You are on page 1of 38

enseignement d’exploration en biotechnologies

classe de seconde
audrey gumez / richard yilmaz / abdelkader ferhi

Responsable éditoriale : Hafida Jemni Di Folco Conception graphique : Isabelle Métayer Mise en page : SCM, Toulouse Couverture : Claire Balay Illustrations : Gérard Allaguillemette Crédit iconographique : Tous droits réservés
ISBN : 978-2-7135-3263-4 © Éditions Casteilla, 2011 – 9 rue Michael Faraday, 78184 Saint Quentin en Yvelines Cedex Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays. La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite » (alinéa 1er de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français du droit de copie (20, rue des Grands-Augustins 75006 Paris), constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal.

Avant-propos
De l’environnement à la santé, en passant par l’agroalimentaire et la cosmétique, les biotechnologies s’imposent dans la recherche-développement, les analyses et la production. Ce secteur nécessitera un grand nombre de professionnels dans les années à venir. La réforme de la classe de seconde a institué les enseignements d’exploration (EDE) en biotechnologie. Cette nouvelle approche a pour objectif de désacraliser la section scientifique et donner aux autres filières l’aura qui leur fait défaut. Il est tout à fait possible de réussir les études et d’élaborer un projet professionnel avec un autre baccalauréat que le sacro-saint S, notamment avec les sciences et technologies de laboratoire. C’est pourquoi, l’EDE de biotechnologies est ouvert au choix optionnel des élèves. L’EDE de biotechnologies vise à faire découvrir l’univers des métiers du secteur aux élèves de seconde par le biais d’activités théoriques et pratiques. L’enseignement suit trois axes qui sont la bio-industrie, la santé et l’environnement. Les élèves découvrent le monde des biotechnologies à travers des travaux en laboratoire dont le principe est de rendre l’élève acteur de sa formation et renforcer son autonomie. Cette conception aborde les connaissances scientifiques en biologie par une approche concrète, développe les méthodes de travail et favorise la prise d’autonomie, en synergie avec les autres disciplines (français, mathématiques, physique chimie, éducation civique, géographie…). Le résultat en est la valorisation des aptitudes de l’élève. Valorisation d’autant plus efficace que l’évaluation sort de la notation classique et met en avant l’attitude, le savoir faire et la communication. Le résultat n’est plus un chiffre abscons mais un « bilan de compétences » qui permet de cibler, de suite, les forces et faiblesses de l’élève. La présentation des métiers présents dans les 3 axes précités permet au lycéen de se projeter dans un avenir professionnel afin de renforcer l’attrait pour la matière et la motivation. Toutes ces réflexions ont conduit à l’élaboration de cet ouvrage. Les activités théoriques et pratiques, regroupées, par thème suivent une progression logique qui colle à ce qui est fait dans le monde professionnel (conception, fabrication, contrôles qualité par exemple). Une méthode d’évaluation originale permet à l’élève de visualiser, à tout moment, les progrès effectués et ceux à réaliser. Enfin, une présentation de l’enseignement post-baccalauréat et des fiches métiers favorisent une orientation par choix et non plus par défaut, dès la classe de seconde. Ce livre, clé en main, dont le contenu a été testé auprès d’élèves de seconde, sera un outil efficace tant pour les élèves intéressés par les biotechnologies que pour l’enseignant. Les auteurs

•• Diplômes en préparateur en pharmacie. de la recherche et de l’industrie conduisent la société à s’interroger sur son devenir. •• Diplômes d’ingénieur en agronomie.Hygiène sécurité environnement. pharmaceutique. en production. Les technologies de l’information et de la communication seront mises en œuvre en de nombreuses circonstances. à l’université ou en écoles supérieures spécialisées : •• Brevets de Techniciens Supérieurs (BTS) : BTS Analyses de biologie médicale . les travaux d’élèves. licence pro. •• Diplôme de Technicien supérieur (DTS) Imagerie médicale et radiologie thérapeutique (IMRT). gagneront à être exploités. BTS agricoles. agroalimentaire…) offrent à l’Homme une source de savoirs et de savoir-faire novateurs adaptés à l’évolution des exigences indispensables à la préservation de sa santé et de son environnement. de l’environnement et des bio-industries. doctorat). . d’analyses fiables et de productions innovantes. BTS Hygiène-propreté-environnement . BTS Métiers de l’eau .Programme Programme de biotechnologies en classe de seconde générale et technologique Enseignement d’exploration PRÉAMBULE Les évolutions des biotechnologies dans les domaines de l’environnement. BTS Biotechnologies . BTS Bio-analyses et contrôles . Ils découvrent ainsi l’importance de la technologie appliquée en recherche et production de biens ou de services dans les secteurs de la santé. Les productions pédagogiques. Il pourra s’agir de technologies généralistes dont on fera ici un usage spécialisé. •• Diplômes universitaires (licence. en qualité. Les biotechnologies se sont imposées comme science à part entière et font l’objet d’enseignements au lycée et à l’université pour conduire à des métiers d’avenir en constante évolution. master pro. ces formations supérieures diplômantes en biologie sont implantées en lycées. Dans le cadre de leur projet d’orientation. ingénieur. master. BTS Qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries . >>Un enseignement de sciences biologiques qui oriente vers les études supérieures scientifiques en biologie L’encadré ci-après illustre la diversité des offres de formation conduisant à des diplômes de niveaux différents de qualification. diplôme vétérinaire. Cette réflexion a besoin de diagnostics précis.Biologie appliquée. OBJECTIFS >>Un enseignement qui ouvre sur l’univers des métiers des biotechnologies L’enseignement d’exploration de biotechnologies offre la possibilité aux élèves de pratiquer des activités technologiques en laboratoires de biotechnologies. Il donne à l’élève des éléments d’aide à la décision pour choisir une formation dans ces secteurs d’activités. Visées après un baccalauréat scientifique ou technologique. de la santé. BTS Esthétique-cosmétique . •• Diplômes universitaires technologiques (DUT) -. notamment l’internet en utilisation conjointe avec des techniques de laboratoire de biotechnologies. en classe et hors de la classe dans le cadre d’un environnement numérique de travail (ENT). -. chercheur en biologie. cet enseignement d’exploration invite les élèves à se projeter dans les métiers des biotechnologies : technicien supérieur. conduites avec un souci d’assurance qualité et de sécurité biologique. Les biotechnologies conduites en laboratoires d’analyse ou de production (domaine médical.

Les compétences essentielles mises en œuvre. •• Rendre compte à l’oral et à l’écrit de la démarche et des conclusions d’une activité •• Rechercher et sélectionner le(s) document(s) en lien avec la thématique. Les activités technologiques prennent appui sur une thématique faisant appel aux propriétés du vivant à des fins de production de biens ou de services. transversales ou spécifiques et permet de découvrir la diversité des domaines des biotechnologies. Biologie Chimie. Le professeur choisit des domaines. Sciences de la Terre (BCPST). D’autres activités peuvent être mises en œuvre dans la mesure où elles répondent aux objectifs de cet enseignement. recherche. microbiologie. •• d’expérimenter un enseignement fondé sur une pédagogie pratique accompagnée. des thématiques. Les activités technologiques réalisées principalement en laboratoires de biotechnologie permettent aux élèves : •• de les initier à la démarche expérimentale en y incluant la dimension technologique. des films (analyses de biologie médicale. Elles peuvent être complétées par des conférences. contrôle de produits industriels. Physique.Programme L’accès à certaines écoles peut nécessiter une poursuite d’étude en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) de type Technicien Biologiste (TB). en synergie avec d’autres disciplines. immunologie. Les activités permettent d’aborder les champs disciplinaires des biotechnologies : biologie humaine. Il vise le développement de compétences méthodologiques. Le programme est construit autour de trois grands domaines d’activité du champ des Biotechnologies. les activités technologiques à mettre en œuvre pour construire son enseignement. •• de découvrir leurs aptitudes à la manipulation en laboratoire. À l’issue de la formation. ACTIVITÉS BIoTECHNoLoGIQUES pRopoSÉES >>Un enseignement d’exploration qui favorise l’initiative et la créativité pédagogique. biochimie. L’enseignement d’exploration de «  biotechnologies  » prend appui sur les acquis du socle commun des connaissances et de compétences. Elles pourront être renforcées à l’occasion de l’accompagnement personnalisé. adaptation pour les techniciens supérieurs (ATS). . sont représentatives des compétences spécifiques de la démarche technologique en laboratoire visées lors du cycle terminal d’études en biotechnologie : •• S’approprier la démarche expérimentale avec sa dimension technologique. •• Acquérir de l’autonomie. CoMpÉTENCES VISÉES L’enseignement d’exploration de « biotechnologies » concourt à développer les méthodes de travail pour une meilleure prise d’autonomie dans les apprentissages. l’élève devra avoir exploré différentes méthodes et outils ainsi que des thématiques lui permettant de découvrir les formations et les métiers des biotechnologies. des visites de laboratoires. police scientifique). •• d’aborder des connaissances scientifiques en biologie via cette approche concrète. >>Des activités technologiques au laboratoire qui rendent l’élève acteur de sa formation. •• Présenter et interpréter des résultats expérimentaux. •• Utiliser le matériel selon les instructions spécifiques. Certaines des compétences méthodologiques développées sont transférables. Chaque domaine présente des thématiques faisant l’objet de travaux d’étude en laboratoire. en prenant appui sur les formations proposées par l’établissement et/ou le tissu professionnel local en lien avec les biotechnologies. Les activités technologiques sont donc présentées à titre d’exemple et sans avoir de caractère exhaustif. •• Mettre en œuvre au laboratoire une manipulation de biotechnologie. Le professeur peut utiliser les ressources locales. •• Travailler en équipe. Il se décline sous la forme d’activités technologiques qui donnent lieu à la mise en œuvre de techniques de laboratoire.

identification contaminants : isolement sur milieux sélectifs. vitamines. ions minéraux • Quelles sont les valeurs protéines -. Les activités proposées illustrent les principales thématiques de la production d’un aliment. ici le pain ou le yaourt. pH. micro-organisme utile.Analyse sensorielle • Comparaison à une valeur de référence • Comment la recherche fondamentale permet-elle L’actualité scientifique. d’un laboratoire et/ou d’une ligne de production. recherche industrielle. coagulation. nature et quantité du ferment. des articles scientifiques ou la visite de concevoir et/ou améliorer d’un laboratoire de recherche et développement. Analyse qualitative des constituants biochimiques d’un produit ? lipides. mise • Quelles sont les caractéristiques boulangerie en évidence de caractères biochimiques technologiques du ferment ? • Milieux et tests de caractérisation Production du ferment : culture en milieu liquide. cosmétiques Les principaux domaines d’application des bio-industries ainsi que la démarche commune mise en œuvre lors d’une production industrielle seront préalablement présentés. • Quels sont les critères analysés • Qualité nutritionnelle identification biochimique. protides.émulsion -. des logiciels éducatifs. double coloration au rouge neutre et noir soudan. observation microscopique de gouttelettes lipidiques • Comment fabriquer un yaourt ? • Comment fabriquer du pain ? Fabrication par biotransformation • Transformation biologique d’une matière première • Action enzymatique • Paramètres influençant la production • Optimisation d’un processus • Caractère hydrophobe et hydrophile -. contrôle d’un produit fini. pharmaceutiques. mélange ferment-matière première. nouveaux procédés alimentaires. Questionnement Thématique Connaissances associées Activités technologiques susceptibles d’être mises en œuvre Mise en œuvre d’une production : pesée. dénombrement pour vérifier la qualité -. Recherche et dénombrement de micro-organismes isolements sélectifs. nature et quantité de substrat. • Comment est produit le ferment ? dénombrement des micro-organismes d’un inoculum. production de gaz Détermination de l’influence des paramètres biologiques et physico-chimiques : température d’incubation. présence d’antibiotiques dans le lait Mise en évidence des caractéristiques d’une émulsion : réalisation d’une émulsion. électrophorèse des nucléiques. levures de microscopique directe. peut permettre d’aborder les enjeux et les des produits (cosmétiques. problématiques de la recherche industrielle (découverte de médicament. incubation Mise en évidence du résultat de la transformation biologique : acidification.Méthodes séparatives et méthodes de référence utilisées ? Analyse quantitative des constituants biochimiques de dosages Contrôle d’un produit fini d’un produit : dosage du calcium. • Qualité organoleptique dosage de l’acide lactique. dosage des protéines -. dosage du lactose. pharmaceutiques) ? de conditionnement…) Recherche industrielle Ces activités peuvent être complétées par une visite d’un site industriel.membrane plasmique • Distinction eucaryote procaryote Caractérisation de micro-organismes : observation • Quelle est la nature du ferment ? • Ferments lactiques. . mais d’autres productions peuvent être envisagées (production de médicaments ou d’un produit cosmétique ou d’un autre aliment) : biotransformation.Contamination microbienne. isolement en boîte de Pétri.Composition biochimique : glucides. • Multiplication des micro-organismes Les micro-organismes utiles croissance en milieu liquide non renouvelé • Milieux de culture • Qualité sanitaire -. à travers des films. acides d’un produit : CCM des glucides.Programme I/ Bioindustries : industries agro-alimentaires.

Questionnement Thématique • Pourquoi le médecin prescrit-il une analyse médicale ? • Quelles analyses au laboratoire permettent de vérifier le fonctionnement d’un organe ? • En quoi la « numération formule sanguine » informe-t-elle sur l’état de santé du patient ? Analyses biologiques en vue d’un diagnostic Connaissances associées Activités technologiques susceptibles d’être mises en œuvre Mise en évidence de molécules biologiques. lipides. thérapie génique…) Recherche médicale : thérapie génique . prévention Les principaux domaines d’application de la santé ainsi que la démarche commune mise en œuvre lors de l’étude d’une pathologie seront préalablement présentés.test d’identification Milieux non sélectifs • Pourquoi le recours aux Étude de la sensibilité aux antibiotiques -. enzymes sériques… dans un sérum ou dans une urine Analyse qualitative et quantitative des cellules sanguines -.Milieux et tests d’identification antibiotiques ne doit-il pas être -.(transport du dioxygène.Identification mise en évidence d’éléments anormaux • • • • Organes.Propriétés d’un antibiotique Traitement aux antibiotiques -.Isolement .Mise en évidence des effets antimicrobiens -. traitement. prévention de la transmission des agents infectieux.Observations microscopiques Démarche d’identification • Comment choisir le traitement -. albumine dans les urines Analyse quantitative des constituants biochimiques d’intérêt diagnostique : glucose.Concentration minimale inhibitrice • Comment lutter contre les micro. tissus. protéines.Examens microscopiques d’un frottis -.Milieux d’isolements sélectifs adapté ? -. défense contre les agents infectieux.• Hygiène organismes ? • Décontamination désinfection stérilisation Prélèvement aseptique • Comment limiter les infections -. témoins de pathologie : électrophorèse de protéines anormales. Les activités proposées illustrent les principales thématiques de l’étude d’une pathologie  : analyses biologiques en vue d’un diagnostic. coagulation) • Comment identifier une bactérie • Prélèvement biologique • « Produit pathologique » responsable d’une maladie Démarche d’identification bactérienne infectieuse ? • Identification bactérienne -. des articles scientifiques ou la visite traitement de maladies d’un laboratoire de recherche médicale. cellules Liquides biologiques Constantes biologiques Rôle des cellules sanguines -.Sensibilité aux antibiotiques systématique ? -. recherche médicale. à travers des films. traitement aux antibiotiques.Infections nosocomiales (« lames contact ») • Comment prévenir les • Notion de prophylaxie contaminations microbiennes ? Mise en évidence d’efficacité d’un antibactérien • Notion de groupe de risques • Comment prévenir les maladies Recherche d’un anticorps dans un sérum (test biologiques des bactéries infectieuses ? d’agglutination) • Vaccination sérothérapie Prévention de la transmission des agents infectieux • Anticorps et Antigène • Comment la recherche médicale permet-elle de progresser dans le diagnostic et dans le L’actualité scientifique.Programme II/ Santé : diagnostic. des logiciels éducatifs.Risque biologique nosocomiales ? Mise en évidence d’une contamination de surface -. peut permettre d’aborder les enjeux et les problématiques génétiques ? de la recherche médicale (mise au point d’un vaccin.Antibiogramme en milieu gélosé -.Observations macroscopiques -.

du sol et des surfaces Les principaux domaines d’application ainsi que la démarche commune mise en œuvre lors d’une production industrielle seront préalablement présentés. Les activités proposées illustrent les principales thématiques de la production d’un aliment. d’autres productions peuvent être envisagées (production de médicaments ou d’un produit cosmétique ou d’un autre aliment)  : caractérisation de la pollution de l’environnement. Questionnement Thématique Connaissances associées Activités technologiques susceptibles d’être mises en œuvre • Notion de flore microbienne (de l’eau. de l’air.Observations microscopiques et macroscopiques l’environnement ? • Contrôle microbiologique de l’eau. recherche agronomique.Mesure de la turbidité de l’environnement • Milieux d’isolements sélectifs et non sélectifs • Comment assainir une eau polluée ? Dépollution des nitrates • Comment valoriser des déchets • Procédés de dépollution biologique et Isolement d’un micro-organisme cellulolytique organiques ? de traitement des déchets Dosage des matières organiques • Qu’est-ce qu’une boue activée ? Dépollution biologique • Comment fabriquer un organisme génétiquement modifié (OGM) ? L’actualité scientifique. de l’air. dépollution. nouveaux procédés de conditionnement…) l’environnement ? Recherche agronomique Ces activités peuvent être complétées par une visite de station d’épuration des eaux usées ou un laboratoire de recherche appliquée ➜➜© Ministère de l’Éducation nationale > www. des logiciels éducatifs. peut permettre d’aborder les enjeux et les problématiques organismes producteurs dans de la recherche agronomique (découverte de médicament. amélioration de la production. contrôles. de Mesure des paramètres physico-chimiques • Comment évaluer la pollution l’air.Ensemencement par boîte contact microbiologique de • Contrôle d’hygiène des surfaces -.education. contrôles de la qualité de l’eau.Dosage des nitrates et des nitrites. eutrophisation chimique de l’environnement ? -.fr . du sol) • Qu’est-ce qu’un environnement Recherche et dénombrement de micro-organismes propre ? • Conséquences de la pollution sur la de l’environnement santé et sur l’environnement • Comment évaluer la pollution -.gouv. dépollution biologique. du sol d’une eau. des articles scientifiques ou la visite • Comment isoler des microd’un laboratoire de recherche agronomique. des phosphates • Notion de témoin de contamination -. à travers des films.Programme III/ Environnement : pollution.Détermination du pH d’une eau Caractérisation de la pollution fécale -.

2 µm........... TD 4 Dénombrement des micro-organismes d’un inoculum ....... 161 antibiogramme en milieu gélosé .. À QUOI SERT L’EAU ? • les monocytes de 15 à 30 µm : noyau volumineux et encoché en fer à cheval........ L’hématie possède un cytoplasme très riche en hémoglobine qui assure le transport des gaz respiratoires : 02 et C02....... FICHES MÉTIERS Compétences Formation DUT Mesures physiques DUT Chimie École d’ingénieur BTS Hygiène..................... Consommation La membrane de l’hématie porte des glycoprotéines qui constituent des marqueurs antigéniques et définissent les groupes sanguins : ABO. fabriquer....................... 185 questions d’environnement.................... doctorat Il peut être agent des collectivités locales ou travailler pour une société privée....... Pratiquée quotidiennement au bloc opératoire.......... la spore....gif la totalité du cytoplasme ..... vendre... protides…) dans le milieu de culture et une température appropriée entre 10 °C et 20 °C pendant environ 8 heures... Il est obtenu par la culture de bacilles vivants atténués. sur les muqueuses ou dans une plaie..... Bactériémie : présence de bactéries dans le sang......... Anaérobie  : qualifie un micro-organisme qui ne peut vivre qu’en absence d’oxygène.............3 à 10 microns............... jusqu’à atteindre une acidité de 70-80 °D....... pharmaceutiques. il contrôle les équipements et les systèmes de contrôle et veille à l’application des normes en vigueur... AT 3 Fabrication du yaourt ....... Diplôme d’ingénieur........ et sans organite.................................... Méthodologie 17 2 TD 22 Le Streptococcus thermophilus acidifie le milieu et rend possible le développement de Lactobacillus bulgaricus qui produit l’essentiel de l’acétaldéhyde et de l’acide acétique responsables de la saveur caractéristique des yaourts..... Bactériostatique : produit qui inhibe momentanément la croissance des bactéries............. l’artisanat… CONCLUSION L’eau est une ressource indispensable à la vie et à l’économie........ Les hématies sont formées dans la moelle osseuse rouge à partir de cellules souches...... (érythro = ..................................... Caractéristiques du microscope optique La lumière passe à travers à travers l’objet à examiner et à travers les lentilles des objectifs et oculaires...... Autoclave  : appareil permettant la stérilisation de matériel..... 143 TD 4 Les microgaleries ...... AT 5 Coloration de Gram et isolement en boîte de Pétri (jour 1) .....canalblog....... qui résiste à des conditions hostiles de température............. L’ensemencement... conseiller....... AT 1 Émulsion et constituants chimiques du lait .......granulocytes neutrophiles... • Dans le corps humain... Le lait homogénéisé est ensuite soumis à la pré-pasteurisation qui vise à détruire les bactéries.................. entre autres............ peut également contrôler la vue par un examen optométrique....................... La standardisation permet d’harmoniser la composition du lait provenant de diverses exploitations.................... Fonctions La série STL conduit donc soit à un cycle de formation court (Brevet de Technicien Supérieur – BTS – et la limitation des rejets de dioxyde de carbone et la diminution du volume des déchets.. de substances nutritives (glucides../poïèse = ............. stable à la chaleur et à l’humidité.. problèmes de tension artérielle…)... Étape 9 : stockage Un refroidissement énergique et rapide en dessous de 5 °C en chambre froide bloque l’acidité et maintient le produit en chambre froide dans l’état de consistance souhaitée....... le liquide céphalo-rachidien… est une boisson en vue d’un diagnostic indispensable...... Elle véhicule les nutriments des racines aux extrémités des plantes.......... Domaine 1 Bioindustries Assainissement Stockage > Les hématies ou globules rouges ou érythrocytes Les hématies sont des cellules de 8 µm de diamètre anucléées = ....................... ces Étape ❸ bactéries lactiques symbiotiques ont besoin de conditions favorables : présence d’eau........... 115 Environnement Pollution dépollution.......... propreté..... La majorité des diététiciens travaillent en milieu hospitalier où ils établissent les menus pour les malades Formation et le personnel. AT 7 Dosage des protéines du yaourt . établir des menus... C’est l’érythropoïèse. 73 Domaine 85 89 Formation en cycle court de diététicien............ Rhésus...... L’opticien-lunettier assure auprès de sa clientèle de produits pour la vue (lunettes......................... le lait est transporté dans des camions isolés.. Bactériotoxine : toxine d’origine bactérienne..Séance 2 : l’urine .............. Le chélateur forme un complexe avec les cations (ions positifs). le lait de yaourt est envoyé à la machine de conditionnement où il est dosé et conditionnement conditionné...................................................................... Captage . master......... Au cours de ces différents processus le lait est maintenu à une température de 4 °C....... en fonction des problèmes physiologiques (surpoids..... 29 33 41 43 Domaine 2 Les métiers de l’environnement après un baccalauréat en sciences et technologies des laboratoires Les métiers de la santé après un baccalauréat Responsable station de station d’épuration en sciences et technologies Fonctions des laboratoires Les études supérieures en France Le responsable de station d’épuration coordonne et supervise les différentes phases de traitement des eaux usées........................ Choléra : maladie à la toxine produite par la bactérie Vibrio cholerae provoquant de fortes diarrhées pouvant conduire à une déshydratation mortelle................................ Sa consommation nécessite qu’elle soit potable.... Champignon microscopique ou mycètes  : microorganisme eucaryote unicellulaire ou pluricellulaire....... La pré-pasteurisation se fait en quelques secondes................................ de leur rejet dans le circuit hydraulique à leur rejet dans la nature............................Le calcul des indices érythrocytaires.... 189 des agents infectieux TD 6 Dépollution et épuration de l’eau .........com/images/cycle_de_l_eau.............. l’agriculture. le traitement du lait........ 197 Orientation post-bac 199 FICHES MÉTHODE ●● Le grossissement du microscope Fiche méthode 2 2... Le mélange est pasteurisé (chauffage à 95 °C puis refroidi à –5 °C) observation à sec observation à sec observation à l’immersion Étape 1 : traite et collecte du lait Étape 2 : standardisation Étape 3 : dégazage Étape 4 : homogénéisation... ADN (acide désoxyribonucléique)  : molécule présente dans toutes les cellules vivantes................. On parle de dépression centrale.......... Le lait dégazé subit une homogénéisation qui consiste à fragmenter les globules de crème en minuscules particules qui ne peuvent plus s’assembler pour remonter à la surface........ Aseptique : stérile......... Il a été dé couvert par les docteurs Calmette et Guérin.. appelés aussi polynucléaires (terme impropre) : noyau polylobé et de nombreuses granulations dans le cytoplasme : ........................................com/process_la+fabrication+du+yaourt_5-63........ L’objet de la série des activités technologiques est donc d’apprendre à doser certains constituants de l’eau.. moisissures)................ sans micro-organisme........... la série sciences et technologies des laboratoires ou STL mène aux Compétences études supérieures...... • les lymphocytes de 7 à 15 µm (petit et grand lymphocyte) : noyau volumineux qui occupe presque ➜➜http://naturendanger.... ............................. pour les choix en lunettes et lentilles........ .............. fermentation lactique Au cours de la fermentation. Santé 49 59 65 45 53 Diagnostic. Antibiotiques  : médicaments permettant de combattre les maladies infectieuses dues aux bactéries et aux champignons microscopiques (levures.Le dosage de l’hémoglobine.... présentant des formes simples (sphères............ Chélateur  : substance permettant d’éliminer les métaux lourds comme le mercure par les reins.. 171 AT 4 Contrôles microbiologiques de surface ............ En France. les opérations suivantes : ..................... le sang................... températures idéales pour la croissance des bactéries lactiques...... Antiseptique  : produit qui détruit les micro-organismes sur milieu vivant......granulocytes basophiles.............. Biotechnologie : utilisation de micro-organismes et d’autres systèmes biologiques pour fabriquer de nouvelles molécules..................................... 175 AT 5 Extraction de l’ADN d’oignon .......) Rejet > Les leucocytes ou globules blancs avec : • les granulocytes................. prévention Fonctions Comme tous les baccalauréats................ Il conseille les clients sur les données techniques et esthétiques Salaire de départ : à partir de 2 300 € prépare aux concours communs Agro-Veto afin d’accéder aux écoles d’ingénieurs en agronomie (ENSA............. On refroidit ensuite à 5 °C et on garde réfrigéré... Il manage des équipes dans le cadre des différents stades de traitement.......................... TD 2 Observation 1 Grossissement 400 Observation 2 Grossissement 1 000 A/ ANALYSE QUALITATIVE DES ÉLÉMENTS FIGURÉS DU SANG On réalise un frottis sanguin : étalement mince d’une goutte de sang sur une lame de verre................ l’élevage.......... convaincre........................................ Antibiogramme  : technique d’analyse biologique qui consiste à rechercher (sur un milieu solide...... 161 AT 6 Étude de la sensibilité aux antibiotiques : TD 3 Pollution biologique et maladies infectieuses .... d’où le nom du vaccin  : bacille Calmette Guérin........ Salaire de départ : à partir de 1 500 € mensuels Les petites stations peuvent employer des techniciens (BTS ou DUT)........ est de débarrasser le lait des mauvaises odeurs....... ou un milieu liquide) une concentration active d’un antibiotique et sa sensibilité sur une espèce bactérienne bien définie....................... Le lait est ensuite dégazé..........Découvrez votre ouvrage Domaine 1 La biotechnologie abordée selon trois domaines d’étude Bioindustries Industries agro-alimentaires........... pré-pasteurisation Étape 5 : pasteurisation La distinction des détails dépend du pouvoir séparateur du microscope .......................... accroît sa blancheur et rend les lipides plus digestes... protégés de l’action des UV...... globules blancs.............. 109 AT 3 L’analyse médicale : analyse qualitative et quantitative des cellules sanguines .......... 101 AT 2 L’analyse médicale : mise en évidence de molécules biologiques témoins de pathologie ..... AT 6 Mise en évidence de caractères biochimiques (jour 2).............................. en chauffant à 75 °C.................. Il doit aussi tailler.............. 195 TP7 Mise en évidence d’une contamination de surface ....... .. C Capsule  : enveloppe de nature glucidique entourant certaines bactéries.............................. Après quelques analyses de routine.... 159 TD 4 Les antibiotiques ..... tableau… TD 1 Figure 1 Diagramme détaillé de la fabrication du yaourt La machine à traire est un appareil permettant d’effectuer la traite mécanique des animaux en élevage laitier.......... En effet les nouvelles normes limitent........ Épuration de la compatibilité des groupes sanguins du receLeur existence impose la vérification veur et du donneur avant toute transfusion.. contrôles de qualité de l’eau................. organe ... Les levures et les moisissures sont des champignons microscopiques.... des yaourts maigres ou des yaourts au lait entier............................. 61 TD 1 Les niveaux d’organisation ........ Bactérie  : organisme unicellulaire de 0... d’oxygène..... Grossissement = Grossissement oculaire ¥ Grossissement objectif Grossissement = Taille de l’image Taille de l’objet Grossissement 100 = 10 ¥ 10 Grossissement 400 = 10 ¥ 40 Grossissement 1 000 = 10 ¥ 100 ●● Netteté de l’image Illustrations multiples : photo............. Étape 7 : À l’aide d’une pompe centrifuge....De l’organisme à l’atome . Salaire de départ : à partir de 1 500 € mensuels Le responsable environnement a pour charge de réaliser des études et de sensibiliser le personnel aux Opticien lunettier Compétences Examiner........ Le but du dégazage.... Cette opération améliore la consistance du lait................... 10........... Le lait est pasteurisé à + 90 °C afin de détruire les germes (micro-organismes) pathogènes puis il est refroidi à + 45 °C...... Il fait partie des vaccins obligatoires en France....... les études supérieures sont organisées comme suit : Le diététicien a pour fonction d’amener un patient à modifier ses habitudes alimentaires Superviser. amélioration de la production............ diriger... lentilles de contact................... qui s’effectue à 60 °C... On observe la morphologie des cellules sanguines au microscope optique. vitamines......La numération des éléments figurés du sang (globules rouges............ Étape ❷ Streptococcus thermophilus Streptococcus thermophilus Lactobacillus bulgaricus Lactobacilles Bulgaricus ➤ Lexique A Accident d’exposition au sang (AES) : contact de la peau lésée (piqûre) ou d’une muqueuse (bouche…) avec du sang ou un liquide biologique (contenant du sang).. L’eau y contribue également au renouvellement des liquides corporels tels que le liquide séquence 1 / L’eau Analyses biologiques Domaine 2 Santé 95 intracellulaire.............granulocytes éosinophiles ... du sol et des surfaces séquence 2 / Traitement aux antibiotiques AT 4 La démarche d’identification Travaux bactérienne dirigés – Séance 1 .............. cellules eucaryotes. ●● Conditions nécessaires à une bonne observation • Faible épaisseur de l’objet (< 5 µm).. Placer sous le schéma de la chaine de fabrication du yahourt étapes 1 à 7..... > Exercice 1 Dessiner la structure de la molécule d’eau en précisant les charges partielles.............. La molécule d’ADN est le support de l’information génétique......... 125 1 Introduction et sensibilisation à l’environnement ...... 153 AT 1 Propriétés organoleptiques et chimiques de l’eau ................... organiser..................................... D’autres travaillent dans la restauration collective pour les établissements scolaires ou les cantines d’entreprises. l’asepsie permet d’opérer à l’abri des micro-orga micro-organismes................................. Le lait est ensuite passé dans une écrémeuse afin d’ajuster sa teneur en matière grasse....decouverte-industries-alimentaires....... la transformation chimique Des ferments sont ajoutés : « Lactobacillus bulgaricus » qui apporte l’acidité et le « Streptococcus thermophilus » qui Étape 6 : développe les arômes.................. Bacille : nom donné à toutes les bactéries qui revêtent la forme d’un bâtonnet.... pendant environ 3 heures. dans les conditions optimales celui-ci vaut 0................... Biocontamination  : propagation d’un micro-organisme à un individu..................................... AT 8 Dosage de l’acide lactique ............ n’est pas conforme aux normes internationales.... Diplôme Universitaire de Technologie –DUT) soit à un cycle de formation long (licence.................. Le pouvoir séparateur d’un microscope est la distance minimale qui doit séparer deux points de l’objet pour que l’œil puisse les distinguer dans l’image observée..... Le champ est la surface de la lame vue à travers le microscope optique. environnement BTS Métiers de l’eau Après le bac séquence 3 / Contrôle produit fini AT 1 d’un Observation et détermination de la taille de différents niveaux d’organisation : TD 5 Analyse qualitative des constituants biochimiques du yaourt . ARN (acide ribonucléique)  : molécule cellulaire ayant un rôle essentiel dans la synthèse des protéines..... plaquettes).. 165 AT 2 Dosage des ions chlorures par la méthode de Mohr . Bactéricide : produit qui tue les bactéries..... • Un examen quantitatif avec : Remarque Le lait homogénéisé et pré-pasteurisé est renforcé en poudre de lait si sa composition .. conseiller.... il paraît plus Transport pâle que la périphérie....... Il peut proposer des modifications dans la production afin de limiter l’impact des activités industrielles sur l’environnement... BCG : vaccin qui protège contre la tuberculose.. 135 TD 2 L’eau ...... Les parois de la machine sont transparentes pour permettre au pilote de surveiller le déroulement de l’opération.... AT 4 Rôle des ferments dans la fabrication du yaourt ........ l’eau joue un rôle fondamental dans le métabolisme.. ou LMD).......... Colonie  : population de micro-organismes (bactéries ou champignons) dérivée d’une cellule unique facilement observable à l’œil nu sur un milieu solide........................................ aux écoles vétérinaires ou aux écoles d’ingénieurs du groupe Archimède........................ Il utilise la vapeur sous pression comme gaz stérilisant................ elle est utilisée dans l’hygiène quotidienne • Les plantes peuvent contenir jusqu’à 90 % d’eau...... Boîte de Pétri : récipient en verre ou en polystyrène cristal utilisé pour contenir un milieu de culture solidifié sur lequel les micro-organismes peuvent se développer....................La détermination de la formule leucocytaire.. ........ On ajoute de la poudre de lait ou du lait concentré pour donner au yaourt une consistance plus ferme..................... ............... schéma................. AT 2 Recherche d’antibiotiques dans le lait ....... cosmétiques séquence 1 / Fabrication par biotransformation TD 1 La fabrication du yaourt : processus..... Les très bons élèves peuvent intégrer une prépa technologie et biologie (TB) qui en deux ans produits d’entretiens pour l’optique…)........ Le frottis sanguin est ensuite fixé et coloré par la coloration de May-Grünwald Giemsa (MGG) (voir TP  : Observation de cellules sanguines)...... Antisepsie  : technique permettant d’éliminer des micro-organismes présents sur la peau.. la fermentation lactique....................... la coagulation du lait.. Lexique OUVERTURE ACTIVITÉ TECHNOLOGIQUE L’eau peut être l’objet de pollutions.. etc............. • Excellent solvant... 119 AT 5 La démarche d’identification TD bactérienne – Séance 2 ..................... de l’air. Diététicien Salaire de départ : à partir de 2 000 € séquence 2 / Les microorganismes utiles TD 2 La morphologie bactérienne.) et se multipliant par scissiparité................ la production d’acide lactique par les bactéries modifie la structure des protéines du lait (caséine micellaire) et conduit à la prise en masse de celui-ci.................................. TD 3 Croissance en milieu liquide non renouvelé......... • L’eau contribue à la modification des paysages grâce à l’érosion… • L’eau sert pour le transport (transport fluvial et maritime)... séquence 1 / Analyses biologiques en vue d’un diagnostic 79 Analyser..... Elles ont une forme biconcave : le centre est plus mince...................... Il ENITA..... bâtonnets.... Chromosome : filament d’ADN constitué d’une succession de gènes responsables du fonctionnement cellulaire et des caractères héréditaires.......... Bactériostase  : arrêt momentané de la multiplication des micro-organismes............... L’asepsie est un acte préven tif........ Il peut être agent des collectivités locales ou travailler pour une société privée.................... LEXIQUE B Asepsie : ensemble des méthodes par lesquelles on évite l’entrée des micro-organismes dans un milieu prévenou dans un organisme........... À cet effet............ 167 AT 3 Dosage des phosphates dans l’eau par la méthode de Misson ......... INAP-G).La détermination de l’hématocrite................. 67 cellules procaryotes................ Pour réaliser cette fermentation lactique........... Bactéries anaérobies  : bactéries se multipliant en milieu privé d’oxygène. Bactéries acidophiles : bactéries se développant en milieu acide................ le liquide interstitiel............ il faut donc pouvoir doser la quantité de composants qui doivent répondre à des normes strictes............ 3 Après le bac BTS Diététique DUT génie biologique option diététique Responsable environnement Fonctions TD 3 Présentation de deux liquides biologiques : le sang et l’urine ........ Orientation post-bac 203 séquence 3 / La prévention la transmission TD de 5 Génétique et OGM ............................... 160 Domaine 3 Environnement ˙ 209 .........Séance 1 : le sang... de pH et de sécheresse.. Bactériurie : présence de bactérie dans les urines.. à une température constante de 4 °C........ Bactéries sporulées  : bactéries (forme végétative) prenant une forme de résistance........ Document 3 Frottis sanguin coloré au MGG Étape ❶ Origine : animale Produit initial Produit initial : le lait Le lait livré à l’usine est plus ou moins écrémé pour faire selon les cas........ 206 Orientation post-bac La majorité des opticiens lunettiers travaille pour les boutiques d’opticiens............... traitement........... On observe une image agrandie de l’objet............ Aérobie : qualifie un micro-organisme qui ne peut vivre qu’en présence d’oxygène..... de 10 à 15 µm.. 193 AT 6 Construction d’un système de dépollution de l’eau ............................... • Contrastes entre les différentes parties de l’objet (améliorés par des colorants).................... 69 TD 2 Présentation de deux liquides biologiques : le sang et l’urine .............. L’hémogramme comprend : ➜➜Source : http://www.. 149 Activités technologiques TP8 Mise en évidence de l’efficacité d’un antibactérien ........... en pots Étape 8 : étuve Les pots sont mis à l’étuve à 42-45 °C. monter et calibrer les verres sur les montures.............html • Un examen qualitatif des éléments figurés du sang à l’aide d’un frottis sanguin. Il contient en moyenne 60 % d’eau...........................

.

........................................................................................................... .............................. 31 35 43 45 47 Bioindustries Séquence 2 / Les micro-organismes utiles TD 2 La morphologie bactérienne.................. TD 4 Dénombrement des micro-organismes d’un inoculum.............................. Utilisation du microscope optique... pharmaceutiques.......... AT 7 Dosage des protéines du yaourt.... AT 8 Dosage de l’acide lactique..... ................................................................ AT 1 Émulsion et constituants chimiques du lait.................. AT 3 Fabrication du yaourt........................................................................... ....... ................................................................ Grille d’évaluation des aptitudes.............. Le microscope optique............................................................................................ 51 55 61 63 67 Séquence 3 / Contrôle d’un produit fini TD 5 Analyse qualitative des constituants biochimiques du yaourt........................................................................................ TD 3 Croissance en milieu liquide non renouvelé..................... Les étapes de la coloration de Gram..................  Les bonnes pratiques à respecter en laboratoire de microbiologie................................... 17 19 20 22 23 25 Le dessin d’observation........................................................................... AT 4 Rôle des ferments dans la fabrication du yaourt....................................................................................................................................... cosmétiques Séquence 1 / Fabrication par biotransformation TD 1 La fabrication du yaourt : processus............................................................................................................................................ AT 5 Coloration de Gram et isolement en boîte de Pétri (jour 1)...................................... AT 6 Mise en évidence de caractères biochimiques (jour 2)........................................................... 27 Domaine 1  Industries agro-alimentaires............................................................................................................................................................................................................................ AT 2 Recherche d’antibiotiques dans le lait...........................................................Sommaire Fiche méthode La sécurité au laboratoire....................... 69 71 75 .........

................. organe ............................................................................................Sommaire Domaine 2  Diagnostic..................................................... 127 TD 4 Les antibiotiques ......... 87 91 TD 3 Présentation de deux liquides biologiques : le sang et l’urine ..................Séance 2 : l’urine ........................................................... 111 AT 3 L’analyse médicale : analyse qualitative et quantitative des cellules sanguines .................................................................. 155 ............................................................... prévention Santé 81 Séquence 1 / Analyses biologiques en vue d’un diagnostic TD 1 Les niveaux d’organisation .................................................................................Séance 1 : le sang................ TD 2 Présentation de deux liquides biologiques : le sang et l’urine ....................................................... 145 Séquence 3 / L  a prévention de la transmission des agents infectieux AT 7 Mise en évidence d’une contamination de surface .......... 151 AT 8 Mise en évidence de l’efficacité d’un antibactérien . 103 AT 2 L’analyse médicale : mise en évidence de molécules biologiques témoins de pathologie ...... 137 AT 6 Étude de la sensibilité aux antibiotiques : antibiogramme en milieu gélosé ................. 117 Séquence 2 / Traitement aux antibiotiques AT 4 La démarche d’identification bactérienne – Séance 1 ............................................................................................... AT 1 Observation et détermination de la taille de différents niveaux d’organisation : cellules procaryotes........................De l’organisme à l’atome ........................................................................... cellules eucaryotes.............................................. 121 AT 5 La démarche d’identification bactérienne – Séance 2 ............. traitement.........

.................................................................................................................... de l’air.......... ..... 201 Les métiers de l’industrie après un baccalauréat en sciences et technologies des laboratoires .... ............................................................................................................................................................................................................. 197 AT 6 Construction d’un système de dépollution de l’eau... .............................. 167 AT 2 Dosage des ions chlorures par la méthode de Mohr..................................... 163 AT 1 Propriétés organoleptiques et chimiques de l’eau...... 211 ................. du sol et des surfaces Séquence 1 / C  aractérisation de la pollution de l’environnement TD 1 Introduction et sensibilisation à l’environnement................................................ 199 Les études supérieures en France . 169 AT 3 Dosage des phosphates dans l’eau par la méthode de Misson........................... 205 Les métiers de l’environnement après un baccalauréat en sciences et technologies des laboratoires ..................................Sommaire Domaine 3  Pollution dépollution................................................................................................................................. ............................................................ 208 Lexique............. amélioration de la production........................... .......................... 203 Les métiers de la santé après un baccalauréat en sciences et technologies des laboratoires ........................................................... contrôles de qualité de l’eau...................................... 181 TD 4 Les microgaleries.............................. ......................................... 195 TD 6 Dépollution et épuration de l’eau.......................... 191 AT 5 Extraction de l’ADN d’oignon....................... 161 TD 2 L’eau........................................................................... 173 Environnement Séquence 2 / Dépollution biologique AT 4 Contrôles microbiologiques de surface........ 187 Séquence 3 / Recherche agronomique TD 5 Génétique et OGM...................................................................... 177 TD 3 Pollution biologique et maladies infectieuses............

.

. ............................................... ... ................. 25 .......... 19 Le microscope optique........................................ 22  Les bonnes pratiques à respecter en laboratoire de microbiologie............................................ 23 Les étapes de la coloration de Gram....................................... ......Méthodologie Fiche méthode La sécurité au laboratoire.......... 17 Le dessin d’observation................................... 20 Utilisation du microscope optique................................

.

•• risque électrique. La signalisation au laboratoire ●● Les panneaux d’avertissement de risques-signalisation Matières toxiques Matière cancérogène Risque électrique Risque biologique ●● Les panneaux d’obligation Protection obligatoire de la vue Protection obligatoire des mains Méthodologie 17 . par un inventaire des produits et du matériel utilisé et les conditions de leur utilisation. de préparations biologiques ou de matériel qui constituent des dangers. inhérent à une situation dangereuse : •• risque chimique. Elle implique une analyse a priori des risques liés à une manipulation. Événement dangereux  : événement capable de provoquer un dommage (accident ou atteinte à la santé). •• risque mécanique. La sécurité est une préoccupation constante au laboratoire. Danger : source potentielle de dommage à l’égard d’une personne ou d’une chose. L’exposition à ces dangers est une source de risques potentiels. Dommage : blessure ou atteinte à la santé.Fiche méthode 1 La sécurité au laboratoire Les manipulations au laboratoire impliquent l’utilisation de nombreux produits chimiques. Situation dangereuse : toute situation pendant laquelle une personne est exposée à un ou plusieurs dangers. •• risque biologique. Risque : exposition à un danger. •• risque thermique.

L’étiquetage des produits chimiques évolue. la nature du danger. la date de préparation du produit.Fiche méthode 1 (suite) ●● Les symboles de danger des produits chimiques L’étiquetage des produits chimiques doit comporter : le nom du produit. 18 Méthodologie . les phrases de risque (R) et phrases de conseil (S).

Les légendes sont écrites horizontalement. •• Légender une fois chaque élément dessiné. Le titre •• Titrer le dessin le plus précisément possible. Le dessin •• Utiliser un crayon papier bien taillé. en face des flèches. •• Séparer les légendes du dessin par des flèches. microscope électronique ME. 2. centré en bas du dessin et souligné. proportions respectées). Les flèches ne doivent jamais se croiser. Les légendes •• Placer les légendes à droite et à gauche. •• Centrer le dessin sur la feuille. alignées les unes sous les autres. sans faute d’orthographe. « Observation… » •• Préciser le moyen d’observation : Œil nu. formes. •• Ne pas dessiner trop petit. •• Dessiner fidèlement ce qui est observé (orientation. •• Dessiner d’un trait de crayon net et continu (éviter gribouillages. leurs origines doivent être verticalement alignées. 3. •• Rassembler toutes les informations sous forme d’un titre unique. traits approximatifs). •• Tracer des flèches horizontales à la règle : la pointe touche l’élément désigné. Exemple : Observation au MO de cellules buccales (¥ 400) Titre de l’activité technologique Méthodologie 19 . •• Préciser le grossissement : Grossissement objectif ¥ Grossissement oculaire.Fiche méthode 2 Le dessin d’observation 1. microscope optique MO. Le titre doit être écrit en majuscule. •• Respecter les couleurs. coloriages.

Oculaire Tête porte-oculaires Objectif Platine Diaphragme Source de lumière Socle Vis micrométrique Potence Vis macrométrique 20 Méthodologie .Fiche méthode 3 Le microscope optique ou photonique 1. Il comprend une partie mécanique. Description du microscope optique Le microscope optique utilise la lumière visible. une partie optique et un système d’éclairage.

●● Le grossissement du microscope Grossissement = Grossissement oculaire ¥ Grossissement objectif Grossissement = Taille de l’image Taille de l’objet Grossissement 100 = 10 ¥ 10 observation à sec Grossissement 400 = 10 ¥ 40 observation à sec Grossissement 1 000 = 10 ¥ 100 observation à l’immersion ●● Netteté de l’image La distinction des détails dépend du pouvoir séparateur du microscope . On observe une image agrandie de l’objet. Le champ est la surface de la lame vue à travers le microscope optique. •• Contrastes entre les différentes parties de l’objet (améliorés par des colorants). Le pouvoir séparateur d’un microscope est la distance minimale qui doit séparer deux points de l’objet pour que l’œil puisse les distinguer dans l’image observée.2 µm. dans les conditions optimales celui-ci vaut 0. •• Faible épaisseur de l’objet (< 5 µm). Caractéristiques du microscope optique La lumière passe à travers à travers l’objet à examiner et à travers les lentilles des objectifs et oculaires.Fiche méthode 3 (suite) 2. ●● Conditions nécessaires à une bonne observation Observation 1 Grossissement 400 Observation 2 Grossissement 1 000 Méthodologie 21 .

On peut ensuite observer avec l’objectif ¥100 en ayant pris soin au préalable de déposer une goutte d’huile à immersion sur la lame. •• L’éclairage peut éventuellement être amélioré une fois la mise au point effectuée. -. •• Pour l’observation des tissus ou de cellules assez grandes : -.ajuster l’intensité de la lumière en réglant la position du condensateur et l’ouverture du diaphragme. ●● MÉMO 3. -.brancher l’appareil. sans abîmer la préparation et le microscope. b) Les yeux dans les oculaires : Éloigner lentement la platine de l’objectif avec la vis macrométrique jusqu’à obtenir une vision d’une image floue . en faible luminosité (condenseur abaissé). •• Nettoyer les objectifs et la platine avec du papier joseph imbibé d’alcool. •• Enlever la préparation de la platine. •• Les préparations fixées et colorées (Gram. Parfaire la mise au point avec la vis micrométrique.veiller à ce qu’une partie intéressante soit dans l’axe optique.allumer la source de lumière. •• Recouvrir le microscope de sa housse de protection. la mise au point est conservée. Mise au point •• Pour effectuer une mise au point correcte.Fiche méthode 4 Utilisation du microscope optique 1. 2. Avant la mise au point •• Choisir l’objectif et le placer grâce au révolver (on débute généralement par l’objectif ¥10). avec les objectifs ¥10 et ¥40. ¥40 puis ¥100 (avec huile à immersion seulement pour ce dernier objectif ). Ceci permet de voir rapidement l’ensemble de la préparation et de repérer les parties intéressantes. •• Régler l’écartement des oculaires si le microscope comporte deux oculaires. -. sans huile. Il suffit de tourner légèrement la vis micrométrique pour améliorer la netteté. il faut toujours procéder de la façon suivante : a) Les yeux au niveau de la platine : Rapprocher doucement la platine de l’objectif avec la vis macrométrique de sorte que la lentille de l’objectif soit à 1 ou 2 mm de la préparation.On réalise d’abord la mise au point à l’objectif ¥10. -. -.maintenir la lame par le chariot. •• Les préparations à l’état frais sont observées rapidement. MGG…) sont observées avec une forte luminosité (condenseur relevé) et avec les objectifs ¥10.On observe alors la partie repérée avec un objectif (¥40) en tournant simplement le révolver pour amener le nouvel objectif dans l’axe optique. arrêter aussitôt de tourner la vis macrométrique. 22 Méthodologie . Après la manipulation •• Éteindre le microscope. bleu de méthylène. •• Placer correctement la préparation sur la platine. la lamelle sur le dessus : -. •• Régler l’éclairage : -.

•• Éviter les aérosols et les projections : -.déboucher avec précaution les tubes contenant des liquides ou des milieux sous pression. En fin de TP •• Le rangement de la paillasse et son nettoyage font partie du TP. •• Se laver les mains au savon. •• Décontaminer la paillasse. •• Se laver les mains au savon avant toute manipulation. -. •• Respecter les règles de travail aseptique. -. •• Décontaminer la paillasse en utilisant du détergent. à manches longues et la boutonner entièrement. le reste doit en être éloigné. Pendant la manipulation •• Tout le matériel nécessaire à la réalisation de la manipulation doit être correctement disposé dans la zone de travail (cf. document ci-dessous).stériliser l’anse correctement.ne pas passer dans la flamme une pipette ayant contenu un liquide.Fiche méthode 5 Les bonnes pratiques à respecter en laboratoire de microbiologie Avant le TP •• Porter une blouse blanche en coton. ne pas manger. limiter les déplacements. •• Ranger ses affaires et ne conserver que le matériel minimum pour noter ses résultats. Méthodologie 23 . ne pas se ronger les ongles. • Tout accident (tube cassé. -. Tout manquement au respect des règles de sécurité. •• Ne jamais pipeter à la bouche.ne pas projeter de liquide dans les tubes. Remarques • Toute plaie (même minime) doit être signalée au professeur. •• Attacher ses cheveux. ne pas mâcher de chewing-gum. peut mettre en danger le manipulateur. •• Ne pas boire. •• Éliminer correctement les produits et matériels contaminés. •• Nettoyer le matériel utilisé. mais le laisser couler le long de la paroi interne. projection de culture) doit être immédiatement signalé au professeur. ne pas porter le stylo ou les doigts à la bouche. •• Éviter les courants d’air. mais aussi les personnes autour de lui.

Fiche méthode 5 (suite) Document Organisation du plan de travail pour réaliser des manipulations stériles ZONE ASEPTIQUE DE TRAVAIL 1 400 °C 1 500 °C milieux de culture 30° C 15 cm 15 cm BEC BUNSEN à 20 cm du bord de la paillasse eau stérile IMPORTANCE DU RÉGLAGE • Intensité moyenne : cône bleu visible • Hauteur de flamme : 10 cm • Flamme ni éclairante. ni bruyante 24 Méthodologie .

Le lugol fixe le violet de gentiane dans le cytoplasme. La paroi des bactéries Gram + empêche l’alcool de pénétrer dans le cytoplasme bactérien. Leur couleur sera violette. La fuschine pénètre dans toutes les bactéries et ne se voit que dans les bactéries Gram – car les bactéries Gram + ne fixent pas ce deuxième colorant. La coloration secondaire 10 9 8 7 6 5 11 12 1 2 3 4 Recouvrir de quelques gouttes de fuschine pendant 30 secondes. La décoloration 10 9 8 11 12 1 2 10 7 11 6 12 5 3 4 1 2 3 9 8 7 6 5 4 Recouvrir de quelques gouttes d’alcool pendant 10 secondes. Rincer rapidement à l’eau distillée.Fiche méthode 6 Les étapes de la coloration de Gram Réalisation de la coloration du frottis Étapes de la coloration de Gram La coloration primaire 10 9 8 7 6 5 11 12 1 2 3 4 Opération Rôle Le violet de gentiane traverse la paroi de Recouvrir le frottis séché de quelques gout­tes toutes les bactéries et colore leur cyto­plasme de violet de gentiane pendant 30 secondes. Étapes de la coloration de Gram Opération Rincer la lame rapidement à l’eau distillée. en violet. Rincer à l’eau distillée. Rôle L’eau permet d’éliminer le surplus de colorants. Éliminer le surplus de Fuschine. L’eau permet d’éliminer le surplus d’alcool. ➤ Méthodologie 25 . Leur couleur sera incolore car l’alcool dissout le violet de gentiane et les bactéries sont décolorées. 10 9 8 11 12 1 2 3 4 7 6 5 Recouvrir de lugol pendant 30 secondes. La paroi des bactéries Gram – laisse entrer l’alcool.

Fixer la préparation.Fiche méthode 6 (suite) Étapes de la coloration de Gram Opération Rôle Laisser sécher la lame dans la zone stérile. zone stérile Paroi des bactéries Gram+ et Gram– Au microscope électronique. nous pouvons identifier la composition de la paroi des bactéries ci-dessous : GRAM (–) Paroi Bicouche lipidique Espace périplasmique Peptidoglicane Peptidoglicane et Acides téchoïques GRAM (+) Membrane cytoplasmique Bicouche lipidique Cytoplasme Chromosome Cytoplasme Composition de la paroi bactérienne 26 Méthodologie .

une aptitude. ce n’est pas uniquement mesurer un résultat.Grille d’évaluation des aptitudes Participation Respect des personnes Respect du matériel Attitude Autonomie Travail d’équipe Initiatives Compréhension du protocole Organisation du travail Précision et minutie Savoir faire Exploitation des résultats Conclusion et ouverture Critique de son travail et proposition Recherche documentaire Recherche Réflexion Communication Choix du moyen d’expression Qualité du compte rendu Explications à l’oral A S C Remarques  Expression Travail Pratique Travail Comportement Évaluer un travail. Il s’agit de dégager des informations afin que l’élève et le professeur prennent des mesures en fonction de la situation. 27 . La grille d’aptitude permet de visualiser la situation des forces et faiblesses de l’élève afin de le faire progresser.

Il en est de même pour la communication. •• Sait conclure et proposer une ouverture sur le travail fait. Il doit également faire plus d’efforts pour la recherche documentaire. ainsi que les conseils pour progresser EXEMpLE 2 A 3 A = attitude S = savoir faire C = communication L’élève a une bonne attitude au laboratoire. Afin de progresser. Valeur 0 1 2 3 4 Absence d’implication de l’élève De grosses difficultés En cours d’acquisition mais quelques difficultés Maîtrise Parfaite maîtrise Faire la somme des deux items précédents et diviser par 2 Pratique 2 Signification EXEMpLE 1 Compréhension du protocole Organisation du travail Précision et minutie Exploitation des résultats Conclusion et ouverture Critique de son travail et proposition 3 2 1 Faire la somme des deux items précédents et diviser par 2 Savoir faire 3 3 1 Travail 2 2 Appréciation finale sur la famille d’activité évaluée L’élève qui a obtenu ces évaluations : •• A compris le protocole proposé. •• Sait exploiter les résultats obtenus. •• Manque de précision et de minutie.Comment utiliser la grille ? Pour chaque item de gauche l’enseignant. attribuera une valeur de 0 à 4. il faut qu’il soit plus attentif à l’organisation du travail. Les résultats obtenus dans la grille d’évaluation sont reportés dans le tableau de synthèse S 2 C 2 Remarques Les forces et faiblesses sont notés dans la case « remarques ». ou l’élève s’auto-évaluant. la réflexion et la transmission des rěsultats… 28 . •• A des difficultés d’organisation du travail. à la démarche scientifique ainsi qu’à la précision des mesures. Il fait l’effort pour l’acquisition de savoir faire mais a néanmoins des difficultěs. •• Sait critiquer le travail effectué et proposer des solutions pour l’améliorer.

........... AT 5 Coloration de Gram et isolement en boîte de Pétri (jour 1) ..................................................................... AT 1 Émulsion et constituants chimiques du lait ................................................................ 51 55 61 63 67 Séquence 3 / Contrôle d’un produit fini TD 5 Analyse qualitative des constituants biochimiques du yaourt ........................................................................................................................... AT 3 Fabrication du yaourt .............................................................................................................................. pharmaceutiques............................................................................................................. AT 6 Mise en évidence de caractères biochimiques (jour 2)......................................... AT 8 Dosage de l’acide lactique ... AT 7 Dosage des protéines du yaourt ............. TD 3 Croissance en milieu liquide non renouvelé. 31 35 43 45 47 Séquence 2 / Les micro-organismes utiles TD 2 La morphologie bactérienne.........................Domaine 1 Bioindustries Industries agro-alimentaires... TD 4 Dénombrement des micro-organismes d’un inoculum .................................................. cosmétiques Séquence 1 / Fabrication par biotransformation TD 1 La fabrication du yaourt : processus.............................................................................................. AT 2 Recherche d’antibiotiques dans le lait ...................................................................................... 69 71 75 ................................ AT 4 Rôle des ferments dans la fabrication du yaourt ............

.

8. •• Expliquer également comment ces bactéries peuvent produire de l’acide lactique à partir du lactose. ainsi que l’apparition des arômes. Étape 8 : •• Expliquer pourquoi les pots sont mis en étuve à 42-45 °C. Étape 4 : expliquer « l’homogénéisation du lait permet de rendre les lipides plus digestes ». Quel en est l’intérêt ? 3. par les bactéries. 9. thermophiles ou cryophiles.TD 1 Objectif Connaître les process mis en jeu pour la fabrication industrielle du yaourt La fabrication du yaourt : processus Industrie agro-alimentaire : comment fabriquer le yaourt ? Savoir-faire Saisir des informations. Pour schématiser. Étape 9 : sachant qu’un degré Dornic (°D) correspond à 0. Remplir le diagramme (figure 2) en précisant la température choisie et sa durée. 5. •• En déduire le pH nécessaire à la formation du yaourt (prise en masse de la caséine). 6. Étape 6 : À partir de la figure 4 : •• Préciser la nature biochimique de la caséine. 4. Donnée Voie de synthèse de l’acide lactique : 1 glucose Æ 2 pyruvates Æ 2 lactates séquence 1 / Fabrication par biotransformation Domaine 1  Bioindustries 31 . mais face à une demande de plus en plus importante. •• Expliquer ce qui se passe pour la caséine à son pHi. Étape 7 : •• Nommer les ferments présents dans le yaourt. •• Indiquer à quelle catégorie d’êtres vivants ils appartiennent. Ceci entraîne la coagulation du lait qui prend une texture solide. interpréter un graphique ? Lire attentivement le document ci-dessous puis répondre aux questions : Document Qu’est-ce que le yaourt ? Le yaourt est un aliment issu de la fermentation du lait. 7. Au départ artisanale. 1. Étape 1 : •• Analyser les graphiques A. Étapes 5 et 6 : Donner le but de la pasteurisation. Quel est l’intérêt de protéger le lait de la lumière et du rayonnement UV ? •• Le lait au cours de cette étape est maintenu à 4 °C. Il s’agit plus précisément de la fermentation du glucose contenu dans le lait en acide lactique. La fabrication dans l’industrie laitière évite aujourd’hui les manipulations humaines. Le produit de la fermentation est plus digeste et se conserve plus longtemps que le lait. La fabrication du yaourt nécessite une transformation du lait sous l’action de bactéries lactiques. en absence d’oxygène. on peut distinguer deux grandes étapes : •• la préparation du lait (étape 1 à 5) •• la fermentation (étape 5 à 9) Ces étapes sont expliquées dans la figure 1. Étape 3 : proposer un mécanisme de dégazage du lait. 2. calculer la quantité d’acide lactique présente dans 1 litre de yaourt. •• Indiquer si ce sont des bactéries mésophiles. elle est devenue entièrement automatisée.1 g d’acide lactique par litre de lait. B et C de la figure 3. •• Préciser quel est le nom d’espèce et celui du genre.

qui s’effectue à 60 °C. Les parois de la machine sont transparentes pour permettre au pilote de surveiller le déroulement de en pots l’opération. jusqu’à atteindre une acidité de 70-80 °D.decouverte-industries-alimentaires. La pré-pasteurisation se fait en quelques secondes. Le mélange est pasteurisé (chauffage à 95 °C puis refroidi à –5 °C) Des ferments sont ajoutés : « Lactobacillus bulgaricus » qui apporte l’acidité et le « Streptococcus thermophilus » qui Étape 6 : développe les arômes. Le but du dégazage. Étape 8 : étuve Les pots sont mis à l’étuve à 42-45 °C.com/process_la+fabrication+du+yaourt_5-63. accroît sa blancheur et rend les lipides plus digestes. Le lait dégazé subit une homogénéisation qui consiste à fragmenter les globules de crème en minuscules particules qui ne peuvent plus s’assembler pour remonter à la surface. Après quelques analyses de routine. la production d’acide lactique par les bactéries modifie la structure des protéines du lait (caséine micellaire) et conduit à la prise en masse de celui-ci.TD 1 Figure 1 Diagramme détaillé de la fabrication du yaourt Étape 1 : traite et collecte du lait Étape 2 : standardisation Étape 3 : dégazage Étape 4 : homogénéisation. ➜➜Source : http://www. protégés de l’action des UV. en chauffant à 75 °C. Le lait est ensuite passé dans une écrémeuse afin d’ajuster sa teneur en matière grasse. Le lait est ensuite dégazé. le lait de yaourt est envoyé à la machine de conditionnement où il est dosé et conditionnement conditionné. La standardisation permet d’harmoniser la composition du lait provenant de diverses exploitations. Figure 2 Diagramme de fabrication du yaourt Lait frais stocké en silos réfrigérés Écrémage Standardisation Dégazage Homogénéisation Préparation du lait Pré-pasteurisation Refroidissement Enrichissement en poudre de lait + Ajout éventuel de sucres et d’arômes Pasteurisation Refroidissement 32 Domaine 1  Bioindustries séquence 1 / Fabrication par biotransformation . Étape 7 : À l’aide d’une pompe centrifuge. le lait est transporté dans des camions isolés. On refroidit ensuite à 5 °C et on garde réfrigéré. Le lait homogénéisé est ensuite soumis à la pré-pasteurisation qui vise à détruire les bactéries. à une température constante de 4 °C. pré-pasteurisation Étape 5 : pasteurisation La machine à traire est un appareil permettant d’effectuer la traite mécanique des animaux en élevage laitier. fermentation lactique Au cours de la fermentation.html Remarque Le lait homogénéisé et pré-pasteurisé est renforcé en poudre de lait si sa composition n’est pas conforme aux normes internationales. Étape 9 : stockage Un refroidissement énergique et rapide en dessous de 5 °C en chambre froide bloque l’acidité et maintient le produit en chambre froide dans l’état de consistance souhaitée. pendant environ 3 heures. Au cours de ces différents processus le lait est maintenu à une température de 4 °C. est de débarrasser le lait des mauvaises odeurs. Cette opération améliore la consistance du lait.

6 1.Figure 3 Graphique A et B : variation de la teneur en vitamines au cours d’une exposition lumineuse selon différents paramètres 2.2 0.4 45 000-58 000 lux 1 2 3 4 5 Temps d’exposition à la lumière (heures) 6 3 000-6 000 lux 12 10 8 6 4 0 2 4 6 8 10 12 14 Temps d’exposition à la lumière (heures) Polycarbonate Carton TD 1 Verre 16 Graphique C : variation des qualités organoleptiques au cours d’une exposition lumineuse selon le type d’emballage Quantités organoleptiques du lait (chiffrées en points) 7 6 5 4 Polycarbonate transparent 3 2 Bouteille de verre 0 12 24 36 48 Exposition lumineuse (heures) 60 72 ➜➜Renner. 1983 Contrôle Carton Polycarbonate teinté Figure 4 Solubilité de la caséine en fonction du pH Solubilité Caséine pH 1 2 3 4 5 6 pHi séquence 1 / Fabrication par biotransformation Domaine 1  Bioindustries 33 .4 Vitamine B2 (mg/litre) Vitamine C (mg/litre) 2.8 0.0 1.

Étape ❷ Streptococcus thermophilus Streptococcus thermophilus Lactobacillus bulgaricus Lactobacilles Bulgaricus Étape ❹ Glucide du lait Acide lactique Les responsables de la fermentation Étape ❺ Bactéries lactiques Une partie des sucres contenus dans le lait se transforme donc en acide lactique par l’action de ces bactéries lactiques. températures idéales pour la croissance des bactéries lactiques. 34 Domaine 1  Bioindustries séquence 1 / Fabrication par biotransformation . le traitement du lait. Les pots sont fermés et mis en étuve à une température de 43 à 45 °C pendant 2 à 3 heures. les opérations suivantes : L’ensemencement. la fermentation lactique. protides…) dans le milieu de culture et une température appropriée entre 10 °C et 20 °C pendant environ 8 heures. Le lait est pasteurisé à + 90 °C afin de détruire les germes (micro-organismes) pathogènes puis il est refroidi à + 45 °C. la transformation chimique Étape ❶ Origine : animale Produit initial Produit initial : le lait Le lait livré à l’usine est plus ou moins écrémé pour faire selon les cas.5 milliards de bactéries : les lactobacilles et les streptocoques.TD 1 EXEMpLE dE FABRICATIoN ARTISANALE dU YAoURT 10. Placer sous le schéma de la chaine de fabrication du yaourt ­ étapes 1 à 7. d’oxygène. Le lait ensemencé est directement versé dans les pots de yaourts. vitamines. ces Étape ❸ bactéries lactiques symbiotiques ont besoin de conditions favorables : présence d’eau. On ajoute de la poudre de lait ou du lait concentré pour donner au yaourt une consistance plus ferme. Étape ❻ La production d'acide lactique fait coaguler le lait Étape ❼ Le produit final : le yaourt Les yaourts sont ensuite refroidis entre + 2 °C et 4 °C. La production d’acide lactique acidifie le lait. Un yaourt de 125 g contient 12. des yaourts maigres ou des yaourts au lait entier. Pour réaliser cette fermentation lactique. la coagulation du lait. Le Streptococcus thermophilus acidifie le milieu et rend possible le développement de Lactobacillus ­ bulgaricus qui produit l’essentiel de l’acétaldéhyde et de l’acide acétique responsables de la saveur caractéristique des yaourts. entraînant sa coagulation et le développement des arômes. de substances nutritives (glucides.

CuSO4) •• Nitrate d’argent Savoir-faire Utiliser correctement du matériel de laboratoire. Elles en nourrissent leurs petits jusqu’à ce qu’ils soient capables de digérer d’autres aliments. •• Repérer dans le protocole les risques liés à la manipulation : risque microbiologiques.Activité technologique But 1 Mise en évidence d’une émulsion et des constituants chimiques du lait Objectifs • Réaliser une émulsion • Effectuer une double coloration au rouge neutre et noir soudan. appliquer convenablement un protocole. risque chimique. la brebis. L’homme consomme le lait d’animaux domestiques comme la vache. Solutions et réactifs •• Lait •• Acide acétique (ou vinaigre) •• Rouge neutre •• Rouge soudan •• Liqueur de Fehling (flacon) •• Réactif de Gornall (NaOH. risque mécanique. réaliser une préparation et observation microscopique 1. la chamelle… Il consomme également les produits dérivés du lait tels que les yaourts et les fromages. C’est un aliment complet. la chèvre. Matériel par binôme •• Lame •• Lamelle •• 3 tubes à essai •• Pipette graduée de 5 ml •• Pipette plastique •• Portoir •• Agitateur •• Pince en bois et gant •• Erlen •• Papier filtre •• Entonnoir •• 2 béchers ●● Présentation de l’objet d’étude Le lait est un liquide blanchâtre produit par les femelles des mammifères. puis observer au microscope les gouttelettes lipidiques • Séparer la caséine du lactosérum • Mettre en évidence à l’aide de réactifs les différents constituants du lait Émulsion et constituants chimiques du lait Quelle est la composition d’un yaourt ? ? MATÉRIEL 2. SÉCURITÉ : ANALYSE dES RISQUES Réactif Sur flacon T Xn F Rien >>Risque – Sécurité •• Se laver les mains. risque thermique. Liqueur de Fehling Acide acétique Rouge neutre Rouge soudan Réactif de Gornall Lait séquence 1 / Fabrication par biotransformation Domaine 1  Bioindustries 35 . réunissant à lui seul tous les composants nécessaires à l’alimentation humaine. très nourrissant.

0 0. 2. il faudra réaliser une séparation de la caséine et du lactosérum : •• verser du lait dans un récipient et le chauffer légèrement jusqu’à environ 40 °C . 2002 Ainsi le lait : •• présente une émulsion stable par formation de micelles (suspension de caséine entourant des agrégats lipidiques) . jaune : pH > 8). ModE opÉRAToIRE •• Déposer une goutte de lait sur une lame et poser une lamelle.AT 1 Tableau 1 Composition du lait de vache et du lait humain Nutriment Protéines (g) • Caséines • Lactosérum Matières grasses (g) Lactose (g) Minéraux (mg) • Calcium (mg) • Phosphore (mg) • Magnésium (mg) • Potassium (mg) Vitamines • B2 (mg) • B12 (µg) Vache (/100 g) 3. •• Ajouter une goutte de rouge soudan + du rouge neutre à la préparation puis observer. Mise en évidence des protéines et des substances solubles du lait Au préalable. lactose…). les deux liquides se séparent à nouveau. et al. •• ajouter petit à petit de l’acide acétique ou du vinaigre blanc au lait chaud en mélangeant avec un agitateur .04 ➜➜Lebeuf Y.4 4. Le mélange est stable grâce à la présence d’une troisième substance appelée émulsifiant.9 0.04 0. Le rouge neutre est un indicateur de pH (rouge : pH < 6. Le lactosérum est utilisé pour mettre en évidence les substances solubles. •• filtrer l’ensemble .36 Humain (100 g) 1. ions. C’est le cas d’une vinaigrette qui est laissée au repos : on distingue clairement l’huile qui flotte sur le vinaigre.4 6. •• récupérer séparément le filtrat qui correspond au lactosérum et le précipité de caséines présent dans le filtre.3 2.7 119 93 13 152 0.7 0.7 0. •• laisser reposer le mélange jusqu’à précipitation des caséines . Une émulsion est un mélange de deux liquides non miscibles. 36 Domaine 1  Bioindustries séquence 1 / Fabrication par biotransformation . •• constitue une solution de diverses molécules solubles (protéines.16 0.6 0. Observation microscopique d’une goutte de lait PRINCIpE Le rouge soudan est un colorant vital (colorant qui permet de mettre en évidence les lipides par apparition d’une coloration rouge). En absence d’émulsifiant. c’est-à-dire qui ne se mélangent pas.6 3. l’une des substances est dispersée dans l’autre sous forme de microgoutelettes.3 4. 1. En fait.. Elle semble homogène à l’œil nu. Observer au microscope.8 . le précipité pour caractériser les protéines.2 32 14 3 51 0.

La réaction est franchement positive à partir des tétrapeptides. •• Ajouter goutte à goutte du sulfate de cuivre (CuSO4) à 1 %. Observer de nouveau. RÉACTIoN À LIQUEUR dE FEHLING PRINCIpE La liqueur de Fehling est une solution alcaline d’ions cuivriques Cu2+. •• Observer le résultat. ●● Sécurité/environnement : NaOH (hydroxyde de sodium) Corrosion/irritation cutanée Lésions oculaires graves séquence 1 / Fabrication par biotransformation Domaine 1  Bioindustries 37 . Agiter doucement. AT 1 ModE opÉRAToIRE Dans un tube à essai contenant un peu de précipité de caséines : •• Verser 1 mL de soude (NaOH) à 20 %. Agiter.RÉACTIoN dU BIURET PRINCIpE La réaction du biuret caractérise la liaison peptidique : c’est une liaison covalente qui unit les acides aminés entre eux formant ainsi un peptide. un glucide réducteur réduit les ions Cu2+ en ions Cu+ (sous forme d’oxyde cuivreux). RÉACTIoN AU NITRATE d’ARGENT PRINCIpE La réaction du nitrate d’argent (Ag+NO 3–) en présence de chlorures se traduit par l’apparition d’un précipité blanc. À chaud. ModE opÉRAToIRE •• Ajouter quelques gouttes de la solution de nitrate d’argent (Ag+NO3–) à quelques mL de lactosérum dans un tube à essai. Ce précipité noircit progressivement lorsqu’il est exposé à la lumière (réduction des ions Ag+ en argent métallique). •• Observer le résultat puis attendre quelques minutes. •• Chauffer le tube au bain-marie. •• Observer le résultat et le noter. 2 Cu+ + 2e– + ¥ OH– ➞ Cu2O + H2O soluble bleu précipité rouge (oxyde cuivreux) ModE opÉRAToIRE Dans un tube à essai contenant 2 mL de la solution de lactosérum : •• Verser quelques gouttes de liqueur de Fehling.

............................................................................. réaliser un schéma légendé........................................... 3.......................................................................................... Classe/groupe : .................................................. .................AT 1 Activité technologique 1 : Émulsion et constituants chimiques du lait Compte rendu Nom : ..................................................................................................................................... .................... ACTIVITÉ pRATIQUE 1 1.. Représenter une micelle de lait sous la forme d’un schéma.......................................................................................................................................... 38 Domaine 1  Bioindustries séquence 1 / Fabrication par biotransformation ................ .................... À partir de l’observation microscopique.. 2................................................................................................................................................. Que peut-on déduire du résultat de la coloration par le rouge neutre et le rouge soudan ? ..................................................................................................................... Prénom : .............................................................................................................