Halilhodzic Halilhodzic rompt rompt le le silence silence

Les Burkinabés accusent les Algériens de racisme
VENDREDI 18 OCTOBRE 2013

«A Ouaga, on a été volés par l’arbitre»
www.lebuteur.com

Benlamri d’attaque
JSK ESS
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2437 PRIX 20 DA

Il a été retenu dans les 18

Khoukhi proposé

«Taïder a les qualités pour s’imposer à l’Inter»
«Belfodil apprendra beaucoup de Milito»

vraiment pas surpris de voir l’Algérie au Mondial»

Crespo : «Je ne serai
De notre envoyé spécial à Monaco

Geiger sous pression

MCA

ESS

USMA

Khoualed

Lang : «Mes respects pour la Kabylie, mais samedi, je viendrai pour les 3 points»

«On ira à El Eulma pour gagner, pas pour le match nul»

Meguehout

out face au MOB

CRB

A l’occasion de la fête du 1er Novembre

«Battre l’Arba est une question de vie ou de mort»

Ghrib, Menad, Babouche et Chaouchi sollicitent Bouteflika pour être graciés

Le Buteur du 18-10-2013

02

Hernan Crespo a été l’un des invités présents à la cérémonie de Golden Foot 2013, organisée à Monaco et qui a vu l’Ivoirien Didier Drogba remporter le trophée de cette année. L’ancien attaquant argentin se souvient un peu de la confrontation qui a opposé la sélection argentine à celle d’Algérie. Il nous en parle, ainsi que des internationaux algériens de l’Inter, Saphir Taïder et Ishak Belfodil.

surpris de voir l’Algérie au Mondial»

Crespo «Je ne serai vraiment pas
Il ne faut pas vendre la peau du mouton avant de l’avoir tué

De notre envoyé spécial à Monaco : Mohamed Saâd

omme C il a dit lui
N° 2437 Vendredi 18 octobre 2013

Habib Bellaïd, joueur du MCA

«Une victoire face au RC Arba serait notre cadeau de l’Aïd à nos supporters»

Ce n’est pas de la langue de bois «En tant que président de l’USMH, je ne peux pas laisser d’autres personnes gérer les finances du club» Mohamed Laïb, président de l’USMH

G Les Algériens ont «One, two, three ! Viva l’Algérie !», G les Burkinabés ont «Tchoco
Taïder. Bien sûr que je les connais, mais je ne savais pas que c’était des Algériens. C’est bien que l’Algérie possède des joueurs évoluant à ce niveaulà. J’aime bien Taïder. Il a les qualités pour s’imposer. Quant à Belfodil, il aura du mal avec les attaquants argentins (rires). Cela dit, il est encore jeune. Il n’a que 21 ans et une grande marge de progression. En tout cas, c’est bien pour le club d’avoir autant d’attaquants talentueux. Vous parlez de Diego Milito ? Pas seulement lui. Déjà, Belfodil a du mal à s’imposer avec la présence de Palacio. Avec le retour de Milito, ça sera encore plus dur. Ce qui est sûr, c’est que Belfodil va beaucoup apprendre au contact de Milito, surtout que ce dernier, en plus d’être un attaquant expérimenté et de grande valeur, est un gars super sur le plan humain et il est toujours disponible pour conseiller et aider les jeunes. Pensez-vous que la nouvelle génération de l’Argentine va enfin gagner la Coupe du monde au Brésil ? Tout dépendra de la forme de Lionel Messi. Ses blessures récurrentes de ces derniers mois m’inquiètent. Il joue trop de matchs. Il doit se préserver un peu pour qu’il soit en forme au mois de juin prochain. L’Argentine sera favorite, à la seule condition que Messi arrive en Coupe

Tchoco Tchoco, c’est coûte que coûte

Vous souvenez-vous du match entre l’Algérie et l’Argentine disputé à Barcelone en 2007 ? Cela remonte à assez loin. A cette époque, je jouais encore. Je ne me rappelle pas bien des péripéties du match, mais je sais que nous avons eu droit à une solide opposition. D’ailleurs, je n’ai pas du tout été étonné que l’Algérie se soit qualifiée pour la Coupe du monde 2010 et je ne serai pas surpris si elle sera présente au prochain Mondial, au Brésil. Comme j’étais attaquant, je me rappelle beaucoup plus des défenseurs algériens. Ils avaient beaucoup de qualités techniques : il ne paniquaient pas face à nous, ils sortaient avec le ballon proprement, ils ne cassaient pas le jeu… Ce n’était pas du tout des défenseurs agressifs. Ils respectaient le jeu. Suivez-vous toujours l’actualité de l’Inter de Milan, un club où vous avez joué durant plusieurs années ? Bien sûr ! On ne peut pas oublier un club où on a passé une partie de sa carrière, d’autant plus que son président, Massimo Moratti, est un ami. Connaissez-vous les joueurs algériens qui y évoluent ? Je ne connais pas de joueur algérien à l’Inter. Il y en a ? Oui, il y en a deux : Ishak Belfodil et Saphir

Tchoco, on va gagner !» A première vue, le slogan des supporters du Burkina Faso ne veut rien dire de spécial, mais c’est faux. Dans le dialecte local, «Tchoco Tchoco» veut dire, «coûte que coûte». En clair, le cri de guerre des Burkinabés est : «On va gagner coûte que coûte !» Même si le coût est une décision arbitrage des plus avantageuses. Les Verts sont décidés : Tchoco Tchoco, ils vont se qualifier !

du monde en possession de tous ses moyens. Autrement, ce sera très difficile, d’autant plus que le Brésil jouera chez lui et que d’autres sélections sont capables de gagner le Mondial. Lesquelles ? Je pense à l’Espagne qui a un collectif impressionnant, l’Allemagne qui arrive à maturité et l’Italie qui, même si elle n’impressionne plus, arrive toujours en forme à une phase finale de Coupe du monde. Cette équipe est imprévisible et peut faire des miracles quand on ne l’attend pas.

Entretien réalisé à Monaco par Mohamed Saâd

Eto’o a 14 numéros actifs e! de téléphonrit able

t un vé Samuel Eto’o es honie mobile. lép té la de e gu din The Sun réis gla an l na ur Le jo t camerouan qu tta l’a vèle que ssède pas po ea nais de Chels os de téléér m moins de 14 nu s ! Mieux : tif ac us to e, on ph le collectionc’est un véritab s portables. ne ho neur de télép s de 400. plu Il en possèderait oun, il a ouer m Ca au : al Norm de télécommuvert une société Set’Mobile. lée pe nications ap ueur dont jo Pas mal pour un nneur, Otto tio lec sé ien nc l’a ’il ne sait Pfister, disait qu un SMS… e rir éc s même pa

fo n i ’ L

Lorsqu’il avait déclaré, il y a quelques semaines, qu’il était favorable à un retrait temporaire des clubs algériens des Coupes africaines des clubs, Mohamed Raouraoua ne plaisantait pas. Le patron de la FAF va même en faire la proposition officiellement aux clubs concernés. Ainsi, mardi prochain, une réunion est prévue entre lui et les présidents de l’ES Sétif, de l’USM El Harrach, de l’USM Alger et du CS Constantine, clubs concernés par une participation à la Ligue des champions et à la Coupe de la CAF en 2014. A l’ordre du jour : la proposition de ne pas prendre part à ces compétitions pour une durée déterminée. Raouraoua développera plusieurs arguments pour convaincre ses interlocuteurs : le calendrier déjà chargé, les frais exorbitants des déplacements en Afrique, la nécessité de terminer la saison le plus tôt possible, surtout en cas de qualification de l’Algérie au Mondial, d’où l’obligation de ne pas reporter des matches du championnat… L’argument massue sera qu’aucun club algérien n’est en mesure de remporter un trophée africain dans le contexte actuel que vit le football algérien. A savoir si les clubs concernés seront convaincus par ces arguments.

Raouraoua proposera mardi le retrait des clubs des compétitions africaines

tiaires en exécutant quelques pas Les supporters du Burkina Faso sont d’un fair-play exemplaires. Vrai- de danses non sans prononcer ment, il est difficile de trouver une po- quelques formules «magiques». Au terme de son petit numéro, pulation ayant de telles valeurs il a jeté de la poudre sur la voie d’hospitalité et de sportivité. L’initiative d’organiser un match amical entre sup- menant du tunnel jusqu’à la porters burkinabés et algériens illus- main courante, puis s’est mis à marcher dessus en formulant tre cet état d’esprit. Au-delà du match en lui-même, les fans bur- quelques phrases inintelligibles. kinabés ont même offert à leurs On ne sait pas si ces gris-gris homologues des maillots aux étaient adrescouleurs du Burkina Faso sés aux floqués des noms des Algéjoueurs algériens, comme cela a été le riens, afin de cas pour le supporter les neutraliser, Azzi Djallal, de Tissemou plutôt aux arbisilt. Les nôtres feronttres afin de les il de même dans cinq subjuguer… semaines ?

Des gris-gris pour subjuguer Yesli et Beziouen ont retrouvé Des les Verts… ou l’arbitre Benatia et Bergdich Les gris-gris, c’est encore à la mode en G Les matchs de gala organisés vendredi Burkinabés Afrique. Avant le match Burkina Fasopassé à Agadir, afin d’inaugurer le nouveau ont offert Algérie, un «sorcier» local, avec un ac- stade de la ville, ont donné lieu à plusieurs retroudes maillots coutrement particulier, s’est pavané à vailles. Deux joueurs de la JS Kabylie ont ainsi rel’entrée du tunnel menant aux vesaux Algériens trouvé des amis à eux. Ainsi, Kamel Yesli a eu le

G

plaisir de croiser, juste avant l’échauffement de la sélection du Maroc pour son match contre l’Afrique du Sud, le défenseur marocain de l’AS Roma, Mehdi Benatia, qu’il avait côtoyé lorsqu’il avait débuté le football. De son côté, Farid Beziouen a retrouvé le latéral gauche marocain Zakarya Bergdich qu’il a connu à Créteil-Lusitanos

G Les Verts sont G tombés sur un faux barrage

Footaises

à Ouagadougou. G Les Egyptiens l’avaient oublié : en arabe, Kumasi veut dire quintuplé... G Halilhodzic a adressé un regard a-serbe à l’arbitre zambien.

G G

p eo ple

Halilhodzic : «On a été volés par l’arbitre»
Coup de gueule

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Vendredi 18 octobre 2013

N° 2437

Vahid Halilhodzic se trouve déjà en France depuis quelques jours. Le sélectionneur national a rejoint son domicile à Lilles lundi passé. L’entraîneur national va profiter de ce temps pour se reposer un peu, en compagnie de sa famille, après avoir vécu une pression terrible avant le match aller des barrages.

Halilhodzic en France

V

ahid Halilhodzic qui s’est abstenu de toute déclaration à chaud à la presse nationale et internationale au lendemain de la rencontre perdue face au Burkina Faso, sur le score de 3 buts à 2, s’est livré à un journal croate qui voulait surtout avoir son avis sur les futurs potentiels adversaires de la sélection croate, dont la France, que Halilhodzic connaît très bien. Interrogé au sujet des forces de cette équipe de France et s’il ne fallait pas appréhender le jeu de coulisse des Bleus, sachant que Michel Platini est le président de l’Union européenne de football, le sélectionneur national rétorque d’un air ironique : «(Rires)… Oui, pour-

«L’arbitrage devient catastrophique»

quoi pas ? Vous avez vu comment on a été volés avec l’Algérie par l’arbitre (NDLR : match perdu 3 à 2 sur un penalty imaginaire sifflé contre l’Algérie). Je ne serais donc pas surpris de voir la France aidée de la même manière.»

«L’équipe de France ne se résume pas à Ribéry»

Selon le site anglais Club Goal, Manchester United est en train d’étudier la possibilité de recruter Sofiane Feghouli lors du mercato. Des émissaires du champion d’Angleterre en titre s’était déplacés pour suivre le match entre l’Athletic Bilbao et Valence afin de superviser Ander Herrera, milieu de terrain prometteur de Bilbao, mais ils ont été agréablement surpris par la prestation de Feghouli, qui avait notamment ramené un penalty pourson équipe. Selon le site, le rapport des supervisieurs a été très élogieux, avec recommandation de le recruter. Le seul écueil serait sa clause libératoire, estimée à 30 millions d’euros, mais Manchester serait prêt à payer cette semaine s’il sera définitivement convaincu par le niveau du joueur.

Feghouli suivi par Manchester United

Vahid Halilhodzic ne digère toujours pas ce penalty sifflé et transformé par Bancé, samedi dernier en fin de rencontre. Le coach des Verts n’oubliera pas de sitôt cette injustice, il faut le dire, perpétrée par un arbitre dépassé, pour ne pas dire autre chose, sur cette action-là : «L’arbitrage devient catastrophique, on a vu combien d’erreurs sont commises dans des matchs joués par le Barça et le Real.»

Alors que Medjani sera repositionné dans l’axe

Mostefa revient en concurrence au milieu
lors que le poste d’arrière droit demeure le maillon faible de cette équipe algérienne, Mehdi Mostefa Sbaa, qui s’est jusque-là débrouillé comme il pouvait sur le flanc droit de la défense de l’EN, devrait revenir en concurrence au milieu du terrain, en prévision du match retour, prévu le 19 novembre prochain à Blida. Mehdi qui est un milieu récupérateur de métier sera appelé certainement à prendre la place de Carl Medjani au poste de sentinelle face au Burkina Faso, lorsqu’on sait que l’ancien défenseur central de l’AS Monaco sera repositionné dans l’axe au côté de Madjid Bougherra pour remédier à la défection d’Essaid Belkalem, dont la suspension automatique d’un match a été confirmée par le site officiel de la FIFA.

Concernant les forces et les faiblesses de cette équipe de France qui Avant de partir en France, reste un adversaire probable pour la Vahid Halilhodzic avait superCroatie dans ce dernier tour des visé le match aller face aux barrages Zone Europe, Vahid HalilEtalons du Burkina Faso, en hodzic, qui est très écouté en Croacompagnie de ses assistants. tie où il a pu offrir un doublé au Au cours de la réunion, qui a Dinamo Zagreb, déclare : «La regroupé le sélectionneur naFrance possède un bon gardien, tional et les autres membres du Pogba révélation de la Juventus, Gistaff technique, un rapport roud qui a bien profité de la méforme technique sur le match aller a de Benzema et ils ont aussi Nasri qui été établi par ce même staff. revient fort. C’est pour vous dire que Une fois à Alger, Halilhodzic la France n’est pas uniquement Riétudiera comme il se doit ce béry. Il y a un potentiel énorme dans rapport, dans le but de prépacette équipe.» rer le match retour qui sera M. A. très important.

Il étudiera le rapport établi sur le match de Ouagadougou

Seulement, Vahid Halilhodzic ne restera pas longtemps en France. Selon une source bien informée, le sélectionneur national devrait être de retour à Alger la semaine prochaine pour préparer le prochain stage des Verts, qui aura lieu à Sidi Moussa, avant le match retour face au Burkina Faso.

Il sera de retour à Alger la semaine prochaine

Comme fallait s’y attendre, la dernière défaite de l’Equipe nationale à Ouagadougou face au Burkina Faso n’a pas été sans avoir des répercutions sur le classement de la FIFA qui répertorie les meilleures nations, chaque mois. Ainsi, défaits 3 buts à 2, les Verts qui totalisent 741 points occupent le 32e rang mondial. Classée 28e, le mois de septembre dernier, l’Algérie a donc perdu 4 places par rapport au dernier classement toujours dominé par l’Espagne, l’Allemagne et l’Argentine. Elle pointe derrière le Costa Rica et le Nigeria. Sur le plan continental, la sélection nationale préserve sa position sur le podium et se maintient à la troisième place derrière le Ghana et la Côte d’Ivoire, toujours leader de ce classement CAF. Considéré comme la belle surprise de la dernière CAN 2012, jouée en Afrique du Sud, le Burkina Faso, qui a de nouveau fait parler de lui en se qualifiant au dernier tour des éliminatoires du Mondial-2014, ne cesse de progresser. Revenus dans le Top 100 des meilleures nations du monde, il y a trois mois, les Etalons du Burkina ont perdu une place malgré leur dernier succès face à l’Algérie dans ce match aller du dernier tour des éliminatoires CM 2014. Les Burkinabés, futurs adversaires de l’EN, au mois de novembre prochain, pointent à la 51e place, devant l’Autriche et juste derrière l’Egypte. Elle reste ainsi loin de la sélection nationale algérienne. Avec un total de 598 points, le Burkina est placé à la 9e position dans le classement CAF. Moumen A.

L’Algérie perd 4 places

Classement FIFA

03

Le Burkina Faso pointe à la 51e place

A

Les Burkinabés veulent mettre l’Algérie sous pression
La guerre psychologique a commencé. Le président de la Fédération burkinabè avait, pour rappel, lancé le ton, il y a plusieurs jours, en affirmant que l’Algérie doit supporter et assumer la pression sportive et extrasportive du match retour. Des déclarations renforcées par l’entraîneur Traoré, qui avait avancé en exclusivité au Buteur que «les Arabes sont connus pour leur provocations qui commencent de l’aéroport jusqu’au lieu d’hébergement. Ils sont même capables de te cracher dessus pour de provoquer». Apparemment, le scénario burkinabè a commencé avec cette histoire d’accusations de racisme portée à l’encontre des Algériens. Certains sites du Burkina Faso, heureusement non officiels, ont pris les commentaires de certains internautes de réseaux sociaux (Facebook et Twiter) au comptant. Reprenant des écrits absurdes il faut le dire postés par quelques fans des Verts exaspérés par l’attitude de l’arbitre zambien, qui a accordé un penalty imaginaire au Burkina à 4 minutes de la fin, ce site burkinabè n’a pas raté cette occasion pour présenter de manière camouflée les Algériens de racistes, alors que cela paraît bien clair que les propos tenus par quelques jeunes frustrés dépassaient la pensée réelle du peuple algérien, connu pour ses positions honorables en faveur du peuple africain. M. A.

Accusant les Algériens de racisme

Agouazi, Koudri ou El Orfi en renfort

raison d’un carton jaune écopé lors de la dernière confrontation aller des Verts contre le Burkina Faso, tout porte à croire que c’est le milieu de terrain d’Ajaccio Mehdi Mostefa Sbâa qui sera aligné juste devant les deux défenseurs centraux. Un poste qu’il a assumé à deux reprises face à la Guinée et aussi contre le Mali. Ce qui présage une titularisation imminente du défenseur de l’USM Alger Khoualed Nacerdine sur le flanc droit de la défense de l’EN.

Une aubaine pour Khoualed

Toujours dans cette optique de renforcer la sélection nationale au milieu de terrain, le coach national a une très bonne idée sur plusieurs éléments susceptibles de remédier à la défection d’Adlène Guedioura. Ainsi, des joueurs comme Hocine El Orfi, Hamza Koudri ou Laurent Karim Agouazi pourraient bien être la solution.

En l’absence aussi d’Adlène Guedioura, suspendu en

M. A.

ous avons fait part, dans notre édition de dimanche dernier, que l’arbitre de la rencontre, le Zambien Janny Sikazwe, avait proféré des menaces à l’encontre de l’attaquant algérien, Sofiane Feghouli, à l’issue de la rencontre lui faisant savoir qu’il allait rédiger sur lui un rapport accablant pour qu’il soit sanctionné par la FIFA, pour soi-disant comportement indigne au cours de la rencontre, selon la thèse du referee zambien. Même si l’attaquant du FC Valence avait protesté auprès de l’arbitre en première mi-temps pour lui avoir refusé un penalty flagrant, Feghouli n’a pas du tout proféré des propos injurieux ou manqué de respect à l’arbitre. Comme tout joueur se sentant victime d’une injustice, l’Algérien avait demandé ses droits sur le terrain, pas plus. Cependant, à la fin de la rencontre, l’arbitre zambien l’a menacé. Seulement, dans son rapport de match, Janny Sikazwe n’a pas mentionné le nom de Sofiane Feghouli. Un fait complètement étonnant du fait que l’arbitre voulait à tout prix la tête de Feghouli en prévision du match retour prévu au stade MustaphaTchaker de Blida, le 19 novembre prochain. Une source autorisée auprès de la Fédération algérienne de football nous a expliqué pourquoi Janny Sikazwe n’a pas mentionné le nom de l’attaquant du FC Valence. En effet, si le nom de l’Algérien

N

Sikazwe n’a pas cité Feghouli dans son rapport pour se protéger
04
Vendredi 18 octobre 2013

N° 2437

www.lebuteur.com

Coup de ruse

Équipe nationale

La suspension de l’arbitre ne sera pas rendue publique

avait été mentionné, l’arbitre zambien serait tombé dans son propre piège car, s’il avait mentionné sur son rapport que le joueur algérien avait proféré des propos injurieux pendant la rencontre ou eu un comportement indigne, l’arbitre se serait exposé à de très lourdes sanctions, du moment que le joueur n’a pas été averti. Les règlements de la FIFA stipulent que dans ce contexte, le joueur doit être au moins averti, ce qui n’est pas le cas pour Feghouli. Autrement dit, l’arbitre, après avoir saboté les Verts au cours du match, ne pouvait pas mentionner Feghouli par crainte de se faire sanctionner, surtout qu’un rapport accablant a été établi par le contrôleur des arbitres, le Marocain Mohamed Bahou. Du coup, l’arbitre se serait fait prendre à son propre piège, mais il l’a évité. On peut même dire qu’il a fait preuve d’intelligence.

penalty imaginaire aux Etalons du Burkina Faso et a aussi commis des erreurs pendant le match avec des fautes non sifflées et même des cartons non distribués. Il sera, en effet, sanctionné en compagnie du deuxième assistant, le Mozambicain Murelenga. Notre source affirme que la sanction à l’encontre de l’arbitre central et son assistant ne sera pas rendue publique. La CAF le mettra au frigo pendant une durée, pour le punir. Du coup, pour toutes les compétitions de la CAF, ces deux arbitres ne seront pas retenus pendant quelques mois. Hamza R.

Selon une source bien informée, Vahid Halilhodzic n’a pas du tout apprécié le rendement du gardien de but de la sélection, Raïs Ouahab Mbolhi, au cours du match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, qui s’est déroulé à Ouagadougou face aux Etalons. De ce fait, le sélectionneur national n’a pas été du tout satisfait de la production de son gardien de but. La question qui reste posée en ce moment, est de savoir si Halilhodzic lui fera confiance au match retour. Nul ne peut le savoir, car le sélectionneur pourrait ne pas prendre le risque d’aligner Mohamed-Lamine Zemmamouche qui est pourtant en ce moment le meilleur gardien du but du championnat national. Pour revenir au rendement de Mbolhi face au Burkina Faso, Halilhodzic lui a reproché, en effet, deux

Halilhodzic n’a pas apprécié la prestation de Mbolhi

L’arbitre zambien de cette rencontre, Janny Sikazwe, n’échappera pas à la sanction de la CAF. Une source autorisée auprès de la FAF nous a révélé, hier, que l’arbitre zambien sera sanctionné par la Confédération africaine de football pour avoir raté la rencontre Burkina Faso-Algérie qui s’est déroulée à Ouagadougou. Tout d’abord, l’arbitre a privé les Verts d’un penalty flagrant en première mi-temps. Il a accordé un

De retour du Burkina Faso, Yacine Brahimi a vite retrouvé ses coéquipiers à Granada CF. Dans des déclarations accordées au journal Marca, hier, le joueur a affirmé que son équipe n’avait pas d’autre choix que de l’emporter ce dimanche, à l’occasion du match de Liga face à Getafe de Medhi Lacen. «Nous devons absolument gagner ce match. Getafe est une équipe solide qui a brillamment remporté son dernier match, mais pour nous, les choses sont claires. On joue à domicile et on doit engranger les trois points. C’est un match très important pour nous.»

Brahimi : «Nous devons battre Getafe»

erreurs ayant été derrière les deux premiers buts du Burkina Faso. Au cours du match, Mbolhi a eu une part de responsabilité sur le premier but et même le deuxième. Le manque de compétition y a été pour beaucoup dans la prestation, toute juste moyenne, du gardien du CSKA Sofia qui ne joue plus depuis un bon moment. Même s’il a arrêté un penalty, Mbolhi aurait pu s’interposer sur les deux occasions concrétisées en buts. C’est dire que l’Equipe nationale algérienne aurait pu prétendre à un succès au Burkina. Une fois à Alger, Halilhodzic compte se pencher sérieusement sur ce sujet, avec les deux entraîneurs des gardiens de but, Michael Booly et Hassan Benhadji, afin de trouver une solution à ce problème qui commence vraiment à l’inquiéter.

Foued Kadir revient sur la déception vécue, samedi au Burkina Faso. Incorporé en cours du jeu contre le Burkina, le buteur du Stade Rennais s’est illustré sur son premier ballon mais il a manqué de précision sur sa tentative. Il en explique les raisons...
à Blida ? cultés rencontrées à notre arrivée à C’est jouable, on n’a rien perdu, du Ouagadougou, mais malheureusement, on se fait avoir comme ça par moment que nos chances de qualification demeurent intactes. Ce n’est des décisions de l’arbitre, qu’une défaite qui reste, à mon avis, difficiles à avaler. Il surmontable. De toutes les faaccorde deux pe«Nous çons, on savait que quel que naltys au Bursommes soit le résultat du match aller, kina dont l’un déçus parce on devait confirmer ça sur est imaginaire qu’on se sent notre terrain. Il faut oublier parce que, volés par cette injustice de l’arbitre et comme les l’arbitre» continuer à bosser et à y croire images le monsurtout. trent, Belkalem a Vous êtes rentré à quelques mitout fait pour éviter de nutes de la fin, vous avez même toucher le ballon de la main et se failli marquer, racontez-nous un trouvait bien à l’extérieur de la surpeu cette occasion ? face. Et de l’autre côté, il nous prive C’était sur un contre en fin de d’un penalty limpide sur cette faute match, j’ai effectué un appel en procommise sur Soso (Feghouli) à l’infondeur et je m’attendais à ce qu’Istérieur de la surface en première lam me donne le ballon dans le sens mi-temps. Franchement, la décepde ma course, mais malheureusetion est grosse, on est ment, c’était un peu en retrait, même frustrés, donc, j’ai essayé de tirer insparce qu’on se tantanément, mais c’est sorti sent volés. «On doit rendre à côté, je n’avais pas assez Vous avez la pareille à notre dit avant public et lui offrir la d’appui pour assurer. Il faudra gagner maintevotre déqualification à nant face à une équipe qui part que Blida» excelle à l’extérieur ? l’objectif était A Blida, on sait gagner. Le Burde marquer, là kina viendra jouer ses chances à vous mettez deux fond, on le sait ça. Mais il y a un buts, c’est acquis comme objectif ? Mondial au bout, on a envie de tout Oui, mais en football, le mieux c’est donner pour rendre la pareille à ce de marquer sans prendre de buts. grand public algérien qui nous a acLà, c’est vrai qu’on marque à deux compagnés jusqu’à Ouagadougou reprises et on se fait battre injustement sur un penalty pas du tout va- pour nous soutenir. lable, mais on a les ressources pour Entretien réalisé par dépasser tout ça, ne vous inquiétez pas. Moumen Aït-Kaci Ali Le match devient du coup difficile

renverser la vapeur chez nous»

Kadir «On a le potentiel pour

H. R.

débuter le match de ce dimanche sur le côté gauche. Une situation qui ne gêne pas le joueur, bien qu’il assure être plus à l’aise à droite. «A vrai dire, je me sens plus à l’aise à droite, vu que j’ai joué beaucoup de matchs dans ce registre. Toutefois, la décision revient au coach. Je jouerai là ou il me le demandera.»

«Je me sens plus à l’aise à droite»

Souvent aligné sur le flanc droit du milieu de terrain, Yacine Brahimi pourrait toutefois

«Je reviens de sélection où nous avons été battus injustement par le Burkina Faso (3-2), sur une erreur d’arbitrage. On a les moyens de rectifier le tir lors de la manche retour prévue chez nous. Physiquement, je me sens très bien. J’ai beaucoup travaillé en sélection et je peux même vous dire que je suis meilleur qu’il y a deux semaines.»

«Physiquement, je suis meilleur»

S. F.

Foued, un mot sur cette défaite concédée à Ouagadougou On ne s’attendait pas, franchement, à un tel arbitrage. On avait mis les ingrédients nécessaires pour revenir au moins avec le résultat nul, mais malheureusement, ce penalty accordé aux Burkinabés en fin de match sifflé sur une faute inexistante contre Belkalem nous a scié les jambes. Donc pour vous, c’est l’arbitre qui a faussé le match ? C’est clair. Ce n’est pas votre avis ? Bon, sincèrement, on a osé, on a attaqué, malgré la chaleur et les diffi-

Belfodil «Je travaille dur chaque
Coup franc

I

Certains supporters de l’Inter ont reproché à Belfodil une certaine naïveté dans son jeu. Ils lui ont demandé d’être plus mordant et féroce sur le terrain et de jouer les coups à fond. Un reproche que partage totalement le joueur : «Ils ont raison. Mes entraîneurs me l’ont également dit. Je dois être plus incisif et plus méchant, notamment devant les buts adverses. Je dois aussi attaquer le porteur du ballon. C’est quelque chose que je dois encore améliorer.»

«Je dois être plus incisif, plus méchant devant les buts»

nvité de l’émission «InterNOS» pour son tout premier numéro, sur la chaîne de télévision officielle du club, Inter Channel, l’attaquant de l’Inter Milan, Ishak Belfodil, a répondu aux questions des téléspectateurs de la chaîne et a accepté de se livrer, notamment en ce qui concerne sa vie privée. Très spontané, comme à son habitude, le joueur s’est volontiers prêté au jeu, faisant le show sur le plateau. L’ancien Lyonnais est revenu sur ses débuts avec le club intériste, affirmant que chaque jour, il se donnait à fond aux entraînements pour ainsi pouvoir convaincre son coach, Walter Mazzarri, de lui faire confiance lors des matchs officiels : «Je travaille chaque jour très dur pour gagner ma place au sein de l’équipe. Mais il va de soi que la compétition est rude dans un grand club comme l’Inter et les places valent cher. Je pense qu’on a eu une bonne préparation et que ce n’était pas évident avec un nouveau groupe en construction. Je me sens mieux de jour en jour et ce que j’espère, tôt ou tard, ce n’est pas une place de titulaire (parce que cela signifie peu, étant donné que nous faisons beaucoup de changements d’un jeu à l’autre) mais de toujours être en forme.»

jour pour gagner ma place»
«J’aime me sentir utile à l’équipe, toucher constamment le ballon»
dernière, il n’a pas toutefois montré toute l’entendue de son talent : «Honnêtement, je ne pense pas avoir montré toute l’entendue de mon talent lorsque j’étais à Parme. Je pense que je peux apporter plus, surtout lors des moments difficiles. A l’Inter, je vais faire en sorte de montrer ce dont je suis réellement capable.» lui tous les jours et je peux vous dire que c’est quelqu’un de très gentil. Il est comme les autres, et ne se prend pas pour la star de l’équipe. Peut-être qu’un jour, quand je partirai ou bien quand il partira du club, je me dirais alors à moimême que j’ai eu de la chance de jouer avec Diego Milito !» Pour ce qui est de son autre concurrent, Icardi, il dira : «Oui, bien sûr qu’on est amis, Icardi et moi. Je m’entends super bien avec lui et on parle souvent ensemble, on rigole beaucoup. On a le même objectif et on joue tou-

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Vendredi 18 octobre 2013

N° 2437

05

«Cambiasso m’a beaucoup aidé et j’étais content de l’arrivée de Taïder»
«A vrai dire, beaucoup de

jours ensemble pendant les entraînements.»

A propos de son positionnement sur le terrain, l’ancien sociétaire de Bologne dira : «J’aime jouer bien haut mais si je ne n’ai pas la balle pendant un certain moment, je commence alors à me sentir inutile pour l’équipe. Je ne peux pas dire que ma position préférée est celle d’un pur avant-centre, parce que certains joueurs restent 40 minutes sans toucher la balle et après ils marquent. Moi, même si je marque deux buts et que je ne touche pas la balle, je me sens comme dépossédé du ballon, même si c’est juste une passe. J’ai besoin de toucher la balle.»

Sur son aventure avec son ancienne formation de Parme, Belfodil a révélé que malgré sa très belle saison

«A Parme, je n’ai pas montré toute l’étendue de mon talent»

Alors que le match aller des barrages de la Coupe du monde s’est déroulé, les regards sont désormais braqués sur le match retour prévu le 19 novembre prochain, au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Ce sera, en effet, la grande finale pour une place en Coupe du monde. Pour ce match, les Burkinabés seront accueillis «chaleureusement», une fois à l’aéroport international d’Alger. Il faut dire que pour ce match aller des barrages, les Burkinabés n’ont pas été corrects. Bien qu’ils aient une réputation de gens accueillants et sportifs, cette fois, ils ont été méconnaissables. Usant de toutes sortes de provocations et d’hypocrisie, les Burkinabés ont tout fait pour déstabiliser les Verts, les irriter pour les faire sortir de leur match. A contrario, les Algériens ont cette étiquette d’être irritables, et les Burkinabés n’ont pas raté l’occasion de faire

Un accueil très «chaleureux» attend les Burkinabés au retour
dans la provocation. En tout cas, les responsables algériens sont décidés de leur rendre la pareille. Les Algériens n’ont pas du tout apprécié le comportement des Burkinabés. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que ces derniers n’ont pas cessé de provoquer les nôtres, même après le match. En effet, durant notre présence à l’aéroport de Ouagadougou, avant de rejoindre Alger, l’Equipe nationale algérienne a quitté l’aéroport de Ouagadougou dans des conditions difficiles. En Algérie, les adversaires des Verts ont souvent eu toutes les facilités, que ce soit à leur arrivée ou leur départ. Même la police burkinabè s’est mise de la partie. Toute la délégation algérienne, y compris les poli-

Malgré les provocations dont ont été victimes les Algériens à Ouagadougou
ciers envoyés par la DGSN, ont été soumis à une fouille minutieuse non sans être passés par le scanner, ce qui est grave.

Avez-vous peur de prend re l’avion ? «Non, mais lors de notre voyage aux États-Unis, il avait des turbulences et on y a tous eu un peu peur.» «Ricky Que signifie le mot «pa ssion» Alvarez pour vous ? est le joueur «C’est ce qui fait que vou s suiqui m’a le vez ce que vous ressentez .» plus Qu’aimeriez-vous poser «Milito est impressionné comme question à la pre sse un joueur simple à l’Inter» «Rien en particulier, c’est ? les avec qui Au sujet du journalistes qui posent les je m’entends joueur qui l’a le plus questions, c’est leur job.» très bien» impressionné à l’InQuel est votre trait Questionné sur ses ter, Belfodil a surde caractère rapports avec cerpris les présents, en «Je suis un peu timide, ma ? tains joueurs de l’Inévoquant le nom de is quand j’ai confiance en ter, notamment l’Argentin, Ricky Al- que lqu’un, je parle beaucoup. ceux qui évoluent varez : «Ricky Alvarez » dans le même regisest le joueur de Et votre force ? «Mon caractère, parce que tre que lui, tels Diego l’équipe qui m’a le j’ai vécu dans un environnem Milito ou bien Mauro plus impresent difficile et ça m’a beauco Icardi, l’international alsionné. Je ne up aidé. Ça m’a forgé. » gérien a répondu : «Maincomprends pas tenant, je m’entraîne avec pourquoi il a Savez-vous cuisiner ? «Non.» «En Quel est votre plat préfér é Parme décembre, A Paris, je mange souven ? Ishak t à la veut le récupérer je verrai si un prêt maison, parce que ma mè n’a pas voulu à titre de prêt prépare des plats algériens re sera la meilleure solution s’étaler sur sa mise . Ici Dans un tout autre registre, cerpour moi» en Italie, j’aime vraiment à l’écart de l’EN tains médias italiens ont révélé hier Dans une autre interview accordée au beaucoup les pizzas et les Durant cette même émission «Interque la direction de Parme songeait à site, fcinternews.it, Belfodil a parlé des ruNOS», diffusée sur Inter Channel, une récupérer Belfodil à titre de prêt dès pâtes.» meurs de prêt, l’envoyant dans un autre club question relative à la sélection nationale a cet hiver. En effet, le directeur Êtes-vous superstitieux cet hiver : «Tout dépendra de ce que j’aurai fait été évidemment posée à Belfodil par un sportif de Parme aurait récemment ? d’ici décembre. Si un prêt est la meilleure solutéléspectateur. A ce propos, le joueur n’a proposé aux dirigeants intéristes «Non.» tion pour moi, j’écouterai et j’étudierai toutes pas voulu entrer dans la polémique et revede lui prêter le joueur, si celui-ci Quelle est votre person les offres et je vais trancher. Mais on n’en est nanir sur son éviction à l’occasion du dernier n’arriverait pas à décrocher une lité numéro un au mond pas encore là. Il y a beaucoup de matchs match face au Burkina Faso. Il s’est place de titulaire au club. Les e? d’ici-là et tout peut arriver. Je reste serein «Ma mère.» contenté de positiver et parler de la bonne choses devraient s’accélérer et je travaille davantage dans l’espoir de ambiance qui règne au sein du groupe. «En dans les prochaines Quelle est la première cho décrocher une place de titulaire et se sélection, on a une très bonne équipe, avec semaines. que vous faites le matin contribuer aux bons résultats de ? de très bons joueurs, qui évoluent pour la «Je me lève tous les matins à l’équipe.» plupart dans de très grands clubs. On 6h et je prie. Après je rep peut tous ensemble faire de ars dormir encore un petit peu bonnes choses», s’est-il .» contenté de répondre.

Comme tout le monde le sait, en France et même en Italie, on a tendance à comparer Ishak Belfodil avec l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema. Une comparaison qui fait évidemment plaisir au joueur : «J’aime bien qu’on me compare à Benzema, ça me flatte même. Néanmoins, je n’y fais pas très attention. C’est juste un compliment, même si je sais au fond, qu’on n’est pas tout à fait pareil.»

«Ça me flatte qu’on me compare à Benzema, mais…»

joueurs m’ont aidé à mon arrivée à l’Inter, mais je citerai notamment Cambiasso. Il m’a facilité l’intégration. A cette période, il n’y avait pas Zanetti. Je dois dire aussi que la venue au club de mon ami Taïder m’a beaucoup fait plaisir. On se comprend tellement lui et moi et on passe souvent notre temps ensemble», avoue-t-il.

Belfodil a donné son avis sur les stades en Italie et parlé de l’engouement des supporters italiens pour leurs clubs favoris : «Les stades en Italie sont vraiment grands, mais dommage, ils ne sont pas tout le temps pleins. Des enceintes comme San Siro, Stadio Olympico ou bien le nouveau de la Juventus sont magnifiques. Ici, les gens regardent les matchs différemment de la France. Les Italiens sont plus fervents.» Saïd F.

«En Italie, les supporters sont plus fervents»

été aussi tellement critiqué. Je pense vraiment que c’est un très bon joueur. Il est en plus costaud.»

Questions rapides

Même le retour de l’EN sur Alger s’est mal déroulé

Même à leur arrivée à Ouagadougou, les Verts ont eu droit à un accueil froid. Aucun responsable de la Fédération burkinabè n’a daigné marquer sa présence à l’aéroport pour accueillir les Verts et leur faciliter les formalités d’usage. Il n’y avait que les représentants de la diplomatie algérienne établie à Ouagadougou qui ont fait le nécessaire. Cela a aussi attiré l’attention des responsables de la fédération. Aussi, les Burkinabés ont instauré un black-out vis-àvis de la presse algérienne présente à Oua-

Les Burkinabés ont accueilli froidement l’équipe algérienne

gadougou en force, en l’empêchant de couvrir la conférence de presse des Etalons. Cela était préparé à l’avance par les Burkinabés pour perturber les Algériens.

Pas seulement, les Burkinabés, lors de la réunion technique, ont opté pour le maillot blanc, celui qu’allaient porter les Algériens qui ont dû se rabattre sur le vert. En fait, c’était pour narguer les Algériens qui tenaient à jouer avec le maillot blanc. Par ailleurs, l’arbitrage a fait basculer le match. Les responsables de la Fédération algérienne de football savent pertinemment ce qui s’est passé avant le match puisque l’arbitre a été aperçu à la réception de l’hôtel

Ils optent pour le maillot blanc que devaient porter les Algériens

avec deux Burkinabés. Il faut dire que les Algériens n’ont pas du tout apprécié l’arbitrage du referee zambien, surtout que l’EN pouvait facilement revenir à Alger avec un succès.

En tout cas, selon les informations qui nous sont parvenues, la Fédération algérienne de football a décidé de prôner la réciprocité au match retour. Les Burkinabés auront droit à un accueil très froid. La FAF n’interviendra pas pour faciliter le séjour des Burkinabés à Alger, ni même faciliter les formalités d’usage à l’aéroport d’Alger. Les Algériens vont montrer qu’ils savent aussi recevoir leurs adversaires.

La FAF prône la réciprocité

Hamza R.

06

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup risqué

JSK

«On veut un stade plein, à nous de faire le reste» Le latéral gauche, Mekkaoui, estime que

Mekkaoui

la présence des supporters ce samedi est importante et que les joueurs attendent le soutien de leur public pour faire un bon résultat. «Nous comptons beaucoup sur notre public. Nous souhaitons recevoir l’ESS dans un stade plein à craquer. Nous concernant, on a bien préparé ce match et nous mesurons son importance. Notre mission est de gagner le match et reprendre la première place. Toutes les conditions sont réunies pour un résultat positif, il faut maintenir cette mobilisation», nous déclara Mekkaoui, hier, à sa sortie du stade.

Biquotidien hier

Le match que toute la Kabylie attend !
près deux semaines de trêve, le championnat retrouvera ses droits, demain après-midi, pour le compte de la 8e journée. La JSK, qui s’est déplacée pendant cette période au Maroc où elle a été invitée pour livrer un match amical face au HUSA Agadir, a repris les entraînement, le lendemain de l’Aïd, pour préparer son match face à l’ESS qu’abritera le stade de Tizi, demain à 17h45. Un match très attendu par les observateurs, sachant qu’il mettra aux prises le leader, l’ESS, au dauphin, la JSK. Deux points seulement séparent les deux adversaires. La JSK, qui jouera devant ses supporters attendus en grand nombre, aura une occasion de rattraper le retard et de s’emparer du fauteuil de leader. Ce faisant, les Canaris n’ont pas droit à l’erreur et la victoire ne doit pas leur échapper. De retour aux entraînements, le coach Aït Djoudi s’est longuement entretenu avec ses poulains qu’il a exhortés à

A J-1 de JSK-ESS

Les Canaris, qui ont repris les entraînements le lendemain de l’Aïd, ont effectué un biquotidien hier. La séance de la matinée a été consacrée à la remise en forme. Le staff technique a programmé plusieurs exercices physiques. Les Kabyles affichent de belles dispositions et promettent un bon résultat ce samedi.

A

à se concentrer sur leur match. Aït Djoudi mesure l’importance de cette sortie pour la suite du parcours. Une victoire, demain soir, permettra à toute la Kabylie, qui attendait ce choc depuis des jours, de rêver du titre.

Forte concentration chez les joueurs
Pour leur part, les joueurs sont, le moins que l’on puisse dire, très motivés à gagner cette sortie à domicile. Ayant bien profité de ces derniers jours pour récupérer du voyage d’Agadir, les camarades de Malik Asselah ont repris sereinement et sont déterminés à ne pas céder le moindre point devant leur public. Unanimement, les Kabyles nous affirmèrent que ce match est le leur et donneront tout ce qu’ils ont dans le ventre pour garder les trois points à Tizi.

quelle il comptera beaucoup face à l’ESS, c’est en attaque que les choses doivent bien se passer. En effet, Aït Djoudi espère voir ses attaquants retrouver leur efficacité. Lors du dernier match amical face à Agadir, les attaquants kabyles se sont offerts une multitude d’occasions de but en première mi-temps notamment, malheureusement la finition a fait encore défaut.

bre fera le plein et les Canaris n’auront qu’un seul mot d’ordre : gagner et offrir du bonheur à leur public.

Match d’application vers la fin
Vers la fin du programme de la matinée, les Canaris ont joué un match d’application. Le staff technique a aligné deux équipes équilibrées et tenté de trouver la meilleure formule pour ce face-àface de samedi et espérer ainsi empocher les trois points pour prendre en solo la première place du classement.

Une grande banderole pour remercier Agadir et son club
Par ailleurs, nous avons appris de certains éléments des différents groupes des Ultras Kabyles que cette affiche de la 8e journée JSKESS sera l’occasion pour les supporters d’adresser leurs vifs remerciements au club marocain d’Agadir qui a honoré tout récemment la JSK en lui accordant le privilège de jouer le match d’ouverture à l’occasion de l’inauguration de leur nouveau stade. Le traitement digne dont la JSK a bénéficié la semaine dernière ne pasera pas sans les remerciements des supporters de la JSK qui comptent accrocher une banderole géante de remerciements et de gratitude envers le club de l’HUSA, ses dirigeants et les fidèles de ce club ami et frère des Kabyles.

Les supporters promettent de remplir les gradins
La fièvre du match JSK-ESS est montée d’un cran. Juste le temps de passer les fêtes de l’Aïd et voilà que cette affiche est sur toutes les lèvres et dans tous les cercles des supporters de la JSK. En effet, les fans du club le plus titré du pays préparent un déplacement en nombre ce samedi pour soutenir leur équipe face au leader. Depuis le début de la saison, les supporters des Jaune et Vert accompagnent leur équipe partout et ne laissent jamais leur équipe jouer devant des gradins vides, comme ce fut le cas par le passé. En d’autres termes, le stade du 1er-Novem-

Rial a repris avec le groupe
L’international Ali Rial, qui n’a pas accompagné son équipe à Agadir, en raison de sa convocation chez les Verts pour le dernier match à Ouagadougou, a réintégré son équipe, le lendemain de l’Aïd. Rial s’entraîne avec le groupe et sera présent ce samedi dans l’axe kabyle.

L’attaque doit se réveiller
Si en défense, les choses ne semblent pas inquiéter l’entraîneur kabyle qui dispose d’une muraille assez solide, composée de Rial et Benlamri dans l’axe, Remache et Mekkaoui sur les côtés et sur la-

Ultime séance aujourd’hui à l’heure du match

Alors qu’il avait repris les entraînements avec le groupe mercredi soir, le milieu de terrain offensif, Fayçal Belakhdar, n’est pas allé au terme de la Houasnia pour diriger séance d’hier matin. Selon nos informations, le joueur n’est le match La commission de désignation des arbi- toujours pas rétabli de sa tres de la LFP a communiqué, hier, la liste blessure à une cuisse qui l’a des arbitres désignés pour la 8e journée du d’ailleurs privé du dernier championnat de Ligue 1. Le choc de la jourdéplacement de la JSK à née, qui opposera le leader, l’Entente de Sétif, à la JSK au stade de Tizi, a été confié Agadir. Belakhdar, qui resà l’arbitre international Houasnia. Ce dernier sent toujours des douleurs, sera assisté par Hamou et Doulache. Benbraa été autorisé à quitter l’enham, quant à lui, est désigné comme 4e arbitre. traînement pour être pris en charge par le staff médiLes Kabyles espèrent cal. Par ailleurs, on a appris un bon arbitrage que la participation de BeLes dirigeants de la JSK, comme tout l’en- lakhdar au match de l’ESS est compromise. tourage du club kabyle, qui mesurent l’impor- D’ailleurs, l’entraîneur Aït Djoudi a, selon tance de cette sortie à domicile face au leader, une source digne de foi, préféré lui accorespèrent un bon arbitrage de Houasnia, ce qui garantira inévitablement la réussite de la ren- der encore quelques jours supplémencontre, tant sur la pelouse que sur les gradins. taires de repos total. En d’autres termes, Belakhdar ne devrait pas figurer dans la

Alors que le mercato hivernal n’a pas encore ouvert ses portes, la direction de la JSK a déjà ciblé plusieurs joueurs. En effet, une source bien informée nous a révélé que l’ancien joueur de la JSM Chéraga, Boualem Khoukhi, qui évolue actuellement à Al Arabi, a été récemment proposé à la direction de la JSK. Il semblerait que le défenseur polyvalent intéresserait la direction de la JSK, laquelle est à la recherche d’un milieu de terrain capable d’apporter un plus à l’équipe. A suivre.

Boualem Khoukhi proposé

Ayant ressenti des douleurs Belakhdar déclare forfait !

Ce soir, les Canaris effectueront une dernière séance; avant le match contre l’ESS. L’entraînement Lyès A. aura lieu à l’heure du match, soit 17h45. Ce sera donc La prime doublée l’occasion d’apporter les dernières retouches. en

En recevant l’ESS, demain soir, au stade du 1er Les 18 seront Novembre, la JSK sera connus ce soir Concernant la liste devant une belle opportu nité de s’emparer du fau- des 18 joueurs concerliste des 18 qu’annoncera Aït teuil de leader. A deux nés par la rencontre, le Djoudi aux joueurs ce soir. points de la première staff technique la dévoiplace, les Canaris sont lera, ce soir, à l’issue de «Je ressens toujours ten us de sortir le grand jeu l’ultime séance. Maroci, des douleurs» po ur empocher les trois qui ne souffre plus d’auJoint par nos soins dans po int s de la partie. Le pré- cune douleur, revient l’après-midi d’hier, Belakhdar sid ent de la SSPA/JSK, alors que la participation nous confirmera l’information Moh-Cherif Hannachi, qu de Benlamri, souffrant à et se dit très déçu de rater eni a assisté à la séance de re- une cuisse, se décidera ce core un autre match de champrise, s’est brièvement en- soir, nous a-t-on confié. pionnat pour cause de tretenu avec ses joueurs. blessure : «Effectivement, je On a appris que les joueur Mise au vert n’ai pas pu aller jusqu’au terme s vont avoir droit à une do du programme de la matinée, u- à l’hôtel Amraoua ble prime, en cas de vicA la fin de l’entraîneen raison de ces douleurs perment de ce soir, les Katoi re dem ain soir. Une sistantes au niveau d’une motivation supplémenta byles rejoindront ire cuisse. J’ai repris normalement de la direction qui veut re- directement l’hôtel Amavec le groupe mercredi, mais mobiliser les troupes qu raoua où est prévue la je vous assure que je ressens toujours des i auront encore d’autres mise au vert. La concendouleurs. C’est vraiment dommage de rater matches, non moins cos tration doit être de mise, encore un autre match de championnat. Je tauds, face au MCA et le afin de réunir toutes les prends mon mal en patience, en attendant RCA, pour ne citer que les conditions possibles pour mon rétablissement total.» deu x pro cha ine s sorties. battre le leader et s’emparer L. A. de la première place.

cas de victoire

Benlamri convoqué
Coup flou

face à l’ESS
C

JSK

www.lebuteur.com

Les Kabyles maîtres à Tizi ! Q
Sur les 19 dernières confrontations, la JSK s’est imposée 13 fois à domicile face à l’Entente
Il est retenu pour le match de samedi La question qui se pose
uelques heures avant le grand Clasico opposant la JSK à l’ESS au stade de Tizi Ouzou pour le compte de la 8e journée de Ligue 1, de nombreux observateurs en parlent. Mais ce qui fait la spécificité de la rencontre de ce samedi, c’est que les deux clubs joueront pour la place de leader. L’ESS qui occupe provisoirement la 1re place comptabilise 16 points suivie de la JSK (14). Côté kabyle, on affiche un grand optimisme pour plusieurs raisons. En plus du fait que l’équipe développe du beau jeu de match en match, la JSK est quasi imbattable à Tizi Ouzou. Et il n’y a qu’à revoir les statistiques des confrontations des 20 dernières années pour en avoir la certitude. Sur les 19 rencontres disputées en championnat, la JSK ne s’est inclinée qu’une seule fois au stade du 1erNovembre sur le score de 3 à 2. Excepté la saison 2006-2007, la JSK n’a plus perdu à la maison depuis les années 90. Les chiffres révèlent toute la difficulté des Sétifiens qui voyagent très mal à Tizi Ouzou. Désormais, un nouveau défi attend les hommes de Azzedine Aït Djoudi, celui de ne pas perdre à la maison. La JSK mettra une nouvelle fois la barre très haut en visant les 3 points de la victoire. De 1999 à 2006, 7 ans de suprématie En revoyant l’historique des rencontres à Tizi Ouzou entre la JSK et l’ESS, on constate une large domination des Kabyles de 1999 à 2007. Ainsi, la JSK est parvenue à réaliser la belle série de 7 ans de suprématie. Durant toutes ces années, les Sétifiens n’ont plus battu la JSK à l’extérieur. Cela s’explique bien évidemment par les années d’or du club kabyle, qui a remporté 3 Coupes de la CAF en 2000, 2001 et 2002 ainsi que le titre de champion d’Algérie en 2006. 3-0 et 4-1, les scores les plus larges Les rendezvous entre la JSK et l’ESS ont toujours été caractérisés par des confrontations très serrées, avec au final des victoires étriquées d’un but d’écart. Pour preuve, sur les 19 dernières rencontres entre les deux clubs, 3 fois seulement la JSK a pris le dessus par un score large. En effet, en 1991, les Kabyles se sont imposés 3-0. Une performance rééditée en 1993 sur ce même score. Par la suite, il aurait fallu attendre 7 ans, plus précisément en 2000, pour que la JSK écrase son adversaire à Tizi sur le score de 4 buts à 1. Et depuis, il n’y a eu que des victoires plus ou moins serrées, voire des nuls. Le scénario de 2010 en mémoire De nombreux observateurs estiment que le score de ce samedi sera lui aussi très serré, comme ce fut le cas depuis 2006. Et pour ceux qui misent sur le match nul ont toujours en mémoire le scénario de 2010. Pour cause, les Kabyles avaient tenu la victoire jusqu’à la 90’+2 avant que Hocine Metref ne transforme un coup franc direct. Le portier Berrefane à l’époque a été trompé dans les dernières secondes de la partie. Un scénario que les Kabyles ont connu une nouvelle fois cette saison face à l’ASO. Aux yeux des observateurs, les Kabyles devraient se mettre à l’abri d’un tel scénario à l’avenir, surtout que la place de leader est en jeu. Abdelatif A.

Dr Djadjoua lui a demandé une échographie hier Et afin de connaître mieux la nature de la blessure dont souffre l’axial kabyle, le médecin-chef de la JSK, Ahmed Djadjoua, a prescrit au joueur une échographie pour hier. Selon les informations que nous avons recueillies au sujet de celle blessure, nous avons appris qu’il s’agit d’une douleur à la

omme nous l’avions signalé dans notre précédent numéro, l’axial de la JSK, Djamel Benlamri, a écourté la séance de reprise des entraînements de mercredi soir. Ressentant des douleurs, Benlamri a préféré quitter la pelouse après autorisation du staff afin de ne pas aggraver son cas. Sur place, des soins appropriés lui ont été prodigués afin de calmer les douleurs.

Il ne s’est pas entraîné hier matin L’axial Benlamri a été ménagé lors de la séance d’hier matin. Le staff technique, de concert avec le Dr Djadjoua, a préféré accorder du repos au joueur pour lui permettre un meilleur et rapide rétablissement avant la venue de l’ESS. Il faut dire que la présence de Benlamri dans le onze kabyle est plus qu’une nécessité.

cuisse qui doit bien être prise en charge pour éviter toute forme de complication. L’entraîneur en chef Aït Djoudi, qui mise énormément sur cet élément dans sa défense, croise les doigts pour que son joueur puisse être disponible ce samedi face à l’ESS, aux côtés de l’international Rial.

Le staff médical fera tout pour le récupérer Une chose est sûre, la présence de Benlamri demain soir dans l’axe kabyle est plus qu’une nécessité. Aït Djoudi ne souhaite pas être privé de l’un de ses meilleurs éléments face au leader. Pour sa part, le médecin chef, Dr Djadjoua, fera tout son possible pour ne pas priver l’équipe des précieux services d’un élément-clé en défense. Lyès A.

d’elle-même en pareille situation est la participation ou non de Djamel Benlamri pour le match de demain soir face au leader. Ce qui est certain est que Benlamri sera de la partie puisqu’il a éré retenu parmi la liste des 18. Maintenant, ce qui de sa participation au match d’entrée, le staff technique attendra ce soir à l’occasion de l’ultime séance pour prendre une décision.

Le portier Samir Hadjaoui qui a porté les couleurs de l’ESS et de la JSK nous parle dans l’entretien qui suit de la grande affiche de demain. L’exdétenteur de la Coupe arabe avec Sétif estime que la rencontre de ce samedi est celle des gardiens et des avant-centres. Hadjaoui reste aussi convaincu que le club qui s’imposera dans les duels remportera la partie. «L’équipe qui s’imposera dans les duels gagnera le match» En évoquant le match, Samir Hadjaoui nous dira dans un premier temps : «L’affiche de ce samedi est avant tout une fête du football, car elle opposera les deux plus grandes équipes du championnat. Mon point est très clair, j’estime que l’équipe qui s’imposera dans les duels remportera les 3 points. Nul doute que ce match sera caractérisé par un grand engagement au niveau des différents compartiments du jeu. Ce ne sera facile pour personne.» «L’enjeu est certes important, mais les joueurs doivent maîtriser leurs nerfs» Connaissant l’état d’esprit des joueurs avant un tel match, Samir a mis l’accent sur l’aspect psychologique. Il nous ajouta dans ce sens : «L’ESS est leader avec 16 points, la JSK dauphin avec 14. Il est clair que ce match est très important, car la JSK a la chance de passer devant. L’enjeu est certes important, mais les joueurs doivent maîtriser leurs nerfs. Il faut faire preuve de beaucoup de pa-

Hadjaoui : «Ce match est celui des gardiens et des attaquants»
L’ex-portier de l’ESS et de la JSK parle du Clasico
tience sur le terrain et ne pas se précipiter.» «Ce match est celui des gardiens et des avantcentres» L’ex-portier de la JSK et de l’ESS estime que les gardiens de but et les attaquants auront un grand rôle dans ce match. Il nous dira à ce sujet : «Ce match est celui des gardiens de but et des avant-centres. Pour cause, les portiers sont dans l’obligation d’être décisifs sur certaines parades et les attaquants doivent être adroits face au but. Dans ce genre de matchs, les

Vendredi 18 octobre 2013

N° 2437

07

avant- centres n’auront pas 1000 occasions. Dès la première occasion qui se présente, il faudra la mettre au fond.» «A ce rythme, Asselah retrouvera la sélection» Par la suite, Hadjaoui a pris le temps de parler des performances de Malik Asselah. A ses yeux, le gardien de la JSK réalise son meilleur début de saison depuis qu’il a rejoint le club kabyle : «On ne peut par-

ler des performances de la JSK sans marquer un temps d’arrêt sur la forme de Malik Asselah. Je pense que l’équipe lui doit beaucoup car Asselah réalise son meilleur début de saison depuis qu’il a rejoint la JSK. A ce rythme, il retrouvera très vite la sélection nationale. Je l’encourage à rester sur cette dynamique. Il le mérite car c’est un gardien pétri de qualités.» «Connaissant l’hospitalité des Kabyles, les Sétifiens seront bien accueillis à Tizi» Par la suite, Hadjaoui nous a parlé de l’ambiance qui règne habituellement dans ce genre de rencontre entre la JSK et l’ESS. Il dira clairement : «J’ai joué à la JSK et je connais l’hospitalité des Kabyles. Je suis le mieux placé pour dire que les Sétifiens seront très bien accueillis à Tizi Ouzou. Certes sur le terrain, il y aura une autre ambiance, mais dans les gradins, ce sera la fête.» «Heureux de voir la JSK dans le haut du tableau» En dernier, Hadjaoui a salué le travail effectué par le staff technique de la JSK : «Je suis très heureux de voir la JSK dans le haut du tableau. C’est la preuve que les choses fonctionnent à merveille sous l’ère Aït Djoudi. Les dirigeants ont vu juste. Je souhaite que le club kabyle réalise la saison que tous les supporters attendent. Je sais que Tizi rêve toujours de titre. J’espère que cette année ce sera la bonne.» Abdelatif A.

Historique des confrontations à Tizi lors des 20 dernières années :

1991-1992 : 3-0 1992-1993 : 2-0 1993-1994 : 3-0 1994-1995 : ESS en Division 2 1995-1996 : ESS en Division 2 1996-1997 : ESS en Division 2 1997-1998 : 2-1 1998-1999 : 2-2 1999-2000 : 1-0 2000-2001 : 4-1 2001-2002 : 3-2 2002-2003 : 1-0 2003-2004 : 2-1 2004-2005 : 1-0 2005-2006 : 4-2 2006-2007 : 2-3 2007-2008 : 1-0 2008-2009 : 2-1 2009-2010 : 1-1 2010-2011 : 1-1 2011-2012 : 2-2 2012-2013 1-1

08

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Aït Djoudi veut éloigner les joueurs de la pression

JSK

Un milieu récupérateur émigré sur les tablettes
Alors que la phase aller n’est même pas achevée, les responsables kabyles sont déjà à la recherche de joueurs capables d’apporter un plus à l’équipe. Malgré le bon début en championnat où la JSK occupe brillamment la deuxième place du classement, le président Hannachi ainsi que ses collaborateurs ont décidé de renforcer l’équipe, à partir du prochain mercato hivernal. En effet, plusieurs joueurs ont été ciblés, mais aucun d’entre eux n’a été officiellement engagé. Après Khaled Lemmouchia, dont le nom a circulé pendant plusieurs jours à Tizi Ouzou, et Kamel Ghilas, dont l’agent était prêt à négocier avec la JSK, nous avons appris d’une source officielle que les dirigeants de la JSK sont en contact permanent avec un milieu récupérateur émigré, évoluant en Ligue 2 française. Au moment où nous mettions sous presse, le nom du joueur ne nous a pas encore été communiqué, du moment que notre source temporise, avant de nous le communiquer. Le moins que l’on puisse dire est que la JSK compte renforcer son milieu de terrain, d’autant qu’à la récupération, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi rencontre des difficultés, dès lors qu’un de ses joueurs déclare forfait.

L

e match face à l’Entente approche et la tension est montée d’un cran à Tizi Ouzou. Après quatre jours passés au Maroc où la JSK a été invitée pour l’inauguration du Grand stade d’Agadir, les coéquipiers de Djamel Benlamri, qui ont regagné le pays dimanche soir, ont eu droit à trois jours de repos pour fêter l’Aïd en famille. D’ailleurs, c’est mercredi soir que le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, a regroupé ses poulains au stade du 1er-Novembre pour la préparation du match face à Sétif qui s’annonce palpitant. Et comme tout les amoureux de la balle ronde attendent avec impatience cette rencontre, l’entraîneur en chef kabyle compte éloigner ses joueurs de la pression, pour leur permettre de garder leur moral au beau fixe, à moins de 24 heures d’une aussi importante confrontation. De leur côté, les équipiers de Remache, très

confiants, attendent de pied ferme l’Aigle noir. Selon eux, la JSK possède un effectif capable de rivaliser avec n’importe quel adversaire et que l’ESS n’a rien à espérer à Tizi. Pour rappel, la rencontre se jouera demain samedi, à partir de 17h45.

A Tizi, on ne parle que de l’ESS
Depuis quelque temps, on ne parle que du match JSK-ESS. Les supporters kabyles, qui rêvent d’ores et déjà du titre de champion, soutiennent à fond leur équipe. Après le match nul obtenu à l’extérieur face à l’ASO, les amoureux de la JSK attendent avec impatience le match de demain qui, selon eux, est d’une grande importance car en cas de victoire, la JSK retrouvera la première place. D’ailleurs, les fans commencent à s’organiser à travers les réseaux sociaux.

Deux grandes équipes pour la première place au classement
Ce qui rend le match de ce

samedi très important, c’est le sont fait accrocher zéro partout. classement des deux équipes en Ce résultat a servi de leçon. championnat. Avec 14 unités, les D’ailleurs, c’est pour cette raison Jaune et Vert occupent la que Azzedine Aït Djoudi compte deuxième place du classement, à éloigner ses joueurs de la forte deux points de l’Entente de Sétif. pression et leur permettre de La JSK veut aussi Cette rencontre entre deux garder leur concentration, à 24 un meneur de jeu grands du championnat est très heures de la rencontre. Par ailleurs, nous avons appris qu’en plus d’un importante car le vainqueur Saïd D. milieu récupérateur, la JSK est à la recherche d’un s’installera confortablement à la meneur de jeu de métier capable de devenir le première place du classement. métronome de la formation kabyle et faire la difAutrement dit, la JSK doit impéférence. Comme tout le monde le sait, Albert rativement l’emporter, avant de Ebossé ainsi que les autres attaquants éprouvent se rendre, le week-end prochain, du mal à inscrire des buts, du moment que chez les Mouloudéens. Le moins «La victoire ne doit seul Madi accomplit son rôle convenableque l’on puisse dire est que les pas nous échapper» ment. Autrement dit, le recrutement d’un joueurs de la JSK sont Interrogé par nos soins, le jeune attaquant meneur est désormais une nécessité. conscients et prêts à se donYoucef Chibane estime que son équipe est ner à fond pour décrocher prête pour le match de samedi (ndlr : demain) et Un seul joueur sera libéré les trois points. que les trois points doivent rester à Tizi Ouzou : Pour ce qui est de la liste des libérés, «Après quelques jours passés au Maroc, nous avons rela direction de la JSK n’a même pas Eviter le scénario pris les entraînements. Les joueurs sont à présent évoqué le sujet, pour ne pas déstabilide l’USMA concentrés sur ce match contre l’Entente. La victoire ser le groupe. La direction préfère ainsi Faut-il rappeler que les ne doit pas nous échapper. On fera de notre mieux maintenir la sérénité au sein de l’équipe joueurs de la JSK, à pour offrir à nos fans une autre victoire qui nous jusqu’à l’ouverture du marché des transquelques jours de la reprise permettra de récupérer notre première place. Je ferts. Selon nos sources, un seul joueur du championnat, avaient subi profite de cette occasion pour lancer un sera libéré. C’est dire que le président une véritable pression, surtout appel aux supporters pour qu’ils soient Hannachi compte garder cet effectif le plus la veille du match face à nombreux dans les gradins.» longtemps possible. l’USMA. Cela avait complèteS. D. ment perturbé les joueurs qui se

Chibane

MCA

Daoud «Les trois points
Comment ça été la reprise des entraînements ? Tout s’est bien passé. On a profité pour se congratuler et se souhaiter un bon l’Aïd. Je profite de l’occasion pour le souhaiter aussi à tout le peuple algérien. La pression a dû monter d’un cran, à quatre-huit heures de recevoir le RCA à Bologhine, non ? Lorsqu’on joue au Mouloudia, on apprend à vivre en permanence avec cette pression. C’est sûr qu’actuellement elle est pesante à cause des résultats qui sont loin de répondre aux attentes de nos dirigeants et de nos supporters. Mais on sait qu’il suffit d’une victoire pour que tout rentre dans l’ordre. Seul remède à notre situation, c’est de s’imposer ce week-end face au RCA... Après la blessure de Ghazi vous étiez en concurrence avec Moumen qui, à son tour, s’est blessé. Une opportunité pour disputer votre premier match comme titulaire. Je n’aime pas profiter des déboires de mes camarades pour gagner une place. Moi, je travaille d’arrache-pied pour être prêt à répondre présent. Et je le suis pour ce match contre le RCA qui est capital pour nous. On peut le considérer comme un cadeau empoisonné car ce ne sera pas évident de venir à bout de cette équipe de Larbaâ… Il n’y a pas de moment propice pour faire son retour. Il faut être tout le temps aux aguets. Vous êtes conscients qu’un autre faux pas à Bologhine ne sera plus toléré par les Chnaoua ? Le fait de n’avoir plus gagné depuis trois matches nous met tous sous pression. Un grand club comme le Mouloudia ne peut pas se permettre de rester sur une série noire. Nous devons nous battre avec nos tripes pour s’imposer. On n’a pas le choix, les trois points doivent rester à Bologhine. Sur un plan personnel, cela fait longtemps que vous n’avez pas

Son dernier match comme titulaire à Bologhine remonte au 17 mars 2012

En concurrence directe avec Billel Moumen pour prendre cette place laissée vacante par Ghazi, Farid Daoud pourrait profiter de cette poisse qui s’acharne sur Moumen pour se faire une place au soleil. Ce samedi, Daoud pourrait fêter sa première titularisation depuis belle lurette avec bien évidemment l’ambition d’empocher les trois points de la victoire, seule solution pour sortir de cette crise de résultat.

resteront à Bologhine»

disputer un match en entier à Omar-Hamadi. En toute sincérité, je n’ai aucune appréhension au fait de jouer à Bologhine. Certes, on préfère de loin le 5-Juillet qui correspond plus à notre manière de jouer mais il faut faire avec les conjonctures actuelles. Moi, j’ai grandi à Bologhine et je ne nourris aucun complexe de jouer dans cette enceinte qui m’a souvent réussi par le passé. Il y aura en face de vous Zeddam et Meklouche qui étaient vos partenaires au Mouloudia. Un commentaire ? C’est bizarre de se retrouver face à Zeddam qui a porté les couleurs du Mouloudia cinq ans durant. Je suis sûr qu’il aura droit à une standing ovation pour service rendu au club. Meklouche aussi sera face à nous. Sur le terrain, il est certain qu’on ne se fera aucun cadeau. Chacun défendra les couleurs de son club. Entretien réalisé par Tarek Che

Coup dur

MCA
Après les forfaits de Metref et Ghazi et la blessure de Moumen hier

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

09

question de vie ou de mort, il nous faut les trois points»

Geiger «C’est une

Lors des deux séances de travail que le groupe a effectuées à l’annexe du 5-Juillet, le coach suisse Alain Geiger n’a cessé de marteler en boucle l’importance de gagner cette rencontre face au RCA de Hamza Zeddam. Geiger sur un ton ferme a sensibilisé ses troupes : «Maintenant, ce qui est fait et fait. On ne va pas refaire nos matches. Nous devons focaliser toute notre énergie sur celui de ce samedi contre le RCA. C’est une question de vie ou de mort. Il nous faut absolument les trois points car nos supporters ne vont plus s’armer de patience. Nous devons à tout prix leur redonner le sourire. Et cela ne pourra se faire que si vous renouez avec le succès. A vous de faire en sorte pour y arriver.» Après cette intervention, Geiger a pris les choses en main pour préparer ses éléments sans pour autant dévoiler ses cartes. Et même s’il a reçu les garanties du président Boudjemaâ Boumella sur son avenir au Mouloudia malgré une contre-performance face au RCA, l’entraîneur helvète sait que sa marge de manoeuvre et plus que jamais réduite. T. Che

écidément, la poisse semble poursuivre actuellement les joueurs du milieu de terrain qui déclarent forfait à tour de rôle. En effet, après la défection de Hocine Metref qui a manqué les deux derniers matches de championnat, voilà que Karim Ghazi, poumon de cette équipe mouloudéenne, se blesse lui aussi, le contraignant à cinq jours de repos. Une situation qui l’a incité à faire l’impasse sur la rencontre de ce samedi contre le RCA. Et

Le milieu de terrain mouloudéen décimé
comme un malheur ne vient jamais seul, Billel Moumen, qui était en pole position pour pallier l’absence de Karim Ghazi, a, lui aussi, contracté hier matin une blessure à la cheville. Une entorse qui remet en question la participation du demi défensif à la rencontre de ce samedi face aux camarades de Zeddam. C’est lors d’un match d’application entre les joueurs que Moumen a eu un contact violent avec Habib Bellaid. Résultat des courses, Moumen a dû quitter prématurément ses partenaires pour être soigné par le staff médical du club. Un nouveau coup dur pour Alain Geiger qui doit composer ce week-end avec un milieu de terrain totalement décimé. De quoi compliquer sa situation et limiter ses choix face à un adversaire qui affiche une forme éblouissante.

D

Moumen : «Je serai d’attaque face au RCA»
Alors qu’il avait très bon espoir de jouer ce match contre le RCA, Billel Moumen a vu ses projets tombés à l’eau même s’il préfère positiver en espérant se rétablir à temps de son bobo. «Je

ne vous cache pas que sur le coup, j’avais craint le pire. J’étais démoralisé car je craignais de rater ce match contre le RCA. Je me suis blessé à la cheville. Je vais mettre de la glace pour que l’hématome se résorbe. Cela dit, je rassure tout le monde : je serai d’attaque pour le match du week-end. Après, c’est au coach de faire son choix», dira le natif de Guelma qui comptabilise qu’un seul match comme titulaire depuis le début de la saison. C’était contre le MCO au stade Ahmed- Zabana. T. Che

L’équipe de Yachir assoit sa suprématie
Hier matin, les joueurs du Mouloudia ont eu droit à des matches d’application avec des vainqueurs. A ce jeu, c’est l’équipe composée de Redouane Bachiri, Samy Yachir, Houari Djemili, Nabil Yalaoui et Réda Sayeh qui s’est montrée souveraine. Yachir et Sayeh ont profité de cet enchaînement pour conjurer le sort en retrouvant le chemin des filets. Il faudra désormais faire de même ce samedi contre les hommes de Cherif El Ouazzani.

Les Mouloudéens se réjouissent de la désignation de Benouza

Bouzidi, Fabre et Djemili adhèrent aux méthodes de Nouioua
C’est finalement, l’ancien gardien de but du NAHD de la JSMB et de l’USMA, Tarek Nouioua, qui a été désigné pour remplacer en lieu et place Azzedine Berarma. Le technicien abordait hier matin sa deuxième séance de boulot en mettant à rude épreuve Farès Bouzidi, Mickael Fabre et Houari Djemili qui ont très vite adhéré à ses méthodes. charge les seniors. A ce propos, Tarek nous dira : «L’année passée, j’étais dans la formation à l’USMA puis j’ai rejoint les rangs du Mouloudia. Après le départ de Berarma, Kamel Kaci-Saïd et Kadri Kamel m’ont contacté pour me faire part de leur volonté de me confier les seniors. J’ai accepté de relever le défi. Je ne vous cache pas que c’est plus difficile d’encadrer les jeunes car il faut leur apprendre les bases. Il ne devrait y avoir aucun problème car Djemili, Fabre ou Bouzidi sont des gardiens de talent et très professionnels. J’ai un diplôme de 2e degré et j’ai une formation à l’étranger. Je tâcherai de me montrer à la hauteur de la confiance qui fut placée en moi par la direction», dira Nouioua. T. Che

Séance de footing pour Bouguèche
Hadj Bouguèche qui sera le grand absent face au RCA s’est contenté hier d’une longue séance de footing. L’enfant d’Arzew continue à suivre un programme spécifique avant de fondre la semaine prochaine dans le groupe afin d’être opérationnel pour le Clasico face à la JSK. Pour rappel, Bouguèche souffre d’une blessure à l’ischio-jambier contractée contre Aïn Fekroun avant de rechuter quelques semaines plus tard contre les Chélifiens.

Après tous les déboires que les Mouloudéens ont connus avec l’arbitrage, les responsables du club se sont réjouis de la désignation de Mohamed Benouza qui dirigera ce samedi les débats. L’un des meilleurs sifflets de la Ligue 1 avait dirigeait la saison passée quatre matches du MCA. Il avait arbitré les rencontres du Doyen successivement face au CSC au 5-Juillet puis à Hamlaoui, le CAB à Batna et le MCEE à Bologhine.

Nouioua : «Je serai à la hauteur de la confiance placée en moi»
Après avoir pris en charge la formation des jeunes gardiens du Mouloudia, Nouioua s’est vu proposer de prendre en

Il avait dirigé MCA-MCEE à Bologhine

Ghazi soumis à un programme spécifique
Karim Ghazi, le milieu de terrain mouloudéen, était lui aussi soumis à un programme spécifique. Le joueur s’est blessé à l’arrière cuisse lors du stage à Tlemcen qui avait nécessité cinq jours de repos total.

La traditionnelle réunion technique s’est tenue hier en présence des responsables du mouloudia du stade de Bologhine ainsi que les forces de sécurités a donnée lieu à certaines résolutions. Ainsi, 700 billets seront réservés aux supporters du RCA qui prendront places dans le virage nord du stade Omar Hamadi.

700 places aux supporters du RCA

Aujourd’hui à 16h, derniers réglages à Bologhine
Les gars du Mouloudia dans leur ultime séance d’entraînement avant de croiser le fer avec le RCA travailleront à Bologhine. C’est donc aujourd’hui à 16 h que les camarades de Besseghier effectueront leur dernier réglage sous la houlette d’un Geiger qui devra à l’issue de cette session rendre publique la liste des 18 joueurs retenus pour la réception du nouveau promu.

Par ailleurs, il y aura 8000 billets qui seront mis en vente aux fans du mouloudia. Les Chnaoua pourront s’acheter le fameux sésame demain matin à partir de 9 h dans les trois guichets du stade Omar Hamadi.

8000 billets seront mis en vente

Des quatre matches dirigés d’une main de maître par Benouza, on retiendra l’affiche entre les Algérois et les Eulmis qui a eu lieu à Bologhine le 20 avril 2013. Une rencontre qui s’était soldée sur un score vierge et qui avait poussé le Mouloudia Aligné alors dirigé par Omar Ghrib à lors du match quitter l’enceinte pour red’application, tourner au 5-Juillet. Un faux pas qui avait pesé Bellaïd retrouve toute lourd lors du décompte sa verve Blessé lors du stage à Tlemcen, Habib final. A titre d’indicaBellaid était incertain pour le match contre tion, Benouza sera aidé le RCA. Finalement, il s’est rétabli de sa dans sa mission par blessure puisqu’il a été aligné lors du Omari et Bouhassoun. match d’application disputé entre les Le quatrième arbitre n’est joueurs. Le Franco-Algérien a montré qu’il était en superbe forme et qu’il autre que Mial. fallait compter avec lui pour le T. Che
rendez-vous de ce week-end.

Metref toujours absent
Toujours aux soins, Hocine Metref devra passer ce dimanche son contrôle à l’issue duquel il pourrait obtenir l’aval de son médecin traitant. C’est à cette seule condition que Metref pourra réintégrer le groupe. C’est pour cette raison que le milieu de terrain a brillé par son absence depuis la reprise du travail.

mouloudéen devra être confiée à Ouali qui Et pour motiver les joueurs qui sont minés par le doute, la di- aura pour mission d’alimenter Mustapha Djallit et Samy Yachir afin qu’ils mettent fin rection à promis d’octroyer une au signe indien. Ouali se dit prêt à relever prime de 10 millions de cenle défi au cours d’un match où il pourrait times en cas de victoire deréussir un coup double. Renouer avec le sucmain face au RCA. cès et gagner la confiance du coach, tel est le leitmotiv de l’ex-joueur de la JSMB.

10 Ouali pour animer le jeu millions Comme face à Sétif, Alain Geiger devra de prime en cas faire de nouveau confiance à Billel Ouali pour donner le tempo. L’animation du jeu de victoire

Omar Ghrib, Réda Babouche, Faouzi Chaouchi et Djamel Menad ont sollicité dernièrement en envoyant une correspondance au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, afin qu’ils Après avoir bénéficié de deux jours soient graciés à l’occasion de la célébration du de repos, les joueurs ont repris les en59e anniversaire du déclenchement de la Révotraînements mercredi après-midi à l’anlution. La direction mouloudéenne par le biais nexe du 5-Juillet. A l’action de Metref de Kamel Kaci-Saïd avait déclaré ouverteabsent pour cause de blessure, tous les ment sa volonté de récupérer Babouche autres joueurs étaient présents. C’est et Chaouchi dans le cas où leur susaussi cela le fruit de cette discipline de pension serait levée par les groupe instaurée par le manager général qui autorités de l’Etat. n’hésite pas à sanctionner financièrement la moindre absence injustifiée.

Ghrib, Menad, Babouche et Chaouchi sollicitent le Président pour être graciés

Tout le monde était présent à la reprise

Jean-Christian Lang
our le coach sétifien Jean-Christian Lang, il n’est pas question que son équipe subisse le match face à la JSK et c’est pour cette raison qu’il nous a avoué qu'il alignera une équipe tournée vers l'offensive. L’équipe que présentera le technicien français a les moyens d’attaquer car pour ce match il s’agira d’abord d’engranger des points : «Nous développerons un jeu d'attaque face à la JSK. D'un côté, nous en avons les moyens et d'un autre, il serait suicidaire d'adopter une position attentiste. Il faut savoir que je suis un ancien attaquant et jouer la montre ou les gagne-petit n'est pas du tout dans ma nature.» C'est ce que nous a confié en substance l'entraîneur de l'ESS.

10

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup osé

ESS

La Supercoupe se jouera le 16 novembre
Finalement, la Supercoupe qui opposera le vainqueur de la Coupe d'Algérie, en l'occurrence l'USMA au champion en titre l'ESS, se jouera le 16 novembre prochain. Dans un premier temps, cette rencontre devait se jouer le 1er Novembre.

«Nous développerons un jeu d'attaque à Tizi»

P

Ce sera à Hamlaoui
Une fois n'est pas coutume, la Supercoupe se jouera cette année hors d'Alger. C'est le stade Hamlaoui de Constantine qui a été choisi pour abriter cette rencontre. Le coup d'envoi du match sera donné à 16 heures.

Qui perd gagne aussi !
Il n'y aura pas de jaloux. C'est ce qu'a décidé la FAF. Les deux équipes qui animeront la finale de la Supercoupe toucheront chacune la coquette somme d'un milliard de centimes. Un seul enjeu donc : garnir la vitrine du siège du club d'un nouveau trophée.

Bizarre autant qu'étrange !
qui j'éprouve le plus grand respect. Maintenant, il s'agit pour moi de ne faire aucun amalgame. Je mettrais tout en œuvre pour que la victoire revienne à l'ESS.» série en championnat et cela dénote leur bonne santé. Seulement la tâche s’annonce compliquée car un autre enjeu est venu se greffer, celui de la suprématie entre les deux clubs les plus titrés du pays. désormais tous les matchs que nous jouerons seront décisifs. Il s’agira pour l’équipe de donner le meilleur d'elle-même et même en cas de contre-performance, il ne faut pas qu’il y ait matière à avoir des regrets.» Le pari est difficile pour le coach de l’ESS et donner la réplique à l’une des équipes les plus difficiles à jouer dans son fief et qui est en pleine recherche de confiance est loin d’être évident. La prime allouée à chacune des deux équipes qui animera la finale de la Supercoupe est d'un milliard de centimes. C'est exactement la somme allouée à l'ESS après la conquête du titre de champion. Décodé, cela veut dire qu'être sur la brèche pendant toute une saison et jouer une rencontre qu'on peut qualifier de match gala a exactement la même importance pour les décideurs de la FAF. Pourtant, il se dit que la logique est le dernier refuge des gens sans imagination.

«J'éprouve le plus grand respect pour les gens de la Kabylie»
Pour Lang, le match de ce samedi sera celui des retrouvailles. En effet, il a eu à entraîner la formation kabyle lors de la saison 2008-2009. Lang nous confiera à ce propos : «La saison que j'ai passée à la JSK m'a permis de découvrir des gens merveilleux pour

La bonne santé des Sétifiens
L’équipe qui sortira vainqueur du duel de ce samedi aura beaucoup gagné et cela se verra au classement du championnat de la L1. Les Sétifiens restent sur une excellente

Un pari difficile
Concernant le match de ce samedi face à la JSK, Lang nous dira : «Même s’il y a des absents, il nous faut jouer ce match à fond et essayer de réaliser la meilleure performance possible. Le compte à rebours a bel et bien commencé et

Encore un couac de la FAF

Ziti : «Je ne garde que de bons souvenirs de mon passage à la JSK»

C'est à ne rien comprendre ! Les responsables de l'instance fédérale La nuit à ont choisi une bien mauvaise date en 3 milliards pour un sigle ce qui concerne celle de la Superl'hôtel Itourar sur le maillot La séance Lors d'une discussion avec le diComme cela est devenu une haDeux joueurs seulement ne se coupe. Ce match se jouera le 16 nod'aujourd'hui recteur général de l'ESS, Azzedine bitude, lorsqu'ils jouent un match à sont pas présentés au stade pour vembre, soit trois jours avant le Arab, ce dernier a dévoilé pour à 10h match retour Algérie-Burkina Faso. Tizi Ouzou, les Sétifiens ont choisi nous la somme dont doivent la séance de reprise. Il s'agit Vu que le départ vers s'acquitter les sociétés et entrel'hôtel Itourar. C'est dans cette résid'abord de Franck Madou qui Cela veut dire que ni l'USMA ni Tizi Ouzou est prévu à 14h30, Lang prises pour voir leur sigle flo- dence qu'ils effectueront leur mise au l'ESS ne pourront disposer de leurs reste injoignable depuis qu'il qué sur le maillot de l'ESS. Le a averti ses joueurs que la séance vert. Le départ vers le stade du montant de cette somme varie s'est rendu en France, il y a de internationaux. d'aujourd'hui débuterait à 1er Novembre se fera deux heures en fonction de l'endroit où est cela plus de trois semaines et 10 heures. Elle sera totalement mis en place le sigle. Sur le avant le coup d'envoi. Les Espoirs de cela pour renouveler son passe- Le trophée qui manque torse, il en coôtera au partenaire consacrée au travail tactique et l'ESS logeront dans le même hôtel. aux Sétifiens économique la somme de 3 milport. D'un autre côté, Nadji est cela pour dégager la stratégie La délégation sétifienne compliards de centimes. Ce sera meilleur Le grand club de Sétif a conquis convalescent et il ne recommenqui sera de mise ce samarché si le sigle est floqué sur le tera en tout une cinquantoutes sortes de titres nationaux et cera à s'entraîner qu'après le medi. dos (1,2 milliard de centimes), et sur taine de personnes. internationaux, mis à part un seul. match contre la JSK. les manches (500 millions de centimes). C'est celui de la Supercoupe nationale. Les Sétifiens ont eu à la disputer. C'était face à l'équipe du MCA qui les avait étrillés à cette que je peux mieux faire. Mes c’est cela l’essentiel. Ziti, le défenseur sétioccasion sur le score sans appel de partenaires et mon entraîneur fien nous a avoué que Justement, dans quel état d’esprit 4 à 0. ont confiance en moi et c’est ce son souhait est d’aider allez-vous aborder le prochain match qui me permettra d’avancer. son équipe à réaliser face à la JSK ? Souvenirs, souvenirs une belle performance Dans quelle configuration Il ne faudra pas calculer et se donner à Le 1er Novembre 2007, Super face à la JSK, même s'il tactique pensez-vous être le fond sur le terrain. Nous occupons la coupe d'Algérie : MCA 4 - ESS 0 n'a que des amis dans plus efficace ? première place du classement et nous L’ES Sétif va jouer le 16 novembre ce club. Disons que je peux évoluer à avons quelque part un statut à défendre. prochain une Supercoupe pour la tous les postes de la défense. Ceci fait que cette rencontre est très imdeuxième depuis sa création. En Avant toute chose, content C'est à moi de m'adapter. Je portante pour nous. Ce match se déroule tant que tenant du titre, la forde retrouver la compétipeux jouer sans problème avec chez l’adversaire et la prudence est de mation sétifiennne a perdu sa tion ? mes autres coéquipiers. Le dermise. première Supercoupe face au déEt comment, car cela comnier mot revient évidement à tenteur de la Coupe d’Algérie de Ce sera pour vous un match chargé mençait à nous peser sérieumon entraîneur. Pour le mol'époque, le MC Alger au stade sement. Il faut reconnaître d'émotion. Un commentaire… ment, je m'exprime pleinement du 5-Juillet. Le premier but, le par ailleurs que le fait de Très certainement, car j'ai passé d'exceldans ce poste de latéral droit. seul de la première mi-temps, a passer les fêtes de l'Aïd en lents moments dans ce club où je n'ai que été marqué à la 6’ par le MouPensez-vous que ce match famille m'a permis de me des amis. Il me faut cependant laisser les loudéen Younes. Après le retour ressourcer. Le moral est au contre la JSK soit décisif ? sentiments de côté juste après le coup des vestiaires et à la 53’ Belghobeau fixe est c'est cela le Décisif, peut-être pas mais ce d'envoi du match. De toutes les façons les mari marque le deuxième but, plus important. supporters de la JSK savent que je défends sera pour nous l’un des tournant suivi, à quelques minutes, par du championnat. Il nous faut imavec honneur les couleurs que je porte. Nous croyons savoir que pérativement engranger un maxi- les réalisations de Badji et Il y a eu certaines perturbations pour la multiplication des mum de points. A partir de là, les Younes marquées respectivece qui est de la préparation de ce matchs avait commencé à choses iront beaucoup mieux pour ment à la 54’ et 58’. match. Cela vous a-t-il contrarié ? peser sur l’équipe. Qu’en nous. C’est certain, mais ce sont les aléas de la pensez-vous? Houasnia au sifflet On vous laisse conclure. programmation. L’essentiel est que le Oui et non. Nous aurions, cepenPour ce qui est du match de Avant tout, je voudrais souhaiter ce samedi, l'arbitre de la renmoral soit au beau fixe et qu’il y ait chez dant aimé qu’il y ait une petite couune bonne fête de l'Aïd à tous les l’ensemble des joueurs une réelle envie de pure pour que les blessés aient le contre qui opposera la JSK à musulmans. Je demanderais seule- l'ESS est Houasnia. Ce dernier bien faire et surtout de se battre. temps de récupérer. D’un autre côté, ment à nos supporters de faire notre entraîneur a tout fait pour que les aura pour assesseurs Hamou Et vous personnellement, êtes-vous sapreuve de patience et de nous faire et Doulache. Le quatrième arséances soient agréables. Nous nous tisfait de vos prestations, jusque-là ? confiance. sommes préparés comme il se doit pour bitre étant Benbrahim. En réalité, j’ai toujours été très exigeant Entretien réalisé par Khallil L. les matchs que nous aurons à jouer, et envers moi-même. Je me dis tout le temps

Nadji et Franck absents

S. B.

Laissé par Vahid Halilhodzic sur le banc des remplaçants à Ouagadougou après lui avoir préféré Mehdi Mostefa, Nacer-Eddine Khoualed que nous avions joint hier en début d’après-midi au bout du fil revient sur ce match aller des barrages pour la Coupe du monde 2014, ayant opposé le Burkina Faso aux Verts avant d’aborder d’autres sujets en nous parlant de sa forme actuelle, mais aussi du prochain rendezvous de l’USMA.

on a été battus par l’arbitre»
cette confrontation qui ne quelle analyse faites-vous sera pas facile. Je tiens à le resur cette rencontre ? Nous savions dès le départ dire, notre mission sera comque notre mission allait être pliquée, mais nous allons compliquée à Ouagadougou. nous battre jusqu’à la derNous avions bien préparé nière minute pour espérer notre match. Nous l’avions arracher un billet pour le d’ailleurs bien débuté. Nous prochain Mondial. Vous n’avez pas été aligné avions réalisé quelques belles phases de jeu, mais au nal, ça lors de ce match aller, n’a pas suffi pour que nous comment avez-vous vécu évitions la défaite. Une défaite cette rencontre à partir difficile à accepter, pour la du banc des simple raison que ce n’est pas remplaçants ? notre adversaire qui nous a Sur les nerfs, à l’image de battus, mais l’arbitre. Tout le tous mes autres coéquimonde a vu ce qui s’est passé piers d’ailleurs. au stade du 4-Août. Nous J’étais prêt à «Face avions été privés d’un prendre ma au MCEE, penalty, mais ce n’est place si le nous visons pas tout puisque en coach me contrepartie il a ac- la victoire» l’avait decordé un autre imagimandé, mais ça naire au Burkina Faso. n’a pas été le cas. Je C’est clair que vivre un tel scé- respecte ses choix. Il sait ce nario nous déçoit, mais nous qu’il fait et il est le mieux inne comptons pas nous arrêter diqué pour savoir quelle délà. Il y a une seconde manche cision il faut prendre. Faire à disputer dans un mois. Elle partie de la sélection et désera décisive, à nous donc de fendre les couleurs de mon montrer que nous méritons pays est un honneur pour d’aller au Brésil. moi. Je suis et je ferai touComment comptez-vous jours à la disposition du séaborder ce match retour ? lectionneur. C’est un peu tôt d’en parler Le match Ghana-Egypte de cette rencontre mais tout s’est terminé sur un score ce que je peux vous dire c’est large de six buts à un. que nous comptons la remVous êtes-vous attendu à porter. Ça ne sera pas une un tel scénario ? mission facile, vu la grosse Non et je pense que je ne pression qui sera exercée sur suis pas le seul. Un tel score nous, seulement notre grosse détermination d’aller m’a surpris. La sélection jusqu’au bout sera une moti- égyptienne n’est pas à présenvation en plus. A Blida, nous ter, mais cette fois-ci le ferons en sorte d’honorer Ghana a été meilleur. Les notre pays mais avant de Ghanéens ont été supérieurs pouvoir le faire, il va falloir sur tous les plans. Je crois que que nous préparions bien les joueurs de l’Egypte ont tous atteint l’âge où ils doivent laisser leurs places aux jeunes. Une telle défaite montre aussi que ce n’est pas facile de jouer en Afrique subsaharienne. Vous êtes rentré d’Ouagadougou dimanche et ce weekend vous irez à El Eulma où l’USMA affrontera l’équipe locale en championnat. Etesvous prêt à reprendre votre place ? Oui, je le suis, même si au moment où je vous parle je me sens très fatigué. Ce n’est pas facile d’enchaîner les voyages. Personnellement, je suis rentré chez moi à Biskra pour passer l’Aïd avec les membres de ma famille et là je suis de retour à Alger. Nous prendrons la route vendredi pour Sétif avant de «La lourde continuer notre défaite essuyée trajet à El Eulma par l’Egypte prouve le jour du que ce n’est pas match. Ce n’est facile de jouer pas facile de en Afrique gérer une telle sisubsaharienne» tuation, mais je ferai de mon mieux pour récupérer et être du coup prêt pour cette rencontre ? ce rendez-vous. C’est un match qu’il faut Vous allez affronter le gagner pour récupérer les MCEE, qu’avez-vous à points perdus à domicile. nous dire à propos de Nous n’allons pas faire tout le

Khoualed «A Ouagadougou,
Coup franc

USMA

www.lebuteur.com

Vendredi 18 octobre 2013

N° 2437

11

Saha Aïdek Nacer-Eddine. Comment avezvous passé cette fête ? Saha Aïdkoum à vous, à tous les lecteurs du Buteur ainsi qu’à tous les Algériens. Tout s’est super bien passé, El Hamdoulilah, je n’ai pas à me plaindre. J’ai pro té de ces moments pour me ressourcer auprès des miens. A présent, je suis de retour sur Alger avec l’ambition de faire tout mon possible pour être le mieux préparé possible pour le prochain match de mon équipe en championnat. Avant de parler de ce match, nous aimerions revenir sur ce qui s’est joué à Ouagadougou… Allez-y... Avec un peu de recul,

Le premier responsable du club a fait un saut hier en fin d’après-midi au stade Omar-Hamadi. Pendant ce bref passage, Ali Haddad a profité de cette occasion pour présenter ses meilleurs vœux aux joueurs mais aussi à tous les autres employés de la SSPA à l’occasion d’Aïd El Adha. Le P-DG de l’ETRHB a encouragé les protégés de Courbis en leur demandant de faire le nécessaire afin de revenir à la maison avec le meilleur résultat possible. Un message que les coéquipiers de Ferhat ont reçu cinq sur cinq. La liste des convoqués : Zemmamouche, Mazouzi, Meftah, Ferhat, Boudebouda, Benmoussa, Laïfaoui, Khoualed, Chafaï, El-Orfi, Bouchema, Koudri, Feham, Djediat, Seguer, Chettal, Andria, Gasmi

Haddad s’est réuni avec les joueurs avant l’entraînement

G Après deux semaines de préparation, c’est aujourd’hui que les membres de la délégation usmiste prendront la route pour rallier Sétif avant de continuer leur trajet à El Eulma demain en début d’après-midi. La séance d’entraînement de ce vendredi est prévue pour ce matin. Ce n’est donc que vers 14h que les Rouge et Noir se retrouveront une nouvelle fois après qu’ils aient fait leur prière pour aborder ce trajet.

G

Depart à Sétif prévu à 14h

trajet pour se contenter d’un point, à El Eulma nous jouerons pour gagner. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Courbis aura l’embarras du choix pour établir son onze
e retour à Alger mercredi, Rolland Courbis n’a pas mis beaucoup de temps avant de reprendre du service, puisque c’est dans la même après-midi qu’il s’est présenté au stade Omar-Hamadi pour diriger sa première séance d’entraînement. Une séance marquée par la présence de presque tous les joueurs. A quelques heures seulement du prochain rendezvous des Rouge et Noir, le premier responsable du staff technique usmiste dispose d’un groupe presque au complet et c’est ce qui semble le rassurer. En effet, après le retour des Khoualed, Koudri et Djediat, tous suspendus contre le CSC, mais aussi des blessés à l’image de Meah, le coach usmiste aura l’embarras du choix pour composer son onze. Conscient que l’USMA

G Les membres du staff technique ont décidé de programmer la séance d’entraîneG ment de ce vendredi le matin et non pas en n d’après-midi comme ce fut le cas depuis le début de saison. La dernière séance se déroulera au stade de Bologhine et sera une occasion pour Courbis et ses adjoints de faire les retouches nécessaires avant de prendre la route pour Sétif quelques heures après sa n. G Le trajet à Sétif se fera par route. Les joueurs de l’USMA passeront la nuit à Sétif a n de fuir une probable pression qui aurait été exercée sur eux s’ils avaient passé la nuit dans un hôtel de la ville d’El Eulma. Avec un trajet d’environ trois heures, ce n’est donc qu’en début de soirée que les coéquipiers de Mohamed-Lamine Zemmamouche arriveront à l’établissement où ils passeront la nuit de vendredi à samedi.

La dernière séance d’entraînement se déroulera ce matin

D

doit réaliser le meilleur résultat possible à El Eulma pour récupérer les points perdus à domicile, mais aussi pour espérer gagner quelques places au classement, le technicien français doit mettre en place une tactique pour contrer les locaux et la présence des cadres ne pourra que le rassurer du moment où il dispose d’assez de solutions que ce soit sur le plan défensif ou offensif. En défense, le Marseillais et s’il veut, par exemple, opter pour un schéma offensif pourrait donc aligner Ferhat et Benmmoussa aux postes de latéraux. Dans le cas contraire, Meah et Boudebouda pourront faire l’affaire. Le retour de Koudri donnera plus de solidité

au bloc défensif et celui de Djediat au compartiment offensif. En attaque, la belle forme affichée par Seguer, Chettal, Frioui et Benaldjia donnera sûrement plus idées au consultant de RMC. L’une des quatre équipes qui n’a toujours pas perdu le moindre match en dehors de ses bases, Courbis a toutes les cartes en mains face au MCEE et c’est à lui de faire bon usage samedi lors d’une rencontre qui sera suivie avec grand intérêt par tous les supporters de l’USMA ainsi que ceux des concurrents du club de Soustara. Adel C.

G

Le trajet se fera par route

Prévu pour le 16 du mois prochain, le match de Super coupe qui mettra aux prises l’ESS à l’USMA et qui se jouera au stade Hamlaoui de Constantine pourrait bien se dérouler en l’absence des joueurs internationaux des deux équipes. En effet, cette rencontre devra avoir lieu trois jours avant le match retour des barrages pour la Coupe du monde 2014 qui opposera les Verts au Burkina Faso à Blida et ce qui veut dire que les éléments retenus pour ce choc seront au centre technique de Sidi Moussa pour préparer ce rendez-vous qui tient déjà tout le peuple algérien en haleine, même s’il reste un mois avant le jour j.

Les internationaux rateront le match de la Supercoupe

12
Pas de problème en défense

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Effectivement, et cela ne Comment est l'état d'esprit du fait aucun doute. Je suis prêt groupe, à la veille de ce renL’heure est à la mobilisation du côté à l'instar de tous les autres dez-vous contre la JSMB ? du club harrachi, pour passer avec succès A travers l'ambiance qui joueurs de l'équipe qui sont Les dernières le cap face à la JSMB. C’est ainsi que la didéterminés à se donner à a régné lors des dernières instructions rection, dans le souci de motiver les joueurs, fond. Nous devons impéséances d'entraînement, je de Charef est déterminée à mettre le paquet. En effet, les rativement réussir un peux vous dire que le à ses joueurs responsables du l’USMH comptent octroyer bon résultat. groupe est animé d'une une prime spéciale, en cas de victoire devant grande volonté pour arraLes supporters peula JSMB. Selon des indiscrétions, le montant cher un résultat positif. vent alors espérer un de la prime devrait dépasser les cinq milgrand match ce weekMais avouez que ce ne sera lions de centimes. Un montant que les end ? pas chose simple. PensezJaune et Noir ont rarement perçu Oui, mais ils doivent vous y parvenir ? quand ils évoluent à domiHier et avant-hier, à l'issue des savoir que pour nous, ce Bien sûr ! Nous allons tout metcile. deux séances d'entraînement, le sera le résultat qui importre en œuvre pour prouver à certains coach harrachi s'est réuni avec ses tera le plus. On ne doit pas de nos détracteurs que nous sommes joueurs pour les motiver et les Achouri se laisser déconcentrer, car encore capables de réaliser de bons inciter à fournir les efforts néau sifflet tout se jouera sur un match. résultats et de jouer les premiers cessaires, pour sortir vainLa commission d'arbitrage rôles Comment comptez-vous queurs de la confrontation de la Ligue nationale de football procéder ? Vous devez avoir une idée préqui les opposera, demain à la professionnel a publié la liste des Les Bougiotes savent que JSMB. Malgré l'envergure de arbitres qui officieront les matchs cise sur votre adversaire. Peutpour gagner ils devront attal'adversaire, Charef a voulu de la 8e journée du championnat. on connaître votre avis ? quer. De notre côté, on esévacuer la pression qui comIl n'est un secret pour personne C'est Achouri qui a été désigné sayera de les piéger en profitant mence à peser sur les épaules que la JSMB est une équipe des pour cette confrontation des espaces. Ce sera notre façon de ses joueurs. Le driver harragrands rendez-vous. Partant de là, entre l'USMH et la de procéder. chi s'est montré lui-même nous devons être méfiants et prendre JSMB. confiant et optimiste pour rassurer notre adversaire très au Quel sera, selon vous, le meilses poulains, même s'il redoute sérieux si l'on veut arraleur moyen de pouvoir s'impocette confrontation, comme il Malgré la belle forme cher un bon résultat. ser ? l'avait confié aux dirigeants. «Il de Limane, Doukha D'abord, on se doit de jouer avec On suppose, donc, que s'agit d'un match comme tous les toujours numéro 1 notre réel niveau, sans se mettre vous êtes prêt pour ce autres et vous devez éviter toute Il n’y aura pas de changement dans trop de pression. On doit être vigimatch... pression inutile. Je suis convaincu les buts de l’équipe harrachie, en prévibut en première mi-temps. lants au début du match, car si on que vous allez fournir une belle ren- sion du match face à la JSMB prévu ce encaisse d'entrée de jeu, ce sera Le public harrachi sera au rendezHaniched : contre. Si vous rééditez la prestation samedi. Doukha, retenu par les difficile de revenir à la vous. Qu'est-ce que cela vous fait ? face au MCO et contre le CRBAF, échéances de la sélection nationale et «Un match marque, car l'adversaire, Nous avons des supporters fidèles nous allons sans aucun doute ga- donc absent du groupe depuis plus au double objectif» aura pris confiance. Sur qui soutiennent toujours leur équipe, gner ce match. Seulement, il faut de dix jours, devrait reprendre sa Interrogé sur la rencontre qui opposera demain le terrain, on doit être son équipe à celle de la JSMB, Haniched, l'entraîneur quelles que soient les difficultés. On être efficace devant le but adverse. place dans les buts. Il faut dire que plus présents que l'adadjoint, nous dira : «Je pense que ce match sera diffisouhaite être à la hauteur pour leur Je vous demande aussi de rester la présence des deux gardiens incile, dans la mesure où l'équipe de Béjaïa en quête de versaire. Mais le meilfaire plaisir. concentrés tout au long de la ren- ternationaux dans l’effectif de points pour sortir de la zone rouge, visera la victoire. Celeur scénario, c'est de Entretien réalisé par contre et vous montrer vigilants l’USMH donne plus de stabilité pendant, nous devons faire le maximum pour gagner ce de planter un ou deux match. Ce sera difficile, vraiment difficile, car il ya un douNacereddine Ratni pour éviter toute mauvaise sur- au groupe et rassure plus les fans ble objectif. Gagner pour rester sur une dynamique de vicprise. Si on veut gagner, on doit harrachis. Concernant Limane, toires et mettre fin à une série de résultats concrétiser dès l'entame du match, qui affiche une excellente forme, négatifs contre la JSMB qu’on a plus battue deLa direction et le staff Belkaroui bon puis près de dix ans. Mais nous n'avons pas ce qui vous permettra de vous libé- il n’est pas certain de jouer. Le staff d'autre choix que de nous défoncer pour espétechniq pou ue n'ont rien r le ser vice rer et d'éviter de subir la pression technique semble plus favorable rer l'emporter. J'espère que les joueurs qui Depuis le match contre le RCA, laissé au hasard seront alignés apporteront ce qu'on attend du match», leur a affirmé Charef. pour la titularisation de Doukha qui Belkaroui n'a pris part à aucune Pour le match de ce samedi d'eux sur le terrain.» L'entraîneur harrachi veut et sou- est plus compétitif pour avoir bénéfirencontre officielle, en raison de face à la JSMB, qui entre dans le haite voir le scénario des trois der- cié de plus de temps de jeu depuis le sa blessure à une cuisse. Le défen- cadre de la huitième journée du niers matchs se reproduire. début de saison. seur harrachi, qui a repris les en- championnat de Ligue 1, la mistraînements depuis plus d’une sion des responsables est termisemaine, se sent beaucoup mieux née. Ces derniers ont mis tous les et prêt pour la compétition. L'en- moyens à la disposition de leurs fant de M’dina J’dida n'attend plus joueurs. Les dirigeants ont rendu qu'un signe du coach. Mais ce visite aux joueurs, avant-hier, afin dernier préfère attendre, avant de de les motiver par une belle chant qu'ils joueront à domicile, cela fait qu'une Depuis son retour parmi l’élite l’USMH n’a pas enlui redonner l'occasion de faire prime de 6 millions à chacun bonne performance demeure à leur portée. Désorcore battu la JSMB à Lavigerie. La dernière confrontason grand retour en compétition d'eux. Cela dit, ces derniers sont mais, la balle est dans le camp des joueurs. A eux d'en tion entre l'USMH et la JSMB s'est soldée par un officielle. Pour Charef, cette tem- conscients qu'en cas de victoire ce profiter. Ils doivent se transcender pour réaliser un résultat nul 1-1. Les retrouvailles entre Harrachis et porisation ne fera que du bien au week-end, ils seront bien récomsans-faute lors de cette prochaine rencontre. Une telle Bougiotes sont attendues avec beaucoup de curiosité et joueur, car elle lui permettra de pensés, comme cela a été le cas à éventualité leur permettra d'entrevoir la suite du parles Harrachis souhaitent que celles-ci soit différentes retrouver la plénitude de ses chaque fois. De son côté, le precours avec beaucoup d’aisance. des précédentes. «Les deux équipes vont certainement moyens physique et technique. mier responsable technique, Boujeter toutes leurs forces dans la bataille pour gagner la lem Charef, a assuré une rencontre», estime le jeune Boulakhoua. Ce bonne préparation à ses dernier dira aussi que ce match est important capés pour une meilpour les deux équipes qui devront cravacher leure adaptation de sa dur pour obtenir le meilleur résultat possible. stratégie pour ce face-à«Nous sommes conscients de la tâche qui nous face contre la JSMB. Lui attend. Notre position en bas du tableau nous aussi ne pense qu'à une poussera à faire le maximum pour arracher seule chose : aligner un une victoire. On sait qu'un succès lors de cette onze capable de glaner confrontation, de surcroît face à la JSMB, nous les trois points. Néandonnera des ailes pour la suite du parcours», amoins, le plus gros du t-il ajouté. travail sera fait par les La balle est dans joueurs qui sont appelés le camp des joueurs à terminer le chantier Les Harrachis ont donc là une bonne occaentamé par leur entraîsion de faire le plein. Ce match face à la forneur et ses assistants mation bougiote sera d'une grande par un résultat positif importance pour Charef et ses joueurs. Saface à la JSMB.

Le retour de Belkaroui devra renforcer encore plus le compartiment défensif. Donc, on ne s'inquiète pas parmi les supporters et les membres du staff technique. D'ailleurs, avec la présence de Boulakhoua, Azzi, Belkaroui et Mazari, il est clair que Charef n'aura que l'embarras du choix pour composer sa défense. Tous ces éléments se diUne sent prêts à prendre part à forte prime cette confrontation.

Sylla «Une victoire face à la JSMB
est impérative»

Coup ferme

USMH

en cas de victoire

«Confiance, vigilance et efficacité»

La JSMB demeure invaincue à Lavigerie

Les Jaune et Noir face à un défi

Djabour hausse le ton
et impose la discipline
Il a travaillé les balles arrêtées
le manque d’efficacité de l’attaque de sa nouvelle équipe qui n’a inscrit qu’un seul but signé Laribi depuis le début du championnat, car les trois autres ont été marqués par un défenseur, Coulibaly notamment, et sur penaltys en plus. Il a été très surpris, en effet, d’apprendre que l’effectif béjaoui compte tout de même pas moins de six attaquants, chose qu’il n’arrivait pas à se l’expliquer. Selon une source proche du staff technique, Djabour va axer son travail sur cet aspect, car ce compartiment est apparemment le maillon faible de l’équipe. Le coach Kamel Djabour a axé, hier, son travail sur les situations standards et les balles arrêtées qui sont devenues aujourd’hui, dans le football moderne, des situations très importantes qu’il faut bien maîtriser. Car, c’est souvent ces balles arrêtées qui débloquent les situations les plus difficiles, et c’est ce qui manque aujourd’hui à la JSMB, après le départ de Zerara qui était le spécialiste numéro 1 en la matière. Bien entendu, si le coach a proposé cet exercice et s’il a insisté beaucoup là-dessus, c’est pour que ses joueurs puissent s’en rappeler demain face à l’USMH. Il leur aurait fait savoir que lorsque toutes les issues sont fermées, ce sont ces balles qui peuvent devenir déterminantes. JSM Béjaïa montre un autre visage ce samedi face à l’USMH et ce, pour deux raisons essentielles. La première, c’est l’arrivée du nouvel entraîneur qui doit apporter sa touche au jeu de l’équipe. La seconde, ce sont les changements prévus à l’occasion de cette rencontre. En raison de l’absence de Laribi pour cause de blessure et Chalali qui est rentré chez lui et qui ne compte pas revenir, Kamel Djabbour est obligé d’opérer des changements dans le onze qui a affronté récemment le MC El Eulma. L’on est bien curieux, en effet, de découvrir la nouvelle JSMB version Djabour, même si ce dernier devra composer, comme on le sait, avec les moyens du bord.

Coup de gueule

JSMB

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

13

Mebarakou testé dans la récupération

e nouvel entraîneur de la JSMB est en train de s’affirmer au sein de sa nouvelle équipe, en imposant sa méthode de travail et sa vision des choses. Normal, un entraîneur se doit d’avoir une forte personnalité pour se faire entendre et respecter. Mais ce que nous avons constaté, c’est que Kamel Djabour n’a pas tardé à imposer un régime strict à ses joueurs. Après les premières séances de samedi et dimanche où il s’est contenté de parler aux joueurs pour leur expliquer sa méthode et

L

pour leur dire ce qu’il attendait d’eux, tout en leur remontant le moral suite aux résultats catastrophiques enregistrés depuis le début de la saison, l’ex-sélectionneur du Congo a montré un tout autre visage mercredi passé où l’on a eu du mal à détecter le moindre sourire. On a découvert, en effet, un entraîneur sévère et très exigeant envers ses joueurs qu’il n’a pas arrêté de recadrer tout au long de la séance, allant jusqu’à suspendre l’entraînement à plusieurs reprises juste pour corriger des erreurs de placement que les

Il n'a rien compris à l’inefficacité de l’attaque

joueurs n’arrêtaient pas de commettre. Djabour a même demandé à ses poulains, en fin de séance, de ramasser le matériel qui traînait sur le terrain et les bouteilles d’eau minérale. Il leur a également interdit de faire la moindre déclaration à la presse, au risque de se faire sanctionner financièrement.

Sur le plan technique, le nouvel entraîneur de la JSMB n’a pas compris

Des changements en vue contre l’USMH

Demain à Lavigerie, il se peut que Zidane Mebarakou soit aligné dans la récupération au niveau de l’entrejeu, et non dans l’axe central de la défense. C’est ce que Djabour a testé mercredi lors d’un match d’application en avançant Mebarakou d’un cran et en alignant Zafour et Coulibaly derrière. Au même moment, c’est Ahmed Chehima qui a occupé le poste d’arrière droit. L’ex-Mouloudéen est d’ailleurs pressenti dans le onze rentrant face à l’USMH, après avoir été absenté aux deux dernières rencontres contre la JSK et le MCEE. C’est une option qu’il ne faut pas écarter, en tout cas.

S. H.

Evidemment, l’on s’attend à ce que la

Cinq absents à la reprise
Les Béjaouis ont repris les entraînements, avant-hier mercredi en fin d’après-midi, après avoir bénéficié de deux jours de repos, à l’occasion de l’Aïd, avec en ligne de mire le match de samedi prochain contre l’USMH. Ladite séance a été toutefois caractérisée par l’absence de cinq éléments pour cause de blessures, Laribi, Tatem, Samer, Aroul et Benmansour. Les joueurs en question se sont absentés également à la séance d’hier jeudi et ne feront donc pas partie du groupe qui effectuera le déplacement à El Harrach.

Les Béjaouis veulent perpétuer la tradition
Avec un nouvel entraîneur à la barre technique, et après avoir revu beaucoup de choses à tous les niveaux durant cette mini-trêve, la JSMB s’apprête à rendre visite aux Harrachis, avec l’espoir de provoquer le déclic tant attendu et une détermination à stopper une hémorragie qui n’a que trop duré. Kamel Djabour, pour sa part, s’attelle depuis mercredi à opérer les derniers réglages sur son effectif, lui qui tient à réussir sa première sortie avec les Béjaouis qui nourrissent de grands espoirs de voir enfin leur équipe revenir au-devant de la scène. (2004/2005 et 2005/2006). Les Béjaouis restent invaincus à El Harrach durant les trois dernières saisons où ils avaient obligé leurs hôtes au partage des points. Pour le déplacement de ce samedi, les gars de la Soummam comptent perpétuer la tradition en profitant de la fébrilité qu’a montrée l’USMH sur son terrain depuis le début de la saison. veur des protégés de Kamel Djabour, c’est l’instabilité et l’irrégularité des résultats de l’USMH cette saison, notamment sur son terrain où elle s’est fait déjà battre à deux reprises, respectivement contre le CSC, lors de la deuxième journée, puis face à l’USMA, à l’occasion de la quatrième journée, avant d’enregistrer sa première et unique victoire à domicile face au MCO. Les Béjaouis comptent, en effet, profiter de cette difficulté qu’éprouvent l’équipe de Boualem Charef sur ses bases, même si elle a pu réagir lors des dernières journées, ce qui lui avait permis de quitter le bas du tableau. S. H.

Tout en cherchant le déclic

Laribi forfait contre le MOB
Concernant le joueur Hocine Laribi qui s’est blessé à une cuisse lors du match face au MCEE, on nous a fait savoir que son état s’est amélioré mais qu'il ne devra pas réintégrer le groupe de sitôt. Il devra d’abord se soumettre à un programmé spécifique, tout en continuant à se soigner, avant de pouvoir s’entraîner de nouveau avec l’équipe. Laribi est d’ailleurs forfait pour le derby béjaoui contre le MOB. Son retour n’est pas prévu, en effet, avant la dixième journée face à la JSS.

La séance d’aujourd’hui à 9h

Benmansour aux soins

Le latéral droit Benmansour était présent, hier, au stade de l’UnitéMaghrébine, non pour s’entraîner, mais pour une séance de soins à l’infirmerie du club. Rappelons que le joueur a été victime d’une déchirure musculaire à une cuisse et ne pourra pas reprendre du service, avant la semaine prochaine.

La JSMB n’a pas perdu à El Harrach depuis 2005/2006

Coulibaly et Messara réintègrent le groupe

La séance de mercredi a, en revanche, connu le retour du défenseur Moussa Coulibaly et du gardien Farid Messara qui sont rentrés chez eux le week-end dernier, pour passer la fête de l’Aïd auprès des leurs. Les deux éléments ont réintégré le groupe le plus normalement du monde. Aussi, nous avons enregistré le retour de Belgherbi qui a été autorisé à rentrer chez lui à Tlemcen pour assister au mariage de son frère et par la même passer l’Aïd en famille.

3 victoires et 3 nuls sur les neuf derniers matchs à Lavigerie

Les Béjaouis sont, cette fois, plutôt confiants. Non seulement à la suite du changement opéré à la barre technique, mais aussi parce que le stade de Mohammadia leur réussit très souvent. Sur les neuf derniers matchs joués à Lavigerie face à l’USMH, la JSMB est parvenue à accrocher les Banlieusards à six reprises, avec trois victoires et trois matchs nuls, contre trois défaites seulement, dont deux concédées lorsque les deux équipes évoluaient en deuxième division

Il faut savoir aussi que la JSMB n’a pas perdu sur le terrain de Mohammadia depuis sept ans. Sa dernière défaite sur les terres harrachies remonte au 27 avril 2006, à l’occasion de la 30e journée du championnat de deuxième division où l’USMH l’avait emporté sur le score de 3 buts à 1. En Ligue 1, les Béjaouis ne se sont inclinés à Mohammadia qu’une seule fois, c’était en 2000/2001. Cela dénote de la suprématie de la JSMB sur le terrain du 1er-Novembre d’El Harrach.

Contrairement aux précédentes séances, les Béjaouis s’entraîneront aujourd’hui vendredi, à 9h du matin. L’équipe devra s’envoler en fin d’après-midi, à 16h45, en direction d’Alger où elle prendra ses quartiers à l’hôtel El Marsa, en prévision du match face à l’USMH. Le retour de l’équipe est prévu juste après la rencontre qui débutera à 15h. Le groupe comprendra 20 joueurs nous dit-on. La séance de ce matin sera consacrée aux dernières retouches.

Achouri au sifflet

Les neuf derniers résultats entre les deux équipes à El Harrach
2012/2013 : USMH 1 - JSMB 1 2011/2012 : USMH 2 - JSMB 2 2010/2011 : USMH 3 - JSMB 3 2009/2010 : USMH 1 - JSMB 2 2008/2009 : USMH 1 - JSMB 2 2005/2006 : USMH 3 - JSMB 1 2004/2005 : USMH 2 - JSMB 0 2000/2001 : USMH 2 - JSMB 1 1998/1999 : USMH 0 - JSMB 1

Le match de demain entre l’USMH et la JSMB sera dirigé par Achouri qui sera assisté de Amri et Bougherara. Le quatrième arbitre étant Amalou. Il est à rappeler que le coup d’envoi du match est fixé à 15h.

Hamroune s’entraîne en solo

Profiter de la fébrilité des Harrachis sur leur terrain

Comme mentionné plus haut, un autre paramètre peut jouer en fa-

Après avoir souffert d’une blessure aux adducteurs qu’il a bien soignée, Arezki Hamroune a pu reprendre les entraînements, mercredi dernier, en marge du groupe, se contentant de quelques tours de piste. Le joueur réintégrera le groupe la semaine prochaine, pour préparer le derby contre le MOB.

14

N° 2437
vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup de vent

MOB

Les ultimes réglages de Amrani
24 heures seulement du grand choc face à la formation du CR Belouizdad, pour le compte de la 8e journée du championnat, les Crabes du MO Béjaïa continuent de se préparer dans la sérénité, en prévision de ce rendez-vous important, car un succès demeure impératif pour sortir de l’impasse. Ayant effectué un stage réussi d’une semaine à Tipasa qui aura été une belle opportunité pour le nouveau staff technique de se faire une meilleure idée sur les joueurs, voilà que les Béjaouis ont repris le chemin des entraînements, hier jeudi au stade de l’Unité-maghrébine, après avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le coach Amrani. Ce dernier aura ainsi à effectuer les ultimes réglages sur la composante et par là même trouver les mécanismes nécessaires pour contrer cette équipe du CRB. La belle

A

prestation fournie lors des deux joutes amicales disputées respectivement devant l’EN militaire et le RC Arbaâ semble avoir rassuré un tant soit peu le coach tlemcénien, Abdelkader Amrani, en attendant de confirmer cette bonne santé face aux Algérois demain soir. Le staff technique exige une bonne réaction Ayant bien travaillé sur tous les plans lors du stage d’une semaine effectué à Tipasa, le staff technique, sous la houlette du coach Abdelkader Amrani, a exigé une bonne réaction de ses joueurs, leur demandant d’être à la hauteur et surtout de bien réagir pour arracher les trois points de la victoire et se motiver pour le derby qui aura lieu lors de la prochaine journée. D’ailleurs, quelques réglages ont été apportés sur la composante lors de ce stage

effectué à Tipasa qui pourraient être bénéfiques pour le rendez-vous de ce samedi face au CRB. Les joueurs, quant à eux, semblent avoir repris toutes leurs forces et comptent décrocher un succès pour espérer aborder les prochains matches avec un bon moral. Les joueurs optimistes Tous les joueurs avec lesquels nous avons discuté ont été unanimes à dire qu’ils ont été satisfaits des conditions dans lesquelles s’est déroulé le stage, mais surtout optimistes, vu le travail qu’ils ont accompli à Tipasa. Leur prestation face au RCA et l’EN militaire semble avoir donné beaucoup de volonté aux coéquipiers de Rehal pour aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe et engranger le maximum de points, en prévision des prochaines échéances, surtout des rendez-

vous importants se profilent à l’horizon. Le CRB, la JSMB et l’ESS, trois gros morceaux à vaincre, pour survivre. La préparation a débuté hier Dans le but de bien se préparer pour la rencontre de demain face au CR Belouizdad, les Béjaouis ont repris le chemin des entraînements, hier, au stade de l’Unité-maghrébine. Le coach Amrani tentera de procéder aux derniers réglages et d’apporter les correctifs qui s’imposent, ce qui permettra à ses poulains de réussir le résultat escompté. D’ailleurs, vu l’importance de ce rendez-vous, les joueurs doivent faire un bon match, s’ils veulent que leur situation ne se complique pas davantage, surtout qu’ils évolueront à domicile devant leurs fans. Yugurtha A.

Nemdil incertain…
Ayant contracté une blessure lors du stage effectué à Tipasa, l’attaquant Nemdil est incertain pour la rencontre qui opposera son équipe au CR Belouizdad, demain samedi, étant donné qu’il n’a pas encore récupéré toutes ses forces. D’ailleurs, il devrait se remettre au repos pendant quelques jours, afin de récupérer ses forces et être apte pour le derby de la prochaine journée contre la JSMB.

Rehal : «Nous sommes prêts pour le CRB»
Ayant réussi une belle prestation lors du stage effectué à Tipasa, l’attaquant Fawzi Rehal, qui a été buteur lors de la rencontre amicale face à la sélection nationale militaire, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que son équipe s’est bien préparée durant ce regroupement, surtout que des améliorations ont été constatées, ajoutant qu’ils sont prêts à arracher les trois points de la victoire face au CRB, demain. Comment évaluez-vous le stage d’une semaine que vous avez effectué à Tipasa ? Le stage d’une semaine que nous avons effectué à Tipasa a été une réussite totale, dans la mesure où nous avons bien travaillé en appliquant le programme mis en place par le staff technique. On espère être à la hauteur face au CRB. De ce fait, nous avons disputé deux joutes amicales qui ont été bénéfiques. La La rencontre de cette 8e jourpreuve, on a née entre le MOB et le CRB aura réalisé deux lieu à 18h, au stade de l’Unité-mavictoires. ghrébine. Une occasion pour les fans de faire le déplacement en force et soutenir leur équipe pour qu’elle Ne pensezvous pas que puisse arracher un bon succès qui ces deux sucsera d’un grand apport psycholocès seront gique en prévision du match de d’un grand derby qui aura lieu la prochaine apport pour ce journée, face à la JSMB. match face au Yugurtha A. CRB ? C’est sûr. Vu la qualité des entraînements et la volonté des joueurs, nous sommes convaincus que nous serons à la hauteur des attentes du staff technique et des supporters. D’autre part, nous n’avons pas le droit à l’erreur, étant donné que nous allons évoluer sur notre terrain devant notre public. Le groupe est donc sommé de fournir le maximum d’efforts pour arracher la victoire qui demeure impérative. Beaucoup d’observateurs estiment que ce match est important pour la suite du parcours, qu’en pensez-vous ? Effectivement, ce match est capital pour nous. Pour sortir de cette impasse, un succès est impératif face à la formation du CR Belouizdad. Nous sommes prêts pour la bataille. Vous êtes en train de vous illustrer de fort belle manière, votre sentiment ? Mes belles prestations vont me pousser à travailler davantage, afin d’être à la hauteur des attentes. Cela dit, le stage de Tipasa m’a permis d’améliorer encore plus mon rendement et cela est une bonne chose pour l’équipe et pour moi surtout qu’on doit conjuguer tous nos efforts pour sortir de cette mauvaise situation dans laquelle se trouve notre équipe actuellement. Qu’en est-il des matches restants ? Je ne vous cache pas que nous sommes désormais dos au mur, nous n’avons pas droit à l’erreur, si on veut quitter cette zone des turbulences et retrouver notre sérénité pour réaliser notre objectif. De ce fait, tous les matches sont importants pour nous, c’est pourquoi on doit engranger au moins sept points sur les dix possibles pour espérer quitter cette zone rouge et remonter au classement. Cela dit, nous sommes tous mobilisés pour sortir de cette situation et aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Entretien réalisé par Yugurtha A.

… contrairement à Guedjali

Si la participation de Nemdil n’est pas encore confirmée jusquelà, le défenseur Guedjali, qui a été lui aussi victime d’une blessure lors du stage de Tipasa, devra être d’attaque pour le rendezvous puisqu’il semble avoir retrouvé ses forces pour reprendre le travail avec ses camarades et prendre part à ce match face au CRB.

Le coach ne devrait pas chambouler le groupe

Mécontent de la prestation de son équipe devant le MC Oran, le premier responsable de la barre technique ne devrait pas chambouler son équipe face au CR Belouizdad, dans la mesure où il compte procéder à de légers changements sur la composante afin de donner un nouveau sang au groupe et par là La rencontre qui opposera demême réussir le main le MO Béjaïa au CR Belouizrésultat esdad sera officiée par l’arbitre compté. De ce fait, il compte ali- international Abid-Charef qui sera secondé par Tamen et Zid. Vu gner l’équipe en l’importance de l’empoignade, la bonne pour glaner commission de désignation des les trois points de la arbitres a décidé de confier ce victoire et quitter la match à l’expérimenté Abidzone rouge. Charef.

AbidCharef pour officier la rencontre

Le coup d’envoi à 18h

Coup dur

CRB

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

15

Meguehout

Gamondi veut sa première victoire à l’extérieur
Depuis quelques semaines, la formation du CRB semble avoir pris beaucoup d’assurance. L’équipe nous le fait sentir même sur le terrain où elle est arrivée à enchaîner trois bons résultats consécutifs, de quoi satisfaire le staff technique qui se sent prêt à entamer un nouveau challenge. Demain en déplacement à Béjaïa, Gamondi, le premier responsable de la barre technique, espère se débarrasser d’une statistique qui fait de l’ombre dans ce retour en force de l’équipe. Nous faisons référence aux performances de l’équipe à l’extérieur, car le CRB n’est pas encore parvenu à gagner un en dehors de ses terrains. C’est pourquoi durant la séance de reprise d’hier, le coach s’est attardé sur ce sujet, il veut à tout prix que son équipe se débarrasse de son complexe à l’extérieur. Il exige aux joueurs de faire le plein lors des deux prochains matchs Comme on dit, l’appétit vient en mangeant, c’est un peu le cas de Gamondi en ce moment. Le coach belouizdadi, satisfait des derniers résultats de son équipe, espère encore plus. En plus d’exiger une victoire lors du déplacement de cette semaine face au MOB, l’Argentin s’attend aussi à ce que ses gars continuent leur marche vers le haut du tableau en remportant, la semaine prochaine, le derby face à l’USMH. Plus motivé que ses joueurs Lors de la préparation de ses joueurs, nous avons aperçu Gamondi très motivé, aussi motivé que ses capés. Ce dernier, en dépit de la défaite en amical face à l’USMB, semble très confiant, et cet esprit s’est vite propagé dans le groupe quand le coach argentin, avait pris la parole en début de séance. L. A.

OUT ! M
ême si le joueur a repris la préparation, hier, à l’occasion de la dernière séance au 20-Août, avant le déplacement à Béjaïa, Meguehout ne sera pour autant pas du voyage avec le reste de ses camarades. Gamondi, le technicien argentin de l’équipe, a décidé de ménager son joueur, encore une fois, après le match contre la JSS. «Je ne dois prendre aucun risque» En dépit de sa non-convocation, suite à sa blessure à un genou, le milieu de terrain du CRB, Meguehout, n’a pas pour autant perdu le sourire. Ce dernier, joint par nos soins, hier, nous dira : «Je m’y attendais un peu. Avec une semaine sans entraînement, ça me paraissait évident que le staff médical ne prenne pas le risque de me faire jouer. Je tiens tout de même à signaler que ma blessure au genou n’a rien de grave, c’est juste que le processus de guérison a pris plus de temps que prévu, avec les coupures que nous avons connues lors de cette semaine.» «Le MOB ne nous accueillera pas la fleur au fusil» Nous avons profité de l’occasion, afin d’avoir les impressions du joueur sur

cette rencontre. «Ce serait une erreur que de minimiser cette rencontre. Le MOB est une formation à la recherche du déclic, donc dites-vous bien qu’ils ne vont pas nous accueillir la fleur au fusil. Nous aussi, on y va pas pour jouer les tendres, nous avons besoin des trois points pour nous racheter de notre début de saison et je sais que mes coéquipiers feront tout pour les prendre.» Tours de piste pour Meguehout et Hadjadj A l’occasion de la séance de reprise programmée hier au stade du 20-Août, le staff technique du CRB a eu le plaisir de voir tout son groupe réuni, depuis le début de la trêve. En effet, après Abdat, l’équipe du Chabab vient de récupérer deux de ses importants éléments, en l’occurrence Meguehout et Hadjadj. Les deux hommes ne se sont, cependant, pas entraînés avec le reste du groupe, ils se sont contentés de quelques tours de piste et d’échauffements avec le préparateur de l’équipe, avant de quitter prématurément le terrain. Lamine Amimi

Hadjadj sera du voyage

Pour ce qui est de Hadjadj, lui aussi blessé, ce dernier, pour le plus grand plaisir du staff, sera bel et bien du voyage aujourd’hui. Le coach, après s’être entretenu avec le staff médical et le joueur en question, a décidé de compter sur lui. Maintenant, la question qu’il faudrait se poser est de savoir si Gamondi pourra compter sur Hadjadj comme titulaire. Il ne faut pas oublier que le joueur formé à Nantes a raté plusieurs séances d’entraînements durant cette période de Pour commencer, nous tetrêve… nons à vous souhaiter un bon Aïd à vous ainsi qu’à tout le groupe du CRB… Merci beaucoup, bon Aïd à Messaoudi vous aussi et à tous les Algériens. Que cette fête nous reremplacé vienne chaque année avec par Kerrar les mêmes joies et bonConcernant les quelques changements opérés sur cette liste qui sera au- heurs. Après quelques jours de jourd’hui du voyage à Béjaïa, nous remarquerons l’absence de Messaoudi. repos, comment vous L’arrière droit du CRB a été remplacé par sentez-vous, après ce pépin physique en le jeune Kerrar qui occupe le même poste. C’est la première convocation du début de semaine ? Je me sens beaucoup jeune Espoir avec l’équipe professionmieux aujourd’hui. J’avais nelle. Ce dernier aurait sans doute juste une légère blessure aux tapé dans l’œil de Gamondi lors adducteurs, mais rien de de la dernière rencontre amigrave. Les séances de soins et cale face à l’USMB. les quelques jours de repos m’ont permis de bien me préparer. D’ailleurs, j’ai même pu prendre part à cette joute amicale la vielle de l’Aïd, Chouih j’en avais besoin pour la forme. C’est enfin la reprise du de retour Pour cette nouvelle semaine, championnat, après deux nous aurons aussi droit à quelques semaines de trêve, comment évaluez-vous votre réapparitions, à l’image du gardien préparation durant cette Chouih. Ce dernier, après une bles- période ? sure à un genou qui l’a éloigné des terDurant la première serains durant plus d’un mois, fait maine, le staff nous a tracé un programme axé sur le partie de la liste de Gamondi qui croisera le fer demain avec l’équipe volet physique, et en ce qui me concerne cela m’a permis du MOB. Chouih prendra la de bien soigner ma blessure place du gardien Espoir Ab- avec un programme adapté. bassi, écarté cette sePour ce qui est de la seconde parmaine. tie de la préparation il y avait beaucoup de coupures, avec le week-end et les fêtes de l’Aïd, donc je ne pense pas que nous ayons profité au maxi-

le MOB pour récupérer les points perdus»
mum. A mon avis si le club avait continué sur sa lancée en championnat cela nous aurait été plus profitable. Donc, vous êtes d’accord avec les propos de Gamondi qui nous a déclaré que cet arrêt n’était pas tombé au bon moment… Oui, je suis d’accord. Pour moi et cela reste un avis, après ce retour en championnat, le groupe avait besoin d’enchaîner les matches, avec un mental de vainqueur. Nous aurions récolté encore d’autres points. Cette mini-trêve dont on parle, s’est clôturée par une lourde défaite face à l’USMB. Quelles sont les raisons de ce faux pas qui aura semé le doute echez les fans du CRB, avant ce déplacement ? Non, je ne vois pas cette défaite alarmante. Certes, le score est lourd mais vu les circonstances de la rencontre, il ne faut surtout pas se fier à cette joute amicale pour s’arrêter sur notre forme. Cette rencontre, je ne vous cache pas que nous n’avions pas vraiment envie d’y prendre part, avec le jeûne et les préparations de l’Aïd certains n’avaient pas la tête à ça. Parlons un peu de la reprise d’hier. Comment s’est-elle déroulée ? Dans de très bonnes conditions. Pour la première fois le groupe était au complet, c’est une assez bonne nouvelle pour l’équipe à la veille d’un déplacement très délicat au MOB. Comment se présente ce match face au MOB, selon vous ? Comme je vous l’ai dit, ça ne va pas être une partie de plaisir. Si on s’arrête sur les résultats de notre prochain adversaire, on constatera qu’ils sont dans la même situation que nous lors de notre défaite face au MCA, donc ils seront dans l’obligation de se rattraper exactement à l’image de notre match face à la JSK. De notre côté, nous avons gagné de l’assurance à l’extérieur depuis ce match du CABBA. Nous nous déplacerons avec la ferme attention de profiter de leur situation afin de prendre les trois points du match. Le groupe peine à trouver ses marques à l’extérieur, pensez-vous pouvoir changer cela demain ? Oui, l’équipe à toutes ses chances pour ce match face au MOB. De toutes les façons, nous n’avons pas vraiment le choix, nous sommes obligés de récupérer les points perdus en championnat. Ce match est l ’o c c a s i o n idéale pour nous de le faire. Sinon au retour, ça va se compliquer. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Abdat «Battre

Bentalaâ refuse une offre du MCA
Une semaine seulement après avoir échoué dans les négociations avec le préparateur du CRB, Dahmen Sayah, les dirigeants du Mouloudia se sont tournés cette fois-ci vers un autre membre du staff de Gamondi. Il s’agit de l’entraîneur des gardiens Bentalaâ. Ce dernier aurait reçu, la veille des fêtes de l’Aïd, une proposition du MCA. Néanmoins, tout comme son collègue, celui-ci aurait aussi refusé poliment l’offre en annonçant aux dirigeants qu’il souhaiterait aller jusqu’au bout de son engagement avec les Rouge et Blanc.

16
Solinas est rentré hier à Oran
n C’est hier matin que l’entraîneur en chef du Mouloudia n d’Oran, Solinas, est rentré à Oran après avoir passé quelques jours auprès de sa famille en Italie. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d’Oran devait reprendre hier son travail en dirigeant la séance prévue en fin d’après-midi au stade Ahmed-Zabana. C’est d’ailleurs à l’issue de cet entraînement que Solinas devait dévoiler la liste des joueurs convoqués pour le match de ce samedi face à la JSS.

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Hichem Cherif incertain

Coup dur

MCO

face à la JSS
présence de la plupart des joueurs, à l’exception du milieu de terrain Heriet ainsi que de l’attaquant Bouaïcha. Ces derniers n’ont pas participé à cet entraînement et ne seront pas concernés par la rencontre de ce samedi face à la JSS. Et pour cause, l’ancien joueur du MC El Eulma est suspendu pour ce match après avoir écopé face au MO Béjaïa son quatrième avertissement, tandis que l’ex-Canari ne s’est toujours pas remis de sa blessure à la cuisse.

Miranda et Ricardo ont dirigé la séance de mercredi

S

n En l’absence de l’entraîneur en chef, Solinas, ce sont ses deux adn joints en l’occurrence, Paulo Miranda et San Giuliano Ricardo, qui ont dirigé la séance d’entraînement de mercredi. Elle s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans une très bonne ambiance. Les coéquipiers d’Amrane espèrent revenir de Béchar ce samedi avec un résultat positif.

ouffrant d’une blessure à la cuisse, l’attaquant du Mouloudia d’Oran, Hichem Cherif, est incertain pour le match qui opposera son équipe ce samedi face à la JS Saoura. Le jeune joueur du Mouloudia d’Oran n’a toujours pas réintégré le groupe. Avant-hier, et lors de la séance de reprise des entraînements, Hichem Cherif s’est entraîné en solo en se contentant de quelques tours de piste avant de quitter le rectangle vert. Au train où vont les choses, tout porte à croire que Hichem Cherif va rater le prochain match de son équipe face à la JS Saoura.

Bonne ambiance à l’entraînement
C’est dans une très bonne ambiance que les gars d’El Hamri ont repris le chemin des entraînements avant-hier au stade Ahmed-Zabana. L’ambiance était bon enfant. Cela a permis aux deux adjoints de Solinas en l’oc-

n Les gars d’El Hamri ont effectué hier en fin d’après-midi leur ultime n séance d’entraînement au stade Ahmed – Zabana avant d’affronter ce samedi la JS Saoura. Ce matin, les Hamraoua prendront l’avion pour rallier la ville de Béchar. C’est à 8h du matin que les hommes de Solinas prendront le premier vol pour rejoindre la capitale avant d’embarquer dans un autre avion vers 11h pour regagner la ville de Béchar. Le retour à Oran se fera par route juste après la rencontre. R. O.

Départ ce matin par avion pour Béchar

Bouaïcha et Heriet absents
La séance d’entraînement d’avant-hier, qui s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana, a connu la

currence Miranda et Ricardo de mener à bien leur mission. Les membres du staff technique du Mouloudia ont motivé les joueurs avant le déplacement à Béchar. Il faut dire que les Hamraoua misent beaucoup sur ce match pour revenir avec un bon résultat afin de confirmer le précédent succès réalisé à la maison face au MOB. Les joueurs, pour leur part, se sont dits prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour aller chercher un résultat positif à Béchar. R. O.

L’affaire Amri toujours en stand-by
’affaire de la nouvelle recrue du Mouloudia d’Oran, Chadli Amri, est toujours en stand-by. L’ancien joueur de Mayence 05, qui se trouve actuellement en France, espère que la FIFA le qualifiera hors délais pour porter le maillot rouge et blanc du MCO. Ayant rejoint dernièrement le Mouloudia, Amri pensait qu’il allait être qualifié du fait qu’il s’agit d’un ancien joueur de l’EN. Au jour d’aujourd’hui, l’ancien joueur du FC Kaiserslautern est toujours dans le flou. Il est

L

fort possible qu’il ne soit pas qualifié au sein de son nouveau club jusqu’à l’ouverture du prochain mercato hivernal.

Il rentrera dimanche à Oran
Ce n’est que ce dimanche que Amri rentrera à Oran. Se trouvant actuellement en France, l’ancien joueur de la sélection nationale devrait reprendre lundi prochain le chemin des entraînements avec ses coéquipiers. Du côté du Mouloudia d’Oran, on attend avec impatience la qualification d’Amri Chadli. Les fans du club misent beaucoup sur ce joueur pour qu’il apporte un grand plus à l’équipe.

R. O.

La direction organise une réception en l’honneur des joueurs
a direction du Mouloudia d’Oran a organisé, hier, une réception en l’honneur des joueurs à l’hôtel Le Méridien. En plus des joueurs, les responsables du MCO ont invité le P/APW, Kazi Tani Abdelhak, et le P/APC d’Oran, Boukhatem Noureddine. Le président du club, Djebbari Youssef, a voulu ainsi motiver les joueurs avant le match de ce samedi face à la JS Saoura. Tous les joueurs ainsi que les membres du staff technique du Mouloudia étaient présents à cette réception qui s’est très bien déroulée. Les coéquipiers de Aoued ont affiché une grande détermination à aller chercher un bon résultat à Béchar.

En présence du P/APW et du P/APC d’Oran

Kouriba «On ira à Béchar pour gagner»
Ayant retrouvé le moral après le succès décroché lors de la précédente journée de championnat face au MO Béjaïa, le Mouloudia d’Oran tentera une autre victoire ce samedi à Béchar face à la JS Saoura. Tout en reconnaissant que la mission de son équipe sera très difficile, le jeune attaquant, Kouriba affirme que son équipe a les moyens de revenir de Béchar avec les trois points de la victoire. Le joueur du MCO estime que lui et ses coéquipiers vont tout faire pour réaliser un résultat positif à Béchar.
Comment s’est déroulée votre préparation pour ce match face à la JS Saoura ? Le précédent succès réalisé face au MO Béjaïa nous avait fait beaucoup de bien sur le plan mental. Nous étions dans l’obligation de renouer avec le succès après la mauvaise série de résultats concédées récemment. Cette victoire nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental. Il faut dire aussi que la mini-trêve qu’a connue le championnat nous a été bénéfique puisqu’elle nous a permis de bien préparer le match de ce week-end face à la JS Saoura. J’estime que nous avons préparé ce rendez-vous. Nous sommes prêts pour ce match et nous allons faire de notre mieux pour espérer revenir de Béchar avec un résultat positif inch’Allah. Avec du recul, quelle analyse faites-vous sur le début de saison du Mouloudia ? Sur l’ensemble, j’estime que nous avons bien démarré la saison et cela contrairement aux précédentes saisons sportives. D’habitude, l’équipe entamait mal le championnat. Cette année, et en dépit des changements qu’a connus l’équipe, nous avons réussi à réaliser de belles prestations. Il ne faut pas oublier que nous avons eu affaire à de grandes équipes en ce début de saison à l’instar de la JSK, le MCA, le CSC et l’ESS. Nous sommes sur la bonne voie et c’est à nous de continuer à travailler pour être encore meilleurs à l’avenir et enchaîner d’autres succès inch’Allah. Mais ne pensez-vous pas que vous aviez raté des points à domicile ? C’est vrai, mais cela a des explications. Face au MC Alger par exemple, c’est l’arbitre qui nous avait fait mal dans la mesure où il était passé complètement à côté de son sujet. Face au CSC par exemple, nous avions bien joué, malheureusement, nous avions manqué d’efficacité en attaque. Mais comme je vous l’ai déjà dit, j’estime que nous sommes sur la bonne voie. Nous avons une bonne équipe qui aura son mot à dire à l’avenir. Il ne faut pas être exigeant et nous donner le temps pour atteindre notre meilleur niveau. Pensez-vous que le Mouloudia a les moyens de jouer les premiers rôles ? Dans le contexte actuel des choses, il ne faut surtout pas parler d’objectif pour ne pas mettre la pression sur l’équipe. Vous savez, et comme je vous l’ai déjà dit auparavant, l’effectif du MCO a été remanié cet été. Aujourd’hui, il faut penser à continuer à travailler et à adhérer à la méthode du travail du coach. Je suis convaincu qu’avec un peu plus de temps, le Mouloudia fera mal. C’est pourquoi, j’estime qu’il faut continuer à travailler pour s’améliorer davantage. Un match difficile vous attend face à la JSS. Comment voyez-vous cette rencontre ? Nous mesurons parfaitement la difficulté de la tâche qui nous attend ce samedi à Béchar, mais j’estime que nous avons les moyens pour aller chercher les trois points de la victoire face à la JS Saoura. Nous allons affronter une solide équipe de Saoura qui est difficile à manier chez elle. Il est important pour nous de confirmer notre précédent succès réalisé à la maison devant le MO Béjaïa. Nous allons faire de notre mieux pour enchaîner avec un second résultat positif. Quelles seront selon-vous les clés de cette rencontre ? A mon avis, il va falloir rester concentrés tout au long de la rencontre pour espérer surpasser l’obstacle de la JS Saoura. Nous allons également devoir imposer notre jeu et faire preuve de beaucoup d’efficacité en attaque. Nous sommes déterminés à aller réaliser un bon résultat à Béchar. Entretien réalisé par Riad O.

L

Le maire promet des surprises en cas de succès
Afin de motiver les joueurs du Mouloudia à réaliser un bon parcours en championnat cette saison, le maire d’Oran, Boukhatem Noureddine a promis aux joueurs du MCO des surprises en cas de succès face à la JS Saoura. Voilà qui devra motiver les hommes de Solinas à donner le meilleur d’eux-mêmes demain pour revenir avec un résultat probant. Même si la tâche s’annonce très compliquée, les coéquipiers du gardien de but Dahmane ont affiché une grande détermination pour aller chercher le gain du match face à la JS Saoura.

Absence remarquée des membres du CA
L’un des faits marquants de cette réception organisée par la direction du Mouloudia en l’honneur des joueurs aura été l’absence forte remarquée des membres du CA de la SSPA/MCO. Aucun d’eux ne s’est présenté à cette réception organisée, rappelonsle, par le président du club, Djebbari.

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

17

Garzitto a préparé son plan
L’adversaire se trouve au fond du gouffre
près un repos et une période de travail perturbés par l’Aïd et les matchs barrages des sélections africaines, le CSC reprendra la compétition demain avec ce match qui paraît facile face au voisin le CRBAF, un adversaire respectable mais qui passe par une période très dure. Côté constantinois, on préfère rester vigilants et très concentrés sur cette rencontre car le CSC éprouve d’énormes difficultés face aux équipes de l’Est. Le coach en chef, Diego Garzitto, a préparé son plan d’attaque pour contrer les copains de Douadi, à la recherche d’une bonne résistance défensive et une efficacité offensive. Garzitto compte apporter certains réglages sur son équipe. Tout dit que l’Italien va commencer la rencontre avec le même schéma tactique prôné face à l’USMA, avec plus de volonté sur l’aspect offensif. Cela affiche clairedes matchs, ni la direction ni la Ligue n’ont pris en considération la demande du large public du Chabab, la direction n’a rien fait pour changer l’horaire du match, la Ligue aussi a sa part de responsabilité dans cette programmation, la rencontre débutera à 18h, et vu le manque de moyens de transport à la ville des ponts dans la soirée, cela démotive pas mal de supporters à faire le déplacement jusqu'à Hamlaoui, ce qui se répercute négativement sur l’ambiance générale au stade et sur la recette du match. Pour rappel, les Sanafir espèrent avancer les matchs à 16h.

CSC

Hadiouche : «On n’a pas de problème au stade Hamlaoui»

zitto qui doit juste profiter des malheurs des Fakrounis qui tardent à trouver la fin du tunnel.

A

ment la volonté du coach du Chabab qui veut jouer le tout pour le tout devant pour en finir avec ce signe indien qui poursuit le CSC chez lui à Hamlaoui.

Belakhdar, seul joueur à l’infirmerie

Le coach en chef, Diego Garzitto, aura l’embarras du choix demain. Tout l’effectif respire la belle forme, c’est déjà bon de le savoir, le seul élément qui est sûr de rater le rendezvous de demain est le latéral gauche Amar Belakhdar qui se trouve à l’infirmerie, à cause d’une élongation musculaire. Il sera de retour cette semaine et pourra même participer dans le Classico de l’Est face à l’ESS samedi prochain.

Arab officiera la rencontre

réserver un accueil chaleureux au défenseur du CRBAF, Adlène Griche. L’ex-défenseur barbu du CSC a laissé à Constantine que de bons souvenirs et des amis aussi, les Sanafir comptent applaudir et ovationner Griche à son entrée au stade Hamlaoui demain. Ce qui lui fera énormément plaisir et lui rappellera que de bons souvenirs.

Griche aura droit à un accueil spécial

L’identité de l’arbitre qui officiera la rencontre de demain entre le CSC et le CRBAF est déjà connu, le referee central sera Arab, une première pour cet arbitre à Constantine cette saison, Arab sera assisté Dilmi et Bazine, la rencontre débutera à 18h et ne sera pas concernée par la retransmission directe.

Dans les réseaux sociaux des fans du Chabab, tout le monde est décidé à

CSC-CRBAF à 18h

Malgré les plaintes des Sanafir qui espéraient un changement d’horaire

Le CSC, qui est en train de réussir un excellent début de parcours, rencontrera, demain, un adversaire qui vit tout le contraire du CSC. Le CRBAF est au fond du gouffre, l’équipe des tortues est minée par quelques soucis de stabilité interminables, la défaite parle trop concédée face à l’USMH a argent ! laissé des séquelles au Durant toute la semaine qui s’est écoulée, perCRBAF, son équipe disonne dans l’entourage du club n’a pensé nécesrigeante s’est retirée et saire à parler du match de ce samedi et de l’adversaire, le CRBAF. L’unique sujet dont on parle est menacent de ne plus l’argent de Tassili. Comme on l’a dit précédemment, cette revenir, trois dernière a débloqué l’argent en milieu de semaine, mais joueurs d’habitude cela n’a pas satisfait certains qui pensent trop aux billets titulaires seront ab- verts et rouges, un sujet des plus perturbant qui est en train sents ce samedi et de prendre une grosse part dans la vie quotidienne des comptent même joueurs, ce sujet rend Garzitto malade à force d’entendre ces rompre leurs joueurs parler que des salaires impayés et primes en retard, cela a perturbé la préparation de l’équipe, franchement on contrats avec le a oublié Aïn Fakroune à Constantine, le match de ce saclub, allusion faite medi est passé au second plan, les plaintes sur l’araux trio Amrane, gent ont même touché les joueurs espoirs U21 du Kara et Benhamla. CSC en est la situation au sein du CSC à L’adversaire des Sanafir quelques heures d’un rendez-vous imporest dans la galère sur tous tant en championnat. les plans, cela doit faire le bonheur de la troupe de Gar-

Le virevoltant ailier gauche veut encore progresser et améliorer ses statistiques. Un statut de remplaçant que Hadiouche n’arrive toujours pas à changer : «Je suis persuadé que je peux apporter quelques chose à mon équipe, avant cela je dois redoubler d’efforts pour récupérer ma place de titulaire et m’imposer», pour le match de ce samedi qui opposera son équipe le CSC face au CRBAF, Hadiouche pense ceci : «C’est un autre match important qu’on est obligé de négocier parfaitement, le partage des points est interdit ce samedi, on pas de souci chez nous à Hamlaoui, une victoire s’impose pour rester dans le bon rythme». Ça Abdou H.

veut revivre le match de l’ESS samedi
e technicien de l’Arbaâ, Cherif El Ouazzani, a décidé d’axer ses dernières heures de préparation, avant le déplacement à Bologhine, sur le plan psychologique. Ce dernier, avant le début de la séance d’entraînement, avait échangé quelques mots avec son groupe. Les paroles de technicien en disaient long sur les objectifs du club pour ce match. En effet, en dépit de la difficulté de la tâche, il semble très confiant et attend de ses joueurs une réplique du match face à l’ESS. Aussi, Cherif El Ouazzani a tenu à faire savoir à ses poulains que la rencontre de samedi devant le Mouloudia ne sera qu’une confrontation à trois points, comme le club à l’habitude de disputer, c’est pour cette raison qu’il serait inutile de se mettre encore plus de pression.

Cherif El Ouazzani
pour ce déplacement à Bologhine. Encore mieux, quelques proches du staff nous annoncent même une titularisation des deux hommes. Vu leur forme à la préparation hier, cela ne serait pas impossible.

RCA

CRBAF
Benharoun out face au CSC !
A quelques heures de la prochaine journée de championnat, le nouveau promu de la Ligue 1, le CRBAF, sera privé des services de l’arrière gauche Benharoun. Ce dernier, qui a fêté l’Aïd en famille, chez lui à Tlemcen, a été victime d’un accident de la circulation à El Affroun. Heureusement qu’il n’y a eu aucun dégât corporel, mis à part le véhicule qui a été endommagé. Devant ce choc, Benharoun a préféré retourner chez lui à Tlemcen, pour effectuer quelques radiographies, pour en savoir davantage sur son état de santé. Selon nos sources, le joueur n’est pas affecté gravement. Seulement, il ne sera pas d’attaque ce samedi, contre le CSC. Le staff technique du CRBAF a préféré lui accorder quelques jours de repos pour lui permettre de bien reprendre ses forces avant de reprendre prochainement les entraînements.

Victime d’un accident de la route

Sebaie et Mebarki
e staff technique de la JS Saoura a finalement trouvé des solutions pour pallier les absences, à ‘occasion du match de demain face au MC Oran. Comme tout le monde le sait, Saoura jouera ce match sans le défenseur axial Sabouni suspendu face au CRB et blessé à une cheville. Par ailleurs, Sebaie remplacera Sabouni et l’attaquant Mebarki Sid Ahmed sera aligné en pointe. Le coach Mechiche comptera sur la même équipe qui a joué face au CRB, excepté Sabouni suspendu.

JSS

titulaires face au MCO
Sebaie : «Prêt à remplacer Sabouni»
Sebaie estime que si le coach lui offre l’occasion de jouer contre le MCO, il assurera son rôle convenablement. «Le coach pourra compter sur moi lors du prochain match, je suis à sa disposition. J’ai déjà joué la saison passée avec Bakayoko dans l’axe. L’essentiel pour moi est que mon entraineur m’offre ma chance. Pour ma part, je continuerai à travailler dur pour arracher une place titulaire dans l’équipe type», a déclaré Sebaie. B. G.

L

L

«C’est une bonne nouvelle de les voir réintégrer le groupe»

Afin de confirmer cette information nous nous sommes approchés du technicien d’Ezzergua afin d’avoir son avis sur le retour des deux hommes. «C’est une très bonne nouvelle pour le groupe. Ils reviennent de loin et les avoir à la veille d’un match si important nous fait du bien. Ce sont deux joueurs d’expérience je pense que nous aurons besoin d’eux pour samedi», dixit Chérif El Ouazzani qui implicitement nous confirme la titularisation du duo.

Zerouati : «Saoura jouera toujours pour le maintien»
Le président de la JS Saoura, Mohamed Zerouati, était l’invité de Ennahar TV. Le premier responsable du club sudiste est revenu sur les objectifs du club cette saison, niant ce qui s’est dit dernièrement concernant les objectifs tracés affirmant que Saoura jouera les premiers rôles. «Pour nous, Saoura est un club qui jouera le maintien. Cela fait deux ans que nous sommes en Ligue 1, on ne peut pas dire que la JSS jouera pour obtenir une place parmi les premiers. On cherche toujours à assurer le maintien, et ce sera le cas chaque saison», a déclaré Zerouati.

Cherfaoui et Meklouche de retour dans le groupe

Les joueurs seront régularisés après le match face au MCA

«Heureusement, je n’ai rien de grave»

Le fait important de cette séance de reprise est le retour à la préparation du duo Cherfaoui Meklouche. Tous deux blessés les deux hommes semblent avoir repris des forces. C’est une bonne nouvelle pour Chérif El Ouazzani qui a décidé de les intégrer au groupe afin de préparer ce prochain match du MCA. Une décision du coach qui nous laisse penser que le duo est bien parti pour se faire une place dans les 18 appelés

A la fin de la séance d’entraînement c’était au tour du président du club Amani de rassembler le groupe. Pour celui-ci le sujet principal était la régularisation des joueurs. Il leur annoncera que tout le monde sera payé au lendemain de cette confrontation face au MCA, avec bien sur un petit supplément si le groupe revient avec un bon résultat de Bologhine. M. Arab

A peine la nouvelle tombée, nous avons essayé de joindre l’arrière gauche, Benharoun, qui s’est contenté de dire : «Heureusement que je n’ai rien de grave. J’en remercie Dieu ! Je ne souffre que légèrement du genou. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu en cette difficile période. Je profite de cette occasion pour souhaiter un bon courage à mes coéquipiers, lesquels affronteront le CSC ce samedi. J’espère revenir le plus tôt possible à la compétition.»

Belkhir : «Face au MCO, ce sera un match différent des autres»
Abdenour Belkhir commence petit à petit à retrouver son meilleur niveau. La coqueluche de la galerie sudiste parle du prochain match face au MCO. «Je pense que nous ne sommes pas encore arrivés au top, il nous reste encore du travail à faire. Le prochain match face au MCO sera un match pas comme les autres, il est important pour nous de le gagner. La victoire est impérative pour nous. Je pense que ce sera le match le plus difficile par rapport à ceux disputés déjà.»

Samy T.

18
ASO

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
CABBA
Mise au vert à l’hôtel Bibans
l En prévision du l match de demain soir, l’équipe du CA Bordj Bou Arreridj effectuera la mise au vert à l’hôtel Bibans, après avoir élit domiciliation dans cet établissement avant le match du CRB. Avant, les Bordjis optaient pour l’hôtel Tergui, situé au centre ville.

L

es camarades de Zaoui prendront la route ce matin en direction de l’est du pays afin de reprendre l’exercice avec un match à haut risque, après deux matches où les Chélifiens n’ont pu arracher qu’un point, une moyenne très faible après un début satisfaisant. La direction essaye de mettre ses joueurs dans les meilleures conditions afin de ne

A Bordj pour se relever
pas être stressés par le dernier résultat et réussir un retournement de situation demain face à l’équipe de Belhout aussi blessée par sa dernière défaite. Ce match sera une occasion pour les joueurs de se racheter et prouver que la dernière défaite était à cause d’un problème physique et non pas parce qu’ils n’avaient pas les moyens de gagner des prétendants pour le titre de champion. Ighil mise beaucoup sur le côté moral des joueurs qui ont bénéficié d’un moment de repos pour passer l’Aïd et récupérer leurs moyens après une semaine chargée et terminée avec un match amical face à Oued Fodda. La balle est dans le camp des joueurs qui doivent montrer un tout autre visage. L’équipe qui jouera demain sera un peu modifiée, car Ighil devra opérer des changements au niveau de la charnière centrale, le milieu offensif et peut-être bien même la charnière offensive de l’équipe. Il veut surprendre les locaux avec un nouveau dispositif capable de redonner à l’équipe son vrai visage et créer le déclic car il sait très bien qu’une autre défaite avant le match de l’USMA compliquera encore la tâche à l’équipe d’être plus proche des premières places. Ahmed Feknous

Dernière séance aujourd’hui à 18h

l La dernière séance l d’entraînement du CABBA d’avant le match face à l’ASO aura lieu aujourd’hui à 18h, au stade du 20 Août55 de Bordj Bou Arreridj. L’entraîneur du CABBA, Rachid Belhout a décidé de programmer la séance à la même heure que celle du coup d’envoi.

de retrouver la compétition»
Comment vous portez-vous avant la reprise ? Très bien, j’ai pu retrouver toute ma forme habituelle surtout que j’ai repris des forces lors de cette trêve. Chose qui m’a permis d’avoir plus de temps de récupérer et je me sens en forme pour retrouver ma place dans l’équipe qui me manque beaucoup surtout que j’avais pris au début de la saison le goût de jouer avant d’avoir cette blessure qui m’a freiné, mais ce n’est qu’un mauvais souvenir maintenant et je ne pense qu’à mon retour. Vous avez rassuré le staff technique lors du dernier match amical. Cela était-il un message avant votre retour à la compétition ? Je n’ai fait que mon devoir. Tant que je me sentais en possession de tous mes moyens, je devais le prouver sur le terrain afin d’avoir la confiance de mon entraîneur à nouveau. La compétition me manque beaucoup et je voulais prouver que je suis de retour car je veux jouer et reprendre ma place et pour ça je dois travailler dur. Le retour sera encore plus difficile, n’estce-pas ? C’est vrai, mais je suis impatient de rejouer. Je suis conscient que je dois faire plus d’efforts maintenant afin de paraître avec un meilleur visage. Mais je reste confiant, mes camarades et moi allons revenir à notre niveau et présenter un bon football et surtout de bons résultats. Comment étaient les préparatifs pour le match de samedi ? Nous avons pu retrouver nos moyens physiques durant les deux semaines de travail qu’on a eues. On a terminé ça avec un match amical qui nous a fait beaucoup de bien sur le plan mental que compétitif. On est revenu au-

Daïf « Je suis impatient

Daïf et Salhi du voyage
Ighil a convoqué son premier gardien, Amara Daïf, pour reprendre sa place dans le onze. Ce dernier fera son retour après un mois et demi d’absence. Le deuxième gardien est toujours Abdou Salhi qui est plus compétitif que Hamzaoui qui devra jouer avec l’équipe espoir cette semaine. Ces deux gardiens ont été mentionnés dans la liste des 18.

jourd’hui au travail et on se concentrera sur le plan tactique pour essayer de ramener un bon résultat lors du match de samedi. Pensez-vous que le groupe est en mesure d’aller chercher une performance lors de ce match ? Sûrement, on est conscients de cette responsabilité et nous sentons la pression à cause des derniers résultats mais il y a une grande volonté de la part de tous les joueurs de se racheter durant ce match et faire un bon résultat qui nous réconciliera avec nos fans avant le match de l’USMA.

Le wali a félicité les dirigeants

l Lors du premier jour l de la fête sacrée de l’Aïd Al Adha, les membres du conseil d’administration du CABBA ont rendu visite au wali de Bordj Bou Arreridj, Azzedine Mecheri. Au cours de cette rencontre, ils ont tenu à lui présenter les vœux à l’occasion de l’Aïd. De son côté, le wali les a félicités pour la bonne gestion. Le premier responsable de la ville suit avec beaucoup d’intérêt l’actualité du club.

Maâmar Youcef rechute

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Le jeune défenseur Maâmar Youcef a rechuté cette semaine après avoir ressenti des douleurs au niveau de sa cheville. Le médecin l’a conseillé de rester au repos cette semaine et d’attendre la semaine prochaine avant de reprendre les entraînements. Il fera aussi l’impasse sur le match du CABBA après avoir fait l’impasse sur les deux matches de l’ESS et la JSK.

Mesrati premier arrivé

Lakhdari revient
Lakhdari sera lui aussi du voyage pour le match de demain, surtout qu’il a pu reprendre les entraînements la semaine dernière avec le groupe, surtout que sa blessure n’était pas aussi grave qu’on le pensait. Le joueur sera alors présent dans la liste des 18 et espère revenir dans le onze, surtout qu’il aura un sérieux concurrent, en l’occurrence Nana Badarou, qui a fait une excellente prestation face à la JSK.

l Le défenseur tunisien, l Mesrati a été le premier joueur à effectuer son retour à Bordj Bou Arreridj, parmi les joueurs qui résident hors de la ville. Le retour du Tunisien a soulagé les dirigeants, puisqu’il était en Tunisie pour passer la fête de l’Aïd en famille.

A. B.

ASK-MCS

Ligue 2
capables de battre le Khroub»
Quelle analyse faite-vous sur le stage bloqué effectué à Hammam Rabbi ? L’arrêt du championnat nous a permis de bien préparer le reste de la compétition. Nous avons profité de notre regroupement à Hammam Rabbii pour nous préparer dans de très bonnes conditions. Le MCS est donc prêt pour la suite du parcours... Nous avons travaillé dans de bonnes conditions. Ce qui nous permettra d’aborder la suite du parcours avec beaucoup de motivation. En termes plus clairs, nous sommes prêts à bien négocier les matchs qui arrivent. Vous allez affronter l’ASK, comment se présente cette rencontre ? C’est un match que nous prenons très au sérieux. Face au Khroub, dans son jardin, ce ne sera facile, mis on jouera pour arracher les trois points de la victoire. Pensez-vous avoir les moyens de venir à bout de l’ASK ? Sur le papier, l’ASK part favorite, du moment qu’elle jouera chez elle devant son public. Pour notre part, nous chercherons à confirmer notre dernier bon résultat. Il y a une grande détermination chez nous pour revenir avec les trois points de la victoire. Quelle sera la clé du match ? Il faudra presser haut notre adversaire dès les premières mi-

Khezzar à la recherche du déclic
ne série de mauvais résultats plongent généralement un club dans une atmosphère lourde. Cela Khezzar l’a ressenti dès sa prise de fonctions. Le coach constantinois a constaté que le groupe souffrait mentalement. Il a donc essayé de retaper le moral de ses joueurs en leur adressant un discours motivant. Mais seuls les résultats sur le terrain peuvent faire changer les choses. C’est dire que c’est une bonne occasion qui se présente ce soir pour les copains de Zemit face à une équipe du MCS qui n’est pas un foudre de guerre. Khezzar sait qu’un succès ce soir provoquera le déclic et ramènera un peu de tranquillité et de sérénité dans la maison ASK.

Addadi «Nous sommes

U

Un seul absent : Mellouli

Les préparatifs pour ce match face au MCS se sont déroulés avec un effectif au grand complet. Après l’Aïd, tout le groupe est rentré mer-

credi et se porte bien. Cela a beaucoup satisfait le nouvel entraîneur El Hadi Khezzar qui aura l’embarras du choix pour composer un onze homogène. La seule incertitude concerne le défenseur central Imed Mellouli qui souffre de quelques pépins physiques. C’est dire que sa participation n’est pas acquise. Par ailleurs, le onze qui sera aligné cet après-midi, connaîtra pas mal de changements.

nutes de cette rencontre, pour ne pas lui laisser des espaces. Aussi, il faudra gagner les duels et surtout être efficaces en attaque. Entrtetien réalisé par Amar B.

l Comme le défenseur central du MCS, Bekhtaoui, est incertain pour cet après-midi, l le staff technique aurait déjà pris la décision de faire jouer Kadda El Hadjari aux côtés de Ghali Belahouel, du moment que le premier nommé a joué plusieurs fois à ce poste et donné satisfaction.

El Hadjari pourrait jouer dans l’axe

Abdou H.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

19

Guitarni : «Battre l’ASMO est possible»
Le gardien de but Guitarni, qui a repris les entraînements en ce début de semaine, compte bien marquer de sa présence cette rencontre contre le dauphin du championnat, l’ASM Oran. Avec l’aide du public, il «sent» que la victoire sera mostaganémoise.

ESM - ASMO

Une rencontre déjà importante

lLes Vert et Blanc ont bien préparé la confrontation contre l’ASM Oran. Une rencontre qui s’annonce déjà importante pour l les deux formations. Cela dit, le staff technique, sous la houlette du nouveau coach Ahmed Slimani, tâchera d’apporter les correctifs qui s’imposent, afin de permettre à ses joueurs d’être au rendez-vous et réaliser un bon résultat synonyme de vrai départ pour les Vert et Blanc, après quatre faux pas successifs en championnat. Ainsi, un résultat positif leur permettra de rebondir et réussir, par là même, un exploit face à des Asémistes qui les attendent de pied ferme. Un faceà-face qui s’annonce, déjà, très important pour les camarades de Haddou. Cela dit, le staff technique a profité de l’arrêt du championnat pour apporter les correctifs qui s’imposent, afin de permettre aux joueurs d’être au top.

Votre absence, la semaine dernière, a été vivement ressentie ; qu’en pensez-vous ? Ce n’est pas seulement mon absence qui a handicapé l’équipe, mais celle de tous mes coéquipiers qui étaient blessés ou suspendus. En ce qui me concerne, j’ai été dépité par la défaite, mais que voulez-vous, nous avons traversé une mauvaise période  et je suis certain que ce vendredi (ndlr  : aujourd’hui), on se ressaisira. Est-ce à dire que vous allez battre le dauphin ? Pourquoi pas ? Nous nous préparons en conséquence et nous allons jouer avec presque tout l’effectif type. Le public sera présent et je suis sûr qu’il va nous encourager. Ce vendredi, nous prendrons notre revanche sur le sort. Mais dans ce championnat, il n’y a pas une grande différence de niveau entre les équipes. Je suis optimiste et si nous croyons tous à la victoire, on la réalisera. Que pensez-vous du nouveau coach Ahmed Slimani ? Il n’est plus à présenter, il a fait ses preuves. Je pense qu’avec son expérience et son savoir-faire, il sera d’un grand apport pour les Espérantistes de Mostaganem. Comment voyez-vous la suite du championnat ? La suite sera difficile, notamment

pour les équipes qui n’ont pas une grande expérience comme la nôtre. De notre côté, on va mettre tout en œuvre pour que tout rentre dans l’ordre. Pensez-vous être capables de vous maintenir en Ligue 2 ? Il n’y a pas de doute. Il est vrai que nous avons perdu beaucoup de points, depuis l’entame de la compétition, mais nous allons nous réorganiser et éviter d’autres déconvenues. Votre équipe affronte aujourd’hui les Asémistes. Comment se présente ce match ? Il se présente bien, puisque le moral des troupes est au beau fixe et tous les joueurs sont c o n c e nt r é s sur cette rencontre. Comment voyez-vous cette empoignade ? Nous allons faire le maximum pour réussir un résultat positif et continuer notre belle série. Mais l’ASM Oran vise également la victoire, surtout que le match se jouera à Mostaganem. On respecte  notre adversaire, mais je

pense que la pression sera sur les épaules des joueurs de la formation espérantiste qui doivent réagir, après leur défaite à la maison. On doit jouer calmement et surtout rester vigilants derrière. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

L’entraîneur espérantiste procédera à des réglages

lEn dépit d’une bonne préparation, il n’en demeure pas que l’entraîneur de l’Espérance de Mostaganem est lmoins appelé à procéder à quelques réglages pour combler les lacunes, afin d’éviter le moindre faux pas et ne pas décevoir les supporters toujours sur leur faim, après la dernière débâcle contre l’USMBA et le ratage en Coupe d’Algérie car les Haouata se sont inclinés face à l’US Mostaganem.

Les supporters mostaganémois rêvent d’un exploit face aux Oranais

lIl faut dire qu’un exploit face aux Asémistes demeure le souci l majeur des supporters mostagané-

mois, du staff technique ainsi que des joueurs qui se mobilisent déjà pour ce big match, avant l’arrivée du nouveau coach, Ahmed Slimani.

lLa mission semble difficile, mais le patron de la barre technique l n’aura que l’embarras du choix. Il dispose, en effet, d’un effectif qui lui permettra de former son équipe-type qui a commencé à récupérer tous ses blessés. Lors du match d’application, Ahmed Slimani a pu faire tourner tout son effectif. Il a voulu aussi apporter certains réglages, avant de contrer les Asémistes. Ettaoui Wassim

Mission difficile contre les Asémistes

Benchaâbane out 1 mois
Coup dur pour la formation de M’dina J’dida. Le meilleur buteur la saison dernière, Benchaâbane, va devoir s’absenter des terrains pendant un mois. Victime d’une blessure au niveau d’une cheville lors du match qui a opposé son équipe à l’USMM Hadjout, le 27 septembre dernier, l’ancien joueur du MOB avait bénéficié d’une période de repos de trois semaines. On pensait alors que Benchaâbane allait reprendre le chemin des entraînements, la semaine prochaine. Ce qui n’est malheureusement pas le cas puisqu’il va devoir prendre son mal en patience, avant de reprendre le chemin de la compétition.

