Partie II : organisation scientifique du travail.

Introduction:

1- définition de l’organisation du travail : C’est la définition de la place de l’homme et son rôle dans le processus de production. L’organisation du travail implique une division technique du travail en de nombreuses opérations ou tâches élémentaires, limitées et complémentaires, et la coordination entre ces taches.

2 - le contexte historique : L'organisation du travail mise en place dans les entreprises vise à accroître la productivité, grâce à une utilisation rationnelle du travail. on distingue 3 phases dans l’evolution de cette organisation du travail :  la phase 1 se situe au XIXe siècle et correspond à une organisation traditionnelle du travail. La machine est universelle, utilisée comme un outil grâce à la compétence et au savoir faire de l'ouvrier (il possède un métier), sans contrôle sur son rythme de travail autre que sa conscience professionnelle. Le travail est organisé par un chef d'atelier qui est l'ouvrier le plus ancien, celui qui a le plus d'expérience. la phase 2 qui correspond au taylorisme/fordisme (XXe siècle et surtout des années 1920 aux années 1970). La machine est spécialisée pour une opération, actionnée par un ouvrier lui même spécialisé (OS), incapable de la régler ou de l'entretenir. Celui-ci ne possède pas de qualification . L'organisation et le rythme de travail, conçus par des spécialistes (ingénieurs, bureau des méthodes), échappent à l'ouvrier. Le chef d'atelier n'est plus un compagnon qui organise le travail mais un chef qui fait respecter la discipline imposée par le bureau des méthodes. la phase 3 est celle du système automatique et débute à partir des années 1970. Le travail est effectué par un ensemble de machines intégrées et autonomes. L'ouvrier effectue plus un travail de contrôle et de surveillance que de production. Ce n'est plus la cadence de la machine qui impose le rythme de travail de l'ouvrier mais ses horaires de fonctionnement : le travail posté (en équipes) se développe pour rentabiliser le capital.

.

A - la conception classique :

c’est la division verticale du travail. les méthodes de l’OST. La meilleure gestion du temps sous l’effet du temps imposé et l’utilisation des systèmes de convoyage . Les dysfonctionnements nés de l’OST : . L’efficacité du travail est améliorée par : -la spécialisation des salariés et la parcellisation des tâches. L’OST selon Taylor est un mode d’organisation du travail qui consiste en une division très détaillée du travail afin d’augmenter la productivité des salariés. toujours. afin de détailler toutes les opérations liées à une tâche pour les simplifier et les rationaliser (minimiser les efforts par l’élimination des gestes inutiles) La mesure du temps : Le chronométrage des opérations composant une tâche permet de déterminer avec précision le temps de chaque tâche qui sera imposé. La séparation : il y a séparation entre les tâches de conception et les tâches d’exécution et les tâches de contrôle. Ce qui permet simultanément la hausse de la production et la baisse de ses coûts. le salarier doit respecter le temps réservé pour chaque opération selon les planning dresses par le bureau des methodes . L’observation et l’analyse du travail : c’est l’étude des mouvements des salaries. 1.1- L’OST selon TAYLOR. chaque tâche est découpée en opérations élémentaires très simple. les mêmes tâches. La parcellisation : c’est la division technique du travail poussée a sa limite extrême. 2. La spécialisation : chaque exécutant réalise. Le temps imposé : c’est le chronométrage des opérations à exécuter. Les cinq caractéristiques du taylorisme. l’objectif de l’ost : efficacité du travail L’objectif fondamental de l’ost est l’atteinte de la productivité maximale du travail. 3. L’individualisation : Les relations entre employés sont presque inexistantes.les cadences du travail ne sont plus contrôlées par les ouvriers 4.

division du travail : Ford a introduit le système de convoyage automatique (travail a la chaîne). marquant leur infidélité à l’entreprise.Le turn-over : c’est la rotation des salariés. . exécution et contrôle ne manque pas de conflits surtout entre les ouvriers exécutants et encadrants contrôleurs. il est mesuré par le rapport suivant : turn-over = le nombre de salariés partis durant l’année N/ le nombre de salariés au 1 janvier l’année N. . il désigne le départ des salariés. l’OST ignore la qualité .la mauvaise qualité des produits : à force d’insister sur l’augmentation de la productivité.L’apport de Ford : Ford a applique l’ost dans ses usines de production des voitures avec quelques améliorations. arrêts ….Suite à la stricte séparation des tâches et au strict contrôle d’exécution qu’impose l’OST. l’absence de sécurité et les cadences elevees qu’impose l’OST.Les conflits fréquents entre exécutants et encadrement : la séparation des tâches de conception. il s’agit en l’occurrence : . . Ainsi vont se développer les tensions sociales : grèves .la réduction du travail a une répétition de gestes courts et précis (parcellisation et appauvrissement des taches). ils sont expliqués par les mauvaises conditions du travail.ce qui a permis : .et meme violence et sabotage… 2 . . 1. les taux de rebuts (défectueux) sont importants.La dégradation du climat social : L’OST ignore le dialogue social avec les salariés.Le contrôle systématique des cadences du travail (temps imposes automatiquement) .l’absentéisme : il désigne un phénomène d’absence des salariés démotivés. notamment. . un ensemble des dysfonctionnements ont été apparus. Ces dernières visent surtout l’accroissement de la productivité et la création des débouchés.La monotonie du travail : la répétitivité des tâches et leur parcellisation sont source d’ennui. . de la routine.les accidents de travail : se sont des accidents qui surviennent pendant le travail. Le résultat fut double : . de la démotivation et de la monotonie. il est mesuré par la relation suivante : Absentéisme : (nombre de jours d’absence)/ (nombre de jours de travail théorique) .

arrive a ses limites. Cette tendance a permis l’apparition de la consommation de masse.Chute de la durée du montage et standardisation des produits et des procèdes de fabrication. . 1 .les formes offrant plus d’autonomie aux salariés : Au cours de la seconde moitié du 20ème siècle . D’autres formes donnent plus de temps libres aux salaries en reoganisant le temps du travail. Mais. la politique de hauts salaires : Ford décide d’augmenter les salaires(5 $ per day) pour deux raisons : 1) 2) Pour stabiliser la main d’œuvre qui quitte l’entreprise du fait de la détérioration des conditions de travail (turn-over). certaines de ces formes valorisent le personnel comme ressource et atout compétitif de l’entreprise. à l’effet d’éviter les conséquences néfastes de l’OST. ce mode d’organisation fut rejeter pour des raisons internes et externes(refus des ouvriers et changement des goûts des consommateurs). ainsi ses ouvriers pouvant devenir ses propres clients. le rejet de l’ost les entreprises ont développe de nouvelles formes d’organisation du travail . 2.dans le but de les impliquer et mieux les motiver. Toutefois l’ost résiste toujours dans les s ecteurs tertiers(restauration et travaux administratives…) (doc5) B - les conceptions modernes : Après. CONCLUSION : l’application de l’ost a permis a l’industrie et au pays une croissance rapide et soutenue en donnant naissance a l’ère de production et de consommation de masse. il s’est développé une fabrication en série de grande quantité d’unités de production (production de masse). s’est développé plusieurs modes d’organisations du travail . Elle accordent plus d’autonomie et d’initiative aux salaries. 3. Pour créer des débouchés (un marché qui absorbe ses produits). Productions en grande série : Suite à la standardisation des produits et la réduction du temps de production.

D. b) l’élargissement des tâches : il consiste à regrouper dans le même poste plusieurs tâches jusqu’alors réparties entre différents postes. 2 .formes réorganisant le temps du travail du salarié : i) définition le temps partiel : le temps est dit partiel lorsque la durée effective du travail est inférieure à la durée légale du travail.incohérence grâce à une meilleure globale de utilisation des l’entreprise.disposition de + du temps pour les loisirs Sur l’entreprise positives Négatives -Réduction des coûts .précarité des professionnelle et la vie emplois. la réduction des coûts de production. privée..(C. de choisir les heures de début et de fin de travail en respectant un intervalle d’horaire fixe. dans certaines limites. intérim ).notamment l’ennui. La réduction du temps de travail : il s’agit de la diminution de la durée légale de travail (au dessous de 44 heures au Maroc). ces modes ont permis : a) la rotation des postes : elle consiste à assigner successivement à chaque travailleur différents postes afin de réduire la monotonie du travail. -amélioration de la compétitivité – prix . Les horaires flexibles : la flexibilité des horaires consiste à permettre aux salariés. . e) la direction par objectifs : elle consiste de confier aux travailleurs la réalisation des objectifs au lieu des tâches exemple : l’accroissement du chiffre d’affaires. l’absentéisme et la mauvaise qualité des produits. les conséquences Sur les salariés positives Négatives .D. capacités productives. c) l’enrichissement des tâches : il s’agit de confier au travailleur des responsabilités nouvelles au lieu de lui laisser prisonnier d’une seule responsabilité. d) les groupes semi autonomes : il s’agit de constituer des groupes de travailleurs globalement responsable de leur production.conciliation de la vie . Et de les juger sur les écarts entre les objectifs fixés et les résultats obtenus.