CRB «Au retour, les Mouloudéens n’auront même pas le Poulailler»

Malek

Bagarre
qDimanche, ils seront traduits devant le conseil de discipline

MCA

entre Ghazi et Yahia-Cherif
qIls risquent une amende de 50 millions

VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2013

JSK MCO
J-1

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2404 PRIX 20 DA

Aït Aït Djoudi Djoudi mise mise
Messaâdia : «On ne perdra plus aucun point à Tizi»
USMH-USMA
aujourd’hui à 17h

sur sur Aouadj Aouadj et et Ebossé Ebossé
Un vendredi 13

à Lavigerie !
Khoualed : «Une

Younès : «Pour les Usmistes, ce sera la défaite et rien d’autre»
ElOrfi out
victoire avant d’affronter le Mouloudia» Equipe nationale Ils n’ont pas apprécié que Soudani ait joué 90’ face au Mali

ESS
De notre envoyé spécial au Congo

Les dirigeants du Dinamo en colère contre Halilhodzic
«J’avais besoin de lui et seul l’intérêt de l’Algérie m’importe»
Le Buteur du 13-09-2013

On parle de Saâdane !

02

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

Le Dinamo n’aurait pas apprécié que Soudani ait joué 90’ face au Mali

Halilhodzic «J’avais besoin de Soudani, ce
n’est pas au Dinamo de me dicter mes choix!»»
elon la presse croate, la direction du Dinamo Zagreb aurait affiché son mécontentent suite à la décision du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic de faire jouer 90 minutes Hillal Soudani face au Mali, bien que la rencontre ne soit pas d’une grande importance, vu que les Verts étaient déjà qualifiés et sachant qu’un gros derby attend le Dinamo ce dimanche. Contacté par le journal local, Vecernji, Halilhodzic s’est expliqué : «Ecoutez, ce n’est pas au Dinamo de me

S

dire comment je dois faire pour mon équipe. J’ai regardé l’intérêt de la sélection algérienne et rien d’autre. Je ne suis pas là pour calculer les futurs matchs du Dinamo. J’avais besoin de Soudani pour ce match et je l’ai fait jouer. Il est arrivé au début du stage un peu fatigué, mais après, il a su bien récupérer et retrouver sa forme physique.»

«Je n’ai aucune intention d’entraîner le Dinamo»
Certains médias croates ont accusé Vahid de vouloir piétiner déjà le travail du

nouveau coach, histoire de prendre sa place dans les mois à venir, dans le cas où les Verts ne décrocheraient pas leur qualification au Mondial. Une thèse qui n’a pas plu à Vahid. «Vous savez, il n’y a pas une semaine, j’ai eu au téléphone certains dirigeants du Dinamo. Je suis en contact permanent avec la direction et certains joueurs aussi et tout se passe bien. Après, les chances de me voir prochainement à la tête de l’équipe sont très faibles, donc il faut arrêter avec ça», a-t-il conclu. S. F.

Taïder et Belfodil reprennent avec l’Inter
Les deux internationaux, Saphir Taïder et Ishak Belfodil ont regagné tôt dans la journée de mercredi Milan. Après s’être reposés quelques heures les deux joueurs ont repris dans l’après-midi le chemin de l’entraînement avec leur club. Ce samedi, l’Inter recevra pour le compte de la 3e journée de Serie A, la Juventus. Un match qui s’annonce passionnant.

Idrissa Coulibaly «Attention, le Cameroun, le Sénégal,
l’Egypte, le Burkina et l’Ethiopie, c’est du lourd !»
Comment évaluez-vous votre rendement contact sur Facebook, mais ça m’a ému de les Très présent sur son couloir droit, l’international malien Idrissa face à l’Algérie ? revoir. Coulibaly a signé son retour en sélection par une grosse prestation, Pour un retour, je vais dire que ça s’est très Ils vous ont réservé un accueil spécial, mardi contre l’Algérie. Dans cet entretien, Idrissa revient sur ce bien passé pour moi. Comme vous devriez le j’imagine. match perdu 1 à 0 et nous parle de ses retrouvailles avec ses savoir, j’ai raté la campagne du mois de juin, (Rires) oui, Belkalem est resté avec moi penanciennes connaissances à la JSK, à l’instar d’El Orfi, Belkalem, Ziti à cause du manque de compétition, et là je dant quelques minutes à la mi-temps. On n’a et Rial. Couli, comme on aime à l’appeler à Tizi Ouzou, évoque aussi suis très heureux d’avoir retrouvé ma place pas cessé de me taquiner. Ziti disait à ses caavec beaucoup d’émotions le capitaine de l’EN, Madjid Bougherra, en Equipe nationale. Maintenant en ce qui marades : «Attention ! Couli est dangereux qu’il a connu à Lekhwiya. Sans langue de bois ni discours de concerne la prestation, je dois dire que c’est (rires).» Non, ça m’a fait vraiment plaisir de complaisance, l’ex-Kabyle avertit les joueurs le fruit du travail et de ma bonne prépararemémorer les bons moments passés à la algériens : «Ce dernier tour ne sera pas une tion avec mon club. JSK. sinécure devant les grosses cylindrées du Le Mali a réalisé un très bon match sur le continent.» Entretien ! Belkalem à Watford, qu’est-ce vous avez à plan technique, des regrets d’avoir raté dire ? cette qualification au Mondial, sachant Vous savez, Belkalem est un jeune défenseur que vous avez dominé l’Algérie par interqui a toujours montré ses qualités. Que ce mittence ? soit à la JSK ou en Equipe nationale avec Bien sûr, ça nous fait très mal. On est passés surtout cette très bonne CAN qu’il a faite, vraiment à côté d’une qualification qu’on auEssaïd a toujours été un très bon élément. rait pu mériter. Ce dernier match joué face à Donc franchement, ça ne me surprend pas l’Algérie aurait pu être aussi notre petite fide le voir signer son contrat professionnel à nale, si on avait bien négocié nos deux Watford. Je le connais assez, je ne me fais pas matchs à domicile contre le Bénin et le de souci pour lui, il est très sérieux et il finira Rwanda. On n’a pas assuré chez nous avant par s’imposer. Il a juste besoin de temps ce dernier match, et cela suscite bien des repour atteindre le rythme du championnat grets, c’est normal quoi ! anglais. Vous croyez que si ce match avait été déPour terminer, le public de la JSK ne vous cisif, vous auriez pu gagner cette petite fia pas oublié, qu’est-ce que cela vous a fait nale contre l’Algérie, avec l’apport bien de découvrir ça ? sûr des joueurs absents mardi ? Ça m’a vraiment ému de constater qu’ils sont C’est vrai, avec Cheikh Diabaté, Modibo toujours reconnaissants. Je profite de cette Maiga et les autres qui étaient absents pour occasion que m’offrez pour les remercier. Je ce match, ça aurait été une autre paire de ne les oublierai jamais. En tout cas, sur ma «J’étais manches. C’est vous dire que le Mali possède liste d’amis Facebook, je n’ai que des Algétrès ému de un groupe de qualité et ne riens supporteurs de la JSK et je suis fier retrouver méritait pas de sortir assez d’eux. Je n’oublierais jamais mes ex«Belkalem prématurément de la «Je que c’est grâce à mon paséquipiers à à Watford ? Ça pense que c’est sur plan que l’Algésion avec votre ex-équipier à course pour le Monn’oublierai sage à la JSK que j’en suis la JSK» ne surprend rie a besoin d’améliorer ses automaLekhwiya, Madjid Boudial. Cela dit, on a jamais ce que arrivé là. Pour l’anecdote, personne, je le tismes. Maintenant, ils sont à deux gherra, en fin de match ; qu’estprouvé que notre Bougherra a ça m’a fait plaisir de voir connais assez matchs du Mondial, il faut continuer et ce que vous vous êtes dit ? équipe ne repose pas fait pour moi à les employés de l’hôtel bien, il finira par je lui souhaite bonne chance On s’est échangé les nouvelles. Madjid sur un, deux ou trois Lekhwiya» où nous avons élu domis’imposer» éléments, il y a en place Quelle analyse faites-vous sur les poten- Bougherra est un homme qui a beaucoup cile à Alger me reconnaiun effectif de valeur, c’est tiels adversaires de l’Algérie, dans ce der- de valeurs, on s’est rappelé les moments tre et me remercier pour qu’on a passés ensemble à Doha (Qatar) ce que nous avons pu vérinier tour des barrages ? tout ce que j’ai donné pour lorsqu’on jouait ensemble à Lekhwiya. fier, mardi (entretien réalisé C’est des grosses cylindrées du conticette équipe. Ce sont tous des Je n’oublierais jamais ce que Madjid hier matin) face à cette nent. Attention, même l’Ethiopie a Kabyles (il rit franchement). a fait pour moi quand je suis arrivé bonne sélection algérienne. démontré qu’elle restait un très séMerci Couli pour cet entreà Lekhwiya, il y a une année. rieux client. Ça ne sera pas faUn mot justement sur tien… Après, ce match était celui cile pour tout le monde. A cette équipe algérienne ? «Sans Il n’y a pas de quoi, c’est avec des retrouvailles pour moi, mon avis, à ce stade de la C’est une équipe en nette la JSK, je beaucoup de plaisir que je me parce qu’ e n plus de Boucompétition, il n’y a pas de progression même si mardi, ne serai suis entretenu avec vous. A favoris. Il suffit de mettre le pa- jamais arrivé gherra, j’ai revu, avec plaisir, on les a dominés dans le jeu. Il y bientôt ! mes anciens amis à la JSK, Ziti, quet sur un, voire deux matchs a beaucoup de nouveaux et jeunes là où j’en Entretien réalisé par El Orfi et Essaid Belkalem. Je dois pour rendre le rêve réalité. joueurs de talent qui arrivent, mais attensuis !» Moumen Aït Kaci Ali dire qu’ o n est tout le temps en tion, le football est un sport collectif. Je On vous a vu en grande discus-

Coup d’œil
Raouraoua de retour à Alger aujourd’hui
Etant au Maroc pour prendre part à la réunion de la commission d’organisation de la Coupe du monde des clubs, dont il est le président, Mohamed Raouraoua sera de retour à Alger aujourd’hui. Le premier responsable du football algérien avait, en effet, raté la dernière rencontre des Verts face au Mali, pour le compte de la sixième et dernière journée du deuxième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Équipe nationale
lutôt que de parler de son équipe, appelée à affronter Valenciennes ce samedi, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, Christophe Galtier, a débuté la conférence de presse d’avantmatch qu’il a animée hier matin en s’en prenant à notre journal. «Ce matin, j’ai lu un article du journal Le Buteur dans lequel je suis traité de raciste. Je ne suis pas raciste, je ne l’ai jamais été et je ne le serai jamais. Celui qui a écrit cela est un c… et un incompétent. Je me suis senti insulté et agressé, je réponds par une insulte», a-t-il déclaré. Cela appelle de notre part plusieurs précisions. «Ce matin, j’ai lu un 1article du journal Le Buteur dans lequel je suis traité de raciste.» Cela laisse entendre que l’article en question a été publié dans notre édition d’hier. Or, nous n’avons publié hier aucun article concernant M. Galtier. Donc, nous invitons ce dernier à donner les bonnes dates quand il porte des accusations. Le Buteur n’a jamais 2traité M. Galtier de raciste, dans aucun de ses articles. 3L’article auquel il fait référence a été publié mercredi sous le titre «Ghoulam ou les vraies raisons d’une mise à l’écart diplomatique» et il n’y est fait aucunement mention que M. Galtier est un «raciste» et nous mettons au défi quiconque qui pourrait prétendre le contraire (l’article est dis-

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

03

P

Galtier se trompe de c…
haite quitter le club cet été, ainsi que la pression mise par son entourage.» «Le président stéphanois Roland Romeyer a également eu cette petite phrase : «Je lui ai dit que certaines choses nous avaient déplu. Politique et religion doivent rester en dehors du football. Il l’a compris.» «La direction (de l’AS Saint-Etienne, ndlr) aurait peu apprécié que l’enfant de Montreynaud brandisse le drapeau algérien lors de la célébration de la victoire en Coupe de la Ligue, le 21 avril, dans les rues de Saint-Étienne, ni qu’il fasse le Ramadhan en pleine préparation estivale.» 5Cela est étonnant que M. Galtier critique la copie plutôt que l’original. Le Buteur a repris des éléments figurant dans l’article de But ! Saint-Etienne, mais l’entraîneur de l’ASSE n’a vu que Le Buteur. C’est flatteur pour nous que, même en France, Le Buteur soit plus lu et plus connu que But !, au point de figurer en ouverture d’une conférence de presse d’un entraîneur de la Ligue 1. 6Plutôt que d’insulter notre journaliste avec un mot indigne d’un éducateur, M. Galtier aurait gagné à vérifier la véracité de «l’insulte» au préalable avant de s’enflammer. Le vrai c… dans l’affaire, c’est celui qui attaque un journaliste algérien et épargne le journaliste français qui a donné l’information à l’origine. Le Buteur

Réunion du BF demain
Le retour à Alger du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, coïncide avec la réunion mensuel du Bureau fédéral. Celle-ci aura lieu demain au siège de la Fédération algérienne de football, sous la présidence de ce dernier. Plusieurs points seront déballés, notamment le programme de préparation de l’EN, en prévision des barrages.

Départ pour Le Caire dimanche
La délégation algérienne s’envolera au Caire ce dimanche, pour assister au tirage au sort des barrages de la Coupe du monde. Elle sera composée du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, du vice-président, Djahid Zefzef, du secrétaire général, Nadir Bouzenad, et du président de la commission des Equipes nationales, Walid Sadi. On notera aussi l’absence du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, à cette cérémonie prévue au Caire.

ponible dans les archives de notre site web www.lebuteur.com). 4L’article en question n’a fait que reprendre des éléments publiés la veille, soit le 10 septembre, par «But ! SaintEtienne (et c’est clairement mentionné dans notre article) et intitulé «Ghoulam : ce qu’il s’est vraiment passé» où il est écrit notamment à propos de Faouzi Ghoulam : «On le sait, l’entraîneur stéphanois Christophe Galtier n’avait pas apprécié que le joueur de 22 ans, quelques mois après avoir prolongé son contrat, aille disputer la CAN avec l’Algérie l’hiver dernier, un départ qu’il n’avait pas programmé, et il n’a pas apprécié non plus que Ghoulam sou-

Kerbadj ne sera pas du déplacement
Par ailleurs, il était prévu au départ à ce que le président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, fasse lui aussi le déplacement au Caire, pour assister au tirage au sort, lui qui est membre de la commission juridique de la CAF. Finalement, il ne sera pas du déplacement, puisqu’il s’est excusé de ne pouvoir assister à cette cérémonie, à cause de certains empêchements professionnels.

Abdelmoumn Djabou estime que le match du Mali a été un bon test pour les Verts pour se préparer aux barrages. Le joueur du Club Africain nous parlait dans cet entretien de sa prestation face aux Aigles, de son objectif et des barrages. Devenu titulaire depuis un mois, Djabou est en pleine confiance pour ces barrages.

équipe, seule la qualification compte»
Vous avez été titularisé pour la deuxième fois de suite après avoir joué face à la Guinée, un commentaire ? Je suis très content d’avoir la confiance du sélectionneur. Déjà, c’est un honneur pour moi de défendre les couleurs nationales, que dire alors du fait de disputer un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde. Je suis content et je veux garder ma place, il va falloir démontrer beaucoup de choses. Que vous a dit Halilhodzic à l’annonce de l’équipe type ? Il ne m’a rien dit. Halilhodzic avait rendu publique la liste des joueurs retenus quelques heures seulement avant le coup d’envoi. Seulement, il avait essayé l’équipe type deux jours avant, au cours d’un entraînement, et c’est à ce moment là que j’ai su que j’allais jouer cette rencontre. Et au moment où il a prononcé l’équipe rentrante ? A ce moment-là, il avait parlé avec tous les joueurs, pas uniquement avec moi ; il nous a demandé d’éviter les erreurs commises face à la Guinée. On avait visionné le match dans le but de corriger nos erreurs. Satisfait de votre prestation ? Oui, je suis satisfait de ma prestation, mais je ne me dis pas que j’ai atteint mon objectif. Il faut que j’améliore ma prestation d’un match à un autre, c’est comme ça que je pourrais progresser. Je vais garder ma concentration et multiplier le travail pour atteindre une meilleure forme. On a constaté que vous avez trouvé des difficultés en cours du match… Oui, c’est vrai, nous avons trouvé quelques difficultés au cours de la rencontre. Nous avons voulu gérer le match. Nous avons tout fait pour battre les Maliens et terminer les éliminatoires en beauté. Dieu merci, nous avons réussi notre mission. Pour revenir à votre question, le Mali est une bonne équipe ; d’ailleurs, elle nous a permis de bien nous préparer pour les barrages, car c’était un très bon test pour nous. Les barrages approchent, vous y pensez ? Oui, bien sûr. On pense beaucoup aux barrages. On sait que le temps est insuffisant pour les préparer, mais on va tout faire pour être prêts. Déjà, on s’est entendus entre nous pour qu’on se prépare bien dans nos clubs respectifs, afin d’être prêts en sélection. Entre l’Egypte, le Cameroun, le Sénégal, le Burkina Faso et l’Ethiopie, quel adversaire préférez-vous ? Sincèrement, je n’ai pas la moindre préférence. N’importe quelle équipe qualifiée à ce stade de la compétition mérite le respect. De notre côté, on fera le maximum pour atteindre notre objectif. On pourra affronter l’Egypte aux barrages comme en 2009… Normal, ce sera un simple match pour nous, car le plus important dans tout ça est la victoire. Notre objectif, c’est la qualification en Coupe du monde, on doit à tout prix l’atteindre. Entretien réalisé par Hamza R.

Djabou «L’Egypte ou une autre

04

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup franc

Équipe nationale
Classement FIFA
tionale a gagné six places et se retrouve désormais classée au 28e rang des meilleures sélections mondiales. Les Verts comptabilisent 762 points.

Yebda «Content de mon L’Algérie gagne six places retour, mais j’ai du travail à faire»
C’est une victoire difficile que vous avez pu enregistrer aujourd’hui face au Mali (NDLR : entretien réalisé mardi soir) ? Effectivement. C’était toutefois une victoire difficile pour nous car nous avons affronté une très bonne équipe malienne qui pratique du beau football. Je pense qu’aujourd’hui, nous n’avons pas affronté n’importe quelle équipe. Avec une telle victoire, nous sommes très contents et c’est ce qui va nous donner plus de confiance. On a constaté que le rendement de l’équipe n’était pas aussi excellent comme c’était le cas par le passé . Je vous ai dit, aujourd’hui on a affronté une très bonne équipe malienne. C’est pour cela qu’on a éprouvé quelques difficultés, mais on a su gérer le match. On a fait une excellente première mitemps, ce qui nous a permis d’ouvrir le score en seconde période. Pour votre retour en sélection nationale, vous avez été titularisé. Un commentaire ? Je suis très content, surtout que je suis resté loin de la sélection nationale depuis un bon moment. Pour mon retour, j’étais content que le sélectionneur national m’ait donné la chance de jouer comme titulaire. C’était vraiment un moment magique pour moi. En plus de ça, c’était devant une forte affluence. Nos supporteurs étaient venus nombreux et de partout. Que pouvez-vous dire sur votre prestation ? Je suis satisfait de ma prestation. Je me suis donné à fond au cours de cette rencontre afin de donner raison à Halilhodzic qui m’a fait confiance. J’ai essayé de tenir mon rôle convenablement. Il ne faut pas oublier que je suis resté loin de la compétition pendant un très bon moment, à cause de ma blessure au genou. Si on comprend bien, vous êtes encore loin de votre forme... C’est le cas. Il me reste encore du travail à faire. Avec des matches dans les jambes, je serai plus performant d’ici un mois. L’essentiel du travail a été effectué, mais il reste encore notamment des matches pour que plus compétitif. Rien ne peut remplacer la compétition. Comment avez-vous trouvé votre forme sur le plan physique ? Ça va, c’était tout d’abord bénéfique pour moi physiquement, puis sur le plan technique. Pour revenir à votre question, je vous dirai que j’ai commencé à sentir une certaine fatigue au cours des vingt dernières minutes. Mais, c’est tout à fait logique. Pour les barrages, avez-vous une préférence ? Non, pas du tout. Je suis prêt à affronter n’importe quelle équipe. Personnellement, je n’ai pas la moindre préférence à ce sujet. Il y a cinq formations qu’on peut affronter, il faudra attendre le tirage au sort, prévu prochainement pour connaître notre adversaire. Entretien réalisé par Hamza R. La Fédération internationale de football (FIFA) a rendu public hier son classement mensuel des sélections nationales via son internet officiel. Grâce notamment à sa belle victoire face au Mali mardi soir dernier, l’Equipe na-

L’EN, 3e au niveau africain
La nette progression de la sélection algérienne lui a permis de dépasser justement l’équipe du Mali au classement africain et d’occuper à présent le 3e rang derrière les intouchables, Côte d’Ivoire (19e) et le Ghana (24e). Suivent le Nigeria (36e), le Mali (38e), le CapVert (44e) et la Tunisie (46e). Soulignons que ce classement est toujours dominé par l’Espagne. S. F.

Victor Cissé «Notre suspension prend fin le 29 novembre»
(SG de la Fédération sénégalaise de football)
Parmi les équipes qualifiées aux barrages du Mondial, on trouve les Lions de la Terranga. L’équipe sénégalaise a réussi avec brio à accéder aux barrages. Donc, elle peut être sur le chemin des Verts prochainement. Seulement, ce qu’il faut savoir, c’est que les Lions de la Terranga jouent hors du Sénégal, à cause des graves incidents ayant émaillé la rencontre Sénégal-Côte d’Ivoire du 13 octobre 2012, qui s’est déroulée au stade de Dakar, où le Sénégal s’est incliné sur le score de deux buts à zéro. Ce jour-là, le match a été interrompu au dernier quart d’heure, suite aux graves incidents qui se sont produits dans les gradins. La CAF a sanctionné le Sénégal, en lui interdisant de jouer, durant une année, chez lui. Du coup, pour les barrages, cette équipe recevra son adversaire en dehors de ses bases, comme l’explique le secrétaire général de la Fédération sénégalaise, Victor Cissé : «Nous avons été sanctionnés par la CAF pour une année. La suspension a été prononcée le 29 novembre 2012, après ce qui

s’est produit lors du match face à la Côte d’Ivoire. Du coup, celle-ci prend fin le 29 novembre 2013. Ainsi, on ne pourra recevoir lors des barrages chez nous, et on sera dans l’obligation de jouer ailleurs.»

Si c’est l’Algérie, la FSF souhaite recevoir à Bamako ou à Conakry
Par ailleurs, à en croire une source crédible auprès de la Fédération sénégalaise de football, cette dernière ne compte pas recevoir au Maroc lors des barrages, dans le cas où le tirage au sort du 16 septembre prochain donnerait l’Algérie comme adversaire. Les Sénégalais ont argumenté cette décision par le fait que l’Algérie sera carrément avantagée. La même source indique que les responsables de la Fédération songent à opter pour le stade de Bamako ou celui de Conakry, si l’Algérie est leur adversaire.

H. R.

Coup de théâtre

Repêchée par la FIFA, la Tunisie se qualifie pour le 3e tour aux dépens du Cap-Vert
confrontation entre l’Algérie et les Pharaons en barrage ne pourra pas avoir lieu. Une information bien entendu fausse, puisque, c’est bien la Tunisie qui grimpe dans ce premier chapeau, en lieu et place du Cap-Vert. En effet, grâce à cette victoire sur tapie vert (3-0) devant les Cap-Verdiens, les Tunisiens ont récupéré leurs points perdus au départ, et ont augmenté au passage leur capital points. Ça leur a permis de repasser devant l’Egypte (50e) et le Burkina Faso (51e) et ainsi occuper la 46e place dans ce classement FIFA, avec un total de 643 points. Quelques minutes justement après la parution de son communiqué, la FIFA a vite retiré son classement, qu’elle avait dans un premier temps mis en ligne la matinée, afin qu’elle le réajuste et le mette à jour.

Défaite et éliminée par le Cap-Vert lors de la sixième et dernière journée du 2e tour des éliminatoires du Mondial 2014, la Tunisie a été repêchée hier par la FIFA et se qualifie du coup pour le 3e tour, à la faveur des réserves qu’elle a formulées sur un joueur capverdien, initialement suspendu et qui a pris part à cette dernière rencontre. «Réunie hier dans le cadre d’une conférence téléphonique, la commission de discipline de la FAF a décidé de sanctionner la Fédération capverdienne de football (FCF) pour avoir aligné un joueur non qualifié lors du match de la compétition préliminaire de la Coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014 disputé le 7 septembre 2013 entre la Tunisie et le Cap-Vert. La Tunisie est déclarée vainqueur de ce match par forfait sur le score de 3-0 et se qualifie ainsi pour le troisième et dernier tour des qualifications africaines pour la Coupe du monde de la FIFA en terminant en tête du groupe B du deuxième tour avec quatorze points, le Cap-Vert étant relégué à la deuxième place avec neuf points. La FCF s’est également vu infliger une amende de CHF 6 000 après que la Commission de discipline de la FIFA l’a jugée coupable d’une violation de l’article 55, alinéa 1 du Code disciplinaire de la FIFA et de l’article 8 du règlement de la Coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014. La sanction en question résulte du fait que le joueur cap-verdien, Fernando Varela, a été aligné avant d’avoir purgé l’intégralité de sa suspension de quatre matches dont il a écopé après avoir reçu un carton rouge pour comportement antisportif envers un officiel de match lors du match de qualification pour la Coupe du monde disputé le 24 mars 2013»,

a annoncé la FIFA via un communiqué paru hier en début d’après-midi sur son site officiel.

Les Aigles de Carthage se positionnent dans le 1er chapeau
Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, la Tunisie, et en plus d’accéder aux barrages, a été placée dans le premier chapeau en vu du tirage au sort qui se tiendra, pour rappel, le 16 septembre prochain au Caire. En effet, les Aigles de Carthage occupent le 7e rang sur le plan africain lors du dernier classement FIFA parue hier. Toutefois, avec les éliminations du Mali et donc du Cap-Vert, les Tunisiens demeurent cinquièmes parmi les qualifiés pour ces barrages et éviteront ainsi les cadors africains lors de ce dernier tour.

L’Algérie n’évitera pas l’Egypte
Après que la FIFA eut confirmé le repêchage de la Tunisie, beaucoup d’informations ont circulé sur le net notamment, affirmant que désormais, c’était l’Egypte qui allait être placée dans le premier chapeau et que, du coup, la probable

Quelques heures seulement après l’annonce de la décision de la FIFA, la Fédération capverdienne a émis à son tour un communiqué où elle s’étonnait de cette décision, qu’elle a jugée injuste. En effet, selon la FCF, le joueur Varela qui a été mis en cause dans cette affaire avait certes reçu un carton rouge lors du match aller face à la Guinée équatoriale (il avait manqué par la suite le match retour et celui face à la Sierra Leone et lui restait encore 2 matchs de suspension à purger), mais, selon elle, la FIFA lui avait envoyé à la fin juin une correspondance pour lui signifier que la sanction du joueur prenait fin, puisque les Cap-Verdiens avaient remporté ce match face à la Guinée équatoriale sur tapis vert (les Guinéens avaient aligné lors des matchs aller et retour un joueur non qualifié). C’est de là que la Fédération cap-verdienne a décidé de faire La composition joueur Varela face à la Tunisie, pensant réellement que officielle des chapeaux l’instance internationale avait Ainsi et après la parution effacé tous les cartons hier du classement FIFA et (jaunes et rouges) de Congo Le ce fameux match comme déjà souligné face à la Guinée dans nos précédentes formule aussi des équatoriale. La éditions, la comporéserves contre le FCF qui s’est sition des deux dite confiante Niger a déposé hier chapeaux en préL’amateurisme continue à sévir au sein du footen fin ball africain et cela même en 2013. En effet, après vision du tirage d’après-midi les réserves formulées par la Tunisie, c’était au tour au sort des barun recours. de la Fédération congolaise de porter une réserve auSelon la rages s’établit près de la FIFA, contre la sélection du Niger. En effet, presse loles Congolais tenus en échec par le Nigériens lors de comme suit : cale, la Féla dernière journée de ce 2e tour des éliminatoires Chapeau 1 : dération ont des doutes quant à la naturalisation de Mahacap-verCôte-d’Ivoire, mane Cissé, Malien d’origine. Ce dernier, buteur dienne croit lors de ce match, ne serait pas en règle et ne Ghana, Algérie, surtout à un devait du coup pas prendre part à cette Nigeria et Tunisie complot. Affaire rencontre. Toutefois, selon certaines à suivre… Chapeau 2 : Egypte, informations, la FIFA aurait re-

La Fédération cap-verdienne crie au complot !

Burkina Faso, Came-

jeté ces réserves.

S. F.

Coup osé

JSK

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

05

Bencherifa Sedkaoui-Yesli, seuls pas encore prêt à la récupération
J-1 de cette 4e journée de championnat face au MCO, l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi trouve juste le temps d’apporter quelques retouches sur le plan tactique avant de mettre en place son équipe type qui affrontera le Mouloudia demain à 17h. Et c’est lors de la séance d’hier que le coach ainsi que ses assistants ont apporté les réglages nécessaires au niveau des trois compartiments de jeu. Et d’après cette même séance, on a constaté que le coach ne compte nullement apporter des changements dans son onze. Si tout se passe comme prévu à l’entraînement de ce soir, la JSK retrouvera à nouveau son 43-3 au stade de Tizi Ouzou. Avec des joueurs aussi offensifs que Messaâdia, Ebossé, Madi et Aouedj, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi n’a pas trouvé mieux que le 4-33 comme dispositif tactique pour contrer ses adversaires. Après 2 victoires et 1 nul, le coach s’attend à une autre victoire lors de cette 4e journée de championnat, ce qui libèrera davantage ses joueurs. Contrairement au match de l’USMA, le 4-3-3 sera légèrement modifié. Pour cause, face aux Algérois, les Kabyles avaient débuté la partie avec trois récupérateurs, à savoir Sedkaoui, Yesli et Maroci. En les alignant d’entrée, le coach voulait faire face aux milieux de terrain usmistes. Mais cette fois, ce ne sera pas le cas, puisque seul Sedkaoui et Yesli seront alignés à la récupération. Aouedj sera le troisième mi-

Il n’a pas été convoqué hier soir

A

lieu de terrain dans l’animation du jeu. Quant au trio offensif, il sera composé de Messaâdia, Madi ainsi que Ebossé en pointe de l’attaque.

sont unanimes à dire que c’est le meilleur choix à faire, surtout après le succès décroché à l’extérieur. Les joueurs titularisés à Aïn M’lila sont extrêmement

minutes en amical face à la formation de Tixeraïne est déjà un bon signe. L’important pour Bencherifa est qu’il n’est plus très loin de la compétition. Même s’il aurait souhaité renouer avec l’ambiance des matchs, il prend son mal en patience et semble attentif aux consignes de son entraîneur et du médecin. Il sera probablement sur le banc face au CRB Même si rien n’est encore officiel, il est fort probable que Bencherifa soit promu remplaçant lors du prochain match de championnat face au CRB. Bien évidemment, cela dépendra de sa forme physique durant la semaine, mais aussi du programme spécifique auquel il sera soumis. Si le staff médical juge qu’il est opérationnel, Aït Djoudi pourra faire appel à ses services, vu sa polyvalence. Pour un début, Walid pourrait être un excellent joker, du moment qu’il occupe le poste d’arrière gauche, de milieu récupérateur mais aussi d’ailier gauche. Le fait qu’il puisse jouer dans les trois compartiments de jeu est un atout pour l’équipe.

Aucune surprise n’est attendue dans le onze D’après les trois dernières séances d’entraînement, rien n’indique que le coach apportera des changements dans son onze. Azzedine Aït Djoudi ainsi que ses assistants opteront pour la stabilité, sauf en cas d’imprévu de dernière minute. De nombreux observateurs

motivés et veulent prouver davantage, surtout pour ceux qui ont débuté la saison sur le banc. A.A.

Voici à quoi ressemblera le onze :
Asselah, Merbah, Rial, Benlamri, Mekkaoui, Sedkaoui, Yesli, Aouedj, Madi, Messaâdia, Ebossé.

e latéral droit Walid Bencherifa ne reprendra pas du service ce samedi face au MCO. Pour cause, le joueur n’a pas été convoqué par l’entraîneur Aït Djoudi. Le staff médical juge qu’il est encore trop tôt de s’aventurer avec lui, du moment qu’il n’est pas à 100% de ses moyens.

L

Bencherifa devra donc attendre une semaine pour espérer retrouver sa place sur le banc des remplaçants. Du coup, le joueur se voit dans l’obligation de poursuivre son programme spécifique sous la coupe du médecin Djadjoua. Aux yeux du joueur, rien ne presse. Le fait qu’il ait joué plus de 60

Chibane : «Je rêve d’un 1 but
er
L’attaquant Yousef Chibane, qui est aligné comme joker à chaque match, rêve d’une première concrétisation au stade de Tizi Ouzou sous les yeux du public kabyle. Chibane souhaite que le match de demain face au MCO soit l’occasion pour lui de débloquer son compteur de buts. Remplaçants ou pas, le jeune attaquant de la JSK veut seulement contribuer au succès de son équipe.

Les primes pour après

On vous sent très optimiste. Il faut l’être, car nous avons une excellente équipe qui peut faire des merveilles cette saison. Nous devons seulement être réguliers. Je pense que nous nous sommes préparés convenablement cette semaine. Nous avons aussi eu la chance de jouer un match amical. J’espère qu’on sera aussi efficace que face à El Eulma et Aïn Fekroune. Revenons à vous. Cela fait trois rencontres de suite que le coach vous aligne en cours de jeu. Êtes vous satisfait jusque-là ? Tout d’abord, je tiens à dire que c’est un honneur pour moi que l’entraîneur me fasse confiance à chaque match. Cela me procure une énorme énergie car je veux toujours au top et surtout à la hauteur de la confiance du coach. Pour l’instant, il ne me manque que le but pour me libérer. Promettez-vous de marquer ce samedi face au MCO ?

Vous savez, je rêve d’un 1er but au stade du 1er-Novembre. Je vais faire de mon mieux pour débloquer mon compteur buts. Si le coach me fait appel, je répondrai favorablement sur le terrain. Mais avant tout, j’espère qu’on pourra gagner à nouveau, et peu importe le buteur. L’intérêt collectif est plus important à mes yeux. Comment appréhendezvous cette équipe du MCO, qui vient de revenir avec un nul de Sétif ? Pour tout vous dire, on ne se focalise pas trop sur les performances de l’adversaire. Quel que que soit le nom de l’équipe visiteuse, on pourra la battre. La seule condition est d’être présents sur le terrain avec la même rage de vaincre que les précédentes rencontres. Nous avons réalisé un bon départ en championnat et le moindre faux pas sera fatal pour nous. Chaque match est important. Ce samedi, on se donnera à font pour prouver qu’on mérite de jouer les premiers rôles. Entretien réalisé par Saïd Djoudi

à Tizi !»

inalement, les le MCO F joueurs de la JSK n’ont toujours pas encaissé les primes de matchs des trois premières rencontres de championnat. Après deux succès à l’extérieur, les camarades de Ali Rial devraient empocher la somme de 20 millions de centimes. Au départ, le président Hannachi avait promis de régulariser ses joueurs avant la rencontre du MCO, avant de changer de stratégie. Le boss kabyle a confié à son entourage que les primes seront versées après le match du MCO, histoire de motiver davantage ses joueurs pour un résultat positif demain au stade de Tizi Ouzou. En cas d’un succès, les joueurs empocheront trois primes à la fois. A.C.

Plus qu’une seule séance d’entraînement avec d’affronter le MCO. Comment est l’état d’esprit du groupe ? Nous sommes en pleine confiance. Il y a de quoi après un si bon départ. Mais au même temps, nous ne sommes pas vraiment comblés car on cherche notre premier succès à domicile au 1er- Novembre. Je ne suis pas le seul, puisque tous mes partenaires ne parlent que de ça. Cela fait plus d’une semaine qu’on a parle de cette rencontre. On ne veut pas passer à côté.

Condoléances
Les familles Aït Djoudi, Aït Mokhtar et Bara de Tizi Ouzou, d’Alger et de Tébessa sont très peinées par le décès tragique de leur fille Saliha Bara, née Aït Mokhtar. En cette douloureuse circonstance, le collectif du Buteur présente ses sincères condoléances à l’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, et aux familles de la défunte. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

06

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup de force

JSK

Aït Djoudi compte sur Aouadj et Ebossé pour battre le MCO
inalement, recruté un entraîneur étranger n’assure pas automatiquement une place sur le podium. Pour preuve, la JSK occupe la première place du classement avec un entraîneur local, qui a déjà fait ses preuves en Algérie. Alors que tout le monde croyait que la JSK jouera pour la relégation cette saison, après le départ de plusieurs joueurs, comme Belkalem, Mokdad, Boulaïnceur, Bouchouk et Bouaïcha, le club phare du Djurdjura, et sans faire trop de bruit, domine, jusqu’à présent, tous ses adversaires. Ainsi, les Canaris sont parvenus à revenir avec deux succès de l’extérieur, avant de tomber dans le piège des Usmistes, qui ont réussi à repartir avec un point de Tizi Ouzou. Et pour éviter le même scénario, le premier responsable à la barre technique ne s’est pas arrêté de mettre en garde ses poulains qui, faut-il le dire, n’ont pas le droit à un autre faux pas à domicile. D’ailleurs, plusieurs schémas tactiques ont été testés dernièrement aux entraînements. Apparemment, Aït Djoudi ne compte pas changer une équipe qui gagne. Au contraire, il comptera sur le duo Ebossé– Aouadj pour débloquer la situation et prouver l’efficacité du club kabyle en ce début de saison. Ces deux éléments, pétris de qualités, sont désormais la force tranquille de ce club version 2013-2014. Avec un aussi brillant duo et un effectif riche, les supporters ont raison de croire au titre, qui fuit la maison kabyle depuis 2008.

F

le dernier mot en recrutant Sid-Ahmed Aouedj. L’ancien international olympique, qui s’est distingué de fort belle manière en Tunisie, n’a toujours pas montré ce qu’on attendait de lui. Pour preuve, il n’a toujours pas trouvé le chemin des filets. Le fils d’El Bahia, qui brille à chaque séance d’entraînement, devrait profiter de l’occasion d’affronter son ancienne équipe pour débloquer son compteur buts et offrir à la JSK les trois premiers points à domicile.
Le Camerounais doit confirmer à Tizi

Pour sa part, l’attaquant Albert Ebossé, auteur de deux réalisations jusqu’à présent, contre le MCEE, attend avec impatience le match de demain, pour faire de son mieux et inscrire son premier but à domicile. Les supporters de la JSK, qui l’ont vite adopté, attendent beaucoup de lui, car il a été recruté pour régler le problème de l’inefficacité offensive dont souffrait l’équipe depuis quelque temps. Malgré sa blessure au genou, le centre-avant camerounais est prêt à prendre part à cette rencontre.
Une victoire prouvera le bon départ des Canaris

L’Oranais cherche toujours son premier but

Interrogé par nos soins avant la séance d’entraînement d’hier soir, l’attaquant Albert Ebossé espère retrouver son efficacité ce Après avoir fini l’exercice précédent à la tête des meilleurs buteurs de l’équipe, avec 11 réalisations, samedi face au MCO en marquant son premier but à domicile l’attaquant Ahmed Messaâdia, qui a été complètement libéré depuis l’arrivée d’Azzedine Aït Djoudi, cette saison : «Après avoir inscrit deux buts à l’extérieur, je dois n’a raté aucune rencontre depuis l’entame du championnat. L’ex-Batnéen, qui épaule souvent Ebossé absolument confirmer ma bonne santé. Je ferai tout mon possible en attaque, espère inscrire son premier but de la saison, ce samedi, contre le MCO. pour secouer les filets samedi contre le MCO. Au début, je crai48 heures avant le match face toujours créé des surprises à gnais beaucoup la blessure au genou. Seulement, je tiens à au MCO, comment préparezl’extérieur, n’est-ce pas ? vous dire que je suis prêt à 100%. Je voudrais aussi lancer un vous cette rencontre ? Certes, le MCO a toujours appel aux supporters de la JSK pour nous soutenir à fond Nous la préparerons dans les été une équipe accrocheuse. Je en cette période. J’espère que le stade du 1er-Novemmeilleures conditions possibles. me souviens l’an dernier, même bre sera plein à craquer. De notre côté, nous alUne bonne ambiance règne au sein avec leurs problèmes, ils avaient lons faire notre possible pour décrocher les du groupe depuis très longtemps. Je réussi à revenir avec un match trois points.» pense que le match amical pronul à Oran. Donc, on doit prengrammé récemment contre la JST nous a bien servi pour renouer avec la compétition. Nous avons encore trois jours pour appliquer à la lettre les consignes du coach et faire de notre mieux pour être à la hauteur. Après deux succès à l’extérieur, ne pensez-vous pas que vous êtes dans l’obligation de décrocher les trois premiers points à domicile ? Tout à fait, jusqu’à présent, nous sommes avec un sans-faute à l’extérieur, du moment que nous avons réussi deux victoires. Malheureusement, l’USMA nous a accrochés devant nos supporters. Du coup, nous devons coûte que coûte gagner pour rester sur notre lancée. Les supporters nous soutiennent et ils ont droit d’être heureux. Comment comptez-vous gérer cette rencontre ? Tout d’abord, je tiens à vous dire que ce sera une rencontre très difficile, donc nous devons être très attentifs et essayer de débuter en force la rencontre. On doit profiter de toutes les occasions qui nous serons présentées pour débloquer la situation. Comme vous le savez, on n’a pas le droit à l’erreur encore une fois. Si on veut dre cette équipe très au sérieux, d’autant plus qu’elle renferme des joueurs de qualités qui peuvent faire la différence à n’importe quel moment. Vous n’avez toujours pas inscrit votre premier but cette saison. Pouvez-vous le faire ce samedi ? Inch’Allah ! Sincèrement, je me donne à fond aux entraînements. Je reste à la disposition du coach et je suis prêt à m’investir complètement pour apporter un plus à mon équipe. Toutefois, je tiens à vous dire que je ferai le maximum pour débloquer mon compteur buts. Cette saison, je veux faire plaisir aux supporters de la JSK. Qu’avez-vous à dire à vos supporters ? Je tiens à leur dire que nous avons plus que jamais besoin d’eux. Avec notre bon départ, j’espère qu’ils continueront à nous soutenir durant chaque rencontre. J’aimerais bien voir le stade du 1er-Novembre plein à craquer ce samedi. Nous avons tous replacé la JSK en haut du tableau. Entretien réalisé par Saïd D.

«Un but samedi serait l’idéal pour moi»

Ebossé

Ciblé par la majorité des clubs algériens, et après un long bras de fer avec la direction du MCO, le président Hannachi a finalement eu

Après trois journées de la compétition, la JSK occupe la première place du classement avec 7 unités. Malgré le match nul enregistré à domicile contre l’USMA, les Jaune et Vert se sont vites ressaisis en revenant avec une brillante victoire d’Aïn M’lila, contre le nouveau promu de la Ligue 1, le CRBAF. Cela explique que les joueurs kabyles répondent parfaitement bien sur le terrain. Du coup, cette performance doit être confirmée ce samedi, contre le MCO.
Saïd D.

Messaâdia «On ne doit

plus perdre de points à Tizi»

La prochaine journée de championnat, qui verra la JSK accueillir le MC Oran, sera, en effet, l’occasion pour certains joueurs de retrouver leur ancienne équipe. Alors que Sid-Ahmed Aouedj affrontera, pour la première fois, son équipe du cœur, deux autres joueurs retrouveront de nouveau le stade du 1er-Novembre de Tizi. Il s’agit du meneur du jeu, Djamel Bouaïcha, et de l’arrière gauche, Chamseddine Nessakh. Alors que le premier qui a connu une saison difficile sous l’ère d’Enrico Fabbro, avant qu’il ne soit libéré en fin de l’exercice, le deuxième a quitté la JSK, pour signer à l’USM Alger. Une décision qui n’a pas été du goût des supporters kabyles, qui, pourtant, aimaient beaucoup cet élément, suite à ces performances sous le maillot jaune et vert. A l’approche de la rencontre, plusieurs personnes se posent la question sur l’accueil que les fans de la JSK comptent réserver aux deux joueurs ? Cette saison, et contrairement à l’an passé, la JSK se porte bien. Donc, même celui qui a fauté devrait être pardonné, pour prouver que la JSK est au-dessus de tout le monde. S. D.

Quel accueil sera réservé à Nessakh et à Bouaïcha ?

jouer le titre, on ne doit perdre désormais aucun point à Tizi. Mais n’oubliez pas que vous allez avoir affaire à une bonne équipe qui a

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

Coup osé

MCO

07

Les Hamraoua ne craignent pas les Kabyles
J-1 du match face à la JS Kabylie, les Hamraoua sont plus que jamais prêts à relever le défi et confirmer leur bonne entame de la saison. Après trois journées de championnat, les hommes de Solinas n’ont pas encore concédé la moindre défaite. Même s’ils ont perdu deux points à domicile face au MCA, les Hamraoua ont, de l’avis de tous les supporters, réalisé un bon début de saison. Ce qui a satisfait les supporters du MCO, c’est la belle qualité du football développé par les coéquipiers de Bouaïcha lors des trois premiers matchs de la saison. Tous les fans du Mouloudia sont unanimes à dire que l’équipe est sur la bonne voie. Le match de ce samedi s’annonce comme un autre bon test pour les hommes de Solinas qui veulent rééditer l’exploit de Sétif, pour revenir de Tizi Ouzou avec au moins le point du match nul. Mais la tâche des Hamraoua ne sera pas facile, car la JSK a réussi un bon

A

début de saison en engrangeant sept unités sur les neuf possibles. Les coéquipiers de Bourzama affichent une grande détermination à aller accrocher cette équipe de la JSK chez elle. Plusieurs joueurs nous ont fait savoir qu’ils n’ont pas peur de leur adversaire et qu’ils sont animés d’une grande volonté pour enchaîner un autre résultat positif.

Deux changements prévus dans l’équipe-type face à la JSK
L’entraîneur italien du Mouloudia d’Oran, Solinas, a trouvé son équipe-type. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’il n’a pas apporté beaucoup de changements à son onze lors des trois premiers matchs de la saison. Ce samedi, l’ancien driver de la JSMB va, certainement, faire confiance à la même équipe qui avait réussi à décrocher le précieux point du match nul à Sétif vendredi dernier face à l’ESS. Deux changements sont, toutefois, attendus dans le onze de départ du Moulou-

dia qui affrontera la formation kabyle. Absents lors du précédent match face à l’Entente de Sétif, le latéral gauche Nessakh ainsi que le milieu de terrain Dagoulou devraient retrouver leur place de titulaire face à la JSK. Ainsi donc, l’ancien joueur de l’ASO serait très certainement aligné au poste de latéral gauche. Saïdi, qui avait occupé ce poste face à l’ESS, retrouvera son poste de prédilection, celui d’arrière droit. Pour sa part, le joueur centrafricain prendrait la place de Kouriba. Pour le reste, Solinas ne compte pas apporter de modification à son équipe. C’est ainsi que Dahmane devrait garder la cage du Mouloudia. Aouamri et Bel-Abbès vont composer la charnière centrale de l’équipe, Heriet et Aoued composeront, en compagnie de Dagoulou, le trio du milieu de terrain du Mouloudia. Alors qu’en attaque, le technicien italien misera sur le trio Bouaïcha-Benyettou -Hichem Cherif. Riad O.

Le match de demain qui opposera la JS Kabylie au Mouloucia d’Oran sera arEn revanche, le jeune Bouaza n’a bitré par S. Aouina. Ce derpas été convoqué pour ce match. Le nier sera assisté par T. défenseur mouloudéen jouera avec les Benaissa et F. Aouina. Par Espoirs. Pour sa part, l’attaquant Mokhailleurs, le match qui optar n’a pas été retenu par le staff techposera les U21 des deux nique pour cette rencontre. Il est à formations sera dirigé noter que les gars d’El Hamri ont pris, par le trio Boudjerada, hier en fin d’après-midi, la route Badache et Kobbi de la sur Alger, pour préparer le Ligue d’Alger. match de demain face à la JSK.

Bouaza jouera avec les Espoirs

S. Aouina au sifflet !

Solinas convoque 20 joueurs
es gars d’El Hamri ont effectué, hier matin, leur ultime séance d’entraînement, avant d’affronter la JS Kabylie. Cette séance s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana, dans de bonnes conditions. Le staff technique a essayé d’apporter les derniers correctifs à son team, avant le match de demain face à la JSK. A l’issue de cet entraînement, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia, l’Italien Solinas, a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour le match de demain.

L

Comme attendu, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia a fait appel à 20 joueurs. Absents lors du précédent match face à l’ESS, l’arrière gauche Nessakh ainsi que le joueur milieu de terrain centrafricain Dagoulou seront du voyage à Tizi Ouzou.

Liste des joueurs concernés :
Dahmane, Belarbi, Saïdi, Bourzama, Nessakh, Belabbes, Aouamri, Djahel, Abdelli, Heriet, Kouriba, Dagoulou, Bouterbiet, Aoued, Nait Slimani, Hichem Cherif, Bouaicha, Benyettou, Amrane, Benamar.

Belabbès «On a les moyens de réaliser un résultat positif à Tizi Ouzou»
Le capitaine du Mouloudia d’Oran, Farid Belabbès, qui a porté le maillot de la JSK, estime que son équipe a les moyens de revenir de Tizi Ouzou avec un résultat positif. Il nous a dit aussi que son équipe a bien préparé ce match et que lui et ses coéquipiers ont à cœur de rester sur leur lancée et réaliser un bon résultat au stade du 1er-Novembre, demain.
Tout d’abord, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Dieu merci, l’ambiance est parfaite au sein de notre groupe. Il faut dire que les bons résultats que nous avons réussi à décrocher en ce début de saison nous ont mis en confiance. Après trois journées de championnat, notre équipe n’a pas encore perdu le moindre match. Cela nous permet de bien aborder la suite de la compétition. Notre moral est au beau fixe et tous les joueurs sont déterminés à réaliser une bonne saison, inch’Allah. Justement, comment expliquez-vous le bon démarrage du Mouloudia en championnat ? Contrairement aux précédentes saisons, nous avons bien entamé le championnat cette fois. Mais en plus des résultats, nous avons réussi à développer un beau football lors des trois précédents matchs de championnat. Nous avons bien travaillé cet été sous la conduite de notre staff technique. Il faut aussi reconnaître que les nouvelles recrues ont apporté un plus à l’équipe. Nous avons un groupe soudé qui a envie de réaliser une bonne saison. Cela dit, le championnat n’est qu’à sa troisième étape. Il ne faut donc pas trop s’enflammer, mais garder les pieds sur terre pour rester sur notre lancée et enchaîner les bons résultats. Pensez-vous que le Mouloudia de cette saison a les moyens de jouer les premiers rôles ? Pour les objectifs, il ne faut pas mettre beaucoup de pression sur les joueurs. Je pense qu’il faut gérer la compétition match par match et attendre la fin de la saison pour faire le bilan. Nous jouons chaque match pour le gagner. Nous avons l’ambition de réaliser une bonne saison et nous n’allons ménager aucun effort pour atteindre notre objectif. Je demande aux supporters de rester derrière nous et de continuer à nous soutenir. De notre côté, nous allons continuer à donner le meilleur de nous-mêmes pour leur faire plaisir et être à la hauteur de leurs attentes. Comment se présente pour vous votre prochain match face à la JSK ? Ce sera un match difficile, car nous allons affronter la JS Kabylie. Notre adversaire a bien entamé sa saison et va tout faire pour décrocher sa première victoire à la maison. Il sera poussé par ses supporters et cela va rendre notre tâche davantage compliquée. Toutefois, je pense que nous avons les moyens de réaliser un résultat positif à Tizi Ouzou. Nous allons aborder ce match avec un bon état d’esprit. Nous avons bien préparé ce match et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour revenir de Tizi avec un résultat positif. Peut-on qualifier ce match de spécial pour vous, sachant que vous avez déjà porté par le passée le maillot de la JSK ? Non, ce match est tout ce qu’il y a de plus ordinaire pour moi, dans la mesure où j’ai déjà affronté mon ancienne équipe. J’ai joué à la JSK et j’en suis fier, mais cela fait désormais partie du passée. A présent, je suis un joueur du Mouloudia d’Oran et je vais défendre crânement les couleurs de mon équipe. Je ferai tout mon possible pour aider mon team à revenir de Tizi Ouzou avec un résultat positif. Entretien réalisé par Riad O.

08

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup franc

CRB

Les supporters dans le 20 et le 21, une humiliation !

Une prime spéciale en cas de succès La fièvre du derby monte jour

K

amel Kaci-Saïd a mis ses menaces à exécution ! Le manager du MC Alger a réussi, avec l’accord des services de sécurité, à placer les supporters du CR Belouizdad dans les gradins supérieurs du stade du 5-Juillet. Plus même : il leur a octroyé un nombre restreint de places, les confinant dans les secteurs 20 et 21 (au-dessus du virage nord). C’est le résultat de la réunion de coordination qui a réuni hier des dirigeants des deux clubs et des cadres des services de sécurité.

son propre stade.

Le CRB va réagir au retour
Criant à l’injustice, la direction du Chabab a promis de se venger de son côté lors de la confrontation retour en ne donnant aucun ticket aux supporters du MCA, même pas dans le virage dit «Le poulailler» où sont généralement placés les supporters des clubs adverses. D’ailleurs, les supporters du CRB sont d’ores et déjà favorables à cette mesure extrême, seule façon, pour eux, d’effacer l’humiliante déception de la direction du MCA.

Kaci-Saïd se venge du refus du Chabab de recevoir au retour au 5-Juillet
Cela s’apparente clairement à un règlement de comptes. Comment peut-il en être autrement puisque le virage nord restera vide ? Cela dénote que ce n’est pas la grande affluence attendue des supporters du MCA, en tant que club recevant, qui a déterminé ce choix, mais juste le souci de se venger de la direction du CRB qui a refusé que le match retour se joue au stade du 5-Juillet. Ainsi, Kaci-Saïd joue avec la vie des supporters juste pour faire payer au CRB son choix de recevoir dans

Des supporters du MCA au 5-Juillet pour faire pression sur les organisateurs
Selon des dirigeants du CRB qui ont assisté hier à la réunion de coordination qui s’est tenue au stade du 5-Juillet, des supporters mouloudéens y étaient présents, ce qui les avait d’ailleurs étonnés. Cela est interprété comme une manière d’exercer une pression populaire sur les services de sécurité afin que ces derniers cèdent aux desiderata des dirigeants du MCA. Tout cela confère à cette affaire, selon les dirigeants du Chabab, les allures d’un complot. F. A.

Malek «Cette décision
est inacceptable !»
Le président du CRB, Redha Malek, n’a pas caché sa colère à l’issue de la réunion de coordination qui a eu lieu avec les services de sécurité au sujet du derby MCA-CRB de ce samedi. «Franchement, je suis extrêmement déçu. C’est vraiment insensé qu’on nous octroie une petite partie seulement des gradins supérieurs alors que le stade est assez grand pour contenir les supporters des deux clubs. Donc, pour préserver nos supporters, nous refusons cette part que nous jugeons inacceptable», nous a-t-il déclaré. «Notre réaction sera à la mesure de cette décision au match retour. Nous étudierons la question comme il se doit et nous réfléchissons sérieusement à ne leur donner aucune place, même pas le poulailler.»

«Pas d’entraînement, pas assez de tickets, c’est une honte !»
Le patron de Chabab a également réagi au sujet du refus du MCA d’autoriser ses joueurs à s’entraîner sur le terrain annexe du stade du 5-Juillet, sous prétexte que la demande pour une telle séance n’a pas été envoyée à temps : «On nous refuse de s’entraîner sur un terrain annexe, on nous donne un nombre limité de tickets, on nous confine dans les gradins supérieurs… Tout ça est une honte ! C’est un grave précédent honteux de la part des responsables de telles décisions.»

après jour à Belouizdad et dans tous les fiefs du CRB. Pour les supporters du Chabab et même pour les joueurs, la victoire devient un impéAncien joueur du MC Alger, Fodhil Hadjadj sera l’un ratif, voire une question d’honneur des joueurs d’expérience sur lesquels comptera Miet de principe, surtout après les «afguel Gamondi face au Mouloudia demain. Il se dit faires» dites de la volonté des diriprêt pour ce derby dont il a l’habitude. geants du MC Alger d’interdire les gradins inférieurs du stade du 5leure manière de Où en est la Juillet aux supporters du CRB et de vous racheter ? préparation l’interdiction d’entraînement sur le De par mon expour le match terrain annexe du stade. Cela amène périence, je pense face au MC la direction du club à réserver une que l’équipe a beAlger ? prime spéciale pour la victoire face soin d’un déclic Tout se passe au Mouloudia, histoire de motiver psychologique bien. Nous nous les joueurs davantage. afin que les préparons depuis Des amoureux joueurs jouent une semaine dans du club prêts plus libérés. Une une totale séréà mettre la main à la poche nité et nous victoire dans ce Le président du Chabab, Redha sommes parfaitederby serait, effecMalek, nous avait déclaré, au début ment conscients tivement, un exde la semaine, qu’il réfléchissait à cellent déclic. qu’il s’agira d’un augmenter la prime de match si cela match particulier Pour ce faire, il était susceptible de booster ses faut jouer à notre puisque les derjoueurs. A présent, ce n’est plus au bies ont toujours véritable niveau, stade des intentions puisqu’une dé- eu une saveur ce que nous cision en ce sens a été prise et enté- spéciale. J’espère n’avons pas encore rinée. Une décision encouragée par que celui de ce fait depuis le l’initiative prise par des amoureux samedi ne dérodébut de la saison du club de contribuer à motiver les gera pas à la traparce que, justejoueurs en mettant la main à la ment, nous ne dition. poche. Malek a, bien sûr, salué cette sommes pas au Ne ressentezinitiative, surtout que son intention top de nos vous pas une initiale, faute de moyens financiers moyens. Ce n’est pression supconséquents, était plutôt de payer qu’après cinq plémentaire deaux joueurs une avance d’un ou matches que nous deux mois. puis la défaite pourrons atteindre notre niveau. subie à domiCe sera aux joueurs cile face à l’ES de fixer le montant Peut-on considéSétif ? de la prime rer que ce match sera particuJe vous mentirais si je vous diCela dit, il est fort probable que la lier pour vous étant donné que direction ait recours à une méthode sais qu’il n’y a pas de pression, vous aviez évolué au MCA ? efficace qui a fait ses preuves par le mais je peux vous assurer qu’il Un derby algérois est toujours passé : laisser les joueurs fixer eux- s’agit d’une pression positive. Il ne particulier pour tout joueur qui y mêmes le montant de la prime après faut pas oublier que nous avons prend part. J’ai, certes, joué au la victoire, à condition, bien sûr, que débuté la préparation avec du reMCA par le passé, mais je suis autard par rapport aux autres clubs, ce soit dans les moyens du club. jourd’hui joueur du CRB et je déC’est comme ça que cela s’était passé mais nous avons fait de notre fendrai à fond les couleurs de mon à plusieurs reprises avant des ren- mieux pour rattraper un tant soit club. Ce ne sera pas la première peu le retard. En dépit de notre dé- fois que j’affronte le Mouloudia, dez-vous importants (derbies ou faite à Chlef face à l’ASO, nous matches décisifs) et cela avait très puisque je l’ai déjà fait sous les avions sortit une belle prestation. bien marché. Ce vendredi, l’idée couleurs du CS Constantine. sera proposée aux joueurs lors de la Face à l’ES Sétif, c’était très serré et Comment prépariez-vous ce mise au vert d’avant-match à l’hôtel. équilibré. En dépit d’une mauvaise match lorsque vous étiez au première période, nous avons fait Les dirigeants MCA ? une bonne deuxième mi-temps, en force à l’hôtel Surtout, par une grande concenratant des occasions. Nous avons Justement, les dirigeants du CRB tration car, dans ce genre de juste manqué de réalisme. Il n’y a comptent être présents au complet à matches, le niveau entre les deux pas de quoi s’alarmer. On apprend l’hôtel pour encourager les joueurs équipes est presque le même et de ses erreurs. et leur montrer qu’il y a des gens tout se joue sur les petits détails et Une victoire contre le MCA ne derrière eux. Cela fait suite à cersur le degré de concentration. serait-elle pas taines critiques formulées après la Etes-vous personnellement prêt défaite contre l’ES Sétif sur l’absence la meilpour ce match ? des dirigeants avant et pendant ce Bourekba Je suis prêt depuis le match. Comme il s’agira, ce samedi, et Dahar joueront début de la saison. Je ded’une confrontation particulière, d’entrée mande à nos supporters tout le monde sera sur le pont. Faute de pouvoir s’entraîner sur le terde se déplacer en D’ailleurs, une réunion est prévue rain annexe du stade du 5-Juillet, à cause du nombre au stade afin refus de la direction du MC Alger de les y autorientre le président Malek et ses colser, les joueurs du CR Belouizdad se sont rabattus de rééditer le scénalaborateurs d’une part et les hier sur l’annexe du stade Mustapha-Tchaker de rio de la saison pasjoueurs et staff technique d’autre Blida afin de s’habituer quelque peu au gazon natusée. part afin d’expliquer aux joueurs rel. Le staff technique a eu ainsi l’occasion de mettre au point le schéma tactique qu’il compte appliquer Entretien réalisé l’importance qu’ils accordent au face au Mouloudia ce samedi, avec plupar Farid Abrésultat de ce match, sur le plan sieurs changements dans le onze boud comptable d’abord et, surtout, sur rentrant par rapport aux précéHanifi dentes matches, comme déjà un plan mental et de nif.

«Une victoire contre le Mouloudia, le meilleur déclic possible»

Hadjadj

Les joueurs sereins
En attendant, la préparation pour ce match se poursuit dans la de sérénité. A voir l’ambiance formidable qui a régné tout au long de la semaine aux entrainements, il est clair que les joueurs ont tourné la page de la défaite à domicile face à l’Entente et entendent bien se racheter samedi en battant le MCA, ne serait-ce que pour rendre hommage à leurs supporters qui les avaient quand même applaudis malgré la défaite contre l’ESS. F. A.

rapporté dans nos colonnes.

«Au retour, nous ne leur donnerons aucune place»
Il n’arrive surtout pas à s’expliquer le refus d’octroyer aux supporters des clubs le virage nord. «Comment admettre que tout un virage de ce stade reste vide pour confiner nos supporters dans les gradins supérieurs, au milieu de supporters du Mouloudia ? Cela ne relève d’aucune logique», s’est-il écrié, avant d’enchaîner :

F. A.

La principale nouveauté sera le changement de la ligne d’attaque, Hadjadj avec la titularisation de Bourekba à la pointe de l’attaque à la place revient de Hanifi, ainsi que Dahar au milieu comme pivot de l’attaque en lieu En défense, l’entraîneur Miguel et place de Kherbache. Ainsi, Gamondi continue d’entretenir le flou. Hanifi et Kherbache payent le trois On parle de la titularisation de manque d’efficacité dont ils joueurs pour la première fois (Naïli, ont fait preuve lors des trois pas Khoudi et Tiza) puisqu’il ne semble premiers matches du chamavoir été convaincu par les prestations pionnat et seront donc reléde Messaoudi, Khelili et Boukedjane. gués au rôle de jokers. Au milieu du terrain, il devrait y avoir Bourekba, auteur d’une un seul changement notable, avec bonne rentrée contre l’ES la titularisation de Hadjadj Sétif, aura donc la (peut-être au détriment de confiance du coach Bilel Benaldjia). dès le départ.

et Kherbache relégués en jokers

Coup d’œil

MCA

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 Septembre 2013

09

Bagarre entre Ghazi et Yahia-Cherif
Cela s’est passé hier matin à l’entraînement
ous tension, à l’approche du premier derby de la saison, les joueurs du Mouloudia ne se font aucun cadeau lors des matches d’application. Soumis à une concurrence rude, les joueurs du Mouloudia doivent en permanence se remettre en question pour rester en haut de l’affiche. Avec pratiquement des doublures à chaque poste, Geiger n’a que l’embarras du choix, avant chaque match de championnat. C’est ce qui explique l’engagement total des joueurs à l’entraînement. Hier matin, les camarades de Besseghier abordaient l’avant-dernière session de travail avant le jour J. Et forcément, il y avait une certaine tension, à 24 heures de l’annonce du groupe qui sera retenu pour le derby tant attendu. Ayant programmé des sixtes avec des vainqueurs, l’équipe de

S

Ghazi était au coude à coude avec celle de Yahia-Cherif. Le demi-défensif, dans le souci de récupérer le ballon, a utilisé son coude dans un duel avec Yahia- Cherif. Dépité par le geste jugé antisportif de son camarade, s’en suivra alors une explication verbale entre les deux protagonistes. Quelques minutes plus tard, Ghazi commet de nouveau une faute sur l’ex-Canari en le taclant cette fois-ci de derrière. Réagissant très mal à l’intervention énergique de Ghazi, YahiaCherif lui a assené instantanément un coup de pied. Surpris par la réaction de son partenaire, Ghazi a riposté par un coup de poing. Durant quelques minutes, la pelouse de Hadjout s’est transformée en une arène de combat de boxe sous l’œil d’Alain Geiger. Surpris par la tournure des événements, Bouguèche, Besseghier et autres Bachiri sont intervenus pour sépa-

rer les deux joueurs qui étaient dans un état second.

Geiger les a arrêtés durant dix minutes, avant de les autoriser à reprendre le travail
Alors que le match derby face au CRB approche à pas de géant, Alain Geiger n’avait certainement pas besoin de cette bagarre entre Ghazi et Yahia-Cherif pour préparer l’affiche de demain. Voyant qu’ils étaient dans un état second, Geiger a demandé aux deux joueurs d’arrêter la séance. Ghazi et Yahia-Cherif sont restés près de dix minutes à l’arrêt, le temps de reprendre leurs esprits. Et ce n’est qu’après qu’ils ont été autorisés à reprendre le travail.

ne badine pas avec la discipline de groupe, pourrait traduire les deux joueurs devant le conseil de discipline, après le match derby face au CRB. Ayant installé la commission de discipline présidée par Yaïci, un cadre de Sonatrach, elle devra entendre les deux joueurs, avant de les sanctionner. Ne voulant pas porter préjudice à la stabilité du groupe, à quelques heures d’une affiche importante, les deux protagonistes seront normalement traduits ce dimanche devant le conseil de discipline.

amende de 50 millions de centimes. Une sanction financière qui leur sera infligée selon le règlement intérieur du club. Nabil Yalaoui et Billel Moumène, pour des faits beaucoup moins graves, ont été sanctionnés financièrement pour comportement antisportif lors du match test disputé face au Raja Al Jadidi au Maroc. T. Che

Friction entre Belaïd et Moumène

Les deux joueurs encourent une amende de 50 millions de centimes
Face à des faits aussi graves, car les deux joueurs se sont livrés à une scène qui porte atteinte à l’image du club, Ghazi et YahiaCherif encourent chacun une

Ils seront traduits ce dimanche devant le conseil de discipline
La direction mouloudéenne, qui

Après la séance de travail, les joueurs se sont rendus à l’hôtel du 5-Juillet pour le déjeuner. C’est à ce moment qu’il y a eu un accrochage verbal entre Billel Moumène et Habib Belaïd, sans plus. D’ailleurs, Kamel Kaci-Saïd, qui était présent, est intervenu rapidement afin de remettre de l’ordre.

Les Belouizdadis auront 5 000 tickets, les Chnaoua 45 000
Comme convenu, les dirigeants du Mouloudia et ceux du CRB se sont réunis hier dans l’enceinte olympique, en présence du nouveau directeur du stade, Hakim Chelfi, et les services de sécurité. Il a été convenu que les supporteurs du Chabab obtiennent 5 000 places contre 45 000 pour les Chnaoua.

Kacem «L’équipe qui marquera la première remportera le derby»
Meilleur passeur de son équipe lors de l’exercice précédent, Kacem Mehdi abordera le derby de demain avec la ferme détermination de décrocher les trois points. Pour lui, la victoire passe par la nécessité de remporter la bataille du milieu.
On imagine que la pression est montée d’un cran, à quelques heures du coup d’envoi de votre premier derby de la saison ? La pression, on la ressentira crescendo, au moment de fouler la pelouse du 5Juillet. Mais vous savez, lorsque vous portez les couleurs du Mouloudia, vous devez apprendre à vivre en permanence avec cette pression. C’est à nous donc de gérer tout cela, car on sait que nos supporteurs attendent beaucoup de nous cette saison, pas uniquement face au CRB. Mais êtes-vous conscients qu’une défaite face au Chabab serait très mal perçue par les Chnaoua ? L’envie des Chnaoua de voir leur équipe s’imposer est totalement légitime. Il faut qu’on se montre costauds pour répondre à leurs attentes. On sait ce qui nous attend et ce que nous devons faire pour y parvenir. Quelle est donc cette formule magique ? La concentration doit être de mise jusqu’à la dernière seconde de la partie. Souvent les derbys se jouent dans le money-time. Il y a aussi cette bataille du milieu qui sera rude. Le CRB possède un très bon milieu de terrain qui peut nous poser des problèmes. A nous donc de se montrer à la hauteur pour remporter cette bataille cruciale dans le résultat final. Battu à domicile par Sétif, le CRB est loin d’aborder ce derby avec le plein de confiance. Tout le contraire de votre équipe qui est sur une bonne dynamique… Lorsqu’on aborde les derbys, il ne faut jamais prendre en ligne de compte les résultats précédents. Les compteurs sont remis à zéro car chaque équipe se donne à 200 % pour sortir victorieuse. Chaque club sait qu’une victoire face au voisin lui permet totalement de se relancer et surtout de gagner la confiance des supporteurs. C’est pour cela que ce samedi, c’est l’équipe qui sera la plus volontaire et qui en voudra le plus qui l’emportera. Toujours sans passe décisive, ce sera l’occasion pour vous de vous mettre en évidence… Le plus important pour nous sera de gagner ce match. Maintenant, peu importe si c’est moi ou un autre joueur qui livrera la passe décisive. Notre objectif c’est que les trois points restent au 5-Juillet. Ayant battu le Chabab la saison dernière, c’est un adversaire revanchard que vous allez affronter ce week-end, n’est-ce-pas ? Le match de la saison dernière fait partie du passé. Maintenant, il faut se projeter vers l’avenir avec ce rendez-vous que chaque équipe voudra remporter. La spécificité des matches derbys, c’est qu’on ne sait jamais à quoi s’en tenir. On ne peut jamais jurer du résultat final. C’est le suspense et l’incertitude qui caractérisent ce type d’affiche. Souvent on dit que les derbys se jouent sur des petits détails. Qu’est-ce qui pourrait faire donc la différence ce samedi ? C’est simple. Souvent c’est l’équipe qui marquera la première qui remportera ce match. A nous d’être concentrés pour être les premiers à trouver la faille. Le fait de récupérer Hadj Bouguèche pour cette affiche est très important pour l’équipe ? Hadj est un élément incontournable. Il est partout sur le terrain. Il tire toute l’équipe vers le haut. Il a une influence telle sur le jeu qu’on ne peut se passer de ses services. Et c’est très important de l’avoir récupéré pour ce derby. Il est capital de jouer ces matches en étant au grand complet. Est-ce aussi important de recevoir le Chabab au 5-Juillet, après avoir évoqué un retour à Bologhine ? Nous sommes domiciliés au 5-Juillet. Nous avons produit nos meilleurs matches dans cette enceinte. Nous avons nos points de repère dans ce stade. Donc il était inconcevable de partir à Bologhine au risque d’avantager le CRB. Nous avons eu la saison passée une très mauvaise expérience avec les matches contre le MCEE et le CABBA. Nous avons été tenus en échec parce que les équipes en question avaient refusé de jouer. Ils se sont contentés de défendre et cela nous a mis dans une mauvaise posture. Entretien réalisé par Tarek-Che

La vente des billets débutera demain au 5-Juillet
Pour s’offrir le droit d’assister à ce 87e derby, la vente des billets débutera demain matin à partir du 10h dans les différents guichets du stade olympique. Les supporteurs des deux clubs savent ce qu’ils doivent désormais faire pour se procurer le fameux sésame. T. Che

10

N° 2404
Vendredi 13 Septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil
Combinaisons devant les buts au menu
Pour cette avant-dernière séance, Geiger a entamé le programme du jour par des combinaisons devant les buts. Le coach suisse veut tout mettre en œuvre pour que sa ligne avant soit très efficace ce samedi face au Chabab. Le trio de choc composé de Bouguèche,Yachir et Djallit a affiché toute sa détermination à faire la différence face aux Belouizdadis qui sont ainsi avertis.

MCA
s’entraîne l’après-midi à l’heure du match. Mais cette fois-ci, les camarades de Besseghier devront effectuer leur dernière séance de travail ce matin à 9h30, toujours à l’annexe du 5-Juillet. Ce sera l’occasion pour Geiger d’apporter les derniers réglages avant de rendre publique la liste des éléments retenus. Il se pourrait que le coach suisse retienne 20 joueurs avant d’en retirer deux avant le coup d’envoi.

Voilà à quoi ressemblera le onze de Geiger
epuis qu’il est à la tête de la barre technique du club, Alain Geiger préfère cultiver le mystère en brouillant les cartes. Opérant à chaque fois des changements qui surprennent les observateurs, on ne peut jurer de rien avec le coach suisse. Toutefois, à travers les matchs d’application et la forme des uns et des autres, nous avons pu dégager avec certitude le onze qui sera demain soir au coup d’envoi du derby face au Chabab. A un élément près, ce sera l’effectif qui disputera ce derby, 87e du nom.

D

L’équipe de Fabre étincelante lors des sixtes
Une fois n’est pas coutume, c’est l’équipe de Fabre qui a fait des étincelles lors des sixtes avec vainqueurs. Habituellement, c’est le groupe de Bouguèche qui faisait main basse sur les rencontres. La formation composée de Fabre, Djeghbala, Moumen, Ghazi, Metref, Kacem et Sayeh ont réussi à enchaîner trois victoires de rang avant que l’incident entre Ghazi et Yahia Chérif ne plombe l’ambiance. Au lieu de taquiner leurs camarades, le groupe en question a quitté le lieu d’entraînement dans un silence de plomb.

Mise au vert à l’hôtel d’El Biar
Une nouvelle fois, c’est à l’hôtel d’El Biar que les joueurs du Mouloudia effectueront la mise au vert. Malgré toute la polémique qui avait suivi ce choix de s’établir à l’hôtel El Biar, Kamel Kaci-Saïd a décidé de ne plus effectuer de regroupement dans les grands établissements de la capitale, estimant que les joueurs ne sont pas là pour faire du tourisme.

Djemili toujours numéro 1
Très critiqué face au CRBAF, Houari Djemili s’est refait une santé face au MCO en sortant un gros match. Et fort logiquement, il sera reconduit demain pour garder la cage de son équipe avec l’ambition de préserver ses buts vierges.

Hachoud dans son couloir de prédilection
Incorporé face au MCO au poste de milieu de terrain, Abderrahmane Hachoud a de très fortes chances de retrouver son couloir droit. C’est dans son registre de prédilection que Hachoud affrontera le Chabab.

Bachiri et Belaïd composeront l’arrièregarde mouloudéenne
Très solides face aux Hamraoua, Redouane Bachiri et Habib Belaïd affichent une complicité à toute épreuve. Demain, la paire centrale devra être reconduite pour former une muraille qu’elle espère être infranchissable. Amine Aksas reste en stand-by car il est possible que Geiger prennent tout le monde à contre-pied en faisant appel aux services de l’exBelouizdadi.

sur ce trio de récupérateurs que Geiger compte pour remporter la bataille du milieu face à Amour et les siens.

Bouguèche et Djallit pour faire la différence sur les côtés
Le retour de Hadj Bouguèche pourrait être salutaire à son équipe. D’ailleurs, Geiger entend aligner Hadji et Mustapha Djallit sur les flancs droit et gauche. Les deux joueurs auront pour mission d’étirer sur la largeur l’arrière-garde du Chabab et n’hésiteront pas à repiquer au centre pour être à la finition.

dernière face au Chabab, Samy Yachir avait fait forte impression contre le CRBAF. Comme l’avait fait Djamel Menad qui était le premier à faire jouer Yachir en pointe de l’attaque, Geiger devra laisser Samy seul en pointe pour essayer de faire parler sa frappe de mammouth.

Un grand tifo sera exhibé demain
Les supporteurs du Doyen ont œuvré durant plusieurs jours, afin que le tifo soit prêt pour le rendez-vous de ce samedi. Ainsi, une grande banderole a été confectionnée à l’occasion et sera exhibée par les Chnaoua à l’occasion de leur premier derby de la saison. T.Che

Besseghier sur le côté gauche
Affichant toute sa polyvalence depuis le début de la saison, le capitaine Abdelkader Besseghier, en leader, devra de nouveau se sacrifier pour la bonne cause en prenant le flanc gauche de la défense. Un choix qui reléguera Toufik Zeghdane sur le banc de touche.

Yahia-Cherif en joker de luxe
Sid-Ali Yahia-Cherif, qui revient en force, constituera une solution de rechange pour Geiger. L’ex-Canari abordera ce match dans la peau d’un joker de luxe. Yahia-Cherif voudra frapper fort et prendre sa revanche, lui qui reste sur un 7 à 1 infligé par le CRB à la JSK en mai 2011.

Kacem, Ghazi et Metref pour remporter la bataille du milieu
L’expérience et le vécu de Kacem, Ghazi et Metref sera d’une aide précieuse pour les Vert et Rouge. C’est d’ailleurs

Yachir en pointe de l’attaque
Auteur d’un doublé la saison

Ultime séance ce matin à Hadjout
Habituellement, l’équipe

T. Che

CSC
Bedoui, l’homme qui manquera au CSC
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, tel est le sentiment de tous les Constantinois, après la nomination de monsieur Bedoui à la tête du ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnel. C’est le sentiment constaté auprès de tous les supporters Sanafir. Pas ingrats pour un sou, tous sont unanimes à reconnaître à cet homme le rôle très important qu’il a joué non seulement dans la gestion de la wilaya et la réalisation de grands projets, mais surtout dans la restructuration du club préféré des habitants de la ville des Ponts. Ils lui reconnaissent son rôle de rassembleur, de pompier étouffeur de crises et de dénicheur de fonds. Tous sont profondément convaincus qu’il est pour beaucoup dans la bonne tenue de route du CSC. Appréhendant les jours à venir, ils espèrent avoir la main heureuse avec la nomination du nouveau wali et souhaitent trouver en lui la disponibilité et les aptitudes d’écoute et de conseil que prodiguait aux dirigeants monsieur Bedoui. Parmi ses hauts faits d’armes, aucun d’eux n’oublie que c’est grâce à lui que le CSC et Tassili se sont unis et font leur chemin ensemble, que c’est aussi grâce à lui que Roger Lemerre a atterri à Constantine et c’est surtout aussi grâce à lui que les Vert et Noir vont jouer la Coupe de la CAF cette saison. Bon vent monsieur le ministre et merci pour tout, tiennent à lui dire les Sanafir.

Battre la JSS et le MCO = 20 millions en une semaine

24

Abdou Henine

h nous séparent du coup d’envoi de la rencontre entre la bande à Mechiche et celle du CSC. Le staff technique constantinois a terminé, hier, les derniers réglages sur le schéma de jeu, sans dévoiler le plan de Garzitto qui a préparé une surprise pour la JSS, on peut juste dire que le CSC n’a pas l’intention de jouer la défensif demain soir. Le 4-2-3-1 à vocation offensive prôné face à l’USMH et le MOB garde encore ses chances pour demain, Garzitto a remporté avec cette stratégie sept points en l’espace de trois matchs, et changer une méthode qui fonctionne à merveille serait un risque inutile, sauf que les rencontres se différent et changent de caractéristiques, surtout que le match va se dérouler sous une chaleur torride et sur une pelouse en tartan sec, dure et épaisse, ce qui va rendre la possession de balle difficile et fatigante, donc la tâche des coéquipiers de Hadiouche sera moins compliquée si Garzitto décide de jouer les contres rapides pour éviter l’épuisement de ses joueurs. Cela reste du domaine de l’entraîneur qui reste optimiste et motivé à l’idée de battre la JSS pour la première fois en cette nouvelle saison. Gil encore et toujours blessé Le calvaire du Camerounais Gil N’gomo tarde à prendre fin, le joueur

qui pensait être apte pour les entraînements, a été contraint d’arrêter la séance d’avant-hier, le milieu défensif a ressenti une douleur subite au niveau de la cuisse et cela est arrivé à quelques heures du départ de l’équipe vers Béchar, mauvaise nouvelle pour Garzitto qui aura un têteà-tête avec le staff médical de l’équipe pour avoir des précisions sur la santé du joueur, après cela, Garzitto aura le dernier mot et lui seul décidera ce matin de prendre Gil ou pas avec le groupe au sud-ouest du pays. Berthé et Sebah, une paire qui a ses chances Ce qu’il y a de bon avec les techniciens étrangers, c’est qu’ils détectent rapidement le détail qui fait mal à leurs équipes, et ils ne se gênent pas pour apporter des modifications pour préserver la bonne marche de l’équipe. Au CSC, Garzitto a un souci au niveau de la défense centrale, l’équipe est fébrile sur ce compartiment, après la blessure surprise de Gil juste avant le début du championnat, la paire centrale est depuis formée du Malien Berthé et de Adel Maiza, improvisé par Garzitto, cette dernière n’a jamais donné satisfaction ni d’assurance derrière. Pour demain il y a de forte chance de voir une nouvelle paire centrale, Berthé Oussmane sera assisté par l’Oranais Sebbah, ce dernier est vif et rapide et n’a rien en commun avec le Malien, la complémentarité va se faire d’une

manière rapide, quant à Maiza, il a de fortes chances de chauffer le banc des remplaçants. Comme décidé en début de saison, les victoires arrachées à l’extérieur coûteront à la caisse de l’équipe dix millions pour chaque joueur, la prime de victoire est importante et motivante, et pour donner déjà un avant-goût aux joueurs, les camarades de Zerdab ont déjà empoché les deux primes de l’USMH et du MOB cette semaine, soit 15 millions pour chaque élément qui a fait du bien à tout l’effectif. Demain encore, l’enjeu sera important, dix millions sont en jeu pour les Vert et Noir, si

on ajoute les 10 millions d’Oran la semaine prochaine, cela peut donner un total de 20 millions en l’espace d’une seule semaine ! Bichari pour officier JSS-CSC La commission arbitrale a désigné Bichari pour officier la rencontre qui se déroulera au stade du 20-Août, à Béchar, entre l’équipe locale et le CSC. Médecin dans la vie professionnelle et arbitre les week-ends, Bichari sera assisté par les deux assistants Salaouadji et Gourari, un choix qui rassure un peu les Sanafir, vu la large expérience dont bénéficie le referee central. Abdou H.

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

11

ASO
Aujourd’hui, à l’heure du match
La dernière séance de la semaine pour l’ASO sera aujourd’hui à 18h00 sur la pelouse de Boumezrag, cette séance ne sera pas chargée et sera destinée au volet tactique. Ighil travaillera surtout avec le onze qui sera sur le terrain durant le match de demain, il aura aussi des difficultés à composer son 18 surtout qu’il enregistre pas moins de six absences pour ce match.

Ighil prévient ses joueurs

Nana Badarou Nafiou qui est de retour veut absolument jouer le match de samedi et reprendre sa place, il a d’ailleurs essayé de convaincre Ighil de sa forme actuelle afin de bénéficier d’une place dans le onze et ce dernier songe sérieusement à le faire incorporer sur le couloir droit ou dans l’axe central, surtout qu’il peut évoluer dans les deux postes et son expérience aidera sûrement le compartiment défensif.

Badarou veut jouer

e staff technique s’est entretenu en privé avec l’ensemble des joueurs les Tedjar reprend mettant en garde pour le match de samedi. Ighil ne veut suret rassure tout pas perdre le moindre point à Saâd Tedjar sera prédomicile et craint une baisse de sent demain dans le onze de l’ASO, le joueur a reforme de son équipe qui n’a pas pris le service hier, chose donné satisfaction lors du match amiqui a rassuré tout le cal face à Relizane. C’est pour cette raimonde et le staff techson qu’il va essayer de bousculer ses nique compte beau-

La fin de la séance sera un grand suspense pour les joueurs, surtout les jeunes, pour connaître les convoqués pour ce match. Plusieurs jeunes seront appelés en renfort pour ce match à cause des absences enregistrées. Ighil devrait donner cette liste à ses poulains à la fin de la séance et les concernés iront directement à l’hôtel pour leur mise au vert

Ighil divulguera le 18 en fin de cette séance

L

joueurs afin qu’ils soient plus agressifs et plus volontaires sur le terrain surtout que cette rencontre nécessite un très bon engagement physique. Les absences compliquent plus la tâche de l’équipe et du staff technique durant ce match, mais Ighil ne semble pas inquiet, sauf au niveau des buts où il a perdu les services des deux gardiens, et la prestation du jeune Salhi reste imprévisible puisque c’est un jeune espoir qui n’a jamais joué en senior. Pour les autres

postes, Ighil n’est pas inquiet, surtout qu’il a d’autres choix qui peuvent assurer sans soucis. Le coach de l’ASO a exigé à ses joueurs une grande victoire pour bien entamer la suite des matches et ne veut pas parler d’un faux pas surtout qu’il n’a jusqu’à présent pas assimilé la première défaite lors de la première journée en demandant à ses joueurs de remplacer cette défaite par une victoire à l’extérieur. A.F.

«Nous avons préparé ce match comme il se doit car nous donnons une grande importance aux matches qui viennent, la période de repos qu’on a eu et la semaine de travail ont contribué dans cette préparation car on s’est ressaisis et on ne pense qu’à cette rencontre. Le match amical qu’on a joué nous a beaucoup aidés à travailler nos automatismes, maintenant, il faut paraître avec un meilleur niveau lors de cette rencontre, jouer à Chlef nous met plus en confiance car on sait que notre public sera là pour nous soutenir.»

Zaouche : «On ne doutera pas de nos moyens»

coup sur lui pour animer le jeu offensif de l’équipe pour ce match. Tedjar qui souffrait de sa dent a subi des soins intenses pour revenir avant le match, le joueur sera alors d’action demain.

L’entraîneur des gardiens Sid Rohou n’a pas encore tranché l’identité du keeper qui sera présent demain comme deuxième gardien mais à première vue, le junior Bouhella semble le plus prêt pour avoir cette chance, il devrait être sollicité avec son camarade Salhi pour être dans le 18 de demain.

Bouhella sera le deuxième gardien

Lakhdari pressenti comme récupérateur
le stoppeur de l’équipe Lakhdari a beaucoup travaillé lors dernières séances comme récupérateur, un poste attribué par Ighil qui n’a pas d’autre choix puisqu’il ne dispose pas des services de trois éléments, à savoir Bentoucha, Sellama et Meliani qui sont out pour ce match. Lakhdari semble prêt à jouer dans ce poste et aider Zaouche dans la récupération.

«Ce match intervient après une petite période de repos suite au match de l’EN. Nous devrons garder notre concentration durant ce match qui sera difficile pour nous car on doit mener le jeu et faire aussi attention de ne pas être piéger chez nous. L’adversaire veut lui aussi confirmer sa première victoire et il viendra pour réaliser un bon résultat. Il faut qu’on soit intraitable et il faudra gagner tous les duels, car c’est la clé pour gagner cette rencontre, il faudra être à la hauteur sur le plan physique et donner le même rendement dans les deux mi-temps.» A .F.

Essaïd : «Gagner les duels»

RCA
Dernière séance hier dans la matinée
C’est hier dans la matinée que les coéquipiers de Cherfaoui se sont réunis une dernière fois au stade SmailMekhlouf, avant le départ pour Chlef. Cette ultime séance d’entraînement avait pour but de peaufiner le travail tactique du groupe. Cela fut aussi l’occasion pour Cherif El Ouazzani d’annoncer les 18 qui seront en déplacement aujourd’hui.

Herrouche : «Le coach peut compter sur moi»
Comment est l’esprit du groupe, à quelques heures de la rencontre ? Nous sommes très motivés, avant ce match contre l’ASO. Cette rencontre, nous l’avons préparée dans d’excellentes conditions. Il faut dire que notre victoire la semaine dernière nous a fait beaucoup de bien et cela nous a permis de croire en nous. Vous sentez-vous prêt pour ce premier véritable test à l’extérieur ? Bien sûr, nous sommes en préparation depuis plus d’une semaine. A la veille de la rencontre, nous nous sentons prêts sur tous les plans, physique tactique et surtout psychologique.

Il a insisté sur le travail psychologique
Bien évidemment que le coach du RCA, appuyé par son staff, a profité de cette dernière séance d’entraînement pour remotiver une dernière fois ses troupes. C’est le vrai test de ce début de saison pour le club de l’Arbaâ, le groupe se trouve devant l’obligation de confirmer sa bonne prestation de la semaine dernière qui s’est soldée sur une victoire devant l’USMH. Cherif El Ouazzani attend de ses gars qu’ils gardent ce même état d’esprit qui leur a permis de faire la différence la semaine passée.

Qu’attendez-vous de cette rencontre face à l’ASO ?
Nous nous déplacerons avec un seul mot d’ordre : ramener au moins un point de Chlef. Je suis d’accord avec ceux qui disent que notre tâche ne sera pas facile, mais on croit en nos capacités. Nous avons un très bon groupe capable de tenir tête à de bonnes formations, la victoire face à l’USMH la semaine dernière en est la meilleure preuve. Revenons à vous maintenant. Malgré la concurrence, vous avez réussi à vous faire une place dans les 11 de départ de Chérif El Ouazzani en ce début de saison ; un commentaire ? Je dois dire que le travail finit toujours par payer. Cette nouvelle équipe du RCA se compose d’excellents joueurs, tous peuvent se battre pour

Georges, Bouchouk, Meklouche et Boukatouh non convoqués
Comme annoncé, le coach Cherif El Ouazzani a hier annoncé les 18 joueurs qui iront à Chlef. Pour cette quatrième rencontre de la saison, il a décidé de se passer des services de Georges, Bouchouk, Meklouche et Boukatouh.

une place titulaire. Pour mon cas, j’esPour Meklouche, saye de garder toujours la même dynamique à chaque rencontre et rester rien n’est clair Concernant Meklouche, son cas derégulier. Pour le moment, ça me réussit meure un vrai mystère. L’attaquant de l’Arplutôt bien. En plus, je me suis fixé baâ sera mis sur la touche pour la quelques objectifs qui me boostent en deuxième fois, après la rencontre contre ce début de saison. l’USMH. Il est possible que Cherif El Ouazzani soit séduit par la prestation d’AbdelFaites-les nous partager… kadous buteur la semaine dernière et En fait, j’ai deux objectifs cette saison serait décidé à le titulariser encore de: contribuer au maintien de mon club main. en Ligue 1 et taper dans l’œil du sélecMeklouche : tionneur de l’EN locale. Je sais bien que j’en suis capable, j’attends que ma «J’accepte les chance arrive. décisions du coach» Le coach pourra-t-il compter sur Joint par nos soins, hier après la fin de l’entraînement, l’attaquant de l’Arbaâ, qui vous, demain ? n’a pas été convoqué pour cette renconBien évidemment. Je suis et je serai tre, s’est montré plutôt discret sur le choix toujours à la disposition de mon club. de son coach : «Je ne sais pas trop quoi Durant cette semaine, j’ai redoublé d’efvous dire. C’est le choix du coach, même forts, tout comme mes coéquipiers. La si je le contestais, rien ne pourrait lui faire victoire face à l’USMH m’a ouvert l’apchanger d’avis. En tout cas, je suis derrière mes coéquipiers et je leur souhaite pétit et m’a fait comprendre que nous bonne chance pour cette rencontre.» sommes capables d’atteindre nos objectifs. Il faudra juste garder la même Départ pour dynamique durant toute la saiChlef Georges son. aujourd’hui et Bouchouk Un dernier mot pour C’est aujourd’hui pas encore prêts conclure ? à 15h que la forDernièrement qualifié, Georges Je demanderai à nos mation de l’Arbaâ n’aura pas la chance de faire ses déprendra la route supporteurs de faire le dé- buts avec le club. L’attaquant cameà destination de placement en masse. C’est rounais, blessé à la cheville, a été Chlef, afin d’afeux notre second souffle, laissé au repos par le staff médical. fronter la formaC’est aussi le cas de Bouchouk qui vous n’avez qu’à voir leur tion de l’ASO, paye son manque de fraîcheur phycontribution à notre acpour le compte sique. Rappelons que Bouchouk n’a cession la saison dernière. de la quatrième le groupe qu’à la dernière Entretien réalisé par rejoint journée du champhase de la préparation lors du pionnat. La renconLamine Amimi retour à l’Arbaa, après 11
jours passés à Aïn Drahem. tre se jouera demain samedi, à 18 heures, alors que les Espoirs débuteront à 15h.

Pour ce qui est de Boukatouh, formé à l’USMA, il est victime de la concurrence. Cherif El Ouazzani a décidé de faire confiance, pour la seconde fois de suite, à Nemdil pour ce déplacement à Chlef.

Boukatouh victime de la concurrence

12

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

USMH-USMA Une victoire pour bien préparer le MCA
Aujourdʼhui à 17h
En fin de compte, les mauvaises nouvelles continuent de s’enchaîner à Bologhine jusqu’à la dernière minute, puisque le premier responsable du staff technique n’a été informé par le forfait de Hocine El-Orfi que la veille de la rencontre face à l’USMH. Souffrant d’une légère contracture, Rolland Courbis n’a pas voulu prendre de risque d’aligner son international, préférant le préserver pour les prochains rendezvous de son équipe. Un forfait qui s’ajoute à celui de Gasmi qui avait renoncé à ce derby au milieu de la semaine, après avoir ressenti des douleurs au mollet, ce qui l’a contraint de rater deux séances d’entraînement, se contentant de soins et de quelques exercices à la salle de musculation.

4 journée
e

Coup sûr

Ligue 1

El-Orfi out à son tour !

Benamara jouera à droite, Baïteche ou Bekakchi à gauche
En défense, Youcef Benamara occupera le poste d’arrière latéral droit. Un poste occupé face au CABBA par Ferhat. A gauche, et jusqu’au moment ou nous mettons sous presse, le coach n’a toujours pas fait son choix. Disposant de deux solutions, Courbis choisira donc entre Karim Baïteche et Brahim Bekakchi. Le premier est un milieu offensif de formation, mais il peut tenir ce rôle surtout que c’est un gaucher, tandis que Bekakchi est un défenseur central. En étant polyvalent, il peut lui aussi remplacer Bedbouda, expulsé lors de la précédente rencontre de son équipe. Khoualed et Chafaï, quant à eux, formeront la charnière centrale.

Laïfaoui le En attaque, les Rouge et Noir decet de tre rempla rencon la cera er entam vront L’absence de Hocine Elaprès-midi avec une ligne offensive composée de trois jours. Si Ferhat et Orfi permettra à Abdelkader Laïfaoui de retrouver une Seguer ont pour habitude d’être tituplace de titulaire, puisque, larisés, Frioui, lui, fêtera sa première apparition depuis le début de d’après ce que nous avions pu cette saison. Le meilleur buteur des apprendre, le défenseur central des Rouge et Noir sera U21 lors de l’exercice précédent a jia aligné Benald et en tant que milieu de a Andri à é préfér été terrain défensif en compaqui auront, eux, un rôle de joker gnie de Hamza Koudri. tout comme Chettal et Rabti.

Frioui sera épaulé par Ferhat et Seguer

ix jours après avoir perdu leur premier match de cette saison, face au CABBA, à Bologhine, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir renoueront avec la compétition officielle, en allant défier l’USMH sur son propre terrain et devant ses supporters pour la quatrième journée de la Ligue 1. Un derby d’une grande importance pour les deux formations, puisque d’un côté les locaux espèrent profiter de cette occasion pour décrocher leurs premiers points lors de cet exercice. Avec zéro point à leur actif, les protégés de Charef vivent un début de saison compliqué et seule une victoire ce vendredi leur permettra de sortir la tête de l’eau et souffler un peu. De l’autre côté, les Usmistes sont à la recherche du rachat et d’un résultat rassurant pour qu’ils puissent préparer leur prochain rendez-vous dans les meilleures conditions possibles. Un rendez-vous qui les opposera à leur plus grand rival, le MCA. Ne disposant pas d’un autre choix que de gagner pour retrouver le sourire, la mission des Rouge et Noir s’annonce difficile mais pas impossible.

D

L’Equipe probable :
Zemmamouche, Benamara, Baïteche ou Bekakchi, Chafaï, Khoualed, Laïfaoui, Koudri, Les jeunes Feham, Frioui, Ferdoivent saisir hat, Seguer

Les absences ne feront que compliquer la mission de l’USMA

leur chance

Khoualed «Le match sera difficile pour les deux équipes, mais nous nous donnerons à fond pour le gagner»
équipes veulent les trois points pour retrouver L’auteur de l’unique but de son équipe face au le sourire, et à mon avis, les joueurs de l’équipe CABBA, Khoualed, qui n’est autre que le capiqui seront les plus réalistes sur le terrain et les taine de cette équipe usmiste, nous affirme plus déterminés l’emporteront. A nous de faire dans cet entretien qu’il est prêt à tenir son rôle, même s’il a disputé un match plein mardi face le nécessaire pour renouer avec le succès qui ne au Mali avec les Verts. Le défenseur central in- pourra que nous faire du bien, avant d’affronter le Mouloudia. ternational revient également sur ce qui a été dit et écrit, après la défaite concédée, il y a dix Lequel des deux voudriez-vous vraiment jours, à domicile. Ecoutons-le ! gagner ? Tout d’abord, comment s’est effectué votre Les deux, bien sûr ! Seulement, il faut savoir que gagner les derbies n’est pas une obsession retour à l’entraînement ? pour nous. Entre gagner le titre et battre le Le plus normalement du monde. Le lendeMouloudia, je préfère la première option. Pour main du match que j’ai disputé avec l’Equipe le moment, c’est l’USMH qui sera notre advernationale, je me suis contenté de suivre la saire et nous allons faire tout notre possible séance en tenue de ville, avant de rejoindre mes pour bien gérer cette rencoéquipiers jeudi. Tout s’est bien passé, je n’ai contre. donc pas à me plaindre. Comment avez-vous Vous sentez-vous prêt pour disputer ce vécu les accusations derby face à l’USMH ? Oui, je le suis. C’est vrai que j’ai fourni beaude certains supporcoup d’efforts mardi face au Mali, mais je fais ters qui ont affirmé de mon mieux pour récupérer mes forces. Si que plusieurs élétout se passe comme prévu, je pourrai tenir ma ments ont veillé la place sans le moindre problème. Je sais que veille nous allons aborder ce match amoindri, et je ne veux pas compliquer les choses. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je compte donner le meilleur de moimême, pour apporter un plus à l’USMA. Après vos belles performances au poste d’arrière latéral droit, y a-t-il des chances pour vous voir occuper ce rôle ce vendredi ? Non, car j’ai fourni beaucoup d’efforts, et ce sera difficile pour moi de tenir le même rôle. Je «Soupçonner préfère évoluer en qualité de défenseur central. les joueurs Dans l’axe, je suis moins sollicité qu’un latéral d’avoir veillé et le coach a été compréhensif. pourrait les déstabiliser, Vous allez affronter l’USMH, qu’avez-vous à surtout que nous dire à propos de cette rencontre ? nombreux C’est une rencontre que nous ne devrons pas parmi eux perdre, tout simplement. Notre mission s’an- sont des nonce difficile, mais il faut savoir qu’elle le sera pères de également pour notre adversaire. Les deux famille» du match face au CABBA ? Ça m’a mis hors de moi. J’étais en colère. Il ne faut pas oublier que si un joueur veut faire la fête, il est libre de la faire, mais qu’il assume les conséquences. Franchement, en étant le capitaine d’équipe, j’aurais voulu ressentir plus de soutien de la part de nos supporters. Qu’ils sachent que plusieurs joueurs sont des pères de famille, donc de telles rumeurs pourraient les déstabiliser. Croyez-moi, même la victoire acquise face au Mali ne m’a pas fait oublier toute la peine que j’ai ressentie, après tout ce qui a été dit à propos de cette affaire. Je profite de cette occasion pour demander à nos supporters de rester derrière nous, parce que nous avons besoin d’eux lors des moments difficiles. Un joueur comme Ziaya, je suis convaincu qu’il aurait pu être présent face à l’USMH s’il avait reçu le soutien nécessaire, après qu’il ait raté le penalty contre le CABBA. Nous sommes qu’en début de saison, donc il faut se montrer patient et tout finira par rentrer dans l’ordre, inch’Allah. Entretien realisé par Adel Cheraki

Face à l’USMH, les Rouge et Noir se présenteront avec un groupe amoindri par les nombreuses absences. En effet, en plus de Benmoussa, Meftah, Bedbouda et Ziaya, tous suspendus, Rolland Courbis a été obligé de se passer des services de Bouchema, Gasmi et El-Orfi, blessés. Djediat, quant à lui, grippé, débutera la partie sur le banc de touche et c’est ce qui ne fera que compliquer la situation des Usmistes, qui débuteront la confrontation avec un onze largement remanié.

A cause des nombreuses absences, le coach usmiste pourra bien aligner un onze dans lequel figure au moins deux jeunes joueurs promus cet été. Les autres débuteront la partie sur le banc de touche, mais pourront bien faire leur entrée en cours de jeu. N’ayant jamais eu une telle occasion pour montrer ce dont ils sont capables, les Frioui, Baïteche ou encore Bekakchi doivent donc saisir l’occasion cet après-midi pour prouver qu’ils peuvent apporter un réel plus à leur club formateur. Adel C.

«Tant que je suis entraîneur, Khoualed ne jouera pas à droite»
Joint par nos soins, Rolland Courbis a tenu à tirer les choses au clair à propos de Khoualed, en nous déclarant : «Tant que je suis l’entraîneur de l’USMA, Khoualed ne jouera pas à droite. Nous avons d’autres choix et nous ferons de notre mieux pour les exploiter. Il a fourni beaucoup d’efforts en sélection et ce sera difficile pour lui d’enchaîner une autre prestation du genre. C’est pour cette raison que je préfère l’aligner dans l’axe.»

Courbis

«Parler de l’arbitrage avant chaque match est agaçant»

L’autre point que le coach usmiste a traité touche à l’arbitrage : «J’ai remarqué qu’on parle beaucoup de l’arbitrage avant le match, c’est inadmissible. Les membres de la commission de discipline devraient se pencher sur ce sujet pour mettre le holà, parce que ce n’est Djediat guère facile pour un sera arbitrer d’entamer remplaçant une rencontre, Auteur du premier but de alors qu’il est déjà l’USMA cette saison, Djediat sous pression.» sera laissé sur le banc de touche Parler de l’arbiau coup d’envoi de ce derby. trage avant chaque Face à l’USMH, c’est Feham match et à chaque Bouazza qui occupera le fois, c’est agaçant. rôle de meneur de A. C. jeu.

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

13

Charef veut piéger Courbis
a formation harrachie accueillera, cet après-midi dans son chaudron du stade Lavigerie, l’USMA. Les Jaune et Noir, qui n'ont pas encore enregistré la moindre victoire, sont au creux de la vague, c’est dire qu’un autre échec compliquera davantage la situation de l'équipe en bas du tableau. En plus, le caractère derby devrait sans doute donner plus de tonus et d'intensité à la rencontre que les poulains de Boualem Charef ne veulent pas rater, pour amorcer le déclic et se réconcilier avec leur public. Le match s'annonce donc palpitant et très disputé. La formation harrachie devra bien négocier le match pour reprendre des couleurs, eux qui veulent aussi prouver que la place de l’USMH est dans le haut du tableau. Conséquence de leurs tergiversations et de leurs conflits intra muros, les Jaune et Noir n'ont, aujourd'hui face à l’USMA, qu'une seule alternative : empocher les trois points. Une empoignade de vérité pour les Jaune et Noir dont la dernière contre-performance face au RCA a été fatale pour l'équipe qui s’est retrouvée lanterne rouge, après seulement trois matches. «Nous sommes déterminés à nous battre jusqu'à la dernière seconde pour arracher les trois points», renchérit Younès à propos de la confrontation d'aujourd'hui.

4e journée

USMH-USMA
Aujourdʼhui à 17h

Bechouche

L

liser la victoire, même si l'équipe sera amoindrie par l'absence d’El Amali et Azzi, et peut être même Belkaroui qui ne s'est pas encore totalement rétabli de sa blessure.

«Ce sera le match du déclic»

Les Jaune et Noir remporteront-ils leur première victoire ?

Mis sous pression depuis une semaine par les supporters du club, au moment où la sérénité doit être de mise, les camarades de Hendou seront amputés, pour cette joute, des services de Azzi blessé et El Amali suspendu. C'est dire la poisse qui continue à poursuivre ce club, depuis plusieurs semaines déjà. Les Jaune et Noir parviendront-ils à remporter leur première victoire ? C'est la question qui taraude actuellement les esdifficile pour les deux équipes. Nous tâcherons prits des Harrachis. Quoi qu'il en soit, la tende fournir une bonne prestation et de remsion est montée d'un cran au sein des porter le gain du match.» supporters qui auront les yeux braLa défaite est qués sur le stade Lavigerie. interdite Dans cette rencontre, chaque partie Convaincu des capacités de veut glaner les trois points. Même son de son team, Boualem Charef veut cloche chez les entraîneurs, joueurs et dirilaisser son empreinte en ofgeants. Les fans de l'USMH affirment : «Face à frant à l'équipe et aux supporl’USMA, il faudra gagner pour effacer le revers ters une victoire face à concédé contre l’Arbaâ. Notre équipe est prête pour ce rendez-vous et nous allons gagner avec l'art et la l’USMA. Un éventuel succès manière. Nous n’avons rien laissé au hasard pour lui permettra d’amorcer le dé- être à la hauteur et soutenir notre groupe. L’enverclic. L'entraîneur harrachi est gure de l’USMH et l'objectif tracé ne nous perappelé donc à trouver les solumettront pas de perdre. La victoire est impérative, car elle devrait remettre en tions dans ce match afin de réa-

Bechouche, l’un des adjoints de Charef, est catégorique : «La victoire face à D'un autre côté, la défense connaîtra aussi l’USMA est importante, car quelques petits changements, avec l’intégration nous n'avons plus droit à l'erde Mazari dans l’axe défensif. Ce joueur a été préreur. Après trois journées de féré à Allam. Ainsi, le coach, qui se trouvait dechampionnat, nous n’avons révant un vrai dilemme, est aujourd’hui colté aucun point. C'est peu, définitivement fixé sur celui qui évoluera aux au vu du potentiel dont discôtés de Belkaroui. Boualem Charef a préféré pose l'équipe», dira Bes'appuyer l'expérience de Mazari. chouche avant d’avouer que ce match sera celui du déclic. Possible titularisation d’Hanitser «Malgré l'absence de plusieurs Sofiane Hanitser, l'attaquant harrachi, devrait joueurs, ceux qui seront alignés participer à la rencontre de cet après-midi, contre doivent se surpasser pour gal’USMA. Ayant pris part à la rencontre amicale gner ce match important qui contre l’ESMK, il a été l'auteur d'un doublé. Hier sera celui du déclic», avant lors du match d'application qui s'est déroulé à Tid’ajouter : «La force de l'équipe pasa, il a fait partie de l'équipe composée essena de tout temps été la motivatiellement des titulaires et a laissé apparaître une tion. Les joueurs doivent s'insforme éblouissante. Donc, tout plaide pour sa pirer de leurs aînés pour être participation au match d'aujourd'hui, à moins animés d'une bonne dose de que l'entraîneur en chef n’en décide autrement, motivation, afin d'atteindre en mettant sur le banc ce joueur pour le faire enleur objectif.» trer en cours de jeu, en cas de besoin en attaque. Prié de donner un pronostic Nacer-Eddine RATNI concernant la rencontre de cet après-midi, il répondra : Un «Dans les derbys, il n'y a seul mot d'ordre pas de favori, le mieux chez les joueurs : préparé psychologigagner quement et tactiqueBaignant dans une atmosphère faite de sérénité et de confiance, les Belkaroui, Boumechra, Henment l'emporte dou et autre Doukha clament presque à l'unisson qu'ils généralement. sont prêts, cet après-midi, à offrir un bon résultat à leurs Jouer à Lavigerie supporters. «Nous avons besoin des points du match. Il est une arme à faut gagner pour notre public et lui rendre le sourire qu'il a double tranperdu depuis la fin de la saison passée. Nos supporters nous ont toujours aidés lors des matchs que nous avons disputés, chant, ça pourque ce soit ici à El Harrach ou à l'extérieur. De ce fait, ils rait tourner en méritent bien une victoire sur le voisin, en contrepartie. faveur de l'adverNous sommes conscients de la difficulté de ce derby, saire, en cas d'exmais nous avons des arguments à faire valoir», dira Younès. De son côté, Belkheir dira : «Ce derby sera cès de confiance.»

Le coach préfère Mazari à Allam

qL’USMH est dernier au classement et malq gré cette position de lanterne rouge, les supporters sont annoncés en force pour soutenir leur équipe favorite à se surpasser et réaliser la victoire. Il y va du devenir de l'équipe.

Les supporters se déplaceront en force

qBoualem Charef n'aura que l'embarras q du choix pour composer un onze performant et conquérant, surtout que son buteur maison, Sofiane Hanitser, absent depuis plusieurs mois, après une intervention chirurgicale au genou, a toutes les chances de reprendre du service et d'emmener ses jeunes coéquipiers vers le chemin du succès. Le staff harrachi pourra toutefois compter sur certains bons éléments pour pallier les défections des titulaires. En attaque, Charef comptera encore une fois sur la vista d’El Amali, la fougue de Sylla, et l'expérience de Younès et probablement Hanitser en attaque, pour prendre à défaut la solide arrière-garde des Rouge et Noir.

Charef a plusieurs solutions de rechange

L'absence d’El Amali, une aubaine pour Boussehaba
Cette confrontation entre l'USMH et l’USMA sera l'occasion pour Boussehaba de faire son baptême du feu au sein du onze harrachi. Cela fait bien longtemps que ce joueur attend une titularisation, mais jusqu'à présent, il ne l'a pas encore eue, en raison de la grande concurrence dans le compartiment offensif. L'absence quasi-certaine d’El Amali, l'habituel titulaire dans le compartiment offensif, se présente comme une aubaine pour Boussehaba qui aura là une bonne occasion de prouver au staff technique qu'il mérite, autant que ses concurrents, une place de titulaire. «J'ai envie de jouer et réussir un grand match. Je veux prouver mes capacités. Je ressens la nécessité de montrer ce dont je suis capable», nous a déclaré, il y a quelques jours, l'ex-joueur du WAT.

Comment expliquez-vous ce début difficile de votre équipe en championnat ? Je pense qu'il est un peu tôt pour porter un jugement sur notre équipe, car nous ne sommes qu'à la troisième journée du championnat. C'est vrai que nous n'avons récolté aucun point en trois matchs, mais je suis convaincu que notre équipe va revenir en force lors des prochaines journées du championnat. J'estime sincèrement que nous avons encore largement le temps de nous ressaisir. Il faut tirer les enseignements après chaque match et continuer à travailler. La réussite viendra, j’en suis sûr. Après la mini-trêve de dix jours, vous allez reprendre la compétition avec un derby contre l’USMA. Comment se présente pour vous ce match ? Après trois défaites consécutives, on est condamnés à réagir. Nous mesurons parfaitement l'importance de ce match et donc nous devons faire tout notre possible pour le gagner. Nous savons que notre tâche ne sera guère facile contre une très bonne équipe de l’USMA, mais nous sommes déterminés à décrocher les trois points. L'équipe adverse reste sur une défaite à domicile, elle viendra avec l’intention de se racheter… C'est sûr que l'USMA viendra pour gagner ou au moins arracher un point au moins, mais nous sommes déterminés à gagner ce match. J'espère que le meilleur l'emportera. C'est

«On est condamnés à battre l’USMA»

Younès

confiance cette jeune équipe et lui permettra de continuer son parcours dans de bonnes conditions.»

vrai que c'est un match difficile, mais nous sommes suffisamment motivés pour décrocher une victoire. Dans un match pareil, la pression pèsera lourd sur les deux équipes ; cela ne vous effraie-t-il pas ? Certes, la pression existe mais elle est positive, car elle nous pousse à faire le maximum pour gagner ce match. De toute façon, il n'y a aucune autre option à prendre que de jouer l'offensive à outrance pour avoir plus de chance de marquer. Il faut savoir aussi que l'USMA est un adversaire qui peut, grâce à ses individualités, nous créer beaucoup de problèmes. Cela dit, on ne craint rien car il n'y a que le terrain qui détermine la valeur d'une équipe. Qu'appréhendez-vous, la veille de cette confrontation ? Rien. Toutefois, je reconnais que ce sera une rencontre extrêmement difficile parce que l'USMA fera tout pour arracher au moins un point. On doit donc se montrer supérieurs à notre adversaire pour remporter un succès. Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

14
Khedhaïria, Karaoui et Ziti sont arrivés
Les trois internationaux de l’Entente qui étaient concernés par le match de mardi passé face au Mali n’ont pris le départ que 24 heures aprés le reste de la délégation. Ils n’ont pas respecté le même plan de vol que le reste de la délégation. Khedhaïria, Karaoui et Ziti ont rejoint Addis-Abeba avant de se rendre à Lubumbashi. Ce détour leur a permis d’arriver hier en fin de matinée.

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

ESS

Un accueil royal à Lubumbashi

De notre envoyé spécial Samir Bechir

Leekens proche de l’EN de Tunisie

Ce sera peutêtre Saâdane
C’est maintenant une certitude, le Belge Leekens n’entraînera pas l’équipe de l’ESS. Ce dernier vient de rencontrer les membres de la FTF et il leur aurait donné son accord de principe. Leekens aura à remplacer Nabil Maalouf qui a été limogé après l’élimination des Aigles de Carthage du Mondial brésilien. La piste Leekens étant définitivement abandonnée et devant les exigences financières jugées exagérées de Claude Leroy, les responsables sétifiens ont sollicité Rabah Saâdane. S.B.

Karaoui, légèrement blessé
Dès son arrivée à Lubumbashi, Karaoui a été soumis à des soins que lui a administrés Fellahi, le kiné du club. Karaoui s’est blessé suite à un choc avec un joueur malien lors du match remporté par les fennecs mardi passé. Madoui a bon

Legraa et Delhoum suspendus

espoir de compter sur les services de son milieu récupérateur pour le match de ce samedi.

Il sera associé à Ferrahi En l’absence de Delhoum qui est suspendu, ce sera Ferrahi qui sera associé à Karaoui dans la récupération. Il est certain que la prestation des deux récupérateurs sétifiens sera décisive en ce qui concerne la performance que réaliseront les Sétifiens.

L

e moins que l’on puisse dire est que les Congolais ont réservé un accueil des plus chaleureux aux Sétifiens et cela dès la descente de l’avion. Plusieurs dirigeants du TP Mazembe étaient présents pour souhaiter la bienvenue aux membres de la délégation sétifienne. Les officiels avec les Sétifiens Le commissaire du match, le superviseur et le contrôleur des arbitres ont effectué le déplacement de Nairobi à Lubumbashi à bord de l’avion dans lequel se sont embarqués les Sétifiens. Ces trois officiels étaient facilement reconnaissables car ils arboraient des Blazers frappés du sigle de la CAF. Sous l’œil des caméras L’arrivée de la délégation sétifienne à Lubumbashi a fait l’objet d’un reportage qui sera diffusé par la télévision congolaise. Le journaliste chargé de couvrir l’évènement n’a pas manqué d’interviewer Madoui et Gourmi. «Vous n’avez pas un stade pareil à Sétif» Soucieux de mettre à l’aise leurs hôtes, les dirigeants du TP Mazembe ont informé les Sétifiens qu’ils pouvaient disposer du stade dans lequel se déroulera le match comme bon leur semble. Après mûre réflexion et pour attendre l’arrivée des trois

internationaux, Madoui a décidé que la séance d’entraînement se déroulerait plutôt en début de soirée. On demandera à un dirigeant du TP si la pelouse disposait d’un éclairage suffisant. La réponse de ce dernier fut cinglante : «Notre stade répond aux normes FIFA et je ne pense pas que vous avez le même à Sétif.» Le TP Mazembe, un club professionnel dans les moindres détails En plus de réserver un accueil chaleureux à leurs hôtes, les dirigeants du club le plus titré de la RDC ont fait preuve d’un grand professionnalisme. Ils ont remis plusieurs documents aux Sétifiens et cela au niveau de l’aéroport qui leur faciliteront la tâche. Plusieurs numéros de téléphone ont été communiqués au chef de la délégation et cela pour qu’une solution soit trouvée très vite au moindre petit problème. Le grand Karavia Hotel pour les Sétifiens Les membres de la délégation sétifienne ont pris leurs quartiers dans l’hôtel le plus réputé de Lubumbashi. Il s’agit du grand Karavia qui offre toutes les commodités pour un séjour confortable. Sa particularité est qu’il se trouve au bord d’une lagune. Cette résidence se situe dans la proche banlieue de Lubumbashi. S.B.

En plus de perdre deux points sur son terrain, contre le FUS de Rabat lors du dernier match comptant pour la Coupe de la CAF l’équipe de Sétif ne pourra pas disposer de deux de ses pièces maîtresses lors du prochain match de poules face au TP Mazembe. Il s’agit de Delhoum et de Legraa qui doivent tous deux purger un match de suspension. Le premier, Delhoum, a écopé d’un second avertissement, alors que Legraa a été expulsé.

Boukria à la place de Legraa
Un joueur important sera absent ce samedi. Il s’agit de Legraa qui est suspendu. Il sera remplacé par Boukria sur le flanc gauche de la défense. Ziti retrouvera sa place au poste de latéral droit.

Djahnit «Tout donner
pour n’avoir rien à regretter»
Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? Nous sommes très fatigués car le voyage a été fastidieux. Nous espérons récupérer et être prêts pour le coup d’envoi du match de ce samedi. C’est notre seule appréhension. A part cela, le moral est au beau fixe. Que pensez-vous des équipes que vous avez rencontrées jusque-là en Coupe de la CAF ? Ce sont de très bonnes équipes et elles l’ont montré contre nous. Le TP tout comme le CAB et le FUS sont des équipes très accrocheuses. Je pense que nous avons hypothéqué une grande partie de nos chances de qualification chez nous à Sétif, notamment contre les Marocains du FUS de Rabat. Cette phase de poules est très serrée et cela au vu des résultats enregistrés jusque-là. Vous aurez à en découdre avec le TP Mazembe ce samedi. Un commentaire. Cette équipe a des qualités et nous devons nous en méfier. C’est à mon avis la meilleure du groupe. De nos jours, il n’y a pas de match facile. Le TP Mazembe a tout à gagner dans ce match. En plus de cela, il joue à domicile, devant ses supporters. Donnez-nous votre avis sur cette équipe ? Avant toute chose, elle est intraitable sur son terrain. Je suis persuadé que nous allons jouer contre une équipe qui ne lâchera rien, et cela ne veut pas dire que nous n’avons pas toutes nos chances. C’est jouable et il nous faut y croire, c’est tout. De toutes les manières, nous viserons la victoire. Vous ne faites pas du tout figure de favori dans ce match… Il est bien sûr facile de deviner pour qui vont les faveurs des pronostics. Cependant, je ne pense pas que les Congolais vont nous prendre à la légère. Cette équipe a beaucoup de qualités et d’atouts, mais sûrement quelques défauts. A nous de les déceler et de les exploiter. De toutes les façons, ce match est un tournant. Vous promettez donc un bon résultat à vos supporters… Bien sûr, ils méritent qu’on se sacrifie pour eux. Il pour qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour qu’ils soient fiers de leur équipe. Nous avons l’intention de mouiller le maillot et cela pour n’avoir rien à regretter après le coup de sifflet final. Entretien réalisé par Samir B.

L’Aigle noir à l’assaut des Corbeaux
Le prochain adversaire de l’ESS en Coupe de la CAF affiche une forme époustouflante. Il s’agit du TP Mazembe qui a trusté 12 titres de champion depuis sa création. Au-delà du potentiel technique du club de Lubumbashi, c’est surtout la forme affichée par les joueurs de cette équipe ces derniers temps qui retiennent l’attention. C’est incontestablement l’un des favoris du groupe B en Coupe de la CAF et les Sétifiens doivent s’en méfier.

Il n’y a pas que Samatta
Mbwana Aly Samatta est le meilleur buteur du TP Mazembe. Ce serait se tromper que de focaliser sur ce seul élément. La formation congolaise, futur adversaire des Sétifiens en Coupe de la CAF, est avant tout un collectif qui défend et attaque en bloc. Son entraîneur est un fin stratège et c’est peut-être là que réside l’un des principaux atouts de l’équipe de Lubumbashi.

Madoui : «Le TP Mazembe est à prendre très au sérieux»
Kheireddine Madoui qui dirige l’équipe de Sétif depuis le départ de Velud ne laisse rien au hasard. Il a visionné plusieurs matchs de l’équipe congolaise. Il a pris bien sûr plein de notes mais il a surtout retenu la qualité des joueurs du TP Mazembe : «C’est une équipe complète dans toutes ses lignes et qui renferme un grand nombre de joueurs expérimentés. Cela leur a été précieux lors de plusieurs matchs qu’ils ont su gérer de bout en bout. Il y a de la qualité dans cette formation du TP Mazembe et aussi quelques défauts. De toutes les façons, c’est une équipe à prendre très au sérieux.» S.B.

Coup difficile

JSMB

www.lebuteur.com

N° 2403
Vendredi 13 septembre 2013

15
Hamroune blessé à la cheville
Arezki Hamroune a dû faire l’impasse sur la séance d’avanthier mercredi, où il s’est contenté de suivre l’entraînement à partir du banc de touche en tenue de ville. Le joueur s’était blessé à la cheville lors du match d’application de mardi dernier et, il devrait reprendre les entraînements avant samedi prochain. Pour le moment, il se contente de poursuivre les soins nécessaires en attendant de s’en remettre.

Elle est la plus faible du championnat avec deux buts inscrits

L’attaque béjaouie appelée à se réveiller…

Coulibaly et Bangoura réintègrent le groupe
Les deux joueurs maliens de la JSMB, Moussa Coulibaly et Boubakeur Bangoura, ont rejoint leur équipe hier jeudi où ils ont réintégré le groupe à l’occasion de la séance de la matinée. Pour rappel, les deux joueurs ont dû s’absenter pendant quatre jours pour avoir été appelés tous les deux à prendre part au match de mardi dernier qui a opposé les Verts à la sélection malienne, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 du groupe H.

armi les raisons essentielles qui ont fait que la JSMB peine en ce début de saison, c’est certainement l’inefficacité de son attaque qui s’est montrée incapable de faire la différence durant les trois matchs disputés jusque-là, respectivement contre le Mouloudia, le RCA et l’ASO. Avec deux buts marqués seulement, dont un sur penalty et inscrit en plus par un défenseur, Coulibaly notamment, l’attaque béjaouie est la plus faible du championnat avec celle de CRB Aïn Fekroun. Une inefficacité qui

P

inquiète plus d’un à Béjaïa, plus particulièrement l’entraîneur, Noureddine Saâdi qui s’est attelé, depuis l’arrêt du championnat, à régler ce problème en multipliant les exercices devant les buts et en en essayant de trouver la meilleure formule pour redémarrer la machine dès le prochain match contre le CABBA. Le coach béjaoui va également accentuer son travail tout au long de la semaine prochaine sur ce volet, afin de trancher sur le duo d’attaque qui doit être aligné samedi prochain. Et l’on s’attend à ce que Saâdi revoie la composante alignée lors de la dernière rencontre contre l’ASO,

où on a été incapables d’arracher une victoire qui tendait les mains à la JSMB, compte tenu des occasions créées et de la physionomie du match.

Face à la meilleure défense du championnat
Un des attaquants de la JSMB reconnaît d’ailleurs qu’il n’a pas été à la hauteur des attentes. Il s’agit du Malien Bangoura qui n’est pas content de son rendement, mais qui est apparemment décidé à se racheter dès le prochain match. Il n’y a pas que le Malien, tous les autres attaquants ont déçu. Seuls Youssefi et Aribi n’ont pas encore

joué la moindre minute et attendent tous les deux qu’on leur fasse appel, afin de montrer ce dont ils sont capables. On l’aura compris, l’attaque de la JSMB est appelée à se réveiller dès le prochain match qui va l’opposer à l’une des meilleures défenses du championnat jusque-là, puisque l’arrière-garde bordjienne n’a encaissé qu’un seul but en trois match, c’était face à l’USMA lors d’un match que le CABBA a remporté par trois buts à un. Autant dire que les camarades de Belgherbi n’auront certainement pas la tâche facile. S. H.

Aggoune s’est remis de sa blessure
Le latéral gauche béjaoui, Farès Aggoune, s’est entraîné mercredi passé le plus normalement du monde, sans ressentir la moindre douleur suite à la blessure qu’il avait contractée mardi dernier à l’entraînement. Une blessure qui l’a empêché de prendre part au match d’application contre les U21 qui a été programmée dans l’après-midi de la même journée. Aggoune s’est entraîné sans problème, ce qui laisse croire qu’il s’est remis de cette blessure.

Bangoura
«Je dois débloquer mon compteur contre le CABBA»
fectuer mon retour à la sélection après une longue période, je devais donc accepter et comprendre les choix du sélectionneur. Le plus important maintenant, c’est de travailler encore afin de rester parmi la sélection en prévision des prochains rendez-vous. Parlons maintenant de la JSMB. Comment évaluezvous votre parcours jusquelà ? Il est clair que notre parcours n’a pas été à la hauteur, puisque nous n’avons pu décrocher que deux points sur les neuf possibles après avoir enregistrés deux faux pas à domicile où nous avons laissé cinq points qui nous auraient permis de figurer aujourd’hui parmi les équipes de tête. On ne s’attendait vraiment pas à cela, car on voulait débuter en force le championnat et montrer dès le départ qu’il faut compter avec nous. Maintenant, il faut regarder vers l’avant et penser à rectifier le tir en améliorant les résultats de l’équipe et en récupérant les points perdus. Le prochain rendez-vous, c’est face au CABBA… Je pense que c’est une chance pour nous de reprendre la compétition avec un match à domicile. Et cette chance, il ne faut surtout pas la gâcher en gagnant ce match et en empochant les trois points. C’est très important pour la confiance et pour la suite. Il faut que ce match constitue le nouveau départ de la JSMB.
De retour au club après quatre jours passés avec la sélection malienne, Bangoura a repris hier les entraînements avec ses coéquipiers en espérant un nouveau départ de la JSMB samedi prochain contre le CABBA. Il nous en parle.

Les joueurs attendent avec impatience leurs appartements
Les joueurs béjaouis résidant dans d’autres wilayas sont toujours hébergés dans la résidence Providencia, qui jouxte le stade de l’Unité-Maghrébine. A part Chalali, Mezriche et Tatem, tous les autres attendent que la direction du club leur règle ce problème en leur trouvant des appartements pour les loger, sachant que l’effectif de la JSMB compte pas moins de 20 joueurs qui résident hors wilaya.

Quelles sont vos nouvelles ? Je vais bien, je viens juste de rentrer à Béjaïa (entretien réalisé mercredi, ndlr) après quatre jours passés avec la sélection de mon pays à l’occasion du match contre l’Algérie. Je vais reprendre les entraînements demain jeudi pour préparer notre prochain match en championnat face au CABBA. Quel commentaire faitesvous de la défaite du Mali contre l’Algérie ? Il faut dire que nous avons joué un match sans enjeu et sans intérêt sportif, dans la mesure où l’Algérie était déjà qualifiée aux barrages. Dans d’autres circonstances, on aurait enregistré un meilleur résultat. Malgré la défaite, je pense que nous avons fait un bon match et nous avons créé beaucoup de problèmes à la sélection algérienne qui a eu d’énormes difficultés pour nous battre. Vous n’avez pas pu prendre part à cette rencontre. Vous êtes déçu ? Non, cela ne m’a pas inquiété, car l’entraîneur a fait appel aux éléments les plus compétitifs et les plus prêts pour cette rencontre. Il faut savoir que je viens d’ef-

Justement, comment-voyezvous cette rencontre ? Il est sûr que cette rencontre soit très difficile pour nous, en ce sens qu’elle revêt une grande importance pour l’équipe. Elle le sera également pour notre adversaire qui va certainement essayer de nous surprendre, comme il l’a fait face à l’USMA et le CSC. C’est une équipe qui a montré beaucoup de bonnes choses en ce début du championnat, en enregistrant de très bons résultats. Le CABBA est en confiance, et, apparemment, c’est une équipe qui se comporte bien à l’extérieur. Il faut donc faire très attention. En tout cas, nous n’avons pas le choix, on doit stopper cette équipe du CABBA pour arracher notre première victoire de la saison. Aussi, vous allez jouer trois matchs en une semaine. Un avis là-dessus ? C’est vrai, ça va être un parcours très difficile face à des adversaires de taille comme le CABBA, l’ESS et la JSK. Il faut savoir gérer cette semaine qui sera très compliquée pour nous. Mais, si on gagne notre prochain match, tout va se débloquer. Quel sera l’objectif durant ces trois matchs ? C’est d’engranger le plus grand

Hammouche a repris mercredi

Après avoir raté les séances de Le groupe lundi et mardi, se complètera Larbi Hamavec le retour mouche a repris les entraînements d’Aït Fergane à l’occasion de la L’effectif béjaoui a dû enes deuxième séance registrer plusieurs absenc rses cette semaine pour dive de mercredi es raisons, notamment cell passé où il a pu de Zafour, Mezriche, Agli- réintégrer le goune, Hammouche, Cou l’on baly et Bangoura, mais groupe et prenupe s’attend à ce que le gro dre part à tous de soit au complet à partir re- les exercices sans nombre de points afin de rédemain samedi suite au . Ce le moindre procupérer ce que nous avons tour de Nabil Aït Fergane s’est remis de sa nier der blème. Le milieu perdu sur notre terrain et blessure au genou après améliorer notre classement au deux semaines de soins, de terrain bépé- jaoui avait championnat. On doit montrer mais son retour à la com dépendre de ses d’abord repris va n titio durant ces trois matchs que les et dispositions physiques de en solo dans la faux pas que nous avons enretechniques tout au long gistrés jusque-là ne sont que la semaine prochaine. On matinée, avant certainement fixé sur de rejoindre ses sera des accidents de parcours et son cas lors du prochain rien d’autre. tre coéquipiers match d’application con les U21. dans l’aprèsComment jugez-vous votre midi. Rapperendement personnel en ce os lons que le rep i ’hu rd jou Au début de saison ? Noureddine Saâdi a ac- joueur souffrait En vérité, je ne suis pas cordé hier vendredi une d’une forte mijournée de repos à ses content de mon rendement, car graine. Hamaine sem une joueurs, après je n’ai pas encore fait ce que je ont mouche, selon de travail intense où ils devais faire, c’est-à-dire marquer été soumis à du biquotidien. le staff médical sedes buts. Je suis un attaquant et La dernière séance de la i et le staff techmaine s’est déroulée jeud je crois que c’est pour cette raiaux nique, sera après-midi et, le retour son qu’on m’a fait venir. Mon rôle entraînements est prévu de- prêt pour le iest de marquer des buts et tant main samedi dans la mat a prochain née où l’équipe préparer que je n’ai pas marqué, je ne serai tion match qui va son retour à la compéti pas satisfait de mon rendement. samedi prochain face au opposer sala Je vais tout faire, toutefois, pour CABBA pour le compte de medi proe Ligu de née cinquième jour débloquer mon compteur contre 1, après avoir reporté le chain son le CABBA. équipe au match contre l’ESS qui de, Entretien réalisé par S. H. vait avoir lieu aujourd’hui CABBA. . bre tem sep 24 au

16
vingt-quatre heures seulement du rendezvous important face au MCE Eulma dans le cadre de la 4e journée du championnat de Ligue 1, les Crabes du MO Béjaïa continuent de peaufiner leur préparation afin d’être prêts pour ce match et surtout décrocher leur premier succès de la saison. Appelé à fournir le maximum d’efforts pour être à la hauteur des attentes et aussi amorcer le déclic, tant attendu après trois matches sans la moindre victoire, le staff technique, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, continue d’effectuer les ultimes réglages sur la composante et ce, dans le but de permettre aux joueurs de livrer un bon rendement, tout en profitant durant toute cette semaine pour corriger les lacunes qui ont été constatées sur le groupe et éviter de commettre des erreurs qui pourraient coûter cher au club dans les prochains matches du championnat. Le match d’application de lundi dernier a été une occasion pour le coach d’apporter les correctifs nécessaires et ainsi procéder aux changements à effectuer sur la composante d’autant plus qu’un succès demeure impératif face au MCEE pour éviter de se compliquer la tâche. Les joueurs se disent prêts pour arracher leur première victoire Conscients de la difficulté de la tâche qui les attend demain samedi face au MCE Eulma mais surtout sous pression après avoir enchaîné trois matches sans le moindre succès, les camarades du capitaine Akrour semblent être conscients de la tâche qui les attend et dé-

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

MOB

A

Les derniers réglages

du staff technique

cidés à amorcer le déclic avec une belle victoire qui leur permettra de retrouver la confiance et surtout aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe. De ce fait, ils se sont bien préparés durant toute la semaine avec notamment le programme mis en place par le staff technique en rectifiant les erreurs qu’ils ont commises lors des matches

précédents et se présenteront avec un moral au beau fixe pour arracher les trois points de la victoire. Des changements en perspective Sur un autre volet, le staff technique devrait procéder à quelques légers changements lors de la rencontre de demain face au MCE Eulma au niveau de tous les compartiments et ce,

afin de donner un sang neuf à l’équipe et par la même occasion, espérer être à la hauteur des attentes. D’ailleurs, le coach Rahmouni n’a pas encore tranché sur l’équipe type, du moment qu’il ne cesse pas d’apporter des changements à chaque match et ce, vu la prestation juste moyenne des camarades de Zaïdi durant ces matches. De ce fait, des changements sont prévus au niveau du compartiment défensif avec l’incorporation de Ferhat et Kheddis sur les côtés le retour de Dehouche et Akrour dans l’équipe type. Le staff technique espère ainsi un sursaut d’orgueil afin d’aborder la suite de la compétition dans de meilleures conditions. La direction a mis tous les moyens nécessaires Par ailleurs, voulant permettre aux joueurs de livrer le rendement escompté et de glaner les trois points de la victoire, la direction de Bouchebah a décidé de mettre tous les moyens nécessaires à la disposition des joueurs et du staff technique afin de leur permettre de réussir le résultat escompté et surtout mettre un terme à la mauvaise série. Etant donné que les résultats enregistrés jusque-là sont mitigés puisque les Béjaouis n’ont pas pu faire mieux que de glaner qu’un seul point en trois matches, une bonne réaction des joueurs s’impose afin d’éviter de se compliquer la tâche et se motiver pour la suite du parcours d’autant plus que les prochaines rencontres s’annoncent difficiles. Yugurtha A.

Yettou
«Face au MCEE, on n’a pas le droit à l’erreur»
de la compétition avec un moral au beau fixe.
Comment avez-vous préparé le match de ce samedi face au MCEE ? La préparation de cette rencontre face au MCE Eulma s’est déroulée dans de bonnes conditions où le groupe affiche un moral au beau fixe pour décrocher le premier succès de la saison et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Cela dit, le fait de ne pas avoir joué le week-end dernier a été une belle opportunité pour nous afin de bien nous préparer à ce rendez-vous face au MCEE, d’autant plus qu’il demeure un mach important pour nous. Et comment s’annonce pour vous ce match ? Comme je viens de le dire, ça sera un match important dans la mesure où nous aurons affaire à une équipe de MCE Eulma qui se déplacera à Béjaïa avec le seul objectif de réaliser un bon résultat. En ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons pas droit à l’erreur du moment que nous allons évoluer à domicile et devant notre public et on doit réagir pour mettre un terme à une série de trois matches sans victoire et aborder ainsi un nouveau départ. Effectivement, vous êtes sous pression, étant donné que c’est le moment de renouer avec les victoires, n’est-ce pas ? Bien évidemment, comme vous venez de le dire, on doit mettre un terme à la mauvaise série et renouer avec les résultats positifs car, il faut chasser le doute et éviter de se compliquer la tâche, qui ne s’annonce pas facile, mais les joueurs sont conscients de cela et sont décidés à glaner les trois points de la victoire surtout que nous aurons l’avantage d’évoluer sur notre terrain et devant notre public. Cela dit, la victoire est impérative pour nous. Revenons à vous, comment évaluez-vous votre rendement dans les deux matches que vous avez disputé avec l’équipe ? Bien que je préfère ne pas parler de mon rendement, laissant le soin au staff technique et les supporteurs de me juger, je

Kheddis évoluera à gauche

Bien que le coach Rahmouni n’ait pas encore divulgué l’équipe type sur laquelle il va compter pour le match de ce samedi face au MCE Eulma, il n’en demeure pas moins que tout mène à des légers changeFerhat ments sur la composante, à sera prêt pour le commencer par le flanc gauche qui sera occupé par MCEE Kheddis, qui s’est montré Ayant contracté une légère blesprêt pour la compétition sure mardi dernier, le milieu de terrain, officielle, où il s’est monen l’occurrence Malek Ferhat, a récupéré tré apte et en bonne toutes ses forces et sera prêt pour le rendezforme pour retrouver vous de demain samedi face au MCE Eulma la compétition offipuisqu’il s’entraîne le plus normalement du La nouvelle recrue du MOB, le jeune Nassim cielle, après avoir raté monde et affiche une bonne forme. D’ailleurs, il Yettou, qui a été l’auteur d’une belle prestation les trois premières évoluera sur le flanc droit en replacement de lors des deux précédentes rencontres qu’il a rencontres pour Bahri blessé. Des changements sont prévus disputées respectivement face à l’USMA et au cause d’une blesaussi au milieu de terrain où le coach béjaoui CSC, affirme dans cet entretien qu’il nous a sure qu’il a devra faire appel à son banc pour occuper accordé que son équipe s’est bien préparée contractée, avant le milieu de terrain et donner un plus à durant la semaine et ce, afin d’être au rendezl’entame du l’équipe pour réaliser un bon résulvous face au MCE Eulma demain et engranger les championnat. tat surtout que la victoire est trois points de la victoire qui demeure une impérative. nécessite pour amorcer le déclic et aborder la suite
dirais que j’ai donné le meilleur de moimême et j’espère que j’étais à la hauteur. Cela dit, je tâcherais de travailler encore davantage afin de donner encore plus à l’équipe et aider mes camarades à réaliser de bons résultats et atteindre les objectifs du club. La tâche ne sera pas facile, mais je suis persuadé que nous serons encore mieux à l’avenir. Et comment s’annonce la suite du parcours pour votre équipe ? Comme tous les clubs, la suite de la compétition s’annonce difficile, étant donné que nous aurons affaire à des équipes qui visent le même objectif. Malgré cela, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et décidés à faire de notre mieux pour engranger le maximum de points et remonter dans le classement afin de réaliser notre objectif et de faire plaisir à nos supporteurs qui seront nombreux à venir au stade ce samedi pour nous soutenir. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Mise au vert aux Hammadites
Comme c’est devenue une habitude, les camarades de Zaïdi devraient s’installer au niveau de l’hôtel des Hammadites, après la séance d’entraînement prévue pour aujourd’hui dans la matinée au stade de l’Unité maghrébine. Les joueurs vont ainsi prendre leurs quartiers dans ce lieu qui offre toutes les commodités pour une meilleure concentration possible et évincer la pression, d’autant plus que ce match s’annonce important et où la victoire est impérative pour espérer amorcer le déclic attendu par les supporteurs et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe.

Accès aux mineurs accompagnés
La direction du MO Béjaïa a décidé pour cette saison d’interdire l’accès aux mineurs non accompagnés par un parent. D’ailleurs, cette décision a été prise après l’expérience vécue la saison passée où des enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de 18 ans créent souvent des échauffourées. Les agents mis au contrôle exigent les pièces d’identité des enfants qui veulent accéder au stade. Une initiative qui a été saluée par les nombreux observateurs dans la mesure où cela pourrait réduire la violence dans les stades.

Yugurtha A.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

17

ASK-NAHD

Une victoire s’impose !
donc donné, on est décidé au sein de cette formation nahdiste à ne rien lâcher. Ils veulent faire de leur virée au Khroub un véritable départ en championnat. En parallèle, un faux pas sera synonyme de début de crise. Gare à la bête blessée ! Djelloul a pris la précaution de rappeler à ses joueurs qu’ils devront garder les pieds sur terre, garder leur concentration et surtout se donner à fond, pour ne rien regretter à la fin. L’objectif, cet après-midi, sera donc de rester sur leur lancée et revenir avec le gain du match. Les joueurs du Khroub, quant à eux, ne l’entendent sûrement pas de cette oreille, eux qui sont dans l’obligation de se racheter et surtout éviter une deuxième défaite consécutive at home. Il est certain que la rencontre s’annonce très disputée entre ces deux formations qui se présenteront avec des objectifs diamétralement opposés. Seulement, les Husseindéens devront se méfier de la bête blessée… Y. M.

Au Khroub pour le vrai départ !
es joueurs du NAHD sont décidés à réussir un résultat probant au Khroub, cet après-midi. Les Sang et Or attendent avec curiosité la prochaine sortie de leur équipe qui aura à confirmer son premier succès de la saison. Ils ne veulent pas s’arrêter là, eux qui restent sur une laborieuse victoire contre Hadjout et deux nuls concédés face à l’USC à domicile et à Batna contre le MSPB. Après avoir retrouvé leurs sensations et leur équilibre, les camarades de Benyahia veulent garder ainsi cette dynamique. La mission ne s’annonce pas du tout facile pour les protégés de Zoheir Djelloul. Néanmoins, ils sont capables de se surpasser pour revenir avec le point du nul au moins. Tous les joueurs husseindéens avec qui nous avons pu nous entretenir ne veulent parler que d’une seule chose : réussir une bonne opération. Certains, comme Boussaïd, pensent qu’ils ont largement les moyens de revenir du Khroub avec les trois points de la victoire : «Si lors des deux premiers matches, nous avons manqué surtout d’efficacité et de solidité derrière, aujourd’hui, c’est loin d’être le cas. Nous nous retrouvons plus facilement sur le terrain et nous réussissons à construire assez souvent des actions. Nous avons repris confiance et ce vendredi face à l’ASK, nous devons confirmer notre retour en force.» Le ton est

L

Boussaïd : «Pour un bon résultat au Khroub»
Le milieu de terrain Boussaïd estime que la confrontation contre l’ASK sera un match piège pour son équipe. Pour l’ex-Koubéen, pas question de sous-estimer l’équipe du Khroub qui est en quête d’un rachat, après son dernier revers à domicile. «C’est un match qui s’annonce difficile pour les deux équipes. Khroub est à la recherche de son deuxième succès de la saison et le premier à domicile, alors que notre équipe est appelée à rester sur cette bonne dynamique. C’est une rencontre très importante et indécise à la fois. Le mieux préparé l’emportera. Surtout ne pas sous- estimer le Khroub, car on doit le prendre très au sérieux. Les joueurs doivent garder leur concentration tout au long de la rencontre et ne penser qu’à leur match», nous dira Boussaïd, avant de conclure : «Il ne faut surtout pas se contenter de défendre. On doit prôner le jeu offensif afin d’obliger notre adversaire à rester dans sa zone. Notre équipe devrait se monter très efficace et mieux équilibrée au niveau des trois compartiments. En parallèle, on doit se montrer très vigilants derrière et éviter surtout d’encaisser.»

Guebli sacrifié, première convocation

pour Herida, Benayache pressenti

Djelloul hésite entre

le 4-4-2 et le 3-5-2
C
omme anticipé sur ces mêmes colonnes, le staff technique du NAHD a décidé de passer à l’action et révolutionner ainsi son équipe. Le coach Zoheir Djelloul continue d’apporter les changements jusqu’à ce qu’il trouve la bonne formule. A l’occasion du match contre l’ASK, il procédera à des changements importants. Tout d’abord, Abdeslam sera reconverti en libéro et aura pour mission d’équilibrer le compartiment défensif. Bendebka aura un rôle plus offensif. Benayache pourrait constituer la surprise en assumant le rôle de meneur de jeu. Pour la première fois depuis l’entame du championnat, le coach nahdiste a convoqué Herida à la place de Guebli, sacrifié pour mauvais rendement. Devant ces changements, l’entraîneur Djelloul hésite encore entre deux schémas. Il demeure indécis entre le 4-4-2 et le 3-5-2. S’il opte pour le dernier, le NAHD évoluera avec trois défenseurs centraux, en l’occurrence Abdeslam, Zemmouri et Herida. Il y aura du monde au milieu avec trois récupérateurs, Zerrouki, Boussaïd et Bendebka et deux autres à vocation offensive. Youcef M.

e titre de ce texte résume bien la situation dans laquelle se trouve l’équipe khroubie qui a enregistré un mauvais début de saison. C’est dire que l’ASK est dans l’obligation de réussir un succès ce soir, devant ses fans, pour la deuxième fois d’affilée. L’équipe n’a pas le droit à l’erreur. 11e au classement, et en cas d’un autre faux pas cette aprèsmidi, les Khroubis se retrouveront en position de relégable. Le public ne toléra pas un résultat autre qu’une victoire. Il faudra réagir vite et battre les Nahdistes. Comme on se retrouve ! Entre l’ASK et le NAHD, on se connaît parfaitement bien, peutêtre trop même, les deux équipes ont quitté la Ligue 1 ensemble la même saison et se sont rencontrées en Ligue 2 l’an dernier

L

à deux reprises. L’ASK possède un léger avantage, car elle battu les Sang et Or à plusieurs reprises ces dernières saisons. Cette année, les données sont différentes, le NAHD a effectué un bon recrutement et connaît une bonne entame de parcours, c’est déjà un sérieux avertissement pour les Askistes qui doivent rebondir et procurer de la joie à leurs fans. L’occasion de faire taire les critiques Les options offensives n’ont rien donné la semaine passée devant le MSPB qui était bien regroupé derrière. Cela ne doit pas se reproduire et les Khroubis comptent bien se ressaisir pour vaincre le NAHD, sauf que le match sera stressant pour le boss askiste, Khettabi. C’est le même sentiment ressenti par le coach Zekri et son

adjoint qui savent qu’en cas d’un nouvel échec ce soir, ce sera la crise. Les Khroubis doivent démontrer plus d’implication et d’envie dans le jeu. Désormais, la balle est dans leur camp. A eux de faire taire les critiques. Cela passe par une victoire ce soir. Quel accueil pour Djelloul ? L’entraîneur nahdiste sera de retour, ce soir, au stade Abed-Hamdani, un terrain qu’il connaît très bien, lui qui a démissionné de son poste d’entraîneur de l’ASK, il y a de cela trois ans. Depuis, Djelloul ne s’est plus rendu au Khroub. Quel accueil sera réservé pour l’ex-adjoint de Saâdane ? Les fans khroubis ont-ils oublié les mauvais résultats enregistrés durant le passage de Djelloul ? Attendant ce soir pour voir. Abdou H.

WAT-ABM

Poursuivre la bonne série !
eader du championnat après trois journées, la bande à Neghiz aura l’occasion cet-aprèsmidi d’enchaîner avec un troisième succès de suite, au moment de recevoir la formation de l’AB Merouana à partir de 16h au complexe Birouana. Affirmant de la sorte, le très bon début de saison des Bleu et Blanc, après la grande désillusion de l’exercice précèdent avec une humiliante descente en D2. Une première historique entre les deux équipes Même s’il ne s’agit nullement de la première saison du WAT en D2 dans l’histoire du club phare des Zianides, jamais les Widadis ont eu l’occasion d’affronter cette équipe de l’AB Merouana dans le passé, que ce soit en championnat ou encore en Coupe d’Algérie. Voulant, néanmoins, marquer cette première confrontation par un succès à domicile. Le WAT a un statut à respecter Malgré la relégation logique du WAT en D2, cela n’empêche pas que le club a un statut à respecter mais aussi des objectifs à atteindre cette saison, où l’accession reste le grand but des Widadis, ce qui passe forcément par des succès remportés face à de modestes équipes à l’instar de l’ABM, reléguable en ce début de saison.

L

L’ABM veut créer la grande surprise Avec un seul point au compteur, l’adversaire des coéquipiers de Rechrouche est à la recherche du fameux déclic après trois journées du début de l’exercice 2013-14, en tentant de réussir un résultat positif aujourd’hui afin de créer la véritable sensation durant cette quatrième journée de championnat. Cheraitia, l’homme à suivre Meilleur buteur du WAT en ce début de saison, avec deux réalisations déjà, l’attaquant Mohammed Cheraitia sera à coup sûr l’homme à suivre du côté widadi. Lui qui est en train de retrouver une seconde jeunesse, selon les dires de son entraîneur. A noter aussi l’excellent début de saison aussi de Khaled Fouaz, auteur de trois passes décisives lors des trois buts inscrits par les Widadis cette saison. Quelques changements attendus dans le onze de départ Vu le forfait de Boulemdais «suspendu» et le duo blessé Tiouli-Layati, le coach Nabil Neghiz devra effectuer quelques retouches dans le onze de départ, sans pour autant toucher à l’ossature de l’équipe qui est en train de prendre forme en ce début de saison. A noter la probable titularisation de Kada-Benyacine et Tebbal durant cette rencontre. ` Othmane Riyad Baba Ahmed

Neghiz «C’est le match piège par excellence»
Conscient que rien ne sera facile pour rééditer le même exploit que l’an dernier avec le CRB Aïn Fekroun, le coach Nabil Neghiz refuse de prendre à la légère ce rendez-vous, même s’il s’agit en vérité d’un match déséquilibré sur le papier : «Il faut oublier notre statut de leader avant chaque match et surtout ne pas donner de l’importance à la situation de l’équipe adverse. Vu que l’ABM est certes reléguable, mais le football n’est nullement une science exacte. Il faut respecter cette équipe qui va tenter de repartir avec un résultat possible, c’est pour cela que je tiens encore et toujours à sensibiliser mes joueurs de l’importance de tout donner sur le terrain afin d’éviter toute mauvaise surprise face à ce genre d’adversaires.»

18 OM-ASMO

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

: «Notre objectif est Un résultat Othmani de ne pas perdre à Médéa»

positif est plus

qu’indispensable

Le jeune attaquant asémiste, Othmani Walid, estime que son équipe est prête pour le match de ce vendredi face à l’O Médéa. Le centre-avant de la formation de M’dina J’dida affirme que son équipe ambitionne de revenir de Médéa avec un résultat positif.

portance particulière pour notre équipe. Après la défaite du weekend dernier face à l’USMBA, nous serons, demain, dans l’obligation d’éviter un second revers consécu-

éfaits le week-end dernier à BelAbbès, les gars de M’dina J’dida vont effectuer aujourd’hui un second déplacement d’affilée, à Médéa, pour croiser le fer avec l’OM, dans un match comptant pour la quatrième journée du championnat. Ce match sera l’occasion pour les coéquipiers de Tahar Mohamed de se ressaisir, après leur récente défaite concédée face à l’USMBA. D’aucuns s’accordent à dire que les gars de M’dina J’dida ne devront pas concéder un second revers consécutif, afin de ne pas sombrer dans le doute. Mais la mission des hommes de Mouassa s’annonce compliquée et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, l’équipe sera privée des services de plusieurs joueurs tels que Youssef Yacine, Saâdaoui et Benaouamer. Cela va pousser le staff technique à apporter quelques modifications à son équipe, notamment en défense. En outre, l’O Médéa, qui a réalisé une bonne entame de saison en gagnant deux matchs sur les trois disputés jusqu’à présent, sera un adversaire redoutable pour les Asémistes. Hadj Merin : «La défaite contre Bel-Abbès fait désormais partie du passé» Interrogé sur l’état d’esprit qui règne au sein du groupe, l’entraîneur adjoint de l’ASMO, Hadj Merin, nous a fait savoir que la défaite concédée par son team le week-end dernier face à l’USMBA fait désormais partie du

D

passé : «Les joueurs ont oublié la défaite concédée vendredi dernier face à l’USMBA. Ce revers fait, désormais, partie du passé. Nous avons bien préparé nos joueurs sur le plan psychologique en leur demandant de se concentrer pleinement sur le match de ce vendredi face à l’OM», dira le jeune technicien asémiste et d’ajouter : «Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et ont à cœur de réaliser un résultat positif à Médéa. Nous mesurons l’importance et la difficulté de ce match. Nous allons tout faire pour revenir de Médéa avec un bon résultat.» Vers la titularisation de Barka Comme annoncé dans nos précédentes éditions, l’entraîneur Mouassa va procéder à des changements face à l’OM. L’absence de certains joueurs va obliger le staff technique à revoir sa copie. Le jeune Barka est bien parti pour être titularisé sur le flanc gauche de la défense et remplacer Benaouameur. Pour le reste, Mouassa devrait faire, encore une fois, confiance aux mêmes joueurs qui ont affronté l’USMBA, à savoir Mezair dans les bois, Benayada à la droite de la défense et la paire Megueni-Zidane dans l’axe central. Au milieu, le trio BelalemTahar Mohamed-Boudoumi devrait être titularisé face à l’OM. Benchaâbane, Balegh et Othmani composeraient l’avant-garde de l’équipe. Riad O.

Tout d’abord, comment est votre moral, après la défaite concédée vendredi dernier face à l’USMBA ? Pour revenir sur ce match, je dois dire que nous avons payé cash nos erreurs. L’expérience des joueurs de l’USMBA a fait la différence. D’ailleurs, nous avons encaissé trois buts sur des balles arrêtées. En toute sincérité, nous n’avons pas été ridicules face à l’USMBA, sauf que nous avons commis quelques erreurs qui nous ont coûté cher. Pour répondre à votre question, j’estime qu’il est préférable de perdre un match sur un tel score et corriger par la suite nos lacunes, au lieu de perdre quatre matchs par un but à zéro. Notre staff technique a axé son travail sur le plan psychologique, afin de nous remonter le moral et nous mettre dans les meilleures conditions possibles, avant d’affronter l’OM ce vendredi. Donc, on comprend à travers vos propos que vous êtes prêts pour cette rencontre face à l’OM ? Bien sur que nous sommes prêts pour ce match qui revêt une im-

tif, pour ne pas sombrer dans le doute. Nous sommes concentrés sur cette rencontre et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour revenir de Médéa avec un résultat positif. Comment se présente pour vous ce match face à l’OM ? On s’attend à un match difficile, car nous allons affronter une équipe de Médéa qui a remporté deux matchs déjà. Notre adversaire va aussi bénéficier de l’avantage du public et du terrain. Nous sommes conscients de l’importance de cette rencontre et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour atteindre notre objectif. Quelles seront, selon-vous, les clés de ce match ? Il est important de ne pas encaisser lors du premier quart d’heure. Il faudra aussi appliquer les conseils du coach et rester bien en place sur le terrain et exploiter nos contre-attaques, afin de trouver le chemin des filets. Personnellement, je reste persuadé que nous avons les moyens de revenir de Médéa avec un résultat positif. Sur un plan personnel, comment jugez-vous vos prestations en ce début de saison ? Je travaille très dur pour être à la hauteur de la confiance placée en moi par le staff technique. Nous avons la chance d’avoir un coach qui met tous les joueurs sur un même pied d’égalité. A présent, c’est à moi de travailler très dur pour progresser et atteindre mon meilleur niveau. Entretien réalisé par Riad O.

ABS-USMBA Bel-Abbès en appel à Boussaâda
L’USMBA réussirat-elle à s’en sortir indemne de son périlleux déplacement à Boussaâda où elle est attendue de pied ferme ? En dépit de la difficulté de la tâche, l’USMBA compte au moins revenir au bercail avec un point et accrocher son rival dans son propre fief. C’est dire que la rencontre sera disputée dans toutes ses formes, si l’on tient compte de l’état d’esprit des antagonistes qui veulent chacun remporter une victoire. Toutefois, la donne pourrait changer pour l’USMBA qui sera appelée à confirmer son statut de candidat à l’accession. Cela motivera, certainement, ses joueurs pour tenter de revenir avec un bon résultat à la maison. Il faut dire qu’outre ce paramètre, les Unionistes n’auront pas la mission facile pour des considérations qui ne sont pas, pour autant, perdues de vue, le contexte sportif de la rencontre et la pression singulièrement. Séance de décrassage à Alger et entraînement à M’sila Une fois à Alger, le staff technique de l’USMBA a prévu une séance de décrassage sur place, afin d’évacuer la fatigue du voyage. Hier, une légère séance d’entraînement devait avoir lieu au stade de M’sila. Un groupe presque au complet face à l’ABS Pour la rencontre d’aujourd’hui face à l’ABS, les choses se présentent plutôt sous de bons auspices, bien pour l’USMBA et son entraineur puisque la formation des Vert et Rouge affichera complet. A l’exception de Belgherfi et Boukerche qui n’ont pas été retenus pour cette rencontre, les autres éléments du groupe seront d’attaque car même le défenseur central, Yahia Djillali, blessé à la cheville, s’est totalement rétabli. M. O. N.

Yahia Djillali «On est déterminés à
décrocher un bon résultat à Boussaâda»
Un commentaire sur votre dernière victoire face à l’ASMO ? Je pense qu’on a fait le match qu’il fallait. On a gagné sans que personne ne trouve à redire. On comptait beaucoup sur cette rencontre pour se relancer. Face à l’ASMO, on a bien géré les débats. Personnellement, je trouve que le résultat reflète la physionomie de la rencontre que nous avons dominée de la tête et des épaules. C’est dire que cette victoire a motivé le groupe... Absolument, d’autant qu’on restait sur un échec à Oum El Bouaghi, malgré notre bonne production. On voulait entamer la saison en force, mais il y a des jours où la chance vous tourne le dos, comme c’était le cas face à l’USC. Contre l’ASMO, il fallait réagir pour ne pas compromettre, dès le départ, les chances de l’équipe d’atteindre son objectif, à savoir l’accession. Une autre sortie délicate vous attend à Bousssaâda, comment avez-vous préparé ce rendezvous ? Le plus normalement du monde. Je peux assurer que les joueurs ont travaillé dans une ambiance extraordinaire, en se donnant à fond durant les entraînements. Pour ce qui est de la rencontre en elle-même, je dois dire qu’elle ne diffère pas des autres, car pour nous, elles sont toutes importantes. C’est vous dire qu’on ne fait pas de fixation sur telle ou telle équipe. Face à Boussaâda, nous jouerons à fond nos chances sans faire de calcul.» Ça reste, tout de même, un périlleux déplacement… Nous en sommes conscients, car on va affronter une équipe coriace qui a fait ses preuves cette saison. On ira à Boussaâda pour jouer nos chances, on misera sur la victoire, car notre situation nous oblige à décrocher le maximum de points. Nos ambitions nous obligent à redoubler d’efforts et mettre les bouchées doubles, afin qu’on puisse atteindre notre objectif. On vous sent déterminés à réaliser un bon résultat… Assurément. On ira à Boussaâda pour gagner. C’est de bonne guerre. On s’est donné le mot pour se donner à fond et revenir avec un bon résultat à la maison. Entretien réalisé par M. O. N.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

19

USMMH-USMB

C

e vendredi, l’USMMH et l’USMB s’affronteront sur la pelouse du stade de Hadjout, dans un match qui passionne toute la région. Après la victoire acquise face à l’USC, les Blidéens tenteront cet après-midi de passer l’écueil de Hadjout, face à des joueurs qui ne se priveront pas de leur mettre des bâtons dans les roues pour montrer qu’ils ont l’intention d’être mieux qu’un faire-valoir dans ce championnat. Cette rencontre est incontestablement l’un des chocs de cette journée de championnat de L2.

Gagner, pour Blida en danger
ela fait plusieurs jours que les rues de Hadjout se sont parés de vert et blanc. Il faut dire que la fièvre est montée d’un cran depuis le début de la semaine au vu du match qu’auront à disputer les camarades de Bouzar dans le chaudron du stade communal de Hadjout. Leur adversaire est de «haute volée», puisqu’il s’agira de la formation de Blida. La ville, superbement pavoisée, veut montrer à ses visiteurs qu’elle est toute acquise à son équipe. Ce match passionne, non seulement cette ville de l’ouest de la Mitidja, mais toute la région où on se met à rêver d’une victoire de l’USMMH. La tâche ne s’annonce pas du tout facile, face à un ensemble de Blida, qui a montré de très belles choses ces derniers temps. Les Hadjoutis se sont mis à l’ouvrage pour préparer comme il se doit cet important rendez-vous. Maghraoui et Boudjella n’ont laissé aucun moment de répit à leurs joueurs et l’ambiance à l’entraînement était plutôt studieuse, ces derniers temps. Il faut dire qu’en plus des trois points, se défaire de l’ogre blidéen est excellent. Pour le prestige.

le prestige aussi !
moindre relâchement des Blidéens. Du relâchement, mais aussi un manque de fraîcheur physique, après l’accumulation des matchs. Cela suffira-t-il à niveler les performances des deux formations ? Mise au vert à Tipasa Comme c’est devenu une habitude, les joueurs de l’USMMH ont élu domicile au niveau du complexe La corne d’or de Tipasa. Cette résidence offre toutes les commodités pour une mise au vert. C’est OK pour Souakir ! Une bonne nouvellepour le duo Maghraoui-Boudjella. Le buteur-maison, Souakir est totalement rétabli et il tiendra sa place ce vendredi contre l’USMB. Maghraoui : «J’attends une réaction de mes joueurs» L’entraîneur hadjouti semble se méfier particulièrement de l’équipe de Blida : «J’ai rappelé à mes joueurs qu’ils restent sur une défaite et, qu’il n’est pas question de rater le rendez-vous de ce vendredi. Nous avons beaucoup travaillé et nous avons apporté certains correctifs. J’attends une réaction de mes joueurs devant un adversaire de qualité. Ce sera un match très disputé, car tout comme l’USMB, nous voulons les trois points. Il nous faudra être présents et surtout gagner un maximum de duels. Ce match pourrait se jouer sur un rien et peut-être sur une erreur. C’est ce que nous devons éviter.» S. B.

C

Un match plutôt compliqué Les choses semblent d’autant plus compliquées pour les joueurs de l’USMB, que c’est le club de Marengo qui les accueille. C’est donc sans rien à perdre que les joueurs hadjoutis se présenteront à l’appel de l’arbitre. L’équipe de Blida est en pleine confiance et peut se placer pour espérer faire partie du trio gagnant en fin d’exercice. C’est dire que ce sera très compliqué, même si les joueurs de l’USMB ont l’habitude de ces rendez-vous décisifs. Mellika à la baguette Il est certain que du côté blidéen, l’une des attractions sera le milieu offensif Mellika. Ce dernier est non seulement un bon remiseur, mais il sait aussi être décisif. L’attaquant de Blida peut apporter beaucoup de vitesse à l’attaque de son équipe et, sera sûrement motivé dans l’optique de faire gagner des places au classement à son équipe. D’un autre côté, MelPrudence derrière, mais pas trop ! Sans surprise, ce sera Khelladi qui sera dans la cage. Il n’y aura aucun changement en défense par rapport à l’équipe qui a eu à débuter le dernier match. Ifticen reviendra à une configuration plus classique en ce qui concerne l’axe central de la défense qui sera composé de Bedrane et Belhadj. Bensalem retrouvera sa place sur le flanc droit de la défense, alors que Bouhoua sera titularisé au poste de latéral gauche.

lika a le potentiel pour briller cet après-midi. Sa place dans le dispositif de Lounes Ifticen n’est plus à prouver. Son influence pourrait mettre en danger la formation de Marengo. Une équipe de Hadjout solide défensivement Elle l’a montré à plusieurs reprises, l’équipe de l’USMMH est solide défensivement et n’a pas de moments de faiblesse particuliers. Par ailleurs, les poulains de Maghraoui ont pour habitude de débuter leurs matchs à domicile sur les chapeaux de roue et inscrire des buts dans le premier quart d’heure. Les Blidéens sont

donc avertis, ils doivent se méfier du nouveau promu. La forme du moment Les joueurs de l’USMB seront certainement remontés pour prouver qu’ils valent bien mieux que la place qu’ils occupent actuellement au classement. Ils étaient au plus mal après un début de saison compliqué. Les poulains d’Ifticen veulent, coûte que coûte gagner et continuer leur ascension. Il faut pour cela venir à bout d’un ensemble de Marengo décidé. Plus facile à dire qu’à faire. Réponse aujourd’hui en toute fin d’après-midi. S. B.

Une équipe surmotivée Ce sera une équipe de Marengo surmotivée et à l’état d’esprit conquérant, qui ne veut rien lâcher et cela avec beaucoup de hargne, voilà ce qui attend la formation de l’USMB cet après-midi. Cette équipe de Hadjout va tout faire pour réaliser un exploit et profiter du moindre relâchement. Ses joueurs auront à cœur de s’engouffrer dans la moindre faille et profiter du

Belhadj : Les attaquants en appel qBien sûr, il n’est pas question pour Lounes «Se méfier de cette Ifticen, que son équipe subisse le match équipe de Hadjout» de ce vendredi, et c’est pour cette raison qu’il Belhadj, le défenseur central de Blida, insiste sur alignera deux animateurs. En effet, Hamia et Boudina auront à prendre à leur compte l’esprit de combativité manifesté par ses coéquipiers au le jeu de leur équipe. Hamia se postera cours des derniers matchs. Il nous parle aussi de l’avenir et des chances de l’USMB, ce samedi, contre comme à son habitude, juste derrière ses l’USMMH. «Nous restons sur une victoire acquise contre deux attaquants. En effet, ce dernier a les l’USC. Il nous faut, maintenant, oublier ce match et penser à qualités d’un distributeur et il sait être, l’avenir. Ce vendredi, cette équipe de Hadjout va tout faire quand il en a l’opportunité, un redoutable pour ne pas perdre. C’est pour cela que nous nous attenfinisseur. dons à une grande opposition. Nous aurons à aborder

q

cette rencontre avec le plus grand sérieux et je vous di-

q

rais que le plus important est la victoire. Nous devons Kheiri et Kaïd en pointe qDeux joueurs seront aux avants postes pour cela nous montrer réalistes. Nous allons contiet il s’agira de Kheiri et Kaïd. Ce dernier nuer à nous battre pour atteindre nos objectifs. L’USMB ne peut jouer que les premiers donnera à coup sûr, du fil à retordre aux défenrôles et nous le prouverons cette saiseurs de Marengo grâce à sa force de pénétration et son.» surtout à son acharnement à se battre sur tous les ballons.

MSPB USMAn

USC - CAB
joueur devra s’expliquer sur son attitude envers l’adjoint de la formation du Khroub lors de la rencontre de la semaine passée. Selon certains, celle-ci n’est que la version que la direction du club voudrait faire entendre. Les déclarations de Yaâkoub dernièrement dans ces mêmes colonnes peuvent être à l’origine de cette décision. Les 18 retenus Benmalek, Kaâouane, Kraimia, Heddad, Bekhta, Benhebrou, Sayah, Benmensour, Benchaira, Ghribi, Bacha, Lmouada, Yaâkoub, Allili, Arras, Ziani, Missaoui et Kerrab. S. M.

Abbes jouera la carte 10 ans après !
P
our cette rencont re face à la formation de l’USMAn, le premier responsable de la barre technique du club, Abbes, concoctera une tactique portée vers l’attaque. Ce dernier a longtemps étudié le nouvel adversaire du club et a constaté sa faiblesse dans son compartiment défensif. Le coach du MSPB compte en profiter pour que son équipe puisse enregistrer sa deuxième victoire de la saison, la première à domicile. Quelques changements attendus au milieu Le milieu de terrain du MSPB connaîtra sans doute

offensive
quelques changements. En effet, avec la blessure de Bacha, le staff technique fera appel à Benmensour qui sera associé à Sayah dans la récupération. Pour le reste, il est fort possible que le coach garde sa composante avec Benchaira et Lemoud pour compléter le quatuor du milieu du terrain. Yaâkoub en conseil de discipline Le coach du MSPB a pris la décision de faire traduire Yaâkoub Sifeddine en conseil de discipline la semaine prochaine. Selon le coach, le

près un brillant succès lors de la précédente journée de championnat de la Ligue 2, le CA Batna affrontera, ce soir, le nouveau promu, l’US Chaouia. Une rencontre très spéciale entre les deux formations qui vont se croiser 10 ans plus tard. En effet, les poulains d’Ali Fergani sont plus que jamais déterminés à revenir avec un bon résultat et prouver le retour en force en championnat. Par ailleurs, les Jaune et Noir, qui ne pouvaient mieux faire que de concéder une défaite contre l’USM Blida dernièrement, ne manqueront certainement pas l’occasion pour se donner à fond dans le but de se racheter et se réconcilier avec leurs supporters, qui sont plus que jamais décidés à envahir le stade principal.

A

chef de l’US Chaouia devrait coûte que coute trouver une solution pour combler ce grand vide et essayer d’apporter un certain équilibre dans la composante.

Khoudja : «Je suis prêt à secouer les filets»
Quelques heures avant la rencontre, nous nous sommes approchés de l’attaquant Youcef Khoudja qui nous a fait savoir qu’il était prêt à secouer de nouveau les filets et offrir son équipe les gains de la rencontre : «Tout d’abord, je tiens à vous dire que la préparation se déroule dans les meilleures conditions. Certes, nous allons affronter le CAB sans huit joueurs, mais nous allons essayer de gérer convenablement la partie. En ce qui me concerne, je suis prêt à tenir mon rôle convenablement sur le terrain. Je ferai de mon possible pour secouer les filets.» Nour Abidine

L’USC sans 8 joueurs
Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Au moment où le CAB se prépare à défier l’USC dans son stade fétiche, les locaux, eux, seront privés de huit joueurs. L’entraîneur en

20 ESM-MCS

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Confirmer le résultat réalisé contre Merouana
Espérance de Mostaganem, qui est revenue à la maison avec un précieux point remporté chez l’AB Merouana, recevra cette fois-ci la formation de la Ville des Eaux, le Mouloudia de Saïda, plus aguerrie et qui est entraînée par un certain Akli Nacer Eddine qui connaît très bien la maison ESM. Les camarades de Djiad devront faire attention à cette formation du Mouloudia de Saïda et éviter de tomber dans le piège de l’euphorie, s’ils veulent jouer les premiers rôles. Pour cette rencontre, le technicien Akli Nacer Eddine devra faire confiance au groupe victorieux au sein duquel le défenseur Aoumer sera titularisé.

Akli : «Le mieux préparé mentalement, physiquement et tactiquement l’emportera»
Interrogé sur l’adversaire du jour du Mouloudia de Saïda, l’entraîneur en chef, Akli Nacer Eddine, dira que l’équipe de la Ville des Eaux n’est plus à présenter. «Elle dispose, dit-il, de joueurs expérimentés qui forment un bloc solide, mais nous espérons réussir un bon résultat pour confirmer notre bonne santé et continuer sur cette dynamique. Ce qui nous permettra de travailler dans la sérénité afin d’améliorer progressivement le rendement de l’équipe. Ce sera l’occasion pour Saïda de se racheter, après son dernier nul. C’est un match à ne pas rater», poursuit-il en précisant que ce n’est avant tout qu’un match de football. «Le mieux préparé mentalement, physiquement et tactiquement l’emportera», conclut-il. Le coach Akli Nacer Eddine a tenu à ajouter : «Certes, il n’est pas facile de débuter une compétition avec des appréhensions, mais l’optimisme est de mise. Tout le monde croit en cette équipe. Nous attendrons le soutien de nos supporters.»

L’

Aucune erreur n’est tolérée Les camarades de Mohamed Rabeh sont contraints de relever le défi à Mostaganem. Aucune erreur ne sera tolérée. D’ailleurs, Osmane a misé énormément sur l’aspect psychologique pour préparer et motiver ses joueurs, avant d’affronter l’ESM. Ils devraient faire le max pour engranger les points de la victoire, pour apaiser la tension qui règne au sein de l’équipe. Un seul mot d’ordre : se racheter Les Saïdis regrettaient les points perdus chez eux. A présent, les Boukhari et Cie veulent mettre fin à cette mauvais série, en réalisant un exploit et surprendre leur adversaire chez lui. A la fin de la séance d’hier, nous nous sommes approchés de certains joueurs, à l’image de Hadjari, Baaouche et Boukhari. Ces derniers nous ont confirmé qu’ils iront à Mostaganem pour réaliser un grand match et revenir avec un bon résultat : «Ce match face à l’ESM est très important pour la suite de notre parcours, car nous sommes sur une série de mauvais résultats, surtout après avoir raté le dernier match face à ABS. Ainsi, on doit récupérer les deux points perdus.» Osmane jouera sa tête face à l’ESM Osmane jouera ce match la peur au ventre. La direction lui a accordé une autre période de grâce. La position de son équipe est délicate, et seule la victoire le sauvera. D’ailleurs, les supporters n’accepteront pas un autre échec. Il affrontera son ex-équipe Le hasard a fait que l’entraîneur Osman jouera son avenir avec cette équipe de Saïda à Mostaganem, face à son ancien team, l’ESM. En entraînant l’année dernière cette équipe, Osmane a raté l’accession d’un cheveu, et les milliers de supporters de l’ESM ne voulaient pas son départ. Assurément qu’il va vivre des moments très durs, et ce, durant les 90 minutes de cette confrontation, face à son ancienne équipe.

Aït Ali de retour Côté effectif, selon des indiscrétions, Akli Nacer Eddine pourrait apporter quelques changements au sein de son effectif, notamment avec le retour d’Ait Ali, malgré sa blessure aux adducteurs. Au grand complet face au MCS Notons que l’Espérance de Mostaganem se prépare activement à la rencontre de ce vendredi. L’équipe d’El-Terradji El Moustaghanemi se présentera face au Mouloudia de Saïda au grand complet sans aucun blessé à signaler. C’est dire que le staff technique aura à choisir le meilleur onze possible. El Terradji décidé à bien réagir El Terradji est appelé à surprendre l’adversaire en mettant à profit la pression qui sera exercé par les supporters locaux sur leur équipe, afin de marquer au moins un but. Les attaquants de l’ESM sont très percutants et dangereux, à l’image de Hadou et Bencheikh qui pourraient faire la différence sur des balles arrêtées. Aït Ali, le spécialiste, est capable, lui aussi, de loger le cuir dans les filets adverses. Ettaoui Wassim

Bentrykli : «Notre mission s’annonce difficile»
«Nous avons les moyens d’engranger les trois points de la victoire face au Mouloudia de Saïda. En tout cas, nous sommes dans l’obligation de réagir, après notre premier faux pas. Il est vrai que nous allons évoluer sur nos bases, mais le plus important sera de bien gérer nos matches, que ce soit à domicile ou en dehors de notre stade», dira l’entraîneur adjoint Bentrykli qui ajoutera : «Il est vrai que notre mission s’annonce difficile face aux poulains d’Ousmane Abderrahmane. Nous allons affronter une solide formation qui a débuté la compétition par des résultats mitigés, puisqu’en trois matchs, dont deux à domicile, l’équipe du coach Ousmane n’a récolté que deux points. Nous mesurons la difficulté de la tâche qui nous attend face à cette équipe saïdie, mais nous allons l’affronter avec la ferme intention de réaliser un résultat positif. Tous les joueurs sont conscients de l’importance de cette rencontre et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour atteindre notre objectif.»

Osmane Abderrahmane joue sa tête contre son ancienne équipe Autrement dit, Osmane Abderrahmane joue sa tête contre son ancienne équipe, l’Espérance de Mostaganem, qu’il doit affronter demain avec une équipe très remaniée, avec pour principal objectif de ne pas revenir bredouille. Pour beaucoup, une autre défaite risque de sceller son sort et celui de ses proches collaborateurs.

Naïli «On veut se racheter face à l’ESM»
Trois matchs sans la moindre victoire, c’est inquiétant pour l’équipe, n’est-ce pas ? Nous n’avons jamais imaginé un scénario pareil, et notre équipe a fait un mauvais départ. D’ailleurs, ce petit passage à vide nous a pénalisés sur le plan des points, ce qui nous pousse à réagir vite, pour renouer avec la victoire et mettre fin à cette mauvaise série qui a trop duré pour nous. Le fait de rater des points à domicile affecte sûrement le moral du groupe… Oui, c’est toujours difficile d’accepter des faux pas à domicile. Ainsi, depuis le début de saison nous n’arrivons pas à arracher un succès. A présent, le moral est au plus bas, après surtout le dernier match face à Boussaâda où on a laissé filer un succès, et cet échec nous reste en travers de la gorge. Mais Dieu merci, au sein de notre effectif, il y a assez de joueurs expérimentés, et cela nous a permis de tourner la page de cette mauvaise passe, tout en pensant à préparer comme il se doit le reste du parcours, notamment cette rencontre face à l’ESM. Psychologiquement, le groupe est prêt à affronter cette équipe de Mostaganem. Aujourd’hui, vous allez vous déplacer à Mosta pour croiser l’ESM chez elle, comment ça se présente cette rencontre ? Toutes les rencontres sont très difficiles, car tous les clubs veulent faire le plein en ce début de saison. Ainsi, la rencontre face à l’ESM ne sera pas de tout repos, car notre adversaire est en pleine confiance, suite à sa victoire ramenée d’Annaba, ce qui veut dire qu’elle voudra continuer sur cette dynamique. Donc, on prend très au sérieux notre adversaire, et on sait que notre mission sera très délicate, car nos résultats ne rassurent guère. D’ailleurs, on doit réagir vite, malgré la difficulté de notre tâche Ça sera une mission difficile pour vous, alors… Oui, ça sera un périlleux déplacement pour nous. Assurément, notre adversaire misera sur un succès chez lui. Quant à nous, on voudrait nous racheter de notre dernier faut pas à domicile. Notre groupe est déterminé à réaliser une victoire. Même si le match se jouera en dehors de nos bases, on est prêts pour faire un grand match et revenir à Saïda avec les trois points. Nous sommes contraints de nous racheter. Durant toute la semaine, nous nous sommes bien préparés pour ce rendez-vous, car c’est l’avenir du club qui est en jeu. Saïda a-t-elle les moyens pour batte l’ESM chez elle ? Certes, sur le papier, l’ESM est favorite, car elle se produira chez elle et devant son public. Son moral est au

Belloufa suspendu Il voulait éviter de jouer face à son ancienne équipe La relation entre les supporters saïdis et l’attaquant Belloufa connaîtra sûrement des difficultés. Il provoquait un avertissement et une contestation de décision de l’arbitre pour ne pas affronter son ancienne équipe. Ce joueur est natif de Mostaganem et il a fait ses premières classes à l’ESM. Sa manière de procéder déplaît aux Saïdis. Ainsi, la direction de Saïda devrait prendre des décisions fermes sur ce manquement. Addadi absent ce soir Un autre joueur, le milieu de terrain Addadi, ne participera pas au match de cet après-midi face à l’ESM, suite au carton jaune écopé contre l’ABS, synonyme d’une expulsion. D’ailleurs, son absence sera fortement ressentie au sein de cette équipe, car il est l’une des pièces maîtresses de ce club. Il sera remplacé par Guenifi. Vers la titularisation de Baouche En absence de Belloufa, Osmane devra faire confiance au revenant Baouche, en attaque, pour débloquer la situation et offrir la première victoire à Saïda, d’autant plus qu’il a retrouvé toutes ses sensations, après sa blessure. Il devrait profiter de cette occasion pour retrouver sa titularisation. AMAR B.

Programme de la 4e Journée de Ligue 2
Rencontres
Arbitres 1ers assistants MEKNOUS BELHOCINE SEGHIRI BELAKHAL ABID BAAZIZ TADJI BOUZAGHOU 2es assistants LARIBI MESSALI GUESSOUM BOUTAGHANE AYAD DILMI MIRAOUI SCHAMBY

Vendredi 30 août 2013 MSPB-USMAN 16h BOUFRIOUA 16h NADER ASK-NAHD 16h BAHLOUL OM-ASMO 16h BOUSSADIA USC-CAB USMMH-USMB 16h BACHIR 16h ARAB ABS-USMBA 16h BESSIRI ESM-MCS 16h EL MERID WAT-ABM

beau fixe, après son dernier succès en déplacement, mais de notre côté, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend, même si nous sommes affectés du dernier revers. A mon avis, nous avons les moyens et l‘effectif pour aller chercher notre première victoire de cette saison. Quant à la pression, elle sera de l’autre côté. On voudrait nous racheter auprès de nos supporters. Entretien réalisé par AMAR B.

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

21

REAL MADRID

Bale : «Je suis
Lors de la présentation du maillot du Real en présence du Français Karim Benzema et du Brésilien Marcelo, Bale s'est toutefois voulu rassurant après le problème au pied qui l'a empêché de jouer à partir de la mi-juillet et jusqu'au début septembre. "Je me sens bien. Je me suis entraîné la semaine dernière avec le Pays de Galles, j'ai fait une bonne session ce matin et j'ai joué une demiheure avec la sélection galloise (mardi, ndlr), a indiqué le gaucher de 24 ans. De toute évidence, je suis un peu en retard physiquement par rapport aux autres mais je vais essayer de les rattraper le plus vite possible. Le Mister m’a souhaité la bienvenue et j’espère vite trouver ma place dans l’équipe " A déclaré l’ancienne star de Tottenham, qui a aussi évoqué son intégration à Madrid : « Les gens sont très aimables avec moi. C’est un honneur d’être ici et l’accueil a été incroyable. Tout le monde m’a souhaité la bienvenue, comme Cristiano hier, que j’espère rejoindre sur le terrain maintenant », a confié le Gallois. A noter que selon le site du quotidien As, le staff du Real Madrid n'a pas l'intention d'avancer trop vite ses pions en ce qui concerne Gareth Bale. Même si les socios attendent les débuts de

Benzema «Bale va
nous aider à gagner des titres»
De retour aux entrainements du Real Madrid après deux matches avec l’EDF, l’attaquant français Karim Benzema, était présent hier à la présentation de l'équipement du Real pour la Ligue des Champions. L'ancien Lyonnais en a profité pour revenir sur les premiers pas de la nouvelle star du Real, Gareth Bale, débarqué de Tottenham pour un montant compris entre 91 et 100 millions d'euros. « Je suis heureux qu'il ait rejoint Madrid. C'est un joueur exceptionnel et je sui sûr qu'il pourra beaucoup nous apporter. C'est quelqu'un de bien et de sympathique. J'espère qu'il nous aidera à gagner des titres", a déclaré le numéro 9 merengue sur le site du club.

un peu en retard physiquement»
la superstar galloise, force est de constater que Carlo Ancelotti reste prudent. En effet, le technicien italien sait pertinemment que l'ancien joueur de Tottenham a eu une gêne au niveau de l'aine ces derniers jours. Du coup, Gareth Bale suit un programme d'entraînement adapté afin de récupérer à 100% de cette blessure qui n'est pas très grave.

Aguero «Nous sommes
supérieurs à United et Chelsea»
L’un des meilleurs buteurs au monde à l’heure actuelle, l’international argentin, qui n’a pas quitté le club anglais de Manchester City, malgré un certain intérêt du Real Madrid mais aussi du Barça, est très excité à l’idée de remporter un nouveau trophée cette saison avec les Citizens : « Ce sera un championnat très compétitif mais nous avons une bonne équipe pour gagner et je dirais que nous sommes supérieurs à Manchester United et Chelsea. United sera le rival le plus important même s’il le club a changé d’entraîneur. Il y aura Chelsea aussi avec le retour de Mourinho. Tottenham a construit une belle équipe et il y a toujours Liverpool. Ces dernières années, City a beaucoup investi et veut devenir l’une des plus grosses équipes », a déclaré Aguero comme le rapporte le Daily Star. En plus de la Premier League, l’attaquant argentin veut aussi briller en Ligue des Champions, après deux éliminations de suite dès la phase des poules : « Le Borussia Dortmund était finaliste l’an dernier et Chelsea a gagné la Ligue des champions en 2012. Pourtant elles n’étaient pas considérées comme les meilleures équipes au début. Je pense que Barcelone sera en demi-finale au moins avec les habituels Real Madrid, Bayern Munich ou Manchester United et nousmêmes ! (…) Nous avons encore le Bayern Munich avec nous cette année. Il faudra passer la première étape déjà et avec un peu de chance nous irons en finale », a confié selon Mirror l’ancien buteur de l’Atlético Madrid.

MAN CITY

Ozil répond aux accusations de Perez
Critiqué par le président Florentino Perez pour son manque de professionnalisme, afin de justifier sa vente à Arsenal lors du dernier jour des transferts cet été, l’international allemand Mesut ozil, n’a nullement apprécié les propos de son ancien président : « J’ai joué 159 matches avec le Real, ce qui aurait été impossible sans un comportement professionnel. (…) Je suis parti car je devais évoluer à un plus haut niveau. Or, la Premier League est le meilleur Championnat du monde. Maintenant, tout ce que je souhaite, c’est m’amuser sur le terrain. J’ai hâte d’y être….. Arsenal est l’un des plus grands clubs du monde.», a-til déclaré en réponse aux accusations de Florentino Pérez.

JUVENTUS

Duel entre le Barça et le Real pour Llorente ?
Simple remplaçant depuis le début de saison à la Juve, l’attaquant espagnol Fernando Llorente, arrivé gratuitement à Turin, pourra revenir rapidement en Liga, ou il est dans le viseur des deux ténors du football espagnol, à savoir le FC Barcelone ainsi que le Real Madrid. En effet, les Catalans manquent manque d’un pur attaquant, un vrai numéro neuf et pourrait se pencher sur le cas du buteur espagnol, alors que les merengues sont tentés par la venue d’un nouvel attaquant après le départ de Gonzalo Higuain, afin de concurrencer Karim Benzema, assez critiqué ces derniers temps que ce soit en club mais surtout avec l’EDF.

BAYERN MUNICH

BORUSSIA

Le Borussia rêve gagner de Casillas
Doublure de Diego Lopez, Casillas ne supporterait pas cette situation et pourrait rapidement demander à quitter le Real. Annoncé dans le viseur d'Arsenal et de Manchester City notamment, Iker Casillas serait également pisté par le Borussia Dortmund à en croire le quotidien Sport Bild. Les Allemands confirment que les Borussen seraient entrés en contact avec l'international espagnol pour le convaincre de venir s'exprimer de l'autre côté du Rhin. A l'image de son compatriote ibérique Raúl, qui a vécu une belle expérience de deux ans à Schalke 04 (2010-2012),

Messi

«Ribéry méritait » de

Habitué aux consécrations individuelles ces dernières années, Leo Messi a, cette année, vu Franck Ribéry remporter le titre de meilleur joueur européen de l’année, après avoir réa"San Iker" pourrait être séduit par une expérience chez le lisé un triplé C1-Coupe-Championnat avec récent finaliste en C1. Le le Bayern Munich. Pour autant, le quadruple gardien espagnol pourBallon d’Or n’est pas déçu, et se montre même rait ainsi prendre la place bon joueur. « C’était un honneur d’être de la de Roman Weidenfeller, partie, de faire partie des trois meilleurs l’actuel gardien du club al- joueurs d’Europe, affirme Messi dans une inlemand. S'il est une terview accordée à l’UEFA. Il y a tant de figure emblégrands joueurs dans le monde et c’est un matique de vrai plaisir d’être en l'équipe du conc ur rence, Borussia demais il méritait puis son arride gagner. » vée en 2002, le footballeur allemand âgé de 33 ans pourrait être poussé sur le banc de touche par un portier qui a une cote de popularité beaucoup plus forte sur la planète foot.

ARSENAL Wenger : «Ozil a toutes les qualités pour devenir un leader»
Très critiqué pour son manque d’ambition en matière de recrutement, en refusant toujours de dépenser des sommes colossales pour attirer des grands joueurs, Arsène Wenger est très heureux d’avoir enrôlé le meneur de jeu allemand Mesut Ozil, qui pourrait même faire partie du onze titulaire à Sunderland pour la 4ème journée de Premier League. « Özil a un style qui va s’intégrer à celui de l’équipe. Il a toutes les qualités pour être l’un de nos leaders. Nous avons perdu Rosicky et tout le monde doit être disponible. Je n’ai pas encore décidé mais Özil pourrait débuter ce weekend. Je me sentais un peu seul quand je disais que j’étais optimiste à propos d’une grosse signature mais aujourd’hui, avec Özil, nous sommes dans une position plus forte. Özil est arrivé à maturité, c’est déjà un bon joueur. Il y a de la place pour lui, pour qu’il devienne un leader. »

MILAN AC Mexès : «Kaka va aider Balotelli et les autres attaquants»
De retour au Milan AC après quatre ans passés au Real Madrid, Kaka a déjà conquis ses nouveaux partenaires, à l’instar du défenseur Philippe Mexès. Interrogé par la Gazzetta dello sport, l’international français affiche sa joie suite à ce renfort de premier plan, et espère qu’il sera immédiatement profitable au Milan AC. «C’est un grand joueur, il nous apportera de l’assurance devant et il aidera Balotelli, Matri et tous les autres attaquants. Nous devons simplement travailler et nous ferons ensuite un point sur la situation».

Cazorla : « Je suis très heureux à Arsenal»
Désigné comme étant le meilleur joueur d’Arsenal la saison dernière, le milieu de terrain espagnol Santi Cazorla, annoncé tout proche d’un départ cet été vers l’Atlético Madrid, a démenti cette rumeur, lors d’un entretien accordé à Marca, en affirmant son bonheur de rester une nouvelle saison chez les Gunners : « Comme l’a d’ailleurs dit le président Cerezo, il n’y a pas eu d’offre et j’ai toujours été tranquille à propos de ça. Il y a eu beaucoup de spéculation mais je suis très heureux à Arsenal et j’ai un contrat ici. Peut-être que je retournerai en Espagne un jour, mais pour l’instant c’est très improbable ».

22
BAÇA

N° 2404
Vendredi 13 Septembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

Van Gaal
«Le duo Messi-Neymar est un grand plus»

NAPLES «Toujours reconnaissant Villas-Boas Higuain les supporteurs du Real» «Nos adversaires envers Dans un entretien accordé à la chaîne espaLa Sexta, le buteur argentin Gonzalo ont de l’avance gnole, Higuain, transféré cet été à Naples, pour sur nous» pallier le départ d’Edinson Cavani, est
revenu sur ses années au Real Madrid et la concurrence avec Karim Benzema. «Il y a eu des moments où j’ai profité et d’autres non. Quand tu passes beaucoup de temps à ne pas jouer, tu souffres, comme quand je devais me partager les matches avec Benzema. Une fois je jouais, l’autre fois non. Ici, les Napolitains me montrent qu’ils m’aiment et me soutiennent. Les supporteurs du Real me le montraient également durant les sept ans où j’ai vécu là-bas. Je leur serai toujours reconnaissant », a confié l’ancien buteur de River Plate. Pendant le mercato estival, le club de Tottenham a déboursé environ 125 millions d'euros pour se renforcer au total «Roberto Soldado, Lamela, Paulinho, Etienne Capoue, Nacer Chadli ou encore Christian Eriksen ». Malgré cela, André Villas-Boas ne peut pas promettre aux supporteurs que son équipe est assez armée afin d'être un candidat sérieux pour le titre de champion ! L’entraîneur portugais des Spurs réclame de la patience, comme il l'a confié à Sky Sports : «L'investissement que nous avons fait suscite encore plus d’attente chez les gens, mais ce que nous devons faire, c’est créer une équipe qui avance ensemble. Cela prend du temps et nous voyons que nos adversaires ont de l’avance, car ils ont des joueurs qui sont ensemble depuis de nombreuses années, c'est un avantage que nous n'avons pas. Je pense que nous avons beaucoup investi dans les jeunes joueurs qui ont un réel potentiel. Nous devons travailler pour nous assurer qu'ils deviennent des stars mondiales. Chacun d'entre eux a une grande ambition et veut gagner des titres.» Déjà dégoûté par l’excellente fin de saison des Gunners la saison dernière, en privant son équipe d’une place dans le Big four, synonyme de qualification à la prochaine Ligue des Champions, AVB espère une réaction d’orgueil de ses joueurs après la récente défaite (1-0) contre le rival honni, autrement dit Arsenal, et cela dès demain à domicile face à Norwich City : «Ce revers contre Arsenal n'a pas affecté notre façon d'aborder notre prochain match. Nous devons nous concentrer pour obtenir la victoire. (...) Cela a été une bonne trêve internationale pour nous. Nous n'avons pas eu de blessures et nous sommes impatients de rejouer ce week-end.» Au bal des ambitieux, Tottenham pourrait bien ne pas rester bien longtemps dans l'ombre !

TOTTENHAM

CHELSEA

Avant une très attendue confrontation entre le Barça et l’Ajax, lors du premier match de Ligue des champions le 18 septembre, dans le groupe H, l’actuel sélectionneur des Pays-Bas, Louis Van Gaal, qui connaît très bien les deux formations, a loué la grande force du club catalan cette saison avec le recrutement du prodige brésilien Neymar, selon des propos rapportés par Sport : «L’Ajax de Frank de Boer aura beaucoup de

difficultés à jouer contre une grande équipe comme Barcelone, parce que c’est une grande équipe. L’Ajax a vendu deux bons éléments avec Eriksen et Alderweireld et Frank de Boer doit structurer une nouvelle équipe. Alors que Barcelone a les mêmes grands joueurs que l’an dernier et en plus Neymar. Le duo Messi-Neymar est un grand plus», a déclaré Louis Van Gaal.

«Chelsea ? Je suis l’entraîneur mais aussi un supporteur»
claré le Spécial One.

Mourinho

inho Ronald s heureux
Très ému par l’initiative des dirigeants catalans, de lancer, il y a quelques temps un documentaire consacré à l'ancien Ballon d'Or Ronaldinho, le meneur de jeu brésilien, n’a pas caché sa fierté et son émotion depuis les réseaux sociaux après avoir assisté au documentaire, comme l’a relayé le site sambafoot.com : «Je suis très heureux d'avoir reçu cet hommage du FC Barcelone. Un documentaire sur mon passage dans ce club. Je suis ému après avoir revécu ces grands moments de ma carrière et les déclarations de personnes très importantes.»

«Trè d'avoir reçu cet hommage du Barça»

Après la récente sortie médiatique du défenseur central, Gérard Piqué, qui n’a pas hésité à remettre en cause le style de jeu imposé par le Barça ces dernières années, et notamment depuis l’arrivée de Pep Guardiola sur le banc Catalan, le défenseur brésilien Adriano, n’est nullement d’accord avec l’analyse de son coéquipier en défense : «Renoncer à la philosophie du Barça est impossible. Tata Martino tente d'apporter sa touche pour améliorer certains aspects de l'équipe sur le terrain», a affirmé selon Sambafoot.com, l’ancien défenseur du FC Séville.

«Renonce philosophie du Barça est impossible»

o Adrian r à la

«Je n’étais pas en amour avec tout ce qui était autour du Real»
Durant ce même entretien, l’ancien entraîneur de Porto et l’Inter Milan, est revenu sur son passage au Real Madrid : «Je n’étais pas en amour avec tout ce qui était autour du club, mais c’était très spécial d’atteindre mon objectif d’être champion en Angleterre, en Italie et en Espagne. Le jeu avec le Real ? La possession est importante quand vous avez les joueurs pour garder la possession. Le problème est que parfois les gens veulent faire de la possession la qualité principale, le principe fondamental, et les joueurs ne sont pas prêts ou n’ont pas ce genre de qualités.»

Très heureux par son grand come-back chez les Blues de Chelsea, le manager portugais José Mourinho, ne rate aucune occasion pour clamer son grand amour envers le club londonien, qui l’a déjà drivé entre 2004 et 2007, comme l’a affirmé une nouvelle fois au magazine de l’UEFA Champions Matchday : «Je suis dans le club où je veux être. Chelsea et je suis enchanté de pouvoir travailler dans des conditions fantastiques. Ce n’est pas seulement un travail, c’est aussi une passion. Chelsea, c’est mon club. Je suis l’entraîneur mais je suis aussi un supporteur», a dé-

Ramires : «J’aimerais revenir un jour à Benfica»
Ramires, le milieu de terrain de Chelsea, a confié son souhait de revenir évoluer un jour du côté de Benfica, son ancien club (2009-2010), comme le rapporte Sport 365. «Le football est fait de surprises et j’aimerais revenir un jour à Benfica. Benfica a une belle équipe avec une grande histoire et un grand manager. Ils n’ont juste pas remporté de titre ces derniers temps. J’ai encore tant d’affection pour ce club, pas uniquement car il m’a ouvert la porte pour l’Europe mais car j’ai beaucoup appris.» Une déclaration qui fera énormément plaisir aux supporteurs de Benfica.

Eriksen : «Faire partie intégrante de cette équipe»

LIVERPOOL

Carragher «Sakho est prêt
pour la Premier League»
Récemment transféré du côté de Liverpool, Mamadou Sakho impressionne déjà les légendes locales, à l’image de Jamie Carragher. A en croire les propos du jeune retraité sur le site officiel des Reds, l’ancien capitaine du PSG a un bel avenir devant lui. «Il est à un stade physique très avancé pour son jeune âge, et donc je pense qu’il sera prêt pour la Premier League. Il sera intéressant de voir comment l’entraîneur compte l’utiliser dans le jeu», explique Jamie Carragher au sujet de l’international français, qui n’a pas encore joué en match officiel sous ses nouvelles couleurs.

Courtisé par de grands clubs européens cet été, à l’instar du Borussia Dortmund, l’Inter Milan, le PSG mais aussi le Barça, le jeune milieu danois, Christian Eriksen, a décidé, à 21 ans, de quitter l’Ajax Amsterdam pour briller davantage chez les Spurs de Tottenham. «Je suis vraiment très excité. Le club est en train de grandir et c’est ce que je souhaite en faisant partie intégrante de cette équipe», a confié récemment l’international danois

LAZIO ROME Klose «Mon avenir ? Je n'exclus aucune possibilité»
Toujours aussi efficace à la Lazio Rome, Miroslav Klose (35 ans, 2 matchs et 1 but en Serie A cette saison) pourrait néanmoins partir au terme de la saison. Celui que l'on surnomme «L'Hélicoptère» pourrait quitter l'écurie italienne et terminer sa carrière de l'autre côté de l'Atlantique. C'est en tout cas ce qu'il a laissé entendre par le biais de Bild. «J'ai bien eu deux offres en provenance de clubs de la Major League Soccer. C'est une option mais il me reste encore un an de contrat à la Lazio. Je ne sais pas si je vais prolonger. Je n'exclus aucune possibilité. Le transfert de Mezut Özil montre que l'on peut être heureux un jour avec son club et s'en aller le jour d'après. Tout peut arriver», a-t-il confié. Rappelons que lors des deux dernières saisons, Miroslav Klose a marqué respectivement 16 et 15 buts au total. Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

D écrassage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2404
Vendredi 13 septembre 2013

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
VENDREDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ 14 09 2013 A

Horaires des prières

Le proverbe du jour

7 Dhou El Kaada 1434

SAMEDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ 14 09 2013 A

«Le mérite appartient à celui qui commence, même si le suivant fait mieux»
(Proverbe arabe)
Lʼœuf est excellent pour la santé. Il faut le manger entier car le jaune fournit 90% du calcium et du fer quʼil contient, et le blanc, presque la moitié de ses protéines. Si vous lʼavez banni de votre alimentation, voici cinq arguments qui devraient vous faire changer dʼavis. 1. Lʼœuf est riche en vitamines Un petit œuf renferme diverses vitamines essentielles à la santé: q de la B2 (riboflavine), qui aide lʼorganisme à transformer les aliments en énergie q de la B12 (cobalamine), essentielle à la production des globules rouges q de la vitamine A (rétinol), essentielle à la vision q de la vitamine E (tocophérol), qui combat les radicaux libres responsables des dommages causés aux cellules et aux tissus, cause potentielle de cancer. Les vitamines A et B2 interviennent également dans la croissance; assurez-vous que vos enfants mangent régulièrement des œufs. 2. Lʼœuf peut vous aider à perdre du poids Étonnant, non? Combien de fois nous a-t-on dit que les oeufs faisaient engraisser ou étaient mauvais pour la santé? Pourtant, les résultats dʼune étude menée par le Rochester Center for Obesity Research indiquent que la consommation dʼoeufs au déjeuner peut vous permettre de diminuer votre apport calorique quotidien de 400 calories. Ce qui signifie que vous pourriez perdre 1,3 kilo ou plus par mois. Cʼest probablement parce que les œufs contribuent au sentiment de satiété; ainsi, vous risquez moins de céder à la tentation dʼune collation riche en milieu de matinée ou de vous empiffrer au dîner. Cʼest vrai,

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h44 : 16h16 : 19h02 : 20h21 : 05h02 : 06h29

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 19 °C A-M : 27° C Vent : 14 km/h Direction : N.E.

Matin : 21 °C A-M : 29° C Vent : 11 km/h Direction : N.E.

ACTUEL
Les Danois sont les plus heureux au monde
Le bonheur cʼest un sentiment assez subjectif. Si les critères divergent dʼune personne à lʼautre, le bonheur a des répercussions bénéfiques déjà démontrées par les chercheurs : plus longue espérance de vie, moins de pensées négatives et de stress, ce qui rend plus résistant face aux maladies. Bref le bonheur cʼest le pied, et chacun devrait y avoir droit. Pourtant, comme le montre le rapport sur le bonheur de lʼONU publié dimanche 8 septembre, il est des pays où on est plus prédisposé à être heureux. Des 156 pays pris en compte par les Nations Unies, on découvre que la clé du bonheur se trouve du côté du Danemark, de la Norvège, de la Suisse, des Pays-Bas, de la Suède et du Canada, ce qui correspond au top 6 des pays les plus heureux (dans lʼordre dʼapparition). Aux antipodes de ces six champions du bonheur, tout en bas de la liste, on trouve les pays dʼAfrique subsaharienne : le Rwanda, le Burundi, la République centrafricaine, le Bénin et le Togo.La France, elle, se place en 25e position, devant son voisin allemand. Comment font les Scandinaves pour être si heureux ? Cette plus grande aptitude au bien-être a été mesurée à la lumière de critères précis : le PIB (produit intérieur brut) par habitant, lʼespérance de vie en bonne santé, les amis sur qui on peut compter, le sentiment dʼêtre libre de faire ses choix de vie, la générosité et lʼabsence de corruption. Selon le rapport, la prise en charge de la santé mentale est un défi à relever pour rendre lʼhumanité plus heureuse. Même dans les pays riches, seulement un tiers des personnes souffrant de troubles mentaux (anxiété, dépression, etc) sont traités efficacement, souligne le rapport.

5 bonnes raisons de consommer des œufs
Trois œufs (210 à 255 calories) fournissent donc 19,5 grammes de protéines. En moyenne, une femme a besoin de 50 grammes de protéines par jour, ce qui signifie que trois oeufs combleront presque la moitié de ses besoins quotidiens. (Les besoins en protéines varient selon le poids et le degré dʼactivité; consultez votre médecin pour connaître les vôtres.) Une omelette de trois œufs, ou trois œufs brouillés ou pochés accompagnés dʼune tranche de pain grillée suffisent pour combler lʼappétit pendant de nombreuses heures. 5. Lʼœuf : un allié dans la lutte contre le cancer du sein Les résultats dʼune étude menée à lʼuniversité Harvard en 2003 indiquent que la consommation de trois oeufs par jour à lʼadolescence pourrait contribuer à prévenir le cancer du sein breast cancer à lʼâge adulte. Au cours dʼune autre étude menée en 2005, les chercheurs ont démontré que le risque de souffrir du cancer du sein était de 44% plus faible chez les femmes qui consommaient au moins six oeufs par semaine que chez celles qui en consommaient deux ou moins. En avril 2008, des chercheurs de lʼuniversité de la Caroline du Nord ont observé que la choline (un ingrédient du jaune) pouvait diminuer de 24% le risque de souffrir dʼun cancer du sein. Le jaune dʼun œuf en contient 125,5 mg, soit environ le quart de lʼapport quotidien recommandé. En consommant deux oeufs pochés au déjeuner, on comble donc la moitié de ses besoins journaliers en choline. Ali Hale tient le blogue britannique The Office Diet, axé sur la santé et destiné aux personnes très occupées.

Tarte à la tomate

Recette

et aux poivrons

lʼœuf renferme du cholestérol, mais il sʼagit de cholestérol alimentaire, qui diffère complètement du cholestérol sanguin, élaboré par lʼorganisme. Or, en dépit des mises en garde du passé, il nʼexiste aucune preuve à lʼeffet que lʼoeuf ferait augmenter les taux de cholestérol sanguin. 3. Lʼœuf est riche en minéraux essentiels Particulièrement en fer, zinc et phosphore, minéraux dont lʼorganisme a absolument besoin. Les femmes ont besoin du premier pour compenser les pertes dues aux menstruations, à défaut de quoi, elles éprouvent de la fatigue ou de lʼépuisement, et sont irritables. Quant au zinc, cʼest un élément indispensable à la bonne santé du système immunitaire en plus dʼaider lʼorganisme à transformer les aliments en énergie disponible. Enfin, le phosphore joue un rôle capital dans la santé des os et des dents. En plus, lʼœuf contient des oligo-éléments (cʼest-à-dire dont lʼorganisme a besoin à petites doses), notamment de lʼiode, qui est vital pour les hormones thyroïdiennes, et du sélénium, un antioxydant qui intervient dans la protection contre le cancer. 4. Lʼœuf est peu calorique Un œuf moyen fournit 70 à 85 calories et 6,5 grammes de protéines.

Ingrédients :  1 Pâte brisée  1 kg de tomates  4 poivrons  4 oignons  4 cuillères à soupe dʼhuile dʼolive  2 boîtes de filets dʼanchois  Une poignée dʼolives  Sel  Poivre Préparation : Dans le plan de travail, étaler la pâte brisée et la disposer dans un plat à tarte. Enfourner environ 10 minutes. Peler les oignons, les émincer et les faire fondre dans lʼhuile chauffée. Passer les poi-

Suisse : de la cocaïne déclenche une alerte à l'anthrax
Une enveloppe suspecte contenant une poudre blanche a déclenché une alerte à l'anthrax à Baar, en Suisse, mobilisant un important dispositif de sécurité, qui a découvert qu'il s'agissait en fait de cocaïne, a indiqué mercredi la police cantonale. Le pli était arrivé mardi après-midi dans une entreprise de cette petite commune du centre de la Suisse accueillant de nombreuses sociétés en raison de sa fiscalité avantageuse. Les pompiers alertés ont bouclé la zone, a indiqué la police dans un communiqué. Des experts du service de protection et de sauvetage de Zurich ont également été dépêchés sur les lieux pour identifier le contenu de l'enveloppe. L'alerte bioterroriste a été levée après la détermination de la nature de la poudre blanche. Mais la police a ouvert une enquête sur la provenance de la cocaïne.

vrons sous le grill puis les peler et les couper en fines lamelles. Faire bouillir les tomates. Peler et épépiner les tomates puis les couper en petits morceaux et les ajouter aux oignons fondus ainsi que les poivrons. Recouvrir le fond de tarte de cette préparation. Disposer par dessus les filets dʼanchois en croisillons et répartissez les olives dénoyautées entre les croisillons dʼanchois. Faire cuire 10 minutes à four chaud. Servir cette tarte aussi bien chaude que froide.

Les vertus des amandes
On dit souvent que les amandes sont trop grasses ou trop salées... Mais au contraire, elles sont pleines de vertus ! Bonnes pour le cœur, excellentes pour l’estomac et le transit, antioxydantes... Il suffit de savoir comment les consommer ! Le point avec le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste.

Etre en forme dès le matin
Quand on veut préserver sa santé, on peut aider et se mettre en forme dès le matin avec des apports de vitamines. Pour cela, il suffit de préparer un cocktail explosif avec une orange, une tranche d’ananas et deux carottes. Passer à la centrifugeuse et boire le jus.

A

stuce

People

Les amandes anti brûlures d'estomac
gulateurs sur les secrétions trop excesLʼhuile contenue dans lʼamande, qui en sives de sucs gastriques, mais comme est extraite lorsquʼon la mâche, tapisse lʼexplique le Dr Arnaud Cocaul, médecin les parois de lʼestomac, agissant comme nutritionniste “ces phénomènes méritent une couche protectrice contre les brûdes études scientifiques plus approfonlures dʼestomac. Cʼest ce quʼauraient dédies”. Quelle quantité d'amandes montré plusieurs études réalisées par le consommer contre l'acidité gastriques ? Professeur Kleeberg (Les Aliments Qui En cas de brûlures gastriques, mangez Guérissent - Leduc éditions, 2008). quelques amandes fraîches. Chez cerComment ça marche ? Dʼaprès ces taines personnes, la peau des amandes études, la matière grasse de lʼamande abpeut être irritante. Si vous observez une sorberait les acides de lʼestomac. Plugène digestive, retirez la peau avant de sieurs de ses composants naturels les consommer. pourraient également avoir des effets réDemain : Amandes : des vertus contre l'hypertension

Rihanna défoncée, rejette violemment une fan !
Mais qu'arrive-t-il à nos stars ? Le mot idole ne les fait plus rêver ? Avec Miley Cyrus qui se met toute nue dans son dernier clip et qui Twerk Vulgairement, Justin Bieber qui fait plus parler de ses frasques que de son « art », Nicki Minaj qui nous montre son derrière à tout bout de champ et Lady Gaga... Que dire mis à part que Lady Gaga bah c'est Lady Gaga, on n'a plus d'icônes à admirer ! Mais celle qui détient la palme d'or de la star la plus à côté de la plaque n'est autre que… Rihanna : du nu, de l'alcool, de la fumette, des excentricités vestimentaires et capillaires, manque de sérieux professionnel… du pur suicide médiatique ! Pire encore, RiRi s'attaque à l'intouchable, à son capital vie/célébrité : ses fans. Dernièrement nous vous avions rapporté que la Barbadienne avait insulté ses fans en pleine rue, à présent,elle refuse de poser en photo avec eux. Présente à la fête Alexander Wang, Rihanna n'avait pas envie de sympathiser avec ses fans. Pourtant, une admiratrice (courageuse) s'est présentée à elle en lui faisant toute sorte de courbettes (elle a même osé le « tu es belle et sexy. ») mais rien n'y fait, Rihanna n'était pas d'humeur. Téméraire, la jeune femme a demandé si elle pouvait prendre une photo avec elle. La chanteuse a refusé brusquement, repoussant physiquement la jeune fille et l'air méchant lui a lancé : «Je suis tout simplement en train de me détendre, je suis trop défoncée et ivre, pas de photos. »

Question
les yaourts et les gâteaux allégés sont tout de même à privilégier. Mais sachez que les produits dits «sans sucre», sont le plus souvent chargés dʼaspartame, ce qui nʼest ni bon pour la santé, ni fantastique en terme de goût. Mieux vaut choisir un yaourt nature et rajouter du fructose ou des fruits coupés en morceaux.

N e ws
Santé

Les laitages et les biscuits allégés peuvent faire grossir Tout est une question de quanCalvitie : vers un traitement efficace Vrai ! tité... Si vous êtes raisonnables,

pour la repousse des cheveux

«Cʼest l'une des pires ennemies de la gent masculine. Touchant près de 70% des hommes, il n'existe pour l'instant aucune solution médicale totalement efficace. On parle bien sûr de la calvitie, plus exactement appelée "alopécie androgénétique". Ceci désigne une perte des cheveux due à la production d'un dérivé de la testostérone qui finit par obstruer les follicules pileux. A l'heure actuelle, les solutions anti-calvitie existant peuvent, au mieux, repousser l'échéance. Chez les personnes chauves, les follicules pileux se miniaturisent, ce qui provoque la pousse de cheveux de plus en plus fins, jusqu'à ce que les pores soient totalement refermés. Les produits présents sur le marché arrivent à minimiser cette régression des pores, mais ne réussissent pas à créer de nouveaux pores. La seule

Le

Le gaspillage coûte 750 milliards de dollars par an
Plus d'un milliard de tonnes de nourriture, soit un tiers de la production mondiale, est gaspillée chaque année, pour un coût d'environ 750 milliards de dollars et avec un impact très négatif sur l'environnement, a déploré mercredi la FAO. "Le gaspillage massif de nourriture a une grande importance sur la sécurité alimentaire et la sécurité en général", a déclaré José Graziano da Silva, directeur général de l'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), basée à Rome, en présentant un rapport à ce sujet. "Nous ne pouvons tout simplement pas permettre qu'un tiers de toute la nourriture que nous produisons soit gaspillée ou perdue à cause de pratiques inadéquates, lorsque 870 millions d'êtres humains sont affamés chaque jour", s'est-il indigné. Ce gaspillage "effarant" porte aussi "un grave préjudice à l'environnement", note la FAO. A titre d'exemple, "chaque année, la nourriture produite sans être consommée engloutit un volume d'eau équivalant au débit annuel de la Volga en Russie et est responsable du rejet dans l'atmosphère de 3,3 milliards de tonnes de gaz à effet de serre". Dans la seule "Asie industrialisée", région qui comprend la Chine, le Japon et la Corée du Sud, près de 200 kg de légumes et céréales par habitant sont gaspillés chaque

C hiffre du jour

solution consiste ainsi à la pose d'implants capillaires, procédé douloureux, long et extrêmement onéreux. Toutefois, c'est un nouvel espoir que fournissent les travaux publiés par la société américaine Follica, spécialiste de l'étude des causes de la calvitie. Parues dans la revue Nature Medicine, ces recherches ont permis d'identifier une molécule clé pour la repousse des cheveux, ouvrant ainsi la voix à des traitements efficaces. La société Follica, attachée à la faculté de médecine de l'université de Pennsylvanie, s'est faite pour spécialité le traitement de la calvitie. En 2007, George Cotsarelis, co-fondateur de Follica, avait ainsi publié une première étude dans Nature décrivant la création de nouveaux follicules après une lésion de la peau chez les souris.

750

année en moyenne et la perte de produits alimentaires se produit tout au long de la chaîne. A l'échelle mondiale, 54% du gaspillage alimentaire se situe "en amont", c'est-à-dire pendant les phases de production, de manutention et de stockage et 46% "en aval", lors de la transformation, la distribution et la consommation. "Les pays en développement sont plus touchés par les pertes alimentaires durant la production agricole; en revanche, les régions à revenus moyens et élevés connaissent davantage de gaspillage au niveau de la vente au détail et des consommateurs", relève la FAO.

17:25 L'invité 17:35 Le coeur a ses raisons 18:00 A table ! 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:25 Tous les marchés du monde 19:30 Journal (France 2) 19:55 Les Jeux de la francophonie 20:00 Les années bonheur en vacances 22:00 TV5MONDE, le journal 22:15 Journal (RTS) 22:45 Le journal de l'économie 23:50 Le piège blanc 00:45 TV5MONDE, le journal Afrique 00:55 Acoustic 01:25 Le design est partout

11:00 Les douze coups de midi 11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:55 Les feux de l'amour 13:55 Intime conviction 15:30 Quatre mariages pour une lune de miel 16:20 Bienvenue chez nous 17:15 Secret Story 18:05 Le juste prix 19:00 Journal 19:35 Toi toi mon toit 19:38 Trafic info 19:40 Météo 19:43 Nos chers voisins 19:45 Pep's 19:50 The Best, le meilleur artiste 20:05 Secret Story 00:15 Secret Story

16:15 Côté Match 16:25 Dans la peau d'un chef 17:10 On n'demande qu'à en rire 17:44 Point route 17:45 Avec ou sans joker 18:20 N'oubliez pas les paroles 18:45 Y'a pas d'âge 19:00 Journal 19:41 Tirage du Super Loto 19:43 Emission de solutions 19:45 Les limiers 20:40 Les limiers 21:35 Ce soir (ou jamais !) 23:25 Tirage de l'Euro Millions 23:28 Dans quelle éta-gère 23:35 Météo 2 23:40 Le jardin préféré des Français 01:50 Envoyé spécial

16:35 La meilleure boulangerie de France 17:40 100 % mag 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 NCIS : enquêtes spéciales 20:40 NCIS : enquêtes spéciales 21:30 NCIS : enquêtes spéciales 22:20 NCIS : enquêtes spéciales 23:05 NCIS : enquêtes spéciales 23:55 Californication 00:25 Californication 00:55 Californication 01:25 Météo

24 Les Chnaoua squattent le virage nord !

N° 2404 Vendredi 13 septembre 2013

«Je brûle d’envie de jouer» Farid Beziouen, milieu de terrain de la JSK Aït Djoudi risque de te refroidir

omme C il a dit lui

Les Belouizdadis, qu’on voudrait envoyer dans les tribunes supérieures, espéraient convaincre lors de la réunion technique qu’on leur cède le fameux virage sud, à l’occasion du derby MCA-CRB. C’est que Malek espérait compter sur l’appui du service de sécurité pour arriver à ses fins. Mais avant même que le fameux conseil ne prenne une decision, les Chnaoua ont déjà envahi les lieux et accroché leurs drapeaux. Une manière de dire : «C’est déjà réservé !» Si c’est pas du squattage ça !

Ce n’est pas de la langue de bois «Tactiquement, on est encore faibles» Vahid Halilhodzic, sélectionneur national

Quand Abdeslam met des gants
Le tableau d’affichage de Tchaker atteint
Encore une histoire de tableau d’affichage à vous conter. Non, mais on n’en fait pas trop avec ça ! Cette fois-ci, c’est le tableau d’affichage du stade Mustapha-Tchaker qui est à l’honneur. Enfin, c’est plutôt le contraire. Lors du dernier Algérie-Mali, le tableau en question est resté muet, même après l’ouverture du score par Soudani à la 51’. Il aura fallu que des supporters vraisemblablement agacés lui cognent dessus pour qu’il affiche le bon score. On connaît tous le rugueux milieu de terrain que fut Cherif Abdeslam. Fut, parce que Nacereddine, comme aiment à l’appeler ses proches, n’a pas vraiment fait parler de lui depuis son départ de l’ASO Chlef, il y a deux saisons. Le joueur formé au NAHD, qui a forgé sa réputation dans sa hargne, avait pourtant d’autres talents cachés. Comme enfiler les gants et se mettre dans les buts. Cherif Abdeslam a fait l’expérience de gardien de but lors d’un match officiel ayant opposé l’USMB-NAHD, au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Le Cap-Vert s’est pris les pieds dans le tapis vert
q La Tunisie s’est qualifiée aux matchs barrages sur tapis vert, aux dépens du Cap-Vert qui s’était, lui, relancé dans la course, puis qualifié sur tapis vert. C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. C’est le cas de le dire, du moment que le Cap-Vert s’était vu attribuer le point du match contre la Guinée équatoriale qui avait fait jouer des joueurs non-qualifiés et s’est relancé, du coup, dans la course aux qualifications. La Tunisie en a fait de même, puisque Fernando Varela avait encore un match de suspension à purger, le match Guinée équatoriale-Cap-Vert étant annulé, le gain du match a été attribué à ce dernier. Le Cap-Vert s’est vraiment pris les pieds dans le tapis vert.

En Algérie, nous avons des stades en tout genre. En tartan, 1re, 2e, 3e, 4e ou 5e génération. Des stades en gazon dénaturé, inondé, ou clairement certifiés champs de patates. Alors lorsqu’on nous envoie une pique du genre, il n’y a pas de quoi être révolté. C’est la vérité. Même lorsque c’est un type de Lubumbashi, zone classée sous-développée, qui vous le fait savoir. Kheireddine Madoui a eu à essuyer une pique du genre, rien qu’en tentant de savoir si le stade du TP Mazembe était doté d’éclairage. La réponse d’un dirigeant est sans équivoque : «Nous avons un stade tel que vous n’en avez pas en Algérie !» Et c’est vrai.

«Nous avons un stade tel que vous n’en avez pas en Algérie !»

q

Leonardo «oublie» d’inviter Ancelotti à son mariage

q Avant qu’Essaïd Belkalem ne dépose ses valises à Watford (Championship, Angletrre) sous forme de prêt, un autre Algérien y a signé. Il s’agit de Kheïreddine Madoui, l’actuel coach adjoint de l’Entente de Sétif. L’ex-défenseur central du CRB et de l’ESS avait été engagé par Mohamed Al Fayed, mais n’a pas été validé par le FA, sous prétexte que l’Algérie était classée 75e (les clubs anglais n’étaient autorisés à l’époque à recruter que des joueurs dont les sélections sont classées de 1 à 70, ndlr). Madoui garde encore le contrat chez lui comme souvenir. Au cas où on le traiterait de mytho.

q

Madoui a précédé Belkalem à Watford

q Abdelaziz Abbès, l’entraîneur du MSPB, a tout d’un Chaoui de pure souche. Preuve en est, il a décidé de traduire Seifeddine Yagoub devant le conseil de discipline, pour avoir eu quelques mots critiques envers lui dans la presse. Pour l’entraîneur, ce genre de sortie nuirait à l’image du club. Une discipline à la Bayern Munich !

q

Abbès ou la discipline du Bayern

communiqué Ooredoo annonce la signature d’un contrat de sponsoring avec le PSG
mettra à l’opérateur qatari de renforcer son image à l’échelle mondiale. En outre, le centre d'entraînement du club, le Camp des Loges, sera rebaptisé “Centre d’Entrainement Ooredoo Les sessions de formation organisées dans le cadre des ateliers d'entraînement couvriront des domaines aussi variés que la nutrition, la gestion des blessures et la préparation des matchs. Elles seront également l’occasion d’encourager les jeunes à atteindre leurs objectifs à des moments clés de leur vie. Ce partenariat permettra par ailleurs aux clients d'Ooredoo d’accéder à des contenus exclusifs du Paris Saint-Germain, qu’il s’agisse de vidéos tournées en coulisses pendant la préparation des matches ou pendant la récupération, ou encore d’invitations au Parc des Princes pour supporter leur équipe préférée. Ce contrat de sponsoring du Paris Saint-Germain à l’échelle mondiale s’intègre parfaitement dans le portefeuille de partenariats d’Ooredoo. Le Paris Saint-Germain aborde la saison 2013-2014 de Ligue 1 en tant que tenant du titre et nourrit de grands espoirs pour la Ligue des Champions de l'UEFA. Cette collaboration avec le Paris SaintGermain pour la mise en place d’un programme d'entraînement au profit de tous s’inscrit dans la longue tradition d'Ooredoo en matière de soutien apporté à des activités sportives internationales, nationales ou locales.

me Ooredoo, l’un des opérateurs de lotti, il n’y a mê Pour Carlo Ance télécommunications les plus dynaSelon Le Paur. ne on d’h vin pas eu de faimiques à l’échelle mondiale, a anaîneur du PSG ne s risien, l’ex-entr noncé aujourd'hui la signature d’un te des invité lis la de e rti pa sait pas contrat de sponsoring avec le Paris o le 7 septemard on Le de ge au maria Saint-Germain, vainqueur de l’édiecteur sportif dir ien nc L’a er. bre derni tion 2012/2013 du Championnat olé avec la nv co a ien ris pa du club de France de Ligue 1. S.E. Sheikh na Billo, dont An e nn lie ita te la journalis Abdullah Bin Mohammed Bin main en direct à la é nd ma de il avait Saud Al Thani, président du Conseil d’administration du ie. Il avait ard mb Lo en , on télévisi groupe Ooredoo, et Nasser Al-Khelaifi, président du Paris n, le président sio cca l’o ur po convié, Saint-Germain, ont annoncé la conclusion de ce partenaelaïfi, le direcKh alr sse Na du PSG, riat qui se poursuivra jusqu'en 2018. L'accord porte, entre Jean-Claude b, clu du ral né teur gé autres, sur la mise en place de structures de soutien pour du football, s ure fig es utr Blanc. D’a les jeunes et les populations dans leur ensemble. Dans ce Maldini ou Anolo Pa , ldo na Ro comme cadre, Ooredoo et le Paris Saint-Germain lanceront un aient également av , ko en ch ev drei Sh programme d'entraînement comprenant notamment des l’occasion, tout ur po ing ok sm sorti le ateliers de football pour les jeunes au Moyen-Orient, en s Ramazotti. Ero r teu an ch le comme Afrique du Nord et en Asie du Sud-Est. Destinés à créer des opportunités d’avenir en priorité pour les plus jeunes et les personnes les plus défavorisées, ces programmes d'entraînement seront encadrés par des entraineurs du Paris Saint-Germain. La présence du logo Ooredoo au dos des maillots de match du Paris Saint-Germain, sur la manche des maillots d'entraînement ainsi que sur les panneaux publicitaires du Parc des Princes per-

q Andriy Shevchenko, ancienne star de Chelsea et du Milan AC, a décidé de mettre sa retraite à profit en parcourant les greens de golf. Doté d'un bon niveau, l'Ukrainien s'apprête, en effet, à disputer la Kharkov Superior Cup qui se déroulera sur ses terres cette semaine. Un nouveau challenge qui ne l'effraie pas : «J'ai joué avec beaucoup de bons joueurs en Pro-Ams mais c'est très différent ici. Je suis impatient d'y être et de bien figurer. Mais c'est ma première participation, donc je veux juste passer du bon temps et profiter de la semaine.» Une reconversion qui s'annonce aussi belle que son cardigan.

q

Shevchenko se met au golf

Footaises
s La Tunisie met le s Cap Vert le Brésil. s Kerbadj, médiateur s entre le CRB et le MCA : laâb H’mida,

p eo ple

recham H’mida !

fo n i ’ L

s Karim Ghazi et Sids Ali Yahia-Cherif se sont entraînés pour le

derby !

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful