Épreuve composée n° 1 Terminale ESB

Cette épreuve comprend trois parties. 1 – Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles dans le cadre de l’enseignement obligatoire. 2 – Pour la partie 2 (Étude d’un document), il est demandé au candidat de répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de présentation du document, de collecte et de traitement l’information. 3 – Pour la partie 3 (Raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet : • en développant un raisonnement ; • en exploitant les documents du dossier ; • en faisant appel à ses connaissances personnelles ; • en composant une introduction, un développement, une conclusion. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation .

Première partie : Mobilisation des connaissances (6 points)
1. En quoi l’analyse de la stratification de Weber se distingue-t-elle de l’analyse de Marx ? (3 points) 2. Présentez la logique de construction des PCS. (3 points)

Deuxième partie : Étude d’un document (4 points)
Après avoir présenté le document, vous montrerez comment ont évolué les écarts de productivité horaire du travail depuis la fin du XIX° siècle.

Source : Gilbert Cette ,Yusuf Kocoglu-Léad, Jacques Mairesse , La productivité en France, au Japon, aux ,États-Unis et au Royaume-Uni au cours du XXe siècle, revue de l’OFCE, Octobre 2009

Troisième partie : Raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points) Analysez les intérêts et les limites du PIB.

Document 1 : Bénin Dépenses en santé (% du PIB) (%) 200 0 200 5 200 0 200 5 201 1 200 0 200 5 200 0 200 5 201 1 1.9 2.4 0.38 0 0.41 4 0.43 4 0.2 0.4 1,31 1,35 1.43 2. 5 1. 8 0.83 1 0.817 13.2 25.8 69.08 66.86 42.29 Emirat sArabe s Unis Chine 1.8 1.8 0.59 0 0.63 7 0.69 5 1.6 4.9 2,67 4,12 7.42 France 8.0 8.5 0.853 0.877 0.893 29.5 55.6 28,21 29,45 29.82 Norvège 6.4 7.1 0.922 0.948 0.953 49.0 59.4 43,98 47,63 46.98 États-Unis 5.8 6.7 0.907 0.923 0.936 57.1 78.0 39,55 42,52 42.49

Indice de développement humain (IDH)

Ordinateurs personnels (pour 100 personnes) PIB par habitant (en PPA en milliers $ 2005)

Source: PNUD Document 2 : Périmètre restreint (I) : cuisine, vaisselle, ménage, rangement, soins matériels aux enfants et personnes dépendantes, linge gestion du ménage, conduire, accompagner les enfants ou une autre personne Périmètre intermédiaire (II) : (I) et faire les courses, shopping, bricolage, jardinage, jeux avec les enfants Périmètre extensif (III) : (II) et trajets en voiture pour soi-même, promener le chien • • Une première solution consiste à leur imputer la rémunération minimale qu’aurait touchée une personne employée à cette tâche et donc de les valoriser au Smic net (6,95 euros de l’heure au 1er janvier 2010) Une autre solution consiste à considérer ce qu’il aurait fallu payer pour faire réaliser ce travail, et ainsi retenir un coût horaire qui inclut les cotisations salariales et patronales qu’il aurait alors fallu verser (tout en tenant compte des allégements de cotisations sociales). On peut, là encore, choisir le coût horaire d’un salarié payé au Smic (méthode dite du « substitut généraliste »),

ou bien prendre, pour chaque tâche domestique, le coût horaire moyen d’une personne exerçant la profession à laquelle il faudrait recourir (méthode du « substitut spécialisé ») Source : Delphine Roy, Le travail domestique : 60 milliards d’heures en 2010, Insee Première N°1423 - novembre 2012

Document 3 : Indice de bien-être de l’OCDE et PIB/habitant en PPA en 2009

Les onze critères retenus expriment ce que l’OCDE considère comme des éléments essentiels au bien-être, en termes de conditions de vie matérielle (emploi, logement, revenu) et de qualité de vie (liens sociaux, enseignement, environnement, équilibre entre travail-vie privée, gouvernance, santé, satisfaction et sécurité).Chaque critère repose sur un à quatre indicateurs spécifiques : par exemple, le critère de l’emploi s’appuie sur quatre indicateurs particuliers : le taux d’emploi, le taux de chômage de longue durée, les revenus moyens d’activité ainsi que la sécurité de l’emploi. Source: The pursuit of happiness , The Economist, 24/11/2011

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful