Retour au sommaire

ANNEXE 4. GUIDE D'ONDE.

A4.1. Guide rectangulaire.
A4. 1.1. Expression des différents champs.
L'établissement de ces expressions est donné dans l'annexe A5.7. Dans toutes ces formules E et H représentent le champ électrique et magnétique dans l'espace libre avant l'introduction du guide d'onde.

A4. 1.1.1. Ondes transverses magnétiques, THmn. Ce sont les ondes dont le champ magnétique n'a pas de composante dans la direction de propagation, (il est perpendiculaire à la direction de propagation z). Soit X la plus petite dimension du guide et Y sa plus grande dimension (figure A4.1 pour l'onde TE01). Posons : m . p / X = a n.p/Y = b
j .( w . t - g . z ) j .( w . t - g . z ) j .( w . t - g . z )

Ez = E.sin a . x . cos b . y . e

Ey = - j.E.g . ( a ² + b ² ) 1/2 . b.sin a .x . cos b.y . e Ex = - j.E.g . ( a ² + b ² ) 1/2 . a .sin b.y . cos a .x . e
Hz = 0

w.e .E Hy = - j. ----------------------------------- a . sin b.y . cos a.x . e c . ho . ( a ² + b ² ) w.e .E Hx = - j. --------------------------------- b . sin a.x . cos b.y . e c . ho . ( a ² + b ² )
j .( w . t - g . z ) j .( w . t - g . z )

Avec aussi : E = ho.H

Annexe 4

Guide d’onde

Page 2

A4. 1.1.2. Ondes transverses électriques, TEmn. Ce sont des ondes dont le champ électrique n'a pas de composante dans le sens de propagation (il est perpendiculaire à la direction de propagation figure A4.1).

Ez = 0
w . ho . H
Ey =

- j. --------------------------- a . sin a.x . cos b.y . e c.(a²+b²) w . ho . H

j .( w . t - g . z )

Ex =

- j. ------------------------.b . sin b.y . cos a.x . e c. (a²+b²) H . cos b . y . cos a .x . e g.H
j .( w . t - g . z )
)

j .( w . t - g . z )

Hz =

Hy =

- j. ----------------------. b . sin b.y . cos a.x . e (a²+b²) g.H

j .( w . t - g . z )

= Avec aussi:

+ j. ---------------------- . a . sin a.x . cos b.y . e (a²+b²) H = E/ho

j .( w . t - g . z )

A4. 1.2. Conditions de propagation:
La constante de propagation doit être un nombre réel soit: g = { w ² . er . µr / c² w ² . er . µr / c ² -( a² +b²)}
1/2

> ( a² +b²)
p².m² p².n²

c
f> -------------2 . p .ÿ er.µr

{----------- + X²

--------------} Y²

1/2

Soit lg la longueur d'onde dans le guide et la la longueur d'onde en espace libre: 2.p -----lg 1 ----- la ² 2.p.c --------------w . ÿ(er . µr) n² ----- } Y²

g=

la =

1 --- = lg ²

1 m² ------ . { ---- + 4 X²

Annexe 4 vf = w / g vg = þ w / þg

Guide d’onde

Page 3

Vitesse de phase: Vitesse de groupe:

A4. 1.3. Formules générales en mode TE0,1.
C'est le mode le plus utilisé: Transverse électrique, avec: m=0,n=1 (Dans de nombreux ouvrages ces indices sont inversés). Il n'y a pas de composante champ électrique dans le sens de propagation. Les formules se simplifient: Hz01 = H . cos ( p . y / Y ) . e
j .( w . t - g01 . z ) j .( w . t - g01 . z )

Hy01 = - j . H . g01 . ( Y / p ) . sin ( p . y / Y ) . e Hx01 = 0 Ez01 = 0 Ey01 = 0

Ex01 = - j . H .( w .ho . Y / c . p ) . sin ( p . y / Y ) . e

j .( w . t - g01 . z )

La figure A4. 1 donne l'allure des différents champs sur une section du guide. Le champ Hz a été décalé de l pour plus de clarté. Chacun de ces vecteur varie sinusoïdalement dans le temps, et ces variations sont déphasées le long de z de g.z radians.

Figure A4. 1. Allure des champs dans le guide en mode TE01. ° Constante de propagation: g01 = { ( w ² . er / c² ) - ( p ²/ Y ² ) } =ÿ er . { w ² - wc ² }
1/2 1/2

/c ( pulsation de coupure ) ( longueur d'onde de coupure )

wc = p . c / ( Y . ÿer )
lc = 2 . Y . ÿer ° Longueur d'onde dans le guide:

Y ² .Y =----------------------------------------------1/2 ( w ² . Remarquons que le guide atténue assez rapidement les bases fréquences.w ² ) A dB = 8 .1. { 1 . pour un guide dont la longueur z est quatre fois la largeur Y. Y ²) } c ----------------------------------1/2 ÿer . { 1 . aux basses fréquences. z ) / Y } . ° Impédance caractéristique: Cette notion est peu utilisée dans les guides d'onde car elle dépend de la position et de la fréquence dans la bande d'utilisation normale. X ) }1/2 Yc = ---------------------------------------------2 .7 . er .(p ² / w ² . concernant les pertes. Ainsi. c ²) ° Vitesse de phase: w ------g01 1 ----------------------------------------------------1/2 { ( er / c ² ) . { 1 .p ² . { 1 . ÿer / c ) . lg / l ( rapport E / H ) . AN Ce qui s'écrit aussi: A dB = { ( 8. 7 . elle sera détaillée dans le §A4. l'atténuation est d'environ 110 dB.( wc / w ) ² } vf = = = ° Vitesse de groupe: dw -------.c. p.= dg01 dg01 (-------) dw c. ( wc² . ho ° Impédance d'onde Zo = ho .6. ÿer . En dehors de la bande elle a pour valeur: AdB = 8.7 ( z .( w / wc ) ² } 1/2 1/2 (atténuation en décibel) Ces formules ne sont valables que jusqu'à w = wc.Annexe 4 Guide d’onde Page 4 lg01 p.( l / 2.( wc / w ) ² } = ----------------------------------ÿer 1/2 Vg = -1 ° Atténuation dans la bande non passante: L'atténuation dans la bande passante est supposée nulle.

4.Y +j .2. Yd ---.Annexe 4 Guide d’onde Page 5 ° Impédance d'un diaphragme capacitif (figure A4 .j.e ..2. 2a.C.= Yc lg ----------Y p.X =. Figure A4.X ----.w Dans le cas où le diaphragme est d'une seule pièce (figure A4. Yd --. Diaphragme capacitif.e -------) 2. ° Impédance d'un diaphragme selfique (figure A4 .2 c): Figure A4.b) l'admittance réduite est doublée. Diaphragme selfique.= Yc -j .Diaphragme capacitif . Log (sin lg p. Dans le cas ou le diaphragme est d'une seule pièce (figure A4.2 b . Y ) .3 ). l'admittance est multipliée par: 1 + 1 / sin ² ( p . e / 2.2c. a) Figure A4 . cotg ² ----------2.

5.Annexe 4 Guide d’onde Page 6 Figure A4.05 . Dimensions à donner à X: Si X = Y il existe deux modes de propagation perpendiculaires: . Le montage est pratiquement équivalent à une cellule en "T" avec les valeurs approximatives suivantes: 2.0019 2.5..5 Zc -----------.2.4): Figure A4. ° Impédance d'un iris (figure A4. 4. 0. Transformateur à diélectrique. Avec les diélectriques le transformateur est identique à celui des lignes en série à impédances caractéristiques différentes.Y-l . Iris vertical. En particulier si les diélectriques sont de longueur lg / 4.Y --------lg Xc # Zc XL # Y² {---d² 2.3 . ------------. Figure A4.0.Y ----lg d² ----Y 1 --4. Diaphragme selfique.5): Tous les circuits vus jusque là jouent également le rôle de transformateur d'impédance .} Y ° Transformateur d'impédance à diélectrique (figure A4. on retrouve les adaptateurs de l'annexe A3.

pour capter la composante du champ magnétique Hy et Hz. Transition guide coax en mode TE02 . La figure A4. seul le mode TE01 existe sur une plage de fréquence d'une octave. (cas le plus courant).8 . Figure A4. Cette distance est ajustée par un stub ou une vis à l'arrière du guide. ou inverser X et Y. La figure A4. Remarque: De nombreux ouvrages inversent les indices.Annexe 4 Guide d’onde Page 7 TE01 et TE10 Cette configuration permet de transmettre deux signaux à la même fréquence. le but étant d'injecter ou prélever le signal dans le guide. les deux attaques sont déphasées de p.wc. Figure A4.7. Si X = Y / 2. La figure A4.9 donne un procédé d'attaque en mode TE01. Il est disposé sur la ligne de champ maximum . Couplage TE01.6. La figure A4. sans les mélanger. Méthodes de couplage. A partir de w = 2. Transition guide coaxial TE01. un deuxième mode de propagation apparaît TE11. ce qui revient à inverser les positions m et n. A4.7 donne une variante: Figure A4.6 donne le montage le plus classique permettant de capter le champ électrique Ex. à une distance lg / 4 de l'extrémité du guide. et si le guide a peu de pertes et peu d'irrégularités). . avec un découplage de 30 dB environ (si l'attaque est bien réalisée.4. 1. Elles permettent généralement de passer d'une ligne coaxiale à un guide.8 donne un type d'excitation en mode TE02.

z2 + G3 . 10. champ magnétique .G3 . La figure A4. 2 . . 2 .1. z3 E4 = ( E1 / 2 ) . Transition guide coax TE01.T magique. Les sorties 2 et 3 présentent un coefficient de réflexion G2 et G3. 1. Figure A4. Montages divers.10 donne un procédé pour capter le champ magnétique Hy en mode TE01. Figure A4. Par contre si on rentre en 4. z3 } j . e . g g Er1 = ( E1 / 2 ) . mais les sorties 3 et 4 sont déphasées de p comme le montre la figure A4. Transition guide coax TE01. { G2 . A4. Champs dans un "T" magique . champ magnétique. Figure A4. z2 j . { G2 . 2 . 1. 2 . g . e j . permettant de nombreuses utilisations. Soit E1 le champ incident en 1. "T" magique. g . Supposons une entrée en 1 et une sortie en 4 adaptée. montre la combinaison des champs correspondants. E4 le champ transmit en 4. . La sortie 4 est isolée.Annexe 4 Guide d’onde Page 8 Figure A4. A4.12.5. 12. Soit Er1 le champ réfléchi en 1. La figure A4. la sortie 1 est isolée. e } ° Si G2 = G3 = 0 Le système est équivalent à un diviseur par deux avec entrée en 1 et sorties en phase en 2 et 3. C'est un circuit quatre portes.9. e j .11 en donne la représentation.12.11. La figure A4.5. .

la porte 4 est la sortie couplée. et z2 = z3 (mêmes distances) ° Dans la première hypothèse. bg ² . Figure A4. ° Couplage par deux trous distants de d. . Y bo ² . log Pc / Pr Pr = champ résiduel Ce système est symétrique. cos q + bo ² -----------------------------2 . Il est possible dans ce cas de faire pivoter un guide par rapport à l'autre d'un angle q. La figure A4. A4. en entrant en 1. Soit un trou de rayon r : 4 . bg ² .( cos q + ----------. bg . r 3 {-------------3. Inversement la porte 2 servant d'attaque. 13 montre la disposition des guides ainsi que la forme des champs électriques et magnétiques. X . 1.20 . 5. log 2 . bg ² Couplage = C = 10. log D = 20 .2. et la porte 3 est la sortie couplée. ce qui à pour effet de modifier le couplage. cos q . si l'une des charges ( G2 ou G3 ) n'est pas adaptée. dont la valeur permet de connaître le coefficient de réflexion de la charge non adaptée. Les caractéristiques des coupleurs sont définies de la façon suivante: Pi = champ incident Pc = champ couplé Directivité = D = 10 . Ce circuit permet ainsi un grand nombre d'utilisations. ° Coupleur à un seul trou.13.bo ² bg = constante de propagation dans le guide ( pertes supposées nulles ) bo = constante de propagation dans l'air . log Pi / Pc C = . il existe un champ en 4.)} 2 . Coupleur directif par la grande paroi du guide. Il est constitué de deux guides couplés par un ou deux trous. la porte 1 sert d'attaque.Annexe 4 Guide d’onde Page 9 ° Si G2 = . Il faut cependant disposer de quelques éléments d'adaptation au centre du "T" pour améliorer les découplages.13. c'est à dire que dans le cas de la figure A4.G3 = +-1 (court circuit et circuit ouvert) La transmission s'effectue de 1 vers 4 . Coupleur directif à un ou deux trous.

Calculons ces champs en utilisant les formules du coupleur à un seul trou pour q = 0.Annexe 4 Guide d’onde Page 10 Soit E13 et E14 les champs obtenus respectivement en 3 et 4 avec une entrée en 1.1. Le champ tourne autour de l'axe de propagation (polarisation circulaire). Les deux vecteurs se propagent dans le sens de l'induction Bo du ferrite.14.1 / lg01 ) } Le couplage peut ainsi varier de zéro à l'infini par réglage de la longueur d'ouverture.4. le déphasage est alors de p / 2 (ou f =45°). [ 1 / lg02 . Dispositifs à ferrites. log ° Remarque : Ces coupleurs . l . Pour élargir la bande il faut augmenter le nombre de trous. centrés sur des fréquences différentes. Mais chaque vecteur se propage avec une constante de propagation différente b+ et b-. Le montage est représenté sur la figure A4. Figure A4. cos { p . Après une distance de propagation "l" le vecteur E a tourné d'un angle q (voir §A5. Pour un coupleur 3 dB par exemple il suffit d'avoir : cos f = sin f . Soit Ei le signal d'entrée en 1. 1.1. caractéristiques du ferrite. la sortie en 4 est isolée. Principe de la rotation du champ (effet Faraday). la partie supérieure étant enlevée. ce qui revient à mettre plusieurs coupleurs en série. et les signaux en 2 et 3 ont respectivement pour valeur: I E2 I = I Ei I .5. sin { p . A4. Un champ E ( figure A4. d I D = 20 .5. l .5.1 / lg01 ) } I E3 I = I Ei I . Coupleur directif par la petite paroi du guide. se décompose en deux vecteurs E1 et E2 polarisés circulairement.3.3): .4. log 2 .15 ) à polarisation rectiligne. A4. [ 1 / lg02 . I cos bg . lg01 et lg02 = longueur d'onde dans les modes TE01 et TE02. Coupleur directif Dans la partie où la paroi est supprimée. qu'ils soient à un trou ou deux trous sont à bande étroite (environ 20 %). I E13 / Ei I I E13 I --------------------------------I E14 I . A4.14. Les caractéristiques du coupleur à deux trous sont alors: C = 20 .1. les lignes de champ correspondent au mode TE02.

Remarque: L'intérêt essentiel de ce système est qu'il n'est pas symétrique car si le sens de propagation est inversé. Les extrémités 1 et 6 comportent des plaques résistives d'adaptation.) . Girateur.4.2). Guide circulaire avec ferrite. guide vrillé à 45°. Le principe est donné sur la figure A4. 1.17 (voir aussi la théorie en A13. L'onde en "s" est donc de même polarité que l'onde en "e". transition rectangulaire circulaire.17. A4. transition circulaire rectangulaire. l / 2 Guide d’onde Page 11 Figure A4. La longueur du ferrite est telle qu'elle fait tourner le champ de 45° dans le sens inverse du twist. 1 Guide rectangulaire. .3. Effet Faraday . Girateur. A4.5. la rotation s'effectue toujours dans le même sens. Isolateur.16. Isolateur. Pour une onde entrant en "s". Figure A4.16. 1 2 3 4 5 6 guide rectangulaire.b. Les plaques résistives permettent d'atténuer les modes parasites qui pourraient se propager de "s" vers "e" sans atténuer le champ de "e" vers "s".5. Le principe est donné sur la figure A4. la polarité en "e" est de 90°. Figure A4.8.15.7.1.Annexe 4 q = ( b+ .4. elle ne peut donc pas se propager dans ce guide.2. Guide rectangulaire parallèle au premier. la rotation étant toujours dans le même sens.

. Déphaseur non réciproque. Guide circulaire à ferrite (rotation de 90°). Le champ magnétique est perpendiculaire au sens de propagation. Figure A4. l A4. Les ondes se propageant dans le sens des flèches ont une vitesse de propagation plus lente que les ondes se propageant dans le sens inverse. Circulateur. surtout fabriqué à partir de guide circulaire ou coaxial. Les isolations sont de l'ordre de 20 à 30 dB. Une variante consiste à twister le premier guide rectangulaire de 90°. Par contre si le signal est injecté en Es avec cette polarité.5 dB. Circulateur classique . 19.18. Transition circulaire rectangulaire. 1. Guide rectangulaire perpendiculaire au premier. ainsi. La rotation de phase entre les deux sens de propagation est toujours de: q = ( b+ . et si l'entrée est en 3 tout le signal apparaît en 1 et la sortie 2 est isolée. il arrive donc encore avec la bonne polarité dans le guide de gauche en Er. Le principe est donné sur la figure A4. ° Circulateur quatre voies . de Ei vers Es l'onde tourne de 180°. Le champ Ei tourne de 90° dans le ferrite. le plus répandu étant celui de la figure A4. A4. mais avec un déphasage de 180° par rapport à Ei . Il arrive donc dans la bonne polarité en Es. et les puissances admissibles couramment de plusieurs KW . Les ondes arrivent en phase en 2. le temps est le même que de 1 vers 2 dans le sens inverse. Il en existe plusieurs modèles.19. et en opposition de phase en 3 (tout le signal apparaît en 2 et la sortie 3 est isolée). Pour aller de 1 vers 2 dans le sens direct . 18. 1.5. Le raisonnement est identique si l'entrée est en 2 (tout le signal apparaît en 3 et la sortie 1 est isolée).) .Annexe 4 Guide d’onde Page 12 3 4 5 7 Transition rectangulaire circulaire. Déphaseur non réciproque.4.b. à trois portes.4. il tourne de 90° dans le même sens. les pertes de 0. et de Es vers Er elle reste en phase.5.4. Figure A4.5.

Ils sont toujours en opposition de phase en 1 et 3 de gauche car le ferrite ne déphase pas dans ce sens.21. ° Circulateur quatre voies à "T" magique et girateur. Il comporte de plus un coupleur 3 dB sur chaque extrémité. 1. et l'un est en série avec un déphaseur réciproque (diélectrique). 21. Toute l'énergie est passée en 2. Donc la sortie est en 4 de gauche.1. En entrant en 1 de droite. elle passe en 4. Un raisonnement identique en entrant en 4 de gauche. Les signaux arrivant en 2 par la voie du haut et par D ont donc tourné de 180°. ils s'ajoutent. Ces signaux sont déphasés de 90° par le premier coupleur. 1 2 Guide rectangulaire.5).Annexe 4 Guide d’onde Page 13 Le schéma de principe est donné figure A4. Transition guide rectangulaire circulaire. En entrant en 2 de gauche. . Le signal arrivant en 4 par C a tourné de 270°. Il est constitué de deux déphaseurs non réciproques accolés. reliés par un déphaseur non réciproque. Figure A4. et celui arrivant par la voie du bas a tourné de 90°.5. la sortie est en 3 de droite.22. Circulateur quatre voies . Circulateur 4 voies à T magique. Donc la sortie est 2 de gauche. Il est composé de deux T magiques (voir A4.20.22. ils s'annulent.5. Le signal entrant en 1 est divisé en deux vers A et B. Atténuateur à lame de carbone . A4. Il est facile de vérifier qu'en entrant en 2 toute l'énergie passe en 1. Figure A4. Le modèle le plus utilisé est celui de la figure A4. et qu'en entrant en 3. les deux signaux sortent en phase et le sont toujours sur les entrées 1 et 3 de gauche. Figure A4. Une onde arrivant en 3 à droite donne des signaux en opposition de phase en 2 et 4. entraîne une sortie en 1 de droite (cette fois le ferrite déphase le signal de p).20. Atténuateurs. et une liaison directe figure A4.

5. Déphaseur longitudinal. la variation de phase est donnée par: . Charge. Les extrémités des lames sont soit en escalier soit sous forme de ligne exponentielle pour permettre différentes adaptations.1. et la longueur électrique de chacune varie par déplacement de la lame mobile. Déphaseur. Transition guide circulaire rectangulaire. Elles peuvent être obtenues avec un atténuateur de grande valeur (simple tranche de carbone au milieu du guide). Cette propriété est cependant utilisée dans les nids d'abeilles. Déphaseur longitudinal . Si la lame est perpendiculaire au champ E il n'y a pas d'atténuation. A4. 1. Pour un déplacement Dl. 1. leur forme doit être biseautée (partie c de la figure A4. généralement à base de carbone.7.23. Figure A4. A4. Figure A4. Le champ tournant E peut s'obtenir en faisant varier le champ magnétique dans un ferrite .6. Le ROS est d'autant meilleur qu'elle est allongée.4).Annexe 4 Guide d’onde Page 14 3 4 Guide circulaire avec lame de carbone mince. log ( 1 / sin ² q ) dB Il suffit donc de tourner l'ensemble du guide circulaire et de la lame de carbone (les transitions étant fixes) pour faire varier l'atténuation . Remarquons que ces lames peuvent être utilisées pour éliminer les modes parasites dans les transitions. dans le guide circulaire il arrive en mode TE11 ( voir §A4. Charge.23.5. Elles sont plus généralement disposées à l'extrémité du guide avec la forme de la figure A4.22). Il est constitué de trois lames diélectriques disposées comme dans la figure A4.7.5. Le champ dans le guide rectangulaire est en mode TE01. Elles sont perpendiculaires au champ E utile. La ligne est constituée de quatre constantes de propagation différentes. Une autre solution consiste à utiliser la fréquence de coupure d'un guide pour obtenir des atténuations de grande valeur. 24. 1. pour améliorer le ROS. mais le ROS est alors très mauvais. L'atténuation est donnée par la formule: A = 20. C'est un matériau absorbant dans la bande de fréquence considérée. A4. 24.

26.2.7.25. A4. Dl Exemple: Avec du Téflon. l'autre perpendiculaire: voir A5.5.3. la longueur du déphaseur p ou p/2 sera telle que: ( gd .4.25.2). On appelle lame p / 2 une lame telle que sa longueur provoque un déphasage de p/2 entre les deux champs électriques qu'elle crée elle même à partir du champ TE 11 dans le guide circulaire (un champ parallèle à la lame. Il faut également découper les extrémités en escalier ou en ligne exponentielle pour maintenir l'adaptation. Il est intégré dans un guide circulaire. ° Déphaseur variable selon le principe de la figure A4.( g2 + g4 ) } .1. 1. A4. l = p ou p / 2 De tels déphaseurs donnent un déphasage: DF = 2 . Déphaseur variable.Annexe 4 Guide d’onde Page 15 DF = { ( g1 + g3 ) . Déphaseur simple. Figure A4. . Les lames diélectriques sont de faible épaisseur. Si gd est la constante de propagation dans le diélectrique et gg la constante de propagation dans le guide. Autres types de déphaseurs. Il est représenté sur la figure A4.5.5.4 rd/ cm. Le signal passe du mode TE01 en guide rectangulaire au mode TE11 en guide circulaire. Une lame de diélectrique parallèle aux lignes de champ dans un guide rectangulaire produit un déphasage.7. Il est maximum lorsque la lame est au milieu du guide.7. A4.5. 1.gg ) . ° Déphaseurs utilisant l'effet Faraday § A4. Déphaseur tournant. 1.4. Déphaseur tournant . q q étant l'angle de rotation du guide circulaire.26: Figure A4. en bande X ( 3 cm ) le déphasage est de 0.

X. Ce transfert est assuré par la ligne de longueur totale l/2 . Le but est de réaliser une paroi de guide continue.27.d ) ] .1. ont pour valeur figure A4.29: dPx = [ 1 / ( 2. 1.5.28. A4. Court circuit variable. il est réglable de 0° à 180°.s. A4. Réalisation de contacts parfaits hyperfréquence.5. Le principe est le même que précédemment.1. sauf en Z = 0.dz Watts par m ² .Annexe 4 Guide d’onde Page 16 Ce procédé peut être utilisé sur d'autre supports que les guides d'onde et à toutes les fréquences. Figure A4. Avec un déphaseur 90° supplémentaire (commutable). la phase est réglable de 0° à 360°. Les pertes sur une paroi par exemple Z.28.8. Sur le montage de la figure.8.8. bien que le serrage des brides soit imparfait.5. Réalisation de bride à contact parfait . comme le montre la figure A4.6. 1. où on rajoute généralement un contact qui est en parallèle. C'est le court circuit parfait (celui d'une masse de cuivre pouvant être argentée) qui est ramené sur le plan Z = 0 du guide. 1.27. car le court circuit à l / 2 est à bande étroite. A4. Figure A4. A4. Un des plus classiques est celui de la figure A4. ( H²z + H²x ) . sur la voie 0°. Ce contact ( imparfait ) permet d'ailleurs d'élargir un peu la bande. Court circuit variable parfait. Enfin si la sortie peut être commutable en somme ou différence. Pertes dans les parois. le déphasage est réglable de 0° à 90°. Bride à contact parfait . dx.2. Il ne faut pas que la masse métallique touche le guide.

ho .d .1 en donnant à m et n les valeurs 0 et 1 (ou les valeurs correspondant au mode de propagation désiré). Il y a autant de solutions que de mode de propagation. On calcule les valeurs : dPx / dz dPy / dz en y = 0 en x = 0 ou Y ou X et C'est la valeur crête du champ. w .d w ² .c² Cette valeur est à comparer à la puissance totale transmise dans le guide par unité de surface. Le principe de calcul est cependant assez simple. µo . c² Soit une perte totale sur les quatre parois: dP ---. e ----.d dPy H ² .c pz = H ² ..= dz H² -----. Y3 ---------------..s.s.e {-------. La composante Ey . X 2.d ) ] .}1/2 Y² Y ² .29.= dz H² --------------. p².sin ² (p.} p². Y3 . ( H²z + H²y ) . Remarquons que le champ H est indépendant de x. on le donne pour le mode TE01.c² p² --. { X + s. Hy w².y /Y) p².= -----------------------------dz 2. On obtient ainsi les pertes par unité de longueur du guide: dPx ----.------------. dy.1. Cette puissance est à intégrer sur toute la surface X . il faut donc intégrer comme le montre la figure A4. Les valeurs de champ sont tirées du § A4.dz Watts par m ² Les pertes totales sont deux fois cette somme.s . P = E /\ H Dans le cas de l'onde TE01 elle est réduite à: pz = Ex .Y : dPy = [ 1 / ( 2. .Annexe 4 Guide d’onde d = épaisseur de peau = 1 / ( p .s. Hz ne transporte pas d'énergie..f )1/2 s = conductivité Page 17 Sur la paroi Z. w ² . e . Y (pz est une densité de puissance en W / m²).

er . Il existe une fréquence fm ( ou wm ) donnant une atténuation minimum dans la bande passante.30. dy w². ( w ² / w²c ) } --------------------------------------------------Y . Pz dP ---. et une fréquence f ²c / fm donnant une atténuation minimum dans la bande atténuée. Remarquons la très grande erreur commise au voisinage de wc.29.1 } 1/2 a= a= (2. A4.. p ² . eo ). -------------------. Puissance injectée. ho .w Cette expression donne l'atténuation en Néper par mètre.1.e {-------.} dz wc . c Pz = H ² . X . { ------------------}1/2. L'affaiblissement est donné par: 1 --.}1/2. { 1 + (X / 2.Y ) .30 donne l'allure de la courbe d'atténuation réelle.7. Pour l'avoir en dB par mètre il suffit de multiplier par 8. { ( w ² / w²c ) . Cavités rectangulaires. La figure A4.Annexe 4 Guide d’onde Page 18 Figure A4. w --. Courbe d'atténuation d'un guide rectangulaire. s. 2. D'où l'expression: Pz = ý pz . Expression générale. en négligeant les pertes. L'expression des ondes dans une cavité parfaitement conductrice sont les suivantes: . 2 1 { -.Watts Y² 2. et celle ne tenant pas compte des pertes.. 2.c² p² Y 3 . A4. Figure A4. X .

La figure A4. ( perpendiculaire à Hy) peut être placée aux extrémités. Figure A4.n. . C'est généralement les fentes qui sont utilisées.+ ---. montre la configuration des champs dans une cavité.c ² w ²mnp= er m² ------X² n² p² {----.31. et une fente horizontale donne un couplage magnétique (sur les faces z = 0 ou z =Z). particulièrement si la cavité est un filtre.+ X² Y² p² ---.2. X .} X² Y² Z² l ²mnp = Il ne faut pas plus d'un zéro parmi les m. Pour les fréquences inférieures à fc. Méthodes de couplage. ------------------------fo ² . Une fente verticale donne un couplage électrique.} ° Longueurs d'ondes correspondantes: 4 . Les sondes devant être placées sur les maximums de champ.} Z² g²= ° Fréquences propres de la cavité: p ².+ ---.+ Y² Z² ---. peut être placée au milieu de la cavité.Annexe 4 Guide d’onde Page 19 ° Constante de propagation: p² ------er m² n² {----. Df c3 N= A4.+ ---. Une boucle ( perpendiculaire à Hz ). Champs dans une cavité. sur les faces latérales. . er -----------------------------------m² n² p² {----.p.31. 2. Y . ° Nombre "N" de fréquences propres autour de la fréquence fo sur une bande D f: er . (fréquence de coupure du guide ) il n'y a pas de résonance possible. une sonde de champ électrique ( tige de l/4 parallèle à Ex) doit donc être placée au centre du parallélépipède. attaquée par une onde TE01. Z . Une boucle de champ magnétique.+ ---.ÿ er p 4 .

