Pyramide de Chéops.

À quoi servaient les cinq plafonds plats de la chambre du roi ?
Auteur : Philippe Lheureux Technicien de bureau d’études B timent !pécialité fluides"

1

#utre l’éni$me de sa construction% la p&ramide de 'héops rec(le bien d’autres m&st(res notamment en ce qui concerne son architecture interne" Au)ourd’hui nous allons nous pencher sur le r*le des + plafonds successifs qui coiffent la chambre du roi" La question est d’importance car le $ranit utilisé venait de carri(res situées , pr(s de -... /m de la p&ramide et certaines poutres dépassent les 0. tonnes" 'e dispositif architectural devait donc forcement avoir une $rande utilité pour les constructeurs" A nous d’en retrouver la raison d’1tre" Passons d’abord en revue quelques unes des explications fournies par les é$&ptolo$ues" Pour certains% cette structure était censée représenter un 2)ed s&mbolique mais% manque de chance pour cette h&poth(se% non seulement le 2)ed était invisible et inaccessible mais de plus% il comportait cinq niveaux au lieu de quatre"

Djed

2’autres pensent que cette structure servait , rehausser les chevrons afin qu’ils supportent moins de poids" Les poutres ne servant que de butons pour maintenir les parois" '’est lo$ique mais les chevrons de la chambre de la reine s’en sortent tr(s bien tout en supportant beaucoup plus de poids que ceux de la chambre du roi" 3t que penser de la p&ramide de 4héphren dont la vo5te en chevrons est située au plus bas de cette p&ramide"

2

Coupe sur la pyramide de Khéphren 6uant aux butons de $ranit supposés maintenir l’écartement entre les parois calcaires% le dernier niveau de poutres 7étant situé entre les chevrons calcaires8 ne peut pas remplir ce r*le et pourtant il a été mis en place" Buttons ? A titre de comparaison% la $rande $alerie avec ses 9%0.m de hauteur n’a nécessité aucun butons et ses parois ont parfaitement résistées" La simple rehausse des chevrons ne nécessitait donc pas autant de butons" 3 .

des poutres de 0... /m . tonnes" Pour simplifier% voici une coupe schématique transversale de la chambre du roi avec un seul conduit visible" '’est cette coupe qui servira de mod(le pour démontrer . :l était donc facile d’éviter de faire parcourir -. quoi servaient réellement les + plafonds" 4 .2erni(re h&poth(se en date parmi celles qui peuvent sembler plausibles : la rehausse des chevrons permettait que la poussée qui en résulte n’endomma$e pas la $rande $alerie ou d’autres chambres inconnues . proximité" Poussée des chevrons '’est vrai aussi mais il suffisait simplement d’éloigner légèrement la chambre du roi vers le sud ou de raccourcir la grande galerie pour éviter le problème.

aussi constater que chaque rangée de poutres ne supporte que son propre poids.Coupe de principe 2ans un premier temps% vous pouve. Les = plafonds plats supplémentaires% appelés . tort chambres de déchar$e par les é$&ptolo$ues% ne déchar$ent en fait rien du tout% ils ne font que ra)outer du poids sur les appuis du premier plafond de la chambre" Alors pourquoi enlever du poids avec des chevrons pour ensuite en rajouter avec des poutres? A la vue de cet empilage de poutres on est en droit de se poser la question ! quel genre de force serait capable de soulever le premier plafond si l’on ne rajoute pas autant de poids dessus ? 5 . constater que la vo5te en chevrons calcaires déchar$e la chambre du roi et les + plafonds situés sous elle du poids des niveaux supérieurs" <ous pouve.

quoi aurait d5 ressembler la chambre si le but était de réaliser un tombeau avec un plafond plat" 2ans ce cas de fi$ure% aucun risque de fissuration des poutres car elles sont simplement posées sur les murs de la chambre.Tombeau idéal <oici . 2es poutres plus lé$(res auraient pu 1tre utilisées et si la proximité de la $rande $alerie posait un probl(me% il suffisait d’éloi$ner lé$(rement la chambre du roi vers le sud pour & remédier" "es constructeurs auraient aussi pu envisager un raccourcissement de la grande galerie permettant de centrer la chambre du roi alors pourquoi ont#ils opté pour une solution beaucoup plus comple$e % mettre en &uvre ? 6 .

Coupe longitudinale sur la structure !ur cette coupe lon$itudinale des + plafonds% extraite du livre de >illes 2ormion ? la chambre de 'héops @% nous pouvons remarquer plusieurs éléments intéressants permettant d’& voir plus clair en ce qui concerne la volonté réelle des constructeurs" Tout d’abord% les deux plafonds les plus bas sont les mieux finis" Le premier comporte neufs poutres alors que le second n’en comporte que huit sur une lon$ueur lé$(rement supérieure celle de la chambre du roi" A1me si elles sont lé$(rement moins hautes% on peut en déduire que certaines poutres du second plafond sont plus lourdes que celles du premier" 3t que penser des poutres du dernier plafond dont certaines sont plus lourdes que celles du premier ? 7 .

:l faut savoir que ce qui fait la résistance mécanique d’une poutre . la flexion en$endrée par son propre poids% c’est sa hauteur" Les trois derniers plafonds montrent des poutres de hauteur variable" Pourquoi une telle différence de hauteur entre des poutres devant avoir la m'me fonction ? (oit#on en déduire que la résistance mécanique n’est pas la fonction réellement recherchée ? #n s’en doutait un peu vu que chaque poutre ne supporte que son propre poids" #n ne le voit pas tr(s bien sur cette coupe mais les relevés de >illes 2ormion indiquent que seuls les deux plafonds les plus bas ont des )oints bourrés entre leurs poutres" Les trois autres plafonds ont leurs poutres posées c*te . l’ori$ine% cette chambre était inaccessible et invisible" !elon les é$&ptolo$ues% le passa$e qui la relie . c*te sans )oints" PosonsBnous la question : )uel intér't les constructeurs avaient#ils de réaliser des joints en plafond de la chambre de (avison 7C8 ? (* !om donné par les égyptologues " l#espace vide situé juste au$ dessus du pla%ond de la chambre du roi& 2ans l’h&poth(se tombeau% il faut savoir qu’. la $rande $alerie aurait été réalisé par les constructeurs dans le seul but d’aller vérifier la structure apr(s la découverte de fissures au plafond de la chambre du roi" " Aais alors comment ont#ils fait pour aller lisser les joints de la dernière poutre mise en place si ce passage n’e$istait pas ? 8 .

des étais ainsi que l’absence de pl tre dans les fissures" Photographie d#une %issure ouverte au sol de la chambre de Davison e)traite du livre de *illes Dormion + . les bavures parBdessus les marques brunes attribuées plus tard .a chambre de Chéops - 9 .!o&ons sérieux% pourquoi les constructeurs auraientBils été ra)outer des )oints entre les poutres apr(s la découverte de fissures alors qu’ils n’ont m1me pas pris la peine de netto&er les bavures au plafond de la chambre du roi ou de mettre du pl tre dans les fissures clairement visibles au sol de la chambre de 2avison ? 'oints( bavures et %issures en pla%ond de la chambre du roi Demarque.

e granit des parois est si poli et si dur . par le poids des pierres posées en décharge sur l’e!trémité de ce plafond. ce su)et" Les fissures sont apparues suite aux fouilles de 'avi$lia et de E&se et non du temps des constructeurs" Le colonel 'outelle% suite .ue ici .'e que l’on sait avec certitude% c’est que le passa$e a bien été creusé par les constructeurs et non par d’éventuels pilleurs" *euls les constructeurs savaient qu’il e$istait une chambre au#dessus et savaient comment contourner les parties en granit" :ls auraient pu le combler ou le masquer apr(s coup mais ont préféré le laisser ouvert" 'e que l’on sait aussi% mal$ré les dires de certains% probablement plus préoccupés par le maquilla$e de leurs théories bancales que par la recherche de la vérité% c’est que les constructeurs n’ont )amais vu les fissures au plafond de la chambre du roi" Les récits des premiers explorateurs sont tr(s clairs . point d’ébranlement visible < rien ne s#est déplacé depuis l#origine( puis..ue dans la galerie et tous les canau)( point de tassement. la date de son observation" :l le dit d’ailleurs luiBm1me : point de tassement point d’ébranlement visible et il n’est pas le seul% d’autres comme Albert 2aninos Pacha confirment ces dires dans le livre : les Aonuments funéraires de l’3$&pte ancienne paru en -9HH" 10 .u#on y lit sont tracés au crayon& =n général( tout cet ouvrage est de la plus par%aite e)écution( et l#appareil est admirable&.ue tout y est par%aitement d#aplomb ou de niveau& .u#on a vainement essayé d#y graver des noms 6 tous ceu) . et par celui de la masse supérieure"" A partir du moment oI il écrit que la précaution d’avoir fait une autre chambre auBdessus de celle du roi n’était pas tout . plusieurs pierres de ce second plafond sont fendues à une petite distance de leur portée et les blocs de granit ui les supportent sont éclatés sur les bords. l’expédition d’F$&pte de -GH9% écrit dans le livre ? la 2escription d’F$&pte @ : . fait inutile% c’est que d’apr(s lui% elle a rempli son r*le protecteur et que les poutres du plafond de la chambre du roi sont restées intactes )usqu’.e pla%ond de la chambre /du roi0 est %ormé de pi1ces monolithes longues de plus de 2 m1tres (34 pieds et demi & 5l y en neu% ainsi placées en travers 6 chacune doit avoir au moins 378 pieds cubes et peser vingt milliers& 9:me remar. >?> "Cette précaution [le fait d’avoir construit cette chambre au-dessus de la chambre du Roi] n’était pas tout à fait inutile .

+ .ues ont @ m& 2A de long( et leurs e)trémités reposent sur le haut de la paroi& 9algré leur épaisseur et malgré la dureté de la roche( on pouvait craindre u’elles ne cédassent et ne se rompissent sous le poids énorme de la ma#onnerie ui les surmonte .ue les blocs .ui ont été violemment atta.a chambre du sarcophage est recouverte par neu% belles dalles de granit rose semblables " celles dont sont rev:tus les murs de cette salle < ces pla. soit dans la chambre o' reposait Chéops.i !m&th ne font pas état d’une fissuration des poutres du plafond alors qu’ils rep(rent le moindre coup sur les murs ou le sol" Les photo$raphies prises avant les travaux de restauration vont aussi dans ce sens" Les marques brunes visibles au plafond de la chambre sont recouvertes par des bavures liées .. la découverte de fissures" 2e plus% aucun pl tre n’a été mis dans les fissures% m1me dans celles au sol de la chambre de 2avison" 11 .ués par la main de l#homme < encore( tant l’ensemble était bien lié et bien é uilibré. les br%ches ouvertes ainsi sur plusieurs points n’ont pas amené d’écroulement ni m&me de tassement. un éventuel éta&a$e qui aurait eu lieu suite . $ . soit dans les galeries . la mise en place des poutres" 3lles ne sont donc pas liées .ui y conduisaient& Belevé de la chambre du roi par PiaCCi Dmyth A1me les premiers dessins comme ceux de Pia.es mesures étaient bien prises < dans tout cet ensemble( pas une pierre n#a bougé par le seul e%%et de poussées intérieures ou du lent écrasement des matériau) < il n#y a eu de déplacés .

proximité d’une bavure" Demarque.le de ce passage % partir du moment o. cm au bord d’une fissure mais c’est simplement lié au fait que cette fissure s’est ouverte . *i tel avait été le cas les constructeurs auraient aussi inspecté les chambres supérieures et l’auraient probablement rebouché après coup. )uelle était donc son utilité ? +outes les théories officiellement reconnues sont pour l’instant incapables d’e$pliquer le r. un seul endroit% du pl tre sur +.:l existe bien .les constructeurs n’ont pas vu la fissuration des poutres. #n sait qu’il n’est pas lié aux pilleurs% c’est tout" #n sait aussi qu’il a été creusé et non construit" 3taitBce pour minimiser le nombre de )oints ou pour réparer un éventuel oubli ? 12 . le )oint qui déborde entre la poutre et le mur% la bavure provient de la translation sudBnord de la poutre lors de sa mise en place" Eissure ouverte " pro)imité d#une bavure& 3n toute lo$ique du fait de la présence de )oints bourrés entre les poutres du deuxi(me plafond et de l’absence totale de pl tre dans les fissures% on peut en déduire que le passage e$istait dès l’origine de la construction et qu’il n’a pas été creusé dans le but d’aller vérifier une éventuelle fissuration des poutres.

Coupe e)traite du livre de *illes Dormion + . cette coupe lon$itudinale qui comporte d’autres éléments intéressants et apparemment contradictoires" A premi(re vue% les constructeurs ont voulu faire une économie d’éner$ie en réalisant la taille de leurs poutres uniquement sur trois faces" Je perde... pas de vue que cellesBci venaient de carri(res situées .a chambre de Chéops - Devenons un instant . la poutre repérée par un petit rectan$le )aune" 13 . pr(s de -. /m de la p&ramide et maintenant re$arde.

Bvous l’expérience du cr(veBtonneau de Pascal" La pression de l’eau peut facilement soulever des plaques d’é$out" Les constructeurs ontB ils eu peur qu’un délu$e ou un $ros ora$e remplisse les conduits ? 14 . 'e surdimensionnement se répercute sur la taille% le transport et la mise en place" #n peut donc en déduire% soit que les constructeurs n’avaient aucune suite dans les idées soit qu’ils avaient une très bonne raison de mettre autant de poids de granit au#dessus de la chambre du roi" Pour une simple rehausse% un seul plafond avec des poutres d’un m(tre de hauteur auraient lar$ement suffi et pour éviter d’endomma$er la $rande $alerie% il suffisait d’éloi$ner lé$(rement la chambre du roi vers le sud ou de raccourcir la $rande $alerie" c’est une raison technologique qui fait qu’ils ne pouvaient pas faire autrement que ce qu’ils ont réalisé. partir du moment oI ils ont posé une poutre d’un m(tre en considérant quelle résisterait% pourquoi avoir volontairement surdimensionné la hauteur des autres poutres ? (’un c.'elleBci est deux fois moins haute que de la plupart des poutres des autres plafonds et elle a pourtant parfaitement résisté au temps" !’ils l’ont posée% c’est qu’ils savaient qu’elle n’allait pas poser de probl(me et qu’une poutre d’un m(tre de hauteur en $ranit supporterait facilement son propre poids" :l faut savoir que les calculs actuels démontrent qu’une poutre en $ranit de +.té on note une volonté d’économie d’énergie avec la taille des poutres sur trois faces et de l’autre un vrai gaspillage en les sur#dimensionnant. Ce qu’il faut chercher maintenant La seule bonne raison serait la lutte contre la pression h&draulique" Dappele. cm de hauteur aurait parfaitement résisté" 'ertes% ils n’avaient pas d’ordinateurs mais .

l’esprit quand on voit ce $enre de conduits c’est d’& verser de l’eau" Aais ne pense. pas que l’eau versée dans les conduits calcaires va s’infiltrer dans la masse de la p&ramide avant d’atteindre la chambre car le calcaire est une roche parfaitement étanche et les constructeurs ont prévu des )oints" Conduit nord de la chambre du roi 15 .A1me si un seul conduit est représenté sur notre coupe schématique% les constructeurs en ont réalisé deux qui arrivent face . face en partie basse de la chambre" La premi(re idée qui vient .

de n’avoir que de l’eau . mesure que le niveau de l’eau va s’élever" 16 .Bemar. monter dans des seaux alors que les constructeurs de leur coté% ont monté la totalité des pierres de la p&ramide" !i l’on verse de l’eau dans l’un ou l’autre des conduits% la chambre va donc se remplir pro$ressivement tout en emprisonnant l’air situé auB dessus du niveau bas des conduits" 'eluiBci va donc se comprimer au fur et . proximité% certains se plai$nent dé).ueC la trace de coulure en provenance du conduit nord& 3xaminons cette h&poth(se qui . premi(re vue peut paraKtre farfelue pour deux raisons : La premi(re% si la chambre est bien une chambre funéraire% cela noierait la momie et son mobilier funéraire mais dans ce cas% pourquoi avoir pris le risque de faire communiquer la chambre avec l’e$térieur ? La seconde concerne la difficulté d’acc(s aux orifices extérieurs pour & verser de l’eau" A1me si le calcaire de faLade est une roche tendre sur laquelle il est facile de fixer un échafauda$e et que le Jil est .

la surface du plafond de la chambre en contact avec l’air comprimé% cette pression soul(verait -90G tonnes" 2’un autre coté% si nous calculons le poids du premier plafond% en prenant une densité du $ranit de N"+ t par mM pour tenir compte des )oints% il ne fait =+0 tonnes" Dappele.!uivant la loi de Blaise Pascal 7ph&sicien franLais8% la pression maximum possible sur le plafond de la chambre est dépendante de la hauteur de colonne d’eau entre l’orifice extérieur et le niveau haut de l’eau dans la chambre" 3n cas de remplissa$e total des conduits% cette hauteur est de M= m(tres% ce qui correspond .Bvous aussi qu’étant donné que les chevrons déchar$ent la structure du poids des éta$es supérieurs% il & a lieu de considérer la chambre comme étant . ciel ouvert" "e plafond se soulèverait donc bien avant le remplissage complet de la chambre. 17 . cette pression dans le haut de la cuve" L’eau ne toucherait pas donc les poutres mais la pression s’exercerait sur elles par l’intermédiaire de l’air comprimé" Dapporté . une pression de M"= bars ou plus concr(tement M= tonnes par m(tre carré et il resterait un m(tre d’air comprimé .

tonnes% il manque H+0 tonnes pour compenser la poussée de l’air comprimé" Da)outons un troisi(me plafond% nous obtenons -MG+ tonnes% il manque encore =HN tonnes pour compenser les effets de la pression" Avec le = (me plafond% nous arrivons .PosonsBnous la question : comment couvrir une cuve dont la pression interne peut monter jusqu. l’ensemble des poutres d’éviter de se soulever avec un excédent de poids de M++ tonnes" <ous commence. maintenant .% /0 tonnes par m1 ? Tout simplement en ra)outant intelli$emment du poids sur les appuis des poutres du premier plafond" 3n ra)outant un deuxi(me plafond on obtient un poids de H-. -9. de poids sur le premier plafond" A noter que les calculs ont été faits avec de l’eau claire" 2e l’eau boueuse en provenance du Jil aurait en$endrée une pression lé$(rement supérieure" "es constructeurs ont donc juste mis le poids de granit qu’il fallait pour compenser les effets de la pression. 18 .+ tonnes% il ne manque plus que 0N tonnes pour compenser la poussée" 'e n’est qu’avec le dernier niveau que l’on permet . comprendre pourquoi les constructeurs ont opté pour des poutres surdimensionnées" 3lles étaient simplement plus lourdes car ce qui compte pour lutter contre la pression c’est avant tout de mettre asse.

Bvous que la surface de la chambre de 2avison est aussi lé$(rement plus $rande que celle du roi" #n obtiendrait maintenant dans la chambre de 2avison% une poussée de -H9+ tonnes sur un plafond qui ne p(se plus que -0H. 19 .Aaintenant posonsBnous la question : avec une telle pression% que se passeraitBil en cas de fuite d’un des )oints du plafond ? Euite d#un des joints du pla%ond L’air comprimé s’échapperait dans la chambre de 2avison et le niveau de l’eau monterait )usquOau plafond de la chambre du roi" La pression chuterait lé$(rement% passant de M= tonnes par mN . tonnes" Toute la structure se soul(verait car il manquerait NH+ tonnes de $ranit pour compenser les effets de la pression" La solution pour éviter le soul(vement de la structure est simple : il faut permettre % l’air comprimé de se décompresser et % l’eau de s’évacuer. MM tonnes par mN mais rappele. 2n a donc obligation de réaliser une soupape de sécurité en créant un passage qui relie la chambre de (avison % la grande galerie.

Pe ne sais pas qui étaient exactement ces $ens qui ont pensé . son point le plus bas8. C’est aussi pour cela que le passage est resté ouvert et ne dessert pas les autres chambres.Doupape de sécurité Avec ce ? passa$e @% l’air comprimé ne peut plus s’accumuler dans la chambre de 2avison et la structure est proté$ée" 3oici donc la raison de la présence de joints en plafond de la chambre de (avison c’était simplement le dernier endroit ol’étanchéité était nécessaire. cela il & a =0+. ans ou plus mais )e leur tire mon chapeau" Pour ceux qui ont encore des doutes sur le fait que la chambre du roi a été spécialement conLue pour recevoir de l’eau% il faut savoir qu’on ne construit pas une chambre destinée % servir de tombeau comme une chambre destinée % résister % une pression hydraulique de /4 tonnes5m1 7. Pour la pression% il faut prendre certaines précautions afin d’éviter la destruction de la chambre" Jous venons de voir comment les constructeurs ont résolu le probl(me de la pression qui s’exerLait sur le plafond en ra)outant intelli$emment du poids sur le couvercle et en réalisant une soupape de sécurité mais qu’en estBil de la pression encore plus importante qui s’exerce sur les murs ou sur le sol ? 20 .

la présence de l’antichambre ou chambre des herses" Fntichambre ou chambre des herses Les pierres situées devant l’antichambre risquent donc de s’enfoncer" !i les constructeurs de cette p&ramide ont vraiment conLu la chambre du roi pour qu’elle reLoive un )our de l’eau sous pression% ils doivent forcement avoir prévu un dispositif auBdessus de son entrée pour proté$er l’antichambre des effets de la pression" <ous 1tes s5rement d’accord avec le fait qu’un tel dispositif ne servirait strictement . un endroit précis qui concerne l’entrée de la chambre" 3n effet derri(re elle se trouve un espace vide lié .A premi(re vue% aucun probl(me car ceuxBci sont maintenus par la masse de la p&ramide qui les entoure% enfin% sauf . rien dans le cadre d’un simple tombeau" Gue du mur nord De$ardons maintenant auBdessus de l’entrée de la chambre% l’énorme linteau 7en )aune8 de N"+0m d’épaisseur qui permet de renvo&er les efforts de la poussée de l’eau de chaque c*té de l’antichambre" :l s’a$it en fait de deux énormes pierres de -"N9 m d’épaisseur posées l’une derri(re l’autre" 6e trouve7 vous pas étrange que les constructeurs aient fait encore une fois de plus e$actement ce qu’il fallait faire pour lutter contre les effets de la pression dans une chambre que les égyptologues considèrent comme un tombeau ? 21 .

+ m de haut et -". base d’ar$ile" Frgile entre demi$sarcophage et herse (en clair 22 ."H9 m de lar$e" !i l’on $lisse le demiBsarcopha$e dans le couloir existant entre la chambre du roi et les herses% il reste = cm de chaque c*té et N9 cm de libre entre lui et la premi(re herse pour réaliser une étanchéité .8erses et étanchéité :ci aussi% compte tenu de la pression possible dans la chambre% on est en droit de se demander comment les constructeurs ont pu faire pour réaliser une étanchéité satisfaisante au niveau de la premi(re herse" 3n fait% le probl(me est plus simple . résoudre qu’il n’& paraKt avec les mo&ens de l’époque" Le couloir entre la chambre du roi et la premi(re herse fait N"+0 m de lon$% -".0 m de lar$e" Le demiBsarcopha$e retrouvé dans la chambre du roi fait N"N9 m de lon$% -".+ m de haut et .

cet endroit explique aussi l’entaille laissée dans le linteau du couloir par les pilleurs" Alors qu’il était si facile d’attaquer verticalement la premi(re herse 7en rou$e8 pour pénétrer dans le couloir% les pilleurs ont d5 attaquer le linteau sur pr(s d’ -"N0 m pour repousser le demiBsarcopha$e" 'ela fait une belle preuve que quelque chose obstruait le couloir" 23 .L’ar$ile est une roche sédimentaire qui a la propriété de $onfler en présence d’eau% elle est imputrescible et résiste tr(s bien dans le temps . partir du moment oI elle ne subit aucune a$ression ph&sique" 3xactement ce qu’il fallait pour assurer l’étanchéité du s&st(me" La présence du demiBsarcopha$e .

quoi cela peutBil servir de faire monter la pression dans une chambre en $ranit ? Tout simplement . :ls ont construit deux conduits étanches pour amener l’eau dans une chambre en $ranit" :ls les ont fait en sorte que ces conduits arrivent en partie basse afin emprisonner de l’air lors du remplissa$e" 'et air qui va se comprimer lors de la mise en eau avait en fait trois fonctions" -B >arder le plafond hors d’eau" NB Permettre une pression supérieure avec moins d’eau" MB !ervir de réserve de pression dans le cas oI une pierre ou le sol de la chambre s’enfoncerait" :ls ont lesté intelli$emment le plafond de la chambre pour éviter qu’il ne se soul(ve" :ls ont réalisé une soupape de sécurité pour proté$er la structure d’une fuite éventuelle et ils ont proté$é l’antichambre des effets de la pression" Aais nous dire. quoi ils servaient vraiment" 24 . l’utilisation de la pression h&draulique" La plupart des é$&ptolo$ues se sont posé la question : pourquoi les conduits de la chambre de la reine s’arr'tent#ils avant la fa:ade ? 3n fait% les quatre conduits de la p&ramide de 'héops ont tous des lon$ueurs et des an$les de fuite différents mais ils ont aussi un point commun qui permet de comprendre . enfoncer une pierre munie d’un trou sous un conduit contenant du sable mais encore fautBil qu’il existe une pierre située en partie basse de la chambre% la oI la pression h&draulique est la plus importante et que cette pierre soit munie d’un linteau pour pouvoir coulisser" 'ette pierre existeBtBelle ? #ui et )e l’ai repéré en rou$e sur la vue du mur nord" +out ceci est finalement asse7 étonnant l’architecture interne de la chambre du roi semble contredire complètement l’hypothèse tombeau mais ce n’est pas tout car il existe dans cette p&ramide% d’autres éléments de nature .Bvous% . faire penser .9n résumé voici ce que les constructeurs ont réellement fait dans cette pyramide.

chevrons" )uel est l’intér't réel d’un couvercle fait avec 04 poutres plut. la hauteur de colonne d’eau possible 7donc .t qu’avec une couverture % chevrons ? 25 . la pression8 en cas de remplissa$e complet des conduits" Les constructeurs savaient donc tr(s bien ce qu’ils faisaient quand ils ont construit les conduits de la chambre de la reine et ils n’ont probablement )amais eu l’idée de les prolon$er )usqu’.ls avaient s<rement besoin de conduits reproduisant la m'me pression hydraulique que ceu$ qui seraient installés plus tard dans la chambre du roi et ils les ont réalisés pour faire des tests ou pour actionner un quelconque mécanisme de fermeture.!i nous superposons les conduits de la chambre de la reine avec ceux de la chambre du roi% nous nous apercevons que mal$ré des lon$ueurs et des an$les de fuite différents% la différence de hauteur entre le haut et le bas des conduits est toujours la m'me" 'ette différence de hauteur est é$ale . la faLade" . !i c’est bien le cas% on est en droit de se demander pourquoi la pression h&draulique dans la chambre du roi n’est pas contenue comme dans la chambre de la reine par une simple vo5te .

ue !ur ce croquis% le dernier niveau de poutres a été conservé pour obtenir un plafond plat mais il n’est pas obli$atoire" La chambre inconnue 7en )aune8 peut tr(s bien avoir une simple couverture . chevrons" 26 .La réponse est asse. proximité des chevrons" Chambre hypothéti.ontaux de la pression au niveau du plafond de la chambre du roi% une autre chambre doit se trouver . simple : A partir du moment oI cette structure a comme action de stopper les effets hori.

Chambre hypothéti. la chambre inconnue partirait )uste sous les chevrons de l’entrée actuelle de la p&ramide et passerait auBdessus de la $rande $alerie" La pression dans la chambre du roi% lib(rerait un mécanisme débloquant le passa$e" Tout ceci n’est bien s5r qu’une supposition basée sur l’observation de ce qui est actuellement connu mais cela expliquerait parfaitement la raison du dispositif qui coiffe la chambre du roi" =este % savoir combien de temps la théorie officielle tiendra face % cette nouvelle théorie" Pour les é$&ptolo$ues% la chambre du roi est un tombeau pillé et rien d’autre" Peu importe s’ils ne comprennent pas le r*le des conduits% des cinq plafonds% des )oints% du passa$e et du $ros linteau" L’esprit scientifique l’emporteraBtBil ? Les é$&ptolo$ues reconnaitrontBils leur erreur d’interprétation ou classerontBils les auteurs de cette théorie comme p&ramidiots" Jous devrions le savoir bient*t Q 27 .ue " l#ouest et au dessus du niveau de la chambre de Davison& L’acc(s .

e mécanisme d#ouverture de la pyramide de Chéops -& Aerci de votre attention et si vous ave. la retrouver en inté$ralité sur notre site >>>.bi7 ou dans notre livre" + .?heops.MS.-N Toute vérité passe par trois étapes( d#abord elle est ridiculisée( ensuite elle est violemment combattue et en%in( elle est acceptée comme une évidence& (Frthur Dchopenhauer 28 .0SN. des questions n’hésite.!i cette partie de notre théorie vous a intéressé% vous pouve. pas : lheureuxRfree"fr Philippe Lheureux Le .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful