VATSY IOMBONANA HO AN’NY FAMPANDROSOANA (VIF

)
LETTRE D’INFORMATION N°02 du 21/10/13

MOTS DU DIRECTEUR EXECUTIF SOMMAIRE
Page 1:
- Mots du Directeur Exécutif - Participation du VIF à l’atelier d’élaboration du plan annuel de travail sur la société civile (PNUD)
Miarahaba antsika rehetra ! Depuis la diffusion de la dernière lettre d’information, de nombreux En étant avant tout un outil de partage d’information, tant pour les membres du VIF que pour les divers Partenaires Techniques et Financiers (PTF), elle ne se réduit pas au simple rôle d’envoi car la capitalisation des feedbacks est aussi privilégié. De ce fait, les premières impressions nous ont été, soient envoyées par e-mail, soient communiquées à travers les rencontres directs qui se sont déroulées lors des récents séances de renforcement que VIF a effectué. Au nom de toute l’équipe, je vous adresse nos VIFs remerciements !

évènements ont marqué le milieu de la société Civile malgache. Concernant la vie associative du VIF, elle s’achemine actuellement vers l’accom-

Ceci étant, je vous souhaite une bonne lecture !

Page 2:
- Les avancés de VIF   
Suite des activités de renforcement Retour au niveau de la Base Les réactions des participants

plissement des ses principales missions. Les activités accomplies durant ses derniers mois, le résultat des descentes au niveau des membres élus des trois régions, l’évolution du VIF sur la mise en place des antennes régionaux ainsi que les perspectives vous seront mieux détaillés dans ce second numéro.

PARTICIPATION DU VIF A L’ATELIER D’ELABORATION DU PLAN ANNUEL DE TRAVAIL SUR LA SOCIÉTÉ CIVILE(PNUD)
Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Madagascar, a initié, pour la période 2012/2013, un programme intitulé Droits, Devoirs et Cohésion Sociale (DDCS) dont l’objectif principal est de créer des conditions favorables à la tranquillité sociale pour que la population puisse vaquer sereinement à ses activités et ainsi avoir un mode de vie stable. Pour y parvenir, l’accent a été mis sur un certain nombre de dispositifs autour de

L’autre évènement marquant de ces derniers mois est que déjà mise à épreuve depuis le commencement de

la société civile, d’où la création du Comité Consultatif des OSC (CCOSC) auprès du PNUD. Au terme d’un an de mise en œuvre des activités, un atelier de revue des activités de 2012 et de planification des activités de 2013, s’est tenue à Antsirabe du 05 au 08 mai 2013, et a vu la participation du VIF.

Page 3:

Recrutement des nouveaux responsables d’antennes régionaux

cette interminable crise, le milieu de la Société Civile malgache a particulièrement été bouleversée par la disparition de l’une de ses militantes : « Madame Lalao RANDRIAMAMPIONONA ». Elle était principalement connue pour avoir dirigé la Coordination nationale des organisations de la société civile (Cnosc), qui a notamment initié la réunion des partis politiques à Vontovorona dans le cadre de la résolution de la crise.

- Sur l’organisation stratégique des formations des élus communaux - Participation à l’atelier de lancement du programme DINIKA de l’Union Européenne (UE)

Faisant partie des membres fondateurs du VIF avec la Plate Forme National des Organisations de la Société Civile (PFNOSCM/VOIFIRAISANA) dont elle était la Présidente, elle était également membre du Conseil de la Réconciliation malgache (CRM). A noter que Lalao Randriamampionona figurait aussi parmi la liste des 1 000 femmes nominées pour obtenir le Prix Nobel de la Paix en 2005.
3. 1. LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DE LA REUNION Informer les partenaires sur l’état d’avancement du comité OSC/PNUD (les réalisations, les problèmes rencontrés et les solutions apportées) 2. Elaborer puis valider le plan de travail annuel 2013 du comité des OSC auprès du PNUD. Formuler des recommandations en vue d’une meilleure efficacité de la mise en œuvre du PTA 2013 du comité OSC/PNUD.

Face à cette perte tragique, et en espérant qu’elle ait laissé VIF comme un de ses plus riches héritages, toute l’équipe ainsi que les membres présentent de ce fait leurs condoléances à la famille de la défunte.

A l’issue de cet atelier, un nouveau bureau qui a vu une représentativité du VIF a Pour en revenir à nos activités, j’aimerais pour commencer m’adresser à nos collaborateurs et à nos partenaires, qui ont bien voulu fournir leurs conseils sur l’amélioration globale de la précédente lettre d’information été mis en place. Il a pour rôle d’assurer la mise en œuvre du Plan de Travail Annuel 2013/2014 dont l’ébauche a été élaborée au cours de cette rencontre.

11

LES AVANCÉS DU VIF
SUITE DES ACTIVITÉS DE RENFORCEMENT
Cette année 2013 est marquée par le démarrage des activités de l’association VIF, elle procède actuellement aux activités de renforcement des capacités techniques, organisationnelles opérationnelles et de

LES RÉACTIONS DES PARTICIPANTS
Pour ANDRIANARISON Elie, Président de l’association EZAKA SOA HO ELA de Fianarantsoa, une association qui œuvre pour l’adduction d’Eau potable et de l’assainissement, les objectifs fixés par la formation ont tous été presque atteints. Toutefois, à cause de l’insuffisance d’infrastructures de santé de bases, les efforts fournis ne semblent pas suffire aux besoins réels de la population en matière de santé. Mais après le renforcement de capacité fourni par VIF, il estime être maintenant capable de former ses paires pour monter un projet de mise en place de Centre de Santé de Base (CSB) dans cette localité.

ses membres à travers l’organisation de sessions de formations en cascade. La première session sur la formation des élus du VIF des Districts au niveau des trois régions pilotes, pour rappel : Analamanga, Boeny et Haute Matsiatra, est principalement axée sur les thèmes suivants : « Développement organisationnel » et « Montage de projet ». Elle sert en outre de point d’information des représentants élus sur l’avancée des activités du VIF et de moment d’échanges sur les perspectives à venir de l’association. Programmée pour se tenir tout le long du mois de Juillet, la première vague de formation a débuté les 10-11-12 Juillet à Tsaramandroso Fianarantsoa pour la région Haute Matsiatra, les 17-18-19 Juillet au Centre Pastoral Diocésain (ancien Don Bosco) pour ceux de la région de Boeny, pour se terminer les 23-24-25 Juillet au BUCAS Antanimena pour les élus VIF des Districts d’Analamanga. L’hétérogénéité des participants étaient au rendez-vous. En effet, comme ils œuvrent à travers différents thématiques, la représentativité par genre aussi fût remarquée.

KLIMCHAND Georges qui est à la fois Président de l’association VITASOA (Développement rural Boeny, Sofia, Melaky), et membre de la Plate forme FIkambanana Entanin’ny FAmpihavanana / Mouvement International de

Réconciliation

branche

MADagascar (FIEFA MIRMAD) affirme quant à lui que, la crise actuelle et l’échec du Développe-

ment rural sont intimement liés. Il a affirmé qu’après ces séances de formation, la notion de

  

La Région Analamanga a été représenté par 67 élus dont 28 femmes La Région Boeny a été représenté par 34 élus dont 06 femmes La Région Haute Matsiatra a été représenté 27 élus dont 08 femmes

RETOUR AU NIVEAU DE LA BASE
La deuxième session, prévue pour les membres du VIF affiliés aux OSC de type C, c’est à dire les plus faibles, réparties au niveau

« Société Civile » est devenue de plus en plus clair, et est convaincu du rôle prépondérant qu’elle pourrait jouer en faveur de l’appui au développement. L’occasion a aussi été pour lui de conscientiser les dirigeants sur la nécessité de prendre en compte les doléances des OSC et à faire abstraction de leur tendance à les qualifier d’eternel opposant.

des collectivités déc e n t r a l i s é e s (Commune) s’est tenu à partir du mois de Septembre dans les trois régions pilotes. Des séances qui privilégieront les échanges entre les membres,

RAZAKANDRAINA Nirina, Président de l’Association COPH (Collectif pour la Promotion des droits des Personnes en situation d’Handicaps) trouve que face à certains abus et certaines mains mise des politiciens au sein même du milieu de la Société Civile, la formation octroyé par VIF qu’il a suivi appui réellement les OSC à assumer et à assurer leurs rôles. Comment pourraient-elles aider les communautés de base et esquiver les dérives politiques, si elles même ne sont pas aptes à exercer pleinement leurs fonctions ?

seront renforcées par la diffusion d’émission Radio spécifique pour les OSC, ainsi que par le partage d’informations entre les membres et les Partenaires Techniques et Financiers (document de projet, médias, bulletin officielle, mailing, site web, réseaux sociaux…). Ces activités consistent non seulement en un appui dirigé vers les OSC qui travaillent au niveau des communautés de base, mais aussi pour contribuer à la redynamisation de la Société Civile malagasy en général, qui est actuellement essoufflée par la conjoncture marquée par une crise sociopolitique profonde et sans précédent.

2

RECRUTEMENT DES NOUVEAUX RESPONSABLES D’ANTENNES RÉGIONAUX
Si un « Pool » de formateurs issu des trois régions pilotes a été formé au cours du mois de Juin pour assurer les activités de renforcement des capacités, un chef d’antenne a été recruté à Mahajanga et à Fianarantsoa pour servir d’Antennes locales du VIF. Ils auront pour responsabilités de faciliter la coordination des activités et d’assurer l’animation et la mobilisation des organisations de la société civile sises dans ces localités.

HERINOROTIANA Lalaonirina Chef d’Antenne Région (CAR) Haute Matsiatra Adresse: CEDII C/o bibliothèque municipal Tsianolondroa Fianarantsoa Tél: 033 12 623 15/034 03 616 06/ 032 04 670 83

Les membres pourront consulter ces responsables pour de plus amples informations. Les nouvelles adresses et les contacts sont en outre inscrits en dernière page de cette lettre d’information. RAKOTONDRAZAFY Florent, Pour le VIF, ce n’est que le démarrage, et pour devenir un instrument de notoriété, le chemin est encore loin. Pour cela, l’Association compte sur la collaboration de tous les acteurs intéressés par la promotion de la Société Civile malagasy.

E-mail: hnorotian@yahoo.fr

Chef d’Antenne Région (CAR) Haute Matsiatra Adresse: Lot 644 Plle 1753 Ambalavola Mahajanga (401)

SUR L’ORGANISATION STRATÉGIQUE DES FORMATIONS DES ÉLUS
COMMUNAUX
Dans le projet du VIF financé par SCAC (FSD 8), 15 ateliers sont prévues se dérouler à travers les trois régions:

Tél: 034 20 620 35 E-mail: fivoyong@yahoo.fr

PARTICIPATION À L’ATELIER DE LANCEMENT DU PROGRAM1. A part les formations déjà effectuées ainsi que les ateliers prévues pour les membres du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale annuel du VIF, il reste 06 ateliers pour la formation des élus communaux du VIF ; 2. Ils seront répartis en 2 volets pour chaque région (2 pour Analamanga, 2 pour Boeny et 2 pour Haute Matsiatra) ;

ME DINIKA DE L’UNION EUROPÉENNE (UE)
Le 17 et 18 Septembre 2013, VIF a participé à l’atelier de démarrage du programme DINIKA de l’Union Européenne. Le programme DINIKA est un programme, d’un montant de 10 millions d’Euro sur 3 ans et qui va œuvrer dans trois Régions : Analamanga, Analanjirofo et AtsimoAndrefana. L’objectif global du programme est de promouvoir la bonne gouvernance au niveau local et national en œuvrant pour une plus grande indépendance et une crédibilité accrue des OSCM.Pour y parvenir, il vise à renforcer d’une part les capacités stratégiques, institutionnelles et opérationnelles des OSCM afin de leur permettre d’être des partenaires responsables, informés et compétents de la vie économique et d’autre part les capacités de plaidoyer et accompagnement de proximité des OSCM.

L’objectif principal de l’atelier de lancement du programme a été d’améliorer le dialogue et promouvoir la participation des OSC à contribuer à la mise en place d’une politique renouvelée et plus ambitieuse de l’Union Européenne en faveur des composantes de la société civile des pays partenaires. Il permettra en outre de favoriser la cohérence et la synergie des actions menées. La deuxième journée a été consacrée à la concertation entre les OSC et les autorités locales en vue de définir les priorités du nouveau programme de l’UE relatives aux thématiques : Société Civile-Autorités locales 2014-2020.

Equipe de rédaction:
3. et les séances de renforcement débuteront avant la saison des pluies pour les zones les plus reculés (ex Mitsinjo/Soalala, Isandra/Ikalamavony, Ankazobe…), c'est-à-dire avant le mois de Novembre. En vue de mieux répartir les zones de formation, les zones de formations des élus communaux seront regroupés dans des endroits qui privilégient la proximité avec ces derniers. - ANDRIAMAHOLY Ravakasoa - RAHARIDINA S. Maminirina Réalisation: - RAHARIDINA S. Maminirina (032 41 453 66)

Adresse: Lot C 50 D Amboara Ambohitrarahaba Tél: 033 41 520 03 - 032 41 453 66
3

e-mail: vifmada@gmail.com

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful