FRANCEZA DE NOTA 10 – model de test 2 I.

a) Remplacez les mots et les expressions soulignés par un mot ou une expression de même sens: 1. Elle est revenue chez elle au bout de trois semaines. 2. Les policiers ont fouillé l’habitation du suspect. 3. Quand on lui a demandé de répondre, il a marmonné quelque chose de confus. 4. Il a de la peine à s’habituer aux conditions de ce travail. 5. La clarté des images, la véridicité des informations, la qualité du papier, tout s’agence pour offrir un magazine excellent. b) Faites entrer dans des phrases, les mots et les expressions: - à plat ventre; - chanceler; - faire connaitre; - léguer; - de toute façon. II. Mettez en français: 1. Oricate probleme avea, ea nu se plangea niciodata. 2. El sustinuse intotdeauna ca, daca vrei, poti sa ajungi unde ti-ai propus. 3. Ei s-au cunoscut la ziua unui coleg si, de atunci, au ramas buni prieteni. 4. Este o persoana a carei seriozitate o apreciaza toata lumea, ti-o voi prezenta. III. Imaginez un dialogue à partir de la situation suivante: Vous êtes dans le train et vous avez un long voyage à faire. Dans votre compartiment, vous avez un seul compagnon: une vieille dame très curieuse qui a envie de converser avec vous. Vous lui répondez poliment, tout en essayant de lui faire comprendre que vous auriez envie de lire ou de regarder le paysage, de dormir ou d’écouter de la musique etc. (10 à 12 répliques) IV. D’où provient l’importance de la mémoire et comment fonctionne-t-elle chez Marcel Proust? (20 à 25 lignes) Rezolvarea testului 1 B I. a) - après; - perquisitionné; - balbutié; marmotté; - a du mal à; s’habitue difficilement; a des difficultés à; - s’ordonne; se complète; s’harmonise. b) 1. Pour ne pas risquer de se faire fusiller, il se coucha à plat ventre. 2. Étant brisé de fatigue, il marchait en chancelant. 3. On lui fit connaitre qu’il était en train d’être licencié.

Vous avez raison.4. On n’a qu’une heure jusqu’à Brasov. La dame: . La dame: .Je regrette. Il me tarde de le voir. l’édifice romanesque proustien a plus de facettes qu’un diamant: peinture de la bourgeoisie (Swann) et de l’aristocratie (Guermantes). IV. III. La dame: . et je n’ai pas de médicaments sur moi. nous serons ici à midi. les journaux. il arrive à une structure de 7 romans: Du côté de chez Swann.Merci. Quelques problèmes qu’elle eût. La dame: . Pierre: . ils sont restés de bons amis. elle ne s’en plaignait jamais. Proust est sinon le premier. Ils se sont connus à l’anniversaire d’un collègue et. aux débuts de sa vie il était connu plutôt comme un dandy riche et raffiné que comme le futur créateur de cet «immense édifice du souvenir» qu’est le cycle «à la recherche du temps perdu». Sodome et Gomorrhe. Pierre: . La dame: . on peut arriver où l’on s’est proposé.Ah. Albertine disparue (La Fugitive) et Le Temps retrouvé. les retraités. 2. Nous. Il avait toujours soutenu (affirmé) que. Il vaut mieux dormir. C’est une belle ville. la guerre le lui permettant. C’est une personne dont tout le monde apprécie la sériosité. Mais l’essentiel n’est pas là. à l’ombre des jeunes filles en fleur. si l’on veut.Je pourrais vous le prêter. intéressé.Vous le verrez bientôt. oui. ainsi de suite. Pierre: . l’amour sous toutes ses formes (maternel. Sa grand-mère lui avait légué ses bijoux. 4. Immense fresque de son époque. II.Pas trop. je te la présenterai. charnel. La dame: .Donc vous connaissez bien Brasov.Où allez-vous? Pierre: . Probablement le plus important romancier français de ce siècle. J’ai voulu acheter un lecteur de cassettes à mon petit-fils. et pas seulement en France. La Prisonnière. Vous êtes en vacances? Pierre: . il m’attendra à la gare. 1. De toute façon. mais j’ai une douleur de dents et je ne peux plus parler. Marcel Proust a marqué de façon irréversible l’évolution du genre épique. Pourquoi voulez vous dormir? On va arriver tout de suite.J’en suis sûr. Le côté de Guermantes. Pierre: . je vais chez un ami. je vous réveillerai à Brasov. nous ne nous permettons pas de nous en acheter chaque jour. La dame: . j’y vais chez mon fils. comptez sur moi. même pervers). Le projet initial ne contenait que deux titres.Ah. Paradoxalement.Non. Il est si gentil.Je vais à Brasov. depuis. à la différence de Balzac (et c’est une différence capitale). mais il gate tout. son rôle équivaut à celui de Balzac. Pierre: . réflexion sur l’art et souvent sur l’art d’écrire. platonique. bon! Moi aussi. mon petit-fils! Vous ne savez pas comme il est intelligent! Il n’a que de bonnes notes. De ce point de vue.Que lisez-vous? C’est le journal d’aujourd’hui? Ils sont si chers. 3. Je vais écouter de la musique ou regarder le paysage. du moins le plus important écrivain à avoir introduit la prééminence de la subjectivité dans . 5.

après la destruction des choses. ils avaient l’ambition de tout récupérer. Lorsqu’ils «revenaient en arrière» (le procédé s’appelle analepse). Avec une force incrédible et sans qu’il puisse se l’expliquer au début. De ce point de vue. comme des ames. Il y a des épisodes innombrables là-dessus. la nature ne peut rien faire contre l’art. Le temps en soi. destructif. à porter. Plus que nul autre. seules. Revenu à la maison par un jour morne. L’immense importance qu’il accorde au souvenir. quand il était petit. à espérer. Proust semble un psychanalyste qui ignore Freud. Marcel est déjà un adulte. sur leur gouttelette presque impalpable. protéïque et irréversible. plus immatérielles. sur la ruine de tout le reste. celui de la madeleine. plus frêles mais plus vivaces. sans fléchir. Dans cet effort permanent et toujours déchirant de Marcel (il ne faut pas confondre l’auteur avec son héros homonyme). . sa mère lui offre une tasse de thé dans lequel il trempe un morceau de gateau. L’intuition proustienne est capitale: «quand d’un passé ancien rien ne subsiste. sous ce rapport.le roman. dans Du coté de chez Swann. De ce point de vue. à se rappeler. le véritable détonateur est cette sensation initiale due à la mémoire involontaire. sa tante Léonie lui offrait chaque dimanche une tisane pareille. C'est que à Combray. mais celui qui à juste titre a fait fortune. Métonymie chez Proust. son cycle romanesque est une preuve irréfutable du fait que. paradoxalement. chez un grand écrivain. Ce n’est qu’à la fin du cycle quand on clôt le cercle avec Le Temps retrouvé que l’on peut parler de la récupération intégrale et définitive du passé. chez Proust le noyau épique irréductible est le temps. Bien sûr. Tandis que chez Proust la mémoire est fluctuante. parfois même défaillante et ses analepses sont toujours partielles. les romanciers réalistes le faisaient de façon volontaire. l’édifice immense du souvenir». dirigée. à la recherche du temps perdu est un monde. le mécanisme indispensable est celui de la mémoire involontaire. mais ce qui déclenche tout. plus persistantes. un des grands poètes de la littérature universelle. mais aussi les rapports de la conscience avec le temps. après la mort des êtres. à attendre. mais un monde vu par. reste sans doute. plus fidèles. l’odeur et la saveur restent encore longtemps. Si dans La Comédie humaine l’élément coagulant qui donnait la cohésion structurale de l’ensemble était le personnage reparaissant. toute l’enfance de Marcel surgit. par la suite c’est à la mémoire volontaire et au contrôle de la raison dirigée de reconstruire l’édifice dans son intégralité. dans et à travers une conscience. la mémoire joue un rôle capital dans l’écriture proustienne. sa lutte continuelle avec un temps dévorateur font de Proust. une étude critique très intéressante est celle de Gérard Genette.