You are on page 1of 12

0001

BUREAU D’éTUDES

VIVRE, UNE POLITIQUE nouveau mode de production du vivant- le phénomène physiologique », mettant
machine prétendant assurer une produc- ainsi en question la vieille distinction
Vie et mort ne sont pas des concepts scien- tion durable et raisonnée des organismes aristotélicienne entre vivant et inerte. En
tifiques, mais des concepts politiques. La vivants. Transformés par la génétique, Europe, cette séparation avait été mise en
physico-chimique et la biologie ont défini brevetés et accompagnés de micro- ou na- question au XVIIIe avant d’être tranché au
l’organisme vivant comme une machine nocapteurs, les minerais végétal, animal début du XIXe siècle, établissant ainsi le
thermodynamique consommant des et humain se transforment en biens domaine de ce qui deviendra la biologie :
composés chimiques comme les acides intellectuels et en machines communi- en réservant le statut d’être vivant aux or-
gras, les acides aminés ou les oligoélé- cantes dont l’évolution peut être gérée à ganismes dits « biologiques », la biologie
ments. Dans le langage du commerce on distance comme n’importe quel système rejeta du même coup dans l’inerte les
ne parle pas de blé ou de vache, mais de technique. Ils ne sont plus seulement des rivières ou les nuages.
« minerai-blé » ou de « minerai-vache ». Un machines thermodynamiques ; ils sont
« minerai-blé » est une machine végétale avant tout des terminaux d’information À l’inverse, d’autres chercheurs ont
produisant des ressources en farine et s’intégrant dans un nouveau régime du rejeté de la vie certains organismes qui
fourrage. La production de ces ressources contrôle et de propriété (brevet). bien que vivant — au sens biologique du
est destinée à être consommée par les terme — ont perdu toute vitalité. La tech-
machines animales. Un « minerai-vache » Dans ces exemples, la vie est définie et nique dite de « cristallisation sensible »
est une usine animale produisant une res- calibrée par des sciences et techniques permet en effet d’établir le degré de
source-lait, une ressource-viande ou une en vue de son exploitation. La différence vitalité d’un organisme. Elle a montré par
ressource-organe. Le minerai-humain entre vivant et inerte est une différence exemple, que la cuisson au four micro-
est logé à la même enseigne : c’est une de degré et non plus de nature : le sujet onde perturbait les aliments en accélé-
machine thermodynamique alimenté par est une simple modalité de l’objet. Cette rant leur décomposition ou en faisant
des machines végétales et animales. approche du réel, bien que constituée en apparaître différents signes de nécrose.
dogme et servant d’assise aux pratiques Une vitamine C recréée artificiellement
Cette réduction du vivant à ses composan- agro-alimentaires ou biomédicales, est ne « cristallise » pas contrairement à une
tes biochimiques et moléculaires montre cependant fort contestable, politique- vitamine C issue d’une orange : à compo-
aujourd’hui ses limites : la transformation ment mais également scientifiquement. sition chimique identique l’une des deux
de la terre en machine dont le rendement vitamines est vivante tandis que l’autre
devait être proportionnel à l’apport en Les plantes ne sont assurément pas est morte (sans cristallisation).
minéraux, a épuisé durablement les sols, inertes. Elles disposent de papilles
et provoqué de multiples dégradations de tactiles leur permettant de percevoir des Le vivant ne peut être réduit à une défini-
l’environnement. De plus, c’est en cher- chocs et d’organes dits « optiques » leur tion chimique, physique ou même infor-
chant à augmenter l’apport de protéines permettant de percevoir les excitations mationnelle. Il défie d’ailleurs plusieurs
et d’oligoéléments chez les vaches que lumineuses. Des expériences ont montré des lois fondamentales de la chimie ou de
furent introduites des farines animales que certaines plantes sont même sensi- la physique. Dans une chimie obéissant
dans les rations créant la maladie dite bles à des excitations plus complexes1. au principe de Lavoisier « rien ne se perd,
« de la vache folle ». Le traitement sani- Les recherches du fameux physicien indien rien ne se crée, tout se transforme ». Ce
taire de cette « maladie » par la liquida- Jagadish Chandra Bose au début du XXe principe implique qu’aucune transmuta-
tion massive des bovins brûlés sur des siècle ont montré que certains compo- tion d’un élément à un autre soit possible.
bûchers en France et ailleurs, donne une sants métalliques réagissent comme des Mis une première fois en question par
idée assez juste de la façon dont le vivant tissus d’origine animal2. Au Congrès inter- Joliot-Curie montrant qu’un atome d’ura-
est considéré dans ces nécro-industries. national de physique de Paris en 1900, il nium peut se transformer en atome de plu-
À présent, biotechnologies, nanotechno- déclara « qu’il est difficile de dire où finit tonium, il fut mis en question également
logies et infotechnologies dessinent un le phénomène physique et où commence dès la fin du XVIIIe siècle par le chimiste

XV BIENNALE DE PARIS
0002 BUREAU D’éTUDES

français Vauquelin montrant qu’en que l’AEG allemand) qui rendit possible la ne terrestre (pétrole, charbon, minéraux).
nourrissant exclusivement des poules à cybernétique et l’informatique en permet- Seule une telle économie engendre une
l’avoine la quantité de calcium rejetée tant de synchroniser instantanément de irréversible dégradation de matière et
est très supérieure (cinq fois) à ce qui est nombreuses opérations différentes. Elle d’énergie en quantités croissantes. Il n’en
ingéré. Le grand chercheur français Louis se constitua enfin par l’« invention » et le va pas de même d’une activité économi-
Kervran étudiant des poules habitant en contrôle mondial d’une énergie nouvelle que basée sur l’énergie vitale.
environnement exclusivement graniti- tirée de l’instabilité de la matière la plus
que (donc sans ressource en calcium) dense dans la « classification périodique UNE éCONOMIE DE L’éNERGIE VITALE
démontra également qu’en se nourrissant des éléments » de Mendeleïev, et qui
du silicium des micas, la poule transmu- émet des rayonnements en se désinté- Viktor Schauberger a dégagé plusieurs
tait ces derniers en calcium nécessaire à grant : l’énergie nucléaire. principes sur lesquels peuvent être
la fabrication des coquilles d’oeufs. Elle envisagé une économie basée sur l’éner-
effectuait ce qu’il appela, une « transmu- L’une après l’autre, chacune de ces gie vitale. Ingénieur autrichien. Il opposait
tation à faible énergie ». Il déclara que les énergies a renforcé la domination du l’une à l’autre le mouvement centrifuge
lois de physique nucléaire, de relativité, capital sur le travail. Ainsi, l’invention de la au mouvement centripète. Le mouvement
d’équivalence masse-énergie… ne sont machine à vapeur permit de produire plus centrifuge utilisé dans nos machines, est
pas valables en biologie3. Il démontra vite et moins cher, suscitant les premières divergent, explosif, dissipateur, déstruc-
qu’un organisme peut transmuter un révoltes contre les machines (métiers à turant, inducteur de chaleur et de friction
atome en un autre et qu’il peut également tisser). L’invention du moteur à explosion qui rendent malades les êtres vivants. Le
créer de la matière4. ou à combustion interne (au pétrole) mouvement centripète est au contraire
ayant un meilleur rendement énergétique convergent, consolidant, réducteur de
éNERGIE VITALE que la machine à vapeur accéléra encore chaleur et de friction. Viktor Schauberger
ET éNERGIE PHYSIQUE la production et la domination du capital conçut à partir du second des techno-
sur le travail. Il constitua bientôt un projet logies — centrales électrique, moteur à
Les lois de la vie sont différentes des lois de société ajointant la multiplication des implosion, véhicule aérien — basée sur
de la matière et l’énergie vitale diffère de véhicules, le salariat et l’organisation l’énergie de succion ou d’implosion6.
l’énergie physique. Cette différence a des taylorienne du travail. L’après-guerre vit Parallèlement, il développa différentes
implications économiques et politiques émerger d’un même mouvement, l’éner- techniques de dynamisation des terres
importantes. gie nucléaire et la cybernétique, amorçant agricoles, augmentant leur fécondité par
une nouvelle phase de concentration du des techniques particulières de labourage
Le développement des sociétés industriel- capital, tendant à remplacer entièrement (charrue plaquée en cuivre ne produisant
les s’appuie en effet sur l’exploitation de les ouvriers par des machines. pas, comme les charrues à socs d’acier,
l’énergie physique. L’Angleterre construi- des courants ferro-électriques/magnéti-
sit son hégémonie mondiale au XIXe La contradiction mortelle entre énergie ques). Ces techniques malgré leur succès
siècle, autant sur l’établissement d’une physique et énergie vitale s’effectua donc et leurs effets bénéfiques pour la terre,
monnaie mondiale que sur le contrôle du à la fois directement et indirectement. furent reléguées aux oubliettes des pra-
charbon. De même, la montée de l’hégé- Directement, elle multiplia les problèmes tiques agricoles comme de nombreuses
monie américaine s’effectua autant sur graves autant politiquement (inégalité inventions avant elles7. Elles n’en esquis-
l’établissement d’une monnaie souverai- d’accès aux ressources) qu’écologique- sent pas moins un autre phylum techni-
ne contrôlée par Washington et d’institu- ment (effet de serre, épuisement des que et économique constituant un monde
tions régulant l’économie mondiale (FMI, ressources…). Elle soumit étroitement les commun aux êtres vivants.
Banque Mondiale) que sur le contrôle sociétés industrielles à la loi d’entropie
de l’énergie mondiale. Rockefeller a été qui constitue la racine de la rareté éco- On sait que le corps humain est composé
longtemps le symbole de l’hégémonie nomique5. Indirectement, elle bouleversa en majorité de bactéries et micro-organis-
pétrolière américaine (la Standard Oil les sociétés humaines en introduisant des mes dont le nombre est environ dix fois plus
contrôlait plus de la moitié des ventes machines, des filtres et des écrans entre élevé que le nombre de cellules dont nous
de pétrole du monde en 1900). Il forma l’humain et son environnement. Il s’ensui- sommes constitués8. Quand nous parlons
cartel avec des sociétés issues des vit une perte de l’expérience au monde et de « notre » corps, nous évoquons en fait,
grandes hégémonies passées : la Royal une décorporéisation de la relation aux un milieu collectif. Ce milieu est d’autant
Dutch Shell de la couronne hollandaise êtres et à l’environnement. plus sujet aux infections qu’il est élevé
et la British Petroleum de la couronne dans un environnement sans bactéries
britannique. Mais l’hégémonie améri- La loi d’entropie dressée comme un (germ free)9. La vitalité du corps humain
caine se constitua également par son spectre sur les sociétés contemporaines, est en ce sens en continuité directe avec
contrôle précoce de l’énergie électrique s’applique seulement aux économies la vitalité de la terre agricole qui meurent
(Edison fonda autant la General Electric soumises aux énergies chimiques d’origi- quand elle est vidée des micro-organis-

XV BIENNALE DE PARIS
BUREAU D’éTUDES 0003

mes qui la dynamisent. L’économie de ritages. La monnaie psychique, une fois de bouleversement, la monnaie morte la
l’énergie vitale dépend également d’un capitalisée, vient contraindre les vivants partage avec les machines industrielles
médium commun circulant entre tous les et les soumettre à sa loi10. régies par des principes antagonistes à
êtres vivants, l’eau. ceux de la vie (voir plus haut, à propos
L’inflation au contraire ou la dévaluation de Viktor Schauberger). Les machines
L’eau est la monnaie vivante circulant de la monnaie psychique est le moyen sont des outils autonomisés, des outils
entre les êtres vivants. Elle acquiert les dont dispose les vivants pour déshériter qui se sont séparés de la force de vie qui
caractères du milieu dans lequel elle se partiellement les héritiers, autrement dit les a conçus. Comme la monnaie morte,
meut. Il existe donc autant d’eaux qu’il pour réduire la puissance de la monnaie elles brisent les liens organiques entre
existe d’être vivant. Passant du sous- morte (monnaie accumulant du travail les hommes et concentrent toujours
sol au ciel et traversant les organismes mort). Lorsque la monnaie morte se davantage la puissance de ceux qui les
dans une boucle incessante, l’eau nous déprécie, les créanciers perdent de leur détiennent. Elles permettent de produire
constitue comme sujets d’une économie pouvoir. Cette perte de pouvoir est le une masse croissante de biens, tout en
de l’énergie vitale. moment ou le potentiel messianique que appauvrissant une masse croissante
chaque génération lègue à la génération d’hommes.
Cette boucle de monnaie vivante est qui la suit, s’exprime.
restée plus ou moins inconsciente jusqu’à Monnaie morte et machines sont des
ce que les grandes études météorolo- On retrouve là, les principes de Silvio « sujets-automates », dotés de ce que
giques et océanographiques la mettent Gesell sur la monnaie fondante11. La Hegel appelle « une vie mouvante en
en évidence, soulignant même, au fur monnaie fondante ou monnaie sociale, elle-même de ce qui est mort »14. Or, cette
et à mesure de l’avancée vers la fin du ne met pas en question la fonction de vie qui se meut en soi-même — autono-
XXe siècle, sa rareté croissante (comme compte permettant à chaque sujet privé me — d’une réalité morte menace le vivant
eau consommable par les vivants). Pour de se définir par rapport à la société re- sur la planète. Il la menace d’abord en
reprendre une remarque du philosophe présentée par l’espace monétaire dans enfreignant la limite au-delà de laquelle
écossais David Hume au XVIIe siècle, on son ensemble. De ce fait elle maintient le vivant n’a plus les conditions néces-
craint désormais « autant de voir l’argent le processus d’abstraction ou les qualités saires à son maintien en vie (mort par
déserter un royaume peuplé et industrieux hétérogènes des valeurs d’usage particu- épuisement ou dégradation). Il la menace
comme le nôtre que de voir se tarir toutes lières (auxquelles sont liés les désirs) sont ensuite en niant toute différence entre
nos sources et toutes nos rivières ». La remplacées par les quantités d’une unique mouvement mort et mouvement vivant,
monnaie-eau, constituée en capital, se monnaie de compte12. Une monnaie autrement dit en réduisant le vivant à une
rapproche lentement des monnaies que sociale peut même être réglementée par machine (mort par informatisation, artifi-
nous utilisons tous les jours dans les une institution à la façon dont un grand cialisation et brevetage).
sociétés humaines. nombre de Systèmes d’échanges locaux
peuvent être coordonnés dans un seul LA MORT PAR éPUISEMENT
Nous qualifions les monnaies de tous les fichier central13. Mais à la différence de OU DéGRADATION
jours — euro, peso, dollar — de monnaie la monnaie morte, la monnaie sociale
psychique parce qu’elles existent seule- est Symbolisant la solidarité et l’énergie Cette forme de mort se produit avec
ment par la croyance et la confiance que vitale d’un individu concret, elle se charge l’extraction illimitée des stocks géolo-
nous avons dans leur valeur. L’origine d’une émotion que la souveraineté de la giques et biologiques de la planète, le
de cette croyance et de cette confiance monnaie morte est bien sûr incapable de dérèglement de l’homéostasie globale, la
s’est longtemps autorisées des symboles produire. multiplication des microcontaminants et
et principes spirituels, marqués sur les autres pollutions au risque d’une extinc-
pièces, et qui en garantissaient la valeur. La monnaie sociale a cependant deux tion définitive de la vie sur Terre. Comme le
Le désenchantement du monde vidant limites majeures, l’empêchant d’être un dit une remarque du World Wildlife Fund,
les symboles de leur sens fit perdre à la outil de transaction à la mesure de la il faudrait 5 planètes comme la Terre pour
monnaie sa portée spirituelle, justifiant la biosphère : elle ne circule pas entre les couvrir les besoins d’une humanité dont
croyance et la confiance que nous avons vivants de la planète comme l’eau. Elle chaque membre consommerait autant
en elle, par des institutions autoritaires s’inscrit dans un contexte humain ou en- qu’un Américain. La planète est ici quali-
tirant partie de sa capacité d’accumuler vironnemental particulier à la façon d’une fiée comme un ensemble de stocks et de
la force vitale morte (passé). rivière qui traverse différents pays. flux, un diagramme agençant différentes
sortes de capitaux: un capital non humain
Karl Marx a évoqué à plusieurs reprises La monnaie morte est à l’eau ce que la tha- (minerai-animaux, minerai-végétaux,
cette capacité de la monnaie d’accumuler natoéconomie est à la bioéconomie. Elle minerai-eau, déchets, climat, pollinisa-
du travail mort et d’autonomiser ce travail menace en profondeur et de façon irréver- tion, chaîne alimentaire…) tendant à être
mort dans des institutions et dans les hé- sible la vie de la planète. Cette puissance géré comme un capital financier (stock

XV BIENNALE DE PARIS
0004 BUREAU D’éTUDES

monétaire, epargne, crédit…). Ainsi, la idéologique) et supramilitaire (diploma- permettant de voir les transformations de
production de la nature a été évaluée tique, psychologique, technologique, l’habitat commun aux êtres vivants. Des
à 55000 md $ par an par un groupe de mafieuse — drogue ou contrebande, vir- opérations techniques secrètes de grande
scientifiques de l’Institute for Ecological tuelle). Cette guerre est orienté par une envergure (géoingénierie) et des accords
Economics de l’Université de Maryland en course pour la régulation d’une planète réglementaires mondiaux, s’appuyant sur
1997. Ce capital non humain est enserré en dégradation rapide, par une escalade les informations produites par des réseaux
dans un maillage de ce qu’on appellerait technologique sans fin16 et par un état mondiaux de capteurs ou des satellites,
le capital technique (infrastructures, d’urgence perpétuel17. Elle prend la forme prétendent à présent corriger les environ-
télécommunications, constructions, de crises — biocrise, sociocrise ou écocri- nements planétaires ou ralentir leur dé-
transports). Capital non humain et capital se — servant de levier de transformation gradation. À terme l’économie de planète
technique servent d’environnement au du réel18. fermée — envisagée dans une perspective
capital humain (santé, nutrition, cogni- de gouvernementalité mondiale — suscite
tion, affection, éducation et connais- La tension de seuil résulte de l’impossi- la transformation des composants de la
sances individuelles, accès aux services bilité d’une planification globale durable, planète en terminaux d’information dans
qui les produisent…) et au capital social autrement dit de l’absence d’une hégé- un vaste réseau intégré agençant à l’In-
(croyances, coutumes, cohésion des monie planétaire incontestée sur une ternet des signes, des sons ou des images
sociétés; normes et sanctions régulant les société homogène. Bien que l’État améri- que nous connaissons aujourd’hui, un
comportements, réciprocité et échange, cain ait une telle prétention, et bien qu’on « Internet des objets » (Internet of things)
institutions sociales…). puisse soupçonner parfois qu’il existe et un « Internet des organismes ».
une instance de concertation ou gouver-
Le gouvernement de ces différents nement planétaire non légal qui possède L’Internet des objets est l’implantation
capitaux se heurte aujourd’hui à des une telle hégémonie incontestée (totale), généralisée de puces sur les objets de
seuils relatifs. Un article de Boulding nous sommes loin d’être aujourd’hui façon à ce qu’ils puissent être scannés
opposait l’économie de la planète dans une société homogène, et c’est sans à distance, qu’ils communiquent entre
ouverte (cow-boy economy) se définissant doute une chance. Car une telle société eux et produisent de l’information sur
par extraction et pollution, production et marquerait la confrontation à un nouveau leur environnement ou sur les personnes
consommation, à l’économie de la planète type de mort, peut-être plus redoutable qui les portent. Pour attribuer un numéro
fermée (spaceman economy) ou l’enjeu que le précédent : la mort par informati- à chaque objet, un code à 128 bits (par
fondamental est la gestion informée d’un sation, artificialisation et brevetage. exemple le « Ucode », en cours d’élabora-
capital planétaire limité15. tion au Japon par l’Ubiquitous ID Center)
LA MORT PAR INFORMATISATION, permettra de créer suffisamment d’adres-
Les solutions gouvernementales pour ARTIFICIALISATION ET BREVETAGE ses pour attribuer chaque jour à des objets
résoudre le problème de la limitation des un billion d’étiquettes pendant un billion
ressources visent à créer de nouvelles Cette seconde forme de mort est plus d’années). L’Internet des organismes est
réserves de ressources géologiques ou subtile qu’une simple extinction de la l’implantation généralisée de puces sur
énergétiques par la conquête d’autres vie sur terre. Car elle ne fait pas dispa- les animaux, les plantes et — progressi-
planètes du système solaire ou par l’éta- raître les organismes à la façon dont une vement — sur les humains. Le dévelop-
blissement de centrales extra-terrestres. centrale chimique brûle tous ses stocks pement d’une numérotation universelle
Des exterminations de masse, effectuée de charbon. Elle transforme plutôt le des corps (Universal Body Code, UBC) sur
de façon officielle (management des vivant en centrale énergétique ou infor- la planète — à l’étude aujourd’hui aux
conflits, vente massive de petits arme- mationnelle. Etats-Unis, est sans doute une condition
ments) ou officieuse (épidémies) accom- nécessaire à la généralisation d’un tel
pagne également de vastes campagnes Dans le contexte actuel, l’enjeu fondamen- Internet. Avec le brevetage des compo-
de stérilisation ou de réduction des nais- tal d’une économie politique de planète sants biologiques ou des organismes,
sances dans les pays non occidentaux fermée est d’intégrer le métabolisme l’implantation de puces dites « intelligen-
pour réguler ce que les écologues appel- global de l’humanité — avec ses exten- tes » est en effet un premier pas dans la
lent la capacité de charge de la planète. sions techniques — dans l’environnement fabrication d’un Internet des organismes.
biosphérique limité de la planète Terre, Le puçage du vivant ne se limite pas né-
La tension de seuil s’effectue aujourd’hui de constituer un « homéostat » planétaire cessairement à des fonctions d’identifi-
dans une guerre totale à la fois militaire entre énergie physique, énergie alimen- cation, de surveillance et de contrôle. La
(nucléaire, conventionnelle, biochimique, taire et énergie humaine. Un tel enjeu a télé-médecine développe, par exemple,
écologique — climatique voire tectoni- transformé la planète en laboratoire in différents projets de régulation à distance
que, spatiale, électronique, terroriste), vivo. Le développement de réseaux et des fonctions biologiques tandis que les
non-militaire (financière, commerciale, de systèmes techniques terrestres et neuro-puces encore peu développées de
humanitaire, réglementaire, médiatique, spatiaux a produit de nouvelles images façon commerciale pourraient permettre

XV BIENNALE DE PARIS
BUREAU D’éTUDES 0005

de « réguler » à distance les esprits ou notion même de vie tend à être supprimée Notes
encore de les « annuler ». Si l’individu et remplacée, à une échelle génétique 1. Branchant un galvanomètre sur une plante, Cleve
humain (dans ses fonctions biologique, par une gestion de codes et de micro- Backster a montré que cette dernière réagissait
psychique ou sociale) est un terminal composants chimiques (ADN, protéines) violemment à la mort de crevettes plongées dans
d’information, « les données que le corps et à une échelle physique par une gestion l’eau bouillante. (Evidence of a Primary Perception
reçoit de sources externes — sources élec- d’atomes. Les plantes et les animaux at cellular level in plant life, Backster Research
tromagnétiques, vortex, ou ondes acous- génétiquement modifiées deviennent des Foundation, 1973)
tiques puissantes — ou crée à travers ses composés biochimiques dont on peut à 2. Bose est un des pionniers — avant Marconi — des
propres stimuli électriques ou chimiques, présent modifier les atomes22. recherches sur les ondes électromagnétiques. En
peuvent être manipulées ou modifiées 1954, Gerald Pearson et Walter Brattain dans leur
de la même façon que les données de Les êtres vivants semblent donc arriver History of Semiconductor Research reconnaîtront
n’importe quel système matériel »19. Une sur un seuil. Ce seuil est critique. L’agroa- l’antériorité des travaux de Bose dans l’utilisation
micropuce « intelligente », intégrant un limentaire d’hier a détruit la solidarité des cristaux semi-conducteurs comme détecteur
logiciel ou modifiant des fonctions biolo- végétale et végétale-animale23 en isolant des ondes radio. Sir Neville Mott, le lauréat du prix
giques esquisse, en fait, un nouveau type les plantes à la façon dont les ouvriers Nobel de physique de 1977 affirmera « J.C. Bose
de société qui s’effectue à la convergence étaient isolés les uns des autres dans avait 60 ans d’avance sur son temps. (…) Il anticipa,
de sciences et techniques longtemps dé- une usine avec interdiction de parler les semi-conducteurs de type-P et de type-N. »
veloppées indépendamment les unes des entre eux. Si le développement d’un art 3. « Jusqu’à présent, on n’a pas établi que l’espace-
autres20. de gouverner a été lié à l’émergence temps euclidien est celui qui répond aux phéno-
du problème de la population24, si le mènes vitaux » (Louis Kervran, Transmutations à
Pour le moment, les systèmes techni- fordisme a fait croître — à grand prix — la faible énergie, Maloine, 1972). Une telle affirma-
ques paraissent fragiles et leur fragilité solidarité ouvrière et multiplié les luttes tion est aussi violente que la mise en question de
même peut mettre en péril le vivant. On pour la réappropriation du travail mort, la virginité de Marie pour un catholique fervent.
sait qu’une petite bombe électroma- la population humaine n’a peut-être plus 4. Création de matière : Kervran fait pousser des
gnétique ou un simple canon fabriqué cette position cardinale qu’elle a eu long- graines d’avoine dans de l’eau distillée sans aucun
avec un klystron de four micro-onde peut temps. Elle n’est plus, dans les États dits apport de calcium. Après germination et végétation
invalider des systèmes d’information « avancés », cette force de travail et cette poursuivie pendant six semaines, la teneur moyenne
complexes. Cette vulnérabilité sert d’ar- force de combat que le réseau ferroviaire en calcium par rapport au poids des graines non
gument aujourd’hui à la multiplication de avait permis de mobiliser sur les champs germées est de l’ordre de 1/1000. Voir Louis Kervran,
systèmes de contrôle et de surveillance de bataille et de production. La multipli- Transmutations à faible énergie, Maloine, 1972.
destiné — par leur multiplication et leur cation du travail sans l’homme — l’auto- 5. Comme le dit bien Georgescu-Roegen, « si
mise en réseau distribué ou sans fil — à matisation — et la délocalisation du cette loi n’existait pas, nous pourrions réutiliser
contenir en permanence les agressions pouvoir gérant et contrôlant à distance l’énergie d’un morceau de charbon à volonté,
que les êtres vivants pourraient leur tout autour de la planète, redimension- en le transformant en chaleur, cette chaleur
opposer. nent le partage du monde en expulsant en travail, et ce travail à nouveau en chaleur »
les humains de leur souveraineté sur leur (Georgescu-Roegen, Demain la décroissance).
La mort par informatisation, artificialisa- propre vie, voire même, en abolissant les 6. Une expérience réalisée à Stuttgart en 1952 effec-
tion et brevetage marque la fin de l’histoi- êtres humains en tant que tels25. tuée sur 8 types de canalisations, visait à comparer
re. Une telle fin est l’entrée dans l’époque comment l’eau se comporte dans 8 types différents
du temps planifié, breveté ou copyrighté. Mais, comme on le voit aujourd’hui, plus de canalisations, la vitesse du débit étant influencé
À un niveau inférieur, la fin de l’histoire le système-monde se rapproche de sa par le frottement, lui-même variant suivant la géo-
est la détermination absolue, autre- clôture, plus il est instable. Son durcis- métrie de la canalisation. Celles qui entraînaient
ment dit, l’extinction de l’événement21. sement marche au pas de son fissurage. la friction maximale étaient rectilignes tandis que
Quand les évènements entrent dans un la canalisation conçue par Schauberger en forme
processus de gestion à la façon dont un Il se pourrait bien cependant que ces d’hélicoïde spiralé imprimait à l’eau un mouvement
process industriel décrit un ensemble de fissures elles-mêmes, loin d’être une centripète courbe induisant la plus faible friction
tâches à réaliser, ou à la façon dont un conversion à un autre rapport au monde, voire même la négativant à certaines vitesses. De
film déroule une histoire préécrite (qui ne ne soit qu’une porte ouverte à des forces façon générale, Schauberger constata que certai-
se passe pas), le temps n’existe plus que plus redoutables encore, plus profondes, nes formes étaient plus propices à propager ou à
sous la modalité d’une répétition ajustée moins physiques peut-être. Il se pourrait, entretenir la vie que celles — rectangles ou cylin-
au fur et à mesure, selon les désidératas également, qu’à la façon d’une graine driques — générées par la production industrielle
de ceux qui l’ont planifiée. Les vies se ré- qui se désintègre pour devenir plante, la actuelle. Pour maintenir une eau vivante, il conçut
duisent alors à des ritournelles brevetées, planète entre aujourd’hui dans une phase des réservoirs de forme ovoïde permettant de
assurant des fonctions précises dans un de « germination » dont la déconstruction maintenir l’eau en constant mouvement. Les Grecs
appareil de production. Ou, plutôt, la actuelle serait le signe avant-coureur. ■ semblaient avoir compris cela qui utilisaient des

XV BIENNALE DE PARIS
0006 BUREAU D’éTUDES

amphores pour stocker l’eau, le vin ou les denrées. 15. Kenneth E. Boulding, The Economics of the 22. « Depuis quelques années, le domaine des na-
7. L’histoire des techniques est en fait chargée Coming Spaceship Earth, Sixth Resources for the notechnologies, qui englobe les manipulations de
d’inventions abandonnées. Par exemple, il y a Future Forum on Environmental Quality in a Growing la matière à l’échelle des atomes et des molécules,
près de deux siècles le pasteur écossais Robert Economy in Washington, D.C. on March 8,1966. converge à vitesse grand V vers ceux des biotech-
Stirling déposait le brevet de son moteur à air 16. « La lutte antiterroriste est une lutte de longue nologies et des technologies de l’information pour
chaud ou moteur à combustion externe (brevet du durée contre un ennemi virtuel, constamment modifier radicalement les fondements de nos
20 janvier 1817). Détrôné par la machine à vapeur, redéfini. Elle a pour objectif de redessiner l’organi- systèmes alimentaire et agricole. Au cours des deux
et les moteurs à combustion interne, il n’eut pas sation de la société. À travers ce processus, le droit prochaines décennies, l’impact de cette conver-
le succès escompté, malgré son bon rendement pénal acquiert un rôle constituant. Il est un acte gence sur l’agriculture et l’alimentation dépassera
et sa faculté à utiliser n’importe quel carburant. d’autorité suprême. […] Comme forme d’organisa- celui de la mécanisation agricole ou de la Révolution
8. Le nombre de cellules dans le corps humain est tion du politique, la procédure d’exception se subs- verte, avec pour conséquence une redynamisation
en effet estimé à environ 10 000 000 000 000 (10 titue à la constitution et à la loi » (Jean-Claude Paye, des industries meurtries de l’agrochimie et de l’agro-
puissance 14). Dans le gros intestin de l’homme, on La fin de l’État de droit, la lutte antiterroriste de biotechnologie, et soulevant un débat nouveau et
estime à près de 10 milliards le nombre de bacté- l’état d’exception à la dictature, La dispute, 2004). intense sur les aliments « atomiquement modifiés ».
ries/g de contenu, bactéries appartenant à plus L’organisation Statewatch a montré que, sur les 57 Du sol à l’assiette, les nanotechnologies vont non
de 400 espèces différentes. Le rapport entre les mesures prévues par le Conseil des chefs d’État et seulement modifier le fonctionnement de chaque
bactéries du colon et le nombre de cellules du corps de gouvernement des 25 et 26 mars 2004, suite aux étape de la chaîne alimentaire, mais elles vont aussi
humain serait de 10 contre 1. attentats de Madrid, 27 propositions ont pour objets en affecter tous les acteurs. Et l’agriculture pourrait
9. Les animaux de laboratoire élevés en l’absence de d’assurer la surveillance de l’ensemble des popula- bien servir de terrain d’essai à des technologies
bactéries (germ free) sont plus sujets aux infections tions à travers le contrôle des communications, et destinées à la surveillance, au contrôle social, voire
et ont un système immunitaire très faible. non la seule surveillance de groupes déterminés. à la guerre biologique» (Nanotechnologies, Cap vers
10. Cette accumulation a atteint aujourd’hui des 17. La guerre technologique est un jeu infini dans l’infiniment inquiétant ? ETC Group, 2004).
niveaux jamais atteints dans le passé. C’est en effet lequel une victoire sur un champ de bataille ou sur 23. L’agriculture biodynamique a montré avec ex-
la monnaie morte qui permet que le revenu annuel un théâtre de conflit ne signifie pas la fin du conflit. cellence comment des « mauvaises herbes » ou des
des 225 personnes plus riches au monde dépasse la Dans un jeu infini il ne s’agit pas de gagner mais de bactéries (détruites par les pesticides) fixent l’azote
somme des revenus annuels des 47% de la popula- continuer à jouer. Voir Stefan T. Possony, Ph.D.; Jerry nécessaire à la croissance des céréales. On sait par
tion mondiale (2 md 500 millions de personnes). E. Pournelle, Ph.D. and Col. Francis X. Kane, Ph.D., ailleurs le rôle des insectes dans la fécondation des
11. Le principe de monnaie fondante de Gesell invite The strategy of technology. plantes.
à faire circuler ses avoirs plutôt qu’à les accumuler. 18. Les crises financières russes et asiatiques ont 24. Michel Foucault, Dits et écrits II, p. 650
Ce principe a été mis en pratique à Woergl en permis de transformer la Russie et le sud-est asia- 25. « D’ici les deux prochaines générations, les
Autriche dans les années 30 (avec un système de tique dans le but de les intégrer dans un système- biotechnologies nous donneront les outils qui nous
timbre-monnaie se dépréciant de 1% de sa valeur monde sous hégémonie américaine. Il se pourrait permettront d’accomplir ce que les spécialistes
par mois), et de 1930 jusqu’à aujourd’hui à Zurich bien qu’une crise comme celle provoquée par le d’ingénierie sociale n’ont pas réussi à faire. À ce
dans le réseau d’échange coopératif WIR Bank. Tsunami en 2004 ait été provoquée artificiellement stade, nous en aurons définitivement terminé avec
12. Voir Michel Aglietta et André Orléan, La violence pour déstabiliser une région ou ouvrir une brèche l’histoire humaine, parce que nous aurons aboli les
de la Monnaie, PUF, 1982, p. 44. L’unité de compte aux armées humanitaires. L’efficacité de telles êtres humains en tant que tels. Alors commencera
désigne la manifestation la plus abstraite de la « géoingénieries » financières, écologiques est loin une nouvelle histoire, au-delà de l’humain » (Francis
souveraineté de la monnaie, la marque qui annonce cependant d’être garantie. Fukuyama, Le monde, 17 juin 1999)
l’emprise normalisatrice de l’institution. L’abstrac- 19. Timothy L. Thomas, The Mind Has No Firewall,
tion de la monnaie comme unité de compte, détache Parameters, Spring 1998, pp. 84-92,
la valeur de son origine : elle la rend autonome et lui http://carlisle-www.army.mil/usawc/Parameters/
permet ainsi de circuler librement, indépendamment 98spring/thomas.htm
de la force vitale qui l’a suscitée. L’abstraction de la 20. Le projet appelé « Converging technologies »
monnaie est une condition préalable de sa capacité est un projet financé par les Etats-Unis visant à faire
d’incorporer des rapports sociaux et des systèmes converger les TIC (technologies de l’information
de pensée. et de communication), les biotechnologies, les
13. Nous pensons ici au « multiLETS Registry » créé nanotechnologies, les technologies cognitives, la
par Michael Linton et Angus Soutar. L’institution a robotique, voire même les technologies sociales.
pour avantage et pour limite de déplacer les rapports Une telle convergence suscite la mise en corrélation
de force entre les échangistes. Dans le Red Global de couches de connaissances qui se sont dévelop-
del Trueque (RGT) sont apparues des contrefaçons pées de façon séparée : physique, mathématiques,
de la monnaie utilisée pour les échanges. Certaines biologie, chimie, sciences cognitives, sciences du
factions du réseau ont cherché également à imposer langage et de la société…
leur propre « creditos » comme étalon national. 21. On a vu un exemple d’événement planifié le 11
14. Hegel, La philosophie de l’esprit, p. 125. septembre 2001.

XV BIENNALE DE PARIS
BUREAU D’éTUDES 0007

CARTES SUR LE SYSTèME AGRO-ALIMENTAIRE FRANçAIS

Cartes sur le système agro-alimentaire français exposés au Salon d’Agriculture Biolo-
gique « Ille-et-Bio », Guichen (Ille et vilaine), Samedi 7 et dimanche 8 octobre 2006.
Première distribution du journal La Belle au bois dormant, journal politique du vivant.

A partir du matériau extrait de notre projet d’Atlas (ensemble de cartographies sur
l’État en France), nous voulons montrer dans une exposition publique la relation de
l’État au vivant. Nous chercherons à montrer comment le système agro-alimentaire
français et son environnement sont organisés, comment ils évoluent au gré des plans,
des crises sociales et vitales qui viennent en modifier le cours. Les cartes que nous
présenterons ne sont pas des « réalités » mais des représentations, des modélisations,
qui devraient nous aider à comprendre où nous sommes, pourquoi nous en sommes là
et peut-être aussi comment nous voudrions que cela fonctionne. Présent au cours du
salon, nous voulons rencontrer les différents acteurs du secteur agro-alimentaire et de
son environnement en Bretagne.

Cette présentation fait suite à l’exposition qui s’est tenue au Bon Accueil (Rennes) au
cours du mois d’avril 2006. Les cartes de Bureau d’études sont téléchargeables sur le
site de l’université tangente http://www.u-tangente.org

XV BIENNALE DE PARIS