Z joules C'est l'énergie des ondes dans la cavité. La même chose est possible avec des diaphragmes capacitifs.d) W/m² sur toutes les parois. 2. Il n'est pas toujours indispensable de tourner de lg /4.) } s .s.Y . 2. Dans la figure A4. Eo ² .Y . Eo ² 2. { Z. ( -----. Figure A4. avec tous les champs H parallèles à la paroi. X .H ² / 2 A4. Ces expressions sont obtenues en calculant les valeurs moyennes de: We = eo.+----. Eo ² . Remarquons qu'un diaphragme inductif et capacitif constitue une petite ouverture.32 b les deux impédances inductives sont distantes de lg/4.l² X.er.Annexe 4 Guide d’onde Page 20 Une autre façon de réaliser des résonateurs est d'associer des diaphragmes inductifs et capacitifs (§A4.. l'abaque de Smith permet de définir une longueur plus adaptée. ou simplement constituée d'une simple vis.32a. d .Y Z. Le montage de la figure A4.32. Dans le cas des autres modes de fonctionnement .E ² /2 et Wm =µo . er . La capacité peut être réglable par une vis. les énergies magnétiques et électriques sont égales: Wm = We = eo .µr. la constante Eo étant le champ électrique prépondérant. Pertes dans les parois d'une cavité rectangulaire. Dans le cas de l'onde transverse électrique TE01.4. La figure A4. donne quelques exemples de résonateurs. tous les éléments sont dans le même plan du guide . Ce qui donne: dW 4 . le résultat est identique. L'énergie totale est: W = Wm + We = 2 .32 a .1. eo . A4. er .32c est à rapprocher de celui de A4.3. La forme de l'ellipse permet de jouer à la fois sur Q et sur la fréquence de résonance .Y P= -----= -------------.Z Wm étant la somme de toutes les énergies magnétiques ( Hy et Hz) Eo = Champ électrique Ex maximum.3). Dans la figure A4. Exemples de cavités. Energie mise en jeu dans les cavités rectangulaires.. X . e r . de façon à transformer une self en capacité sur chaque plan.X + ----. Il faut intégrer l'expression: p=H²/(2.32. ho ² er dt Z² X² .

1. 4. ÿer / ( lg . r = distance au centre du guide. Er = champ dans la direction r faisant un angle q avec l'origine. Eq = champ perpendiculaire à Er et à la direction de propagation . Le problème réside essentiellement dans la technologie de fabrication. ym = mième racine non nulle de J'n ( x ) = 0 Les différents paramètres sont représentés sur la figure A4. W / dW 1 -. Le coefficient de qualité Q est défini comme le rapport: Q = 2 . p . (dérivée de fonction de Bessel) . Ez ( ou Hz ) = champ dans la direction z (de propagation).d . A4. Guide flexible . z ) = E.+ -------. R = rayon du guide.= Q 1 ---.Z3 2. ÿµo / ( lg .3. Guide circulaire.g .} 2. { W = énergie des ondes dans la cavité A4. p . A4. Les ondulations doivent être aussi serrées que possible pour réaliser la continuité. t . ÿµo ) = Kh. xm = mième racine non nulle de Jn ( x ) = 0 (fonction de Bessel). p . 2 .33): Eo .+ Y l² l² -----.4.Annexe 4 Guide d’onde Page 21 l étant la longueur d'onde dans le vide. Expression des champs.33.er ) = Ke. ÿeo . e j . (w . Posons (Figure A4. 2 . ÿeo.X3 dW = énergie perdue dans les parois 2.

g / r ) . q Er = . er / c ² ] . r / R ) . r / R ) . ( ym ² / R ² ) . E . Ez = E .33. E .Annexe 4 Guide d’onde Page 22 Figure A4. Kh .j .[ y ²m / R ² ] = [ 2 . r / R ) . / lg ] ² ° Pulsation de coupure en mode Transverse magnétique. g / r ) . J'n ( ym .m = [ w ² . Kh . g / R ) . r / R ) . J'n ( xm . g ² n. Ke . cos n . E . (n / r ) . r / R ) . cos n . E . q Hq = . Jn ( xm .j . r / R ) . Jn ( xm . sin n . J'n ( ym . Ke .[ x ²m / R ² ] rayon en mètres ° Constante de propagation d'une onde transverse électrique. Ez = 0 Eq = j . q Hz = 0 Hr = j . E .j . q Hq = . cos n . Champs dans un guide circulaire. ° Onde transverse magnétique THn. r / R ) . q Eq = .m. sin n. q Hz = E . E .m. ( xm ² / R ² ) . Jn( ym. Jn ( ym .j . J'n ( xm . sin n . Jn ( xm . ( ym / R ) . q Er = . r / R ) . Jn ( ym . er / c ² ] . cos n . rayon en mètres . ( xm / R ) . r / R ) . ( xm . q ° Constante de propagation d'une onde transverse magnétique. p . E . cos n . cos n . q ° Onde transverse électrique TEn. ( n / r ) .j . E . g / R ) . r / R ) . ( n .m = [ w ² .j . sin n . (ym . g ² n. ( n . q Hr = .

R TH22 xm = 8.R TH13 xm = 10.R TE01 ym = 3.17 l lc = 0. A4.054 TH21 xm = 5. y ²m -------------er . m ) = ° Longueur d'onde de coupure. ym = 9. c / wc ° Longueur d'onde dans le guide. Ils sont représentés sur les figures A4.R TE03 ym = 10.958 est la troisième racine de J2 (voir annexe 15).3.537 c = 0.654 l lc = 0. p ² . p .541.= -----.2. 4.34 . Cas particuliers (modes les plus utilisés).61 Par exemple pour TE23.R TE23 ym = 9.411 l lc = 0.413.831 lc = 2. ho 1 .333 c = 1. x ²m -------------er .139.057.736. R ² w ²c ( n.R TE13 ym = 8.896.516 l lc = 0. lc = 1.618.17 c = 0.R TE22 ym = 6.R lc = 1.R TH02 xm = 5.( x ²m .706 c = 0..631.726.618.R TH23 xm = 11. R ² } 1/2 Yc = A4.178.958 c = 0. R ² ° Pulsation de coupure en mode Transverse électrique.896.R TE02 ym = 7. m ) = c ² .R TE11 ym = 1.R lc = 1.R lc = 2.012 c = 0.R TE12 ym = 5. 4.012 l lc = 0.R TH12 xm = 7.841 TH11 xm = 3.640. Couplage des différents modes.747. c ² . er 1 1 -----.830 TH01 xm = 2.619.133 l lc = 1.399 lc = 3.------l ²g l ²o l ²c lo = longueur d'onde dans l'air.Annexe 4 Guide d’onde Page 23 w ²c ( n. lc = 2 . ----------------------------------------------------{ 1 .R TE21 ym = 3.937.640. l ² / 4 .R TH03 xm = 8. ° Admittance caractéristique équivalente: ÿer ------2 .224.

2.. Joint tournant.35).4.= 2.35.. 4. Le vecteur de pointing.= ----------. Différents modes de couplage. { J1 ( xm ) } ² . et s'ajoutent sur les portes 2 et 4. Les seuls modes présentant une symétrie de révolution sont les modes TE01 et TH01. 4. Montages particuliers. w . Jonction hybride en guide circulaire. A4.Annexe 4 Guide d’onde Page 24 Figure A4. E² .5. Les sorties 2 et 4 sont déphasées de p. r / R ) } ² 2. er .. R ² . 4. gn . R4 --------------------------------.1.5. A4. A4. 34. Figure A4. { J1 (xm .1.4. yn . eo² . eo .{ J1 ( xm ) } ² 4 . Un signal arrivant en 1 se divise en deux . R ² ------------. er . Ces signaux s'annulent sur la porte 3. x ²m P= ° Pertes sur les parois: dP --.8). eo . w .R H ²q -----.p. x ²m P = E /\ H = Ce qui après intégration sur toute la surface donne la puissance traversant tout le guide: p . A4. Cette propriété est utilisée dans les joints tournants (voir §A4. (figure A4. Jonction hybride. A4. er ² . 4. à une distance r du centre a pour valeur moyenne dans le cas d'un guide de rayon R: E ². Energie dans le guide circulaire. w . 4. Mode TH0m. E ² ------------------------------.4.

( .ÿ (µo / eo ) . Pour les modes TEnm: 2 .1 ) aTE01 = aTE11 = ° Remarquons que pour le mode TE01. ÿer {--------. t .d 1 --. le mode change. s . 36. ÿ3 A4..ÿ ( w ² / wc ² .xm}1/2 s . il suffit de remplacer xm et wc par leur valeur correspondante.. R . s . ( 1 / g ) .1 ) (w / wc ) 1/2 (1+w /2.ho . w / wc -----------------ÿ ( w / wc . 5. e j . ( w . ÿer {--------. z ) r compris entre r et R w g Hq = ( Eo / r ) ..d 1 --.38. à fréquence très élevée. ÿ3 ° pour les ondes TE11 l'atténuation est minimum pour w = 2.s.wc) --------------------------------------R 3/2 .Annexe 4 2.. e j . µo ) .ho 2 . plus la fréquence augmente. Les composantes de ses champs sont: Ez = Eq = Hz = Hr = 0 Er = ( Eo / r ) .s.1 ) En remplaçant d par sa valeur: 2 .ho (w / wc ) 1/2 --------------------------------R 3/2 . 2 2.ÿ ( w ² / wc ² .ym}1/2. (Pour une dimension donnée elle ne peut pas diminuer indéfiniment..ym}1/2. car après environ une octave. ÿer ----------------s .ÿ ( w ² / wc ² . ÿer {--------. et les pertes augmentent si le rayon diminue). wc . P dP ---dz Guide d’onde Page 25 dz xm ² a= aTH01 = 2 . d . Il est représenté sur la figure A4.1 ) aTH01 = Pour obtenir tous les modes THnm. plus l'atténuation diminue. t . Guide coaxial.. d'où son utilité pour les transmissions grande distances.ho (w / wc ) 3/2 -----------------------------R 3/2 . z ) g = w . ÿ( eo .6 . ° Pour les ondes THnm l'atténuation est minimum pour : w = wc .g .

r / R ) . cos (p. (p. A4. r ) .cos n.m. q Eq = .. sin (p. p . Figure A4.E. Guide coaxial.36.q . z / l ) sin n . Kh . 8. cos n . Jn ( xm .p. Cavité circulaire. z / l ) .37. z / l ). ( xm ² / R ² ) . r / R ) . 37 donne la représentation pratique d'une cavité circulaire. d .Annexe 4 Er = ( ho / ÿer ) . (n / r ) . ho ÿ(eo .j . q Hz = 0 Hr = . Ez = E . Il n'y a pas de fréquence de coupure basse. p . s .lm /l. z / l ) .p. R ).s 1 (--R 1 (--R 1 + --.p . Expression des champs. q Er = -j .w) -------------. 6. r / R ) . ° Onde transverse magnétique THn.j .p / l. (n. Cavités circulaires. er) -------------.E . cos (p. er . J'n ( xm . Jn ( xm .. r / R ) . tout se passe comme en espace libre (ou dans un diélectrique non dispersif). 6.) r a= a= A4. La figure A4. L'atténuation est donnée par: ÿ(eo .sin n . sin (p. Jn ( xm . p .) r 1 + --. p . 2 . E .1. Hq Guide d’onde Page 26 Donc Figure A4.

1/2 TH010 lo = 2. Ke .p² x ²m ----. z / l ).(ym . p .p /l. p .} 1/2 R² l² 2.35 ------R² 4 --.cos n .j. r / R ). cos (p.1/2 TE111 lo = 4.+ l² 4 --.+ l² 2. ( n / r ) .sin (p.sin (p.+ --------.p Ez = 0 Eq =j. Jn( ym. sin n. r / R ) .+ l² } . E .cos (p.m. p.{ } . J'n ( ym . sin (p. r / R ) . q Er = . q ° Onde transverse électrique TEn. z / l ).Annexe 4 Guide d’onde Page 27 Hq = . Jn ( ym . p. q ° Constante de propagation: p². cos n . Jn ( ym . r / R ) . J'n ( xm . ( n .E .p ------l gHn = { = gEn = { = ° Longueur d'onde dans l'air de la fréquence de résonance: p² --. z / l ).l ² 1 ---.j .p² y ²m ----.95 ------R² 1.+ --------. J'n ( ym .E.Kh . p .p ------l 2.} 1/2 R² l² p².q Hq = -j. R . z / l ). p . cos (p. R ) .{ TE011 lo = 4.cos n. r / R ) .17 ------R² .{ 5. ( ym ² / R ² ) . sin n . q Hr = .E.1/2 TH011 lo = 4. p .61 . r ) . ( xm / R ) .E . q Hz = E .p /l. r / R ) .} -1/2 l ²c lo = { ° Modes les plus couramment utilisés: 4 --. p .j. z / l ). ( ym / R ) . Ke .+ 2. z / l ).cos n.

µr . W / dw W = = = énergie totale des ondes dans la cavité: ( 1/2 ) .73 . p . H ² ) Energie perdue dans les parois.39 . ( l 3 / 8.} 3. 384 . R ² ------------------------------------------------------------------. et R le rayon de la sphère. { d R --. R / l ) ² ------------------------------. R = 6. 6. R tg b .2.2897 . R . p / l ) . R / l ) 3 QE111= 2. Cavité électromagnétique sphérique.( l / 2 ) +1. S ( eo .317 l3 = 0.744 b2 .39 . d R ---.117 l1 = 2. d R --.tg ² b . R l2 = 1. R = 2.318 . Coefficient de qualité: Il est défini par : Q = 2 . R b4 . ( 2 . R = 9. ( b = 2 .Annexe 4 Guide d’onde Page 28 A4. R4 =12.168 .503 . { 1 + ------------d l A4.168 .674 .383 . Si b est la constante de propagation. E ² + µo . R = b .027 .. l / d ° Onde transverse électrique: La relation entre la fréquence de résonance et le rayon est telle que: tg b . R ) + 0. l ² / 4 + 1. l 0.} 1 + 0. R = Soit : b1 . ° Onde transverse magnétique. l -----------.73 ... R b3 ..48 l4 =0. er . R --.R ² -1 } QH010= 0.R ---------------1 . ( 2 . R Q = 0. les fréquences de résonance sont telles que: b .73 . 7. R.} l -1 dW QH011 = {1+ QE011 = { 1 + 0.

Les champs électriques sont en traits pleins et les champs magnétiques en pointillés. R b4 . R = 7. et celles du bas.Représentation des champs dans les différents guides.4934 l1 = 1. R Page 29 Remarque: Ces cavités sont assez peu utilisées. Figure A4. 38.Annexe 4 b1 .07 l4 =0. Représentation symbolique des champs. Remarquons cependant qu'il y a moins de fréquences de résonance que dans les autres cavités. donc moins de modes parasites. R b2 . Les courbes du haut donnent les variations réelles du champ dans l'espace.904 l3 = 0. leur représentation symbolique. l'expression des champs n'offre pas un grand intérêt. A4. R Guide d’onde b3 .Y / (1 + Y ² / X ² ) 1/2 ° Guide rectangulaire Mode TE12 lc = 2. 8 .Y / (1 +Y ²/4.38. lc = 2. R = 4. R4 = 14.725 l2 = 0. X ²) 1/2 . R = 10.Y ° Guide rectangulaire Mode TE11 lc = 2. La représentation symbolique des champs est donnée sur la figure 13 .398 .813 .4466 . Ces représentations permettent de mieux voir comment et où attaquer un guide . ° Guide rectangulaire Mode TE01.5762 .

Y / (1 + Y ² / X ² ) 1/2 ° Guide circulaire Mode TH01 lc = 2.Annexe 4 Guide d’onde Page 30 ° Guide rectangulaire Mode TH11 lc = 2.613 . R .Y /(1 +Y ² /4.Y / (1 + Y ² / X ² ) 1/2 ° Guide rectangulaire Mode TH12 lc = 2. X ²) 1/2 ° Guide rectangulaire Mode TH22 lc = 2.

R ° Guide circulaire Mode TH21 lc = 1.224 .640. R . R ° Guide circulaire Mode TE01 lc = 1.Annexe 4 Guide d’onde Page 31 ° Guide circulaire Mode TH11 lc = 1.640.

Annexe 4 Guide d’onde Page 32 ° Guide circulaire Mode TE11 lc = 3. R ° Guide circulaire Mode TE21 lc = 2. ( R .029 . lc = 2.412 .r ) .057 . R ° Guide coaxial : Mode TH01 .

lc = 1. ( R . ( R + r ) . lc = 1.Annexe 4 Guide d’onde Page 33 ° Guide coaxial : Mode TH11.873 . ( R + r ) .920 .680 . lc = 1.r ) ° Guide coaxial : Mode TE11.r ) ° Guide coaxial : Mode TH21. ( R . p/2 ° Guide coaxial : Mode TE21 .023 . p/2 . lc = 1.

( R + r ) .721 . p/2 .Annexe 4 Guide d’onde Page 34 ° Mode coaxial : Mode TE31. lc = 0.

[11] Microwaves Engineering Harvey . [2] The microwave engineers Handbook and buyers' guide 1964. Y. [10] Transmissions lines and network Johnson . [4] Electromagnétisme Cours de physique Tome 2 de R. [9] Théorie et physique du radar de J. . Leighton. Voge . [1] Compléments de mathématiques par André Angot 1965.P Feynman. Sands. Darricau tome 2. Bernard 1971) . [7] Reference Data for Radio Engineers Waveguide and resonators. Mc Graw Hill. Eyrolles. Hodfer Transactions of the IRE1955. [3] Ondes et circuits (cours CNAM de M.Annexe 4 Guide d’onde Page 35 Références de l'annexe 4. [5] The Design of Riged Waveguide of S . [12] Hyperfréquences R. Academic Press. [6] Polycopié du Dr Meinke sur lignes et guide. [8] IRE transaction and microwave theory and techniques. Regal et J.1970.

Cliquez ici pour retourner au sommaire .

Master your semester with Scribd & The New York Times

Special offer for students: Only $4.99/month.

Master your semester with Scribd & The New York Times

Cancel anytime.