Yahia tempère les ardeurs

DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2013

«Hannachi m’a proposé de jouer à la JSK, mais sur le ton de la plaisanterie»

Le stage hivernal à Aix-en-Provence ou à Paris

JSK

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2467 PRIX 20 DA

Bagarre entre supporters et affrontements avec la police

La vente des billets tourne à l’émeute

Adel Zeghini
(Protection civile de Blida)

«Il y a plus d’une Le message de Belkalem à ses coéquipiers quarantaine de blessés mais «Les gars, on y est presque, ce aucun décès» n’est pas le moment de lâcher !»
USMA
USMA 1 - AS Marsa 0

MCA

Boumella révèle le profil du futur entraîneur

«Au mercato, on ne recrutera qu’un seul attaquant»
Le Buteur du 17-11-2013

R. Haddad

«Ce sera un Algérien qui a de la hargne et le sang chaud !»

Geiger aura 3 mois d’indemnités

02

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup de cœur

Équipe nationale
Belfodil, priorité de Sassuolo
A un mois et demi de l’ouverture officielle du mercato hivernal, l’attaquant algérien, Ishak Belfodil, est annoncé comme étant la priorité de plusieurs clubs de la Série A. Ainsi, après la Fiorentina, Livourne et Genoa, l’on apprend que la formation de Sassuolo a réitéré sa demande de prêt aux dirigeants de l’Inter Milan. Tutomercato.it rapporte que l’entraîneur de cette équipe aurait fait de Belfodil sa priorité, cet hiver. Reste à savoir si Belfodil va accepter l’offre de Sassuolo qui se morfond dans les profondeurs du classement de la Série A italienne.

«Les gars, on y est presque,
ce n’est pas le moment de lâcher !»
Essaïd Belkalem est sur les nerfs. Le défenseur international d’habitude stoïque avoue ressentir une grosse pression à l’approche de Algérie – Burkina Faso. Il nous explique les raisons lors d’un bref échange au téléphone, jeudi. Le joueur sortait d’un entraînement. Entretien.
L’Algérie jouera son barrage retour face au Burkina Faso ce mardi sans vous, comment appréhendez-vous ce rendez-vous ? Je suis stressé. La pression est énorme. Je crois que le fait de ne pas jouer ce match a fait augmenter le stress en moi. On se sent impuissant. Je suis déçu de ne pas pouvoir y prendre part. C’est dur de rater ça. J’aurais aimé donner un coup de main au groupe. Etes-vous entré en contact avec les joueurs ? Que disent-ils ? Comment les avez-vous sentis ? Oui, on se parle beaucoup. On échange quotidiennement. J’ai déjà eu Yebda au téléphone, hier (entretien réalisé jeudi, ndlr) pour m’enquérir de son état de santé après sa blessure. J’ai été ravi d’apprendre qu’il n’avait rien de grave. Je vais aussi appeler Nabil Ghilas tout à l’heure pour avoir de ses nouvelles. Avez-vous ressenti dans le groupe des signes de tension, de stress, comme vous le décrivez chez vous ? Non, pas du tout. Ils sont juste concentrés sur le match. Je crois que les joueurs ont assez d’expérience pour gérer tout ça. Avez-vous un message à faire passer au groupe ? Je leur dis que je suis de tout cœur avec eux. Nous avons tracé une feuille de route, aujourd’hui, nous sommes sur le point de réaliser notre objectif.

Belkalem lance un message à ses coéquipiers

«Ce mardi, je serai à Blida»
du match aller ? Ce match me hante encore l’esprit. J’ai revu ce match au moins deux fois à mon retour à Londres, à chaque fois, je me mords les doigts. Je me rends compte qu’on est passés à côté d’un exploit là-bas. On pouvait vraiment faire mieux. Que regrettez-vous le plus ? Il s’est passé beaucoup de choses. Quand j’y pense, mon plus grand regret est le premier avertissement. Ça m’a fait sortir du match. Ce qui a fait que j’ai terminé le match sur les nerfs. Ça m’a vraiment perturbé. Sinon, comment se passe votre «apprentissage» à Watford ? Tranquillement. Comme je le répète à chaque fois, j’essaie de ne pas griller les étapes. Je gère les choses sereinement. Le coach croit en moi. Le programme qu’on avait fixé en début de saison est appliqué à la lettre. De mon côté, je fais en sorte de répondre aux attentes tout en faisant attention à mon corps. Je n’oublie pas que j’ai eu une grave blessure et que je n’ai pas eu de repos cet été. Entretien réalisé par Achour Aït Ali

Il faudra se serrer les coudes et aller chercher cette qualification. Nous avons beaucoup souffert ces derniers mois. Les joueurs ont consenti beaucoup d’efforts. Alors, les gars, on y est presque, ce n’est pas le moment de lâcher ! Je sais que les joueurs ont à cœur de donner de la joie au peuple algérien. Vous avez joué le match aller, vous devez savoir à peu près tout sur les attaquants adverses ; quel conseil donneriez-vous au joueur qui vous remplacera, mardi ? Je n’ai aucun conseil particulier à donner. Les joueurs ont un capital expé-

rience considérable. D’habitude, c’est moi qui reçois des conseils d’eux. Ils ont le vécu et le talent. On n’a pas de souci à se faire de ce côté. Il faudra juste rester attentifs durant tout le match. Si on attaque, il faudra bien se blinder derrière. Un tel match peut se jouer sur des détails. Allez-vous assister au match ? Et comment ! Je ne raterai ce match pour rien au monde. Je vais me libérer une journée ou deux pour assister au match. Je tiens à être présent à Tchaker. Je n’ai pas envie de louper ça ! Avez-vous fini par digérer la défaite

Juan Jésus (défenseur de l’Inter) : «Avec Taïder et Belfodil, on peut aller loin, cette année»
Dans une longue interview accordée à la chaîne officielle du club italien de l’Inter Milan, le jeune défenseur international brésilien, Juan Jésus, n’a pas tari d’éloges sur les deux internationaux algériens et ses coéquipiers à l’Inter, Saphir Taïder et Ishak Belfodil. Invité à livrer ses impressions sur l’ambiance qui règne au sein du groupe et donner son avis sur les nouvelles recrues, Juan déclare : «On possède un bon groupe, on vit bien entre nous. On a recruté des jeunes joueurs intéressants, et avec des gars comme Taïder, Belfodil et Icardi, on va aller loin cette année en championnat.»

M.A.

PUB

Le Buteur du 17-11-2013

Coup de poing

Équipe nationale
aurait fallu que les organisateurs prennent la décision d’entamer cette opération dans le but de ne pas avoir du monde devant les guichets puisqu’au fur et à mesure, le nombre de supporters augmentait. Une heure plus tard, c’était plus du double des supporters qui étaient présents sur lieux et là, la pagaille a commencé. Si l’opération avait commencé à 8h00, on n’aurait sans doute pas assisté à de telles scènes.

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

03
ments entre supporters et même avec les forces de sécurité qui avaient pris le contrôle de la situation par la suite. Selon ce même bilan, il y aurait eu quatre policiers blessés dont un dans un état grave. Les blessés ont tous été évacués vers l’hôpital de Blida.

La vente des billets tourne à l’émeute

L

e moins que l’on puisse dire, c’est que l’opération de vente des billets d’accès au stade pour le match d’après- demain face au Burkina Faso ne s’est pas déroulée comme prévu. Alors que les autorités de Blida avaient pris une série de mesure dans le but de garantir le bon déroulement de cette opération, cela semble n’avoir pas suffit puisque cette opération censée se dérouler dans de bonnes conditions, a carrément viré à l’émeute où des incidents ont éclaté au stade Tchaker et ses alentours, à quelques jours de cette rencontre très importante.

ont trouvé du mal à gérer cette situation et maintenir l’ordre.

Affrontement entre supporters et même avec les forces de l’ordre
En milieu de journée et après l’épuisement du premier quota de billets, des affrontements ont éclaté entre les supporters et même avec les forces de sécurité. C’était une situation difficile que les services de sécurité ont trouvé du mal à maîtriser. Ce n’est que dans l’après-midi que les choses se sont calmées.

Des rumeurs ont fait état d’un cas de décès
Par ailleurs, une information a circulé hier concernant un cas de décès d’un supporter suite aux émeutes. Les autorités locales de Blida ainsi que les services de sécurité ont nié l’existence d’un cas de décès. Par ailleurs, des confrères de corporation qui se sont déplacés à l’hôpital Franz-Fanon se sont vus refuser l’accès à l’hôpital par les forces de sécurité. Hamza R.

Les services de sécurité ont trouvé du mal à maintenir l’ordre
Les services de sécurité étaient présents en masse devant les guichets du stade et aux alentours afin d’assurer le bon déroulement de cette opération. Mais, face au nombre impressionnant de supporters présents, les forces anti- émeutes présent en force

L’erreur fatale des organisateurs
A 8h 00, il y avait du monde devant les guichets qui ont été pris d’assaut par les supporters qui voulaient tous décrocher le fameux sésame. A ce moment là, il

Plus d’une quarantaine de blessés, dont quatre policiers
Selon un premier bilan, il y a eu hier plus d’une quarantaine de supporters blessés, suite aux affronte-

Adel Zeghini
(Protection civile de Blida)

«Il y a plus d’une quarantaine de blessés, mais pas de cas de décès»
Le responsable de la communication de la Protection civile de la wilaya de Blida, Adel Zeghini, s’est exprimé hier pour parler de ce qui s’est passé. L’intéressé a démenti l’existence d’un cas de décès : «C’est vrai, il y a des blessés. Le chiffre exact, je ne l’ai pas. Mais il y a entre 40 et 50 supporters blessés suite aux émeutes. Pour ce qui est des cas de décès, je tiens à démentir formellement cette information».

C’était une journée particulière à Blida

26 000 billets vendus hier
exemple, l’opérateur national de téléphonie mobile, Mobilis.

Comme nous l’avions indiqué au cours d’une de nos précédentes livraisons, l’opération de vente de billets a commencé hier matin, au niveau des guichets du stade Mustapha-Tchaker de Blida, théâtre de la rencontre de mardi entre la sélection algérienne et son homologue du Burkina Faso, pour le compte du retour des barrages de la coupe du monde 2014. Les organisateurs ont pris la décision de programmer le match à guichets fermés afin d’éviter la désorganisation le jour de la rencontre. Ainsi, les 26 000 billets mis en vente hier pour les supporters algériens se ont tous été vendus en un court laps de temps, tant que l’engouement était grand chez les supporters de l’EN. Ces billets concernent en effet les différents gradins non couverts du stade.

Des centaines de supporters ont passé la nuit devant les guichets
Ayant l’information depuis déjà quelques jours, les supporters des Verts ont ainsi commencé à envahir la ville des Roses depuis vendredi dans la soirée. Malgré la pluie battante qui n’a cessé de tomber vendredi, notamment dans la nuit, ces supporters ont tout de même préféré passer la nuit devant les guichets, dans des conditions très difficiles. L’essentiel pour eux était d’avoir le ticket d’accès au stade. Il faut dire qu’il n’y a pas plus qu’un tel sacrifice pour montrer son attachement à l’équipe nationale. Les coéquipiers de Sofiane Feghouli doivent ainsi savoir que les supporters se sacrifient pour eux, surtout dans un froid glacial comme celui de Mitidja et Chréa.

supporters n’attendaient que ça. Finalement, l’opération n’a commencé qu’une heure plus tard, soit à 9h00 devant une grande foule, étant donné que le nombre devant l’enceinte ne cessait d’augmenter.

Le premier quota de 13 000 places a été écoulé à 10h35
Ainsi, un premier quota de billets a été mis en vente à partir de 9h00. Ce quota contient 13 000 billets, tous des billets pour gradins non couverts dont le prix a été fixé à 300 dinars. Ce premier quota a été écoulé en un temps record. En effet, en 90 minutes, les 13 000 places ont été tous vendues et les guichets ont fermé.

Les 4 000 billets des gradins couverts seront distribués par les sponsors de la sélection
Par ailleurs, les 4 000 billets qui devaient être vendus à 1 000 dinars et qui concernent les deux gradins couverts n’ont pas été mis en vente hier dans les guichets du stade. Renseignement pris, la FAF préfère laisser un quota pour ses sponsors comme Nedjma, LG et Coca Cola, ainsi que pour certaines entreprises qui ont souhaité acheter des tickets, comme par

Le deuxième quota de 9 000 places a été écoulé en une heure
Face à cette situation, la gronde des supporters a été constatée. Les supporters étaient très en colère contre les organisateurs au point où des affrontements avaient éclatés entre supporters et même avec les forces de sécurité. Devant ce qui se passe, les organisateurs ont pris la décision de mettre en vente un deuxième quota qui contient 9 000 places, tous pour entrer aux gradins non couverts à 300 dinars. Ce quota a été ainsi écoulé en une heure. Cette deuxième tranche de billets a été vendue dans l’après-midi, devant la présence importante des forces de sécurité.

Vers 8h00, ils étaient presque 10 000 supporters
Ceux qui n’étaient pas venus la veille aux guichets, sont arrivés tôt dans la matinée. On avait constaté en effet hier matin aux alentours de 8h00 que les supporters étaient nombreux prenant ainsi d’assaut les guichets du stade Tchaker de Blida. Ils étaient près de 10 000 supporters devant les guichets à attendre le début de l’opération de vente des billets pour décrocher le fameux sésame.

fois son prix au guiLe contrat chet. Quelques heures plus de sponsoring tard, le prix sera signé avec du billet le groupe Benamor d’entrée au C’est aujourd’hui en milieu de stade a atjournée que la Fédération algéteint le rienne de football signera un noumontant de veau de sponsoring. L’instance 5 000 didirigée par Mohamed Raouraoua nars. Un aura un nouveau partenaire chiffre assez qui est le groupe Benamor, impressionspécialisé dans l’agronant, même si le alimentaire. prix du billet va augmenter encore plus, ce qui est très plausible, comme cela était le cas lors du match amical Algérie-Serbie de Mars 2010 au stade du 5-Juillet, lorsque le prix du ticket d’accès avait atteint les dix mille dinars.

Des caméras de surveillance pour surveiller les ventes
Les organisateurs de ce match du côté de la FAF ou même des autorités de Blida ont pris la décision de bien surveiller l’opération de vente des billets du stade. Ainsi, des contrôleurs ont été mis en place dans les différents guichets afin de suivre l’opération. Il y a même eu des caméras de surveillance installées pour surveiller les agents du stade car, généralement, ce sont les agents qui vendent les tickets au marché noir comme ce fut le cas lors des précédentes rencontres. H. R.

L’opération vente des billets a commencé à 9h00
Dans de telles conditions, les organisateurs du match et notamment le DJSL ainsi que le directeur de l’OPOW de Blida auraient pu avancer le début de l’opération puisque ces

Le prix du billet a atteint 5000 DA au marché noir !
Par ailleurs, les tickets d’accès au stade sont en effet disponibles au marché parallèle. D’après ce qu’on a constaté aux alentours de Tchaker, bon nombre de jeunes possèdent des tickets destinés au marché noir. Sur place, le prix du billet a flambé à 3000 dinars, dix

04

Feghouli : la clé du match c’est lui !

Dimanche 17 novembre 2013

N° 2467

www.lebuteur.com

Coup de maître

Équipe nationale

epuis quelque temps déjà, journalistes, consultants et spécialistes se triturent les méninges pour connaître la clé de ce match. Les uns parlent de patience, les autres de bien verrouiller la défense avant de penser à marquer et d’autres encore sur la nécessité de passer par les ailes, notamment l’aile gauche à cause du niveau limité de l’arrière droit burkinabè. En plus d’une attaque percutante et un milieu royal, l’Algérie possède un Sofiane Feghouli capable de désarçonner n’importe quelle défense. N’est-ce pas lui qui a mis l’équipe en confiance en égalisant à Ouagadougou pour ensuite offrir un caviar à Soudani, malheureusement vendangé par ce dernier ? N’était-il pas le seul joueur qui a surnagé au cours de la dernière CAN à mettre aux oubliettes ? Si Feghouli est en forme, c’est donc lui qui sera la clé du match et de la qualification en Coupe du monde.

D

Après un début de saison timide avec Valence dû en grande partie à une blessure aux quadriceps, Sofiane Feghouli est revenu petit à petit à son niveau, pour inscrire son premier but en championnat cette saison. Face à Valladolid, Feghouli, qui venait de faire son entrée sur le terrain, a réussi à remettre les pendules à l’heure d’un tir du gauche. Ce but aurait été anecdotique s’il n’avait pas été inscrit la veille du stage des Verts. Aujourd’hui que ces derniers s’apprêtent à jouer le match de leur vie, ce but permettra à Feghouli d’arriver en sélection avec un moral gonflé à bloc.

Il a marqué au bon moment

Même si rien ne remplace une qualification en Coupe du monde pour un joueur qui n’a pas encore bouclé ses 24 ans, Sofiane Feghouli vise aussi de remporter la 13e édition du Ballon d’or algérien organisée par Le Buteur et El Heddaf. Un trophée qu’il a déjà remporté l’année dernière. Il veut également faire partie des cinq finalistes pour l’obtention du titre de meilleur joueur africain. Mais Feghouli sait qu’une qualification en Coupe du monde lui ouvrirait les portes de tous les titres individuels mis en jeu. Quelques jours après avoir choisi de jouer pour l’Algérie, Sofiane Feghouli avait déclaré sur ces mêmes colonnes qu’il ne voulait pas jouer la Coupe du monde 2010, parce que d’abord il ne se sentait pas capable d’apporter un plus à l’Equipe nationale à cause de problèmes physiques et ensuite parce qu’il voulait vivre une aventure avec son pays depuis le début. Maintenant que c’est chose faite, Feghouli ne veut en aucun cas que cette aventure humaine, la belle histoire, prenne fin ce mardi. Parce que ce jour-là, face au Bukina Faso, Feghouli et ses frères de la sélection ne seront qu’au début de leur histoire. H. R.

Le Ballon d’or algérien et africain en ligne de mire

Il veut écrire sa propre histoire

La Direction générale de la Sûreté nationale a assuré, au cours d’une rencontre avec des stadiers en présence de représentants de médias au Palais des expositions des Pins maritimes, que toutes les mesures ont été prises pour sécuriser le match Algérie-Burkina Faso. C’est le Commissaire divisionnaire Aïssa Naïli, directeur de la sécurité publique à la DGSN, qui l’a annoncé.

«30 caméras surveilleront le stade Tchaker et les alentours et 5000 policiers seront mobilisés»
Aïssa Naïli, directeur de la sécurité publique à la DGSN :
«22 unités républicaines de sécurité participeront à la sécurisation de l’événement»
layas limitrophes, participeront à la sécurisation du match et, éventuellement, des festivités populaires qui accompagneront la très probable qualification des Verts pour le Mondial-2014. En somme, quelque 5000 policiers seront mobilisés pour cet événement, dont la moitié seront chargés de l’orientation des supporters venus de l’extérieur de la wilaya de Blida».

Ainsi, il a déclaré que «tout a été minutieusement préparé par nos services pour que le match se déroule dans les meilleures conditions, que ce soit sur ou en dehors du terrain». En effet, en plus de la Sûreté de wilaya de Blida, d’ores et déjà mobilisée, «pas moins de 22 Unités républicaines se mobilisent, dont plusieurs, en provenance des wi-

Enumérant les mesures prises sur le terrain, le directeur de sécurité publique a annoncé que «30 caméras fixes ont été installées au stade Mustapha-Tchaker afin de filmer et surveiller ce qui se passe dans l’enceinte du stade et aux alentours». Il a ajouté que «des hélicoptères de la police survole-

«Nous comptons sur les stadiers pour accueillir et orienter les supporters avec courtoisie et sourire»

ront tout le secteur et interviendront le cas échéant», non sans préciser que «le dispositif sécuritaire mis en place agira en coordination avec la Gendarmerie nationale». A l’adresse des stadiers présents à la conférence, lesquels ont suivi une formation accélérée afin d’assurer la prévention et l’orientation des supporters le jour du match, il a déclaré : «Vous êtes des jeunes dont l’âge varie entre 20 et 30 ans et il y aura des milliers de supporters de votre âge au stade le jour du match. Nous comptons sur vous pour remplir comme il se doit les tâches d’accueil, d’orientation et d’intervention le cas échéant, tout en étant courtois et souriant.»

Par ailleurs, le Commissaire divisionnaire Naïli a adressé un message aux supporters

«La délégation du Burkina Faso et les supporters burkinabés seront très bien accueillis»

des Verts pour les mettre en garde contre les faux tickets : «Nous avons le matériel nécessaire pour détecter les faux tickets. Tout supporter qui sera pris en possession de faux tickets se verra appliquer contre lui la loi dans toute sa vigueur», a-t-il prévenu. Parlant de la délégation du Burkina Faso, il a assuré que «tout est prévu pour qu’elle bénéfice d’un très bon accueil et que son séjour en Algérie se passe dans les meilleures conditions». Il a ajouté que «tous ses déplacements se feront sous protection policière et même les supporters burkinabés qui assisteront au match se verront placés dans un endroit qui leur sera dédié et qui sera protégé par nos soins.» Nedjmou S.

Coup mou

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

05
Après les émeutes qui ont éclaté hier à Blida

Halilhodzic hésite encore
sur certains choix

L

On le savait déjà depuis bien longtemps, Hassan Yebda est le profil de joueur qu’affectionne le coach Vahid Halilhodzic. Ce dernier n’écarte toujours pas la participation (ent. Burkina Faso) de l’ancien milieu de terrain de Naples, ce mardi contre le Burkina. Une chose est sûre, si Hassan améliore son rendement défensif par rapport Il songe à des au match aller, il latéraux très sera incorporé Hachoud Halilhodzic offensifs, mais… dans un rôle et Si Mohamed a apprécié l’état Si dans les buts, Rais de relayeur pas concernés par le Mbolhi devrait être reconduit, et dans un match d’application de la pelouse sur les flancs, c’est pratiquesystème de Le latéral droit du MCA, Abderdu stade Tchaker ment l’indécision. A droite, le jeu comrahmane Hachoud, et le gardien de Après les fortes pluies qui se sont coach songe à Nacerdine plètement but du CSC, Cédric Si Mohamed, n’ont abattues tout au long de ce weekKhoualed mais Aïssa Mandi, différent. pas pris part au match d’application end, l’entraîneur Vahid Halilhodzic, la nouvelle recrue de l’EN, afM. A. programmé par Vahid Halilhodzic, qui s’est trouvé contraint d’annuler fiche de bonnes aptitudes à en fin de séance d’entraînement. une séance ouverte au public, venl’entraînement, ce qui pourrait Ils se sont contentés de dredi, avait de grandes appréhensions être la surprise du chef. A quelques tours de piste. par rapport à l’état de la pelouse du gauche, Vahid est presque sûr stade Mustapha-Tchaker. Seulement une fois sur place, hier, le technicien bosnien, qui Dans une déclaration accordée à nos Consternés par les images des blessés à Tchaker était le premier à fouler le terrain, était tout Les confrères de la Chaîne 2, l’entraîneur du content de découvrir le gazon de Tchaker en joueurs Burkina Faso s’est montré optimiste, mais parfait état. Vahid s’est approché d’un emont pris leur affiche une appréhension légitime quant ployé du stade pour lui demander : «Quelle au déroulement de ce duel qui aura lieu à douche à Tchaker est votre recette magique qui vous a permis Blida : «L’Algérie est redoutable chez elle, Les joueurs de l’Equipe natiode maintenir le terrain en aussi bon état ?» on le sait, elle a des atouts offensifs qu’on nale ont pris leur douche, juste connaît, donc il faudra faire très attention. après l’entraînement, dans le vesen tout cas, on s’attend à une presIl regrette l’annulation de la Nous tiaire du stade Mustapha-Tchaker. sion terrible à Blida, je connais ce stade, séance de vendredi à Blida Les joueurs de l’Equipe nationale, touchés par nous a confié, hier dans la soiet les choses ne s’annoncent pas simples Les camarades de Saphir Taider ce qui s’est produit hier lors de l’opération vente rée, que ce qui s’est passé à pour nous, même si on part avec l’avanRassuré par l’état du terrain du stadeétaient très séduits par les trades billets, étaient tous consternés par le nombre Blida était sur toutes les lèvres. tage acquis au match aller.» Tchaker, l’entraîneur national, Vahid Halilvaux de réfection effectués important de supporteurs blessés, lors des afhodzic, a confié à un responsable de la FAF au niveau des vesfrontements et de la bousculade qui a suivi l’ou«Ils sont venus pour qu’il regrettait amèrement d’avoir annulé la «Halilhodzic a la chance tiaires. verture des guichets du stade Tchaker. Ayant nous, séance du vendredi. «Si je savais que de compter sur des appris la nouvelle par le biais des sites internets on doit les honorer» et autres réseaux sociaux Facebook et Twitter l’état du terrain était aussi bon, je n’au- joueurs de haut niveau» Présence C’est la phrase lâchée par un joueur de l’EN notamment, ils se sont donnés le mot de tout Poursuivant sa déclaration, Paul Put ne rais pas annulé la séance du venen force dont on taira le nom, pour motiver le reste de ses faire pour offrir aux parents des blessés une quatarit d’éloges sur le sélectionneur national, dredi. J’ a urais ainsi gagné une des dirigeants camarades et, surtout, les sensibiliser à tout lification au Mondial. Vahid Halilhodzic. Le technicien belge séance de plus sur le terrain prindonner pour offrir au public algérien une quade la FAF pense aussi que Vahid possède les élétrième qualification attendue par tout un peucipal», a-t-il dit. La séance d’hier a connu une ments qu’il faut pour monter son plan de Ils étaient soulagés d’apprendre ple toujours derrière sa sélection bataille de ce mardi : «Tout le monde le forte présence des dirigeants de la qu’il n’y a eu aucun mort nationale. «Ils sont venus de partout pour sait, Halilhodzic est un fin tacticien et sait Fédération algérienne de football. Les camarades du capitaine Madjid Bougherra nous, on doit être à la hauteur, ça ne sert à gérer son groupe. Vahid est avantagé ont suivi moment par moment l’opération vente En plus du président Raouraoua, rien de parler, il faut les honorer, inch’Allah», a dans ce match parce qu’il a des joueurs Cela s’est passé lors des billets qui a failli tourner au drame. La rulâché un joueur important du groupe à ses caon a noté la présence de Walid talentueux, tels que Belfodil et Taïder meur donnant au moins deux morts lors d’affronmarades. Cela n’a pas été sans secouer les sentide la séance d’hier Sadi, Boukaroum, Bouzequi évoluent dans un grand club en tements entre supporteurs des Verts qui ments de ses équipiers décidés à mourir sur le Italie.» nad et bien d’autres. Le travail technicos’arrachaient les billets d’entrée a affecté les Fort de son avantage arraché au match aller, le Burkina Faso viendra défendre crânement ses chances de qualification au prochain Mondial, après-demain à Blida. Le driver de l’équipe nationale, Vahid Halilhodzic, est très conscient de la stratégie qu’adoptera son homologue belge, Paul Put. Vahid l’a d’ailleurs affirmé lors de son intervention, vendredi. Sachant que son adversaire optera pour une tactique montée sur une défense qui repose sur deux rideaux défensifs, Halilhodzic a expérimenté deux variantes pour contrer le jeu défensif des Etalons du Burkina. L’entraîneur national devrait trancher pour une défense à 4 composée d’un milieu avec 2 récupérateurs et 3 animateurs de jeu qui au-

ors de son allocution prononcée lors de la conférence de presse tenue avanthier au centre de presse du Complexe olympique Mohamed-Boudiaf, l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, s’est dit fixé à 90% sur le onze de départ qui sera appelé à commencer la rencontre retour, ce mardi, contre le Burkina Faso. Ainsi, lors de la séance tenue à Sidi Moussa, avant-hier, le driver des Verts a commencé par mettre en place un dispositif résolument offensif. Le coach Vahid a beaucoup travaillé les attaques placées sur les côtés. C’est ainsi qu’il entend mettre en place une défense à quatre avec des latéraux offensifs qui seront aussi précieux dans la récupération. Le milieu de terrain sera fourni avec 5 éléments et une seule pointe en attaque. C’est dire que Vahid ne devrait pas changer grandchose, même s’il a affirmé qu’il avait prévu un plan B, voire un plan C qu’il mettra en place, selon l’évolution du match.

de titulariser Djamel Mesbah pour les raisons qu’il a déjà étalées, mais Faouzi Ghoulam figure dans l’autre plan de l’entraîneur des Verts. D’ailleurs, le jeune latéral gauche de l’AS Saint-Etienne se tient prêt à prendre sa place à n’importe quel moment. D’autre part, soucieux de contrecarrer Jonathan Pitroipa et son complice Alain Traoré, deux attaquants qui excellent les appels dans le dos des défenseurs, Halilhodzic ne veut pas aussi se découvrir totalement, au risque d’encaisser des buts et se compliquer, du coup, la tâche.

ront pour tâche de faire parvenir à Slimani, désigné à la pointe de l’attaque, des balles de but.

Kadir, l’autre solution
Tout porte à croire que sur le flanc droit, c’est le jeune international de Granada CF, Yacine Brahimi, qui devrait commencer le match contre le Burkina Faso, mais la possibilité de voir le meneur de jeu rennais, Foued Kadir, incorporé d’entrée demeure une solution plausible. Foued, qui excelle dans l’axe, pourrait bien être aligné dans ce registre avec Feghouli à droite, Soudani à gauche et Slimani devant.

Deux variantes pour faire exploser le rideau défensif burkinabé

Yebda toujours en concurrence

A la suite des émeutes qui ont éclaté au stade Mustapha-Tchaker de Blida et ses alentours, à l’occasion de l’opération vente des billets du match Algérie-Burkina Faso prévu aprèsdemain à 19h15, la Fédération algérienne de football a pris la décision d’instaurer le huis clos lors des séances d’entraînement de l’Equipe nationale prévues au stade Tchaker de Blida. Ainsi pour la séance d’entraînement d’hier après-midi sur le terrain principal du stade de Blida, les portes étaient fermés aux supporters. Cette décision a été prise pour permettre aux joueurs de se concentrer sur le match, puisque les circonstances ne permettent pas du tout de faciliter l’accès aux supporters en ce moment. On croit même savoir que la séance d’entraînement de lundi, celle d’avant-match, sera elle aussi fermée aux supporters. Reste à savoir maintenant si la FAF ne changera pas d’avis. H. R.

La FAF décide d’instaurer le huis clos aux entraînements des Verts

Paul Put

«On s’attend à une pression terrible à Blida»

Les joueurs ont eu de la compassion pour les familles des blessés

capés de Vahid Halilhodzic. Mais heureusement qu’ils ont été très soulagés d’apprendre qu’il n’y avait aucun mort. Une source proche de la FAF

terrain pour faire oublier aux familles des blessés leur malheur.

Moumen A.

tactique se poursuit
L’entraîneur national a entamé la dernière ligne droite qui concerne le travail tactique entamé lundi passé. Vahid Halilhodzic a réussi à dégager, à un élément près, le 11 de départ qui commencera la partie contre le Burkina Faso, mardi prochain. S’il demeure réticent sur certains choix, Vahid, qui sera obligé de procéder au moins à deux changements par rapport à l’équipe-type qu’il a alignée lors du match contre le Burkina à Ouagadougou (défections de Guedioura et Essaïd Belkalem), compte encore se donner encore le temps d’ici à demain, avant de livrer les dernières consignes d’avant-match aux joueurs qui seront appelés à débuter.

