LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

« SIÈCLE DES LUMIÈRES » DÉSIGNE LE XVIIIE SIÈCLE, ÉCLAIRÉ PAR LA RAISON, LAQUELLE PERMET, SELON LES PHILOSOPHES DES LUMIÈRES, DE SORTIR DES PRÉJUGÉS ET DE L'INTOLÉRANCE, ET DE FAIRE PROGRESSER LES HOMMES VERS LE BONHEUR ET LE SAVOIR.

CONTEXTE POLITIQUE

le XVIIIe siècle aboutit à une crise violente: la Révolution française (1789) anéantit le système politique et social séculaire et instaure un ordre nouveau

.

.

.

.

et l’autorité des traditions  Révision critique des notions fondamentales concernant le destin de l’homme et l’organisation de la société  .LA PHILOSOPHIE DES LUMIÈRES Entière confiance dans la raison humaine chargée de résoudre tous les problèmes  Foi optimiste dans le progrès  Discussions d’idées. parfois même au détriment de l’art  Rejet des solutions théologiques ou métaphysiques. thèses et systèmes envahissent tous les genres littéraires.

.

.

.

.

.

Les Confessions (1782) . Julie ou la nouvelle Héloïse (1761) Expose sa conception de l’éducation dans le Contrat social (essai) et l’Émile (roman. à la musique. 1762)Écrit la première autobiographie « moderne ».ROUSSEAU     Réfute les raffinements de la civilisation en condamnant le théâtre Revendique la liberté et l’égalité Précurseur du romantisme S’intéresse à la philosophie. à l’art en général   Acquiert la notoriété avec le Discours sur les sciences et les arts (1750)Exalte le retour à la vie naturelle dans un roman épistolaire.

des pamphlets antireligieux et des interventions en faveur des victimes de l’intolérance Connu aujourd’hui surtout pour ses contes philosophiques Prose alerte et spirituelle.L’ingénu (1767) . jouant de l’humour ou de l’ironie -.Candide (1759) -.VOLTAIRE        D’abord connu comme bel esprit et poète mondain Fréquente les Salons et les châteaux Reconnu pour son impertinence Longue querelle doctrinale l’opposant à Rousseau L’essentiel de son activité littéraire fut consacrée à diffuser ses idées philosophiques.Zadig (1747) -.

.CANDIDE  Critique de la philosophie de Leibniz représentée par le philosophe Pangloss  Critique également l’obscurantisme et la bêtise humaine.

 La monarchie constitutionnelle. le droit naturel.  .  Hobbes: la nature humaine et la nécessité d’un contrat social.  Le déisme. donc ce monde est le meilleur des mondes possibles. et l’égalité naturelle de l’homme.  Leibniz: Dieu est parfait .  Montesquieu: la séparation des pouvoirs.LES IDÉES QUI ONT INFLUENCÉ VOLTAIRE Locke: le libéralisme.

LES THÈMES DE CANDIDE  Un conte philosophique  Eviter la censure et critiquer la société.  Critique du dogmatisme leibnitzien et de la fausse logique. .  La lutte pour la tolérance.

 .  La paraphrase.  La litote.  La métaphore et la comparaison.LES ÉLÉMENTS DE STYLE: L’ironie et le sarcasme.  L’énumération.  L’hyperbole.

dans la personne de Pangloss retrouvé en Hollande sous l’apparence d’un “gueux tout couvert de pustules.CANDIDE Confrontation au Mal:  “mal physique   le froid et la faim. le bout du nez rongé…”  les catastrophes naturelles . les yeux morts.  la maladie.

CANDIDE  Confrontation au Mal:  mal  la moral stupidité des militaires.  la guerre.  la pauvreté qui conduit à la mendicité.  la malhonnêteté commerciale  l’esclavage pour des raisons économiques.  l’hypocrisie et le fanatisme religieux. .

CANDIDE  Deux attitudes pour contrer ce mal:  Le pessimisme (Martin)  L’optimisme Mais la « morale » du conte transcende ces deux positions: « Il faut cultiver notre jardin » .