Coup dur pour l’ASMO

Benayada : «Il ne faut pas sous-estimer Mosta»
Forte de sa série de quatre succès consécutif, toutes compétitions confondues, la formation de M’dina J’dida se rendra aujourd’hui à Mostaganem, pour défier l’Espérance locale. Face à une équipe mostaganémoise lanterne rouge et qui reste sur une série de quatre défaites consécutives en championnat, les hommes de Mouassa veulent profiter de cette situation pour engranger des points supplémentaires. Mais conscients de la difficulté de la tâche qui attend son team ce vendredi à Mostaganem, le défenseur central asémiste, Benayada, appelle ses coéquipiers à ne pas sous-estimer l’adversaire et à tout donner pour espérer réaliser un résultat positif à Mostaganem.

Il souffre d’une fracture

«J’ai le moral au plus bas !»

Benchaâbane est allé effectuer une radiographie, lundi dernier, pour en savoir davantage sur sa blessure. Mais voilà que le médecin a diagnostiqué que l’ancien attaquant de l’USMA souffre d’une fracture au niveau d’une cheville. Le joueur, qui porte le plâtre, va devoir rester éloigné des terrains pendant un mois supplémentaire, avant de reprendre le chemin des entraînements. Un vrai coup dur pour le joueur ainsi que pour l’équipe qui misait beaucoup sur son buteur. Joint par téléphone, Benchaâbane avait le moral à plat. L’ancien joueur du MOB nous a déclaré :  «La radiographie que j’ai passée lundi a révélé que je souffrais d’une fracture au niveau d’une cheville. Le médecin m’a ordonné de rester éloigné des terrains pendant un mois. C’est un véritable coup dur pour moi, car j’étais déterminé à reprendre le chemin des entraînements le plus rapidement possible. Sincèrement, j’ai le moral à plat.» R. O.

Tout d’abord, comment s’est déroulée votre préparation pour ce match face à l’ESM ? Nous avons préparé ce derby face à l’S Mostaganem le plus normalement du monde. L’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe et tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Nous sommes sur une bonne lancée et nous allons devoir maintenir cette dynamique de la gagne. Nous allons devoir continuer à travailler et à donner le meilleur de nous-mêmes pour enchaîner d’autres succès et terminer la première moitié de la saison en force. Vous attendiez-vous à entamer la saison de cette façon ? Je pense que personne ne s’attendait à ce que nous enta-

­

mions la saison de cette façon. Certains estiment que l’ASMO est une équipe jeune et qu’elle a besoin de temps pour espérer jouer les premiers rôles. Cependant, nous les joueurs savons que nous avons les moyens de jouer les premiers rôles en championnat. Comme je vous l’ai déjà dit, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous allons tout faire pour être à la hauteur et faire plaisir à nos supporters. Pensez-vous que l’ASMO a les moyens de jouer l’accession ? Personnellement, j’estime qu’il est encore tôt pour parler d’objectif. Nous ne sommes qu’à la septième journée du championnat et nous allons devoir tout faire pour nous améliorer et être encore meilleurs à l’avenir. J’estime que nous avons les moyens de jouer les premiers rôles en championnat. Mais je dirais qu’il faudra attendre au moins la fin de la première moitié de la saison pour voir plus clair. Comment se présente pour vous le derby face à l’ESM ? Ça sera un derby très chaud entre deux équipes qui ont entamé différemment le championnat. D’un côté, l’ESM est dernier au classement et reste sur une série de plusieurs défaites consécutives, de l’autre, nous avons bien démarré cette saison et nous occupons la seconde place au classement. Toutefois, j’estime qu’il ne faut pas sous-estimer l’équipe de Mostaganem qui nous a souvent créé des problèmes. Nous allons tout faire pour réaliser un résultat positif à Mostaganem inch’Allah. Justement, cette équipe de l’ESM ne vous réussit pas bien… Exactement, je me souviens que j’ai souvent perdu à Mostaganem. Mais bon, nous allons essayer cette fois de mettre un terme à nos mauvais résultats là-bas. Notre moral est au beau fixe et nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour réaliser un bon résultat et, pourquoi pas, revenir de Mosta avec les trois points de la victoire. Entretien réalisé par Riad O.

Atti et Louati non convoqués, Zidane et Mezaïr parmi les 18
C’est hier, à l’issue de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade Habib-Bouakeul, que l’entraîneur Mouassa a annoncé la liste des 18 joueurs convoqués pour le match d’aujourd’hui face à l’ES Mostaganem. Cette liste a connu la présence de Zidane qui s’est complètement rétabli de sa blessure. Aussi, le gardien de but Mezaïr, qui a purgé sa suspension, sera du voyage à Mostaganem. En revanche, les deux jeunes joueurs Louati et Atti n’ont pas été convoqués pour ce match face à l’ESM. R. O.

«Nous n’allons pas Aliouane  Premier test pour Ifticen
USMAn - NAHD

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

19

nous laisser envahir par le doute»
Vous allez renouer, cet aprèsmidi, avec la compétition officielle. Peut-on dire que votre équipe est prête pour la reprise ? Nous avons bien travaillé durant les deux précédentes semaines. Le coach avait sérieusement forcé la dose et le groupe a souffert sur le plan physique. C’était une excellente occasion de recharger les batteries et corriger les lacunes constatées sur le plan physique. A présent, les joueurs sont concentrés sur la reprise du championnat et bien précisément le match contre l’USMAn. Quelles sont les raisons qui empêchent votre équipe de bien démarrer le championnat ? Notre problème est d’ordre psychologique. Les joueurs sont bloqués et n’arrivent pas à décoller. La valeur du groupe n’est pas remise en cause. L’équipe construit du jeu et les attaquants se procurent pas mal d’occasions, mais l’efficacité nous fait toujours défaut. Cela ne veut pas dire que les autres n’assument pas leur responsabilité. Quand on gagne, c’est toute l’équipe qui y contribue et quand on perd, la responsabilité demeure collective. En tout cas, ce n’est pas la fin du monde et nous sommes condamnés à recti-

L

e NAHD se déplacera, cet aprèsmidi à Annaba, pour disputer son huitième match du championnat, à l’occasion de la rencontre face à l’USMAn. Une rencontre que la formation husseindéenne devra bien négocier, pour espérer relever la tête et éviter la colère des supporters. Il faut dire que le retour au premier plan du NAHD est en grande partie entre les mains des joueurs qui sont appelés à gagner de nouveau ou arracher un point. C’est la raison pour laquelle les coéquipiers de Mograni sont plus que jamais dans l’obligation d’oublier leurs problèmes personnels, surtout en cette période de doute et de disette. Le staff technique doit choisir un onze capable de relever le défi et offrir aux supporters un bon résultat. Les joueurs, pour leur part, sont appelés à respecter les choix de leur coach. L’intérêt du club doit passer avant toute autre considéra-

tion. «Nous sommes conscients de la mission qui nous attend aujourd’hui. Un autre faux pas est interdit. Nous n’avons plus droit à l’erreur, si on veut espérer mettre fin à nos déboires en championnat. On est persuadés que le NAHD relèvera la tête et rien n’est encore joué. Nous pourrons nous rattraper et consolider notre position au classement général, à commencer par le match contre Annaba. Sans remettre en cause la valeur de notre adversaire, on ne doit pas rentrer bredouilles à Alger», nous dira l’attaquant Benyahia. Le match de cet après-midi sera aussi le premier test pour le nouveau coach, Younès Ifticen. Ce dernier sera sur le banc pour coacher son premier match officiel, mais surtout pour provoquer le déclic tant attendu. Réussira-t-il à le faire ? Réponse cet après-midi... Y. M.

fier le tir. Comment comptez-vous réagir ? Il faut oublier cette mauvaise passe et penser à l’avenir, afin de préparer nos prochains matches du championnat dans les meilleures dispositions. Il est urgent de renouer avec la victoire pour préserver l’état d’esprit qui a toujours animé le groupe. Pour ce faire, il ne faut rien laisser au hasard. En tout cas, nous n’allons pas nous laisser gagner par le doute. Nous n’avons jamais douté de nos capacités. J’estime que notre équipe est en mesure de se ressaisir. A mon sens, ce n’est qu’un passage à vide et le meilleur est à venir. Il ne faut pas dramatiser la situation, car il nous reste encore des matchs pour relever la tête. Nous possédons toutes les chances de terminer la compétition sans trop de pression. Vous devez ainsi réagir dès la prochaine journée face à l’USMAn… Exactement ! C’est le match à ne pas rater. Malgré la difficulté de notre tâche, nous comptons bien nous ressaisir et renouer avec la victoire. Notre mission ne sera guère facile contre une équipe qui est capable de renverser la situation. Entretien réalisé par Youcef M.

Bendebka et Bessaha convalescents
Le milieu de terrain Sofiane Bendebka et l’arrière gauche Yazid Bessaha sont toujours convalescents. Les deux joueurs feront l’impasse sur le déplacement à Annaba.

Brinis suspendu
En plus de Bendebka et Bessaha, le NAHD sera privé des services de Bilel Brinis. Ce dernier a écopé, lors du match face à l’ABS, d’un carton jaune, pour contestation de décision. Il sera ainsi suspendu contre l’USMAn.

Hemani de retour
Après sa mise à l’écart lors des deux derniers matchs de son équipe, l’attaquant Nabil Hemani fera son retour dans le onze rentrant, cet après-midi. Il sera associé à Houssam Bouharbit.

Ledraâ et Zemmouri convoqués
Exclus de la liste des 18 lors des deux derniers matchs du championnat, l’attaquant Ledraâ et le défenseur central Zemmouri sont convoqués pour le match contre Annaba.

Blida en danger à Merouana
C
et inédit ABM-USMB va sûrement attirer la grande foule. En effet, ce match mettra aux prises deux équipes avides de points, avec toute la passion que cela peut générer, dans le bon sens du terme s’entend. L’équipe des Aurès est à créditer d’un début de championnat assez mitigé tandis que celle de Blida se trouve sur une courbe ascendante. La situation de l’adversaire du jour n’est pas reluisante. Par ailleurs, les joueurs de Merouana ne veulent pas rater l’opportunité de briller face à Blida. C’est dire que les deux formations ont chacune toutes les raisons du monde pour réaliser un résultat probant ce vendredi (ndlr : aujourd’hui). apprécie encore plus : le retour des vestiaires. On peut aussi s’attendre à des dernières minutes chaudes, si la situation ne se sera pas débloquée. Hamia, l’homme à suivre Le front de l’attaque blidéenne ne sera pas remodelé ce vendredi. C’est Hamia qui aura la lourde tâche d’occuper le front de l’attaque et faire trembler les filets de Merouana. Pour cela, il doit être servi en bons ballons que doivent lui distiller les joueurs du milieu. Ce sera sur les épaules du goléador blidéen que reposeront les espoirs de victoire et ce dernier aura à cœur de sortir le grand jeu. L’importance du premier but Quand les joueurs de Blida ouvrent le score, il est très difficile de les piéger. Pour preuve, ils ont réalisé leurs meilleurs résultats, après avoir mené à la marque. Ils se sont soit imposés, soit ont fait match nul. Le même constat peut être fait pour les joueurs de Merouana. Il sera donc déterminant, pour les deux équipes, de marquer en premier.

ABM - USMB

Bechouia «Ça se

jouera sur un rien !»

Ne pas se faire distancer Les camarades de Belhocine seront en appel cet après-midi, sur la pelouse du stade de Merouana. Tous les ingrédients sont réunis pour que le spectacle soit au rendez-vous cet après-midi. Si globalement, la deuxième période est plus propice aux buts pour l’USMB, il est un moment qu’elle

Hamia : «Réussir une bonne entame de match»
«Je peux vous dire que toute l’équipe est prête pour ce match et nous sommes décidés à décrocher un bon résultat. Nous les attaquants devons faire preuve d’efficacité. Nous avons besoin de l’aide de nos coéquipiers qui, j’en suis persuadé, seront à la hauteur. Personnellement, je crains surtout l’entame du match. Si nous abordons la rencontre comme il se doit, nous aurons des chances de réaliser un bon résultat. S. B.

S. B.

«Même si ce n’était pas évident, nous nous sommes préparés du mieux que nous avons pu pour le match de ce vendredi. Les joueurs de Merouana ne font pas un bon championnat jusque-là et ce sera encore un match compliqué pour nous», a affirmé le coach des Blidéens. «Il y a des joueurs qui n’ont pas encore récupéré de leur blessure, c’est ce qui m’inquiète plus. Ce match se jouera entre deux équipes qui ne se connaissent pas beaucoup et il ne peut être qu’indécis. ça se jouera sur un rien. Au vu de nos ambitions, tout faux pas nous est interdit.» «Des joueurs à cent pour cent dans le match» Pour ce qui est de la façon avec laquelle l’équipe abordera ce match, l’entraîneur de Blida refuse de dévoiler la stratégie qu’il aura à adopter, mais il précisera : «Je veux voir mes joueurs mordre dans le ballon et surtout qu’ils soient à cent pour cent dans leur match. La moindre seconde de déconcentration pourrait coûter très cher. Il nous faut reconnaître que ce match est, quelque part, un tournant et il ne s’agit pas de passer à côté. Pour cela, mes joueurs auront à prendre des initiatives pour débloquer la situation.» S. B

On prend les mêmes et on recommence
A un ou deux joueurs près, ce sera le groupe qui a évolué face à Boufarik en Coupe d’Algérie qui sera reconduit pour la rencontre d’aujourd’hui contre Merouana. Litim gardera la cage de son équipe. La ligne défensive sera composée de Bouhoua, Benacer, Belhadj et Naâmani.

Belhocine à la récupération
La force de l’équipe de Blida est incontestablement sa capacité de dominer la ligne intermédiaire. Avec Belhocine et Bedrane, le coach dispose de deux formidables récupérateurs qui auront à faire la loi au niveau de la zone intermédiaire.

Donner du fil à retordre à la défense de Merouana
Pour ce qui est du dispositif offensif, Hamia se postera, comme à son habitude, juste derrière les deux attaquants. Deux joueurs seront aux avant-postes, il s’agit d’Osmane et Kaïd. Ce dernier donnera, à coup sûr, du fil à retordre aux défenseurs de Merouana, grâce à sa force de pénétration et surtout à son acharnement à se battre sur tous les ballons.

20
WAT-CAB

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Souvenez-vous de la défaite

de la saison dernière !
concentrer uniquement sur le championnat et la lutte pour l’accession. C’est ainsi qu’il doit remporter ce match à tout prix, surtout que le WAT reste sur quatre rencontres sans la moindre victoire toutes compétitions confondues. Neghiz devra faire de nouveau avec les absents Une nouvelle fois, et comme c’est souvent le cas ces derniers temps, le coach Nabil Neghiz n’aura pas le privilège de compter sur l’ensemble de son effectif. Et pour cause, des éléments cadres, à l’instar de Sidhoum et Renane seront absents, sans oublier le probable forfait de Rechrouche, Tebbal et Rabta qui ne sont pas vraiment au meilleur de leur forme physique.

Gassiri  «On doit revenir avec un résultat
positif de Tlemcen»  Conscient de la situation assez difficile que traverse le
Chabab, avant ce déplacement à l’ouest du pays, le milieu de terrain Noufal Gassiri demeure, néanmoins, ambitieux, avant d’affronter le WAT pour le compte de la huitième journée du championnat de Ligue 2 : « C’est un match assez difficile, car nous allons affronter un adversaire qui tentera de faire le plein de points à domicile devant son public. Néanmoins, nous allons faire le nécessaire aussi pour revenir avec un résultat positif, en espérant juste que les absences ne nous pénaliseront aujourd’hui.»

Ligue 2

Si les Bleu et Blanc ont connu de nombreuses désillusions la saison dernière, au point d’être relégués en D2, tout le monde à Tlemcen garde en mémoire la défaite inattendue face au CAB, à domicile, au début de la phase retour. Considérés comme faisant partie des prétendants à l’accession, les Widadis refusent de commettre la même erreur cet-après midi, en recevant le Chabab de Batna, pour le compte de la huitième journée de Ligue 2. La situation n’est pas la même, mais… Même si le CAB n’est pas dernier au classement, comme c’était le cas la saison dernière, mais qui a réussi l’exploit de repartir avec les trois points de la victoire, grâce à un but du fils de l’entraîneur Ali Fergani, les coéquipiers de Sofiane Mebarki devront prendre vraiment au sérieux cette formation du CAB qui a raté son début de saison, mais qui reste capable de sortir le grand jeu lors d’une telle affiche. Le WAT a plus que jamais besoin d’une victoire Eliminé récemment de la Coupe d’Algérie face à la modeste formation du NRB Bethioua, le club phare de la ville des Zianides n’a pas d’autre choix que de se

Une victoire pour retrouver le sourire Si le parcours des Widadis, en ce début de saison, n’est pas catastrophique, personne ne pourra nier, non plus, que le WAT a besoin d’une victoire aujourd’hui, pour non seulement oublier l’élimination précoce en Coupe d’Algérie, mais aussi pour chasser le doute en championnat. En effet, un succès permettra aux coéquipiers du portier Benmoussa de rester accrochés au peloton de tête. Les supporters appelés à soutenir Neghiz S’il est apprécié par les amoureux du WAT, depuis sa nomination à la tête du club phare des Zianides, Nabil Neghiz a connu des moments difficiles ces dernières semaines, surtout après les rumeurs qui ont circulé concernant un probable changement au niveau du staff technique, en cas de mauvais résultat face au CAB. En plus d’un grand match livré par les Bleu et Blanc, les supporteurs widadis devront aussi afficher leur soutien à l’entraîneur Neghiz, afin de ne pas se sentir seul, ce qui permettra au WAT de retrouver sa place parmi l’élite. Othmane Riyad Baba Ahmed

Premier test pour le Roumain Prodan
Après le départ d’Ali Fergani, le match face au WAT sera la première sortie officielle du nouvel entraîneur du CAB, le Roumain Prodan, qui tentera ainsi de revenir avec un résultat positif, pour ses grands débuts sur le banc du Chabab.

Trois forfaits majeurs aujourd’hui
Malgré le grand enjeu de cette rencontre, le coach Prodan n’aura pas la chance de miser sur l’ensemble de son effectif, face au WAT. En effet, il sera contraint de se passer des services de trois éléments majeurs. Le capitaine Hamza Ziad n’a pas encore purgé ses trois matchs de suspension, sans oublier Fezzani et Merazga qui sont blessés.

Premier déplacement de Nezzar à l’ouest cette saison
En plus de promettre à ses joueurs une coquette prime, en cas de succès face au WAT, le président Khaled Nezzar a décidé, contrairement aux deux récents déplacements à Oran et Sidi Bel Abbès face respectivement, de faire le déplacement à Tlemcen, afin d’apporter son soutien aux coéquipiers de Djerbou. Ishak H.

Après un repos deux journées de repos, les joueurs de l’USMBA devraient reprendre du service, hier, en prévision de la rencontre face au MSPB. Tout le groupe était sommé de rallier la capitale et être au rendez-vous pour préparer le déplacement à Batna. Aussi, le staff technique, sous la conduite de Bira, ont tout mis en oeuvre. En effet, les Vert et Rouge de l’USMBA devront rallier la ville des Aurès par avion à partir d’Alger, selon le programme établi par l’entraîneur Bira. Ainsi, les joueurs habitant l’Oranie étaient attendus hier à Alger où ils devaient rejoindre leurs camarades du Centre. Faire face à la démotivation Du côté du staff technique, on craignait une déconcentration, voire une démobilisation du groupe, en raison de la situation financière qui prévaut au sein du club. Les joueurs pourraient ne pas savoir faire réagir face aux cas de force majeure ou inattendus. Redoutant la cassure du rythme et que ses joueurs perdent de l’envie de jouer, l’entraîneur de l’USMBA compte agir sur le mental pour tenter de booster le groupe, afin d’aborder la rencontre avec tous les atouts nécessaires.

Gare à la démobilisation !
Reconquérir le groupe C’est dans des conditions tout à fait singulières que l’entraîneur Bira s’efforce, tant bien

MSPB- USMBA

Les supporters inquiets, mais exigeants
Il suffit de demander à n’importe quel supporter de l’USMBA à quoi il s’attend cette saison, pour mesurer le degré d’inquiétude qui le hante. Il vous répondra tout bonnement : voir les problèmes de l’équipe réglés. Un réflexe qui en dit long sur le sentiment d’accablement et d’abattement des supporters, à la suite des faits qui ont ébranlé la maison unioniste, la veille de l’Aïd. Pour la première fois depuis le début de la saison, les inconditionnels de la l’USMBA n’affichent pas sérénité et confiance envers les dirigeants du club. Dans les milieux des supporters, on estime que l’accession, c’est déjà peine perdue, puisque le problème récurrent d’argent a fait naître en eux un sentiment de déception. Cependant, ils veulent que leur équipe joue pour l’honneur et défendent leur réputation. Ils savent qu’il y aura, en face, des joueurs affectés psychologiquement mais qu’il faudra surveiller comme du lait sur le feu. Néanmoins, les fans des Vert et Rouge veulent que les camarades d’Achiou jouent à fond leurs chances d’accession. Pour ce faire, le réalisme doit être de mise, chose que le staff technique tente d’inculquer à ses hommes qui doivent mettre du cœur à l’ouvrage, histoire de les exhorter à se transcender. Si du côté des joueurs, on laisse entendre qu’ils jetteront toutes leurs forces lors de cette rencontre, reste à savoir quelle sera, réellement, leur réaction sur le terrain. Il est vrai que le fait de jouer l’accession devra exhorter les Vert et Rouge à mettre les bouchées doubles. La mission est, certes, délicate, mais la volonté, la détermination et la rigueur sont autant d’atouts à réunir chez les joueurs bel-abbésiens pour conserver un semblant de motivation. Reste à savoir si les joueurs possèdent réellement les ressources mentales, notamment, mais surtout l’aspiration pour y arriver.

q u e mal, de préparer comme il se doit ses hommes à la confrontation contre le MSPB. Hormis Ouznadji, il dispose de l’ensemble

de son groupe. C’est dire qu’il aura à aligner une composante capable de décrocher une victoire. Son indispensable exhortation reste l’aspect mental. Cependant, le risque de voir des fissures dans un groupe, déjà disloqué psychologiquement, est palpable. Il est vrai que son but est de recoller les morceaux. C’est aussi une aubaine pour le staff technique de remettre de l’ordre dans le groupe et le recadrer. Un statut en jeu D’aucuns diront que cette équipe de l’USMBA aura comme seul et unique leitmotiv de sauver son statut de leader incontesté. Cela passe, impérativement, par un résultat probant face au MSPB. Ce qui signifie que les joueurs doivent se transcender face à un adversaire qui est motivé et capable de réagir à n’importe quel moment de la rencontre. Les joueurs de l’USMBA, quant à eux, gagnés par la démotivation, est capable du meilleur comme du pire. Cependant, pour mettre un terme à toute forme de computation, les joueurs de l’USMBA doivent faire preuve d’orgueil et d’arrogance. M.N.O.

Ils veulent l’accession

Avec Osmane, ça négocie !
Nous avons appris d’une source proche de la direction du Mouloudia que les dirigeants sont en négociation très avancé avec l’entraîneur Osmane qui est pressenti pour occuper le poste d’entraîneur en chef, même si rien n’a été conclu pour le moment. D’après la même source, Osmane pourrait même effectuer le déplacement, cet après- midi, à Batna pour superviser l’équipe. Si cela se confirme, Osmane sera installé dans les prochaines heures dans son nouveau poste.

Le Mouloudia ne jure que par la victoire
C’est aujourd’hui que le Mouloudia de Batna affrontera la formation de l’USMBA, au stade du 1er-Novembre, dans un match à 6 points. Et pour cause, les locaux veulent confirmer leur déclic en battant le leader de la Ligue 2. Un test que les joueurs batnéens veulent absolument passer avec succès. De son côté, l’entraîneur adjoint, Zender, estime que son équipe a parfaitement bien préparé son RDV, mais que ce match reste tout de même complexe. Le coach reste convaincu qu’il faudra être efficace devant, pour espérer arrêter l’USMBA.

Les absences, la grande inquiétude du coach
Toutefois, et même si les joueurs sont très optimistes pour le RDV de cet après-midi, le seul point noir reste les blessures. En effet, Benhabrou, Bekhtatou et Bacha seront les grands absents de ce match, pour cause de blessure. Ils ne seront pas les seuls puisque Benchaïra pourrait lui aussi rater ce match pour les mêmes raisons. Le staff technique est donc dans l’obligation de trouver des solutions de rechange dans l’axe.

Coup d’œil

Valdès de plus en plus proche de l’asM
Barça
Alors qu’il a clairement rappelé qu’il comptait bien quitter le FC Barcelone, à l’issue de cette saison, Victor Valdès aurait déjà fait son choix qu’il pourrait annoncer publiquement dès le mois de janvier. Pour les médias espagnols, Victor Valdès va rejoindre l'AS Monaco, à la fin de son contrat avec le Barça. Un transfert attendu, alors que le gardien de but a ouvert la porte au club de la Principauté. Récemment interrogé au micro de Téléfoot, le portier espagnol a confié que l’intérêt de l’AS Monaco ne le laissait pas insensible : «Monaco ? Oui, j’aimerais bien, ou même ailleurs en France, car la Ligue 1 m’attire beaucoup. Ce club fait partie des options possibles pour moi, donc pourquoi pas ? Il est certain que Monaco est une bonne option.» Agé de 31 ans, Valdès arrivera au terme de son contrat avec les Blaugrana en juin, il ne coûtera donc rien en termes d'indemnité de transfert. En revanche, cette situation lui aurait permis de négocier un salaire annuel de 10 millions d'euros assorti d'une prime de signature de 20 millions d'euros !

international

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

21
GalaTasaray

Actuellement en difficulté à Manchester United, Nani pourrait changer d’air lors du prochain mercato. Selon les informations de la presse turque, Galatasaray serait disposé à relancer l’international portugais cet hiver. Aujourd'hui, les décideurs de Galatasaray envisageraient de sortir la grosse artillerie, conformément au souhait de l'entraîneur italien Roberto Mancini. Cela pourrait se traduire par une offre de 15 millions d'euros lors du prochain mercato hivernal. Une somme conséquente qui pourrait enfin permettre à Nani de venir trouver du temps de jeu au sein du club stambouliote. L’arrivée de Nani pourrait permettre à Galatasaray de trouver un successeur digne de ce nom à Wesley Sneijder, annoncé dans le viseur de Chelsea ces derniers jours. A noter qu’il y a quelques semaines, Nani a prolongé son contrat à Manchester United jusqu'en juin 2018.

nani, la grande priorité de Mancini

Auteur d’un bon début de saison, Ezequiel Lavezzi attire les convoitises. Tottenham apprécierait tout particulièrement son profil, et pourrait passer à l’offensive dès cet hiver, selon le quotidien britannique Metro. Mais le média britannique ne s’arrête pas là et précise qu’un chèque de 17 M € pourrait être envoyé à la direction francilienne. Un monDe nouveau décisif avec la sélection brésilienne, lors de la victant pas vraiment en adéquation avec les 26 M € déboursés par le toire en amicale face à la Zambie 2-0, l’attaquant Neymar vient PSG en 2012 pour s’offrir l’Argende recevoir les louanges d’une autre figure du football brésilien, à tin. Une proposition que les dirisavoir l’ancien capitaine, Cafu qui a confié, selon Eurosport, qu’il geants parisiens pourraient se voyait l’ancien joueur du FC Santos dépasser le niveau de Messi et permettre de balayer, d’auRonaldo : « Donnez-lui deux ans. Après ça, Neymar surpassera Messi tant qu’Ezequiel Lavezzi et Cristiano Ronaldo, j'en suis sûr», a avoué l’ancien latéral droit. reste l’un des joueurs les plus utilisés par Laurent Blanc cette saison.

les spurs désirent lavezzi

ToTTenhaM

Cafu «Neymar surpassera

Messi et Cristiano Ronaldo»

Deco «Le talent d'Iniesta est
comparable à celui de Zidane»

Ancien coéquipier du milieu de terrain catalan, Andrés Iniesta, le meneur de jeu Deco, n’a pas hésité à comparer l’international espagnol à l’emblématique Zinedine Zidane, actuellement entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti au Real Madrid. «Le talent d'Iniesta est comparable à celui de Zidane. Andrés est phénoménal. S’il mérite le Ballon d'Or ? Bien sûr que oui ! Son problème reste surtout le talent de Messi et Cristiano Ronaldo. Messi est grand et Cristiano est une bête. Mais Iniesta est impressionnant», a déclaré le Brésilien naturalisé portugais pour Mundo Deportivo.

Chelsea

successeur
Alors que l’emblématique défenseur et capitaine des Blues, John Terry, pourra prendre sa retraite dès la fin de saison, les responsables du club londonien sont en train d’étudier la piste de l’international français Eliaquim Mangala qui évolue au FC Porto. En effet, après Manchester United et l'AS Monaco, c'est au tour de Chelsea de courtiser le joueur du FC Porto, croit savoir le Daily Mirror. Le tabloïd anglais affirme que le club londonien aimerait faire du défenseur central le futur successeur de John Terry, en fin de contrat en juin prochain. L’international français a une clause libératoire estimée à 50 millions d’euros, mais cela ne devra pas décourager le milliardaire russe de Chelsea, Roman Abramovich, surtout que ces dernières saisons, le club portugais et Chelsea ont tissé des liens particuliers avec notamment les transferts de Paulo Ferreira, Ricardo Carvalho, José Bosingwa, ainsi que les deux entraîneurs André Villas-Boas et José Mourinho.

Mangala, futur de Terry

Neuf journées de Ligue 1 suffisent à faire de Giannelli Imbula l'un des joueurs cadres de l'Olympique de Marseille version 20132014, mais aussi un élément demandé par des poids lourds du continent. D’après le tabloïd Express, Chelsea pourrait passer à l’assaut dès l’ouverture du mercato cet hiver, en janvier, pour une ouverture à 30 M €. Les Blues verraient en lui un véritable potentiel pour s’imposer sur les pelouses de Premier League. Guy Hillion, l’un des recruteurs du club, a d’ailleurs dernièrement évoqué les qualités du joueur : «Je l’ai vu souvent. Dès qu’il prend la balle, il est capable d’accélérer et de percer les lignes. Il a une bonne couverture, une bonne technique, une superbe vision du jeu, avec une très bonne qualité de passes. Un excellent pied gauche. Ça fait déjà pas mal de qualités pour un milieu.» Acheté pour 7,5 millions d'euros lors du mercato estival, une somme quand même conséquente pour quelqu'un qui n'avait alors rien démontré au plus haut niveau, Giannelli Imbula constitue aujourd'hui la recrue la plus convaincante de l'OM, bien plus que Benjamin Mendy, Dimitri Payet, Saber Khalifa et Florian Thauvin. Reste à savoir si l’OM sera intéressé par une grosse somme pour un joueur tout juste débarqué cet été et qui s’annonce comme l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 à son poste.

Les Blues prêts à s’offrir Imbula

C'était attendu. Adil Rami va bien rejoindre le Milan AC lors du prochain mercato hivernal. En effet, le club espagnol de Valence a confirmé officiellement, hier, le transfert du défenseur international français, Adil Rami, à l'AC Milan, qui interviendra au mercato d'hiver. L’ancien défenseur du LOSC a commencé à s'entraîner à Milan depuis mardi, comme Valence lui en a donné l'autorisation. Il était dans une impasse à Valence, après avoir vertement critiqué son entraîneur, le Serbe Miroslav Djukic. A noter que l’international français bénéficiera d'une option d'achat estimée entre 6 et 8 millions d'euros, selon les sources.

rami débarque à titre de prêt

Milan aC

Honda gratuitement, dès janvier
L'attaquant international japonais Keisuke Honda rejoindra le club italien de l'AC Milan, le 1er janvier, une fois expiré son actuel contrat avec le CSKA Moscou, a rapporté hier le quotidien Sports Nippon. Pour appuyer sa thèse, le journal a même précisé que les documents relatifs à ce transfert en tant que joueur libre ont déjà été transmis à la Fédération italienne (FIGC). Le club italien, qui avait déjà tenté de le recruter cet été, devrait voir débarquer l’attaquant du CSKA Moscou lors du mercato hivernal, sans dépenser le moindre sou.

Van Gaal : «Mourinho veut Sneijder»
Alors que le club turc, Galatasaray, envisage sérieusement le recrutement du Portugais Nani, le sélectionneur des Pays-Bas, Louis Van Gaal, a évoqué l’intérêt de Chelsea pour le meneur de jeu du Wesley Sneijder. Pisté cet été par Manchester United, c’est au tour des Blues de tenter le coup, comme l’annonce le tabloïd Express où José Mourinho espérerait retrouver l’international batave qu’il avait eu sous ses ordres à l’Inter Milan, lors de deux saisons prolifiques en titres. Une information confirmée par Louis Van Gaal, interrogé par talkSPORT, suite à la victoire obtenue en Turquie (2-0) en éliminatoires de la Coupe du monde : «Je sais que Chelsea et José Mourinho veulent Sneijder. Pour moi, il est possible qu’il quitte Galatasaray pour rejoindre Chelsea… Jouer de nouveau sous les ordres de José Mourinho lui permettrait d’améliorer ses performances et l’aider à retrouver sa forme en équipe nationale.»

22
MAN UTD
reconnait sa méforme actuelle

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Kagawa

Loin de son meilleur niveau comme c’était le cas sous le maillot du Borussia dortmund avant son transfert à Manchester united, l’international japonais shinji Kagawa, affirme dans un entretien accordé à sky sport, que son faible temps de jeu en club est à l’origine de sa méforme actuelle. «Peut-être que c’est parce que je n’ai plus l’habitude d’être sur le terrain ces derniers temps….Je n’ai pas eu l’impression que j’étais capable d’entrer dans ces deux matches correctement. Dans une période difficile comme celle-là, je dois hausser mon niveau de jeu» a affirmé le meneur de jeu, peu brillant lors des deux défaites consécutives du Japon en amical contre la serbie (2-0) et la Biélorussie (1-0). en manque de temps de jeu, shinji Kagawa pourrait être cédé lors du mercato hivernal. La presse turque parle même d’un transfert du Japonais de Manchester united en direction de Galatasaray, alors que le Borussia dortmund, reste toujours à l’affut pour redonner une seconde chance au nippon, comme c’était le cas pour le turc sahin.

Guardiola «Je n’ai pas hésité une
seconde pour dire oui»
Lors d’une interview exclusive accordée pour Bayern Magazine, la revue officielle du club bavarois qui fait un focus sur pep Guardiola à l’occasion de ses 100 premiers jours à la tête de l’équipe première, le technicien catalan a profité de l’occasion pour revenir sur son arrivée en Allemagne : «Quand le Bayern est rentré en contact avec moi pour la première fois, je n’ai pas hésité une seconde sur le fait que c’était ce que je devais faire. Je n’ai pas laissé s’échapper l’occasion de venir travailler ici avec cette grande équipe. Si je n’avais pas dit «oui» tout de suite, je suis sûr qu’ils ne seraient jamais venus me le reproposer», a confié l’ancien entraîneur du Barça, vainqueur de deux Ligues des Champions (2009, 2011), qui est sous le charme de la ville bavaroise : «Munich n’a rien à voir avec New-York, mais je dirais qu’elle ressemble un peu à Barcelone. Il n’y a pas la plage et la mer, mais c’est une très jolie ville. Ma femme et mes enfants, qui reviennent chaque jour de l’école avec le sourire, l’aiment bien aussi. C’est pourquoi je crois que je continuerai ici pour mieux la

BAYERN MUNICH

International

connaître, ainsi que la Bavière», a-t-il ajouté.

«Je suis très ami avec mes joueurs, mais….»
en plus de déclarer sa flamme pour la ville et le club bavarois, pep Guardiola est revenu aussi sur le niveau de jeu du Bayern, ainsi que sur certains de ses choix discutés. «Personnellement, ça ne me paraît pas très important d’être leader en octobre, même si évidemment c’est bien d’être premier. L’essentiel pour le moment est de trouver notre style. Nous sommes engagés

Hierro «Varane ? On
dirait qu’il joue depuis 20 ans»
À seulement 20 ans, Raphaël Varane est l’un des meilleurs défenseurs au monde à l’heure actuelle. Arrivé à l’été 2011 au Real Madrid, l’ancien Lensois n’a pas tardé à se faire une place dans le groupe merengue, au point de faire ses débuts en Équipe de france. Interrogé sur les ondes de l’émission "Al Primer Toque" de onda Cero et Radio Marca, fernando Hierro, légendaire défenseur central du Real Madrid, a livré son sentiment sur l’état actuel des Merengues et notamment de Raphaël Varane, qui l’a visiblement impressionné. «Il n’existe aucun défenseur central de cet âge (20 ans, ndlr) comme lui dans le monde. On dirait qu’il joue depuis 20 ans».

Simple remplaçant de Diego Lopez depuis le début de saison en Liga, le portier espagnol Iker Casillas, a décidé enfin de hausser le temps. Relégué sur le banc depuis plusieurs mois, par José Mourinho puis Carlo Ancelotti, le champion du monde avec la Roja commence à s'impatienter : «Maintenant, je veux me sentir footballeur. Perdre la place de titulaire a été un nouveau défi dans la vie. C'est une situation inhabituelle, mais je veux jouer plus», a-t-il prévenu auprès de Marca. De son côté, l’entraîneur Carlo Ancelotti, a évoqué ce sujet assez sensible, lors d’une interview accordée au Corriere della Serra, rapportée par Marca. «La rotation au poste de gardien de but est une anomalie, mais ici la situation est particulière. Nous avons deux grands gardiens de but, un avec moins d'expérience et l’autre qui est une icône de Madrid et du football espagnol. Diego Lopez a commencé sa préparation avant Casillas, alors j'ai décidé de commencer avec lui, et puis j'ai décidé de donner à Casillas une chance de jouer la Ligue des Champions, il est toujours très fiable» a confié l’entraîneur madrilène.

Casillas «Maintenant, je veux jouer plus !»
REAL MADRID

dans le processus et nous avons atteint un bon niveau lors des matches contre le Bayer Leverkusen et contre Manchester City, un niveau qu’on veut maintenir. On a encore besoin de temps, mais jusqu’ici je peux dire que je suis très satisfait de ce qu’on a montré sur le terrain….. Je suis très ami avec mes joueurs quand ils acceptent ce que je dis. Celui qui accepte mes choix aura mon soutien, celui qui ne veut pas comprendre se retrouvera souvent dans les tribunes», a confié le coach du Bayern.

Alors que le Borussia dortmund pourrait céder son défenseur central Mats Hummels (24 ans, 7 matchs en Bundesliga cette saison) au fC Barcelone contre un chèque de 35 millions d'euros, un autre grand club européen, veut tenter sa chance pour enrôler l’international allemand. selon le daily star, Manchester united serait également intéressé et les Red devils pourraient passer à l'action dès janvier afin de renforcer l'effectif de david Moyes. Le média anglais explique que Manchester united et david Moyes sont prêts à dépenser plus de 100 millions d’euros pour se renforcer lors du mercato d’hiver après un mercato d’été plutôt raté après avoir subi quelques échecs notamment en ce qui concerne les transferts de Cesc fabregas et iago Alcantara en provenance de Barcelone. pour rappel, le BVB, qui ne s'opposerait pas au départ de Mats Hummels contre une offre équivalente à sa clause, songerait déjà à le remplacer en supervisant le défenseur du fC Bâle, fabian schar.

Les Red Devils veulent chiper Hummels au Barça

DORTMUND

Après avoir accepté mardi le rachat à 70% de l’Inter Milan par des hommes d’affaires indonésiens, Massimo Moratti, le président emblématique du club lombard, estime que l’Inter Milan ne pourra jamais réaliser de transferts comme peuvent se le permettre le Real Madrid. «Le genre de transferts qui parle vraiment aux supporters, c’est par exemple Gareth Bale au Real Madrid. Mais les fans de l’Inter ne devraient pas s’attendre à de telles choses. J’ai l’impression que ohir (le leader du consortium, NDLR) a des plans différents. Évidemment, la concurrence des autres équipes pourrait influencer la politique du club, mais ils ont le potentiel pour faire de grandes choses», a lancé l’Italien, dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport.

INTER Moratti ne promet pas des transferts XXL

Ancelotti : «Nous devons mieux jouer face à la Juve et le Barça»
Après huit journées de championnat, le Real Madrid pointe à la troisième place de Liga, à déjà cinq longueurs de ses deux ennemis de toujours que sont Barcelone et l’Atletico Madrid. Assez critiqué par la qualité de jeu proposé par les coéquipiers de Cristiano Ronaldo en ce début de saison, l’entraîneur Carlo Ancelotti, qui a donné un entretien au journal italien Corriere della serra, promet un visage nettement plus séduisant lors des prochaines rencontres : «J’ai essayé de changer certaines choses, comme avoir plus de possession de balle, mais les changements prennent du temps. Il est vrai que nous n’avons pas joué de bons matchs, et nos difficultés ont été mises en valeur par le fait que Barcelone et l’Atletico Madrid aient tout gagné» concède l'entraîneur madrilène, avant de poursuivre : «Nous devons mieux jouer. En tant que coach, je peux dire que nous ferons mieux pour les prochains matchs face à Malaga, à la Juventus et au Camp Nou à Barcelone. Nous ne pouvons pas être plus mauvais que nous l’avons été à Elche et Levante.».

Véritable icône à la Juventus Turin, le gardien Gianluigi Buffon aurait très bien pu ne jamais jouer sous les couleurs de la Vieille Dame. Le portier international italien a en effet hésité à s'engager avec le FC Barcelone. Le mythique gardien de la Juventus a ainsi raconté dans un entretien accordé à SportMediaset, qu’il aurait pu rejoindre le Barça en 2001, quand il quittait Parme. «Avant de signer pour la Juventus, j’aurais pu aller à Barcelone, mais mon père m’a recommandé de signer à la Juve. Je le remercie encore car la Juve m’a donné beaucoup de satisfactions et le Barça de l’époque n’était pas celui d’aujourd’hui.» Après 14 saisons dans les cages turinoises, l’international italien a participé à plus de 400 rencontres sous les couleurs bianconeri.

Buffon : «J’aurai pu aller à Barcelone avant de signer à la Juve»

JUVENTUS

Alors que La formation anglaise de Manchester United a réussi à attirer pendant l’intersaison le Belge Marouane Fellaini arraché à Everton pour environ 32 millions d’euros, le club mancunien souhaiterait enrôler au mercato de janvier le Suisse de la Juventus, Stephan Lichtsteiner. Annoncé notamment au PSG par le passé, le latéral droit de la Juventus Turin plait beaucoup aux Red Devils, selon Talksport, qui sont prêts à proposer 12 millions d'euros pour l'international suisse. Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Man United songe à Lichtsteiner

quotIdIen spoRtIf Annexe de pAnoRAMA

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

­ ­D écra­­s sage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
8 Dhou El Hidja 1434

Le proverbe du jour

Horaires des prières

VENDrEDI
ASSEz ENSOLEILLÉ

SAMEDI
bIEN ENSOLEILLÉ

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h33 : 16h41 : 18h11 : 19h29 : 05h33 : 06h59

«La richesse et la gloire chassent la mémoire»
(proverbe grec)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 21 °C A-M : 32° C Vent : 11 km/h Direction : N.E

Matin : 20 °C A-M : 29° C Vent : 7 km/h Direction : N.W

ACTUEL

Un tweet «daté» de 1973 fait grimperLa les prix du pétrole semaine dernière, le prix du baril de pétrole a atteint son maximum depuis ce début de mois, prenant plus d'1 dollar en 2 heures. Le baril de brent était à 110,40 dollars à 10h30, heure des Etats-Unis, il est passé à 117,4, une heure et demi plus tard. La raison, selon reuters: les traders ont mal interprété un tweet de l'armée israélienne, qui, pour commémorer les 40 ans de la guerre du Kippour, postait à intervalle régulier des informations sur les batailles ayant eu lieu à cette époque.

bien conserver les légumes Sauce aux
Conserver les fruits et légumes au réfrigérateur Le bac à légumes du frigo est prévu pour conserver des légumes que vous allez consommer dans la semaine. Il est recommandé de ne pas mélanger vos légumes, de ne pas les laver (pour éviter une maturation trop rapide) avant de les ranger. Les champignons et les asperges se gardent mieux dans un papier absorbant. Conserver les fruits et légumes au congélateur Pour éviter le gaspillage, n’achetez pas en trop grande quantité. Si vous avez surestimé vos besoins, certains fruits et légumes se conservent pendant 1 an parfaitement au congélateur. La plupart d’entre eux ont besoin d’être blanchis (trempés dans l’eau bouillante quelques minutes et dans de l’eau froide) pour éviter l’activation d’enzymes naturels qui occasionnent des changements indésirables de saveur, de couleur et de texture. Les légumes congelés nécessitent une cuisson moins longue que les légumes frais, car ils ont été préalablement blanchis. En revanche, il n’est pas recomla tige dans l’eau légèrement sucrée pour conserver toute sa fraîcheur. Trucs et astuces Certains fruits ne doivent pas être conservés à côté des légumes. La pomme et la poire dégagent de l’éthylène, une substance qui fait mûrir les légumes plus vite et leur donne un goût amer. Si la tomate se garde plus longtemps au réfrigérateur, elle conserve mieux ses qualités gustatives à l’air libre (sec et frais). Il est donc recommandé de les acheter en petites quantités. Comme elle est facilement congelable (elle n’a pas besoin d’être blanchie), pensez à conserver votre surplus au congélateur pour de futures préparations culinaires. Vous n’avez croqué qu’un quartier de pomme ? Versez du jus de citron sur le reste pour qu’ elle ne s’oxyde pas. Vous n’avez besoin que de quelques de gouttes d’un citron : percez son zest et pressez-le puis rebouchez le trou avec un cure-dent. Cuisiner les restes Les fruits trop mûrs sont parfaits pour les compotes et les chaussons. Un reste de légumes équilibre un plat de pâtes ou de riz ou devient un gratin.

Astuces anti-gaspillage :

Rec ett e

champignons

Et lorsque les traders ont vu ça:

Oct. 10 #YomKippur73: Israel Air Force bombards airports in Syria to prevent Soviet weapons reaching the Syrian Army http://t.co/tKnMzYjgFF Ils se sont inquiétés, pensant ni plus ni moins qu'Israël était en train de bombarder un aéroport syrien, là, maintenant. Alors ils se sont mis à acheter tout ce qu'ils pouvaient de pétrole, explique le Washington Post: «La rumeur a enflé et les traders, inquiets du fait que les prix puissent augmenter, ont acheté du pétrole pour anticiper une hausse éventuelle, ce qui a effectivement entraîné une augmentation des prix, malgré le fait que rien ne soit réellement passé.» Dans les salles de marché, les traders ont pris l'habitude de se fier aux réseaux sociaux pour réagir plus rapidement aux événements de l'actualité internationale, tentant d'anticiper depuis les soubresauts des printemps arabes jusqu'aux petites avancées dans l'impasse nucléaire iranienne, explique reuters.

l’athlète kenyan Denis Kimetto a remporté le marathon de Chicago au bout de 2 heures, 3 minutes et 45 secondes. C’est la troisième meilleure performance de tous les temps selon l’Equipe. Mais le plus grand vainqueur de la course n’est sans doute pas lui. Maickel Melamed est atteint d’une pathologie rare semblable à la dystrophie musculaire – une maladie neuromusculaire qui atrophie les muscles dans l’organisme. A sa naissance, les docteurs disaient qu’il ne pourrait jamais marcher. Pourtant, ce Vénézuélien de 38 ans a terminé le marathon de Chicago, après presque 17 heures de course –la plupart des participants terminent au bout de quatre ou cinq heures. Une centaine de personnes se trouvaient sur la ligne d’arrivée pour accueillir Maickel Melamed. Il a reçu une médaille pour avoir fini la course en dernier, qu’il a immédiatement donnée à son père, selon le Chicago Tribune.

Atteint de dystrophie musculaire, il termine le marathon de Chicago

mandé de congeler les artichauts (uniquement les fonds et crus), les endives, les aubergines, la laitue, les fraises, et les tomates crues (les aliments qui contiennent beaucoup d’eau supportent mal la congélation crus), les pommes de terre (sauf en purée), les germes et les patates douces crues (qui se conservent parfaitement dans un endroit sec et frais). Conserver les fruits et les légumes à l’air frais et sec Si vous voulez consommer rapidement vos fruits et légumes, vous pouvez les conserver à l’air ambiant (plutôt dans une pièce ou l’air est frais et sec). Les pommes de terre, tubercules, cucurbitacées, ail et oignon se préservent mieux à l’air qu’au réfrigérateur. L’artichaut se garde

Ingrédients :

l 1 boîte de champignon de Paris l 1 brique de crème fraiche épaisse l 2 cuillères à soupe de moutarde l 15 gr de beurre l 2 oignons l 3 gousses d’ail l Sel l Poivre l Un peu de lait en fin de cuisson

Préparation :
Dans un premier temps, faites revenir dans un peu de beurre les oignons coupés finement, les faire fondre puis rajouter l’ail pressé et les champignons. Laissez dorer quelques instants, puis rajouter la brique de crème fraiche, la moutarde, le sel et le poivre, mélanger le tout, puis en fin de cuisson rajouter un peu de lait pour la fluidité de votre sauce.

A stuce

Les aliments qui rajeunissent !
Pertes d’élasticité, assèchement, rides... Si certains aliments ont le pouvoir de contrer les méfaits du temps sur la peau, d’autres au contraire accélèrent leur survenue. Vrai/faux pour bien choisir côté menu !

Aider à combattre l’anorexie
L’anorexie est une terrible maladie qui doit être suivie par un médecin spécialiste en premier lieu. On peut aider à la combattre en faisant une tisane d’absinthe une demi-heure avant chaque repas. Normalement, elle aide à stimuler l’appétit et traite les désordres digestifs.

Les fruits secs donnent de l’éclat
Vrai "Les fruits de mer, tout comme les coquillages et les algues, sont des freineurs de vieillissement", explique le Dr Marie-Pierre Hill-Sylvestre. Ils sont riches en sélénium, un oligo-élément (naturellement présent dans l’organisme) qui protège les cellules cutanées de l’oxydation et prévient ainsi le vieillissement. Les fruits de mer les plus riches en sélénium sont les moules (40-60 microgrammes pour 100 g), et les huîtres (30-40 microgrammes pour 100 g). A quelle fréquence en manger ? "Il faudrait en manger au moins une fois par semaine", précise la dermatologue.

People

Le responsable de l'agence russe de médecine légale a déclaré mardi que les échantillons prélevés sur le corps de l'ancien président palestinien Yasser Arafat, décédé en 2004, ne laissaient en rien penser à un empoisonnement au polonium, rapporte l'agence Interfax. L'Agence fédérale de médico-biologie a cependant démenti officiellement que son directeur, Vladimir Uiba, ait tenu de tels propos et s'est contentée de préciser qu'elle avait remis ses conclusions au ministère des Affaires étrangères. Des allégations de meurtre ont longtemps entouré la mort de Yasser Arafat, décédé à l'hôpital militaire de Percy en France en 2004, et l'affaire a resurgi cet été lorsqu'un institut suisse a dit avoir découvert des traces de polonium 210, une substance radioactive mortelle, sur les vêtements portés par le corps. Des échantillons distincts ont été confiés à des équipes de médecins légistes français et suisses, ainsi qu'à une équipe d'experts russes, invités par les Palestiniens à aider à l'examen. "Il n'a pas pu être empoisonné au polonium", a dit Vladimir Uiba, selon Interfax. "Les recherches menées par les experts russes n'ont pas permis de trouver de traces de cette substance." Lors de l'exhumation du corps, en novembre dernier, le président de la commission palestinienne chargée de superviser l'enquête, Taoufic al Tiraoui, avait dit détenir "des éléments tendant à montrer que Yasser Arafat a été assassiné par les Israéliens".

Les légistes russes excluent un empoisonnement d'Arafat

Les fruits sont riches en fibres alimentaires
Les fibres alimentaires ont beaucoup d'effets positifs sur la santé. Elles aident au bon fonctionnement des intestins, favorisant la régularité, prévenant ainsi la constipation. A long terme, une alimentation appropriée en fibres permet de prévenir l'apparition de maladies cardio-vasculaires et de certaines formes de cancer.

Question

Demain : L’huile de noix empêche le vieillissement de la peau

VrAi !

News
Santé

Le cannabis pourrait guérir le cancer
cannabinoïdes examinés ont un minimum, voire aucun effet secondaire hallucinogène, et leurs propriétés d'agents anti-cancer sont prometteuses. Ces agents peuvent interférer dans le développement des cellules cancéreuses, en les arrêtant sur leurs routes et en les empêchant de grossir. Dans certains cas, en utilisant des modèles de dosages spécifiques, ils peuvent détruire les cellules cancéreuses." Évidemment, il y a encore du pain sur la planche dans ce domaine avant qu'une telle déclaration soit prouvée, alors soyons patient et ne crions pas victoire trop tôt.

Le cancer fait partie des "pestes" modernes, et les scientifiques se battent contre ce fléau. La lutte contre le cancer a amené des avancements importants, mais on est loin de son éradication. Pour certains, le cancer est toujours une condamnation à mort. Voici une nouvelle intéressante selon une nouvelle étude, les parties non-hallucinogène du cannabis pourraient devenir des médicaments anticancer très efficaces. Le Dr Wai Liu a déclaré : “Cette étude est un étape vitale pour découvrir les mystères du cannabis comme une source de remède. Les

Le

C hiffre du jour

5

Le plus grand poisson osseux du monde découvert en Californie
Cela aurait pu être une journée tout à fait normale. En plongeant près des côtes californiennes, dimanche 13 octobre, Jasmine Santana, spécialiste et professeur de sciences marines, n'aurait jamais pensé se retrouver face à face avec un poisson sorti tout droit des légendes. Pourtant, elle est bien tombée nez à nez avec la carcasse argentée d'un régalec également appelé "ruban de mer", long de plus 5 mètres, ondulant au gré du courant. Pour prouver sa découverte à ses collègues de l'Institut Marin de l'île de Santa Catalina, elle a même été obligée de remorquer, ellemême, l'animal qui était déjà mort sur plus de "Nous n'avons jamais vu de poisson aussi grand. Et le dernier ruban de mer que nous avons observé mesurait environ 90 cm", s'enthousiasme Mark Waddington, capitaine du Tole Mour, bateau d'instruction de l'Institut Marin. Évoluant à environ 9 mètres de profondeur, Jasmine Santana a repéré un éclat argenté devant elle, alors qu'elle effectuait une sortie dans la baie de Toyon, à une quarantaine de kilomètres des côtes de la Californie du Sud.

20 mètres. D'autres membres de l'institut ont ensuite été appelés en renfort, afin d'admirer l'animal surnommé "roi des harengs", mais surtout de le sortir de l'eau.

16:00 La plus grande forêt du monde 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Le coeur a ses raisons 18:05 Ricardo 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Piaf, hymnes à la Môme 21:35 TV5MONDE, le journal 21:50 Journal (RTS) 22:20 Le journal de l'économie 22:25 Le grand tour 00:30 TV5MONDE, le journal Afrique 00:45 Acoustic 01:15 Le design est partout

12:55 Les feux de l'amour 13:55 L'enfant du secret 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Le juste prix 18:55 Météo 19:00 Journal 19:30 Toi toi mon toit 19:35 Trafic info 19:37 Météo 19:45 C'est Canteloup 19:50 MasterChef 22:20 Ce soir avec Arthur 00:10 Trafic info 00:15 Confessions intimes 01:45 Confessions intimes 03:25 Musiques 03:45 Très chasse, très pêche

16:35 Côté Match 16:40 On n'demande qu'à en rire 17:15 Point route 17:20 Jusqu'ici tout va bien 18:20 N'oubliez pas les paroles 18:45 Y'a pas d'âge 19:00 Journal 19:40 Alcaline l'instant 19:42 Histoire d'un rêve 19:43 Emission de solutions 19:45 Boulevard du palais 21:15 Ce soir (ou jamais !) 23:05 Tirage de l'Euro Millions 23:08 Dans quelle éta-gère 23:15 Génération quoi ? Master chômage et master classe 00:35 Génération quoi ?

12:45 Alexandra : disparue 14:20 Un dîner presque parfait 16:30 La meilleure boulangerie de France 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 NCIS : enquêtes spéciales 20:40 NCIS : enquêtes spéciales 21:30 NCIS : enquêtes spéciales 22:25 NCIS : enquêtes spéciales 23:15 NCIS : enquêtes spéciales 00:05 Californication 00:35 Californication 01:10 Californication

24

N° 2437
Vendredi 18 octobre 2013

www.lebuteur.com

Publicité

Anep 546096

Le Buteur du 18-10-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful