Mesure des épaisseurs de peinture sur matériaux composites Capacitive measurement of paint thickness on composite materials

L. BOYER, M. WEBER & H. TRÉTOUT (Dassault Aviation), D. ROZIERE (FOGALE Nanotech) Résumé : Le contrôle des épaisseurs de peinture de pièces en matériaux composites essentiellement à base de fibres de carbone reste une problématique critique pour les constructeurs aéronautiques qui ont un besoin urgent d’un appareil portable pour cette mesure que les méthodes traditionnelles ne permettent pas. En effet des épaisseurs de peinture trop importantes ont trois conséquences très pénalisantes, le surpoids, la résistance à la foudre et la mauvaise transparence des radomes d’antennes. Un prototype a été développé par la société Fogale Nanotech en collaboration avec Dassault Aviation et de nombreux essais ont permis sa mise au point. Le principe de fonctionnement est basé sur une mesure capacitive entre le capteur et le support à base de fibres de carbone ou pour les pièces critiques une couche de métallisation sous la forme d‘un grillage de bronze. La capacité mesurée est convertie en épaisseur et affichée sur un écran en µm. La mesure des épaisseurs sur des substrats métalliques, aluminium et titane est aussi applicable.

Abstract: The measurement of paint thickness on composite materials is a relevant challenge. The aircraft manufacturers are interested in this measurement for thunder related behaviour of the plane structures. As well known, a structure too well insulated would not play the role of a lightning conductor and is therefore dangerous for the plane. For civil aircraft, the outside appearance has to be irreproachable and painting thickness may sometimes overpass the safety threshold. Thus, despite the metallic grid layered on the composite part, the thickness of the paint has to be precisely evaluated and kept under given brackets to ensure the plane safety. The Paintscope developed by Fogale Nanotech in partnership with Dassault Aviation, is based on a capacitive measurement. Several types of probes were tested; the measurements on representative samples have been confronted to destructive testing (micrograph) in order to correlate the data provided by the developed prototype and the real painting thickness. The “Paintscope” has a strong potential to be applied to the measurement of paint thickness on metallic substrates such as aluminium and titanium.

INTRODUCTION
Une des problématiques des constructeurs aéronautiques est la mesure des épaisseurs de peinture sur les matériaux composites. Si cette mesure est relativement aisée et précise sur des structures métalliques par ultrasons hautes fréquences, par induction magnétique ou par courants de Foucault, celle-ci n’a pas encore été résolue de manière suffisamment simple (contrôle sur pièce ou avion en service) avec les méthodes traditionnelles pour les matériaux composites à base de fibres de carbone et de résine époxyde. Une solution semble encore plus lointaine pour les matériaux composites complètement diélectriques tels ceux à base de fibres de verre ou de Kevlar, pour lesquels à priori seules des mesures hyperfréquences pourraient apporter une solution. Les développements menés depuis 2001 par la société

1

entraînant des endommagements importants. à droite face opposée saine. voir Figures 1 à 5. • • Figures 1 et 2 . à gauche face foudroyée. 4 et 5 . une épaisseur trop élevée ajoute une masse supplémentaire pénalisante. à gauche face foudroyée. Une épaisseur trop élevée rend la structure trop isolante et ne permet pas l’écoulement des charges électriques.Fogale Nanotech 1 spécialiste de la mesure capacitive ont abouti avec la coopération de Dassault Aviation à la réalisation d’un appareil portable appelé « le Paintscope ». Le principe de la mesure et les résultats de l’étude expérimentale sont présentés. une épaisseur trop élevée sur les différentes antennes ne permet pas une transmission optimale des ondes radios et perturbent les communications.Foudre simulée sur une pièce en matériau composite avec plus de 300 microns d’épaisseur de peinture. au centre face opposée endommagée. Figures 3. Pour trois raisons principales l’épaisseur finale de la peinture par rapport au substrat en matériau composite est critique : • à contrario des matériaux métalliques la résistance à la foudre d’un matériau composite est directement fonction de cette épaisseur de peinture.Foudre simulée sur une pièce en matériau composite avec 60 microns d’épaisseur de peinture. à plus de 200 microns après finition. 1 Fogale Nanotech : Nimes . à droite agrandissement de l’endommagement de types multi-délaminages et perforation. les avions civils de type jet d’affaire reçoivent plusieurs couches de peinture allant d’une dizaine de microns pour le primaire qui permet un bon accrochage des peintures de finition. PROBLEMATIQUE Afin de protéger. France 2 . de résorber les imperfections d’état de surface et d’obtenir un bon aspect sur le plan esthétique et/ou fonctionnel.

Résolution : ± 1 µm Précision : ± 10 µm Sonde ~ 2ème face de la capacité Contact Grillage de bronze Réalisation d’une capacité Peinture Matériau composite Figure 6 – Principe de la mesure capacitive d’épaisseur de peinture. une fiche de masse qui est nécessaire pour un travail sur pièce séparée ou éprouvette et une liaison RS 232 qui permet le transfert des données stockées (voir Figure 7).Tout en contrôlant l’épaisseur de chaque couche déposée. le peintre doit s’assurer que l’épaisseur finale ne dépasse pas une valeur limite. PAINTSCOPE Principe de la mesure Le principe de fonctionnement est basé sur une mesure capacitive : la valeur de la capacité électrique créée entre le capteur et le support composite carbone ou le grillage de bronze dépend de la distance qui les sépare et de la permittivité relative du revêtement (voir Figure 6). Un des moyens actuellement mise en œuvre consiste à disposer des pastilles d’épargne auto-adhésives avant toute opération de peinture et d’effectuer la mesure par comparateur après retrait des pastilles. Un autre moyen étant soit de percer un petit trou ou de réaliser des rayures calibrées et d’effectuer des mesures optiques à l’aide d’un microscope portable. La sonde comprend une électrode constituée d’un matériau optimisé et conducteur d’électricité qui est de plus montée sur un ressort pour assurer la pression de maintient pendant la mesure. avant de procéder à des retouches de peinture. Cette opération manuelle de peinture déjà lourde peut alors se compliquer avec des actions supplémentaires de ponçage. L’électrode est entourée d’un isolant et d’un guide maintenant les lignes de champs perpendiculaires à la pièce (voir Figure 8). Cette capacité est mesurée et convertie en valeur d’épaisseur. Caractéristiques principales : • • • Plage de mesure : 0 -2000 µm. plus ou moins 10 microns. affichée sur l’écran après lui avoir fait subir un traitement numérique de type linéarisation d’ordre 2. 3 . une interface à micro-contrôleur pour traiter l’information intégré dans un clavier à touches avec écran. Description de l’appareil Le Paintscope est un appareil portable qui comprend un module de conditionnement capacitif offrant une voie de mesure. Ces procédures ne peuvent pas être généralisées à toute la surface et tout en étant fastidieuses ne garantissent pas l’homogénéité de l’épaisseur de la peinture.

Figure 8 – Sonde ETUDE EXPERIMENTALE Cales de référence Plusieurs cales du type présenté en Figure 9 ont été réalisées en fonction des différentes peintures appliquées sur les avions civils et militaires. Ces cales présentent des zones pour la mesure mécanique décrite ci-après et des micrographies. Un grillage de bronze couvre le composite. la cale CR77 avec une gamme d’épaisseurs de peinture beaucoup plus importantes et la cale CR78 représentative de la 4 . Figure 9 : Cale CR76 La cale ci-dessus est représentative d'un empennage de Falcon. G étant l’épaisseur nominale. La peinture est déposée sur ce grillage de bronze de façon à obtenir quatre zones d'épaisseurs différentes telles que définies sur la Figure 9.Electrode Isolant Guide Masse Figure 7 – Paintscope avec sonde et fil de masse. Deux autres cales de ce type ont été réalisées et utilisées.

le tableau 1 ci-dessous donne une fourchette des résultats obtenus qui montrent la difficulté d’obtenir les épaisseurs désirées. voir Figure 10.200µm Tableau 1: Mesures d'épaisseur au comparateur Mesures au PaintScope L’électrode étant montée sur un ressort.50µm 195µm . la mesure nécessite une légère pression sur la sonde.gamme de peinture des avions militaires.140µm 2G 90µm .105µm 370µm . La mesure au comparateur se fait en réglant le zéro sur ces régions. Gamme Épaisseur de peinture CR76 Épaisseur de peinture CR77 Épaisseur de peinture CR78 1/2G 40µm . La cale CR78 a été divisée en deux parties : avec et sans grillage métallique.5G 70µm . Mesures actuelles au comparateur sur trépied Une région circulaire de 15mm de diamètre a été préservée de toute peinture sur chacune des zones de la cale.70µm 265µm .380µm 190µm .50µm G 60µm .90µm 1.275µm 80µm . Figure 10 : Mesure avec la sonde du Paintscope 5 .205µm 30µm .85µm 340µm .350µm 130µm . Figure 10 : Mesure d’épaisseur mécanique au comparateur Compte tenue des variations d'épaisseur pour une même zone.

7 (10.Le calibrage de l'appareil doit s'effectuer sur deux points représentatifs des valeurs mini et maxi à mesurer.5 (10%) Écart absolu = 33µm Zone sans peinture pour mesures au comparateur Valeurs extrêmes Valeurs min et max (hors valeurs extrêmes) pour détermination de l'écart absolu Tableau 3 : Cale CR76 . 1/2G 48 43 48 * 51 64 48 60 * 49 40 50 50 50 50 Épaisseur de peinture (µm) 53 47 41 43 55 52 49 49 44 50 45 40 39 47 42 Moyenne = 48 Ecart-type = 5. il est présenté dans le tableau 3. trente mesures successives ont été effectuées en un même point au centre de chaque zone (voir Tableau 4).4%) Écart absolu = 21µm 1. 6 .Relevé cartographique des épaisseurs de peinture Reproductibilité et linéarité des mesures Des essais de reproductibilité ont été effectués.8%) Écart absolu = 20µm 2G 88 85 75 * 66 10 90 90 * 97 1 10 97 91 92 98 8 10 10 10 10 91 2 2 0 5 10 10 97 92 90 0 9 10 10 10 96 94 8 2 2 Moyenne = 95 Ecart-type = 9. Ces deux points ont logiquement été pris au centre des premières et dernières marches pour chaque cale.7 (12%) Écart absolu = 20µm * xx xx G 63 67 66 * 68 70 70 73 * 70 73 65 68 70 57 72 65 73 64 67 59 74 68 59 66 50 51 57 55 59 Moyenne = 65 Ecart-type = 6.5G 66 66 67 * 62 79 76 78 * 84 74 84 85 82 81 73 86 86 80 75 79 82 83 88 83 72 74 70 62 72 Moyenne = 77 Ecart-type = 7.Relevé cartographique des épaisseurs de peinture Relevé cartographique des épaisseurs Un relevé cartographique des épaisseurs de peinture a été dressé pour chacune des quatre zones de la cale CR 76. Pour cela. Les valeurs saisies pour le calibrage sont déterminées suite aux mesures réalisées à l'aide du comparateur voir tableau 2: Cale Première marche Dernière marche CR76 45 µm 100 µm CR77 200 µm 380 µm CR78 40 µm 200 µm Tableau 2: Cale CR76 .5 (9.

9403 W ith respect to the linear fit: Max error = 29µm Mean error = 7.2 Linear Trend y = 164. De plus. la reproductibilité des mesures est satisfaisante (de l'ordre de 10µm) et relativement fiable pour les épaisseurs de peintures considérées de 40 à 200µm.5 (4.5G 79 81 79 78 77 79 79 78 84 83 76 79 79 82 83 79 85 85 86 75 72 83 77 87 84 84 83 80 80 83 Moyenne = 81 Ecart-type = 3.2 (6.167. Les mesures seront donc d'autant plus précises que le calibrage sera effectué en des points dont les valeurs seront bien identifiées. une moins bonne précision aux faibles épaisseurs était alors obtenus. procédé actuellement utilisé sur un nombre de points limités en sortie d’atelier de peinture.5µm Figure 11 : Mesure avec le Paintscope DISCUSSION Les mesures relevées à l'aide du PaintScope sont cohérentes et en adéquation avec les mesures obtenues à l'aide du comparateur. Civil Aircrafts 200 180 160 140 120 µm 100 80 60 40 20 0 1 1.6 Volts 1.1/2G 41 42 46 44 48 44 41 48 45 47 Epaisseur de 45 51 46 46 49 peinture (µm) 44 47 46 43 49 44 52 48 49 50 44 48 40 44 40 Moyenne = 46 Ecart-type = 3.Reproductibilité des mesures La Figure 11 ci-dessous montre pour un autre type de cale et une première version du prototype la linéarité de la mesure et les écarts types obtenus sur une grande plage d’épaisseurs.2 1. Il est important de souligner que les cales de référence réalisées et utilisées permettent d'avoir une épaisseur de résine sur le grillage métallique constante par rapport aux 7 .48 R 2 = 0.7%) Écart absolu = 10µm 67 68 63 66 58 66 1.39x .4%) Écart absolu = 11µm 2G 92 95 93 96 95 96 94 95 93 90 91 94 98 94 92 97 96 96 93 91 95 99 97 95 97 94 93 93 90 95 Moyenne = 94 Ecart-type = 2.8 2 2.3 (2.4%) Écart absolu = 7µm Valeurs extrêmes Valeurs min et max (hors valeurs extrême) pour détermination de l'écart absolu Tableau 4 : Cale CR76 .9%) Écart absolu = 10µm xx xx G 63 67 67 65 67 68 66 69 66 64 63 63 64 65 68 64 60 57 63 61 61 65 65 69 Moyenne = 65 Ecart-type = 3 (4.4 1.

La dispersion est donc représentative des variations d'épaisseur de peinture (voir micrographies Figure 12). aluminium et titane est aussi applicable. La rapidité de la mesure permet aussi d’effectuer autant de points que nécessaire. et souple et qui devrait libérer les avionneurs et les autres fabricants de structures à partir de matériaux composites (éoliennes. bateaux. qui est facile d’emploi. La mesure capacitive propose une alternative aux moyens actuels. Les mesures comparatives ont montré que le Paintscope propose une alternative bien plus réaliste et fiable que la mesure mécanique car la mesure prend en compte l’épaisseur réelle du composé diélectrique (résine plus peinture) en chaque point ce qui est difficilement réalisable avec la procédure actuelle qui ne peut pas être totalement représentative. Les essais sur la cale CR78 ont montré la possibilité de mesurer l'épaisseur de peinture sur des pièces n'ayant pas de grillage de bronze avec la même fiabilité et précision. CONCLUSION Les bons résultats obtenus permettent d’envisager l’industrialisation et la commercialisation de cet équipement qui offre la seule solution validée pour la mesure des épaisseurs de peinture sur matériaux composite à base de fibres de carbone avec ou sans métallisation. la mesure des épaisseurs sur des substrats métalliques.premières fibres. Couches de peinture (4) Résine Grillage de bronze Fibres de carbone Figure 12 Micrographies d’une pièce composite métallisée et peinte Une prise de masse est nécessaire sur éprouvettes ou pièces de petites dimensions. Les capacités de l’appareil permettent de s’étalonner pour des peintures de permittivité différente et sur une grande gamme d’épaisseurs. Cela impose du soin pour confronter ces valeurs aux critères établis à partir de mesures « crêtes » obtenues par les moyens mécaniques.…) d’une contrainte importante vis-à-vis de la foudre. 8 . précise. sur avion la mesure ne nécessite pas de prise de masse supplémentaire.