You are on page 1of 20

2ÈME PARTIE ENTERPRISE RESOURCE PLANNING

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$

1 - CONTEXTE
L%entreprise crée de la &aleur sur un marché' en relation a&ec des partenaires' dans un en&ironnement concurrentiel( L%en&ironnement concurrentiel détermine la &aleur )ue doit créer l%entreprise( • Deux visions de l en!"e#"ise $ • au tra&ers de sa structure or*anisationnelle +usines' sections' secteurs,-' décloisonnée' au tra&ers des finalités de l%entreprise " &ision trans&ersale' par processus(

L en!"e#"ise se %on&oi! %o''e un s(s!)'e selon le modèle sui&ant : Source : formation SAP *lux de #"odu%!ion de +iens *lux de #"odu%!ion de se"vi%es

*ou"nisseu"s

Clien!s

Ressources financières Ressources industrielles Ressources humaines Sa&oir"faire

S2stème de pilota*e Planifier Stimuler Acti&er ontr3ler

Le flu. de production contri/ue 0 fa/ri)uer les /iens1ser&ices &endus par l%entreprise( Le s2stème de pilota*e stimule l%en&ironnement' acti&e et contr3le le flu. de production' et planifie l%utilisation des ressources(

4ans l%entreprise s%opèrent des décisions )ui nécessitent de disposer d%informations' elles"m5mes produites par d%autres décisions( Outre les informations )ui résultent de décisions +actes de *estion-' l%entreprise a /esoin de disposer d%informations : " " " " sur son en&ironnement' sur les produits )u%elle achète' )u%elle &end' )u%elle fa/ri)ue' )u%elle stoc6e' sur sa structure lo*isti)ue' son or*anisation commerciale' son or*anisation achats' sur les ressources dont elle dispose +financières' humaines' matérielles-(

La capacité de l%entreprise 0 disposer rapidement de données fia/les pour décider plus &ite' pour décider mieu.' peut faire la différence entre deu. entreprises )ui ont la m5me acti&ité' les m5mes clients' les m5mes contraintes et les m5mes sa&oir"faire( L%Enterprise Resource Plannin* +ERP- est une solution proposée au. entreprises par de nom/reu. éditeurs de pro*iciels( Cette partie du rapport se propose d'explorer les ERP, d'examiner leurs marchés, leurs avantages, leurs risques et leurs limites

