You are on page 1of 2

Créneau d’excellence | B  âtiment vert et intelligent

• CAPITALE-NATIOnALE
LA CAPITAlE-NATIOnAlE,
Une stratégie et un plan d’action (2008-2013) ont été élaborés pour le développement du créneau d’excellence Bâtiment vert et intelligent. Une entente de mise en œuvre a été signée en novembre 2008 par le gouvernement du Québec, le comité régional ACCORD et le comité de créneau, conformément au consensus établi par les leaders et les partenaires économiques concernés.

Siège d’une industrie tournée vers l’avenir
Le Bâtiment vert et intelligent mise sur des bâtiments performants, des technologies de pointe et des pratiques innovantes de conception. En fait, ce créneau est l’avenir de l’industrie de la construction. Le Bâtiment vert et intelligent se définit en deux temps. Le bâtiment vert est un bâtiment qui intègre des pratiques innovantes de conception, de construction et d’opération conformes à des normes visant à réduire les impacts négatifs des bâtiments, notamment : • l’aménagement du site; • la gestion de l’eau; • la performance énergétique; • l’utilisation des matériaux et des ressources; • la qualité de l’environnement intérieur. Le bâtiment intelligent est, pour sa part, un bâtiment qui aide le propriétaire, le gestionnaire et l’occupant à réaliser leurs objectifs de coût, de confort, de services, de sécurité, de flexibilité à long terme et de mise en marché. L’immeuble intelligent favorise un environnement productif et rentable en misant sur l’optimisation et l’interrelation des quatre niveaux fondamentaux suivants : infrastructures, systèmes, services et gestion. Dans la région de la Capitale-Nationale, on trouve pour le domaine de la construction : • 3 538 employeurs et 21 062 travailleurs, pour une masse salariale de 450 M$; • 148 firmes de services professionnels regroupant 5 200 employés, dont 1 100 professionnels et 18 firmes exportant leurs services, avec un chiffre d’affaires global de plus de 1 G$; • plus d’une centaine d’entreprises de fabrication de matériaux de construction et de composantes de bâtiment, pour un chiffre d’affaires de près de 1 G$, dont la plus grande concentration de fabricants de portes et fenêtres au Canada; • 48 entreprises actives dans le secteur des services et technologies environnementales; • l’Université Laval, seule université québécoise offrant une expertise en architecture, génie mécanique, génie du bois et génie civil; • l’Université du Québec, qui possède une expertise de pointe au sein de l’INRS-Eau, Terre et Environnement; • 25 établissements ou groupes de recherche; • 50 % de l’ensemble des chercheurs en foresterie au Québec. FPInnovations-Division Forintek est le chef de file mondial en matière de recherche et de transfert technologique pour les produits du bois.

Forces du créneau ->

Une région innovante dans le domaine de la construction
L’industrie du bâtiment vert et intelligent offre un potentiel de marché majeur. • En 2007, 1,4 G$ de travaux de construction étaient en cours dans la région : −−600 M$ de projets commerciaux et institutionnels; −−425 M$ de projets résidentiels; −−380 M$ de projets industriels et d’infrastructures. • En 2007, environ 10 % des projets commerciaux et institutionnels de la région ont intégré une approche de développement durable, représentant 17 % des investissements. • Les grands donneurs d’ouvrage publics, tels que la Société immobilière du Québec (SIQ) et Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC), ont adopté les programmes de certification LEED du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDC) et BESt de BOMA. Pour la SIQ, cela représente plus de 500 000 m2 certifiés par BOMA dans la région de la Capitale-Nationale et, à l’échelle du Québec, des projets de construction d’une valeur globale de 190 M$ enregistrés auprès du CBDC. • Dans la région, on estime à plus de 2 G$ les projets de construction qui intégreront des pratiques majeures ou innovantes de développement durable dans les cinq prochaines années. • La région chapeaute plus de 500 M$ de projets de construction en bois dans le secteur non résidentiel. • L’industrie du bâtiment vert et intelligent est en très forte croissance au pays et partout aux États-Unis. Elle affichait, entre 2000 et 2004, une croissance de 985 % de la valeur des projets, et anticipe une forte croissance des investissements entre 2005 et 2010. • L’expertise développée dans la région de la Capitale-Nationale aura un fort potentiel d’exportation dans plusieurs marchés, tant en Europe qu’aux États-Unis, mais particulièrement dans la mégalopole composée de Boston, New York et Washington. Le créneau Bâtiment vert et intelligent de la région de la Capitale-Nationale peut occuper une position d’avant-garde en misant sur ses forces spécifiques : • Disponibilité des ressources naturelles. • Proximité d’un vaste marché.

La vision
D’ici à 2013, faire de la région de la Capitale-Nationale un pôle d’excellence reconnu internationalement dans le domaine du bâtiment vert et intelligent.

notamment. • Tripler le nombre de professionnels accrédités LEED dans la région. • commercialisation et développement des marchés internationaux. soit 8.qc. la mise en œuvre des objectifs de ce créneau aura les effets suivants : • Mettre à la disposition des entreprises un bassin de 300 diplômés additionnels possédant une formation spécialisée en bâtiment vert et intelligent. représentant 3.ca www. Objectifs -> 2008-2013 On entend mobiliser la région et établir un leadership fort s’articulant autour d’une vision commune et d’une stratégie unique pour atteindre des objectifs précis : • Stimuler la demande. : 418 681-9700 www. de 17 % à 35 %. « Most sustainable city » au Canada. Cet organisme sera un regroupement d’entreprises. À cette fin. En particulier. • Appuyer la création de cinq nouvelles entreprises technologiques liées au secteur. • développement des connaissances. avec 500 691 habitants en 2007. de promoteurs et d’acteurs clés de la région L’organisme aura pour mission de soutenir la mobilisation du secteur et d’appuyer les entreprises dans la mise en place d’une offre régionale intégrée de produits et services en bâtiment vert et intelligent répondant aux standards internationaux. • Établissements de formation aptes aux transferts de connaissances.qc. New York et dans plusieurs autres villes en Europe). Boston. le créneau Bâtiment vert et intelligent créera un organisme en bâtiment vert et intelligent. • 7 MRC et territoires équivalents. • Ville principale : Québec. • Accéder aux opportunités d’affaires. • Disponibilité de capacité de production et d’expansion des entreprises de la région. Il soutiendra l’avancement des connaissances et des technologies vertes et fera une promotion active de l’expertise régionale pour développer les marchés internationaux et stimuler la demande locale. • Établir dix partenariats ou transferts technologiques avec des entreprises étrangères. • innovation et transferts technologiques.quebecinternational. qui passeront ainsi de 47 à 150. • Coûts de production et de construction inférieurs à la moyenne américaine.8 % de la population du Québec. au regard des investissements en bâtiment vert et intelligent.ca Québec International Tél. d’établissements de recherche et d’enseignement.ca 2009-02 Bureau de la Capitale-Nationale Tél. −−industries compétitives complémentaires (en aval). Principaux axes de développement -> Afin de positionner la région comme un pôle d’excellence international. il agira à travers quatre axes d’intervention : • sensibilisation. de professionnels. de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) • Québec International • Société d’habitation du Québec (SHQ) • Société immobilière du Québec (SIQ) • Université du Québec • Université Laval De plus. • 353 700 emplois recensés en 2007. Ce créneau entretiendra des relations étroites avec la région de la ChaudièreAppalaches auprès.• Bassin d’entreprises de qualité : −−industries connexes (en amont). formation et perfectionnement. • Expertises concentrées en R-D de produits et systèmes performants. • Générer des investissements en R-D de 50 M$. Deux créneaux ACCORD de cette région. Principaux partenaires -> La vision de développement du créneau d’excellence Bâtiment vert et intelligent intègre. de l’Innovation et de l’Exportation Direction régionale de la Capitale-Nationale Tél. les perspectives de collaboration et d’ententes avec des leaders internationaux sont excellentes (notamment à Portland. • Développer l’offre régionale. : 418 691-5824 www.mdeie.gouv. • Faire passer le marché local. soit Matériaux composites et plastique et Valorisation du bois dans l’habitation. des entreprises de fabrication de matériaux de construction et de composantes de bâtiment. mobilisation. les partenaires suivants ont été identifiés : • Agence de l’efficacité énergétique (AEE) • Bureau de la Capitale-Nationale (BCN) • Commission de la construction du Québec (CCQ) • Corporation d’hébergement du Québec • Développement économique Canada (DEC) • Emploi-Québec (E-Q) • Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) • Ministère du Développement durable.bcn.mdeie. sont en interrelation avec le créneau Bâtiment vert et intelligent. concertation et promotion. • Permettre à 20 entreprises de la région d’accéder aux marchés internationaux en exportant leurs produits ou services.3 % des exportations totales du Québec. > Pour plus de renseignements Ministère du Développement économique. • Québec. • Mettre en place le transfert technologique et la R-D. notamment.ca/accord . • Contribuer à la création de 1 200 emplois directs et indirects.36 G$ de produits exportés en 2006. : 418 528-8549 www. selon le palmarès annuel du Corporate Knights Magazine.gouv. La Capitale-Nationale • 675 450 habitants en 2007. une collaboration avec plusieurs régions du Québec. Sur un horizon de cinq ans. • Générer 50 M$ en valeur d’exportations de produits et services en bâtiment vert et intelligent. • 2.qc.gouv.