Le Nigeria et la Côte d’Ivoire officiellement au Mondial

«Traoré est un joueur important dans mon système, je vais compter sur lui»
Concernant le retour

à la compétition de l’atLe Nigeria avait mis un pied au taquant de Lorient, Brésil, après sa victoire au match Lacen et Yebda à la récupération, Alain Traoré, Paul Put aller lors du match barrage face à une autre possibilité s’est félicité de pouvoir En plus du poste de latéral gauche qui sera attribué à Ghoulam ou Mesl’Ethiopie à Addis-Abeba. Voilà compter sur ses bah qui part avec un léger avantage, compte tenu de son expérience des qu’il vient de mettre le deuxième, services : «Le retour de grands rendez-vous, il y a lieu de signaler que Vahid Halilhodzic songe hier, après sa victoire au match reTraoré nous fera beaucoup sérieusement à associer Medhi Lacen à son complice Hassan Yebda, de bien, c’est un joueur très tour face aux Ethiopiens 2-0. La Côte très performants, rappelons-le, lors de la Coupe du Monde 2010 important de notre équipe. Je d’Ivoire a tenu le coup à Casablanca en matière de récupération. C’est peut-être là le plan B que compte beaucoup sur lui, on va face au Sénégal, arrachant le nul dans le Halilhodzic entend mettre en place, dès que son équipe tout faire pour réaliser le rêve de aura débloqué la situation en parvenant à prendre temps additionnel (1-1) et validant ainsi tout un peuple.» l’avantage. sa qualification au Mondial-2014. M. A. M. A.

06

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup de vent

JSK

Dans le but d’affronter des clubs de Ligue 2 française

Aix-en-Provence ou Paris, prochain lieu du stage hivernal
près Agadir, voilà que le lieu du stage hivernal risque de changer à nouveau. D’après nos sources, l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi, qui a rencontré Hannachi récemment, a exprimé le vœu d’effectuer le prochain stage hivernal en France. Il faudrait dire que le choix de l’Hexagone ne s’est pas fait au hasard et ce pour plusieurs raisons. La première est d’ordre mental. En effet, le coach veut que le stage se déroule dans un lieu qui plaît aux joueurs. Aït Djoudi veut un nouvel environnement, qui change du Maroc et de la Tunisie. La seconde raison est d’ordre pédagogique. En effectuant une préparation en France, le coach sait que son équipe ne manquera pas de moyens pédagogiques, ni médicaux en cas de problème. La troisième raison est d’ordre technique. A ce sujet, on croit savoir que le coach veut affron-

Un deuxième match amical face au RCK est confirmé pour demain

La dernière carte pour certains joueurs avant le mercato !
près avoir bénéficié de deux jours de repos, les Canaris reprendront le chemin des entraînements ce matin sur la pelouse du 1er-Novembre de Tizi. Profitant de la trêve qu’a observée le championnat national, le staff technique a programmé deux matchs amicaux, dont le premier s’est déroulé jeudi dernier face à la JS Azzazga. Au-delà du résultat technique (3-2) qui a sanctionné cette joute amicale, le numéro un de la barre technique, Aït Djoudi, est sorti du stade très déçu par la prestation de certains éléments. Alors qu’il s’attendait à une meilleure production, le coach a déclaré que certains joueurs n’ont rien montré de rassurant. Excepté quelques uns, les autres ont déçu. Aussi, un deuxième match est confirmé pour demain matin à Tizi, face à la formation du RCK. Selon un membre du staff, cette sor-

A

A

ter des formations de Ligue 2 française, histoire de mieux cerner ses joueurs. Ce sera un excellent test avant la reprise du championnat. En gros, le choix de la France s’est fait pour plusieurs raisons et les dirigeants semblent, eux aussi, favorables à cette décision, après une expérience réussie en août 2010.

ment ou d’infrastructures sportives. Le seul souci des dirigeants reste le climat dans le Nord de la France, en plein mois de janvier, où les températures baissent considérablement.

… Puis, le CREPS d’Aixen-Provence jeudi dernier
Le second centre de préparation se trouve dans le Sud de la France. En effet, Yarichène et Ali Azouaou auraient fait un tour au CREPS d’Aixen-Provence qui se trouve à une trentaine de kilomètres de Marseille. Un centre que les Kabyles connaissent bien puisqu’ils y ont effectué une préparation de six jours en août 2010. D’ailleurs, c’est ce centre qui répond le plus à la demande de la direction, du moment que le climat méditerranéen correspond le plus aux joueurs, qui entameront la phase retour le 16 janvier prochain.

tie constituera une dernière chance pour certains éléments, de confirmer avant le mercato. En d’autres termes, ceux qui ne seront pas à la hauteur des attentes seront tout simplement concernés par les départs cet hiver, sachant que la JSK compte jouer le titre, et cet objectif ne sera atteint qu’avec un effectif de qualité.

sont invités à continuer sur leur lancée et bien négocier cette sortie. Pour Aït Djoudi, le match face à l’USMH sera difficile, mais les joueurs doivent impérativement garder la dynamique enclenchée et revenir avec un résultat positif.

Les blessés seront de retour aujourd’hui
Concernant les quatre éléments, Beziouen, Mazari, Aouedj et l’axial Merbah, qui n’ont pas pris part à la dernière sortie amicale face à la JSA, en raison de blessures, nous avons appris d’un membre du staff technique que leur situation ne suscite pas d’inquiétude. Actuellement, ils se portent mieux et seront tous de retour aux entraînements ce matin, avec le groupe. Le coach Aït Djoudi disposera de l’ensemble de ses joueurs pour préparer la prochaine sortie face à l’USMH.

Yarichène et Ali Azouaou ont inspecté un centre à Paris…
Pour ne rien laisser au hasard, les deux membres du conseil d’administration, en l’occurrence Yarichène et Ali Azouaou, qui se trouvent depuis dimanche dernier en France, ont déjà inspecté 2 centres de préparation. Les deux hommes ont eu l’occasion de visiter un premier centre dans la capitale française. D’après nos sources, le centre en question remplit parfaitement les conditions, que ce soit en matière d’héberge-

Encore une semaine pour préparer l’USMH
L’autre objectif tracé par les membres du staff technique en programmant un deuxième match amical pour cette semaine est de préparer la prochaine sortie face à l’USMH, prévue pour samedi, au stade de Lavigerie. Les Canaris, qui restent sur une belle victoire face au CABBA, en regagnant la première place du classement, ont, devant eux, une semaine pour bien se préparer. Les camarades du portier Malik Asselah

A. A.

L. A.

Bencherifa «Nous avons les moyens de tenir tête à l’USMH à Lavigerie»
e latéral gauche de la JSK, Walid Bencherifa, avec qui nous nous sommes entretenus après le match face à la JSA de jeudi dernier, a exprimé toute sa satisfaction, après avoir pris part à cette rencontre qui lui a permis de gagner du temps de jeu. Selon lui, ce match a été bénéfique. Au sujet de la prochaine rencontre face à l’USMH, Bencherifa avoue qu’elle sera difficile. Toutefois, il ne cache pas son optimisme de voir son équipe tenir tête à l’équipe algéroise, dans son fief : «Le match amical face à Azzazga nous a permis de combler le vide laissé par la compétition. Personnellement, j’en ai bien profité pour gagner du temps de jeu et me préparer pour la suite de la phase aller. Dans une semaine, nous allons affronter l’USMH et, on est tenus de bien négocier ce match. Je suis persuadé que nous allons, compte tenu de l’état d’esprit qui nous anime, tenir tête aux Harrachis chez eux. On doit rester sur notre lancée.»

L

«On doit récolter le maximum de points lors des matchs restants»
Bencherifa parlera aussi de la position qu’occupe actuellement son équipe et estime qu’il va falloir redoubler d’efforts pour la préserver : «La première place est le fruit de beaucoup d’efforts consentis par tout le groupe. Quatre matchs nous attendent pour cette phase aller, l’objectif principal est de glaner le maximum de points pour terminer sur une bonne note».

présent, le staff technique de la JSK peut tracer son programme jusqu'à la fin de la saison. Pour cause, la Ligue nationale de football vient de publier récemment le programme complet de la phase retour du championnat. Ainsi, le staff est désormais fixé sur l’ensemble des dates, que ce soit les matchs de Coupe d’Algérie ou de Ligue 1. Pour rappel, les 32es de la Coupe auront lieu les 6 et 7 décembre prochain. Si la JSK se qualifie, elle jouera les 16es de finale le 21 décembre. Et pour la première fois, les dates des phases successives de la Coupe d’Algérie ont été communiquées. Ainsi, les 1/8, 1/4, 1/2 et la finale se disputeront respectivement comme suit : les 24 et 25 janvier, 18 février, 18 mars et le 1er

A

Le programme de la phase retour connu
mai pour la finale.

28 décembre, fin de la phase aller
La 15e journée du championnat se tiendra le 28 décembre prochain, date de la dernière rencontre de cette phase aller de Ligue 1. Les Kabyles accueilleront ce jour-là le CSC au stade de Tizi Ouzou, probablement pour disputer la place de leader dans le cas où le classement reste tel quel. Ce qui est certain c’est que la victoire sera importante, du moment que le club kabyle est leader du championnat à quatre journées de la fin de la phase aller. Il est clair que pour être champion d’automne, la JSK doit se battre jusqu’au 28 décembre.

saison le 20 décembre et s’étalera jusqu’au 15 janvier. Toutefois, et contrairement au précédent exercice, les clubs auront le droit de renforcer leur effectif par la venue de 3 joueurs seulement au lieu de 5. A la JSK, le club est à la recherche de 2 autres éléments après la venue de Mohamed Zabiaâ. Les dirigeants ont bien évidemment le temps pour trancher sur le nom des deux autres nouvelles recrues.

c’est à partir du 16 que la JSK affrontera à domicile la formation du MCEE pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. Une occasion pour le staff technique d’effectuer un travail de fond lors du prochain stage.

«On a toujours besoin de nos supporters pour aller de l’avant»
Comme tous les joueurs, Bencherifa avoue que les supporters ont beaucoup contribué à la situation que vit actuellement le club, et doivent poursuivre leur mission jusqu’à la fin de saison, afin que leur équipe puisse concrétiser ses objectifs : «J’avoue que nos supporters ont beaucoup contribué aux résultats réalisés jusque-là. Franchement, évoluer dans un stade plein à craquer donne des ailes aux joueurs et nous permet de trouver des ressources supplémentaires à chaque fois que le besoin se fait sentir. Leur présence nous pousse à aller de l’avant, et je suis sûr qu’ils seront encore plus nombreux à nous soutenir».

17 mai, 30e et dernière journée de Ligue 1
Le tomber de rideau de la Ligue 1 est prévu pour le 17 mai. D’après le programme communiqué par la LFP, il ne devrait y avoir aucun retard ni report dans la programmation. Ainsi, le staff technique de la JSK est d’ores et déjà fixé sur l’ensemble de la phase retour du championnat. Il faudra toutefois attendre quelques jours pour que Azzedine Aït Djoudi, avec les membres de son staff, établisse le programme de la prochaine trêve hivernale. A.A.

16 janvier, entame de la phase retour
La particularité cette saison est que le club kabyle ainsi que les autres formations des Ligues 1 et 2 auront la chance de se préparer durant plus de 2 semaines lors de la prochaine trêve hivernale. Pour cause, le championnat s’arrêtera du 28 décembre au 15 janvier. Et

«Le match contre le RCK parachèvera notre préparation»
Concernant le second match amical prévu demain matin face à son ancienne équipe du RCK, Bencherifa nous dira : «C’est une bonne chose de programmer un autre match amical cette semaine, avant l’USMH, pour parachever notre préparation. On tâchera d’en profiter pour être prêts samedi prochain. Tous les joueurs sont déterminés à continuer sur notre bonne dynamique».

Trois recrues pour chaque club
Quant à l’ouverture du marché des transferts, elle débutera comme chaque

L. A.

Coup de froid

JSK

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

07
Hikam suit un programme spécifique
Blessé depuis quelque temps, le jeune défenseur, Hikam, et contrairement à ses coéquipiers, n’a pas bénéficié des deux jours de repos. D’après nos informations, le joueur s’est contenté de quelques séances en solo dans le but de rattraper son retard et pouvoir réintégrer le groupe sans aucune défaillance physique. Même s’il n’a pas encore gagné la confiance du coach vu la rude concurrence qui existe dans l’axe central, Hikam finira certainement par s’imposer et suivre les traces de Saïd Belkalem, lequel en l'espace de quelques années, est devenu un pilier dans l’axe central.

Yahia : «Je suis encore à l’ES Tunis et je compte honorer mon contrat»
ancien défenseur international Anthar Yahia est annoncé, du côté de la JS Kabylie, comme probable recrue durant le mercato. La possibilité de le voir rejoindre le club kabyle a été nourrie par la rencontre que le joueur avait eue à Tunis il y a quelques jours avec Mohand-Cherif Hannachi. Or, Yahia persiste à clamer qu’il n’y a eu ni contact officielle ni offre concrète. «Lorsque M. Hannachi était venu à Tunis pour le transfert de l’attaquant libyen (Mohamed Zabiâa, Ndlr), nous avons dîné ensemble sur proposition d’un ami commun. Comme vous le savez, je rencontre avec plaisir les sportifs algériens qui passent par la Tunisie, à l’image des délégations du NAHD et du MOB, car j’estime que c’est un devoir. C’est à ce titre que j’avais rencontré Hannachi, une personne que je respecte beaucoup. C’était donc juste un dîner convivial et non pas un rendez-vous pour né-

L’

gocier un éventuel transfert», nous at-il déclaré. «Hannachi m’a proposé de jouer à la JSK, mais c’était sur le ton de la plaisanterie» Sur la proposition qui lui aurait été faite de jouer à la JSK, le libéro de l’Espérance de Tunis donne sa version des faits : «Au cours du dîner, et dans le feu de la discussion à bâtons rompus, M. Hannachi m’a demandé, sur le ton de la plaisanterie : ‘‘Pourquoi ne jouerais-tu pas un jour à la JSK ?’’ Je lui ai répondu en souriant : Un jour peut-être, pourquoi pas ?» «Peut-être que je jouerai en Algérie, mais lorsque je serai en fin de contrat» Et le joueur de préciser sa pensée : «Ma réponse se voulait comme une manifestation de disponibilité à jouer en Algérie, mais pas forcément maintenant. Je suis encore sous contrat avec l’ES Tunis jusqu’en juin et je compte honorer mon contrat jusqu’au bout, surtout que rien ne me manque dans ce club. Une fois que je serai en fin de contrat, peut-être que j’étudierai les propositions qui me viendraient d’Algérie. Je n’ai que 31 ans, je

suis encore jeune pour un défenseur central. ‘‘Mazal l’khir lelgouddam’’, comme on dit chez nous (je ne suis pas encore fini, Ndlr).» «Le président de l’Espérance a clairement déclaré que le club tenait à moi» L’espoir pour les supporters kabyles de voir Yahia rejoindre la JSK a été entretenu par les informations colportées par une partie des médias tunisois annonçant le désir de l’ES Tunis de résilier le contrat du joueur. Des informations que l’intéressé dément catégoriquement : «Certains en Tunisie mènent une campagne contre moi, mais le président du club a déclaré clairement, il y a quelques jours, que l’Espérance tenait à moi. Il n’y a donc pas lieu de spéculer sur cette question. Je me sens bien à l’Espérance et, comme je vous l’ai dit, je compte honorer mon contrat jusqu’au bout. En tout cas, je suis très touché par la confiance que me témoigne la JSK à travers sa motivation de me recruter. Cela m’honore, surtout que ça vient d’un des clubs les plus prestigieux en Algérie et en Afrique.» F. A.-S.

«Je redouble d’efforts pour revenir plus vite»
Interrogé par nos soins, le jeune défenseur Hikam estime qu’il doit redoubler d’efforts pour rattraper tout le retard accumulé par le passé dans le but de revenir très vite à la compétition : «Je n’ai pas pris de repos lors des deux derniers jours. J’ai préféré m’entraîner en solo pour pouvoir reprendre au plus vite la compétition». S. D.

Annoncé de retour à la maison cet hiver

Berchiche se rapproche de l’ESS

Des dirigeants affirment être en négociations avec lui

En dépit des déclarations de Anthar Yahia, qui affirme n’avoir reçu aucune offre officielle de la JS Kabylie et d’être concentré avec son club, l’ES Tunis, des dirigeants du club kabyle persistent à affirmer que les deux parties sont négociations depuis plusieurs jours et qu’un accord pourrait être trouvé dans les jours à venir. Ils assurent que le joueur est intéressé par le challenge proposé par la JSK. Affaire à suivre. A. A.

Comme nous l’avons rapporté dans l’une de nos précédentes éditions, l’ex-axial de la JSK, Koceila Berchiche, serait de retour à la formation kabyle cet hiver. À la recherche d’un renfort en défense, les Kabyles n’ont pas écarté la possibilité de rappeler leur ex-joueur, titulaire à À l’heure qu’il est, la direction kabyle s’attelle à réussir l’opépart entière au MCEE. Or, selon des sources bien inforration de recrutement hivernal. Pour l’instant, un seul joueur a mées, le joueur s’approche beaucoup plus de la forparaphé officiellement son contrat, l’attaquant libyen, Mohamed mation des Aigles noirs, l’ESS. Cette dernière Zabiâa. Deux autres éléments sont attendus avant la fin de sesongerait sérieusement à l’aligner dans son efmaine, avons-nous appris d’une source de la direction. Concernant fectif, en échange de Melouli. Ainsi, les dirigeants sétifiens ont déjà fait la la liste des joueurs à libérer, notre source nous a indiqué qu’elle ne proposition à leur voisin d’El sera dévoilée qu’une fois le recrutement finalisé. Autrement dit, une Eulma et n’attendent que autre chance sera accordée à certains éléments durant les quatre derniers sa réponse.

La liste des libérés ne sera dévoilée qu’à la fin du recrutement

Zabiaa attendu la semaine prochaine à Tizi Ouzou
autres prétendants, le chairman kabyle s’est rendu en Tunisie spécialement pour finaliser avec le joueur lequel a accepté facilement de défendre les couleurs de la JSK. Il a d’ailleurs paraphé un contrat de deux ans avant de se rendre en Tunisie au chevet de sa sœur malade. Comme révélé précédemment par nos soins, le joueur avait eu un congé d’une semaine avant de revenir à Tizi pour entamer les entraînements. Seulement, et selon une source proche, Zabiâa ne viendra pas avant la semaine prochaine. Zabiâa devrait d’abord suivre un programme spécifique, lui qui est sans compétition depuis quelque temps déjà. Selon nos informations, il s’entraîne tous les joueurs en Tunisie et ce, pour garder la forme.

matches de la phase aller pour convaincre.

Belakhdar «Ma libération ? Personne ne m’en a parlé»
A la fin de la phase aller, des têtes vont tomber à la JSK. Pas très convaincu par le rendement de certains joueurs, le premier responsable à la barre technique compte libérer au moins quatre éléments, lesquels n’ont rien démontré pour qu’ils méritent d’avoir plus de chance. L’un des joueurs qui a été annoncé partant, c'est Fayçal Belakhdar. Auteur d’un but devant la JS Azazga, l’ancien joueur du MCEE espère avoir plus de chance de jouer pour prouver sa valeur. Pour ce qui est de sa libération, Belakhdar dira : «Ma libération ? Personne ne m’en a parlé».
équipiers. Il faut dire que J’ai passé une sale période. Je remercie les membres du staff médical, qui étaient aux petits soins avec moi. J’attendais ce match amical depuis plusieurs jours dans le but de rejouer. J’espère avoir fourni une belle prestation. Vous avez inscrit le troisième but face à la JS Azazga. Un commentaire ? Je remercie Dieu pour cette performance. Avant même de rentrer sur le terrain, j’avais décidé de me donner à fond et inscrire un but. Cette réalisation va me libérer d’autant plus que je suis en manque de compétition. Je vais Inch’Allah rééditer le même scénario en championnat. Comment vous sentez-vous physiquement ? Certes, je ne suis pas au top, mais je tiens à dire que je vais vite retrouver la forme. Même lorsque j’étais loin des terrains, je m’entraînais sérieusement en solo. Donc, je ne pense pas avoir un manque de fraîcheur physique. D’après vous, la JSK a-t-elle suffisamment de moyens pour jouer les premiers rôles ? Ce n’est pas aujourd’hui que je vais parler de notre équipe. J’ai déjà dit que la JSK possède les moyens pour dominer toutes les équipes de la Ligue 1. Pour preuve, on occupe la première place du classement. Pensez-vous pouvoir terminer la phase aller à la première place ? Ce n’est pas encore le moment de parler de cet objectif du moment que nous avons encore plusieurs autres matchs difficiles à livrer. Après les deux victoires à domicile respectivement devant le RC Arbaâ et le CABBA, nous devons enchaîner avec un troisième succès face à l’USMH. Certes, la partie s’annonce très difficile, mais je pense qu’on est capables de revenir avec un résultat positif. Revenons à vous, vous a-t-on parlé de votre libération ? Ma libération ? Personne ne m’en a parlé. Ecoutez, je me sens bien à la JSK et je ne suis pas prêt à quitter cette grande équipe. Au contraire, je m’apprête à me donner à fond pour gagner la confiance de l’entraîneur et enchaîner avec d’autres titularisations. Pour le moment, personne ne m’a parlé de ce sujet. Entretien réalisé par Saïd D.

Après une blessure qui vous a éloigné des terrains pendant plusieurs semaines, vous avez enfin rechaussé vos crampons… Tout a fait, après plusieurs jours loin des terrains, j’ai enfin eu l’autorisation du staff médical pour rechausser les crampons et reprendre avec mes co-

lusieurs jours avant la fin de la phase aller du championnat, le président Hannachi qui rêve d’ores et déjà du titre, a été le premier président à avoir enrôlé un nouveau joueur en prévision de la phase retour. En effet, le premier responsable technique ainsi que ses collaborateurs ont pris attache avec un attaquant libyen, qui, d’après nos sources, possède plusieurs qualités qui lui permettent de gagner facilement sa place au sein de l’effectif kabyle. Et pour ne pas être devancé par les

P

L’attaque crachera le feu
Même si l’entraîneur en chef, Azzedine Aït Djoudi, n’est pas trop satisfait du rendement de ses joueurs, la JSK occupe la première place du classement avec 21 unités. Toutefois, même le meilleur buteur jusqu’à présent n’est autre que l’attaquant Albert Ebossé, avec six réalisations. Le moins que l’on puisse dire est que le compartiment offensif de la JSK sera encore meilleur avec la venue de Mohamed Zabiâa, lequel a déjà fait ses preuves par le passé. D’après le président Hannachi, le recrutement du Libyen sera bénéfique pour la JSK. S. D.

Il suivra un programme spécifique
Même si la phase aller n’est pas encore achevée, les supporters de la JSK attendent avec impatience l’entame de la phase retour pour voir à l’œuvre leur nouvel attaquant, lequel leur a promis d’être à la hauteur. Seulement, avant de retrouver sa forme,

08

N° 2467
Dimanche 17 novembre2013

www.lebuteur.com

Coup droit

MCA
bonnes conditions. Je mettrai à sa disposition les fiches techniques de tous les joueurs, afin qu’il puisse avoir une idée sur l’ensemble de l’effectif. Je suis persuadé que nous allons faire le bon choix et que l’équipe rebondira», a ajouté Kamel KaciSaïd. «J’ai testé Gherbi comme axial car la relance nous fait défaut, Kherroubi m’a fait bonne impression» «J’ai aligné aujourd’hui Gherbi comme défenseur axial, car j’ai constaté que nous accusons un certain manque sur le plan de la relance. Quant à Kherroubi, je pense qu’il a laissé une bonne impression, que ce soit par sa touche de balle, son placement ou par sa précision dans les passes, il manque seulement de rythme. Toutefois, nous n’avons rien décidé le concernant», a déclaré Kaci-Saïd. «Pour Kherroubi, on prendra une décision avec le nouveau staff technique» «On ne va pas se précipiter, on va prendre une décision avec le nouveau staff technique, concernant le recrutement de Kherroubi. Pour revenir à la rencontre, je suis satisfait de la préparation de notre prochain match face au MOB, et les joueurs sont motivés pour réagir», a conclu Kaci-Saïd. K. M.

Boumella : « Je veux un entraîneur algérien Kaci-Saïd : « Le nouveau coach

qui a de la hargne et le sang chaud»
n marge de la rencontre amicale disputée par le Mouloudia au stade de Gué de Constantine, nous avons sollicité le président Boudjemâa Boumella, pour nous parler de l’actualité du club. Ce dernier a tenu à apporter un démenti catégorique à tout ce qui s’est dit récemment : «Je suis vraiment étonné d’entendre dire que j’ai discuté avec Nouzaret. Sachez que je l’ai pas contacté et que je ne le ferai pas. Ce que je veux, c’est un entraîneur algérien qui a de la hargne et le sang chaud pour prendre l’équipe en main.»

sera connu dans deux jours»
l’issue du second match amical qui a opposé les joueurs remplaçants de l’équipe fanion à celle des Espoirs, Kamel Kaci-Saïd n’a pas caché sa satisfaction au sujet de la réaction de ses joueurs : «C’est un match amical qui a permis à certains joueurs de bénéficier d’un certain volume de jeu et de préparer nos prochaines rencontres de championnat. Je ne vous cache pas que j’ai relevé des satisfactions lors de cette confrontation par rapport à la réaction de mes joueurs. Quant au nouvel entraîneur, il sera connu dans deux jours.»

E

«Il est inadmissible que le Mouloudi n’ait pas de stade !» «Vous voyez bien qu’une équipe comme celle du Gué de Constantine a son propre stade où elle s’entraîne et reçoit ses hôtes, contrairement au MCA. Il est inadmissible qu’un monument comme le Mouloudia n’ait pas de stade. Nous avons entamé les démarches nécessaires auprès des autorités locales du stade de Rouiba pour qu’on puisse louer le stade et avoir une base de vie. On nous a promis de nous aider», a-t-il ajouté. «Je ne suis pas responsable du recrutement qui a été effectué» «Je suis compréhensif envers les supporters qui ont manifesté leur mécontentement, après la défaite face à l’USMH. Mais il faut savoir que je ne suis pas responsable du recrutement qui a été effectué. Lorsque j’étais venu, tout était achevé. Toutefois, on tâchera de se renforcer par de bons joueurs au mercato hivernal. Aussi, le dernier mot me revient en ma qualité de premier responsable du club», a conclu Boumella.

A

«L’équipe se préparera en Espagne et le titre de champion d’hiver est loin d’être joué» «Pour ce qui est du stage de préparation, sachez que l’équipe va se préparer, comme à son habitude, en Espagne. Il n’y a pas le feu à la maison, car nous sommes qu’à quatre points du leader et le titre de champion d’hiver est loin d’être joué. Aussi, je ne vous cache pas qu’on joue le titre», a ajouté le premier responsable du MCA.

«Je ne pouvais fuir mes responsabilités» «Si j’ai pris l’équipe en main et accepté d'assurer l'intérim, c’est pour la simple raison que je ne pouvais fuir mes responsabilités, mais il faut savoir que le nouvel entraîneur prendra ses fonctions cette semaine, comme je l’ai déjà déclaré et je pense qu’il nous faut un bon technicien local connaissant bien la mentalité des joueurs. Nous allons choisir le profil qui répond à notre équipe», a-t-il affirmé. «Je mettrai à la disposition du nouveau coach les fiches de tous les joueurs» «Lorsque le nouveau coach prendra l’équipe en main, il trouvera tout en place pour entamer sa mission dans de

K. M.

Bouali, Bouarata, Slimani et Belhout pressentis
Après avoir bien étudié la situation, les responsables du Mouloudia, en concertation avec le manager général du club, ont pris la décision de confier les destinées de la barre technique à un technicien local, et ce à moins d’un revirement de dernière minute. Une source digne de foi nous a confié que quatre noms sont d’ores et déjà sur les tablettes du MCA, à savoir Bouali, Bouarata, Slimani et Belhout. Bien que ce soit le technicien Fouad Bouali qui a le plus de chance de prendre en main le MCA, il semble bien que ce dernier hésite à répondre aux sollicitations de clubs algériens, gérant d’une main de fer dans un gant de velours. Quant au dernier technicien qui a été proposé au MCA, ce n’est autre que Rachid Belhout qui a un riche palmarès. Ce technicien qui est connu pour sa rigueur a les qualités requises pour prendre en main le MCA, lui qui a gagné des titres avec des équipes algériennes, et il connait bien la mentalité des joueurs. Ces quatre techniciens répondent tous aux critères, mais jusqu'à preuve du contraire aucune décision n’a été prise à ce sujet. Côté mouloudéen, on évite de trancher dans la précipitation.

Geiger a RDV aujourd’hui avec Boumella
evenu de Suisse jeudi dernier, afin de régler une fois pour toutes sa situation vis-à-vis de son club, Alain Geiger a rendez-vous aujourd’hui avec le président du conseil d’administration, Boudjemaâ Boumella. Le bras de droit du coach helvète, Mohamed Mihoubi, sera lui aussi convié à cette réunion de travail où il sera question de trouver un accord pour une séparation à l’amiable. Loin de toute polémique ou déclaration incendiaire, Geiger aspire à obtenir réparation pour résiliation de contrat unilatéral.

lorsqu’on sait qu’il est pressenti pour prendre en main la sélection nationale Olympique. Outre Bouali, on retrouve Bouarata auquel le MCA a souvent pensé. Ce dernier n’est plus à présenter et il a fait ses preuves la où il est passé. Ce technicien de renom qu’on qualifie de tacticien n’a jamais tourné le dos au MCA, seulement son recrutement à toujours buté sur les conditions de travail, où il se montre sou-

vent exigeant. Un autre technicien a été proposé au MCA, il s’agit de Sid-Ahmed Slimani qui a drivé plusieurs clubs de l’élite et qui a aussi travaillé au Maroc. Ce dernier qui a eu sous sa coupe certains joueurs qui sont actuellement au Mouloudia, est connu pour être un homme des situations difficiles et qui a souvent relevé le défi. Sa force réside aussi dans la communication, car il sait maitriser un groupe en le

R

K. M.

Kherroubi «Satisfait de ma prestation, aux responsables de décider maintenant»
Vous avez disputé un match- test avec le Mouloudia aujourd’hui ; êtes-vous satisfait de votre rendement Après avoir passé quelques jours avec le Mouloudia, j’ai pris part au match amical programmé par le staff technique et je suis satisfait de ma prestation, même si je pouvais faire nettement mieux, car je suis à court sur le plan physique. Maintenant, la balle est dans le camp des responsables du MCA qui décideront de me recruter ou pas. Justement, Kamel Kaci-Saïd était satisfait de votre rendement, mais il estime que vous manquez de rythme... Cela me fait plaisir d’entendre dire que le coach est satisfait de ma prestation. Aussi, il a raison de dire que je manque de rythme car

On ne peut choisir le sur le physique, je suis moment propice pour à court, comme je Il empochera effectuer des tests. viens de le dire. Lors trois mois d’indemnités Lorsque je suis arrivé, de cette rencontre, j’ai Selon nos infirmations, la dije vous ai dit qu’il essayé de donner ce rection mouloudéenne serait m’appartenait de prouqu’on attendait de moi. disposée à verser une indemver sur le terrain, car à Allez-vous continuer nité de trois mois au coach les tests avec le MCA ? l’exception du déficit Suisse dont le contrat devait que j’accuse sur le plan Après cette rencontre, expirer en juin 2014. Ainsi, physique, je pense je vais rentrer chez Geiger devrait toucher 32 000 avoir montré de moi. Le dernier mot euros de réparation, ce qui rébonnes choses. revient aux dirigeants. pondrait à ses attentes. Entretien réalisé par Je souhaite être retenu dans l’effectif du MCA, Kamel M. Son bilan sera présenté en prévision du reste Lors de cette réunion, Alain de la saison et je suis Geiger devra présenter son persuadé que je réussibilan qu’il considère comme rai. Kherroubi étant positif. Pointant à quaVous auriez tre points seulement du leasans aucun a laissé une bonne der, Geiger estime que son doute souéquipe est toujours en haité impression course pour le titre, à Ayant évolué au milieu du terrain où le coach venir eflui a confié une tâche défensive, l’ex-joueur de quatre journées de la fectuer Valenciennes, Khaled Kheroubi, a laissé une fin de la phase aller. des bonne impression sur le terrain, en donnant satistests faction sur le plan collectif et individuel. Toutefois, Le Suisse dans le fait qu’il soit resté sans compétition durant une divulguera un longue durée lui a joué un mauvais tour. Mainteles noms des autre nant si le staff technique décide de le recruter, joueurs tricheurs contexte, Kherroubi aura le temps d’améliorer sa condition physique d’ici à l’entame de la phase après la A l’annonce de son limoretour du championnat qui aura lieu colère affigeage, Alain Geiger était dans deux mois. chée par les tout surpris par l’attitude de supporters...

son employeur qui lui avait assuré tout son soutien. Geiger n’avait pas alors hésité à nous déclarer qu’il y avait des joueurs tricheurs qui ont porté préjudice à l’équipe. Convaincu par l’attitude très suspecte de certains éléments, la réunion d’aujourd’hui permettra ainsi à Geiger de mettre fin au suspense, en divulguant l’identité des joueurs qu’il qualifie de tricheurs. Reste à savoir si la direction prendra en ligne de compte les révélations et les accusations graves de Geiger ou si Boumella fera table rase sur ce dossier qui risque de provoquer une vive polémique au sein du club. 1,2 milliard pour... une 7e place Même si Geiger estime que son bilan est positif, il faut savoir que le Mouloudia a bénéficié d’un calendrier favorable avec sept rencontres à domicile. Les Vert et Rouge auraient dû profiter pleinement de cet avantage pour se placer au moins sur le podium. Or, les gars de Bab El Oued pointent à quatre longueurs du leader, tout en sachant que la deuxième partie du championnat sera très compliquée. Le vieux club algérois aura, en tout et pour tout, déboursé 1,2 milliard de centimes dans les honoraires de Geiger pour une 7e place derrière le nouveau promu, le RCA. Cela suffit à dire que le bilan du Mouloudia est mitigé et loin d’être reluisant, surtout lorsqu’il ambitionne de jouer le titre et la Ligue des champions prochainement. T. Che

Coup osé

MCA

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre2013

09
Chita et Djaouchi promus en équipe fanion

Fabre : «Je saisira la première occasion qui me sera offerte»
Aligné en début de match avec les Espoirs, Michael Fabre a su sortir le grand jeu, traduisant sa forme actuelle. L’ex-portier de Lens guette, désormais, la moindre opportunité qui le hisserait en haut de l’affiche.
Un mot sur ce match amical au cours duquel vous avez été aligné dans les deux camps ? Ce fut un très bon match-test avec beaucoup d’engagement physique. Les jeunes du club ne nous ont fait aucun cadeau. Et cela a donné lieu à une rencontre disputée. J’ai débuté la partie avec les Espoirs puis la seconde mi-temps avec mon équipe. Bien que vous manquiez de compétition, vous avez montré de très belles choses. De bon augure pour la suite, n’est-ce pas ? C’est vraiment de bon augure. Il faut multiplier les matchs-tests qui nous permettront de rester compétitifs. Ce n’est jamais facile, surtout pour un gardien de but, de rester dans une forme optimale. Je suis dans l’ensemble assez satisfait de mon rendement. Croyez moi, j’ai travaillé très dur pour retrouver mes sensations. Et là, je sais que je suis sur la bonne voie. Relégué sur le banc depuis votre venue au club, comment vivez-vous cette situation assez inédite pour vous ? N’ayez crainte, je suis assez costaud mentalement pour gérer une telle situation, même si j’avoue qu’elle est inédite. J’ai rarement vécu dans ma carrière de telles situations. Lorsque j’avais rejoint les rangs du RC Lens, j’avais saisi ma première occasion pour devenir le numéro 1, alors qu’il y avait un gardien de but en place. Vous guettez donc la moindre opportunité pour refaire surface ? Je sais ce que je vaux. C’est pour cela que je ne suis pas du tout inquiet. Je sais aussi que tôt ou tard, j’aurai ma chance. Dès qu’elle me sera offerte, je ne la laisserai pas me filer. Mon but, c’est de maintenir ma belle forme jusqu’au jour J. C’est dire qu’il nous faut des matchs-tests. Vous savez, le poste de gardien de but est spécifique. Il n’y a de la place que pour un seul portier, ce qui n’est pas le cas pour les joueurs de champ qui peuvent se produire dans plusieurs registres. Qu’avez-vous à dire sur le limogeage de Geiger ? Je n’ai rien à dire. Je suis un joueur comme les autres, je dois donc me plier aux décisions de la direction. Avec son départ, la concurrence sera relancée ? Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas quelqu’un qui profite des malheurs des uns pour rebondir. Je travaille et j’attends ma chance, un point c’est tout. C’est ma vision des choses. Entretien réalisé par Tarek Che

Ce match-test aura aussi permis à Kaci-Saïd de desceller de futurs talents, à l’image du milieu de terrain Chita et de l’avant-centre Djaouchi . Les deux éléments ont été promus en équipe fanion et devront donc prendre part à la prochaine séance avec Bouguèche et les siens. Toutefois, à l’approche des matchs de championnat de la catégorie, les deux joueurs seront reversés automatiquement chez les Espoirs pour être compétitifs. Disposant d’une licence Espoir, les deux joueurs ne seront pas considérés commes étant recrutés lors du mercato hivernal.

Aujourd’hui, relâche
Après une semaine de dur labeur et surtout très mouvementée, les gars du Mouloudia ont bénéficié, aujourd’hui, d’une journée de repos. L’occasion pour tout le monde de récupérer des efforts consentis, avant d’attaquer la dernière ligne droite.

Reprise demain au 5-Juillet
C’est demain à 15h que les Mouloudéens reprendront le chemin du travail. IL sera question de préparer le déplacement à Béjaïa pour affronter le Mouloudia local. Kamel Kaci-Saïd, avec son expérience et ses connaissances, devra mettre sans le moindre souci le groupe dans de bonnes conditions.

Incapable de marquer face aux Espoirs

L’attaque mouloudéenne toujours aux abois
Incapable de marquer depuis huit journées, la ligne avant mouloudéenne avait l’occasion de se rassurer, hier, face aux Espoirs du club qui n’ont fait qu’enchaîner les défaites en championnat. Les attaquants mouloudéens n’ont même pas su trouver les arguments pour conjurer le sort. Billel Ouali, Réda Sayeh, Nabil Yalaoui n’ont pas su matérialiser la domination de leur équipe pour transpercer les filets adverses. Hadj Bouguèche, Samy Yachir et Mustapha Djallit ont été incorporés à l’heure de jeu pour donner de la percussion à la ligne avant, en vain. Certes, les U21 ont tout donné en livrant bataille dans l’espoir de se faire remarquer par Kamel Kaci-Saïd, mais cela n’explique pas l’inefficacité chronique qui touche l’attaque mouloudéenne totalement aux abois. Le futur entraîneur du vieux club algérois aura certainement du pain sur la planche, car il faudra insuffler du sang neuf pour améliorer les choses. Sous l’ère Menad, Bouguèche, Yachir et Djallit prenait le flambeau à tour de rôle, avant que leur association ne se transforme en un trio magique qui dévale les pentes, affolant ainsi les statistiques. Aujourd’hui, ces trois joueurs traversent un passage à vide qui a vraiment pénalisé l’équipe.

MCA 3 – MCA Espoirs 0

Les remplaçants se mettent en confiance
ier matin au stade du Gué de Contantine, les joueurs remplaçants du Mouloudia ont donné la réplique à l’équipe Espoirs. Le coach intérimaire, Kamel Kaci-Saïd, a voulu donner leur chance aux éléments qui n’ont pas bénéficié d’assez de temps de jeu, pour montrer de quoi ils sont capables. Ce dernier a voulu aussi préparer les remplaçants pour le prochain match du championnat face au MOB, lorsqu’on sait que les joueurs qui rentrent en cours de jeu éprouvent souvent des difficultés à s’exprimer, du fait qu’ils n’ont pas assez de matchs dans les jambes. Les coéquipiers de Sayeh ont entamé ce match convenablement, puisqu’un quart d’heure seulement après l’entame du match, Besseghir parviendra à ouvrir le score en trompant la vigilance de Michael Fabbre qui a été aligné avec l’équipe des U21 durant la première période de jeu. Par la suite, et en dépit des occasions qu’’ils se sont créés, les joueurs de l’équipe fanion n’ont pas eu de réussite. Parmi les jeunes joueurs qui se sont illustrés, on peut citer Chita et Chaouchi qui ont mon-

H

tré de bonnes choses lors de cette confrontation. Toutefois, les joueurs de l’équipe fanion, même s’ils ont dominé les débats, ont commis des erreurs en multipliant les passes à l’adversaire, oubliant même parfois de se re placer sur le terrain. Il est à rappeler que l’immigré Khaled Kherroubi a pris part à cette confrontation. Ayant évolué au poste de milieu défensif, il a laissé une bonne impression. Yachir, Djallit, Bouguèche et Zeghdane incorporés en seconde période En seconde période, la physionomie du match n’a pas changé. Au bout de quelques minutes, Kaci-Saïd a incorporé Yachir et Bouguèche, puis Djallit et Zeghdane. Bien que les camarades de Gherbi aient essayé d’ajouter d’autres buts, ils se sont opposés à la volonté des jeunes joueurs de l’équipe Espoirs qui ont voulu montrer qu’on pouvait aussi compter sur eux. Ces derniers auraient même pu niveler la marque. Il a fallu attendre la 72’ pour voir Bensalem réaliser le break sur penalty, avant

que Zeghdane n’ajoute un troisième but, à l’ultime minute du temps réglementaire. La partie s’est terminée par une victoire de trois buts à zéro en faveur de l’équipe fanion. Toutefois, le plus important dans ce match était le volume de jeu accordé aux remplaçants qui se sont mis en confiance, avant le prochain match face au MOB

Besseghier, Bensalem et Zeghdane, des défenseurs qui se mettent en évidence en attaque
Le Mouloudia s’en est remis souvent au pied droit de Abderrahmane Hachoud, sans omettre de mettre en évidence le travail remarquable effectué par Toufik Zeghdane face à l’USMH. Hier, ce sont les défenseurs qui se sont illustrés en ayant inscrit les trois buts de leur équipe. Abdelkader Besseghier puis Zinedine Bensalem et enfin Toufik Zeghdane sont parvenus à tour de rôle à tromper la vigilance du portier des U21. Espérons que d’ici au match face au MOB, les animateurs de la ligne avant retrouveront leur efficacité, car le grand Mouloudia version Sonatrach ne pourra pas compter indéfiniment sur ses défenseurs pour débloquer la situation.

K. M.
L’équipe de la première mi-temps :

Bouzidi, Besseghier, Bensalem, Gherbi, Bellaïd, Kherroubi, Moumen, Daoud, Ouali, Sayeh, Yalaoui
Celle de la deuxième période :

Fabbre, Besseghier (Chita 80’), Bensalem, Bellaïd, Gherbi Daoud (Djallit 70’), Moumen, Kherroubi, Ouali (Yachir 60’), Sayeh (Bouguèche 60’), Yalaoui (Zeghdane 70’)

T. Che

10
Haniched

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

USMH

«Pour moi, Doukha est actuellement le meilleur gardien»

De son côté, Haniched, l’entraîneur des gardiens de l’USMH, qui connaît mieux que quiconque les qualités de son keeper, nous dira : «Doukha demeure sur e recrutement des une courbe ascendante et mérite d’avoir sa chance. A nouveaux joueurs moins que coach Vahid ne change d’avis à la dernière mipar les dirigeants nute et n’opte pour Mbolhi. Doukha a mûri et est inconteset le staff techtablement le meilleur local. La preuve, il est depuis deux nique de l'USMH ans dans l’effectif de l'Equipe nationale, il bénéficie donc ne semble pas de la confiance du sélecfaire l'unanimité auprès des tionneur national.» supporters. Le président MohaN. R. med Laïb, qui avait donné carte blanche à Charef pour l'opération recrutement, ne veut en aucun cas s'immiscer dans le domaine technique, de peur de déstabiliser l'équipe. Toutefois, le boss harrachi ne semble pas pour autant inquiet. Il estime que l’effectif de l’USMH est assez étoffé et recèle en son sein des joueurs aguerris. Le premier responsable du club harrachi estime que le recrutement réalisé l’été der-

Le recrutement ne fait pas l'unanimité

Laïb a rencontré Amar Ghoul hier
Invité à la cérémonie organisée hier aux Eucalyptus et à laquelle était présent le ministre des Transports, Amar Ghoul, le président de l’USMH, Mohamed Laïb, a saisi l’occasion pour discuter longuement avec le ministre des Transports. Cette rencontre n’est pas la première du genre pour ces deux hommes qui ont déjà eu un entretien, il y a moins d’un mois de cela. La conversation a tourné principalement autour de la prise en charge du club par la compagnie nationale aérienne, Air Algérie. Selon nos sources, le ministre aurait rassuré le boss harrachi quant à une prise en charge des déplacements du club par la compagnie nationale Air Algérie sous forme de sponsoring, en plus d’une aide financière dont le montant n’a pas été dévoilé.

L

nier a été basé uniquement sur les jeunes. Le budget limité du club ne permettait pas au premier responsable de ramener des joueurs d'expérience ou de faire des folies. Mais dans l'esprit de beaucoup de sportifs harrachis, il n'y a pas lieu de s'alarmer, car l'USMH a toujours permis à bon nombre de joueurs qui ont porté ses couleurs de prouver qu’ils pouvaient évoluer dans le haut niveau. Donc, insuffler du sang neuf à l'effectif est une bonne chose pour l'équipe, certes, mais pas au point d’en faire une priorité. Cela étant, l’USMH tentera de relever le défi, celui de faire autant sinon mieux que la saison passée en championnat, en plus d’une participation honorable en Ligue des champions africaine. Charef, le coach harrachi, qui n'accorde aucun crédit à ce que pensent les autres, a toujours compté sur les jeunes avec lesquels il veut bâtir une grande équipe. N. R.

Belkaroui : «On doit récolter le maximum de points»
Même s’il estime que l’USMH et la JSK partent à chances égales, le longiligne défenseur, Belkaroui, reconnaît que la JSK de cette saison est bien supérieure à celle des dernières années. «On jouera nos chances à fond, même la JSK possède ses propres armes et garde l'espoir de jouer le haut du tableau, car en football, rien n'est acquis d'avance. Seul le terrain tranchera. Face à la JSK, il nous faudra récolter la totalité des points. Nous avons des arguments à faire valoir. Nous avons bien battu le MCA qui n'avait pas encore perdu à Bologhine, alors que personne ne nous attendait.»

Des sixtes au menu
L'entraîneur de l’USMH, Boualem Charef, a consacré l'intégralité de la séance d’hier à des sixtes au cours desquels ses joueurs s'en sont donnés à cœur joie. Une ambiance bon enfant y régnait accompagnée d'une grande rivalité entre les joueurs. Le coach, qui s'est converti en arbitre, n'a sifflé aucun coup franc et encore moins de penalty, malgré les réclamations de ses éléments.

La crise financière a laissé des séquelles
Même si l'ambiance dans le groupe est excellente, Boualem charef souhaite que celle-ci se prolonge le plus longtemps possible, car le problème d'argent a refait surface, après la victoire de son équipe contre le MCA. Les joueurs espéraient recevoir une prime de motivation, mais il n'en fut rien. La direction n'a soufflé mot, suscitant ainsi le courroux de toute l'équipe qui s'apprête à négocier en ce mois de novembre un virage décisif en championnat comme en coupe. tres clubs. On appréhende des conséquences ravageuses. Il faut savoir que les joueurs sont toujours motivés à atteindre leurs objectifs, même s’ils se sentent capables de réussir un bon parcours en championnat et en coupe.»

Il reconduira les mêmes face à la JSK
A se fier aux premiers jours de la préparation, tout porte à croire qu'il y aura très peu de changements dans le onze de départ face à la JSK En règle générale, on ne change pas une équipe qui gagne. On s'attend à ce que les joueurs alignés face au MCA soient tout naturellement reconduits contre la JSK. Toutefois, il ne reste au staff qu'à être fixé sur 2 ou 3 joueurs, tels que Doukha et Boulakhoua. Les dernières retouches effectuées au sein de l'équipe par Charef ont donné un meilleur régime à la machine. Cela dit, les Harra-

chis sont donc entrés de plain-pied dans la préparation du match contre la formation kabyle. A priori, tous les joueurs semblent décidés à faire un retour en force en compétition officielle. Même si l'optimisme est de rigueur chez les membres du staff technique, il est certain qu'ils se méfient beaucoup de ce rendez-vous.

cés au classement par le club phare de la Kabylie, co-leader avec l’Entente, sont dans l’obligation d’épingler ces deux adversaires qu’ils recevront à Lavigerie.

Un bon coup à jouer en championnat
La coupe ne peut pas être un objectif pour lme club, sauf s’il atteint le dernier carr. En championnat par contre, il faudra aller grignoter des points à l'extérieur, pour améliorer le classement. Mais il faut surtout assurer à domicile surtout que le calendrier des Harrachirs leur est favorable. Ces derniers recevront trois formations dont deux jouent le podium, à savoir la JSK et l’ESS. Par la suite, le MOB se déplacera à Lavigerie. Donc aucune concession ne sera faite lors de rencontres at home. C’est dire que le club banlieusard a un bon coup à jouer.

Rien n'est encore perdu !
La seule alternative qui reste pour les Harrachis pour retrouver le trio de tête sera d'accomplir un parcours sans faute lors des quatre prochaines confrontations qui restent à jouer, autrement dit récolter trois victoires à domicile respectivement face à la JSK, au MOB et à l’ESS et un nul à Bordj face au CABBA. Cela étant, la prochaine rencontre prévue face à la JSK revêt une importance toute particulière pour l’USMH qui se doit d’enchaîner un succès. Les Jaune et Noir, qui sont distan-

Mazari, c’est OK !
Mazari continue de se préparer pour le match contre la JSK prévu samedi prochain. Interrogé sur l'état de sa blessure et sur sa forme actuelle, le joueur harrachi nous dira : «Je me sens beaucoup mieux que les jours précédents. Ma blessure n'est pas aussi méchante. Personnellement, je me sens prêt et normalement je participerai à la rencontre.» Il ajoutera : «Bien sûr que tout dépendra de la décision du coach, mais pour moi, c'est OK !»

Charef craint une démotivation
La crise financière qui frappe de plein fouet l'équipe harrachie pourrait engendrer une démotivation des Jaune et Noir, comme nous l'a affirmé un membre du staff technique : «Même l’USMH est en train de subir les affres de la crise financière, au même titre que beaucoup d’au-

CABBA

Bendahmane «Une qualification de l’EN nous permettra à nous aussi d’évoluer à l’aise»
opportunité pour nous de profiter de la minitrêve, afin de corriger ce qui n’a pas marché au cours des 10 premières journées du championnat. D’autre part, le nouvel entraîneur aura le temps de mieux connaître le groupe. Il a programmé un stage bloqué qui portera assurément ses fruits. Justement, que pensez-vous de sa méthode de travail ? Le nouvel entraîneur a introduit dans sa méthode la discipline dans le travail, ce qui faisait un peu défaut auparavant. Cela ne veut pas dire que l’ambiance en a fait les frais, bien au contraire. Cette manière d’opérer portera tôt ou tard ses fruits. Les joueurs, pour leur part, doivent s’impliquer pleinement en jouant le jeu et l’aider à réussir dans sa mission, en adhérant pleinement à sa méthode de travail. Un préparateur physique a étoffé le staff technique, est-ce que cela pourrait apporter un plus ? C’est une bonne chose d’avoir pensé à faire venir un préparateur physique, du moment que l’équipe a paru au cours des derniers matchs manquer de jus, surtout en fin de partie. Celuici semble bien connaître son travail et j’espère que cela apportera un plus à l’équipe, car on en a bien besoin. A quatre journées de la fin de la phase aller, votre équipe a besoin d’une bouffée d’oxygène pour passer l’hiver au chaud, n’est-ce pas ? Absolument. Nous jouerons trois matchs sur les quatre à domicile, donc ce sera une bonne occasion pour nous d’engranger le maximum de points pour terminer cette phase loin de la zone rouge. Un bon classement nous permettra en tout cas de préparer la phase retour avec sérénité et surtout avec moins de pression. Nous allons aborder ces quatre rendez-vous importants l’un après l’autre avec un esprit de coupe. Vous allez recevoir à trois reprises et vous déplacer une seule fois, ce qui devrait arranger vos affaires, n’est-ce pas ? Certes, ce sera un avantage, mais encore fautil savoir bien les négocier pour ne rien laisser filet des neuf points mis en jeu. Si on arrive à terminer la phase aller avec au moins 20 points, ce sera un acquis pour le reste du parcours. Ce derby contre l’ESS qui passionne vos supporters plus que les autres matche, comment l’appréhendez-vous ? Ce sera assurément un rendez-vous difficile. En plus de son caractère derby, ce sera un match-test pour nous, car ce rendez-vous interviendra juste après la mini-trêve, donc il servira à évaluer le travail accompli par les joueurs sous la houlette du nouvel entraîneur. Pour nous, il s’agira de gagner les trois points qui nous permettront de ne pas sombrer au classement et d’entrevoir la suite du parcours avec sérénité. Après ce match tant attendu, vous aurez l’avantage de recevoir une seconde fois l’USMH… Je préfère rester concentré sur le match contre l’ESS, pour ensuite évoquer celui de l’USMH. Comment voyez-vous l’empoignade de l’EN face au Burkina ? Ce ne sera pas facile, mais je suis confiant quant à la qualification. La ferveur qui s’est emparée des Algériens à la veille de ce rendez-vous important est incomparable et j’attends à ce que ce mardi soir soit un jour inoubliable. D’autre part, une qualification de l’EN nous permettra à nous les joueurs d’évoluer à domicile à l’aise lors de la prochaine journée. Entretien réalisé par A. B.

Le vieux routier se porte bien. La preuve, il est le meilleur buteur de son équipe, malgré son poste de défenseur. Lounès Bendahmane, puisque c’est de lui qu’il s’agit, estime que l’arrivée du nouvel entraîneur, le Tunisien Kouki, apportera un plus. Vous êtes en stage bloqué, pouvez-vous nous dire comment ça se passe ? Dans de bonnes conditions. C’est une bonne

Coup fort

CRB

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

11
Ambane et Aït Ouameur, deux dossiers chauds devant le TAS aujourd’hui !
C’est aujourd’hui que la direction du CRB se présentera devant le tribunal administratif sportif, au sujet de l’affaire du joueur béninois, Pascal Ambane, qui a réclamé son dû et sa lettre de libération après avoir signé son contrat au profit du club égyptien d’El Ismaïli. Cette affaire devait être traitée la semaine passée, mais c’est suite à la demande de la partie belouizdadie que le TAS a reporté l’audience à aujourd’hui, pour complément d'information.

La lettre de libération de Kako

fixée à 20 000 euros

C

omme nous l’avons déjà annoncé, les responsables du CRB sont sur les traces de l’attaquant camerounais, Rostan Kako, qui évolue dans le championnat ivoirien. Le jeune attaquant de 23 ans répond parfaitement au profil recherché, et les dirigeants négocient toujours avec l’agent du joueur. Mais pour en savoir davantage sur l’évolution des négociations, nous nous sommes intéressés au montant de la lettre de libération exigé par le club ivoirien. A ce sujet, nous avons appris que le club en question, à savoir Séwé Sport, où évolue le joueur, vient d’exiger la somme de 20 000 euros en échange de la lettre de libération de Kako. Encore sous contrat avec le club ivoirien, l’ex-international camerounais n’est pas maître de son avenir. Il doit passer par ses dirigeants avant de signer un nouveau contrat au CRB. A l’heure actuelle, on sait que les négociations avancent dans le bon sens, mais sans pour autant qu’un accord final ne soit trouvé.

championnat algérien, surtout après le début réussi de son compatriote Albert Ebossé à la JSK. Désormais, les joueurs étrangers sont plus que jamais intéressés par une expérience en Afrique du Nord, qui est un excellent tremplin pour décrocher un contrat professionnel en Europe.

Les dirigeants veulent l’avoir à tout prix
Une source proche de la maison du Chabab nous a confié que le président Malek ainsi que les dirigeants du club veulent enrôler le Camerounais à tout prix. A l’heure actuelle, on essaye bien évidemment de négocier le montant de la lettre de libération à la baisse. Mais dans le cas où les dirigeants du club ivoirien maintiennent la somme à 20 000 euros, Malek se tiendrait prêt à la payer pour s’attacher les services du joueur. Les dirigeants ainsi que l’entraîneur argentin sont convaincus que Kako est l’attaquant idéal en prévision de la phase retour du championnat. Ils estiment que le Camerounais pourrait être la solution dans le compartiment offensif, ce qui relancera la concurrence en attaque.

Tous les documents sont prêts, selon la direction
Selon nos informations, nous avons appris que la direction du CRB a réuni toutes les pièces justificatives qu’elle présentera devant le TAS pour réagir aux accusations du joueur béninois portées sur la requête présentée par son avocat où il avait dit qu’il n’a perçu aucun centime du CRB et que les clauses du contrat n’ont pas été respectées. Pour sa part, la direction du club de Belouizdad présentera plusieurs pièces prouvant totalement le contraire et que le joueur africain a bel et bien perçu ses salaires, le dernier en date au mois de juillet dernier.

Le joueur attendu cette semaine à Alger
De son côté, et même si aucun accord n’a été conclu jusque-là, le Camerounais Kako effectuera néanmoins le déplacement cette semaine à Alger, pour rencontrer les dirigeants du club, en l’occurrence le président Malek. Bien évidemment, le joueur se déplacera en compagnie de son agent pour poursuivre les négociations. D’après nos sources, Rostan semble lui aussi très intéressé de tenter une nouvelle expérience dans le

Le verdict concernant Ambane tombera prochainement
Selon une source proche de la direction du CRB, le TAS se contentera aujourd’hui de recevoir la requête du club de Belouizdad représenté par l’avocat Rachid Terafi. Il sera question de discuter sur les salaires perçus par Ambane depuis sa venue en Algérie, en juillet 2012. Concernant le verdict, nous avons appris qu’il tombera prochainement, après étude minutieuse du dossier.

F. A.

Le CRB mise beaucoup sur le TAS pour présenter le recours à la FIFA
Les dirigeants du CRB attendent beaucoup de cette affaire qu’ils présenteront devant le TAS et souhaitent que le verdict final soit en leur faveur et ce pour pouvoir introduire juste après un recours auprès de la FIFA qui a autorisé le joueur à récupérer sa lettre de libération automatiquement sans attendre la décision du TAS. À noter que le Béninois poursuit les entraînements avec sa nouvelle équipe d’El Boukedjane sera opéré aujourd’hui Coup dur pour le CRB. L’arrière gauche, Boukedjane, qui ne s’est Ismaïli le plus normalement du monde. Toutefois, son absence au pas présenté à l’hôtel Mehdi pour le mini-stage, sera opéré audernier match de coupe a soulevé jourd’hui, à la clinique Saâda. Comme tout le monde le sait, le moult interrogations. joueur subira une opération du ménisque. Les staffs, médical et technique, croisent les doigts pour que la blessure du joueur ne soit pas si grave car l’échographie avait montré que même les ligaments L’affaire Aït Ouameur, avaient été touchés. Si tel est le cas, le joueur pourrait rater même la contre-attaque une grande partie de la phase retour. L’affaire Ambane ne sera pas la seule qui sera présentée aujourd’hui devant le TAS sachant Son moral est au plus bas que l’autre dossier concernant Depuis le jour où il a appris qu’il souffrait du ménisque, l’arrière Hamza Aït Ouameur sera égalegauche n’a plus eu le moral, même pour parler. Pour preuve, une ment traité. L’actuel milieu de source proche du joueur nous dira que Boukedjane est très inquiet terrain de l’USMH a décidé derdu fait qu’il ne veut pas rater la deuxième manche de la saison. nièrement de porter plainte contre son ancien club à travers Le Chabab souhaiterait récupérer Boukria Apparemment, les responsables du CRB n’ont rien laissé au hasard. laquelle il a exigé ses salaires D’après une source, les Belouizdadis souhaiteraient récupérer leur an- impayés. D’ailleurs, le joueur a cien arrière gauche, Ilyès Boukria, lequel traverse une période très dif- eu gain de cause et c’est la raison pour laquelle le CRB a déficile depuis son arrivée à Sétif. Seulement, Hammar ne compte pas céder gratuitement son élément, lequel souhaiterait retourner au CRB. cidé de réagir devant le TAS.

Le stage de Staouéli a débuté hier
Le championnat professionnel observe une minitrêve depuis quelques jours à l’occasion du match retour entre l’Algérie et le Burkina Faso, prévu ce mardi au stade MustaphaTchaker, à 19h15. Et pour permettre à ses joueurs de rester compétitifs, Angel Gamondi a décidé de mettre en place un stage de quatre jours à l’hôtel Mehdi de Staouéli. En effet, le technicien argentin aura décidé d’éloigner ses joueurs de la pression pour préparer le derby face à l’USMA, prévu vendredi prochain, au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Le moins que l’on puisse dire est que l’entraîneur belouizdadi est soulagé, du moment que la majorité des joueurs se sont présentés à l’hôtel pour entamer la préparation. Autrement dit, il préparera le match face au Rouge et Noir avec tous ses atouts dans l’espoir de renouer avec les bons résultats. Messaoudi. Les deux éléments sont actuellement blessés et la date de leur retour à la compétition n’a pas encore été communiquée.

Khoudi et Dahar présents malgré la blessure
Par ailleurs, nous avons enregistré la présence de deux joueurs, qui ont tenu à reprendre les entraînements avec leur équipe, malgré la blessure. Il s’agit de Khoudi et Dahar. Les deux Belouizdadis seront, en effet, d’attaque face à l’USMA, vendredi prochain.

Boukedjane et Messaoudi absents
Deux joueurs ne se sont pas déplacés à l’hôtel de Staouéli pour entamer la préparation du prochain match face à l’USMA. Il s’agit de Boukedjane et

F. A.

F. A.

F.A.

CRBAF

Taïbi est rétabli et sera présent face au MCO
l semble que la blessure qu’avait contractée le défenseur Abdelkrim Taïbi n’est pas aussi grave qu’on le pensait, puisque le joueur a repris le plus normalement du monde les entraînements lors de la dernière séance effectuée à Alger. Et l’on s’attend à ce que Taïbi réintègre le groupe aujourd’hui pour préparer le prochain match face au

I

MCO. Selon lui, il se sent en mesure de jouer le match de ce samedi.

Reprise aujourd’hui
Le Chabab reprendra aujourd’hui le chemin des entraînements après que les joueurs aient bénéficié de deux jours de repos à la fin du stage d’Alger et au lendemain du match amical disputé contre le RCK. Deux jours qui ont permis aux joueurs de se

reposer avant de reprendre le travail aujourd’hui sur le terrain du stade Allag-Abderrahmane.

Le groupe sera au complet
On s’attend à ce que le groupe soit au complet aujourd’hui à la reprise, d’autant que l’entraîneur Saïd Hamouche a beaucoup insisté làdessus pour bien préparer le match de samedi prochain

face au MCO. Il y aura, en effet, le retour de Sahbi qui s’est remis du rhume qu’il avait chopé récemment, ainsi que celui du buteur Sid Ahmed Kara qui a dû faire l’impasse sur le stage d’Alger à cause de la célébration de son mariage.

Bekouche à Alger pour conclure un contrat de sponsoring avec Sonatrach
Le président Hassan Be-

kouche se trouve en ce moment à Alger pour signer un contrat de sponsoring avec Sonatrach. Il est à rappeler que les responsables de la firme pétrolière algérienne avaient donné leur accord pour sponsoriser le CRBAF, et si cela aboutit, ce sera une véritable bouffée d’oxygène pour le club. Ça sera aussi le troisième sponsor de l’équipe après Mobilis et la société du ciment de l’Est.

12

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup fort

USMA

Coup de gueule

USMA

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

13

El Marsa 0 - USMA 1
De notre envoyé spécial en Tunisie : Adel Cheraki

Un bon test, avant le CRB

Les Rouge et Noir ont suivi Portugal-Suède
Les Libyens en force Les membres de la délégation algérienne n’ont pas été les seuls présents dans la salle où le match a été diffusé puisque nous avons noté la présence des joueurs de la sélection libyenne. De retour du stade après avoir donné la réplique en amical au Niger lors d’une rencontre qui s’est soldée par le score d’un but partout, les Libyens ont été, eux aussi, présents en force et c’est aux côtés des Usmistes qu’ils ont suivi ce rendezvous explosif entre les Portugais et les Suédois. Ferhat à fond derrière Cristiano Ronaldo, les pro-Barça ont été pour la Suède Lors de cette rencontre, les joueurs ont été départagés. Zinedine Ferhat, lui, a été l’un de ceux qui ont supporté la sélection portugaise. Si le jeune attaquant des Rouge et Noir a pris position en encourageant le Portugal, c’est tout simplement à cause de Cristiano Ronaldo, son idole. La star du Real est l’un des joueurs qui inspirent l’Usmiste et c’est pour cela qu’il a été à fond derrière les compatriotes du vainqueur du Ballon d’ Or 2008. Si les fans du Real de Madrid étaient pour le Portugal, ceux du Barça ont soutenu les camarades de Zlatan Ibrahimovic. Au final, c’est aux locaux que le dernier mot est revenu puisqu’ils se sont imposés sur le score d’un but à zéro. Un but que Ferhat et ceux qui ont soutenu le Portugal ont fêté avec une grande joie créant une superbe ambiance. Ukraine-France pour clore la soirée Une fois le match Portugal-Suède terminé, les Rouge et Noir se sont tournés vers une autre rencontre : Ukraine-France. Une confrontation que les Ukrainiens ont gagnée sur le score de deux buts à zéro prenant ainsi une sérieuse option face aux Français. Benaldjia et ses camarades heureux suite à la défaite des Bleus Cette fois-ci, les joueurs ont été tous d’accord puisqu’ils ont préféré supporter l’Ukraine plutôt que la France. Parmi ceux qui ont été de tout cœur avec l’Ukraine, citons Benaldjia. L’attaquant de l’USMA, qui a été aligné jusque-là qu’à trois reprises, a laissé éclater sa joie avec le second but des Ukrainiens synonyme de break et il n’était pas le seul à le faire. Adel C.

C

e n’est sans doute pas le résultat qui intéressait Hubert Velud, mais une victoire, même en match amical, est toujours bonne à prendre. Nonobstant donc ce succès face à El Marsa, le nouvel entraîneur de l’USMA est sorti avec plein d’enseignements de ce match où il a pu découvrir d’autres joueurs qu’il ne connaissait pas trop jusque-là, plus particulièrement les jeunes qui ont répondu présents. Concernant le match, les Rouge et Noir ont été les plus entreprenants dès le départ et ont pris le jeu à leur compte face à un adversaire qui ne s’est pas montré vraiment dangereux. La première alerte fut donnée à la 8’ signée Baïtèche. Ce dernier, grâce à un exploit individuel, dribble trois joueurs en partant de l’axe et se retrouve seul face au gardien tunisien, mais il n’est pas parvenu à cadrer son tir, sa balle passera légèrement au-dessus. Les Usmistes continuent de pousser jusqu’à parvenir à trouver la brèche. On jouait la 23’ lorsque Ferhat déborde à droite. Son centre est contré, mais la balle revient dans les pieds de Baïtèche qui remet à Ferhat. Ce dernier centre dans le paquet où Gasmi est à la réception pour dévier de la tête en direction d’Andrea. Le Malgache, embusqué dans les six mètres, reprend instantanément d’un tir à bout portant, ouvrant la marque pour son équipe. Peu avant la pause, Meftah a failli doubler la mise. Sur

Cette semaine, plusieurs rencontres des barrages pour la Coupe du monde 2014 ont eu lieu un peu partout dans le monde ou se joueront dans les jours à venir. Avant-hier soir, c’est en Europe que les dix barragistes se sont affrontés en attendant qu’ils se retrouvent lors des matches retour dans quelques jours. Parmi les confrontations disputées vendredi soir figurait Reprise un certain Portugal-Suède. Une aflundi après-midi fiche que les joueurs de l’USMA Les Rouge et Noir, qui sont rentrés hier matin de Tuni- ont tenu à suivre et l’ont fait sasie, reprendront les entraînements voir au secrétaire Mustapha Lademain après-midi. Une seule jour- roussi. En chef de délégation, le dirigeant a pu trouver une sonée de repos leur a été accordée, au lution pour qu’ils ne le ratent lendemain du match amical disputé pas, et c’est dans l’une des caféface à l’AS Marsa. Velud a tenu à ce térias de l’hôtel El Mouradi Paque tout le groupe soit présent delace qu’ils se sont dirigés après main lundi pour préparer le avoir pris leur dîner. derby prévu vendredi prochain contre le CRB. Presque tous les joueurs étaient présents Des Ce match a débuté quelques minutes touristes après que les protégés d’Hubert Velud ont ont pris l’USMA quitté le restaurant, c’est donc après pour l’AC Milan Hier à leur sortie de l’hôtel, des avoir passé quelques instants dans le hall que les joueurs ont pu rejoindre la joueurs de l’USMA ont croisé un cafétéria où ladite rencontre a été difgroupe de touristes allemands. Ces fusée. Il a fallu quelques minutes seuderniers, qui ont bien reconnu les lement pour que la salle soit presque un coup franc à hauteur couleurs de l’AC Milan, se sont interpleine. Sur place, le constat a été facile des 20 mètres, il envoie rogés, en rigolant, s’il ne s’agissait à faire. Presque tous les joueurs étaient un bolide que le gardien pas vraiment du club italien, ce présents. Ayant fait le déplacement avec d’Al Marsa repousse difficiqui a dû flatter les Meftah, un groupe amoindri, 19 éléments étaient lement, alors que tout le Benaldjia et autre Laïdans la cafétéria. En plus des joueurs, d’aumonde le voyait dedans (41’). faoui. tres membres de la délégation étaient présents La deuxième période n’a pas à l’image des membres du staff technique et connu de changement au score, sauf Départ médical. que le rythme a nettement baissé. de l’hôtel à 14h Velud a incorporé presque une Les joueurs de l’USMA Velud, Dziri, Zeghdoud autre équipe en deuxième miont quitté l’hôtel à 14h à deset Belmellat étaient temps. Deux joueurs seuletination du terrain qui allait au rendez-vous ment sont restés sur le terrain, abriter le match amical face à En plus des joueurs, les membres Laïfaoui et le gardien Mal’AS Marsa. Il est à rappeler que du staff technique étaient présents. zouzi. Ce dernier, qui a passé le terrain ne se trouve qu’à Hubert Velud a suivi une grosse partie une première période calme, quelques minutes de l’hôtel de cette confrontation avant de quitter s’est bien illustré par la suite, où était hébergée les lieux peu avant la fin. Ses adjoints, à notamment à la 65’ lorsqu’il a été l’équipe. savoir Dziri, Zeghdoud et Belmellat, sont l’auteur d’un arrêt exceptionnel en restés en face de l’écran jusqu’à la fin de la déviant un tir à bout portant dans la partie. Ils étaient d’ailleurs les derniers à La surface. C’était une balle de 1 à 1 que l’exregagner leurs chambres et n’ont réunion gardien de la sélection olympique a requitté la salle où la rencontre a été technique à 13h45 marquablement sauvée. C’est tout ce retransmise qu’après avoir remerAvant de se rendre sur le qu’on a pu noter du côté tunisien. cié les employés qui ont fait en terrain, une réunion techLes Rouge et Noir auraient pu ajousorte qu’ils ne manquent de rien. nique a été tenue à l’hôtel et a ter un autre but, notamment par regroupé le staff technique avec Chettal dont le tir est passé légèreles joueurs. C’est une réunion ment à côté (70’). Les débats se sont ordinaire comme celles qui calmés par la suite et aucune équipe précèdent tous les n’est parvenue à inquiéter l’autre matchs. jusqu’au coup de sifflet final. A. C

R. Haddad «Les deux titres remportés
sont le fruit du travail de tout le monde et non pas de Courbis uniquement»
Sousse depuis vendredi matin, ce n’est qu’hier matin que nous avons pu approcher Rebouh Haddad pour lui poser quelques questions. Interrogé à propos du changement opéré il y a deux semaines au niveau du staff technique, le dirigeant usmiste nous a déclaré : «L’USMA est bâtie sur des bonnes bases, donc le départ d’un entraîneur et l’arrivée d’un autre ne pourra pas nous déstabiliser. L’excoach a décidé de partir et nous lui avons souhaité bon vent. Un autre a été installé à la tête de la barre technique et il est le bienvenu parmi nous. Nous avons toujours eu des adjoints qui ont assuré l’intérim et moi je suis derrière eux pour stabiliser toujours le navire. Courbis est parti, mais la vie continue. Les deux titres remportés la saison sont le fruit du travail de tous les employés du club et
De notre envoyé spécial en Tunisie : Adel Cheraki

A

non pas de Courbis uniquement. Nous avons été récompensés après tous les efforts fournis et nous allons continuer à le faire afin de continuer de nous distinguer.»

«Entre un étranger et un émigré, notre choix n’a toujours pas été fait»
Voulant avoir plus de détails, Rebouh Haddad s’est contenté de nous dire : «Pour le moment, aucune décision n’a été prise, mais si tout se passe comme prévu, nous verrons bientôt plus clair.» Et d’ajouter : «Le choix n’a pas été fait. Ça pourrait être un étranger, mais aussi un émigré. Jusque-là, nous sommes en train d’étudier les pistes et nous continuons à le faire jusqu’à ce que nous dénichions la perle rare. Nous n’avons pas le choix parce que nous voulons prendre le meilleur, qu’il soit étranger ou bien émigré.» Adel C.

«Au mercato, on ne recrutera qu’un seul attaquant»
Depuis quelques semaines, plusieurs noms d’attaquants ont été cités comme étant la cible des dirigeants de l’USMA. A ce sujet, il nous confie : «Tout le monde sait qu’on doit se renforcer offensivement. C’est aussi le souhait du coach surtout que Ziaya tarde à s’en remettre, tandis que Frioui est actuellement à l’infirmerie. Gasmi, pour sa part, n’a pas été gâté par le sort. Lors du mercato, nous n’allons recruter qu’un seul joueur pas plus, et ce sera un avantcentre.»

Yacouba «J’ai été victime
d’un conflit interne»
Profitant de sa présence à l’hôtel El Mouradi Palace, nous nous sommes rapprochés de Seydou Ali Yacouba pour avoir de ses nouvelles mais aussi pour qu’il nous parle de son passage à l’USMA. A ce sujet, il nous a révélé : «Je n’ai pas été libéré, je suis parti de mon propre gré. Si j’ai pris une telle décision, c’est tout simplement parce que j’ai vu et entendu des choses qui n’ont pas été à mon goût. Courbis a été derrière mon arrivée, mais un proche de cet entraineur m’a saboté. J’ai payé le prix de ma naïveté et de ma franchise. Que voulez-vous que je vous dise ? J’ai passé de bons moments à l’USMA même si ce n’était qu’un bref passage. Ma mise à l’écart n’a rien à voir avec le côté sportif et c’est ce qui m’a fait de la peine, mais comme ont dit, c’est le Mektoub. Il faut donc accepter.» trouvé une nouvelle fois ses ex-coéquipiers. Comme la première fois, l’ancien joueur de l’ASEC Mimosa était heureux de passer des moments avec ses amis et c’est lui-même qu’il nous l’a confié à sa sortie du restaurant. Il s’est longuement entretenu avec R. Haddad Actuellement joueur de l’équipe de Niamey, Seydou Ali Yacouba, a rencontré Rebouh Haddad qui l’a chaleureusement accueilli. Les deux hommes ont eu ensuite une longue discussion qui a duré plusieurs minutes durant laquelle Yacouba a dû sûrement revenir sur ce qui s’est passé avant qu’il quitte l’USMA pour rentrer chez lui. A. C.

un test utile»

Velud «Ce fut

L’équipe alignée en première mi-temps
Mazouzi, Meftah, Benmoussa, Laïfaoui, Chafaï, Koudri, Bouchema (El Orfi 44’), Baïtèche, Ferhat, Andrea (Boudebouda 43’), Gasmi.

«Ce fut un test utile pour nous. Le résultat ne nous a pas trop intéressés, mais une victoire fait toujours du bien. Les deux équipes ont bien joué et montré beaucoup de bonnes choses. Cela dit, il reste encore du travail et on va poursuivre notre préparation à Alger.»

Celle alignée en seconde mi-temps
Mazouzi, Benamara, Boudebouda, Laïfaoui, Bekakchi, El Orfi, Feham, Djediat, Benaldjia, Ziaya, Chettal.

Dragan (

Ent. El Marsa)

«L’USMA est une bonne équipe très technique. Mais il faut savoir que nous n’avons pas aligné notre équipe-type aujourd’hui. Nous avons voulu voir d’autres joueurs que nous avons incorporés au fur et à mesure. Mais c’était un bon match amical qui a certainement servi les deux équipes.» Benmoussa a souffert des adducteurs GMokhtar Benmoussa a difficilement terminé la première période. Le défenseur usmiste a souffert de douleurs aux adducteurs, mais on ne sait pas si c’est sérieux ou non. Le staff médical doit le réexaminer pour être fixé sur son cas.

«Je n’ai pas aligné l’équipe-type»

Andria et Bouchema se blessent
L’USMA pourrait payer très cher le match amical d’hier. Et pour cause, deux joueurs, et pas des moindres, se sont blessés et n’ont pu continuer la partie. Il s’agit de Nassim Bouchema et Andria Carolus qui se sont télescopés à la suite d’un choc violent à la 43’. C’était tellement violent que le Malgache, auteur de la première réalisation usmiste, a dû quitter le terrain, souffrant de douleurs au genou. Bouchema, pour sa part, s’est relevé et a essayé de reprendre le jeu, mais au bout d’une minute, il ne pouvait plus continuer, faisant signe au banc de le remplacer. Les deux joueurs ont été touchés au genou. Ils ont été tout de suite pris en charge par le staff médical qui ne semblait pas très inquiet pour autant. Andrea et Bouchema ont appliqué de la glace sur leur genou et sont restés sur la main courante jusqu’à la fin de la première mi-temps.

«S’il y a une possibilité de rejouer Fin en Algérie, je ne dirai pas non» Frioui du stage Seydou Ali Yacouba ne s’est pas arrêté là puisqu’il a assisté aujourd’hui Velud a ajouté : «Après mon départ de l’USMA, j’avais eu El Marsa aux au match à partir Après avoir passé cinq jours en s’est entretenu quelques touches avec des clubs algériens, mais au couleurs du banc Tunisie, c’ e st ce dimanche matin que avec Djediat final, ça ne s’est pas concrétisé. J’ai effectué des essais de la JSK Blessé, l’attaquant Frioui n’a les membres de la délégation usmiste et Feham concluants en Norvège, mais je dois attendre l’ouverC’est en jaune et vert pu prendre part, hier, au match rentreront au pays. Lors de leur séjour Le responsable du staff techture de la période des transferts pour retourner làque l’équipe tunisienne amical face à l’AS Marsa. Mais à Sousse, les protégés d’Hubert Velud nique de l’USMA a eu une bas. Je suis ouvert à toute proposition et si l’occasion d’El Marsa s’est présenil a suivi la rencontre à partir ont effectué cinq séances d’ e ntraînebrève discussion avec Djediat et de rejouer en Algérie se présente une tée, hier, face à l’USMA, du banc des remplaçants, ment et disputé un match amical. Leur Feham, hier matin, en présence nouvelle fois, je ne dirai pas Les les mêmes couleurs que aux côtés de Rebouh vol est prévu à 9h du matin. C’est donc de Billel Dziri. Elle n’a duré que non.» Usmistes ont celles de la JSK. Maillot Haddad. en fin de matinée que les coéquipiers quelques minutes avant que les croisé un arbitre et short verts, bas de Laïfaoui qui ont passé leur derdeux milieux de terrain ne rejoiIl a dîné avec tunisien qui a dirigé le jaunes. nière nuit à Tunis sont attengnent leurs coéquipiers qui s’aples Usmistes match face à Al Ismaïly dus à Alger. prêtaient à regagner leurs Après leur avoir Désigné pour arbitrer le match chambres après avoir pris rendu visite au stade amical ayant mis aux prises la Libye leur petit déjeuner. annexe de l’hôtel El avec le Niger, l’arbitre tunisien s’est préMouradi Kantaoui, senté au lieu d’hébergement des deux sélecSeydou Ali Yacouba tions et a croisé les Usmistes qu’il a reconnus a été invité à dîner et connus par le passé pour avoir officié avec les membres de deux de leurs matches internationaux la la délégation avantsaison passée. Le premier face à Al Ishier. C’est donc dans le maïly à Bologhine, le second luxueux établissement contre la Panthère du Ndé. que le milieu de terrain polyvalent du Niger a re-

G G

Ils ont été remplacés par Boudebouda et El Orfi Les deux présidents côte à côte GLe président du club d’Al Marsa a assisté à la rencontre. Après avoir salué Rebouh Haddad, ils ont suivi le match ensemble l’un à côté de l’autre.
Les deux joueurs ont évidemment été tout de suite remplacés. C’est Boudebouda qui a remplacé Andrea à la 43’, puis une minute plus tard, El Orfi a remplacé Bouchema.

Les deux équipes ont contesté l’arbitrage GLes arbitres qui ont officié le match amical d’hier ont été très contestés par les deux équipes tout au long de la partie. Mais à la fin de la rencontre, les deux entraîneurs sont allés saluer le directeur de jeu.

G

Velud : «Ils n’ont rien de grave»
Approchés par nos soins, après la fin de la partie, l’entraîneur de l’USMA nous a fait savoir que «Bouchema et Andria n’avaient rien de grave». Ce sont apparemment de légères blessures.

Collation en l’honneur d’Al Marsa GA la fin de la rencontre, l’équipe d’El Marsa a été conviée à une collation organisée par les responsables de l’USMA à l’hôtel El Mouradi Palace.

G

A. C.

is le match nis assage à Tu temps de souffler hier. Une fo de l’hôtel m de ce an Sé stade annexe ont pas eu le GLes joueurs n’ disputé contre l’AS Marsa au ps de prendre leur t m on te s le ’il e st qu amical nis où ils ils ont eu ju et de Sousse à Tustaff métaoui terminé, aj tr an K le di ire ra fa ou de M n du El redescendre afi t, les membres douche avant de Une fois à l’hôtel de Guemra chambre pour leur faire it. ur le nu ents dans us les efont passé la cupérer après to lli plusieurs élém dical ont accuei façon de leur permettre de ré ne un massage. U t fournis samedi. en ai av s ’il qu s rt fo

G

ziri t reconnu D l’AS Marsa one, les dirigeants de de ts an ge ist Les diri délégation usm int, GParmi toute la reconnu que l’entraîneur-adjo bien és nt l’AS Marsa n’o lés le saluer et se sont rappel sont al pes en Billel Dziri. Ils atch joué entre les deux équi it élimifa m r nt ie so rn se de r oi du N r sû les Rouge et où de l’acF rlé A C pa la a n de O Coupe tirs au but. x au nisien ns tu sie n ni ie Tu rd ner par les ter face au ga rrain pour en és pr se it la tion où Dziri al té un second ballon sur le te je lorsqu’on lui a te le jeu. que l’arbitre arrê

G

14
ESS
ESS 3 - JSD 1 Premier but de Hameur Bouazza
L'équipe de Sétif s'est imposée assez facilement hier en fin d'après-midi face à la JSD. Madoui a fait tourner son effectif et il a donné du temps de jeu à tous les joueurs valides. Les réalisations sétifiennes ont été signées Boukria, Madouni et Bouazza. C'est le tout premier but de l'ex-international sous les couleurs de l'ESS.

N° 2467
Dimanche 17 novembre2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
Les exigences de Hammar

Le CRB veut

Boukria

M
tour au bercail.

ême s'il n'a que très peu jouer depuis sa venue à Sétif, Lyes Boukria fait l'objet de l'intérêt de certains présidents de club. Les premiers d'entre eux sont ceux du CRB. Ces derniers ont officiellement contacté Boukria pour un éventuel re-

Des tours de piste pour Zerara et Benabderrahmane
Alors que leurs coéquipiers disputaient le match amical contre la JSD, Zerara et Benabderrahmane ont effectué plusieurs tours de piste avant d'aller prendre leur douche. Ils sont totalement remis de leurs blessures et Lang pourra compter sur leurs services pour le match de samedi prochain face au CABBA.

Madoui : «Nous avons besoin de ses services»
Après que Lyes Boukria a informé ses dirigeants de l'intérêt que lui portent les recruteurs du CRB, la réaction côté ESS ne s'est pas fait attendre. Madoui nous dira à ce sujet : «Nous avons énormément besoin des services de Boukria parce que nous sommes engagés sur plusieurs fronts. Par ailleurs, sa polyvalence peut nous rendre d'énormes services. Bien sûr, il restera avec nous et nous refuserons de le transférer.»

Même s’il ne le dit pas ouvertement, l’objet de tous les soucis du président sétifien, Hassen Hammar, est incontestablement le parcours de son équipe, cette saison. Il espère que les joueurs feront preuve de combativité et surtout être plus réalistes qu’ils ne l’ont été jusque-là. «Nous avons des matchs à jouer, chez nous et à l’extérieur et il ne faut surtout pas se contenter de réaliser de belles performances uniquement lors des matchs qui se dérouleront à domicile. Il nous faut être capables de prendre des points à l’extérieur», nous dira le boss sétifien.

La prise de conscience des joueurs
Il ne manquera pas de préciser : «Les joueurs sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend car il leur faudra cravacher dur pour que le club réussisse sa saison. Il est inutile de cacher la vérité, un travail de titan nous attend. La direction du club ne lésinera sur aucun moyen pour mettre les joueurs dans les meilleures dispositions.»

Aïn Azel en amical
Après la JSD, les Sétifiens donneront la réplique en amical à leurs homologues d'Aïn Azel ce mardi. Ce sera là une belle occasion pour Lang et ses adjoints d'effectuer une revue d'effectif avant la reprise du championnat. La rencontre se déroulera à Sétif et un match retour est prévu pour la semaine prochaine.

Lang sera de retour aujourd'hui
Jean-Christian Lang s'est rendu en France pour passer quelques jours en famille et régler des affaires personnelles. Il sera de retour à Sétif aujourd'hui. Khedhaïria et Gourmi arriveront de leur côté demain en début d'aprèsmidi. K. L.

MH et LDC : La participation de l'US s du CSC réconforte les Sétifien de , l’ESS de s eant dirig les que On se rappelle «L’amitié entre l’ESS et ues pour l’USMH et du CSC ont été catégoriq la proà t le CABBA ne date pas d’hier» montrer leur désapprobation quan pétiNous avons voulu faire réagir le président de l’ESS position de Raouraoua de geler les comravis est suite aux propos tenus par certains qui ont voulu faire de L'appel au public tions africaines. Du côté de l'ESS, on et du cet ESS-CABBA une confrontation qui dépasserait le cadre de voir que les directions de l'USMH nLe boss sétifien ne manquera pas reno sportif. Hammar nous a dit refuser toute polémique et il se CSC aient finalement décidé de ne pasCoupes de parler de ces dizaines de milliers es hain contentera de nous confier ce qui suit : «Je ne vous apprends rien si proc aux part cer de prendre de fans de l’ESS qui, dira-t-il, sont sion de la je vous disais que la solide amitié qui lie ces deux grands clubs que d'Afrique. On expliquera que la pres dre. sont l’ESS et le CABBA ne date pas d’hier. Je suis certain que les prol’âme du club et qui, tout comme les part des instances fédérales sera moin pos prêtés à certains n’ont jamais été tenus par ces derniers et c’est hommes de terrain, ont un rôle très important à jouer : «Après les titres réDes périodes difficiles à gérer pour cela que je n’y attache aucune attention. En tant que premiers l'ESS aucoltés lors des deux dernières années Il est certain que l'USMH, le CSC et d’avril responsables de club, nous devons d’abord veiller à leur image de mois Le . marque car c’est ce qu’il y a de plus important. Ce sont là des assogées char très odes ront des péri par l'équipe, je comprends parfaiteavec la ciations qui drainent des valeurs de probité, d’éducation et sursera particulièrement difficile à gérer de la ment que nos supporters en veuillent n raiso en tout de fraternité.» trêve forcée qui sera observée plus et cela est tout à fait légitime. Il ant Pend s. tielle iden prés ions élect des e tenu se faut cependant qu’ils se fassent à Une plusieurs semaines, ce sera une cour l’idée que cela ne peut venir contre la montre qui attend les liste élargie de afin nal natio qu’ après un travail de longue plan Il faut penser au le sur s club haleine. Nos supporters ont rattraper le retard qui sera de 32 joueurs «Five years ranking» causé par les élections présiLes dirigeants de l'ESS ont pris la décision un rôle très important à Le nombre de clubs autorisés à prendre part à dentielles. Tout cela se réde prendre part à la prochaine Ligue des jouer, d’abord en ne priune compétition africaine pour chaque nation est percutera sur le calendrier champions. Cela exige une certaine richesse vant pas les joueurs de déterminé selon un système dénommé le Five years icont chargé sur le plan en ce qui concerne l'effectif. Il a été demandé ranking. Pour établir ce classement, on se base sur le réleur soutien total. Ils nental. Le président de aux membres du staff de préparer le plus sultat des clubs engagés en compétitions africaines lors ont tous les droits la FAF n'a pas hésité à grand nombre de joueurs. Ils seront en tout 32 des cinq dernières années. La Tunisie occupe la première la que e d’être exigeants mais sous-entendr éléments à se tenir prêts à prendre part aux place de ce classement. L'Algérie est sur le point de ne plus ils doivent en retour participation algérienne matchs comptant pour les compétitions dans avoir quatre représentants, car très mal classée. Nos clubs sur le plan continental lesquelles est engagé le club. Il y a au moins faire en sorte que les en Ligue des champions et en Coupe de la CAF joueront est synonyme de perte un souci de moins pour la direction du club. joueurs ne se présenun tour préliminaire contre des représentants de peLes de temps et d’argent. Joma s'est engagée à fournir des équipements tent pas au coup d’envoi tites nations. Un système similaire est appliqué au responsables de l'ESS, du complets pour 35 joueurs. Bien sûr, le stage handball. La décision de la FAHB de boycotter d’un match avec la peur sem MH l'US de et CSC qui se déroulera à Alicante sera décisif pour les compétitions africaines a eu pour conséde mal faire. C’est ensemblent avoir des avis ce qui est de l'état de forme des joueurs quence le déclin de notre handball. différents. ble que nous réussirons. Je lors de la phase retour qui s'anK. L. peux vous dire que l’ESS aura nonce ardue.

Hammar

son mot à dire dans ce championnat.»

RCA

MCEE-RCA : 4000 tickets pour les Vikings
a direction du MCEE a saisi son homologue du RCA en ce qui concerne le quota des tickets réservés aux supporters d'Ezzerga. Comme cela a été demandé, les Vikings (les supporters du RCA) bénéficieront de 4000 tickets. Il est certain que c'est à peu près le nombre de fans qui accompagneront les coéquipiers de Noubli à El Eulma. Les supporters du RCA n'ont pas manqué de saisir les dirigeants afin que l'un d'eux se déplace à El Eulma pour les récupérer. Il est préférable que la vente se fasse à l'Arbâa.

L

faire pour avoir une autorisation pour que son équipe dispose de l'annexe du stade Tchaker.

Zeddam : “Personne ne nous fait peur”
Tout d'abord, comment sont les nouvelles ? Elles sont bonnes. Le stage qui a été une totale réussite est sur le point de se terminer. Nous en tirerons les bénéfices quand la compétition reprendra. Justement, le match de reprise, vous le jouerez à El Eulma. Difficile, n'est-ce-pas? Quels que soient l'identité de l'adversaire et le lieu du match, ce qui nous intéresse est de gagner. Nous n'avons aucun complexe à nourrir, même si nous avons le plus grand respect pour nos adversaires. Vous restez sur une superbe victoire face au CSC. Un commentaire ? Il est certain que ce résultat nous a permis d'avoir un moral gonflé à bloc. Par ailleurs, cette victoire fera que nous serons attendus lors des prochains matchs. C'est là un facteur que nous devons prendre en compte. On vous laisse conclure… Je ne peux que remercier nos supporters. Ils sont les meilleurs du pays. Entretien réalisé par M. A.

L'AG extraordinaire cet après-midi
Djamel Amani, le président du RCA, tiendra, cet après-midi, une assemblée générale extraordinaire à laquelle sont invités les supporters. Il fera le point en ce qui concerne le parcours de l'équipe depuis le début de saison. Le fait est assez rare pour être souligné. Un autre point à l'ordre du jour, les membres de l'AG auront à accepter ou non la candidature des nouveaux postulants au conseil d'administration de la société. Amine Lamimi

entraîné hier avec le reste du groupe.

Tartan ou gazon ?
Cherif El Ouazzani ne sait plus sur quel pied danser ou plutôt sur quel genre de surface il doit programmer les séances d’entraînement. En effet, son équipe doit affronter celle d'El Eulma pour le

Mashingama s'est entraîné
Après avoir passé quelques jours auprès de sa petite famille à Constantine, Mashingama a rejoint l'Arbâa. Il s'est

compte de la douzième journée de L1 sur une pelouse en gazon. C'est la toute première fois depuis le début de la saison que les joueurs de l'Arbâa auront à évoluer sur ce genre de surface. Le coach du RCA aurait voulu que ses joueurs aient au moins une ou deux séances d’entraînement dans les jambes sur gazon naturel. C'est pour cela qu'Amani s'af-

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

15

CSC

Le retour de Garzitto

prévu aujourd’hui

L

a semaine fut longue et chargée de nouvelles dans la maison du CSC, alors que les autres équipes profitent de cette mini trêve pour mieux se préparer et soigner le moral et les sources d’énergie, au CSC on a passé la semaine précédente à calculer et penser aux méthodes et différents plans pour se débarrasser de l’entraîneur en chef. L’Italien Diego Garzitto qui vient de passer un séjour de 8 jours dans le Jura en France avec sa petite famille revient aujourd’hui à Constantine, un retour très attendu car beaucoup de choses ont eu lieu et Garzitto ne devra pas s’étonner de voir l’évolution des choses et entendre les nouvelles décisions prises par le conseil d’administration lors de la réunion de mercredi dernier. Il sera accompagné de son manager Le coach franco-italien a certainement des informations sur la situation au sein de l’équipe, son fils Tony qui est rentré jeudi dernier s’occupe des entraînements du CSC en compagnie de Bounaâs, donc il serait étonnant que le fils n’ait pas transmis les moindres informations sur tout ce qui s’est passé précédemment au club. Malheureusement, Gar-

zitto ne viendra pas pour changer les choses dans le positif car la direction a déjà pris sa décision sur le sujet. Cela veut dire que le driver constantinois passera directement au bureau des négociations, il sera certainement accompagné de son manager, car, pour information, ce dernier a été contacté par Boulhabib précédemment et lui a proposé une première offre pour une séparation à l’amiable mais qui reste non officielle.

refuserait et compte le convaincre alors à accepter le rôle de devenir entraîneur adjoint et travailler dans l’ombre du futur nouvel entraîneur qui sera connu dans les prochains jours. Le genre d’idées que, connaissant son tempérament et la valeur de son nom sur le marché des entraîneurs surtout sur la scène africaine, Garzitto va refuser certainement. Abdou H.

La direction Acceptera-t-il s’intéresse encore les conditions à Dahmane de la direction ? On se dirige vers un départ quasi certain du La direction veut en finir coach en chef, Diego Garzitto, un départ qui pourComme annoncé préavec Garzitto et le pousser à la rait faire l’affaire de l’attaquant, Mohamed Dahmen, qui n’aura aucun souci pour revenir au CSC. La relation cédemment, l’actiondémission, car le limoger dide conflit qui existe entre Dahmen et Garzitto est la naire majoritaire et le rectement serait une décision seule raison qui prive le CSC des services du joueur, sans conseil d’administralourde de conséquences fioublier le malentendu et ce clash qui a eu lieu entre les tion ont répondu par nancières pour la trésorerie deux hommes en septembre dernier. D’après nos inforun oui concernant la du CSC, cela pousse les dirimations, le directeur sportif du CSC a relancé le contact participation du CSC avec le joueur qui se trouve actuellement en France geants donc à proposer un aren coupe de la CAF. au chômage. Dahmen est contacté rangement. La première par le CRB aussi mais l’appel Cette décision a évidemproposition qui sera faite par du cœur pourrait chanment été réfléchie et a mis l’administration à Garzitto El Bahari ger bien des du temps à se dessiner. et son manager serait une choses. réintègre le groupe D’après nos sources, les resséparation à l’amiable Lors de la séance de vendredi, ponsables du club ont pesé le les deux entraîneurs Bounaâs et Tony avec trois mois de sapour et le contre et ont pris en consiGarzitto ont permis à El Bahari de s’enlaires et d’indemnités traîner normalement avec le groupe. dération tous les ordres de la Ligue et la que touchera l’Italien L’enfant d’Arzew s’est intégré et a vite FAF, comme par exemple les reports ou prochainement. L’adtrouvé ses repères avec ses coéquipiers, avancement des matchs de championnat en ministration a préparé voilà qui met fin à la situation de flou février et mars prochain, une période qui quelques offres afin de que traversait El Bahari qui pour rapconnaitra le déroulement des matchs imporpel a été renvoyé a deux reprises trouver un terrain d’endes entraînements par le futur tants de la phase retour, et comme cela coïntente avec l’entraîneur, ex-entraîneur du CSC. cide avec le déroulement des matchs des premier dans le cas où Garzitto les et deuxième tours de la CAF, les responsables de

Le CSC ne demandera ni de reporter ni d’avancer des matchs à la LNF
notre football ne comptent accorder aucun cadeau au CSC ni aux deux autres formations qui sont l’ESS et l’USMH. Cela ne semble pas déranger le CSC qui a promis de ne rien demander à la Ligue et le club est prêt à assumer les conséquences de cette participation africaine. Il faudra deux effectifs Vu les données actuelles, l’on s’aperçoit qu’il sera difficile pour le CSC de jouer les matchs des deux compétitions consécutivement sans oublier les matchs de coupe d’Algérie. Il faut reconnaitre que le CSC est dans l’obligation d’avoir deux effectifs pour pouvoir jouer sur trois fronts, cela passe donc par un renforcement en qualité et quantité dès ce mercato, la direction doit aussi régler le cas du jeune Zaghli qui s’entraîne avec l’équipe depuis l’été dernier. Une chose est sure, le CSC a besoin de tout son effectif pour jongler avec trois objectifs. Mission difficile mais pas impossible. Abdou H.

ASO

Soulagé après l’intervention
Daham malade L’attaquant de l’ASO, Nour eddine Daham, n’a pas encore repris les entraînements, il a raté trois jours de travail pour une forte angine. Il a été autorisé à s’absenter durant cette période. Il devait reprendre le travail aujourd’hui surtout qu’il a reçu des soins pour pouvoir être sur pied. Melaine et Zaoui en groupe Zaoui et Meliani ont repris hier le chemin de l’entraînements pour préparer le prochain match après un séjour en France. Profitant de la trêve, les deux joueurs travaillent à nouveau dans le groupe pour être dans le onze lors du prochain match surtout qu’il s’agit de deux titulaires depuis le début. Le supporter Belaïd n’est plus L’ASO a perdu l’un des plus anciens supporters. Il s’agit de Omar Belaïd, décédé samedi à Lardjem. C’était un fervent supporter de l’ASO depuis sa jeunesse, il s’est éteint à l’âge de 63 ans. La direction, le staff technique, les joueurs ainsi que le président Medouar tiennent à exprimer leurs sincères condoléances à la famille du défunt.

Messaoud commence déjà la rééducation
attaquant de l’ASO, Mohamed Messaoud, est arrivé hier à Chlef pour commencer sa rééducation, quatre jours seulement après l’intervention subie à Alger. Il a eu le feu vert de son médecin traitant pour commencer sa rééducation qui durera dix jours selon le staff médical de l’équipe qui s’occupera de lui durant cette période. Messaoud est soulagé maintenant d’avoir pu passer l’étape la plus difficile, il devra effectuer ses séances de rééducation en marge des séances d’entraînement de l’équipe, et devra faire de nouveaux examens une fois la rééducation achevée. Le staff technique est lui aussi soulagé du retour progressif de Messaoud qui est une pièce maitresse de l’équipe et des plans de Ighil qui compte toujours sur lui. Messaoud est dans un combat contre le temps maintenant afin de revenir avant la fin de la phase aller mais d’après une source proche du staff technique, le coach, qui ne veut pas précipiter les choses, veut que le

Lakhdari «Le meilleur est à venir»
Comment se déroulent les préparatifs de l’équipe ? On est à pied d’œuvre pour préparer le prochain match surtout qu’on a bénéficié d’un repos et d’une période plus longue pour préparer ce match. On va doucement mais sûrement car c’est un match capital pour nous et nous sommes obligés d’enchainer avec un bon résultat. Pensez-vous que l’équipe a atteint le niveau qu’elle voulait ? Pas vraiment, on est toujours loin du niveau qu’on recherche mais les résultats s’améliorent de match en match et c’est un point positif pour nous car on a besoin de sentir cette amélioration pour être plus en confiance. Les derniers résultats acquis vous incitent-ils à jouer pour un objectif plus grand ? C’est normal, l’appétit vient en mangeant et on doit poursuivre le parcours avec plus d’ambition et ne plus regarder derrière. On a prouvé qu’on a des qualités pour défendre nos chances, maintenant, il faut savoir gérer notre parcours et, pourquoi pas, améliorer notre classement. Vous êtes l’une des révélations de l’équipe cette saison, y a-t-il un secret ? Je me sens à l’aise à Chlef cette saison. Bien que ce soit une nouvelle expérience pour moi, j’ai trouvé tous les ingrédients pour réussir, il y a une stabilité qui m’a permis d’évoluer dans mes prestations, je suis très heureux de mon parcours et j’espère que le meilleur reste à venir pour moi et pour l’équipe. Pensez-vous au prochain match ? Certainement, on y pense, on a commencé les préparatifs pour ce match qui sera l’un des déplacements les plus difficiles pour nous en cette phase aller car l’adversaire est très coriace chez lui mais nous avons la confiance et le moral aussi, on a les moyens de faire un bon résultat, mais il faut seulement y croire et être très concentrés aussi pour ne pas faire d’erreurs dans ce match. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

L’

joueur revienne doucement et puisse avoir le temps qu’il faut pour récupérer tous ses moyens. Il comptera sur lui dès le début de la phase retour en janvier prochain mais cela dépendra de la forme du joueur qui pourrait bien jouer le dernier match de la phase aller ou le 32e de finale de la Coupe. Messaoud : «Soulagé de pouvoir commencer ma rééducation» Je pense que l’opération s’est bien déroulée, chose qui m’a permis de terminer ma période de repos rapidement et revenir au travail physique, maintenant, j’ai un autre challenge, c’est ma rééducation qui a commencé, je dois appliquer à la lettre le programme afin de reprendre ma forme rapidement. C’est une période qui me permettra de m’améliorer sur le plan physique pour ne pas rechuter avant de revenir à l’entraînement. Je suis soulagé car j’ai des difficultés à rester loin de cette belle ambiance et le fait de revenir me permettra d’être proche de l’équipe et de mes camarades. A. F.

16

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil
Mebarakou jouera dans l’axe face au CSC
Aligné comme arrière gauche lors des dernières rencontres par le coach Kamel Djabour alors qu’il a joué tous les matches de début de saison dans l’axe, Zidane Mebarakou pourrait, à l’occasion du déplacement à Constantine dans une semaine, retrouver son poste de prédilection, qui est défenseur axial. Ce dernier devra donc composer la charnière centrale avec Moussa Coulibaly et Laribi, surtout que le coach a essayé un nouveau système de jeu, un 3-5-2, lors du dernier match amical face au SA Sétif et pourrait même l’appliquer aussi face au CSC lors d’une rencontre officielle.

JSMB
Meddahi reconduit sur le côté droit de la défense
Bien qu’il n’ait pas trop séduit dans ce nouveau poste, le jeune milieu de terrain de la JSMB, Oussama Meddahi, qui a joué le dernier match face au CRBAF comme arrière droit, sera reconduit dans le même poste lors de la prochaine journée face au CSC en déplacement. Le coach Djabour va miser donc sur sa vitesse et ses débordements sur les côtés avec ce nouveau schéma tactique pour apporter un plus aux attaquants lors de ce match face aux gars de Cirta. Meddahi, qui reste la meilleure recrue de la JSMB cette saison, devra encore une fois faire avec les choix du coach et assumer son nouveau rôle sur le terrain.

Les supporters se mobilisent
e n’est pas la première fois que les amoureux du club Vert et Rouge se réunissent pour chercher la solution idéale pour sauver leur club. Ne pouvant plus supporter la situation catastrophique vécue par leur équipe ces derniers jours, les supporters ont décidé donc de réagir. Devant cette impasse, les supporters ont entrepris une campagne de sensibilisation pour inciter les hautes autorités locales et les autres fans à intervenir pour sortir leur club favori de la crise. Les fiefs des supporters béjaouis connaissent une ambiance inhabituelle. Des banderoles et drapeaux aux couleurs de la JSMB sont accrochés dans les rues et même sur les balcons. Après avoir réussi à mobiliser les supporters lors d’un sitin devant la DJS et le siège de la wilaya, les supporters ne comptent pas baisser les bras et aller au bout de leurs revendications.

C

même revendication : la dissolution du club amateur qui est le principal bailleur de fonds pour la SSPA/JSMB à travers les aides de l’Etat. Pour les supporters, le club amateur est le premier responsable de la situation actuelle de la JSMB alors qu'il ne fait rien pour faire sortir l’équipe de cette crise. Les supporters sont à l’affût de la moindre nouvelle et attendent avec impatience la dissolution du CSA dans les tout prochains jours. Si la situation ne change pas, il y a un risque de saignée au niveau de la formation béjaouie qui continue sa chute libre.

Zahir Tiab, seul homme pour l'heure capable de dénouer l'écheveau. Le groupe de contact a également souhaité l’adhésion de tous autour de celui qui a réussi à donner à la JSMB son premier titre en 2008.

Certains évoquent l’intégration de Batouche, Alloui, Berkati, Boucheta et Baba Aïssa dans le CA
Les fans de la JSMB s’inquiètent de l’avenir de leur club qui traverse une crise financière depuis le début de saison. Avec l’absence d’investisseurs et de sponsors majeurs, les fans de la JSMB ne voient pas comment leur club pourrait se relever et tenir toute la saison, d’autant plus qu’ils ne cachent pas leur désir de voir leur équipe se maintenir en Ligue1. Ainsi, on a appris aussi que ces mêmes supporters, qui ont été invités Radio Soummam avant-hier, ont eu le désir de voir quelques industriels au sein du CA à l’image des frères Batouche, Alloui, Berkati et Baba Aïssa. Pour eux la venue des hommes en question pourrait juguler cette crise qui sévit depuis longtemps. S.A.

Agoune de retour dans le onze
Le jeune arrière gauche de la JSMB, Samir Agoune, qui n’a pas joué les derniers matchs de son équipe, suite au choix tactique du staff technique qui lui a préféré Mebarakou dans ce même poste, se trouve dans une excellente forme, nous diton, malgré le manque de compétition. Le coach béjaoui pourrait l’incorporer samedi prochain dans son poste de prédilection sur le côté gauche de la défense. C’est l’occasion ou jamais pour lui de gagner la confiance du staff technique et de prouver ce qu’il en a dans le ventre, car une bonne prestation lui permettrait de garder sa place dans ce même poste.

Il s’est blessé à la cheville
Au moment où le sixte organisée par le coach tirait à sa fin, le milieu offensif, Oussama Meddahi, a contracté une blessure de la cheville, suite à un tacle involontaire de l’un de ses camarades. Le joueur ne pouvait se relever seul et il aura fallu l’intervention du médecin de l’équipe, pour l’aider à se mettre sur la main courante, afin de lui prodiguer les soins appropriés. Toutefois, d’après, le staff médical le joueur devra être présent lors du prochain match du fait que sa blessure n’est pas grave. Il sera toutefois, contraint de se contenter de quelques séances de soins avant de rejoindre l’entraînement collectif.

… Et exigent le retour de Zahir Tiab
Après le 11e revers de la saison, les supporters béjaouis se révoltent et demandent l'installation d'un nouveau président après le retrait de Boualem Tiab et un comité d'hommes forts capables de sauver le club du purgatoire qui le guette depuis l'entame du championnat. Des dizaines de fans se sont donnés rendez-vous avanthier, banderoles en main, exigeant des solutions le plus vite possible. Dans leurs doléances, les inconditionnels des Vert et Rouge ont mis sur la table le retour immédiat de

Ils insistent sur la dissolution du CSA…
Vendredi dernier, des dizaines de supporters se sont réunis pour créer une association de supporters de wilaya. Supporters ou fans du club ont tous une seule et

Djabour veut gagner la bataille du milieu
Etant sûr que la force de l'équipe adverse se situe au niveau du milieu de terrain, DjaL’équipe de la JSMB est entrée, bour a décidé, tactique oblige, depuis mardi dernier, en stage bloqué de procéder à un petit changeà l’hôtel Alloui de Tichy, pour cinq jours. L’entraîneur Djabour a programmé ment dans son équipe. Ainsi plusieurs séances de travail, organisant donc, c'est le milieu du terrain des biquotidiens ponctués par un match que le coach a dû renforcer en amical. Hier, le staff a baissé la y intégrant un élément supplécharge, un seul entraînement promentaire dans la récupération. grammé sur le sable. Hier, le reSi habituellement la JSMB évolue groupement a pris fin. avec deux milieux à la récupération, cette fois ils seront trois à composer l'entrejeu avec les Aujourd’hui deux sur le côté, ce qui fera en repos tout cinq milieux. Par cette Après les cinq jours de stage, le staff technique a donné nouvelle stratégie, Djabour quartier libre à tous les joueurs, compte bloquer l'adversaire une journée de repos, aujourd’hui. au niveau du milieu de terLa reprise a été fixée pour demain rain pour l’empêcher de à 16h, au stade de l’UMA, où cette construire le jeu. équipe devra poursuivre sa préS.A. paration pour le déplacement

Fin du stage bloqué hier

à Constantine, samedi prochain.

C’est ok pour Tatem
Blessé à la cuisse lors du dernier match face au CRBAF, le milieu offensif béjaoui, Islam Tatem, qui a repris jeudi dernier en solo, a eu le feu vert pour réintégrer le groupe avanthier dans la soirée. Le joueur ne ressent plus de douleurs comme c’était le cas ces derniers jours. Une bonne nouvelle donc pour le staff technique béjaoui qui pourra compter sur son milieu de terrain face au CSC, le week-end prochain à Constantine.

Zafour et Aït Fergane toujours aux soins
Les deux joueurs béjaouis, Brahim Zafour et Nabil Aït Fergane, qui n’ont pas été retenus pour le match de la dernière journée, pour cause de blessures, ont effectué une séance de soins hier matin chez Khaled Stambouli, un membre du staff médical. Il faut dire que le staff médical suit de très près les joueurs, surtout lorsqu’il s’agit de blessures compliquées. Les deux joueurs en question ne seront pas prêts pour le prochain match face au CSC.

Les supporters soutiennent Megatli
Le staff technique de la JSMB veut renforcer son équipe par trois bons attaquants lors du prochain mercato d’hiver. Si on prend en considération la dernière déclaration de Djabour, les chances de voir Megatli parmi l’effectif béjaoui sont très minimes, du fait que le staff ne veut pas d’un défenseur pour ce mercato. Il faut dire donc que cette décision n’a pas été du goût de certains supporters qui ont décidé de se déplacer prochainement au stade pour demande plus d’explication au coach et de demander à la direction de lui accorder une licence cet hiver.

Le joueur refuse la polémique pour le moment
Joint par nos soins afin de donner son avis sur cette décision, Amine Megatli affirme que pour le moment rien ne lui a été signifié. Pour lui le cas est déjà réglé du moment que les responsables lui ont promis une licence pour cet hiver. Ainsi, il a refusé toutes déclarations avant de connaître la décision de la direction à qui il fait entièrement confiance.

Bouyoussefi devait passer une échographie hier
Absent déjà depuis le match derby face au MOB, le joueur de la JSMB, Hicham Bouyoussefi, qui a contracté une blessure à la cuisse ressent toujours des douleurs après avoir repris le travail en solo au début de la semaine écoulée. Ainsi, le joueur a passé une échographie hier à Béjaïa, afin d’être fixé sur la nature de ses douleurs. On apprendra que Boukmacha souffre toujours d’une déchirure qui s’est réveillée et qui pourrait ainsi compromettre sa participation au match face au CSC samedi prochain.

Encore une semaine d’indisponibilité pour Bouabta
Arès avoir raté les dernières séances entraînement, le jeune axial de la JSMB, Rafik Bouabta, convalescent depuis plus d’une semaine, s’est présenté avanthier à l’infirmerie pour des soins intensifs. Pour l’instant, le joueur qui a raté le stage de Tichy, se contente de quelques séances d’entraînement au stade de l’UMA où il est pris en charge depuis quelques jours. Le joueur effectue surtout des séances de musculation pour se maintenir en forme, en attendant de fouler les pelouses dans une semaine minimum. Lui non plus ne sera pas de la partie face au CSC.

Il est attendu cette semaine à Béjaïa pour reprendre les entraînements
C’est peut-être la sortie du tunnel pour Megatli qui a passé

presque huit mois loin des terrains, une période très compliquée pour lui. Ainsi, on a appris que le joueur, qui est en train de poursuivre sa rééducation spécifique chez lui, est attendu ce dimanche à Béjaïa pour reprendre le travail. Si tout se passe comme prévu, Amine Megatli pourra rechausser ses crampons dans peu de temps. D’après lui, il sera apte pour la seconde manche de la compétition. S.A.

Coup d’œil

MOB

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

17
Mani Sapol ne devrait pas effectuer des tests
Amrani avait déclaré auparavant qu’il ne retiendra pas un joueur sans que ce dernier subisse des tests et le voir à l’œuvre. A présent, Mani Sapol est déjà connu chez certains entraîneurs pour avoir déjà évolué au sein de la formation du CA Batna, il y a quelques mois de cela. Ainsi, comme l’entraîneur le connaissait, il a émis un avis favorable à son recrutement, d’autant plus qu’il est à la recherche d’éléments capables de donner un plus à la phase retour. En revanche, le joueur togolais, Condo Arimyon, sera soumis aux tests durant quelques jours, avant que l’entraîneur ne décide sur son sort.

yant profité de la trêve de pour combler le vide, en décidant d’effectuer un petit stage dans la ville de Tipaza, les Béjaouis du MOB se sont déjà remis au travail, depuis hier, en reprenant les entraînements pour bien préparer le prochain match face au MC Alger et espérer empocher les trois points de la rencontre qui s’annonce d’une grande importance pour la suite du parcours. En effet, bien que le stage de Tipaza ait été d’une courte durée, quatre jours seulement, il n’en demeure pas moins que le staff technique, sous la houlette du coach Abdelkader Amrani, a tenté de programmer quelques séances et une joute amicale, pour s’arrêter sur les capacités de chaque élément. De ce fait, les joueurs se sont adonnés à fond, tout en évitant

bien préparer le Doyen A
les erreurs qui ont été commises lors des précédentes rencontres, pour être à la hauteur et réaliser les résultats escomptés, surtout qu’ils sont appelés à affronter de grosses cylindrées, le MCA, la JSK, le CABBA et l’USMH. rendez-vous décisifs, à l’extérieur notamment, face à la JSK, dans le cadre de la 13e journée. Le staff technique est conscient de la mission qui l’attend et devrait réaliser des résultats positifs.

Encore une semaine pour
bat le Doyen ne les intéresse guère car, pour eux, toute leur énergie s’est focalisée sur le succès, afin de reprendre confiance pour la suite de la compétition.

Beaucoup de travail attend le coach
Vu la prestation fournie par les camarades de Chebana au cours des précédentes rencontres à l’extérieur et durant la joute amicale de jeudi dernier face à la formation de Hadjret El-Nouss, il est clair que les Béjaouis se sont montrés peu convaincants jusque-là et doivent encore travailler davantage pour espérer empocher le maximum de points et terminer cette phase aller en beauté. A cet effet, un grand travail attend le coach Amrani, pour préparer ses poulains aux prochains

Les Crabes pensent déjà au Doyen

Amrani veut récupérer Nemdil avant la JSK

Vu que le prochain match face au MC Alger s’annonce capital, les Crabes ne pensent qu’au Doyen, et les coéquipiers de Ferhat comptent fournir le maximum d’efforts pour arracher les trois points à domicile. Les Béjaouis, qui sont encore à la recherche des points pour quitter la zone des turbulences, comptent profiter de cette semaine pour se préparer convenablement sur tous les plans et corriger leurs erreurs, et fournir une belle prestation, en réalisant un bon résultat. Pour les joueurs, la situation dans laquelle se

Alors que l’attaquant Rehal devrait reprendre la compétition officielle dès le prochain match face au MC Alger qui aura lieu samedi prochain, le coach Amrani n’a pas caché son vœu de récupérer l’autre attaquant, Nemdil, pour le déplacement de Tizi Ouzou. L’importance des prochaines rencontres incite le staff technique à utiliser tous les paramètres pour empocher le maximum de points et sortir du danger. Ainsi, Nemdil devrait être fixé sur son retour à la compétition cette semaine, même s’il a déjà repris les entraînements en solo. Yugurtha A.

Les deux joueurs togolais seront à Béjaïa cette semaine
Comme nous l’avons déjà annoncé dans nos précédentes éditions, les dirigeants du MOB veulent renforcer l’effectif durant ce mercato hivernal, en prévision de la phase retour du championnat, afin de réaliser l’objectif tracé. De ce fait, en attendant la réunion qui regroupera les dirigeants et le staff technique dans les prochains jours, des joueurs de l’Afrique noir sont proposés par certains managers à la direction du club. En plus des joueurs camerounais, des Togolais devraient arriver cette semaine pour une probable signature. Il s’agit de l’ex-attaquant de CA Batna, Mani Sapol, âgé de 22 ans, et d’un attaquant international, Condo Arimyow, âgé de 21 ans. Ces deux éléments, qui viennent d’être proposés par un manager, ont déjà reçu leur invitation et sont attendus au cours de cette semaine à Béjaïa.

Chebana «Désormais, on doit faire le plein pour atteindre notre objectif»
Comment évaluez-vous le ministage de Tipaza ? Il a été très bénéfique pour nous, dans la mesure où il nous a permis de combler le vide laissé par le championnat et de recharger nos batteries en prévision de la suite du parcours. De ce fait, on a bien travaillé tous les volets, selon le programme mis en place par le coach, et je ne vous cache pas que nous sommes prêts pour la suite de l’aventure. Donc, le fait qu’il a été d’une courte durée n’est pas un problème pour vous… Oui, comme je viens de le dire, le plus important est que nous avons bien travaillé durant ce mini-stage, que ce soit sur le volet tactique, technique et physique, pour être encore plus performants à l’avenir. On a disputé une joute amicale qui nous a permis de combler le vide laissé par la compétition et bien se préparer à la suite du parcours. On a constaté que vous êtes toujours fébriles à l’extérieur, un commentaire ? On peut dire que nous sommes fébriles à l’extérieur, du moment que nous n’avons pas encore réussi à arracher le moindre point dans les différents matches disputés en déplacement, jusque-là. Il n’y a pas d’explication à une telle situation, mais je peux dire que nous tâcherons de montrer un meilleur visage à l’avenir et d’empocher le maximum de points pour réaliser notre objectif. La suite du parcours s’annonce difficile avec quatre matchs dont trois face à de grosses cylindrées, que pensez-vous ? Je ne vous cache pas que tous les matches sont difficiles, que ce soit devant des équipes du haut ou du bas du tableau. De ce fait, on doit prendre les choses très au sérieux et ne pas céder le moindre point à domicile, pour pouvoir quitter cette mauvaise position et remonter dans le classement. Comment s’annonce pour vous le prochain rendez-vous à domicile devant le MC Alger ? Il sera difficile pour les deux équipes, car chacune est appelée à réussir un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, je crois qu’on n’a pas droit à l’erreur, puisqu’on doit faire le plein et ne céder aucun point à domicile, pour remonter dans le classement. Ainsi, la victoire face au MCA est impérative. Et qu’en est-il de la suite du parcours ? Les quatre matchs restants s’annoncent importants pour nous, puisqu’on doit faire le maximum pour sortir de la mauvaise situation et remonter dans le classement. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et déterminés à fournir plus d’efforts pour s’éloigner de la zone rouge, bien que la tâche ne sera pas facile. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Amrani veut un renfort de qualité
Vu la piètre prestation des coéquipiers à Berrefane, suite aux résultats mitigés réalisés jusquelà, le premier responsable de la barre technique souhaitait renforcer l’équipe au prochain mercato hivernal. D’ailleurs, le technicien tlemcénien tenait à ramener des joueurs de qualité pour sauver l’équipe. Avant cela, une réunion entre le coach béjaoui et les dirigeants est prévue prochainement pour évoquer ce mercato hivernal et par là même procéder au bon renfort, pour réaliser les résultats escomptés et l’objectif tracé.

Y. A.

JSS

Un gardien, un milieu et un attaquant, les besoins de Saoura au mercato
a direction de la JS Saoura a arrêté ses besoins pour le prochain mercato hivernal. Le représentant du Sud algérien veut renforcer ses rangs dans les trois compartiments, en donnant la priorité au gardien pour remplacer Boussof. En plus d’un keeper, le président du club, Mohamed Zerouati, veut un milieu de terrain offensif qui puisse concurrencer Beldjilali.

Bousmaha «Nous sommes déterminés à battre l’ASO»
Comment se porte l’équipe, après la défaite face à Sétif ? C’était une rencontre difficile que nous avons livrée face à l’ESS, un match à plusieurs enjeux. Il nous fallait revenir avec un bon résultat. Mais malheureusement, nous étions une autre fois victime de l’arbitrage. Malgré cela, on va continuer notre travail, en attendant le reste des matches. Justement, la prochaine rencontre sera contre un des clubs qui joue bien. Comment préparez-vous le match contre l’ASO ? Comme toutes les autres rencontres. Vous savez, nous ne nous focalisons pas sur le nom de l’adversaire, nous nous concentrons plutôt sur ce qu’on peut faire dans nos matches. On sait que l’ASO est une bonne équipe, surtout cette saison, mais nous sommes déterminés à la battre pour améliorer encore notre classement. En parlant de classement, quel est votre objectif ? Nous n’allons pas nous mettre la pression dès maintenant, mais je pense qu’avec la qualité de notre effectif, nous pouvons prétendre aux premières places. Mais nous abordons la compétition match par match, en essayant de gagner le maximum de rencontres sans chercher ce que font les autres équipes, car en engrangeant un bon nombre de points, nous allons nous retrouver dans le haut du classement sans nous rendre compte, c’est ce qui s’est passé la saison dernière. Donc, rien n’est joué pour la course au titre… En effet, rien n’est encore joué, si on voit le classement. Le premier n’est pas si loin que ça, il suffit de trois rencontres pour revenir à hauteur du leader, mais à condition d’enchaîner les victoires. Je dirais qu’on n’est qu’au premier tiers du championnat, et il en reste encore deux tiers avant la fin de l’exercice, et d’ici-là, tout est possible. Entretien réalisé par Billel G.

L

Kara en pole position pour renforcer l’attaque
La ligne offensive de la JSS a trouvé beaucoup de difficultés pour propulser l’équipe au haut du tableau. D’après nos sources, Zerouati a placé en tête l’avant-centre du CRB Aïn Fekroune, Kara, pour renforcer ce secteur. Le premier responsable est prêt à acheter sa lettre de libération. Zeraouti est entré en contact avec le président Bekouche, et comme les deux clubs nouent de bonnes relations, ce dernier a donné son OK pour négocier le prix de la libération. B. G.

18
MCO
Réunion dirigeants-joueurs
Les responsables du Mouloudia comptent profiter de la présence des joueurs ainsi que les membres du staff technique à ce stage de préparation à l’hôtel El Mouahidine pour provoquer une réunion avec les joueurs. L’objectif de cette réunion est de sensibiliser les joueurs de la situation actuelle de l’équipe et surtout de mettre au clair les choses avec eux.

Ligue 1 Benchadli devait signer hier son contrat
Dimanche 17 novembre 2013

N° 2467

www.lebuteur.com

Coup d’œil

C’est hier que le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Oran, Djamel Benchadli, devait signer son contrat avec le club. L’ancien driver de l’USMBA devait signer un contrat qui durera jusqu’à la fin de l’actuel exercice sportif. La signature du contrat devait se déroulait à l’hôtel El Mouahidine.

club, Djebbari, devrait se réunir dans les tout prochains jours avec le technicien italien pour la résiliation du contrat de l’ancien driver de la JSMB avec le club. Il est à noter que les deux hommes, en l’occurrence Djebbari et Solinas, ont déjà trouvé un accord pour la résiliation du contrat.

Le contrat de Solinas n’a toujours pas été résilié
Prévu dans un premier temps pour vendredi, le contrat de l’ex-entraîneur du Mouloudia d’Oran, Solinas, avec le club n’a toujours pas encore été résilié. De retour au pays, le président du

Abdelialh : «Benchadli est l’entraîneur en chef, Djebbour est le DTS»
De retour au pays après avoir passé quelques jours en France, le premier responsable du Mouloudia, Djebbari, s’est réuni hier matin avec le manager général du club, Haddou, le vice-président du MCO, Abdeliah, ainsi que le DTS, Djebbour. Selon Larbi Abdeliah, les dirigeants du Mouloudia ont profité de cette réunion pour mettre les choses au clair concernant la répartition des tâches au niveau du staff technique. «Lors de cette réu-

En amical : MCOESM ce lundi

Comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes éditions, le Mouloudia d’Oran disputera deux rencontres amicales durant son stage de préparation qui se déroule actuellement à l’hôtel El Dans l’entretien qui suit, il revient sur sa situation acMouahidine. La première rencontre amicale se Arrivé au Mouloudia l’été dernier, le jeune attaquant Mokhtar n’a pas réussi jusqu’à présent à tuelle au sein du Mouloudia et reconnaît que n’avoir déroulera demain lundi face à l’ES Mostagatirer son épingle du jeu au sein de son nouveau pas compris les raisons de sa mise à l’écart. Mokhtar nem. Ce match se jouera au stade AhmedZabana à partir de 15h et sera l’occasion club. N’ayant marqué qu’un seul but après 11 reste tout de même motivé et affirme vouloir tout faire pour le nouveau staff technique du journées de championnat, l’ancien sociétaire de pour gagner la confiance du nouvel entraîneur, BenMCO d’avoir une idée sur les qual’USMA na pas souvent joué sous l’ère Solinas. chadli, et prouver ce dont il est capable. lités de chacun de ses Tout d’abord peut-on connaître les raisons de Nous comprenons parfaitement la déception de compris ma non-titularisation contre l’USMA. joueurs. votre absence aux deux dernières séances d’ennos supporters qui méritent de voir leur team enPourtant, j’avais marqué un but lors du précédent traînements de l’équipe ? chaîner les succès. Comme je viens de vous le match face au MC El Eulma. La logique veut Du Mon absence aux précédentes séances d’endire, la situation commence sérieusement à se qu’on continue à faire jouer un attaquant qui avait traînement de l’équipe est due à la grippe. J’ai compliquer, mais le championnat est encore long. marqué lors du précédent match. On plus, je voubiquotidien au menu été victime d’une forte grippe qui m’a cloué Nous avons les moyens pour sortir de cette crise lais vraiement jouer contre mon ancienne équipe Le nouvel entraîneur du Mouloudia au lit. Je ne pouvais pas m’entraîner avec le et renouer avec le succès. Il va falloir travailler et afin de prouver ma valeur. Je dois respecter les d’Oran Benchadli a tracé le programme groupe. Toutefois, je participerai inch’Allah mettre les bouchées doubles pour rebondir. Il ne choix des entraîneurs. Il ne sert à rien de contide préparation de l’équipe pendant ce faut pas oublier les prochains matchs s’annoncent nuer à parler du passé. Mon objectif est de contimini-stage qui va se dérouler à l’hôtel El au stage de l’équipe qui va débuter ce samedi (NDLR : entretien réalisé ventrès compliqués pour nous dans la mesure où nuer à travailler pour prouver ma valeur et gagner Mouahidine. Le staff technique du dredi soir). nous allons jouer quatre fois sur les cinq prola confiance du nouvel entraîneur. Mouloudia a programmé du biquotichains matchs hors de nos bases. Nous allons deEntretien réalisé par Riad O. dien à ses joueurs. Ces derniers Avec du recul, comDjebbari voir cravacher très dur pour récolter des points vont s’entraîner deux fois par ment expliquezet Haddou sous peine de s’enfoncer davantage dans le bas du jours au stade Ahmedvous votre sont rentrés classement. Je pense que les joueurs sont Zabana. précédente déconscients de la tâche qui les attend et nous n’alavant-hier soir à Oran faite concédée à lons ménager aucun effort pour retrouver le cheAprès avoir passé quelques jours en la maison face Départ min des succès. France, le président du Mouloudia, Djebbari à l’USMA ? vendredi vers ,et le manager général du club, Haddou Au vu de la Qu’avez-vous à dire sur le changement qui a Constantine Moulay, sont rentrés avant-hier soir à Oran. physionomie été opéré au niveau du staff technique ? Aussitôt de retour au pays, les deux C’est hier samedi que de la rencontre, Sincèrement, j’estime qu’il était temps de proles Mouloudéens ont en- hommes se sont réunis en compagnie du je dirai que nous céder à un changement au sein du staff techvice-président, Abdelilah ainsi que le tamé leur mini-regroupene méritions nique pour la simple et unique raison que les DTS, Djebbour pour évoquer la ment à l’hôtel El guère de perdre ce résultats de l’équipe n’ont pas été à la hauteur. situation actuelle du MouMouahidine afin de bien se match. L’USMA n’a Le Mouloudia n’avait récolté qu’un seul petit loudia. préparer en prévision de leurs rien fait pour gagner. point hors de ses bases tout en perdant pluprochains matchs du championElle a eu une seule occasieurs points à la maison. Le changement nat, à commencer par celui de vension de but sur laquelle elle a était inévitable. J’espère que l’arrivée de dredi prochain face au CRB Aïn Fakroun. marqué l’unique réalisation du match. M. Benchadli va faire du bien à l’équipe C’est ce mardi que s’achèvera ce stage. Nous, en revanche, nous avions raté pluet lui permettre de retrouver son meilMercredi, les coéquipiers de Berradja sieurs occasions de but. Malheureusement, leur niveau. On m’a dit beaucoup de bénéficieront d’un jour de repos avant nous avions manqué d’efficacité en attaque. bien sur M. Benchadli. Personnelled’effectuer jeudi leur ultime séance d’enC’est ça le football. Lorsque vous ratez des ment, je suis vraiment motivé de traînement avant d’affronter le nouveau occasions, vous vous mettez en danger. Cette travailler avec lui. promu de la Ligue 1. Les Hamraoua défaite nous fait très mal car nous étions Sur un plan personnel, vous rallieront vendredi prochain à 15h dans l’obligation de réaliser un bon résultat n’aviez toujours réussi à s’imConstantine par avion. Les dirigeants afin de se ressaisir après la défaite concédée à poser au Mouloudia… mouloudéens n’ont pas encore fixé le El Eulma. Notre situation se complique de Que voulez-vous que je lieu où les joueurs effectueront leur plus en plus, mais nous restons sereins car vous dise là-dessus si ce n’est mise au vert. Selon nos informations, nous savons que nous avons les moyens pour que l’ancien entraîneur ne les Mouloudéens passeront la nuit sortir de cette mauvaise passe. m’avait pas donné la chance de vendredi à samedi soit à Aïn Les supporters commencent sérieusement à de jouer régulièrement. M’lila, soit au Khroub. s’inquiéter de la situation de l’équipe… Franchement, je n’ai pas R.O.

nion, Djebbour a soulevé ce problème. Il était donc important de mettre les choses au clair pour qu’il n’y ait pas d’interférence dans les fonctions de chacun des membres de l’actuel staff technique de l’équipe», dira le vice-président du Mouloudia et d’ajouter : «Nous avons expliqué à Djebbour que c’est Benchadli qui est l’entraîneur en chef du Mouloudia. C’est lui le premier responsable de la barre technique de l’équipe. Djebbour est le DTS du club. Il a bien sûr le droit de se réunir avec l’entraîneur pour discuter des affaires techniques de l’équipe.» Abdelilah nous a fait savoir qu’une autre réunion devait avoir lieu hier soir à l’hôtel El Mouahidine entre les responsables du club, l’entraîneur en chef ainsi que le DTS du Mouloudia : «Nous allons également nous réunir ce soir (hier soir, ndlr) avec les membres du staff technique ainsi que le DTS pour mettre les choses au clair.» Riad O.

Mokhtar «On m’a dit beaucoup de bien de Benchadli»

MCEE
ans le cadre de l’opération recrutement durant le mercato hivernal, la direction du club des Hauts-Plateaux a déjà entamé une série de contacts en vue de trouver l’oiseau rare qui pourrait faire le bonheur de l’équipe durant la phase retour. Les responsables comptent recruter au maximum trois joueurs, deux attaquants et un milieu de terrain, apprend-on de source proche du club. Rien n’a filtré sur les noms des joueurs, mais toujours selon notre source, un jeune avantcentre émigré est sur les tablettes des dirigeants du club. Ce dernier, nous dit-on, aurait porté le maillot tricolore dans les catégories jeunes, mais sans préciser son club actuel. Les responsables refusent de dévoiler le nom pour éviter la surenchère.

Un avant-centre émigré ciblé
Ligue 2. Le nouveau promu sait se transcender lorsqu’il s’agit d’affronter les clubs de l’est du pays et ceci est un avantage psychologique pour la bande à Cherif El Ouazzani pour réussir un bon résultat à El Eulma. Du côté de Babia, cela constitue aussi une source de motivation pour mettre fin à cette hégémonie. Les camarades de Hammami vont tout faire pour remporter le match et mettre fin à cette invincibilité de la formation de la Mitidja face aux clubs de l’Est.

D

Reprise demain
L’entraîneur Abdelkader Iaïche a accordé deux jours de repos à ses joueurs (samedi et dimanche). La reprise est prévue pour demain (lundi). Une reprise qui devrait connaître la présence de tout le monde, y compris Gherbi et Hamiti. La reprise des entraînements sera marquée par du biquotidien. La matinée sera réservée à une séance de décrassage et l’après-midi par un match amical contre la formation de Chelghoum Laïd.

Hamiti légèrement blessé
L’attaquant Hamiti a été légèrement blessé lors du match d’application organisé par l’entraîneur, vendredi, contre l’équipe espoir. La

blessure de Hamiti n’est pas aussi grave, mais nécessite quelques jours de repos. Heureusement pour lui, l’équipe sera au repos pendant deux jours. La reprise des entraînements est prévue pour demain lundi. Ainsi, la blessure de Hamiti vient s’ajouter à celle de Gherbi et

Oussalah, qui souffrait d’une bronchite.

Le RCA n’a jamais perdu contre les clubs de l’Est
Le RC Arbaâ n’a jamais perdu contre les clubs de l’Est, aussi bien en Ligue 1 qu’en

S. H.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

19

NAHD

Le Nasria enfin invincible ! Ledraâ : «A présent,
consacrée au travail technico-tactique avec un match amical au menu. L’entraîneur Younes Ifticen aura l’occasion d’évoluer la forme physique et technique de ses joueurs et mettre en place son dispositif. A cet effet, le coach des Sang et Or aura l’occasion de voir à l’œuvre l’ensemble de son groupe dans la mesure où l’infirmerie affiche vide. Ainsi, Benyahia, Herida et Zennou sont désormais opérationnels et seront parmi le groupe qui affrontera l’USMBA. Ajouter à cela, le retour de Guebli qui a purgé sa suspension automatique. Le groupe est au complet, ce qui facilite la tâche au staff technique d’appliquer convenablement sa feuille de route. Pourvu que cela dure… Y. M.

place à Bel Abbès»
D’abord, un commentaire sur cette qualification aux 32es tour de la Coupe d’Algérie… J’estime que le match de coupe contre Rouiba était une belle opportunité pour rester sur notre lancée sur le plan du jeu et du résultat. C’était aussi l’occasion pour l’entraîneur de faire tourner son équipe et donner plus de temps aux remplaçants. En dépit des changements opérés, l’équipe aligné a eu un bon comportement et a réussi à arracher la qualification pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie. On s’est donnés à fond mais l’état du terrain ne nous a pas aidés à présenter un grand match. La pelouse nous a énormément gênés, que ce soit pour nous ou pour notre adversaire. Nous sommes très contents de l’issue de la rencontre. Désormais, il faut tourner la page et penser à l’avenir. Vous avez refait surface jeudi dernier. Comment évaluez-vous votre rendement personnel ? Je ne peux émettre un jugement sur mon rendement ou celui de l’ensemble des joueurs. J’ai essayé de donner le meilleur de moi- même et aider mon équipe à réussir un résultat probant même si je n’ai pas joué beaucoup. Maintenant, c’est à mon entraîneur de me juger. J’espère que je n’ai pas déçu même si au fond de moi j’aurais pu être beaucoup mieux si j’avais eu un temps de jeu conséquent. A présent, il faut se remettre au travail et préparer nos prochaines échéances dans les meilleurs dispositifs. On doit tirer les leçons et corriger nos lacunes dès le prochain match du championnat. Nous avons un match très important à préparer contre l’USMBA et les joueurs doivent assumer comme il se doit leurs responsabilités. Justement, cette rencontre face à Bel Abbès est sur toutes les lèvres. Comment voyez-vous ce sommet de la 12e journée du championnat ? Il ne faut pas trop s’étaler sur cette rencontre qui reste comme toutes les autres empoignades. Certes, ce sera un sommet palpitant mais sans dépasser les limites ou le cadre sportif. Il y aura trois points en jeu, ni plus ni moins. A mon sens, il ne faut pas mettre trop de pression à la veille de ce match qui se jouera durant 90 minutes seulement. Sur le plan du jeu, le mieux préparé psychologiquement l’emportera. Nous avons quatre jours pour perfectionner notre préparation et mettre en place un bon dispositif. Ce sera une rencontre aussi difficile face à l’USMBA. On essayera de rester sur notre lancée et réduire surtout l’écart sur notre adversaire. Quelle sera la clé de la victoire ? Vous savez, tout reste imprévisible dans une telle rencontre. Avec plus de concentration, notre équipe est en mesure d’arracher la victoire et réussir ainsi un quatrième succès de suite. On est capables de refaire le coup de l’USMB et du MCS. Il faut surtout redoubler d’efforts et rester concentrer jusqu’à l’ultime minute. On doit bien gérer ce match et les défenseurs doivent être costauds derrière et les attaquants plus efficaces devant. Entretien réalisé par Youcef M.

L

es Sang et Or arrivent toujours à prol onge r leur belle série de bons résultats. En effet, les camarades de Guebli, qui reprendra ce week-end sa place dans le onze rentrant après avoir purgé sa suspension automatique, ont finalement réussi à réaliser le souhait de leurs fans et du staff technique en gardant leur invincibilité pour la sixième fois de suite. Après sept points récoltés lors des trois derniers matchs joués en championnat, ce qui est une excellente moisson pour

une formation qui peinait à enchaîner deux succès de suite depuis l’entame du championnat, les Husseindéens misent sur les quatre prochaines sorties de la phase aller pour rester sur leur lancée. Désormais, ces performances ont été mises de côté et les joueurs ne pensent qu’à leur prochain rendezvous.

charge moins intense depuis deux semaines, aborderont ainsi un virage déterminant pour la suite de la compétition officielle. Cette étape sera

Reprise aujourd’hui
Les Nahdistes reprendront aujourd’hui matin le chemin des entraînements au stade de Zioui. Après deux jours de repos accordés par le staff technique, c’est l’heure du travail et la préparation sérieuse pour le choc contre Bel Abbès.

Les blessés de retour
Le staff technique du NAHD entamera aujourd’hui son plan de travail pour le prochain match du championnat. Les coéquipiers de Brinis, qui sont soumis à une

Les ultras préparent un énorme tifo
En prévision du prochain match du championnat contre l’USMBA, les Ultras, Dey Boys et Loboz, préparent un énorme tifo. Il sera dévoilé vendredi prochain sur les gradins du 20-Août. La direction du club s’est engagée à aider les supporters financièrement pour la réalisation de ce tifo.

USMB
Après l'élimination sans gloire de la Coupe d'Algérie…

vouons que cela est éton- du grand club de la Mitidja, le résulnant de voir cette équipe tat enregistré vendredi passé est une de Blida proposer un jeu pure réalité qui fait certes, très mal, aussi pauvre face à des mais, qu’on le veuille ou non, rien équipes dont on se demande si elles n’est encore perdu pour remonter la sont pour le coup vraiment plus pente. Pour revenir justement à ce fortes. On trouvera de multiples rai- résultat alarmant réalisé par l’USMB sons à cela, dont une qui sert d’expli- au stade Boumezrag de Chlef, il faut cation à elle seule, à savoir la signaler que l’équipe de l’entraîneur pauvreté de l’effectif, cette saison. Si Mohamed Bechouia a largement facet argument est incontestable, cilité la tâche à son adversaire. avouons qu’on a déjà vu des équipes L’équipe de Blida a donc raté son avec des arguments techniques com- match et elle se doit de se racheter au parables, jouer vraiment mieux et plus vite. pouvoir compter sur des joueurs Que faire maintenant ? surtout plus dangereux offensiveL’autre remarque qui pourrait être ment. Au-delà de ce constat sur le re- faite est la mauvaise santé du club de crutement, il semble que les jeunes Blida. C’est dire que cette de cette équipe ont les moyens équipe de l’USMB de mieux jouer que cela. Vers va très mal. En Alors doit-on conclure effet, au mole retour que le système mis en ment où place par Bechouia d'Abdenouri toutes les doit être revu ? autres

A

Que se passe-t-il à Blida ?
cher à Zaïm a, comme on dit, caler au démarrage. A ce train-là, l’USMB risque sérieusement de revivre les scénarios catastrophes vécus les saisons dernières, quand l’équipe jouait à chaque fois la relégation ou plus exactement le maintien. C’est pour cela que certains fans se posent déjà des questions concernant les objectifs tracés pour cette saison. Pour rappel, tous les Blidéens, que ce soit les dirigeants, les joueurs, les membres du staff technique ou même les supporters, tablaient sur une saison de rêve, surtout après le recrutement judicieux effectué et les moyens mis à la disposition de l’équipe.

Aïbout : «C’est à ne rien comprendre !»
Qu’est-ce qui n’a pas marché pour vous vendredi dernier ? Pour être franc, je n’ai pas une explication précise. Comme vous l’avez constaté, nous avons fait de notre mieux pour revenir de Chlef avec la qualification, mais ça n’a pas marché. Nous avons bien débuté notre match et nous avons encaissé un but évitable et totalement contre le cours du jeu. Je ne trouve même pas les mots pour exprimer ce que je ressens. C’est une grosse déception. Cette défaite aura des répercussions sur le moral, n’est-ce pas ? Cette défaite n'est pas une catastrophe car notre principal objectif est le championnat. Personnellement, je ne comprends pas ce qui nous est arrivé. C’est dur à accepter surtout que nous n’avons pas été mauvais. Nous avons bien joué, mais cela n’a pas suffi pour que nous évitions la défaite, c’est dur à digérer. J’ai personnellement le sentiment que tous les sacrifices consentis jusque là n’ont pas servi à grandchose. Que faut-il faire à présent ? Il nous faut gagner des matchs. C’est l’unique façon de retrouver la confiance. Il faut que nous soyons plus solidaires à l’avenir. Il n’est jamais trop tard pour réagir. La meilleure façon est que nous nous serrons les coudes tout en espérant des jours meilleurs. Pensez-vous que les joueurs pourront se remettre de cet échec avant la reprise du championnat ? C’est ce que j’espère. En ce qui concerne les anciens joueurs, je sais qu’ils sauront gérer la situation. Moi, je m’inquiète pour les jeunes, mais en tant que cadre de cette équipe, je ferai en sorte de les aider. Ce sera donc une équipe de l’USMB décidée que nous verrons dorénavant. Il n’y a aucune question à se poser car il nous faut accrocher une place parmi le trio de tête. La défaite nous est désormais interdite et il s’agira tout simplement de se battre pour réaliser la meilleure performance. Il est impératif de sortir de cette période de doute. Entretien réalisé par Slimane B.

Les joueurs dos au mur
Il est intéressant de connaître la réaction des joueurs de Blida, en sachant qu’un autre revers est strictement interdit. Enfin, il est utile de rappeler que jusque-là, les partenaires de Hamia n’ont réalisé aucune bonne performance hors de leurs bases. La question qui se pose est la suivante : Est-ce que l’équipe de Blida a les ressources et le potentiel pour ne pas sombrer lors du prochain match? Réponse, ce vendredi en fin d’après-midi. Slimane B.

Rien n'est perdu

équipes Il y a fort à parier que Bechouia, devant la piètre prestation de ses attaquants a m b i Même les plus vendredi passé, va effectuer d’importants t i e u s e s changements dans l’équipe. Le plus noav aie nt pessimistes des table sera le retour d'Abdenouri à la entamé supporters blidéens pointe de l’attaque. Les deux autres le chamne s’attendaient pas à lignes pourraient elles aussi pionnat sur ce revers en Coupe connaître d'importants les chapeaux d'Algérie. Malheureusechangements. de roue, le club ment pour la grande famille

dans l’équipe

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

19

USMBA

A

Cap sur le championnat et le NAHD
match contre le FCK une étape de préparation en prévision de la reprise du championnat. Bien sûr qu’il projetait la qualification à chaque fois parce que le groupe devait confirmer son statut de leader de Ligue 2. D’ailleurs, Bira n’a pas fait de calculs en alignant l’équipe type en dépit des quelques absences notables. L’objectif était clair : permettre aux joueurs d’avoir un match en plus dans les jambes. Après la qualification, maintenant place au championnat ! On doit se préparer sur tous les plans pour affronter haut la main le NAHD. «Ça sera notre premier objectif», a martelé Bira en fin de rencontre

près avoir passé l’écueil du FCK en coupe, les Bel-Abessiens doivent à présent mettre le cap sur le championnat avec ce périlleux déplacement à Hussein Dey. En héritant d’une modeste formation de Régional 2 en coupe, les de l’USMBA ne pouvaient pas mieux espérer pour préparer cette rencontre considérée comme l’affiche de la 12e journée qui pourrait constituer un tournant important du championnat. Si sur le plan de l'effectif, les Vert et Rouge aborderont ce match avec toutes leurs forces en considérant le retour du quatuor absent en coupe, Yahia Djillali-Ghazali-Belgorine-Atek, sur le plan mental, le groupe se porte au mieux après deux victoires d'affilée dont une face à l’ASK en championnat. L'autre satisfecit à mettre au crédit du groupe à Bira est, sans conteste, la régularisation des primes des matches gagnés. D'ailleurs, l’entraîneur Bira ne pouvait pas espérer meilleure motivation pour préparer le restant des échéances de la phase aller. L’USMBA a déjà l’esprit en championnat. Le match de coupe n’était qu’un match de préparation en prévision de sa prochaine sortie face au NAHD. Et en plus, la coupe reste la coupe et l’on n’en fait pas de fixation. Conscient de l'importance de la prochaine rencontre de Hussein Dey, l'entraîneur des Unionistes a tôt fait de demander aux joueurs d'oublier leur qualification aux 32es de finale et de ne songer qu'à ce rendez-vous face aux hommes de Younès Ifticen. Cela dit, le patron de la barre technique de l’USMBA a fait du

Pas de match amical en vue
L’entraîneur Bira n'a pas l'intention de soumettre ses joueurs à une préparation spéciale en prévision du rendez-vous de vendredi prochain face au NAHD. Les coéquipiers de Ghazali devront donc poursuivre leur rythme d'entraînement sans inscrire le moindre match amical à leur programme. D'ailleurs, selon des indiscrétions, l’on veut éviter une telle idée pour éviter d’autres blessures au groupe. Déjà avec une infirmerie qui ne désemplit pas, Bira n’est pas au bout de ses soucis car il veut avoir tous les atouts de son coté pour préparer son plan de bataille contre le NAHD.

On y songe déjà !

sure. C’est le cas d’Atek et Belgoreine. Presque épargné durant tout l’aller, Bira pourrait cette fois-ci composer avec un effectif réduit face au NAHD.

Ils seront bientôt dans le groupe
Belgoreine et Atek, qui avaient contracté de sérieuses blessures contre l’USMAn à Annaba, sortent d’une convalescence qui aura duré deux semaines. Les deux joueurs devront entamer un travail spécifique une fois ils se remettront au travail. Ils seraient bientôt bons pour le service, indique une source mé-

Yahia Djillali et Ghazali purgent
Le défenseur central Yahia Djillali ainsi que l’avant-centre Youcef Ghazali qui étaient suspendus ont purgé en coupe face au FCK. Il manquera, cependant, à l’entraîneur des éléments importants et cela pour cause de bles-

dicale. Selon le kinésithérapeute, «la blessure de Belgoreine et Atek évolue favorablement.» Sbaa Ghalamoun, qui avait mis le point sur les joueurs blessés, s’est montré très optimiste concernant l’évolution de l’état de santé. Leur retour à la compétition ne devrait pas tarder à se faire. Seulement, leur participation pour ce match qui attend leurs coéquipiers, vendredi prochain à Alger contre le NAHD, reste peu plausible, voire à écarter. Les deux joueurs auront besoin d’un peu plus de temps pour retrouver leurs sensations sur les terrains et améliorer leur état physique. M. O. Noureddine

MCS
epuis le début de saison cette équipe de Saïda ne rassure pas, elle est passée complètement à côté de la plaque et elle s’est retrouvée en bas du tableau malgré qu’elle ait ramené de précieux points en dehors de son terrain. Cela n’a pas été suffisant et après la venue de Mekhazni, elle a enchaîné deux victoires à Saïda et tout le monde s’attendait à ce que ce soit le vrai départ des Saïdis, mais finalement la mauvaise série attendait cette équipe du MCS et depuis, elle perd de précieux points, n’arrive plus à gagner le moindre matchs et se trouve dans la deuxième moitié du classement et ce n’est pas du tout rassurant pour la bande de Mekhazni. Un autre faux pas à domicile et ça sera une place de relégable pour les Mokrani et Cie.

WAT
intraitable chez elle jusqu'à la fin de cette première phase du championnat.

D

Saïda doit éviter une place de relégable
Etre intraitables à domicile
Même si le MCS est dans l’obligation de reste intraitable chez lui, cela ne sera pas du tout facile car elle doit aussi arracher le maximum de points lors de ses déplacements pour assurer d’abord son maintien.

Enfin une victoire
n éliminant l’équipe du CRB Henaya, le WA Tlemcen a renoué enfin avec les victoires, même s’il s’était un simple match amical. En battant leur adversaire par quatre buts, les Tlemcéniens ont réalisé un double objectif : goûter de nouveau au succès après trois matches de suite en championnat sans victoire et réaliser une large victoire, chose qui ne lui est pas arrivée souvent. En effet, il faut remonter au mois de juillet dernier pour retrouver trace d’une victoire du WAT par quatre buts d’écart. Ironie du sort : c’était également contre… le CRB Henaya.

Eviter le scénario de la saison dernière
Le MCS ne rassure pas du tout cette saison et il a mal commencé le championnat malgré les moyens qui existent au sein de ce club. Le mauvais recrutement du début de l’été et la perpétration ratée commencent à peser lourd sur les résultats. Presque la moitié de l’effectif n’a pas donné de satisfaction et le nouveau venu à la barre technique Mohamed Mekhazni trouve d’énormes difficultés pour aligner les 11 entrants. Les résultats sont très mitigés et ce n’est pas rassurant. L’équipe doit éviter le scénario de la saison dernière et déjà le maintien est très difficile à atteindre et jouer les premiers rôles serait un exploit avec un effectif pareil.

E

par quatre buts d’écart !
amical face au Chabab de Henaya. Il s’agit de Sofiane Mebarki, Amine Tiouli, Amar Layati et Fayçal Brahimi, qui reviennent de blessure, et du gardien de but Benmoussa, titulaire depuis le début de la saison, qui a bénéficié de repos.

Il n’y avait pas d’arbitres assistants
Le fait marquant du match amical entre le WAT et le CRB Henaya, au-delà du résultat, a été l’absence d’arbitres assistants. En effet, l’arbitre de la rencontre, M. Belarbi, a officié seul, sans l’aide de quiconque. Ce n’est pas grave puisqu’il c’est un match amical, mais il aurait été préférable qu’il y ait un trio au complet pour faire sérieux.

Finir la première phase du championnat avec le maximum de points
Le MCS doit réagir à tout prix et avant que ça soit trop tard car le fait de rater des matchs à domicile a beaucoup pénalisé le club sur tous les plans. La seule chose qui pourrait sauver le club de ce mauvais scénario devra être un sursaut d’orgueil de la part des joueurs afin de finir la première phase du championnat avec le maximum de points pour éviter une place de relégable.

20 joueurs ont participé au matche

Le match face à l’USMB est déterminant
Cette mini trêve est venue au bon moment. Il faut que le groupe soit secoué et en même temps qu’il prépare bien le reste du parcours. Vendredi prochain, le MCS va accueillir l’USMB dans un match qui certes ne sera pas du tout facile, mais pour la bande de Mekhazni, il n’y a pas d’autre choix que de le gagner pour avoir les trois points de la victoire, car le succès aura un double impact, mettre fin à cette mauvaise série et s’assurer et s’aligner durant la deuxième moitié du classement. Ce match sera le tournant du parcours du MCS. La direction du club a mis tous les moyens à la disposition de l’équipe et la balle est dans le camp de Mekhazni et ses joueurs pour mettre fin à cette mauvaise série. Amar B.

Renouer avec la victoire et au plus vite !
Après cette série de mauvais résultats, le MCS dégringole au classement de Ligue 2 professionnelle et la situation n’est pas du tout confortable. Afin d’éviter une autre crise de résultats les Saïdis n’ont plus le droit à l’erreur chez eux et devant leur public car avec 14 points ils ne sont pas du tout à l’abri d’une mauvaise surprise, car les autres équipes du bas du tableau sont en train de réagir et d’arracher de précieux points, ce qui veut dire que la bande de Mekhazni est dans l’obligation de renouer avec la victoire et de reste

Pour le match amical disputé contre Henaya, l’entraîneur du WAT, Nabil Ne- La tenue en noir du WAT ghiz, a utilisé pas moins de 20 joueurs, a surpris les supporters A la grande surprise des quelques supdont deux juniors, Miloud Rebaï et Hmida Zenasni. En effet, il a procédé à porters présents au stade Colonel-Lotfi de neuf changements au cours de la Tlemcen pour assister au mach entre le WET et le CRB Henaya, l’équipe deuxième mi-temps, ce qui dénote de sa locale s’est présentée, au volonté d’effectuer une large début de la deuxième revue d’effectif afin de pouNeghiz mi-temps, avec une voir savoir sur quels élédécouvre tenue noire, une ments il pourra compter le froid de Tlemcen couleur étranpour ce qui reste de la Depuis sa nomination comme entraîgère à celles du phase aller du chamneur du WA Tlemcen, Nabil Neghiz n’a club (bleu et pionnat national de connu que le côté pile du climat de la ville, à blanc). Les Ligue 2. savoir le soleil et la chaleur estivale. Or, ven- s u p p o r t e r s Seuls 5 n’ont dredi, il s’est heurté au côté face du climat de n’ont pas compas été Tlemcen : un froid glacial qui lui a frappé pris le sens de le visage. Cela l’a fortement surpris et il utilisés ce changement sait à quoi il devra s’attendre pour les De tout l’effectif que de maillots. prochains matches, surtout qu’il y compte le WA Tlemcen, M. B. a l’hiver qui frappe aux cinq joueurs seulement portes. n’ont pas pris par au match

20

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2
MSPB 2 ROC 0

Coupe d’Algérie (3e tour régional) CAB 1 - CRBOD 2 (match arrêté à la 86’)

Fin de match houleuse
Stade : El Alia (Biskra) Affluence : faible Arbitres : Adjabi, Gharbi, Harizi Buts : Sayeh (22’), Bahri (33’) (CRBOD) ; Hazdjidj (83’ sp) (CAB) Avertissements : Karoum (48’) (CRBOD) Expulsion : Zetitou (82’) (CRBOD) CAB : Methazem, Djemili (Hadjidj 55’), Cherifi, Dekhinet, Rezak Bitam, Ghaciri, Djerbou, A. Bitam, Rebgui, Merazka (Messaoudène 68’), Debbih Entraîneur : Prodan CRBOD : Lemaici, Kheloufi, Larama, Zabi (Djediat 78’), Chetir, Garni, Kheroub, Mazari, Karoum (Zetitou 49’), Zeghad, Bahri (Sakhri 67’) Entraîneur : Naît Yahia core une fois, rate l’interception du ballon et un but qui va coûter cher au Chabab. 32’, Sayeh bénéficie d’un mauvais marquage de l’axe de la défense du CAB et marque du plat du pied droit. 44’, Haider double la mise, à la suite d’une attaque rendement menée le Chabab Ouled Djellal. C’est en toute logique qu’Ouled Djellal rejoint les vestiaires avec l’avantage au score. 52’, mauvaise déviation de Lemaici dans les pieds de Djemili qui rate complétement le cadre. 82’, l’arbitre accorde un penalty au CAB transformé par Hadjidj.

Le Mouloudia sans peine
Stade : Communal (Ras El Ayoune) Arbitres : Lahrache, Habaiche, Biskri Buts : Bakhtatou (55’), Benour, 60’ sp) (MSPB) MSPB : Benmalek, Ziadi, Haddad (Allili 39’), Benour, Arras, Yagoub, Zaouia (Messaoui 55’), Bacha, Benmansour, Bakhtatou, Ziani Entraîneur : Zemmouri ROC : Menasria, Frahtia, Belkacemi, Arras, Boudinar, Zeroual (Zerdani 27’), Loucif (Zeghdane 72’), Bounef, Belhouari, Kadi (Djelad 50’), Kerras Entraîneur : Mahdjoub

Le 2e penalty de Batna contesté, l’arbitre agressé, le match arrêté
Lors des dernières minutes du match, le spectacle vire au carnaval. Un 2e penalty est sifflé au bénéficie du CAB, les joueurs du CRBOD entourent l’arbitre, un joueur qui porte le chasuble lui donne un coup de poing et l’atteint au coup. Une bagarre éclate entre les joueurs des deux camps. Le spectacle est lamentable. Le match est arrêté. Le penalty ne sera pas tiré. Suite à cette agression, en principe le CAB est qualifié. M. B.

Naït Yahia
«Le CAB ne mérite pas de passer»
«Mes joueurs ont réalisé une partie de haute facture. On n’a pas démérité. On était supérieurs au CAB sur tous les plans. On a marqué sur deux occasions bien organisées et bien menées. A la place du président du CAB, j’aurais abandonné le match, parce que le CAB ne mérite pas de passer au prochain tour. Le CAB a bénéficié d’un coup de pousse de l’arbitre. Et cela est un scandale !»

L

L

a première mi-temps est de niveau au-dessous de la moyenne. Ouled Djellal joue sans complexe. 1’, Merazka rate seul face au gardien. 20’, Merazka, en-

e Mouloudia de Batna a dominé et battu le ROC Ras El Oued en deuxième mi-temps. Un premier but a été inscrit par l’inévitable Bakhtatou qui a réussi enfin à secouer de nouveau les filets, après une longue période de disette. Le 2e but a été l’œuvre de Benour dont c’était la première titularisation depuis le début de la saison. Belaïd

ASK ASK 2 – Etoile El Grarem 0

Les Rouges renouent avec le succès
Hadi Khezzar qui a réussi, enfin, à avoir son premier succès avec l’ASK. Le technicien constantinois a trop attendu cette victoire, car elle lui offre pour la première foi une semaine normale et stable sur le plan psychologique. Cela lui permettra de bien préparer son groupe pour le prochain match de championnat face l’OM. Un résultat positif peut faire disparaître tous les soucis de l’équipe. La victoire en coupe est importante pour la confiance. Cet ingrédient aura du poids sur le moral des joueurs askistes, qui seront plus motivés pour la suite du parcours.

Mehdi Youcef qualifie les siens

Coupe d’Algérie (3e tour régional) USMK 1 - ESB 2

L’

Etoile sportive de Bouakel club de l’Interrégions est arrivé à bout de la prestigieuse équipe de l’USMK (Division 2 amateur), du regretté Khairi qui avait porté dans les années 70 les couleurs de l’Equipe nationale. A la mitemps, le score était de parité (1-1). Ce sont les Khenchelis qui avait ouvert la marque à la 4’, avant que Rechem, un ancien du MSPB et du CAB, ne rétablisse la marque. A la 85’, l’arbitre accorda un penalty à l’USMK qui n’a pas su prendre l’avantage. Une minute avant la fin du temps réglementaire, Mehdi Youcef du côté de l’Etoile sportive de Bouakel donna l’avantage définitif aux siens. L’ESB est une équipe de la ville de Batna. Son entraîneur n’est autre qu’Abdeslam Abbès, ancien coach des gardiens du CAB. Cette équipe qui a réussi à éliminer au tour précédent la formation de l’ASBBG (Grouache), club évoluant en Division 2 amateur se plaint de nonassistance à équipe sans ressources. Les joueurs et le staff technique n’ont pas été payés depuis 4 mois, malgré des résultats encourageants, nous a-t-on confié.

La direction aux abonnés absents
a bande de Khezzar a évité le piège de l’Etoile d’El Grarrem, vendredi soir, pour le compte du tour préliminaire de la Coupe d’Algérie. C’est grâce au doublé de Djamouni que l’ASK a remporté son match sur le score de 2 but à 0, dans une rencontre qui s’est déroulée sur le stade neutre de Didouche-Mourad. Ainsi, les Khroubis étaient solidaires, en dominant les débats. Au début, les Diables Rouges avaient

Les minimes, les cadets et les juniors du MSPB passent
Vendredi dernier s’est joué le 2e tour régional de Batna de la Coupe d’Algérie. Les trois catégories du Mouloudia sont passées sans encombre au prochain tour, avant l’entrée en lice des U21, à partir des 32es de finale. - U13 : MSPB 2 - CRBOD 0 - U17 : MSPB 4 - CRBOD 1 - U19 : MSPB 3 - CRBOD 0

L

peur, vu la situation embarrassante que traversent les coéquipiers de Harbèche, minés par le doute. On peut dire que cette victoire est venue au bon moment, car elle aidera les joueurs askistes à respirer un peu de bonheur et changer de l’ambiance morose qui régnait ces derniers temps à El Khroub.

Le déclic avant l’O Médéa
Cette qualification méritée en coupe donne de l’espoir au coach El

Après le coup de sifflet final de la partie, la joie était grandiose au stade Didouche. Le groupe avait besoin de décompresser, car l’équipe khroubie connaît un passage à vide atroce. Le seul bémol de la soirée est l’absence totale des dirigeants. L’équipe s’est déplacée sans ses responsables habituels, ce qui résume la situation administrative que traverse les Khroubis qui, pour rappel, risque une défalcation de trois points, le 20 novembre prochain. Abdou H.

Les cadets et les juniors du CAB également
Mis à part les U19 éliminés en coupe dans le tour précédent, les U13 et 17 du Chabab sont passés facilement le 2e tour régional de Batna, en disposant de leurs homologues de Aïn Djasser. - U13 : CAB 7 - Ain Djasser 0 - U17 : CAB 3 - Ain Djasser 1 M. B.

20

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

Régionale 2 (7e journée) ORB Akbou 0 - SS Sidi Aïch 0

Ça ne fait l’affaire de personne
Stade : OPOD d’Akbou Affluence : moyenne Arbitres : Redouane Avertissements : Hadi Billal (ORBA) Temmam, Ferguene (SSSA) ORBA : Hamimi, Aghroud, Kenzi, Meftah (Nait Slimane), Taouri, Hadi Billal, Hamouche, Chabi (Seddiki), Tigrine, Amaouche (Bouchouchene), Deflaoui Entraîneur : Ait Mahdi SSSA : Yasri, Cherifi, Temmam, Benmaamar, Mouloudji, Ferguene 1, Achiou, Ferguene 2, Zemouri (Atmani), Messafri, Mouzaoui (Iken) Entraîneur : Atmani – Oudjani

C

onsidéré comme la grande affiche de cette septième journée, le derby ayant mis aux prises l’ORB

Akbou avec son voisin le SS Sidi Aich n'a finalement pas connu de vainqueur. Les deux équipes s'étant séparées sur un score nul et vierge. Des retrouvailles qui ont été à la hauteur de la réputation des deux équipes tant il y avait souvent du beau jeu, une grosse dépense d’énergie, le tout agrémenté d’une correction exemplaire des acteurs sous les yeux d’un public assez nombreux. Les locaux ont d’entrée de jeu voulu montrer qu’ils allaient faire passer un mauvais après-midi à leurs voisins. Hamouche adressera un tir foudroyant qui sera dévié en corner qui sera joué de la droite et trouvera Hadi Billal qui, d’une tête rageuse, mettra à rude épreuve le gardien du SSSA (6’). La pression des locaux se poursuivra avec d’autres alertes les unes que les autres, comme celle qui voyait Amaouche envoyer un coupfranc frôler les bois de Sidi Aich (12’). Les Diables Rouges attendront la fin du premier quart d’heure pour se signaler par l’intermédiaire de Ferguene dont le tir tendu a trouvé Hamimi à la parade. La suite sera marquée par des échanges spora-

diques avant que deux opportunités soient gâchées, d'abord, par Tigrine (36') puis Aghroud (38’). Toutefois, la meilleure occasion sera à mettre à l'actif des visiteurs, lorsque sur un contre rapide Mouzaoui se retrouvera seul face au gardien mais, heureusement pour les Akbouciens, ce dernier réussit à prendre le dessus. Une action qui a suscité la colère du banc du SSSA qui réclamait un penalty. De retour des vestiaires, les coéquipiers de Taouri paraissaient plus déterminés à plier le sort du match. Le scénario va subitement changer avec une formation de l'ORBA qui va élever le rythme et prendre un peu plus d'initiatives en allant imposer une légère domination, mais les Olympiens verront toutes leurs tentatives vouées à l'échec, soit par maladresse soit par l'intervention du gardien Yasri qui, faut-il le souligner, a été l'homme du match. A l’arrivée, les débats seront clôturés comme ils avaient commencé, avec un fair-play remarquable malgré le caractère derby du match et l’importance des points en jeu. Zahir Aït Hamouda

JS Tichy 1 HC Aïn Bessam 0 Britcha relance les siens
Stade : Baccaro Affluence : moyenne Arbitre : Ait Ameur But : Fatah Adrar (38’) (JST) JST : Adouane, Chabane, Sid Ali, Ourabah, Mersel, Benara, Tiziouert (Hamma), Boukerche (Aibache), Adrar, Chachoua (Redouane), Hellal Entraîneur : Abderrazak Adrar HCAB : Rouni, Medroug, Ferradji (Abba), Baaziz, Karagallah, Djemaa, Gueradjene, Lahouazi D, Aboud, Lahouazi Y, Haniniche (Djemil) Entraîneur : Boualem Hamadache 1 à 0 en leur faveur témoigne parfaitement de la difficulté de leur besogne. Dès l’entame de la rencontre, les locaux exercèrent un pressing sur le gardien Rouni qui a été l’auteur d’une excellente rencontre et sauva sa cage de plusieurs buts faits. La bande à l’entraineur Boualem Hamadache procédait par des contres qui se sont avérés parfois très dangereux et donnèrent des sueurs froides aux fans de la JS Tichy. Le pressing des locaux s’est avéré payant puisque à la 38’ le diable de Fatah Adrar trouva le chemin des filets et libéra les siens. Les joueurs et les dirigeants d’Ain Bessam ont beaucoup contesté ce but, pour eux, Fatah Adrar était hors jeu. La première mi-temps s’est terminée sur l’unique réalisation de Fatah Adrar. Durant la deuxième période, les locaux ont montré un visage meilleur que celui de la première mi-temps, ils ont même dominé la majeure partie de la deuxième mi-temps, ils étaient plus volontaires et ils voulaient à tout prix que les trois points restent à Baccaro. Grâce à leur expérience, ils ont réussi à gérer le match et garder leur cage vierge. Trois points qui permettront à la JS Tichy de se remettre dans la première moitié du tableau en attendant mieux. H. Zaouche

L

Aït Mehdi (ent. ORBA) : «On a perdu deux points !»

Oudjani (ent. SSSA) :

«C’était un match très disputé de part et d’autre dans un fair-play total. On a eu affaire à une coriace équipe du SSSA qui nous a posé des problèmes en première mitemps. Mes joueurs ont su donner un autre rythme au match en seconde période, ce qui nous a permis de nous créer de bonnes occasions qui ont malheureusement été gâchées par nos avants. On est déçus par le résultat parce que je considère qu’on a perdu deux points.»

«Le nul est équitable»
«C’était un match difficile. Notre équipe a mis du temps pour trouver ses marques face à un adversaire difficile. Avec les changements opérés en deuxième mi-temps, notre jeu s’est amélioré et on s’est permis d’inquiéter par moments la défense d’Akbou. Je dirai que le nul est équitable.»

e public du stade de Baccaro a eu droit à un vrai bon match entre la JS Tichy et le HC Ain Bessam. Du football et de l’engagement, les spectateurs ont été servi comme pas souvent tant les deux équipes se sont données sans se ménager et surtout qui se connaissent très bien. Les gars d’Ain Bessam se sont déplacés à Baccaro avec l’intention clairement affichée de repartir avec un très bon résultat et tout le long du match, ils ont tout fait pour. En revanche, pour ce qui concerne les locaux, c’est qu’ils ont sué pour arracher la victoire, et le score de

CR Thameur 2 MC Bouira 0

CRB Aokas 0 - Gouraya 0

Le signe indien brisé

Un point vaut mieux que rien
Stade : communal d’Aokas Affluence : nombreuse Arbitres : Merakchi, Bouncer, Zamit CRB Aokas : Belkasmi, Lahlouh (Chikhi), Amokrane, Mazouz, Boucherba, Bournane, Hassani, Kaci, Djelbani, Moumen (Moussouni), Yafa Entraîneurs : Saidi et Messaoudi Gouraya Béjaia : Azzi, Rahmani, Aggoun, Kafi, Chalaguo, Larabi, Ramtani, Menadi, Moulaoui, Benziane, Analouf Entraîneur : Redradj très nombreux lors de ce match de retrouvailles entre une équipe et son public après plus de deux saisons de galère où le CRB Aokas recevait tantôt à Kherrata tantôt à Souk El Tenine avant d’élire domicile au chef-lieu de la wilaya de Bejaia. Deux saisons qui furent très pénibles pour les amoureux de ce vieux club de la Kabylie qui suivaient les nouvelles de leur club à travers surtout les colonnes de notre journal. Mais hélas pour les Requins, ce match historique de retrouvailles fut entre deux clubs aux objectifs diamétralement opposés, Gouraya leader du championnat et le CRB Aokas dernier de la classe avec seulement un petit point. Oui, Gouraya qui aspire à accéder en Régionale 1 et le Chabab qui n’a désormais qu’un seul souhait, le maintien. La première mi-temps s’est jouée majoritairement devant les bois de l’excellent gardien Belkasmi qui sauva sa cage de plusieurs balles de but. Les Requins étaient très pressés de voir l’arbitre siffler la fin de cette première mi-temps où la domination des visiteurs fut totale et les joueurs du Chabab n’étaient que l’ombre d’eux-mêmes. L’arbitre renvoya les 22 acteurs aux vestiaires sur un score vierge au grand soulagement des supporters du Chabab. Durant la deuxième moitié du match, on a eu droit à un autre visage des locaux, ils sont sortis de leur zone et se sont créé plusieurs occasions de but. Ce qui est certain, les gars de Gouraya ont vécu 25’ dernières minutes d’enfer où les camarades du virevoltant Hassani ratèrent plusieurs occasions d’ouvrir la marque. Les changements effectués par les entraineurs Saidi et Messaoudi se sont avérés fructueux surtout l’incorporation du vieux soldat Moussouni, qui revient pourtant d’une blessure, mais il n’a pas manqué de donner de la vivacité à l’équipe chère aux Requins. Durant les 25 dernières minutes de la rencontre, ce sont les dirigeants de Gouraya qui attendaient avec impatience le coup de sifflet final de l’arbitre. On peut dire que durant cette rencontre chaque équipe a eu sa mitemps. Les entraîneurs du Chabab ont du pain sur la planche et ils doivent redoubler les efforts pour trouver une solution à la ligne offensive qui est de loin le maillon faible de l’équipe. Au final, l’arbitre siffla la fin de la rencontre sur un score vierge. Un point pris face au leader démontre que le CRB Aokas a des qualités techniques indéniables et le Chabab peut sauver sa tête de la relégation à condition bien sûr de rester concentré sur son sujet. Adjaout

e CR Thameur a remporté son premier match derby face à son homologue et voisin le MC Bouira sur le score de 2 buts à 0, une victoire qui vient mettre un terme à plusieurs saisons de suprématie du MCB. Ainsi, le CRT vient non seulement de briser le signe indien mais de renouer avec la victoire après deux défaites successives concédées face à des équipes de la wilaya de Bouira, en l’occurrence le HC Ain Bessam (0-2) et la JS M’chedallah (0-3). Pour cette rencontre face au MCB, les Thamerois de par Boualem Rouam ont fait preuve d’une motivation implacable devant une équipe du MCB carrément effacée. Le premier but du CRT a été inscrit à la 25’ de jeu suite à une-contre attaque. Le MCB a tenté de revenir à

L

la marque en menant plusieurs attaques, mais ni Tellal Mohamed ni Mohad, très nerveux, ne sont arrivés à atteindre les bois du CRT. La bataille du milieu de terrain a été remportée par le CRT qui a su comment gérer son avantage. Mieux organisés, à cinq minutes du coup de sifflet final, ils doublèrent la marque. Les changements de l’entraîneur Mezine Hamid n’ont rien changé devant la détermination des Thamerois qui remportent ainsi une précieuse victoire pour se remettre sur les bons rails. Par ailleurs, comme annoncé dans une de nos précédentes éditions, Amar Tabouni, qui a quitté l’ES Bir Ghbalou, est sérieusement pressenti pour prendre en charge la barre technique du MC Bouira. Adjaout

C

omme nous l’avions annoncé dans l’une de nos précédentes éditions, le stade communal d’Aokas a été finalement homologué par les instances concernées de la Ligue régionale d’Alger au grand bonheur des Requins et comme nous l’avions annoncé aussi, Mohamed Messaoudi a rejoint la barre technique du Chabab. Première grande nouvelle pour les locaux, les supporters du Chabab étaient

20
ASMO

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Y a-t-il une affaire Mezaïr ?

Bensaci ouvre son compteur buts
Le défenseur arrière gauche de l’ASMO, Bensaci, a ouvert avant-hier son compteur en inscrivant son premier but de la saison sous le maillot vert et blanc. L’ex-joueur du CAB a transformé un penalty face à l’AS Marsa.

Youssef Yacine retrouve du temps de jeu
N’ayant participé qu’au premier match de la saison face à l’USM Blida, l’arrière droit Youssef Yacine a retrouvé avant-hier face à l’AS Marsa du temps de jeu. L’enfant du quartier Cité Petit était content de prendre part à ce match. A l’issue de la rencontre, Youssef Yacine nous a fait savoir qu’il va tout faire pour garder sa place de titulaire et gagner la confiance du coach : «Je suis content d’avoir retrouvé du temps de jeu. Maintenant, c’est à moi de continuer à travailler pour gagner la confiance du coach et gagner aussi ma place de titulaire dans le onze de départ.»

u moment où l’équipe a décroché avec brio sa qualification pour les 32es de finale de la Coupe d’Algérie, une affaire ne cesse de faire couler beaucoup d’encre du côté de l’ASMO ces derniers jours. Il s’agit de l’absence du gardien de but Mezaïr aux entraînements de l’équipe. Le natif de Tlemcen na pas donné signe de vie depuis plusieurs jours déjà. Suspendu lors du précédent match face à l’ABS après avoir été expulsé contre le MSPB, l’ancien keeper de l’USMA n’a pas été convoqué pour la rencontre de coupe d’avant-hier devant l’ASM. Mêmes si les responsables de l’ASMO n’ont pas voulu rentrer dans les détails de ce dossier préférant minimiser de cette affaire, on vient d’apprendre que Mezaïr n’a pas été autorisée à reprendre le chemin des entraînements avec le groupe après ses absences répétées aux entraînements ces derniers jours. C’est la raison qui avait poussé l’entraîneur Mouassa a renvoyé le joueur du stade la semaine dernière. Selon d’autres sources, Mezaïr avait affichait sa colère au président du club, Baghor Merouan. Ce qui est certain est que les responsables de l’ASMO vont devoir prendre une décision finale concernant cette affaire dans les plus brefs délais. C’est ce que le manager général du club, Benamar, nous avait expliqué à l’issue du match d’avant-hier face à l’AS Marsa.

A

Mouassa : «Il y a des choses extra-sportives que je ne peux pas dévoiler aux médias»

Benamar : «Mezaïr devra s’expliquer devant le conseil de discipline»

Le DJS a assisté au match ASMO-ASM
Le match ASMO-ASM qui s’est déroulé avant-hier au stade Ahmed-Zabana a connu la présence du directeur de la jeunesse et du sport d’Oran, Gharbi Badreddine. Ce dernier a suivi la rencontre à partir de la tribune officielle du stade en compagnie des responsables de la formation de M’dina J’dida.

Interrogé à ce sujet à l’issue du match de Pour sa part, le manager général de l’ASMO, coupe d’avant-hier face à l’AS Marsa, le premier Benamar Houari, est revenu sur l’absence de responsable de la barre technique de l’ASMO, Mezaïr aux entraînements en nous déclarant à Mouassa Kamel, s’est contenté de dire : «Cette l’issue du match d’avant-hier : «Il n’existe aucune question, vous devriez plutôt la poser à lui affaire Mezaïr. Nous n’avons aucun problème (NDLR : Mezaïr) ou bien aux dirigeants du club. avec lui. C’est un garçon bien qui a fait jusqu’à C’est à eux de vous répondre.» Et d’ajouter : «Il présent son travail convenablement. Seulement, y a des choses extra-sportives il avait raté plusieurs séances d’entraînement que je ne peux pas dire après le match joué face au MSPB. Et dans la presse. C’est à la comme le stipule notre régalement intédirection de prendre rieur, un joueur qui s’absente à un enLa prime de les mesures qui traînement sans justification doit l’ABS perçue s’imposent dans ce impérativement passer par la diLa direction de l’ASMO a octroyé à dossier.» Même rection afin d’expliquer son abses joueurs jeudi dernier la prime de la s’il n’a pas sousence pour pouvoir reprendre le victoire acquise en championnat face à l’A haité évoquer Boussaâda. Désormais, les responsables de travail avec le groupe. C’est ce que avec détails ce l’ASMO sont à jour en matière de prime de Mezaïr n’a pas fait puisqu’il est cas, on com- match. Autant dire que la balle est dans le resté chez lui à Tlemcen.» Et de prend bien à trapréciser : «La direction va prendre camp des joueurs qui devront mettre vers la les bouches doubles pour réaliser de les décisions qui s’imposent dans déclaration de bons résultats lors des procette affaire dans les tout prochains Mouassa qu’il existe chaines rencontres de jours.» championnat. bel et bien une affaire Riad O. Mezaïr.

Séance de décrassage hier au stade Bouakel
Contrairement à d’habitude où les séances de décrassage se déroulaient à la plage des Andalouses, la séance d’hier a été programmée au stade Habib-Bouakel. Les Asémistes ont effectué une légère séance d’entraînement et bénéficieront aujourd’hui d’une journée de repos. Demain lundi, les coéquipiers de l’attaquant Hamidi entameront la préparation de leur prochain rendez-vous face à l’USM Annaba. R. O.

ESM Naïli : «La victoire et rien d’autre»
Le joueur axial de la formation espérantiste de Mostaganem, Naïli, titulaire vendredi dernier face aux gars de Titteri, l’Olympique de Médéa, se dit déçu que son équipe soit repartie bredouille. Il estime que lui et ses coéquipiers ont fait de leur mieux lors de ce match, mais la chance leur a tourné le dos. A présent, tout le monde doit se ressaisir lors du prochain match face à l’Amal de Bou Saada.
Peut-on revenir sur le dernier match de votre équipe et la défaite concédée face aux gars de Titteri ? Tout ce que je peux dire, c’est ce que le résultat ne reflète guère la physionomie du match. Dans l’ensemble, nous avons mieux joué que l’adversaire que nous avons d’ailleurs dominé. On s’est créé beaucoup d’occasions sans pour autant les concrétiser par manque de lucidité devant les buts adverses. Avouez que votre équipe n’a pas été aussi bonne en première mi-temps… C’est vrai que par rapport à d’autres matches, notre prestation a été moins bonne en première période, mais cela n’explique pas notre échec. Je suis persuadé qu’avec un peu plus de concentration, on serait sortis avec un meilleur résultat. Comment jugez-vous votre prestation ? Je pense que j’ai réussi une belle partie. D’ailleurs je suis payé pour le faire. Je continue à cravacher durement pour gagner la confiance du staff technique pour les autres rencontres. Avec quel état d’esprit allez-vous aborder la rencontre qui va mettre aux prises votre équipe avec l’Amal de Bou Saada ? Je peux vous assurer que chez l’ensemble des joueurs, il y a une réelle volonté de se battre. Notre seul objectif pour ce match contre l’Amal de Bou Saada est la victoire. Il ne faut pas rater cette opportunité. Nous sommes décidés à réaliser une belle performance pour gagner et rendre le sourire à nos chers supporters. Vous pensez pouvoir arracher la victoire, alors que les hommes de Bou Saada pensent aussi la même chose… Ecoutez, toute équipe a le droit de penser ou d’aborder la rencontre avec des intentions propres à elle. Nous aussi, nous sommes en quête de rachat. De ce fait, tous les joueurs sont hyper motivés pour enregistrer un succès et entrevoir la suite du parcours sous de bons auspices. Nous avons les moyens de surprendre cette équipe de Bou Saada. Mais tout de même, reconnaissez que votre tâche sera extrêmement difficile… Vu la valeur de notre adversaire, cela ne veut nullement dire que l’équipe d’Amal de Bou Saada n’aura aucune chance. Sportivement parlant, je pense que la rencontre s’annonce d’ores et déjà difficile, mais on fera tout pour arracher les points du match et revenir à la maison avec un moral gonflé à bloc.

omme annoncé dans une de nos précédentes éditions, le milieu de terrain de l’Espérance de Mostaganem, Aït Ali, sera contraint de passer sur le billard pour soigner sa blessure du ménisque. Absent des entraînements ces derniers jours, il a pris un repos de deux jours. D’aucuns estiment que sa blessure est arrivée au mauvais moment pour l’Espérance qui a besoin actuellement de tous ses enfants afin de surmonter cette mauvaise passe et d’améliorer sa position au classement général. Aït Ali devra prendre son mal

C

Aït Ali : «Rester concentrés du début à la fin»
en patience avant de reprendre le chemin de la compétition. Contacté, il nous confie : «Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend ce week-end face aux hommes de l’ABS et nous espérons sortir vainqueurs de ce duel.» Et d’ajouter : «Nous devrons être volontaires et combatifs sur le terrain. Nous devrons nous défoncer sur le terrain pour battre l’ABS. On doit également rester concentrés du début jusqu’à la fin du match.»

E. W.

Reprise des entraînements aujourd'hui
Les Mostaganémois reprendront aujourd'hui le chemin des entraînements après avoir bénéficié d'un repos de deux jours. Ce sera le début d'une préparation spéciale qui s'étalera tout au long de la trêve du championnat. Au cours de cette période, l'entraîneur Slimani Sid Ahmed effectuera des changements dans la préparation habituelle de son équipe. En effet, au lieu d'une seule séance, l'entraîneur espérantiste a opté pour le biquotidien. Ça sera une sorte de stage qui se déroulera au stade de Ben Slimane. Pour ce faire, les dirigeants ont réuni tous les moyens logistiques pour assurer la réussite de cette préparation, puisque les joueurs prendront sur place deux repas par jour avant de regagner leur domicile en fin d'après-midi. Le travail sera axé sur l'aspect technico-tactique, Slimani Sid Ahmed ayant décelé beaucoup de faiblesses dans ce domaine. On en déduit que beaucoup de travail l'attend dans ce registre pour amener ses joueurs à évoluer avec plus de rigueur. On passera ensuite à une autre étape de préparation, au cours duquel le coach tentera de remettre d'aplomb ses poulains sur le plan physique, après avoir constaté qu’ils accumulent un grand déficit dans ce volet.

Les Espérantistes reviennent à l’hôtel El Mountazah
Les gars de Mostaganem prendront aujourd’hui leurs quartiers à l’hôtel El Mountazah pour préparer le match de ce week-end face à l’Amal de Bou Saada. Les Espérantistes avaient pris l’habitude de passer la traditionnelle mise au vert d’avantmatch lors des rencontres disputées à Mostaganem dans cet établissement hôtelier. Cette fois-ci, ils ont décidé de se racheter de leur dernier échec et renouer avec la victoire.

Les supporters fidèles à leur équipe
Le public mostaganémois souhaite que la préparation soit une totale réussite, chose qui permettra à l’équipe de réaliser son objectif qui n’est autre que le maintien. Les supporters approchés pensent que leur formation ne mérite pas cette place au classement et ils assurent qu’ils resteront derrière elle jusqu’à l’ultime journée du championnat.

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

E. W.

E. W.

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

21

FC Barcelone

Real Madrid

Vers un duel
Lewandowski-Agüero ?
Le FC Barcelone chercherait un attaquant de pointe pour renforcer son secteur offensif l’été prochain. Selon le quotidien espagnol Sport, le Barça a deux pistes principales : Robert Lewandowksi et Sergio Agüero. Même si officiellement, le Barça n’est pas à la recherche d’un attaquant, le quotidien espagnol Sport révèle ce samedi que l’arrivée d’un nouvel et grand attaquant est la priorité du club catalan pour l’été prochain. Sport explique même que cela se résume à un choix entre deux joueurs : Robert Lewandowski, l’attaquant polonais de Bayern Munich et Sergio Agüero, l’avant-centre argentin de Manchester City.

Cristiano Ronaldo aurait décidé de
boycotter la cérémonie du Ballon d’Or
Le 13 janvier prochain, toutes les grandes personnalités du monde du football seront réunies à Zurich pour la remise du Ballon d’Or ou encore l’annonce du onze de l’année. Tout le monde sera là... ou presque. Selon AS, Cristiano Ronaldo aurait décidé de ne pas s’y rendre. Après l’affaire Blatter, le portrait de Cristiano Ronaldo écrit par la FIFA aurait été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase : « Messi et Ronaldo sont deux joueurs exceptionnels, mais avec des styles différents. Messi est un bon garçon. Tous les pères et mères aimeraient l’avoir à la maison. C’est un homme bien. C'est pourquoi il est très populaire et a toujours beaucoup de votes. En plus, il joue très bien et marque beaucoup de buts. L’autre (Ronaldo, ndlr) est comme un commandant sur le terrain. L’un dépense plus que l’autre chez le coiffeur mais je ne peux pas dire qui est le meilleur. La liste pour le Ballon d’Or sera rendue publique et ils devront décider. Je les apprécie tous les deux mais je préfère Messi. » Les propos de Sepp Blatter devant des étudiants de l’université d’Oxford avaient fait le tour du monde et Cristiano Ronaldo ne les a pas oubliés. Avant de confirmer ou de démentir son absence à la prochaine cérémonie de la FIFA, Cristiano Ronaldo est bien évidemment focalisé sur le barrage face à la Suède, crucial pour obtenir l'un des derniers tickets pour le Mondial 2014 au Brésil. Une compétition qui jouera un rôle dans la désignation du Ballon d'Or de l'année prochaine.

Ne pas donner toute la pouvons vivre responsabilité à Neymar» sans Messi» Recruté cet été par Barcelone en provenance de Santos pour 57M€, Neymar semble déjà faire l’unanimité au sein du club catalan. Pourtant, suite à la blessure de Lionel Messi qui souffre d’une déchirure musculaire au biceps fémoral et sera absent des terrains entre six et huit semaines, Neymar va devoir assumer d’avantage de responsabilités sur le terrain. Si Xavi ne tarit pas d'éloge au sujet du Brésilien, il craint de le voir subir une pression trop importante en l’absence de Lionel Messi. « Il est fantastique. C’est un jeune intelligent, qui sent le football et ne cherche pas uniquement le un contre un. Il ne perd pas de ballons, s’adapte et comprend la philosophie de jeu. Il est connecté avec Messi depuis son arrivée, a confié Xavi au Mundo Deportivo. Que toute la responsabilité rejaillisse sur les épaules de Neymar est une erreur. L’équipe doit passer au-dessus de cela et faire en sorte que l’on ne remarque pas l’absence du meilleur joueur du monde, car on ne peut pas donner cette responsabilité à un seul joueur. »

Xavi «Messi absent ? Piqué : «Nous

Gerard Piqué est revenu sur la blessure de son coéquipier Lionel Messi, le rendant indisponible pour six à huit semaines. « Nous pouvons vivre sans lui. Nous en avons les capacités », a-t-il dans un premier temps avoué à la radio RAC-1, avant d’aborder le sujet complexe du Ballon d’Or : « Je pense que les chances, il les a. Nous parlons là d’une année lors de laquelle il a remporté le Soulier d’Or et la Liga. Franck Ribéry a réalisé un grand triplé et Cristiano Ronaldo est dans un moment exceptionnel. Mais Messi peut gagner », a-t-il conclu.

Xabi Alonso
dans la short-list

de Naples ?
Le Real Madrid et Carlo Ancelotti ne veulent pas le perdre. Pourtant Xabi Alonso n’est toujours pas fixé sur son avenir avec le Real Madrid, lui qui est de retour dans l’effectif madrilène après une longue période de convalescence suite à une blessure au pied survenue cet été lors de la préparation du club. Les médias espagnols indiquaient que son avenir au Real Madrid était lié à son état physique. Jouer au Real Madrid, c’est être apte à jouer au haut niveau à chaque match. De plus, Xabi Alonso n’avait pas souhaité prolonger l’aventure avec les merengue l’an dernier. Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Plusieurs destinations s’offrent au milieu international espagnol du Real Madrid. Aux Etats-Unis, la MLS pourrait l’accueillir. En Europe, Chelsea et la Juventus paraissent très intéressés par sa venue. Naples serait également un nouveau prétendant comme l’annonce Il Mattino à Naples. Lui qui n’est autre qu’un ancien protégé de Rafael Benitez à Liverpool…

Gérard Piqué n’a pas réussi à se faire une place de titulaire au sein du collectif mancunien. L’Espagnol a révélé dans Mundo Deportivo qu’il avait le mal du pays. Pour seulement 6 millions d’euros il est retourné à Barcelone en 2008 pour aider le club catalan à remporter des trophées et devenir un titulaire en équipe nationale. « Tout se passe bien avec le club. Tout le monde sait que je suis un Barcelonista. J’ai essayé de connaître une aventure à l’étranger avec Manchester United et je peux dire qu’il n’y a vraiment aucun endroit comme à la maison. J’ai passé quatre ans à l’étranger, mais ici j’ai toute ma famille et mes amis proches tous les jours », a révélé Piqué qui se prépare à entamer des négociations avec le Barça pour la prolongation de son contrat.

… Il explique son départ de Manchester United

Khedira out six mois
Très mauvaise nouvelle pour le Real Madrid et l'équipe d'Allemagne. Touché lors du match amical en Italie vendredi soir (1-1), Sami Khedira souffre d'une rupture du ligament croisé antérieur d'un genou, une blessure confirmée par la Fédération allemande et qui devrait tenir indisponible le milieu défensif durant six mois. « C'est un coup de massue pour Sami comme pour nous, a déclaré le sélectionneur Joachim Löw. Il a bien sûr un comportement de battant et il a toujours un état d'esprit positif. Cela l'aidera et je suis optimiste sur le fait qu'il soit rétabli au coup d'envoi de la Coupe du monde. Nous pensons fort à lui et croisons les doigts pour que son opération se passe bien. » L’ancien joueur de Stuttgart a peut-être déjà dit adieu au Brésil…

Borussia Dortmund
Bandowski prolonge
Jannik Bandowski, le latéral (ou milieu de terrain) gauche du Borussia Dortmund, a prolongé son contrat jusqu'en juin 2017. Agé de dix-neuf ans, Jannik Bandowski a rempilé. Le contrat de l’international allemand U20 court désormais jusqu’en juin 2017.

Juventus

Mandzukic dans le viseur
Mario Mandzukic, 27 ans, brille depuis son arrivée au Bayern Munich lors de l’été 2012. L’international croate, vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière, serait dans le viseur de la Juventus Turin, selon Tuttosport. Le quotidien révèle dans son édition du jour, une information également relayée par Calciomercato, que la Juve serait même prête à passer à la vitesse supérieure avant Noël. Ainsi, un rendezvous entre les deux clubs au sujet de Mandzukic serait même prévu avant fin décembre. Le quotidien explique même que l’agent du joueur, Ivan Cvjetkovic, était présent dans les tribunes du stade de la Juventus lors de la rencontre entre la Juve et le Real Madrid, cette saison en Ligue des champions. Mario Mandzukic est sous contrat en Bavière jusqu’en juin 2016 et la Juventus devra débourser au minimum 20 millions d’euros pour l’enrôler.

Pirlo : «Ribéry mérite le Ballon d’Or plus que Ronaldo»
Andrea Pirlo est un cadre de la sélection italienne depuis plusieurs années. Homme à jouer de la Juve et de la sélection nationale, Pirlo a livré son pronostic sur la future attribution du Ballon d’Or. Franck Ribéry, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic sont les favoris pour succéder à Lionel Messi, quadruple tenant du titre du trophée. Le Français et le Portugais se détachent toutefois selon de nombreux observateurs. Andrea Pirlo a donné son sentiment sur ce trophée à l’issue du match amical entre l’Italie et l’Allemagne, vendredi soir (1-1). « Entre Ribéry et Cristiano Ronaldo, je pense que le Français le mérite le plus. Il a tout gagné ce qu’il était possible de gagner cette saison et un joueur qui remporte des titres a de grandes chances d’avoir ce trophée » , a expliqué Pirlo sur la Rai après le match, dans des propos également relayés par Calciomercato.

22
Milan AC

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

Coupe du monde 2014 (Zone Europe) - Barrages -

Ukraine 2 – France 0 apporte son Le Brésil s'éloigne pour les Bleus soutien à Galliani

Ancelotti

Alors qu’Adriano Galliani, mythique dirigeant du Milan AC, a menacé de quitter le club, actuellement englué à la dixième place du classement de Serie A, le ciel semble s’écrouler sur les Rossoneri. Un véritable crève-cœur pour Ancelotti qui souffre de voir son club pour qui il a joué et qu’il a entraîné dans une telle situation. Ancelotti a tenu cependant à apporter son soutien à Galliani : « Adriano Galliani est la personne la plus importante pour Milan. Ce n’est pas seulement un gestionnaire : il s’agit d’un dirigeant, un fan, qui aime cette équipe, il a grandi avec ces couleurs pour lequel il a tant fait et a une expérience qu’aucun gestionnaire dans le monde ne peut se vanter d’avoir. »

Man United

Baines devrait
arriver en janvier

L'équipe de France s'est inclinée face à l'Ukraine (2-0), vendredi à Kiev, en barrage aller de la Coupe du monde 2014. Elle a terminé à dix suite à l'expulsion de Koscielny, qui a perdu ses nerfs et ratera le match retour, mardi, au Stade de France. Les Bleus sont sous pression. Ils pourraient manquer leur premier grand tournoi depuis 1994. Les Bleus ont livré en Ukraine un match qu’ils n’ont jamais été en mesure de gagner et qu’ils se sont débrouillés pour perdre par deux buts d’écart (2-0). Parce qu’il reste encore un match retour, l’espoir est toujours permis. Mais au regard de la prestation livrée vendredi soir, inverser la tendance tiendrait presque du miracle. Dans une enceinte surchauffée, dont le public français ferait bien de s’inspirer dans quatre jours, les Bleus n’ont jamais réussi à peser sur l’issue de la rencontre. Seule une tentative de Nasri aurait vraiment pu déboucher sur un but français (65’), mais le milieu de Manchester City a

tiré droit dans Pyatov. La France était déjà menée 10… Jusqu’à l’ouverture du score de Zozuliya (61’), l’Ukraine n’a pas été foncièrement meilleure que la sélection dirigée par Didier Deschamps. Défensivement, elle s’est appuyée sur la force collective et la solidité qui lui avaient notamment permis de tenir l’Angleterre deux fois en échec lors de la phase de groupe. Offensivement, elle a bénéficié de la fébrilité dégagée par la défense française. A la conclusion d’une action initiée par Stepanenko et relayée par Edmar, Zozulya en a profité pour tromper Lloris une première fois (61’). A la lutte avec Laurent Koscielny, l’attaquant du Dniepr Dniepropetrovsk a ensuite obtenu un penalty transformé par Yarmolenko (83’), ce qui obligera les Bleus à marquer trois fois sans prendre de but mardi au Stade de France. Sans un retour de Debuchy (90’) ou une intervention de Lloris (90’+1), l’affaire aurait pu être pliée dès ce barrage aller.

Deschamps
«Il faut y croire»
La France est très loin du Mondial. Vendredi soir à Kiev, les Bleus se sont inclinés contre l'Ukraine (2-0) en barrage aller de la Coupe du Monde 2014, compromettant très sérieusement leurs chances d'une qualification au Brésil. Après la rencontre, Didier Deschamps, qui a eu la confirmation que « cette équipe n'est pas facile à jouer", a tenté de remobiliser ses joueurs avant le retour prévu mardi prochain au Stade de France. » « A nous de bien récupérer pour jouer notre chance à fond même si ce résultat leur est favorable. C'était la première marche, il y en a une deuxième. On peut aller chercher la qualification. Il faut y croire », indique le sélectionneur tricolore dans des propos relatés par L'Equipe. La mission n'est pas impossible mais s'avère compliquée.

Fomenko

Benzema

«Trouver une autre recette à Paris» Mikhail Fomenko était évidemment
satisfait de la prestation de ses joueurs, vainqueurs de l'équipe de France vendredi à Keiv (2-0) en barrages aller de la Coupe du monde 2014. Mais le sélectionneur ukrainien reste méfiant et regrette les occasions manquées en fin de match par les siens. « Il va nous falloir trouver une autre recette pour ce second match à Paris parce que celle de ce soir ne fonctionnera plus », a-t-il confié après la rencontre. « Je remercie nos joueurs qui ont pris en considération le fait que l'aspect psychologique serait le facteur clef de ce match. Gagner 3-0 aurait été mieux, puisque nous avons eu les occasions d'accroître notre avantage. Nous ne saurons qu'après le match retour si ce résultat est un bon résultat. Ce serait super d'aller au Brésil, mais nous devons encore attendre un peu », a-t-il ajouté.

«On sait qu'on est meilleurs qu'eux»

Manchester United n’abdique pas dans la course à la signature au successeur de Patrice Evra sur le flanc gauche de sa défense. Déjà en 2012, United avait tenté le coup en approchant Everton pour son arrière gauche, Leighton Baines. Mais Sir Alex Ferguson n’avait pas réussi à faire signer l’arrière international anglais. David Moyes a tenté cet été lors du mercato, de faire coup double en obtenant les signatures de ses deux anciens protégés à Everton qu’étaient Marouane Fellaini et Leighton Baines. Si le premier a bien signé à Manchester United contre un chèque de 32 millions d’euros, le second n’a pas obtenu gain de cause. Une situation qui devrait se régler dès cet hiver selon le Daily Mirror.

Russie
Capello reconduit jusqu'en 2018 ?
Fabio Capello devrait bientôt prolonger son contrat avec la Fédération russe jusqu'à la Coupe du monde 2018. C'est en tout cas ce qu'a indiqué le ministre des Sports russe Vitaly Mutko sur une chaîne de télévision locale. En place depuis 2012, le technicien italien a mené sa sélection à la qualification pour le Mondial 2014 au Brésil en terminant premier de la poule F devant le Portugal.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Karim Benzema s'est confié après la défaite de l'équipe de France vendredi soir à Kiev (2-0) contre l'Ukraine en barrages aller de la Coupe du monde 2014. « On sait que ça va être difficile mais il ne faut pas baisser les bras. Il reste 90 minutes pour inverser la tendance. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. On était prêts, a assuré l'attaquant des Bleus, entré en jeu en seconde période. Ce n'est pas qu'ils en voulaient plus que nous. On sait que ce sont deux gros matches et c'était un gros match ce soir. On avait de l'envie mais voilà... C'est vrai que sur quelques actions, sur l'impact physique ils étaient plus présents, et on sait que sur ces matches, c'est très important. » Le Madrilène pense au match retour dès mardi au Stade de France. « Ça va être difficile, on sait qu'ils vont jouer tous derrière. On savait qu'ils allaient jouer comme ça. Sur le papier, on sait Lloris : «Un qu'on est meilleur qu'eux mais il n'y gros combat» a pas que le taA l’issue de la défaite des Bleus en lent, il y a Ukraine (0-2), vendredi lors du barrage le aller, le capitaine Hugo Lloris a particulière- aussi physique. ment souligné l’engagement de part et d’autre au Il ne faut cours de la partie. « Je vous garantis qu’il y avait de pas être l’envie de notre côté aussi, affirme le portier des abattu, il Bleus. Ça a été un gros combat, parfois à la limite. y a un Franck (Ribéry, ndlr) a eu un traitement de faveur a u t r e ce soir. L’arbitre n’a pas forcément été contre cet m a t c h . engagement-là. Ça fait partie du jeu. L’Ukraine a On va tous fait un très bon match, a été très solide. Nous il s'entraider, nous a manqué ce petit quelque chose ce se serrer les soir mais il reste un match retour et on coudes. On n'a va tout faire pour aller chercher plus le choix, si on veut aller au cette qualification. » Brésil, il faut gagner, il faut marquer des buts. »
Contact@lebuteur.com

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2467
Dimanche 17 novembre 2013

23

Nasri «Déterminés grâce Le Portugal s’en sort à Ronaldo
Portugal 1 – Suède 0

à renverser la vapeur»
Conscient des faiblesses affichées par l’équipe de France, battue 20 en Ukraine ce vendredi en match aller des barrages, Samir Nasri ne cache pas ses regrets. Ni son envie de signer un exploit au retour, mardi soir au Stade de France.
L’état d’esprit était de rester soudés tous ensemble et d’y croire. Dans un bon jour, on a la qualité pour faire un exploit. Il faut se concentrer et faire le match qu’il faut mardi. Là, c’est difficile de trouver les mots car on est abattus. C’est une désillusion. On n’est pas venus avec l’ambition de perdre ce match mais pour le gagner. Malheureusement, ça ne s’est pas passé comme ça. Qu'est-ce qui vous pousse à croire un exploit encore possible ? Il reste 90 minutes. C’est un match retour à domicile, dans d’autres conditions, avec un esprit de revanche et de conquête. Le talent, on l’a. Il faut être déterminés à renverser la vapeur et y croire. Si on y croit, avec une bonne entame de match où on marque dès le départ, tout peut arriver. Racontez-nous votre occasion face au gardien lorsque le score était seulement de 1-0 pour l'Ukraine... J’appelle Olivier (Giroud, ndlr) qui me la met bien. Quand je lève la tête, je vois que le gardien me laisse le côté ouvert. Je me dis qu’en fermant le pied, j’ai l’angle pour moi. Quand je baisse la tête pour tirer, il m’a attendu, il est resté. Ne vous inquiétez pas, j’ai joué l’action deux cent fois dans ma tête. Je me dis : « Est-ce que je la pique ou pas ? » Mais si je la pique et qu’il reste planté, ça devient ridicule. J’ai essayé de frapper, il m’a attendu, voilà… En espérant que j’en ai une autre mardi et que cette fois elle aille au fond. Les Ukrainiens vont ont dominé sur le plan physique... C’était un peu frustrant. Les Ukrainiens étaient toujours à la limite du régulier et c’est une équipe bien en place. Le terrain ne nous a pas permis de jouer assez rapidement vers l’avant car il fallait toujours faire une touche en plus pour contrôler le ballon. L’Ukraine est une équipe qui se regroupe très bien et très rapidement. Ils nous ont fermé les espaces. A chaque fois qu’un de nos joueurs avait la balle, il y avait toujours une prise à deux. Ils étaient bien présents dans l’agressivité. C’est un match frustrant car on s’est créé des occasions mais on n’a pas été bon dans le dernier geste et la finition. On sort de ce match plein de regrets. In RMC Sport

Samir Nasri, quel sentiment vous anime à l'issue de cette défaite en Ukraine ? C’est une grosse déception. Sur la physionomie du match, le résultat est quand même sévère. On a eu des actions pour marquer mais on n’a pas fait preuve d’efficacité et on a été puni. En plus, on est malchanceux sur les buts car Hugo (Lloris, ndlr) touche le ballon à chaque fois. Il faut se reconcentrer. On n’est qu’à la mi-temps de cette double confrontation. Il faudra faire un grand match, un exploit pour renverser la vapeur. On a vu que l’Ukraine était une équipe bien en place, toujours à la limite de la régularité avec beaucoup d’agressivité. Que vous êtes-vous dit avec les autres joueurs dans le vestiaire ?

Un but de Cristiano Ronaldo en fin de match permet au Portugal de prendre une option sur la qualification au Mondial 2014, après sa victoire à domicile face à la Suède (1-0). L'attaquant du Real Madrid a remporté son duel avec Zlatan Ibrahimovic, bien discret vendredi. On ignore si Sepp Blatter, le président de la FIFA, avait ce vendredi soir un œil sur Portugal-Suède (1-0), véritable choc de ces barrages de la zone Europe. Son nouveau meilleur «ami», Cristiano Ronaldo, s’est en tout cas rappelé à son bon souvenir, en remportant le premier de ses deux duels annoncés avec Zlatan Ibrahimovic. L'attaquant du Real Madrid n'a pas livré

un récital, a été sanctionné d'un carton jaune (76’) et, à un quart d'heure du terme, semblait plus proche d'être expulsé que de se muer en sauveur. Mais un but de la tête en toute fin de match (82’), à la réception d’un centre parfait depuis la gauche de Veloso, a suffi pour faire plier la Suède, et permettre à "CR7" d'égaler son record de 2012 (63 réalisations). Tout près du doublé, lorsque sa tête a cette fois heurté la transversale d’Isaksson (86’), Ronaldo est en fait progressivement monté en puissance, à l’image d’une Selecçao qui, globalement, a assez largement dominé la Suède et mérite d’aborder le match retour, mardi, avec un précieux succès dans sa besace.

Cristiano Ronaldo : «Je m’engage à faire tout mon possible»
Cristiano Ronaldo est perfectionniste, ce n’est plus une surprise. Malgré sa réalisation qui offre un petit avantage au Portugal avant de se déplacer en Suède, l’attaquant du Real Madrid a émis quelques regrets de ne pas avoir fait une différence un peu plus importante. « C'est un but important, qui nous a donné la victoire. Nous aurions pu marquer un ou deux de plus, mais cet avantage nous donne confiance pour le prochain match. Rien n'est fait. On est toujours à 50/50. La Suède est une bonne équipe, mais nous allons jouer sur leur terrain avec un petit avantage. Le résultat est bon, mais il aurait pu être meilleur. Cela nous encourage. Je ne promets pas la qualification, mais je m'engage à faire tout notre possible », a-t-il confié dans des propos rapportés par L’Equipe.

Ibrahimovic : «Perdre 1-0, c'est toujours mieux que perdre 2-0... »
Zlatan Ibrahimovic reconnaît la supériorité du Portugal vendredi en barrage aller qualificatif pour le Mondial 2014, perdu par la Suède à Lisbonne (1-0). « Je pense que nous sommes venus ici pour créer des difficultés au Portugal. C'est ce que l'on a fait jusqu'à la seconde période. On s'est pris un but mais il reste un match à jouer, et il sera à domicile. J'espère que l'on fera mieux qu'aujourd'hui mais ce ne sera pas facile car, comme je l'avais déjà dit avant le match, le Portugal est favori. Ils jouent un beau football et ils ont de grands joueurs. Perdre 1-0, c'est toujours mieux que perdre 2-0... »

Larqué : «C’est la défaite de Didier Deschamps»
Après la contre-performance de l’équipe de France en Ukraine en match aller des barrages de qualification à la Coupe du Monde (2-0), les critiques pleuvent sur les Bleus et leur sélectionneur. Pour JeanMichel Larqué, cette défaite est d’abord celle de son sélectionneur : « C’est la défaite de Didier Deschamps comme c’est la défaite du football français, enchaîne Larqué. Je veux bien qu’on fasse l’union sacrée. Mais l’union sacrée derrière une équipe qui ne gagne pas un match officiel face à une équipe dans les vingt premières au classement FIFA depuis 2006… Nous sommes en 2013 ! Cela fait sept ans ! On ne prend que des volées et on est parfois ridicules. A un moment ou à un autre, il faut que ça rentre en ligne de compte dans nos estimations », a-t-il déclaré sur RMC. « Au moment du tirage au sort, on se disait : ‘‘Bravo, on tombe contre l’Ukraine, c’est super, en plus avec match retour’’. Ah ça, on a l’air malin. Vous vous rendez compte de la honte ! Avant le match, on me trouvait dur et pessimiste avec l’équipe de France. Mais je ne voyais pas l’Ukraine battue. Je pariais qu’elle ne perdrait pas ce match. Mais je n’imaginais pas une seule seconde qu’elle le gagnerait 20 et qu’elle serait même tout près de le gagner 3-0. Cette équipe de France a été balayée. Ils vont dire : ‘‘On a été bons pendant la première demiheure’’. Le problème, c’est qu’il y a trois demi-heures dans un match de football », a-t-il ajouté.

Croatie 0 - Islande 0
La Croatie n'en a pas profité
Rama Yade se venge d’Evra
A onze contre dix pendant quarante minutes, suite à l'expulsion logique d'Olafur Skulason, la Croatie n'est pas parvenue à faire la différence en Islande (0-0), et devra se méfier, mardi lors du barrage retour, d'une sélection nordique généreuse. Pour l’Islande, l’exploit de se qualifier pour la première Coupe du monde de son histoire est toujours possible. Voilà cette nation de 320 000 âmes à quatre-vingt dix minutes du Mondial brésilien. Ce serait une première pour un pays de moins d'un million d'habitants. Certes, la marche reste haute, et le plus dur reste à faire, à savoir ramener un résultat, mardi, de Croatie. Certes, la sélection guidée par le Suédois Lars Lagerbäck n’a pas marqué, ce vendredi soir dans le froid polaire (quatre degrés) de Reykjavik face à une bien pâle Croatie (0-0). Mais en résistant à dix contre onze, pendant plus de quarante minutes, aux assauts adverses, elle a su préserver ses chances avant le barrage retour, mardi. En soi, cela constitue déjà une sacrée performance.

Courbis fustige le coaching de Deschamps
Rolland Courbis n’a pas apprécié le coaching de Didier Deschamps ce vendredi lors de la défaite en Ukraine (2-0) : « Que l’on demande l’union sacrée et qu’on soit tous derrière Didier Deschamps, OK mais c’est facile de dire les choses après. Essayons de regarder l’équipe que nous pourrions avoir ! Ce soir il n’y a même pas eu Cabaye dix minutes, on a eu Sissoko et Giroud n’a pas joué avec Benzema ! »

Lors de sa désormais mythique interview sur TF1 en octobre, l’arrière gauche de l’équipe de France Patrice Evra s’en était pris à plusieurs consultants dont il jugeait l’opinion à son égard trop sévère : « Pour eux, même si tu mets Rama Yade arrière gauche, ça sera mieux que Patrice Evra. » Cette petite phrase n’était pas tombée dans l’oreille d’un(e) sourd(e) puisque l’ancienne ministre, téléspectatrice de la défaite des Bleus en Ukraine (0-2) au match aller des barrages du Mondial 2014, y a fait référence sur Twitter : « Je pourrais aussi entrer en arrière gauche à la place d'Evra...»

Grèce 3 - Roumanie 1
La Grèce prend une sérieuse option
La Grèce a parfaitement négocié son barrage aller de la Coupe du monde 2014 en s'imposant (3-1) contre la Roumanie. Deuxième du groupe G à cause d’une moins bonne différence de buts que la Bosnie-Herzégovine, la Grèce a pris une très sérieuse option sur la qualification pour la Coupe du monde 2014 en remportant vendredi son barrage aller contre la Roumanie (3-1). Torje a été à l’origine de l’ouverture du score de la Grèce, en concédant un coup franc pour une faute sur Georgios Samaras. Un coup-franc mal négocié, mais le ballon est revenu dans les pieds de Salpingidis qui a lancé Kostas Mitroglu dans le dos de la défense. En légère position de hors-jeu, l’attaquant de l'Olympiakos a trompé Lobont d'une reprise du gauche (14’). Les Grecs n’ont pas eu le temps de savourer ce but, puisque Stancu a rapidement égalisé (19’). Le milieu offensif a dévié de la tête un coup franc de Torje. Dans la minute, Salpingidis a redonné l’avantage aux Hellènes au terme d’un contre ultra-rapide. Kostas Mitroglou, qui avait été contré à la 42’ par un défenseur roumain, a permis à la Grèce de faire le break. L’attaquant de l’Olympiakos n’a laissé aucune chance à Lobont d’une nouvelle reprise (66’). Les Grecs ont ensuite eu plusieurs chances de mettre la Roumanie K-O.

24
Le jour où Halilhodzic avait corrigé Gbagbo
Vahid Halilhodzic n’a pas la langue dans sa poche. Le sélectionneur national la garde pendue en toute circonstance, prêt à dégainer sans retenue, peu importe son interlocuteur. Tant pis s’il est le président de la République, du genre Laurent Gbagbo. Ce dernier s’est vu sèchement contredire une fois par le Bosnien au cours d’un dîner à la Présidence. Alors que l’ancien président se targuait que la Côte d’Ivoire possédait une grande sélection - discours de politique, quand tu nous tiens !- Vahid Halilhodzic a sorti une feuille de sa poche : «Non, monsieur le président, vous n’avez pas une grande équipe ! La preuve, voici votre palmarès !». Au lieu d’acquiescer, Halilhodzic a contredit. Une manière d’enlever toute pression inutile sur ses épaules. Fallait le faire !

N° 2467 Dimanche 17 novembre 2013

omme C il a dit lui

«Le nouvel entraîneur doit avoir une forte personnalité, calé tactiquement et à cheval sur la discipline» Kamel Kaci-Saïd, manager du MCA Dans ce cas, il vous faudra trois entraîneurs et non un ! Ce n’est pas de la langue de bois Suivant la logique, 90% des joueurs actuels ne méritaient pas d’être convoqués

Ebossé, ce diable

rouge !
Q

Vahid Halilhodzic, sélectionneur national

uand Albert Ebossé n’arbore pas une tunique de la JSK, il se met au rouge. Celui des Red Devils, s’il vous plait ! L’attaquant de la JSK était habillé d’un survêtement de Manchester United lors du match amical face à la JS Azazga. Ne Quand la Ligue l’interrogez naturalise Andria pas sur et Ebossé... son club Où est né Albert Ebossé ? Douala. Il est préféré, de quelle nationalité ? Algérienne, à en c’est croire le site de la LFP. La Ligue a aussi alclair, gérianisé Andria, l’attaquant de l’USMA, Halilhodzic attend non ? venu pourtant de Madagascar. Jusqu’à qu’un journaliste preuve du contraire, Ebossé est né à l’invite à dîner Douala au Cameroun et non à Beni Vahid Halilhodzic et les journaLa FAVB sans Douala en Kabylie et Andria à Malistes algériens jouent à je t’aime secrétaire général moi non plus. Le sélectionneur nadagascar et non à Maâscar tional a souvent entretenu une reLa Fédération algérienne de volley(Mascara, ndlr). Merci de lation froide avec la presse qu’il ball est sans secrétaire général depuis corriger ça. tente parfois d’apaiser à coup de la démission de Kamel Kissarli au mois de boutades en conférence de septembre 2013. Kamel Kissarli, cadre au mipresse. Le Bosnien a lancé qu’il nistre de la jeunesse et des sports, en poste attendait encore une invitation à depuis le 11 avril 2013 en remplacement de dîner d’un journaliste algérien : «Cela fait trente-six mois que je Mustapha Brahim Bendali a fini par remettre suis ici en Algérie, mais je n’ai ensa démission. Actuellement, c’est Rahim core jamais été invité à dîner par Amalou, entraîneur des jeunes catégories un journaliste algérien. Tout le du club du Rija (université d Alger) GRebbouh Hadcontraire des journalistes ivoiriens.» qui assure l’intérim en attendant dad est souvent Si c’est pour faire la gueule à table, la désignation d’un autre sur son trente-et-un. Le pas la peine ! secrétaire général. numéro deux de l’USMA renvoie l’image d’un homme tiré au goût raffiné, tout le temps tiré à quatre épingles. Mais quand il n’est pas en costume deux pièces, le frère entre ux d’Ali Haddad tente une allure re ou am Un triangle xi Lopez et son Ma plus décontractée, voire di, ar Ic o ur Ma s da Nara, a été mi sportive. Mais pas n’importe ex-femme, Wan rs Alo . lie Ita di en en lumière ce jeu xi Lopez a déquel habit. Un survêt rouge Ma que l'épouse de tabloïds et noir, sinon rien ! En séjour les ns da u pe a claré il y n à Sousse avec l’équipe, le le n'a plus vu so argentins qu'el le is mois, il semb vice-président a arboré les mari depuis tro nt que le foot aujourd'hui évide sa femme ne couleurs de son club. Cela va et balleur argentin ra Na da de soi. an W s ensemble.

G

Rebbouh Haddad en mode rouge et noir

Carl Lewis plaisante sur Asafa Powell
Carl Lewis a donné un point de presse, jeudi, la veille de la course We Run Algiers organisée par Playmode, représentant officiel de Nike algérie. L’athlète américain, quadruple champion olympiques aux JO de Los Angles en 1984, a répondu avec enthousiasme parfois et humour d’autres fois aux questions des journalistes. Interrogé par notre journaliste sur la suspension du sprinteur jamaïcain, Asafa Powell, le Texan a fait comprendre que c’est une affaire Jamaïco-Jamaïcaine et qu’il ne voudrait par conséquent pas la commenter. Quelques minutes plus tard, le portable de notre journaliste sonne et Carl Lewis interrompt la conférence pour balancer une boutade : «C’est votre téléphone qui sonne là ? Ça doit être Asafa Powell qui vient de connaître ma réponse». De l’humour so american !

Icardi fricote avec la femme La caverne de Maxi Lopez d’Ali Messi !

sont plu o Icardi, un footfricote avec Maur d'origine itain nt ge ar balleur de à l'Inter, et ami lienne qui joue ement qu bli pu a i rd Ica Maxi Lopez. r pour le modèle déclaré son amou er : «Je t'aime itt argentin sur Tw ne sera jamais faWanda Nara, il que je ressens, ce e dir de e cil couvert que ces dé i j'a e qu parce ime" = "te amo" t'a e ("j ts deux mo nsportent avec tra ol) gn en espa t sans limite!» en im nt eux un se nt déjà été vus aie av i Nara et Icard bre. La répuem pt ensemble en se Lopez semxi Ma tation infidèle de ison de son ra eu oir av ble s me d'un de se mariage, et mê amis.

G

GLa campagne de sensibilisation en vue du prochain Ballon d’Or se poursuit. Hier, son frère Matias a posté une photo montage représentant les trophées accumulés par son frère depuis 2009 en comparaison avec ceux glanés par Cristiano Ronaldo. Aujourd'hui, c’est Léo, luimême, qui a pris la pose devant ses statuettes. La photo a été publiée sur le compte Twitter dudit frangin. Une manière comme une autre de profiter de son temps de repos pour dépoussiérer ses étagères…

Velud sous le charme de Sousse
GHubert Velud connaît bien G Sousse. Même très bien, puisque le nouvel entraî-

Il a voulu casser la baraque, il a cassé son équipe !
p eo ple

neur de l’USMA a insisté AB Merouana, juniors représentant cette catégorie se sont à emmener son groupe match à rejouer qualifiées avec brio au prochain tour. Quoi se préparer dans cette Le match NC Megra- AB Merouana de plus normal, diriez-vous. Sauf que les ville tunisienne qui a comptant pour le dernier tour régiotrois équipes ne s’entraînent plus depuis accueilli cet été l’ESS nal de la Coupe d’Algérie à Barika n’a plusieurs semaines, faute de terrains d’ensous les commandes pas eu lieu. Encore une fois en raison traînement. Ce qui ne les a pas empêchés du… Corse. Ce derde l’absence de l’ambulance de la prode faire sensation. Boudjemaâ Boumella nier est semble-t-il tection civile. Etant donné que le qui a assisté aux qualifications n’a pas mantombé sous le charme match était programmé sur terqué de faire part de cet exploit aux séniors. de Sousse pour y prorain neutre, il devra être «Même sans entraînements, ils se sont qualigrammer un stage et louer rejoué. fiés !» , leur a-t-il dit, sans doute dans le but les conditions agréables de les secouer. Pas sûr que ça les a qu’elle offre. Naturellement. secoués !

NC Megra-

GLes jeunes du Mouloudia ont fait sensaG tion aux 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Les trois équipes, minimes, cadets et

Sans entraînements, les jeunes du MCA font sensation en Coupe

Footaises
I Le Mouloudia cherche I un entraîneur Head&Shoulders : 3 en 1 ! I Vahid Halilhodzic n’est pas I vacciné contre la rage. I Vahid Halilhodzic I veut un rappel de 29 mois de penalties.

fo n i ’ L

L’entraîneur de l’US Biskra a eu le génie de titulariser Cherfaoui contre son club formateur, l’ABS, hier lors du dernier tour régional de la Coupe d’Algérie. Le coach biskri a demandé à son arrière gauche, d’habitude remplaçant, de lui montrer ce qu’il avait dans les tripes. «Montre-moi ce que tu vaux face à ton ancien club. C’est ton match, impressionne-moi», lui a-t-il dit avec beaucoup de conviction dans un speech de motivation. Résultat : Cherfaoui blesse gravement un attaquant adverse dans la surface de réparation, provoque un penalty et se fait expulser. Au final, l’USB perd par un but à zéro et sort de la course. Pour la petite histoire, Cherfaoui et rentré chez lui avec l’ABS. Du vrai génie.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful