You are on page 1of 40

LIVRE BLANC

Un Système d’Information
Industriel pour garantir
l’excellence opérationnelle
En partenariat avec :
Réalisé par Dominique Dupuis,
Directrice de la Recherche, Le CXP
le CXP – 13, rue Le Sueur - 75116 Paris - Tél. : +33 1 53 05 05 53
www.cxp.fr
1973 - 2008 : 35 ans
d'indépendance et d'expertise !
© 2011 CxÞ 3 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344




nous Lenons a remercler chaleureusemenL les personnes sulvanLes pour
leur conLrlbuLlon a ce llvre blanc :

- kumar 8. CPA11L8!LL,
Clobal 8&u, Þrocess ÞorLfollo, ArcelorMlLLal
- Luca 8enporaLh,
8uslness uevelopmenL ulrecLor, ManufacLurlng MarkeL, ALos
- 8emy uanlere,
lngenleur d'affalres, 8esponsable offre MLS « ÞlloLage de la fabrlcaLlon », Lurlware
- ÞaLrlce LAMC11L,
8esponsable uellvery Sl lndusLrlel, 1hales Croup



. sans qul ce llvre blanc n'auralL pas vu le [our.



Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 4 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344


Sommaire
"#$%&'(
) * +,-.(/.( (. (-0(1/
- une LransformaLlon en profondeur
- ues en[eux ma[eurs
2 * 3& #$4,-5( 61 7&#'8$
- 8epondre aux exlgences « lnformaLlques » du marche
- 8edlsLrlbuLlon des rôles des acLeurs sur le marche
9 * :- ;<5.=7( 6>?-%,#7&.@,- ?-615.#@(A
- 8eller les equlpemenLs lndusLrlels au buslness
- Macro-foncLlons
- ÞlaLe-forme Lechnologlque
B * 3(5 C$-$%@'(5 6>1- ;<5.=7( 6>?-%,#7&.@,- ?-615.#@(A
- ulsposer d'un vral « sulvl » de la fabrlcaLlon
- 8eneflcler en producLlon eL pour les foncLlons connexes, de
donnees eL praLlques homogenes
- Amellorer les performances operaLlonnelles
- lnlLler de nouveaux pro[eLs d'excellence
D * E&'.(1#5 'A$5 6( 51''=5 6>1- 4#,0(.
- un cholx reallse con[olnLemenL par les meLlers eL la uSl
- une organlsaLlon prôLe a la mlse en ouvre d'une soluLlon
lndusLrlelle
- Consells eL recommandaLlons pour la mlse en ouvre
F G +,-'A15@,-
H,-6(#I&#(

pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 3 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344

Préface
ll y a envlron un deml-slecle, seule une polgnee
d'enLreprlses lndusLrlelles eL d'lnsLlLuLlons flnancleres
eLalenL reconnues comme des « mulLlnaLlonales ». Le
Lerme sous-enLendalL leur presence eL leur unlLe
d'explolLaLlon dans dlfferenLes parLles du monde. ue nos
[ours, avec l'avenemenL d'un monde "sans asperlLes", les
acLlvlLes a l'echelle mondlale sonL conslderees comme
une sLraLegle adapLee garanLlssanL la compeLlLlvlLe eL la reusslLe flnanclere d'une
enLreprlse. CeLLe sLraLegle esL guldee par des opporLunlLes envlsagees sur des
marches Lres porLeurs, comme la compeLlLlvlLe des coûLs, la dlsponlblllLe de
maLleres premleres de quallLe eL abordables, des ressources humalnes adapLees,
une loglsLlque performanLe, eLc.
uans l'envlronnemenL commerclal acLuel, les enLreprlses dolvenL repondre
prompLemenL aux demandes du marche. ll esL fondamenLal d'anLlclper la
demande pour un Lype eL une quallLe de produlL parLlcullers eL d'lnvesLlr en
consequence dans la recherche eL le developpemenL a l'avance afln de saLlsfalre
la demande dans les Lemps voulus. Les enLreprlses sonL conLralnLes de falre
preuve d'une grande flexlblllLe qul exlge souvenL un accrolssemenL soudaln de la
producLlon, un changemenL dans le profll du produlL, eL parfols de ralenLlr la
producLlon pour equlllbrer l'offre eL la demande - le LouL en conLrôlanL les coûLs,
en garanLlssanL une parL de marche crolssanLe eL en donnanL saLlsfacLlon aux
asplraLlons des lnLeresses. 1ous ces besolns dolvenL ôLre abordes eL coordonnes
de manlere regullere eL efflcace en assuranL une gesLlon des prevlslons eL des
planlflcaLlons eL en garanLlssanL une execuLlon sûre, vlable eL renLable alnsl que
la llvralson en Lemps voulu d'un produlL de quallLe dans LouL pays du monde.
CeLLe slLuaLlon esL rendue plus dlfflclle encore lorsque l'enLreprlse explolLe des
unlLes de producLlon dans dlfferenLs pays. Le defl conslsLe a gerer la reparLlLlon
des maLleres premleres, en planlflanL les llgnes de producLlon, les coûLs de
gesLlon eL la loglsLlque.
kumar 8. CPA11L8!LL

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 6 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
uans une perspecLlve de producLlon, une enLreprlse reusslra a condlLlon que Lous
les elemenLs solenL loglquemenL relles enLre eux grâce a un sysLeme de gesLlon
de l'lnformaLlon flable eL performanL. Alnsl, au nlveau de l'enLreprlse, les
sysLemes lnLegres L8Þ sonL omnlpresenLs. Les enLreprlses exerçanL leurs acLlvlLes
a l'echelle mondlale eprouvenL peu a peu le besoln d'une lnformaLlon lnLegree en
Lemps reel, de dlagnosLlcs d'experLs eL de sysLemes d'alde a la prlse de declslon
au nlveau de la fabrlcaLlon. Afln de repondre a ceLLe dynamlque d'enLreprlse Lelle
qu'enoncee cl-avanL, les chefs d'explolLaLlon slLues dans dlfferenLs polnLs
geographlques dolvenL pouvolr coordonner en Lemps reel les dlfferenLs aspecLs
des processus de fabrlcaLlon. CeLLe coordlnaLlon se resume a des lnLeracLlons sur
des quesLlons Lelles que la dlsponlblllLe des equlpemenLs, la programmaLlon eL la
planlflcaLlon de la producLlon, le parLage des bonnes praLlques (relaLlves a la
securlLe, a la quallLe, a la producLlon, a l'enLreLlen, a l'envlronnemenL,...), la
demarche d'evaluaLlon, la resoluLlon des problemes sur une base de
collaboraLlon, la gesLlon des sLocks, eLc.
une coordlnaLlon operaLlonnelle efflcace a l'echelle mondlale peuL ôLre reallsee
par une gesLlon de l'lnformaLlon lnLegree eL en Lemps reel, par des dlagnosLlcs
d'experLs eL des sysLemes d'alde a la prlse de declslon, communlquanL
dlrecLemenL avec les sysLemes d'auLomaLlsaLlon au nlveau de l'unlLe de
producLlon eL des bases de donnees. un Lel sysLeme requlerL une sLandardlsaLlon
des donnees eL une ldenLlflcaLlon des lndlces de performances clefs. ll permeLLra
aux uLlllsaLeurs a l'echelle mondlale (dlrlgeanLs eL personnel d'explolLaLlon)
d'apprehender une slLuaLlon parLlcullere de manlere slgnlflcaLlve eL d'ôLre
capable de s'engager con[olnLemenL dans un processus efflcace de prlse de
declslon. L'lnformaLlon unlformlsee rassemblee par les unlLes de producLlon dolL
ôLre archlvee dans des bases de donnees cenLrales ou dlsLrlbuees
geographlquemenL en uLlllsanL le concepL du « cloud compuLlng », permeLLanL un
acces sans probleme eL slmulLane a l'lnformaLlon eL aux dlagnosLlcs par LouL
uLlllsaLeur parLouL dans le monde. La mlse en ouvre d'une archlLecLure
approprlee suscepLlble de saLlsfalre les besolns operaLlonnels mondlaux
presenLera cerLalnemenL des defls relaLlfs au LransferL flulde des donnees, a
l'acces lnLerconLlnenLal eL slmulLane, a la proLecLlon lÞ, a la conflance dans le
reseau, a la redondance, aux quesLlons culLurelles, a la formaLlon eL a de
nombreux auLres aspecLs.


pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 7 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
ll esL clalr que de Lels sysLemes ne peuvenL pas ôLre pas mls en ouvre en une
seule fols, en ralson de leur complexlLe lnherenLe, de la capaclLe d'adapLaLlon
humalne eL des conslderaLlons flnancleres. CependanL, le concepL dolL ôLre Lres
compleL. A l'eLape de la concepLlon, les ob[ecLlfs mondlaux dolvenL ôLre blen
deflnls eL les produlLs flnaux ldenLlfles, leur prlorlLe dolL ôLre eLablle eL lls dolvenL
ôLre synchronlses avec les besolns reels de l'enLreprlse. Lors de son
developpemenL, une archlLecLure adapLee devra presenLer des caracLerlsLlques
de modularlLe a la fols dans ses foncLlonnallLes eL dans la concepLlon du sysLeme.
CeLLe approche devralL alder a la reallsaLlon des buLs deflnls, permeLLanL alnsl a
Lous les acLeurs clefs d'aLLelndre les ob[ecLlfs de l'enLreprlse, en parLlculler dans
le cadre de l'envlronnemenL dlfflclle mals Lres valorlsanL des acLlvlLes exercees a
l'echelle mondlale.
kumar 8. CPA11L8!LL
Clobal 8&u, Þrocess ÞorLfollo
ArcelorMlLLal








Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 8 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
1 – Contexte et enjeux
Une transformat|on en profondeur
L'lndusLrle esL un secLeur qul a sublL de grandes LransformaLlons ces dernleres
decennles sous l'lnfluence noLammenL de la mondlallsaLlon eL du polds crolssanL
des reglemenLaLlons. Selon une eLude de l'lnsLlLuL de l'enLreprlse
1
, publlee en
2009, ces LransformaLlons onL prlnclpalemenL porLe sur :
• une lnLenslflcaLlon forLe du Lravall,
• une hausse conLlnue de la producLlvlLe,
• un developpemenL de l'exLernallsaLlon,
• une lmbrlcaLlon accrue enLre lndusLrle eL servlces,
• une recomposlLlon de l'emplol lndusLrlel avec
o une elevaLlon des quallflcaLlons
o une redlsLrlbuLlon des servlces aux enLreprlses
• un polds crolssanL des lnvesLlssemenLs lmmaLerlels dans l'lnvesLlssemenL
lndusLrlel eL les acLlfs des enLreprlses.
La deslndusLrlallsaLlon de noLre pays dolL donc ôLre evaluee en prenanL en
compLe ces evoluLlons sLrucLurelles. Son polds dans noLre economle a recule
avanL de se sLablllser a parLlr du mllleu des annees 90. La crlse de 2008 a eu pour
consequence une balsse Lres lmporLanLe de la producLlon lndusLrlelle dans noLre
pays, que l'annee 2010 n'a que parLlellemenL compensee. Les avls des analysLes
sur le fuLur de l'lndusLrle sonL dlvers, les plus pesslmlsLes parlenL d'une
acceleraLlon de la deslndusLrlallsaLlon Landls que d'auLres relevenL le rebond des
lnvesLlssemenLs en 2011 comme une ralson d'ôLre opLlmlsLe.
Le premler en[eu auquel les lndusLrles dolvenL falre face esL donc celul de leur
exlsLence môme !

1
L'lnuuS18lL uAnS L'LCCnCMlL (1981-2006) : unL 8LALl1L ÞCu8 nC18L AvLnl8 ? LLude
comparee de l'lndusLrle en lrance eL dans les grandes pulssances lndusLrlelles depuls 23 ans - Les
noLes de l'lnsLlLuL - !anvler 2009
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 9 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Des en[eux ma[eurs
Þour repondre a ceL en[eu ma[eur de perennlLe, les enLreprlses lndusLrlelles
dolvenL blen sûr ôLre compeLlLlves sur le prlx mals elles dolvenL ôLre egalemenL
concurrenLlelles sur d'auLres aspecLs comme l'lnnovaLlon eL la mlse en marche
des produlLs ou encore l'offre de servlces assocles aux produlLs.
Þour aLLelndre ceLLe excellence operaLlonnelle, les enLreprlses lndusLrlelles
dolvenL gerer une complexlLe crolssanLe des relaLlons enLre les malllons de la
chaine de valeur marquee par une plus forLe dlvlslon des Lâches eL dlsperslon
geographlque des acLeurs. Llles dolvenL egalemenL ôLre capables de falre face a
de plus grandes varlaLlons du prlx des maLleres premleres, a une demande plus
dlfflclle a anLlclper, ou encore a l'lnLegraLlon de pays a bas coûL au seln de l'unlon
Luropeenne.

I|gure 1 - L'óvo|ut|on des pr|x des mat|òres prem|òres

Source : Les LCPCS - 8LCCM8L8C

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 10 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Lnfln, les enLreprlses lndusLrlelles LravalllenL dans un unlvers de plus en plus
reglemenLe qul dolL ôLre prls en compLe dans les processus de concepLlon
comme dans les acLlvlLes de producLlon.
8LACP noLammenL falL porLer a l'lndusLrle la responsablllLe d'evaluer eL de gerer
les rlsques lles a l'usage des produlLs chlmlques eL de fournlr des lnformaLlons de
securlLe adequaLes a leurs uLlllsaLeurs. Mals d'auLres reglemenLaLlons sonL mlses
en place ou les reglemenLaLlons exlsLanLes sonL renforcees par les eLaLs, qul
s'lmposenL aux enLreprlses noLammenL pour conLrôler eL rendre compLe :
renforcemenL des dlrecLlves concernanL les re[eLs de subsLances dangereuses, le
recyclage des decheLs, la mesure de l'emprelnLe carbone, le reporLlng exLra
flnancler, eLc.
Þour repondre a ces conLralnLes reglemenLalres, les enLreprlses dolvenL aglr a
dlfferenLs nlveaux :
• le developpemenL de nouveaux lndlcaLeurs comme l'emprelnLe carbone
donL la mesure esL complexe,
• la prlse en compLe de parameLres envlronnemenLaux dans les declslons
comme les declslons d'achaLs mals aussl dans les cholx de subsLances dans
la concepLlon des produlLs,
• l'exLenslon des audlLs de conformlLe aux nouvelles reglemenLaLlons.
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 11 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
uans ce conLexLe, les mesures prlses par les enLreprlses pour survlvre a la
recesslon
2
ne surprennenL pas :
• les mesures les plus souvenL prlses ces 2 dernleres annees onL eu pour buL
d'amellorer l'efflcaclLe des processus,
• la reducLlon des delals a consLlLue l'un des prlnclpaux defls pour s'adapLer
aux exlgences de leurs cllenLs en consLanLe evoluLlon,
• la pluparL des socleLes onL conLlnue a lnvesLlr pendanL la recesslon eL
noLammenL pour souLenlr l'lnnovaLlon des processus, des produlLs, de l'ouLll
de producLlon.
Ln effeL, les processus crlsLalllsenL ceLLe necesslLe de reller les acLlvlLes les unes
aux auLres, de gerer les relaLlons enLre les dlfferenLs malllons de la chaine de
valeur, bref de ne plus foncLlonner par sllo eL de mleux reller l'acLlvlLe de
producLlon a la chalne de valeur globale.
CuanL a la reducLlon des delals eL le malnLlen des lnvesLlssemenLs, môme redulLs,
demonLrenL blen la comprehenslon des enLreprlses lndusLrlelles de l'en[eu de
poursulvre leur LransformaLlon pour repondre aux mulLlples exlgences qul les
concernenL.






2
Survlvre a la recesslon eL resLer compeLlLlf dans la "nouvelle economle". une eLude lnLernaLlonale
sur les mesures par les enLreprlses des secLeurs de la fabrlcaLlon eL de la dlsLrlbuLlon reallsee par
Lawson en aoûL 2010 aupres de 130 cadres LravalllanL dans des enLreprlses de fabrlcaLlon eL
dlsLrlbuLlon en Lurope eL Amerlque du nord.

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 12 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
2 – La réponse du marché
kópondre aux ex|gences « |nformat|ques » du marchó
L'lnformaLlque esL au[ourd'hul lnconLournable comme ouLll de gesLlon
d'enLreprlse eL les fournlsseurs de soluLlons loglclelles dolvenL adapLer leurs
offres pour repondre aux en[eux de leurs cllenLs.
Les soluLlons lnformaLlques proposees par le marche a l'aLLenLlon des enLreprlses
lndusLrlelles sonL prlnclpalemenL les L8Þ eL les soluLlons de supervlslon
d'lnsLallaLlons lndusLrlelles. ueux mondes qul dolvenL ôLre connecLes pour
permeLLre l'explolLaLlon de l'ouLll lndusLrlel dans la perspecLlve d'une prlse en
charge globale des processus de l'enLreprlse sur sa chaine de valeur. Ce sonL les
soluLlons de MLS (ManufacLurlng LxecuLlon SysLem) ou MCM (ManufacLurlng
CperaLlons ManagemenL), en llen eLrolL avec la supervlslon, qul assumenL ce
nlveau lnLermedlalre.
Les soluLlons aLLendues a ce nlveau de gesLlon dolvenL ôLre en mesure de
souLenlr l'experLlse meLler exercee dans les aLellers eL permeLLre leur mlse en
relaLlon avec la sphere loglsLlque (gesLlon des commandes, des sLocks, des
approvlslonnemenLs, eLc.). Leur concepLlon dolL repondre a plusleurs conLralnLes.
Les soluLlons deployees dans les slLes lndusLrlels, supervlslon, SCAuA, MLS, ouLlls
d'ordonnancemenL, eLc. formenL le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel.
Þar allleurs, le proglclel propose dolL ôLre parameLrable pour s'adapLer aux
speclflclLes de chaque slLe lndusLrlel eL mlnlmlser les developpemenLs speclflques
mals ll dolL egalemenL presenLer un nlveau de sLandardlsaLlon sufflsanL pour
garanLlr un coûL de possesslon (1CC - 1oLal CosL of Cwnershlp) eL un reLour sur
lnvesLlssemenL (8Cl - 8eLurn Cn lnvesLmenL) opLlmlses.
Interopérabilité
Les L8Þ deployes dans les grandes enLreprlses lndusLrlelles sonL proposes par un
peLlL nombre d'edlLeurs. 1ouLefols des que l'on s'lnLeresse a des enLreprlses de
plus peLlLe Lallle, le nombre de fournlsseurs augmenLe. LL sl on s'lnLeresse aux
auLres soluLlons de gesLlon deployees comme la gesLlon de malnLenance
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 13 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
(CMAC), la gesLlon d'un laboraLolre quallLe (LlMS), la gesLlon des processus de
concepLlon produlLs (ÞLM), la gesLlon de la chalne loglsLlque, eLc. le nombre de
soluLlons avec lesquelles la fabrlcaLlon dolL dlaloguer esL Lres lmporLanL. CuanL
aux equlpemenLs, le nombre de leurs fabrlcanLs esL encore plus lmporLanL !
L'lnLeroperablllLe, la capaclLe de dlaloguer avec de nombreux auLres sysLemes esL
donc une caracLerlsLlque lmperaLlve que les soluLlons lndusLrlelles dolvenL
observer.
Temps réel
La noLlon de Lemps esL une des dlfflculLes llees a la mlse en relaLlon enLre le
monde de la gesLlon eL le monde lndusLrlel. Môme sl les delals commerclaux sonL
courLs, lls seronL LouL de môme au mlnlmum de plusleurs heures. uans l'uslne, le
Lemps a prendre en compLe esL beaucoup plus courL ! L'explolLaLlon de l'ouLll
lndusLrlel suppose une reacLlvlLe sans delal eL les declslons, môme en cas d'alea,
dolvenL pouvolr ôLre prlses dans des delals Lres courLs. La soluLlon loglclelle dolL
donc ôLre en mesure de prendre en charge les lnformaLlons « en conLlnu » eL de
propager en Lemps reel les evenemenLs qul necesslLenL une lnLervenLlon.
Fiabilité, disponibilité
CeLLe conLralnLe Lemporelle evoquee cl-dessus va de palre avec un lmperaLlf de
conLlnulLe de servlce eL donc de flablllLe de la soluLlon mlse a dlsposlLlon. 1ous
les mecanlsmes de securlLe, de redondance eLc. dolvenL donc ôLre explolLes pour
garanLlr la dlsponlblllLe sans fallle de l'appllcaLlon.
Evolutivité, agilité
Lnfln, les enLreprlses lndusLrlelles onL mls au polnL depuls longLemps des
processus d'amelloraLlon conLlnue qul leur onL permls de se Lransformer en
profondeur eL de repondre a des exlgences sans cesse crolssanLes LanL en
producLlvlLe qu'en quallLe produlL. Les organlsaLlons lndusLrlelles savenL donc
au[ourd'hul s'adapLer pour modlfler les praLlques en vlgueur, lnLegrer un nouvel
equlpemenL ou fabrlquer un nouveau produlL.
La soluLlon lndusLrlelle dolL accompagner ces changemenLs eL les faclllLer. Llle
dolL donc elle-môme ôLre evoluLlve eL aglle sans gros pro[eLs a mener.

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 14 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
ked|str|but|on des rð|es des acteurs sur |e marchó
Les soluLlons loglclelles reposenL sur une plaLe-forme Lechnologlque, parfols
appelee fondaLlon, qul dolL repondre aux exlgences evoquees cl-dessus.
ues modules foncLlonnels sonL developpes sur ceLLe plaLe-forme pour modellser
les processus lndusLrlels qul seronL geres avec la soluLlon. Þour garanLlr la
capaclLe de la soluLlon a s'adapLer a dlfferenLes slLuaLlons lndusLrlelles (flexlblllLe)
eL aux evoluLlons dans le Lemps (evoluLlvlLe), les edlLeurs onL prlvllegle
l'explolLaLlon de loglclels ouLlls qul permeLLenL de consLrulre une soluLlon dans
un mode de parameLrage beaucoup molns conLralnL que dans les soluLlons de
gesLlon classlques. Celul-cl repose sur la mlse a dlsposlLlon de composanLs
unlLalres, ob[eLs eL foncLlons, qul sonL parameLres eL assembles dans les
processus. C'esL donc lors de ceLLe phase de consLrucLlon generalemenL appelee
phase d'lnLegraLlon, que les processus meLler seronL prls en compLe.
Þour accelerer la phase d'lnLegraLlon,
deux proposlLlons se côLolenL sur le
marche. L'une conslsLe a proposer des
soluLlons preconflgurees pour un
secLeur donne. Le Lravall d'lnLegraLlon
conslsLe alors a modlfler ceLLe base de
Lravall. L'auLre soluLlon proposee esL de
dlsposer d'une blblloLheque de
processus meLler dans laquelle on peuL
venlr chercher ce qul esL le plus proche
de ses propres praLlques.








!" $"%&'$ ()"*+,$-"./" ("0
-.%,1$2%"'$0 (&-% +$&3-%"$ 2'*
,(-%"'$0 (2.0 4"0 ,5&4'%-&.0
+$&('-%6 74 32'% 4-8-%"$ 4"
(,5"4&++"8".% 0+,/-3-9'" "%
+$&8&'5&-$ 42 $,'%-4-02%-&. (" /"
9'- 2 ,%, 32-% +$,/,("88".%6

Þatr|ce LAMC11L, kesponsab|e
De||very SI Industr|e|,
1ha|es Group

pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 13 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
CeLLe Lendance, qul n'esL pas speclflque aux soluLlons lndusLrlelles, a amene une
nouvelle reparLlLlon des rôles des acLeurs sur le marche, qul permeL de dlsLlnguer
plus preclsemenL le rôle de l'edlLeur qul meL a dlsposlLlon les ouLlls, de celul des
lnLegraLeurs qul explolLenL ces ouLlls pour consLrulre des soluLlons adapLees aux
conLexLes des cllenLs.
CeLLe nouvelle reparLlLlon permeL une speclallsaLlon sur des meLlers dlfferenLs eL
une aLLenLlon parLlcullere sur ce qul consLlLue les crlLeres d'excellence de chacun.
CôLe lnLegraLeurs, c'esL la speclallsaLlon meLler, la connalssance des besolns des
enLreprlses qul sera prlvlleglee au beneflce de ces enLreprlses qul pourronL
Lrouver des presLaLalres de proxlmlLe dans le reseau consLlLue par l'edlLeur.
La responsablllLe d'anlmer un reseau professlonnel revlenL a l'edlLeur qul peuL
egalemenL [ouer un rôle de caLalyseur, noLammenL en offranL un espace de
parLage des experlences qul peuL se concreLlser par des blblloLheques (de drlvers
pour les equlpemenLs, de modele d'equlpemenLs ou de processus meLler.).










Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 16 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
3 – Un Système d’Information Industriel
ke||er |es óqu|pements |ndustr|e|s au bus|ness
L'ouLll lndusLrlel esL un malllon essenLlel qul s'lnsere dans la chaine de valeur de
l'enLreprlse. La recherche d'une opLlmlsaLlon globale lmpose que la gesLlon
lndusLrlelle solL un malllon lnLegre dans le sysLeme d'lnformaLlon de l'enLreprlse.
Le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel dolL donc permeLLre de reller l'ouLll lndusLrlel
aux soluLlons de gesLlon de l'enLreprlse. ll dolL egalemenL fournlr aux operaLeurs,
aux Lechnlclens eL aux managers LouLes les lnformaLlons necessalres au plloLage
global de l'acLlvlLe.
I|gure 2 - Modò|e proposó par |e MLSA


!"#$%&#
!"#$%"&'$()#*+,(-.$&')-#
'$"()
*+,"-&./"#
0/"1&#
23&3
!"##$% '()"*+,-
./()"/+0+12
!3.
4**+2 5+$6786$62%
'()"*-
94:; 3::!
./(,")2
<6=+)%)$+
:717>+0+12
4**+2
.+/=(/071)+
:717>+0+12
?"7$62% 71,
5+>"$72(/%
3(0#$671)+
<+71
:71"=7)2"/61>
5+7$@A60+
912+/#/6*+
4,,626(117$
B1626726C+*
!2/72+>6) B1626726C+*
D"*61+** E#+/726(1*
./()+**
:717>+0+12
?"7$62%
:717>+0+12
3(12/($*-
.<3; F3!
<78(/
:717>+0+12
F727
3($$+)26(1
4)G"6*626(1
F6*#72)H61>
./(,")26(1
I162*
<(>6*26)*
'()"*+,
A:!; J:!
.+/=(/071)+
417$%*6*
5+**("/)+
4$$()726(1
K !272"*
./(,")2 A/7)L61>
K M+1+7$(>%
:71"=7)2"/61>N./(,")26(1 E#+/726(1*
3"*2(0+/
'()"*+,- 35:
!+/C6)+ :>02
'6171)67$ K
.+/=(/071)+
'()"*+,- 95.; DB
./(,")2
'()"*+,- 34F;
34:; .<:
3(0#$671)+
'()"*+,- F() :>02
B!E; 9OK!

5
+
7
$@
A
60
+
4
>
>
/
+
>
7
2
+
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 17 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
uans ceLLe perspecLlve, le MLSA propose au[ourd'hul une represenLaLlon qul
permeL de poslLlonner les 11 foncLlons decrlLes ll y a plusleurs annees dans une
represenLaLlon generale des operaLlons assumees par une enLreprlse.
uans ce schema, le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel apparalL dans une foncLlon
generale de llen enLre la fabrlcaLlon eL les acLlvlLes operaLlonnelles generalemenL
prlses en charge dans un L8Þ mals aussl dans des soluLlons C8M, CMAC, Supply
Chaln ManagemenL eLc. CuLre le sulvl de fabrlcaLlon donL les donnees
permeLLenL de calculer les Þrlx de 8evlenL lndusLrlel, la vlslblllLe sur les sLocks
permeL a la loglsLlque de dlsposer d'lnformaLlons plus preclses pour son
organlsaLlon, eLc.
La vlslblllLe Lemps reel sur les acLlvlLes de fabrlcaLlon y esL presenLee comme un
levler pour des « lnlLlaLlves sLraLeglques » parml lesquelles on reLrouve la noLlon
d''enLreprlse Lemps reel eL la gesLlon du cycle de vle des produlLs.
uans ce nouveau poslLlonnemenL, le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel [oue un
rôle de generaLeur eL de dlsLrlbuLeur des donnees qul sonL uLlllsees a Lous les
nlveaux de l'enLreprlse pour reallser la fabrlcaLlon, les acLlvlLes operaLlonnelles eL
declencher des lnlLlaLlves sLraLeglques.














Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 18 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Macro-fonct|ons
Les foncLlons qul dolvenL ôLre couverLes par le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel
peuvenL ôLre regroupees dans les macro-foncLlons sulvanLes :
Donner des instructions de travail
L'ensemble de la chalne loglsLlque eLanL plloLe par la demande, c'esL l'expresslon
de ceLLe demande, LranscrlLe en Crdres de labrlcaLlon qul deflnlL la naLure de la
fabrlcaLlon a reallser, au molns en ce qul concerne les produlLs flnls ou seml-flnls
qul seronL vendus.
La premlere macro-foncLlon proposee dans les soluLlons lndusLrlelles esL donc de
Lransformer ces ordres de fabrlcaLlon en lnsLrucLlons pour les equlpemenLs
auLomaLlses ou pour les operaLeurs, pour la condulLe des machlnes ou pour les
conLrôles quallLe produlL ou process a reallser.
Les lnsLrucLlons peuvenL egalemenL concerner des ordres de malnLenance, des
prelevemenLs en sLock eLc.
Gérer les processus d’exécution et les exceptions
Þour gerer les aleas, les lncldenLs, eLc.
mals aussl parfols cerLalns processus, les
operaLeurs de fabrlcaLlon ou des
servlces connexes, ou leurs supervlseurs
dolvenL prendre des declslons en LenanL
compLe du conLexLe.
La reponse a ceLLe exlgence esL un
elemenL lmporLanL de dlfferenclaLlon
enLre les soluLlons dlsponlbles sur le
marche. Þour modellser les praLlques
meLler eL pour les deployer dans les
slLes de fabrlcaLlon, l'uLlllsaLlon d'un
ouLll de gesLlon des processus esL
lnconLournable eL Lransforme des
soluLlons de sulvl de fabrlcaLlon en
!2 1"0%-&. ("0 +$&/"00'0 +"$8"%
(" %$2('-$" 4" 42.121" 8,%-"$ ("
4)".%$"+$-0" 2' 0"-. ("
4)2++4-/2%-&. -.3&$82%-9'": "44"
+"$8"% ,124"8".% (" 8&(,4-0"$
42 (-5"$0-%, ("0 +$2%-9'"0
&+,$2%&-$"06
;)"0% ,124"8".% 4)&++&$%'.-%,
()&+%-8-0"$ 4"0 +$&/"00'0
"*-0%2.%0: (" 4"0 /&..2<%$": 4"0
2.24=0"$: 4"0 82<%$-0"$ "% 4"0
32-$" ,5&4'"$6
kómy Dan|òre, kesponsab|e
offre MLS « Þ||otage de |a
fabr|cat|on », Lur|ware
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 19 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
verlLables soluLlons de gesLlon des processus lndusLrlels, lesquels ne peuvenL pas
ôLre seulemenL represenLes par les gammes eL les nomenclaLures. ll esL alors
posslble de gerer l'lndlsponlblllLe d'un equlpemenL ou d'un composanL ou encore
la mlse en quaranLalne d'un produlL.
La modellsaLlon des processus permeL de decrlre les conLexLes eL les declslons
assoclees eL, chaque fols que les declslons ne peuvenL pas ôLre predeLermlnees, ll
esL posslble de deflnlr qul prendra la declslon, de l'alerLer eL de lul meLLre a
dlsposlLlon les donnees necessalres a la prlse de declslon.
CeLLe modellsaLlon peuL aussl ôLre uLlllsee pour decrlre les Lâches a reallser par
un operaLeur ou un Lechnlclen dans un ob[ecLlf d'asslsLance qul peuL s'averer Lres
uLlle pour la formaLlon de nouveaux employes ou pour des operaLlons raremenL
reallsees, surLouL sl elles dolvenL l'ôLre dans des slLuaLlons de sLress. Le processus
decrlL permeL alors de consLlLuer un gulde lnLeracLlf.
I|gure 3 - La modó||sat|on d'un processus



ArchesLrA Workflow permeL de modellser l'ensemble des processus meLlers de l'enLreprlse.




Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 20 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Connecter les équipements
Les fabrlcanLs d'equlpemenLs lndusLrlels sonL nombreux eL le parc lnsLalle
comprend generalemenL plusleurs generaLlons d'equlpemenLs. Le SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel dolL donc permeLLre d'une parL la connexlon au parc
exlsLanL sans le remeLLre en cause eL d'auLre parL une connexlon faclle aux
nouveaux equlpemenLs. Les edlLeurs dolvenL donc proposer des connecLeurs
enLre le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel eL les equlpemenLs, ceux-cl dolvenL
reposer sur des sLandards pour assurer la connexlon quel que solL le consLrucLeur
des equlpemenLs lnsLalles dans les aLellers.
Superviser les procédés de fabrication automatisés
La supervlslon des procedes de fabrlcaLlon esL, en parLle, la decllnalson du polnL
precedenL pour les procedes auLomaLlses. Llle permeL de prendre en charge le
plloLage des lnsLallaLlons, la survelllance du bon foncLlonnemenL eL d'alerLer en
cas de dysfoncLlonnemenL. Son lnLegraLlon eLrolLe avec la gesLlon de l'execuLlon,
vla des processus, permeL d'lnLegrer les procedes auLomaLlses dans le processus
global de producLlon dans un ensemble coherenL, sans dlsconLlnulLe. A ce LlLre,
elle esL une brlque du SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel.
Rendre compte de l’exécution
CeLLe foncLlon esL Lou[ours proposee dans les soluLlons de gesLlon de la
fabrlcaLlon. Les soluLlons proposees sonL a mlnlma de slmples ecrans de la CÞAC,
redeslgnees pour assurer une ergonomle compaLlble avec l'envlronnemenL
lndusLrlel. uans le môme esprlL, des soluLlons proposenL pour les lndusLrles
pharmaceuLlques la presenLaLlon sur ecran de formulalres elecLronlques se
subsLlLuanL aux LradlLlonnelles flches papler.
ues soluLlons plus avancees permeLLenL de prendre en compLe l'ensemble des
evenemenLs de fabrlcaLlon, y comprls les lnLervenLlons connexes a la fabrlcaLlon
elle-môme (malnLenance, conLrôles quallLe, consommaLlons d'energle), y
comprls egalemenL les donnees lssues de la supervlslon, comme une courbe de
monLee en LemperaLure d'un four. Ces soluLlons enreglsLrenL les donnees au fur
eL a mesure de l'execuLlon eL les meLLenL en forme dans le formaL souhalLe, sans
lnLervenLlon speclflque de salsle de donnees mals comme resulLaL des acLlons
menees.
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 21 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Analyser pour optimiser la fabrication
Les donnees collecLees LouL au long de la fabrlcaLlon permeLLenL de consLlLuer un
compLe rendu d'execuLlon mals sonL egalemenL le supporL a l'analyse eL au
plloLage de l'acLlvlLe.
La consLlLuLlon d'lndlcaLeurs Lemps reel permeL de sulvre au fur eL a mesure, sans
decalage Lemporel, la performance de la fabrlcaLlon. ues modules meLler sonL
egalemenL proposes qul permeLLenL d'explolLer les donnees dlsponlbles selon
des axes speclflques comme la genealogle, la consommaLlon d'energle ou la
valldaLlon de la conformlLe reglemenLalre.
ll sera egalemenL posslble de consLrulre des analyses crolsees ou des analyses de
causes qul ouvrlronL une reflexlon sur des levlers d'amelloraLlon.
Les soluLlons les plus avancees permeLLenL de consulLer ces donnees mals aussl
de dlsposer de foncLlons assoclees. Alnsl la genealogle permeL d'ldenLlfler les loLs
de maLleres premleres uLlllses pour la fabrlcaLlon d'un loL de produlLs flnls. uans
le cas d'un loL defecLueux, une foncLlon assoclee peuL ôLre de declencher un
conLrôle quallLe sur ce loL de maLlere premlere ou de bloquer les auLres loLs de
produlLs flnls qul en sonL lssus.
Le reporLlng lndusLrlel permeL de consLlLuer un Lableau de bord eL un ouLll
d'analyse dedle au manufacLurlng, permeLLanL de consLrulre des rapporLs, de
vlsuallser les donnees eL de les analyser pour ldenLlfler eL plloLer des
amelloraLlons.
Analyser et piloter
Þlus globalemenL, dans des envlronnemenLs de fabrlcaLlon mulLl-slLes, les
donnees pouvanL ôLre assoclees a la fabrlcaLlon sonL generalemenL dlsponlbles
dans des bases de donnees dlsLlncLes qu'll fauL rassembler pour donner une
vlslon globale. Ce besoln de consolldaLlon exlge que les donnees solenL
coherenLes dans les dlfferenLs sysLemes.
Þar allleurs, d'auLres sources de donnees pourronL ôLre assoclees comme par
exemple des coûLs loglsLlques pour dlsposer d'un coûL compleL du produlL.

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 22 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
ll esL alors posslble pour les auLres acLeurs de l'enLreprlse de dlsposer de donnees
accesslbles de parLouL, « a la demande » eL non plus mensuellemenL par
exemple.
un polnL remarquable eL qul dlfferencle le « ManufacLurlng lnLelllgence » du
« 8uslness lnLelllgence » esL le couplage qul esL alors reallse enLre les donnees
hlsLorlques eL les donnees Lemps reel lssues du SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel.
Cn dlspose egalemenL de foncLlons de mesure eL d'analyse qul sonL le refleL des
besolns speclflques du monde lndusLrlel.
Les soluLlons dolvenL alors ôLre en mesure de garanLlr la mlse a [our des donnees,
leur dlsponlblllLe, leur presenLaLlon dans un formaL commun permeLLanL
dlfferenLs angles de vue.

I|gure 4 - keprósentat|on graph|que « dóc|s|onne||e »


pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 23 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Þ|ate-forme techno|og|que
La plaLe-forme Lechnologlque eL les loglclels ouLlls lnLegres sonL parLlculleremenL
lmporLanLs pour repondre aux en[eux assocles a l'excellence operaLlonnelle des
acLlvlLes de producLlon, parLlculleremenL dans un envlronnemenL mulLl-slLe.
Respecter les standards
Les reponses Lechnologlques sonL au[ourd'hul en parLle sLandardlsees eL pour la
malnLenablllLe, l'evoluLlvlLe de la soluLlon mals aussl sa capaclLe a communlquer
avec d'auLres soluLlons de facLures dlverses, ll convlenL de respecLer au mleux ces
sLandards. Alnsl, les proLocoles de communlcaLlon en vlgueur, les langages de
developpemenL a large dlffuslon eL plus largemenL les composanLs dlsponlbles
sur le marche dolvenL ôLre prlvllegles. Sans oubller la norme lSA93 qul decrlL
noLammenL les modallLes de connexlon enLre MLS eL L8Þ.
I|gure S - Schóma d'une p|ate-forme techno|og|que



Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 24 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Le respecL des sLandards concernenL egalemenL les ouLlls de developpemenL qul
permeLLronL que les developpemenLs speclflques respecLenL eux-aussl les
exlgences d'lnLeroperablllLe eLc. eL qu'lls ne solenL pas des frelns aux evoluLlons
du proglclel lnsLalle.
Virtualisation des serveurs
uans un conLexLe de recherche de raLlonallsaLlon de l'uLlllsaLlon des ressources,
la vlrLuallsaLlon permeL de redulre les besolns en serveurs lnformaLlques. CeLLe
raLlonallsaLlon esL parLlculleremenL lnLeressanLe s'll y a plusleurs serveurs eL
qu'lls peuvenL ôLre regroupes.

I|gure 6 - Arch|tecture v|rtua||sóe mettant en oeuvre |es |og|c|e|s
Wonderware et M|crosoft nyper-V.


pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 23 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
CenLrallsaLlon eL vlrLuallsaLlon sonL des reflexes des uSl au[ourd'hul pour les
soluLlons de gesLlon. L'exLenslon de ces bonnes praLlques apporLe au SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel des posslblllLes de remlse en condlLlon operaLlonnelle
plus raplde eL une plus grande flexlblllLe dans le cholx des maLerlels. Llle permeL
egalemenL de faclllLer le deplolemenL d'une nouvelle verslon qul peuL ôLre LesLee
sur une archlLecLure vlrLuelle.
Assurer les performances requises
L'acLlvlLe de producLlon presenLe plusleurs caracLerlsLlques qul necesslLenL une
aLLenLlon parLlcullere sur quelques polnLs.
Alnsl, la 5+)()1"("/6 de la soluLlon, sa capaclLe a gerer un grand nombre de
varlables eL de donnees esL une caracLerlsLlque lmporLanLe. Les Lrols prlnclpales
bases de donnees PlsLorlan commerclallsees dans le monde sonL des bases
proprleLalres ou consLrulLes sur une base de donnees du marche mals compleLee
d'une surcouche d'opLlmlsaLlon. CeLLe slLuaLlon esL le refleL de ceLLe exlgence
parLlcullere llee au volume de donnees Lemps reel qu'll fauL collecLer en
fabrlcaLlon.
!) +).)+"/6 7 8/$% 96.(:;6% 9)*5 <*% :$=)*"5)/":* 0<(/">5"/%5 9"5.%$56% esL
egalemenL un polnL cle, a deux nlveaux. u'une parL pour le modele loglque de
descrlpLlon des donnees de base mals aussl pour les processus de gesLlon
lndusLrlelle.
uans le premler cas, le modele, parfols aussl appele la conflguraLlon, decrlL des
equlpemenLs eL pourra ensulLe ôLre la base d'une soluLlon de supervlslon. Le
modele dolL aussl pouvolr decrlre des ob[eLs foncLlonnels, par exemple une
« consommaLlon de maLlere » qul sera caracLerlsee par ses aLLrlbuLs : une
locallsaLlon, un n¨ de loL, un code arLlcle eLc. ou encore une foncLlon comme
« compLer le nombre de manouvres ». La dlsLlncLlon enLre le modele loglque eL
le modele physlque permeL un deplolemenL dans les dlfferenLs slLes eL aLellers de
fabrlcaLlon eL faclllLe les evoluLlons ulLerleures. ll peuL ôLre propose de consLrulre
un modele de reference (core model) en llmlLanL les posslblllLes de
personnallsaLlon dans les slLes de fabrlcaLlon pour garanLlr l'homogenelLe des
conflguraLlons enLre les dlfferenLs slLes de producLlon.

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 26 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Þar allleurs, pour les grandes socleLes qul onL plusleurs slLes donL les
foncLlonnemenLs sonL proches (en LouL ou parLle), la quesLlon des mellleures
praLlques eL son corolalre qu'esL le benchmarklng esL un polnL lmporLanL en llen
avec la soluLlon lndusLrlelle. Ln effeL, le prlnclpe de gesLlon des processus
lndusLrlels Lel que decrlL plus hauL, permeL de decrlre des « mellleures »
praLlques eL la mlse en ouvre de modes de gesLlon communs permeL de reallser
des analyses comparees enLre les slLes. ? repondre suppose de gerer en cenLral
un core model de processus eL de rapporLs eL d'en plloLer les evoluLlons eL le
deplolemenL, avec l'ldenLlflcaLlon des ob[eLs modlflables ou non en local ou
s'appllquanL a Lel slLe ou Lel groupe de slLes.
Ce .$"*+".% 9% +:$% 0:9%(? appllque aux consLlLuanLs prlnclpaux de l'appllcaLlon,
permeL de dlsposer d'un verlLable ouLll de plloLage global de la producLlon, base
sur des procedes maiLrlses dans chaque unlLe de fabrlcaLlon. ll permeL egalemenL
de redulre les Lemps de deplolemenL des appllcaLlons eL donc d'equlper
rapldemenL un grand nombre de slLes.
CeLLe necesslLe de prendre en charge la gesLlon des processus lndusLrlels
supposenL enfln l'lnLegraLlon d'un ouLll de gesLlon de processus (8ÞM/Workflow)
qul dolL ôLre parLlculleremenL forLe. CeLLe lnLegraLlon dolL ôLre, par exemple,
LransparenLe pour les personnes en charge de la conflguraLlon, qul pourronL alnsl
dans un môme envlronnemenL decrlre des ob[eLs eL leur mlse en ouvre dans un
processus donne.
Communication entre les composants fonctionnels
L'ob[ecLlf de la mlse en place d'un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel esL de
repondre aux en[eux globaux d'lnLegraLlon de la sphere lndusLrlelle a la chaine de
valeur globale de l'enLreprlse. Þour cela, ll convlenL de se doLer d'ouLlls pour
garanLlr l'excellence operaLlonnelle dans l'ensemble des slLes de producLlon, ce
qul lmpose une communlcaLlon de Lres hauL nlveau enLre les dlfferenLs
composanLs de l'appllcaLlon eL une concepLlon globale de la plaLe-forme
Lechnologlque sur laquelle repose l'ensemble des appllcaLlons meLlers.


pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 27 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Modularité
L'lnformaLlsaLlon lndusLrlelle esL anclenne eL a souvenL eLe consLlLuee de
mulLlples developpemenLs dans des envlronnemenLs Lres heLerogenes. Aussl, le
deplolemenL d'un proglclel du marche represenLe un changemenL lmporLanL qul
dolL ôLre accompagne au Lravers d'une demarche progresslve.
La soluLlon proposee dolL donc ôLre modulalre pour permeLLre a la fols un
deplolemenL progresslf slLe par slLe eL môme llgne par llgne alnsl qu'une mlse en
ouvre progresslve des foncLlons.
De multiples interfaces utilisateurs
La moblllLe n'esL pas une nouveauLe dans les espaces lndusLrlels en aLellers de
fabrlcaLlon comme dans les enLrepôLs de marchandlse. Les maLerlels eL les
proLocoles de communlcaLlon onL LouLefols forLemenL evolue ces dernleres
annees eL les proflls des uLlllsaLeurs se sonL dlverslfles. Þar allleurs, les
enLreprlses onL largemenL deploye des porLalls comme polnL d'acces unlque a
l'lnformaLlon eL aux appllcaLlons de l'enLreprlse, sur lesquels on Lrouve les
Lableaux de bord pour les managers avec une personnallsaLlon lnLelllgenLe de
l'afflchage, en foncLlon des drolLs eL du profll de l'uLlllsaLeur.
une soluLlon lndusLrlelle dolL donc ôLre en mesure de gerer des lnLerfaces
uLlllsaLeurs de naLures dlfferenLes, qu'll s'aglsse de ÞC flxes dans l'aLeller, de
Lermlnaux moblles lndusLrlels, de SmarLphones ou de porLalls d'enLreprlse. Þour
cela elle dolL falre preuve de l'ouverLure Lechnologlque necessalre a l'lnLegraLlon
de Lechnologles cllenLs mlses sur le marche par des offreurs concurrenLs.
Une ergonomie adaptée
CerLalns uLlllsaLeurs de la soluLlon LravalllenL dans un envlronnemenL de
producLlon qul peuL lmposer des condlLlons parLlculleres llees a l'envlronnemenL
(humldlLe, pousslere, LemperaLures, zones exploslves .) ou aux Lâches a reallser,
loln du posLe de Lravall, sans maln llbre ou avec porL de ganLs. ues foncLlons
Lelles que des alerLes vlsuelles ou sonores dolvenL donc pouvolr ôLre mlses en
place, des ecrans LacLlles avec de gros bouLons ou encore une pedale pour
acqulLLer des messages.


Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 28 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
4 – Les bénéfices d’un Système d’Information
Industriel
D|sposer d'un vra| « su|v| » de |a fabr|cat|on
Le reporLlng sans une soluLlon
MLS permeL de savolr ce qul
s'esL passe au mleux la vellle,
avec une soluLlon Lemps reel ll
esL posslble de le sulvre au fur eL
a mesure de la producLlon.
Le deplolemenL d'un SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel permeL
de dlsposer d'une LraçablllLe
compleLe que ne permeL nl la
supervlslon (vlslon fragmenLee eL
redulLe aux process de
LransformaLlon) nl l'L8Þ (vlslon
consolldee eL redulLe a la
gesLlon). ll esL alors posslble de
dlsposer des elemenLs deLallles,
lncluanL l'ensemble des donnees
relaLlves au produlL, au process,
aux resulLaLs quallLe obLenus,
aux loLs maLleres lncorpores, aux
consommaLlons d'energle, eLc. sur l'ensemble des operaLlons de fabrlcaLlon.
Þar allleurs, les ouLlls lnLegres permeLLronL une presenLaLlon des donnees,
homogene eL accesslble par Lous les acLeurs lnLeresses.
8ónóf|c|er en product|on et pour |es fonct|ons
connexes, de donnóes et prat|ques homogònes
Au[ourd'hul dans les groupes lndusLrlels, des soluLlons MLS « falL malson » ou
acheLees sur le marche onL eLe cholsles eL deployees slLe par slLe a des perlodes
>2.0 ?@>: 4"0 AB (" /&.%$C4" 0&.% 42
+4'+2$% (' %"8+0 $,24-0,0 ". 3&$82%
+2+-"$: 82-0 0&'0 /" 3&$82%: 42
8200" ()-.3&$82%-&.0 "0% %$D0
(-33-/-4"8".% "*+4&-%2E4"6 ;)"0% E-".
4)-.3&$82%-02%-&. (' 0'-5- ("0
/&.%$C4"0 $,24-0,0 2' 3-4 (" 42
+$&('/%-&. 9'- +"$8"% '."
"*+4&-%2%-&. +$,/-0" "% 3-2E4" 0'$
4)&E%".%-&. &' .&. (' .-5"2' ("
9'24-%, 2%%".(' "% ()". "*%$2-$" '."
2.24=0" '%-4" +&'$ 28,4-&$"$ 4)&'%-4
(" +$&('/%-&.6
kómy Dan|òre, kesponsab|e offre
MLS « Þ||otage de |a fabr|cat|on »,
Lur|ware
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 29 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
dlfferenLes. Les donnees lssues de ces dlfferenLs sysLemes ne sonL pas Lou[ours
coherenLes eL ne peuvenL donc pas ôLre explolLees pour dlsposer d'une vlslon
commune eL consolldee.
A l'lnverse, dlsposer d'un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel homogene sur
l'ensemble des slLes permeL par exemple d'ldenLlfler des glsemenLs de
compeLlLlvlLe par le deplolemenL dans Lous les slLes d'une praLlque plus
producLlve. ll esL alors egalemenL posslble de Lransferer rapldemenL une
producLlon d'un slLe a un auLre pour repondre a une evoluLlon du porLefeullle
produlLs ou cllenLs eLc.
Þar allleurs, la phase de Lravall qul a pour ob[ecLlf d'homogenelser les donnees eL
les praLlques lmpose de s'lnLerroger sur les lndlcaLeurs, sur les donnees meLler
essenLlelles eL sur les meLhodes. une eLape prealable qul esL egalemenL
lnLeressanLe pour l'amelloraLlon des performances.
L'homogenelLe des donnees meLler eL des praLlques modellsees dans le SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel permeLLenL de dlsposer de donnees lssues de la
fabrlcaLlon que l'on peuL uLlllser pour la loglsLlque, les venLes, les achaLs, le sulvl
des coûLs eLc.
ll esL alors posslble de :
• dlsposer d'un sulvl des coûLs lndusLrlels plus precls eL plus frequenL,
• consLlLuer facllemenL des rapporLs, communs a Lous les slLes, noLammenL
pour les reporLlngs exLra flnanclers (PSL, 8LACP ou auLre),
• comparer les performances des
slLes sur la base d'lndlcaLeurs
donL la deflnlLlon esL commune,
• uLlllser des donnees de
producLlon beaucoup plus
preclses, noLammenL sur les
nlveaux de sLocks, pour
repondre a des demandes
cllenLs ou pour planlfler la
fabrlcaLlon,
• eLc.
!2 8-0" ". +42/" ()'. ?@> +"$8"%
(" 0%2.(2$(-0"$: (2.0 '." 4&1-9'"
(" F$&'+": (" 8&("$.-0"$ 4"0
&'%-40 (" 1"0%-&. (" 4)"*,/'%-&. "%
3-.24"8".% ()&+%-8-0"$ 4)".0"8E4"
(" 4)2/%-5-%, -.('0%$-"44"6

Þatr|ce LAMC11L, kesponsab|e
De||very SI Industr|e|, 1ha|es
Group

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 30 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Amó||orer |es performances opórat|onne||es
CuLre l'lmpacL de la mesure donL on salL qu'elle declenche des progres de par la
vlslblllLe qu'elle donne sur les acLlvlLes, le benchmarklng enLre les slLes de
producLlon permeL l'ldenLlflcaLlon de levlers d'amelloraLlon, noLammenL de la
producLlvlLe eL de la quallLe.
L'explolLaLlon des donnees de fabrlcaLlon eL les analyses Lemps reel qul sonL alors
posslbles permeLLenL d'amellorer la reacLlvlLe en cas de dysfoncLlonnemenL volre
l'ldenLlflcaLlon des derlves avanL que le probleme ne solL encore vlslble. C'esL le
prlnclpe des carLes de conLrôle qul peuvenL ôLre un composanL du SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel eL beneflclenL des donnees collecLees auLomaLlquemenL
eL en Lemps reel.
uans un 2
nd
Lemps, ces donnees peuvenL ôLre parLagees avec le servlce meLhode
qul pourra alors ldenLlfler des glsemenLs d'amelloraLlon du process.
un parLage d'lnformaLlon qul permeL de mleux collaborer des les phases
d'lndusLrlallsaLlon d'un nouveau produlL eL LouL au long de sa producLlon.
ue môme le servlce quallLe beneflclera d'un parLage des donnees pour amellorer
la maiLrlse de la quallLe eL de la conformlLe. Þar allleurs, la mlse en place d'un
SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel commun aux llgnes eL aux slLes de fabrlcaLlon
faclllLe la prlse en maln de l'appllcaLlon par les uLlllsaLeurs au demarrage eL
lorsqu'lls changenL de posLe volre d'uslne. Les MLS proposes au[ourd'hul sur le
marche slmpllflenL eL redulsenL les Lâches admlnlsLraLlves des operaLeurs
permeLLanL alnsl de recenLrer leur acLlvlLe sur des Lâches a plus forLe valeur
a[ouLee de plloLage d'un posLe ou d'une llgne de fabrlcaLlon.
Lnfln, un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel commun a Lous les slLes vlenL souvenL
remplacer plusleurs soluLlons vlellllssanLes, permeLLanL de redulre les Lâches
d'admlnlsLraLlon, de faclllLer la gesLlon des lnLerfaces avec le ou les L8Þ de
l'enLreprlse eL donc de redulre le 1CC global.


pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 31 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
In|t|er de nouveaux pro[ets d'exce||ence
La vlslblllLe qul esL donnee au
Lravers d'un SysLeme d'lnformaLlon
lndusLrlel deploye sur l'ensemble
des uslnes permeL une plus grande
reacLlvlLe dans le domalne
loglsLlque, pour repondre a des
demandes cllenLs eLc.
Cela suppose LouL de môme une
LransformaLlon des praLlques
loglsLlques pour explolLer au mleux
ces lnformaLlons. Alnsl, ll faudra
modlfler l'L8Þ pour que les daLes de
dlsponlblllLe de la marchandlse en
sLock reposenL desormals sur la
reallLe de la fabrlcaLlon pluLôL que
sur le plannlng eL les delals
Lheorlques de fabrlcaLlon.
La dlsponlblllLe des donnees
comprehenslbles par Lous eL donc aussl par les auLres brlques du sysLeme
d'lnformaLlon permeL aussl d'amellorer les performances d'auLres servlces de
l'enLreprlse eL noLammenL la malnLenance. Llle dlsposera d'lnformaLlons plus
preclses eL plus compleLes sur l'eLaL des lnsLallaLlons. La mlse en place d'un
SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel parLlclpe donc acLlvemenL a la mlse en place
d'une malnLenance condlLlonnelle, demandee par les enLreprlses lndusLrlelles.
Llle pourra egalemenL lnLervenlr sur les lnsLallaLlons au bon momenL en
collaboraLlon avec les servlces de producLlon.
L'homogenelsaLlon des donnees dans le SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel permeL
egalemenL des deplolemenLs plus rapldes sur l'ensemble des slLes lndusLrlels. Ce
sera le cas d'un nouveau produlL, redulsanL alors le « Llme Lo markeL ». Ce sera
aussl le cas sl les reglemenLaLlons evoluenL, pour apporLer une reponse globale eL
homogene sur l'ensemble des uslnes.
!)-..&52%-&. "0% '. ".G"' %$D0
-8+&$%2.% 2'G&'$()H'-6
!)-.('0%$-" -..&5" +&'$ 8"%%$"
2' +&-.% (" .&'5"2'* +$&('-%06
@. +$&('/%-&.: -4 = 2 '. E"0&-.
()-..&52%-&. 9'2.% 2' 8&(" ("
1"0%-&.: (2.0 4"0 8,%H&("0 ("
/&.%$C4": (2.0 42 82<%$-0" ("0
+$&/,(,0I 4"0 ,(-%"'$0 (" ?@>
&.% '. $C4" J G&'"$ +&'$ -.-%-"$
/"%%" -..&52%-&.6

Luca 8enporath, 8us|ness
Deve|opment D|rector,
Manufactur|ng Market,
Atos

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 32 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
5 – Facteurs clés de succès d’un projet
Un cho|x róa||só con[o|ntement par |es mót|ers et |a DSI
Les soluLlons lndusLrlelles eLalenL cholsles le plus souvenL par la dlrecLlon
lndusLrlelle pour equlper un slLe de producLlon donne. Le conLexLe eL les en[eux
sonL au[ourd'hul dlfferenLs eL des reLours sur lnvesLlssemenL blen plus lmporLanLs
sonL mesures sl une môme soluLlon esL deployee dans un envlronnemenL mulLl-
slLes avec la mlse en place d'une lnLeroperablllLe operaLlonnelle avec les auLres
brlques du sysLeme d'lnformaLlon de l'enLreprlse.
uans ce conLexLe plus exlgeanL d'un polnL de vue lnformaLlque, ll esL lmporLanL
que le cholx solL reallse con[olnLemenL par les meLlers eL la uSl. ll dolL conclller
des ob[ecLlfs puremenL lnformaLlques lles a l'lnfrasLrucLure, la plaLe-forme
Lechnologlque mals aussl le coûL llcence, la malnLenance, le coûL d'lnLerfaçage
eLc. eL des ob[ecLlfs meLlers, foncLlonnels.
uans des sLrucLures d'enLreprlse qul dlsLlnguenL une uSl lndusLrlelle, le cholx dolL
alors ôLre reallse en lnLegranL les uSl eL la dlrecLlon lndusLrlelle.
Une organ|sat|on prôte à |a m|se en muvre d'une so|ut|on
|ndustr|e||e
Þour beneflcler des reLours aLLendus, la dlrecLlon lndusLrlelle de l'enLreprlse dolL
avolr la volonLe de mener un pro[eL d'harmonlsaLlon enLre les slLes de
l'enLreprlse, qul peuvenL fabrlquer des produlLs dlfferenLs, ôLre lmplanLes dans
des pays eL môme des conLlnenLs dlfferenLs. un Lravall dolL donc ôLre
prealablemenL reallse pour deflnlr ou redeflnlr un vocabulalre, des
nomenclaLures, des references produlLs, des lndlcaLeurs de mesure eLc. qul
pulssenL ôLre parLages.
uans ceLLe opLlque, le pro[eL concerne l'ensemble de la dlrecLlon lndusLrlelle eL la
sponsorlsaLlon du pro[eL par le Lop managemenL sera requlse. Þar allleurs,
rappelons qu'un pro[eL de deplolemenL d'un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel va
pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 33 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
allmenLer l'L8Þ de nouvelles donnees plus preclses, plus homogenes eL alnsl
enrlchlr l'ouLll de gesLlon de l'enLreprlse, ll esL donc frequenL eL souhalLable que
le nlveau de declslon quanL a l'lnvesLlssemenL solL supporLe par la dlrecLlon
generale.
Conse||s et recommandat|ons pour |a m|se en muvre
Construire une vision commune
L'harmonlsaLlon esL un polnL essenLlel pour amellorer les performances de
l'enLreprlse. Ln effeL l'ldenLlflcaLlon des levlers d'amelloraLlon suppose une
analyse des performances acLuelles eL donc une mesure. un exerclce lmposslble
s'll dolL ôLre reallse avec des ouLlls dlfferenLs dans chacun des slLes.
ll fauL donc, pour amellorer la
performance, dlsposer d'un SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel unlque eL de
Lableaux de bord pour vlsuallser les
lnformaLlons qul en sonL lssues.
Sl ceLLe orlenLaLlon esL valldee, ll
devlenL posslble eL beneflque de
consLrulre un core model qul
reference les praLlques dans des
llbralrles eL permeLLe d'accelerer la
mlse en ouvre. ll suppose de dlsposer
d'une vlslon commune des deflnlLlons,
des lndlcaLeurs de mesure, des
processus eLc. pour pouvolr ôLre mls
au polnL.






!" +&-.% /4, "0% 42 K 5-0-&.
/&88'." L6 B-0-&. /&88'."
("0 (,3-.-%-&.0 "% ("0
.&8"./42%'$"0 82-0 -. 3-."
5-0-&. /&88'." (" /" 9'" (&-%
M%$" '. ?@>: 9'- (&-%
+"$8"%%$" ()-.%,1$"$ 4"0
3&./%-&.0 (" 32E$-/2%-&. 2'*
+$&/"00'0 (" 1"0%-&.
&+,$2%-&.."44" "% ()"*+4&-%"$
4"0 (&..,"0 (" 32E$-/2%-&. +&'$
42./"$ (" .&'5"44"0 -.-%-2%-5"0
0%$2%,1-9'"06

Luca 8enporath, 8us|ness
Deve|opment D|rector,
Manufactur|ng Market,
Atos

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 34 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Anticiper le déploiement global et capitaliser sur l’expérience
Le deplolemenL d'un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel sur plusleurs slLes esL un
pro[eL sur plusleurs annees qul dolL ôLre organlse sur la duree. Le cholx du slLe
plloLe esL un premler elemenL Lres lmporLanL qul permeLLra de consLrulre une
premlere verslon du core modele.
Þour les deplolemenLs sulvanLs, ll convlenL de deflnlr commenL les dlfferences
seronL ldenLlflees eL LralLees en gardanL un ob[ecLlf d'equlllbre enLre la
preservaLlon d'un core model eL la prlse en compLe des speclflclLes locales donL
une parLle vlendra enrlchlr le modele global.
Rigueur dans la mise en œuvre
La mlse en place d'un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel esL un pro[eL sLrucLuranL,
Lransverse, qul demande de reflechlr a son organlsaLlon, qul suppose de la
rlgueur eL un ryLhme adapLe au conLexLe lndusLrlel.
un des polnLs cles esL noLammenL la synchronlsaLlon des dlfferenLs acLeurs
concernes aussl blen a la uSl que dans les uslnes. Le falL que le pro[eL lmpllque
davanLage les servlces lnformaLlques qu'un pro[eL local ne dolL pas amener a
sous-esLlmer l'lmpllcaLlon necessalre des meLlers.
Þar allleurs, compLe Lenu de l'lmporLance d'un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel
dans la collecLe eL la dlsLrlbuLlon de donnees a Lous les acLeurs de l'enLreprlse, un
Lravall lmporLanL dolL ôLre falL pour assurer un nlveau de conflance eleve dans la
quallLe des donnees.
ln flne, de môme que l'ob[ecLlf du deplolemenL d'un SysLeme d'lnformaLlon
lndusLrlel peuL ôLre que les processus lndusLrlels solenL geres de manlere
homogene dans Lous les slLes, l'ob[ecLlf de l'equlpe pro[eL ou des equlpes pro[eLs
devra ôLre de Lravalller sur des orlenLaLlons volre des meLhodes de Lravall
ldenLlques parLouL.

pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 33 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Piloter le changement en fabrication et dans les services
connexes
Le MLS permeL de gerer eL de dlsLrlbuer un grand nombre de donnees qul vonL
ôLre uLlllsees par Lous les acLeurs de l'enLreprlse. Cela peuL môme ôLre un en[eu
lmporLanL pour l'enLreprlse, en general dans une 2
nde
phase apres le deplolemenL
eL l'lnLegraLlon du SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel dans les praLlques
quoLldlennes de fabrlcaLlon.
Cela supposera une lmpllcaLlon des servlces connexes donL les hablLudes de
Lravall sonL adapLees a un conLexLe d'lnformaLlon regullere mals peu frequenLe.
L'lmpacL de la mlse a dlsposlLlon
d'lnformaLlon en Lemps reel dolL
donc ôLre evalue eL le changemenL
lndulL dolL ôLre accompagne pour
Llrer les beneflces de ce nouveau
conLexLe.













N." ,9'-+" +$&G"% ?@> (&-%
2'00- M%$" /&88'.-/2.%" +&'$
$,'00-$ J 3,(,$"$ ("0 0"$5-/"0
/&.."*"0 (" 4)".%$"+$-0" "% 2-.0-
28,4-&$"$ 4)2//"+%2%-&. ("0
&'%-40 +2$ 4"0 3'%'$0 '%-4-02%"'$0
9')-40 0&-".% (-$"/%0 &' -.(-$"/%06
Þatr|ce LAMC11L,
kesponsab|e De||very SI
Industr|e|, 1ha|es Group

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 36 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
6 - Conclusion
L'lndusLrle esL au[ourd'hul globallsee eL de nombreuses mulLlnaLlonales operenL
de par le monde.
La sLraLegle qul prevalalL de cholslr eL de deployer des appllcaLlons lndusLrlelles
heLerogenes par equlpemenL, par llgne ou par slLe n'esL plus la sLraLegle la plus
perLlnenLe dans ce conLexLe eL les offreurs proposenL au marche des alLernaLlves.
Ces nouvelles soluLlons permeLLenL d'envlsager le deplolemenL d'un SysLeme
d'lnformaLlon lndusLrlel global eL homogene, eLape par eLape sur l'ensemble d'un
parc lndusLrlel.
Þour reusslr l'urbanlsaLlon du sysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel, ll esL necessalre
de deflnlr ou redeflnlr une vlslon commune dans l'enLreprlse concernanL les
donnees meLlers, les lndlcaLeurs de performances eL les processus de fabrlcaLlon
eL de gesLlon des excepLlons. Ce Lravall prealable esL en sol porLeur
d'amelloraLlon dans l'enLreprlse mals la consLrucLlon d'un SysLeme d'lnformaLlon
lndusLrlel sur ces bases permeL d'elarglr ces amelloraLlons a de nombreux
domalnes.
Ln effeL, la collecLe eL la dlsLrlbuLlon de donnees qul vonL pouvolr ôLre organlsees
grâce au SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel permeL en premler lleu une
amelloraLlon des performances de la fabrlcaLlon elle-môme. Ln effeL, l'enLreprlse
dlspose alors d'une vlslblllLe Lemps reel sur les operaLlons, auLorlsanL une forLe
reacLlvlLe. Þar allleurs, l'analyse des donnees collecLees permeL d'ldenLlfler des
glsemenLs d'opLlmlsaLlon des processus pour amellorer la producLlvlLe eL la
quallLe.
Mals un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel se conçolL comme une brlque de llalson
enLre les operaLlons de producLlon eL les acLlvlLes operaLlonnelles gerees par
l'L8Þ. Les donnees de fabrlcaLlon peuvenL alors ôLre propagees sur l'ensemble du
SysLeme d'lnformaLlon de l'enLreprlse pour dlsposer par exemple de prlx de
revlenL lndusLrlels comparables enLre les slLes, d'lnformaLlon Lemps reel sur la
slLuaLlon des sLocks pour repondre aux demandes cllenLs, eLc.

pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 37 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
uans le cadre des reflexlons que les enLreprlses peuvenL mener concernanL leur
SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel, la mlse en place d'une plaLeforme
Lechnologlque unlque dans le cadre d'une approche Lransverse dolL ôLre
conslderee.
Selon l'orlenLaLlon decldee pour le pro[eL, l'lnvesLlssemenL lnlLlal pourra ôLre falL
pour un perlmeLre resLrelnL qul sera eLendu ulLerleuremenL ou des le deparL dans
les dlmenslons flnales du pro[eL môme sl le deplolemenL esL reallse
progresslvemenL.

Un Système d’Information Industriel

© 2011 CxÞ 38 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
Wonderware
22 8ue vladlmlr !ankelevlLch - 77437 - Lmeralnvllle
1el : 0823 007 222
lax : 01 64 61 67 34
SlLe : www.wonderware.fr

Contact : Cregory CulPLnLul
lnfo[wonderware.fr



La soc|ótó
Avec une base lnsLallee superleure a
123 000 slLes en explolLaLlon, solL plus
d'un slLe sur Lrols dans le monde,
Wonderware esL le leader dans les
domalnes de la Supervlslon, du SCAuA
eL du MLS (ManufacLurlng LxecuLlon
SysLem).
ÞresenL dans Lous les secLeurs
lndusLrlels, Wonderware propose une
offre compleLe dans le domalne de
l'lnformaLlque lndusLrlelle eL un large
reseau de parLenalres lnLegraLeurs eL
Lechnologlques. Wonderware alde ses
cllenLs a opLlmlser en Lemps reel leurs
operaLlons de producLlon eL de
malnLenance.
uepuls 1987, Wonderware a consLrulL
une offre loglclelle enLleremenL
conçue sur les Lechnologles MlcrosofL
eL permeLLanL a ses cllenLs de
consLrulre une So|ut|on 1emps-kóe|
de Gest|on des Þrocessus Industr|e|s.
kepòres

uaLe de creaLlon : 1987
nom du dlrlgeanL : SudlpLa
8haLLacharya - ÞresldenL eL CLC
Croupe : ulvlslon d'lnvensys
CperaLlons ManagemenL
LffecLlf monde : 10 000
CA mondlal : 2 140 M•
Llcences lnsLallees : 723 000

pour garantir l’excellence opérationnelle


© 2011 CxÞ 39 !"#$% '()*+ , -%./%01$% 2344
















Descr|pt|f de |'offre
L'offre Wonderware s'appule sur une lnfrasLrucLure Lechnologlque unlque
appelee ArchesLrA SysLem ÞlaLform eL un ensemble de modules foncLlonnels
(SCAuA, MLS, LMl, Workflow/8ÞM, 8aLch, SÞC/SCC, eLc.). L'ArchesLrA
SysLem ÞlaLform permeL de federer dans une plaLeforme unlque l'ensemble
des donnees Lechnlques de l'enLreprlse eL de s'lnLegrer de manlere
sLrucLuranLe avec les appllcaLlons du Sl LnLreprlse (L8Þ, CMAC, LlMS, CLu,
AÞS, eLc.).
La rlchesse foncLlonnelle de l'offre Wonderware, sa flexlblllLe d'archlLecLure
eL son evoluLlvlLe permeLLenL aux lndusLrlels de consLrulre eLape par eLape
un SysLeme d'lnformaLlon lndusLrlel lnLegre dans des condlLlons Lechnlques
eL economlques [usqu'alors lnaccesslbles. ue l'operaLeur en salle de conLrôle
au dlrecLeur d'uslne dans son bureau, les loglclels Wonderware apporLenL la
bonne lnformaLlon dans une lnLerface adapLee a l'uLlllsaLeur.

Ionct|onna||tós de |'offre
Supervlslon, SCAuA, ÞlanL PlsLorlan, Sulvl de Þerformance,
1raçablllLe/Cenealogle, MLS, ManufacLurlng lnLelllgence, Workflow/8ÞM,
lnLegraLlon L8Þ, MalnLenance CondlLlonnelle (connexlon CMAC), CesLlon de
8aLch, 8eporLlng Moblle, WldgeLs lndusLrlels, eLc.












Þo||t|que de partena|res
uepuls ses debuLs Wonderware a
consLrulL son modele economlque en
s'appuyanL sur un large ecosysLeme
de parLenalres lnLegraLeurs cerLlfles,
plus de 3 000 dans le monde donL
230 en lrance.
L'ecosysLeme de Wonderware
apporLe aux lndusLrlels les cles du
succes d'un pro[eL : experLlse
Lechnlque eL foncLlonnelle du meLler
des cllenLs.
Çue|ques c||ents
Sanofl ÞasLeur, Merck,
ClaxoSmlLhkllne, SLallergenes,
LaboraLolres CllberL, Lllly, ÞrocLer
& Camble, nesLle, Mars, Coca
Cola, Arla lood, Þepsl, krafLfoods,
ArcelorMlLLal, AscomeLal, Alcoa,
Areva, Lskom, Cul Suez, Lul,
Cazprom, 1oLal, Arkema, uow
Chemlcal, 8hodla, 1oLal, Chevron,
LxxonMobll, S1MlcroelecLronlcs,
SlAAÞ, eLc.

LIVRE BLANC



Un Système d’Information
Industriel pour garantir
l’excellence opérationnelle
En partenariat avec :
Réalisé par Dominique Dupuis,
Directrice de la Recherche, Le CXP
le CXP – 13, rue Le Sueur - 75116 Paris - Tél. : +33 1 53 05 05 53
www.cxp.fr
1973 - 2008 : 35 ans
d'indépendance et d'expertise !