E7AR4 Antoine

Enterprise Resource Plannin*

pa*e 89

ploitation( Gin d=années de soumission au dieu mainframe et 0 )uel)ues constructeurs..ISTOIRE DE L IN*ORMATI-UE • • • • • • • /in du XIX)'e si)%le : prémices de la science informati)ue a&ec les machines de #a//a*e' de !ollerith.iste pas encore( *in des 6nn5es 29 : dé&eloppement contre l%idée reKue <il n=e. Au!ou" de 1004 : premiers ERP' premiers ?ntranets( 1008 : 4eeper #lue /at Hari :asparo&' la lon*ue )u5te de l%intelli*ence artificielle( Ann5es 2999 : raI de marée d%?nternet' fa/uleuse techni)ue' mais certainement )u=0 ses prémices J • • • • • 2. &entes et au.1 UN PEU DE L .et de la &ente( 1020 : le première référence en matière d%ERP est née' SAP R1A' fondée sur une structure informati)ue centralisée et un en&ironnement mainframe( 1001 : SAP R1B s=empare du marché sous EN?F en réalisant l%inté*ration totale de toutes les composantes d%une entreprise' de la finance 0 la production' au.iste pas deu. ressources humaines( La structure informati)ue client1ser&eur en réseau et sa porta/ilité ont une *rande part dans son succès( 6nn5es 09 : arri&ée sur le marché d=Oracle' &enant du monde plus techni)ue des /ases de données' puis d%autres entreprises se lancent dans l%a&enture comme #AAN' L4E' @O.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 2 . 1012 : le premier ordinateur' le 78 de :onrad 7use( 1034 : architecture .on Neumann – triomphe de l%électroni)ue et du numéri)ue( Ann5es soix6n!e : naissance de l%industrie informati)ue( On parle alors de <mips< et de traitement par lot( La mémoire est une ressource rare )u=il faut optimiser( 1070 : Arpanet' premier réseau mondial Au!ou" de 1084 : introduction de la techni)ue de traitement en temps réel > la mémoire &irtuelle relè*ue les *énies du </it<' les entreprises s=é)uipent( Ann5es 29 : premier P d=?#@ a&ec le ta/leur <8AB<' ensuite apparaissent les premiers traitements de te.EF et PEOPLESOGT( #eaucoup d%éditeurs de lo*iciels spécialisés recherchent le la/el <ERP<( Au:ou"d .2 NAISSANCE DES ERP • • Ann5es 89 : premiers pro*iciels +surtout dans le domaine compta/le-( es produits sont duplica/les mais dépendent de l=en&ironnement techni)ue : la porta/ilité n=e.ISTORI-UE DES ERP 2. entreprises pareilles<( 4%a/ord par les domaines compta/le et financier' ensuite par le domaine paie' enfin par les domaines de *estion de production assistée par ordinateur +HPAO.te' puis des outils de construction rapide d=applications( Le traditionnel dialo*ue de t2pe BACD est relé*ué au ran* d=anti)uité( 1020 : ?nternet est né' l%information uni&erselle 0 portée de tous( Ann5es 09 : sacre d=EN?F comme s2stème de *estion uni&ersel' architecture client1ser&eur' indépendance entre matériel et s2stème d=e.ui : les ERP sont très présents dans l%industrie et dans la *rande distri/ution' essentiellement dans les *randes entreprises( Les marchés des P@E' de la finance et le secteur pu/lic commencent 0 5tre touchés( • • • • E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e 8C .

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e 8M .

'picall'.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 1 . and trac+ing orders ERP can also include application modules for the finance and human resources aspects of a "usiness . P"odui! in!5>"5 En produit inté*ré prend en compte l%ensem/le des fonctions"processus de l%entreprise de manière inté*rée et automatisée( ?l est architecturé de sorte 0 assurer une *estion uni)ue' cohérente et sécurisée des données en temps réel : il *arantit 0 tout instant l%inté*rité et la cohérence des données pour tous les utilisateurs et résoud ainsi les pro/lèmes d%interfaKa*e' de s2nchronisation et de dou/les saisies( • • 1. entreprises de *érer leurs relations a&ec leurs partenaires –clients ou fournisseurs– 0 tra&ers les différents mo2ens de communication )ue les nou&elles technolo*ies mettent 0 leur disposition( -e "ut de ce chapitre n'est donc pas de donner une définition académique des ERP. parts purchasing. 4e plus la )uestion m5me du périmètre des ERP est un sujet de discorde' en particulier depuis le dé&eloppement de fonctionnalités de *estion de l%entreprise <étendue< : les éditeurs de pro*iciels de *estion conKoi&ent des prolon*ement de leurs produits )ui permettent au.istant' 2 compris ceu. an ERP s'stem uses or is integrated *ith a relational data"ase s'stem .i*ence e. maintaining inventories. production.1 -UEL-UES D<*INITIONS PR<ALA=LES • P"o>i%iel application dé&eloppée par un éditeur' suffisamment *énérale pour répondre au. gestion commerciale. couvrant au minimum trois des grandes fonctions $compta"ilité. interacting *ith suppliers.t d'examiner ce que les entreprises attendent de l'idée portée par ce concept E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e 8N .D<*INITION DES ERP 1. /esoins de plusieurs clients( ?l comprend une /ase standard et une partie personnalisa/le 0 tra&ers un paramétra*e( A##li%6!ion de >es!ion Application conKue pour automatiser des transactions administrati&es de l%entreprise : compta/ilité' *estion des stoc6s' sui&i des commandes' de la production. mais plut. providing customer service. emplo'ee retraining.cluant pres)ue tous les pro*iciels de *estion e. including product planning.2 ERP $ UNE APPELLATION PAS TRÈS =IEN CONTR?L<E@ ?l est asseI difficile de donner une définition uni&erselle des ERP' on trou&e de nom/reuses &ariantes selon les acteurs du monde des ERP : ca/inets de conseil' inté*rateurs' chercheurs proposent de multiples définitions plus ou moins sem/la/les( En fait la traduction m5me de ce terme en franKais est contro&ersée' la plus courante est PH? +Pro*iciel de Hestion ?nté*ré-' )ui reprend les trois *randes caractéristi)ues d%un ERP : porta/ilité' automatisation' inté*ration( • Exe'#le de d5/ini!ion par le ca/inet Pierre Audoin onseil : !ensem"le de modules fonctionnels standards reliés directement # une "ase de données unique. ressources humaines%& et intégrés au sein d'un s'st(me d'information unique! • Exe'#le de d5/ini!ion par searchSAP(com : !industr' term for the "road set of activities supported "' multi)module application soft*are that helps a manufacturer or other "usiness manage the important parts of its "usiness. )ui se considèrent comme des ERP.he deplo'ment of an ERP s'stem can involve considera"le "usiness process anal'sis. and ne* *or+ procedures! En réalité /eaucoup de ces définitions sont précises mais très restricti&es' leur de*ré d%e.

istence d=outils de dé&eloppement en &ue d=une personnalisation +paramétra*e-' une adaptation constante et une maintena/ilité' l%inté*ration des <meilleurs prati)ues< sectorielles( 1.E PROAET ERP • • • • • • 1)"e 5!6#e $ 5!ude #"56l6+le du +esoin.e'en! +esoin B #"odui!s. 3)'e 5!6#e $ #"5s5le%!ion des #"odui!s. hoi.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 1. O/ser&ation du marché des pro*iciels( 1)'e 5!6#e $ 5!ude des s#5%i/i%6!ions ex!e"nes de l 6##li%6!ion e! "6##"o%. Elimination sur critères( 4)'e 5!6#e $ s5le%!ion d un #"o>i%iel. 4éfinition du /esoin' o/jectifs' contraintes( 2)'e 5!6#e $ 5!ude d o##o"!uni!5.3 LA D<MARC.-' l=e.istence d=un référentiel uni)ue de données' une uniformisation des ?nterfaces !omme1@achine +?!@-' l=e. Adaptation du produit au /esoin( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AD . du meilleur produit( 7)'e 5!6#e $ Mise en #l6%e du #"odui!.1 POUR R<SUM<R@ En ERP se définit en terme de s2stème d=information comme un sous"ensem/le )ui doit permettre et assurer : " " " " " " " une *estion effecti&e et complète des domaines fonctionnels de l=entreprise' une solution multi"multi +multi"utilisateurs' multi"sites' multi"plates"formes' multilin*ue.

entreprises d%entreprendre des projets ERP( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e A8 .SCNOPTI-UE DU MARC. les chiffres clé de l'informatique. et mar6etin* )ui ont soutenu leur dé&eloppement dans les années précédentes( Le marché histori)ue des ERP' celui des multinationales et des *rands comptes' est arri&é dans une phase de maturité( L%é&olution du marché des ERP est soutenu ou ralenti par de *randes décisions politi)ues : le passa*e 0 l%an ADDD puis le passa*e 0 l%euro sont lar*ement en cause dans le retrait des résultats enre*istrés en 8NNN( 4e m5me le dé&eloppement des interfaces applicati&es +EA?-' mou&ement 0 l%encontre des *rands pro*iciels tout inté*rés' freine le dé&eloppement des ERP( En re&anche l%harmonisation des ré*lementations européennes en terme de fiscalité donne l%opportunité au. étude du ca"inet Pierre Audoin Conseil5663. 7P Sa"oureau $5663& 3.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 3 .< DES ERP Sources : étude /0C et C1E2 fin 3444 selon une définition tr(s large des ERP.5 /"6n&6is >lo+6l Een MdF G des ERP E2999G : en&iron O8PQ par an source Pierre Audoin Conseil Après des années records' le marché des ERP connaRt un ralentissement 0 la fin des années ND( Les éditeurs ont alors compensé cette /aisse de performance c3té licences par un fort dé&eloppement de leurs acti&ités de ser&ice( Les éditeurs doi&ent aujourd%hui faire face 0 une profonde modification des modèles commerciau.1 EDOLUTION DU MARC.< • M6"%.

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 3.< *RANHAIS DES PROGICIELS ERP • P6"!s "el6!ives des 5di!eu"s dIERP en *"6n%e en 2999 source Pierre Audoin Conseil Les </i* four< du marché franKais sont aujourd%hui' dans l%ordre : SAP Grance' PeopleSoft Grance +depuis le rachat de L(4( EdSards-' Oracle Grance' et ?ntetia( 3.1 LA CLIENTÈLE DES ERP PAR TAILLE Le marché des très *rands comptes a *énéré la plus *rande part' en &aleur' de l%acti&ité des éditeurs d%ERP > cependant ces entreprises sont aujourd%hui é)uipées et les majors du marché s%adressent maintenant plut3t au réser&oir plus lar*e des P@E( ?ls doi&ent néanmoins compter a&ec des éditeurs de plus petite taille parfois positionnés sur des niches de marché +d%oT les rachats en cascade de ces dernières années-( • R5#6"!i!ion du '6"%.2 LES <DITEURS DU MARC.5 en v6leu" E"evenus >5n5"5sG selon l6 !6ille des en!"e#"ises %lien!esJ en 1000 E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AA .

d=é)uipement au. L%industrie reste le principal client des éditeurs de pro*iciels ERP > les entreprises du secteur industriel a/sor/ent en&iron les deu.i'ieJ #l6s!iKue. tiers du marché des re&enus licence( • Secteurs moins a&ancés : se"vi%e #u+li%J +6nKuesJ 6ssu"6n%es( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AB .4 LA CLIENTÈLE DES ERP PAR SECTEUR D ACTIDIT<S • Secteurs plus en a&ance : indus!"ies '5%6niKuesJ 5le%!"oniKueJ #5!"o%.3 E-UIPEMENT PAR PACS • • Tau. E(S(A et en Europe : 'oins dIune en!"e#"ise su" 2( En Eu"o#e $ " Allema*ne' !ollande sont en t5te d=é)uipement' " les entreprises franKaises sous"é)uipées par rapport 0 la mo2enne' " le Ro2aume"Eni est le pa2s européen le moins é)uipé( 3.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 3.

5 des ERP #6" 'odules 6##li%6!i/s en 1000 E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AU .ou encore d%e"/usiness( ette nou&elle *énération d%offres ou&re des perspecti&es &ers des marchés 0 fort potentiel : une étude menée 0 la fin de ADD8 montre )ue parmi les *randes entreprises franKaises é)uipées d%un ERP' près des trois )uarts disposait ou mettait en place une solution de /usiness intelli*ence > l%e. d%é)uipement en ERP traditionnel est aujourd%hui éle&é' les éditeurs proposent de nou&elles fonctionnalités complémentaires de /usiness intelli*ence' de customer relationship mana*ement + R@-' de suppl2 chain mana*ement +S @.7 LES MODULES ERP LES PLUS DENDUS L%essentiel du marché des ERP s%articule autour des modules <traditionnels< : le module compta/ilité 1 finance a ainsi représenté près du tiers du marché des ERP en 8NNN +re&enus licences-' sui&i par les modules de *estion commerciale et de HPAO( ependant face 0 un marché des *rands comptes dont le tau.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 3.tension de l%ERP &ers la S @ ou la R@ sui&ent actuellement la m5me tendance( • Le '6"%.

