«Je veux un stade plein face à Sétif»

«Aït Djoudi aura tous les moyens à sa disposition» Ebossé a failli rater le vol

envoyés spéciaux à Agadir

JSK De nos

Hannachi «On recrutera deux
joueurs au mercato, pas plus !»
Reportage

JEUDI 10 OCTOBRE 2013

Burkina Faso-Algérie

www.lebuteur.com

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2431 PRIX 20 DA

J-2 Ils arriveront à Ouaga vers 14h
De nos 5 envoyés spéciaux

Pour les Verts, le match a déjà commencé
Paul Put veut nous endormir
«Les Algériens sont favoris»

Alger-CasaAgadir, comme si vous y étiez !

«J’ai quitté l’OM pour jouer ce genre de match»

«Nous n’avons peur de rien !»

Kadir

Bellaïd risque de rater le stage

Blessé à une cuisse

MCA

CRB

Vers un partenariat avec l’Atlético Madrid
USMH

Metref «Je serai de retour face à la JSK»

Emmanuel Clottey, un attaquant ghanéen sur les tablettes

dirigeants ont recours à des procédés illégaux»

Gana «Les actuels

Le CA rejette la démission de Laïb

02
Burkina Faso-Algérie

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

équipe nationale
Farid Aït Saâda Adlène Chouial Hamza Rahmouni Nedjmeddine Sidi Athmane Kamel Cherif

J-2

De nos envoyés spéciaux à Ouagadougou

La température est remontée hier
Après la fraîcheur relative qui avait caractérisé la journée de mardi, la température est remontée hier à Ouagadougou, dépassant largement les 34°. Il a fait chaud et le temps était lourd, même si le taux d’humidité était relativement supportable. En somme, la température d’hier a été conforme à la moyenne saisonnière.

Des policiers se sont installés au Laico Hotel
Des policiers burkinabés et quelques soldats étaient visibles hier à l’entrée du hall du Laico Hotel, lieu d’hébergement des Verts. Ils se sont installés sur les lieux, en prévision de l’arrivée aujourd’hui de la délégation algérienne. Instruction leur a été donnée d’empêcher tout intrus d’y entrer à partir de cet aprèsmidi.

es derniers détails sur l’arrivée et le séjour de la sélection algérienne de football à Ouagadougou ont été réglés, hier, entre les émissaires de la Fédération algérienne de football, Djahid Zefizef, vice-président de la FAF, et Walid Sadi, responsable des sélections nationales, d’une part, et les responsables de l’hôtel Laico et de la Fédération burkinabée de football, d’autre part. A leur arrivée aujourd’hui dans la capitale du Burkina Faso, tout sera prêt pour leur prise en charge efficace.

L

des Verts réglés

Les détails du séjour

Burkina Faso 2 Algérie 3
Le Burkina Faso a été battu par l’Algérie 2-3. Non, il ne s’agit pas du résultat du match aller des barrages pour la qualification au Mondial-2014. C’est juste le score du match amical disputé, hier en début de soirée, entre les supporters algériens et des fans burkinabés. Les nôtres se sont montrés plus adroits et plus efficaces. Gageons que ça donnera des idées aux Verts.

Dernière vérification des chambres à 11h
Ainsi, les chambres qui seront mises à la disposition de la délégation algérienne, composée des joueurs, des membres des staffs technique, médical et administratif, du président de la FAF et des agents de sécurité affectés à leur garde rapprochée, ont été identifiées et réquisitionnées. Deux heures avant l’arrivée des Verts, soit aux alentours de 11h, une dernière inspection sera effectuée dans les chambres pour vérifier leur état (propreté, climatisation, télévision, Internet…) Même la qibla (direction de La Mecque) sera indiquée dans chaque

chambre pour faciliter la tâche aux pratiquants.

Le déjeuner dans l’avion
Détail important : les joueurs prendront le déjeuner dans l’avion. En effet, depuis plusieurs jours, il a été décidé que tout ce qui sera consommé à Ouagadougou doit être acheminé par les Algériens. Les ingrédients pour préparer les plats de la délégation seront transportés dans l’avion des Verts, les cuisiniers n’auront pas le temps de préparer le déjeuner. Ce n’est qu’après la séance de décrassage que les membres de la délégation pourront déguster les plats préparés par Farid, le cuistot «officiel» des Verts.

L’arrivée des Verts prévue à 13h30
L’arrivée de l’avion transportant les Verts est prévue à 13h30, heure locale, soit après trois heures et demie de vol. Ce sera donc un vol plutôt court, sachant que le Burkina Faso est situé dans l’Afrique subsaharienne.Il faut savoir qu’il a été décidé que la sélection arrive 48 heures seulement avant le match. C’est une option qui a déjà fait ses preuves les mois passés, car deux jours est une période d’adaptation suffisante pour la sélection nationale, sans qu’elle ne tombe dans la routine.

pour deux raisons. Primo, ce salon n’est pas très grand, car réservé généralement pour le président de la République et pour les chefs d’Etat en visite au Burkina Faso. Secundo, la délégation algérienne viendra avec beaucoup de matériel (équipements, matériel pédagogique, nourriture…), ce qui ne peut être acheminé dans ce lieu. Ainsi, il a été décidé de faire sortir les Verts par le hall des arrivées.

rité. La Fédération burkinabée s’est engagée à ce que le trajet ne dure qu’un quart d’heure, un délai raisonnable, si la police balise le parcours.

Une sieste à l’arrivée, un décrassage à 16h45
Une fois arrivés au lieu d’hébergement, les joueurs rejoindront directement leurs chambres, puisque des enveloppes contenant la clef et le code d’accès à Internet leur seront remises de suite. Ils feront une sieste d’une heure à une heure et demie pour récupérer du voyage. A 16h45, ils passeront au terrain situé à une centaine de mètres de l’hôtel pour une séance de décrassage qui ne devrait pas excéder une heure et demie. Ce sera surtout une séance destinée à s’adapter aux conditions climatiques qui prévaudront à l’heure du match.

Les supporters enflamment l’avenue Houari-Boumediène
Beaucoup d’Algériens ne le savent sans doute pas, mais il y a une artère à Ouagadougou dénommée avenue Houari-Boumediène (au nom du défunt président Houari Boumediène). Elle est située au centre-ville, pas loin de l’aéroport. Quelques supporters algériens déjà présents au Burkina Faso s’y sont rendus, hier, créant une ambiance de feu qui a amusé et surpris les Burkinabés dont les plus jeunes ne comprenaient pas le lien entre les Algériens et Houari Boumediène.

A l’accueil, l’ambassadeur, le président de la FBF et… les supporters
A l’accueil des Verts, il y aura Son Excellence l’ambassadeur d’Algérie à Ouagadougou et ses proches collaborateurs, des représentants du ministère algérien des Affaires étrangères dépêchés dans la capitale du Burkina Faso pour préparer l’arrivée des supporters algériens et le président de la Fédération burkinabée de football (FBF), M. Sangaré. Evidemment, les supporters algériens déjà présents à Ouagadougou ne manqueront pour rien au monde l’arrivée de la sélection nationale.

Les formalités de police seront allégées
Un accord a été également trouvé avec les autorités du Burkina Faso pour que les formalités de police à l’aéroport international de Ouagadougou soient allégées et se fassent avec célérité. Le hall international étant relativement exigu, les joueurs ne vont pas y rester longtemps. La vérification des visas et l’apposition des cachets d’entrée se feront collectivement. Le scannage des empreintes biométriques sera supprimé pour les joueurs. Les carnets de vaccination seront, en revanche, réclamés et contrôlés.

Protection rapprochée pour éviter les supporters «collants»
Bien entendu, la délégation algérienne sera mise sous protection policière par mesure de sécurité. Le peuple burkinabé est très pacifique et il est à écarter toute tentative répréhensive à l’encontre des Algériens, mais la protection est destinée surtout à éviter que les joueurs soient déconcentrés par des gens qui voudront s’en approcher de trop près. Ce sera aussi et surtout pour empêcher les supporters algériens de se montrer trop «collants», alors que l’équipe prépare un match capital. F. A.-S.

Sankara, le «Che» de l’Afrique, admirait Boumediène
En fait, c’est le défunt président omas Sankara qui avait donné au pays son appellation actuelle (Burkina Faso) et supprimé le nom colonial de Haute-Volta, et qui a baptisé cette artère. Durant la courte période où il avait été chef de l’Etat (entre 1983 et 1987), il était connu comme un révolutionnaire invétéré qui chérissait les leaders qui tenaient tête à l’Occident et, pour lui, le défunt Boumediène en était un. C’est en signe d’estime que Sankara, le «Che Guevara» de l’Afrique, avait fait ce geste envers l’Algérie.

Pas plus d’un quart d’heure de l’aéroport à l’hôtel
De l’aéroport international de Ouagadougou au Laico Hotel, lieu d’hébergement des Verts, la circulation est souvent dense à la mijournée, surtout que le parcours se fait par le centre-ville. Cependant, le bus des joueurs sera conduit sous escorte avec consignes données aux services de sécurité d’ouvrir la voie suivant la prio-

Impossible d’utiliser la Salon d’honneur de l’aéroport
En fait, la question d’accueillir la délégation algérienne au Salon d’honneur de l’aéroport avait été évoquée à un certain moment, mais elle a été abandonnée

A. C.

Burkina Faso-Algérie

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

J-2

Bance, Pitroipa, Dagano,

Jeudi 10 octobre 2013

N° 2431

Rouamba ne joue pas au RC Lens, Koffi n’est pas au FC Zurich GDans la liste officielle des joueurs convoqués pour le stage des Etalons, Florent Rouamba est présenté comme étant un joueur du RC Lens, alors que Mohamed Koffi est indiqué comme sociétaire du FC Zurich. Or, ce n’est pas tout à fait la vérité. Rouamba s’entraîne à Lens, mais il n’a pas encore de licence pour jouer au sein de ce club, alors que Koffi n’a pas signé à Zurich. Même la presse locale s’étonne de cette présentation erronée de deux joueurs qui, officiellement, sont actuellement sans club.

«Tchoco Tchoco, on va gagner», c’est leur «One, two, three ! Viva l’Algérie !» GLes supporters algériens ont «One, two, three ! Viva l’Algérie !» Les Burkinabés ont également leur slogan fétiche : «Tchoco Tchoco, on va gagner». Il sera scandé tout au long du match par les supporters membres de l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE), une organisation étatique des supporters de la sélection du Burkina Faso.

G G

trois attaquants arrivés… en retard

De nos envoyés spéciaux à Ouagadougou

03

Le tirage au sort a renvoyé Oulad-Daoud à Ouaga

Farid Aït Saâda

Adlène Chouial

Hamza Rahmouni

Nedjmeddine Sidi Athmane

Kamel Cherif

GBakir Oulad-Daoud avait cru en avoir terminé avec le Burkina Faso, le 31 août dernier. Après 5 ans de G bons et loyaux services en tant que second de l’ambassadeur en poste, il avait été rappelé à la centrale pour occuper d’autres fonctions. Mais voilà que le tirage au sort des barrages a tout changé ! Avec le Burkina Faso comme adversaire et la décision prise par les autorités algériennes d’organiser un déplacement de supporters à Ouagadougou, il a été choisi pour coordonner l’opération sur place, du fait de sa très bonne connaissance de la capitale du Burkina Faso et ses relations privilégiées avec les autorités locales. Arrivé lundi dans la nuit à Ouagadougou, il est en train de coordonner l’opération arrivée des supporters et distribution des tickets. «Les autorités burkinabées sont très coopératives», tient-il à souligner. Si le match se terminait par un score avantageux pour l’Algérie, il pourra rentrer définitivement au pays avec le sentiment du devoir accompli mêlé du bonheur de voir l’Algérie proche du Mondial.

Tentative d’agression contre l’équipe d’Ennahar TV GL’équipe d’Ennahar TV a fait l’objet, hier en fin de journée, d’une tentative d’agression de la part de quelques supporters burkinabés. Alors qu’elle se trouvait à proximité du stade du 4-Août, au moment où la sélection du Burkina Faso y effectuait son entraînement, quelques excités - peut-être envoyés exprès - se sont présentés à eux en tentant de leur enlever leur matériel, mais l’équipe s’est vite éclipsée, évitant une attaque certaine.

G

Toujours peu d’engouement à Ouaga GL’engouement pour le match de samedi entre le Burkina Faso et l’Algérie est toujours aussi tiède à Ouagadougou. Peu d’indices montrent que ce match est proche. Peut-être que l’ambiance montera ave l’arrivée aujourd’hui de la sélection algérienne.

G

ambiance n’est pas au mieux au sein de la sélection du Burkina Faso. Alors que le match décisif qui doit l’opposer à son homologue algérienne approche, pas moins de cinq joueurs ont pris du retard pour rejoindre le stage. Le plus intrigant et aussi incompréhensible- est que trois des cinq retardataires sont les attaquants sur lesquels compte beaucoup le sélectionneur, Paul Put : Aristide Bance (Fortuna Düsseldorf), Jonathan Pitroipa (Rennes) et Mamouni Dagano (Al Siliya du Qatar). Cela fait que le coach ne disposera de l’ensemble de son effectif que pour trois séances d’entraînement (hier, aujourd’hui et demain). Un entraînement sans attaquant n’en est pas un Il semble que Put en a été très irrité. Effectuer une séance d’entraînement en l’absence des trois principaux attaquants (auxquels il faut ajouter Nakoulma, le joueur de Bologne, qui joue un rôle offensif

L’

important) alors qu’on prépare un match à domicile qu’il faudra gagner, c’est comme ne pas en faire du tout. Difficile de travailler les automatismes dans une situation pareille. Une partie de la presse burkinabée a relevé ce fait, sans pour autant le dramatiser. Kadir «trahit» Pitroipa Cela ne sera pas «gobé» facilement pour autant par Paul Put, surtout que les joueurs sont protégés par la FIFA qui a arrêté le début de la semaine internationale à lundi dernier. Ils auraient pu venir ce jour-là au plus tard. Celui qui a le plus irrité le coach est Pitroipa. Ce dernier joue dans le même club que Foued Kadir, Rennes, mais l’attaquant algérien a rejoint le stage d’Alger dimanche, alors que son coéquipier burkinabé n’est arrivé à Ouagadougou que mardi. De là à dire qu’il y a du gaz dans l’air au sein de la sélection du Burkina Faso… F. A.-S.

Une tribune de presse de 200 places sera inaugurée

GA l’occasion du match Burkina Faso-Algérie, le stade du 4-Août, qui ne disposait pas d’une tribune G de presse, verra un espace aménagé à cet effet et pour de bon, paraît-il. En effet, une tribune de presse d’une capacité de 200 places sera inaugurée. Des tablettes y ont même été installées pour faciliter le travail des journalistes. L’accès s’y fera exclusivement sur accréditation.

Des militaires gradés dans le football burkinabé
Directeur général de l’Office de gestion des infrastructures sportives (OGIS, l’équivalent de l’OCO à Ouagadougou), Boukary Ouédraogo, est un commandant, alors que le secrétaire général adjoint de la Fédération burkinabée de football, Frédéric Ouédraogo, est un lieutenant.

GDécidément, il y a beaucoup de gradés dans le football burkiG nabé. Ainsi, le

L

«indépendants» au bureau d’Air Algérie
a question de la distribution des tickets aux supporters algériens qui viendront à Ouagadougou a été tranchée hier, suite à une réunion de coordination entre les représentants de la Fédération algérienne de football et des cadres de l’ambassade d’Algérie au Burkina Faso. Ainsi, les supporters qui viendront à travers les vols charters de Touring Voyages Algérie (les fameux 1000) se verront remettre leurs tickets d’entrée à leur débarquement à l’aéroport international de Ouagadougou. Il faut rappeler que lesdits tickets sont inclus dans le package du voyage organisé. Un lieu à mi-distance entre l’aéroport et le centre-ville Reste le quota des 500 tickets destinés à la communauté algérienne résidant au Burkina Faso ainsi qu’aux supporters qui sont déjà là et ceux qui viendront par leurs propres moyens, que ce soit d’Algérie ou d’Europe. Il a été décidé qu’il sera vendu dans le local du bureau d’Air Algérie à Ouagadougou, situé à la sortie de l’aéroport international. Après concertation, les responsables ont trouvé que c’est un point de collecte le plus pratique, vu qu’il se situe à mi-distance entre l’aéroport et le centreville. Le siège de l’ambassade est trop éloigné Au départ, il était prévu que les tickets soient distribués au siège de l’ambassade d’Algérie à Ouagadougou. Cependant, l’éloignement du lieu par rapport au centre-ville a été un facteur dissuasif. En effet, il y a environ une douzaine de kilomètres entre l’aéroport et Zone de bois, le quartier résidentiel où se trouve l’ambassade, ce qui fait un peu loin pour des Algériens étrangers à la ville et démunis de moyen de transport. Les tickets disponibles dès ce matin Les 500 tickets en question seront disponibles à partir d’aujourd’hui vers 08h30, au bureau d’Air Algérie. Seuls les Algériens pourront en bénéficier (le cas échéant, il sera demandé le passeport) afin d’éviter toute déperdition et, surtout, tout trafic de ces tickets, surtout que la FAF a dû insister auprès de la Fédération burkinabée de football, afin d’obtenir ce nombre relativement important de tickets. 200 tickets pour les invités de la FAF Comme nous vous l’indiquions hier, la FAF a également obtenu 200 tickets supplémentaires. Ils sont destinés aux familles des joueurs, au personnel de l’ambassade d’Algérie à Ouagadougou ainsi qu’aux invités de Mohamed Raouraoua, président de la FAF, comme c’est l’usage dans pareils matchs officiels. F. A.-S.

Les tickets pour les supporters

Joyeux anniversaire Mesbah !
Après Madjid Bougherra, c’est au tour de Djamel Mesbah de fêter son anniversaire. Le gaucher des Verts a fêté ses 28 ans dans une très belle ambiance, hier à SidiMoussa.

Ultime séance tactique, avant le départ Le dernier entraînement à Alger effectué, hier mercredi au Centre technique national de Sidi-Moussa, s’est déroulé dans une parfaite ambiance. Les joueurs, tous conscients de la mission qui les attend, ce samedi au stade du 4-Août face au Burkina Faso, s’en sont donnés à cœur joie aux différents exercices proposés par l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, la veille du départ des Verts pour Ouagadougou. Les joueurs sont désormais prêts pour ce rendez-vous. Maintenant, cap sur le match ! Vahid Halilhodzic a tout prévu, avant ce déplacement d’aujourd’hui en direction de Ouagadougou. Sur le plan purement technico-tactique, les choses ont été bien claires et chaque joueur sait ce qu’il doit faire, une fois sur le terrain, samedi contre le Burkina Faso. Le driver des Verts a tout expliqué à ses capés lors de cette ultime séance tactique, exécutée hier en fin d’après-midi. M. A.

Les supporters algériens qui effectueront le déplacement à Ouagadougou pour assister au match Burkina Faso-Algérie seront mis dans les meilleures conditions possibles. A cet effet, 20 bus ont été réquisitionnés pour les transporter de l’aéroport au stade, puis du stade à l’aéroport. Ces bus, équipés de toutes les commodités, ont été triés «au volet» par un membre du ministère des Affaires étrangères. D’autres bus sont mobilisés pour parer à tout imprévu.

20 bus réquisitionnés pour les supporters

04

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Burkina Faso - Algérie

J-2

Foued Kadir revient en sélection avec d’autres ambitions. Dans cet entretien, le buteur du Stade Rennais met en garde contre les conditions climatiques et promet que ses camarades et lui sont prêts à laisser leur vie sur le terrain pour garder leurs chances intactes, avant cette seconde explication prévue le mois de novembre à Blida. Kadir, en confiance depuis quelques matchs avec Rennes, se dit prêt à prendre sa place à n’importe quel moment.

au mental, nous n’avons pas peur du Burkina»
De retour en sélection, un mot sur au vice-champion d’Afrique. A partir de en notre faveur, donc, il faudra être mécette convocation ? là, l’important est de ne pas trop penser fiants et bien se préparer. Je suis très heureux d’avoir retrouvé à notre adversaire ; à mon avis, le Certains de vos camarades n’ont pas mes camarades et ma famille en sélecmieux serait de bien canaliser nos assez de temps de jeu, donc ils ne tion, il ne faut pas oublier que si j’ai forces pour être prêts le jour J, inch’Alsont pas si compétiquitté l’Olympique de Marseille, c’est lah. tifs qu’on le soupour justement bénéficier d’un meilVous évoluez en France, cerhaite, cela ne leur temps de jeu pour pouvoir «Jouer 5, tains joueurs burkinabés risque-t-il pas de retrouver mon niveau et du 10 minutes ou jouent aussi en Ligue 1, vous jouer un maucoup ma place en Equipe naque connaissez-vous de vais tour ? rester sur le banc tionale. J’ai eu une discuscette équipe ? Pour ce match-là ? m’importe peu, sion avec le coach avant On sait déjà qu’on aura Non, je ne crois pas, l’essentiel est ma sélection et il m’a exaffaire au dernier finaliste parce que ça va se que l’Algérie pliqué qu’il fallait rede la CAN. Après tout, le jouer sur 90 minutes. trouver du temps et gagne» Burkina Faso est une solide On connaît tous l’imdu rythme de jeu, et équipe avec de bonnes indiviportance de ce match, on voilà, je suis à dualités. Il faudra donc faire très atest prêts à tout donner, le Rennes et je réalise tention. Je connais Charles Kaboré qui mental va faire la différence. tout ce qu’il a est un peu la star de cette équipe, on a Pensez-vous que c’est le match des exigé pour reveévolué ensemble à Marseille. On resjoueurs ? nir. pecte le Burkina, mais on n’a pas peur Oui, il y a une Coupe du monde au Vous avez joué de cette équipe. bout qui va se jouer en plus au Brésil. contre le Mali à Vous connaissez aussi Pitroipa qui Personnellement, j’ai déjà disputé un Ouagadougou, évolue avec vous à Rennes, vous Mondial en 2010, et j’aimerais tant des appréhenallez certainement donner des jouer un autre au Brésil. C’est le rêve de sions par raptuyaux à vos camarades sur cet attatout joueur de participer à une Coupe port à cette quant… du monde. pelouse du C’est normal, je vais Vous avez joué une Coupe du stade du 4les conseiller, c’est sûr, monde sans prendre part aux quali«Si j’ai Août… mais je pense que tous fications, c’est l’occasion cette fois C’est surtout quitté l’OM, mes camarades pour vous, Mesbah, Medjani et les par rapport aux c’est justement connaissent un peu la autres de connaître cet exploit… conditions clipour vivre ce qualité des joueurs, C’est exactement ça. On a à cœur matiques qu’on a match contre le comme Kaboré ou Pi- d’offrir au peuple cette joie de qualifier des appréhensions. troipa, et leur rôle dans Burkina» l’Algérie au Mondial 2014. On sait que ça va cette sélection du BurÇa s’est passé comment les retrouêtre assez compliqué. kina. Même le coach a vailles avec vos équipiers ? On a joué face au Mali à aussi une bonne idée sur eux. (Rires) Tout s’est passé naturellement, 19h et il faisait super chaud et Et avec Pitroipa, ça se chambre un je reviens dans un groupe que je là, on joue à 16h, assurément peu ? connais, je ressens exactement ce que qu’il fera aussi chaud. Ainsi, c’est Pas du tout. Pitroipa est quelqu’un peut ressentir quelqu’un qui retrouve sa surtout par rapport à cela qu’il fauqui ne parle pas beaucoup, il est un peu famille. Il n’y a aucun souci par rapport dra être attentif et bien savoir gérer dans son coin, et qui préfère s’exprimer à ça. ses efforts. sur le terrain donc voilà, on a eu certes Le coach Vahid est certainement Vous vous attendez à un match siune petite occasion pour en parler, content d’avoir retrouvé un joueur milaire à celui livré contre le Mali à mais pas plus que ça. compétitif et en confiance, vous a-tOuagadougou… Quel est pour vous le scénail touché un mot ? Pas vraiment, parce rio idéal pour cette rencontre C’est sûr que c’est toujours bien de que cette fois, on aura «Pitroipa aller ? rallier la sélection en ayant beaucoup en face de nous une est quelqu’un Le top, c’est d’essayer de rede matchs dans les jambes. Ça rassure équipe du Burkina venir avec une victoire mais de réservé, on tout le monde quoi, mais on n’en a pas assistée par son bon, l’important dans ce genre n’a pas beaucoup encore parlé. grand public, de match serait de ne pas parlé de ce donc la pression et Êtes-vous prêt à prendre votre prendre de but. Si on ne prend la gestion du match» place ? pas de but, on aura effectué la match ne seront Si je suis ici, c’est que je suis prêt à moitié du chemin. pas comme face au prendre ma place. Tout comme mes caL’équipe se comporte bien à l’extéMali. marades en stage, je ferai de mon rieur, avec cette bonne campagne du mieux pour convaincre le coach. Après, Comment se déroule ce mois de juin et ces deux succès arrajouer 5, 10 minutes, une mi-temps ou stage de préparation ? chés face au Bénin et au Rwanda… un match complet, cela m’est égal, l’imOn se prépare sereinement. Le Ces victoires-là nous ont été très portant est que l’Algérie revienne avec groupe s’est complété aujourd’hui utiles. Elles nous ont fait gagner en une victoire de Ouaga. (lundi) et on est tous conscients de confiance et en expérience. Les matchs la mission qui nous attend dans ce Le public algérien sera en nombre à l’extérieur étaient un peu notre point match aller contre le Burkina Faso. important à vous soutenir à Ouaganégatif en Equipe natioOn est tous motivés et il dougou, cela sera-t-il un atout ou nale, mais depuis règne une excellente amune pression supplémentaire ? «Charles quelques mois, ça biance au sein du C’est toujours bien d’être soutenus marche bien, on arrive à Kaboré est groupe qui vit très par ses supporteurs. On connaît les Algagner et à enchaîner les connu, je n’ai bien ensemble. gériens, ils ne lâchent jamais leur performances en dehors pas besoin de le équipe, et croyez-moi, leur présence va Ce match aller se de nos bases. On a franprésenter à mes chi nous transcender et nous pousser à présente comment ce cap là, mais ça puiser au fond de nous-mêmes pour les camarades» pour vous ? reste un match très diffirendre heureux. C’est un match très difficile d’autant plus qu’on va Entretien réalisé par cile. On s’attend à une jouer à 16h, donc les condiMoumen Aït Kaci Ali confrontation très costaud face tions climatiques ne seront pas L’arrivée à 13h30 (heure locale) l Le départ du vol spécial d’Air Algérie qui transportera les coéquipiers de Madjid Bougherra est prévu ce matin à 11h, heure algérienne. Le voyage durera au moins 3 heures et demi. Les capés sont donc attendus à l’aéroport de Ouagadougou vers 13h30, heure locale, 14h30 heure algérienne. Ce qui permettra aux joueurs de l’EN de s’acclimater aux conditions métrologiques qui règnent au Burkina Faso, avant cette empoignade cruciale qui les attend samedi à partir de 16h (heure locale). Séance de décrassage cet après-midi l Comme cela est de coutume, le sélectionneur national a prévu une séance de décrassage ce jeudi. Après leur long voyage, les joueurs vont se dégourdir les jambes durant quelques minutes sur un terrain gazonné, situé non loin du lieu d’hébergement des Verts, à l’hôtel Laico. Plusieurs séances vidéo pour décortiquer le jeu des Etalons l Le driver des Verts a surtout préféré bien expliquer l’aspect technique à ses capés, en visionnant plusieurs fois quelques séquences des matchs des Etalons. Convaincu que tout se jouera au mental, comme l’ensemble des joueurs de l’EN interrogés à propos de ce premier match qui aura lieu à Ouagadougou nous l’ont signifié à travers leurs déclarations, Halilhodzic ne rate aucune occasion pour les motiver et les exhorter à bien appliquer ses consignes sur le terrain.

Kadir «Ça va se jouer

Coup d’œil

équipe nationale

«L’idéal serait de ne pas prendre de but avant le match retour»

«On a joué contre le Mali à 19h, on avait souffert de la chaleur à Ouaga, qu’en sera-t-il donc à 16h ?»

Les Verts dès aujourd’hui à Ouagadougou l Après s’être bien préparée ici à Alger, l’Equipe nationale se rendra aujourd’hui à Ouagadougou où se jouera le match aller de la double confrontation face au Burkina Faso, décisive pour une qualification au prochain Mondial 2014. Les Verts, décidés à revenir avec un résultat probant, à même de leur permettre d’entrevoir la seconde manche à Blida avec plus de sérénité, rallieront la capitale burkinabée à bord d’un vol affrété par la compagnie aérienne Air Algérie. En plus de la délégation algérienne, 15 gardes du corps seront aussi du voyage avec eux, pour sécuriser le séjour de l’EN au pays des hommes intègres.

l

l

l

l

Halilhodzic se contente de 2 séances tactiques l Afin de préparer comme il se doit cette bataille de Ouagadougou, le sélectionneur national a axé le plus gros de son travail sur l’aspect psychologique. C’est ainsi qu’il s’est contenté de 2 séances tactiques seulement, exécutées à Sidi Moussa pour peaufiner la stratégie de jeu qui sera adoptée, ce samedi, face au Burkina Faso.

l

Coup d’œil

équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

05

le Burkina avec sérénité
ien que le sélectionneur national n’ait cessé d’afficher sa grosse inquiétude au sujet du manque de compétition accusé par la plupart de ses joueurs, la préparation pour ce match aller face au Burkina Faso se déroule dans de parfaites conditions. Le moins que l’on puisse dire est que Vahid, n’a pas trop de tracas. En effet, mis à part l’enjeu du match qui peut mettre sous pression le technicien bosnien, le fait que ses joueurs (les 26 convoqués) soient en bonne santé et qu’il n’y a aucun blessé à signaler constitue un avantage considérable, lorsqu’on sait que l’EN avait souvent été pénalisée par les blessures de ses meilleurs joueurs, avant chaque grand rendez-vous et autres compétitions internationales. Halilhodzic a eu la chance de convoquer tous ses joueurs habituels abordant, du coup, la rencontre de samedi avec une certaine sérénité. Un facteur important qui permettra aux Verts de garder toutes leurs chances de revenir avec un bon résultat de ce périlleux déplacement à Ouagadougou.

Halilhodzic aborde

Aucun joueur blessé parmi le groupe

Burkina Faso-Algérie

J-2

B

En 2009, avant le match face à l’Egypte, la moitié des titulaires étaient blessés
L’on se rappelle qu’à l’époque de Rabah Saâdane, et avant chaque match important, la liste des joueurs blessés ne cessait de s’allonger. Les Algériens se souviennent de la frénésie qui avait précédé la rencontre face à l’Egypte, au Caire, le 14 novembre 2009. Ce match, le

dernier de la phase des poules des éliminatoires, avant celui du barrage, avait été préparé dans des conditions très compliquées. En effet, la moitié des joueurs titulaires souffraient de blessures et n’étaient pas certains de tenir leur place lors de cette rencontre décisive. On citera Bougherra, Antar Yahia, Ziani, Matmour et Meghni. Le staff technique de l’époque avait eu toutes les peines du monde pour travailler sereinement lors des séances d’entraînement. Tous ces joueurs

avaient été contraints de suivre des entraînements spécifiques, et cela avait mis dans l’embarras Rabah Saâdane. Ce dernier, contrairement à Vahid, ne pouvait pas réellement se targuer d’avoir un effectif de qualité très riche. A cette époque, l’EN avait fait avec les moyens du bord, mais surtout a joué avec beaucoup de cœur et de volonté. Ce samedi, le peuple algérien espère voir le même état d’esprit sur la pelouse du stade du 4-Août. S. F.

Ouagadougou aujourd’hui, les joueurs de la sélection nationale continuaient leur préparation pour ce match barrage, au centre technique national de Sidi Moussa. Avant-hier après-midi, une nouvelle séance d’entraînement s’est tenue sur la pelouse principale du centre. Durant cette séance, le coach national a axé essentiellement son travail sur le volet tactique, mettant en place plusieurs ateliers. Un match d’application a été programmé vers la fin et a permis à Halilhodzic de mettre déjà en place son probable onze qui débutera ce samedi. Selon les échos qui nous sont parvenus, le sélectionneur national a essayé deux variantes de jeu durant ce test d’application, ce qui signifie qu’il n’est pas encore fixé de manière définitive sur le dispositif tactique qu’il mettra en place lors de la rencontre.

A

Vahid a essayé deux variantes et hésite toujours vant de prendre le vol à destination de

Cela s’est passé lors de la séance de mardi

Il devait trancher hier sur son onze

Par ailleurs, et comme la dernière séance, à huis clos, était prévue pour hier après-midi, Vahid en a profité pour trancher quasiment sur le onze qui débutera face aux Etalons et le schéma tactique à utiliser. A 90%, le sélectionneur national a dans sa tête son plan de bataille. Reste à espérer que d’ici à là, il n’y aura pas de joueurs blessés qui pourraient compliquer davantage la tâche aux Verts. S. F.

Paul Put : «L’Algérie part avec un avantage sur nous, mais je suis convaincu qu’on réalisera un bon résultat»
eu bavard dans les médias depuis quelques semaines maintenant, le sélectionneur du Burkina Faso, Paul Put, s’est longuement exprimé sur le site de la Confédération africaine de football, cafonline.com, où il a essentiellement parlé de la rencontre entre sa sélection et celle de l’Algérie. Le technicien belge a affirmé, une nouvelle fois, que pour cette confrontation en barrage, c’est bien les Verts qui partent favoris, mais sans pour autant sous-estimer son équipe qu’il considère assez forte capable de décrocher le billet qualificatif pour le Mondial brésilien. «L’Algérie est une grande nation de football qui a déjà participé à la Coupe du monde et à plusieurs CAN, dont une victoire en 1990. C’est une équipe qui a l’expérience des grands tournois et possède des joueurs évoluant dans de grands clubs européens. Alors que nous étions à notre première finale d’une CAN qui s’est jouée cette année en Afrique du Sud, nous nous retrouvons aujourd’hui à postuler à une qualification en Coupe du monde. Nous devons être honnêtes en reconnaissant que c’est un avantage pour l’Algérie. Mais je peux affirmer que j’ai confiance en mon groupe pour réaliser quelque chose de positif.» «Mes joueurs sont motivés mais sereins» En dépit du cachet spécial de la rencontre de ce samedi, Paul Put, serein, a assuré qu’il ne procédera pas à des changements au niveau de la préparation de son team, affirmant

P

que la partie sera prise au sérieux, comme ça a été le cas pour celles d’avant. «Pour être honnête, nous le préparons dans le même esprit que les précédents matchs. Nous sommes des professionnels et nous prenons tous les matches au sérieux. Nous savons que si nous nous qualifions, ce sera historique. Ce qui fait que tout le monde est conscient et concentré et les joueurs sont très motivés mais sereins.» «Il faudra gagner sans encaisser» Comment aborder cette première rencontre face à l’Algérie ? A cette question, le patron de la barre technique des Etalons a répondu : «C’est un peu difficile pour toute équipe qui joue d’abord chez elle, alors qu’on aurait préféré se déplacer à l’aller, mais nous n’avons pas le choix. Cela signifie qu’il faudra faire très attention et ne pas encaisser tout en cherchant à gagner. C’est un match toujours spécial, parce qu’il faut faire des calculs.» «Le fait d’avoir rencontré de grandes sélections comme le Ghana, le Nigeria et la Zambie nous aidera à contrer l’Algérie» Et d’enchaîner : «Il faut qu’on reste très concentrés, surtout sur les contre-attaques. Et comme ils ont des joueurs qui évoluent dans de grands championnats, ils peuvent faire la différence à ce niveau. De t o u t e façon, n o u s

avons aussi notre petite expérience pour avoir croisé de grands pays de football, comme le Ghana, le Nigeria, la Zambie et cela me met en confiance et également mes joueurs qui savent qu’ils doivent réussir un bon résultat à domicile.» «La clé du match ? La patience» Pour ce qui est de la clé de cette rencontre, l’ancien sélectionneur de la Gambie a révélé que c’est la patience qui fera la différence. «La clé du match ? Je dirais que c’est la patience. Dès que vous vous énervez, vous prenez un risque. La patience est notre message et je suis convaincu que nous allons réaliser un bon résultat.» «Ça me déçoit de voir qu’il n’y a pas d’engouement de nos supporters pour cette rencontre» Pour conclure, Paul Put a tenu à lancer

un appel aux supporters burkinabés, les appelant à se rendre en masse au stade, ce samedi, pour encourager leur équipe, lui qui a constaté que même à l’approche du match, il n’y a pas du tout d’engouement de la population dans les rues de Ouagadougou. «Je voudrais demander au public burkinabé de se déplacer massivement pour soutenir leur équipe nationale parce que nous sommes aux portes d’une Coupe du monde. Je suis un tout petit peu déçu parce que je ne sens pas l’esprit des supporters à quelques jours du match. Je ne vois aucun drapeau dans les rues ni aucune image qui montrent qu’il y a un match important. Dans mon pays, la Belgique, il y a une forte mobilisation et beaucoup de publicité autour de l’équipe nationale dans tous les médias et tout le monde ne parle que des Diables rouges. Je ne sais pas si c’est dans la culture du Burkina, mais les gens doivent se mobiliser.» S. F.

Les joueurs ont encore supervisé les Etalons
Après une première séance de visionnage de l’adversaire effectuée lundi soir, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a de nouveau regroupé ses joueurs, avant-hier soir, dans la grande salle du centre technique de Sidi Moussa, afin de superviser deux autres matchs des Etalons. L’occasion pour les Verts de connaître davantage leur futur adversaire et se fixer de manière plus précise sur ses points forts et faibles. Halilhodzic, qui accorde une grande importance à l’étude du jeu des Burkinabés, dispose désormais d’une plus grande idée sur l’équipe, de quoi l’aider à mettre en place son meilleur dispositif tactique ce samedi.

Vahid met en garde son groupe

Lors de cette séance de visionnage, Vahid Halilhodzic ne se privait pas d’arrêter presque systématiquement la vidéo pour expliquer à ses poulains le jeu des Burkinabés. Le coach national a tenu une énième fois à mettre en garde ses joueurs contre tout relâchement qui pourrait coûter très cher à l’EN lors de cette manche aller. Il a aussi donné beaucoup de consignes. Rigueur et concentration seront donc les maîtres-mots au stade du 4-Août de Ouagadougou, ce 12 octobre. Soulignons, enfin, qu’une nouvelle séance de visionnage, la dernière sans doute avant le déplacement pour le Burkina Faso, a eu lieu hier. S. F.

06
De nos envoyés spéciaux au Maroc

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’envoi

JSK

Lyès Aouiche

Hamza Berkaoui

d’attaque ce vendredi»
vous cache pas que ça n’a pas été facile pour moi. Mais depuis que le staff médical m’a rassuré, je suis vraiment soulagé. Le médecin m’a donné son feu vert et je sais que je peux jouer sans prendre le moindre risque. Cela me réconforte.» «Ce match nous sera utile, avant Sétif» Pour ce qui est de cette rencontre amicale, Maroci estime que c’est un bon test, en prévision de la prochaine grande affiche face à l’ESS. «Ce match sera bénéfique pour nous. D’une part, cela nous permettra de changer d’air et de casser la routine des entraînements, en se déplaçant à Agadir. En second lieu, je dirais que c’est une bonne chose, en prévision du match de Sétif. Ce sera une préparation pour nous. On doit corriger certaines lacunes dans le jeu pour effectuer le moins d’erreurs possibles, dans 10 jours, à Tizi Ouzou.» L. A.

Maroci «Je serai

ir ad ur Ag rt po dépa r le susont Tout plus née jour une s aprè dir, Aga à hier depuis Kabyles
Les voyage d’Alger vers Casaou moins logue, marqué par un long r Agadir par route. pou blanca, par avion. Puis de là

uelques minutes avant de prendre place dans le vol en direction de Casablanca, le milieu récupérateur Tayeb Maroci nous a fait savoir qu’il sera d’attaque ce vendredi pour le match amical face à Hassania Agadir. «La bonne nouvelle, c’est que je serai d’attaque ce vendredi. Je vais rechausser mes crampons pour cette rencontre qui me tient à cœur. Même s’il ne s’agit que d’un match amical, cela me permettra de gagner du temps de jeu. L’ambiance de la compétition me manque terriblement et j’ai vraiment besoin de retrouver mes sensations.»

Q

Un membre des Ultras Kabylie Boys sera présent
Afin d’être à jour sur leur page officielle, les Ultras Kabylie Boys seront représentés par un de leurs membres à Agadir qui effectuera le déplacement au Maroc. Le jour de la rencontre, les fans de la page pourront suivre sur facebook le match en direct.

8h, Yarichène et Ali Azzouaou s’occupent de l’enregistrement des bagages
Contrairement aux habitudes, Yazid Yarichène et Rachid Ali Azzouaou se sont déplacés tôt à l’aéroport pour entamer les démarches administratives liées à l’enregistrement des bagages. Une fois que les joueurs sont arrivés sur place, ils n’ont eu qu’à déposer leur sac et récupérer leur carte d’embarquement.

Les supporters encouragent les joueurs
C’est vers les coups de 8h30h que les premiers joueurs kabyles ont commencé à arriver à l’aéroport international Houari-Boumedine. L’enregistrement des bagages a coïncidé avec l’arrivée de certains supporters. Profitant de la présence des joueurs kabyles, plusieurs fans du club ont souhaité bonne chance aux joueurs lors de cette rencontre amicale internationale de vendredi prochain.

8h30, arrivée d’un premier groupe de joueurs
C’est vers les coups de 8h30 que nous avons aperçu les premiers joueurs de la JSK. Asselah, Madi, Merbah et Bencherifa ont été les premiers à récupérer leur carte d’embarquement. Par la suite, le second groupe est arrivé 15 minutes plus tard composé de joueurs venus de Tizi Ouzou.

«Le staff médical m’a rassuré» Concernant sa blessure aux adducteurs, Maroci estime qu’elle fait partie du passé. «J’ai vraiment souffert des douleurs aux adducteurs. Je ne

«Les dirigeants de Hassania Agadir ont choisi la JSK, cela prouve que c’est un grand club. Nous avons donc une réputation à défendre, même s’il ne s’agit que d’un match- gala. On se donnera à fond dans cette rencontre pour honorer le football algérien.»

Ebossé : «On a une réputation à défendre»

9h30, tout le monde à la salle d’embarquement
Après avoir achevé l’opération enregistrement des bagages, les joueurs ont pris place au niveau de la salle d’embarquement. Il était 9h30 lorsque les camarades de Malik Asselah ont récupéré leur passeport au niveau de la PAF. Certains en ont profité pour acheter quelques magazines.

30’ de retard sur le vol
Prévu initialement à 9h55, le vol de la compagnie Air Algérie en direction de Casablanca a connu un retard de 30 minutes environ. Les Kabyles ont quitté Alger vers 10h30 et sont arrivés à destination, après près de deux heures de vol.

Les quelques supporters de la JSK présents hier Le latéral gauche Walid Bencherifa, qui reà l’aéroport international Houari-Boumediène se trouve petit à petit la compétition, fait lui aussi sont renseignés auprès des dirigeants sur la rede ce match l’occasion de retrouver ses sensatransmission du match amical de vendredi protions. «Ce match est une bonne préparation. chain, opposant Hassania Agadir à la JSK, à On n’ira pas seulement pour se balader à Agapartir de 16h. Les dirigeants n’ont pu donner de dir. Nous avons un autre RDV important en réponse, du moment qu’il faudra attendre de championnat qu’il ne faudra pas rater. Je fais connaître le programme de la chaîne maaussi de ce match amical l’occasion de gagner rocaine Arriadia qui pourrait retransen temps de jeu. J’en ai besoin pour remettre le match. trouver ma meilleure forme.»

Les supporters veulent savoir si le match sera télévisé

Bencherifa : «On préparera la suite du championnat»

10h30, place dans l’avion
C’est vers les coups de 10h30 que l’ensemble des membres de la délégation kabyle ainsi que les passagers en direction de Casablanca ont pris place dans l’avion. Une fois à bord de l’appareil, les joueurs discutaient avec plusieurs passagers qui ont demandé à en savoir davantage sur le déplacement de la JSK à Agadir. Ils ont bien évidemment souhaité bonne chance aux Kabyles, même s’il ne s’agit que d’un match amical.
Le père de Bencherifa au côté de son fils

La cafétéria, première destination
En attendant de prendre place dans l’avion, certains joueurs se sont donné RDV à la cafétéria de l’aéroport. Quelques minutes plus tard, les dirigeants les ont appelés à prendre place au niveau de la salle d’embarquement.

Comme à ses habitudes, le père de Walid Bencherifa a tenu à effectuer le déplacement avec l’équipe pour suivre les prestations du club kabyle mais aussi celles de son fils. Apparemment, c’est une habitude chez le papa de Walid qui ne rate presque plus aucun match de la JSK.

Profitant de sa présence, nous nous sommes entretenus avec le père du joueur qui nous dira : «Je ne suis pas les matchs de la JSK uniquement pour Walid. J’aime bien suivre les performances de mon fils et aussi voir la JSK jouer. C’est un club que j’apprécie beaucoup.»

«La JSK est un club que j’apprécie beaucoup»

A l’aéroport Houari-Boumediène, le président Moh Cherif Hannachi était très sollicité par les nombreuses personnes qui l’ont reconnu. Les supporters de la JSK ont longuement discuté avec le président, tout en lui demandant de faire de son mieux pour que l’équipe reste sur cette courbe ascendante jusqu’à la fin de la saison.

Hannachi très sollicité

La délégation kabyle sera de retour dimanche prochain à Alger, soit 48 heures après le match amical face à Hassania Agadir. D’après le staff technique, il y aura une séance d’entraînement lundi, avant de libérer les joueurs pour la fête de l’Aïd prévue mardi.

Le retour au pays prévu dimanche

Les Kabyles se sont déplacés à Agadir avec une délégation de 30 personnes seulement qui comprend 20 joueurs, 3 membres du staff technique, 2 membres du staff médical, 1 garde- matériel et 7 dirigeants dont le président Hannachi. Par ailleurs, voici les noms des joueurs retenus : Asselah, Mazari, Amara, Remache, Oukel, Merbah, Benlamri, Mekkaoui, Bencherifa, Sedkaoui, Yesli, Maroci, Aouedj, Lamhene, Madi, Beziouen, Messaâdia, Ebossé, Chibane et Fergane.

Une délégation de 33 personnes

Heureux papa, il y a une semaine, l’assistant d’Aït Djoudi, en l’occurrence Salem Gassi, n’a pas été du voyage à Agadir, hier. Il a préféré rester auprès de sa petite famille. Une décision qui a été acceptée par les dirigeants du club. Gassi reprendra donc son travail ce lundi à Tizi.

Gassi n’a pas été du voyage

Hannachi «Un ou deux nouveaux joueurs
au mercato,
ier matin, quelques minutes seulement avant l’embarquement de la JSK à destination de Casablanca d’où l’équipe ralliera Agadir, à l’occasion du match-gala JSKHUSA, en ouverture de la cérémonie d’inauguration du nouveau stade d’Agadir, nous nous sommes entretenus avec le premier responsable de la SSPA, Mohand-Cherif Hannachi, qui a conduit la délégation algérienne. Ayant été très sollicité par nos voisins du Maroc, Hannachi a tenu à marquer sa présence. Invité par nos soins à nous livrer ses impressions, il nous dira : «Suite à l’invitation officielle qui nous est parvenue depuis plusieurs jours de la part de nos amis et frères d’Agadir, nous avons vite répondu favorablement. Nous considérons l’événement important pour cette ville d’un pays voisin, donc nous tenons à partager avec eux ce moment de bonheur. Notre présence à Agadir répond, à mon sens, à un devoir de renforcer les relations fortes déjà existantes entre la JSK et le club de Hassania.»

Coup franc

JSK

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

07
De nos envoyés spéciaux au Maroc

H

sans plus»
un plus, je vous le promets.»

Lyès Aouiche

Hamza Berkaoui

«Les joueurs ont oublié le faux pas de Chlef» Pour ce qui est de l’ambiance qui règne au sein de l’effectif, notamment depuis l’amer match nul concédé à Chlef, Hannachi enchaîne : «L’équipe a repris cette semaine les entraînements à Tizi dans une bonne ambiance. Les joueurs ont oublié le faux pas et ne pensent qu’à récupérer les points perdus. Nous leur avons beaucoup parlé, en manifestant notre soutien. A eux maintenant de trouver les ressources mentales nécessaires pour renouer avec la dynamique de bons résultats.» «Je veux un stade plein lors de JSK-ESS» À une semaine de l’affiche JSKESS qui polarise déjà toute l’actualité, Hannachi dira : «Depuis le début de la saison, les supporters sont derrière leur équipe. Ils sont mobilisés et leur retour en force au stade apporte un plus à l’équipe. Pour ce prochain match contre l’ESS qui nous distance de deux points, je les appelle à remplir le stade du 1er-Novembre.» «Notre parcours est bon, le meilleur est à venir» Quant au bilan qu’il dresse après huit journées du championnat, Hannachi semble plutôt satisfait : «Le championnat a consommé la semaine dernière sa 7e journée. Il faut qu’on continue à gérer notre bon parcours. Evidemment, cela ne viendra que grâce aux efforts supplémentaires des joueurs. Notre parcours, jusqu’à présent, est positif, et je suis même persuadé que le meilleur est à venir.» «Le staff technique n’a pas à s’inquiéter, la direction mettra tous les moyens» Toute réussite nécessite la conjugaison des efforts des membres du staff technique et des responsables de la direction, pour pouvoir atteindre les objectifs fixés en début de saison. Ainsi, pour cette nouvelle saison, tout le monde aura remarqué que la JSK réalise un bon début et Hannachi promet de ne pas lésiner sur les moyens pour améliorer encore plus la situation : «Le staff technique peut être rassuré, la direction ne lésinera pas sur les moyens pour réussir une bonne saison.» Quant au renfort attendu au prochain mercato hivernal, Hannachi, qui s’abstient pour l’instant de citer les compartiments ciblés, laissant Aït Djoudi décider à la fin de la phase aller, dira toutefois : «Il reste encore quelques journées à jouer, et d’ici la fin de la phase aller, Aït Djoudi aura une idée sur les joueurs à libérer au prochain mercato. Seulement, je peux vous dire que nous ne ferons pas de folie. On recrutera un ou deux joueurs capables d’apporter

«La JSK s’autofinancera d’ici à la fin de la saison, c’est un projet qui nous tient à cœur» Et pour étayer ses propos, Hannachi rassure que même sur le plan financier, l’équipe devrait trouver une nouvelle formule pour assurer ses différentes charges de la saison, en concrétisant quelques opérations au bénéfice du club : «L’argent reste le nerf de la guerre et la JSK, à l’instar de tous les autres clubs du pays, nécessite des moyens colossaux pour assurer ses opérations et ses différentes dépenses de la saison. Nous sommes derrière un projet, celui de concrétiser des opérations qui permettront au club de s’autofinancer d’ici à la fin de la saison.» «Quand notre stade sera ouvert, Tizi sera, inch’Allah, la destination privilégiée des Verts» L’achèvement des travaux du nouveau stade de 50 000 places de Tizi est le souhait le plus cher de tous les supporters du club kabyle. Hannachi dira à ce propos : «J’espère qu’on aura la chance d’inaugurer notre nouveau stade. Je vous assure que c’est un vrai bijou, meilleur que celui d’Agadir et plus grand. Nous l’attendons avec impatience. A son ouverture officielle, il sera la destination privilégiée pour notre sélection nationale.» «Le wali de Tizi n’est pas satisfait du retard accusé» A propos du retard considérable accusé dans l’avancement des travaux, Hannachi interpelle les responsables, à tous les niveaux, pour intervenir auprès du groupement d’entreprises chargées de sa réalisation de redoubler les effectifs pour rattraper le retard : «Les travaux avancent toujours au ralenti. Il n’y a aucun changement. Je me rends au stade presque tous les jours et j’ai le regret de vous le dire que ça n’avance pas.» «La JSK se porte mieux, que les supporters maintiennent leur mobilisation» Lors de cette intervention, Hannachi s’est également adressé aux supporters de la JSK à travers les quatre coins de la Kabylie, pour les appeler à maintenir cette mobilisation dynamique afin de pousser le club encore plus haut : «Je tiens à rassurer tous les amoureux du club, la JSK se porte mieux cette année et nous veillerons toujours à la bonne marche de l’équipe. J’appelle les supporters à maintenir cette mobilisation, car les joueurs ont besoin de leur soutien.»

«J’ai tenu à accompagner l’équipe, vu l’importance de l’événement» Etant le chef de la délégation de la JSK à Agadir, Hannachi veut montrer à nos voisins toute l’importance qu’il a accordée à cet événement : «J’ai tenu à être moi-même chef de la délégation de la JSK à Agadir, pour la simple et unique raison que le rendez-vous est très important et que les dirigeants de HUSA ont beaucoup insisté pour que je vienne. En plus de l’invitation adressée au club, le président de Hassania, qui est un bon ami, m’a envoyé plusieurs messages pour que j’accompagne l’équipe.» «Je remercie les dirigeants de l’HUSA d’avoir choisi la JSK» Pourquoi le choix de la JSK, Hannachi dira : «Tout d’abord, je tiens à remercier vivement les dirigeants de l’HUSA d’avoir pensé à la JSK. C’est vraiment gentil de leur part. Comme tout le monde le sait, la JSK a une bonne réputation en Afrique et au Maghreb.» «L’ESS ? Nous y penserons une fois de retour à Tizi» Interrogé sur les objectifs de son club pour cette confrontation, sachant que dans une semaine, son équipe va recevoir l’Entente de Sétif à Tizi, pour le compte de la huitième journée du championnat, le boss kabyle ajoute : «J’estime que le moment n’est pas propice pour parler de l’ESS. Ce match face à Agadir s’inscrit dans un cadre purement amical, pas plus. Nous penserons à l’ESS une fois de retour à Tizi.»

«Nous sommes de tout cœur avec la sélection et je souhaiterai une victoire à Ouagadougou» En conclusion, Hannachi a évoqué le match Burkina Faso-Algérie qui se jouera à Ouagadougou, comptant pour les barrages du Mondial brésilien, en disant : «Nous sommes de tout cœur avec la sélection nationale. Ce match face au Burkina Faso est très important pour notre sélection. Nous sommes tous derrière elle, tout le peuple algérien va être derrière les Verts. J’espère une victoire ce samedi à Ouagadougou, afin de préparer le match retour dans de bonnes conditions. Le Mondial est un événement très important, on doit se qualifier.» L. A.

08
De nos envoyés spéciaux au Maroc

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Les Kabyles à pied d’œuvre à Agadir

JSK

Lyès Aouiche

Hamza Berkaoui

n Le club marocain d’Agadir qui s’apnprête à inaugurer son

Ebossé a failli rater le déplacement au Maroc

M

oins d’une semaine après le match nul à l’extérieur devant l’ASO Chlef, un but partout, la formation kabyle a repris le chemin de l’entraînement lundi soir, au stade du 1er-Novembre. Une séance mar-

nouveau stade, ce samedi, a décidé de partager ce moment tant attendu avec la JS Kabylie. D’ailleurs, les responsables kabyles n’ont pas hésité la moindre seconde à répondre favorablement à cette invitation. Pour preuve, les coéquipiers de Djamel Benlamri se sont tous présentés hier matin, à l’aéroport Houari Boumediene. Seulement, l’un des éléments kabyles a failli rester en Algérie. Il s’agit de l’attaquant Albert Ebossé. Le Camerounais s’est, en effet, déplacé à l’aéroport sans sa carte de séjour, laquelle a été laissée à Tizi Ouzou. Comme tout le monde le sait, chaque étranger qui exerce en Algérie doit avoir un titre de séjour délivré par la wilaya de résidence et ce, pour pouvoir se déplacer.

quée par l’absence de quatre joueurs à l’image de Rial, qui a été convoqué en équipe nationale, Madi, Benlamri, Sedkaoui et Belakhdar. En effet, le premier responsable à la barre technique ne voulait pas augmenter la charge de travail à moins de 48 heures du match gala face à Agadir, prévu ce samedi. Comme révélé précédemment par nos soins, la délégation kabyle s’est envolée, hier matin, à destination du Maroc avant de rallier la ville d’Agadir l’après-midi. Après une heure et demie de vol, l’avion transportant les Canaris a atterri sur le tarmac de Casa à 12h30. Les joueurs kabyles n’ont pas trop tardé pour accomplir les formalités douanières et rejoindre le hall de l’aéroport.

sente sur les lieux. Elle a, en effet, couvert l’arrivée du club kabyle.

Plusieurs personnes ont discuté avec Aït Djoudi

Les joueurs se sont tous procurés des puces

Comme tout le monde le sait, Azzedine Aït Djoudi est bien coté chez nos frères marocains, lui qui a exercé pendant plusieurs saisons au Maroc. En plus, la saison dernière, Azzedine Aït Djoudi a déjà drivé l’équipe d’Agadir lors de la saison 2007/2008. L’ancien sélectionneur de l’équipe Olympique s’est entretenu avec plusieurs personnes à la sortie de l’aéroport. Ils voulaient tous prendre de ses nouvelles et celles de la JSK.

Le déjeuner au restaurant Oasis

mis à la disposition des Canaris. Il les a directement transportés à la ville d’Agadir.

Hannachi : «On remercie nos frères marocains pour cet accueil»

Quelques minutes après leur arrivée, les joueurs de la JSK ont tous été invités dans le beau restaurant Oasis, à Casa. Les joueurs en ont profité pour prendre leur déjeuner avant de poursuivre leur route.

Des fleurs pour accueillir la délégation kabyle

A son arrivée à l’aéroport, la délégation kabyle a eu droit à un accueil très chaleureux de la part des dirigeants d’Agadir. Un geste qui a fait beaucoup de plaisir au président Hannachi lequel était aux anges.

Un bus a transporté l’équipe à Agadir

Comme c’est le cas à chaque déplacement, les joueurs de la JSK ne ratent pas l’occasion de se procurer des puces et ce, pour pouvoir contacter leurs parents et leurs proches. Toutefois, ils ont même profité pour faire le change.

Aït Djoudi : «Que la fête soit grandiose»

A la sortie de l’aéroport, nous nous sommes entretenus avec le président Hannachi, lequel était très content de l’accueil qui leur a été réservé : «Sincèrement, nous avons été chaleureusement accueillis. On remercie nos frères marocains. Que la fête soit totale samedi.»

Une journaliste d’Al Magharibiya présente

En plus des responsables du club marocain d’Agadir, une journaliste d’Al Magharibiya, qui répond au doux nom de Djamila, était pré-

Selon le plan de vol qui nous a été communiqué dernièrement, la formation kabyle allait rallier la ville d’Agadir par bus. Seulement, et à la dernière minute, les responsables kabyles avaient essayé de trouver des places sur le vol CasablancaAgadir et ce, pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Malheureusement, le vol affichait complet. Les responsables d’Agadir avaient tout préparé à l’avance. Un bus de leur équipe se trouvait à la sortie de l’aéroport. Il a été

Pour sa part, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, qui est très estimé chez nos voisins, pense que son équipe est prête pour cette rencontre et que la partie s’annonce d’ores et déjà plaisante : «Tout d’abord, je profite de cette occasion pour remercier nos frères marocains pour l’accueil chaleureux qui nous a été réservé. Toutefois, je tiens à dire que mon équipe est prête pour ce match, qui s’annonce d’ores et déjà plaisant. Que la fête soit grandiose.» L. A.

n Devant cette situation, il a fallu n l’intervention du président Hannachi. En effet, le premier responsable du club kabyle s’est porté garant pour que son joueur soit de retour avec l’équipe dimanche. L. A.

Hannachi intervient à temps

RCA CRBAF Saïbi : «La situation critique Fofana débarquera après l’Aïd de l’équipe me rend malade»
Tout d’abord, quelles sont vos nouvelles ? Sincèrement, après tout ce qui s’est passé samedi dernier, je ne vais pas bien. J’ai appris que même les responsables comptent déposer une démission collective. Je ne sais pas comment sortir de cette situation très délicate à mon avis. J’espère que tout s’arrangera bientôt. Qu’avez-vous à dire sur cette situation critique ? Vous savez, la situation s’est dégradée de manière incroyable. A ma connaissance, le geste immature des responsables ne sera jamais une solution. Au contraire, la situation a empiré. Je suis déçu. Que voulez-vous dire au juste ? Les supporters croyaient qu’interrompre la partie était la solution, mais la vérité, c’est qu’ils ont tout raté. J’ai appris qu’ils avaient même souhaité voir les joueurs et l’entraîneur rentrer chez eux. Les gens qui connaissent bien le football, ne diront jamais ce genre de truc. Il ne faut pas oublier que l’équipe a été l’une des meilleures lors des précédentes saisons. Quelle serait la solution à cette situation ? Je pense que tout le monde est responsable de ce que l’équipe traverse, que ce soit nous les joueurs, la direction ou même les supporters. Je pense qu’il est grand temps de mettre la main dans la main pour sortir le club de cette crise qui pourrait lui être fatale. Les joueurs sont-ils prêts à revenir ? Tout à fait, les joueurs sont tous prêts à revenir, honorer leur contrat et sauver leur club de la relégation. Qu’avez-vous à dire concernant la démission des membres de la direction ? Il n’y a rien de nouveau jusqu’à présent. Il est vrai qu’on a appris, à travers les journaux, que les membres de la direction comptent se retirer, mais il n’y a rien d’officiel pour le moment. On vous laisse le soin de conclure… Tout d’abord, je vous remercie pour tout le travail que vous accomplissez. J’espère que vous allez nous aider à sortir de cette situation. J’espère que tout reviendra comme avant. On doit se sacrifier pour sauver ce club. Entretien réalisé par Samy Nous venons d’apprendre, d’une source digne de foi, que les négociations avec le joueur guinéen, Bobakar Fofana, sont passées à la vitesse supérieure. En effet, Amani, le président de la SSPA/RCA, serait très intéressé par le profil de l’attaquant. D’ailleurs, il a même décidé de rencontrer le joueur, sans doute après l’Aïd. En attendant, il est en contact avec Merabit, l’agent du joueur, qui vient de demander le numéro de passeport du buteur qui évoluait la saison passée au Portugal, pour lui envoyer une invitation.

l’USMH, au stade Smaïl-Mekhlouf. Cette rencontre, sans enjeu, aura pour objectif de peaufiner le volet tactique de la préparation du club durant cette période de trêve. Ce sera aussi l’occasion pour Chérif El Ouazzani de superviser les remplaçants.

Noubli : «Je me sens mieux psychologiquement»
Titulaire indiscutable, la saison dernière, dans l’effectif de Boudjaârane, Noubli, l’attaquant des Bleus, a dû mal à trouver ses repères cette saison. Pour le moment, le meilleur buteur du RCA la saison dernière n’a pas trouvé encore le chemin des filets, ce qui lui a coûté sa place dans l’équipe de Cherif El Ouazzani. L’attaquant ne désespère pas, bien au contraire. «Depuis quelques jours, je me sens nettement mieux sur le plan psychologique. Je suis passé par des moments difficiles en ce début de saison, mais je pense que cela fait partie du passé, surtout après ma bonne performance avant-hier en match d’application. Cette fois face à l’USMH, je vais confirmer et prouver que je mérite d’avoir une chance pour la prochaine journée de championnat.» Mohamed Arab

Merabit : «Fofana sera là après l’Aïd»
Afin de confirmer l’information, nous avons pris contact avec Merabit, l’agent du joueur, qui s’occupe de cette transaction. «Amani vient de me demander le numéro du passeport de Fofana. Ce dernier devra venir dans les prochains jours, sans doute après l’Aïd. Il entamera des tests avec le club et si tout se passe comme prévu, les deux parties se mettront à la table des négociations.»

Un match amical aujourd’hui face à l’USMH
La formation du RCA disputera, aujourd’hui, une rencontre amicale face à

Coup de vent

MCA

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

Il est le meilleur buteur de la Ligue des champions

lors que le recrutement d’un chasseur de buts figure parmi les priorités du MCA, le club s’intéresse à un attaquant ghanéen dont on dit beaucoup de bien. Il s’agit de l’international Emmanuel Clottey qui était tout simplement le buteur de la Ligue des champions 2012, et qui pourrait atterrir au Mouloudia lors du prochain mercato. Ce dernier a débuté sa carrière avec le Brazil Academy, avant de rejoindre Mighty Victory Sporting Club, et atterrir par la suite au Great Olympics. En 2007, Emmanuel Clottey a été le meilleur buteur du championnat ghanéen, et le club autrichien FC Wacker l’a recruté pour un prêt de six mois, d’où il a rejoint ensuite la formation de DBU Pokalen. Le joueur est ensuite retourné au Ghana en optant pour le Berekum Chelsea FC, Emmanuel Clottey a connu un grand succès avec son équipe et a été sacré meilleur buteur de la Ligue des champions. L’Espérance sportive de Tunis qui a bien suivi le parcours du joueur n’a pas hésité à mettre le paquet pour son recrutement moyennant la

un Ghanéen sur les tablettes
somme de 1,5 million de dollars, et en juin 2013, il a été prêté au club émirati Al Dhafra. Riche par son expérience, le joueur représente le profil recherché par le Mouloudia, et il sera suivi de près pour s’assurer qu’il s’agit de l’attaquant qu’il faut pour donner un nouveau souffle à la ligne d’attaque.

Emmanuel Clottey,

«Je souhaite être prêt face à la JSK»
Vous n’avez toujours pas repris l’entraînement, qu’en est-il au juste ? Je commence à me rétablir, mais il faut que je passe un contrôle médical pour être fixé sur l’évolution de mon état de santé et obtenir le feu vert pour reprendre l'entraînement. Bien que je serai absent face au RCA, je souhaite être de la partie face à la JSK. Personnellement je veux être prêt à 100 % pour aider mon équipe sur le terrain, car je sais qu’on attend beaucoup de moi. Tout le monde est unanime à dire que votre absence s’est fait ressentir… Je ne vous cache pas qu’en début de saison j’avais des appréhensions au sujet du nouveau rôle que le coach m’a confié par rapport à l’année dernière où je jouais sur le flanc gauche. Je pense donc avoir réussi en ce début de saison dans l’animation du jeu, et cela me fait plaisir d’entendre que les supporters sont satisfaits de moi, mais en même temps je suis affecté du fait que je ne peux aider mon équipe sur le terrain à cause de cette blessure. A quoi est due cette situation que traverse le Mouloudia ? Il n’y a pas le feu à la maison, mais il faut mettre fin à cette série de trois matchs sans victoire, car il est inconcevable qu’on perde d’autres points. Les supporters doivent nous soutenir pour remonter la pente, comme ils l’ont fait par le passé. Le fait de traverser un passage à vide n’est pas un problème, et je reste persuadé qu’on va se ressaisir. La saison dernière, nous avons bien perdu la finale de la coupe d’Algérie, mais les supporters nous ont encouragés, et ils doivent donc une fois de plus être à nos côtés. On laisse entendre que le problème réside dans le groupe où certains joueurs ne s’adressent pas la parole… Lorsque les résultats ne suivent pas, il est évident que certains problèmes font surface, je pense toutefois que le groupe est formé des joueurs de la saison passée, et les nouveaux éléments qui ont renforcé notre effectif cette saison sont des fils de bonne famille. On doit mettre la main dans la main pour remonter la pente et c’est la personnalité des joueurs qui nous permettra de redémarrer du bon pied. Nous avons une bonne équipe, et ce ne sont pas trois faux pas qui vont tout remettre en cause, car le Mouloudia a des arguments à faire valoir. Entretien réalisé par K. M.

Metref

09

A

On pense aussi à un milieu défensif camerounais
Le Mouloudia ratisse large et parmi les CV qui ont été proposés à la direction du club, il semble bien que le profil d’un milieu de terrain défensif camerounais intéresse le MCA. Bien que rien n’ait filtré à son sujet, on laisse croire que le joueur auquel s’intéresse le Mouloudia est un élément qui a de bonnes qualités. Toutefois les pensionnaires d’El Achour pourront superviser d’autres milieu de terrain s’ils ont un profil meilleur que celui de ce milieu défensif camerounais. De cela, on pourra

dire que le MCA pense à épuiser les deux licences des joueurs étrangers autorisés à être recrutés à l’instar des autres formations. Quant au meneur de jeu, les pensionnaires d’El Achour peuvent prospecter la filière des joueurs émigrés. K. M.

Le Mouloudia est arrivé à Tlemcen mardi à 22h
Comme cela a été rapporté exclusivement par Le Buteur, le Mouloudia a entamé hier son stage de préparation à Tlemcen. Après avoir effectué mardi dernier une séance d’entraînement au cours de la matinée, les joueurs du Mouloudia ont été autorisés à faire des achats avant de se retrouver à l’hôtel du 5-Juillet où le départ pour la ville des Zianides a été fixé à 15h. Après quatre heures de route, la délégation du MCA a fait une halte à Relizane, pour ensuite reprendre leur chemin. cueil chaleureux au MCA. Il est à rappeler que les joueurs, originaires de l’Ouest du pays et qui vivent à Alger, ont été autorisés à faire le déplacement en voiture avec leur famille et rejoindre le lieu de regroupement, du fait que le stage ne prendra fin qu’à la veille de l’Aïd.

Les joueurs n’ont pas tardé à aller se reposer
Une fois à l’hôtel, les joueurs du MCA ont pris leur diner et, sans tarder, ont regagné leurs chambres respectives parce qu’épuisés par ce long voyage, mais aussi pour récupérer et se préparer à entamer le travail qu’ils avaient débuté hier, étant soumis au biquotidien.

très loin de la capitale pour profiter de cette mini-trêve afin de recharger les batteries mais aussi et surtout vider les têtes, et pour un stage d’une semaine dans l’hôtel Renaissance situé dans la forêt de Lala Seti à Tlemcen, les coéquipiers de l’attaquant Sayah auront aussi l’occasion de se distinguer et notamment les traditionnels remplaçants, à l’instar de Yalaoui, Yahia Cherif ou Besseghir, avec l’espoir de gagner de nouveau la confiance de l’entraîneur Geiger, en prévision des prochaines rencontres…

La trêve, une occasion en or pour les remplaçants ! Partis

Yalaoui, Besseghir, Yahia Cherif…

Un accueil chaleureux pour le MCA
L’équipe est arrivée à l’hôtel de la Renaissance à 22h où le personnel de l’établissement a réservé un ac-

La Sonatrach mettra le paquet pour un bon recrutement au mercato
Avant l’entame du parcours, le Mouloudia avait clairement affiché ses ambitions de jouer le titre et de redonner au club la place qui était la sienne par le passé. Toutefois, et après sept matchs disputés, il se trouve que l’équipe a besoin d’être renforcée par des joueurs de qualité pour qu’il puisse frapper fort lors de la phase retour. Le manager général Kamel Kaci Saïd n’a pas manqué de rassurer les supporters que seuls les joueurs qui méritent de porter le maillot du MCA seront recrutés au mercato. Afin de réussir cette opération, la Sonatrach ne lésinera pas sur les moyens financiers et sera prête à mettre le paquet pour effectuer un recrutement de qualité, qui répondra aux besoins de l’équipe, mais aussi à tous les Mouloudéens qui veulent voir leur équipe gagner un titre cette saison. Il faut s’attendre à ce que le vieux club algérois réussisse un renfort de choix, contrairement à ce qui se faisait par le passé.

Avant même qu’on affirme du côté mouloudéen l’entame de l’opération de recrutement, plusieurs dizaines de CV de joueurs ont atterri chez le manager général du MCA. Parmi les noms qui lui ont été proposés, il y a même des joueurs latinos-américains,

Plusieurs dizaines de CV de joueurs chez Kaci Saïd

mais aussi des joueurs qui n’ouvrent pas le droit de jouer dans le chamGeiger songe à des pionnat algérien du fait qu’ils ont déchangements passé l’âge autorisé par la législation Conscient qu’il devra trouver des soluqui régit le championnat professiontions pour permettre à son équipe de renel. Par son expérience et son tissu nouer avec le succès dès le prochain de relations, Kamel Kaci Saïd a choisi match face au RCA, l’entraîneur Alain Geid’étudier soigneusement tous les CV ger devra suivre attentivement les prestaqui lui ont été adressés, et il semble tions des traditionnels remplaçants qu’il a déjà une idée sur les joueurs durant ce stage d’une semaine, avec la qu’il va recruter pour ce mercato. Il possibilité de faire appel aux meilleurs mise notamment sur le recrutement d’entre eux dans le onze de départ pour la d’un avant-centre de pointe de prochaine journée de championnat. grande qualité et qui pourrait concrétiser toutes les occasions Les traditionnels rempl açants créées, ainsi qu’un milieu récupéravont tenter de chamb ouler la teur, car le besoin s’est fait aussi sentir au niveau de ce compartihiérarchie Si certains cadres de l’équipe sont quasi ment. Ce qui est certain, c’est que indéboulonnables dans le onze de départ, le choix sera fait d’une bonne manière, et le Mouloudia ne pourra d’autres éléments ne sont plus certains de que montrer un autre visage lors de durer dans l’équipe type, vu leurs récentes prestations assez moyennes, en la phase retour du championnat. laissant Toutefois et avant le mercato, il faut donc la possibilité à d’autres en manque de temps de jeu, de vouloir saisir s’attendre à ce que le MCA réuscette sisse un sursaut d’orgueil facer au opportunité durant ce stage bloqué RCA pour mettre fin au doute qui d’une semaine. risque de s’installer dans l’équipe et terminer la phase aller au moins sur le podium.

Incapable de gagner le moindre match depuis trois rencontres déjà, le onze mouloudéen tarde à confirmer le probant début de saison, ce qui nécessite forcément quelques réglages. Et pourtant, le MCA peut se targuer de posséder un effectif assez riche, en ayant des remplaçants capables de s’imposer dans n’importe quel club de l’élite.

L’équipe type ne donne plus satisfaction

Les Mouloudéens sous le charme de «Renaissance» !
Alors que certains joueurs n’ont pas trop apprécié le fait de programmer ce stage bloqué à Tlemcen, à quelques jours de la fête de l’Aïd, la majorité d’entre eux ont totalement changé d’avis au moment de découvrir l’hôtel Renaissance, en ayant à leur disposition toutes les commodités nécessaires pour le bon déroulement du stage bloqué, vu l’excellent emplacement dans la forêt de Lala Setti, mais aussi la possibilité de s’entraîner sur des terrains à proximité de l’hôtel.

Kaci Saïd : «Les clubs algériens ne devraient plus partir à l’étranger»
Séduit par l’hôtel de renommée mondiale, Kaci Saïd, qui a l’habitude des stages et des regroupements à l’étranger, nous a confié qu’il est surpris de constater que le MCA est le premier club en Algérie à effectuer un stage bloqué à Tlemcen, vu qu’il a tous les atouts pour réussir un travail de qualité, en écartant d’ores et déjà la possibilité de programmer à l’avenir des stages à l’étranger et en tenant à revenir dorénavant dans le même hôtel.

Le MCA de retour dès décembre ?
En plus d’affirmer que le MCA effectuera bel et bien son prochain stage estival à Tlemcen, Kamel Kaci Saïd, songe aussi à la possibilité de revenir dès le mois de décembre prochain, lors de la trêve hivernale, en évoquant plus tard ce projet avec la direction et l’entraîneur Geiger, lui aussi satisfait des conditions d’hébergement et de travail dans la forêt de Lala Setti.

K. M.

10

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

MCA

Deux matchs amicaux au menu des Mouloudéens !

Afin de profiter pleinement de ce stage bloqué…

V

oulant profiter à fond de ce stage bloqué d’une semaine à Tlemcen, le staff technique, en collaboration avec le manager général KaciSaïd, a tenu à programmer deux rencontres amicales, afin de donner le maximum de temps de jeu aux joueurs durant cette mini-trêve.

Hennaya, qui évolue en Interrégions, à partir de 16h30.

Un seconde face aux U23 widadis samedi

Une rencontre dès aujourd’hui face à Hennaya
Après une seule journée d’entraînement à Tlemcen, les Vert et Rouge vont disputer dès l’après-midi d’aujourd’hui, un premier match amical au stade Hennaya, face à l’équipe locale du CRB

Alors qu’un match amical était prévu le dernier jour du stage, à savoir durant la matinée du lundi, le programme a été modifié par la suite, vu que le MCA disputera un second match amical, durant la matinée de samedi, au stade AkidLotfi, face aux U23 widadis. A noter que l’heure de la rencontre a été étudiée afin de permettre aux joueurs d’assister tranquillement à la rencontre de l’EN face au Burkina Faso l’après-midi.

match de Coupe d’Algérie, le coach Neghiz a donné son aval pour aligner aussi ceux qui n’ont pas pris part à cette rencontre avec les U23, ce qui permettra au MCA d’affronter un adversaire de qualité, afin que le coach Geiger puisse constater l’actuel niveau de ses poulains à quelques jours d’un match capital en championnat face au RCA. O. R. B. A.

Des séniors du WAT seront alignés
Vu que le WAT jouera ce vendredi un

Souffrant d’un problème musculaire à une cuisse…

Djemili, Djalit, Bachiri et Yalaoui chez eux

Bellaïd entame mal le stage !
lément important dans le onze de départ du MCA cette saison, le défenseur central Habib Bellaïd n’aura pas la chance de prendre part à l’intégralité du stage bloqué avec le reste du groupe, lui qui souffre d’une douleur à une cuisse qui l’empêche de s’entraîner normalement. Il a été contraint de se contenter de soins sous la coupe du staff médical.

l S’ils font actuellement le bonheur du MCA, quatre élél ments mouloudéens ont fait leurs

É

Il a rejoint Bouguèche et Metref à l’infirmerie
Si le coach Geiger peut compter sur la présence d’environ vingt éléments durant ce stage bloqué à Tlemcen, il fera, néanmoins, sans la présence du défenseur Bellaïd qui a rejoint l’infirmerie où l’on compte déjà deux cadres, à savoir le milieu de terrain Hocine Metref, ainsi que l’attaquant Hadj Bouguèche.

débuts dans la cour des grands avec le maillot bleu et blanc du WAT. Il s’agit du portier Djemili, du défenseur Bachiri et des deux éléments offensifs, Yalaoui et Djalit, qui ont beaucoup apprécié le retour à Tlemcen, tout en saluant les responsables du stade, dirigeants et joueurs widadis, surtout les plus anciens, à l’instar de Benmoussa, Dif ou Tiouli.

l En plus des dirigeants widadis, qui ont tenu à mettre à la disposil tion du Mouloudia d’Alger un bus pour permettre aux joueurs de se déplacer dans la ville et prendre part aux séances d’entraînement au stade Akid Lotfi, le manager Kamal Kaci-Saïd a tenu aussi à remercier les responsables de la DJS de la wilaya de Tlemcen.

La DJS a facilité la tâche des Mouloudéens

Il s’est entraîné normalement hier matin
Le défenseur du Mouloudia, Bellaïd, qui a raté la séance d’entraînement d’hier aprèsmidi, a participé normalement à la séance matinale, avant de ressentir des douleurs. Ne voulant nullement prendre de risque qui pourrait aggraver sa blessure, le défenseur central s’est contenté d’une séance de soins à l’hôtel La Renaissance, en compagnie de l’attaquant Hadj Bouguèche, blessé lui aussi.

Aksas associé à Bachiri en match d’application
Durant un match d’application disputé hier après-midi à l’annexe du stade Akid-Lotfi, le coach Alain Geiger a aligné l’ancien défenseur du CRB, Amine Aksas, en compagnie de Redouane Bachiri, dans l’axe de la défense, afin de pallier l’absence de Bellaïd. A noter aussi que le Suisse a testé Moumen au poste de défenseur central, lui qui a l’habitude d’évoluer au milieu du terrain aux côtés de Djerbala. O. R. B. A.

l Vu la grande popularité du MCA dans les quatre coins d’Algérie, l quelques supporters widadis ont tenu à suivre la séance d’entraînement des coéquipiers de Ghazi, tout en tenant à prendre quelques photos souvenirs avec les joueurs phares du Doyen.

Le MCA attire les convoitises

Il a bénéficié de trois jours de repos
Même s’il ne s’agit guère d’une grave blessure qui pourrait l’obliger à rater le prochain match face au RCA en championnat, Bellaïd ne prendra pas part, néanmoins, aux deux prochains matchs amicaux durant ce stage bloqué, lui qui vient de bénéficier de trois jours de repos.

l S’il a pris sa retraite sportive, l’ancien portier international, Samir Hadl jaoui, qui a porté les couleurs de quelques grands clubs, à l’instar du WAT, CRB, ESS ou JSK, a tenu hier à venir assister à la séance d’entraînement du MCA, en saluant ses anciens coéquipiers au WAT, entre autres Djemili, Yaloui et Djalit, mais aussi et surtout son ancien entraîneur à la JSK, Alain Geiger et l’entraîneur des gardiens Berarma, qui a travaillé

Hadjaoui n’a pas oublié Geiger

Retrouvailles entre Kaci-Saïd et Kherris

l En plus de la présence du manager général du WAT, Kamal Hebri, son homologue du l MCA, Kaci-Saïd, a eu aussi l’occasion de rencontrer son ancien coéquipier en Equipe nationale, Kheireddine Kherris, qui ont porté ensemble le maillot des Fennecs durant quatre années, de 1994 à 1998. A noter aussi la présence de l’ancien attaquant international Hami Brahimi, actuellement entraîneur des jeunes catégories du WAT. sous sa coupe à l’Entente de Sétif.

Coup mou
Un «prospecteur» de l’Athlético Madrid a visité hier Bologhine

USMA

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

11
Du biquotidien aujourd’hui
Après la séance de reprise de mardi dernier, puis celle d’hier après-midi, le staff technique des Rouge et Noir va élever la cadence pour cette journée de jeudi, en programmant deux séances. La charge de travail va être plus importante, en effet, avec une séance basée beaucoup plus sur le volet physique dans la matinée. Pour le deuxième entraînement de l’après-midi, il sera probablement axé sur le volet technique.

L’USMA étudierait la possibilité d’un partenariat avec l’Athlético Madrid (Liga, Espagne). Dans cette optique, un «prospecteur» du club espagnol a fait une virée, hier au stade Omar-Hamadi de Bologhine, pour sans doute s’enquérir de l’état des lieux. A en croire nos sources, le club espagnol a reçu plusieurs propositions de partenariat de clubs algériens, mais il a préféré donner la priorité à l’USMA, compte tenu des échos favorable qui lui sont parvenus.

Un début de parcours similaire à celui de la saison passée

Une seule séance samedi

L’émissaire espagnol se serait, naturellement, longuement entretenu avec les dirigeants de l’USMA sur un éventuel partenariat portant sur la formation. Les deux parties se seraient quittées sur la promesse de se revoir pour concrétiser ça sur le terrain. En guise de premier accord, les deux dirigeants se sont échangés les maillots des deux clubs. Symbolique, certes, mais qui a du sens.

Echange de maillots en guise de premier accord ?

urieusement, le parcours de l'USMA en ce début de saison ne diffère pas trop de celui de l'exercice précédent. Il y a même des résultats qui sont une copie conforme de ceux de la saison passée, comme le match nul concédé vendredi contre le CSC (1-1) ou la défaite face au Vendredi entraînement CABBA (1Contrairement à ce que nous 3). L’équipe avons indiqué hier, il n’y aura pas avait perdu de repos le vendredi. Une séance cinq points à d’entraînement est au programme domicile lors la matinée, mais la charge dimi- des six prenuera considérablement par rap- mières jourport à la journée de jeudi. nées, soit le même nom-

C

Seguer «Les matchs contre le MCEE et l’ASO
ne sont pas décisifs, mais on doit les gagner»
J’ai été très déçu d’avoir raté les deux derniers matchs, mais je me suis dit que c’est destin et je l’ai accepté. Et comme vous le dites, cette trêve est bien tombée pour moi. Ça va me permettre de reprendre tranquillement mes moyens et je suis sûr que je ne raterai pas plus de matchs. Avez-vous suivi le match contre le CSC ? J’étais en route pour rentrer chez moi et je n’ai pu voir que la deuxième mi-temps. J’étais très content quand on menait par un but à zéro, mais ma déception était grande quand j’ai appris que le CSC avait égalisé. C’est difficile de l’accepter, surtout que nous recevions sur notre terrain. J’ai vu en deuxième mi-temps que le CSC s’est contenté uniquement de défendre, c’est ce qui lui a permis de repartir avec le point du match nul. En sept matchs, l’USMA a pu engranger cinq points à l’extérieur, mais elle en a perdu autant à domicile. Un commentaire ? Personne ne s’y attendait. On n’imaginait pas qu’on allait perdre autant de points sur notre terrain à ce stade de la compétition. Croyez-moi, cela nous a fait très mal. On doit éviter de trop calculer, surtout en cette période, car il reste beaucoup de matchs à joueur et je pense qu’il est encore trop tôt pour calculer. A présent, il ne faut pas se poser trop de questions, il faut aller récupérer des points à l’extérieur, ces points que nous avons perdus et faire en sorte de ne plus en perdre à domicile. Cette trêve semble aussi bien tomber pour votre équipe qui doit se remettre en question après cet échec, n’est-ce pas ? C’est toujours bien de faire une halte pour se remettre en question, de se corriger et de revoir beaucoup de choses. C’est une trêve qui sera bénéfique pour les joueurs pour souffler un peu et reprendre leurs moyens en prévision des prochains matchs. Il faut oublier ce dernier échec face au CSC et penser à redresser la barre dès le prochain match contre El Eulma. Il ne faut pas oublier que nous avons deux déplacements à faire à la reprise, et c’est pour cette raison qu’on doit bien les préparer. Justement, certains pensent que ces deux
Mohamed Seguer a bien débuté la saison en gagnant la confiance de son coach, mais une blessure face au Mouloudia est venue freiner son élan. Le joueur s’en est remis aujourd’hui et espère profiter de cette mini-trêve pour retrouver tous ses moyens.

bre de points que Courbis a perdus jusque-là, de surcroît contre les mêmes adversaires, à savoir le CABBA et le CSC. Le coach Gamondi avait gagné un match à l'extérieur face au CA Batna (0-3) et le Français en a gagné un également contre l'USMH (1-2). Et comme le hasard fait bien les choses, Gamondi avait remporté le derby contre le Mouloudia (1-0) ce que Courbis a réussi à faire cette saison avec le même score. Donc, l'USMA ne fait pas vraiment mieux que la saison passée en termes de résultats. «Lorsqu'on perd autant de points à domicile après sept matchs, il est imprudent de parler de titre», déclarait Courbis à son arrivée à l'USMA en novembre dernier pour répondre à une question de savoir si la direction lui avait fixé le titre comme objectif. Que peut-il dire

aujourd’hui ? Curieusement, il vient juste de reporter ce débat pour la fin de la phase aller où il sera peut-être mieux fixé sur la question. «On en reparlera à la fin de la phase aller», nous déclarait-il récemment. A ce stade la compétition, l’USMA comptait dix points la saison passée, contre douze cette saison, et avait six points de retard sur le leader, l’ESS, contre quatre aujourd’hui. Pas une grande différence, constate-t-on. La seule différence, c’est que la saison passée, les Rouge et Noir avaient perdu déjà trois matchs, avant cette septième journée, c’est ce qui avait précipité d’ailleurs le départ de Gamondi. A la place des deux défaites de Gamondi, Courbis a fait deux matchs nuls, soit deux points de plus, et c’est ce qui a plus ou moins permis aux Usmistes cette saison de rester

collés au peloton de tête. Repos le 1er Mais cela risque de ne pas durer si le retard déjà acjour cusé n’est pas très vite ratde l’Aïd Durant toute cette trapé. Les choses risquent mini-trêve, hormis les en effet, de se compliquer trois jours de repos dont davantage avec les deux ils ont bénéficié, au lendemain du match face prochaines journées qui verau CSC, les Rouge et ront les Rouge et Noir effecNoir n’en auront pas tuer deux déplacements de d’autres, avant le match suite, à El Eulma puis à contre le MCEE, sauf pour le premier jour de Chlef. Attention, il faut le dire l’Aïd, c’est-à-dire mardi dès maintenant, deux points prochain. La reprise supplémentaires risquent de des entraînements est prévue, en effet, le ne pas suffire pour rester au mercredi, c’est-à-dire contact des équipes de tête. En le deuxième jour de plus clair, les hommes de Courl’Aïd. Les Rouge et Noir vont disposer bis se doivent de revenir au de deux jours pour moins avec une victoire de ces bien préparer le deux déplacements au risque de match du MCEE puis ils s’envoleront voir l’écart qui les séparent auvendredi en direcjourd’hui du leader augmenter tion d’El Eulma davantage. M. Z.

Il y aura également une seule séance le samedi, mais celle-ci aura lieu dans la matinée et non l’après-midi. C’est en raison du match barrage des Verts contre le Burkina Faso que l’entraînement du samedi aura lieu le matin afin que tout le monde puisse suivre ce match décisif pour la qualification au mondial sur le petit écran.

