You are on page 1of 9

Fondation

I I/ / r rô ôl le e d de e f fo on nd da at ti io on n

Les fondations ont Pour rôle la transmission des efforts chargeant le pylône au sol
II/ t ty yp pe es s d de e f fo on nd da at ti io on n

Il existe dans la pratique plusieurs types de fondations dont le choix dépend de plusieurs
facteurs selon l'importance des efforts à transmettre au sol,les caractéristiques
géotechniques du sol,le coût de la fondation et la largeur de pylône.
1-Fondation sur blocs séparés

a- Blocs séparés posés sur le sol


b- Blocs ancrés dans le sol


c- avantages
Elles sont économiques lorsque la largeur du pylône dépasse 4 m



2- Fondation uniques


Source: www.almohandiss.com



a- Blocs unique posé sur le sol





b- Bloc unique ancré dans le sol, et élargi à la base pour s’opposer au renversement




c- Blocs unique ancré dans le sol



d- avantages
Elles sont économiques lorsque la largeur du pylône est compris entre 2 m et 3.5 m

III/Calcul et dimensionnement
1/positionnement du problème
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com


L'effort sollicitant le bloc de fondation (M,N ,T) sont calculés dans les paragraphes
précédentes à la base du pylône dans le cas d’incidence la plus dangereuse
2/vérification de la fondation
Le bloc de fondation doit être vérifié au:
 Non soulèvement
 Non renversement
 Non glissement
 Non poinçonnement
 L’admissibilité des contraintes au sol (c'est à dire pas de risque de rupture du sol)
 Tassement
Notes
Les vérifications suivantes ne sont pas nécessaires
 Le glissement ·la butée du sol va vaincre l’effet de l’effort tranchant.
 Le tassement · la structure est légère et le sol est d’assez bonne qualité.
 Le soulèvement · dans le cas d’un bloc unique, l’effort global de traction (résultante
géométrique des efforts de traction et de compression, exercés par les membrures sur
le bloc, et de l’effort normal N), est généralement vaincu par le poids propre du bloc.

Détermination des dimensions du coffrage
Données
 Les caractéristiques du sol ne sont connues qu’à une profondeur de 1 m
 on prévoit de faire sortir le bloc du sol d’une hauteur de 20 cm
Résultats
 on fixera la hauteur h de la fondation à 1.20 m et on déterminera la largeur A du bloc
tel que les conditions précitées dans ($ 5.3.1) seraient remplies.

Condition de non- renversement
Notation
N
s
: l'effort normal dû au poids propre de la fondation.
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com


M
st
: moment stabilisant par rapport à l'arrêt de la semelle.
M
mt
: moment moteur qui égal au moment M transmis par la structure augmenté de 20 %
( il représente une surcharge d'exploitation pour la fondation CCBA 68 §7.5 ).
M: moment à la base de la structure dû au vent normal suivant l'incidence la plus
dangereuse.
Calcul
M=71664.21daN.m
On doit avoir:
(1) M
st/aa
'
>1.5 M
mt
(Condition de non-renversement.)

m daN M . 05 . 85997 21 . 71664 2 . 1 M
t m
= × = × 1.20 =
M
st/aa
'
=
2
) (
A
N N
s
× +
2
) 2 . 1 2500 47 . 3804 (
2
A
A × × × + =
(1) ¬ 05 . 85997 5 . 1
2
²) 3000 47 . 3804 ( × > × +
A
A
1500 A
3
+1902.2A –128995.57 > 0
¬ 0 ) 99 . 85 268 . 1 (
3
> ÷ + A A
¬ D’après la méthode graphique l’inégalité est vérifié dés que 4 . 4 > A

Donc on prendra alors A=4.5 m
Condition de non poinçonnement
Notation
Q : la charge localisée
P
c :
périmètre du conteur à considérer.
h
t
: l'épaisseur totale de la semelle.
b
o : Contrainte de traction de référence du béton.
)
2
( 2 P
c
t
h
r + = t
Avec r est le rayon de la platine; c'est le rayon du cercle circonscrit au carré, dont les
sommets sont traversés par des axes de membrure, augmenté par 30 cm pour mettre en
place les boulons d'ancrage et pour tenir compte le diamètre de membrure.
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com


m 32 . 2 3 . 0
2
5 . 3
² 5 . 3
3
2
2
= ¬ +
|
|
.
|

\
|
|
.
|

\
|
÷ = r r
On prendra r=2.4 m (rayon minimal de la platine)

Condition de vérification
La condition de sécurité vis à vis du poinçonnement sous charges localisées doit être
satisfaite sous les sollicitations de 1
er
genre, cette condition s'exprime comme suit:
b
t c
h P
Q
o 2 . 1 5 . 1 s (CCBA 39.54 page XXVII)
Où:
ée est verifi condition la donc 20 . 1 h cas notre dans
cm 4.16 1 h si ée est vérifi nt poiçonneme non de condition La
0 ) 96 . 18 )( 16 . 14 (
0 35 / 128 4 . 2
2
²

kg 3804.47
) kg/m 350 à dosé courant (béton 9 . 5
0
4 . 2
5 . 1
2
²

2
²
2 2 . 1
5 . 1

2 . 1
)
2
( 2
5 . 1 2 . 1 5 . 1
t
t
3
b
m
ht ht
h
h
Q
bars Avec
Q
rh
h
h
rh
Q
h
h
r
Q
h P
Q
t
t
b
t
t
t
t
b
b
t
t
b
t c
=
>
> + ÷ ¬
> ÷ + ¬
=
=
> ÷ + ¬
+ s ¬
s
+
¬ s
o
t o
t o
o
t
o

Vérification des contraintes au sol
Le moment M et l'effort normal N rapportés au centre de gravité du bloc de béton sont
équivalent à un effort normal ( N) excentré de
75 . 0
6
5 . 4
6
32 . 1 = = > = =
A
N
M
e
Donc on a le diagramme des contraintes suivant:
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com


1.2 325 . 3 5 . 2 33 . 1 33 . 1
33 . 1 que vérifier ; 04 . 1
5 . 4 ) 328 . 1 25 . 2 ( 5 . 1
78 . 64730
)
2
(
2
3
2 2
3
3
2
3
2 2
3
2
3
x

2 3
x
0

R N 0
/
> = × =
s =
÷
=
÷
=
|
.
|

\
|
÷ =
|
.
|

\
|
÷ = × × = =
÷ = ¬
÷ = ¬ =
= ¬ =
¿
¿
÷ ÷
sol
sol M M
M M M
O
doit on bars
A e
A
N
A e
A
A e A A x N R
e A
e
A
M
F
o
o o o
o o o

Donc la contrainte au sol restant admissible.



B) FERRAILLAGE DE LA FONDATION:

Dimensions :

Hauteur : 120cm
Largeur : 100cm



100cm

d

100 cm
aaffjjjjj;k;;!
5cm


On a Nm Mt M 8 . 967466 * 35 . 1 = =




(a) Détermination de la section des armatures longitudinales :
E.L.U
A'


A
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com



On a Mu=967466.8

Vu=1.35*28321.5=38234.02 N



Donc 392 . 0 056 . 0
115 * 100 * 2 . 14
8 . 967466
2
= = =
l
µ µ t


Donc les armatures comprimées ne sont pas nécessaires



D après le tableau on a 98 . 0 = |

2
66 . 24
348 * 115 * 98 . 0
8 . 967466
cm A = =



(b) Détermination de la section des armatures transversales


Vérification vis à vis l effort tranchant
t
u
= V
u
/b
0
d =38234.02/1150*1000 = 0.033MPa

*La fissuration étant préjudiciable, la contrainte limite de cisaillement est :
u t
= min(0.15f
c28

b
, 4)
= min(0.15*25/1.5 , 4)
d’où
u t
=2.5MPa
*donc : t
u
<
u t

D’autre part : t
u
< 0.05f
c28
= 1.25 MPa
C/c : aucune armature transversale n’est nécessaire


c) vérification aux E.L.S

On a
Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com


Ms=716642.1 Nm


0026 . 0
* *
1
2
= =
s
d b
Ms
o
µ
D après le tableau on a 915 . 0 1= | et k=0.023

MPa k
s b
15 64 . 4 202 * 023 . 0 s = = = o o


les armatures de répartition
La section des armatures de répartitions est prise égale à
4
A
B = =6.16cm
2
soit :
20 12| =37.70cm
2
par mètre.





Récapitulatif:
On utilisera un bloc de fondation unique de forme
carrée, de hauteur 1.20 m et de côté A =4.5 m, la
platine est circulaire de rayon r>2.32 m.




















Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com






















Source: www.almohandiss.com
Source: www.almohandiss.com