You are on page 1of 42

Université 7 Novembre Tunis Carthage Institut Supérieur de Commerce et de Comptabilité de BIZERTE

Méthodes Informatiques d’Aide à la Décision « MIAD »

Niveau: 3ème HEC

Année universitaire: 2008-2009

Objectifs du cours:
 Le cours MIAD est un cours orienté vers les étudiants ayant suivi une formation en gestion.  Le cours MIAD présente un ensemble d’outils informatiques pour aider le décideur dans sa tâche de prise de décision.  Modéliser un processus de décision (DIAGRAMME D’INFLUENCE) et construire un SIAD en utilisant le logiciel EXCEL.  Traiter les Problèmes de Décision Multicritères et présenter un ensemble de logiciels permettant la résolution de ce type de problème (DECISION LAB et EXPERT CHOICE).  Comment construire une base de données avec le logiciel ACCESS.

Organisation du cours
 Chapitre 1: Introduction aux Systèmes d’Aide à la Décision (SAD):

 Chapitre 2: Construction d’un Système Interactif d’Aide à la Décision Avec EXCEL

 Chapitre 3: Les Méthodes d’Aide à la Décision Multicritères (MCDM): « Expert CHOICE & DECISION LAB »

 Chapitre 4: Les Bases de Données Relationnelles: « Construction d’une BD avec ACCESS »

TP 1: Les Tableurs Comme outils d’aide à la décision: traitement des données(création, ajout suppression) avec EXCEL. Tableaux croisés dynamiques( résumé des données). TP2: Construction d’un SIAD avec EXCEL: L’analyse par simulation: outils EXCEL d’aide à la décision (le gestionnaire de scénarios, la valeur cible, autres fonctions). Transformation d’un Diagramme d’Influence en un modèle de calcul informatisé (SIAD). TP3: Initiation au logiciels DECISION LAB & EXPERT CHOICE: Les problèmes de décision multicritères TP4: Construction d’une Base de donnée avec ACCESS

o Un Examen Finale: 70% de la note finale. . o Un Devoir de Contrôle Continue: (30% de la note finale=20% devoir TP. 10% Travaux à rendre).Organisation du cours o Deux séances (3 heures) de cours par groupe/semaine+travaux dirigés o Une séance de Travaux Pratiques (1h30) sur ordinateur.

et dans un deuxième lieu quelles sont les étapes d’un processus de prise de décision (section 2). (section 3) .Chapitre 1: Introduction au Systèmes d’Aide à la Décision Dans ce chapitre on va essayer d’introduire la notion de prise de décision en gestion en exposant les étapes du processus de décision et les besoins de rendre ce processus informatisé à travers les Systèmes Interactifs d’Aide à la Décision (SIAD). Pour se faire on va présenter dans un premier lieu qu’est ce qu’on entend par LA PRISE DE DECISION (section 1). Finalement on présentera la notion des « SIAD » comme outil de décision informatisé.

le gestionnaire produit des décisions quotidiennes. la prise de décision et devenue une tâche de plus en plus complexe.Section1. de nos jours. avec l’accélération des activités de l’entreprise et avec la mondialisation. l’installation d’une nouvelle usine. octroyer un crédit. . La prise de Décision  Un gestionnaire en exerçant ses différentes tâches quotidiennes se trouve toujours confronté à prendre une décision (lancement d’un nouveau produit.  Cependant. etc…)  Sur la base d’intuitions et d’expériences acquises (ensemble d’informations). gérer le stock. augmenter les frais publicitaire. recruter des nouveaux employés.

2. 3. .Section1. Le nombre d'actions (alternatives) qu’un gestionnaire peut prendre a augmenter avec l’émergence des nouvelles technologie d’information et l’augmentation de la puissance de traitement des ordinateurs. L'un de ces principaux problèmes est de déterminer les informations pertinentes pour la décision. La nature des informations accessibles s'est enrichie et la quantité des informations accessibles est nettement plus importante. La prise de Décision Question: Pourquoi il est plus difficile de prendre une décision? 1.

La prise de Décision 4. en raison de la complexité et de l'importance des résultats engendrées par une décision et de la chaîne de réaction dans les différentes parties d'une organisation. 5. De plus.Section1. . Le coût des erreurs de décision est de plus en plus grand. il est nécessaire d'adapter en permanence sa stratégie (planification et prévision) au vue de la rapidité de changement de l'environnement qui nous entoure.

Définition: Un SAD est donc un système (généralement informatisé) qui aide un seul ou un ensemble (groupe) d’individus pour résoudre des problèmes de décision en fournissant des informations et/ou en produisant des suggestions (solutions) concernant des décisions spécifiques. Ces systèmes sont plutôt connus sous le nom Systèmes d’Aide à la Décision: « SAD ». il est devenu important de créer des systèmes permettant le traitement rapide des données à fin d’apporter une assistance (technique) pour la prise de décision. .Section1. La prise de Décision Pour gérer cette toute cette information.

Les systèmes d'information et d'analyse d'information (systèmes de documentation. simulations. Les systèmes d'aide à la prise de décision (systèmes expert. analyse de données. etc. logiciels de support de choix. certains systèmes expert. Les systèmes de communication et de coopération .) 2.Définition Les systèmes d'aide à la décision font référence à un ensemble varié d'outils informatiques supportant directement ou indirectement la décision voire le travail général du gestionnaire Nous classons les systèmes d'aide à la décision selon trois grands axes: 1. bases de données. etc.) 3.

prendre une décision signifie concevoir et s'engager dans une stratégie d'allocation irrévocable de ressources.  La résolution du problèmes consiste à énumérer toutes les actions ou alternatives possibles et leurs conséquences. . Le Processus de prise de Décision La prise de décision:  Une décision et un processus dans lequel le décideur se voit confronté à résoudre un ou plusieurs problèmes (Objectifs). (choix entre plusieurs alternatives).Section2.  Une fois l’action est choisie.

le Processus de prise de décision: les étapes A fin de pouvoir rendre un processus de décision informatisée. Phase D’information 2.Section2. Phase de Conception 3. Phase d’évaluation de choix . il est important de comprendre d’abord les étapes d’un tel processus: Il existe 4 phases 1. Phase de choix 4.

1. il est nécessaire de rechercher les informations pertinentes en fonction des questions que se pose le décideur: On utilise les systèmes d’information concernant les différentes fonctions de gestion de l’entreprise . Phase d’information  Il s’agit d’identifier le type de problème de décision (quelle décision on va prendre?) et les objectifs qu’on veut atteindre.  Pour cela.

la rémunération. le nombre de retard. les états financiers. les licenciements. etc… 2.Où chercher les données: Systèmes d’informations d’une entreprise: 1. études de marché. les employés. l’évaluation…. les décaissements. les grand livres. gestion de la trésorerie. les prix. les prévisions. les choix d’investissement…. les prévision des ventes. Système d’Informations Marketing: Les produits. Système d’Informations Gestion des ressources humaines: Le recrutement. 4. les mouvements de fonds. 3. Système d’Informations Financier: Les encaissements. l’évolution des titres. Système d’Informations Comptable: Les bilans.… .

les variables résultats ainsi que les relations mathématiques.2. il s’agit de rechercher l’ensemble des solutions possibles aux problèmes de décision.  choisir les modèles permettant la résolution de ces problèmes. il faut déterminer les variables de décision. Phase de conception  dans cette étape. . les variables incontrôlables. symboliques ou qualitatives entre ces variables et construire les différentes alternatives.  Pour les modèles choisis.

 Cette phase inclut l’exploration des conséquences de chaque action possibles. A fin d’aboutir à la meilleure solution qui soit. .3. Phase de choix  Le décideur choisit la meilleure solution ou action entre les différentes alternatives qu'il a été capable de construire et de tester pendant la phase précédente. la valeur cible) ou encore par l’analyse de sensibilité. Ce ci peut être réaliser soit par simulation (gestion des scénarios.

4. . Phase d’évaluation des choix  Il s’agit de mettre en exécution la décision choisie et suivre si elle est satisfaisante ou pas (voir ses conséquences).

Le processus de prise de décision .

Les Catégories de Décision Les Décisions Structurées Les Décisions Semi-Structurées Les Décisions Complexes AD-HOC .

stable et s'il est accompagné d'une règle de choix invariante  Une décision structurée présente souvent un caractère répétitif.les catégorie de décision 1. Les Décisions Structurées  Un problème de décision est dit structuré s'il peut être exprimé par un modèle calculable. .  Le processus de prise de décision se réduit dans ce cas à l'exécution d'un calcul.

Exemple de décision structurée : optimisation d’un résultat: Variables de décision X1: Nbre de pièces A X2: Nbre de pièce B Relation mathématique Maximiser Z (profit) Variable résultat Total profit=Z Z=8*X1+12*X2 Contraintes 300X1+500X2<200 10000X1+15000X2<=8000000 X1>100 .

• Les objectifs poursuivis lors de la prise de décision sont nombreux.Les Décisions semi-Structurées • Leur résolution d’un problème de décision dépend au même temps des modèles de calcul utilisé mais aussi des préférences. de calcul et de manipulation de données • Les SIAD sont conçu pour résoudre ce type de problèmes . de l'intuition et de l'expérience du décideur. • La recherche d'une solution pour ce genre de problème implique un mélange de recherche d'informations. en conflits et fortement dépendants de la perception de l'utilisateur. de formulation du problème. des jugements.

Section 3. Il est en fait un système informatisé d’aide destiné aux preneur de décision pour résoudre les problèmes de décision semi-structurés . les Systèmes Interactif d’aide à la décision (SIAD) Définition 1: Un SIAD est un système de support à la décision qui regroupe les ressources intellectuelles du décideur (formulation des modèles de calcul) avec la capacité des ordinateurs afin d’améliorer la qualité des décision.

Définition 2: Un logiciel conçu pour faciliter la préparation et le traitement des informations pertinentes sur la base desquelles une décision peut être prise. adaptable et spécifiquement développé pour aider la résolution d'un problème de décision. fournit une interface utilisateur simple et autorise l'utilisateur à développer ses propres idées ou points de vue. .. flexible.. Il permet entre autre de fournir des statistiques permettant de suivre l’évolution de l’activité de l’entreprise sans fournir ni des explications ni des commentaires Définition 3: un système d'information interactif. Il utilise des bases de données.

Un SIAD peut être utilisé pour fournir des statistiques sous forme de tableaux et des graphiques (tableau à une entré. les tableaux croisé dynamiques (TP1)).A quoi sert un SIAD L’utilisation d’un SIAD comporte plusieurs type d’activité de modélisation: 1. tableau à deux entrés. 2. . Un SIAD est un outil d’analyse par simulation: Il s’agit de simuler un changement pour observer des modifications apportés par certaines variables sur d’autres variables. Exemple: Quel serait le bénéfice ou le chiffre d’affaire si on baissait les frais publicitaire de 10%.

Exemple: de combien augmenter les dépenses publicitaires pour atteindre un chiffre d’affaire de 1M DT . Un SIAD peut être utilisé pour une analyse axée sur la cible: Il s’agit de soumettre des variables à des modifications répétées jusqu’à ce qu’une autre variable atteigne une valeur cible. Exemple: quel serait le Chiffre d’affaire si on baissait les frais publicitaire de 100 DT plusieurs fois et dans des contextes de ventes différente 4. Un SIAD est outil d’analyse de sensibilité: Il s’agit d’observer l’effet des modifications répétées apportées à une seule variable sur d’autre variables.3.

Architecture d’un SIAD: les composantes d’un SIAD .

Le module Dialogue  Le module de dialogue représente le partie charnière du système permettant d'établir une collaboration entre le décideur et la machine: C’est l’interface de communication entre Homme/Machine  Permettre d'afficher les informations sous différentes formes (graphiques 2D ou 3D. textes. vidéo ou autres) .Architecture d’un SIAD: les composantes d’un SIAD 1.

elle stocke non seulement les données. mais elle gère aussi l'enregistrement de données volatiles ainsi que l'effacement de ces mêmes données selon le souhait de l'utilisateur . de façon permanente ou passagère. La base d’information  La base d'informations assure la fonction de mémoire.Architecture d’un SIAD: les composantes d’un SIAD 2.

des modèles statistiques ou encore des modèle de gestion de base de données (ACCESS):SGBD . La base des Modèles  La base de modèle se compose d'un ensemble de modèles et d'un système de gestion de ceux-ci. Les modèles peuvent être : des outils de recherche opérationnelle.Architecture d’un SIAD: les composantes d’un SIAD 3.

La base de connaissance  La base de connaissance regroupe pour sa part un ensemble de connaissances sur le domaine du problème. .Architecture d’un SIAD: les composantes d’un SIAD 4.  Elle introduit la notion d'apprentissage dans le SIAD: On parle d’Intelligence Artificielle. sur les modèles et sur les stratégies de constructions des modèles.

Les Fonctions d’un SIAD .

......Question: Un SIAD. trimestre. écritures comptables.) ..) Photo prise à un instant donné (à une fin de période: mois. année . Comment ça Fonctionne? Fonction 1 : Collecte  photocopier l'activité de l'entreprise : constat au fil du temps des opérations (achats. les commandes. les contrats. ventes.) de l'ensemble des activités (les clients..

 C’est dans cette fonction qui sont effectués les opérations de calcul. normalisée et fiable qui masque la diversité de l'origine des donnée  Elle permet d’assurer la gestions des métadonnées qui assurent l‘interaction entre des données provenant de différentes sources. de regroupement des données.Un SIAD. Comment ça Fonctionne? Fonction 2 : Consolidation  Élément central qui permet aux applications décisionnelles de bénéficier d'une source d'information commune. . homogène.

Comment ça Fonctionne? Fonctions 3: Modélisation des variables selon différentes axes d’analyse  Il s’agit de créer un entrepôt de données qui peut héberger des milliers de variables ou bien quelques dizaines au maximum pour une activité décisionnelle particulière  Un tableau: • L’évolution du chiffre d’affaire selon Axe 1: temps.Un SIAD. Axe 2 Produits. • Les tableaux croisés dynamiques d’Excel est un exemple de ce type de tableau de bord .

/ femme. petit.Un SIAD. Comment ça Fonctionne?  Un Cube: • On ajoute un troisième Axe d’analyse: Segmentation des clients par catégories (gros. homme) • Ce si peut se faire par l’ajout d’un Champ « Page » dans le tableau croisé dynamique  Un Hypercube: • On ajoute une quatrième axe d’analyse: Magasins par zone géographique • Exemple: Mesurer l’évolution sur trois ans (AXE1) du CA lié aux ventes d’une gamme de produit (AXE2) réalisé pour un profil de clients (AXE3) sur une zone géographique précises (AXE3) .

écarts. Tableaux. Chiffres.…)  Permet aux gestionnaires:  De sélectionner des données relatives à telle période. la visualisation des résultats sous différentes formes (Graphiques. regrouper ou répartir ces données selon des critères  De réaliser divers calculs (Totaux.Fonctions 4: Interface  Assure le contrôle d’accès des utilisateurs.  De trier. tel produit. le plus souvent graphiques. comparatif d’une période à l’autre…)  De présenter les résultats d’une manière synthétique ou détaillé. . la prise en charge des requêtes. moyennes. tel client.

duplexes.) . centres commerciaux..Les Applications Des SIAD Pari TOP: un système d’aide à la décision pour l’évaluation foncière  Basé sur l’approche de comparaison directe: il confronte le profil des immeubles comparables à celui de l’immeuble en question que Pari TOP parvient à une estimation de valeur pour ce dernier  Analyse des données: Pari TOP offre des outils d’analyse et de visualisation des données  Permet la segmentation d’un lot de terrain en permettant de créer des parcs cibles (Immeubles. etc. maison.

Section 5: Quelques exemples De SIAD • EsPer: Un SIAD pour l’estimation personnalisée des risques (Domaine Médicale) • EsPeR est un serveur d'aide à la prévention et au dépistage qui propose une estimation quantifiée et individualisée des risques en santé reliée à l'utilisation des recommandations pour la pratique. dans l'esprit de la médecine fondée sur les preuves .