Chapitre 2 La TVA exigible (collectée

)
I.
A. B. 1. 2. C. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. D. 1. 2.

LES MODALITES DU CALCUL DE LA TVA FACTUREE ................................... 1
Les taux ...................................................................................................................................................... 1 La détermination de la base imposable ................................................................................................... 2 Éléments inclus dans la base même s’ils sont facturés à part .................................................................. 2 Éléments exclus de la base ......................................................................................................................... 2 Les règles d’assiette particulières ............................................................................................................ 2 Les frais de port .......................................................................................................................................... 2 Les emballages ........................................................................................................................................... 3 Les importations (hors UE) ........................................................................................................................ 3 Les acquisitions intracommunautaires ...................................................................................................... 3 Les livraisons à soi-même .......................................................................................................................... 3 Les reprises ................................................................................................................................................. 4 Les cessions d’immobilisations .................................................................................................................. 4 Les règles de facturation et de comptabilité ............................................................................................ 5 Les règles de facturation ............................................................................................................................ 5 Les règles d’ordre comptable ..................................................................................................................... 5

II.
A.

LA DETERMINATION DE LA TVA EXIGIBLE .................................................. 6

Le fait générateur et l’exigibilité de la TVA ........................................................................................... 6 1. Définitions .................................................................................................................................................. 6 2. Principes ..................................................................................................................................................... 6 3. Option du paiement de la TVA d’après les débits (pour les prestations de service et travaux immobiliers) ........................................................................................................................................................ 6 Cas des créances impayées........................................................................................................................ 6 °°°°°°°°°°°°°°°°

B.

I.

Les modalités du calcul de la TVA facturée
TVA facturée = base imposable * taux de TVA

A.

Les taux

1) 2 taux : - taux normal : 19,60 % (à compter du 01/04/2000) - taux réduit de 5,5% Le taux réduit 5,5% :  produits alimentaires, boissons non alcoolisées  médicaments non remboursables par la Sécurité sociale  prestations de service destinées aux personnes : - logement (hôtel, camping…), - repas des cantines d’entreprise (pas restaurant), - transport des voyageurs, - spectacles (sauf X ou violents),

Chapitre 2 / la TVA collectée

(DCGfiscal2)

MAJ 24/09/09

1/16

le transport qui est inclus dans le prix de vente de la marchandise est facturé au taux réduit).71 Exercice 2 « TVA et facturation ». Les règles d’assiette particulières 1. horlogerie…). Les frais de port L’application de la TVA dépend des conditions commerciales et des clauses contractuelles de la vente. droit de timbre sur carte grise. S’ils font l’objet d’une facturation distincte : NON imposable à la TVA - - - 2. Théodore. cautionnement… Les impôts et taxes qui se rattachent à l’opération : les taxes parafiscales ou spéciales (textiles. ristournes et escomptes) : cf cours de comptabilité : “ Les réductions sur achats et sur ventes ”  réduction de la base taxable. de timbre… Les frais financiers facturés aux clients (ex pour retard de paiement). les intérêts pour paiement différé. ristournes et escomptes) : réduction de la base taxable Les frais accessoires à la vente : les commissions. frais d’emballage. p. * Le fournisseur peut accorder des RRR “nets de taxes ”  mention “net de taxe ” sur la facture et pas de réduction de la base taxable. les droits de douanes. Chapitre 2 / la TVA collectée (DCGfiscal2) MAJ 24/09/09 2/16 .     produits pour l’agriculture et l’élevage (engrais. B. droit d’enregistrement…) Les réductions des prix (remises. La détermination de la base imposable Base taxable = prix de vente hors taxe + frais accessoires 1. les indemnités exigées pour mauvaise exécution du contrat… Les réductions des prix (remises. celui-ci doit mentionner la facture initiale.taux spécifique 2. Éléments exclus de la base La TVA elle-même Le remboursement exact des débours payés pour le compte du client (décompte détaillé et justifié) : frais d’intermédiaires. s’ils sont facturés comme frais accessoires. d’aménagement d’habitations achevés depuis plus de 2 ans redevance TV la plupart des livres (sauf annuaires. Éléments inclus dans la base même s’ils sont facturés à part Les compléments de prix : les majorations pour délais rapides d’exécution. aliments…) abonnement au gaz et électricité (pas les consommations) travaux d’amélioration. rabais. Règles fiscales : . X ou incitant à la violence…) 2) taux spécifique . réduction de la base taxable (“net commercial ” et “net financier ”) * Si la réduction figure sur un avoir.  Travail d’élève : Application M. de transport. d’affranchissement. rabais. les taxes (vignette. * Si la réduction figure sur la facture initiale. page 88 C. Il est enregistré dans les comptes de ventes de produits (701 ou 707). presse quotidienne et hebdomadaire.si le transport est aux risques et périls du vendeur (condition d’arrivée)  le transfert de propriété n’est effectué qu’après le transport : les frais de port facturés constitue un élément du prix de vente est taxable à la TVA de la marchandise transportée (si marchandise = produits alimentaires au taux réduit.10% : médicaments remboursés par la Sécurité sociale.

la consignation est un prêt  pas de transfert de propriété  opération non imposable  le montant en consignation est facturé HT Néanmoins. le prix du transpor t n’est pas inclus dans le prix de vente. Ces droits de douane sont eux-mêmes soumis à TVA. Les livraisons à soi-même a) Définition C’est le cas où l’entreprise immobilise. Il est facturé à part et soumis à TVA normale de 19. a) Emballages perdus Facturés comme frais accessoires. Le taux de TVA est celui de la marchandise.6% (prestation de service) et enregistré dans le compte 708 « Produits des activités annexes ». Le transport apparaît sur la facture et est enregistré dans le compte de vente de produits (compte 701 ou 707) - - 2.des biens corporels Chapitre 2 / la TVA collectée (DCGfiscal2) MAJ 24/09/09 3/16 . b) Emballages consignés . . rien à faire  d’où tolérance de la soumission de la consignation à la TVA. Il est enregistré dans le compte 708 « Produits des activités annexes ».déconsignation (retour de l’emballage) : Si le montant total de la consignation est restitué : aucune TVA n’est due par le client  remboursement total de la consignation (avec TVA éventuellement) Si restitution partielle de l’emballage.la non-restitution de l’emballage est considérée comme une vente  opération IMPOSABLE. Les importations (hors UE) La base imposable est la valeur déclarée en douane. Si la consignation a été facturée TTC. . 4. 5. C’est le taux de TVA le plus élevé du lot qui est utilisé (sauf quand il s’agit des produits alimentaires. b) Vente non “franco de port ” : Vente “aux conditions départ ” : le transfert de propriété s’effectue au départ de la marcha ndise du magasin du vendeur  Le transport se fait aux risques et périls de l’acheteur. Les acquisitions intracommunautaires Même base d’imposition qu’en régime intérieur (prix de vente HT + frais accessoires). a) Vente “franco de port ” : Les frais de port sont intégrés au prix de vente (lui-même soumis à TVA) et n’apparaissent pas sur la facture. majorée de droits de douane éventuels. Les emballages Il faut distinguer les emballages perdus et des emballages consignés. 3. Si la consignation a été facturée HT.- si le transport est aux risques et périls de l’acheteur (conditions départ)  le transfert de propriété est effectué avant le transport : les frais de port facturés ne constitue pas un élément du prix de vente. la TVA doit être facturée et réclamée au client. Si le fournisseur peut néanmoins réaliser le transport. Vente « aux conditions arrivée ” : le transport est aux risques du vendeur et constitue un élément du prix de vente taxable à la TVA de la marchandise transportée. ils sont considérés comme un service taxables au taux normal 19. la facturation de la TVA sur les emballages consignés est admise pour des raisons pratiques (faciliter la perception de la TVA lors de la non-restitution des emballages).6%. la différence est facturée comme une vente (réclamation de la TVA éventuelle). consomme ou attribue gratuitement à son personnel ou à des tiers : . le taux réduit est applicable) .

Ces livraisons de biens sont imposables à la TVA dans certains cas. Ex : la TVA sur véhicule de tourisme n’est pas déductible => sa cession n’est pas soumise à TVA.) ou un bien immeuble (construction). d) Comptabilisation Les livraisons à soi-même immobilisées sont comptabilisées dans les comptes : Débit : un compte de classe 2 Crédit 721 Production immobilisée . Chapitre 2 / la TVA collectée (DCGfiscal2) MAJ 24/09/09 4/16 .la livraison à soi-même de prestation de service. TVA collectée : coût de revient ou coût d’achat des produits * taux TVA = A Cette TVA collectée est déductible pour l’entreprise. a) Principe La cession d’une immobilisation pose 2 questions relatives à la TVA : 1) La cession est-elle imposable (TVA collectée ou pas de TVA collectée) ? 2) La déduction de la TVA lors de l’acquisition est-elle remise en cause ? Les réponses sont différentes suivant que l’immobilisation cédée est un bien meuble (matériel. Les reprises Constituent 2 opérations imposables (ex : vente de la voiture neuve + reprise de l’ancien véhicule). sauf dans certains cas précis comme pour les voitures de tourisme.immobilisations incorporelles ou 722 Production immobilisée . La cession n’est pas imposable si le bien mobilier n’a pas donné droit à déduction lors de l’acquisition.ou des prestations de services qui sont destinés à sa production ou qui auraient pu être vendus. outillage. L’exigibilité est à la première mise en service. etc.Immobilisations corporelles Débit : La TVA déductible éventuelle : 44566 et 44562 Crédit La TVA collectée éventuelle : 44571 6. b) Les biens meubles : imposition du prix de cession en général (1)  Règles générales La cession est imposable si le bien mobilier a donné droit à déduction lors de l’acquisition. Ex : le logiciel fabriqué par l’entreprise et utilisé par elle-même. * Ne sont pas imposables à la TVA : . un scooter prélevé sur le stock utilisé par le coursier de l’entreprise. Base de l’imposition pour la TVA collectée : le prix de cession. c’e st le cas en général.. il n’y a pas de remise en cause de la TVA initialement déduite.la livraison à soi-même d’une immobilisation corporelle Ex : machine-outil utilisée pour la production.l’attribution gratuite de biens ou services au personnel ou à des tiers : est imposable à la TVA si les éléments achetés pour fabriquer ces biens a été déduite. . b) Les livraisons de biens à soi-même ne sont pas toutes imposables * Sont imposables à la TVA : .  Si la cession est imposable. Les cessions d’immobilisations 7. c) La base imposable est le coût de revient des produits fabriqués ou le coût d’achat des produits (comptabilité analytique).

1.Pour les livraisons intracommunautaires exonérées.Calcul du nombre d’années à régulariser : N = délai de régularisation – délai de détention . Les règles d’ordre comptable Tenue régulière de la comptabilité.N° d’identification intracommunautaire (2 lettres(FR pour la France) + 2 chiffres + n° SIREN) . article 262 ter –I du CGI ”. Quand le client est un particulier.Montant de récupération de TVA : TVA sur prix d’acquisition * N/5 = Y c) Les immeubles : reversement de la TVA antérieurement déduite (1)  - Règles générales  La cession des immeubles est : soumise à TVA si la cession a lieu avant et jusqu’à 5 ans de la date d’achèvement des travaux.Montant de reversement de TVA : TVA sur prix d’acquisition * N/délai de régularisation D.(2)   Régime particulier de vente d’un véhicule de tourisme à un négociant de bien d’occasion Cession imposable  TVA collectée calculée sur le prix de la cession = X Régularisation de TVA : déduction complémentaire de la TVA sur acquisition. Chapitre 2 / la TVA collectée (DCGfiscal2) MAJ 24/09/09 5/16 .calcul du délai de détention : une année incomplète compte pour une année entière .Délai de régularisation des biens mobiliers : 5 ans .Délai de régularisation des biens immobiliers : 20 ans . Mentions spécifiques aux opérations intracommunautaires : . à condition qu’il s’agit d’une première cession non soumise à TVA si ce n’est pas une 1ère cession ou si la cession a lieu après le délai des 5 ans de la date d’achèvement des travaux Si la cession est imposable  pas de remise en cause de la déduction de la TVA sur acquisition. Les règles de facturation La délivrance d’une facture au client professionnel est obligatoire. (2) Régime particulier d’immeuble ayant fait l’objet d’une déduction à l’acquisition mais dont la cession n’est pas soumise à TVA Il y a une régularisation de TVA à effectuer : reversement de TVA déjà déduite sur le prix d’acquisition : Mode de calcul du montant à reverser : . Les opérations réalisées doivent être ventilées par taux d’imposition.Calcul du nombre d’années à régulariser : N = 5 – délai de détention . 2. Déclaration mensuelle des échanges de biens avec les membres de l’UE (en remplacement des documents de douanes supprimés avec la suppression des frontières internes de l’UE). seules les travaux immobiliers font l’objet d’une facture obligatoire.calcul du délai de détention : une année incomplète compte pour une année entière . mention obligatoire : “Exonération de TVA. La TVA collectée doit être ventilée par taux de TVA. Mode de calcul du montant de TVA à déduire : . Les règles de facturation et de comptabilité Les entreprises redevables de la TVA doivent délivrer des factures et tenir une comptabilité pour justifier leurs opérations imposées à la TVA.

Une facture rectificative doit être adressée au client : duplicata de la facture initiale portant la mention suivante : “facture demeurée impayée pour …F (prix total). . Le client peut alors déduire la TVA à la réception de la facture. client en liquidation de bien ou règlement judiciaire. 272)”. Principes  transparent : Le fait générateur et l’exigibilité de la TVA. 2. Chapitre 2 / la TVA collectée (DCGfiscal2) MAJ 24/09/09 6/16 . Remarque : Cette “récupération ” de la TVA impayée justifie que les provisions pour dépréciation des créances soient calculées sur les montants hors taxes. Cette TVA payée peut être récupérée par le fournisseur en cas de créance définitivement irrécouvrable. valable pour toute leur activité .II. Exception : option pour le débit n’est pas valable pour les acomptes : la TVA est alors exigible sans attendre la facturation.  L’exigibilité : l’événement qui fixe la période de la déclaration et la date à laquelle la TVA doit être payée au Trésor. Conditions : .la créance doit être irrécouvrable : les poursuites intentées contre le débiteur doivent avoir échoué. Le client peut avoir exercé son droit à déduction avant d’avoir payé la facture.être autorisés à acquitter la TVA. Schéma “fait générateur + exigibilité ” Option du paiement de la TVA d’après les débits (pour les prestations de service et travaux immobiliers) Les prestataires de services et les entrepreneurs de travaux immobiliers peuvent : .sur leur demande auprès du centre des impôts. 3. Définitions  Le fait générateur : le fait par lequel sont réalisées les conditions légales nécessaires pour l’exigibilité de l’impôt. Cette notion est importante car à ce moment. Modalités : La TVA impayée est déduite de la TVA collectée ou éventuellement remboursée. Cas des créances impayées Cas où la TVA est exigible à la livraison ou sur les débits : le fournisseur a déjà payé au Trésor la TVA collectée avant même l’encaissement de la facture. le fournisseur est redevable de la TVA et le client acquiert le droit à déduction. non pas sur leurs encaissements mais d’après les débits (inscription de la facture au débit du compte clients  pratiquement TVA exigible à la date de la facture). Le fait générateur et l’exigibilité de la TVA 1. La détermination de la TVA exigible A. La TVA de …F ne peut faire l’objet de déduction (CGI art.  transparent : option du paiement de la TVA d’après les débits B.

Le fait générateur et l’exigibilité de la TVA OPÉRATION FAIT GÉNÉRATEUR EXIGIBILITÉ Livraisons de bien meubles corporels (ventes) Délivrance du bien (justifiée par une facture) Délivrance du bien (justifiée par une facture) Prestations de service Exécution des services ou Encaissement du prix (sauf Travaux immobiliers des travaux option d’après les débits) Livraisons à soi-même Première utilisation par Première utilisation (d’un bien corporelle l’entreprise l’entreprise immobilisé) Importations Entrée en France Dédouanement par Chapitre 2 / la TVA collectée (DCGfiscal2) MAJ 24/09/09 7/16 .

000 Au 31/03/N. Coût d’achat : 10. La fabrication s’effectue sur les 2 exercices (N-1) et N : 31/12/N-1. elle utilise un des ces logiciels. 2) L’entreprise Auto achète et vend des voitures de tourisme. Le 25/6/N. coûts enregistrés : Matières premières et consommables : 500 Main-d’œuvre : 1.000 € 3) L’entreprise Mécano fabrique des jouets. une voiture pour le confier à son représentant dans ses déplacements chez les clients. 1) L’entreprise Meubles fabrique du mobilier de bureau. 31/12/N-1. Elle a besoin de machine -outil qu’elle fabrique elle-même. Elle a besoin de machine -outil pour découper le bois qu’elle fabrique elle-même pour un coût de : Matières premières et consommables : 1.000 Main-d’œuvre : 2. Mise en service 19/3/N.500 Date de mise en service de la machine-outil : 4/6/N 4) L’entreprise Logisoft élabore des logiciels de gestion. Pour ses besoins interne.000 La machine est fabriquée le 20/02/N. elle prélève sur le stock de marchandises.doc (MAJ 24/09/09) 8/16 . coûts supplémentaires enregistrés en N : Matières premières et consommables : 800 Main-d’œuvre : 1.Exercices Livraison à soi-même Analyser si les opérations suivante sont imposables à la TVA ou non. coûts enregistrés : Matières premières et consommables : 100 Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2. Sa mise en service est le 8/5/N.

500 Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.doc (MAJ 24/09/09) 9/16 .Main-d’œuvre : 2.000 Au 19/03/N. coûts totaux enregistrés : Matières premières et consommables : 800 Main-d’œuvre : 2.

doc (MAJ 24/09/09) 10/16 .Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.

Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.doc (MAJ 24/09/09) 11/16 .

Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.doc (MAJ 24/09/09) 12/16 .

Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.doc (MAJ 24/09/09) 13/16 .

000 20 4.5% TVA 220 1.Corrigé Entreprise Fruidor : port et facturation ” 1) vente franco de port Marchandises HT 4.92 223.6% TVA 220 3.1 TTC Marchandises Port 4 241.1 TTC 4 241.5 % HT 4.92 4 000 220 20 3.doc (MAJ 24/09/09) 14/16 . conditions départ Banane : produit alimentaire  taux réduit : 5.10 4 000 220 20 1.92 411 707 44571 708 44571 3) vente non franco de port. condition arrivée Le port est un élément du prix de vente  même taux que la marchandise : 5.60 %) HT 4.020 Taux 5.1 Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.5% TVA 221.10 411 707 44571 Client Gager Ventes de marchandises TVA collectée 4 2141.5% 5.10 2) vente non franco de port.5 % Le transport est dissocié de la marchandise  taux propre à la prestation de service (19.92 4 243.5% 19.020 Taux 5.10 4 020 221.000 20 4.020 Client Gager Ventes de marchandises TVA collectée Produits d’activités annexes TVA collectée Taux 5.10 411 707 44571 707 44571 Client Gager Ventes de marchandises TVA collectée Vente de marchandises TVA collectée 4 241.92 TTC Marchandises Port 4 243.

000 588 2) L’entreprise Auto La voiture destinée à un usage durable dans l’entreprise.000 * 19.Immobilisations corporelles Immobilisation en cours TVA collectée 1.700 725. 31/12/N-1.960 Mais la TVA n’est pas déductible sur voiture de tourisme  la valeur de l’immobilisation doit être enregistrée TTC = 11.6% = 725. TVA : (1000 + 2000) * 19. TVA collectée : 10.Immobilisations corporelles TVA collectée 2182 722 44571 11.2 2.6% = 1.400 Soit : 2.500 215 44562 722 231 44571 3.700 * 19. soumise à TVA.000 588 3.Immobilisations corporelles 4/6/N Matériel et outillages TVA déductible sur immobilisations Production immobilisée . coûts supplémentaires enregistrés en N : Matières premières et consommables : 800 Main-d’œuvre : 1.500 € sont enregistrés en immobilisations en cours 231 Au 31/03/N.500 1. coûts enregistrés : Matières premières et consommables : 500 Main-d’œuvre : 1.6% = 588.2 Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2. sera immobilisée par l’entreprise -> C’est une livraison à soi-même d’immobilisation corporelle.Livraison à soi-même 1) L’entreprise Meubles La machine-outil sera immobilisée par l’entreprise -> C’est une livraison à soi-même d’immobilisation corporelle.20. soumise à TVA.960 3) L’entreprise Mécano La machine-outil sera immobilisée par l’entreprise -> C’est une livraison à soi-même d’immobilisation corporelle.000 1.200 1.doc (MAJ 24/09/09) 15/16 .960 10.400 + 2. qui est à la fois collectée et déductible 8/5/N Matériel et outillages TVA déductible sur immobilisations Production immobilisée .500 725. soumise à TVA.700 € qui sera immobilisé à la date de mise en service 4/6/N.200 € supplémentaires en N  Le coût total est donc de : 1.000 Ces coûts de 1. qui est à la fois collectée et déductible 231 722 31/12/N-1 Immobilisations corporelles en cours Production immobilisée .300 = 3.Immobilisations corporelles TVA collectée 215 44562 722 44571 3.960 € 25/6/N Matériel de transport Production immobilisée .  TVA : 3.

ni TVA déductible.100 205 722 231 3.100 = 1. 31/12/N-1.500 = 3. coûts enregistrés : Matières premières et consommables : 100 Main-d’œuvre : 2.4) L’entreprise Logisoft Le logiciel sera immobilisé par l’entreprise.200 2.100 doivent être enregistrés en immobilisation en cours : 232 Au 19/03/N.000 2.300 1.100 2. coûts totaux enregistrés : Matières premières et consommables : 800 Main-d’œuvre : 2. Mais comme c’est une livraison à soi-même de prestation de service.500 Coût total : 800 + 2.300  coûts supplémentaires en N : (2500 + 800) – 2.Immobilisations incorporelles 4/6/N Logiciel Production immobilisée . elle n’est pas imposable à la VA  il n’y aura ni TVA collectée.Immobilisations corporelles Immobilisation en cours 232 721 2.200 : production immobilisée 721 31/12/N-1 Immobilisations incorporelles en cours Production immobilisée .doc (MAJ 24/09/09) 16/16 .100 Chapitre 2 : la TVA collectée / DCGFiscal2.