«La trêve va nous permettre de nous remettre en question et de nous corriger»

Où en êtes-vous avec cette blessure qui vous a contraint dde faire l’impasse sur les deux derniers matchs de votre équipe ? Je vais beaucoup mieux, mon état s’est amélioré et j’ai pu reprendre les entraînements, avant le match contre le CSC, mais il m’était impossible de prendre part à cette rencontre. J’ai donc profité pour bien me reposer avant de reprendre les entraînements cette semaine avec le groupe. Je ne ressens plus rien, je suis bien rétabli et je vais préparer la reprise du championnat le plus normalement du monde avec mes coéquipiers. Cette blessure a dû freiner votre élan, vous qui avez bien débuté la saison, non ? Exact, mais il faut savoir que tout joueur est exposé à ce risque de blessure, même s’il ne joue pas, car on peut bien contracter de graves blessures à l’entraînement. Comme on dit, c’est le destin et il faut faire avec. Comment vous êtes-vous blessé ? C’était lors du derby face au Mouloudia. J’avais ressenti des douleurs à la cuisse et après avoir effectué les examens nécessaires, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une élongation musculaire qui allait me contraindre au repos et aux soins. J’ai dû rater deux matchs, celui contre la Saoura et le dernier face au CSC. C’était douloureux, mais la victoire contre le Mouloudia m’a fait oublier ma blessure. Pour vous, cette trêve ne pouvait pas mieux tomber, non ?

matchs constituent un virage décisif. Quel est votre avis là-dessus ? Non, je ne le pense pas et je ne suis pas d’accord avec ça. Comme je viens de vous le dire, il ne faut pas calculer. Il faut juste jouer match par matche et faire en sorte d’aborder chaque rencontre pour la gagner, que ce soit à domicile ou à l’extérieur. Dire que ces deux matchs seront décisifs alors qu’on est qu’à la moitié du chemin de la première phase du championnat, c’est un peu exagéré. Il ne faut pas lier le destin d’une équipe à deux matchs à ce stade de la compétition. L’USMA occupe actuellement la cinquième position au classement, à quatre points du leader, l’ESS. Comment voyez-vous cette situation ? Je le répète, il faut éviter les calculs. Quatre points, ce n’est rien. Il suffit de gagner un match et que l’ESS en perde un pour que les deux équipes soient au même niveau. Ce qu’il faut éviter en revanche, c’est de perdre des points à domicile, c’est ce qui risque d’accroître la différence de points entre deux équipes. Pour votre prochain match, il va s’agir d’une équipe qui revient en force ces derniers temps… Ce qui caractérise le championnat de cette saison, c’est qu’il y a beaucoup d’équipes qui gagnent à l’extérieur. Cela nous pousse en effet, à gagner le plus de matchs possibles en dehors de nos bases. Mais qu’il s’agisse d’El Eulma ou d’une autre équipe, il faut être très prudents aussi. La dernière question concerne l’Equipe nationale qui affrontera, ce samedi, le Burkina Faso. Comment voyez-vous ce match ? C’est un match qui sera très difficile pour l’Equipe nationale, car il s’agit de la dernière étape avant le Mondial. Donc, il ne faut pas s’attendre à ce que le Burkina Faso nous fasse de cadeau. Ils vont tout faire pour nous barrer la route, et c’est à nous de savoir comment passer ce cap pour aller au Brésil. Je pense que la qualification se jouera ce samedi. Entretien réalisé par M. Zerrouk

12

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil
Neyati a repris hier Abse

JSMB

Coup de vent

e nouvel entraîneur de la JSMB, Djabour Kamel, devrait être ce matin à Béjaïa comme convenu. Il sera présenté à la presse lors d’une conférence aujourd’hui où il abordera les négociations avec la JSMB, ses objectifs et aussi beaucoup d’autres dossiers qui ont besoin d’être éclaircis. Aujourd’hui sera aussi son premier jour de travail car il devrait commencer la préparation du reste du parcours. Cette réunion avec le président Tiab sera une occasion pour lui de parler du staff technique qui travaillera avec lui après le départ des autres membres du staff qui ont travaillé avec Saâdi. Djabour, qui n’a à sa disposition aucun autre assistant, devra composer un autre staff qu’il choisira lui-même ou par la direction et il devra choisir parmi les noms qui lui seront proposés. On devra connaître dans les prochaines 48 heures le staff qui travaillera avec Djabour pour ce projet sportif.

L

C’est Djabour qui choisira son staff
ver ce jeudi à Béjaïa où il a une réunion avec la direction. Lors de cette réunion, il sera question de régler les derniers détails. Pour information, Djabour est «libre de choisir le staff avec lequel il va travailler». «La direction,

ASO

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

13

nt lors de la première séance de travail effectuée avant-hier dans la matinée, le milieu de terrain de la JSMB, Neyati, a repris hier à l’occasion de la première séance. Selon nos informations, le joueur a été quand même autorisé par la direction à s’absenter pour régler une affaire d’ordre familial.

ement lors du match face au MCEE, le défenseur axial de la JSMB, Zidane Mebarakou, a repris le travail, hier dans la matinée, en solo. Il a donc été soumis à quelques tours de piste et à un travail spécifique. Un programme qu’il devra poursuivre au moins pour quelques jours avant de réintégrer le groupe dès qu’il aura le feu vert du staff médical qui l’a pris en charge. En tout cas, le joueur sera d’attaque pour le prochain match de son équipe en déplacement face à l’USMH.

Mebarakou en marge du groupe Blessé légèr

Le staff technique n’arrive toujours pas à dégager l’équipe type

Même après sept matches joués

Zaouche : «Nous saurons nous ressaisir»
Comment s’est déroulée la reprise ? Après deux jours de repos, on est revenus pour préparer les prochains matches, on aura cette fois-ci une bonne période pour se ressaisir après ces derniers échecs, qui nous ont fait très mal. On a repris avec l'ambition de se racheter. On vous sent un peu démoralisé après les deux derniers matches… C’est vrai et c’est tout à fait naturel, on a arraché un point chez nous après deux matches à domicile, on vient de laisser passer une grosse occasion de monter en haut du tableau. Les séquelles de ces revers sont toujours présentes, mais heureusement qu’on est en début de saison et qu'on peut se rattraper. L’équipe pourra-t-elle récupérer ces points perdus à domicile ? Tout est possible, si on arrive à retrouver nos force et notre confiance, on peut arracher de très bons résultats, c’est pour cette raison qu’il faut penser à ce qui nous attend et vite oublier ce qu’on vient de vivre. N’est-ce pas un passage à vide que vous traversez ? Je ne pense pas, on a joué face à trois grosses cylindrées et on a tout donné face au MCA, ce qui nous a amoindris face à l’Entente, où on est passés à côté sur le plan offensif. Je crois que si on avait tous nos moyens beaucoup de choses auraient changé lors des deux derniers matchs, mais maintenant, il faut penser à l’avenir. Deux semaines seront-elles suffisantes pour retrouver votre meilleur niveau ? On l’espère bien, ça sera une occasion pour combler nos lacunes, récupérer les joueurs blessés et aussi reprendre des forces. Le staff technique a établi un programme spécial pour nous remettre en forme et on essaye de communiquer beaucoup entre nous, pour trouver les solutions et retrouver notre solidarité et surtout notre confiance. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

B

«On ne peut pas lui imposer ses adjoints»
Ainsi la direction béjaouie, par le biais de son chargé de la communication, a tenu aussi à apporter certains éclaircissements sur ce sujet : «Djabour devra donc arri-

ainsi, n’a contacté aucun entraîneur pour le moment. On attend l’arrivée du nouvel entraineur pour évoquer ce sujet. On ne peut pas lui imposer un adjoint. C’est à lui seul de choisir son staff», préciset-il. S.A.

gardien de la JSMB, Sofiane Kacem, a beaucoup séduit lors des dernières rencontres qu’il a jouées face à la JSK et le MCEE . Son rendement jugé positif par les présents, lui a valu de marquer de précieux points chez les membres du staff technique. Cette prestation lui a valu les éloges des membres du staff technique, mais aussi des responsables de la JSMB. D’ailleurs, pour le prochain match face à l’USMH, les Béjaouis ont déjà pris une décision : Kacem sera reconduit dans le onze comme gardien numéro un de cette équipe.

Kacem sera reconduit face à l’USMA Le jeune

ien que les Béjaouis aient déjà disputé sept matches en championnat, dont trois à l’extérieur, il n’en demeure pas moins que le staff technique est toujours à la recherche de l’équipe type dans la mesure où il n’aligne pas souvent le même onze, procédant à des changements à chaque match. Ce qui n’est pas pour arranger les affaires du club dans la mesure où le staff technique doit avoir une ossature sur laquelle il faut se baser lors des matches de championnat. Pourtant, le staff a eu l’opportunité de bien booster son équipe à l’occasion de la préparation d’intersaison où l’équipe a disputé quelques joutes amicales mais sans qu’il puisse avoir une idée précise sur le groupe. Cela l’a poussé à apporter à chaque fois des changements dans l’équipe type comme cela a été le cas lors de la dernière rencontre disputée mardi dernier face au MCEE où il a modifié la composante du groupe sans pour autant réussir à réaliser un bon résultat en dépit des occasions créées.

Lors de la reprise de mardi, Ighil a commencé la séance par une discussion avec les joueurs, communiquant avec ses poulains pour situer le blocage, sachant que pas mal de joueurs sont encore loin de leur niveau. Le coach sait très bien que le côté psychologique est très important, c’est pour quoi il mise beaucoup cette semaine sur ce volet car ses joueurs sont en manque de confiance et surtout ont le moral au plus bas suite au nul face à la JSK et la défaite de Sétif. Un grand travail l’attend afin de recharger les batteries des joueurs qui veulent absolument gagner le prochain match face au CABBA afin de se racheter de leurs derniers échecs à domicile, eux qui culpabilisent surtout que les supporters n’ont fait aucune pression sur eux. Au contraire, à la fin du match face à la JSK, les supporters se sont montrés compréhensifs et ont applaudi tous les joueurs, ce qui a un peu réconforté les joueurs qui craignaient une réaction hostile des fans qui veulent pousser leur équipe cette saison et savent bien qu'il est difficile d'en rebâtir une nouvelle en si peu de temps

On recharge les accus

A.F.

lL’ex-entraineur adjoint de l’ASO, Mohamed Benchouia, vient d’opter pour l'USM Blida où il tentera une nouvelle expérience pour le l reste de la saison. Un nouveau challenge pour lui afin de vivre de nouvelles sensations.

benchouia opte pour l’USMb

Tedjar reprends la semaine prochaine

lSaad Tedjar a bénéficié d'une semaine de repos pour se remettre de sa blessure. Il devra reprendre au début de la semaine prochaine, l préférant prendre tout son temps et profiter de la trêve cette semaine. Ighil espère son retour pour le match du CABBA. lLakhdari a eu 10 jours de repos suite à sa blessure à la cuisse, il devra attendre la fin de la semaine prochaine pour reprendre. Ses l chances de revenir à la compétition lors du match face au CABBA sont nulles, c’est Nana Badarou qui assurera l’intérim surtout qu’il a montré un bon visage face à la JSK. lLe groupe s'est entraîné deux fois hier, la première à 9h dans la salle de musculation et la 2e séance a eu lieu à 18h au stade Boul mezrag. Ighil s'active à recharger les batteries des joueurs. Il devrait revenir à une séance dès aujourd’hui pour travailler le côté tactique.

10 jours pour Lakhdari

20 joueurs titularisés en sept matches
Pour l’exercice actuel et même juste après sept matches seulement joués, la JSMB a battu un record en matière de joueurs utilisés comme titulaires, atteignant le nombre de 20 éléments qui ont tous pris part aux derniers matches joués par le club phare de la Soummam. Vu que certains joueurs n’ont pas été à la hauteur, l’ancien staff technique a décidé de tester d’autres variantes lors des dernières rencontres de championnat pour trouver l’équipe idéale qui sera en mesure de réaliser les résultats escomptés et par là même atteindre les objectifs tracés. D’ailleurs, en dépit des différents changements effectués jusque-là, il semble que l’équipe type ne soit pas encore dégagée.

Hier, biquotidien

Debeka : «Si ma situation ne change pas, je partirai au mercato»
Il semble bien que vous soyez inquiet au sujet de votre situation à la JSMB… Je ne comprends plus rien à ma situation. Je travaille dur aux entraînements et j’affiche toujours une très bonne forme, mais le coach ne me fait pas confiance. Je ne comprends plus rien. Saâdi ne m’a pas donné ma chance. Ce que je peux dire c’est je vais le laisser à sa conscience car je pense qu’il m’a marginalisé. C’était le cas aussi avec le coach intérimaire qui n’a rien voulu savoir. Vous êtes donc déterminé à changer d’air, n’est-ce pas ? Je suis de nature ambitieuse et je vais même demander ma lettre de libération si ma situation ne change pas d’ici au mercato hivernal, car je veux opter pour un club où je pourrai m’exprimer. Je ne peux rester toute une saison sur le banc en sachant que je peux donner un plus à cette équipe. Personnellement, j’ai toujours respecté les choix de mon coach, bien que je sois lésé, car je connais bien mes qualités. Vous pensez être capable de jouer au sein de cette équipe béjaouie ? Sans aucune prétention, j’ai ma place à la JSMB et je jouis actuellement de toutes mes qualités. Par le passé, j’ai joué en tant que titulaire, même si la concurrence était très rude en présence de plusieurs bons joueurs dans l’équipe. J’ai participé aux matches de Ligue des champions et j’ai eu un rendement correct. Je connais mes qualités, donc je peux vous dire que je peux jouer sans complexe dans cette équipe. Avez-vous discuté de votre situation avec le coach ou la direction ? Oui, j’avais évoqué ce problème, Turdu moment que je voulais jouer et quie ; je n’ai demandé qu’à avoir ma qu’en estchance, comme tous les autres il au juste ? joueurs. J’ai parlé avec Rachid Je pense que Redjradj qui m’a rassuré. Il m’a dit mes contacts avec de patienter encore car ma situaBorsaspor sont tomtion pourrait connaitre un chanbés à l’eau. Le manager gement avec l’arrivée du nouvel qui m’a supervisé la saientraîneur. Personnellement je son écoulée avait l’intenpeux apporter un plus à mon tion de revenir me voir équipe. Mais ne plus être convoencore en ce début de saiqué, cela m’a vraiment affecté. son. Toutefois, je ne On croit savoir que vous étiez jouais plus. Comment contacté par certains clubs ces voulez-vous qu’il le fasse ? derniers temps ? Je ne veux pas parler de ça mainte- Je n’étais même pas convonant car je pense que ce n’est pas le qué. C’est dur pour moi. C’est pour cette raison que moment mais ce que je peux vous j’ai déjà dit que si ma situadire c’est que deux clubs de Ligue tion ne change pas, je n’hé1 ont pris attache avec mon agent mais pour le moment rien n’est en- siterai pas à demander mes papiers pour aller voir ailcore fait. Je dois attendre le merleurs. cato pour y voir plus clair. Convoité l’été dernier par pluS.A. sieurs équipes, regrettez-vous de ne pas avoir répondu favorablement à leurs avances ? Je suis adulte et je ne prends jamais de décision à la légère. J'ai bien réfléchi «Je ne suis pas le seul avant de prendre la décià avoir critiqué les choix sion de rester à la JSMB. Sincèrement, je ne le de Talah» Non retenu lors du dernier match face au MCEE, le jeune milieu regrette pas car, à la offensif de la JSMB, Larbi Hamouche, qui n’a pas apprécié sa JSMB, j'ai tous mes remise à l’écart comme nous l’avions indiqué dans ces mêmes copères. Maintenant, je lonnes, a décidé de sortir de son mutisme pour nous dire : «Je reconnais que je suis en ne comprends pas ce qui l’a poussé à ne pas me convoquer. J’ai joué les derniers matches comme titulaire et à son arritrain de vivre une situavée, il n’a pas trouvé mieux que de me mettre hors des tion délicate. A moi de dix-huit. Même moi j’étais très étonné. C’est pour dire trouver la solution pour seulement que ce qu’a fait Talah lors du dernier m'en sortir. C'est aussi cela match est inacceptable. D’ailleurs je ne suis pas le seul à critiquer ses choix.» l'esprit professionnel. S. A. Beaucoup de choses ont été dites au sujet de vos contacts en

pUb

Des changements qui n’ont servi à rien
Au final, plusieurs joueurs ont été alignés dès le départ. Toutefois, les résultats de l’équipe ne se sont guère améliorés puisque l’équipe n’est pas encore arrivée à atteindre son objectif qui est de sortir de la zone rouge. C’est dire que tous ces changements n’ont finalement servi à rien. L’idéal aurait été de choisir une équipe et la laisser travailler dans la sérénité au lieu de la chambouler à chaque match. Ce qui n’a arrangé ni les joueurs ni le staff technique qui n’a pas pu évaluer le niveau de ses joueurs. Cela dit, après sept matches, la JSMB se trouve toujours sans équipe type. Une première dans les annales du club béjaoui qui est en train de vivre des moments difficiles en ce début de saison.

Hamouche

Djabour devrait trouver la bonne formule
Il faut dire aussi que l’équipe type connaitra aussi d’autres changements avec l’arrivée du nouvel entraîneur, Kamel Djabour, qui devra lui aussi tester ses joueurs pour avoir une idée précise sur l’ensemble de l’effectif qu’il a sous la main. Le staff technique, qui est toujours à la recherche de l’équipe type avec laquelle il abordera les prochains matches, est appelé à opérer quelques changements à l’occasion des prochaines rencontres. Désormais, les joueurs sont appelés à redoubler d’efforts et surtout à être plus efficaces afin de se permettre de regagner la confiance du coach et éviter de se retrouver sur le banc. S.A.

Le Buteur du 10-10-2013

14

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup tordu

Les actionnaires rejettent

USMH

la démission de Laïb

«Je n’ai rien contre la famille Laïb, j’ai critiqué le président de l’USMH»

Hamdouche

I

nitialement prévue lundi, la réunion des actionnaires s’est tenue, avant-hier, dans un climat houleux, mais riche en débats. Elle a débuté vers 18h, soit avec une heure de retard, et a duré près de trois heures. La démission du président Laïb a été au cœur des débats et a pris la part du lion, lors des différentes interventions des présents. Soucieux de préserver la stabilité, les actionnaires ont dû s’opposer au retrait de Laïb en rejetant sa démission. Ce dernier, qui avait d’emblée remis à chacun des actionnaires

une copie de sa démission pour éviter le doute d’un maintien à son poste et pour ne laisser aucune place à la confusion, a été dès le départ très clair : «Lors de la dernière réunion, je vous ai déjà annoncé verbalement ma démission. Aujourd’hui je tiens à confirmer mes intentions. J’ai rédigé ma démission et la voici. Je vous dis que je n’en peux plus. Si quelqu’un parmi les actionnaires pourrait me succéder je serai soulagé. Cela dit, j’espère que la situation du club s’embellira sur le plan financier avec la probable intégration de nouveaux investisseurs», dira-t-il. Toutefois Laïb, qui reste déterminé quant à son retrait, a donné rendez-vous aux actionnaires dans trois semaines pour entériner sa démission. Il aura, d’ici là, à préparer la deuxième moitié de son bilan financier, puisque le bilan

Charef veut un 3e match amical

Comme nous l'avions rapporté dans ces mêmes colonnes, le coach harrachi, Boualem Charef, souhaite jouer au moins trois matchs amicaux, durant cette trêve, avant le match contre la JSMB à El Harrach. Il en a eu déjà deux et il veut encore un autre match pour être en conformité avec son programme. C'est ainsi qu'il a demandé à ses adjoints, de lui

trouver des sparring-partners. Benomar a déjà pris attache avec plusieurs équipes pour des joutes amicales. Il a eu l'accord de plusieurs clubs qui ont accepté d'affronter l’USMH durant cette période. Aussi, il faut dire que la direction préfère des clubs de la capitale afin d'éviter de faire des déplacements. Avec la multiplication des rencontres amicales, le

coach harrachi qui, jusque-là, n’a pas pu donner la chance aux réservistes, de prouver leur capacités en équipe première, notamment les jeunes issus de la catégorie des U21, à l'image d’Abid, Medane ainsi que d’autres. Cette trêve lui permettra de les faire travailler encore plus et d’avoir ainsi un peu plus de volume de travail pour pouvoir les évaluer sur les plans

Après la sortie médiatique de El Hadi Hamdouche dans notre édition de lundi accusant Laïb de certains faits et la réaction Après avoir fait le tour de l’acde l’un des membres de la fatualité du club et les raisons qui mille du président en l’occurl’ont contraint à jeter l’éponge, rence Norredine le frère cadet entre autres la crise que vit le club du boss harrachi. L’ancien diriactuellement, et ce malgré les régeant et adjoint de Laïb nous a sultats caractérisés par une sejoint hier en milieu de journée conde place au classement et une pour une mise au point : «Lors qualification à la Champion’s de mon intervention dans votre League, les présents ont pris journal j’ai effectivement criticonscience de la nécessité de voir qué le président de l’USMH pour loin et ne penser qu’à l’intérêt du sa gestion tout en lui demanclub. Tous ont rejeté la démission dant de clarifier les bilans finandu président. Une bonne partie ciers à l’époque où il était des actionnaires ont fini par trouprésident du CSA. En tant que ver un consensus autour de la successeur de Mohamed Laïb au mise en place d’une commission, poste de premier responsable du composée de trois membres entre club sportif Amateur, j’ai autres pour aider le présile droit de demandent dans plusieurs Doumi der des comptes tâches. met fin à sa grève sur les antécéN.R. de la faim dents finanDoumi l’ex-président du comité ciers du des supporters de l’USMH qui avait en- club. Mais tamé une grève de la faim mardi pour à aucun technique et demander le départ de Laib a décidé de moment tactique, durompre son jeûne qui a duré 24 heures. je n’ai rant les On ne connait pas les raisons qui l’ont porté atmatchs amipoussé à revoir sa décision, mais le reteinte à la caux. C’est nouvellement de confiance au préfamille Laïb aussi l’avis de sident Laib par les actionnaires que j’ai touBechouche qui en serait probablement jours respecnous dira à ce prola cause. tée.» pos : «C’est durant cette période de trêve qu’on ou durant les stages bloqués. doit multiplier les matchs amicaux Durant cette trêve, le programme pour que le staff technique puisse est un peu moins chargé. Il sera avoir la possibilité de passer en appliqué à la lettre. Les joueurs serevue tous les éléments de l’effectif, ront soumis à une certaine charge notamment ceux qui n’ont pas eu de travail qui diminuera au fur et assez de temps de jeu. En tout cas, à mesure. On aura l’occasion de si un jeune s'illustre durant cette travailler tous les volets et on profipériode, l’entraîneur en chef n'hésitera aussi pour apporter les correctera pas un moment à lui donner tifs nécessaires avant la reprise de une chance de jouer plus souvent la compétition officielle», dira l’adavec l’équipe première.» joint de Charef tout en insistant «Une grande charge de sur la récupération et la remise en travail attend les forme : «Comme je viens de vous le joueurs» dire, on aura besoin d'effectuer «C'est vrai que notre préparation quelques réglages nécessaires, dua été intensifiée, durant ces deux rant les matches amicaux pour perderniers jours. Mais il convient de mettre aux joueurs de garder leur dire aussi que ce ne sera pas comme niveau compétitif.» durant la préparation d’intersaison N.R.

moral a été adopté.

Mise en place d’une commission

Abid «Cette trêve me permettra de travailler plus pour rebondir»
Abid, le jeune attaquant de l’USMH est optimiste, quant à l'avenir de son équipe. Ce joueur, qui a participé aux dernières rencontres par des brèves apparitions, avoue que l'équipe est sur la bonne voie et sera encore plus forte lors des prochaines rencontres. Il affirme qu'il fera de son mieux pour, non seulement s'imposer dans l'échiquier des Jaune et Noir mais aussi contribuer à la réussite de son équipe dont l’objectif n’est autre que le podium, et une participation honorable dans la Champion’s League africaine.

Avec du recul, qu'avez-vous à dire à propos de la prestation de votre équipe face au CRBAF? Je pense qu'on a réalisé un bon match dans l'ensemble. On est très heureux de cette victoire qui nous a fait beaucoup de bien. Elle était très importante aussi pour nous. Après ce succès le groupe commence à prendre goût à la compétition. Après trois jours de repos, comment vous sentez-vous à présent ? Je tiens à préciser que ces trois jours de repos nous ont permis de souffler et de récupérer un peu des efforts fournis depuis plusieurs semaines. Désormais, place au sérieux et au travail. On a encore du boulot à faire afin d'être au top à

la reprise de la compétition. Donc, vous êtes à entamer la préparation… Oui, on s'est très bien reposés. Donc, on a intérêt à retrousser les manches pour assurer une bonne préparation, en vue de la suite du parcours. Je pense que c'est la continuité dans le travail, à dix jours de la reprise. C'est dire qu'on a suffisamment de temps pour préparer la suite du parcours et de procéder aux réglages nécessaires que nous devons effectuer durant cette période. Je pense qu'on doit jouer le maximum de matchs amicaux, car il y a toujours des réajustements à opérer, avant la reprise. Mais cet arrêt risque de casser votre rythme, n'est-ce-pas ? En effet, moi aussi je crains cela. J’ai remarqué qu'à chaque arrêt du championnat, on constate une cassure dans le rythme de la compétition. Il ne faut surtout pas oublier que la compétition est nécessaire à l'organisme. Nous espérons que cet arrêt n'influera pas sur notre rendement de façon négative. D'ailleurs, on va bien travailler durant cette période pour assurer la meilleure préparation possible, afin d'éviter un éventuel fléchissement. Revenons à vous maintenant. Comment

analysez-vous votre rendement lors des quelques minutes que vous avez jouées ? Il m'est vraiment difficile de porter un jugement sur mon rendement, alors que je n'ai joué que quelques minutes, durant lesquelles j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même et d'être à la hauteur. Il me reste encore du temps et cette période de trêve me permettra de rebondir. Donc, je dois travailler encore plus afin de mériter ma place parmi le onze harrachi. Je suis encore jeune et je me mets à la disposition du coach qui reste le seul maître à bord. Entretien réalisé par Nacereddine Ratni

Coup de feu

recours à des procédés illégaux !»
fin de bien éclairer l’affaire Gana, nous avons jugé utile d’avoir l’avis de l’ancien président du CRB accusé d’avoir entrepris une action en justice contre le club qu’il dirigeait il y a à peine quelques mois. Ce dernier, joint hier par nos soins, nie en bloc cette histoire. «Ce sont des mensonges, je n’ai jamais déposé plainte contre le CRB. Cette idée ne m’a même pas frolé l’esprit. Avant d’être attaqué dans les journaux, je dirais à Malek de vérifier ses sources. Ce que j’ai fait, c’est m’opposer, en tant que gestionnaire du club, aux activités de l’assemblée du conseil d’administration. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’ils font usage de procédés illégaux dans la gestion du club», et d’ajouter : «Je ne suis plus invité aux réunions qu’organise le conseil d’administration, alors que je suis un membre à part entière, donc ma présence est obligatoire. En tant qu’actionnaire, je dois prendre part aux décisions de cette assemblée.»

Gana «Les dirigeants actuels ont

CRB

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

15
Adidi touché à l’épaule
l Intégré dans le groupe professionnel lors de la derl nière séance d’entraînement, le jeune gardien espoirs, Adidi, n’a pu reprendre la préparation hier. Il souffrait d’une blessure à l’épaule, contractée lors de sa première participation avec le groupe.

A

«Je n’ai pas libéré Angan»

Son attitude est vraiment irréfléchie.»

«Malek a eu une attitude irréfléchie»

c’est un conflit interne entre dirigeants.»

C’était l’occasion pour nous d’en savoir un peu plus sur l’affaire Angan, un dossier que les actuels dirigeants ressortent à chaque fois pour s’attaquer à l’ancien président, l’accusant d’avoir signé la lettre de libération de l’attaquant. Des accusations que Gana réfute catégoriquement. «On me reproche d’avoir libéré Angan. Comment peuvent-ils dire ça, alors que la FAF avait tranché en notre faveur ? J’ai tout fait pour garder le joueur. Quand je suis parti, j’avais confié l’affaire aux membres du conseil d’administration. C’était à eux de suivre l’affaire et défendre les intérêts du CRB. A ce que je sache, Malek n’a jamais réussi à convaincre Angan de revenir.»

Hadjadj toujours absent
l Souffrant d’une blessure au dos, Hadjadj Faudil était l signalé, encore une fois, absent hier, alors qu’on attendait son retour. Ce coup reçu au match face à la Saoura semble méchant, c’est ce qu’il nous laissait entendre en début de semaine. Selon nos sources, ce dernier aurait passé une écographie hier pour évaluer le degré de sa blessure.

Meghout en solo
l Le staff belouizdadi reste patient sur le cas Mel ghout. Le milieu de terrain du CRB, blessé au genou, n’a, jusqu’ici, pas repris la préparation avec le groupe. Hier aussi, il a eu droit à un entraînement spécial, pour consolider son genou blessé. Il s’est aussi contenté de quelques tours de piste et d’un léger travail abdominal.

«Personne n’a bloqué les comptes du club»

Si l’ancien président n’a pas déposé plainte contre le CRB, cette histoire de compte bloqué demeure une énigme. «Je ne sais pas d’où ils tiennent ça, mais je n’ai pas bloqué les comptes du club. Premièrement, parce que je n’ai pas déposé plainte contre le club, comme ils le prétendent. Deuxièmement, je ne peux pas bloquer les comptes, car

Azzedine Gana s’est dit, par ailleurs, outré par la réaction de Malek. Le premier cité s’est dit offensé par les attaques de son successeur dont les déclarations ont été rapportées ici même. «Comment s’autoproclamer président d’un aussi prestigieux club et se comporter de cette manière ? J’avais une grande estime pour Malek, j’étais le premier à avoir soutenu sa candidature auprès du conseil d’administration, car je le croyais capable. Mais voilà qu’il me poignarde dans le dos.

«Je n’ai jamais signé de lettre de démission»

Azzedine Gana ne lâche pas prise. Annoncé démissionnaire, sur la foi d’une lettre de démission dûment signée de sa main que les actuels dirigeants promettent de montrer, l’ancien président nie tout en bloc : «Encore des mensonges ! Je n’ai signé aucun papier qui stipule ma démission de la direction du club. Si quelqu’un évoque le contraire, qu’il ramène ses preuves. Je suis prêt à l’affronter en public.» N. B.

Abdat pas encore prêt
l Même si sa blessure ne suscite aucune inquiétude, l Abdat, victime d’une tendinite, avait lui aussi été dispensé, hier, du travail physique programmé par l’adjoint de Gamondi, Redouane Bencherioui. En compagnie de Mekhout, le joueur s’est contenté de quelques tours de piste, avant de quitter le terrain une demi-heure avant la fin de la séance d’entraînement.

l

Redouane Bencherioui dirige les entraînements

l En absence du premier responsable du staff, c’est son adjoint, le Marocain Redouane Bencherioui, qui dirige les entraînements du groupe. Il a entamé son travail, hier, en programmant une troisième séance de préparation à son équipe.

