1861_Binder1

Ghoulam

intéresse

le Milan AC

Après sa déclaration à l’encontre de Houasnia

Hannachi suspendu 6 mois… avec sursis

MERCREDI 23 OCTOBRE 2013

MCA-JSK J-3

www.lebuteur.com

Une prime de 20 millions pour battre la JSK

Haïmoudi désigné pour le Clasico

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2442 PRIX 20 DA

Le Mouloudia

Ghazi out
Mekkaoui suspendu

scandale

Bachiri «La JSK
ne nous fait pas peur» Yesli «On ne reviendra pas avec zéro point de Bologhine»

crie au

«Aucune revanche à prendre sur El Harrach»

Azzi et Belkaroui

se blessent
Kerrar

Cela s’est passé hier face au RCK

CRB-USMH J-2

Legraâ «Le record
«On ne craint pas l’Entente !»
du CSC tombera au 8-Mai»
ESS-CSC J-3

Boucherit

Courbis secoue Koudri, Feham, Gasmi, Djediat et Andria

USMA

02

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

vant le match aller des barrages de la Coupe du monde, nous avions annoncé que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, traversait une période difficile, avec une terrible pression sur ses épaules. Après avoir supervisé les Etalons du Burkina Faso, il craignait pour son équipe. L’on se souvient qu’il avait constaté que le point fort des adversaires des Verts était la ligne offensive. Mais après cette première manche qui s’est tenue le 12 octobre à Ouagadougou, le coach de l’EN se sent plus soulagé. Il a des atouts à faire valoir lors de la deuxième manche prévue au stade MustaphaTchaker de Blida, le 19 novembre prochain. Assurément que le Bosniaque nourrit quelques appréhensions sur ce match, ce qui est tout à fait logique, car les Verts ne sont qu’à 90’ du Mondial brésilien, où il fau-

A

Les 4 atouts de Halilhodzic
Le sélectionneur a moins de pression qu’avant le match aller
dra surtout gagner la rencontre. Mais ce que nous a révélé une source proche du sélectionneur, c’est que ce dernier est con ant pour quatre raisons. Les Etalons étaient prenables à Ouagadougou La première raison qui a poussé Vahid Halilhodzic à être con ant, c’est le visage montré par les Burkinabés au cours de l’aller, le 12 octobre dernier. En effet, il les craignait, après avoir visionné les anciens matchs des Etalons, notamment ceux des éliminatoires du Mondial, sans oublier surtout ceux de la CAN-2013. Mais durant cette première manche des barrages, le Burkina Faso n’a pu montrer son véritable visage face à une équipe algérienne bien organisée. Pis encore, les Etalons de Paul Put étaient prenables. Si Soudani, Slimani et même Feghouli étaient plus efficaces devant, l’EN aurait pu prétendre à une victoire au Burkina Faso. Cela l’a rassuré, car en face, l’adversaire est loin d’être inquiétant, mais il faut se mé er tout de même. Le stade Tchaker et le public Le stade Mustapha-Tchaker de Blida, théâtre de la rencontre du 19 novembre, en est la deuxième raison pour le technicien. Il faut dire que cette enceinte est devenue un atout supplémentaire pour les Verts. Ils ont réussi à se quali er à la Coupe du monde 2010 et à la CAN-2013 dans ce stade. Durant les éliminatoires, l’EN y a réalisé un parcours sans faute. Depuis l’arrivée du Franco-Bosniaque, la sélection nationale a remporté tous ses matchs dans la ville des Roses, sauf le match amical international du 14 août dernier, face à la Guinée, où le sélectionneur avait essayé plusieurs variantes dans le jeu. L’autre atout dans cette enceinte, c’est le grand public qui assiste au match des Verts, avec la pression terrible qu’il exerce sur l’adversaire. Un but suffit au bonheur des Verts La troisième raison en est les deux buts inscrits par l’EN à Ouagadougou. En dépit des trois buts encaissés, les deux inscrits par Bouguerra et consorts ont leur pesant d’or pour le match retour. Une petite victoire pour les Verts (1-0) suffira largement au bonheur de l’EN et des quarante millions d’Algériens pour investir la rue et dé ler. En réalité, la quali cation n’est pas si loin. Un but suffit pour se quali er, c’est ce qui laisse Halilhodzic con ant. Dix jours pour préparer le match En n, l’autre atout de Vahid, c’est le temps assez large qui lui permet

de préparer ce match retour. Contrairement à l’aller où les Verts ont eu droit à trois jours seulement pour peau ner leur préparation, avant de se rendre à Ouagadougou, cette fois-ci, ils vont avoir neuf jours de regroupement au CTN de Sidi Moussa avant de disputer ce match retour. Du coup, le coach pourra apporter les retouches nécessaires, suite aux erreurs commises à l’aller. Pour lui, neuf jours de travail seront béné ques pour mettre les derniers réglages dans son groupe, a n qu’il entame cet ultime match des éliminatoires sous de meilleurs auspices, avant d’arracher le billet quali catif en Coupe du monde. Il pro tera de ce temps pour visionner encore une fois ou deux les Etalons en compagnie des joueurs, tout en organisant des séances tactiques. Hamza R.

Le discours de Raouraoua motive les joueurs

Tout le monde sait que Vahid Halilhodzic et ses joueurs n’ont pas admis la défaite. Au coup de sifflet nal de l’arbitre, le Zambien Janny Sikazwe, synonyme de défaite des Verts, les camarades du capitaine Madjid Bougherra n’en revenaient pas de ce mauvais résultat. Une défaite amère, surtout avec ce penalty imaginaire et inexistant sifflé en n de match par l’arbitre. Dans le vestiaire et à l’hôtel, les joueurs étaient tous abattus, tout comme Vahid Halilhodzic qui ne pouvait se présenter à la conférence de presse. Seulement, il faut dire que l’intervention de Mohamed Raouraoua, le président de la FAF, a redonné le sourire aux Verts, en leur faisant oublier cette défaite au goût amer, alors que l’EN pouvait largement l’emporter. Raouraoua a tenu un discours motivant dans le vestiaire, après le match, selon une source crédible présente sur les lieux. Il a, tout d’abord, félicité les joueurs de leur production, en citant notamment les deux buts inscrits, lesquels auront une grande importance au retour. Il leur a fait savoir qu’ils sont (les joueurs) les favoris pour la Coupe du monde. Par ailleurs, nous tenons à préciser à nos lecteurs que nous ne pouvons dévoiler l’intégralité de son discours, histoire de garder la con dentialité de son message, car les Burkinabés suivent de près la presse algérienne. Les joueurs avaient les larmes aux yeux, après avoir visionné une vidéo d’Oum Dourmane Si le discours de Raouraoua dans le vestiaire et même à l’hôtel a été motivant, un autre élément et pas des moindres a stimulé aussi les joueurs. En effet, la majorité d’entre eux avaient les larmes aux yeux, en suivant une vidéo de la quali cation historique de l’Equipe nationale, en 2009, à Oum Dourmane, face à l’Egypte, en voyant surtout la joie et le déplacement massif de nos supporters au Soudan. Une vidéo qui a servi de motivation à nos joueurs.

Fédération algérienne de football ainsi que des représentants du minisIls sont décidés tère de la Jeunesse et des Sports. Cette réunion qui a eu lieu au centre à offrir aux technique national de Sidi- Moussa a permis aux clubs d’avoir une idée Algériens la sur les nouvelles dispositions réglementaires. Parmi les sujets les plus qualification importants, la participation africaine des clubs algériens, sachant que le Tous les joueurs sont motivés pour président de la FAF, Mohamed Raouraoua, avait évoqué un éventuel reoffrir à l’Algérie sa trait des clubs algériens des compétitions internationales. Au cours de quatrième particicette réunion, une mise en garde a été signi ée aux quatre clubs : pas de pation en Coupe du report de match dans le cas où ils participeraient à la Coupe d’Afrique. Une monde. Après avoir L’ES Sétif, l’USM El Harrach ainsi que le CS Constantine joueront bien la vu les vidéos d’Oum partie des coupe d’Afrique, malgré la décision de la FAF. Dourmane, la majorité L’USMA décision reportée joueurs sera là le des joueurs, qui n’ont pas Par ailleurs, pour l’USM Alger, aucune décision n’a encore été prise par participé à ce match, veu10 les dirigeants du club. La décision des Rouge et Noir a été reportée le lent rentrer dans l’hisSelon notre source, certains joueurs rejoindront le CTN de Sidi Moussa avant même temps que les dirigeants se concertent entre eux et prennent l’avis de toire et faire comme la le lundi 11 novembre. En effet, ils rallieront l’entraîneur Rolland Courbis. génération d’avant. Les Alger le dimanche, soit une journée avant, afin Feghouli, Taïder, Une grille des salaires va être adoptée de rentrer dans le bain, puisque l’échéance est Ghoulam et Brahimi, Au cours de réunion, il a été décidé aussi de plafonner les salaires vraiment importante. En tout cas, le secrétariat qui sont considérés des joueurs professionnels entre 10 et 100 millions de centimes. Une de la fédération va commencer à élaborer les comme l’avenir du plans de vol de tous les décision adoptée à l’unanimité par les présidents de club. Reste à safootball algérien, veujoueurs, afin qu’ils voir si cette démarche sera suivie. lent dédier cette quali- puissent rejoindre Le MJS promet d’aider les bons gestionnaires pour le Le staff le regroupecation aux supporters centre de formation ment de technique se algériens, lesquels les l’EN à Le dernier point abordé lors de cette réunion concerne les centres de ont soutenus durant les réunira avant le temps. formation. Le MJS a promis d’aider les clubs bons gestionnaires, sur éliminatoires, même à stage le plan nancier, pour pouvoir baptiser leur centre de formation. Ouagadougou. Tout Avant le début du stage, les différents H. R. comme les joueurs, Mohastaffs de l’Equipe nationale seront tous à med Raouraoua est plus que Sidi Moussa. Vahid Halilhodzic profitera de jamais décidé à offrir à l’Algérie cette occasion pour réunir tous les memsa deuxième participation de bres du staff technique et mettre en place (ministre des AE) le programme du stage. Halilhodzic l’élasuite au Mondial. L’on se souborera selon les lacunes constatées au vient qu’après le «caillassage» du «Le fair-play doit l’emporter» sein de son team, lors du match aller, A l’occasion de la réception d’une délégation burkinabée à Alger, bus algérien au Caire, Raouraoua conduite par son homologue burkinabé, le ministre des Affaires étranen tenant compte des points forts avait promis la quali cation. Cette tout gères, Ramtane Lamamra, s’est exprimé à propos de cette rencontre redu Burkina Faso hors de ses bases. fois-ci, il a fait la même chose à partour des barrages pour la Coupe du monde : «C’est un match entre deux Par ailleurs, on ignore s’il va pays frères. Les Algériens ont été très bien accueillis lors du match aller, tir du sol burkinabé, devant les jourréunir les autres staffs. j’espère que ce match aura lieu dans le fair-play. Que l’équipe la mieux nalistes algériens. H.R. préparée aille en Coupe du monde !». Hamza R.

Selon une source autorisée auprès de la Fédération algérienne de football, le stage de l’Equipe nationale d’avant-match retour face au Burkina Faso commencera le lundi 11 novembre. Celle-ci a affirmé que le sélectionneur national n’accordera pas de repos pour les joueurs, après avoir vu les matchs qu’ils auront disputés le 9 et le 10 novembre. Tous les joueurs rejoindront le Centre technique national de Sidi Moussa, lieu du stage des Verts, le lundi 11 novembre, avant la séance d’entraînement prévue à 17h30, à Blida.

Le stage de l’EN commencera le 11 novembre

L’ESS et le CSC participeront bien à la Coupe d’Afrique Une réunion a regroupé hier les présidents de clubs professionnels, la

Réunion FAF - MJS - présidents de club

Ramtane Lamamra :

Yebda se blesse au genou

Il a interrompu la séance d’entraînement
«Les supporters de Naples me font penser aux Algériens»
L’ancien sociétaire de Portsmouth a ajouté que l’amour qu’ont les Napolitains pour leur équipe est exceptionnel, soulignant au passage que ces derniers lui rappelent les supporters algériens. «Ce que ce club a de particulier ? Un stade mythique, déjà. Et des supporters qui sont de vrais fanatiques. C’est vraiment de la folie, ça me fait penser un peu aux Algériens, sans oublier cette ville extraordinaire», a-t-il dit, avant de revenir sur son départ du club : «Normalement, je devais rester, mais on ne s’est pas entendus sur les termes du contrat, donc j’ai dû partir. Mais c’est sûr que c’était un crèvecœur, car Naples c’est Naples.» S. F.

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

03
Bougherra rassuré par la direction de son club
G Le secrétaire général de LaG khouiya, Adnane Al-Ali, a déclaré avant-hier que l’encadrement technique et administratif du club est très satisfait des trois joueurs professionnels que compte le club dans ses rangs (Bougherra, Msakni et un Sud-Coréen), soulignant qu’il n’y aura pas de départ cet hiver : «On a une con ance totale en nos trois joueurs professionnels, même s’ils n’ont pas encore brillé jusquelà. Le championnat n’est qu’à son début et on ne doit pas encore les juger. Pour le moment, on n’envisage pas de ramener de nouveaux professionnels.». Notons que pas mal de critiques ont visé dernièrement les trois professionnels de Lakhouiya, notamment le Tunisien, Msakni.

N

Le même genou qui l’a éloigné des terrains plus d’un an…

on convoqué pour le dernier match de championnat face à Getafe, en raison notamment d’une petite blessure de la cuisse que le joueur aurait contractée lors du match aller face au Burkina Faso, l’international algérien de Granada CF, Hassan Yebda, a repris hier le chemin de l’entraînement collectif avec ses coéquipiers. Toutefois, cette séance de reprise ne s’est pas déroulée comme prévu, puisque le joueur s’est blessé au genou et a dû quitter précipitamment le terrain d’entraînement.

«Naples, l’une de mes meilleures saisons»

D’après les médias espagnols, cette nouvelle blessure de Yebda est intervenue sur le même genou, qui l’a éloigné des terrains durant plus d’un an et demi. Le joueur a ressenti des douleurs qui l’ont donc contraint d’arrêter immédiatement l’entraînement et aller vite suivre les soins appropriés. Hassan, qui espérait tant être épargné par les blessures, a quitté le terrain dépité. A Granada, on craint que cette blessure soit sérieuse.

Ghoulam intéresse le Milan AC

G Selon le G site web italien, Tuttomer-

Medjani affrontera Benfica

Avant le match Olympique de Marseille-Naples qui s’est disputé hier soir au Vélodrome, pour le compte de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions, le site football365.fr a pris attache avec l’ancien Napolitain, Yebda, pour parler notamment de cette rencontre. L’international algérien, nostalgique des bons moments passés dans le club du Sud de l’Italie, a déclaré : «Avec le Napoli, ça avait été une de mes meilleures saisons sur le plan footballistique et humainement aussi. C’est une très belle ville et le club a une grande histoire, avec notamment Maradona qui avait joué dans ce club.»

Pour le compte de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions, la formation de l’Olympiakos ira dé er, ce soir, son homologue de Ben ca sur sa pelouse. Une rencontre que l’international algérien, Carl Medjani, ne devrait pas débuter d’entrée, ont anS. F. noncé les médias grecs hier.

catoweb.com, la direction du Milan AC s’intéresserait au joueur de l’AS Saint-Étienne, Faouzi Ghoulam. En effet, le club milanais, qui chercherait à étoffer son effectif à l’occasion du prochain mercato hivernal, aurait été séduit par le pro l de l’international algérien, auteur d’un début de saison tonitruant avec le club français. Pour l’heure, ça ne reste que des rumeurs, mais il n’est pas à écarter que les choses deviennent officielles dans les prochaines semaines, sachant que le prix du transfert du joueur ne dépasse pas les trois millions d’euros. Une somme qui ne devrait pas poser un gros problème à la direction du Milan AC.

uteur d’une superbe entrée de jeu, dimanche soir, face au Torino, Ishak Belfodil continue de recevoir les éloges de la presse italienne et des spécialistes de la balle ronde transalpine. Hier, c’était au tour du nouveau prioritaire du club, l’Indonésien Erick ohir d’évoquer l’attaquant algérien et son compatriote, Saphir Taïder, dans une longue interview accordée à la chaîne officielle du club, Inter Channel. ohir, qui a racheté 70% des actions du club Nerrazzuri, est notamment revenu sur le match nul face au Torino : «Tout le monde était unanime à dire que l’Inter méritait la victoire ce soir-là. Nous avons joué presque tout le match en infériorité numérique et on était très proches de la victoire. Je remercie les joueurs pour les efforts fournis sur le terrain et je tiens surtout à saluer le coach Mazzarri pour ces excellents changements, notamment avec la rentrée de Belfodil, qui a contribué grandement à ce 3e but», a-t-il dit, avant d’enchaîner : «Je pense que Belfodil, Taïder, Icardi et aussi Juan représentent l’avenir de l’Inter. Ils sont encore très jeunes, mais ont beaucoup de talent. Le club pourra compter sur eux.»

A

«Belfodil et Taïder représentent l’avenir du club»

Thohir (nouveau propriétaire de l’Inter Milan) :

S. F.

international algérien de Crystal Palace, Adlene Guedioura, n’a pas participé à la rencontre face à Fulham, disputée avant-hier soir, et comptant pour la 8e journée de Premier League. En effet, l’ancien sociétaire de Nottingham Forest n’a pas

Guedioura n’a pas été convoqué face à Fulham
du tout été convoqué par son coach, Halloway, pour cette partie, bien que le milieu de terrain des Verts se soit entraîné le plus normalement du monde avec ses coéquipiers, depuis son retour de sélection, la semaine passée. Certains médias britanniques ont révélé, hier, que cette non convocation demeure surtout d’ordre technique, afrmant que le joueur ne se plaint d’aucune blessure particulière. Pour leur part, les supporters de Crystal Palace n’ont pas caché leur désarroi avant-hier, après la nouvelle défaite subie à domicile, face à cette équipe de Fulham. Une lourde défaite (1-4), qui met déjà le club en extrême difficultés, en ce début de saison, lui qui vise à se maintenir parmi l’élite. Sur les forums et autres réseaux sociaux affiliés au club, les fans de Palace se demandent les raisons qui poussent le coach à ne pas faire con ance à Adlène Guedioura, lui qui a été pourtant recruté en urgence pour amener plus de stabilité à ce milieu de terrain, très fragile. Les supporters réclament des guerriers sur le terrain, qui se donnent à fond pour le club, et savent que l’international algérien a le pro l pour cela.

L’

Les supporters de Palace veulent le voir sur le terrain

Par ailleurs, l’ancien international italien, Alessandro Costacurta, qui a longtemps évolué au sein du club rival du Milan AC, a salué la bonne décision de Mazzarri de faire incorporer Belfodil à cette 61’ face au Torino : «C’est bizarre que les médias n’aient pas trop parlé de Belfodil. Je salue l’entraîneur Mazzarri pour ses bons choix lors de ce match face au Torino et notamment sur sa décision d’incorporer le jeune Belfodil à la place de Taïder. Une entrée qui fut très béné que.»

Costacurta : «L’entrée de Belfodil face au Torino fut bénéfique à l’équipe, je salue le bon choix de Mazzarri»

S. F.

Ce qu’il faut souligner, c’est que ce n’est pas la première fois qu’Adlène Guedioura n’est pas retenu par son coach pour les matchs de championnat, lui qui a intégré le club de Crystal Palace dans les ultimes minutes du mercato estival. Déjà, l’Algérien avait été mis à l’écart pour la réception de Southampton, lors de la 6e journée du championnat, avant de refaire son retour sur le banc des remplaçants la journée suivante face à Liverpool, mais sans pour autant être aligné. Avec le match d’avanthier, ça fera donc trois rencontres consécutives qu’il n’est pas aligné.

Ça se complique pour lui…

fond aux entraînements durant toute la semaine. Guedioura, qui s’attendait à être titulaire pour ce match face aux Cottegers, n’a pas du tout compris la décision de son entraîneur, et aurait du coup perdu le moral. Il espère que cette nouvelle défaite des siens va changer les choses et contraindre Halloway à compter de nouveau sur lui, dès la prochaine journée. La question qui mérite d’être posée à présent, est de savoir si le joueur a fait le bon choix en quittant Nottingham Forest, avec lequel il enchaînait les matchs, pour rejoindre cette équipe de Crystal Palace qui aura pour principale mission d’éviter la relégation.

Toujours selon les médias britanniques, cette mise à l’écart persistante des matchs officiels commence à inquiéter le joueur, le décourageant surtout, lui qui se donne à

Le moral à plat…

Evidemment, cette situation embarrassante que traverse actuellement Guedioura ne va pas trop inquiéter le sélectionneur national, en prévision de ce match retour des barrages pour le Mondial-2014, puisque l’ancien sociétaire de Wolverhampton est suspendu.

Ce n’est pas un souci pour Vahid

S. F.

04

Suite à l’étude des différents rapports supplémentaires du dossier JSK-ESS

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Le terrain du 1er-Novembre n’a pas échappé aussi aux sanctions prononcées par la commission de discipline. Cette dernière a retenu un avertissement avant sanction de huis clos et une amende de 40 000 DA (art. 69), lit-on dans le communiqué de la LFP. Ainsi, les supporters kabyles devraient se montrer prudents lors des prochaines sorties pour ne pas priver l’équipe de leur soutien.

Dernier avertissement pour le stade de Tizi, avant le huis clos

A la recherche d’un attaquant pour le prochain mercato hivernal, les responsables kabyles se sont mis au travail depuis plusieurs jours, pour espérer trouver le second joueur étranger qui épaulera Ebossé. Et c’est à partir des CV qu’ils reçoivent au quotidien que les dirigeants étudient les pistes. A ce sujet, nous avons appris que le président Hannachi est sur les traces de 2 joueurs étrangers. Le premier est le Camerounais Christian Mbondi. Agé de 21 ans, l’exinternational des U20 joue actuellement dans le championnat taïlandais de 1re Division. L’autre attaquant est le Malien Ismaïl Diarra, âgé lui aussi de 21 ans. Toutefois, ce dernier évolue toujours dans le championnat de son pays, sous les douleurs du Cercle de Bamako. Les deux joueurs restent pour l’instant les deux pistes plausibles pour la direction, surtout que le boss de la JSK et l’entraîneur Aït Djoudi

Le Camerounais Christian Mbondi et le Malien Ismaïl Diarra sur les tablettes
ont été séduits par leurs qualités. Aux dernières nouvelles, le président Moh-Cherif Hannachi est entré en contact avec l’agent des deux joueurs, il y a une semaine de cela. Mais comme il était préoccupé par le match du week-end passé face à Sétif, le premier responsable des Canaris a reporté son entrevue avec cet agent pour la semaine prochaine. Pour l’instant, nous n’avons pas beaucoup de détails sur les négociations, mais ce qui est néanmoins certain, c’est que le président de la JSK reste convaincu que l’un deux pourrait faire l’affaire. Evidemment, la JSK ne pourra recruter qu’un seul étranger, suivant la réglementation de la FAF. Le boss discutera à nouveau avec son entraîneur, avant d’être xé. Par la suite, l’aspect nan-

oins de vingt quatre heures après avoir prononcé une sanction de deux mois de suspension ferme contre l’arbitre international Houasnia qui a raté complètement son match ESS-JSK, samedi dernier à Tizi, la commission de discipline relevant de la LFP a pris, selon une source digne de foi, d’autres mesures, cette fois contre la JSK, son président Mohand Cherif Hannachi en particulier qui, selon le site de la LFP, a écopé de six mois de suspension avec sursis en plus d’une amende de 50 000 DA. Cette sanction a été prise, selon notre source, suite aux déclara-

Hannachi écope de six mois de suspension avec sursis et d’une amende de 50 000 DA

Coup dur

JSK

M

Un match ferme pour Mekkaoui...

tions du président kabyle à la n de la rencontre traitant Houasnia de «minable», quali ant son arbitrage de scandaleux et partial. La commission de discipline s’est donc basée sur le règlement du Code disciplinaire du football pour sanctionner le premier responsable de la JSK. Selon un proche du président Hannachi, ce dernier fera appel dans les prochaines heures.

Concernant le latéral gauche Zinedine Mekkaoui, qui a écopé d’un avertissement pour contestation de décision, il a écopé d’un match de suspension automatique et sera donc privé du match face au MCA de samedi prochain à Bologhine. L’absence de Mekkaoui, même si elle tombe au mauvais moment, au vu de tout ce que le joueur apporte à

En n, la commission de discipline a inigé une amende de 50 000 DA à la JSK pour mauvaise organisation, signalée par le commissaire au match, Medjiba, avons-nous appris de la même source. En effet, le dernier match JSK-ESS a été organisé dans de très bonnes conditions, mais c’est l’arbitre international, Houasnia, qui a été à l’origine de tout ce qui a succédé à la n de la rencontre.

... et 50 000 DA d’amende pour la JSK

l’équipe, à la défense en particulier, il n’en demeure pas moins que l’entraîneur Ait Djoudi possède une autre solution en rappelant Walid Bencherifa, totalement rétabli de sa blessure.

Hannachi est en contact direct avec l’agent des joueurs

cier sera abordé, surtout que Fiches les deux joueurs sont tou- techniques jours sous contrat avec leurs Nom : Mbondi clubs respectifs. Prénom : Christian

Il faut dire que le dernier déplacement de la JSK au Maroc, plus précisément à Agadir, a donné de nouvelles idées à son président, en prévision du prochain stage hivernal. C’est ainsi que le premier responsable du club, avant de quitter Agadir, a fait savoir à ses homologues marocains qu’il souhaiterait organiser le prochain stage hivernal chez eux. La raison est toute simple, le boss était très satisfait des infrastructures de la ville d’Agadir et des conditions d’hébergement. Même si les frais du séjour seront endossés par son club, le président est convaincu des bienfaits de ce lieu, avant d’entamer la phase retour du championnat. Quant au staff technique et aux joueurs, personne ne s’opposera à cette idée, car leur passage dans cette ville les a marqués.

Hannachi OK pour un stage hivernal au Maroc
riennes ni dans les hôtels. Sauf que les dirigeants songent à le faire prochainement. D’après la même source, la délégation kabyle devrait organiser son voyage en deux parties. La première à Casablanca, plus précisément au centre de préparation Kahrama. L’équipe passera cinq jours, avant de poursuivre sa route vers le Sud. La seconde partie du stage devrait avoir lieu à Agadir. L’équipe s’installera sur place pour poursuivre la préparation qui sera caractérisée par la programmation de plusieurs matchs amicaux. La JSK devrait affronter, à nouveau, la formation de Hassania d’Agadir, comme il a été convenu l’autre fois. En tout et pour tout, les Kabyles devraient effectuer un stage de 12 jours, avant de rentrer au pays. Evidemment, ce programme pourrait être revu en fonction de la date de la reprise du championnat.

En visualisant les vidéos des deux Africains, il semblerait que c’est le Camerounais qui aurait le plus convaincu les dirigeants. Et pour cause, Christian Mbondi semble avoir une bien meilleure expérience que le Malien. A 19 ans, le joueur était un titulaire indiscutable au sein de la sélection camerounaise des moins de 20 ans. Il a même pris part à la Coupe du monde des U20 qui s’est déroulée en Colombie, en 2011. Lors du tournoi, le Camerounais a brillé par ses qualités techniques. Reste maintenant à connaître le montant de son transfert. A. C.

Le Camerounais a pris part à la Coupe du monde des U20 en Colombie

Date et lieu de naissance : 02/02/1992 au Cameroun Poste de jeu : attaquant. Club actuel : Bangkok Glass (1re division, aïlande) Carrière 2010 : Académie de Bamenda 2010-2012 : FC Sion II 2013 à ce jour : Bangkok Glass

A la veille du déplacement de l’équipe à Alger pour effectuer l’habituelle séance de mise au vert, le staff technique des Jaune et Vert est sur le point de mettre en place le onze type qui affrontera le Mouloudia d’Alger, ce samedi, au stade Omar-Hamadi. Comme à ses habitudes, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi teste la forme de ses joueurs durant les deux premières séances d’entraînement, histoire d’être xé sur le niveau de chacun d’eux. En général, c’est les mercredis soirs Nom : Diarra que le staff arrête le onze type, Prénom : Ismaïl avant de le mettre à l’essai jeudi matin, car les séances d’avantDate et lieu de naismatch sont toutes très légères sance : 16/01/1992 au et ne dépassent pas en Mali Poste de jeu : attaquant moyenne les 70 minutes. De Club actuel : Cercle de leur côté, les joueurs savent qu’il va falloir prouver ce soir, Bamako pour espérer décrocher une place dans le onze. Même si le staff ne va pas opérer beaucoup de changements, cela n’empêchera pas certains de donner le meilleur d’eux-mêmes en cette n de semaine.

Le onze se dessinera ce soir
Aux yeux de nombreux observateurs, Aït Djoudi devra opérer un à ou deux changements ce samedi. Déjà, le anc gauche verra le probable retour de Walid Bencherifa. Et l’autre changement touchera le milieu du terrain. Pour l’instant, la stratégie du coach à l’extérieur semble bien fonctionner, en alignant souvent un seul attaquant de pointe, Ebossé en l’occurrence. Pour le reste, ce sont les joueurs de couloirs qui assurent l’animation du jeu en attaque.

A J-3 du Clasico
Vers un léger remaniement

Selon un dirigeant kabyle, devant ces sanctions prises par la commission de discipline de la LFP, si elles venaient à être con rmées, la direction ne restera pas les bras croisés et introduira un deuxième recours, notamment pour ce qui est de la sanction prononcée contre le président Hannachi, le latéral gauche Mekkaoui et le club en général. A. L.

La direction introduira un autre recours

Il faut dire que si le coach des Canaris a pris la décision d’opérer des changements dans son onze, c’est parce qu’il n’a pas été convaincu du rendement de certains éléments lors du match face à l’ESS. Il devra donc relancer la concurrence dans certains postes. D’aucuns estiment que le staff technique va surprendre son adversaire, par sa stratégie. Con rmation ce samedi ! A. C.

Certains n’ont pas convaincu face à Sétif

La 2e étape du stage à Agadir

Aux dernières nouvelles, aucune réservation n’a été faite, ni au niveau des compagnies aé-

Première destination, Kahrama

! s t i a f s i t a s s Les Kabyle
Coup d’œil
www.lebuteur.com

Suite à la suspension de Houasnia

JSK

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

05
«Oubliez le match nul, place au MCA ! »
Aït Djoudi aux joueurs :

C

omme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, l’arbitre international Farouk Houasnia, qui a dirigé le match JSK-ESS, samedi dernier à Tizi, a été suspendu pour deux mois par la commission de discipline de la LFP, suite au rapport présenté par la JSK concernant ses erreurs d’arbitrage. La commission de discipline n’a donc pas perdu son temps dans le traitement de cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre pendant les deux jours qui ont suivi le match. Selon une source crédible, Houasnia a été décrié même en commission de discipline par les responsables du football qui ont suivi la rencontre à travers le petit écran. Notre source ajoute que même le rapport du commissaire au match, M. Medjiba, a accablé Houasnia à qui il a aussi imputé la responsabilité de tous les incidents de n de match. Hier

matin, la nouvelle de la suspension de Houasnia a fait l’actualité majeure à travers tout Tizi et partout dans les villages les plus reculés de la région. Pour les supporters que nous avons rencontrés très tôt au centre-ville de Tizi, ce n’est qu’une justice rendue pour le club kabyle. Cette sanction aura donc soulagé tout le monde en Kabylie, mais ne leur fera pas oublier de sitôt le match nul qui a coûté à la JSK la première place. «C’est bien fait pour lui, nous sommes très soulagés d’apprendre qu’il ne sifflera pas pendant deux mois. C’est déjà une sanction qui nous fera oublier tout ce qu’il a fait face à l’Entente. Nous attendons de la FAF une sanction encore plus lourde. C’est un arbitre qui va nuire à la corporation et portera atteinte à l’image de notre football. La LFP ne doit plus donner le sifflet à des incompétents», diront quelques supporters rencontrés à Tizi.

Les dirigeants contents d’avoir eu gain de cause Pour leur part, les dirigeants kabyles, qui ont été les plus furieux contre l’arbitrage scandaleux de Houasnia, ont exprimé leur soulagement d’apprendre qu’ils ont eu gain de cause à la commission de discipline et que le recours déposé a porté ses fruits. Tous les dirigeants que nous avons contactés dans la matinée d’hier nous ont fait savoir que cette sanction est plus que logique et devrait encore être appuyée par la commission des arbitres à la FAF. Tizi attend sa radiation à vie par la commission fédérale d’arbitrage Scandalisés suite au match nul concédé face à l’Entente, à cause d’un arbitrage incorrect de Houasnia, les supporters kabyles attendent de voir Houasnia radié à vie lors de sa prochaine comparution devant la commission fé-

dérale des arbitres, et cela servira de leçon à tous les arbitres malintentionnés qui font dans la combine des matches et qui aident certains clubs au détriment d'autres.

Les dirigeants kabyles unanimes : «La JSK n’attend aucune aide des arbitres !» Pour les dirigeants kabyles, la JSK, qui détient le record des titres, a toujours remporté ses titres proprement, et n’a jamais attendu d’aide des arbitres. «Si nous parlons cette saison de titre, c’est parce que nous avons les moyens de notre politique et que nous ne voulons l’aide de personne. Si nous méritons le titre, nous le décrocherons sur la pelouse, pas ailleurs», nous a déclaré un membre in uent de la direction kabyle. Lyès A.

Comme à l’accoutumée, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a réuni ses joueurs, avant d’entamer le programme de la semaine. Lors de la séance de reprise de lundi aprèsmidi, Aït Djoudi s’est quand même attardé avec ses poulains, avant de les inviter à entamer la séance. Ce qui était des plus logiques, dans la mesure où le groupe reste sur un amer match nul face à l’ESS avec tout ce que l’arbitre a laissé comme séquelles sur le mental des Canaris. Ainsi, Aït Djoudi a tenu à féliciter ses joueurs pour leur rendement qu’il a jugé positif, tout en les appelant à fournir davantage d’efforts pour récupérer les points perdus, de manière à rester collés au podium d’ici à la dernière journée de la phase aller : «Nous avons produit un bon match dans l’ensemble face à l’ESS. N’étaient les erreurs de l’arbitre, nous aurions pu gagner sans que personne ne trouve à redire. Je vous demande d'oublier le match et de n’avoir qu’une seule idée en tête : la préparation du match du MCA. Encore une fois, nous aurons à jouer un autre match difficile face à une grosse cylindrée. Il va falloir bien préparer le match pour revenir avec un résultat positif.»

Les joueurs ont saisi le message

La deuxième séance d’entraînement de la seAbsents à la reprise de lundi soir, Djamel maine, qui s’est déroulée hier matin, a été caracLe programme de la séance d’hier a été Lors de la deuxième partie de la séance, les Canaris Benlamri et Fayçal Belakhdar n’ont pas retérisée par la présence de quelques éléments du scindé en deux parties. La première a été ont effectué des exercices techniques variés. Il faut dire pris hier matin. Selon les informations parservice d’ordre. En effet, la présence de la police consacrée à l’aspect physique. Aït Djoudi qu’à l’approche du Clasico, Aït Djoudi multipliera les venues d’un membre du staff technique, devant le stade avait pour objectif de garantir le a soumis ses poulains à des exercices de matches d’application et mettra en place plusieurs Belakhdar n’a toujours pas récupéré de sa bon déroulement des entraînements, sachant résistance, a n de mieux les préparer variantes, avant d'opter pour celle qui sera blessure, et Benlamri doit gérer sa blesque la JSK prépare un match capital prévu pour le match face au MCA à Bolomise en place, ce samedi, face au MCA à sure à l’adducteur pour être présent face ce samedi face au MCA. ghine. Bologhine. au Doyen.

L’entraînement toujours sous haute sécurité

Benlamri et Belakhdar n’ont toujours pas repris

Des exercices de résistance en début de séance

Très réceptifs au message que leur a adressé leur entraîneur, les Lions du Djurdjura promettent une grande rencontre, ce samedi, à Bologhine. Pour la majorité des joueurs que nous avons interrogés, l’équipe n’est pas tombée dans le doute et le match nul face à l’Entente de Sétif ne les freinera pas. Les camarades de Rial mesurent bien la complexité de la mission qui les attend et, du coup, veulent réunir tous les atouts pour revenir d’Alger avec le sourire. L. A.

Quelques applications techniques vers la fin

Yesli : « Les supporters nous procurent de l’énergie et face au MCA, on se défoncera pour eux»
Alors Kamel, vous avez sans doute oublié le dernier faux pas… Effectivement, nous ne restons pas sur le dernier faux pas et les raisons de ce match nul. Nous avons repris les entraînements et toute notre concentration porte sur notre prochain déplacement à Alger où est prévu le Clasico face au MCA. Tout le monde s’accorde à dire que n’était le mauvais arbitrage de Houasnia, la JSK aurait remporté le match, estce votre avis ? Même si je n’aime pas trop commenter l’arbitrage, je reconnais que nous aurions pu terminer avec un résultat meilleur, si au moins on avait béné cié de ce qui nous revenait de droit. L’erreur sur Benlamri était visible de tous et l’arbitre aurait pu siffler. Je dirais qu’il ne faut pas trop s’attarder sur la question, nous avons d’autres matches à jouer, on fera de notre mieux pour se relancer. Cela fait trois matches que vous ne gagnez pas, ça ne vous met pas sous pression ? Pas du tout, nous ne sommes pas sous pression et nous gérons convenablement notre parcours. Nous sommes à la phase aller, j’estime qu’il reste encore beaucoup de matches à jouer. Le doute ne s’installera jamais tant que nous formons un groupe solide et homogène. La reprise des entraînements s’est effectuée dans de très bonnes conditions. On tâchera de bien travailler cette semaine pour réaliser un bon résultat face au MCA. Un autre gros match vous attend face au MCA à Bologhine, comment allez-vous le préparer ? À mon avis, il faudra bien se concentrer sur cette rencontre. Les matches entre la JSK et le MCA ont de tout temps été une attraction. Je sais que ça va être très difficile. Les deux équipes occupent actuellement le haut du tableau, et l’objectif est commun. Nous concernant, nous allons préparer cette sortie de la même manière que les précédentes, notre unique objectif est de ne pas revenir bredouilles. Les deux points perdus face à l’ESS vous mettent dans l’obligation de ne pas perdre samedi face au MCA, si vous ne souhaitez

pas être distancés au classement, est-ce une pression supplémentaire ? Croyez bien que nous sommes très conscients de la mission qui nous attend. On sait que tous les points sont importants. Les matches sont difficiles, notamment entre les équipes du haut du tableau. Il n’existe aucune pression sur nous. Au contraire, nous gérons sereinement cette phase aller. La mobilisation de tout le monde est de mise pour rester collés au podium. Un mot sur le soutien que vous apportent vos supporters depuis le début de saison ? Je ne vous cache pas que si nous sommes actuellement en haut du tableau, le mérite revient à nos chers supporters qui con rment de match en match leur délité. Évoluer dans un stade archicomble donne des frissons, notamment pour ceux qui en sont à leur première année à la JSK. Personnellement, je trouve que le public est formidable et joue son rôle de 12e homme convenablement. Je les appelle à rester tous mobilisés comme ça pendant toute la saison et nous leur offrirons quelque chose à la n de la saison. Entretien réalisé par Lyès A.

Aït Djoudi «Je n’ai jamais fait
uelques jours après le match nul à domicile face à l’Entente de Sétif, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a été invité à l’émission «Djazaïria foot» en présence du président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, ainsi que du manager général du Mouloudia d’Alger, Kamel Kaci Saïd. Le technicien kabyle a tenu, au

partie de la caravane»

06

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup de force

JSK

Q

Revenant sur le jour où il avait déclaré qu’il était prêt à présider la JSK et remplacer le président Hannachi, Azzedine Aït Djoudi s’explique : «Je reconnais que j’avais déclaré que j’étais prêt à présider la JSK, mais à une condition : si personne ne s’était présenté pour prendre le relais. En tant qu’enfant du club, je ne pouvais pas rester les bras croisés devant une telle situation.»

«Certes, je voulais présider la JSK…»
«Aujourd’hui, j’entretiens de bonnes relations avec le président Hannachi»
à un Espagnol qui voulait racheter l’équipe fanion : «Si on s’est mobilisés à cet époque, c’est pour que la JSK ne soit pas vendue à un Espagnol qui voulait racheter l’équipe première. On s’est mobilisés pour que la JSK soit kabyle.»

cours de l’émission, à apporter quelques explications concernant le différend qui existait entre lui et le président Hannachi, sachant que Azzedine Aït Djoudi a fait partie de l’opposition qui appelait au départ de Hannachi et laisser son poste à un autre homme capable de redorer le blason de la JSK. D’après l’ancien sélectionneur de l’équipe olympique, il n’a jamais fait partie de la caravane. Il a reconnu cependant qu’il faisait partie des anciens joueurs qui se réunissaient pour trouver des solutions et sortir

l’équipe de son trou noir : «Ecoutez, je n’ai jamais fait partie de la caravane. Certes, je faisais partie de l’opposition, mais on se réunissait pour trouver des solutions. Personne n’a été contre Hannachi en tant que personne car tout le monde sait que cet homme a beaucoup donné à la JSK. Seulement, à cette époque, il avait commis des erreurs, donc on avait décidé d’apporter notre touche pour sauver le club. Hamdoullah, aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre.»

«Nous n’avons encore contacté aucun joueur»

personne. Pour preuve, j’entretiens de bonnes relations avec lui, et la JSK commence à retrouver sa forme. C’est le plus important.»

«On était contre l’idée de vendre la JSK à un Espagnol»

Pour bien s’expliquer, Azzedine Aït Djoudi estime que les enfants de la JSK étaient tous contre l'idée de vendre la JSK

la reprise, lundi soir, Ighil était très content après la dernière victoire à l’extérieur, il n’a pas caché sa satisfaction à ses joueurs lors de cette séance avant de leur demander une con rmation face à l’USMA. Un match encore plus important car les camarades de Messaoud espèrent con rmer devant leurs supporters face à un grand concurrent cette saison. La défaite contre Sétif et le semiéchec face à la JSK ont aiguisé l'appétit des joueurs qui veulent que ce match soit une occasion pour se réconcilier dé nitivement avec les supporters le week-end prochain. La pression a beaucoup diminué cette semaine après cette victoire, et les joueurs veulent en pro ter pour sortir un grand match et avancer encore au classement. Les choses ne seront pas faciles devant un concurrent tel que l’USMA surtout qu’il vient de perdre son dernier match et qu'il voudra absolument se racheter. Ighil devra changer de stratégie a n de donner à son équipe plus de force sur le plan offensif surtout que le dernier dispositif était plutôt défensif.

Ighil affûte ses armes pour battre l’USMA

ASO

Pour ce qui est de la relation entre l’entraîneur et son président, le technicien kabyle estime que tout est rentré dans l’ordre et que la JSK commence progressivement à retrouver sa vitesse de croisière : «Comme je viens de le dire, je n’ai jamais été contre Hannachi en tant que

A

CABBA, heureusement que le jeune Salhi a bien assuré l’intérim et gagné la con ance de Ighil qui en est satisfait.

Noureddine Daham sera présent lors du prochain match puisqu'il était suspendu lors du dernier match. Il a purgé sa suspension automatique et s’entraîne normalement avec le groupe, ce qui veut dire qu’il gurera à nouveau dans les plans d'Ighil qui compte sur lui surtout que le joueur connaît parfaitement l’adversaire.

Daham sera présent

Le staff technique espère le retour de Amara Daïf, qui n’a pas été chanceux en ce début d’exercice, avec une vilaine blessure à la cuisse, et voilà qu’il ressent des douleurs au poignet, ce qui l'a privé du match du

Il attend le retour de Daïf

Saad Tedjar est toujours incertain pour le prochain match, bien qu'il ait repris cette semaine. Le joueur n’étant pas en possession de tous ses moyens physiques, Ighil attendra la n de semaine pour prendre une décision à son égard, mais Tedjar veut absolument revenir lors de ce match surtout qu’il sent qu’il a un grand rôle à jouer. A.F.

Tedjar incertain

Comment se porte le groupe après la dernière victoire ? On est vraiment soulagés car on a traversé un moment difficile après les deux mauvais résultats chez nous, il fallait absolument se ressaisir et gagner trois points pour se relancer. On a livré un bon match sur le plan tactique et on a retrouvé notre efficacité avec trois buts inscrits qui nous ont rendu la con ance. Vous étiez l’auteur du premier but, qu’avez vous ressenti ? J’étais très heureux de ce but qui nous a donné l’avantage. Je ne marque pas beaucoup de buts, et c’est mon premier cette saison. Ça m’a fait très plaisir car ça prouve notre grande envie de marquer et de gagner, ce but sera une bouffée d’oxygène et me donnera plus d’envie d'en inscrire d’autres à l’avenir. L’équipe s’est replacée à la

elle laissera les 3 points»

Zaouche «Mes G respects à l’USMA, mais
sixième place du classement, pensez-vous pouvoir encore l'améliorer ? Il ne faut pas se mettre la pression, il faut jouer match par match et voir après nos chances, certes on a un groupe solidaire et qui veut réaliser une belle performance cette saison, mais il ne faut pas s'en ammer. Nous devons remettre les pieds sur terre et continuer à travailler et je crois qu’on a les moyens d’améliorer ce classement. Vous aurez l’USMA au menu cette semaine, comment voyezvous ce match ? On revient à Boumezrag pour défendre nos chances et essayer de se racheter devant nos supporters qui attendent de voir une nouvelle victoire à domicile cette fois-ci. Ce match sera un vrai test pour nous après la victoire de la semaine dernière, c’est pour cela qu’il faut être au rendez-vous. L’USMA a un potentiel expérimenté, pensez-vous pouvoir con rmer votre dernier résultat ? On respecte l’adversaire, mais on fera tout a n de ra er les trois points, on n’a plus le droit à l’erreur et on doit gagner pour améliorer notre classement, c’est une occasion à ne pas rater, et les joueurs veulent réussir ce match. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Avant de conclure, le premier responsable technique de la JSK a déclaré que son équipe n’a jusqu’à présent contacté aucun joueur en prévision du prochain mercato : «Jusqu’à présent, nous n’avons contacté aucun joueur en prévision du prochain mercato. Je pense que nous avons encore assez de temps pour entamer les négociations.» Saïd D.

Meliani souffre de la cheville

Medouar a suivi la séance de reprise

G Le milieu de terrain, Karim Meliani, qui a été blessé à la cheville lors du match face au CABBA, n’a pas pu reprendre à la reprise, il s’est contenté de se soigner en marge de cette séance. Le joueur devra reprendre les entraînements aujourd’hui ou demain et il est incertain pour le match de ce week-end.

G Le président du club, Medouar, a tenu à suivre la preG mière séance de la semaine a n de donner un coup de pouce moral aux joueurs. La direction devra verser la prime du CABBA dans les prochains jours a n de motiver les joueurs et les inciter à gagner le prochain match face à l’USMA

Hier, biquotidien

G Le groupe s’est entraîné hier deux fois, le staff technique a G axé son travail sur le plan physique a n d’améliorer ce volet, d'abord dans la salle de musculation le matin avant de reprendre à 18h au stade Boumezrag. Cette séance a vu la présence de tout l’effectif, même des blessés qui sont venus pour se soigner.

Nasri toujours convalescent

G Le jeune Cherif Nasri souffre toujours d’une blessure à la G cuisse, il n’a pas repris les entraînements cette semaine, se contentant des soins nécessaires. Aucune chance qu'il joue le prochain match face à l’USMA.

Le gardien international de l’ESS Sofiane Khedaïria a souffert de douleurs au dos lors de la séance d’avant-hier et de douleurs musculaires au niveau de la poitrine. C’était un peu sérieux puisque le portier sétifien a eu du mal à respirer, ce qui a nécessité l’intervention du staff médical qui l’a évacué à l’infirmerie du club pour le soigner. On a pu apprendre qu’on a dû lui faire une injection pour le soulager, mais Khedaïria n’a pu reprendre les entraînements pour autant. Il est à rappeler que le gardien de l’Entente s’était plaint des mêmes soucis avant le déplacement à Tizi Ouzou, mais cela ne l’a pas empêché de prendre part à la rencontre.

Khedaïria a été victime d’un malaise lundi dernier

Coup d’œil

ESS

Khedaïria a même été contraint de faire l’impasse sur la séance d’hier matin, c’est-à-dire au lendemain de ce malaise. Il s’est contenté durant cette matinée d’une séance de soins qu’il devra poursuivre encore aujourd’hui. Selon son médecin traitant, Khedaïria pourrait reprendre les entraînements cet après-midi.

Il pourrait reprendre l’entraînement cet après-midi

L

oin du match nul réalisé à Tizi Ouzou et qui a frustré tout le monde dans la mesure où il y avait place de revenir avec les trois points de la rencontre, le staff technique veut tourner cette page et se concentrer entièrement sur le prochain rendez-vous face au CSC qui s’annonce très difficile. Lang et son adjoint Madoui ont déjà commencé à préparer cette rencontre en tentant de réunir toutes les condition possibles pour une meilleure concentration du groupe. Pour ce faire, le coach sétien a réuni ses joueurs avant-hier lundi, juste avant le début de la séance, pour un discours qui a duré une dizaine de minutes. Le technicien français est revenu évidemment sur le match face à la JSK, mais sans s’y attarder. Car pour lui, le plus important maintenant, c’est

Lang tourne la page de Tizi et se concentre sur le CSC
www.lebuteur.com
Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

07

Et à la n de la séance, l’entraîneur adjoint Kheïreddine Madoui a provoqué une autre réunion avec les joueurs où il a abordé une nouvelle fois avec eux le prochain match contre le CSC en leur faisant comprendre que les points de ce match seront décisifs au décompte nal et en les sensibilisant pour bien préparer ce rendez-vous. Madoui aurait également abordé d’autres sujets ayant relation avec la vie

Madoui réunit les joueurs à la fin de la séance

la prochaine rencontre contre le CSC qui va constituer pour lui un vrai tournant pour le championnat, car il s’agit d’un concurrent direct pour le titre qu’il faut maintenir à distance. C’est ce qui explique les trois réunions avec les joueurs tenues avant et après la séance d’entraînement de lundi dernier.

du club, mais le plus important pour lui, c’était ce match face au CSC et la nécessité de se concentrer entièrement sur cette rencontre.

Après cette deuxième réunion, Christian Lang et Madoui ont estimé qu’il était nécessaire de parler en aparté avec Mourad Delhoum et c’est ce qui a été fait. C’était la troisième réunion de la journée si on peut appeler cela comme ça. Lang a demandé à son capitaine de discuter avec ses coéquipiers et de les sensibiliser en prévision du prochain match contre l le CSC. En sa qualité de capitaine et de représentants des joueurs, Delhoum se devait de son côté de transmettre les préoccupations de ses camarades que le staff technique a bien notées.

Une autre réunion en aparté avec Delhoum

Entre ces deux réunions qui n’ont pas duré longtemps, il y a eu cette séance de la reprise qui s’est déroulée sous l’œil vigilant de Christian Lang, durant laquelle le coach sétien a piqué une colère noire lorsqu’il s’est aperçu que ses joueurs n’étaient pas assez concentrés sur leur sujet en commettant des erreurs à répétition sur un des exercices proposés. Le coach était tellement en colère que Madoui a dû intervenir pour demander aux joueurs de reprendre l’exercice du début. C’est peut-être la première fois qu’on a vu le coach séti en réagir de la sorte, ce qui dénote du grand intérêt qu’il accorde au grand derby de l’Est qu’abritera le stade 8-Mai-45 le week-end prochain. A. F.

Le coup de gueule du coach

Lagraâ «Le record du CSC
tombera au 8-Mai-45»
Si on revient sur le match face à la JSK, que pouvez-vous nous dire là-dessus ? Je pense que nous ne devons pas cracher sur ce point même s’il était possible de revenir avec les trois points de la rencontre. Notre objectif avant de nous déplacer à Tizi Ouzou était de garder la tête du classement et réaliser le meilleur résultat possible. Je crois que c’est un bon résultat, car la JSK n’est pas la JSK des années précédentes, c’est une équipe qui s’est beaucoup améliorée. Mais vous avez tout de même raté la victoire dans les dernières minutes… C’est cela le football, ce match, on pouvait effectivement le gagner, comme on pouvait tout simplement le perdre. Même si on avait bien défendu notre acquis, on a ni par commettre une erreur en n de match qui nous a coûté le but égalisateur. J’attire votre attention sur un fait, c’est que la JSK a l’habitude ces dernières saisons de nous marquer des buts dans les dernières minutes. L’Entente mène à chaque fois au score et la JSK revient dans les derniers instants du match. L’essentiel, c’est de n’avoir pas perdu. L’arbitrage a été montré du doigt durant cette rencontre et on en a beaucoup parlé. Quel est votre avis sur ce sujet ? Je ne peux pas porter de jugement sur un arbitre, je ne suis pas habilité à le faire. Il y a des spécialistes pour le faire. Personnellement, en tant que joueur, j’accepte toutes les décisions de l’arbitre, je n’ai pas d’autre choix. Par conséquent, je ne peux pas dire que l’arbitre a lésé la JSK ou l’ESS. Comment évaluez-vous aujourd’hui la situation à l’Entente ? L’Entente est passée par une période très difficile, surtout en Coupe de la CAF, car nous n’avons pas fait une bonne préparation. Mais l’équipe a pu redresser la barre en dominant le championnat. C’est dans ces moments qu’on montre que notre équipe a du caractère.

Lagraâ revient dans cet entretien sur le dernier match contre la JSK sans vouloir émettre le moindre jugement sur l’arbitrage. Le joueur aborde aussi le prochain match contre le CSC.

Nous avons su, en effet, comment gérer les moments les plus difficiles et comment s’en sortir indemnes. Un match très important vous attend samedi prochain contre le CSC. Comment le voyez-vous ? Ce match nous opposera à une équipe respectable et j’espère qu’elle se déroulera dans un fair-play total. Bien entendu, notre objectif est de gagner ce match sans se poser des questions. J’espère qu’on sera dans notre jour pour offrir une belle victoire à nos supporters. Les Constantinois restent invaincus depuis 24 matchs. Pensez-vous que l’Entente sera en mesure de faire tomber son record ?

C’est vrai le CSC est invaincu depuis la saison passée, ils ont réussi à aligner 24 matchs sans défaite, et je pense qu’ils vont se déplacer à Sétif avec la ferme intention de préserver leur invincibilité, c’est qui va compliquer davantage notre tâche. Mais nous, on ne va pas Son retour dépend de l’évolution rester les bras croisés et on ne va pas se laisser de son état de santé faire. On doit coûte que coûte préserver notre On ne sait pas toutefois quand il va reprendre les enpremière place et mettre un terme à leur traînements. Le staff médical a tout de suite établi un série, comme ils l’ont fait avec nous la saison programme de soin pour l’attaquant sétifien qu’il devra suivre jusqu’à aujourd’hui. On verra après, en fonction de passée en mettant un terme à une bonne série l’évolution de son état de santé, s’il peut réintégrer le sans défaite au 8-Mai-45. groupe ou non. On ne sait pas encore si l’ESS va participer A. F. à la Ligue des champions africaine ou non. Quel est votre avis sur cette question, l’Entente doit y aller ou non ? Cette décision revient bien sûr à la direction du club qui est la seule à pouvoir la prenAprès une longue période de convalescence, deux mois dre. Nous les joueurs, on doit suivre et c’est environ, depuis qu’il a contracté cette méchante blessure lors du premier match du championnat, Rachid Nadji a tout. Mais puisque vous me demandez mon enfin pu reprendre les entraînements lundi passé. Et avis, en tant que joueur, je veux prendre part d’après les deux séances de lundi et mardi, il s’est avéré à cette compétition. Et en tant que groupe, que le joueur s’est complètement rétabli de sa blessure, l’ESS doit jouer cette compétition, elle ne doit une fracture de la cheville. pas s’absenter de la scène africaine. Et je pense aussi que notre équipe a vraiment les Un programme de remise moyens de faire un bon parcours dans cette en forme lui sera établi A présent, Nadji devra récupérer ses moyens physiques compétition. Tout ce qu’il faut dans la mesure où il est resté deux mois sans activité. faire, c’est de bien la gérer, Le Un programme spécifique lui sera établi afin qu’il surtout au niveau des dépuisse revenir peu à peu à son meilleur niveau, problème de placements. Souvent, mais cela ne sera pas facile pour lui en ce l’appartement de on perd le match dusens qu’il a accusé beaucoup de retard par Ze Ondo sera réglé ce rapport à ses coéquipiers. Mais le joueur rant le voyage avant jeudi semble décidé à rattraper son retard et il même de le jouer. Le président Hassan Hammar nous a fait est prêt à faire d’énormes sacrifices. Si on peut trouver savoir que le problème d’hébergement de Ze de bons plans de Ondo sera définitivement réglé ce jeudi. Il pa- «Le plus important, c’est vol, on peut mieux raît que le problème de l’appartement qu’il que je m’en suis remis» occupe est sur le point d’être réglé, nous afnégocier les Nadji était très soulagé après les deux firme-t-il. Il nous a également indiqué que matchs. séances d’entraînement de lundi et mardi. la personne qui vient souvent déranger «Dieu merci, je n’ai rien ressenti. Je pense Entretien réalisé le joueur n’est pas la propriétaire de que je me suis complètement remis de ma par Akram F. l’appartement comme elle le pré-

Comme nous l’indiquions hier, Si Ali Elamri, qui a été contraint de déclarer forfait pour le dernier match contre la JSK, a effectué en début de semaine une échographie sur son dos afin de déterminer avec exactitude les raisons des douleurs dont souffre le joueur et d’établir un diagnostic plus précis. Elamri n’a pas attendu le retour de l’équipe de Tizi pour le faire, car les douleurs étaient vraiment insupportables. L’attaquant sétifien a donc remis les résultats de cette échographie au staff médical qui l’a examiné, et grand fut son soulagement lorsqu’il a appris que sa blessure n’a rien de grave et que cela était dû simplement à un petit hématome suite à un contact avec son coéquipier Ziti lors de la séance d’entraînement de jeudi dernier.

Rien de grave pour Elamri

Il a effectué une échographie en début de semaine

Nadji bon pour le service

tend.

blessure, et maintenant, je dois travailler très dur pour reprendre mes forces en prévision de mon retour à la compétition», nous a-t-il déclaré.

A. F.

08

Haimoudi, les Mouloudéens

crient au scandale

Après la nomination de

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

L

Une prime de 20 millions pour battre la JSK

es craintes des Chnaoua se sont con rmées après la nomination de Djamel Haimoudi pour officier le Clasico. Au centre de la polémique lors de la nale de la coupe d’Algérie perdue le 1er mai dernier face à l’USMA, Haimoudi est loin d’être apprécié par les Chnaoua qui lui reproche son arbitrage vicieux. Ce samedi il aura une très forte pression sur les épaules car il dirigera un match d’une équipe mouloudéenne qui a été trop lésé ces dernières semaines par l’arbitrage. Et que dire de la JSK qui a crié sur tous les toits à l’injustice suite au penalty non sifflé par Houasnia. Une contestation qui a été accompagnée par la

suspension de Houasnia alors que Nacib avait saboté le Mouloudia lors du derby face à l’USMA sans qu’il soit officiellement inquiété. Autant dire que Haimoudi ne fera certainement pas l’unanimité d’autant plus qu’il est connu pour réussir très souvent à la JSK. Pour la petite histoire, Haimoudi sera aidé par Etchiali et Benmensour.

Il était derrière les suspensions de Ghrib, Babouche et Menad Suite à un rapport très accablant qu’il avait rédigé, Djamel Menad, Omar Ghrib et Réda Babouche ont été lourdement sanctionnés par la commission de discipline de la LFP. T-Che.
Le Clasico, une occasion pour se mettre en confiance à Bologhine GBien que les poulains de Geiger aient réussi à chasser la guigne qui les a poursuivis au stade de Bologhine, le match de ce samedi qui les opposera à la JSK sera celui de la con rmation. Face à une équipe de la JSK qui est actuellement l’une des meilleures équipes du championnat, les joueurs du Mouloudia auront l’opportunité de con rmer leur retour en force et une victoire les mettra en con ance pour le reste de cette phase aller du championnat. Ce qui explique aussi l’intérêt qu’accorde la direction du club à cette confrontation, du fait que Bologhine ne deviendra plus un obstacle pour l’équipe, lorsqu’elle gagne face à un gros calibre comme la JSK.

GLa victoire réalisée aux dépens du RCA a permis G au Mouloudia de chasser le doute qui a failli s’installer dans l’équipe, mais aussi de réduire l’écart des points qui le sépare du leader. Les résultats de la précédente journée ont ainsi pro té au vieux club algérois, du fait que la JSK et l’ESS se sont neutralisés. Protant d’un calendrier qui lui est favorable dans cette période, le MCA jouera de nouveau au stade de Bologhine et accueillera la JSK. Ce qui représente une aubaine pour le MCA a n de se positionner à la deuxième place du classement et même pour se rapprocher du leader qui accueillera une équipe du CSC qui reste sur une série de vingt-quatre matchs d’invincibilité. Ainsi la direction du MCA compte octroyer une prime de 20 millions de centimes aux joueurs en cas de victoire face à la JSK a n de les motiver, car ce Clasico est un match à six points. Cette prime exceptionnelle pour un match à domicile atteste que les pensionnaires de Cheraga ne sont pas prêts à lésiner sur les moyens pour que le club réalise le meilleur résultat et offre un titre aux supporters du MCA qui rêvent de voir le Mouloudia reconquérir le terrain qui était le sien par le passé.

G

Moumen : «Geiger qui me critique ne tarissait pas d’éloges sur moi» C
K. M.

n ce début de saison, Hachoud est en train tout simplement de prendre une revanche sur le sort, après avoir traversé des moments difficiles lors du précédent exercice. Ayant signé pour un salaire mensuel de 300 millions de centimes au MCA, une terrible pression a pesé sur les épaules de Hachoud qui n’a pas réussi à la gérer au point d’avoir pensé à quitter le club au mercato et même en n de saison. Toutefois l’exSéti en a essayé de forcer le destin et d’aller au bout de son contrat. Hachoud n’a pas eu tort d’avoir pris cette décision, puisqu’il est en train de revenir à son meilleur niveau, et il comptabilise cinq réalisations, faisant valoir sa réputation de son bon pied droit sur les balles arrêtées. Par la qualité de ses prestations, l’arrière droit du Mouloudia est bien parti pour réaliser une saison exceptionnelle avec son équipe, mais le fait qu’il soit libre de tout engagement en n de saison n’a pas laissé les dirigeants du MCA indifférents et ils vont lui proposer lors du mercato de prolonger son contrat d’une durée minimale de deux saisons, car ce joueur est une valeur sûre pour le vieux club algérois, lui qui frappe à nouveau aux portes de l’EN. Le Mouloudia veut faire barrage aux autres clubs Sachant que Hachoud sera libre d’opter pour le club de son choix en n de saison, il suscitera l’intérêt de plusieurs formations qui peuvent faire monter les enchères même si le joueur perçoit maintenant un salaire faramineux. Ainsi, les pensionnaires de Cheraga vont-ils essayer de convaincre Hachoud de s’asseoir à la table des négociations pour prolonger son contrat, d’autant plus qu’il ne trouvera pas mieux que le Mouloudia qui pourra lui permettre de réaliser son rêve, celui de décrocher un contrat en Europe. Le joueur n’est pas contre l’idée mais souhaite prendre tout son temps Malgré le fait que les responsables du

E

Une proposition à Hachoud pour prolonger son contrat
www.lebuteur.com

Coup de manivelle

MCA

Mouloudia n’aient pas abordé le sujet avec le joueur qui a eu juste un écho de la volonté du club de prolonger son contrat, Hachoud ne serait pas contre cette idée mais il souhaite prendre tout son temps, car il est prématuré pour lui de penser au prolongement de son contrat, même si au MCA on est prêt à laisser le joueur partir s’il reçoit une offre de l’étranger. Toutefois, les pensionnaires d’El Achour sauront comment réussir à avoir l’aval du joueur d’ici à la n de la phase aller du championnat. «Prêt à prolonger, mais en fin de saison» «Je me sens bien au Mouloudia et je remercie les dirigeants du MCA qui m’ont aidé cette saison et le manager Kaci Saïd qui m’a toujours encouragé et m’a mis en con ance. Personnellement je veux bien rester au MCA et je suis prêt à rempiler, mais je préfère attendre la n de saison. Ce qui me préoccupe le plus actuellement c’est de retrouver tous mes moyens, car même si j’affiche une belle forme je peux mieux faire et je tiens à donner le plus qu’on attend de moi et retrouver la sélection nationale», dira Hachoud K.M.

«Hachoud est en train de réaliser une bonne saison et il ne manquera de rien au Mouloudia, au même titre que les autres joueurs. Personnellement j’ai tenu à aider Hachoud en l’encourageant à chaque fois et il s’est montré attentif aux conseils que je lui ai prodigués. Je tiens à assurer que Hachoud restera au Mouloudia à l’exception d’une offre de l’étranger», dira Kamel Kaci Saïd au sujet de l’avenir de Hachoud dont le contrat arrivera à son terme en fin de saison.

Kaci Saïd : «A l’exception d’une offre de l’étranger, Hachoud restera au MCA»

Pour ce qui est du prochain match face à la JSK, Kamel Kaci Saïd semble confiant. «C’est un match difficile face à un adversaire qui n’est plus à présenter. J’ai discuté avec les joueurs à l’entraînement et je suis persuadé qu’ils vont sortir un grand match face à la JSK. Je leur ai expliqué que c’est un match important mais qui n’est pas décisif car il ne faut pas qu’on se mette la pression du fait que dans un grand rendez-vous les joueurs sont motivés par euxmêmes», conclut le manager général du Mouloudia.

«Les joueurs vont sortir un grand match face à la JSK»

G

Le Mouloudia ne veut pas d’un retour à la case départ GAinsi, l’enjeu de ce match est de taille, car tout autre résultat que la victoire pourrait tout remettre en cause, et l’équipe se retrouverait à la case départ. D’ailleurs les joueurs sont conscients de la mission qui les attend ce samedi, où une victoire va les réconcilier d’une manière dé nitive avec les supporters.

ontrairement au précédent exercice, Billel Moumen traverse une situation difficile cette saison au Mouloudia. Ce dernier n’arrive même pas à décrocher une place dans la liste des dix-huit, même lorsque l’équipe est amoindrie, comme cela a été le cas face au RCA, samedi dernier. En effet, Alain Geiger qui était contraint de se passer des services de Metref et Ghazi pour cause de blessure, a préféré convertir Djeghbala en milieu de terrain pour son expérience, mais sans pour autant convoquer Moumen pour qu’il soit une solution de rechange. Ainsi, le technicien suisse a fait son choix et affirme qu’il ne pourra pas compter sur Moumen pour le moment. En termes à peine voilés, il semble bien qu’il a passé son message au joueur. Ce dernier s’étonne de la position de son coach actuellement et dira : «Je respecte les choix de Geiger mais je n’arrive pas à comprendre pour quelle raison il me critique alors qu’il ne tarissait pas d’éloges sur moi. Geiger m’encourageait et de mon côté j’ai fait de mon mieux pour que je puisse être en forme. A mon jeune âge et en 2010 j’ai pris part à des matchs lorsque nous avons gagné le championnat, et lorsque l’équipe a frôlé la relégation on l’a sauvé avec un effectif jeune dont

je faisais partie. Je n’arrive pas donc à comprendre pour quelle raison on me marginalise, au moment où je me sens en forme et prêt à remplir ma tâche convenablement sur le terrain. Geiger m’appelait même le gladiateur lors du stage de préparation au Maroc, comment se fait-il donc maintenant que je ne fasse plus partie de ses calculs ?». Ce dernier aurait con é à ses proches qu’il songe sérieusement à changer d’air au mercato, car il n’arrive plus à supporter son statut actuel au MCA, et le fait que l’équipe songe à recruter un milieu de terrain défensif, cela est une preuve irréfutable qu’on ne comptera pas sur lui à l’avenir. Toutefois, Geiger n’a pas lésé Moumen, du fait qu’il lui a donné sa chance face au MCO, mais ce dernier l’a déçu à plus d’un titre, face à une équipe qui n’est pas pourtant un foudre de guerre. Moumen il ne doit s’en vouloir qu’à lui-même de ne pas avoir saisi sa chance. Ainsi l’enfant de Guelma n’a qu’à prendre son mal en patience et attendre une autre chance d’ici le mercato du fait qu’il reste huit journées au joueur, et s’il réussit à montrer de quoi il est capable sur le terrain, à ce moment-là les données pourraient changer pour lui et il renoncerait peut-être à l’idée de quitter le MCA. K. M.

Bachiri
Coup d’œil

MCA

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

09

Après un début de saison difficile, Redouane Bachiri semble avoir repris du poil de la bête. Le défenseur central fut, avant le doublé de Hachoud, le dernier buteur mouloudéen à Bologhine. Ce week-end, il espère réussir la passe de deux pour accaparer cette deuxième place au classement.

«On ne craint pas la JSK»
venir à bout de cette équipe du RCA… On savait cela. Le RCA possède une belle équipe qui pratique du beau jeu. On sait que cette équipe avait l’habitude de jouer à Bologhine, ce qui n’est pas notre cas. Mais grâce à notre abnégation et au soutien des Chnaoua, nous sommes parvenus à remporter ce derby qui constitue une bouffée d’oxygène. L’autre satisfaction, c’est d’avoir préservé votre cage… Absolument. Cela a pu se faire aussi grâce à un grand Djemili qui a repoussé ce penalty de Harrouche. C’est à ce moment que le match a été dé nitivement plié. Même notre adversaire a pris un coup sur la tête. Votre association avec Aksas semble avoir donné satisfaction… En toute sincérité, nous sommes tous complémentaires en défense. Aksas s'est montré très solide. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise, vu ses qualités et son expérience. Mais le coach sait qu’il peut compter sur chaque défenseur pour pallier la défection de l’un de nous. Le Mouloudia compte vingt-quatre joueurs tous capables de jouer et donner du répondant sur le terrain. C’est aussi cela la vertu des grandes équipes. A présent, il y a ce Clasico qui se pro le à l’horizon. Qu’en pensez-vous ? Ce sera une rencontre très compliquée face à une équipe qui affiche une forme

Lors de la reprise des entraînements, on imagine que le doute a laissé place à la sérénité… Il est certain qu’il n’y a pas meilleur remède que la victoire pour panser les blessures et redonner con ance aux troupes. Cette victoire a mis n à une série noire qui nous a enfoncés dans la crise. Maintenant, nous devons entrevoir l’avenir avec plus d’optimisme. Avant le doublé de Hachoud, vous étiez le dernier buteur du Mouloudia à Bologhine… Nous étions tous contents d’avoir mis n à cette traversée du désert. Grâce à Hachoud, on s’est même permis le luxe d’inscrire deux buts. A présent, on peut tourner la page pour ne plus évoquer le syndrome de Bologhine. Vous avez tout de même souffert pour

Après avoir travaillé l’aspect physique sous les directives de Mohamed Mihoubi, les joueurs ont eu par la suite droit à une série de matches tests avec des vainqueurs. Le but était de stimuler les troupes qui se sont donnés à fond car les places étaient chères à décrocher. Le groupe de Djemili a réussi le carton plein en s’imposant à quatre reprises. Inutile de préciser qu’à la n de la séance, l’équipe dominatrice n’a pas manqué de taquiner les vaincus qui, eux, ont promis de prendre leur revanche prochainement.

Des sixtes pour stimuler les troupes

Kaci-Saïd rassure Moumen, Daoud, Bensalem et Bouzidi

éblouissante. Nous devons hausser notre niveau de jeu si on veut sortir victorieux de ce face-à-face. J’espère seulement que le match sera dirigé par un arbitre de qualité. Tout le monde a vu les erreurs d’arbitrage dont nous avons été victimes face au RCA. Après le nul concédé à Tizi Ouzou, la JSK aura à cœur de récupérer les points perdus à domicile… Ecoutez, nous respectons cette équipe de la JSK, mais on ne la craint pas. Nous aussi nous avons des atouts à faire valoir. Nous avons un groupe bien déterminé qui a envie de réussir la passe de deux. On sait qu’une victoire conjuguée à un faux pas du CSC ou de l’ESS nous permettra de nous placer sur le podium. A nous donc de saisir cette opportunité pour redonner le sourire à nos fans qui ont été exceptionnels face au RCA. Je pro te de l’occasion pour leur lancer un appel a n qu’ils nous soutiennent jusqu’à la dernière seconde. Entretien réalisé pa Tarek-Che

Alors que tout le prédestinait à reprendre du service face à la JSK, Karim Ghazi à rechuté lors de la séance effectuée hier après-midi. Une très mauvaise nouvelle pour le joueur qui sera forfait pour le Clasico.

Ghazi a rechuté et sera forfait face à la JSK

Contraint à un entraînement spécique, suite à la blessure qu’il a contractée dernièrement à l’ischiojambier, Hadj Bouguèche a pu travailler, hier, normalement. D’ailleurs, il a fait mieux que de participer puisque le natif d’Arzew a marqué de son empreinte les matches d’application. Celui qui n’a toujours pas débloqué son compteur buts en championnat a été l’auteur d’un doublé, lançant ainsi un signal fort aux Canaris. Une bonne nouvelle pour les Chnaoua, surtout que Bouguèche fut par le passé le bourreau du club kabyle, avant de quitter le Mouloudia, pour se rendre dans les pays du Golfe. Alain Geiger, qui nourrit beaucoup d’espoir sur son joueur, sait désormais qu’il pourra compter sur son meilleur atout offensif pour affronter les hommes d’Aït Djoudi. T. Che

Auteur d’un doublé, Bouguèche avertit les Canaris

elégués au second plan depuis le début de la saison, Billel Moumen, Zinedine Bensalem, Farès Bouzidi et Farid Daoud ont ni par perdre tout espoir de se produire en match officiel. C’est ce qui explique cette volonté des éléments précités de rejoindre des clubs qui leur offriront l’opportunité de se retrouver sous les feux de la rampe. Convoité par plusieurs équipes de l’élite qui veulent saisir cette opportunité pour faire leur marché hivernal du côté du Mouloudia, le manager général, Kamel Kaci-Saïd, a décidé d’agir a n de mettre un terme à toutes ces rumeurs de départ. L’ex-international s’est adressé donc aux quatre enfants du club pour les rassurer sur leur avenir qui s’inscrit dans la durée au Mouloudia. «Il ne faut pas croire à tout ce qui se dit dans les médias. Nous avons besoin de vous et personne au Mouloudia n’a envie de se défaire de vous. Vous êtes les enfants du club,

R

et comme tels votre avenir s’inscrit nutes de jeu dans les jambes, ce qui est très peu surtout pour au club et nulle part ailleurs. Victime, la veille, d’une inSoyez patients et vous aurez tôt au Daoud et Moumen qui ont toxication alimentaire doucontribué grandement au titre tard votre chance au même titre blée d’une grippe, Billel que vos camarades», a lancé Kaci- décroché en 2010 sous l’ère Moumen a pris son courage à Bracci. Saïd aux joueurs concernés. deux mains et repris l'entraîT. Che Cette intervention improvisée nement, hier matin, à l’antraduit l’envie des pensionnaires nexe du 5-Juillet. Seulement, d’El Achour de ne pas se séencore affaibli, le milieu de Geiger parer de Moumen, Benterrain s’est contenté de s’enmet les bouchées salem, Bouzidi et traîner en solo, en suivant un Daoud. Les propos doubles pour préparer programme spéci que. Ce lourds de sens de n’ est que lors de la seconde le Clasico Kaci-Saïd ont séance du jour que Moumen Après une reprise somme toute tranquille, Alain eu pour effet a réintégré le groupe. Geiger a décidé de passer la vitesse supérieure en metde rassurer tant ses troupes à rude épreuve. Hier, l’heure était à la moles quatre Bensalem au bilisation générale avec deux sessions de travail joueurs qui programmées. L’une le matin et la seconde l’après-midi, tourepos forcé ne savaient jours à l’annexe du 5-Juillet. Le coach suisse a décidé de metCloué au lit par une forte plus à quel tre les bouchées doubles, a n de préparer au mieux ce grippe, Zinedine Bensalem saint se Clasico qui aura un parfum très spécial pour Geiger. Le n’a pu se remettre au travail. vouer. A titre technicien helvète n’a rien voulu négliger, car on sait Le jeune gaucher mouloud’indication, pertinemment que ce type d’affiche va se jouer sur un déen a été contraint de faire après huit jourtout petit détail. Il faudra donc faire en sorte que l’impasse sur la session du nées de chamce petit détail soit mouloudéen pour ra er la matin, en attendant d’aller pionnat, les quatre mise et accaparer cette deuxième place, mieux. Zinou a dû suivre un éléments ne dépascelle de toutes les convoitises. traitement très consistant sent pas les cent mipour se rétablir.

Entraînement spécifique pour Moumen

faire des changements face à l’ASO
près avoir vécu un début de semaine mouvementé à cause de la nouvelle défaite essuyée par les Rouge et Noir samedi passé à El Eulma face au MCEE, mais aussi après tout ce qui a été dit à son sujet et à propos de son avenir à la tête du staff technique usmiste, Rolland Courbis a repris les choses en main ces dernières heures préférant passer aux choses sérieuses au lendemain du décrassage effectué à Bologhine. En effet, selon nos informations, le coach français de l’USMA, et après avoir dirigé le plus normalement du monde la séance d’entrainement de lundi soir, a convoqué cinq éléments dans son bureau a n de s’entretenir avec eux comme nous l’avions révélé dans une de nos précédentes éditions. Si une telle décision a été prise par le technicien qui occupe également le poste de consultant

Courbis secoue ses joueurs et compte
10
Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup de gueule

USMA

A

chez RMC, c’est beaucoup plus pour les secouer et les pousser à fournir plus d’efforts à l’avenir a n que leur rendement soit meilleur.

Pas du tout satisfait de la prestation de certains de ses joueurs, Rolland Courbis a donc convoqué plusieurs éléments et parmi ceux qui ont été obligés de se présenter à ce tête-àtête avec le coach gurent Koudri, Djediat, Gasmi, Feham et Andria. Les trois premiers ont été d’ailleurs remplacés lors de la dernière sortie de leur équipe, ce qui prouve déjà qu’ils ont été dans un jour sans à El Eulma. Lors de ces entrevues avec eux, Rolland Courbis a été clair en leur affirmant qu’il n’hésiterait pas à se

Non satisfait de leur rendement, il s’est réuni en aparté avec Koudri, Feham, Djediat, Gasmi et Andria

passer de leurs services lors des prochaines rencontres s’ils n’arrivent pas à retrouver leur meilleur niveau. Des propos qui pousseront ces joueurs à réagir au plus vite s’ils veulent faire partie de nouveau de ses plans.

Rabti et Frioui pourraient donc pro ter de la situation que leur club vit pour renouer avec la compétition officielle. Depuis quelques semaines, Mohamed Rabie Meah a perdu sa place de titulaire au pro t de Zinedine Ferhat mais d’après une source digne de foi le natif de Tizi Ouzou a de fortes chances de la retrouver à l’occasion du prochain match de son équipe. Dans le cas où cette information se con rmait, Ferhat retrouvera son poste de prédilection, ce qui ne devrait faire que du bien aux Rouge et Noir puisque son association avec Meah sur le couloir droit a souvent été réussie, créant ainsi des difficultés aux adversaires que ce soit sur le plan défensif ou offensif. Adel Cheraki

En plus du discours qu’il a tenu à ses joueurs, Rolland Courbis ne s’est pas contenté de les savonner puisqu’il les a également menacés, laissant entendre qu’il allait effectuer beaucoup de changements dans le onze face à l’ASO Chlef avant d’espérer remettre l’équipe sur les bons rails. N’ayant emmené à El Eulma qu’un seul jeune promu lors de l’intersaison, Chettal en l’occurrence, le Français compte bien convoquer d’autres espoirs en n de semaine actuelle pour faire le voyage à Chlef. Les

Plusieurs jeunes seront alignés à Chlef

Meftah de retour à droite ?

nze Le o
Prévu pour les heures à venir, le tête-à-tête entre le président et le coach de l’USMA n’a pas encore eu lieu. A ce sujet, nous avions appris que Ali Haddad n’a pas renoncé à l’idée de rencontrer Rolland Courbis afin de lui demander des explications suite à la défaite concédée par les coéquipiers de Zemmamouche à El Eulma et seules ses obligations l’ont empêché de recevoir le technicien français dans son bureau à Dar El Beida. Toujours selon notre source, cette réunion se déroulera avant jeudi. Ce sera donc une occasion pour les deux hommes d’aborder plusieurs sujets et de mettre par la même occasion les points sur les i.

Le tête-à-tête Haddad-Courbis n’a pas eu lieu hier

comp bien é urrait uts. En d e o p is ourb ans les b autre qu nd C d e Rolla mouche o ne sera on rend i, d e s la g a e sam e Zemm n alter e déçu par ompose, c u v o o in c é t lef pr med-Lam ilection. S s qui l’on ns cette Ferhat év c h C r O a . a ve d à l’AS de Moh e de pré es joueu poste. D e l’USMA e, c’est a C. e c a tch f composé son post t partie d era son de jeu d re minut Adel rd n le ma r iè e Pour r un onz etrouvera led. Faisa hema ga le meneu t de dern c r u ter s , Meftah faï-Khoua Orfi. Bou ien, sera angemen b la ch fense duo Ch dri par E coup de Sauf le u u dria. r a o n a e K p b A a t r n e ée dit form remplac dont on épaulero sera t e , trale h usmist et Espoir gauche e rsaire. n e c C ac à re ve arniè ssé, le co m Rabti. on poste chain ad o s a La ch ro ssa. ek-end p oir pour n r gardera ier son p u o av we ue enm déf a le bien tar B t ira e Seg Mokh à El Eulm pourrait tandis qu lassemen e t c men e surpris ier droit, ième au il t d gran comme a tuel sep c luera ze que l’a ce on

s

ssin e d e

e

Les joueurs de l’USMA ont vu hier des séquences du dernier match qu’ils ont disputé et perdu à El Eulma face à l’équipe locale. Cette séance a débuté à 15h. Profitant de leur présence, les membres du staff technique ont fait plusieurs remarques aux coéquipiers de Benmoussa. Des remarques qui ne devront être qu’utiles à l’avenir puisque désormais les protégés de Courbis tenteront de ne pas les commettre une nouvelle fois afin d’éviter ce genre de scenario.

Une séance de visionnage à partir de 15h

Rolland Courbis a eu hier matin une discussion avec Mohamed-Lamine Zemmamouche qui a duré plusieurs minutes. Rien n’a filtré, toutefois, quant aux points qu’ils ont étalés ensemble.

Le coach s’est entretenu avec Zemma

Ne disposant pas d’assez de temps pour rentrer chez eux et revenir, certains joueurs ont préféré donc rester au stade Omar-Hamadi après le déjeuner. Parmi les éléments qui n’ont pas quitté Bologhine nous pouvons citer Zemmamouche, Mazouzi et Ferhat. Les trois joueurs ont été aperçus dans la cafétéria du club où ils sont restés pour récupérer leurs forces après les efforts fournis dans la matinée avant de rejoindre la salle de conférences à 15h.

Certains joueurs n’ont pas quitté Bologhine

exercices de musculation avant de céder la place à leurs coéquipiers. Dans l’après-midi, une seconde séance a été effectuée. Elle a été consacrée au travail technique et elle a débuté à 16h.

Le seul attaquant à n’avoir toujours pas trouvé le chemin des filets depuis le début de saison, Mohamed Seguer, continue de fournir des efforts en espérant qu’il sera récompensé dans les jours à venir. Joint par nos soins, l’ex-international nous parle de cette situation, mais aussi de celle que son équipe est en train de vivre.

«Pas d’autre choix que de battre l’ASO à Boumezrag»
Avec un peu de recul, quelles sont selon vous les raisons de la défaite concédée à El Eulma ? Personnellement, je pense que la mini-trêve nous a perturbés. Nous avions entamé la préparation pour ce match tôt, mais il y a eu aussi l’Aïd donc nous étions obligés de tout arrêter, de rentrer chez nous puis revenir et se remettre au travail une nouvelle fois après tant de temps d’arrêt, ce n’est pas facile. D’ailleurs, nous n’étions pas les seuls à ne pas fournir une bonne prestation. Plusieurs clubs ont trouvé des difficultés. Même les joueurs du MCEE, mis à part le but qu’ils nous ont inscrit, n’ont pas réalisé une prestation extraordinaire. Une défaite qui a fait hausser la pression sur vous, n’est-ce pas ? Oui, et c’est normal. Quand vous portez les couleurs d’un grand club, il faut s’attendre à vivre une telle situation. Tout le monde sait que seuls les résultats positifs peuvent nous permettre de travailler dans la joie et la bonne humeur. Le moral ne peut pas être au top après une défaite, c’est pour cette raison que nous sommes en train de faire le nécessaire aux entrainements a n de tenter de se racheter dès que l’occasion se présentera. Après huit journées, pensez-vous que le titre est déjà perdu ? Il reste vingt-deux matches à disputer. Dire dès à présent que le titre est perdu est inadmissible. Personne ne sait ce qui pourra se produire à l’avenir. Je crois aussi qu’aucune équipe ne pourra éviter un passage à vide. Je pense donc que c’est encore jouable à condition que nous nous ressaisissions. Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas été gâtés par le sort. La phase aller a été difficile puisque nous avons joué à plusieurs reprises en dehors de nos bases. Au retour, nous aurons donc notre mot à dire. Sur le plan personnel, vous n’avez toujours pas marqué cette saison. Estce que cette situation vous inquiète ? Marquer des buts est la mission des attaquants. Réussir à le faire fait du bien à n’importe quel joueur. C’est vrai que j’aurais voulu débloquer mon compteur, mais jusque-là je n’ai pas eu cette chance. Je sais que cela arrivera tôt ou tard, et c’est pour cette raison que je cravache dur à l’entrainement. J’ai fourni des passes décisives. J’ai inscrit des buts lors des matches d’application, mais le plus important c’est les résultats de l’équipe. Donc mon premier objectif est d’aider mes coéquipiers à gagner et si l’occasion se présente pour que je marque, sachez que je ne vais pas hésiter à le faire. L’USMA ira à Chlef en n de semaine, qu’avezvous à nous dire à propos de cette rencontre ? L’ASO réalise jusque-là un bon parcours. C’est la seule équipe qui a gagné à l’extérieur lors de la dernière journée en allant battre le CABBA chez lui. Tout cela prouve que nous allons avoir affaire à un gros morceau. Notre mission ne sera pas facile. Elle ne l’a en tout cas jamais été que se soit à domicile ou en dehors de nos bases. Notre situation actuelle ne nous permet pas de réaliser un autre faux pas, à nous donc de faire tout notre possible pour gagner ce match. Ça sera difcile, mais c’est faisable. Entretien réalisé par Adel C.

Seguer

Comme on l’avait annoncé, les Rouge et Noir ont effectué deux séances d’entrainement hier. La première a débuté à partir de 9h30 durant laquelle les membres du premier groupe ont effectué quelques

La seconde séance a débuté à 16h

Le premier responsable à la barre technique a déjeuné hier matin avec ses protégés. Il faut dire que c’est l’une des rares fois que les Rouge et Noir déjeunent à Bologhine depuis le début de saison puisque la plupart du temps les séances d’entrainements se déroulent le soir.

Courbis a déjeuné avec les joueurs

Adel C.

Coup d’œil

MOB

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

11

omme il fallait s’y attendre, c’est lundi dernier que les Vert et Noir ont repris le chemin des entraînements au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa a n de se préparer pour le rendez-vous de ce week-end face à la JSM Béjaïa dans le cadre de la 9e journée du championnat. Un match capital pour les poulains de Abdelkader Amrani qui n’auront pas droit à l’erreur dans la mesure où une défaite risque d’avoir des effets négatifs sur le moral des joueurs pour la suite de la compétition. En effet, ayant déjà pris un ascendant psychologique après leur dernière victoire face au CR Belouizdad, les Crabes se préparent actuellement dans de bonnes conditions avec une concentration maximale durant les deux séances de lundi et mardi. Les joueurs semblent conscients de son importance et ne pensent qu’au rendez-vous de ce vendredi face à la JSMB et aux trois points de la victoire a n de con rmer leur déclic amorcé le week-end écoulé et surtout remonter au classement d’autant plus qu’ils n’ont pas encore quitté la zone de turbulences.

C

Le MOB gagne la bataille psychologique

compté qui leur permettra de réaliser un bon résultat. D’ailleurs, les joueurs se sont montrés conscients de la tâche qui les attend et décidés à décrocher le troisième succès de la saison.

Amrani s’adresse aux joueurs à la veille de derby

Lors de la séance de reprise effectuée en n d’après-midi de lundi dernier, nous avons constaté que les joueurs se sont présentés avec un moral au beau xe, notamment après le succès précieux arraché face au CRB. D’ailleurs, ils sont concentrés sur ce match face à la JSMB où ils n’ont pas caché leur vœu d’enchaîner par un troisième succès qui leur permettra de faire le plein lors des trois rendez-vous à Béjaïa. Cependant, les camarades de Chebana se montrent vigilants et ne comptent pas sous-estimer leur adversaire en dépit de la mauvaise situation dans laquelle il se trouve actuellement. A quarante-huit heures seulement de ce premier derby en Ligue 1 entre les deux clubs de la ville de Béjaïa, le staff technique du MOB compte en pro ter pour apporter les réglages nécessaires pour espérer rééditer le match livré face au CRB la semaine dernière. Le coach Amrani a demandé déjà aux joueurs d’oublier ce succès et de se concentrer uniquement sur cette rencontre qui revêt une grande importance pour les Crabes dans la mesure où une deuxième victoire d’affilée leur permettra de se libérer totalement et d’aborder la suite du parcours dans de bonnes conditions pour s’éloigner de la zone rouge. Yugurtha A.

Le moral au beau fixe

Le staff technique apporte les ultimes réglages

Vu l’importance de ce rendez-vous face à la JSM Béjaïa, ce vendredi, le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Amrani, a discuté longuement avec les joueurs dans les vestiaires avant le début de la séance de reprise, lundi dernier, où il a tenu à les féliciter pour le rendement qu’ils ont eu face au CR Belouizdad le week-end écoulé tout en leur demandant de se concentrer sur le derby. Cela dit, il a tenu à miser sur le volet psychologique vu la difficulté de la rencontre pour que les joueurs soient à la hauteur et puissent avoir le rendement es-

Amrani a discuté longuement avec les joueurs

Avant le début de la séance de reprise, lundi dernier, le responsable de la barre technique du MOB a tenu un discours franc à ses joueurs dans le but de les motiver pour le derby face à la JSMB et de les pousser à enchaîner par un autre succès qui sera la meilleure manière pour con rmer le déclic et surtout s’éloigner de la zone rouge. De ce fait, Amrani a déclaré aux joueurs : «Vous devrez vous concentrer sur le match face à la JSMB car il revêt une grande importance pour le club. D’ailleurs, on doit rééditer l’exploit face au CRB et avoir un bon rendement a n d’espérer réussir un autre succès qui sera encore motivant pour la suite du parcours».

«Oubliez le CRB et concentrezvous sur la JSMB !»

Bien que les Béjaouis aient réussi à s’imposer de fort belle manière face au CR Belouizdad, cela n’a pas pour autant caché quelques lacunes, notamment en ce qui concerne le compartiment offensif où les attaquants n’arrivent pas à inscrire beaucoup de buts lors des rencontres officielles. D’ailleurs, c’est le constat qui a été fait par le premier responsable de la barre technique du MOB qui a tenu à demander à ses joueurs de bien réagir lors des prochaines rencontres et de profiter de toutes les opportunités pour inscrire le maximum de buts. Cela dit, à la veille du derby de la Soummam, le coach Amrani se trouve déjà dans une situation où il doit impérativement trouver des solutions en attaque et combler les lacunes afin que l’équipe soit à la hauteur et réussir un bon résultat.

Le compartiment offensif, un vrai casse-tête
réagir lors de ce match qui revêt une grande importance pour le club. Cela dit, le staff technique a axé son travail devant les buts en demandant aux attaquants de se montrer plus efficaces pour bien exploiter les occasions surtout qu’un but en début de partie leur permettra de se motiver pour la suite du match. Ce qui est d’une grande importance pour la bande à Abdelkader Amrani afin d’espérer empocher les trois points de la victoire.

De leur côté, les attaquants du MOB, qui trouvent d’énormes difficultés pour convertir en buts les occasions créées, doivent bien

Les attaquants doivent réagir

Bien que les Crabes soient les hôtes de leur adversaire du jour, cela n’a pas empêché le coach Amrani de compter sur les attaquants ce vendredi à l’occasion de la rencontre face à la JSMB où il compte jouer l’offensive. D’ailleurs, il ne devrait pas procéder à beaucoup de changements, surtout après le succès de samedi dernier face au CRB où il compte reconduire le même groupe afin d’espérer réussir une autre belle prestation.

Amrani compte jouer l’offensive

Après la réunion technique qui s’est tenue hier entre les directions des deux clubs ainsi que les différentes parties concernées, il a été décidé de faire une répartition équitable des billets. Les supporters du MOB ont, de ce fait, béné cié de 8 000 billets pour ce match. Cela dit, les prix varient entre 200 et 300 DA et les supporters du MOB semblent mécontents du quota qui leur a été réservé à l’occasion de ce premier derby de la Soummam en Ligue 1.

Les Crabes se mobilisent

Pour bien se préparer sur tous les plans, le staff technique a programmé un biquotidien pour la journée d’hier où les joueurs se sont entraînés à deux reprises (matin et après-midi). Les camarades de Yettou retrouveront leur programme habituel dès aujourd’hui où le staff technique va procéder aux réglages nécessaires a n que l’équipe soit à la hauteur et puisse réussir le meilleur résultat possible bien que la tâche ne soit pas facile.

Du biquotidien hier

Par ailleurs, ayant constaté quelques lacunes lors de la rencontre face au CR Belouizdad, notamment sur le plan offensif, le coach Amrani a demandé aux attaquants d’être efficaces devant les buts : «Il faut être efficaces devant les buts et bien pro ter des occasions créées pour inscrire le maximum de buts, car il est important de marquer dès l’entame de la partie. De ce fait, on doit bien exploiter les occasions et les mettre au fond des lets, cela nous permettra d’aborder la suite de la rencontre avec un moral au beau xe.»

«Il faut être efficaces devant les buts»

Yugurtha A.

La signature de la convention avec Mobilis la semaine prochaine

A en croire une source bien informée, la direction du MOB devrait parapher le contrat de sponsoring avec l’opérateur de la téléphonie mobile Mobilis la semaine prochaine après que toutes les démarches eurent été entreprises entre les deux parties. D’ailleurs, les dirigeants devraient se déplacer à Alger pour signer ce contrat qui sera d’un grand apport sur le plan financier pour le club.

A en croire une source proche de l’ex-coach de la JSK, en l’occurrence Nasser Sandjak, ce dernier serait à Béjaïa ce vendredi pour assister au derby de la Soummam entre la JSMB et le MOB. Il aurait été invité par un proche du club pour voir ce premier rendez-vous en Ligue 1 entre les deux clubs. Cela lui permettra aussi de découvrir la ville, surtout l’ambiance du match.

Sandjak devrait assister au derby

Le premier derby de la Soummam en Ligue 1 entre le MOB et la JSMB pour le compte de la 9e journée sera officié par l’arbitre international Benouza qui sera assisté de Bouhassoune et Omari. Les deux clubs espèrent que ce dernier sera à la hauteur de ce choc surtout qu’il revêt une grande importance pour les deux formations qui sont à la recherche des points.

Benouza pour officier la rencontre

A quelques heures seulement de ce premier rendez-vous en Ligue 1 entre le MOB et la JSMB, voilà que la ville s’est mise déjà aux couleurs des deux clubs. On a remarqué des fanions dans certains quartiers, à l’instar de la wilaya, quartier Seghir, la haute ville, Ihaddadène et autres. Une ambiance particulière et spéciale pour ce derby qui devrait être une grande fête entre deux clubs de la même ville.

La ville aux couleurs des deux clubs

Ayant contracté une blessure à la cuisse, à la veille de la rencontre face au CR Belouizdad, le défenseur Benjenine a repris les entraînements en solo lors de la séance de la reprise, avanthier lundi, au stade de l’Unité Maghrébine. D’ailleurs, il devrait réintégrer le groupe probablement aujourd’hui a n de se préparer avec ses camarades et reprendre des forces pour le match de ce vendredi face à la JSMB bien que sa participation en tant que titulaire demeure incertaine puisque Amrani ne compte pas procéder à beaucoup de changements.

Benjenine s’est entraîné en solo

Malgré la difficulté de la tâche et a n de pousser les joueurs à fournir plus d’efforts, le patron de la barre technique a évoqué l’importance de la rencontre de ce vendredi face à la JSMB : «Le match face à la JSMB est d’une grande importance pour la suite du parcours car un bon résultat vous permettra d’aborder la suite du parcours avec le moral au beau xe et d’enchaîner par d’autres bons résultats.» Yugurtha A.

«Un succès est d’une grande importance pour la suite du parcours»

Yugurtha A.

12

Mercredi 23 octobre 2013

«Relevez-vous, on est derrière vous !»

Il faut dire que les joueurs appréhendaient cette reprise de travail avec les rumeurs d’une présence massive de supporters rogrammé pour ce vendredi à qui viendraient exprimer leur mécontentement et c’est pour 17h 45, une grande affluence cette raison que la direction a pris les mesures nécessaires pour est attendue pour ce derby qui éloigner les joueurs de la pression et des perturbations. Finalemettra aux prises la JSMB ment, les camarades de Mebarakou ont eu l’agréable surprise, avec le MOB. La direction de avant-hier dans la soirée à l’hôtel Le Marin, leur quartier génél’OPOW a décidé de mettre en vente 16 ral depuis lundi dernier, de recevoir la visite de leurs dèles sup000 billets pour permettre aux supporporters. Environ 100 inconditionnels ont fait le déplacement ters des deux galeries d’assister à la jusqu’à à Azeffoun, avant-hier soir, pour transmettre un message rencontre. Des mesures sécuritaires aux joueurs, à quelques jours du derby face au MOB. seront prises pour assurer une bonne organisa-

Des supporters rendent visite aux joueurs à Azeffoun

Afin de les soutenir et les encourager

16 000
N° 2442
www.lebuteur.com

Coup d’œil

P

8 000 places pour les supporters de la JSMB et autant pour ceux du MOB

tion du match, lorsqu’on connaît son enjeu pour les deux formations. Les responsables des deux équipes ont été d’ailleurs sollicités pour une réunion, hier, pour mener une campagne de sensibilisation, a n que le derby soit une grande réussite.

billets seront mis en vente pour le derby
Coup d’œil
www.lebuteur.com qui reçoit son adversaire ce vendredi. La réunion de sécurité d’hier en présence des autorités locales et des représentants des deux équipes s’est déroulée comme prévu, suite à quoi il a été décidé d’accorder le même nombre de billets aux supporters des deux équipes qui auront droit à 8 000 billets. Par ailleurs, les deux galeries seront séparées par les tribunes n° 8 et 9.

JSMB

J-2

JSMB

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

13
Boukmacha pour le remplacer

Mebarki finalement out

Ils ont longuement discuté avec Djabour

Si leur équipe n’a pas réalisé ce qu’on attendait d’elle depuis le début de saison, ce n’est pas le cas des supporters de la JSMB qui ont prouvé, encore une fois, qu’ils sont toujours là pour jouer leur rôle de douzième homme. Les supporters se sont déplacés, en effet, en nombre et ont créé une bonne ambiance sur le parking de l’hôtel, sous le regard des joueurs et du staff technique. Ces derniers n’ont pas hésité à allumer des fumigènes et à déployer une banderole géante, sur laquelle on pouvait lire : «Relevez-vous, on est derrière vous !» Une manière de rassurer les joueurs que les supporters sont toujours derrière eux et qu’ils devront faire de leur mieux pour leur rendre la pareille, ce vendredi, en gagnant le derby.

A n d’assurer une certaine équité entre les deux galeries, un nombre de places égal a été réservé aux supporters de la JSMB et à ceux du MOB, sachant aussi que c’est la JSMB

Le match se jouera à guichets fermés

Environ 3 000 policiers pour assurer la sécurité

Aïssat Idir, au centre-ville de Béjaïa, concernant les supporters des Vert et Rouge. De leur côté, les dirigeants du MOB ont refusé de s’occuper du quota qui leur a été réservé et donc il y aura des guichets spécialement ouverts pour les supporters du MOB au niveau du stade le jour du match, soit vendredi matin.

se connaissent parfaitement bien. En effet, une réunion entre les responsables des deux équipes a été programmée hier matin. D’ailleurs, même le directeur du stade de l’UMA a été convié à y assister.

L’entrée au stade à partir de 13h

Les billets pour le match JSMB-MOB, qui aura lieu vendredi à 15h 45 au stade de l’Unité-Maghrébine, seront mis en vente à partir d'aujourd'hui au niveau du cercle du club de la JSMB, sis au Boulevard

Apparemment, les supporters des deux équipes s’apprêtent à envahir le stade, vendredi prochain, en prévision de la 9e journée de championnat qui verra la JSMB accueillir le MOB. Pour éviter que ce match ne connaisse de dérapage, que ce soit avant, pendant ou après, plus de 3000 policiers seront installés pour assurer une grande fête de football entre deux clubs qui

A n d’assurer une bonne organisation, avant l’entame de la rencontre, les responsables du stade qui abritera la partie ont jugé utile d’ouvrir les portes aux supporters à partir de 13h, juste après le match d’ouverture des Espoirs. Ainsi, les inconditionnels de la JSMB et du MOB auront plus de quatre heures pour bien s’installer et attendre le coup d’envoi de ce premier derby entre les équipes en Ligue 1 qui s’annonce prometteur, malgré la situation difficile que traversent les deux équipes. S. A.

Blessé au genou lors du match face à l’USMH, l’attaquant béjaoui, Bilel Mebarki, n’est toujours pas à 100% de ses moyens. Et c’est dans la journée d’hier que le joueur a été xé sur sa participation au match derby. Aux dernières nouvelles, il ressent toujours des douleurs. D’après les spécialistes, quelle que soit la forme de Bilel demain, il serait préférable de le ménager. Cela ne servirait absolument à rien de prendre des risques inutiles alors que le joueur ressent des douleurs, à quelques heures du derby. La décision la plus sage est de le ménager, nous dira le médecin du club, Moulay Idriss.

Sachant qu’ils ne pourront pas compter sur Laribi, les membres du staff technique ont préféré chercher une solution pour pallier cette défection. Ne disposant que de deux options, Djabour aurait opté pour Boukmacha, au lieu d’une conversion. Ce dernier, qui n’a pas été titularisé lors les deux derniers matches pour des choix tactiques, retrouvera certainement une pace dans le onze de départ pour former avec Neyati le duo au milieu du terrain.

Tatem opérationnel

Les joueurs ont apprécié le geste de leurs fans

Les supporters présents sur place ont tenu aussi à discuter avec le coach béjaoui, Kamel Djabour. Ces derniers lui ont demandé de trouver des solutions pour sortir l’équipe de cette mauvaise passe et surtout de faire le nécessaire pour que l’équipe gagne ce vendredi. De son côté, le coach n’a pas hésité à demander le soutien du public le jour du match et d’être un peu patients avec ce jeune groupe.

Les supporters présents sur les lieux ont offert des eurs aux joueurs, a n de les encourager, en prévision de la prochaine rencontre de championnat. Un geste qui leur a fait énormément plaisir, notamment Brahim Zafour qui a été choisi par les fans pour représenter les joueurs, en sa qualité de capitaine d’équipe. Il a tenu à les remercier au nom de ses coéquipiers et n’a pas manqué d’expliquer à ce groupe de fans que tous ses camarades feront de leur mieux pour améliorer les résultats de l’équipe et gagner le match de ce vendredi face au MOB. S. A.

Hellal : «Ce sera très difficile pour les deux équipes»
Nadir Hellal, connu sur le nom de Rahim, a inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire du derby béjaoui, en ayant participé à plusieurs matchs, que ce soit avec la JSMB ou le MOB. Ce dernier, qui a fait surtout les beaux jours de la JSMB où il a passé pas moins de 14 ans, reste aussi le buteur des matchs derby avec plusieurs buts inscrits ces dernières années. Son nom et ses buts resteront à jamais gravés dans la mémoire de tous les Béjaouis, notamment les supporters de la JSMB. Avant le match de ce vendredi, le premier entre la JSMB et le MOB en Ligue 1, nous avons recueilli ses impressions sur cette affiche. c’est ce qui explique ses derniers revers. Alors Nadir, comment sont les L’équipe, qui n’a pas gagné le moindre nouvelles ? Tout va bien, pour le moment. Je match depuis la première journée, ocsuis à la retraite depuis trois ans main- cupe l’avant-dernière place et je pense tenant, après avoir tenté une dernière que cela devient un peu pénible. J’esexpérience avec l’équipe de ma région père de tout mon cœur que le club renatale, la JS Tichy, qui évoluait en Ré- trouvera le sourire le plus vite possible, car la JSMB a l’habitude de jouer les gionale 2. Comment Hellal mène-t-il sa nou- premiers rôles et participer aussi aux compétitions africaines. velle vie loin du monde football ? Qu’en est-t-il du parcours du Là aussi, je peux vous dire que tout MOB ? baigne pour moi. Je ne joue pas au Tout comme la football, mais je passe mon JSMB, le MOB a réatemps à gérer mes affaires lisé un parcours très personnelles et diriger ma «J’ai mitigé. Je pense que propre société que j’ai cette équipe, fraichecréée récemment. comme le promue en Suiviez-vous le parpressentiment ment Ligue n’a pas assez cours de votre équipe que ce match se d’expérience pour de toujours, la gérer ses premiers terminera sur JSMB ? matches du fait qu’elle Je suis de très près tout un nul» occupe la 14e place se qui se passe au sein de après deux victoires, un la JSMB. Je suis informé à nul et quatre défaites. Ainsi, travers la presse, la télévision et mes amis aussi. Je tiens aussi à les joueurs doivent encore fournir plus vous dire que je suis même les nou- d’efforts pour essayer de sortir de la velles du Mouloudia de Béjaïa où j’ai zone rouge. Qu’avez-vous à nous dire donc sur joué durant la saison 2003-2004. cette situation catastrophique que Comment évaluez-vous le parvivent le deux équipes ? cours réalisé par la JSMB lors des Je ne vous cache pas que ça me fait huit premières journées ? Je ne peux pas dire le contraire, la très mal de voir la JSMB et le MOB ocJSMB a réalisé l’un de ses plus mauvais cuper les dernières places. Les deux parcours depuis plusieurs saisons. Le clubs représentent toute une wilaya et club traverse une très mauvaise passe, j’espère qu’ils pourront se ressaisir lors des prochaines journées pour assurer leur maintien en Ligue 1 avant la n de l’exercice actuel. Ainsi, je tiens à lancer un appel aux supporters des deux équipes a n de rester toujours derrière leurs équipes pour arriver à réaliser cet objectif. Les deux équipes s’apprêtent à disputer leur premier derby en Ligue 1 ce vendredi, un commentaire ? Ce sera un match difficile pour les deux équipes qui traversent une période de doute en ce moment. Une chose qui rendra les choses encore plus difficiles. Les deux équipes ont besoin des trois points. La JSMB fera de son mieux a n de réaliser une première victoire cette saison alors que le MOB, qui a repris des couleurs après sa dernière victoire face au CRB, cherchera une con rmation ce vendredi tout en essayant de réaliser une seconde victoire de suite. Quel est votre pronostic ? Je suis vraiment désolé, je ne peux pas donner le moindre pronostic, car ce sera un match serré. Je pense que les deux équipes vont se donner à fond sur le terrain. Le derby se joue sur de petits détails alors je pense que le résultat du match se décidera sur des erreurs. Cela ne m’empêchera pas quand même de dire que le match se terminera par un nul. A votre avis, quel volet sera le plus important ? Tout d’abord, les joueurs doivent

Il a porté les couleurs des deux clubs par le passé
être concentrés sur le match. Il ne faut chance de jouer au MOB, après mon pas oublier que celui qui marque en retour de France en 2003-2004 où j’ai premier jouera plus à l’aise, c’est clair, vécu des moments inoubliables. Ce car ce sera très serré. En plus, je pense club m’a permis aussi de relancer ma que dans ce genre de confrontation qui carrière, avant de retourner à la JSMB se joue sur un match seulement, l’ex- une année après. périence sera très importante. Les Parlons maintenant de cette joueurs d’expérience peuvent faire la époque, quel est votre meilleur différence. souvenir durant les derbies ? Sans hésiter, je dois dire que c’est le Serez-vous au stade ce vendredi but que j’ai inscrit lors du match repour suivre ce match ? tour de la saison Oui, je compte en 2005-2006 par peprincipe me rendre «Ça nalty. Ce but était au stade de me fait très précieux du fait l’Unité-Maghréqu’il nous a permis bine que je n’ai mal de voir les de gagner ce pas revu dedeux équipes match et de prenpuis la saison dre notre re2006-2007, durant la- occuper les dernières vanche sur le MOB qui nous a quelle j’ai places, j’espère battu à l’aller sur porté les couqu’elles vont se le même score. leurs de la JSMB pour la Et quel est votre maintenir en dernière fois, plus mauvais souvea n de d’assisLigue 1» nir ? ter au derby. Mon mauvais souvenir, J’espère qu’on c’était aussi lors de la même saiassistera à un son, lorsque les supporters du MOB grand match et que la fête soit gran- ont saccagé ma voiture, ce qui a poussé diose. le coach Latrèche à ne pas me convoQuel est le club que vous allez sou- quer pour le match contre le MOB suite à cet incident alors que j’étais tenir ? En vérité, mon cœur balancera cer- quand même prêt sur tous les plans. tainement entre la JSMB et le MOB. Certains disent que les supporters J’ai pas moins de 14 ans dans ce club du MOB vous détestent ? qui m’a fait un nom. J’ai eu aussi la Non, c’est complètement faux. Ma relation avec les supporters du MOB est intacte et l’incident qui s’est produit en 2005-2006 n’a été réalisé que par une minorité qui ne représente qu’ellemême. Le MOB possède un public en or et ainsi je saisi cette occasion pour le saluer. Vous vous êtes illustré lors des matches derbies, en sus des buts que vous avez marqués avec la JSMB... Je pense que la chance me sourit toujours lorsqu’il s’agit d’un match contre le MOB et ce depuis le premier derby que j’ai joué et marqué malgré mon jeune âge. Je suis très er des buts que j’ai marqués car j’ai contribué largement à la réussite de la JSMB et j’ai procuré par la même occasion la joie à ses supporters. On vous laisse conclure ? Tout d’abord, je veux saisir cette occasion pour remercier Le Buteur qui m’a offert l’occasion de m’exprimer. Je tiens aussi à exhorter les supporters des deux équipes à se rendre au stade en grand nombre pour soutenir leur équipe mais surtout pour contribuer à la réussite de cet événement car, pour moi, le derby entre la JSMB et le MOB est le symbole de toute la vallée de la Soummam et la Kabylie. J’espère que le fair-play sera total entre les deux galeries et les vingt-deux acteurs sur le terrain aussi. S. A.

Il aura fallu attendre les résultats des tests d’hier pour en connaître davantage sur la nature de la blessure du joueur. Toujours d’après le médecin, il s’agit d’une rupture partielle du ligament droit interne au niveau du genou gauche. D’après le staff médical, le joueur devrait être soumis à quelques jours de repos avant de se lancer dans le bain. La moindre surcharge pourrait entraîner une complication. Tous ces paramètres indiquent donc que Mebarki sera officiellement out pour le derby.

Il souffre d’une rupture partielle du ligament interne
La bonne nouvelle est le rétablissement du milieu de terrain béjaoui, Islam Tatem. Blessé lors du match face à la JSK, le joueur a pu revenir plus tôt que prévu aux entraînements, en réintégrant même le groupe lors de la séance d’hier. D’après le staff médical, Tatem, qui a raté les deux derniers matches de son équipe est opérationnel pour le derby et sa blessure n’est qu’un mauvais souvenir. Une décision qui a soulagé le joueur et ce, même s’il n’a été titularisé qu’une fois jusque-là. Reste à savoir maintenant la décision du coach quant à sa participation ce vendredi ou non.

Laribi ne s’est pas complètement rétabli

Incertain pour le match derby, Hocine Laribi, qui a fait le déplacement à Azeffoun avec le reste du groupe ne sera, en n de compte, pas prêt pour ce choc. C’est ce que le médecin du club nous a con é. En effet, toujours pas rétabli de sa blessure de la cuisse, le défenseur central des Vert et Rouge, reconverti en milieu récupérateur, ratera son deuxième match de suite, après celui face à l’USMH. Un autre coup dur pour les Béjaouis, à 48h de cette rencontre qui tient en haleine tous les amoureux du club.

La JSMB veut gagner à tout prix le match de ce vendredi, pour se relancer en championnat. Il n’y a qu’à se balader dans les rues de la ville pour s’en rendre compte. En effet, le centre-ville surtout commence à prendre des couleurs, le vert et le rouge bien évidemment, celles du club phare de la Soummam. Des banderoles ont été accrochées partout. Certains des supporters se trouvent être des amoureux de la JSMB, se sont mis sur leur vert et rouge en en lant le maillot de la JSMB en attendant la surprise que prépare les Ultras le jour du match. S. A.

Béjaïa commence à prendre des couleurs

Gamondi
14
Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup difficile

CRB

sous pression
entraîneur du CRB, Angel Miguel Gamondi, doit faire face à une grosse pression, avant ce derby de n semaine face à la formation de l’USMH. En effet, cette reprise du championnat est loin de satisfaire le coach qui a assisté, impuissant, à la défaite de son équipe face au promu béjaoui. Un revers qui a soulevé pas mal d’interrogations, surtout que la prestation des coéquipiers d’Ammour était catastrophique sur tous les plans. Un moment de doute qui surgit, à une semaine du deuxième derby du Chabab face à une formation harrachie qui semble avoir repris des couleurs depuis quelques journées. Dans tous les cas, cette équipe belouizdadie ne peut se permettre de laisser ller des points lors de cette prochaine journée, au risque de plonger dans une nouvelle crise de résultat.

L’

deux de ses supporteurs en début de semaine. Ce derby, Gamondi veut le gagner pour les familles des deux victimes, pour les supporteurs et tous ceux qui ont été affectés par ce terrible accident. Un message très bien saisi par les joueurs qui ont entamé cette préparation pas comme d’habitude.

Il veut gagner ce match pour les supporters A n d’éviter au groupe de sombrer dans le doute, le staff technique du CRB a décidé de s’entretenir avec les joueurs durant la séance d’entraînement d’hier. Le sujet portait sur cette prochaine rencontre de l’USMH. A n de remotiver ses troupes, Gamondi a tenu à s’adresser à eux non sans leur dire que la grande famille du CRB traverse des moments douloureux, suite à la perte de

Le père de Zinou se confie au Buteur

Réunion staff-direction avant-hier dans la soirée Durant la soirée d’avant-hier, la direction du Chabab s’est entretenue avec le staff technique, dans l’intention d’avoir des explications sur ce dernier revers, mais surtout cette prestation médiocre des acteurs. Selon certaines indiscrétions, le technicien argentin n’avait pas occulté sa déception quant au niveau de certains de ses éléments. Ce dernier s’est dit désespéré de revoir certains retrouver leur vrai niveau. Ce qui a fait dévier la discussion sur la période des transferts. Gamondi veut du renfort à tout prix. Pour lui, il serait impossible que le CRB atteigne ses objectifs avec un état d’esprit pareil. Il serait donc indispensable d’injecter du sang neuf, en prévision de la phase retour. L. A.

Mohamed Drissi, le père du jeune Zinou qui a perdu la vie en début de semaine lors d’un terrible accident en déplacement à Béjaïa, a accepté de se livrer à nous, en dépit de cette peine que traverse la famille du jeune homme. «Mon ls se préparait à ce déplacement depuis une semaine. Il voulait absolument y aller. J’ai tenté de l’en dissuader, car j’estimais que c’était un match sans enjeu et qu’il pouvait donc patienter encore une semaine pour assister au derby. Mais rien à faire, son amour pour les couleurs du Chabab ne pouvaient pas lui permettre de rater ce déplacement.» «Il nous a appelés pour nous dire qu’il était en route» Ne voulant pas froisser ses parents, le jeune supporteur du Chabab ne leur aura annoncé son départ que le jour même du match. Il avait appelé ses parents pour leur annoncé qu’il était déjà en route vers Béjaïa. «Il avait déjà entamé son chemin vers Béjaïa, quand nous fumes informés de son voyage. Il nous a appelés a n de nous rassurer. A ce moment, je lui ai passé sa mère. Il a échangé quelques mots avec elle, avant que je prenne la parole pour lui demander d’être prudent. C’était mes dernières paroles à mon ls, c’est maintenant que je me rends compte que c’étaient des adieux.» «Son premier déplacement pour encourager le CRB, c’était à Béjaïa» Durant notre entretien avec Mohamed Drissi, le père de Zinou, il nous a révélé que l’aventure de son ls avec ce club du CRB avait commencé lors d’un déplacement à cette même ville de Béjaia, à l’âge de six ans. «Je me souviens parfaitement de

«Je ne voulais pas qu’il aille à Béjaia»

revanche à prendre sur El Harrach»
repos… ce qui fait que nous avons un peu perdu de notre forme. Au début du match, on était vraiment motivés, on ne pensait qu’à la victoire. Mais au l des minutes, on voyait qu’on était pas dans notre jour, alors que cette équipe béjaouie était animée d’une grande volonté durant cette partie. Ce qui fait que nous avons décidé de nous replier en défense, en attendant qu’une brèche s’ouvre. Ce n’est pas ce qui s’est passé malheureusement pour nous. En ce qui vous concerne, c’était votre retour en équipe première ; comment avez-vous vécu cette rencontre ? J’avoue que c’était un retour inattendu. C’est seulement au match de Blida que j’ai su que j’allais être de la partie. Durant toute la semaine, je me suis préparé dans mon rôle de défenseur central, puis Gamondi est venu m’annoncer que j’allais être mis à l’essai face à Blida sur le côté droit. J’ai saisi ma chance et je pense que cette prestation aura suffi au coach pour me titulariser dans ce poste face au MOB. Toutefois, je suis certain que si j’évoluais dans mon poste de prédilection, j’offrirais un meilleur rendement. Parlons un peu de cette prochaine rencontre en championnat ; comment voyezvous ce derby face à l’USMH ? Je pense que nous n’aurons pas d’autre choix que de gagner ce match. On le jouera à domicile devant nos supporteurs qui espèrent une réaction, après ce revers concédé la semaine dernière. Il y a comme une atmosphère de revanche dans l’air, n’est-ce pas ? La saison passée, l’USMH avait mis à pro t nos problèmes internes pour nous battre sur notre propre terrain. Cette saison, on voudrait se racheter et prouver que ce n’était qu’un accident. Ce sera aussi un match spécial pour vous… Effectivement ! Je garde un souvenir amer de la saison dernière. Mais je ne vois pas ça comme une revanche, réaliser une bonne prestation la semaine prochaine sur le plan personnel et collectif me permettra de me racheter aux yeux de nos supporteurs. C’est l’opportunité pour moi d’oublier ce qui s’est passé la saison écoulée. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Kerrar «Je n’ai aucune

Comment s’est déroulée la préparation, après ce revers concédé à Béjaïa ? J’avoue qu’au début, ce n’était pas facile de reprendre la préparation son premier déplacement avec le club. avec ce qu’on a vécu la semaine passée. Mais aujourd’hui que nous C’était lors d’un match de coupe. Il sommes en pleine préparation n’avait pas plus que 6 ans. de l’USMH, cette peine a C’est son mektoub… Son laissé place à la déaventure avec le CRB La direction termination. Nous a commencé à Bépense à changer sa voulons rendre jaïa et s’est termile sourire à nos stratégie avec les joueurs née là-bas.» supporteurs Suite à ce qui a été dit lors de cette et aux faréunion direction-staff, la direction du «Je milles des remercie la CRB pense sérieusement à changer sa stra- défunts… tégie avec les joueurs. Ce serait la seule soludirection Comment du Chabab tion pour redonner une âme à cette équipe expliquezdans la seconde partie de la saison. Comme vous la pour son le font certains clubs, la direction de Malek prestation soutien» songerait à pénaliser nancièrement les moyenne de A la n de joueurs quand il y a de mauvais résul- l’équipe lors notre entretien tats à domiavec le père de la de cette rencile. victime, ce dernier contre ? a tenu à remercier A mon avis, c’est Les dû à la mauvaise toute la famille du Harrachis veulent préparation du CRB qui lui a match. Cette la 2e tribune apporté beauSelon des sources bien informées, les sup- deuxième secoup de souporteurs de l’USMH auraient demandé aux tien dans di- maine de cette diffi- rigeants du CRB d’avoir accès à la seconde tribune trêve était du 20-Août. Ces derniers comptent se dépla un peu hacile pécer en riode. «Je masse, après les bons résultats enregistrés par leur chée avec pro te de équipe ces dernières semaines. La formation harra- l’Aïd, les jours de l’occasion chie n’est pas la première à faire part de pour re- cette demande aux dirigeants beOn mercier du louizdadis et jusque-là, le club pa rle n’a pas de anch é. Pas sûr fond du qu’ils feront une excepcœur la diHemani au CRB tion. rection du Laissé libre par son club actuel, Chabab qui est le NAHD, l’attaquant Hemani est restée à nos côtés annoncé du côté de la formation du durant cette dure CRB qui est en ce moment à la reépreuve de la vie. cherche d’un avant-centre pour réAussi, il ne faut pas oublier gler ses problèmes offensifs. Pour le tous ces supporteurs qui nous ont moment, la direction du club n’a ni soutenus, que ce soit le jour de l’en- con rmé ni in rmé l’information. terrement en s’occupant de toutes les En tout cas, s’il y a une part de vérité procédures ou par leur présence quodans cette histoire, elle pourrait tidienne à nos côtés.» prendre de l’ampleur dans les prochains jours. Lamine Amimi

G Charef, le coach des Jaune et Noir, et ses adjoints continuent de préparer l'équipe en perspective du derby face au rival belouizdadi. A défaut de recueillir les propos de l'entraîneur en chef, nous avons approché Bechouche, un de ses adjoints, juste après la séance d’entraînement d’avant-hier. L'ancien défenseur de l'USMH des années 80 nous dira : «Le groupe suit assidûment le programme de préparation en perspective de cet important rendez-vous. On se prépare le plus normalement du monde. C'est un match où on doit arracher un résultat positif pour con rmer notre regain de forme. Le CRB possède plus d'expérience certes, mais pour l'instant, elle ne l'a pas encore prouvé. En plus de son expérience, elle possède un milieu de terrain royal. On doit donc se montrer deux fois plus volontaires si on ne veut pas être au-devant d'une mauvaise surprise.»

Bechouche : «On doit se montrer plus volontaires que l'adversaire»

Coup de vent

USMH

G

A J-2 du derby

Charef prépare ses onze guerriers !
www.lebuteur.com
Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

15

USMH 4 - RCK 2

Enprévision de la rencontre face au CRB, Boualem Charef a programmé, hier, un match amical face au RCK. Les Harrachis se sont imposés 4-2, grâce à Boumechra, Allam, Khadir et Amer Yahia.

El Harrach rassure, avant le CRB

A

Cette rencontre amical n’a pas été sans conséaunce pour la formation d’El Harrach. Deux joueurs n’ont pas pu aller au bout de ce match. Il s’agit de Belkaroui et Azzi qui ont quitté le terrain en première mi-temps. Blessé à un orteil, Belkaroui a même été transporté à l’hôpital pour se faire examiner.

Azzi et Belkaroui se blessent

Vous êtes sûrement concentrés sur le derby face au CRB. Comment préparez-vous cette rencontre ? Dans de bonnes conditions, d'autant plus que le groupe est animé d'une grande volonté pour réussir un résultat positif. Le Chabab est connu pour un être un adversaire redoutable dans les derbys. Cela fait que votre tâche ne sera pas simple. C'est sûr que cette rencontre sera difficile, je le reconnais. Mais le fait que le Chabab soit le club recevant est un avantage psychologique pour nous. Soyez plus explicite. En fait, je veux dire que pour nous, ce match est considéré en déplacement alors que nous jouerons sur un terrain qui nous convient et où nous nous avons l’habitude de gagner. Donc, l'avantage psychologique est là. Mais de toute

nous mettre la pression !»
façon, cette rencontre sera autant importante pour nous que pour notre adversaire. Mais vous imaginez bien que nous n'allons pas nous laisser faire aussi facilement. Comment comptez-vous procéder pour arracher des points ? Dès le coup d'envoi, on essayera de prendre les choses en main pour non seulement rester dans le match, mais aussi pour pousser l'adversaire à l'erreur. Mais dans le camp adverse, on pense la même chose... C'est sûr que l'équipe belouizdadie jouera pour la gagne. Mais nous aussi. J'espère que le meilleur l'emportera. Les derbys ont un cachet particulier, ce n'est donc pas toujours le plus fort qui vaincra... Je dirai plutôt que la logique n'est pas souvent

Belkheir «Evitons de

deux jours du derby USMH-CRB, les Jaune et Noir continuent leur préparation en prévision de cette grande afche. Les coéquipiers de Hendou qui misent sur une victoire face à leurs voisins se préparent comme il se doit. Charef et ses deux adjoints ne laissent rien au hasard pour la réalisation de leur objectif. Les Harrachis sont con ants, mais restent tout de même mé ants d'un adversaire qui cherche à tout prix à renouer avec les bons résultats. Cela dit, cette prochaine confrontation entre Belouizdadis et Harrachis paraît donc comme une rencontre indécise. Si l'on tient compte de ce que l'on a constaté lors des dernières séances d'entraînement, on comprend que les Harrachis ont bien l'intention d'arracher un bon résultat dans ce match face à Chabab. Cette rencontre est considérée pour les Jaune et Noir comme un dé . Depuis hier, Charef et ses deux adjoints préparent avec le plus grand sérieux cette confrontation. Pour dégager un groupe capable de s'imposer, le coach harrachi a insisté sur une seule stratégie : la récupération de balles. Auparavant, il a pris le soin de parler avec ses joueurs pour les motiver, mais aussi pour leur faire comprendre l'importance de ce rendez-vous. Hendou et ses camarades ont donné l'air d'être très concentrés sur leur sujet. Cela prouve qu'ils sont plus que jamais déterminés pour arracher un bon résultat. Le coach harrachi est persuadé que son groupe est déterminé à remonter au classement a n d'entrevoir l’avenir avec beaucoup d'espoir. Conscient de la tâche qui attend ses joueurs ce samedi, Boualem Charef a

Comme annoncé dans notre dernière livraison, c'est avant-hier que les Jaune et Noir ont repris le chemin du service après avoir béné cié d’une journée de repos. Il faut dire que lors de cette première séance de la semaine, nous avons constaté la présence de tous les joueurs. C'est donc avec un groupe au complet que Charef et ses adjoints ont entamé la préparation pour le derby de samedi qui opposera les Harrachis à leurs voisins belouizdadis à l'occasion de la neuvième journée. Notons que cette empoignade sera l'une des plus belles affiches de cette journée, ajouter au derby de la Kabylie, JSMB-JSK en l'occurrence.

Reprise au complet

tenu à insister sur le volet psychologique.

kha devrait donc retrouver sa place dans les bois à l’occasion de cette empoignade. C'est également le cas de Boulakhoua qui s'est remis de sa blessure et souhaite être aligné. Son dernier match, c'était face au CRB Aïn Fakroun. Le jeune arrière latéral pourrait faire partie du groupe qui sera appelé à affronter le CRB ce samedi au stade du 20-Août. Aujourd'hui, ces deux joueurs semblent avoir récupéré toutes leurs forces, et il est fort probable qu’ils soient présents lors de ce premier derby de la saison.

concernant le onze qui affrontera le Chabab ce week-end. Le coach de l’USMH attendra jusqu'à la dernière minute pour trancher. Des solutions, il en a à gogo mais le coach semble tergiverser pour le choix de la meilleure formule qui permettra à son équipe de se comporter de la meilleure des façons.

Entraînement à l'heure du match

Lors du dernier match face à la JSMB, Boualem Charef a dû se passer des services du défenseur latéral Boulakhoua et du gardien international Azeddine Doukha qui n'avait repris les entraînements qu'à quelques jours de la rencontre. Il souffrait d’une blessure au poignet et pendant toute la période qui a suivi ce match, le joueur était au repos. Aujourd'hui, ces deux joueurs semblent avoir récupéré tous leurs moyens. Il y a donc de fortes chances pour que le portier harrachi soit présent lors de ce premier derby de la saison. Le gardien harrachi s'est entraîné le plus normalement du monde avec son coéquipier, Houssam Limane, sous la houlette de M’hamed Haniched. Dou-

El Harrach avec tous ses atouts face au CRB

La première séance de la semaine a été marquée par la présence du gardien de but, Azeddine Doukha. Le portier international souffrait d'une luxation au niveau d'un doigt, ce qui l'avait contraint de rester au repos pendant quelques jours. Le gardien harrachi s'est entraîné le plus normalement du monde avec son coéquipier Houssam Limane sous la houlette de M’hamed Haniched.

Doukha rétabli

Comme prévu, le staff technique n'a accordé aucun jour de repos pour les joueurs. Après la rencontre amicale d'hier soir programmée à 18h, les joueurs poursuivront les entraînements jusqu'à vendredi soir, avant de boucler leur préparation par une séance de mise au vert.

Pas de repos aujourd'hui

Pour cette affiche contre le CRB tant attendue, les fans des Jaune et Noir comptent se déplacer en très grand nombre au stade du 20-Août pour soutenir leur équipe favorite. Les supporters sont déterminés à créer une ambiance de folie comme ils ont l'habitude de le faire. R. N.

Mobilisation générale

A n de permettre à son équipe d'être prête pour le match contre le CRB, le coach harrachi a programmé une dernière séance d'entraînement qui aura lieu ce soir à 18 h, c’est-à-dire à l'heure du match. Cette séance permettra au technicien harrachi d'apporter les dernières retouches, avant de composer le onze qui affrontera le Chabab.

Boualem Charef n'a toujours pas tranché

L’équipe pas encore connue

respectée. D'abord, quels que soient les deux antagonistes, le résultat nal d'un match dépend de plusieurs paramètres. Dans une rencontre, on peut dominer et se créer de nombreuses occasions et puis à la n, on peut perdre. Cela dit, on ne peut avancer aucun pronostic, avant le coup de sifflet nal de l'arbitre. A votre avis, quels sont les atouts majeurs pour gagner un tel match ? A mon avis, une bonne organisation, une grande volonté et beaucoup de réalisme sont des paramètres très importants dans le résultat nal d'un match. Aussi, on ne doit pas négliger l'arbitrage qui peut in uer sur le résultat d'un match. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

16
G Apparemment, la qualication de Amri Chadli G n’est pas aussi évidente qu’on le

Amri Chadli sera qualifié… au mercato

Selon Kerbadj

Dahmane out face au CABBA
Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup de force

MCO

pense. Si les dirigeants du MCO se montrent très optimistes, estimant que la quali cation du joueur n’est qu’une question de jours, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, a déclaré que les trois joueurs émigrés, dont Amri Chadli, ne devront pas être quali és avant l’ouverture du marché des transferts hivernal. G S’étant présenté en retard à l’entraînement G d’hier matin, Dagoulou a dû re-

Dagoulou renvoyé de l’entraînement

oup dur pour les Hamraoua, à quelques jours de la réception du CABBA. Le gardien numéro 1, Hamza Dahmane, souffrant d’une angine, ne jouera pas le match contre les Criquets. Le joueur a senti un malaise au moment il devait quitter l’autobus à son arrivée à Oran. Pris en charge par le soigneur de l’équipe, il a été transféré à l’une des cliniques privées de la ville d’Oran. Ausculté par un spécialiste, le joueur devra garder le lit pas moins d’une semaine. Ainsi donc, il sera absent pour le prochain match contre le CABBA.

C

Belarbi pour le suppléer

mea culpa, après le second but encaissé par l’équipe sur une mauvaise sortie. Une forte déception accompagnée d’une colère peut, en effet, provoquer une angine. En tous les cas, les angines du joueur étaient très en ées, au point de le mettre KO. Le staff technique, qui a eu le rapport médical concernant la santé du joueur, ne prendra pas de risque en astreignant le joueur au repos.

C’est aussi à cause d’un coup de colère

G Dans le cadre de la régularisation des dettes de G l’équipe, la Ligue Professionnelle de Football a commencé, hier, à régler la situation de certains éléments ayant eu gain de cause au niveau de la Chambre des résolutions et des litiges. Près de deux milliards ont été épongés. Il se pourrait que la Ligue accorde une avance des droits télé de cette saison de la somme qui sera destinée au MCO en cette n de saison.

La LFP commence à régulariser les joueurs

brousser chemin. En effet, le joueur est arrivé avec une demiheure de retard. Ce qui a obligé l’entraîneur à lui interdire d’intégrer le groupe. Le joueur, qui a accepté le plus logiquement la sentence de son coach, est rentré chez lui.

Deux raisons peuvent expliquer la détérioration de l’état de santé de Dahmane. Soit le joueur a dû souffrir terriblement de la chaleur qui a régné à Béchar, vu qu’il était le plus exposé au soleil en restant debout devant ses bois, soit c’est la colère due à son

Si l’absence de Dahmane se con rme à 100%, c’est l’ex-gardien de but de l’ES Mostaganem, Belarbi Abdallah qui le remplacera samedi prochain. N’ayant pas disputé le moindre match officiel sous le maillot du Mouloudia cette saison, le portier en question, qui avait pris son mal en patience ces derniers temps, aura ainsi l’occasion de prouver ses qualités. A. L.

Belarbi

«Si je joue, je me défoncerai pour gagner»
la déroute de votre équipe ? Sincèrement, je n’ai rien compris. J’ai l’habitude de voir les matches de mon équipe à partir du banc de touche mais pour cette rencontre, je n’ai pas reconnu le Mouloudia. J’avais l’impression que c’était une autre équipe par rapport à celle qui a joué les sept précédents matches. Je pense que l’arrêt du championnat et les conditions du match ont in ué de manière négative sur le rendement de l’équipe samedi passé. Après le match, on a annoncé la probable absence de Dahmane pour la prochaine rencontre du championnat. Etes-vous au courant ? J’ai eu vent de cette information. D’ailleurs, je constate l’absence de Dahmane depuis la reprise des entraînements. Je ne sais pas au juste ce qu’il a, mais je ne peux lui souhaiter un retour rapide parmi nous. Si l’absence de Dahmane se con rme, ce sera certainement vous qui le suppléerez contre le CABBA. Etes-vous prêt pour ce match ? Je suis prêt pour la compétition, depuis le stage effectué en Tunisie. Je n’attendais pas un forfait de Dahmane ou d’un autre pour me remettre au travail. Je me donne à fond depuis que j’ai intégré le MCO dans l’espoir de jouer. J’avais déjà déclaré à maintes reprises que le coach peut compter sur moi à n’importe quel moment. En tous les cas, si Dahmane est out, je serai prêt à le remplacer samedi prochain contre le CABBA. N’appréhendez-vous pas le manque de compétition ? Quel manque de compétition ? J’ai joué les trente matches de la saison passée, en plus ceux de la Coupe d’Algérie. Ce n’est pas le fait de rester six à sept matches de ce début du championnat qui va me faire perdre mes repères. Sur ce plan-là, je ne suis guère inquiet. Au contraire, je suis très motivé à l’idée de reprendre la compétition et faire ma première apparition sous le maillot du Mouloudia. Ce sera l’occasion pour vous de prouver vos qualités, n’est-ce pas ? Pour moi, l’objectif personnel est lié à celui du groupe. Je vais tout faire pour aider mon équipe à gagner ce match. Sincèrement, je préfère encaisser des buts et gagner que de terminer le match sur un score vierge. Samedi prochain, nous aurons pour mission de renouer avec le succès. Les autres objectifs sont facultatifs pour moi. Le fait d’effectuer votre baptême du feu au stade Zabana vous arrange-t-il ? Il n’y a pas de différence entre le fait de prendre part à mon premier match à Zabana ou à l’extérieur. Me concernant, je me sens prêt à jouer sur le double plan mental et physique. Je n’attends qu’un signe de mon coach. Justement, le coach vous a-t-il saisi à propos de cette rencontre ? Non, pas du tout. On n’a pas encore parlé de cette rencontre. Mais je reste à la disposition de mon entraîneur. S’il juge utile que c’est moi qui défendrai les bois de l’équipe ce samedi, il pourra compter sur moi. Entretien réalisé par Amine L.

En amical :

MCO 1 - WAM 1
Les Hamraoua, amoindris de plusieurs éléments clés, ont concédé le nul, hier aprèsmidi, face au Widad de Mostaganem, en match amical joué au stade Ahmed-Zabana. Ce match devait permettre au coach Solinas d'essayer quelques variantes, pour préparer la confrontation de samedi prochain contre le CABBA. Les Oranais ont menés au score en première période grâce à un but de Chems Eddine Nessakh, avant que le Widad de Mostaganem n'égalise dans le dernier quart d'heure du match, pro tant de l'infériorité numérique puisque le MCO a terminé le match avec neuf joueurs, suite à la sortie de Feddal et Naït.

mais l’absence de Dahmane se confirme. Séance d’entraînement L’ex-portier de l’ES et match amical hier Mostaganem, qui Solinas augmente la devra honorer sa charge de travail première titulaBien qu’ils aient disputé, hier, un match risation sous le amical l’après-midi, les joueurs du Mouloudia maillot du ont pris part à une séance d’entraînement au MCO, espère stade Ahmed- Zabana le matin. Le staff technique a, en effet, décidé d’augmenter la charge de être à la hauteur pour ce travail sentant que ses éléments avaient souffert match à domilors du dernier match contre la JSS mais aussi cile, mais surpour faire travailler certains éléments en tout le gagner. manque de fraîcheur physique, à l’image Saïdi, Aouamri et Berradja. Comment avez-vous vécu cette défaite face à la Bouaïcha a Saoura ? repris en solo C’est une défaite qui nous Comme il fallait s’y attendre, Djaa fait un peu mal, car on mel Bouaïcha a repris le chemin des en- avait tablé sur un bon rétraînements en solo, en prévision du sultat. Malheureusement, match contre le CABBA où il sera fort pro- l’équipe n’a pas marché bablement présent. Si tout se passe bien comme on l’aurait soupour lui, Bouaïcha pourra jouer quelques haitée au cours de cette minutes de cette confrontation. C’est rencontre. Maintenant, il d’ailleurs le souhait le plus cher des faut oublier ce match et supporters du Mouloudia. penser à cette prochaine rencontre contre le CABBA. Comment expliquez-vous

Deux éléments ont raté la reprise des entraînements avant-hier. Il s’agit du milieu de terrain Mohamed Amine Aoued Le gardien de but et de l’arrière gauche Mohamed Abdelli. Les remplaçant, Abdeux éléments en question n’ont pas repris, dallah Belarbi, hier matin, à l’occasion de la séance qui s’est pense qu’il est déroulée au stade Ahmed- Zabana. Selon prêt à prendre sa des proches du club, l’absence de ces place dans la cage deux éléments été autorisée. du Mouloudia, si ja-

Aoued et Abdelli ratent la reprise

Aouamri rechute

Le match d'hier a été marqué par la blessure du défenseur axial, Mohamed Amine Aouamri. Le joueur, qui a pris part d’entrée à cette joue amicale, n'a pas pu aller au terme de la première période puisque après une demi-heure seulement, le joueur s'est plaint de douleurs ressenties à l’arrière de la cuisse. Il sera ainsi très incertain face au CABBA, samedi prochain.

Boucherit

«L’ESS, que de bons souvenirs !»

CSC

Coup d’œil

Ligue 1

A

«Ils ne nous font pas peur du tout»

ntar Boucherit garde de très bons souvenirs de la ville des Hauts-Plateaux, notamment de la large victoire obtenue par ses coéquipiers l’an passé sur la pelouse du 8-Mai-1945 : «Je me rappelle encore de notre belle soirée qu’on a passée à Sétif lors du dernier match de la saison. L’ESS n’a pas encore oublié notre triplette (3-0) de ce jour-là, où on leur a prouvé qu’on avait la meilleure équipe. Malheureusement, Roger Lemerre a découvert en retard les dessous de notre championnat, ce qui nous a privés du titre l’an dernier.»

complet, une première

L’effectif au grand

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

Iaïche réunit ses joueurs
L’entraîneur Abdelkader Iaïche a réuni ses joueurs lundi lors de la reprise des entraînements, au cours de laquelle il leur a dressé un bilan sur le parcours de l’équipe ces derniers temps. Le coach était très satisfait de la performance obtenue face à l’USMA qui a permis à l’équipe de chasser le doute et amorcer le déclic. Iaïche a déclaré à ses poulains qu’ils ont une bonne équipe qui n’a rien à envier aux autres formations de l’élite et qui peut faire mieux à l’avenir. Le coach eulmi leur a demandé de rester concentrés sur la suite du parcours et surtout lors du prochain match contre le CRB Aïn Fekroune qui aura lieu à huis clos.

MCEE

17

«L’absence de Karaoui nous arrange»
En n, pour le match de samedi prochain, l’adversaire séti en sera amoindri d’un grand joueur, Karaoui entre autres, suspendu pour cumul de cartons. Même si des doublures de qualité existent, Karaoui pèse bien dans l’échiquier de Lang, notamment dans le jeu des Noir et Blanc. Cela arrangerait les affaires de Boucherit, en disant : «Une absence qui nous donne un certain avantage, tout le monde connaît la valeur de ce joueur, surtout au sein de son équipe ; je suis sûr qu’il manquera au jeu de l’ESS, notamment au milieu du terrain, et cela nous arrange, car on veut réussir une victoire là-bas, a n de préserver encore notre record d’invincibilité en championnat, de 25 matchs sans défaite.» Abdou H.

Par contre, le milieu récupérateur chevronné donne son point de vue spécial sur le prochain adversaire du CSC. Il voue un grand respect pour leur futur adversaire, l’ESS, sans plus : «Le match est important pour nous comme pour eux. On sait que le perdant se retrouvera en 3e ou 4e position. Mais nous avons l'intention de jouer notre jeu, l’an passé, je me rappelle qu’on les a pressés dès le départ, ce qui nous a facilité la tâche après, en gérant le match à notre guise. Cette saison, il faut gagner tous les duels. On n’a pas peur de l’ESS, et je suis sûr qu’ils nous craignent et font plus de calculs que nous.»

Collecte d’argent dans la ville
a dernière victoire face au CRBAF a boosté le moral des coéquipiers à Houri. Trois points importants ajoutés à leur compteur, lesquels ont permis au CSC de récupérer sa position de dauphin. Mais les Sana r cherchent le fauteuil de leader, au goût assez spécial. La chance de retrouver leur première place ce week-end reste intacte. Un seul objectif anime la maison du CSC : la fameuse première place. Mais pour l’avoir, il faut battre l’ESS chez elle, devant ses supporters, et refaire le coup du RCA, la seule équipe qui a freiné la machine séti enne, cette saison. Une mission difficile certes, mais qui reste dans les cordes des Constantinois, d’autant plus que l’équipe se déplacera à Sétif au grand complet, car l’in rmerie s’est vidée, après le rétablissement des Sabbah, Belakhdar et Benattia, qui s’est blessé précédemment. Leur retour en forme rassure le staff technique, sans oublier le milieu de terrain Antar Boucherit, qui a purgé sa sanction face au CRBAF. Le natif de Bône sera présent dans le onze de départ face à l’ESS. Ajoutez à

L

cela la super forme des remplaçants, qui sont des titulaires habituels.

Garzitto choisira les meilleurs pour le Clasico

Séparation avec Belhout à l’amiable A
u cours de la réunion avec le désormais excoach du CABBA, il a été question de séparation à l’amiable. Un limogeage déguisé en démission pour qu’aucune une partie ne soit lésée dans cette affaire. Ainsi, l’on a fait comprendre à Belhout que les circonstances demandent un changement à la tête de la barre technique car les résultats escomptés n’étaient pas au rendez-vous. Pour cela, il a été convenu entre les deux parties que Belhout perçoive une indemnité symbolique contre son départ même si celui-ci a demandé deux mois de salaire. On lui a fait savoir que les caisses du club sont vides. On lui a promis qu’il percevra dans les délais son argent sans qu’il ait à recourir aux procédures légales qui prendront beaucoup de temps à condition bien sûr qu’il revoie sa demande à la baisse. Les négociations ne seront pas éternisées, puisque Belhout a accepté la proposition. A ce sujet, Messaâdi, le président du CA, et Senouci, président du CA, n’ont pas tari d’éloges à son égard. «Lors de notre dernière réunion avec Belhout, celui-ci s’est montré très compréhensif de la situation. Nous sommes d’ailleurs très reconnaissants de sa position et du travail qu’il a effectué depuis l’entame de la préparation. Malheureusement, les résultats surtout à domicile n’ont pas suivi. Il tenait à poursuivre sa mission malgré la difficulté et il a montré qu’il avait du mal à quitter l’équipe et ses joueurs qu’il a fait avec un gros

CABBA

On dit que les big matchs sont pour les grands joueurs. Garzitto connaît bien cet adage utilisé dans le jargon footballistique, avec 22 joueurs à la disposition de l’Italien. Assurément, il choisira les meilleurs éléments possibles pour former son onze de départ, samedi prochain. D’ailleurs, on comprend La mieux l’enthoudirection compte siasme de Garzitto, pour le verser trois primes Après une victoire, l’ambiance est toujours Clasico de ce conviviale et vivante dans une équipe, ce qui caractéweek-end. rise la formation constantinoise actuellement. En effet, Diego semles entraînements se déroulent dans un bon climat qui ble rassure le staff technique. Pour maintenir cette bonne dynacon ant mique et rester sur cette courbe ascendante, il convenait, touet pense tefois, de gagner la bataille de samedi. Du côté de que le l’administration, on veut aider les joueurs à maintenir leur score concentration sur le terrain, en leur faisant oublier le pronal de blème d’argent et le remake de la semaine passée. Pour cela, cette renFerssadou and Co ont décidé de verser cette semaine les contre primes de matchs non régularisées, allusion faite aux risque 10 millions, des deux nuls ramenés d’Oran et d’Alger face à l’USMA, et les 5 millions de la dernière vicd’être détertoire à domicile, face au CRBAF. Ces informaminant pour tions risquent de provoquer l’effet tonique et la suite de la donner des ailes aux coéquipiers de compétition. Ce
Berthé, samedi prochain.

qui est vrai, car en cas de victoire des camarades de Dalhoum, ces derniers creuseront l’écart sur leur poursuivant, et l’ESS prendra son envol. Une chose est sûre, le doute planera sur la composition de samedi prochain. Il y aura certainement une bonne ambiance, vu l’importance de ce clasico. Les Constantinois vont se donner à fond aux séances d’entraînement de cette semaine, pour espérer participer à ce derby de l’Est. Abdou H.

Des dirigeants ont effectué une tournée dans la ville des Hauts-Plateaux pour la collecte d’argent a n de payer les joueurs en prévision du match contre le CRB Aïn Fekroune, samedi. Selon notre source, les dirigeants ont réussi jusque-là à réunir la somme de 100 millions de centimes qui sera distribuée équitablement sur les joueurs. L’opération se poursuivra dans les prochains jours pour réunir le maximum d’argent.

Mahfoudi entraîneur des Espoirs

La direction a officiellement désigné Abdenour Mahfoudi comme entraîneur des Espoirs à titre intérimaire. Mahfoudi dirigera l’équipe samedi à l’occasion du match contre le CRB Aïn Fekroun en attendant la désignation d’un autre coach en remplacement de Saâda qui a été démis de ses fonctions après la lourde défaite de l’équipe face à l’USMA (3-0), samedi passé.

L’équipe du MC El Eulma effectuera des séances d’entraînement quotidien au stade Messaoud-Zouggar jusqu’à jeudi où elle optera pour le stade de Bir El Arch a n de mieux préparer le match contre le CRBAF. Le lendemain, l’équipe prendra la route vers Aïn M’lila pour y passer la nuit et se concentrer sur le match. S. H.

Entraînement à Bir El Arch jeudi

Djerrar suspendu

Abbas ne sera pas son successeur

pincement au cœur. Nous aurions vraiment souhaité qu’il ait plus de réussite, ce qui lui aurait permis de poursuivre sa mission. Il faut reconnaître qu’il a laissé l’image d’un homme sincère tout à fait contraire à celle qu’on faisait de lui et nous l’en remercions», a déclaré Senouci.

La piste étrangère réactivée

proche et qu’il ne servait à rien à se précipiter à prendre une décision hâtive. Après cela, la piste Abbas a été écartée.

Pour avoir contesté une décision arbitrale portée d’ailleurs sur la feuille de match de Necib, Adel Djerrar ratera le prochain match de son équipe face au MCO. Avec le retour de blessure de Saâdi, Benaniba le coach qui assurera l’intérim n’aura pas de problème majeur à composer son milieu de terrain défensif.

Juste après le match contre l’ASO, un membre du CA a contacté Abbas et a même négocié avec lui. Ce dernier n’a pas vu d’inconvénient à reprendre le relais mais par la suite plus rien. Il semble qu’après la réunion qui a rassemblé la plupart des membres, il a été décidé de temporiser car l’échéance du MCO est très

Vu la rareté des entraîneurs de valeur sur le marché local, les responsables du club se sont tournés vers la piste étrangère. Seulement à la condition que celui qui prendra le train en marche connaisse le championnat algérien pour y avoir exercé. Des noms ont été proposés parmi eux, Simondi l’ex-entraîneur de l’ESS, et bien d’autres. Il se pourrait que le prochain entraîneur du CABBA soit étranger. A.B.

Départ sur Oran demain

Malgré les événements qui ont eu lieu après le cauchemar contre l’ASO, les dirigeants du club sont restés beaucoup plus concentrés sur la préparation du match contre le MCO que sur l’installation d’un nouvel entraîneur. On peut dire qu’ils ne se sont pas trompés de cible puisque même s’ils auraient déniché l’oiseau, il n’aurait rien fait et c’est plutôt un résultat à Zabana qui remettrait sur les rails le club. Pour cela, ils comptent sur la réaction des joueurs. A.B.

Il faut se méfier de cette attaque de la JSS !
RCA

18

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup d’œil

omme promis, la direction du club a remis la somme de 8 millions de centimes hier matin à chaque joueur en guise de prime. Satisfaits du rendement de l’équipe, les dirigeants ont ajouté 3 millions de centimes, plus des 5 en cas de victoire à domicile a n de féliciter les joueurs pour leur succès arraché face au MC Oran samedi dernier.

C

Les joueurs ont perçu une prime de 8 millions

JSS

Ligue 1

Pas d’absence à la reprise

P

our le compte de la 9e journée du championnat face à la JSS, le RCA est contraint de réaliser un résultat probant à domicile pour faire oublier à leurs supporters la déconvenue subie face au MCA (2-1). Néanmoins, certains observateurs pensent que cette rencontre ne sera guère aisée. En effet, la formation de la Saoura, malgré sa mauvaise position au classement général, se présentera comme un adversaire redoutable à Brakni. Son point fort réside dans son compartiment offensif. La JSS jusqu’ici a trouvé le chemin des lets à dix reprises, soit une moyenne d’un but par match. Le prochain adversaire d’Ezzergua a pu laisser

Son point faible, la défense

son emprunte à chacune de ses sorties cette saison, hormis lors du voyage à Aïn Fekroun où le score est resté vierge. Les coéquipiers de Zeddam sont avertis : aucune erreur n’est tolérée.

«De pseudo-supporters sont derrière mon départ»
Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles ? Je suis actuellement chez moi à Aïn Beïda, après avoir résilié mon contrat suite à ma rencontre avec les dirigeants. Je n’ai jamais songé à quitter de la sorte le club, mais la réaction de certains pseudo-supporteurs lors de notre dernier match, qui ont voulu m’agresser devant la présence de mon père et des membres de ma famille, m’a poussé à prendre cette décision. Ne pensez-vous pas que ce n’est nullement le moment de quitter le club ? Depuis ma venue au club, j’ai toujours essayé de donner le maximum aux entraînements et lors des rencontres officielles, en ayant l’honneur et la grande erté de participer à l’accession du CRBAF parmi l’élite. Les vrais supporteurs sont conscients que j’ai toujours défendu à fond les couleurs du club, mais ce sont quelques parasites qui sont derrière mon départ. Selon vous, pourquoi vous étiez la cible des supporteurs au point de vouloir vous agresser ? J’ai du mal à trouver une réponse convaincante jusqu’à présent. Le fait de rater un penalty n’est pas la n du monde, car j’ai eu le courage de prendre ma responsabilité, au moment où d’autres joueurs ont refusé de le tirer. J’ai certes raté ma tentative, mais cela ne donne nullement le droit à certains pseudo-supporteurs de vouloir m’agresser. Avez-vous une explication concernant le visage sombre affiché par l’équipe depuis l’entame du championnat ? Il faut que tout le monde sache que notre équipe était dans l’étage amateur dans un passé très récent, et c’est pour cela que les supporters devront s’armer de patience et non d’exercer une forte pression sur l’équipe. Il faut donner plus de temps à ce groupe pour renouer avec les succès, après notre mauvaise entame de championnat. Sincèrement, ne pensez-vous pas que votre décision est prise dans un moment de colère ? Je pense que j’ai pris la bonne décision, car je ne peux plus jouer dans un tel climat. Je regrette certes de quitter un club, avec qui j’ai connu des moments inoubliables, en ayant notamment la chance de travailler avec des dirigeants très respectés, mais le destin a voulu autrement. J’espère que le club va assurer son maintien parmi l’élite d’ici la n de saison. Entretien réalisé par Sami

CRBAF

Si cette équipe de la JSS repose sur un compartiment offensif très efficace, ce n’est pas le cas de la défense. Celle-ci a concédé 9 buts depuis l’entame de cet exercice, la plaçant ainsi à la 6e position des clubs qui ont concédé le moins de buts en championnat derrière le RCA qui en a encaissé 7. Durant ses sorties en championnat, cette équipe qui représente la wilaya de Bechar a cédé à quatre reprises : contre la JSMB et le MCEE, et un doublé face au CRB.

A la reprise des entraînements, Cherif El Ouazzani, le coach du RCA, semble déjà passé à autre chose. Contacté par nos soins, il nous dira : «Cette défaite face au MCA nous a fait beaucoup de mal, car nous leur avons offert les deux buts. Nous avons commis pas mal d’erreurs surtout en défense, secteur qu’il faudra revoir cette semaine. Un autre grand ren-

«La défaite contre le MCA nous a fait mal, mais il faudra passer à autre chose»
dez vous nous attend face à la JSS, c’est une équipe très difficile à jouer. C’est pourquoi il faudra se donner à fond a n de la contrer.»

Cherif El Ouazzani

Ben Mohamed et Zaïdi en solo

Après une journée de repos, les Vert et Jaune de la JSS ont repris avant-hier dans l’après-midi les entraînements. La séance a eu lieu au stade du 20Août-1955 avec un groupe au grand complet. Ce qui va permettre au staff technique, composé par Mechiche et Moussouni, de préparer le match face au RCA dans les meilleures conditions, surtout avec le retour du défenseur axial Sabouni qui a repris samedi dernier en solo avant d’intégrer le groupe avant-hier. En marge de la séance de reprise, le duo Ben Mohamed-Zaidi s’est entraîné en solo. Le premier nommé n’est pas encore prêt à rejoindre le reste du groupe, puisque d’après les derniers examens médicaux, il souffre de douleurs au dos. C’est pour cela que le staff médical n’a pas encore permis au joueur de reprendre avec ses coéquipiers. Quant au second, il suit encore le programme spéci que pour revenir au top de sa forme après une longue absence d’un an et demi suite à la blessure contractée durant le stage de l’intersaison au niveau du tibia péroné. Pour le cas de l’ex-Harrachi Habib Bouguelmouna, l’attaquant n’est pas encore prêt à jouer avec la JS Saoura. Selon le staff médical, Bouguelmouna doit patienter encore jusqu’à la n de la phase aller pour pouvoir taper dans le ballon sans aucun risque. La direction de la JSS prépare déjà le prochain déplacement à Blida pour affronter le RC l’Arbâa samedi prochain. Un dirigeant du club a déjà réservé pour la délégation sudiste dans un nouvel hôtel appartenant au président de l’USM Blida, Zaïm. Saoura y sera hébergée à partir de jeudi prochain.

«Pas d’autre choix que de gagner !»

Benhamla

Bien évidemment, après ce revers, l’équipe du RCA est appelée à se ressaisir face à cette formation de la Saoura. «Ce qu’il faut savoir sur la JSS, c’est que cette

équipe a travaillé dur pour arriver à ce niveau de la compétition. Ce sera donc une grosse erreur de dire que ce match est déjà acquis. A l’extérieur, elle est plus à l’aise et elle l’a prouvé plus d’une fois cette saison. Pour ce qui est de mon équipe, elle n’a pas le choix, elle doit gagner ce match si elle veut se réconcilier avec son public», dira en conclusion le coach. Mohamed Arab

Bouguelmouna inopérationnel

Mise au vert à Blida avant le RCA

Entraînement la veille à l’annexe de Tchaker

Classement

Pour ce qui est de la dernière séance d’entraînement la veille du match face au RCA, la direction de Saoura a pu avoir le OK du complexe sportif Mustapha-Tchaker a n de programmer la dernière séance à l’annexe du stade qui abritera le prochain match des Verts face au Burkina Faso. Billel G.

CR Belouizdad MC Oran CRB Ain Fekroun MC Alger ES Sétif ASO Chlef RC Arbâa JSM Béjaïa

Prochaine journée

USM El Harrach CABB Arréridj MC El Eulma JS Kabylie CS Constantine USM Alger JS Saoura MO Béjaïa

Khettabi démissionne
a journée de lundi été bien chargée en événements, après le mouvement de protestation mené par une centaine de supporters devant l’APC d’El Khroub. La suite des événements a connu du nouveau. On peut dire que les efforts des Diables Rouges ont donné en n de compte le fruit escompté, à savoir la démission de Khettabi de son poste de président du club amateur. Avant d’arriver à ce dénouement heureux pour les fans, il faut dire que tout a été décidé dans par le maire de Khroub. M. Aberkane a reçu dans son bureau lundi soir le président Khettabi pour une réunion d’urgence qui a duré exactement trois heures. Selon quelques sources, Aberkane a passé toutes ces heures à parler et essayer de convaincre Khettabi de remettre sa démission et lâcher le poste, cette exigence avait pour but de faire revenir le calme au Khroub, cela a in ué sur le moral de Khettabi qui a accepté difficilement de se retirer et de démissionner des affaires administratives de l’ASK.

L

ASK

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

L

L’ESM, premier véritable test pour Prodan !
contre l’ES Mostaganem mal au points en ce début de saison à une réaction positive de la part du CA Batna et surtout à une touche personnelle de la part de l’entraîneur Prodan. Parmi les chantiers sur lesquels l’ex-driver de l’US Chaoui devra baser son travail est relatif au plan offensif où l’inefficacité des attaquants batnéens a souvent empêché l’équipe d’enchaîner par des résultats positifs. Le match face à l’ESM, une équipe dont la défense est une passoire, sera l’occasion par excellence pour les attaquants du CAB pour retrouver le chemin des lets et pourquoi pas mettre plus d’un but, chose qui leur permettra de provoquer le déclic psychologique. Y. B.

CAB

19

Un directoire assurera l’intérim jusqu'à l’AG

A n de garantir la continuité du travail pour gérer les affaires administratives de l’ASK, le maire de Khroub a téléphoné à quelques membres de l’assemblée générale pour former un directoire qui assurera l’intérim dans les jours à venir, le temps de permettre aux autres membres de l’assemblée d’organiser une AG élective qui déterminera l’identité du futur président du club amateur de l’ASK.

Osman semblait être le mieux indiqué pour être le futur entraîneur du MSPB, mais en n de compte la piste qui mène à ce technicien a été écartée par les dirigeants à la toute dernière minute à cause d’un retard qu’il a fait en rejoignant Batna. N’ayant pas été du goût des responsables, ces derniers n’ont pas mis beaucoup temps avant de trouver un nouvel entraîneur puisqu’ils ont pris attache avec Zemmouri qui leur a donné son OK. Actuellement en Italie, celui qui a déjà drivé le MSPB par le passé rentrera au pays dans les jours à venir en compagnie d’un préparateur physique italien. En attendant, c’est Hocine Zekri qui assurera l’intérim et préparera l’équipe pour le match de ce week-end.

Zekri assurera l’intérim en attendant la désignation de Zemmouri

MSPB

Abdou H.

Cette semaine, on ne peut pas dire que l’ASK se prépare dans le calme et la sérénité, c’est dans d’autres conditions que préparent les copains de Zemit leur match de ce week-end qui se déroulera en déplacement, précisément à Blida face à l’USMB sur le terrain de Brakni. Khezzar essaye par tous les moyens de remotiver son groupe et de l’éloigner de la pression qui existe au Khroub. Après l’interdiction des entraînements aux joueurs par une centaine de supporters, Khezzar a été obligé d’accompagner son équipe à la forêt pour poursuivre le travail sur place, c’était la seule manière a n de ne pas rater une journée de travail. Le pire dans l’histoire est que le match de ce week-end est très important car une autre défaite de l’ASK à Blida est synonyme de zone rouge et de porte vers l’enfer.

La préparation perturbée

L

e CA Batna qui reste sur une série de trois matches sans la moindre victoire accueillera ce vendredi l’ES Mostaganem dans le cadre de la neuvième journée de la Ligue 2 sous le signe du renouveau. Un match durant lequel les gars des Aurès ne jureront que par la victoire a n de mettre à un terme à cette triste série mais aussi se réconcilier avec leurs fans. Cette confrontation sera également le premier véritable test pour le nouvel entraîneur de l’équipe, le Roumain Zaharia Prodan, qui a dirigé son premier match contre Tlemcen après seulement quatre séances d’entraînement marquées par un repos de deux jours de l’Aïd. Sachant que la défaite concédée à Tlemcen n’est pas un match référence, l’on s’attend

Nezzar met en garde ses troupes
2 sera facile à battre ce vendredi. Nezzar a fait savoir que cette rencontre sera un piège pour son équipe qui devra redoubler de vigilance face à une formation qui aura certainement l’intention de provoquer le déclic à l’extérieur. Un message qui semble bien reçu par les coéquipiers de Bitam. Y. B.

Hadj Merin : «Le match du WAT est tout ce qu’il y a d’ordinaire»
plan psychologique, a n de mettre ses joueurs dans les meilleures conditions possibles, avant cette rencontre, comme nous l’a fait savoir l’entraîneur-adjoint de l’équipe, Hadj Merin : «Il est clair que ce match s’annonce très important pour les deux formations. Toutefois, nous devrons aborder ce match le plus normalement du monde. C’est pourquoi nous avons axé notre travail sur le plan psychologique, a n de sensibiliser les joueurs de la tâche qui les attend. Ces derniers sont conscients de l’importance de ce match et sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour battre le WAT, inch’Allah.» notre besace.» Et d’ajouter : «On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression. Nous avons axé notre travail sur le plan psychologique a n de les sensibiliser de la tâche qui les attend. Vous savez, la pression fait partie du foot. Que ce soit lorsque vous êtes dans le haut ou dans le bas du tableau, la pression est toujours présente. C’est aux joueurs d’être forts mentalement et savoir bien la gérer.»

ASMO

e président du CA Batna, Farid Nezzar, a été clair dans son discours aux joueurs. Le premier responsable du club de la ville des Aurès a mis en garde ses éléments contre tout excès de con ance durant cette rencontre sous prétexte que l’ES Mostaganem dernier du classement du championnat de la Ligue

«L’équipe a besoin du soutien de ses supporters»

Pointé du doigt comme étant le responsable de la situation que le club vit, Maâla a répondu à l’exprésident, Mhemdi, en nous déclarant : «Tout le monde sait que je ne suis qu’un bénévole. Je n’ai jamais été à l’origine de la libération de 14 joueurs comme on l’a prétendu. Il faut savoir aussi que je n’ai jamais songé à geler les comptes du club ni l’avoir fait. Tout ça, ce n’est que des mensonges.» Voilà, tout a été dit.

Maâla se défend : «Je n’ai jamais été à l’origine de la libération de 14 joueurs»

«On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression»

Souffrant d’une blessure, Azzeddine Bencheira se porte mieux et c’est ce qui nous laisse dire que le joueur sera bientôt disponible. Un retour qui ne pourra que faire du bien à l’équipe vu sa grande expérience et son poids au sein du groupe. Victime d’une mauvaise chute, Khettala a ôté le plâtre qu’il a porté pendant deux semaines après avoir eu le feu vert des membres du staff médical. Le gardien de but du MSPB doit à présent entamer la rééducation avant de réintégrer le groupe une nouvelle fois. Y. B.

L’état de santé de Bencheira en nette progression

Khettala ôte le plâtre

est avec un moral gon é à bloc que les gars de M’dina J’dida poursuivent leur préparation pour le prochain derby face au WA Tlemcen, prévu ce vendredi au stade Habib-Bouakel. Forts d’une série de cinq succès consécutifs, toutes compétitions confondues, les Asémistes ne veulent pas rater le moindre point à la maison. Le match de ce week-end face au WAT s’annonce très important pour les hommes de Mouassa qui veulent à tout prix ajouter trois points à leur besace. Cependant, le staff technique asémiste, et conscient de l’importance de ce match, a axé ces derniers temps son travail sur le

C’

Contrairement à ce qu’en pensent certains supporters, l’entraîneur-adjoint, Hadj Merin, a quali é le prochain match de son équipe face au WA Tlemcen d’ordinaire. Le jeune technicien asémiste veut sans doute éloigner ses joueurs de la pression, pour leur permettre de se préparer le plus tranquillement du monde à cette rencontre : «Le derby de ce vendredi qui nous oppose au WA Tlemcen est tout ce qu’il y a d’ordinaire. Ça sera un match entre deux équipes qui se connaissent bien et qui veulent jouer les premiers rôles en championnat. En ce qui nous concerne, nous allons essayer de tout faire pour remporter ce match et ajouter trois points à

Victime d’une blessure au dos lors de la dernière séance d’entraînement, avant d’affronter le CRB El Amria en Coupe d’Algérie, le milieu de terrain de l’ASMO, Ousmaïl, n’a toujours pas encore repris le chemin des entraînements avec le groupe. L’ancien joueur du NAHD est forfait pour le match de ce vendredi face au WAT. On ne connaît pas la date de son retour au travail. En plus d’Ousmaïl, l’attaquant Benchaâbane sera absent, lui aussi, au match de ce vendredi face au leader.

Ousmaïl out face au WAT

Hadj Merin, et à l’instar des autres asémistes, a lancé un appel aux supporters du club pour venir en masse au stade ce vendredi, a n d’encourager leur équipe face au WA Tlemcen : «L’équipe est sur une courbe ascendante. Nous restons sur une excellente série de cinq victoires consécutives toutes compétitions confondues et c’est à nous de continuer à travailler pour rester sur cette lancée et enchaîner d’autres victoires. Mais pour cela, nous avons aussi besoin de l’aide de nos supporters.» Et de poursuivre : «Je lance un appel aux supporters pour venir en masse nous encourager lors des prochaines rencontres de championnat, à commencer par celle qui se déroulera ce vendredi au stade Bouakel, face au WAT. Nous promettons à nos fans de tout donner pour remporter la victoire contre Tlemcen.» Riad O.

Hadj Merin : «Le match du WAT est tout ce qu’il y a d’ordinaire»
prix ajouter trois points à leur besace. Cependant, le staff technique asémiste, et conscient de l’importance de ce match, a axé ces derniers temps son travail sur le plan psychologique, a n de mettre ses joueurs dans les meilleures conditions possibles, avant cette rencontre, comme nous l’a fait savoir l’entraîneur-adjoint de l’équipe, Hadj Merin : «Il est clair que ce match s’annonce très important pour les deux formations. Toutefois, nous devrons aborder ce match le plus normalement du monde. C’est pourquoi nous avons axé notre travail sur le plan psychologique, a n de sensibiliser les joueurs de la tâche qui les attend. Ces derniers sont conscients de l’importance de ce match et sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour battre le WAT, inch’Allah.»

ASMO

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

19
Baghor promet aux joueurs deux mois de salaire

présente. C’est aux joueurs d’être forts mentalement et savoir bien la gérer.»

«L’équipe a besoin du soutien de ses supporters»

«On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression»

est avec un moral gon é à bloc que les gars de M’dina J’dida poursuivent leur préparation pour le prochain derby face au WA Tlemcen, prévu ce vendredi au stade Habib-Bouakel. Forts d’une série de cinq succès consécutifs, toutes compétitions confondues, les Asémistes ne veulent pas rater le moindre point à la maison. Le match de ce week-end face au WAT s’annonce très important pour les hommes de Mouassa qui veulent à tout

C’ L

USMBA

Contrairement à ce qu’en pensent certains supporters, l’entraîneur-adjoint, Hadj Merin, a quali é le prochain match de son équipe face au WA Tlemcen d’ordinaire. Le jeune technicien asémiste veut sans doute éloigner ses joueurs de la pression, pour leur permettre de se préparer le plus tranquillement du monde à cette rencontre : «Le derby de ce vendredi qui nous oppose au WA Tlemcen est tout ce qu’il y a d’ordinaire. Ça sera un match entre deux équipes qui se connaissent bien et qui veulent jouer les premiers rôles en championnat. En ce qui nous concerne, nous allons essayer de tout faire pour remporter ce match et ajouter trois points à notre besace.» Et d’ajouter : «On fait tout pour éloigner les joueurs de la pression. Nous avons axé notre travail sur le plan psychologique a n de les sensibiliser de la tâche qui les attend. Vous savez, la pression fait partie du foot. Que ce soit lorsque vous êtes dans le haut ou dans le bas du tableau, la pression est toujours

Hadj Merin, et à l’instar des autres asémistes, a lancé un appel aux supporters du club pour venir en masse au stade ce vendredi, a n d’encourager leur équipe face au WA Tlemcen : «L’équipe est sur une courbe ascendante. Nous restons sur une excellente série de cinq victoires consécutives toutes compétitions confondues et c’est à nous de continuer à travailler pour rester sur cette lancée et enchaîner d’autres victoires. Mais pour cela, nous avons aussi besoin de l’aide de nos supporters.» Et de poursuivre : «Je lance un appel aux supporters pour venir en masse nous encourager lors des prochaines rencontres de championnat, à commencer par celle qui se déroulera ce vendredi au stade Bouakel, face au WAT. Nous promettons à nos fans de tout donner pour remporter la victoire contre Tlemcen.» Riad O.

Victime d’une blessure au dos lors de la dernière séance d’entraînement, avant d’affronter le CRB El Amria en Coupe d’Algérie, le milieu de terrain de l’ASMO, Ousmaïl, n’a toujours pas encore repris le chemin des entraînements avec le groupe. L’ancien joueur du NAHD est forfait pour le match de ce vendredi face au WAT. On ne connaît pas la date de son retour au travail. En plus d’Ousmaïl, l’attaquant Benchaâbane sera absent, lui aussi, au match de ce vendredi face au leader.

Ousmaïl out face au WAT

Le moins que l’on puisse dire est que les responsables du CSA/ASMO sont en train de tout faire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles. Le président du club sportif amateur, Baghor, ainsi que le bailleur de fonds du club, Saâdoun, mettent la main dans la poche pour subvenir aux besoins du club. D’aucuns estiment que ces deux personnes sont en train d’apporter un grand plus au club, notamment sur le plan nancier. Il faut dire que ces deux dirigeants ont réussi à régulariser la situation nancière des joueurs, que ce soit en matière de salaire ou en matière de prime de match. A en croire une source autorisée, le premier responsable de l’ASMO a promis aux joueurs de leur octroyer deux mois de salaire dans les tous prochains jours. Cela devrait les motiver et les inciter à fournir plus d’efforts pour garder cette dynamique de la gagne et jouer les premiers rôles de championnat. Toujours dans le même chapitre, on a appris que la direction de l’ASMO compte octroyer une forte prime aux joueurs en cas de succès ce vendredi face au WAT. Pour rappel, les coéquipiers de Bensaci devraient toucher la prime de la victoire face à l’ESM demain jeudi. R. O.

es joueurs de l’USMBA ont repris les entraînements, lundi après-midi, au stade 24-Février-56, en prévision de la rencontre qui les opposera au CRB dans le cadre de 9e journée de Ligue 2. C’est dans une ambiance teintée de joie que les joueurs Vert et Rouge se sont retrouvés dans cette enceinte, pour se retremper dans le sérieux, après deux journées de repos. Cette reprise a été marquée par la présence de tous les joueurs, ce qui renseigne sur l’état d’esprit du groupe, avant cette rude joute face à El Hadjout.

Une reprise des plus sereines…

Les primes seront versées avant vendredi

tester les dispositions physiques, individuelles et collectives de chaque élément. Le tout est couronné par un match d’application. Une esquisse qui se déroulerait à huis clos.

… et au grand complet

Les blessés dans le groupe

Cette reprise a été marquée par la présence de l’ensemble des joueurs. Cela témoigne de l’état d’esprit du groupe et de la sérénité qui règne dans la maison des Unionistes. En plus de l’assiduité des hommes de Bira, les entraînements se sont déroulés dans une ambiance bon enfant, et cela ne peut que le rassurer. Un présage rassurant, avant la rencontre de vendredi prochain.

L’autre bonne nouvelle pour l’entraîneur de l’USMBA est le retour au travail des blessés. En effet, Ouznadji, Belkhier et Benyada sont en train de se remettre progressivement de leurs blessures. Ils ont, d’ailleurs, repris du service lundi, en effectuant des tours de piste et de légers exercices de récupération, avant d’intégrer le groupe pour reprendre le travail au même titre que leurs compères. Leur participation face à l’USMMH n’est pas hypothéquée. Cependant, il est vrai que Bira a souhaité les récupérer pour cette rencontre. Aux dernières nouvelles, ces trois joueurs se sentent d’attaque, ce

qui rassure encore plus Bira. En l’USMBA dans leur collecte des anime le groupe des Vert et Rouge. effet, le coach de l’USMBA n’a pas points leur permettant de conforter Toutefois, du côté du staff technique, caché son soulagement quant au ré- leur place de leader, d’où la motiva- on préfère garder les pieds sur terre tablissement de ces éléments. Bien tion qui et poursuivre le restant du parcours que leurs contractures n’étaient pas sans trompette ni tambour et sur le assez graves, cela laissait planer, toumême rythme, car l’enjeu est le Un tefois, certaines inquiétudes pour même. Pour l’entraîneur Bira, la pos n a dd r le staff technique. Les blessés sition de l’équipe et son statut doia i l l i m our p ont, donc, retrouvé leurs vent exhorter le groupe à mettre s e s s moyens et s’entraînent avec les bouchées doubles, sans pour les cai la crise MBA ont ir nts de l’US ne fois le groupe, après qu’ils autant lui mettre de la pression n e t n co s des dirigea s du wali. U r dé- et ébranler sa sérénité. aient été pris en charge è u ance u po aupr par le staff médical, sinHier, une séance Les dolé cho favorable r est inter ven a eu avec le ie é l n 'i n r u e u gulièrement le kiné q dé- tactique comme d é n e , S trouv coutume, ce ès le concile J r ce du D s n Sbaâ Ghalamoune dont n’est pa la situation, ap e», en présen ntimes. Sur u apprêt ir e le cabinet a été toujours a r c e n e SSPA la e bloqu «démission n milliard d d n io t a t a au service des joueurs Pour mieux préparer le r n 'u préside nt une aide d eil d'administ attre de la situide l’USMBA. match face à l’USMMH, Bira bloqua gistre, le cons ent, pour déb sitions à env aurait programmé une séance Cap sur Hadjout autre re ira incessamm b et des proponcerne de lu n o c c u consacrée au volet tactique, a n i é u r u s d e q le e s Le groupe s’est remis, t en ce ancièr naires d’imprégner ses joueurs à la stration n er, notammen ité des action ns à donc, au travail pour prépatio sag nibil tégie mise en place pour ladite leurs ac e dispo rer sa prochaine rencontre l'entièr s actifs à céder tiels reprerencontre. Cela constituerait aussi n e t plu qui le mettra aux prises avec o sp une opportunité pour remettre le d’autre neurs. l’USMH. Cette confrontation est groupe dans l’ambiance du match et importante pour les joueurs de

Un geste pour la motivation, avant les prochaines joutes

Les joueurs de l’USMBA percevront, en n, leurs primes de matches cette semaine. Après une petite période de vaches maigres, le premier responsable du club, Djillali Bensenada, a décidé de régulariser les arriérés de ses joueurs. D’après nos informations, il versera les trois primes des victoires enregistrées face à l’ESM, le WAT et MSPB. Cela donne un total de 32 millions de centimes pour chaque joueur, selon le barème xé. Une somme qui leur fera oublier leurs galères.

Les billets de banque font toujours de l’effet sur le mental de tout joueur, et les exemples sont légions. De ce fait, les dirigeants de l’USMBA le savent pertinemment et prônent cette stratégie qui s’avère très payante, d’autant qu’un tournant décisif attend l’équipe lors des quatre prochaines journées, avec ses deux sorties périlleuses à Annaba et Hussein Dey, et deux rencontres explosives à domicile, face à l’ASK et au MCS. C’est pourquoi la direction de l’USMBA a fait des mains et des pieds pour se procurer l’argent des primes de matches, pour motiver davantage les joueurs. Cela va aussi permettre aux camarades d’Achiou de préparer l’USMMH dans de bonnes prédispositions psychologiques. M O Noureddine

L’attaque manque de percussion

20

et d’un meneur de jeu

NAHD

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

meneur de jeu, les Husseindéens donnaient l’impression d’être perdus sur le terrain, ils ne parvenaient même pas à enchaîner quatre passes consécutives. Sur le terrain, aucun joueur n’était en mesure de prendre les choses en main et organiser le jeu de l’équipe. Et c’est ce que regrettent les supporters du NAHD qui réclament déjà un changement judicieux de la part de Younes Iicen...

Lafri : «Je me suis retiré car je ne veux pas être figurant dans le staff»
Le désormais ex-entraîneur adjoint du NAHD, en l’occurrence Faouzi Lafri, a tenu à apporter les précisions suivantes : «Je veux préciser une information de taille : je n’ai pas été remercié puisque c’est moi qui ai demandé à partir. Je me suis retiré de mon propre gré car je ne veux pas être gurant dans le staff. Ma personnalité ne me permet pas de manger de ce pain. Certes, le dernier mot revient à l’entraîneur en chef, mais il faut consulter les membres du staff pour avoir leur avis même s’il n’est pas important. Je tiens à remercier les hommes du club avec qui j’avais l’honneur de travailler. Je rends hommage au président Mahfoud Ould Z’mirli et le vice président Kamel Saoudi pour leur con ance. Ils étaient très corrects envers moi et m’ont remis la totalité de mon dû. Je souhaite bon vent à l’équipe et j’espère que le NAHD accédera, Inchallah, en n de saison. Bon courage pour le nouveau staff technique ainsi qu’aux joueurs».

A quand une équipe type ?

E

n dépit du revers concédé à Annaba, d’aucuns se sont rendus compte de la présence de cette hargne et cette volonté chez les joueurs du NAHD. Sur le plan physique, les coéquipiers de Benayache ont pu terminer aisément la rencontre. Sur le plan technique, beaucoup de travail attend le nouveau coach du NAHD. Younes Iicen aura du pain sur la planche, pas seulement pour instaurer une discipline rigoureuse, mais surtout pour réorganiser son dispositif et redonner une âme à

O

Une organisation tactique simple

n ne peut occulter le courage, la volonté de gagner et surtout l’esprit de responsabilité dont on fait preuve les joueurs de Blida jusque-là, malgré leur dernière contreperformance à Merouana. Mohamed Bechouia nous dira d’ailleurs à ce propos : «Nous savions que ce match face à l’AB Merouana était l’un des plus difficiles à négocier. Je vous avoue qu’à chaque séance d’entraînement, je n’ai cessé de le répéter à mes joueurs. Il fallait qu’ils se mettent dans la tête qu’ils allaient jouer face à une équipe qui ne lâche rien et surtout qui a de très belles individualités. Cela s’est véri é sur le terrain, Nous avions en face de nous des joueurs très combatifs qui étaient sur tous les ballons.»

L’équipe se fragilise
mis d’accord pour surtout, exercer un pressing constant sur l’adversaire et cela très près de ses buts. Je pense que cela, nous avons réussi à le faire, lors du dernier match. Sans entrer dans les détails, mes joueurs ont fait preuve de beaucoup de sérieux et ils étaient totalement concentrés sur ce qu’ils avaient à faire. Nous avons eu de nombreuses balles de but et là, je ne vous parle que des occasions les plus franches.»

USMB

cette équipe du NAHD. Ce qui s’est produit vendredi dernier face à l’USMAN, avec les écarts disciplinaires, incite le staff technique à revoir pas mal de paramètres. Côté recrutement, il faut dire que la direction Husseindéenne n’a pas réussi une bonne opération cette saison malgré les dizaines de nouvelles recrues qui ont été engagées à l’intersaison. Finalement, les dirigeants du club ne sont pas parvenus à dénicher l’oiseau rare. En effet, le président Mahfoud Ould Z’mirli avait jeté son dévolu sur les attaquants Hemani et Bouharbit mais ces derniers semblent

être très loin du niveau des buteurs de métier. D’ailleurs, tous les joueurs de ce compartiment n’ont pas été à la hauteur et n’arrivent même pas à inquiéter les défenses adverses. L’absence de la dernière touche est le souci majeur du NAHD cette saison. La présence d’un buteur racé est une nécessité et une vitalité. Les supporters du NAHD avaient l’impression de n’avoir pas reconnu leur équipe. «Ce n’est pas le Nasria, le NAHD a perdu son âme», dira entre autre, un mordu des Sang et Or. Sur le plan du jeu, l’équipe est méconnaissable. En l’absence d’un vrai

Les joueurs du NAHD sont revenus bredouilles de leur virée à Annaba et concèdent ainsi leur deuxième revers de la saison. Ceux qui ont suivi la rencontre ont, une nouvelle fois, mis l’accent sur la stérilité offensive du Nasria. Au-delà de ce constat, le staff technique husseindéen n’arrête pas de procéder au turn over. Des changements ont été régulièrement opérés par l’ancien coach limogé, Zoheir Djelloul, ainsi que par son prédécesseur, Faouzi Lafri, sans pour autant réussir le véritable déclic. Après huit matches disputés en championnat, le NAHD n’a pas encore aligné une même équipe deux fois consécutives et ce pour des raisons diverses. Jusqu’à maintenant, tous les joueurs ont été utilisés. Chaque joueur a eu sa chance et a béné cié d’un temps de jeu sufsant pour démontrer sa valeur, mais cela ne devrait pas s’éterniser. La question qui se pose : à quand une équipe type ? Youcef M.

Le NAHD lamine l’OMR.
Finalement, le NAHD avait disputé avant-hier un match amical contre l’OMR au stade du 20 Août à 18h30. La rencontre a été programmée à la dernière minute et le NAHD a réussi à laminer son adversaire sur le score sans appel de 5 à 0. Les réalisations ont été l’œuvre de Bouharbit, Boussaïd, Benayache, Benyahia et Zennou. Ce test donnera plus de con ance aux joueurs, notamment les attaquants qui sont appelés de se réveiller de leur insomnie… Y. M.

Le match a été programmé à la dernière minute.

Ne rien lâcher à Brakni

Ne pas jouer au gagne-petit

Pour ce qui est du schéma tactique qui a été préconisé jusque-là, Bechouia, précisera : «Aucun entraîneur au monde ne vous dira que ses consignes ont été suivies à la lettre par ses joueurs. Je vous dirais à ce sujet que nous avons opté pour une organisation de jeu assez simple, sur laquelle nous nous sommes

Il est certain que cette équipe de Blida ne va pas se contenter d’une petite victoire contre une formation de l’ASK qui, logiquement, n’a pas les faveurs des pronostics. La stratégie de jeu de Bechouia est connue lors des matchs que son équipe livre à domicile. Avec deux attaquants de pointe, le coach blidéen prendrait le risque de priver son équipe des moyens qui lui permettront d’attaquer à outrance. Ce qui est certain, c’est que juste devant les quatre défenseurs, il y aura, sans aucun doute, pas moins de quatre milieux de terrain de métier, dont deux d’entre eux, sont des spécialistes de la récupération.

Une coupable résignation

Si les Blidéens veulent atteindre leur objectif qui est celui de rejoindre l'élite dès la n de cet exercice, ils doivent d'abord réussir à s'imposer chez eux. Leur mission est de ne céder aucun point sur leur terrain fétiche de Brakni et de tenter d'en grappiller un maximum hors de leurs bases. Un pari, certes difficile mais pas du tout impossible.

Abdenouri : «La victoire et rien d’autre face à l’ASK»
Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles ? Tout va pour le mieux, la défaite concédée à Merouana est totalement oubliée. Nous sommes concentrés sur le match de ce vendredi. Justement, êtes-vous prêts pour ce match contre l’ASK ? Totalement, les matchs que nous avons joués font partie du passé et nous sommes concentrés sur le prochain qui est très important. Pour nous, c’est comme si le championnat débutait ce vendredi. Craignez-vous cette équipe de l’ASK ? Non, nous ne craignons aucune équipe .Ce match est très important car il nous faut nous ressaisir. Il ne faut absolument pas perdre le contact avec les équipes de tête. Que vous faut-il pour cela ? Nous devons impérativement engranger les trois points mis en jeu. Cela passe nécessairement par une victoire chez nous face à cette équipe de l’ASK. Après cela, il nous faut enchainer car il s’agit de bien négocier les matchs à venir. Votre entraîneur a-t-il établi un schéma tactique spéci que à ce match ? Réaliser un bon résultat passe obligatoirement par une discipline tactique sans faille. A partir de là, il ne faut rien lâcher et gagner un maximum de duels et cela dans toutes les zones du jeu. Il nous faut aussi faire preuve de réalisme devant les buts. Pour cela je fais entière con ance en nos attaquants. Entretien réalisé par Slimane B.

Il ne faut pas être devin pour dire que la défaite concédée vendredi dernier est en grande partie due à une succession d’erreurs. L’une de celles-ci était due au fait que les joueurs qui perdaient totalement leurs marques. L’équipe semblait ne pas être au point et cela le coach ne l’a pas caché. Il faut dire que Merouana qui est la plupart du temps, intraitable à domicile est, justement, le genre d’adversaire qu’il ne faut pas affronter quand on est en période de fragilité. Celle-ci possède les joueurs qu’il faut pour gérer un match et surtout un résultat en sa faveur. S. B.

Un joueur de Blida a difficilement terminé le match contre Merouana. Il s’agit de Benacer qui a ressenti de fortes douleurs au genou. Le médecin qui a examiné le joueur s’est voulu rassurant. La blessure est sans gravité et Benacer a pu reprendre les entraînements sans aucun problème.

Rien de grave pour Benacer

Le milieu de terrain de l’USMB Mellika ne s’est pas entraîné avanthier. Il souffre d’une contracture musculaire au niveau de la cuisse. Cette blessure nécessite un repos de plusieurs jours et il est à craindre que Mellika ne soit pas remis d’ici le prochain match contre l’ASK.

Prolongation de repos pour Mellika

20

Rencontré à la fin du match livré par son équipe, l'ORB Akbou, qu'il a coachée pour la première fois de la saison face à l’AS Tizi-Ouzou le weekend dernier, Said Benmouhoub affirme que le groupe olympien renferme des éléments aguerris et capables d'assurer un parcours honorable .Toutefois, le nouveau coach olympien a retenu quelques insuffisances qu’il faudra vite éliminer pour espérer prétendre à de meilleures performances.

Said Benmouhoub (Entr. ORB Akbou) : «Il va falloir se ressaisir au plus vite»
équilibrée, lors de laquelle l'adversaire à réussi à nous inquiéter, mais nous avons pu revenir immédiatement dans la partie. En seconde période, on a totalement repris les choses en main pour dominer copieusement notre adversaire. Malheureusement on a manqué de réussite devant. Sincèrement, on avait largement les moyens d’aspirer à la victoire. Cela dit, il faut oublier ce match et se concentrer sur le rendez-vous face au HC Aïn Bessam. Il n’y a pas de raison de s’inquiéter, donc, après ce ratage ? Bien sûr qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Je pense que la phase de rodage n’est pas encore terminée et que l’équipe n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. Mais avec l’état d’esprit qui règne, notre équipe demeure

Régionale 2

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Clubs de Kabylie
Said Meziani (Capt. AS Tizi-Ouzou):

Un mot sur votre dernier match raté face à l'ASTO ? Pour tout vous dire, on a laissé ler les trois points du match. Après une première période

Coup d’envoi les 1ers et 2 novembre

Championnat de wilaya de Bouira

Les Diables Rouges «sanctionnés»
Le SS Sidi Aïch, qui va fêter son 86e anniversaire, de nouveau SDF

capable de bousculer la hiérarchie. Comment appréhendez-vous le prochain rendez-vous face aux Hamzaouia ? Ce sera un match difficile face à un sérieux client. En tout cas, on fera tout ce qui est possible pour arracher un résultat positif. Il n’est pas question qu’on perde du terrain par rapports aux équipes de tête. Pour ce faire, il est primordial pour nous de positiver notre prochaine sortie. J’espère que nos joueurs se sont remis de cet échec, parce qu’on compte beaucoup sur la hargne et la combativité de nos éléments pour renverser la vapeur et retrouver leur dynamique de début saison. Entretien réalisé par Zahir Aït Hamouda

« Ce point ramené d’Akbou compte beaucoup »

Said Meziani, le défenseur et capitaine de l’ASTO, se dit très heureux du match nul arraché en déplacement par son équipe face à l’ORB Akbou. Il évoque ici le match qui les attend lui et ses coéquipiers face au CR Thameur le week-end prochain et des espoirs du vieux club de la commune de Tizi-Ouzou pour cette saison du renouveau.

près un retard de plusieurs semaines, le championnat de wilaya de Bouira dans ses deux divisions débutera le 1 et le 2 novembre prochain, a-t-on appris auprès du bureau de la LFWB. En effet, il a fallu attendre la bénédiction de l’APW de Bouira pour la prise en charge des frais d’engagement des clubs. Pourtant, c’est cette dernière qui avait l’habitude de prendre en charge les frais d’engagement des équipes de la wilaya depuis plusieurs saisons, mais avec la nouvelle équipe de l’APW, il semblerait que la donne ait changé, à en croire les propos des uns et des autres. L’APW s’était d’abord engagée à continuer son soutien au sportroi dans la wilaya à travers le paiement des frais d’engagement des équipes évoluant en pré-honneur, mais après moult discussions entre les membres de la commission sport de l’APW et ceux du bureau de la Ligue conduits par Nordine Bakiri, un compromis a nalement été trouvé entre les antagonistes, au grand bonheur des équipes. Cette situation a considérablement perturbé les équipes dans la préparation d'intersaison. De la sorte, plusieurs équipes, à l'instar de l'IR Bechloul ou encore l'ASC Ahl El Kseur n'ont pas déposé leur dossier d’engagement à cause de la non disponibilité des 250 000 DA représentant les frais d’engagement. Par contre, d’autres n'ont pas attendu la décision de l'APW, elles se sont démenées pour se procurer la fameuse somme et ainsi déposer le dossier d'engagement complet pour ensuite entamer la préparation d’intersaison. Donc, après la n du bras de fer APW - LFWB, la date du démarrage du championnat a été arrêtée. Ce sera donc le 1er novembre pour la division d’Honneur et le 2 novembre pour la Pré-Honneur. Deux groupes de treize équipes chacun ont été arrêtés et le calendrier établi. Adjaout

A

F

allait-il s’y attendre ? En tous les cas, le problème de domiciliation refait surface pour le SS Sidi Aïch. En effet, le doyen des clubs de la Kabylie est en train de revivre la même situation qui l’avait vu contraint d’évoluer hors de ses bases de 2005 à 2007. Cette saison, après avoir livré son premier match de championnat au stade Benallouache de Béjaïa face à Gouraya, l’équipe de Sidi Aïch était toute heureuse de retrouver son jardin, le stade de l’Amitié, au bon plaisir de sa galerie. Mais voilà qu’avant de recevoir le CRB Kherrata pour le compte de la 2ème journée, le tout Sidi Aïch apprenait que le stade de l’Amitié n’était nalement pas homologué et était donc inapte à recevoir le derby contre le club de la ville martyre. Une nouvelle qui, évidemment, a eu l’effet d’un assommoir aussi bien pour les supporters des Diables Rouges que pour la direction du club qui ne manquait déjà pas de soucis sans cela. Et comme attendu, les dirigeants du SSSA sont montés au créneau pour dénoncer la décision prise par la commission régionale d’homologation qui a refusé de donner son OK et balayé d’un revers de la main les arguments présentés par le club sidi aïchois qui avait, en temps voulu, assuré à la Ligue régionale que l’APC avait répondu favorablement aux réserves formulées par la première commission d’homologation lors de sa visite du 16 septembre dernier. Les travaux ont été exécutés à la let-

Tout cela pour un mur….

tre par l’APC suite aux réserves émises. La veille de la rencontre SSSA – CRB Kherrata, dans la panique que l’on peut aisément imaginer, le président des Diables Rouges s’est mis à se démener dans tous les sens pour informer le tout Sidi Aïch que ce match allait en n de compte se jouer au stade Larbi-Touati d’Amizour.

«Où est passé le projet du nouveau stade de Sidi-Aïch ?»
Maintenant, il reste à savoir qui des pouvoirs publics ou des dirigeants du SSSA doit solutionner une fois pour ce délicat problème de stade de ce club qui, désormais, se retrouve de nouveau officiellement SDF ? Le plus vieux et l’un des plus prestigieux clubs de la vallée de la Soummam se retrouve dans la rue, abandonné depuis des années sans qu’aucune autorité sportive ou publique ne bouge le petit doigt. Au moment où beaucoup de stades de la wilaya ont été rénovés, la question qui taraude les esprits de beaucoup de sportifs de la Ville-Des-Ponts est toute simple : où est passé le projet du nouveau stade de SidiAïch, celui promis du temps du ministre de la jeunesse et des sports Yahia Guidoum ? Par ailleurs, on a appris que les dirigeants de l’équipe des Diables Rouges se préparent d’ores et déjà à saisir toutes les instances parce que cette fois ils sont décidés à ne pas se laisser faire pour reprendre ce qu’ils considèrent comme leur stade, puisque avant même l’indépendance, le stade de l’Amitié a été le ef attitré des Diables Rouges, du temps où l’équipe livrait des batailles pour l’identité nationale à l’instar des plus grands clubs du pays. En attendant, les supporters du SSSA devront encore prendre leur mal en patience pour quelque temps avant d’espérer investir le stade de l’Amitié. T. Hammouche

Le président Amaouche nous expliquera les motivations de la Ligue régionale en disant : «A l’origine de ce refus de nous autoriser à jouer chez nous, il y a l’absence d’un mur de protection pour séparer la clôture du terrain et les immeubles de la cité des 24Logements. Les services de sécurité, quant à eux, ont émis des réserves sur l’absence d’un mur du côté des bâtiments de la cité des 20 logements, or lors de la 1ère visite, la commission d’homologation n’avait pas mentionné ce mur sur le PV, maintenant on nous sort ce point. Il faut savoir que ce fameux mur a été démoli il y a de longues années de cela et le stade à toujours été homologué auparavant puisqu’il y a une clôture de ce côté-là, aujourd’hui on nous sort cette histoire de mur. C’est ça le cadeau qu’on offre à ce prestigieux club qui va fêter cette année son 86ème anniversaire ?.... ». Puis à Amaouche d’enchaîner : «Nous avons évolué ailleurs sur des terrains qui n’ont même pas de clôture, alors comment peut-on exiger de nous la construction d’un mur ?»

Déjà, peut-on connaître vos impressions sur ce match nul ramené de chez l’ORB Akbou où beaucoup ne donnaient pas cher de votre peau eu égard au statut de l’adversaire. Face à Akbou, une bonne équipe je dois dire, nous n’avons pas volé le point du nul. C’est une performance qui n’a pas surpris ceux qui nous connaissent. On a été à Akbou avec l’intention de ramener un point, c’est ce sur quoi on a tablé, c’est-à-dire engranger le maximum de points à l’extérieur et faire le plein à domicile. Avec deux déplacements lors desquels nous avons ramené deux nuls et une victoire à domicile face à la JS Boumerdès, nous sommes dans les temps. Mais, il faut dire que ce point ramené d’Akbou compte beaucoup parce que c’est une équipe que tout le monde donne parmi les favoris pour la course au titre. Après ce match, vous allez enchaîner avec un autre adversaire pas commode, le CR ameur qui vient de s’illustrer en battant le grand favori pour l’accession, la JS Tichy. Franchement, on essaie de ne pas trop s’occuper des résultats des autres équipes. Tous les adversaires se valent, et pour ce qui concerne l’équipe de ameur, comme vous venez de le rappeler, le résultat qu’ils ont réussi la semaine dernière face à Tichy en dit long sur la valeur de cette équipe. Devant nos supporters, sur lesquels on compte beaucoup d’ailleurs, on va tenter d’imposer notre jeu pour engranger les trois points qui seront très importants pour la suite immédiate puisque maintenant la décantation va commencer notamment dans le groupe de tête. A partir de là, vous comprenez toute l’importance de ce match. On vous laisse conclure Je dois mettre l’accent sur l’état d’esprit qui règne au sein de l’équipe. Tout marche très bien parce que les nouveaux joueurs se sont vite intégrés et les performances sur le terrain sont le meilleur baromètre pour en juger. Que les supporters nous fassent con ance, ils ne seront pas déçus. Entretien réalisé par B. Antar

20

Kechairi : «Pas question de rater notre sortie face au CAB»
Batna ne se contentera pas d’un match nul, il va attaquer et prendre des risques pour gagner. On sait ce qui nous attend et ce qu’on doit faire. Pour vous la défaite est interdite, est-ce que le nul vous arrangerait ? On ne crachera pas sur le point du nul mais, on n’ira pas jouer derrière pour le score de parité, nous avons les moyens de surprendre le CAB et pourquoi pas revenir avec le gain du match. Vous aurez à en découdre avec un gros morceau. Comment se présente pour vous pour cette empoignade ? C’est le neuvième match de la saison footballistique, et on est décidé à revenir à la maison avec un résultat positif. On jouera tous nos matchs pour les gagner, donc on se présentera sur le terrain, avec la ferme intention d’engranger les trois points qui seront mis en jeu. Le CAB n’est plus à présenter, mais on est armé d’une volonté d’acier pour empocher les trois points. On ne doit pas rater cette joute chaude pour entrevoir le prochain match face à l’USC avec beaucoup d’assurance et de con ance. Mais les joueurs du CAB ne comptent pas rater, eux aussi, cette rencontre de la saison devant leurs supporters ? C’est clair ! Il est évident que les joueurs du CAB, voudraient, eux aussi, renouer par une victoire, surtout qu’ils joueront à domicile et devant leur public, mais cela ne va pas nous empêcher de tenter de revenir avec les points de la victoire. Il y a des absences au sein de l’équipe ? Oui, mais depuis le début de saison, nous enregistrons des absences à chaque rencontre, nous avons beaucoup de joueurs qui attendent leur chance pour jouer et se donner à fond pour l’équipe. Pour nous, ce n’est pas un problème, cela fait partie des règles du jeu. Pourquoi est-il décisif pour vous ? Si on gagne contre le CAB, nos prochaines rencontres seront faciles pour nous incha Allah, on pourra les négocier dans de très bonnes dispositions mentales et physiques. Dans le cas contraire, ils vont être très difficiles à jouer. Incha Allah, on gagnera vendredi. Toute la famille espérantiste est derrière nous. Le CA Batna vous attend de pied ferme ven-

ESM

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2
MCS

dredi… C’est tout à fait normal, le CA Batna est condamné à gagner pour sortir de sa situation difficile, mais cela va lui mettre plus de pression que nous, on va pro ter de cet état de fait pour les surprendre. Mais cela va être difficile, n’est-ce pas ? Tout à fait, d’autant plus que notre adversaire a un moral au beau xe, après son match nul. Nous, de notre côté, on va essayer de renouer avec les bons résultats et recti er, en même temps, la déconvenue face aux Asémistes de l’ASM Oran. Un dernier mot ? L’équipe va doucement mais, sûrement. Je souhaite que la solidarité de toute la famille de Mostaganem se renforce encore.

e président Mohamed Khaldi était très satisfait des derniers résultats de son équipe, laquelle a renoué avec la victoire à domicile. Le point arraché vendredi dernier face à l’ASK a galvanisé le groupe, en lui donnant plus de con ance. Khaldi souhaiterait que son club continue sur cette lancée. D’après lui, il n’acceptera plus d’autres faux pas à domicile, car tous les moyens étaient mis à la disposition de ses joueurs pour qu’ils soient à la hauteur de leur mission.

L

Khaldi : «J’exige la victoire ce vendredi face à l’USMAn»

Le point ramené d’El Khroub rassure

Le capitaine d’El Terradji El Moustaghanemi, l’ESM, est conscient de la difficulté qui attend son équipe vendredi. Kechairi sait qu’une défaite laisse toujours son équipe au fond du tableau de classement, et c’est pour cette raison qu’il insiste sur la confirmation à Batna d’un résultat positif. Il nous parle de ce CA Batna-ES Mostaganem.

C’est jeudi après-midi que la délégation de l’Espèrance de Mostaganem prendra le départ vers Batna à partir du complexe El Mountazah. Tout le monde est conscient de la tâche qu’il les attend. En effet, les capés de Slimani Sid Ahmed sont déterminés à remporter cette rencontre et arracher les trois points de la victoire surtout que la rencontre aura lieu à Batna et beaucoup de supporters vont se déplacer pour soutenir leur équipe. Ces derniers seront présents en force dans les tribunes du stade. En fait, la victoire de ce weekend permettra aux capés de Slimani Sid Ahmed de retrouver la con ance et renouer avec la victoire.

Départ jeudi

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Depuis le dernier succès à l’extérieur, il affiche une bonne mine : «Vendredi dernier, nous avons affronté une solide équipe de l’ASK qui n’avait pas le droit à l’erreur chez elle, mais notre groupe a bien réagi durant la partie, en ramenant un précieux points de notre déplacement. D’ailleurs, c’est ce qui a redonné con ance à l’équipe et je suis très satisfait de ce résultat, car c’est toujours intéressant de récolter des points en dehors de nos bases. Ainsi, à la n de la rencontre, j’ai félicité le staff technique et les joueurs pour cet exploit en dehors de Saïda.»

«Dans d’autres circonstances, on pouvait gagner»

Justement, vous allez rencontrer le CA Batna qui, lui aussi, veut continuer sur sa lancée… C’est un match qu’il ne faut pas perdre, le CA

CAB – ESM le match de la chance à saisir

Depuis quelques jours, les joueurs espérantistes ont élu domicile à l’hôtel El Mountazah, où les conditions d’hébergement et de restauration semblent convenir au groupe, mais l’éloignement du centre-ville demeure une contrainte, surtout le soir.

Les joueurs à l’hôtel El Mountazah

«L’équipe progresse bien»
Khaldi a con rmé la bonne santé de son team : «Certes, Saïda a mal démarré son championnat, mais depuis quelques semaine, une nette progression caractérise cette équipe. D’ailleurs, les joueurs développent un meilleur jeu, et d’ici quelques semaines, l’équipe va monter en puissance. A présent, j’exige plus d’efforts de la part des joueurs, pour que le club retrouve son vrai niveau et récupère les points perdus au début de la compétition, car la place qu’elle occupe n’est pas la sienne. Ainsi, les joueurs devraient se racheter, car j’ai mis tous les moyens à leur disposition.»

Même s’il est satisfait de ce résultat, le président Khaldi avait des regrets en disant : «C’est toujours bon de revenir avec un bon résultat d’un déplacement, mais dans d’autres circonstances, notre équipe pouvait faire le plein, car la reprise tard des entraînements nous a freinés, et le long voyage a accentué la fatigue de nos joueurs.»

Le nouveau coach Slimani Sid Ahmed joue gros ce vendredi sur la pelouse synthétique du stade de Batna. En effet, son équipe sera mise à rude épreuve devant les hommes de la ville des Aurès, le CA Batna, un potentiel candidat à l’accession. Si Slimani, sait bien qu’il ne pourra pas être délogé de son poste en raison du contrat «en béton» qu’il a signé avec les responsables de l’Espérance de Mostaganem, mais il y va aussi de sa crédibilité pour parvenir à réaliser un résultat

ouché au pied lors d’un contact avec l’attaquant Djerbou, au dernier match face au CAB, le défenseur central So ane Mebarki, qui a tenu néanmoins à nir la rencontre malgré les douleurs, sera officiellement absent au prochain rendez-vous contre l’ASMO, puisque le natif de Maghenia souffre d’une fracture à l’orteil.

Loin de se montrer rassurante contre le CAB, la défense widadie sera encore plus fragilisée avec l’absence de So ane Mebarki, qui est, sans le moindre doute, le vrai patron de ce secteur, vu son vécu riche et son engagement, considérant son abDix à quinze jours d’absence sence comme un Ne rechignant jamais à se donner à fond sence véritable coup dur b A sur le terrain, So ane Mebarki, qui a été se u pour le club phare e i r é souvent éloigné des terrains la saison yst m des Zianides. e n et Bedernière, suite à une vilaine blessure, nnab e é R s s Il est l’un e le s d i devra pro ter de deux semaines de nou ark de Meb blème au dos, ral s lu des repos, avant de reprendre les entraîp n é E u lat n pro nements. i a eu u ssi l’absence d uotidien u q meilleurs i b r la t le biq oté au re Officiellement forfait avons n ennane, duran utant connaît i éléments R lu ra gauche hier, sans pou it mystérieux, e face à l’ASMO widadis d a t f n n r e a fo v m a e ’a Même si sa blessure n’est pas grave, d raisons de c oir une forte ite à En compas le a recev tion, su So ane Mebarki sera officiellement gnie de Sidhoum ui devr art de la direc atch de q absent face à l’ASMO. Un forfait qui de la p xpulsion du m eet Benmoussa, le s’ajoute à celui de Tiouli, suspendu, après son e upe face à B défenseur central, o c avoir reçu un avertissement contre le CAB, thioua. So ane Mebarki, est pour contestation de décision de l’arbitre.

T

Victime d’une fracture à l’orteil WAT Mebarki, une blessure qui tombe au mauvais moment !
Son absence va fragiliser la défense widadie Neghiz regrette son absence

probant, ne serait-ce qu’un match nul sur ses propres terres. Il a fait visionner au cours de la semaine, les séquences du dernier match perdu à Mostaganem, même si ça n’a pas été fait par la plus petite des marges. Avec ses joueurs, il a décortiqué les erreurs commises, en vue de ne pas les répéter ce vendredi et les semaines suivantes. Ceci, en plus de l’entraînement quotidien dont le dernier de la semaine se termine ce matin au stade Bensaid Mohamed, lieu de la compétition.

Ce qui était officieux est devenu officiel : le coach adjoint des Espérantistes de Mostaganem vient d’être limogé de son poste. Bentrikly dit Biba qui a entamé la préparation avec les joueurs de cette équipe de l’ESM a donc été limogé, par le nouveau président Mani Saada qui a pris les commandes du club de l’ESM après la démission de l’ex-président Zerrouki Sayeh.

Bentrikly limogé par la direction

«Elle devra rester intraitable chez elle»

assurément l’un des meilleurs éléments widadis en ce début de saison, lui qui fait gure de cadre et véritable pilier au sein de cette équipe. S’il a pris l’habitude de composer son onze de départ en l’absence de deux ou trois cadres à l’aube de chaque rencontre, l’entraîneur Nabil Neghiz nous a, néanmoins, affirmé que l’absence de Mebarki tombe vraiment au mauvais moment, à l’aube d’un derby décisif face à l’ASMO, car sa présence est toujours très utile dans ce genre d’affiche.

Khaldi veut passer à autre chose, en argumentant : «Effectivement, nous avons mal entamé la compétition, mais maintenant cette page est tournée, car le nouveau staff est en train de faire un bon travail. L’équipe devrait enchaîner avec de bons résultats, et je ne tolère aucune excuse. On devra assurer l’essentiel chez nous.» Conscient de l’importance du prochain match, synonyme de la con rmation pour son équipe, le président encense son groupe : «Maintenant l’équipe est dans de très bonnes conditions, et vendredi prochain, nous allons affronter la formation annabie chez nous, donc les joueurs devraient arracher la victoire et je n’accepterai aucun faux pas ici à Saïda.»

Messaoudi de retour dans le onze de départ

«Nous avons besoin de notre public»

Laissé sur le banc de touche face au CAB, le défenseur central, Abdelkader Messaoudi, fera probablement son retour dans le onze de départ, en l’absence de So ane Mebarki blessé, pour former l’axe de la défense, en compagnie de Fayçal Boulemdaïs, alors que le jeune Rebie sera peut-être convoqué dans la liste des 18. Othmane Riyad Baba Ahmed

Khaldi a reconnu l’apport du public saïdi, en ajoutant : «Dieu merci, Saïda a mis n à la mauvaise série. D’ailleurs, les joueurs vont faire de leur mieux ce vendredi pour arracher la victoire, mais l’équipe aura assurément besoin de son public. Ainsi, je souhaiterais que les supporters répondent à l’appel de leur club, en venant en masse au stade, a n de booster l’équipe pour arracher une autre victoire à domicile.» AMAR B.

Très brillant depuis le début de la saison avec les Gunners, le milieu de terrain gallois, Ramsey, ne cesse d’affirmer qu’Arsenal a toutes les chances de glaner enfin un nouveau titre, après huit ans de disette : «Le titre ? C’est notre objectif. Nous avons beaucoup de qualités. Nous avons subi beaucoup de blessures récemment, mais nous nous en sommes sortis en gagnant tous ensemble et j’espère qu’avec le retour des blessés, nous aurons toutes nos chances», a confié le meilleur buteur d’Arsenal cette saison au micro de Sky Sports.

C’est notre objectif»

Arsenal

Coup d’œil

Ramsey «Le titre ?
www.lebuteur.com

International

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

Allegri «Birsa ne
m’a pas surpris»
AC Milan
Auteur de deux buts décisifs lors des deux dernières rencontres du Milan AC, le milieu de terrain Valter Birsa, arrivé dans le plus grand anonymat cet été à l'AC Milan, est en train de se faire un nom du côté de San Siro. Massimiliano Allegri, son entraîneur, n'a d'ailleurs pas hésité à lui rendre un bel hommage, en conférence de presse. «Birsa ne m’a pas surpris. Il a de très bonnes qualités techniques, c’est un professionnel exemplaire qui supporte parfaitement la pression de San Siro. Il est en grande forme, il nous rapporté six points en deux matchs et je suis content pour lui, il le mérite. Il cherche toujours à donner le maximum, et dans un rôle de numéro 10, il se dépense sans compter», a déclaré le technicien italien.

«L’Angleterre devrait être fière d’avoir quelqu’un comme Gerrard»

Liverpool

Brendan

Titulaire cette saison encore, Wojciech Szczesny, le gardien de but d'Arsenal, se serait vu proposer un nouveau bail de cinq ans, avec une revalorisation salariale à la clé, selon le Daily Mail. Libre en juin prochain, le gardien international polonais Wojciech Szczesny (23 ans, Arsenal) se serait vu proposer un nouveau bail de cinq ans, ce qui prouve la grande confiance du manager Arsène Wenger envers l’ancien joueur de Legia Varsovie, malgré les rumeurs d’une probable arrivée d’un grand gardien, à l’instar de Iker Casillas ou Victor Valdès, à Londres, dans les mois à venir.

Vers une belle récompense pour Szczesny

21

Assez critiqué pour sa tendance à exagérer les fautes, le directeur sportif du club Catalan, Andoni Zubizarreta, a tenu à défendre la star brésilienne du Barça, Neymar. «Les fautes sur Neymar ne m’inquiètent pas. Je m’inquièterais si son adaptation n’était pas bonne, c’est pour ça que je suis tranquille. C’est un joueur très dangereux, c’est pourquoi les adversaires font souvent faute contre lui. À chaque fois qu’il a le ballon, il se passe quelque chose», a déclaré l’ancien gardien du Barça, avant de parler du grand Classico face au Real Madrid le week-end prochain, une semaine après le match nul et vierge à Osasuna. «Cette semaine, c’est comme si nous passions un examen partiel. Les notes, jusqu’à maintenant, sont très bonnes. Ici on est habitués à avoir un 10, et dès qu’on a un 8, il paraît qu’on est en crise. Mais on aurait signé pour arriver au Clasico, après huit victoires et un match nul», a-t-il ajouté.

fois que Neymar a le ballon, il se passe quelque chose»
Bartomeu : «Iniesta sera parmi les mieux payés»

Barça

Zubizarreta «A chaque

De nouveau décisif avec son club de toujours, le milieu de terrain Steven Gerrard, qui a inscrit le 100e but de sa carrière en Premier League ce samedi face à Newcastle (2-2), s’est logiquement attiré les éloges de son entraîneur, Brendan Rodgers. « Steven est un grand joueur, et les grands joueurs marquent des buts importants et font la différence lors des gros matches», a confié le manager de Liverpool dans des propos relayés par le Daily Mail. «C’est ce qui définit un grand joueur, et c’est ce qu’est Steven Gerrard. Il est à un moment de sa vie où tout le monde le regarde comme un leader, un capitaine et une inspiration. C’est un joueur de classe mondiale. Steven a encore beaucoup à donner et il aura largement dépassé les 100 buts quand il arrêtera. C’est un homme remarquable, un capitaine remarquable. L’Angleterre devrait être fière d’avoir quelqu’un comme lui sur et en dehors des terrains.»

Toujours mis à l’écart par le manager portugais André Villas Boas, Emmanuel Adebayor, l'avant-centre de Tottenham, est ardemment courtisé par le club turc de Trabzonspor. Selon les médias locaux Fanatik et Fotomaç, les dirigeants turcs espèrent parvenir à recruter l’attaquant international togolais de Tottenham qui a déjà porté le maillot d’Arsenal, du Real Madrid et de Manchester City par le passé. Après avoir attiré, dans ses filets, Florent Malouda et José Bosingwa cet été, les Turcs rêvent de frapper un nouveau coup en janvier.

Adebayor espéré en Turquie
Tottenham

OM

Sous contrat jusqu’en juin 2015 avec le FC Barcelone, Andrès Iniesta est en pleine négociation avec sa direction concernant une future prolongation. Alors que le quotidien espagnol, Mundo Deportivo, annonçait récemment un nouveau bail jusqu’en juin 2018, le vice-président du club a avoué qu’un futur contrat liant le joueur jusqu’en 2020 était en préparation. Au micro de Barcelona Televisió, Josep Maria Bartomeu a assuré que tout va bien Contraint de passer sur le billard, : «Ce ne sera pas la dernière afin de soigner une blessure au niprolongation de Iniesta. Les néveau du genou droit, l’attaquant gociations sont en route et les néerlandais de Schalke 04, Klaas-Jan deux parties ont la volonté de Huntelaar, a tenu à rassurer ses trouver un accord. Iniesta sera l’un fans par le biais de son compte des mieux payés car c’est le meilTwitter. «Je vais bien. Ma première leur joueur d’Europe.» Évoquant les opération s'est bien passée», a-t-il prochains mouvements au club, le diécrit avec en prime une photo. rigeant Blaugrana ne paraît pas enclin à L’ancien buteur de l’Ajax et du Real ce que cela bouge au mois de janvier : Madrid devrait être éloigné des ter«Il n'y a pas de plan B pour faire signer un rains entre trois et quatre mois, avant de attaquant», avoue-t-il, précisant «qu'à moins renouer avec la compétition à la fin du d'une blessure de longue durée, aucun élément mois de février. ne sera recruté cet hiver».

Huntelaar rassure ses fans

Schalke 04

Klopp «Ozil est sans doute le joueur qui manquait à Arsenal»

Pisté par l’AS Monaco lors du dernier mercato, Steve Mandanda ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait avec l’OM. L’international français, toujours susceptible de partir l’été prochain, ne semble pas indifférent au futur poste vacant à Barcelone. Alors que les noms de Courtois, Cech, Lloris, Ter Stegen, Reina ont circulé ces derniers mois, le numéro 2 des Bleus vient de faire acte de candidature. Un départ en Catalogne motiverait beaucoup l’ancien Avant le grand choc d’hier entre ArHavrais. «Je ne suis pas envieux, senal et Dortmund, l’entraîneur alsincèrement. Je suis très bien ici lemand Jürgen Klopp a évoqué (…) Si une place se libère à Barceles individualités des Gunners, lone, c’est très bien, mais ai-je les n'oubliant évidemment pas qualités pour aller jouer là-bas ? Le Mesut Özil, la nouvelle vedette joueur qui des Londoniens : «Arsène Wendit ne pas ger a bien recruté cet été, en prevouloir aller à nant Mathieu Flamini sans Barcelone, je indemnité, puis Mesut Özil qui était pense qu’il sans doute le joueur qu'il leur manquait. ment un peu, C'est un joueur très intelligent qui pourrait jouer beaucoup en fait. dans n'importe quelle équipe. L'année dernière, je n'aurais Après, il y a des pas pensé qu'ils pourraient jouer sans Santi Cazorla, agents qui sont là, le mais aujourd'hui, ils ont Aaron Ramsey et Jack président aussi. Les proWilshere sur les ailes, sans compter Olijections sont difficiles», a vier Giroud qui est un excellent fait savoir le gardien marseillais attaquant.» dans les colonnes de L’Equipe.

Dortmund

Mandanda «Si

une place se libère au Barça…»

22

Manchester United
Lors d’un entretien accordé au site topmercato, l’ailier portugais nani, annoncé ces derniers jours proche d’un départ à Galatasaray, a évoqué son récent retour en forme durant les derniers matches des red devils. «Je retrouve du temps de jeu et je me sens de mieux en mieux physiquement. Je monte en puissance, mais je ne suis pas encore à 100%. Il m'a fallu un peu de temps pour retrouver les terrains et reprendre le rythme mais dorénavant je peux dire que je suis

Mercredi 23 octobre 2013

N° 2442

«Nous restons parmi les meilleures équipes d'Europe»

Nani

www.lebuteur.com

Ferdinand «Januzaj veut devenir un top joueur»
Véritable révélation en premier League cette saison, le jeune milieu de terrain adnan Januzaj fait l’unanimité à manchester united. «Il y a de nombreux points positifs cette saison, le plus important étant certainement l’éclosion d’Adnan. Il avait déjà été très bon en présaison et il a enchaîné en début de saison. Lorsqu’il a eu sa chance en équipe pro, il a vraiment très bien joué. À Sunderland (2-1), même s’il n’avait pas marqué, ça aurait déjà été un très bon match pour lui», a con é rio ferdinand, l’expérimenté défenseur de manchester united sur le site du club, avant de prévenir la jeune pépite des red devils de l’importance de garder les pieds sur terre, tout en travaillant sans relâche :

heureux car je béné cie de la con ance de David Moyes. Il me parle beaucoup et me donne des conseils sur le jeu. Je veux faire une grande saison et aider le club à gagner des titres.» Concernant le début de saison raté de man united, le portugais promet un autre visage à l’avenir : «Je suis convaincu que nous allons redresser la barre. Le début de saison est poussif, mais nous travaillons dur pour pouvoir retrouver une dynamique de victoires. Le groupe est talentueux et nous restons parmi les meilleures équipes d'Europe, même si certains nous enterrent un peu trop vite. La saison est encore longue et je suis optimiste sur le fait que nous allons gagner des trophées et rendre nos fans heureux. »

Avant de recevoir la Vieille Dame ce soir, le défenseur

Pepe : «Spécial de jouer un match de cette dimension»

portugais Pepe, reste assez méfiant avant d’affronter le double champion d’Italie : «Ce sont deux grandes équipes et deux équipes historiques. C’est toujours spécial de jouer un match de cette dimension. Il faudra honorer le maillot du Real Madrid.» Même si la Juventus est à la traîne après deux matchs nuls en autant de rencontres, le Real Madrid est aux aguets. «Nous devons respecter tous les joueurs. La Juventus a des footballeurs de référence comme Buffon ou Pirlo, mais je crois que sa qualité première c’est son collectif. C’est une grande équipe en Italie et en Europe.»

«Bale est un gars fantastique, il a toujours envie d’apprendre»

fecte nos performances. Nous devons y aller étape par étape».

titulaire lors du récent revers de la Juventus face à la fiorentina en serie a «4-2», l’attaAnnoncé dans le viseur de Chelsea, le quant espagnol de la président de Galatasaray Unal Aysal a Juventus, fernando Llotenu à certi er que le numéro 10 néerlanrente, espère de nouveau dais Wesley Sneijder ne quitterait pas le faire partie du onze de déclub prochainement : «Nous n’avons pas part d’antonio Conte, lui envie de vendre Sneijder. Le nouveau coach qui est impatient de reMancini n’a pas encore eu le temps de faire trouver la capitale espaconnaissance avec l’ensemble de l’équipe et il gnole, selon ses dires à nous a demandé de ne vendre aucun éléfootespagnol.fr : «C’est ment.» Une information con rmée par toujours émouvant de jouer l’intéressé lui même, au micro de Lig TV dans un stade comme le «À chaque fois que Mourinho change de Santiago Bernabéu, où j’ai club, je suis envoyé dans sa nouvelle déjà gagné et marqué quelques équipe. Mais moi, je ne pense qu’à donner le maxifois. J’aime jouer contre une A l’aube de recevoir la Juventus en Ligue mum pour le club avec lequel je joue, et je n’ai équipe espagnole, surtout face au des Champions, l’international portugais Cristiano Ronaldo, a évojamais pensé à quitter la Turquie.» A afqué de nombreux sujets lors d’un point de presse relayé par AS, en Real Madrid.» Loin d’être un titulaire rmé l’ancien joueur de l’Inter évoquant notamment cette belle affiche et le grand souhait des Meindiscutable à la Juve, l’attaquant espagnol Milan. rengues de remporter la décima cette saison : «Nous avons six a évoqué aussi dans les colonnes du journal points. C'est le match le plus important. Nous jouons à la maison et même si la Juve est forte, avec des as, l’intérêt du real, concernant un prêt avec une Ancelotti : «Pirlo est le joueurs très expérimentés, nous voulons gagner. Si option d'achat. «Il y a eu un intérêt réel. Rien n'en nous avons 9 points, ce sera presque plié», a-t-il soulijou eur le plus important de est sorti. Au début, c'était difficile de quitter l'Athlegné avant de poursuivre : «Les gens veulent qu'on la Juventus» tic Bilbao. Puis la Juve est venue et m'a donné gagne cette compétition et moi aussi. On est peut-être Interrogé sur le choc de ce soir au micro un peu obsédé par la Ligue des champions et cela afde Rai Sport, con ance». l’entra

Real Madrid

Ronaldo

«Le manager et tout le monde au club veilleront à ce qu’il ne s’emballe pas, qu’il garde les pieds sur terre. C’est un garçon très talentueux et qui veut devenir un top joueur : c’est le plus important. Mais il sait qu’il doit travailler dur pour atteindre ses rêves. Le meilleur conseil que je puisse lui donner, c’est simplement de bosser dur et de ne laisser personne l’empêcher de devenir un grand joueur. Il possède un talent naturel qu’ont beaucoup de gamins qui se contentent de vivre sur leurs acquis. Mais on ne peut pas s’en contenter : il faut travailler dur et prendre les bonnes décisions, surtout en début de carrière. Et mettre l’entraînement au centre de sa vie.»

Après l’interview tonitruante de Patrice Evra, France Football a révélé dans son édition d’hier que Franck Ribéry aurait violemment pris à partie l’ancien sélectionneur Gérard Houllier. L’ancien sélectionneur des Bleus se trouvait là pour saluer Eric Abidal et Karim Benzema, deux joueurs qu’il a eus sous ses ordres lors de son passage à Lyon. Selon le bihebdomadaire, le joueur du Bayern Munich et favori de l’élection du Ballon d’or 2013 se serait dirigé vers lui, lui reprochant une phrase prononcée dans France football le 24 septembre. Toujours d’après France Football, le ton serait rapidement monté entre les deux hommes, à tel point qu’un membre du staff technique de l’équipe de France a dû s’interposer pour éviter que Franck Ribéry n’en vienne aux mains.

Ribéry a failli «tabasser» Gérard Houiller !

Bayern Munich

Coup d’œil

International
Programme de la soirée……

Ligue des Champions
Groupe A 19:45 Bayer Leverkusen - shakhtar donetsk Bayarena 19:45 manchester united - real sociedad old trafford Groupe B 19:45 Galatasaray - fC Copenhague türk telekom arena 19:45 real madrid - Juventus turin Bernabéu Groupe C 19:45 anderlecht paris saint-Germain stade Constant Vanden stock 19:45 Ben ca - olympiakos estádio da Luz Groupe D 17:00 CsKa moscou - manchester City arena-Khimki 19:45 Bayern munich - Viktoria plzen allianz-arena

marqué au Santiago Bernabéu»
GALATSARAY

Llorente «j’ai déjà gagné et
JUVENTUS

Sneijder : «Je n’ai jamais pensé à quitter la Turquie»

«On est obsédé par la Ligue des Champions»

Alors que Karim Benzema vit des heures difficiles au Real Madrid, Cristiano Ronaldo a tenu à défendre son partenaire d'attaque : «Nous traversons tous de bons et de mauvais moments. Mais il aide vraiment l'équipe que ce soit avec ou sans but. Je vois qu'il est calme et concentré» En plus de soutenir l’ancien buteur de l’OL, CR7 a aussi évoqué le cas de Gareth Bale : «Tout se passe bien depuis son arrivée. Il n'a pas vraiment disputé de pré-saison, donc c'est un peu difficile. Mais il ne faut pas lui mettre la pression : on doit le laisser progresser ici. C'est un gars fantastique, il a toujours envie d'apprendre. Il faut oublier le prix de son transfert, ça ne l'aidera pas. Mais il fera de grandes choses pour l'équipe.»

îneur du Real Madrid Carlo Ancelotti est revenu sur le parcours du double champion d’Itali e qui, selon lui, n’a pas eu de chance, et a également évoqué son maître à jouer, Andrea Pirlo : «J’ai vu le match contre Copenhague et la Juventus a été malchanceuse. Contre Galatasaray, c’est différent, car leur attitude a comp lètement changé avec le changement d’entraîneur. Mais les chances de qualification des Bianconeri restent intact es, a-t-il confié. Pirlo est le joueur le plus important de la Juventus. Je le connais, mais il me connaît aussi. Ce sera un vrai défi, at-il poursuivi avant d’évoquer brièvement l’entraîneur turinois Antonio Conte : «C’est un grand entraîneur qui a déjà gagné deux titres de champion avec la Juventus. Il a donné à la Juve une belle mentalité.» L’ancien entraîneur du PSG, a tenu aussi à s’expliquer sur le positionnement de sa star CR7 sur le terrai n en conférence de presse : «Cristiano Ronaldo démarre à gauche, mais il repique souvent au centre, c’est là qu’on marque les buts. Je ne suis pas assez fou pour changer la position d’un joueur qui marque 50 ou 60 buts par an !»

ancien buteur vedette de l’as roma, l’attaquant italien pablo osvaldo pourra faire son grand comeback en serie a dès le mois de janvier prochain. recruté cet été pour quinze millions d’euros, pablo osvaldo (27 ans), l’avant-centre international italien de southampton, serait courtisé par la Juventus turin. selon le daily mail, la Vieille dame souhaiterait obtenir un prêt de l’ancien joueur de l’espanyol Barcelone ou encore de l’as rome. Le contrat de pablo osvaldo avec southampton n'expire qu'en juin 2017, lui qui n’a marqué qu’un but sur les matchs de premier League qu’il a disputés.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Osvaldo à titre de prêt en janvier ?

quotidien sportif annexe de panorama

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

D écrassage
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

Mercredi 23 octobre 2013
Horaires des prières

N° 2442

Numéros utiles

Une mathématicienne met au point la formule infaillible pour réaliser une pizza parfaite

ACTUEL

Une imprimante 3D permettant de créer une version miniature de vous-mêmes

Quelle serait selon vous la recette d'une pizza parfaite? Si vous pensiez que seul jusque-là un chef italien était capable de répondre à cette question, vous allez à présent rapidement changer de jugement. Car selon, la mathématicienne anglaise Eugenia Cheng, celle-ci aurait ni plus ni moins que trouvé une formule mathématique pour confectionner une pizza parfaite en tous points. Pour réaliser une pizza parfaite, cette mathématicienne britannique qui effectue ses recherches à l'université de Sheffield en Angleterre a sa petite idée sur la question. Pour cette jeune femme qui pense que tout peut-être scientifiquement démontré, la réalisation de la pizza parfaite ne serait tout d'abord qu'une question de rapport entre l'épaisseur de la pâte et la garniture. Priée par la chaîne de pizzerias PizzaExpress d'expliquer pourquoi leurs pizzas Romana de 35 cm de diamètre se vendaient mieux que les pizzas classiques de 28cm, Eugenia Cheng a ainsi pu leur apporter une réponse toute scientifique mettant en évidence l'épaisseur de la pâte. Afin de confectionner la pizza parfaite, cette scientifique ajoute également qu'il est impératif de ne pas surcharger la pâte. Pour se faire, Eugenia Cheng a ainsi tenté de tirer une formule mathématique infaillible permettant alors aux pizzaiolo de trouver la quantité idéale de garniture à mettre sur la pizza afin de respecter son diamètre et ses proportions.

Nourritures et logis préférés des cafards

Lʼallergie au cafard est en quelque sorte un abus de langage. Comme avec les acariens, on nʼest pas allergique à lʼanimal lui-même, mais à ses déjections et aux petits débris quʼil produit, qui se retrouvent dans la poussière et que lʼallergique peut inhaler…Que faut-il savoir exactement sur cette allergie aux cafards ?

ETES-VOUS ALLERGIQUE AUX CAFARDS ?
(proverbe grec) rement résistants et se reproduisent à très vive allure. Il faut donc intervenir le plus tôt possible. Faites venir un professionnel pour décontaminer votre logement. Le plus difficile est dʼinciter tous vos voisins à en faire autant, à défaut les cafards risquent de revenir très rapidement. Pour prévenir le retour des cafards : G Grillagez les systèmes de ventilation. G Bouchez les fissures des murs. G Évacuez vos déchets dans des sacs hermétiques. G Maintenez votre cuisine et votre logement aussi propres que possible. G Désinfectez régulièrement à lʼeau de javel le vide-ordure, la poubelle, les sols et les placards. G Conservez vos aliments dans des sacs et des boîtes hermétiques (farines, céréales…). G Ne laissez traîner aucun aliment après les repas. G Aérez votre logement plusieurs fois par jour (pour éliminer la poussière, renouveler lʼair, diminuer le taux dʼhumidité). G De retour du supermarché, jetez les emballages car des œufs de blattes peuvent être présents sur ceux-ci. G Placez des pièges à cafard derrière les meubles. G Utilisez du bicarbonate de soude comme répulsif : bas des murs et des cloisons dans la salle de bain, les toilettes, la cuisine, au fond de vos poubelles, etc.

«Mauvais chien ne crève jamais»
Le proverbe du jour

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha

18 Dhou El Hidja 1434

Prévisions météo pour Alger et ses environs
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

23

MERCREDI

Jeudi

Fedjr Chourouk

: 12h32 : 15h36 : 18h04 : 19h23

BIEN ENSOLEILLÉ

JEUDI

: 05h37 : 07h04

Matin : 19 °C A-M : 25° C Vent : 7 km/h Direction : E.

Matin : 17 °C A-M : 27° C Vent : 7 km/h Direction : S.E.

Re cet te
Ingrédients : Q 3 blancs de poulet Q 1 tête d'ail Q 2 tomates mûres Q 1/2 cuillère à soupe de tomate concentrée Q 1/2 cuillère à soupe de poivre rouge Q 1/4 cuillère à café de poivre Q Cumin Q 1 poignée de pois chiches Q Smen + beurre Q 2 cuillères à soupe de chapelure Q 1 jaune d'œuf Q Sel

boulettes de poulet

M'tewem aux

Les imprimantes 3D ne cessent de se développer et leurs usages sont aussi variés que surprenants. En Angleterre, une enseigne de magasins a par exemple décidé d'offrir à ses clients la possibilité de créer une version miniature d'euxmêmes. Pour ce faire, les clients doivent tout d'abord se faire scanner sous toutes les coutures afin de se faire modéliser par l'ordinateur relié à l'imprimante 3D. Particulièrement sophistiqué, le scanner est capable de détecter les moindres détails présents sur la personne qui souhaite se faire modéliser comme notamment les boucles de ceinture, plis dans les vêtements ou lacets de chaussures. L'imprimante est également capable de reconnaître jusqu'à 6 millions de couleurs ce qui permet une grande fidélité entre le modèle réel et le modèle réduit. Une fois l'image enregistrée, elle arrive sur un ordinateur avant d'être envoyée à l'imprimante 3D qui génère alors une version miniature de la personne scannée. D'après les propos recueillis par BFMTV, les clients ayant testé ce nouveau service sont plus ou moins convaincus par le résultat et se demandent notamment quelle utilité pourrait bien avoir une version miniature d'eux-mêmes. Certains pensent même que ces mini clones d'euxmêmes pourraient donner de mauvaises idées à des sorciers en herbe qui s'en serviraient comme poupées vaudous.

Si les blattes sont plus fréquentes dans les lieux précaires, elles peuvent cependant coloniser aussi des immeubles neufs, via les gaines dʼaération ou des objets infestés (meubles anciens, matelas, courses…). Les cafards raffolent de lʼhumidité, de la chaleur, de lʼobscurité et de la poussière à laquelle ils contribuent. Ils se développent aisément dans de tels milieux, tellement fréquents dans nos logements. Sachant quʼils se nourrissent des particules alimentaires quʼils trouvent dans la poussière, ils affectionnent tout particulièrement les cuisines, les placards, les vide-ordures et les poubelles. Mais ils peuvent aussi coloniser les caves, les buanderies, les gaines de tuyauterie, les fentes des murs, etc.

Le point sur lʼallergie aux cafards

Les allergiques aux cafards le sont aussi souvent à dʼautres pneumallergènes, comme les pollens, les acariens et les poils dʼanimaux (on parle dʼallergie aux poils dʼanimaux mais on est en fait allergique à une en-

zyme présente dans la salive des animaux qui se retrouve sur les poils après léchage). Les cafards génèrent des pneumallergènes À lʼinstar de lʼallergie aux acariens, la réaction allergique aux cafards est liée aux déjections quʼils produisent et à leurs débris de mue qui se retrouvent dans la poussière et qui sont ainsi véhiculés par lʼair ambiant dans tout le logement. Rhinites et conjonctivites allergiques Ces pneumallergènes pénètrent dans les voies respiratoires provoquant des rhinites (nez qui coule, éternuements à répétition, asthme…), voire des conjonctivites allergiques (rougeur de lʼœil, larmoiements, œdème des paupières).

La chasse aux cafards

Une citrouille géante venue de Californie
Alors que la célèbre fête d'Halloween approche à grands pas, les américains sont en pleins préparatifs pour faire de cet évènement une célébration festive et mémorable pour les grands comme pour les petits. C'est d'ailleurs pour cette raison que ce vendredi, un maître sculpteur a commencé à travailler la plus grosse citrouille du monde. Une fois parfaitement découpée et taillée, celleci sera exposée dans le jardin hanté qui ouvre ses portes ce week-end au cœur du jardin botanique de la ville, pour la fête d'Halloween. D'après Ray Villafane, l'artiste en charge de sculpter le fruit géant, peu importe la taille de la citrouille, "c'est une matière toujours agréable à travailler". "Lorsque vous sculptez un visage ou autre dedans, il est toujours plaisant de voir le fruit venir à la vie", a ajouté le sculpteur. Cette citrouille géante vient tout droit de Californie, et plus exactement de la ville de Napa. Elle pèse 922 kilos, ce qui fait

De passage à Abou Dabi, où elle était en concert samedi 19 octobre dans le cadre de son Diamonds World Tour, elle s'est en effet attiré les foudres de la direction de la grande mosquée Cheikh Zayed, joyau architectural et principale attraction touristique de la célèbre capitale des Émirats arabes unis. La raison d'une telle levée de boucliers ? Un photoshoot jugé "inapproprié" auquel la star s'est livrée aux abords du monument en question...Toujours prête à se mettre en scène, la chanteuse n'a pas hésité à immortaliser sa venue au pied de la mosquée Cheikh Zayed, l'une des plus grandes du monde avec une capacité d'accueil de 40 000 fidèles et ouverte aux visiteurs non-musulmans. Entièrement vêtue de noir et la tête voilée, la star de 25 ans a pris la pose devant l'immense bâtiment de marbre blanc, entouré de nombreux bassins pour une séance photo particulièrement réussie. Fidèle à son tempérament bling-bling, elle n'avait pas par ailleurs pas manqué d'assortir sa tenue ultra-sobre d'un rouge à lèvres carmin et d'une manucure de la même couleur. La chanteuse a ainsi publié une série de clichés sur Instagram sur laquelle on la voit dans différentes positions, tantôt debout, tantôt allongée face au soleil brûlant sur fond de ciel bleu. Mais les exploits artistiques de Rihanna n'ont cependant pas plu à la direction de la grande mosquée, centre névralgique et religieux d'Abou Dhabi, qui dans un communiqué publié sur son site web a affirmé que "la chanteuse avait effectué une visite privée, sans se faire connaître et sans coordination préalable avec l'administration". Résultat des courses : la star a tout simplement été remerciée : "Il lui a été demandé de partir avant d'entrer dans la mosquée elle-même, après qu'elle a pris des photos qui ne correspondent pas au statut sacré" de la mosquée, a ajouté le communiqué en question, qui affirme que la direction œuvrait à s'assurer que les visiteurs "ne prennent pas de photos inappropriées ou ne s'assoient pas d'une façon irrespectueuse".

Rihanna virée d'une mosquée pour son attitude inappropriée

People

Mal des transports, repas copieux, stress, migraine, gastro-entérite... Les causes de la nausée sont nombreuses. Les 10 astuces de Medisite pour éviter ou soulager rapidement cette sensation très désagréable!

Parmi ses nombreuses vertus, le bicarbonate de sodium est capable de soulager les nausées! Efficace, simple à utiliser et économique, voici une solution à privilégier! Comment lʼutiliser: Préparer dʼune part 1 verre dʼeau contenant le jus dʼun citron et dʼautre part 1 verre dʼeau (150ml) contenant environ 3,5g de bicarbonate. Boire successivement une gorgée de chaque solution en commençant par

Le bicarbonate de sodium

10 astuces anti nausée

Encore plus que tout autre, les allergiques doivent éradiquer les cafards de leur environnement. Attention, les cafards sont particuliè-

Préparation : Désossez les blancs de poulet, mettez les os dans une marmite, râpez dessus les tomates, la moitié de l'ail écrasé, saupoudrez de sel, de poivre noir, de cumin et de poivre rouge. Faites diluer la tomate concentrée dans 1 verre d'eau et versez dans la marmite, joignez 1 cuillère de smen ou de beurre, portez la marmite sur le

feu, laissez mijoter en remuant de temps à autre pendant 10 minutes, mouillez avec 2 verres d'eau, mettez les pois chiches et laissez cuire (retirez les os au bout de 20 minutes). Hachez les blancs de poulet, ajoutez le reste de l'ail, 1/2 c à café de cumin, 1/4 de cuillère à café de poivre noir, la chapelure, 1/2 cuillère de sel, 1 noix de beurre et l'œuf. Formez des boulettes de la grosseur d'une petite noix. Dès que les pois chiches commencent à devenir tendres, plongez les boulettes dans la sauce et laissez cuire 20 minutes.

Aider à faire partir un ténia

A stuce

Ne w s
S a nt é

Cʼest une découverte dʼimportance que les chercheurs de lʼUniversité de Rochester, aux Etats-Unis, viennent de faire. Leurs travaux, dirigés par le Dr Maiken Nedergaard, montrent en effet que les cellules cérébrales profitent de nos périodes de sommeil pour « nettoyer » le cerveau de tous les déchets et toxines accumulés pendant la journée. Cette découverte pourrait faire avancer la compréhension des fonctions biologiques du sommeil et permettre de trouver des traitements contre les maladies neuro-dégénératives comme la maladie dʼAlzheimer. « Alors que notre corps est endormi, le cerveau se met à accélérer son activité. Et les cellules cérébrales rétrécissent pour aider à cette opération de nettoyage des toxines résultant de lʼactivité des neurones pendant les périodes de veille » insiste le mé-

Sommeil : dormir nettoie le cerveau

Demain : Du citron en toute occasion!

lʼeau bicarbonatée. Renouvelez cette opération plusieurs fois par jour jusquʼà amélioration des symptômes. Où le trouver ? En pharmacie, dans les magasins de produits diététiques et dans les grandes surfaces. Attention : Le bicarbonate de sodium doit être conservé à lʼabri de lʼhumidité pour éviter son altération.

Il arrive que lʼon apprenne que lʼon a le ténia. Cette nouvelle nʼest jamais agréable mais pas grave. Il faut prendre son traitement médical. On peut aider à faire partir ce locataire en mangeant deux gousses dʼail cru avant chaque repas mais il faut pouvoir avaler cette mixture pourtant très efficace.

Les diabétiques peuvent manger des gâteaux
Vrai !

Question

Le

C hiffre du jour

decin. « En fait ce travail de nettoyage nécessite une telle dépense dʼénergie de la part du cerveau quʼil ne pourrait pas se dérouler pendant que nous sommes éveillés. Nous nʼaurions alors plus assez dʼénergie pour articuler nos pensées correctement » explique le Dr Nedergaard qui ajoute, pour être sûr que lʼon comprenne bien le mécanisme : « Imaginiez que vous organisiez une grande fête chez vous. Dans un premier temps, vous faites lʼanimation et vous vous occupez de vos invités puis, lorsquʼils sont partis vous nettoyez la maison. Ce qui se passe dans votre cerveau, cʼest la même chose ! » Cette découverte ouvre donc la voie à de nouvelles recherches sur la maladie dʼAlzheimer qui, comme toutes les maladies dégénératives du cerveau, est provoquée par une sorte dʼintoxication des cellules cérébrales.

Oui, ils peuvent absolument manger de temps à autre des douceurs comme des gâteaux. Aucun aliment n'est interdit dans les régimes pour diabétiques, même le sucre. Essayez simplement de ne pas manger plus d'une fois par semaine des aliments comme des gâteaux, des biscuits et de la crème glacée. Demandez à un(e) diététiste ou une éducatrice ou un éducateur spécialisé(e) en diabète de vous aider à planifier un plan de repas au cas où vous souhaiteriez manger des aliments à plus forte teneur en sucre. Mangez de petites portions et mangez votre gâteau après un repas équilibré. Choisissez plus fréquemment un dessert sain comme des fruits frais, un flan ou un yaourt maigre et, lorsque vous mangez du gâteau ou des biscuits, mangez-les lentement pour savourer chaque morceau.

922

d'elle la plus grosse citrouille du monde. Ray Villafane, son sculpteur, a confié à l'AFP qu'il avait pour objectif de se concentrer à cent pour cent sur le jardin hanté. Il a des tas de citrouilles immenses, aussi bien originaires des États-Unis que du Canada, à sculpter afin de les transformer en plantes carnivores géantes, gargouilles, et autres créatures effrayantes. Parmi les citrouilles que l'artiste et son équipe ont à sculpter, nombre d'entre elles dépassent les 500 kilos.

17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Le coeur a ses raisons 18:05 Les p'tits plats de Babette 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Le piège blanc 21:50 TV5MONDE, le journal 22:00 Journal (RTS) 22:30 Le journal de l'économie 22:35 Le point 23:30 TV5MONDE, le journal Afrique 23:45 Conte d'hiver 01:35 Sud, côté court 02:00 TV5MONDE, le journal

14:30 Pep's 15:35 Quatre mariages pour une lune de miel 16:25 Bienvenue chez nous 17:20 Une famille en or 18:05 Le juste prix 19:00 Journal 19:35 Des inventions et des hommes 19:39 Météo 19:40 Nos chers voisins 19:45 C'est Canteloup 19:50 Esprits criminels 20:35 Esprits criminels 21:35 Esprits criminels 22:25 Dr House 23:15 Dr House 00:05 Dr House 00:50 Dr House 01:50 Le Couronnement de Poppée (actes II et III) 03:40 Musiques

16:45 On n'demande qu'à en rire 17:25 Jusqu'ici tout va bien 18:20 N'oubliez pas les paroles 18:45 Y'a pas d'âge 19:00 Journal 19:40 Tirage du Loto 19:43 Alcaline l'instant 19:45 Surveillance 21:15 Un jour, un destin 22:45 Plein 2 ciné 22:50 Dans quelle éta-gère 22:54 Météo outremer 22:55 Grand public 23:35 Toute une histoire 01:00 Emissions religieuses 01:45 Des trains pas comme les autres

11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:45 Duo de glace, duo de feu 14:40 Super Hero Family 15:20 Les reines du shopping 16:30 Un dîner presque parfait 17:40 100 % mag 18:40 Météo 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Cauchemar en cuisine 21:30 Cauchemar en cuisine 23:15 Cauchemar en cuisine 01:00 Météo 01:05 European Poker Tour 02:05 M6 Music

omme C il Kerbadj, une a dit lui parole c’est une parole

24

N° 2442 Mercredi 23 octobre 2013

«Si on bat la JSK, on jouera le titre»
Tant que ce n’est pas la Coupe… Abdelmalek Djeghbala, défenseur du MCA

M

ahfoud Kerbadj sait s’entêter lorsqu’il s’agit de parler d’avancer ou de reporter une rencontre de Ligue 1. Le président de la Ligue a ainsi refusé toutes les propositions que lui ont faites l’ESS et le CSC, dans l’optique d’une participation à une Coupe d’Afrique. Bien que huit dates, ou plutôt huit mardis pouvaient être dégagés pour faire jouer des matchs de championnat, le président du CRB a dit non. Ce dernier veut faire respecter le calendrier de la Ligue1 préalablement établi jusqu’au 28 décembre. Et l’on peut comprendre aisément l’obstination de Kerbadj pour avoir juré qu’aucun match ne serait avancé ou reporté, quelle que soit la raison invoquée. Il a dû mettre un paquet Afras en jeu !

Dja les distinctions. Après avoir eu l’honneur d’arbitrer la nale de la dernière CAN et eu la distinction de Meilleur arbitre africain en 2012, le natif de Relizane vient d’être désigné pour la nale aller de la Ligue des champions d’Afrique qui mettra aux prises Orlando Pirates (Afrique du Sud) avec le Ahly du Caire (Egypte) à Johannesburg, samedi 2 novembre. Avant, Haïmoudi devra arbitrer, ce samedi, MCA-JSK à Bologhine.

Haïmoudi désigné pour ale aller fin lamel Haïmoudi collectionne

Ligue des champions

Ce n’est pas de la langue de bois «Le Burkina Faso est redoutable à l’extérieur ? Nous, on est intraitables à Blida ! » Islam Slimani, attaquant du Sporting Lisbonne

On vous le disait, Youssoufou M’changama reste insatiable, lorsqu’il s’agit de manger de la garantita. C’est appétissant et ce c’est pas cher. Du coup, l’attaquant du RC Arbaâ s’en donne à cœur joie. D’où la détresse du Comorien les deux jours de l’Aïd. Comme toute l’Algérie s’est mise aux grillades, M’changama, lui, a été mis au régime sec. Il s’est dit qu’il a cherché partout un barnum où l’on servirait de la garantita. Mais qui à part lui tronquerait une bonne côtelette d’agneau contre un sandwich garantita ?

M’changama a demandé de la garantita même le jour de l’Aïd !

Thuram attaqué en diffamation par son ex

Condamné, un n dans l’affaire de corruptio 18 mois de prison ferme a aîtr par com ati rou ed Ze l’opposant au CAB, Moham struction près le tribud’in e de nouveau devant le jug la dimanche. Le président de nal d’Oum El Bouaghi, ce lle vei la n tio rup cor de affaire JS Saoura, cité dans une dé saison dernière, sera xé la de SS B-J CA tch ma du isé épu à déj a il sachant qu’ nitivement sur son sort, et de reports. rs ou rec de es voi les toutes

che gé diman sera reju Zerouati e ce à tan ins ère mi pre en s, foi première

Ribéry clashe Houiller !

Après Patrice Evra et son règlement de compte avec «des parasites» et des «clochards» dont fait partie Rolland Courbis, coach de l’USMA, c’est au tour de Franck «Bilel» Ribéry de faire parler de lui. Et en mal encore une fois. Alors qu’il est de plus en plus annoncé comme candidat en puissance pour le Ballon d’Or , l’attaquant du Bayern A «clashé» grave avec Gerard Houiller, dont le statut de DTN n’a pas empêché Ribéry, marié à une Algérienne, de l’engueuler comme pas possible. Selon France Football, il aura fallu l’intervention d’un membre du staff technique de l’Equipe de France pour calmer Ribéry. Celui-ci reproche à l’ancien manager de Liverpool de ne pas le considérer comme un joueur de «classe mondiale».

issement dans le Nouveau rebond urchand/Lilian Th duel Karine Le Ma a annoncé aue ric at nim ram : l’a engageait une jourd’hui qu’elle ion contre lui. at e action en diffam é à l’AFP M Jean Comme l’a indiqu , «cette action ocat Ennochi, son av nopos tenus par Mo fait suite aux pr a quelques jours, y sieur Thuram, il us s propos, nous vo sur Canal+». Ce e dernière. ain m se la ns tio lles rappor Journal, le footba Invité du Grand déen é rit vé sa r bli n leur voulait réta dans une situatio clarant qu’il était , Karine Le lui lon se : » ste «surréali e rait demandé un Marchand lui au r rupleu de s lor » «compensation s en«années passée sé, ture, pour leurs fu re ait av nt qu’il semble». Assura plan orn d’u e tim vic il jurait être pliex : «Elle m’a ex chestré par son , ire tru dé e m qué qu’elle allait déclarait-il le age», détruire mon im Cette fois, Karine e. soir du 17 octobr que pas de retirer ris ne nd ha rc Ma Le sa plainte.

Avec Coca-Cola, le rêve est permis !
Ilhem Tataï (chef de produit Coca-Cola) : «Faire vivre à chaque Algérien l’ambiance du Brésil»

L’Algérie accueillera le trophée officiel de la Coupe du monde le 21 novembre prochain

supporters. Donc, pour leur permettre de découvrir le trophée de la Coupe du monde, ils seront tous invités avec leurs familles, au chapiteau de l’hôtel Hilton, pour découvrir l’ambiance d’un événement très important, celui de voir de très près une Coupe du monde et pouvoir prendre des photos souvenir que plusieurs personnes rêvent d’en avoir.

Agenda :

fo n i ’ L

e trophée officiel de la Coupe du monde de football qui se rendra dans 89 pays, au sein de 6 Confédérations FIFA en 9 mois, sera bientôt en Algérie. Après une expérience réussie en 2010, la compagnie Coca-Cola, sponsor de l’Equipe nationale de football, a refait le coup cette année en offrant l’opportunité aux Algériens de vivre toute l’ambiance du Brésil et de découvrir le trophée officiel de la Coupe du monde. Ce n’est pas une intox mais une réalité. C’est dans une ambiance décontractée que les responsables de Coca-Cola ont animé, hier matin, un point de presse au niveau du Centre des affaires (Pins maritimes) dans lequel on a annoncé l’arrivée du trophée officiel de la Coupe du monde en Algérie le 21 novembre. En effet, plus de 8 000 chanceux supporters sélectionnés auront l’occasion de découvrir de très près le trophée le plus prestigieux de la planète. Il est vrai que personne n’aura le droit d’approcher la coupe, mais selon les responsables de Coca-Cola, les chan-

L

1er jour : Conférence de presse + cérémonie officielle
ceux supporters repartiront tous avec une Joueur de la Copa, club de foot photo pour immortaliser algérien Media Journaliste expél’événement. Selon le rience «Vivez-le comme des programme qui a été fans». Après-midi : Public. tracé, les Algériens découvriront la Coupe du monde en 48 heures. Le premier jour sera consacré à la conférence de presse qui aura lieu à l’hôtel Hilton et expliquer publiquement le fait que l’Algérie fasse partie des 89 pays qui accueilleront le prestigieux trophée. Le deuxième jour sera l’occasion pour les associations caritatives, aux clubs de football algériens et aux journalistes de vivre cette expérience. Le public, lui, n’aura le droit d’y accéder au chapiteau que l’après-midi, soit le 22 novembre.

Selon Ilhem Tataï, chef de produit Coca-Cola, faire vivre à chaque Algérien l’ambiance du Brésil et découvrir le trophée officiel de la Coupe du monde est déjà une réussite sur tous les plans : «Après une belle expérience en 2010, Coca-Cola refait le même coup en 2013 en accueillant le prestigieux trophée de la Coupe du monde, en Algérie, les 21 et 22 novembre prochain. Notre but, c’est de faire vivre chaque à Algérien l’ambiance du Brésil et découvrir de très près la Coupe du monde.»

2e jour : Matinée : Associations caritatives SOS village

Coca n’a pas oublié les journalistes

Pour Coca-Cola, les journalistes sont avant tout des

de l’altitude ! G Pour Jean-Christian Lang, tenir la JSK en échec était simple comme Azul ! G Farouk Houasnia sera désigné quatrième arbitre pour le prochain Algérie-Burkina Faso.

G Rabah Saâdane est G catégorique : la sélection nationale a pris

Footaises

Saïd D.

G G

p eo ple

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful