ELEMENTS

L'

PSYCHOPHYSIQUE
PAR

Gustav Theodor Fechner. DEUXIÈME ÉDITION MÊMES.
Avec des conseils sur les travaux futurs DE L'AUTEUR ET A CHRONO LOGIQUE répertoire parent de tous ses écrits.

DEUXIÈME PARTIE.

LEIPZIG
IMPRESSION ET DE PUBLICATION DU GRAND CHEF & Härtel

En 1889.

Content.
Poursuite de la psychophysique extérieures. Formules et les conclusions de la dimension psychologique. Préface à la deuxième partie XIV Sommaire général de Hegel. Les principales propriétés des logarithmes. XV. Un principe auxiliaire mathématique. XVI. La formule fondamentale et de la formule de mesure. XVII. Dérivation mathématique de la formule de masse. XVIII. Les valeurs de sentiment négatif en particulier. Représentation du contraste

entre la chaleur et sensation de froid. XIX. Relation de transition Weiser de stimulus et la sensation. XX. Sommation des sensations. XXI. taux de distribution de sensation. XXII. Distinction des différences de sensations et de sensations de contraste. XXIII. La formule de différence. XXIV Le Unterschiedsmaßformel. XXV. Application de Unterschiedsmaßformel sur l'estimation des grandeurs stellaires. XXVI. Le Unterschiedsmaßformeln ultérieure. XXVII.Die formules capables. L'application du même à l'évaluation des conditions d'erreur constant. XXVIII.Bemerkungen de la sensibilité des méthodes de mesure. XXIX. Relation entre sensations de contraste et sensation de bourdonnement. XXX. Question de produits de sensations. Relation entre la hauteur, de l'épaisseur et de l'élément périodique dans l'échelle des tons . XXXI. Généralisation de Maßprinzips de sensation. XXXII.Die stimuli oscillatoires en général. Tenter une construction élémentaire de la mesure sensation. a) Les discussions préliminaires. b) Cours général de l'enquête. c) Vue d'ensemble des noms ci-après utilisés. d) des équations des oscillations est gefußt sur lequel ci-dessous. s) formules et les résultats qui ressortent de l'enquête. f) dérivation de la formules. g) Plus de considérations générales. Des études spéciales sur certaines zones de la sensation. XXXIII. À propos de sensation de lumière et le son par rapport à l'autre. a) Sur les limites de la visibilité des couleurs et les causes de la limitation de la visibilité. b) les points d'accord et de différence entre les zones perçues de son et lumière. c) des hypothèses qui semblent nécessaires pour expliquer les points précédents de l'entente et de la différence. XXXIV. Sur les vastes sensations en particulier.

XXXV. Certains Tastversuchsreihen par la méthode de l'erreur moyenne avec explication de cette méthode. 1 Addition. Calcul de la correction due à la finie m. 2 Addition. Calcul de la correction due à la taille des intervalles. Psychophysique intérieur. XXXVI. Le passage de l'extérieur vers l'intérieur psychophysique. XXXVII. Le siège de l'âme. a) le siège de l'âme dans un sens plus large. b) le siège de l'âme au sens strict. c) question de la simple ou étendue (étroit) sièges âme. question d) de l'extension de l'immense siège de l'âme. e) Résumé et conclusion. XXXVIII.Übertragung de la loi de Weber et le fait de le seuil de la psychophysique interne. XXXIX. Sens général du seuil dans la psychophysique interne XL. Sommeil et la veille. XLI. Sommeil partiel; attention. XLII. Relation entre le général et ses phénomènes de conscience spéciaux. Le motif de vague. XLIII. Relation entre les phénomènes sensuels et imagination. XLIV. Observations et remarques sur la relation entre les images de la mémoire et une image rémanente phénomènes particuliers de mémoire sensorielle, des hallucinations, des illusions, des rêves. a) des images-souvenirs et des images persistantes par rapport à l'autre. b) Erinnerungsnachbilder. c) les phénomènes de la perception sensorielle à la mémoire et la réaction des phénomènes de mouvements. e) Considérations générales. f) Quelques remarques sur les rêves. XLV. Continuité et discontinuité psychophysique. Structure hiérarchique psychophysique dans le monde. Points de la psychophysique de la philosophie naturelle et la religion. XLVI. La question de la nature du mouvement psychophysique. Historique et accessoires. XLVII. Historique. XLVIII. Additifs.

a) par rapport à un autre 30 en Le chapitre proposé expérience. b) l'ajout de quelques-uns des psychophysique de poing enquêtes récentes de Helmholtz.

Préface à la deuxième partie.
Des observations préliminaires dans la préface générale à la première partie je considère utile d'ajouter quelques remarques préliminaires sur le contenu de la deuxième partie en particulier. La même contient - outre un chapitre historique dans lequel j'utilise les précédents, l'origine et l'évolution de ces études ont rapporté, quelques accessoires et un registre des termes utilisés dans le présent document, les termes nouveaux ou spécialement définies - en trois départements principaux: 1) Formules et Polgerungen La dimension mentale; 2) des études spéciales sur certains domaines sensoriels; 3) psychophysique intérieur. La première de ces sections contient essentiellement que la représentation mathématique et la liaison de ce qui existe des lois et des faits dans la première partie, et donc les physiologistes et les psychologues proposent aucun nouveau contenu factuel. En outre, vous devrez probablement demander un coup d'œil sur les formules de masse, qui sont inclus dans ce département, ce qui en fait jamais gagné. J'ai brièvement indiqué à cet égard l'une des principales formules de la formule de masse à l'article 16, et ne manquera pas dans les autres formules pour désigner les applications qu'ils promettent déjà ou de subvention. Donnant ainsi aux formules de distribution de sensation dans le 21e Le chapitre des conclusions intéressantes occasion, l'application de Unterschiedsmaßformel sur l'estimation des magnitudes stellaires et les formules en mesure d'évaluer les conditions d'erreurs constantes dans les chapitres spécifiques (25 et 27) sont discutées, ainsi que la résolution qui, dans le chapitre 30 a été donné le mystère de l'octave de la théorie musicale, peut-être prendre un intérêt particulier à la demande. Mais l'intérêt principal, qui s'appuie sur ces formules, pour l'instant, reste théorique, établit une une mesure passée inaperçue non seulement pour les sensations simples, mais aussi pour représenter les relations fonctionnelles fixées en application de voir la même chose, et sont les principes du traitement de ce sujet beaucoup plus important que les formules qui sont des cas particuliers seulement de l'application de ces principes. Les principes énoncés à l'article Existe-6, 7, 18, 22, 30, 31 et 32 cidessus, sont également susceptibles d'être compris par le peu de mathématiques qualifiés à leur essence et leur durabilité est basée sur la durée de vie des points soulevés dans cette doctrine de l'Ecriture. En ce qui concerne les formules, ils peuvent encore faire l'objet de diverses modifications. Qu'elles ont, comme ils sont placés ici, partout ne sont qu'une approximation, aussi longtemps que vous voulez faire dans le domaine de la psychophysique extérieures utiliser de lui, je l'ai déjà précisé, comme l'égalité dans l'introduction de cette partie, et soulever à nouveau ici avec spéciale poids sur. Ces formules, il faudra pour les différentes zones

sensorielles, même pour les différents modes de sens de diverses modifications ou corrections application, mais même si elles ont déjà été établis avec plus de certitude que le cas actuellement dans le traitement général du sujet ne pouvaient pas trouver une place ici non seulement parce que ce serait différent pour les différentes zones de 1) , mais aussi parce qu'ils auraient à cesser les psychophysique intérieures au sol commun à tous. Mais aussi pour les psychophysique extérieures et présente expérimental mon avis, les formules données ici restent de celui sur lequel la poursuite du développement et de la détermination plus précise de la partie mathématique de l'enseignement de la sensation a pour attacher, tout comme un rapport à la perception de la lumière a récemment fait des progrès, que j'ai en faut pas oublier les additifs, a été construit vraiment.
1)

Cela montre que la loi de Weber dans son application à la sensibilité aux différences de poids après Th. I, p 197 200, il faudrait un écart à la limite inférieure, qui se déroule à des niveaux d'éclairage selon Th I, p 165 n'est pas de même nature, et un autre compte dans les formules de la psychophysique extérieures à couvrir ainsi.

Que j'ai donné aux formules plus importante nom spécial, on peut peut-être reprocher comme un gadget difficile, et en fait, si toutes les enquêtes mathématiques chaque formule devrait être donné un nom spécial, le calcul serait bientôt de la botanique et de zoologie de la richesse lice nom, mais avec le nombre SELLERIE de retour, j'ai dû prendre sur les principales formules, et l'avenir vais d'ailleurs avoir à prendre, si elle est présentée ici enseignement a lieu, elle a l'avantage de la concision et l'économie de références ainsi obtenues n'est pas négligeable Trouvez. La deuxième partie peut facilement donner lieu à se demander pourquoi certains objets traités de façon aussi détaillée et tant de choses qui sont à égalité à traiter dans un psychophysique, est tout à fait négligé. Ma réponse est simple. J'ai essayé de traiter les objets qui était dès le présentée ici enseignement d'un nouveau jet de lumière ou de leur traitement efficacement intervenu en général cette doctrine si bien, que c'était possible pour moi, comme pour cette écriture ouvertement dans l'ensemble porte plus le caractère de l'enquête que le manuel; croit, par ailleurs, que l'on me connaissent pas grâce à redécouvrir traitée ailleurs chapitre de la physiologie et de la physique ici. Un terrain d'entente peut être déduite de certains aspects de l'ensemble de l'enseignement nerveux et l'enseignement sensorielle aspiré dans la psychophysique et, probablement, la physiologie et la physique dans leur ampleur sans cesse croissante, maintenant reste comme une psychophysique indépendamment constitués certaines des zones frontalières, ils tirent encore dans leur région; toujours, mais il est être mieux pour cette doctrine de s'appuyer sur ceux-ci et ajouter pour eux que pour répéter. Pour la présentation de certains Tastversuchsreihen en deuxième division J'ai un achèvement de vorgreifliche de ce qui a été dit dans le premier volume de la méthode de l'erreur moyenne, à certains points liés; 'ai eu, je vais sûrement être considérés

uniquement si le public toujours une condition suffisante va s'intéresser à tout le cercle de ces études afin de laisser les «méthodes de mesure", à laquelle j'ai fait allusion früherhin sur le détail des méthodes et même faire référence à bien des égards, peut apparaître. Dans la troisième partie, on chercherait en vain un système complet et bien équilibré de psychophysique interne; principaux domaines entiers qui comprennent un jour dans le, sont absents. Principalement c'était juste le moment de faire de gagner des points généraux pour la même entrée et les points de départ dans les mêmes endroits d'où une recherche par une croissance des résultats est possible. Si je ne me trompe pas, porter ceux qui sont placés à la tête de la psychophysique interne (chap. 36, 37, 38, 39), ce personnage, et je mets l'accent sur les principes. Parmi les modes de réalisation dans lesquels j'ai essayé, j'ai omis progressivement de plus en plus, et vous obtenez même maintenant plutôt trop que d'avoir donné trop peu. Mais la chose devait être attaqué afin de montrer qu'il est capable d'attaque, aussi quelques points d'attaque devrait être possible de les remplacer par d'autres plus appropriées et des attaques via habile ou convaincante à l'avenir. De ce point je vous demande de regarder quelques types de psychophysique interne. Ainsi, la représentation schématique de certaines des conditions psycho-physiques les plus courantes et les plus importants de la I en particulier 42 et 45 Chapitre ont fait usage de certain côté seulement un cadre, un substitut des autres.Je trouve cette histoire utile, voire très utile, sinon un vide existant dans ce domaine au cours, mais ce cadre a une fois rempli de déterminations, la mère porteuse sera remplacé par des représentations plus directe, qui en est responsable jusqu'à présent. Ceux dont l'intérêt est essentiellement empirique, cette bande ne propose que le 34e, 35e et 44 Chapitre quelque nouvelle expérience matérielle. Les observations sur des rapports de contraste, à laquelle Th. II, chapitre A été référencé 24, ont, en partie parce qu'ils n'étaient pas encore entièrement modifié et en partie dans une large mesure ont gagné quelque chose, ne peut pas trouver plus d'espace ici, mais ils sont assez Même avec cette bande dans les rapports de Sachs Soc. 1860, sous le titre «Sur la sensation de contraste." Interrogé sur l'échec malheureusement à cœur, l'embauche ultérieure d'un, T. II, p 174 perspective, l'expérience acoustique importante, je déclare les additifs qui contiennent également la référence à certaines études récentes importantes de Helmholtz. Si vous voulez, nous pouvons comme un supplément à ce document, un qui sera bientôt publié, regardez le contenu de certains écrits antérieurs partie resümierende, l'expansion en partie, traité populaire petit-détenus "Sur la question de l'âme», ce qui, dans le 45e Le chapitre du présent ouvrage, en conclusion brièvement indiqué les perspectives qui s'ouvrent dans le domaine de la religion et de la philosophie de la nature d'une version générale de la psychophysique du traité. Les aspects qui y arriver, sans prétendre à former et causer une précision qui ici n'a pas été assez attendu, le exact mais qui sont aussi proches que cela permettra à la nature des tâches et nos moyens de connaissance depuis lors, et j'ai sous la principes de nom de l'utilisateur de la foi précisément cherché à formuler. Si d'ores et déjà avoir eu une vision du monde théologique et philosophique depuis lors se complaire dans leur

contradiction avec la dominante commune à la fois à une union désormais spécial Anklanges qu'il résume vues, et juste à espérer si peu, une telle constatation bientôt, peut-être, mais des discussions du 45e et 46 Le chapitre de ce travail facilement négliger le fait qu'ils ne sont que l'anticipation de dereinstigen une cible fondée sur les principes de l'Écriture psychophysique développement. Vous ne serez pas en général sans élargir le monde spirituel de la structure hiérarchique des limites maintenant acceptées, approfondir et d'améliorer. Je dis cela mais avec la conviction que l'acte du temps de retour de résistance contre ces vues sur l'inclusion de ces psychophysique, qui porte le même que les conclusions dans l'œuf dedans, mais aussi avec la conviction que cette résistance sur la base solide et le développement futur de cette doctrine va finalement échouer. Leipzig, 18 Août 1860.

Poursuite de la psychophysique extérieures. Formules et les conclusions de la dimension psychologique. XIV Sommaire général de Hegel. Les principales propriétés des logarithmes .
Pendant que je travaille pour développer les formules au moyen de laquelle la dimension psychologique est exécutoire, je vorzubemerken généralement que dans ce cas (à l'exception d'un chapitre dans lequel, par exemple, une autre condition préalable sujet) tout au long de la validité de la loi de Weber et le fait le seuil est supposé. À cet égard, la première condition n'est pas partout ou seulement dans certaines limites, ou seulement avec certaine approximation est vrai dans les domaines des sens, ce sera bien sûr appliquent également les formules basées sur cela, il est maintenant soumis à l'applicabilité limitée, ce qui est ci-après ne récompense ces formules, ce qui suit re- et vorzuerinnern. 1) Les principales conditions qui l'examine dans le domaine de la sensation dans le sens ordinaire des nombreux autres détails seront toujours sous la domination de la validité exacte ou approximative de la loi de Weber, et de petits écarts par rapport à la politique ou dans des circonstances exceptionnelles l'utilisation des sens Initialement, où il s'applique tout seul à négliger les conditions principales peuvent être résumé comme on l'a déjà fait TH 66 loi de f. 2) Les écarts par rapport à la loi de Weber à sa limite inférieure, qui dépendent de l'existence de causes internes de la sensation, et quelques autres variations rendent les formules ne sont pas fondées sur la loi invalide, mais peuvent être utilisées de manière à introduire dans leur avec qui ils même leurs effets peuvent être représentés par la sensation de ces formules, qui sera l'occasion de discuter plus avant dans ce qui suit.

3) Lorsque établie sur les formules de la loi du Weber pour la psychophysique extérieures cessent d'être valables, ils ne perdent pas leur sens de l'intérieur, passe dans la mesure où la validité de la loi de Weber pour les activités psychophysiques en litige quant à l' stimuli, qui sont déclenchées par la même, comme cela a été discuté Th l p 67 f, et feront l'objet de nouvelles discussions à l'avenir. 4) Même si la loi de Weber n'est pas suffisant, mais une relation différente entre les constantes et les variables Empfindungszuwüchsen Reizzuwüchsen dans la modernisation de la sensation et de stimulus existe que ce qui est exprimé par la loi de Weber, mais c'est assez dans le 7ème Le chapitre de la première partie discuté, principe selon lequel serait tout aussi bien être basée sur n'importe quelle autre relation entre ces formules Zuwüchsen de la mesure, mais les formules suivantes peuvent désormais demander en tout cas comme l'exemple le plus important de l'application de ce principe général, comme cela a déjà Th IS est discuté 65e Comme nous l'avons constamment à faire ce qui suit avec logarithmes, et dans ce cas, certaines conditions entreront en considération et l'application qui ne figurent pas dans ordinaires de nombreux autres précisions sur les logarithmes, comme prévu Pour beaucoup, que ces conditions ne sont plus commun, une brève récapitulation de la même bienvenue. Si on charge successivement tous les numéros fois pour fixe, qui est le numéro de la base de système logarithmique de différentes puissances, car il crée des numéros différents. La puissance à laquelle le nombre de base doit être augmentée pour obtenir un nombre donné est le logarithme de ce nombre, Systèmes dans les logarithmes communs ou Briggi'schen dits, dont les panneaux ordinaires sont mis en place, le nombre de base est de 10, et par la suite, par exemple 1, le logarithme de 10, 2 du logarithme de 100, 3 du logarithme de 1000 USF Selon le choix des autres chiffres de base sont utilisées, d'autres systèmes logarithmiques, et alors qu'il reste disponible pour une utilisation pratique dans les systèmes de logarithmes communs, est en analyse mathématique souvent nécessaire et fera souvent nécessaire, dans ce qui suit, sur une autre, que l'on appelle . système logarithmique naturelle de se référer, la raison pour laquelle le nombre, toujours avec folgends e à désigner, Irrazionalzahl e = 2,7182818284 .... 'S. Ce système n'est pas 2, mais le logarithme de 4,605170 100 par e , a soulevé à cette puissance, 100 sont. Nonobstant les logarithmes sont très différents dans les systèmes généraux et naturel pour le même nombre, mais la même proportion reste la même, quel numéro vous devez tirez en considération. Ce ratio constant entre le logarithme naturel et est compatible avec le logarithme du nombre de base de logarithme naturel e d'accord, il est appelé le module du système logarithmique commune et sera à l'avenir toujours avec M sont appelés. Sa valeur est 0,434294481 .... Donc, vous

avez M= et par la suite: Connectez-comm. = M log nat., et le journal nat. = En conséquence, on peut obtenir le logarithme d'un nombre quelconque de l'environnement naturel, si l'un de ces M multipliés, et le maintien de l'ordinaire quand ceux avec M divisé ou multiplié. Etant donné que dans une telle peuvent être utiles, nous les log = comm. e = 0,434294481

transformation, les logarithmes communs de M et utilisons ici:

Connectez-comm. M = 0.6377843 - l Connectez-comm. = 0,3622156.

Une table de logarithmes naturels, de la traduction des logarithmes communs en divisant par M épargné pour trouver d'autres dans Hülsse collection de tableaux mathématiques. Plate VI. p. 456e De la définition générale du logarithme il s'ensuit que dans le but de trouver le logarithme d'un nombre est le nombre que le nombre de base doit être élevé à la puissance, qui est désignée par le logarithme du nombre. Est généralement β le nombre, γ son logarithme, ainsi

γ = log β
si l'on a quand un est le nombre de base,

β=aγ.
Équations γ = log β et β = un γ nécessitent donc mutuellement, et seulement en ce que dans la première différer γ en fonction de β , le second β en fonction de γ est exprimée, une relation qui est à noter parce que l'avenir sera de prendre vers le bas. Dans chacun des systèmes logarithmiques est le logarithme de 1 est égal à zéro, le logarithme de l'indice de base est égal à 1, et 0, le logarithme d'un infini négatif, le logarithme de +∞ une valeur infinie positive. Dans chacun de ces systèmes ont des logarithmes de nombres logarithmiques l dépasser les valeurs positives logarithmes fractions qui sont inférieures à 1, les valeurs négatives. Le logarithme d'un nombre et le logarithme de l'inverse du nombre, par exemple 4

log et log ¼, connectez-vous et connectez-vous 3 1 / 3 , journal général β , et le journal sont les valeurs absolues de la même taille et seulement de signe set - log β et connectez-vous au

opposé . Par conséquent, on peut aussi prendre log lieu de β set - journal .

Tout comme le sont le logarithme d'une fraction cette fraction

et le logarithme de l'inverse de

, qui est aussi le nombre β , b peut être égal à l'autre en valeur peuvent

absolue etseulement de signe opposé, de sorte qu'au lieu de journal aussi utiliser - vous et placez-log peut utiliser - log .

Connu peuvent en outre, au lieu de la somme des logarithmes des deux nombres fixés au logarithme de leur produit, et inversement, au lieu de la différence des logarithmes des deux valeurs du logarithme de leur quotient, et vice versa, au lieu des n fois le logarithme d'un nombre du logarithme de la n ième puissance du nombre, et vice-versa , au lieu du logarithme de la n ième racine d'un nombre de la n ième partie du logarithme du nombre de log β , et vice versa.

Les transformations de ce genre sont constamment se reproduisent dans la suite, et il est donc nécessaire de faire la même commune. Voici la compilation de formules contenant la même expression: (1) (2) (3) log β + log b = log β b Connectez- β - log b = log (6) (7) (4) (5)

Il est important, une expression telle que

pas par l'expression

faut pas confondre. Le premier peut, après avoir phrases précédentes dans le journal β - log b sont transformés, ce dernier ne fait pas une telle transformation. Juste pour log est ββ ' pas avec log β log β ' confus. L'ancien expression peut se connecter à β + log β ' sont transformés, ce dernier ne. Si un nombre est légèrement différent de 1, et υνε petite positive ou négative, la différence est la même que l, on peut, à cet égard, les puissances supérieures de Α peut être négligée contre la première place en cas de logarithmes ordinaires log (1 + α ) = M α , où M est le module, ou dans le cas des logarithmes naturels simplement log (1 + α ) = α . Le bon de substitution résultant M υν ou υνε de log (1 + α ) est souvent utile application. En général, il n'a pas même à de très faibles valeurs de α , dans le cas des logarithmes ordinaires

qui formule en négligeant les puissances supérieures d' υν laissez-passer dans ce qui précède, et par substitution de 1 pour M est également applicable pour les logarithmes naturels.

XV. Un principe auxiliaire mathématique.
Dans notre calcul de la fonction de mesure psychologique de la loi de Weber, une prestation de principe auxiliaire mathématique d'entre nous sera ce que je vais d'abord expliquer quelques exemples de sa parole général de 1) . Logarithmes et chiffres connexes ci-dessous ne sont pas proportionnelles à l'autre avant. Cependant, si l'on prend la différence entre les deux nombres proches les uns des autres et de la différence du logarithme correspondant, il ya proportionnalité entre les pièces marquées correspondant à l'autre ou la différence d'un petit nombre de Zuwüchsen et le logarithme correspondant, après l'interpolation en utilisant le bien connu dans les logarithmes différences d'accompagnement reposent. Une courbe ci-dessous généralement pas proportionnelle à sa longueur avant de

l'axe des abscisses. Si l'on prend par exemple une petite partie de la courbe qu'il convient remarquablement avec une ligne droite, il est important de proportionnalité entre la Zuwüchsen correspondant à chacune des abscisses et la longueur de la courbe de cette petite partie. Le mouvement de la Terre autour du Soleil n'est pas uniforme, mais au soleil près les grandes pièces sont dans le même temps viendra où la distance du soleil, en un mot, le progrès du temps et de l'état d'avancement correspondant de la terre dans l'espace aller à l'autre non pas comme un ensemble de manière disproportionnée. Mais en troisième jours et demi, le tiers et la moitié de la salle est visiblement décontracté, qui est couvert dans une journée entière. C'est seulement la troisième, cette moitié comme tout l'espace parcouru en une journée au soleil que dans un proche aphélie.
1)

Vous trouverez d'autres dans le même Cournot Traité des les Fonctions (I, p. 19) a expliqué et mis en évidence avec des poids spécifiques.

La lumière éclaire une zone dans les doubles distances avec seulement ¼ de l'intensité, comme dans les distances simples. Ainsi, l'intensité de l'éclairage augmente dans l'ensemble, et non pas d'être simple, mais, dans la situation de la distance carrée de la lumière provenant de la zone éclairée. Mais il ne détient qu'une faible déplacement de la lumière dans l'œil, le changement de l'éclairage pour modifier la distance ne s'opposera pas à la place, mais les relations simples, mais assurez la relation quadratique nouveau jusqu'ici affirmé que le double distances de lumière le changement d'éclairage pour une donnée est petit Lichtverrückung moins qu'en distances de lumière simples. General enfin: la relation à changer, Zuwüchse deux dépendent les uns des autres variables continues, suivie d'une valeurs de sortie constante à ou dans une partie quelconque de dimensions, allez à l'autre nettement à mesure que tant qu'ils restent très petit, son procurer comme l'interdépendance entre les dimensions comme, et combien l'exercice ou dans des tailles entières et de grandes pièces peuvent différer des lois de la proportionnalité. Celui-ci n'a pas à être oublié que, tandis que sur les autres modifications associées de deux tailles, poursuivi par un les valeurs de sortie donnés pour aller proportionnelle à l'autre, tant qu'ils restent très petites, mais le rapport de taille de cette référence modifications ponctuelles peuvent être très différents en fonction après poursuivant les mêmes valeurs de sortie de ceci ou cela, ou à l'intérieur de telle ou telle partie ensemble des parties des deux tailles ont été revendiqués comme déjà mentionné dans les derniers exemples de notes. Si vous demandez ce qui est très faible dans l'énonciation du principe? - Très petite mais tout est relatif - que l'au-delà, cependant, l'incertitude est encore restant à lever l'explication suivante de l'énonciation du principe: Il est possible de prendre les uns aux autres leurs pièces si petites en tout cas, que la loi de proportionnalité entre les

encore plus petits façon marquée les parties de ceux-ci, ou, dans la mesure où l'expression comprend un significativement plus indétermination qu 'il consiste dans la mesure où l'écart tombe en dessous d'une limite désirée. Mais comment ils sont petits à prendre, vient d'une part, la relation fonctionnelle entre les variables, d'autre part, le rapprochement pour que l'on exige et les deux peuvent avoir de règle générale. Absolument exact, cependant, la proportionnalité, en dehors des cas Intresting, juste être dans les parties infiniment petites, et qu'elle soit le rapprochement de la plus grande, plus on se rapproche de l'infiniment petit. Ils ont eu huit que le principe d'interdiction non seulement de toutes les dépendances spécifiques entre les valeurs données, mais également à toute la nature particulière de ces variables, c'est à dire les objets auxquels est l'utilisation de terme de taille, mais est uniquement liée à la notion générale de la dépendance à la taille continue. Si, donc, trouve une dépendance de taille régulière, car elle s'applique. Mais il ya une entre le stimulus taille de la taille et de la sensation avant. Nous savons encore pour indiquer toute relation particulière, selon laquelle la sensation varie en fonction de l'effet de relance, tant que nous n'avons pas le niveau de la sensation, mais nous savons que la sensation varie dans une fonction continue de l'effet de stimulation que l' sensation de lumière, les augmentations et les diminutions neurosensoriels selon que l'effet physique de lumière, son influence croît et décroît, peu importe dans quelle situation, et cela est suffisant pour appliquer notre principe pour elle. Nous avons donc peut se prononcer en toute sécurité la phrase: les changements de sensation sont les changements de taille de relance marquée en proportion, tant que les modifications sont les deux faces très faible. Supposons, par exemple, deux poids ont une petite différence, et cela est perçu avec une certaine force, l'intensité, la clarté, de sorte que nous pouvons dire à notre principe qui est deux fois plus grande différence, suivie par la même sortie que sensiblement deux fois si grande est ressenti trois fois plus significativement trois fois plus grand, mais ce que ne reste fixé, comme la différence de poids est faible, et n'exclut pas, que l'on sent une différence de poids égal entre le poids des différentes tailles avec des valeurs très différentes ce que le principe mathématique n'indique pas, cependant, voici la loi de Weber entrant en outre du côté de l'expérience. Preuve expérimentale directe que c'est le cas, vous ne pouvez pas demander parce que plutôt la tâche de déterminer la dépendance de taille entre le stimulus et la sensation dans le sens des principes mathématiques, l'application de l', sans tenir compte de quoi que ce soit Experiment principes mathématiques valides de la dépendance de la taille, pour lesquels le on vient de parler, présuppose elle-même. La preuve indirecte de l'applicabilité de ce principe à des variables psychologiques, mais peut être trouvée dans le fait que l'utilisation de la même relation établie entre dimensions mentales et physiques, leur exposition, nous passons maintenant aux résultats de l'expérience bewährbaren conduit, comme on le verra dans la piste .

XVI. La formule Fandamentalformel et de mesure. 1)

Sans même avoir une certaine sensation, on ne peut que l'annulation par le cas de la loi du Weber dans lequel la différence de sensation reste la même lorsque la différence de relance relative reste la même, et justifié par l'affirmation de principe auxiliaire mathématique petit Empfindungszuwüchse l' Reizzuwüchsen aller surreprésentés en conjonction avec une expression mathématique pointu. Supposons, comme dans les expériences sur la probation de la loi de Weber est généralement le cas que la différence entre deux stimuli, ou quelle est la même, dit le minimum à un stimulus est très faible par rapport à cela. Le stimulus auquel l'incrément est, chaud β , la petite augmentation de hot d β , où la lettre d ne doit pas être considérée comme une dimension particulière, mais simplement comme un signe que d β une petite augmentation de β est déjà vous pouvez avoir à l'esprit les caractères différentiels. Ainsi, les Reizzuwuchs rapport .La sensation d'autre part, par les charmes β dépend, chaud γ , la petite augmentation de la sensation, qui dans la croissance du stimulus à d β est formé à chaud d γ , où d nouveau ne doit être interprétée comme un signe de petites Zuwuchses. d β et d γ sont à penser dans une unité de ce type qui est arbitraire, basé chacun.
1)

En termes de p 7-14. Révision p 182 et suivantes Psych Maßprinzipien, pp 199 f sur les différentes interprétations et les formulations de la loi de Weber, voir p 14 En termes d'audit p 194 p 221 ff ff Psych Maßprinzipien, S 162 et suiv.

Après la loi de l'expérience Weber reste d γ constant lorsque constant. dont les valeurs absolues et d β et β acceptent, et après , a priori, les modifications restent valables mathématique auxiliaire Prinzipe d γ et d β proportionnelle à l'autre, tant qu'ils restent très faibles. Ces deux conditions peuvent être exprimées par l'équation suivante dans le cadre (1) où K a (pour le γ et β unités tributaires d'être élu) est constant. En fait, nous multiplions d β et β à la fois avec arbitraire, mais toujours avec les deux mêmes numéros, le rapport reste inchangé, et donc aussi la différence de sensation d γ constant. C'est la loi de Weber. Il doublera, triplera la valeur de la variation d β seul, sans la valeur initiale β de changer, de sorte que le changement prend d γ à double, triple valeur. C'est le principe mathématique. L'équation est assez en même temps de sorte que la loi et ce principe, et en fait pas d'autre équation satisfait les deux ensemble. Elle sera appelée la formule fondamentale en prenant la dérivée de toutes les autres formules

seront basés sur elle. La formule fondamentale n'est pas une mesure de la sensation à venir, mais aussi ne pas accorder un tel, mais simplement supprimée de la relation juridique, qui a entre petit Reizzuwüchsen relative et Empfindungszuwüchsen place. C'est un mot rien de plus que le combiné en une seule expression de la loi de Weber et le principe auxiliaire mathématique par des symboles mathématiques. Mais cela dépend de cette formule par sommation infinitésimale autre ensemble, qui s'élève à une relation générale de taille entre le Reizzuwüchsen, format de relance et, a résumé de Empfindungszuwüchsen, la taille de sensation établit, de la manière que la précision de la première formule ci-dessous Mitvoraussetzung le fait le seuil de la solidarité à la fois la précision est la dernière donnée. Sous réserve de la dérivation ultérieure plus détaillée Je cherche d'abord et avant tout la relation entre les deux formules pour rendre compréhensible d'une manière générale comme suit. On peut facilement observer que la relation entre le Zuwüchsen d γ et d β correspond à la formule fondamentale de la relation entre le logarithme d'un Zuwüchsen Zuwüchsen et le numéro associé. Après tout, combien il est facile était de partir de la théorie ou des panneaux, convaincre, les logarithmes croissent dans la même proportion, pas quand ses effectifs croître de la même quantité, mais si la même croître par une part égale du rapport, dans d'autres mots, les logarithmes de la Zuwüchse rester la même taille lorsque le Zahlenzuwüchse relatives restent égaux. Ainsi, par exemple, inclure les numéros et logarithmes Together suivantes: Nombre Logarithme. 10 1.000000 1.0413927 11 100 2.000000 110 2.0413927 1000 3.000000 1100 3,04 l3927 que l'augmentation du nombre de 10 à 1, un aussi grand multiplication du logarithme correspondant transporte, comme le nombre de 100 à 10 et le nombre 1-100 Tout au long de l'incrément logarithmique est 0,0413927. Aller aussi, comme cela a été mentionné précédemment pour expliquer le principe auxiliaire mathématique qui Zuwüchse Zuwüchsen les logarithmes des nombres proportionnellement, tant qu'ils restent très faibles. Nous pouvons donc dire qu'il s'applique au logarithme du nombre et Zuwüchse rapport à l'autre tout comme la loi de Weber et le principe auxiliaire mathématique, comme pour le Zuwüchse de sensation et de stimulation. De même, le fait du seuil rend dans la relation entre logarithme et le nombre tout aussi revendiquée, comme dans la relation entre la sensation et la relance. La sensation commence avec des valeurs supérieures à la valeur zéro, non à la valeur zéro, mais d'une valeur finie du plan de relance, les seuils, et ainsi commence une des

valeurs logarithmiques dépassant la valeur zéro et non à la valeur zéro des chiffres, mais avec un des valeurs finies des chiffres, la valeur 1, si L est le logarithme de zéro. Sont maintenant disponibles sur le précédent de la Zuwüchse de la sensation et de l'irritation dans une proportion respective en date du logarithme et en nombre, est aussi le point de départ pour prendre les valeurs importantes de sensation dans une relation correspondant aux stimuli, comme le point de la pour obtenir les logarithmes des valeurs positives pour nombre, on s'attendrait à ce que même sensation et l'irritation sont même dans une ratios correspondants en tant que logarithme et du nombre, telles que celles qui peuvent être considérées comme des sommes d'Zuwüchsen successive. Après ce serait la relation simple entre les deux, nous pouvons mettre en place,

γ = log β .
En fait, peut rapidement être vu que revient la relation fonctionnelle entre les deux dans ce formulaire ci-dessous la sélection des unités appropriées de relance et de sensations. En attendant, il n'est pas le plus général qui peut être mis en place, mais seulement dans l'hypothèse de certaines unités de sensation et de stimulus, plus tard, valides et qui nécessitent un effet direct et strict pour la dérivation indirecte et non strict précédente. L'expert de voir immédiatement comment cela doit être effectuée par qui est traitée et intègre la formule fondamentale comme une formule différentielle. Dans la section suivante, vous trouverez la marche, ici il est supposé se produire, et ceux qui ne peuvent pas déduire d'une simple infinitésimale à suivre, qui a fait droit à accepter le résultat comme un fait mathématique. Ce résultat est la fonction de la formule suivante entre le stimulus et la sensation, qui portent le nom Maßformel et est maintenant à discuter:

γ = k (log β - log b ) (2).
Dans cette formule, k est à son tour l'un de l'unité sélectionnée, et en même temps dépendant de systèmes logarithmiques, constantes, et b , une deuxième constante que la valeur de seuil de l'impulsion β dénote où la sensation γ commence et se rétracte. Après donnée dans la dérivation de chapitre qui suit, la formule, la chute constante k avec la constante K de la formule fondamentale ensemble quand on utilise des logarithmes naturels, cependant, lors de l'application logarithmes ordinaires et K = kM est où M est le module du système logarithmique commune dans le déjà compte tenu de l'importance. Selon la proposition selon laquelle la différence des logarithmes des deux nombres est le logarithme de leur quotient est substituable (voir chapitre 14), on peut par le formulaire ci-dessus de la formule de masse aussi, plus pratique pour dériver des inférences substitut

γ = k log

(3).

De là découle la forme que la taille sensation γ n'est pas aussi simple fonction de la valeur du stimulus de β , mais sa relation avec le seuil b, est l'endroit où la sensation commence et se fane à regarder. Cette valeur de stimulus rapport devrait à l'avenir être appelée la valeur fondamentale de relance ou de la valeur fondamentale de la relance. Traduit en mots, est la formule de masse: L'ampleur de la sensation ( γ ) n'est pas proportionnel à l'amplitude absolue du stimulus, ( β ), mais au logarithme de la taille de la stimulation lorsque ce à sa valeur de seuil ( b ), di est celui obtenu en tant que taille unitaire, dans lequel le sensation surgit et disparaît, ou courte, elle est proportionnelle au logarithme de la valeur fondamentale de relance. On se dépêche avant que nous vorschreiten montrent en outre que la formule de mesure de ces relations entre le stimulus et la sensation, à partir de laquelle elle est dérivée, également reflètent correctement les résultats, et donc inverse a lieu dans la même leur probation si elles sont confirmées par l'expérience . Nous recevons également des exemples les plus simples de l'application de la formule de masse. La formule de masse est basé sur la loi de Weber et le fait de ce seuil, et les deux doivent donc aussi refluer hors de lui. Qu'est ce qui est maintenant la loi de Weber, il peut être dans la forme qui appartiennent à la même Empfindungszuwüchse même Reizzuwüchsen relative, remportant par la différenciation de la formule de masse, si l'on vient ainsi revenir à la formule fondamentale, qui contient l'expression de la loi sous cette forme. Dans l'autre forme, qui appartiennent aux mêmes différences de sensations mêmes des conditions de relance, on peut déduire assez élémentaire comme suit. Sont deux sensations, la différence est de le regarder, γ et γ ', et leurs stimuli associés β et β '. alors nous avons par la formule de masse γ = k (log β - log b ) γ '= k (log β '- log b ) et donc la différence de sensation

γ-γ′k = (log β - log β ')
ou, depuis log β - log β '= log ,

γ - γ ' = k log

.

A partir de cette formule, il s'ensuit que la différence de sensation γ - γ ' est une fonction du rapport de relance , et de la même taille est, quelles valeurs et β , β ' peuvent assumer, si ce n'est que leur ratio reste inchangé, ce qui est la déclaration de la loi de Weber. Dans un chapitre ultérieur, nous nous pencherons sur la formule ci-dessus pour revenir en tant que l'une des conséquences les plus simples de la formule de masse, sous le nom de la formule de différence. Reflétant le fait du seuil concerné, qui réside dans le fait que le sentiment n'est pas une valeur nulle, mais les valeurs finies de la relance a sa valeur de zéro, où les commence à augmenter avec la relance Seules les valeurs des valeurs significatives, il est jusqu'à présent inclus dans la formule de mesure, que γ prend la valeur de zéro et non après la formule de mesure lorsque β = 0, mais si β est égal à des valeurs finies de b , comme à la fois du moule (2) comme suit (3) de la formule de mesure directement à partir de (2), de (3) par rapport que si β égale à b est log et log1 = 0. = log1 est,

Bien sûr, maintenant toutes les conséquences de la loi de Weber et le fait de le seuil à partir des mêmes implications temporelles de notre formule de mesure. De l'ancienne flux de la loi que toute croissance donnée d'un stimulus sont conformes moins d'augmentation de la sensation que le stimulus auquel il revient, est plus grande, et n'est plus perçue de manière significative à des niveaux élevés de relance, mais il peut sembler excessivement nettement inférieur. En fait, la croissance d'un grand nombre de β par une taille donnée est seulement une petite augmentation de la accompagnant sans comparaison logarithme γ avec, comme la propagation d'un petit nombre β pour le même gain. Si le numéro 10 est en croissance à 10, alors s'élève à 20, le logarithme correspondante de 1 à 10 pousse à 1,3010. Mais si le nombre est en croissance de 10 en 1000, le logarithme correspondant à 1000 ne pousse que 3 à 3,0043. Premier cas, le logarithme possède environ 1 / 3 , ce dernier cas seulement d'environ 1 / 700 de la taille a augmenté. Grâce au fait que l'inférence de seuil avec le fait que la sensation de manière à d'autres restes de la noticeability, diminue plus la stimulation sous son seuil. Cette suppression de la sensation de la noticeability ou cette même profondeur en dessous du seuil de notre formule de masse est tout aussi des valeurs négatives de γ représente la façon dont l'enquête sur la même chose avec des pensées positives. En fait, on donne sur la forme (2) immédiatement que si β est inférieur à b , et donc vous connecter β inférieur log b est la sensation de γ devient négative, et les mêmes flux de la forme (3) à la visualisation, qui est une véritable rupture, lorsque β <b, le logarithme d'une véritable percée, cependant, est négative.

À cet égard, nous appelons sensations conscientes, qui sont en effet excité par un stimulus, mais pas suffisamment pour nous affectent la conscience brièvement inconscient, celles qui nous touchent là-bas, de sorte que les sentiments inconscients sont négatifs, le subconscient avec des valeurs positives dans notre formule représente. Dans cette représentation, nous sommes en raison de leur importance particulière, et peut-être pas tout bien-fondé immédiatement évident de revenir dans un chapitre spécial (chapitre 18). Pour l'instant, je ne vais pas y rester moi-même. Notre formule de mesure correspond à ce qui précède, l'expérience: 1) Dans les cas d'égalité , où un changement de différence de sensation dans la force absolue des stimuli reste le même (Loi Weber'sches). 2) Dans les cas limites où la sensation elle-même, et où leur changement cesse perceptible ou significatif pour être le premier, quand il s'agit de ce seuil, ce dernier quand il a tellement augmenté qu'une augmentation donnée de stimulus n'est plus nettement sentir. 3) Dans les cas d'oppositions entre les sensations qui dépassent la noticeability et qui n'atteignent pas le noticeability, les sentiments brièvement conscientes et inconscientes. Par la suite, ils doivent être considérés comme bien fondée. Pour la première vue, on pourrait être tenté de croire, n'est pas seulement le fait du seuil, mais aussi le seuil de différence devrait être être déduit de la formule de mesure, parce qu'elle était fondée sur. En effet, la loi de Weber et présente le lieu principal de la formule de masse est largement par la méthode des différences juste perceptibles à partir d'essais sur la constante restant d'une différence de sensation à peine perceptible, qui est liée au seuil de différence et coïncide près déduite. Mais, nous voyons de plus près, il est donc de la même taille de cette différence dans les mêmes différences de relance relatives, non pas que le noticeability se produit uniquement à une valeur finie de cette différence de relance qui est nécessaire pour justifier la formule fondamentale et par la présente formule de mesure, et donc aussi le seul juste différence notable dans cette justification tout aussi bien, en moyenne plus grande que la peine perceptible, comme dans la méthode des cas bien et le mal, ou une petite moyenne, ils seront représentés comme dans la méthode de l'erreur moyenne, comme étant une évaluation de permis d'égalité. De l'autre côté, mais se produit également du fait du seuil de différence, bien entendu, n'est pas en contradiction avec la formule de masse, mais il faudra considération et incorporées dans une expression mathématique pour une formule plus générale (Unterschiedsmaßformel), la justification et la discussion reste un chapitre ultérieur réservés , une formule que les différences entre les sensations fait de même pour notamment appréhendé (aussi expérimenté) lorsque la formule de masse de sensations absolues et leurs différences. La même loi par laquelle une différence de sensation reste la même lors du changement de l'irritabilité et présente le seuil b pour les différents stimuli dans la même proportion, est une conséquence de notre formule, si k elle reste constante,

sauf qu'une bonne façon, la constance de même dans ce cas k ne peut être déduit des lois inversement parallèles, comme on le verra ci-dessous. Avec la formule de mesure, il a maintenant acquis un général n'est plus valable que pour les cas d'égalité de sensation, relation de dépendance entre la taille de la valeur de stimulus fondamental et la taille de la sensation associée, ce qui permet de calculer des proportions de la première la Combien de fois de par le passé, de sorte que la mesure Sensation est fourni. Un n -fois plus fort sentiment γ ci-après ne sera qu'un n -fois plus grandes valeurs de l'extérieur ou équivalent interne stimulus β écouté mais où ces valeurs β écouté après la formule de mesure d'un n est telle grands-fois la valeur de γ est. Ensemble, la sensation de γ à un certain fondamentaux du stimulus est donné, alors γ pour les s des temps de montée de la valeur lorsque la valeur de stimulus fondamental sur lan hausses fois la puissance et à descendre leurs prix si à partir des valeurs de relance fondamentaux, le n -ème racine est prise. Pour ce qui concerne le premier, nous avons, en appliquant aux deux côtés de la formule de mesure avec n multiplié n γ = nk log (4). Cependant, puisque les n -fois le logarithme du logarithme d'un nombre n -ième puissance du nombre peuvent être substitués, de sorte que vous pouvez également n vous connecter substitué et remplacé comme suit: (5).

n γ = k log

Pas moins on a, des deux côtés de la formule de mesure avec n divisé, ou, ce qui revient à la même chose, avec 1 / n multiplié:

(6)

s'il était généralement connu . En général, cependant, le rapport de deux sensations γ , γ ', où les

stimuli β , β ' appartiennent à:

(7) par conséquent, égal au rapport entre les logarithmes des valeurs de stimulus fondamentales. Dans la formule de masse et de ses dérivés à la fois de la taille de la stimulation de la sensation de relier chacune à une unité de ce genre. Car, comme stimulus et la sensation sont très hétérogènes dans la nature, il ne peut être mesurée que par des unités de son genre en particulier, mais pas leur être placé sous une unité commune. En fait, nous l'expliquons dans nos mesures de sensation ce pas aussi une Combien de fois des mesures de relance, plutôt qu'une Combien de fois un soustendues par une unité de grandeur de la sensation du même genre, et que la relation de sensation à son unité est déterminée par la relation entre le stimulus de son unité, par les deux relations sont une fonction de l'autre, qui est tel que, quand une relation est donnée, l'autre est à déduire. Cette fonction, qui est représenté par notre formule de masse est. Avec le choix arbitraire d'unités à être stimulus et la sensation de différentes considérations peuvent déterminer. Peuvent être autorisés à coïncider, les unités de stimulus et la sensation, qui acceptent le montage de la sensation sur les valeurs de relance, qui peut l'accepter comme une unité de la relance, mais il peut aussi être tout simplement s'effondrer autant que l'unité de la sensation quand un autre valeurs de relance que l' accepter unité de relance, car il n'est pas nécessaire d'avoir les deux se rejoignent. Il ne fera que changer avec un autre choix d'unités, les constantes de la formule et présente la taille absolue du nombre par lequel une taille de sensation est exprimé sans, toutefois, les proportions de la sensation, qui sont importants seulement en degré, d'autres vont en résulter. On exige la forme la plus simple de la formule de masse

γ = log β

(8)

dans laquelle b = 1, k = 1, de sorte que vous ne pouvez pas déplacer vers le même point, les unités de stimulus et la sensation. Parce que, pour b = 1 place, on est obligé de le seuil du stimulus comme une unité sur laquelle vous avez tous deux l'unité de sentiment ne peut être supprimée, car elle diminue la sensation de zéro, ce qui ne fait aucune unité. Mais, mais vous obtenez la forme la plus simple, si vous prenez de l'unité de relance lorsque les seuils lequel toutes les valeurs de relance de fondamental, l'unité de sensation à une des valeurs de relance fondamentaux, son logarithme est 1, c'est-à-égal au nombre de base des logarithmes appliqué, de façon en utilisant les logarithmes communs dans lequel 10 fois, à l'aide naturelle dans les e -fold (2.718 ...) fois le seuil. Que k = 1 , c'est que si vous définissez l'unité de sensation à une des valeurs de

relance fondamentaux égal au nombre de base des logarithmes appliqués, il est facile de trouver ceci: Soyez généralement, dans certains systèmes prises, la raison numéro un, on a, en restant sur l'unité de sensation en substituant ces valeurs dans la formule de masse 1 = k connecter un donc fixe , dans ce cas γ = 1 est,

Depuis identifier tous les systèmes du logarithme du nombre de base de façon un = 1, donc, ce qui donne k la valeur 1 Ces unités de stimulus et la sensation, qui b = l et k = faire un et la présente à la forme la plus simple de la formule de masse γ = log β retracée, à l'avenir, les unités fondamentales sont appelées, à savoir ordinaire ou naturel, celui que vous aimez logarithmes ordinaires ou naturel présuppose. L'appareil est à la fois stimulant si le même, mais l'unité de sensation varie selon les systèmes logarithmiques dans des conditions de 10 : 2,718 .... En supposant que les unités fondamentales que vous pouvez dire, simplement l'intensité de la sensation est le logarithme de l'intensité du stimulus , et il est en effet différente de l'expression numérique de l'ampleur de la sensation, en fonction des systèmes logarithmiques appliquées, la taille absolue, mais en examen de cette question à diverses appareil sont de la même taille comme vous dites si bien pour la longueur 1, la longueur peut être 12 et désignera le dernier numéro aucun longueur supérieure à la première, si l'on entend par 12 douze impôt de douane et 1 pied. Après cela, par exemple en utilisant des unités fondamentales ordinaires doublant la sensation que l'on a tenu quand le stimulus décuplé depuis log 10 = 1 log 100 = 2 Mais vous auriez tort de dire qu'en général, chaque sensation est doublée lorsque décuplé le stimulus, mais juste ce sentiment 1, les valeurs β = 10 écouté di un stimulus, qui est 10 fois plus grand que son seuil . Si la sensation 2 doublement, qui fait partie des 100 stimuli, cela se déroule à un stimulus dont le logarithme est 4, c'est-à 10000, de sorte que l'appel n'est pas ici décuplé, mais doit centuple, USF En outre, si on double la sensation en utilisant des unités fondamentales ordinaires décupler le stimulus, pas ce lieu lors de l'application des unités fondamentales de la nature, car la sensation que l'on a ici plus faibles niveaux de relance, et non les 10 fois, mais 2.718 .. . Fois le seuil écouté, et correspond donc à une magnitude absolue inférieure de sensation. Cela permettra de doubler lorsque le stimulus à l'2,718 ... augmentation de pliage. Si vous voulez laisser l'unité de sensation et de l'unité de relance se rencontrent au même point, de sorte que vous obtiendrez le précédent prochaine forme la plus simple de la formule de masse, si l'on prend également l'unité de stimulation et le

sentiment d'unité à une des valeurs de relance fondamentaux, ce qui est égal au nombre de base des logarithmes appliqués. Cette forme de formule de mesure

γ = log ß + 1 (9).
En fait, la condition γ = 1 lorsque la formule de mesure di k = 1 car connectez un = 1 De plus, à condition que γ et β sont de 1 en même temps à la fois par la substitution de 1 γ de β sous la forme de la formule de mesure (2) et en fixant k = 1 1 = log 1 - log b . Cependant, puisque log 1 = 0, on obtient - log b = 1 + En substituant ces valeurs finalement k = 1 et - log b = + 1 dans la forme générale de la masse formule γ = k (log β - log b ), on obtient le formulaire ci-dessus. La forme la plus simple de la mesure formule γ = log β peut être utilisé n'importe où et partout le calcul simple des résultats permet, lorsque la valeur de seuil du stimulus reste constante d'ici là a toujours en son pouvoir pour appliquer les unités fondamentales, à savoir l'unité du stimulus constant à b, de prendre et de la sensation à l'impulsion fondamentale des valeurs égales au nombre de logarithmes de base appliqués. Toutefois, lorsque les changements d'excitabilité se produisent, ou la possibilité de celui-ci à prendre en compte, bgénéralement pas être mis à 1, et nous avons donc la suite Bien que nous ayons souvent, mais pas toujours utiliser la forme la plus simple de la formule de masse. Comment facile de considérer la dépendance de la sensation de stimuli par luimême effectue la fonction inverse de la relance du sentiment avec, non pas dans la mesure où la relance de son existence à des conditions en fonction de la sensation, mais jusqu'ici, la taille du stimulus, qui est nécessaire, un donnée pour réveiller sentiment, dépend de la taille de la sensation. Cette dépendance est exprimée au moyen d'inverser la formule de masse (10) où un est le nombre de base des logarithmes appliqués qui formule est simplifiée en appliquant les unités fondamentales de ce qui suit: β = un γ La formule γ = k log (11) = un , est par substitution de ces valeurs dans 1 = k connecter un

log premier lieu, à savoir conduit à , ceux décrits dans la

section 14 = et cela aussi .

En ce qui concerne la signification et l'utilisation de la formule de masse remarques suivantes sont importantes. C'est une formule qui peut être directement applicable seulement pour le gouvernement de la dépendance de l'intensité ou la force du sentiment sur l'intensité ou la force du stimulus à son exemple de justification, si un stimulus à un point ou dans la même proportion sur tous les points où il est, augmente ou diminue. Quand nous parlons de mesurer la perception par le stimulus au moyen de la formule de masse, par conséquent, c'est toujours la mesure de l'intensité de la sensation de l'intensité, non destinés à la quantité d', s'étendant sur une étendue temporelle ou spatiale donnée de l'ordre de relance. Si la sensation simplement en fonction de l'impulsion peut être mesurée au moyen de la formule de masse, le seuil de l'excitation doit b connu et, comme k soit constante pour les différents niveaux de stimulus. Bien qu'il reste maintenant k inchangé par effet de relance, d'autant plus que je le montre ci-dessous, mais pas b, en changeant l'effet de relance par l'irritabilité. Mais plus elle se ternit, donc une plus grande valeur de la relance est d'augmenter la sensation sur le seuil, d'autant plus que les augmentations b. Pendant ce temps, les tremblements de ce fait, l'applicabilité de la formule de mesure n'a pas lieu, mais a plutôt amélioré. Parce qu'il se trouve par la présente que ce n'est pas seulement pertinente pour la fonction de la sensation de stimuli, mais aussi sur le degré de sensibilité avec laquelle il est considéré. Tout comme nous avons une variable dans la formule Β et introduire le changement dépend de γ peuvent suivre, nous pouvons une variable b , et d'introduire par la suite des changements de γ suivre. Cela nécessite bien sûr de la loi du changement de b à étudier par l'effet de relance de plus près, à b en mesure de présenter comme une fonction de l'intensité et de la durée du stimulus dans la formule. Pour cette étude, un rapport important de soi, mais la formule masse elle-même le dar indication la plus appropriée., Paraît-il, vient b à tous les stimuli non-violents avec une plus longue durée à une limite, ou même avec un retour périodique rapide à une valeur moyenne dont la taille de la relance et de la durée de la période, mais pas encore identifié, relation juridique sont, et il sera substituant une partie de la valeur initiale, l'autre partie de cette limite ou la valeur moyenne à couvrir les événements majeurs Maßformel de leur application. Lorsque le seuil b n'est pas connu, donc une mesure absolue de la sensation à travers la formule de masse ne peut avoir lieu, mais peut encore avoir la même utilisation pour les dimensions des différences de sensation en lorsque vous dessinez le même pour les deux sensations différentes, et en prenant la différence des expressions le seuil b de cette différence disparaît comme vous l'aurez déjà remarqué, et dans un chapitre ultérieur sera encore discutée. Si, dans la formule de masse, la constante b en fonction d'autres variables, donc est obtenue à partir de la formule 11, ce qui suit (12)

quand un certain nombre de logarithmes base est appliqué, selon lequel b stimulus β est proportionnelle à la sensation d'une donnée γ porte. Par la suite, la valeur réciproque de peut b di presque compter comme une mesure de la sensibilité absolue ou dans le sens de Th 51 est entendu irritabilité, même si ces stimuli est l'inverse de la définition précédente, ce qui déclenche une sensation donnée. Ici, on suppose, ce qui est prouvé dans la suite de l'intervention que k n'est pas avec b changements. Si, dans la formule masse k en fonction des autres valeurs, on obtient

(13) de sorte que k sensation γ est proportionnel au rapport d'un stimulus donné fondamentale vu. Maintenant serait généralement parlé que possible de penser que, si le seuil du stimulusb vertu de l'amendement à l'évolution de l'excitabilité, même les plus fondamentaux rapport relance changements, dans lequel une sensation de hauteur donnée γ se pose. Dans ce cas, selon la formule précédente aurait valeur k avec les valeurs b changement, être dépendant, et donc il a une valeur constante de k peut appliquer la formule de masse tant que la sensibilité absolue ou de l'irritabilité, de qui b depends reste le même. Mais de l'autre côté parle généralement tout aussi concevable que, ainsi que la valeur seuil b est en train de changer, mais le sentiment reste le même lorsque seul le rapport de stimulus fondamental reste le même. Dans ce cas, k est indépendant de l'irritabilité et à différentes valeurs de b même ksont utilisées dans la formule de mesure. Seule l'expérience peut décider cette importante question, et ils opter pour la seconde hypothèse. Dans le chapitre sur la loi parallèle a montré que la différence entre deux stimuli apparaissent également clair qu'ils veulent avec les corps fatigués, de sorte que les seuils b changements, ou être conçus avec des non-fatigué. Soit maintenant le premier cas, les valeurs des constantes correspondant à chaque b 'et K ', où le dernier b et k, et si les deux impulsions, la différence doit être compris, β et β 1 , si la première différence est la sensation

ce qui se traduit dans la seconde forme, en mettant en oeuvre la différence des logarithmes des logarithme du quotient. Deuxième cas est la différence de perception

. Les différences sont maintenant à la fois être le même, car l'expérience montre, il doit k ' = k , d i la valeur de k , indépendamment de la valeur de b soit 2)
2)

Une différence plus tard, donnant entre sensation et perception des différences de différences ne changera pas beaucoup à cette déduction. Vous voyez ci-après que la même loi est un complément essentiel de la loi de Weber dans la détermination de la formule de masse. Après cela, il ne peut être déduit de la formule de masse après remarquable phrase: Si la valeur de relance de b, dans lequel une sensation sur le seuil se produit, les augmentations ou diminutions dans une situation donnée, de sorte augmente ou diminue la valeur de chaque stimulus par lequel une sensation donné de la force à générer dans la même proportion. Ainsi, par exemple, quelqu'un qui se rapproche de l'engourdissement, un n -fois son fort besoin d'écouter tout la même chose encore, comme un autre avec des oreilles en bonne santé, alors il est aussi un n -fois plus fort son besoin de même mesure que celle de l'entendre, peu importe quelle force vous aimez cet endroit est basé. Parce que nous avons la formule de masse pour γ = k log . Si maintenant au n -fois la valeur de b , la valeur de γ ou précipitent le même, que dans un langage simple, il doit en être le n fois β être appliquée. Nous n'avons pas de moyens directs pour comparer l'intensité de la sensation chez les différents individus. Mais il n'est pas sans intérêt que nous en déterminant la valeur seuil Bobtenu à partir de différents individus un des moyens indirects, ce qui est suffisant pour l'ensemble de l'échelle des forces de sensation à la fois. Soit dit en passant, montre la forme de la formule de masse, il sort pour la taille de sensation au même, si vous β diminue dans une situation ou donnés b augmente dans la même proportion pense. Cela conduit à une double représentation d'une irritabilité modifié, et il peut être approprié dans certaines circonstances, d'utiliser l'un ou l'autre. On peut tout aussi bien par une irritabilité diminué diminution de l'effet stimulant β avec les mêmes seuils b représenter que par un relèvement des seuils, b avec le stimulus même effet β . ancien peut être considéré comme émousser l'effet de relance ou le stimulus, ce dernier étant décrit comme émoussement de l'irritabilité. Pour la traduction de la relance du mouvement psycho-physique à charge, qui n'a qu'à saisir que dans la psychophysique interne, seule la première représentation est applicable, à condition qu'une voraussetzlich d'irritabilité diminué seulement ouvert pour révéler qu'un effet psychophysique réduite du stimulus a lieu, nous puis par une réduction β devront exprimer. Mais dans la psychophysique extérieures, sur le terrain, nous en sommes maintenant, nous devons représenter sans

état seules conditions réelles de la formule, le stimulus β dans sa taille réelle introduit dans la formule, et la variabilité de son effet en modifiant l'excitabilité en faisant varier la constante b représentent, donc où nous nous arrêtons d'abord dans ce qui suit. Nous appelons B à la valeur de β , la sensation dans laquelle l'unité γ est adoptée, sera, en termes généraux, qui ont pour b et k sont donnés, la valeur de γ = 1 doivent mettre, si nous aussi β = B définie. Ainsi nous obtenons ces constantes en fonction de la valeur expérientielle B , à savoir

(14)

(15) Ces valeurs de b et de k peuvent ainsi être substitués comme souhaité dans la formule de mesure. En remplacement de la valeur de b est une

(16) La substitution du journal pour en cette dérivation, ce qui ramène le résultat = log a , et ce

déjà (voir ci-dessus) ont constaté est dû au fait que log journal a = 1, car uncertain nombre de la raison.

En remplacement de la valeur de k peut être trouvée facilement

(17) Pendant ce temps, vous, la simple application des lettres b et k se réfèrent à la formule de masse est généralement plus facile de tirer des conclusions.

Pour être pris en compte dans l'application de la formule de mesure de ceux prévus incluent la présence de stimuli de sensations internes. Lorsqu'elles existent, est d'ajouter sa taille à la taille des stimuli externes à la valeur de β à obtenir, qui est introduit dans la formule. Mais c'est peut-être leur existence et leur grandeur du tout accessible seulement par la présence et la force de sensations en l'absence de stimuli externes et pris en compte par comparaison avec leurs équivalents en vigueur. Nous devons donc ajouter un peu de taille pour les stimulations lumineuses extérieures et donc augmenté appel à la formule β introduisons pour obtenir le résultat de la perception de la lumière complètement, sauf après discussion précédente multiple déjà sans stimulus externe, une sensation de faiblesse de la lumière dans l'existence de Black soutient marques, ce qui suppose l'existence d'une cause interne de la sensation de la lumière, que nous appelons juste ce charme intérieur. Maintenant, cela peut taille supplémentaire ne détermine pas les stimuli externes exactement, mais leur existence doit être pris en considération, car ils à faibles stimulations lumineuses externes pour la plus grande influence, et doivent être appliquées relativement contre de fortes stimulations lumineuses externes, où leur influence est négligeable. De l'autre côté doivent être pris en considération que certains stimuli en dehors de la grisaille de l'irritabilité qu'ils portent, leur exposition à déclencher un mécanisme restrictif, l'effet augmente avec la force des stimuli. Au moins cela est vrai des stimuli lumineux, à moins que la pupille contractée par l'augmentation de la relance de la lumière, et il serait très possible que les audiences et peut-être aussi dans d'autres sens se tiendront quelque chose d'équivalent. Bien sûr, le stimulus ne peut être introduite à l'égard de cette limitation dans la formule de mesure, ce qui est souhaité par une réduction demgemäße de β ou de l'augmentation de b peut être suffisant. Chaque irradiiert de relance dans un certain périmètre et tous les sons pendant un certain temps après, lors de son impression est arrivé une fois. Cela aussi peut émerger à droite et agissant actuellement stimuli à prendre en considération Zuwüchse. D'une autre manière, à savoir selon les lois du contraste, de travailler avant stimuli abändernd et sensible à la taille de la sensation que provoque un stimulus donné. Cible par rapport à cela, la formule de masse sont faciles à utiliser, que ce soit tous les stimuli avoir à changer dans la même proportion, ou il doit tous les stimuli à l'exception du changement constant, au moins, il est probable que, dans ces deux conditions se produisent, la simple application de la formule de masse possible. La loi de Weber, à savoir confirmée en vertu de la première condition, les expériences avec les ombres des nuages (TH 140), en vertu du deuxième état dans l'estimation des magnitudes stellaires. Enfin, nous devons être un souvenir à prendre en considération dans les applications du point Maßformel d'attention. Pour le moment, nous appelons à une demande similaire de Maßformel un état comparable de l'attention. Plus tard, va montrer une fois de plus que les différents degrés d'attention ne vient pas dans certaines limites et dans un sens dans les applications de la formule de masse sur les sentiments en compte, d'autre part, que la formule de masse peut être trouvée sur la

mesure de l'attention même application. Ceci, cependant, doit d'abord être précédée par une discussion sur la psychophysique interne. Il semble maintenant bien de ce qui précède, que la formule de masse est si simple, mais son application n'est pas une chose simple à. Et il fournit, ces difficultés de leur application constituent facilement une question de savoir si quelque chose est ou ce que jamais remporté avec elle. À cet égard, il convient de noter que le principal intérêt de la formule de masse n'est pas tellement le fait qu'il permet de comparer réellement les sentiments exactement au nombre de valeurs qui ne comprend pas facile devrait être une raison scientifique ou pratique que: 1) avec la grâce qu'ils discutaient, à atteindre dans des circonstances favorables, principale possibilité de mesure de la durée de celui-ci sur un solide, fondement clair et précis construit et dit psychophysique la base mathématique n'est jamais garanti, que 2) la combinaison fonctionnelle des valeurs γ , β , b, le rapport du stimulus, la sensation et la sensibilité est une expression qui définit une vision à la fois claire et nette de cette relation en relation de facto, et l'enquête sur les subventions clairs et certains points d'attaque, que 3) de cette relation fonctionnelle sont également autorisée sans mesures spéciales, mais prévoient en général, comme le cours et l'état de phénomènes de perception se doit changer par la modification de telles et telles conditions que le même trait aux cas limites et les points tournants, de sorte que même si aucune mesure speziales est possible, mais en général les conclusions sont possibles. Ces avantages se proposent dans le domaine de la psychophysique extérieurs représentent, et dans un tel plutôt que dans la fin doivent être aussi rares que soient réalisés possibilité de mise en œuvre de la mesure est l'importance de la formule de masse à la recherche dans ce domaine. Cependant, le principal intérêt de la formule de masse repose à mon avis pas du tout dans le extérieure, mais dans la psychophysique interne, si bien étant donné la relation dimensionnelle exprimée par eux entre le stimulus et la sensation n'est pas l'entrée de la psychophysique interne, mais de dire que la clé de sa porte 's. En effet, si la formule de mesure peut déjà contribuer beaucoup à nous orienter dans le domaine des relations entre le stimulus et la sensation, mais il est après tout ce qui précède, une application pure et stricte de la même ne peut jamais arriver ici. Seulement dans certaines, plus ou moins large, jamais tout à fait sûr d'être déterminé, les limites, avec plus ou moins approximation, nous pouvons proportionnalité entre le stimulus et l'activité psychophysique ainsi déclenché prévu, et où cette proportionnalité est perturbé ou s'arrête, l'applicabilité de la formule de mesure est perturbée ou d'annulation. Par conséquent, la principale réalisation de la psychophysique externes dans la détermination de la formule de masse repose à mon avis, est d'avoir justifié malgré tous les problèmes jusqu'à présent sur leur territoire que la traduction dans une application pure dans le domaine de la psychophysique interne est possible et nécessaire.

Pendant ce temps, nous sommes mais pour l'instant avec la formule de masse encore tout à fait en psychophysique externes, et doivent prendre leurs avantages et leurs limites dans ce premier motif en considération. Mais plus complète, fidèle, presuppositionless cela arrive, mieux nous allons travailler vos passages dans la psychophysique interne informatique. La force des stimuli dans les domaines de la lumière et Schalles peut être représenté directement par leur énergie cinétique, et les adopter comme d'autres stimuli qu'ils agissent uniquement comme stimuli si leur force de vivre un mouvement psychophysique de force vitale lance dans le corps et donc représente. Il a un intérêt par la suite de mettre en place nos formules en fonction de l'énergie cinétique du stimulus, ou déclenché par le mouvement. Tout d'abord, bien que cela semble seulement du point de spéculation mathématique, et n'est pas de décider d'emblée si les formules qui pourraient initialement être mis en place après l'expérience de la force de vivre toutes les vibrations, également transférables sont la force vive des moments particuliers de vibrations, et si, possible la performance d'une oscillation complète et autrement d'autres formes de mouvement pour la sensation en faisant la somme de ce que leurs moments individuels pour aider à trouver ces formules correctement, qui seule justifie le transfert des moments et pourrait se révéler utile. Depuis maintenant une telle justification semble résulter d'un chapitre ultérieur, nous l'envoyons en avance sur les formules élémentaires pertinentes. Considérons une particule de masse m, qui dans un pays donné moments de temps avec la vitesse v se déplace, et donc l'énergie cinétique mv 2 dispose en vertu de laquelle, que ce soit en tant que stimulus agit sur un organe des sens, ou même un élément psycho-physiquement actif la même chose est, par les présentes, et de toute façon, c'est une contribution à la sensation totale, qui est considéré par sommation des effets élémentaires comme découlant, comme il est expliqué plus en détail dans l'avenir. Soit b la vitesse de la particule à laquelle sa contribution à la sensation globale disparaît, alors on obtient en substituant mv 2 pour β et mb ² b dans la formule de masse

et la formule fondamentale

L'égalité de avec la dernière formule est prouvé par le calcul différentiel, 2 où d ×v considérée comme différentiel = 2 VDV . Nous avons donc brièvement ;

dont les valeurs, ni avec l'élément temps dt sera utilisé pour multiplier une part, la contribution γ dt se rendre à un stimulus, qui à l'époque t la taille mv 2 a la sensation dans l'élément de temps dt est, en revanche, la sensation augmentation d γ dt, le temps pour le t apprend tenu perception lorsque le stimulus mv 2 éléments dans le temps dt à d ×mv 2 se développe. D'après les formules précédentes, le flux des conclusions notables suivants: 1) Les dimensions des particules ne sont pas inclus dans les formules élémentaires. 2) Il est indifférent que l'introduction de l'énergie cinétique ou la simple vitesse dans les formules par eux-mêmes ne durent que si les constantes k et K deux. 3) Le signe de v et donc la direction de la vitesse est sans influence sur la valeur de la sensation et du sentiment de différence par toujours le même signe dans le numérateur et le dénominateur de l'expression se produit, parce b nous sommes homologue v avoir, ce que c'est que de présupposer . Anlangend le premier point, il est sans conteste pas sans intérêt, et, si vous voulez, le caractère d'une dimension spirituelle appropriée que la masse physique de ces formules disparaît complètement. L'intensité spirituelle élémentaire dépend alors uniquement sur le mouvement, pas de masse. Cependant, il faut ce qui est, pour les envois n'ont pas été transférés aux systèmes. Si nous appliquons les formules à l'attrait de, puis les impulsions peuvent exprimer la même qui diverses particules s'accumulent en partie pour le même point de l'organe sensible, comme deux cloches sonnent en même temps plus d'un, répandre un peu sur différent, tout comme deux étoiles deux laissez points lumineux apparaissent dans les yeux, et si les deux la taille totale de sensation avec le nombre de particules irritantes présentes avoir la masse totale de la relance de croître. Si nous appliquons les formules à la attiré psychophysiquement à l'organe lui-même, alors la même chose doit s'appliquer à nombre de particules irritée. Même une particule de masse deux fois avec la même vitesse aura sans doute d'appliquer égale à la somme de deux particules de masse facile à cette vitesse. Les formules précédentes ont été préparés en conformité avec la condition la plus simple et la plus proche que la fonction, qui consiste en l'expérience entre la taille de la sensation et de la puissance de la vie d'une oscillation complète, traduisible est une dépendance entre les poteaux, à un seul moment d'une vibration sont dans un élément de temps à l'ensemble du sentiment et la force de vie, qui à cette époque éléments a été montré qu'il sort la même chose, si nous sommes au carré de la vitesse ou la vitesse unique pour β introduites dans les formules. Il est maintenant possible mais a noté que la lumière et le son, sur les conditions que nous ne pourrait être basée ici, exactement proportionnelle à l'évolution de l'augmentation de la vitesse avec la vitesse des particules oscillantes qui ont lieu pendant chaque oscillation; double l'amplitude de manière double vitesse est doublée et la variation de la vitesse à tout moment dans le même temps. Et il est ci-après autant de raison de penser que le stimulus β le changement de vitesse que la vitesse elle-même est à substituer dans les

formules élémentaires. Ici, entre la décision ne peut venir que par la suite, ce qui est assez meilleur des deux conditions de la tâche d'établir la fonction de l'expérience de l'ensemble du sentiment de l'ensemble du mouvement par sommation des contributions élémentaires, et il est un cas relativement simple, bien adaptée à l'étude de cette question, l'avenir, mais je ne eingehe. Devrait maintenant accepter semblent vraiment préférable à une telle enquête - et, en fait, ce sera le cas - que la formule fondamentale et la formule de mesure de β au lieu de la simple vitesse du changement de vitesse, ou ce que nous appellerons désormais taux second ordre à court a été remplacé afin de rendre la construction de sensation composite en nature approprié, il serait d'ailleurs sous la forme de formules ci-dessus ne changent pas, par seulement un peu moins de v aurait pris une première ordonnance tarifaire à comprendre un tel second ordre ou un changement de vitesse et les trois points ci-dessus seraient tout aussi conservent leur validité: 1) que la masse disparaît des formules élémentaires; 2) que, mis à part les valeurs des constantes k , K est le même si l'on utilise le second ordre ou simplement vitesses sur les places; 3) que la valeur positive ou négative de la même, c'est à dire, qu'ils agissent comme une accélération ou une décélération, n'a pas d'influence sur la sensation de résultats. L'étude détaillée de la question elle-même est sur place, mais plus tard, étant donné que ni a présenté un besoin particulier, ni une indication jusqu'à maintenant décider qu'il en fait. J'ai discuté ci-dessus, la formule fondamentale et la formule de mesure par les principaux points qu'il peut être considéré que dans la mesure que le plus général et le contexte général de ces points vient à la lumière, mais est plus spécifique à l'individu de la même dans les chapitres suivants avec discussions reviennent pour poursuivre son que les applications des formules. Par ailleurs, je suis sur une généralisation de la formule de masse et les Maßprinzips ensemble, je prévois afficher ici peu. La formule de masse donne la dépendance de la sensation de stimuli. Que le plus grand même, une formule, que j'appelle la formule de différence à appliquer, de sorte que la dépendance à l'égard d'une différence de sensation est donné par les conditions de relance par la formule de masse peut être considérée comme le cas particulier de la formule de différence, où l'un des deux sensations entre quelle est la différence, zéro. Les formules de différences de sensations peuvent en outre être généralisée à celles des différences entre les différences de sensations ou des différences d'ordre supérieur. Les différences de perception entre l'introduction du seuil de rapport dans la formule de différence lui-même à faire une différence pour être expliqué par la suite par des faits, selon qu'ils montent dans la sensation ou d'être particulièrement bien compris, et ces derniers peuvent être nécessaires et le Unterschiedsmaßformel se pose. Enfin, l'ensemble Maßprinzip de la loi de Weber peut être représenté de manière indépendante.

XVII. Dérivation mathématique de la formule de masse.

Développé dans l'introduction du chapitre formule fondamentale précédente

basé sur des expériences sur les différences, qui sont à la frontière de shopping lichen. Ci-après CAN, dy et dQ sont considérées et traitées comme des écarts à l'intérieur. En intégrant le même, on trouve alors, d'abord sous l'hypothèse des logarithmes naturels

γ = K log β + C
où C est la constante d'intégration. Ils ont déterminé par la condition que la sensation de γ au seuil de l'impulsion β = b s'annule, on a o = K log b + C , donc C = - K log b et

γ = C ( log β - log b ).
Depuis un logarithme décimal égal à celui du module M = logarithme naturel est 0.4342945 multiplié, tels quels, à l'aide des logarithmes des courants et la mise à la formule précédente dans

γ = k (log β - log b ) = k log

.

Cette dérivation serait illusoire si le fait de le seuil n'existait pas, de sorte que seulement avec la loi de Weber sur la base de la formule zulängliche de masse et par la présente sensation de mesure absolue. En fait, la sensation plutôt qu'à une valeur finie devrait aller plutôt à une valeur nulle de la relance, nous aurions pour la constante C obtenu une valeur infinie négative, et il n'y aurait pas de durée déterminée pour une valeur de sensation absolue à trouver, mais nous prévenir rien pour mesurer les différences de sensation, ni dans l'expression Cdisparaît. La formule d'Euler pour la hauteur, et la formule de Steinheil pour magnitudes stellaires, que sur le fait de ne pas être basé seuil, par conséquent, ne concernent que les différences de sensation. Même sans calcul, on peut dériver la formule de masse à partir de la loi de Weber par consultation du fait du seuil, exprimée en droit de l'Weber, que la différence de sensation reste la même lorsque le fonds de relance reste la même. Et il mérite cette dérivation en particulier dans la mesure où l'attention que dans le stand, inverser la passe précédente, à savoir la place des données empiriques seulement aller à la formule fondamentale de tirer en l'a indiqué précédemment, la formule de masse par l'intégration, mais seulement à la formule de masse accéder à déduire la formule fondamentale de la différenciation.

En fait, être γ et γ ' deux sensations qui respektiv le stimuli β et β ' appartiennent, comme la loi de Weber est dit dans la dernière forme a remarqué que γ - γ ' reste constante tant reste constant, ou que γ-γ′= si f est un des symboles de fonctions générales. Sans l'accord du fait de la fonction de seuil pourrait maintenant f être prises arbitrairement, l'état de la loi de Weber serait toujours respecté. En fait, les formules suivantes seraient γ-γ′= = = etc reste

aussi bien satisfaire à la condition que γ - γ ' reste constante tant que constante lorsque la formule γ - γ '= k log .

Cependant, nous ajoutons la condition que la sensation à une valeur finie b du stimulus disparaît, seule cette dernière forme est possible. En fait, nous avons mis dans l'équation γ-γ′= la sensation de γ ' = 0 et le stimulus associé β ' = b, ainsi va. eux dans γ= En conséquence, nous obtenons l'équation γ′-γ= le fait que nous sommes γ = 0 pour les valeurs β = b jeu, .

γ′= C'est la différence γ-γ′= où la différence d'abord trouvé γ-γ′= doivent être égaux. Autrement dit, il faut avoir = ou -

.

,

= + Maintenant, une preuve à vous dans de Cauchy Cours d'analyser algebr. p. 109 suiv., en Handb d algebr de Schlomilch. Analyse p. 86 et ailleurs est, l'équation f ( xy ) = f ( x ) + f(y) par ailleurs généralement suffisant car c'est f ( x ) = k log x f ( y ) = k log y f ( xy ) = k log xy où k est une constante. Est substituée dans les équations précédentes fois pour x, de y, donc le produit à la

des xy, de sorte qu'il est le même que ci-dessus, et il s'ensuit qu'il est mis , .

Toutefois, si β , β ' avec γ , γ ′ sont tous deux nuls, soit b = 0 soit, ce serait parce que

la dérivation des valeurs infinies, qui a menti fonction fserait prise arbitrairement.

, menti

supposent pas lieu et la

La fonction logarithmique de la relation de relance dans laquelle nous nous trouvons comme nécessairement rejeté, se distingue aussi de toutes les autres fonctions du rapport de relance, qui pourraient être d'essayer de les remplacer par une propriété qui, aussi loin que l'on peut affirmer par expérience peut servir au moins la condition de seuil doit être justifié par l'accès à la loi de Weber, la fonction logarithmique en toute sécurité, et sans lequel ni un projet de loi avec des tailles de sensations pourrait avoir lieu sur la base de la loi de Weber, comme sans précédent; par l'axiome mathématique que le total des écarts obtenus en additionnant deux différences peu la même chose, mais seulement au moyen de la fonction logarithmique du rapport des différences de perception de relance peuvent exister, si elles sont encore fonction du rapport de relance. Soyez comme B, trois stimuli dans l'ordre décroissant de taille β , β ', β " avec les sensations d'accompagnement γ , γ ′ , γ " est donné, serait par personne, que notre fonction logarithmique du rapport de relance de la différence que nous entre les sensations extrêmes γ et γ ' sont égaux à la somme des différences s'avérer que nous entre γ et γ ', γ ' et γ "sommes. Nous expliquons dans magnitudes stellaires. Les trois stimuli β , β ' β ' sera représenté par trois grandeurs stellaires l, 2ème, 3ème classe. est le sentiment de différence par une fonction du rapport de relance de notre logarithmique, il faut que la différence de luminosité, on trouve si l'on va directement à l'œil de la 1ère à la 3ème dimension apparaît plus grande ou plus petite que la différence de luminosité qui peut être trouvé lors du passage de la 1 . laissez-passer pour 2, plus les différences que l'on retrouve lors du passage du deuxième au troisième, et il peut insérer des tailles de fragments entre toutes les variables, les différences de toutes les variables voisines, la différence wiedergäben totale même. Cependant, depuis vraiment pousser les tailles des fragments d'astronomes selon ce principe à l'arrêt de l'œil vers elle doit donc l'axiome en question ont ici sa validité. De même, pourraient nous apparaître l'intervalle de l'octave n'est pas aussi grand que la somme de cinquième et quatrième, mais c'est un fait d'expérience. Et si vous regardez peut-être pas marié, cette égalité de la différence totale également parler de sensation avec la somme des sensations partielles dans des domaines autres sensations à la suite de l'expérience, comme dans les zones du terrain, de sorte que vous concéder que, après tout, c'est encore moins de raison dans l'expérience du contraire, oui il serait ohnedem contradictions et des incohérences dans les domaines de la sensation se produisent, qui ne révèle rien. On peut maintenant tout d'abord seulement empirique convaincante que si γ , γ ', γ " les trois sensations, dont les trois stimuli β , β ', β " appartiennent, par l'une des fonctions mentionnées ci-dessus que le journal γ - γ " égal à ( γ - γ ') + ( γ ′ - γ ''). obtenues, à condition, nous appliquerions la première forme, on aurait

Si maintenant γ - γ ' = ( γ - γ ') + ( γ '- γ ') être, serait

être ainsi ou = ce qui n'est pas général, mais seulement à la condition entièrement particules qui pourrait être le cas. De même, on pourrait trouver les inégalités pour toutes les autres fonctions, à l'exception du journal. En effet, après celui-ci a

Equivalence entre γ - γ ' et ( γ - γ ') + ( γ '- γ '). Généralement, quand γ-γ′= ″= comme c'est la loi de Weber après le cas, et si nécessaire par le fait que ( γ - γ ') + ( γ ′ - γ ') = γ - γ " il doit + être, qui équation en tenant compte du fait que = = ξ est, selon ce que (qui) est ;′γ-γ″= ;γ-γ

observée, ne peut être atteint autrement que si l'on met

= k log

.

De la même manière, car il ya des conditions qui nécessitait décidé d'arrêter à la fonction logarithmique, donc il ya ceux par lesquels un ou l'autre des caractéristiques qui sont mentionnés ci-dessus, il est décidé exclue. Devrait avoir pour fonction de ce formulaire γ - γ '= k Nous devrions avoir une différence de sensation non seulement toujours le même quand l'argent de relance est le même, mais aussi grandir dans la même proportion que les fonds de relance se développe, indépendamment de la taille des stimuli. Mais cela est contredit par l'expérience. Par exemple, dans les magnitudes stellaires correspond à un doublement de la différence des deux grandeurs stellaires consécutifs, ou la différence de la taille d'une étoile chaque troisième signifie un doublement du ratio des intensités lumineuses, qui appartiennent à des magnitudes stellaires successives. Si d'autre part, la forme peut être que γ - γ '= κ sin Il en irait de la différence de sensation avec une intensité croissante d'un stimulus, tandis que l'autre reste inchangé, augmenter périodiquement et diminuer, ce qui n'est pas non plus le cas.

XVIII. Les valeurs de sentiment négatif en particulier. Représentation du contraste entre la chaleur et sensation de froid. 1)
La totalité des cas, qui sont inclus dans la formule de mesure, peut être, selon les discussions de la 16e Apportez chapitre dans trois cas principaux, qui sont brièvement décrites dans ce qu'on dit: Un événement, la valeur de stimulus fondamental égale à 1 si supérieur à 1 deuxième, troisième, s'il est inférieur à 1 termes de p 88 et suivantes, pp 122 et suiv révision p. 206 ff Psych Maßprinzipien, pp 218 et suiv Le premier cas est celui où la sensation se produit sur le seuil d'accepter la seconde, où il dépasse le seuil, c'est à dire, les valeurs conscientes, le troisième de l'endroit où ils demeurent présentes inconscient et sous le seuil, l'importance des valeurs négatives ainsi la suppression de la sensation de l'endroit où il est apparent, ou la profondeur d'évanouissement mesurée par la taille des valeurs positives de l'étude sur ce point ou la force avec laquelle elle entre dans la conscience. Ainsi sont notre
1) En

formule de masse dans une liaison qui mesurent à la fois la conscience-inconscience comme un degré de sensation. La représentation des valeurs mentales inconscientes par des valeurs négatives est un point fondamental pour la psychophysique dont la valeur probante mais pourrait être tenté de mettre en cause par une interprétation différente peut s'opposer à eux, je pense que le plus nécessaire pour répondre à certains détails, comme cela a été mon früherhin opposition par une autorité reconnue vraiment que le sachgemäßere, la vue, à savoir que, d'une valeur de perception négative au lieu de la valeur d'une sensation de caractère négatif, car il froid sensation, douleur-sensation de chaleur, de luxure sensation rapport à l'offre pour exprimer la taille de toutes les sensations était inconscient, mais simplement pour indiquer zéro. La raison retentissant de ne pas prendre l'affaire de manière que le contexte des faits n'est pas mathématiquement représentable. Notre Maßformel représenté également convaincante au cours de sensations en fonction du stimulus au-dessus du seuil, comme le fait le seuil lui-même fixé la représentation mathématique des faits persister pendant valeurs de stimulation inférieures, nous devons les valeurs d'émotions négatives associées, bien sûr, se rapporter à ce correspond à la même expérience, mais que les sentiments ne sont pas opposés, mais le manque de sensations, de telle sorte que les grandes valeurs négatives correspondent à une augmentation de la distance de la nature sensible ou la réalité de la sensation. En outre, il contredit l'esprit des mathématiques n'est pas à prendre comme ça. Parce que mathématiquement le contraste de l'enseigne peut être tout aussi bonne, basée sur le contraste de la réalité et non la réalité que l'augmentation et la diminution ou directions. Il est partout sur la nature de ce qu'il est de décrire. Il signifie que dans un système de coordonnées rectangulaires, contrairement aux directions sur les lignes dans les systèmes de coordonnées polaires de contraste de la réalité et non la réalité d'une ligne, de sorte que les grandes valeurs négatives indiquent une plus grande distance de la réalité, que les petits. Il ne peut pas y avoir le moindre obstacle, ce qui est valable pour le rayon vecteur en fonction d'un angle de transmettre la sensation en fonction d'un stimulus. Tout comme nous devons maintenant prendre en mathématiques pures, le lien réel et imaginaire et offrez-vous présenter de façon convaincante le contexte et les circonstances du réel, et les conclusions de l'imaginaire au réel pas moins tout à fait vrai, en tant que tel, qui déplacer seulement dans le monde réel, il est aussi dans l'utilisation psychophysique des mathématiques de l'affaire. Pour résumer les conditions de la conscience convaincante entre eux, ils doivent prendre l'inconscient à cet égard. Également par la relation à un exemple similaire, la validité de ce dernier point de vue est de laisser expliquer. Il peut avoir des actifs ou des passifs quelqu'un, tout en n'étant pas en argent et des biens en soi, mais dans un sont les mêmes possession positif ou négatif. Maintenant que l'on appelle convaincante la situation financière, où la richesse ni positif ni négatif est là, une personne n'a rien, pas de dette, a une valeur nulle, alors il serait

tout à fait untriftig de se référer aux dettes petits et grands avec des valeurs nulles, quel que soit cet homme n'a rien, parce qu'ils sont contraires à désigner grandes et petites valeurs négatives, qui expriment le fait que plus ou moins d'argent pour les biens d'occupation doit être ajouté uniquement à apporter que l'état zéro seulement. Dans tous les cas analogique, mais nous nous trouvons avec l'inconscient. Comme dans le cas de la dette d'une croissance plus ou moins d'argent et des biens est nécessaire pour parvenir à l'état zéro de la propriété, au-delà duquel commence l'actif positif, comme psychophysique en cas d'inconscience, une augmentation plus ou moins importante de la relance, respektiv l'être déclenchée par mouvement pour provoquer l'état zéro de la sensation, où il gagne seulement à des valeurs positives de la conscience. Et vous pouvez dire tout à fait dans le même sens: on se sent à l'état inconscient moins que rien, comme vous pouvez le voir dans le cas de la dette: vous avez moins que rien, pour autant qu'on ne veut jamais chercher à savoir expressions du genre de légitime. Ils sont tout simplement convaincante en alignant leur relation de fait convaincante. Après nous sommes contraints par le contexte, le contraste de l'enseigne en face de sensation γ à utiliser pour décrire un, la quantité de la même prospective, relation, nous ne pouvons pas également besoin de désigner une qualité opposée de la sensation il. Froid, la douleur peut être tout aussi fortement ressentie que la chaleur, la luxure, sont tout aussi puissants effets dans l'âme capable sous forme de chaleur, la luxure, alors ils viennent tout aussi bien aussi selon l'Esprit, et le contexte, les considérations mathématiques précédentes, le signe positif pour aussi longtemps qu'ils sont au-dessus du seuil, c'est à dire vraiment sentir. Pas les sensations de chaleur, la luxure, froid, douleur sur eux-mêmes, mais seulement leurs causes, les conséquences et les facteurs associés sont à l'opposé de la manière que l'inverse mathématique du signe s'applique à eux, comme cela a déjà été IC 17 Th brièvement mentionné. Sensation de froid créé par l'abaissement de la température de la peau est en dessous d'un certain niveau, la sensation thermique en l'augmentant, en ce que la peau se contracte et le sang à l'intérieur, où la houle de la peau et le sang sort, comme associé généralement à un ils se tournent vers le sujet inspirant, mécontentement avec un rejet de celui-ci, et peut-être même ce qui est le plaisir et la douleur körperlicherseits sujet, dans un sens opposé au sens positif et négatif, même si nous savons rien de précis ici. Ainsi, vous aurez toutefois le contraste du signe dans la représentation de ces sentiments en fonction des conditions physiques, comme la représentation inversée de la physique adoptée par sa dépendance sur le plan spirituel, mais pas pour les sensations elles-mêmes mais à des stimuli ou des mouvements qui ils sont fonctionnellement liés. Très facile, mais vous confondre l'opposition d'une grande partie de la sensation relation de causalité associé ou à des parties avec un contraste de sensations elles-mêmes La représentation suivante psychophysique de chaleur et sensation de froid a essentiellement qu'une signification théorique, si elle est destinée à montrer, après quoi Prinzipe la représentation mathématique de ce qu'on appelle des émotions contradictoires et l'utilisation du signe opposition auraient lieu là-bas. Dans quelle

mesure cette représentation reflète les conditions réelles, dépend de la question ne sont pas encore suffisamment décisif, dans quelle mesure le taux applicable de la loi de cette représentation Weber est vraiment applicable pour des sensations de température. Qu'il n'est pas dans les limites trop larges doit toujours être applicable pour la tentative est déjà reconnu plus tôt, ce qui, toutefois, n'exclut pas qu'il pourrait y avoir plus valable dans la transmission du stimulus sur la motion psychophysique, étant donné qu'une tentative. Cependant, cette question est en fait pas si important, depuis l'adoption de la loi de Weber est utilisé ici à titre d'indication, le traitement des émotions contradictoires pour expliquer, sans que cela se limite à l'état de la loi de Weber. En tant que mesure de la stimulation thermique β est la température absolue, la hauteur, mais la différence entre la température où l'on retrouve le froid ou la chaleur d'afficher ou de toute fonction de cette différence, puisque la sensation de température selon la distance croissante de la température moyenne. Nous sommes après un simple état β = t - T , où T est la température, est considéré pendant ni chaud ni froid, t juste la température actuelle, la formule fondamentale en utilisant la loi de Weber cette . Maintenant, il faut noter que le second terme de cette équation pour le cas de deux agents sensations où t = T est infini, c'est à dire après une expression mathématique est discontinue. Les deux, en ce cas des moyens séparés, le cas général, où t est plus petit, et où T est supérieure à la température moyenne T est, donc ne peut pas réunir sous la même intégrale, et exigent chacun une détermination indépendante de la constante d'intégration. Si maintenant nous supposerons d'abord que tant la chaleur et sensation de froid a un seuil, c'est que les deux ne sont pas seuls dans la température moyenne T, mais déjà à une certaine distance au-delà et en deçà de la température moyenne T cesse d'être perceptible, et dans les intervalles entre deux températures ni la chaleur ni le froid se fait sentir, une hypothèse qui doit être considéré comme le plus grand au plus tard pour être pris en compte que le seuil serait de zéro, donc nous allons si nous avons la température de seuil de la chaleur c , la réfrigération c appel »pour la chaleur Froid et recevoir les deux formules suivantes par l'intégration, où k est la (manière) spécifié par rapport à K est:

Etant donné que la constante c '- T est négatif, alors c - T est positif, alors varier les expressions pour le chauffage et le refroidissement au moyen d'un ensemble de face du panneau derrière le Logarithmuszeichen, et de la façon la même, lorsque c ' aussi bien au-dessous de T a c ci-dessus t veulent accepter, mais pas nécessaire que les

conclusions générales suivantes. La première de ces formules peuvent être correctement γ sont égaux à zéro lorsque c = t , la seconde permet γ ' = 0, voir si t = c '. Les formules donnent des valeurs correctes pour la vraie chaleur γ et imaginaire pour le froid γ 'si t > T; inversement, si t < T, comme on peut facilement trouver à l'étude, que le logarithme d'une quantité négative est imaginaire. Les formules donnent finalement bien conscient ou inconscient, qui est, positive ou négative, les valeurs de la chaleur γ , froid γ », selon le compteur des fractures sous la Logarithmuszeichen sont plus grands ou plus petits que le dénominateur. Ainsi, ils représentent convaincantes toutes les conditions générales, qui doivent représenter. C'est sous l'hypothèse de deux enfants, espacés à une distance seuil températures c , c ' pour le chauffage et le refroidissement. Dans l'intervalle peut être très demandé si cette condition est légitime. Bien que l'expérience montre que par une certaine largeur des températures moyennes autour de l'absence d'une certaine sensation de chaleur ou de froid peut continuer à recevoir, et ce qui semble être une distance entre les deux seuils au-delà et en deçà de T parler. Mais il faut prendre en considération que cela pourrait aussi être dû à la Accominodationsvermögen Reizempfänglichkeit ou le seuil de sensibilité de la peau, et nous devons reconnaître en tout cas pour d'autres raisons. Les tentatives de la 9e Le chapitre a montré qu'il existe une température moyenne de certaine largeur entre le point de congélation et la chaleur du sang, où même les plus petites différences de température peuvent être vus avec les sentiments que les différences associées à la température sur le thermomètre se produisent presque dans l'ordre de l'erreur d'observation. Cet accord meilleur travail de ce au milieu d'un seuil commun de la température moyenne, c'est à dire le niveau de zéro, pour le chauffage et le refroidissement est, comme prévu normalement pour prendre la sensibilité plus grande possible, l'immunité à une certaine largeur de la température. Si les températures de seuil pour la chaleur et le froid encore dehors, de sorte qu'il pourrait être juste un, pour l'observation doit être considérée comme négligeable, la taille, et il est donc probable qu'ils n'ont jamais dehors. EH Weber s'engage, en disant dans une comparaison de la lumière et une sensation de chaleur (p Programmata Collecta 169e): «Sensus caliginis Est consensus deficientis Lucis annonce cernenduna necessariae. Quae cum Nunquam plan de deficiat, progressivement tantum differnnt Lucis et sensus consensus caliginis. Hinc ajustement, ut aut crescente decrescente luce sensim paulatimque vieux consensus dans alterum transeat, Gradus medius existat neque, neque quo neque Lucis caliginis sensu afficimur. Contra talis medius Gradus temperiei corporum nos tangentium quo frigore nee nee calore afficimur, vere existit, arctissimis vero Est terminis circumscriptus. En causa eo quod Est versée dans nostro corpori calor une calidioribus corporibus comnaunicatur, un frigidioribus autem detrahitur, lux Nunquam ocalis detrahitur autem, sed semper communicatur. Frigus calor et igitur ut nu se habent positiviste et negativi, entre quos Est moyen punetum indifferentiae, Lux et les contre ut Caligo minores

positivistes numériques et majores ». Par ailleurs, si la question est de savoir si les seuils de chaleur et de froid absolument coïncident dans un des points de seuil zéro, a son intérêt théorique, les seuils seraient mais pour essayer de toute façon peut toujours être considéré comme remarquable coïncidence, et la détermination exacte des constantes c , c ' tomber impossible. Doivent donc se révéler utile dans l'intégration dans chaque cas un choix différent de constantes qui devrait coïncider avec les seuils exactement, rendrait nécessaire de lui-même. Maintenant que la solution générale de cette formule est:

γ = k log ( t - T ) + C
est un, la constante C est pas la plus appropriée en se référant à la température, où γ = 0 , mais où (arbitrairement) γ = 1 est défini, pour déterminer ce que le cas de la chaleur à une température au-dessus, pour le cas d'un refroidissement à une température inférieure à T est. Soit maintenant c , c ', ces deux températures moyennes, de même que C respektiv déterminée pour le cas de la chaleur et du froid par les équations: 1 = k log ( c - t ) + C 1 = k log ( c '- T ) + C . Décrire les valeurs obtenues pour C, donner substitué dans l'équation générale,

Il est important de noter que l'unité de gel ne sera pas une comparaison de taille permet à l'appareil de chauffage, puisque les deux unités plutôt indépendamment les uns des autres sont des mesures anzuneh. Nous sommes donc en dépit de nos Maßprinzips, oui même dans l'esprit mathématique ne sait jamais si et quand nous venons de geler tant que sont chauds, ou encore geler tant que sont chaleureux, cependant, étant donné que la capacité de base pour vous dire combien de fois plus fort que nous figer dans un cas ou dans un autre endroit chaud, il aurait à quitter parce que même découvrir des relations mathématiques plus générales entre les sensations de diverses natures, comme disponibles jusqu'à présent. Mais après les valeurs c , c ', sommes, pour lesquelles nous assumons l'unité des sensations de température arbitraires, il est évident que nous ne pouvons pas faire mieux qu'eux symétriquement à T, à savoir c 'tellement loin ci-dessous, c ci-dessus pour accepter. Dans cette hypothèse naturelle, puis une comparaison entre la chaleur et le froid peut cependant établir, qui a fait d'appliquer à la nature, même s'il n'est pas mathématiquement nécessaire. C'est c - t = t - c ' et le contraste entre la chaleur et le froid réduisent au fait que pour t - tdans la formule de chaleur t - t dans la formule pour le refroidissement se produit, donc à son tour à un contraste réduit de l'enseigne sous la Logarithmuszeichen. Conduit jusqu'ici la théorie en supposant que la loi de Weber est valide, et k est

commun à la chaleur et au froid. Maintenant, je l'ai déjà dit qu'après les points de rosée à la loi de Weber perd sa validité, d'autre part, cependant, il a été noté que les écarts par rapport à la loi de Weber sous l'influence de stimuli externes se déroulent pas nécessairement en rapport avec les mouvements psycho-physiques déclenchées par , de sorte que les considérations précédentes par rapport à cet au moins peuvent conserver leur signification. Mais le but principal de la discussion précédente n'était pas à la fois, de déterminer la fonction de mesure de la sensation de température, pour lesquels des enquêtes préliminaires plus expérimentales sont nécessaires, en fait, être présent autant que la conception mathématique d'une antithèse de sensations, comme lui offrir la chaleur et le froid, généralement expliquer.

XIX. Relation de transition Weiser de stimulus et la sensation.
La sensation monte aux stimuli, mais pas dans la même proportion. Au contraire, nous savons que si le stimulus atteint le seuil, la sensation n'est pas du tout perceptible, et non plus dans un simple, mais logarithmique relations de se développer. C'était son intérêt à poursuivre les principales conditions de ce passage un peu plus près qu'il ne l'est, mais été fait par la simple distinction et Inbetrachtnahme les trois cas principaux, qui sont compris dans la formule. Objectif de ce chapitre est destiné. Pour un calcul simple de la voie du point de référence de stimulus et la sensation de la formule de masse folgends à sa plus simple γ = log β sont pensés réduit, le seuil b est l'unité de base de la relance, et les valeurs de relance de β l'importance des principes fondamentaux de l'(ci-dessus) a indiqué prendre un sens. Avec e est, comme toujours, le nombre de base des logarithmes naturels 2.718 .... être visé. Correspond généralement à toutes les valeurs de sentiment positif à un stimulus donné β une aussi grande, les valeurs négatives dans l'attraction réciproque la relation générale (chapitre 14 formule 2) log de valeurs de relance , selon

= - log β , après quoi les deux séries 1, 2, 3, 4, .... 1, , , .....

deux rangées appartenant au nombre absolu de copies des mêmes valeurs de sensation de la taille d'une première série de positif, le second nombre égal à une des grandes valeurs de sensations négatives qui correspondent à 1, dans lequel lesdits seuils de la stimulation dans les valeurs de zéro ou un seuil de sensibilité. Après cela, vous avez seulement jamais eu besoin au cours de sensation sur les stimuli pour les valeurs de β à poursuivre, qui sont plus grandes que 1, afin de trouver la transition après une relation précédente en ce qui concerne les valeurs de relance qui sont moins. Tant le nombre de valeurs d'opinions positives et négatives fonctionne selon

qu'on β de la valeur γ = log β ou γ = log croître à l'infini peut, en une quantité positive ou négative respektiv infini, où l'ancien infiniment forte sensation, ce dernier l'inconscience absolue une sensation appelé. Mais ce que le premier est concerné, nous ne devons pas oublier que notre formule est valable aussi longtemps que la loi de Weber s'applique, et que ce soit valable à forte impulsion à l'impact cesse après la création de l'organisme, de sorte que la sensation de augmenter le stimulus dans l'homme ne peut être ainsi croître indéfiniment, comme ce serait le cas après l'application de la formule abstraite. Cependant, rien n'empêche de supposer que si le mouvement psychophysique pourrait être augmentée indéfiniment, la dépendance de la sensation qu'il suivrait la formule indéfiniment. La série entière des valeurs de sentiment négatif de l'infini négatif au seuil correspond à la faiblesse relative des intervalles finis des valeurs de relance 0-1, tandis que le nombre de valeurs de sentiment positif du seuil à l'infiniment fort sentiment positif des intervalles infinis des valeurs de relance de 1 à ∞ écouté. Nous allons maintenant poursuivre la cours des valeurs d'émotion positive. Est calculé sur la base d'un système logarithmique arbitraire selon la formule γ = log β valeurs γ , dont la croissance du seuil de 1 pour les valeurs β appartenons, nous constatons queγ initialement à un conditions plus rapides que β augmente, comme on le voit dans le fait que le rapport croît à

initialement. Mais il augmente β de plus en plus, il en va de la relation associée nouveau. En bref, il renforce le charme de son seuil, la sensation augmente initialement rapidement que le stimulus, au cours d'une certaine limite, mais plus lentement.

Depuis la sensation lorsque les seuils voire nulle, chaque valeur finie mais unendlichemal aussi grand que zéro, ce qui augmente la sensation qui se passe en cas de dépassement du seuil d'une taille finie, même minime, dans les relations infiniment fort. Nous utilisons d'autre part le cas idéal d'une force infinie de la relance tout en continuant à maintenir la validité de la formule, une augmentation limitée de la relance se fait sentir dans tous les régularisations importantes de se sentir plus. Le passage de la frontière à frontière, où la sensation dans des proportions infinies, et où ils ne croît sensiblement par une augmentation finie donnée du stimulus est maintenant très remet de fait que dans certaines limites, plus rapide, plus lent au-delà de certaines limites que l'attrait grandit. Entre ici, il doit nécessairement y avoir un cas d'agent spécifique où le sentiment ni plus rapide ni plus lent que le stimulus, mais (à proprement parler que dans l'infiniment petit intervalle) la même proportion est en croissance. Et puisque à cet événement, la valeur = avec une croissance de β augmente, diminue au-

delà, cette affaire doit le maximum de

correspondance.

Cette condition est aussi le moyen d'accroître le niveau de stimulation β pour déterminer à qui ce tournant se produit. Selon les règles connues de calcul différentiel (par réduction à zéro du différentiel d' ) on constate que la valeur de β , dont le

maximum correspond à la même e , di est égal au nombre de base des logarithmes naturels. Donc, si le stimulus le 2718 ... fois son seuil, qui peuvent varier un peu à partir de là, la sensation du changement de l'impulsion modifie exactement proportionnel. Augmentant encore le stimulus au-dessus de cette valeur, mais encore la sensation croît en valeur absolue, mais diminue proportionnellement aux stimuli. Il descend nettement inférieur, de sorte que la sensation diminue tant en valeur absolue et par rapport aux stimuli. Le point où cette relative maximum de sensation se produit, est appelé le point cardinal, et la valeur de stimulus à laquelle il se produit, à savoir les e -fois la valeur de seuil, et la sensation associée de la valeur cardinale de la relance et le sentiment. Ainsi, quand un stimulus dans l' e -force pan de son seuil d'actes ou de ses valeurs cardinales, c'est la puissance maximale relative de la sensation ou le sentiment du cardinal. Et si vous le faites dans sa violence, plus concentrée ou plus dispersé en utilisant un stimulus Quantum donné, on est d'obtenir la performance de sensation plus grand possible par le même être distribué tel que le e ou double force de la valeur de seuil agit comme un charme cardinal. Mise au point est plus, la sensation est intense, mais il ya une quantité beaucoup plus faible de ces sentiments intenses se pose qui est toujours perdu dans l'ensemble de la performance de perception, distribué à plus de sorte que la plus grande quantité de sensations est la perte due à la faible intensité ne sont pas en mesure de compenser. Plus tard, dans les formules de distribution de sensation, nous allons trouver un autre moyen nous conduit aux mêmes résultats. Comme à chaque valeur maximale, les valeurs ne changent que lentement, va rester à peu près constante à sa valeur maximale, et pas seulement dans les valeurs cardinales de la relance, mais aussi près de la même sensation sensiblement croître proportionnellement aux stimuli. La relation fonctionnelle entre le stimulus et la sensation comprend donc des cas particuliers d'un certain sens pratique tant en termes de point de swing, le point de seuil et le point cardinal. Au point de seuil est la sensation zéro, les points cardinaux, il a le maximum relatif aux stimuli. La première référence à la mise à niveau du stimulus au point où aller sur les valeurs négatives de sensation en positif, le second point où l'augmentation relative va aux stimuli en déclin relatif. Au début, la

sensation augmente infiniment rapide par rapport à la hausse de la relance, dans le second elle augmente proportionnellement avec l'augmentation du stimulus. Le but est maintenant encore formellement le fait important que, conformément à la réglementation (voir la section 16), la valeur seuil comme une unité de la relance et de la valeur cardinale comme une unité de sensation, la forme la plus simple de la formule de masse ( γ = log β ) que la relation entre le stimulus et l'expression des sentiments, donnant cas de logarithmes naturels, le système a un sens mathématique préférable à tous les autres systèmes. Voici une petite table, qui sont entre autres les valeurs correspondantes de la relance et de la sensation avec l'augmentation des stimuli et le sentiment croissant de l'état de l'appareil de stimulation lorsque les seuils et l'unité de sensation à valeurs cardinales, à la page I, de sorte que les formats de stimulus donné des tailles de sensation associée figurent à la page II inversement. I est la page au moyen de logarithmes naturels, selon la formule γ = log β ou ce qui est des valeurs équivalentes, des moyens communs de formule

calculée; page II selon la formule . En ce qui concerne les valeurs clos est à noter que leur taille absolue n'a pas de sens, car ils dépendent des unités arbitraires de stimulus et la sensation, mais qui est indépendante de la vitesse ou les relations mutuelles de ces valeurs avec la montée de γ et β . I. II

β
0 1 1.5 2 2.718 3 4 5 6 -∞ 0

γ -∞ 0 0,27031 0,34657 0,36788 0,36620 0,34657 0,32188 0,29821 0 1 1.5 2

γ 1

β
0 0,36788 0,33469 0,27067 0,17938 0,14936 0,07326 0.03369 0,01487

2,7183 4,4817 7,3891 15.154 20,086 54,598 148.41 403.43

0.4055 0.6931 1.0000 1.0986 1.3863 1.6094 1.7918

2.718 3 4 5 6

7 8 9 10
1) Plus

1,9459 2,0794 3,1972 2,3026

0,27799 0,25993 0,24413 0.23026

7 8 9 10

1096,6 2981,0 8103,1 22026

0.00640 0.00268 0.00088 0,00005 1)

0,0000454.

Il semble maintenant sur la page, les stimuli que zéro correspond à une valeur infinie négative de sensation, c'est à dire le niveau le plus profond possible d'inconscience, l'inconscience absolue. Alors que la relance de zéro à l augmente, où la perception consciente commence, la sensation passe par toutes les valeurs négatives possibles en n'utilisant pas la formule dans le tableau mentionné sentiments négatifs pour l'appel si le positif pour la relance 2, 3, 4 USF correspond à des valeurs numériques absolues. Si l'appel de sa valeur seuil de 1 augmente, augmente en fonction de ce qui précède, la sensation initialement à un taux plus rapide que le stimulus, par la relation avec le Wachstume de β augmente dans un premier temps. Lorsque β = e = 2,718, c'est à dire les valeurs cardinales de la relance se montre le maximum = = 0,36788, et cette valeur de β = 2 et β = 4, la sensation

augmente nettement dans les conditions de la relance par le rapport près d'ici reste constante, mais il devient de plus en plus évidentes diminue avec plus Wachstume le stimulus. Suivent tableau précédent pour les différences successives de sensation γ , si jamais il grandit de 0 à 1, de la même taille, les différences correspondantes du stimulus β . γ Var. γ Var. β

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

1.7183 4,6708 12.697 34,512 93.81 255.02 693,2 1884,4 5122,1 13923,0

Ainsi, alors que le charme de permettre à la sensation passer de 0 à des valeurs cardinales ou l'élément naturel et fondamental, pour s'élever au-dessus de son seuil de 1.7183 est 1, il doit laisser le sentiment grandir 9-10 à grimper 13923 . Il s'agit d'un cas très simple à laquelle vous pouvez vous référer au programme précédent dans la réalité. Si un bruit continu d'intensité constante est approché peu à peu, donc quand cela est fait à partir d'une distance infinie de suite, à travers tous les degrés de l'inconscience de l'infini négatif, jusqu'à ce que à un certain moment entre dans le noticeability et présente au seuil du bruit de à la suite immatriculé dans la table de transition de la sensation est suivie dans un sens positif. Etant donné que la force du signal β est en raison inverse du carré de la distance, de sorte qu'ils soient un dans l'unité de distance, et cette unité sont définis comme la distance où le son commence à être juste sensiblement. Ensuite, la force du son est à la distance D. En outre, laissez l'appareil de sensation quand les valeurs cardinales, la transition de la sensation en logarithmes naturels est γ = log = - log 2 D

donnée. Les valeurs positives de γ correspondent ici les valeurs de D, qui est inférieure à la distance de seuil, et sont donc des valeurs fractionnaires, qui journal D négatif et - log D fait positive. Il peut être dans le tableau ci-dessus comme une caractéristique noter que le

rapport à β = 2 ci-dessus ce point tout coïncide en dessous du point cardinal, avec des ratios en 4, qui est à la fois nécessaire 0,34657 et que dans le même temps, le rapport de ces stimuli β = 2 et β = 4, le même que les rapports entre les sensations associées 0.6931 et 1.3863. Le dernier est une conséquence naturelle de la première, car si

il est également nécessaire

Le premier parcours, mais un peu de la formule de masse. À savoir, si γ = log β est si et β = 4, on a . Si nous maintenant successivement β = 2

pour β = 2 pour β = 4

××××× ××××× .

Mais par log 4 = log 2 ² = 2 log 2, les deux valeurs sont

identiques.

Mais vous pouvez encore observer que, en aucun cas correspond généralement le rapport de la sensation associée avec les rapports des valeurs fondamentales de relance. Il faudrait pour cela en utilisant les unités fondamentales qui

ce qui n'a pas généralement prendre lorsque vous cherchez β , β ' est tous les numéros. Mais compte tenu de la relation d'égalité ne se limite pas à ce cas particulier les valeurs fondamentales de relance 2 et 4, c'est plutôt un cas particulier, et particulièrement excellent dans une infinité de cas similaires. Correspond généralement à des valeurs indiquées ci-dessus le point cardinal d'égal à égal en dessous du point cardinal, et inversement, et généralement mal ici, le rapport des valeurs de relance fondamentaux avec des valeurs sensation match, le chemin à l'autre leurs valeurs devrait être appelé aux valeurs de relance

fondamentaux correspondants correspondante et, en particulier, avec x, y être visé. Il possède un certain intérêt afin de déterminer leurs rapports comme étant deux intensités au cours de laquelle un stimulus donné quantique est le même rendement de sensation quand il est appliqué à ces intensités par répartition appropriée. Le plus éloignés et les deux diffèrent des valeurs cardinales, plus les performances du quantum de ces intensités. Le cardinal se valorise les valeurs correspondantes sont réunis dans un même maximum. La dérivation des conditions auxquelles elle est, c'est: Si x et y des valeurs et la relance correspondant γ , γ ' sont les sensations associées, nous avons

Mais par γ = log x , γ '= log y , il s'ensuit

Si maintenant nous obtenons

substituiren et yn pour x dans l'équation précédente, nous

n= n log y = log ny log y n = log ny y n = ny Y n- 1 = n ( n- 1) log y = log n

x = ny = Généralement trouvé après la dérivation ci-dessus pour les valeurs correspondantes de relance suite étrange, l'équivalent de l'autre, au lieu de relations: xy=yx

à partir de laquelle, si l'on

utilise la définition suivante de x et y des flux:

Alors, êtes-vous une quelconque relation , dans laquelle les intensités de stimulus correspondants doivent être disponibles, de sorte que vous pouvez aller dans les équations précédentes, les intensités correspondantes x, y se trouvent, l'unité de la relance de seuil, l'unité de sensation est arbitraire. Voici un petit, calculée en fonction de ces formules, table sur la deuxième page, les valeurs de puissance de la première page sont décomposés en leurs valeurs numériques. I. II n 1 2 3 4 5 10 s 22 33/2 44/3 55/4 x s 21 3½ 41/3 5¼ y x 2.718 4000 5,196 6350 7477 y 2.718 2000 0.1732 0.1582 0,1495 0,1291 1.048

10 10 / 9 10 1 / 9 12.92
99

100 100 100 / 100 1 /99 104,8

Il peut être vu de ce tableau, que plus l'intensité d'une augmentation des mesures de stimulation, le plus faible est l'autre dont elle détient la balance en la même puissance relative en sens tel que, par exemple, un stimulus, ledit 104,8 fois son seuil, un stimulus correspond au fait que seuls 1,048 fois sa valeur de seuil, c'est à dire 1 / 100 d'être le dernier, et sont obtenus avec le stimulus même Quantum mêmes performances sensation si vous l'utilisiez dans telle ou telle force par la propagation de demgemäße le stimulus remplacé la perte de son intensité. Également sur cela plus tard formules de distribution de la sensation de toute autre manière nous ramènera. On peut maintenant observer que les valeurs de relance fondamentaux correspondants 2 et 4, la valeur cardinale de s ont à peu près au milieu, entre ce

qui reste presque constant, c'est à dire, la sensation et la relance de croître chaque autre manière significative proportionnelle à la fois les seuls qui sont en nombres entiers expresse qu'ils présentent les plus simples conditions possibles en nombre pair de seuil 1 et le sommet est le double du carré et inférieure. Vous avez donc une distinction mathématique ci-dessus toutes les autres, qui coïncide avec son sens réel puis, un intervalle d'une importance secondaire à côté de l'intervalle principal entre le point de seuil et le point cardinal de délimiter l'intervalle sensiblement progrès disproportionné de la relance et de la sensation, qui pourrait être appelée l'intervalle cardinal Mais vous voulez appeler cela l'intervalle fondamental. On examine la taille moyenne de sensation dans ces deux intervalles principaux, on retrouve, dans l'hypothèse de la valeur cardinale de la sensation comme une unité, comme un moyen de Fundamenlalintervalls sensation = 0,36788, comme l'intervalle de Cardinal nat log 3. 2-1 = 1,07944. La sensation moyenne 1 est obtenu pour l'intervalle de seuil pour les valeurs fondamentales de relance de 2 , et l'expression générale pour la moyenne d'une sensation dans l'intervalle des valeurs fondamentales de relance x à y est . La valeur moyenne de la sensibilité dans l'intervalle entre deux valeurs de stimulation x, y Notamment, sous la condition de k = 1, b = 1 à

dont la valeur grâce à l'intégration conduit à des dispositions ci-dessus, sont présentés. Sur le deuxième côté de la table (voir ci-dessus), à l'exception de la refermeture en tant que valeurs de sensation ajoutés 1,5 et 2,7183, le nombre de sensations représentées comme une différence arithmétique entre la première On voit que cela correspond à une des valeurs de relance géométriques en suivant chaque valeur de stimulation de la multiplication précédente par l'exposant e = 2,7183 spectacles. Cette sensation de résultat d'appartenance de la série arithmétique et une suite géométrique de stimulus n'est pas liée à des unités particulières choisies ici, mais correspond généralement à chaque série arithmétique des sensations, avec d'autres unités et d'autre différence, une des valeurs de relance géométriques. À savoir, l'exposant d'une sensation fixé par la différence 1 est généralement le même que les valeurs de relance fondamentaux, qui est l'unité du sentiment dans le cas de notre tableau électronique, à toute autre différence, mais égale à la puissance de la valeur de stimulus fondamental qui est indiqué par la différence volonté. Vous avez donc à notre tableau de la série des sensations 1,3,5 ..., où la différence est 2, une série

géométrique de stimuli avec l'exposant e 2 . On peut Maßformel toujours sous une forme légèrement différente, comme précédemment mis en place par l'observation que le stimulus β comme un seuil de parties égales b et une accumulation positive ou négative d'un pour, selon le stimulus au-dessus ou en dessous du seuil est , consistant en vue, soit β = b + a peut être réglé de telle sorte que la formule de mesure se met en . Cela soulève γ représente une fonction du rapport, qui a pour augmenter le seuil du seuil, cependant, la forme antérieure γ est une fonction du rapport qui a donné stimulus au seuil. La forme actuelle est dériver facilement les résultats suivants. Tant que le stimulus dépasse le seuil très peu, donc c'est une très petite fraction est assez petit pour que les puissances supérieures à négligées contre la première, vous pouvez passer au chapitre 14 pour se connecter substitut M , où M est le

module. Quelle sensation, tant qu'elle est très faible dans les rapports entre directe et est en hausse. D'autre part, c'est le charme si grand que l'un contre la

négligence, la sensation augmente proportionnelle avec log = log a - log b , et enfin il est si grand que log b en fonction de log anégligeable, il augmente proportionnellement avec le journal un, et est indépendant des valeurs de seuil. La façon dont la formule de masse avec le Wachstume du stimulus augmente la sensation peut être facilement représentée graphiquement par la courbe logarithmique en représentant la taille du stimulus en abscisses, les valeurs correspondantes de sensation à travers elle perpendiculaires ordonnées.

XX. Sommation des sensations. 1)
Il est d'une importance fondamentale pour le cas où un stimulus aux points donnés, soit une augmentation a lieu, de sorte que ce l'intensité de la stimulation et de la sensation se propage à distinguer le cas où l'augmentation des mesures de relance tombe sur d'autres sensible discrète de ce point, de ce fait le nombre de points irritées et sensible, définit l'extension de la stimulation et de la sensation est augmentée. Comme mentionné au chapitre 16 remarqué que le premier cas est directement sous la formule de masse, ce qui est tout aussi pertinente que dans la dépendance de la perception de l'intensité du stimulus, mais rien n'empêche que la formule de masse pour les différents points sur la force de leur irritation suit,

résumées dans les totaux et les compareront. Personne ne prendra la décence, lorsque la rétine est éclairé uniformément, pour dire que la rétine entière est deux fois plus sensation que chacune de ses moitiés, et quand son enduré même par un certain temps (et conçu avec une sensibilité constante) est que est perçu comme deux fois plus de moitié tout le temps. Ainsi, il a à l'égard de l'extension spatiale ou temporelle, à travers lequel un stimulus et la sensation résultant assez excité à parler tout sens de la plus grande et la plus petite sensation de sommes, et ceux de se comparer les uns aux autres en fonction de leur taille. Par souci de concision, nous pouvons différer des totaux de l'espace et les totaux de temps de sensation, selon que l'on résumer le sentiment des différents points de l'espace ou des points de temps.
1)

Révision p 187 et suivantes

Paragraphes, l'espace ou le temps des points (moments), nous comprenons folgends partout pas de points mathématiques, mais en général (égal imaginaire ou en fonction de leur taille relative dans prise en compte) d'espace ou de temps des éléments tels que la contribution de la sensation que, grâce à eux effet de relance à travers livré, pourrait être considérée par une intensité constante pour chaque élément que, toutefois, l'intensité peut être différent pour différents points. Par la suite, lorsqu'ils sont irrités une zone donnée, par exemple une zone donnée de la rétine est allumé, alors le montant de la sensation de ce que nous avons, comme la somme des sensations qui donnent les points ou éléments de surface de la partie éclairée de concevoir, cette somme sensation mais pas à la quantité totale d'agir sur cette partie du stimulus lumineux au moyen de la formule de mesure logarithmique dans son ensemble à calculer, mais le calcul pour chaque point (élément) de la force de son irritation en particulier à faire, et ensuite prendre la somme de ce que l'individu points ou éléments s'applique. Justement, lorsqu'on lui a demandé combien d'une sensation que l'on a eu pendant un certain temps, de sorte que vous aurez à prendre la somme des sentiments que vous avez eus pendant toutes les différentes parties de ce temps, et cette somme n'est pas aussi selon notre formule de mesure fonction de la somme des stimuli doivent être calculés, qui ont agi pendant tout ce temps, mais il est à tout moment ou le moment, c'est comme une petite partie de temps cette sensation peut être considérée en elle comme constant, la force du sentiment sur l'exposition actuelle et doivent être calculées avant lendemain de la relance continue et de ces derniers à prendre la somme de tous les moments individuels. La différence, en fonction de la croissance d'un stimulus, la stimulation donnée points (éléments) augmente ou diminue à de nouvelles taches pistes, selon ce qui précède, elle aussi, que le premier cas, l'augmentation de la relance doit être ajouté aux stimuli sous la Logarithmuszeichen, en second lieu, si le logarithme de l'augmentation du logarithme infliger le stimulus est d'avoir le résultat de l'augmentation de la sensation. Dans ce cas, cependant, la question peut être posée de savoir si, si de nombreux points sont stimulés en même temps, la sensation que donne à chacun qui est

vraiment encore déterminé de la même manière en fonction du stimulus, comme quand un individu est irrité par eux-mêmes. Mais ensemble, la connexion était là de nombreux points d'influence sur la manière dont la perception de chaque individu, de sorte que ce ne serait pas aboli l'axiome selon lequel la somme de la sensation qui accordent tous les points par l'addition, ce qui permet à l'individu de a été trouvé, il ne pouvait se poser la question n'est pas de savoir si chaque individu une sensation plus ou moins importante lors de la connexion irrité de nombreux points de moins que dans le cadre tout autant irrité. Il était cette circonstance, si elle a eu lieu, mais avoir plus des règles générales de sensation pas d'effet, mais simplement de modifier la taille des éléments plus ellen. Car, puisque nos formules ne sont basés sur les expériences aux points individuels, mais sur les connexions que tel, il ne peut présumer que la forme de nos formules sera modifié en reliant les points, mais seulement que les constantes de la même peut être modifié par; cependant, et il reste un sujet de recherches futures, dans quelle mesure cela était le cas, et quelle influence vécue par les constantes. La constante b peut être variable en fonction de la taille d'une zone irritée, puis cette variabilité serait pris en compte dans la sommation, la sommation des règles restent les mêmes, mais à d'autres égards. Je reviens à elle dans l'avenir, mais abstraction faite maintenant cette possibilité. sommes Sensation qui diffèrent en extension et en intensité des émotions contenues dans les, n'en est pas moins une comparaison quantitative, sont, malgré cette différence particulière, capable. En fait, au départ n'était qu'un élément d'une extension donnée donnée avec une intensité donnée de stimulation, si une taille d'ensemble de la sensation dépend; ceux-ci nous sont capables de se reproduire abondamment dans des conditions données maintenant fait même que nous augmentons le nombre d'éléments tellement irrité aussi intensivement par le fait que nous renforçons sans augmenter le nombre d'éléments de l'intensité de l'irritation, et nous pouvons en fonction de l'un et l'autre dans le sens conditions initialement donné par rapport quantitativement reproduit le même, si la reproduction est à la fois, même si cela se fait dans un sens différent. Nous pouvons prolonger un cube, qui est sur le terrain dans le sens horizontal et dans le sens vertical, et de trouver des équations de taille entre les deux piliers mesure qu'ils sont engagés, quel que soit ils sont dans des directions complètement différentes, de sorte qu'ils ne laissent pas superposer sur ces différentes directions . Un facteur très important que l'on doit prendre dans les sommations, est la suivante: Selon le point de croissance en augmentant l'impulsion donnée aux stimuli sur le seuil, ou par privation de stimulus descend en dessous de lui, le sentiment est positif, consciente ou négative, inconscient, et nous avons toujours simplement une sensation de résultat positif ou négatif. Mais si une majorité de points sensibles discrets audessus du seuil, donnant ainsi un sentiment somme positive, une majorité différente de ces points en dessous du seuil se produit, donnant ainsi un sentiment négatif somme, le sentiment positif n'est pas diminuée par ceux qui, mais il est en plus de la forme négative continue, le négatif ne tire du positif à partir de, et n'est pas

compensée par le positif, et que nous avons émotion à la fois positif et négatif, mettre en examen et contre-déclaration uns contre les autres, mais pas algébrique ajouter ou amener le retrait de l'autre pour représenter l'ensemble en l'état de sensation correctement. C'est là que réside pas de fracture de la conséquence mathématique, mais plutôt la relation précédente peut être très bon à tous les cas analogue d'une courbe expliquer leur représentation mathématique montre même. Dans une ellipse construite sur les côtés de l'abscisse positif ordonnées positives remplir une représentation mathématique positive de l'espace, en dessous de la construction tout comme l'espace négatif, ou plus précisément, les mesures par lesquelles nous mesurons les deux chambres, mathématiquement obtenir un signe opposé. Ensemble, ces deux espaces algébrique, on obtient une somme égale à zéro. Mais cela ne signifie rien addition algébrique. Vous devez plutôt interpréter l'espace positif et négatif surtout parce qu'ils sont déterminés par les coordonnées correspondent à différents points. Juste pour que les sommes doivent d'opinions positives et négatives qui sont dues à des sensations correspondent à différents points, en particulier circonspects. Face à cela, il doit faire des sommes pour lui un sens de la partie positive des espaces ellipse pour euxmêmes, ainsi que les sous-espaces négatifs. Et il a aussi un sens, pour résumer les sentiments de points et positive et ceux avec des valeurs négatives pour eux-mêmes. En bref, vous pouvez voir la somme algébrique des sentiments positifs et négatifs qui fournissent les différentes parties d'un organe enflammé, ne se considèrent pas comme une mesure de la quantité totale de sensation consciente qu'elle fournit, et le signe de la somme algébrique pour le gouvernement de l'état de conscience par cet organe est produite: mais vous devez aider mais si la somme des stimuli pense entassés sur le même point, surtout additionner les valeurs positives des valeurs négatives conscientes et inconscientes qui appartiennent à différents points. Sinon, vous obtiendrez un résultat absurde que rien n'avait été ressenti avec un orgue, ce qui a grandement ressenti une part, cependant, il était approprié de profondeur en dessous du seuil avec une autre partie. Tout va de même pour la sommation des sentiments qui ont eu lieu pendant un certain temps. La somme de sensation consciente qui a eu lieu pendant une partie du temps est de déterminer eux-mêmes, et non la somme des sensations inconscientes qui a eu lieu pendant une autre partie, amener à déduire, mais seulement en échange d'une partie et de comparaison. Les observations que nous avons faites ici ne sont pas seulement pour la clarté et l'utilisation de formules empiriques dans la psychophysique extérieures d'intérêt général, mais montrera aussi un rôle très important en ce qui concerne la conception convaincante des relations de la psychophysique interne et utilisés dans des expériences, la pour construire des sensations élémentaires, voir. Je me souviens préliminaire dans les domaines suivants: sommeil et la veille litige dépendra dans une grande oscillation de la puissance vivante de nos mouvements psychophysiques. Nous pouvons faire la somme conscient pendant 24 heures n'est pas ce qui déterminons que nous apportons les niveaux de conscience négatifs pendant le

sommeil de positif pendant l'éveil déduit, ou prendre la somme algébrique des deux, mais à chaque fois a été délibérément reste conscient, et si tellement inconscience autre temps serait à attribuer. Plus que probablement dépend aussi de chaque sensation particulière dans les très petites oscillations de l'activité psychophysique. Si l'effet de la gamme de seuil dans la élémentaire, ces oscillations seulement pendant une partie du temps, soit supérieur au seuil 2) , que sa vitesse est ramenée à zéro périodiquement. Indépendamment des considérations précédentes peuvent maintenant avoir l'idée, le résultat de la conscience peut être donnée par la somme algébrique des messages positifs sur le seuil de la sensation et négative en dessous du seuil à partir duquel il serait probablement très faible ou nulle. Mais cela n'est pas permis: mais seules les contributions positives viennent à la conscience en considération, et la chute négative pour la conscience d'être facile, les valeurs conscientes proche mais parce que nous n'avons pas conscience Pendant ce temps, de l'autre, d'une manière similaire, ainsi que l'angle mort dans l'oeil provoque pas d'interruption dans la continuité de la sensation visuelle spatiale.
2)

C'est généralement au moins pour les vibrations linéaires, mais les vibrations du tout pour tout type si elle doit impliquer des vitesses seconde plutôt que de premier ordre.

Je donne ci-après les formules suivantes sentiment irrité pour une pluralité de points, qui sont communes aux dépenses totales de l'espace et les totaux de temps à la condition que la contribution de la sensation de chaque point est déterminée par sa taille, par notre formule de mesure. Sont additionnés aux sensations γ ', γ ', γ '"... qui stimuli respektiv agissant sur différents points β ', β ", β "'... appartiennent. Si les points sur lesquels ces stimuli acte, peut avoir une sensibilité différente, nous avons mis en eux le seuil b ', b ", b'" ... appartenance. Nous appelons maintenant γ ' + γ '' + γ "'... bref avec ΑΓ , nous avons

Ci-après, la somme de sensation compare ΑΓ , qui est causée par l'irritation de la majorité des points différents, avec la sensation de γ = k log l'irritation d'un seul juste comme un point en réglant = di deux sont égales, si la valeur de stimulus fondamental du seul point est égal au , qui est causée par

produit des valeurs de stimulus fondamentales des différents points. Une conséquence remarquable de cette formule est que si plusieurs points sont stimulées avec différentes sensibilités différentes, la somme de sensation ne change pas lorsque les stimuli sont inversées sur les points avec une sensibilité différente arbitraire, ou renversé la sensibilité aux différents stimuli. Soyez la moyenne géométrique des valeurs fondamentales des différents points de stimulation, et leur nombre n, puis = et la formule de somme peut aussi s'écrire ⊕γ = k log = nk journal ,

que le total de sensation pour n irrité arbitrairement et tous les points sensibles est aussi grand que si tous les n points seraient irrités par la moyenne géométrique des valeurs fondamentales des différents points de relance. En règle générale, nous pouvons selon le sentiment médiane ou la moyenne entre la majorité irrité différents points identique à ceux qui demandent si ils ont tous deux zukäme tous les points, le même montant serait, comme en une somme par les différents stimulation obtient le même. Ce sentiment moyenne que vous obtenez lorsque n irrité points lorsque vous résumer l'expression ci-dessus ΑΓ avec n divisé, qui se trouve . Par la suite, la moyenne arithmétique d'une sensation donnée correspondant au centre géométrique de l'impulsion fondamentale correspondant aux fins de la formule de mesure. Jusqu'à présent, nous avons un nombre fini de points requis, mais il s'agit d'une sommation pendant de longues périodes ou des surfaces sensibles, nous allons généralement, si le stimulus d'intensité variable appliquée, chaque peu de temps ou d'un élément de l'espace avec là la force agissant sur le stimulus β empreints doivent raisonner et avoir pour gagner la somme de sensation par sommation infinitésimale des sensations partielles qui viennent ces effets de relance partielles, 3) , si nous prenons en compte le temps et l'étendue spatiale dans le même temps, exprimée par la formule

où dt est l'élément de temps, ds l'élément de l'espace exprime. β en fonction de t et s représentent. Si b est variable, le changement de canette b à β être transféré. L'intégration de cette formule doit être fait dans les limites dont on cherche la somme de sensation, s et t sont pour désigner leurs unités, et de considérer comme une unité de somme sensation ce que l'unité de s et t et une unité arbitraire de β s'applique.
3)

Il n'est pas contesté, cependant, qu'avec une contrepartie, que la somme des attractions infinitésimales des parties d'un corps peut être tenue dans les systèmes atomiques.

Le cas le plus simple, qui entre en compte ici, c'est que là où un appel en vertu maintien uniforme même sensibilité en un temps donné ou dans un pays donné actes de vulgarisation.Il vous suffit comme somme de sensation pour l'instant t ou l'extension s kt journal ou ks journal

et en considération de s et t , ensemble smi journal où t et s sont comptés à partir de zéro. Le cas suivant simple, peut trouver place ici comme un exemple de facture, si je sais déjà pas à faire un usage particulier de celui-ci pour l'instant. C'est là un stimulus (l'effet de relance) augmente proportionnellement avec le temps ou l'étendue spatiale de certains points. Comment le temps ou l'espace somme de la sensation que lui soit accordé pendant un temps donné ou la distance spatiale, se comporter? La mesure temporelle ou spatiale d'au point où le stimulus est zéro, chaud x , et l'appel à la distance x du point de départ est px, où p est une constante. Ensuite, nous devons résumer la sensation ⊕γ dans l'intervalle de x = A pour x = B pour déterminer le réglage de k = 1 , b = 1:

= B (log PB - 1) - O (log pA - 1) ou lorsque nous travaillons avec un certain nombre de logarithmes fondamentale et appliquée, je désigne la taille de la relance, pour lesquels la sensation d'un point à 1 (voir section 16)

Et nous divisons cette expression avec B - A, on obtient la sensation moyenne dans l'intervalle B - A.

Maintenant, avec une distribution uniforme de l'intensité d'un stimulus est β 1 La sensation totale dans les intervalles B - A ⊕γ = ( B - A) identifier β 1 . À-dire l'intensité du stimulus β 1 de constater que la distribution uniforme dans l'intervalle donne la même somme de sensation que l'intensité px, nous avons les deux valeurs précédentesΑΓ mis égal à celui de cette valeur de β 1 est

En appliquant ces formules de prendre en considération le fait que si nous voulions prendre la somme de sensation des points où le stimulus est égal à zéro, de sorte A mettrait zéro, alors que nous la valeur de B à laquelle nous pensons à l'attrait grandissant au-dessus du seuil de annähmen, nous deux niveaux négatifs et positifs, conscients et inconscients de la sensation, unis dans la somme allions recevoir, ce qui donnerait aucune indication de la somme des valeurs particulièrement conscient. Par conséquent, nous devons partager la somme de sensation en deux parties, l'une inconscientes de A = 0 et B = 1, où le seuil = l est défini, et une conscience de A = 1 à une valeur arbitraire de B , dans lequel nous avons également peut distinguer les intervalles, par A > set première Puisque l'unité d'expansion est arbitraire, afin que nous puissions le one = 1 jeu, la relance des valeurs zéro passe à travers laquelle seuil 1, de sorte que p = 1, et les valeurs de B et Aen même temps les limites des expansions et les tailles d'appel associées entre lesquelles on prend les sommes décrites. Nous prenons la somme du seuil de sensation d'1, nous avons pA= 1 Nous combinons les deux conditions, il est également un = 1, et on obtient les formules ⊕γ = B (log B - 1) + 1

La première est d'utiliser les unités fondamentales naturels où l'unité de sensation se situe au niveau des points cardinaux, pour B = e la valeur ⊕γ = 1, c'est à dire lorsque le stimulus du seuil jusqu'à les valeurs cardinales monte uniformément effet, il dispose d'un e -fois besoin de gros temps ou de distance, quant à la mise à zéro de grimper aux points de seuil, de sorte que par une somme de sensation est généré qui est égale à celle qui serait obtenue si le (en 1 set) fortbestünde intensité de la sensation du point cardinal cours (en 1 set) de temps ou de distance uniformément le stimulus uniforme doit passer de points zéro au seuil. La seconde formule est un stimulus qui en même temps assurer l'entretien uniforme d'un itinéraire de valeurs ou la même que la hausse du seuil uniformément aux points cardinaux stimulus . Grande généralité et une application plus large, la solution des tâches suivantes. Le

stimulus ne se développe pas de zéro, mais à partir d'une certaine valeur de R à la piste proportionnellement de sorte que, si le point de départ de l'itinéraire est là où commence la croissance proportionnelle, prise à la fin de la route x la valeur R + px a. La somme de la sensation sera recherchée au sein de cette distance. Étant donné que chaque variable peut être consulté à partir d'un stimulus donné des points de départ au sein d'une distance suffisamment faible que la même proportion est en train de changer (voir chapitre 15), de sorte que la présente remporter cette grande communauté de la tâche. La sensation est généralement résumé dans ce cas, entre x = A et x = B prise de vue:

ou si elles sont depuis le début de la croissance disproportionnée, où A = 0 ne prend que . Nonobstant les formules dans ce chapitre, la baisse de l'élémentaire n'est pas fourni, nous avons dans le 16e Ont pris chapitre préliminaire dans la nature, considérée (car il n'était pas ici pour calculer l'apparition de la sensation dans les points ou éléments eux-mêmes psychophysiques ce que ces formules peuvent être utiles), mais ces formules devraient s'appliquer même si un telle réduction devrait être autorisé à tous, et nous ne lui aurait fallu pour β dans la formule précédente v de remplacer dans son sens premier ou deuxième vitesse ordre.Dans un résumé de ce type sera discuté dans un chapitre ultérieur.

XXI. taux de distribution de sensation.
La même quantité de lumière peut être concentrée sur quelques points de la rétine ou de la propagation sur une grande superficie de la même, peut être distribué de manière uniforme ou non uniforme, et il peut tirer des résultats pas inintéressantes sur ces conditions qui prévalent de nos formules précédemment développés qui, même une généralisation sont en mesure à d'autres domaines; d'ailleurs que partiellement attribués à d'autres formes de résultats auxquels nous cherchent déjà à les valeurs dans le 19 Chapitre a fait. Dans la mesure où il s'agit de la sensation visuelle, les conditions préalables sont fait, 1) que le nombre plus ou moins de points rétiniens faites par la lumière et donc également la taille d'une surface éclairée de celui-ci n'a aucun effet sur l'intensité de la sensation qui nous donne chaque point , externe, 2) que les points de la rétine, à laquelle la prolifération place, ont la même sensibilité. Les deux hypothèses ne sont certainement pas strictement correcte, ou de ne pas

mettre en œuvre la gravité, mais peuvent dans de nombreux cas être considérées droite approximative, et sont en tout cas que les hypothèses les plus simples à traiter en premier. Quant à la première hypothèse, nous pouvons prouver que la superficie d'un terrain à sa visibilité a une influence, citer que les petits espaces de lumière sont en train de disparaître dans la distance de l'œil, où plus de la même intensité photométrique vus sont le, est encore pas encore suffisamment déterminé dans quelle mesure les petits, les yeux simplement disparaître, les zones claires plus venir en considération diffusion de la lumière par irradiation était à blâmer pour les différences, quelles discussions plus approfondies dans le 11e Une partie du chapitre précédent peut être trouvée. On peut aussi remarquer que plus chaud que tremper un doigt semble EH expérience de Weber avec immersion dans l'eau chaude de toute la main, ce qui semble indiquer que l'intensité de la sensation augmente en augmentant le nombre de points sensibles. Pendant ce temps, on peut observer que la différence de température entre la plongée dans la surface de l'eau chaude, et le reste du corps à être réduit en équilibrant le débit sanguin, de plus en plus vite, mais à un petit que celui d'une grande surface immergée, comme un verre d'eau chaude par le même refroidissement externe influences se refroidit plus facile que le baril, et il ya la question de savoir combien peut accrocher sur celui-ci, au moins jusqu'à présent pas été discutée et réglée. Comme il est également comporter présentes dans la sensation de chaleur de la peau, il est certain que cette expérience ne s'applique pas sur le visage de la souffrance, car au contraire, Blanc par quartier du blanc (pour les lois de contraste) sont plus enclins à perdre qu'à gagner luminosité. En attendant, ce n'est pas perceptible à tout prix, et en général vous serez en mesure de trouver toute sorte de différence décisive de luminosité entre les morceaux de papier blanc grands et les petits, c'est qu'ils conçoivent prochaine ou l'un après l'autre avec la partie centrale de la rétine. Une déclaration plus précise ici sur est la guérison de cristal tel que mesuré par son photomètre de prisme avant, qui mérite la confiance spéciale parce que c'était que des observateurs exacts désireuse de savoir quels sont les facteurs d'influence sur l'estimation photométrique sont1) . Hereafter "a la taille et position des surfaces optiques uns contre les autres sans influence décisive sur l'arrêt de la même intensité ", tout aussi peu la distance à laquelle la zone de lumière que vous pensez à vousmême, et d'être en conséquence le accommodiert des yeux, tout aussi peu un mouvement de balancement de l'œil. Cela peut justifier l'affirmation selon laquelle on peut voir la première hypothèse, au moins dans de nombreux cas à droite approximative, et si je les ai même pas aussi rigoureusement exact. éléments des mesures de luminosité dans l'ABH d Münch. Academic l837. Page 110 Quant à la deuxième condition, il ne peut pas être considérée comme réalisant strictement sens que les points rétiniens du centre ont une sensibilité différente à des distances variables.En attendant, pour pas trop grandes étendues, il est aussi peut être considéré comme vrai approximative.
1) les

Par ailleurs, l'application des formules de distribution suivants à la rétine n'est qu'un exemple d'une application beaucoup plus générale de la même, que je continue à venir. Soit maintenant le stimulus avec une intensité β seulement à un point (ce entendue au sens du chapitre 20) ou commun général uniformément à un certain ensemble le numéro d'unité de points, alors log qui dépend de l'intensité de la force de sensation de relance en utilisant les unités fondamentales β être , et bien que cela a lieu sur l'ensemble combiné en tant que numéro d'unité de points, ils expriment la résistance à la fois la somme ou le montant de la sensation avant distribution. Si maintenant le charme du simple nombre de points sur le n nombre distribué fois, venez sur tous les points au lieu de simple β pour l'instant , et l'intensité de la sensation se connecter à ce point . Mais puisque cette intensité sur la n -nombre répété de points de pliage, on obtient pour la quantité totale U de l'expression de la sensation G = n log n = (log β - log n ) et que le rapport entre les dispersés à la sensation d'origine quantique . Ce ratio diffère en général à partir de l'unité, après quoi l'on voit que en changeant la distribution d'un stimulus à un nombre différent de points, la quantité de la sensation en général. Maintenant, la question est que la perception quantique diminue ou par la distribution? La réponse est, selon les cas. Si nous distribuons un stimulus très concentré de doubler le nombre de points est doublé sensiblement la sensation de Quantum, et pousse toujours à ne pas trop fort distribution d'un stimulus fort nettement dans les proportions de la distribution, mais entraînée trop loin distribution, mais l'enlève à nouveau, et laisse toujours la dérive de distribution jusqu'à ce qu'il devienne imperceptible. En fait, nous allons β très grande, et n est pas trop grand, on peut se connecter n sensiblement en fonction de log β négligence, alors G , le n -pli de γ . Cependant, permettez- stoujours plus de croître, il va enfin se connecter n = log β , qui est la sensation de zéro, et pousse n même que de nouvelles baisses G , même au négatif, ce qui est inconscient. Le cas d'une augmentation du montant de la sensation par la distribution d'une forte impulsion, nous pouvons nous expliquer sur une étoile assez brillante. Quand une étoile est très lumineuse photométrique, il n'a guère de sens pour la différence si vous avez doublé ou divisé par deux sa lumière. Parce que ses sentiments log β est donc en

log 2 β ou connectez-vous sur, pour les premiers, on peut écrire log β + log 2, pour le dernier log β - log 2, mais il est β grand, si on log 2 contre log β négligeable. Par conséquent, la grande difficulté de comparer les fortes intensités photométriques précises photométrique, mais puisque la comparaison peut se faire que par le biais de la sensation. Faisons maintenant une étoile brillante de sorte qu'il obscurcit la sensation dans toutes les relations importantes, si l'on réduit de moitié sa lumière, et la lumière enlevé dans la fabrication d'une autre étoile nous sert, nous sommes maintenant deux étoiles avec la même luminosité que le notable voir la première, et ainsi en distribuant la somme de deux points de luminosité perçue regard sensiblement doublé. Cette sensation doit enfin être négativement affectée par la distribution croissante de stimulus zéro et au-delà, bien sûr, découle du fait que l'appel lancé par la distribution de plus en plus enfin sur le seuil et doit venir sous le même audelà. Selon la formule de répartition de la valeur zéro de la sensation se produit distribué G un si log n = log β . En effet, c'est le point où le stimulus initial β est descendu au premier seuil Dans le cas de la perception de la lumière, cette affaire ne peut être prouvé à la perception absolue de la lumière parce que le regard noir reste toujours au-dessus du seuil, et il ne peut pas être distribué, mais seulement à la différence entre la sensation suscité l'extérieur de la lumière de l'oeil au beurre noir; également mais sont vraiment partout, qu'une relance ne doivent être distribués suffisamment pour être imperceptible à la sensation. Si la sensation Quantum augmente jusqu'à une certaine limite en distribuant une forte impulsion, en plus diminue, il doit y avoir un ratio de distribution n donner ce que nous Nappellerons, où il est le plus large possible. Ce rapport de répartition est donnée par une règle connue en dérivant la valeur de G par rapport à n et la réduction à zéro de la cible de différentiel. On obtient

où e est égal au nombre de base des logarithmes naturels. Cette formule nous dit, d'abord et avant tout, que le ratio de distribution la plus favorable de l'intensité du stimulus β est proportionnelle. Ainsi, si un nombre donné de points à une intensité donnée excitée, de sorte que la distribution est à la fois l'intensité doit être effectuée sur deux fois le nombre de points pour produire la plus grande quantité possible de sensation. Deuxièmement, il nous dit que le nombre qui exprime le plus faible ratio de distribution se trouve lorsque la valeur fondamentale que le stimulus avant la distribution a 2) , avec le nombre de base des logarithmes naturels e = 2,71828. . . divisé ou 0,36788 ... est multiplié. Soit le stimulus soit fort ou faible, vous recevrez toujours la présente répartition la plus avantageuse. Troisièmement, il nous dit que, selon le rapport de la relance de ses plus ou moins de 2,71828 seuils. . . est le stimulus étendu à d'autres points ou moins

doivent se concentrer afin de pouvoir réaliser taux de distribution la plus favorable, parce que si les chutes premier N supérieur à l, dernier, si petit.
2)

Depuis b = 1 est réglé, appuyez sur β partout des fondamentaux.

Se situe entre les deux cas, le cas où β = juste e , c'est à dire où exactement est le meilleur ratio de distribution déjà. Maintenant incombe aux valeurs β = e la valeur cardinale de la relance et de la sensation, où le maximum relatif de sensation de stimuli a lieu, et si nous trouvons le résultat précédent (chapitre 19) a constaté que sur d'autres moyens encore une fois que le stimulus sur la plus avantageuse pour la production de la plus grande sensation agit quand il interagit avec l'intensité de la valeur cardinal. At-il seulement cette intensité, c'est de se concentrer à ne pas distribuer encore de donner le sens le plus large possible quantique. Le montant maximum de lui-même, ce qui avec la distribution des valeurs N = produit, nous obtenons de cette valeur nous pour n dans l'expression de G = n log substitut.Ainsi, nous trouvons le maximum de G se

di 0,15996 β en utilisant les logarithmes communs, ou 0,36788 β en utilisant les logarithmes naturels, dont les valeurs diffèrent les uns des autres parce que nous, les principes fondamentaux adoptés, unité de sensation, et modifie par la présente la mesure de la sensation, après les systèmes logarithmiques. Sont aussi des expressions ci-dessus pour les définir sous une certaine valeur, se référer au taux applicable d'unité de sentir Quantum, qui a lieu quand il est l'unité fondamentale de la sensation pour tout résumer comme une unité avant les points de distribution. Quelle est la relation β désormais également l'appel avant la distribution de son seuil, la quantité totale de sensation est la 0,15996 pour la distribution la plus avantageuse β fois être cette unité lorsque vous mettez l'unité de sensation à 10 fois le seuil, cependant, l'0,36788 β fois quand ils sont à l'2,71828 ... fois le seuil fixé. Avant la distribution par le montant total de la sensation du journal expression β eu, nous avons

ou l'expression du rapport entre la quantité de sensation au plus bas de distribution et avant la distribution du stimulus, où les logarithmes peuvent être prises dans n'importe quel système sans que la valeur se révèle différemment, puisque le rapport des logarithmes des nombres donnés dans tout le système logarithmique ont la même 's. La formule pour le maximum de sens quantique, ce que nous avons proposé, c'est à partir de plusieurs points d'intérêt. Le stimulus β se produit ici, les rapports logarithmiques dehors, et le sentiment est exactement la même proportion, puisque log e et e sont des constantes. Après celui-ci est en principe capable de vraiment laisser la quantité totale de sensation liée à l'augmentation de la taille du stimulus proportionnellement bien, si ce n'est que le stimulus continue gehends distribué afin que toujours le maximum de sensation est ainsi obtenu. Passant des logarithmes naturels, qui log e = 1, le maximum est remplacé par le même sentiment expression est atteint. que le nombre de distribution N, lorsque ce maximum

Selon β est supérieure ou inférieure à e , sous la même condition est que la quantité maximum de sensation, qui est donné avec β peut être atteint, est supérieure ou inférieure à la quantité d'unités de la sensation, et β = e de cette unité est exactement égale. Ci-dessous et au-dessus de la répartition la plus avantageuse de la répartition des notes de deux de grade doit respecter, ce qui donne une sensation de Quantum similaire. Nous nous attendons à une distribution de degré que l'original, dans lequel la sensation Quantum log β , il est donc fonction de la répartition des n- fois le nombre de points n log , et pour le cas où les deux distributions sont destinées à donner une sensation semblable Quantum log β = n log à définir, à partir de laquelle l'équation n est déterminé de manière à avoir le rapport dans lequel le stimulus de la première distribution doit être distribuée à la deuxième. Après plusieurs opérations d'analyse en ce qui concerne les propriétés des logarithmes, et cela conduit finalement à puissances

une formule qui résout jusqu'ici notre tâche, car elle permet de tout ratio de

distribution n , qui établit qui se déroule dans l'allocation initiale 1 sensation Quantum encore, la valeur stimulus associé β (compris en proportion de son seuil), et de calculer avec le plus haut ( accepte chapitre 19) trouvé. En remplaçant, par exemple, n = 2, alors β = 4, c'est à dire quand un stimulus, l'intensité est quatre fois sa valeur de seuil, est répartie sur la double nombre de points de sorte que le même sentiment Quantum se déroule comme un non-distribution dont deux, mais peut-être moins est, comme le maximum de la sensation quantique. A l'heure actuelle l'un dans les hautes s nettement contre n disparaît, la formule est simplifiée dans ce cas à la Approximativformel suivant n=β qui dit un stimulus doit donner le même sentiment que sans Quantum distribution après distribution solide, sont dispersés dans une situation qui est son rapport aux seuils suggère que même descendre presque au seuil, où le grand nombre de points irrités de faiblesse l'intensité compensée. La dérivation de la formule suivante: du journal de l'équation β = n log est la

Tout d'abord, la dernière équation peut en

de transformation, ce qui implique

nn=βn -1 . Bien que jusqu'à présent, nous n'avons aucun moyen de prouver que les dispositions maximales précédentes par l'expérience directe, mais ils traînent avec leurs conditions nécessaires en même temps, et peut être indifférent comme ils regardent. Maintenant, une question d'intérêt a dar. Si la sensation de lumière qui existe normalement indépendamment des stimuli externes de la lumière dans l'œil, la sensation d'yeux noirs, sous ou sur le bénéficiaire possible. La signification détaillée de la question est la suivante: Où la sensation de noir est excité en nous, dans la mesure où ils doivent s'occuper de la discussion antérieure comme l'un des pas bien voir à distinguer faible perception de la lumière, nous pouvons voir, aurait été capable dans cette cause intérieure l'équivalent d'un stimulus de lumière externe, pour produire la même sensation de faible luminosité. Maintenant, ce serait de produire une taille donnée au maximum de la sensation quand il a été distribué afin que son intensité est égale à

2,71828 ... fois sa valeur de seuil, et cela ajoute une certaine intensité de la sensation de lumière produite. La question se pose alors, est l'œil noir en clair ou plus sombre que ceux-ci intensité favorable? - Ou, si l'on réfléchit directement sur l'activité psycho-physique, qui dépend de la perception interne de la lumière, la somme augmenterait le même ou diminuer si l'activité est répartie plus ou concentré? Bien que nous ne pouvons pas ici de décision sûre, la coïncidence de deux facteurs me semblent justifier une certaine probabilité que le noir le plus profond de l'œil correspond précisément à l'intensité la plus bénéfique de sorte qu'à chaque illumination interne de la même - et en fait, peut le Noir égayer par des causes internes et externes - une perte survient lorsque l'activité de psychophysique, ce qui provoque cette clarification, aurait généré par une plus grande diffusion d'une somme importante de sensation, mais a produit pas moins une perte à chaque vente va au noir le plus profond en la sensation visuelle n'aurait jamais approcher le vide, une approche que nous observons en réalité les limites du champ visuel de l'œil fermé. La première place, à savoir, la question doit être soulevée en tout cas, ce qui se passerait si la cause de la lumière intérieure qui seuils devraient approcher de plus que le noir le plus profond de l'œil, qui se produit le cas. Il est impossible d'approfondir le seuil noir plus loin car ici la sensation visuelle plutôt cesse, alors un noir profond est toujours sensation visuelle.Donc il doit y avoir un tournant au-dessus du seuil, où commence à se déplacer vers le noir dans l'obscurité, et nous ne savions pas ce qu'il faut faire ce tournant si ce n'est pas notre intensité maximale, a souffert d'd'une perte dans un autre sens que ci-dessus volonté. Nous nous sentons vraiment comme un maximum, mais dans un sens, le noir le plus profond. Ne devrait pas la façon dont les images, incolores pâles et des diagrammes qui accompagnent notre notion de fonctionnement ordinaires, et à partir de laquelle nous pouvons toujours pas dire qu'ils apparaissent en noir appartiennent à que les intervalles entre le seuil et le maximum de points? Pour le point précédent suivante se produit: En général, nous ne trouverez nulle part réglages tellement pris dans notre organisme, qui avec le moins d'effort possible du pouvoir et des ressources, des avantages considérables sont terminées. Si vraiment le noir de l'œil à l'extérieur de la correspondance non stimulés que les valeurs maximales, le cas seraient réalisées par le fait que, avec aussi peu d'effort ou stimulus équivalent énergie cinétique interne de l'activité psychophysique mais aussi grande somme produirait sensation. Bien sûr, c'est tout pour le moment, mais seule hypothèse. Faut-il cependant être convaincante, nous le ferions - et c'est un nouveau point d'intérêt, ce qui peut probablement causer d'approfondir l'objet - dans le noir le plus profond, qui est dans notre œil, en même temps trouver représente l'élément naturel et fondamental de la sensation de lumière sur nous étions tout à l'heure, d'un point de vue purement mathématique. En outre, nous pourrions exprimer le paradoxe que la plus noire de nuit noire accordé la luminosité maximale, à savoir le maximum qui peut être réalisé avec le même stimulus lumineux quantique.

Par ailleurs, on peut remarquer que sous cette condition, les sensations les plus faibles de stimuli lumineux et la lumière qui dépassent le regard noir, l'autre iraient nettement disproportionnée depuis occupé à la valeur cardinale de la sensation cette proportionnalité en plus qu'il ne peut. Conditions similaires à celles à l'égard de la distribution du stimulus à travers la pièce au même endroit par le temps aussi en ce qui concerne la distribution, et il est tout à fait analogue à une dérivation de la même formule de foi. Vous ne gagnerez pas la plus grande sensation de Quantum si vous même si vous quittez un stimulus de se concentrer à la fois, peu à peu l'influencer dans une forte dilution. Mais le maximum qu'il va faire quand il avec 2.718 ... fois la force de seuil de ses actes. Cela ne veut pas dire qu'il doit toujours agir de la même intensité, si l'état de Reizempfänglichkeit de l'organisme à partir duquel la valeur de seuil du stimulus lui-même dépend de façon substantielle, devrait changer, plutôt que selon les blunts Reizempfänglichkeit et présente b l' Maßformel augmente, l'attraction devront augmenter pour produire toujours le maximum de sensation. Les mêmes principes sont utilisés dans les cas suivants. Tout le monde sait que un stimulant naturel, quel qu'il soit, même de se propager dans l'espace et le temps, que ce soit entre différentes personnes, que ce soit dans les mêmes gens, accordés dans l'ensemble aucun avantage significatif, mais pas moins aussi, que ce n'est pas utile, un stimulant pour une personne ou un temps trop à s'accumuler. Notre formule contient le principe de la juste mesure, sinon veulent en quelque sorte une véritable instruction exécutable après, et à un émoussement rapide de l'irritabilité en entassant stimulus avec consisterait à prendre en compte. Être distribué de l'argent ou des biens qui doivent être considérées comme des moyens d'excitation d'une somme de sensations précieuses de la cible, il est d'abord et avant tout dans le principe démontré par nos formules justifiés, que la majeure partie de cette fortune physique pour le moral de fortune fait quand il est pauvre zuerteilt, mais pas trop fragmentation, ni une trop grande concentration seront dans ce cas être la plus avantageuse. Possession des biens lorsque la personne se débrouille juste mal veut que la valeur seuil de la propriété dans les formules que vous avez voulu appliquer à ce cas, être envisagée. Laissez notre formule de répartition n une valeur fractionnelle dire, elle s'applique dans le cas où l'appel se tiendra dans la relation n à être distribué, mais est concentrée dans cette situation. De celui-ci peut tirer des résultats intéressants. Un ensemble de mesures de relance se concentre de plus en plus sur un espace ou le temps, puis la limite est un ratio de concentration infinie, alors n = la formule de distribution et est G = log ∞ =

0 Fait connu rend l'analyse mathématique de l'expression

log ∞ = trouver 0e

Ce résultat ne peut pas être réalisé uniquement dans l'expérience, parce que chaque stimulus, même si elle s'applique directement qu'à faire un simple point ou paraître,

mais dans une certaine mesure doit être irradiiert, comme avec certains actes Nachdauer s'attarde, de sorte que même le point image de l'étoile apparaît comme un petit cercle ou radial, le contact d'une aiguille est ressenti par la propagation de la pression dans un certain périmètre, le flash instantané de son image rémanente dans l'œil, chaque rapport laisse son écho dans l'oreille.Mais vous pouvez trouver la seule approche possible pour le résultat, c'est que, par exemple, chacun préférerait une dent avec une soubresauts que de laisser plus lentement, et tout le monde préfère instinctivement la mort rapide par le plus violent signifie une mort lente . Passé concerne ce qui suit à partir de la formule de masse en fonction du quantum de la taille de distribution de sensation, une distribution uniforme de la relance a été fourni, une autre conséquence de la formule de masse concerne la dépendance du mode de distribution du stimulus. Cette conclusion est fondée sur le fait que la taille totale de la sensation est un maximum pour une distribution plus uniforme de la relance. Tout d'abord, je me souviens de la phrase suivante: Si la somme de n nombres un , b, c .... = S est donné comme le produit des nombres est le maximum si tous les nombres a, b, c .... de l'autre et donc les valeurs moyennes sont égales.

Par exemple, la somme S est de 12, et les nombres sont 3, le produit maximal est obtenu en 4 . 4 . 4 = 64 Le produit 6 . 4 . 2 ne serait que de 48, le produit 7 . 4 . 1 seulement 28 Give & c Ce taux s'applique également aux fractures. Par exemple, si le numéro 1 est divisé en trois fractions, donnant ainsi à 1 / 3 . 1 / 3 . 1 / 3 au maximum. Nous ajoutons maintenant être ajouté en rappelant que la somme des logarithmes des nombres donnés est égal au logarithme de leur produit et les logarithmes des nombres croître et décroître, comme la dérivation suivante offrira pas plus de difficulté. Supposons que vous ayez n des points sensibles qui respektiv avec les intensités β , β ', β "... sont irrités, leur somme S est la suivante sera la somme totale de sensation log β + log β ' + log β "... = log ββ ' β "... Le maximum du produit ββ ' β "... obtenue par le théorème ci-dessus, si β = β '= β ". . . = , et ainsi de joint également le maximum de log β β ' β '..., et présente le maximum de la quantité totale de sensation. Si tous les points d'une zone irritée sont au-dessus du seuil, l'application du théorème précédent a aucune difficulté. Mais quand un stimulus qui se produirait par une distribution uniforme sur une grande surface ou un long moment sous le seuil et donc donner aucune sensation consciente se produit en se concentrant sur certains aspects de ce domaine ou de temps sur le seuil, il a, malgré son désormais distribution

non uniforme d'une sensation consciente, ce qui semble en contradiction avec la phrase précédente. Cette difficulté se distingue par l'observation suivante: Si les résultats de la distribution non uniforme dans un Quantum de sensation consciente positif pour certains postes dans les conditions précédentes, il se développe à partir de l'autre côté de la dépression de l'inconscience par le retrait des mesures de relance, d'autant plus que pour les autres points, qui s'aggrave pour tout de même leur mesure mathématique négatif dans un Quantum se sent, et l'excès de ce sentiment négatif sur la quantité positive dépasse la distribution non uniforme de la présumée négative perception Quantum en uniforme. Ainsi, la précision mathématique de la phrase reste en vigueur, qui ne va que pour le ratio mathématique ou la somme algébrique de la perception consciente et inconsciente. Mais dans la mesure où il est nécessaire de prendre perception consciente et inconsciente, en particulier dans l'œil, il ne peut être appliqué pour déterminer le maximum de sensation particulièrement conscient. Il semble plutôt qu'il peut être avantageux de répartir une relance sous la forme de non-uniforme, que certains points franchir le seuil au détriment des autres, ainsi couler le plus profond en dessous du seuil. Vous vous demandez maintenant ce que le plus avantageux est d'obtenir la plus grande quantité possible de sensation consciente positif, quelle que soit la quantité de sentiment inconscient négatif qui se pose donc de l'autre côté, il sera attribué aux dispositions déjà indiquées et il est plus avantageux d' soit si la répartition et la distribution de taille, sont de manière libre sur une grande surface ou de temps indéfinie tant pour permettre le contact de la surface ou au-dessous du seuil de temps, en ce que la partie qui est au-dessus du seuil, l'2,71828 ... fois la valeur de seuil et irritées le plus uniformément possible sur toute sa surface. En outre, il est de nature préliminaire, de se rappeler ce qui sera bientôt trouver ses autres œuvres, que l'âme est sur les sommes touchées par les différences de sensation, et la sensation de différences plutôt que quelque chose à l'effet de somme Situé instantanée, plutôt que quelque chose intrusion supplémentaire est à prendre en considération; Donc, la performance globale de sensation de stimuli différents n'est pas attribuable à leur effet combiné. Mais cet effet de somme est une partie ou un côté de l'ensemble des performances, ainsi que la clarté des appels, un moment pour examiner la même après l'autre, en particulier en considération dans la mesure où il est capable d'un examen séparé.

XXII. Distinction des différences de sensations et de sensations de contraste. 1)

En plus de la somme des sensations qui a une fonction de la quantité et du mode de répartition de la relance au fil du temps différent ou points spatiaux à la place, elle s'applique également à considérer la différence dans les sensations de sa dépendance

à l'égard de la diversité de l'irritation à ces points en considération. Mais avant que nous mettons en place des formules qui s'y rapportent, il sera nécessaire de faire une distinction qui n'a pas été souligné, et il est important.
1) En

termes de p 9 page Révision 183 330e Psych Maßprinzipien p 188

Une sensation peut différer d'un autre très bien, sans la différence est donc perçue comme une différence, entre la conscience. Il s'allume directement à un sentiment qui existent dans les différents individus. Quelle est la taille d'une différence peut être le même, il ne peut pas encore être estimé, mais la sensation est ressentie, l'autre est perçu, mais la différence de celui-ci n'est pas ressenti parce que ce n'était que l'un avec l'autre tombe dans la même conscience. De même, il est de nettes différences dans les perceptions de la même personne, qui sont dans le temps aussi loin les uns des autres que l'on est oublié lorsque l'autre se produit. Bien que ce soit une prise de conscience commune de tous les deux là, mais en aucun souvenir à travers les plages de l'un à l'autre, apparemment un groupe manquant dans la conscience de ce qui est essentiellement le même pour une différence de point de vue. Et si leur différence est juste comme dans deux personnes différentes existent et ne peut même pas être perçue comme une différence. Deux sensations différentes à tous toujours soit sur l'excitation des différentes parties d'un organe sensible comme les yeux, la peau, basé, dans la mesure appartiennent à différentes pièces, ou seront excités successivement à différents moments, dans la mesure appartenir à des moments différents, et finalement elles sont différentes chambres appartiennent fois et en même temps, et les relations spatiales et temporelles de son excitation sont allwegs expriment une influence sur l'opportunité et la façon dont la différence se fait sentir, cependant, la différence réelle de sensations ne dépend que de sa taille réelle, mais pas par les circonstances extérieures de sa manière d'éveil. Comme c'est généralement vrai que la différence simultanément être bordée de différents organes ou différentes parties d'un des composants d'organes est moins facilement perceptible, que successivement par les mêmes parties soient préconçue, où la scission n'est pas trop grande, et l'incidence globale et l'amendement erreur constante en fonction de la modification la localisation spatiale et temporelle des éléments nous rend tous la grande influence de ces conditions sur la manière dont les différences sont perçues reconnaître. Donc, nous avons la possibilité et l'existence de différentes sensations admettre leur différence, mais ne tombe pas dans la conscience, et peut ne pas identifier facilement les différences de sensations, la sensation d'une différence, même si, toutes choses étant égales par ailleurs, une plus grande différence entre les sensations un sentiment de différence porte, de sorte que les deux peuvent faire l'objet d'une vision commune. En général, cependant, la différence est constatée entre les différences qui existent entre les sensations sans être interprétées comme des différences, et ceux qui vraiment prendre conscience que les différences. Les deux devraient, lorsqu'il s'agit d'une distinction sont appelés différences de sensations en général ou dans un sens étroit et que les différences perçues ou des sentiments de différence, nous sommes

l'expression peut prendre des sensations contrastées pour ce dernier, depuis ce qu'on appelle de façon significative contraste avec celui, la sensation sous-jacente, les différences d'impressions, les stimuli coïncident. Mais ce qui précède ne s'arrêtera pas, parce que là où il n'y a pas tant une position contradictoire des différences de sensation dans les différences viennent d'être mentionnés au sens étroit et perçue que sur une vision commune pour les mêmes faits, comme avant le nom à utiliser les différences de sensation dans un sens plus large que le plus commun des deux, peu de chances d'être trouvé par un autre nom commun pour la connexion et ne sera probablement pas une légère ambiguïté sur le sens de l'utilisation. Avec distinction précédente à la contradiction apparente qui suit est résolu. Soit une tonalité ou une lumière au-dessus du seuil de résistance toujours plus de croître, nous sentons la croissance continue à travers toutes les valeurs intermédiaires de la plus faible des valeurs plus élevées, et chaque augmentation moindre du stimulus causes nécessaires une augmentation de la sensation, car seulement alors la sensation d' inférieur peut s'élever à des valeurs plus élevées. Ainsi, chaque augmentation plus faible de la relance ou la différence de relance se fait sentir dans une régularisation sensation, les différences de sensations appropriées. De l'autre côté, mais du fait du seuil de différence nous a prouvé que chaque augmentation plus faible de relance, la différence de relance se fait sentir au-dessus du seuil, mais que le même d'une certaine taille est nécessaire, sinon il est imperceptible. Trop petite lumière, la différence de poids n'est pas ressenti. Toute la méthode de seulement des différences notables en raison de cela. Voici deux faits semblent contredire directement. Par la première stimulation de chaque plus petite différence est détectée au-dessus du seuil pour la seconde, il n'est pas détecté, mais nécessite seulement une certaine taille finie. Mais les faits ne peuvent pas contredire la vérité, mais la contradiction ne peut reposer que, à notre avis, en identifiant ce qui n'est pas identique, de sorte que la contradiction apparente est parce que juste le fait que nous observons, c'est un cas à un simple différence de sensation, d'autre part, si une différence perçue, mais le seuil de différence n'est qu'une question de ce dernier. En fait, si le son ou la lumière ne cesse de croître, bien que la perception de plus en plus, et nous sommes probablement capable de sensation croissante, mais pas de la croissance comme un être particulièrement conscients de la différence est la façon dont nous aimons à nous exprimer, dans la sensation indiscernables jusqu'à ce que la croissance atteint une certaine taille, ou dépasse, alors nous pouvons aussi être très conscient du fait que la perception subséquente est plus grande que la première, et d'en tirer la conclusion par la Prinzipe de continuité qu'ils précédemment par tous les grades intermédiaires ont dû être augmenté, mais sans que nous puissions regarder la croissance des petites différences avec sensations spéciales. Après cela, nous pouvons également détecter des différences dans le sens le plus étroit, là où elles existent entre et avec les sentiments sans être encore perçus comme des différences et de distinguer les vrais perçues comme telles différences que dans la sensation la hausse et les différences de sensations particulièrement appréhendés.

On peut noter que la distinction entre les différences de sensations et les différences perçues être inactif dans le cas où chaque petite différence entre deux sensations serait vraiment ressenti, plutôt, la différence perçue des différences de perception coïnciderait. Maintenant, vous pouvez tous les moyens possibles, une telle différence peut se faire sentir, pense aussi que les cas comme un cas limite qui a vraiment la plus petite différence qui existe, serait également perçu, qui représentent le plus haut degré de sensibilité au contraste. Respect, une différence de sensation peut toujours être identifié avec un tel cas limite, les lois et les conditions relatives à la dépendance à l'égard des valeurs de la sensation de rapports des stimuli qui restent indifférents à n'importe quel degré de sensibilité, même si on peut affirmer que sur des différences perçues, mais un transférer pour permettre des différences de sensations, puisque nous aurions à imaginer que la simple sensibilité à sa limite augmentée afin de voir la taille de la différence perçue coïncide avec la sensation de différence. Ainsi, la loi de Weber doit être prouvé que les différences perçues, mais cela n'empêche pas de garder de façon convaincante les différences de sensation dans le sens étroit du terme, et d'en tirer par la consultation du principe auxiliaire mathématique, la formule fondamentale pour les petites différences de sensations dont alors la formule de masse et conduit au chapitre suivant pour être pris en compte dans la formule de différentiel. La notion d'une différence de sensations est un acte spécial de la conscience, qui, comme nous l'avons vu, et dans l'existence de sensations qui n'est pas donné par luimême, mais encore des conditions spéciales appelle à la conclusion. On peut appeler cela un acte conscient supérieur à la simple vue d'une sensation, si elle nécessite une comparaison entre une majorité de sensations, que la conscience d'une relation entre eux. Le concept de la hauteur spirituelle apparaît ici pour la première fois après le choix de nous passe, et cette première occurrence est de constater comment chaque démarrage. Nous comprenons ce terme désormais généralement telle que, si une relation consciente ou le lien entre les phénomènes a et b comprend concret ou abstrait, A supérieur à un et b est appelé.Que toute notre âme, qui inclut la relation consciente de tous ses phénomènes, l'abstrait, le plus haut, une simple sensation de tous est le plus bas en béton, l'unité de la conscience en nous ce qu'il ya en nous. En fait, nous devons faire la distinction entre la version abstraite et concrète de la hauteur partout, en fonction de la relation que nous pensons abstraitement ou en rapport avec. Ainsi, nous pouvons résumé le sentiment de la différence ou de penser les sensations distinctes, même quand elle est perçue différences. Dans une discussion sur l'ensemble Stufenbaues hauteur spirituelle chez l'homme, il est maintenant non pas l'exception, mais la première étape de l'échelle et la direction d'avancement doit d'abord nous préoccuper seulement. Dans la mesure où être vu dans les chapitres suivants, qui perçoit une différence de la mesure n'en est pas moins capable que les sensations elles-mêmes, entre lesquelles elle est faite, que les deux dimensions peuvent être séparés et reliés, et que pas moins des différences entre les différences de sensations sont perçues peut, et ces émotions

supérieures sont mesurables, en principe, est mise en évidence directe que le résumé spirituel supérieur que du béton, le niveau n'est pas moins accessible que le plus faible, et qu'elle monte également un principe ici, de plus faible à élevé, non manquantes. Nous approfondissons les considérations précédentes, puis nous constatons que la distinction que nous avons trouvé être faite entre deux types de différences de perception, s'étend également aux sensations elles-mêmes, si chaque sensation, peut aussi être considéré comme une différence de sensation de zéro et vice versa. En fait, nous rencontrons une antinomie apparente avec les sensations du même genre, comme dans les différences de perception, qui peut également être résolu de la même manière. Comme un stimulus dépasse le seuil survient après notre sensation Maßformel, et s'il se distingue toujours aussi peu sur le seuil. Mais ce sentiment devenir conscient de telle manière qu'ils puissent comparer avec les autres que nous avons à un autre moment, ou qui sont excités dans d'autres organes, puis le distinguer des autres, que vous pouvez seulement si elles ont une certaine force atteint. Jusque-là, nous nous plaisons à le baisser un sentiment conscient, l'appel à la brièveté, à demi conscient, au-delà d'un plus haut conscient, pleinement conscient prochainement. Il ya une différence caractéristique entre les deux degrés de conscience. Au sentiments demi-conscients que vous ne vous souvenez pas, pour pleinement conscient que vous ne pouvez pas. Cette différence est liée à la différence essentielle des deux. Pour distinguer une sensation d'une autre, il faut superposer à la mémoire le jour même ou maintenir ensemble les mêmes. Le seuil de pleine conscience est ainsi parce que, lorsque la possibilité de la mémoire se réveille, et a donc une très grande importance et incessible. Sentiments d'innombrables nous peuvent avoir une semiconscient, sans elle, nous pouvons nous souvenir. Ce qui est vrai des sentiments, peut être appliquée à toute la conscience. Le moment où l'homme se réveille tôt le matin, n'est pas en même temps, où il sera conscient de son ou de surveillance savez peut-être, mais à l'état de veille ne doit être progressé dans une certaine mesure ou atteindre un réveil signifie une certaine force. Inversement, si quelqu'un s'endort, sort la conscience supérieure qu'il a de sa conscience, quelque chose avant le sommeil complet. Personne ne pourra jamais se rappeler le moment où il s'est endormi et quand il se réveille. En fait, il faut sans doute d'atteindre le sommeil, un moyen de comptage. Il appartient ensuite endormi vraiment, donc vous ne serez jamais en mesure de se rappeler quels étaient les chiffres définitifs, où l'on a compté jusqu'à on est endormi. Dans une plus grande durée de l'état de demi-conscience d'ivresse et Chloroformierung semble se produire, car ivre pour intoxication passé souvent ne peuvent absolument pas se rappeler ce qui s'est passé au cours de l'intoxication avec eux, et ils se sont accomplis, et que certains chloroformé lors de l'opération de la douleur crient, dont ils ne savent rien après. Un terrain d'entente qu'elle est tellement senti une différence de sensation, une sensation sont pleinement conscients qu'ils puissent jamais être conscients non

seulement de la taille relative du stimulus, mais aussi le degré d'attention, mais nous sommes ici, comme avant, toujours un pied d'égalité degré de tension d'attention jusqu'à présent, il dépend arbitraire avec impatience, ne dessiner que ce qui dépend de la taille des stimuli en compte, car ce n'est que la psychophysique interne peut être la représentation de l'attention de la parole. Vous pouvez le trouver frappante et pourrait-il peut-être a priori impossible de trouver que les sensations contrastées, des sensations de différences peuvent aussi bien survenir entre successive que des impressions simultanées, voire entre l'ancien peut toujours être plus prononcé que entre ceux-ci, de la façon dont un passé peuvent encore faire de l'argent prétendu être un cadeau? Maintenant, nous n'avons pas besoin de nous engager ici maintenant spéculation, comme nos formules sont fondées uniquement sur le fait et aller sur le fait, et c'est de toute façon. En attendant, il peut être souligné que la dernière impression persiste encore sans doute encore des effets qui viennent avec les nouvelles impressions dans la relation, et il est tout à fait concevable que successivement rendu à la même partie impressions du corps se distinguent donc facilement dans les mêmes circonstances que simultanément sur différentes parties du corps fait parce que le temps et l'espace situé sukzedierende sukzedierenden impressions et donc ne laisse pas des effets mitigés, tandis que les effets des impressions simultanées sont tributaires de la maille. Mais cela ne devrait être mis en place comme une simple hypothèse casual ici.

XXIII. La formule de différence. l)
S'il est nécessaire de mesurer la différence entre deux sensations, l'action par deux fois différent ou points spatiaux, les stimuli sont produites, indépendamment de savoir si cette différence a été perçue, ou non, si une différence de sensation dans le sens strict du chapitre précédent, ne pour mesurer une différence perçue, puis, bien sûr, que la différence entre les dimensions absolues, qui s'applique aux sensations individuelles servent. Ces dimensions sont données par la formule de masse, et il est donc la mesure de la différence de sensation facile de déterminer la différence entre deux valeurs données par la formule de masse.
1)

En termes de p 9 Révision p 184 f

Soyez les deux sensations, la différence est de déterminer γ , γ ', les stimuli associés β , β ', et à commencer par l'hypothèse plus simple est une sensibilité égale à β , β ' suppose, par conséquent, b pour les deux constant, nous avons de la première forme de la formule de masse (chapitre 16), les deux équations γ = k (log β - log b ) γ ′ = k (log β '- log b ) donc la différence de deux γ-γ

′=k (log βlog β′)

quelle formule a déjà dérivé (chapitre 16) de la même façon. Dans le même formule que nous sommes également effectuées lorsque la deuxième forme de formule de mesure nous poser une base, d'ici là nous aurons , formule qui, à son tour, caractérisé en ce que le logarithme du quotient est réglée pour la différence des billes, est réduite à la précédente. Cette formule nous appelons la formule de simple différence ou court différence formule par excellence. Au lieu de déduire la formule de différence dans la manière indiquée dans la formule de mesure, ils peuvent être obtenus directement par l'intégration de la formule fondamentale ainsi que le plus grand de la formule de masse par tous nous avons besoin est la constante en calculant la formule de masse en réduisant la sensation de zéro quand le stimuli intégration bdéterminée a été caractérisé pour déterminer qui nous sommes généralement la sensation = γ ' à la stimulation des valeurs β ' ensemble. On voit que la valeur seuil b a disparu de la formule de différence. Ainsi, si dans l'ignorance du seuil n'est pas une mesure absolue de la sensation par Maßformel luimême est possible, il peut encore servir de la formule de simple différence de comparer les différences de sensations en fonction de leur taille, tant que le seuil peut être fourni seulement comme une constante. Il prévoit en outre que la différence de perception généralement pas une fonction de la différence de relance, mais la relation stimulus est par la même proportionnelle au logarithme. Cela semble être une darzubieten de contradiction. Validité générale de notre formule est-à-dire qu'ils doivent appliquer à la fois les différences, grandes et petites, mais à la formule fondamentale s'applique à de petites différences dans l'expression

selon lequel la différence dans la sensation plutôt les différences de rapport de stimulation que ne l'est proportionnel au logarithme du ratio de stimulation, qui sont de façon générale des conditions très différentes. En attendant, il peut être indiqué

comme suit que d'accord dans le cas de très petites différences dans les conditions de sensation, de sorte que revient la formule de différence à la formule fondamentale de cette affaire. Sont deux sensations γ et γ + d γ , dont seule la seconde par la faible augmentation d γ diffère de la première, et être associée à des stimuli β et β + d β , qui est seulement par la petite taille d β diffèrent, nous avons, par γ + d γ et γ comme deux sensations distinctes, β + d β et β comme un substitut pour les stimuli liés à la formule de différence, d'abord . Mais la est très faible, nous pouvons conformément à l'article 14 pour série , où M est le module. Par la présente, nous et par la contraction de k M dans la constante simples K , qui est la formule fondamentale. Pas moins de la formule fondamentale, la formule de masse peut être représenté comme un cas particulier de la formule de différence, et, comme indiqué ci-dessus, calculer la formule de différence elle-même la même que celle plus générale de la formule de masse de la formule fondamentale. La formule de masse est notamment le cas de la formule de différence représente où l'un des deux sensations entre lesquelles la différence est égale à zéro, et où le stimulus associé acquiert le seuil à moins peut être n'importe quel sens simple de prendre comme différence à partir des valeurs de zéro de la sensation. Si nous maintenant γ '= 0 et β ' = b, alors l'accord est directement lié à la formule de masse. En remplaçant γ = 0 et β = b, on obtient d'abord . Mais quant aux propriétés des logarithmes (chapitre 14) = , nous avons

obtenons d γ = k

et par le transfert des valeurs de cette équation, avec le signe opposé à l'autre côté de l'équation

, à son tour, la forme de la formule de mesure. Par la suite, la formule de différence, mais dérivé de la formule de masse, qui luimême est dérivé de la formule fondamentale, mais sont considérés comme le plus grand des deux, et comment ils sont sortis de leur part, ils donnent également le récupérer. Dans de nombreux autres détails de la formule de différence qui est nécessaire au sujet de la signification du signe que la différence γ - γ ' à communiquer peuvent assumer. La valeur de γ - γ ' est positive ou négative selon que β > β ' et β < β '. Une valeur positive de γ - γ ' est naturellement sur cette sensation γ emporte que les stimuli β écouté un négatif cette sensation γ » prédomine, ce qui le stimuli β ' écouté. Ainsi, le contraste du signe signifie en général un contraste dans le sens de la différence de sensibilité, ces deux sensations-dessus du seuil, ou à la fois en dessous du seuil, ou l'un au-dessus, l'autre peut être en dessous du seuil. Cette signification du signe est à noter que le sentiment général de la différence, mais généralement pas à être interprété ici comme un signe d'opposition à l'opposition de la conscience et l'inconscience des différences de sensations. Seulement dans le cas particulier où par réduction de γ ' = 0 ou γ = 0 réduit la formule de différence à la formule de masse, le contraste du signe fait sens absolu désormais seul restant de soi à l'importance du contraste entre le conscient et l'inconscient, parce que ce contraste est juste réfère uniquement au rapport d'une sensation à la sensation de zéro, mais pas à d'autres sensations. Si vous pensez que la conséquence mathématique, il ne permet pas, avant que les valeurs absolues d'une sensation de comprendre le contraste de l'enseigne de manière spéciale, sans généraliser ce sens pour la différence de sensation, de sorte qu'il ne sera nécessaire encore une fois, à un plus haut utilisé pour rappeler exemple parallèle à partir de la géométrie analytique de voir les préoccupations soulevées. Avant que les valeurs absolues d'un vecteur de rayon dans les systèmes de coordonnées polaires est l'antithèse du signe un contraste entre le réel et l'imaginaire, mais ce sens ne peut être vectores pour la différence entre deux rayons r, r ' généraliser, mais signifie plutôt le signe de r - r ' aussi généralement que la direction d'une différence entre les deux est de savoir si la plus grande ou plus petite que l'autre, et le contraste de l'réelle et imaginaire que lorsque r ' et r = 0 C'est tout à fait analogues de notre cas. A la même vue de la représentation des valeurs positives et négatives avec une sensation positive et négative tout en ordonnées les valeurs de stimulus sont à angle droit par rapport à l'axe des abscisses. Nous pouvons faire la différence entre deux ordonnées positif égal à γ - γ ' prendre, et il sera négatif pour notre formule de différence lorsque β ′ > β . , mais a l'écart négatif entre deux ordonnées positives, mais selon l'esprit de géométrie analytique une signification tout à fait différente de celle le même grand

écart négatif d'un seul ordonnée de zéro, ce qui n'est rien d'autre qu'un simple ordonnée négative se Ceux différence se situe entièrement dans l'espace, ce qui représente la conscience de toute la pièce, ce qui représente l'inconscient, et l'importance de l'inconscience, qui appartient à la dernière différence, donc ne peut être transféré à l'ancien, mais pas non plus en contradiction avec elle, mais les deux cas sont des cas particuliers d'une conception plus générale de signe opposition. Notre point de vue est donc tout à fait dans l'esprit des mathématiques, et il ne serait pas de corrélation de faits et de formules avec un point de vue différent apportera out. En outre, nous voyons que la forme de l'équation de différence est la même que celle de la formule de masse, si nous la différence de sensation γ - γ ' ensemble une seule lettre, sauf que la valeur du stimulus prend la place de la valeur seuil de la formule de masse, contre la nous considérons l'autre, et à l'endroit de l'interprétation du signe sur l'interprétation consciente et inconsciente de la direction de la différence. Sous ce titre, sont toutes les lois et les relations qui peuvent être tirés de la formule de masse pour les valeurs de sensation absolue sur les différences de valeurs et vice versa. Donc, il

nous sommes la différence entre deux sensations ver- n trouver-allumèrent lorsque le rapport des stimuli, qui appartiennent à des sentiments sur le n augmente-ième puissance, car nous avons un sentiment ver- s trouvé-allumé lorsque le rapport de la relance de la seuils dans les n- ième puissance augmente. Juste pour que nous puissions tout ce qui est dit sur le point de transition de référence de sensation et de stimulus, assigné au point de transition de référence entre la différence de sensation et de charme, que nous ne sommes plus seulement la valeur de stimulus fondamental comme un ratio par rapport au seuil, mais contre le stimulus, en termes où la différence est considérée comme prendre. Un taux remarquable, qui plus tôt (chapitre 17) a été invoqué pour justifier la formule masse en seulement une expression légèrement différente, se pose lorsque nous stimuli à un nombre β , β ', β ", β '".... indépendamment du fait que commandé par l'ordre de leur taille ou non, tenir compte des différences de sensation de chaque une à l'autre chacune, et la somme de ces différences. La somme de ces différences est la sensation de sentir les différences extrêmes entre les stimuli de la même série. effet, nous avons seulement besoin de la somme des logarithmes , etc mettre en œuvre dans le logarithme du produit de ce ratio pour trouver confirmé cette phrase. La formule des différences de sensation peut être facilement généralisée à une

formule de différences de différences de sensations. Nous avons mis la différence de sensation γ - γ ' = u , le ratio de relance soit une différence sensation différente γ "- γ ′ ′ ′ = u ', le fonds de relance associé , nous avons u ′ = k log ϕ ′ donc =ϕ,

u = k log ϕ

Cette formule est plus générale que la formule actuelle des différences de sensations simples, en passant dans le même, si l'on pose u ′ = 0, ce qui porte ϕ '= 1, β ' = β '. " Pas moins conduit à une généralisation de la formule fondamentale par réaction de la formule de différence u = K log ϕ différenciée, pour obtenir ainsi

ayant la même formule générale par intégration u - u ′ = k log ,

nous nous sommes tout à l'heure sur les autres façons. Une généralisation de la formule de différence dans un autre sens, nous obtenons si nous prenons, comme auparavant, la sensibilité absolue et donc la valeur de b sous l'action des deux stimuli β , β ' ensemble égaux, différents seuils, respektiv b, b ' ne peut avoir lieu pour cela. Ensuite, les seuils ne vont pas disparaître de la formule, et on obtient (1)

(2)

(3) (4) Ce ne sont que les différentes formes de la même formule que l'on peut brièvement mentionner la formule du seuil de différence. L'expression (2) nous dit que la différence de sentiment est généralement proportionnelle au logarithme du ratio de deux valeurs fondamentales de relance et , de ceux qui en divisant le produit de ce est. L'expression (3) qu'il est proportionnel au logarithme du quotient qui est obtenu lorsque le rapport des stimuli avec les conditions des seuils associés divisé. L'expression (4) enfin, que la différence augmente ou diminue la sensation, en fonction de la valeur de seuil par la différence de sensibilité b ou b ' est la plus grande, si par la première connexion est le dernier si elle est positive négative. Si nous fixons maintenant β que le stimulus plus fort, le seuil doit b ' du stimulus plus faible soit plus grande, de sorte que la différence cires perception positive, et nous avons mis en β 'que le stimulus plus fort, et là encore doit le seuil b être supérieur au stimulus plus faible, donc la différence de perception négative se développe. Ainsi, le sentiment général se développe différence par la différence de sensibilité ou diminue, selon le seuil d'un stimulus plus faible ou plus forte est la plus grande, et donc le stimulus plus fort ou plus faible est perçue avec une plus grande sensibilité. Est-ce que les seuils dans la même proportion que les stimuli auxquels ils appartiennent, la différence de sensation disparaît.

Ce n'est donc pas le même sentiment à l'égard des différences qui nous avons trouvé plus tôt pour la sensation de bourdonnement, qu'il est indifférent que les sensibilités pour le stimulus plus fort et plus faible interchangeables. Incidemment, montrant la même formule, que même avec des différences de b et b ′ mais la différence de sensation est nettement indépendant à la fois lorsque log marquée par rapport journal disparaît, c'est à dire lorsque les stimuli β , β ' à un grand, le seuil des valeurs b, b ' en bas ratios différer. La formule de seuil de différence peut ainsi être réduite à la forme de la formule de masse, que l'on la différence de sensation γ - γ ' par u, l'argent de la stimulation par ϕ , le rapport entre les seuils par F désigne, par la forme de la formule de seuil

différentiel

par la suite traduit en

Nous appelons maintenant le quotient , qui est le rapport entre les stimuli divisé par le ratio des seuils associés, bref le ratio de différence fondamentale, nous pouvons dire que la différence de sentiment de la différence fondamentale, à mesure que la sensation des conditions de relance fondamentaux dépend de la même façon.

XXIV Le Unterschiedsmaßformel. 1)
Suite à la discussion de la 22 Le chapitre sur la distinction entre la sensation et les différences ou les différences de contraste avec les mesures des premières sensations perçues peut être au service, la formule de différence n'accorde pas notre, dans le même temps, le niveau de la dernière. En fait, il contient seulement une fonction de la différence de sensation de la Grooss des stimuli, mais pas selon les circonstances, dont l'ampleur de la différence perçue encore dépend aussi, et le fait de le seuil de différence n'est pas en elle comprenait ce qu'elle aussi ne divise pas accordée différences perçues entre conscient et inconscient, qui est encore en réalité pas moins de sensation absolue. Dans la mesure où des différences perçues plutôt une formule différente doit nous servir, ce qui satisfait à ces exigences, et ce que j'appelle le Unterschiedsmaßformel, puisqu'elle prévoit la mesure des différences perçues de la même façon que la formule de masse pour la mesure de la sensation absolue. termes de p 9 11ème Révision p 185 et suivantes, Psych.Maßprinzipien p.194. 200e
1) En

Compte tenu du fait que les différences perçues aussi bien avoir son seuil, comme une sensation absolue, on ne peut justifier la première Unterschiedsmaßformel et avant tout sur une analogie avec la formule de masse comme suit. On note comme avant une différence de sensation, donc maintenant une différence perçue entre les sensations γ et γ ' avec u , le fonds de relance associé avec ϕ , et donnons les valeurs de ce rapport de relance à laquelle la différence perçue survient le seuil, c'est à dire le rapport constant ou seuil du ratio v le même rapport ϕ que le simple seuil b au stimuli β a la formule masse, on obtient

Ici, comme dans la séquence toujours, à condition que plus la valeur de stimulus comme un compteur ϕ est utilisé, et donc ϕ > 1 log, et ϕ est positif, ce qui est essentiel, si dans la forme précédente des valeurs positives de la formule de u doivent correspondre aux valeurs conscients de la différence perçue. Après tout, ils voulaient utiliser le stimulus plus faible comme un compteur, donc serait ϕ <1, connectez-vous donc ϕ sont négatifs, et u obtenir les valeurs négatives plus, une proportion toujours plus grande d'un stimulus à l'autre recevrait, cependant, mais la sensation de différence par la présente les hausses élevées au-dessus du seuil. En soi, cependant, rien n'empêche aussi utiliser le stimulus plus faible dans le compteur, alors seulement vous avez tout dans la formule précédente pour inverser cette position inversée des deux stimuli, à savoir, par le stimulus argent ϕ en inverse ϕ 1 = mauvais, la valeur de v dans la réciproque v 1 = de fonctionner, et

la position de ϕ 1 et v 1 , du contre ϕet v pour ainsi détourner, à écrire la formule

qui a la même valeur précédente si . Dans ce qui suit, mais est la condition ϕ > 1, et ainsi la position de la plus grande stimulus se tiennent toujours dans le compteur, après quoi, si un plus approprié en quelque sorte appel à des circonstances est d'environ alternant grands et plus petits que les autres, y compris son poste de comptoir et dénominateur de la valeur du ϕ doit changer. L'exposé ci-dessus pour la formule est également une manière générale l'exige normalement que si les deux chronologiquement ou spatialement stimuli variés, la différence, il est interprété, la taille interchangés les uns avec les autres, de sorte que la plus grande stimulus se produit, et vice versa à la position de la plus petite seulement la direction, pas la taille de la différence perçue varie. Ce n'est généralement pas le cas général de la réalité, que plutôt dans tous les cas où les soidisant dans les tentatives de l'erreur constante de la sensibilité différentielle à la perception d'une différence en fonction de l'espace et du temps emplacement de la variable show rapport (cf. TH 90) , le sentiment de différence avec les mêmes proportions des différents stimuli grands échouer, selon que l'on fait un ou l'autre stimulus à la plus grande. La probation de la loi de Weber, qui est basé sur notre formule, mais suppose l'absence ou l'élimination erreur constante. Mais peut vraiment y avoir des erreurs constantes toujours éliminés par essai et de calcul, et donc les cas avec des erreurs constantes attribué au cas normal, dans de nombreux cas, les erreurs constantes sont trop petits pour faire une considération

nécessaire enfin de ceux qui, après la formule de base sont donnés pour le cas normal, puis une attention particulière de manière appropriée (voir chapitre 27), après quoi la préparation de la formule pour le cas normal, il reste toujours ce qu'elle doit être assumée. À la même forme de Unterschiedsmaßformel qui apparaît ici placé juste par analogie et donc pas strictement justifiée, y compris la règle pour la modification de la forme de la formule, selon que l'on ϕ > 1 ou < 1 permet, peut être sévère en raison de la tisserands La loi «de et le fait de le seuil de rapport de façon analogue à celle obtenir de la manière indiquée dans la formule de masse suivant l'activation. La loi de Weber sur la base de la formule fondamentale pour deux sensations sont les différences, en particulier,

plus tard

Or, puisque γ et γ ' sont deux sensations, la différence γ - γ ' est le différentiel de celui-ci peut d γ - d γ " comme élément de la différence de sensation sont considérés, la valeur est. Toutefois, à la condition que l'ajout d'une constante à intégrales rien ne change dans les écarts, est d γ j - γ ' élément d'une constante (par exemple, à la fois généraleϑ ou variable indépendante) augmente ou diminue la différence de sensation. Peuvent maintenant être décrits dans la section 22 de la différence de sensation avec le cas particulier d'une différence détectée à identifier où à la différence plus petite possible entre le stimuli β , β ' , une différence est perçue, et regarder une différence perçue comme le cas le plus général, où à tout des valeurs données de la perception de la différence commence et disparaît. En intégrant la valeur au-dessus de d γ - d γ ' et la détermination constante à afficher de la même façon, nous obtenons l'expression de ce cas général et présente Unterschiedsmaßformel. En fait, nous avons mis d γ - d γ '± vous (si ce n'est pas en soi une raison qui applique un signe en face de l'autre), nous avons

C'est grâce à l'intégration en utilisant les logarithmes naturels ± u = K (log β - log β ') + C

K = log ϕ + C où C est la constante de l'intégration, ou, dans le substitut vulgaire des logarithmes naturels (voir chapitre 17), et donc le remplacement de K par K ± u = k log ϕ + C. Nous déterminons maintenant la constante C, par u égal à zéro lorsque ϕ la valeur v prend, nous avons généralement o = k log v + C. donc C = - k log v . Et cette valeur substituée dans l'équation générale est,

Utilisation du panneau supérieur, nous avons donc (1) l'application de l'inversion inférieur et le signe sur les deux côtés (2) La formule (1) correspond à la condition où log ϕ est une impulsion positive, et donc la plus grande est réglée dans le compteur, le moule (2) tout comme la condition où log ϕ est négative, et par conséquent le plus petit est fixé le contre-irritant parce qu'à cette condition u avec une croissance de la valeur absolue de ϕ peut se développer dans un sens positif, aussi longtemps que la condition sine qua non de nous n'est normalement. Nous distinguons deux cas que la grande et que le stimulus plus petit est situé dans le compteur, caractérisé en ce que nous sommes le premier cas, les points ϕ et v , deuxièmement, si ϕ 1 et v 1 aide, alors, la mesure dans les deux cas la même sensation u lié, et donc leur mesure peut être simplement formellement différent

donc

doit être, ce qui implique, puisque ϕ 1 =

qui a également v 1 =

a.

Si le cas normal n'aurait pas lieu, mais u des valeurs différentes ont été pris en fonction de l'emplacement de la grande et petite relance est inversée, alors les équations (1) et (2) que l'erreur constante serait toujours possible d'utiliser pour l'élaboration du Unterschiedsmaßformel, l' La loi de Weber, qui, pour la même ϕ l'écart perçu doit rester le même, pour l'un comme pour la position opposée du stimulus plus grand et plus petit pourrait consister en particulier. Alors vous devez simplement tenu la constante v La localisation temporelle et spatiale opposé des tailles comparées afin de déterminer différent. Si toutefois c'est le cas devrait se produire qu'en vertu de l'erreur constante dans certaines limites, le stimulus plus petit que le plus grand est apparu et a été de plus en plus la différence perçue lorsqu'elle est réduite à la différence des stimuli plutôt que élargie, serait dans ce cas en détention en général, le Toujours plus grand stimulus au comptoir, ont ces limites s'appliquent l'équation (2) plutôt que (1) ou la commande d'utiliser le plus grand stimulus dans le compteur, ont exceptionnellement à exécuter dans l'ordre inverse ou l'équation (1) s'appliquent, il faut donc toujours des valeurs positives correspondent aux valeurs de la conscience différence perçue. Nécessaire que dans les formules précédentes également dans le Unterschiedsmaßformel l'importance du signe opposition, dont la valeur de sensation peut prendre une clarification spécial. La détermination complète de la valeur de u n'est pas seulement le signe de u , mais aussi sur le signe des sensations entre ce qui est la différence de prêter attention. La différence perçue u prend la dérivation alors seulement les valeurs ϕ = v de zéro que la frontière entre les valeurs conscientes et inconscientes, si le rapport ϕ entre stimulidessus du seuil, parce que sur ce point, la détermination expérimentale de la constante référence v , alors que si les deux stimuli et par les présentes ses sensations associées tombent en dessous du seuil, avec cela, la notion d'une différence perçue est perdue, et si seulement un stimulus au-dessus du seuil, l'autre est au seuil ou sous le seuil, il est si bon comme si vous aviez à faire uniquement avec une seule sensation, à la différence d'une sensation de zéro, ou d'un pas véritable sensation. Il est donc nécessaire de se rappeler, parce que, selon la formule u = k (log ψ log v ), la valeur de u peut être positive, même lorsque les deux stimuli β , β ' sont en dessous du seuil, et donc rien fait sentir, par cela suffit que ϕ > v , ce qui peut très bien être le cas si les deux β que β ' est en dessous du seuil, à la seule condition que β une excellente relation avec β ' a.On peut alors en ce que les valeurs positives de u ne trouvez pas le personnage de conscience, parce que la condition est absente de la conscience des valeurs sur lesquelles u dépend. Si cette contre interprétation différente du signe de u, selon u fonction de toute

façon artisanale valeurs β , β ' est, il ya toujours une préoccupation, il est donc à nouveau, comme avant tant de préoccupations pertinentes par référence à un cas analogue peut augmenter la géométrie analytique. En cela, le signe d'une valeur u , qui disposent de deux valeurs β , β 'est d'adopter un sens très différent, en fonction des valeurs de β , β ' ou comme étant de nature. En fait, nous prenons une place au moyen d'un, défini par son centre, les côtés transversale parallèle divisé en quatre petits carrés par r. o, l o, r. u, u l (en haut à droite, en haut à gauche, en bas à droite, en bas à gauche) peut être appelé, et nous cherchons l'expression analytique u pour les 4 petits carrés. Émanant du centre du bras droit de la croix sera sa mesure en utilisant + β désigné, puis la gauche - β sont mentionnés, celui du milieu du bras continu de la croix vers le haut est confirmé par + β ' connu, puis le bas bras continu à travers - β 'sont appelés, et nous sommes les uns avec les autres obtenu en multipliant ce respektiv valeurs numériques positives et négatives que l'expression analytique u pour r. o Lo r. u lu la valeur - ßß ' + ßß ' + ßß ' - ßß '

Ainsi ont le Maßausdrücke le contraire dans le centre des carrés situés r . o et l u , dont l'un est une fonction seulement de positif, les autres valeurs négatives de β , β ' est, mais le même signe, et nous pouvons voir à partir de ce signe seul ne peut pas conclure que le carré est l'un des domaines de facteurs positifs et négatifs et quelle position il a en relation avec les questions centrales si nous ne retournons pas au signe des facteurs eux-mêmes, dont la fonction est. Ainsi, nous pouvons aussi du signe de u comme Maßausdruck pour une différence perçue, pas proche de lui-même, ce rapport fait le différence perçue à la conscience lorsque nous ne sommes pas sur la nature des valeurs, qui atteignent en elle, être attentif, et il change fondamentalement rien que nous avons les domaines de sensations relatives à la fonction d'un rapport plutôt qu'un produit. Mais comment pouvons-nous obtenir une détermination complète des carrés, si nous le signe de u en même temps le signe de β , β ' prendre en considération, il est donc aussi avec les différences perçues dans le cas où nous u, β , β ' pour cette utilisation. Plutôt que de mettre en place le Unterschiedsmaßformel en fonction du rapport de relance et le seuil de rapport, nous pouvons mettre en place en fonction de la différence de relance relative et la constante comme suit différence. Reste l'une de l'autre stimulus à la taille de υν , et le seuil de rapport V 1 à la taille de ϖ sont différents, on a et v = 1 + ω

Ici, la différence de stimulation relatif, le court ϑ chaud et π la constante dans le sens indiqué différence Th est de 244. Quels sont les Unterschiedsmaßformel prend la forme suivante u = k [log (1 + Ψ ) - log (1 + ω )]. Dans le cas où Ψ et Ω sont de petites valeurs, qui peut être négligé par rapport au carré de la première mise sous tension, va à la section précédente 14 affichés substituant cette formule en u=kM(ϑ-ω)=K(ϑ-ω) qui est le Maßausdruck pour une différence perçue, la peine perceptible dépasse le peu, sous l'hypothèse que la différence perceptible correspond elle-même peu différents stimuli, après une telle différence est proportionnelle à la réduction des écarts de relance relatifs constants de différence, cependant, une petite sensation hausse sensation est proportionnelle à la différence de relance relatives non diminuées de différence est 2) .
2)

Si dans le chapitre On dit 15 qu'une petite différence de poids à deux fois la taille a été perçu comme sensiblement deux fois, ce n'est donc sens exact qu'une petite différence de poids à deux fois la taille de portage avec une deux fois plus grande différence de sensation que de l' a priori déduite de la Prinzipe auxiliaire mathématique ne peut, toutefois, que cette différence a été perçue comme grand comme deux fois parce que la formule ci-dessus d'une petite différence de poids au moyen de taille double porte deux fois aussi grande différence perçue, en effet, tant que n'est pas la limite de la différence relative de sensibilité est nécessaire .Toutefois, il a seulement passer ceux confusion involontaire n'affecte pas le calcul de la formule et de la masse formule fondamentale, qui est faite en vertu de l'application correcte des principes auxiliaire mathématique.

Le Unterschiedsmaßformel est considérée comme la formule plus générale, la différence, et la formule présente aussi fondamentale et la formule de mesure, même si ces cas particuliers, la formule de différence. En fait, il va dans la formule de différence pour le cas où v = 1, c'est à dire que l'écart perçu dans l'égalité des deux stimuli se produit sur le seuil, et donc la différence plus petite possible serait ressenti par l'égalité, qui, selon le déjà i Cap . 22 remarque serait considérée comme un cas extrême ou de limiter la différence relative de la sensibilité, et donc la différence perçue est aussi grande que la différence exprimée par la formule réelle différence de sensations. Dans le cas normal, se réfère à la liste de notre formule est V est toujours supérieur à 1, à condition que pas la limite de la différence de sensibilité est obtenue. Mais là où les stimuli dans des circonstances favorables, être considérées leur différence, il

ya, et la différence de sensibilité est grande, diffère v seulement légèrement de 1 vers le bas, comme cela a été montré, par exemple, dans les expériences sur la sensibilité différentielle de la lumière où par Volkmann a été trouvé. Par log alors v est peu différente de zéro, le Unterschiedsmaßformel tombe près avec la formule simple différence, et cela peut prendre ceux approximative servir aussi longtemps que pas trop ϕ journal sur une des unités très proche de lui, et donc ϕ à proximité d'un zéro valeur descend. Le ratio seuil v se produit, comme vous pouvez le voir dans la Unterschiedsmaßformel remplacer complètement le seuil b dans la formule de mesure, et est tout aussi décisive pour le degré de sensibilité avec laquelle un ratio de stimulus donné est interprétée comme la constante b pour le degré de sensibilité avec laquelle un stimulus donné est interprétée. Comme une mesure de la sensibilité

absolue, il peut servir de mesure de la différence par rapport à la sensibilité. Tout a à la valeur de v influence, qui, pendant des conditions de stimulus donné l'écart perçu est modifiée, et il est donc v doit être considérée comme une constante pour des conditions constantes de la conception. Parmi les circonstances influentes, la valeur de v est en plus de la différence temporelle et spatiale des stimuli, la différence doit être interprétée à la nature de ce qui est entièrement entre les deux, comme ce temps de umliegt et l'espace. Cette influence peut être telle que les erreurs constantes apparaissent dans la perception de la différence, à travers les épreuves et la facture le 27 à des méthodes de mesure, la différence de sensibilité et manière chapitre spécifiées sont à prendre en compte. Le degré de sensibilité absolue avec laquelle les deux stimuli sont interprétés, lui a fourni pour les deux stimuli reste le même, aucune influence sur la valeur de la différence perçue; même raison, cependant, une valeur différente pour les deux stimuli d'une erreur constante, qui a déclaré qu'il rend nécessaire de prendre considération. Comme toute variation de la constante b dans la formule de masse par un changement réciproque dans l'irritabilité β peut être représenté, est de même de la variation de la constanteV , étant entendu que tout changement de celle-ci par un changement inverse de ϕ peut être représenté. L'expression d'une sensation pleinement conscient dans le chapitre 22 sens spécifié est si elles peuvent être saisies comme une différence préconçue surtout été de sensation au-dessus du seuil de sensation sur le seuil, c'est à dire à partir d'une sensation zéro, trouve naturellement quand nous en Unterschiedsmaßformel le stimulus petit β 'pour le reste d'entre nous de tenir compte des conditions sur le seuil b baisse, alors que nous en même temps la sensation γ ′ réduite à zéro, et donc pour ϕ = substitut , et pour u substitut γ . Ainsi nous obtenons cette formule

. Nous appelons bv Le seuil plein, b comme avant, c'est le rapport entre le seuil et le seuil plein par le rapport constant simplement le seuil de sensation v être donnée. Nous formons ces non-uniformité de la sensibilité absolue et le temps et la position spatiale des stimuli, qui peut faire qu'un stimulus plus grand que le mineur apparaît, alors v est toujours supérieur à 1, si > 1, donc l'appel de la valeur de b même dans des conditions de v doit croître afin de convertir le début de l'état semi-conscient de la sensation dans la pleine conscience. Dans la mesure où il s'applique à tous de mettre en place des formules de base de la dimension psychologique d'abord pour les conditions les plus simples, et tout ce qui suppose un écart plus petit ordre ou complication, la formation des formes de base, initialement négligeable et ne considérer que nachtäglich, est également dans la mise en place d'Unterschiedsmaßformel été et sont Socialiser extrémités, car la discussion n'a pas considéré comme une circonstance doit être considérée comme un tel écart ou complication, et ce n'est que l'existence d'un stimulus a sur la sensibilité avec laquelle un appel voisinage est pris une attente, qui en stimuli différents comme ils entrent dans le Unterschiedsmaßformel, n'est pas égale pour les deux stimuli. Donc, si Blanc et noir sont à côté de l'autre, le blanc apparaît plus clair, le plus noir noir que dans continuo sans le stimulus voisin inégale, qu'est-ce que vous appelez l'élévation des impressions à travers le contraste. Maintenant, cette élévation des vues de certains partis n'est pas contesté seule chose un jugement comparatif, à savoir que nous, le noir contre le blanc, gardez le blanc contre le noir de l'échelle, ou l'une comme un plus, la somme autre qu'une perte contre l'autre; et fait jusqu'ici aucune attention particulière lors de l'installation de nos formules nécessaires depuis ce jugement sur le rapport des sensations absolues sur la taille et l'orientation de la différence perçue est due uniquement, mais cela ne dépend pas de lui. On pourrait être tenté de faire tout le levage des impressions en dépendent par le contraste. Je vais maintenant vous enseignera plus tard faits expérimentaux, qui ne permettent pas, mais à supposer que, mis à part que les jugements de comparaison, augmente la sensibilité de la lumière sur le blanc dans le voisinage du noir, dans le noir par la proximité de la White réduit au cas nécessaire est que nous avons seulement blanc ou noir dans le champ visuel, blanc présente absolument vraiment brillant, le noir semble plus sombre que dans continuo pris seul à l'œil de sorte que les deux agissent avec ces valeurs modifiées afin de déterminer le jugement comparatif lui-même seulement. Cela fait maintenant sera sans doute également sans influence sur la préparation et l'utilisation de Unterschiedsmaßformel si nous (à la place de la même place sur le stimulus sur la motion psychophysique ainsi induite β dans les formules doivent être substitués mesures) se rapportent, parce que la sensibilité modifiée de stimulus peut être représentée par une taille différente d'un même mouvement psychophysique déclenchable elle-même, et voraussetzlich les formules de base de la dimension psychologique ont une validité pur et strict en ce qui concerne la fonction des conditions de la sensation psychophysique des conditions de circulation. Et même

sans le déclin du mouvement psychophysique, qui ne doit rester levé les psychophysique interne, si nous savions que les lois par lesquelles la sensibilité aux stimuli par des changements de voisinage serait celui-ci suffira valeurs en conséquence modifiés de β , β ' et donc ϕ , ou, ce qui revient à la même chose, v à substituer dans l'Unterschiedsmaßformel pour ensuite les utiliser comme avant; également un besoin important n'est plans ci-après pour étudier ces lois.Dans cette étude, je vais discuter plus tard. Tant qu'ils ne sont pas connus, mais nous devons nous contenter d'utiliser le Unterschiedsmaßformel comme une manière approximative mais valable dans les cas où il n'y a aucune raison, compte tenu des circonstances imputables à un impact important, comme dans l'estimation des différences perçues entre la luminosité de l'étoile et par la façon dont la direction de l'influence de la juste prennent généralement en compte, car de nombreux cas litigieux se produisent là où l'effet en question est supérieur à celui qu'il pourrait être juste négligé.

XXV. Application de Unterschiedsmaßformel sur l'estimation des grandeurs stellaires. 1)
L'application ultérieure de Unterschiedsmaßformel peut comme un exemple de l'application plus générale, qui joue toujours cette formule dans les cas les plus simples, servir.
1)

Révision p 160 et suivantes

Par souci de concision, nous appelons ici le niveau de luminosité de la sensation de la lumière, le niveau d'intensité du stimulus lumineux physique qui provoque la luminosité, et prendre la différence de luminosité est toujours particulièrement appréhendé dont la dimension est déterminée par la Unterschiedsmaßformel. Il est p , l'intensité de la partie du ciel au fond, sur lequel un astérisque apparaît, sans une étoile, i qui à coup de pied l'intensité de l'étoile, de sorte que β = p + i est l'intensité de l'étoile ainsi que le motif c le rapport constant, αϖεχ la constante de différence (cf. Th est de 244). Nous appelons i s 'propre, β = p + i dans l'ensemble, l'intensité relative de l'étoile.

Par la suite, la différence de luminosité D de l'étoile sur le sol, entraînant dans le même mis à part essentiellement déterminée par

La dernière forme est obtenue en considération le fait que v peu de 1 diffère, par conséquent, pour le log v peut être réglé pour M ω , où M est le module du système logarithmique. L'intensité du substrat p est constitué de deux parties, une partie est à considérer comme une remarquable constance d'une , qui est représentée par l'intensité des yeux noirs, et une partie des variables z , qui dépend de la lumière extérieure, en particulier la lumière dispersée des étoiles. En substituant a + z pour p alors la formule se transforme en

Cette formule peut être déduite des formules, en particulier de l'intérêt dans la mesure où il peut être obtenu à partir de la considération suivante de la taille de l'étoile. Après le classement d'habitude, les magnitudes stellaires autorisés à monter les chiffres les mêmes, tandis que les intensités descendent, mais ce qui complique la conception de la relation entre la taille et l'intensité. Laissez-nous donc dans les tailles suivantes avec les intensités se lèvent et prennent la valeur zéro de la variable, où une étoile indiscernables perdu gros, la taille de l'étoile coïncide avec sa différence de luminosité D ainsi que par le bas, et nous pouvons utiliser la formule ci-dessus directement envisager l'expression générale de la relation fonctionnelle entre les magnitudes et intensités stellaires, dont nous sommes toujours libres de choisir les unités des grandeurs et des intensités stellaires sorte que la formule est simplifiée que possible, ce qu'il faut prendre vers le bas. Ainsi, la formule précédente conduit aux conclusions suivantes. 1) La taille de l'étoile dépend non seulement de l'intensité de l'étoile à partir de luimême, mais est essentiel à dépendre de l'intensité de la raison pour laquelle p = a + z, et prend sa propre à une intensité donnée d'autant plus, plus l'intensité du sol pousse aussi intense que les stars de la journée disparaissent ciel, qui ne montrent pas de différence notable dans la luminosité du fond. Donc, il est utile de distinguer taille réelle et apparente, notamment par: la grandeur de la différence de luminosité de certaines raisons normalement fixé, la moyenne par la taille apparente de toute autre raison, qui sera restituée à la comparabilité générale seulement sur la différence de luminosité de la vraie raison must. Intensité normale de la raison ici est le minimum éventuellement réalisable, à savoir l'intensité de un sont considérés comme les yeux noirs. Un ciel nocturne complètement sombre abordera cela, et surtout vu à travers les télescopes, où les yeux noirs pour pénétrer dans l'armoire intensité z de la lumière du ciel dispersé affaiblit selon le grossissement coïncide sensiblement avec elle. 2) Si l'intensité du propre de l'étoile sur le sol est si faible que les puissances supérieures de la première à être négligés, et donc à chap.15 = M

peut être définie, la taille de l'étoile est sensiblement

soit proportionnel aux excédents de l'intensité relative de l'étoile différence ω .

de la constante

Si je deviens assez grand pour que p négligeant d'autre part, il est D = k log enfin i assez grand pour que même journal vp contre vous i négligence, alors D = k log i . Les deux formules

, et

et D = k log i déterminer les cas limites de la dépendance de la taille de l'étoile de p et v . A la limite supérieure de la taille de telle sorte que les deux étoiles semble indépendante de l'intensité du terrain en tant que différence par rapport à la sensibilité de la même intensité propre, seulement suffisamment forte, sur une base forte intensité différents et à différents degrés de différence par rapport à sensibilité égale. 3) Dans l'observation télescopique suivante est envisagée. Le propre intensité i est augmentée à une étoile ouverture suffisante fixe de l'oculaire, qui, en dehors de la Lichtverschluckung à travers les lentilles dans les rapports de la surface de la lentille de la taille de la surface de la pupille. Est généralement R le rapport dans lequel elle est renforcée par le télescope. De l'intensité de la terre du ciel p = a + z la partie reste un inchangés à travers le télescope, la partie z augmente en fonction de l'augmentation de la surface G , qui a accordé le télescope en intensité en fonction, comme un coin de paradis agrandir l'image sont dans l'œil, ce point lumineux est diluée davantage. Après cela est d'utiliser le télescope idans fi et p dans un + et nous obtenons lorsque D f est vu à travers la taille du télescope plus,

ce que nous pouvons mettre en augmentation non négligeable et le ciel sombre

alors si z contre Ag est négligeable. Est maintenant une star de sa propre intensité i ' avec les télescopes et l'autre avec

sa propre intensité i vue sans télescope, ils apparaissent de la même taille lorsque ou Au ciel très sombre est p non significatif à partir d'un autre, alors où peut être réglée, alors que, lorsque le ciel est si faible sans un télescope, par exemple, qu'il a deux fois l'intensité des yeux noirs, le rapport trouvé si grand qu'il est vraiment. que la moitié de cette équation serait

Si le gain de luminosité est si grande à travers le télescope qui a contre Fi peut être négligée, on obtient la formule

après quoi le gain par un télescope donné toutes les étoiles, faibles et forts, soit une augmentation de taille égale k log F inflige. Inversement, si le gain si faible et i si petit qu'il Fi contreun disparaît, de sorte que le télescope ne serait pas agir à gagner, et seraient-ils finalement tels que un et fi ont une entrée en considération par rapport à l'autre, de sorte que l'augmentation de la taille serait être par la même variable de la lunette. 4) Si nous prenons la simple différence de deux grandeurs D, D ', qui, à la même raison p sont tellement disparaît v , qui est seulement sur la différence de luminosité croissante dans la sensation revient au même. Pour gagner la différence particulièrement conçue ou perçue de la même, on a une application directe de Unterschiedsmaßformel

Toutefois, lorsque v est peu probable d'avoir la même valeur que lorsque nous retirons la différence d'une étoile du fond environnant considéré. Cette formule montre que la différence de grandeur entre les deux stars ne se contentent pas par conséquent les conditions de leurs intensités, mais leur intensité totale avec l'intensité du substrat p dépend; besoin que deux étoiles diffèrent de ciel nocturne complètement sombre moins dans leur intensité que dans dämmerigem avoir l'air de présenter la même différence de taille. La différence à cet égard, selon la nature du sol sera la plus forte dans les plus faibles, imperceptiblement étoiles très intense, de sorte que non seulement la taille absolue des intervalles entre les tailles apparentes, mais aussi les rapports de ces intervalles vont augmenter en fonction de l'intensité de la Changer raison. Est le terme pour la différence de taille perçue de deux étoiles en application de la lunette

ce qui montre que la différence de taille avec un télescope est si longue dépendant du facteur de gain F, comme un pas fi et fi ' peuvent être négligés. Mais le facteur d'amplification F ce grand assez pour la différence de taille ne dépend pas seulement des conditions tout comme avec de fortes intensités sans un télescope à partir.

5), la série arithmétique d'un d'une taille d'étoiles géométrique des intensités totales de l'étoile, lorsque la même différence D - D ' entre les éléments successifs de la série étant égale à la taille , correspondant à l'intensité de la rangée correspondante. Soyez l'exposant de la gamme d'intensité, qui l'arithmétique série Star Taille 0, 1, 2, 3 .... écouté E, si vous voulez à la taille de D = 0 pour passer à la taille 1, l'intensité vp , dans lequel la taille zéro est supposée avec E doivent être multipliée par l'intensité totale correspondant β à trouver. Est maintenant remplacé dans l'expression générale

1 à D et Evp pour β , nous obtenons 1 = k log E

d'où il suit que, pour k peut remplacer

et peut donc écrire

6) La gamme des intensités possèdent i ce que la taille d'une série arithmétique D écouté, n'est pas strictement géométrique, mais selon les goûts: D = 0, 1, 2, 3, 4, ... N ... β = i + p = vp Evp Ev ² p Ev 3 p Ev 4 p .... i = ( v- 1) p ( Ev- 1) p ( Ev 2 - 1) p ( Ev 3 1) P ( Ev 4 - 1) ... p ( Ev n - 1) p Ev n p

Cependant, tombe comme des grandes intensités à qui un contre Ev n peuvent être négligées, le nombre d'intensités propres et le total sensiblement ensemble, et il peut être l'exposant edu passé en même temps demander la première. 7) L'unité de taille peut être déterminée comme une unité fondamentale que k = 1, ou de façon à satisfaire les intervalles de taille depuis été adopté, et donc aussi

l'exposant du total des intensités de ligne correspondante est donnée par, de sorte que la sortie et direction Taille de l'épisode de courant, mais les intervalles des rapports entre les tailles de l'autre et respectivement les intensités changement. Maintenant, il est extrêmement curieux que l'utilisation de logarithmes naturels des deux conditions doivent être remplies dans le cadre si proche que vous ne pouvez pas être sûr de l'écart de précision réelle. En effet, après la première condition incontournable dans l'expression de la taille

la valeur égale à être en même temps dans l'unité de la taille du nombre de base de la recherche appliquée logarithmes (cf. Chapitre 16), et ce nombre de base de l'exposant commun de la gamme de l'intensité totale, qui appartient à la taille définie par la différence 1, car il est l'exposant du premier rapport de la intensité fixé à D = 0 et D = 1. Maintenant, le nombre de base des logarithmes naturels = 2,71828 .. et après la TH 161 compilation donné a l'exposant de la gamme d'intensité, qui a écouté les tailles assumées aujourd'hui, presque cette valeur. Les écarts entre les dispositions antérieures de celui-ci peuvent accrocher sur des points, ce que je fis., Dans un document dans les rapports de Sachs Soc (1859. P. 58 et suivantes) ont discuté en détail. Afin également de simplifier la formule ci-après, par un choix approprié de l'unité d'intensité que possible, il a l'unité intensité vp prendre que v s'écarte légèrement de l'appareil, avec l'intensité de la raison ciel p et si on leur parfaite nuit sombre ou normal Noir réduit pense avec un nahehin accord. Ainsi, la formule simplifiée D = log β = log ( p + i ) que le nombre, qui mesure la taille d'une étoile, le logarithme de l'intensité de l'étoile est le même partout. Cette formule correspond à l'apparition de la taille naturelle, mais semble jusqu'ici mal à l'aise, car nous ne sommes pas l'intensité totale p + i , mais à partir de l'intensité de votre imesurer et donc savoir. Mais si l'on considère que dans les classes d'étoiles brillantes, comme les 3 plus haut, p contre je peux être nettement négligés, et tendent à être non seulement considérée comme l'invisible, mais aussi la taille des classes moins visibles télescopiques, qui par amplification raisonnable de l'intensité de star, l'intensité de la terre peut également être amené à disparaître de manière significative contre leur propre intensité de l'étoile, on est quand la taille rend la détermination fondamentalement n'importe où avec une intensité naturelle ou télescopique renforcée suffisante, l'intensité de la raison n'est plus perceptible est concerné, la formule D = log i avec D = log ( p + i ) détiennent sensiblement synonyme et pour lier les tailles et les intensités pouvez généralement utiliser seulement après avoir déjà réduit les télescopiques certaines intensités et tailles sur la non-télescopique certain

que l'expression ci-dessus D f = k ConnectezAnhalt accordée. Notamment, nous avons mis le gain d'intensité à travers le télescope suffisamment forte pour que la contre Fi et connectez-vous en particulier contre log fi est négligeable, et k = 1, alors D f = log fi = log i + log F Donc, l'intensité télescopique Fi dans les ratios de F pour les ramener à la vraie i faire tomber de la taille estimée télescopique D f mais connectez F les déduire sur le vrai i apporter approprié. Même alors, rien n'empêche non augmenté proportionnellement au ratio de l'intensité de seuil de la raison vp l'intensité pure du ciel noir de défaut ou les yeux noirs normales un à accepter comme une unité, dans lequel le lieu a une taille zéro. Depuis, après la discussion (chapitre 21) l'intensité des yeux noirs improbables pas e fois le seuil, et e sont aussi l'exposant de la gamme d'intensité, le point zéro des magnitudes stellaires serait tout simplement commander une taille supérieure au point zéro absolu de la sensation de la lumière et pourrait même, si l'on voulait être associé à ce pour une coïncidence. Cependant, dans le système proposé ici, les classes inférieures des étoiles encore visibles sont ensuite diffèrent sans un télescope à l'œil nu plus les mêmes différences, mais probablement avec un télescope, ce qui semble pratique d'être, car ils sont généralement respectées pour un emploi astronomique avec un télescope. Indiscutablement on a l'état d'estimer la taille des lacunes afin que seuls leurs propres intensités des étoiles prévaudront, qu'est-ce que tout ce que l'intensité de la terre sera infime par rapport à la même intensité naturelle ou artificiellement augmenté de l'étoile visible dans le plus faible, et surtout parmi les plus petites étoiles télescopiques jusqu'ici rencontré que partiellement, et sans que le principe de l'accomplissement d'avoir clairement à l'esprit, c'est aussi peut-être pas un intérêt suffisant en astronomie avant, entrer dans des dispositions détaillées laborieuses à cet égard. Cependant, expliquer le fait probablement même en dehors des difficultés d'estimation comparable à l'œil des fluctuations de la détermination de la taille de petites étoiles, qui se trouve à astronomes, et l'exposant de la gamme d'intensité, qui découlent des différentes études, en quelque sorte, ce qui influiert et être désavantagés en termes de précision. Pas de nouvelles enquêtes à l'égard des principes ci-dessus me semblent pas apporter ce sujet à la pure et claire, mais de laisser une telle enquête astronomes, si elles doivent avoir suffisamment d'intérêt pour eux.

XXVI. Le Unterschiedsmaßformeln ultérieure. 1)
Le simple Unterschiedsmaßformel fait une généralisation dans deux sens à la fois si nous avons pris place en compte, dans un de simples différences, les différences entre les différences, d'autre part, si nous prenons les seuils pour les différents stimuli

jointes que d'assumer le même, une différence possible de la même, avec qui gagne une influence sur le résultat d'un changement de taille des stimuli considérés. Le Unterschiedsmaßformel permet une généralisation appropriée dans deux sens en laissant aussi une fois pour le cas où il fait le même tronçon de simples différences de différences entre les différences, d'autre part, des cas où le changement de grandeur des stimuli ne change pas le résultat, . La généralisation dans le premier sens est la généralisation dans le second sens sont discutés dans la section suivante de ce chapitre.
1)

Révision p 186

Si une sensation consciente de γ ne peut avoir lieu en conformité avec, que le stimulus associé β (ou représentés par lui activité psycho-physique interne) certains finis taille b dépasse, et une différence perçue γ - γ '= u 1 seulement selon que l'associé fonds de relance d'une certaine taille finie v 1 dépasse, où nous les lettres u , ϕ , v désignent un index à cause de la relation à ce qui suit, comme on le supposait et confirmée par l'expérience que la différence entre deux sensations différences u - u '= u 2 sont vus uniquement en conformité avec, comme une entrée spéciale dans la conscience, plus élevé que le taux de stimulus correspondant , c'est à dire rapport entre deux conditions , une certaine taille finie v 2tops, etc, de sorte que nous avons, en vertu d'une poursuite du présent augmentation

etc De cela correspond à la formule pour u 1 simple, Unterschiedsmaßformel, d'autre part, que nous pouvons appeler Unterschiedsmaßformeln plus élevé, peut être dérivée de la même manière que cela. Nous nous limitons ici que les différences perçues de second ordre u 2 tirage au sort, plus précisément, en compte. Votre Inbetrachtnahme n'est pas inactif, car ils viennent vraiment en considération. La réalisation de l'impureté d'un intervalle musical est peut-être la plus simple et la plus appropriée pour le cas d'une explication simple de la différence perçue u 2 . En fait, l'impureté perçue d'un intervalle musical n'est rien, mais la différence perçue entre deux intervalles, le pur et l'impur, chacun de ces intervalles, mais perçue comme la différence perçue entre les deux oreille absolue. Maintenant, si

l'impureté être vraiment senti la différence entre les intervalles purs et impurs doit dépasser une certaine taille. Aussi, bien sûr, que dans le but de percevoir une différence entre les différences, nous devons trouver ces différences elles-mêmes, mais d'entendre qu'ils se doivent dépasser une certaine taille, mais enfin à la hauteur de chaque tonalité elle-même doit dépasser une certaine taille, à il perçue comme un son, et d'être ainsi la sensation d'une différence, il est possible, de sorte que l'apparition d'un phénomène de conscience de l'ordre supérieur dépassant le seuil supérieur s'élevant au-dessus nécessite chaque inférieure. Non seulement la sensation d'impureté d'un intervalle musical et l'impression musicale faite par le résultat des intervalles parfaits dans la mélodie et plus encore de leurs complexes en harmonie, c'est une question de différences perçues d'ordre supérieur, et en effet cette différence de jeu beaucoup plus élevé que le second commande avec un rôle. Pas moins on a égard à la force de la sensation différences perçues d'ordre supérieur régler un sens. L'impression de crescendo et decrescendo, le changement répliqué entre le piano,et forte de la musique est basée sur cette question et prend en charge l'impression de la mélodie et l'harmonie, mais il est capable d'être absent pour une raison inconnue aucune impression esthétique appropriée, comme la mélodie et l'harmonie pour vous-même, . La zone de la sensation de la lumière nous donne d'autres exemples. Si nous trois étoiles β , β ', β" sommes de luminosité différente ou soi-disant taille, on peut se demander si la différence par exemple entre β et β ' est supérieure à la différence entre β ' et β '' ou, à 4 étoiles, si la différence entre β et β ' est plus grande que celle entre β ' et β '.' Pour déterminer la différence entre les différences que vous comparez à nouveau doit dépasser une certaine taille, même si les intensités des étoiles, nous avons encore ne savent pas pourquoi, doit être relativement beaucoup plus important que de la hauteur, mais appelle à l'estimation des différences de taille des étoiles astronomiques tels des comparaisons. Nous passons maintenant, valable pour les différences perçues de second ordre, deuxième Unterschiedsmaßformel de commande

outre examiné, en plaçant un cas général particulier à la raison que nous sommes 4 stimuli, pitch, la taille des étoiles ou quoi que ce soit, avoir, β , β ', β ", β '", qui entre les deux différences par rapport à β à β ' et β ' de β "' , il faut entendre la différence que β > β ' et β " > β » est, nous sommes en mesure de nous expliquer la genèse de cette formule, plus précisément, que. La différence perçue entre le premier ordre β et β ' est

La différence perçue du même ordre entre β ' et β "' sera considéré de la même

ordonnance visée par des tirets ci-dessous, en tenant compte des autres stimuli, cependant, entre lesquels il est composé par un éminent traits au-dessus du précédent, et est donc

Alors d'abord et avant tout la sensation croissante de la différence entre les deux différences perçues sera la simple différence entre les deux, c'est-à-

En fait, la différence entre les différences perçues aussi bien être perçue comme pas senti, ce dernier, par exemple, si les deux différences perçues peuvent être trouvés dans deux personnes différentes, ou trop long intervalle, entre eux dans les mêmes personnes, ou diffèrent peu. Est maintenant sentir la différence

y avoir des différences perçues, la valeur du rapport de relance de second ordre doit atteindre une certaine taille, nous V fera appel, dans laquelle la valeur zéro de la différence perçue second ordre se produit, qui pour l'expression de la différence perçue u 2 sont

Cependant, laissez-nous pour obtenons

la seule lettre ϕ 2 et

réglée

, nous

Cette formule conduit à une généralisation de la loi de Weber dans l'un de ses modes d'expression. Après la loi de Weber est une différence entre deux stimuli est perçu comme étant égales par ailleurs, si le rapport entre les stimuli qui donnent la différence est la même. Après formule précédente, la différence entre deux différences de relance est perçu comme égal, si le rapport entre les conditions de stimulus correspondant est le même. Par ϕ 1 et ϕ ′ 1 , dont le quotient ϕ 2 forment, pour ainsi rendre les conditions de relance , dar. Il ne faut pas négliger le fait que la validité de la loi de Weber que cette généralisation est liée à une condition cependant. La loi de Weber nécessite une constance du seuil V 1 , que la présente généralisation de la même constance de seuil V 2 -y.

Le domaine de la musique nous offre un document remarquable dans le cadre aussi de la validité de cette généralisation de la loi de Weber, que pour l'une, sur la variation de v 2 basé déviation de la validité représente ce que leur représentation commune dans notre deuxième Unterschiedsmaßformel trouver la commande. En fait, l'impureté d'un intervalle musical est le même facilement reconnu dans les différents octaves, ce qui correspond à notre généralisation, à condition que ce qui appartient à l'impureté estime que la différence entre deux intervalles musicaux, en utilisant deux conditions de vibration différents incluent, sera reconnue. Soyez le rapport vibration pure n, l'impurv, puis l'impureté est détectée lorsque la valeur

de v 2 obtenu, mais tout aussi bien, si la valeur de v 2 obtenu, donc cela dépend de la taille absolue de 2 v et 2 n pas de manière à en v 2 qui ne dépend pas. Cependant, la déviation d'un cinquième de la pureté est relativement facile à détecter que celles de tout autre intervalle de la même octave, et il ya même des différences à cet égard entre les différents intervalles (voir IS 261 Th). Cela correspond à une déviation de la généralisation de la loi et montre que, tandis que la constance de Weber v 2 a lieu pour les mêmes intervalles de différentes octaves, cette constance n'existe pas pour les différents intervalles de la même octave, comme cela, il n'y a aucune nécessité a priori. ′ 1 leurs valeurs, nous avons En substituant dans notre second ordre Unterschiedsmaßformel pour ϕ 1 et ϕ

et ici nous avons mis en β ' = β ', qui correspond au cas que nous sommes les 4 stimuli à trois dans l'ordre β , β ' β "' réduire, et la différence de β à β ' avec celle de β ' à β ' "comparer, nous avons, en prenant β '" aujourd'hui β " insérer:

ce qui montre que la différence perçue entre deux de ces différences se produit pas, le seuil lorsque le rapport entre les carrés de la stimulation milieu d'une valeur au produit des stimuli externes v 2 obtenus. On peut en conclure nos formules supérieures, dont l'expérience confirme que la conscience doit obtenir le plus d'intensité, l'ordre supérieur sont les différences qui doivent être prises à partir de cela, de sorte que, par exemple, une différence de second ordre avec intensité peut devenir conscient, ou d'approcher ce qui dépasse celle de la simple sensation lorsque les valeurs β = bv 1 v 2 écoutés. Parce que vous ne devez pas penser que la différence perçue u 2 par les valeurs ϕ 2 = v 2 survient le seuil,

toujours jamais marcher sur le seuil d'une valeur zéro de la conscience, mais seulement avec une valeur zéro de la conscience de second ordre sur l' seuil de second ordre, tandis que la conscience des différences u 1 , u 1 'qui existe entre elle, si la différence est observée entre supérieur ou non, le seuil à v 1 a peut-être déjà été dépassé. Ce minimum est atteint ou dépassé, comme le seuil b est, comme discuté cidessus, dans chaque cas, la condition de la conscience de l'ordre supérieur u 2 . Il peut être comme suit, mais de montrer qu'il s'agit d'un niveau approprié de conscience, en effet, comme si d'un simple stimulus ou de l'activité psychophysique correspondant à la valeur bv 1 v 2 est atteint. Nous exprimons la formule pour u 2 comme suit

Alors u 2 perçu consciemment, sera donc supérieure à la deuxième valeur de seuil, la taille de la Logarithmuszeichen doit être supérieur à 1, et par conséquent

Il est également nécessaire que la première étape deux différences sont perçues consciemment, donc pas seulement , mais aussi de savoir si, avec v long du seuil correspondant est désigné, qui sont pour l'inégalité précédente
1 le

et donc β>v1v2β' Enfin, cependant, doit également chacun des stimuli β , β ' , le seuil b ont dépassé ce que sont l'inégalité précédente

β > bv 1 v 2
De la même manière que le premier Unterschiedsmaßformel de scène comprend une formule de masse pour la pleine conscience de la simple première étape de sensation comme un cas particulier, nous pouvons également choisir de la deuxième étape Unterschiedsmaßformel dériver une formule de masse pour un simple pleine conscience de la deuxième étape, et que la première est caractérisée par le fait que nous la sensation pas seulement, mais nous sommes également conscients du fait que nous avons eu, le second sera caractérisé par le fait que nous soyons au courant, nous avons eu cette prise de conscience. Nous obtenons cette formule, nous avons par la

différence perçue d'abord et avant tout u 2 comme étant la différence entre une différence conscients u 1 et un zéro différences considérons les valeurs du rapport du stimulus se produit, ce que sommes

d'autre part par la différence u 1 considèrent comme étant la différence entre une

sensation consciente et une sensation de zéro, ce qui les stimuli β ' = b ′ écouté, si nous obtenons

après quoi., conformément à ce que nous avons constaté plus tôt, voit que la simple sensation perçoit une différence de s'élever au même niveau que le produit de tous les seuils à ce stade, inclus doit dépasser.

XXVII. Les formules de situation. L'application du même à l'évaluation des conditions d'erreur constant. 1)
À condition que les deux stimuli suivants localisation temporelle ou spatiale différente de désigner jusqu'à aujourd'hui est, le joint en une stimulation de manière à β , le joint d'autres façons de β ', leur relation avec la taille ϕ ou ϕ ′ être mentionnée dans une telle manière que le principal stimulus est toujours utilisé dans le compteur, après quoi la lettre β , β ' ont juste pour échanger leur position dans le numérateur et le dénominateur alors quand les deux donné des stimuli à l'échangeur de taille constante la position que lorsque dans une position constante, la taille échange, ce qui revient à la même chose lorsque les deux stimuli ne diffèrent en rien, mais la taille est supposée être ici.
1)

Révision p. 130 ff sur le sens Maßbestimmungen de l'espace, Abh des Royal saxonnes Ges d W. Phys mathématiques. Cl. XIII, pp 273 et suiv Le rapport , donc après ce qui précède, dans laquelle β > β 'est destiné en particulier à ϕ , la relation où β > β est, avec ′ ϕ connu et commun à la fois le caractère Φ est nécessaire. Par I dans la plusieurs fois suivantes sur mes tests de poids discutés précédemment

devront se référer, est le stimulus plus faible par la simple principale poids P , le plus grand des poids principal et les poids supplémentaires, soit par P + D représenté, après quoi la relation de relance ϕ = , ou ϕ ′ = moyen est donnée, telle que D , une situation comme si le contraire est tout autre. Mais à moins que les expériences poids folgends servent qu'à titre d'exemples pour illustrer les conditions générales, peuvent aussi être P et P + D sous toute autre forme doit être compris comme poids stimuli.

À cet égard, les deux stimuli, la différence doit être entendue à différer en fonction de leur style d'attachement temporelle ou spatiale est également trouvé en général que la différence entre eux à des taux constant Φ est toujours perçue comme différente en taille, en fonction de cela pour le même emplacement, la taille , ou de la même taille ou changer l'emplacement de l'excès de l'un sur l'autre stimulus d'un côté ou de l'autre tombe, qui ne sont que des expressions pour la même chose à ce qui précède,. Alors qu'il fait avec les expériences de poids, dont il a été question dans la première partie, une différence dans la taille de la différence perçue si l'allocation de poids pour la même accents P est dans la première ou deuxième récipients abrogées dans les vaisseaux à gauche ou à droite. Malgré que le rapport stimulus Φ ne change pas cela, la différence perçue est un cas d'autres valeurs, comme d'autre, ou ce que dit la même chose, il nous semble que le poids de l'autre de l'emporter sur un cas plus ou moins que le contraire. Même sans l'existence d'un multi-poids D pour faire de cette influence se sentait, parce que, si j'ai deux poids égaux sans D annulation de comparaison, il me semble au milieu de tant d'épreuves qui compensent les risques irréguliers cette constante un poids lourd ou plus léger que l'autre , selon la chambre ou au moment de l'annulation. Mais je suis en mesure de compenser l'influence du fait que moi, avec suffisamment de poids plus versehe le poids qui semble plus léger, et donc également en mesure de déterminer l'influence de la position de sa taille et de la direction de mesure, comme je l'ai l' nécessaire pour compenser D de taille équivalente, capable de s'asseoir en face. Peuvent alors autre D et installée à un autre endroit, de sorte que vous serez toujours en mesure de voir que si l'influence du temps et de l'emplacement de l'espace serait à son tour représentée par cet idéal, mais un vrai même effet plus de poids, ce qui en fait mesuré peut être considéré, mais qui doit maintenant être additif ou soustractif à l'effet du poids ajoutée réelle D ajoutée coup de pied, selon que opposé ou de même situation que D, et, Voici les différentes valeur de la différence perçue en fonction de la position de D -fondé. Le montant de cette forme par l'influence du temps ou de la position spatiale ou l'influence combinée de la même, en dehors de D , le poids de P , ou même toute augmentation ou irritant apparaissent réduites, cet idéal, mais un vrai en respectant l'égalité, positive ou négative croissance pour former ce qu'on appelle l'erreur constante, à condition qu'il l'estimation vergleichungsweisen des stimuli vraiment comme une erreur de et s'engage constante à l'influence constante de localisation temporelle et spatiale des stimuli, ou, pour autant que cette influence par

contingences irréguliers modifie il s'avère au milieu d'une pluralité de tentatives. Comme l'erreur constante et présente la mesure de l'influence du temps et de l'espace sont en mesure de déterminer exactement qui a été donné une représentation dans les méthodes de mesure de la sensibilité différentielle. On voit facilement de volume précédent que l'erreur constante ni son existence ni sa taille et l'orientation de la taille et l'emplacement de D dépend, plutôt, indépendamment de celui-ci, et seulement dans la mesure où une différence dans la différence perçue en fonction de la position de D porte, il mêmes que dans une situation avec elle dans la même, l'effet inverse dans le sens opposé, c'est à dire si la première de la D dépendant de la différence qui tombe dans la sensation augmenté, si la seconde dimension. Il peut même être le cas, et a assez souvent l'un pour les essais sur la différence de sensibilité, que, en vertu de l'influence du temps et de la position spatiale du stimulus plus petite que la majeure apparaît et la différence perçue plutôt que de diminuer, si D est réduite, et par la présente deux stimuli, l'approche de l'égalité, ce que j'appellerai une différence perçue en sens pervers. Comme il est facile à comprendre, un tel cas se produit, un nécessaire, si l'erreur constante en croissance positive a lieu, en plus des petits stimuli et D de la plus grande stimulation prédomine dans une mesure telle que la différence perceptible est dépassée. Donc, dans mes expériences de poids à suffisamment accents lourds le erstaufgehobene, donc en ce qui concerne le calendrier de poids antérieure, en dehors des accidents, toujours comme le briquet est apparu lorsque le poids supplémentaire déjà D était dans le même, n'a aussi longtemps que ce poids supplémentaire ne dépasse pas une certaine limite . On augmente, cependant, le poids supplémentaire suffisamment, la constante dépendant de l'erreur de position est compensé, et il a le sens propre de la différence perçue au lieu d'un esprit tordu. Mais aussi longtemps que il ya le sens pervers, il ya aussi le fait que l'écart perçu augmenté plutôt que diminué lorsque les charmes de l'égalité se rapprochent de plus. De la condition que l'erreur constante comme une croissance positive du stimulus plus faible que D doit être supérieure à la plus grande relance de plus de la différence à peine perceptible, de sorte que la différence a été perçue en sens pervers suit, soit dit en passant, cela ne faut pas créer une fausse différence perçue Si une erreur constante positive sur les petits stimuli, le D de la plus grande stimulus dépasse, tout simplement parce que non seulement D, mais aussi la différence à peine perceptible a donc encore être dépassée, sinon le sentiment de la différence, plutôt que de courir pour la conscience, demeure inconsciente. La raison pour laquelle l'écart perçu plus ou moins grande, ou même apparaît dans le sens pervers selon la position différente de l'excédent de stimulus peut être un double. Par les deux stimuli β , β ' être interprété de différentes parties d'un organe sensible ou à l'automne comme agissant successivement à des moments différents, la même chose peut être interprétée avec sensibilité absolue différentes, et ils en conséquence différents seuils b , b 'avant. Mais maintenant nous avons précédemment (chapitre 23) constate que, dans la diversité de b, b ′ par la différence de seuil formule

certaine différence réelle de sensations dans le même Φ est supérieure ou inférieure selon le stimulus plus ou moins grande avec une plus grande sensibilité (qui est un valeur seuil correspond petite) est prise, après quoi il sera ci-après plus ou moins tomber dans le sentiment d'autres choses étant égales par ailleurs. En dehors de cela, mais il pourrait aussi, par exemple, un stimulus précédent, quelle que soit conçue dans le présent avec la même sensibilité que celle-ci, mais magnifiée par la mémoire en comparaison avec le courant ou diminue dans la différence perçue se produire, le premier cas où l'écart perçu serait plus ou moins grande, selon le stimulus précédent était plus petit ou plus grand, le vice dernier cas versa. De même, le rapport peut être dans la position spatiale de l'irritation, grandes et petites, en dehors de la sensibilité différente, qui sont tous deux compris comme co-détermine la grandeur de la différence détectée. Par souci de concision, et en l'absence de la base est labels plus appropriés que ϕ différent de la même taille ϕ 'est perçu comme étant dans le premier sens à une différence dans la sensibilité absolue de β , β ' base, appelée l'absolu, mais si elle dans le second sens à la relation temporelle ou spatiale de β , β ' , à l'exception des rapports de B, B ' à base, par rapport au. La présence et l'efficacité de la raison absolue, c'est le fait que le parent arrive, il repose maintenant dans l'hypothèse, et il nécessite encore des recherches expérimentales qui ne sont pas disponibles jusqu'à maintenant de décider s'il existe. En fait, il peut encore être très douteux que prend vraiment placer une pente constante pour une existante pour les lois de rappel pour tirer l'appel précédent ou suivant de la plus grande en comparaison, si ce n'est pas plutôt la différence, indépendamment du fait que le précédant ou suivant appel du large est, au total, seulement indistinct, de sorte qu'il augmente de coïncidences tout à la fois par la mémoire peut sembler être plus petit, qui n'établit pas une erreur constante, mais seulement une influence sur le différend de distance de temps avec une amplitude dépend de la différence relative de sensibilité et cela signifierait. Encore moins peut être négligée comment le motif relatif pourrait venir d'un changement dans l'attitude de la relance grande et plus petite en considération si la garantie déjà complet serait donc nécessaire, par mesure directe de la sensibilité absolue des parties auxquelles le stimuli β , β "tomber par les méthodes appropriées pour être convaincu que l'erreur constante de leur taille par des rapports de ces sensibilités peuvent être couverts. Pour la suite c'est la question de savoir comment la première ou la deuxième raison est de préférence ou seulement dans les jeux pour l'instant pas du tout indispensable, que les considérations et les formules suivantes pour l'un et l'autre raison de rester indifférent, sans faire de distinction nécessaire, cependant, ils mais aussi permettre l'introduction de la distinction, pour autant que ces devrait être un motif pour l'expérience. Si la différence entre deux stimuli apparaissent de taille différente, en fonction de l'un ou l'autre des deux stimuli jointes différentes conditions Φ formes le compteur, il est ce qui est aussi la mesure de ce sentiment, ce qui donne une sensation de grandeur

moyenne entre les deux sensations où U est. La croissance positive et négative + a et - a, qui connaît ce milieu de sensation en fonction de la variation de la position de l'impulsion plus grande et plus petite, qui sera, en fonction de la perception de cette modification, et sur la sensation moyenne elle-même, que l'on la sensation normale appellera, comme celle qui est indépendant de la variation de la position de stimuli qui Unterschiedsmaßformel peut être obtenu de la manière de l'installation précédente. Eu leur mesure, selon la formule

ici par le déjà utilisé dans la formule mesure ϕ et v par Φ et A replace. Dans la mesure où une valeur du rapport Ρ est dans la sensation normale disparaît, nous pouvons seuil l'expression normale aurez besoin. Ci-dessous, il sera montré comment elle doit être déterminée par l'expérience. Sont maintenant largement u et u ' par le changement de position de sensations dépendantes, à savoir u ou u ', selon que le stimulus β ou β ' est que le plus arrive sur le comptoir, nous avons, aussi longtemps que u, u » avec une croissance de Φ grandir, à savoir la différence perçue dans le droit chemin aura lieu 2) , qui, pour suffisamment grand Φ est toujours le cas,

2)

La liste des Unterschiedsmaßformel prendre l'avantage à savoir que la signification. Eh bien, rien ne s'oppose à la taille de un pour donner toute autre forme désirée. Nous avons donc mis un = k log W , par B donne la taille demgemäße, on obtient les formules suivantes, que nous mentionnons brièvement les formules de la situation: (1) (2) Or, comme nous et BA = v ′ série: ; Comme vous pouvez le voir, nous passe par la présente de nouveau à la forme de Unterschiedsmaßformel, sauf que selon la situation inverse de petites et grandes

stimulus, le seuil de rapport une valeur différente respektiv v et 'v adoptées, dont le premier doit être appliqué, tant que β > β ' , celui-ci si β > β . Nous appelons les seuils de situation. L'emplacement des formules plus générales sont Unterschiedsmaßformel par ce cas particulier, est le même, lorsque B = 1, ce qui correspond au cas où l'influence de la variation de position disparaît. Aussi, serait la situation avec leurs seuils de formules spéciales, comme décrit dans la section 24 se sont révélés être dérivé des mêmes équations de base généraux sans avoir d'abord montré le cas particulier de Unterschiedsmaßformel. Le seuil normal A est donné comme la moyenne géométrique des deux seuils de position v , v ' , si v = , v ' = BA, ainsi vv ' = A 2 et = A. C'est le moyen expérimental pour le faire, A à travers des expériences sur la sensibilité au contraste erreurs constantes à déterminer. On regarde, au cours de laquelle les valeurs ϕ , ϕ 'de l'écart perçu disparaît, selon que l'un ou l'inverse de la grande relance a eu lieu, et prend la moyenne géométrique de ces deux valeurs. En y regardant de plus près, vous pouvez voir que chacun de la position des seuils v , v ' de deux facteurs existe, le facteur A ou le seuil normal, qui reste confusion constante de localisation temporelle et spatiale des revenus de relance, et un autre ou B , qui peut être appelé le seuil d'erreur, et accepte l'inverse de la variation de la position. Si A doit être 1, ce qui correspond au maximum de la sensibilité normale, celle-ci ne ferait que la valeur v et v ' forme. Le dans une telle direction correctement perçu différence que β est supérieur à β ' apparaît, selon la formule (1) commence à être perceptible, si > v commence à être, qui dans la direction opposée correctement perçue par la formule (2), si > v ' commence à être, en conséquence de la première, si β > v β ' , le second, si β < . Dans les intervalles de β = v β ' àβ = ou, ce qui revient à la même chose, dans les intervalles de β ' + et β '= v ' β ou, enfin, ce qui est encore la même, dans les intervalles de β = et β = est le écart dans l'inconscient perçue. Si une différence est vu dans le sens pervers, de sorte que l'attraction supérieure à la plus petite apparaît et avec une croissance de Φ , la valeur de u diminue avec la diminution de Φaugmente, de sorte que les formules de localisation ci-dessus sont toujours également applicables, sauf que ensuite le signe de ce qu'ils éjectent la différence perçue peut être interprété dans le sens opposé. Cela s'explique en partie par un examen plus approfondi de la façon dont la mauvaise écart perçu avec la bonne perception liée, en partie, et avec rigueur, avec un dérivé des formules de position à partir des équations de base (voir chapitre 24). En y regardant de plus près, il s'avère à elle.

Tous les cas où seules différences sont correctement perçues possible sont donc couverts par nos formules que les deux v comme 'v est supérieur à 1, en exigeant le correctement perçu, sauf que β est plus grand que β ' apparaissent aussi longtemps β est supérieur à β " donc, ϕ > L, et en ce que β ' apparaît plus grande que β , à condition β ' plus grande que β ,donc ϕ '> 1, jusqu'à atteindre la valeur de seuil de Φ , d'où inconsciemment sur l'écart perçu; Ainsi, toutes les valeurs de doivent ϕ fois ϕ ' jusqu'à la réalisation de v et v ' et v et v ' être même comme limitent supérieur à 1. En revanche, les cas où une différence de sens pervers peuvent être perçus, ainsi couverts, que seul l'un des deux seuils v , v 'est une valeur supérieure à 1, tandis que l'autre en même temps a une valeur inférieure à 1. En fait, si β le stimulus, qui peut sembler plus grand que l'autre, malgré qu'il est plus petit, il apparaît naturellement plus grande d'autant plus quand il est comme lui, ou s'il est encore un peu plus grand, selon lesquelles un seuil valeur, même lorsque pas plus de 1 ou même à 1 elle-même, où l'égalité de β à β ' correspond à peut être atteint, et le stimulus β 'doit d'abord être plus grand que β sont égaux à produise apparent. Ainsi, le seuil doit v A qui est aussi longue que β > β ' est plus petit que 1, la valeur V ' à ce que les valeurs β ' > βcorrespond à être supérieur à 1, de sorte que la condition est remplie, que cette valeur n'est pas peut être atteint, cela peut être réalisé. En outre, dans le cas présent, cependant, les limites de l'intervalle dans lequel le sens de la différence est inconsciemment par les valeurs β = v β ' et β = déterminé. Depuis v <1, et aussi <1 (car v ' > 1), puis β aux deux limites < β ', et l'intervalle des valeurs inconscientes de différence perçue tombe complètement sur le côté, où β ' > β . Tant que β > V β ',la différence perçue a une valeur consciente dans une direction, diminue β ci-dessous , il prend la direction opposée avec les valeurs conscients, l'intervalle dans lequel l'écart perçu devient valeurs pervers, ce qui est d' β = β ' à β = v β '. intervalle Il est à savoir β < β ', parce que v < 1, mais la différence n'est pas dans la première direction dans laquelle il doit comparaître en dépit de la prédominance de β par β ' apparaît. Pour prendre la mesure des valeurs de perception erronées dans les intervalles où β faussement supérieur à β ' apparaît, nous avons pour ′ ϕ à utiliser la formule valide (2), parce que vraiment β ' > β , mais le signe négatif de u ' , ce que nous avons ici, retournez dans le positif, ou plutôt pour pointer vers l'inconscience, pour indiquer la conscience d'un sentiment de sens pervers de la différence perçue dans cet intervalle alors vraiment dans le sens de u ' est inconscient, comme le signe négatif correspond, mais s'étend dans l'intervalle des valeurs conscientes opposés sens.

Ce n'est pas une règle arbitraire, parce qu'à la justification fondamentale des formules (chapitre 24) montre que la formule (2) dans le cas sensation perverse du tout par la formule u ' = k (log v ' - log ϕ ') doit être remplacé, qui contient l'expression de notre règle d'interprétation des signes immédiatement. Nous faisons dans l'état des formules de changer le calendrier et la localisation spatiale, en particulier, puis il se dissout à une déduction correspondante, comme pour le cas simple considéré précédemment, le seuil d'erreur de changement dépend de B ou que comme un facteur dans le seuil de la situation v , v ' est reçu, à son tour, en deux facteurs, l'un est dépendant du calendrier de z, où la valeur inverse à la position du temps de confusion suppose, et la position de montage dépend r , qui prend la valeur inverse de confondre la position de montage, de sorte que au lieu de deux seuils d'erreur B et maintenant, selon la confusion quatre potentiel du temps et de la position spatiale du stimulus plus grand et plus petit, comment telle par les 4 événements majeurs de nos tests de poids (TH 113) explique recevoir quatre seuils d'erreur, de sorte que le seuil normal A de multiplier respektiv est de donner à chaque couche du poids ou de plusieurs poids inférieur (ce qui bien sûr lié) emplacement de seuil correspondant. Soit F 1 , F 2 , F 3 , F 4 4 cette erreur seuils, et leur nom commun F , nous avons, si l'un de ces seuils ZR est, pour d'autres , , de sorte que deux d'entre eux sont réciproquement. Il n'est évidemment pas question que nous la même chose avec F 1 , F 2 , etc voulez appeler, car il est indifférent à lui-même, pour qui l'affaire au principal que nous voulons utiliser l'un ou l'autre de ces conditions générales, sauf que nous utilisons l'autre constamment, par, dont le mode d'utilisation de ces deux valeurs z , r , on peut supposer aussi toujours le même déterminée de manière à satisfaire l'expérience. Nous sommes donc folgends pour les 4 événements majeurs 3) : F1= ,F2= ,F3= , F 4 = zr

nous avons avec ces valeurs de F 1 , F 2 , etc le seuil normal A doit être multiplié afin d'obtenir les 4 couches de plus en plus petits poids les uns contre les autres formules de gestion connexes, que le sentiment u accepter respektiv pour les 4 événements majeurs valeurs suivantes: , , , (3)

3)

un terrain d'entente qu'elle serait officiellement être facilement (si déjà dans l'affaire indifférent), les valeurs de F 1 , F 2 , etc être commandés de manière par leurs indices, que les deux valeurs réciproques sont empilés. Cependant, j'ai accepté l'ordre ci-dessus, pour les amener à l'être organisées avec le poids Essayez la première partie de S. 113 dans la relation, qui a été choisi par moi avant que j'existais encore, les questions de l'ordre de faire des choix clairs, et plus tard, après avoir déjà de nombreux essais ont été traités selon cet ordre, ni abandonnés sans inconvénient, et pourrait sans grand danger d'accident traduit dans une autre. En ajoutant ces quatre émotions, et de la section 4, après avoir transformé la somme des logarithmes du logarithme du produit est obtenu qui est indépendante du temps et de l'espace emplacement sensation à nouveau

Selon les formules de situation antérieure sont celles qui correspondent également des positions opposées de la masse supplémentaire de temps et d'espace, caractérisées en ce qu'elles contiennent des valeurs réciproques des seuils d'erreur, soit pour u 1 et u 4 , que pour u 2 et u 3 . En ce qui concerne l'autre, ils peuvent être appelés conjugué. Au lieu de cela, comme auparavant, le ratio stimulus Φ de pensée affecté par des changements dans la position et l'influence de la position de modifier la valeur du seuil normal de A à obtenir en multipliant le seuil d'erreur, vous pouvez aller à l'observation (chapitre 32) et la forme de formules (1 ), (2), (3) tout aussi bien l'influence de la position à modifier le rapport relance Φ pensent fondées par multiplication par l'inverse du seuil d'erreur, cependant, est le seuil normal Un des réserves de seuil sous forme inchangée. Tout d'abord, si nous pensons à un par la position des stimuli inchangés comme fonds de relance interprété selon la position des stimuli avec une sensibilité différente, les chutes récentes, a conçu un rapport de stimuli qui agissent en fonction de leur position d'une manière modifiée qui est indépendant de la sensibilité de position. Les deux modes de présentation liés par le point le long qu'un modifiés contre la casse normale pour un ratio de relance représenté les effets sentiment après l'obtention par une taille modifiés relatifs des stimuli dans le cas normal, et même d'une des conditions modifiées mouvements psychophysiques, qui sont causées par les mêmes stimuli, selon peuvent être réalisés. Bien que maintenant ci-après la deuxième conception n'est que formellement différente de la première, elle le mérite, en particulier à cause de la représentation de l'erreur constante, ce qui résulte du fait, et le couvercle, qu'ils remporte par la présente les méthodes de mesure de la sensibilité, une attention particulière, où nous sommes les mêmes, régler le cas général, que l'influence de la synchronisation et la position spatiale entre en considération en même temps essentiellement. Ainsi, au lieu de, comme précédemment, le seuil normal A avec les seuils d'erreur

4 F 1 , F 2 , F 3 , F 4 , se multiplient, on multiplie par le point de vue actuel, le ratio stimulus Φ avec les valeurs réciproques de ces seuils d'erreur, qui nous respektiv avec F 1 , F 2 , F 3 , F 4 généralement à F convoque tels que F 1 = Zr , F 2 = ,F3= ,F4=

ce qui bien sûr nous allons revenir en arrière dans une forme différente de la formule (3), qui d'autres explications peuvent être renouer avec nos tests de poids. Dans ces essais, dans lesquels le rapport stimulation Φ généralement réalisée est donnée, ayant une D une faible valeur par rapport P, et z et r, ainsi

que et diffèrent peu de l'unité, la première comme un, celui-ci dans le sens opposé, depuis constante par erreur le vrai rapport de poids a cependant changé seulement en petites proportions apparaissent.Nous avons donc z = 1 + ζ et r = 1 + Q, donc sont ζ et Q n'ont qu'un petit Zuwüchse positif ou négatif à 1, les pouvoirs et les produits plus élevés sont négligeables, et , par 1 - ζ, 1 - Q peut être

représentée, dans la mesure où l'exécution de , et de la division et de la négligence affichée de puissances de ζ et q, qui dépassent de la première, la valeur de 1 - ζ et 1 - Q est le quotient 4) . Nous remplaçons maintenant les expressions de u 1 , u 2 , etc la valeur - ζ , 1 - Qpour , de Φ et les valeurs 1 + ζ et 1 + Q pour z et r , les valeurs 1 si nous obtenons: etc

4)

Pour la même raison, peut par et par être remplacée si c est faible par rapport P est ce que vous trouverez de multiples occasions de faire usage de. Mais nous avons également fourni le produit des grandeurs ζ , Q peut être négligée en raison de sa petitesse, cela vaut pour effectuer la multiplication en

etc, de telle sorte que les valeurs de u 2 , u 3 , u 4 , uniquement par un autre signe avant ζ , Q valeurs de u 1 sont différents.

Rappelons que, en cas de nul effet du temps et de la position spatiale avait eu lieu, le sentiment aurait été après la Unterschiedsmaßformel

alors ( P + D ) ( ζ + Q ) le montant par lequel le poids de cette influence P + D , ou, ce qui revient au même, le poids supplémentaire de D varié dans son effet sur la sensation apparaît, cependant, le poids de P comme apparaît l'constants, c'est juste rien d'autre que la personne à charge de la localisation spatiale et temporelle de la masse constante d'erreur, dans laquelleD est. L'erreur constante se poursuit après sa double fonction composée de la charge des composants de synchronisation ( P + D ) ζ et dépend de la position spatiale des composants ( P +D ) Q , que nous avons utilisée avec p, q ont connu et aussi appelé vouloir. Vous pouvez composants chauds de l'erreur constante, mais jusqu'ici, ils ont même appelé erreur constante, l'erreur est, les pièces dont ils doivent être décrits comme constante erreur totale. Par souci de concision, nous pouvons distinguer que le temps et l'espace erreur erreur. Par substitution de p, q pour (P + D) ζ et (P + D), Q , nous allons maintenant à la place des équations (3), les équations suivantes: , ; Depuis expérimentalement p et q peuvent être déterminées, ainsi que A Section de 27 est déterminée, et P et D sont donnés, finalement k = tout 1 peut être réglé parce que l'unité deu est arbitraire, donc tout est donné, qui est nécessaire pour la mesure de la différence perçue dans le cas d'une erreur constante. Nous appelons l'erreur totale constante, peu importe ce que cela dépend et qu'elle soit positive ou négative, généralement c , donc sommes-dessus de 4 formules Lieu seulement des cas particuliers de la formule générale (5) où c , pour lequel, en fonction de la 4-fois possible du temps et de l'emplacement spatial de l'impulsion D ajoutée se produit à quatre reprises une valeur différente, respektiv c 1 , c 2 , c 3 ,c 4 est supposée en fonction des quatre seuils d'erreurs et des facteurs de localisation. En particulier, nous ci-après c1=p+q,c2=-p+q; c 3 + = p - q , c 4 = - p - q , (6) où c 1 et c 4 et c 2 et c 3 de la même taille ont un signe opposé. Vous pouvez chaud (4)

conjugué à l'égard de l'autre, à condition qu'ils respectent les équations conjuguées au sens de l'article27 appartiennent. Il ne faut pas oublier, par ailleurs, que les équations (6) ne sont pour autant valable lorsque z et r peu de l'unité varient, donc ζ et Q sont de petites fractions, à savoir, lorsque le temps et l'espace erreur que légèrement en proportion de P + D est, à défaut de quoi l'expression de c 1 , c 2 , etc aussi les pouvoirs et les produits de p , q avec détaillée, comment trouver facilement si l'on réalise des évolutions antérieures, sans pour autant négliger quelque chose. En dessous énoncées pour expliquer expériences, qui sont recrutés et traités conformément à mon programme de tests de poids, le poids supplémentaire est D amené successivement dans les 4 positions possibles, de sorte que chaque fois avec un signe positif ajoutée entre les principaux poids, la situation est traitée dans les yeux, et l'erreur constante c est toujours basé sur l'accent ainsi élargie. Mais, en soi, non seulement entrave rien, mais il peut aussi peut rendre des services officiels, comme on le verra immédiatement pour rapporter l'erreur constante sur le poids plus faible, ce qui est dans la position opposée à celle du grand, si une face c est à cette fin, il est seulement nécessaire que plus de poids que le poids principal Pintroduit dans les formules précédentes dénominateur, et D à prendre dans le numérateur est négatif, parce que bien sûr le poids le plus faible a autant de poids insuffisant contre le plus grand que ce surpoids contre le mineur. Dans cette hypothèse, nous avons dans le cas où le positif l'excès de poids D maintient la même position, comme c'est le cas au sein d'une même expérience que l'affaire principale des expériences, toujours un choix, toute utilisation d'un ou l'autre des formules de conjugaison avec un puis toujours la plus grande masse, l'autre est de se référer au poids plus faible, dans lequel l'ensemble de la valeur D + C pour la même taille de signe opposé à la plus grande et plus petite du poids et de la valeur supposée de P à partir de la valeur de la plus petite et la plus grande les changements de poids. Puissance maintenant à la règle de deux conjugués toujours que d'équations pour déterminer la valeur u appliqué dans laquelle D + c est positif (négatif pour D est le cas lorsque c est positif et aussi> D est), elle est caractérisée P + D + C partout dans l'endroit de la stimulation plus importante, P à celle de la plus petite Unterschiedsmaßformel de relance, et vous pouvez voir qu'il est très bien comme si u déterminée par cette formule, qui se déroule pas de règle particulière pour l'inversion du signe dans le cas différences perçues rend nécessaire.Au lieu de cela, on obtient dans chaque cas un signe positif de u pour un être conscient, inconscient pour une valeur négative. Mais les cas puis mauvaises perçus diffèrent de la perception correctement par le fait que l'application erronée de la perception négative D, le droit du positif perçu D correspondance. Si les deux stimuli soient égaux, alors les formules précédentes seraient encore servent à déterminer la valeur de la sensibilité, en fonction du temps et de position dans l'espace des poids, par D la Série d'erreur constante égale à zéro, et mettre le charme dans le numérateur, est positif pour les valeurs positives de u pour trouver les valeurs de la perception consciente conséquence.

Après ce qui a été dit, la formule de la situation pour l'un et la même différence de perception peut u sous trois formes différentes en place, selon ce qui est de l'influence de la position de la position seuil F , ou leur réciproque poste facteur F , ou de l'fonctionnellement liée constant erreur c représente, à savoir l'étude qui par ,

. De l'équivalence de ces équations donne la relation fonctionnelle entre c et F ou F . Parce que l'on a alors

donc

; Pour les quatre cas principaux de ces formules spécifiées par où F , F valeurs respektiv F 1 , F 1 , etc, on suppose même temps c la valeur c 1 etc suppose, qui conformément à l'article 27 par p + q est donnée USF Ces relations fonctionnelles restent indifférents à l'influence de la situation peut être importante ou insignifiante, donc c est grand ou petit par rapport au P + D ont, sauf que seulement à des taux faibles de c contre P + D, qui est une légère déviation de la valeur F et F 1 répond à la composition simple des c se produit, qui est donnée par les équations (6). Dans le cas d'un petit c peut alors aussi (Afficher les notes de chapitre 27. 5) pour l'expression écrire:

5) À

savoir, par P + D au lieu de P prend en compte une grande importance.

Une fois que nous avons l'erreur constante introduite au lieu de dépendre des seuils d'erreur de position et les facteurs de localisation dans notre formule, nous allons également être utile au lieu de indépendante de la position du seuil

normal A indépendant de la position, normal différence, à peine perceptible, c'est à dire, la valeur de D , où la différence perçue, en dehors de l'influence de la situation, en marchant sur le seuil, selon D chaude introduire, par la mise en

Nous prenons cela en considération, que dans les expériences que nous avons ici à l'esprit, D et C , comme la somme des deux, toujours petit par rapport à P , de sorte que la formule (5) peut encore être simplifiée comme suit. Soyez le souci de concision et ,

sont donc E et ω petites fractions, et la formule (5) est à cet égard successivement dans (A) = k log (1 - ω ) (1 + e ) (b) = k log (1 + e - ω ) (c) = k M ( E - π ) (d) = K ( E - Ω ) (e) Il s'ensuit à savoir (b) de (a), la division si nous exécutons, et les puissances

supérieures de ω dans la négligence du quotient, où = 1 - ω résultats. Il s'ensuit (c) de (b), si l'on multiplie (1 - ω ) (1 + e ) d'exécuter, et le produit de la petite taille de ω et e négligeable, il s'ensuit (d) de (c), dans la mesure où e - ω est faible par rapport à 1, de sorte que la règle (chapitre 14) est applicable, si nous pour un ensemble E - ω , il s'ensuit enfin (e) à (d), par kM de la constante K contrat. Nous avons maintenant à résoudre la formule donc certainement trouvé u1=K(E-ω) encore une fois, alors que nous pour e et φ définir leurs valeurs, nous trouvons (7) qui formule dans laquelle le cas principale position correspondante différent en dehors inséré par des formules que nous avons à c substituons les différents documents des valeurs et des signes associés. Dans ces formules, nous appliquons ensuite toujours celui où D + c est positif pour

les valeurs positives de manière générale u pour obtenir des valeurs négatives conscientes, inconscientes de sensation associée à l', puis exécute également correspondre à des différences perçues dans le cas où D est négatif , tandis que D + c est positif, c'est à dire, lorsque le mineur reçoit le stimulus d'être en surpoids par son erreur constante. Dans la section 24 nous avons eu un Unterschiedsmaßformel pour le cas où une différence perçue est supérieure à la juste perceptible que peu qu'un petit D implique, et que la différence à peine perceptible, c'est-à- d est lui-même petit, la formule u=K(ϑ-ω) trouvé. Tenant compte maintenant que l'importance de ϑ et ω ; ces changements dans la formule

que vous pouvez voir comment il agit comme le cas particulier de la formule de la situation, où c est égal à zéro, et donne directement sur la façon dont c fournir à la fois une modification de D comme de d peut prendre. Si les seuils d'erreur et localisation des facteurs F , F à taille absolue différent du stimulus P demeurées constantes, l'influence de la position n'empêcherait pas la loi de Weber à travers des expériences sur la sensibilité différentielle des différents P confirmé directement détention du même endroit. Cependant, d'après mes expériences changement de poids généralement z, r, par la présente F , F et le facteur par la présente que la valeur P + D multiplié dans l'expression de l'erreur constante (voir ci-dessus), avec la taille de P, et cette rend nécessaire, une fois, que pour abgeändertem dans de telles expériences P pour obtenir confirmation de la loi de Weber, éliminer l'erreur constante, et ainsi de faire du cas par facture doit être comme si les différences simplement de la Unterschiedsmaßformel perçus pas les formules de gestion dépendaient, d'autre part, que, dans l'ordre de façon convaincante d'utiliser les formules de localisation pour mesurer des différences dans les valeurs de perception Z, R, F, F , les valeurs dépendant de l'erreur constante de valeurs modifiées de P , avec des valeurs modifiées, généralement en fonction de P doit établir quelle relation il est important que les ratios de dépendance de ces valeurs de P à examiner de plus près ce que j'ai dans la mienne, les «méthodes de mesure" des exigences de communication spécifiques, les tests peuvent en effet fournir une partie des contributions, pour l'essentiel, mais mais doivent se référer à un autre député pour mettre fin à des enquêtes. Par précédent avec le fait que, lorsque après une (voir ci-dessus) dans l'erreur constante c général, le facteur P + D est reçu, mais c n'est généralement pas proportionnel à P + D est trouvé par l'autre facteur F - 1, ou aussi en dépend.

Depuis lors, j'ai toujours juste une dépendance de seuils d'erreur, les facteurs de localisation, et l'erreur ci-après également constante de la situation temporelle et spatiale des variables par rapport envisagées, mais également la façon dont la façon de faire les tailles des comparaisons, à savoir le mode de manipulation dans les expériences , les tailles comparées peuvent faire inégale, et de ce fait, une influence qui vient tout à fait les mêmes facteurs que la fonction de l'emplacement, seulement que la raison ici est moins facile, et certains certainement pas dans les variations de la sensibilité absolue pour les stimuli peuvent être recherchés. En fait, dans certaines circonstances, est une constante qui dépend de la faute c avant, sauf la position des tailles et de la méthode de fabrication de la taille. Ainsi, dans la méthode de différences juste perceptibles peut être une erreur constante de signe opposé se présenter, selon que nous apportons le plus grand stimulus en réduisant ou en petite relance en augmentant à l'égalité apparente avec l'autre, et dans la méthode de l'erreur moyenne est une erreur constante sur fondée, que nous soumettons toujours à la bonne taille, mais pas la taille normale de l'amendement à l'égalité apparente avec l'autre. Plusieurs de mes Tastversuchsreihen par la méthode de l'erreur moyenne de l'autoapplication du cercle montrent une erreur constante très importante, ce qui reste après l'élimination de temps et d'erreur de l'espace, et que cela semble être attribués, en application du cercle par un compagnon, mais mais il est resté absent ou ambigu. Où maintenant à tous les autres dépendances de l'erreur constante, comme l'a jugé la situation temporelle et spatiale, cela ne modifie pas les principes à partir desquels les formules précédentes sont développées, et ci-après également rien dans les formules, qui c inclus, il se explicates simplement c contraire, qui peut être facilement négligé par simple analogie, et le nombre de situation des formules grandit. Utile peut être à l'étude précédente de l'effet de la cravate contingences qui, comme TH 76 a été invoqué pour jouer à toutes les méthodes de mesure, la différence de sensibilité un rôle important et aussi justifier par la présente la règle, qui a été donné Ibidem, les mesures de sensibilité variable de ne tenir qu'une semblable à ce que l'on peut supposer une marge égale de coïncidences ici. En bref, représente l'effet du hasard comme l'un avec la taille de la marge de la même croissance, l'augmentation du seuil normal A, qui a produit donne une moyenne d'une pluralité de tests, et ne compense pas cet agent, et comme une modification du seuil d'erreur F ou de emplacement facteur F dans chaque expérience séparée, la moyenne aussi souvent et fortement tenue en positif que négatif, et de devenir des moyens plus égales, ou ce que dit la même chose, comme de plus en plus par la portée de l'contingences augmenter la valeur ded et l'équilibrage en moyenne alternativement augmenter et diminuer la valeur de c . En fait, plus la portée des risques dans les tests, les petites chutes de fait aura acquis un moyen de nombreuses expériences mesurer la sensibilité différentielle de, comme déjà TH 77 a été invoqué, mais aussi de la différence de taille dans chaque Les tentatives des contingences individuelles apparaissent agrandies ou réduites en taille,

et ces effets se compensent requis par, si elle n'est pas, non plus être considérée comme une question de coïncidences, mais les erreurs constantes. En y regardant de plus près ce qui peut être expliqué comme suivi: Cependant, une certaine valeur supposant le cas idéal en ce qu'une différence parmi les moins chers conditions possibles tombe dans la sensation, il serait comme absolument petite différence ne peut pas être considérée comme un cas particulier, mais se lève à sensation, d comme juste tenue de différence significative, en passant, rien n'empêche de mettre dans le cas limite de sensibilité zéro, sans que quelque chose va changer dans l'analyse qui suit. Le meilleur des cas, mais ne peut pas du tout absolument répondre, parce que les contingences maintenant dans cette, maintenant dans ce sens provoquer des écarts par rapport aux meilleures conditions. Quel sens mais aussi maintenant avoir ces modifications, il peut leur influence comme un écart par rapport à la meilleure condition seulement d'une réduction de la sensibilité, ainsi grossissement de A ou de d -être, qui augmente avec l'élargissement de la portée des écarts, la vertu, mais les fluctuations de la contingences fluctue autour d'une valeur moyenne aussi autour d'une valeur moyenne, ce qui change aussi agrandissements ou des réductions de A ou C peut être prise dans les expériences individuelles.

XXVIII. Commentaires sur la sensibilité des méthodes de mesure.
Sans entrer ici pour toutes les versions à laquelle cet objet peut donner lieu, j'attache certaines choses qui peuvent servir élargissement des méthodes de mesure décrits précédemment pour illustrer la sensibilité et dans un sens, même à des discussions et des formules du chapitre précédent, tout en maintenant qui y est utilisé par des noms mais je vais essayer de montrer ici que la validité des principes auxquels il va être ici, et l'écoulement des règles de-ci sur la validité de ces formules s'étend ce qui est remarquable dans la mesure où les méthodes de mesure de avoir à servir sensibilité pour le cas où la loi de Weber, qui s'appuient sur les formules existantes ou non ne s'applique pas à approximation raisonnable. Comme dans la section 27 ont noté l'influence de la localisation temporelle et spatiale des stimuli rapport peut être interprété à deux reprises avec les expériences sur la sensibilité au contraste. Il est certain que les différents stimuli privilégiés avec sensibilité absolue différentes peuvent être prises en compte (la raison absolue); demander si une autre raison (raison relative) apporter la relation temporelle ou spatiale des stimuli pour le match. En fait, une influence le moment très bien être basée sur celle de deux stimulus entrant, l'organe sensible hits déjà changé par le premier stimulus, si d'une part un certain Nachdauer a lieu tous irritation, d'autre part, un émoussement par un effet irritant 1) , influences, qui agissent dans le sens opposé, et de leurs conflits et respektivem prépondérance des circonstances est de nature à expliquer la variabilité protéiforme des circonstances d'erreur de timing que j'ai observés dans mon poids et Tastversuchen. Les deux influences, mais peuvent être considèrent comme possible

dans la version la plus générale de la notion de sensibilité absolue que cela. Parce que quand un nachdauert d'irritation dans les organes, il faut ensuite seulement un stimulus plus faible que d'habitude à produire toujours la même taille de sensation, la durée et le degré de sensibilité absolue peut être fondée que sur elle, mais qu'il est en raison inverse de la relance la taille produit la même sensation. En ce qui concerne les feux d'un émoussement de la réductibilité à une modification de la sensibilité de luimême. Les deux qui d'ailleurs ne s'arrête pas, parce que vous pouvez traduire chaque modification, la sensibilité à une variation de l'irritation de le faire ici, et ce que l'enquête non seulement n'exclut pas, mais en tout cas laisse toujours quelque chose à quel point tel ou tel culpabilité de circonstance est la variation de sensibilité ou d'irritation.
1)

Qu'est-ce que l'on appelle la fatigue après la levée de poids, on s'attend plutôt à l'ancienne que cette dernière circonstance, parce que vous pouvez sentir l'état de fatigue, même sans charger les membres fatigués plus lourd et les mêmes charges plus lourdes que d'habitude trouvé, alors que ce qui vous fatigue de l'œil est appelé après avoir vu la lumière, sera d'écrire plutôt à cette dernière circonstance, si un œil fatigué voit par la lumière moins vive, comme un nonfatigué.

L'influence de la position spatiale anlangend, il est entendu que divers organes ou parties d'organes sensibles, voire les mêmes pièces dans différentes positions spatiales, si elles sont liées à des changements d'état des parties peuvent être liées à une sensibilité différente, et que, par conséquent, si les deux par rapport stimuli avec les mêmes pièces et le même état de la même être interprétées même pas toujours, celle-ci peut émerger une influence sur leur estimation, si j'ai un poids à l'autre ascenseur avec votre autre main, ou dans les transitions de l'un à aux expériences de poids autres poids avec la même main gauche ou droite tournent le poignet, selon que je vais dans telle ou telle direction, donnez une position différente de la part de deux poids différents. Tout comme chaque charme dans les organes auxquels il agit, a un certain Nachdauer et quelques feuilles émousser qui entrent en conflit, ainsi que tout stimulus agit d'une certaine manière autour, irradiiert une part à d'autres régions et d'airs d'autre part, la sensibilité des autres parties antagonistes bas influences qui peuvent compliquer la précédente, si les stimuli de différents organes ou parties d'organes considérés. Dans la mesure où dans l'un ou l'autre, la localisation spatio-temporelle différente des stimuli par rapport gagner de l'influence sur la sensibilité absolue avec laquelle ils sont interprétées par les valeurs de seuil b , b ', à l'inverse de la mesure de la sensibilité absolue à ces stimuli est altérée, et l'importance de ces modifications sera bientôt, alors général, établi sur la base de nos formules précédentes considérées. Dans le chapitre 23 calcul du seuil de différence établie nous donne la valeur de vrai sentiment de la différence de fonction de la différence du seuil b, b ' , de sorte

que cette différence peut être également vu le jour, les formules de la situation du chapitre précédent nous donne la valeur d'une différence perçue en fonction de la même différence dans le seuilb , b ', sous Voraassetzung que l'influence de la position seulement sur cette différence, et donc le fondement absolu, fondées, une condition qui est supposé être folgends composées.Nous utilisons ci-après les formules de la situation A = 1, qui correspond à la limite de la différence de sensibilité, de sorte que nous nous sentons la différence comme il est, et doit donc retourner présente des formules de gestion sur le calcul du seuil de différence. Maintenant, d'abord et avant tout, nous prenons une simple fonction de la différence perçue de la situation en considération, on obtient par réduction de A = 1 dans l'emplacement demgemäßen formules

(1) Toutefois, le calcul du seuil de différence dans la gamme précédente, selon que l'on β ' ou β dans le numérateur, sont les suivants:

(2) La comparaison des formules (1) et (2) montre ainsi que ; dont le résultat important flux que nous dans l'erreur seuil B , les formules emplacement ou aux facteurs de localisation réciproques, le rapport de la sensibilité absolue à laquelle les stimuli sont interprétés en fonction de sa position, dans laquelle une valeur de B = > 1 signifie que la sensibilité stimulus pour β est plus grand que β ' est une valeur de B < 1, mais, à l'inverse, la sensibilité de β ' supérieure à β est. Dans le cas d'une fonction composite des seuils d'erreur de la localisation temporelle et spatiale, nous pouvons aussi aller pour l'argent facile et un ratio composite

de la forme avec confusable 4x des valeurs substitué, qui est le rapport entre la sensibilité absolue de cette fonction composite, et la place des valeurs F 1 , F 2 , F 3 , F 4 , ou leurs valeurs réciproques F 1 , F 2 , F 3 , F 4 se

produit. En règle générale, il sera Q et avec Q correspondants.

ou

nom de telle sorte que

les valeurs de

Dans le cas d'une simple fonction est réduite général ,

et

sur

et

, et ce , .

il est prouvé, par conséquent, est par elle-même aussi

Fourni avec une plus grande sensibilité à un stimulus qui semble plus grand que l'autre, mais il est comme lui, une erreur constante positive de la sensibilité provient de la plus petite à lui alors une erreur constante négative. Maintenant, nous allons l'erreur constante de nos méthodes de mesure, la sensibilité peut être déterminée très précisément, la dépendance de la valeur de F = ou F = en fonction des différences de localisation des stimuli des erreurs constantes est également déterminée dans le chapitre précédent, et par la suite peut, avec des expériences sur la sensibilité différentielle erreurs constantes obtenues sont d'avoir trouvé le rapport des sensibilités absolues pour les différents points de stimuli, dans la mesure où le bas absolu de l'influence de la situation peut être considérée comme valide seulement si ce qui est pas partout, mais aussi être autorisée dans de nombreux cas. Après cela, nous avons à cette disposition: ; et dans le cas où D = 0 ; Erreurs constantes qui permettent cette application sont parfois obtenus en partie par la méthode des cas bien et le mal, certains de la méthode de l'erreur moyenne. Mais là où l'on veut comparer intentionnellement les ratios de sensibilité des deux organes ou parties d'organes différents, il est utile d'appliquer la méthode des équivalents de trésorerie, qui fait l'objet TH 131, et qui est expliqué comme suit par nos formules. Supposons que la formule de la situation (1)

comme il est décrit dans la section 27 senti aucune différence tant que β valeurs entre et a, ou la valeur entre et chutes. Maintenant, nous est toujours à la limite, et de

faisons appel à la méthode du ratio équivalent

fournir un plus grand nombre d'essais de type pour lesquels la probabilité d'être frappé par hasard, pour toutes les valeurs entre ces limites est de la même taille

afin que le valeur et de la valeur et sont fabriqués aussi souvent en moyenne, si x de n'importe quelle taille, qui est plus petit que A est désigné. Maintenant, nous multiplions toutes les valeurs de , nous obtenons et faites glisser la moyenne géométrique de ces valeurs, puis soulevez les facteurs A - x et , et nous conservons la valeur = = seul à gauche, qui nous dit que les seuils directement , d'où les sensibilités à l'autre en raison inverse des stimuli équivalents β , β ′ à laquelle ils appartiennent, de se comporter, quelle est la déclaration de la méthode d'équivalents en fait. Par conséquent, il est évident aussi que, en principe, pas la moyenne mais la moyenne géométrique entre les différents ratios sont à prendre, pour lequel l'équivalence a été trouvé, n'est pas trop loin des valeurs différentes , mais la différence entre les deux moyens d'être négligé.

Si les essais d'équivalence à l'exception de la position spatiale et le calendrier et la méthode de production des tailles acquérir une attente, une est à la charge de la relation de localisation spatiale ou toujours gagner uniquement sur l'exemple précédent, si la même quantité d'essais confondus calendrier et la méthode de production des variables sur engage les deux parties, et la moyenne géométrique des produits de tous les rapports d'équivalence ainsi obtenus tire par la charge du calendrier et la méthode des facteurs de production dans ce cas également être indemnisés. Bien que la preuve préalable de l'utilisabilité des erreurs et des équivalences constants pour les comparaisons de sensibilité absolue a été liée à des formules qui supposent la validité de la loi de Weber, mais ces convivialité est tout à fait indépendante de la validité de cette loi, ainsi que toute autre législation, il ya toujours la même fonction du rapport F ou C dont (voir ci-dessus) est représenté par les formules, et, la méthode des équivalents sont utilisés de la même manière. Cela donne donc le qualificatif: Deux égalité en soi, mais attaché différents stimuli qui, dans ce cas, P, P ' peut être appelé, seraient sans l'influence de la situation perçue comme égaux. Grâce à l'influence de la position d'une affichées, par exemple P supérieure à l'autre, mais nous sommes en mesure de le principe (chapitre 27) rétablissant ainsi l'égalité du sentiment que nous P ' d'une certaine valeur c augmentation, qui aussi l'erreur de mesure de la constante P est fourni qui sert à la compensation. Maintenant donnez P et P ' + c aussi forte sensation. Selon les termes de la sensibilité absolue,

mais ce sont les relations réciproques et les seuils associés B , B ' dans les relations directes de tailles de relance, qui donnent un sentiment semblable, nous avons donc = ou, le cas P '= P est = donc =

où c est à considérer comme une erreur constante du stimulus pour lequel B est applicable. Étant donné que ces formules sont généralement valables pour toute valeur de P sont, donc ça peut être aussi pour P Set P + D . Ainsi, on obtient des expressions pour tout et encore une fois, qui (voir ci-dessus) ont été ajoutés sans avoir besoin de revenir à des formules de situation. Quant à la méthode d'équivalents, elle repose également indépendante de la loi de Weber, il essentiellement que: lorsque deux stimuli des deux parties à être interprétée avec sensibilité différente, et leur relation est dans des expériences répétées obtient toujours au point où la différence de la sensation disparaît, ce ratio par un

certain ratio moyen fluctue, ce qui se produit en raison du caractère aléatoire aussi souvent et pour les mêmes conditions augmente à mesure que diminue et que la moyenne géométrique de toutes les valeurs , peut être trouvé que l'on obtient de cette façon. Ce ratio est calculé comme la moyenne des variables de relance considérées, ce qui semble le même, peu importe les éventualités, et après les termes des sensibilités absolues c'est aussi le rapport des sensibilités absolus pour ces tailles de relance. Par les méthodes de mesure de la sensibilité différentielle, on obtient toujours un espace-temps donné emplacements des stimuli que le complexe de l'espace et du temps Erreur constante c , que ce soit pour eux-mêmes quant à la méthode de l'erreur moyenne, ou même encore avec D complexe, sous la forme h ( D + C ) 2) , dans la méthode des cas bien et le mal, et il est alors facile de calculer le temps et les erreurs spatiales.
2) Le

M Th IS 112 d'accord avec le fait que ici c est, correspondent.

Comment cela doit être fait avec la méthode des cas bien et le mal, Th est de 113 F est déjà discutée, faisant de la méthode dans la méthode de l'erreur moyenne coïncident sensiblement. Cependant, comme l'analyse de l'erreur totale constante en

ce qui concerne cette méthode par la suite décrit ici dans un peu plus de détails et d'élaborer sur l'expérience se produisant réellement dans le cas être prises que c de p , q est encore un tiers des valeurs dans la dépendance. Nous payons pour notre Anhalt, TH 120 FF généralement discutée, et TH 211 partiellement communiqué, jugement et tâtonnements sous. Dans ces expériences, la distance d'erreur serait à la distance normale que la valeur ici P , se trouvent dans les moyennes égales des expériences, et en dehors de l'erreur constante représente, de sorte que les moyennes = D doit être réglé à 0 3) . L'écart, qui indique la distance d'erreur moyenne de la distance normale, est tout à fait en raison de l'erreur constante c , et rend lui-même constitue, qui maintenant, mais ne parvient pas sur les conditions d'implantation de la distance normale et la distance erronée différente l'une de l'autre par eux-mêmes différents de p , q circonstances et encore une troisième valeur S composent.
3)

Le D de Augenmaßversuche Th est de 211 sous-marins que la distance normale de manière significative, non pas avec le D pour être confondu par ce chapitre et le précédent, mais compare plutôt le P.

Si une disposition spécifique de ces composantes de l'erreur totale c avoir lieu, doit les tests avec une stricte ségrégation et méthodologiques changements opposés localisation temporelle et spatiale employés et les différentes valeurs ainsi obtenues de c sont combinés par facture égale à afficher manière. A respektiv avec I et II doivent être visés en face timing, donc l'erreur de temps + p et - p comme une composante de la constante erreur totale c à raconter, est montré dans Tastversuchen lors de chaque première touche le cercle normal en position I, puis le cercle d'erreur , et par la suite l'amendement du cercle d'erreur rend si sa durée est perçu comme différent du cercle normal, dans la couche II, mais chaque premier contact avec le mauvais cercle, le cercle normal, et modifie par la suite les mauvaises cercles, si le cercle normal de la mauvaise boussole précédemment mis pas apparaît en conséquence. Ce processus méthodique de la séparation des cas obtenus dans ce que j'ai rencontré avec mon Tastversuchen en général. Même avec le Augenmaßversuchen pourrait procéder ainsi par, au lieu de faire la modification de la distance d'erreur après une façon Herblicken irrégulière, comme il l'a toujours fait dans les expériences précédentes, à chaque fois quand je suis distance normale, la distance d'erreur conçu d'abord dans l'œil II , et ces cas distingués. En position spatiale opposée R et L, ou S et U, donc l'erreur + q et - à mettre q en relation, on peut introduire: à Tastversuchen gardant le cercle normal une fois dans le bon, le anderemal à main gauche, soit avec supérieur et inférieur parties de la main 4) , tandis que le cercle d'erreur est effectuée à chaque fois à la manière opposée, dans lequel la position de Augenmaßversuchen de la distance perpendiculaire à la droite et à gauche, en haut et en bas contre la mauvaise distance, ce qui est le premier rapport à l'horizontale, la dernière à distance verticale en considération.

4)

Une telle attitude différente entre en considération lorsque l'on considère les deux cercles dans la même main, afin de faire des expériences, d'autre part, par exemple. En y regardant de plus près, je vois cela sousO lorsque la tige du cercle normal entre le pouce et l'index (ce que je la partie supérieure de la main les appelle), à la mauvaise cercle entre les trois autres doigts et la paume de la main (ce que j'appelle la partie inférieure de la main appeler) résume, sous U, si la relation inverse du texte a lieu.

Peut-être en effet le moyen le compas à divers Tastversuchen d'animation est plutôt à prendre comme distinct et géographiquement, pour la fabrication de manière différente que la position spatiale des valeurs comparées, mais cela ne change pas dans le traitement mathématique des erreurs dépendantes. Supposons maintenant que nous avons les 4 principaux cas qui se présentent comme dans nos expériences, IL, II L, IR, II R ou UI, U II, IO, II O les quatre erreur constante c 1 , c 2 , c 3 , c 4 comme valeurs spéciales de l'erreur c est trouvé, nous avons, si ces erreurs simplement en p , q dépend - si c'est le cas, est luimême du traitement suivant résultat - les équations de ce chapitre 27 à régler: c1=+p+q, -p+q; c3=+p-q, c2= c4=-p-q

et peuvent maintenant (respektiv par addition ou soustraction de chaque paire de chacune de ces équations et la division par 2) p et q, chacun des deux valeurs pour déterminer quatre manières, comme suit: (1) (2) (3) (4)

Ces quatre modes de détermination ne doivent pas s'écarter de l'autre, comme on peut être poussé à des contingences de probabilité asymétriques, alors qu'en réalité seulement une fonction de p, q prend place, et les tentatives de tous les quatre emplacements sont restés comparables. Wofern regarder différences les plus importantes entre les quatre spécialisations spectacle, il faut soit accepter qu'un degré suffisant de comparabilité n'a pas eu lieu, mais les accidents ont eu une taille différente à certaines positions dans une autre pièce, ou le temps et l'influence de

l'espace que dans les autres couches, ou sauf que ces facteurs constants, dont p , q dépend, encore une autre a agi, qui peuvent ensuite être comment définir, déterminer. Il peut facilement être négligée, que la moyenne des valeurs (1) et (2) est d'accord avec la moyenne des valeurs (3) et (4), de sorte que là où il n'y a que sur la détermination de la moyenne de p, q arrive, avec les équations (l) et (2) que pour atteindre le même, comme dans les équations (3) et (4) que l'inverse. Combien notes (chapitre 27), vient maintenant avec la méthode de l'erreur moyenne, parfois même une erreur constante dans l'arrêt qui montre le fait que juste de la bonne taille, à laquelle nous nous référons l'erreur constante, mais pas la taille normale des amendements est soumis. Cette erreur, qui s chaud, maintient la localisation spatiale et temporelle inverse de la taille du défaut la même valeur et le même signe. Même si je n'ai pas toujours trouvé de taille considérable, mais où l'on obtient jamais participé à une analyse de l'erreur constante d'examiner dans chaque cas si il a un tel, et à ce propos, les équations de l'erreur constante dans le de fournir une méthode générale de l'erreur moyenne comme ceci: c 1 = p + q + s, c3=p-q+s, Ce sont: (1) (2) c 2 = - p + q + s; c4=-p-q+p

Il reste, dans ce cas, seuls deux équations pour la détermination de chaque composante de gauche, qui doivent être des valeurs suffisamment unanimes lors de l'adoption de ces dépendances à satisfaire, ou il ya eu comparabilité suffisante des expériences. Pour différencier les deux valeurs de p, q, s, qui est obtenu par (1) et (2), la même chose peut être préparé par les indices correspondants comme p 1 , p 2 , etc distingue et leur somme, la lettre soit utilisée sans fonds indiciels ou de leurs circonstances. Remarque générale mérite maintenant que si les valeurs de p 1 , p 2, bien d'accord avec l'autre, c'est aussi nécessaire avec les valeurs q 1 , q 2 et s 1 , s 2 est le cas, en tant que vice-versa, et tout comme l'ambiance non-coopération dépend Doubler les valeurs de tous les trois ensemble dans la solidarité. Mais les proches humeur doubles valeurs plus petites de coopération ne doivent pas être recherchées dans le fait que leur relation est proche de l'unité, mais que les deux diffèrent légèrement de 0, en cas d'erreur constante p , q ou s très petit par rapport à celui de l'autre ou les deux autres

est-ce que dans la mesure certainement est juste déterminé que sa petite taille se dégage du tout. Les valeurs de la composante erreur constante p, q, s, qui est obtenu à partir des équations ci-dessus restent à toutes les personnes touchées par les accidents d'autant plus, moins l'ajustement est effectué selon le nombre et la comparabilité des expériences. Lorsqu'une erreur p, q ou s la nature de l'affaire ne passe pas, il se trouve donc, en raison de ces risques asymétriques mais en général pas zéro par les équations cidessus, mais assez petit pour être éjecté par ces équations basées sur la valeur de probabilité ne délivrer que sur les éventualités doit être poussé ou considérées comme très incertain. Les probabilités sont les règles à une évaluation plus précise, à cet égard, cependant, être discuté en détail ici. Dans pas quelques-uns de mes tâtonnements avec l'auto-application du cercle j'ai non seulement les valeurs doubles de p , q, mais aussi sur s si grand et toujours obtenir ce que pour ne pas douter de l'existence de ces trois erreurs dans les circonstances de ces expériences, cependant, dans d'autres circonstances l'une ou l'autre erreur est resté ambigu. Pour plus d'informations sur les «méthodes de mesure". Les Augenmaßversuche n'ont pas été aussi utilisés pour permettre une analyse complète de l'erreur constante, mais seulement afin que l'erreur spatiale en particulier s'est avéré par les erreurs constantes pour un montant dépendant de la position spatiale et un organisme indépendant dont la composition manière resté inconnu, a été démantelé. En effet, si ce n'est pas une analyse complète de l'erreur constante intentionnel, mais seulement l'un ou l'autre de ses composantes, en fonction de la position dans l'espace par exemple q, permettra de déterminer ce sur quoi faire des tentatives de position spatiale confondre, cependant, le calendrier et la méthode de production par rapport à la taille moyenne reste la même. Ensuite, on obtient seulement deux erreur constante c 1 , c 2 , pour un des ensembles les équations que: c1=q+C c2=-q+C d'où il résulte

Ici, q , qui dépend de la position spatiale, C indépendante de la position dans l'espace, constituant éventuellement composite de l'erreur constante. Lorsque des tentatives sont faites avec des modifications suffisantes, peut p et q sont soumis à des expériences d'encore une autre analyse. Ainsi, vous

pouvez examiner avec les tailles de tête modifiés, même dans des expériences p ou q pour une constante et il peut décomposer une fonction dépendant sur n'importe quelle partie des principales variables. Dans un Tastversuchsreihe j'ai modifié le libellé du cercle intentionnellement afin que je boussole normale une fois toujours sur les tiges, les cercles d'erreur sur les jambes, qui a eu anderemal toujours inversés, et le succès de ces documents avec le rapport où les deux cercles toujours sur des tiges, et où les deux sont toujours ensemble sur les côtés, de sorte que l'ensemble de ces modifications ont eu une influence sur l'erreur constante. Plus précis à ce sujet, mais je n'ai versparen les «méthodes de mesure". Alors que les erreurs constantes que nous obtenons lors de l'exécution des méthodes de mesure, la différence de sensibilités dans l'exemple montré, sont utilisés pour comparer les sensibilités absolues en matière de la raison absolue est valide, ces méthodes entraînent de manière plus tôt affiché en éliminant l'erreur constante pour les mesures de sensibilité variable, comme il existe indépendamment de la variation de position des stimuli. Nous apportons à savoir soit la valeur D à un point que D l'existant indépendamment de l'erreur constante seulement des différences notables d est égal, qui est la méthode de seulement des différences notables, ou nous déterminer l'erreur moyenne ε de la méthode d'erreur moyenne une valeur qui est relié à D , en proportion directe, ou dans les valeurs de t = hD la méthode des cas correctes et incorrectes d'une valeur avec laquelle d est dans des proportions réciproques, à moins que h que la différence de sensibilité est directement proportionnelle à D est inversement proportionnelle. Il est important de prendre en considération le fait que dest supérieur ou inférieur échoue selon le champs d'application des éventualités, si elle n'est pas uniquement de ceux-ci dépend, sauf le maximum idéal de la différence de sensibilité, de sorte que, comme rappelé à plusieurs reprises que les mesures de sensibilité variable sont comparables que dans la mesure car ils nécessitent une portée égale des contingences.

XXIX. Relation entre sensations de contraste et sensation de bourdonnement. 1)
Notre âme est autant déterminée par les différences perçues, des sensations contrastées, comme une sensation absolue.
1)

À propos du contraste de sensations, Ber. le Royal. Sachs Ges d W. Phys mathématiques. Cl. XII. 1860 pp 71 FF en termes de P 107 FF La sensation de contraste que de se sentir une différence d'un sentiment sui generis, qui, sans en aucune façon être expliqué lui-même comme une somme ou en fonction d'une somme de sentiments absolus à somme sensation accordée par les composants de la différence, en plus survient, et augmente par l'effet total pour l'âme . La sensation absolue, après la formule de masse, la différence entre les sentiments absolus, juste sentir la différence, selon la formule de différence, la différence la plus

appréhendée de sensation, la différence d'apercevoir, le contraste se sentir à en juger par le Unterschiedsmaßformel et leurs généralisations, les formules de la situation, et l'au-delà ajouter un peu de contraste à l'effet de certains de la formule de masse et la formule empirique basée sur celle-ci (chapitre XX) Effet total à avoir l'effet global mental. Pour prendre cela signifie que nous sommes contraints par le fait que chaque fois que l'uniformité d'un stimulus est interrompu dans les endroits ou à des moments d'une même par une réduction, Zessation, Intermission, l'âme se trouve plus excité que lorsque le stimulus de manière uniforme dans l'espace ou forterstreckte temps. Parce que maintenant, mais le maquillage, réduire ou Zessation de la stimulation temporaire, la somme de sentiments absolus dépendantes à l'événement diminue, que le stimulus continue semblait continu, de sorte que l'accroissement de l'effet doit être dans l'âme basée sur un effet de contraste, qui ne l'effet combiné de stimuli coïncide ou qui y est absorbée. La prise en compte de l'effet de la levée de l'opposition (chapitre 24) ne change rien à cet égard, car à travers elle la somme de sensations absolue dans son ensemble n'a pas connu de croissance. Si le blanc est en croissance par contraste avec le noir de la luminosité, tout comme le noir d'autre part aussi à la luminosité, oui je continuerai 2) empiriquement démontrer et expliquer cela et pourquoi l'approfondissement du noir par l'effet de contraste est généralement visible lorsque l'éclairage blanc. Alors se produit également un relèvement des impressions à travers le contraste, cela renforce seulement la sensation de différence, qui consiste à ajouter à l'effet total, cependant, n'est pas seulement justifiée, ce faisant, et la somme des sensations absolue ne gagne rien par elle.
2)

Soit ou, comme mes observations n'ont pas encore été édités à ce sujet dans un chapitre ultérieur ou un traité du cabinet d'avocats Sachs écrits. Faits d'explication et la preuve de l'offre dar-dessus. Vie ordinaire en abondance Si vous obtenez toute une surface de papier blanc, les autres fois comme bordée d'un disque noir dans le milieu de l'œil, comme c'est la somme des impressions lumineuses absolus tels que sensations lumineuses deuxième si moins le premier cas, mais l'âme se retrouve le contraste deuxième cas de la vertu zutretenden fort que le premier si touchée, d'autant plus quand vous faites un papier avec plusieurs alternances de blanc et de noir, comme un damier, considérée comme la somme des impressions lumineuses absolues déjà est encore plus réduit ici parce qu'il multiplie l'effet de contraste. Sur mes yeux très sensibles font taches solaires lumineuses simples dans la chambre d'une si forte impression que je n'aurais probablement pas tolérer, mais je peux marcher en plein soleil sur la route et même dans la neige ou vu dans le ciel clair, sans une sensation gênante , mais malgré cela, l'ensemble rétine est stimulée par la même ou une plus grande intensité, comme si la première place limité. Une rupture soudaine dans une musique bruyante ou un bang coup, après une pause

fait une impression qui n'est pas simplement pour expliquer que la somme des impressions des composants, comme plutôt le premier cas, l'effet d'un composant est annulée dernier si l'impression au moment du choc incidente est incomparablement plus forte que dans les moments de départ timbales vertèbre. On pourrait en effet celui-ci s'explique par le fait que le premier coup d'une sensibilité douce contrée qui s'émousse de plus en plus avec vertèbres suite, et sans doute dépend aussi de ce sujet un peu, mais la même circonstance ne peut être invoquée premier cas et les résultats donc aussi le deuxième cas incontesté pas l'effet principal. Certaines anomalies apparentes peuvent être expliqués par la double volonté, l'âme respektiv par contraste et impressions absolue. perception plus faible de la lumière en gris, mais toujours fait une forte impression dans l'esprit que le gris. Comment cela rime? S'il vous plaît distinguer la lumière absolue du contraste de la sensation de sensation noir de sa différence par rapport à la précédente, ou la luminosité de milieu environnant, ce que nous avons à l'esprit. Le noir est toujours pris absolument une perception positive de la lumière, et nous aussi admettre quand nous détenons contre le non-voyant du doigt, et une perception plus faible de la lumière en gris, que nous ne consentirons pas moins. Mais la différence du noir de la luminosité moyenne est supérieure à celle de gris, qui peuvent même totalement coïncider avec elle, et cette plus grande différence permet une plus grande impression de son genre dans l'âme. Avec le temps froid, il est différent du noir, et il n'y a qu'une analogie, pas l'égalité des deux cas au lieu. Toutefois, l'intensité absolue de la sensation de la lumière avec Verminde-tion du stimulus lumineux choisi par tous les degrés de dépression des baisses noires, et seule la pression de pierre Contra s'intensifie, tandis que augmente la sensation d'un point où nous ne jugeons ni froid ni bouillant, absolument avec l'augmentation de froid , et il peut nous rendre forts froid tout aussi forte, juste nous touchent très différents sens, comme une forte chaleur. Mais cela ne signifie pas que ainsi que de faire dans les domaines de la sensation thermique probablement il suffit de double-appui sur la même pierre caractère affirmé, comme dans le domaine de la sensation de lumière. Et peuvent donc sembler frais à un endroit chaud et chaud à froid à une température chaude nous a froid. Pour la première vue, il semble que le principe, calculé selon la Unterschiedsmaßformel ou l'emplacement formule sensation de contraste à ajouter à la somme calculée selon la formule mesure sentiments absolus d'avoir l'effet total des stimuli, pas assez d'expérience, à moins que le fait alors ne peut pas conclure que l'on peut parvenir à une plus grande performance mentale en général par un contraste entre les stimuli plus forts et plus faibles que lorsque les deux stimuli, le plus fort serait la même. Parce que la formule empirique basée sur la formule de mesure est pour deux charmes β , β ' avec les valeurs de seuil B, B ' la somme de sensation

La formule est Unterschiedsmaßformel ou l'emplacement de la différence perçue

, position parmi les stimulus majeur à la lutte contre 3) , où v est toujours supérieur à 1, aussi longtemps que nous avons à faire à des perceptions erronées (chapitre 27). Maintenant, nous ajoutons deux expressions, on obtient , tandis que la valeur qui est obtenue par la formule empirique simple pour le cas où à la fois la plus grande des stimuli β sont égaux, . Mais cette valeur est plus grande que , si v est supérieur à 1.
3)

Le Resullat ne change pas, si vous mettez le petit charme au compteur, puis au sens de l'article 24 soit manifesté

par la différence perçue fourni .

C'est maintenant le principe selon lequel les dimensions pertinentes facile de combiner en outre, pour préserver la performance globale mentale de somme et l'effet de contraste, en soi, n'est pas si évident qu'aucun autre moyen de connexion fonctionnelles pourraient être adoptées, si cette expérience était assez mieux, mais nous n'avons pas besoin d'aller dans les exigences lointains, à cet égard, car une condition simple, très évidente est suffisante pour produire l'accord disparu avec l'expérience, à savoir que l'effet de contraste n'est pas facile à calculer entre deux stimuli, mais à plusieurs reprises, parce qu'ils en fait maintes et maintes est 4) , donc pas moins composée de deux stimuli de deux membres que l'effet de somme.
4)

Vous pouvez donc même avec la gravité de la carré de la distance qui va dans le droit, la pensée provoquée par le fait que plus de la distance et à travers en compte. Celui-ci a fournie, en ce que la sensation de la somme dépend

dans la mesure où elle dépend des différences perçues

donc l'ensemble

Autrement dit, la performance mentale totale qui est obtenue par l'accès à la somme de l'effet de contraste est d' une plus grande mesure que celui qui est obtenu par la formule empirique simple pour le cas où, à la fois que le plus fort des stimuli β sont égaux. Il sera utile de noter que nous sommes dans ce que nous avons ici la différence perçue ensemble, alors que nous dans le chapitre sur traduits, ensemble

Unterschiedsmaßformel et formules de localisation

contradictoire de rien, par la valeur précédente juste pour être considérée comme la différence unilatéralement conçu ou le k formules que deux fois la valeur du k avons joint la formule de mesure nécessaire. En fait, les expressions diffèrent , et seulement dans celui expression est double de

l'autre, puisque =2 est ce qu'il est indifférent de savoir si nous utilisons l'un ou l'autre, tant que nous ne percevions avec les différences de comparaisons entre ont à faire les uns aux autres, sans les considérer par rapport à l'effet total, depuis pas modifier les conditions de perception des différences, nous pouvons le mesurer par l'une ou l'autre expression. C'est précisément pour cette raison se trouve pas un facteur déterminant, le préféré du point de vue unilatéral recto-verso du contraste, même à notre liste de Unterschiedsmaßformel et formules de location. Mais tel est désormais répertorié dans le fait qui concerne la combinaison de somme et l'effet de contraste, et il est de ce fait résoudre une importance fondamentale. Afin de ne pas ajouter des sensations au-dessus du seuil et au-dessous du seuil après de précédents conflits, mais plutôt de prendre particulièrement en compte, pour autant qu'ils existent en tant que particulier, vous pouvez même dans le cas où la différence perçue est inférieure au seuil, il est, que v est trop grand ou trop petit rendra la formule de la combinaison de la somme et de la sensation de contraste ne sert plus, mais où une telle situation se produit, cela signifie que cette lacune maintenant n'est pas perçue contribue en rien à l'état de conscience plus et il reste seul, ni gauche pour représenter la sensation positive.

Une conséquence de ceci est que si un stimulus en permanence les évolutions dans le temps ou dans l'espace, l'effet de contraste entre eux près des points peut être négligée, et que le rendement total est le point où le changement n'est pas trop rapide, en général réduite à l'effet de somme par il est alors également négligeable entre des points distants, ce qui est d'une importance lorsque l'on fait la tentative, par le biais des sensations en fonction des mouvements élémentaires ou des changements dans le chapitre 16 pour construire les formules données. Si nous utilisons le résultat étant donné qu'un stimulus avec la distribution de bord uniforme sur le seuil accordé le maximum de somme de sensation, il est clair à partir du volume précédent, afin qu'il en mais pas le maximum de la puissance de sensation accordée à condition de cette distribution non uniforme de telle sorte que le contraste se sentait peut rendre le contraste ajoute une nouvelle sensation à la sensation performance totale. Nous avons peu de considération pour le cas le plus simple précédent, qui a à faire avec seulement deux stimuli distincts, ce qui était suffisant pour permettre aux ratios généralement négligés qui s'appliquent à la connexion de l'effet de contraste avec l'effet de somme. Une autre question est de savoir comment les proportions de l'impact global devraient être évalués, si faire des effets de contraste entre plus de deux demandes de stimuli, donc où il est, sauf les sentiments absolus pour ajouter du contraste et de sensations. Depuis ici il par exemple trois stimuli β , β ', β " non seulement le contraste de β : β ' et β ': β '' , mais aussi β : β ' est et où n est le nombre de stimuli en général de tels formative considéré à tirer ratios n (n - 1) est, si l'on sur chaque rapport et plus, deux fois, count (sinon la moitié de la taille), la question est de savoir comment la sommation est la cause. A cet effet, je ne suis pas un principe très loin évident en avant, mais je pense que la suite sera décisif, car il semble rationnel et compatible avec l'expérience. Comme aucune de ces conditions avant l'autre une autre priorité à la sensation a, lorsque le seuil est donnée par le rapport, on va d'abord et avant tout avoir à la somme de toutes les différences perçues que le n ( n - 1) appartiennent à des circonstances individuelles. Cette somme sera par ∑ exprimé. Maintenant seulement sont n points dans l'espace ou le temps disponible, ce qui tombe sur la sensation, ou de contribuer à la sensation de douceur; donc que la somme est en conditions pour être

réduit, soit n - 1 sera divisé; donc avoir valeur . Nous faisons cela pour trois stimuli, β , β ', β ", pris dans l'ordre décroissant de taille, et le type k est le double de la valeur par rapport au k de la formule de masse de simplement introduire chaque rapport, nous avons

si v , , v ' " , v " sont les trois conditions associées seuils de ratios, dont les indices sont prises pour les indices des stimuli, pour lesquels ils s'appliquent en

conséquence. Ces seuils peuvent être définis peut être 1 et peut être supposé égal, pour trois lumières pour former un fond uniforme sur les sommets d'un triangle équilatéral. Dans le cas général, mais sont V , ,V ' " , v " pour accepter comme différent de 1 et de l'autre. Quel que soit les valeurs qu'ils ont, il passe par la transformation de la somme des logarithmes du logarithme du produit de l'expression ci-dessus en

Maintenant serait sans l'ajout du stimulus milieu β ' de la différence perçue est

ce qui, dans le cas où v , v ' " = v " , est d'accord avec l'expression ci-dessus, dans lequel trois stimuli, les seuils de ratios ont cette relation, la somme de contraste serait tout aussi grande que lorsque deux sans addition du milieu. Toutefois, lorsque les trois seuils sont égaux à ce que comme indiqué plus haut, les exemples sont la somme de contraste à trois stimuli petits qu'entre les deux extrêmes pour eux-mêmes. Aller à 4 stimuli plus, elle appelle par ordre de taille décroissant β , β ', β ", β '", et le produit de 6 seuils qui entrent en considération ici, ω , puis les stimuli intermédiaires disparaissent plus de l' imprime la somme de contraste et nous obtenons pour

Dans environ une tentative d'application de ces formules est de prendre en considération le fait que celle où qu'il soit, par exemple, la somme de contraste est de permettre et étoiles dans le ciel, pas seulement pour le contraste des astres les uns contre les autres, mais aussi du ciel noir essentiellement considéré ne faites glisser le litige dans cette affaire a accordé l'effet principal. Si les points de flux lumineux ensemble pour les zones claires, réduisant ainsi au besoin de leur somme de contraste pour la raison que l'effet de contraste le plus fort, par conséquent, le seuil de rapport plus petit, disputée entre chacun des points de lumière et les parties les plus proches de la terre noire existe, mais qui, comme le mensonge à l'intérieur de quelques points légers de surface par taches lumineuses sont remplacées. Jamais ci-après doit gagner contre l'autre une grande influence sur le contraste de la distribution de la somme, les stimuli contrastées. Cependant, de plus amples explications et les calculs Je ne m'étendrai pas ici, il y aura admettre que le principe comptable sous-jacente ici posée ni a priori, est mis à éprouver encore maintenant raisonnablement certain. N'est pas sans intérêt que le ciel qui a tôt nous a livré les meilleurs et les plus faciles documents sur les faits fondamentaux et les lois de la psychophysique, y

compris la plus belle et simple exemple fournit à la fois pour une somme aussi un effet de contraste. En fait, nous sommes incapables d'obtenir à la fois l'effet cumulatif plus pure et plus haute de sensation sans contraste que par un pur jours de ciel bleu, et aucun effet de contraste plus simple et sublime, comme un ciel étoilé. Il s'agit de l'échange de nuages, matin et soir lueur également une inépuisable d'échange de contrastes qui se développent dans le temps.

XXX. Question de produits de sensations. Relation entre la hauteur, de l'épaisseur et de l'élément périodique dans l'échelle des tons. 1)
Nous avons sentiments et de sensations différences de montants trouvé l'occasion d'examiner la question se pose de savoir si le concept même d'un sens de produit de sensation est attaché.
1)

En ce qui concerne p 165 et suivantes

Mais avant que nous soyons d'accord sur le concept d'un produit et prenons pas à nous perdre dans des abstractions vagues, par exemple l'indication d'une géométrie spécifique. Si nous avons un rectangle, d'un côté 2, l'autre 4 est longue, ces chiffres basés sur une unité linéaire, le produit n'existe pas, même si les deux côtés, par exemple il n'y a pas 2) , mais les chiffres, ce qui réduit leur longueur est mesurée, la quantité de la taille de rectangle par rapport à un appareil, qui est liée à l'unité linéaire.
2)

Au moins pas selon la convention de l'utilisation rigoureuse du langage mathématique;. mais il est seulement une question de définition, de nommer un produit de deux côtés de la surface, dans la mesure, le produit de la dimension des deux côtés, comme cela arrive assez souvent

Si vous ne allonger ou raccourcir le rectangle à la direction d'une page, tout en permettant à l'autre constantes, donc déposer le redimensionnement proportionnel de l'ensemble de rectangle dont le côté vers lequel le changement a lieu en même temps, et étant donné que dans la réalité, sans peuvent exploiter des lignes absolument simple, c'est ce qu'il dit idéal de relations linéaires, mais en réalité seulement rectangles, etc s'avérer cylindres d'épaisseur constante. La question est maintenant de savoir si une sensation de deux dans des sens différents côtés ou les dimensions quantifiables peut être attribué à chacun d'eux est capable de indépendamment de l'autre de l'augmentation et la diminution, après quoi tout le monde est mesurée par la dimension concernée homologue unité peut être, et si le résultat de la sensation, qui donnent les deux côtés à la réunion peut être trouvé aussi sa mesure dans les produits de la dimension, en particulier appartiennent aux deux côtés, comme le rectangle dans les produits de la dimension de ses côtés.

En faveur d'un tel point de vue est surtout la force et la hauteur d'un darzubieten de tonalité semble même que des pages. Et je tiens à préciser tout d'abord que ce qui peut être affirmé dans ce sens. La force et la hauteur sont régies par la mesure de notre formule de mesure particulière. Maintenant, cependant, fait la différence qualitative de l'épaisseur et de la hauteur nécessaire de se référer à une seule unité de ce genre, et cela établit une différence de produits géométriques, où la même unité linéaire est que les deux parties soient perpendiculaires les uns aux autres au fond. Mais pas pour les différentes qualités, mais plutôt les valeurs numériques abstraites liées doivent être multipliées me semble est à environ moins un obstacle fondamental que celui représenté par la qualité différente de la force et de la hauteur du son, la direction différente des côtés d'un rectangle ne peut tenir. L'unité est une fois élu au hasard des deux côtés de sensation, ou si rien ne se gêner les mesures liées également être multipliées par l'autre, et de comparer les différents produits obtenus de cette manière avec l'autre, comme si les valeurs numériques des deux à angle droit sur les côtés multipliés. La clé, la question principale est de savoir si les deux parties donnent vraiment un tel résultat de bon sens que le degré du produit des mesures de côtés et signifie quelque chose d'équivalent à la connexion des faits. Si c'est le cas, aucun problème mathématiques peuvent avoir lieu plus. En fait, beaucoup de choses semblent être cet effet mis en preuve. Il est certain que l'impression globale d'un ton haut est amplifié par sa force, et l'impression générale d'un ton fort est augmenté dans un certain sens par sa hauteur. Le son est tellement radicale que de dire, plus il est 3) . Aussi le fait est intéressant de noter qu'il est notoirement difficile de juger de l'égalité de la force des tons différents à différents niveaux par le jugement entre la mesure de l'empreinte globale et les mesures pures de force semble fluctuer.
3)

Ici, je me rappelle parfois les tentatives de Desprez (Pogg. Ann. LXV. 445), ce qui prouve une impression forte et même ennuyeux peut faire même le plus vocal semble fourchette fourchettes très court tuning.

Alors, vraiment quelque chose de mesurable semble être présente dans l'impression globale d'un son dont le niveau est déterminé par l'interaction des deux côtés, l'épaisseur et la hauteur. Pour distinction précise maintenant que nous appelons folgends toujours la taille de l'indentation, pour autant qu'il ne dépend que de l'amplitude des oscillations comme une force, la taille de la même, si elles ne font période dépend de l'oscillation ou de la fréquence de vibration, comme la hauteur, la taille de l'impression, mais si elle en les deux en même temps dépend de l'intensité ou de la taille de l'impression d'ensemble. Ensemble ci-dessous, la mesure de l'intensité sonore perçue et le niveau sonore de

l et h sont en eux-mêmes respektiv

où β qui dépend de l'intensité du son physique amplitude, n est le nombre de vibrations, Τ la période d'oscillation, b , n 1 , τ 1 , les valeurs de seuil correspondantes, k, k ' désignent des constantes, qui mesure l'intensité ou de l'impression d'ensemble de la vue précédente

ou, si l'on fixe les seuils 1 sh = kk ' log β log n expression qui pourrait alors s'étendre aux couleurs par analogie. Si nous regardons la force physique d'une lumière ou du son par le carré de l'amplitude mesurée, ce qui a chaud, sera un 2 pour β peut être substituée dans les équations précédentes, et, depuis connecter un 2 = 2 log a , l'expression précédente se fondre dans 2 kk 'identifier un log n , ou, comme nous l'avons aussi 2 kk 'accepter par les unités de demgemäßer de choix égaux à 1, plus facile à identifier un log n . Cependant, je pense que le point de vue précédent non seulement n'est pas obligatoire, mais pour ne pas convaincante, et après bientôt à discuter des raisons comme une mesure de l'impression globale psychologique ou l'intensité d'une seule tonalité au lieu de la forme 2 kk ' log log sous la forme k journal pour convaincant quand avec L l', de l'amplitude et de la durée de vibration ou d'oscillation à la même énergie cinétique en fonction du temps de vibrations et l dont le seuil est compris. Pour les couleurs sont des considérations spéciales affirment que je suis en bas. Maintenant, L sont considérés comme mesurée par le carré du produit de quotient ou , à cet effet, le seuil des valeurs de 1 n 1 et sont, après quoi l'expression du degré de force de l'impression psychologique global qui générer une tonalité simple,

ou par le choix de ces unités pour donner du 2 k , un 1 , n est 1 , τ 1 est égal à 1 sont Connectez-vous en = log a + log n ou

. Il en irait de prendre le produit des logarithmes des valeurs obtenues précédemment a, n, le logarithme du produit de ces valeurs, ou ce qui revient au même, la somme des logarithmes de ces valeurs se produit en tant que mesure d'impression mentale globale. Grailich. Sinon estimable dans ses traités sur l'apparition de couleurs composites dans les rapports des réunions de l'Académie de Vienne en 1854 XII. P 783 XIII. 201 est la force vive des vibrations de la lumière, qui tirent de l'effet de sensation, le ratio de la période d'oscillation simple dans le carré de l'amplitude, ou quelle est la même, les produits à partir du nombre de vibrations unique dans le carré de l'amplitude, c'est à dire les valeurs de la 2 n proportionnelle , tandis que Seebeck dans ses traités sur les conditions de son (Poggend. Ann. LXII. 872 LXVIII. 461), tout comme on le fait ici, l'énergie cinétique des oscillations est proportionnelle n 2 a 2 sets. Ce dernier est sans doute convaincante 4) , et le point où Grailich qui n'allait pas, facile à préciser.
4)

C'est Grailich de vibrations lumineuses, Seebeck Ces vibrations sonores peuvent être faite pour comprendre aucune différence dans les aspects pertinents.

L'énergie cinétique de vibration est (XII p 805) Grailich ensemble de convaincant

où Τ la durée de la vibration, intégration

la vitesse, t est le temps, ce qui donne par

si l'un d' une vitesse en fonction du temps t substitué, qui a été maintenu dans une vibration, si un est l'amplitude, π le nombre Ludolf Maintenant, cependant, la force de vie d'une vibration ne pas être pertinents à la force de vie, qui est développé par des vibrations pendant un temps donné, ce qu'il est, mais quand la puissance de vie de différents sons, les couleurs sont comparées, mais il doit également avoir le nombre des oscillations dans ce moment si directement avec τ être pris réciproquement, si au lieu de τ plutôt τ 2 dans le dénominateur, ou à l'inverse de sorte que n 2 est dans le compteur. Il est dommage que les calculs laborieux par rapport aux valeurs d'intensité dans les papiers de Grailich (rapports Th XIII. Pp. 230 ff) ont ainsi perdu leur force. Mais son principe général d'expliquer les couleurs composites, ce qui n'est pas affecté.

Les raisons, la dernière vue de la première préférés sont les suivants: Un terrain d'entente que nous avons la force et la profondeur d'un ton pas extérieurement être vu comme quelque chose assortie, mais il s'agit d'un objet dans la nature des choses avant de tirer une impression de force et de la hauteur dans le cadre des relations de base de la sensation de mouvement, et les simples conditions possibles dans ce relation à nous dans 32 Chapitre plutôt un Maßausdruck l'impression générale d'un ton du journal de forme sur tel que log un log n plomb. En dehors de cela, l'expérience parle directement à la forme log un log n . Après cette forme il est un point fixe de la force, dans lequel le son cesse d'être entendu, quelle que soit la hauteur qu'il avait, et un point fixe de la hauteur où elle cesse d'être entendu, quelle que soit la force qu'il avait. Parce que c'est un ou s au seuil de la forme log un log n est égal à 1, descends, est donc le produit de connecter un log n dans chaque cas, zéro, de se comporter ainsi que d'autres valeurs. Rien de tel avec le formulaire connecter sur . Voici force en hauteur et vice versa quant à l'audibilité sont représentés, il est dans les limites de hauteur, qui sont capables d'être perçu du tout par la mise en place de notre organe de l'audition, pour tout autre nombre d'oscillations n autre amplitude a , dans lequel ils seront entendus et vice versa . Le son se fait entendre lorsque le produit de l', a exposé brièvement = 1, le seuil d'un 1n 1 atteint. Ceci est petite dans un être si n est grande, et vice versa. Mais comme c'est l'expérience. En fait, des tons profonds nécessitent une grande amplitude de vibration pour être encore audible, et les aigus peuvent encore être entendus à très faible intensité. Ce fait a particulièrement mis en évidence Dove, dans le contexte d'un fait pertinent pour les couleurs dont il sera question ci-dessous, cependant, au moins en partie, doit avoir une autre raison. Pour rester dans ce qui se réfère Tongebiete de la faible intensité de la compensation en augmentant la hauteur ou basse altitude par force croissante, sont ici d'abord, si Dove a rappelé "que les cordes d'une contrebasse ont plus de balançoire à celle du violon , .... que nous parlons d'un ton plus élevé, si nous voulons être entendus, sans grand effort, comment et quand la profondeur, renforcée par la voix, la voix du marin s'éteignit dans la tempête, ni le bruit strident du sifflet en bateau à travers le rugissement des vagues et le bruit du vent pénétrant, et au moyen des rayons comme Savart Irene a montré que la limite de la visibilité des tons à la profondeur à travers l'épaisseur du son peut être amélioré ". Par ailleurs, après circonstance pas compatible avec la forme log un log n , alors qu'il sous la forme d'identifier un journal d'+ n pénètre bien. Si la sensation d'épaisseur ou la hauteur sans tenir compte de l'autre élément est seul ver- m -alimentée, de sorte que vous pouvez le faire après chaque état par m journal un ou midentifier n représenter. Se produit maintenant dans le produit se connecter n identifier un facteur de log n ou connecter un à la place de m , et par la suite on peut s'attendre à exister si différent conséquence mathématique que donc le sentiment de la force dans les relations de log n et la hauteur de l' ratios connecter un croissant, de sorte qu'une augmentation réciproque de la force et de la

hauteur se produire, de sorte que vous au accrue hauteur d'un ton à la fois une impression accrue de la force, et avec une force accrue a l'impression de hauteur accrue, mais ce n'est pas le cas. Dans la forme de connecter un + log n , cette difficulté ne se produit pas. Cependant, la forme du journal est de contrer le problème que si vous allez à l'approfondissement du son au-dessus d'une certaine limite, pas d'amplification du son plus suffisant pour lui faire entendre, et tout autant trop les sons aigus ne sont plus audibles, tout en mais après la forme du journal à une réduction de n par un élargissement de la compensation, et l'impression de son avec l'augmentation de hauteur augmenterait indéfiniment. C'est certainement comme une déviation de la validité de la formule log en voir les limites inférieure et supérieure d'audibilité des sons, comme nous avons le contraire, mais sont utilisés pour trouver une limite inférieure et supérieure de la validité de nos formules de base, ce qui limite mais voraussetzlich Ils n'existent que pour les, et non les psychophysique intérieures extérieures, pour autant que les stimuli externes que dans certaines limites, qui détient l'utilisation de bon sens, déclenchent des mouvements de psychophysiscbe proportionnelles à laquelle les formules de base sont effectivement liés, de sorte que dans des limites peut être représenté. En fait, l'appareil audition de l'homme n'est pas en cause seulement en mesure de recevoir des vibrations dans certaines limites de la quantité et de générer jusqu'à certaines limites la force et la inaudible toujours aussi fortes notes profondes ou élevé ne sont pas fondées désormais sur ce très lente ou rapide psychophysique oscillations sont inaudibles même à amplitude maximale, mais qu'ils ne viennent pas chez l'homme dans la force nécessaire pour passer, quand vibrations externes sont déjà là. Même le tympan avec ses pièces annexées peut contribuer à une grande hauteur, ni la profondeur, les services ne parviennent 4) , de sorte que par un moyen déterminé de Wollaston même être faite artificiellement bas ton sourd à 5) . Il n'est pas improbable que les touches nerveuses qui sont frappés par l'équipement de tonalité ou accessoire au moyen de laquelle ils semblent être frappés par des études plus récentes, ne sont que jusqu'à un certain niveau. En fait, plusieurs raisons sont ce que dans 33 Eingehe chapitre rapprocher de soupçonner que l'aperception de sons de différentes hauteurs sont différentes fibres nerveuses.
4)

Comp. sur ce point en particulier Seebeck de la relation théorique dans Pogg. Ann. LXVIII. P 458
5)

Philos. transiger. , 1820. p. 307e «J'ai remarqué que, lorsque la bouche et le nez sont fermées, le tympan peut être tellement épuisé par tentative force pour reprendre haleine par l'expansion de la poitrine, ne la pression de l'air extérieur est fortement ressenti sur la membrane du tympan, et que, dans cet état de tension de la pression externe, l'oreille devient insensible à la voix grave, sans perdre à aucun degré la perception des tons plus nettes ".

Beaucoup de gens sont capables notes élevées ne perçoivent pas. Dans cette relation sont connus, les observations de Wollaston 6) , après quoi certains sifflements élevés d'insectes, probablement même le chant des moineaux par certaines personnes on n'entendra plus, mais qui entendent les sons graves. J'ai moi-même été très frappé quand je l'habitude d'être une promenade avec Prof H. White, qui est très difficile d'entendre d'une oreille, fait qu'il n'était pas du à une chaude journée d'été autour de nous, chant plus vif des grillons et autres insectes le moins entendu parler autrement n'aime jamais entendre assuré, cependant, que pour moi, mais il semble rôles beaucoup plus faible d'un chariot lointain arrêté. Et Bonafont 7)tire le résultat général de ses observations au sujet de Dove, "qu'à mesure que la sensibilité de l'oreille diminue, la même audibilité pour les notes hautes perdre, tandis que le plus profond perçoit clairement encore." Une personne ne pouvait h II encore II ( h ni un ) entendre, mais a pris E II c et assez II très vrai. Bonafont pense même pour ensuite évaluer la curabilité de divers degrés de surdité. Aussi Wollaston 8) remarqué par les malentendants: "thatthey Habituellement entendre les sons aigus beaucoup mieux que inférieurs."
6) Philos.

transiger. , 1820. p. 306 7) Contr. explicatif. T. XX. p. 1498. Pogg. Ann. LXV. 448 pp 8) Philos. transiger. , 1820. p. 306e

Ce résultat, cependant, il semble exiger une restriction, et plutôt haut ton de se faire entendre mieux que faible pour certains types de perte auditive, en regardant dans le "rationnel Otiatrik" de Erbard (1859) p 65 trouver le passage suivant: «J'ai l' fait remarquer que presque tous les sourds mieux, plus légers entendre des fréquences nerveux relativement élevés, la faiblesse des tons de la même intensité, sans avoir à faire faire une raison spécifique identifié. Pour acoustiquement malentendantes se trouve dans la combinaison des muscle tenseur du tympan relativement une façon saisissante une meilleure assimilation de la haute que pour les tonalités basses et ce, pour la raison très simple que plus un tympan tendu Eigenton pour les sons aigus a ..,. Par ailleurs survenir mes observations pathologiques qui sont relativement mieux entendue en l'absence des tons bas du tympan, peut-être en raison de l' étrier plus facile de sons résonnants profondes ". Ce n'est pas sans intérêt est la remarque suivante par Wollaston †) : "D'après les nombreux cas dans lesquels j'ai maintenant assisté à la limite de l'acuité de l'ouïe et de la succession d'étapes distinctes n'ai je pourrais énumérer à l'audition de différents amis, à la suite de divers essais n'ont j'ai fait parmi eux, je sur enclin à penser, n'a à la limite de l'audition, l'intervalle d'une seule note entre deux sons, peut suffire à rendre inaudible la note plus élevée, bien que la plus faible se fait entendre distinctement. "
†) Philos.

transiger. . 1820 p. 312

En outre, la limite supérieure des sons audibles par des observateurs successives est devenu de plus en plus étendu, et la question est de savoir si la limite a été atteinte. Comp. théorie à cet égard, est de 258 On peut noter que la forme log un + log n , ou de rétablir les seuils, log avec, dans la formule de somme qui présentent eux-mêmes former + log

Connectezvous + assez match, qui a lieu quand nous deux tailles stimulus β , β ' peut fonctionner à deux points différents avec des sensibilités différentes. L'importance de ce formulaire est ensuite généralisé ceci: que non seulement ce qui appartient au même côté de la sensation de se connecter à deux points différents, mais aussi ce qui appartient à deux pages différentes sur les mêmes points sous cette forme. Et cela a la fois, si le succès correspondant: que, comme les paramètres de stimulus peuvent être soumis à deux points de son opinion séparée, cependant, ils restent engagés dans un espace commun intuition, la force et la hauteur au même point, cependant, ils engagés dans une sensation de tonalité commune . rester En passant, tenue conformité absolue de la forme log + log avec le journal de

forme + log est de ne pas négliger la différence que dans le dernier formulaire b, b ' sont indépendants les uns des autres, alors que dans le premier un 1 et n 1 par l'équation un 1 n 1 = const. sont reliés. Cette porte en elle que la différence de hauteur des sons est perçue comme peu changé par leur force différente de la hauteur elle-même, parce qu'il est d'un journal sonore , l'autre

journal , c'est un un effet de la ' 1 et n 1 de 'n 1 différente, mais une " 1 n1 = un 1 s 1 et l'ensemble de différence de tonalité

Malgré une faible profondeur et une forte tonalité peut avoir un Maßausdruck de la même taille, mais l'impression qualitative ou le caractère est différent à la fois la composition de cette Maßausdruckes. Le premier semble relativement grave, digne, forte, large, le second pointu, mince, aigu. La solidité de la forme de journal de condition, la valeur de seuil de l'intensité d'un son est constante que dans la mesure que la hauteur est constante et la valeur de seuil de niveau seulement dans la mesure où la force est constante, et il est, de manière

générale, le seuil la fréquence de vibration dépend de la hauteur, en raison inverse de l'amplitude des vibrations, et vice-versa, la valeur de seuil de l'amplitude de l'oscillation dans le rapport inverse du nombre d'oscillations à la période d'oscillation directement. Probablement faits en ce qui concerne les limites d'audibilité des sons de grandes différences entre les diverses créatures (comme Wollaston a effectué spécial) par toute créature être fournis en fonction de son mode de vie avec les organes de Shoo et les nerfs clés pour une partie plus ou moins grande, supérieure ou inférieure de la Tonskale aimez, et nous aurons toujours à supposer que plus rapides et plus petites vibrations d'amplitude vont de pair. Si ce qui s'applique à des vibrations sonores, peut être appliquée à toutes les vibrations qui dépendent sensations généralisent devrait, donc nous avons une certaine mesure, dans l'œil et l'oreille, deux de ces créatures différentes, comme les vibrations de la lumière avec une immense petitesse extrêmement rapide, les vibrations sonores à une plus grande lenteur sont beaucoup plus grandes, en ce sens qu'il peut être considéré comme probable que le ratio des vibrations externes sont convertis à l'intérieur. Bien sûr, dès qu'il sera discuté sous forme de journal pour voir les couleurs aucune application directe si nous voulons mesurer la dépendance de la sensation du charme extérieur de couleur alors, mais a la possibilité de ne pas exclure que, si nous une analyse finale de la mouvements vibratoires internes qui sont soumis à la perception de la lumière, se dresse à son commandement, le journal de forme de mesure sur serait pertinent ici. On pourrait penser de systèmes, dans lequel les mouvements de si longue période que le mouvement de la terre autour du soleil, mais des phénomènes de perception toujours médiation, lorsque les deux l'amplitude serait proportionnellement grande, nous ne pouvons savoir si le monde lui-même n'est pas un tel système. Seulement, il serait inutile d'examiner plus avant ces possibilités ici. Le résumé précédent, les raisons de la forme log strict dépend sur Maßausdruck que pour l'intensité de la sensation de tonalité et la transférabilité possible à d'autres sensations qui se forment sur deux conditions: 1) que la loi de Weber pour la force et la hauteur, surtout en ce qui a vraiment trouvé dans des tons si, à cet effet, la forme logarithmique des Maßausdruckes et son démontage dépend de deux membres indépendants, que l'intensité de Toneindruckes même à vitesse constante de l'énergie cinétique 2) un 2 n 2 et donc le même produit vibratoire pour coller à la réduction, d'où l' audibilité pourrait être compensée par une augmentation correspondante de l'amplitude avec un nombre réduit d'oscillations avec amplitude réduite par une augmentation correspondante du nombre de vibrations et vice versa réduire la perception de ce que vous pouvez voir aussi dans des tons aussi loin que confirmé comme l'un, selon les pannes générales d'expériences être considérés comme tels (voir ci-dessus) ont été amenés à faire. Pendant ce temps, toutefois, celle-ci est suffisante pour une probation précise pas encore sorti, et à cet égard la remarque suivante est important. La validité de la loi de Weber pour la force et la hauteur, en particulier, lorsque le caractère indemnisable de l'amidon par la taille et vice versa en ce qui concerne l'audibilité des sons en général,

dans la mesure où il est jusqu'ici indiqué par des expériences générales et vagues, serait tout aussi à l'aise avec les formes de Maßausdruckes de la forme log à 2 log ou un 2 n , comme la forme du journal àtolérer. Donc, ce n'est pas encore décidé par l'expérience entre ces différentes formes, et le journal de forme sur seulement en raison de sa plus grande simplicité et la facilité de relation entre la taille de la sensation de la taille de la force de vie devrait être préliminaire en faveur tant qu'une décision directe absent. Une telle décision, ils pourraient être obtenus par l'expérience, pour laquelle, comme je le montre ci-dessous, ne manquant pas de vue, mais il serait de la plus haute importance. De la discussion d'un avenir (la 32e) chapitre en effet souligner que le journal de forme sur est obligatoire si l'intensité de la sensation de l'ampleur de la vitesse, la forme menti à 2 mais quand la taille des changements de vitesse (vitesse second ordre) qui ont lieu dans le cadre d'une oscillation; charge au sens de la formule de masse, qui est une question fondamentale pour la psychophysique, qui pourraient être décidées dans ce sens. Et malgré la récente me manque une telle décision, la forme connectez-vous sur le choix et préfère avoir bientôt plus simple, mais j'imagine assez vérifier si cette préférence est prouvé eux-mêmes 9) . La différence entre les deux formes ne fait pas, par ailleurs, à la fois dans des conclusions générales que les rapports des valeurs dimensionnelles de la force et de la hauteur à laquelle ils se rattachent, a affirmé.
9)

Dans Th. II p 32 j'ai moi-même déjà vorgreitlich une préférence pour l'état dans lequel la forme du journal est de soutenir 2, prononcé, mais la décision ne peut être trouvé pour des considérations plus détaillées sur les raisons retentissants et placez-le sur le succès des enquêtes expérimentales futures proies.

L'expérience, qui je pourrais aussi conduire la décision avait, à l'esprit est la suivante: Réglez permis le même marteau venait de la même hauteur sur la même corde horizontale, mais avec une tension différente le même, tomber, ou de frapper la même pendule toujours au sondage réalisé par le même Elongationswinkel contre le même mais différent chaîne verticale tendue, la chaîne est toujours la même vie force motrice, mais plus elle est tendue, plus une diminution de n la hausse, il est di swing amplitude plus en plus petits, mais ils ont également acquis un terrain augmente, le produit a 2 n 2 , donc aussi à resteront les mêmes . Maintenant, appliquez le journal Maßausdruck sur , donc aussi le son sera toujours commencer à se faire entendre à la même hauteur de chute et de cesser d'agir comme vous abändere la tension de la chaîne, ou, si l'expérience avec deux cordes tendues différents mais égaux, et deux correspondant à la même construit marteaux ou commuer la même tête (avec une inversion de l'expérience à la fois) embauches, ce qui facilitera sans aucun doute la comparaison, le ton à la fois début à la même

distance de l'auditeur et de quitter pour devenir perceptible. Cependant, c'est la forme de journal de deux convaincante est donc en augmentant l'audibilité des n augmenter plus que par l'élargissement de la Si la forme log a 2 n sont, cependant, supposer qu'il n'ya pas de raison théorique, l'inverse s'applique. Pour le moment je ne suis pas en mesure de faire ce test assez précis avec les modifications nécessaires, que je vais peut-être possible dans l'avenir, si ce n'est pas maintenant, comment je souhaite que les autres d'avoir accepté la même. Est un terrain d'entente qui permettrait plus de la même attendu si ce n'était pas un fait qui doit affecter sa force très décisif.Son résultat serait simple et sans ambiguïté, lorsque l'appareil auditif chaque n micrographie aussi facilement, c'est à dire l'amplitude des vibrations externes avec une amplitude proportionnelle correspond intérieur, mais après les faits rapportés, ce n'est pas le cas, et plus le n lui-même les limites de approches d'audibilité, plus de besoin pour des valeurs constantes pour diminuer l'audibilité, même si le journal de forme sur devraient être corrects par rapport aux mouvements intérieurs à étudier ce qui est le principal intérêt. Ce sera la mesure dans laquelle certaines variations constatées dans l'audibilité des différentes notes élevées avec la même énergie cinétique dépendent plutôt que l'égalité de l'énergie cinétique des oscillations externes accordera à l'intérieur, ou le fait que la même force de vie en interne différents n et une écoute pas la même intensité de la sensation. Pendant ce temps, pourrait être peut-être en combinant les résultats des expériences 1) vers le bas, 2) à la limite supérieure de l'audibilité, 3) au milieu entre les deux tirer une conclusion contraignant, d'autant plus que pas improbable une telle Accommodationsfähigkeit la tension de la membrane tympanique prend place, que la perception de différentes tonalités élevées aussi facile à faire dans certaines limites. Si toutefois, à cause de complication non séparable des conditions ne donnent pas un résultat suffisamment décisif dans l'objet de la psychophysique interne naissant, la principale question, il serait utile au moins avoir trouvé son résultat composite pour la psychophysique extérieures. Comme après tout le journal des Maßausdruck dans ou se connecter sur 2 se révéler être le convaincant, il peut être, mais basé sur l'expérience générale disponible uniquement sur le territoire des tons, les couleurs ne prennent pas à compléter. Parce que la couleur se compose de la remarque déjà formulée TH 175 de la loi de Weber ne prévoit pas comme la hauteur, de sorte que même la première condition de la forme log sur ou connectez-vous sur 2 ne s'applique pas ici, et il ya un fait qui et la seconde ne fonctionne pas. Ceci, si je ne me trompe pas, tout d'abord Purkinje 10) remarqué par Dove 11) luimême de manière autonome découvert et poursuivi précisément, de Grailich 12) a déclaré à l'occasion, de Helmholtz †) à la plus forte fait spécifique et a formulé, selon celui de l' Crépuscule plus long que le Red reconnaître le bleu, ce qui en fait une forte impression sur le jour de celui-ci est exprimée dans les propositions ou les lois

suivantes. "Deux quantités de lumière colorées qui apparaissent tout aussi brillant dans une certaine intensité lumineuse absolue, il le font généralement pas lorsque les niveaux de lumière sont soit doublé ou divisé par deux. Notamment, le moins cassant des deux couleurs dans le premier cas, dans le passé, le brechbarere le briquet sont. "
10)

Purkinje, N. Contrib 109 11) signale la Berl. Académicien en 1852. 69 ou Pogg. LXXXV. 397 12) Sitzungsber. de Vienne. Académicien en 1854. XIII. 251 †) Pogg. XCIV. 19e

"La mention de Dove phénomène découvert pourrait être - dit Helmholtz -. Lors de mes expériences sur les couleurs homogènes observer très bon j'ai eu deux la quantité de lumière colorée à travers les colonnes de l'écran pénétrer en quantité telle qu'ils jetaient le même teinte foncée, et mis entre les héliostats et la première division d'une couche unique ou multiple de fin tissu blanc qui conserve une partie de la lumière du soleil sans modifier le rapport de ses différentes composantes. Ensuite, l'ombre de la couleur moins refrangible apparu plus sombre que sur la plus refrangible. Par ailleurs, les différences très faible, aussi longtemps que je les couleurs de la moitié moins refrangible du spectre, du rouge au bleu vert, a pris beaucoup plus frappante entre ceux de la moitié plus refrangible, et plus, si Violet a été associée à l'une des couleurs moins refrangible. " Il ne faut pas cet état de fait, comme il est bien fait, garder la même demande avec le fait qu'un plus grand nombre de vibrations peut compenser une plus faible amplitude pour la visibilité, pour les seconds, dans des tons assez dit, fait sous la forme connectez-vous sur ou connectez-vous sur 2 et l'inscrit est exigé par le fait contenue dans le théorème de Helmholtz, qui est déclaré jusqu'à présent uniquement en couleur, pas dans des tons qui se forment, comme toute forme, ce qui contredit une visibilité égale à une même force vitale ou la ressemblance d'un produit comme dans ² ou un ² n attaches. Car si en deux tons ou des couleurs un 2 n 2 = un ' 2 n ' 2 , et donc à = a'n ' est, c'est aussi 2 à = 2 a ′ n ′ doivent rester, et ni l'logarithmique, ni quoi que ce soit qui fonction de A ² s ² ou à être toléré que Maßausdruck pour l'intensité de la sensation avec le théorème de Helmholtz. Selon des caractéristiques de ² ou un ² n Donc, si bleu l'emporte sur le rouge au crépuscule, de sorte qu'il serait encore l'emporter après une telle forme de Maßausdruckes jours à un maximum de luminosité le même, alors que l'expérience Dove'schen et l'ensemble opposé de Helmholtz dire. Si nous examinons si une certaine forme connecter un log n conviendrait de renoncer à la peine du Helmholtz en conséquence, il semble qu'ils préfèrent monter encore pire, par si, dans deux égaux en intensités de taille connecter un log n et identifier un « log n 'l'amplitude d'un et un 'est augmenté dans la même proportion,

non seulement ne peut pas rester intensités égales, mais les lois de la Helmholtz ont juste à venir en surpoids contre la couleur avec le plus grand nombre de vibrations. En fait, les intensités vont identifier un log n et se connectent un « log n ' en multipliant les valeurs un et un ' avec les mêmes valeurs de m dans log ma log n log et ma ' log n ' = (log m + log a ) log n et (log m + log a ' ) log n selon laquelle la valeur connecter un log n log par m log n , la valeur de log d'un «log n log par m log n ', donc la valeur avec le plus grand nombre de vibrations de plus que l'autre apparaît de plus en plus. Ainsi, vous pouvez voir le sol ordinaire détenue en commun le fait de couleurs et les tons que les fréquences plus petits nécessitent une plus grande amplitude pour être perceptible, mais ne se confondent pas avec une communauté de la loi de Helmholtz pour les deux, ce qui n'est pas réglé de sorte que 13) , et Je pense qu'il n'est pas improbable que la loi Helmholtz en couleurs avec tant d'autres variations, qui de leur offrir les proportions des tons des couleurs et ce que j'ai dans le 33 Chapitre sera particulièrement mis sur pied, liée, et donc seulement pour la couleur, ne s'applique pas aux notes, cependant, une relation directe dans laquelle des expériences en rapport avec ce qui précède suggéré, ni serait très souhaitable.
13)

Puis rend également Grailich déjà dans les Proceedings of. d Vienne, Akad XIII. En 1854. P.253 attention.

À ne pas négliger est la manière que le résultat de l'expérience contenue dans le théorème de Helmholtz seulement confirmé dans des couleurs différentes, et qu'il se comporte différemment lorsque les couleurs sont mélangées à la lumière blanche que celle qui reste blanche lorsque la force de tous ses composants affaiblit dans la même proportion, comme aussi que le résultat même dans des couleurs distinctes n'est pas très clair, tant que les deux couleurs sont tirées de la moitié moins refrangible du spectre, ce qui prouve que ce n'est pas pour toutes les valeurs de n il existe une relation indifférent . Dépend probablement de l'anomalie pour les couleurs brechbarere, c'est à dire des valeurs élevées de sont n spectacles, avec l'autre anomalie, qui Helmholtz a fait remarquer que les couleurs plus refrangibles de préférence avant le changement moins cassant à l'ombre en même temps modifié amidon 14) ; Cependant, on ne sait pas, que les notes supérieures sont plus profonde de préférence avant en fonction de la fréquence de vibration de l'amplitude. Enfin, l'article reste à élucider.
14) Pogg.

XCIV. 13ème

Par la suite, deux questions très importantes demeurent. Premièrement. Il a été démontré en partie que certains, en partie aussi probable que les sensations de couleur ne dépendent pas de la même façon des fréquences, comme les sensations de son, ou bien vont devoir confirmer leur le même que la loi de

Weber. Quelle peut être la raison de la différence, mais après ils dépendent en fait sur tout? A cette question, je m'approche en 33 Le premier chapitre, qui, si elle n'est pas tout à fait la certitude, mais beaucoup de vraisemblance prépondérante sur ce sujet seront informés. Deuxième. Selon des études antérieures sur l'épaisseur et la hauteur des sons (Th. I. Chapitre 9) dépend à la fois sur la même impression des lois de la force de l'amplitude, le montant du nombre d'oscillations de, et par la suite, il semblerait que toutes les conditions doivent assimiler au sentiment de force et de hauteur. Mais il n'est pas. L'échelle des hauteurs effectue une mesure naturelle du sentiment en soi, qui ne porte pas l'ampleur des forces en elles-mêmes, et en dehors de l'empreinte de la progression à l'avancement dans l'échelle des hauteurs, nous avons l'impression de périodicité, nous attachons une mise à niveau pas l'ampleur de la force. Pour chaque cours d'une octave dans la première échelle, le sentiment en même temps nous dit que nous avons progressé à un match et je suis retourné à l'ancienne dans un sens, impressions, qui a lieu lorsque rien progrès analogue dans l'échelle des points forts. Avec les sentiments pour l'octave dépend naturellement le sens des subdivisions de l'octave ensemble. L'échelle est l'un des points forts de la sensation absolument infinie, dont il n'existe pas de ratio finie à toutes les parties, alors que le délimitée sur les hauteurs échelle de l'intervalle fini du rapport d'octave permet également parties finies. Nous pensons que les deux échelles que des colonnes s'étendant à l'infini. Mais au pied des hauteurs de colonnes sont séparés et par la suite, nous allons facilement apprécier l'impôt de douane. Sur le pilier de la force n'est pas divisée, et nous devons donc déterminer également aucune preuve, subdivisions par estimation. Pourquoi cette différence entre l'échelle de sensation des forces et des hauteurs des tonalités à la même représentation mathématique? qui est le même, peut se connecter à la question précédente en passant, lui a demandé où la différence que les tons à cet égard par les couleurs, mais comme ils dépendent du nombre de vibrations, offre? Parce que les couleurs n'ont rien mais les impressions musicales de l'intervalle d'octave et de ses subdivisions dar analogique. Bien que le spectre de couleurs par un retour au rouge violet semble indiquer la fin de la cassable cassant au moins la fin de ce que l'on est dans les détails 33 Peut lire un chapitre mais un Maßgefühl Les intervalles intermédiaires entre le rouge et le violet n'est donc pas donné la moindre, et les couleurs font leur impression distinctive à tous, indépendamment de leur relation à l'autre, et le contraste de sensations qui se trouvent dans leur relation, n'ont rien de commun avec l' USF sensations d'intervalles musicaux de la cinquième, quatrième Non représentée, on peut se demander ici, c'est une lacune de la théorie? Je ne crois pas une lacune dans la mesure où si la théorie existante est faux, mais probablement incomplète, si elle doit encore être complétée. Avant J'essaie maintenant de donner, mais je veux dire à la conception graphique ingénieux et de l'exposition, qui Drobisch a déjà il ya le cours de l'ascension progressive avec le retour périodique de Toneindrücke longue sensualizes en passant par l'échelle des tons, une représentation qui n'est certainement pas sans trouveront intérêt ici 15) .

15)

Cette construction est le premier dans le Abhandlang de Drobisch: «Lors de la détermination mathématique des intervalles musicaux» dans les traités de l'entreprise Jablonowski'schen, en 1846. P 113, et plus tard, seulement officiellement quelque peu différente, dans son traité «Sur Tonbestimmung musical et de la température» dans le Abhandl. d Sächs Soc. des sciences., math.-phys-Cl. Vol II, 1855. P. 35 ont été donnés. La présentation ci-dessus est littéralement ne laissant de côté facilement être reconstruits, les personnages dessinés et leur explication, la dernière source. - Sur une construction similaire de Opelt déjà plus tôt, ce qui n'est pas connu pour moi dans l'original, a Drobisch vers la fin de la citation ci-dessus, cependant, il a son imagination plutôt de miser sur le cercle chromatique de Newton, même après la note p 181e

"Si vous pensez que l'intervalle d'une octave à la tonalité fondamentale de la circonférence d'un cercle dont le rayon soit = 0,15915 doit être, alors tous les intervalles restant arc de ce cercle, laissez-leur angle central associé facilement déterminée. parce que, évidemment, si les intervalles de x correspondant angle = w, 360 ° : w = 1 : x , donc w = x . 360 °. Survenir après pour les treize intervalles principales valeurs de la suite w, où nous 'W joignons les valeurs qui correspondent à celles exprimées par les intervalles d'octave douzième des instruments à clavier. w 1) Premier 0 ° 0 ° '0 2) petites secondes 33 31 30 3) seconde majeure 61 10 60 4) la tierce mineure 94 10 90 5) la tierce majeure 115 53 120 6) quatrième 149 24 150 7) quarte augmentée 177 42 180 8) 210 36 210 cinquième 9) sixte mineure 244 7240 10) sixte majeure 265 19 270 11) septième mineure 298 50 300 12) septième majeure 326 29 330 13) Octave 360 0360 "Ces valeurs de w et w ' avec leur arc associé placées les figures 1 et 2 (l'original), w'

vous pouvez dar. dans le rayon de ses différentes couches que l'emplacement de l'image sonore correspondant à la vue racine .... .. D'ailleurs, ici justifie la désignation des sixièmes et septièmes en tant que tiers inverse et secondes également avec éclat. parce laissé au rayon après avoir décrit toute la circonférence du cercle, se tournent autour, comme le sont les secondes et les tiers, dont il ensuite par l' génère octave, septièmes et sixièmes de la fondamentale. De même, le quatrième tombe décrit par cette rotation en sens inverse avec le cinquième ensemble de la fondamentale 16) ". cette représentation picturale nous a donné une place dans l'Optique de Newton ( Lib. I. Pars II Prop VI adoptée). "Cette rotation du rayon est, cependant, des changements, qui sont soutenus par le bruit, il va peu à peu de la racine à Octave, un tableau incomplet. Parce que l'octave est tout parenté avec la note fondamentale, mais une distinguent de ce son est dit Maintenant, cependant, elle était le principal dans une position plus élevée pour lui donner, mais sans un rapport significatif. Près suffit ici de remarquer que, depuis le changement de son est un graduel, pas soudaine, cette position élevée, seulement l'octave, peuvent se produire, mais une transition continue doit se produire pour elle. " «Nous sommes ici sur obtenir une explication totalement satisfaisante quand nous l'équation y = 2 x , la relation entre le parent fréquence de vibration y d'un son et sa intervalles xtype représente la note fondamentale, une interprétation géométrique adéquate. effet, que les valeurs de x par un arc de cercle, les valeurs de de Y par les lignes droites sont représentées, qui sont perpendiculaires aux points d'extrémité de cet arc sur le plan du cercle. est donc clair que ces valeurs de Y représentant la ligne droite dans la surface courbe d'un cylindre de ce cercle la base a leurs points de terminaison par l'enroulement en spirale logarithmique Depuis. cylindre x = 0, y = 1, alors la distance du point correspondant de la racine de cette spirale de la base du cylindre = 1, et que pour x = 1, y = 2, la distance de l'octave du point correspondant est deux fois plus grand. Chaque ton intermédiaire, pour laquelle plus et 1> x > 0 et 2> y > 1, est le point correspondant dans la spirale. Par la suite, les filtres à savoir x et y les coordonnées d'une spirale logarithmique, à la surface d'un cylindre droit et peut représente Ylorsque le niveau absolu de la voix, x est désignée comme étant la direction de son écart par rapport à la fréquence fondamentale. " «Substituer y - 1 = u, puis appuyez sur u La hauteur relative de l'oscillation nombre relatif y donnée sonore par rapport à la hauteur de son ton fondamental, ou plus courte que l'élévation du son à partir de la racine, alors il en est u=2x-1 Les valeurs de u peuvent être représentés par les distances des points de la spirale de la surface du cercle qui est placé parallèlement au plan de la base par le point de la spirale qui correspond à la tonalité fondamentale, ou x et y sont les coordonnées de la spirale, qui se rapporte à celui de la section parallèle de la base du cylindre ..... " «Après cette (par la figure 3, où l'exposition au illustrée originale) La préparation
16) Dans

est maintenant celle de la séquence continue de tonalités image correspondant pas à la fois la spirale logarithmique sur la surface du cylindre, mais plutôt la surface du boulon, qui décrit un rayon du cylindre lorsque dans l'axe du cylindre se lève et tourne autour du même, en même temps, et entre l'élévation et la rotation de la relation. u = 2 x - 1, ou ce qui est le même, x = log 2 (1 + u ) s'effectue vous élever, comme dans la musique. ton séquence c , d, e, f, g, a, h, c arrive qu'un certain nombre de tons avec sauter l'intermédiaire de l', afin de leur donner les lignes appropriées l'image d'un escalier en colimaçon. échelle des expressions, des degrés d'échelle sont donc si l'on pense à la tour de la tête en même temps, en fait, très justement choisi ..... " "Autant que je sache, qui a d'abord utilisé la spirale cylindrique au-dessus de la tonalité ligne sensualisation W. Opelt (Sur la nature de la musique. Plauen et à Leipzig en 1834. P. 43). Vis de la surface que l'image ne semble me compléter il ne fait aucun usage. " En ce qui concerne la représentation des Drobisch, qui est incontestablement très capable de relier l'élément progressive et périodique pour donner une idée vivante dans la rangée de tonalité. Premier lieu, nous montrons maintenant comment cette construction se produit dans la relation avec les autres unités seul choix avec notre Maßausdrücken précédente. Soit n ′ le nombre de vibrations de tout ton fondamental, n , d'une part considéré d'autres sons, = Y leur rapport, x la perception de la différence entre n et n ', à savoir la perception de leur intervalle k notre constante ordinaire, est donc la formule de différence x = k log .

Depuis le k vertu choix arbitraire de l'unité de sensation, la n ' vertu choix arbitraire de l'unité de temps pendant laquelle on détermine le nombre de vibrations, une valeur arbitraire peut être réglée, si nous prenons la réparation, le socialiser extrémités parce que la conception de circuits k = 2 π , où π le Ludolf «sche moyens numériques; prennent également en compte l'importance fondamentale d'avoir le rapport de deux Vergleichungsmaßstab d'oscillation comme toutes les autres conditions de vibration, le nombre initial de vibrations n ' , et en même temps proposée par le système du rapport logarithmique, de sorte que

(Ce qui serait encore divisée par l'expression de log 2, si, au lieu d'un système de numération logarithmique avec base 2 s'appliquerait l'ordinaire). Soit maintenant les valeurs de x, qui donnée par cette formule, les valeurs de n correspondent, par l'intermédiaire d'un arc de cercle de 1 représente le rayon, qui

sont prises à partir d'un des points de départ spécifiques, puis 2 π de la circonférence de ce cercle et à la fois représentative de l'intervalle d'octave. Chaque fois que n est une puissance du nombre de base 2, c'est à dire lorsque le son à un niveau supérieur augmente octave; enregistrera un entier, où x est un multiple de 2 π après un nombre entier, di est un circonférences entières, ou des retours x dans la construction des sorties arrière, qui se produit quand n = 2, qui est égal au nombre d'oscillations de la fréquence fondamentale. Si nous maintenant aussi le rapport de vibration = y par des lignes droites, qui relève les extrémités de l'arc x perpendiculaire au plan du cercle, & c, comme Drobisch, nous avons tous la construction. On ne saurait non ceux des deux côtés sous des expressions mathématiques spécifiées facilement réduit à l'autre. Après Drobisch on a y = 2 x , et donc

ou, si vous voulez lui-même Drobisch à l'application des logarithmes dans Tongebiete pro-posé, 2 comme le nombre de base du système logarithmique et prend en même temps que le nombre de base de tons avec nous x = log que seule la différence entre Drobisch et le nôtre formule reste la même que Constante k, nous = 2 π ensemble, c'est de lui la valeur 1, qui porte que, avec lui, le rayon du cercle = le rayon = 1, on le rayon = 1, le rayon = 2 π est réglé. Étant donné que si l'intervalle d'octave est représentée par une circonférence, de sorte que cela a aussi Drobisch avec la valeur 1, nous apprécions 2 π , dont le premier semble beaucoup plus approprié que l'octave est l'unité naturelle d'intervalles musicaux. Cependant, comme il ne s'agit pas de représentation des relations tonales des chiffres, mais par la géométrie, il a une certaine quelque chose pour eux-mêmes, le rayon comme d'habitude par 1, la circonférence de 2 π Express, et enfin le choix des unités pour la construction reste gleichgüllig . Par la façon dont vous pouvez voir en un coup d'œil à notre formule légèrement, que le cours des impressions d'argile encore plus facile que celui enroulée autour d'un cylindre, spirale, peut être représentée par une spirale plane, si l'équation x = 2 π log est en coordonnées polaires, tandis que x , en particulier, comme un angle, et a menti ou considérés comme un vecteur de rayon, dont l'ancien d'Archimède, ce

dernier est une spirale logarithmique. Tant Si vous avez dans l'angle que le rayon vecteur de valeurs contre son n est = 2 se déroule position de départ, le degré de divergence perçue à partir de la note fondamentale ou d'une octave à la première affaire fondamentale (dans le cas de la spirale d'Archimède) dans le rayon vecteur identifier 2, π log la quantité d' hauteur perçue au-dessus de la note fondamentale, si x = proportionnellement avec log demeure second cas (dans le cas de la

spirale logarithmique) dans le rayon vecteur de la mesure de la hauteur réelle ou l'objectif ci-dessus le son fondamental, lorsque le rapport relatif de la fréquence de ce signal sonore et fondamentale que appelé. Tant Si vous pouvez alors, comme l'exige Drobisch, laissez le rayon vecteur lors de sa rotation à augmenter, et par l'enquête d'abord si la hauteur réelle au-dessus de la note fondamentale, d'autre part, si l'enquête se connecter à la hauteur perçue au-dessus du ton fondamental représenter ce, afin que vous aussi si , uniquement sous différentes formes, avec l'écart perçu à partir de la note fondamentale ou d'une octave de la même dans le même temps, la hauteur perçue au-dessus de la note fondamentale, ainsi que le montant réel est indiqué ci-dessus, ce qui pourrait être un petit avantage de l'exhaustivité. Ces deux structures sont obtenues par la lame en spirale d'une vis, le premier un peu plus par l'air aspiré dans l'axe de la vis enfin finale, la deuxième une plus étirée dans la distance, asymptotiquement zustrebendes à spires infinies de l'axe. C'est, curieusement ensemble de sorte qu'une lame en spirale dans une couple de tours est une des parties les plus importantes de notre organe auditif, le soutien d'une partie de la Endausbreitang Gehörner-tive. Est-il encore même été enclin à garder déterminée de préférence avant les nerfs de labyrinthe pour une sensation de tangage le nerf cochléaire, mais il repose sur les éléments positifs de quoi que ce soit, et ne doit que rencontrer une importance plus que fortuite être fixé, comme le ferait la cochlée montrer juste assez de tours que nous pouvons entendre octaves, ce qui n'est pas le cas si vous ne voulez pas que certains de supposer que le nerf de labyrinthe continue l'ampleur de la Kentone de ver.Tout cas, il aurait un certain intérêt à chercher la forme exacte de la lame en spirale de notre ormeau, en plus, peut donner le même compte téléologique du moule, y compris, mais jusqu'à présent devrait être sans perspective et ce n'est pas beaucoup nous concernent ici. La chose la précédente est après tout juste un peu de transformation substantielle de la représentation originale de Drobisch ce poids n'est pas, et n'est mentionné ici que pour autant le dire lui-même a présenté comme l'expression naturelle des raisons pour lesquelles les conditions indiquées sur Je suis maintenant. Tout d'abord, à savoir ne doit pas négliger le fait que toutes ces constructions ne sont empiriques, qui peuvent présenter de véritables conditions expérimentales, mais sans quelque chose à nous apprendre à partir du bas de l'une des conditions

indiquées. Une octave plus haut ou plus bas entre une importance décisive pour le sentiment quand une fréquence de vibration doublé ou diminué de moitié, de sorte que le numéro 2 est présenté comme une constante fondamentale dans les formules qui reposent sur ces structures. Mais pourquoi ne pourrait-3, 4, 3 / 2 , ou n'importe quel nombre irrationnel être cette constante, qui prend alors un autre intervalle de l'octave aurait le sens de toute autorité, qui en réalité est l'octave. Les sons versa d'impression, dans un sens, le point de départ est appelée à chaque retour octave, si la fonction de circuit 2 π comme une seconde constante fondamentale introduit dans notre formule, et ceci est représenté par des coordonnées polaires de nous, mais ce que la raison réside dans la nature des choses, cela implique? De la formule basée sur la loi de Weber

départ, nous pourrions pour k tout aussi bien n'importe quelle autre valeur de 2 π substitut, et au lieu de coordonnées polaires seulement coordonnées ainsi rectangulaires pour représenter le rapport de taille entre x et ou le journal d'utilisation, où pourrions-nous obtenir une courbe logarithmique ordinaire, mais sans spirale où l'expression de la périodicité serait éliminée. Pourquoi davantage trait à l'élément périodique simplement la hauteur, pas la force, pourquoi il ne se produit que dans les domaines choisis des notes, pas les couleurs?En plus de tout cela nous donne la conception pas de réponse, mais en fait, il faut que la réponse. Il me possède maintenant quelque chose de très surpris que me semble une réponse, unsought d'accès, comme je le fais autre chose, mais de manière contiguë, recherché, à savoir que cela vient à manquer, la dépendance commune de Toneindruckes de fréquence de vibration et l'amplitude, qui, selon la au-dessus de discussion semble appelé par l'expérience redécouverte par une dérivation de conditions élémentaires, sans penser que la dépendance de l'impression octave périodique pourrait être donné en solidarité avec la façon dont il a vraiment montré, à la suite de ce que je considère parmi les 4 fois les points important à considérer, comme l'ensemble des Maßausdruckes pour l'impression sonore par le timbre de valeur probante est pressé lorsque le principe profond de dérivation élémentaire, par ce résultat, a prouvé que, comme énigme psychophysique est résolu avec elle, et comme l'un par une autre large, avenir (chapitre 33) darzulegende, les raisons déjà probablement, mais seulement susceptibles d'être réalisées, vue sur la simplicité des mouvements vibratoires, qui nous écoute sujet en interne et la simplicité inférieure de ceux qui sont soumis à la vision, soutenue par le fait ci-joint le intérieure psychophysique est présentée œuvres dans une certaine direction. Ce n'est que sous la condition, à savoir que le stimulus sonore la forme d'onde simple possible déclenche dans nos appareils auditifs sensibles, les résultats dans la déclaration suivante. Détail dans cet article de la mine est de 32 Le chapitre traite, mais je lève quelque part dans les discussions ramifiées, ce qui rendra la version plus générale de la tâche si nécessaire, en anticipant et en résumant Le seul ici, qui se réfère à notre question

présente en particulier. Dans le 32 Le chapitre est de montrer que la dimension de l'impression générale de solidité et de la hauteur de ton de la forme log sur ou connectez-vous à 2 , entre ce qui, selon l'analyse qui précède, il ya un choix, peut trouver en additionnant les dimensions des contributions de sensations élémentaires, qui, par la chaque moment de la vibration produite lorsque la contribution de chaque sensation élémentaire soit de prendre place à cette vitesse de moment (ce qui est le journal de forme sur place) ou la vitesse (qui connectez-vous à 2 sont) de la même façon selon pense, que tout le sentiment de l'ensemble l'amplitude et la fréquence de vibration dépendant. Dans cette dérivation sécrète non seulement par lui-même que ce qui dans le Maßausdrucke pour le son à partir de la taille de l'amplitude et dépendant de la grandeur de la période d'oscillation, mais aussi on trouve dans l'Maßausdruck une valeur de profondeur, qui est indépendante de la taille de l'amplitude et la taille de la période d'oscillation ne dépend que de la répétition périodique de la même période de l'oscillation, et pour de simples vibrations de chaque amplitude et chaque période d'oscillation reste le même, dans les formes de Maßausdruckes connecter à ou se connecter sur 2 mais la seule raison pourquoi ne pas venir à l'avant, car sa constante naturellement, dans l'ensemble constante égale à 1 k et un 1 n 1 , ouun 1 n 1 de ces formes ² 17) augmente avec l', comme le montre le calcul ci-dessous. Cette valeur est fonction de deux constantes fondamentales 2 et π , dont l'importance de l'intervalle octave dépend, et qu'il va sans égard à la détermination arbitraire d'unités et constante k, de la même façon dans les deux conditions, entre lesquelles il ya toujours un choix, absolument par donnée que les valeurs ci-dessus de x égale à l'unité pour un ensemble de vibration n correspond à et peut être considéré comme l'expression pure de laquelle dépend de la périodicité du mouvement périodique de la sensation de tangage de l'élément. Il est en effet établi exclusivement à partir de la somme d'une fonction périodique, dont la période d'oscillation ou le numéro de vibration n'est pas reçue, l'amplitude, donc, qu'avec le premier (le pitch), pas dernier sont liés, mais contient, comme vous pouvez le voir, même pas la période d'oscillation, et l'amplitude de celles-ci vont de l'autre côté de la Maßausdruck toute une Toneindruckes.
17)

Rappelez-vous que vous avez réellement développé valeur k log est.

ou k log

Le passage du projet de loi par lequel ce résultat s'avère, guidé par l'hypothèse que les contributions de sensations dépendent de la vitesse de la vibration à chaque instant, est brièvement comme suit. Dans le 32 Le premier chapitre est la facture de

cette affection parfois un peu plus courant, certains sont également effectuées pour l'autre condition (en fonction de la vitesse du changement). En simple amplitude de vibration linéaire de un , période d'oscillation Τ , ou au nombre de vibration réciproque n = la vitesse v à l'instant t , calculées à partir de ce maximum de la divergence, connu 18)

où π , le nombre Ludolf'sche, ou la moitié de la circonférence du cercle dont le rayon = 1. A présent, la contribution de sensation à chaque instant dt de se produire dans celui-ci la vitesse v , ou quelque chose d'essentiel dans la forme logarithmique des montants d'expression pour la même chose, vivre vigueur v 2 est conditionnel, il est k log dt ou k log dt donné, dont la première expression peut être utilisée en tant que base, en tenant compte que doit toujours être considéré comme positif. Ici, b la valeur de v , dans lequel le message se produit, le seuil de sensation (seuil de l'appareil), et k la constante d'habitude. Par la suite, la quantité sensation est S Τ , qui est généré pendant la durée d'une oscillation est donnée par

18)

Vous voyez par exemple § Herschel à la lumière. 569 par rapport à la .

valeur

Comme l'unité de vitesse est arbitraire, nous avons mis (par les expressions qui importe ici, c'est de gagner à la forme la plus simple) la valeur = 1 , diviser le logarithme du produit en une somme de logarithmes, et son remplacement par n pour , donc nous la somme des trois membres suivants reçoivent:

où l'amplitude de la première, la deuxième représente le numéro de la période de vibration ou d'oscillation, la troisième est dépendante de la fréquence de la partie d'oscillation des Maßausdruckes. En substituant la phase dernier maillon dans environ , comme c'est le

L'intégrale définie , mais qui la charge uniquement sur la périodicité qui est indépendante de la taille de la période d'oscillation, une partie des Maßausdruckes, multiplié par le facteur constant représentant, est

après quoi l'ensemble Maßausdruck pour la somme de la sensation de λα τ pendant une oscillation de la durée τ est

En divisant cette expression avec τ , ce qui donne l'intensité de la sensation de se sentir plutôt que totale, et fixe k = 2 π , on obtient une mesure de l'intensité

ou, lorsqu'il est utilisé pour calculer k = 1 et b = π est le plus simple expression Connectez-vous sur . Comment former k log atteint, est le 32e Chapitre spécifié.

La deuxième condition que le sentiment de changement de vitesse (de la deuxième vitesse) dépend d'une façon de très correspondant aux deux mêmes copies π journal élément périodique pour le particulier, lorsque la condition précédente et les sorties de la valeur finale pour l'ensemble Maßausdruck

Lequel d'entre vous en fixant b = 8 π ² a et k = π dans 2 π log peut transformer ce qui peut être la même construction que pour l'exigence précédente rendre. XXXI. Généralisation de Maßprinzips de sensation. 1) La formule de mesure, la formule de différence et Unterschiedsmaßformel, qui nous ont servi pour la mesure de la sensation, les différences de perception et les différences perçues, sur la base de la loi de Weber et le fait de seuil (seuil et le seuil

de différence), et restera vrai tant que cette loi et ces fait rester correctement.
1)

Psych Maßprinzipien pp 179 et suiv

Pendant ce temps, nous devons reconnaître que la loi de Weber, mais probablement de l'universalité illimitée et la validité au regard des mouvements psycho-physiques internes, mais dans sa relation avec le stimulus externe que dans les limites de l'excitabilité moyen doit être considéré comme des troubles valides et divers et sous réserve de complications, sous certaines conditions, perd même complètement sa validité. De ce point l'affirmation et l'exploitation d'une remarque faite est antérieure important que seules les formules, mais pas le principe de notre base de mesure de leur validité sur la validité de la loi de Weber au contraire par le même principe que par le biais d'autres formules tout aussi bien une mesure de la sensation, les différences de perception et les différences perçues peuvent être acquises par l'essence de ce que notre principe est soutenu dans toute sa généralité, que la possibilité que l'égalité des petits changements, Zuwüchse être déclaré la sensation de Reizzuwüchse donné dans différentes parties de l'échelle de relance ce que nous ne sommes pas seulement un, mais trois bonnes méthodes d'offrir. En tout sentiment de constante Zuwüchsen d γ de zéro, ce qui en fonction de associé Reizzuwüchse d β , penser sont déterminés dans différentes parties de l'échelle de relance croître, on obtient la valeur de mesure de toute sensation γ en additionnant leur Zuwüchse à partir de zéro et les valeurs γ , ce qui est un stimuli donné β correspond, ou plus généralement la différence γ - γ ′ deux sensations γ , γ ', où les stimuli β , β ' correspondent à la somme des questions relevant de la Zuwüchse d'intervalle associé. Le qualificatif provient de cette façon: Ensemble, nous avons constaté que la même peine différence notable se fait sentir, si l'on appel, qui généralement β chaud, la taille de β ' commander d β ', la taille de β ' à d β " u s .f . croître, où d β ', d β " très faible, selon le site de l'échelle de relance dans lequel l'observation a lieu, c'est à dire la taille de β désigner Reizzuwüchse variables, donc nous sommes généralement F(β)dβ=c où f une fonction initialement inconnu et c est une constante et détermine la fonction F de sorte que lorsque l'un à l'autre les valeurs correspondantes β ' et d β ', β " et d β " dans USFF ( β ) d β sont substitués , vraiment partout, une valeur constante c est obtenue dépend du processus, du choix des unités arbitraires, en valeur absolue questions rien. Dans le cas de la eber'schen droit de l'équation W sera suffisant si β un rapport constant à d β réserves, ainsi

mettre, c'est-à- F ( β ) = consister à prendre, où K est une constante arbitraire. Élargirait comme stimuli β stimulus différence d β , qui est nécessaire pour donner une différence aussi importante dans inverse prendre des relations directes avec β , comme le ferait F ( β ) être K β . correspondre à toutes les parties de l'échelle de relance d'une différence de relance égal d β Même si noticeability serait F ( β ) est seulement sur K réduite. Ces trois cas exemplaires correspondent à trois équations:

KβDβ=c K d β = c. Maintenant, cependant, il peut aussi être le cas qu'il n'y a pas de solution simple ou plus pour l'ensemble de stimulus échelle relation générale entre d β et β est une valeur constante.Ensuite, il est toujours possible, au moyen de l'interpolation connu F ( β ) pour n'importe quelle partie de l'échelle de relance, dont on cherche la mesure, en fonction de cette partie trouvé par l'observation correspondant à chaque valeur β » et d β ' β ' et d β " , etc, afin de déterminer que la condition F(β)dβ égale à une constante est suffisante. Ce qui peut être observé comme une valeur constante sur le côté du sentiment, est, à proprement parler, pas une vraie différence de sensation, mais la différence perçue si nous sommes depuis 22 Chapitre introduit la distinction des différences de sensation dans le sens strict et les différences perçues tenir. Mais dans la mesure où les différences de sensations sont comprises que comme le cas particulier des différences de perception que la sensibilité serait parfait, nous pouvons les mêmes valeurs de β et d β , où la différence perçue est constante, vue aussi la différence de sensation associée à être constant, c'est à dire l'équation F ( β ) d β = c organiser la solidarité pour les petites différences de sensation et de perception des différences composées, et d γ aussi petite différence de sensation pour c remplaçant dans les équations précédentes. Cette solidarité n'est peut-être pas a priori évident, mais sa condition ce qui rend possible la mesure d'une part, d'autre part, reflète les résultats expérimentaux. Si on a une telle forme, l'équation dγ=F(β)dβ avec la détermination de F ( β ), nous allons les considérer comme une équation différentielle et peut être intégré en tant que tel, en soumettant d γ une très petite différence de sensation constante, en vertu d β avec un très petit β comprend différence de stimulus variable. Nous obtenons la différence finie entre deux sensations γ , γ ', les deux valeurs β , β 'appartiennent, sous la forme suivante

et la sensation de γ seul, sous la forme

où b est la valeur du stimulus au cours de laquelle la sensation est égal à zéro, ce qui serait la valeur d'une manière générale égal à zéro ou a une valeur finie, dont la dernière est valide pour l'expérience. Par la suite, les trois, par exemple, mis en place au-dessus de formules le résultat suivant: Dans lequel K =

γ k = ( β ² - b ²) , dans lequel k = γ = k ( β - b), dans lequel k = K.
Pour déplacer des différences de perception des différences perçues, vous devrez alors suivre le même chemin, qui (chapitre 24) sur la forme fonctionnelle

a été décrit, sans cette autre forme de réalisation est soumise. On peut voir à partir du volume précédent que la loi de Weber a en fait aucune condition essentielle pour le principe de la mesure de la sensation, seules les applications les plus importantes de cette mesure seront toujours basée sur cette loi et doivent acheter. La chose la précédente prise en considération est susceptible d'être faite le fondement de notre mesure par un tour aux deux parties dans son intégralité sûr de généralité. Si on objecte à nous qui repose sur le droit fondamental formule de Weber, qui nous avons fondé notre mesure de la sensation dès le départ, ne pas appliquer strictement partout, dans certains cas, pas du tout, si nous nous référons au stimulus externe, nous répondons que ils le font dans de nombreuses limites expérimentales et en particulier dans ceux qui gardent les sensations dans les moyennes est vrai, et qu'il ne serait terrain d'entente nécessaire, au lieu de se référer à des stimuli à laquelle les mouvements psycho-physiques qui sont déclenchés par, pour ils trouvent toujours exactement vrai. Et si vous mettez en nous que nous obtenons de cette façon dans le domaine de l'hypothèse, nous répondons que nous ne pouvons faire aucune hypothèse du libre et de couvrir tous les écarts par rapport à la loi de Weber, si nous ne nous attachons à la formule fondamentale notamment examiner dans chaque cas, ce qui Zuwüchsen du stimulus dans chaque partie de l'échelle de relance, une valeur constante perçue différence, et en ce qu'il est le grand public de nos Maßprinzips reste le même.

Quelques exemples peuvent servir à mettre l'accent sur cette même certain. Dans les zones de perception de la lumière, la validité de la loi de Weber est une limite inférieure, que nous avons écrit le fait que la perception de la lumière non seulement de stimuli lumière extérieure β dépend, mais à part ça, il ya déjà une sensation constante des yeux noirs, qui peut être considérée; comme il a été généré par un stimulus de lumière interne, qui constitue l'équivalent d'une petite taille, de stimulus lumineux externe. Indépendamment de ce mode de représentation et l'affirmation de la loi de Weber, mais nous trouverons rempli les faits, si nous mettons

où un est une valeur constante à ajouter à des stimuli de lumière externe. En intégrant cette valeur nous obtenons la différence de sensation

et ainsi de grandes valeurs de β , β ' que un contraste nettement disparaît

Un autre exemple: Je est e 205 a déclaré que la sensibilité aux différences de température contre les baisses glaciales après mes tentatives d'une façon plus rapide sans conditions de comparaison, comme correspond à la loi de Weber, et que pour les basses températures T en degrés Reaumur'schen la peine perceptible différence de température D obtenez lorsque (14,77 - t ) 3 multiplié par 0,002734 ou ce qui est le même, divisé par 365,7. Les valeurs sont calculées en fonction de cette hypothèse (voir chapitre 32) en combinaison avec les valeurs observées. Maintenant, je ne suis absolument pas enclin à la formule D = (14,77 - t ) 3 . 0.002734 pour plus d'un, dans certaines limites de température et peut-être de l'individualité particulière de l'observateur et les tentatives pour maintenir une approximation valable empirique. Tant mieux, mais ils peuvent nous servir ici, pour montrer que nous ne sommes pas liés au principe, en fait, avec notre niveau de toute relation juridique général entre le stimulus et la sensation. En tout état de cause représente la transition de la sensation de la température dans mes expériences. La valeur de D nous représente ici la valeur de d β et t la valeur de β . Ainsi, nous avons, par la mise en court-14.77 = t d β = (t - β ) 3 0,002734. Donc

= 0.002734 et parce 0.002734 est constante, généralement

C'est ici que nous D γ introduire un signe négatif dépend de celle de la nature des choses, en fonction de la croissance avec β le sentiment grandit ou diminue, d γ avec opposé ou de même signe que d β est introduit. À cet égard, nous avons à faire ici à des sensations froides dans lesquelles celle-ci détient, il est également un impact négatif d γ positif d β être associée à définir. Maintenant, nous intégrons l'équation précédente β = t ' à β = t , on obtient la différence de sensation correspondante

On peut maintenant observer que lorsque t ou '= T t voulu prendre, γ - γ ' prendrait une valeur infinie positive ou négative, qui est liée au fait que les transitions entre les sensations de chaleur et de froid qui conteste à t accepter est la discontinuité de la fonction qui donne à son degré, doit se produire. En outre, la validité empirique de la formule n'est pas suffisant pour les valeurs de t = T. Dans la limite, cependant, où ils doivent être considérés comme valables, les mêmes tâches peuvent être par les moyens suivants résoudre: A 5 ° la sensation de froid est inférieure à 0 °, et l' la différence entre les deux sensations a une certaine taille. Bien sûr, la différence est grande entre les sensations à 0 ° et 10 °. La formule est le rapport de ces deux ou d'autres divergences similaires. Voici un tableau montrant l'importance relative de ces différences, la réduction de la différence perçue entre 0 ° et l ° R. comme une unité.

différences Sensation γ-γ' 1 2.24 3,82 5,85 8.55 12.26 17.36

entre les températures

0 ° et 1 ° 0-2 0-3 0-4 0-5 0-6 0-7

24.99 36.90

0-8 0-9

57.06 0 - 10 Par la suite, par exemple, la différence de la sensation de température de 0 ° à 10 ° (= 57,06) à partir de 6 7maI est par exemple entre 0 ° et 5 ° (où il 8,55), et la différence entre 5 ° et 10 ° (= 57,06 à 8,55) pour les différences entre 0 ° et 5 ° de 48,51 à 8,55, soit environ 5 fois plus grande. Prendre les différences entre les valeurs consécutives de γ - γ ′ , nous obtenons les différences de sentiment pour des intervalles successifs de température de 1 ° comme suit:

différences Sensation γ-γ' 1 1,24 1,58 2.03 2,70 3,71 5.10 7.63 11.91

entre les températures

0 ° et 1 ° 1-2 2-3 3-4 4-5 5-6 6-7 7-8 8-9

20.56 9 - 10 Ainsi, la différence de température 9-10 ° R. est environ 20 fois plus fortement ressenti entre 0 ° et 1 ° R., à condition que la loi, même si elle n'était pas tout à fait jusqu'ici suivie par des tests vraiment à 0 ° reste valable. Et c'est ainsi que l'augmentation de la sensation de froid contre le point de gel ralentit considérablement. Incidemment, c'est déjà évident à partir de la table de test lui-même. Car si après elle à 4 ° , 6 tours auront besoin d'une différence de 2 °, 8, précisément pour être perceptible, comme par exemple à 9 °, 15 R est une différence 0.48, donc cela vous signifie doivent à 4 °, 6, 2 °, de procéder 8 (la température de 4 °, 6 destiné au milieu de l'étape horizontale) pour donner une sensation de changement égale à la température comme si à 9 °, 15 à 0 °, 48 progresse. Cependant, la taille requise du progrès ne peut pas être considérée comme une mesure de la perception du changement de température, comme il n'ya pas de proportionnalité simple à prendre

place, mais une seule, telle qu'elle est exprimée par la formule ci-dessus, fonctionnel relation à celui-ci. Volkmann est satisfaite par les expériences que la sensibilité de la peau pour les distances de froid est très faible. Maintenant, il est intéressant de voir que le froid pour ainsi dire, affaiblit également la sensibilité pour eux-mêmes.

XXXII. Les stimuli oscillatoires en général. tenter une construction élémentaire de la mesure sensation.
a) les discussions préliminaires. Les principaux stimuli sensoriels, la lumière et la stimulation sonore, sont la nature oscillatoire, et comment ils se reposent sur les oscillations, elles aussi sans aucun doute stimuler les processus oscillatoires en nous, l'amplitude et la période des oscillations est liée à l'externe. Cette envisage ce type stimuli une importance particulière. Lumière et stimulus sonore sont considérés comme constante tant que le nombre d'oscillations n ou de manière réciproque période d'oscillation Τ et l'amplitude A des vibrations sous-jacents, par conséquent aussi le produit de n 2 a deux ou , autrement dit, l'énergie cinétique des vibrations par lequel on physiquement l' maintenir l'intensité du son de la lumière mesurée est constante. Nous réalisons également ces stimuli après l'expérience, fondée sur les formules de notre dimension psychologique, comme une constante dans la même, aussi longtemps que ceux de la constante n et un IS. Mais la question est de savoir si les valeurs de n et a sont le dernier, où nous pouvons revenir en arrière et avoir à revenir en arrière pour représenter la dépendance psychologique fondamental sur les valeurs physiques. La vitesse et l'énergie cinétique par conséquent, d'une vibration ne sont pas vraiment constante tout au long de sa durée, mais se développe à partir de zéro au niveau des limites de l'oscillation au maximum lors du passage dans la position d'équilibre. De la même façon, les variations de vitesse dans le temps des parties égales consécutifs n'est pas égale à la durée de l'oscillation, mais avec le passage par la position d'équilibre, le changement de vitesse a zéro et un maximum au niveau des limites de l'oscillation. Pour revenir à la primaire, il faudrait imaginer que chaque moment de l'oscillation est son juste pas particulièrement distinguée pour lui-même contribution, essentielle à toute sensation, et que le temps fini magnitude de sensation finie continue résultant de la somme de toutes les contributions élémentaires est de représenter, de façon plus générale, que la quantité de chaque sensation, dont la qualité est liée à une certaine forme de mouvement doit être trouvé après une Prinzipe général par sommation du quantitatif, qui contribuent à la profondeur sous cette forme moments de mouvement pour, peu importe sous quelle forme l'ensemble du mouvement et la sensation ont, comme le volume et le poids de toute une maison peut être la somme de ce que les pierres individuelles contribuent à déterminer quelle forme ce fait toute la maison.

Que ce soit un tel point de vue est convaincant et utile, me semble a priori avec certitude ne peut être ni allégué ni démentie, mais vous devez l'essayer, voir ce qui vient de lui, et prendre la décision sur les deux points, tout d'abord, que nous actifs par la sommation proponierte de la même fonction élémentaire par un temps fini s'étendant sur toute sensation se remettre de ce temps qui s'étend tout le mouvement, dont l'expérience nous l'a ordonné directement, d'autre part, si nous avons tous deux victoire alors c'est quelque chose que nous ne faisons pas gagner si nous nous arrêtons aux lois et les faits expérimentaux, qui se rapportent directement aux sensations et les mouvements en temps fini, c'est à dire, si nous sommes ainsi mieux orientées dans les faits, en savoir plus à partir de la connexion d'entre eux, acquérir une nouvelle source de prospects, pour il ne serait pas le cas, la baisse du primaire serait plutôt de promouvoir quelque chose, juste un espace aggravantes et une prise d'élan inutile de quelques points en arrière-fonds. Nonobstant le reste grande défectuosité de l'analyse qui suit peut être mais à mon avis à la fois sur ce que l'admissibilité et l'utilité de cette baisse est liée, d'affirmer maintenant. Il s'avère qu'en fait un, et la relation très simple, fonctionnelle entre les règles élémentaires de la vibration et des contributions de sensations élémentaires peuvent être mis en place, qui retourne en additionnant les résultats de l'expérience pour l'ensemble de vibration et toute une série d'oscillations par lui-même juste la loi de Weber à la fois la force comme une hauteur particulière, comme le droit à indemnisation de l'amidon par la taille et vice versa pour la perceptibilité des sons, comme l'importance fondamentale de l'intervalle octave constate que, ce que nous parfois 30, parfois dans le 9ème, Ont été menées chapitre par l'expérience, à savoir le journal de forme de mesure sur ou se connecter sur 2 (selon le choix entre deux conditions entre qui ne décident toujours) pour la dépendance de Toneindruckes de la force ou de la hauteur et la forme 2 π log 1 / 2 pour le sens de l'intervalle d'octave. Aussi (chapitre 30) a déjà été démontré dans préliminaire dès qu'il ya cela. Mais si une correspondance directe des résultats des factures s'effectue avec une expérience dans ce domaine que dans tons, non avec des couleurs, donc ce n'est pas une objection à la validité du principe de la comptabilité en excluant les autres à être discuté dans le prochain chapitre raisons qui suggèrent ce qui signifie que seul le tons, les couleurs ne sont pas soumis à de telles conditions simples, comme soumis à la loi ici. , Qui est le rapport entre les deux sensations différentes au projet de loi luimême une telle interprétation des résultats très bien acceptés. Mais nous ne pouvons pas être attribué seulement à travers cette construction élémentaire de résultats expérimentaux, mais nous allons également continuer ainsi. L'expérience nous dit rien sur les raisons de la combinaison de la force, la hauteur et éléments périodiques dans l'échelle des Toneindrücke, et nous laisse encore quelques doutes quant à sa façon de lien, notre construction élémentaire montre leur dépendance commune sur les conditions de base de la vibration et appelle à une certaine forme leur lien. Mais comme nous le voyons ici la structure élémentaire d'une page satisfaisante autre favorable, nous obtenons aussi un exemple qui laisse jamais gagner quelque chose avec elle, et à attendre, eux aussi, dans les cas où il n'y a

plus qu'une simple oscillations ou vibrations à tous est de trouver convenable, si un lien commun pour tous les mouvements psycho-physiques serait faite. Car si nous pouvons parler d'abord uniquement à la relance dans les psychophysique extérieures, mais c'est ce que nous avons trouvé sur notre chemin présent être lié finalement au mouvement psychophysique déclenché par le stimulus, et même sur le stimulus externe seulement trouver dans la mesure où son application pure peut être fourni sous des conditions appropriées pour lui et mouvements qui en résultent. Un terrain d'entente que nous avons ici un cas similaire, comme en physique. Tant que nous ne pouvons pas être obtenus à partir des phénomènes élémentaires, nous nous réservons lois spéciales pour les zones d'apparition spéciale, plus nous sommes en mesure de revenir à la primaire, le lien plus étroit entre les lois particulières comme des cas particuliers en vertu des lois générales, qui de la réussite pour toute combinaison élémentaire déterminée. En attendant, nous vous proposons d'avoir connu un succès mais pas trop élevé. Je dois reconnaître que le traitement satisfaisant de la tâche est encore loin ne réussit qu'à des limites très étroites, et que la tentative d'une solution plus générale de la même déclencheurs difficultés qui exigeraient de leurs investigations solution approfondies, qui sont présents ici, et à qui, Pour autant que je peux voir, les moyens disponibles à ce jour. Avant mon départ dans le détail de l'analyse qui suit, principe et le chemin est le même généralement être défini. b) Cours général de l'enquête. Expérience défaut, la hauteur et la force du son et, en fonction de l'impression globale de ce que nous appelons l'intensité est fonction de l'amplitude et de la durée de vibration ou d'oscillation. Mais ceux-ci sont, comme cela a été rappelé pour toutes les vibrations. Maintenant, si l'objet est détecté, le Maßausdruck de sensation en faisant la somme de la contribution que chaque moment de vibration pour produire, alors nous devons nous demander quels changements dans chacun des moments particuliers d'oscillation lorsque l'amplitude ou la fréquence de vibration, ou les deux changements; et doit apporter la contribution de base à la sensation dépend de cela. Doit-on trouver aujourd'hui quelque chose dans les moments individuels, résultant directement proportionnelle à l'amplitude d'un et nombre d'onde n ou d'une puissance de ces valeurs est que la perception d'une seule et même loi dépend, nous sommes également la contribution de sensation élémentaire dépend de la même façon avoir à faire, parce que sous cette condition en additionnant les postes de sensations élémentaires du résultat de l'expérience pour l'ensemble de sensation peut être retrouvé. Pour ce que nous pouvons penser ici, le taux est de premier ordre v , ou la vitesse de second ordre v , à la fois distingué dans le sens de ce qui suit start-up qui, selon d'être en tête dans d) les formules, la première avec une forme constante des oscillations pour chacun par une certaine phase de l'oscillation instant est référencée à la fois l'amplitude de vibration dans des rapports simples, cette dernière dans des

rapports simples à l'amplitude de vibration du nombre carré. En vertu du premier ordre ou le taux vitesse en soi, folgends toujours note V, je comprends le terme de rapport connu entre la taille de l'espace qui est traversé dans tout mouvement et cette fois utilisé, c'est à dire la vitesse dans le sens ordinaire, ce qui est constant, être s'il est pris en même temps, tout petit ou grand, aller toujours dans les mêmes salles, variable, si ce n'est pas le cas, dont la première en uniforme. Ce dernier a, dans le mouvement non-uniforme à la place. En vertu de vitesse folgends second ordre avec v pour décrire, je comprends le concept de la relation entre la variation de la vitesse de premier ordre dans le sens de la direction de la force et l'heure à laquelle ce changement a lieu, qui est la mesure de la force d'accélération dans le sens de la physique et de la mécanique, et est considéré comme constant, si longtemps fait de la vitesse dans le sens de la direction de la force comme vous le souhaitez grandes ou petites dans le même temps, les augmentations du même montant augmente ou diminue, les variables, si ce n'est pas le cas, dont l'ancien dans le uniformément accéléré ou retardé, ce dernier dans le Mouvement des pays non-uniformément accéléré ou retardé survient. Afin de ne laisser aucune ambiguïté sur la relation entre les termes utilisés ici, je cours le passage suivant du Traité de Méc de Poisson. TI p. XIII. (Table de Matières) ou p. 268 (le texte) "source de variation Que Soit la Vitesse d'ONU Point de matériel, de grandeur et de direction, pendentif intérimaires non inflniment petit, il ya Toujours Une Certaine direction laquelle POUR L'augmentation de vitesse Est ainsi que la grande , perpendiculairement et A laquelle les-Composantes De La Vitesse nir de Sont Ni renforts diminuces.Ce qu'on intérêt this direction entend par la direction de la force de l'ONU Qui agit sur le point Matériel en mouvement, s Partant of this définition, Que l'sur Demontre accroissement de la Vitesse de la Composante suivant juin direction quelconque, pendentif Un instant, Est vous Uniquement à la vigueur Qui agit suivant this direction, et Le Même Que Si les Autres forces n'existaient Pas. " Si le changement de vitesse de premier ordre entrent dans la mesure de la force d'accélération ou de notre première commande de vitesse absolument aucune référence à cette définition nette déclarée direction de la force, donc tenir compte de ces cas de mouvement planétaire circulaire ou zéro d'oscillation circulaire seraient fixés, puisque la vitesse v en valeur absolue reste constante ici. Mais v est par notre identification avec les dimensions de la force d'accélération n'est pas nul ici, mais constante par le corps en mouvement est accéléré par la force en direction du centre du mouvement à chaque instant si bien que (selon une décomposition de la tangente) centrifuge est compensée par l'il serait autrement éliminée du centre du mouvement. Il est maintenant évident à partir de l'enquête qui suit, que nous aimons l'hypothèse d'une dépendance de la contribution initiale de l'élément de V ou v pour poser raison que la loi de Weber pour la dépendance de la hauteur en tant que force de la sensation de la fréquence de vibration et l'amplitude, ainsi que le périodique élément dans l'échelle de tonalité est la même que celle retrouvée, de sorte que d'ici il n'y a rien à distinguer. Mais, cependant, la dépendance de v à un Maßausdrucke l'intensité de la

sensation de la forme log sur = log a + logn conduit à la dépendance de v à un Maßausdrucke du journal de forme à 2 = log a + 2 log n . Maintenant, nous avons 30 Le premier chapitre de la Maßausdruck, en raison de sa plus grande simplicité et la facilité de fonction de la force de vie plus probable, comme base, ce qui devrait également être fait ici, et en conséquence accepté la première condition pour la suite. Toutefois, si la deuxième condition se révéler convaincante dans la séquence, qui a sans doute une fois, si ce n'est par des tests simples, tels que le (chapitre 30) proponierten mais décidable par un contexte d'expérience est 1) , de même que le passage de l'ici après conduisant à la première déclaration, mais peut être facilement transférée à l'autre, et cela finira par arriver ici même pour la première et la plus importante des cas à discuter ici.
1)

Que je dans le chapitre 16 de nature préliminaire, décision précipitée retirait, je suis allé au chapitre 30 notes. Alors laissez F ( v ) la fonction de v , la dépendance entre l'intensité et la vitesse psychologique v s'exprime à chaque instant. Si v au moment t est constant, comme le ferait F ( v ), et donc l'intensité de la santé mentale demeurent constants au cours de cette période, et la sensation totale pendant ce temps F( v ). t être donnés. Seulement v , et donc F ( v ) les changements au cours d'une vibration à chaque instant et ne peut pendant un élément infiniment petit temps dt que d'être uniforme consistant en considération, dans laquelle la somme de temps infinitésimal ou la contribution de sensation élémentaire est F ( v ) . Allemand sommation, nous poussons la taille de cotisations variables qui ont eu au cours de l'oscillation entière détenue par v pour chaque moment de la vibration avec sa taille demgemäßen, c'est à dire en fonction de t , pour la détermination de la sensation contribution F (v) . dt s'applique, nous obtenons la durée totale de la sensation tout au long de l'oscillation, c'est à dire l'effet de sensation de toute vibration pendant sa durée, et donc, ces oscillations de même nature dans les temps t m fois répétées, la durée totale est pendant le temps t le m fois le précédent. Ordre au cours de la période, l'intensité moyenne de la sensation t obtenir, alors nous avons cette somme seulement avec t de diviser, ou, dans la mesure où t comme un facteur dans la somme de sensation doit être reçu, comme on le verra à mettre l'accent sur ce facteur. La forme de la fonction F ( v ) est donnée par le fait que la dépendance de la force en tant que la quantité de sensation γ a l'expression

que ce soit que nous β ou l'amplitude des vibrations de l'ensemble des vibrations avec un seuil associé b comprendre. Si maintenant la contribution de sensation élémentaire comme de vcomme la sensation de l'd'appartenance à la vibration tout v proportionnelle β dépendent, nous avons v pour β et un de V correspondant

seuil b chaude b de substituer dans la formule précédente 2) et pourtant cette expression avec dt pour multiplier la somme des infiniment petit sensation pendant l'élément de temps dt, di de préserver les droits de sensation élémentaire, le montant sera ci-après

γ dt = k log dt
Ici γ l'intensité de l'article de l'élément de sensation pendant le temps dt, v la vitesse durant cette période, l'élément B de la vitesse de seuil, c'est-à-dire la valeur de v , dans lequel la sensation de message se produit au seuil K , la constante d'habitude.
2)

Dans la section 16 La lettre était b retint.

Cette formule est la formule élémentaire et la valeur de b est appelé le seuil élémentaire. Le terme élémentaire seuil b n'est pas d'établir le fait que, lorsque la vitesse v actuellement sur la valeur b augmente, de sorte que le moment de la sensation produite, que l'on retrouve attachée à l'ensemble de vibrations, mais qui se pose simplement contribuons seulement à la formation de cette sensation , qui est en charge de la construction des Maßausdruckes pour l'intensité de la sensation tout aussi positif, tandis que les contributions de v -dessous b sont fournis, doivent être compensés comme négatif, comme on le verra plus en détail bientôt. Donc, fondamentalement, vous aurez à voir seulement une variable auxiliaire mathématique qui doit être présenté à la médiation de la relation entre le besoin élémentaire et entière, et finalement éliminé, comme on le verra. Si vous voulez faire plus que ces sens abstrait à elle, devrait donc être une valeur de v avoir de voir que, comme il est dépassé, est une détermination positive de la conscience, mais peut très bien augmenter la prise de conscience générale, sans une spéciale pour faire sensation des réclamations, si ne dépassant pas atteint une certaine taille, va montrer comment, en fait, qu'une certaine quantité de cet excès est nécessaire. Peut-être que vous trouverez le principe selon lequel la fonction est valable pour toute la sensation est transmise à la contribution fondamentale, pas tout à fait évident. Il n'est pas nécessaire de prendre une demande de preuve à cet égard: on peut se poser la question de cette façon. Ceux transmission offre chaque cas que représente qui mérite d'être vérifié en premier, car il conduit maintenant de retour à l'analyse suivante des résultats expérimentaux, on doit tenir avec elle, et en effet le principe de base de tout choisi cette voie c'est, de faire ces hypothèses, qui sont nécessaires pour reproduire les résultats expérimentaux, et d'envisager les hypothèses les plus simples et les plus naturels au-dessus de tous les autres à cet égard. Les changements de vitesse du premier ordre signer avec la direction de vibration, et la vitesse du second ordre, selon ce qui se rapporte à une augmentation ou une diminution de la vitesse du premier ordre dans une direction donnée. Reportez-vous ci-dessous aux quatre principales divisions d'une vibration linéaire suivant les

panneaux indiquant la vitesse du premier ordre v et le second ordre vitesse v à la place:

Période 0 ° - 90 ° 90 ° - 180 ° 180 ° - 270 °

v + + -

v + -

270 ° - 360 ° + Maintenant, nous n'avons aucune raison de vibrations dans les départements de signe opposé de v ou v régler divers effets sur la sensation, et cela nous oblige le signe de V ou v , nous aimerions vous présenter l'une ou l'autre valeur dans la formule élémentaire, indifférent supposer, donc, si nous pouvons v arrêter, l'expression k log pour être compris ou de demander de sorte que, à tout signe de v conserve la même valeur. Nous atteindrons cet objectif soit par le fait que nous b toujours avec v en même temps peut changer le signe, qui a ensuite conservé la même valeur positive, comme v soit positive ou négative, ou que nous en tenant compte qu'il est indifférent de savoir si nous k ou 2 k pour écrire la première constante, la forme une simple transformation de la forme comme

considéré comme le fait valable, dans ce cas, la valeur est inférieure à la Logarithmuszeichen fait place dans chaque cas, reste positive. Maintenant que nous avons déjà lié plutôt la mesure de toute sensation au logarithme de l'énergie cinétique que la vitesse, ce point de vue est compatible avec la première. Cependant, il est indifférent de savoir si nous voulons rester à la première ou deuxième avis, si seulement nous en tout cas, chose à son signe. garder un esprit positif, comme v changer quelque

Il serait, en soi, rien empêcher de retourner dans la préparation de la formule élémentaire à la place de la formule de masse, à la formule fondamentale par une plutôt que dans l'élément de temps dt est en cours, de v contribution de sensation dépendant en multipliant la vitesse v prolifération retard dépendant d'un tel article en considération; mais se distinguent à peine retourné à la formule élémentaire déjà établi par l'intégration

rapport à γ donne seulement la formule

représente. La nature de la question reste en vibrations rectilignes simples v nécessaire pendant une partie de l'oscillation en dessous du seuil b , parce que le taux deux fois de zéro soulève à chaque vibration linéaire au cours autour des événements et doit être augmentée jusqu'à concurrence de certaines limites, la valeur de b à atteindre. Maintenant, tant b n'a pas été atteint, et par conséquent v < b est la valeur entière k log dt et donc le poste sensation négative de base. Donc, chaque oscillation ferme avec les contributions des sentiments positifs ou négatifs peuvent même être entièrement composée de tel, quand en raison de trop petite un ou n , le seuil élémentaire b même au maximum de v , c'est à dire, le passage de la position d'équilibre n'est pas atteint. Comme ci-après souvent une vibration aura pour couvrir, dans lequel a, Τ , n sont telles que le seuil Maximo élémentaire b juste par v est atteinte, à une telle vibration obtenir le nom de l'oscillation fondamentale, et période d'oscillation de l'amplitude et le même nombre de vibrations, en tant que valeurs de seuil de base respektiv avec υν , ϑ ,Υ sont décrits. Comme ou à la valeur ou αυ dépasse commence, après cette définition, une contribution de sensation positive de ce seuil élémentaire b est dépassé sans que cela bemerktermaßen suffit déjà les conditions attachées à la sensation caractéristique de vibration pour rendre perceptible, quels sont les résultats après suite à l'analyse de la valeur ou à un supérieur que dans certaines circonstances, à une valeur spécifiée comme ou un υ doit atteindre. Les valeurs de a, τ , n, qui doit être atteint pour que sa sensation caractéristique sur le seuil dans le sens habituel précédente où nous n'avons pas baissé au primaire, step, sont aussi avant avec un 1 , τ 1 , s 1 fait référence à ce seuil et le seuil de sensation (seuil sonore respektiv, les feux de seuil, en fonction des domaines perçus) sont appelés. Maintenant se pose la question importante de savoir comment les contributions négatives en rapport avec les aspects positifs sont à mettre en route. Ici, une distinction est nécessaire.Après l'Th. II p 61 Prinzipe établie, les sensations positives ou consciente causés par un dépassement du seuil de perception à un certain moment, ne sont pas compensées par la négative inconscient qui se posent à une époque différente, et si les deux une égale grosse somme de temps donnerait, pas un état zéro de la sensation produite par elle. La somme de sensation ne devrait donc pas être pour quelque temps en passant par la somme algébrique des sentiments positifs et négatifs qui veulent plutôt dû se retirer pendant cette période, mais la somme positive est particulièrement sans prendre le négatif pour savoir combien sensation a jamais vraiment eu. Cela est évident.

Pendant ce temps, ceux-ci ne sont pas comme ils l'habitude d'avoir formé, sensations distinctes, mais dans la solidarité à l'interaction contributions à la valeur à laquelle une sensation d'une certaine qualité, selon les rapports des moments qui contribuent au sujet de la raison de la hausse de la conscience publique; et ici il n'est pas évident que nous devons prendre les contributeurs positifs à la borne négative sans pénalité, mais pourrait penser que le plus important dans chaque oscillation est la somme des contributions négatives en proportion de la somme du positif, de sorte moins, le sentiment spécial sur la raison de la hausse de la conscience publique, et que les messages positifs et négatifs aident à faire preuve de solidarité pour déterminer la forme et la taille des conditions attachées à la vibration sentiment spécial, donc la somme des contributions positives et négatives à cet égard pas, mais, mais il est à ajouter algébriquement, d'avoir le degré de sentiment performance spéciale. Il me semble maintenant encore difficile, voire impossible, à cet égard, certains a priori veulent décider. L'enquête qui a suivi, mais sont la décision dans la mesure où seule la dernière place ici comme une condition sine qua non de l'expérience possible des résultats pertinents sont récupérer par facture. Il s'avère que si nous voulions mesurer les contributions positives et négatives, mais en laissant de côté cette dernière et la taille à laquelle la sensation se produit comme propres à la conscience que par la somme des contributions positives qui ne se conforment pas à la loi de l'expérience Weber pourrait être, ce qui, cependant, c'est le cas lorsque l'on prend la somme algébrique des contributions positives et négatives sont pertinents pour cette sensation de comparer la taille. Dans le même temps, nous gagnons le fait que nous laissons même les messages négatifs dans la composition de la sensation d'aller, un élément de plus à expliquer les différences qualitatives de sensation. Je considère, donc, jusqu'à nouvel ordre, si pas tomber toute la construction de la mesure des sensations élémentaires ou de prendre un tour très différent de celui sous lequel je serais capable de représenter la somme algébrique des messages positifs et négatifs d'une semblable Empfindungsmaß nécessaire 3) .
3)

Pour cela, je suis convaincu, après je n'avais pas été avant le point de vue opposé, vient seulement avec une nouvelle révision de cet article, et doit par la suite le II p 63 expression de Th. restant habitude que la somme des messages négatifs de la tour sera facile pour plus convaincante expliquer. L'analyse qui suit se limite aux quatre cas suivants: 1) oscillations linéaires simples. 2) vibrations circulaires simples. 3) la composition de deux vibrations linéaires d'égale amplitude d'une période d'oscillation et τ , qui tombe dans la même direction et sont réunis dans n'importe quelle phase. 4) La composition de deux vibrations linéaires d'amplitude variant d'un , un « et

la période d'oscillation τ , τ 'ou le numéro oscillation n , n ', mais la même énergie cinétique, de sorte que, même si un autre pour un », et τ de τ 'comme ce n de n ' mais que = et au = 'n' est.

Dans le cas où une rencontre de nombreuses oscillations de la même période de l'oscillation, mais tout amplitude dans la même phase et la direction, il n'est pas nécessaire de traiter d'autant plus qu'une telle composition d'une oscillation simple avec une amplitude égale à la somme de l'amplitude composer sans changer la période d'oscillation et la phase égale à tous égards.

c) la liste des noms utilisés dans ce qui suit. α ) Une description générale.

γ l'intensité d'une contribution de la sensation lors de l'élément de temps dt;
v la vitesse de la vibration dans le sens ordinaire (premier ordre) au cours de l'élément de temps dt , d'où γ dépend; v la vitesse du second ordre dans les buts (ci-dessus) spécifiés; b le seuil élémentaire de v ou v dans l'(ci-dessus) a indiqué sens, en fonction de la contribution de la sensation élémentaire de v ou v est conditionnel; S τ et S t , la sensation totale que, pendant une oscillation de la durée Τ par un nombre d'oscillations au cours de la durée ou de t est développée, après quoi l'intensité moyenne de la sensation au moment t en divisant le S t de t peut être obtenu;

π Ludolf'sche le nombre ou la longueur de la moitié de la circonférence du cercle défini le rayon = 1;
k constante ordinaire.

β ) Pour une oscillation linéaire ou circulaire simple:
A l'amplitude; Τ la période d'oscillation; n est égal à l'inverse de la durée des vibrations d'une manière telle que tous les n pour et τ pour être fixés;

U la vitesse maximale du passage par la position d'équilibre à une vibration rectiligne simple, ou, même même avec la même amplitude, vitesse constante dans une vibration circulaire;

Α , ϑ , Υ les valeurs de seuil de base d' une , Τ , n dans la (ci-dessus) a indiqué sens, c'est à dire les valeurs de a , τ , n , dans lesquelles, si elles se produisent, la vitesse de Gprécisément au seuil élémentaires b gammes;
un 1 τ 1 , s 1 , les valeurs de seuil de sensation d' un , τ , n , au sens ordinaire, c'est à dire, les valeurs de A, τ , n, dans lesquelles, si elles se produisent, l'ordre où elle est à toutes les vibrations, nouée sentiment spécial se produit sur le seuil.

γ ) Pour une vibration linéaire composite.
Dans le cas de la composition de deux oscillations linéaires dans un seul des noms antérieurs pour les deux vibrations composent se distinguent par des tirets en étant au-dessus sont utilisés pour l'autre, sans que tel. Par laquelle A est l'amplitude, U la vitesse maximale de la résultante vibration, tandis que G est la vitesse maximale d'une vibration de composition.Ensuite, appeler υν , ϑ , Υ et υν " ϑ ", υ ′ valeurs dans les vibrations de composition dans laquelle, si elles se produisent, la vitesse maximale G de la vibration de l'unité de seuil résultantb est égal à un 1 , τ 1 , n 1 , et une ' 1 , Τ ' 1 , n 'est 1 , les valeurs dans les oscillations de composition dans laquelle, si elles se produisent, dans l'ensemble, entraînant la vibration de nouée, sensation se produit le seuil.

Pour le moment, où le temps t est calculée, est C , le temps qui s'est écoulé depuis le début de l'oscillation sans ligne, et c 'sur laquelle est écoulé depuis le début de la course d'oscillation, si la vibration au début de chaque Situé sur le même côté de la divergence maximale est supposée qui composer le temps t = 0. Est fini , et les phases des deux oscillations

la moitié de la différence de phase des deux vibrations. d) les équations pour les vibrations auxquelles est gefußt ci-dessous. Pour une simple vibration linéaire a (voir chapitre 30)

Dans ce cas, le temps initial est fixé au niveau du point où la particule est à la limite de l'oscillation. Pour une oscillation circulaire a demandé à

Pour une composition de deux vibrations linéaires de l'amplitude a, a ′ et oscillation période τ , τ ′ , qui tombent dans la même direction et dans les phases rencontrent, il ya et se

La valeur v de vibration linéaire est aussi oscillations de composition simples obtenus par l'équation v = , donc pour une oscillation linéaire simple par

Est à une vibration de la circulaire

e) les formules et les résultats qui ressortent de l'enquête. Sur la base de ce qui précède les principes, les formules et les noms, etc, en supposant que la vitesse du premier ordre v est substitué dans la formule de l'unité 4) , découlant de la dérivation suivante des formules et les résultats suivants: 1) Pour une vibration linéaire simple vous (1) (2) (3) Pour une vibration circulaire simple: (4) (5) (6) Pour une composition de deux vibrations rectilignes qui se situent dans la même direction dans laquelle non seulement à = un ′ n ', mais aussi en particulier une = un ′ , n = n ', et dans laquelle la moitié de la différence de phase lors de leur rencontre, D est :

(7) (8) (9)
4)

Le résultat de la substitution de v est trouvé avec le même calcul pour une oscillation linéaire simple à la fin de la section (voir ci-dessous) Pour une composition de deux vibrations rectilignes et couvert dans la même direction dans laquelle à A'n = ', mais un par un " , et n par n ' est différent, sans tenir compte d'une différence de phase particulière lors de la réunion: (10) (11) (12) Dans les comparaisons de la Maßausdrücke trouvé pour les quatre cas étudiés est important de se rappeler que b est une nécessité absolue, non seulement un , τ , n , mais aussi de la valeur indépendante de forme d'onde, alors αυ comme un 1 n 1 tandis que de à dépendre indépendant, mais la forme d'onde. Si on donc la valeur de la grandeur de la sensation de la t à un certain un et n sera pour diverses formes d'onde comparer l'on doit appliquer uniquement les formules dans lesquelles, en plus k, t, π seulement un , n, b subit cependant les formules dans lesquelles αυ et un 1 n 1 ne peut être reçu de la valeur de la taille de la sensation de valeurs modifiées de un et n pour le comparer avec la même forme d'onde. 2) Dans tous les cas étudiés peuvent être trouvés dans (3), (6), (9) et (12) de l'expression par l'expérience requise de dimension émotion sur laquelle les discussions de la 30e Chapitre mené, encore une fois, si S t à t divisé, ou t = 1 ensembles, et considérant que k dans le présent chapitre le double de la valeur dans le chapitre 30 a. Ici, la loi de Weber par rapport à unet n et le caractère indemnisable de un par n compris dans l'multiple discuté sens de lui-même. 3) L'expression de l'élément périodique de l'échelle des tons est donnée dans les formules données dans le (chapitre 30) n'est fondamentalement pas visible, mais se produit plus tôt dans la manière indiquée dans la dérivation de Maßausdruckes pour eux-mêmes.

4) Selon le sens établi de υν et υ (voir ci-dessus) est atteint, le seuil unitaire pour une vibration linéaire simple quand sur la valeur αυ assumée par les produits issus de notre formule de calcul (2) le seuil de sensibilité est atteint, à savoir S t disparaît, quand à la valeur 2 αυ assume di lorsque la fréquence de vibration υ même υνε soulevé une octave. 5) lors d'une oscillation circulaire de la valeur de la sensibilité seuils manteau un 1 , τ 1 , n 1 , avec le seuil de base δ∋υν 1 , τ 1 , υ 1 ensemble. 6) Une fois la comparaison de l'expression de la vibration linéaire et circulaire (à l'étude de la remarque ci-dessus faite) est compatible avec la suite de la sensation de l'oscillation circulaire de sa taille en fonction de la vibration rectiligne de la même amplitude et de deux fois le nombre des vibrations ou de la même fréquence de vibration et l'amplitude double conforme mais il va dans le Maßausdruck pour la vibration circulaire n'est pas une personne à charge de la valeur de périodicité, et il est par la suite pas près de la même qualité de sensations. Après cela, vous aurez également les vibrations sonores ne pouvez pas penser relié en interne à des oscillations orbitales, comme en fait dans un mouvement circulaire uniforme n'est pas quelque chose d'une période délimitée. 7) Sur les deux cas, la composition de deux vibrations linéaires qui sont pris en compte, et dans lequel au a'n = ', semble être le premier, dans le même temps où un = a ' et n = n ′ ,qu'un cas particulier de la seconde être là où un par un », n de n ' et donc τ de τ 'est en quelque sorte ensemble différent si la généralité de ce second cas semble devoir tenir compte de cette différence aussi petite que désiré, afin fixant à zéro, et si ce n'est pas évident pour lesquelles une différence de phase peut avoir prise dans le premier cas particulier, si il ne vient pas en compte dans la seconde en général. D'autre part, un coup d'œil au (voir ci-dessus) que les formules pour le premier cas n'a pas vraiment de place pour le second, en assimilant un et a ', n et n ' sont dérivés, dans les formules pour le premier cas est la moitié de la différence de phase D une, qui n'est pas incluse dans les formules pour la seconde, et considéré comme l'un des premiers cas, les formules de cos D = 1, où les deux vibrations composant en phase se rencontrent, on a

Indiquent toutefois que le second cas

Selon les formules de l'ancien. Ainsi le cas est vrai, le résultat psychologique de la composition de sa taille pour correspondre à celle d'une oscillation simple, dont le produit de deux oscillations à être, par celles de la seconde avec une oscillation simple, le produit d'oscillation seulement à l'être.

La contradiction ici , cependant, semble être, n'est qu'apparente. Il s'agit en fait de prendre en considération le fait que les conditions prévues pour la deuxième formules de cas composites mais exigent pour leur autre public sur leur calcul suivant que la différence de phase des oscillations parasites n'est pas constante reste la même, comme c'est le cas lorsque τ = τ ' . par conséquent, n = n ', de sorte que c'est expressément exzipieren par le cas général de la deuxième composite. Bien que maintenant situé sur la première vue de quelque chose de très étrange dans le fait que même un faible écart entre τ et τ'le résultat psychologique de la vibration composite à la fois dans de telles proportions considérables contre les cas d'égalité de τ ou τ 'devrait être en mesure de réduire comment il (as) est indiquée, et il résulte de la comparaison entre les formules des premier et deuxième cas composite. Cela semble en contradiction avec le principe de la continuité pure et simple, et j'ai pensé longtemps, il doit y avoir une erreur de calcul dans le calcul des formules prévalent, qui, selon la version la plus attentive de la même n'est certainement pas le cas. Mais un examen attentif montre aussi que nous avons ici, rien Widervernünftiges. Il faut se rappeler que lorsque les périodes d'oscillation à savoir Τ , Τ ' sont encore si peu différent, dans le cadre de nombreuses vibrations - pour lequel la somme est au résultats précédents fournis en fait, - exige et par tous les degrés de déviation et de l'opposition Les phases doivent être transmis, tandis qu'à une différence de phase constante, ce qui en l'égalité entre τ et τ ′ est liée, cela peut ne pas être le cas. En outre, l'ingérence mène déjà en ce qui concerne l'intensité physique, qui a sa mesure en la puissance de vie des vibrations, selon un des résultats paradoxaux, comme nous le voyons ici sur l'intensité psychologique. Selon les règles d'inférence connus aller deux en période d'oscillation correspondant à poutre oscillante rectiligne de la même phase et de l'amplitude d'un faisceau composite, l'intensité physique est deux fois plus grande que la somme des intensités de ses composants, à savoir, 4 i , lorsque l'intensité de chaque composantei est . Toutefois, s'il est différent, les deux faisceaux si peu dans la période d'oscillation, la somme Falls 4 i , 2 i , et est généralement la somme des intensités physiques des deux rectiligne poutres vibrantes d'amplitude égale mais de la période d'oscillation différente, ce qui les intensités i, i ' venu, = i + i ', la phase dans laquelle ils se rencontrent, est indifférent. Ce résultat est d'Grailich 5) strictement prouvée et l'étrangeté qui se trouve ici, a déjà été mis en évidence en disant: "L'intensité des (deux poutres vibrantes rectilignes d'égale amplitude et la période d'oscillation différente faisceau résultant est égal à la somme des intensités de la composition ... Il est donc cet ensemble remarquable car à l'interférence de deux faisceaux homogènes de la même phase et d'amplitude, l'intensité de la nouvelle faisceau est le double de la somme des intensités de ses composants et des retards mutuels qui découlent de l'inégalité des longueurs d'onde, il suffit de vit de la moitié de la force appliquée à la longueur relative de l'onde qui est toujours ".
5)

Compte rendu de Vienne. Académicien en 1854. . Pp 805 et suivantes L'amplitude et la période d'oscillation ou Undulationslänge également

l'intensité dépendant de l'énergie cinétique ou physique du faisceau est déterminée par Grailich par l'expression donnée, et il vient l'erreur affichée dans le calcul du résultat ci-dessus pour la question. 8) Si, au lieu de la somme algébrique des postes d'opinions positives et négatives que les contributions positives devraient être utilisés pour les mesures de la durée totale de la sensation, on pourrait notamment certaine somme des contributions négatives des valeurs de les t avoir déduit dans les formules ci-dessus, à l' d'obtenir un repos plus positive. Cette somme de contributions négatives est maintenant dans une vibration rectiligne simple pour le cas particulier de la fréquence fondamentale, où à = αυ , par kt log 1 / 2 , où, quoi, des ktjournal serait déduit que

Maßausdruck kt journal . Mais selon que le seuil de base est dépassée, les changements de la somme nécessaire des messages négatifs, il serait, par conséquent, avec l'augmentation un et n sera toujours déduire d'autres montants, la loi de Weber ne pouvait pas exister, et serait à la somme négative pour d'autres cas comme celles qui limitent le cas avec les moyens actuels d'analyse, pour autant que je peux voir, ne pas être particulièrement déterminé. f) la dérivation des formules. Je donne cette dérivation de la première condition que la vitesse du premier ordre v de β doit être substitué dans la formule de masse pour obtenir la formule élémentaire, donc c'est: . Dans le cas d'une oscillation linéaire simple, nous devons (voir ci-dessus)

qui S τ est donnée par

Par décomposition du logarithme du produit de la somme des logarithmes des facteurs dans ce terme produit

si l'on considère les deux intégrales, dans lequel S τ , respektiv décomposé avec k P k Q , respectivement. L'intégrale de P est

Afin Q à trouver, nous transformons l'intégrale par la mise , ainsi Nous obtenons

ce qui peut se substituer

puisque toute vibration est divisé en 4 parties égales. L'intégrale définie Euler pur et est juste comme égale à

. Ainsi nous obtenons le, dépend du facteur de périodicité

Ainsi:

Pensons maintenant d'une amplitude de vibration de telle υνε durée et ϑ , ou le numéro υ , que le maximum de la vitesse de la valeur seuil élémentaire b a lieu, nous avons

et puisque le maximum est atteint lorsque le sinus = 1, cette valeur maximale est et si cette valeur pour b substituables, de sorte que nous obtenons:

Un temps t = m τ , qui m oscillations de la durée τ est concerné, est le m -pli de S τ donner, ce que vous avez

cohérent avec 2 αυ match et peut être substitué, de sorte que l'on a finalement

Enfin par la valeur de à, où S t disparaît, le produit de seuil a 1 n 1 là-bas, ce qui est

Dans le cas d'une oscillation circulaire, il faut partir de (ci-dessus)

Pour la valeur de b , la valeur peut être v A dans un substitut de vibration circulaire les valeurs de α , τ , υ sont tels que v est exactement égale à b . Dans une telle vibration

Quoi

Les valeurs de α , ϑ , Υ tombent ici avec le seuil des valeurs de 1 , τ 1 , s 1 directement ensemble de sorte qu'ils peuvent être substitués dans les formules précédentes pour ce produit. Dans le cas de la composition de deux vibrations linéaires de l'amplitude d'un , a ' et la période d'oscillation Τ , Τ ', qui tombe dans la même direction et dans les phases et se rejoignent, il n'y a généralement la (presque) valeur

spécifiée v . Je sais que l'équation pour la substitution de cette valeur v n'est généralement pas à intégrer, mais il peut être fait pour les principaux cas (voir ci-dessus) semble sous 2) et 3). Donc, d'abord et avant tout un = un »et τ = τ ′ , puis transforme la valeur de v dans

Selon l'équation trigonométrique connue

Mais comment transformer cette expression dans ce qui suit

si D la moitié de la différence de phase et . Depuis le début des temps est arbitraire, nous nous déplaçons aussi loin en arrière que le début prévu des nouveaux points dans le temps t '= t + C , est donc t = t '- C, ce qui entraîne les valeurs de C v ascenseurs. D'ici là, t 'avec t Mix Up parce que le nom n'a pas d'importance, nous obtenons . La somme de sensation pendant le temps t est ci-après

Ce terme est traitée comme les autres, on a

Imaginons maintenant une onde résultante avec ces valeurs a, τ , n la vibration composition que le seuil élémentaire dans Maximo b est atteint, et nous appelons ces valeurs comme avant υν , ϑ , Υ , nous avons

plus tard

Enfin, nous considérons le cas où un par un » et τ de τ 'est différent, mais toujours mitbin et un = a ' n ' est que la vitesse maximale G = le même pour les deux, puis = est

On transforme la somme des sinus à nouveau en un produit de sinus et de cosinus, nous obtenons

qui

Nous transformons ensuite l'expression de somme de logarithmes, et mis en , ainsi obtenu nous

la logarithme du produit en une

Nous intégrons maintenant cette expression à partir de t = 0 à t = m t T , par m prenons afin que les deux m t que m t est un entier, qui dans la taille de Freigestellter de m sont toujours accessibles par tout rapprochement, la première lien direct

L'intégrale du deuxième terme est ξ = C et ξ = 2 m π t + C pour avoir lieu comme si nous la valeur de t substitut à la première limite 0, la seconde m tT . Mais depuis mt est un nombre entier, où 2 m T π est un nombre entier circonférences complets sont les mêmes, comme c'est le cas quand ξ est considérée comme un arc de cercle, de la nature des fonctions circulaires, celle de ξ = C et ξ = 2 m t π + C prises partie intégrante de celle de ξ = 0 à ξ = 2 m t π coïncide pris, et nous pouvons C supprimé. Il reste pour le deuxième mandat

Puisque nous pouvons aussi maintenant fixé par la nature des fonctions circulaires

si ce membre passe dans

qui, compte tenu de la valeur précédemment spécifiée pour être

réduit. Le troisième terme donne le même traitement à la même valeur, en tenant compte que la valeur aussi . Maintenant, nous ajoutons les trois intégrales résultant et remplacer l'expression pour le moment m t T par t , nous obtenons

en considération que 2 log

= log

. sont présentes nulle log

Il convient de noter que, si τ = τ ' serait la valeur de t =

et le troisième terme, qui entre dans la somme disparaissent, donc il faut 2 log ne serait obtenez ce que la différence de traitement maintenant à partir du cas traité précédemment nécessite, dont (qui) a été le discours.

Nous pensons que nous obtenons maintenant une vibration composite tout en préservant l'égalité des forces vives de leurs composants ainsi que le seuil de Maximo leur vitesse bserait atteint si nous pouvons transformer cette vitesse maximale pour b substitut. Être υν , ϑ , Υ et υν ' ϑ ', Υ ' , les amplitudes et les périodes de fréquences d'oscillation des éléments constitutifs de cette vibration. Le maximum de la vitesse v a lieu lorsque la condition sine dans celui-ci d'expression (voir ci-dessus) sont simultanément 1, et est donc b de substituer

et, en tant que

nous obtenons maintenant

ou, comme dans = un ′ n ′ , αυ = υνε ′ υ ′

Soit maintenant la deuxième condition, que la formule élémentaire pour β la vitesse de second ordre v doit être substitué, ainsi

est défini, par lequel nous nous limitons ici au cas d'une oscillation linéaire simple, où . Voyons maintenant s'y appliquent exactement au même traitement qu'avant la substitution de v dans la formule élémentaire, nous obtenons

. Ici, b de la valeur de la vitesse du second ordre v à laquelle le poste de sensation se produit, le seuil, et si υν , ϑ , Υ , l'amplitude, la durée de vibration, et de fréquence de vibration désigner une vibration, dans lequel v atteint la valeur au maximum, on a, à réduction de l'expression ci-dessus de v: w = , ci-après

g) les considérations plus générales. Dans la mesure où les relations juridiques entre le corps et l'âme sont déterminées par les formules et les résultats précédents, ils sont, en principe, se référer à la soustend immédiatement les sensations, à savoir les mouvements psycho-physique et, dans la psychophysique extérieures préférerais de loin dans la partie intérieure. Mais ils s'appuient directement sur les expériences qui appartiennent à la psychophysique extérieures, où la formule élémentaire dont ils dépendent, seulement une traduction de la formule de masse, qui a été récupéré dans les psychophysique extérieures, est dans le primaire et ils peuvent diriger probation seulement dans le extérieur Recherche psychophysique, c'est à dire en les comparant avec les mouvements extérieurs, qui sont les excités intérieur parce que nous sommes ne peut pas observer directement l'intérieur, où ils comme une année de transition ou Vermittelungsglieder entre la psychophysique interne et externe à la fin de cette section principale de l' ancien se trouvent.

A formules de probation directs et les résultats qui se rapportent essentiellement aux mouvements internes des mouvements extérieurs, mais on peut s'attendre et cherchaient seulement sur la base des cours, comme un accord entre les deux mouvements ont lieu. L'étude, dans quelle mesure le corroborability directe existe, par conséquent, peut être fait à partir d'un double point de vue. En supposant que les mouvements internes et externes coïncident absolument, une telle étude ne serait rien de plus que l'enquête de savoir si les formules précédentes, et donc les principes à partir desquels ils sont issus, sont à toutes légitimes. Car s'ils le font, ils doivent tous les liens entre sensation et de mouvement, qui découlent des formules précédentes confirment déjà dans la relation de la sensation aux mouvements extérieurs, et où il ne fait pas, ce serait la fausseté des formules et des principes dont ils découlent, se sont révélés. En supposant que le bien-fondé sécurisée de ces formules et de principes, toutefois, il serait de l'enquête, dans quelle mesure une corrélation entre les mouvements internes et externes ont lieu. Maintenant, la première condition de l'avant ne peut entrer que dans certaines limites statuiert. L'excitation des sens par les stimuli avec qui nous traitons ici se produit sous le point de vue général que un mouvement oscillatoire dans les médias du monde extérieur fait par propagation aux médias des mouvements de monde intérieur que nous affichons la condition la plus probable lui-même sous la forme avoir à penser de mouvements vibratoires. Voici les mouvements vibratoires dans les médias pour le monde extérieur avant d'arriver au milieu du système nerveux - mais avant qu'ils ne soient expérientiellement pas en mesure de susciter sensation - même au milieu des organes sensoriels externes de pénétrer. Maintenant dépend des lois générales du mouvement, de la nature des mouvements vibratoires qui sont soulevées dans un milieu par le fait qu'il ya des vibrations provenant d'une autre usine là-bas, même si la nature de l'éveil avec ab, et correspond dans certains cas même très prudent sur la façon dont les faits et prouver les conditions de résonance, mais pas le seul, depuis peu, a la nature du support, en vertu duquel effet intermédiaire et à qui l'avis est l'influencer. Nous savons que la nature et les conditions exactes de l'excitation de nos nerfs sensoriels en aucun cas suffisante pour a priori, être en mesure de dire comment cette affaire aux mouvements excitateurs doit partout agir excité, mais pour autant que nous savons que les conditions sont plus compliquées que dans le cas les plus simples, la résonance dans le monde extérieur, et même dans la résonance la plus parfaite au monde extérieur, mais la forme et l'amplitude des vibrations transmises restes de la fréquence des vibrations transmises n'est pas la même, mais par les conditions particulières du système de résonance et la manière de transmission influencé elle. Donc, la première condition ne peut être fondée simplement. D'autre part, sont les principes à partir desquels les formules et les résultats précédents sont dérivés, pas certain a priori, qu'ils ne prennent pas en charge la bedürften par expérience que maintenant, mais à elle seule les mouvements extérieurs sous l'hypothèse d'une correspondance peut gagner l'intérieur. On ne peut nier que cela se traduit par une difficulté solidaire de sécurisation de nos principes et la détermination du rapport des mouvements internes et externes se

développe également, ce qui ne sera pas résolue complètement à la première tentative. Non à tous les bateaux psychophysique de plus grandes difficultés que physique, il aurait toujours été gardé la même étape avec elle. Mais je crois aussi que nous sommes confrontés à l'encontre de la difficulté actuelle. Il examine d'abord si l'expérience peut faire les mouvements extrêmes, les résultats de, liés aux mouvements internes, la théorie, jusqu'à présent uniquement en ce qui concerne les cas très simples (dans les formules précédentes) a laissé quelque peu en Le même genre de cadeaux que l'harmonie de la théorie et de l'expérience ne peut être considérée comme étant probablement une coïncidence. Il ya là, je crois que c'est dans le domaine de sons, on trouve le même temps que ce que l'on. Conditions physiques et physiologiques de l' le transfert des mouvements extérieurs sait l'intérieur, une conformité des mouvements internes et externes ici dans la mesure où c'est commode, comme c'est le correspondant présupposé pour confirmer la théorie, je crois qu'il est également disponible ici, il est considéré que par la précision de la théorie et la correspondance des mouvements internes et externes des relations pertinentes à la fois justifiée comme essentiel, et maintenant des recherches à travers les extensions ou les dispositions connexes, soit la théorie, ou qui, dans les circonstances différences possibles ou probables entre la correspondance des mouvements internes et externes à la les cas où il n'existe pas un tel respect immédiat entre les résultats de la théorie et de l'expérience, est en mesure de couvrir. Vous considérez enfin que toute autre théorie à tous ces égards est plus adéquate ou plus garanti que celui spécifié. Donc vous voulez, quand en mesure d'augmenter cette probabilité au degré aucune certitude absolue, mais la théorie psycho-physique potentiel le plus probable et aussi obtenir la vue sur la relation entre les mouvements internes et externes et par l'examen continu dans toutes les directions, dont l'un est l'équivalent certain . Cependant, je Match maintenant la théorie avec ce que nous trouvons dans Tongebiete assez large semble se réveiller de l'ancien point de confiance pour les points de base de la théorie que les écarts de la demande, qui présente le domaine de la théorie de la couleur et de l'expérience à un Enquête sur la deuxième points de vue sur, notamment, la déviation des couleurs à partir de la loi de Weber (TH 175) et la loi de Helmholtz (vol. II, p 176), prendre notre attention. Ensuite, je suis dans un chapitre suivant. Un point, mais je veux parler ici. L'énergie cinétique d'une oscillation circulaire de l'amplitude d'une et de la durée Τ est deux fois plus grande que celle d'une oscillation linéaire de même amplitude et de la durée et est égale à l'énergie cinétique d'une oscillation linéaire de l'amplitude et de la durée τ 6) . Aussi, en fonction des règles d'inférence zirkulärschwingender un faisceau de l'amplitude Ad'un geradlinigschwingenden l'amplitude représentée à la luminosité. Selon notre formule ci-dessus (Formule 1 et 4), mais la sensation effectue une vibration circulaire sur l'amplitude A est égal à effets de sensation une rectiligne pas en amplitude , mais l'amplitude 2 a , et il peut à tout avec la même énergie cinétique des vibrations de différentes tailles effets de perception, en fonction de la forme des différentes vibrations se produisent,

cependant, afin de choses sont connues à ce jour, d'une énergie cinétique similaire des oscillations de lumière en même temps et de la même forme différente fournit un effet de sensation.
6)

On a constaté, lorsque l'énergie cinétique, qui est développé au cours d'une oscillation de la période t, selon la formule déterminé, tandis que pour v substitué les valeurs spécifiées S. 212. Ainsi obtenu pour la vibration linéaire , la circulaire .

Laissez-nous d'abord et avant tout à une modification de la théorie, ce qui peut être nécessaire d'augmenter cette difficulté peut, comme pourrait l'être, de manière générale, pensant sans doute que les hypothèses sur lesquelles la théorie de la construction de l'effet de sensation, oscillations rectilignes et circulaires fondées, en particulier, convaincante dans la mesure où serait que pour toute forme Abbängigkeitsverhältnis le droit d' un et n est sorti, et une seule exigence serait juste, ce qui est nécessaire pour relier les deux effets. En fait, cela nécessite une certaine condition, et qui consiste à mettre l'effet des oscillations de forme différente de leur relation à la condition a été constaté que la sensation de la vitesse dépendant de la même façon comme la même direction constante dans l'espace réserve, avec vibrations linéaires, ou changer de direction en continu, comme en vibrations circulaires. Cette condition n'est pas seulement le plus facile, mais il me semble encore aujourd'hui le plus probable, n'est pas pris comme d'ailleurs dans le calcul de l'énergie cinétique des oscillations d'une direction changé même respect, mais il n'est pas évident en soi, et si le lien les faits devraient être un autre spectacle nécessaire et suffisante, il serait à faire. Seulement, je dois avouer que ce n'est pas couronné de succès pour moi, comme zufinden, qui en même temps rationnelle et les faits semblent en conséquence, tout comme peu ce que je peux supporter par une substitution de vpour v de gagner quelque chose, et je pense qu'il est plus probable que l' écart entre la théorie et l'expérience ici n'est pas due à une théorie de l'erreur, mais un manque de correspondance entre la forme du mouvement interne et externe. En fait, aucun principe physique ou physiologique sur lequel nous jamais garanti dans tous les cas une transmission stable de la forme d'onde de l'extérieur vers l'intérieur, et aussi dans les tons qu'il n'acceptera pas. Ainsi, nous voyons la forme d'onde de l'archet de violon de balayage nullement inchangé traduire par un correspondant de la corde vibrante, et nous trouver une chaîne déjà en mouvement, rencontrant une vibration rectiligne produirait une vibration linéaire dans la même direction que dans le seul cas où la direction de déplacement de la chaîne de caractères coïncide avec celle de la vibration, sinon, le mouvement serait généralement elliptique, ou circulaire, ou de modification d'une direction de ligne droite. Nos nerfs, en particulier le nerf optique, mais qui sont déjà sans stimulus externe d'une certaine manière fonctionne et donc une chaîne en mouvement

comparable. Donc aussi réveillé par le mouvement de stimulus lumineux est abändernd ne peut intervenir dans celles déjà existantes. Maintenant, quand un faisceau polarisé circulairement avec l'amplitude de un un effet égal à la perception de la lumière est exprimée en polarisation linéaire de l'amplitude , comme c'est, à mon avis, rien de plus, la même exprime un ordre de grandeur impulsion physique équivalente en ce qui concerne l'évocation de ceux type de mouvements internes sur lesquels la perception de la lumière est due, et de toute façon, lorsque des faisceaux de différentes formes d'onde des lois d'interférence d'effet équivalent, cette équivalence n'est valable que pour l'impulsion physique du nerf à produire ses propres formes particulières de mouvement reçoit sans paroles afin que est que ces formes qui dépendent du faisceau d'excitation. Cette hypothèse est assez pour couvrir toutes les variations que l'on peut trouver quelque part entre les résultats de notre principe et où les formules d'interférence. Après cela, je me tourne vers d'autres points d'intérêt général. Après les discussions, l'entrée labouré sensation quantitative se fonde sur le quantitatif dont, dont le lien de cette dépend de la qualité de la sensation. À cet égard, il est maintenant en suivant ce lien une question de savoir s'il faut suivre les mêmes ou différents moments du mouvement, et par quelles lois ils suivent ce en fonction du temps, il semble difficile à faire, que nous vous présentons sensation à travers une série de moments, l' ne sont pas couvertes dans le présent, devons garder influencé par mais peut tomber juste un moment oscillation à la fois dans le moment présent. Cette difficulté peut maintenant seulement être une difficulté d'imagination, et est dépassé par l'incapacité de faire de la qualité des sensations de moments particuliers de mouvement dépendant. Parce que les présentes ne serait ni la constance de sensation au cours d'une oscillation où les moments de mouvement changent continuellement, mais la variété des sensations, à condition que tous les mouvements, mais contiennent motion semblable seulement dans les moments de composition différente peuvent expliquer. Un terrain d'entente que le sens de la présence ellemême est psycho fondée par une certaine séquence de moments, et résume les sentiments d'une âme dans cette série de temps ensemble et physique liée ci-joint le sentiment du moment des moments encore plus en temps réel. L'âme peut être dit à l'une de ses activités, le temps, comme le corps en étendant l'espace, ou psychophysique, la forme et la taille de l'activité de l'âme est une fonction de liaison de ce qui se passe dans les éléments de temps successifs, tels que la forme et la taille le corps est une fonction de liaison de ce qui tombe en éléments spatiaux juxtaponierte, et c'est en fonction de l'extension du temps n'est rien qui empêchait ses psychischerseits cette position analogue à régler que les physischerseits spatiales. En fait, tout est lié progressivement dans nos esprits dans une unité de la conscience, qui ne peut dépendre des moments différents, mais nécessaire en fonction de liaison de ce qui tombe dans la succession doit être considéré. Mais cela doit être prévu pour l'ensemble de l'unité de la conscience par l'ensemble de la vie, de sorte que rien n'empêche, au contraire, il est logique d'admettre pour une unité de sensation dans les petites périodes de temps, et il ne fait aucune différence que nous ne pouvons pas

nous faire de cela dans l'introduction clairement Parce que l'idée elle-même suppose une combinaison de plusieurs moments, et qui se décomposent à percevoir leur manière de composition. Si vous voulez, nous pouvons aussi dire que chaque moment d'une vibration laisse un après-effet dans l'âme, et de laisser tous les moments par une telle répercussion, suite créé un composite, qui donne la sensation. Seulement on dit alors en d'autres termes simplement la même chose que ce que nous disons quand nous disons que l'âme avec l'effet des moments actuels en même temps résumer l'ancien, mais il peut être plus pratique pour certains modes d'appréhension de la nature de l'âme, celle que les autres termes à utiliser, ce que nous ne contestons pas. En attendant, vous pourriez être enclin à se substituer aux circonstances extérieures antérieures à l'autre, mais plutôt ce qui est de combiner mon opinion que par cette connexion soulève des difficultés qui subsisteraient si vous vouliez coller à la précédente seul, mais les autres et probablement plus de difficultés introduirait, si vous voulez remplacer le même. Notre âme liée non seulement progressive, mais aussi en même temps, même si dans un sens différent. Tout fonctionne dans nos systèmes psychophysiques simultanément à la création des phénomènes de la conscience, et qui est sans aucun doute une grande connexion des mouvements est aussi bon une résultante de conscience unifiée mentalement, comme la séquence temporelle de ces mouvements, et tous les moments de la durée de la vibration particules se produisent successivement nerf ou du cerveau, se produisent à l'intérieur de la longueur d'une ondulation dans la même rangée des particules naissantes dans le Undulationslänge et de contribuer à la solidarité, pour donner la sensation depuis leur performance, mais en fait, ne peuvent être distingués. Après ce rail de la difficulté qui existe à l'idée de justifier la création d'un sentiment d'un certain caractère à une composition de moments successifs, simplement en étant capable d'être levées, qu'ils, au lieu de progressif, basé sur ce tie-in, à condition que ce qui ce que la majorité des particules rencontré le même temps, correspond à ce que la même particule a rencontré successivement, mais seulement qu'il est là, spatialement explicite en temps ici. Nous aimerions donc également les mêmes formules que nous avons trouvé à travers une sommation temporelle, nous devons trouver par une sommation spatiale. En attendant, voici à noter tout d'abord que, après le lien vers le progressif mais reste dans un fait de conscience unifiée, et avec le tie-in ne peut solidarité en compte ce lien entre l'successive représenter l'ensemble de la vie psychique, aucune raison n'est pour Intresting phénomènes de conscience il suffit de prendre le raccourci de Concurrent considéré. Par ailleurs, que le remplacement complet des moments successifs de mouvement serait encore possible que grâce simultanée strictement dans notre cas, si vous pensez que l'espace pourrait tout aussi remplir continuellement la question comme une particule avec son mouvement satisfait à la fois. Mais la science exacte a de bonnes raisons de préférer la vue atomiste qu'il n'est pas possible que vraiment la même rencontre dans la longueur de, et plus encore de nombreuses

ondulations tous les états de mouvement qui se produisent successivement au cours d'une oscillation de la même particule, lorsque Vous pouvez, aussi près de l'autre que vous pouvez penser continuité est remplacé par discontinuité pour un calcul approximatif.Mais il me semble très difficile d'expliquer les concepts de base sur des approximations et, si c'est le cas une fois une fonction circulaire contient l'expression exacte de la motion, suivie d'une sensation liée au cercle pense en réalité remplacé par encore un si grand nombre fini de points discontinus veut que ce point de vue reviendrait. Je veux dire, plutôt, que si une fonction continue de l'expression stricte pour le mouvement en question accordée, et cette fonction continue se présente à chaque particule au cours du temps, vous aussi essentiellement à faire le visionnement et le projet de loi et non par une succession discontinue dans l'espace pour a remplacé que l'on doit donc prendre le temps total pour chaque particule, comme cela a été fait par nous, mais si souvent prendre ce temps, le total des actifs, comme il ya des particules oscillantes de la même manière qui contribuent solidarité pour la même sensation, qui est, avec le doit multiplier le nombre de particules, qui est, lorsque les particules uniformément à travers l'espace s utilisés, donc le nombre de la même sont proportionnelles, il sort, au lieu d'un simple moment de somme de la t une somme période de la TS a introduit, et dans nos formules au lieu du facteur t comprise en ce sens, le facteur er s'applique. Selon cette conception, l'intensité de la sensation dépend sensiblement avec le nombre de particules qui contribuent à partir de, et une plus grande amplitude de vibration, en augmentant le nombre de particules osciller avec une petite amplitude peuvent être remplacées, ainsi que dans ce qui concerne la production de l'objectif intensité physique du son, un instrument de sondage solide peut être remplacé par une majorité de paraître faible de la même nature, et semble même à peu près aussi fort une seule charnière grande cloche invisible petits mouvements de ses particules, parce que de très nombreuses particules effectuer ce mouvement. Là réside sans conteste l'un des moyens les plus importants pour produire les petits mouvements invisibles dans nos nerfs et les avantages psychologiques cerveau mais c'est génial. Si seulement une manier Nerventeilchen interne, il serait sans doute un écho dans l'immense amplitude de reproduire la cloche de la même force, qui nous l'entendons aujourd'hui, mais comment elle s'appliquerait de toute Glockenteilchen lui-même, il devrait donner le ton de la même force, car il donne à l'ensemble cloche. Il semble un miracle qui imperceptiblement petites oscillations dans notre nerveux comme canon tonnerre, hurlement de la tempête, etc dans notre âme peuvent encore sonner. Il explique lui-même en partie, dans la mesure où explication est ici possible, le fait que l'effet de la Nerventeilchen oscillant pour la sensation non pas par un, le carré de la distance entre nous réciproque, le facteur est affaibli, car ils ne sont en aucune distance de nous, mais les corps vivants appartiennent à eux-mêmes. Mais parfois, il peut aussi s'expliquer par le fait qu'il ya beaucoup de particules qui contribuent à la même sensation de puissance. Maintenant, on peut se demander si une sensation avec des agents physiques Aufwande de taille inférieure, soit inférieur force de vie, peut être porté à un degré

donné lorsque le nombre de particules oscillantes, ou si vous augmentez l'amplitude. À cet égard, peut-être mêmes formules décisives, dont 21 Le chapitre sur la distribution et la concentration de la sensation de relance sont conçus à des points plus ou moins juste par lui-même ne représente rien de plus qu'un grand nombre de contribuer à la sensation de points psycho actives, la distribution de la perception du stimulus à un plus grand nombre de points de l'organe sensible. Seulement que ce n'est pas bien sûr de cours et aucune preuve à ce jour que la taille des résultats de l'intense sensation à qui interagissent un certain nombre de points sensibles non discrètes est déterminé par le nombre et la taille de l'activité de ces points de la même façon que la taille de la somme de sensation largement explicitée qui est alimenté par un certain nombre de points sensibles discrets sur ce cas, ces formules en fait lié, cependant, il est également très bien, c'est possible à partir de l'autre côté, c'est le cas des points sensibles discrets et non discrets sont juste diffère seulement dans que la même taille d'une sensation quand il largement explicitée qui, autrement, ajoute intensive. Si même le son de la cloche est un objectivement que des sons qui donnent des particules de la cloche peut être consulté résume donc il doit être considéré que les particules individuellement dans le mouvement ne pouvait pas obtenir dans lequel ils à baisser en raison de leurs actifs de connexion. En conséquence, il sera dans nos systèmes psychophysiques.Une particule seul serait capable de tout dans l'autre pour obtenir le mouvement uniforme, se pose donc un état de vibration et vous obtenez plusieurs particules doit être déterminée par l'interaction de ce fait, et par la présente contestation est également lié à l'interaction solidaire des particules à la même sensation, autant que consiste à nos systèmes psycho-physiques.Maintenant, cependant, plusieurs cas peuvent se produire. Soit toutes les parties du système qui travaillent ensemble dans la solidarité à une sensation, manoeuvré le même genre, mais seulement qu'ils se trouvent en même temps dans les différentes phases d'un même type de mouvement que dans le monde extérieur à la propagation de la lumière, du son dans les médias et uniformes Je suppose que ce sont les mouvements de qui dépend de la perception des sons en nous, car il est vraiment possible que la sensation de la répétition d'une forme en mouvement, même une seule particule dépend représentent sans qu'on lui dise de sorte que la particule cette forme de mouvement serait aussi accepter comme une seule. Or il appartient à l'émergence d'un sentiment de solidarité interaction des particules avec des mouvements de toutes sortes, et il est ouvert pour nous de penser à ce sujet avec de tels sentiments où ces simples condition n'est plus suffisante. Toutes les formules développées Maßausdrücke expliqué précédemment accordées que pour l'aspect quantitatif de la sensation, sans rien pour témoigner de la qualité, de sorte que les mêmes valeurs dimensionnelles signifient dans différentes formes de mouvement donc pas les mêmes sensations, mais seulement les mêmes valeurs quantitatives de ces sensations. Il est incontestable que présupposée et déjà remarquer que la forme de sensations dépend de la forme de la fonction, de sorte que les moments de mouvement sont combinés, contribuent au sentiment, mais par ces formules tirer une conclusion quantitative pour toute la suite des moments de

mouvement, à qui l' Sensation liée, le nom de la voie de raccourci moments ce mouvement sera perdu en elle, et c'est plutôt la forme de la fonction de t , dont le entrant dans la formule élémentaire v doit être considérée comme une expression de la forme du mouvement, ce qui rend la forme de sensation est déterminée. Ainsi, la qualité de la perception, qui est liée à une vibration linéaire simple, non simultanément avec la quantité donnée par l'expression

Nous sommes sur la venue à être considérée comme donnée, mais probablement à travers l'expression

Récemment, le démontage se déroule en trois moments, l'un des un , un de τ et à la charge de la répétition périodique du même mouvement moments instant de suite, tandis que les derniers moments a diminué au cours des premières impressions. Un fait qui semble parler directement pour en quelque sorte se pourrait que la contribution de sensation dans le sens de la formule élémentaire au lieu de la vitesse du second ordre vcomme premier ordre v à dépendre, est la suivante: Nous savons que le simple passage de l'électricité à travers l' organes aucun ou de loin les phénomènes de sensation moins évidentes produit, comme la modification du courant et d'autant plus que l'entrée et la sortie du flux, qui peuvent être considérés comme des amendements les plus forts et plus rapides pour la respektiv actuel pour augmenter et diminuer, et qu'il a même autant sur la vitesse de l'augmentation ou de la diminution du courant électrique dépend de la taille du taux de second ordre à courte 7) . Cependant, la sensation généralement pas tout à fait silencieux durant la fermeture d'une de la chaîne, mais il est très possible de faire cela continue à un degré modéré de sensations selon le même principe, comme le renforcement des entrées et sorties de l'écoulement. Car il est considéré que les fluctuations périodiques de l'organisme, qui doit déjà porter le pouls de la course dans le sang, contesté produire l'électricité qui coule à travers des changements constants, et vice versa, ce qui d'une certaine manière doivent être changées. A la fin de la chaîne sur l'oeil peut voir non seulement un éclair dans les derniers instants, mais aussi un phénomène de faible lumière pendant la durée de l'fermée. Mais nous devons nous rappeler que, même sans stimulation électrique a été une sensation continue visuelle de l'œil, yeux noirs, qui se transforme parfois en apparence du visage vives. Pratiquement maintenant sous l'influence d'un flux d'air constant, la languette d'un tuyau lame, qui est capable en lui-même de la vibration peut être réglée à une vibration continue, une vibration peut être utilisé dans la présente Sehapparate approprié maintenu même sous l'influence d'un stimulus électrique constant qui modifie l' tarif inclut en soi.
7)

Voir Unters Dubois. Vol Est de 258 FF

En attendant, il me semble être décidée par ce fait de toute façon statuierbare non seulement contre la possibilité de faire la sensation de contribution absolue du premier ordre dépendant de la vitesse, mais pas contre la dépendance de la vitesse relative de premier ordre. Indiscutablement venu pour les sentiments intérieurs de chaque système psycho-physique, comme notre système nerveux, seuls les mouvements relatifs de ses parties et, par conséquent, seules les vitesses relatives considérés. Auraient autrement si l'homme est bientôt lent, peu déplacé avec la Terre autour du Soleil plus vite, en fonction des changements de vitesse, que ce soit la première ou la deuxième, qui se produisent dans ce cas, aussi ses changements de statut mentaux surviennent. Maintenant, quand le flux électrique est uniforme, donc par la présente écoute bien sûr, l'accélération et la décélération des particules, mais aussi le mouvement relatif de la même uns contre les autres, cependant, les entrées et les sorties et chaque changement de débit, qui est toujours excités toujours certains points de vitesses relatives ont lieu jusqu'à ce que la vitesse de toutes les particules est égalisé. Soit dit en passant est toujours d'admettre que l'expérience n'est pas entre v et v et a décidé la question plane toujours au fond. Si la formule élémentaire ou devrait montrer généralement adéquate pour les mouvements dans nos systèmes nerveux, il ne serait même pas prouvé que de toute v ou v dans le monde, une contribution de sensation selon cette formule dépendaient par d'éventuellement les conditions préalables ou Mitbedingungen requis pourrait être, telles qu'elles existent dans nos systèmes nerveux, mais ailleurs peut être manquant, tandis que de l'autre côté, bien sûr, le fait que nous n'avons aucune sensations de mouvements à l'extérieur de notre système nerveux, il ne peut établir aucune expérience prouvent qu'ils sont absents, sauf pour nous, et qui sensations seulement au moyen d'un système nerveux, tout est possible. Ces occasions de discuter en détail, ce n'est pas l'endroit et aurait aucun succès. Seul l'article sera à retenir. Nous n'aurions probablement pas pensé qu'une sensation de la vue, l'ouïe, le sentiment, pour ainsi dire flotter dans le vide, qui existait sans un sens plus général, ce serait la même chose. Et il en va de raison de croire qu'un mouvement vibratoire simple, uniquement dans la mesure où peut éveiller sentir comme elle s'engage dans un système plus général des mouvements, comme qui transporte notre conscience générale, et pourrait flotter susciter de sentiment dans le vide. Seulement qu'ils ne pouvaient pas non plus exister dans un vide, comme à son origine lui-même un cadre, une interaction des pièces aussi, fait leurs mouvements dans leur contexte. Quoi qu'il en soit, comme notre conscience pendant la veille, en dehors des stimuli externes, actifs, qui nécessite un stimuli externes indépendants activité psychophysique en nous. Et comme elle a également été conçu de sorte qu'il peut accélérer la même pour tout faire un point (décomposition dans n'importe quelle direction) sont présentées plus une constante du théorème de Fourier par une série d'éléments périodiques. Soyez la valeur V et ajouter de la valeur du stimulus v ajouté. Maintenant, si elle s'appliquerait à déterminer les conditions de la prise de

conscience générale, une mesure de son intensité, sa hausse ou à la baisse pour voir le seuil, ce serait sans doute peut arriver (dans la mesure où nous suivons le mouvement dans une seule direction), si l'on V + V au lieu de la précédente uniquement v substitué dans la formule élémentaire, et intégré. Il ne pouvait pas être a priori prouver que pour l'obtention des Maßausdruckes pour la sensation, ce qui en soi ; v liens particuliers, v en dehors de V peut être traitée, mais le succès de ce traitement l'enseigne. Nous avons dans le calcul de nos formules de sorte qu'il a regardé comme si v les stocks ont à eux seuls sur V n'est pas prise en considération, et ainsi obtenir des résultats qui correspondent à l'expérience.

Untersuchnngen spécial certaines des zones de sensations. XXXIII. À propos de sensation de lumière et le son par rapport à l'autre.
Les délibérations de la 30e Chapitre nous ont donné plus d'autre raison de tirer la relation psycho-physique entre les tons et les couleurs en compte et mis la tâche à accomplir, si possible dans les conditions réelles de la cohérence physique et la diversité qui prévaut parmi eux, la raison pour laquelle le mental à découvrir. Nous envoyons l'analyse qui suit, qui est menée à cet égard, compte tenu des conditions qui répondent aux couleurs particulières, en avant, sur lequel l'enquête en partie à trait avec, devra surtout compter. a) Sur les limites de visibilité des couleurs et les causes de cette visibilité de restriction. Il est connu que la visibilité des couleurs maintient dans certaines limites de frangibilité, donc la vitesse de vibration et Undulationslänge connexe et il sera ici un sujet de spécifier ces limites avec précision afin d'examiner certains dont ils dépendent si le fait que les oscillations ci-dessous et au-dessus un certain degré de rapidité de la nature de l'nos sources de lumière d'élimination et de la mise en place de l'œil n'a pas obtenu de la rétine, ou le fait qu'elle et un certain degré de frangibilité ne sont pas en mesure d'être perçue par la rétine, bien que ils arrivent à la même. Cette enquête peut seulement en ce qui concerne les ratios d'intensité de LIEHT et de la chaleur dans le spectre et la question de savoir si une identité substantielle ou non-identité des deux agents est à faire, et sur quelle question ici est donc nécessaire d'y répondre. Connu comme il est généralement supposé que dans un espace formé de lignes de couleur homogènes prismatiques du spectre montrent sombres, qui sont toujours plus élevés pour chaque type spécifique de rayons lumineux provenant de la même origine entre refrangibilité peut donc servir à des caractéristiques de rayonnement refrangibilité donné. Le plus caractéristique de ces lignes sont désignés en grand, Stokes et früherhin mais aussi par Helmholtz dans l'ultraviolet avec de petites lettres latines pour la série du rouge à la violette et ultraviolette. De ce nombre, 1) A, B, C en rouge, D à Orange, E en vert, F en bleu, G en

indigo 2) , H à Violet. I est décrit par Fraunhofer comme limite violette du spectre. Herschel, sur d lumière. §. 419 2) Cette déclaration faite par Herschel. Après avoir comparé les deux tableaux ci-dessous rail G ou plutôt appartenir à la violette, et le spectre de Fraunhofer est l'élaboration G dans le milieu entre les points marqués avec de l'indigo et le violet. En raison de la transition graduelle de couleurs et variant avec la force de l'ombre la lumière de la partie cassable de spectre (Pogg. XCIV, 13), aucune décision claire soit possible ici. Photos du spectre de Fraunhofer à partir de l'extrémité rouge de la ligne I se trouvent entre autres dans jaunissement. Ann. LVI. Plate IV, les manuels scolaires de Biot. Vol V. Plate XXI; Herschel à la lumière, Plate VI SAU 0 - Une illustration de la violette extrême et une partie ultraviolette du spectre avec les lignes continues sont Pogg Stokes. Ann. 4Suppl.-B. Plaque I, la figure 1 (Note p. 200), une image de l'ensemble du spectre du rouge à l'ultraviolet dernier Esselbach dans Pogg. Xcviii. Plate V. Figure 6 (notez pp 514 et suiv.) Bien que les lignes de Stokes de la partie ultraviolette du spectre avec petit Esselbach'schen sont désignés par des lettres majuscules, mais se conformer à la même lettre dans le même sens, comme on le voit non seulement à partir de la comparaison des spectres, mais aussi une indication Esselbach'S à Berl . À propos. En 1855. S. 788 est de fermer. À plusieurs égards indication utile pour les deux tableaux suivants suivante sera la première de Esselbach 3) , par le spectre visible habituel de l'ultraviolet avec de nombreuses dispositions de celle-ci sur les lignes sombres solides dans le spectre des longueurs d'onde correspondant, ainsi que la Les dispositions de l'institut Fraunhofer, qui s'étendent seulement à la violette contient, et le second, de Helmholtz 4) qui, sur la base des dispositions de Esselbach avec l'assentiment de certaines règles propres sur les limites de la plage, assortiment de couleurs avec pas lorsque la ligne A le ton U correspondant à la longueur d'onde du son et c a la valeur 1, alors que les longueurs d'onde des couleurs en millimètres, comme dans la table de Esselbach sont exprimés.
1)

Lignes du spectre A B C D E

Table des Esselbach. Longueurs d'onde en millimètres par Esselbach 0.0007617 5) 6874 5886 5260 par Fraunhofer ×××××××× 0.0006878 6564 5888 5260

F G H L M N 0 P Q R
3) 4) 5)

4845 4287 3791 3657 3498 3360 3290 3232 3091

4843 4291 3929

Pogg. Xcviii, 524 rapporte le Berl. Acad 1855. 761 .

Cette provision pour A est ajouté ici selon Helmholtz, car elle n'est pas incluse dans les dispositions Esselbach'schen. Table de Helmholtz. Longueur d'ondes Sonner Fis G Gis A B H c cis d cela s f la couleur de l'argile
64 4

Texture les couleurs

/ 45

0.0008124 Fin du rouge 7617 7312 6721 6347 6094 5713 5217 5078 4761 4570 4285 Rouge Rouge Rouge Rotorange Orange Jaune Verdure Vert Bleu Cyan Bleu indigo Violet

/3 / 25

32 6

/5 /9 / 15

10 16

1
24 8 5 4 3

/ 25

/9 /6 /5 /4

FIS g gis une b h

32 2

/ 45

4062 3808 3656 3385 3173 3047

Violet À propos de Violet À propos de Violet À propos de Violet À propos de Violet

/3 / 25

16 3 5 8

/5 /9 / 15

Fin du spectre solaire En outre, le fait général de la fluorescence est supposé connu, selon certaines substances (comme le sulfate acide de quinine ou de papier afin barbouillé) plus les rayons lumineux passent à travers elle ou réfléchies par eux, dans la frangibilité, ce qui facilite la visibilité de ces rayons qui la limite de violette du spectre visible, généralement sous la refrangibilité dépasse en étant de ce fait transformée en rayons qui entrent dans les limites de la visibilité ordinaire. Spectre de couleurs prismatiques particulier l'inouï de Newton et visible sans précautions ne représente qu'environ 1 cinquième. J. Herschel 6) sont les Undulationslänge le rouge extrême à 0,0000266, 0,0000167 à celle de l'angl violet extrême. Pouces dans l'air (respektiv 0,0004242 0,0006756 et millions d'euros), le nombre de vibrations en 1 sec à 458 billions de dollars au premier, le second à environ 727 milliards de dollars. Toutefois, ces limites ont déjà été prolongé par Fraunhofer, qui a observé au moins une octave, comme on le voit à partir de la comparaison de la déclaration suivante de celui-ci avec les dispositions de la longueur d'onde et la vue de la scie de lui spectre de la ligne I comme une limite de la violette à un peu sur la ligne A va au-delà déclarant.
6) A propos

de la lumière. §. 575e

"Environ à A est le rouge, car je l'extrémité violette de l'image de la couleur, une certaine limite, toutefois, être indiquée sur chaque côté de la sécurité, encore plus facile en rouge, comme en violet. Tout est directement ou réfléchie par un soleil de miroir exclu, il semble sur le point de tomber d'un côté de la frontière entre G et H pour être de l'autre côté, dans B. de soleil de grande résistance, l'image couleur presque plus de la moitié 7) pour voir celui-ci mais cette plus grande extension possible , la lumière doit être empêchée par l'espace compris entre C et G, à venir dans l'oeil en raison de l'impression produite par la lumière de la limite de l'image de la couleur de l'oeil, est très faible et est déplacé par rapport au reste. s 'dans un bon de voir une ligne bien définie, mais là n'est pas la limite de la couleur rouge, mais il est encore nettement au-dessus. "
7) Si

je comprends bien, cela signifie une extension ni je addition.

Que la lumière du soleil sur l'extrémité rouge et violette du spectre visible sans une prudence particulière contient encore des rayons du frangibilité moindre et une plus

grande, a longtemps été connu par les effets du réchauffement au-delà du rouge et les effets chimiques des rayons se trouvant au-delà de la violette. Parmi ceux-ci, invisible dans Spektris ordinaires, les premiers rayons ne sont pas rares aujourd'hui ultrarouge, ultra-violet ou mauve, le dernier nommé. 8) La visibilité des rayons ultraviolets peut être facilitée par la vertu de fluorescence de transformation en moins cassants. Helmholtz, dont le nom sur violets originaire (Pogg. XCIV, 13) explique, n'est pas déterminé par l'endroit où il les estime sur, et sans doute ne pouvait être déterminée de manière classique une limite, car les nuances se déroulent sans que tel dans un autre. Après (ci-dessus) donnée tableau, il s'attend à une longueur d'onde 0,0004062, qui (comme) pour entre G et H est toujours le violet, et 0,0003808, qui est très proche de la ligne Lcorrespond à environ Violet. A l'heure actuelle violette Fraunhofer à la fin de l' I aurait sur l'IS, le début d 'À propos Violet I ou K à prévoir, la longueur d'onde qui jusqu'à présent n'a pas été déterminée. Les qualificatifs vont maintenant de nouvelles études montrent que: 1) Les rayons ultraviolets, jusqu'à la limite de frangibilité dans lequel ils doivent être portées à tous dans le spectre solaire disponible et par fluorescence à la perception, selon les expériences de Helmholtz correspondant à 9) et Esselbach 10) sans cet outil (c'est à dire sans la réduction de la refrangibilité) être perçue par l'œil lorsque vous rencontrez de telles mesures que les rayons ultraviolets complètement que possible en passant par le utilisée pour la production et l'analyse du spectre des médias, ce qui avec quartz (cristal de roche) mieux que avec vitrine 11) , et si en partie par le voisinage de l'élément de spectre briquet de sorte que l'oeil est aveugle, partiellement mélange irrégulièrement la lumière diffusée à l'ultraviolet à travers le prisme réfracte la lumière est éliminée périodiquement, une extrémité, qui peut généralement atteindre 12) , lorsque la partie ultraviolette du moyen d'un prisme de quartz spectre conçu isolé par un écran avec colonne et vu à travers un télescope de lentilles de quartz avec projection second prisme de quartz.
9 ) Pogg.XClV 12 10) 11) 8)

208e

Pogg. Xcviii, 513

, mais il est aussi Helmholtz réussi avec des prismes de verre nues (Pogg. XCIV, 1 ss.) Comp. Helmholtz dans Pogg. LXXXVI, 501 XCIV, 1 . 205 Berl rapporte d. Acad 1855. 757e Esselbach dans Pogg. Xcviii, 515 En ce qui concerne la limite extrême ultraviolet remarqué Esselbach Pogg. Xcviii, 523); ". Arrière R était seulement une fois au cours de l'été, encore une ligne très faible vu sud" Ainsi, si aucune couleur n'est plus perçus par l'œil d'un certain degré de frangibilité dans le spectre solaire, la raison est la que pas plus présentes dans ce spectre, et donc à partir d'un même existant à l'œil sur cette limite latérale de visibilité pas fermer observations sur le spectre solaire directement.
12)

Maintenant Stokes 13) a fait l'observation que la lumière électrique est un carbone du spectre contenant rayons brechbarere autant que le spectre solaire, de sorte que cette 14) sur une octave seront ajoutés à la hauteur. Jusqu'à présent, cependant, ce spectre semble que par la consultation des substances fluorescentes, ce qui réduit le frangibilité avoir été respecté, et je trouve ni une indication que la partie qui est ajoutée par ce spectre avec le spectre solaire, sans que cela avoir le sida peut être perçue ni aucune information qui exprime le contraire, ce qui serait encore plus en essayant de déterminer si oui ou non montré ici une limite de visibilité directe.
13) 14)

Pogg. LXXXIX, 628 Après la remarque de Esselbach dans les montagnes. d Berl. Acad 1855. 760e

Tant que l'on était capable de reconnaître l'existence des rayons ultraviolets seulement pour leurs effets chimiques et par fluorescence, les chercheurs ont supposé que ce serait la même invisible, car ils ont été absorbés par les milieux de l'œil, et l'essai de pont sur l'effet de la lumière blanche diffuse après son passage à travers les milieux transparents de l'œil sur une mince couche de Guajaktinktur séché 15) laisser tirer la conclusion "que l'objectif soit les poutres plus refrangibles (le bleuissement gaïac) dans un très très absorbé, moins la cornée et vitreux, mais la plupart du objectif avec ces deux médias ensemble », qui tente plus tard il autre affirmative infligé 16) , après quoi les rayons ultraviolets du spectre prismatique après passage à travers la lentille, le corps vitré et la cornée d'un oeil de boeuf non plus altérer travaillé sur du papier photographique sensible, tandis que la violette Radiation toujours interagi animée. Pendant ce temps, en dehors du fait que la visibilité des rayons ultraviolets est maintenant déclaré directement par les observations ci-dessus de Helmholtz et Esselbach, également Donders a 17) a obtenu des résultats opposés comme un pont à l'autre méthode, où les rayons ultraviolets ne sont pas toujours transmise par les milieux oculaires mais tout aussi facilement que le plus refrangible.
15) 16) 17)

Muller Arc 1845. 263 La voûte de Muller en 1846. 379e La voûte de Muller en 1853. 459e

Le principe du test de Donders était la suivante: Comment facile à envisager, vous devez vérifier si les rayons ultraviolets traversent les milieux oculaires, seul un spectre de conception sur les écrans, qui avec du sulfate acide de quinine (qui est une substance fluorescente) est revêtu, et regarder si par fluorescence est devenu rayons ultraviolets visibles demeurent encore visibles lorsque interponiert les milieux transparents de l'œil. Est-ce le cas, alors bien sûr ils ne peuvent pas être absorbés par ces médias. Donders remplis maintenant abord et avant tout en verre de tailles différentes avec des corps en verre de certains yeux de vache et ont pris l'un ou l'autre entre le Chininschirm soufre à laquelle on ne pourrait obtenir les rayons du spectre au-delà du violet (si ils étaient les mieux visible en soi), et entre la source lumineuse . Ils semblaient toujours aussi agréable et

à la même limite que sans cette Zwischeinbringung, avec tant de faiblesse, et est entré lorsque vous avez soumis des rayons moins réfrangibles du spectre les mêmes tests. Il y avait alors également les autres milieux de l'œil, la cornée, le cristallin, la rétine, chacun accroché dans un récipient rempli de verre vitreux ox-eye, ainsi que toute la moitié avant de l'œil, où la cornée, aqueuse humidité, le cristallin et le corps vitré étaient unis, appliquée de la même manière, et ne reçoivent pas des résultats sensiblement différents, si ce n'est que l'application de la lentille demi-oeil et l'aspect a été quelque peu modifiées par l'effet de lentille dans le moule. Le résultat est obtenu par Donders tard Kessler 18) a également été confirmé de la manière suivante. Spectres prismatiques ont été présentés dans l'espace sombre avec toutes les précautions nécessaires pour exclure la lumière extérieure, et d'examiner si ces personnes, qui le cristallin a été enlevé par la chirurgie, de percevoir le spectre de son côté le plus refrangible au même titre que ceux avec Sehapparate normal. Il s'est avéré pas de différence significative. Une personne qui ne pouvait pas voir à cause de lentille de cristal déplacée latéralement une double image du spectre, à savoir l'aide d'une lentille deux images de la même netteté, vu le violet dans la même extension. La voûte de Graefe en 1854. S. 466; ici, le rapport annuel Liebig et Kopp en 1854. P 188 2) contre les rayons ultra-Rouge n'est pas la même chose que l'ultraviolet, peuventils faire (au-delà du tableau (ci-dessus) limite désignée) jusqu'à présent en aucune façon pour l'œil, mais seulement jamais par un effet de réchauffement, perceptible . Ces rayons peuvent encore être considérés comme douteux que leur manque de visibilité est limitée uniquement par la partie d'une forte absorption des milieux oculaires, ou si un manque de Perzeptionsfähigkeit la rétine qu'elle a à partager. Il est certain que l'eau, de protéines et d'autres liquides transparents en congé des rayons de chaleur sombres relativement moins que de la brillante, généralement le moins, plus la température de la source de chaleur est et plus la couche est, ont par lequel de marcher sur la poutre . Cependant, ils laissent de côté des rayons infra-rouges sombres du spectre solaire, après tout, une proportion non négligeable de fait. Selon les essais directs de Franz 19) pour le rayonnement infra-rouge d'un produit par un verre prismatique spectre solaire silex, qui a son maximum de chaleur dans le rouge, l'interposition d'une (compris entre les surfaces de verre) couche d'eau de 63 épaisseur mn, la température de la prochaine zone à infra-rouge sombre rouge était (la largeur de chaque zone de 3 millions) de seulement 11,81 à 5,93, ce qui le suit de 8,77 à 1,66, la troisième de 6,11 à 0,83 20) pour réduire, tandis que la dépression le rouge lui-même est allé de 15,11 à 10,00. (Encore moins était la réduction dans les parties sombres avec une solution saline ou de l'alcool au lieu de l'eau.) Qu'est-ce qu'il est difficile d'imaginer que les milieux aqueux et protéique essentiels oculaires doivent laisser passer quoi que ce soit considérable des rayons ultra-rouges dans leur grande épaisseur plus faible parce que surtout après déclaration de Melloni 21) la protéine de l'eau dans la diapositive thermanität ne semble pas s'écarter de manière
18)

significative, et dans un spectre de flint-glass, les rayons ultra-rouges sont déjà réduites en absorbant la partie du verre. Et par la suite, cependant, un manque de sensibilité de la rétine pour les rayons ultra-rouges serait de prendre comme base de leur invisibilité dans la revendication, mais il reste encore à diriger des expériences sur la perméabilité des milieux oculaires pour la lumière ultra-rouge besoin de porter un jugement confiante à cet égard peut .
19) 20) 21)

Pogg. Cl, 51 Les chiffres des degrés de multiplicateur thermique. Pogg. XXXV, 282

Cependant pont a 22) a fait des tentatives directes après qui, à travers la cornée et le cristallin d'un bœuf œil neuf, appliqués individuellement ou en combinaison, rien irradié pour Multiplier thermique notable de la chaleur sombre, qui par un par une lampe à huile assez élevé, mais loin pas de lueur chauffée feuille cylindre de fer noir tige, cependant, la lumière libre de la lampe seul 1 à travers la cornée seuls 8 ° à 9 °, à travers la lentille 1 / 2 ° (par les deux ensemble Nothing), a annoncé et alors une couche d'eau de 18 millions d'épaisseur entre des feuilles de mica, des sections transversales égales de la lentille et une épaisseur de 3,7 millions de calcite combinés les uns avec les autres ont donné 2 ° dans l'obscurité chaleur par rayonnement. Seul de lampe chauffante sombre peut y avoir aucune circuit lie la chaleur du soleil pour faire lorsque cela est mis en place dans les différents ratios de rayons chauds et lumineux. Et une tentative ultérieure de pont 23) avec la lumière du soleil peut sans examen détaillé de l'application de la procédure ne s'applique pas à la Rußchicht mince tracée à travers laquelle les rayons devaient pénétrer comme suffisamment concluants.
22) 23)

Muller Arc 1845. 271e La voûte de Muller en 1846. 382e

3) Après avoir déterminé la Helmholtz 24) est l'ensemble, visible sans l'aide d'fluorescente, une partie du spectre solaire du rouge extrême à la violette extrême, avec application de toutes les mesures qui peuvent faciliter la visibilité directe, sur une octave plus un quart (comme ), et qui est par la longueur d'onde de Helmholtz du rouge visible extrême (avec un spectre à partir de laquelle toute la lumière à l'exception de l'extrême rouge a été atténuée par l'utilisation de deux prismes et deux parapluies) 0,0008124 millions, l'extrême ultraviolet de 0, 0003047, où classée comme déterminée par les longueurs d'onde Esselbach des lignes sombres de la manière (puis) spécifié entre eux.
24)

Berl. Ber. En 1855. 760e

4) Les dernières tentatives de J. Müller 25) a d'abord entraîné les mêmes résultats que la longueur d'onde des rayons infrarouge lointain du spectre solaire est 0001830, plus tard, à un autre calcul que c'était 0004800. Et si la longueur d'onde du

rayonnement ultraviolet extrême est 0.0003047 Mill, l'ancien serait un peu plus de 2 1 / 2 , pris ensemble, donner à ce dernier même 4 octaves pour l'extension de l'ensemble du spectre solaire, la partie visible et invisible. Mais parfois le manque d'homogénéité de la gamme servant des expériences, certains des doutes sur le bienfondé des méthodes utilisées pour calculer Princip 26) peut à la fois les données semblent encore douteuse.
25) 26)

Pogg. CV, 337 543e Cf ici les remarques de E. Eisenlohr dans Pogg. CIX 340

5) On pourrait se demander si la visibilité de la partie du spectre ultraviolet sans aide artificielle de la fluorescence peut-être pas juste, fondée sur ce que la rétine ellemême à travers une propriété fluorescente peut vous transformer celles en rayons moins fragiles, d'autant plus que les rayons ultraviolets montrent une couleur bleue? Helmholtz 27) Cette question a été étudiée dans la rétine d'un mort 18 heures avant l'homme, et a constaté que la rétine, cependant, de par sa fluorescence faible légitime de la lumière ultraviolette qui tombe sur eux de briller un mélange de pas tout à fait pur (couleur bleu verdâtre) blanc Convertie qui (à l'exception de rouge) contient, en plus d'une relativement grande de la lumière ultraviolette inchangée des proportions, les rayons moins cassables du spectre, mais que cette fluorescence de niveau bas (plus faible que le cas du papier, la paroi tissu et de l'ivoire, de plus de porcelaine), n'est pas suffisant de maintenir la visibilité des rayons ultraviolets du fluorescente dépendante.
27)

Pogg. XCIV, 205

"La couleur bleue assez saturé sur les rayons violets de l'œil de la vie et de la couleur presque blanche de la lumière dispersée de la rétine morts ont été, dit-il, d'être différent. Than que la vue serait préservée, que la rétine via violets seulement après leur transformation se sentir moins fragile à la lumière. " Sechenov 28) a trouvé confirmé dans la nouvelle rétine de lapin et ox-eye, les résultats obtenus de Helmholtz. Par ailleurs, le même a également examiné les milieux transparents des mêmes yeux d'animaux sur leur fluorescence en lumière ultraviolette. Le vitré a montré que des traces de fluorescence contre la lentille n'a pas fortement fluoresce blanc bleu, la cornée beaucoup plus faible, mais de la même manière, l'humidité aqueuse. Toujours à l'attention des personnes qui vivent cette fluorescence peut être détectée si l'on amène l'œil vers le point focal des rayons ultraviolets de l'appareil utilisé par l'auteur. Cornée et le cristallin, puis commencent à scintiller avec blanc bleu clair, à savoir la cornée beaucoup plus forte que dans l'état de coupe.
28)

Graefe Arc 1859. V, 206

En attendant, cette fluorescence, les milieux transparents de l'œil ne contribuent en rien à rendre la partie ultraviolette du spectre visible, mais plutôt d'empêcher cette visibilité, parce que les milieux transparents de la lumière qui subit une fluorescence

dans les disperser dans toutes les directions, se dispersent, comme si ils ont été autorayonnant, de telle sorte que par le biais de cette lumière dispersée, aucune image de la partie ultraviolette du spectre peut être produite dans l'oeil. Selon ce qui précède, il ne peut que directement décidé par l'expérience sont qu'à toutes les limites de Perzeptionsfähigkeit la rétine pour la couleur avec des oscillations trop rapides et trop lents lieu par lui-même, après quoi (qui) est communiquée, les rayons les plus réfrangibles (ultraviolet) le spectre solaire doivent encore être exercé directement, et après discussion (voir ci-dessus) n'est pas encore totalement exclu la possibilité que la cassable (infra-rouge) minimum de rayonnement ne sont donc invisibles parce qu'ils ne sont pas capables de pénétrer en quantité suffisante à travers les yeux des médias visible être. Néanmoins, il reste un autre Perzeptionsfähigkeit la rétine telles que les rayons de couleur de la même énergie cinétique à la fréquence de vibration différente ou longueur d'onde de la légèreté et la force inégal sont vus, et ne sont pas perçus audelà de certaines limites, le plus probable, les deux parce que l'effet de fluorescence sous toute autre condition explicable semble d'autre part, parce que, pour expliquer la répartition différente de la chaleur et de la luminosité dans le spectre prismatique a seulement le choix d'une différence essentielle entre le principe de la lumière et de la chaleur, ou une sensibilité différente de la rétine au rayonnement de différent refrangibilité à statuieren, dont le premier est peu susceptible de devenir de plus en plus par les enquêtes récentes, alors que ce dernier, conformément aux lois universelles de la notification de vibration a plutôt la probabilité. Sur ces points seront discutés en discussion un peu plus détaillée. En ce qui concerne le premier, il est un fait que les rayons ultraviolets, bien que la médiation de fluorescence pour la visibilité bedürfend pas nécessaire, mais peut être vu plus facilement s'ils sont transformés par fluorescence de rayons refrangibles en moins cassant, nonobstant, il ne peut pas accepter que l'énergie cinétique est augmentée par fluorescence. Il résume également Helmholtz 29) , en notant les rayons ultraviolets, leur «luminosité objectif" n'est pas aussi faible qu'on pourrait être près de leur petit effet sur l'oeil et qui se révèle par la fluorescence », et bien que la salle puissance des vibrations de lumière ne sera pas augmentée par le processus de fluorescence certain affiziere la lumière d'une plus longue période d'oscillation de la rétine produite par eux assez vivement à voir ".
29)

Pogg. XCIV 13

Maintenant, cependant, lui fit penser, ce qui facilite la visibilité par fluorescence basée sur le fait que les rayons étaient dans le spectre d'habitude visible de la lumière par les milieux oculaires, comme l'ultraviolet, et les tentatives Pont (psl) semblait si même de prouver directement, cependant, ils se contredisent détermine largement les observations (as) communiqués de Donders et Kessler. Pour discuter du second point, il est d'abord et avant tout pour nous appliquer à

faire valoir, après plusieurs relations de différence importante dans la distribution de la lumière et de la chaleur dans le spectre et, autant que cela est possible, selon des études antérieures afin de déterminer plus étroitement. La luminosité maximum du spectre solaire, qui est produite par un prisme d'un quelconque d'une matière transparente incolore, est connu en jaune entre les lignes D et E 30) , et la répartition de l'intensité de Fraunhofer 31) spectre produit à une d'un prisme de verre flint déterminée à partir de rayons homogènes. Les chiffres donnés par le presse, mais pas le rapport d'intensité vrai des rayons de couleurs contenues dans la lumière du soleil, parce que même dans les régions refrangibles du spectre prismatique tiré à part relativement plus longue et sont donc plus diluée, moins cassant que ce qui est différent dans le Fraunhofer généré par interférence » entre grille spectre 32) agit, lorsque la distance à partir du centre de chaque couleur est proportionnelle à la longueur d'onde correspondant rayures blanches. Afin d'avoir des rapports véritables d'intensité des couleurs dans la lumière du soleil, doit donc être réduit aux seules intensités du spectre prismatique, qui aurait lieu dans le spectre de grille pour elle. Cette réduction de A. Seebeck 33) réalisée au moyen d'une interpolation en fonction des distances relatives des lignes sombres en deux Spektris. Par la suite, les intensités lumineuses du spectre prismatique de fournir Fraunhofer et Seebeck ensuite calculé le spectre de réseau pour les lignes sombres sites correspondants du spectre solaire comme suit: 34)

Correction Intensités. Longueur d' Prismat.Sp Gittersp. d'ondes Lignes B C D Maxim. E F G H
30)

en millions 0,032 0.094 0,64 1.00 0,48 0,17 0031 0,0056 0,02 0,06 0,57 1.00 0,56 0,28 0,08 0,02 5260 4843 4291 3929 0.0006878 6564 5888

"Le point le plus lumineux - dit Fraunhofer - siegt d'environ 1 / 3 ou 1 / 4 de la longueur de DE de D à E exactement l'emplacement de la place n'est pas spécifié .. "
31)

Gilb. LVI, 301

32) 33) 34)

Denkschr. d Münch. Academic VIII Pogg. LXII, 374

La courbe d'intensité du spectre prismatique par Fraunhofer se trouve dans les images de la même (p. 239) avec enregistrement et le treillis du spectre dérivé de Seebeck dans Pogg. LXII, planche III, figure 4 Pour bien se rappeler que signifient les chiffres pour les intensités dans ce tableau ne intensités de sensation, qui sont causés par la gamme différente de couleurs, mais les intensités mesurées objectivement la lumière de la lampe blanche, avec laquelle les différentes parties du spectre de la même forte impression sur l'oeil ont été trouvés, un comparaison, ce qui est un peu difficile, mais par Versuchsmaßregeln et pratique appropriée, qui, comme Fraunhofer contraire, la comparaison a été rendu possible immensément soulagé, et a certainement atteint seulement un titre modéré, qui, par le degré de conformité des observations individuelles (Gilb. LVI, 301) peut être juge, et qui, pour des intensités plus, la disposition est relativement plus sûr que les petits. 35) Pour les lignes D , E, F avec une somme des intensités = 1.29 il ya une simple somme d'erreur de 4 expériences chacun sur chaque ligne de l'ensemble de 0676, pour les lignes B, C, G, H avec une somme des intensités 0163 dans l'ensemble 0228. Melloni par (LXII Pogg., 24) dans un Abhandlang commémore également la nécessité de réduire les intensités lumineuses observées directement du spectre newtonien seulement à celle du spectre de la grille pour obtenir les bonnes proportions de la luminosité des couleurs rayons de la lumière du soleil, Mitt fait à la suite de la guérison. "Pour obtenir ces relations, Hr. Prof Masotti a calculé les données qui contribuent à la formation de Gitterspektra lequel les couleurs primaires vertu n'est qu'un côté de la propagation de l'interférence de l'autre, et donc, d'occuper des espaces qui dépendent uniquement de leur période de vibration ou Unduationslänge. Pour cela, libre de la carence indiqué spectres RH a. Masotti a trouvé le point chaud dans le milieu du jaune, et ceux-ci afin que le rouge et la frontière pourpre sont à nouveau les points les moins lumineuses du spectre dans les mêmes distances des deux extrémités, . et les deux ont la même luminosité M. Masotti a finalement prouvé que les couleurs de ces deux limites se composent d'ondes de l'éther dont la longueur dans le rapport 2 : . offre 1 " Malheureusement, il n'est pas spécifié, où nous trouvons le travail Masotti'sche, ni sur qui repose les mêmes données. Votre résultat s'écarte légèrement de la Seebeck'schen par Datis de Fraunhofer de, comme il s'agit d'une égale intensité de la couleur dont la longueur d'onde ratios 1 : 1,75 sommes, cependant, Masotti pour le rapport 1 : l 'second Quant à la répartition de la chaleur dans le spectre prismatique, comme c'est l'emplacement de la partie variable thermique maximale de la substance des prismes à
35)

travers lesquels on produit le spectre, en partie en fonction de l'épaisseur du prisme à travers lequel passent les rayons, en partie en fonction de l'homogénéité ou Nichthomogeneität du spectre, certains enfin à la nature de certains des trajets des rayons fixes substances transparentes d'interposition. Lorsque vous utilisez un rempli d'eau, d'alcool ou térébenthine prisme creux vous l'avez trouvé en jaune, avec des prismes de verre, selon le type de verre et d'autres circonstances en orange, rouge ou au-delà du rouge visible (dans l'infra-rouge), cela avec un prisme de sel gemme toujours au-delà du rouge variabilité dépend principalement de ce que les rayons de chaleur sombres infrarouges des substances transparentes constituant les prismes sont absorbés dans d'autres choses et que les conditions de plus fortes que le visible, que le rapport de la différence des matériaux transparents et de l'épaisseur, par qui doivent passer par des changements de poutres, et que dans un spectre non homogène (produit par un écart de irgends largeur considérable) rayons de chaleur sombres qui appartiennent en fait à l'infra-rouge, se chevauchent avec la partie visible du spectre, qui ensuite en fonction de la différence substance du prisme sont plus ou moins absorbés. Selon les expériences de Melloni, mais le sel gemme, une substance qui est égale à passe légèrement le rayonnement thermique sombre et visible, et d'avoir des règles faisant autorité sur l'intensité de la chaleur de l'ensemble du spectre, ses deux parties sombres et lumineuses de, il faut, par conséquent, un prisme de sel gemme pour Entwerfung du spectre appliquer, ce qui n'est pas tellement si c'est juste une question d'obtenir l'intensité de la chaleur dans la partie visible du spectre du violet au rouge, puisque selon le dessous de l'information doit être communiquée montrer diverses substances transparentes égal perméabilité pour tous les rayons de cette partie du spectre. En outre, on pourrait, à proprement parler, trouver une gamme d'homogénéité du lieu pour lequel l'existence de lignes noires est considérée comme caractéristique. Mais puisque vous devez appliquer un faisceau très étroit de lumière de cela, les effets de la chaleur d'un tel spectre ont été jusqu'à présent trop faible pour être les mesures disponibles 36) , de sorte que l'on a toujours pas pur et fondés sur certaines dispositions de l'intensité des lignes sombres de la chaleur du spectre.
36)

Comp. Franz dans Pogg. IC 50 J. Müller Pogg. CV, 339

Si vous regardez de Helmholtz conduit à Brewster enquête (Pogg. LXXXVI, 501) rappelle les procès importants qui dépend impuretés de la substance, le polissage imparfait du prisme, et de multiples réflexions entre les surfaces de la lumière diffuse de prisme dans l'évaluation des rapports de couleurs du spectre peut apporter, et prendre en considération le fait que la même chose quand, avec seulement un écart et seul un prisme spectre généré comme il a succombé à des études antérieures sur les conditions thermiques du spectre prismatique, ne excludable, au moins dans un prisme de sel gemme, qui n'est pas facile à obtenir à partir d'un tel polissage parfait et si pur comme un prisme de verre, il peut aussi présentes une cause notable de l'impureté du spectre et l'a obtenu parce que les résultats sont recherchées, cependant, semble, pour autant que je peux voir à partir de ce juste une nahehin à émerger variation uniforme de la température de la partie du spectre visible, mais

pas d'influence sur la position du maximum. Toutefois, les données suivantes sont fournies. L'utilisation d'un prisme de sel gemme, l'intensité maximale de la chaleur est en tout cas nettement au-delà de la limite du rouge visible dans le domaine infrarouge. Selon une déclaration antérieure de Melloni (Pogg. XXVIII, 377), «il est tellement loin de l'extrémité rouge que la distance entre lui et le rouge était tout aussi grand que la distance entre le rouge et le violet comme la longueur de la spectre ». Selon une déclaration de celui-ci plus tard (Pogg. XXXV, 307), la distance du maximum thermique est de l'extrémité rouge au moins aussi grande que celle de la Blue Green on Red, il faut l'intensité diminue rapidement, et à une distance de ce point, qui de l'un tiers longueur de l'échelle de couleur est la même, écouter tout effet de la chaleur sensible. Après une troisième déclaration, finalement (Pogg. LXII, 22) est le Melloni maximale de chaleur "mis à part les couleurs à une distance moyenne égale à celle de l'autre côté, entre le rouge et le jaune, est présent." Les nouvelles observations de J. Müller 37) a montré correspondant à la seconde de ces données en termes de résultat de position de pointe, à savoir "la distance du maximum de la limite du rouge à peu près aussi grand que la distance de la transition du vert au bleu du rouge limite de la plage de la dilatation thermique du spectre solaire que le rouge mais un espace qui a pratiquement tout fait tellement engageant longtemps, quand tout le spectre habituellement visible à la violette. Par ailleurs, il a constaté que un prisme de verre de la Couronne dans cette extension thermique a coïncidé avec le prisme de sel gemme, mais Maximum gisait près de rouge. Ligne B était le spectre de verre de la Couronne de celui-ci environ à mi-chemin entre l'extrémité violette du spectre, et les rayons de chaleur ultrapériphériques sombre Maßbestimmungen sur l'intensité dans les différentes parties (mais pas homogène) spectre ont Franz 38) et J. Müller 39) , étant donné que l'aide d'un prisme de verre flint et interposition d'une bouteille en verre autour avec et sans transmission du rayonnement à embaucher d'anciens essais fluides comparatifs , la seconde en utilisant une gamme de couronne de verre et d'un prisme de sel gemme. Utilisation du sel de roche du prisme en suivant les intensités de ce dernier était à la chaleur (force avec laquelle il agit sur le multiplicateur thermique), qui est le nombre 1 '", 2'" et est donc la distance entre l'extrémité rouge du domaine de l'infrarouge visible.
37)

Pogg. CV 352
38) 39)

Pogg. IC 46 Pogg. CV, 337 543e

Région de l'infrarouge moyen de -----------------------------------------------

-------------Bleu Jaune Rouge 1'' '3'' '4'' '6''' 3,7 7,9 10,0 13,2 15,9 13 2 1.7 Avec le prisme de verre couronne obtenu plus complètement dans les parties visibles du spectre, mais façon marquée mêmes ratios pour les différentes couleurs des chiffres affichés (due à une plus grande pureté de ce prisme), qui est (à la même valeur lorsque la réduction en rouge) Région de l'infrarouge moyen de -----------------------------------------------------Bleu Jaune Rouge 1 » » 40) 4 "' 6 "' 4 7 10 12 11 7 2 Cependant, comme vous pouvez le voir, les conditions mêmes dans la région infrarouge invisible différaient de celles du prisme de sel gemme. 41)
40) 41)

2

Lorsque le sel gemme prisme 3 est là. "2 est probable» imprimé.

Les courbes comparatives de sel de roche et de Pogg de couronne prisme de verre. CV, planche III, figure 1 Même avec ceux-ci, dans un spectre prismatique, dispositions, mais doit maintenant être pris en considération que les rayons de chaleur des pièces refrangibles du spectre sont plus dilués et donc, afin d'avoir leur ratio d'intensité vrai dans lequel ils sont inclus dans le rayon de soleil, seulement une réduction de la gamme de réseau nécessaire, comme il l'a par Seebeck de la luminosité s'est produite. Après une telle réduction d'un rocher prismatique sel spectre J. Müller retrouve l'intensité maximale de la chaleur, tout comme il s'applique à la lumière, couché en jaune, et cette disposition doit être le plus de poids au fait que Draper 42) plus tôt la même chose en directe expériences trouve dans un milieu dioptrique sans l'assentiment de spectre de réseau de réflexion générée. Cependant, c'est la distribution de la chaleur dans le spectre en aucun cas compatible avec la répartition de la luminosité (comme Draper prend), comme déjà par lui-même, il s'ensuit que la luminosité mais pas la chaleur au-delà du rouge disparaît, et aussi de la comparaison de la courbe de luminosité de Seebeck (voir ci-dessus) pour le spectre de grille avec la courbe de chaleur Müller 43) donner ce retour ci-dessous.
42)

Philos. aime. En 1857. XIII, 153 CV, Taf III, figure 4

43) Pogg.

Il demande la raison de cette répartition différente de la lumière et de la chaleur dans le spectre, il est évident que si l'on regarde la lumière et de la chaleur comme essentiellement différents agents, rien ne vous empêche de penser que l'intensité de la lumière et de la chaleur de l'égalité refrangibilité pas aller de façon disproportionnée à l'autre dans le spectre.Pendant ce temps, le point de vue de l'identité essentielle de

la lumière et de la chaleur, sinon s'applique également prouvé absolument, mais rencontrent uniquement doute faible, et pour cette raison donner à ces différences de la distribution de la lumière et de la chaleur dans le spectre non contraignant contreargument, cependant, parce qu'ils partiellement d'autre perméabilité des rayons de réfrangibilité différente à travers les yeux de médias, en partie différente sensibilité de la rétine peut être fait pour personne à charge. Melloni, qui a fait le plus vaste recherche dans ce domaine, après avoir voir la déclaration de l'identité de la lumière et de la chaleur précédemment 44) avait, et plusieurs faits cités comme preuve décisive, cependant, est atteint par des études ultérieures, même alors, tous les faits observés par lui le point de vue de l'identité de garder constante, et a aussi résolument limite de ce point de vue. 45) Pas moins obligations Masson et Jamin 46) après que leurs tentatives de ce point de vue.
44) 45)

Pogg. XXXVII, 486 Pogg. LVII, 300 LXII, 18 ans, que son travail: «. La thermochrose 1850 327" explicatif. XXXI, 14

46) Contr.

Tous les faits nouveaux résumer toute la différence de l'obscurité, pour être rendu visible par n'importe quel moyen, le rayonnement de la chaleur des rayons visibles semble en effet de réduire le fait que ceux refrangibilité plus faible et donc la vitesse de vibration, plus Undulationslänge propre, donc une perméabilité inférieure par, la plupart des médias est lié, et il ne semble pas que les faisceaux de refrangibilité identique puisse encore être distinguée comme la lumière et les rayons de chaleur. Non seulement suivre les rayons de chaleur sombres, les lois générales de la propagation, réflexion, réfraction simple et double polarisation, interférences, l'absorption de la lumière, mais Melloni 47) ont également constaté récemment que «les couleurs du spectre sont si intimement liés à leur température, ils lors du passage à travers pas de substances tout à fait clair perdent autant de chaleur que de lumière, de sorte que le rapport de ces deux agents non perturbées reste toujours le même. "
47)

Pogg. LXII, 28

Au même les nouvelles enquêtes mènent par Franz 48) sur les liquides colorés diathermancie. «Partout où l'absorption de la lumière est visible, même une diminution de l'intensité de la chaleur est détectée ..... Le minimum de la perte de lumière dans le spectre du rayonnement doit passer par un liquide - il conclut son traité - avec le minimum de perte de chaleur dans la même zone être observé, sinon l'identité de la chaleur et de la lumière est impossible. En effet, les solutions bleus de sulfate de cuivre montrent le minimum de perte de chaleur par le rayonnement d'un spectre de même dans la zone bleue, les solutions vertes de sulfate de protoxyde de fer dans la zone verte. Lors de l'application des solutions rouges montre que l'ensemble des solutions urgentes par rayons colorés rouges rayons de lumière rouge et la chaleur perdent le moins, mais des solutions rouges partiellement sombres de chaleur inférieur à la refrangibilité rouge sont diathermaner que de l'eau ".

48)

Pogg. IC 46

Ce qui, à première vue, la vue comptoir d'identité semble tout à fait, et a été faite par Melloni plus tôt (Pogg. XXXVII, 486) que de frapper d'autre part, que le fait touché ci-dessus que, selon un prisme de sel gemme, verre blanc, verre couronne, de l'eau applique, ou le produit par un sel de roche spectre de prisme de tel ou tel milieu transparent ou différentes couches épaisses du même milieu peut se faire par rayonnement, la position du maximum thermique et la distribution de la chaleur à l'ensemble, et donc le rapport de l'intensité des rayons thermiques des changements de spectre que le rapport d'intensité des rayons de couleur inchangé reste, à défaut de ces substances qui apparaissent en couleur à la lumière continue. Mais après les expériences ultérieures Melloni de 49) ceci s'applique seulement aux spectres non homogène, dans lequel se trouvent les rayons de chaleur sombres ni les rayons colorés mélangés à l'extrémité rouge, alors qu'il se trouvait "dans possible d'éviter toutes les sources d'erreur .... les températures des couleurs prismatiques résistant au plus haut vu maintenir la température à l'extrémité rouge qui conditionnent la substance incolore se peut également que vous appliquez une fin, soit en forme de prisme pour briser la lumière du soleil dans ses faisceaux élémentaires, ou dans le panneau de forme pour explorer les effets d'absorption du corps de ces rayons. "
49)

Pogg. LVII, 302 LXII, 28

Pas moins de traînée Masson et Jamin 50) à partir de leurs investigations, la conclusion qui passent à travers le sel gemme, cristal de roche, l'alun, du verre et de l'eau tous les rayons de chaleur entre le rouge et le violet uniformément, de sorte que les différences considérables dans la Diathermanität Ces substances seulement dans les différents absorption de l'obscurité Les rayons ont leur raison. Enfin, les résultats ci-dessus sont également des expériences comparatives de J. Müller avec une couronne de verre et de roche prisme de sel 51)dans le même sens. Quelles sont ces ratios pour offrir plutôt que de contre-preuves contre le point de vue de l'identité, mais les preuves les plus importantes doivent être comptés pour le même.
50) 51)

Contr. explicatif. XXXI, 14 Pogg. CV 349 351

Tant que je vois, juste avant une classe de faits qui, avec le point de vue de l'identité semble difficile cohérent qu'il ya en fait la lumière d'une grande brillance, ou peuvent être préparés par des méthodes spéciales de procédure, résultant en une peine perceptibles ou non perceptibles montre l'effet de la chaleur. Déjà, la lune est la lumière, la chaleur peut être détectée que par l'équipement sensible. Particulièrement frappant, cependant, c'est l'expérience suivante, qui Melloni 52) früherhin a suggéré qu'une tentative cardinal contre le point de vue de l'identité, en ce qui concerne le passage de la lumière du soleil, comme la lumière du feu terrestre par un système constitué d'une couche d'eau entre les plaques de verre, qui sont colorées par le vert d'oxyde de cuivre.
52)

Pogg. XXXVII, 486

"La lumière pure, dit Melloni, qui s'étend à cette systèmes contenant beaucoup de jaune, mais il a encore une couleur bleu-vert, pas réchauffer effet sur le Thermoskope plus sensible, même si elle est effectuée lentilles tellement concentré qu'il est tout aussi brillant que la lumière sombre. " Il est à regretter que Melloni n'a pas de revenir après sa conversion à l'affichage de l'identité de la discussion de ce de lui à tout procès que brièvement mentionné, il ya tellement peu de choses ont été répétées à ma connaissance, jusqu'à maintenant par d'autres, s'il partout contre une objection majeure le point de vue de l'identité est indiqué, un seul a juste le fait qu'il n'a pas empêché Melloni, de transformer plus tard à la vue de l'identité, de conclure que cette expérience, il n'est plus publié plus tard en concluant comme avant. Pas infaillible contre l'identité vue de tels faits ne pouvait jamais être si elles ont été accompagnées par la question particulièrement dirigée Maßbestimmungen, tels que mais non disponible à ce jour. Pour suffisamment prouvé en tout cas, que la chaleur de la lumière du soleil tout comme le feu terrestre à est de loin la plus grande partie de la chaleur sombre, qui est facilement absorbé par les milieux transparents que par visible de sorte que lorsque tous les rayons sombres et pourtant aussi un dont une grande partie est lumineuse absorbée, comme cela s'est produit dans les tentatives Cardinal de Melloni, le reste ne peut tout simplement exprimer un effet de chaleur très faible du tout, si jamais il ya toujours inattendu que jusqu'à forte luminosité ne doit pas même après concentration à travers une lentille à être perceptible possible. Quoi qu'il en soit, de mettre de la contradiction, pas dûment constatée et le manque de Maßbestimmungen pas des faits correctement défendable le poids moins importante, voire décisive dans le reste de la suffisance de la vue de l'identité, en tant qu'auteur d'entre eux a même plus tard, une haie n'est plus placé sur celui-ci. Maintenant, ne peut être subordonnée à la probabilité d'une non-identité de la lumière et de la chaleur en fonction de ce qui précède, la répartition inégale de la lumière et de la chaleur dans le spectre, comme pourrait imaginer par d'autres, que l'un par l'absorption inégale des rayonnements de différentes refrangibilité la part des milieux oculaires ratio d'intensité différente de l'œil perçu aussi brillant que le thermométrique mesuré à l'extérieur des parties de l'œil du spectre se poserait. Une telle absorption inégale est maintenant place incontestée lorsque l'on compare les rayons de chaleur visibles et invisibles, et doit être prise en considération. Ce n'est qu'après les expériences de Melloni, Masson, Jamin, et J. Müller mentionnés cidessus se situe dans la partie visible du spectre du violet au rouge, pas d'absorption inégale des différents rayons de couleur à travers des milieux transparents incolores place, ou au moins est un point tout à fait improbable, que les différents permettre milieux transparents avec une capacité d'absorption absolue très inégale de la chaleur, mais trouver les mêmes conditions thermiques du spectre continu du rayonnement. Il a également été noté plus haut que selon les faits actuels très peu probable que les rayons ultra-rouges du soleil sont complètement absorbés par les médias oculaires. Après ce que semble accepter de rester que si les couleurs du spectre lumineux ne semble pas dans les mêmes proportions à l'esprit quand ils sont chaud à l'extérieur,

cela dépend de la sensibilité non uniforme de la rétine des couleurs, telles que les limites couleurs du spectre de vibrations à la même force de vie dont la rétine est faite d'eux, mais ils sont moins facilement et fortement ressenti que dans le milieu, et audelà de certaines limites ne plus se faire sentir de façon significative. Le point de vue de l'identité de la lumière et de la chaleur fournie une intensité objectif, à savoir la force de vie de rayonnement dans différentes parties du spectre peut savoir gardant mesurée par sa chaleur et la transparence incolore des milieux oculaires, ce qui ne modifie pas le rapport des rayons de couleurs visibles aussi supposer que les poutres avec la même intensité relative, qu'ils ont mémorisé, allez à la rétine, où nous ne sommes plus capables de mesurer leur chaleur, mais leur luminosité, c'est à dire l'intensité de la lumière blanche, qui une aussi forte impression sur rend l'oeil (voir ci-dessus). Les deux doivent rester proportionnelle à l'autre, si ce n'est pas la sensibilité inégale de la rétine pour les différentes couleurs changé cette relation. Nous avions maintenant une courbe aussi exacte de la chaleur que la luminosité du spectre, ils seraient tirées de la différence entre les deux courbes des conclusions définitives sur les ratios de sensibilité de la rétine, autant que l'on ces écarts alors juste simplement en raison de la sensibilité différente de la rétine à l' aurait à pousser les différents rayons de couleurs.Mais ce n'est pas le cas, cependant, la vue comparative du Seebeck'sche la courbe de luminosité (Pogg. LXII, planche III, figure 4) et la courbe de la Millier de chaleur (Pogg. CV, pl III, figure 4), qui a été déjà mentionné, offrent quelques indications générales à cet égard. Par la suite, et comme indiqué plus haut, le maximum de la luminosité diminue avec la part maximale de la chaleur dans le jaune d'où il faut conclure que aussi le maximum de la sensibilité de la rétine avec le maximum d'intensité d'atteindre ses rayons coïncide sensiblement, ou que le jaune rayons apparaissent comme la plus brillante des deux raisons, parce qu'ils sont les plus intenses et parce qu'ils sont perçus avec la plus grande sensibilité. De la commune à la courbe Seebeck'sche Maximumordinate de la courbe de luminosité de la chaleur de l'Muller tombe bientôt convexe vers l'axe des abscisses de longueurs d'onde à presque symétriquement des deux côtés, concave vers l'axe des abscisses, des deux côtés très déséquilibrés et lent à devenir rouge et infra-rouge , beaucoup plus rapide à partir de Violet et Wärmeordinate à l'extrémité rouge du spectre visible correspondant à une ordonnée légèrement en deçà de la courbe F (soit en bleu), de sorte que indigfarbene, violet, rayons ultra-violets, de quel côté des lignes F sont, de coordonnées correspondent à rayons infra-rouges, donc ceux qui sont encore visibles dans une force vivante au cours de laquelle ils sont invisibles, qui doit être interprété en ce sens que la sensibilité diminue à partir de ses valeurs maximales pour les pages jaunes beaucoup plus rapidement aux côtés du rouge au violet. Ce résultat me semble être établi, dans la mesure où la compilation des observations antérieures peut être considéré comme faisant autorité. Mais bien sûr, il serait nécessaire d'assurer la détermination complète et exacte de ce résultat que seule l'enquête dans le cadre redressé et certains points et fait quelques détails qui ne

pouvaient être faites réclamations probables ici reposent sur une forte ou règlements. À cet égard, une limite inférieure pour la pelouse et il ya probablement aussi une limite supérieure de Perzeptionsfähigkeit, le cas échéant, il peut ne pas sembler être peu probable si quelque chose a lieu dans les mêmes zones de couleur. En supposant que les lois de résonance, selon laquelle il ya des vibrations extérieures de l'œil entre les milieux élastiques mot à dire sur le message de vibrations lumineuses sont appliquées à la rétine, il peut même apparaître comme nécessaire, que la rétine la plus facile de la couleur résonne avec qui ils konsoniert plus, si résonance dans le corps élastique dans les mêmes circonstances, écouter le son le plus, où ils ont entendu balancer de manière indépendante, et de ce point avoir J. Herschel, et A. Melloni Seebeck pris le sujet. Me semble juste de passer la grande difficulté que la rétine ellemême ne fonctionne pas à une certaine lumière colorée, mais dans la lumière blanche si le noir du champ visuel avec les yeux fermés, ce qui représente un faible degré de perception de la lumière, incolore, et l'ordinaire scintillement de la lumière dans l'irritabilité morbide de l'œil, comme je peux affirmer sur moi-même, blanc ou jaunâtre au plus très ambigu, qui ne peut pas distinguer le bien du scintillement points. Après le pré-requis mais serait la rétine elle-même, sans excitation extérieure, a décidé que swing de couleur, pour lequel il est le plus réceptif. Cependant, je ne pense pas que la théorie de la résonance de la vision de façon adéquate, ils pourraient peut-être encore être applicable dans certaines limites, et je pense qu'il est utile de montrer comment il a tenté de façonner, de sorte que l'essence de vue de Herschel, Melloni et Seebeck peut suivre ici. W. Herschel, dans son travail sur la lumière, §. 567 est exprimée comme suit: "Bien que chaque bosse et commandés chacun selon une loi de mouvement de celui-ci se propage dans un moyen élastique par les particules, puis une augmentation, mais dans la théorie de la lumière, afin que seuls les chocs primitives retour à la loi périodique régulière à des intervalles de temps égaux, et se répéter les uns après les autres, incapable de fournir à nos corps la sensation de la lumière. Pour définir les particules des nerfs de notre rétine avec efficacité associée en mouvement, presque infiniment petites articulations des particules d'éther adjacentes doivent être répétées souvent et régulièrement à leur effet également reproduire et de se concentrer. Tout comme un grand pendule avec une force très faible, ce qui est souvent attachée à des intervalles de même, qui est la période d'oscillation de la même exactement le même, peut être mis en mouvement, ou comme un corps solide élastique par les vibrations d'un autre corps éloigné, en vertu de la procréation même dans l'air, obtient également dans un mouvement de balancier lorsque les deux sont en harmonie, nous pouvons également supposer que les fibres nerveuses grossiers de la rétine sont définis par la répétition incessante des battements d'éther en mouvement, et seulement ceux se déplacer, en raison de leur taille, la forme ou de l'élasticité sont capables d'accomplir dans les délais leurs vibrations dans lequel les chocs sont répétés de cette façon, il est facile, comme une limitation des couleurs visibles en question doit être. parce que si pas de fibres nerveuses avec des vibrations qui sont plus ou moins fréquemment que certain match limites fixes, nous sommes

ces oscillations, bien qu'ils atteignent la rétine, mais ne produisent aucune impression. moyen apporte aussi un individu ou un choc irrégulière répété vient pas de lumière, et ce genre peut persister même un temps appréciable en a tiré les vibrations de la rétine, bien que la cause efficiente a cessé, ce qui provoque la sensation de lumière est prolongé. " Melloni a développé ses idées dans une lettre à Arago dans le Campt. ING, T. XIV, p. 823, entraînant une traduction dans Pogg. Ann. (. Aussi LXII cf, 25) LVI, 574, sous le titre: lieu, «Observations sur la coloration de la rétine et le cristallin" sous Mitbezugnahme à l'Académie des sciences lire à Naples traité, où il a exprimé le même point de vue. Il dit: "Après le développé à partir des principes de papier mentionnés ci-dessus geschähe voir vertu d'oscillations très rapides qui erführen nerfs molécules de la rétine, sous l'influence d'un certain nombre de Ätherundulationen. Ces vibrations, considéré par rapport à l'autre et le spectre solaire ondulations composant serait pas dépendent de la quantité de mouvement, mais résultant de la facilité plus ou moins grande avec laquelle suivre, les particules de la rétine à telle ou telle oscillation de l'éther. Il serait parlées acoustique, une sorte de résonance de la rétine, est excité par la corde ou de la relation harmonique à est présent entre les groupes de tension, et son élasticité ou moléculaires de la période de l'onde incidente. " "Les ondulations sont en dehors des limites du spectre pourrait être sur le excitent la rétine tout mouvement vibratoire, et serait donc invisible parce qu'ils abginge tout type d'accord avec l'élasticité moléculaire de la membrane de l'œil, le entre mentir jaune et orange, donc par Fraunhofer , le maximum de l'intensité des ondulations correspondantes légers mentionnés aux vibrations élastiques homogènes de la rétine, cependant, serait de fournir, et les molécules de la peau dire le mouvement vibratoire prononcée. " "Il est entendu que, selon cette théorie, comme après l'autre, on a mis au point pour expliquer la vision et les phénomènes optiques en général, la quantité de lumière dépend de l'intensité du rayonnement qui, pour nous, de la largeur des vibrations moléculaires se pose, parce que dans les mêmes circonstances pourraient en raison de sa corde faible avec la tension des molécules rétiniennes très bien développer un dix fois moins de lumière que le faisceau jaune, par exemple, le rayon bleu du spectre solaire, seul l'effet lumineux des deux faisceaux serait évidemment égale , lorsque les atomes vibrants dans l'ondulation bleu a dix fois plus grande que l'espace ont vécu dans l'ondulation jaune ". "Seraient les rapports entre les intensités de ces différents mouvements vibratoires de l'éther, dans notre approche, délivrés par les différentes températures, ce qui suppose un puits recouvert de noir de fumée thermoskopischer corps sous l'influence du rayonnement." Melloni conclut maintenant par le fait que, bien que la température et la luminosité du lieu Violet au jaune avec l'autre, la température du jaune au rouge, mais encore en croissance, tandis que la luminosité des baisses rouges de jaune, la nécessité de la rétine moins consonance avec l'orange et le rouge, tels qu'ils sont joints avec les

rayons jaunes cette conclusion ne semble certainement pas contraignantes, si, de la même façon réduit la chaleur et de spectre lumineux, le maximum est à la fois la chaleur et la luminosité en jaune (voir ci-dessus), mais de manière un peu différente sous forme de maximum peut être préparé par la diminution de la inégale de la chaleur et de la luminosité seulement sous une forme légèrement différente. Suivant Melloni est la proposition que le meilleur konsoniere de la rétine de jaune, joue dans la relation avec une coloration jaune de la rétine, qui se trouve directement sur les soi-disant konstatierbar Sömmering'schen taches jaunes, et par Melloni et l'autre rétine quand ils plis sous certaines précautions, selon les différentes circonstances, et il conclut qu'il est plus facile de voir les taches jaunes simplement en raison de la plus grande épaisseur de la couche nerf. "Un corps est en fait - à Melloni - rouge, vert ou bleu, selon la tension de ses particules konsoniert plus avec la période d'oscillation des ondulations rouge, vert ou bleu, et il s'ensuit nécessairement que la substance dont les particules que sous l'influence ou swing qui ondulation lumière meilleure couleur est nécessaire ". A. Seebeck mène son point de vue dans un message postal pour Poggendorff sous la rubrique «Remarques sur la résonance et la luminosité des couleurs dans le spectre" dans Pogg.Ann. LXII, à partir de 571, en référence à un article antérieur (dans la même bande p 299) dans lequel il a examiné comment une plaque élastique vibrant dans l'air se comporte à la résonance. "De la théorie de Mittönens, dit-il, il a été constaté qu'une plaque, comme je suppose qu'il dont la propre quantité vibration s est frappé par une vague trains de la forme d'un cos ( mt+ Θ ) est toujours après un certain temps dans un motion est adoptée, par laquelle υν cos ( mt + Θ ) est présenté, où l'amplitude Α en proportion plus un , moins m de n est différent ". "Très facilement obtenu à partir de la formule trouvée pour une phrase suivante 53) : «Pouvez-vous conduire à deux tons sont tout aussi forte, alors le Mittönen d'intensité égale, dans le cas de la tonalité plus élevée pour le même intervalle musical sur le ton de la plaque est, comme le plus faible sous la même, par exemple lorsque ceux de plus par un quart-quart inférieur au bruit de leur propre entraînement. Caractérisé la courbe est donc une résistance à la résonance, en prenant les longueurs d'onde que les abscisses et les intensités des Mittönens en ordonnées, la courbe n'est pas symétrique des deux côtés de son maximum, mais se situe sur le côté de la plus courte rapidement. (Vous seriez symétrique si l'on prenait place les longueurs d'onde dont les logarithmes en abscisse) ". En référence aux originaux (Pogg. LXII, planche III, figure 3) a affiché la courbe des intensités Seebeck poursuit: "Je vais essayer d'appliquer ces considérations à la résonance dite de la rétine, dans l'hypothèse terribles garanti que le théorème précédemment prononcé, qui a été trouvé pour les vibrations longitudinales des ondes sonores peut être transféré sous certaines restrictions sur les ondes lumineuses transversales ».

"Imaginons que la rétine est constituée de particules qui font d'eux-mêmes, selon la procédure de supplantation propres vibrations nus assez que ceux Plate. Lumière subjectif, que nous percevons par choc ou autre décharge électrique dans l'excitation de l'œil, alors Il existe sans doute dans ces propres vibrations dans la rétine. Supposons que la valeur de n est la même pour toutes les particules de la rétine, que cette lumière subjective est homogène, ou, ce qui revient à la même chose, nous ne prenons que ces particules en considération, ce qui peu importe n avoir, et nous pouvons maintenant à ces particules ondes lumineuses effet de n'importe quelle longueur, de sorte que la vibration de la rétine après un certain temps, ce qui du train d'ondes d'excitation, mais doit être isochronisch, d'ailleurs, pour être plus fort, plus la longueur d'onde de la lumière incidente de l' de leur propre lumière (subjective), la rétine est différente. Disons après les autres vagues de longueurs différentes, mais la même force (mêmes valeurs de am) , il faut agir sur la rétine, leur résonance et la perception de la lumière de force inégale qui en résulte, et les effets sur notre corps par une courbe de résonance, il seraient représentés, semblable à celle que j'ai dessiné pour le disque, en utilisant la valeur den et b doit être déterminé à partir de l'expérience. "
53)

est appelé le Seebeck de formule (Pogg. LXII, 299 LXVIII, 459)

dans lequel υνε de l'amplitude de vibration de la plaque de résonance, un l'amplitude des vibrations qui excitent l'écran de résonner, n le nombre de résonance propre entraînement de vibration, m des vibrations excitateurs,b est fonction de la résistance du mouvement constant. Le théorème ci-dessus résulte du fait que λα même valeur prend lorsque l'un des m substitués xn et ce nombre et x est. En outre, il est facile de toujours être en mesure de tirer la sentence du fait que si n et n 'les fréquences propres de deux plaques différentes, υνε est la même pour eux quand ils sont liés par la relation n2+n"2=2m2.

"Cette courbe pourrait par un choix approprié de b et n ont identique à un autre, ce qui est de la luminosité observée du spectre des couleurs, on serait autorisé à supposer que les vagues dans toute l'étendue du spectre de la même force (force vitale) sont , sur une répartition inégale du pouvoir, mais serait obligé de fermer si ces deux courbes ne peuvent pas être mises en conformité ". "Celui-ci est maintenant effectivement le cas, que je me suis convaincu en comparant les mesures Fraunhofer'scher il ya quelque temps." Seebeck est la réduction a déjà été mentionné de S. 281 du spectre prismatique d'un spectre de grille, ci-après également enregistré une courbe (Pogg. LXII, planche III,

figure 4), et poursuit: "En comparant cette courbe avec la précédente (Figure 3), nous avons immédiatement remarqué des progrès très inégaux d'une part, que - dans les conditions indiquées dans l'introduction - les vrais intensités ( un 2 m 2 ) n'est pas uniforme sur toute l'étendue peut étendre le spectre par le maximum a une position différente entre les deux corps de la même luminosité que ce serait possible dans la courbe de résonance pour la même épaisseur de l'arbre. Maintenant, si la force de l'onde égale pour les différentes parties du spectre, la courbe de luminosité a une fonction de et sont d'une capacité de résonance inégale de la rétine, de sorte que de juger ces derniers, on devrait savoir (énergie des vagues) l'ancien. La luminosité maximale doit dépendre de la nature de ces deux variables. dossiers que la force de l'onde du rouge au continuellement à Violet de - comme cela semble aussi être le cas dans l'hypothèse de principe d'identité quand vous mettez ici l'inégale répartition dans l'image prismatique pour arrêter ce serait, pour mes conditions, de sorte que la quantité propre de vibration n de la rétine dès l' automne vert ou bleu en 54) . C'est un résultat très différent de celui auquel Melloni, sans aucun doute très différents lieux de départ, atteint en plaçant la capacité de réaction plus grande à l'endroit où la plus grande luminosité est perçue. «Si ce document peuvent être la raison pour laquelle la couleur verte de nos yeux est si bienveillant? Mais alors, ce serait probablement la lumière trop subjective vert ou bleu, ce qui est, je crois, n'est pas confirmée." "J'ai effectué ce calcul sous l'hypothèse unilatérale que toutes les parties de la rétine tous les mêmes n ont, parce qu'il ne semble pas être d'aucune utilité pour moi, l'analogie sur laquelle elle est rejetée une fois dans ce sujet, effectuée dans ces exemples simples. Cependant, je considère que cette condition elle-même n'est pas probable. Doit mais plusieurs nsupposer arbitrairement, de sorte qu'il sera possible de mettre n'importe quelle échelle de luminosité donné avec une distribution donnée des forces de vague à l'unisson. De cette façon, il est, en supposant que le principe d'identité être possible de conserver l'idée d'une résonance de la rétine, ou peut-être de plusieurs de ces résonances, que vous pouvez également trouver la distribution de la chaleur dans le spectre ou la conclusion de la partie de la rétine de celui-ci. Que, cependant, les valeurs de n , qui doit être adopté pour amener l'échelle de la chaleur avec l'échelle de luminosité en ligne, sont vraiment dans la nature de l'œil, il pourrait être approprié de donner un aperçu, les apparences subjectives du visage ". b) les points d'accord et de la différence entre les zones perçues de son et lumière. Comme les points d'accord sont notamment d'invoquer. Côtés 1) sensations de lumière et de sensations sonores sont des sensations sensuelles, à la fois, mais dans un sens différent, les grands principes de notre développement spirituel plus élevé, à la fois une grande variété de modifications Abwandelungen et la décomposition en consultant d'différent auffaßbare, sinon divorcé (amidon mesure à la lumière et la couleur, l'épaisseur, la hauteur et ton sur
54)

ton). 2) Les deux dépendent des vibrations d'un milieu élastique à partir des stimuli externes, mais peut aussi sans stimulus extérieur pour des raisons internes survenir. Probablement, ils sont également oscillations internes sous-jacents, qui sont excités par l'extérieur. 3) En tant pressée entre le stimulus externe et les nerfs sensitifs, généralement à double face, un organe sensoriel, de sorte que la forme et la fonction du stimulus externe est influencée dans son action sur le système nerveux. 4) La qualité de la teinte des couleurs telles que la période d'oscillation dépend du nombre de vibrations, ou l'épaisseur de celle-ci de l'amplitude de la vibration excitant. En ce qui concerne l'amplitude et l'intensité de la sensation dépend à la fois sur la loi de Weber. 5) Les diverses couleurs que les couleurs différentes à la réunion sont en mesure de créer l'impression que le son d'un simple, un simple match de couleur. Dans des tons Je me réfère ici à la Tartini'schen dite ou tons combinaison. 6) Quelles sont les limites d'audibilité de sons, de sorte limite également la visibilité des couleurs avec elle sur les deux côtés est encore sujette à discussion, dans quelle mesure ces limites sont basées sur un manque de Perzeptionsfähigkeit les nerfs oscillations très rapides et lents, ou le fait que, après l' mise en place de nos sens les vibrations extérieures au-dessus et en dessous d'un certain degré de rapidité pas en mesure d'atteindre les nerfs. De ce qui est, à cet égard tons TH déjà I, pp 258 et Th. II, Kap.30, de ce qui est vrai pour les couleurs dans les sections précédentes de ce chapitre, nous avons parlé suffisamment. 7) L'approche, montrant l'impression couleur de la violette à une extrémité du spectre solaire ordinaire à celle du rouge à l'autre, peut, dans un certain sens (quoique seulement être nécessaire dans certaines) la récurrence périodique de Toneindruckes analogiques être comparé à des intervalles d'une octave. Bien que se multiplie dans la transition de la violette généralement visible aux rayons ultraviolets en aucun cas l'approche de l'impression de rouge (due à l'encre violette attendu), comme on pourrait supposer, par analogie avec les tons, mais les rendements bleu 55) . La partie ultraviolette du spectre (au-delà groupe de Stokes l) apparaît à faible intensité bleu indigo, bleu blanc avec une forte intensité, mais comprend Helmholtz de ses expériences (Pogg. XCIV, 210), «que le renversement de la série de couleurs, qui se déroule à peu près la lumière violette , peut être expliqué de sorte qu'une faible couleur violette de sensation, qui excitent ces rayons lumineux directement, la perception du produit de la rétine par la lumière fluorescente blanc verdâtre (voir ci-dessus) fourni selle, et les deux sensations de couleur combine la coloration de indigblaue blanchâtre donner ce propos violette l' Radiation offre si ils sont vus tout de suite ".
55)

VGL Pogg. XCIV 14 206e Xcviii, 514

Helmholtz (Pogg. XCIV, I3) des parties les plus réfrangibles du spectre solaire (isolé des parties lumineuses du spectre considéré et sans lumière diffuse, par le biais d'un prisme de verre recevoir) la description suivante: «Dans les endroits sombres, l'espace entre les lignes G et H une couleur violette assez uniforme, qui s'étend également au domaine de groupe de l `Stokes. Selon la violette plus faible, plus il obtient un soupçon de rose. eux-mêmes augmenter l'intensité lumineuse, la teinte du bleu comme et est loin de plus en plus de la pourpre;. puis il va dans une couleur blanchâtre gris-bleu Les rayons violets ci-dessus au-delà du groupe J'ai mis la gamme de couleurs pas à l'arrière violet, mais sont encore bleu indigo à faible intensité lumineuse, bleu blanc, où il est possible de plus en intensité lumineuse . pour voir j'ai la lumière violette-dessus a montré plusieurs autres personnes, de ne pas être trompés par une particularité de l'œil, et ont tous décrit la couleur de la manière, comme je l'ai indiqué. Parmi toutes ces nuances de couleurs cassables alors venez violette lumière faible, par exemple de l' zone de la ligne A 56) la pourpre suivante en faisant mais cela est séparée par un large fossé dans la gamme des couleurs de l'extérieur Red One peut dans mon appareil par violette mélange rouge et un très grand nombre de teintes pourpres distinctes qui sont. peut classer toutes les couleurs entre les deux extrémités du spectre ".
56)

Cela doit être mal imprimé (H?), depuis A appartient au rouge.

Dans d'autres endroits (Pogg. XCIV, 208), il dit (par rapport à un, au moyen d'un appareil de cristal de roche obtenue spectre): «L'œil semblait avoir pour les régions ultrapériphériques sur les rayons violets du soleil pas moins un certain degré de sensibilité que pour le domaine de la m loin Chininpapier. indiquant la présence de rayonnement, il a réussi à trouver l'oeil. Changer la couleur des j'étais dans toute la région de l à la fin pas remarqué, sauf que les organismes les plus faibles ont montré la violette clothlike bleu indigo. tous les rayons indigblauen mais "à moindre luminosité similaire à la violette. Compte tenu de la même intensité lumineuse mais semblait sur la couleur des rayons violets mais pour être blanchâtre, que celle de indigblauen ordinaire. Esselbach (Pogg. xcviii, 515) dit (à l'égard d'un bâtiment conçu avec un appareil de cristal de roche) spectre: «L'effet physiologique est dans la partie de l'ultraviolet à partir de N à R est le même" "gris lavande", "entre les lignes L et N. La plupart des lignes semblent être très vif sur fond mat gris bleu en bas, avec moins de luminosité de la raison semble brillant bleu indigo, et à une plus grande faiblesse de la lumière à certains moments, en particulier aux frontières du champ, dans une violette décidé Ce jeu de couleurs au cours de l'observation souvent considérée tout à fait vrai avec Helmholtz expliquer cela. correspondance des couleurs, après leurs ondes courtes sont perçus comme moins intense violet en partie directement et en partie par l'intermédiaire de, une fluorescence bleu blanc verdâtre ». 8) Nous ne voyons habituellement avec les deux yeux et il suffit d'écouter avec les deux oreilles tout simplement. 9) Tout comme décrit dans la section 30 personnes là-bas qui ne répondent pas aux sons d'une certaine partie de l'échelle des tons normalement audible, comme ceux qui

sont insensibles à une certaine partie de la gamme de couleur normalement visible. Cette comparaison attire déjà A. Seebeck (Pogg. LXVIII, 461). Une compilation des diverses formes défectueux perception des couleurs peut être trouvée parmi d'autres en ophtalmologie p 179 et suivantes de Rüte Comme les principaux points de différence, cependant, les éléments suivants doivent être affirmée. 1) sensations sonores et lumineux portent un caractère fondamental différent. 2) La nature et les circonstances des vibrations externes, qui servent de stimuli pour l'éveil des sensations sonores et lumineux et les organes des sens à travers lequel ils sont transmis à l'appareil nerveux, sont très différents dans la lumière et le son, qui a également des divergences d'réveillés par processus internes à notre système nerveux, dont la sensation en relation fonctionnelle, peuvent être considérés comme probables. 3) La lumière, où les sentiments légers sont réveillés en nous, repose notamment sur très rapide et rapidement propagé oscillations de très faible amplitude dans un imponderabeln, moyen très mince, l'éther et le son, ce qui rend les sensations sonores sont éveillées en nous, en un temps relativement beaucoup plus lente et plus lentement propagée vibrations de plus grande amplitude dans un milieu plus dense pondérable, de l'air. Ceux basée sur la simple déplacement des particules d'éther uns contre les autres, sans compression et l'amincissement de l'éther, ce. Rapprochement et sur les particules de la distance avec la compression et de raréfaction de l'air Les oscillations de lumière transversalement, c'est à dire sur sa direction de propagation, du faisceau de lumière, perpendiculaire et peut être linéaire, circulaire, elliptique et avoir une variété de formes composites, les vibrations de l'air sont longitudinales, c'est à dire la direction tombant après la direction de propagation du son, la direction du faisceau sonore, ensemble, et ils sont incontestables dans l'air uniformément dense pour être considéré comme une ligne droite. 4) Lors de la mise en place de la charge de l'oeil est prise que les rayons lumineux issus d'un point, et de répondre de nouveau à un point de la rétine prise par les rayons de lumière et les impressions de lumière sont juxtaponieren d'une manière similaire à la rétine, comme dans le monde extérieur, que l'image des objets extérieurs sur la rétine. Lors de la configuration de l'oreille un tel dispositif est constitué, et il peut ne pas sembler l'image des objets extérieurs dans l'oreille se pose pas. Tandis que d'autres sont des institutions particulières ont fait leur interprétation par rapport à la perception des sons en partie, à la partie claire est clair dans l'oreille. Mérite une attention particulière sont certains périphériques clés fines avec laquelle les extrémités du nerf auditif sont de nouvelles découvertes en relation anatomique, ce qui sera de retour vers le bas. 5) Les différentes fibres du nerf auditif de l'impression de juxtaposition spatiale ne peuvent pas être obtenues, comme c'est le cas avec les différentes fibres du nerf optique par la simultanéité des différents tons fait une impression différente de la coordination spatiale, une différence qui existe indépendamment de que les rayons sonores forment une image de paraître objets dans l'oreille, parce que si les rayons

lumineux sont supposés être des points, se dispersent sur la rétine, comme c'est le cas pour manque de logement, ils apparaissent qui se propagent dans une zone explicité dans l'espace indépendamment. 6) La perception de la lumière a la capacité de l'espace peut être conçu, en commun avec la sensation tactile, tandis que la sensation du son est pas une telle relation étroite avec une autre sensation. 7) Même sans stimulus lumineux externe était généralement une légère sensation de la zone noire de vue que celui des précédentes discussions, en fait classifie les sensations de lumière, alors que nous avons habituellement pas de sensation sonore sans un stimulus acoustique externe, après quoi l'activité psychophysique de voir, mais pas le de l'ouïe dans notre appareil nerveux sans stimulus externe est supérieure au seuil. 8) La gamme des couleurs visibles suit les discussions dans la section précédente de ce chapitre environ 1 octave + 1 quatrième, cependant, que le son audible est un nombre entier octave. 9) L'acte mental d'attention peut être, sous certaines restrictions, un mélange sonore décomposer de manière en ses composantes, que nous qui pouvons prendre conscience alternativement l'un sur l'autre, alors que ces actifs ne sont pas en termes de mélanges de couleurs de l'attention à tous droit. Plusieurs pages ont été mises en doute ni nié que dans le plus pur Tongemischen une réelle distinction entre les sons individuels et trouver place ici existe une différence significative dans les mêmes mélanges de couleurs. Quand les musiciens entendent une fausse note dans un concert et même peuvent appeler l'instrument, ce qui lui a donné, donc c'est juste le fait qu'ils l'existence de la mauvaise tonalité reconnu au personnage qui le mélange d'argile ensemble supposer que, sans, toutefois, cette donnée est basée d'entendre comment reconnaît même l'ajout d'une ombre de couleur blanche et est probablement l'œil exercé du peintre encore se prononcer sur ce genre de mélange, il est basé, mais sans être en mesure de soulever les mêmes, et notamment avec la suppression de la conscience blanche. Contredire si je pouvais être enclin à mes très mauvaises audiences musicales, mais à moi d'ajouter une telle conception, de sorte que, maintenant n'est pas de nier que la distinction des sons dans la pure Tongemischen a leur co-déterminée par le degré d'exercice et à la frontière de l'attention Mais les musiciens audiences formés décidé le même.Directeur de la Musique capitaine à Leipzig m'a expliqué sur mon interrogatoire pour déterminer façon d'ester qu'il était, toutefois, en mesure d'entendre un accord tonalités simultanément en difficulté une ou l'autre par luimême, et non pas seulement quand il était impur, mais aussi lorsque l' membrure ensemble est pur. Dans le même sens, Helmholtz a exprimé à plusieurs endroits, y compris 57) : "Maintenant, puisque l'expérience montre que là où la recherche mathématique-mécanique prouve le mouvement des vagues composites, une oreille exercée peut distinguer les sons qui correspondent aux mouvements d'ondes simples qui y sont contenues, y compris, etc , "et d'ailleurs 58) est supporté par rapport à des

sons, dans lequel une base d'harmoniques. «Dans le sens immédiat, cependant, les tons simples existants individuels où l'attention dûment tendues sont toujours séparés les uns des autres comme ils se réunissent dans l'idée de l'impression sensorielle qui fait le bruit d'un certain corps sonore à nos oreilles, et il est souvent artificielle soutien de l'attention à l'ordre de séparer les différents éléments de la sensation composite de l'autre, comme décrit, par exemple, des méthodes spéciales d'observation nécessite d'être convaincu que la perception de la présence physique d'un objet observé à la fusion de deux images différentes de la même dans fondé deux yeux ». Cela dit Helmholtz (voir ci-dessous) la description d'un instrument qui est aussi le très inexpérimenté en l'état, les harmoniques d'entendre chaque note de musique », qui jusqu'ici - dit-il - une tâche, c'est que le seul exercice durable et avec un grand effort attention pourrait être résolu. "
57) 58)

Pogg. XCIX, 502 Pogg. Cviii, 282

10) Pendant ce temps, les sensations de lumière et de sensations sonores dans l', dans les mêmes circonstances physiques (l'amplitude d'oscillation) force dépendants ont un côté psychologique commun, cependant, c'est que, pas moins dans les mêmes circonstances physiques (la fréquence de vibration) dépend, couleur et la hauteur mentalement à la fois deux sensations qualitativement différentes incomparables et donc donnés juste le caractère fondamental que nous reconnaissons en eux. Mis à part les sentiments immédiats de différence à cet égard les conditions suivantes sont différentes dans chaque cas. 11) Dans des tons augmente avec la fréquence de vibration, la hauteur en continu et que par rapport à l'autre, ils montrent l'impression particulière de la troisième, quatrième, cinquième, octave, & c En couleurs observées avec l'augmentation du nombre d'oscillations rien du montant sensation croissante même, mais un changement d'impressions caractéristiques Rouge, jaune, bleu, les mêmes sont soumis au taux de vibration elle-même, non seulement sur les conditions et ce qu'il ya pas d'analogue dans l'argile riche, comme dans le son, mais ici ne dépend que des vibrations sympathiques d'ordre supérieur 59) . En revanche, l'impression qui rend le rapport de contraste des couleurs à l'autre, aucune analogie avec les conditions de la troisième, quatrième, cinquième, octave, etc dans le domaine des sons. «Le timbre musical ne dépend que de la présence et de la force des harmoniques qui sont inclus dans le son, non pas de par leurs différences de phase "(Helmholtz dans Pogg. cviii, p 289). Toutefois, certaines restrictions seront contenues. Moser, dans un traité "Sur le processus de la vision et de l'effet de la lumière sur tout le corps» dans Pogg. Ann. LVI, 177, dans lequel les effets de la lumière sur la rétine avec des effets de lumière daguerreotypischen, pas identiflziert deux sont en rapport lui-même (p. 192) se manifeste comme suit: «rendre les couleurs, pour ainsi dire, un système complet, pas les uns avec les autres être confus, sentant les différents sons ne provoquent pas un tel. cependant vous confus pas de notes très élevées ou
59)

très basses, mais plus il se fait à partir d'une oreille ordinaire quand il est couché tons plus étroits, et chaque cas est une oreille particulièrement fine et musicalement éduqué pour pouvoir un ton de la désignation d'habitude pour spécifier l'oeil lors d'une difficulté de ce genre ne connaît pas dans la détermination des couleurs. Au contraire, on pourrait être tenté de la hauteur ou de la profondeur d'un son avec l'intensité d'une couleur spécifique, et contrairement les différentes couleurs avec le son de la voix ensemble. m'est arrivé quelques personnes qui n'ont pas confirmés lorsqu'on lui a demandé ce dernier ". 12) La récurrence périodique de la même impression couleur avec un nombre croissant de vibration, ce qui est indiqué par le violet et le rouge sur les deux extrémités du spectre peut, en dehors du fait que l'approche de la première impression se produit après l'intervalle d'un cinquième, et que cette approche est avec la progression d'intervalles d'octave au lieu de diminuer de nouveau augmenté (qui peut avoir été la raison indiquée), seulement inauthentique par rapport à la récurrence périodique, qui présente des tons à l'intervalle d'octave. Pour cette raison tous les sons sont des nombres compris entre la vibration et le sentiment entre racine et octave, donc il ya un véritable fossé entre la recherche fondamentale et l'octave pour l'impression en raison du fait, tandis que les couleurs du spectre entre les deux limites pour le sentiment semblent se situer entre rouge et violet, et serait encore moins entre rouge et s'il serait les couleurs correspondant aux intervalles de l'octave. Il manque en couleur pour l'intervalle de l'octave, l'élément progressif, qui se déroule dans des tons. 13) Pour la comparaison de toutes les couleurs de la sensation est aussi un point de départ commun, le blanc, le combiné loi couleur connue sous, à condition que toutes les couleurs peuvent être considérés comme des écarts par rapport à elle dans des directions différentes, alors que la sensation comme point de départ pour la comparaison de tous les sons d'une simple la note de basse est utile. 14) Les différences entre les emplacements sont comparables, même sans égard à une mesure physique sur les moyens purement psychologiques par référence à une unité commune, l'intervalle d'octave, avec l'autre, les différences de couleur n'ont aucun rapport avec une telle mesure de la sensation en soi. 15) La différence de hauteur apparaît dans les mêmes conditions les fréquences correspondantes égales aux parties supérieure et inférieure de l'échelle des tons, pas la différence des couleurs dans différentes parties de l'échelle de couleurs que celle de Helmholtz 60) basé sur les mesures de Esselbach comparés enseigne la théorie qui I, p 175 a été question, et ce que vous pouvez faire après le tableau de la section a) du présent chapitre lui-même. En d'autres termes, la loi de Weber est valable pour les emplacements, mais pas pour les couleurs en fonction de leur dépendance à la fréquence d'oscillation.
60)

signale la Berl. Acad 1855. P 760

À cette fin, les explications suivantes de Helmholtz dans Pogg. XCIV 17 «Dans le vaste espace de la fin de la ligne C rouge au son des changements Red presque imperceptiblement, comme les petits du son de la Violette de la ligne G pour aller à l.

Trop en orange et bleu, le son change lentement, mais mais beaucoup plus sensible. A la frontière de jaune et de vert d'un côté et bleu et vert de l'autre côté, cependant, les transitions sont si rapides qu'ils semblent manquer totalement si l'on considère un spectre pur sans une forte grossissement, et ici plutôt vert directement à orange rougeâtre semble d'initier et de ciel bleu. Un Déplier étonné de l'extraordinaire richesse des teintes magnifiques, que ces parties du spectre lorsque la lumière simple de ces pièces est autorisé à passer par l'une des deux colonnes de l'écran construit par moi et le fossé se déplace ensuite lentement. " 16) Quelle que soit la dépendance correspondante physique que nous aurions en aucun cas être enclins à le rouge du spectre de la profondeur, de comparer les bleus et violets notes les plus hautes, mais plutôt l'inverse, quel que soit le rouge comme les tons profonds lent, la violette et Bleu comme les notes hautes oscillations rapides correspondant. Grailich 61) estime que la vive impression du rouge peut donc en déduire que les particules restent plus longtemps à cause des vibrations plus lentes de la position de repos fou, indiquant une irritation provoquant plus forte, tandis que, à mon avis, mais beaucoup peut être fait valoir.
61)

Sitzungsber. de Vienne. Académicien en 1854. Xiii, 258 p

17) L'impression esthétique des combinaisons de couleurs dépend de pas mal d'autres Ing-conditions que les tons. Si l'on divise toutes les notes de l'octave en deux parties et chacune des deux moitiés de grèves, de sorte que vous physiquement, mais pas mentalement l'analogue de deux couleurs complémentaires qui se complètent mutuellement au blanc. Cependant, les couleurs sont agréables chacun pour lui-même et donnent une composition agréable, prend place à la discorde des tons. La tentative multi-made à établir une harmonie de couleurs en raison d'une analogie avec le Tonhar-monie qui n'existe pas, semble donc inutile dès le départ moi. 18) par une composition de couleur simple, une couleur peut être produite, ce qui rend une impression simple, inséparable, dans lequel les impressions composent sont abrogés. Alors que d'autre part, si nous mettons ensemble paraît simple, se pose dans le ton Tartini et une impression simples résultante, qui ressemble à celle d'un ton simple, mais les impressions qui composent comprennent à la fois continu. 19) Les couleurs peuvent être un, produisant déjà le mélange de toutes les couleurs, le blanc, l'impression simple correspondant à deux couleurs complémentaires, et non comme un son en connectant deux tons simples. Après des expériences de Helmholtz 62) et les discussions théoriques de Grassmann 63) , pour tous les simples couleurs homogènes autre faisceau de rayons complémentaires homogène mélangée à du blanc pur qu'il fournit. Proposée par le tableau suivant Helmholtz de longueurs d'onde correspondant à chacune des couleurs complémentaires à un million de boulettes un service parisien.
62)

Pogg.XCIV, 1

63)

Pogg. 1853.Nr. 5

Couleurs. Rouge Orange Or jaune Or jaune Jaune Jaune Vert Jaune

Longueur d'onde. 2425 2244 2162 2120 2095 2085 2082

Tärfarben Longueur complémentaires. d'onde. Vert Bleu Bleu Bleu Bleu Bleu indigo Bleu indigo Violet 1818 1809 1793 1781 1716 1706

Ratio du W. 1, 334 1, 240 1, 206 1, 190 1, 221 1, 222

allant de 1600. 1, 301

En Violet avait, en raison de sa faiblesse, les rayons extrêmes de longueur d'onde 1600 de tous les combinés. Pour verte, qui n'existe pas dans le tableau, le tärfarben de complémentarité est d'examiner les rayons ultraviolets. Le rapport entre les longueurs d'onde des composantes complémentaires varie entre la quatrième et la tierce mineure, c'est la plus petite de l'or jaune et le bleu. - Étrange est la distribution de couleurs complémentaires dans le spectre. Pendant les dépasse jaune doré assez loin du rouge extrême, sont sa couleur complémentaire bleu verdâtre et cyan proches les uns des autres, tandis que la violette extrême et indigo occupent une grande place dans le spectre, pour trouver leurs compléments jaune verdâtre et jaune pur seulement en bandes très étroites; cela est lié à des conditions perçues moins de 15 ans). Deux couleurs complémentaires en général ne donnent pas la même intensité lumineuse dans une Blanche. Pour faire la moyenne sur le rapport, mesurée Helmholtz après le blanc a été produit dans la perfection plus grande possible, la largeur de la fente à travers laquelle pénètre la couleur plus claire, puis cette largeur est réduite jusqu'à ce que celui avant les baguettes de champ conçus deux ombres de couleur sombre identiques et puis à nouveau mesurée la largeur. Les deux largeurs ont à peu près le rapport de luminosité des deux composants dans le blanc. Les résultats sont tombés en passant, comme il fallait s'y attendre étant donné les (Kap.30) faits sur le rapport de luminosité modifiée de pigments avec des quantités différentes d'éclairage, lumière différente avec force absolue inégale. A une intensité lumineuse inférieure, les couleurs plus refrangibles, relativement à l'excès de poids. Les chiffres qui suivent sont pour que le sens des moyennes approximatives. Avec faible en forte lumière. La lumière.

Violet : Vert Jaune 1 : 10 1 : 5 Indigo : Jaune 1 : 4 1 : 3 Cyan : Orange 1 : 1 1 : 1 Vert Bleu : Red 1 : 0,44 1 : 0,44. Relative à la composite de la simple couleurs complémentaires rouge et vert bleu blanc Helmholtz a fait remarquer que l'oeil est très sensible aux mélanges de très petites quantités de couleur simple à blanc. Si vous faites le mélange à la fois blanc pas tout à fait faible, il conserve une réputation inégale et variable. «Alors le quelque chose de couleur mélangée avec les emplacements de la rétine qui ont reçu leur image modifiée. Déjà Purkinje a souligné que les parties latérales de la rétine ont une sensibilité différente pour les couleurs, comme le lieu de la vision directe de la tache jaune. Si j'avais - dit Helmholtz - Rouge et Vert Bleu tellement lié que pour champ lumineux joint paru aussi bon comme ils le font, et plus l'emportait sur le rouge, il a été immédiatement décidé de vert quand je fixe une salle adjacente au point de champ lumineux du papier. ce fut le cas lorsque j'étais amené l'œil si près que le domaine de la couleur mélangée une très grande partie du champ couvert, excluant ainsi les taches jaunes aussi beaucoup d'autres parties de la rétine ont pris l'image. Dans cette expérience, la dispersion de la couleur dans la réfraction un œil au milieu d'un si grand domaine, n'ont aucune influence. " 20) L'impression caractéristique de la couleur disparaît de plus en plus en s'approchant du blanc, si la fonction de l'amplitude de la force de vibration de celui-ci est accrue, ou en les soumettant à une observation prolongée, à l'inverse, le blanc peut être coloré par observation persistante, tandis que l'impression de tangage La même règle rien montre. Sur l'influence des expériences liées à la résistance des couleurs que j'ai fait dans mes expériences sur la rémanence 64) : "Vous ne pouvez ceci (dans une pièce sombre dans un trou intégré dans le magasin) lumière du soleil tombent sur la paroi opposée de la chambre noire à travers un verre coloré, il est bien connu, une grande partie de la couleur du verre. Pas si vous directement à travers un verre coloré en regardant vers le soleil. Quel verre, on peut également s'appliquer, comme l'image solaire apparaît peu coloré, presque blanche ou jaune et un maximum de faibles niveaux, il ombragée par la couleur du verre. Grâce à ce titre, si intense, mais seulement faiblement lumière colorée apparaît alors généralement la première phase de la rémanence d'image, mais il comporte aussi d'autres moments au départ clairement la couleur du verre lui-même. "
64)

Pogg, L, 465

Une expérience pertinente dans des couleurs du spectre qui sont produites par un prisme, Helmholtz, dans son traité contre Brewster 65) fait connaître et lui a donné certaines des dispositions plus détaillées. Il déclare que c'est le fait que, avec aveuglant éclat de toutes les couleurs semblent être de couleur blanche ou d'aborder la chose avec du violet, plus dur possible avec Red facile. Violet est déjà à un niveau très tolérables de luminosité par un gris bleuâtre-blanc en blanc, bleu avec un peu

plus élevé par Bleu Blanc en blanc ci-dessus. De même, les approches gris avec l'augmentation de la luminosité en vert jaune et blanc jaune jaune par un blanc aveuglant. Le rouge est seulement jaune pâle à son plus haut splendeur. On voit ces changements, tout comme les couleurs isolées pures du spectre solaire, comme le plus guindé ensemble de verres colorés. Comparez aussi se référer à la p 269 de la même information fournie dans Pogg. XCIV 13
65)

Pogg. Ann. LXXXVI, 501 ff

Que les couleurs sont discrètes par l'observation persistante, d'où l'impression de la même couleur disparaît de plus en plus, est connu. Particulièrement intéressante et instructive à cet égard est la forme de test suivant qui Moser (Pogg. LVI, 194) à Brewster 66) le cite.
66)

Les données originales de Brewster ne sont pas connus pour moi.

«Au plus décidé qu'il parle d'une expérience intéressante, que nous devons Brewster, et qui est suffisant pour confirmer facilement. Considérons le spectre d'une flamme de lumière à travers la persistance de prisme, de sorte disparaît d'abord le rouge et le vert, et une partie du bleu, on voit de plus en plus, sans bouger l'œil, puis disparaît même le jaune, se transforme en blanc, de sorte que l'on voit plutôt les couleurs du prisme, seulement une image uniformément blanche, de forme allongée de la flamme. Là encore, cette étrange expérience réussit sans aucune difficulté, et, comme je l' ont observé le plus rapide si vous avez fixé la paupière supérieure avec la main et claquer empêché. Ayant l'écran blanc après environ 1 / 2 atteint minute et vous permet de déposer la paupière en ouvrant l'œil en arrière immédiatement, apparaît pour un moment du spectre avec ses couleurs pour faire la lumière blanche puis rapidement revenir à la place ". Moser fait cette expérience avec le fait que aussi inclus dans le contraire d'effets daguerreotypischen divergents des différents rayons de couleur "effet uniforme de toutes les couleurs, jaune et vert avec, prend certainement place sur le iodure d'argent dans une affaire lorsqu'ils agissent à savoir soutenus par puis ils apportent l'iodure puis à condenser la vapeur de mercure et de noir en outre il poursuit l'exposition ". La disparition progressive des couleurs avec la spéculation continue est d'autant plus remarquable que l'inverse blancs par l'observation persistante est colorée. À cet égard, je rappelle ici ce qui suit, sont mes propres observations 67) : "Le voile sombre avec laquelle une intuition sur un papier noir blanc de fond couvre progressivement leçons n'est pas blanc pur, mais des sons grâce à différentes couleurs de. Particulièrement illustre bien le phénomène, si on réalise l'expérience en plein soleil. I après avoir vu les yeux pendant longtemps maintenu fermé afin d'éliminer les séquelles d'impressions antérieures, de même sur le blanc, couché sur le papier noir dans la boîte de soleil, donc je peux dans les premiers moments, en vertu d'une sorte d'éblouissement, absolument aucune assurance quant à l' cas, la présence ou l'absence de couleur, mais me semble développer seulement après un certain

temps, en fait, une telle Bientôt à savoir si les tours de papier choisi jaune, puis au bleu-gris ou bleu, sans que j'aurais à de fréquentes tentatives une phase de transition de verdure. peut percevoir, enfin rouge-violet ou rouge, le jaune phase est la plus courte., le bleu prend souvent beaucoup de temps avant qu'elle aille, après la rouge ou rouge-violet, je ne peux plus prendre sa place. mais je de l'expérience à un grand effort avoir l'œil continue également à la lumière du jour commun, j'ai la succession de couleurs spécifié souvent perçu, bien que, même avec plus de détermination que l'autre fois., les deux dernières couleurs que j'ai réalisé ici est généralement plus facile que le premier jaune, le rouge-violet ou rouge. encre de la phase finale sont souvent perçus, surtout à la lumière du jour commun, tacheté de vert, et un examen plus approfondi a constaté que ce sont les zones d'ombre du papier, qui dépendent de la même des petites bosses ".
67)

Pogg. L, 306

Szokalski 68) a fait une observation pertinente en disant: «Nous plaçons un morceau carré de papier blanc sur un socle noir, allumez le tout par une lumière blanche, et tournons notre regard attentif sur la place, en prenant une position telle que la lumière ne frappe directement nos yeux., si nous avons de cette façon le papier quelques secondes sans ciller glacis considérés, il est d'une couleur jaune, et si nous continuons à tester plus, le tout par et par un verdâtre, d'accepter celle-ci une couleur bleue et dernier cesser d'être visible. "
68)

Sur les sensations de couleur. P 11

Cette expérience extraites indépendamment de la mine me semble en ce qui concerne leur accord essentiel dans le changement de couleurs avec le mien d'autant plus remarquable, que c'est la même correspondance entre Szokalski et je ne trouve pas dans le chemin comme l'image rémanente de subventions blancs, ce que je suis ici en un rien de Un autre eingehe de détail. Mais il mène une étape intermédiaire de vert sur que je ne pouvais pas remarqué, et l'apparence est avec lui pas progressé à la dernière, la phase rouge. 21) L'impression de la couleur rend l'œil l'impression de couleurs complémentaires, et mettre en œuvre celles dans le quartier avec, dont il n'existe aucun équivalent dans les domaines du son. 22) les couleurs qui correspondent à des points correspondants des deux rétines sont en mesure de donner l'impression de la même couleur mélangée au titre des mesures appropriées (couleurs complémentaires tels que s'asseoir à blanc) que quand ils prennent ensemble sur un point identiques, alors que les tons séparément se produire dans les deux oreilles (après une expérience de Dove 69) ne sont pas en mesure de fournir la même tonalité de combinaison, ce qui se produit quand ils sont générés à partir de la même oreille.
69)

Pogg. CVII, 653

"De deux, un cinquième imagerie parfait, diapasons a eu lieu en face de l'oreille droite, l'autre n'est pas entendue avant gauche. Formé comme l'octave inférieure à la

combinaison des deux vibrations systèmes Tartini'sche son a été très clair lorsque les deux fourches ont été confrontés à la même oreille. " Il a nié que des couleurs complémentaires peuvent se combiner à des endroits rétiniennes correspondantes pour les impressions de blanc, et en fait l'emporte facilement transformer rapidement l'impression d'un, puis l'autre des couleurs composant qui sont les phénomènes de la soi-disant rivalité. Pendant ce temps, la combinabilité du nom de Blanc à travers les expériences de Dove 70) , Foucauld et Regnault 71) et mon propre ensemble de mesures appropriées, sans doute, et même alors, les actifs autres que les couleurs complémentaires pour se connecter à des points correspondant à la couleur mixte pur lorsque le exclure la concurrence peut être la même ou s'est calmé. 72)
70) 71) 72)

Berl. Monatsber. , 1841. S. 251 ou Pogg. LXXI, 111 L'Instit. XVII, 1849. p. 4

La voûte de VGL Völckers Muller en 1838. P 64; Prevost à Pogg. LXII, 1844. S. 566; A. Seebeck dans Pogg. LXVIII, en 1846. S. 455; pont en Pogg. XC, en 1853. S. 606; Dove dans Pogg. CI, p 147 23) Nous ne sommes pas aussi capable de générer arbitrairement une double audition comme diplopie. 24) Si le son d'une oreille, seul ou pénètre plus que les autres, nous sommes donc en mesure de distinguer très bien, que les deux oreilles, seul ou de préférence affizierte, cependant, nous ne sommes pas en mesure de distinguer laquelle des deux yeux est vu un objet . Un résumé des faits pertinents et des circonstances de l'espèce que j'ai dans mon traité »sur certaines conditions de la vision binoculaire» dans le Abhandl. Soc de Saxe. math.-Phys.Cl. V, p 548 et suivantes donnée. c) des hypothèses qui semblent nécessaires pour expliquer les points précédents de l'entente et de la différence. C'est la tâche faite, la sensation mentalement Matching et les différents sons et lumières avec les extrémités de contrepartie physique et mette dans différents rapports, et la psychophysique n'est pas à l'abri de ce problème. Mais seulement les conditions physiques externes sont notre observation immédiatement accessibles et peuvent donc également être pris en compte seulement expliqué précédemment, une théorie psycho-physique adéquat, mais finiront par revenir aux relations internes et le principe de cette baisse est d'être seulement ce que nous de et ce qui reste inconnue et incertaine d'un côté, de, d'un côté à des conditions extérieures physiques, dont dépendent de la intérieure, à proximité de l'autre côté des ratios de sensations qui dépendent des conditions physiques internes, cette auto- qui cherchent à compléter autre côté. Tant que ce supplément peut encore des lacunes ou des doutes rester ce que nous sommes tellement ouvert, seule hypothèse, et nous nous tenons à cet égard partout

plus ou moins le point de vue de l'hypothèse ici, mais il peut encore être utile, avant d'obtenir la certitude les plus susceptibles de visiter, par la voie de la certitude dans ce domaine peut passer par l'examen du très probablement partout l', et une frontière nette entre l'hypothèse la plus probable, et la certitude est partout pas être tirées. Ce chemin pour trouver la vérité rejeter, renoncer est de le trouver ici Aussi, ce n'est pas l'intérêt psychophysique seul, qui hindrängt de certaines hypothèses sur la nature des activités psycho-physiques, qui sont soumis à nos sensations, mais présente aussi un physique et physiologique, et avoir même la recherche la plus précise, comme on peut le voir d'en bas citant , les causes trouvées pour compléter l'observation dans ce domaine à travers le jugent hypothèses nécessaires. Maintenant, à partir de ce moment, je fais dans ce qui suit sont quelques-uns, certains plus tôt jugé nécessaire par d'autres, en partie à partir de leur propre enquête de la propriété pour moi des conditions nécessaires figurant hypothèses dans le but d'un examen plus approfondi. Le nombre d'entre eux, il ya cinq tels, ne devraient pas faire peur, parce que les quatre derniers sont des dispositions un peu plus détaillée de la première, l'hypothèse de base, qui sont maintenus ensemble par un lien de faits, de sorte qu'ils ne sont pas aussi bien entre eux qu'avec le soutien de concert sur ces Nexus . N'est-ce pas si sûr qu'ils pouvaient forcer la reconnaissance, mais n'est pas non plus placé légèrement après une seule visite. La première, fondamentale, l'hypothèse est que les activités dans nos systèmes nerveux, qui sont déclenchées par la lumière et stimulus sonore, et dont dépend le fonctionnement de la lumière et de la sensation sonore, non moins que le stimulus luimême sous la forme de mouvements vibratoires pensez. Pour justifier cette hypothèse est d'abord et avant tout à souligner que l'idée de la nature des mouvements auxquels d'établir nos sensations comme base de tout complément d'enquête est nécessaire, de sorte qu'il peut être à peu près la mise en place que les faits et besoin d'explication meilleurs ajustements. Maintenant, la lumière et la relance de son oscillent, et puisque ni une théorie ni expérience raisons existent pour assumer les moyens intermédiaires de transport, qui a aussi probablement peut être mis en œuvre dans un un mouvement d'oscillation progressive, il est déjà sur cette page, la nature oscillatoire, notre lumière et sous réserve de perception, mouvements probables. Même si l'on veut saisir le réveillés par des changements de stimulus lumineux et sonore que chimique, ce qu'ils pourraient être, ou comment elles pourraient être reliées, au moins, sera de les réduire à des changements dans les rapports moléculaires dans le dernier exemple, qui leur fournissaient des vibrations être stimulé et de se divertir, contrairement à lui-même peut difficilement être conçu sous la forme de mouvements vibratoires, où il peut rester indécis pour le moment la plupart des questions dans quelle mesure elles sont liées plutôt à la partie pondérable ou impondérable du nerf. Un terrain d'entente des deux mouvements peut jamais avoir lieu que dans une certaine connexion avec mais dans les circonstances particules wägbären pourraient se comporter comme relativement forte centralisation contre la force impondérable des relations entre les

particules pondérables et impondérables. Ce qui apparaît d'un côté que probablement apparaître de l'autre côté si nécessaire, à condition que ce ne serait pas possible de faire face aux conditions d'un mouvement progressiste, les ratios de sensations dans une relation fonctionnelle, mais probablement avec des conditions un mouvement oscillant, comme le 32e Le chapitre a montré. Par ailleurs, l'hypothèse de travail acharné avant commence aussi général pour permettre encore les divers qualificatifs pour les besoins de ce qu'il est de représenter en particulier et exigeant des faits, en particulier, Même les chercheurs les plus approfondies, si jamais ils se sont référés à la nature, à être déclenché par le stimulus lumineux et sonore de nos mouvements nerveux qui, dans les problèmes physiques et physiologiques parfois ne peuvent pas être évités, toujours connues à la même hypothèse, et pour partie déjà discuté des dispositions détaillées de celui-ci. Il est particulièrement intéressant de noter que même Newton, malgré tout la théorie objective de la lumière représentée par les systèmes d'émission, a été à l'origine même de penser à des vibrations dans les nerfs comme base la sensation de la lumière, et il a besoin seulement de la question de l'expression (Quaestio) pour notre hypothèse d'expression; par (. Optica lib III) dit: "Quaestio 12 Dungannon rayons luminis, incidendo dans Fundum oculi excitant vibrationes quasdam dans la rétine tunique, quae quidem vibrationes, propagatae par inde Solidas nervorum optique corum Fibra en cerveau usque, sensam ibi Vivendi excitent? Nam, quandoquidem corpus densa conservant calorem diutius suum, et ut qaodque corpus densissimum est, ita calorem suum diutissime conservat; Utique vibrationes Partium suarum natura sunt durabili adeoque, propagari possunt dans longinqua usque Spatia par Solidas materiae uniformis densae Fibra AC, AD transmittendos dans cerebrum videlicet motus sensuum omnium ORGANIS Impressos .... . Quaestio 13 Dungannon rayons diversorum generum vibrationes excitant Diversa magnitudine; vibrationes quae scilicet, par sua cujusque magnitudine, sensus diversorum excitent colorum; simili ratione Fère, ac vibrationes Aeris, par sua itidem ipsarum Diversa magnitudine, sensus Sonorum excitant diversorum? Et Nominatim, rayons annon maxime refrangibiles, vibrationes brevissimas excitant, annonce Sensum couleur movendum est violacei saturi; refrangibiles Minimes de rayons, vibrationes longissimas, annonce la couleur Sensum est rabri saturi; rayons generum et omnium intermediorum, vibrationes comparate médias internationaux, annonce Sensum colorum diversomm intermediorum eicitandum? Quaestio 14 Dungannon fleri potest, ut et harmonia Discordia colorum oriatur e proportionibus vibrationum propagatarum par nervorum optique corum Fibra en cerveau; similiter ac harmonia et Discordia Sonorum oritur e proportionibus vibrationum Aeris? Colores alii sunt enim, si se juxta invicem simul positif inspiciuntur, Oculis Grati, ut et auri indici, alii autem moins Grati. " Grailich, Abhandl à l'art. sur la théorie des couleurs mélangées XIII. dit:

p. 247e «Chacun des mouvements individuels (éther) rencontre enfin un élément nerveux auquel nous pouvons attribuer oscillations transversales avec les mêmes droits que l'éther se fait, il serait difficile de voir, en effet, pourquoi les mouvements transférés d'autres espèces dans l'appareil visuel , comme dans le moyen de mouvement favorisant jusqu'alors etc " Et p. 259: «La décision a été prise à Càlcul pas être tirée, et j'ai dû retourner à l'acte de voir, mais il semble que si l'on suppose le mouvement de l'éther à des parties des éléments nerveux et être plantés cela dans un mouvement d'oscillation similaire. , il en résulte aussi de la nécessité », etc La préparation et l'organisation de l'hypothèse de W. Herschel, Melloni et A. Seebeck a déjà été notifiée susmentionnée. Depuis sa création, ils pourraient certainement doutent que cette hypothèse est la condition pour représenter les relations de la sensation physique qui peut satisfaire jamais, si l'on considère la tâche dans le grand public qui vient à elle la nature de l'affaire. Parce que vous semblez avoir à désespérer dès le départ pour être en mesure de représenter les conditions de l'entente entre les domaines perçus de lumière et le son, la différence dont nous avons discuté. Ce qui nous a toujours défendre vibrations offres, dont les différences de sensation pourraient faire fonctionnellement dépendante, que les différences dans la nature du milieu vibrant, les différences dans l'amplitude d'oscillation, la période d'oscillation et de forme d'onde, mais peut aussi être informé que des différences fondamentales soient dépendants, entre visuel et auditif sont sensation? Si l'éther et la lumière vibrations à travers divers membres des médias, et si déjà concevable que ce sont uniquement les impondérables, dis-le à l'pondérable dans le nerf, il serait toujours ennuyeux, les différences de matières tellesQualitas occulta résoudre les différences de sensation pourrait s'accrocher, s'accrocher à moins que des façons différentes de le déplacer. Si l'amplitude et la durée des vibrations de la lumière est très nettement inférieure à celle des vibrations de l'air, et pas improbable tenue quelque chose correspondant à la suite excité en vibrations nerveuses, il porte du fruit, mais rien à expliquer la différence fondamentale dans la qualité des deux sensations. Parce que, en réduisant l'amplitude et la période dans les tons, les couleurs changent toujours que l'épaisseur et la hauteur des sensations de tonalité, la luminosité et la qualité de la sensation de couleur, mais il ya une sensation de tonus, de la perception des couleurs et montre pas la moindre tendance à plus de balançoire entre les deux. Enfin, quant à la forme, les vibrations ainsi la lumière peut être externe linéaire, circulaire, elliptique, il reste des vibrations lumineuses. Tout comme les vibrations sonores peuvent être extérieurement linéaire, circulaire, elliptique, il restera vibrations sonores, et nous n'avons aucune raison de supposer une transmission stable de la forme d'onde externe à l'intérieur, mais il semble y avoir de l'autre côté également pas une raison, certains modes de vibration sur certains nerfs pour limiter ni d'établir un principe, les différences qualitatives de perception des différences de forme des oscillations. Par la présente fermés et tous les chemins semblent, par le biais de notre hypothèse, l'objet dans la communauté dans laquelle il est configuré pour exécuter. J'avoue que la difficulté à cet égard me longtemps considérée comme une quasi-

insoluble avaient à l'esprit, alors je crois plutôt dans leur solution possible, parce que je croyais en la possibilité d'une version générale de psychophysique que j'avais un peu une façon de reconnaître pu. Aussi, tel pourrait ne pas être facile à trouver par des considérations d'ordre général.Comme je l'ai mais aux circonstances particulières de ces deux sentiments et les circonstances dans lesquelles ils se produisent, aborde la question me semble que l'on est ainsi conduit à une certaine nécessité à des notions d'une telle différence fondamentale entre les ratios de la commune qui sous-tend leur mouvements vibratoires qui cette difficulté, même s'il n'est pas complètement levé, mais semble beaucoup moins que son élévation complète peut être considéré comme des idées qui pourraient non seulement justifient pas à un simple examen général des options, mais ne pouvait pas offrir encore. Une telle idée façons agissent comme qualificatifs L'hypothèse précédente ci-dessous. La seconde hypothèse, que j'ai en conséquence, encore une fois pas comme la première, fixe, est que tandis que pratiquement tous les rayons de couleurs du spectre peuvent être perçus par tout Optikusfaser, résonner les sons de hauteur différente en interne par différentes fibres du nerf auditif, de sorte que , chacune comme une chaîne avec seulement une voix, ou plutôt pour une si petite marge de sons qu'ils ne peuvent pas être distingués des audiences s'appliquent. Pour la première vue, si rien ne peut sembler peu probable, car cette hypothèse, car il n'y a aucune raison de régler les différentes fibres du nerf auditif une tension différente que les différentes chaînes, mais quelque chose semble être présente, qui a nié tout terrain oscillations accès à tous Akustikusfasern. Les dernières études anatomiques de l'outil auditive ont maintenant démontré que la structure élastique spécial auditif spécifique (appelée les fibres de Corti dans la cochlée, propre poils dans la cour) sont mis en contact, ce qui semble être adapté à ses différentes dimensions et inclure vibrations élastiques de différents rapports de vitesse et les signaler aux cornes terminaisons veineuses, sur lequel vous pouvez lire quelques notes dans l'activation suivante. Est maintenant une telle interprétation de cette Gehilde bien plutôt seulement possible comme assurée, il est néanmoins de grandes anatomischerseits de l'importance justifie cette occasion de voir après le folgends autres nouvelles à discuter des raisons avec une certaine nécessité sembler juste pour y avoir. Un Traité de l'anatomie de ce sujet méritait M. Schultze (environ Endigungsweise du nerf auditif dans le labyrinthe à l'Arche de Muller en 1858. P. 343), comprend p. 380 comme suit: "Les fibres Corti avec la valeur ajoutée de mes structures accessoires de même nature peuvent être considérées comme un corset pour la structure cellulaire imbriqués et superposés et fibres nerveuses afférentes, mais non pas simplement comme un dispositif de support je veux savoir l'examen des fibres Corti., Il devrait être attribués à la même un sens plus élevé. favorise apparemment la position particulière courbe de ces fibres, leur attachement à l'artère basilaire de la membrane avec une fin, leur rigidité et d'élasticité, qui ont, après tout, ce que vous pouvez le voir, l'apparition de vibrations de même, ce qui peut faciliter la perception

des ondes sonores lorsque les éléments percevoir aussi proche que possible connexion en plumes. la situation particulière de certaines cellules nerveuses dans les angles bifurqué de tiges de séparation ou serrée entre lame spirale et fibre courbée est probable qu'une telle hypothèse justifie plus qui premier cours encore, aussi longtemps que leur anatomie ne soit pas davantage explorée est tout à fait dans le domaine de l'hypothèse. Lorsque ni l'expérience atteint, ni d'assumer comme ici, l'expérience de pathologies devrait pas tarder à faire une déclaration comme tel, si elle secoue l'entité en question de l'état de curiosités pures out, être à sa place ". Il est impossible de donner sans description détaillée et l'aide de photos ou de dessins schématiques, une idée zulängliche du dispositif compliqué qui a le jeu avec les terminaisons nerveuses cochléaires appareil Corti relation dans les spiralis la lamina et partout difficile, il suffit en elle pour orienter. Un illustrée par les chiffres Vue d'ensemble des résultats des études anatomiques antérieures, à l'exception des travaux récents de Deiters, accordé les manuels scolaires Funke. de la physiologie. 3 Ed en 1860. Vol II, pages 90 et suivantes enquête la plus complète, mais a (après un article précédent déjà dans Siebold et le magazine Kœlliker) Deiters dans la petite police, "des études sur la lame spirale membraneuse, Bonn 1860" livrés. Très instructif et d'épargner pour la compréhension de ces écrits de la mienne était un Rüte course en raison de l'écriture de Deiter'schen dans le grand modèle d'un morceau de la spiralis la lamina avec les organes de Corti en bois et en papier. Il étonné par la quantité de particularités que présentent ici le point de vue à la fois, et il est convaincu qu'ils ne peuvent pas être en vain depuis. Pour consulter les instructions Deiters'schen écrit au moins les points du dispositif, ce qui semble être le plus important, donc il ya un osseuses spiralis la lamina connus de l'intérieur vers les modiolus de la vis, et une paroi extérieure membraneux de la vis extrémités ansetze, pièces. La partie membraneuse est considérablement deux fois, c'est-ferme entre deux plaques, une untern ou la membrane basale, membrana artère basilaire, qui est une continuation directe du périoste de la rampe vestibulaire, et la partie supérieure, la membrane recouvrant ou membrane de Corti, l'une contre l' labyrinthe d'eau rempli une cavité qui est maintenant considéré comme une troisième échelle, les médias Scala, entre la rampe tympanique et la rampe vestibulaire. Dans ce media Scala est l'appareil compliqué, de sorte que les extrémités des fibres du nerf cochléaire sont connectés, et ce que la partie la plus importante est l'organe dite de Corti. Pour visualiser l'organe de Corti schématiquement, il faut imaginer une sorte de voûte ou un toit de la membrane basilaire de l'placé, formé par le fait que deux collision du M. basilaire en oblique l'un contre l'arc ascendant, une partie ou de la jambe au-dessus du niveau de basilaire , au niveau des points de chevauchement, mais pas les deux adhérent comme par une charnière, une sorte ginglymus (Deiters p 39) au moyen d'éléments de liaison spécifiques, qui forment la partie supérieure de la feuille, sont mis en commun mobile.Ces jambes sont appelés les fibres de Corti, à savoir la plus dressées après la columelle à la vis sur l'M. basilaire il agrafées en

permanence que la fibre ou de fibre 1 interne ou ascendante Nombre, plus de la vis sur le mur à M. basilaire épinglage, comme une fibre externe ou descendant, fibre 2 Série différente. Le tout arc est obtenue par Anheftungen et agent de soutènement en place. Ces feuilles sont alignés côte à côte tout le long de la lame spirale innombrables. Il semble (Deiters 30 p.), Ils sont entourés par les médias scala de liquide, et ce n'est pas (comme indiqué Claudius) entièrement satisfaits Zellenparenchym, mais ces choses n'existent que dans certains endroits du canal cochléaire, de sorte que le Corti organe qui reste libre. Après Deiters (p. 27, 29), la fibre intérieure est essentiellement homogène, solide, banal, beaucoup moins épais que la structure large, rigide, moins souple, cassante, élastique de la fibre extérieure. La force de la substance de la fibre intérieure prend de leurs approches de la page progressivement. "Dans sa position courbée normal, ils recevront une certaine tension, qui vise à offrir la direction droite." La fibre externe est, toutefois, de Deiters, une structure en forme de tuyau rond, dans laquelle une gaine et une teneur uniforme peuvent être distingués adjacente, la force du filament extérieur est toujours le même, l'élasticité inférieure, la flexibilité est supérieure à celle des fibres extérieures, il fin, de sorte qu'il repose sur la membrane basilaire (Deiters 37), «une extension en forme de cloche ou en forme d'entonnoir particulière qui lumens assis avec elle dans le chemin de la membrane basale, que celui-ci continue directement dans l'ancien." "La cloche est quelque chose de mal à un angle aigu sur la membrane basilaire» et «peut être comparé avec le calice d'une fleur." Il m'a partir de cette description est n'est pas tout à fait clair que la bouche de l'entonnoir est ouverte ou fermée au labyrinthe de l'eau par la membrane basilaire. La distribution des nerfs dans les organes de Corti et son Pertinenzien est très compliquée, et dans les mêmes conditions et les terminaisons dernières Beaucoup reste incertaine.Vous ne pouvez pas entrer dans les détails. Le particulier poils qui sont les extrémités des nerfs auriculaires par rapport à avoir l'image dans les manuels scolaires de Funke. II, pp 91 f une longueur différente et projet librement dans le labyrinthe de l'eau. Avec la qualification des recherches anatomiques sur je ne suis pas au courant. Une version de l'hypothèse, dans la mesure où il devrait être possible, ne pourra jamais être laissé au départ de l'anatomiste, quoi de plus expertise, avoir les conditions qu'elle soit considérée, mais toute l'enquête ne semble pas encore progressé au point de ces permis. La même hypothèse est non seulement plus tôt, avant même que ceux découverte anatomique a été fait, été placé à plusieurs reprises, mais aussi plus récemment de Helmholtz a réitéré ce point, et non pas à contrecœur que je suis l'autorité de ce chercheur consciencieux et ingénieux avec toute réclamation pour la même chose. Dans les rapports Plans sur la 34e Assemblée des sciences naturelles et des médecins allemands à Karlsruhe en 1859. P 157 (voir aussi p 225) est une présentation de la même "sur la cause physique de l'harmonie et la disharmonie"

imprimé, que j'emprunte le passage suivant: «En général, le mouvement de l'air, qui est produite par un instrument de musique, mathématiquement représenté comme une somme de mouvements d'air qui différents tons simples de n, 2n, 3n, etc vibrations correspondant. Cependant, cette composition de circulation de l'air est juste une fiction mathématique, et mais on trouve aussi dans l'oreille à l'observation suffisamment attentif que tout correspondant à chacun des membres de ce numéro sons sont perçus, à savoir les n oscillations en tant que root, autres que ses harmoniques supérieures. On peut dans les cas où le forme de mouvements vibratoires peut être déterminée avec précision, par exemple lorsqu'il est frappé cordes, convaincu que l'oreille entend toutes ces harmoniques dont les éléments correspondant sont présents dans l'expression mathématique qui manque n'écoute pas. " "La capacité la plus saisissante et particulière de l'oreille sur laquelle elle est basée également que les différents tons d'un accord peuvent être distingués, trouveraient leur explication si nous supposons que la plaque élastique particulière et poils, qui ces derniers temps aux extrémités ont été trouvés dans le ansitzend auditif, chaque adapté à un son particulier, de sorte que chaque fibre du nerf auditif sent que si le ton simple correspondant est indiqué, et leur appendice élastique vibre ". Ailleurs (. .. Pogg Ann cviii 1859 p 290) il s'exprime comme suit: «Je vous ai déjà parlé dans un autre lieu, l'hypothèse que chaque fibre nerveuse du nerf auditif est conçu pour la performance d'un terrain particulier, et est mis en mouvement lorsque le son arrive à l'oreille, où la hauteur de la structure élastique affilié (Corti ' organes humains ou poils dans les flacons) correspond. Par la suite, la sensation de différents timbres réduirait par le fait que dans le même temps, certains autres sont mis en mouvement avec la fibre, qui trouve la racine correspondant aux harmoniques ". Également de la Helmholtz affirmé raison principale de notre hypothèse réside dans le comportement différent de l'attention aux impressions visuelles et auditives. Si les couleurs mixtes pénètrent à travers la même Optikusfaser, nous sommes en mesure par pas de pouvoir de l'attention, celui en face de l'autre à élever la conscience. Si les autres sons de la main pénétrer à travers la même oreille, nous sommes capables d'aller jusqu'à certaines limites par la direction de l'attention maintenant à l'un, tantôt pour séparer les différents tons, et notamment concevoir des composants du son composite. Si tous les tons interrogés simultanément sont perçus à parts égales par chaque Akustikusfaser ensemble, alors la différence de l'effet de l'attention n'a pas pu être expliqué; quelque chose à ce sujet est probablement le cas si les différents sons sont perçus par les différentes fibres parce que nous avons aussi des parties d'un champ visuel peut retirer toute notre attention. Une expérience très simple et frappante vient à l'aide de ce point de vue: Vous pensez une montre de poche à l'avant de chaque oreille, à battre et mesurer chaque horloge entendre le battement de deux montres, et en fonction de la durée

d'attention de l'un pour l'une ou l'autre oreille peut percevoir comme distinct de celui de l'autre. Une attention particulière devrait être en mesure, ce qu'ils peuvent se permettre, où les beats de deux montres sont perçus par les deux nerfs différents, et à faire même si elles sont perçues par le même nerf, il faudrait battre l'horloge et des montres au moyen de deux demgemäßer humeur d'attention peut aussi considérée comme un particulier, si vous gardez les montres de la même oreille. Mais c'est après fameuses expériences par EH Weber 73) certainement pas le cas qui souffle deux montres sont faites jusqu'à un bruit, où vous maintenant seules les périodes ordinaires de renforcer et affaiblir s'aperçoit que, à l'inverse, ne percevez pas quand on détient deux montres avant les différents oreilles, cependant, il nous est impossible de battre et de mesurer les montres toujours considéré séparément. D'ailleurs, tout le monde peut avec le même succès utiliser un bruit différent, tel que le bruit qui est produit par le frottement de la respektiv de cheveux entre deux doigts et, en face d'un son, au lieu des deux oreilles de deux horloges. S. son Abhandl. sur le toucher et sens de la communauté dans le Dictionnaire de Wagner. P 489 Si les sons sont très différents, de sorte que rien n'empêche de les distinguer et d'être séparés par l'attention, même si elles entrent dans la même oreille, et chaque jour nous sommes négliger, car nous prêtons attention aux paroles de l'un francophone, par exemple, et notre attention uniquement sur juge, d'autres bruits sensibles. Cela peut être dû en partie au fait que notre attention sur les cycles particuliers, les nombreux sons, tels que le moulin ont hochets, capable lui-même pour s'adapter à un changement correspondant. Mais aussi la possibilité de la séparation dépend tellement de la variété des sons que l'on peut bien supposer qu'elle trouve seul endroit en conformité avec, comme les différents Akustikusfasern sont affectés dans des conditions d'inégalité, de sorte que l'attention qu'il gagne une attaque spéciale. Une perturbation aura lieu après tout, comme je viens juste de me trouvais très perturbée et difficile à comprendre quand quelqu'un me parlait, et en même temps les cendres ont été grattées du four. Utilisation du précédent essentiellement dépend des facteurs suivants ensemble: plusieurs couleurs optiquement simple acte par le même Optikusfaser, ils vont sous une impression qui reflètent le caractère de tel a, qui serait produite par une couleur optiquement simple, et même étroite avec l'impression d'une optique simple couleur de la fréquence moyenne de vibration est d'accord, ce qui peut s'expliquer par le fait que, dans la même fibre, superponierenden vibrations de différentes périodes d'oscillation après Grailich'schem Prinzipe interfèrent les uns avec les autres. Devrait maintenant aussi tous les sons pénètrent à travers la même Akustikusfaser, puis ne pouvait pas expliquer pourquoi il devrait descendre à un Toneindrucke pas à un Prinzipe égale par des interférences, ce qui porte le caractère d'un ton simple, et coïncide proche de celle d'un simple son central. Mais en fait, si nous frappons différents tons ensemble, il n'y a rien de la sorte à la place, le ton composite n'a pas le caractère de simple et ne peut être confondue avec un ton mi-chemin entre les blessés.
73)

Cependant, même avec des tons créer de nouveaux sons à travers ingérence est possible, comme l'émergence de tonalités de combinaison prouve, mais il peut être prouvé que la tonalité de combinaison déjà créé par l'interférence des vibrations de l'air hors de l'oreille, a une existence objective que les tons, qui Il doit l'origine. 74) pénètre maintenant le ton deux générée par leur ingérence dans la Tartini'sche air un son en même temps, il est perçu par son Akustikusfaser spéciale, et peuvent donc être distingués des tons composant, ce qui n'est pas possible serait s'il les perçoit à travers la même Akustikusfaser même temps.
74)

Comp. Helmholtz, Pogg. XCIX, p 539

Tenter d'utiliser un Tartini'schen sonore par deux diapasons avant deux Obren tenues avant une oreille à produire, il est après (ci-dessus) mentionné expérience de Dove n'est plus entendu car les vibrations de chaque fourche puis pénètrent sensiblement dans chaque oreille séparément, et Donc le son Tartini'sche objectif n'est pas produite, mais après cette expérience, l'âme elle-même n'a pas le pouvoir de faire une telle subjectivement à partir de ses composants. Cela peut cohérente expliquer comment il est que l'on peut distinguer le son des tons dans les domaines de l'un et les mêmes impressions trois côtés, épaisseur, la hauteur, en seulement deux zones de lumière, la couleur et la force de continuer. Avec le anklingenden par Akustikusfaser Haupttone peut être un mélange d'harmoniques supérieures laissé entendre par d'autres, et donc un mélange de Haupttone se pose, qui est ressenti comme un bruit, alors que ce n'est pas le cas dans le visage, où les envahisseurs à travers les mêmes Optikusfaser différentes couleurs, encore et encore les résultats d'un simple, mis ensemble, mais l'invasion par d'autres fibres optiques apparaître dans l'espace discret. Peut-être que c'est aussi le propre et a déclaré une expérience très courante fait que la perte auditive habitude d'entendre des sons musicaux beaucoup mieux que les sons avec notre hypothèse en relation. Quant à la façon dont je joue très bien connu fait par hasard passage suivant du rationnel Otiatrik Ehrhard (1859) à: p. 41e «Mes observations pathologiques ont révélé que le sens musical est lié à la gravité de l'audience conforme dans les deux sens, j'ai même trouvé prononcé à divers degrés de perte auditive, même 2 au sourd-muet, et on le trouve souvent merveilleux que les malentendants qui écoutent ma Kastenuhr pas, mes quelques centimètres Repetiruhr à visiter un concert avec satisfaction, et perçoivent les nuances subtiles d'une symphonie que j'ai vu à Cologne, un sourd-muet, qui a chanté dans l'église, mais sa voix était atone, bien sûr,., j'ai appris connaître une autre qui a sculpté lui-même sifflement et leur pureté essayé. pathologie la plus diversifiée de l'organe de l'audition, à la fois acoustiques et le système nerveux, voire jusqu'à la paralysie centrale, aussi simplement prouver le sourd, ne peut pas tuer le sens musical fois existante ». Un bruit peut en fait être considéré comme un mélange de plusieurs tons de hauteur différente, qui, seulement dans la somme sont très faibles en soi. Dans l'oreille, le son

brisé dans l'aperception dans ses composantes, et s'ils ne le font pas, ou seulement légèrement supérieur au seuil, de sorte que le son n'est pas entendu ou seulement faiblement, tandis qu'un bruit objectivement aussi fort se fait entendre fortement, car c'est à de l'aperception n'est pas cassé, mais reste concentrée dans la même fibre. D'autres rencontres avec les anciens raisons suivantes ensemble. L'importance de l'intervalle d'octave pour le côté périodique de l'échelle de sensation de tonalité peut être mathématiquement justifiée que pour les simples vibrations, et serait donc, si les oscillations de différentes tonalités élevées dans la même Akustikusfaser pourraient mettre ensemble, perdu pour les accords, ce qui est contre l'expérience. Enfin, il me semble une analogie frappante à venir pour équiper plus de notre hypothèse. Notre œil est un appareil dioptrique qui est construit selon les mêmes principes que notre appareil dioptrique artificielle, et en particulier très similaire, mais plus parfait que notre camera obscura. Donc, il ne peut pas être inappropriée si nous nos oreilles un de nos sets acoustiques, détenir des instruments musicaux di construites en conséquence, et même si elle semble plus comparable à un piano, où un grand nombre associé à des clés de chaînes est disponible que tous les emplacements sont s'il n'est pas déjà représenté par un absolu, mais la nécessité pratique d'une précision suffisante, et une chaîne particulière est frappé par un marteau spécial, sauf que lorsque la suggestion anatomique ne déçoit pas, dans nos organes de l'ouïe est le marteau, qui est à l'écoute musicale, et transmet le son à travers son attaque sur la corde. L'œil tout l'art est-il utilisé que les rayons lumineux provenant d'un point visible à ne pas confondre avec ceux qui peuvent venir d'autres points, mais pris séparément. Avec tout art, cela n'a pas complète, mais elle peut atteindre très approximative. Donc, nous pensons maintenant que l'art correspondante est utilisée dans l'oreille, de laisser les sons qui proviennent d'une tongebenden du corps perçoivent séparément de ceux qui viennent des autres, et même ici, elle n'est pas complète, mais avec approximation appropriée être atteint. Par la présente, nous marchons sur deux objections ci-dessus, vous pourriez avoir les arrivants précédents ici et là dans l'excitation, s'opposer, hypothèses et s'est opposé. 75)
75)

Cf y compris Physiol d'allumage. 1 Édition I, p 690 3 Ed II, 141

Il a souligné, en premier lieu, que le nombre de tons, même au sein d'une octave, et encore moins au sein de la gamme par tons, ce qui est notre oreille accessible, est infini, et que nous avons vraiment toutes ces tonalités infiniment variées sont capables d'entendre, toutefois, le nombre de fibres nerveuses de l'auditoire, mais ne peut être qu'une finie, d'autre part, que la décomposition de est concevable de telle manière que chaque fibre à lire leur propre son, après tout Prinzipe physique à travers le labyrinthe de la composition anlangenden ondes sonores de l'eau. Mais deux objections peuvent être contrés dans leur contexte. Le premier argument tiendrait eau si nous avions vraiment attribuable à chaque fibre seulement la perception d'un seul absolument certain son, et en même temps n'est pas une idée physique serait surmonter comment chaque fibre juste un mode de

vibration absolument unique sont fournis, ou seulement pour leur inclusion ne devrait être prise réceptif. Mais nous avons seulement besoin de supposer, comme cela a été fait au début de chaque fibre qui a une marge de tons qui est assez petit pour qu'il n'atteint pas ou dépasse le seuil de distinction.Ensuite, il est possible non seulement de préserver la continuité des sensations de ton à travers toute la gamme de tons avec un nombre fini de fibres, mais il peut aussi y avoir des moyens physiques penser à mettre chaque fibre dans des conditions que leurs navires d'une argile mélange seules vibrations obtenir une petite marge, et se référer aux conclusions citées sur la structure de l'organe de l'ouïe laisse entendre que ces conditions sont effectivement remplies. Alors que les appels aussi cette condition si il n'y a pas infiniment grand, mais encore une énorme fibres nerveuses numériques, mais puisque cette condition est effectivement atteint, ce serait plaider en faveur plutôt que contre, la condition sine qua non. Kölliker a trouvé une note dans étincelle Physiol c'est la façon dont j'ai Édition (p. 683) se réunissent dans la cochlée de l'oreille », un 18 '" longue série de plus de 3000, avec une régularité mathématique monté terminaisons nerveuses adjacentes »Kölliker a occupé les fibres de Corti terminaisons nerveuses. Toutefois, cela ne modifie pas le point de vue parce que les mêmes fibres nerveuses se rencontrent., il serait tout à fait impossible de prendre une idée de zulängliche téléologique pourquoi tant de fibres nerveuses si étrangement blindés doivent être utilisés pour chaque fibre absorbe tous les sons de la même et seule l'âme devraient distinguer ces. L'objection selon laquelle un dispositif physique est impensable que de séparer les différents composants d'une re résultante de nouveau, et de fournir les différents éléments nerveux vertu est tout simplement contredite par des faits tels que par la théorie. Connu et est sans aucun doute l'expérience qui peut briser le verre en le vissant quelques pleurs d'un certain son, mais pas d'autres sons. Ainsi, un tel verre choisi dans les tons seulement oscille avec certaines argiles suffisamment forts pour être dispersées. Ainsi, de préférence trembler les fenêtres sous l'influence de certains sons, afin d'apporter une corde vibrante devant les autres tout de même accordé pour résonner. Ce n'est pas grave n'importe où, si d'autres tons résonnent au-delà de la question. Pendant ce temps, tout aussi sûrement que ce choix est, il est certain que ce n'est absolument pas limité à un son spécifique. Une fois que soit le verre ou la fenêtre, ou la chaîne peut être absolument réglées exactement le son qui met à vibrer. En outre, cette hypothèse ne serait pas tolérée par les lois de notification sonore. Dans le traité en profondeur "les dépassements sous l'influence de forces variables» de A. Seebeck 76) , l'affaire est généralement traitée à un corps en forme de plaque N, qui (comme nous les fibres de Corti de la au moins une première rangée, et les poils sur extrémités du nerf auditif présupposent) une auto-oscillation de la période n est capable ou, en bref, au son den est accordé dans un milieu résistant 77) , par ce moyen oscillations d'un corps auto-teinte M 78) de la période m sont nourris . Elle s'applique mathématique suivante de la main de cisaillement. 79)

76) 77)

Pogg. Ann. LXII, 289

traite Seebeck avec le cas de l'air, cependant, en principe, rien ne s'oppose à la transmission de l'eau.
78)

L'original est M utilisé par la masse de la caisse de résonance. Incidemment accepter nos conditions identiques à celles de l'original.
79)

Les deuxième et quatrième phrases suivantes peuvent être tirées à partir de la formule p 265 avisé.

1) Général ensembles parlées voir la période d'oscillation du corps, où les vibrations sont communiquées au début de sa période n et la période m de la photochromique corps Mensemble, mais va après un certain temps dans la dernière période, seul, le plus rapide, le plus grand la résistance du milieu, dans lequel la vibration a lieu. 2) Le Mittönen après la période m est le plus fort, moins la période m de la période appropriée n est une distinction de corps mittönenden, et quand les deux périodes sont très différentes, nous trouvons un lieu de Mittönen marqué seulement au niveau des surfaces, qui relativement à leur région ont un peu de masse. 3) le corps est sur N à la place excité par un mouvement oscillant simple en un composite pour Mittönen de sorte que la même chose s'applique pour les composants individuels de la vibration ", à savoir le corps ne fait que les mouvements avec nettement, qui ne sont pas trop différent de sa propre période. " Après cela, vous pouvez voir la possibilité d'une sélection de sons à partir d'un mélange d'argile par des événements physiques adaptées tenir une mathématiquement justifiée comme expérimentale. 4) Une plus en plus la résistance du corps N avec ses vibrations à travers le milieu environnant est assujettie, plus la différence entre n et m soit, au cours de laquelle il était encore nettement dans la période m résonne, que l'environnement de l'appareil avec de l'eau à la place Hörnervenenden- pourrait sauf un amortissement rapide des Nachklingens également avoir du succès avec l'air, d'élargir la portée des sons, à partir de laquelle le Endplättchen peut venir à quelque chose. Pendant ce temps, il ya deux autres difficultés de l'hypothèse, bien que n'étant pas considéré comme un succès, mais sont tout aussi peu mais déjà soulevé de façon adéquate, et leur enquête détaillée et éliminer l'espère, par conséquent, l'attention devrait être dessiner. La première est que les fibres de Corti dans la cochlée et soies dans les flacons qu'en vertu d'une différence dans leurs dimensions, le style de montage ou d'une substance peuvent être accordés sur une autre note élevée. Maintenant, je ne connais pas assez le gediehenen trop grandes enquêtes anatomiques d'expansion sur ce sujet, de loin, 80) , pour être en mesure de dire ce que sur d'autres détails de dispositions

existent à ce sujet. A propos des poils cf., À cet égard, la remarque a déjà été mentionné. Les fibres de Corti mais semblent être très similaires sur toute la longueur de la vis de l'autre, et aussi d'un attachement différent, je ne trouve rien dit. Particulièrement remarqué Kölliker 81) contre l'hypothèse exprimée par Helmholtz fait explicitement: «Le fait que les différences de taille des parties du organe de Corti sont minimes, les parties semblent être plus par rapport à la coupole. " Helmholtz dit à ce sujet "la mesure de la longueur moins importante que celle de l'épaisseur." Comme il devrait être noté que le nombre transversale de vibration d'une tige parallélépipédique avec la même manière de montage, indépendamment de la largeur, mais proportionnelle à , si d 'épaisseur, L la longueur de la tige est 82) serait, après laquelle les variations de longueur, mais avoir une plus grande influence sur le terrain que les variations d'épaisseur.
80)

L'état de mes yeux m'oblige à me mis sur l'utilisation Kompendiöseste dans la littérature.
81) 82)

apparaît dans les rapports de la réunion Karlsruhe p. 279 p 216 cf, mon Repertor. de la physique expérimentale. Th. I, p 274

Une autre difficulté peut être trouvée dans le fait que (à ma connaissance du moins), aucun cas sont connus où l'audience serait parti pour un certain nombre de sons individuels ou des sons du centre de l'échelle des tons perdu d'autant plus que l'on pourrait penser, mais que les cas pathologiques la destruction de telle ou telle partie du milieu de la masse de fibres de l'auditoire ou de ses équipements auxiliaires reliés allait arriver parfois. Pendant ce temps, en tenant compte, d'une part, que la représentation des nerfs auditifs des deux côtés prend certainement lieu, une représentation de l'escargot nerveuse et d'une labyrinthe peut avoir lieu, d'autre part, que la partie médiane de l'échelle du nerf touches dommage pas facilement sauf à travers par des dommages alors portée à l'extrême pièces devraient être disponibles. Mais que l'audibilité des tons peut être anormalement réduite à la fois de la start faible que la limite supérieure de l'audibilité, (chapitre 30) a été donné. Chaque cas, il serait utile d'examiner de plus que ce qui est probablement arrivé si loin, si ce n'est peut-être perdu l'audition dans une oreille ou d'autres sons ou des parties de l'échelle des tons personne en particulier. La troisième hypothèse porte quelques-unes des relations plus générales qui existent entre la lumière extérieure et des vibrations sonores sur les vibrations internes ainsi suscitées par des raisons internes. Notre audience est due à des conditions normales sur les vibrations longitudinales de l'air qui frappent le tympan normalement par celui-ci ne peut être décomposé en fonction de la vigueur normale aussi des vibrations mauvaises destinées à effectuer les mouvements des osselets, qui les vibrations de la fenêtre ovale transférés; d'autre part, repose sur les vibrations transversales de la vision de la lumière. Ceux-ci

peuvent prendre autant de simple, ils peuvent être droites, mais aussi toutes les formes circulaires, elliptiques et composé et avoir ceux vraiment. L'hypothèse, qui est utilisé par nous est maintenant, que cette forme normale correspondant aux suggestions extérieures, à l'écoute et sur la base interne son soutien psycho selon simples, voyant vibrations linéaires avec moins certaines formes changeantes. Il s'agit d'une hypothèse, car en elle-même après le débat (as) n'est pas prévu que les vibrations externes transmises sous forme inchangée dans notre appareil nerveux. Notre hypothèse n'est pas que la forme intérieure de l'extérieur de la vertu extérieure d'un transfert direct, mais pour ajuster les conditions internes d'une forme correspondant généralement comme externe ont, correspond, par exemple, de sorte que même les vibrations dans l'auditoire ne pas simplement droit lorsque les vibrations stimulantes exceptionnellement zutreten par les os de la tête dans une autre direction et la forme comme d'habitude à travers la membrane du tympan, et aussi que l'œil traduire à des oscillations non linéaires du faisceau lumineux inchangé en ligne droite, circulaire en circulaire, qui plutôt faire ( L'article 32 serait représenté) défini, une contradiction entre l'expérience et la théorie, mais qui intérieurement comme des formes peut se produire à l'extérieur que jamais après la mise en place du système visuel. La principale raison de cette hypothèse est nettement avec les raisons de l'hypothèse précédente. L'importance de l'intervalle d'octave, qui se caractérise par l'analyse élémentaire des conditions de sensation à la fin du 30e Chapitre et le 32e Le chapitre a été trouvé, est essentiel pour que les oscillations linéaires simples. Veut une théorie que par l'intermédiaire d'un tel compte de l'analyse de ce sens de l'intervalle d'octave pour les tons donnent, elle doit donc supposer que les vibrations dans les nerfs, dans lequel la sensation de sons base, simple, et qu'ils ne sont pas assemblés, dont d'abord le courant, le second correspond à l'hypothèse précédente. Mais vous devez expliquer pourquoi l'intervalle octave n'a pas la même signification pour les couleurs comme les sons, en même temps supposer que les vibrations dans les nerfs, qui sont les couleurs, mais pas aussi rectiligne simples. Pour soutenir l'apparition d'équipement clé peut ensuite être tiré au niveau des extrémités du nerf auditif, ce qui rend l'émergence d'un simple, forme d'onde de plus en plus identiques facilement imaginables, appareils cependant similaires aux extrémités du nerf optique qui manque ici, et le point de vue, cela signifie que des organes des sens sur une certaine conformité générale entre la forme des vibrations de stimulation externe et interne excités à apparaître naturellement. Soit dit en passant, ne serait pas nécessaire, une forme mathématiquement droit acquis, pour les oscillations dans le nerf auditif, mais il suffit de dire qu'ils diffèrent très peu de la droite, parce que partout ne nous affectera pas très petits écarts, le sentiment visiblement. La quatrième hypothèse, que j'ai mis en place, contrairement aux hypothèses de bon sens dans la direction opposée à la seconde. Après le deuxième lit chaque Akustikusfaser d'une argile objectif composite mêle leur taux particulier de vibration out, selon notre actuel prend inversement, chaque Optikusfaser sous l'influence de

même le stimulus de couleur simple, une composition de vibrations, et alors qu'il n'ya pas de tonalités subjectives composites similaires à celles de l'objectif, il est pas facile dans un sens similaire subjective et couleur objectif, mais la couleur plus simple d'objectif évoque seulement la combinaison relativement simple subjective des couleurs, c'est à dire la composition de vibrations de durée différente, et la qualité de la sensation, qui en dépend, sont basées sur la composition de cette manière du mélange. Bindendste La raison de ce point de vue semble résider dans l'écart qui les couleurs d'après la théorie du point I, p 175, et la théorie de l'information II, Chapitre I Offre 33b de la loi de Weber. Lorsque les numéros externes de vibration N, N ', N ".... fréquences correspondantes internes pour les couleurs homogènes simples tout aussi bien n , n ', n " sont, comme nous avons des raisons de l'accepter dans des tons simples, il peut être pour la même différence ne s'explique pas par la loi de Weber. Toutefois, si dans les couleurs de chaque vibration externe unique correspond à une vibration intérieure composite, on peut négliger le fait que la distinction de deux couleurs ne peut être subordonnée à pas plus des conditions des fréquences extérieures après la loi de Weber, mais une forme complexe doivent être les conditions auxquelles les rayons reçus composer réveillés mélange des couleurs. Dans le même temps, peut-être sous les sections a) justifier avec une forte probabilité, à condition que les fréquences de la rétine certaines limites ne sont pas en mesure de répercuter, négliger le fait que les limites du spectre visible, la disponibilité de la distinction des couleurs doit être relativement plus faible que pour au milieu, comme par l'expérience est vraiment le cas. En effet, selon l'approche de faisceau d'excitation de la partie centrale du spectre des limites ou au-delà même côté de la frontière, à travers laquelle il n'y a pas suffisamment de fréquences de la rétine, le nombre de vibrations des rayons intermédiaires sont relativement restent répandus, et est donc également moins dans le progrès des limites d'une distinction du passé aux rayons intermédiaires facilement possible. Si jamais demande, en ce qui concerne le mélange de couleur intérieure, qui nous est apporté par un faisceau de couleur homogène simples voraussetzlich, composée de composants, nous avons, si nous affirmons qu'ils l'hypothèse selon laquelle un terrain d'entente pour dessiner deux facteurs en considération. D'un côté, il est prévu que le nombre de vibrations de la lame provoquant à nouveau la couleur avec la plus grande résistance à l'excitation et les autres mélanges selon les nombres inférieurs à leurs numéros qui diffèrent en outre. De l'autre côté, mais il est prévu que, si l'excitabilité de la rétine est tout limité dans certaines limites seulement les fréquences qu'un certain nombre de vibrations produites avec relativement d'autant plus de force plus il est éloigné de la frontière, de sorte que finalement les deux circonstances à sont appropriés. Les limites des fréquences de vibration internes sont ci-après pour être plus étroit que l'extérieur, tellement elles sont excitées, car une fréquence de vibration externe, qui est si élevé ou faible que la rétine peut vous correspondre non plus, mais encore donner de faibles vibrations et ainsi en mesure d'être visible, qui se situent entre les

limites de excitable, de sorte que le rouge et le violet extrême à l'intérieur doivent être considérées comme formé par des vibrations qui ne sont plus suffisants pour la lenteur et la vitesse de l'extérieur. En dehors de ces moments subjectifs, la luminosité qui apparaît chaque partie du spectre, ni sur l'intensité objective avec laquelle le faisceau de lumière frappe la rétine, qui dépendent des discussions dans les sections a) en supposant que le point de vue de l'identité de la lumière et de la chaleur peuvent être pris en considération pour la partie visible du spectre en tant que données par les effets thermiques, s'il n'y a pas d'absorption non uniforme dans les parties (comme décrit dans la section 33a) par le support de l'oeil. Peut-être que l'on pourrait penser que l'écart par rapport à la loi de Weber avec les couleurs du spectre dans un lieu de variables de luminosité ensemble exécuté le même. Mais alors, seraient également des tonalités à la spécificité des hauteurs dépendra de la solidité des relations avec, ce qui n'est pas le cas. Par précédent puis explique aussi pourquoi la couleur du tout, mais plutôt le son de, les mélanges de tons que le ton simple semble similaire, et une partie de la hauteur des sons ne se produisent pas même avec des couleurs, mais plutôt le jugement de celui-ci, ou après leur départ du Blanc peut faire en fractions de la blanche est admissible, à condition que même la couleur simple objectif est un mélange de couleur subjective, analogue à celle qui se produirait si toutes les tonalités possibles dans un intervalle donné ont été frappés ensemble. Mais tandis que la couleur mélangée reste les chances que le son mixé est composée de tons qui se situent dans différentes Akustikusfasern, de ceux qui tombent dans la même fibre, ce qui contribue à expliquer, mais ce son n'est pas la couleur. Il est également désormais plus facilement explicable comme une composition de deux couleurs objectivement simples peuvent apporter une empreinte correspondant à une couleur simple, puisque même le simple objectif d'un composite subjective représente. Se demande quant à lui si l'hypothèse du possible, et selon les conditions dans lesquelles les couleurs surgissent à l'esprit est probable. Maintenant, nous savons que les conditions mécaniques dans lesquelles les vibrations lumineuses traduisent vibrations dans le nerf, pas suffisamment, alors l'hypothèse a prioricontredire ou de les soutenir en. De la même façon, mais peut être prouvé par les faits, et la même probabilité de soutien par exemple. À cet égard, je fais les observations suivantes. 1), même dans les zones de la théorie objective de la lumière, une simple vibration de couleurs homogène dans un milieu d'un autre message de stimuler une vibration de couleur composite. C'est notamment le cas de la fluorescence. Comme il est bien connu par les substances fluorescentes, la fréquence de vibration des couleurs refrangibles du tout humilié, mais selon les enquêtes de Stokes ce qui se passe généralement pas le cas que la couleur homogène est converti en un autre homogène de la fréquence de vibration plus faible, mais celle induite par les rayons de couleurs

homogènes, dispersés lumière est constitué de plus ou moins en général. Que ce soit pour faire des lois d'une demande fluorescence spécifique à notre cas, et au fait que la rétine même après la mort d'une certaine fluorescence montre comment Helmholtz déterminée (voir chapitre 33), une certaine importance à cette foire peut ici d'abord rester totalement indécis, c'est la fluorescence de manière significative seulement dans cette pensée lorsque leur fait prouve que notre hypothèse n'est pas les lois générales de la contradiction de mouvement, mais les appels se produisant réellement 83) , peut être aussi à d'autres égards, les conditions et les lois de la fluorescence, qui raison elle-même n'est pas encore sondé, être tout à fait différent. Pas une analogie avec la fluorescence, mais d'autres faits naturels me semblent exiger l'hypothèse courante.
83)

En ce qui concerne la représentativité des conditions mécaniques peuvent être ici en discutant sur la fluorescence Stokes dans Pogg. Ann. 4e Ergänzbd. Comparer S. 823 ff.

2) Pour aider à cet égard est que, en fait, même volontairement développé Optikusfaser sans aucune couleur de stimulus externe, tous les rayons de couleur dans une certaine mesure, à condition que, d'une sensation légère de lumière représentant œil au beurre noir est incolore. Cela facilite, de penser que tout le monde, même le charme de la couleur plus simple tout, debout probablement dans une certaines activités de solidarité dont les fibres optiques sont capables de faire, dans le cadre déclenche uniquement à surpondérations raisonnables ceux manière vibratoire, qui appartient aux stimuli eux-mêmes, et qui est la plus éloignée des limites de la capacité de vibration de la rétine. 3) Cette base renforcée par le fait que dans les cas anormaux, pas plus de couleurs se distinguent, cependant, mais l'impression de couleurs claires persiste. Cela semble permettre à toute autre interprétation que celle de ces cas, les jet d'encre de toutes les activités de couleurs extérieures à l'intérieur des mêmes conditions déclencheurs et les cas connus daltonisme semble également plus facile à trouver leur explication en ce que le ratio normal est perturbé entre les composants du mélange des couleurs . "Le achromatopsia dit Rute, y compris l'état où le patient n'a aucune idée claire des couleurs, dont il est encore capable de distinguer Bleu Exemple ni jaune ni rouge, où tout est gris (rare). Dans la lettre de Hudart à Joseph Priestley (transacfions philosophiques 1777. p. 260). Quatre frères pouvaient distinguer seulement blanc et gris. autre, tel que communiqué par Rosier voir l'exemple dans les observations sur la physigue et l'histoire naturelle vol. VIII, p. Année 1779 87e ». La sensibilité différente aux couleurs de cette manière anormale entre des individus différents spectacles, montre même jusqu'à normalement dans un sens, entre les différentes parties de la rétine, comme les expériences au-dessus de Helmholtz enseignent. 4) Le fait étrange que toutes les couleurs simples et composés sont d'autant plus

proche du blanc, plus vous l'intensité de la même amplifié (voir ci-dessus), peut, selon notre hypothèse, l'interprétation est que la relative prédominance de la couleur principale correspondante excitateur sur le Beifarben à diminuer de plus en plus avec une amplitude croissante, et en général la force relative des composantes des couleurs excités de plus en plus des approches qui se déroulent en blanc. Alors, comment cela pourrait arriver à des lois mécaniques, peut encore faire l'objet de la question, il me semble que sans l'hypothèse de l'effet de la il est ici tout resterait inexplicable. Cependant, la hauteur change avec l'amplitude des oscillations. Le bruit d'un accord vibrant transversalement mouvements de fourche est connu pour Verhallen où les oscillations sont de petite taille, un peu dans l'air 84) , et en effet il est par W. Weber une propriété de tout le corps vibrant transversalement que vous semblez un peu plus loin avec une plus grande qu'avec plus petit amplitude est, sauf variations de tension ont lieu là-bas, cependant, l'inverse s'applique à tous les corps longitudinalschwingenden, les colonnes notamment aériens.Cordes Transversalschwingende certainement sembler quelque peu supérieur à plus ou moins grande excursion, mais seulement parce que leur tension est supérieure à la plus élevée excursion 85) . Mais en aucun cas, le son à travers son gain d'un son similaire. Je ne peux même pas me dire d'un musicien, c'est quelque chose de plus idéal s'enrichir par l'occupation d'un orchestre ou chorale de ton, comme il le dit, par le ton des bruits étranges ont été relativement moins perceptible alors.
84) 85)

W. Weber, Pogg. XIV, 402 Cf W. Weber, Pogg. XXVIII, 6

Après la cinquième, liée à la précédente, hypothèse, je suppose que la perception de la lumière pas comme la perception sonore dépend d'un état de mouvement qui se répète dans le même sens de la même façon à toutes les sensations des particules qui contribuent à des corps vivants, de sorte que seule la phase le mouvement est différent en même temps pour différentes particules, et peut être évaluée, en particulier le mouvement de chaque particule, mais que la réalisation de même la sensation la plus élémentaire de la lumière d'un système de particules est (une molécule composée d'une pluralité d'atomes de la matière pondérable et impondérable) dans laquelle les particules individuelles effectuent des mouvements de divers types qui peuvent être mis en vibrations différentes sont de durée, l'amplitude, et peut former également en général. En bref, cependant, de l'état de mouvement de l'audience dépend, prenez chaque molécule contributive dans son ensemble, et toutes les molécules répéter le même mouvement, se mettre en voyant les particules individuelles d'une même molécule dans différents mouvements. Chacun avec l'autre dans la solidarité coopérer à la perception des particules de lumière correspond à la mesure, il peut être attaché à un mouvement d'une période simple, avec sa fréquence de vibration caractéristique d'une certaine couleur d'objectif simple, mais nous n'avons jamais juste apercevoir, et la nature de la

sensation de la lumière non seulement contempler , car la sensation la plus simple de la lumière partout présuppose la solidarité et la coopération des différentes parties sous tension excitables. Combien peut-on s'attendre dans les molécules sur le particulier pondérable et impondérable, peut être laissé indécis pour l'instant, puisque nous n'avons pas les connaissances suffisantes pour le faire, mais à chaque fois que je pense que la perception de la lumière repose en grande partie sur les vibrations de l'impondérable, qui donc sont différentes pour différentes particules d'éther, parce que tous ne sont pas dans les mêmes conditions aux particules pondérables. Il ya, cependant, même parmi les physiciens-mathématiciens ont tellement l'ascendant sur la part de la colonie des particules pondérables à la réalisation des phénomènes objectifs de la lumière dans les corps que je n'oserais pas irgends proférer des conditions précises. Cette hypothèse est un qualificatif à la précédente, selon laquelle tous les simples couleurs extérieures passionnantes vibrations correspondant à l'intérieur de la majorité des états de vibration avec différentes périodes et amplitudes. Mais même une seule particule dans différents états de vibration peut simultanément être considéré comme conçu par les principes de l'ingérence, et les faits vorbesprochenen pourrait encore très bien être l'explication pour que tous à envisager de contribuer mouvements sont à prendre en tant que mouvements vibratoires composites, qui sont tout aussi Répétez l'opération pour tous les individus, afin d'étudier les particules qui contribuent, comme il est de contribuer à écouter les mouvements oscillatoires simples voraussetzlich le cas. Mais d'autres circonstances factuelles semblent appeler à l'hypothèse actuelle, ce qui n'exclut pas que les particules individuelles peuvent entrer dans tout aussi composée de mouvements oscillatoires simples. Avant d'entrer dans les raisons de cette hypothèse, il sera un peu plus près à se développer. En y regardant de plus près, nous aurons à nous penser en fonction de cette hypothèse un stimulable pour molécule légère sensation comme un système de plusieurs particules (atomes), dont chacun, quand il devient fou de sa position d'équilibre initial et laissé à lui-même est, selon sa distance relative et la masse contre le les autres un certain nombre de vibration particulière appartient, comme des diapasons, des tiges ou des chaînes, qui sont reliés par le montage sur une caisse de résonance commune dans un système, à l'exception que la définition d'un nombre particulier de vibrations pour chacun des reliée au corps du système par le rapport de ses propres pièces l'une contre l'autre est donnée par la molécule reliée à particules mais par leur relation avec les autres particules de la même molécule, 86) . Même sans stimulus lumineux externe toutes les particules excitables sont comprises dans un certain mouvement vibratoire, dont la sensation incolore d'yeux noirs dépend. Si les amplitudes sont absolument les mêmes en fonction de leur taille nombre inchangée et inchangé de vibrations augmentent, ce qui crée la sensation de lumière blanche, cependant, la sensation de couleur lorsque les produits de vibration à, un « n », un «n» ... que l' se particules individuelles supposent un rapport différent que les yeux incolores correspondant noires.

86)

Comme nous le voyons les systèmes connectés à la planète sous l'influence des systèmes de pouvoir inhérentes effectuent des mouvements de différentes périodes peuvent être dues à mécaniquement impossible dans une telle idée, en tout cas rien.

C'est désormais chose faite généralement sous l'influence d'un stimulus de couleur. Ici, l'état vibratoire de l'ensemble du système des modifications aux lois qui nous a priori ne pas déterminer - pour les lois de rétroaction simples pour corps élastiques ne peuvent plus suffire ici - l'apparition de la couleur par le stimulus de couleur oblige simplement une manière générale, une modification de la conditions des produits de vibrations ainsi accepter, sans laisser décider sur l'amendement qui facteur ou un n, il est basé de préférence, probablement les deux. Inclure les raisons de cette hypothèse. 1) La lumière montre, par son action chimique qui il peut vraiment abändernd intervenir dans les affaires internes des molécules, et ici érigée sur son efficacité comme une vue de stimulus sensoriel contraire. Que savons-nous de la transmission des vibrations sonores au nerf auditif, ne favorise vue correspondante sur le son. 2) Chaque changement de stimulus lumineux grâce à son influence même la manière dont il est perçu, non seulement quantitativement, mais aussi qualitativement, d'autant plus qu'il est, d'où émergent multiples phénomènes subjectifs. Pour toutes ces phénomènes, si peu que ils ont expliqué en détail et jusqu'ici peut être expliqué, mais peut être en accord avec notre hypothèse, les conditions générales suivantes, la déclaration up. Le stimulus lumineux est non seulement augmente l'effet de stimuler la solidarité coopérer pour la perception des particules de lumière à osciller autour des positions actuelles de l'équilibre, et les vibrations existantes, mais aussi de changer les positions d'équilibre lui-même de sorte que les particules que lors de l'action du stimulus à un autre équilibre autrement oscillation, qui est également l'état de ses produits de vibration à A'n '... changement. Cette modification plus ou moins progressivement, sous l'influence d'un stimulus (voir le déjà gen.Tatsachen), et disparaît progressivement après le retrait de la stimulation, mais de telle sorte que les particules ne sont pas tout de suite après le retour à l'équilibre ancien moi, mais dépassant le même, et le retour dans la direction opposée à ce qui oscillations peut être répété plusieurs fois. Ces oscillations lentes des positions d'équilibre des particules qui dépend de la périodicité dans les images rémanentes sont apaisées, mais pas avec les oscillations rapides des particules à chaque position d'équilibre répétées (que les sensations de couleurs dépendent elles-mêmes) pour être confondus, et il peut contribuer à court distinguer ceux que les oscillations Afin d'abord, ceux-ci sont appelés second ordre. On peut imaginer que les lentes oscillations d'incidence significative sur les

particules pondérables, mais qui suivent les changements imprévisibles dans les oscillations dépendantes avec eux. Mais je laisse indécis. Je dois maintenant donner plateau contre mon premier point de vue est juste que la forme oscillatoire la forme essentielle est l'expiration des après-images de la même, avec la première phase légèrement en raison de la vitesse excessive avec laquelle il passe à grande faiblesse souvent pas perçu le passé en raison sont sans par la voie de sorte que l'approche que je pense sur ce que vous avez vu dans le phénomène de rémanence d'un conflit d'Nachdauer et émoussement, est abrogée, parce que c'est fondamentalement juste un court terme les conditions réelles et pas une hypothèse. Une forme périodique de ce conflit, mais je pensais que d'avoir à reconnaître que dans des conditions exceptionnelles, est sans conteste la forme normale pour les raisons suivantes. La première place peut être la même dans des conditions expérimentales particulières 87) entièrement observés, et où ils ne semblent pas complètement, mais vu des conditions suivantes. Chaque impression lumière sonne après le retrait du stimulus que dans une phase positive 89) pour, comme en témoigne la roue de roulement avec les secteurs et les post-images blanches et noires ou de couleur des impressions éclatantes, il s'ensuit une complémentarité négative pour les impressions couleur, phase, et cela renvoie à l' les cas ordinaires Afterimages progressivement revenir à son état d'origine, suivent sans aller plus loin, cependant, dans des conditions expérimentales particulières comme mentionné plusieurs oscillations entre la couleur ou l'apparence primaire et complémentaire et la disparition de l'image rémanente. Toutefois, le retour à l'état original doit toujours être considérée comme une oscillation dans le sens opposé à la vitesse précédente, et il serait contre toute analogie de supposer que l'oscillation continue arrière restera disponible pendant la position d'équilibre initial, et n'est pas dans ceux conditions expérimentales, alors peut facilement imaginer que la transgression de la même chose dans le sens inverse dans de nombreux cas est trop petit pour même donner des phénomènes qui dépassent le seuil de perceptibilité: comme il peut également se produire avec un vibrant dans une chaîne milieu fortement résistant à l'affaire, que le même dépasse seulement imperceptiblement pour revenir à la position initiale, mais ce retour est la cause oscillation.
87)

voici propos plateau en Pogg. Ann. XXXII, 550; pont en Pogg. Ann. LXXXIV, Aubert à des Unters de Moleschott. IV, 230
88)

sens positif et négatif compris dans Pont du.

3) Le point principal de ce qui semble nécessiter l'hypothèse actuelle pour moi, c'est que toutes les différences ailleurs établi entre les conditions internes de la lumière et de la sensation sonore ne me semble pas suffisante pour expliquer la différence de qualité de base des deux sensations et le fait que par fibres optiques différentes perzipierten vibrations donnent l'impression de juxtaposition spatiale,

cependant, ne donne pas le perzipierten par divers Akustikusfasern tel. Notre hypothèse actuelle, mais semble devoir expliquer à la fois dans leur contexte. Parce que le premier est concerné, il doit être de la qualité de la sensation d'une importance principale de savoir si, même le mouvement de chaque particule elle-même, ou presque uniquement l'état cohérent du mouvement d'un système de particules est valable aussi un élément, dont il dépend physischerseits 89) . Et en ce qui concerne le second, il peut être facile de penser qu'un élément d'un vaste sensation appelle également à l'état de mouvement d'un système largement explicitée comme un soutien essentiel.
89)

Aux fins des points de vue exprimés dans ma atomique pages de théorie 181 ff je dirais que les mouvements à laquelle est reliée la sensation de lumière, suspendu à plusieurs forces d'un ordre plus élevé que celui auquel est connecté la sensation sonore.

XXXIV. Sur les vastes sensations en particulier. 1)
Par EH de Weber recherches 2) , il est devenu très probable que la distance entre les deux touché ou pris par les taches de lumière sur la peau, ou de la rétine selon perçu plus grand ou plus petit que le nombre de cercles dits sensoriels est plus ou moins formé entre l' les points irrités, mais sous cercle sensorielle chaque partie de la peau ou de la rétine est entendu, qui est fourni avec des branches de la même fibre élémentaire de nerf ou un groupe de ces branches elles-mêmes, où il ya des motifs physiologiques suffisantes existent pour croire que toutes les branches de la même fibre nerveuse ne conviennent solidarité avec une impression commun pour entraîner le cerveau.
1) 2)

En termes de p 174-177. Révision p 423 et suivantes

Le sens du toucher et du sens de la communauté, selon les mots de Wagner pour vivre. P 528, et un traité dans les rapports de Sachs Soc. En 1853. P. 85; extrait dans le Centralbl de Fechner. En 1858. P 585

Ce point de vue est évidemment contesté quant à la rétine, y compris notamment récemment par Panum 3) , principalement pour la raison que «les parties latérales de la rétine voir les objets qui ne sont plus petite que la clé, encore sur un même espace en surface un plus grand nombre avoir des points sensibles. " Constant que cette contre-argument est remarquable, mais pas décisif, parce qu'il prouve trop. Parce que si je continue aussi loin de l'œil deux fois un doigt, comme les autres, je vais être à moitié aussi grande image, mais tout aussi importants, et bien que je peux soulever cette tromperie par n'importe quelle application d'attention. Il serait donc être conclu par l'inférence de Panum que la taille de l'image sur la rétine n'a absolument aucune influence sur l'apparence de la taille.

3)

Arch Graefe f Ophtalmol. V, 1 ff

Très instructif à cet égard est l'expérience suivante. Vous détenez un compas, les meilleures étriers (pour ne pas pêcher estimation de mêler), avec une distance mesurée de la pointe, la distance normale de l'œil, une autre tout à fait la même chose dans environ la moitié aussi grand soit deux fois plus grande distance afin que les deux projections sur l' fond tomber à côté de l'autre, et à trouver la distance de la seconde crête, la distance manquante, pour effectuer des mesures de l'oeil immédiatement après la distance normale. Peu importe maintenant la distance d'erreur de la même taille avec la distance normale tenant compte de leur distance de l'œil deux fois plus grand ou à moitié aussi grand tableau à l'esprit est que la distance normale, il les rend toujours le même, sauf pour un petit variables et erreur constante égale , et c'est la faute constant avec moi le chemin que j'ai le mal distance quand il est plus loin que la distance normale, devient un peu trop petite, si elle est plus proche, un peu trop grand faire ce que la charge de l'autre différence de distance entre la taille des images d'espacement seulement augmenté. Toutefois fait une autre personne le mal à distance, à la fois lorsque le plus proche, comme si elle était le lointain, toujours un peu trop gros, un tiers le plus proche un peu trop petit, éloigné un peu trop grand. Il convient de noter que même si l'on compare les deux distances à la même distance de l'œil, une petite erreur constante est déterminé, le positif avec moi, tant juridique que la position gauche de la distance normale à la distance du défaut, négatif, à l'autre personne, le troisième positif en matière juridique, négatif pour la position gauche de la distance normale est 4) .
4)

Les détails de cette série d'essais, pas encore terminé, je partage l'avenir avec autre endroit. Les pics (pointes en acier ternis bleu) sont parallèles le long d'une tige mobile, et ont été considérés avec deux yeux contre une porte blanche. Lorsque vous utilisez un seul œil était le troisième des personnes susmentionnées, le ratio estimatif des deux distances égales aux conditions réelles des images un peu plus près de l'œil, ce qui n'est pas le cas avec moi, mais il reste encore loin derrière les conditions réelles. Comment facile de considérer que la vérité peut être aussi proche que les estimations directes aux présentes reflètent ni l'égalité des photos de mouvement de l'oeil, mais il doit y avoir d'autres circonstances d'être là, ce qui correct, qui se déroule dans cette inégalité concerne l'estimation, et il ya des tentatives de ce genre tout bien adapté pour le prouver pointu. Un terrain d'entente qu'elle est une éducation à travers des expériences, qui sont les moments qui détermine également le jugement de la main. Toutefois, si le instruits par le jugement de l'expérience sur la distance de l'œil involontairement et nécessairement déterminants affecte l'estimation de la taille, pourquoi ne pas aussi instruit par jugement empirique sur l'emplacement de l'image sur la rétine? Aussi, je n'aurais même pas osé de ma propre expérience, carrément exprimer l'idée que l'image sur les parties latérales de la rétine semble toujours aussi grand que le central. Je trouve qu'il est difficile de faire un jugement à cet égard en raison du

manque de clarté de l'image latérale, mais me semble toujours la mesure d'un objet lumineux en évitant le regard de l'indirect Voir quelque chose zusammenzuschwinden et l'affection dans la fixation directe de l'expansion. Cependant, je mettrai sur ce aucun poids particulier, parce que ce serait possible illusion subjective, et d'autres, mais n'arrive pas à trouver le même. Un terrain d'entente peut être considéré comme Weber n'est pas joindre les preuves qui ont des vues physiologiques qui sont l'expression directe des faits, mais elle me semble, repose principalement sur compte cohérente de ce qui passe pour la peau et les yeux, par des faits lourdes et encore que la lumière base plus large pour la théorie des sensations, que je vais donc me garder à la suivante, ce qui n'empêche pas de partir, en plus de la régulation de la même par leur créateur ou même de poser cette remise en question. Il est jusqu'à présent encore différends si les cercles sensorielles sont juxtaponiert ou empiètent les uns sur les autres (interférer), combien est nécessaire dans Minimo pour créer la sensation d'une dilatation significative ou la distance entre deux points, le rôle du mouvement de l'œil dans l'estimation des les dimensions et distances pièces de théâtre. Ces questions sont ici avec beaucoup d'autres, les questions pertinentes mesurer la distance sur laquelle je dois admettre un nouveau siècle des Lumières, restent indécis 5) , sont toutefois plus proche examen de certains points dont l'enquête dans la position que notre enseignement aux sensations de vastes supposant prendre le point de vue wébérien est particulièrement important semble, ou qui résultent de nouveaux points de notre doctrine, ou à partir d'essais de nouveaux faits.
5)

Nous comparons la littérature sur cette théorie I, p 295

Sur certains points qui pourraient être discutés ici, donc je ne suis pas un nom, parce que les études à ce sujet, avec laquelle les gens d'homme occupé, pourraient éventuellement être adaptées pour diffuser à l'avenir encore plus de lumière à ce sujet. Par souci de concision, je comprends en scellant cercles sensorielles nerveuses cidessous le nombre proportionnellement à la mesure dans laquelle ils sont, ou bientôt leur nombre, divisé par cette expansion. Enfin, il existe un terrain d'entente plutôt sur la délivrance, la distribution, les relations topologiques des extrémités centrales des cercles sensorielles que leurs ratios de la peau et la rétine elle-même, mais ceux qui ne sont pas connus, et l'observation ne peut détenir à cette dernière. En dehors de l'équipement inné de nos organes de sensation qui une extension peut apparaître plus à nous en fonction de la Prinzipe de Weber, les cercles plus sensorielles, elle couvre une formée par jugement empirique est toujours influencé par de nombreux facteurs dans l'estimation de la taille, et il est important ni d' mélanger à confondre ou à faire une unilatéralement affirmé. Autant que possible, selon le jugement de l'estimation de la taille sont extraites par l'expérience de déterminer également des causes ci-après, utilisent seulement ce qui dépend de la facilité innée en considération.

Si je ferme mes yeux, j'ai un champ noir, ce qui me semble une très faible mesure. Quand j'ouvre les yeux et regarde dans une région riche, le terrain me semble énorme, et si je suis sur la mer sans voir la terre lointaine ou navires éloignés, ou sur une zone déserte où aucun des objets au loin moi un indice donner de l'arrêt de la distance de l'horizon, l'horizon de ma vue, semble très proche, serré. Dans tous ces cas reste la facilité innée, qui est soumise à l'estimation de la taille est la même, mais avec les yeux fermés tomber les jugements selon expérience raisons codetermining, y compris toutes les relations des dispositions de suite. Je considère donc la taille du champ visuel, comme il nous semble, avec les yeux fermés, car ce qui nous simplement dépendant de la taille de l'apparence de facilité innée, ce qui correspond à l'expansion et la résistance nerveuse de notre rétine, le plus propre représente. C'est une chose étrange que la taille extensive du champ a augmenté en ouvrant nos yeux le jour apparemment environ la même proportion que sa luminosité. Wundt, dans son traité sur tâtonnements dans Henle et périodiques Pfeufer. 1858 S. 262 au test suivant: "Vous prenez deux cercles identiques avec des pointes polies avec l'un d'eux de toucher à un certain cercle d'ouvrir le site de la peau choisie des expériences en personne au fond, ce qui a transformé le visage de l'expérimentateur, vous êtes le deuxième cercle dans la main et peut avec ce après la mesure des yeux la suppression des conseils du premier cercle, car il lui apparaît après avoir ressenti impressions, déterminer., puisque dans ce cas l'incertitude de proportion par rapport à l'incertitude de l'estimation de l'émotion est extrêmement faible, de sorte que la comparaison de l'apparent, à partir de la sentant certaine perception à distance des impressions avec leur distance réelle à partir d'une mesure directe de la finesse de la peau dans l'estimation de la région », etc Le prononcé ici, pour autant que l'incertitude sur les Tastmaßes est incomparablement supérieure à celle de proportion, je serais capable de ne pas adhérer, et donc pas non plus le fait construit Maßprinzipe mais la subtilité vient dans l'estimation de la distance se fait par Tastmaß sous cette conjoncture favorable l'œil assez proche. A tout aussi facile comme un moyen précis pour être déclaré si, en est aux essais par la méthode de l'erreur moyenne, que j'ai dans le 8ème Chapitre ai expliqué. Maintenant, j'ai fait de nombreuses tentatives à différents moments et à différentes fins sur le jugement et plus sur Tastmaß par cette méthode, et dans les deux dimensions, en fonction de la tâche, les tentatives du niveau d'exercice et à la Tastmaße même après que les parties de la peau des conditions très différentes trouvé, mais ceux jamais et nulle part, après quoi la précision de l'estimation par le Tastmaß pourrait être considérée comme négligeable par rapport à l'arrêt, si déjà elle est toujours restée inférieure à celle du jugement Tastmaß. Je me contente ici, les valeurs maximales que j'ai reçus dans les deux dimensions que possible dans des expériences comparables avec les organismes qualifiés à effectuer.

Dans un Tastversuchsreihe par le procédé de l'erreur moyenne, ce qui en détail dans les chapitres suivants en tant que série VI. Abth. γ est décrite (où vous pouvez lire le détail) était une distance normale = 10 sur le joint avant de l'index gauche d 6) appliquée. 400 tentatives (par 100 employés à une époque différente et la position spatiale) a donné une des variables pures moyenne simple erreur de l'estimation, qui (après correction pour le fini m et en raison de la taille des intervalles) seulement 1 / 85 était la distance normale, une erreur constante (en des moyens de transmission des valeurs absolues de tous les emplacements d'espacetemps déterminé quatre) égale à 1 / 42 de la distance normale. L'erreur la variable pur est ici d'autorité que la constante de la précision de l'estimation de la distance en raison de l'erreur constante dépend seulement des circonstances inégales dans lesquelles se produisent les variables comparées en temps, l'espace et d'autres circonstances dans le rapport, comme cela est déjà assez discuté. Soit dit en passant, aussi les erreurs constantes dans Tastversuchen être même beaucoup moins qu'avant, parce que dans un autre département de la même série d'expériences, c'est-série VI. ABTH. Α , ce qui ne permet pas de même précision de l'estimation de la distance, de sorte que d'une erreur de variables beaucoup plus grand est en moyenne également de 400 tentatives pour la même distance normale sur la même branche du doigt une variable pur (corrigée) des moyens erreur = 1 / 55 de la distance normale, une erreur constante = seulement 1 / 90 de la distance normale obtenue. Le département Α , où l'erreur variables pur est plus grande, l'erreur constante était plus petit, et le département γ , où l'inverse a eu lieu distinction, voir le fait que dans la section Α , les deux cercles à travers lesquels les distances (distance normale et la distance erronée) ont été déterminés ont été appliquées par un assistant au Département γ Toutefois, le doigt entre les cercles normales et le cercle d'erreur, qui ont été serrées ensemble, était réciproque, comme décrit dans le chapitre suivant, de sorte que cette série d'essais très similaire à ce qui suit à l'oeil est, si les yeux se déplacent dans le Augenmaßversuchen partir d'une distance par rapport à l'autre. La dernière application du cercle, après un peu de pratique beaucoup plus uniforme que celle faite par un partenaire, d'où l'erreur d'estimation variables beaucoup plus petite.
6) d

= 1 / 2 par. Dezimallinie, = 0,72 Duod. Ligne.

Les expériences sur le jugement, dans lequel je n'ai pas reçu la moindre erreur d'estimation 7) sont utilisés avec des distances représentées par le bleu vertical trempé, purement coniques pointes en acier effilés (à partir de 19.7 d longueur) de deux étriers très similaires 8) sont maintenus contre la vitre sur la porte blanche située à côté de l'autre comme un arrière-plan, est déterminé. Il me donnait à la même distance normale = 10 d , 200 observations (100 à droite, 100 en position de gauche de la distance normale) bis (corrigée) des variables purs signifient erreur = 1 / 126 de la distance normale et une erreur constante = 1 / 114 de la distance normale qui, en deux couches a été négative. Ce sera l'occasion d'ailleurs de revenir sur cette série,

depuis qu'une partie de la même employée à des fins autres séries (voir ci-dessus) est.
7)

Ils sont très nettement inférieure à celle Th I, pp 214 et suiv obtenu avec moins d'exercice et avec des mesures imparfaites.
8)

Ainsi, en 4 points parallèles, 2, pour une distance. Trois sommets parallèles, une moyenne entre deux faces d'une même bar sont également pas contesté sur ce jeu encore plus avantageuse pour la détermination des deux distances à comparatifs, et des étriers de ineine, mais je n'ai fait aucune tentative dans ce sens. Pour assurer la comparabilité avec la façon de Tastversuchen d'application ci-dessus était préférable.

La manière expérimentale, qui est basé sur l'état de Wundt se produit dans la théorie I, p.131 méthode des équivalents regarda, et ils ne peuvent pas se permettre même ce que Wundt a proposé, elle a un certain intérêt en ce sens qu'ils un niveau comparable sont les distances estimées avec la peau et les yeux à portée de main. Bien sûr, la comparaison est beaucoup plus incertain que si l'on utilise la méthode des équivalents en un sens territoires pour eux-mêmes, et probablement jamais enseigné que par l'expérience que nous avons fait plus tôt dans les beziehentlichen de nombreux autres détails de ces deux organes sensoriels. Aussi, je ne suis pas sûr que vous n'aimez pas fait une sorte de point de repère dans la fantaisie arbitraire, et une fois fait ensuite valoir environ, cependant, se trouve au-delà de certaines limites décidé un rapport avec un Augenmaßgröße Tastgröße et involontairement respektiv trop grand ou trop petite, de sorte que seul le soupçon demeure, sinon la limite de la fluctuation de la part de l'imagination sera réduit de participation, qui, bien que j'ai cherché à éviter dans les folgends communiqué tentatives que possible, mais ce que je n'arrive toujours pas à témoigner comme manquant. Chaque cas devrait inclure quelque chose de spécifique à partir de ces expériences et divorcé de l'accident à la seule constante à travers de nombreux essais sur différentes personnes et dans des circonstances très modifiés, ce n'est pas moi, mais l'aspect le plus important, ce qui pourrait poser des problèmes si vastes expériences. Cependant, je citerai les résultats d'une série séparée d'expériences, y compris une variation de certaines circonstances, si je savais certainement finalement d'établir une conclusion particulièrement riche de Belang. Peut-être qu'ils peuvent encore être apportées à certains autres tests sont utiles dans la compilation et attirer l'attention sur certains points, il sera perçu. La distance, qui est définie comme étant fixée par les comparaisons, le chaud A distance, l'équivalent constaté que la chambre de fond. Un A -distance = 10 d a été délimitée sur un, sur des papiers blancs tirés ligne noire horizontale par deux petits tirets, vu de la portée visuelle ordinaire, puis avec un pédicule et les décisions prises par les tiges cercle sans l'accord de l'équivalent d'oeil apparaissant B -Distance recherche sur le doigt du milieu à gauche, de sorte que tout le haut à l'arrière dans le Gelenkfuge entre le membre antérieur et moyen, l'autre a été mis en avant. Au milieu de 100 tentatives, j'étais dans une première partie de la série

d'essais avec 10 d de proportion 8,582d Tastmaßes équivalent de ce que j'écris en bref: Augenm. A 10 = Tastm. B 8,882. Une deuxième partie de la série m'a donné comme la moyenne des 100 essais équivalent à 5 d jugement Tastmaß 5,842;. Augenm ie A . = 5 Tastm B 5,842. Alors que dans la plus grande distance précédente compensé la Augenmaßgröße, prévalu ici, comme vous pouvez le voir, le Tastgröße. Dans une troisième partie, une distance = 10 a été renversée d définie sur la branche doigt, et ce sur une longue ligne horizontale, ce qui équivaut à l'œil apparaissant B puis tous les 16 des distances mesurées le long; distances définies dans une ligne avec des tirets. Je trouve cette même estimation, où l' A distance tombe sur le Tastseite, particulièrement incertain, précaire que dans le sens inverse, et de ne pas soulever par un long tâtonnement. Par conséquent, la délimitation des 10 distances estimées équivalentes arrivait toujours en succession rapide par contact avec la peau comme beaucoup avec le cercle sans avoir à huit distances définies précédemment. Une moyenne de 100 essais était Tastmaß Un sens équivalent 10 de proportion trouvé B 13.473. Dans une quatrième section était un Tastm. 5 = Augenm. B 3,202 trouvé. Vous pourriez penser que cela faciliterait la comparaison, si vous continuez gehends se réserve le Augenmaßgröße à l'esprit pendant que vous regardez à la Tastäquivalent. Mais ce n'est certainement pas le cas. Après j'ai pris le Augenmaßgröße dans les yeux, je dois fermer les yeux, sinon je ne trouve pas l'attention partagée ou dispersé les Tastäquivalent d', et au moment où je fermais les yeux dans le sens inverse de la comparaison, alors que je le cercle mettre sur la peau. Au delà de 4 Versuchsabtheilungen ne sont pas employés dans toute la succession, mais chaque jour dans continuo seulement 10 chacun par chaque département, donc tout le 40, après des jours en alternance dans la séquence des sections I, II, III, IV, ce qui avec → va être qualifiées et IV, III, II, I, ce qui avec ¬ est notée. Pour évaluer le degré de conformité de la série en elle-même, voici la moyenne des B -équivalents au-dessus de A -distances les uns des fractions successives de 10 observations.

Jugement A Tastmaß A 10 Je → ¬ → ¬ 8.56 9.03 8.77 8,73 6.28 6.15 6.48 5.35 5 II 10 III 12.15 15.31 13.69 13.35 3.28 3,55 2.41 3,50 5 IV

→ ¬ → ¬ → ¬

8,61 8.17 8.19 8.56 9.12 8.08

6.08 5,61 5,66 5,66 6.02 5.13

12.52 14.12 13.53 13.26 13.14 13.66

2,38 3,82 3.00 3.13 3.35 3,60

Total de la 8.582 5842 13.473 3.202 trésorerie On voit que dans II et IV, le résultat des observations a eu une influence décisive par ¬ à petit II, IV sont à des valeurs supérieures → . Après les quatre anciens ministères ont maintenant quatre nouveaux départements à travers la même manière, tellement utilisé que les distances, ce qui dans le passé comme B ont été trouvés dans le total des fonds maintenant (en arrondissant à 1 / 2 comme une unité) Une placé en dessous de la méthode étaient. Ainsi, a été compilé avec les résultats précédents, ce qui suit est disponible dans les 4 divisions V, VI, VII, VIII. Sens de la mesure. Tastmaß. Ratio. IA 10 = B 8,582 1 : 0,8582 II A 5 = B 6,842 1.1684 III B = 13.473 A 10 0.7422 IV B = 3.202 A 5 1.5615 V A = 13,5 B 11,088 0.8213 VI A = 3,5 B 4.172 1.1918 VII B = 10,181 A 8,5 0.8349 VIII B = 3.915 A 5,5 1,4040 Les différentes fractions de V à VIII donné:

Jugement A = 13.5 V → ¬ 12.16 10.57 = 3,5 VI 4.43 4.19

Tastmaß B = 8,5 VII 8.48 10.00 = 5,5 VIII 3.33 4,25

→ ¬ → ¬ → ¬ → ¬

11.17 10.52 11.39 10.54 11.26 11.03 11.35 10.89

4,64 3,84 3.96 3,81 4.20 4.19 4.38 4.08 4.172

9.24 10.35 9,82 11.42 11.99 9,79 10.07 10.68 10,181

3,75 3.95 3.95 4,25 3,74 4,35 3.36 4.22 3,915

Centre 11,088 de l

La séquence V, VI, VII, VIII s'applique ici comme → , c'est l'inverse comme ¬ . Comme vous pouvez le voir, l'influence de la séquence ici dans les quatre divisions est notable. Si l'on regarde les chiffres du rapport dans le tableau des résultats, on voit que les départements dans lesquels près de l'autre A contiennent des valeurs de l'arrêt ou Tastgröße comme II et VI, IV et VIII donner, aussi près ratios concordantes, qui peuvent être adaptés , la confiance dans ce type vise à augmenter légèrement. Toutefois, la partie de la relation est très différente, en fonction de (sensiblement) la même taille que A ou B entrez-y. I et VII même d'accord c'est quand même très bon, pas aussi III et V, par jugement B est équivalent à 13,478 Tastmaß A 10; jugement A 13.5 avec Tastmaß B est 11,088, comme petit air II et VIII Mais même si l'on dans Tastgebiete embauche pour eux-mêmes des tests d'équivalence entre les différentes zones de la peau de trouver des différences correspondantes dans la taille des équivalents de trésorerie, en fonction du sens de la comparaison, qui est toujours nécessaire l'autre près au milieu entre A et B prennent des valeurs. Cela se fait dans le tableau suivant. Sens de la mesure. Tastmaß. III. V. 13,487 = 10,544 I. VII 10,091 = 8,541 II VIII 4.458 = 5.671 IV VI. 3,351 = 4,586 Le Tastgrößen monter beaucoup plus lentement par la suite, comme le Augenmaßgrößen équivalent eux; emportent ces petits, à de grandes distances dans ces équivalents. Si nous prenons la distance entre deux valeurs de points de la boussole sur la peau dans le cadre du point de vue de Weber en fonction du nombre de cercles intermédiaires de sensibilité, mais sans que ces cercles sont même irrité, et donc sans

eux semblent impliqués dans la sensation elle-même, comme c'est la raison été demandé de Weber lui-même généralement en 9) que par l'expérience passée, où les marchandises ont été tentés un plus tard inconsciemment affirmé, faisant connaissance les ont achetés, et celles ci-après insérer dans la mémoire tacite entre les points actuellement irrités par la distance le irritée par le montant de l'intermédiaire n'est pas irritée, mais connaître à nous par les expériences passées, d'évaluer leur existence.
9)

rapporte Sachs Soc. En 1852. 111e

"Si nous fixons, il serait produite sur deux cercles adjacents de sensibilité deux impressions, de sorte que ces aurait à couler ensemble dans un sens. Parce que nous avons pris aucun espace à droite entre eux afin de percevoir une telle Empflndungskreis entre les cercles de sensation touchantes serait au moins, nous sommes sur la il l'impression disparus, ont été habitués, nous recevons habituellement là-bas et de sentir, de percevoir le fait même que nous sommes sur les cercles de sensation, qui a touché entre deux parties de la peau et sur lequel nous avons souvent eu l'impression impressions, le manque de sensation y aller ou les sentiments d'une autre nature, éveille en nous l'idée d'un espace intermédiaire ". Par la suite, non irritée sensation cercles cercles seraient manque de sensation au sujet de la performance équivalent de sensation, à moins que l'ancien irritation nous a donné de l'existence d'un même client qui nous vient à la distance présente des estimations place. Donc toujours ce point de vue semble être fondée sur le principe de base et les faits, mais elle est contraire à une difficulté importante. , Changer le nombre de cercles de sensibilité dans les décisions prises entre les points voie de la peau de la boussole que l'expérience précédente peut rester le même, et pourtant l'expansion, ce qui nous semble avoir la voie exceptionnellement. Après Chloroformierung ou prendre des substances narcotiques (morphine, l'atropine, daturine) les points cardinaux doivent être faits bien plus extraordinaire, comme d'habitude, pour le rendre encore se sentir aussi éloignés que le rock léger et gai ont montré détaillée et modifié à plusieurs reprises des expériences 10) . Volkmann m'a informé que selon les résultats antérieurs de ses tests peau froide avoir le même succès, et Rüte qu'il a eu avec une personne qui a été paralysé incomplète sur un côté du visage, a observé que la boussole pointe beaucoup plus loin sur cette page devait être afin de donner plus de perception de la distance que sur le côté sain. Vaste expérience ici a récemment annoncé que Wundt mentionné dans la page 315 traité.
10)

Sitzungsber. d Vienne. L'académicien VI, en 1857. P 338

En outre, l'exercice a une très forte abändernd un, comme des tests de Czermak, Volkmann et moi 11) ont montré de façon constante, après Volkmann et la nôtre expériences d'une manière qui n'est pas encore le rapport de la sensibilité de

différentes zones de la peau du même exercice restera inchangé.
11)

Outre les considérations liées à Volkmann, ce qu'il fit. Actes de la Soc de Saxe. En 1858. P. 38 a fait connaître à moi sont sur le point de découvrir la méthode d'équivalents d'offrir. Lorsque vous faites face à la signification venir à éthérisation dans l'ivresse du haschisch, dans certains Gehirnlei-phénomènes similaires il ya, quand le sens du toucher, le cours de base de tout changement dans la forme et la position des médias de réfraction ou de changement de logement pourra être recherchée si il n'y a pas que des phénomènes analogues dans le sens du toucher pour les objets de la page pour laquelle ceux de toute façon peu probable, l'explication ne pourrait pas tenir. Panum, dans son traité «La taille apparente des objets observés" dans Arch f Ophthalm de Graefe. En 1859. V, 1, conduit (p. 16) aux faits particuliers suivants: «Quand je respirais une fois seul dans ma chambre à cause d'une névralgie éther intolérable violente il ya environ 10 ans, j'ai fait une observation qui est restée mémorable pour moi, et que je 'ai pensé souvent futile et interviewé collègues professionnels. J'ai corrigé à savoir, allongé sur le lit, accroché au mur de la grande image, et après que j'ai eu dans les bras et les jambes, un sommeil que l'on appelle des membres similaires picotement, et fort comme barreaux de ma avait trouvé ses doigts presque engourdie, l'image a été apparemment plus en plus petit et semblait hors zurücken dans une grande distance. Comme il était tout petit, il a disparu par tout était noir devant mes yeux et les oreilles violentes averses se sont produites. J'ai maintenant entendu avec inhalation d'éther et resta un moment immobile et insensible, les yeux ouverts, et puis, comme la sensation retourné, l'image a également été une nouvelle fois perçu, d'abord très faible et loin, puis se rapprocher et devenir plus qu'après sensation et du mouvement volontaire ont été complètement retourné, avaient atteint leur taille normale ..... une collègue, à qui j'ai dit à la publication citée, a assuré que la même chose est également, dans son enfance, dans l'église, qui est arrivé par, avec tous les efforts le sentiment de la lutte contre l'envie de dormir, les yeux sans ciller le contemplons prédicateur, ceux-ci deviennent plus petits et regarda de nouveau dans la distance Un autre homme a affirmé dans une typhoïde ce phénomène de Petit devenir et le angestarrter associé dans les objets de retour à distance d'avoir eu,., et Enfin, je trouve que ce phénomène en psychiatrie est très bien connu et il n'est pas rare de personnes qui souffrent de troubles du cerveau, est donné avec une très grande certitude. l'ivresse du haschisch en elle devrait également être une constante ". Ainsi, ces faits ne sont pas sans contrainte Weber, devraient être subordonnés à lui, je suis enclin à croire Mitbezugnahme dans les conditions d'une vaste perception du visage dans le point de vue suivant. Même sans irritation externe avec les yeux fermés nous donne notre rétine la grande sensation du champ visuel noir, en raison du fait que tous les cercles sensorielles de la même par faible excitation interne sont toujours de lui-même audessus du seuil seulement que, comme avec tout par une faible sensation de stimulus

externe a provoqué seulement une direction d'attention est nécessaire d'apporter cette sensation à la conscience. Nous voici donc estimer la distance entre deux points quelconques de la rétine ne dépend pas du nombre zwischenbefindlicher pas irrité, leur existence seulement par les expériences passées de points connus, mais par le nombre de excité à l'interne, et en vertu de laquelle une sensation points octroyant des performances, et qui, si certains de ces points serait paralysé, voici une distance plus courte, mais que les expériences antérieures restent les mêmes. Je crois que maintenant il se comporte selon les sentiments de distance de la peau, sauf que les fibres nerveuses de la peau sont généralement pas toujours élevés dans un tel intégralité par la tourmente intérieure sur le seuil, comme les fibres du nerf facial, mais à travers diverses circonstances être levées au-dessus et peut tomber en dessous. En fait, sûrement toujours une partie des nerfs cutanés, qui sont prises entre deux points de la boussole, mais qu'ils ne sont pas également touchés, ravis de la façon que nous sur l'existence et le nombre de cours a suscité l'expansion et le sentiment de distance sans considération peut faire l'expérience précédente dépendante. Donc, si nous tournons notre attention vers telle ou telle partie de la peau, nous pensons qu'il est non seulement généralement la chaleur ou le froid, mais aussi en dehors de l'impression que d'une certaine clientèle directe nous informe de l'existence et de l'étendue de la partie, seulement le sentiment que cette expansion n'est pas déterminée pour autant que l'œil, on ne peut en aucune apparence ferme et définitive d'un touchpad parler comme champ visuel. Peut-être on admettra plus facilement que jamais donner à ce sentiment quelque chose, et que cela ne dépend ni de l'expérience précédente, comme le courant d'excitation des nerfs sensitifs, lorsque la différence se souvient que l'état d'engourdissement de la peau avec une pression sur un tronc nerveux de la peau des cadeaux de l'Etat ordinaires - fait connu nous semble un bras, le nerf est compressé comme un corps complètement étrangère - et autant que nous nous plaisons à appeler l'attention sur elle, il ne sera pas possible de reproduire le même sentiment de son existence et la portée ce que nous sommes en mesure de donner un résultat. Pas de peu d'intérêt pour moi semble à cet égard et le sentiment désincarné, même sans salle-à-dire l'existence, qui est très largement citée comme un succès des Ätherisierens si la sensation de la peau, ce que nous avons essentiellement de l'existence de notre client du corps est, par l'action l'éther peut être facilement enfoncé en dessous du seuil, bien que sans doute la perte de la sensation de muscle, ce qui nous fait sentir la gravité de notre corps, ce qui contribue à la fois comme sensations du tout parce interagir normalement. Devrions-nous dans l'état ordinaire n'ont aucun sens de l'existence de notre corps à travers la peau et le sens musculaire, on pourrait naturellement par le Ätherisieren également ne pas être perdu, mais qu'il peut être perdu, prouve de l'autre côté tout comme le succès de la pression où trouver une variabilité du nerf de la peau de cette impression, en fonction de l'état des nerfs. Écrit Granier de Cassagnac 12) de l'effet de Ätherisierens: «C'était comme si tout à l'extérieur disparaît et je n'ai plus senti le flacon dans ma main, à peine remarqué

que j'avais des vêtements sur son corps, et le terrain sur lequel Je me tenais semblait m'avoir perdu, la réalité originelle .... le monde extérieur et le matériel n'est plus disponible Si vous êtes assis, vous ne sentez plus la chaise, et quand on n'est plus sous le lit lui-même;. croit à flotter dans l'air. " - Un autre observateur 13) déclare: «Je me sentais du monde extérieur à tout, même à partir de mon propre corps, l'âme était comme rien de plus isolé et séparé du corps .." - Dr. Bergson 14) stipule: «L'auto-gravité des membres disparaît et l'on croit en fait flotter dans l'air .... Dans le sens du toucher, un sentiment d'endormissement des nerfs cutanés se produit et cela augmente avec la sensation de picotement et après selon le degré que la forte pression ne sera plus sentir sur la peau de la main, des pubs, des picotements, sensation de brûlure ". - La même chose est déclarée de l'influence d'autres stupéfiants. Alors Madden écrit (Fror. détresse XXVI, p 14) de l'effet de l'ivresse de l'opium: «Tout en marchant j'ai à peine remarqué que mes pieds touchaient le sol, c'était comme si je glissais, poussé par une force invisible, la route long, et «comme si mes stocks de sang pour un peu de liquide éthéré qui a rendu mon corps plus léger que l'air.
12) Hamb. 13) 14)

allumé. et critique Bl 1847. N ° 13

Pfeufer, Zeitsch. En 1847. VI, p 79 Mag pour les arbitres étrangers 1847. Mars.

- Un autre observateur a dit de l'effet du haschisch, 15) : «Les sensations évoquées étaient telles extraordinaire légèreté, légèreté, pour ainsi dire," .... et plus loin: «le Limitationsempfindung (le sentiment de soulagement dans les limites de chair et de sang) est immédiatement tombé sur les murs du corps organique de précieux et tombe en ruines, et sans savoir quelle forme je portais quand je fais face, oui. perdu toute notion de forme, je ne sentais que je l'ai étendu à moi un espace immense étendue 16) "etc
15)

Mag pour la politique étrangère de lires en 1854. N ° 72

16)

est sans doute la sensation de prolonger indéfiniment sans forme et limiter à moins d'une augmentation, en raison de prendre comme une perte du sentiment de détermination spatiale. Similaire à celle des substances soporifiques d'inhalation, l'approche naturelle de sommeil semble fonctionner. "Le sens physique, - dit Purkinje 17) - en particulier la peau perd (endormissement) progressivement la sensibilité pour la chaleur moyenne et degrés froid; aussi la pression de l'environnement ne se sentait plus, le corps semble être sur le pavé plus. flotter à peser comme il arrive souvent que lorsque le mécanisme de sentiment implique à nouveau en éveil soudain dans les zones défavorisées de la peau, c'est comme si nous étions tombés d'un état de lévitation avec un mâle pour sols durs, une expérience.; probablement le plus au cours de l'endormissement sont faites. "

17)

Wake, le sommeil et le rêve dans les mots de Wagner pour vivre. P 420

Il est intéressant de comparer l'effet de stupéfiants, la nature très différente de la strychnine est. Alors que Lichtenfels de la morphine, l'atropine, daturine appris la réduction la plus frappante de grande sensibilité, cependant, a été la réduction des barrages de nombreux autres détails de la strychnine, bien que certainement être spécifiés et de manière significative, cependant, au prorata de ces substances que légèrement. Il s'est avéré que la même pression, qui, autrement, seule une sensation sourde généré en prenant la strychnine a des causes très vives et précises que la qualité de la sensation est modifiée et la durée de afterimage est étonnamment grand. - "Si l'on appuie sur le bouton du premier étrier sur la peau du bras et ensuite de la languette dans l'état normal, l'ancienne sensation terne, celle-ci très forte et limitée, mais aussi la lumière est à la strychnine sensation sur la peau du bras, presque comme si l'étanchéité de l'actif a augmenté ". (Wien. Sitzungsber., 1851. VI, pp 345 352) On peut maintenant penser que l'influence de la paralysie, les stupéfiants, le éthérisation et Chloroformierung demande enfoncer la sensation d'un certain nombre de cercles sensorielles en dessous du seuil, et donc de produire le même succès que quand un certain nombre de ces cercles sensorielles complètement manqué ou abstürbe facilement Ce point de vue semble presque nécessaire si l'on prend en considération que la mort n'est que le plus haut degré de la paralysie et la chute la plus profonde en dessous du seuil. Cela expliquerait en même temps que nous reconnaissions le plus petit déplacement d'un point de boussole pour des pièces telles que les bras, où deux points cardinaux, dans le même temps mis en place, appellent à une distance considérable, à jamais apparaître comme lointain. Comme nous passions une boussole pointée par une distance donnée, nous recueillons successivement tous les milieux sensorielles interentreprises sensibles en entrant irritation sur le seuil, alors que la même distance quand elle est saisie entre deux points cardinaux fixes, une grande partie des cercles sensorielles non stimulées sous l' seuil reste. Donc bon, mais correspond à cette explication aux faits évoqués jusqu'ici, il ya encore un fait qui lui semble contredire directement, et dont je vous avoue que cela me fait longtemps à perte; comme moi parce que leur explication seul, à maintenant hypothétique pour soutenir aspect savait que si, comme nous allons le voir finalement, se produit avec l'ancien dans un cadre très naturel, mais d'où l'on peut souhaiter, cependant, qu'il était toujours pris en charge par d'autres que par la nécessité d'une telle déclaration. Volkmann a fait la remarque, et je pense qu'ils ont confirmé qu'un patch pour un bord de la partie de la peau de longueur donnée pour une évaluation immédiate quant à la méthode des équivalents permettra non seulement de ne pas augmenter, mais en fait un peu plus petite que la distance correspondante cette longueur entre deux points de la boussole sur la même section de la peau, quelle que soit la stimulation, mais par la pression de l'arête entière cercles plus sensoriels doivent être levées-dessus du

seuil, qui se trouve dans le cercle de distance de vide au-dessus. Même le stimulus froid n'augmente pas bemerktermaßen, mais a réduit le vaste sensation. Pour accompagner cette information avec quelques chiffres, alors j'ai mis en place une petite série d'expériences, par conséquent, à. Un 8 par. Lin. mesuré, coupé d'une carte de visite fort, bord à la partie avant de l'index (sur la face antérieure de la longueur de la jambe après, avec l'extrémité arrière de la Gelenkfuge) attaché, est apparu en cinq tentatives (sans l'accord de l'œil) est équivalente à la distance du cercle suivantes: 7.5, 7.3, 6.9, 7.0, 7.2 lignes, Moyens 7.18. Des conditions similaires, j'ai trouvé d'autres fois sur le doigt. Également sur les bras que j'aime expérimenté avec des longueurs d'arêtes de 25 à 30 lignes à différents moments et toujours plus petites distances de cercle trouvé le même équivalent; juste balancé le rapport hautement dans les tests sur plusieurs jours, comme je le suis à cause de la comparaison avec le plein avec la distance vide par le sentiment ici semble beaucoup plus difficile que sur le doigt. Dans l'ensemble, je serais enclin, en partie par des comparaisons directes, en partie par la méthode de taille équivalente à l'avantage apparent de la distance orthodromique vide à la longueur de bord complet sur les armes encore plus que celle observée sur les doigts, du moins pas moins. Pour obtenir un résultat sûr et universellement valable à cet égard, mais seuls des tests indépendants sur une pluralité d'individus seraient nécessaires. Le point de vue que j'ai mis pour l'explication, c'est maintenant: Nous nous pensions que le Tastnervenfasern qui interviennent sensations distinctes dans le cerveau ou à un point avant que le cerveau comme confluentes, comme un circuit de sens commun formant branches de la même fibre, ainsi que leurs activités et leurs sentiments à charge serait fusionner, et une enquête conjointe de plusieurs de ces fibres sur le seuil seulement une grande intensité, et non l'extension du sens du toucher peut transporter, tout comme c'est le cas des branches d'un même cercle sensorielle. Un terrain d'entente et nous devons donc supposer que les activités de fibres discrètes sensibles de ne pas forterstrecken entre eux (à travers leurs liens dans le cerveau) dans la même continuité, comme en eux, et leurs succursales, mais il ya entre eux est manquant ou chute en dessous du seuil, et donc une gaine de se sentir justifié, parce que sinon, aucune raison pour que les différentes fibres ne doivent pas donner un résultat égal à la simple sensation, comme les branches d'un même cercle sensorielle, et ils institué au juste un tel dar. Mais on peut imaginer que lorsque la pression d'un bord ou de la relance de la température agit sur une parcelle de la peau, augmentation de l'activité psychophysique ne se limite pas simplement aux nerfs sensoriels et leurs terminaisons centrales, mais aussi sur leurs articulations légèrement s'étend dans le cerveau et la partie des mêmes ascenseurs avec dépassant le seuil, de sorte que les fibres nerveuses précédemment discrètes maintenant partiellement confluentes avec

des activités supérieures au seuil et par conséquent sont des branches d'un même cercle équivalent sensorielle. Même sinon il est bien connu que le sentiment irritable, selon qu'il est plus capable de déclencher des mouvements réflexes sur une plus grande échelle, ce qui implique que l'activité nerveuse peut être poursuivi premier tronçon d'un des nerfs sensitifs des nerfs moteurs dans les connexions existantes dans les organes centraux entre les deux, et en vertu de la force du stimulus et autres circonstances de sorte qu'une fois une stimulation marquée des nerfs moteurs se fait par pas d'autres moments. Le correspondant qui est le même pour avoir lieu nécessaire pour les faits du réflexe et l'explication des nerfs sensitifs et nerfs moteurs avec respect, vous allez maintenant seulement eu besoin d'expliquer les faits dont il est ici, également en ce qui concerne les fibres nerveuses dans le même nerfs sensitifs sont ensemble, à accepter ce que peut avoir le moins de difficultés que la connexion anatomique de ces fibres est constant étroite que celle entre deux types différents de nerfs. Bien sûr, le libérable par l'activité de stimulation peuvent être modifiées dans le cerveau partout seulement dans une certaine solidarité dans les nerfs et leurs liens, et être sur le point de garder ce que la déclaration antérieure ne serait pas strictement séparés. Sans vouloir engager maintenant ici en version large, mais il est concevable que l'activité augmente avec la modification du plan de relance en plus grande proportion dans le nerf que leurs liens et les puits, et a augmenté dans les circonstances, même dans l'ancien au détriment de ce dernier, ou les avantages le même risque de tomber. Et si l'exercice pourrait porter sur Tastversuchen que plus Tastnervenfasern contacter leurs terminaisons centrales sur le seuil, tandis que dans le même temps diminuer davantage de connexions en dessous du seuil, comme l'influence de l'exercice sur les compétences mécaniques du mouvement en même temps il ya, les muscles forts, et de faire le même coup chaque lot distinct, certainement pas sans Miteinfluß sur mes nerfs. D'une manière ou d'une autre, mais l'influence de l'exercice peut augmenter la mesure de distance seulement jusqu'à un certain maximum, parce que si tous les cercles sensorielles sont élevés au-dessus du seuil, ou sont divorcés tous dans le cerveau, de sorte que le maximum doit être atteint. En fait, il a un tel maximum à moi et les personnes employées par l'homme dans les essais d'exercice de connexion, qui ont été mentionnés ci-dessus, se sont révélées de manière cohérente et avec détermination. Il ya quelques faits qui peuvent être mis en place avec nos points de vue en ce qui concerne, et une très bonne passe d'un côté dans le même, cependant, il pourrait être approprié d'autrui pour mettre en doute, cependant, si elles le même s'il n'est pas dans une certaine contradiction au même n'a pas encore permettre subordonné informel. Comme indiqué plus haut, le mouvement d'un point de la boussole sur le bras est considéré comme un Fortrückung si elle est également très peu, cependant, une distance beaucoup plus considérable des points cardinaux montés en déshérence ne se voit pas sur les bras que la distance. Cela pourrait être pousser le fait que le charme du cercle sensorielle de cercle supérieur chaque personne qu'il rencontre, se tient sur le seuil, cependant, la distance entre les extrémités reposant nombreux cercles

sensorielles en dessous du seuil restent. Mais si tel est le cas, il doit, l'avantage de se déplacer pic avant que la distance de repos décroître en ce qui concerne la grande taille de la sensation ainsi généré sur les parties où tous les cercles sensorielles audessus du seuil sont, en tout cas au moins sur les parties plus grande sensibilité étendues que celles de la Basse- être. C'est vraiment très tranché l'affaire, et ne dépasse le résultat de la tentative de parler de l'objectif de ne pas la majorité, mais non pas quelques personnes, y compris moi-même, la taille apparente d'une course à travers de la distance du point de boussole sur le doigt même sont nettement plus petit, plus large que la même distance entre les points cardinaux de repos, ce qui est difficile de trouver une explication. Avant de parler de l'étrange issue de cette discussion, je mentionne le réel. Pour tenter l'aventure, je mets moi-même ou une autre personne 18) un point de boussole dans le Gelenkfuge entre l'aile avant et articulation du milieu de l'index (côté palmaire) et l'autre sur 9 à 10 par. Lignes avant 19) , huitième dans le sens de la distance, puis soulevez la pointe, ce qui est dans le Gelenkfuge, et aller avec l'autre extrémité, toujours sans l'accord des yeux, à Gelenkfuge bas.
18)

Pour de multiples tentatives, j'ai trouvé que cela ne fait aucune différence si elle souhaite embaucher une tentative pour vous-même ou peut embaucher d'autres personnes de lui-même.
19)

Il est également possible, et les autres doigts du doigt pour les longs essais longueurs appliqués par l'articulation entre le deuxième et le membre postérieur, l'autre assis sur le dessus de l'élément frontal. par exemple, la pointe arrière Je trouve aussi ici le Längenuntersehied selon la façon expérimentale dessus considérablement.

Cette façon de bouger la tête maintenant, son nom a été récemment b, semble à moi de dire si incompréhensible plus courte que la distance entre les points fixes, qui r chaud. J'ai répété l'expérience immédiatement à une autre personne, bien sûr, comme dans tous les essais ultérieurs sur les autres, sans en préciser le sens attendu du résultat. Elle a dit après quelques répétitions assez ouvertement que son b environ moitié moins long que r apparaît, faire mon propre sentiment très bon accord, et curieusement exprimé Hankel et Volkmann indépendamment les uns des autres est tout aussi, il est venu à eux b environ la moitié il ya longtemps que r . Signaler ainsi que des échantillons ou plusieurs autres personnes ne fait aucun doute que vraiment b beaucoup plus petit que r peut apparaître. Seul le résultat est loin d'être universelle. J'ai un ensemble de 28 personnes, dont moi-même, testé, dont 17 sans différence significative entre b et r pourrait trouver; 10 trouvé b inférieure à r et que la majorité des très nettement plus courte; 1 a été renversé b initialement statué plus de r , mais quand on répète l'expérience le sentiment à la fois égalisé peu à peu. Juste pour que les gens me disent homme (avec un mouvement rapide) très

décidément lui-même b inférieure à r constaté que quatre autres personnes avec qui il a embauché pour tenter aucune différence n'a pu être trouvée, alors que le hasard l'heure actuelle, le professeur Dubois même que il se trouvait. Ceci, pris ensemble, ils auraient 34 personnes à partir de 12 b trouvent plus courte que r, 21 pas de différence significative, 1 (initialement) b plus de r. Je peux moi-même me remarque pas d'influence décisive sur le succès de l'essai, selon que je menais les points cardinaux avec des impressions plus ou moins ou avec bien sûr plus ou moins vite. Mais il semble que dans d'autres la vitesse pour faire la différence. 20) Le résultat s'est retrouvé à moi à différents moments toujours constants dans la même direction, et à chaque fois clairement lors des premiers essais, mais il a plusieurs fois semblé à moi comme si quelque répéter l'apparente différence entre b et r soulèvent encore, et prend sans doute une certaine influence de la répétition au lieu de vraiment, puisque j'ai une déclaration définitive sur une différence survenant après quelques répétitions, et dans un (mentionnée plus haut) cas même d'abord obtenu le résultat inverse avec d'autres personnes .
20)

Volkmann m'écrit: «Je sens la distance orthodromique vraiment supérieure à la surface de la peau peinte coextensive La différence n'est pas loin de la Duplum si la vitesse de la grève ont une influence, je ne vais pas dire avec certitude, mais il semble .. c'est à moi. savoir, il me semble que si Quick Swipe stimuler votre différence, ou en d'autres termes, que «les dimensions identifiées en comparaison avec la grève d'exclusion lent tout à fait le même. Dubois était l'influence de la vitesse dans le même sens que Volkmann. J'ai aussi essayé de savoir si le point de la boussole simple de sortir de la Gelenkfuge au bout des doigts jusqu'à rail pour décrire un chemin plus long que la même distance dans la direction opposée dirigée vers le bas. La majorité des gens n'ont trouvé aucune différence significative, mais tel n'était, a (indépendants les uns des autres dans les tentatives), sans exception, qu'ils considèrent comme la voie de l'articulation plus longtemps que jusqu'à la commune, dont plusieurs pas de différence significative entre b et r trouvés. Parmi les 28 personnes que j'ai soumis les expériences précédentes, cependant, plusieurs d'entre eux n'ont pas utilisé ce second procès, 10 de ces différences ont également été constatées, mais aussi que ce n'est pas une simple coïncidence semble se produire. Enfin, j'ai expérimenté les types suivants: J'ai donné un compas, dont les pointes ont été émoussé par de la cire ou d'étanchéité perles de cire 21) , une grande envergure, c'était la même chose pour une autre personne à un bout de mon index ou le majeur, et l'autre sur la Placer l'avant-bras, et maintenant à la direction longitudinale du doigt et le bras de sorte à va et vient, que l'une des extrémités est en mouvement sur le doigt, l'autre sur les bras à la même vitesse. Depuis l'étanchéité de la peau des doigts nerveux est supérieure à la peau du bras, de sorte que vous devriez trouver que l'espace parcouru sur le doigt ou la vitesse de déplacement des doigts doit être choisi plus grand que est apparu sur les bras. Mais j'ai été plusieurs fois des tentatives répétées, tant que je pourrais embaucher d'autres personnes pour moi que

même embauché d'autres personnes peuvent trouver quelque chose résolue. Parfois, il me semblait le seul, d'autres fois l'autre extrémité se déplacer plus rapidement, ou passer par le plus grand espace, et aussi par les autres personnes que j'ai obtenu quelques déclarations fluctuantes, parfois carrément contradictoires. Le succès apparent semble surtout dépendante de l'imagination. 22)
21)

Pour les expériences précédentes, ils ont été utilisés unabgestumpft, mais n'est pas à la bonne gestion des conseils ci-dessus pour atteindre sans mesure.
22)

Cette épreuve a lieu sur des questions en relation avec ce qui Czermak dans un petit traité «idées à une doctrine du sens du temps» à la réunion de Vienne rapporte d. Académicien en 1857. Avril a publié, sans, cependant, quelque chose qu'il peut contribuer à l'élucidation de la même chose.

Si vous essayez de vous rendre compte des échecs des expériences précédentes, il peut être là d'abord et avant tout à maintenir que possible que la combinaison de la course à travers des points de point de boussole dans la mémoire, en principe, une extension apparente résultat différent est, comme le résumé de la même entre le dormant points cardinaux de points de décisions, et c'est en fait a priori pas de dire qu'un match résultats dans les deux cas a lieu. Seulement, il serait difficile de concilier l'échec de ces tentatives si différentes selon les individus avec, et il ne semble pas qu'une telle différence se fait sentir dans les yeux. Donc, je vous avoue franchement que je n'ai pas une explication fiable pour ces conditions. En attendant, peut-être une explication pourrait être la suivante jusqu'à maintenant, bien sûr tout à fait faire le point en question. Supposons que l'on a sur une route de la peau donnée ah des cercles sensitifs de la série ABCDEFGH Tout le monde appartient à un Tastnervenfaser isolé, qui peut être trouvé avec leur activité au-dessus du seuil. Maintenant, tous courent après la série du point de boussole sans fusionner leurs activités, alors, comme cela a montré à de nombreuses personnes, ah juste peut paraître aussi grand que pris entre les points fixes, comme le nombre de discret fibres sensibles ni augmentée ni diminuée. Mais supposons, par le stimulus du point de confluence de la boussole des plusieurs points précédemment isolées à chaque fois, par exemple trois, soit l'équivalent d'un cercle sensorielle après Prinzipe discuté ci-dessus, à savoir successivement ABC, BCD, CDE. . . l'état d'avancement de la pointe de un à b et c , se demande alors si toute la distance ah cela peut encore sembler tout aussi grand que si les points a , b , c sont effectuées comme isolé ou qui existent entre les points cardinaux fixes. Cela me semble maintenant pas certain d'une priori expérience décidable ou par choix. Si ah peut sembler inférieure de cette façon, que serait le succès de l'expérience dans laquelle ce b est inférieure àr sont, donc s'expliquer. Mais il faut s'attendre à ce que le gain des tests de pression alors exprimé une influence, mais je ne peux pas konstatieren cours. Bien que sont

incontestablement pas a priori tous les points un , b , c ... au-dessus du seuil, mais une partie de celle-ci est soulevée uniquement par le point cardinal à ce sujet, donc l'effet d'une pression plus forte à cet égard peut compenser par l'augmentation des Confluxes, à certains égards, mais adhère encore beaucoup de doutes sur l'explication. L'influence de la direction opposée du mouvement peut très bien où il a été montré pour être dû à un côté de la circonstance, et moins de poids à mettre sur elle. D'une importance fondamentale est la suivante touché plus tôt à plusieurs reprises, déplacé ici, question: Dépend de la taille d'une vaste sensation par la même fonction du nombre de non tirée de travail des cercles sensoriels, comme la taille de l'intense sentiment de la taille de la relance? En d'autres termes, à cet égard, c'est que la loi de Weber et sur cette base sont nos formules précédentes applicables au sens large, si l'on substitue le nombre de cercles sensoriels actifs pour la taille de la relance? Dans la 9 Chapitre cité expériences ont montré que la loi de Weber est confirmé dans les dimensions de la vue pour le test, mais il a été également montré que cette confirmation de la décision de notre question fondamentale ne signifie rien, parce que les tests sont effectués sous l'influence des mouvements des yeux, de sorte que leur véritable signification n'est pas encore comprise jusqu'à maintenant. Juste parce qu'il a fait valoir que la loi de Weber quand Tastmaße pas été confirmé pour le procès; dans le chapitre suivant, je vais vous référer aux expériences dans ce domaine et ces tentatives semblent être décisive, parce que ce mouvement ne vient pas en jeu. En fait, la vraie, basée sur la loi de Weber, d'une formule de mesure par rapport à la vaste sentiment de ne pas. Ses lignes semblent par cette formule dans une ratios logarithmiques contre plus petit raccourci, mais deux fois plus longtemps une ligne est également un bon œil afin de deux fois plus prisé de long, et c'est même encore en Nachbilde avec mes yeux fermés le cas où les mouvements du ne peut pas dire dans le jugement. Enseigne attendant un examen plus approfondi, que si vraiment le nombre de cercles de sensibilité devrait être représenté dans de vastes sentiments, la force du stimulus pour une utilisation intensive, une plus petite et plus grande relance pas par une pièce plus petite et plus grande de l'expansion de la rétine, mais par un plus petit et plus rétine entière pourrait être représenté, mais nous pouvons dans nos expériences ne produisent pas, de sorte que les observations dont nous avons parlé, sont en général insuffisants pour trancher la question de manière approfondie, car il suffit de parties de plus en plus grande de la rétine et la peau . marche À savoir, plus précisément, il s'avère donc que: La totalité des cercles sensoriels actifs de notre rétine est sous la condition que leur numéro de la grandeur extensive de sensation a la même signification que celle qui représente la force de la relance de l'intensité, une certaine extension de la sensation, un champ apparent d'une certaine taille. Si cet ensemble, peu importe ce nombre

serait cercles sensorielles portant sur une partie de rapport donné a été augmenté, comme dans le cas de son application, le champ apparent croître après les lois de Weber pour le même montant, et deux rétines de taille n etna serait à même l'étanchéité de nerf ont des champs de vision apparent, que le journal est un journal et bien se comporter lorsque le nombre de cercles sensoriels, en général, l'expansion commence à être sensible, est mis à 1. Mais nous attirons seulement des parties de la rétine une fois donné les uns contre les autres en considération, comme c'est le cas dans toutes nos expériences, si toutes les longueurs et les distances que dans le une fois donnée, n'est pas abzuändernden arbitraire, de la rétine sont séparés, il est donc à l'égard de la grande sensation le même que celui concernant l'intensité, si l'on prend une fraction de l'intensité d'un stimulus contre l'autre en considération. Puisque tout le monde fait la même quantité à l'autre. Le n ième partie de la rétine est alors n doit représenter ème partie de l'ensemble du champ de vision, et un n- fois plus grande d'un des n- fois autant du champ de vision, par la très simple Prinzipe que la somme des parties l'ensemble égal à . En fait, disons, une petite partie de la rétine a été perçue relativement supérieure à la rétine entière, comme un stimulus de faible lumière est perçue relativement plus à la formule de masse, comme une forte, de même que la somme de ces dimensions apparentes des parties venir une plus grande mesure apparente que pour l'ensemble de la rétine, qui se contredit. Si, toutefois, mais un stimulus de faible lumière de la formule de masse est relativement plus vivement ressenti, comme une forte, c'est parce que, et seulement dans la mesure où c'est le cas lorsque les faibles ne fait pas partie d'un solide, mais agissant avec lui ou après lui. Respect, mais une faible partie de la lumière de relance d'un fort, dans les instants qui agissent, stimulus lumineux même espace, et est-ce un effet plus important sur la sensation se produit lorsque les autres parties faibles, et ainsi est ce en proportion de la taille à partir toutes les formes de stimuli lumineux. Complètement en accord avec l'opinion de la taille large de la rétine, comme ici dans la grandeur intensive du stimulus. Une analyse similaire pourrait être appliquée dans la mesure où la dimension de la peau. Je ne dis pas que l'applicabilité de la loi de Weber et les formules dépendantes est fixé aux vastes sensations à travers ces considérations, mais seulement après la façon dont cette demande existe toujours. Une preuve décisive de l'expérience, je ne serais pas trouvé, il ya maintenant quelques conséquences de cette application qui ne sont pas tout à fait inaccessible pour intéresser et de vérifier un certain point, et donc que je souhaite toujours aller de pair avec certains. À cet égard, toutes choses étant égales par ailleurs, le nombre de cercles actifs de la sensibilité de la rétine à la taille de la rétine est proportionnelle à je remplace premier nombre de cercles sensorielles par la taille de la rétine, comme je l'ai différent à la tenue d'uniformité de la densité du nerf de la rétine chez le même individu, et l'inégalité de l'étanchéité entre premiers individus ne prennent toujours pas en compte ce qui se passera par la suite. Sous champ visuel apparent sera toujours compris ce domaine, comme dans l'oeil fermé, en dehors de l'expérience influences apparaissent.

Après application de notre formule de masse est à jamais à un champ apparent se produire dans une mesure notable, dans une certaine mesure de la rétine nécessite (nombre de cercles sensoriels actifs discrets), qui est considérée comme un seuil, et en supposant que ce seuil comme une unité, généralement avec un à désigner, l'expansion de la rétine est, et k est défini dans la formule de mesure = 1, log est un donnent la mesure de la taille apparente du champ visuel. Considéré comme le champ apparent ver- n -fold, il faut identifier un en n log a = log a n transition, à savoir la rétine, ce qui ce n devrait donner champ de fois doit obtenir une prolongation, ce qui n'est pas le n taille double , mais la n- ième puissance de cette taille, possède les pièces de la rétine par une simple extension. Est la taille de la rétine très cultivé afin de doubler leur taille va changer le champ apparent dans toutes les conditions importantes, à condition que puis connectez-2 contre connectez-vous un disparaît. Par conséquent, il est évident que de très grands yeux, quand il était nécessaire de générer d'importants bénéfices avec aussi peu d'effort par des moyens téléologique n'est pas avantageux. En outre, il a préféré nature, d'inspecter avec beaucoup d'yeux dans de nombreuses créatures, grandes petites que quelques-uns, et bien sûr d'autres avantages entrer en considération. Même pour de petits yeux mais il serait tout aussi peu avantageux, car en dessous du seuil d'expansion ne voit rien. Si vous demandez alors, que la taille rétinienne A la plus grande performance vaste proportionnelle serait atteint, à savoir le champ apparent maximal en proportion de la rétine liée à la taille, vous serez donc la valeur maximale de l'expression

à chercher, et ce que peut trouver ceux valeur maximale grâce à la différenciation aussi bien connu que nous avons déjà rencontré plusieurs fois, A = e = 2,71828 ... où s le nombre de base des logarithmes naturels. Quels sont les plus avantageux expansion relative de la rétine serait que l'2,718. . Fois leur seuil. Voyons maintenant quelle influence la taille de la rétine un a la taille apparente des images couvert. Est υνε partie de la rétine, qui couvre l'image. Après (ci-dessus) Prinzipe préparé est de la taille, dans lequel l'image apparaît être de la taille sous laquelle la rétine entière apparaît, mais cela semble inférieure à la quantité connecter un . Ainsi, la taille apparente de l'image sera - connecter un respect, maintenant un est le diviseur de ce terme, la taille de la rétine est préjudiciable à la taille apparente des images qui tombent sur elle. L'image d'une taille donnée, υν couvercle pour être si petite que est un rapport de l'ensemble de la rétine d' un et en fonction de ce rapport, le rapport de référence, qui est la taille apparente de l'image de la taille apparente de la rétine dépend. Mais l'expansion apparente de la

rétine dans le même temps de plus en plus dans des conditions de log a , et présente également l'ampleur absolue de la partie du rapport, qui se trouve sur l'image. Cela se justifie par d'autres un avantage de l'augmentation de la rétine de la taille apparente de l'image. Les circonstances peuvent maintenant emportent sur l'avantage ou le désavantage, et là aussi il ya un grand atout point, qui coïncide avec la précédente. La valeur maximale, qui est, le cas d'une image d'une dimension donnée sur la rétine apparaissent aussi grande que possible aura lieu à nouveau dans une rétine, la mesure A = e, dans le sens précédemment indiqué. Jusqu'à présent, nous avons seulement l'expansion de la rétine à une étanchéité de nerf uniforme et égale figuré modifiable. Voyons maintenant la densité de nerf de différents rétines différents pour la même extension, si c'est le changement du champ visuel apparent dans la même proportion que, en modifiant l'extension, dans la mesure où lui-même est l'extension de la rétine uniquement en conformité avec le nombre de cercles de sensibilité dans son compte, de sorte que deux fois plus dense rétine a un aussi grand champ de vision apparent deux fois plus large que d'un cas de densité inégale. En règle générale, lorsque D sont toujours supposé être l'étanchéité nerveux uniforme de la rétine, un son étendue réelle δ∋υνε l'extension de l'unité sur le manteau de l'image est, la taille apparente du champ de vision sera identifier D un , la taille apparente de l'image identifier un D , qui peut être obtenue par compression de la rétine de plus pour la taille apparente de l'image, comme par augmentation de la même, car D est non seulement comme une pénètre dans le diviseur de l'expression de la taille apparente de l'image. En fait, nous voyons ce point respecté petite taille de la rétine en grande étanchéité de nerf. Pendant ce temps, bien sûr, la densité nerveuse, c'est à dire le nombre de blotti sur une grande éléments rétiniens de la région, s'ils touchent à nouveau, mais se propage au détriment de son étendue, alors où n'importe qui peut ramasser les rayons encore moins de lumière seulement, qui doit réduire l'intensité de la sensation. Par ailleurs, l'augmentation du can D contribue seulement relativement moins d'augmenter la taille apparente de l'image, plus il est entraîné au-delà d'un certain point. Pour ver- m -alimenté un D dans la formule pour l'expansion apparente de l'image, l'expression pousse à vous identifier m , qui contre disparaître si la plus grande D un est déjà. log D une plus

Jusqu'à présent, la densité de nerf uniforme a été supposé. Telle n'est cependant pas vraiment eu lieu, et notre théorie inclut le très étrange, car étrangement concordant avec les installations de la nature, une implication qu'un avantage particulier peut être réalisé en ce que la partie de la rétine, à la tombe de l'image très est faite au prorata des nerfs restant fermement par la fraction du nombre total de circuits de détection qui couvre l'image devient plus grande, sans changer le diviseur se produisant dans le nombre total de cercles de sensibilité a considérablement augmenté ainsi.

En fait, si D , l'étanchéité du nerf moyenne, une l'ampleur de la rétine entière, d nerfs étanchéité et υνε dans la mesure de la partie de la couche de l'image est alors tout le champ apparent de journal D un, et l'expansion apparente du image de log D un , il s'ensuit que l'expansion apparente de l'image à un moment donné D dans ratios directs d grandit. Par la suite, l'appareil pour lequel nous ne disposons que de voir un très petit très dense nerveux clairement à un point à beaucoup moins nerveux dense dans d'autres conditions rétiniennes à obtenir le plus grand avantage possible, le plus grand des performances proportionnelle vision apparaît. Cela signifie non seulement que fait le deuxième dispositif nécessité de mettre en place les yeux se déplacent de manière à obtenir l'équivalent d'un grand champ de vision claire. Par conséquent, notre organe du toucher est mis en place, et les nerfs endroits les plus denses sont encore freibeweglichsten surtout sur les parties de la langue et des doigts attachés. Si les conditions de l'étanchéité nerveux à la taille de la rétine et d'autres conditions dans différentes classes d'animaux seraient plus connus que ce n'est actuellement le cas, ce serait par consultation du principe téléologique, sans laquelle rien aligner, confirmation peut-être plus précis de cette théorie ou objections précises contre se pose parce que je suis loin de là, en fait, passer la même chose pour un coffrefort. C'est à cet égard que Bergmann 23) dit en référence à la Cour par les expériences de Weber sur le sens de la vue sur la touche: "Ainsi, nous arrivons à la conclusion que la taille de l'image dans l'œil fait bien seulement à la mesure une vue précise possible, car ainsi la propagation de l'image sur un plus grand nombre de terminaisons nerveuses connectées -., Mais de cette façon, nous sommes la question inverse, dans quelle mesure la distribution des terminaisons nerveuses peut être disposé dans les yeux de différents animaux L'anatomie extrêmement difficile de la rétine est jusqu'à présent pas été en mesure de résoudre cette question;? mais il est probable que l'ancien lumière de solution sur certaines particularités de voir autre Les animaux auront à se propager. "
23)

Anatom.-Physiol. Unters. P 470

La taille, qui couvre l'image d'un possible objet clairement vu sur la rétine d'une créature, dépend à la fois de la distance de vision distincte de la créature, d'autre part, que la distance entre le point de départ des lignes de vue de la rétine tiers du rayon de l'oeil, et par conséquent la rétine de l'intersection. Supposons maintenant que nous avons créatures, déterminé à voir clairement des distances beaucoup plus grandes que les humains, comme devrait être conçue dans leurs yeux? Un terrain d'entente afin que la petitesse de l'image, ce qui est dû à la grande distance des objets, serait compensé par d'autres conditions. Que vont devenir ces conditions selon notre théorie? Le rapport de la densité de nerf dans la partie deutlichst long terme, au reste, que le rayon, de sorte que la taille de l'œil, devra augmenter la taille de la rétine, mais pas en proportion avec doit croître parce que la mesure la plus avantageuse de la

rétine quelle que soit la taille de l' oeil est déterminée. En effet, offrir aux oiseaux, qui ont à chercher très loin dans leur volonté de vol, moyenne des yeux très grands, mais ils représentent la taille relativement petite de l'œil à la rétine de mammifères, comme je crois l'exposé oral par une personne compétente. A propos des conditions de l'étanchéité nerveux, je ne sais rien. Dans ".. Müller pour le Insect Physiol Gesichtss p.132« Je trouve, cependant, la déclaration suivante: «Dans les aigles et les vautours de la rétine doit être plié comme chez les poissons dans le genre Zeus et les mulets dans les méridiens d'une sphère , et pour les vautours de la rétine par le développement soit trois fois plus que dans leur prolongement naturel paysager ». Dans ces oiseaux si la rétine aurait encore une taille considérable, ce qui ne rentre pas dans notre formule, à moins que cette taille serait calculée avec la teneur en fibres substantielle à rendre voir le clairement certains nerfs très étroits avec les terminaisons nerveuses. En tout cas, nous voyons que là un moment à la recherche intéressant présente anatomischerseits à qui pour exciter seulement l'objet des remarques précédentes pourraient l'être. Un terrain d'entente que c'est en exécution de cette théorie avec la considération suivante à: Grand (vielzweigige) cercles sensorielles donneront l'avantage de créer des sensations intenses par les impressions s'additionner à une sensation intense, mais l'inconvénient que plusieurs autres impressions de juxtaponierte il s'écouler que la taille apparente des images est réduite en raison d'une diminution du nombre d'entre eux dans un espace donné et l'estimation de la taille est incertain si après, en ce qui concerne constant Prinzipe discuté de Volkmann (Th I, p 230) a une longueur égale apparaissent ils peuvent tomber sur le côté le plus éloigné des pièces suivantes ou des deux cercles sensitifs à leurs extrémités.

XXXV. Certains Tastversuchsreihen par la méthode de l'erreur moyenne avec explication de cette méthode.
De la série de test suivant six I à IV est particulièrement déterminé à prouver que la loi de Weber n'est pas tout à fait comme l'a confirmé pour la Tastmaß que pour le sens de la mesure, mais que l'erreur moyenne ou la somme d'erreurs, d'où il avait été attiré dans plus petits ratios plus grandes que les distances normales de la peau, où elle est obtenue, et qu'il reste presque constant à des distances plus grandes, la série V, un très grand avec 6400 observations, montre que les cinq doigts (membres antérieurs, palmaire, la distance longitudinale ) ne diffèrent pas beaucoup du degré de sensibilité aux différences de l'index, mais a décidé la plus grande sensibilité a, un résultat qui s'applique généralement, bien sûr, mais doit être mentionné dans d'autres personnes et d'une manière différente de l'utilisation des mains pour travailler et les tâches de la vie quotidienne pourraient fournir différentes. La série VI donne le maximum de différence de sensibilité, j'ai gagné jusqu'à présent avec les organes du toucher, ce (chapitre 34) a été parlé.

En dehors de cela les rangs suivants, en particulier V et VI, détermine la méthode d'erreur moyenne dans différentes directions quelque chose de spécial à expliquer avec des exemples. Ici, un réexamen est prévu de ce qui, en théorie, I, chapitre 8, en particulier aux pages 120, n'est dit sur la méthode de l'erreur moyenne, auxquels il faut ajouter les observations dans Th. II, chapitre 28 sur l'analyse de l'erreur constante c peut être aspiré dans ses composantes, dont l'essence est cependant folgends dit. Les observations sont parmi les 8e Ici pour comprendre chapitre des mesures généralement spécifiés utilisés, ainsi que les noms et là. Qui y est donnée à la présentation générale de la méthode, mais il sera nécessaire d'ajouter folgends une discussion supplémentaire. Les mesures spécifiques dans les expériences suivantes furent celles-ci: Dans mes propres expériences traqué cercles de jambes avec Nähnadelspitzen encart (longueur de la jambe 5 Duod. pouces par.) Étaient toujours utilisés, et ceci combiné avec l'application pour les tiges. Si ce n'est pas (comme dans la série IV et partiellement VI) est particulièrement noté que l'application du cercle a été faite par un assistant, a eu lieu la même auto-application. La série VI pour déterminer le succès des deux différents modes d'application, dont l'objectif. Pendant les observations à la branche avant de les doigts (Série II, V, VI), le toujours me mettre un point cardinal dans la Gelenkfuge entre l'avant et membre du doigt du milieu, et l'autre en avant sur l'élément avant. Cela a été fait, comme toujours, des tentatives sans l'accord de la vue par lui-même exerce bientôt pour faire le point de droit sans cela. Toujours été de me toutes les 10 observations dans des circonstances très similaires (avec la même distance normale, sur le même site de la peau, à la même heure et la position géographique du cercle) directement employées dans la succession, sauf dans la Série I dans les observations sur le front, dont la peau est trop sensible à tolérer un tel homme si souvent répété après l'autre application, les points cardinaux au même endroit et dans la série II sur le doigt là où le mitzugezogene petite distance de 5 d en raison de la proximité de la boussole pointe facilité l'émergence d'un état de stimulus à l'autre. Si les distances plus normaux ont été testés dans la même ligne, ils étaient toujours disposés consécutivement, et a changé sur plusieurs jours avec le croissant et l'ordre décroissant les mêmes que dans le temps et la position spatiale de l'application de la boussole, un changement très régulier de fractions de m = 10 ou a été observé par jours. Lorsque le cercle normal a eu lieu à la demande de la gauche, le cercle d'erreur avec la main droite, c'est avec L désigne inversé avec R; - lorsque le cercle normal d'abord, le cercle d'erreur a été appliquée zuzweit, c'est moi, au contraire, noté II 1) , de sorte que par la suite quatre emplacements espace-temps Je L , II, L , I, R , II R se distinguent, cependant, dans quelle ligne je vient Je L et I R est entré en usage. Si les deux cercles ont été combinés dans la même main pour faire des expériences avec

elle d'autre part, est utilisé à la place de la version de R et L remplacés par les parties supérieure et inférieure de la main qui, Tb II, chapitre Voir les notes 28. spécifiée dans le sens envisagé par lequel 0 et U se distingue.
1)

Comp. ici sur Th. II spécifique, p 149

La distance normale est toujours avec D appelé et l'unité dans laquelle tous les chiffres sont exprimés dans mes expériences, 1 demi paris Dezimallinie parisien = 0,72.Duodezimallinien, avec d . La lecture de l'erreur s'est produite sur une échelle transversales contenant 0,1 d sont. Les valeurs inférieures à cette taille ne sont pas obtenir directement, mais un moyen de beaucoup de ces observations peut-être encore avec une relative sécurité. Fractionnement dans le calcul des lignes employées par me fait toujours sur 10 observations, qui, à l'exception de la série I et II ont été utilisés, également toujours en succession immédiate par la distance moyenne d'erreur pour chaque tranche de 10 observations particulièrement déterminés, l'erreur pure différences des erreurs individuelles distances calculées à partir de leur moyenne, et la fraction de forme telle somme d'erreurs pures obtenus au total Α∆ ont été fusionnés. A présent, m le nombre d'observations de chaque fraction individuelle,μ le nombre de fractions moyen de laquelle chaque valeur de Α∆ est dérivé dans les tableaux de test suivant microns , le nombre d'observations individuelles, qui ont contribué, pour la somme de colonnes dans les tables, cependant microns encore multiplié par le nombre de valeurs ajoutées à penser. L'erreur moyenne ε est alors obtenu en divisant le Α∆ avec le nombre d'erreurs qui y contribuent. La seule leur propre série d'observation significativement affecté précédente ( I, II, V, VI ). Le Volkmann ( III, IV ) sont d'autres cercles, qui signifie que je ne peux pas dire exactement, sans distinction de situation particulière du temps et de l'espace, qui n'était pas très bien là-bas, et avec un résumé des observations faites, d'autres unités également appliqué cette ce avec la sortie particulière des lignes de la repos. Pour assurer l'interprétation correcte des chiffres figurant dans les tableaux, en tout cas, j'explique le premier numéro de la première table de test. Sous D = 15 se trouve ici pour I L , le nombre 32,7, tandis que sur la table m = 10, μ = 5 est, c'est à une distance normale D = 15 Dezimallinien moitié parisien, à l'emplacement d'espace-temps , je L j'étais par microns = 50 observations, soit par erreur 50 pur individu, une erreur somme Α∆ = 32,7 demi Dezimallinien parisien obtenu, qui, par calcul à partir de 5 fractions de m = 10 est dérivé, qui, comme σ 1 pour erreur est 0,654 moitié de Dezimallinien parisienne. Tout comme tous les autres chiffres sont de la même table sous les rubriquesI, L, I, R interprété. 66.5 Le nombre total de I L et I R avec D = 15 puis, aussi valable pour le double du nombre d'observations, bien sûr, avec 100, qui se tiendra de 50 à diviser pour εà donner pour une observation, et même avec 31 / 30 quand due au fini m et donc correct ε 1 recevra. L'erreur constante c est toujours donnée comme la moyenne de 1 observation. Le nombre d'observations dont il est dérivé, à savoir la taille de m, n'a

pas exactement comme avec Α∆ avoir une influence sur sa taille, mais seulement sur la sécurité de sa détermination. Si des observations sont faites à 4 fois emplacement espace-temps qui sont généralement c appelé erreur constante spécifiquement mentionné c1 du ou c2 c3 c4 I L II L I R II, R I, U II U I O II O

La même chose peut être ensuite comment Th. II, chapitre 28 est traitée en détail à la charge du composant, le temps p, dépend de la position spatiale de la composante Q, et est indépendant des deux composantes s, ce qui est susceptible d', Th II, Kap.28 a donné origine, analyser, par la mise en c1=p+q+s c2=-p+q+s c3=p-qo+ c4=-p-q+s et à partir de ce p, q, s déterminée en additionnant et en soustrayant ces équations de l'autre, qui, selon que l'on prend telle ou telle de deux équations, une double détermination de p, q, s sont qui la contrôle. Les deux valeurs ainsi obtenues se distinguent par les indices ci-dessous en annexe 1 et 2 et leurs agents sont spécifiés sans index. Depuis la bonne ou la mauvaise correspondance des valeurs doubles d'un composant, tandis que les deux autres garanties (cf. Th. II, chapitre 28), qui à noter la série suivante (II, V, VI) offrent une possibilité adéquate lui-même, sont généralement seules les valeurs de la double composante s, comme le plus grand, généralement indiqués par les autres composantes de p , q désigne le seul indiqué. Lorsque, comme dans la série I , seules les observations dans I L et I R sont présents, ne sont que les équations c1=p+q+s c3=p-q+s soumissionner, et vous pouvez ensuite seulement dans l'erreur constante dépend de la position spatiale de la composante q et indépendante de p + s déconnexion sans p + s de se séparer. En théorie, I, p 125 127 J'ai parlé de plusieurs corrections qui, dans le pur erreur somme Α∆ ou l'erreur de milieu résultant peuvent être installés, dont le plus

important est que du fini m est (Vol. II, chapitre 27), après quoi Α∆ ou ε ni à est multiplié. Depuis que j'ai été présent, n'ont pas encore été tirées dans la correction importante suivant l'application plusieurs fois, je veux la même dérivation de la première Ajouter à compléter ce chapitre. La compréhension de ce calcul suppose

une connaissance un peu plus intime avec la théorie mathématique des erreurs. Sans correction provenant de la pure volonté des erreurs signifie erreur ε , après correction pour le fini m avec ε 1 désigne sorte que . Outre cette correction i ème I, p 127 encore deux, à apposer dans certaines circonstances, des corrections d' Α∆ et ε ci-dessus, la correction due à la taille des intervalles et pour l'estimation de la classification, qui sont généralement négligeable et dont la seconde ici ne viennent pas en considération, car aucune estimation de pièces intermédiaires détenues sur la balance, la première, mais pas déraisonnable dans les expériences de série VI à prendre en considération, puisque la faute des agents (à la Division V ) n'est pas beaucoup plus grande que 0,1 d , di que le plus petit intervalle de l'échelle. Ici, je donne cette correction a posteriori, et suffisamment courte pour but pratique, et ajoutez le théorique ci-dessus dans la deuxième Additifs po Soyez le pas corrigées en raison de la taille des intervalles, et donc fausse, erreur Α∆ et l'erreur moyenne non corrigée , sont les plus petits intervalles distincts de la classification de la taille i , puis placez l'erreur somme corrigée ou véritable de λα ∆ de la mauvaise Α∆ par l'équation suivante

que l'erreur moyenne corrigée ε 1 du mal par

Ainsi, par exemple, i = ε , on a S ∆ = 0,947 Α∆ ce qui est une correction de non-négligeable. Aurais- je seulement = 1 / 4 σ , il serait = 1 / 16 , donc, S ∆ = 0.9967 Α∆ .

Après cela, vous pouvez même mesurer à quel point la nature des observations et des tâches, il semble nécessaire de s'engager dans cette voie très simple correction. Je suis juste dans la série VI a reçu. Dans la très petite Fehlem constante qui se produisent dans le cadre ci-dessous, vous pouvez demander à plusieurs reprises si leur existence ne repose pas seulement sur les éventualités asymétriques. Pour évaluer cela, il faut chercher l'erreur probable de l'erreur constante, et voir si elle est dépassée en taille par les conditions d'erreur

importantes constante elle-même, qui est très simplement au moyen de la règle suivante pour les valeurs c valeur correspondante de Α∆ peut être fait . Soit M = microns , le nombre total d'observations à partir de laquelle c et donc l'associé Α∆ est dérivé, où m , comme d'habitude, le nombre d'erreurs d'une fraction, μ est le nombre de fractions d' Α∆ est contribué, l'erreur probable avec des c . Comme entendu dans la première série d'observations (à D = 15, I, L) pour la somme d'erreurs Α∆ = 32,5 + 0,89, l'erreur constante. Depuis Α∆ et c sont dérivés d'observation 50, alors M = 50, et 10 sont appliquées comme dans la dérivation des fractions d', alors m = 10, ci-après

Les erreurs constantes c écrire si nous attachons comme d'habitude, l'erreur probable de ± si c = + 0,8900 ± 0,0804 qui dit que la probabilité est égale à la valeur +0,89 à plus et qu'il en moins de 0,0804 dans le plus ou moins la valeur de c est différent qui aurait été obtenue par un nombre infini d'observations similaires. Maintenant, ne devrait pas être beaucoup plus importante que cette erreur probable, ou comment vous pouvez vous exprimer à court d'erreur constante, il devrait être absorbé par la même ou très proche, vous pouvez définir ce que vous avez déterminé que l'erreur constante, pas improbable que seulement vision déséquilibrée des éventualités à charge, et joindre à l'erreur constante n'est pas une réalité, mais doivent, par exemple, c est deux fois plus grand que w, si 82 serait de parier contre 18, et il devrait y avoir 3 fois plus grand que 96 seraient confrontés de 4 à parier qu'il ne dépend pas de coïncidences, d'autant plus s'il encore plus les relations avec überwöge. Dans nos exemples, où c = 0,8900 sensiblement 11 fois plus grand que w = 0,0804 est la probabilité que cela dépend de coïncidences, ne disparaissent pas. La règle générale précédente pour déterminer w pour les raisons suivantes: l'erreur probable de l'erreur constante c est livré avec l'erreur probable de la distance moyenne d'erreur (= distance normale + c ) convenir, pour que l'erreur probable d'une taille ne change pas lorsque l'un d'eux taille fixe (distance standard) sont ajoutés ou déduits de la pensée. L'erreur probable de la distance moyenne d'erreur mais peut être faite des variations qui ont la distance d'erreur individuelle de la même, c'est l'erreur pure ∆ déterminer qui soit de la manière habituelle, la somme de l'erreur quadratique et la dérivée moyenne quadratique erreur ε q après le formule , mais aussi des moyens visiblement tout aussi valables, d'une somme de simple erreur

et l'erreur moyenne simple dérivé ε 1 selon la formule

peut être fait, dans la mesure où ε q et ε 1 par le ratio normal (théoriquement fondée et vérifiée expérimentalement par moi)

sont reliés. ε 1 mais est obtenu par Α∆ avec le nombre total d'observations M divisé et en raison de la finie m . corrigée, de façon à obtenir à la formule indiquée La discussion sur la façon dont les règles spécifiques ci-dessus concernant le rapport de vraisemblance de c à f sont trouvés, mènerait trop loin ici, aussi cette détermination est basée sur des principes bien connus. Si vous avez l'erreur probable de w pour c 1 , c 2 , c 3 , c 4 , en particulier déterminé et les valeurs correspondantes de w = w 1 , w 2 , w 3 , w 4 trouvé, on obtient facilement aussi l'erreur probable les composantes p , q, s, dans lequel W chaud. Le même fait est que si ces composants selon les équations (voir ci-dessus) de tous les 4 valeurs c sont déterminés conjointement et solidairement, aussi valable pour les trois . Si vous avez l'une des composantes de l'erreur constante des deux seules valeurs de c, pour B. c 1 , c 2 ou c 1 , c 3 déterminés, cette composante est la valeur de l'erreur probable que ou USF

En outre, chaque composante de l'erreur est constante après Prinzipe même que toute erreur constante de chose peut être considérée comme purement fortuite déséquilibré si ce n'est pas la taille de l'erreur probable W dépasse considérablement. Si vous avez les valeurs de l'erreur constante c pour μ spécialement fractions destinées d'une grande série d'observations, que j'ai en série VI donne des exemples, vous pouvez aussi les écarts qui les μ valeurs de la fraction de l'erreur constante de la moyenne c offre, et qui ϑ peut être appelé , et envisager d'utiliser ces variations, en fonction de la règle habituelle au moyen de la somme des carrés ⊕ ( ϑ ²) ou au moyen de la simple somme αϕ une erreur probable de c pour calculer l'ancien au moyen de la formule

celui-ci au moyen de la formule

où μ , le nombre de fractions et des valeurs individuelles de ce c est. Pendant ce temps, l'erreur probable ainsi calculé n'a pas tout à fait dans le même sens, d'après (cidessus) à partir deΑ∆ donnée par wesentlichst avec dépend du plus longues épreuves jamais facile d'absence, les variations de l'erreur constante. Bien que ce soit seulement pertinente à la fonction de grand et plus petit irrégulière aléatoire influences sécurité de la détermination de l'erreur constante, c'est aussi décisive pour le degré d'étalement de l'erreur constante, et il peut donc bien que les deux modes de détermination (de Α∆ et Αϑ ) peut où la variation est faible, près d'égaler, mais il peut aussi y avoir des résultats extrêmement différents, comme les exemples en série VI prouvent. Pour décider si une fluctuation ont eu lieu, il est donc utile de comparer les deux modes de détermination. Où rien n'est particulièrement remarqué, w ci-après toujours de Α∆ après (cidessus), étant donné la formule. Il est incontestable que une séparation absolue de l'erreur pures ∆ variations de l'erreur constante dans la réalité par aucun fractionnement des fractions et le traitement des séquences possibles d'observations, et lui-même souffre de difficultés conceptuelles. Mais si vous l'ensemble des recrutements toujours de comparer les observations en groupes de même nombre uniforme dans des circonstances similaires, et résume toujours le calcul pour la même m, la différenciation continue résultant des variations de l'erreur constante et l'erreur pure est ∆ toujours utile, et ceux-ci fractionnée traitement de traitement non fractionnée, où les variations de l'erreur constante avec l'erreur ∆ mélanger indiscernables reste préférable. Il ne sera pas sans intérêt, même si j'ai encore l'erreur probable de l'erreur somme pur ici Α∆ et l'erreur moyenne résultante ε spécifier l'option. Il est obtenu par respektiv Α∆ ou εavec

multiplié par 2) . Supposons, comme d'habitude, m = 10, puis λ = 0,16115, ce qui est toute somme d'erreurs pures que toute erreur d'une une fraction après une probabilité moyenne m = 10 à environ 1 / 6 de leur taille déterminée incorrectement. Non pas que cela dans une seule faction serait vraiment avoir lieu, mais quand la plupart des groupes avec m = 10 a le droit, l'erreur est tout aussi souvent que dans le fichier. Pour l'erreur probable d'une erreur de somme de μ somme des fractions de la même m pour déterminer l'on a la μ à procurer des sommes de fractions individuellement à la place de tirer de la somme des carrés de la racine, et ceux-ci avec Λ , c'est à dire de sorte que dans le cas de m = 10 multiplier par 0,16115. ,

2) astronome.

Jahrb f en 1834. P 293

Il serait encore en ajoutant de nombreuses dispositions utiles sur les rapports de vraisemblance des erreurs, mais cela nous mènerait trop loin. I. Fechner. Octobre 1857 - Juillet 1858). Front: Neuf distances transversales. Unité 1 d . Nombre total d'observations 900, distribué à 100 jours à 9 observations. Les distances sont exprimées en deux folgends détermination que D , car ils correspondent à la durée du cercle placé sur la peau directement, en tant que D ', tels qu'ils correspondent à la longueur réelle de la peau naissant dans ce trajet de la ligne de la peau. Étant donné que le front est légèrement courbé, pas les deux tombent ensemble. Les valeurs correspondant à chacun des D et D ' pour définir une bande de papier a été placé sur le front, et le cercle dans la gamme D points de la même marque, la distance a ensuite été mesuré, après que la bande a été étalé à plat. De plusieurs de ces dispositions, l'agent a été prise. Les valeurs sont les suivantes: D = 15 20 25 30 35 40 45 50 60

D '= 15 20 25,3 30.5 36 41,5 46,9 52,9 65,7 Le dernier de la distance D = 60 ou D '= 65,7 valeurs obtenues des tableaux suivants peuvent légitimement être ignoré par le même grand écart peut être poussé de l'autre très bien le fait que la boussole pointe ici en raison de la très grande expectative courbure du front très mal empiéter sur la peau, de sorte que les observations soient ici avec l'autre ainsi que incomparable. Par conséquent, les valeurs obtenues à partir de cette distance sont regroupées dans le tableau et ne se maintiennent pas dans le dessin de la somme totale, de sorte que seules les valeurs à des distances allant jusqu'à D = 50 traite compris. C'était chaque jour le nombre de distances à partir du 9 (voir ci-dessus) a indiqué en principe être exécuté qu'une seule fois. Α∆ ( m = 10, μ = 5) 3) . D Je L Je R 15 20 25 30 35 40 45 50 (60)

32,3 43,4 46,6 62,0 42,7 47,1 49,2 50,3 (77,6) 31,9 40.2 50,9 40,8 44,6 41,5 48,3 48,1 (73,2)

Somme 64,2 83,6 97,5 102,8 87,3 88,6 97,5 98,4 (150,8) c. D 15 20 25 30 35 40 45 50 (60)

JeL +0.90 +1.20 +0.92 +0.85 +1.12 +1.14 +0.61 +0,43 (+0.49)

JeR +0,11 +0.36 +0,24 +0,42 +0.27 - 0,10 +0.10 +0.20 (+0.17)
3)

Le texte suivant est le tableau corrigé: En termes de S. 217 f communiqué.

On voit de D = 15 à D = 25, une augmentation significative de la somme d'erreurs de Α∆ à D , qui a même I, L , pris isolément à D = 30 très près proportionnelle à D irrégularités vorschreitet, mais aussi pas de croissance significative de plus, mais seulement aurait encore partiellement compensée par la poursuite du observations. Si on détermine l'erreur moyenne que la moyenne pour les observations au cours des 6 distances D = 25 à D = 50, dans lequel la constance appréciable (pour I L et I R pris ensemble), alors on trouve

ε = 0,921 d, ε 1 = 0,952 D
cette valeur ε 1 est = D avec D = 15, et à D = 50
4) Voir

4) .

En termes de p 218

L'erreur constante avec une seule exception à toutes les distances dans les deux positions positives, mais, comme vous pouvez le voir, dans la position I R (version du cercle normal à droite) est inférieure partout que la situation I L (version à gauche), Quelle est l'exemple d'une influence non négligeable sur le texte, le cercle tout en n'y a eu aucune fonction statutaire de l'erreur constante de la taille de la distance perceptible. Pour les composants de q et p + s de l'erreur constante obtenue est en moyenne de toutes les distances, en l'absence de D = 60 q = 0,372, p + s = 0,527 5) . Auparavant (1856 et 1857) J'ai série d'expériences similaires sur le front faite avec des résultats similaires, que je passerai par-dessus, car elles ont été faites avec des cercles sessiles et de prévention moins prudent d'irritation de la peau du front.
5)

Voir En termes de p 218 Fechner II (Janvier to Mars 1859).

Gauche index. Forelimb, face palmaire, deux distances longitudinales D = 5 d et D = 10 d . Au total, 400 observations de 20 jours d'observation. m = 10, µ = 5 Α∆ D Je U II U Je O II O 5d 7.28 8.52 7.18 8.18 10 d 6.14 9.02 8.50 8.30 31.96 5d 0,000 c 10 d - 0.240

- 0.230 - 0,296 0,054 + - 0,272 - 0,292 - 0,444 -

Somme 31.16

Voici la somme d'erreurs montre Α∆ presque inchangé, avec le double de la distance σ 1 dans la moyenne de toutes les observations 0,163 d . Le calcul des composantes de l'erreur constante est le résultat suivant: D p q s s1 s2 5 0,146 + + 0.002 - 0,117 - 0,146 - 0,088 10 0,057 + - 0,045 - 0,313 - 0,342 - 0,284

W 0.00963 0.00994 On voit ici l'élément s de taille remarquable et D = 10 d aussi près provoquant les valeurs doubles, comme on pouvait s'y attendre dans le relativement faible nombre d'observations, alors que dans D = 5d aucune correspondance particulière entre s 1 et s 2 dans le valeurs absolues est, cependant, la taille reste considérable et la cohérence du signe de s 1 et s 2 , comme petite taille calculée selon la règle de l'erreur probable 0.00994 prouve que l'erreur mais ici 's vraiment là. Seulement l'erreur q dans D = 5 peut jamais être expliquée ci-après par les contingences. III. Volkmann (Avril 1857). Doigt du milieu. Forelimb, palmaire, quatre distances longitudinales. Unité 1 millimètre. Sans égard à l'emplacement du temps et de l'espace spécial. 264 observations. m = 33 , μ = 2 D Α∆ c σ1 2 6.68 0,045 + 0,102 4 9.13 0,140 6 12.70 0194 8 12.13 - 0,018 0,216

0,131 + 0,012 +

La croissance de l' Α∆ ou ε 1 avec la distance était d'autant plus grande que la mienne en série II , mais également loin d'être proportionnel à D. IV Volkmann (Janvier et Février 1858). Dos de la main gauche, quatre distances transversales. Unité 1 ligne parisien. Application du cercle par un compagnon sans égard à l'emplacement du temps et de l'espace spécial. 480 observations. m = 20, μ = 6

D Α∆ c σ1 67,2

6 + 0,45 0,569

12 60,8 0,515

18 86,8 0,735

24 83,1 0,31 0704

+ 0,47 + 0,37

V. Fechner (Novembre 1857-Avril 1858). Cinq doigts de la main gauche. Forelimb, côté palmaire, sur chaque doigt 1 10 = distance longitudinale d . Au total 6400 observations, réparties sur 64 jours d'observation de 100 observations. Grâce à tous les 5 doigts à chaque jour en deux endroits l'espace-temps avec 20 observations (10 pour un poste). Cela signifie folgends D pouces Z index, M doigt du milieu, G Goldfinger, K pinky. Cette série est faite pour les mêmes doigts 5 en relation avec un certain nombre d'équivalents par la méthode que la méthode de l'erreur moyenne, et les équivalents de substitution pour les deux jours. Voici les résultats de la méthode de l'erreur moyenne sont tête nue, car il serait trop long pour l'instant, d'envisager l'autre méthode.

m = 10, μ = 32 D = 10 d D Z 67.54 65.34 54.68 64.54 252.10 M 67.36 73.54 68.03 63.34 272.27 G 78.80 69.14 68.40 70.26 286.60 K 74.94 75.00 71.40 71.92 293.26 Je U 77.92 Α∆ II U 80.70 Je O 68.56 II O 76.00 Somme 303.18

Je U - 0.0557 - 0.0882 - 0,0075 + 0,0625 - 0.0438 c II U - 0.1700 - 0.0953 - 0,2066 - 0.2766 - 0,2582 Je O - 0.2691 - 0,3950 - 0.2222 - 0,1641 - 0,2432 II O - 0.3700 - 0,3310 - 0,3779 - 0,3816 - 0,4303 σ1 p q s s1 0,2448 0.2035 0.2198 0,2313 0.2367 + 0,0538 - 0.0142 + 0,0887 + 0.1392 + 0,1002 + 0,1034 + 0,1356 + 0,0965 + 0,0829 + 0,0929 - 0.2162 - 0.2274 - 0,2036 - 0.1899 - 0.2439 - 0.2128 - 0.2096 - 0,1927 - 0.2204 - 0.2508

s2

- 0.2196 - 0,2452 - 0,2144 - 0.1596 - 0,2370

W 0.00579 0.00514 0.00520 0.00548 0.00560 Ci-après, la plus petite à 252.10 index trouve la plus grosse erreur dans la somme de 303.18 pouces au lieu, montrant ainsi la plus grande différence de sensibilité entre les cinq doigts. En raison du fini m -corrigé l'erreur moyenne ε 1 est la moyenne de tous les 5 doigts dans toutes les couches = 0,2272 d = 1 / 44 D. L'erreur constante c est négatif à une exception près, tous les doigts dans toutes les positions, dont la majeure composante négative de charge, tandis que p et q sont révélés positifs, à l'exception de p dans Z , une exception, ce qui est le plus frappant comme ils en série II et VI ne se déroulent pas dans des conditions expérimentales similaires sur l'index. Lorsque Z et G les valeurs de la double vote 's pas le meilleur, les trois autres doigts, mais très bon. L'erreur probable W de p, q, s est partout trop petit pour être considéré comme le même basé sur le hasard. Au milieu de toutes les cinq doigts on a p = 0,0735 + q = 0.1023 + s = - 0.2160 après quoi le résultat des erreurs constantes dans le moyen pour l'ensemble des observations sur les cinq doigts est présent. Lorsque j'utilise le cercle normal avec l'envergure de 10 d abord, l'échec cercle appliquée zuzweit, est tombé vertu de cette influence le calendrier de la distance du défaut par 0,0735 + d trop grand à partir de, ou était la distance normale au lieu des 10 erreurs trouvées 10,0735 loin. Lorsque le cercle normale a été appliquée zuzweit, la distance d'erreur est tombé par autant trop faible de, ou a été plutôt recevoir 10 9,9265, ce qui est en solidarité avec les résultats précédents. Lorsque le cercle normal de la partie inférieure du compas défectueux a été adopté par les parties supérieures de la main (voir chapitre 28), la distance d'erreur est tombé à 0,1023 d'une trop grande à faible dans le cas inverse. En dehors de cette influence du temps et de l'espace, la distance d'erreur de localisation est tombé du chapitre 27 indiquée raison trop faible de l'ordre de 0.2160. Ces trois facteurs se conjuguent additif ou soustractif, selon qu'ils sont dans la même direction ou dans des directions opposées. Tous les trois sont dans le même sens en II O , donc les valeurs correspondantes c en moyenne le plus grand, tandis que dans I, U la grosse erreur s par l'opposition conjointe de p et q est au plus compensée, alors voici la plus petite valeurc . Le calcul ci-dessus de l'erreur pure sommes fractionnement est généralement appliqué par moi m = cadre du 10e Mais pour montrer l'influence, selon la théorie I, pp 124 fractionnement, plus ou moins axée a la taille de la somme d'erreurs pure, la

série précédente observation est également disponible à la demande de M = 160, et finalement complètement non fractionnée pour chaque doigts et chaque couche, c'est à dire à partir de m = 320 a été calculé. Que pour les 4 couches avec le résultat tiré est obtenue plus tôt comme suit. Α∆ . D m = 10 μ = 128 303.18 m = 160, μ = 8 350.64 m = 320, μ = 4 354,76 Z 252.10 285.91 291,19 M G K Somme

272.27 286.60 293.26 1407,41 315.51 337.34 336.88 1626,29 320.24 345.34 349.25 1660,78

Ici, nous voyons toujours la taille de Α∆ avec la taille de l'appliqué m grandir. La appliqué de moi correction due au fini m en multipliant les valeurs par soulève simplement la partie la plus faible de cette croissance en démontrer principalement en raison même de la variation de l'erreur constante au cours de la longue série d'expériences, qui lors de l'impact différents moments obtenu observations dans un fraction de la somme d'erreurs provenant élargie résultant, d'où la préférence que je donne de petits groupes d'observations qui sont obtenus dans le cadre de la correction due au fini m conformément aux dispositions doit être plus appropriée que celle de la somme de l'erreur pure étrange en soi augmentation est éliminé. L'vraiment été une variation de l'erreur constante sur l'ensemble des observations, des résultats de la citation qui suit ci-dessous pour les deux distingués au moment où les fractions principales de la série d'observation. Dans Th l, p 213, j'ai remarqué que parfois, lorsqu'il est multiplié par le nombre de doubles fautes Somme des carrés ∑ ( ∆ ²) avec la somme des carrés des erreurs ( Α∆ ) 2 divisé, le nombre approximatif Ludolf'sche π obtenu est que le nombre approximatif P chaud, alors que l'on a

si m de profondeur dans le nombre d'erreurs cumulé ( μ = 1 est). Notre série peut servir d'exemple. Je donne pour le pouce en utilisant m = 160, μ = 1 (comme je partageais la fin montant nombre total d'observations pour chaque couche 320 en deux groupes en fonction du temps et pour toute particulière Α∆ et ∑ ( ∆ ²) certains) la valeur de Α∆ et ⊕ ( ∆ ²) avec le résultat calculé selon la formule ci-dessus P dans le tableau suivant. m = 160, μ = 1 Α∆ Je U. 1 Frakt 43.97 ∑ ( ∆ ²) 18.75 P 3,103

2II U . 1 2Je O . 1 2II O . 1 2-

42.16 42.91 46.23 49.24 40.86 48.28 36.99

16.52 17.56 21.87 25.48 17.62 21.14 15.11

2974 3.052 3,275 3.363 3.377 2.902 3.534

Somme 350.64 154.05 25.580 La moyenne des 8 P -valeurs est 3.198. Les valeurs moyennes correspondantes calculées pour les cinq doigts étaient: D M G Z K 3,198, 3,183, 3,072, 3,144, 3,145 La moyenne totale de ces 5 moyennes, alors pourquoi l'ensemble des 40 valeurs P ont contribué, chacune étant déterminée à partir de 160 observations est 3,148 quelles sont les valeurs normales π = 3.142 accepte entièrement vers le bas pour les derniers, incertain en arrondissant, décimales. De cela, il est facilement le rapport constant

en déduire que la théorie I, p 123 a été question. Par ailleurs, je remarque parfois que l'on approximativement le nombre de base des logarithmes naturels e obtenue lorsque la somme totale de l'erreur Α∆ avec la somme des erreurs que l'erreur quadratique moyenne dépasse en taille divisée, et le ratio s'élève à carreaux. Que, par la suite, le même que le Totalmit ci-dessus tel de P à partir de 40 Partialwerten ( sur = 160) calculées, a été retrouvé 2.707 Total des liquidités au lieu de la valeur normale e = 2,718. Bien que je ne pense pas que cette situation étrange aurait été expressément indiqué, ils peuvent être, mais avec quelques autres relations intéressantes facilement au moyen de la théorie mathématique des erreurs de force de la probabilité d'erreur expression connue, où π et s vont, en déduire ce car, dans cette théorie versé ne nécessitent aucune exécution spéciale, qui sera présenté ailleurs par le chemin de moi avec un autre documents de test. Les conditions spécifiées π , s soient strictement réservées à un nombre infini de circonstances similaires d'erreurs obtenus et varient avec détermination répétée d'un nombre fini, comment obtenir à partir des exemples ci-dessus avec 8 déterminations de P peuvent convaincre au taux normal, une

fluctuation si a la place d'autres limites, plus m est. Seulement pour les très petites valeurs de m est situé au milieu de nombreuses dispositions d'une déviation significative par rapport aux valeurs normales souligne que la petitesse de m grandit, et à un grand m est infime. Cet écart peut être déterminée par la correction de la somme des carrés des erreurs, et le carré de la somme des erreurs dues à la finie m dont une d'un nombre fini, déterminée par une expression générale m dérivée P normalement au lieu = π C'est ce que, par exemple, pour m = 10 donne P = 3,0166. 6) En termes de corrections à cette page 218 Voir aussi Poggendorffs. Ann. Vive bande. Pp. 66 ss Au fil des mois plusieurs longues séries d'observations deux erreurs flottants et constant a diminué progressivement. Si vous divisez le nombre en deux groupes principaux en fonction du temps (chacun de 32 jours d'observation), on obtient au total pour les 4 couches:
6)

Α∆ ( m = 160, μ = 4). D 1 Frakt 2Z M G K Somme 154.94 134.56 150.12 159.26 161.28 760,16 148.24 117.54 122.15 127,34 131.98 647,25

Relations 1.015 1119 1.229 1.253 1.194 1175 Dans l'ensemble, donc était devenu l'erreur pur somme de 1 . 2 Fraction diminué de 760,16 à 647,25, quels numéros ont le ratio 1.175. En outre, les composantes de l'erreur constante qui se trouve au milieu de tous les 5 doigts comme suit: 1 Frakt p q + 0.1006 + 0,1260 2 Frakt + 0,0465 + 0,0785

s + 0,2281 + 0.1942 L'erreur de temps p et erreur spatiale q avait-dire de la première à la seconde fraction, très nettement, l'erreur s mais nettement réduite. Un tel changement avait eu lieu mais que maintenant, non seulement de la première à la deuxième groupe principal, mais au sein de chaque fraction principale, et les observations de la même Résumé des m = 160 augmente les variables d'erreur.

Pour les observations d'une durée d'environ 1 heure par jour, les jours étaient en alternance avec les doigts dans l'ordre D . Z . M . G . K . , et passer par dans l'ordre inverse, avec laquelle l'ancien → , ce dernier avec ¬ est notée. En → l'attention était sur le pouce plus frais, plus fatigué quand le petit doigt, en ¬ il était vice-versa. Il a semblé intéressant d'étudier l'influence qui en résulte, qui, comme vous pouvez le voir sur les éléments suivants, pas génial, mais il est visible. J'ai reçu savoir sommation pour les 4 couches: Α∆ ( m = 10, μ = 64) D → ¬ Z M G K 148.56 128.20 136.22 152.24 151.32 154.62 123.90 136,05 134,36 141.94

Avec la pratique croissante est progressivement réduite, jusqu'à une certaine limite, la période d'observation, qui a été nécessaire pour 100 tests chaque jour, d'ici là, vient peu à peu à prendre la décision dans chaque expérience plus rapide que prévu initialement. Le mitführte mais cette plus grande vitesse ne dépassant imprécision dans l'estimation prouve le fait, c'est plutôt l'inverse, dans le cours de la série d'observations, les sommes d'erreur plus petite. Mais quand je compare les sommes d'erreurs de jours avec la plus grande et la plus petite durée de l'expérience de la même période d'essai, je ne vois aucune différence entre les deux en question. Certains jours, ne peuvent pas faire face aux demandes répétées du cercle vous avant de vous décider, à d'autres moments que vous avez terminé beaucoup plus rapidement avec les jugements moyenne, mais les décisions les plus lents ne sont pas toujours le meilleur.Voici quelques données sur ces ratios. J'ai une période d'essai ne dès le début de la série d'observations, quoi, 21 Nov. 1857-6 Avril 1858 a duré, et même plus tard, tous les jours, mais 32 jours différents de 3 Le premier janvier déterminé, et a trouvé une moyenne de 63,6 minutes. Mais si je mets l'observation de 3 Pièces janvier à la fin dans 4 divisions égales de 24 jours, les périodes d'observation moyennes suivantes ont été trouvés dans: 1 Compartiment. 71,8 min (moyenne de 4 déterminations) 2 - 67,3 --- 8 -) 3 - 60,4 --- 10 -) 4 - 60,5 --- 10 -) que les progrès de la réduction était début significative depuis le début, et plus tard est venu à un arrêt. Le temps d'observation varie jamais 53-76 minutes. Maintenant, j'ai trouvé l'exclusion de la période antérieure, où toutes les périodes d'observation sont relativement grandes 7) , à partir de la dernière fois le 17 Février au 6 Avril, quand les temps sont grands et les petits changent irrégulière, l'erreur totaux pour la journée

avec les 5 plus petites durées d'essai (53, 84, 55, 56, 58 min) et les 5 plus grandes durées de test (64, 64, 65, 66, 68 min .) ensemble, et ont reçu de l'ancien dans la somme de tous les doigts et tous les documents (avec m = 10,μ = 50) Α∆ = 1009.4, 995.6 à partir de ce dernier, qui ne diffère que très insignifiante.
7)

Ces observations comparer avec la dernière n'aurait pas été autorisée car les plus petits nombres indiquent tard en raison de la pratique avancée. VI. Fechner (Octobre 1858-Janvier 1859). Gauche index. Forelimb, palmaire, 1 = distance longitudinale 10 d . Au total, 1 200 essais en 40 jours d'essai, avec 30 observations. Ces essais doivent se pencher sur trois, chacune contenant 400 observations, les principaux départements du mode d'administration du cercle.

υν ) Application du cercle sur mon doigt par un compagnon. Observer et assistant assis en face de l'autre, l'assistant soutient le bras, qui administre le budget plus serré de cercle parce que, sur la table. β ) L'auto-administration du cercle avec la main droite sur l'index gauche. γ ) Les circulaires serrées dans un côté de la position verticale côte à côte dans une bride de la bobine, et le doigt est déplacé de l'une à l'autre. Les deux distances de cercle sont proches les uns des autres, parallèles entre elles, perpendiculaires à la surface avant du corps AB fixé comme suit:
b. . D un .. c A -------------------- B où a, b, les pics de a, c , d représentent ceux de l'autre cercle, et qui a été (pendant des jours changeants) la distance normale une fois le droit ( R ), la gauche anderemal ( L prise) des questions touchant la position spatiale Ici, cependant, dans υν ) et β ) la position spatiale ( S et U ) passe à la version supérieure et inférieure du cercle. Chaque jour, 3 séries de 10 essais observations succession respektiv pour υν , β , γ embauché υνε des raisons extérieures toujours en premier, cependant, β , γ alternaient avec les deuxième et troisième place. Les couches sont indiquées par des nombres entre parenthèses comme suit: (1) (2) (3) (4) avec υν et β I, U à γ .... Je L II U II L IR IO II O II R

m = 10, μ = 10 (1) (2) (3) (4) Summa

υνε Α∆

19.18 12.66 10.70 42.54 - 0,107 - 0,178 - 0,330 p q

16.64 14.00 12.54 43.18 0,096 - 0,366 - 0,306 s

15.68 13.08 11.50 40.26 - 0,086 - 0,266 - 0,102 s1

19.12 12.74 12.65 44.51 0,154 - 0,422 - 0,216 s2

70.62 52.48 47.39 170.49

β γ

Summa c υνε

β γ υνε β γ

W 0.00771 0.00574 0.00519

- 0,111 0,086

- 0,020 0,014

+0.023 +0.005

+0.036 - 0,308 - 0,300 - 0,316

+0.023 - 0,077 - 0,239 - 0,273 - 0,204

ε

Α 0,1766 0,1794 β 0,1312 0,1311 γ 0,1185 0,1178
La valeur de ε 1 est ici, les valeurs δε la correction non seulement en raison du fini m, mais aussi en raison de la taille des intervalles en multipliant ε avec dérivée, alors que dans la précédente série I à VI, la correction n'est pas approprié en raison des intervalles. On voit que le mode d'administration du cercle υν , soit par un compagnon, de loin la plus grande erreur de somme Α∆ , et donc la plus grande des valeurs ε 1 a livré, ce qui dépend de ce que la main d'un étranger n'est pas en mesure d'appliquer uniformément le cercle comme vous Il peut même, et prouver combien dépend de la comparabilité des manipulations dans les expériences de comparer les attitudes des valeurs. β et γ ne diffèrent pas beaucoup les uns des autres, mais γ quelque chose avantageuse que β . L'erreur moyenne ε 1 est en γseulement 0,1178 d , di D . Bien que l'erreur variable dans υν ) est la plus grande, les erreurs sont constantes c en υν ) le plus petit et q, s si petit nom s pourrait éventuellement être poussé au hasard, puisqueW à environ la moitié de s assez. Les valeurs doubles s 1 ,

ε1

s 2 sont d'accord avec β ) très bon, avec υν ) et γ ) mauvaise. C'est à υν non-étrange) parce que s disparaît presque ici. Au lieu de prendre le double de la valeur de la

composante la plus importante, qui dans ce cas p est, nous trouvons p = - 0,0995 et p 2 = - 0,1150, ce qui s'accorde assez bien. Si l'on divise toute la série en deux groupes en fonction du temps il se trouve dans Summa de 4 couches: ××××××××× Α∆ ( m = 10, μ = 20).

υνε
1 Frakt 233.10 37,50

β
25.56 26.92

γ
23.18 24.21

On peut noter que les valeurs des deux Α∆ comme c pour l'index en série II et série V , bien que de la même manière, seulement à une heure différente et dans un contexte différent de celui des valeurs dans cette rangée à β won), mais diffèrent beaucoup d' ce qui est un exemple qui peut être tenu essais utilisés dans les mêmes conditions à des moments différents, où l'exercice et d'autres facteurs ont peut-être changé la sensibilité, et un autre jeu de hasard, ne peuvent exercer comparable. En soi, il peut avoir un certain intérêt quand j'ai ici la liste complète des, dans chaque fraction expérimentales de m = 10 obtenus c valeurs dans la ligne Α enfermer, pour autant que l'on peut voir à partir de cette façon, même dans des conditions qui réduisent les erreurs constantes que possible, mais le personnage de Constance n'a pas affirmé dans signe. Mais à la base pour les calculs suivants, même si j'ajoute le répertoire pour les deux autres lignes. Les valeurs de c en série Α pour les différentes fractions à m = 10 c1 c2 c3 c
4

0,22 0,04 au 0,02 +0,1 0

0,16 0,08 au 0,10 +0,0 7 0,14 0,12 à0, 03 +0,2 5 0,06 0,21 à 0,16 0,10 0,11 0,16 au 0,20 +0,1 1 0,07 +0,0 7 +0,0 4 +0,1 1 0,20 de 0,11 à 0,13 +0,1 6 0,07

0,09 à 0,18 0,25 0,04 0,08 à 0,06 +0 , 18 0,00 0,08 à 0,02 0,21 Medium - 0,107 0,096 à 0,086 0,154

Les valeurs correspondantes de C en série β . c2 c3 c4 - de 0,40 à 0,43 - de 0,25 à 0,49 - 0,17 à 0,39 - de 0,26 à 0,33 - 0,27 - 0,55 à 0 , 40 à 0,54 - 0,21 à 0,48 - 0,30 au 0,41 - 0,12 à 0,13 - de 0,30 à 0,56 - 0,09 - 0,37 à 0,27 - .57 - 0,08 à 0,36 - 0,37-0,46 - 0,26-0,21 - 0,33 à 0,46 0,04 - 0,25 - 0,13 à 0 , 14 - 0,22 à 0,49 - 0,05 au 0,26 Moyenne - 0,178 à 0,366 - 0,266 à 0,422 Les valeurs correspondantes de C en série γ . c1 c2 c3 c4 - 0,55 à 0,24 - de 0,11 à 0,19 - 0,50 au 0,27 - de 0,26 à 0,30 - 0,56 - 0,38 à 0 , 24 +0,01 c1

- 0,37 à 0,22 - 0,25 à 0,36 - de 0,35 à 0,34 - 0,07 au 0,22 - 0,15 - 0,47 au 0,08 - 0,14 - 0,17 à 0,18 - 0,03 -, 009 - 0,39 à 0,42 - 0,12 à 0,28 - 0,04 à 0,32 de 0,09 à 0, 26 - de 0,22 à 0,22 + 0,05 au 0,33 -0.330 -0.306 -0.102 moyens -0,216 De la série Α et la liste des sommes d'erreurs dans les différentes fractions de comme m = 10 sont donnés. valeurs de fraction de Α∆ ( m = 10, μ = 1) en série υν . Je U II U I O II O 1,64 0,56 0,88 1,60 2,12 2,12 1,00 1,10 1,48 1,88 2,22 2,60 1,60 1,90 1,96 1,60 2,12 1,20 1,00 2,52 1,70 1,50 1,80 2,32 2,00

2,34 1,70 1,72 1,84 1,50 1, 40 1,90 2,08 2,44 1,88 1,84 2,60 1,20 1,84 1,92 Totalsumme19, 18 16,64 15,68 19,12 Nous calculons maintenant l'erreur probable avec l'échec constant des deux Α∆ comme des ⊕ ( ϑ 2 ) au moyen des formules données par μ set = 10 et Α∆ définir les valeurs indiquées dans le tableau sont fondés, ∑ ( ϑ ²) Toutefois, les valeurs déterminées à partir du tableau précédent 8) . nous trouvons 9) :

Valeurs w.

υνε
après Après Α∆ w1 w2 w3 w4 ∑ ( ϑ 2)

β
après après Α∆ ∑ ( ϑ²) après

γ
après Α∆ ∑ ( ϑ ²) 0,0383 0,0205 0,0259 0,0201

0,0164 0,0160 0,0111 0,0145 0,0138 0,0122 0,0137 0,0171 0,0114 0,0167 0,0144 0,0111

0,0270 0,0093 0,0285 0,0110 0,0226 0,0100 0,0299 0,0111

Ici vous pouvez voir que dans υν vote serré dans les deux modes de détermination, cependant, avec β et γ déterminer les moyens de ∑ ( ϑ ²), deux fois plus grandes valeurs fournit quand, après ϑ.−Χ. , ce qui montre une variation importante de l'erreur constante. Les valeurs de W dans le tableau (voir ci-dessus)

après ϑΧ calculés.
8)

Elle a, par exemple, définir υν 4 valeurs ∑ ( ϑ ²) = 0,050619, 0,037840, 0,048040, 0,041440.
9)

Le calcul de Α∆ revient peu de temps après, le logarithme de 0,94128 à 4 au logarithme de Α∆ pour ajouter le calcul de ∑ ( ϑ ²) sur le logarithme de 0,85186 à 2 à la mi logarithme de ∑ ( ϑ ² à ajouter), et à la fois nécessaire de prendre un numéro.

Parfois, vous pouvez vous convaincre que le calcul de Αϕ au moyen d'(par exemple) formule pas résultat du calcul en s'écartant significativement ∑ ( ϑ délivre ²). Pour le nombre βavec la plus forte valeur c de prendre comme exemple, on a w1 par ∑ ( ϑ ²) par Αϑ w2 w3 w4

0,0270 0,0285 0,0226 0,0299 0.0260 0,0284 0,0207 0,0303

Un accord similaire est trouvé ailleurs toujours, après quoi, puisque les variations de cet ordre aux fins de ces dispositions ne sont pas pertinents, inutile, serait la détermination lourdeur de ∑ ( ϑ retour ²), mais peut être satisfait à l' Αϑ retour 10 ) , même si, en principe, la détermination de ∑ ( ϑ ²) est un peu plus sûr.
10)

Celui-ci a le logarithme 0,44128 dans notre série - 2 pour le logarithme de Αϑ ajouter et prendre le numéro. Les valeurs du tableau de la fraction de Α∆ sur (voir ci-dessus) fournit une occasion de se prononcer pour le calcul de l'erreur probable de Α∆ (voir ci-dessus) à prouver. Sur les 40 valeurs du groupe dans ce tableau vraiment montrer un plus petit 20, 20 un écart plus grand de son (pour les 4 couches applicables) quatre agents, comme c'est l'erreur probable, si elle est calculée selon la règle spécifiée. Pour I u savoir, 1, 918, la somme moyenne qui est multiplié par 0,161, 0,309 comme erreur probable. Si nous prenons les écarts des 10 totaux individuels de 1,918, on retrouve sept petits, 3 est supérieure à 0,309, avec II U déterminé conformément à 6 variations dans la moyenne inférieure, 4 sont supérieure à l'erreur probable, qui est ici 0,267; quand je O sont 3 est plus petit, plus grand que 7, dans lequel II O 4 est inférieure, 6 est supérieure à l'erreur probable, de sorte que l'ensemble 20 est plus petit, plus grand que 20. Dans chaque département, vous pouvez en raison du faible nombre de cas ne s'attend pas l'égalité entre le nombre de valeurs petites et grandes. 1 Addition.

Calcul de la correction due à la finie m 11) La tâche est la suivante: une série d'erreurs ∆ , le nombre total m est la moyenne arithmétique de A calculée observables dans (au toucher et Augenmaßversuchen de la distance d'erreur moyenne), c'est à dire, que les différences des variables observées individuelles de A ont été déterminées et a l'erreur somme Α∆ donnée dans laquelle toutes les erreurs, positives et négatives, de ses valeurs absolues (comme positif) sont facturés. Mais, à partir de m observations dérivés, signifie taille A n'est pas la vraie taille moyenne V , qui serait sur un nombre infini d'observations, et donc la taille prévue du centre de la véritable erreur n'est pas une erreur. L'addition de l'erreur réelle E ∆ est une correction par la somme de la fausse Α∆ sont dérivés. Le facteur de correction, le cas de Α∆ rendements, alors même que les erreurs de média mauvaises
11)

applicable.

En termes de S. 216 ff Voir Ber. d Sächs Soc. , 1861, p. 57 ff

Supposons d'abord, la taille de V - A , dont la véritable taille moyenne V de la trouvé un autre, est connue. Vous nommez υν , et par la suite qu'ils cherchaient la relation entre S ∆ etΑ∆ .

υν peut être positif ou négatif. Ce erreurs mal-secondaires sont maintenant d'être appelé tel, qui, avec υν ont le même signe, d'un autre monde ceux qui ont inégal signer. Ensuite, il faut Α∆ en S ∆ pour tourner 12) :
1) Tous les erreurs latérales erronées qui sont absolument plus grand que υν , le nombre de s et leur somme S est de la valeur absolue d' υν de rétrécir; donne S - s υν . 2) toute fausse erreur matérielle, le nombre n et la somme de N est de la valeur absolue de υν à augmenter, sont N + n υν . 3) Pour toutes les erreurs de faux-secondaires, ce qui est compris entre 0 et υν situent, le nombre z et la somme Z est, à la différence de celle-ci à partir δ∋υνε de substituer à des valeurs absolues, sont z Α - Z . Nous avons donc: S ∆ = S + N - Z + (- s + n + z) υν . Mais par S + N + Z = Α∆ et s + n + z = m cette expression va plus dans S ∆ = Α∆ + ( m - 2s) υν - 2 Z où υνε consiste à prendre les valeurs absolues.
12)

Si nécessaire, on peut imaginer les règles suivantes: 1) 2) 3) et l'équation déduite résultante entre Α∆ et S ∆ , quels que soient les médias, expliquer sur un exemple fabriqués de façon arbitraire et prouver par la lutte contre une série

d'erreurs arbitrairement, avec considération la somme du positif au négatif de la somme à prendre le même, et tout comme la valeur de λα prend au hasard, que ces règles s'appliquent à chaque distribution d'erreur de type. La correction nécessaire sera trouvé, si nous pour υν , s et Z sont capables de remplacer certaines valeurs. Mais cela peut se produire dans la mesure où nous supposons que la distribution de l'erreur normale, ce qui peut en effet trouver des valeurs spécifiques pour 13) .
13)

À cette fin, bien sûr, ne peut plus servir de l'exemple arbitraire.

Et maintenant υν intéressé, nous pouvons selon la même approche, également pour corriger la somme des carrés des erreurs Α∆ 2 en raison de la finitude m mené 14) défini, . Pour la taille moyenne de l'observation se trouve au milieu d'une observation pour déterminer mal, donc par m -observations par une probabilité connue mal. Le Encke astronome. Jahrb pour en 1834. Du Sud . 282 f

généralement
14) Comp.

Que s et Z est concerné, il peut s que le nombre de dessus υν couché sur un côté, c'est positif ou négatif, erreurs par

considérée comme acquise si déterminable par la probabilité de table intégrante connue de l'insuffisance des moyens qui (comme positif et négatif) sur les deux côtés au-dessus de la valeur absolue de υν mensonge. Est de l'autre côté

si -dessous pour le calcul de la fraction de la somme totale des erreurs de λα ∆ est formé entre 0 et les valeurs absolues de λα chevauchants. En substituant ces expressions pour υν , b et z , on obtient

Par conséquent, la substitution

pour

Maintenant, il n'est pas, et de déterminer en nombre. Cela peut être pour toute valeur de m qui s'est exactement passé, l'ancien par la Table intégrante 15) pour la probabilité ou le nombre relatif des erreurs entre les limites de taille de 0 et υν , celui-ci selon l'expression de la somme d'erreur relative entre les limites de taille d'erreur 0 et α , sont ce :

lorsque s le nombre de base de logarithme naturel, π Ludolf le numéro 16) .
15)

astronome. Jahrb f 1834, pp 305 et suiv . Il est à savoir d'abord pour toute valeur de α

16)

où h , le degré de précision. Selon une équation connue mais si σ moyens simples d'erreur. En substituant cette valeur de h, et ensembles , nous trouvons en intégrant l'équation ci-dessus.

Ci-après, un tableau peut être calculée, où le facteur de correction brutale pour chaque valeur de m est donné. Le fragment d'un tel tableau est donné ci-dessous, dans laquelle il m = 10 au lieu de 1,033333 = 1,0326699 strictement serait cette différence mais, comme nous le voyons, est négligeable. Mais à chacun de m pour obtenir le facteur de correction applicable général, on a des valeurs et de se développer selon leurs empreintes dans les séries infinies général et ne conserver que le premier terme, qui, comme on le voit ci-dessous, tout à fait suffisant. Maintenant que vous obtenez lorsque est mis brièvement , et , généralement, pour chaque valeur υνε

Mais depuis υν =

, alors u =

.

Prenant en compte que le premier terme de ces deux expressions, on obtient ci-après

ce qui peut être réglé avec une approximation raisonnable ou Ce dernier qui, comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessous, un peu plus que le premier se connecte avec la correction très forte. Enfin, suit ici un petit tableau indiquant le facteur de correction de Α∆ pour certaines valeurs de m à la fois selon la diminution de calcul très forte pour les valeurs ci-joints de et sont, selon les différentes approximations, à partir de laquelle on peut est assez

voir que, même si jusqu'à petites valeurs de m descend, la correction

différente de la pertinence assez forte, le, ou même juste pour revenir en arrière, il serait donc tout à fait superflu. Dans le même temps, la correction de l'erreur quadratique moyenne est connu sous le Korrektionsweise déjà fixée, à partir de laquelle nous voyons que ce facteur partout supérieur à celui des Α∆ , et donc pour est. pour ε q

Facteur de correction pour Α∆ et ε . forte M 2 3 × × Corr

1.20000 1.16667 1.189318 1.183515 0.4273712 0.1471351 1.4142 1.12500 1.11111 1.118697 1.116404 0.3549580 0.1006682 1.2248

10 1,03448 1,03333 1.032889 1.032699 0.1992010 0.0313296 1.0541 20 1,01695 1.01667 1.016173 1.016139 0.416010 0.0157896 1,0260 30 1,01123 1,01111 1.010724 1.010702 0.1158224 0.0105573 1.0171

× 50 1,00671 1,00667 1.006407 1.006400 0.0898408 0.0063460 1.0101 × × 100 1,00334 1,00333 1.003193 1.003192 0.0635945 0.0031780 1.0050 Les valeurs de et qui ont été utilisées pour le calcul de la correction sont tranchantes, l'ancien. interpolation de la table, ce qui le Encke astronome , Avec l'assentiment des différences secondes, de Jahrb 1834 directement à partir de la formule (ci-dessus) donné. 2 Addition. 17) Calcul de la correction due à la taille des intervalles. Dans le sens mathématique chaque erreur d'observation de taille très spécifique n'a qu'une infime probabilité, et ne ferait que rarement se reproduire indéfiniment. Mais dans les observations réelles ne peut pas distinguer l'erreur de la plus petite, mais descendre que jusqu'à une certaine limite avec lui, et si vous rester circonstances dans dix parties, O parties par millier de lignes, les nuances sont disponibles et comme dans l'enregistrement. Ce qui tombe entre les deux, seront déplacés dans les limites de la ville de intervalles distincts. Respecter une entreprise en conséquence. l'erreur moyenne aussi souvent noté comme trop gros pour être petit, il semble que ce serait de compenser un grand nombre d'expériences. Encore une fois, c'est proche, mais pas exactement le cas, mais plutôt le fait que le nombre d'erreurs d'une taille donnée relativement rapidement que leur taille diminue, avec elle, que de cette façon la somme d'erreur est plus grande que si vous avez enregistré chaque erreur par ses valeurs propres apporte et que dans tous les plus grands ratios supérieurs, plus les intervalles sont différents dans l'enregistrement sont encore proportionnellement à l'erreur moyenne. Après tout ensemble, nous procédons à l'enregistrement par intervalles 0,00, 0,10, 0,20, 0,30, etc Continuer, puis toute erreur, par exemple audessus de 0,15 et inférieur à 2,5 à 0, être battue 20, et par conséquent la première erreur est trop important, le dernier à être prise trop faible, le nombre d'erreurs dans l'intervalle de 0,15 à 0,20 mais est tellement plus grande que l'erreur dans l'intervalle de 0,20 à 0.25 que l'augmentation de la somme d'erreurs, qui provient de l'ancien circonstance, et non par la réduction qui résulte de cette dernière circonstance est compensée.
17)

cependant, ont été calculés

Cf D rapporte Sächs Soc. , 1861, pp 93ff. En termes de p 217

Pour autant que je sache, n'a pas été étudiée jusqu'à maintenant, combien de l'erreur dépend de cela, et quelles lois il obéit. Maintenant, je trouve la correction mentionnée ci-dessus de la manière suivante.

Nous utilisons seulement, ça va vraiment aucune faute avec ses vraies valeurs cite souvent comme cela se produit, on obtient par sommation de ces erreurs, le nombre m est l'erreur vraie somme de ∆ , et celui-ci par des moyens dessin la véritable erreur moyenne, ce qui ε 1 chaud. Soyez à l'autre main je l'intervalle de la division entre ce que les erreurs ne sont pas acceptés, et par exemple, i = 0,25 σ 1 ou montant incorrect de cette taille et Α∆ obtenu, le ratio le vrai S ∆ effort consiste à déterminer. ¼ ε 1 , de sorte que toutes les erreurs sur les limites des intervalles sont déplacés d'un

Après la table d'intégrale de probabilité connue (par interpolation de consultation) se trouve dans des intervalles de tailles de défaut compris entre 0 et 1 / 4 σ 1 0,1581058 généralement le nombre total d'erreurs inclus 18) . Par cette de maintenir, avec 0,1581058 m multiplié, signifie 0 à 0,25 σ 1 . Pour l'intervalle de 0,25 σ 1 à 0,50 σ 1 est le nombre normal d'erreurs selon le tableau de l'intégrale 0,1519585 m . Donc ici sont le moyen multiplié entre 0,25 σ 1 et 0,50 σ 1 di 3/ 8 • 0,1519585 m ε 1 le montant erroné pour l'intervalle, ainsi de suite à travers toute la de la véritable somme m σ 1 = S ∆ .
18)

erreur moitié de ¼ ε 1 sera battu moitié-0, comme une somme tort pour cet intervalle

gamme des tailles de défauts. L'ensemble de ces montants est 1.003321 m σ 1 , au lieu Cela peut être trouvé en considération que la profondeur dans la mesure , si π , le nombre Ludolf'sche

intégrante de précision h est égal

La sommation est ici, toutefois, que jusqu'à ∆ = 7,00 σ 1 suite: mais ont négligé l'erreur à cause de leur apparition infiniment rare supérieur seulement affecter décimales supérieures sont considérés ici. Pour un intervalle i = σ 1 procédure correspondante a donc été la valeur Α∆ = 1.053643 S ∆ recevoir. Ces dispositions sont un moyen d'interpolation à h ∆ 19) = 3 tableau de probabilité continue de l'intégrale de l'erreur sous Mitzuziehung les différences secondes et propre calcul des valeurs plus élevées de la transformation intégrale dans une série infinie 20) avec révision attentive des valeurs obtenues trouvés.
19) h = . 20)

J'ai obtenu les valeurs suivantes avec la

probabilité d'erreur d'être

désignés de 0 à ∆ aux valeurs suivantes de h ∆ , si h = le degré de précision dessus: est ce que je hersetze facile de contrôler la dérivation cih∆
3.0 0,9999779093 3.1 3.2 3.3 3.4 3.5 3.6 3.7 3.8 3.9 4.0 4.1 4.2 88351e 939 740 969422 984 780 992569 996 441 998 329 999230 999 652 999 846 999933 999971

J'ai reçu directement sans intervalle d'interpolation pour les conditions suivantes suivantes ratio des faux pour le vrai somme, où = 1, 7724539

0,10 0,20 0,40

1 , 0.016.673 1.0066757 1.026713

1.109193 0,80 Il ressemble maintenant à ceci à partir de la disposition précédente, le montant par lequel la valeur est supérieure à 1, et qui u chaud, sensiblement dans les se dresse. Toutefois, la valeur pousse un peu plus fort, parce

rapports de la place

que quand il était au = 0,10 est égal à 0,0016673, il est à 0,80 = égal à 0,109193, qu'il devrait avoir lieu après les relations quadratiques 0,1067072. Des

résultats similaires pour les valeurs intermédiaires. Cependant, l'écart par rapport à la progression carré est si petit qu'il peut être légitimement négligée. Hot maintenant γραµµεσ de moins que la valeur de u pour relations quadratiques = 1, puis par les

Et, si σ le mal, ε 1 est la véritable erreur moyenne, même

Cela conduit à l'équation quadratique ε 1 ² - εε 1 + γ i ² = 0 résultant

Depuis le 4 γ i toujours faible par rapport ² ε 2 , parce que γ mis une petite pause, afin que nous puissions vertu de la résolution de la formule du binôme et en conservant les deux premiers termes

quels sont

Mais par m σ 1 = S ∆ , m ε = Α∆ , il résulte de la multiplication des deux côtés par m

Puisque l'une des séries d'observations, qui auront moins à faire est> 1, pour <1, mais u est petit, un peu plus petite que les valeurs γ = 0,053643 correspond à la progression quadratique, donc je dois juste 0,053 0,053643 comme γ (as) croyait à la Korrektionsformel.

Psychophysique intérieur. XXXVI. Le passage de l'extérieur vers l'intérieur

psychophysique.
Nos études antérieures, les résultats, les formules se déplacent beaucoup dans le domaine de la psychophysique extérieures et seulement incidemment et parfois nous avons utilisé auparavant sur la psychophysique interne et plus. Il est, comme j'ai soulevé précédemment, la psychophysique extérieures seulement la surface et la préparation de profondeur pour mener psychophysique interne. Nous nous rappellerons, pas le stimulus apporté directement sensation, mais entre lui et la sensation pousse une autre activité physique interne, nous avons appelé brièvement la psychophysique, celui qui est réveillé par des stimuli, et alors seulement, transporte immédiatement sensation ou rejoint , selon un point de vue différent, que nous décidons dans le chapitre suivant, et la relation juridique entre le Endgliede extérieure et intérieure de cette relance de la chaîne et de la sensation, se traduit nécessaires dans une telle entre les stimuli et cela signifie membres inférieurs, d'une part, et entre la branche centrale et l'impression sur l'autre. En psychophysique extérieures, nous avons sauté cette durée moyenne, pour ainsi dire, par l'expérience directe de la suite de la relation juridique, mais uniquement entre les éléments d'extrémité de cette chaîne, les charmes qui l'extérieur, et la sensation qui est l'expérience intérieure seulement, ont pu être déclaré directement. L'entrée de la psychophysique interne, nous devons nous laisser guider par la branche centrale de la Endgliede extérieur, nous voudrions simplement tirer la relation au lieu de la phalange distale de l'extérieur vers l'intérieur Endgliede considéré. Nous basculons alors l'appel après qu'il a atteint son objectif, pour nous guider vers la branche centrale. Dans une heure, vous ne pouvez pas voir à l'intérieur, mais la façon de le pointeur externe, maintenez la vitesse de la roue, qui porte avec lui en conséquence, aussi longtemps que l'horloge est dans le droit chemin. Ce pointeur externe ici nous représente le stimulus, cependant, le mouvement psychophysique présente l'état d'avancement de la roue, sauf qu'il est inversée comme dans les aiguilles de l'horloge qui tourne la roue intérieure ici. Bien sûr, le passage du pointeur peut non seulement nous donner un aperçu du mouvement intérieur, il ya également une connaissance de l'engrenage interne, et quels anatomie et la physiologie nous enseigne de la transmission physique intérieur, qui est soumis à notre agitation intellectuelle, est encore trop loin incomplètes pour permettre également des conclusions définitives seulement sur la nature plus générale du mouvement psychophysique. Y at-il électrique, chimique, mécanique, ou une forme telle que les mouvements d'un milieu pondérable ou imponderabeln? Disons simplement que nous ne savons pas, mais le résultat montre-toi que nous sommes capables de pénétrer dans les psychophysique interne dans certaines limites, à notre insu, sans notre être et un savoir ou particulier hypothèses sur la nature, c'est-àsubstrat forme du mouvement psychophysique exigent seulement que certaines conditions le même comme on le sait, mais seulement qu'il peut être lu jusqu'à certaines limites à des stimuli externes. En fait, il faut distinguer les deux questions bien et ont divorcé en traitement: quelle est la nature du mouvement psychophysique, et ce mouvement dépend à

quelles conditions ces conditions et celles du mouvement spirituel? La première question reste d'abord à voir, car il n'est pas encore décidé pour l'instant de parler à l'un des dernier chapitre une vue générale à ce sujet, mais il va maintenant négocier pour à peu près aux questions du second type et présente seulement à des conditions de circulation psycho-physique, restent valables, quel que soit ce qui va se révéler durer aussi la nature fondamentale de ce mouvement. Et probablement dans tout enseignement, il est donc important, comme dans notre, oui, il est l'un des premiers vue Prinzipe formelle de celui-ci, qui a précédé ce qui reste valable pour toutes les conditions, et faire un tirage au sort, qui peut rester indécise, tant que des doutes sur peut surseoir à la décision. Par ailleurs, nous venons debout assez longtemps en physique à la théorie de la lumière et de toujours se présenter comme la doctrine de l'électricité. Pour ce qui est de l'électricité? Disons simplement que nous ne savons pas, et comme cela a déjà été élaboré, mais la doctrine de l'électricité! Aussi, nous pouvons déjà prouver la psychophysique extérieures que ce n'est pas la nature des mouvements est ce qu'elle est sur les principales questions de cette théorie, mais qu'il ya des relations de ces mouvements. Peu nous a besoin de la nature du stimulus, qu'il s'agisse de la lumière ou le son, ou le poids de s'inquiéter, il n'était nullement nécessaire d'examiner la nature des stimuli et de les mouvements éveillés afin de déterminer les lois fondamentales de la psychophysique extérieures Et nous le sommes aussi la psychophysique interne pour construire sur le extérieur et les principaux points de la même peuvent se retrouver sans la nécessité de faire des revendications à savoir la nature du mouvement psychophysique. La première, la principale question à laquelle il doit agir dans cette affaire, et nous nous tournons vers la discussion de certaines questions préliminaires générales dans la section suivante premier, sera la quelle traduction les fondements de la psychophysique extérieures, la loi de Weber et le fait le seuil, ce qui se reflète dans la formule fondamentale et la formule de mesure, doivent apprendre à passer dans la psychophysique interne. Cette traduction permet un choix a priori, décidé par la décision de l'entrée de la psychophysique interne et la première raison de celui-ci sera placé. Le 38e Le chapitre est destiné à aboutir à cette décision. Maintenant, il pourrait sembler que, après nous sommes tous entrés par la présente à l'intérieur, nous sommes abandonnés par l'ensemble de l'expérience plus loin. Mais il n'est pas. Au contraire, nous sommes capables de ce qui a été initié il ya de la psychophysique extérieures, rencontre avec des expériences de l'intérieur et de répondre à une partie présente conduisent plus à l'extérieur de la chaîne d'inférence est liée, en partie pour attirer l'entreprise. Une fois notre expérience intérieure est sur toute notre vie mentale directement aux offres, d'autre part, nous savons que le corps de l'activité psychophysique et ses avantages, même si seulement incomplète, mais jusqu'à certaines limites, et chaque jour cette connaissance complétée par de nouveaux faits d'anatomie, de physiologie et la pathologie, qui n'est pas seulement l'organe externe de fin du stimulus, mais aussi l'élément d'extrémité intérieure, la sensation et les objets de l'expérience sont quelques-uns de la branche intermédiaire, les organismes de l'activité psycho-physique, ainsi que le lien juridique entre le Endgliede extérieure et intérieure, de sorte que la conclusion pour l'instant reste à combler l'écart, ce qui

peut faire l'objet d'une expérience d'intervention immédiate dans les derniers maillons de la intermédiaire gauche. Juste au sujet de maintenant les rapports de l'organe d'extrémité extérieure, le stimulus, elle certaines exigences sur les conditions de l'élément intermédiaire interne du mouvement psychophysique, ce qui nous permet d'un côté de cela, il est avec les conditions de l'organe d'extrémité intérieure, la sensation de l'autre côté présente le cas. Si nous ne pouvons en aucun cas conclure de la nature des mouvements intellectuels sur la nature des mouvements physiques sous-jacents, soit près comprenant un substrat et dont la forme a ces mouvements, mais probablement conclure que la connexion psychologique un contexte psychophysique de construction mentale et Outre un résultat d', la similitude et de la différence mentale psycho-physique a, la force mentale psycho-physique et la faiblesse d'un psychophysiques correspond, autant que le psychique a sa base dans le physique. Pour ne serait pas seulement l'absence de telles conditions de référence, une relation fonctionnelle entre les deux ne laisse supposer, mais il nous autorise aussi à l'expérience que nous pouvons faire dans le domaine de la psychophysique extérieures, où les relations entre les effets de la relance et le sentiment dans ce sont traduisibles entre le mouvement psychophysique et de la sensation. À cet égard, nous devons maintenant faire l'avenir davantage de temps de ce principe sont utilisés, il peut, en l'absence d'un meilleur terme pour cela, et compte tenu du fait qu'il est sensiblement avec une relation fonctionnelle entre le corps et l'âme, bien sûr, connu sous le nom abrégé du principe de fonctionnement et sont illustrés par un exemple. Souvenirs développent des croyances, l'hypothèse d'une conscience universelle, où les deux sont inclus. Sans connaître les processus psychophysiques qui sont soumis à un et l'autre, nous pouvons toujours fermer après la fonction Prinzipe que les conditions psychophysiques de la mémoire à partir de laquelle se développent les intuitions. Supposer que les conditions psycho-physiques plus générales, qui appelle à l'existence de la conscience générale Souvenirs portent encore la forme d'intuitions, les souvenirs et les processus sous-jacents sont encore la forme des processus d'usure qui sont soumis à des vues, les souvenirs sont généralement plus faibles que les croyances, les processus sous-jacents seront. Souvenirs proviennent de l'intérieur de l'esprit, des intuitions lui viennent de l'extérieur, développer les leurs processus sousjacents sont purement de l'entretien psychophysique existante d'un stock ou exigent le coup ajouté de nouvelles idées venant de l'extérieur; souvenirs sont de l'Association; aussi les processus sous-jacents sont un Prinzipe sous réserve de l'Association. Maintenant, il serait tout à fait inutile de développer ce type de traduction de la psyché dans la psychophysique, aussi longtemps que cela ne conduise pas à nous donnons plus qu'une simple traduction. Mais ils ont appelé la voie d'un logement par contre ce que nous pouvons ouvrir il ya de la psychophysique extérieures et selon faits anatomiques, physiologiques et pathologiques, et que si une telle concession montre, nous devrons entrer dans les détails et peuvent voir quelque chose promue par . C'est jusqu'à présent relativement à ce qui va avoir à faire la psychophysique

interne, juste un peu, mais beaucoup me semble, en proportion de ce qui pourrait se le permettre sans la coopération de ces principes. En fait, cependant, est probablement une combinaison conservatrice et prudente de ces différentes façons d'être apte à faire la psychophysique interne à quelque chose de plus que l'objet de pure spéculation, et graduel, mais de mener une foulée confiant et sur. Pas toutes les étapes sont réalisées par la suite, est déjà fermement et en toute sécurité, mais l'agencement de l'ensemble, je pense que c'est bien serrés.

XXXVII. Le siège de l'âme.
La nécessité de discussions préliminaires générales sur la relation du corps et de l'âme, que nous avons repoussé autant que possible lors de l'entrée dans la psychophysique extérieures, fait l'entrée dans l'intérieur des nouvelles demandes, et je tiens à le juger ici par un seul, mais légèrement étendu, pour se conformer aux dispositions du chapitre sous le titre ci-dessus, mais qui, comme tout le reste à ce jour, les discussions métaphysiques s'abstenir complètement sera plutôt tout à ce qu'il va agir lui-même, en raison de certaines questions de fait qui ne sera que légèrement plus grand que l'essayer nous discuterons plus tard. En conséquence, voici comment parle beaucoup de l'âme sans tenir compte de certaines hypothèses métaphysiques sur leur nature fondamentale, leur existence résume simplement par leur conscience uniforme, et quelle sensation, sentiment, pensée, volonté, il a tenu, où, peu importe laquelle tout ce qui veut garder basé sur ce qui peut apparaître très philosophiquement insuffisante, mais suffira pour ce qui suit. Si l'âme a une existence indépendante ou pas? Tout le monde à garder son esprit à ce sujet ou consulter la discussion dans les écrits philosophiques. Dans tout ce qui suit, il ne sera pas quelque chose d'opinions à charge, même si les conditions réelles qui viendront ici pour la langue, il peut ajouter plus d'un de l'autre opinion, et en tant que tels ne sont pas indifférents à l'opinion. a) le sièg e de l'âm e dans un sens plus larg e. L'expression, le siège de l'âme dans le corps, prouve que vous avez trouvé l'occasion de résoudre une relation spatiale avec son corps l'âme. En outre, il est d'usage communément l'âme comme une essence amende spéciale d'une nature particulière se propager à travers le corps, ou de penser assis comme une entité

simple dans telle ou telle déterminé plus ou moins déterminée ou indéterminée endroits phares de la même, ou tout au moins sa relation avec le corps lui-même comme une physique ramènent à ceci, et quelques idées métaphysiques sur la nature de l'âme; système à d'autres êtres physiques à saisir. Comme sujet et objet de l'expérience intérieure peut bien sûr aussi l'âme après, prouvant ainsi leur existence, de détection, de sentir, de penser, etc, visible dans un espace donné, montrer palpable, et l'objet de l'expérience externe, ce n'est pas ce que vous demandez peut, si n'importe où pour parler d'un rapport aux mêmes locaux et l'expression, le même siège, en aucune manière être untriftig ou inauthentique. Pendant ce temps, tout le monde trouvera réellement - et ce fait doit indiquer les raisons réelles - obligé de compter son âme à son propre corps plutôt que le corps d'un autre, tout le monde ne peut pas s'empêcher de penser que son âme à la place de la plutôt Terre, où il est son corps, à trouver d'autres endroits, et qu'ils errent à travers le monde avec le corps, il faut que l'âme, si ce n'est pas exactement comme le corps, mais par la médiation du corps avec laquelle ils se rapportent est, à qui ils, comme vous le dites, relié, une localisation dans l'espace de pouvoir. Mais cela doit être reconnu une fois, cependant, la question n'est pas rejetée, si elle n'est pas du même point à partir duquel nous gardons lié plutôt à un corps donné que l'autre chaque âme donnée, la même aussi bien sur un côté comme de l'autre partie cet organisme lié à penser, et donc le siège est la même limite encore plus. Mais avant que la question n'est qu'après le point de l'auto à partir de laquelle une âme peut être pensé du tout attaché à un corps par la servitude d'expression initialement signifie seulement à l'autre de l'image physique emprunté du monde, comme le siège terme, était pour laquelle il a substitué 's. Si nous, de ce côté philosophique recevons très différentes et très contestée réponses, nous n'avons pas à nous soucier de nous, heureusement, après le choix de nous pour lui. De l'expérience des caractéristiques secondaires pour représenter réponse sans équivoque: Notre âme comme chaque âme, dont nous ne connaissons peut-être dans ce monde avec lequel nous traitons ici tout seul, vivant, qui n'existent que par la possibilité et la réalité des phénomènes de la conscience, où un système physique donné se tient en vie, c'est à dire avec une curiosité parent de connexion et une non-augmentation de la périodicité du monde extérieur et de l'échange périodique d'une séquence périodique de mouvements est à part, et ce système physique peuvent exister seulement en vie et maintenir ensemble si on leur donne une âme dans ce monde vit. C'est l', le fait de base la plus courante pour laquelle nous nous attendons à un corps donné ensemble et donné une âme. Cela se produit même le deuxième fait, qui, cependant, les premières suppose que les activités conscientes du monde de l'âme avec un tel organisme, à la leur vie dans ce monde est lié en général, sont liés par un rapport de la conditionnalité en particulier. Tant en termes de chaque âme à son propre corps a une relation qu'elle n'a ni le corps d'un autre, ni à aucun organisme ou systèmes corporels au monde extérieur, et c'est ce qui peut être attendu à la fois expérimentalement à l'autre. La relation spatiale de l'âme au corps, les expressions, pour indiquer au corps étant

lié dans les sièges du corps, semble donc se traduit, dans la mesure où nous sommes basés sur le factuel et ne veulent pas commencer avec des hypothèses métaphysiques, d'abord uniquement en termes de conditionnalité entre l' maintien d'un stock et les activités de l'âme et du corps, nous pouvons suivre expérimentalement que dans ce monde, et dont on peut se demander si elle s'étend au-delà de ce monde. Dans la mesure où unir toutes les parties du corps à la coopération solidaire pour le pouvoir d'obtenir l'âme dans cette vie, et même tenir ensemble uniquement dans une activité vivante, tant que l'âme associé reste dans cette vie, peut-entiers anime d'appel du corps le même que expliquer siège ou le transporteur de l'âme dans un sens large. La performance globale du corps à l'âme alors organiser les pièces spéciales, les organes, les membres, les systèmes du corps avec des services à des fins particulières et moins, suivie par un point fera plus tard, de parler d'un siège de l'âme au sens strict . Ces expressions, siège de l'âme en plus, stricto sensu, rien de préjuger, tant qu'ils sont toujours comprises comme ils sont définis ici. Même si l'âme ne devrait vraiment être une simple étant importante, on aurait néanmoins l'ensemble du corps peut appeler leur siège social au sens large décrit ici comment un palais ou un capital, tout est appelé le siège d'un roi, sans que je dise que il siéger à tout endroit dans la capitale. Pendant ce temps, il pourrait sembler regardé de plus près, que pas tout le corps pour la conservation de la vie spirituelle de ce monde contribue de manière significative comme nous, les pieds, le nez, les oreilles et bien d'autres parties du corps peuvent être coupés sans porter un préjudice à l'âme vit par l'âme de la perte que dans la mesure sentir lorsque leurs aides extérieures en contact avec le monde extérieur dans une relation d'agir sur eux seront perdus, sans toutefois subir de leur viabilité et sans son cœur est perturbé. Par conséquent, tous semblent exclure cette partie du siège de l'âme déjà dans le sens large du terme après ce point de vue établis, et de chercher la partie qui ne peut être détruit par elle-même ou disparaître ou peut décliner dans son travail sans la vie mondaine de l'âme wegfalle ou sensiblement être dérangé. Une telle partie du corps d'une importance exclusive pour l'existence de la conservation et paisible de l'âme de ce côté de la vie n'est pas d'être trouvé. Au contraire, le vrai, ce qui est vrai pour les mains, les pieds, le nez, les oreilles, de chaque partie du corps, le cerveau, même si la destruction non seulement prend trop de temps, un fait fondamental que c) du présent chapitre indiqué plus en détail dans les sections et on le verra, où il se produit avec une importance particulière. Inversement peut être annulée la vie de ce monde en interférant âme de chaque point, chaque page, il ya tous les systèmes du corps, lorsque l'engagement se produit seulement assez loin ou dans la forme et la force appropriée. Dans ce cas, toutefois, certaines parties sont plus importants, de loin que les autres, dans la mesure où la destruction ou la perturbation de la même lumière d'un arrêt ou une perturbation de l'activité de la machine organique restante a la même ampleur ou la mesure que d'autres, mais la différence est tout seul parent, et non absolue.

Également capable de ces parties du corps, dont l'intégrité est le plus important apparaît pour la vie d'exister vie elle-même que dans le cadre de l'ensemble, par conséquent, doivent à la place d'annoncer un les inwohnendes d'être principe de vie qui, en outre, prendre leur vie uniquement à la connexion avec le autre, de sorte qu'il ya toujours un contexte favorable, ce qui importe beaucoup. Nous résumons ces conditions, ils s'arrangent suivant les points généraux cidessous: résister à l'interaction de toutes les parties du corps le pouvoir de préserver l'âme dans leur vie mondaine, et l'âme de services est d'une telle solidarité que chaque petit et dans certaines limites encore plus grand partie peut être représentée par d'autres, ou même l'ensemble du reste. Par conséquent, si la destruction ne va pas audelà de certaines limites, ce qui signifie encore suffisants pour représenter l'détruites sont laissés, l'âme ne se sent pas l'inconvénient.De l'autre côté, mais les actifs de la représentation cohérente des parties est tout petit destruction, elle aime le système nerveux affectent ou non affaibli en leur pouvoir pour la maintenance et l'entretien de l'âme dans ce monde, et si la destruction va trop loin impossible, de sorte que les interventions même apparemment indifférents mais jusqu'ici pas indifférent, car à partir de maintenant seulement une petite nouvelle intervention doit faire de la poursuite de la vie impossible, ou services wesentlichst pour l'âme dans la vie raccourcie à voir. Alors que certaines régions ont plus d'importance que d'autres à la fois pour la continuation de la vie, comme les services dans la vie, a un pas exclusive. Selon les parties de l'organisme en raison de leur similitude, ressemblance et poste similaire sont plus appropriés pour représenter leur performance pour l'âme, dans le même temps ils le soutiennent, donc les deux mains, les pieds, les yeux, les oreilles, les poumons, les reins, hémisphères du cerveau, les doigts individuels sur chaque main, dans chaque alvéoles pulmonaires individu. Tant que toutes les parties qui peuvent être représentés sont terminées, la fonction divise entre eux ou basculer entre eux, on tombe de suite, de sorte que le reste doit fournir les performances requises seule à passer, ce qui va arriver encore une situation suffisamment ou insuffisamment possible. Conformément à la revanche que la vertu des parties de leur hétérogénéité et la position d'inégalité sont moins susceptibles de se représenter, ils sont complémentaires aux services qui pourraient être effectuées par l'un d'eux seuls. À cet égard, la plupart des articles ont un certain match et inégal, l'effet combiné des deux Prinzipe, maintenant avec prédominance de l'un, tantôt l'autre. On pourrait penser que le même point, ce qui rend l'ensemble de notre nombre de corps que le corps de notre âme dans un sens plus large, devrait logiquement avoir pour que le monde entier devrait le faire par notre corps tout entier sans son changement contexte, substance à effet avec le reste du monde comme peu est en mesure de préserver la vie de l'âme dans ce monde, et à servir à des fins de cette vie, comme notre cerveau et le système nerveux sans son changement contexte, substance à effet avec le reste du corps, le principe de la représentation et l'ajout de pièces à votre service notre âme uniquement sur une plus grande échelle dans le monde, comme dans notre valable physique prouve, à savoir dans le cadre de ce qui est dans notre corps, de sorte que même les parties manquantes de notre corps jusqu'à certaines limites peuvent être remplacés par l'aide du monde extérieur.

Mais tout cela reste un point de vue, ce qui fait apparaître à nos âmes de nos corps dans une relation privilégiée avant que le reste du monde. L'âme ne peut certainement pas exister sans l'autre contexte mondial, cette main: mais quand s'estompe l'âme de ce monde, se décompose seulement la partie du monde, nous venons avons donc appelé notre corps, pas le reste du monde, et est donc pour eux un seul, mais pas en même temps aussi l'autre aspect, c'est pourquoi nous attendons de nos organes à nos âmes. Pour le fait important mentionné précédemment que l'existence terrestre de notre âme et la vie n'est pas significativement liée à l'action d'une partie spécifique du corps unique, mais la relation de solidarité du corps, prend la deuxième fait important qu'il n'était pas la continuation d'une substance particulière dans le corps mais il est plutôt liée au métabolisme dans le corps. La même âme se propage successivement sur un assortiment de toujours de nouveaux matériaux sur ou il ya toujours de nouvelles substances dans la composition d'un, dont l'âme est attachée, avec la séparation de la vieille, donc qui est composé du corps du vieil homme de toutes les autres substances, que celle de l'enfant. Prend également la vie de l'âme en conformité avec la rapidité du métabolisme à lui-même pour l'animation. Il est donc tout aussi convaincant à dire, la vie de l'âme est liée à la poursuite d'un changement physique comme une compilation physique, comme hinwiederum ces changements dans la continuité de la vie de l'âme. Il peut maintenant être laissée à chacun, les relations réelles entre le maintien d'un stock de corps et d'âme, à qui il a été échangé à s'unir sous une formule qui résume les faits brièvement, seulement qu'ils seront toujours compris et interprété en conformité avec les faits . Et si j'utilise quand il s'agit, pour suivre le ratio de dépendance dans le sens de l'âme au corps, comme la formule, l'âme est le principe de liaison de la composition physique, le changement physique et la divergence due aux activités de l'organisme, et je vais par la présente avoir simplement dit rien de plus que ce que les faits précédents nous disent. Quelqu'un d'autre peut trouver commode, et nous aimons ailleurs si elle veut poursuivre l'interdépendance entre l'âme et le corps dans la direction opposée, se trouvent commode de l'âme ou de l'âme de la vie plutôt que le résultat, car en tant que principe verknüpfendes composition physique et de divergence de séquence d'expliquer, et c'est cela ne doit pas être autorisée moins, jusqu'ici avec cette expression à nouveau juste rien d'autre à dire que ce que disent les faits. Bien que la différence entre les deux modes d'expression peut apparaître philosophiquement très important à cet égard, ils doivent prendre la tête d'un côté des systèmes philosophiques, ou des idées métaphysiques liées à la nature de l'âme, mais disparaît dans l'application de la factuel, si un principe verknüpfendes doit également être dans un collecteur qui est lié, à la suite de ce fait, à partir de laquelle il est apparent, et qui en tant que tel c'est une chose uniforme proportionnellement à la diversité qui fait partie de son existence. Avec établi la formule (Th I, chapitre 1) que la publication spirituelle intérieure qui est ce qui apparaît extérieurement comme physiquement, ces formules se combinent

avec l'aspect factuel qui représente l'uniforme de publication interne ou simplifiée, Ce qui distingue l'apparition d'une multitude elle-même, que pour ce qui extérieurement comme un processus composite semble nerveux, intérieurement peut apparaître comme une simple sensation. Pour conceptions dualistes et monadologique les deux expressions sont pas à l'aise du tout, et puis ils sont libres d'exprimer les mêmes faits en leur faveur, ils s'installent par l'âme-substance ou monade forces de demgemäße spéciales assumées et des relations pour le corps. C'est tout ce que nous ne pouvons pas répéter assez, quel que soit le programme d'études choisi ici, tant que l'on ne veut pas de déduire de l'expression, mais seulement les faits. Est constant que peut soulever la question de savoir non seulement la façon dont le système biologique de notre corps un esprit conscient comme principe verknüpfendes ou le résultat, ou entéléchie, ou Monade préféré, ou d'une substance particulière, selon que l'on veut y croire, porte en lui, la même s'applique à tout le monde, et si maintenant notre âme son corps lentement échangé avec le monde extérieur et les changements, si ce n'est la mort est simplement un bureau de change plus rapide, où elles ont troqué l'ancien corps étroit à la fois avec un autre. En fait, dans la nature peuvent considérations philosophiques et religieuses telles analogies, et en effet, je crois, avec une réelle fugue, faire valoir, mais ce n'est pas notre tâche ici, nous allons rester ici sur le stand, ce qui est une question d'expérience plus directe. b) le siège de l'âme au sens strict. De la relation de conditionnalité entre le maintien de la vie mondaine d'un stock de notre âme et le corps en général et l'ensemble de ce que nous avons mis en place le concept de Inspired One et le siège de l'âme au sens large, est un rapport de la conditionnalité spécifique entre les processus conscients de notre esprit et les opérations connexes, notre corps pour être clairement distinguée. Nous appeler une âme vivante tant qu'il a la capacité de produire des phénomènes de conscience, sans être est donc toujours conscient, comme ils dort plutôt en alternance et se réveille. Maintenant, vous devez les conditions physiques et des processus qui sont désignées collectivement comme les conditions générales de conservation de la vie spirituelle de ce monde éveil et de sommeil et justifiée dans la solidarité connexion de l'activité animée de l'ensemble du corps sont, ni s'approcher des conditions spéciales pour maintenir l'état de veille, qui, comme doivent appliquer des conditions particulières de la conscience, si la conscience est là avec eux et diminue, mais elle peut survenir et exister que sur la base de ce que les conditions de vie en général, exiger la même chose de leur condition et de soutien. Que le sommeil et l'éveil sont vraiment pas du tout lié aux conditions physiques, soit dit en passant ne fait aucun doute, que la pression sur le cerveau cause de sommeil, une impulsion physique au dormeur peut se réveiller eux. De même que les conditions particulières de la conscience allant seulement par une partie de la vie, cependant, le général à travers toute la durée de la vie, de sorte que seulement par une partie du corps, mais ce à travers tout le corps, et que nous causent jamais chez les humains et les créatures qui ont un système nerveux et le cerveau, les

conditions particulières de la conscience de préférence avant que le reste du corps dans le système nerveux pour examiner en particulier le cerveau, que nous pouvons voir dans le sens étroit du terme, ci-après dénommé le siège de l'âme ou de la conscience, et même dans les sections suivantes cette question spécifique de chapitre à discuter est à gauche, sinon le siège de l'âme proche de localisation précise dans le système nerveux, respektiv cerveau est encore capable de faire et ce qui n'est pas vrai pour d'autres créatures que les êtres humains, et près de lui. La nécessité de distinguer une étroite âme ajustement dans l'autre dans le sens vient d'être mentionné, et le système nerveux, le cerveau respektiv, ou une partie de celui-ci en particulier chez l'homme et les animaux supérieurs, afin de maintenir cela, réside dans les faits suivants. Seules les parties du corps, qui sont fournis avec les nerfs sont sensibles, et sous réserve uniquement des stimuli affectent notre système nerveux et associés au nerf affecté régulièrement au cerveau, ils donnent une sensation. Pièces mobiles arbitrairement sont soumis à l'influence de la volonté aussi longtemps qu'ils sont connectés au cerveau par les nerfs dans leur contexte. Inversement, le cerveau ne nécessite pas la relation continue avec certaines parties du corps ou le nerf de produire activités qui sont accompagnés par des phénomènes de conscience, aussi longtemps que la durée de vie de la possibilité de tels phénomènes en général est maintenue. Par nerf spécial ou la destruction de certaines parties du cerveau, où ils sont liés, vous pouvez ramasser des actifs d'un des sensations particulières, non pas par la destruction d'autres parties du corps. Moins cruciale lorsque l'on parle aussi dans l'ensemble dans le même sens par une main, l'acceptabilité des différentes parties du cerveau avec l'autre en ce qui concerne les services pour les troubles de la vie spirituelle générales sont les observations des perturbations de la vie intellectuelle en général jamais après une blessure ou d'un trouble du cerveau et d'autres organes, on ne peut souvent être provoqué des blessures locales ou des troubles du cerveau, tandis que d'autre part, en vertu de ces troubles d'autres organes influence secondaire peut être justifiée sur le cerveau. Enfin, mérite toujours l'attention, que la conscience peut être directement compensée par une pression sur le cerveau, mais dans aucune autre partie, sauf si la stagnation du sang dans le cerveau causé par le fait. La plus étroite du noyau est située plus vers l'extérieur pour ne pas, mais lui-même est une partie seulement de l'autre. Il peut avoir lieu que grâce à sa connexion avec les autres parties de ses autres réalisations pour la conscience, alors qu'il est lui-même un lien essentiel avec la solidarité de l'autre. Changements dans les sièges de l'âme étroites, qui sont accompagnées par la conscience, peut suivre dans le reste de l'autre hineinerstrecken, mais qui, selon qu'ils atteignent au-delà de l'étroit, sont tout simplement rien à voir avec la conscience, à l'inverse, les stimuli qui passent par le siège de l'autre âme, pas plutôt sentir, éveiller la conscience, car ils sont d'atteindre l'âme des sièges plus étroits. À cet égard, nous avons des activités physiques avec lesquels le spirituel sont en relation fonctionnelle directe, appelons psychophysique, et ainsi être en mesure d'effectuer cette seule conscience, si elles dépassent un certain degré de force, un seuil, tel que plus amplement dans le chapitre sur le sommeil et le réveil raison de faits sera discuté, nous pouvons, dans la voie de l'ignorance complète de la nature de

l'activité psycho-physique et en tenant compte de la discussion suivez toujours, mais en général dénoter le temps de se réveiller que le temps et le siège de l'âme étroite que la partie du corps qui les activités psychophysiques sont en mesure de dépasser le seuil. Il peut rester douteux qu'ils aient pu être absent pendant le sommeil et dans les autres parties du corps ou juste en dessous du seuil, et si ce que d'entre eux dépasse le seuil, ne peut même pas changer d'emploi. Ces problèmes spécifiques nécessitent des enquêtes spéciales, ce que ne pas prendre pour l'instant. c) la question de simple ou étendue sièges âme (étroit). Passé référant à des conditions très générales, qui sont moins faciles à des différends au sujet de la factuelles, comme son expression, l'interprétation et l'utilisation des intérêts philosophiques pourraient donner lieu, un conflit qui ne nous concerne pas ici. Mais maintenant, nous arrivons à une question de fait contestée d'intérêt le plus important dans la psychophysique du litige, cependant, sur ce qui nous a touché, si bien qu'il ne pouvait pas être progressait sans décision. Il est convenu que l'ensemble du corps n'est pas applicable dans la même relation à l'âme, un siège plus près de l'âme est encore à l'accepter, de toute façon. Mais après quels aspects et dans quelle mesure il est limite? À un moment ou pas? Sur un point, cependant, aucun mouvement ne peut procéder, et si l'âme mais les mouvements sont fonctionnellement liés à des mouvements physiques, et la place de ces mouvements se traduira par le siège de l'âme étroite, une âme ponctuelle du siège avant semble a priori évitée. Mais quand ces mouvements ne peuvent pas procéder à un certain point, ils peuvent commencer et se terminer en lui et présente l'importante question suivante se pose: Relevez tous les mouvements, qui sont causées par un entraînement psychologique dans le corps, d'un certain point du corps, respektiv cerveau, dans le sillage de l'activité mentale, et ont tous les mouvements aux émotions (et tout le reste du processus d'âme est physiquement limitée) pour réveiller seulement sont arrivés à un certain point du corps pour amener ceux dans l'entourage, ou aller mouvements, liés à impulsions mentales, des sensations, des idées, des pensées, en relation fonctionnelle importante à un certain prolongement du corps, respektiv cerveau, tout de même avec spécialisée sur leur état, en ce qui concerne une spécialisation dans toutes les gammes 1) . L'ancien Je vais brièvement que la vue d'un simple, celui-ci d'appel par un grand sièges de l'âme sans le vouloir d'avoir pensé à autre que le ratio réel vient d'être question ici quelque chose.
1)

Bien que je mais ne fixent aucune limite à cet égard, mais il n'y a pas d'enquête ici est fait à ce sujet, même tout le reste facultative vue à ce sujet ici.

Donc résume également Lotze, le weightiest représentant de la vue depuis les simples sièges de l'âme, le concept de l'âme simple, ajustement par dire 2) : «Nous allons demander le siège de l'âme: Le but de cette question est simple: nous devons

examiner s'il est possible était d'attribuer le caractère indivisible d'un véritable être étendue spatiale d'une certaine manière, dans le sens où nous pensons qu'ils peuvent régler la question de fond, mais toutes les opinions qui y figurent peuvent s'unir, que même les êtres inétendues pourraient se faire une place dans l'espace. Comme il sera disponible, à laquelle toutes les impressions des étrangers besoin de lui se reproduire à, afin de parvenir à son efficacité, et d'où l'arrière tout obtenir l'inspiration par laquelle il a directement son environnement indirectement par cette autre monde en mouvement ensembles. Ce point de la chambre est le lieu où il faut descendre dans le monde non-spatiale de la vraie étant de trouver les êtres action et visuelle, et en ce sens, chaque point de vue est permis de trouver un siège de l'âme, même si vous être autorisés à sortir des lieux à ne pas concéder en même temps l'expansion de caractère spatial croit. "
2)

microcosme I, 316, et même médecin. Psychol. 117e

Après la vue depuis les sièges âme simple, trouve une simple conséquence de la dépendance, plutôt qu'après la grande dépendance simultanée ou alternée entre les mouvements physiques et spirituels. Après la première vue, il s'agit simplement d'impulsions à un certain point, ou à partir d'un certain point à partir duquel les changements de l'âme et du corps et vice versa ont réussi, dans une relation fonctionnelle, après le dernier il ya des changements dans un système variable de mouvements qui, avec les variations de l'âme sont reliés autant fonctionnement simultané. Selon que l'on vénère l'un ou l'autre point de vue, l'ensemble doivent être considérés, fournir différent oui dans une certaine mesure même la possibilité d'une psychophysique interne, et la discussion de la question peut donc être évité dans aucun d'eux. Mais la décision doit se tournent vers nous pour le double de points en faveur de la vue depuis les sièges de l'âme expansive, du formel, car le développement de la psychophysique interne est possible seulement à leur base;, nécessaire, mais pour la psychophysique préférable à celle look, ce qui rend plus et certainement que la psychophysique seront un jour mises de l'avant, qui fait plus, - de fait, parce que le lien des faits oblige. L'avantage formel d'une plus grande efficacité dans la vue des immenses sièges de l'âme, mais dépend naturellement avec le bien-fondé de leur bien-fondé. Cet avantage, cependant, n'est pas a priori dans la journée, et ne doit pas présupposer comme l'a admis. Au contraire, la vue d'un simple, siège de l'âme est ancien, est beaucoup plus répandue, peut apparaître en fonction de leur relation à la vue centrale de la nature simple de l'âme comme la plus naturelle, est en soi un élément essentiel dans de nombreux systèmes philosophiques. Et si elle n'est pas autrement pu être facilement combiné avec une clarté et une claire conscience de leurs conditions et les conséquences et illustré, c'est encore plus récemment avec tant d'éloquence, de l'ingéniosité, la connaissance des répercussions des faits et la

concision des conséquences d'un philosophe, tandis que les représentants des sciences exactes 3) se produise, la médecine scientifique est une grande dette de gratitude à l'égard de l'enseignement de certaines grandes questions qu'il serait inapproprié pour cette raison, d'ignorer la contradiction de ce point de vue, ou légèrement nier. Sur le côté philosophique de la question peut maintenant être entré Bien que n'étant pas détaillés ici, mais ce qui doit faire autorité ici du côté de l'expérience, sera plus précis à mettre en lumière. Je déteste me voir en conflit avec celui des chercheurs très respectés m'impliquer, que je ne voudrais de préférence d'aller main dans la main dans cette affaire.
3)

Lotze, medicin. Psychol 115 et microcosme I, 316

La vue depuis les sièges de l'âme simples fournir certains anatomique, les exigences physiologiques et pathologiques, la vue depuis les sièges de l'âme expansive fournit d'autres, et celui qu'on retrouve répond l'un ou l'autre, vous, si vous voulez par ailleurs d'être guidé par l'expérience, d'une façon ou d'une autre voir avoir à y adhérer. Le premier point de vue nécessite un certain centre d'impulsions, le second une vaste gamme de mouvements, le premier des voies les plus simples et les plus directs entre le monde extérieur et l'âme de sièges, qui va-et payer les impulsions, depuis le traitement des impressions sensorielles seulement dans l'âme arrive, le second une grande complication des moyens de donner l'élan des mouvements complexes de l'âme et le traitement des impressions sensorielles dans leur tampon appropriée. Pour la première coïncide avec la destruction d'un certain petite zone du cerveau, de l'âme à l'abri de la vie, pour le deuxième accordé pour la destruction d'une petite partie du cerveau de la solidarité de l'ensemble du contexte, les moyens de représentation. Le premier doit expliquer comment impulsions qui arrivent en composite lorsque les sièges de l'âme ou supposent, mais encore être distinguée ou peut être divisée selon la volonté des effets distincts de l'âme, et le second est pour tout faire la distinction entre les différents chemins et les mouvements . Qui aime à nier que toutes ces affirmations plutôt dans le sens de la vue du vaste que satisfaits par les sièges de l'âme simples? Le cerveau est bien connue, comme un vaste réseau de voies nerveuses complexes avec les organismes dits ganglionnaires représentent, bien faite pour donner lieu à une longue mouvements complexes de jeu pour former les fils des voitures et le ganglion début du corps et des points ou des stations intermédiaires fin sans anatomique idée, laissez fait peut découvrir un centre myriade de cette centralisation. Au lieu de tous les nerfs sensoriels zustrahlen un centre rayonnant et tous les nerfs moteurs de tel, dröseln certains qui arrivent au cerveau compacts se concentrer sur les transitions vers elle dans plusieurs racines nerveuses. En général, il ya les grands hémisphères cérébraux, qui trahissaient le plus grand, si vous voulez une importance capitale pour la vie de l'âme, comment ne peut pas se priver les adeptes du siège de l'âme simple, mais ils sont doubles. L'âme se trouve maintenant dans l'hémisphère gauche ou à droite? ils vont s'asseoir entre les deux, dans la glande pinéale, les poutres, le pont, ou encore une partie non appariés du cerveau. Alors,

naturellement, mais tous les adeptes de la simple siège de l'âme: Descartes, Herbart, Lotze. Eh bien, la tâche est si facile, si les cerveaux entiers seulement la partie non apparié sera de chercher qui ne peut être détruit sans détruire la vie de ce monde. Le diamètre anatomique spécifique et les coïncidences pathologiques ont été occupés pour nous rendre ce service. Et plus les procès et les affaires se sont accumulés, plus le résultat a constaté que la populaire ne peut pas être trouvé. L'insignifiance de la glande pinéale, que Descartes a cherché le siège de l'âme simple de la vie et à l'intégrité de l'âme est tellement depuis longtemps prouvé par des expériences physiologiques et pathologiques montrer que les nouveaux représentants de l'âme simple, dont le siège comportent des résumés. En ce qui concerne de la barre après l'adoption de Longet Soit 4) sont ici. "Le corps calleux CONSEILLE may dans L'Espèce humaine ous vices de présentateur de conformation de Tres-prononcés sans qu'il resulte préjudice notable de coulée non l'entretien de la vie for the réceptivité Ou L'exercice des sensations de mouvements Volontaires. PLUSIEURS exemples de la Preuve fournissent incontestable:. par des moyens de Sont CEUX Que rapportent Reil, Solley, Foerg, Chatto et Paget "
4)

Longet, Traité de physiologie. II, p. 234e

Lotze est inclinée par Herbart à rechercher le siège de l'âme dans le pont que dans les bars (med ps 119e), et sur la disposition anatomique du pont a aussi la vue depuis les sièges de l'âme expansive l'un des principaux foyers de la vie mentale, mais pas le unique ou dernier la voir et attendre d'importantes perturbations de leurs blessures. Longet dit à ce sujet (Anat et Physiol vous SYST ennuyeux I, 348e).: «Comme c'est bien connu, la sensation et le mouvement des colonnes de la moelle épinière, avant de rayonner dans les lobes cérébraux, en partie en réglant le pont, il est facile de prévoir que la même blessure déranger les tâches de mouvement et de sensation ". Mais il dit que même après compilation qui s'y bezüglicher faits et opinions: «Pour les impressions olfactives, visuelles, auditives et de goût, il n'est pas fait pour lequel soutenu n'oserait croire que leur perception'll surtout dans le pont de passer, comme c'est le cas avec les impressions tactiles, "et", mais vous ne pouvez pas faire la perception du pont n'attache pas trop d'importance et avoir la présomption de conclusions exagérées ..... j'avoue que pour moi, il est maintenant le plus probable que dans le sens naturel des activités Hergange les lobes cérébraux sont les seules parties du cerveau, dans lequel les sensations d'un traitement final où ils peuvent prendre une forme spécifique de fournir aux animaux avec le matériel pour leurs jugements ". Et dans cette perspective d'accord de manière impartiale compilation art des faits anatomiques, physiologiques et pathologiques probablement la plupart des physiologistes s'accordent aujourd'hui. Les faits ayant une portée très générale récemment Rud se produit. Wagner 5) contre la centralisation du siège de l'âme.

5)

déesse. gélifier pas. En 1860. Nouvelles n ° 6 Pp. 55 et suiv

"Vous pouvez - dit-il - chez les pigeons (mais aussi chez les lapins) ou avec des cerveaux de unentblößtem nues lors de l'utilisation d'un plus grand nombre de personnes, de détruire toutes les différentes parties du cerveau avec une simple ou une aiguille à cataracte, sans que, si aucun hémorragie fatale est, certes il arrive souvent, la Sinnesperzeptionen et les fonctions psychologiques supérieures (idées) pour arrêter les réactions officiants .... "En outre, l'objection possible qu'il était très difficile pour les animaux de distinction entre les réactions de la sphère consciente des mouvements réflexes est, je pense, a réfuté par les observations chez l'homme, qui sont, cependant, important pour ces questions. «J'ai en effet été retrouvés dans une des comparaisons précises d'expérience clinique et les rapports de section, cela peut-il se produire dans tous situés à la base des parties du cerveau, y compris le non apparié, comme l'hypophyse et la glande pinéale, la dégénérescence pathologique, oui, il semble que la destruction totale sans l'activité de l'âme toujours dérangé frappant en effet obtenir apparaît assez souvent. «Ces deux rangs d'expérience, si elles aussi ne doivent pas être considérées comme une preuve indubitable, pour en faire, mais pour la plus grande peu probable que le cerveau d'un lieu de bon sens, un sensorium commune ponctuelle se trouve. Ouais, je l'avoue, que je collectio limiter mes vues précédentes qu'une certaine quantité d'introspection phénomènes reste, si, comme c'est possible dans pigeons, grandes, petites et supprime une partie du mésencéphale et a les animaux vivants ". Il faut ajouter qu'il ya des animaux qui ne participent pas non apparié du système nerveux est présent sur l'endroit où déménager le siège de l'âme. Toute version rationnelle du siège de l'âme simple doit penser symétriquement par rapport à cette sièges dans un symétrique et construit aux fins de cette symétrie déplacer des animaux le corps. Chez l'homme, ce serait encore possible, avec les échinodermes, il n'est plus possible d'être différent du siège de l'âme dans le système nerveux. "Le système nerveux des échinodermes entourant l'organe central de l'entrée de la cavité de la gorge sous la forme d'un anneau nerveux généralement pentagonale des angles, les principaux troncs nerveux dans l'axe de la poutre ou des parties du squelette de la peau correspondant à l'extrémité du corps opposée couler .... ganglions ont jusqu'à présent les anneaux du pharynx ne peuvent pas percevoir. " (Stannius »et les manuels scolaires de Siebold. Anat d cf. 1 Sortie I, p 85) Peut prouver que anatomischerseits un point central ou d'un espace central étroit ne peut être trouvé, ce qui pourrait être considéré comme le siège de l'âme quelque chose, c'est le fait qu'il a peu à peu presque toutes les parties du cerveau à voir 6) . Pour mettre Descartes le siège de l'âme dans la glande pinéale, Bontekoe, Lancisi, Louis, Chopart, sauce rouge et la Peyronie dans les poutres; Digby dans le septum, Vieussens dans la plus grande région de la moelle; autres dans les collines du

nerf optique; autres dans les ganglions cérébraux; Arantius dans la troisième cavité crânienne; Willis dans les collines rayées; Drelincourt dans le petit cerveau; Wharton et Schelhammer au début de la moelle épinière; Fabri dans le réseau de base pliée; Mieg dans la moelle épinière. Ces points de vue ont pu être partie très critique, mais la critique la plus prudente est à peu près l'ensemble de ces points de vue peuvent aller au-delà du fait qu'il rejette tout de même.
6)

Sommering. 407ème

Il va plus dans le détail sur les expériences pathologiques, les mêmes contradictions apparaissent en premier, darzubieten seulement entre eux. Alors qu'une myriade d'expérience pathologique démontre l'importance de l'intégrité du cerveau de l'intégrité de la vie psychique, il semble presque indifférent pour un grand nombre d'autres expériences. Pour la plupart des observateurs respectés sont des exemples de blessures, ramollissement, de durcissement, hydatique trouver d'autres dégénérescence dans le cerveau, mais la date en dépit d'une très large diffusion en conjonction avec un trouble mental. Parmi avoir Haller (élém. Physiol. IV, p. 338), Arne homme (verset sur le cerveau et la moelle épinière 136 p.), Longet, Anatomie et Physiol. du système nerveux, de tels cas collectées. Oui Sommering (par le nerf de cerveau ud p 400) dit, il n'ya presque pas partie de la substance du cerveau, parfois on ne durcit pas sans laisser de trace d'un inconvénient pour la vie et l'esprit, blessé, ulcérée ou détruits aurait été trouvé. Tout comme remarqué Burdach, qui a compilé ses travaux sur les cas de lésions et les anomalies du cerveau appelée le cerveau selon les catégories de leurs conséquences avec diligence méticuleuse, en général (III, p 267): l'expérience a appris qu'il n'y a pas de partie donner dans le cerveau, dont l'anomalie parfois pas un trouble de l'activité mentale aurait signifié, mais pas aussi bien, avec l'anomalie de l'activité mentale ne serait pas resté intact. (Cf. aussi Wagner citant à cet égard p 397) Maintenant, il est temps de prendre une vue, ce qui résout les contradictions apparentes à cet égard, pas un seul qui leur permet d'exister. Le point de vue de l'âme ponctuel des sièges ne peut pas résoudre ces contradictions, mais ils peuvent exister dans toute sa force. Un point, une petite partie du corps, à travers sa destruction ou perturbation dans un certain conseils destruction ou la perturbation de la vie mentale de ce côté, serait alors tenu, en tout cas, et il ne peut pas être trouvé. Eux-mêmes, tandis que les contradictions apparentes dans la vue depuis les sièges de l'âme expansive assez cohérentes et faciles à résoudre dans le sens de l'autre présents dans les installations de l'organisme. Ce qui est vrai de toute autre siège de l'âme, c'est juste pour sa partie principale, la plus étroite. Lorsque le poumon droit est détruite, vous pouvez encore sentir la gauche, et quand les deux d'une pièce est détruite, vous pouvez encore sentir avec l'autre. Ainsi, les deux yeux, les oreilles, les mains, Collateralgefäße les gros vaisseaux, etc peuvent compléter leurs services et en même temps représenté.Ainsi, il peut aussi selon le point de vue de la grande âme que les sièges deux moitiés du cerveau, et même dans une certaine mesure les mêmes parties

du cerveau, tant que telles pour y représentent et sont puissants. Si non, alors écouter la possibilité de la représentation, à cet égard, tous les cas sont possibles selon les variables constitution, état de santé, les dégâts plus tôt au cerveau qui se produisent. Les expériences Flourens'chen avec coupant un instant, puis les deux hémisphères cérébraux sont la preuve expérimentale de cette possibilité de représentation par rapport aux bienfaits mentaux et donnent en même temps de montrer plus tard, le pad simple pour une explication de la divisibilité des animaux inférieurs avec un doublement de l'âme au sens de la vue depuis les sièges de l'âme expansive, mais ils ne font qu'augmenter sièges de la simple âme, le mystère et la difficulté au sens de la vue. La seule chose qui semble parler pour la première vue du côté de l'expérience de la vue depuis les sièges de l'âme simples peuvent, du fait exposé ci-dessus que nous avons tant de pièces, des bras, des jambes et ne peut toujours perdre beaucoup plus de notre corps, sans l' la vie spirituelle et la vie de n'importe quoi d'autre à perdre que les outils auxiliaires externes semblent que que le système nerveux et ici en particulier le cerveau constitue le foyer d'une activité, qui est l'activité de l'âme dans une relation privilégiée, et que même le cerveau ou ceci et cela peut être éliminé sans que l'intégrité de la vie et l'âme souffre, car il peut être interprété qu'il arrive enfin à tous, à condition d'un noyau interne et la dernière en tant que vecteur essentiel de la vie spirituelle, et le dernier, où aller à cette conclusion peut, en substance, est un simple sièges plaine. Je n'ai rien trouvé d'autre parlait avec même une facture pour la simple côtés du siège de l'âme de l'expérience. Mais une fois que vous êtes allé jusqu'à la conclusion est la clé de voûte de cette conclusion, arrive à la dernière Toutes démentie par l'expérience, pourvu finalement chaque partie du cerveau peut être détruit, c'est juste pas trop à la fois, sans la vie de l'âme sont détruits ou perturbés. Mais sans cette pierre angulaire, comme tombe tout le circuit et aussi avoir les faits qui semblaient avoir à aller chercher une interprétation différente. Cependant, l'interprétation en termes de la vue depuis les sièges de l'âme expansive peut non seulement s'appuyer sur un principe empirique valable dans tout l'organisme, mais aussi la pierre angulaire requise dans des expériences Flourens'chen et les phénomènes des animaux divisibles. Il est en effet un fait qui ne peut s'opposer à ce qui précède la première vue. Intersection du bulbe rachidien, c'est à dire la partie qui se trouve toujours dans le crâne par lequel le cerveau continue dans la moelle épinière, apporte à l'homme et les animaux supérieurs, sécuritaire et tout à coup la mort. Ne devrait pas être ici enfin se tourner vers les sièges ou la condition principale de la vie physique du siège de l'âme comme le centre, artistes, cette vie du moteur? Flourens 7) a la recherche de la dot dans le bulbe rachidien, par sa violation ou la disparition sûr et la mort subite survient, afin de déterminer plus, et j'ai trouvé que c'était un peu un jeu de matière cérébrale gris tête d'épingle, le point de la matière grise en forme de V bec de la soidisant Calamus scriptorius, dont la quatrième cavité crânienne se fond dans la colonne vertébrale, qui faible masse 8) qu'il considérait ce leur propriété exclusive attribuéepoint vital ou vitaux noeud appels. Par Si vous coupez ou vous pique un petit trocart [emporte-pièce] comme dans le bulbe rachidien qui vit noeud par un, la même

circulaire incision autour du reste du bulbe rachidien est distincte, donc couvert selon ses informations, l'animal comme frappé par la foudre au sol, la respiration, parfois le mouvement cardiaque a brusquement augmenté, et l'animal est mort presque sans convulsions et l'agonie, tandis que les réductions avant et après ce nœud peuvent persister même des phénomènes de la vie comme la respiration et le rythme cardiaque. Selon Flourens, la distance entre deux limites où l'incision peut encore se produire sans enlever d'abord le processus respiratoire, circulatoire et présentes de la vie, avec cela, le diamètre de la vie nœud, à peine une ligne. Oui, il montre l'intégrité de cette petite partie comme une condition de vie plus importante que celle de l'ensemble du cerveau, chez les mêmes animaux par l'ensemble du grand cerveau peut être enlevé avec son ganglions de la base, sont sans respiration et l'activité cardiaque altérée immédiatement ou même suspendu. En outre, Flourens signalés à l'existence de ce nœud dans le bulbe rachidien, l'observe lui fait 9) rapporte que lorsque pubs dans les racines des nerfs spinaux arrière causé aucun signe de sentiment, des pubs à l'avant sans plus de mouvement dans anesthésié par des chiens Äthereinatmung, mais des signes fixes de la douleur et la contraction musculaire sont perçus dans la région du cou, si vous pince le bulbe rachidien ou de toucher 10) , et l'arrêt soudain de tous les mouvements respiratoires, par la présente soudaines pleins de mort, si vous ensuite encore traverse le nœud de la vie, qu'il interprète, afin que la vie de nœuds continuez encore en vie, quand la vie est déjà rempli la moelle épinière supprimée par le éthérisation. Après toutes les Flourens considérés de ce point, ou plutôt cette très petite masse que le siège réel de la vie, en disant entre autres: "0n Voit Que CE moment, le premier moteur du Mécanisme respiratoire, et Système du noeud vital nerveux (voiture Tout Ce Qui du Système nerveux, les restes attaché à CE moment, vit, et Tout Ce qu'on en Séparé, meurt) n ' Est AINSI Que je l'ai bien repete de foie, Pas, plus gros au Québec la tête d'épingle juin ". "C'est Fait d'ONU qui point le pas n'est qu'une tête d'épingle, plus gros Que du Système nerveuse dépendent la vie, la vie de l'animal par conséquent, non en seul mot, la vie. " "Les physiologistes m'ont souvent de multiples demandé Leur indiquer par l'ONU Terme anatomique de la place du point précis, Que je Le Point Nomme vital." «JE LEUR Réponds: la place du vital point de Marquée par intérêt la place de la pointe du V substance grise." "Sur Le Cerveau du chien l'origine du nerf pneumo-gastrique Est 5 millim. Audessus du point vital. Cerveau vous Sur le lapin, l'origine du nerf pneumo-gastrique Est 3 millim. Au-dessus du point vital ».
7)

Contr. explicatif. En 1881. XXXIII, 437, XLVII, 803, enquête précédente en s experts Rech. En 1842. p. 204, notez tard dans Contr. explicatif. En 1859. XLVIII, p. 136e
8)

R. Wagner fait les mêmes raisons indiquées dans la page d'essai 397, sous le

nom de la cale gris.
9)

Contr. explicatif. , 1847. xxiv, 253 Que ce soit le noeud vital est le cas, en particulier, n'est pas mentionné.

10)

Il n'est pas contesté ces faits semblent très frappant, et par la suite il serait tellement contraire à notre déclaration ci-dessus, mais une infime partie, de par sa destruction ou le retrait de la vie est entre de bonnes mains, et vous pourriez être d'autant plus enclins à penser qu'ici l' sièges ou la dernière condition de la vie corporelle en même temps le siège de l'âme au-dessus (voir ci-dessus) de sens indiqué doit être recherchée, comme les racines, pas tous, mais beaucoup de nerfs importants, y compris les nerfs sensoriels au bulbe rachidien, dans lequel l' essentiel noeud ont est, peut suivre. Après un examen plus attentif, cependant, représente à la fois le fait que l'interprétation des faits très différents, de sorte qu'au lieu d'une confirmation de la vue des simples sièges de l'âme presque le dernier refuge du même sera coupé par elle. Un terrain d'entente que nous pouvons vraiment le noeud vital de Flourens et autre grande expérience pour voir le relativement plus petite partie, la destruction des plus sûrs, les causes les plus soudain la mort, et il est probable que les adeptes du siège de l'âme simple, restent peu d'espoir de trouver un autre tout aussi petit jeu de cerveau, qui le présente vital noeud conflit de priorité faite. Mais même cela peut dits noeuds de vie sont complètement disparues au titre des mesures appropriées sans corps et s'arrête vie de l'âme, on doit, par toute autre partie une tête d'épingle taille du cerveau, d'autant plus que la même chose peut supposer (comme le but de ce qui précède expériences R. Wagner directement talk), et je dois admettre, la vie et l'âme n'a pas accrocher à un certain point, mais à une connexion dans laquelle chaque petite partie peut être représentée par d'autres petites pièces d'un même contexte. Il est donc tout. En fait, Brown Séquard a 11) par de très nombreux, souvent répété et modifié comme expériences présentées sur des cobayes, des lapins et des chiens, qui est le noeud vital peut couper avec tous ses alentours, seulement elle ne va pas soudainement avec un trocart ou avec une très produire rapidement des coupes circulaires, mais avec une réduction lente guidées, résultant en une forte irritation soudaine ce point dans le bulbe rachidien est évité, alors vous pouvez haleine, même avec l'accélération et le rythme cardiaque, avec des signes non équivoques de la sensation et arbitraire, plus ou moins long, moins favorable peut persister même plusieurs jours. La mort subite du mode d'exploitation se produit (et même moyennes rapides du bulbe rachidien) avec Flourens, ne dépend pas de la discussion Séquard des diverses circonstances en soi et essentielles à la suppression de cette partie, mais

le fait que l'inévitable avec des coupes rapides irritation de la même même arrêt de la respiration et parfois circuit porte, qui est également en accord avec les observations de Bernard, la budgétisation, Séquard le respect de la respiration 12) peut être générée en plaquant l'ouverture dans les rachidien nerfs respiratoires médullaires par EH Weber et d'autres en ce qui concerne le mouvement cardiaque.
11) 12)

Pendant ce temps, Journ. de physiologiste. En 1857. I, p. 217e

Bernard Leçons de physiologie. exp. , 1853. p. 326; budget dans Contr. explicatif. XXXIX. En 1854. p. 749; Séquard dans d Contr. explicatif. de la Soc. de Biol déc. , 1853.

Maintenant, c'est peut-être expliquer de manière convaincante des différents succès ou pas, je ne peux pas décider, donc nous suffira ici, le fait même que le succès de l'opération n'est pas nécessaire, comme ce serait le cas si la soi-disant noeud vital pour l' siège principal de la vie et l'âme serait à rechercher. Brown Séquard comprendra un test de (Exp IV p. 228), où il extirpierte un lapin adulte avec le nœud de la vie reçoit la totalité de la masse grise en forme de V, le nœud supérieur est la vie, et une partie de la substance blanche entourant. Respiration était, au lieu de s'arrêter, rythme cardiaque accéléré exceptionnellement duré, et les autres phénomènes larges comme suit: "L'intérêt des animaux à Peine Troublé il marche et sans Presque tituber (il titubait davaNtage avant l'ablation du point de vital, apres la section les muscles du cou). respiration La s'exécute AVEC, plus d'effort Qu'a l'état. Moins d'Une heure apres l'opération, il a la gale normale ». Le lendemain. "Il se promène et il le Veut Prendre tribunal II ne Semble y Avoir Aucune diminution de la vue et de l'audition Les mou-veroents Volontaires s'exécutent libre ment et l'Être ensemble Très-animaux lorsqn'on. vigonreux. IIa Mangé AVEC Assez d'appétit. " Toujours sur 7 Jours après l'opération l'animal essaie d'avaler, mais en vain, et meurt sous augmentant progressivement Athembeschwerde seulement le huitième. Dans un autre, non notifiées en détail, le cas (p. 232) Brown Séquard a vu une chirurgie de lapin 9 jours et quelques heures pour survivre. Plusieurs autres cas sont signalés comme des exemples de nombreuses où les personnages vivent avec la sensation et l'arbitraire Bien que toujours un moment, ont persisté seulement peu de temps, mais après la chirurgie. Aussi, après des expériences déjà anciennes de Brown Séquard 13) en aucun cas dans tous les autres cas, la mort rapide d'une suite de l'enlèvement de l'ensemble moelle, même chez certains animaux, cette opération laisse un peu de temps. Ainsi, selon lui, le maximum de la vie selon les mêmes quatre mois chez les grenouilles et les salamandres, crapauds à 4 à 5 semaines, avec les tortues 9 à 10 jours, avec les serpents et les lézards de 4 à 7 jours, avec des poissons 1-6 jours, avec 2 oiseaux à 21 minutes en hibernation mammifères 1 journée chiens nouveau-nés, les chats et les lapins de 34 à 46 minutes par adultes 3 à 3 ¼ minutes. La température extérieure est

élevée, la mort survient rapidement, de sorte que même les grenouilles meurent entre 30 et 40 ° C au bout de quelques minutes.
13)

expert. recherche. New York, 1883. Compt. explicatif. de la Soc. verser de Biol 1851. Vol III, p. 73; Contr. explicatif. de l'Acad. de la sc 1847 XXIV, p. 363; ici de susciter les manuels scolaires. d Physiol. 1 Ed S. 1026.

La longue durée de vie des grenouilles après le retrait de la moelle allongée peut être écrit à ce que chez ces animaux un processus de respiration limitée passe par la peau extérieure de l'équipement, ce qui explique pourquoi ils ont également obtenu que longtemps après l'opération dans le gaz d'oxygène dans l'air atmosphérique et la préservation léger vie à froid que l'air chaud sur le fait que le processus de respiration si la première lumière à travers la peau est suffisante en tant que dernier cas. Enfin, Brown Séquard fait qui sera communiquée par lui à l'avenir des cas pathologiques chez l'homme, ce qui semble prouver que la lente destruction de cette petite masse n'est pas cordon gris provoque la mort ici. Pour tout précédent est maintenant ajouté que Flourens 14) dans le noeud de la vie elle-même une représentation d'un demi reconnue pour sa nouvelle étude réalisée par l'autre, de sorte que si la moitié seulement est coupé à travers la mort ne se produit pas, mais se produit uniquement lorsque les deux coupe sont telles que la durée de vie de tous les noeuds à cet égard se produit sous le même principe, qui se trouve dans le reste de l'organisme. Il ajoute plus de preuve à l'autre ajouté, et peut-être la preuve la plus frappante que tout grande partie ne peut pas trouver sa représentation par d'autres.
14) L'Instit.

En 1858. p. 381 Compt. explicatif. XLVII, 803

Si le fait que ni le noeud vital, ou ailleurs, un point a être trouvé, avec la destruction de la vie de ce monde est certainement détruite, contredit directement la vue depuis les sièges de l'âme simple, si, toutefois, est la grande et de préférence importance qu'il l'intégrité de l'Flourens'schen vit nœud à l'intégrité de la vie, a la lumière et, dans certains modes de fonctionnement, mais la destruction sécuritaire de la vie à sa destruction en aucune façon en contradiction avec le point de vue d'un seul, sur le noeud de la vie transcendant, sièges âme étendues, par la mort ci-après l 'âme de la suspension prolongée des fonctions physiques plutôt importants de la vie, qui survient après le lien organique avec la destruction du nœud vivant, comme peut être faite destruction dépend de cette petite partie de lui-même. La source de la vie redevable ci-après même son sens que sa connexion, et a, en dehors du contexte dans lequel il se trouve, pas plus d'importance à la vie de l'âme, que n'importe quel autre tout aussi gros tas de matière grise, se comporte plutôt à cet égard tout à fait comme une broche ou une valve, dans certaines machines, avec la destruction ou

l'enlèvement de l'ensemble de la machine peuvent soudainement en panne sans que l'on n'a pas encore vu pourquoi le siège ou la condition essentielle de la performance de la machine en elle. Mais supposons que le décès était vraiment inévitable détruire tout à coup le nœud vie ou tout autre lieu, il serait seulement une des demandes, ce qui aurait pour représenter le point de vue des simples sièges de l'âme, satisfait, mais même pas encore avérée car il ya un autre question est de savoir si l'âme coïncide avec la destruction d'un point hors de cette vie, et que ce point est également un point central dans le sens où nous avons mis en place le concept du siège de l'âme. Mais en fait, nous n'avons aucune raison de l'expérience pour régler un rôle fonctionnel particulièrement important ou central pour les fonctions psychiques supérieures, les points que l'on appelle la vie. Soulevée ici à la difficulté qu'il n'y a pas noeud vital trouverez au sens strict, seule la fuite suivant me semble possible. Vous pouvez dire que ce n'était pas le Flourens'sche, ça va être un autre, celui qui se cache calme dans certains pays, et pas seulement pour rendre l'expérience pathologique et physiologique suffisante pour lui trouver, surtout depuis n'est pas nécessaire que ce soit relative esprit simple siège einhalte toujours exactement au même endroit, mais possible qu'il change Servicekit le site en cas de destruction réelle ou appréhendée du siège. Cela ne pouvait pas se faire sans l'âme perd sa position la plus basse du corps, alors oui vous pouvez aussi l'inconvénient d'une telle destruction. Herbart définit vraiment vers le bas un déplacement facile du siège de l'âme. Maintenant, les hypothèses que le couteau anatomique le siège de l'âme simple, n'a pas été en mesure de répondre, et que l'âme de la vertu à fuir devant le même, sans doute égal improbable, mais seraient-ils être autorisés si la vue depuis les sièges de l'âme simples autrement faits par un des points de connexion serait sauvé, car ils seraient alors détenu par la durabilité de vue, mais ce devrait voir partout ailleurs, ne peut être fondée sur des motifs qui ne sont maintenues que par la stabilité supposée de vue, il est difficile de dire ce qu'ils sont réellement pris en charge. Alors j'essaie de montrer folgends que c'est la situation réelle, je peux bien sûr utiliser seulement contre le seul représentant de l'apparence des sièges de l'âme simple, qui jamais je trouve une tentative sérieuse pour remédier à leurs problèmes, parce qu'habituellement on a de la difficulté pas précisé. Mais à mon avis il ne peut aider à s'assurer la décision de la vue depuis les sièges de l'âme expansive, s'il apparaît de cette façon à l'ingéniosité du représentant plus astucieux du point de vue opposé avait à suivre pour les garder. Pour éliminer la difficulté anatomique que les fibres nerveuses ne répondent pas à un point, comme on aurait pu s'y attendre dans le cas du siège de l'âme simple, a remarqué Lotze, il peut néanmoins les émotions des sens jusqu'ici frappé le siège de l'âme, comme les fibres nerveuses soit un parenchyme nerveux s'ouvrir, où se trouve le siège de l'âme, et n'ont donc obtenir quelques sièges à ce (med Psychol 118) ou à quelques-uns, si une seule voie neuronale qui mène au siège de l'âme unite (I, Mic , 323 328). La première condition est apparu cours téléologique si peu satisfaisant que

c'était probablement la principale raison pour laquelle vous Lotze dans ses œuvres ultérieures, le deuxième substitué. En tant mais également très s'oppose à la difficulté que dans le parenchyme ou la filière simple sens excitations se mélanger dans une moyenne, c'est à dire la capacité de distinguer l'on ne pouvait être tenu qu'il n'y a expérimentalement, se penche Lotze (med Psych 121 MICR. I, 323) à partir de ce qui peut-être par le parenchyme ou "le tissu de la même fibre peut être exécuté simultanément par plusieurs stimuli, sans perturber l'autre jusqu'à ce Unbemerklichwerden Ses caractères essentiels". "Bid mais le son et la lumière ondes traversent pénètrent dans la diversité incommensurable est le même espace aérien dans le même temps, nous sauver aussi un riche exemple des mouvements qui vont intervenir dans les mêmes substances que dans telle mesure limitée les uns les autres que leur influence mutuelle les uns des autres presque uniquement est connue de la science, de la perception ordinaire, mais totalement disparu ". Mais maintenant, nous sommes capables de mais en fait pas démonter vibrations lumineuses composites dans leurs composantes de couleur quand ils entrent par la même Optikusfaser, et à la voie nerveuse afférente aux sièges de l'âme simples ne sommes pas une spéciale qualité occulte avant l'avons déjà Optikusfaser, donc nous allons simplement démonter que peu actifs quand ils arrivent dans la composition peuvent, ou doivent-ils ne peuvent tout simplement démanteler alors quand ils ont atteint la façon de Optikusfaser. Fait court est réalisé, la possibilité pour les appels de Lotze, dans nos systèmes nerveux n'en ont pas. Vibrations lumineuses peuvent certainement là-bas croisière et sont encore différents de nous, mais seulement quand surgit après ou à côté de chacun d'eux pris séparément de leurs traversent nos yeux, comme des rides sur les étangs peuvent également passer par l'autre, et peuvent faire leurs effets revendiqués séparément, après Lotze, cependant, toutes les vibrations lumineuses qui envoient les innombrables points d'une zone à nos yeux, dans le même temps alimenté par la même voie nerveuse et en composition à la fois anlangend sur les sièges de l'âme simples, tout en conservant leur capacité distinctive, qui ne peut faire l'expérience. On pourrait faire valoir que l'âme est capable de l'entendre à partir d'un mélange de sons, qui arrive par le même nerf, à travers l'attention sur les notes individuelles. Mais nous devons faire face lorsque se fonde pas sur une analogie avec les audiences, alors que les faits contredisent visage directe; ne s'applique autant à la logique, ce qui n'est pas vrai pour l'autre. Par ailleurs, 33 sont en des raisons de chapitre ont été invoquées, selon laquelle même la suppression entendre les tonalités individuelles d'un mélange d'argile devrait être possible que dans la mesure où les mêmes sont percipiert par divers Akustikusfasern. L'astucieux importés et exportés concept de signes locaux dits, qui Lotze cherche à faire de la création de vues spatiales composites et Tastbilder expliqué, la difficulté non seulement ne répond pas, mais elle ne savait pas. Permettez-moi de vous donner quelques passages très caractéristiques de la célèbre et influente de Lotze qui sont devenus la doctrine de l'enseigne locale 15) , sans eux dans toute leur exécution fine, qui doit être lui-même lire, mais ne se

conserve que par une base durable, en mesure de jouer ici : p. 328e "Cela peut diminuer en fonction d'un paramètre variable à une valeur nulle, et au-delà de grandir encore, la régularité des effets géométriques est infaillible dans un point de parfaite non spatiales à la raison et est de nouveau généré au-delà. Et comme une taille variable qui se répand, non parce qu'ils entrent traîné ses anciennes valeurs réelles d'une manière secrète avec la valeur zéro, mais parce que la loi de sa variation est obtenue par cette disparition momentanée des valeurs réelles partout, ainsi que les impressions de ligands fait dans l'âme se propage à un monde nouveau d'espace dans l'âme, pas par signé un espace caché dans la conscience, mais parce qu'ils ont pu, entre les émotions intenses de l'âme qui ils ont produit à entretenir des relations à partir de laquelle l'image des objets induisant doit encore survenir dans l'activité reconstruite de l'intuition ".
15)

Lotze, medicin. Psychol 325 FF

p. 330e «Trouver quelque part nous avons atteint événements laisser travailler une multitude de stimuli extérieurs dans des conditions géométriques ordonnées sur le système nerveux, sommes-nous de tels dispositifs, toutefois, que allusions importantes que la nature destiné à rendre les relations spatiales quelque chose pour la conscience. A Cependant, ils n'expliquent pas tout, et il est nécessaire de visiter également ces autres fonds partout dans les organes des sens à travers lequel peut la position des points excités encore à côté de leur excitation qualitative pour agir sur l'âme. Depuis l'emplacement ultérieur d'un élément de sensation dans la perception spatiale est indépendant de son contenu de qualité, de sorte que très différentes sensations peuvent remplir les mêmes endroits sur notre image de l'espace à des moments différents, nous devons chaque vertu d'excitation du moment dans les systèmes nerveux à laquelle elle prend place, recevront une couleur particulière que nous associons avec le nom de leur caractère local voulons prouver que nous avons de nous exprimer bientôt plus sur la nature détaillée de ce caractère local,., nous pouvons l'utiliser ici seulement comme un processus nerveux physique en général désigner la constante associée à n'importe quelle partie du système nerveux à ce que les processus nerveux variables, qui, dans le même endroit pour le qualitatif contenu des sensations évolution est fondamentalement. Ces deux processus interfèrent les uns avec les autres ne savaient pas ou au plus petit chemin, et tout en continuant à l'âme de se former sous l'influence de ce dernier leurs sensations qualitatives ordinaires qui ont accompagné chacun d'entre eux en même temps par un autre excitation que des signes locaux en raison de leur classement ultérieur dépend d'un point de l'espace proposé ». p. 334e "Ces considérations nous décident de ne pas chercher ces signes locaux de l'influx nerveux circonstances secondaires généralement passives qui sont encore en plus des stimuli de sensation ne souffre que d'une partie du système nerveux en fonction de leur structure, mais dans les mouvements qu'ils en raison de leur lien avec le reste du système nerveux par produire le réflexe visant 16) ".

aussi p. 340, il est dit que «les caractères locaux dans le renouveau des tendances automobiles." p. 335e "Pour tous nos considérations physiologiques, le concept sort que la perception spatiale de la nature d'une âme et d'une propriété priori angehöriges était à l'origine, pas générée par les impressions externes, mais provoquerait seulement à certaines applications." Il n'est pas contesté, il est difficile à obtenir. Caractère des tendances automobiles locaux que ce qu'elle dit Lotze, en substance, de faire une idée claire Qu'est-ce qu'un tendance - la physique exacte ne connaît pas le mot - si l'on est des mouvements de disputes ni réel ni spirituelle, qui ne fait que se réveillent dans l'âme, y compris Pensez, est une reproduction de la pression ou de tension, ou au moins un léger mouvement voulait dire? et quelque chose doit être capable de penser moins, de ne pas imposer le pouvoir qui lui est imposée sur le signe local, à peine mots et le pouvoir lui-même à occulter la qualité à faire. Je n'ai pas réussi à gagner en clarté sur. En tout état de cause, les différents personnages locaux inhérents aux émotions des nerfs optiques individuelles et Tastnervenfasern en fonction de leur emplacement, de fusionner dans le parenchyme ou la connexion de la fibre simple, qui durent toute viennent à l'esprit, seuls signes locaux composites. Or l'âme est la tâche, et l'on peut dire, oktroiert la capacité d'expliquer la qualité de cette fusion comme une extension et un agencement bien spatial. Mais sous quelle forme que vous voulez penser des personnages locaux, ce n'est pas un mystique, afin que personne ne veut ajouter une telle capacité. Lotze lui-même utilise le terme relativement à la caractérisation des signes locaux, «en vertu de l'excitation que chaque point dans le système nerveux, où elle a lieu, une coloration particulière arriver." Personne d'autre est heureux d'exprimer une opinion juste titre, comme Lotze, mais colorations les plus compliqués ainsi porter aucune trace d'un actif en soi, d'être spatialement explicite de l'âme. Par Lotze (p. 339) »est l'isolation des fibres nerveuses et la position de leurs extrémités centrales que dans la mesure pertinente, car les deux sont un moyen de fournir à chaque processus de nerf individuel avec une haute signes locaux spécifiques par lesquels son classement ultérieur dans l'espace en raison C'est là que l'âme développe ses sensations intenses ".Mais que pouvez-vous porter leurs fruits cet isolement dans les fibres nerveuses primitives, si elles le font dans la fibre générale de raccordement, worein ils ouvert, et qui conduit à des sièges de l'âme, de même, doivent encore être levées, comme si les branches des mêmes Tastempfindungskreises s'ouvrent dans une Tastnervenfaser commun, où, malgré leur emplacement différent, sans doute un des personnages différents locaux peuvent mémoriser, ne sont pas en mesure de fournir spatiaux sensations discrètes, ou inversement, ce qui empêche l'apparition de signes locaux dans les branches d'un même cercle sensorielle? Lotze se pose à la seconde objection (I, Mic, 323), «qui par-dessus tout, la capacité de l'âme à informer les membres de mesurer avec précision des impulsions à des mouvements, un tel arrangement (comme cela a été pris en charge par lui) exclue.

16)

Ainsi, cette flexion ou d'extension particulier le bras fait, il est nécessaire que cela et pas d'autres nerfs moteurs seront eux et aucun autre taille de discorde nourris; impensable, sinon chacun de ces threads individuels erstrecke continu jusqu'à des lieux de l'âme, afin qu'elle puisse lui trouver immédiatement et Excite ». Mais, soutient-il (1, Mic, 325), la qualité de l'état d'esprit qu'il est », qui non seulement la taille et le style, mais aussi le site d'action dépendent de la nature des liens dirigés vers lui ....." "Sur les ondes sonores multiples, qui traversent l'air, chacun fait aucun doute dans une plaque tendu, un laveur de vitres qui elle rencontre, dont certaines chocs produisent, mais un seul d'entre eux apportera la plaque à la Mittönen, seul le fait, les vibrations seront à répéter régulièrement le panneau est habilité par leur propre structure et la tension ..... " "Situation de l'âme, en fait, toute la gamme des terminaisons nerveuses motrices commandé avant, cela pourrait la nature de leur influence aucune autre., Vous ne feriez pas en tout cas d'une manière choc similaire, ils étaient seulement une certaine direction, et juste parce que lui, en ce sens à ce sujet, ne frapper que terminaison nerveuse, seulement cela, n'a pas eu à créer un mouvement différent, ils peuvent à chaque mouvement prévu plutôt qu'à une condition qualitative particulière, une tonalité d'un certain niveau que les paraboles apporter et l'affinité élective, qui prévaut entre cet état et la performance particulière d'une certaine origine nerveuse, la direction spatiale est dépendent seulement de ce qui prend l'influence de l'âme, et qu'il semblait ne penser qu'à trompeuse commence déjà à tenir ..... " Mais, je comprends ce point de vue tout à fait ce n'est peut-être pas tout à fait le cas, je ne peux que trouver une demi-goutte à la vue des sièges au vaste âme. Car, comme il est vrai l'origine des nerfs non pas directement, mais seulement par l'intermédiaire d'un entre le parenchyme inséré ou un chemin simple associée à l'âme de sièges, alors une seule impulsion composite ou un mouvement d'onde composite à partir des sièges de l'âme sont propagées à des racines nerveuses, et parce qu'il est situé entre ici les Ainsi, la qualité de l'élan psychologique à part, il faut que la qualité de l'activité mentale provoquer l'émission de ces impulsions à travers la voie de communication commune au-delà, il détermine le mode de l'activité physique à la fois dans une majorité de points, et la différence de ce qui la vue depuis les sièges âme étendue veut, c'est seulement la que non seulement déterminé par la qualité des activités de l'âme de l'émission d'impulsions d'une pluralité de points, mais les mêmes mouvements dans le cadre d'une certaine extension contiguë du corps. Par sièges demi, mais le point de vue de l'âme expansive admet, êtes-vous perdu la vue à partir de la simple demi. Comme Lotze établit un démontage de l'connectée lorsque les sièges de l'âme d'impulsion anlangenden à travers le travail de l'âme, cependant, l'adoption d'un démantèlement continu de manière parallèle de la sortie des impulsions composites âme ne peut pas être surpris, et c'est cette hypothèse à tous fondamental à la vue entière de la simple Sièges âme. Parce qu'il ne dépend pas seulement l'occasion d'avoir des sensations différentes en même temps et de donner les impulsions muscles commandés, mais aussi l'occasion de résoudre n'importe quel sens raisonnable de la croissance avec l'enchevêtrement Wachstume des actifs intellectuels du

cerveau. Parce que ce que l'annexe aux immensément compliquées grands hémisphères cérébraux peut-être les sièges de l'âme simples quand les gens veulent quand il durer seulement une matière résultante composite de tous les mouvements implicites à travers le parenchyme ou la fibre de liaison dans les sièges de l'âme; wofern pas encore ce démantèlement est prise pour aider. Les principales difficultés sont soulevées par une telle hypothèse simple, comme par magie, mais la fibre de liaison gagnant ainsi tout à fait le caractère d'un coup de baguette magique, qui manqué à surmonter tous ont tant de mal avec la même simple coup lui-même, sans exiger une loi de la nature ou d'être trop huitième. Que le fait est concerné, qu'une sensible chez un animal en le divisant en deux peut se désintégrer comme, il semble en effet offrir une difficulté de sonderliche soit par encore Lotze du point de vue de Herbart, si l'ensemble du corps est constitué après elles des âmes endormies, et l'occasion de séparation peut-être l'éveil d'une nouvelle âme. Mais si un animal construit symétriquement est divisée de façon symétrique, dans lequel les deux parties resteront la vieille âme, et dans lequel la nouvelle prise de conscience? Bien sûr, direz-vous, la vieille âme demeure dans les régions où il est, dans d'autres réveillé une nouvelle, ou même décède, la vieille âme, et se réveiller deux nouvelles. Mais les deux ne peuvent pas, parce que je peux l'animal d'un côté et je peux l'abattre du côté opposé par allmäliges coupant de moitié, et il ya toujours la continuité de l'ancienne vie passée, je pense au moins que les phénomènes comme étant exemptés, parce que même si je n'ai fait aucune tentative il. Mais comment concilier cela avec une vue de l'âme, mais ne peut s'asseoir sur un côté à la fois? Après le point de vue de l'âme prolongée des sièges est facile. Les autres mêmes parties du vaste soutien du siège de l'âme de la même capacité mentale tant qu'ils sont liés, et donner la même performance séparément, si elles ne sont pas liées, mais initialement plus faible jusqu'à ce que chaque moitié a disparu remplacé, comme décrit plus en détail dans un prochain chapitre est discutée. Nous n'exigeons pas d'hypothèse d'une merveilleuse influence la séparation mécanique d'un animal, mais simplement le fait applicable à l'ensemble des Principes de l'organisme d'interaction solidaire et de la représentation basée sur la solidarité, dont l'applicabilité au siège de l'âme étroite en ce qui concerne les avantages psychologiques par les expériences de Flouren sur le cerveau aussi prouvé directement , de sorte que rien ici de l'hypothèse demeure. Il ne serait certainement pas le cas, mais c'est ainsi, et parce qu'il en est ainsi, le siège de l'âme doit être étendu. Revenons: la vue depuis les sièges âme simple, veut soutenir à travers des expériences. Il cherche à placer dans le cerveau de la fuite tous les nerfs dans laquelle tous convergent, un tel lieu ne peut pas être trouvé. Il cherche le point coïncide avec la destruction de l'âme de la vie, un tel point n'existe pas. Il suppose qu'il y aurait un lien avec les sièges en fibre de l'âme et une faculté de l'âme, ce qui arrive dans une fibre fondue se séparer, et ni la connexion de la fibre, ces actifs sont encore à trouver. Vous voulez séparer la partie des parties de l'âme de sièges sans âme par clivage d'un animal, et les deux parties à rester inspiré. Une telle vision ne peut être faite à partir d'études précises de la relation entre le

corps et l'âme en elle-même ne peut être fondée sur l'état de l'impossibilité de la recherche exacte dans ce domaine, parce que tout serait d'une telle utilisation pour les sens, un d'établir de vue est mis de côté ici, et un point de vue contraire en fonction des conditions qui font partie inaccessible de la recherche, contredisant en partie ses résultats. Repose incontestablement une vue se pose quant aux faits, et non sur l'examen des faits eux-mêmes, mais pour des motifs plus généraux, et il pourrait être pense généralement parlant qu'ici la liaison serait ce qui nous manque dans le domaine des faits. Discuter de cette question en détail, cette police n'est pas adapté car il ne peut être fondée sur des faits, et pour répondre à la dispute entre les systèmes philosophiques, ni l'intention, peut-être du succès ici. Une fois, cependant, est remplie avec les discussions précédentes de la tâche urgente et là seulement essentielle pour établir le mérite dont nous allons donner la vue depuis les sièges de l'âme expansive sur des faits, peut quelques discussions supplémentaires occasionnels sur des questions plus larges, dont un exemple, notre question pourrait être subordonné à l'utilisation de l'espace sont encore livrait, avec respect, que le décisif qui s'intéressent à la question est non seulement déterminer ce que le même est utilisé dans la décision en considération, mais d'intérêt général, mais aussi les questions d'ordre général avec lequel il est associé , doivent être pris en Mitrücksicht. Principalement, c'est le point de vue de la nature simple de l'âme, qui eux-mêmes ont leurs racines ici, de ne pas être poursuivi, dans lequel la vue depuis les sièges des mêmes racines simples. Eh bien d'abord et avant tout, on peut se demander si l'unité n'est pas le terme exact pour la nature de l'âme, que la simplicité, et cette question me semble d'affirmer, comme l'âme comprend une telle variété de moments en soi et se déplie ce que le termes de simplicité, mais ne contredit pas l'unité. Pour la différence de l'unité de la simplicité réside dans le fait que cela est appréhendé comme un lien ou Verknüpfendes, parce que même si le nombre d'unité n'est pas séparable en d'innombrables fragments. Mais pourquoi l'âme ne doit pas dépendre plutôt sur un système physique, qui à son tour est le lien d'un collecteur comme un point dans ce système comme un seul, un collecteur verknüpfendes pour être. Qui couvre plus de cela, et une difficulté métaphysique voici en tout cas pas avant, sauf que vous faites vous-même. Maintenant, vous pouvez bien sûr, et il se passe dans les systèmes monadiques, ce qui rend l'unité de l'âme de la simplicité d'une raison métaphysique derrière dépendant de la multiplicité des phénomènes de l'âme. Mais si ce n'était qu'une métaphysique serait jamais trouvé, qui a clairement et sans objection que depuis lors mis en place le concept de cette unité et de la dépendance de l'unité par la simplicité je me suis jamais été en mesure de trouver des fruits dans les déclarations du réel par le fond réel - ce serait présente rien de moins que le siège de l'âme simple, justifié. Car il n'y a rien ne pouvait empêcher une âme métaphysiquement simples également faire confiance à la capacité de transmettre à travers leur travail en même temps un système de mouvements des différentes parties en dehors-jacentes du corps, sans überzupflanzen selon le principe du mouvement de l'articulation de l'un à l'autre que progressivement, comme le soleil en raison de son effet gravitationnel d'un tel

fait est, et il est impossible de dire dans quelle mesure une simplicité métaphysique pourrait contraindre l'âme, mais de certains points physiques à prendre que d'une connexion physique de l'attaque sur le reste du corps de monde. Cette vue de manière générale, mais en particulier peuvent évidemment nécessaire de le faire. Le système Herbart'sche peut-être encore, mais que la vue chutes de simples sièges de l'âme, il faut par ailleurs être viable en, car il peut ne pas être strictement lié à ce point de vue, si celui-ci est lié par son auteur; différent, mais il semble les systèmes Lotze'schen. Pour Lotze, 17) a identifié la simple essence de l'âme avec les éléments les plus simples du monde matériel, que ce que les actifs en interne pour donner les phénomènes de l'âme, cependant, ils ne fournissent que des apparences physiques à l'extérieur, et même notre âme est juste une essence de même type, sa position et son développement intérieur préféré par le milieu du système atomique à être uniformément lui égalé les mêmes atomes de corps spirituel 18) . Voici la vue depuis les simples sièges de l'âme une condition nécessaire, car il doit être admis qu'un simple atome par lui-même peut ne pas avoir la force de parler à des distances appréciables un contexte de vastes mouvements notables, qui (à l'exclusion des médiations mystiques), seul le principe de la effet moléculaire l'impact traçable reste à atomes voisins et de la part des atomes voisins vient de transmettre le rapport entre l'âme et son corps.
17)

Mikrosk. I, 371 et suiv

Comme je le disais, Drosbach a "l'harmonie des résultats de la recherche scientifique avec les exigences de l'esprit humain» et «la genèse de la conscience après les principes atomiques" mis en place dans les écrits indépendamment de Lotze une vue similaire, mais je ne connais pas ces écrits propre point de vue.

18)

De l'avis du Lotze sur la nature de l'âme et sa relation avec le monde physique, il est constant philosophiquement possible, mais il ya tant d'autres de ses vues philosophiques comme contraire que la décision entre eux de regarder d'abord avant qu'une décision est de le couper. Je me croire que pour rester soit dans une demiteinte, ni sont partialité, même en remontant dans l'orientation de la réalité de incompréhensible derrière la réalité, n'a qu'à choisir finalement entre deux visions fondamentalement opposées, soit l'ensemble du monde de l'âme de diviser diviser les termes de celle-ci mondiaux du corps selon la dernière dans les sens de Lotze et de cimenter arrière par quelque chose, mais pas l'esprit même esprit, ou dans notre sens de relier le monde entier dès le départ de manière uniforme par un esprit et de diviser . L'un et l'autre de ces points de vue peuvent constamment développé pour être mis en place avec nos intérêts communs dans le 19) , on peut dans un sens et l'autre dans Live afin qu'ils tout naturellement, le contraire semble tout à fait naturel. Lorsque viendra la décision?
19)

Il a été jugé par Lotze dans son microcosme, par moi dans mon livre Zend

Avesta.

Je pense qu'il sera là, été dans la physique des ondulatoire et la théorie corpusculaire: chacun a constamment développé en une théorie complète, et chacun a eu ses représentants, mais dernièrement résisté à Biot pour qui, cependant, Fresnel pour l'autre, lorsque la décision est enfin arrivé à la fin? Par conséquent, que les allégations, qui ont présenté les deux théories à l'expérience diffère à certains égards, à part dans quelques-uns, mais fondamentale, et l'expérience a été une loi. Ces points, mais il me semble en ce qui concerne le différend auquel il est ici où d'être présents, qui ont trait à la question de la simplicité ou l'agrandissement du siège de l'âme, et je pense que c'est une circonstance favorable qu'ici la fois si rare possibilité consiste à décider entre les systèmes philosophiques par les faits. Le principal avantage des systèmes monadiques, y compris le Lotze'sche veut être qu'ils trouvent plus facile d'affirmer l'indestructibilité de l'âme par la simplicité de la monade ne permet pas de désintégration. Centres bien simples, les points focaux ne peuvent pas se désintégrer, mais disparaissent lorsque celle à laquelle ils appartiennent, les chutes, et donc suivre cette garantie seulement apparente, mais par ces systèmes postulat de l'indépendance des monades, ou des êtres simples ou hypostasier par la simple atomique , et l'immortalité de l'âme, le plus simple est raisonnablement assuré. Selon l'expérience, bien que l'âme peut malgré leur auto viabilité présumé être actif et éveillé que dans des conditions particulières de la corporéité, et présente versa essentiellement pour la vue monadologique toute la difficulté tout autre point de vue encore une fois car il sera désormais possible après la mort sans corps réaliser ce qu'ils pouvaient se permettre dans la vie avec un seul corps, ou où ils pouvaient trouver un nouveau corps. Cependant, la difficulté la plus évidente est facile à surmonter. Mais le plus simple n'est pas toujours le convaincante et satisfaisante la première et la plus simple n'est pas toujours le zulänglichste. Alors indestructible est un point si indestructible est la relation entre le tout et la divergence de séquence causale dans l'ensemble de ce qui fait partie de notre système. Et quand notre âme est prise déjà en ce monde, et non d'un point, mais à partir d'une constante évolution et en mutation et en croissance dans une certaine mesure une partie de l'ensemble de la relation, de sorte qu'ils peuvent être portés dans l'au-delà par un autre et un autre cercle de cette relation indestructible . Mais je l'ai dit ailleurs ici assez 20) et il n'est pas le lieu d'en dire plus à ce sujet.
20)

Zend-Avesta, 3 Partie.

Comme la vue ici monadologique conserver le bénéfice de la plus simple, mais pas zulänglicheren, répondre à une question difficile, donc plus vous tombez, cependant, la réponse à une autre question difficile. Si tout le monde est assis dans un des points de l'esprit, se trouve également sur le divin dans un point? et assis tous les points à

l'esprit, ce qui lie le monde, la relation entre les points? La vue depuis les sièges de l'âme étendu fantôme fini vous juste besoin de rester cohérent à la vue d'une conscience omniprésente de Dieu, et à voir en lui la bande de toutes choses. La vue monadologique ne peut pas oser, sans gagner une réputation fabuleuse d'établir Dieu à un point à d'autres points, et donc il ne retourne que le rôle accru de la perspicacité de nouveau pour enlever la vue de cette apparition fabuleux, toujours Dieu ou en quelque sorte de trouver un substitut pour Dieu et donc assez réconcilier avec la croyance religieuse ou de pousser toute la question dans les ténèbres et dans l'ombre. La conception monadique de Leibnitz et Herbart façons je ne vais pas reproduire ici, le premier a sa bande des choses et des êtres dans l'harmonie préétablie, ce dernier n'a pas de bande réelle des choses. Lotze a examiné la nécessité d'une bande générale des choses (I, Mic, II, 413 ss, 45 ss) d'être satisfait par la vue d'une «substance infinie» ou un «débordement substantiel», dans lequel toutes les lois de la nature, tout lien de causalité des choses sont conçus avec moi-même, et que sa nature était pleinement présente dans chaque apparences et des choses à n'importe où, mais cette créature donner révèle pleinement dans aucun. "Ce (p. 418) fait tout seul élément qui ne peut pas le faire, si c'est cette personne, mais seulement si c'est cette personne que cette apparence générale." Vous pouvez essayer de garder cette substance infinie de Dieu, et si je ne me trompe pas, ils doivent ou l'idée du bien, qui est le principe ultime de leur travail et de tissage pour Lotze, représenté la place de Dieu, même si elle demeure une grave lacune qui sera achevé dans les derniers, mais peut-être seulement à prévoir même des parties de son travail qu'il ne parle jamais clairement à ce sujet. S'il accorde une certaine (I, p. 424 432 435) de la substance infinie se contenteront intentions semble comme peut se donner des lois, on retrouve ailleurs (l, Mic, 418) la nature de la substance infinie spécifiquement avec la nature de l'âme rapport, mais pas identifié, et ce n'aurait pas été possible sans l'arrêt de conséquence. Maintenant, il me semble, cependant, quand je suis obligé de bien des façons, pour comparer la nature de la substance infinie que le volume de tous les points avec la nature de l'âme consciente d'exiger la conséquence que, à l'inverse, imaginer la nature de l'âme étant que les comparaisons avec la substance infinie en conformité avec, c'est à dire qu'il ne se lie pas à un point, mais résumer les points en tant que groupe, et puis bien sûr l'inverse n'est pas de comparer le volume des choses comme substance inconscient de la nature de l'esprit conscient seulement, mais vraiment la même invention. Ainsi, le point de vue me semble aussi nécessairement demi répondre à la façon dont ils n'avaient qu'à aller tout le chemin vers le bas pour rester cohérent, mais certainement abrogé. Supposons que, après tout, le sens célébré le triomphe de surmonter toutes les difficultés qui font obstacle à la vue de l'âme simple qui s'adapte le cadre de l'expérience, l'art de la représentation serait en mesure d'apaiser toute la difficulté, ou pour cacher, qui est une version satisfaisante ou seulement possible de divine omniprésente conscience existence s'oppose à ce point de vue, mais ce qui serait gagné par elle pour la psychophysique? seulement pour surmonter une montagne de mal à entrer dans un endroit sombre pour son impasse et pousser les prochaines

étapes sur le mur, cependant, la vue depuis les sièges larges de esprits finis, en vue de sièges plus étendus de l'esprit infini à l'appui, dans un champ ouvert et fertile d'investigation empirique se produit lorsque la perspicacité trouver aussi des tâches, mais les tâches dont la solution soit vraiment de l'avant. En fait, dans l'ensemble, bien sûr, que nous supposerons dans ce qui suit, la partie de la vue à partir de la simple âme à l'intérieur des sièges avant ne même pas être discutée, mais disons simplement ici est de ne pas y aller. Mais si nous allons vraiment à portée de main, à notre avis, peut aller avec perspective de nouveaux succès et réalisations, pourquoi ne devrions-nous aller? En conséquence, le suivant sera fixé par les vastes sièges de l'âme qui sous-tendent la vue. On peut peut-être trouver étrange que je mets dans la discussion précédente sur Lotze plutôt que sur les conditions Herbart. Selon Herbart n'est pas si étrange que cela ne serait pas arrivé eingänglicher 21) , mais je ne pense pas que cela à sa place. Pour les êtres simples de Herbart sont hyperphysique ou derrière physique, soit l'espace intelligible, il n'en est pas moins, le ratio de la même chose à l'espace réel lui-même n'a pas été en mesure de recueillir pour ses disciples avoués à un noncontradictoire en elle-même clarté, que toute la question de la place de âme conserve un fond clair, sur les difficultés anatomiques et physiologiques de la question, il ne traite pas, et un différend avec sa métaphysique n'est bien sûr pas une affaire de ce document. Ce compteur fournit le point de vue et de la présentation de Lotze de son point de vue dès le départ des points de vue opposés clairs et précis au point de cette écriture, qui interviennent directement dans la sphère de l'expérience, et sans référence à une première à étudier la métaphysique, où il est dirigé par Herbart à la physiologistes (Travaux V, 114), permettre une confrontation avec lui. Par ailleurs, le point de vue Lotze'sche, en dehors de l'hypostase physique spécifique des âmes et le gang à travers le substantiellement infini, ce qui bien sûr sont importants et corrélatives à d'autres différences secondaires concernant la relation de l'âme au corps avec toutes les caractéristiques essentielles de Herbart ' entre la vue du public entièrement, et la plupart de ce qui est affirmé contre l'avis de Lotze, serait de faire pas moins opposable Herbart.
21)

Le plus important ici est trouvé dans l manuels associés. d sämtl Psychol. Travaux. T. V, VI et T. 114, 390 f

d) La question de l'extension de l'immense siège de l'âme. Après avoir constaté que le siège de l'âme au sens strict ne peut pas être considérée comme un simple, à la deuxième question importante est de savoir comment bien erstrecke son expansion, si ce n'est que sur le cerveau et dans quelle mesure dans le cerveau? A grands faits existent, ce qui peut être mis en relation avec cette question, en particulier dans les expériences sur les animaux décapités. Je pense que c'est

discutable d'aller dans une compilation détaillée et la discussion de ce matériel ici au dernier de fermer les confessions qui ont presque rien plus de lui affirmant avec certitude, car cela simplifie selon que le niveau de l'organisation et l'âme des animaux eux-mêmes , l'expansion relative du siège de l'âme se rapproche, et pas que tout le système nerveux, le cerveau respektiv est tout aussi important pour les fonctions de l'âme sans avoir à quitter et pourtant tirer des démarcations nettes. Selon des expériences bien connues 22) sont susceptibles d'être peu enclins à nier les insectes décapités à sensations, et les animaux, où aucun cerveau est présente, bien sûr, le sentiment ne peut pas être lié. La principale question, en revanche, soumis au différend, c'est-à s'articule autour des vertébrés, et à cet égard je pense que c'est le rätlichsten, la discussion des faits et le litige sur son interprétation pour le moment être laissée à ceux qui se procurent ces faits, le physiologiste jusqu'à ce qu'ils se présentent soit la psychophysique plus appropriés pour fournir une éducation, ou psychophysique seront plus susceptibles de faire une telle.Seuls certains, mais pas de nouvelles, points critiques générales peuvent être ici Place.
22)

Treviranus Biol V, 439 Sur les mêmes phénomènes et les lois de l'org. Life II, 192 Le Tagesber de Froriep. En 1852. Février No. 467

L'interprétation de tous les personnages, qui semblent parler de l'existence de la sensation et de l'arbitraire chez les animaux décapités, exige une grande prudence, et maintient toujours un certain degré d'incertitude à considérer en considération la possibilité de même que les conséquences d'un dispositif organique ou mécanisme, aussi longtemps que le cerveau est là, avec sa sensation et l'arbitraire entre en relation, mais son jeu a toujours lieu après l'enlèvement du cerveau à la suite de suggestions externes ou internes sans sensation et l'arbitraire d'une manière similaire. Ni peut-il apparentes mouvements volontaires, ni de l'adaptation et modification appropriée de celui-ci, statuant conformément à la diversité des stimuli auxquels on a principalement porté son attention à fournir des indications claires de la sensation et arbitraire, parce que si les mouvements apparemment volontaires chez les animaux décapités sans exposition stimuli externes se présentent, alors, mis à part le fait que, souvent, la relance de l'air peut produire comme sur la partie blessée, la possibilité n'est pas exclu que, en conséquence d'un reste de vie organique toujours continué de marcher et causée par la blessure elle-même à l'intérieur des changements unzuberechnenden comme interne stimuli déclenchent les mouvements en question, qui peuvent être très semblables aux mouvements de l'animal entier, puis, parce que même l'ensemble du système musculo-squelettique persiste plus tôt, sans avoir l'impression qu'elles sont nécessaires avec les lecteurs et les calculer en relation. L'utilité et la modification appropriée des mouvements sur les circonstances, mais peut, si elle existe, est due à l'unité fonctionnelle de l'organisme lui-même, même par certains de nos machines composites changer leur jeu par eux-mêmes utile dans des circonstances qui ont compliqué les moyens pratiques de tant de organismes, mais litige va beaucoup plus loin dans ce domaine.

Quel ci-après le One est considéré comme un signe de l'arbitraire ou le sentiment, l'autre est pour votre jeu d'un mécanisme, qu'il s'agisse d'un mécanisme réflexe simple ou un mécanisme plus complexe, qui communique avec le cerveau conscient de la relation chez les animaux intacts, apprend d'influence, et il influencer exprime. Tombe du cerveau, de sorte que le jeu peut une fois dans les installations existantes ainsi disparaître pendant un certain temps, ou sous l'influence de stimuli qui remplacent l'influence du cerveau, de renouveler, sans toutefois aussi être liée à la conscience. Les signes d'arbitraire alors qu'apparente. De tout semblant de liberté dépend de l'imprévisibilité intervenir comme stimuli externes et internes au hasard dans le mécanisme compliqué de l'apparition de l'intention de fournir des informations utiles contre les stimuli et à agir pour éliminer les nuisibles et d'éviter l'opportunisme avec lequel le mécanisme de l'attaque des stimuli nocifs, ordinaires et la défense devrait fixer. L'accoutumance et la formation à la vie elle-même peut contribuer beaucoup à établir le mécanisme et d'augmenter la forme a posteriori de son utilisation intentionnelle. Pendant ce temps, la légalité avec laquelle les mouvements se produisent chez les animaux décapités et la réductibilité de la même sur les phénomènes réflexes (le terme est tiré de taille différente très différentes), pas sûr s'avèrent celle-ci sensation associée, dans la mesure où en partie une légalité démontrable et réductibilité le mécanisme réflexe n'est pas partout, quelque soit pas un obstacle que la sensation et mentale dur de socialiser tout comme la loi de réflexes après la décapitation comme avant la décapitation. Toutefois, fait en interrompant la ligne de la moelle épinière au cerveau par des coupures ou destruction pathologique ou des mouvements dans le fourni de la moelle épinière avec des parties nerveuses, selon les lois de l'action réflexe, sans la conscience principale, qui est lié au cerveau, se sent quelque chose comme ça, mais une , ce qui nécessite d'être prouvé, si nous supposons que ce n'est pas dans les parties, dont la continuité est interrompue avec le cerveau, se sentant pourrait se poser à eux-mêmes et tout aussi bien s'appuyer sur les actions réflexes que dans la vie le cerveau est le cas parce que en particulier les phénomènes d'animaux divisibles enseignent que l'unité mentale. raison de la séparation de l'organisme auquel il est attaché, peut être deux unités distinctes, dont aucun ne se sent ce que l'autre ressent Cette déclaration remplace l'expérience et les preuves sur lesquelles les adversaires de sensation chez les animaux décapités s'appuient principalement, sa valeur probante. Enfin, deux aspects principaux sont mis en évidence comme très important. Premièrement. Si lui-même devrait être démontrable qui est capable d'un détaché du cerveau moelle épinière de ne faire aucune sensation et plus aucun lecteur mentale, donc il ne serait même pas prouvé en rien que cela, tant qu'il est connecté avec le cerveau, pas proportion de sa fonction psychologique, c'est à dire, les mouvements qui sont en relations d'échange direct de conditionnalité avec les fonctions mentales, a, par son lien nécessaire avec le cerveau, mais pourrait également être suffisante pour conférer cette partie. Puisque nous devons reconnaître à nouveau que le siège de l'âme plus proche est un vaste, y compris la possibilité de principe de son Mitausdehnung est donc dans un cas donné de la moelle épinière, tant

qu'il est en conjonction avec le siège de ce mouvement sans même être en mesure d'être aussi nécessaire pour produire ces mouvements ou fortzuerhalten en soi. En outre, même chaque partie du cerveau lorsqu'il est séparé du reste, ne peut rien faire de plus à payer pour la fonction mentale, alors qu'elle contribue, en liaison avec l'autre, et on pourrait logiquement de même que chaque partie du cerveau de la moelle épinière à partager doit refuser les fonctions mentales, si l'on voulait comme faisant autorité pour ce qu'ils apportent dans le cadre des fonctions de l'ensemble de l'exploitation, des tests sur des morceaux qui sont séparés du reste. En Prinzipe la relation organique est plutôt que la façon dont chaque partie contribue à l'ensemble de connexion dont les fonctions seront donc également pris en charge par cette connexion dans ses fonctions et gardé ou même seulement capable.Par la suite, on peut affirmer que les tentatives pour les animaux décapités, ils devraient être en mesure d'accorder des notes de ce qui doit permettre une moelle épinière sectionnée ou ne pas faire de mesure, aucune valeur probante de ce qui est en rapport avec le cerveau à contribue à fonctions mentales. Deuxième. Tout comme peut guère le fait que l'on voit perpétuer les fonctions mentales du cerveau intactes quand une déconnexion entre le cerveau et la moelle épinière a eu lieu, dont plusieurs expériences pathologiques des personnes présentes et physiologique chez les animaux démontrent que la moelle épinière des fonctions mentales cerveau ne prennent pas en proportion, tant il est à cet égard, par le même argument tout aussi logiquement devrait être lui-même affirmé sur les fonctions psychologiques revenir à la Mitanteil chaque partie du cerveau, parce que, après des expériences précédemment citées, même un hémisphère tout entier peut être enlevé sans les fonctions mentales du cerveau dérangé arrière-compatible apparaît. De manière significative, c'est le principe de la représentation de solidarité, qui est valable dans l'organisme, justifiée que même la perte des parties les plus essentielles des fonctions psychiques se fait pas sentir, tant que des agents pour les représenter sont parce que sans cela ils sont au repos, par conséquent, le longtemps qu'ils sont là. Après cela, il me semble également par le fait connu que, après l'amputation de membres sentiment d'appropriation de la même est toujours là, et même apparemment senti une certaine douleur en eux, pas strictement prouvé que tant que ces membres ne sont pas présents, les activités psychophysiques à laquelle ces sentiments sont basés dans le nerf s'étendent dans et contribuer à la solidarité avec ces sentiments. La question de savoir si le siège de l'âme étroite, au lieu d'étendre à l'ensemble du cerveau chez les vertébrés, et non à une partie spécifique de celui-ci est de limiter, souffre des mêmes difficultés que la question de savoir si elle s'étend pas au moins chez certains animaux au-delà, que peu a été une décision particulière jusqu'à maintenant. Le seul, comme il a déjà fait remarquer d'entrée, a décidé expériences physiologiques indiquent que toutes les parties du cerveau sont tout aussi importants pour les fonctions de l'âme, par exemple en retirant seulement le grand mais pas le petit cerveau, les activités de l'âme jamais subi 23) , Toutefois, les actifs de certaines sensations sont liés à l'intégrité des parties centrales, qui s'ouvrent dans les nerfs

sensoriels. La façon dont Gall a montré l'attachement des activités de l'âme de certaines parties du cerveau peut être considérée comme justifiée ni par l'expérience ni considérations a priori comme suffisante.
23)

Comp. le Bezugslosigkeit le petit cerveau pour les activités de l'esprit conscient, dans les nouvelles enquêtes de Wagner à la déesse particulière. gélifier pas. En 1860. Msg n ° 4

e) curriculum vitae et une finale. Le combiné précédent, vous pouvez regarder à travers des faits et des questions expérientielles bien fondée: 1) Que la préservation de l'âme dans cette vie n'est pas basée sur la conservation d'un point particulier ou la plus petite partie du corps, mais sur l'interaction de cohésion des composantes et activités de l'organisme dans la supplémentation mutuelle et avec la réserve de certaines limites, atteignant possibilité de représentation réciproque qui donc qui cherchait et directement lié à un autre siège de l'âme sur le corps. 2) Que les activités physiques, dont la sensation et activités mentales conscientes dépendent du tout, ne mettent pas seulement en infraction à un certain point du corps lui-même, mais au cours de leur fonctionnement dans une certaine mesure, ce report que par conséquent le s'y rapportant rapprocher siège de l'âme dans un certaine mesure dans le corps doit être recherchée. 3) Que, conformément à l'échelle de l'organisation et de l'âme est plus facile, l'expansion relative du siège de l'âme se rapproche. 4) Le fait que toutes les parties du cerveau ont la même signification pour les fonctions de l'âme. En revanche, sur les questions de savoir si il était spécifiquement, uniquement pour chercher les vertébrés est dans les créatures qui ont un cerveau, si et dans quelle mesure ne couvre s'agit-delà du cerveau et le cerveau lui-même, pas décidé par chacun donc pris et, fondamentalement, aucune difficulté d'un côté contre-arguments et dénis de la difficulté de l'autre côté peuvent être opposés. Encore moins est philosophischerseits une décision à cet égard, de sorte que finalement donné le point de vue sur une question de foi de chacun est, ce qui est d'assurer la connexion de ses autres points de vue. Selon le contexte, nos propres points de vue et en ce qui concerne les discussions dans les chapitres suivants apparaissent même après que le plus probable nous. La place des activités physiques dans lesquelles les activités de l'âme conscients sont liés à la dépendance fonctionnelle, ou tout simplement le siège de l'âme select n'est pas seulement par le nombre de créatures différentes, mais aussi dans les mêmes créatures pas bien circonscrites par fonction de telle ou telle sphère d'activité des sens ou l'activité mentale supérieure est revendiquée, le four principal des mouvements qui

sont soumis à la conscience, l'activité psycho-physiques de courte au-dessus du seuil, sa situation et l'ampleur des changements. A tout moment, il ya un endroit dans le système nerveux, lorsqu'il existe, respektiv entrer dans le cerveau, où cette activité est la plus forte, et là, vous pouvez le siège social respectif de l'âme ou âme siège en regardant dans le sens le plus étroit. A partir de ce moment, les mouvements avec une intensité décroissante à travers tout le tractus de fibres nerveuses dans le cerveau, la moelle épinière, les nerfs iront, qui est en communication avec celle-ci, et dans la mesure où ils ont un certain degré de force, de la plage de seuil, contribuent également à la prise de conscience de relever le seuil, qui peut être de longueur différente selon les circonstances. Si elle peut transmettre la moelle épinière et des nerfs, même après la séparation des cerveaux, ni les fonctions mentales, dépendra de savoir si elles peuvent encore générer des mouvements psycho-physiques de résistance suffisante pour dépasser le seuil, après ce qui peut aussi avoir d'autres circonstances, et conformément à la expériences antérieures n'est pas sûr décidable.

XXXVIII. Transfert de la loi de Weber et le fait de seuil dans la psychophysique interne. 1)

Comme je crois que j'en ai assez fait au chapitre précédent discuter des questions générales et préliminaires, je me tourne vers ce que j'ai ici par la voie choisie comme l'entrée réelle dans la psychophysique interne de la 36e Chapitre points de regard désigné.
1)

En ce qui concerne la révision p.82 p.221

La relation juridique entre le stimulus et besprochenermaßen Sensation met en avant une entre le stimulus et l'activité psychophysique d'une part, entre la perception psychophysique et de l'activité de l'autre. À cet égard, il est maintenant la même chose s'applique à trouver pour parler de relations de taille de l'activité psychophysique, nous voulons obtenir la psychophysique interne en relation avec l'extérieur et avec la cinématique exactes, doivent penser de l'activité psycho-physique avec la même ampleur mesurée, nous le l'activité physique, dont il est inspiré de l'extérieur, ou l'appel, si elle est saisie comme une mesure de l'activité, qui est, par la puissance de vie qui n'est pas encore inclus, de sorte qu'ils ont mesuré l'énergie cinétique est proportionnelle au stimulus- et ramasser ce qui est plutôt d'examiner seulement si, et dans quelle mesure il est vrai. En effet, d'une manière générale, rien n'empêche que deux variables sont mesurées avec les mêmes termes, mais ni la même taille, croissance proportionnelle à l'autre et encore perdre du poids si elles sont déjà en fonction de l'autre. L'application possède les mêmes termes simplement l'avantage formelle d'être en mesure de comprendre à la fois plus facile et sans réduction des circonstances de fait.

La question principale à laquelle il doit agir dans un premier temps, est la suivante: C'est la loi de Weber, selon laquelle le Empfindungszuwüchse sont constants lorsque le Reizzuwüchse rapport sont constants, et du fait du seuil, après quoi la sensation obtenu une valeur significative seulement à un certain nombre de valeurs de relance finies de la psychophysique interne dans une relation entre sensation d'activité psychophysique de traduire la façon dont le stimulus et sa reconnaissance par les valeurs activité psychophysique proportionnelle représentée pense, ou plutôt dans une relation entre l'activité psychophysique pour les stimuli de la sorte que l'on sensation psycho-physique et sa croissance en valeurs proportionnelles activité représentée pense. En d'autres termes, dépend de la perception de l'activité psychophysique ou suspendu l'activité psychophysique de stimuli en fonction de la formule fondamentale et la formule de mesure, selon lequel le premier cas, le Zuwüchse absolue de l'activité psychophysique qui le relance, le deuxième si le sentiment irait où l'activité psychophysique proportionnellement. Même d'un point de vue très général est suffisante pour permettre de prendre la décision en faveur de la première hypothèse. Selon la différence essentielle entre les domaines physiques et psychologiques d'une dépendance entre l'activité physique et mentale dans le sens de la formule fondamentale et la formule de mesure est tout à fait concevable, alors qu'une telle dépendance entre deux activités physiques, telles que représentées d'une part par l'effet irritant, d'autre part, par l'activité psychophysique , au sens des lois physiques et physiologiques est inconcevable. D'autre part, ce n'est pas l'hypothèse la plus simple et la plus naturelle que nous pouvons faire sens de ces lois que l'Zuwüchse excité par la lumière et le son stimulus dans les activités visuelles et auditives aller Zuwüchsen le stimulus proportionnellement aussi longtemps que l'organe souffre. Suivant est la proportionnalité, mais pas de se prévaloir, parce que la loi de Weber s'applique pas. Bien sûr, cette hypothèse n'est pas tout à fait nécessaire, parce que le stimulus ne se dissout pas les activités organiques, conformément au principe de l'état de choc, et nous ne savons pas suffisamment la manière dont il déclenche comme la réponse proportionnelle de la même des excitations externes dans les limites de la normale pour maintenir l'activité sensorielle sans préavis. Mais si le choix est entre cette condition opposée simple et naturelle et tout à fait improbable, et si cette condition peut être encore construire davantage par d'autres raisons, la décision ne peut être douteuse. Voici les écarts par rapport à la proportionnalité entre la Zuwüchsen du stimulus et l'activité psychophysique, montrant la tentative de dépassement de certaines limites, rien d'étrange, parce que les effets de choc les plus simples sont les différences pertinentes, si certaines limites sont dépassées, plus il peut prévoir lorsque les interventions de relance de la machinerie biologique complexe. L'énergie cinétique d'une chaîne ou d'une plaque et donc l'intensité physique du son, il est à la hauteur de la chute d'un corps en chute libre est proportionnelle à aller si longtemps (T. I, p 179 f), que la limite d'élasticité n'est pas dépassée, et c'est le cas, trouve la chaîne plaque ou un allongement permanent, compression ou lacération à travers le corps, il a

couvert, cette proportionnalité souffre d'un accident. Le Zuwüchse le volume sonore physique dépendent encore de la même fonction de la Zuwüchsen la Force de vie de la corde vibrante ou un disque, mais pas de celles du chef de la chute des corps. Ainsi, la sensation est encore contestée de la même manière à partir de la force de vie psychophysique des nerfs, mais pas de celle de la relance, dépendent aussi, après avoir dépassé les limites de la validité de la loi de Weber par la force d'un stimulus. En outre, la loi parallèle (T. I, article 12) est compatible uniquement avec la première hypothèse, et peut même être considérée comme une conséquence de celleci. Selon cette loi, la taille de la différence perçue entre deux stimuli ne change pas lorsque la sensibilité est émoussée également pour les deux. Mais cela diminuerait si la différence perçue serait plutôt proportionnellement les différences absolues de l'activité psychophysique que le relatif, parce que si l'un des deux stimuli en vertu d'une sensibilité émoussée provoque seulement encore une moitié de forte activité psychophysique, est donc la différence de la même à la moitié réduit. Si le chemin, même une dépendance logarithmique de la force de l'excitation par des mouvements de stimulus lumineux et sonore sur la solidité de la relance dans le sens de la deuxième condition sera considérée comme possible, il ne serait pas suffisant, mais parce que la perception de la quantité de sons à la loi applicable est que celle de la force, on peut donc avoir à penser la fréquence de vibration des conditions psychophysiques de ce mouvement dépend de la fréquence de vibration de la relance, ce qui est impensable en fait. Selon le contexte, dans lequel le fait de seuil avec la loi de Weber par la formule masse est, décide de la question de savoir comment cette loi doit être transféré dans la psychophysique interne, incontestablement dans le même temps, la question pour ce fait. Cependant, nous examinons plus particulièrement en ce qui concerne ce dernier point, la question de savoir si tout comme le stimulus qui a suscité en lui un mouvement psychophysique doit atteindre un certain niveau avant est capable de faire sensation, après laquelle la valeur de seuil du stimulus serait celui psychophysique l' capable de conduire le mouvement à son seuil, ou si le stimulus plutôt, il faut atteindre un certain niveau avant que le mouvement psychophysique commence jamais, et le début du mouvement psychophysique commence immédiatement et la sensation. La dernière hypothèse de considérations générales contestées semble très possible. Si un cheval tire une voiture lourde sur les mauvaises manières, de sorte qu'il ne sera pas possible de le mettre en mouvement, jusqu'à ce que l'effort dépasse une certaine taille, à partir de là, il se met en route. Comme il l'obtient en cours, il mène sa charge, et la plus petite vitesse de la voiture conduit également par lui-même avec une charge correspondant. Ainsi, on peut dire, est bien sûr une certaine force de stimulus nécessaire pour amener le mouvement psychophysique que non seulement une certaine force du mouvement psychophysique pour mener à sensation, mais la plus petite telle motion effectueront également une petite sensation. Mais cette interprétation est fait intenable qu'il n'est pas transférable au seuil de

différence, et sans doute le même principe d'explication doit être suffisante pour les deux seuils. Si je ne sais absolument les étoiles en plein jour rien, ne peut découvrir aucune irrégularité tout à fait sur un disque tourné rapidement avec les secteurs blancs et noirs, donc je ne peux pas dire que ça ne faisait aucune impression psychophysique, mais il n'a pas été fait impression différente, comme les différences les plus notables si petite ne peuvent pas venir en étant perceptible seulement par sommation. Alors ne reste plus rien que d'accepter que une réelle différence impressions psychophysiques mais ne peut pas être interprétée comme une différence reste inconscient, s'il ne dépasse pas une certaine taille, mais c'est à concéder des différences, c'est par le contexte, les faits de l'appel - et le seuil de différence de tailles absolues ont également concéder. Aussi, je tiens à rappeler quelques faits simples qui montrent que le transport de l'activité psychophysique, cependant, peut être engagé sans sentiment déjà réaliser, ou plutôt, que l'exemple de la voiture ne s'applique pas à notre cas. Plus précisément, ces faits sont bien sûr seulement être expliqué si nous nous tournons vers un examen plus spécifique de l'attention tard. Petit déjeuner au lit, je pense habituellement de pot-pourri. Le lit est contre un tuyau de poêle noir dans un mur lumineux. Puisque la tête est encore, si lui-même imprimé si je suis sur la lumière eingebrochenem du matin avec les yeux ouverts, l'impression du tube noir forte dans l'esprit, mais je pense que de toute autre chose, et cette impression est moi complètement inconscient. Mais très souvent, je suis, quand je fermais les yeux à nouveau, a été frappé par une traînée blanche très intense du tube du four. L'impression physique a été faite sous une forme telle sorte que la sensation visuelle pourrait se produire, mais il était, aussi longtemps que l'attention a été détournée, est resté inconscient, et encore ne pouvait pas entrer par la suite dans la conscience. Rapporté Scoresby similaire 2) . Il a souvent avantage des parties d'un objet dans Nachbilde qui n'avaient jamais venu à l'esprit lorsque vous regardez avec les yeux ouverts à la conscience. Si un travail exécuté dans une imprimerie de type police plus grande a été fixé exclusivement pour Scoresby indique qu'il avait réussi à lire les caractères adjacents dans Nachbilde.
2)

Instit. En 1854. 154; ici, Liebig et le Jahresber de Kopp. En 1854. 185e

Une expérience pertinente peut être fait dans le domaine de l'audition. Il parle, par exemple, quelqu'un avec nous, mais nous sommes distraits et n'entendez pas (pas consciemment) ce qu'il a dit. Le moment, mais nous nous réunissons, et ce qu'il a dit entrer dans notre conscience. Donc, incontestablement eu des mouvements auxquels les liens de l'audience, son déjà surgi, et la collecte d'attention avait seulement vain, de relever le seuil. De cette façon, peut-être même un geschehener d'impression rapide à venir plus tard à la conscience comme un geschehener plus tard, lorsque l'attention s'est d'abord dirigé plus au plus tard le premier. Il en résulte une expérience très

paradoxal que le Dr Hadekamp dans la Prusse expliqué. Club de journal 3) précisant ce qui suit: "Il est (dit-il) la saignée avec les alterner plusieurs fois arrivé que le sang de la veine a sauté avant de les basculer allèrent Cela dit, je ne dis pas bien sûr que ce retournement temporel des deux ici. les actes à venir linguistiques ont effectivement eu lieu, mais je les ai vus, je parle de ce que l'œil a parlé le cerveau Mes yeux ont dit à mon cerveau: il suffit de la circulation du sang de la veine est jailli et un moment plus tard, le Fliete de Schneppers po le fil vers le bas. Ce phénomène paradoxal a au moins présenté à moi une demi-douzaine de fois. toujours j'ai été surpris parce que quand je l'ai déjà pensé, car elle était toujours dehors. Je savais donc pas faire arbitrairement., la différence de temps entre les deux document était bien sûr un petit anonyme, mais il était toujours assez grand pour que je puisse maintenir l'exactitude de mon observation comme incontestable .... Il ya quelque temps, j'ai dit Hr. Dr. Schmeisser avec la même apparence, il avait aussi arrivé une fois. Il vit d'abord le flux sanguin dans la veine gonflent, puis a vu les basculer aller, et puis il a entendu le coup. "L'auteur remarque même plus loin: «Je veux croire que moi, sur le flux sanguin été très heureux dans tous les cas où j'ai rencontré la tromperie."
3)

Ici, à la Centralbl de Fechner. En 1854. P 422

Probablement d'une nature similaire à l'expérience précédente est la suivante, qui Hartmann 4) faite à l'occasion de tentatives pour en discuter par le biais des rapports de la soi-disant différence du personnel d'un appareil construit spécialement à embaucher.
4)

Arc f Mathem de Grunert. XXXI, p 17

Une étoile artificielle est allé avec un mouvement uniforme le long d'une échelle de un fil au-dessus, la façon dont il en 1 sec. décrit a été divisé en 10 parties consécutives.Faisant maintenant partie de l'échelle a été lu où l'étoile lors de la dernière course avant que le fil était, il a donc dû être poursuivi à la prochaine course à 10 échelle. "Pour observer de cette façon - dit l'auteur - j'ai eu un phénomène étrange quand j'utilise le point échelle à laquelle la star devait être au second coup, connaissait auparavant, je pensais que le point de lumière, mais en entrant dans le choc encore environ 0. 5 divisions (alternance entre 0,3 et 0,8) pour être vus dans les bons endroits, ainsi donc l'information à 0 °, 05 serait trop grand. surtout j'ai essayé, très désireux de voir et d'être très attentif , il semble que la star jamais approcher à ce moment un instant immobile, j'ai donc été tenté de penser qu'il doit être le lieu où l'étoile se trouve à l'entrée du coup, semblait être très forte et déterminée. Souvent, mais semblait être à nouveau l'étoile sans s'arrêter à une rivière stable, tandis que le second choc de s'en aller, il s'est ensuite envolé pendant la grève comme à travers le

point de droit à travers et l'indication était juste ce qui s'est passé surtout à la fin de la série d'observation, quand j'étais, comme déjà fatigué, ou quand. J'ai fait les observations quelque peu nonchalant. C'est le même phénomène que j'avais passé par au mouvement encore plus lent et plus rapide, comme un des points noirs sur le disque de papier, le pair au sec huitième de pouce., l'espace prévu est également le même, environ 1 / 20 de la trajectoire parcourue en 1 sec ". "Une explication de ce phénomène, je n'oserais pas., C'est comme si vous consacrez une fois les dernières secondes de la nature périodiques chamboulent écrasante attention. Ainsi, vous anticiper ces peut-être même à ressentir une poussée attendue parler plus tôt qu'il ne l'est vraiment, alors que l'étoile errante, qui est moins attention, j'apporte toujours sur une nouvelle endroits à la conscience, l'âme, gardez-le dur, deux magasins hétérogènes, d'entendre et de voir, pour effectuer le même temps, comme si vu dans la présentation de l' nachhinke spot de lumière à un autre moment sur les rythmes moins Répondant à l'astre errant avec grand intérêt poursuivi, alors le traverser sans s'arrêter à un cours gratuit par le bruit, oui même voir le précéder ». "Pour clignote, il détient beaucoup plus difficile d'établir une méthode sûre similaire d'observation. Quelque chose de semblable doit être pris ici, le second choc que des phénomènes attendus, car elle exige, mais de sentir le flash comme un aspect surprenant après. Ce que j'ai, la plus grande incertitude de ces observations car, ne peuvent tout simplement pas konstatieren, a également tourné dans les observations indirectement conséquente retard - trop à l'époque de l'apparence -. certainement pas sur " Pour des raisons directes précédentes j'ai mis en place en suivant toujours point de vue général. Depuis les rapports des mouvements psycho-physiques sont hors de notre perceptibilité immédiat, nous devons prendre en considération au moment de choisir entre les différentes hypothèses possibles tenir à ce qui permet aux faits les plus simples et les plus complètes dans Zusammenhan-ge représentent. Maintenant, nous allons montrer comment les relations entre les idées conscient et l'inconscient, le sommeil et les phénomènes de la conscience éveillée, générale et particulière, bref, les conditions générales de la vie mentale une représentation psycho-physique très simple et satisfaisante fondée sur l'hypothèse que la notion de seuil transférable au mouvement psychophysique est, laissez-ce qui n'est pas possible si l'on rend hommage à l'hypothèse inverse. Après tout, «Je ne pense pas que ce soit une hypothèse incertaine, mais d'une exigence de tous les biens situation sur laquelle nous devons nous reposer, mais plutôt que la perception de l'activité psycho-physique, car cela dépend des stimuli en termes de la formule fondamentale et la formule de masse, après quoi il ne sera applicable à l'activité psycho-physique à la place du stimulus β pour introduire une dimension correspondant à ces formules. Cette traduction de la dépendance de la sensation de stimuli externes dans une dépendance des ratios du mouvement psychophysique notre enseignement est prise

en principe par toutes les conditions et restrictions précaires libres, ils sont encore soumis dans le domaine de la psychophysique extérieures. Nous devons reconnaître à partir de l'avant, que notre fondée sur les formules de la loi de Weber par rapport au stimulus externe que dans certaines limites tentative, seulement avec plus ou moins proche approximation, seulement pour le même stimulus externe et un moyen d'attacher même état interne peut prouver la sensibilité, les constantes b, v nos formules ne sont pas vraiment constant mais changent en fonction de changer cette situation. Mais il ne s'arrête pas juste rien à prendre, mais si jamais il ya une relation fonctionnelle significative entre le corps et l'esprit, nous sommes obligés de supposer que la validité des lois qui lient la taille et le type de sensation avec la taille et la nature du mouvement psychophysique , un inconditionnel et sans restriction est aussi bonne que la validité de la nature de la loi véritablement justifiée de la gravitation, de sorte que quand et où se trouve également la même taille et le type de psychophysique mouvement actuel, toujours la même taille et le type sensation associée est présente, et que tous les écarts que l'on retrouve sur la validité de la loi de Weber et les formules sur cette base par rapport au stimulus externe, repos seulement en ce que le même stimulus externe n'est pas généré en toutes circonstances la même activité psychophysique de taille. C'est aussi que l'interdépendance entre β et γ dans nos formules véritablement réciproque et contraignant. Ensuite, nous allons vraiment juste être capable de dire aussi: le mouvement psycho-physique β ne peut être présent que selon que le conscient ou inconscient sensation γ existe, comme on peut le dire, la sensation γ ne peut pas être présent, comme en accord avec la façon dont le mouvement avec les valeurs de β est présent, alors que, tant que nous restons dans les stimuli externes, le stimulus externe et l'irritabilité nécessaire là-bas, et pourtant aucune sensation se pose lorsqu'ils n'agissent pas le stimulus dans des conditions extérieures appropriées, des sensations intérieures que l'inverse peut être, sans stimuli externes sont là. Ici, cependant, peut contrer peut soulever une objection. On ne doute pas que la perception sensorielle donnée ne peut exister sans un changement physique donné le jour, mais c'est la réalisation de ces changements physiques aussi inverser la sensation donnée en avance? Ne peuvent pas les mêmes mouvements, qui a besoin d'une sensation à arriver, aussi le faire dans d'autres circonstances, sans être accompagnée d'une sensation ou d'effectuer d'autres sensations dans d'autres circonstances, notamment si, selon qu'elles dans les organismes ou dans le monde extérieur , ou selon qu'elles se déroulent dans différents organismes? Un terrain d'entente, mais seulement que l'on a alors à prévoir, même avec les autres circonstances à ce que la sensation est due, dépend, ou est après notre fonction d'impression.Comme ils ne dépendent pas d'un point et n'est rien encore décidé sur quel contexte de tri, ils ont accroché sur, la possibilité reste clair que le mouvement donné à une connexion donnée réalisons une sensation en complétant la connexion à l'état plein de sensation, Toutefois, ils ne portent pas dans un autre par pas terminer la connexion.

Il peut également être la cause des facteurs suivants en compte: quand une chaîne sans être attaché au violon, de la même façon vibrations pourrait être ajouté, comme depuis il est attaché au violon, il serait aussi donner le même ton, mais il peut juste pour osciller uniquement à la billetterie du violon résonance et produire comme c'est le cas. Et donc aussi certains qui écheveaux seraient s'ils acceptent ces mouvements en dehors de l'organisme et sont les mouvements qui en découlent pourraient donner les nerfs dans le corps, à ces sentiments (que vous pouvez jeter dans l'esprit du monde, afin de ne pas se déplacer dans le vide, oui les vibrations seraient toujours procéder dans le monde), mais ils ne peuvent pas donner, et chaque organisme est plutôt un type particulier d'instrument qui peut produire des types spéciaux de mouvement en fonction des caractéristiques de son appareil qui peut produire aucun autre, ce qui est également approprié Zuständlichkeiten mental spécial socialiser.

XXXIX. Sens général du seuil dans la psychophysique interne.
Le contraste d'une enquête sur le seuil d'un naufrage en dessous du seuil et les points de seuil entre les deux est le domaine des sensations si particulières. Toute la vie spirituelle de l'homme alterne entre sommeil et l'éveil, c'est un état d'conscientes et inconscientes, les différents domaines d'éveil et les régions de chacun des phénomènes individuels peut alors dépasser le seuil ou chute en dessous. La représentation psycho-physique de tous »qui doit nécessairement liés entre eux et sont basés sur le même principe. Sommes-nous la représentation psychophysique de la conscience et l'inconscience dans un endroit sûr si nous oblige le contexte des faits et les conséquences de se regarder à la généralisation et l'inférence. Et sans même connaître les activités psychophysiques soumis à nos phénomènes de conscience, même sans la fonction de connaître le même, pour la relance β est de substituer à notre formule de masse, la généralisation du fait assez que les mêmes mouvements psycho-physiques ou des changements plus un certain degré de force transporter conscience, devenir inconscient dans une certaine mesure, fournissent déjà des aspects très généraux de lui-même, et de tirer des conclusions importantes. Rappelons brièvement les fondements de cette importante généralisation rappelés et anticiper le passage de la même. Le mode d'action des stimuli premier servi, à faire valoir dans le domaine de la psychophysique extérieures, le fait que ce qui stimule la sensation de l'étranger, doit dépasser un certain degré de force de leur faire prendre conscience. Celle-ci liée à la traduction de la vertu de la relance de l'activité psychophysique initialement la conclusion que cette provoquée par le stimulus et représentée activité psychophysique doit dépasser un certain degré de force pour être au courant. Les discussions dans les chapitres suivants sur le sommeil et l'éveil et l'attention seront rejoints pour montrer que ce qui est vrai pour les phénomènes sensuels et spéciaux qui peuvent être transférées à la prise de conscience générale et des phénomènes généraux de conscience. Cela va créer le besoin de nous renseigner sur les proportions dans lesquelles le niveau de sensibilisation du public est au seuil de phénomènes particuliers de la conscience. La discussion sur la relation empirique entre l'effet de l'attention et de stimulation à 42 Chapitre servira, ce qui peut être déduite de considérations générales exigent à cet égard, de prouver par co-tuning de

toutes les relations expérientielle, et le rapport de l'étape, qui se présente en nous, est enfin sur le 45e Partie encore au-delà nous pouvons suivre. Cela soulève une importance fondamentale au fait que le seuil pour l'ensemble du développement de la psychophysique interne sur, ce serait, sans égard pour elle ce un organisme sans coupes, coupes, par la présente, sans organes et des membres. Tout sur le terme a le seuil psychophysique, le sens le plus important du simple fait qu'il donne même une base solide pour le concept de l'inconscience. Psychologie ne peut faire abstraction des sensations inconscientes, des idées, oui effets de sensations inconscientes, des idées. Mais comment agir, ce qui n'est pas, et de ce fait un sentiment inconscient, une notion de ceux qui nous n'avons pas différent? La différence doit être faite, mais la façon dont il est à préciser? Et où le trouver depuis une clarté? Je vois en effet comme l'un des plus beaux résultats de notre théorie que c'est cette clarté par la sensation, ou quoi que ce soit pour un état de conscience, de peu, ce qui en dépend, non pas sur la base de la spéculation contestable, mais l'expérience indéniable interprété dans une telle relation fonctionnelle qui peut persister quelque chose, cependant, il est silencieux.Sensations, les idées ont effectivement arrêté dans un état d'inconscience d'exister en tant réel, si elles sont abstraites encadrées par sa base, mais c'est quelque chose dans nous, l'activité psychophysique, la fonction dont ils sont, et ce que la possibilité de ré-émergence tentative de sensation dépend, agissant conformément aux dispositions de l'oscillation de vie ou de particuliers causes internes ou externes, le mouvement de retour sur le seuil, et ce mouvement peut aussi être dans le jeu des mouvements psycho-physiques conscientes qui appartiennent à d'autres phénomènes de la conscience intervenir et provoquer des altérations en elle, la base pour nous demeure dans l'inconscient.

XL. Sommeil et l'éveil, 1) .
Alors que les conditions psychophysiques de la sensation du point d'attaque léger pour la psychophysique extérieures accordées par la partie de l'expérience, le phénomène de sommeil et la veille me semble, cependant, le point d'attaque de ce côté-ci de l'intérieur effectuer le plus approprié, même si c'est l'expérience même si accessible, au transfert des fondements de l'extérieur dans la psychophysique interne, dans lequel 38 Le chapitre a été fondée sur des points généraux, infligeant des supports de l'expérience directe, d'autre part, si elle affecte toute la conscience de l'homme, supérieur et Niederes en un, cependant, les sensations simplement un phénomène particulier, à savoir le sont de la plus faible dans la conscience publique, que nous d'une part généralisation importante, d'autre part, une approche de progresser de gain par initie par la présente l'observation psychophysique de la relation entre le général et ses phénomènes de conscience spéciaux.
1)

pp 284-290 révision.

Suivons d'abord le phénomène de son côté mental. Pendant le sommeil, la conscience est silencieux, avec des moments d'éveil

soudain, il est là, mais pas tout de suite à pleine puissance, et que peu à peu, l'homme encourage 2) , mais la luminosité de conscience augmente rapidement jusqu'à un sommet au cours de laquelle ils , à la manière des maxima, un long temps se rapproche inchangé. Peu à peu, elle retombe et l'homme s'endort alors qu'il était éveillé.
2)

«Au début, tout semble encore obscur et confus, il est clair, mais pas à son véritable sens. On se souvient du passé et ne peut pas tout de suite ce qui est dit, pas tout à fait saisir" (Physiol. III de Burdach, p 455)

De s'endormir sur le canapé absorbée par le swing juste inverse similaire, tout comme la conscience a pris dans la modernisation sur le seuil, de plus en plus, c'est et ici le réel est l'expression approfondissement de sommeil - elle nécessite des stimuli forts et toujours plus fort pour réveiller le dormeur 3) , à la profondeur maximale atteinte par la conscience s'élève à nouveau pour le seuil de procéder à partir de là de nouvelles valeurs croissantes. Un auditeur de moi (Kohlschütter) a exprimé l'idée que le pendule son Th I, p 179 décrit de faire des expériences sur la profondeur du sommeil à des périodes différentes de s'endormir et dans des circonstances différentes, par la force du son, qui est nécessaire pour lever la traverse, peut être utilisé pour mesurer la profondeur du sommeil. Que cette idée conduit à l'exécution et le test ne sera pas échouer en raison de la grande difficulté de produire des circonstances comparables, je laisse une question ouverte, si quelqu'un voit ici un principe, mais arriver à la Zuständlichkeit très négative de profondeur du sommeil avec modération. Il est d'expliquer l'oscillation de la psyché à travers une image physique, une oscillation similaire, comme le soleil qui se lève rapidement de l'horizon, à l'aube de la journée pour le déjeuner réserve pour une période de fermeture à la même hauteur, puis redescend, puits à l'horizon, descendre plus profondément sous la même, à la plus grande profondeur atteinte à remonter jusqu'à l'horizon et au-delà. Alors il se peut que la hausse du soleil mental arrive relativement plus vite que la physique, et peut-être (le temps considéré comme abscisse) est la montée plus raide que la descente, car il semble que l'homme est la plus vive temps après votre réveil et de l'empressement parce que très progressivement, peu de temps diminue de façon marquée, tout comme le sommeil le plus profond apparaît peu de temps après l'endormissement et le réveil de cette baisse maximale très progressivement 4) , cependant, n'ont pas à se soucier de ces particularités ici mais seulement l'ascendant et descendant conscience de la luminosité dans l'ensemble, pour qui l'image conserve une fin de précision. Par la façon dont nous voulons que l'image de prouver quelque chose, mais ne servent qu'à illustrer.
4) 3)

dit presque Burdach (Physiol. III, p 454) «le sommeil est à ses débuts au plus bas, dans son fort élan doucement et tranquillement, à son extrémité, à la

moindre". En attendant, il est certainement plus facile, un dormeur immédiatement après l'endormissement, lorsque quelque temps après se réveiller.

Si nous, aimons, se référer à une valeur nulle de l'intensité psychologique naturellement et sans égard à toute image, le seuil de la conscience, où l'éveil et l'endormissement est, nous sommes juste le faire naturellement et sans tenir compte de notre dans les zones psychophysique extérieures déjà établi opinion doivent décrire l'ascension de la luminosité de conscience à ce sujet avec des valeurs positives qui augmentent de réveil d'abord, puis de nouveau diminuer après l'endormissement à, et puis aussi ne peut s'empêcher de remarquer l'augmentation de l'approfondissement de sommeil en dessous du seuil tout aussi pour décrire avec l'augmentation des valeurs négatives, ce qui porte notre position antérieure des valeurs négatives de la conscience transmet des valeurs comme inconscient de la sensation à la conscience totale, et une généralisation et l'amélioration de la situation précédente se pose en même temps. La discussion qui suit peut aider à sécuriser ce point de vue fondamental de notre cas présent. L'état de sommeil dépend causalement à l'état de veille. L'âme elle-même a besoin de dormir pour se réveiller plus tard possible, et doit avoir assez vu pour être capable de dormir, si correspond généralement à la profondeur du sommeil par la suite le degré de vivacité. Le sommeil dont vous avez peut échouer longtemps, ou il fuira loin de nous, même si l'esprit est exceptionnellement tendue ou excité, mais il en est généralement suivie d'un sommeil plus profond. Il est par la présente, tout comme un arbre, l'ampleur de la baisse et le niveau d'avancement d'un arbre par rapport au niveau et l'état chacun ne peut faire abstraction de couler en dessous du niveau que rien qui corresponde, mais doit représentation adéquate des relations descendre audessous du niveau de la montée et au-dessus du niveau que le passage par la négative à considérer cela comme une transition vers les valeurs positives par rapport à des valeurs nulles du niveau de hauteur. Et donc on ne peut faire abstraction que d'un pas pour l'âme, pas l'âme seule concernent le Lebensoszillation en se réveillant d'un sommeil bien, mais l'éveil de l'âme est le Oszillationshöhe plus, dormir désigner le Oszillationstiefe dessous du seuil de la conscience, et nous avons des valeurs positives, nous sommes tout aussi nécessaire pour décrire le niveau de conscience, la profondeur du sommeil avec des valeurs négatives. Si vous vouliez ici contre l'oscillation des intensités mentaux proches de l'état de veille et l'intensité pendant le sommeil partout seulement décrire avec zéro, la vie de l'âme serait représenté par plus fort dans le temps de chaque distincts, séparés par les Etats nulles de conscience, des oscillations, a estimé que, dans la représentation de sommeil par des intensités négatives de l'oscillation de la vie de l'âme en soi et connecté en permanence au corps dans la vie de SELLERIE continue à laquelle elle est liée à la veille, s'en va. Un terrain d'entente peut être trouvée que celui-ci, pas l'ancien mode de pensée appropriée.

Passons maintenant à l'examen de l'aspect physique de sommeil. La force vitale de notre corps tout entier semble en sommeil a diminué 5) . Pouls et la respiration ralentissent, la température du corps est réduit, ce qui réduit l'excrétion d'urine, de l'acide carbonique, l'expiration, et ce que les activités du cerveau en particulier est concerné, ce que nous voyons comme un transporteur de phénomènes conscients, les activités psycho-physiques, comme parle déjà la cessation de ces phénomènes et de tous les mouvements volontaires, même pour la réduction de ces activités, est également le fait que les puits de cerveau pendant le sommeil, ce qui peut être observé dans Schädelverwundungen et les petits enfants Schädelfontanellen ont l'occasion, a indiqué que moins de sang que les gardes pour flux dans le cerveau, le pouls lent parle d'un Blutumtrieb plus lente dans le cerveau. Mais partout nous voyons, au moins dans certaines limites, avec la richesse et la vivacité de Blutumtriebes augmenter ses organes et fonctions dans une chute.
5)

Voir et d'autres ici sur Purkinje dans les mots de Wagner à vivre par. gardes de l'article, le sommeil, p 426

En bref, la réduction des activités physiques qui font l'objet de phénomènes conscients qui peuvent s'appliquer à aucun doute, mais il pourrait se demander si cette réduction ne va pas à l'abandon réel. Bien que certainement pas entendre l'activité du cerveau entier, mais il pourrait encore les activités qui sont par nature aptes à servir la conscience, la psychophysique peut s'arrêter tout à fait dans le sommeil sans rêves, oui ce point de vue pourrait zeither comme la plus naturelle apparaître. Pendant ce temps, d'abord et avant tout, parle de la nécessité pour l'approfondissement croissante de dormir la connexion psychophysique avec l'augmentation de la conscience dans fortzuerhalten veille. Annuler l'activité psychophysique à travers les moments d'endormissement, la connexion psychophysique avec admission de sommeil est interrompu, alors que si l'activité psycho-physique diminue avec l'endormissement seulement jusqu'à une certaine limite, un seuil, l'approfondissement de dormir sa mise à niveau de l' conscience trouve son expression dans la marche vers le bas correspondant l'activité psychodessous de ce seuil. Cela doit officielles à venir à l'aide de l'expérience, qui se rapportent à se réveiller et à s'endormir. Et si ce n'est pas en elle-même devrait être assez contraignant seuls, mais ils sont là. Dans le cadre de ce qui précède, et compte tenu de ce que nous avons déjà pénétré à nous statuieren au phénomène particulier de sensation Un dormeur peut être réveillé par un stimulus local, quelle qu'elle soit, et par laquelle les nerfs sensoriels qu'il Retrouvez également accéder aussi. Secouer, coups de couteau, piquer, chatouiller, une goutte de cire de scellage à chaud sur la peau, le froid, tout en révélant un coup, la lumière vive soudaine, qui semble quelque part à travers les paupières, même inhabituelle sent 6) peut réveiller le dormeur. Même

succès du plan de relance, ce qui provoque l'accumulation augmentant progressivement de matières fécales et d'urine pendant le sommeil. Qu'est-ce que la réussite générale de ces stimulants? Ce que l'excitation du système nerveux se pose qui se propage vers le cerveau. Sur le site et la manière dont est en elle-même rien, pour autant que l'on peut conclure de l'expérience, mais seulement sur la force de la contrepartie dont une forte différence de stimuli lui-même représente un fort stimulus, ce qui réduit considérablement un acte de stimulus familier pas moins excitant peut, comme un fort stimulus, et même un stimulus faible 7) peut facilement agir réveil quand il est éligible pour les gardes à s'associer avec une forte excitation. Sinon, chaque stimulus est inefficace jusqu'à ce qu'il dépasse un certain degré de force, et provoque sans aucun doute l'éveil si elle excède ce aussi longtemps que la personne est effectivement encore en mesure de se réveiller. Mais un charme plus calme, seulement moins fort effet de le même genre de produits, que celui qui lie l'éveil. Donc, il n'y a pas tant de ce que l'excitation d'un genre particulier et de la place, mais une résistance suffisante arriver quelque part et en quelque sorte dans le domaine de l'activité psycho-physique, de sorte que les succès d'éveil, tout comme il l'éveil d'une sensation particulière pendant la veille seulement un certain requis force du stimulus.Mais avant que la force requise est atteinte, à la fois ici et là la croissance de l'activité psycho-physique échoué jusque-là, et de grandir encore exister. «Comme il arrive assez souvent que les gens sont réveillés par l'odeur d'une conflagration gangreneuse." (Burdach, Physiol. III, p 460)
7) 6)

Par exemple, l'agitation faibles d'un enfant endormi à côté de la mère.

Burdach dit dans un sens, de manière convaincante (Physiol. III, p 460): «Si vous n'avez pas entendu, en soi, dormir, mais seulement après s'être réveillé et a estimé qu'il ne pouvait pas du tout être réveillé une." Entendu et ressenti endormie déjà, mais juste la façon dont les gardes, il n'y aurait pas de différence entre le temps avant de se réveiller et après le réveil.Maintenant, la différence ne peut être que le réveil de l'activité psycho-physique reste en dessous du seuil se produit avec le réveil sur le seuil. Mais la même chose est faite par une croissance successive d'un stimulus à la mise en avant de l'éveil doit également être fait dans l'approche volontaire à l'éveil, de sorte que tout au plus dans les moments de plus grande profondeur de dormir une cessation des gänzliches de l'activité psycho-physique possible, si par aucune circonstance fait que probable peut voir. Burdach en outre noté (p. 461): «quand on est endormi en écoutant une conversation ou d'un discours ou d'une conférence, et vous serez réveillé, donc vous savez les dernières paroles qui ont été dites avant de se réveiller, par exemple, le dernier peine s'il était court, mais sans le contexte des anciens .... Plus généralement, c'est que vous savez que l'on est éveillé, indépendamment de l'Eveil après le réveil ne peut être perçu est ". Ce sont évidemment des faits que pendant le sommeil se révéler un affections psycho-physiques, qui peut être analogue à ce qui se passe quand nous entendons un discours dans la même dispersion et nous nous souvenons après, ce qui

a déjà été mentionné. Le phénomène de l'endormissement, mais dans la direction opposée, pour les mêmes résultats. Il est le plus facile, plus tous les stimuli externes locales sont tenues, et le moins général, c'est l'activité sous-jacente de conscience du système nerveux, respektiv cerveau, augmente localement par une douleur locale ou une attention particulièrement concentré et intense à, plus ils et la plus uniforme en même temps qu'il est distribué. Ce n'est pas maintenant avoir le succès qu'il est quelque part de zéro, mais bien comprise que celle de la chute prochaine sommeil de plus en plus en direction serré, ne durent que très légèrement supérieur au seuil surélevé sommet de l'activité psychophysique par l'ajustement avec ce qui est déjà en dessous du seuil, même tomber en dessous du seuil et donc sommeil peut être. L'éveil ne dépend que de tels augmentation locale, la distribution doit bien sûr être suffisante pour provoquer le sommeil. En fait, nous devons donner notre attention à rien de somnolence spécial de se concentrer davantage, de sorte que nous dormir vraiment. En plein éveil, où l'activité psychophysique est élevé, cela ne fonctionne pas, si l'homme a répandu son attention exactement de la même manière parce que l'ajustement du sommet recueillies avec l'addition peut l'activité n'apporte pas descendre en dessous du seuil a toutefois infirmé à très basse dormir