Khoudi «Le plus dur est passé,
aujourd’hui, nous sommes arrivés à redresser la situation»
tif que nous avons tracé avec le staff. En revanche, il faut savoir que cela n’est que le début. Même si aujourd’hui nous avons réussi à tourner la page du début de saison, il faut savoir que nous accusons un certain retard, suite à nos faux pas, car certains ont pris de l’avance sur nous. C’est pourquoi nous devons continuer sur cette lancée pour ramasser le plus de points possible. En parlant de continuité dans les résultats, ne craignez-vous pas que cette trêve freine votre lancée ? Oui, d’un certain point de vue, c’est tout à fait sensé de raisonner de cette manière, c’est d’ailleurs ce que nous a révélé le coach à la reprise. Néanmoins, il faut aussi se dire que cette minitrêve pourrait aussi avoir des répercussions positives sur le groupe. Grâce à cet arrêt, nous pourrons peaufiner notre préparation et cela nous permettra aussi de recharger les batteries pour la suite du parcours. Pour votre prochaine rencontre, vous allez affronter le MOB chez lui. Que pourriez-vous nous dire à ce sujet ? Pour le moment, on n’y pense pas trop. On se contente de peaufiner notre travail à la préparation, notamment sur le plan physique. Evidemment, cela Avec du recul, comment analysez-vous ce début de saison de votre équipe ? J’avoue que ce n’était pas le début de saison qu’on imaginait, surtout lors des quatre premiers matchs. Mais le plus dur est derrière nous, car comme vous le voyez, nous sommes arrivés à redresser la situation ces derniers temps. Un retour en forme que vous avez confirmé face à la JSS, la semaine dernière… Très juste. Cette rencontre nous a permis de prouver notre retour. Après ce match nul face au CABBA, il fallait à tout prix enchaîner la semaine dernière. Cela s’est bien déroulé pour nous. Maintenant, il faudrait garder cette dynamique pour la suite du parcours. Comment avez-vous vécu cette rencontre, après votre suspension ? De la même manière que mes coéquipiers. Je me suis donné à fond aux entraînements, j’ai ressenti la même pression et cette détermination de gagner. Malheureusement, en raison de ma suspension, je n’ai pu aider mes coéquipiers sur le terrain, mais j’estime qu’ils ont fait du bon boulot. 7 points en trois rencontres, c’est un assez bon résultat, n’est-ce pas ? Bien sûr, c’était un peu l’objecentre dans le cadre de la préparation du prochain déplacement au MOB ; j’estime que c’est une rencontre très complexe, car elle se jouera hors de nos bases contre une équipe qui cherche la stabilité. Un mot pour conclure… Je remercie tous ceux qui on cru en nous, en dépit de notre mauvaise entrée cette saison. On est toujours soutenus, c’est l’avantage d’évoluer dans un club comme le CRB. Maintenant, il est temps pour nous de rendre la pareille. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Gamondi en Bulgarie pour 4 jours
l Le premier responsable de la barre technique, Gal mondi, a pris, avant-hier, après la conférence de presse animée au stade du 20-Août, un vol à destination de la Bulgarie où il passera ses quatre jours de congés auprès de sa petite famille. Son retour aura lieu à la séance de reprise de dimanche, pour préparer le prochain déplacement à Béjaïa.

l Le préparateur de l’équipe, Dehmane Sayah, n’a plus donné signe l de vie depuis le match face à la Saoura. Selon ses proches, il souffrirait d’une forte grippe. Il était d’ailleurs censé assuré la préparation du groupe, avant que ce léger contretemps l’en empêche. Par conséquent, c’est l’adjoint de l’équipe, Bencherioui, qui suit seul les entraînements des joueurs.

Dehmane Sayah ne s’est toujours pas présenté

l D’après une source proche du MCA, il semblerait que ce club l songerait sérieusement à s’attacher les ser-

Le MCA le veut pour cette saison

vices du préparateur du CRB. D’ailleurs, un premier contact était établi avec l’homme en question, pour l’enrôler dès cette semaine afin d’assurer la préparation du Mouloudia durant cette trêve.

l Le staff technique a programmé pour aujourd’hui une dernière l séance d’entraînement aux coéquipiers d’Ammour. Celle-ci sera consacrée au physique, en compagnie de Bencherioui.

Une dernière séance aujourd’hui

Deux jours de repos pour les joueurs
l Après une première semaine de préparation axée sur le physique, l les gars de Gamondi auront droit à deux

jours de repos, le vendredi et samedi. Le groupe reprendra la préparation dès le retour du premier responsable technique du club.

16

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup sûr

MOB

C

ontrairement aux matchs officiels du championnat où ils éprouvent souvent des difficultés pour arriver dans le camp adverse, les attaquants du MOB ont bien réagi lors de la joute amicale disputée, avanthier, devant la formation de l’US Oued Amizour, en se montrant à la hauteur des attentes avec à la clé quatre buts d’inscrits. Ce qui est une bonne chose pour Semani et consorts d’autant plus que cela a permis au nouveau coach Amrani d’avoir une meilleure idée sur le groupe et de songer aux correctifs à apporter, pour permettre à l’équipe de livrer une belle prestation lors des trois prochains rencontres et de faire le plein. Ainsi donc, bien qu’une joute amicale ne soit pas une référence pour juger des qualités de l’équipe, il n’en demeure pas moins que les Béjaouis se sont bien illustrés lors de ce match en se permettant d’infliger une sévère défaite à cette équipe de l’USOA évoluant

Les attaquants rassurent Amrani, avant le CRB
en DNA. Aussi, les joueurs se sont permis de corriger leurs erreurs pour éviter de les reproduire, surtout qu’ils n’auront pas droit à l’erreur.

Après le carton réalisé face à l’US Oued Amizour

Amrani s’est fait une bonne idée sur sa composante
Ayant rejoint la barre technique du clu, la veille de la rencontre à domicile face au CRB Aïn Fekroun, le nouveau coach, en l’occurrence Abdelkader Amrani, semble avoir une bonne idée sur le groupe, après la joute amicale disputée mardi dernier face à l’US Oued Amizour. D’ailleurs, après avoir dirigé la dernière rencontre face au MC Oran en championnat, voilà que le coach Amrani a bien voulu tester tous les joueurs pour s’arrêter sur leurs capacités songer aux correctifs à apporter, afin de permettre à l’équipe de livrer une meilleure prestation lors des matchs à venir. De ce fait, le staff, qui a débuté son travail hier à Tipasa, pourra désormais cerner les

insuffisances qui bloquent les joueurs, afin de travailler et permettre au club de réussir de bons résultats lors des prochaines rencontres et quitter la zone des turbulences, d’autant que les camarades de Nassim Dehouche n’ont pas le droit à l’erreur.

donner un plus à l’équipe et lui permettre de réaliser les résultats escomptés. Cela dit, le staff technique attend beaucoup de ses joueurs pour surmonter cette période difficile et espérer quitter cette zone des turbulences.

C’est hier mercredi que les Crabes du MO Béjaïa ont entamé le regroupement d’une semaine, dans la localité de Tipasa, afin de se préparer pour la suite du parcours, avec notamment le prochain match à domicile face au CR Belouizdad. Ainsi donc, les Béjaouis ont rallié la ville de Tipasa dans la soirée de mardi dernier, juste après la rencontre amicale face à l’US Oued Amizour, en prévision de ce stage d’une semaine qui permettra au staff technique d’apporter les correctifs qui s’imposent et être à la hauteur des attentes. D’ailleurs, les Béjaouis ont entamé les choses sérieuses depuis hier et la préparation s’étalera jusqu’à lundi prochain suite à quoi, les joueurs bénéficieront d’un repos de deux jours, avant de reprendre le travail pour préparer le rendez-vous face au CRB.

Les Crabes à pied d’œuvre à Tipasa

Le compartiment offensif rassure, en attendant de confirmer
Toutefois, la grande satisfaction de la joute amicale disputée mardi dernier face à l’US Oued Amizour est certainement la réaction du compartiment offensif puisque les attaquants ont réussi à inscrire quatre buts. Ce qui est de bon augure, en attendant que Semani et consorts confirment cette prestation, à commencer par le prochain rendez-vous, à domicile face au CR Belouizdad, pour le compte de la 8e journée du championnat. Mieux encore, les attaquants doivent impérativement être à la hauteur lors des prochaines rencontres, afin de

Des lacunes au milieu et en défense
Par ailleurs, si le compartiment offensif a bien réagi avec quatre buts inscrits par Yaya, Semani et Yettou, ce n’est pas le cas pour la défense et le milieu de terrain où des lacunes ont été constatées lors de la joute amicale disputée avant-hier mardi devant la formation de l’US Oued Amizour. Ce qui va pousser le coach Amrani à chercher les solutions et apporter les correctifs qui s’imposent, afin d’espérer livrer un bon rendement et être à la hauteur des attentes. D’ailleurs, le staff technique aura du pain sur la planche pour tenter de redresser la situation, avant qu’il ne soit trop tard. Yugurtha A.

Après que l’équipe béjaouie eut livré une prestation juste moyenne face à une équipe de DNA, le coach Abdelkdader Amrani n’aura pas la tâche facile, puisqu’il doit travailler à fond pour assurer une bonne préparation et surtout espérer être à la hauteur des attentes. De ce fait, ce regroupement d’une semaine s’annonce comme une belle opportunité pour les camarades de Dehouche pour corriger leurs erreurs et permettre au staff technique d’avoir une bonne idée sur le groupe pour trouver les solutions nécessaires et espérer être à la hauteur lors des prochains rendez-vous pour livrer un bon rendement et récolter le maximum de points pour quitter cette zone des turbulences. Le staff technique semble être conscient de la tâche qui l’attend, après le constat qu’il a établi au lendemain de la rencontre face au MC Oran.

Amrani veut donner un nouveau souffle à l’équipe

Yettou marque son deuxième but Arrivé au MOB l’été dernier, le milieu de terrain du MOB, en l’occurrence Nassim Yettou, ne cesse de s’illustrer actuellement avec son équipe. D’ailleurs, il a réussi à inscrire son deuxième but lors de la joute amicale disputée mardi dernier face à l’US Oued Amizour. Ce qui lui permettra de gagner plus en confiance pour tenter de marquer encore lors des matchs du championnat. Yaya s’illustre par un doublé Ayant été autorisé à reprendre sa place avec les seniors, après un court passage avec les Espoirs, l’attaquant du MOB, Yaya, s’est illustré mardi dernier, à l’occasion de la rencontre amicale face à l’US Oued Amizour. D’ailleurs, il s’est permis d’inscrire un doublé dont l’un sur penalty. Ce qui permettra aussi au coach de compter sur son joueur qui est appelé à se montrer encore plus efficace à l’avenir, surtout en matchs officiels et permettre à son équipe de réaliser de bons résultats. Amrani : «Ce match face à l’USOA m’a permis de découvrir Yaya» La belle prestation de l’attaquant Yaya n’a pas échappé au coach Amrani qui a ainsi découvert les qualités de son joueur. Le patron de la barre technique dira : «Franchement, le match amical face à l’US Oued Amizour a été bénéfique pour toute l’équipe, surtout pour moi qui me suis fait une bonne idée sur l’équipe. Cette joute m’a permis aussi de découvrir les qualités de Yaya qui s’est bien illustré lors de ce match.» Yugurtha A.

sera très bénéfique pour nous»
L’attaquant du MOB, en l’occurrence Betrouni, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que son équipe traverse une situation difficile, mais estime que lui et ses coéquipiers tenteront de bien profiter de cet arrêt du championnat pour recharger les batteries, grâce au stage d’une semaine programmé à Tipasa, afin d’être à la hauteur pour la suite du parcours. Vous avez arraché un large succès face à la formation de l’US Oued Amizour en amical, un commentaire ? Je crois que ce match a été très bénéfique pour nous, dans la mesure où ce fut l’occasion pour le staff technique de se faire une idée sur le groupe et d’apporter ainsi les correctifs qui s’imposent pour être encore meilleurs lors des prochains matchs. Bien que la formation de l’USOA ne soit pas une référence pour juger nos capacités, ça a été bénéfique pour nous. Le compartiment offensif a bien réagi… Comme vous venez de le dire, bien que ce ne soit qu’une joute amicale, je peux vous dire que le fait que nous ayons inscrit quatre buts prouve que les attaquants ont bien réagi lors de ce match, ce qui est une bonne chose pour nous les joueurs et le staff

Betrouni «Le stage de Tipasa

Après leur arrivée tard dans la soirée de mardi dernier au lieu du stage, à savoir l’hôtel Le Grand Bleu à Tipasa, les Béjaouis ont effectué leur première séance d’entraînement durant ce regroupement, hier mercredi à Hadjout, sous la houlette du coach Abdelkader Amrani. D’ailleurs, le staff technique a déjà mis en place un programme pour effectuer une bonne préparation. Aussi, deux matchs amicaux sont prévus respectivement face à la sélection nationale militaire, ce samedi, et au RC Arbaâ, lundi prochain.

Première séance hier à Hadjout

Yugurtha A. forme actuellement, peut-on en connaître le secret ? Je ne vous cache pas que le secret de tout cela, c’est que je travaille à fond aux entraînements, sans pourtant être sûr de jouer d’entrée. Cela m’a permis de m’améliorer sur plusieurs volets. Dieu merci, le fait que le staff technique me fasse confiance est une preuve que je travaille sérieusement. Un message pour vos supporters ? Je demande à nos supporters d’être patients et de nous soutenir lors des prochains matchs. Pour ce qui nous concerne, nous allons faire de notre mieux pour leur faire plaisir, car c’est de leur droit d’afficher leur colère quand il y a de mauvais résultats. Nous tâcherons de faire le maximum pour être à la hauteur de leurs attentes. Entretien réalisé par Yugurtha A.

technique. Toutefois, on doit travailler encore davantage afin de répondre aux attentes de nos fans. Vous aurez une belle opportunité d’effectuer une bonne préparation, après la programmation d’un stage à Tipasa ; un commentaire ? Bien évidemment, le stage prévu à Tipasa nous sera très bénéfique, dans la mesure où il nous permettra de corriger nos erreurs et combler les lacunes qui ont été constatées lors des précédentes rencontres. Mieux encore, le staff technique aura une belle opportunité de bien connaître l’équipe et d’apporter les correctifs qui s’imposent, grâce aux deux matches amicaux que nous allons disputer au cours de ce regroupement. En tout, ce stage sera très bénéfique pour nous. Nous avons constaté que vous respirez la

«Aoudia paiera 3 milliards à l'ESS en guise de dédommagement»

Hammar
permettra de bénéficier des services de notre nouveau joueur bien avant le mois de décembre.»

Coup bien calculé

ESS

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

«Je suis totalement rétabli»
Ferrahi, l’un des hommes en forme de l’équipe de Sétif, nous a accordé un entretien au cours duquel il nous parle des matchs à venir. Il nous dira que lui et ses coéquipiers ont l’intention de tout donner afin de faire honneur aux couleurs du club.

Ferrahi

17

ous avons cru bon d’avoir une longue discussion avec le président sétifien, en cette période de remous et de profonds changements. Il est revenu sur le départ de Velud et les résultats enregistrés par son équipe. Il n’a pas hésité à associer les plus mauvais d'entre eux à une campagne de déstabilisation qui est menée contre le club. A aucun moment, Hammar ne fera l’amalgame entre les vrais supporters et ceux qui ne veulent pas que l’ESS connaisse une réussite.

N

«Certains doivent restituer les médailles»
Le boss sétifien insistera sur l'ingratitude de certains joueurs. Il dira que ces derniers étaient d'illustres inconnus avant de connaitre la gloire sous les couleurs de l'ESS. «Il y a des joueurs qui étaient de parfaits inconnus et pour qui l'ESS a été un véritable tremplin. C'est avec beaucoup d'ingratitude qu'ils ont déposé des plaintes contre le club. Une liste a été établie et ces joueurs doivent restituer les médailles et distinctions qu'ils ont reçues sous les couleurs de l'ESS. Tout simplement, ils ne les méritent pas.»

«Nous aurions dû mettre fin aux fonctions de Velud bien plus tôt»
Hammar a abordé en premier lieu le cas de Velud et le moins que l'on puisse dire est que cette affaire lui a laissé un gout d'amertume. «Nous aurions dû mettre fin aux fonctions de Velud bien plus tôt car manifestement, il n'avait pas le même engouement pour mener à bien la mission qui lui a été confiée. Cela nous aurait fait l'économie de certaines erreurs comme le départ de certains joueurs comme Belkaïd. C'est lui qui a insisté pour le recrutement de Franck Madou qui, jusqu'à présent, n'a pas été à la hauteur de nos espérances. Cependant, je suis certain que ce joueur, qui est pétri de qualités, sera l'attaquant de pointe qu'il faut à l'Entente.»

«Les joueurs seront payés à temps»
A propos des salaires impayés, le premier responsable du club, Hassan Hammar, nous dira ce qui suit : «La direction du club remue ciel et terre pour renflouer les caisses du club. Dieu merci, les choses sont sur la bonne voie et notre priorité est de régulariser les joueurs qui sont en attente de leurs salaires. Ce sera fait à temps.»

«Nous jouerons à fond la Ligue des champions»
Un autre challenge attend les Sétifiens cette saison, c’est celui de faire bonne figure en Ligue des Champions africaine, une compétition que le club disputera pour la énième fois. Réussir sur le plan continental fera également partie des plans sétifiens. «Ça va être quelque chose de fabuleux. On sait que ça va nous charger le calendrier, mais c'est comme ça, on la jouera sans peur, on ne va pas bâcler cette compétition. On y est, on a bossé pour la décrocher», ajoutera Hammar.

«Aoudia doit dédommager l'ESS»
Le président sétifien a aussi évoqué pour nous le cas Aoudia. Il dira en substance : «Ce joueur a quitté le club bien avant que ne s'achève son contrat. En plus de cela, il s'est attaqué à tout le monde à Sétif, en oubliant que c'est grâce à l'ESS qu'il a pu relancer sa carrière. De toutes les façons, les intérêts du club seront défendus comme il se doit dans cette affaire ; d'ailleurs nous avons demandé la somme de 3 milliards en guise de dédommagement.»

Avant toute chose, quelles sont les nouvelles ? Elles sont excellentes, Dieu merci. Je suis totalement rétabli et j'ai repris les entraînements avec le groupe. C'est ce qu'il y a de plus important. Battre le Mouloudia, c’est ce qu’il pouvait vous arriver de mieux en cette période de turbulence, n’est-ce pas ? Croyez-moi, nous avons fêté et savouré cette victoire comme il se doit. Elle est venue mettre un terme à une période de doute. Maintenant, nous n’avons que le prochain match en tête. Justement, dans quel état d’esprit allez-vous aborder ce rendez-vous contre la JSK ? Avec beaucoup d’abnégation et une énorme envie d’arracher un bon résultat. Il n’est pas question de rater ce match. Cette rencontre est importante pour la suite de notre parcours en championnat. condamne tout ce La volonté de bien faire et la motiqui s’est passé et vation sont là et c’est le plus imcette minorité qui portant. veut la destruction de Quelles sont vos chances dans l’ESS. Je n'ai pas voulu poursuivre la personne qui m'a insulté et tenté ce match ? de m'agresser pour ne pas comproC’est un match difficile pour mettre son avenir vu que c'est un nous, comme c’est le cas des renuniversitaire.» contres où il y a obligation de résultat et c’est «L’équipe se Muscu, exactement le cas. trouve entre de le matin… Il nous faut l’aborbonnes Les camarades de Delder avec beauhoum ont effectué, avant hier, mains…» deux séances d’entraînement. coup Hammar a évoqué
Celle de la matinée s’est dérou-

d’intelligence. L’adversaire va tout faire pour se replacer, c’est surtout cela qui va compliquer notre tâche. Il nous faut par ailleurs garder notre sang-froid, car nous sommes capables de marquer à n’importe quel moment de la partie. Qu’est-ce qui fait la force de votre équipe cette saison ? Incontestablement notre force est le collectif. Nous jouons nettement mieux et chaque joueur de l’équipe, quel que soit son poste, est capable de faire la différence. Et pour ce qui est du titre de champion ? Nous n'en sommes qu'à la phase aller. Pour le moment, nous n'avons pas à faire de calculs et nous prendrons les matchs comme ils viennent. Craignez-vous certaines équipes du championnat ? Nous respectons tout le monde. C’est nous les premiers au classement, à ce que je sache. Les matchs ne se ressemblent pas et tout est possible en football. Il ne faut surtout pas se mettre de pression supplémentaire.Pour le moment, nous sommes totalement concentrés sur ce match face à la JSK. Il y a cependant des points faibles dans votre équipe. Un commentaire à ce sujet. Notre entraîneur va apporter les correctifs nécessaires et les choses iront beaucoup mieux et dans tous les domaines. Pour ce qui est de notre défense, même si nous encaissons des buts, nous arrivons presque toujours à en marquer plus que l’adversaire et cela est l’essentiel. On vous laisse conclure. Que nos supporters envahissent les gradins du stade du 8-Mai et soient avec nous là où nous jouons. Nous ferons le reste ! Entretien réalisé par Khallil L.

«Le président de la Ligue ignore les textes qui régissent la FIFA»
Selon Kerbadj, Hameur Bouazza ne sera qualifié à l'ESS qu'après l'ouverture du mercato hivernal. C'est ce qui a valu cette précision de la part du président de l'ESS : «Tout porte à croire que le président de la Ligue ignore les textes qui régissent la FIFA. L'article 6 du paragraphe concernant la qualification des joueurs est des plus précis. Son application nous

«J'ai retiré ma plainte car le supporter qui a tenté de m'agresser est un universitaire»
«…Il est facile de se rendre compte que les personnes qui ont incité des enfants à proférer des slogans et toutes sortes d’insultes sont guidées par des gens mal intentionnés. Ces derniers ne veulent pas que l’ESS connaisse la réussite. Les meneurs ont été identifiés et ils sont connus à Sétif. Il n’a jamais été question pour nous de faire l’amalgame entre les vrais supporters qui dans leur grande majorité

pour nous la venue lée à la salle de musculation de de Lang. «Lang, au vu l’OPOW. Elle a été totalement Après leur de ses qualités, a le consacrée au travail foncier. victoire face au profil de l’entraîneur Mouloudia, les que nous voulons pour ...et Sétifiens avec les notre équipe. De toutes travail avec «pieds sous le les façons, nous ne ballon l’aprèscanapé» ! ménagerons aucun Après avoir disposé du midi effort pour que Mouloudia (2-1), le club Vers quinze heures, l’ensemble de l’équipe et les l’effectif s’est retrouvé à l’annexe pour de Sétif a accentué son membres du staff une séance technico-tactique. Le moins avance en tête du championnat, il faudrait désorne manquent de que l’on puisse dire est que la journée mais un improbable a été chargée pour les poulains de rien et c’est ce que je concours de circonstances Lang et cela pour préparer comme et surtout un effondrement peux promettre à nos il se doit le choc contre la JSK. pour que le titre honorifique supporters…» Pour ce de champion d'hiver échappe qui est du renforcement aux joueurs de l’ESS. De toutes les manières, la formation sétiDemou, de l’effectif, le boss sétifienne va devoir regarder fien nous dira : Delhoum et dans son rétroviseur, «Comme toutes les même si elle est confortaFerrahi ont repris blement installée dans Trois joueurs qui étaient abautres équipes, la fauteuil de leader. nôtre a besoin d’être sents lors de la première séance son Cette saison, les places d'entraînement après le match renforcée et elle le joué et gagné contre le MCA ont qualificatives pour une sera par des joueurs repris. Il s'agit de Demou, Del- compétition internationale sont chères. L’ESS houm et Ferrahi qui soufde qualité, selon les s'est positionnée en haut fraient de petits bobos. Ils besoins qui seront émis du podium, et de surcroit a sont maintenant totalepar l'entraîneur.» les moyens de prendre le ment rétablis. large sur ses poursuivants. S. B.

Pour permettre aux joueurs et aux membres du staff de suivre la rencontre qui opposera l'EN au Burkina Fasso, la séance de samedi commencera un peu plus tôt que d'habitude. Les joueurs auront à être sur le terrain à dix heures.

La séance de samedi à 10 heures

Nadji s'était vu octroyer une prolongation, en ce qui concerne sa période de repos. C'est ainsi qu'il ne reprendra le chemin des entraînements qu'aujourd'hui. Il en sera de même pour Gourmi qui, lui aussi, revient de blessure.

Nadji et Gourmi reprendront aujourd'hui

Pour donner du temps de jeu à ses joueurs lors de cette trêve, Lang a programmé un match amical. Cette rencontre se jouera ce dimanche face à Chelghoum Laïd. Les joueurs non concernés par cette joute amicale seront mis à la disposition du préparateur physique, Leben.

Chelghoum Laïd en amical

18
MCO

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
NAHD 1-1 JSS

Objectif : terminer la phase
ors d’une réunion entre l’entraîneur et les dirigeants, ces derniers ont fait savoir à leur coach que l’objectif de l’équipe est de terminer avec 21 points la phase aller. Comptant neuf seulement, les Oranais auront besoin de 12 autres pour atteindre cet objectif. C’est le président Youssef Djebbari qui a affirmé à ses proches ce qui était exigé de l’entraîneur Solinas. Ainsi, cela paraît raisonnable, sachant que le plus dur est déjà passé avec un premier virage jugé comme dangereux par le coach Solinas. Avec huit matchs dont trois à domicile, face au CABBA, l’USMA et le CRB et cinq sorties contre la JSS, le MCEE, la JSMB, le CRBAF et le RCA, le but fixait semble à première vue dans les

JSS

L

aller avec 21 points !

lieu en fin de saison.

Cinq joueurs passeront en conseil de discipline

Mechiche convaincu du rendement
a formation de la JS Saoura a joué avant-hier une deuxième rencontre amicale. Le coach Mechiche a voulu programmer un autre match pour les joueurs titulaires de l’équipe. C’est ce qu’il a fait hier en profitant de la trêve imposée par la Ligue professionnelle. Les Vert et Jaune de Saoura ont joué leur deuxième rencontre amicale sous la houlette de Mechiche, au stade Zioui face au NA Hussein Dey, après la joute amicale disputée et remportée avant hier à Kouba face au Raed local sur le score de 4 à 1. Dans ce match amical, l’homme fort de la barre technique des Sudistes a incorporé l’équipe composée des joueurs titulaires qui ont joué le dernier match face au CRB. Les Aigles étaient les premiers à ouvrir la marque par le meneur de jeu Hamzaoui d’un tir foudroyant des 18 mètres qui ne laissa aucune chance au portier adverse. La première période s’est donc achevée sur le score de un but à zéro en faveur des Sudistes. De retour de la pause, les locaux ont essayé d’égaliser. Ainsi, sur un corner bien botté, un des joueurs adverse se trouva à la bonne place pour remettre les pendules à l’heure. Le reste de la rencontre ne donna rien de nouveau, et c’est sur ce score de 1-1 que le referee envoya les 22 acteurs aux vestiaires.

cordes des Rouge et Blanc. Djebbari veut faire le plein à domicile, en récupérant les quatre points perdus, dont il n’a récolté qu’un seul jusqu’à présent, contre l’Entente de Sétif. Pour le mo-

ment, les dirigeants du MCO ne souhaitent pas mettre la pression sur le staff technique, lui laissant l’embarras du choix concernant le onze rentrant, car l’heure des bilans, selon eux, aura

A en croire toujours une source proche du président, cinq éléments et non des moindres risquent d’être traduits en conseil de discipline à cause de leurs absences répétées aux entraînements. La direction du Mouloudia d’Oran n’attend que le rapport de Gianni Solinas pour les convoquer et leur infliger les sanctions qui s’imposent. Selon notre source, des amendes financières seront prononcées à l’encontre de ces éléments qui ont généralement pour habitude de sécher les entraînements sans justification.

L

A. L.

Aouamri et Saïdi de retour !
a reprise des entraînements d’avanthier a été marquée par le retour des deux défenseurs, Mohamed-Amine Aouamri et Lyès Saïdi. Par contre, Djamel Bouaïcha, qui souffre de la cheville, ne s’est pas présenté au stade AhmedZabana. En tous les cas, l’état de santé des deux défenseurs ne sera pas remis en cause, en prévision du déplacement de vendredi prochain à Béchar. Les deux joueurs reprendront bel et bien leur place parmi le groupe. Bien qu’ils se soient entraînés en solo, il devaient réintégrer hier le groupe au travail pour préparer le match de la Saoura durant lequel le MCO va certainement compter

L’infirmerie commence à se vider
beaucoup plus sur son secteur défensif. ment médical du Mouloudia a décidé de donner le temps qu’il faudra à Bouaïcha pour se soigner. Il ne pourra donc retaper dans le ballon que lorsqu’il guérrira. Au train où vont les choses, il serait presque impossible qu’il soit de la partie, sachant également que sur le plan physique, il risque d’être sérieusement amoindri, après un repos de plus de trois semaines.

Solinas était à Alger

l L’entraîneur en chef des Rouge l et Blanc, Gianni Solinas, se trouvait hier du côté de la capitale pour régler une affaire personnelle. Le coach qui s’est dirigé à Alger tôt le matin n’a pas dirigé les deux séances d’entraînement. C’est Ricardo San Giuliano qui a assuré l’intérim, car même Paulo Miranda s’est envolé après le match, vers l’Italie. Le coach devra reprendre cet après-midi ses fonctions.

L

Bouaïcha toujours incertain
Djamel Bouaïcha, en revanche, risque de rater le quatrième match d’affilée, après avoir fait l’impasse sur les rencontres face au CS Constantine, l’USM Harrach et le MO Béjaïa. En effet, l’enfant de Meftah, qui a raté la reprise des entraînements et la séance d’hier, ne donne pas l’impression de pouvoir se remettre d’ici le match contre la JSS. Même le staff médical compte le soumettre à des soins intensifs. Sentant que la blessure du joueur est un peu délicate, l’encadre-

Plus de peur que de mal pour Hichem Cherif et Nessakh
Même Hichem Cherif, qui a dû sortir sur blessure face au MO Béjaïa, ne risque rien. Soupçonnant une blessure aux adducteurs, le joueur qui a effec-

tué des examens pour connaître la nature de sa blessure, pour savoir surtout s’il sera prêt pour le match de samedi prochain, ne souffre finalement d’aucune blessure apparente. Admis comme arrière droit lors du précédent match, le joueur devra reprendre son poste de prédilection face à la JSS, puisque le MCO qui devra jouer les contres aura besoin de la vivacité et de la rapidité de Hichem Cherif. Idem pour Nessakh qui s’est plaint de petits bobos, mais en final, il n’a rien de grave. Le joueur continuera à s’entraîner le plus normalement du monde avec le groupe, pour préparer le match contre la JSS.

Dagoulou partant au mercato ?

l L’avenir d’Eudes Dagoulou fait l ces derniers temps l’actualité au Mouloudia d’Oran. Si certaines rumeurs persistent que le joueur est en phase de quitter les Hamraoua cet hiver, des sources autorisées tiennent à démentir formellement l’info en question sous prétexte qu’aucun club ne s’est manifesté à son encontre. Mais il faut reconnaître que le MCO ne veut pas le laisser partir en fin de saison sans contrepartie. Soit l’équipe veut lui trouver un club en Europe ou en Tunisie, soit on décidera avant l’ouverture du mercato de le convaincre de prolonger au moins d’une saison. En tous les cas, on saura plus sur le cas de l’international centrafricain durant le mercato hivernal.

Satisfaction totale du rendement
Le staff technique et les responsables de la JSS sont sortis à la fin de la rencontre satisfaits du rendement de leurs joueurs, surtout en deuxième mi-temps où les attaquants ont raté pas mal d’occasions. Malheureusement, le manque d’efficacité se poursuivit et les camarades de Mebarki Sid Ahmed trouvèrent des difficultés à arriver dans les six mètres du gardien adverse. Le staff technique de Saoura, composé de Mechiche, Moussouni et Tifoure, devra essayer de trouver la solution rapidement, avant de reprendre la compétition officielle.

A. L.

Billel G.

qui nous intéressaient face au MOB»
Le portier des Rouge et Blanc pense que c’est les trois points qui comptaient face au MO Béjaïa, afin de reprendre confiance et surtout grimper au classement. Qu’avez-vous à dire à propos du succès réalisé contre le MO Béjaïa ? C’est un succès qui tombe à pic pour nous, car on avait grandement besoin d’une victoire pour mettre un terme à une série de cinq matchs sans le moindre succès. Cela nous a fait du bien sur le plan mental et nous a délivrés d’une terrible pression qui pesait sur nos épaules. Mais cette fois-ci, la manière n’était pas au rendez-vous… Ce qui nous intéressait le plus, c’est les trois points de la victoire face au MOB. Peu importe la manière. Par le passé, on réalisait d’excellentes prestations sans parvenir à gagner. Ça ne servait à rien. En plus, je dirais qu’une terrible pression était exercée sur nous. C’est pour cela qu’on a perdu en quelque sorte notre football. Donc, vous préférez le résultat au détriment de la manière… C’est vrai qu’on souhaite joindre la manière au résultat comme ça a été le cas lors du prologue du championnat contre Chlef, mais si on a un choix à faire, personnellement, je préfère qu’on gagne même si la manière ne suivra pas. Cette victoire devra libérer le groupe en prévision des prochains matchs, n’est-ce pas ? C’est sûr, car je reconnais que la série de cinq matchs sans succès a failli nous faire perdre confiance. Dieu merci, ce succès contre le MOB nous a fait dissiper le doute. Cela va nous permettre d’aborder les prochains matchs à l’aise, mentalement parlant. Peut-on dire que la victoire de Béjaïa sera synonyme du vrai départ du MCO ? C’est ce qu’on souhaite le plus. J’espère que cette victoire réalisée contre le MOB sera celle du déclic. Notre souci primordial est de confirmer notre regain de forme en enchaînant par d’autres résultats probants. L’arrêt du championnat a-t-il arrangé les affaires de votre équipe ? Oui, je pense que cette mini-trêve va nous permettre de préparer comme il se doit le match de la prochaine journée face à l’équipe de Saoura et récupérer les joueurs blessés qui ont raté les précédents matchs. Quel jugement portez-vous sur votre rendement durant ces sept premiers matchs du championnat ? Je pense que c’est au staff technique de juger mes prestations, à leur tête l’entraîneur en chef et celui des gardiens de but. Me concernant, j’essaie de donner le meilleur de moimême au cours de chaque match. Mon objectif est de convaincre tout le monde, y compris nos supporters pour qui nous sommes en train de faire tous ces sacrifices. Vous êtes l’un des premiers joueurs ayant félicité Benyettou après son but inscrit face au MOB… Benyettou est un gentil garçon de bonne famille, je pense qu’il mérite cette réussite. J’espère que ce but contre le MOB en appellera d’autres. Entretien réalisé par Sofiane B.

Dahmane «C’est les trois points

Equipe alignée :
Sefion (laouti), Tobal, Terbah, Mebarki O., Bakayouko, Berbari (Ameri), Bousmaha, Hamzaoui, Zaoui, Belkhir, Mebarki S.

l Après une longue période l d’absence, en ratant même le dernier match de son équipe face au CRB, la semaine passée, le meneur de jeu et capitaine de la JS Saoura, Kedour Beldjilali, va reprendre les entraînements avec le ballon à partir d’aujourd’hui, avant de joindre le groupe dès le retour à Béchar pour préparer le match du MCO. l Après les deux tests amil caux, hier matin, face au NAHD et avant-hier face au RCK, le staff technique de la JSS a programmé un troisième match amical contre El Biar, à partir de 10h. Cette fois, ce sont les remplaçants qui auront la chance de jouer ce match pour avoir plus de temps de jeu par rapport aux titulaires qui ont joué hier face au NAHD.

Beldjilali reprend aujourd’hui avec le ballon

Saoura jouera face à El Biar aujourd’hui

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

19
Le CSC doit confirmer sa participation en Coupe de la CAF

Garzitto, un coach spécial l

CSC

M

éconnu du grand public et de l’Algérie du football, le Franco-Italien Diego Garzitto a régné deux semaines avec le CS Constantine sur la Ligue 1, avant de perdre cette place de leader la semaine passée, après sept journées de championnat. Avant la suite de la compétition, et le match amical de ce soir que jouera son équipe face au CABBA, voila un portrait d’un coach à part entière, dont le parcours a connu plusieurs zones de turbulences.

dis que Garzitto préfère les Naït Yahia, Sameur et Henaïni, des choix parfois contestés et tranchés, mais parfaitement assumés dans un vestiaire très riche. Enfin, Diego est du genre très calme de nature avec une manière de management basée sur la collaboration collective, tout son staff technique travaille au même rythme et temps. La langue française, utilisée seule au départ, est accompagnée de l’arabe avec l’arrivée de son nouvel adjoint, Bounaâs, qui l’utilise lors des entraînements du CSC.

Dahman approché par le CRB
l Apparemment, Mohamed l Dahman veut compliquer la vie au CSC, le joueur qui a déposé deux

l Dans un fax arrivé au club constantinois, la FAF attend la décision finale des dirigeants du CSC, concernant la participation africaine cette saison. La direction de Ferssadou doit confirmer sa participation en Coupe de la CAF, qui débutera le 7 février 2014. Une compétition qui tient très à cœur aux Sanafir, après cela, la direction devra préparer une liste des joueurs qui prendront part à cette compétition pour l’envoyer à la CAF.

Discret, différent et évasif
Comme la particularité des Méditerranéens, Diego, l’Italien de Lestizza, préfère l’ombre, refuse la lumière et les sollicitations. Il n’est pas du genre à chercher les petits projecteurs des caméras dans les zones d’interviews comme le font la majorité des techniciens de notre championnat, question de tempérament et de tranquillité aussi. Derrière sa carapace de grandpère, avec son air bienveillant, celui qui fait rêver les Sanafir est avant tout un homme d’expérience, ancien défenseur et milieu de terrain dans sa jeunesse, à la différence de son fils Antonio. Garzitto père n’a jamais fréquenté le championnat italien, ni ses clubs. Son grand bout de chemin de joueur a vu le jour en France, c’est en 1983 qu’il débuta sa carrière d’entraîneur dans ce même pays, après il a vite changé de continent, où il a coaché les équipes du Soudan, Maroc, RD Congo, Togo, Ethiopie avant d’atterrir chez nous en Algérie. Une expérience rare, alors que les techniciens italiens de naissance sont souvent emmurés dans leur Calcio et leur schéma rigoureusement défensif. Le CSC a bien un côté offensif qui l’aide à ramener des scores étonnants hors de ses bases. Cela démontre le mélange de culture de son entraîneur qui semble à contrecourant du catenaccio italien. faire. Les camarades de Boulemdaïs adhèrent et le respectent a un degré inimaginable. Par contre, pour titiller un Garzitto, comparez-le à autre entraîneur, ce qu’il n’aime pas trop entendre, ce qui démontre sa forte personnalité.

Direct, ne le comparez à personne !
Regarder les séances d’entraînements de Diego Garzitto n’aide pas à avoir une idée bien précise sur sa façon de jouer pour les matchs, pour ne pas dire trompeur ou menteur. Il est du genre très évasif dans ses choix de joueurs. Personne n’est titulaire d’office avec lui, pas très fan non plus des vedettes dans son effectif. L’épisode de Dahman reste la meilleure preuve, avec Garzitto, il n’y a pas de place pour l’hypocrisie. Les vérités, remarques et reproches se disent en face. Mais il reste un adepte de la manière douce aussi dans sa manière de

Des choix assumés
Ambitieux avec une intelligence tactique, Garzitto a vite trouvé la solution pour sa ligne défensive qui encaissait vraiment trop dans les matchs de préparation, les blessures et le manque de doublures dans certains postes au CSC avant les matchs importants ne l’a jamais inquiété, sûr de lui, même un peu trop parfois, dans son jargon et vocabulaire quotidien, on entend souvent les «on verra bien», «on fera avec les moyens du bord», même si rien n’est garanti avec lui en matière de temps de jeu. Bezzaz, Hadiouche et Derrag sont bien là pour en parler. Ces trois-là doivent pour l’instant prendre leur mal en patience, tan-

plaintes contre Garzitto et le préparaEn France, Diego Garzitto n’a pas teur physique du club Toni, serait dans l’aura d’un Aimé Jacquet ou d’un la préparation d’un lourd dossier accaRoger Lemerre, tout simplement blant la direction du CSC. Le joueur parce qu’il n’y a jamais remporté un compte déposer ce dossier sur le butitre majeur, avec un 16e de finale en reau de la Ligue pour réclamer cerCoupe et un parcours mitigé avec des tains droits. La même source affirme clubs de D2 et D1. Mais la modeste que Dahman serait proche du CRB. salle des trophées de Garzitto a été Kerbadj aurait rencontré le joueur préremplie par des consécrations aux cédemment à Hydra où il lui a insufflé couleurs purement africaines. On l’idée de porter le maillot rouge dès cet peut trouver une Ligue des champions hiver. Wait and see… avec TP Mazembe 2009, un chamAbdou H. pionnat et une Super coupe, en plus d’une participation en Coupe du monde des clubs. Un maigre butin pour un manager de son expéCSC-CABBA en amical rience, par contre il collecLe match à Hamlaoui tionne les démissions en tout genre. Ses expévers 16h riences, en majorité, se Les fans du CSC ont un rendez-vous amical terminent sur des déce soir au stade Hamlaoui. Les coéquipiers de parts précipités. Le mo- Derrag affronteront le CABBA, en amical, à partir ment est venu pour de 16h. Un test qui sera important pour les remGarzitto d’inverser la plaçants des deux équipes qui manquent de temps tendance. de jeu. Qui aura l’avantage dans la bataille entre

L’Afrique lui réussit bien

Abdou H.

Belhout et Garzitto ? Réponse ce soir...

Reprise avec plusieurs absences
Herrida à l’écart
Le président du club toujours mécontent du match nul contre la JSMB, a préféré se mettre à l’écart et ne pas parler aux joueurs. Il a assisté à toute la séance d’entraînement sans prononcer un mot à l’égard des joueurs, laissant le soin à l’entraîneur de faire son bilan avec eux et les pousser à travailler davantage. Le boss eulmi ne compte pas récompenser les joueurs et attend un sursaut d’orgueil contre l’USM Alger, ce qui s’annonce difficile dans l’espoir de remporter le premier succès à domicile.

MCEE

CABBA Lourdes sanctions financières

pour les retardataires

a reprise des entraînements effectuée hier au stade Messaoud-Zeggar a vu l’absence de plusieurs joueurs pour diverses raisons, à commencer par Ousserir et Hamiti qui sont blessés et autorisés à prolonger leur convalescence. La séance a été également marquée par l’absence des deux émigrés Mehsas et Keffi qui ne sont pas encore arrivés, ainsi que le défenseur Belkheiter pour des raisons inconnues. L’autre latéral droit, Naâmane s’est présenté en tenue de ville mais ne s’est pas entraîné car il n’est pas totalement rétabli de sa blessure, tandis que le milieu de terrain Gherbi souffrant d’une angine a préféré faire l’impasse sur la séance d’hier. Même le coach adjoint Kettaf a raté la séance

L

pour des raisons personnelles.

Iaïche réunit ses joueurs
L’entraîneur Abdelkader Iaïche a réuni ses joueurs en marge de la séance d’entraînement d’hier qui a été très légère, en raison de l’absence de plusieurs joueurs. Le coach eulmi a fait le point de la situation avec ses joueurs et leur a dit qu’ils ont raté la victoire à Béjaïa, bien que le nul est bon à prendre dans de telles situations. Il leur a demandé de se concentrer sur le travail et ne pas écouter les supporters car le MCEE dispose d’une bonne équipe en mesure de faire un bon parcours. Il a surtout exhorté ses poulains à se concentrer sur le prochain match contre l’USM Alger, dans l’espoir de réussir le premier succès à domicile.

Derrardja : «Il ne faut pas s’alarmer»
Le meneur de jeu de l’équipe d’El Eulma, Walid Derrardja estime que l’équipe est en train de faire de bons résultats à l’extérieur, il ne manque qu’une victoire à domicile pour amorcer le déclic. Il demande au public de ne pas s’alarmer car l’équipe a les moyens de faire un bon parcours. «Je demande au public de nous soutenir dans ses moments difficiles, car l’équipe joue mieux à l’extérieur et elle a juste besoin d’une victoire à domicile pour amorcer le déclic.» S. H.

Malgré les mises en garde de l’administration, la reprise a été marquée par l’absence de six joueurs, ce qui a profondément irrité les membres qui ne veulent plus rester éternellement les bras croisés. Ainsi, une amende de 10 millions de centimes a été adressée à Ammour et Benaï, et les 4 autres, Hamdadou, Ferhat, Hammiche et Saâdi écoperont d’une somme plus lourde. En agissant ainsi, l’administration veut remettre de l’ordre dans la maison et la meilleure manière pour y parvenir est de mettre un terme au phénomène de l’absentéisme considéré comme la principale cause des résultats mi-figue miraisin enregistrés jusque-là.

Ils risquent le banc face à l’ASO En plus de la sanction financière, Ammour, Benaï, Hamdadou, Ferhat, Hammiche et Saâdi risquent aussi d’occuper le banc prochainement. L’entraîneur Belhout se retrouverait pénalisé, puisque 4 éléments, entre autres Amour, Saâdi, Hamdadou et à un degré moindre Benaï, sont considérés comme des joueurs essentiels dans sa stratégie, sachant qu’ils étaient titu-

laires depuis l’entame de la saison, à l’exception du dernier match face au RCA. D’ailleurs, leur mise à l’écart, pour absentéisme durant ce match, a porté préjudice à l’équipe qui n’a pas eu le même rendement, et ce n’est pas par hasard si elle a concédé sa première défaite de la saison, vu les chamboulements de sa composante. Seulement, pour se faire respecter, le coach n’aura d’autres choix que de sévir.

CABBA 1 – CRB El Achir 1

Les hôtes méritaient de l’emporter
El Achir, une équipe de Régionale, a dévoilé le mal qui rongeait la formation bordjienne, passée complètement à côté au cours des 90’. On dirait que les joueurs accomplissaient une simple formalité, laissant l’initiative à leur adversaire qui a dominé la partie, et méritait de l’emporter. Ce sont d’ailleurs les pensionnaires de la Régionale qui ont ouvert la marque à la 25’, sur penalty. Le reste de la rencontre a été dominée par El Achir et c’est grâce à un sursaut d’orgueil que le jeune Hamimid a égalisé contre le cours du jeu, à la 77’. En somme, on peut dire qu’avec un tel rendement, cette équipe risque de vivre des lendemains très incertains, et pour éviter ce scénario, il faut profiter de l’arrêt du championnat pour traiter le mal.

L’équipe qui a été alignée
Souiche (Djebri 46’ ), Charef, Mansour, Mebarkia (Bouguerra 46’ ), Benhamine, Ali Guechi (Mebarkia de nouveau 70’), Bouflih, Mosrati (Hammiche 72’ ), Ammour (Ferhat 62’), Benaï, Hamimid.

20
USMBA

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

La coupe pour consolider son statut
Atténuer l’atmosphère
ne relayent que le bon. Toutefois, la coupe reste la coupe et tout est possible à ce stade de la compétition la plus populaire où les équipes se valent par leur ambition et leur volonté, mais aussi où la chance et la surprise ont leur place. L’USMBA jouera son avant tour régional de la coupe face à un sérieux client et sociétaire de la régionale. Il s’agit là du RCR, une formation en pleine ascension, donc en pleine confiance contrairement à l’équipe belabbésienne en proie au doute pour des considérations financières. Cependant, les Bel-Abbésiens paraissent avoir les faveurs des pronostics dans cette compétition où toutes les équipes se valent et c’est pour cela que les Vert et Rouge doivent croire sérieusement en leurs chances. Une qualification face au RCR permettrait aux hommes de Bira de se réconforter. Cette saison, les dirigeants unionistes avaient tracé comme objectif l’accession qui est en cours mais qui augure d’un avenir incertain à cause du problème financier, c’est pourquoi les plus radicaux pensent que sortir de ce tour accentuerait la crise. Toutefois, conscients de l’impact, les joueurs d’El Khadra savent pertinemment que cette rencontre est celle de la remobilisation.

moins qu’ils en font une certaine priorité. Cela étant, et selon certaines indiscrétions, dans le cercle du club, on compte mettre tous les atouts de son côté en alignant l’équipetype à l’occasion de ce match de Coupe d’Algérie qui sera une aubaine pour les Bel-Abbésiens pour aller plus loin dans cette compétition.

Vers une équipe remaniée

B
L’

Des absents face au RCR

Du côté du staff technique bel-abbésiens, on n’écarte pas l’idée d’apporter des changements au sein de la composante qui affrontera la JRSB. Cela dit, on croit savoir que l’entraîneur Bira aurait décidé des changements notables au niveau du onze présomptif qui se mesurera à l’adversaire du jour. Bira devrait prendre en considération les défections de certains éléments, pour composer son puzzle mais sans trop chambarder sa stratégie de jeu. Autant d’indices lesquels devront donner matière à réfléchir à l’entraîneur des Vert et Rouge.

ien que le staff technique et les dirigeants fassent de l’accession leur premier objectif, il n’en demeure pas moins qu’ils gardent tout de même un certain espoir en coupe. Pour cela, il lui faut d’abord passer l’écueil du RCR. Il est vrai que ça ne paraît pas très facile en coupe, mais les chances demeurent tout de même. Il faut dire qu’une fois un tour franchi, l’envie et la détermination provoquera un désir fou de vouloir

continuer l’aventure dans cette compétition où la donne est complètement bafouée. Il faut dire qu’avant ce match de coupe, les dernières performances de l’USMBA en championnat plaident en sa faveur. Aussi, les Vert et Rouge essayeront, tant bien que mal, de poursuivre les bons résultats à l’occasion de ce tour régional. L’équipe aspire jouer ses chances à fond et se défend bec et ongles afin d’arracher la qualification pour le prochain tour, dans une saison durant laquelle les Bel-Abbésiens

L’USMBA veut jouer à fond ses chances en coupe

Même si le staff technique et les dirigeants estiment que la coupe est un bonus, voire une compétition aléatoire, il n’en demeure pas

Il se trouve que Bira est, cette fois-ci, confronté à des défections face au RCR dans le cadre de la Coupe d’Algérie. En effet, quatre éléments, et pas des moindres, rateraient cette rencontre pour diverses raisons. Ainsi, l’équipe sera privée des services des joueurs sous la menace d’une suspension automatique à l’image de le centre avant, Ghazzal et Ouznadji ainsi que Saim, blessés. MO Noureddine

arrêt du championnat est venu au bon moment pour cette équipe de Saïda. En effet, cela lui permettra de se refaire une meilleure santé. Un déficit criant affecte son groupe. Le nouveau staff a besoin de cette période pour se faire des repères. Les camarades de Belahouel négociaient difficilement les matchs, car physiquement ils sont limités. Durant cette trêve, l’équipe pourrait recharger ses batteries, du moment que le staff a programmé des biquotidiens pour rattraper le retard dans ce domaine. Corriger les lacunes Depuis l’entame de la saison, Saïda ne convainc pas sur tous les plans. Le nouveau coach est appelé

Une trêve
à régler les lacunes dans le jeu de cette équipe, car après sept matchs joués, elle patine. Il est impératif de solutionner ce volet. Jusqu’à présent, l’équipe n’arrive pas à développer un bon jeu. Le rendement du groupe déçoit les plus optimistes. En effet, il y a laissé des plumes à domicile. Heureusement, la dernière victoire a replacé l’équipe au milieu du classement. L’arrêt du championnat constitue une aubaine pour Mekhzni, car cela lui permettra de découvrir tout son effectif. La sérénité, la priorité du coach Il aura assez de temps pour préparer son équipe au reste du parcours. Il compte réorganiser le système de jeu de son team. Durant cette coupure, il pourra travailler sereinement, en rectifiant l’organisation du groupe. Vendredi dernier, Saïda a mis fin à sa mauvaise série en battant l’USC. Elle compte confirmer ce réveil face à l’ASK, en déplacement. Durant ces dix jours de repos, l’entraîneur peut assurer une meilleure préparation. Depuis le dernier succès, le staff aura tous les atouts de son côté pour que son groupe revienne d’El Khroub avec un autre bon résultat. AMAR B.

MCS

WAT

L’

Neghiz : «Ce n’est pas encore le moment de citer les équipes concernées par l’accession»
le plein à domicile et essayer de grappiller quelques points de l’extérieur.»

Match d’application face aux U21
Le staff technique a programmé, hier matin, un match d’application contre les U21. L’entraîneur devrait saisir cette opportunité pour faire une revue d’effectif et donner un temps de jeu à tous ses éléments. Il aura l’occasion de les découvrir durant ce stage bloqué. Les Addadi et Cie profiteront de ce moment pour taper dans l’œil du coach, pour assurer une titularisation lors des prochaines rencontres.

Aujourd’hui, deux séances d’entraînement au menu
Le staff technique a programmé aujourd’hui deux autres séances de travail. La première pour l’oxygénation à la forêt Vieux Saïda, à 9h, et la seconde sera consacrée au volet technico-tactique à l’OPOW 13-Avril-1958. A. B

«Il reste encore 24 points en jeu»

e nt r aî n e u r des Bleu et Blanc, Nabil Neghiz, pense qu’il est prématuré de pronostiquer sur les noms des équipes favorites pour l’accession en Ligue 1. Le coach du WAT estime qu’il faut attendre au moins la fin de la phase aller, avant de dresser un premier bilan. «Je pense que les jeux sont encore serrés. Le classement change d’une journée à une autre. Après une seule défaite, on peut perdre deux à trois places au classement et vice-versa. C'est-à-dire qu’une équipe peut se retrouver dans le haut du tableau, à la faveur de deux succès consécutifs. Malin sera donc celui qui pourra parier sur les équipes qui ont l’étoffe d’un champion.» du mercato durant lequel l’équipe devra se renforcer.»

«Je n’ai pas la moindre idée sur Bethioua»

«Pour aller le plus loin possible en coupe, il faudra se renforcer»

Le premier responsable de l’encadrement technique du Mouloudia ne semble pas avoir la moindre idée sur le pensionnaire de la Régionale, le NRB Béthioua : «Je ne connais pas cette équipe. Mais ce match sera l’occasion de donner la chance à certains éléments qui souffrent de manque de compétition. Ce sera également pour nous l’occasion de préparer le prochain match du championnat. Je dirais cette rencontre de Coupe d’Algérie tombe à point nommé pour nous.»

Le driver du WA Tlemcen ne pense pas que la défaite face à l’USM Bel Abbès va laisser des séquelles sur le groupe, en prévision des prochaines échéances : «Une défaite ne peut pas nous déstabiliser, alors qu’il nous reste encore huit matchs à jouer de la phase aller. Il reste encore 24 points en jeu. Il faut en récolter le maximum, avant l’ouverture

«On doit s’accrocher au peloton de tête»

Pour ce qui est de l’objectif de l’équipe à moyen terme, l’entraîneur Neghiz pense que le plus important est de s’accrocher au peloton de tête : «Le plus important est de ne pas perdre le contact avec les équipes de tête. Pour cela, il faut essayer de faire

Assez clair a été Neghiz au sujet de la Coupe d’Algérie : «Notre objectif est de se frayer un chemin jusqu’aux 32es de finale. Si on veut aller le plus loin possible, il faut qu’on se renforce durant le mercato, car avec l’effectif actuelle, on ne pourra pas rivaliser avec les spécialistes de l’épreuve populaire.» Mohamed B.

20
NAHD

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Bessaha : «Nous étions à côté vendredi et il faut se rattraper contre Annaba»
Vous étiez contraint de céder votre place dès la 23’ suite à une blessure. Comment vous sentez-vous ? Je ressens encore quelques douleurs. Je souffre des adducteurs et je suis contraint au repos jusqu’à nouvel ordre. A présent, je vais beaucoup mieux et je continue à me soigner. Une blessure qui tombe au mauvais moment, n’est-ce pas ? Sûrement. Après un passage difficile sur le banc des remplaçants, j’ai gagné la confiance du coach et surtout trois matches officiels dans les jambes. J’ai repris confiance en moi mais cette blessure pouvait me stopper dans mon élan. La trêve est venue au bon moment pour que je puisse bien me soigner et accélérer ma guérison. En plus, nous aurons aussi l’occasion de nous remettre en question après notre contre-performance de vendredi dernier. Justement, votre équipe a mal joué contre l’ABS. Qu’est-ce qui n’a pas marché? Croyez-moi, je n’ai pas encore réalisé ce faux pas et je n’arrive toujours pas à trouver une réponse fiable. Nous étions carrément à coté vendredi. Le dernier faux pas enregistré chez nous nous a fait énormément mal. C’est pénible pour les joueurs et pour nos supporters. Et pourtant, nous étions déterminés à confirmer le nul ramené de Tlemcen mais malheureusement nous avons raté deux précieux points. Ce n’est pas la fin du monde et on fera de notre mieux pour rectifier le tir. Les supporters sont furieux et s’en sont pris aux joueurs à la fin de la rencontre. Que pensez-vous ? On comprend parfaitement la déception de nos supporters, surtout après cette contreperformance inattendue, mais cela ne sert à rien. Nous avons fait de notre mieux pour gagner, malheureusement, cela n’a pas suffi. Ce n’est pas le moment de remettre en cause le travail accompli par le staff technique. Au contraire, nos entraîneurs méritent tout le respect. Pour nous, les joueurs, on essaye de faire de notre mieux. Ce faux pas affectera davantage le moral du groupe… Ce n’est pas facile à digérer cet échec mais ce sont les règles du football. Le groupe souffre psychologiquement. On doit redoubler d’efforts et travailler d’arrache-pied pour remonter la pente. Nous faisons confiance à nos entraîneurs et à l’ensemble des joueurs pour relever le défi. Je lance un appel à nos supporters de rester derrière nous car nous avons besoin de leur soutien et leur apport est indéniable. Je leur demande de ne pas baisser les bras. Certes, nous avons perdu beaucoup de points mais il reste encore des chances pour se rattraper. On va gérer match par match et j’espère que nous arrivons à mieux négocier la suite du championnat. Comment comptez-vous remédier à cette situation ? Avec le travail et le sérieux, rien n’est impossible. Il nous faut continuer à croire en nos chances et nos moyens de se rattraper rapidement. Nous devons oublier nos déboires et se concentrer sur la suite du championnat et surtout faire d’autres sacrifices. Je suis très confiant et optimiste. Mathématiquement, rien n’est perdu et nos chances demeurent intactes. L’espère qu’on arrivera à réaliser cet objectif et rendre le sourire à nos supporters qui souffrent avec nous. On doit se rattraper lors du prochain déplacement à Annaba. Entretien réalisé par Youcef M.

NAHD 1 JSS1 : le clin d’œil de Zerguine
Pour son premier match amical sous la houlette de Younes Iicen, le NAHD a réalisé le nul face à la JSS sur le score de un but partout. Le but des Sang et Or a été l’œuvre de Youcef Zerguine. Ce dernier confirme son mérite de gagner un meilleur statut. Il a été injustement écarté du onze rentrant lors du dernier faux pas à domicile contre l’ABS, lui qui était l’auteur du but marqué à Tlemcen et qui a permis au NAHD d’arracher un précieux point. A noter que le coach nahdiste avait aligné hier une équipe composée essentiellement de joueurs remplaçants. L’équipe type jouera ce matin à Lavigerie.

NAHD-USMH : aujourd’hui à Lavigerie

Demain repos

Après le premier match test disputé hier à Zioui, le NAHD enchaînera aujourd’hui matin avec un deuxième duel contre l’USMH. Le staff technique devrait compter sur le groupe qui n’a pas été aligné hier contre la JSS. Il veut voir à l’œuvre l’ensemble des joueurs pour une durée plus conséquente. Même si Iicen ne comptera pas sur tout le monde à l’occasion de cette joute contre l’USMH, il a convoqué tous les joueurs aujourd’hui à Lavigerie. Les joueurs qui ne seront pas concernés par ce match devront effectuer un galop d’entrainement. Après une semaine de travail très chargée, les joueurs bénéficieront de un jour de repos. En effet, ils pourront respirer vendredi et oublier un peu le biquotidien instauré depuis dimanche dernier. Y. M.

USMB
nL'objectif assigné à la formation n blidéenne ne peut être qu'un retour en L1, elle doit faire partie de celles qui se disputeront les lauriers, cette saison et elle pourrait valoir bien des satisfactions à ses supporters. La première d’entre elles est bien sûr ce retour dans la cour des grands. La venue de Bechouia pourrait apporter cette sérénité et surtout cette confiance qui ont tant manqué aux Blidéens jusque-là. nLes joueurs se disent satisfaits de la n présence de Mohamed Bechouia à la barre technique. «On n’était pas bien sur certains plans, parce qu’on aime cette équipe. On ne met pas en doute le travail de notre ancien entraîneur, mais il n’a pas eu de chance. Avec l’arrivée de Bechouia, on va réapprendre à gagner d’abord des places au classement. On est capables de réaliser cet objectif», nous dira ce cadre de l’équipe.

Le retour en L1 comme objectif

Les joueurs rassérénés

l est certain que l’USMB doit réaliser pratiquement un parcours de champion pour espérer retrouver l'élite en fin d'exercice. Le nouvel entraîneur, Mohamed Bechouia, doit tout tenter et surtout, en technicien averti qu’il est, saura tirer les leçons des précédents échecs. On ne veut pas revivre, du côté de la ville des Roses, le scénario de la saison passée . Cette USMB, version 2013-2014, ne veut plus continuer de péricliter et veut s'offrir une fin de championnat moins houleuse que celle de l’exercice précédent.

I

Il doit tout tenter
Fera-t-il mieux qu'Ifticen? La méthode Bechouia
Mohamed Bechouia aura sous la main un effectif bien préparé sur le plan physique et tactique, mais très amoindri sur le plan psychologique. Les joueurs blidéens et leur ex-entraîneur Iicen ont eu à subir une situation pratiquement invivable pendant et après la série des contre-performances, ce qui a entraîné le récent changement à la barre technique. Le nouveau coach a rappelé qu’il était venu pour travailler : «Je vais insister sur la discipline. Dorénavant, plus de retard, ni d’absences, ni de tenue débraillée. Les absences à l’entraînement doivent être justifiées. Je suis là pour travailler, j’ai senti que le club avait besoin de mes services, pour apprendre aux joueurs à gagner de nouveau. On va donner un sérieux coup de fouet.». Concernant les contacts qu’il a eus avec Zaïm, Bechouia nous dira : «J’ai officiellement pris mes fonctions à la tête de l’équipe. J’ai eu un entretien avec le président Zaïm à qui j’ai donné mon accord définitif. Nous avons tracé, après cela les objectifs à atteindre et ils me conviennent parfaitement. J’espère réussir dans ma nouvelle mission.»

Mohamed Bechouia a été installé hier à la tête de l’équipe…

Il s’appelle «Désiré»

nLe coach qui était en place a mis en n place un bloc d’une assez bonne qualité, et a fait confiance à des jeunes, comme Bedrane et Lahocine, qui se sont révélés. Pour préparer au mieux la saison 2013-2014, Zaïm a recruté des joueurs de clubs régionaux et d'autres qui ont une certaine expérience de la L2.Ce sont surtout des attaquants qui ont fait leurs preuves jusque-là pour renforcer un secteur défaillant la saison passée. Il ne reste à cette équipe qu’à réussir à enchaîner les résultats. C'est là l'une des principales missions du nouvel entraîneur. S. B.

Tout n’est pas bon à jeter…

Réussira-t-il à provoquer le déclic ?

Le nouveau coach blidéen a une semaine pour faire la connaissance de tout le monde et il aura à préparer ses joueurs pour affronter une équipe difficile à manier, lors de la reprise du championnat. En effet, Merouana accueillera les Blidéens. Une rencontre qui sera un véritable test pour Bechouia. Il est certain que Bechouia visera la victoire, pour provoquer ce fameux déclic tant attendu et aussi pour entamer de la meilleure façon qui soit l'aventure avec son nouveau club.

On se rappelle que les nuls face à l’USM Annaba et Hadjout ont fini de consommer le divorce entre Zaïm et l’entraîneur qui était en place, à savoir Iicen. La phrase sibylline du patron de l’USMB à sa sortie du vestiaire : «Il n’a pas su faire les changements», et la montée au créneau des dirigeants et certains supporters, ont été les révélateurs d’un état de crise qui couvait depuis un bon moment. Et comme le premier fusible qui saute en cas de mauvais résultats c’est l’entraîneur, inévitablement, Iicen a fait les frais de la mauvaise santé de l’équipe. Le nouveau coach, Bechouia aurait été «désiré» par les supporters de l’équipe. Ces derniers, dans leur grande majorité, ont été favorables à sa venue.

«Je suis venu pour travailler, pas pour faire des miracles»

Le nouveau coach blidéen se gardera de donner de fausses illusions aux supporters : «Il serait absurde de croire que sur un coup de baguette magique, l’équipe va tout de suite se mettre à gagner des matchs. Je ne suis pas un faiseur de miracles et je suis à

Blida pour travailler et pourquoi pas, récolter les fruits des efforts qui seront consentis.» S. B.

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

21

Coupe d’Algérie (3e tour régional)

Honneur Béjaia (3e journée)
es deux co-leaders l’ES Timezrit et le RC Seddouk, ont de fortes chances de réaliser la passe de trois et par conséquent maintenir leur invincibilité à l’occasion de la troisième journée prévue pour demain. Si pour les gars Timezrit l’avantage du terrain devant Tazmalt, qui reste sur un large succès, peut constituer un atout, il n’en demeure pas moins que pour les Vert et Noir de Seddouk le déplacement qui les mènera à Melbou a de fortes chances d’être négocié au mieux compte tenu de la mauvaise passe que traverse en ce début de saison l’Olympique local. Par ailleurs, et comme c’est le cas presque chaque journée, la pelouse du stade Benallouache de Béjaïa abritera un chaud derby qui mettra aux prises les deux voisins, le Naceria et le l’US Soummam. A Souk El Tenine, le Chabab local, qui reste sur une victoire et un nul, tentera de garder son invincibilité devant son invité du jour, l’ARB Barbacha, d’autant plus qu’il bénéficiera de l’apport de son pu-

lace à la Coupe d’Algérie avec le déroulement du 3e tour régional qui verra l’entrée en lice du seul représentant de Kabylie en division nationale amateur, l’USO Amizour, qui affrontera le MC Bouira, sociétaire de la Régionale 2, demain, au stade de l’OPOD d’Akbou. Leaders en championnat, les hommes d’Ahcène Hamouche espèrent montrer le même visage en Coupe dès cette entrée en matière face au MC Bouira. Il s’agira de capitaliser les acquis engrangés jusque-là, donc maintenir la cadence dans la perspective de la suite du championnat, et aller le plus loin possible dans l’épreuve populaire. Pour ce rendezvous avec le MCB, le coach, Hamouche, a laissé entendre qu’il se passera de plusieurs joueurs clés en raison de blessures, à l’image de Baïnou, Dahou, Kherraz et Benali. Même si entre les deux adversaires, deux divisions les séparent, il n’en demeure pas moins que les coéquipiers du capitaine Khaled Bouchetta ne doivent absolument pas sous-estimer leurs visà-vis afin d’éviter une mauvaise surprise : «La Coupe, c’est beaucoup plus la chance que le jeu» dira l’ex-joueur de la JSMB. «Il faudra faire très attention si l’on veut poursuivre l’aventure. Le MCB n’aura rien à perdre, il va sûrement jouer

P

Un duel comme on les aime L
à fond et sans complexe, contrairement à nous qui devons défendre notre statut d’une équipe de division supérieure» conclut Bouchetta. Du côté du MC Bouira, on veut faire dans la continuité. En effet, le Mouloudia a désormais repris confiance en remportant ses trois dernières rencontres dont deux en Coupe d’Algérie. Bien que pour les dirigeants, la Coupe n’est pas une priorité, mais elle représente une belle opportunité et une motivation pour les joueurs afin de continuer le travail et corriger les lacunes. Lors de la dernière victoire en championnat (3-1) face à l’ANB Djouab, les camarades du meneur de jeu et buteur, Salhi, ont étalé un football de qualité qu’ils veulent rééditer. Pour contrer l’USOA, l’équipe sera au grand complet. «On jouera à fond notre chance pour aller au prochain tour» dira l’entraîneur adjoint Abdi avant de poursuivre : «Notre objectif reste le championnat, c’est évident”. “Avec un effectif très jeune, il reste tellement de travail à faire et ce match entre dans ce cadre. Nous travaillons progressivement dans l’ordre comme laissent voir nos résultats» explique Abdi avant de souhaiter que son équipe laisse une bonne image lors de ce match. M. Adjaout/M. Mustapha

USO Amizour - MC Bouira

Vers un statut quo au sommet

blic. De son côté, l’équipe des Banlieusards de Bougie qui reste sur deux défaites d’affilée n’aura d’autre choix que de réagir positivement à Amizour s’il veut repartir sur de bonnes bases et éviter que le doute s’installe. Enfin, l’US Ait Smail, qui a bien démarré la saison, n’aura sûrement pas la tâche facile même chez elle devant la JS Béjaia qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Toujours est-il, des surprises ne sont pas à écarter à l’occasion en attendant la tenue des deux autres rencontres, samedi. T. Meziane

Vendredi
US Soummam – NC Bejaia O. Melbou – RC Seddouk ES Timezrit – SRB Tazmalt US Ait Smail – JS Béjaia JSB Amizour – JS Ighil Ouazzoug CRB Souk El Tenine - ARB Barbacha

US Béni Douala - JS Azazga
e vendredi, Dame Coupe offre l’occasion aux deux clubs phares actuels de la wilaya de Tizi-Ouzou dans les divisions régionales de s’affronter. Les Unionistes de Béni Douala auront affaire à une autre équipe aussi coriace, la JSA, qui évolue dans le palier tout juste supérieur. La bande au coach Feltane, après avoir éliminé deux autres valeurs sûres lors des tours précédents, le CRBTO et l’ESA, s’attaquera donc aux Iazouguen pour ce qui constitue

C

Le choc des voisins qui montent
une des affiches majeures de ce tour. Et comme il s’agit de la Coupe, tout demeure possible. Si depuis trois saisons la JSA a beaucoup grandi, l’USBD lui a emboîté le pas et cette saison encore, malgré son statut de néophyte est en train de se faire une place parmi les cadors de la Régionale 1. Avec les expérimentés Douicher, Meah et Hellata et de jeunes loups de la qualité de Hadj Kaci et Ikdoumi, les Ath Douala ont de sérieux atouts qui peuvent influer sur l’issue d’un match. D’un autre côté, avec les Hamlaoui, Mallek et Marek, l’on dispose d’un groupe qui impose le respect comme en témoigne le parcours dans le championnat de l’Inter-Régions où ils comptabilisent jusqu’à présent 8 points pour quatre matches sans défaite. En tout cas, ceux qui auront le plaisir de suivre ce match ne devraient pas s’ennuyer, mais dommage que le rendez-vous ait été fixé à Bordj Menaiel. B. Ferhati

S

Le Ghalia et Ouzellaguen pour la confirmation
les deux clubs ont été défaits lors de la journée précédente. En tout cas, avec le déroulement des trois autres rencontres prévues pour samedi, l’issue de cette deuxième journée nous indiquera davantage les dispositions de chaque club en ce début de saison.

Honneur Béjaia (2e journée)

ur les six rencontres comptant pour la seconde journée, programmées pour ce vendredi, on suivra particulièrement le Ghalia de Bougie, qui a affiché d’entrée ses ambitions de jouer l’accession, qui effectuera un déplacement à Amalou chez un adversaire qui semble mal en point en ce début de saison à moins d’un sursaut d’orgueil de sa part. De son côté, le nouveau venu, l’US Aourir-Jdid, qui reste sur un nul, donnera la réplique chez lui au WRB Ouzellaguen qui a démarré la saison avec un succès. La dernière rencontre prévue le CRA Barbacha et la JS Chemini s’annonce des plus indécises vu que

T. Meziane

Vendredi
US Aourir Jdid – US Amalou – CRA Barbacha – WRB Ouzellaguen GC Béjaia JS Chemini

Pré-Honneur Tizi-Ouzou (4e journée)
a 4e journée de la division Pré-Honneur de Tizi-Ouzou aura lieu demain avec le déroulement de quatorze rencontres. Dans le groupe A, le leader, l’Olympique de Tizi-Gheniff, ne devrait pas avoir trop de mal à préserver son fauteuil. En recevant l’USC Ait Touddert, les Olympiens semblent avoir les moyens de se racheter de leur dernier faux pas concédé face à l’AS Imezgharen. Ce dernier qui accueillera l’US Kemouda devrait, quant à lui, se méfier de son invité du jour qui reste sur un revers à domicile et qui aura à cœur de récupérer les trois points perdus. Un pactole qui permettra hommes de Boumbar de coller au sommet du tableau. Pour sa part, l’IRB Souk El Tenine, qui aura comme invité du jour le CS Frikat, ne devrait pas laisser filer l’occasion de confirmer ses deux victoires et de reste collé au leader. L’autre match qui s’annonce intéressant, c’est celui

L

Tizi-Gheniff et Souk El Tenine sur du velours
qui opposera le FC Ouadhias à l’ES Assi Youcef. Un derby qui promet d’être fortement disputé entre les deux voisins qui aspirent à une accession.

JS Akbou «Comme pour la JSA, nous Hydra AC voulons aller le plus loin
La Coupe pour se retaper le mental

Rahim Meftah (Cap. US Béni Douala) :

Tala Athmane – ES Sikh Oumeddour, un derby à ne pas rater

possible en Coupe»

près avoir raté leur dernière sortie à domicile face à l'ES Ben Aknoun, les protégés de Mira sont appelés à disputer un match important ce vendredi face au HAC à Bouira dans le cadre du 3e tour régional pour oublier leur entrée en demi-teinte en championnat. Pour ce rendez-vous face au HAC, le coach de la JSA n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour secouer ses joueurs et tout mettre en œuvre pour entamer pour de vrai leur saison parce que, avec deux matches nuls concédés à domicile en guise d’entrée en matière, il y avait de quoi espérer mieux de la part des Akbouciens. En tout cas, les protégés du président Trahi vont certainement se donner à fond sur le terrain pour bousculer cette coriace formation algéroise et surtout pour rassurer leurs supporters. Un défi certes qui parait difficile mais pas du tout impossible à relever.

A

Z. Ait Hamouda

Rahim, c’est une surprise que de vous voir rechausser les crampons. Comment s’est effectué ce retour à la compétition ? Disons que c’est parti d’une sollicitation du président du club. Il s’est fait insistant, alors je me suis dit pourquoi pas. Et puis, c’est quelqu’un que je respecte beaucoup et ce qu’il veut faire de l’US Béni Douala est un projet qui a suscité mon intérêt. Voilà toute l’histoire. L’actualité, après votre bon début en championnat, c’est ce 3e tour de la Coupe d’Algérie. Comment se présente alors ce match contre la JS Azazga ? Il est inutile, je pense, de dire que la Coupe d’Algérie n’est pas un de nos objectifs. Je suppose que cela doit être aussi le cas de la JS Azazga. Alors, on prend ce match comme une suite de notre

préparation pour le championnat. Il est évident que comme toutes les équipes des divisions inférieures, pour nous cela consiste à aller le plus loin possible en Coupe. Face à la JSA, on jouera pour se faire plaisir, montrer que Béni Douala est sur la bonne voie, comme Azazga d’ailleurs, dans le projet de donner à la région un autre club d’envergure. On jouera sans la moindre pression face à la JSA. Le plus important pour nous c’est d’être prêts pour les matches de championnat. A l’occasion, vous allez retrouver deux anciens complices, Kamal Marek et Nassim Hamlaoui… Effectivement, d’ailleurs cela fait un moment depuis qu’on ne s’est plus croisés dans un match, c’était à l’époque du MO Béjaïa. Ce sera un plaisir c’est sûr. Entretien réalisé par A.M.

DE Mizan : Tizi Gheniff: Boghni : D.B. Khedda – Ouadhias : Ouadhias : Boghni : Exempt : Azazga : LNI : Makouda : Freha : Tizi Rached : O. Ramdane : Tigzirt : Exempt:

Dans le groupe B, cette troisième journée sera incontestablement marquée par le duel qui mettra aux prises au stade Oukil-Ramdane le leader l’US Tala Athmane à son voisin de Sikh n’Oumeddour. Un derby à enjeu qui promet de chauds débats entre deux formations qui ambitionnent de retrouver la division d’honneur la saison prochaine. De son côté, en recevant la formation du CS Oumlil, le dauphin l’ES Tigzirt qui tendra l’oreille du côté d’Oukil-Ramdane, semble bien parti pour conserver au minimum son fauteuil, au mieux Vendredi s’emparer de la preGroupe A mière place. Les auAS Imezgharen – US Kemouda (15h00) tres rencontres au O Tizi Gheniff – USC Ait Touddert (15h00) programme de cette IRB Souk El Tenine- CS Frikat (11h00) journée, à l’image du derby d’Ath DjeJSE Mouldiouane – JSC Sidi Namane (15h00) nad entre la JS Tala AS Kantidja – AT Mechtras (11h00) Tgana et le CA FC Ouadhias – ES Assi Youcef (15h00) Freha ou encore IRB Bounouh – US Tafoughalt (15h00) l’empoignade qui opposera l’IRB YaJS Ait Yahia Moussa kouren à l’US Sidi Groupe B Belloua ne manqueHC Azazga – A.Y Union Sport (15h00) ront pas également ES Nath Irathen – JSC Ouacif (15h00) d’intérêt. Il y a lieu de signaler que tous O Makouda – ON Yirathen (15h00) les autres matches JS Tala Tgana – CA Freha (15h00) que ce soit dans le IRB Yakouren – US Sidi Belloua (15h00) groupe A ou B, préUS Tala Athmane – ES Sikh Oumeddour (15h00) sentent un enjeu et seront donc intéresES TigzirtCS Oumlil (15h00) sants à suivre. US Bouhinoun S. S.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

21

ASK

L

Rahmouni, seul en lice ?

Rahmouni : «Il y a un contact sérieux de l’ASK»

a fin de l’aventure de Zekri à l’ASK pousse la direction à chercher un successeur pour combler le poste d’entraineur en chef, mais le moins que l’on puisse dire sur ces recherches, est qu’elles stagnent et tournent autour d'un seul technicien, Mourad Rahmouni. A moins que les dirigeants askistes décident de convoquer un autre entraineur en urgence, l’ex-entraineur du MOB est le seul candidat en lice. Ce dernier a chargé son agent de poursuivre les négociations avec la direction de Khettabi. Ce manager a pu exposer les conditions sportives et financières de Rahmouni qui sont désormais entre les mains des dirigeants khroubis, sauf que ces derniers veulent prendre tout leur temps pour trancher et rendre leur réponse. La décision finale sera connue en principe après le week-end mais avant les fêtes de l’Aïd.

O

CAB Nezar : «Fergani nous remettait les factures des lampes qu’il achetait»
«Aghilès Fergani est toujours sous contrat »
coach s’absente quatre fois, le club est en mesure de faire valoir ses droits» dit Nezar. Comprendre que le CAB fera des pieds et des mains pour se faire rembourser.

«Il n’est pas du même moule que Bouarata ou Aggoune»

n a abordé avec le président du CAB, la question du départ d’Ali Fergani. On a rappelé à Nezar ses propos devant le micro d’un journaliste de la Radio Chaîne1, quelques minutes avant la fin du derby. «Oui, cela ne m’étonne pas, qu’il (Fergani) ait décidé de quitter le club, sans présenter sa lettre de démission. Je savais qu’il ne voulait pas rembourser une partie de l’avance que le club lui a remise. Je le connaissais. Comment voulez-vous qu’il le fasse, au moment où l’entraineur ne se gênait pas à nous remettre des factures de lampes qu’il avait payées de sa poche» dit d’abord le président Nezar.

En foot, tout peut aller très vite, voilà la bonne preuve, alors que l’avenir de Zekri était indécis avant la dernière réunion qu’il a tenue lundi soir avec les dirigeants de l’équipe, pen- direction askiste nous a demandé de reporter dant ce temps, Khettabi était déjà en période notre venue à une autre date». de négociations avec Rahmouni, qui a Khettabi voulait Bouali confirmé cela chez nos confrères d’El HadLe président khroubi a bien une raisonnadef : «Je confirme qu’il existe ble dose d’expérience footballistique qui un sérieux contact avec l’aide dans ces choix. Il avait une autre La le club khroubi, mais idée avant la piste Rahmouni. direction va j’ai chargé mon Khettabi voulait avoir Fouad débloquer une manager de s’ocBouali comme entraineur pour cuper du reste mensualité l’ASK, mais la JSMB a été plus des négociarapide et le lui a chipé. RahEn plus des deux jours de repos qui vont tions, surtout être accordés aux coéquipiers de Zaâlani mouni est le deuxième nom celle qui pour passer les fêtes de l’Aïd avec leurs sur le calepin et le seul. concerne l’asproches, la direction askiste compte faire un Khettabi est connu pour une pect finan- geste de bonne volonté pour aider les joueurs à chose, il éprouve d’énormes cier. Enfin je passer l’Aïd dans un bon état moral. Pour cela difficultés pour concrétiser Khettabi compte débloquer une mensualité dois dire avec les entraineurs. La péavant mardi prochain. Un geste qui aura aussi qu’on alriode actuelle est très sensible. peut-être un effet positif sur le groupe lait venir au Espérons juste que le boss asqui souffre ces derniers temps à Khroub en début kiste ne perde pas trop de temps cause des faux pas répétitifs de semaine, on avec Rahmouni ou un autre technien championnat. était à mi-chemin, à cien. Sétif précisément, mais la Abdou H.

«Au bout de 4 absences de l’entraineur, le club fera valoir ses droits»

Le président du CAB n’y va pas avec le dos de la cuillère quand il parle du désormais exentraineur du CAB. Nezar évoque les départs de Bouarata et de Mustapha Aggoune, et compare les deux entraineurs avec Fergani : «Fergani n’est pas du même moule que Bouarata ou Mustapha Aggoune et d’autres entraineurs qui sont passés à la tête de la barre technique du CAB.» De quel moule parle le président du CAB quand il évoque Fergani ? Pas de réponse de Nezar. Ce que nous fait comprendre le premier responsable du CAB, c’est que les entraineurs qu’il a cités ont remboursé une partie de l’argent qu’ils avaient touché avant leur départ prématuré.

«Des supporters du MSPB m’ont insulté toute la semaine devant mes enfants»

On ne pouvait pas aborder le cas de l’entraineur sans parler du joueur. La réponse du président est sans équivoque : «Aghilès Fergani est toujours sous contrat avec le CAB. On ne l’a pas libéré et il fait partie de l’effectif. Je ne comprends pas que le joueur lie son sort à celui de l’entraineur.»

«Le Roumain Pradou est le nouvel entraineur»

«Je suis revenu lors d’une rencontre avec mes joueurs sur ce qui s’est passé dans le vestiaire. Je leur ai expliqué que durant toute la semaine, je me suis fait insulter par des supporters du MSPB. Cela s’est fait devant mes enfants. Une semaine, c’est insupportable. Je ne fais pas du match du MSPB le match de la saison. Mais je dirai que j’aime bien quand le CAB bat le MSPB. J’éprouve un plaisir particulier. J’ai dit aux joueurs que j’ai mis à leur disposition toutes les conditions pour gagner ce match. Les salaires et les primes leurs ont été remis. J’étais déçu. Le coach est passé à côté du sujet et les joueurs portent aussi sur eux la responsabilité de cet échec. Ils n’ont pas pris leurs responsabilités.»

Il ne faut pas s’étonner si cette histoire entre le président du CAB et son ex-entraineur aboutisse au TAS (Tribunal Arbitral du Sport). Les deux hommes ne se sont pas rencontrés à Batna. Fergani a donné les raisons et le numéro un du CAB tient à se faire rembourser. «Fergani a signé un contrat avec le CAB. Un des articles du contrat stipule que si le

Le CAB a désormais un nouvel entraineur et c’est le Roumain Pradou qui vient d’être nommé à la tête de la barre technique du CAB. C’est ce qu’explique Nezar : «Oui, notre choix s’est porté sur l’entraineur roumain de l’USC. Comme il venait de divorcer avec son club, on l’a contacté et trouvé un accord avec le coach. Il entamera son travail dès ce jeudi.» M. B.

MSPB
est El Hachemi Zender qui assuré la reprise des entrainements, lundi dernier. L’exjoueur du Mouloudia de Batna des années 80, et co-entraineur avec Kamel Mouassa, il y a quelques saisons, du Boubiya est de retour au MSPB. Zender et le jeune frère de Saad, l’actuel président du CSA. La famille Zender est une famille d’anciens footballeurs.

ASMO
«J’ai rencontré une première fois, les responsables du MSPB. Je leur ai fait une proposition. Ils m’ont fait comprendre qu’ils dirigeaient un club qui n’avait pas un gros budget. J’ai reformulé mes exigences que j’ai revues à la baisse. Mais, je n’ai plus eu aucun son de cloche. Je considère que les contacts ont été rompus» dira Tebib

C’

El Hachemi Zender tout seul à la reprise

C’

Mouassa : «On joue chaque match pour le gagner»
siste auprès de ses joueurs pour maintenir cette dynamique de la gagne : «Le championnat est encore long. Nous ne sommes qu’à sa septième étape et il reste encore 23 journées avant la fin de la compétition. Nous allons donc devoir continuer à travailler très dur pour maintenir cette dynamique de la gagne. Le plus dur reste encore à faire» dira l’entraîneur de l’ASMO. Et d’ajouter : «Il est vrai que nous avons bien entamé le championnat. Cela va permettre aux joueurs de prendre confiance en eux et d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup plus de détermination. Mais je le dis et je le répète, le championnat est encore long. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire.»

Abdesmad refuse de continuer

Le salaire de l’entraineur trop élevé selon les dirigeants

Abdesmad : «Je retourne vers les autres catégories»

Noureddine Abdesmad aurait pu le plus normalement du monde continuer à driver le MSPB. Mais le coach a préféré quitter cette fonction sur une bonne note. Un nul méritoire contre toute attente contre le CAB. Les dirigeants ont proposé au DTS des catégories de jeunes et de prendre les destinées de l’équipe A, le directeur technique du club n’a pas donné de suite favorable à ses responsables et se contentera de diriger les catégories jeunes.

Tebib : «Les contacts avec le MSPB ont été rompus»

Abdesmad le dit avec force conviction : «J’ai rempli ma mission comme convenu, avant de revenir à mon poste de DTS. Je n’entraînerai pas les seniors.» Clair comme de l’eau de roche.

Zemmouri touchait 50 millions, Abbès, moins

Selon une source proche du club, c’est le salaire du club qui aurait poussé les principaux dirigeants du MSPB à changer de cap. Tebib aurait fait une proposition salariale que le club aura jugée élevé. Tebib a revu ses exigences à la baisse, mais les contacts ont été coupés. Lors de la première rencontre les dirigeants du MSPB auraient expliqué au coach que le club avait un petit budget et que la masse salariale ne dépassait pas les 200 millions de centimes. Certains salaires de joueurs ne dépassaient pas les 100 mille dinars. Des joueurs toucheraient en dessous de cette somme.

Va-t-on vers une annulation de l’option Mohamed Tebib au MSPB ? C’est ce qui semble se dessiner, ces derniers jours. A en croire Tebib les contacts entre le coach et les dirigeants du club ont été rompus. On a contacté l’entraineur originaire du Khroub à ce sujet.

On laisse entendre que Tebib aurait exigé un salaire proche des 80 millions de centimes. Salaire qu’il avait vu à la baisse. Tebib aurait été mis au courant des salaires que touchaient ses prédécesseurs. Comme le salaire de Zemmouri, proche de 50 millions de centimes. Abbès touchait moins de 50 millions de centimes. Des sources indiscrètes laisse entendre que le salaire de l’ex-entraineur du MSPB avoisinait les 35 millions de centimes. M. B.

«Il faudra maintenir cette dynamique de la gagne»

est le moral au beau fixe que les gars de M’dina J’dida ont préparé leur match de Coupe prévu demain au stade du 24-Février 1956 de Bel Abbès. Les Asémistes, qui ont réalisé une bonne entame de championnat, restent sur une excellente série de trois succès consécutifs. Ce vendredi, les Vert et Blanc de M’dina J’dida vont aborder la coupe d’Algérie avec une grande détermination. Même si cette compétition ne figure pas dans leurs objectifs, les Asémistes veulent aller le plus loin possible en Coupe et surtout éviter de la quitter en tour régional. Le premier responsable à la barre technique de l’équipe, Mouassa Kamel, nous a confié que son équipe aborde chacune de ses rencontres avec la ferme intention de la gagner. «Les choses sont claires, nous abordons chacun de nos matchs pour le gagner» nous a déclaré l’ancien entraîneur de la JS Kabylie avant d’ajouter : «La coupe est une compétition différente du championnat dans la mesure où elle se joue sur un seul match. Et comme vous le savez, tout peut arriver pendant quatre-vingt-dix minutes. Il va donc falloir rester concentrés et donner le meilleur de nous-mêmes tout au long de la partie pour surpasser l’obstacle du CRB El Amria. Nous avons beaucoup de respect pour notre adversaire. Nous allons tout faire pour remporter ce match et poursuivre l’aventure en Coupe d’Algérie.»

«Il est encore trop tôt pour parler du mercato»

La formation de M’dina J’dida a réussi un bon début de championnat. Après sept journées de compétition, l’ASMO n’a concédé qu’un seul revers. Occupant la seconde place au classement, les coéquipiers de Balegh se présentent comme un sérieux prétendant pour la montée en Ligue1. L’entraîneur, Mouassa, in-

Ces derniers temps, on parle de plus en plus du mercato du côté de l’ASMO. Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes éditions, les responsables du club se sont rendus en France pour établir des contacts avec certains joueurs émigrés. Interrogé à ce sujet, le premier responsable à la barre technique de l’ASMO estime qu’il est encore trop tôt pour évoquer ce sujet : «Je pense qu’il est encore trop tôt pour évoquer ce sujet. Il va falloir se concentrer sur les prochains matchs qui attendent l’équipe en cette première moitié de la saison avant d’évoquer le mercato. Nous aurons par la suite largement le temps de chercher les joueurs qu’il nous faut.» Moussa a également discuté avec ses joueurs afin de les motiver. Le premier responsable à la barre technique de l’ASMO a expliqué à ses joueurs qu’ils doivent continuer à travailler pour gagner sa confiance et ajoutera qu’il n’aura pas besoin de recruter au mercato à condition que chacun d’entre eux fasse son travail comme il se doit. Riad O.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

21

Mouassa : «On joue chaque

ASMO

ESM
déterminés à aller le plus loin possible dans cette compétition»
tails. La formation de Saint-Jules, l’US Mostaganem est une vieille connaissance, mais personnellement, je ne connais pas sa composante en Coupe, il faut toujours se méfier des équipes de division inférieure. D’ailleurs on va aborder cette empoignade avec sérieux, car nous sommes déterminés pour aller le plus loin possible dans cette compétition. Certains parlent de match facile devant l’équipe de l’US Mostaganem… Je ne suis pas du tout de cet avis, car l’US Mostaganem, qui n’est pas arrivée à ce tour par hasard, force ainsi le respect. A ce titre, nous devons préparer comme il se doit ce match en ayant dans la tête l’obLa défaite face à l’USM Blida semble jectif de nous qualifier au prochain tour. déjà oubliée… Les joueurs sont conscients de cela et ils Vous savez, les échecs ont toujours leur feront en sorte de ne pas sous-estimer côté positif dans la mesure où ils nous l’adversaire d’autant plus que nous ne le obligent à travailler davantage, et rester connaissons pas, et puis les gars de Saintconstamment vigilants pour redresser le Jules, l’US Mostaganem, feront le maxitir, et mieux progresser et dire que la dé- mum pour briller face à une équipe de la faite est totalement oubliée, c’est mentir division deux professionnelle. un peu, mais disons que nous avons tiré Juste après, ce sera un match qui se les leçons et nous sommes concentrés sur joue à Mostaganem ; comment ça va le match de Coupe d’Algérie. être ? Est-ce que l’équipe est bien préparée Ce ne sera pas facile face à une équipe pour ce match face à la formation de qui marche bien et qui tentera de gagner Saint-Jules, l’US Mostaganem? pour consolider sa position en haut du Nous avons beaucoup travaillé durant classement, même si elle joue dans un pacette mini-trêve, sur tous les plans, phy- lier inferieu. L’Espérance de Mostaganem sique, technique et psychologique, je di- tentera le maximum pour se racheter derais que nous sommes prêts pour ce vant son public et reprendre de plus belle. match. De notre part, on fera de notre mieux pour renouer avec le meilleur résultat Cap sur le match de Coupe maintepossible, afin de maintenir cette dynanant, n’est-ce pas ? Sachant qu’on gère la compétition mique et bien finir cette phase qui a été, match par match, nous devons d’abord avouons-le, cauchemardesque pour nous. nous focaliser sur ce match de Coupe. Cela rassurera sûrement vos supporNous devons continuer à être concentrés ters ; qu’avez-vous à leur dire ? sur le prochain match de Coupe que nous J’espère qu’ils seront nombreux dans les jouerons chez nous et devant notre pugradins du stade de Bensaid-Mohamed blic. Ce sont des facteurs imde Mostaganem, nous avons beportants dans cette soin de leur soutien et de Séance compétition. De notre leurs encouragements technicocôté, on fera le maxipour décrocher une quamum pour nous lification au prochain tactique au menu qualifier et aller le tour. De notre côté, Pour la séance d’entrainement plus loin possible. nous ferons tout pour qui s’est effectuée hier à 9h, le staff Ce sera difficile technique a programmé un exercice être à la hauteur de quand même technico-tactique, pour travailler les leur confiance. Leur face à la formaautomatismes et la cohésion dans le procurer de la joie est notre seul souci. tion de Saintjeu. A la fin de la séance, les pouEntretien Jules? lains de Bentrikly avaient eu réalisé par Les matches de droit à un match d’appliEttaoui Wassim Coupe se jouent génécation. ralement sur de petits déHaddou affirme que le groupe est serein quant à ce match de Coupe face aux hommes de Saint-Jules, l’US Mostaganem, une équipe qu’il faudra prendre très au sérieux. Notre interlocuteur estime que lui et ses camarades sont dans de bonnes conditions, physique et technique et psychologique. Des paramètres qui leur permettront de décrocher le billet de qualification au prochain tour de la Coupe d’Algérie, une compétition où ils veulent aller le plus loin possible.

match pour le gagner»
«Il faudra maintenir cette dynamique de la gagne»

Haddou : « Nous sommes

coup de respect pour notre adversaire. Nous allons tout faire pour remporter ce match et poursuivre l’aventure en Coupe d’Algérie.»

C’

est le moral au beau fixe parler du mercato» que les gars de M’dina Ces derniers temps, on parle de plus en plus J’dida ont préparé leur du mercato du côté de l’ASMO. Comme annoncé match de Coupe prévu dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes demain au stade du 24- éditions, les responsables du club se sont rendus Février 1956 de Bel Abbès. Les Asémistes, qui en France pour établir des contacts avec certains ont réalisé une bonne entame de championnat, joueurs émigrés. Interrogé à ce sujet, le premier restent sur une excellente série de trois succès responsable à la barre technique de l’ASMO esconsécutifs. Ce vendredi, les Vert et Blanc de time qu’il est encore trop tôt pour évoquer ce M’dina J’dida vont aborder la coupe d’Algérie sujet : «Je pense qu’il est encore trop tôt pour évoavec une grande détermination. Même si cette quer ce sujet. Il va falloir se concentrer sur les procompétition ne figure pas dans leurs objectifs, chains matchs qui attendent l’équipe en cette les Asémistes veulent aller le plus loin possible première moitié de la saison avant d’évoquer le en Coupe et surtout éviter de la quitter en tour mercato. Nous aurons par la suite largement le régional. Le premier responsable à la barre temps de chercher les joueurs qu’il technique de l’équipe, Mouassa Kamel, nous faut.» Moussa a égalenous a confié que son équipe ment discuté avec ses Benouameur aborde chacune de ses renconjoueurs afin de les motitres avec la ferme intention ver. Le premier resva partir au mercato de la gagner. «Les choses ponsable à la barre A en croire une source autorisée, le sont claires, nous abordons technique de défenseur asémiste, Benaouameur a décidé chacun de nos matchs l’ASMO a explide quitter le club au mercato. L’ancien joueur pour le gagner» nous a qué à ses du Mouloudia qui n’est pas autorisé à s’entraîner déclaré l’ancien entraîjoueurs qu’ils les seniors après son conflit avec le staff technique neur de la JS Kabylie doivent contivit mal sa mise à l’écart du groupe. Benaouameur, avant d’ajouter : «La nuer à travailqui a discuté de ce sujet avec le président Merouan va coupe est une compétiler pour demander sa lettre de libération à ses dirigeants. tion différente du gagner sa Zidane opéré du nez championnat dans la confiance et mesure où elle se joue Le défenseur central de l’ASMO, Zidane Mohamed ajoutera qu’il sur un seul match. Et Amine a subi une intervention chirurgicale au nin’aura pas becomme vous le savez, veau du nez. L’ancien sociétaire de l’USMA soin de recruter tout peut arriver pendant au mercato à devra s’éloigner des terrains pendant environ quatre-vingt-dix minutes. condition que cha10 jours. Pour rappel, Zidane est susIl va donc falloir rester cun d’entre eux fasse pendu pour le match de demain qui concentrés et donner le meilson travail comme il opposera son team face au leur de nous-mêmes tout au long se doit. CRB El Amria. de la partie pour surpasser l’obstacle Riad O. du CRB El Amria. Nous avons beau-

«Il est encore trop tôt pour

La formation de M’dina J’dida a réussi un bon début de championnat. Après sept journées de compétition, l’ASMO n’a concédé qu’un seul revers. Occupant la seconde place au classement, les coéquipiers de Balegh se présentent comme un sérieux prétendant pour la montée en Ligue1. L’entraîneur, Mouassa, insiste auprès de ses joueurs pour maintenir cette dynamique de la gagne : «Le championnat est encore long. Nous ne sommes qu’à sa septième étape et il reste encore 23 journées avant la fin de la compétition. Nous allons donc devoir continuer à travailler très dur pour maintenir cette dynamique de la gagne. Le plus dur reste encore à faire» dira l’entraîneur de l’ASMO. Et d’ajouter : «Il est vrai que nous avons bien entamé le championnat. Cela va permettre aux joueurs de prendre confiance en eux et d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup plus de détermination. Mais je le dis et je le répète, le championnat est encore long. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire.»

Des changements prévus dans l’équipe type
e staff technique de l’ASMO compte procéder à des changements au sein de son équipe lors du match de demain face au CRB El Amria. En effet, Mouassa compte lors de cette rencontre donner la chance à certains joueurs qui n’ont pas bénéficié jusqu’à présent de temps de jeu en championnat. Déjà, deux titulaires ne seront pas de la partie demain face au CRBEA en raison de suspension. Il s’agit du gardien de but, Mezair et du défenseur, Zidane. En leur absence, Bouhedda, et très certainement, Yousef Yacine, devraient effectuer leur première titularisation de la saison face au CRBEA.

L

D’autres éléments pourraient prendre part au match de demain, à l’image de Bentiba, Mellal, Barka et Tahar Fethi. L’occasion pour eux de prouver ce dont ils sont capables et de gagner la confiance du staff technique en prévision des prochains rendez-vous de l’équipe. Il est à

noter que l’entraîneur, Mouassa, annoncera, ce matin, à l’issue de la séance d’entraînement qui aura lieu au stade Habib-Bouakel, la liste des 18 joueurs retenus pour le match de demain face au CRB El Amria.

R.O.

Mise au vert à l’hôtel El Mouahidine
Départ demain à Bel Abbès
Comme ce fut le cas depuis le début de saison, les gars de M’dina J’dida vont effectuer ce soir leur traditionnelle mise au vert à l’hôtel El Mouahidine. Ce n’est que demain matin qu’ils prendront la route de Bel Abbes pour affronter le CRB El Amria pour le compte de l’avant-dernier tour régional de la Coupe d’Algérie.

our le compte du 2e tour qualificatif de la Coupe d’Algérie, l’Espérance de Mostaganem en découdra avec l’US Mostaganem dans une confrontation où l’issue semble indécise. Ce qui doit inciter les Espérantistes à prendre très au sérieux cette joute pour au moins deux raisons. D’abord assurer la qualification et en même temps se réconcilier avec les supporteurs encore sous le choc de la défaite face à l’USM Blida. Cette rencontre sera amoindrie des services du milieu du terrain offensif, Lahmar, où ce dernier a ressenti des douleurs atroces au niveau de la cuisse après le match contre l’USM Blida. Il a été dispensé et a pris place dans la tribune officielle en compagnie de quelques amis pour suivre cette séance d’entrainement. Le médecin du club est en train de lui prodiguer des soins intensifs afin qu’il se remette sur pied avant l’importante rencontre face à la formation des Asémistes, l’ASM Oran, pour le compte de la hui-

P

L’équipe amoindrie face à Saint-Jules
tième journée de championnat. Quant au capitaine de l’équipe des Haouata, il vient de recevoir son quatrième carton jaune depuis l’entame de la saison version 2013/2014, mais le hasard a voulu que l’ex-défenseur de l’Entente de Sétif va certainement purger sa peine, ne pas jouer ce vendredi face à l’équipe voisine de l’US Mostaganem, dans le cadre de la Dame coupe. Il sera néanmoins prêt pour le prochain match de championnat face au voisin, l’ASM Oran. L’entraîneur adjoint, Bentrikly, doit trouver la solution adéquate pour que ses joueurs réalisent le match attendu d’eux devant la formation de Saint-Jules, l’US Mostaganem, avec la ferme intention de passer ce tour. En somme, une belle affiche entre deux équipes habituées par le passé à avoir les faveurs de Dame Coupe. Alors, de quel côté se la préférence penchera-t-elle? La question reste posée. Ettaoui Wassim

22
Real Madrid

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

Annoncé dans le collimateur du Real Madrid en vue du prochain mercato estival, Andrea Pirlo disposerait toujours des faveurs de son ancien mentor Carlo Ancelotti, qui souhaiterait toujours le recruter. Sous contrat avec la Juventus de Turin jusqu’en juin prochain, Andrea Pirlo ne sait toujours pas s’il poursuivra l’aventure avec le club transalpin ou s’il le quittera. Alors que Tottenham, Arsenal, Chelsea ou encore Manchester United apprécieraient énormément son profil, c’est bien le Real Madrid qui semble le mieux placé sur ce dossier chaud du mercato comme l’annonce le Daily Mail. Ancien mentor d’Andrea Pirlo au Milan AC, Carlo Ancelotti aurait conservé des rapports privilégiés avec le milieu de terrain italien de la Juventus de Turin. Toujours à la recherche de sang neuf afin de renforcer son entrejeu au Real Madrid, l’ancien entraîneur du PSG aurait fait d’Andrea Pirlo l’une de ses priorités pour le prochain mercato hivernal. Selon les informations du Daily Mail, le Real Madrid aurait tout tenté afin d’obtenir la signature de Pirlo durant le mercato estival. Finalement, la Juve n’a jamais donné suite aux offensives du club merengue, qui pourrait rapidement repasser à l’acte dans ce dossier. Pour rappel, les dirigeants de la Vieille Dame hésiteraient toujours à proposer une prolongation de contrat à Pirlo.

Ancelotti persiste et signe Rosell s’enthousiasme
pour
L'information n'a rien d'un scoop. La saison prochaine, le FC Barcelone accueillera un nouveau gardien de but en remplacement de Victor Valdés. Pour succéder à l'international espagnol, plusieurs noms circulent, notamment celui de ibaut Courtois. Actuellement, le portier belge fait les beaux jours de l'Atlético Madrid, co-leader de la Liga et meilleure défense à égalité avec le Barça. Une équipe catalane qui pourrait bien avoir le dernier mot dans quelques mois le concernant. En tout cas, Sandro Rosell n'a pas tari d'éloges à son égard. "C'est un grand gardien de but. Il est très bon et je l'aime beaucoup", avoue le président barcelonais devant les journalistes. Toujours sous contrat avec Chelsea, Courtois, 21 ans, a entamé sa troisième saison en prêt avec les Colchoneros.

FC Barcelone

Courtois

pour
Passé dernièrement de River Plate aux Newell's Old Boys en Argentine, David Trezeguet pourrait bien revenir en Europe, et plus particulièrement en Liga. En effet, El Mundo Deportivo a avancé hier que le FC Barcelone, en quête d'un buteur pour le prochain mercato hivernal, aurait coché le nom du champion du monde 1998 avec les Bleus. Celui qui va prochainement fêter ses 36 ans serait en concurrence avec Miroslav Klose (Lazio de Rome), Oscar Cardozo (Benfica de Lisbonne), Nelson Valdez (Al Jazira), Roque Santa Cruz (Malaga) et Giorgios Samaras (Celtic Glasgow).

De l'intérêt

Trezeguet

Eusebio : «On ne peut pas me comparer avec Cristiano Ronaldo» Neymar
Décidément, Eusebio n'aime pas les comparaisons. Une nouvelle fois, l'un des plus grands attaquants de l'histoire a estimé que l'on ne devait pas le comparer à Cristiano Ronaldo car contrairement à ce dernier, lui n'a jamais eu "d’adversaires faciles" pour gonfler son compteur buts : "On ne peut pas me comparer avec Cristiano Ronaldo. C'est une erreur de le faire. J'ai joué environ 60 fois (64) avec le maillot du Portugal et j'ai marqué 41 buts. Mais aujourd'hui, un joueur de la sélection (CR7) a dépassé mon total car il est plus facile de marquer des buts contre certains adversaires à présent. Je n'ai jamais joué contre le Lichtenstein ou l'Azerbaïdjan.", a déclaré la légende du Benfica Lisbonne dans un entretien à la RTP.

Xabi Alonso de retour contre Malaga

Neymar ne veut pas aller trop vite. Très attendu en Catalogne, notamment en raison du prix élevé de son transfert en provenance de Santos (ndlr : 57 millions d'euros), le Brésilien fait des émules dans le camp des Blaugrana. Une intégration réussie qui satisfait amplement le joueur. Cependant, d'après lui, parler de Ballon d'Or est un peu prématuré : «Il n’y a qu’une chose qui me préoccupe : jouer le même football et aider mes coéquipiers au Barça et avec la Seleçao», a-t-il déclaré dans un entretien accordé à TV Globo, repris par Mundo Deportivo. Neymar pourrait cependant faire partie des trois joueurs en lice pour la récompense suprême au niveau individuel, même si Franck Ribéry semble se détacher avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

: «Je ne me préoccupe pas du Ballon d'Or»

Juventus

Pogba: «J'aime tout de ce club»

Blessé depuis le début de la saison, Xabi Alonso pourrait bien faire son retour dans le groupe madrilène dans deux semaines pour la rencontre face à Malaga, lors de la neuvième journée de Liga. Mariano de Prado, le médecin qui a opéré le milieu de terrain espagnol, est revenu sur l'état de santé de son patient dans les colonnes de Marca. "J'ai consulté le joueur jeudi dernier et tout semble rentrer dans l'ordre. Il évolue bien, pour l'instant il n'y a pas eu de contretemps, a-t-il expliqué. "Je n'écarte pas que Xabi Alonso revienne avant le match face à Malaga", a ensuite ajouté le chirurgien. Une bonne nouvelle pour le Real Madrid, qui va retrouver l'un de ses joueurs majeurs, alors que la Casa Blanca pointe actuellement à la troisième place du championnat à cinq points du FC Barcelone et de l'Atlético de Madrid.

Del Bosque Prolongation pour Garcia ? Selon la Gazzetta Dello Sport, Rudi Gar-

Espagne

AS Rome

pour deux

Paul Pogba se sent bien, et n'hésite pas à le dire. Dans un long entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, l'international français est revenu sur sa vie à Turin : "Désormais je regarde le présent et je me dis que je suis très bien ici. J’aime tout de ce club : les dirigeants, les entraîneurs, les coéquipiers et les supporters." Une belle histoire d'amour qui pourrait bien durer un peu plus longtemps. "Pour le moment, je ne vois nulle part où aller à part la Juventus", a affirmé le milieu de terrain. Une prolongation de contrat serait d'ailleurs en ce moment à l'étude entre les dirigeants Bianconneri et l'ancien joueur de Manchester United. A seulement 20 ans, Paul Pogba est considéré comme l'un des joueurs les plus prometteurs de sa génération, mais sait qu'il doit encore progresser dans certains domaines. "À chaque séance d’entraînement, j’essaye de piquer quelque chose à Pirlo, Marchisio et Vidal. J’atteindrai la perfection avec la technique de Claudio, l’agressivité d’Arturo et la qualité des passes d’Andrea", a-t-il confié dans la presse transalpine.

ans de plus ?

Bradley : «Totti est une légende»
Aux commandes de la sélection ibérique depuis 2008, Vicente Del Bosque ravit la Fédération espagnole de football, puisqu’elle souhaiterait le prolonger de deux saisons, afin qu’il continue jusqu’à l’Euro 2016 en France, comme le relaye RMC. Le technicien espagnol, champion du monde et d’Europe, pourrait répondre favorablement à cette proposition. En tête de leur poule, en compagnie des Bleus, deuxièmes, l'Espagne a de grandes chances d'obtenir son ticket pour la prochaine Coupe du Monde au Brésil.

cia pourrait déjà prolonger son contrat avec l'AS Rome. Auteur du meilleur départ de son histoire avec sept victoires en autant de matches, l'entraîneur français ne pouvait rêver meilleur début avec son nouveau club. Il pourrait ainsi prolonger de deux saisons, voyant son salaire passer de 1,3 millions d'euros à 2,6 millions par saison.

Vidic in, Isla out en janvier ?
Les Bianconeri voudraient engager un défenseur central de classe mondiale. L'heureux élu pourrait bien être Nemanja Vidic. A 31 ans, l'international serbe est, à l'image de l'arrière-garde de Manchester United, complètement dépassé par les évènements. Par conséquent, le board du club anglais pourrait accepter de le vendre en cas d'offre satisfaisante. Au rayon des départs, les Piémontais pourraient se passer des services de Mauricio Isla. Brillant à l'Udinese (2007-2012), le milieu chilien n'arrive pas à briller souvent à la Juve et il ne fait donc pas l'unanimité. Rappelons que l'Inter Milan serait prêt à l'accueillir conformément au souhait de l'entraîneur Walter Mazzarri.

Le concert d'éloges n'est toujours pas terminé à Rome. Après avoir été salué par à peu près tout le monde en Italie, Michael Bradley a lui aussi voulu rendre hommage au capitaine éternel de la Louve : "C'est le symbole de la Roma pour tous les Romains, pour tous les tifosi, pour tous ceux qui ont grandi à Rome. Francesco a gagné des trophées mais les personnes l'aiment parce qu'il a toujours montré son affection pour le maillot giallorosso. Il a été l'un des meilleurs joueurs du monde durant toute sa carrière. Il avait l'opportunité d'évoluer au Real mais il a décidé de rester à la Roma car il est trop lié à cette ville et aux couleurs de la Magica. Pour toutes ces raisons, il est une légende.", a déclaré le milieu américain de la Roma.

On savait que l’Inter de Milan avait tenté de recruter le milieu de terrain du FC Porto, Fernando lors du dernier mercato et que la formation intériste est toujours sur les rangs pour revenir à la charge au mois de janvier. Mais d’après le Corriere dello Sport, le champion d’Italie en titre, la Juventus de Turin serait aussi intéressée par le milieu de terrain défensif et l’aurait même supervisé à plusieurs reprises. Son départ qui semblait inéluctable durant l’été n’avait pas pu se faire suite à des propositions trop peu élevées au goût du président du club portugais mais avec ces deux grosses écuries italiennes à la lutte pour le Brésilien, il se pourrait bien que l’on retrouve Fernando dans le Calcio dès le mois de janvier.

Fernando dans le viseur

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2431
Jeudi 10 octobre 2013

23

Fellaini absent de longue date

Manchester United

Evra le départ de Pogba
Avant de faire les beaux jours de la Juventus Turin, le milieu de terrain Paul Pogba était parti libre de Manchester United, non retenu par Sir Alex Ferguson. Après le début de saison raté des Red Devils, Patrice Evra a regretté le départ de son ancien coéquipier :"Pogba a un talent incroyable sur le terrain, il est très agressif, c'est rare. Il avait très rapidement gagné le respect de joueurs importants comme Ryan Giggs et Paul Scholes mais c'est vrai qu'il faut aussi gagner le respect du manager. C'est dommage car le vestiaire mancunien avait été impressionné par Pogba. C'est vraiment une grosse perte pour Manchester United", a assuré l'arrière gauche mancunien en conférence de presse. "Une grosse perte pour United" et pour son manager David Moyes déjà privé pour plusieurs semaines de son unique recrue estivale Marouane Fellaini, qui s'est blessé au poignet et va subir une intervention chirurgicale.

Bayern Munich regrette Dante «Guardiola

est un entraîneur

très intelligent»

Apparu à six reprises en Premier League avec les Red Devils, le «diable rouge» belge pourrait ne pas rejouer d’ici Novembre. David Moyes, manager de Manchester United s’est déclaré très «pessimiste sur l’état du poignet de Fellaini». Une opération n’est pas à exclure, son indisponibilité pourrait monter à au moins trois semaines. Il est d’ores et déjà forfait pour les matchs qualificatifs à la Coupe du Monde 2014 avec son équipe nationale.

Hernandez prêt à partir

Titularisé à seulement deux reprises par David Moyes cette saison, Javier Hernandez a ouvert la porte à un départ de ManCet hiver, Manchester United envichester United. "Je travaille sage de retoucher son effectif. Selon le pour gagner une place de titulaire, je sais que mes per- Daily Star, les Reds Devils aimeraient recruformances sur le terrain me ter un milieu de terrain. Pour cela, ces derpermettront d'atteindre cet niers pourraient se tourner du côté de objectif un jour, que ce soit ici ou ailleurs dans n'importe l’Allemagne. En effet, ils apprécieraient beauquel autre club...", a lâché coup le profil d’Ilkay Gundogan. Sous l'attaquant mexicain, dont les contrat avec Dortmund, ce dernier intépropos ont été relayés par le Daily Mail. S'il est heureux de jouer pour l'un des meilleurs clubs du monde, Chicharesserait également Arsenal. Le club rito, jamais considéré comme un titulaire indiscutable à MU mancunien pourrait mettre 35 et soumis à la concurrence de Robin van Persie et Wayne millions d’euros. Rooney, a juste besoin de plus d'occasions pour se montrer. Courtisé par le Real Madrid ou l'Atlético Madrid ces dernières saisons, l'attaquant évolue depuis 2010 à MU.

Une piste allemande à 35M€

Borussia Dortmund Gündogan absent jusqu'en 2014 ? La situation d'Ilkay Gündogan continue d'inquiéter le staff du
Borussia Dortmund. Le milieu allemand, âgé de 22 ans, souffre toujours de douleurs au dos et n'a plus joué depuis le 15août dernier, il a joué seulement un match amical international contre le Paraguay (3-3). Avanthier, le directeur sportif des finalistes de la dernière Ligue des champions, Michael Zorc, ne s'est pas montré très optimiste. "Il ne fait pas beaucoup de progrès, a-t-il expliqué à Bild. Nous ne savons pas quand il pourra rejouer". Le Borussia Dortmund fait face à une cascade de blessés. Nuri Sahin, Sven Bender, Lukas Piszczek, Jonas Hofmann, Sebastian Kehl, Marcel Schmelzer et Sokratis sont ainsi également à l'infirmerie.

Arrivé cet été au Bayern Munich après une année sabbatique, Pep Guardiola a choisi de relever un énorme défi, ayant à sa disposition une formidable équipe mais succédant à un entraîneur qui a réalisé un triplé historique avec elle la saison dernière. Alors que le défenseur brésilien Dante avait déjà réfuté les comparaisons entre le Bayern et le Barça, celui-ci a confirmé hier ses propos, tout en faisant l’éloge de son nouvel entraîneur : «Guardiola est un entraîneur très intelligent et il est disposé à passer par un temps d’adaptation avec nous. Je ne crois pas que nous pratiquons le tiki-taka du Barça, mais on essaye d’avoir le ballon le plus possible et de dominer le match. (…) On ne se sent pas favori en Ligue des Champions. Le Barça est beaucoup plus fort avec Neymar. Il y a aussi le PSG, le Real Madrid, Chelsea…», a déclaré le Brésilien à la radio catalane Esports Cope.

Alaba trop gourmand

A 21 ans, David Alaba est déjà un titulaire indiscutable au Bayern Munich, lui qui a quitté son poste de milieu de terrain défensif pour devenir latéral gauche. Sous contrat jusqu'en 2015 avec le dernier vainqueur de la Ligue des champions, l'international autrichien aurait d'ores et déjà entamé des discussions avec ses dirigeants et ses représentants pour une prolongation. Mais selon Bild, les tractations seraient pour l'heure dans l'impasse car Alaba et ses agents réclameraient un salaire annuel de 6 millions d'euros jugé trop élevé par les principaux décideurs bavarois.

Mourinho : «J’ai besoin

Chelsea

de mon top 4 : Cech,

Terry, Lampard et Cole»

Actuel 6e de Premier League avec Chelsea, José Mourinho espérait certainement mieux pour son retour sur le banc des Blues. Malgré tout, le tacticien portugais bénéficie de toute la confiance de ses dirigeants et de ses hommes, dont plusieurs étaient déjà là de 2004 à 2007, avant de s’engager avec le Real Madrid. Interrogé en conférence de presse, José Mourinho a évoqué plusieurs joueurs cadres dont il ne pourrait se passer : «Quand certains entraîneurs vont dans un nouveau club, ils aiment prendre plusieurs joueurs qu’ils connaissent bien, avec lesquels il s’entendent bien. Moi, j’ai besoin de mon top 4 : Cech, Terry, Lampard et Cole (rire). Ils étaient encore là quand je suis revenu, ils m’ont rendu la vie plus facile. C’est un grand soutien pour moi, ce sont de bons gars et de grands professionnels. Ils n’ont plus 25 ans, ils sont bien dans leur tête et la relation qu’ils ont avec moi est parfaite à ce stade de leur carrière. Ils savent que mes décisions sont les meilleures pour eux, ils me font confiance.»

Suarez veut changer
Suspendu dix matchs en avril dernier, pour avoir mordu Branislav Ivanovic, Luis Suarez a enfin retrouvé les pelouses anglaises, il y a trois semaines. Une sanction longue qui a fait réfléchir l'international uruguayen. "Je ne veux plus être le même qu'avant", at-il affirmé dans les colonnes d'El Pais. Et l'attaquant a tenu à traduire ses paroles par des actes: "Je suis conscient que j'ai été plus calme lors des matchs récents. Je suis très critique envers moimême. J'ai réalisé que le fait de jouer avec plus de sérénité m'aide beaucoup". Un changement de comportement qui paye puisque l'ancien joueur de l'Ajax Amsterdam a déjà inscrit trois buts en seulement deux matchs de Premier League.

Liverpool

Un nouveau

PSG-Nike

Wilshere : «Seuls les Anglais devraient jouer pour l'Angleterre»

Angleterre

contrat pour 30M€ par an

C’est le débat du moment en Angleterre. Auteur de débuts prometteurs en Premier League avec Manchester United, la petite pépite Adnan Januzaj (18 ans) fait tourner beaucoup de têtes. Celles des clubs bien sûr, mais aussi des sélections. Sélectionnable pour le Kosovo et l’Albanie via ses parents, pour la Belgique par sa naissance et son enfance, pour la Serbie et la Turquie via ses grands-parents, le milieu offensif pourrait également être sélectionné par l’équipe d’Angleterre dans quelques années s’il n’a toujours pas fait son choix. Alors que Roy Hodgson, le sélectionneur des Three Lions, a avoué suivre le parcours du jeune joueur né à Bruxelles, le milieu de terrain de terrain international Jack Wilshere s’est lui montré très critique au sujet d’une éventuelle sélection de Januzaj. «Selon moi, si tu es Anglais, tu es Anglais et tu joues pour l'Angleterre. Mais si tu vis en Angleterre depuis 5 ans, pour moi ça ne fait pas de toi un Anglais. Seuls les Anglais devraient jouer pour l'Angleterre. Si je vais en Espagne et que j'y vis pendant cinq ans, je ne jouerai pas pour l'Espagne », a lancé le milieu de terrain d'Arsenal en conférence de presse.

En août dernier, la tendance n’était pas vraiment en faveur de Nike. Adidas, Puma ou encore Burda étaient annoncés pour prendre la succession de la marque à la virgule. «Personne ne veut perdre un partenaire suivi depuis 1989» avait affirmé une source de l’entreprise. Cela se confirme. Selon les informations du Parisien, «le PSG et Nike sont parvenus à un accord il y a quelques jours afin de prolonger, à partir de juin prochain, leur aventure commencée en 1989. Les avocats des deux parties rédigent actuellement les bases du nouveau contrat.» Le contrat devrait porter sur un bail de huit à dix ans. Mais quelle somme recevra le PSG chaque saison ? Toujours selon Le Parisien, le club de la capitale percevra 20 millions d’euros, plus bonus. Si l’on prend en compte le minimum garanti sur les «royalties des ventes de produits Nike à l’effigie du club», le club parisien pourrait récolter près de 30 millions d’euros chaque saison, contre 6,5 actuellement.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

qUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

24

Jeudi 10 octobre 2013

N° 2431

www.lebuteur.com

PUBLICITÉ

Le Buteur du 10-10-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful