You are on page 1of 4

Guide dévaluation des consommations en eau et inhibiteurs dans les systèmes semi-ouverts

Introduction : Il faut bien constater que nombre de « Utilities Manager » n’ont qu’une idée très générale de la manière dont fonctionnent les systèmes de refroidissement reposant sur l’évaporation de l’eau. Lorsqu’il s’agit d’évaluer l’efficacité du traitement face au investissements consenti! nombre d’entre eu se sentent démunis. "e guide a pour ob#ectif d’identifier les sources les plus courantes de gaspillage d’eau afin d’estimer si l’utilisation qui en est faite est rationnelle et d’envisager d’éventuelles économies. Le dosage des in$ibiteurs de tartre%corrosion étant normalement effectué proportionnellement & l’eau d’appoint! des économies sont donc également réalisables au niveau de ce poste.

Taux de concentration : 'fin de pouvoir comparer des systèmes entre eu ! il est important de se familiariser avec le concept de tau de concentration. "elui(ci peut )tre défini comme le rapport entre l’eau d’appoint qui entre dans la tour et l’eau que l’on purge du système. L’ob#ectif étant de ma imiser ce tau de concentration. *’o+ proviennent les pertes au niveau d’une tour de refroidissement , - -erte par l’évaporation .directement liée & l’intensité du process associé/ - -ertes dues au « éclaboussures » ou drift .minime/ - -ertes due & la purge .optimisable 0n ma imisant ce tau de concentration! la ma#orité de l’eau qui sera perdue par le système le sera via l’évaporation et non par la purge.

2ombre de prétraitements bon marc$és permettent d’atteindre des tau de concentration significatifs . Une eau ric$e en sels dissous . .c$lorures! alcalinité! dureté1/ ne permettra qu’un tau de concentration faible et donc des consommations en eau et en in$ibiteurs importantes.De la qualité de l’eau d’appoint : 0n pratique le tau de concentration est limité par la qualité de l’eau d’appoint. Le tableau ci(dessous démontre l’importance des économies réalisables.imposée par le constructeur! des normes 1/ soit atteinte. 'insi passer d’un tau de concentration de 5 & 4 permettra de réaliser #usqu’& 67 8 d’économies en eau.eau de surfaces! eau de récupération industrielle1/ Le c$oi pour tel ou tel type de traitement est $abituellement réalisé en concertation avec le traiteur d’eau! & la suite d’une étude tec$nique et économique. Une eau contenant une faible teneur en sels dissous permettra & l’inverse d’importantes économies en eau et en in$ibiteurs. 0n concentrant l’eau dans la tour! on concentre également l’ensemble des sels dissous dans cette eau! #usqu’& ce qu’une limite analytique .3 4/ et ce y compris avec des eau de piètres qualités au départ .

Le grap$ique ci(dessous montre bien quant & lui! la faible importance que prend la purge face & l’évaporation lorsque le tau de concentration augmente.Mauvais réglage des vannes d’appoint .float ball valves/ . Déterminer l’origine des consommations élevées : "ertaines pertes sont totalement indésirables et sont en général dues & des causes très simples 9 .

*ébordements par retour d’eau lors de l’arr)t de la pompe de recirculation .</ "ertaines tours de refroidissement présentent des consommations en eau e cessives car le tau de concentration n’a pas été optimisé.mauvais design/ 9 ..:au de concentration très faible . =ien souvent aucune étude quant & un prétraitement n’a été effectuée ou celle(ci a été effectuée par le traiteur d’eau sans contr>le de la part du client. "ertains n’$ésitent pas & user de stratagèmes afin d’augmenter la consommation en in$ibiteurs .c$oi d’une mauvaise qualité d’eau afin de limiter le tau de concentration! dosage d’une quantité très importante d’in$ibiteurs afin d’augmenter la conductivité de l’eau ce qui entra?ne des purges intempestives1/ .