RÉDUCTION D'EXPRESSIONS ALGÉBRIQUES

MODULE 311.1

Éditeur responsable : Denis Van Lerberghe, Directeur – Boulevard du Jardin botanique, 20-22 – 1000 Bruxelles

Administration générale de l'Enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l' Enseignement à Distance Ministère de la Communauté française Boulevard du Jardin botanique 20-22 1000 Bruxelles Téléphone : 02/ 690 82 82 Fax : 02/ 690 82 99 E-mail : ead@cfwb.be

Dépôt légal : D/2006/10930/25

Reproduction interdite sans autorisation

Réduction d'expressions algébriques

Module A 311 – Série 1 Introduction 1

INTRODUCTION

1. BUT
Comme son nom l'indique, ce module est destiné à vous aider à réduire des expressions algébriques simples. Vous êtes inscrit(e) à l'enseignement à distance : votre tuteur (professeur correcteur) a constaté, en corrigeant vos devoirs, que vous éprouviez encore des difficultés dans la réduction des expressions algébriques. Il vous conseille donc de travailler ce module, sans attendre ! Vous voulez revoir comment réduire des expressions algébriques simples et vous souhaitez de l'aide : ce module vous est destiné.

2. COMPOSITION
Il comporte 2 séries de 2 leçons. Dans chaque leçon, vous trouverez des exemples, des explications avec le rappel des règles, des TAC (travaux d'autocorrection) et l'énoncé d'un devoir à renvoyer. Comme dans le cours, les solutions correctes des TAC se trouvent à la fin de la leçon.

3. CONSEILS
• Effectuez les TAC avant d'aller consulter leur solution, sinon cela ne vous aidera en rien ! • Rédigez le devoir soigneusement, en utilisant bien la feuille comportant votre nom et le code-barres (elle est annexée à la fin de la série).

Nous espérons qu'ainsi, vous maîtriserez mieux ce type d'exercices.

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Réduction d'expressions algébriques

Module A 311 – Série 1 Introduction 2

Vous trouverez parfois ce petit dessin :

il signifie que vous devez lire très attentivement et mémoriser ce qui le suit.

4. CE QUE VOUS DEVEZ CONNAÎTRE POUR TRAVAILLER CE MODULE
Vous devez maîtriser les règles d'addition, de soustraction, de multiplication et de division applicables aux nombres entiers (positifs et négatifs), ainsi que les propriétés de ces opérations de base. Vous constaterez que la leçon 1 constitue un rappel de ces notions, au travers d'applications utilisant les nombres entiers.

Si vous estimez ne pas éprouver de difficultés dans ces notions, vous pouvez rédiger directement le devoir (à la page 10 de la leçon 1), puis commencer directement la leçon 2.

© Enseignement à distance – Communauté française de Belgique

Bon travail ! © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . –.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 Introduction 3 5. ×. PLAN COMPLET DU MODULE Série 1 Introduction Leçon 1 : Leçon 2 : Opérations (+. :) avec les nombres entiers La distributivité simple Série 2 Leçon 1 (3) : La double distributivité Leçon 2 (4) : Réduction d'expressions A la fin de la dernière leçon. complétez et renvoyez avec vos premiers devoirs la notice individuelle qui se trouve à la fin de cette série : elle est indispensable à votre tuteur. vous trouverez une feuille d'évaluation : renvoyez-la avec les derniers devoirs : votre avis nous sera bien utile ! Si vous n'êtes pas inscrit(e) à un cours de mathématiques de l'EAD.

.

............................................................6 3...............................................................3 2....................................................2 Exemple 1 ......3 1............................................................................................Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) OPÉRATIONS AVEC LES NOMBRES ENTIERS 1................................1 2............................................1 1.................8 5......................................................................................... Multiplication et division de deux nombres entiers ........3 Exemples .....................................4 Simplification d'écriture ..............................................................................................1 3....................................................2 Écriture "normale" des calculs.....................................................................................................................................................8 4............................................................................................2 1...1 1............................. Multiplication de plusieurs nombres entiers..................1 Remarque .........................................................12 © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique ..................2 3.................6 Procédé........................................................11 Corrigé des TAC......................................3 Exemple 2 ........................ Addition et soustraction de deux nombres entiers......................4 3............3 2..2 4...............................................................8 Procédé.................... Rappel très important ..............................8 Constatations ..........3 Exemples ........1 4......Règle..............................................................................6 4.................................. Addition et soustraction de plusieurs nombres entiers ..............................................................................................................1 Calculons ......................................................................................................................................................................................................................................................................................................9 Devoir à envoyer .................6 Remarques importantes ..............................................................

.

1.3 – 7° ← il gèle → ex.1 7° ← il fait "bon" → ex. faites directement le devoir (page 10) et passez à la leçon 2. ADDITION ET SOUSTRACTION DE DEUX NOMBRES ENTIERS 1. 1er raisonnement : celui de Monsieur Météo Le premier nombre et le signe qui le précède donnent la température initiale.1 Simplification d'écriture exemple 1 7 + (– 4) = 7 ↓ – 4 = exemple 2 7 – (– 4) 7 ↓ + 4 = exemple 3 (– 7) + (– 4) ↓ – 7 ↓ – 4 = exemple 4 (– 7) – (– 4) ↓ – 7 ↓ + 4 Nous avons transformé les nombres négatifs en leurs opposés (positifs) en changeant les signes d'opération qui les précédaient. au même résultat.2 7° ex. 1. heureusement.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. ex.4 – 7° Le deuxième nombre et le signe qui le précède indiquent une variation de température : – 4° → baisse + 4° → hausse – 4° → baisse + 4° → hausse Le résultat est la température finale : 3° + 11° – 11° – 3° © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .1 OPÉRATIONS AVEC LES NOMBRES ENTIERS Rappelez-vous l'introduction : si vous estimez ne pas avoir de difficultés dans ces notions.2 Calculons Nous vous proposons trois raisonnements simples qui aboutiront.

• Si non : 1) je calcule leur différence.1 7 –4 même signe ? non 1) 7 – 4 = 3 2) signe de 7 : + donc + 3 ex. on doit considérer : 1) son signe 2) sa valeur absolue (le nombre sans son signe) ex. 1 : + ex.2 2ème raisonnement : celui du joueur de cartes Le premier nombre et le signe qui le précède donnent la situation en points à un moment de la soirée. ex.2 7 ex. 2 : 7 © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . 2) à laquelle j'attribue le signe qui précède le plus grand nombre.3 –7 –4 même signe ? oui 1) 7 + 4 = 11 ex.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p.1 7 ← en boni → ex. rappelez-vous que. quand on donne un nombre entier (exemple 1 : 4.4 –7 Le deuxième nombre et le signe qui le précède indiquent le résultat au cours de la partie suivante : –4 → il perd +4 → il gagne –4 → il perd +4 → il gagne Le résultat est la situation après cette partie : 3 11 – 11 –3 3ème raisonnement : celui du mathématicien Les nombres sont-ils précédés du même signe d'opération ? • Si oui : 1) je calcule leur somme.4 –7 +4 même signe ? non 1) 7 – 4 = 3 2) signe commun : + 2) signe commun : – 2) signe de 7 : – donc + 11 donc – 11 donc – 3 1.3 Remarque Pour être correct sur le plan mathématique. 2 : – ex. 1 : 4 ex. 2) à laquelle j'attribue le signe commun.2 7 +4 même signe ? oui 1) 7 + 4 = 11 ex. exemple 2 : – 7). ex.3 –7 ← en mali → ex.

s'il y en a. voyez l'exemple donné à la page suivante. qui reprend le raisonnement de notre joueur de cartes. 4 : 7 + (– 4) = 7 – 4 = 3 7 + 4 = 11 Remarque : 7 + 4 = 7 – (– 4) (– 7) + (– 4) = – 7 – 4 = – 11 (– 7) + 4 = – 7 + 4 = – 3 TAC 1 Calculez.3 1. les nombres opposés (ici.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. + 3 et – 3) car leur somme est 0. • on supprime. 2 : ex. = –3 Si vous n'avez pas bien compris le procédé. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . après avoir simplifié l'écriture : 1) – 9 – (– 5) = 2) – (– 15) + (– 7) = 3) (– 12) – 8 = 4) – 17 – (– 17) = 5) 20 + (– 70) = 6) (– 70) + 20 = 2. ADDITION ET SOUSTRACTION DE PLUSIEURS NOMBRES ENTIERS 2. = +5+7–2–4–9 • on groupe les nombres additionnés et les nombres soustraits.4 Écriture "normale" des calculs ex.1 Exemple 1 (– 2) + (– 3) – (– 5) – 4 + (– 9) + 3 – (– 7) = –2–3+5–4–9+3+7 = –2 − 3 +5–4–9 + 3 +7 • on simplifie l'écriture. = 12 – 15 • on est ainsi ramené à l'addition de deux nombres. 3 : ex. 1 : ex.

2 Exemple 2 Notre joueur de cartes a disputé 7 parties.4 2. qui se sont terminées de la manière suivante : 1ère partie : il a perdu 2 points 2ème partie : il a perdu 3 points 3ème partie : il a gagné 5 points 4ème partie : il a perdu 4 points 5ème partie : il a perdu 9 points 6ème partie : il a gagné 3 points 7ème partie : il a gagné 7 points. puis les pertes : total des gains : total des pertes : 5 + 7 = 12 – 2 – 4 – 9 = – 15. Nous pouvons donc simplifier l'écriture du bilan : – 2 + 5 – 4 – 9 + 7. Pour calculer ce bilan. Nous pouvons donc écrire le bilan final de la manière suivante : – 2 – 3 + 5 – 4 – 9 + 3 + 7. La perte de la 2ème partie (– 3) est compensée par le gain de la 6ème partie (+ 3). bien sûr. Les gains sont notés par des nombres positifs et les pertes par des nombres négatifs. ce qui est traduit par le calcul suivant : –2 = = = = = = –3 +5 +5 0 –4 – 13 – 10 –3 –4 –4 –4 –9 –9 –9 –9 +3 +3 +3 +3 +3 +7 +7 +7 +7 +7 +7 –5 © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . Il ne lui reste plus qu'à soustraire les pertes des gains pour obtenir le résultat final : 12 – 15 = – 3 ( il a perdu !) Remarque Notre joueur aurait pu.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. effectuer le bilan après chaque partie. notre joueur totalise les gains.

Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p.5 TAC 2 Calculez : 1) – 9 – 3 + 4 – (– 5) = 2) – (– 2) + 3 – (– 2) + 9 + (– 10) = 3) – 8 + 2 – (– 1) – (– 4) + (– 9) + (– 12) = 4) – (– 5) + 7 + (– 3) + (– 8) – 4 – (– 3) = © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .

7 = – 35 (– 5) .6 3.1 Exemples 5 .3 Remarques importantes Signe utilisé pour la multiplication Habituellement. Exemples : 3⋅5 ( − 8 ) ⋅ ( −2 ) © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. (– 7) = 35 12 : 3 = 4 12 : (– 3) = – 4 (– 12) : 3 = – 4 (– 12) : (– 3) = 4 3. en algèbre. (– 6) = 2) 21 : 7 = 3) (– 3) . 7 = 35 5 .2 Procédé • On multiplie ou on divise les nombres sans s'occuper des signes (on travaille sur les valeurs absolues). (– 8) = 4) (– 8) . MULTIPLICATION ET DIVISION DE DEUX NOMBRES ENTIERS 3. (– 7) = – 35 (– 5) . • On attribue le signe au résultat obtenu en appliquant la règle suivante (règle des signes) : + + – – fois fois fois fois + – + – donne donne donne donne + – – + + + – – divisé par divisé par divisé par divisé par + – + – donne donne donne donne + – – + TAC 3 Calculez : 1) 4 . (– 3) = 5) 10 : (– 5) = 6) – 5 : 10 = 3. on utilise le point ( ⋅ ).

dans les nombres décimaux. 250 000 = © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . Continuez à bien écrire la virgule (.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. ne marquez jamais de point pour séparer les classes (milliards. vous rencontrerez souvent la croix (×). millions. Exemple : 20 : (– 5) = 20 −5 L'écriture sous forme de fraction nous permet de ne pas écrire le diviseur – 5 entre parenthèses. (– 10) = 2) – 8 – 10 = 3) – 8 . TAC 4 Calculez : 1) – 8 . Exemples : 3 ⋅ a s'écrira 3a x ⋅ y s'écrira xy MAIS 3 ⋅ 5 ne pourra jamais s'écrire 35 (= nombre trente-cinq !). Exemple : trente-deux mille cinq cents s'écrit 32 500 (et pas 32. et pas le point utilisé par la calculatrice ! Exemple : sept unités trois dixièmes s'écrit 7.) pour séparer la partie entière de la partie décimale. unités). on n'écrira même plus le point. surtout entre deux nombres. 3 (et non 7.3) Notation de la division Une division peut être écrite de manière "traditionnelle" ou sous la forme d'une fraction (cela afin de simplifier l'écriture). 10 = 4) – 8 + 10 = 5) – 8 : 10 = 6) 4 . Laissez simplement un espace. Exemples : 3×5 (– 8) × (– 2) Lorsqu'il n'y a pas de possibilité de confusion. mille.7 Cependant.500 . Quand vous écrivez des grands nombres. que l'on confond avec 32 fois 500).

(– 1) . Règle : Le produit comporte un nombre pair de facteurs négatifs : → le résultat est positif. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . (– 10) . (– 5) 4 12 .Règle Observez les deux calculs ci-dessus.3 Procédé 1) On multiplie les nombres sans tenir compte de leur signe (on multiplie les valeurs absolues). (– 4) . 3 . (– 5) . (– 2) . (– 5) – 24 24 . 4 est un nombre pair.2 Constatations . comptez le nombre de facteurs négatifs et regardez le signe du résultat. il y a 5 facteurs négatifs et le résultat est négatif. 5 est un nombre impair. (– 1) . (– 1) .1 Exemples 1) = = = = (– 3) .Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. (– 4) . (– 2) .8 4. 4. 5 . (– 10) 2) = = = = = (– 1) . (– 4) . 3 . (– 5) . (– 10) . (– 1) . • Exemple 1 : • Exemple 2 : il y a 4 facteurs négatifs et le résultat est positif. (– 5) – 120 4. (– 2) . (– 4) . (– 10) 3 15 – 60 600 . 2) On attribue le signe au résultat obtenu en appliquant la règle ci-dessus. 5 . MULTIPLICATION DE PLUSIEURS NOMBRES ENTIERS 4. Le produit comporte un nombre impair de facteurs négatifs : → le résultat est négatif. (– 1) .

(– 1) . (– 5) = 4) – 1 . (– 1) . 4 . (– 52) . 1 . 5 . (– 1) . RAPPEL TRÈS IMPORTANT (– 73) : 0 ou −73 (par exemple) n'existe pas ! 0 On ne peut JAMAIS DIVISER PAR 0 !! © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . donc résultat négatif donc (– 1) . 1 . 1 . (– 20) . 5 . 2 . (– 4) . (– 10) → 3 . (– 5) = – 120 TAC 5 Calculez : 1) – 2 . 5 .Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. (– 10) = 5. (– 4) . (– 1) . 0 . (– 5) → 1 . (– 1) . 5 = 2) 6 . (– 4) . (– 2) . 36 = 6) – 50 . (– 2) . 5 = 120 → 5 facteurs négatifs. (– 1) = 5) 125 . (– 4) . 1 . (– 1) . (– 10) = 600 • (– 1) . (– 2) . (– 2) . 3 . 3 . 3 . (– 15) . (– 2) = 3) 3 . 10 = 600 → 4 facteurs négatifs. 1 . donc résultat positif donc (– 3) . 1 . 3 . (– 1) . (– 4) . 4 . (– 2) . 2 . (– 1) . (– 1) . (– 1) .9 Exemples : • (– 3) . (– 4) .

(– 7) . (– 1) . (– 25) . (– 6) = 2) – 4 – 6 = 3) – 4 . (– 1) . 3 = 10) – 4 .11 DEVOIR À ENVOYER Calculez : 1) – 4 . 25 . (– 17) .Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. 0 . (– 1) = © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . 2 . 6 = 4) – 4 + 6 = 5) – 7 : (– 7) = 6) – 3 : 0 = 7) – (– 5) + (– 8) – (– 1) = 8) – 7 + 2 – (– 1) – 2 + 8 + (– 10) = 9) (– 1) .

= 8 3) (– 12) – 8 = – 12 – 8 = – 20 En fait. Dans la pratique. on ne l'écrit pas.12 CORRIGÉ DES TAC TAC 1 1) – 9 – (– 5) = –9 + 5 = –4 Les parenthèses autour de – 5 sont obligatoires. car on ne peut pas avoir deux signes qui se suivent directement. les parenthèses entourant – 12 sont inutiles.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. 2) – (– 15) + (– 7) = + 15 – 7 Nous avons écrit le "+" devant 15 pour faciliter la compréhension. Remarque Les exercices 5 et 6 rappellent que l'addition est commutative : on peut changer de place les nombres additionnés. = 0 5) 20 + (– 70) = 20 – 70 = – 50 6) (– 70) + 20 = – 70 + 20 = – 50 La somme de deux nombres opposés est égale à 0. Dans une somme. on peut changer l'ordre des nombres à condition de les accompagner de leur signe d'opération : 20 – 70 = – 70 + 20. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . 4) – 17 – (– 17) = – 17 + 17 17 et – 17 sont deux nombres opposés : ils ont la même valeur absolue (17) mais sont de signes contraires.

TAC 3 1) 4 . = – 22 4) – (– 5) + 7 + (– 3) + (– 8) – 4 – (– 3) = 5+7–3–8–4+3 = 5+7 − 3 − 8−4 + 3 On simplifie l'écriture. On additionne les positifs entre eux et les négatifs entre eux. • 3 et 3 sont des nombres opposés : on peut les "supprimer".Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. +5. leur somme est égale à 0. (– 8) = 24 4) (– 8) . = 0 Il ne reste aucun nombre : le résultat est donc 0. On additionne tous les positifs. On peut donc "supprimer" – 9. • +4+5=+9 • – 9 et 9 sont des nombres opposés. (– 6) = – 24 2) 21 : 7 = 3 3) (– 3) .13 TAC 2 1) – 9 – 3 + 4 – (– 5) = –9–3+4+5 = − 9 –3 + 4 + 5 On simplifie l'écriture du calcul. • 5 + 7 = 12 et – 8 – 4 = – 12 : on peut donc aussi les supprimer. (– 3) = 24 5) 10 : (– 5) = – 2 © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . = –3 2) – (– 2) + 3 – (– 2) + 9 + (– 10) = + 2 + 3 + 2 + 9 – 10 = 16 – 10 = 6 3) – 8 + 2 – (– 1) – (– 4) + (– 9) + (– 12) = – 8 + 2 + 1 + 4 – 9 – 12 = 7 – 29 On simplifie l'écriture. +4. On simplifie l'écriture.

donc résultat positif. TAC 4 1) – 8 ⋅ (– 10) = 80 2) – 8 – 10 = – 18 3) – 8 ⋅ 10 = – 80 4) – 8 + 10 = 2 5) – 8 : 10 = – 0. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .14 6) – 5 : 10 = – 0.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p.8 6) 4 ⋅ 250 000 = 1 000 000 l'opération est la multiplication l'opération est l'addition l'opération est la multiplication l'opération est l'addition l'opération est la division l'opération est la multiplication TAC 5 1) – 2 ⋅ 3 ⋅ (– 4) ⋅ 5 1° 2 ⋅ 3 ⋅ 4 ⋅ 5 = (2 ⋅ 5) ⋅ (3 ⋅ 4) = 10 = 120 ⋅ 12 = 120 2° nombre pair de facteurs négatifs (2). 4) – 1 ⋅ 1 ⋅ (– 1) ⋅ (– 1) ⋅ (– 1) ⋅ 1 ⋅ 1 ⋅ (– 1) 1° produit des valeurs absolues = 1 = –1 2° nombre impair de facteurs négatifs (5). donc résultat négatif. 2) 6 ⋅ (– 1) ⋅ (– 2) ⋅ (– 2) 1° 6 ⋅ 1 ⋅ 2 ⋅ 2 = 6 ⋅ 2 ⋅ 2 (1 neutre1 pour ⋅ ) = 24 = – 24 2° nombre impair de facteurs négatifs (3). donc résultat négatif. donc résultat négatif. 1 cela signifie que 1 n'influence pas le résultat d'une multiplication.5 Vous constatez avec ce calcul que le résultat de la division de deux nombres entiers n'est pas toujours un nombre entier. 3) 3 ⋅ (– 1) ⋅ (– 2) ⋅ 2 ⋅ 1 ⋅ (– 5) 1° 3 ⋅ 1 ⋅ 2 ⋅ 2 ⋅ 1 ⋅ 5 = (3 ⋅ 2) ⋅ (2 ⋅ 5) = = 60 6 ⋅ 10 = – 60 2° nombre impair de facteur négatifs (3).

le résultat de cette dernière est 0 (0 est = 0 6) (– 0 = + 0 = 0) absorbant pour la multiplication) 1° 50 ⋅ 1 ⋅ 2 ⋅ 4 ⋅ 10 = (50 ⋅ 2) ⋅ (4 ⋅ 10) = 100 ⋅ 40 = 4000 – 50 ⋅ (– 1) ⋅ (– 2) ⋅ (– 4) ⋅ (– 10) = – 4000 2° nombre impair de facteurs négatifs (5).15 5) 125 ⋅ (– 15) ⋅ (– 20) ⋅ 0 ⋅ (– 52) ⋅ 36 quand 0 est un facteur dans une multiplication. donc résultat négatif.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 1 (1) p. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .

.....4 Illustrations – Exemples .....................................1 1...........................1 Ordre des opérations ....................................................1 1......................................................................................................................6 2.....5 Devoir à envoyer .......................................9 © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique ..............8 Corrigé des TAC........................ La distributivité de la multiplication sur l'addition ............ Rappels...................................4 2..........................1 Exemples ...............................................................................................................1 2..................2 1................................................................................2 Conclusion très importante : nature d'une expression ..........................................................................................................................................................5 Généralisation ......................................................Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) LA DISTRIBUTIVITÉ SIMPLE 1..............................................................................................................................................3 1.................................................2 Vocabulaire ...............

.

La soustraction est une addition. le produit des facteurs 5.1 Vocabulaire • ADDITION somme 5+9+2 est une somme.2 Ordre des opérations Des calculs contiennent souvent plusieurs opérations.B. En effet : 9 – 6 = 9 + (. 90 = (5 × 6 × 3) est le produit (calculé) de 5. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .6) C'est pour cette raison que. 9 et 2. RAPPELS 1. 6 et 3. 16 (= 5 + 9 + 2) est la somme (calculée) de 5. termes N. Priorité 1 Priorité 2 On effectue les calculs qui sont à l'intérieur des parenthèses. la somme des 3 termes 5. 6 et 3. nous parlerons uniquement d'addition (ou de somme). parfois des parenthèses. ● MULTIPLICATION produit 5×6×3 est un produit. La multiplication (et la division) a la priorité sur l'addition (et la soustraction). facteurs produit calculé 5×6×3 = 90 somme (calculée) 5+9+2 = 16 1. quand nous énoncerons des règles.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p. Les calculs dans les parenthèses s'effectuent en respectant les priorités. 9 et 2. N'oubliez donc pas que cela sous-entend également la soustraction (ou la différence).1 LA DISTRIBUTIVITÉ SIMPLE 1.

Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p. priorité ! "frontière" + + 22 Écrivons le calcul de l'expression : 3 × 4 + 10 = = 12 + 10 22 Et vous pouvez constater. donc la multiplication a priorité sur l'addition. 3 × 4 12 . Cette expression ne comporte pas de parenthèses.2 1. une fois de plus. Exemple 2 Calculons 3 × 4 + 10. calcul entre parenthèses. un de ces termes étant un produit. à effectuer en 1er lieu 3 3 × × 42 Écrivons le calcul de l'expression : 3 × (4 + 10) = 3 × = 42 14 ( 4 + 10 ) 14 4 + 10 est une somme 3 × 4 est un produit l'expression donnée était un produit de 2 facteurs. que les résultats de ces 2 exemples sont différents ! © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique 10 10 3 × 4 est un produit 12 + 10 est une somme l'expression donnée était une somme de 2 termes.3 Exemples Exemple 1 Calculons 3 × ( 4 + 10 ). un de ces facteurs étant une somme.

....................... Ces facteurs sont : ........2 ● Est-ce une somme ? oui .... ................ en sachant que nous ne pouvons pas donner la réponse aux différents calculs indiqués : calcul entre parenthèses......... c'est une somme de … termes................... a) précisez................... Travaillons de manière analogue aux deux exemples précédents.. ..............non Si oui...... sans la calculer : a × (b + c) + d × e........... ...................................Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.... sans calculer.. ● Est-ce un produit ? oui ...... qui a la priorité a × (b produit....................................non Si oui.......................................... .................. Ces termes sont : ........... Ces termes sont : .........................non Si oui............. c'est un produit de … facteurs.........3 Exemple 3 Précisons quelle est la "nature" de l'expression suivante. c'est un produit de … facteurs.... .. qui a la priorité + c) + d × e → b + c est une somme "frontière" produit................ . © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique ................................................................ la nature des expressions suivantes : 1) 72 – 10 × 5 ● Est-ce une somme ? oui ..................... qui a la priorité L'expression donnée est une somme de deux termes : ● le produit de a par (b + c) ● le produit de d par e TAC 1 En vous inspirant des exemples des pages 2 et 3................. .... 2) 3 × (a + 5) × 0.............................................non Si oui................................. Ces facteurs sont : ... c'est une somme de … termes............................... ● Est-ce un produit ? oui ...................... ............

.. ...................................... ● Est-ce un produit ? oui ........................ 1................................................................ c'est un produit de … facteurs........... c'est une somme de … termes......... nous pouvons tirer la conclusion suivante : une expression est une somme de termes si elle comprend des signes d'opération + et/ou − .......... qui servent de "frontières" s'ils ne se trouvent pas dans des parenthèses.................. Ces termes sont : ......................5 ● Est-ce une somme ? oui .................................non Si oui. .... c'est une somme de … termes.. .................. ............... Ces facteurs sont : ..... Sinon...non Si oui............................. ................ Ces facteurs sont : .........4 3) a × (x – y) × (x + y) ● Est-ce une somme ? oui ......Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p. Ces termes sont : ............................... b) calculez l'expression 1).......... c'est un produit de … facteurs....................................................non Si oui... ● Est-ce un produit ? oui ...... l'expression est un produit de facteurs................non Si oui..... © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .... 4) 3 × (a – b) + c + 0. .................4 Conclusion très importante : nature d'une expression En analysant bien les exemples donnés et les exercices du TAC 1...

40 € au 2ème et 30 € au cadet.1 Illustrations – Exemples Exemple 1 a Voici un rectangle dont la longueur (a) mesure 3 cm et la b largeur (b) mesure 2. Elle dépense donc.5 cm.. Le périmètre du rectangle se calcule en utilisant la formule ou la formule P = 2 × (a + b) P = 2 × a + 2 × b.5) = 2 × 3 + 2 × 2. donc nous pouvons écrire : 2 × (a + b) = 2 × a + 2 × b Exemple 2 Une maman a trois enfants. les deux façons de calculer donnent la même réponse ! Nous pouvons donc écrire : 2 × (3 + 2.5 2° Passons à la formule de calcul du périmètre..Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.5 = 11 ou comme ceci : b) P. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .5 =6+5 = 11 Evidemment. Faites-le au cahier de brouillon . Si elle décide de donner le triple à chaque enfant. 1° Vous savez calculer son périmètre. combien dépensera-t-elle ? La réponse est évidemment 360 €. … Vous avez peut-être calculé le périmètre comme ceci : a) P. en cm = 2 × 3 + 2 × 2.5) = 2 × 5. Ces deux formules donnent la même réponse. Elle décide de donner 50 € à l'aîné. en cm = 2 × (3 + 2. en € : 50 + 40 + 30 (= 120). Nous représenterons la longueur par la lettre a et la largeur par la lettre b.5 2. LA DISTRIBUTIVITÉ DE LA MULTIPLICATION SUR L'ADDITION 2.

6 Dans ce cas aussi. c'est 20 + 1. Rappelez-vous : ● pour calculer 7 × 21. vous effectuez 7 × 20 + 7 × 1. donc la la maman dépensera.2 Généralisation ● Reprenons les exemples et observons-les : 2 1 ex 1 : 1 2 2 × ( 3 + 2. donc b) chaque "part" est triplée. et cela parce que 21. Nous pouvons donc écrire : 18 = 20 – 2. parce que maman dépensera. vous effectuez 20 × 6 – 2 × 6. il y a deux manières de calculer la dépense : a) la 1ère dépense totale est triplée. en € : 3 × 50 + 3 × 40 + 3 × 30 = 150 + 120 + 90 = 360 3 × (50 + 40 + 30) = 3 × 50 + 3 × 40 + 3 × 30 2. en € : 3 × (50 + 40 + 30) = 3 × 120 = 360 Nous pouvons donc écrire : Exemple 3 Vous avez appris à effectuer certains calculs mentalement.5 ) = 2 × 3 + 2 × 2. ● pour calculer 18 × 6. Nous pouvons donc écrire : (20 − 2) × 6 = 20 × 6 − 2 × 6.5 produit 2 1 1 2 somme 2 × (a + b) = 2 × a + 2 × b produit 3 somme 2 1 ex 2 : 1 2 3 3 × ( 50 + 40 + 30 ) = 3 × 80 + 3 × 40 + 3 × 30 produit somme © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . 7 × (20 + 1) = 7 × 20 + 7 × 1.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.

(t – y + z) TAC 4 Effectuez : 1) 3 . (x – 7 y + c z) © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . 4 TAC 3 Effectuez (développez) les expressions suivantes : 1) 2 . aux pages 6 et 7 de la leçon 1). Remarques : 1) Le nombre de termes de la somme obtenue est toujours égal au nombre de termes de la somme entre les parenthèses. (a + 5) 2) 7 . 7 4) (75 – 6) . (3 x + 2 y) 3) (a + 5 c – 1) .7 ● Généralisons : a × (b + c) = a × b + a × c Cette propriété s'appelle la distributivité de la multiplication sur l'addition.3 "remarques importantes". on a donc aussi : (a + b) × c = a × c + b × c. En pratique. 3) a × (b + c) = a × b + a × c a ⋅ (b + c) = a ⋅ b + a ⋅ c a (b + c) = ab + ac s'écrit aussi ou encore (voir § 3. on peut changer l'ordre des facteurs). on dira "effectuer" ou "développer" une expression. (1 – x) 3) (b – c + 2) . (25 – 14) a) en appliquant la priorité des opérations b) en appliquant la distributivité 3) (30 + 6) . (12 + 9) 2) 7 . TAC 2 Effectuez les calculs suivants 1) 2 . (2 a – 5) 2) a . Elle permet de transformer un produit [a × (b + c)] en une somme [a × b + a × c]. y 4) a . 4 y 4) 2 a b . 2) Puisque la multiplication est commutative (dans un produit.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.

d − e b) (a − b) . 2. (termes ou facteurs) les (termes ou facteurs) sont : (a − b) . d − e nature nombre de . Développez les expressions suivantes : a) 4 ⋅ (a − 7b − 1) = b) (3xy − 2) ⋅ 5ab = © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . b) distributivité (20 − 4) ⋅ 3 3.. = .. (d − e).. b) en appliquant la distributivité. . . selon l'exemple ci-dessous : (a − b) ... • citez ses termes ou ses facteurs... . a) (a − b) . c .. Notez vos réponses sous forme de tableau. 3 a) en appliquant la priorité des opérations. (d − e) nature nombre de ..Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p. Présentez vos calculs sur deux colonnes : a) priorité des opérations (20 − 4) ⋅ 3 = ... c . c . le nombre de termes ou de facteurs.. • précisez sa nature. (termes ou facteurs) les (termes ou facteurs) sont : . Effectuez le calcul (20 − 4) ...8 DEVOIR À ENVOYER 1.... ... . Pour chacune des expressions suivantes.. c .

nous avons détaillé encore plus à la page suivante. Ces termes sont : Inutile. x + y 2) 3 × (a + 5) × 0.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.5 ● Est-ce un produit ? oui . Ces facteurs sont : Inutile. a + 5 .non Si oui. puisqu'il ne s'agit pas d'une somme ● Est-ce un produit ? oui . x – y .non Si oui.non Si oui.2 4) 3 × (a – b) + c + 0. c'est un produit de … facteurs. c'est une somme de 3 termes. c'est une somme de … termes. Ces facteurs sont : Au cas où cela serait nécessaire. Ces facteurs sont : 3 .non Si oui. 3) a × (x – y) × (x + y) ● Est-ce une somme ? oui . c'est un produit de 3 facteurs. puisqu'il s'agit d'une somme. 0. c et 0. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .non Si oui.non Si oui. Ces termes sont : 3 × (a – b) .9 CORRIGÉ DES TAC TAC 1 a) 1) 72 – 10 × 5 ● Est-ce une somme ? oui .non Si oui. c'est un produit de … facteurs. Ces termes sont : ● Est-ce un produit ? oui .5 ● Est-ce une somme ? oui .2 ● Est-ce une somme ? oui . c'est une somme de … termes. Ces facteurs sont : a . c'est une somme de 2 termes.non (une différence) Si oui. c'est un produit de 3 facteurs. Ces termes sont : 72 et 10 × 5 ● Est-ce un produit ? oui .

qui a la priorité 72 – 10 × 5 3 × (a + 5) × 0. la multiplication a la priorité TAC 2 a) en appliquant la priorité des opérations 1) 2 × (12 + 9) = 2) 7 × (25 – 14) = 2 × (12 + 9) = 2 × 42 7 × (25 – 14) = 7 × 77 11 21 2 × (12 + 9) = 2 × 12 + 2 × 9 = = 24 + 42 18 b) en appliquant la distributivité 7 × (25 – 14) = 7 × 25 – 7 × 14 = = 175 – 77 98 © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . b) Calcul de l'expression 72 – 10 × 5 : 72 − 10 × 5 = = 72 − 22 50 le calcul ne comporte pas de parenthèses "frontière" "frontière" l'expression à calculer est une somme.10 1) produit. en fait). 3) a × (x – y) 4) produit l'expression à calculer est un produit.2 "frontière" l'expression à calculer est une somme (une différence. à calculer par priorité 2) calcul entre parenthèses.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.5 seule opération hors des parenthèses l'expression à calculer est un produit. car. sans parenthèses. × (x + y) 3 × (a – b) + c + 0.

11 3) (30 + 6) × 7 = = 4) (75 – 6) × 4 = = (30 + 6) × 7 36 (30 + 6) × 7 = 30 × 7 + 6 × 7 = = 210 + 252 42 × 7 252 (75 – 6) × 4 69 (75 – 6) × 4 = 75 × 4 – 6 × 4 = = 300 – 276 24 × 4 276 TAC 3 1) 2 × (a + 5) = 2 × a + 2 × 5 = 2a + 10 (2 × a s'écrit aussi 2 ⋅ a ou 2 a) 2) 7 × (1 – x) = 7 × 1 – 7 × x = 7 – 7x (7 × x s'écrit aussi 7 ⋅ x ou 7 x) 3) (b – c + 2) × y = b × y – c × y + 2 × y = by – cy + 2y 4) a × (t – y + z) = = a×t – a×y + a×z at – ay + az TAC 4 1) 3 × (2 a – 5) = = 2) a × (3 x + 2 y) = 3×2a 6a a×3x – – – + + + + 3×5 3×5 15 a×2y a×2×y 2×a×y 2ay car la multiplication est commutative = 3×2×a = a×3×x = 3×a×x = 3ax © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique .Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.

12 3) (a + 5 c – 1) × 4 y = a×4y + 5c×4y – 1×4y = a×4×y = 4×a×y = 4ay + 5×c×4×y – 1×4×y + 5×4×c×y – 1×4×y + 20 c y – 4y Nous avons ici aussi utilisé la commutativité de la multiplication. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . 4) 2 a b × (x – 7 y + c z) = 2 a b × x – 2 a b × 7 y + 2 a b × c z = 2abx – 14 a b y + 2 a b c z.Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 – Leçon 2 (2) p.

Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 Corrigé du devoir 1 OPÉRATIONS AVEC LES NOMBRES ENTIERS 1) – 4 ⋅ (– 6) = 24 2) – 4 – 6 = – 10 3) – 4 ⋅ 6 = – 24 4) – 4 + 6 = (+) 2 5) – 7 : (– 7) = 1 6) – 3 : 0 = impossible ! → opération : multiplication → opération : addition [– 4 – 6 = (– 4) + (– 6)] → opération : multiplication → opération : addition → opération : division → la division par 0 est interdite ! 7) – (– 5) + (– 8) – (– 1) = + 5 – 8 + 1 = –2 8) – 7 + 2 – (– 1) – 2 + 8 + (– 10) = – 7 + 2 + 1 − 2 + 8 – 10 = –8 9) (– 1) ⋅ (– 1) ⋅ 25 ⋅ (– 17) ⋅ 0 ⋅ 3 = 0 → 0 est un facteur du produit : le produit est nul. © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . donc produit négatif. 10) – 4 ⋅ (– 7) ⋅ (– 1) ⋅ 2 ⋅ (– 25) ⋅ (– 1) = – 1400 → 5 facteurs négatifs.

.

Réduction d'expressions algébriques Module A 311 – Série 1 Corrigé du devoir 2 LA DISTRIBUTIVITÉ SIMPLE 1. c . (a − b) ⋅ c ⋅ d − e nature : nombre de termes : les termes sont : (a − b) ⋅ c ⋅ (d − e) nature : nombre de facteurs : les facteurs sont : somme 2 (a – b) ⋅ c ⋅ d . e produit 3 (a – b) . a) 4 ⋅ (a − 7b − 1) = 4 ⋅ a – 4 ⋅ 7b – 4 ⋅ 1 = 4a – 28b – 4 b) (3xy − 2) ⋅ 5ab = 3xy ⋅ 5ab – 2 ⋅ 5ab = 15abxy – 10ab © Enseignement à distance – Communauté française de Belgique . (d – e) 2. (20 − 4) ⋅ 3 = ? a) priorité des opérations (20 − 4) ⋅ 3 = = 48 16 ⋅ 3 b) distributivité (20 − 4) ⋅ 3 = 20 ⋅ 3 – 4 ⋅ 3 = 60 – 12 = 48 3.