La Gazzetta dello Sport lui a attribué la meilleure note

La presse italienne encense Belfodil
MARDI 22 OCTOBRE 2013

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2441 PRIX 20 DA

JSK

Après le recours déposé Hannachi auprès de la LFP

redoutable à l’extérieur ? Et après ! Nous, on est hier par intraitables à Blida»

Slimani : «Le Burkina est

Houasnia suspendu
pour la phase aller
q Il risque la radiation
qSuspension de Mekkaoui : décision aujourd’hui

qPas de huis clos pour la JSK

CRB Gamondi sermonne ses joueurs

Le Le Mouloudia Mouloudia veut veut Khoukhi Khoukhi Djeghbala : «Si on bat
la JSK, on jouera le titre»

«J’espère que l’arbitre face au MCA sera correct»

Beziouen

USMH

ESS

Laïb : «On veut jouer la Ligue des champions»
«Nous n’avons jamais promis le titre de champion»

USMA Zemmamouche :

Hammar «L’Entente n’est
pas leader grâce aux arbitres !»

MCA

totalement déstabilisé»

Ouali : «Benouza m’a

02

N° 2441 Mardi 22 octobre 2013

Houasnia
«jugé» dimanche !

omme C il a dit lui

«Sur l’action du but, je n’ai pas eu assez de temps pour dégager le ballon»
Belkacem Remache, défenseur de la JSK

Mais suffisamment pour le mettre dedans !

Lang, Amazigh
d’un jour, Amazigh pour toujours !
Jean-Christian Lang avait reçu un cadeau à l’époque où il officiait sur le banc de la JSK. Un pendentif en or en forme de « Z » Imazighen qu’il portait fièrement à l’époque en guise d’attachement à la Kabylie qui l’avait adopté. Eh bien, ce pendentif, Lang ne l’a pas balancé dans l’oued Aïssi avant de repartir en France après son renvoi pas très classe de la JSK. Ce fameux cadeau, l’actuel entraîneur de l’ESS l’avait encore autour du cou lors de ESS-JSK. Et n’allez pas croire que c’est un port de circonstance, l’homme ayant déjà fait preuve de fidélité à ses amitiés. La Kabylie aussi !

Farouk Houasnia, l’arbitre de JSK-ESS (1-1) a eu le génie de faire oublier à l’Algérie du foot, Janny Sikazwe. Il fallait faire pire que le Zambien, très contesté lors de Burkina FasoAlgérie pour lui voler la vedette. Et à ce jeu, Houasnia a sifflé de travers plus ou tout autant que Sikazwe p o u r que son image soit t e r n i e comme pas possible depuis samedi. L’ a r b i t r e risque tout simplement le frigo. En ces temps tantôt chauds, tantôt froids, ce n’est pas conseillé ! En tout cas, la Commission fédérale d’arbitrage se réunira ce dimanche pour traiter certains cas. Houasnia en premier.

Ce n’est pas de la langue de bois «Je dédie mon but aux deux supporters du CRB décédés» Islam Slimani, attaquant du Sporting Lisbonne

MCO-CABBA décalé à cause du Clasico
Alors MCO-CABBA ou Barça-Real ? Normalement la question ne se pose même pas. Pourquoi ? Tout simplement, il faut avoir un goût très discutable du beau jeu pour sacrifier le Clasico pour un MCO-CABBA au cours duquel gageons qu’on poussera autant la baballe que la gueulante ! Comme à Oran, le choix est vite fait, Youcef Djebbari a été officiellement saisi de toutes parts pour avancer ou reculer le prochain MCO-CABBA pour permettre à tout le monde de mater tranquillement Barça-Real, prévu samedi à 17h. Après, tout le monde pourra redescendre de son petit nuage ! A ce rythme, c’est toute la journée de samedi qui risque d’être avancée. Si Kerbadj n’est pas déjà au Camp Nou !

ESS TV, c’est déjà fini ?

Une Sanfoura, plutôt deux et trente mille Sanafir !

Asprilla, une proposition Aït Djoudi devrait remettre osée sa chemise à carreaux
prilla ne deNon, Faustino As . Sollicité ur te ac un s viendra pa a, qui produit par Santa Latin ultes, l’ancien des films pour ad n a décliné bie lom co t an attaqu t une des l’invitation. «C’es nges que ra ét s choses les plu mais je ne s, ée l’on m’ait propos s’est expli», ée pt ce ac s l’ai pa tional cafetero. qué l’ex-interna était pourtant on La propositi euros pour une tentante : 7800 il. semaine de trava

ESS TV, la télévision 100% Entente de Sétif, lancée pense envoyer des il y a quelques semaines, risque de ne plus émettre, et ce, en raison d’un contentieux entre l’ESS et l’entreprise Sahli, partenaire de la chaîne. Le sigle n’apparaît plus sur la Il y en a un au moins qui a pris les attaques de chaîne depuis dimanche dernier, chose qui a poussé la direcPatrice Evra de bon cœur. tion de l’Entente de Sétif a faire appel à un huissier de justice Pierre Ménès ! Le consulpour faire condamner son associé. Un contentieux d’ordre fitant du Canal Football Club que le latéral nancier serait à l’origine du conflit. La société réclamerait des gauche de Manchester Dans un univers de Sanafactures de l’ordre de 100 millions de centimes que l’ESS juge avait pourtant menacé de fir surexcité, où il faut peser imaginaires. Entre les deux parties, la guerre est déclarée. lui péter la gueule s’il le au moins 95 kilos tout en Déjà que la chaîne avait du mal à trouver de la matière à rencontrait - «Çui là, j’aimerais bien le choper» muscles pour être admis, deux diffuser après avoir épuisé le stock des anciens match de s’est félicité de l’audience femmes ont pourtant égayé Coupe du monde 98, ce conflit risque sérieusement atteinte grâce à l’interviewl’ambiance. La femme de Diego de précipiter sa disparition. règlement de comptes d’Evra. «1 969 000 pour le CFC. Ne pas Garzito, évidemment et une oublier : aller chez Interflora Sanfoura, venue nous dit-on de pour envoyer un bouquet à France. Une supportrice inconEvra», a tweeté le consultant ce ditionnelle du CSC qui a lundi matin. La veille, il avait plutôt défié Evra tenu à mater le dernier «d’arrêter sa CSC-CRBAF depuis carrière le la tribune officielle. jour où il fera une inL’on comprend terview maintenant la surGraham Zeus ne se doutait pas un instant que sans massamotivation des son but contre le Panama (3-1) allait faire de lui un crer la héros… au Mexique. L’attaquant américain a reçu, langue franjoueurs. Ils doivent aussi surprenant que cela puisse paraitre, des diçaise». Saravoir été informés de zaines de cadeaux depuis qu’il a aidé le Mexique à se castique ! cette présence ! qualifier en Coupe du monde. Ce but a même valu à

Pierre Ménès

fleurs à Evra

et qualifie le Mexique !

Il marque pour les USA

l’Américain le nom de «Saint» au Mexique. Et en Grèce, on l’appellerait comment… Zeus ?

Etrangement, la JSK ne gagne plus depuis que Azzeddine Aït Djoudi a décidé de tomber la chemise à carreaux. Ce n’est qu’une constatation, loin de toute superstition mal placée de notre part, mais le bleu uni de la chemise que l’entraîneur de la JSK a portée à Agadir, puis samedi à Tizi lors de JSK-ESS a eu l’effet inverse des fameuses chemises à carreaux fétiches d’Aït Djoudi. Du moins, jusqu’à il y a peu.

Une hadja à Bologhine
Il semblerait que la huitième journée de championnat de la Ligue 1 ait été dédiée à la femme. Pourtant, on n’est pas un 8 mars. Mais peu importe. Deux femmes assez classe ont maté CSC-CRBAF au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, et une hadja, MCA-RCA, à Bologhine. Une révolution féminine dans le foot est en train de se préparer.

Footaises

Communiqué
L'Organisation Nationale des Journalistes Sportifs Algériens (ONJSA) organise, mardi prochain
à partir de 8h55, à la salle des conférences du Complexe Olympique " Mohamed Boudiaf" (Alger), une conférence-débat, sur le thème "histoire de la presse sportive algérienne". Cette initiative qui s'inscrit dans le cadre de la célébration de la "Journée nationale de la presse algérienne", coïncidant avec la date du 22 octobre 2013 et décrétée par le président de la République, se veut un espace convivial, entre les journalistes sportifs des différents secteurs qui témoigneront de leur expérience dans le domaine et qui constituent l'histoire de la presse sportive algérienne. La journée, parrainée par Mobilis, sera marquée par la projection d'un film de 52 mn sur les différentes étapes (histoire) de la presse sportive algérienne, et un débat s'en suivra avec plusieurs interventions au programme des journalistes dont ceux qui ont marqué de leur empreinte cette histoire. Outre les journalistes (anciens et nouveaux) et des invités de marque, la journée sera rehaussée par des personnalités sportives et politiques.

Voici le programme de la journée:
08h55 : Allocution du Président de l’ONJSA 09h00 : Allocution du Ministre de la communication 09h10 : Allocution du Ministre de la jeunesse et des sports 09h20 : Allocution du PDG de MOBILIS 09h25 : Présentation d’un Film sur l’histoire de la presse sportive algérienne (52m) 10h20 : Pause-café 10h35 : Conférences-débats sur le Thème : " l'histoire de la presse sportive algérienne" 12h30 : Déjeuner 14h00 : Match gala entre journalistes des différents organes de presse

q Rolland q Courbis a vissé sa place à l’USMA. q Farouk q Houasnia va demander l’asile politique en Zambie ! q Match serré entre l’ESS et la société Sahli sur ESS TV !

p eo ple

fo n i ’ L

q

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

03

Slimani

Il a inscrit son 1er but samedi en Coupe du Portugal

«Le Burkina est redoutable à l’extérieur ? Et après ! Nous aussi, on est intraitables à Blida»

sir ma chance à chaque fois qu’elle me mets à la disposition du Une réaction à Islam Slimani n’a pas raté sa première véritable occasion qui s’est coach et de la sélection. La fase présente, pour convaincre l’enchaud après ce preprésentée pour lui, samedi, pour ouvrir son compteur buts avec le tigue, la chaleur ou je ne sais traîneur et le mettre dans le doute mier but de votre carSporting Lisbonne, le premier de sa nouvelle carrière de joueur quoi d’autre, je ne les calcule concernant ses choix. rière professionnelle ? professionnel à l’étranger. Le meilleur buteur de l’Equipe namême pas. Cela fait longtemps que Le match retour face «Le tionale, lors des éliminatoires CM-2014, affirme que cette j’attendais une chance paUne passe décisive au Burkina aura première réalisation n’est pas du tout une fin en soi. Il coach reille. Je crois l’avoir bien sur le but de Felieu dans moins promet de tout faire pour s’imposer exploitée en marquant ce Jardim me ghouli et une d’un mois, comet être du coup prêt pour la babut qui va inch’Allah me parle beaucoup, bonne prément vous le taille de Blida, le 19 novemlibérer et me redonner plus sence physique voyez déjà ? il me fait bre prochain, contre de confiance pour les matchs Ça va être difdurant le match, et confiance, à moi le Burkina Faso. à venir. est ficile, mais saaujourd’hui (sade saisir ma Une première devant chez que notre medi), vous marquez conscient chance» votre public, vous ne pouobjectif sera touvotre premier but avec de l’amjours le même, à savez pas espérer mieux... le Sporting, on imagine pleur de notre voir décrocher la Oui, je suis très heureux de que coach Vahid vous objectif, on doit qualification au Brécette première réalisation. Le a bien boosté par sa bien travailler chasil. Maintenant, public a beaucoup applaudi et j’ai cun de nous dans son confiance… c’est clair, net et trop apprécié sa réaction. Cela club et répondre présent le mois C’est sûr, le coach précis, il faut gaprouve qu’on croit en moi, et je de novembre prochain. m’a beaucoup aidé, il gner chez nous, et suis très fier. L’Algérie a laissé filer une multi- nous parle souvent, si on va tout faire Physiquement, vous vous êtes je ne reconnais pas tude d’occasions de marquer pour accomplir le senti comment ? son mérite, c’est que je boulot entamé à Ouad’autres buts, cela ne laisse pas Je suis en nette progression. Je suis ingrat. C’est pour gadougou. des regrets par rapport à ces travaille beaucoup à l’entraînevous dire que sa confiance m’a opportunités gâchées ? On a beaucoup parlé de cette ment, je donne le meilleur de moivraiment transcendé. Ça m’a Effectivement, lorsqu’on reéquipe burkinabè, certains l’ont même à chaque exercice proposé donné une énorme envie voit le match dans notre par l’entraîneur pour lui prouver présentée à notre portée, d’aude me battre sur le tertête et qu’on se rend «Mainque je méritais une chance. Maintres soutiennent qu’elle sera farain. Je veux m’imcompte du nombre tenant, Hamdoulilah. D’habitude, tenant, je poser avec mon cile à battre chez nous. Quelle d’occasions créées, je me contentais de 10, voire 5 miclub et retrouver impression vous a laissée cette dois m’imposer on a bien des regrets, nutes par match, et là, j’ai bénéficié mon efficacité en équipe ? et retrouver mais ce qui nous d’un peu plus de temps de jeu et Equipe nationale C’est une bonne équipe, il faut hante toujours, c’est mon efficacité pour lui montrer grâce à Dieu, j’ai réussi à profiter arrêter de trop sous-estimer nos cet arbitrage catastrode ma première véritable occasion en sélecque je méritais bien adversaires. Ils ont des qualités phique qui nous a joué de but. sa confiance. A tion» qu’on a pu vérifier sur le terrain à un mauvais tour. L’adverchaque fois que je joue, A qui avez-vous pensé au moOuagadougou. Il va falloir bien saire était certes coriace et il j’essaie de tout donner pour préparer ce match et ne pas trop ment où vous étiez en train de le sera encore à Blida, mais sachez lui donner raison. s’étaler sur cette équipe au risque célébrer votre but ? que sans ce grain de sel de l’arbide perdre notre objectif. Vous avez quand même A plusieurs personnes que tre, on n’aurait certainement pas j’aime et qui ont été toujours derlaissé filer une belle C’est une équipe qui a perdu cette manche aller. Ce aurait rière moi. Franchement, j’ai eu occasion... peut-être un score nul de 2 à 2, ramené plusieurs «Montero une sincère pensée aux deux C’est vrai, j’ai remais ce penalty imaginaire acvictoires de l’exténe concède supporteurs du CRB qui ont pris le ballon cordé au Burkina a faussé le rérien, il marque rieur, elle voyage laissé leur vie à Béjaïa samedi comme il se doit, sultat bien, des apprédernier. Allah yarhamhoum, et tout le temps, j’ai bien cadré, mais Le fait d’avoir créé du jeu et hensions ? que Dieu puisse les accueillir le gardien de but mais je vais me Vous dites des occasions de but, en insen Son Vaste Paradis. était bien vigilant et battre pour qu’elle marche fort crivant même deux buts, a arrêté le cuir. Justement Islam, qu’est-ce bien en dehors de jouer» est-il de bon augure pour C’est dommage, qu’on ressent lorsqu’on sait ses bases, moi je vous la rencontre retour ? sinon ça aurait été une que ces deux fans étaient réponds que nous Oui, c’est déjà rassurant. belle récompense. peut-être un jour en train aussi on est intraitaJe pense que le fait d’avoir Et concernant bles à Tchaker, de scander votre nom marqué deux buts à l’extévotre situation au mais bon, de quelque part dans les tririeur est toujours récongrâce, il faut cesSporting ? bunes du 20-Août ? fortant sur le plan mental. ser de parler, c’est Je ne stresse pas, (Il soupire). C’est triste ! Cela nous permet d’aborder le terrain qui je prends les choses Croyez-moi, c’est exactement la rencontre retour avec plus tranchera, de de manière positive. ce que je me disais dans ma de confiance et une énorme toute façon. Déjà, j’ai réussi à détête. J’ai appris la nouvelle la détermination à décrocher bloquer mon compteur veille du match et je vous le billet qualificatif au Essaïd Belkalem et buts et j’espère mainteassure que je voulais telMondial, devant notre Adlène Guedioura, nant avoir plus de chances lement faire quelque public. deux grosses pièces de l’EN, ne pour confirmer. Ce n’est pas en 20 chose pour eux que j’ai seront pas là, et seront difficiles Revenons à vous. On a minutes ou en 10 minutes qu’on envie maintenant de déà remplacer… beaucoup parlé de pourra me juger, j’espère avoir plus dier ces buts à leur méJe crois que l’Equipe nationale a votre manque de de temps de jeu pour montrer mes moire, lesquels je tout le temps démontré qu’elle ne temps de jeu, et du fait qualités d’attaquant au Sporgarderai toujours dans se repose pas sur un tel ou tel que vous n’êtes ting. battre pour gagner votre mon cœur. Permettez-moi par le joueur. C’est vrai qu’il s’agit de pas assez compétitif, biais de votre journal de présenter place… Montero claque des deux joueurs importants, mais à mais cela ne vous a mes sincères condoléances à la faC’est normal. Si j’ai opté pour le buts à tout-va, mon avis, on a des éléments qui mille des deux fans et à la grande pas empêché de Sporting, ce n’est pas pour voir c’est un concursont prêts à tout donner pour asfamille du CRB. mes camarades jouer. Je vais tout tenir le coup penrent qui ne cède sumer leur rôle sur le terrain. dant 90 minutes, Le coach Jardim, qui a refusé de faire pour m’imposer et jouer un rien, c’est diffiEn tout cas, les fans algériens maximum de matchs avec mon certains parlent vous mettre à la disposition de cile de décrocher sont très optimistes, on est équipe. même d’exploit, l’équipe réserve, vous a-t-il encette place de timême presque sûrs de disputer Et si on revenait au match aller votre avis ? couragé avant de rentrer ou en tulaire au Sporle Mondial, votre réaction… Vous savez, je ne faijouait à Ouagadougou. Après fin de match ? «Ne ting… Inch’Allah, c’est notre souhait à plus d’une semaine de cette ren- sais pas trop attention L’entraîneur m’encourage beauC’est exact. Fran- tous, mais ils doivent être là pas à ce qui se disait à contre, quelle analyse faitescoup. A l’entraînement, il ne rate il est jusqu’au bout pour leur Equipe nareconnaître le chement, mon sujet. Je sais aucune occasion pour me conseilvous de ce résultat ramené de tout le temps tionale. On a besoin de leur souune chose, lorsque mérite de ler et m’apprendre des choses, présent, mais la l’extérieur ? tien, et avec l’aide de Dieu, on va je joue pour mon mais en fin de match, on n’en a pas Halilhodzic dans saison est longue réaliser ensemble le rêve de jouer Je crois qu’il faut maintenant le pays, je me donne encore parlé. et beaucoup de dépasser, et ne penser qu’à la proma réussite un Mondial au Brésil. jusqu’à la dernière choses peuvent se chaine rencontre qu’on doit absoCe but va quand même vous Entretien réalisé par serait ingrat de goutte de mon sang. passer. Comme je lument négocier à notre avantage donner plus d’envie de vous Moumen Aït Kaci Ali Je me livre à fond et je ma part» l’ai dit, à moi de saichez nous à Blida. Tout le monde

«La nouvelle des deux supporteurs du CRB décédés à Béjaïa m’a beaucoup attristé»

04

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

Saâdane : «L’Algérie a l’avantage de se qualifier au Mondial, mais…»
ancien sélectionneur national, Rabah Saâdane, s’est exprimé hier pour l’agence de presse Reuters, en évoquant notamment le match retour des barrages qui opposera l’EN au Burkina Faso, le 19 novembre prochain à Blida. Le cheikh des entraîneurs algériens a affirmé que les Verts gardent toutes leurs chances de qualification pour le Mondial brésilien, après leur petite défaite à Ouagadougou et qu’avec l’apport du public de Blida, les coéquipiers de Madjid Bougherra ne devraient pas avoir trop de mal pour valider leur billet qualificatif. «Les chances de la sélection algérienne pour se qualifier à la

L’

Coupe du monde sont grandes, si on regarde le résultat du match aller. Il lui faut gagner par un but d’écart pour obtenir son billet qualificatif. Néanmoins, il ne faut pas croire que la qualification est déjà acquise. Il faut rester méfiant et respecter jusqu’au bout cette coriace équipe burkinabé. L’EN ne doit pas prendre ce match à la légère et les joueurs doivent absolument suivre à la lettre les consignes du sélectionneur. Evidemment, ils devront aborder le match avec volonté et grosse motivation pour espérer faire la différence.»

terre ghanéenne (6-1), Saâdane a déclaré : «La sélection égyptienne a surtout payé les frais de ce qui se passe au pays depuis plusieurs mois. On ne peut pas demander beaucoup aux joueurs, eux qui ont réussi déjà à aligner six victoires en six matchs disputés lors du 2e tour. Je regrette cette défaite et je pense que le match retour va être tout aussi difficile. Enfin, je crois que cette équipe égyptienne a du potentiel et reviendra en force, si jamais le championnat venait à être relancé prochainement.»

«Je regrette la défaite de l’Egypte»
Appelé à donner son avis sur la lourde défaite subie par l’Egypte au match aller en

«J’espère que Aboutrika reviendra sur sa décision»
Enfin, et concernant la décision de l’illustre milieu de terrain égyptien, Mohamed

Aboutrika, de prendre sa retraite définitive à l’issue de la finale de la Ligue des champions africaine, Saâdane dira : «Au début, je n’ai pas cru à cette information, disant qu’Aboutrika allait prendre prochainement sa retraite définitive. Ce joueur est un exemple pour les jeunes joueurs arabes et c’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. J’espère vraiment qu’il reviendra sur sa décision, sachant qu’il peut encore jouer au haut niveau durant trois à quatre ans encore.» S. F.

Raouraoua a inspecté le stade Tchaker hier matin

Une délégation burkinabé à Alger pour préparer le séjour des Etalons
a Fédération burkinabé de football a indiqué hier, sur son site internet officiel, qu’une délégation de la Fédération se trouve depuis samedi dernier à Alger pour préparer le séjour des Etalons dans la capitale algérienne, en prévision du match retour prévu face aux Verts, le 19 novembre prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Cette délégation est constituée de Vincent Kambiré (le chargé des Equipes nationales) et Boureima Maïga (consultant de la FBF), précise le site officiel de la FBF. «Cette mission de cinq jours permettra de rencontrer la partie algérienne et notre ambassade sur place, afin de prendre les dispositions utiles pour le bon séjour des Etalons en Algérie, dans moins d’un mois», a expliqué la FBF.

E

n prévision du match retour des barrages de la Coupe du monde 2014, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a visité le stade Mustapha-Tchaker de Blida qui va abriter le match du Burkina Faso, prévu le 19 novembre prochain. Le président de la Fédération était accompagné du chef de cabinet du ministre de la Jeunesse et des Sports ainsi que d’autres responsables de la Fédération. Les deux hommes ont longtemps discuté avec le DJS de Blida, Bouziane et le nouveau directeur du stade, Zidoun. Les discussions ont porté sur l’organisation de la rencontre des Verts face aux Etalons qui sera très importante pour l’EN et qui va drainer la grande foule. En tout cas, au cours de cette visite, une série de mesures a été prise par le président de la Fédération en compagnie du directeur du stade ainsi que les autorités locales de la ville de Blida. Le président satisfait de l’état des infrastructures… Mohamed Raouraoua en compagnie du chef de cabinet du ministre, Mohamed Tahmi, ont inspecté les infrastructures du stade ainsi que les annexes. Le président de la Fédération algérienne de football était carrément satisfait de l’état des infrastructures qui sont prêtes pour ce rendez- vous important. … Et notamment de la pelouse du terrain principal et de l’annexe Raouraoura ou Halilhodzic, les deux hommes nourrissaient des appréhensions quant à l’état de la pelouse du stade Tchaker en prévision de cette rencontre importante. Les deux hommes ont toujours en mémoire ce qui s’est passé lors du fameux Algérie- Bos-

nie Herzégovine au stade du 5-Juillet qui s’est déroulé sur une pelouse dans un piteux état. Le président de la FAF et le sélectionneur craignent beaucoup le terrain au cas où il y aurait de la pluie, mais finalement Raouraoua a été rassuré hier. Le président de la FAF a été séduit par l’état de la pelouse du terrain principal et même du terrain annexe.

L

Ils devraient élire domicile à l’hôtel Mazafran
Selon nos informations, la délégation burkinabé, présente actuellement à Alger, a inspecté quelques hôtels de la capitale, et aurait choisi de placer son Equipe nationale à l’hôtel Mazafran de Zéralda. Un établissement que connaissent parfaitement les joueurs pour y avoir déjà séjourné au mois de mai dernier, à l’occasion du match amical ayant opposé les deux sélections. Un S. F. parking VIP sera

Raouraoua rassure Vahid D’après nos informations, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a joint hier par téléphone le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, et l’a rassuré quant à l’excellent état dans lequel se trouve actuellement la pelouse principale du mis en place à proximité stade Mustapha-Tchaker et ses terrains andu stade nexes. Halilhodzic, qui avait eu dernièrement Par ailleurs, un parking VIP sera mis en quelques inquiétudes par rapport justement place à proximité du stade où les cadres de à l’état de la pelouse de l’enceinte de Blida, l’Etat et certains responsables qui se déplaceront peut être rassuré à présent et pourra du coup au stade auront l’accès facile, puisque les véhi30 000 billets s’entraîner normalement durant le stage. cules seront interdits de stationner à l’entrée du seront mis en vente H.R. stade, dans le but de permettre aux forces de séContrairement aux précédentes renPas curité de maitriser la situation comme il se contres, la direction du stade a décidé d’un d’invitations pour doit, sachant surtout que ce sera un match commun accord avec la Fédération algérienne cette rencontre ! important où il y aura une foule record. de football d’imprimer 30 000 billets à l’occasion Au cours de cette visite, Mohamed de cette rencontre. En effet, il y aura 4 000 billets Raouraoua a donné des instructions pour les deux tribunes couvertes et 26 000 pour le L’EN aux responsables du stade concernant reste du stade. Par le passé, le directeur du stade impris’entraînera l’organisation de la rencontre. Parmi les mait seulement 22 000 billets, mais cette fois les orgaplusieurs fois à Blida décisions prises, la direction du stade nisateurs ont décidé d’ajouter 4 000 autres tickets. Le Par ailleurs, on a appris que les n’imprimera pas d’invitation pour cette match Algérie-Burkina Faso aura lieu à guichets joueurs de l’EN effectueront plusieurs rencontre. L’accès à la tribune officielle sera fermés. La vente des billets devrait commencer le séances d’entraînement au stade Tchaker. Mis réservé uniquement aux personnalités. Du 15 ou le 16 novembre prochain, au niveau des à part les deux premiers jours du stage (lundi coup, une organisation très stricte sera mise guichets du stade Mustapha-Tchaker de 11 et mardi 12 novembre), où l’EN se contenen place pour qu’aucun intrus ne pénètre à Blida. tera de rester au Centre technique de Sidi la tribune officielle, contrairement aux Moussa, par la suite, les séances de l’aprèsprécédentes rencontres des midi auront lieu à Blida, afin de mettre Verts. dans les meilleures conditions les joueurs et les habituer à la pelouse.

Coup de main

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

05
Abeïd remplaçant face à Panthrakikos
Alors qu’il avait débuté la saison en tant que titulaire indiscutable, le milieu de terrain algérien, Mehdi Abeïd, a perdu sa place dernièrement avec le Panathinaikos. Avant-hier, lors de la rencontre face au Panthrakikos pour le compte de la 8e journée du championnat grec, l’ancien sociétaire de Newcastle a été incorporé à la 82’. Une entrée qui n’a pas fait bouger les choses, puisque le Pana’ s’est de nouveau incliné sur le score de (1-2).

La presse italienne encense Belfodil

I

ncorporé à la 61’ du match face au Torino d’avant-hier soir, à la place de son compatriote, Saphir Taïder, Ishak Belfodil a su tirer son épingle du jeu et montrer l’étendue de son talent, malgré le peu de temps de jeu dont il a bénéficié et les conditions difficiles qu’il a eues à affronter (l’Inter évoluait à 10, après l’expulsion du gardien, Handanovic, dès la 5’). En plus de la passe décisive offerte à Palacio pour le 3e but, l’international algérien a montré d’excellentes dispositions,

qui font de lui un très sérieux candidat au poste de titulaire pour les prochains matchs. Les médias italiens, réputés pour leur intransigeance et leurs critiques souvent très sévères, n’ont pas manqué hier de souligner l’excellente entrée de Belfodil, appelant même le coach Walter Mazzarri à lui faire davantage confiance lors des prochains rendez-vous.

La Gazzetta Dello Sport lui a attribué la meilleure note
Le très célèbre quotidien sportif, La

Gazzetta Dello Sport, a attribué la note de 7 sur 10 à l’ancien Lyonnais pour ce match face au Torino. Ledit journal a beaucoup encensé le joueur, soulignant notamment son esprit collectif sur ce troisième but inscrit par les Intéristes qui aurait pu donner la victoire aux siens. Notons que seuls Belfodil et l’Argentin Palacio (auteur d’un doublé) ont obtenu cette note. S. F.

Fonseca : «Ghilas aurait mérité de marquer»

Zeffane et l’OL évitent la défaite
Face aux absences que compte l’effectif lyonnais en ce moment, le défenseur algérien, Mehdi Zeffane, a de nouveau été aligné d’entrée par son coach Rémi Garde au poste de latéral droit, avant-hier soir, face aux Girondins de Bordeaux, pour la clôture de la 10e journée de Ligue 1. Benzia a lui aussi été aligné en tant que titulaire, avant de céder sa place à la 74’, pour l’autre Franco-Algérien, Nabil Fekir. Mené au score, l’OL a égalisé en toute fin de match (1-1).

T

itularisé pour la première fois cette saison, samedi soir dernier, lors du premier match de la Coupe du Portugal face à Trofense, l’attaquant Nabil Ghilas a laissé une bonne impression, même s’il n’a pas réussi à marquer de but. A l’issue de cette partie, l’entraîneur du FC Porto, s’expri-

mant face aux médias, n’a pas tari d’éloges sur l’international algérien, soulignant notamment son excellent match : «Je pense que nous aurions pu marquer plus de buts ce soir. Certes, la victoire est là et c’est ce qui nous importe le plus, mais on aurait aimé inscrire d’autres buts. Le plus intéressant, c’est que j’ai lancé d’autres joueurs durant ce match et ils ont, dans l’en-

semble, bien joué. C’était une bonne occasion pour eux de se mettre en évidence et montrer que je peux réellement compter sur eux, pour les prochains rendez-vous. Pour Ghilas, je suis très heureux de sa prestation. Compte tenu de ce qu’il a fait durant le match, il aurait mérité de marquer au moins un but.» S. F.

Pour le compte de la 3e journée de Sociedad rencontrera, merdes champions, la formation de la Real son homologue de Manchescredi soir sur la pelouse d’Old Traford, basque, Arrasate, a club du r ter United. Hier, l’entraîneu s par le voyage à Manerné conc urs joue des communiqué la liste tional algérien, Liassine erna chester, prévu ce matin. Le nom de l’int mais n’est pas pour auus, reten 23 les i Cadamuro, figure bien parm de match. tant certain de figurer dans la feuille

à Manchester Cadamuro du voyage la phase de poules de la Ligue

Kadir dans l’équipe type de la Ligue 1
Encore une fois, Foued Kadir, qui a marqué un doublé samedi soir face à son ancien club, Valenciennes FC, a été très bien noté par les différents sites français spécialisés. Foued, qui a eu droit à 8/10, a été désigné homme du match. Il figure aussi dans l’équipe type de la 10e journée de la Ligue 1.

du En prévision face r match retou ns aux Etalo
uste après le retour de la délégation algérienne de Ouagadougou où elle avait pris part au match aller des barrages de la Coupe du monde 2014 face aux Etalons du Burkina Faso, Vahid Halilhodzic a entamé les préparatifs pour le match retour, prévu le 19 novembre au stade MustaphaTchaker de Blida. Le sélectionneur national veut à tout prix atteindre son objectif, la qualification à la Coupe du monde, après avoir raté un premier objectif tracé avec la FAF, lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations qui s’est tenue en Afrique du Sud. Pour se qualifier au mondial, Halilhodzic sait qu’il va falloir gagner à tout prix, compte tenu du résultat du match aller (3-2). Du coup, avant de rallier son domicile en France, le sélectionneur s’est réuni avec ses assistants pour tracer une feuille de route en prévision du match retour. Ainsi, les préparatifs pour cette rencontre ont commencé chez le staff technique pour dégager la liste des joueurs qui seront retenus pour cette rencontre, la plus importante de l’EN depuis l’arrivée de Halilhodzic en juin 2011. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que le sélectionneur pense aussi à l’équipe type qui va commencer la partie, en supervisant tous les joueurs. En tout cas, une source très proche du sélectionneur national nous a révélé que ce dernier est très inquiet quant au milieu de terrain et les joueurs qu’il va aligner d’entrer.

Le milieu de terrain pose problème à Halilhodzic
jouera dans l’axe de la défense au côté du capitaine, Madjid Bougherra. Le joueur de l’Olympiakos du Pirée, qui avait joué en tant que milieu défensif à Ouagadougou, jouera ainsi au retour dans son poste de prédilection, à savoir défenseur central. Du coup, ce sera une solution de moins pour Vahid Halilhodzic au milieu de terrain, lui qui aligne Medjani en récupérateur à chaque fois qu’il se retrouve dans une situation embarrassante. avant de céder aux conditions climatiques. En seconde période, Taïder ne pouvait pas bouger à cause du climat difficile. Mais avec son club, l’Algérien demeure un élément très important dans l’échiquier de Walter Mazzarri. D’ailleurs, lors du dernier match de l’Inter à Torino, il a fait un bon match en livrant une passe décisive qui a ramené le deuxième but de l’Inter. La situation de Taïder soulage le sélectionneur national. avait joué en tant que milieu récupérateur et avait fait une première mitemps presque parfaite. Ce n’est qu’après son remplacement en deuxième mi-temps que la Guinée a pris la maîtrise du jeu pour revenir au score par la suite.

J

… Sinon Brahimi !
Par ailleurs, Halilhodzic a un joueur qui peut constituer une solution au milieu du terrain. Il s’agit du sociétaire de Granada CF, Yacine Brahimi. Bien qu’il ait été utilisé à Kigali face au Rwanda comme ailier gauche, Brahimi constitue tout de même une solution dans la mesure où il joue dans ce registre à Granada. La seule question qui se pose, c’est est-ce que Halilhodzic va l’aligner dans ce poste, sachant qu’il l’avait incorporé comme milieu offensif à Blida face au Bénin.

La suspension de Guedioura laisse un vide
Le second joueur averti à Ouagadougou et qui sera absent lors du match retour, c’est Adlane Guedioura. Le milieu de terrain de Crystal Palace, tout comme Belkalem, venait en effet de recevoir son deuxième avertissement lors des éliminatoires. Il sera du coup absent pour le match retour. Halilhodzic est vraiment embarrassé pour trouver un remplaçant à Guedioura. Une absence qui va laisser un vide au sein de l’effectif.

Yebda et Lacen dans une situation délicate
En revanche, Vahid Halilhodzic va se retrouver dans l’embarras avec Medhi Lacen et Hassan Yebda. Les deux joueurs ne jouent plus en effet. Lacen a été relégué sur le banc de touche à cause du manque de compétition avec Getafe, puisque cela fait déjà longtemps qu’il n’a pas joué. Pour Hassan Yebda, sa situation à Ouagadougou a démontré que c’est un joueur qui peut donner un plus à l’EN mais avec le manque de compétition, il est loin de son niveau. Avant hier, à l’occasion de la réception de Getafe, Yebda n’a même été retenu parmi les dix-huit joueurs concernés par le match.

Halilhodzic pourrait décaler Feghouli au milieu et aligner Kadir en attaque
Par ailleurs, Vahid Halilhodzic pourrait opter à un remaniement dans le onze type. Ainsi, le sélectionneur national pourrait aligner Feghouli au milieu du terrain, un poste dans lequel il avait joué avant la CAN. Si Halilhodzic opte pour cette solution, il alignera Foued Kadir sur le flanc droit de l’attaque, étant donné qu’il affiche une excellente forme avec le Stade-Rennais.

Medjani retrouvera l’axe de la défense
Avec l’avertissement qu’il a écopé à Ouagadougou, Essaid Belkalem est automatiquement suspendu pour le match retour face au Burkina Faso. Du coup, c’est Carl Medjani qui

Taïder comme d’habitude
Saphir Taïder est assuré de figurer parmi le onze rentrant de l’équipe nationale, le 19 novembre prochain à Blida. Le milieu de terrain de l’Inter de Milan avait en effet fait une très bonne première mi- temps lors du match aller à Ouagadougou,

Mostefa, une solution de rechange…
Mehdi Mostefa constitue une solution pour Vahid Halilhodzic au milieu du terrain. Face à la Guinée par exemple, en match amical qui s’est tenu à Blida, le défenseur d’Ajaccio

Hamza R.

06

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup de force

JSK

Il était muni, hier, d’un recours en béton à la commission de discipline…

Hannachi défend les intérêts de la JSK et enfonce Houasnia

Beziouen «Nous ne baisserons pas
les bras et nous irons à Alger en conquérants !»
Incorporé à quelques minutes de la fin de la rencontre, le jeune émigré, Farid Beziouen, a apporté le plus attendu de lui. Après avoir tenté sa chance à deux reprises, Beziouen donne la balle du but à Ebossé qui a délivré ses partenaires en égalisant. Pour Beziouen, un match nul est mieux qu’une défaite et pour lui, l’équipe ne baissera pas les bras. quelques tentatives personnelles, je suis parvenu à servir mon partenaire Ebossé qui a été efficace pour cette fois. Ce but vaut de l’or, car il est venu confirmer que nous ne méritions pas de perdre. Les supporters y ont aussi contribué énormément, en vous encourageant sans cesse, bien que vous étiez menés au score… Tout à fait, nos supporters sont à féliciter pour leur contribution. Vraiment, je n’ai aucun commentaire à faire. Le stade était archicomble et ils ont continué à nous soutenir jusqu’à la fin. A mon avis, ce sont leurs encouragements qui nous ont donné des ailes pour revenir dans le match. Je comprends parfaitement à quel point ils sont attachés à leur club, quant à nous, nous ne baisserons jamais les bras. Certains pensent que le fait de jouer devant un stade archicomble vous met sous une forte pression, quel est votre avis ? Je vous assure que la présence de nos supporters nous galvanise beaucoup et croyez-moi, nous voulons que le stade affiche complet à chaque rencontre à Tizi. Donc, je peux vous assurer que nous ne ressentions aucune pression, et tous mes partenaires pensent pareil. Ce match nul ne va-t-il pas vous saper le moral à quelques jours d’une autre rencontre difficile face au MCA ? Pas du tout. Ce match nul au goût de défaite ne va pas nous freiner dans notre dynamique. Nous avons fourni l’un de nos meilleurs matches de cette phase aller et nous allons encore nous donner à fond. Nous avons une bonne semaine pour préparer notre prochaine sortie et on doit bien se concentrer pour réaliser un bon résultat. Les matches face au MCA ont toujours été difficiles. Comment appréhendez-vous celui de samedi au stade de Bologhine ? Je sais que les matches entre ces deux formations ont toujours été serrés. Les deux équipes vont jouer pour le même objectif : gagner le match. Nous occupons le haut du tableau et chacun de nous essayera de s’accrocher au podium. Nous avons un bon groupe et les joueurs sont conscients de la mission qui les attend. Nous allons nous déplacer à Alger avec la ferme intention de gagner. Vous souhaiteriez que le Clasico soit confié à un arbitre de haut niveau, n’est-ce pas ? Je n’ai pas pour habitude de juger les arbitres, mais il y a bien des matches qu’il ne faut absolument pas rater. Le match face au MCA drainera la grande foule et où l’enjeu sera de taille. J’espère que l’arbitre qui sera désigné sera à la hauteur de l’événement et accomplira sa mission correctement. Entretien réalisé par Lyès A.

Auteur de la passe décisive qui a amené le but égalisateur…

Avec du recul, quelle analyse faitesvous du dernier match contre l’ESS ? Franchement, Il nous sommes assistera à la très déçus. On réunion : présidents aurait pu gagner de club - FAF aujourd’hui sans que personne ne crie au scandale, au vu de notre domià Alger nation de bout en bout. Nous Mohand-Cherif Hannachi prendra part auAucun rapport du jourd’hui aux travaux de la réunion des présiservice d’ordre sur la dents de club avec la Fédération algérienne de étions largement supérieurs à l’adversaire et on méritait de gagner. JSK football à Sidi Moussa. En plus de la situation fi- J’estime que le match nul arraché Et pour prouver que le match nancière des clubs que présenteront les acteurs est mille fois mieux qu’une défaite de la balle ronde nationale, il sera également s’est déroulé dans la sérénité toet je peux vous assurer que cela ne de faire le bilan des huit journées du tale, et éviter à la JSK un match question championnat des Ligues 1 et 2. Le président va pas nous affaiblir et qu’on contiIl a même plaidé la cause à huis clos, il est important de sides Jaune et Vert dénoncera encore une nuera à nous donner toujours à gnaler que le service d’ordre n’a fois le mauvais arbitrage de Houasnia, de Mekkaoui fond. tout en demandant aux responsables formulé aucun rapport contre le Profitant du recours qu’il a déL’arbitre de la rencontre a été déde prendre en charge sérieuseclub kabyle. Les nombreux supporposé sur le mauvais arbitrage de ment ce dossier très sencrié par tous les responsables et ters ont quitté le stade normaleHouasnia, sible. ceux qui ont suivi le match, ment et aucun incident n’a été Aucun Reprise des entraînements quelle est votre opinion ? J’estime qu’on a été victimes d’un blessé après hier à 16h arbitrage partial. Il est vrai que l’erl’ESS reur est humaine, mais lorsqu’il y a Le staff technique s’est montré faute flagrante, je ne vois pas comsoulagé qu’aucun élément n’ait été ment il a fait pour ne pas siffler au blessé lors du précédent match. Ainsi, moins un penalty. Sur la faute de face au MCA, l’entraîneur disposera de Benlamri, tout le monde l’a vue sauf Quarante-huit heures après le match Après avoir accordé aux tous ses éléments, ce qui le mettra inévilui, alors que ça pouvait constituer le face à l’ESS, les supporters kabyles par- joueurs une seule journée de tablement dans une situation confortatournant du match. Dieu merci, laient toujours de l’arbitrage scandaleux de repos, l’entraîneur des Canable, pour choisir son plan. Excepté Houasnia. La plupart d’entre eux évoquaient ris, Azzedine Aït Djoudi, a rap- comme je vous le disais, nous n’avons Belakhdar que le Dr Djadjoua depas baissé les bras malgré le premier ce match nul contre l’ESS, que les Canaris pelé ses troupes, hier vait examiner, hier après-midi, méritaient de gagner. Les dirigeants kabyles but de l’Entente. Franchement, on y a après-midi, pour la reprise ne comptent pas faire passer cela sous silence, les autres sont d’attaque. des entraînements. Les rencru jusqu’au bout pour remettre les en préparant un recours en béton qui devait atdez-vous s’enchaînent pour pendules à l’heure. C’est un bon point terrir, hier matin, sur le bureau de la commission de les Lions du Djurdjura et ce discipline de la LFP, dont une copie sera adressée au week-end, ils se déplaceront à de pris et nous en chercherons d’autres lors de nos prochaines sorties. MCAprésident de la commission de désignation des arbitres, Bologhine pour affronter le Belaïd Lacarne. Comme nous l’avons rapporté dans MCA. Après le nul concédé L’entraîneur Aït Djoudi a fait JSK confirmé notre précédent numéro, les Kabyles ne veulent plus face au leader, les Kabyles ont appel à vous au dernier quart pour samedi à de Houasnia à Tizi. Une polémique sur le niveau de repris sereinement les entraîd’heure, comment évaluez-vous nos arbitres refait surface, alors que nous ne nements. Le coach axera son 17h45 votre prestation ? sommes qu’à la première phase du championnat. travail sur l’aspect psycholoÀ travers son site officiel, la Par ailleurs, à quatre jours seulement d’un autre gique et tentera de remobiliComme je l’ai toujours dit, moi je LFP a annoncé la programmation big match entre la JSK et le MCA, pour le compte ser son groupe pour ce me tiens toujours prêt à prendre ma de la 9e journée du championnat, qui ne man- Clasico. Ayant raté deux préde la 9e journée du championnat place. Lorsque l’entraîneur m’a apquera pas d’attrait, de nombreux observateurs cieux points à domicile, les qui aura lieu les vendredi et sapelé, je savais que ma mission était s’interrogent sur l’identité de l’arbitre qui offiJaune et Vert vont devoir s’armedi prochain. Le match qui claire, donner un plus à mon équipe ciera cette partie. Cette question taraude les esmer de volonté pour revenir opposera la JSK au MCA à prits des deux camps, et à la JSK, on espère que la d’Alger avec un résultat pro- qui cherchait l’égalisation. Je suis renBologhine aura lieu saLFP optera pour celui qui sera à la hauteur de l’évébant qui leur permettra de tré frais et déterminé à honorer la medi à 17h45. nement, qui saura diriger les débats avec correction, à coller toujours au podium. confiance placée en moi. Après même de garantir la fête entre les deux clubs amis.

omme prévu, le président de la SSPA/JSK, MohandCherif Hannachi, n’a pas attendu longtemps pour passer à l’action, suite au mauvais arbitrage de M. Houasnia lors du match JSK-ESS de samedi dernier. En effet, après l’avoir descendu en flammes, juste après le coup de sifflet final, en le traitant de tous les noms d’oiseau, Hannachi s’est déplacé hier, muni d’un recours en béton, au siège de la LFP pour faire valoir les droits de son club devant la commission de discipline. Selon les informations que nous avons recueillies, le président kabyle a défendu crânement les intérêts de son équipe, en faisant savoir aux membres de ladite commission que la JSK a été lésée par l’arbitre Houasnia, qui a refusé pas moins de trois penalties valables à son team, et le peuple algérien pourra confirmer, du moment que le match a été retransmis en direct sur le petit écran. Il a insisté et dit que ce n’est pas la première fois que la JSK subit cet arbitre car, face à l’ESS, M. Houasnia a dépassé les limites allant jusqu’à fermer les yeux sur des erreurs que tout le monde a vues. Avant de quitter la salle, le président des Canaris n’a pas manqué de signaler qu’à la JSK, on refusera catégoriquement sa désignation pour les matchs de Tizi et qu’une sanction sévère contre lui doit être prononcée pour que de tels dérapages ne se reproduisent plus dans nos stades.

C

Hannachi a, selon notre source, plaidé la cause de son latéral gauche, Chemseddine Mekkaoui, qui a écopé d’un avertissement pour contestation de décision, donc suspendu pour le match face au MCA. Le président de la JSK a précisé que Mekkaoui n’a rien fait pour mériter une telle sanction, car il avait juste attiré l’attention de Houasnia sur la faute commise sur Benlamri. Hannachi et tous les dirigeants espèrent une prise en charge de ce cas, afin de ne pas priver l’équipe des services de son joueur pour le prochain big match contre le Doyen.

signalé, malgré leur déception et le mauvais arbitrage.

Houasnia et Medjiba ont été auditionnés
Lors de cette séance, l’arbitre du match JSK-ESS, Houasnia, et le commissaire au match, Medjiba, ont été aussi auditionnés, en donnant leur version des faits. Ainsi, Houasnia a rédigé un rapport accablant sur la JSK.

Il a rendu un vibrant hommage aux supporters
Au cours de son audition par les membres de la commission de discipline, nous avons également appris que Hannachi a rendu un vibrant hommage aux supporters de la JSK, lesquels ont fait preuve de responsabilité durant toute la partie et même après le coup de sifflet final. Hannachi disait que les nombreux fans de la JSK sont restés sportifs, malgré l’arbitrage scandaleux de Houasnia, et n’ont à aucun moment envahi le terrain. Le boss kabyle a rajouté que c’est grâce à la sagesse des supporters que rien ne s’est passé de grave, et les jets de bouteilles d’eau minérale n’ont eu aucune conséquence, car aucun blessé n’a été déploré ce jour-là dans les deux camps.

Les décisions tomberont aujourd’hui
Quant aux décisions qui seront prises, la commission de discipline les annoncera aujourd’hui. À la JSK, on souhaite que cet arbitre soit sévèrement sanctionné et que le club jouera son prochain match en présence du public. Lyès A.

Qui dirigera le Clasico ?

Aït Djoudi remobilise ses troupes

Coup réussi

JSK

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

07

Ebossé,
la bonne affaire !
e l’avis de tous, la JSK avait un immense problème au niveau de l’attaque la saison passée. Malgré le recrutement de plusieurs centres avant, à l’image de Chalali, Bouchouk et Boulaïnceur, aucun d’entre eux n’a réussi à tirer son épingle du jeu. Pour preuve, la direction kabyle n’a pas trop tardé à les libérer quelques jours après la fin de saison. Et pour ne pas revivre le même scénario, le président Hannachi ainsi que ses collaborateurs étaient les premiers à avoir ouvert le marché des transferts à l’intersaison. En effet, la formation kabyle en a profité pour engager deux joueurs de qualité, Aymen Madi et Youcef Chibane. Seulement, les supporters habitués aux grands noms, réclamaient chaque jour, un grand joueur capable de faire la différence. Devant cette situation, le président Hannachi s’est mis à la recherche de la perle rare. Après plusieurs jours, on a annoncé la venue d’un brillant Camerounais. Il s’agit d’Albert Ebossé. Avec son physique impressionnant, Bodjongo n’a pas trop tardé à faire parler de lui. A peine arrivé à Tizi Ouzou, l’attaquant commençait à gagner des points avant de devenir titulaire indiscutable. En sept

Reprise à huis clos
Après le match nul concédé à domicile devant l’ESS, le premier responsable technique, Azzedine Aït Djoudi, n’a accordé qu’une seule journée de repos à ses joueurs, lesquels ont repris hier soir, le chemin de l’entraînement en prévision du prochain match de championnat face au Mouloudia d’Alger.

Sous haute sécurité
Contrairement aux précédentes séances, la reprise d’hier soir s’est déroulée en présence de quelques policiers et ce, pour garantir le bon déroulement de l’entraînement et éviter d’éventuels dérapages d’autant plus que la JSK a été accrochée dans son fief par le leader sétifien. Il faut signaler que la séance s’est déroulée dans les meilleures conditions.

D

journées, Ebossé à déjà inscrit quatre buts décisifs, respectivement devant le MCEE, la JSMB, le CRBAF et l’ESS. Des performances qui lui ont valu le respect des supporters qui l’apprécient et comptent beaucoup sur ses qualités pour replacer la JSK en haut du tableau. Même s’il est encore trop tôt pour parler d’un quelconque objectif, Ebossé s’est dit prêt à finir meilleur buteur de la JSK cette saison.

Quant à mes performances, je suis très content car je suis à la JSK pour apporter un plus. Et vous n’avez encore rien vu. Je tâcherai d’être encore meilleur à l’avenir.» Saïd D

Les travaux n’avancent pratiquement pas !
A la JSK, on attend la livraison du nouveau stade de Tizi Ouzou avec impatience. Le club kabyle qui accueille ses adversaires au stade du 1er-Novembre depuis longtemps, rêve d’avoir un fief digne du nom de la JSK, six fois champion d’Afrique et 15 fois vainqueur du championnat d’Algérie. Le président Hannachi, qui s’active jour et nuit pour avoir des garanties sur la date exacte de la livraison du nouveau complexe de 50 000 places, risque d’être déçu. En effet, nous avons appris que le projet accuse un retard remarquable. De ce fait, la JSK ne pourra jamais inaugurer son nouveau bijou en 2015, comme nous l’avions déjà indiqué dans l’une de nos précédentes éditions. En se rendant au Maroc à l’occasion de l’inauguration du nouveau stade d’Agadir, on avait eu l’impression d’être en Europe. Une enceinte cinq étoiles qui renferme toutes les commodités nécessaires permettant aux joueurs et aux supporters d’être très à l’aise mais l’heure du nouveau stade de la JSK n’a pas encore sonné. Les supporters doivent encore patienter quelques années avant d’être servis.

«Vous n’avez encore rien vu»

Chibane : «Le staff technique m’encourage
tout le temps, je finirai par m’imposer»
L’attaquant Youcef Chibane estime que la JSK a véritablement dominé son adversaire, leader du championnat et que la réussite leur a fait défaut. Toutefois, il n’a pas manqué l’occasion d’encenser le staff technique qui l’encourage à chaque séance d’entraînement pour qu’il puisse gagner la confiance de son entraîneur et décrocher une place de titulaire au côté d’Albert Ebossé. Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur le match nul concédé à domicile face au leader sétifien ? C’est vraiment dommage car on avait l’occasion de prendre de l’avance et récupérer notre première place au classement. Malheureusement, notre belle prestation n’a pas suffi pour gagner et rempoter le gain de la rencontre. De l’avis de tous, on était supérieurs à l’Entente. On les a dominés du début à la fin. Nous avons créé plusieurs occasions, mais une seule a été mise dedans. On demande pardon à nos supporters qui étaient vraiment à la hauteur. Bravo ! Pensez-vous vraiment que l’arbitre vous a privés d’un penalty valable ? Je ne suis pas le seul à avoir dit ça, mais je pense que tout le monde est au courant que l’arbitre nous a privés d’un penalty valable. S’il nous l’avait accordé, le résultat aurait été certainement différent. Comme je viens de vous dire, c’est dommage. Il faut aller de l’avant et penser aux prochaines rencontres. Cet échec pourrait-il influer négativement sur la suite du parcours ? Non, ce résultat n’influera pas négativement sur le groupe. Tout le monde a vu qu’on était supérieurs et qu’on a développé un très beau football. On aurait pu inscrire plus qu’un but. Malheureusement, la réussite nous a fait défaut. Il faut oublier cet échec et préparer sereinement le prochain déplacement. On doit coûte que coûte se racheter. Comment jugez-vous votre prestation, vous qui avez été aligné quelques minutes avant la fin de la rencontre ? Je n’aime pas trop me juger. Je préfère laisser ça aux spécialistes. Tout ce que je peux dire c’est que je me donne à fond pendant toute la semaine et, une fois sur le terrain, j’essaie de donner le meilleur de moi-même et d’apporter un plus à mon équipe. Le fait que je joue régulièrement est déjà bénéfique pour moi. J’espère garder cette forme le plus longtemps possible. Le staff technique vous encouraget-il à donner le meilleur de vousmême d’autant plus que vous êtes l’une des nouvelles recrues ? Oui, et je lui en suis reconnaissant. Le staff technique m’encourage à chaque occasion. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je me donne à fond. J’aimerais bien lui rendre la pareille et prouver que je suis capable de défendre le maillot de la JSK. Vous allez affronter le Mouloudia d’Alger dans un match qui s’annonce des plus difficiles… La semaine prochaine nous allons nous rendre à Bologhine pour défier le Mouloudia d’Alger. Ce sera un match très difficile vu que nous allons évoluer en dehors de nos bases. Après notre semi échec à domicile, nous allons essayer de donner le meilleur de nous-même pour nous racheter et rester collés en haut du tableau. Entretien réalisé par Saïd D.

A la fin de la rencontre JSK-ESS, et malgré le match nul, pluAvant l’entame de la séance d’entraînesieurs supporters de ment, l’entraîneur Aït Djoudi s’est réuni penla JSK ne voulaient dant plusieurs minutes avec les joueurs. Il a pas quitter le stade tenu à revenir sur le match de samedi soir sans avoir remercié avant de leur faire part du programme leur attaquant Alde la semaine, avant le Clasico face bert Ebossé, qui a au MCA. été retardé par les journalistes sur la Benlamri pelouse. Interrogé par nos soins hier et Belakhdar après midi, le Caabsents merounais dira à Deux joueurs n’ont pas assisté à la repropos de ses perforprise, hier soir. Il s’agit du défenseur cenmances : «Tout d’abord, tral, Djamel Benlamri, et du milieu de je tiens à remercier les terrain offensif, Fayçal Belakhdar. Alors supporters qui nous ont que le premier a été l’un des meilleurs Kasoutenus jusqu’à la dernière byles face à l’ESS, l’ex-Eulmi, lui, souffre seconde devant l’ESS. C’est toujours d’une blessure de la cuisse. grâce à eux qu’on a réussi à reIl devrait reprendre progressimettre les pendules à l’heure. vement les entraînements.

Aït Djoudi s’est réuni avec les joueurs

La livraison risque d’être reportée
Il y a quelque temps, tout le monde était content du moment qu’on a annoncé que le stade de 50 000 places serait livré en 2015. Malheureusement, ce n’est pas le cas aujourd’hui. D’après ce que nous avons eu comme échos, les sociétés chargées de la construction du nouveau stade accusent un retard flagrant. Il paraît même que la livraison risque d’être reportée à plus d’une année. Autrement dit, la JSK n’aura pas son propre stade avant 2016.

Hannachi : «A ce rythme, le stade ne sera jamais livré à temps»
Avant le coup d’envoi du match de samedi soir entre la JSK et l’ESS, nous nous sommes entretenus avec le président Mohand Chérif Hannachi, lequel n’a pas caché son mécontentement à propos du retard qu’accuse le nouveau stade de Tizi Ouzou, qui risque d’être livré en retard : «J’ai constaté que les travaux du nouveau stade sont interrompus et que la livraison risque d’être encore reportée. Je ne sais pas pourquoi, mais le stade ne sera jamais prêt d’ici à 2015.» Saïd D.

Communiqué de presse
Nedjma présente ses vœux à la presse algérienne et réitère son engagement envers les médias nationaux
Nedjma marque la Journée nationale de la presse, célébrée pour la première fois ce 22 octobre 2013, et présente à cette occasion, ses vœux de réussite, de succès et de prospérité à l’ensemble de la famille de la presse nationale. La Journée nationale de la presse a été décrétée par le Président de la république, Son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, en hommage à la parution, le 22 octobre 1955, du premier numéro du journal « El-Mouqawama El-Djazaïria » (La résistance algérienne), organe du Front de libération nationale (FLN) et de l’Armée de libération nationale (ALN). A cette occasion, le Directeur Général de Nedjma M. Joseph Ged a déclaré : « Je tiens au nom de Nedjma à présenter nos sincères félicitations aux professionnels des médias à l’occasion de cette Journée nationale de la Presse. L’Algérie peut s’enorgueillir de disposer d’un paysage médiatique aussi diversifié et d’une presse qui gagne chaque jour en notoriété. Nedjma qui a toujours veillé à promouvoir ses liens avec les médias algériens, tous supports confondus, réitère son engagement à développer et à renforcer davantage ce partenariat. » Pionnière dans la promotion du partenariat avec les médias algériens, Nedjma a lancé de nombreuses initiatives inédites en direction des journalistes et professionnels du secteur médiatique. Il s’agit à titre d’exemples du concours Média Star qui a fêté cette année sa 7ème édition, gagnant à chaque nouvelle édition un intérêt incontestable auprès des journalistes ainsi que du lancement en 2006 du Club de presse Nedjma dans le cadre duquel près d’une cinquantaine de formation ont été dispensées au profit des professionnels des médias, traitant de divers domaines et thématiques utiles à l’exercice de leur métier. Nedjma tient, en outre, à marquer chaque année, la Journée mondiale de la liberté de la presse du 3 mai mais aussi d’autres dates et évènements importants tout au long de l’année, en associant à leur célébration l’ensemble de ses partenaires médiatiques.

08

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup de vent

Ligue 1

JSK

Benlamri plus proche que jamais de la sélection
il y a un joueur qui mériterait d’avoir la note complète, samedi soir, c’est bien le défenseur central, Djamel Benlamri. L’ensemble des observateurs sont unanimes à dire que le jeune axial kabyle a réalisé son meilleur match depuis le début de saison. Le plus surprenant est que le défenseur reste sur une courbe ascendante depuis 8 matchs. Beaucoup ne sont pas surpris de la forme actuelle de Benlamri, du moment que tout le monde connait ses qualités techniques et physiques. Ceux qui suivent les performances du joueur depuis qu’il est venu à la JSK expliquent cela par le fait que Djamel joue cette saison à son poste de prédilection, à savoir défenseur central, ce qui n’a pas été souvent le cas la saison dernière. En présence de Belkalem et Rial, le staff de l’an dernier était dans l’obligation d’aligner Benlamri sur le

S’

côté droit. Même s’il n’a pas été mauvais, Djamel donne l’impression d’être plus à l’aise dans l’axe que sur le côté droit. Et il le prouve à chaque match. Benlamri donne une grande assurance dans l’axe aux côtés de Rial. Une fois de plus, le jeune Kabyle a été héroïque samedi soir. Et en plus de son rôle défensif, Benlamri est allé provoquer les défenseurs adverses. Tout le monde garde en mémoire l’action enregistrée à la 56’ lorsqu’il a été fauché dans la surface sétifienne, mais l’arbitre Houasnia a refusé de siffler le penalty.

Il a fait oublier Belkalem aux Kabyles
Les spécialistes du ballon rond sont unanimes à dire que le poste le plus sensible dans une équipe est l’axe central. Dans la plupart des formations, la paire centrale reste la plus stable au fil des années. Pour cause, il est très difficile de travailler la cohésion à ce poste. La pression est plus grande lorsqu’on sait que la moindre erreur dans l’axe central coûte très cher à l’équipe. Il faut dire que beaucoup étaient très anxieux après le départ de Essaïd Belkalem cet été, lui qui a évolué durant 5 ans dans l’axe défensif de la JSK. Mais voilà que Benlamri a brillamment relevé le défi en faisant oublier aux Ka-

byles l’actuel défenseur de Watford. Désormais, c’est la grande assurance derrière. En excellente forme en ce début de saison, le défenseur Djamel Benlamri n’a jamais été aussi proche de la sélection nationale que cette fois. Beaucoup misent sur une convocation du jeune Kabyle dans les prochains jours, probablement après le match qualificatif pour le Mondial, que Benlamri ne perd toujours pas espoir de jouer. D’ailleurs, le président Hannachi a pris sa défense, en souhaitant qu’il soit rappelé en sélection, avec Asselah. Il faut dire aussi que la JSK a toujours eu pas moins de 3 joueurs en sélection. Du temps de Saâdane, de nombreux joueurs étaient appelés régulièrement, à l’image de Cherif Abdeslam, Tayeb Berramla, Nassim Dehouche et Fawzi Chaouchi.

techniciens et les responsables de club sont unanimes à dire que l’ex-Nahdiste possède toutes les qualités requises pour jouer dans le onze national et s’interrogent sérieusement sur sa non convocation en EN. Le dernier à s’exprimer sur le joueur est l’ex-sélectionneur national, Rabah Saâdane, qui a révélé en termes très clairs sur le plateau d’Echourouk TV que Benlamri a le statut qu’il faut pour être convoqué, et sera d’un grand apport pour l’EN, notamment en prévision du match retour Algérie-Burkina Faso, pour peu qu’on lui accorde cette chance.

«Je rêve de cette convocation chez les A»
“Evidemment que j’y crois. La sélection est un rêve, pas parce que l’Algérie est à deux doigts d’aller au Mondial, mais parce qu’on veut tous porter le maillot du pays. C’est avant tout un honneur pour moi de jouer pour mon pays. J’attendrai la convocation du sélectionneur car je rêve de l’avoir. J’espère qu’on me donnera l'occasion de montrer de quoi je suis capable. Je sais que j’ai les qualités requises pour jouer. Je veux prouver beaucoup de choses. Je suis un joueur ambitieux, je veux aller de l’avant et connaitre de nouvelles sensations”. A. A

Saâdane vante ses qualités et exhorte Hallilhodzic à le rappeler en EN
Tout le monde s’accorde à dire que l’axial de la JSK, Djamel Benlamri, qui est en train de briller de mille feux sous le maillot de la JSK, mérite bien une convocation en Equipe nationale, notamment en ce moment où l’axe national est sujet à beaucoup de critiques, après la défaite face au Burkina-Faso. Les

ASO
Le conseil d’administration s’est réuni hier

Wahad maintenu

comme DG

L

e conseil d’administration de l’ASO s’est réuni hier matin pour étudier plusieurs dossiers. Cette réunion est venue tardivement cette saison, car l’administration était plus préoccupée par le lancement de l’équipe en championnat. Trois membres étaient présents sur cinq. L’ordre du jour, la démission de l’ex-président Sbaïhia et aussi pour élire un nouveau P-G. Cette réunion était très importante afin de régler tous les problèmes administratifs du club.

Démission acceptée de Sbaïhia
Le CA a accepté hier la démission de l’ex-P-DG, Noureddine Sbaïhia, qui s’est retiré en fin de saison après que l’équipe ait pu se maintenir en L1 et après avoir tout réglé au niveau des libérations et du recrutement. Sbaïhia s’est absenté à cette réunion. Le conseil a jugé bon d’accepter cette démission surtout qu’il ne changera pas d’avis à nouveau.

Wahab comme DG du club
Le conseil d’administration a maintenu le secrétaire général du club, Abdelkader Wahab, comme directeur général afin de gérer toutes les affaires administratives de l’équipe comme ce fut le cas depuis la saison dernière. Le CA a opté pour la continuité, car Wahab fait partie de l’administration du club depuis des années et pour gérer le club temporairement le temps d’élire un nouveau P-DG. Ce dernier sera donc le directeur général de la SSPA/Lions du Chéliff, le temps d’élire un nouveau P-DG lors d’une prochaine réunion.

Messaoud veut confirmer q Mohamed Messaoud, qui a inscrit son premier but face au CABBA, ne veut pas en rester là. Il souhaiterait se rattraper et marquer d’autres buts. Il a manifesté sa grande envie de marquer à Boumezrag devant les supporters, d’autant plus que ces derniers ont été derrière lui durant les moments difficiles qu’il a passés. Il voulait rééditer son exploit de la saison dernière. Un match spécial pour Ighil, Daham, Tedjar et Daïf q Le match face à l’équipe de Soustara sera spécial pour plusieurs éléments de l’ASO, entre autres l’entraîneur Ighil, qui a vécu une expérience la saison dernière dans cette équipe, et les trois joueurs Tedjar, Daham et Daïf, qui veulent faire un big match devant leur ex-club. Maâmar Youcef en solo q Le jeune défenseur de l’ASO, Maâmar Youcef, continue de s’entraîner en solo, en attendant d’avoir le feu vert du médecin pour rentrer en groupe. Il prépare le prochain match face à l’USMA, tout en souhaitant intégrer le groupe.

q

m’a redonné confiance»
Quel commentaire faites-vous sur le dernier résultat ?
On est très heureux de cette victoire qui nous a redonné espoir et apaisé la pression qui nous entoure, après nos contre-performances à domicile. Ce succès prouve que l’équipe a des qualités et aura son mot à dire, car les derniers résultats ne nous ont pas fait douter de nos moyens, au contraire, ils nous ont motivés pour nous relever et défendre nos chances.

Boussaïd «Ce but

q q

Vous attendiez-vous à gagner avec ce score ?
On ne peut pas s’attendre à un tel résultat, surtout que le match était très serré entre les deux équipes, mais notre grande envie de gagner a fait la différence en fin de match, car l’adversaire commençait à douter après notre premier but et s’est découvert avec notre deuxième but, ce qui nous a permis de tuer le match après.

Medouar : «On a opté pour la continuité»
On s’est réuni aujourd’hui pour régler quelques affaires administratives dont la démission de l’ex-P-DG et pour trouver une personne parmi le conseil afin de gérer les affaires du club sur le plan administratif. Le conseil a décidé d’accepter la démission de Sbaïhia et de designer Wahab comme directeur général pour gérer les affaires du club le temps qu’on choisisse un nouveau P-DG. J’ai proposé à M. Bennadji la présidence, mais il a préféré que tous les membres soient présents pour en parler. C’est pour cette raison qu’on a opté pour la continuité en laissant les affaires administratives à M. Wahab.

Vous êtes l’auteur du troisième but et le premier dans votre carrière en seniors, qu’en pensez-vous ?
Vous pouvez imaginer la joie d’un premier but en seniors et qui coïncide avec une victoire à l’extérieur ; je suis très heureux, confiant et motivé par ce début qui m’ouvre les portes et qui m’incite à continuer avec la même volonté.

qui en décidera. Pour moi, l’essentiel est d’être toujours prêt et donner le meilleur de moi-même une fois sur le terrain. Malgré l’immense envie de jouer à Boumezrag, devant nos supporters, car leurs encouragements me feront beaucoup de bien, le dernier mot revient au coach.

Comment voyez-vous vos chances face à l’USMA ?
Elles sont intactes, car on revient d’une victoire qui nous a rendu la joie de jouer et la confiance aussi. On abordera ce match la tête haute, et plusieurs paramètres nous aideront à faire un bon match face à l’USMA, afin de confirmer le dernier bon résultat.

Espérez-vous jouer lors des prochains matches ?
Je ne sais pas, c’est l’entraîneur

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Coup de sabre

USMA

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

09

Haddad compte rappeler Courbis à l’ordre
ns le onze de Seguer De retour da ce au MCEE, Mohamed sur ur fa to ch re at n m so à sion du te nouvelle e. En effet, l’attais tr e un is a appr ncontr é qu’il avait la fin de la re Alger après uge et Noir a été informligé de renRo ob s é , il a ét quant de aux funécle. Du coup perdu son on à Relizane pour assisterstance, le i on lu rc ez use ci trer ch tte douloure ur et aux railles. En ce teur présente au joue s sinur Bu le du nt if fu dé collect la famille du apparmembres de éances. «A Dieu nous ol nd co s cère Lui nous tenons et à .» ns no ur to re

Seguer a perdu son oncle ccadepart à l’o

Actuellement à la septième plac e au classement avec douze points à leur actif, les Roug e et Noir n’ont pas réalisé le début de saison dont rêvaient les supporters. En huit rencontres, les protégés de Rolland fois. Ils se sont neutralisés à trois Courbis ont gagné trois reprises et ont concédé deux défaites. Il faut dire que la dernière a été celle de trop, puisque n’ayant pas pu faire le plein là où aucune équipe ne s’est inclinée auparavant, n’a fait qu’affecter le moral des joueurs. Dans un jour sans, les coéquipiers de Zemmamouche savent qu’ils n’ont pas reur lors de leur prochaine sorti le droit à l’ere, et c’est ce qui les met sous pression dès maintenant. A Chlef où ils se rendront en fin de semaine, le faux pas est interdit puisque une nouvelle défaite ne pourra que les faire trer dans la zone de turbulences. enAu bord de la crise, seule une réac tion permettra de retrouver le sour Face au MCEE, Rolland Courbis ire. a aligné un onze Disposant d’un groupe au com composé de plusieurs joueurs plet, d’expérience préféCourbis, quant à lui, doit trouver rant laisser les jeunes à la mais on en emmenant les bons mots pour remobiliser parmi le groupe qu’un seul élém ent, promu lors de ses troupes, mais surtout pour l’intersaison, et c’est de Chettal qu’il s’agit. Un onze les booster afin de repartir du qui a sombré et c’est ce qui nous laisse à se poser bon pied. Une mission qui des questions. Le coach fera-t-il des gros changene sera pas facile lorsqu’on ments lors du prochain rendez-v ous des Rouge et sait que leur futur adverNoir afin d’essayer de provoque r le déclic chez saire ne compte pas certains et pour rappeler à l’ord re d’autres qui leur faire de cadeau. se croient peut-être intouchab les ou bien vat-il maintenir sa confiance en ceux qui ont été sur la pelouse du stade Mes saoudZeggar, samedi ? Seuls les prochains jours nous dévoileront les intentions du coach. Adel C.

Les Rouge et Noir au bord de la crise !

a défaite concédée par les Rouge et Noir à El Eumla, face à l’équipe locale sur le score d’un but à zéro pour le compte de la huitième journée, n’a pas été sans conséquences, puisque, comme nous l’avions révélé dans notre précédente édition, Rolland Courbis sera appelé à se présenter à Dar El Beïda, où se situe le siège de l’ETRHB, pour avoir un tête-à-tête avec Ali Haddad dans les prochaines heures. Durant cette entrevue, le sujet principal sera les résultats réalisés jusque-là par l’USMA, depuis le début de saison. Auteur d’un parcours en dents de scie, le coach français aura une occasion donc pour défendre ses choix et sa méthode de travail, mais il faut savoir que le premier res-

L

ponsable du club ne se contentera pas d’écouter uniquement le Marseillais parler, du moment qu’il compte lui toucher quelques mots à son tour. Disposant de la carte blanche, Courbis et d’après nos informations sera rappelé à l’ordre. Une manière de lui rappeler que l’USMA mérite aussi son attention, tout comme RMC où il occupe également le poste de consultant.

Un limogeage coûtera une fortune à la direction
Sous contrat avec l’USMA jusqu’au mois de juin prochain, Rolland Courbis, dans le cas où il voudrait quitter le navire, doit payer une somme estimée à 75 000 euros, soit le double de son salaire mensuel. Ce qu’il faut savoir aussi, si les Haddad prennent la décision de mettre fin à sa mission, ils doivent à ce moment-là sortir à leur tour le chéquier pour lui payer des indemnités. Des indemnités qui coûteront une fortune au club. C’est donc pour cette raison que son limogeage n’est pas à l’ordre du jour. Auteur d’un parcours décevant en récoltant que la moitié des points possibles, Courbis est sous pression. Grand artisan de deux trophées, remportés par les coéquipiers de Khoualed la saison passée, sa cote d’entraîneur de l’USMA est en baisse depuis quelque temps et sa dernière sortie médiatique, dans laquelle il a répondu à Patrice Evra, n’a fait qu’empirer la situation, puisque les supporters auraient aimé qu’il se concentre sur le parcours de

Courbis continuera-t-il à faire confiance à ses cadres ?

l’équipe qu’il dirige et qu’il cherche un resont appe- mède pour la lés à se présenter à deux reprises aumettre de jourd’hui à Bologhine pour s’en traîn nouveau sur La première séance aura lieu dans er. la les rails que matinée tandis que celle du soir se d’aborder d’audéroulera à partir de 17h. Ces deux séances seront une occatres sujets moins sion pour le coach de faire importants selon le nécessaire afin de eux. préparer le Adel Cheraki

Deux séances au menu aujourd’hui Les coéquipiers de Chafaï

Zemmamouche : «Remonter la pente et au plus vite !»
Contrairement à Mehsas qui a passé une soirée tranquille, Mohamed-Lamine Zemmamouche, lui, a été contraint de sortir le grand jeu à El Eulma pour repousser quelques tentatives des joueurs du MCEE. C’est donc grâce à ses arrêts que l’USMA a limité les dégâts, se contentant d’une défaite sur la toute petite des marges. Joint par nos soins au bout du fil, le gardien de but international revient sur cette défaite dans cet entretien qu’il nous a accordé.
décrochés en dehors de ses bases. Ils étaient en confiance, et c’est ce qui leur a facilité peut-être la tâche. En ce qui nous concerne, nous avions fait le déplacement avec une seule intention en tête, celle de revenir avec un bon résultat. Hélas, ça n’a pas été le cas au final. La partie a été disputée des deux côtés, mais au final c’est le MCEE qui s’est imposé. Leur victoire est méritée. Qu’est-ce qui vous a manqué pour réussir à revenir à la maison avec un résultat positif ? Franchement, je ne sais pas quoi dire. Je ne suis pas le mieux placé pour répondre à une telle question. Aucune équipe n’entame un match pour le perdre. Nous avions donc voulu battre le MCEE, mais on ne peut pas tout avoir à chaque fois. Je pense qu’il faut oublier cette soirée que nous avons passée à El Eulma et penser à notre prochain rendez-vous. L’USMA est à cinq points du leader, mais aussi du premier relégable. Comment jugez-vous le parcours réalisé jusque-là ? Enchaîner deux victoires nous permettra de retrouver les premières places, réaliser deux mauvais résultats nous compliquera l’existence. Tout le monde sait que seules les victoires peuvent nous rapprocher du leader. Pour pouvoir réussir à se joindre une nouvelle fois au peloton de tête, il va falloir enchaîner un maximum de succès. Ce n’est pas la première fois que nous vivons une telle situation, à nous de faire le nécessaire pour retrouver le sourire. Chaque joueur doit se poser des questions et doit cravacher dur pour être au top. Nous savons ce qui nous attend et c’est à nous de montrer que nous avons les moyens de réaliser le meilleur parcours possible. Selon vous, le titre est-il déjà perdu ? Je ne peux pas parler du titre. Je n’ai jamais promis le titre de champion aux supporters et ce n’est pas aujourd’hui que je le ferai. La saison passée, nous avions vécu des moments similaires, mais au final nous avions remporté deux trophées. Je pense qu’il faut être patient. Il reste encore vingt-deux matches à disputer, il va falloir gérer un par un. Nous verrons par la suite ce que l’avenir nous réservera. Vous irez à Chlef en fin de semaine, comment comptez-vous aborder ce match surtout que nous savons que le moral des joueurs n’est pas au beau fixe ? Nous allons faire tout notre possible pour bien le préparer. C’est un match comme tous les autres, un match qui ne sera pas facile à négocier. Comme je viens de vous le dire, nous n’avons plus le droit à l’erreur. Il faut remonter la pente et c’est ce que nous essayerons de faire. Parlons de l’EN, le sélectionneur ne serait pas satisfait de la forme affichée par Doukha et Si Mohamed. C’est une aubaine pour vous afin de gagner des points, non ? Peut-être. Je l’ai toujours dit et je vais le redire, je suis toujours à la disposition du sélectionneur. S’il me fait confiance, je ferai en sorte de ne pas le décevoir. Dans le cas où il se contenterait de me laisser sur le banc, je continuerai à soutenir mes coéquipiers comme je l’ai toujours fait jusque-là. Le match retour est important. Nous voulons être la source de la joie du peuple algérien, à nous donc de faire ce qu’il faut pour réaliser ce souhait. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Tout d’abord, quelle analyse faites-vous à propos de cette rencontre qui vous a opposé au MCEE ? Comme nous nous y attendions, ce fut un match difficile à négocier. L’équipe adversaire voulait à tout prix gagner son premier match chez elle. Cette équipe restait sur deux résultats positifs

10

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup de vent

MCA

Khoukhi intéresse aussi le Mouloudia
yant fait part de son vœu de rentrer au pays, le joueur algérien, Boualem Khoukhi, qui évolue actuellement au Qatar au profit d’El Arabi a été proposé à la JSK. Le technicien kabyle, Azzedine Ait Djoudi, n’a pas tari d’éloges sur le joueur dont il connait les qualités, et qui peut évoluer dans différents postes au milieu de terrain, notamment en meneur de jeu. Toutefois, il semble bien que le joueur âgé de 23 ans seulement et qui a acquis une certaine expérience au Qatar, intéresse aussi le Mouloudia qui est à la recherche d’un bon joueur qui pourra se charger de l’animation du jeu. Une source digne de foi nous a confié que Khoukhi a été proposé au MCA et la direction pense à son recrutement du

Geiger va-t-il
changer une équipe qui gagne ?

A

fait qu’il répond au profil recherché. Toutefois cela ne veut en aucun cas dire que le joueur endossera le maillot vert et rouge, car les pensionnaires de Cheraga veulent prendre le temps nécessaire pour faire le bon choix dès l’entame du mercato. Un meneur de jeu fait aussi partie des priorités du MCA Maintenant, si le MCA décide de le recruter, par ses qualités le joueur, il pourra donner le plus qu’on attend de lui, mais aussi permettre au MCA de préserver les deux licences réservées aux joueurs étrangers pour renforcer d’autres postes. En effet, le MCA compte s’offrir les services d’un milieu de terrain défensif, un meneur de jeu et un atta-

quant de pointe. Un attaquant ghanéen est déjà sur les tablettes du vieux club algérois et il est évident que l’une des deux licences servira à son recrutement, qui reste une priorité pour l’équipe. Avec l’éventuelle venue de l’ex-pensionnaire de la JSMC et d’Al Arabi, le Mouloudia aura l’opportunité de s’offrir les services du milieu de terrain défensif camerounais qui lui a été proposé et dont on dit beaucoup de bien. Ainsi, on pourra dire que l’opération recrutement commence à se dessiner au Mouloudia, à moins que la direction du club se voit proposer d’autres joueurs qui ont plus de notoriété que ceux qui sont déjà sur les tablettes du Mouloudia, lorsque l’on sait que Sonatrach ne va pas lésiner sur les moyens pour donner à l’équipe une grande dimension. K. M.

S

amedi passé, tout le monde s’attendait à voir le technicien suisse procéder à un certain remaniement dans l’équipe, en raison des deux absences enregistrées au sein de son effectif, à savoir Metref et Ghazi. Toutefois Alain Geiger en a surpris plus d’un par le onze rentrant qu’il a aligné en faisant titulariser pour la première fois de la saison Aksas, Djeghbala et Ouali, tout en laissant Djalit sur le banc des remplaçants et ce, à la surprise de tout le monde, pour faire confiance à Yahia Cherif qu’il a fait évoluer sur le couloir droit. En effet, Geiger n’a pas voulu prendre de risque pour Belaïd et c’est pour cette raison qu’il l’a remplacé par Aksas qui a réussi une très bonne prestation lui qui formait un bon duo la saison passée avec Bachiri. Quant à Djeghbala, qui a déjà joué au milieu, il a été tout simplement généreux dans l’effort, réussissant une honorable prestation. Contesté en ce début de saison, Yahia Cherif n’a pas déçu son coach, réussissant son meilleur match depuis l’entame de la saison. Il ne lui a manqué que de trouver le chemin des filets pour se libérer. L’autre satisfaction pour Geiger c’est Billel Ouali qui, lui aussi, a fourni une bonne partie. L’arbitre l’a même privé d’un

penalty flagrant en tout début de rencontre. C’est donc un Mouloudia new look qui a réussi à débloquer la situation face à une formation du RCA qui n’est pas facile à manier. Et comme souvent on ne change pas une équipe qui gagne, on se demande si Geiger va aligner la même équipe face à la JSK ou s’il optera pour des changements. Ce qui est certain dans le prochain match, c’est qu’on assistera au retour de Bouguèche à la compétition qui remplacera sans aucun doute Yachir, suspendu pour cumul de cartons, lui qui a réussi un doublé lors du match retour livré face aux Kabyles au stade du 5-Juillet. A l’occasion du clasico, et à l’exception de Metref, le technicien suisse aura tout son effectif sous sa coupe. Avec le retour de Ghazi et Belaïd, qui était sur le banc samedi dernier, il aura le temps nécessaire d’ici le jour de la rencontre de reprendre ses forces. Ainsi, Geiger aura le choix de garder la même équipe qui a donné la réplique au RCA et renouveler sa confiance à des joueurs qui veulent prouver qu’il pourra compter sur eux, ou bien remanier une fois de plus son effectif afin de faire jouer les éléments auxquels il a fait confiance depuis le début de saison. K. M.

Djeghbala «Une victoire
face à la JSK va nous relancer pour le titre»
Après avoir réussi à renouer avec le succès, peut-on dire que le Mouloudia a provoqué le déclic ? Avant la rencontre que nous avons livrée face au RCA nous étions sous une forte pression, du fait qu’on n’avait plus le droit à l’erreur. Cette victoire nous a soulagés à plus d’un titre et nous permettra sans aucun doute de jouer sur notre véritable valeur à l’avenir. Maintenant il faut qu’on confirme ce résultat face à la JSK pour se mettre plus en confiance. Tout le monde est unanime à dire que l’équipe a joué un match plein et c’est la détermination qui a fait la différence dans cette rencontre… Je pense que nous avons effectué le match qu’il fallait et on a affiché une grande volonté sur le terrain, comme vous dites. Bien que nous n’ayons jamais ménagé nos efforts sur le terrain lors des précédentes rencontres, le fait qu’on ait réussi à ouvrir la marque au bon moment dans ce match nous a permis de nous libérer et de bien jouer le reste de la rencontre, et on aurait même pu gagner sur un score très large. A l’entame du match vous étiez crispé, tellement que vous contestiez même les décisions de l’arbitre… Le fait que nous étions tenus par l’obligation de résultat nous a mis plus de pression, ce qui est logique. Quant à l’arbitre, il a failli nous faire sortir du match en nous refusant un but valable et en nous privant d’un penalty, avant que Hachoud n’ouvre la marque. Ce but était une sorte de déclic et nous avons prouvé que lorsqu’on joue sur notre véritable valeur, on peut réussir de bons résultats Vous avez joué votre premier match en tant que titulaire cette saison… J’ai toujours travaillé d’arrache-pied pour que je puisse être prêt lorsque le coach aurait besoin de moi. A l’occasion de cette rencontre face au RCA, j’ai tenu à saisir ma chance et je me suis donné à fond sur le terrain. Maintenant je ne peux émettre un jugement sur ma prestation, et je cherche à gagner ma place dans l’équipe. Le fait que le coach vous ait donné le brassard de capitaine atteste de sa confiance en vous… Le coach m’a toujours encouragé et il est proche des joueurs, et cette confiance de me donKarim Ghazi a ner le brassard de capibrillé hier par taine d’équipe est une son absence. Le responsabilité, dont je devais joueur devra se remettre ce matin au boulot être à la hauteur. Une fois sur le La avec le groupe. terrain et en voyant ce grand nombre de réunion supporters je me suis dit qu’on ne pouMoumen vait pas passer à côté et qu’on avait du conseil des une dette envers eux, du fait qu’ils et Bensalem victimes associés Bouguèche a nous ont toujours soutenus. d’une intoxication reportée réintégré le groupe Contrairement à vos habiBillel Moumen et Zinedine Hadj Bouguèche à réintégrer Prévue en ce début de seBensalem n’ont pas pu tudes, vous avez joué au mihier le groupe après avoir maine, la réunion du s’entraîner hier avec leurs parlieu de terrain… été soumis à un programma conseil des associés de la tenaires. Les deux joueurs ont Je suis un joueur polyvalent spécifique. Un retour très proSSPA/MCA a été reportée à une été victimes d’une intoxicametteur pour Hadj qui veut date ultérieure pour des raisons et j’ai même évolué sur le flanc tion qui les a contraints au prendre part au clasico. d’ordre organisationnel. Une source droit de la défense. J’arrive repos. Les deux joueurs digne de foi nous a confié que l’ordre donc à m’exprimer dans ce espèrent reprendre ce du jour portera sur l’augmentation du nouveau poste et je suis prêt à capital d’une manière considérable, et on matin. jouer là où l’entraîneur me le assistera ainsi à sa revalorisation à des diLa vente demandera et dans n’importe zaines de milliards. Depuis que la firme pétroquel poste… lière a racheté la SSPA/MCA, tous les arriérés des aux enchères de la villa fixée salaires des joueurs ont été payés et ces derniers perAprès cette victoire, vous au 27 octobre çoivent depuis leur salaire d’une manière régulière. allez encore recevoir la JSK… Prévue lundi dernier et comme nous l’avons Cela sans parler de l’opération recrutement et du C’est une rencontre très imporrapporté dans les précédentes livraisons, le budget prévisionnel de cette saison, auquel les tribunal de Cheraga, et pour des raisons d’ordre tante pour nous face à un adverautres associés n’ont pas participé. Ces derorganisationnel, a reporté la vente aux enchères niers sont appelés donc à mettre la main à saire qui n’est plus à présenter. On de la villa du club sise à Cheraga, et fixé la noula poche pour honorer leurs engagedoit donc bien se préparer à cette renvelle date au 27 octobre prochain. Cependant, les ments en tant qu’actionnaires, mais contre qu’on doit gagner pour confirmer responsables du club sportif amateur, qui ont réaussi participer à l’augmentanotre retour et se relancer pour la course au colté l’argent nécessaire pour payer Hammation du capital. titre. dou, vont entamer la procédure K.M. Entretien réalisé par K. M. nécessaire pour arrêter la vente

Ghazi absent

q

q

q

q

q

aux enchères.

Coup d’œil

MCA

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

11

Ouali : «Le carton que m’a brandi injustement Benouza m’a totalement déstabilisé»
Titularisé pour donner le tempo à son équipe, Billel Ouali a connu des hauts et des bas lors de ce match face au RCA. L’ex-Paciste nous confie dans cet entretien que le carton jaune dont il a écopé pour simulation l’a déstabilisé au point de lui faire perdre ses moyens.
Vous devez être totalement libéré par cette victoire que vous avez obtenue avec brio face au RCA ? On était dos au mur. On n’avait pas tellement le choix. Il fallait absolument renouer avec la victoire pour revenir dans la course au titre et surtout mettre fin à cette série noire. Sur le plan personnel, vous avez réussi à donner le tempo avant de perdre votre lucidité. D’ailleurs, Geiger nous confia qu’il y a eu beaucoup de déchets dans votre jeu… Après un bon début de match, j’ai perdu tous mes moyens suite au carton jaune que j’ai reçu pour une simulation imaginaire. Tout le monde a vu dans le stade et sur le petit écran qu’il y avait faute. J’ai été fauché dans la surface. Je pensais à ce moment que Benouza avait désigné le point de penalty mais quelle ne fut ma surprise lorsqu’il m’a brandi un carton jaune pour simulation. J’ai été déstabilisé par cette décision au point de perdre mes moyens, car j’avais le sentiment d’avoir été victime d’une grave injustice. Et puis il y a eu la fatigue qui s’est accumulée. C’est pour cette raison que le coach a préféré me faire sortir pour éviter l’expulsion. Malgré deux décisions d’arbitrage défavorables, vous avez trouvé les ressources morales pour marquer deux buts grâce à Hachoud… Cela démontre le caractère bien trempé de l’équipe. Il faut aussi souligner la performance de Hachoud et celle de tout le groupe qui s’est battu avec les tripes. Djemili a été l’un des grands artisans dans ce succès grâce à ses arrêts décisifs, notamment le penalty qu’il a repoussé. Cela nous a permis de terminer aisément la partie. Grâce à ce succès vous avez mis fin à 18 mois de disette à Bologhine ? J’ai entendu parler de cela. J’espère maintenant que Bologhine redeviendra une muraille infranchissable comme il le fut par le passé. Il faudra désormais confirmer ce regain de forme le week-end prochain face à la JSK dans un match très palpitant… On n’a pas le choix, nous devons gagner tous nos matchs à domicile si on veut jouer le titre. La JSK est actuellement en très bonne forme comme l’atteste son classement. Certes, la JSK a été tenue en échec à Tizi Ouzou, mais a fourni un gros match. Il faudra qu’on sorte le grand jeu si on veut sortir victorieux. Une victoire conjuguée à un faux pas de l’ESS et du CSC vous permettrait de revenir à la deuxième place… Absolument. L’enjeu sera énorme lors de ce clasico, car il n’y a qu’un point qui nous sépare de la JSK. Est-ce que vous avez bon espoir d’être de nouveau titularisé ? Je suis de nature optimiste. J’ai bon espoir mais la décision reviendra au coach. Moi, je vais tout faire durant cette semaine pour convaincre Geiger qu’il peut compter sur moi. Une dernière question avant de conclure. Ne pensez-vous pas que Hachoud mériterait de revenir en équipe nationale ? Il le mérite amplement. Il est actuellement le meilleur joueur à son poste du championnat national. Il a vécu une période difficile lors de l’exercice précédent mais c’est de l’histoire ancienne. Cette année nous avons retrouvé le grand Hachoud qui brillait au CABBA et à Sétif. Entretien réalisé par Tarek-Che

a. Le joueur n’a jamais caché ses envies Relégué depuis plus d’une saison au second plan, Réda Sayeh ne se sent plus à son aise au Mouloudi plus se contenter de quelques brèves apNe pouvant 2012. décembre en départ son à opposé déjà tait é s’ qui Ghrib Omar tait é c’ puisque d’ailleurs, Voulant sauter sur cette occasion inouïe, nous paritions, Sayeh voudrait bien relancer sa carrière dans un club qui saura l’utiliser à bon escient. du match, le manager général, Djamel Amani nvoi e d’ coup le avant D’ailleurs, a. Mekhadm avons appris que le RCA lorgne sur l’ex-attaquant de la passe de trois. En effet, après s’être attaché les seravait eu une petite discussion avec Sayeh qui traduit peut-être la volonté du RCA de réussir voudrait peut être s’attacher les services d’un atVerts les avec 90 frique A d’ champion l’ancien Zeddam, Hamza et e vices de Mouaouia Meklouch Mouloudia en 2011. A cette époque, Sayeh le rejoint avait lorsqu’il inscrits avait qu’il buts 10 les taquant très prometteur. Preuve à l’appui, l’oubli. dans sombrer de avant 1 Ligue la constituait la grande révélation de

Le RCA lorgne sur Sayeh

Avec cinq buts inscrits en huit journées

Hachoud navigue sur les bases de Djallit
gime n’est qu’à trois longueur de Djallit tout en sachant que celui-ci avait terminé la phase aller avec 9 unités dans son escarcelle. Autant dire que le latéral droit navigue sur les bases de Djallit qui connaît cette saison une traversée du désert qui lui a fait perdre son statut de titulaire.

Metref manquera le match face au Hamidouche : «Ayant CABBA Attafen et Mokdad, c’est Michel
Il répond aux déclarations de Harrouche

qui ne voulait pas faire venir Harrouche»

Auteur d’un doublé, son premier sous les couleurs du Mouloudia, Abderrahmane Hachoud est en train de marquer de son empreinte cette première partie de championnat. Et même si le natif d’El Attaf refuse de faire une fixation sur ce statut de meilleur buteur de la Ligue 1, qu’il partage actuellement avec Hamza Boulemdaïs, toutefois, on ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec le parcours de Mustapha Djallit qui avait terminé le meilleur buteur du championnat avec 13 réalisations. Au même stade de la compétition, l’enfant de Béchar avait réussi à faire trembler les filets à huit reprises, avant de connaître un très long passage à vide, tout en sachant qu’il avait réalisé un triplé face au Widad de Tlemcen lors du lever de rideau. Hachoud qui carbure actuellement à plein ré-

Le meneur de jeu du RCA, Harrouche avait déclaré dernièrement qu’il n’avait pas rejoint les rangs du Mouloudia en 20102011, du fait qu’il y avait des intermédiaires qui voulaient toucher des royalties sur son transfert. L’un des bras droits de Omar Ghrib à cette époque, Hamidouche, a démenti avec vigueur ces propos. «Ayant à cette «L’essentiel c’est époque sous sa coupe Mokde gagner, le titre dad et Attafen, c’est Alain Mide meilleur buteur ne chel qui avait refusé de faire venir m’intéresse nullement» Harrouche qui portait à cette époque les Ayant actuellement le vent en couleurs du Nasria. Tout ce qu’il a poupe, Abderrahmane Hachoud dit est archifaux. » frappe plus que jamais aux portes de «Je retrouverai la compétition l’équipe nationale. Et pourtant, ce statut de meilleur buteur n’intéresse nullement contre l’USMH» Le clasico sera l’enfant d’El Attaf qui nous dira à Même s’il préfère la discrétion à la médiatisation, Hocine retransmis en direct propos du fait de se retrouver Metref se montre toujours disponible pour éclairer la lanmeilleur buteur du championpar satellite terne des Chnaoua qui attendent avec impatience son nat aux côtés de Hamza BouIl y a quelques jours, nous avons souligné retour à la compétition. «Il ne faut pas s’inquiéter, car je lemdaïs. «Je suis avant tout la décision prise par l’ENTV de ne pas retranssuis dans les normes. Au tout début, mon médecin traiun défenseur, je ne suis pas mettre sur le petit écran le clasico alors que le tant m’a prescrit 46 jours de repos. Après en avoir obun attaquant. Ce qui m’intéMouloudia et la JSK sont tous deux en course servé un mois, je voulais faire mon retour plus tôt que resse le plus c’est qu’on gagne pour le titre. Finalement, les responsables de la Téprévu mais ce ne sera pas le cas. Je veux prendre tout le les matches pour rester dans lévision nationale sont revenus sur leur décision temps qu’il faudra pour éviter toute rechute. De ce fait, la course au titre. Le statut de en programmant MCA-JSK ce samedi à 17 h 45 je serai forfait pour le match contre Bordj. Mon retour meilleur buteur ne m’intéresse en direct de Bologhine. De quoi réjouir les devrait intervenir lors du derby face à l’USMH. Je suis nullement. Je veux aider mon Chnaoua, les supporters kabyles et tous les content pour mes camardes qui ont remporté avec brio ce équipe à jouer les premiers amateurs de la balle ronde qui veulent match contre le RCA. Il faudra continuer sur cette lancée», rôles», nous confia Hachoud. suivre le déroulement d’une telle nous dira Metref. T.Che affiche.

Le milieu de terrain, Hocine Metref sera contraint de faire l’impasse sur le clasico et surtout le match suivant face au CABBA. Le Mouloudéen ne veut prendre aucun risque qui pourrait causer sa perte. La moindre rechute serait fatale à l’ex-international qui veut retrouver la compétition en pleine possession de ses moyens physiques. Avec cette nouvelle information, Metref aura manqué en tout et pour tout six rencontres de championnat.

12

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup ferme

CRB

Gamondi hausse le ton

Kherbache seul absent à la de reprise
Pour cette séance de reprise, l’équipe du CRB a récupéré la plupart de ses éléments blessés. Mekhout et Hadjadj ont répondu présent. Néanmoins, on compte quand même un absent, il s’agit de Kherbache. Le milieu de terrain du CRB, victime d’une blessure au genou, lors de la dernière confrontation devant le MOB, a dû déclarer forfait pour le premier entraînement de la semaine.

Il devait passer une échographie hier
Lors d’un entretien téléphonique avec le joueur en début de journée d’hier, ce dernier nous annonça qu’il devait passer une échographie en fin de journée. La blessure de ce dernier nécessite une observation approfondie, ce qui permettra au staff médical de s’arrêter sur la forme physique de l’ailier du Chabab.

C’

Hadjadj

Nous connaissons tous la relation qui lie le joueur de l’USMA, Mehdi Benaldjia, à cette Un équipe du CRB. Ce dernier est d’ailleurs pressenti pour retourner au club dès cet hiver match sous forme d’achat cette fois-ci. En attend’application dant, ce dernier s’est montré avant-hier avec l’ensemble de l’équipe du CRB programmé aujourd’hui aux funérailles des deux jeunes Houcein et Hamza. face aux espoirs Le staff technique du CRB vient de nous informer qu’une rencontre d’application sera programmée cet après-midi. Ce sont les remplaçants et les joueurs non convoqués pour la dernière rencontre à Béjaïa qui seront concernés. Pour ce qui est des titulaires, ceux-là se contenteront d’un entraînement dans la matinée.

est dans une ambiance lourde, causée par la dernière défaite inattendue en championnat face au MOB mais surtout suite à ce tragique accident qui est survenu le jour de la rencontre emportant avec lui deux fervents supporters du club que les camarades de Ammour ont repris les entraînements, hier dans la matinée. Après un moment de recueillement en hommage aux deux jeunes hommes, le staff technique, mené par l’Argentin Angel Miguel Gamondi, a organisé un petit rassemblement dans un coin du terrain afin de faire l’autocritique de ce dernier revers à Béjaïa. Dans sa prise de parole, le technicien du CRB n’a pas pris de gants avec ses gars, il ne s’est pas empêché de sermonner certains, surtout les attaquants, quasiment absents, lors de cette rencontre. Aussi le premier responsable du staff a longtemps montré du doigt la prestation offensive de ses capés. Selon lui, ce manque de cohésion était la principale rai-

son de cette prestation qualifiée de pitoyable. Il exige une révolte face à l’USMH Cette petite réunion programmée au début de la préparation avait aussi pour objectif de préparer les joueurs pour cette prochaine confrontation face à l’USMH. Sur ce sujet, Gamondi se montre intraitable, il exige une réforme de ses gars. Ce derby algérois sera l’occasion pour l’équipe du CRB d’effacer cette semaine très mouvementée vécue par la commune de Belouizdad, aussi celle-ci permettra au club de prendre sa revanche sur son adversaire après s’être fait battre la saison passée sur ce même terrain (4-2), c’était le début d’une crise pour l’équipe qui allait s’étendre jusqu’à la fin de la saison.

Il ne veut plus voir personne contester une décision d’arbitrage Expulsé durant cette partie après avoir écopé de deux avertissements, Boukedjane n’a pas échappé aux foudres de Gamondi. Ce joueur, avec un certain Bourekba, a été utilisé comme exemple. L’entraîneur ne veut plus voir ses joueurs contester une décision d’arbitrage quelle qu'elle soit, d’ailleurs il leur dira sur un ton ferme : «Vous êtes les champions, quand il s’agit de parler à l’arbitre.» Rappelons que depuis l’entame de la saison, le CRB a perdu deux de ses éléments, suite à des contestations de décisions, c’est Bourekba qui détient le record jusqu’ici avec deux suspensions et, derrière, on en compte

une pour le latéral Boukedjane. Travail physique et technico-tactique pour la journée Pour cette séance de reprise le staff technique a décidé de passer directement aux choses sérieuses. Ces derniers ont voulu allier le travail physique à la préparation technico-tactique. L’entraînement fut entamé par un programme de remise en forme. Quelques ateliers ont été mis en place pour les joueurs, avant que le staff décide de confronter le groupe dans une rencontre d’application dans le but de retravailler quelques phases de jeu. Lamine Amimi

Sa blessure pourrait l’empêcher de jouer le prochain match
Ce qui est certain c’est que cette blessure au genou de Kherbache est plus sérieuse qu’elle en a l’air, sinon pourquoi le staff médical voudrait faire passer plus de tests au joueur. En tout cas, selon une source bien informée, le médecin de l’équipe ne parierait pas trop sur le retour de ce dernier avant le prochain match devant le l’USMH.

Benaldjia présent aux funérailles

Un attaquant africain suivi par le CRB

Hadjadj passera une IRM aujourd’hui
Afin d’avoir une idée précise sur cette blessure au dos qui le perturbe déjà depuis trois semaines, le milieu du CRB, Hadjadj, passera aujourd’hui une IRM à l’hôpital militaire de Aïn Naâdja. Sa seule crainte est que cette blessure soit une nouvelle déchirure qui pourrait l’éloigner des terrains pour un bon moment.

Outre Benaldjia attendu au club cet hiver, nous venons de savoir par le biais d’un manager que le CRB garderait un œil sur un attaquant africain qui évolue en Pologne. Afin de garder ce transfert dans l’anonymat, l’agent s’est suffi de ce peu d’information tant que Gamondi ne s’est pas exprimé sur le joueur.

«Je ferais tout pour jouer le derby»
sure au dos après ce choc lors de la rencontre face à la JSS. Celle-ci m’a empêché de bien préparer mon match. Néanmoins, à la deuxième semaine avec les séances de soins intensifs et un programme adapté, j’ai pu reprendre des forces. C’est lors de cette rencontre amicale à Blida que le staff a tranché. Nous vous avons vu à cette séance de reprise vous toucher le dos à plusieurs reprises, peut-on en déduire que vous n’êtes pas complètement guéri ? Non, pas complètement. Un télescopage avec un joueur du MOB a réveillé la douleur, et là, je ressens une légère gêne au dos. J’en ai parlé avec le médecin et il m’a conseillé de passer une radio afin d’en avoir le cœur net. Je ne vous cache pas que je suis assez inquiet. Peut-on comprendre que votre participation au prochain match est compromise ? Je n’irais pas jusqu'à dire cela, mais moi cette rencontre je la jouerais à tout prix. Ce derby face à l’USMH est une rencontre qui nous tient à cœur. Depuis la saison dernière, c’est le rendez-vous qu’on attendait pour nos supporters. Nous avons une revanche à prendre et je veux être là pour aider mes camarades. Vous nous paraissez très décidé pour ce derby de l’USMH… Je ne pense pas être le seul, comme je vous l’avais dit, c’est une revanche que nous voulons de cette lourde défaite à domicile de la saison dernière. Aussi, nous voudrions remettre un peu de joie dans le cœur de nos supporters après ce tragique événement de Béjaïa. En parlant de ce tragique événement qui a remué le football algérien, un mot pour les parents des deux victimes ? C’est une bonne occasion pour moi de m’exprimer directement aux parents des deux victimes. Je tiens à leur présenter mes sincères condoléances. C’est une nouvelle qui aura remué toute la famille du football algérien. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Le match de l’USMH avancé à vendredi
Sachant que deux derbys se joueront cette semaine avec celui du MCA contre la JSK, la Ligue de football professionnel, pour des raisons sécuritaires, a pris la décision d’avancer le match CRB-USMH pour la journée de vendredi. La rencontre se jouera à 17h alors que les espoirs quant à eux s’affronteront à 14h 30.

Tous les clubs solidaires avec le CRB
C’est des moments très difficiles que vit actuellement la grande famille du CRB avec la disparition des deux jeunes Houcein et Hamza, victimes d’un accident de voiture. A cette douleur vient compatir toute la grande famille du football algérien. Dans les bureaux du club, beaucoup de lettres de condoléances ont été reçues dans la journée d’hier de la part de tous les clubs du championnat. Ces derniers montrent leur solidarité avec le Chabab, ainsi qu’avec les familles des deux défunts.

Pour commencer, revenons sur le dernier revers de l’équipe à Béjaïa, si vous voulez bien… C’est une défaite pas facile à digérer. Il faut le dire, nous n’étions pas au rendezvous. Cependant, il ne faut pas se dire que l’équipe rechutera, ce n’est qu’un mauvais résultat et je sais que nous allons nous rattraper prochainement. Nous savons que votre participation n’était pas certaine en raison de votre blessure au dos, comment celle-ci s’est décidée ? C’est vrai que j’ai beaucoup souffert de ma bles-

Coup d’envoi

USMH

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

13
Aujourd’hui, match amical contre le RCK
Les Harrachis entameront dès aujourd’hui la préparation du prochain derby face au CRB, avec une journée pleine qui se jouera samedi prochain à 17h45 au stade du 20-Août. Il y aura une séance d’entraînement qui sera programmée ce matin, et dans l’aprèsmidi, le staff technique a programmé un match amical contre le RC Kouba. Tout cela pour bien préparer le prochain derby auquel Charef et ses collaborateurs accordent un grand intérêt. L’objectif est d’enchaîner, en effet, avec une quatrième victoire de suite et un cinquième résultat positif après avoir mis fin à l’hémorragie du début de saison.

Charef corrigera les lacunes constatées contre la JSMB
Le match amical de ce soir contre le RCK sera l’occasion pour Boualem Charef d’apporter les correctifs nécessaires après le match de la JSMB et de revenir sur cette rencontre pour revoir certaines choses sur le double plan tactique et technique. Le coach harrachi pensera également au prochain derby contre le CRB.

La participation à la Ligue des champions se décidera aujourd’hui

El Harrach ne compte pas y renoncer
e président de la Fédération algérienne de football a proposé récemment, ou conseillé, aux clubs qui seront engagés dans les différentes coupes africaines de se retirer de ces compétitions qui ne peuvent que les encombrer, sans parler des moyens financiers énormes qu’elles exigent au moment où les clubs algériens souffrent sur ce plan, au point où ils sont incapables d’assurer les salaires de leurs joueurs. Une proposition qui a trouvé un écho favorable à la Ligue de football professionnel, dont le président, Mahfoud Kerbadj, a rappelé, de son côté, que la Ligue fera en sorte de respecter à la lettre le calendrier de la phase retour et que les clubs qui choisissent d’y participer doivent assumer leurs responsabilités. L’USMH ne l’entend pas de cette oreille. Les responsables du club banlieusard ne comptent pas déclarer forfait pour la Ligue des champions africaine dont les

L

éliminatoires commenceront au mois de février. Après plusieurs années d’absence sur la scène africaine, les Harrachis ne veulent pas renoncer à cette compétition dont le droit à la participation a été arraché au prix d’énormes sacrifices et après plusieurs années de travail. Pour eux, il est inconcevable que l’USMH déclare forfait pour la plus prestigieuse des compétitions continentales.

d'y prendre part, en leur expliquant les raisons qui l’ont poussé à faire cette proposition. Bien entendu, Mohamed Laïb sera présent à cette réunion et compte, de son côté, réaffirmer l’engagement de son club à la Ligue des champions. Car, pour le président harrachi, cette compétition va permettre à son équipe de grandir et d’acquérir une certaine expérience à l’échelle continentale.

de vous le dire, nous tenons à jouer cette compétition qui va nous être très bénéfique, et je vais insister là-dessus lors de la réunion des présidents de club. Nous avons une bonne équipe et nous avons fait beaucoup de sacrifices la saison passée, pour gagner une place qualificative à la Ligue des champions, et je ne vois pas pourquoi on y renoncerait aujourd’hui», a-t-il expliqué.

qIl n’y a pas que Doukha qui va réintégrer le groupe à l’entraînement aujourd’hui, puisque l’on s’attend à ce que l’attaquant Elamali soit lui aussi de retour. On vient d’apprendre, en effet, que le joueur est rétabli de sa blessure et pourrait faire sa réapparition, samedi prochain, à l’occasion du derby contre le CRB après avoir raté les deux derniers matchs contre le CRBAF et la JSMB. Les supporters harrachis seront les premiers à se réjouir de la nouvelle, eux qui attendaient avec impatience le retour de leur chouchou.

q

Elamali de retour

Raouraoua compte convaincre aujourd’hui les présidents des clubs engagés
Et c’est aujourd’hui, durant la réunion qui regroupera les présidents des clubs de Ligue 1 et 2 avec le président de la fédération au siège de la FAF que l'on va décider si l’USMH prendra part à cette compétition ou non. Mohamed Raouraoua a prévu cette question au menu de la réunion et compte en profiter pour dissuader les responsables des clubs engagés en compétitions africaines

Laïb : «Nous tenons à participer à la Ligue des champions et je vais le dire au président de la FAF»
Contacté hier par nos soins, le président Laïb nous a fait savoir une nouvelle fois que son club tient à participer à la Ligue des champions. «Nous n’avons jamais dit que nous allions renoncer à cette compétition. Il est vrai que certains clubs ne sont pas très chauds à y aller, mais nous, nous n’avons pas l’intention de déclarer forfait», a-t-il déclaré. «Comme je viens

Charef ne veut pas qu’on prive son équipe de cette expérience
Il n’y a pas que Mohamed Laïb qui veut participer à la Ligue des champions, dirigeants joueurs et supporters le veulent aussi, mais surtout l’entraîneur, Boualem Charef, qui trouve injuste de vouloir priver son équipe d’un droit qu’elle a arraché de haute lutte. Charef estime que cette compétition sera très bénéfique pour les joueurs et pour l’équipe en général qui va se mesurer au très haut niveau à l’échelle continentale.

qAujourd’hui, et pour la première fois depuis très longtemps, Boualem Charef bénéficiera de son groupe au complet à l’entraînement après avoir beaucoup souffert ces derniers temps pour composer son onze en raison des nombreuses défections. Et ce qui le soulage le plus, c’est que le retour des blessés coïncide avec le derby contre le CRB où l’équipe aura besoin de tous ses atouts pour bien préparer ce rendez-vous.

q

Charef soulagé après le retour des blessés

qLes négociations entre la direction de l’USMH et Air Algérie vont reprendre très prochainement et, selon nos informations, le président Laïb n’écarte pas un accord définitif dans les jours qui viennent, c’est-à-dire à l’issue des prochaines discussions.

Les négociations avec Air Algérie reprendront prochainement

q

R.A.

R.A.

Il s’est complètement remis de sa blessure

Doukha réintégrera le groupe aujourd’hui
L’on s’attend à ce que le gardien Azzedine Doukha reprenne les entraînements ce matin avec le groupe, lui qui s’est complètement rétabli de la blessure qu’il avait contractée avec l'Equipe nationale et qui l’avait contraint à faire l’impasse sur le dernier match contre la JSMB. Le portier harrachi, après avoir bien soigné sa blessure, a reçu le feu vert pour réintégrer le groupe.

Aït Ouamar «Oui, je veux jouer ce derby, mais la décision revient au coach»
Dans cet entretien, le milieu de terrain Hamza Aït Ouamar nous parle du prochain derby face à son ancien club, le CRB. Le joueur estime que ce match sera difficile pour les deux équipes et qu’il se jouera sur des détails.
Comment est l’ambiance au sein de l’équipe ? Il y a une très bonne ambiance, un très bon état d’esprit et le moral des joueurs est au beau fixe après une troisième victoire d’affilée contre la bête noire de l’équipe, la JSMB. Tout le monde est déterminé à rester sur la lancée. En parlant de ce match face à la JSMB, votre entrée en seconde mitemps a changé les choses et a donné du sang neuf à l’équipe. Un commentaire ? Je pense que le mérite de cette victoire revient à tous les joueurs qui ont tous contribué à ce succès. Tout le monde a fait des sacrifices et pas seulement Aït Ouamar. Nous sommes un groupe, on fait des efforts ensemble, on gagne ensemble et on perd ensemble. Le prochain match va vous opposer au CRB, qui n’est autre que votre ancienne équipe, dans un derby qui s’annonce très chaud. C’est spécial pour vous ? Pour moi, c’est un match ordinaire en ce sens que je porte aujourd’hui les couleurs de l’USMH que je vais défendre à fond. Je vous rappelle que j’ai déjà joué la saison passée contre le CRB au match retour lorsque nous avions gagné par deux buts à zéro, alors que j’étais absent à l’aller. Comment voyez-vous ce derby ? Comme tous les autres, il sera très difficile, surtout que le CRB va chercher coûte que coûte à nous battre pour se racheter après sa défaite contre le MOB. Et puis, comme vous le savez, un derby n’est jamais facile à jouer, ça va être compliqué pour les deux équipes. L’on se rappelle que la saison passée, l’USMH a gagné haut la main ce derby au 20-Août. Comptez-vous rééditer cet exploit ? Notre objectif est de ne pas perdre ce match, c’est le minimum. On va tout faire pour réaliser un bon résultat et nous allons nous sacrifier pour y parvenir. La plupart des joueurs pensent que le stade du 20-Août les arrange car il ressemble beaucoup au stade Lavigerie. C’est aussi votre avis ? Oui c’est vrai, le terrain du 20-Août est presque le identique à celui du 1er-Novembre. Personnellement, je pense que ça va être un grand match et que le spectacle sera assuré. J’espère que ce sera une fête sur le terrain et dans les tribunes. Psychologiquement, vous êtes mieux lotis après les trois victoires que vous venez de réaliser, non ? Oui, l’équipe se sent beaucoup mieux psychologiquement après avoir mis fin aux mauvais résultats, puisqu’on vient d’engranger dix points en quatre rencontres. J’espère qu’on ne va pas s’arrêter là. Vous avez sans doute très envie de prendre part à ce derby, n’est-ce pas ? Est-ce qu’il y a un joueur qui ne veut pas jouer ce derby ? Oui, je veux jouer ce match et aider mon équipe, mais le dernier mot revient à l’entraîneur dont on doit respecter les choix. Mais s’il me fait confiance, je vais me sacrifier sur le terrain. Entretien réalisé par Redouane A.

«Nous irons au 20-Août pour gagner»
Dans une conversation que nous avons eue avant-hier avec Doukha, ce dernier nous a fait savoir, en effet, qu’il s’est remis de sa blessure. «Je ne ressens plus rien et je vais m’entraîner le plus normalement du monde avec mes coéquipiers pour bien préparer le prochain derby contre le CRB qui va être très difficile pour nous, eu égard à la valeur de notre adversaire qui compte parmi son effectif beaucoup de joueurs d’expérience. Mais notre objectif ne change pas pour autant, nous irons au 20-Août pour arracher les trois points et rééditer le scénario de la saison passée», nous a-t-il déclaré.

A.R.

14

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

JSMB

A J-4 du grand derby béjaoui

L’heure est à la mobilisation
«Oublions les dernières contreperformances», tel est le mot d’ordre au sein de cette équipe de la JSMB à la veille du très attendu derby béjaoui prévu pour ce vendredi à 17h45 d’après la dernière programmation de la LFP. Joueurs, dirigeants, staffs et même les supporters sont tous conscients que le match face au MOB sera crucial pour le reste du parcours après le très mauvais départ en début de saison après huit matches sans la moindre victoire. D’ailleurs, un éventuel faux pas, ce vendredi, contre la formation du Mouloudia de Béjaïa, sera tout simplement synonyme d’une crise ouverte à tous les dangers, sachant que l’entraîneur Kamel Djabour dirigera sa première rencontre à Béjaïa après sa première sortie ratée, samedi dernier, face à l’USMH à Lavigerie.

Djabour
«Le MOB ou une autre équipe, on doit gagner, un point c’est tout !»
gner ce derby car on a besoin des trois points du fait que l’équipe n’a gagné aucun match depuis le début de saison.»

«Un succès fera changer beaucoup de choses»
Le coach béjaoui estime que la victoire ce vendredi pourrait servir de déclic pour son équipe : «Je pense que ce match est très important. Un succès face au MOB changera, à mon avis, beaucoup de choses dans cette équipe. Si on réussit notre coup ce vendredi, le groupe retrouvera certainement la confiance. Cela nous permettra de bien aborder le reste du parcours avec sérénité loin des perturbations.»

Djabour met les bouchées doubles
En entraîneur averti, Djabour fait de son mieux pour remobiliser ses troupes après les dernières mésaventures vécues par ses joueurs. Juste pour information, le coach béjaoui, et afin d’éviter une pression supplémentaire, a jugé utile de changer de lieu d’entraînement et d’opter pour un mini-stage à Azzefoun. Djabour a profité de chaque occasion pour galvaniser ses joueurs qui sont, visiblement, très attentifs du moment que tout le monde parle des trois points face au MOB. «La situation devient de plus en plus délicate et, vous le savez tous, nous sommes tous responsables de ces mauvais résultats et nous nous devons de réagir par la meilleure des façons et, personnellement, je compte énormément sur vous pour gagner ce derby», dira le coach à ses joueurs.

ses joueurs, en prévision du derby. Le coach de la JSMB tente aussi de les mettre devant leurs responsabilités car cette rencontre est d’une importance capitale pour eux lorsqu’on sait l’enjeu de cette confrontation. En se retrouvant au pied du mur, la JSMB est dans l’obligation de réagir, car une neuvième contre-performance d’affilée fera sans aucun doute imploser le groupe, et le club sera certainement plus menacé par la relégation que jamais. «Il faut tourner la page et oublier ces derniers revers. Nous n’avons plus le droit à l’erreur, et seule la victoire face au MOB nous relancera en championnat, c’est votre match de la saison et il faut être à la hauteur de la confiance que le club a placée en vous», ajoutera Djabour à l'intention de ses joueurs.

joueurs approchés affirment que le MOB sera à la hauteur de l’événement. «Cette fois-ci, ce sera une autre paire de manches car la situation devient de plus en plus délicate. Face au MOB, ce vendredi, il faudra tout simplement se sacrifier pour arracher cette fameuse victoire qui va nous remettre sur les rails. De plus, il est hors de question de décevoir une nouvelle fois notre grand public qui est très remonté contre nous, et il a entièrement raison», nous diront les joueurs béjaouis. Même son de cloche chez tous les autres joueurs contactés qui parlent tous le même langage : la victoire et rien d’autre ! Reste à le confirmer ce vendredi où l’erreur est tout bonnement interdite pour la JSMB. S.A.

Les joueurs ne jurent que par la victoire
Les hommes de Djabour, qui ont carrément raté leurs premières sorties, sont, cette fois-ci, bien décidés à provoquer le déclic. En effet, tous les

«Le MOB, c’est votre match de la saison !»
Le coach Djabour essaye de motiver

choix que de battre le MOB»
Après avoir concédé une défaite face à l’USMH, vous avez un derby à jouer face au MOB ce vendredi, dans quelle situation se trouve le groupe ? Nous sommes dans une situation difficile, car nous n’avons pas réussi une bonne entame en ce début de saison. On aurait aimé aborder cette rencontre face au MOB dans de meilleures conditions, mais nous n’avons pas d’autre choix maintenant que de nous ressaisir et battre cette équipe. C’est la seule manière pour nous de rebondir et nous relancer. Les supporters sont déçus par vos résultats, ils ne s’attendaient nullement à ce scénario. Un commentaire ? Je suis vraiment désolé pour nos supporters qui nous ont toujours soutenus et je leur lance un appel pour qu’ils soient toujours à nos côtés et on tâchera de leur offrir la victoire face au MOB. C’est le seul moyen de se racheter et de se relancer en championnat et atteindre nos objectifs. Certains qualifient cette rencontre de capitale car une autre contre-performance plongera l’équipe dans la crise… On ne peut qualifier cette rencontre de capitale, mais je n’imagine aucun autre scénario que la victoire, car on doit récolter les trois points. Je pense seulement que nous avons manqué de chance, et je suis persuadé qu’on va se ressaisir. Comment se présente donc ce match ? Tout le monde s’attend à une rencontre très difficile, comme cela a souvent été le cas entre les deux équipes par le passé. Pour ce qui nous concerne, nous sommes animés d’une grande détermination et d’une farouche volonté de remporter le gain du match. Nous en avons les moyens, même si je dis que ce genre d’opposition se joue sur des détails. On sait pertinemment que le MOB est un redoutable adver-

Hamouche «Pas d’autre

sanctionnés pour gagner Tandis que le quota du MOB sera connu aujourd’hui par la direction ce derby ? Deux joueurs n’ont pas été retenus pour le Je pense que si on par- voyage à Azzefoun hier, il s’agit donc de Karim Aribi et Abderrahmane Saïghi. En effet, les deux vient à garder joueurs ont été sanctionnés par la direction suite Sachant que désormais la gestion du stade, le jour du match, lui ren o t r e à leur refus de se déplacer, la semaine dernière, vient, ce vendredi, du fait que c'est la JSMB qui reçoit, la direction du concentration avec les espoirs pour disputer un match avec club béjaoui s’est réunie au courant de la semaine, pour les préparatifs cette catégorie. Résultats des courses, ils et maîtriser la ne joueront ni avec les espoirs ni avec du match de ce week-end face au MOB. Pas de changement donc du prix situation sur le les seniors jusqu’à ce qu’ils pasdes billets d’entrée au stade de l’Unité maghrébine pour cette plan psycholosent en conseil de discisaison, notamment pour le derby. En effet, le conseil gique jusqu’à la derpline. d’administration a déjà rendu public le prix des billets Le club élira nière minute, nous remporterons qui a été fixé à 200 DA, pour l’accès aux gradins, et ce derby. Ce genre de match se joue domicile à l’hôtel 300 DA, pour la tribune couverte. généralement sur de petits détails et chaque erreur Alloui à son retour est immédiatement sanctionnée. Je crois aussi qu’il La réunion du service La JSMB qui passera quatre jours à faut entrer très vite dans le match et surprendre Azzefoun regagnera Béjaïa, ce jeudi, de sécurité aura lieu ce matin notre adversaire très tôt. Le meilleur scénario pour poursuivre la préparation avec une Dans le cadre de la préparation du derby qui toute dernière séance dans la soirée au pour nous est de marquer dans les premières miopposera la JSMB au MOB, vendredi prochain, stade de l’UMA. Pour sa mise au vert nutes, car cela va nous libérer psychologiquement d’avant-match, la JSMB élira domicile à la direction de la JSMB compte réserver un et nous permettre de bien gérer le match par la l’hôtel Alloui, à Tichy. La direction a dé- quota de billets aux supporters du MOB, afin suite. cidé aussi de changer de lieu d’héberqu’ils puissent assister au derby. Toutefois, toutes gement afin de fuir la pression de Vos supporters n’attendent que cela. Le derby, les décisions seront prises lors de la réunion prévue la ville. c’est le match de la saison. Si vous battez le avec les services de sécurité, à laquelle assisteront les Tatem MOB, ils vous pardonneront tout par la suite, responsables de la JSMB et du MOB. Une réunion qui n’est-ce-pas ? permettra d’assurer une meilleure coordination entre devait Exact ! Cela, on en est tous très conscients. On toutes les parties et faire en sorte que les tâches de chareprendre hier s’est bien préparés comme on a l’habitude de le cune des parties soient bien définies. Absent depuis plus de 15 jours, le faire pour chaque rencontre, mais, comme cellemilieu de terrain de la JSMB, Islam là est spéciale, la préparation psychologique et Tatem, devait reprendre hier soir le travail Chehaïma rejoindra le groupe sur mentale de ce match devient particulière. Tou- en solo. Souffrant d’une blessure à la che- place qu’il a contractée lors du match face tefois, on l’abordera comme on a l’habitude de le ville Bien qu’il ne soit pas concerné par le match de ce venà la JSK, Tatem, qui a raté les matchs du faire avec les autres adversaires, parce que le plus dredi face au MOB, suite à sa suspension lors du dernier MCEE et de l’USMH, ne sera pas aussi match après le carton rouge qu’il a reçu à El Harrach, le important pour nous est de jouer notre football, de la partie ce week-end face au jeune arrière droit de la JSMB, Ahmed Chehaïma, qui n’a MOB. Il sera de retour peut-être en évitant de se mettre une trop grande pression pas fait le déplacement avec le groupe hier à Azzefoun, devra à l’occasion du match de la qui pourrait nous être préjudiciable. rejoindra l’équipe ce soir ou demain sur place. Le joueur de10e journée. Entretien réalisé par S.A. vait régler son cas du service national, hier.

derby Comme annoncé par nos soins, la Blessé au genou lors du dernier direction béjaouie, en collaboration match face à l’USMH, l’attaquant béavec son staff, a décidé d’aller effectuer jaoui Bilel Mebarki risque de rater le un mini-stage loin de Béjaïa afin de match derby de ce vendredi face au MOB. bien prépare le derby contre le MOB ce Pour le moment, il est incertain pour cette vendredi. C’est hier dans la matinée à confrontation, mais d’après ce que nous 10h que la délégation a pris la route à avons pu apprendre, les membres du staff destination d'Azzefoun où se déroulera médical sont en train de faire leur possice mini-stage de la JSMB à l’hôtel Le ble afin de le remettre d’aplomb avant Marin. Les responsables béjaouis veuce rendez-vous. Ne voulant pas rater lent ainsi éloigner les joueurs de la un tel choc, le joueur veut à tout pression et leur permettre surtout une saire qu’il n’est prix jouer ce match. Réponse meilleure préparation psychologique Entraînement jamais très aisé de dans les jours à venir. possible quelques jours seulement faire plier. Mais, on hier à 15h avant le big mach face au fera un match Pour préparer ce match, le staff technique béMOB. jaoui a emmené avec lui tous les joueurs, y compris les d’hommes pour venir à convalescents à l’image de Laribi, Benmasour et Tatem. Ainsi, la première séance à Azzebout de cette équipe. Aribi foun s’est déroulée hier après-midi à 15h. La formation béjaouie effectuera trois autres Qu’est-ce qu’il séances sur place où tous les aspects seront abordés avant le jour du match. Le retour et Saïghi de l’équipe à Béjaïa se fera ce jeudi dans la matinée, par route également. vous faudra

L’équipe depuis hier à Azzefoun

Quelques minutes avant le départ de l’équipe pour Azzefoun, nous avons eu une petite discussion avec le coach Kamel Djabour, qui nous a parlé du prochain match de son équipe face au MOB. Il dira d’emblée : «Nous allons recevoir le MOB qui revient en championnat. Donc vendredi, nous allons affronter une équipe solide, et la rencontre ne sera pas facile pour nous. Les débats seront sûrement très chauds entre deux équipes qui ne veulent pas perdre. Quant à nous, après notre défaite face à l’USMH, nous sommes obligés de réagir et de renouer avec la victoire, le faux pas n’est donc pas permis. On est obligés de gaMebarki

«L’équipe accuse un énorme déficit physique»
Djabour a expliqué la mauvaise entame de son équipe par le manque de fraîcheur physique de ses joueurs qui subissent toujours le match vers la fin des première et seconde périodes : «D’après ce que j’ai vu jusque-là, je peux vous dire que l'équipe accuse un énorme retard sur le plan physique. Face à l’USMH, par exemple, l’équipe a bien tenu le coup lors du premier quart d’heure avant de se relâcher par la suite. C’est pareil en seconde période que nous avons bien entamée, mais les joueurs n’ont pas tenu jusqu’au bout. Un grand travail nous attend, mais pour le moment on n’a pas le temps pour le faire, dommage !» S.A.

incertain pour le

La direction fixe le prix des billets

Coup de vent

MOB

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

15
Les Crabes affronteront la JSMB en position de force
s Le derby de cette saison entre la JSMB et le MOB s est différent par rapport aux précédents lorsque les deux formations se sont déjà rencontrées en Ligue 2 il y a de cela quelques années. En effet, les caractéristiques de ce premier derby parmi l’élite est que les deux équipes traversent une situation difficile et occupent des places dans le bas du tableau. Cependant, si le MOB et la JSMB sont classées respectivement 14e et 15e au classement général, il n’en demeure pas moins que les Crabes du MOB ont un léger avantage, les joueurs se trouvent avec un moral au beau fixe après leur succès devant le CRB. Contrairement à leurs voisins qui restent sur une défaite amère concédée face à l’USMH. Une situation à bien exploiter pour le staff technique afin de motiver les joueurs pour les pousser à arracher la victoire.

Les Crabes se mettent à l’heure du derby
evigorés par le précieux succès arraché samedi dernier devant la formation de CR Belouizdad 1-0 grâce à Faouzi Rehal, les Crabes du MO Béjaïa ont décidé de mettre déjà de côté cette victoire en se mettant à l’heure de derby de la Soummam prévu pour ce vendredi au stade de l’Unité Maghrébine face à la JSMB. Un match qui sera d’une grande importance pour les coéquipiers de Bahri dans la mesure où ils doivent impérativement bien négocier se rendezvous afin de remonter dans le classement et espérer atteindre les objectifs tracés. Ayant bien négocié le match face au CRB en arrachant les trois points de la victoire, les Crabes n’auront pas le droit à l’erreur étant donné qu’ils doivent éviter le moindre faux pas qui pourrait les remettre à la

R

case départ au moment où ils sont en train de retrouver leur sérénité depuis l’arrivée du coach Amrani à la barre technique où il a remis de l’ordre dans la maison.

lacunes en se montrant conscient de la tâche qui l’attend dans les prochaines journées afin de permettre à son équipe d’être à la hauteur et de réussir les résultats escomptés bien que la tâche ne soit pas facile.

formations où aucune équipe n’a le droit de perdre étant donné que cela pourrait coûter cher pour la suite de la compétition.

c’est le premier match entre les deux équipes dans l’élite. Dans cette perspective, les joueurs travaillent avec assiduité et semblent optimistes.

Le staff technique appelé à combler les lacunes
Même si les Béjaouis ont été à la hauteur lors de la dernière rencontre à domicile en livrant une belle prestation face au CR Belouizdad, il n’en demeure pas moins que le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Abdelkader Amrani, est appelé à apporter encore des correctifs sur la composante notamment en ce qui concerne le volet technique et le manque d’efficacité chez les attaquants qui créent souvent des occasions mais sans pour autant parvenir à les biens exploiter. De ce fait, Amrani semble avoir déjà constaté ces

… tout en étant optimistes
Les camarades de Boulaincer savent pertinemment qu’un succès aujourd’hui dans ce derby sera d’un grand apport pour la suite de la compétition et leur permettra d’aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Ainsi, les poulains de coach Amrani vont se présenter avec un moral au beau fixe après leur succès face au CRB contrairement à leur adversaire du jour qui traverse une situation délicate avec une série de mauvais résultats. Ce qui pourrait être un avantage supplémentaire pour Yettou et ses camarades afin de remporter leur premier derby en Ligue 1 devant la JSMB surtout que

Les joueurs travaillent dans la sérénité…
Bien qu’ils n’aient pas encore quitté la zone rouge puisqu’ils occupent la 14e place avec sept points, il n’en demeure pas moins que le succès de samedi dernier face au CR Belouizdad a fait remonter le moral aux joueurs, ce qui leur permettra de bien se préparer pour le derby face à la JSMB. De ce fait, les Crabes qui ont repris le travail depuis hier au stade de l’Unité Maghrébine se préparent dans la sérénité où tout le monde est concentré sur ce match qui revêt une grande importance pour les deux

La préparation a débuté hier
Après avoir eu droit à une journée de repos accordée par le staff technique, les Crabes du MOB ont repris le chemin des entraînements hier au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa afin de se préparer dans de bonnes conditions pour ce rendez-vous important et espérer décrocher un autre succès qui sera d’un grand apport pour la suite du parcours. Le staff technique tentera quant à lui d’apporter les réglages nécessaires pour motiver les joueurs à aborder ce match avec sérénité et réussir un bon succès pour quitter la zone des turbulences. Yugurtha A.

Les Vert et Noir veulent remporter le premier derby en Ligue 1

s La rencontre de ce vendredi entre le MOB et s la JSMB est une première en Ligue 1 pour les deux équipes car auparavant, elles se sont déjà rencontrées en deuxième division. Les poulains du coach Amrani qui ont repris le travail hier au stade de l’Unité Maghrébine pour préparer le derby affichent une grande détermination pour rentrer dans l’histoire des derbies en remportant le premier en Ligue 1 professionnelle. De ce fait, ils comptent assurer une meilleure préparation possible avec le programme mis en place par le coach afin d’être à la hauteur et surtout enchaîner par un deuxième succès consécutif bien que la tâche ne soit pas facile.

Boulaincer veut se révolter face à son ex-équipe
attaquant du MO Béjaïa Rafik Boulaincer attend avec impatience cette rencontre face à la JSM Béjaïa qui aura lieu ce vendredi au stade de l’Unité Maghrébine pour la simple raison que le joueur affrontera son ex-équipe dans un match spécial pour lui. Un match qui compte beaucoup pour cet élément qui a rejoint le club lors de l’été dernier. N’ayant pas inscrit le moindre but depuis le début de saison en dépit du temps de jeu dont il a bénéficié, Boulaincer veut se révolter contre ses ex et surtout être l’un des partisans d’un probable succès face aux Vert et Rouge. D’ailleurs, il n’a pas caché son vœu de voir le coach Amrani lui accorder une autre chance pour gagner plus de confiance et d’aider son équipe à réaliser un bon résultat. Cela dit, un but ce vendredi face à la JSMB pourrait le libérer pour la suite de parcours et ouvrir son compteur surtout que le staff technique compte beaucoup sur ses capacités pour être plus décisif à l’avenir.

Les supporters se préparent pour la grande fête

s En dépit de l’importance de ce match pour s les deux équipes qui traversent une situation difficile, les supporters du MOB se préparent déjà pour la fête et compte envahir le stade de l’Unité Maghrébine afin de soutenir leur équipe et pousser les joueurs à glaner les trois points de la victoire. Cela dit, nous avons constaté qu’ils ont déjà entamé les préparatifs notamment les chants et les fanions pour soutenir leur équipe et rééditer les belles scènes de la saison dernière. Yugurtha A.

L’

pas moins que l’attaquant Boulaincer sera l’un des éléments qui seront les plus motivés étant donné qu’il affrontera son ex-équipe pour la première fois depuis qu’il a quitté le club. Formé à la JSMB, Boulaincer aura à disputer un match spécial où il fera le maximum pour aider son équipe à s’imposer et ouvrir son compteur buts après huit journées de disette. Amrani compte beaucoup sur lui et le considère comme l’un des clés de la rencontre qui s’annonce déjà difficile pour les deux équipes.

vendredi.

Amrani : «Boulaincer dispose de beaucoup de qualités, mais il a besoin qu’on le soutienne»
Interrogé à la fin de la rencontre de samedi dernier face au CR Belouizdad sur le cas de l’attaquant Boulaincer qui n’a pas encore trouvé le chemin des filets après huit matches disputés en Ligue 1, le coach du MOB a déclaré ce qui suit : «Je pense qu’on doit soutenir Boulaincer pour qu’il retrouve la confiance qui lui échappe depuis quelques journées. C’est un joueur qui dispose de beaucoup de qualités et je suis persuadé qu’il sera encore meilleur à l’avenir. Il a besoin de soutien de tout le monde pour qu’il puisse retrouver le chemin des filets dans les meilleurs délais.» Yugurtha A.

Il jouit de la confiance de son coach
Bien qu’il traverse une situation difficile actuellement vu qu’il n’a pas inscrit le moindre but depuis l’entame de la saison, le premier responsable de la barre technique continue de lui donner la chance en décidant de le titulariser lors de la rencontre de samedi dernier face au CRB. D’ailleurs, le coach Amrani n’est pas prêt à lâcher son joueur en voulant lui apporter son soutien afin qu’il puisse retrouver la confiance et contribuer aux bons résultats de l’équipe à l’avenir. Ce qui pourrait être une bonne chose pour le joueur afin de débloquer son compteur dès ce match face à la JSMB ce

Il pourrait être la clé du match
Si tous les joueurs seront motivés pour arracher la victoire étant donné que ce match revêt un cachet particulier, il n’en demeure

16

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

ESS

Hammar monte au créneau
«L'Entente n'occupe pas la première
place grâce à la partialité de l’arbitrage»

L

e président de l'ESS a tenu à rompre le silence et cela depuis le match joué par son équipe samedi passé à Tizi Ouzou. Il a choisi les colonnes du Buteur et d'El Heddaf pour mettre au point certaines choses : «Ecoutez, je ne comprends pas du tout cet acharnement contre mon équipe. Le match contre la JSK a été retransmis à la télévision et les images existent pour qui veut les consulter. Que l'arbitre ait jugé bon de refuser un penalty à notre adversaire, ceci n'est pas notre problème. Cependant, il a refusé un but parfaitement valable à mon équipe sans pour autant que nous pleurnichions à longueur de journée à travers les médias. Je dirais, pour conclure, que s'il y a une équipe en Algérie qui a été lésée, c'est bien

l'ESS. Je rappellerais aux personnes de mauvaise foi que L'ESS n'occupe pas la première place grâce à l'aide des arbitres.»

ballon à Gourmi qui a inscrit un but qui sera refusé par Houasnia. Ce dernier avait estimé que le capitaine de l'ESS avait contrôlé le cuir du bras.

cœur. L'ESS a donc envoyé un écrit à l'instance fédérale pour confirmer sa participation aux prochaines joutes continentales.

«La prochaine fois, mets le brassard de capitaine autour de la tête !»
C'est la blague en vogue, ces derniers temps du côté de la ville d'Aïn Fouara. C'est un fervent de l'ESS qui en a eu l'idée et elle est reprise par les joueurs et les supporters. Quand deux fans de l'ESS se rencontrent, ils s'interpellent de cette manière : «La prochaine fois mets le brassard de capitaine autour de la tête !» L'allusion est faite au contrôle de la tête effectué par Delhoum avant de transmettre le

L'ESS jouera la Champions League africaine
Après avoir, dans un premier temps suivi, comme ses homologues de l'USMA et de l'USMH les recommandations de la ligue, le président de l'ESS vient de faire machine arrière en ce qui concerne la participation de son équipe à la prochaine Ligue des champions. Il faut savoir que les supporters ont exercé un énorme pressing sur la direction du club pour voir leur équipe prendre part à une compétition qui les tient à

Plusieurs propositions sur le bureau de Kerbadj
La direction de l'ESS a accompagné sa décision de prendre part à la prochaine Coupe des champions d'Afrique de plusieurs propositions en ce qui concerne le nouvel agencement du calendrier. Kerbadj a informé les présidents de club qui persisteraient à jouer la Champions League qu'ils subiraient les désagréments d'une programmation des plus contraignantes.

S.B.

Il était le délégué du match JSK-ESS

Le président dénonce la passivité de Medjiba
Le président Hacen Hammar est en colère contre le délégué du match JSKESS, qui n’a pas fait son travail, selon lui. «Figurez-vous que notre manager a été agressé devant le délégué du match M. Medjiba. Lorsque je suis parti me plaindre chez lui, il m’a dit qu’il ne peut rien faire, ce n’est pas son travail, il a même fait semblant de ne rien voir. Pire, je viens d’apprendre qu’il n’a absolument rien mentionné sur son rapport, malgré tous les incidents qui ont eu lieu à la fin du match et l’agression de notre manager. C’est de la passivité totale d’un homme censé nous protéger et rapporter la vérité. Je suis outré par son comportement passif. A quoi sert dans ce cas-là un délégué ? J’ai le droit de poser cette question aux membres de la LFP, qui doivent assainir ce corps. La saison passée face au WAT, c’est un délégué qui a nous suspendu Khedairia, alors qu’il n’avait pas le droit d’interférer sur le terrain. Hier, le délégué s’est caché dans sa baraque sans intervenir une seule fois pour exercer pleinement ses prérogatives. Quant à l’arbitre, il a commis des fautes de part et d’autre», nous dira-t-il. Par ailleurs, les spécialistes s’interrogent sur la désignation de ce délégué qui n’est structuré dans aucune ligue.

Battre le CSC pour porter un coup
au moral des concurrents
u-delà de l’enjeu purement sportif, le choc ESS-CSC constitue surtout l’opportunité idéale pour les deux équipes de marquer les esprits et leur territoire. La première place de la Ligue 1 sera évidemment en jeu. Une seule unité sépare les deux équipes au classement. En cas de contreperformance, l’avance des poulains de Lang aura fondu comme neige au soleil. Le prestige est l’un des enjeux de ce duel entre les équipes du CSC et de l’ESS car ce choc est l'un des derbies les plus appréciés de l'est du pays. Compte tenu de la situation resserrée au sein du trio de tête, un succès constituera pour les Sétifiens plus qu’une

Gourmi «Un match ne se résume
pas à une seule action de jeu»
je considère qu'on en fait un peu trop suite à l'arbitrage du match de samedi passé. Vos prestations depuis le début de la saison font de vous l’une des pièces maîtresses de l’équipe. Cela implique des responsabilités, n’est-ce pas ? Ce que vous dites me fait énormément plaisir, mais ce qui est le plus important est que mon équipe gagne des matchs. Je n’aurais jamais réussi les prestations dont vous parlez si mes coéquipiers n’avaient pas fait ce qu’il faut pour cela. Ce sont surtout mes coéquipiers qui sont à féliciter. Pour ce qui est des responsabilités, c’est le devoir de chacun de nous de les assumer. Peut-on dire que votre équipe a gagné en confiance après le nul réalisé à Tizi Ouzou? Je ne vous cache pas que nous avions quelques appréhensions avant d’aborder ce match. Je suis effectivement très heureux et c’est le cas de tous mes coéquipiers d’avoir négocié comme il se doit ce match. Ce bon résultat nous a redonné de la confiance et cela est très important avant les prochains matchs. Il s’agit, maintenant, pour nous de confirmer. Êtes-vous en mesure de le faire lors de votre prochain rendezvous contre le CSC ? Ce match s’annonce difficile

A

cerise sur le gâteau.

Pour marquer les esprits
A ce stade de la saison, ce duel est l’occasion de marquer les esprits pour l’ESS comme pour le CSC. Peut-être même davantage pour les Constantinois, présentés comme les principaux rivaux des Sétifiens dans la course au titre. Cette étiquette, le club de la ville des Ponts l’a récupérée pour ses résultats, mais aussi pour cette qualité de jeu qui lui a permis de les obtenir. Elle a particulièrement éclaté aux yeux du public lors des dernières sorties du CSC. Si l’équipe de Constantine parvenait à enchaîner contre Sétif, elle frapperait encore plus fort sur la Ligue 1. Il est certain que les joueurs de Lang ne se laisseront pas faire. Depuis le début de la saison, l’ESS a changé de système et d’attitude. La qualité de jeu et les résultats ont suivi, jusqu’au résultat probant acquis contre la JSK. Un test réussi devant une équipe difficile à jouer, et cela quelques jours après une victoire éclatante acquise face à Mouloudia. Si le groupe sétifien confirme, et s’il y met encore la manière, il n’aura pas seulement repris les commandes du championnat. Il aura surtout mis un coup au moral de tous ses rivaux. A commencer par les équipes de la JSK et du CSC, présentées comme les plus dangereuses d’entre elles.

Gourmi est l'un des hommes en forme de l'équipe de Sétif, et cela depuis le début de la saison. En plus d'être un régal pour les yeux balle au pied, il a toujours fait preuve d'une extrême amabilité quand on le sollicite pour un entretien.
Revenons, si vous le voulez, au match disputé samedi dernier à Tizi. Ce fut assez compliqué pour vous, n’est-ce pas ? Même pour nos adversaires ce fut compliqué, il a fallu se battre et se dépenser pour arracher ce nul contre une bonne équipe de la JSK. C’est certain, comme mes coéquipiers, j’étais très motivé et nous voulions réaliser une belle performance. Il nous fallait prendre des risques et cela devant l’une des meilleures équipes du championnat. Vous avez inscrit un but qui a été refusé. Un commentaire ? J’ai reçu un bon ballon de Delhoum et je me suis appliqué à le mettre au fond des filets. Ce but a été refusé pour une faute de main inexistante. Personnellement, je considère que l'erreur est humaine et je ne comprends vraiment pas qu'on résume un match à une seule action de jeu. Expliquez-vous. Sans entrer dans la polémique,

pour les deux équipes. Le plus important est que nous soyons au top ce jour-là. C’est à partir de là que nous arriverons à développer notre football. Le CSC, au vu de ses performances, est une équipe difficile à jouer, mais nos chances, dans ce match, sont réelles. L’objectif est de continuer sur notre lancée. Le poste que vous occupez actuellement dans l'équipe vous convient-il ? Je sais que ma polyvalence me sert et l’essentiel est d’être sur le terrain. Je veux agir en professionnel et être à la disposition du coach et de l’équipe. Je ne vous cache pas que j’éprouve énormément de plaisir à toucher beaucoup de ballons. Vos supporters attendent beaucoup de vous. Qu’avezvous à leur dire ? Tout d’abord, il faut qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour qu’ils revivent les merveilleux moments lors de la conquête du doublé et du titre de la saison passée. Ils ont pour cela un rôle à jouer, celui de nous apporter leur soutien. Entretien réalisé par Khallil L.

K.L.

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

17
2 500 billets pour les Sanafir à Sétif
La direction sétifiene préfère prendre de l’avance sur un sujet très sensible avant la date du match afin d’éviter des complications et les mauvaises surprises le week-end prochain. Selon nos informations, la direction de Hammar compte laisser 2 500 billets pour les supporters du CSC, un quota qui sera mis en vente le jour du match aux guichets du stade du 8-Mai, il reste toutefois en deçà des attentes des milliers de Sanafir qui se préparaient pourtant à une vraie invasion populaire vers la ville voisine de Sétif. Cette décision de la direction de Hammar risque de priver les habituels fidèles et amoureux de voir leur équipe depuis la tribune. Heureusement que le match est concerné par la retransmission en direct à travers les chaînes de l’ENTV.

CSC

Garzitto pense

déjà à l’ESS

Belakhdar a repris hier
Après une longue période de repos, hier c’était la date de retour de Belakhdar aux entraînements, le joueur aurait participé avec ses coéquipiers lors de la séance de reprise d’hier qui s’est déroulée au stade annexe de Hamlaoui, un retour qui devrait faire le bonheur du staff technique qui a dû improviser pas mal de fois au niveau du couloir gauche depuis la blessure de Belkhadar face au MCEE il y a de cela presque un mois. A présent, le joueur va devoir se concentrer sur son travail et essayer de rattraper son retard dès cette semaine s’il souhaite ne pas rater le match choc du weekend prochain entre le CSC et l’ESS.

A

près un repos de 24h fort mérité pour les joueurs du CSC, la reprise des entraînements était prévue hier au stade annexe de Hamlaoui. Pour ceux qui ont disputé la rencontre, ils avaient droit à une séance légère, alors que les remplaçants se sont entraînés normalement. Garzitto pense déjà au rendez-vous contre l’Entente. C’est l’impression qu’il nous a donné depuis samedi soir. C’est presque un intérêt spécial pour son prochain adversaire, ces mots le prouvent : «Je connais parfaitement l’ESS et son jeu depuis que j’étais l’entraîneur du Tout Puissant Mazembe. En plus de cela, j’ai supervisé cette équipe de Sétif à deux reprises cette saison, même si je dois reconnaître que le jeu de l’ESS a un peu changé depuis l’arrivée de Jean-Christian Lang qui reste un bon ami à moi.» C’est pour dire que le match intéresse au plus haut point le coach constantinois qu’on n’a jamais senti aussi excité pour un match que pour celui de l’ESS. Garzitto préparet-il une surprise aux Sétifiens et à son compatriote Lang ? Les Sanafir l’espèrent en tout cas.

Quelques séances sur du tartan cette semaine Le match de samedi prochain se jouera sur la pelouse synthétique du 8-Mai-1945, une surface qui n’a pas causé trop de soucis aux joueurs constantinois. Les plus bons résultats ont été enregistrés sur ce terrain avec deux victoires face au JSS et l’USMH et un nul contre l’USMA. Cela démontre que le tartan ne risque pas d’être un handicap pour le Chabab, mais Garzitto préfère tout de même prendre ses précautions et compte programmer deux à trois séances d’entraînement sur du tartan avant la rencontre. Le Chabab occupe la 592e place mondiale La série d’invincibilité réalisée jusqu’à présent par le CSC en championnat a un impact positif sur le classement de l’équipe en championnat et sur l’échelle internationale. Au niveau local, le CSC est classé 4e

ESS-CSC sera télévisé
derrière le MCA, l’ESS et l’USMA. Selon un site spécialisé en matière des statistiques fiables et parrainé par la FIFA, le CSC a gagné aussi pas mal de places au classement mondial. Ainsi, il occupe la 592e place pour ce mois d’octobre. Le club doit continuer sur ce rythme pour battre d’autres records et grimper encore sur l’échelle mondiale. Boulhabib, porte-parole du club, assistera à la réunion des présidents de club Vu l’importance de la réunion que compte organiser le président de la fédération Mohamed Raouraoua avec les pré-

sidents des clubs des Ligues 1 et 2, le président par intérim de la SSPA Ferssadou qui a pour habitude de représenter le club dans ce genre de réunion sera absent aujourd’hui. C’est Boulhabib qui représentera le CSC dans cette réunion. Il va donner ses propres arguments pour convaincre les responsables de notre football de permettre au CSC, à l’ESS et à l’USMH de représenter le pays en Coupe de la CAF et en Ligue des champions. Abdou H.

Trop de rumeurs entourent déjà ce match derby entre les Constantinois et les Sétifiens prévu pour le week end prochain. L’enjeu, qui sera la première place du classement, attire les fans et directions des deux clubs. Du côté de Sétif, les dirigeants ont tenté une demande de faire avancer la date de la rencontre pour vendredi au lieu de samedi, cette demande est très bien calculée par les Sétifiens qui cherchent à alléger leur planning, mais d’après les dernières informations, le match est maintenu à sa date initiale, à savoir le samedi à 17h45. Cela a été confirmé hier par la ligue. Cela veut dire que le match ESS-CSC sera diffusé sur le petit écran, car d’après le programme des matchs concernés par la retransmission en directe établi précédemment par la ligue, ESS-CSC figure sur ce tableau, malgré les autres matchs chocs de la 9e journée. On parle surtout des USMH- CRB, JSMB-MOB et MCA-JSK. Une journée choc à ne pas rater, l’occasion pour l’ENTV de soigner ces chiffres d’audience presque morts. A l’ENTV de sortir l’artillerie lourde pour garantir à ses chers téléspectateurs de bonnes images des stades concernés. Abdou H.

CABBA

Le nouvel entraîneur sera connu après le MCO
uste après le limogeage de Belhout, un membre du conseil d’administration a été chargé d’entrer en contact avec Aziz Abbas afin de lui proposer de reprendre du service à la tête de la barre technique de l’équipe. D’après nos informations, les négociations entre ce technicien enfant du club n’ont même pas eu lieu sachant qu’il n’a pas fait l’unanimité au sein de certains membres du conseil. Ce scénario n’est pas le premier du genre puisqu’à chaque fois qu’il y a le feu, on songe à lui. D’après toutes les données en notre possession, Abbas ne sera pas le pompier de service cette fois puisqu’on préfère temporiser pour installer un nouvel entraîneur. Des pistes ont été proposées par des managers qui sont à l’affût bien sûr et des CV sont déjà sur le bureau

J

du président du conseil d’administration Messaâdi qui ne veut pas se précipiter et la décision finale sera prise en concertation avec tous les 10 autres membres qui seront conviés à chaque à se réunir à plusieurs reprises cette semaine pour prendre une décision finale et si l’on arrive à dénicher l’oiseau rare d’ici vendredi prochain celuici se déplacera à Oran mais en simple observateur.

étrangère est à un grand pourcentage écartée à moins que le choix se fasse sur un technicien qui a déjà exercé auparavant en Algérie.

nouvel entraîneur.

Benaniba dirigera l’équipe à Oran
En l’absence d’un entraîneur en chef, le directeur technique Radjeh Belouahri a chargé l’entraîneur des Espoirs Zohir Benaniba de préparer l’équipe en prévision du match contre le MCO prévu samedi prochain. Ce jeune technicien, enfant du club diplômé de l’ISTS qui a déjà une certaine expérience du terrain sachant qu’il entraîné ces dernières années plusieurs équipes de régionale et de DNA, aura une chance à saisir ce samedi s’il arrive à ramener un bon résultat d’Oran. Si tel est le cas, il sera certainement associé au

Il assurera la reprise en compagnie de Beddar et Abed

La piste étrangère écartée
D’autre part et vu la rareté du produit sur le marché local, l’on a proposé plusieurs CV d’entraîneurs étrangers susceptibles de prendre le relais mais leur méconnaissance du terrain a fait craindre un à la case départ. Ce qui nous amène à penser que si la piste

Sitôt chargé de préparer l’équipe pour le déplacement à Oran Benaniba devait assurer la reprise des A. B. Vers entraînements prévue hier lundi à partir de 17 h au la sanction du stade du 20-Août, Bestade du 20-Août naniba aura certaineAprès le jet de fumigènes par des supporment du pain sur la ters sur le terrain au cours du match contre planche surtout du l’ A SO le stade du 20-Août risque une sanction côté psychologique d’un match à huis clos. Ce n’est pas la première pour leur permetfois qu’un tel comportement est signalé sur la tre de se débarrasfeuille de match puisque le club a été sanctionné ser des séquelles laissées par un tel ré- à trois reprises contre le MCEE, le CRBAF et le CRB pour le même motif. A signaler sultat afin de réagir que le prochain match à domicile se positivement à Oran. jouera contre le MCA. Le groupe qui a le moral à plat après sa déconvenue face

à l’ASO après la réaction violente des supporters aura certainement du mal à relever la tête mais c’est dans de telles circonstances que l’on vérifiera si cette équipe est capable de repartir du bon pied après un cauchemar.

18

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup ferme

MCO

Djebbari : «Je n’ai pas reconnu mon équipe à Béchar»
out en reconnaissant que son équipe est passée complètement à côté de son sujet samedi passé contre la JS Saoura, le président du MCO, Youssef Djebbari, ne veut pas dramatiser la situation estimant que son équipe a mal préparé ce match. «J’ai vu le match de samedi passé, sincèrement, je trouve que mon équipe a carrément loupé son match. On n’a rien fait pour aspirer à un résultat probant», affirme le P-DG de la société avant d’enchaîner : «Je pense que plusieurs raisons nous empêchent de jouer sur notre véritable valeur. Personnellement, je pense que nous avons très mal préparé ce match à cause de la trêve. Je dirai aussi que les fêtes de l’Aïd sont venues à seulement deux jours du déplacement de Béchar. Les joueurs étaient un peu déconcentrés. A cela, il faut ajouter ce long déplacement avec une escale à Alger. Je pense que mes joueurs étaient fatigués sur le double plan mental et physique. La preuve, nous avons encaissé des buts sur des erreurs individuelles.»

T

et des supporters de la Saoura en général. C’est vrai que la JSS était dans l’obligation de gagner mais ce n’était pas nécessaire d’utiliser tous ces stratagèmes pour nuire à l’équipe. Pourtant, le MCO a souvent aidé ce club phare de la ville et ses différentes catégories pour avoir des créneaux d’entraînement ici à Oran. L’autre point qui m’a terriblement choqué est relatif au comportement de certains pseudo-supporters qui se sont pris à nos fans qui en plus du périlleux déplacement de 800 km, effectué jusqu’à Béchar, ont été lâchement agressés par certains voyous là-bas. C’est décevant qu’un comportement pareil existe encore dans le monde du professionnalisme.»

«Nous avons seulement demandé à l’entraîneur de bien préparer certains éléments sur le plan physique. D’ailleurs, c’est le duo Miranda et Ricardo qui vont s’occuper de ce volet cette semaine. Il faut également remettre sur pied certains éléments encore convalescents.»

cette hémorragie.»

«On n’a contacté aucun joueur»
Concernant le mercato hivernal, Djebbari nie avoir contacté quelques éléments pour renforcer l’équipe à partir du mois de décembre prochain : «Je suis en train d’entendre par-ci, par-là, des noms de joueurs. Les gens spéculent pour rien car à notre niveau nous n’avons pris attache avec personne. On compte convoquer une réunion à ce sujet en présence de l’entraîneur pour établir une liste de joueurs avec un profile bien défini.»

«Victoire impérative face au CABBA»
Pour ce qui est du match de samedi prochain au stade Ahmed Zabana contre le CA Bordj Bou-Arreridj, le président du MCO pense que la victoire à domicile est obligatoire. «Comme n’importe quel match que nous jouons sur notre terrain, il faut engranger les trois points de la victoire. Je pense que nous n’avons pas d’autre alternative que de gagner face au CABBA, histoire de faire le plein mais aussi de faire oublier à nos fans cette défaite de la Saoura», affirme Djebbari qui semble optimiste avec le retour de certains joueurs clés.

«Je ne mettrai pas la pression sur Solinas»
Le soutien que porte Djebbari à Solinas semble indéfectible. En effet, le président du MCO qui a eu son coach au bout du fil après le match n’a pas jugé de lui mettre la pression à cause de la défaite lui demandant de bien préparer le prochain match contre la Saoura : «Nous n’allons pas faire un procès après chaque match à notre entraîneur au point de lui mettre la pression. Nous avons décidé de le soutenir jusqu’au bout. Notre objectif pour cette fin de phase aller ne peut être plus clair, c'est-àdire terminer avec 21 points. Libre à lui de les récolter là où il veut», explique Djebbari avant d’ajouter :

«Amri Chadli s’occupe de son cas»
Pour ce qui est de la qualification de l’ex-milieu offensif de Mayence, Amri Chadli, Djebbari affirme que le joueur se trouve ac tuellement en Europe pour s’occuper de son :. «Il a, pour un premier pas, récupéré sa lettre de sortie de son ancien club afin d’entrevoir une démarche classique pour qu’il soit qualifié. A présent, il doit saisir la FIFA. Son avocat est à cheval sur son dossier. Il nous tiendra au courant sur tout.»

«Très déçu par l’accueil hostile des Bécharis»
Bien qu’il pense que la défaite de son équipe sur le terrain ne souffrait d’aucune contestation, Djebbari était en revanche très remonté contre les responsables du stade de Béchar qui ont refusé l’accès à son équipe pour pendre part à une légère séance de décrassage : «J’étais désagréablement surpris par le comportement des responsables du stade 20-Août 55 de Béchar en particulier

«Des décisions vont tomber concernant les jeunes»
Si le président est en train de chercher une certaine stabilité au niveau des séniors, il faut reconnaître qu’il a perdu patience avec les jeunes. L’humiliante défaite concédée face à la Saoura (5-0) n’a pas laissé Djebbari indifférent : «Nous avons pris des décisions importantes que je n’ai pas l’intention d’étaler à travers la presse avant de rencontrer le président des jeunes, Haddou Houari. En tous les cas, un remaniement est attendu au sein des jeunes catégories pour stopper

Amine L.

Bouaïcha «Je dois travailler
le plan physique cette semaine»
Complètement guéri de sa blessure à la cheville, Djamel Bouaïcha absent depuis un mois déjà devra commencer à travailler le volet physique sous la coupe du duo Miranda-Ricardo. L’objectif est de rattraper son retard sur le plan physique afin de pouvoir prendre part à ce prochain match contre le CABBA où le Mouloudia aura besoin de tous ses atouts pour renouer avec le succès.
Votre équipe vient de s’incliner du côté de Béchar. Comment avez-vous pris cette défaite ? Disons que j’étais déçu, car on comptait beaucoup sur ce match pour confirmer notre regain de forme. Mais le match s’est joué dans des conditions difficiles là-bas. Cette défaite ne devra pas nous décourager pour autant car le plus important est de se racheter la semaine prochaine contre le CABBA. Sur le plan personnel, peut-on savoir si vous allez être prêt pour le match contre le CABBA ? Pour le moment, il est encore tôt d’en parler, car on n’a pas encore repris le chemin des entraînements (entretien réalisé avant la reprise d’hier). Pour l’entame de la préparation de cette semaine, je dois encore travailler en solo sous la houlette de Paulo et Ricardo. Donc, je dois voir dans quel état physique je me trouve pour pouvoir évoquer ce match face au CABBA. Donc votre blessure n’est plus d’actualité. Ma blessure fait partie du passé. Je ne ressens aucune douleur. Néanmoins, cela fait un mois que je ne me suis pas entraîné. Il est clair que je dois recharger mes batteries pour pouvoir tenir le coup. C’est pourquoi je vais consacrer mon travail durant toute la semaine sur le plan physique. Serez-vous parmi les 18 samedi prochain ? Il est fort possible que je sois convoqué pour cette rencontre et pourquoi ne pas jouer une partie de cette rencontre. Je dois reprendre progressivement la compétition. L’essentiel est que l’équipe arrive à gagner ce prochain match afin de se remettre en confiance et faire plaisir à nos fans. Entretien réalisé par Amine L.

Afin de parler du renfort du mercato

Réunion avec Solinas le 15 novembre

S

MCO-WAM aujourd'hui en amical

elon le président du Mouloudia d’Oran, Youssef Djebbari, une réunion sera provoquée un mois avant l’ouverture du marché des transferts hivernal afin d’établir une liste de joueurs susceptibles de renforcer les rangs de l’équipe. Le P-DG de la société n’a pas l’intention de faire cavalier seul, puisqu’il compte impliquer son entraîneur, Gianni Solinas, pour lui donner la liberté de cocher sur les noms des joueurs qu’il juge utile de faire l’affaire au MCO, lui qui n’est pas un novice dans le championnat algérien.

Le Clasico espagnol menace le MCO
Un grand souci se posera pour le MCO jeudi prochain contre le CABBA. Un problème qui n’a rien à voir avec l’effectif encore moins avec la qualité de l’adversaire. Les Hamraoua redoutent en effet de se produire devant des gradins dégarnis. La raison ? La rencontre MCOCABBA programmé à 18h se jouera au même temps que le Clasico espagnol qui mettra aux prises le FC Barcelone avec Real de Madrid. Sachant que la plupart des supporters des Rouge et Blanc sont des admirateurs finis du club catalan, ils risquent de déserter les travées du stade Zabana et rester derrière leur petit écran pour suivre ce Clasico qui tient en haleine les férus de la balle ronde de tout le globe. C’est ainsi que les dirigeants du MC Oran redoutent à ce qu’ils ne bénéficient pas de l’apport du douzième homme dans un match qui s’annonce pourtant capital pour les Rouge et Blanc. Il faut reconnaître que même l’affiche en elle-même n’est pas intéressante même sans ce match Barça Real, le stade n’allait pas afficher complet puisque des matchs face à l’ASO, le MCA et le CSC n’ont pas drainé la grande foule. Qu’en sera-til donc face au CABBA au moment d’un Barça-Real ?

Les Hamraoua affronteront à partir de On parle de 16h au stade Ahmed-Zabana le pensionnaire de l'Interrégions, le Widad de Mostaga- Sapole et nem. Un match durant lequel l'entraîneur va Lemmouchia devoir apporter quelques corrections se baDes rumeurs cousant sur les erreurs commises par certains rent ces derniers de ses joueurs face temps dans l’entouà la Saoura. rage du club affirmant que le Mouloudia pourHeriet perd rait bien entrer en contact sa grand-mère avec l’ancien joueur du CA Batna, Mani Sapole, qui a béSelon nos sources, Hamza Heriet néficié de sa lettre de libéravient de perdre sa grand-mère à Biskra. Le joueur devra regagner Oran au- tion tout comme Khaled Lemouchia. Djebbari a toujourd'hui ou demain. En cette douloureuse circonstance, le collectif du tefois démenti formellement ces rumeurs en infirmant Buteur présente ses sincères condoavoir pris contact avec ces éléléances au joueur. «A Dieu nous ments : «Ce n’est pas vrai. A appartenons et à Lui nous remon niveau, je n’ai encore tournons.» contacté aucun joueur.»

A.L.

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

19

RCA

MCEE

Lattaque inquiète Kettaf refuse les Espoirs et Chérif El Ouazzani démissionne
L’entraîneur adjoint Samir Kettaf a refusé le poste d’entraîneur des Espoirs en remplacement de Saâda, limogé après la lourde défaite de l’équipe face à l’USMA (3-0) et annonce sa démission du staff technique des seniors. Kettaf a affirmé dans une brève déclaration qu’il est démissionnaire. «Je suis démissionnaire de mon poste d’adjoint de Abdelkader Iaïche», a-t-il dit sans préciser les raisons. Mais selon notre source, sa démission est liée à sa nomination à la tête des Espoirs jusqu’à nouvel ordre. ments hier en fin d’après- midi en présence de tous les joueurs puisque aucun blessé n’a été signalé. L’entraîneur Abdelkader Iaïche a programmé une seule séance par jour durant toute la semaine afin d’éviter la surcharge aux joueur. Le coach d’El Eulma s’est déjà projeté sur le prochain match. Il a demandé aux joueurs de se concentrer sur le match face au CRBAF dans le but d’enregistrer leur deuxième succès d’affilée surtout que le match se déroulera à huis clos. Une occasion en or.

Une prime de 10 millions avant le CRBAF
Après le premier succès de l’équipe à domicile face à l’USM Alger, la direction a décidé d’octroyer aux joueurs les primes de matches. Selon notre source, chaque joueur percevra 10 millions de centimes avant le match de samedi contre le CRB Aïn Fekroune qui aura lieu à huis clos. Cette prime représente la victoire du match contre l’USMA (7 millions) et le nul ramené de Béjaïa face à la JSMB (3 millions).

Chenihi : «On doit rester sur la même dynamique»
L’attaquant de Babia, Chenihi, est très optimiste après le succès de son équipe contre l’USMA. Il affirme que le moral des joueurs est au beau fixe. Tout le groupe est animé d’une grande volonté pour maintenir l’ambiance qui règne au sein de l’équipe et de garder la même dynamique. «L’équipe est en phase ascendante. Après la victoire contre l’USMA, le moral est au beau fixe. Nous ferons en sorte de garder cette dynamique face au CRBAF surtout que le match se déroulera à huis clos», a déclaré l’attaquant Chenihi en substance. S. H.

H

ier, les coéquipiers de Cherfaoui se sont réunis pour effectuer la séance de reprise après cette défaite en déplacement face au MCA. A cette occasion, le coach Chérif El Ouazzani, comme à ses habitudes, a profité de la présence de tout le groupe pour organiser un rassemblement au milieu du terrain. Bien évidemment, le sujet principal tournait sur ce revers enregistré face au Mouloudia. A ce sujet, le coach ne s’est pas montré tendre avec ses attaquants. Ces derniers après 8 journées n’arrivent toujours pas à trouver le chemin des filets, Chérif El Ouazzani s’est dit très inquiet et avoue ne pas comprendre ce blocage.

Herrouche indisponible
Comme son milieu de terrain Herrouche sera absent pour cette prochaine journée face à la JSS, le coach compte confier ce rôle de meneur de jeu est Amiri. Il est possible que Chérif El Ouazzani fasse appel à Rait pour le prochain match.

mande. Je garderai même les bois.»

Amani sollicite officiellement les services de Kara
Le président du RCA ne veut pas rester les bras croisés à ce manque d’efficacité en attaque de son équipe. Ce dernier s’est vite mis à la recherche d’une pointure qui pourrait apporter son aide à l’équipe, et on dirait bien qu’il a trouvé la perle rare. En effet, Amani demande officiellement les services de Kara, l’attaquant d’Aïn Fakroun. Ce joueur, qui a crucifié le RCA la saison dernière en championnat avec deux buts, s’est dit intéressé par l’offre, néanmoins il faudra maintenant négocier sa libération avec la direction du club qui ne compte pas, a priori, se séparer de son joueur. Mohamed Arab

Amiri : «Je jouerai même gardien s’il me le demande»
Bien parti pour assurer l’absence de Herrouche pour la prochaine journée, Amiri, le milieu de terrain de l’équipe, s’est dit prêt à prendre sa place sur le terrain : «Je suis toujours à la disposition du coach. Je ne me plains jamais du poste que j’occupe. Rappelez-vous bien en début de saison où j’évoluais en latéral droit. Si le coach me fait appel, je jouerai là où il me de-

Du biquotidien toute la semaine
Après un jour de repos, les joueurs devaient reprendre les entraîne-

CRBAF Les supporters demandent le retour de Bekouche à la tête du club

JSS

Chut, on prépare l’Arbâa !

Mechiche : «On

est un grand ouf de soulagement que les dirigeants de la JS Saoura ont poussé après le sifflet final de la rencontre face au MC Oran samedi dernier. Les camarades de Beldjilali ont réussi la bonne opération en battant les Hamraoua sur un score de 3 buts à 1. A vrai dire, cette victoire fut longue à se dessiner pas seulement pour les difficultés Billel G. rencontrées en seconde période suite à la résistance des visiteurs, mais parce que les Sudistes ont traBakayoko versé un passage à vide. Heureuserassure ment que l’international béninois Aoudo a été derrière un joli douLe défenseur axial Bakayoko a été blé et l’un des artisans de ce sucmagistral face aux attaquants du cès. L’attaque de la JSS a été MCO, il a même trouvé du plaisir à prolifique puisque c’est la prêter main-forte à ses coéquipiers deuxième fois depuis le début de la saison que les Sudistes gagnent devant où il a encore inscrit le troisième but de son équipe en sur un score de 3 buts chez eux. deuxième mi-temps. Bakayoko Aoudo a été très actif devant les bois adverses. Un doublé était suffis’est souvent transformé sant pour tuer la partie en première en attaquant. période et engranger les trois points

C’

de la victoire. En somme, c’est une victoire qui ne manquera pas d’avoir un effet très positif sur le mental du groupe qui devra préparer dans la plus grande sérénité le match du RC l’Arbâa, un match qui opposera le club qui occupe la 5e position avec 13 points à la JSS qui est logée au 8e rang avec 12 unités. Un seul point donc sépare les deux formations. A quatre jours du rendez-vous, Mechiche est appelé à booster son groupe, surtout sur le plan psychologique, pour qu’il puisse confirmer son dernier succès.

a réalisé notre objectif»
Les Sudistes de Béchar ont mis fin à une série de trois matches sans succès à domicile, la formation du MCO a failli mordre les doigts tant les locaux étaient survoltés. Les hommes de Mechiche ont fait ce qu’il fallait, l’équipe de Saoura dès le début s’est surpassée vu la façon dont elle a entamé la partie. Mechiche déclara à la fin de la rencontre : «Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce match, l’essentiel est qu’on ait réalisé notre objectif.» Les joueurs ont montré beaucoup de ressources pour faire la différence, ils ont disputé un grand match grâce à leur volonté affichée. C’est un succès important devant une équipe qui compte jouer cette saison les premiers rôles. Malgré le fait qu’il ait annoncé sa démission de la SSPA du CRBAF, le désormais ex-président du club, Hassen Bekouche, avait fait samedi dernier le déplacement avec l’équipe à Constantine pour assister au match face au CSC. Selon nos indiscrétions, Bekouche avait même motivé les joueurs en leur promettant une forte prime en cas de succès à Constantine. L’ex-président du CRBAF a, selon nos informations, fait cela uniquement pour aider l’équipe qui traverse actuellement une situation très difficile. Pour leur part, les supporters du CRB Aïn Fakroun continuent de peser de tout leur poids pour convaincre Bekouche de revenir aux commandes du club. Griche et Bouhafer devant le conseil de discipline Le défenseur du CRBAF, Griche, a été traduit en conseil de discipline suite à son altercation verbale avec l’entraîneur adjoint, Kaber, lors du précédent match amical disputé face à la formation d’Aïn Kercha. La direction du club devra prendre une décision à ce sujet dans les tout prochains jours. Pour sa part, l’autre défenseur Bouhafer sera également traduit bientôt devant le conseil de discipline après qu’il eut refusé de prendre part au match amical face à l’AS Aïn Kercha. Benhamla n’a toujours pas repris l’entraînement C’est hier que les hommes de Hamouche ont repris le chemin des entraînements en prévision de leur prochain match en championnat face au MC El Eulma. Comme ce fut le cas ces derniers temps, le joueur milieu de terrain, Benhamla, a manqué ladite séance. Et pour cause, il a décidé de boycotter les entraînements après que certains supporters ont tenté de l’agresser à l’issue du match face à l’USMH. Tout porte à croire que le joueur ne veut plus porter le maillot du CRBAF et attend l’ouverture du mercato pour réclamer sa lettre de libération. Sami

B.G.

20
NAHD

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

USMB
ors de leur dernière sortie à Merouana, les joueurs de Blida n’ont pas réussi à confirmer l’excellent résultat réalisé une semaine auparavant. On se rappelle qu’ils n’avaient rien lâché, les Blidéens de la première à la dernière minute du match qu’ils ont livré et gagné une semaine auparavant et on croyait que la leçon était retenue. Rien de tout cela et les joueurs de Merouana ont tôt fait de faire revenir les camarades de Belhocine sur terre. Lors de la tombée de rideau sur le championnat, on ne se rappellera que d'une chose, ce sera si cette formation blidéenne a réussi ou non à engranger les points nécessaires pour son retour en L1. Ah ! Ce manque de réalisme Lors des derniers matchs, combien de fois les attaquants de cette équipe de l'USMB se sont-ils retrouvés en excellente position de scorer ? Avant de rater lamentablement en ne trouvant pas le cadre ou tout simplement en tirant mollement dans les bras du gardien. Ils l’ont payé très cher, ce manque de réalisme devant les buts, les attaquants de Blida et les échecs à répétition ont tôt fait d’entraîner le divorce d’avec leurs supporters. Il y a, depuis la venue de Bechouia une toute nouvelle façon d’appréhender les matchs, du côté de l’équipe de la ville des roses. Un nouvel état d’esprit qui les fait aller de l’avant et c’est uniquement cette façon de faire qui sera payante. Kaïd, Hamia et les autres semblent avoir retrouvé une certaine percussion et surtout de l'efficacité et ceci suffit pour entretenir l'espoir. La conclusion à tout cela est que les joueurs de Blida auront à corriger au plus vite, plusieurs de leurs défauts et il leur faut faire preuve de moins de naïveté et de plus de réalisme… Plutôt de la frustration. C’est certain, le parcours réalisé par les camarades de Naamani n’est pas exactement celui escompté par les supporters. Le début de championnat, pour le moins moyen et dont il n’est absolument pas responsable est jugé ainsi par Bechouia : «Ce n'est pas un gâchis, il ne faut pas dire ça. C'est simplement frustrant, par rapport au potentiel que l'on sent et à l'ambition de chacun, de devoir débuter comme ça. Mais rien n'est définitif et il ne tient qu'à nous de se projeter, d'être compétitifs et d'aller de l'avant. C'est un instant de la saison, qui ne nous satisfait pas, qui ne satisfait pas nos supporters non plus, donc maintenant, on se doit de rebondir, très vite. Il nous faut surtout réapprendre à gagner des matchs que cela soit chez nous ou à l'extérieur.» S. B.

Ould Z’mirli «Ghalem et Hemani Les attaquants au banc sont exclus sans passer par L des accusés
la commission de discipline»

C

omme annoncé lors de notre irrité. Désormais, les écarts disciplinaires ne seédition d’hier, le gardien Mo- ront plus tolérés par le boss des Sang et Or. hamed Ghalem et l’attaquant «Vous savez, lors d’une phase aussi cruciale que Nabil Hemani ne feront plus la notre, il faut d’abord mettre de l’ordre à l’intépartie du groupe. Après leur rieur de la maison. L’assiduité et la discipline du comportement lors du match face à l’USMAn, groupe doivent passer avant tout. J’insiste sur le la direction du club a décidé de les renvoyer dé- respect et la ligne de conduite du NAHD. Les finitivement. L’information a été confirmée par joueurs, surtout Boussaïd, devront avoir un meille président Mahfoud Ould Z’mirli en direct sur leur comportement. Désormais, aucun écart disles ondes de la radio El Bahdja lors de l’émission ciplinaire n’est toléré et les joueurs doivent se «En toute sportivité», diffusée avant-hier. «C’est montrer professionnels. L’intérêt du NAHD doit une décision murement réfléchie et prise à l’una- passer avant tout autre considération et les nimité. Les deux joueurs ont eu un comporte- joueurs devront être très responsables» ajoute ment inadmissible et ce qui s’est passé à Annaba Ould Z’mirli. a été la goutte qui a fait déborder le vase. Ghalem «L’avenir du club est entre et Hemani n’ont pas été professionnels et ont com- les mains des joueurs» mis plusieurs écarts. Notre sentence est irrévocaLe président nahdiste estime que les joueurs ble et ils ne seront guère réintégrés au sein de sont désormais dos au mur car l’avenir du club l’équipe» a-t-il déclaré. Le boss nahdiste a confirmé que les deux repose sur eux. Le moment n’est plus propice joueurs ne seront pas traduits devant le conseil pour faire marche arrière. Le championnat est de discipline et sont ainsi exclus automatique- en train d’aborder un virage déterminant et ment de l’équipe. Un rapport noir a été élaboré chaque élément est mis devant sa responsabicontre Ghalem et Hemani. «On ne peut pas par- lité. «Qu’on le veuille ou pas, l’avenir du NAHD est entre les mains des joueurs. Je ne suis pas donner à ces deux joueurs récidivistes en train de dire cela pour fuir mes qui ont atteint à la bonne marche responsabilités ou mettre de la l I de l’équipe. Ils n’ont même pas ri f pression sur le groupe. C’est a L e respecté les gens qui les ont s ri a l u a loin de là, mais c’est la g n é r recrutés pour donner un Athatm la dée réalité. C’est pour cela é t r in r o é f plus à l’équipe. Finalecon ld Z’mirli a en nant la sépat e que les joueurs doivent ment, ils n’ont semé Ou cer ri. ahfoud es Ifticen, con t, Faouzi Laf - réagir avant qu’il soit M que la zizanie au sein la tota e Youn r adjoin trop tard et faire le cision d vec l’entraîneu ut son dû, soit aison, de l’équipe». s o t ’a e d é d h n c n u io fi to la rat lui nécessaire pour se .. Et ier avait ualités jusqu’à ent nahdiste n Mon r e d e u rattraper. id C tolérance es mens Le prés r au vœ équipe doit impéralité de s uitter le club. fait qu’accéde eurs, zéro pour les aill eq n’a tivement gagner saavant d hommage et f, Ifticen. Par secrée u h medi et renouer avec d le récalcitrants c r n e e t r r a ren o u conf raîne à t ir n u e n la victoire. Ainsi, le m l’ e a t e S d Le président du AHD, ’mirli a match de Merouana est Ould Z e général du N orme travail NAHD ne semble pas l’én tair celui des joueurs» a-t-il a, pour is l’insatisfait du volet assiAthamn ccompli depu conclu. duité. Certains éléments, à qu’il a tersaison. Youcef M. l’image de Rafik Boussaïd, l’ont

Naamani : «Je peux jouer à tous les postes en défense»
Le défenseur central de l’USMB Naamani, dans l’entretien qu’il nous a accordé, a insisté sur le fait que la défaite concédée vendredi passé est totalement oubliée. Il nous dira que lui et ses coéquipiers aborderont les prochains matchs pour les gagner. Il nous parle par ailleurs de l’ambiance qui règne dans le groupe.

Zennou a repris
Absent durant plus d’une semaine à cause d’un problème familial, l’attaquant Samir Zennou a repris dimanche le chemin des entraînements. Il sera convoqué pour le prochain match contre Merouana.

Le match amical annulé
Finalement le NAHD n’a pas disputé son match test prévu hier et ce, à cause de l’indisponibilité d’un adversaire. Le staff technique se contentera d’un match d’application entre les joueurs.

Bendebka et Bessaha ont réintégré le groupe
Le milieu Sofiane Bendebka et l’arrière latéral Yazid Bessaha sont complètement rétablis. Le duo a réintégré le groupe dimanche dernier et est apte pour le service.

NAHD-ABM repoussé pour samedi
Le match comptant pour la neuvième journée du championnat de Ligue 2 entre le NAHD et l’ABM a été repoussé pour samedi à 14 heures au stade du 20 août. La Ligue a programmé le derby CRB-USMH pour vendredi en ouverture de la 9éme journée de Ligue 1. Y. M.

Tout d’abord, quelle explication donnez-vous à la défaite concédée à Merouana ? Nous avons abordé la rencontre avec la volonté de réaliser un bon résultat. Tous nos efforts ont été mal récompensés. Cela n’a pas du tout été facile et il nous a fallu puiser au fond de nous-mêmes car il nous fallait remonter le score. Nous avons perdu ce match sur deux penalties pas très évidents. Malgré cette défaite, vous occupez une place parmi les meilleurs, c’est encourageant, n’est-ce pas ? Cela nous fait plaisir car, au départ du championnat, ce n’était pas du tout évident. Les deux points perdus à l’occasion du faux pas de vendredi passé doivent être récupéré au plus vite. Dans quel état d’esprit allez-vous aborder les prochains matchs ? Il existe une grande motivation chez l’ensemble des joueurs. Nous devons impérativement réaliser une belle performance et cela pour confirmer notre place au classement. Ce sera difficile, car nous serons attendus par tous nos adversaires.

Vous allez sûrement être titularisé encore une fois dans l’axe. Cela vous convient-il ? Parfaitement car je peux évoluer à tous les postes de la défense. Je vais essayer de faire de mon mieux et cela ne veut pas dire que je serais automatiquement titularisé à ce poste, en championnat. De toutes les façons c’est l’intérêt de l’équipe qui prime. Avez-vous les moyens de rivaliser avec les autres équipes en championnat ? On ne peut rien promettre car toutes les équipes se sont bien préparées. Les joueurs qui sont dans l’effectif de l’USMB, même si ce ne sont pas de grands noms du championnat, ont des qualités et des arguments à faire valoir, même si en football, on ne peut être sûr de rien. Il y a en plus un esprit d’équipe que l’on trouve rarement dans d’autres équipes et c’est surtout cela qui va nous permettre d’aller de l’avant. Notre vœu à nous, les joueurs, est de réaliser le meilleur parcours possible car nous voulons offrir quelque chose à nos supporters. Il nous faut d’abord réussir le début du championnat. Vos supporters attendent beaucoup de vous. Qu’avez-vous à leur dire ? C’est connu, les supporters de l’USMB adorent leur club .Tous ne veulent qu’une seule chose, que l’USMB réalise cette accession qui lui échappe depuis maintenant deux saisons. Il nous est difficile pour le moment de promettre quoi que ce soit, mais nous nous engageons à leur procurer des moments de plaisir et de joie. Je leur demanderais enfin d’être patients et de nous soutenir. Entretien réalisé par Slimane B.

20
ESM

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

pour gagner et confirmer notre réveil»
Absent face aux Asémistes pour cause de blessure, l’attaquant Haddou promet d’être plus utile à l’avenir pour son équipe qui doit aborder ses prochaines sorties avec le plus de sérénité possible.

Haddou «Nous ferons le maximum
Peut-on dire que la sérénité a été retrouvée après les derniers revers subis ? Il faut avouer que l’ambiance lors de la reprise a été bon enfant, car on se devait de ne penser qu’à l’avenir. Les dernières défaites sont, certes, mises aux oubliettes, mais toujours est-il qu’on regrette vraiment d’avoir laissé filer des points entre les doigts. Et dire qu’on projetait de continuer à travailler pour récolter des points et quitter la zone des turbulences. Face aux Asémistes, la réaction de l’équipe a été saluée, malgré le résultat… Certes, nous avons concédé une défaite, mais elle était au goût de la victoire vu la réaction du groupe. On pouvait aspirer à mieux dans ce match où nous avons, il faut l’avouer, raté plusieurs occasions de mettre dedans plusieurs balles. Enfin, il ne faut pas oublier que nous avons fait face à des équipes qui ne sont pas à présenter en une semaine d’où la difficulté de la mission face au manque de fraîcheur physique. Si l’on parle de la suite du parcours… Il faut qu’on continue à travailler et penser à réussir pour nous permettre d’être plus ambitieux et plus prétentieux. Nous devons avoir cette mentalité et cet esprit de guerriers. Nous n’avons pas à baisser les bras, car c’est la seule solution pour être toujours là et marquer notre présence. Nous devons engranger le maximum de points en gérant cette seconde partie de l’aller, tout en tentant de parfaire nos prestations. On doit aller de l’avant et faire le maximum pour entrevoir l’avenir en rose. Nous avons à jouer nos chances à fond. Il faut avoir ce moral gonflé à toutes les situations. Tous les matches sont difficiles, à mon sens, mais les prochains sont en quelque sorte un virage qu’il ne faut nullement rater, puisque nous serons appelés à faire face à des tests difficiles et ce sera très dur, mais on saura s’y mettre en gérant chacune de ces sorties pour espérer nous hisser en haut du tableau. Le staff technique n’a pas omis de reprendre ses messages envers le groupe… Il y a d’abord le message du président et de l’entraîneur qui sont à saluer. Les deux hommes ont tout fait pour évacuer la pression qui pesait sur le groupe. Le nouveau coach, Slimani, a tenté de trouver les solutions adéquates en utilisant des mots

Le match contre Batna, un vrai premier test pour Slimani
A peine son intronisation, le nouvel entraîneur des Haouata, Slimani Sid-Ahmed, a entamé ses fonctions et dirigé sa deuxième séance d’entraînement à la tête de la barre technique des Vert et Blanc. La première mission de l’entraîneur, en prévision du prochain rendez-vous face au CA Batna, sera axée essentiellement sur l’aspect psychologique, pour remobiliser le groupe affecté par la défaite lors du derby face aux Asémistes. Le vrai travail de Sid Ahmed-Slimani commencera au prochain cycle de préparation du match face aux hommes de la ville des Aurès, le CA Batna. Ce match qui se déroulera à Batna sera un vrai test pour Slimani et son staff, où la défaite est interdite.

flatteurs envers le groupe et cela a donné une énergie supplémentaire à tous les joueurs qui se sont armés de grande volonté pour ne pas décevoir à l’avenir. Le public attend beaucoup de vous surtout en attaque, qu’avez-vous à dire là-dessus ? Je lui promets de faire le maximum comme chacun sur le terrain, car c’est le mot d’ordre qui prévaut dans le groupe. Ensemble, on réussira cette mission.

Slimani : «Un grand travail nous attend»
«On aurait pu gagner par un score lourd, il y a eu un manque de concentration, et les joueurs semblaient ailleurs. On va vite se remettre au travail… Il y a des points positifs mais aussi beaucoup de points négatifs. Un grand travail nous attend, des lacunes à corriger et c’est pour cela que je suis là. J’espère qu’avec l’apport de tous, on va sortir l’équipe de cette situation. Notre objectif demeure le maintien pur et simple.»

Un mot sur le prochain match face au CA Batna…
Jouer face à cette équipe ne sera pas une partie de plaisir, étant donné son statut de prétendant, mais on ne se laissera pas faire cette fois-ci et on luttera pour la victoire pour une meilleure relance.Ce sera difficile, même si nous sommes obligés de lutter pour réussir une nouvelle série. Nous ferons le maximum pour gagner et confirmer notre réveil face à un adversaire qui ne se laissera sûrement pas faire. L’équipe la mieux organisée et celle qui maîtrisera plus ses nerfs sur le terrain aura le dernier mot, j’en suis certain, mais en tant que Mostaganémois, je peux dire que la victoire ne nous échappera pas, car nous sommes déterminés à ne pas rater la moindre occasion pour nous relancer.

Les remplaçants soulagés
Avec la venue de Slimani, les habituels remplaçants de l’équipe sont soulagés et prétendent à présent à une nouvelle chance de prouver leurs qualités. Sa rigueur, sa logique et son franc discours précèdant, Slimani, fait bon effet sur l’état d’esprit du groupe, notamment les éternels remplaçants, qui auront ainsi une nouvelle chance de gagner la confiance du coach et se concurrencer pour une place dans le onze type de l’équipe.

Un nouveau départ pour l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi
C’est un nouveau départ pour l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi sous la houlette de Slimani, qui tentera de faire oublier la défaite face aux Asémistes et repartir de plus belle. Un succès est souhaité face au CA Batna, pour bien préparer la suite du parcours qui attend les Espérantistes, qui iront défier le CA Batna avant de retrouver l’USC au stade de Bensaïd Mohamed de Mostaganem.

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

E. W.

WAT

Malgré la victoire face au CAB

MCS

S

Beaucoup de choses sont à rectifier ! El Hadjar : «On doit rester
ments du public tlemcénien qui apprécie énormément le courage de l’ancien international espoirs.

i les Bleu et Blanc ont certes renoué avec le goût du succès, après un certain passage à vide, la victoire face au CAB ne pourra nullement cacher quelques lacunes dans le jeu widadi. En effet, le staff technique devra donc poursuivre son travail en essayant de rectifier les erreurs commises par les coéquipiers de Boulemdaïs, afin de montrer un visage plus séduisant à l’avenir, même si le plus important reste de glaner le maximum de points pour rester toujours dans la course à l’accession jusqu’à la fin de la phase aller, avant de tenter de renforcer le groupe actuel par des éléments de qualités lors du prochain mercato hivernal.

L’attaque, le vrai point noir
Si le milieu offensif Amine Tiouli a réussi à inscrire l’unique but de la rencontre, en offrant trois précieux points au WAT, l’attaque widadie a de nouveau sombré, en ratant des occasions franches d’aggraver la marque en seconde période, pour assurer une victoire facile, sauf que Chaouti mais surtout Khaled Fouaz ont brillé par leur maladresse dans le dernier geste.

intraitables chez nous»
Comment s’est faite la reprise des entraînements ? Dans une très bonne ambiance. Nous avons entamé le travail et la préparation pour le prochain match avec une grande sérénité et beaucoup de volonté. Le plus important, c’est que le climat est bon au sein de notre effectif et l’équipe affiche un moral retapé, avant d’affronter l’USMAN vendredi prochain. Ainsi, le point arraché face à l’ASK a galvanisé votre groupe… Oui, c’était un précieux point ramené de ce déplacement à El Khroub, car nous avons affronté une équipe blessée. D’ailleurs, elle a beaucoup misé sur cette confrontation pour renouer avec la victoire chez elle et devant son public, mais notre équipe a réussi cet exploit, celui de revenir avec ce nul qui nous a fait beaucoup de bien sur les plans comptable et moral. Je dirais même que c’était le match de la confirmation pour nous. Deux matchs nuls en déplacement et une victoire à Saïda. Est-ce le vrai départ de Saïda ? Nous avons mal démarré le championnat. Et comme nous étions dans l’obligation de réagir rapidement, depuis trois matchs, notre équipe commence à revenir sur la scène. Nous avons arraché la première victoire sur notre terrain, un déclic pour notre groupe. Il me semble que c’est le vrai départ du MCS. A présent, on devra confirmer prochainement. Avec cette série de bons résultats, comment voyez-vous le reste de cette première phase du championnat ? Le fait d’enchaîner avec trois matchs sans la moindre défaite, cela nous rassure. C’est de bon augure pour la suite du parcours, mais rien ne sera facile, car au fil des rencontres, les matchs seront de plus en plus difficiles à gérer. Le plus important, c’est qu’on doit rester intraitables chez nous, tout en négociant bien nos confrontations à l’extérieur. Ainsi, chaque point pris pèsera à la fin de cette première phase. Vendredi prochain, vous allez recevoir l’USMAN, comment s’annonce cette rencontre ? C’est un match capital pour nous, car après avoir renoué avec le succès ici à Saïda, face à cette équipe d’Annaba, on confirmera notre réveil. Ainsi, les points devraient rester chez nous, car désormais, on doit rester intraitables at home. On fera tout pour récupérer le maximum de points perdus jusque-là. Donc vous miserez sur la victoire… Absolument, la victoire est impérative ce vendredi face à l’USMAN. Nous voulons continuer sur notre lancée. Ainsi, nous allons aborder ce match avec un seul objectif : arracher notre deuxième victoire à domicile. Mais la mission ne sera pas du tout facile face à une équipe qui a repris confiance… Certes, un match n’est jamais gagné d’avance, et l’USMAN, après sa dernière victoire chez elle, viendra avec un bon moral et misera sur un résultat probant, mais on est là pour l’arrêter. Cette équipe n’aura rien à espérer ce vendredi. Un mot pour vos supporters… Le match de ce vendredi est très important pour le MCS. Malgré notre volonté et notre rage de vaincre, l’équipe adverse ne se laissera pas faire. Ainsi, notre équipe aura besoin de son public et j’espère qu’il sera au rendez-vous ce vendredi pour nous soutenir, car leur apport sera déterminant dans cette rencontre. Entretien réalisé par A. B.

La défense n’était nullement sereine
Alors que le CAB a joué une grande partie de la rencontre sans un vrai attaquant de pointe, en laissant l’ancien milieu de terrain widadi, Djerbou, en attaque, la défense widadie a montré des signes de faiblesse, notamment sur les balles arrêtées, même si le portier Benmoussa a réussi à garder sa cage vierge jusqu’au coup de sifflet final.

Cheraïtia et Messaoudi ont failli gâcher la fête !
Contraint d’effectuer des changements pour apporter du sang neuf à son équipe, l’entraîneur Nabil Neghiz a décidé de faire appel à Aguid, Cheraïtia et Messaoudi en seconde période. Si le premier a remplacé dignement Kada-Benyacine, l’attaquant Cheraïtia a raté la majorité de ses duels, en refusant souvent d’aller au contact des défenseurs adverses, lui qui revient de blessure, alors que le défenseur Messaoudi, incertain avant le coup d’envoi de la partie, a failli commettre une erreur fatale en fin de rencontre, en laissant l’attaquant du CAB pénétrer dans la surface de réparation avec une grande naïveté, avant que ce dernier ne loupe sa tentative, en ratant de peu de gâcher la joie des Widadis par ce succès.

L’absence de Rechrouche s’est faite sentir
Malgré la présence de Dif et Sidhoum, le milieu de terrain widadi a été privé des services de Kheiredinne Rechrouche. Forfait à cause d’une blessure pour le troisième match de suite, le natif de Annaba a laissé un vide dans la récupération et la pression sur l’équipe adverse, lui qui forme un trio en or avec les deux joueurs cités auparavant.

Le WAT a plus que jamais besoin de ses blessés
Alors que certains titulaires auront peut-être besoin de passer par la case du banc des remplaçants pour se remettre en question et se réveiller après quelques prestations en dents de scie, le coach Neghiz sera surtout heureux de récupérer les joueurs blessés, à l’instar de Rechrouche, Tebbal et Rabta, sans oublier Rennane, suspendu face au CAB.

Sidhoum s’est de nouveau sacrifié pour l’équipe

Rarement loué par ses entraîneurs, le milieu de terrain Ilyès Sidhoum, qui a souvent accepté ces dernières années de dépanner comme arrière droit, Il faudra un autre visage pour Biquotidien a retrouvé certes son poste de tenir tête à l’ASMO prédilection depuis le début au menu d’hier A quelques jours d’affronter l’ASMO pour du championnat, en tenant Après une journée de repos, le dila grande affiche de la neuvième journée de à jouer face au CAB, malmanche, les coéquipiers du capitaine Ligue 2, avec un duel passionnant entre le gré les douleurs. Fidèle à Hamid Dif ont repris le chemin des second et le troisième au classement généentraînements hier, avec un biquotilui-même, le numéro 83 ral, les Widadis devront forcément montrer dien au menu du jour, histoire de widadi s’est donné à fond un visage nettement meilleur que celui face préparer convenablement le sur le terrain, avant de le au CAB, afin d’espérer revenir avec un résulderby de ce week-end quitter en boîtant en fin de tat positif de ce court déplacement d’Oran. face à l’ASMO. match, sous les applaudisse-

Othmane Riyad Baba Ahmed

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

21
MSPB

CAB

Prodan : «Pas de chef, mais un staff technique»
leurs qualités. Je ne pouvais pas faire la formation d’une équipe que je ne connaissais pas. J’en ai parlé au président et discuté avec mes adjoints. Je travaille avec Ameur Chafik et Tito, l’entraîneur des gardiens. Etes-vous le responsable à la barre technique. En un mot êtes-vous le chef ? Je n’aime pas ce mot. Il n’y a pas de chef. On est trois à la barre technique et on collabore dans le but d’atteindre notre objectif. C'est-à-dire accéder en Ligue1. Quelle est l’ambiance au sein du staff technique ? Il règne une très bonne ambiance. J’ai trouvé deux collaborateurs et on se consulte, on discute de tout dans le but de faire avancer le club. Un petit mot sur votre carrière de footballeur ? J’ai fait le gros de ma carrière dans un club de division 2, en Roumanie. J’ai évolué au Stéa de Bucarest. Club qui a gagné la coupe des clubs champions en 1996. Selon vous, le football roumain sera-t-il présent au Brésil en 2014 ? On est qualifié pour jouer les matchs barrages. Le tirage au sort se fera ce lundi au siège de la FIFA. (Entretien réalisé dimanche, en début de soirée, Ndlr) Chaouia votre dernière équipe a perdu sur un score lourd face à l’USMMH qui enregistrait sa première victoire à domicile. Quel est votre commentaire ? Il y a quelque chose qui ne marche pas dans cette équipe de Chaouia. Je suis déçu que le déclic ne se soit pas provoqué à la suite de mon départ. Mon histoire avec l’USC fait partie du passé. Je préfère ne pas faire plus de commentaire. Entretien réalisé par M. B.

Zender :
«Sans contrat, je ne travaille pas en seniors»

H

Zakharia Prodan fait sa première analyse d’une rencontre de son équipe. Il parle de ses collaborateurs et des insuffisances de son équipe.

Un commentaire sur la prestation de votre équipe contre le WAT ? C’était la première fois, que j’observais mon équipe en match officiel. Je n’étais pas satisfait de sa prestation. Beaucoup de choses sont à revoir. Il y a des joueurs de qualités, mais ils manquent de préparation. J’ai vu des insuffisances, comme sur le côté gauche. L’équipe a créé aussi des occasions. On aurait pu marquer des buts en deuxième mi-temps. Voulez-vous énumérez les la-

cunes dans votre camp et les axes à améliorer ? Il faut travailler la possession du ballon, la finalisation des attaques. On doit améliorer notre rendement, si on veut jouer les premiers rôles et monter en Ligue1. Quelle est la différence entre la prestation de ce vendredi et celle de dimanche dernier en amical contre le MCEE ? Il n’y a pas une grosse différence entre la Ligue1 et la Ligue2. Et c’est pratiquement le même effectif qui a joué les deux matchs. Avez-vous proposé le onze titulaire contre le WAT ? Non, je n’ai pas désigné le onze titulaire contre le WAT. Pour la simple raison que je ne connais pas très bien les joueurs du CAB et

Soualah suspendu contre l’ESM
Samir Soualah a écopé vendredi dernier d’un carton jaune, le 4e synonyme d’une suspension automatique d’un match pour cumul de quatre cartons. Le latéral droit du CAB sera absent ce vendredi contre l’ESM.

Prodan ne connait pas encore Fezzani
Prodan ne connait pas encore Fezzani. L’entraîneur roumain n’a pas encore rencontré le joueur pour la simple raison que le demi défensif du CAB est absent pour cause de blessure.

achemi Zender n’était pas présent à la reprise. Malgré les sollicitations des dirigeants, l’entraîneur des U17 n’a pas accepté de remplacer Osmane, absent à la reprise. Hachemi Zender donne les explications qui l’ont poussé à décliner la demande des dirigeants du MSPB : «On m’a proposé de prendre l’équipe à la reprise en raison de l’absence d’Osmane, j’ai décliné la demande. Tant que ma situation n’est pas claire. Je ne pourrais pas continuer à travailler en seniors. J’ai connu une situation de flou du temps de Zidani. Je n’avais ni contrat, ni salaire. J’ai dû solliciter la justice pour recouvrir mes droits. Je ne veux pas revivre la même situation. Je vais me contenter d’entraîner les U17. On a réussi une bonne qualification en coupe d’Algérie dans cette catégorie contre Barika, on a battu cette équipe par huit buts à un.» Conclu l’entraîneur des U17.

La Ligue n’exige plus de contrats pour les entraîneurs adjoints
La Ligue professionnelle n’exige plus de contrat en Ligue2, pour les entraîneurs adjoints. Comme c’est le cas, pour Hachemi Zender. C’est ce que nous confiait, Abdesmad, le DTS des catégories jeunes du MSPB. Zender quant à lui est titulaire d’un 3e degré et d’une licence CAF C. Il peut prétendre à une licence. S’il exige un contrat, il s’agira d’un contrat interne entre le club et l’entraîneur.

Merazka, l’épaule et le bras dans le plâtre
Hichem Merazka n’a pas pris part à la reprise. L’attaquant du CAB porte le plâtre depuis le match amical contre le MCEE, joué dimanche dernier. Il sera à coup sûr, absent en championnat contre Mostaganem.

ASK

ASMO
Bentiba sera présent face au WAT
Annoncé incertain pour le derby de ce vendredi face au WA Tlemcen, le joueur milieu de terrain asémiste, Bentiba devrait, sauf surprise, prendre part à ce match. C’est le joueur lui-même qui nous a fait part de cette déclaration avant-hier soir : «Dans un premier temps, on m’avait dit que je devrais observer une période de repos de 10 jours. Mais après avoir montré les résultats de l’échographie au médecin du club, il m’a fait savoir que je n’avais rien de grave et que je pouvais participer au match de vendredi prochain face au WAT», dira l’ancien joueur du Mouloudia d’Oran et d’ajouter : «Je suis soulagé de savoir que je vais pouvoir participé à ce match. Je suis content car je commence à retrouver mon meilleur niveau.» Evoquant le derby de vendredi prochain face au WAT, Bentiba dira : «ça sera un match difficile contre une bonne équipe du WAT, mais nous allons essayer de tout faire pour remporter ce match et ajouter trois points à notre besace. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous demandons à nos supporters de venir en masse au stade pour nous encourager et nous leur promettons de leur offrir les trois points de ce match.» Il est à noter que seul Benchaâbane sera absent lors du prochain match de sa team face au WAT en raison d’une blessure. L’ancien joueur du MOB sera indisponible des terrains pendant un mois.

H

Les supporters privent les joueurs d’entraînements
lieu en fin de compte, d’après les dires de quelques supporters qui ont assisté à la réunion improvisée et surprise, Aberkane leur a déclaré qu’il va agir le plus rapidement possible et fera de son mieux pour arranger les choses au sein de l’équipe. Une réponse qui a calmé les esprits des protestataires qui ont décidé après de reprendre la route du retour pour accomplir leurs occupations et devoirs quotidiens. Abdou H.

Le retard d’Osmane
Attendu à la reprise, pour prendre en main les destinées du Mouloudia de Batna, Osmane n’était pas présent à la reprise. Selon des sources proches de la direction du club. L’ex-entraîneur de l’ESM aurait expliqué aux dirigeants qu’il avait eu des empêchements, pour expliquer son absence. Dans l’entourage du club, on laisse entendre que le nouvel entraîneur du MSPB devrait entamer son aventure avec les Noir et Blanc, cette semaine. Osmane était attendu au plus tard ce lundi.

ier lundi, ce n’était pas une journée normale comme les autres, un mouvement de protestation a été déclenché hier par un nombre important de supporters qui ont privé les copains de Hafid d’entraînements lors de la séance matinale, les fans très en colère ont pénétré sur la pelouse de Abed Hamdani et ont chassé les joueurs et le staff technique du terrain, sans la moindre menace ou insultes, les joueurs ont vite compris que ce qui a fait réagir les fans de la sorte étaient les dernières déclarations du boss Khettabi dans un quotidien arabophone, les joueurs sans la moindre réaction ont appliqué l’ordre des supporters et on regagné leur chambre à l’hôtel de l’équipe, ces fans qui bouillonnaient de colère ont promis d’interdire les entraînements encore aujourd’hui et demain si Khettabi ne se retire pas de son poste de président du club amateur.

Khettabi entre le marteau et l’enclume
Tout ce qui s’est passé hier a été provoqué par les mots menaçants de Khettabi, ce dernier a mal choisi le moment pour dire des mots menaçants envers les supporters qui ont découvert ces menaces avant-hier dans un quotidien arabophone. Dans ce papier, Khettabi aurait menacé de déposer plainte contre ceux qui l’insultent lors des matchs, ainsi que l’ancien président Milia. Khettabi n’aurait pas dû dire cela car le moment n’est pas bien choisi, voilà ce qui a énervé les fans hier grosso modo. À présent, la situation est la suivante, Khettabi est victime d’une pression terrible sans précédent, la sortie du public askiste de cette manière est une première au Khroub, quelle sera la réaction du président du CA qui dans une situation vraiment embarrassante à présent ?

Il devrait signer son contrat une fois à Batna.
Osmane devrait signer son contrat dès son arrivée à Batna. Il aurait trouvé un terrain d’entente sur l’essentiel et la signature du contrat n’est qu’une formalité. Osmane est originaire de Mostaganem. Il a travaillé le plus souvent à l’ouest du pays. Il est passé par le MCS, par l’USMBA mais aussi par l’ESM.

100 supporters ont rencontré M. Aberkane hier
La rue khroubie grogne et cet acte était prévu vu les dernières circonstances, le public local a bougé car il a senti le danger et voit que l’ASK se dirige directement vers le mur et la relégation, hier toujours et après l’interdiction des entraînements aux joueurs, ces mêmes supporters se sont dirigés en masse vers l’APC d’El Khroub située en plein centre ville. Très remontés contre Khettabi, ces gens ont ordonné au président de l’APC Aberkane de sortir de son bureau et de rencontrer les nombreux fans qui étaient devant l’entrée de l’APC, ce qui a eu

La prime de l’ESM fixée à 6 millions
Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans notre édition d’hier, la direction de l’ASMO a promis à ses joueurs une forte prime après le succès réalisé face à l’ESM. Selon les informations en notre possession, les coéquipiers de Zidane vont avoir droit à une prime de six millions de centimes. Les joueurs asémistes devraient toucher cette prime avant le prochain derby face au WAT. R. O.

Badri à la reprise
En l’absence d’Osmane et en raison du refus de Hachemi Zender de prendre l’intérim, jusqu’à l’arrivée d’Osmane, c’est l’entraîneur des gardiens qui s’est occupé de la reprise des entraînements après le match contre l’USMBA, vendredi dernier. M. B.

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

21

Pré-Honneur Tizi-Ouzou –Gr. A- (5e journée)

L

Bounouh aux commandes
Résultats
CS Frikat 2 – JS Aït Yahia Moussa AT Mechtras 1 – IRB Bounouh US Kemouda 2– O Tizi-Gheniff US Tafoughalt 2 – AS Imezgharen USC Aït Touddert 5 – AS Kantidja JSC Sidi Namane 0 – FC Ouadhias ES Assi Youcef 2 – IRB Souk El Tenine Exempt : JS Mouldiouane 2 3 1 0 1 2 2

La 6e journée aura lieu ce mardi :

a cinquième journée de la division pré-honneur, dans son groupe A, a été favorable à l’IRB Bounouh qui s’est emparée des commandes, suite à sa victoire hors de ses bases (1-3) devant l’AT Mechtras. Les Banlieusards de Boghni ont réussi donc à passer en tête du peloton devant l’O Tizi-Gheniff qui s’est inclinée par deux buts à un au stade Radine devant l’US Kemouda. L’autre fait saillant du jour, c’est la victoire (0-2) du FC Ouadhias à Draâ Ben Khedda devant la JSC Sidi Namane. Les poulains du Président Karim Terzi qui restaient sur un revers à domicile n’ont pas raté l’occasion de se ressaisir. De son côté l’USC Aït Touddert signait sa première victoire, en s’imposant devant l’AS Kantidja par cinq buts à un, au moment où l’ESS Assi Youcef qui est revenue le week-end dernier avec le gain du match de Ouadhias s’est faite accrochée par l’IRB Souk El Tenine dans un match qui s’est soldé sur un score de parité de deux buts à deux.

L

Le leader et son dauphin sur du velours
devraient pas avoir trop de mal à empocher les trois points qui leur permettraient de conserver leur fauteuil respectif. Toujours dans le haut du tableau l’US Kemouda aura une bonne occasion d’enchainer une victoire en accueillant au stade Oukil-Ramdane la JSC Sidi Namane qui éprouve du mal à sortir la tête de l’eau en ce début de saison. Pour sa part l’IRB Souk El Tenine qui s’en sort plutôt bien, ira rendre visite à la JS Aït Yahia Moussa. Un match qui s’annonce équilibré entre deux formations qui vont se donner à fond pour sortir vainqueur notamment les locaux qui sont logés à la peu reluisante 11e place.

a sixième journée de la division pré-honneur du groupe A s’annonce favorable au leader et à son dauphin qui évolueront dans leur antre. En effet l’IRB Bounouh qui a pris les commandes vendredi dernier accueillera l’USC Aït Touddert et son dauphin, l’O Tizi-Gheniff recevra, lui, l’US Tafoughalt. Les Unionistes et les Olympiens ne

S. S.

Classement
Clubs points joués 1– IRB Bounouh 12 05 2- O Tizi Gheniff 10 05 3- FC Ouadhias 09 05 --------------------------------------------14- USC Aït Touddert 03 05 15- JSC Sidi Namane 03 05

Le programme
Draâ El Mizan : JS Aït Yahia Moussa – Tizi Gheniff : O Tizi Gheniff – O Ramdane: US Kemouda – Draâ El Mizan: AS Imezgharen – Draâ Ben Khedda : JSE Mouldiouane – Ouadhias : AS Kantidja – Boghni : IRB Bounouh – Exempt : FC Ouadhias IRB souk El Tenine à US Tafoughalt à JSC Sidi Namane à AT Mechtras à CS Frikat à ES Assi Youcef à USC Aït Touddert à 13h00 15h00 15h00 15h30 15h00 15h00 15h00

Pré-Honneur Tizi-Ouzou –Gr. B- (5e journée)
ans le Groupe B, la journée a été marquée par des nuls ce qui s’est traduit par un statu quo en tête du classement. Le leader l’US Tala Athmane et son dauphin l’ES Tiznit se sont partagés des points, hors de leurs bases, face respectivement au CS Oumlil et la JSC Ouacif. L’ES Sikh Oumeddour qui recevait le HC Azazga a raté une bonne occasion de s’offrir la deuxième place en concédant elle aussi le partage des points. Idem pour l’IRB Yakouren qui

Pré-Honneur Béjaia (mise à jour du calendrier)

D

Tala Athmane toujours en tête
n’est revenu qu’avec un point de son déplacement chez le CA Freha. Dans ce groupe la palme revient à l’US Bouhinoun qui est allé s’imposer à Larbaâ Nath Irathen devant l’ONY locale. L’autre bonne opération du jour est la victoire de l’ESNI qui enregistre à l’occasion sa première victoire depuis le début de saison aux dépens de la formation d’Aït Yahia qui ferme la marche avec zéro point au compteur . S. S.

L

Semaoun arrive
journées seront encore plus disputées notamment entre les clubs prétendants à l'accession.

Groupe B
US Sidi Belloua 2– O. Makouda 1 Aït Yahia Union sport 1 – ES Nath Irathen 5 ES Sikh Oumeddour 1 – HC Azazga 1 JSC Ouacif 1 –ES Tigzirt 1 CS Oumlil 1 –US Tala Athmane 1 ON Yirathen 1 – US Bouhinoun 2 CA Freha 2 – IRB Yakouren 2 Exempt : JS Tala Tgana

Classement
Clubs points joués 1 – US Tala Athmane 11 05 2- ES Tigzirt 10 05 3- ES Sikh Oumeddour 08 05 - HC Azazga 08 05 - IRB Yakouren 08 05 ------------------------------------------14- CS Oumlil 03 05 15- Aït Yahia Union Sport 00 05

a mise à jour du calendrier championnat de la division Pré-Honneur ayant eu lieu le weekend dernier avec trois rencontres disputées a été l'occasion pour le NRB Semaoun de signer sa première victoire de la saison après le nul concédé lors de la première journée. Du coup, cette formation occupe en compagnie du nouveau venu, l'US Aourir-Jdid, la seconde place juste derrière le Ghalia de Béjaïa. Egalement, cette journée de rattrapages été favorable au Chabab d'Aït R'zine qui s'est

racheté auprès de son public en rentrant avec les trois points de la victoire de Tala Hamza, le Chabab qui ferme d’ailleurs la marche du groupe avec zéro point dans son escarcelle. De son côté, l'AS Oued Ghir a enregistré son second nul d'affilée en contraignant la formation de Boumellal au partage des points chez elle. Enfin, le CR Mellala qui a démarré la nouvelle saison sur une bonne note a été contraint au repos pour la circonstance pour cause d'exemption compte tenu du nombre impair composant ce groupe de la Résultats division préCRB Tala Hamza 1 CRB Aït R’zine 2 honneur de NRB Semaoun 1 IRB Bouhamza 0 Béjaïa. Nul que les CS Boumellal 1 AS Oued Ghir 1 doute prochaines

Tahar Meziane

Classement
1-GC Béjaïa 06 points 2- NRB Semaoun 04 -US Aourir Jdid 04 4 – CR Mellala 03 - WRB Ouzellaguen 03 - IRB Bouhamza 03 - JS Aït R'zine 03 8- AS Oued Ghir 02 9- US Amalou 01 - CRA Barbacha 01 - JS Chemini 01 - CS Boumellal 01 13- CRB Tala Hamza 00

Honneur Béjaïa (4e journée)

e choc de la quatrième journée de la division d’Honneur de la wilaya de Béjaïa ayant mis aux prise deux prétendants en puissance à l’accession, en l’occurrence l’ES Timezrit et le RC Seddouk, est finalement revenu à ce dernier club. Ce précieux succès acquis par les Seddoukois à domicile leur permet non seulement de contester la suprématie de leur adversative du jour, l’ES Timezrit, mais aussi de le supplanter sur la première marche du podium qu’ils occupent désormais seuls. Par ailleurs, l’Olympique d’El Kseur, qui respire la forme en ce moment, est parvenue à prendre le dessus sur le

L

Le chassé-croisé commence E
promu, l’US Soummam, et à partager la seconde place au classement avec l’ex-sociétaire de la Régionale Deux l’ES Timezrit. De son côté, la JS Béjaïa, malgré le nul concédé dans son antre de Benallouache devant le SRB Tazmalt, demeure invincible jusque-là avec deux nuls pour autant de victoires, ce qui lui permet de pointer à la quatrième place qu’elle partage avec le Chabab de Souk El Tenine qui a imposé le nul à l’USM Béjaïa dans son fief même. Toujours dans le peloton de tête, le club de Naceria de Bougie a fait sensation pour la circonstance en dominant son homologue d’Aït Smail qu’elle a étrillé sur un score sans appel de cinq buts à zéro. Aussi, cette journée à été l’occasion pour le club des banlieusards de Béjaïa, la JS Ighil Ouazzoug, de signer sa première victoire de la saison en battant son invité du jour l’Olympique de Melbou. Idem pour la JSB Amizour qui a goûté à sa première victoire pour avoir pris le meilleur sur la formation des pompiers de Béjaïa, le CSPC, après une défaite et deux nuls. Enfin, l’AS Taâssast est rentrée avec dans ses bagages un précieux point après avoir contraint l’ARB Barbacha, chez lui, au partage des points. Tahar Meziane

Seddouk – Timezrit

Attention, El Kseur c’est du sérieux !
lains de Melizou qui ne faisaient que défendre. Lors de la seconde manche, les Olympiens ont vite montré qu’ils n’allaient pas desserrer leur étreinte sur cette équipe de l’USS. Ils se sont donc de nouveau installés dans le camp adverse, avec une pluie d’opportunités signées notamment Baour et Dahmani qui, en fin de compte, arriveront à doubler l’addition puis faire définitivement le break à cinq minutes de la fin du temps réglementaire grâce une réalisation en deux temps du capitaine Aït Amara qui a mis à profit un tir de Ami renvoyé par le poteau. Grâce à cette précieuse victoire (2-0), les El Kseurois grimpent sur la troisième marche du podium où ils tiennent compagnie aux deux autres grosses pointures de ce groupe, Timezrit et Seddouk, avec lesquels on imagine déjà la nature de la course qui va les mettre aux prises pour décrocher l’unique sésame pour le premier palier des divisions régionales. H. Tahar

Classement

1- RC Seddouk 10 2- ES Timezrit 09 - OS El Kseur 09 4- JS Béjaïa 08 - CRB Souk El Tenine 08 6- NC Béjaïa 07 7- USM Béjaïa 05 - JSB Amizour 05 9- SRB Tazmalt 04 - JS Ighil Ouazzoug 04 - US Soummam 04 - ARB Barbacha 04 - AS Taâssast 04 14- CSP. Civile 03 - US Aït Smail 03 16- O. Melbou 01

n accueillant pour son second match à domicile le nouveau promu, l’US Soummam en l’occurrence, l’OSEK a signé ainsi une troisième victoire consécutive. Une victoire amplement méritée qui voit désormais les Olympiens afficher leurs intentions déjà clairement déclarées à l’intersaison de jouer leurs chances à fond. Le score aurait été plus lourd s’il n’y avait pas l’excès de précipitation des attaquants qui ont soumis l’USS à un siège en règle agrémenté d’une flopée de réelles occasions de but gâchées par Abdeladim (2’), Boumraou (8’) et Hamadou (13’). Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir Boumraou, qui profitait d’un joli service d’Ami, ouvrir la marque au grand bonheur d’une famille olympienne qui ne semble avoir jamais été aussi proche de son équipe que ces dernières semaines. L’ouverture du score donna des ailles aux Bleus qui vont asseoir une domination territoriale en imposant un rythme infernal aux pou-

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

21
Bentiba sera présent face au WAT
Annoncé incertain pour le derby de ce vendredi face au WA Tlemcen, le joueur milieu de terrain asémiste, Bentiba devrait, sauf surprise, prendre part à ce match. C’est le joueur lui-même qui nous a fait part de cette déclaration avant-hier soir : «Dans un premier temps, on m’avait dit que je devrais observer une période de repos de 10 jours. Mais après avoir montré les résultats de l’échographie au médecin du club, il m’a fait savoir que je n’avais rien de grave et que je pouvais participer au match de vendredi prochain face au WAT», dira l’ancien joueur du Mouloudia d’Oran et d’ajouter : «Je suis soulagé de savoir que je vais pouvoir participé à ce match. Je suis content car je commence à retrouver mon meilleur niveau.» Evoquant le derby de vendredi prochain face au WAT, Bentiba dira : «ça sera un match difficile contre une bonne équipe du WAT, mais nous allons essayer de tout faire pour remporter ce match et ajouter trois points à notre besace. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Nous demandons à nos supporters de venir en masse au stade pour nous encourager et nous leur promettons de leur offrir les trois points de ce match.» Il est à noter que seul Benchaâbane sera absent lors du prochain match de sa team face au WAT en raison d’une blessure. L’ancien joueur du MOB sera indisponible des terrains pendant un mois.

ASMO

Tabti : «Le coach m’a fait confiance, je ferai tout pour ne pas le décevoir»
Tabti est l’un des jeunes prometteurs joueurs espoirs de l’ASMO. Après l’avoir découvert la saison dernière en l’incorporant lors des dernières rencontres de la précédente saison sportive, l’entraîneur, Mouassa a titularisé Tabti lors des deux dernières rencontres de l’équipe en coupe face au CRB El Amria et en championnat face à l’ES Mostaganem. Auteur de bonnes prestations lors de ces deux rencontres, Tabti se dit prêt à tout donner pour être à la hauteur de la confiance placée en lui par le coach. Le jeune joueur milieu de terrain asémiste revient également dans l’entretien qui suit sur le prochain derby de son équipe face au WA Tlemcen.

Tout d’abord, comment est l’ambiance au sein de votre groupe ? Dieu merci, l’ambiance est parfaite au sein de notre groupe. Comme vous le savez, nous avons bien entamé la saison. Les résultats positifs réalisés ces dernières semaines nous ont fait du bien sur le plan mental. Désormais, nous préparons comme il se doit la suite de notre parcours. Tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Nous sommes déterminés à rester sur notre lancée et à enchaîner d’autres succès inch’Allah. Avec du recul, quelle lecture faitesvous de votre dernier match gagné à Mostaganem face à l’ESM ? Je pense que nous avons amplement mérité de remporter ce match face à l’ES Mos-

taganem dans la mesure où nous avons dominé de bout en bout les débats. L’adversaire avait bien débuté la partie avant de sombrer par la suite. Ce succès est très important pour nous car il nous permet surtout de rester en contact avec le leader, l’USM Bel Abbés. Votre équipe a bien entamé sa saison, pensez-vous qu’elle a les moyens de jouer l’accession ?

Bien sûr, nous avons montré de belles choses jusqu’à présent. Nous avons une bonne équipe avec des joueurs qui ont beaucoup de qualités. Je suis certain que nous avons les moyens de jouer les premiers rôles en championnat. Toutefois, j’estime qu’il est encore tôt pour parler d’accession. Nous devrons gérer le championnat match par match et aborder chaque rencontre avec la ferme intention de la gagner. Sur un plan personnel, on vous imagine heureux d’avoir pris part aux deux derniers matchs de votre équipe… Ah oui, bien sûr. Vous savez, j’attendais ce moment avec beaucoup d’impatience et je suis vraiment content que le coach m’ait fait confiance. Je remercie l’entraîneur de m’avoir donné la chance de jouer et je ferai tout mon possible pour ne pas le décevoir et lui prouver qu’il peut compter sur moi. Comment se présente pour vous le prochain derby face au WAT ? Ça sera un match très difficile dans la mesure où il s’agit d’un derby entre deux équipes qui se connaissent bien sans oublier que les deux formations veulent jouer les premiers rôles. Le WAT est une bonne équipe qui pratique un beau football. On s’attend à un match difficile et très disputé. Nous sommes décidés à décrocher les trois points de ce match afin de rester sur notre lancée et de confirmer nos précédents succès. Les trois points de ce match resteront au stade Bouakeul. Entretien réalisé par Riad O.

La prime de l’ESM fixée à 6 millions
Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans notre édition d’hier, la direction de l’ASMO a promis à ses joueurs une forte prime après le succès réalisé face à l’ESM. Selon les informations en notre possession, les coéquipiers de Zidane vont avoir droit à une prime de six millions de centimes. Les joueurs asémistes devraient toucher cette prime avant le prochain derby face au WAT. R. O.

est hier que les Vert et Rouge de l’USMBA ont repris le chemin des entraînements dans leur antre du 24 février 56 et ce, afin de se préparer pour la suite de la compétition, notamment le prochain rendez-vous face à l’USMMH. Après avoir repris toutes leurs forces à l’issue du repos qui leur a été accordé par le staff technique après leur match livré à Batna face au MSPB, les joueurs ont repris les choses sérieuses avec l’apprêt de la prochaine rencontre qui ne s’annonce pas facile étant donné qu’il s’agit du match qu’il ne faut pas perdre afin d’espérer perpétuer dans la même dynamique. Ainsi, le compte à rebours a commencé pour l’équipe bel-abbésienne laquelle a grandement besoin de toutes ses facultés et prédispositions pour préparer sereinement ce match contre l’USMMH et qui a aussi son importance sur le plan comptable et psychologique.

C’

USMBA

Le groupe a repris les entraînements :

Hadjout en ligne de mire
ders indéniables, les hommes de Bira semblent être plus que jamais décidés à mettre le turbo et faire le plein dans le but de prendre le large.

Ne pas tomber dans le piège de l’euphorie.
Les Vert et Rouge ont épinglé à leur tableau de chasse les Batnéens du MSPB. Une belle et précieuse victoire qui met les Bel-Abbèsiens en confiance quant à la suite du parcours. Malgré le sans faute de son équipe, l’entraîneur de la formation unioniste insiste sur la discipline et la sérénité sachant qu’un excès d’orgueil pourrait occasionner un relâchement dont les répercussions seraient lourdes de conséquences. Une manière de rappeler à ses hommes que la victoire contre le MSPB fait désormais du passé, qu’il faudra vite oublier et remettre les pieds sur terre afin de préparer sereinement le prochain rendez-vous contre l’USMMH qui est loin d’être déjà acquis.

Bira exige plus de concentration…
Sur un autre volet, le staff technique, par la voix de son entraîneur en chef Abdelkrim Bira a exigé à ses joueurs plus de concentration, notamment lors des deux prochaines sorties dont la tâche s’annonce délicate pour récolter les six points en jeu. Pour cela, il a demandé à ses joueurs de ne pas se relâcher à ce stade de la compétition où une concentration maximale est plus que recommandée pour éviter le moindre faux-pas qui risque de priver l’équipe de son statut de leader, devenue, désormais, de plus en plus paria.

rageant, voire incitant, et l’équipe est bien déterminée à aller de l’avant. Bira et ses assistants devront effectuer un travail spécifique dans ce sens, afin de ne plus avoir de lamentations dans le sprint final.

Le travail psychologique omniprésent.
L’entraîneur Bira n’omet guère son discours succinct avec ses

capés, en tablant sur l’aspect psychologique, durant lequel il ne manque pas de mettre en exergue l’importance de se remobiliser, en les invitant à se transcender et éviter le relâchement et la lassitude. De leur côté, les joueurs n’ont pas manqué de montrer qu’ils sont conscients de la lourde mission qui les attend. Cela, a bien évidemment, rassuré le driver sur l’état d’esprit de ses joueurs et sur la volonté qui les anime malgré tout ce qui se trame autour de l’équipe. M. O. Noureddine

Le wali aurait rejeté la démission de Bensenada.
On a appris que le wali de Bel-Abbés aurait reçu en son cabinet le président de l’USMBA, Djillali Bensenada avec lequel il a discuté de la situation financière du club et, notamment, du vœu du premier responsable du club de se retirer des affaires de la SSPA. Et comme toujours, le wali a fait part de son engagement pour aider l’USMBA, d'autant plus que l'équipe phare de toute une wilaya demeure le seul et unique espoir qui remplit les journées lassantes des jeunes bel-abbésiens qui n’ont d’yeux que pour el khadra. A croire certaines indiscrétions, le wali aurait convaincu le président Djillali Bensenada de continuer sa mission jusqu’au bout. D’ailleurs, le premier responsable de la wilaya aurait, catégoriquement refusé, la démission arguant que cela ne va pas arranger les affaires du seul club porte-fanion de toute une wilaya d’autant qu’il se dirige droit vers l’accession en Ligue 1. Le wali aurait persuadé Djillali Bensenada de revenir sur son intention de démissionner. Il est sûr que l’annonce de la démission du président de l’USMBA n’est pas passée inaperçue surtout qu’elle intervient dans des circonstances où l’équipe carbure à plein régime, ce qui marquerait, certainement, son retour en Ligue 1. Il était attendu l’implication plus qu’indispensable du wali pour mettre de l’ordre à la maison des Vert et Rouge pour y recouvrer la sérénité. C’est dans ces moments cruciaux de la vie de l’USMBA que le wali aurait décidé d’intervenir. Toujours est-il qu’en matière d’argent, c’est le statu quo et tout ce qui se dit ça et là sur une éventuelle aide financière n’est en fait qu’à l’état embryonnaire bien que des initiatives soient prises pour décanter la situation.

Les joueurs avec un moral au beau fixe
La victoire arrachée au MSPB à Batna, en dépit des circonstances qui ont précédé ladite rencontre, semble avoir donné plus de détermination aux coéquipiers du buteur Youcef Ghazali pour se préparer dans une bonne ambiance en prévision de la prochaine joute face aux Hadjoutis. Les joueurs se sont retrempés dans les entraînements avec un moral au beau fixe où tout le monde est mobilisé pour ne pas céder à ce stade de la compétition et réaliser l’objectif tracé qui demeure l’accession en Ligue 1. Lea-

...Et demande à sa troupe de ne pas s’enflammer.
Au fur et à mesure que la compétition avance, le ton va se durcir lors de chaque bataille livrée aussi bien at home qu’en déplacement. Ainsi, les joueurs de l’USMBA sont plus que jamais appelés à se montrer plus concentrés sur le terrain et à éviter un relâchement qui pourrait leur coûter de mauvaises surprises, notamment avec les matchs difficiles qui se profilent à l’horizon. A cet effet, l’entraineur Bira a demandé aux joueurs de rester mobilisés et concentrés pour les rencontres à venir, pour glaner le maximum de points.

Maintenir la dynamique et rester sur la lancée.
Après leur victoire face arrachée au MSPB, les Vert et Rouge semblent évoluer après chaque rencontre comme l’affirme leur entraîneur Bira, qui pense que les joueurs sont en train de prendre de l’ampleur. L’objectif pour l’équipe, c’est de prendre toutes ses propensions pour ce match, et le mot d’ordre est de continuer sur la lancée positive enregistrée jusqu’ici. La situation s’annonce, à priori, sous de bons auspices, car ragaillardie par sa dernière victoire, l’USMBA prend, rencontre après rencontre, une sérieuse option pour l’accession. Il est vrai que jusqu’ici, le rang est encou-

22
Arsenal

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International
Barça

Naples

Absence prolongée pour Walcott
Nouveau coup dur pour Walcott ! Absent depuis déjà un mois en raison d’une blessure aux abdominaux, Theo Walcott va encore devoir patienter avant de retrouver les terrains. Après avoir ressenti une gêne, l’international anglais a dû arrêter l'entraînement alors qu'il effectuait simplement un jogging léger. Interrogé au sujet de Theo Walcott, le manager des Gunners, Arsène Wenger, a laissé entendre que son protégé pourrait être indisponible pendant un bout de temps. «Je ne pense pas que nous allons le voir contre Dortmund, Crystal Palace ou Chelsea. Il en a pour au moins deux semaines.» En plus de Walcott, le manager français ne pourra pas compter sur Mathieu Flamini, qui n’est pas disponible pour le match de Ligue de Champions face à Dortmund, suite à un énorme choc à la tête lors de la victoire d’Arsenal face à Norwich City ce samedi (4-1) «Il y a la règle des cinq jours de repos après une commotion et nous allons la respecter», justifie l’Alsacien en conférence de presse.

L’histoire d’amour entre Marek Hamsik et Naples peutelle toucher à sa fin dans les mois qui viennent ? Alors qu’il a récemment prolongé son contrat jusqu’en 2018 avec le club transalpin, l’international slovaque (26 ans, 67 sélections) ne quittera pas l’Italie à n’importe quel prix. Auteur d'un début de saison canon, avec cinq réalisations déjà au compteur, Marek Hamsik, serait dans le viseur de Manchester United qui serait prêt à mettre 35 millions d'euros sur la table pour l'acquérir, selon le Sunday Star. Régulièrement cité à chaque mercato comme étant sur le départ, le joueur slovaque âgé de 26 ans a toujours réaffirmé son attachement à son club et à sa vie à Naples.

Trois Man United prêt à bondir sur Hamsik candidats

ciblés pour l’aprèsXavi
En plus de chercher un successeur au défenseur central Carles Puyol, les dirigeants catalans étudient d’ores et déjà les profils de quelques milieux de terrain, susceptibles de venir remplacer l’emblématique Xavi, âgé de 33 ans, et qui est plus proche de la fin que du début de sa carrière. D'après le quotidien El Mundo Deportivo, les dirigeants barcelonais se seraient renseignés sur les situations d'Ilkay Gundogan (Borussia Dortmund), de Koke (Atlético de Madrid) et de Jack Wilshere (Arsenal). Trois pistes prestigieuses qui ne s'annoncent cependant pas faciles, tant ces joueurs sont considérés comme des indispensables dans leur club.

Bayern Munich Guardiola : «Götze est un joueur incroyable» Blessé à la cheville en début de saison,

Milan AC

Mario Götze a peiné à retrouver son rythme. Cependant, l’ancien joueur du BVB a été l’un des grands artisans de la victoire des bavarois (4-1 face à Mayence). Son entraîneur Pep Guardiola a tenu à lui rendre hommage. «Götze est un joueur incroyaEloigné des terrains à cause d’une blessure aux adducteurs, le mible. Il est intelligent et habile dans la sur- lieu de terrain brésilien, Ricardo Kaka, a effectué samedi son grand face de réparation. Il a juste besoin de retour à San Siro. Une belle soirée pour l’ancien merengue, puisque plus de temps. Il est sur la bonne voie. Il l’AC Milan a dominé l’Udinese. « Jouer de nouveau à San Siro était a juste besoin de quelques matches pour très émouvant, a confié Kaka sur Milan Channel. J'y ai pensé toute la être à son meilleur niveau » a déclaré journée. Les fans, l’accueil... C'est quelque chose que je n'oublierai l'entraîneur bavarois en conférence de jamais. C'est génial de savoir que les fans attendant beaucoup presse, avant que l’intéressé lui-même n’afde moi. J'ai passé un mois à travailler très dur et maintefirme qu’il besoin de temps pour retrouver nant je suis de retour. Je ne sais pas quand je serai à son meilleur niveau, comme c’était le cas 100 % mais j'ai l'espoir d'être au top le plus vite avec le Borussia Dortmund. «Je ne suis pas possible. Je vais essayer d'aider encore à 100 %, c’est évident, mais ce n’est l'équipe au mieux. Je suis qu’une question de temps. J’ai besoin de là pour apporter une temps de jeu au Bayern, je dois jouer des attitude posimatches, avait expliqué sur le site officiel tive. Nous du Bayern Munich vendredi. Le reste pouvons suivra automatiquement. Jouer avec la aller sélection ? Ça m’a fait un bien fou, loin. » c’était très important pour moi et puis j’ai marqué. Je n’ai pas pu jouer régulièrement ces derniers temps donc c’était bon de fouler la pelouse.»

«Je suis là pour apporter une attitude positive»

Kaka

Juventus Buffon :«J’admire et je respecte Casillas»
Interrogé par AS avant la rencontre entre le Real Madrid et la Juventus de Turin, mercredi, lors de la 3e journée de la Ligue des champions, Gianluigi Buffon a confié tout le respect qu’il porte à Iker Casillas, actuellement en difficultés chez les Merengues. «J'admire beaucoup Iker parce que pour ma part, à partir du moment où je me sens encore un gardien fort et parmi les meilleurs, il me serait difficile d'accepter certaines situations. Cependant, il a ce mérite et je l'admire encore plus pour ça», explique l’Italien qui sait de quoi il parle puisqu'il a reconnu avoir été victime d'une dépression entre 2003 et 2004. «Ces choses se produisent car nous sommes des êtres humains. Cela peut arriver à un employé de banque ou d'une station-service. C'est important pour un homme car cela lui permet de mûrir. Maintenant, je me sens beaucoup plus fort et je n'ai pas peur de faire face à des périodes difficiles.» Concernant la volonté du président du Real, Florentino Perez de le recruter en 2005, l’ancien gardien de Parme a déclaré qu'il ne pense pas que cette possibilité existait vraiment ! «Je ne sais pas si c'est vrai parce que Casillas est à Madrid depuis 1999 (au sein de l'équipe première, ndlr). Je ne pense pas que Madrid avait besoin d'un gardien.» Malgré cela, «Gigi» a ajouté qu'il aurait été ravi d'évoluer au sein de l'équipe madrilène. «Bien sûr, ce club a une réputation. Il a aussi une histoire qui plaît à tous les athlètes comme le FC Barcelone, Manchester United, la Juventus ou le Milan AC.»

Real Madrid

Ronaldo aurait pu signer
à la Juve
Après les révélations d’Arsène Wenger, qui a affirmé qu’il était tout près de recruter Cristiano Ronaldo avant sa signature à Manchester United, le directeur général la Juventus en 1994 et 2006,Luciano Moggi, a révélé aussi que la Juventus était tout proche de conclure la venue du portugais lors de la saison 2002/2003, dans un entretien accordé au média espagnol Sphera. «Nous avions un accord avec son club, et Marcelo Salas (attaquant de la Juve entre 2001 et 2003, NDLR) devait aller y jouer. C’était un échange et il s’était même rendu au Portugal… Mais il a finalement fait marche arrière et a préféré rejoindre River Plate. Nous n’avions pas l’argent pour l’acheter et nous avons été contraints de rompre notre accord. Manchester United est ensuite arrivée avec une offre très élevée...». Finalement, la star portugaise rejoindra Manchester United à l’issue de cette saison, moyennant 15 millions d’euros.

Qualification CM-2014 Portugal-Suède à l'affiche
Cristiano Ronaldo contre Zlatan Ibrahimovic, c’est la grande affiche des matches barrages zone Europe, avec des rencontres entre le Portugal-Suède, Ukraine-France, Grèce-Roumanie et IslandeCroatie. Le Portugal accueillera donc la Suède, le 15 novembre prochain, à l'occasion du barrage aller de la Coupe du monde 2014, avec un match retour quatre jours plus tard. De son côté, l’EDF qui a évité le Portugal, a hérité avec l'Ukraine de l'adversaire a priori le plus abordable en barrages de la zone Europe pour le Mondial-2014. La Grèce, qui a terminé juste derrière la BosnieHerzégovine dans son groupe, défiera la Roumanie dans un duel plutôt équilibré même si les champions d'Europe 2004 partiront légèrement favoris. Enfin, la confrontation entre l'Islande et la Croatie paraît déséquilibrée mais les Islandais n'auront rien à perdre lors de cette double confrontation. Les Croates, qui viennent de changer de sélectionneur, recevront au match retour.

Ligue des Champions Programme de la soirée….

Groupe E
19:45 Steaua Bucarest-FC Bâle (Stadionul National Arena) 19:45 Schalke 04-Chelsea (Veltins-Arena)

Groupe F
19:45 Olympique de Marseille-Naples (Stade Vélodrome) 19:45 Arsenal-Dortmund (Emirates Stadium)

Groupe G
19:45 Austria Vienne-Atlético Madrid (Ernst Happel Stadion Vienna) 19:45 FC Porto-Zenit Saint-Pétersbourg (Estádio do Dragão)

Groupe H
19:45 Celtic Glasgow-Ajax (Celtic Park) 19:45 AC Milan-FC Barcelone (Stadio Giuseppe Meazza)

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2441
Mardi 22 octobre 2013

23

Ronaldo «J'aurais aimé jouer en Angleterre,
mais je n'en ai eu ni l'opportunité ni le temps »
Ronaldo, il y a 20 ans, vous faisiez vos i Cristiano Ronaldo fait grands débuts comme footballeur profesactuellement le sionnel. Avec le recul, quels sont les prebonheur du miers souvenirs qui vous viennent à l'esprit de ce jour-là ? Real Madrid Cela fait tellement longtemps ! Je me souet de la séviens parfaitement de tout dans ma carrière, lection pordepuis le début. J'avais cette sensation de tugaise, le Brésilien, grandir et de devenir un footballeur profesRonaldo Luís Nazário da sionnel à Cruzeiro. J'ai toujours rêvé d'être Lima, est purement et joueur de football professionnel. Par conséquent, j'ai ressenti une grande émotion simplement l'un des quand je me suis rendu compte que c'était en meilleurs attaquants train d'arriver. Ce fut vraiment magique ! de l'histoire du J'avais les jambes qui tremblaient, les bras, les football. Meilleur mains, tout. Après, le match a commencé et buteur de la Coupe ça m'a un peu calmé. du monde de la Vous souvenez-vous de ce que vous avez Fifa avec 15 réalipensé quand l'entraîneur vous a annoncé sations, l'ancien que vous joueriez ? Ça m'a rendu très nerveux, très stressé. avant-centre du Mais en même temps, j'étais optimiste car Real Madrid, du FC c'était tout ce que je souhaitais : pouvoir jouer. J'avais une boule dans le ventre à cause de la peur et des responsabilités, mais je me dis en même temps que c'est ce que j'avais cherché. J'ai réussi à surmonter la nervosité. En général, les footballeurs sont nerveux avant les matches mais dès que le coup d'envoi est donné, ça passe. On oublie tout. A qui avez-vous annoncé la nouvelle en premier ? A cette époque, nous n'avions pas de téléphones portables. Je me souviens même que parmi mes amis de Bento Ribeiro, presque personne n'avait le téléphone fixe à cette époque. Ils étaient tous très contents. Le match n'était pas télévisé, alors mon père est allé dans un autre quartier, où il y avait une colline assez élevée. De là, avec son vieux transistor grandes ondes, il a capté où il peut faire moins 30 degrés. Pour une station de Belo Horizonte, à 600 kilomèquelqu'un qui a grandi à Rio, ce n'est pas une tres de Rio de Janeiro. Il a écouté le match en bonne nouvelle ! J'ai beaucoup souffert du direct. Nous avons gagné… froid. Parfois à Quelle émotion ! l'entraînement, La vie a beaucoup changé j'étais vraiment depuis cette époque. Vous frigorifié. souvenez-vous de ce que J'avais froid vous avez fait avec votre partout : aux première paye ? pieds, aux Oui, oui, je me souviens… jambes, aux Ma première paye, je l'ai mains, au cou, donnée à ma mère, car nous aux oreilles, avions un canapé à Bento partout. Je ne Ribeiro, et je dormais despensais pas que sus. Mes frères avaient un lit, dans ma vie, mes parents aussi et moi, je j'aurais un jour dormais sur le canapé. Ma aussi froid. mère a tout transformé, par reconnaissance L'alimentation aussi posait problème. Je ne aussi, pour avoir un meilleur endroit pour parlais pas la langue et j'avais beaucoup de mal dormir. à choisir ce que je voulais sur le menu. J'ai mis des années à apprendre la langue. Aujourd'hui, Quand vous repensez à cette époque, vous je ne parle plus le Hollandais car je ne l'utilise dites-vous que vous auriez peut-être dû plus. Mais sur le terrain, je m'amusais. Le safaire les choses différemment ? crifice en valait donc la peine. Non non, pas du tout. Grâce à ma discipline, aux sacrifices et à mon dévouement Quels attaquants admiriez-vous à cette pour le football, tout s'est passé comme je le époque ? voulais. Ou plutôt : Zico, sans aucun doute, mieux que je ne l'esa été ma grande idole. pérais. Je n'avais jaMais comme attaquant, à mais pensé arriver ce moment-là, je dirais aussi loin. J'ai touMarco Van Basten. jours rêvé d'être footIl a été l'un des balleur et de ce point meilleurs numéde vue, ma vie sporros 9. tive a été parfaite. Pourriez-vous Parfaite, mais pas citer un événement qui a marsimple. Très jeune par exemple, vous avez qué votre carrière de manière émigré aux Pays-Bas. Comment s'est dépositive ? Un seul… roulée cette étape, avec l'éloignement et la C'est difficile d'en isoler un seul. difficulté pour communiquer avec vos Je dirais que toutes les décisions que proches ? j'ai prises ont été parfaites et sont arCe fut très difficile. J'avais à peine 17 ans. La rivées au bon moment. Le choix de Hollande est un pays très différent du Brésil, Cruzeiro, du PSV, de Barcelone, de l'In-

S

Barcelone, de l'Inter Milan et de l'AC Milan, entre autres clubs, a célébré il y a quelques mois les 20 ans de ses grands débuts dans le football professionnel, le 25 mai 1993. Vingt ans plus tard, à l'occasion d'une visite à Zurich, il évoque pour Fifa.com le trac du néophyte, sa première paye, ses passages successifs par des clubs rivaux et la grande fête qui s'annonce : la Coupe du monde de la Fifa, Brésil2014.

«Zico et Van «Ma première paye, je l'ai donnée Basten sont mes grandes idoles» à ma mère»
ter… et ainsi de suite. C'était ça le plus important. Regrettez-vous de ne pas avoir joué dans un club en particulier ? Un club, je ne sais pas, mais j'aurais aimé jouer dans le championnat d'Angleterre. Je n'en ai eu ni l'opportunité ni le temps. Vous avez brillé avec le FC Barcelone, mais vous avez signé au Real Madrid. Vous avez également défendu les couleurs de l'Inter Milan et de l'AC Milan. Beaucoup de fans vous aimaient, cela ne fait aucun doute, d'autres moins... Comme le disait le grand écrivain Nelson Rodrigues, "l'unanimité est stupide." Ça ne me dérange absolument pas de ne pas plaire à tout le monde. J'espère seulement plaire à la majorité (rires). Un an après vos débuts professionnels, vous remportez la Coupe du monde de la Fifa aux États-Unis. Même si

«Les favoris pour le Mondial sont le Brésil, l’Allemagne et l’Espagne»

vous n'avez pas eu de temps de jeu à cette occasion, comment se passait la cohabitation avec des joueurs comme Romario, Dunga ou Bebeto ? Ce fut magnifique. Je partageais le quotidien de Romario, Bebeto, Dunga, Raí, Leonardo… autant de joueurs que j'ai longtemps connus seulement par la télévision et que j'admirais. Soudain, je me retrouvais avec eux, en train de jouer et d'apprendre. Je me souviens qu'à l'entraînement, j'observais minutieusement tous les mouvements de Romario et de Bebeto. J'ai beaucoup appris comme ça. Brésil-2014 approche à grands pas. Quelle analyse faites-vous de la Seleção actuelle ? Une Coupe du monde de la Fifa n'est pas la même chose que la Coupe des confédérations de la Fifa… Ce n'est pas la même chose, non, mais l'équipe a quand même montré son potentiel. Elle a eu le temps de s'entraîner et les résultats sont là : le Brésil a beaucoup amélioré son jeu. Les Brésiliens espèrent gagner la Coupe du monde à domicile et moi aussi, j'y crois beaucoup. Nous avons de nombreuses possibilités. Quels sont vos favoris pour le titre ? L'Espagne et l'Allemagne restent des candidats sérieux, mais le Brésil a montré une grande force et il jouera devant son public. Je dirais que les favoris sont le Brésil, l'Allemagne et l'Espagne. Dans cet ordre. Savez-vous que Miroslav Klose est à un but d'égaler votre record du meilleur buteur de l'histoire de la compétition ? Oui, oui… beaucoup de gens m'en parlent. Je crois que dans le football, les records existent pour être battus. Cette possibilité ne m'inquiète pas. Un jour, quelqu'un battra ce record. J'ai écrit mon histoire en marquant beaucoup de buts et cela, personne ne me l'enlèvera. Mon histoire et mes 15 buts sont ineffaçables. S'il marque plus de buts que moi, je le féliciterai et je l'admirerai pour cela. Mais mes buts, mon histoire, personne ne pourra me les enlever. Ce serait une revanche pour les Allemands. Après tout, vous avez battu le record de Gerd Müller dans son propre pays… Oui, c'est possible ! Ce record pourrait revenir en Allemagne. Mais c'est une satisfaction individuelle, cela n'a rien à voir avec une conquête collective. Ça a aidé l'équipe, c'est certain, mais le plus important reste ce qui est atteint collectivement. Au vu de tout ce qui s'est passé au cours des 20 dernières années, quel conseil donneriez-vous au Ronaldo de 1993 si vous en aviez l'opportunité ? D'avoir de la patience, de l'ambition et beaucoup de discipline. Mais ma tête n'a pas beaucoup changé au fil des années. Je referais tout exactement à l'identique. In Fifa.com

«Si Klose battra mon record… Je le féliciterai » et je l'admirerai pour cela
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

24

www.lebuteur.com
Mardi 22 octobre 2013

PUBLICITÉ

Le Buteur du 22-10-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful