Construction et réhabilitation lourde de locaux destinés à des classes maternelles et élémentaires notamment dans le cadre des pôles scolaires

Objectifs
Aider les communes urbaines et rurales à réaliser des constructions scolaires neuves du 1er degré. Aider les réhabilitations lourdes de bâtiments non affectés jusqu’alors à un usage scolaire dans les communes de moins de 2 000 habitants.

Bénéficiaires
Communes ou groupements de communes.

Cadre de référence
Délibérations du Conseil Général du 11 janvier 1988, 21 décembre 1989, 24 octobre 1994, 29 juin 1998, 22 mai 2006 et 30 mai 2008, Convention cadre relative au soutien à la réalisation de pôles scolaires du 15 mars 2013, établie entre le Conseil Général, le Préfet et les services de l'Éducation Nationale, Règlement d’intervention applicable aux aides départementales adopté par le Conseil Général du 21 juin 2013, Guide des Aides du Conseil Général adopté par délibération du Conseil Général de décembre 2013 consultable sur le site http://www.cotedor.fr/cms/guide-des-aides.

Nature de l'aide
Création de locaux en dur destinés à l'accueil des enfants des écoles primaires : classes maternelles et élémentaires. Pour les communes de moins de 2000 habitants, il est possible : d’une part, de créer des pôles scolaires réalisés dans le cadre de la convention cadre établie entre le Conseil Général, le Préfet et les services de l'Éducation Nationale et, d'autre part, d'aménager des locaux destinés à l'accueil des enfants des écoles primaires en procédant à la réhabilitation lourde de bâtiments ou partie de bâtiments non affectés jusqu'alors à un usage scolaire (hors tous travaux d'entretien et de rénovation des surfaces, des équipements et installations techniques des locaux de ces bâtiments). Pour obtenir la subvention du Conseil Général, l'une au moins des deux conditions suivantes doit être remplie par la commune : - Création d'un poste budgétaire par l'État justifié par l'augmentation des effectifs à accueillir. - Reconnaissance du statut de pôle scolaire.

@

Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des

Guide des aides départementales

Enseignement - Loisirs

Hors pôles scolaires, le nombre de classes subventionnables est limité à 6. Par année budgétaire et par commune, 3 classes seront subventionnables, renouvelable une fois. La salle de motricité est considérée comme une classe maternelle. En pôles scolaires, le nombre de classes subventionnables est limité à 8 soit une classe par niveau dans la limite de : - trois salles de classe maternelle, - cinq salles de classe élémentaire,

Modalités de calcul et conditions d’attribution de la subvention :
Écoles primaires hors pôles scolaires : Le montant total HT des travaux pris en compte est plafonné à : - 100 000 € par classe élémentaire, - 120 000 € par classe maternelle et salle de motricité. Le taux de subvention est fixé à 40 % du coût de l'opération dans la limite de la dépense subventionnable. La subvention non forfaitaire est versée en capital et plafonnée à : - 40 000 € par classe élémentaire, - 48 000 € par classe maternelle. Pôles scolaires : Le montant total HT des travaux pris en compte est plafonné à : - 100 000 € par classe élémentaire, - 120 000 € par classe maternelle, - 180 000 € pour l'espace multi-activités. Celui-ci doit comprendre : • Pour la partie scolaire : une bibliothèque, un centre documentaire et une salle d'évolution, • Pour la partie périscolaire : une offre de restauration scolaire et une garderie. Le taux de subvention est fixé à 60 % du coût de l'opération dans la limite de la dépense subventionnable. La subvention non forfaitaire est versée en capital et plafonnée à : - 60 000 € par classe élémentaire, - 72 000 € par classe maternelle, - 108 000 € pour l'espace multi-activités. Dans le cas d’une maîtrise d’ouvrage partagée, l’attribution se fera au prorata de la surface, soit 270 €/m2 dans la limite de 400 m2.

Procédure
La demande devra être adressée à : Monsieur le Président du Conseil Général 53 Bis, rue de la Préfecture BP 1601 21 035 DIJON CEDEX

Constitution du dossier
Le dossier de demande d'aide devra comprendre : - Le programme pédagogique établi par la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale, - L'avant-projet définitif de l'architecte,

@

Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des

Guide des aides départementales

Enseignement - Loisirs

- La délibération de la collectivité : approuvant le projet et son coût, définissant le plan de financement, sollicitant le concours financier du Conseil Général, - L'avis motivé de la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale sur le projet de l'architecte, - Le permis de construire, - Le planning de réalisation des travaux, - Les devis des entreprises ou l’estimation établie par le maître d’œuvre au stade avant-projet définitif, - Le planning financier et de réalisation de l’ensemble de l’opération si celle-ci est prévue en plusieurs tranches. Dans le cas d'un projet de pôle scolaire, le dossier comprendra en complément des documents précités : - La délibération de chacune des communes parties prenantes confirmant leur volonté de constituer et d’intégrer un pôle scolaire, - La convention de partenariat signée entre la collectivité maître d'ouvrage la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale et le Conseil Général prise en application de la convention cadre établie entre le Conseil Général, le Préfet et les services de l'Éducation nationale.

Modalités de paiement
Le paiement de la subvention sera effectué conformément aux modalités du règlement d’intervention applicable aux aides départementales et/ou précisées dans la lettre de notification ou convention particulière et sur justification de l’information au public de la participation financière du Conseil Général.

Renseignements
Conseil Général de la Côte-d’Or Pôle Aménagement et Développement des Territoires Direction Développement et Animation territoriale Service Aide aux Collectivités BP 1601 21 035 DIJON CEDEX Téléphone : 03.80.63.25.05

@

Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des