Aide aux meublés de tourisme affiliés à un label national

Objectifs
Favoriser la création ou la rénovation de meublés de tourisme classés.

Bénéficiaires
Particuliers, sociétés civiles immobilières, associations, entreprises, communes et groupement de communes.

Cadre de référence
Règlement européen n°1998/2006 concernant l’application des articles 87 et 88 du Traité de Rome aux aides « de minimis » ; Régime cadre exempté d’aides à l’investissement et à l’emploi en faveur des PME n°X65/2008, pris sur la base du règlement général d’exemption par catégorie n°800/2008 adopté par la Commission européenne le 6 août 2008 et publié au Journal Officiel de l’Union Européenne du 9 août 2008 ; Arrêté du 2 août 2010 publié au Journal Officiel du 17 août 2010 fixant les normes de classement des meublés de tourisme ; Règlement d’intervention applicable aux aides départementales adopté par le Conseil Général du 21 juin 2013, Guide des Aides du Conseil Général adopté par délibération du Conseil Général de décembre 2013 consultable sur le site http://www.cotedor.fr/cms/guide-des-aides.

Nature de l’aide
Les meublés de tourisme sont subventionnables sous les conditions suivantes : le bénéficiaire doit obligatoirement adhérer à un label national, être affilié à la centrale de réservation du label, le meublé doit être mis à disposition de la centrale de réservation au moins neuf mois par an, le meublé doit obtenir un classement tourisme au minimum de trois étoiles après travaux, le meublé doit comporter au moins deux chambres, les meublés trois chambres ou plus doivent comporter au moins deux sanitaires, en cas de rénovation, le propriétaire devra justifier de l’existence du meublé depuis moins de cinq ans, deux meublés de tourisme au maximum sont subventionnables par propriétaire privé agissant en son nom propre. Sont subventionnables les travaux de création, d’extension, de rénovation, de mise aux normes (hygiène, sécurité, accessibilité), à l’exclusion de tous les travaux d’entretien et des aménagements extérieurs y compris les piscines. Est également subventionnable l’acquisition du foncier par les communes en vue de créer un ou des meublés de tourisme dont l’exploitation sera confiée à un professionnel (voir le programme d’aide aux

@

Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des

Guide des aides départementales

Tourisme – Loisirs nature

équipements touristiques des collectivités). NB : n’est pas intégré dans la dépense subventionnable le coût des travaux (sauf achat de matériaux) réalisés directement par le bénéficiaire de la subvention, concernant les opérateurs privés, les opérations dont le coût total serait tel que la subvention calculée serait inférieure à 1500 € ne sont pas subventionnables.

Modalités de calcul et conditions d’attribution de la subvention
Acquisition d’immeubles (communes et groupements de communes uniquement Coût de l’acquisition plafonné à 61 000 € Taux applicable : 25 % Subvention potentielle plafonnée à 15 250 € Travaux Le montant total HT des travaux est plafonné suivant le nombre de chambres : 30 000 € s’il s’agit d’un meublé de tourisme deux chambres (soit six lits maximum), 38 000 € s’il s’agit d’un meublé de tourisme trois chambres (soit neuf lits maximum), 46 000 € s’il s’agit d’un meublé de tourisme de quatre chambres (soit douze lits maximum) ou plus Taux : 25 % du coût de l’opération dans la limite de la dépense subventionnable. Subvention plafonnée à : 7500 € s’il s’agit d’un meublé de tourisme de deux chambres, 9500 € s’il s’agit d’un meublé de tourisme de trois chambres, 11 500 € s’il s’agit d’un meublé de tourisme de quatre chambres et plus. NB : le taux d’aide indiqué peut être modulé en application de la réglementation européenne en vigueur concernant les aides publiques au secteur privé, n’est pas intégré dans la dépense subventionnable le coût des travaux (sauf achat de matériaux) réalisés directement par le bénéficiaire de la subvention, les opérations dont le coût total serait tel que la subvention calculée serait inférieure à 1500 € ne sont pas subventionnables.

Procédure
Les demandes doivent être adressées à : M. le Président du Conseil Général 53 bis, rue de la Préfecture BP 1601 21 035 DIJON Cedex

Constitution du dossier
Le dossier de demande d’aide devra comprendre : Pour les communes ou groupements de communes : une délibération approuvant le projet et son devis, définissant le plan de financement, désignant le cas échéant le maître d’ouvrage délégué à qui la subvention doit être versée, en cas d’acquisition : une délibération de la collectivité approuvant le projet et son coût, définissant et quantifiant le plan de financement, sollicitant le concours financier du Département, précisant la destination future de l’immeuble, comportant l’engagement de destiner le bâtiment à la création d’un meublé de tourisme classé et affilié à un label national

@

Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des

Guide des aides départementales

Tourisme – Loisirs nature

et confié à la gestion d’un exploitant privé dans un délai de trois années à compter de la date de l’acquisition, en cas d’acquisition : un plan de situation et l’avis du Service du Domaine évaluant la valeur vénale de l’immeuble dans le cas où le montant de l’acquisition est supérieur au seuil fixé par arrêté ministériel. Pour les maîtres d’ouvrages privés : un plan de financement, un relevé d’identité bancaire ou postal, un dossier technique comprenant : un plan des lieux, les devis descriptifs des entreprises susceptibles de réaliser les travaux, copie de la lettre de notification du permis de construire, l’échéancier de réalisation des travaux, un engagement de dix ans, dûment signé par le bénéficiaire, de maintenir son activité et son adhésion à un label national pendant au moins dix années, un justificatif de l’adhésion à un label national ainsi qu’à la centrale de réservation. Pour les entreprises : les bilans et les comptes de résultat des deux derniers exercices clos ainsi qu’un budget prévisionnel de l’année en cours, un rapport retraçant l’activité de l’entreprise et l’utilisation des subventions des collectivités territoriales et de leurs groupements au titre de l’année précédente, une attestation signée par le Cabinet Comptable justifiant que le demandeur s’est acquitté de ses obligations sociales et fiscales, un récapitulatif établi par le Cabinet Comptable de l’ensemble des aides publiques obtenues au cours de l’exercice fiscal en cours et des deux précédents, une attestation concernant les effectifs salariés, le montant du bilan et du chiffre d’affaires, l’actionnariat de l’entreprise ainsi que la répartition des droits de vote au sein des organes décisionnels de la structure. - un justificatif de commencement d’exécution des travaux (ordre de service ou attestation sur l’honneur)

Modalités de paiement
Le paiement de la subvention sera effectué conformément aux modalités du règlement d’intervention applicable aux aides départementales et/ou précisées dans la lettre de notification ou convention particulière et sur justification de l’information au public de la participation financière du Conseil Général. En particulier le paiement de l’aide ne pourra intervenir qu’au vu d’une convention de partenariat signée avec le Comité Départemental de Tourisme. Par ailleurs, il pourra être prévu une rencontre avec les Services du Conseil Général, sur place, après réception des travaux.

Renseignements
Conseil Général de la Côte-d'Or Pôle Aménagement et Développement des Territoires Direction Développement et Animation territoriale Service Habitat et tourisme Tél : 03 80 63 66 04

@

Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des