L'apprentissage de la théorie politique est un exercice délicat dans les établissements d'enseignement supérieur, faute de tradition, faute surtout

de textes disponibles en langue française. Néanmoins, plusieurs objectifs peuvent être raisonnablement retenus au moment d'entamer cette conférence de méthode : faire prendre conscience de la spécificité de ce mode d'interrogation parmi ce que l'on a coutume d'appeler les sciences du politique ; fournir des références et des concepts propres à en encourager le développement ou au moins à en faciliter la compréhension ; mettre à l'épreuve d'une telle analyse certains problèmes actuels des démocraties occidentales (crise de la représentation, évolution du concept de justice, redéfinition des rapports de genre, etc) Pour mener à bien cette triple tâche, des textes seront distribués qui devront impérativement avoir été lus. De plus, cinq modules viendront rythmer l'année : - de la philosophie politique à la théorie politique ; - penser la démocratie ; - théorie des régimes et des transitions politiques ; - les métamorphoses de l'Etat ; - les normes politiques.

Contrôle continu En principe, 4 notes sont attribuées dans l'année : un travail écrit de 3 h. (1 X 30 pts) : une dissertation en novembre - 2 notes orales (2 X 20 pts) : une pour un ou plusieurs exposés (seule la meilleure note est retenue) ; une pour prendre en compte la participation orale (voire la remise de plans détaillés ou de fiches de lecture) - 1 exercice de simulation qui sanctionne un travail à la fois personnel et collectif dont les modalités seront précisées en séance (1 X 30 pts) Contenu des séances Les séances s'organisent autour d'un exposé (20 mn) présenté par un ou deux étudiants et d'une contre présentation (5-10 mn). Les textes qui sont distribués servent de support aux discussions et aux exercices de la séance. Une revue de presse vient compléter la séance.

Programme de travail.

1ère séance : Présentation du programme de travail, du contrat pédagogique et des objectifs de la C.M. Préparatifs de la simulation.

2ème séance : Le pouvoir vu par les classiques et par les théoriciens du politique Biblio : Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse, Laffont, éd. de 1990. Machiavel, Le Prince (1513), Gallimard, 1958. Rousseau, Discours sur les origines et les fondements de l'inégalité parmi les hommes, 1754, Gallimard, 1964. M. Foucault, "Le pouvoir, comment s'exerce-t-il ?", H. Rabinow et H. Dreyfus, M. Foucault. Un parcours philosophique, Gallimard, 1984. H. Arendt, Du mensonge à la violence, Agora, 1989. M. Weber, Le savant et le politique, 1919, U.G.E., 1982. Présentation d’un entretien de P. Legendre “ L’impardonnable ”, dans Olivier Abel, Le pardon, revue Autrement, 1991. Revue de presse 3éme séance : La notion d’autorité souveraine chez Carl Schmitt. Biblio : La notion de politique, 1932, Calmann-Levy, 1989. Théologie politique, 1922, Gallimard, 1988. Renato Cristi, Le libéralisme conservateur. Trois essais sur Schmitt, Hayek et Hegel, Ed. Kimé, 1993

Présentation de l’introduction de Claude Lefort, Le travail de l’œuvre Machiavel, Paris, Gallimard, 1986. Revue de presse 4ème séance : La nature de la démocratie libérale Biblio : C.B. Macpherson, Principes et limites de la démocratie libérale, La découverte, 1985. C. Lefort, Essais sur la politique, Seuil, 1986. J. Ranciére, "La démocratie sans bords", Aux bords du politique, Siris, 1990. C. Gautier, L'invention de la société civile. Lectures anglo-saxonnes. Mandeville, Smith, Ferguson, P.U.F., 1993. T. Hobbes, Le citoyen, 1642, Garnier-Flammarion, 1982. H. Arendt, “ Le domaine public et le domaine privé ”, dans Condition de l'homme moderne, Agora, 1983. Présentation de Jacques Rancière, La nuit des prolétaires Archives du rêve

ouvrier, Paris, Fayard ;, 1981. Revue de presse 5éme séance : République et citoyenneté Biblio : - Q. Skinner, "Les idéaux républicains de liberté et de citoyenneté", Rue Descartes, 3, 1992. - I. Berlin, "Le nationalisme : dédains d'hier, puissance d'aujourd'hui", dans A contre-courant. Essais sur l'histoire des idées, A. Michel, 1988. -J. Leca, "Individualisme et citoyenneté", dans P. Birbaum et J. Leca, Sur l'individualisme, Presses de la F.N.S.P., 1986. Y. Deloye, "Droits de l'Homme et citoyenneté", L'homme respecté, E. Fuchs et W Ossipow (dir.), Labor et fides, 1992. Présentation de Elisabeth Claverie, “ Procès, Affaire, Cause. Voltaire et l’innovation critique ”, Politix, XXVI, 1994. Revue de presse 6ème séance : Travail sur table (3 h.) 7ème séance : Le concept d'Etat. Biblio : C. Tilly, "Prisonniers de l'Etat", R.I.S.S., 133, 1992. P. Clastres, La société contre l'Etat, Ed.de Minuit, 1974. L. Soso‘, "L'Etat-Nation : querelle des historiens en Allemagne et philosophie politique", dans Cahiers de philosophie politique et juridique, 1988, 14. A. Zolberg, "Interactions stratégiques et formation des Etats modernes en France et en Angleterre", R.I.S.S., 4, 1980. R. Brubaker, "De l'immigré au citoyen", Actes de la recherche en Sciences Sociales, 99, septembre 1993. Présentation de Bernard Manin, Principes du gouvernement représentatif, Paris, Calmann lévy, 1995. Revue de presse 8éme séance : Vers une citoyenneté européenne ? Biblio : R. Aron, "Une citoyenneté multinationale est-elle possible ? " Commentaire, 56, hiver 1991-92. E. Tassin, "L'Europe, une communauté politique ", Esprit, 176, 1991. J. Costa-Lacoux, "Sujet, national ou citoyen ? " Regards sur l'actualité, juillet-aout 1992, H. Kaelble, Vers une Société européenne : 1880-1980, Belin, 1988. Pomian C., L'Europe et ses nations, Le Débat/Gallimard, 1991. Schnapper D. et Mendras H., Six maniéres d'étre européen, Gallimard, 1990. Présentation de H. Martin, “ La chaire, la prédication et la production du public

des croyants à la fin du Moyen Age ”, Politix, XXVI, 1994. Revue de presse 9éme séance : Autour de C. Taylor et du communautarisme Biblio : C. Taylor, "Le juste et le bien", Revue de métaphysique et de morale, janv-mars 1988. Plusieurs ouvrages de C. Taylor sont désormais disponibles en langue française. Présentation de l’article de P.L. Berger et T. Luckmann, « Aspects sociologiques du pluralisme », Archives de sociologie des religions, 23, janvier-juin 1967. Revue de presse 10è séance : L’éthique de la discussion chez J. Habermas Biblio : Jurgen Habermas, Morale et communication, Cerf, 1986. Jurgen Habermas, Droit et démocratie, Paris, Gallimard, 1997 Jurgen Habermas, « L’espace public, trente après », Quaderni, 18, 1992. K.O. Appel, "Esquisse d'une théorie de la discussion", Le Débat, 49, 1988. Présentation de H. Arendt, « Qu’est ce que l’autorité ? », dans Crise de la culture, Paris, Gallimard, 1954 Revue de presse 11è séance : Penser l’exclusion Biblio : Giovanni Procacci, Gouverner la misére. La question sociale en France 1789-1848, Seuil, 1993. Serge Paugham, L’exclusion. l’état des savoirs, La Découverte, 1996. Nathalie Robatel, Le citoyen fou, P.U.F., 1991. Mickael Walzer, La tolérance, Paris, Gallimard, 1998 Wolgang Sofsky, Traité de la violence, Paris, Gallimard, 1998 Présentation de R. Castel, « Pour entrer dans le XXIè siècle sans brader le XXè siècle" » Le Débat, 89, mars-avril 1996. Revue de presse. 12éme séance : Face à la raison d’Etat Biblio : Raisons politiques, 1998, n : 1 C. Lazzeri et D. Reynié, Le pouvoir de la raison d’Etat, Paris, PUF, 1992 M. Senellart, Machiavélisme et raison d’Etat, Paris, PUF, 1989 J. Elster, Ulysse et les sirènes, Paris, MSH, 1979 Synthèse générale.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful