Crime ou délit? La législation sanitaire en Provence au XVIII e siècle Author(s): Daniel Panzac Source: Revue Historique, T.

275, Fasc. 1 (557) (JANVIER-MARS 1986), pp. 39-71 Published by: Presses Universitaires de France Stable URL: http://www.jstor.org/stable/40954342 . Accessed: 20/04/2013 10:20
Your use of the JSTOR archive indicates your acceptance of the Terms & Conditions of Use, available at . http://www.jstor.org/page/info/about/policies/terms.jsp

.
JSTOR is a not-for-profit service that helps scholars, researchers, and students discover, use, and build upon a wide range of content in a trusted digital archive. We use information technology and tools to increase productivity and facilitate new forms of scholarship. For more information about JSTOR, please contact support@jstor.org.

.

Presses Universitaires de France is collaborating with JSTOR to digitize, preserve and extend access to Revue Historique.

http://www.jstor.org

This content downloaded from 128.252.67.66 on Sat, 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions

Crimeou délit? La législation sanitaireen Provence au XVIIIe siècle

Le caractèrerécurrent, des épidémies de quoique imprévisible, à du XIVe siècle suscitepeu à peu peste qui frappent l'Europe partir des mesuresde défense. demeurent en vigueur toutle temps Celles-ci les ou sentir effets les menaces la maladie se font de que pour disparaîtreensuite. des portsméditerranéens, Les habitants eux, prennent se des épidémiesqui les atteignent peu à peu conscience que l'origine situeavanttoutau Levantet en Barbarieavec qui ils sonten relations maritimes C'est dire que les risques de contamination constantes. Cetteconstacontrairement aux villesde l'intérieur. sontpermanents sur pied des organismes, tationinquiétante les incitedonc à mettre eux aussi permanents, qui sont chargésd'appliquerdes règlements, ne va le à améliorés et et dont respect pas sans peu peu complétés, de nombreuses difficultés. d'abordla réglementation Monproposest de présenter propreà la arrêter d'un ensuite à nous titre, Provence, plus pour originale plus elles-mêmes. sur les infractions L'étude de ces dernières longuement de découvrir l'espritcommela réalitéde la législapermeten effet vif comment ces contrainde saisir sur le les hommes tion, supportent et enfinde juger de son efficacité. tes sanitaires

sanitaires La loi et Vordre
de Provence Le 1er publiel'arrêtsuivant: janvier1622le Parlement « La Courprovoyant faictepar le Prosur la requisition verbalement cureurGeneraldu Roy a ordonnéet ordonneque tous patronset vaisseaux ou barques venantdes parties du mariniers conduizants
Revue historique, cclxxv/1

This content downloaded from 128.252.67.66 on Sat, 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions

40

Daniel Panzac

Levantou Barbarieet Midy prendront port et ferontdescenteses où ils feront villes et ports de Marseilleou Thollonrespectivement voir leurs patentesde santé et après icelles avoir été vues et visées a faict aurontentréedans toutesles villeset lieux de laditeprovince de desausditspatronset mariniers et deffances et faicteinhibition aucuns mariniers cendrenyprandre porten autreportnydescharger a paine de la vie de ladite en autres marchandises province ports ny »* et de dix millelivresd'amende... Ce premier texteest suivid'un secondle 7 mai de la mêmeannée en outreaux interdisant les mêmestermes qui reprend pratiquement « autres en de ports qu'aux isles prendrequarantaine navigateurs establis seront et aux endroits duditMarseille par lesditsconsuls qui de santéde la ditteville»2. et intendants ou tout au moins les plus anciens les premiers, Ces documents, fondales principes ce à nous soient sujet,comportent parvenus qui sanitairede la Promentauxsur lesquels est édifiéela protection vence : - l'obligation des zones consien provenance absoluepourles navires le Levantet la Barbarie, déréescommesuspectesen permanence, de se rendred'abordà Marseilleet à Toulonavant de gagnerune autre destination; - l'existence charsanitaire dans ces deuxportsd'uneadministration et de santé aux ces de contrôle du bâtiments, patentes grâce gée effecdurantune quarantained'observation de leur surveillance tuée dans des établissements spéciaux : les lazarets; - la gravitédes peines prévues pour les contrevenants, énormes de la menace de l'ampleur amendes et peinesde mortqui témoigne que ces naviresfontpeser sur la Provence. Cettemenacequi n'est pas nomméedans les arrêtsdu Parlement c'est cettemenace, est en soi inquiétante, commesi sa seule évocation éléde débarquerque ces différents la peste. C'est pour l'empêcher déveconstamment sont administration, répression, ments, législation, et améliorés jusqu'au milieudu xix*siècle,époque loppés,complétés de la peste dans l'Empireottoman8. de la disparition De l'arrêt du Parlementdu 10 janvier 1622 aux « règlemensà » de 1836, c'est par dizaide Marseille sanitaire l'usagede l'intendance lois et règlements nes que se comptent arrêts,écrits,ordonnances, En faitcetteprosanitairede la Provence. concernant l'organisation
et lazaretsde Marseille,Melun, 1905,p. 5. 1. Alex Estève,Ports, quarantaines 2. AlexEstève,op. cit.,p. 5-6. j/uu-iõw,j-ouvaui-raris, 3. A ce sujet, voir D. Panzac, La peste dans l'Empire ottoman, 1985.

This content downloaded from 128.252.67.66 on Sat, 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions

.». 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .Ce derles l'occasiond'insister sur les peines qui attendent nier est surtout des autorités et des bâtiments contrevenants..67...celui du 7 messidor 10 germinal Constinovembre du 8 frimaire let 1798). Parlement du 26 juin 1656.252.au profit de Provence le Parlement désormais les déciA de en matière son autorité sanitaire. du pouvoir est dessaisi. serontexécutésdans toutes leurs dispositionssous les dans les ports de la Méditerranée » peinesy énoncées.voici le texte du 9 mai 1793 : « La Convention de la santé à la conservation relatifs décrèteque les lois et règlemens motiond'un membre.patrons. L'arrêt du 1er février1751assujettità la même contrainte du Nord.. les côtesd'Afrique fréquentent nationale. du 17 décembre la proclamation 1791.La législation sanitaireen Provence 41 auctionlégislative est d'importance inégaleet tous ces textespeuvent êtreregroupés en quelques rubriques.Des circonstances fournie par les deux arrêtsdu Parlement ou l'occasion sont de particulières rappeler de préciserpériodiqueainsi les arrêtsdu Se succèdent mentl'actualitéde ces dispositions. le « Règlement De fait. AD BDR 200 E 2. d'Etat des 1er de 1789proà partir Les différents qui se succèdent gouvernements la polisans faiblesse de poursuivre intention tousleurferme clament dans s'affirme continuité volonté de Cette existante. sanitaire tique l'arrêtédu la loi du 9 mai 1793. (29 et passagersvenantdu Levant. 1729et les arrêtsdu Conseil royaledu 26 novembre que la déclaration février 1751et 14 octobre17625. de 1683. interdiction qu'ils débarquerny prendreterreen lieux obliques ou dézertsny faire aucun déchargement à Marseilleou a Toulon. aisément La première. A titre d'exemple.Mais vençaux*. a peine de mortet de confiscation n'ayentfait leur quarantaine aux offiet faitpareilledéfensea peine de punitionexemplaire des navireset marchandises et gardes des villes et lieux de la provincele long de la coste ciers.. des intendants les navires ponantaisqui 5. aux navires éditroyalrappelleque les anciensarrêtsqui s'appliquent du L'ordonnance êtreimpérativement doivent de commerce respectés.la délibération 1799)6.du 17 mai 1663et du 7 mai 1673. partir royal. est celle que Tonpourrait et la plus importante.. de la Marine. Les onze articlesqu'il comporte dans le Royaume ne s'introduise aussi le 25 juillet 1689un ne concernent que les naviresde guerre.du Conseil d'Etat ou de sions émanentdu ministre l'intendant de la province.mariniers 4.le 15 août 1683est promulgué que le Roy êtreobservéà l'avenirdans les portsde Toulonet de veutet ordonne à prendre sur les précautions Marseille. que la peste pour empêcher ». « .sur la 6.de aux capitaines. ports procapitaines L'ensemble est publiéune foisde plus le 12 mars 1682. an VI (25 juilan III (30 avril1795).recevoirles navires dans leurs ports et maritime et permission des équipages si ce n'est de l'ordonnance le débarquement havresny souffrir de la santé de Marseilleet Toulon. appeler la législationde portée généraledont la base est précisément de 1622.66 on Sat. consuls et intendants de donnerpassage aux dites personnes... de même 31 juillet 1709n'estriend'autrequ'un rappelde ces textes. This content downloaded from 128..

Le principe de Levant et venu du navire tout Barbarie. police l'ensemble de ces textesmais dans le même nise de façoncohérente espritqui prévautdepuis deux siècles. ESC. J. Convention. Les hommes t.exige fondamental de sécurité. 107M0M. de Levantet de Barbarieet taineset patronsqui fontle commerce dans destineront se plusieurséchellessoienttenus pour charger qui au preleur Patentede santé des consulsou vice-consuls de prendre et de le faireviser leurchargement mierportoù ils aurontcommencé à peine de troismille par ceux des autresportsoù ils continueront réitérée ».même avec patente que d'obtenir la libre pratique. au xvnF sièest étudiéedans D. des marchandises détermine la duréede la quarantaine sur nommément et des passagerset hommesd'équipagequi figurent » « nette dite : elle est formes La patente trois ce document8. et Consulat Directoire sontunanimes tuante. Annales This content downloaded from 128. quarantaine la quaranavoir l'accès directau port de son choix. 4/1973. Obligation du bâtiment livresd'amendeet de confiscation 1730. Cf.42 Daniel Panzac sur ce point. apporteau Bureau de Santé des informations sanitairedu portd'où provient le navire7. Panzac.Naturellement taineest beaucoupplus longueen cas de patentebrute. lorsque premièrement avec les zones pestiférées si ce portest en relations xièmement .66 on Sat. du 6 l'ordonnance septembre par dans tous les pays de santéest en vigueur de patentes Ce système de Fracastorpubliées à Venise en 1546contribuent 7. 86-88. La peste à Smyrne de ces patentes 8. » « Loi du 3 1822réorgala relative à la sanitaire mars Enfin. En fait. établieà partirdu xviiF siècle par les de la « nature consulsen poste au Levantet en Barbarie. II. 1975et la peste en France et dans les pays européenset méditerranéens. C'est en fonction situation » de la patente. du xvir au xix*siècle.que le Bureau de Santé du bâtiment. qu'il n'y a pas de peste dans ce port. sanitaireest Un élémentessentielde l'efficacité de la protection remonte dont constitué la de santé.Soucieuxde les cettecontrainte plusieurssemaines. Ce document. qui peut atteindre s'épargner une dans leur de se de navire procurent patente préférence capitaines échelle exemptede tout soupçon de peste. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . consulats européenspermanents Paris. La fiabilité p.67. 1976. p.les théoriescontagionnistes de beaucoup à répandrecet usage facilitéen ce qui concernele Levantpar l'établissement dans l'Empire ottomanau xvr siècle. Afinde mettrefin à ce l'ordonnance royaledu 26 juillet1702ordonne« que les capiprocédé. l'origine par patente sur la au xv*siècle. cle. elle est appelée « touchée deula ville sont environs de les contaminés. Biraben. elle « brute» lorsquela peste sévitdans le port luiest enfindénommée même. présente » « bonne sur l'échelle ce la santé est simplement qui signifie lorsque ».252.-N.c'est-à-dire avant fasse nette.

. bien ou mal intenles visiteurs. d'approcher Marc d'Arene de St celle de la terre.intendant prend une ordonaux pêcheursde tendreleurs filetsauprès nance « portant deffenses à peine de deux du lazaretet des batimensqui sont en quarantaine ».67. Cette des Intendants nierssaisis et brûlezà la diligence est reprisepar une ordonnance interdiction royalele 27 août 1786et au sieur intenun arrêtdu Conseild'Etat du 8 juillet 1787 « attribue dant et commissaire départien Provencela connoissancede toutes survenir les contestations pour raison des contravenqui pourroient du 27 août 1786».66 on Sat. peinesy contenues megues des bateaux. jusqu'à depuis pointe Portegalle sur le rocherdit l'Emeraudea peine de de descendre et notamment commeaussi les bateaux desditsmaritroiscentslivresd'amende.La législation sanitaireen Provence 43 ce qui signifie européens.Lebret. avant ensembleregroupeles textesqui concernent Le troisième de Marseille. que l'île de Pomègue.pratiquement escales9. que les naviresfrançaissont tenus de se ce document au moment de leur départ.le mêmeLebretpublieime centslivresd'amende le 13 février autreordonnance. soitun an de prison. 4 décembre1699. s'approcher de Provence.C'est ce que régleprocurer les ordonnances 2 mars 1737. du Roy portantdeffenses 1726paraîtune « ordonnance Le 20 février à tous batimensde quelque espèce que ce soit qui ne sont pas en d'aborderl'Isle et le Port de Pomen quarantaine) purge(c'est-à-dire toises sous de cent ». rappelant aux seuls naviresen quarantaine.Le établissements différents de des tionnés.Précisonsque depuis 1748mêmeles petitscaboteursqui tenusd'obne fréquentent sontimpérativement que les portsfrançais tenirune patentede santé qui doit être visée à chacune de leurs A partirde la secondemoitiédu xvnr siècle. tionsà l'ordonnance 9. 1709. La patentede santé est délivréepar le Bureau de Santé du port de départ du navire. est réservée au large de Marseille.252. de la santé».. est d'empêcher La grandeaffaire sanitaires.Nous sanitaires toutle fonctionnement des installations ici les plus évoen avons relevéune vingtaine dontnous présentons les plus souvent cateurset surtout transgressés.filetset marchan300 livresd'amendeet la confiscation dises. toutela navigation en Méditerranée est ainsi assujettieà la législation sanitaire.. Dix ans plus tard.30 janvier 1748et mentent des royales 2 mai 1788.... 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . Le 22 août de la mêmeannée c'est CardinLebretl'intendant qui vontavec leurs de la villede Marseille bateliers doitsévir: « plusieur ou Lazaretde laditeville où ils des Infirmeries bateauxaux environs mènent des gensde toutsexe et de tous étatspour se baignerou pour ni d'aborderà deffenses fairela peschedes coquillages. This content downloaded from 128.

This content downloaded from 128. mouillagesconcernés: La Couronneet Port-de-Bouc Le document précise les principaux de Saint-Tropez.. local d'un et communautés leurs partidisposant santé. « Les intendans portde St Raphaeloù il est trèsessentielqu'il habiteun hommeconnu pour pouvoirdonner l'entréeà beaucoup de batimensqui y abordent.67. européennes de s'efforcent d'Aixpris en 1655-1656 du Parlement arrêts Quatre de St Tropés n'ayantpoint de consignedans son port et les capnes 10. la assurent leur de et rades les dans voisinage mouillages gardesqui sanitaire11.. capitaine Pomègue de Marseilleet de Bureaux de Santé des mineles ressorts respectifs Toulon.L'hommequi sera chargé de cet emploi doit luy la communauté le presentrèglement. entreles deuxest situéeau Brusc à l'ouestdu cap Sicié..désignées par les et d'inspecter sont chargésde recruter Ces intendants culier10.Golfe-Juan lauriset Cagnesd'Antibes.déterun daté en 1724 de autre. surveillance Le 5 juillet 1728ce sont les quarantaines qui sont réorganisées. doit savoirlire et écrirepour faireexécuter » donner vingcinq écus d'appointement.. usage à l'égarddu Levantet de la Barbarieappliquée ici aux régions contaminées.annule les deux précédents par craintedes risques de contamination. « La communauté ou patronsdes batimensqui y abordentne sachant la plupart ou descendreny à qui se du port où les intenil sera loué une boutiqueau magazina l'une des extrémités présenter. Par 22 mai autorise les comun du Conseil d'Etat du 1719 arrêt exemple. Sainte-Maxime de Martigues. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . composéesen généralde quatrepersonnes. Agayet SaintCavalairede Bonnes. Saint-Tropez.. des gardesde santé et du d'autrestextess'occupent Parallèlement du 12 juin 1728.252..Il s'agit d'institutions de les intendants nentes. le gardiendu s'assembleret tenirleur bureau et où résiderajournellement dans pourront » portou le secrétaire. Cet arrêt est confirmé dants de la Santé jugerontnécessaires 13 janvier 1723mais un troisième arrêtpublié peu après. dépendent de ValRaphaël de Fréjus. Cannes. 1778la misesur pied des institutions enfin en septembre Mentionnons de la Corse.Vallauris et Antibes. La limite Cassis trois Bureaux de Santé : Martigues.La Napoule et les îles de Lérins de Cannes. et La Ciotat. le 24 mai 1723. de Fréjus ironttour à tour une fois au moms la semamevisiterleur 11. sanitaires Le quatrièmegroupede textesconcerneles dispositions tempola les épidémiesde peste qui menacent à combattre rairesdestinées utiliséeest celle en La réglementation Provenceou qui l'atteignent. . De Marseilledépendent de Toulon : Bonnes.Six autres relèvent permaFréjus. mis de la fermedes tabacs à faire « quand ils le jugerontà propos et sur les navirespendantla qualeursexercices dans les Infirmeries rantaine à la chargede prendre toutesles précautions que les Intenle ».44 Daniel Panzac D'autres problèmesplus ponctuelssont également abordés.66 on Sat. Théoule.

Ils ne complètent le cinquième pas la réglementation ordonet aux arrêts d'infraction des constats seulement ce sont taire. ports 1720 entrele 12 septembre C'est le Conseild'Etat qui réglemente.67.. vrage en 1739de la peste qui Deux ordonnances royalesse préoccupent Celle du 14 août 1743est suscitéepar en Hongrie17. Courdurié.constituent une dizainede textes. ces années-là. Bordeaux 1721.MarM.des actes et délibérations 19.s'est propagéeles années suides ottomans partie en Allemagne dans les possessionsdes Habsbourg. Arrêts 1656. 1722. et Bayonne.Nantes. Histoire. Dunkerque.La peste de 1720. Le Bureau de Santé de Marseilleest chargéd'appliquerla législaet de définie tionsanitaire politiquesde la province par les autorités de seize à vingtau moinsdepuis 1640.11 février royales: 14 septembre 22 février 1721.8 février 1715qui annule toutesles dispositions 11 juillet 1714et 27 février bre 1713. 1843.La Rochelle. Enfin. CCCXCIV. s'inspiredirectement établir un de l'institution systèmede quarantaine provençalepour de Manche la et de dans les principaux l'Atlantique14. »19. qui la plupartdu xvncsiècle.. Rebuffat.Le 9 floréalan des consulsorganisela quaranVIII (29 avril 1800)une délibération doit être taine de l'arméed'Orient rapatriéed'Egypte18.p. Ils sont « pris et choisis. d'Aix du 6 juillet 1655. de la municipalité ae Marseille.les relationsde Marseilleet de la Provence d'autre part. ravage protéger la défense l'Italie12.. de santé.. 14. Balkans en 1708. Ces ordonnances 1713.marchands. Carrière. 17. parmi gens de la loge..La législation sanitaireen Provence 45 les côtes provençales de la peste qui.1er octobre 1721. t. des côtes françaises L'épidémie. Le gouvernement et dans les Etats Scandinaves. Ordonnances en Francel'arméed'Orientserontmis en quarantaine: ramenant 18. le tiers à Marseille. 1721.. seille. sévit durement l'épidémiequi ravageMessineet Reggiode Calabre. six ordonnances royalesorganisent menacéespar la « peste du Nord»18. Méryet Guindon. nancesen vigueur qui sont rappelésà cetteoccasion. Ch. Morlaix. de chargequi sortant deuxéchevins avec serviront les et négociants. This content downloaded from 128. V.17 février 15. l'Etat.Ce Bureauest composé..1968. et le 29 décembre1722. « Tous les bâtiments » savoir: le tiers dans la baie d'Hyères. avec l'étranger notreprodans Comme n'est 172015.26 avril 1713.. Le Havre. Saint-Malo. M.renouvelables par moitiétous les deux quatre intendants les ans. avec le reste du royaumed'une part.30 mars 1721. saniensemble. datentdu 12 septembre 13.Saint-Valéry-en-Caux. nés après le tempsde leur échevisnage serontintendants Chaque 4 juillet 1656et 19 septembre 26 juin 1656. 29 décembre 3 novembre 30 mars 1722.27 septem1712.10 février1722. En 1712-1715.66 on Sat. Au totaldouze ordonnances 1720. des 6 janvieret 18mai 1739. Marseilleville morte.252. vantesen Pologne. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . 1722. il de la terrible durant pas peste lecteur à un oule ici cette traiter nous de question. précédentes. renvoyons pos célèbre16.14 mars 1721. 16.le tiers à Toulon. du Parlement 12.14 septembre 1722.

A six milles au larges.au nord de la ville.d'une superficiede trèsdécoupéeet pourvued'un portnaturel 140ha.La peste 17 titres.couramment à cetteépoque..La construction This content downloaded from 128. .il n'a cessé la portede la Joliette28.complétés. Des présentsà Noël et à Pâques. après la peste de nouveauxenclos. des jetons en argentà partirde 1775. nombrevariable de gardes vacataires. se reporter cetteinstitution.l'île de Pomègue. vingtaine mariniers. 81 employés En 1836.66 on Sat. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . dit « semainier semaine. selon l'expression : établissements trois et Courdurié Rebuffat. qui existed'ailleurs encore. de on l'enceinte double on 1720: primitive.préfetcompris ches-du-Rhône (préfecture 23. assure la marchedu service.Le détail de cette établispar le Bureau et périodiactivité est régipar des règlements Pour les faire exécuter. comprend rière.dont vingtgardes et bien sûr des dizainesde gardesoccasionnels22.la Consigne. matérielles A l'exception de quelquesmodestes et honocompensations leurs fonctions sont gratuites20. ses différents ».voulue par Louis XIV.de 1660à 1724.Il s'installealors non au pied de fortSaintflottant un bâtiment loin de là dans une construction neuve. préposés. Il comprend de 1720provoqueune révision qui aboutiten 1730à un « Mémoiresur le Bureau de la Santé ». augmentés21. des Catalans. 25 pages in-8°représentant du Bureau».252.Nouvelle de Marseilleet sur les règles qu'on y observe » qui comporte du Bureau de santé de Marseille publicationen l'an V d'un « Règlement à l'usage de l'Intendance Enfinen 1836paraîtun « Règlemens 205pages in-4°et 100chapitres. De 1558à 1663. . et quementrevus. consisteavant tout à Assurerla protection des côtes provençales maritime le trafic et à organiser les quarantaines contrôler auxquelles sont soumisescertainescatégoriesde navires.Marseille. » : 323 pages in-8°. entraîneson transfert.Signalonsqu'en 1824l'administration ! et sous-préfectures) emploie 101 personnes.46 Daniel Panzac un intendant. le Bureau utilise les servicesd'un personnelrétribuérépartidans locaux : secrétaires.on dénombre fixes.. La « compilation de santé sur les usages et les coutumes de la première« Instruction pour les Intendants au total 157articles.1980.le lazaret était situé au sud de l'entréedu port.le siège administratif occupe. Pour plus de renseignements Le Bureau de Santé de Marseillesous à FrançoiseHildesheimer.A l'entrée du port. à peu près stérile. et compléténotamment transformé d'êtreagrandi.à 300 m de Durantplus d'un siècle et demi.67. des Boupréfectorale l'AncienRégime. de Car« Le complexesanitairemarseillais ». ajoute 20. en 1/10 du Bureau» permetla puoncation des anciennesdélibérations 21. est appelé Infirmeries situé depuis 1663au bord de la mer. On y trouve les naviresen quarantaine. Jean.43 titressubdivisésen 674 articles avec en outre sanitairede Marseille ! treizeinstructions particulières sur le personneldu Bureau comme sur i ensemoie ae 22.« capitaines en une sont aumôniers. au quartieractuei de la citadelle. rifiques. chirurgien. concierges. et un 1730 auxquels s'ajoutent trentegardes de santé permanents une centaineen juillet 1788. commis. quelques . soit 45 pages in-4° et 29 titres.Le Lazaret. ». mouiller de 2 ha où viennent une et bureau un notamment constructions chapelle.

.67. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . versles quais d'unpetitportoù débarquent passagers et marchandises24. Au totalil occupeprès de 18 ha ceinturés d'un doublerempart ponctué de tourset percé de rares portes: une seule normalement vers la terre. .252. que l'intencar la règleveut que.D'autrepart. et jette sa patentedans un récipient plein de ensuite à l'interd'où on le retire avec des Il vinaigre pincettes.directement lazaretà partirde 1722. s'il a patentebrute. suspect point Tableau 1. répond des son l'état sanitaire l'intendant concernant de rogatoire voyage.. de son condition son la chargement. Le capitainevientensuiteen canot fairesa déclaraau tion à la Consignedu port ou. du de vue sanitaire.c'est-à-dire qui se transmet par le contact.66 on Sat. Le lazareta totalement disparulors de l'extension du débutdu xix*siècle dans les îles du Frioul subsismoitiédu xix«siècle. Les duréesdu tableaune sontvalables que pour une quarantaine du port de Marseilledans la seconde 24. Les installations tentpar contreen partie : la digue de Berrylonguede 300 m qui relie l'île de Pomègueà du port Dieudonné est à l'origine celle de Ratonneau . les autres. un allongement de santé. physique équirégionsvisitées. Les naviresen provenance du Levantet de Barbarievontdirectementà Pomègue.Durée des quarantaines au milieu du XVIII* siècle (en jours) Patente nette Passagers Navire Marchandises 18^23 18-28 30-38 Patente touchée 25 20-30 35-40 Patente brute 20^24 30 40 commeune maladiecontaAu xvinesiècle.La législation sanitaireen Provence 47 des hangarspour les marchandises. de ces informations C'està partir page et de ses passagers. gale durée de leurs quarantaines. aujourd'hui l'hôpitalCaroline.ce qui nécessiteun strictisolel'absencedu « germe mentqu'offre seul le lazaret. navirelui-même C'est ce que traduit malgréune patenteidentique.Le dangerest d'autantplus grandque De le navireet ce qu'il transporte d'une zone pestiférée.on estimeque ce sontles marchandises patente le risque le plus élevé d'abriterla maladie.puis le qui présentent l'inéet enfin les êtreshumains.la peste est considérée gieuse. proviennent en fonction de la naturede la de la quarantaine là. sur Ratonneauavait été bâti vers 1830 en grandepartieruiné. et des cachotspour les mutins.On respectedonc une période d'observation destinéeà juger de la présence ou de » de la maladie. et c'est déjà être nette. même dant arrêtela durée de la quarantaine venir du avec une patente Levant de Barbarie.Il prête serment sur un évangilequ'on lui tendà travers la grille. This content downloaded from 128.

Passé ce délai.67. c'est-à. coton.mais rées» alimentaires. isolés pendant les totalement nourris. par ».lin. les seules marchandises . ce qui expliquela multitude différente. dépliéset déroulés. que les intendants le jugentnécessaire.48 Daniel Panzac Lorsqu'unnaviredébarqueun pestiféré qui se déroulesans incident. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .poils de chèvre les « denetc. « en Leur contenu. fréquemment gerbier les tapis sontégalement les couvertures. et abondamment huitou dix premiers jours de loin.le navireest ancré Pendantque les marchandises toute d'empêcher A bord.252. sont en purge.l'équipages'occupe de la cargaiest exposéesur le pontdurantdeuxà six jours pour une son. le café.toujourssous la surveillance amis à la barrière « les sont de deux types Les marchandises ». la direction This content downloaded from 128. entreposées mis en tas. d'isoledes conditions celle-ci dans entièrement on recommence yés.chèrement. enfumés.66 on Sat.Les marchandises aération première en même enclos un dans enfermées et au lazaret tempsqu'un quées Les matières la de precertainnombrede portefaix purifier. Les secondescomprennent et de chameau. nettoie celui-ci de son capitaine. par l'aubergiste. la totalité moitiéquand elles constituent Une foisles passagersau lazaret. du lazaret. coûteuse. chargés de balles enveloppées sous forme brutesse présentent mièrestextiles d'une toile cousue ou serrée par des liens. du lazaretou qu'un cas se déclare ou un maladesuspectà l'infirmerie les passagersou les emploune quarantaine durant parmil'équipage. ils ont la possibilité du garde.et les « non-susceptibles dire capables de transporter on range à cela.fourrures. Elle peut être prolongéeaussi longtemps ment renforcées. d'éviter et en quarantaine que des avec les autresbâtiments relation en contactavec l'équipage. sur des bancs de pierre. en s'aidant doncà chasserles miasmesépidémiques La purgeconsiste non seulement d'air.La duréedes quaranles plantestinctoriales. les tainesdu tableau concerne susceptibles la ou de tiers d'un réduits des en font général séjours non-susceptibles du chargement. laine.des gardesde santésontchargés à Pomègue. filés Les textiles les remué est portefaix. aussi les métaux.On séparesoigneusement du ventet des courants à proxinaviresmais on évitede mettre des différents les cargaisons dont les patentesde santé sont de nature mitécelles des bâtiments des enclos.ce qui est une solutionplus courtemais plus s'installer à leurs frais. Les passagersont le choix de faire leur quarantaineà bord ou au lazaret. Ces balles.avec parentset de voir et de converser.Ils sont cloîtréset surveillés. sontdéfaites. susceptibles » que la peste. Dans les premières commeimpropres l'on considère brutsou ouvragés. ou tissés. avant tout l'huile d'olive et le blé en vrac.le « parle navire.Sous barques venuesde la côte n'entrent le lave. tous les textiles. Celle-ci sont ensuitedébar: la sereine.par des gardes.

sanitaires et règlements deux autresliasont fourni de Provence de l'Intendance Les archives Leur dépouillela précédente26. AD BDR 200 E 303 à 307. Fondsde la Santé : les délibérations de l'autre28.66 on Sat.dans leursgrandeslignes. AD BDR 200E 1012. avantde débarquer.Une moitié environtransporte » astreintes « susceptibles à ces longuesopérationsde purge. dans le port et fait procéderà une ultimevisite et à un dernier parfum. de Provence This content downloaded from 128. Ces investigations 25. c'est-à-dire substancescompositesà base de soufre. 26. C'est de marinset deux à troiscentspassagerspar milliers donc plusieurs an qui passentainsi de troisà cinq semainesà Pomègueou au lazaret en ville. AD BDR 200 E 166à 184.252. ? vraiment Une liasse des archivesde l'Intendancesanitairede Marseillea aux lois Son titreet son contenu« Infractions attirémon attention. enfin. « RéperUn précieux. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . Lettresdes agents sanitaires de Provenceau Bureau (1674-1789). sa correspondance Les trois ont fourniau total 76 infractions. Mais le font-ils du Levantet de Barbarie.sont tenus de respecter. assez largement ses qui complètent du ensuiteversdeuxtypesde documents mentm'a orienté provenant du Bureau de Santé d'une part27. de l'anse Pomègue tropexiguëpourle nombre désengorger du navire d'entrée fixe la date le Bureau La quarantaine terminée.67.quoique incomplet.Lettresdu Bureau aux Ministres. AD BDR C 4457et 4458.Lorsque les deux tiers au le navireest moinsde la quarantaine se sont écoulés sans incident. ceux qui viennent et toutparticulièrement que marinset voyageurs. interdits. 28. Il quittePomègue finir celle-ci autorisé à venir en à côté des autresnaviresen finde quarantaine et vients'attacher d'un bâtiment les communications Naturellement facede la Consigne. « à la chaînedu port». de cette série. AD BDR 200 E 29 à 108 (période 1713-1800).entredeux centset quatre centsnaviresarrivent chaque année du Levantet de Barbarieà Marseillepour y effectuer des marchandises leur quarantaine. Lettresdes Ministres AD BDR 200 E 369 à 399. 27. du Bureau de Santé» a facilitél'exploitation toire des Délibérations AD BDR 200 E 287 à 293. Au xviiiesiècle.Lettresdes intendants au Bureau (1680-1801). » m'ontincitéà entreprendre cetteenquête25.La législation sanitaireen Provence 49 brûlerdans la cale diverses en faisant le désinfecte fume ». au Bureau. Cet usage s'est imposépour restent à l'autreet avec la terre de navires. Les infractions et les pratiques les principes Tels sont.

à à à et Cassis. sept l'ont été à Toulon. en nette leur de transformer Quelques patente patente quent bien les difficultés auxquellesse heurteà exemplesprécis illustrent 1700: « Capne Le 4 décembre ce sujetle Bureaude Santé de Marseille. Jusque-là.incidents d'occulter res s'efforcent qui risbrute.C'estpar exemple Bouvetde Cassis venu du cap Nègre[à l'est de Tabarca en Tunisie] » à La Ciotatavec un chargement « lieu suspect du mal contagieux C'estla mêmechoseen 1789à Bastia pourle « PatronAntoine de blé2».7 % de or 15 infractions sanitaire à la base du système ... 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions ... touten étantfortdiverses. quarts. quatre Martigues Bien qu'incomplet cet ensembleque je citerai lonet à Golfe-Juan. pour large et diversifié guementoffreun panorama suffisamment et pourquoi? Qui : ces à questionssimples qui transgresse répondre ? punitet comment à trois Ces infractions. AD BDR C 2231. pour être venu des côtes d'Italie sans patente et billetsde santé»*°. du les dans heureusement pièces procès. en 1733par « le est soulignée accordéeà ce document L'importance la commandant St La Borei de Pierre au sieur tant Tropez procès TroSt lieu de dudit Martin nommé Marthe Ste Joseph qu'au polacre accusez d'avoir fabriqué une fausse pez écrivain dudit bâtiment. AD BDR 200 E 1012.57.Les fraudes : on sait que la patentede santéest administratives sur 76. Ciotat. autres et laines vau de son d'Alicante chargé venans aucun bastiment touchéen aucunslieuxsuspectsnyf réquanté de lieux suspects et a même instantledit Sr Frediany[intendant semainier]luy auroitfaitexhibercelle qu'il avoit prise a Alicante. leditFrediany luyauroisaccordél'entrée Mais le Bureau apprend que «ledit capnevenoit de normalement. appartiennent définies : bien catégories . Nave la vaisseau le comandant Villerme Robert anglois n'avoit il marchandises. 30. Mazzola Napolitain.50 Daniel Panzac . toutse déroule ». 31. manquements Il y a toutd'abordson absencepure et simpleet ceci tout nistrative.. admià cette divers concernent obligation l'ensemble. This content downloaded from 128.... pas de santé les patentes concernant La majeurepartiedes infractions de subirles longues Afind'éviter d'omission. le cas en 1698du capitaineMichel au longdu siècle. AD BDR 200 B 2. venoit Galere. ont été commisesà Marseille à Bandol La une à Antibes.66 on Sat. que véritablement 29.. Sallé en Barbarieet qu'il avoitchargéaudit lieu . malne figurent de cettefalsification Les motifs patentede santé»81.67. 19. que suscitent quarantaines ou rencontres les escales.. sonten faitdes affaires les capitainesde naviles patentes brutes.252.

« le nommé Jean se du vaisseau. assure « qu'il avoit bien à l'intendant dans sa déclaration semainier.252.chronique et consignés l'escale suivante cerdu navire. C'est le consulde Franceà Malaga qui en a avertile Bureau à Marseille. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . y restèrent un baril de lad.66 on Sat. Convoquéen présencedu « patron Villerme à la langueanglaise. Jacob en faisantsa malades sur son bord pendantsa traversée à Toulon le 21 décembre1752avait bien dit que l'équidéclaration de la mer» mais omis « été incommodé avoit par les fatigues page de dire que troismatelotsétaientmortsentreDantziget Gibraltar. plus vraisemblablement. capneRossignol. deux vaisseauxturcsmais qu'il n'avoiteu aucune commurencontré nication avec eux ». tairede la navigation mais de Bureau au taines de ces dissimulations Santé. Guilbert que ledit obligéde révéler croyoit capelanier abordèrent les ces Turcs la vérité n'a dit puisque Rossignol pas capne environle onzièmedécembrelorsqu'ils étoientà soixantelieues à dans le bord dud. This content downloaded from 128. PiereDaumas de cestevilleintelligent lhors de arrivée creu estre a repondu necessaire son n'avoit qu'il pas de nous declarerqu'il venoitde Sallé pour avoir depuis son depart ou il auroit esté receu veu dudit lieu touchéà Cadis et a Allicante mesmesque le consul pour la nationangloiseaud Allicante luy dit cela Allicante en come il fit demurant audit luyservoit que cinq jours et qu'il pouvoita son arrivéeà Marseilleprendreson de carantene dissimulation »w. Le 31 janvier 1728le capitaineFrançois Rossignolde Granville.. Rossignolfournit qui à Cadix a été admis d'où il ressort embarrassées par le Bureau qu'il sans d'ailleurs cet Santé de local..67. montent l'ouestdu cap St Vincent. 33.. entrée ime seize Villerme à de contraint est volontaire... eau de vie en nombrede dix ou douze emportèrent de leurcôté quelque peu de tabac et un paquetde morueet donnèrent des explications »M.malgré incident.. Malheureusement pour lui..Ignorance naïve ou.La législation sanitaireen Provence 51 il avoit touchéaudit Alicante. demi-heure environ vie de dans de l'eau la burent chambre. distribué à fut l'équipage. AD BDR C 4457. ». tous ces incidentsdoiventêtre signalés lors de Théoriquement. jours et quarantaine à une forteamende. le procès du capitaineAlbertJacob Le 27 avril 1753se termine d'AmsLe Jean-Philippe la flutte de nationhollandaisecommandant la « santé au bureau de déclaration une fausse fait avoit terdam [qui] et trois morts matelots eu avoit trois Toulon en de qu'il y déguisant »w. conséquence. parviennent ? combiendemeurent ignorées 32. sanisur la patentede santé..Par hasardou par dénonciation. 34. AD BDR 200 E 41. AD BDR 200 E 1012.

Les vols. AD BDR C 4458. il l'avoit trouvé murmurantavec des paroles indécentes et que luy ayant remontrésa faute. La plupart se rangent dans quatre catégories85. AD BDR 200E 1012. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .Incidents à l'intérieurdu lazaret : lieux fermés et surveillés. Le premier. Cette violence en paroles. 13 mai 1726. Ils s'en prennentnaturellementaux employés de la santé : « Le sieur Ollive capne des Infirmeriess'est plaint de ce que le capitaine Jean Patot a qui il avoit permis de passer la nuit dans les Infirmeries. trois affairesau début du siècle. respecté 1729. Quant au troisièmequi a eu lieu le 16 décembre de la même année. laissant le poste vuide »86. injures constituentla troisième catégorie.il a trouvé que les deux hommes qui y sont postés estoient venus à terre sous pretexte d'aller diner..252... il fut obligé de la donner. Deux exceptions par un capitaine.le bateau mit tout de suite à la voile »M. au demeurantfortrares. il a pour objet la poudre à canon des navires en quarantaine. concerne « les griffonsde bronze des fontaines du lazaret et deux poulies des puits a87.Le butin du second. en 1729.il luy avoit repondu insolemment»M.les employés et les assujettis à la quarantaine. Disputes. et dans des conditions difficiles. et parfois en actes. avec tant de violence qu'elles furent presque toutes écorchées.67. capitaines et matelots n'étant pas toujours d'un naturel endurant. Il n'est donc pas étonnant que divers incidents y éclatent. préposé à la santé. A deux reprises il s'agit de portefaix dont nous ignorons d'ailleurs la faute. refus d'obéissance. Le troisième.52 Daniel Panzac .soit 25 % du total. Cela peut aller des « parolles de fraudede tabac et une obscurehistoired'horairenon : une affaire 35. contrôle la patente de santé de Paul Azine. un patron de pêche catalan que celui-ci réclame avec brutalité : « Le Sr Pons ne la lui remettantpas aussitôt qu'il le desiroit ce patron le prit par les mains et les serra..A Martigues. le sieur Pons. deux matelots le saisirent dans le même moment et le suspendirenten le menaçant de le jetter à la mer s'il ne rendoit la patente qu'il tenoit encore. constaté le 2 mai 1713. qui date d'août 1715.le lazaret et son annexe de Pomègue retiennentpour plusieurs semaines. 39. constituent le second groupe. Une précision : aucun des voleurs ne semble avoir été retrouvé. est inconnu. This content downloaded from 128. 38. s'exerce également parmi les équipages en quarantaine. AD BDR 200E 42.66 on Sat. AD BDR 200E 39. 36. concerne deux gardes de santé : « le semainier passant hier matin près du batteau qui garde les bastimens à la chaîne du port.Nous en avons relevé 19. 10 février 37. La première concerne le personnel travaillant dans le lazaret.

de nationapellé Le 16 octobre1702« un jeune garssonnapollitain » s'enfuit en provenance enture de la polacreSaint-Bonav Franchiscou assure le d'Alexandrie. ce que confirment routede Toulonet conduitau Bureau de Santé où il s'explique: « il a bord du capnePhiloby estoitsy mal traitté que pour se tirerde la meurtrie il a toutsa personne il a été forcéde se sauver..je voulu aussy luy repréil venoitdans un portfairela loy et ne pas senter la raisonpourquoy se conformer aux usages du pays. AD BDR 200 E 30. qu'il était Philoby Convoqué.mais ! que d'émotions à l'intérieur La quatrième des incidents qui surviennent catégorie du lazaretest aussi la plus grave: c'est celle des évasions. 41. gue septembre-octobre Un navirebattant pavillonrusse. Cupa au lazaret. souffrance des coups de cables qu'on luy donnoitjournellement. déjà Masse s'en plaint dans les termes sanitairessous diversprétextes.qui risque répandre peste l'extérieur du lazaret alors que toutela politiqueen ce domaineconsisteà la les docude celui-ci ! Nos sources conservent confiner à l'intérieur dans l'espritdu temps.. plus représentative en 1785. des traîtres de douze fusiliers avec son accord.67.comme mentsde six évasions considérées. enfermer.Non seude l'infracl'auteur sanitaire est bafouéemais surtout l'autorité lement la à de en est observation.Les raisons commeles circonstances assez semblables. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . afin les et son frère de vientchercher doublement.je fus accueillipar le capneet le avec toutesles imprécations en second possibles.mais dontle capitaineest Vénidu Bureau de Santé l'ancre sur l'ordrede l'employé vient tien. : « II mouillason ancresur mon cable majeurmalgrétoutes suivants les représentations honnêtes qu'on luy fit. déjà avec autorités Constantin eu maille à les a taine. partir Cupa. This content downloaded from 128.La législation sanitaireen Provence 53 » tenues par des matelotsà l'égard de leur capitaine40 injurieuses à des affrontements où la susceptibilité nationaletientune place préL'affaire la à Pomèest celle survenue pondérante. de ces actes sont des crimes.Quelques jours plus tard. 11 février1715..Le consul de Russie à Marseilleest et des chiens. jeter Ce capibâtiment du en du quarantaine.tout rentredans l'ordre. tion. AD BDR 200 E C 4458.et.le pavillonet capne ne futpas moinsmépriséeet si je n'avois toutela nationfrançaise pas été dans un port tel que celuyde Pomeguej'auroy été forcéde fairefeu sur luy nous ayantdit cent fois que toute la nation étoit »41. un détachement convoqué. qu'estantau 40.66 on Sat. d'apostazier Mais Franciscouest rattrapésur la les matelots. près capitaineMasse. capitaineJoseph mais qu'il a été mis « à la chênepourevitter bientraité ».252..

. ou rantaine. à la quarantaine antérieurs Les incidents plus du tiers représentent le navire et par négligence. qu'il a fait sa quarantaineà Livourne. de PierreLieutaud.66 on Sat. la contagion46. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .est un personnage fortrépandu. se rendd'Antibes déposetroispassagersprès de Toulon : sans être alé « Interrogé pourquoi il a permis leur débarquement 42. caractère« ayantmenacé d'apostasier qui fontcourirle même risque.d'où il arrive. marchanou abordeen un pointde la côte poury débarquer passager sous prétexte En 1713.Il arriveaussi que l'évadé soit un passagertel ce Jean-Joseph venu de La Calle en Barbarie où il a d'ailleursfait de la prison à cause de son mauvais ». qui 1749. Allaud 45..54 Daniel Panzac fondsde calle a la sentine on luylaissa tomber un seau sur luy dont il a la testeblessée. dise alors qu'il se rendà Marseille. 19octobre1729. AD BDR 200E 37. avantsa quadu navire.67. Joseph Cassis] patron [à à Marseille.ignorant pour quel motif »♦*. et celui-ci n'est finalement pas puni. le seul précisément capable de transmettre provençaux.Le mousse.. relèvent observeque près des deux tiers des infractions 47. AD BDR C 4458.42 sur 76.»ia. matelotà bord du vaisseau La Fortune « venantde Lorientchargéde marchandises étanten quarantaineà »tó. de ce typed'infraction.étranger fre-douleur de l'équipage. pour expliquer Qu'évoquer Noël 1752.252. AD BDR 200E 1012.le capitaine Bremond « s'étoit débarqué à une sienne propriété qu'il a proche de la mer Vienet de Saint-Tropez.Les contactsdirectsinterdits les plus nom: les infractions à l'interdiction breuses. AD BDR 200E 1012. AD BDR C 4457.. de cette seule catégorie. This content downloaded from 128. en 1729avec la disparition qui se passe également venuede Salonique : « cet matelotà bord de la tartaneSaint-Caëtan hommes'est jeté à la mer sans qu'on s'en soit aperceu ne sachant s'il s'est noyé ou s'il s'est sauvé à terre. à l'arrivée se produisent Ces communications durant celle-ci. 43. 55 % du total. au quittele bord à la nage pour venirse justifier bagarreun matelot C'est ce bureau de santéoù son capitaineétaitvenu porterplainte48.de JacquesViar. AD BDR 200E 42. contreviennent avant ou pencontact : le sanitaire la de direct.. la chaînedu port de Marseillepour avoir touchéà Gibraltar . 44.ce qu'il disoitles larmesaux yeuxnous paroissant y avoirplutôtde jeunesse a son faictque de malliceestantsur de surcroît. soufl'âge d'environ quinzeans. causes à l'intérieur d'un équipagesontles principales Les tensions Ainsien 1724lorsque après une d'évasionen cours de quarantaine.. Par commodité. législation majeure et les résidents extérieures entreles provenances dantla quarantaine. on 46. d'autant que ledit Lieutaud a toujours paru assez tranquille la nuit dans de cafard sinon le l'évasion. le En »47. En y joignantles évasionsdurantla quarantaine.

48.. les deux canots de ce vaisseau seroient vaisseau du roy d'Angleterre venus dans le port et estans proches le bureau de santé Mons.. paquet de couton filé.en particulier ceux qui viennent de pays suspects. commandant le pinque Ste Marie Fortunée venu d'Acre en Surie ayant mouillé à La Ciotat ce mardy au soir 4« de ce mois [août 1716] par un temps contraire ou il a resté environ24 heures. 41 ans. Lors de leur arrivée à Marseille..... dérés comme particulièrement « susceptibles ».. fraude dont les auteurs sont d'ailleurs conscients. interrogés'il n'a communiqué avec personne pendant ledit temps a respondu et a dénié... certains capitaines ne respectent pas l'interdiction de toucher terre directement. il venoit de port Mahon et comme cest endroit n'est pas fortéloigné de la Barbarie.. « estant arrivé aux isles de cette ville un .. pinque mit a la voille led. il a crû être valablement déchargé de son obligation en remettantaux passagers qu'il a débarqué leur patente. AD BDR 200 E 1012.»*». Dans la croyance que c'étoit contre l'ordre de la santé lequel Simon luy promît de le venir prendre le soir et de le porterà sa mere et en effait le mesme soir environune heure avant que led... Simon avec le même garçon.. Le 6 juin 1715. le comdt des dts canots n'auroit voulu faire aucune attention aux avis réitérés qu'on luy donnoit à haute voix. Ciotat.. Les marchandises sont réputées plus dangereuses que les êtres humains et l'on a vu que leurs quarantaines sont de ce fait de durée Or les filés de coton dont il est question ici sont considifférente.mais qui demeure. il comanda aux rameurs d'aller avant.. »50. seroientrevenu avec le mesme bateau ausquels il leur jeta led... Honoré Michel intendantsemainier auroit fait appeller le commandant de ces canots de venir fere sa deposition . 50.252... » Tous les membres de l'équide La page sont interrogéssuccessivement jusqu'à « Joseph Jauffret encore dit matelot sur ledit de 18 ans. âgé que le pinque. il un bateau dans ou 7 du 6 heures soir les lequel y avoit mercredy le nommé Simon dit Le Chave avec un petit garçon passa a bord dudit dit à Simon qu'il avoit un paquet de 24 echepinque et led.. il alla descendre a la place de la maison de ville.. AD BDR 200 E 1012. This content downloaded from 128. 49.il est vrai. luy faire des bas.»^.La législation sanitaire en Provence 55 préalablement a Toulon prendre l'entrée. fortrare.a dit que le vent étant favorable pour se rendreen ce port [Marseille]. c'est dire la gravité de la fraude découverte ici.67.. Jauffret veaux de couton filletenveloppé de deux petites toilles pour remettrea sa mere p. Mais il y a plus grave aux yeux des contemporains : « Estienne Barbaroux de la Ciotat.66 on Sat... AD BDR 200 E 1012.. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .

This content downloaded from 128. respecter baignerplus deuxen 1788. L'importance de cette affaire mérite un développement particulier.66 on Sat... 54. les abords de Pomègueet du lazaret aux pêcheurset aux interdit le nombredes cettepublication. gers dans une située de commela relative Infirmeries proximité Pomègue à et de facilités sontautantde prétextes zone côtièretrèsfréquentée. français conséquences de est celle du débarquement Dans ce domainela plus célèbreaffaire octobre en retour à son d'Egypte après Bonaparte Saint-Raphaël où règnela peste.1726. C'est par exemple le cas à Toulon le 17 mai 1737 avec l'entrée d'un bâtiment venu de Bandol. AD BDR 200 E 1012.56 Daniel Panzac au cours du siècle Diversincidents du mêmegenrese produisent arrivent le mais il s'agit de bâtiments qui plus souventd'un port évidemment trèslimitées51. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .Venantd'Egypte qui le porteet les se rendreà devaient bâtiments impérativement qui l'accompagnent et Bonaparte une quarantaine Toulonou à Marseillepour y effectuer au moinstroissemainesau lazaret. Dans les mois qui suivent baigneurs. avec les personnes en relations d'entrer 51. baigner que il avoit quittéses soulierset ses bas sur cettepointepour passer à du lazaretpour s'y les limittes gué en deçà de la muraillequi forme ce typed'interfaire à zèle Ce »^ décernent. de Provence en 1699. AD BDR C 4457 ou le 16 novembre 1766 à Martigues. est de peu de durée: neufverbalisations diction avérée aucune en 1789. Il est vrai qu'il n'y a là aucune intention en quarantaine. »5S.1786.252. relevées infractions 1787. 52. remousdans l'administration à Pomègueou à des naviresen quarantaine Il y a en permanence et des passadu portainsi que des marchandises la chaîneà l'entrée la villeet les entre 300 La faible au lazaret. AD BDR 200 E 1012.l'intendant A plusieursreprises.. en cours ae preparation.Le la publication tie du rivagedu lazaret duquel il connoissoit de Marseille 6 juillet de la mêmeannée « JeanBaptisteBarthélémy étantvenu sur la pointede la Joliette matelotde profession pour se du endroit cet à se trouvant et plusieurspersonnes sexe.On sait qu'il auraitdû séjourner fortgravea été sans effet Si cet acte d'indiscipline n'en a rienfait. en 1787. pécheur Mouraille. enfermés m. « Honoré Le 2 brutalement. juillet augmente hier lieu dudit saisi 40 de d'Arene habitant ans. conétablirces contactsprohibésentreles isolés et les Marseillais... il a provoquépar contrebeaucoup de sur la santé de la Provence.la frégate 1799.. sanitaireet certainsministères52. tactsqui sontla hantisedu Bureau de Santé. AD BDR C 4457. 53. âgé matinà six heuresdans son bateau qu'il avoit conduitau sud de la pointede St Martind'Areneet au devantdu port de l'Enclos Neuf ne croyoit pas êtredans la par[du lazaret]pourpécherdes oursins. distance.67. les sanitaires sont .

1012.. 31.67. de troispersonnes en compagnie consulaire huissierà la juridiction fustavec un bateau à l'isle de Pomegueou plusieursbatimenssont en purgepour faireune saisie es mainsdu capneJoseph actuellement »&. les pierres les chargent de ici à éclate du ressentiment violence La l'égard l'institution qui et des contraintes celle-ci de la de sanitairetémoigne pesanteur C'est au nom Marseillais. 6 juillet 1716. 3) que lesditespersonnesn'ayantaucun égard aux motifsde santé que la libertéayantabrogé que lesditspréposésfontvaloirallèguent titre aucun a il touteprérogative n'y qui les empêchede fréquenter le rivagedu lazaret 4) que lorsque lesdits préposés se disposentà ceux-ciles menacentde leur couper le sévir contreles délinquants a58. AD 57. ce sonttroisgardesdu tabac qui surladiteîle »55.. AD 58.. des le souci mieux On santé59. Le consul de trance en posie en Moree ecni au Dureau uc oauic uc maiacmc ic diminuéici depuis que ce qui se passe dans 21 juin 1790: « Mon créditest extrêmement Patrie a fait tournerla tête des françaisqui sont ici et qui d'après les notremalheureuse aux Turcs et aux Grecs qu'il n'y aura plus de quelques imbécilesPatronsdébitent rapports à ses et que chacunpourrafairece qu'il jugera plus convenable ni Consulsni ordonnances intérêts ». 1012. AD BDR 200E 461. et de assoment d'injures.Le zèle professionnel six hom1711 29 Ainsi août étonnantes. AD BDR BDR BDR BDR 200 E 200 E 200 E 200 E 1012. le à scènes assez des parfois des capià Pomèguemalgréles protestations mes armésdébarquent le « capne notamment taines dont les naviressont en quarantaine.66 on Sat.La législation sanitaireen Provence 57 aboutit II n'en va pas toujoursde même.. politirégimes comprend patentesde 55. avec son bâtiment Danthoine qui s'y trouve on passe ainsi à l'inconscience De la négligence pour aboutirpardélibérée: le 27 août 1792« JeanBaptisteRimfoisà la provocation du Bateau de garde placé au baud patronet PierreGuigoumarinier ont lazaret du exposés 1) que dix à douze personnes lesquels rivage mais qu'ils connaissent noms les dontils ne savent pourêtrehabipas au rivagedu lazaretlequel d'aborder tantsde cettevillese permettent aux invitations est prohibé. AD 56. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . à cette l'Ancien de d'esprit Régime... on a reconnuque c'estoient a esté de visiters'il n'y avoit pointde sel nierà sel et leur pretexte En 1714à La Ciotat. les telles comme ou ressenties réelles par l'arbitraire de survivance une comme la la de libertéqu'ils rejettent Levant au retrouve se état Cet où. des le faire à des difficultés ont consuls les respecter principe époque... 59. GabrielSauveurPatyqui vientde Seide lieu où la peste est actuelledes gardesde la brigadedu grement. col. This content downloaded from 128. le nomméGeoffroy arrivede Malte56. du monter à bord pinque du capitaineDominique qui prétendent «Le 27 juin dernier[1716]. qui 2) que lesditespersonnesrésistent leur sont faitespar les préposésdu Bateau de garde de se retirer.252.

capnede venirdéposer.M.dans cetteville et come il entroit led. Certaines décisions.. AD BDR 200 1012. AD BDR 200E 29.problèmeslinguistiques.. Bureau du du membre un personnel par de santé dont c'est la première mierlieu des intendants responsabià la consigneou au cours lité.. pretexte 61. Le 23 novembre » Le 25 janvier1714: « A l'avesans la prezanced'un des Mrs les Intendants. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . relevéessont comUne dernière précision: 22 % des infractions très supérieureà ce soit une proportion mises par des étrangers. de délibérations dans les registres à 1720. la peste et la nécessitéde respecter à la législades infractions On ne décèle pas dans cet inventaire siècle. diner.. admiLes autresinfractions relevées..67. qui estoitdans le bureau fistavertir a la chaine du e Le semainier passanthier matinprès du batteauqui gardeles bastimens port.. Les tion sanitairede véritableévolutionau cours du XVIIIe la période toute valables sont et nombreux variés.ignorance supposée des usages sujet quer ces volonté mauvaise délibérée.. d'huissiersou de gardes des tabacs60.252. pour exemples ne manifestes abus certains On remarquetoutefois considérée. qu'est protection contreveaux la réservé le sort justice par d'apprécier permettent nants : la procéduresuivie d'une part. que les en la de se produisent plus après peste 1720. débarquenistratifs. ne s'excluant motifs sanitaire La juridiction la législationsanitaire prévoit des sanctions à Naturellement ceux de complexe qui portentatteinteà cette organisation l'égard éléments Deux la contre Provence de la la peste. hors du temps. 10 février This content downloaded from 128. particulier irruptions. AD BDR 200 E 42.antérieures dans le lazaretau début du du Bureau de Santé laissentrêveurquant au sérieuxqui régnait 1713: « A l'aveniraucunes famesne pourront point entrerdans xviii«siècle. qu'il s'agisse des manquements des ou évasions des conflits dans des le lazaret.66 on Sat. . ».que ce soit lors de leur permanence Le responsabledu lazaret.». dans le trafic qu'ils représentent à leur différentes raisons.58 Daniel Panzac de ques qui se succèdentdepuis 1789à rappelerle dangerpotentiel les lois sanitaires.qui figurent 60. les sentencesrendues de l'autre. les Infirmeries sous quelque bezaces n'entreront mandiants point dans les Infirmeries nir les frères portant que ce soit».les gardes de santé d'une inspection61. angloisarriva.. sont liés à la naturehumaineet en quelque sorte mentsclandestins. d'ailleurspas. il a trouvéque les deux hommesy sont postés venus à terre sous pretexted'aller 1729.La procédure de l'infraction : toutcommence par la découverte le cas en preC'est de Santé. sanitaires. On peut invodes portsprovençaux. Rochefort. sur les lieux de quarantaine. cités. Le 6 octobre1713« le vaisseau appelle Le tuttscomandepar le sieur varies uesmon l'un de nous dans le port.

. daiîs un enclos pendantquelques jours après la ries « sera enfermé des excuses et [devra] faire publiquement fin de sa quarantaine. rapports la santé sontexaminésle lundi et le jeudi qui mentsqui intéressent de réuniondu Bureau de Santé68.C'est de la mêmefaçonque interdits désormais et emploaltercations sontrégléescertaines navigateurs qui opposent Infirmedes le Patot ce tel qui ayantinjurié capitaine capitaine yés.11 septembre on note a ia oaie 63. de pêche amarréà pointede l'anse du Crine. AD BDR 200 E 42. sont de alentours aux Marseillais ces tels Pomègue. 10février 66. mais non précisées.C'est le cas par exempleen octobre1702à propos des sévicessubis par le mousse du capitaineJosephPhilopi.. le Bureau procèdeà l'auditionde tout requipage du navire. assemblé.67. il a été décidé de la congédier.Le plus souventle Bureau fait procéderà ime des accusés ainsi un interrogatoire en particulier enquêtecomprenant sur le Suit alors des témoins registrela formule possibles«*... surpris vénielles. AD BDR 200 E 39. « Le sieur Ollive capne des Infirmeries du capn« JosephSigaud est arrivéau quay avant le point du des marchandises le transport 1726. AD BDR 200E 42.. livresaux invalides This content downloaded from 128.a unanimement aboutità une senDans un certainnombrede cas la délibération ce qui C'estgénéralement immédiatement. AD BDR 200E 39. Santé«7. suspect«1. AD BDR 200 E 1012.66 on Sat.toutesinfractionsévoquéesplus haut.252.. 25 novembre jour ce qui est contraire des invalidesde Pomegue.». du 27 août 1786: « le sud. 13mai 1726... que « avoir réflémuremant Bureau Sur le : rituelle quoy après presque » délibéré. chi.[a] vu un bateau le détachement « La Violettecommandant 1787.. ». de Pomegue ». 65. façongénérale. Quand un capitaineest mis en cause. comme considérées infractions certaines audit sieur Ollive»w.La législation sanitaireen Provence 59 sur toutce qui leur paraît des rapports sonteux aussi tenusd'établir tous les événed'une Tous ces et. De même les coupables de « fautes graves».Enfin. du 19 octobre1729: €Le Bureau étantextraordinairement 64..ou de l'évasiondu matelotPierreLieutauden octobre1729.ici l'évasion d'un mateloten quarantaine. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .sont portefaix de travailau lazaret. 172*. AD BDR 200E 1012. »..en août 1716lors du paquet de coton filé débarqué clandestinementà La Ciotat. tencesans appel exécutable se produitquand il s'agit du personnelsubalternedu lazaret. Dans certainscas graves. Les leurposteà la chaînedu portpouraller abandonné gardesqui avaient dîner« serontconduitsdans une tour des Infirmeries pour y rester l'eau et et à au trois qu'ils serontcasjours pain pendant prisonniers sés et exclus pour toujoursdu servicedu Bureau»w.. sontles jours ordinaires car les est très importante Cette secondephase de la procédure et déciderde doiventapprécierla gravitéde l'infraction intendants la suite à donner.. de Bureau du ressort du unique également En faitau débutdu xviir siècle le Bureau de Santé de Marseille s'est plaint de ce qu'un des batteauxqui font 62.. au règlement. patron au lazaretet leur barque saisie en vertude l'ordonnance qui luy ont été favoa été détenucinq jours pendantlesquels il a été dit des informations de luy rendreson bateau et de luy faire payer six rables.

réaliséeà la mômeépoque. du avec l'accord dossier. si nécessaire.le Bureau sollicitedes instructions de vin à vente affaire d'une de à du l'équipage près Régent propos d'un vaisseau En 1719. au total14 lettres. moussedu capitainePhiloby. fondsde l'intendance les relations et de préciseren particulier d'une affaire déroulement et l'Etat71. En matièred'infraction. p. AD BDR 200E 1012. La réponsearriveun mois plus tard : « SA.. AD BDR C 4458. 69.à son arrivée. op. Versailless'en remetbien sûr au Bureau des intendants mais exiged'êtretenu au courant. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . a donné ses qui a connules conséquencesd'une telle contravention »*9. la mise en tuieiie nnanciere et judiciaireaccompagne administrative 70.Rien d'étonnant les agissements cette tragédiel'Etat contrôledésormaisétroitement de santé. Il est de Provence.mais en cas d'alerteil est envoyé hebdomadaire les décisionsdu Bureau tous les deuxjours.« auroitrépondu ditgardequ'il ne vouloit pas venir en dressé nous avons au bureau. Cettesurveillance Le Bureau de Santé. des règlements pour l'application 1751un « journal» du lazaretest à partirde novembre Mieuxmême. de se rendreau Bureau mentde la marineroyaleprié. en Angleterre ordrespour écrirefortement Le dramevécu par Marseilleen 1720est imputéaux faiblesseset dont on aux insuffisances du Bureau de Santé et de la municipalité à ce qu'au lendemainde sait les liens organiques. en touteindépendance. This content downloaded from 128.67. offrela possibilitéde suivrele de Provence. de l'Etat. à nostre de Santé.le commandant d'un navireen quarantaine..66 on Sat.Le 14avril1779. cit. déjà évoquées Certes. sanitaire de l'institution 92. aucune de ses officiers ny envoyer et an Cour estre le presentprocès-verbal pour suplier envoyé pour Sa Majesté de feredonnerdes ordres. représentant l'approbation tiré du Un ministre70.. treshumblement pour éviter ausemblablesabus »w.le Bureau fait parfoisappel à l'autoritéroyaledans des mais ces suppliquesn'évoquent cas particuliers.En 1717. 71. des décisionsdans des affaide l'escale de Salé res assez gravescommecelle de la dissimulation le ou l'évasion du navire du Villermé en 1700 par anglais capitaine et l'une l'autre.. sanitairemarseillaise existantentrel'administration . et à l'intendant au ministre adressérégulièrement en tempsnormal. AD BDR 200E 1012.. On lui voitprendre. Il s'agitplutôtd'un recourslors de situations d'un petit bâtiAinsi en octobre 1711le commandant particulières. l'inteninforme le Bureaude Santé de Marseille 68.60 Daniel Panzac dispose d'une importante marge d'actionen matièrejudiciaire. agit. Cf. F. Hildesheimer. qui de nécessitent l'intendant. au quai de guerreanglaisignorele Bureau et débarquedirectement devantl'hôtelde ville.252. pas une strictehiérarchie administrative.

Ceux-cimettent à Pomègue. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . gardeà Bouc et que celui-ci qu'il Le consul ajoute : « Je dois en même temps s'est montrésatisfait. au est Cossovich ses consignes .l'intendant de Provencedemandeau Bureau de sur les diresde Cossovich.252. Son capitaine. This content downloaded from 128. qui aboutit à 72.Le 15 avril. 6 fin le du la l'avertit prendra que quarantaine brigantin .Christophe à Port-de-Bouc.le brigantin arrive Le Terrible. Santé de Marseilledes éclaircissements . Cossol'intendant lettre à une adresse seille. où il monsa routejusqu'à Martigues poursuit pratiqueet Cossovich un passager raconte tre sa patentevisée à Bouc72.66 on Sat.Le lendemain..Le 7 mai.G. le Bureau s'engageauprès de l'intendant à appliquer lazaret. est situé à l'entréedu canal de Caronte. Barthélémy consulgénéralde Venise à MarCornet. que la detention reppresenter est écrivain de son celle à pour la garde des marchandiqui y jointe ses de son navirejusques à leur entréeoccasionnedans le moment dans l'équipage qui n'a plus une indiscipline à bord de ce bâtiment En outre.Le 7 mai. inquiet. Cossovich. Le Bureau de Santé de que le chargement Martigues. chargéde laine.Le rapportdu Bureau venirson navireen quarantaine ainsi : « II est heureux se termine Mgrque la bonne santé qui règne dans le Maroc depuisau delà de vingt cinq ans et celle de l'équipage aucun souci.de cuirset de cire pour Marseille. Port-de-Bouc l'étangde Berreoù est situéMartigues.long de 6 km. ministre .l'intendant au adresseun rapportsur cetteaffaire de la MarineSartineà Versailles. longue au caché rien n'a vichdit la vérité. se trouve circonstance cette dans aucun en ne lequel pouvant accepter » doublement préjudicié.La législation sanitaireen Provence 61 dant de Provenceà Aix des faitssuivants: le 10 avril.Le 16 avril.Le 21 avril. l'intendant de sa lettreau Bureau accuse réception mais de permettre Cossovich de Marseilleet donnel'ordrede retenir la décisiondu ministre.consignele navireet son équipage et avertitle vientà MarCossovich dontil dépend. capne recommandé. la librepratiqueau navireen attendant . à Aix. a été embarquéà Salé..un Vénitien.le Bureau de Marseilleécrità l'intendant à Aix et mai.Le 12avril. expliqueau gardede santé qu'il vientde Salé au Maroc mais qu'il a sa patente de treize faitune quarantaine jours à Malagaet lui présente Le gardelui donnealors la libre de santéprisedans le portespagnol.Selon lui.67. . de ce capneaux Infirmeries à V.» ne donnent de ce bâtiment .ce navire m'étant a la tête pour le contenir. d'officier il m'a été proposé différens voyagespour led. Bureaude Marseille de seille par la voie de terreet présentesa versionaux intendants de faire Cossovichau lazaret et ordonnent santé.Le 3 mai.

Il convient instruit. Le centralisme à Aixet jamais au ministre..Le 19 mai. ».cette affairea duré deux mois et demi. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . Au total..» . ou si cet étranger si on doitl'imputer » en erreurpar.62 Daniel Panzac . ce préposé. comptedes circonstances This content downloaded from 128. l'intendant au Bureau de Marseillela décitransmet et ajoute que le préposéde Bouc « a péchépar ignosionministérielle de le remplacerpar un sujet plus rance. l'intendant la reçoit réponse de Sartine datée du 3 mai : « J'enay renducompteau Roy. de l'administration hiérarchie intégrale de Port-de-Bouc. donc le jour même.Le 14 mai. en définitive Enfin la décision prise. les intendants rienfairesans consulter . d'ailleurs raisonnable. Les Trois constatations montent et instructions linéaires: rapports sontstrictement relations sans en sautei marchesde la hiérarchie les différentes et descendent de Provencequi ne connaîtque l'intendant une seule : le ministre de Marseille ne Bureau le de Bureau le .l'intendant écritau Bureau de Santé : « II a résulté n'est Mrs de la vérification a qui été faite que le capneCossovitch tombédans aucune contravention et qu'il avoit faitune déclaration exacte.67.l'intendant répondau ministre à ce préposéet de lui de faireune réprimande et conclut: « II suffit de ne recommander quelque cas extraordinaire lorsqu'il surviendra » de la santéde Martigues.ensuite de la Marineà Versailleset le ministre de Provence.252.Le 21 mai. . la à santé le dans cette histoire préposé impliqués le Bureau de Santé de Martiguespuis celui de Marseille. importante et Marseille.tient intermédiaire.. le Bureau à l'intendant : « L'irrégularité qui s'est au du dans cette occasion la de provient passée part préposé Port-de» Bouc. Sartinedans une lettreà l'intendant le accepte principe d'une simpleréprimande. . enfin l'intendant ! le roi lui-même sinonen réalité.a sécrétéune en tenant de lettres une vingtaine compte correspondance...il peutn'êtrecoupableque d'ignorance.Sa Mtévous chargede vérifier a été induit au capne Cossovich..66 on Sat.le Bureau de Santé de Marseilleinforme l'intendant ont de au Bureau instructions a transmises les Martigues qu'il que été exécutées. lui.... et mis en branlela de celles échangéesentreMartigues Sont successivement sanitaire. Martigues ignore.. en principe se dégagentde l'examende ce dossier.Le 21 mai.et attendula difficulté de le garder. s'adressequ'à l'intendant actes : le Buen se traduit dans la manifeste se correspondance qui mais c'est mesuresconservatoires reau de Marseilleprendcertaines n'étant ici qu'un l'intendant le ministrequi tranche.Le 9 juin. .Le 7 juin. . la bonne : l'absencede risque épidémique.Le 23 juin.

La législation sanitaireen Provence 63 foi reconnuedu capitaine Cossovich. Galoisest chargé arrêt du Conseil Des d'Etat.un extrait en est signifié à Jouve.67. .Le 27 avril. Le Bureau en informe Santé et interrogé à Versailles.l'ignorancedu préposé et la aussi la pression diplomatique à le remplacer.procès-verbal de Jacob et d'écrou. Des Galois qui en réfère de Provence l'intendant . .du même type que voici les différents ci-dessus.ce sontles conclusions. du capitaine Cossovichn'entraînent Les mésaventures que des Jacob Albert du Celles administratives. par le capitaineJacob.Le 12 mars. que qui Jacoba eu troismortset troismalades verséede Dantzigà Gibraltar. 73. épisodes de cette affaire78. . Négligeant échangée.Le 29 janvier. ses informations .Le 11janvier1753.Le 27 mars.Le 26 mars.datée du 5 décembre. de la mer. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions ..c'est la copie du jugementà l'extraordinaire par l'intendant.les conclusions donnéespar l'avoà l'extraordinaire cat du roi. dans son bord. de poursuivre . .Le 3 avril.conclusionsdéfinitives et jugement du procureur Des Galois : « .le procureur à Toulon et le établitson réquisitoire et les les mêmejour un huissier assignations. reçoit Quelques jours plus durant sa trarelate Franceà Malaga. .l'huissierfournit au procureur. En marge: « épices jusqu'au payement dix livresà chacun cent livres. mes de son équipageavait été incommodé par les fatigues du consul de Bureau une lettre le tard. par capitaine conséquences l'occasion de voir se déroulerune action judicontrenous offrent la correspondance ciaire. qui est conduit . .Le 9 mars. Jacobest à nouveauconvoquéau Bureau de ainsi que son équipage. exploits produit . difficulté peut-être exercéepar le consul vénitien. les témoins avec Jouve. .scavoirtrentelivresau rapporteur.. avons condamné en dernierressortde l'intendant ledit capneAlbertJacob à une amende de dix livresenversle Roy de laquelleil tiendra prison».Le 16mars.interrogatoire Louis Jouve contre l'interprète.Le 14 avril.Du 16 au 18 avril ont lieu le recollement et les confrontations et les accusés.Le 10 mars.Le 21 décembre de Dantzig 1752arriveà Toulonen provenance commandépar le capitaineAlbertJacob la flûteLe Jean-Philippe déclareau Bureau de Santé qu'un des homCe dernier d'Amsterdam. AD BDR C 4457.66 on Sat. This content downloaded from 128. réquisition .252.c'est le décretde prisede corpsdu capitaineJacob en prisonle jour même.

le Règlement ou un règlea une ordonnance reterence 75. encore.31 janvier1728. par eux-mêmes contraints. des Turcs sont montésà bord. AD BDR 200E 41.252. Jacob. président ! Un deuxièmeéléet Jacobcondamné est bouclée. de Provence: « seul écrità l'Intendant le Bureau de Santé de Marseille qui a lieu en 1766-1767. ments.le capitaine à Toulon77. identique comportement Giraud.Les sanctions les infrac: les autorités chargéesde sanctionner naturellement dans le domainede la santé cherchent tionscommises en ce existant et réglementaires à s'appuyer sur les texteslégislatifs diverla entre domaine. sanctions de s'adapteraux différents de jurisprudence typesde qui s'efforce en usage. l'intendant premier par est chargéde l'affaire du Parlement .Deux éléments ont dû jouer en faveur la Baltiqueoù la peste est évidemment absente. finavril. c'est le caractère de l'infracde la tenu sommetoutemodeste apparente gravité compte de Jacob: sa provenance. des décider de des la dans cas. mentqui n'auraitpas été respecté. . paye 100livresd'amendeet se voit imposerseize jours de quaaux marchandises rantaineà son navireet vingt-quatre qu'il transraconter de omis a le Par que qui contre. une amende béninde la punition.dans un délit et parfoisavec quelques hésitations.Or on observeun contraste grande marqué et lacunaire sité des délitset le caractèreassez vague.peu cohérent de nécessitésimmésécrétéepeu à peu en fonction d'une législation de la santésont les responsables Faute de pouvoirs'y référer.vingtlivresau procureur ». [du Bureau] poury estreréprimandé n'est plus de mise. diates74. sa promptitude ailleurs de Provence. sanitaires délitsprovoquéspar les contraintes de santéobtenue sa patente Villerme Le capitaine après qui produit son départ de à Malaga. porte. « sera mandé à prochaineassemblée »76.une sorte à appliquer*5. AD BDR C 4457.66 on Sat.le rôle équivoquede trèsmodulédes jugele caractère retrouve on Là l'interprète.dans les formes. 77. en oubliantde mentionner sa quarantaine Salé.celle-ci d'Aix. majorité Ainsiapparaît. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . C'est seulement de 1836. capitaineRossignol. l'article2 [de l'ordonnance AD BDR C 4457. gratis pour de ce procès. 76. pour avoir accosté directement est libéré à un a eu Martigues. finjanvier1753. Seuls 17 dossiers sur 76 fontexplicitement Ainsi. tion.dix livresau grefdes ascesseurs. This content downloaded from 128.64 Daniel Panzac du Roy. nous six à l'huissier et livres fier.qui et complétédans siècle que cet ensembledisparateest refondu au XIXe 74. de 1748]paroit avoir quelque traità l'afaire du capne Giraud». Dans d'autrescas une tellehésitation Reboul de Sanary fait trois mois de prison le patron Barthélémy En 1766.au cours du siècle. mentde surprise.67.c'est avant tout Ce qui frappedans le déroulement de on découvrela dissimulation : findécembre1752. En 1749.

AD BDR C 4458. répond : « L'aveu qu'il [le consul] m'a fait de sa faute et l'assurance qu'il m'a donné d'être plus circonspect m'ont déterminé à le dispenser de la peine qu'il a encouru dans cette occasion ». des châtiments subissent 78.mais il y en a d'autres. prévenu.. Nicolas. au capitaineOquel Bürde. 11 février1715. Le ministre. c'est l'existence c'est contessanitaire.alors que tous deux. .. de la santéd'où la gravité tertoutel'organisation est bien plus déliIl est vrai qu'il s'agit ici de Français. le consul de la République de Gênes à Marseille monte à bord d'un bâtiment génois avant que son capitaine ne soit passé au Bureau.un Anglais. 16 décembre 1715. a cause que tous les susnomés sont allés avec le canot aux embrazures de la citadelle St. AD BDR 200 E 31. le laissé ont Grout. ques jours débute : il est des l'éventail de par large plus punitions gardes santé. et se continuepar exemplepar « trois jours la simpleréprimande au pain et à l'eau » pour ceux qui ont abandonnéleur poste pour aller dîner. En 1755. le capitaine Cupa. 81. dont le navire bat pavillon russe. 80. le ministre. capitaine gue.3 This content downloaded from 128. »... Maurepas.67. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . josepn ounnornie ei üernaoe joye maiciu¿ &w m dite barque seront barque du Pon François Rouden aussy bien que le garde par nous mis a la mis dans une tour des Infirmeries pendant quinze jours.L'affaire Sur les quatre capitaines cate quand il est question d'étrangers. L'ignorer de la peine. RH . gardes grave. les contacts de ces gardesest d'empêcher essentielle La fonction à Pomèdeux Les donc est celle-ci à faillir interdits qui.La législation sanitaireen Provence 65 de Provence surordrede l'intendant plus de deux aprèsavoireffectué Dans les deux cas cités. Quant aux de travail interdits sont de cachot. et un seul a été poursuivi anglaisqui onteu le mêmecomportement.effectuent et y resteront dimanche pandant carcandans les Infirmeries prochain de donnerexempleà tous ceux qui sont en purgeet une heureaffin aux qu'ils serontprivésde leurs salaires lesquels serontdistribués laxisme leur de bénéficié ont ceux bonne »80. de l'intendant après quell'approbation au lazaret. il est vrai que jours de prison. En qui logique. même de l'institution délibérément. en Angleterre79..Les autresn'ontpas été sanctionnés a demandéà son collèguedes Affaires mis au courant. un i/j*. d'intervenir étrangères de l'insdu personnel et les insuffisances Les faiblesses dépendant sanctionnées sanitairesont directement titution par le Bureau avec de Provence.ce mois de prison78. visite rendre un Jean Hollandais.venant sont « mis au leur quarantaine. « Les només Barthélémy Uondran.Les portefaix.66 on Sat. AD BDR C 4457. Le désir d'éviter les incidents diplomatiques joue pour les autres pavillons. s'est rendu insupmesures portable durant sa quarantaine à Pomègue.. . à deux et son interprète d'amende à quatrelivrestournois condamné. AD BDR 200 E 30. Castries. 79. Le ministre. n'est plus le risque de contagion qui est en cause. hôpitaux similaires81. AD BDR 200 E 1012.252. approuve toutes les « par égard pour le prises par le Bureau de Santé mais fait immédiatement élargir Cupa pavillon russe ». de ports barbaresques.

AD BDR C 4457. dernier contre led. 84.a84. généraldu dant et le ministre.67. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . de luy rendreson bateau et de luy faire »85. plainteauprès du procureur signalement d'Aix écrit : « il en a été faitesles recherches l'intendant d'Aix. AD BDR 200 E 30. capneEydouxdimanche dans les Infie» ». Un seul a été capturé: « JacquesViaractuellement détenu dans les prisonsde Marseille... d'êtreà l'intérieur des limites rancede la loi ou la surprise Turcanet son fils. Le présent sera imprimé jugement et affiché de laditeville et dans tous par tous les lieuxet carrefours les autresportset havresque besoin sera.pêcheursdu quartier C'est ainsi que Barthélémy Jeansontpris à Pomèguele 11 septembre 1787. AD BDR 200E 1012. condamnéà être apliqué au carcan de la place publiquequi est devantl'hotelde ville de Marseilletournantsur le quay et y demeuré attachépar le col l'espace d'une heure trois consécutifs pendant jours ayantsur la têteun écriteauportant en ces mots. de la maréchaussée. Le 16 novembre Parlement ».. On a la quarantaine. les baigneurs et les excursionnistes qui affectionnent avec les parages du lazaret et de Pomègue sont en contravention 1786. la peste.66 Daniel Panzac Les caractèresirascibles sont en général calmés par quelques Les auteursde vols commis jours de quarantaine supplémentaires82. passer qui..matelotqui a rompula quarantaine.. avec l'intenà son sujet correspondance On dispose d'un dossiertrès complet en quarantaine. Dans la nuit du 6 au 7 octobre1775. amende..le bâtimentoù se Il ne peut pas être vraitrouvait JacquesViar vientde Lorientet a fait escale à Gibraltar. « Les nommésAntoine doux serontmis dans une tourdes Infirmeries pour y resterjusques a ce que la quarantaine duditVau soit finieet encoredix jours après a cause des paroles injurieusesqu'ils ont tenu 1715. marchandises avant de les débarquements que. 11 février un passagervenu de La Calle s'évade d'un navire 83.. a fait en La à matelot ce 1716... patrona été détenucinq jours pendant il a qui luyont été favorables.On les enferme SaintLa conclusionde l'affaire au lazaret et leur barque est confisquée. Ciotat. dans le lazaretn'ontpas été retrouvés.Une précision. et lazaret une de légère jours des infractions Il y a toutefois beaucoupplus gravespour la sécudans l'optique de l'éporité sanitairede la Provenceen particulier. le condamnons outreen une amendede six livres. This content downloaded from 128.A quelques nuances payer six livres aux invalidesde Pomègue sentence: quelques la même contrevenants entendent ces tous près. Les pêcheurs. mentsuspectd'apporter 85. évoqué longuement à sa mèreun paquet de cotonfilé.66 on Sat. Le jugementest du 11 mai 1754. est la suivante: « le sud. lesquelsil a été pris des informations été décidé de le congédier. les plus exactesmais elles ont été inutiles.Si on ignoremalclandestinement Biche matelozdu Vau du capneLouis EyDalest et Barthélémy 82. Il en va de mêmela plupart du temps pour les évadés malgré les efforts accomplis pour les retrouver88. 27 août celle du l'ordonnance du 22 avril 1726renouvelée par Ceux qui sont pris jouent avec plus ou moins de conviction l'ignointerdites. AD BDR C 4458.252..

venantd'un pays suspect de contagion. aucunecharge à l'avenir d'exercer les avonsen outredéclarésindignes solidaiet de garde de la santé. Pontchartrain. St Joseph.par pendaison..Trois seulement. cinq quelles ne compteront Dominique Paulet que du jour dudit payement. This content downloaded from 128..avons condamnélesdits Jean AntoineSicard.à cinq cens livres desd'amendeet ledit Louis. ! prison.. bannissements. MargueDominique rite Bonneviesa mère. on ne badineplus avec l'introducHuit ans après la pestede 1720..patron. AD BDR 200 E 800.condamnons ou emploid'intendant rementlesdits Sicard scavoir Jean Antoine. et Louis bannis de cetteprovince Sicard à être demeurer pendantcinq ans.. de la ville d'Antibes frères.. qui approuve du Bureau de Marseilleet qui souhaite « que vous reteniezen quarantaineles gardes et le petit garçon que vous y avez mis aussy »86. survenuen 1728.252. même non susceptibles de marchandises. AD BDR 200 E 1012. professionnelles de l'infraction de la gravité qualifiéeici de crime... tion clandestine interdictions amendesconsidérables.66 on Sat. la proà millelivresd'amende. aboutissent ont sion essentielle: elles le sont par contumaceet les exécutions ! L'un de ces condamnésest le capitaine coupable lieu en effigie 86.. témoignent « pour crimed'infraction manifeste aux En faitles condamnations duranttout le siècle.lesditsAugier »s7. cent livres... Bonnevie..Claire et Anne Paulet ses sœurs... prison.. Juan... vaincusdes cas et crimesà eux imposés. ledit Paulet d'avoir fait ledit deux fromages Claireet Anne et lesditsAugier..Esprit et atteints et conduement MathieuAugier. chacunen cinquante mer.du de l'intendant et on sait sur une affiche Lebret. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions ... et une livre de tabac.Louis Sicard garde de la santé au Golfe Pauletcommandant le pinqueSaint Joseph... l'avonscondamné indigned'exercer fessionde Maître. assortied'une précià la peine de mort.. longtems Nous disposonspour un procès similaire. scavoirlesditsSicard d'avoir que DominiquePaulet débarquantdudit pinque permiset souffert un baril d'huile. santé du lieu de Vallauris.écrivainet nocher d'aucun bâtimentde lesditessœursPaulivres..Il figure jugement retentissement là le utilisé donner le c'est de plus que moyen pour « JeanAntoineSicard intendant de la possibleà ce genred'affaire. et ladite Bonnevieen dix livresd'amende.La législation sanitaireen Provence 67 heureusement ce marin.jusqu'à l'entierpayement bannissement ans de et les ils tiendront amendes. let en vingtlivres.. on dispose quelleest la sentence qui a frappé décisions les de la lettredu ministre.67. 87. Marguerite débarquement lesdites dans le terroird'Antibes Paulet d'avoir reçu et transporté denrées. que vous le jugerezà propospour les punir.. lois de la santé» sont rares.

En tenantcomptedu faitque la majeure partiedes amendesne dépasse pas 30 livreset les séjours en prisonune ou deux semaines. Le nombredes peines est supérieurà celui des infractions deuxpeines. tout au moins aans 90.Non pas bien sûr celles qui résultent tées et les sentences du Bureau de Santé mais de celles qui relèd'une simpledélibération cité plus haut n'est ventde l'appareiljudiciairenormalcar l'exemple maximum au mois à six de délai Un sépare la quatre pas unique90.6 sontsans suites : voleursou évadés non retrouvés . « .66 on Sat.3 peines de carcan. .3 simplesréprimandes . . près. Il semblebien qu en ce domainela procédure étudiéesici..30 amendesde 3 à 300 livres. condamnons jusqu'à ce que mortnaturelle s'en suive. .et sera le présent en un tableau qui sera attachéà ladite potencepar l'exécutionde la Haute justice. du coupable.26 séjours supplémentaires en quarantaine . . . deux autresne sont pas connuesmais il est faitallusionaux ordonen « lieux aux débarquements nances de 1656. ** met d'aborden reliefdeux caractères L'examende ces infractions de la pratiquejudiciaireappliquéeau domainede la santé : .. à la potencedressée en la place des Prêcheursde cette ville : le condamnons exécutépar effigie jugement en outreà centlivresd'amendeenversle Roy. les délais de correspondance et la Provence.6 saisies de barques et d'autresinstruments . car certainscondamnés 89. . .». .ce qui de la condamnation de l'infraction découverte entreVersailles ne l'oublions inclut. . 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .3 pendaisonspar contumace.de 3 jours à un an . les affaires This content downloaded from 128. pas.67.. . AD BDR C 2231. cumulent d appel n existepas. de se répartissent Au total.68 Daniel Panzac des Les inculpations d'avoirfabriquéde faussespatentesde santé88.3 ne sont pas précisées .252.Le secondcaractère résidedans la mansuétude qui se manifeste ledit Laborei a être pendu et étranglé 88..Le premier sont traiest la rapiditéavec laquelle les affaires rendues. sont finalement on constate prononcées que la plupartdes sentences à quelques exceptions bien légères.1673et 1682relatives » à Maravant leur Levant des du quarantaine obliques provenances seilleou à Toulon.6 se limitent car il s'agit d'étrangers à de simplesprotestations .16 peines de prison.les décisionsou sentences prononcées : la façonsuivante89 .

66 on Sat. dans le port de Marseilleenviron200000 navires.La législation sanitaireen Provence 69 à l'égard de nombrede contrevenants. infime resterait troisfoisplus de délits.une soupe il futfourni par l'aubergiste le soir. Négociants This content downloaded from 128.voire tions. ce qui est probable.En admettant. Ch. réalité.».1973..appelle peine je le siècle91. une indulgence l'intendant certaine. dizainesde personnes « nous avons vérifiéque parmi les quarantepersonnesdétenuesil y en a Or le lendemain trente et une qui sont des hommesde peine qui n'ont aucun secourspour leur subsistance. en siècle. du lazaretaux dépens du bureau une soupe le matin. voit 300 livresd'amende. permanent protection système Malgré Provence se révèle du xvne en début siècle du à peu à peu place partir de peste. Le 3 juillet 1792un vaisseau qui arrivedes Antillesest entouréde barques.Il suffit. Marseille. un pain et une chopinede vin par jour à chacun. Le Bureau rendles de Provence. sanctions les des ordonnances. pas trouvé plusieurs évoquée.252. au mouvement pourtant.mais qui ne fontpas vraiment les autoritéssanitaireset judiciairesen ont clairement conscience.. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . qui est. L'ordonnance n'ai or fois la de mort. avec la réglementation et cela. tout durant trace d'une seule exécution effective capitale on rencontre. mêmeet surtoutaprès 1720. et acquittent de 6 à 20 livresd'amendeau plus.. pour provoquer sanitairemis en de le tout. 93. Une premièreconstatation : d'emblée les sentences sont toujours très en s'impose prononcées Celle de 1726. reprise deçà prévues par en 1786. relative à l'approcheinterdite de Pomègueet du lazaretpréun an de prisonet la saisie de la barque. bles.p. Plusieurs montéesà bord du naviresont alors arrêtéeset conduitesau lazaret.de graMarseille subit27 épidémies De 1501à 1650. AD BDR 200 E 1012. pêcheurs barques der certainscontrevenants et va même jusqu'à nourrirà ses frais relâ! L'intendant misérables02 certainsd'entreeux particulièrement à la moitiéde leur peine. efficace.. contente de réprimanaux en se saisies infraction. catastrophe.petits caboteurs On a relevé76 infracdont23000du Levantet de Barbarie»«.en contravention et à ce titrecondamnasanitaireen vigueur.accordemêmesa grâce che des prisonniers au capitainequi avait fabriquéde faussespatenteset va mêmejusqu'à lui fairerendrel'amendequ'il avait versée.Certes. compris. tantau Bureau de Santé qu'auprèsde Mieuxmême. Or les contrevenants effectuent en faitquelques jours de quarantaine de 1673. A la questionposée : crime ou délit? on peut donc désormais certes répondre: simples délits pour la plupart.leur proportion par rapport on de navires.67. 1041-1047. à leur vraie place de replacerces infractions en effet Il convient il est arrivé Au du xviiP cours fort modeste. marseillaisau XVIII' siècle. courirde risquessérieux. 92. l'a vu en une d'un seul bâtiment 1720. Carrière.qu'il y ait eu deux. Cette modération s'accompagned'une humanisation après 1727. des peines : le carcan disparait 91.

66 on Sat. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions .67.•il H m <n -a m 11 •S S M p »= is ^ 11 ¡I Is This content downloaded from 128.252.

I. ainsi que leurmaîtrise tionsanitaire Daniel Panzac. 381-388.-N. J. quences rencontrées. Celle-ci épreuve du faiblesses dans le fonctionnement soulignées par système. cit. deux seulement.. donc au xviiF siècle aussi grave La menacede la maladiedemeure des institudans les siècles par contre. et bien sûr en 1720. Aix-en-Provence.Les hommeset la peste.op.66 on Sat. This content downloaded from 128.Par contrede 1722à 1845. CNRS.Biraben. 20 Apr 2013 10:20:46 AM All use subject to JSTOR Terms and Conditions . des infractions certaines toutcommele caractèreassez bénin Le petitnombrede celles-ci.67.La législation sanitaireen Provence 71 en 1664 vitétrèsinégale. que est totale tions sanitaires. De 1651à 1850. t. 94.252. 1650.à vingt-deux reprises. des capitaines à la les autorités fois l'attention à la aussi tout quesportéepar ligne dans ce domaineaprès 1720. que l'immense qui Il soude navirese plienten faitaux règlessanitaires. la peste amenéedu Levantou de Barbariepar un navirecontaminé ne franchit pas les limitesdu lazaret. il est vrai94. après la cruelle déjà grandeaprès avait révélé les faiblesses et les inconséde 1720.l'efficacité précédents. montre leur des sanctions sont majorité infligées. p.