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 4 .=<N<*ICES LI<S AUX ERP 4.Lo"M 6##li%6!i/@.e >lo+6leJ !"6nsve"s6le e! /o"!e'en! s!"u%!u"6n!e L%ERP prend en compte l%ensem/le des fonctions"processus de l%entreprise.1 SITUATIONS PR<.ERP • Un #6!%.2 ADANTAGES DES ERP • Une 6##"o%. Rachats' fusions a**ra&ent cet état des lieu.taposition d=applications' ce )ui s=oppose 0 la circulation fluide d=informations par processus : " " " " constitution pro*ressi&e domaine par domaine' d=a/ord en dé&eloppements <in house<' puis inté*ration de pro*iciels sectoriels' en fonction des nou&eautés et offres du marché.' peu reconnu' sans plus"&alue' les limitations techni)ues et fonctionnelles des interfaces font )ue l%on n=arri&e pas 0 rendre cohérents et rapides les échan*es d=information entre s2stèmes( 4. La construction du s2stème d%information est sou&ent le résultant d=une ju. E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AP . : " " • chacun possède son s2stème d=information on arri&e rapidement 0 un *rand nom/re d=applications Cons5Kuen%es $ " " " " l%utilisateur final de l=information est différent de celui )ui est contraint de la saisir et de la contr3ler' les référentiels sont spécifi)ues 0 cha)ue application' la réconciliation des informations' du fait de saisies multiples' est sou&ent 0 l=ori*ine d=un tra&ail fastidieu.

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ • T"6&6+ili!5 e! #is!e dI6udi! s6ns "u#!u"e Le traKa/ilité permet' 0 partir d%un indicateur de pilota*e' de redescendre au. é&énements )ui en sont l%ori*ine. • Disi+ili!5 e! !"6ns#6"en%e E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e A9 .piration' commande émise depuis 9D jours sans réception constatée' client attei*nant MDQ de sa limite de crédit' li*ne /ud*étaire attei*nant NDQ de sa dotation' . • Con!"Nle en !e'#s "5el exe'#le $ 6le"!es su" des si!u6!ions de >es!ion " " " " " " " " facture fournisseur sans commande' a&oir client supérieur 0 une somme définie' factures fournisseurs en rétention de paiement' contrat"cadre arri&ant 0 e.

des licences 4iminution des coVts des é&olutions Au*mentation de la fia/ilité de la maintenance 4é&eloppement des ommunautés d=utilisateurs " In!5"P! des 5di!eu"s Au*mentation du &olume des &entes 4iminution des coVts des dé&eloppements 4iminution des coVts de maintenance Au*mentation des effets de masse E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AC .Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ • Le %e"%le ve"!ueux du O!ou! in!5>"5O $ • Au!"es 6v6n!6>es $ " " " S!6nd6"dis6!ion : condition de la réduction du coVt des échan*es Cen!"6lis6!ion : les m5mes indicateurs' les m5mes processus Au!o'6!is6!ion de lIo">6nis6!ion $ " diffusion des meilleures prati)ues " in&estissement dans la connaissance In!5"P!s des 5di!eu"s e! in!5"P!s des u!ilis6!eu"s son! 5!"oi!e'en! li5s In!5"P! des u!ilis6!eu"s 4iminution des pri.

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 4.emple' 0 MDQ de celle du s2stème précédent-( e n%est )u%en poursui&ant le dé&eloppement de l%ERP )ue celui"ci rattrape puis dépasse l%ancien s2stème( Arr5ter le projet trop t3t est donc un ris)ue : patience et persé&érance sont des )ualités nécessaires 0 l%é)uipe projet tout comme au.ité straté*i)ue : impli)uer l=or*anisation' l=informati)ue et la culture de l=entreprise' durée de mise en place sou&ent supérieure 0 l=échelle de temps de l=entreprise +durée é)ui&alente 0 8P mois. Le d5'6""6>e du #"o:e! $ une #5"iode d5li%6!e@ Pendant une certaine période' l%ERP mis en place est moins performant )ue le s2stème )u%il remplace( En o/ser&ateur' au temps TD' constaterait donc l%échec du projet +cou&erture opérationnelle' dans l%e.' hiérarchie insuffisamment impli)uée' chan*ement de l=é)uili/re des pou&oirs et des détenteurs d%informations' pro/lème des hommes et des structures : faut"il s=adapter au pro*iciel ou l=in&erse W a/us des inté*rateurs )ui certaines fois décou&rent le produit en m5me temps )ue le client J difficultés techni)ues trop sou&ent minorées' l%effort de formation' important' sou&ent sous"é&alué' cha)ue nou&elle &ersion est un projet 0 part entière. utilisateurs( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AM .et des dérapa*es impressionnants' comple.1 RIS-UES ET DI**ICULT<S CONSTAT<S " " " " " " " " " " • des coVts sou&ent prohi/itifs +surtout pour les P@E.

traction > cela nécessite le dé&eloppement de connecteurs propres 0 cha)ue lo*iciel( ERP S2stem ?nternal Applications +La&a' ' OOEnterprise Portal Application Ginancial S2stem S @ S2stem EAI solu!ion R@ S2stem 4ata/ases Le*ac2 S2stem E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e AN . ta/les internes stoc6ées dans les SH#4' mais proposent en contrepartie des AP?s' des ta/les d%interface' des pro*rammes d%injection et d%e.emple s%adresser 0 Oracle pour sa /ranche finance et 0 SAP pour sa /ranche production –c%est le dilemme des ERP <désinté*rés<.1 LA R<ALIT< DU TERRAIN $ N<CESSIT< DES EAI Le concept d%ERP est né de la nécessité de structurer les processus d%entreprise et d%homo*énéiser les transferts d%informations( ?l s%a*it de standardiser et de normaliser les échan*es de données intra" et inter"or*anisationnels( En réalité' les entreprises se lient rarement 0 un seul éditeur' c%est une rè*le économi)ue primordiale > une entreprise pourrait par e.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 7 .LIMITES DES ERP 7. Les s2stèmes d%information d%aujourd%hui sont constitués de plusieurs applications répondant 0 des /esoins fonctionnels précis( ertaines de ces applications ont fait l%o/jet d%un dé&eloppement spécifi)ue' d%autres sont des solutions pac6a*ées +S @' R@' etc(-(Les s2stèmes d%information résultants sont sou&ent hétéro*ène' et les rachats' fusions ou réor*anisations d%entreprise sont des facteurs )ui accentuent cette tendance( ERP S2stem ?nternal Applications +La&a' ' OOEnterprise Portal Application Ginancial S2stem S @ S2stem R@ S2stem 4ata/ases Le*ac2 S2stem On peut penser )ue l%ERP est l%épine dorsale des s2stème d%information et )ue des applications comme la R@ ou l%e"procurement ne font )ue *ra&iter autour( En fait les points de &ue des consultants diffèrent : les ERP sont /ien des éléments essentiels du s2stème d%information' cependant ils n%en sont plus forcément la colonne &erté/rale( 4epuis )uel)ues années apparaissent des outils d%inté*ration et de communication' les EA? +Enterprise Application ?nte*ration-( es applications emp5chent les pro*rammes d%accéder directement au.

2 LE DILEMME DES SI $ ERP CONTRE PROGICIELS SP<CIALIS<S • Les solu!ions 6l!e"n6!ives 6ux ERP " " le dé&eloppement <maison<' m5me 0 /ase de technolo*ie o/jet' n%est plus &raiment crédi/le. sont plus pointus et plus performants )ue les ERP )ui cherchent plut3t 0 se distin*uer sur l%e. les pro*iciels spécialisés +marchés de niches.hausti&ité de leurs cou&erture fonctionnelle( Néanmoins une telle situation est &raie 0 un moment donnée' le retard est sou&ent rattrapé par les éditeurs 0 coup de dé&eloppement interne ou de rachats de petites structures de niche +par e. es pro*iciels &erticau.offrent de /onnes solutions sur une fonctionalité précise : compta/ilité 1 finances' R@' e"procurement' HPAO' H4T' H@AO' S @'. Ainsi plus de PD Q des entreprises )ui ont installé un ERP le font coha/iter a&ec des outils spécifi)ues pour cou&rir des /esoins fonctionnels particuliers( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e BD . e! "5dui"e l6 d5#end6n%e vis-Q-vis d Iun seul 5di!eu"." les meilleurs produits dans leur domaine( Le +u! $ >6"6n!i" une ouve"!u"e '6xi'6le du S.emple PEOPLESOGT a racheté .ANT?. approches : " " l%ERP est l%épine dorsale du s2stème d=information et le socle des données de /ase' mais coha/ite a&ec d =autres applications +métiers' pro*iciels .Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 7.I.E pour a&oir une offre R@-( • El5'en!s de %o'#6"6isons Ressou"%es • • • • • ERP culture identi)ue 0 l =ensem/le • l=utilisateur' er*onomie uni)ue' compétence et sa&oir"faire uni)ue recherche d =une cou&erture complète • et des /énéfices de l=inté*ration( ossature pérenne( P"o>i%iels s#5%i6lis5s minimiser la dépendance &is"0"&is d =un éditeur S(s!)'e dIIn/o"'6!ion recherche de l =optimum de cha)ue domaine et de la pro*ressi&ité de mise en Xu&re( • Co'#o"!e'en! des en!"e#"ises $ #"6>'6!is'e Les entreprises tentent de profiter des deu..

A-E S>PER/E>RE 08AR./ERS 8.A./<.oix d i'#l6n!6!ion d un ERP Simplification' standardisation et restructuration sont les principau.S E.et par tranche d=effectif( Le tau.a été ju*é raisonna/le compte tenu de l=importance du )uestionnaire( 8.1 PR<SENTATION ette en)u5te s=inscrit dans le cadre d=une étude 0 mo2en terme &isant 0 anal2ser l=influence des ERP sur les chan*ements d=or*anisation des entreprises' en interro*eant les différents acteurs concernés : " " " direction *énérale chefs de projets' utilisateurs' L=échantillon a été composé 0 partir d=un ensem/le des BDDD entreprises de plus de 8DD salariés sélectionnées 0 partir de la /ase :O@PASS' en respectant une répartition +méthode des )uotas.<. =E.E) 7ean -ouis 0A=RE.ous les schémas de cette partie proviennent des données l'enqu(te • R6ison du %. de réponse +lé*èrement supérieur 0 PQ.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ 8 .) -a"oratoire d8<rganisation 1estion /ndustrielle et -ogistique $ -<1/-& EC<-E .. moteurs des projets ERP( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e B8 .RETOURS D EXP<RIENCE SUR LES ERP source : !-es chiffres clés sur les ERP!.2 -UEL-UES R<SULTATS DE L EN-URTE .par secteur économi)ue +code NAG. résultat d8une enqu9te industrielle sur l8implantation et l8utilisation des ERP en :rance $Ro"ert CA.

Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ • du"5e de vie des ERP Les ERP apparaissent comme un in&estissement peu dura/le par rapport 0 la taille des projets : seulement un tiers des entreprises donnent 0 leur ERP une durée de &ie supérieure 0 8D ans' alors )ue la durée d%installation d%un ERP dépasse sou&ent 8M mois( • 6##"o%.e s!"6!5>iKue du s(s!)'e d in/o"'6!ion On retrou&e l%approche pra*mati)ue )ui consiste 0 allier un ERP a&ec des pro*iciels spécialisés( S(?( actuel de Soletanche"#ach2 E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e BA .

coVte en&iron 8MQ contre MQ pour les é)uipes internes( • A'5lio"6!ions o+se"v5es 4isponi/ilité' réacti&ité et )ualité de l%information sont les améliorations les plus appréciées( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e BB ..comptent pour BDQ( Le conseil +conseil et formation.Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ • =ud>e! d un #"o:e! ERP L%achat des licences représente un cin)uième du /ud*et J Les dé&eloppements autour de l%ERP +paramétra*es' interfaces.

.es du #e"sonnel Outre les reproches liés 0 l%interface homme"machine' on retrou&e des pro/lèmes liés 0 la conduite du chan*ement( E7AR4 Antoine Enterprise Resource Plannin* pa*e BU .Thèse professionnelle : démarrer un projet ERP – Le cas de SOLETAN !E"#A !$ • P"o+l)'es "en%on!"5s Les enjeu. de l%accompa*nement du chan*ement sont primordiau. de m5me )ue l%interfaKa*e a&ec les modules hors cadre de l%ERP( • Re#"o%.