You are on page 1of 15

Présentation

de l'édition allemande

des Ecrits arabes de Théodore Abu Qurrah de G. Graf « Die arabischen Schriften des Theodor Abu Qurra, Bischofs von Harran » par Martin Jugie dans les Echos d'Orient n° 105 Dix-septième année Mars 1914

ÉCHOS D'ORIENT
Revue
bimestrielle
DE THÉOLOGIE, DE DROIT CANONIQUE,

DE LITURGIE, D'ARCHÉOLOGIE, D'HISTOIRE ET DE GÉOGRAPHIE ORIENTALE

Tome XVII

Année 19 14

PARIS
5,

RUE

BAYARD,

5

BULLETIN DE LITTÉRATURE BYZANTINE
C'est depuis le début

I47

II.

du xvir
la

siècle

(©£00(000; 'A[3ouxaox

= père de

consolation) a

que Théodore Aboû-Qourra fait son apparition dans

l'histoire

de l'ancienne littérature chrétienne.

En

1606, le Jésuite Jacques

Gretser publia sous son
grecs qui

nom,
les

à Ingolstadt, quarante-deux

opuscules

ont passé dans

diverses collections patristiques parues

depuis. Les critiques ont émis différentes hypothèses sur l'époque

il

a vécu, en se basant sur les titres et le contenu des opuscules. Les résultats obtenus ont été maigres. Mais on a découvert en ces derniers temps que Théodore n'était pas précisément un Père grec, et qu'il avait surtout, sinon exclusivement, écrit en arabe et en syriaque. Onze de ses traités composés en arabe nous ont été conservés. Un curé catholique de Wesphalie, dont on ne saurait trop louer le labeur, M. l'abbé Georges Graf, a donné récemment de ces traités, de ces mîmars, comme disent les Arabes, une excellente traduction allemande, précédée d'une non moins excellente introduction sur la vie, les œuvres et la doctrine de leur auteur (i). Résumons brièvement les conclusions du savant arabisant. Théodore, surnommé Aboû-Qourra, était originaire d'Édesse. Il passa quelques années dans le couvent de Saint-Sabas, près de Jérusalem, où. il connut peut-être saint Jean Damascène, et où, en tout cas, il se fami-

liarisa

avec

les

en
et

effet, est visible

œuvres du célèbre théologien. L'influence du Damascène, dans les écrits de Théodore. On découvre chez l'un
la

chez l'autre

même

doctrine, les
Ils

mêmes

procédés dialectiques, les
et l'autre, les

mêmes

sources patristiques.

ont combattu, l'un

mêmes

adversaires; tous deux se sont montrés les zélés défenseurs

du

culte des

images. Mais Théodore a plus de vie et d'entrain dans la discussion,
plus de pittoresque dans
le style, et

peut-être plus d'érudition

que Jean.

Ce

fut

un vigoureux polémiste, un disputeur

invincible.

On

sait qu'il fut

évêque de Charrân, en Mésopotamie. Il écrivit plusieurs traités antérieurement au septième concile (787), et il vivait encore vers 81 3, époque où nous le voyons s'occuper de la conversion des Arméniens. Sa vie doit donc être placée entre les années 740 et 820. Qu'il ait connu l'arabe, et qu'il ait composé ses traités en cette langue, c'est ce qui ne fait pas de doute pour quiconque parcourt les mîmars tels qu'ils nous sont parvenus. Une traduction du grec en arabe n'aurait pas
-cette

élégance, ces idiotismes, ces constructions savantes, ce pittoresque qu'on ne trouve que dans un texte original. On y remarque d'ailleurs quelques syriacismes qui trahissent l'enfant d'Édesse.

giste et

L'examen des écrits arabes de Théodore nous révèle en lui un apoloun théologien de premier ordre. Ce qui frappe chez lui, c'est la

(Il Georg Graf, Die arabisclien Schriften des Theodor Abû-Qurra, Bischofs von tiarràn. Paderborn, F. Schœningh, 1910, in-8% viii-336 pages. Prix 12 marks. Ce volume constitue les HT et IV' fascicules du tome X des Forschungen s^ur christlichen Literatur iind Dogmengeschichte.
:

148

ÉCHOS d'orient

netteté de l'idée et la vigueur de la dialectique.

dans

le

meilleur sens du mot.
sources
et

Ce fut un vrai scolastique M. Graf nous expose sa doctrine sur la
Dieu
et la Trinité,
la

foi, ses

ses motifs, sur

Rédemption,

l'homme,

En

images. Son orthodoxie est irréprochable. certains endroits de ses écrits, il paraît sans doute enseigner la trichol'Eglise, le culte des

tomie apollinariste; mais M. Graf n'a pas de peine à établir que ce n'est qu'une apparence. L'àme et l'esprit dont il parle ne sont que deux aspects de la même réalité simple et spirituelle, qui est l'âme humaine. Théodore insiste beaucoup sur l'autorité enseignante de l'Église. La primauté de Pierre et de ses successeurs, les évêques de Rome, est affirmée par lui
à

plusieurs reprises. Pierre est la tête, le

supérieur,
Il

le

directeur des

apôtres, d'après l'enseignement de l'Évangile.
l'Église.

est le

fondement de

Le Saint-Esprit l'a placé sur le siège de Rome pour être le lieutedu Christ. La foi de Pierre est la vraie foi. En disant à Pierre « Confirme tes frères les apôtres », Jésus-Christ n'a pas eu en vue lui seul, mais aussi ses successeurs, les évêques de Rome. Ceux-ci ont reçu du Christ la charge de veiller à la pureté de la foi contre les attaques de l'hérésie. Si le Christ avait oublié de donner à son Église une pareille autorité vivante et perpétuelle, que serait-elle devenue après la mort de Pierre ? Elle aurait été le jouet de l'erreur, et les portes de l'enfer auraient prévalu contre elle. Il fait bon entendre de si nettes affirmations dans la bouche d'un évêque oriental au début de ce ix« siècle, qui va être témoin de la révolte de Photius.
nant,
le vicaire
:

Le premier mîmar a pour but d'établir la véracité de l'Ancien et du Nouveau Testament, et de défendre l'autorité du concile de Chalcédoine, dont les formules sont la norme de l'orthodoxie. Le second revient sur la véracité de l'Evangile. Le troisième est un clair exposé du mystère de la Trinité. Le quatrième indique le chemin pour s'élever à Dieu. Ce chemin, c'est la voie de causalité, qui, par les créatures, nous conduit jusqu'à une cause suprême. Théodore cherche en même temps à montrer les convenances rationelles de la génération éternelle du Fils de Dieu. Dans le cinquième traité est établie la nécessité des souffrances du Christ pour l'expiation et la rémission des péchés. Le sixième réfute ceux qui trouvent l'Incarnation indigne de Dieu. Le septième est une thèse sur la génération éternelle du Verbe. Le huitième explique comment le Fils de Dieu est mort, et combat à la fois Nestorius et Eutychès. Le neuvième est une dissertation sur la liberté humaine, le dixième une lettre à ui;i Jacobite sur les deux natures du Christ, et le onzième, écrit aussi sous forme de lettre, constitue une magistrale apologie du culte des images.
traités

y a intérêt à comparer les opuscules grecs de Théodore avec ses arabes. M. Graf n'a pas oublié de faire ce rapprochement, qui permet de conclure avec certitude que tous ces écrits sont l'œuvre d'un même auteur. Par contre, il faut refuser à Théodore deux ou trois
Il

t

BULLETIN DE LITTERATURE BYZANTINE

I49

dialogues qui mettent en scène des chrétiens discutant religion avec des

musulmans.

III.

Parmi

les

nombreux ouvrages qui ont

été écrits sur l'histoire

de

l'évangélisation des peuples slaves et sur les origines de leur littérature,

que M. N. L. Tounitskii vient de faire paraître sous le titre: Saint Clément, évêque de Sloven (i), tiendra certainement une place de choix. J'ai rarement rencontré un livre russe disant tant de choses en si peu de pages et si bien pensées, et si bien ordonnées. L'auteur nous apprend, dans une introduction, comment il a été amené à l'écrire. 11 ne s'était
celui

d'abord proposé que de préparer une édition critique des œuvres de saint Clément de Bulgarie, accompagnée d'une étude philologique. Mais, au
fur et à
sait

mesure

qu'il réunissait les

matériaux de son travail

et qu'il fai-

d'inappréciables découvertes dans les bibliothèques, qui doubleront

l'héritage littéraire

rieuse nécessité d'écrire

connu jusqu'ici de l'évêque bulgare, il a senti l'impéune biographie critique de ce dernier, sur lequel

circulent des données fort peu concordantes.

La principale source qui nous renseigne s.ur saint Clément de Sloven ou Belitza est une Vie assez détaillée, publiée pour la première fois en 1742 par deux moines grecs, à Moschopolis d'Albanie, et plusieurs fois rééditée depuis avec de sensibles améliorations (2). Ce document, fort intéressant, mais trahissant des sources d'inégale valeur, a fait le tourment des critiques. Les suscriptions de presque tous les manuscrits l'attribuent à Théophylacte, archevêque, de Bulgarie, sur la fin du xi« siècle. Mais
cette attribution
et XXII, l'auteur

se heurte à

une grosse

difficulté.

Aux

chapitres xviii

de

la

Vie

se présente

comme un

Bulgare de naissance,

disciple

immédiat du Saint. Ce signalement ne saurait convenir à Théoet

phylacte, qui n'était pas Bulgare, et qui témoigne dans ses lettres de
fort

peu de sympathie
au
x» siècle,

d'estime pour ses ouailles des Balkans. Aussi

certains historiens n'ont pas craint d'affirmer
été écrite,

que la Vie de Clément avait du Saint. Tel n'est pas l'avis de M. Tounitskii. D'après lui, Théophylacte est bien l'auteur de la biographie, mais il a utilisé des sources plus anciennes et notamment une Vie de Clément par un de ses disciples. L'anomalie présentée par les chapar

un

disciple

pitres XVIII et XXII s'explique par des interpolations postérieures dues à quelque copiste bulgare qui avait sous les yeux une ancienne Vie slavonne de saint Clément. Cette solution, telle que l'expose M. Tounitskii,

(i)N. L. Toi NiTSKii.St. Climent episcop slovenskii. Evo ji^n i prosviétitelnaïa delàtelhost (Saint Clément, évêque de Sloven. Sa vie et son action civilisatrice). Serghief Poçad, igiS, in-8', xi-290 pages. Prix 2 roubles. 5o kopeks.
:

(2)

La

Patrologie
t.

grecque

de
1

Migne reproduit
193-1240.

l'édition

de Vienne,

1847,

par

Miklosisch. P. G.,

CXXVI,

col.

TABLE DES MATIÈRES
DIX-SEPTIÈME ANNÉE
I.

1914-1915

Sommaire des livraisons.
/.

Janvier igi4.

N'^

104.
5

I.

II.

La doctrine des fins dernières dans l'Eglise gréco-russe, M. Jugie.. La primauté de saint Pierre et du Pape d'après saint Théodore
Studite (759-826), S. Salaville L'Eglise syrienne du Malabar (suite), R. Janin

23

III.

IV.

V.

A propos du moine Job Mélès (xiii« siècle), S. C. Saicellaropoulos. Chronique des Eglises orientales, J. Lacombe, Th. Khoury,
D. R. SroBERET

43 54
56

Arméniens: XV* centenaire de l'invention de leur alphabet; les Arméniens et les élections arrivée du nouveau patriarche M^f Zaven
;

Yéghiayan.
Bulgares Le mouvement vers l'union. Grecs; Eglise de Constaniinople, la dislocation du patriarcat; Eglise d'Athènes, persécutions contre les Bulgares catholiques. Meikites : Un mouvement de conversion chez les MelkUes schismaiiques de Syrie. Roumains catholiques: i. Roumanie. Vitalité des catholiques latins. 2. Transylvanie. La magyarisation des Roumains. Roumains orthodoxes : i. Eglise de Roumanie, dissensions intestines. 2. Eglise de Bukovine. Nomination d'un vicaire général ruthène. Russes orthodoxes: Les missions russes à l'étranger, mission d'Ourmiah, de Corée, du Japon, des îles Aléoutes et de l'Amérique du Nord. i. Serbes orthodoxes Eglise de Belgrade: Entre orthodoxes. 2. Eyiise de Carlovitz La fin du patriarche Bogdanovitch. 3. BosnieHerzégovine: campagne orthodoxe à propos d'une conversion. VI. Notes et informations : Fouilles archéologiques à Constantinople Stoudion et acropole byzantine. Ethnographie et ethnologie
: :
:

La publication du Corpus scriptorum orientalium. Anglicanisme, orthodoxie et Le procatholicisme, à propos de William Palmer (t 1879). fesseur Contardo Ferrini (t 1902): ses études de droit romanobyzantin, Jean Noël et S. Salaville VIL Bibliographie.
religieuse
:

l'Islam.

:

christianorum

71

//. Mars 1914. N° io5. Le discours de Démétrius Cydonès sur l'Annonciation et sa doctrine sur l'Immaculée Conception, iVl. Jugie II. Un document géorgien de topographie et de liturgie palestiniennes (vu" siècle), S. Salaville quelques constatations, A. Catoirk. III. L'absolution de la xa^aipsat; IV. Les pèlerinages d'autrefois en Terre Sainte, L. Dressaire
I.
:

97
107

m

120

584

TABLE DES MATIÈRES

V. Bulletin de littérature byzantine: Homélies d'Abraham d'Ephèse: Théodore Aboû Qourra et ses écrits en langue arabe; saint Clément, évêque de Bulgarie; lettres théologiques de Michel Glykas; Nicéphore Blemmidès et ses écrits; œuvres de Marc d'Ephèse, de Jean Eugénicos, de Jean Dokeianos et de Georges Scholarios; documents pour servir à l'histoire de l'Eglise orientale; la polémique byzantine contre l'Islam, M. Jugie VI. Statuts de l'Association des Bulgares catholiques de rite oriental établie à Sophia VII. Chronique des Eglises orientales, J. Lacombe, Th. Khoury, J. Tfinkdji Bulgares: i. Catholiques. Le bilan de persécution en Thrace et en Macédoine. 2. Orthodoxes. Le mouvement vers Rome. Grecs ; Eglise de Constantinople. Mort du patriarche Anthime VU le dépècement du patriarcat œcuménique. Eglise de Grèce. Le sort de l'Athos document officiel envoyé à la Conférence de Londres. Meikites ou Gréco-Arabes ; i. Catholiques. Les Ordres religieux; M^"" Euthymios Zoulhof, métropolite de Tyr (t 28 nov. 191 3). 2. Orthodoxes. Eglise de Jérusalem. L'invasion russe. Russes: Les persécutions contre les catholiques. Serbes : Eglise de Serbie. Les nouvelles métropoles. Syriens Catholiques et jacobites. Conversion d'un évêque jacobiie, M^'' Sévère-Samuel Lahdô; mouvement de conversions. VIII. Bibliographie

144
161

169

;

;

:

i83

///.
I.

Mai 1Q14.

N° 106.
193

Un

II.

III.

peuple de race turque christianisé au xiii® siècle: les Comans, S. Salaville La doctrine des fins dernières dans l'Eglise gréco-russe. III. L'époque de la rétribution, M. Jugie Entre Melkites et Maronites au xviii® siècle, 1710-1798 (suite),
J.

209 229
240

Saba

IV. Lois et règlements de l'Eglise roumaine, traduits et annotés par

A. Catoibe
V. Les Emmurés d'Amasia cinq soldats français de l'armée d'Egypte martyrisés à Amasia en 1801, S. Salaville VI. Chronique des Eglises orientales, J. Lacombe, Th. Khoury, D. R. SiOBERET Arméniens: Grégoriens. Un patriarcat difficile; création d'un évêché arménien en Roumanie. Orthodoxes. Eglise de Constantinople. La démocratie Grecs dans l'Eglise; déposition du métropolite de Césarée. Roumains: i. Catholiques. Roumanie. L'union populaire catholique de Bucarest; un chanoine jubilaire. Transylvanie. Traduction de la Bible; négociations hongro-roumaines; l'attentat de Debreczen. 2. Orthodoxes. Roumanie. Activité du primat; un Congrès de Transylvanie. Les prêtres séculiers; une session synodale. évêques schismatiques à Budapest; indignation des nationalistes Bukovine persécution contre l'Eglise roumaine. arméniens. Bessarabie: russification de l'Eglise roumaine. Orthodoxes. Les moines onomatolâtres; mission de fîwsses Chine; passage des nestoriens à l'orthodoxie (?).
:

249
257

:

:

;

TABLE DES MATIÈRES
VII. Xotes et informations, D.

^85
266

Servière

A

travers les Dictionnaires ou Encyclopédies des sciences ecclésiastiques Histoire et géographie, théologie et apologétique, archéo:

— Colonnes historiques
VIII. Bibliographie
I.

logie chrétienne et liturgie.

Colonies d'Orientaux en Occident. byzantines.
275

IV. Juillet igi4.

N" 107.
de
l'apocrisiariat;

Aprocrisiaires et aprocrisiariat. Notion variétés à travers l'histoire. A. Emereau

ses

II. III.

La question byzantine

et les

coupoles du Périgord, A. Fabre

289 298
3i
i

Une nouvelle
Jauhar

histoire de l'empire byzantin,

M. Jugie

IV. Notes et

V. Lois et
VI.

l'histoire de l'Eglise melkite: Athanase V réformes des Chouéri tes (1790- 1794) (fin), P. Bacel.. règlements de l'Eglise roumaine, traduits et annotés par

documents pour
et les

3i5

A. Catoire

334
343
345

Remarque sur de prétendus discours inédits de saint Jean Damascène, M. JuGŒ VIL Deux savants grecs, Constantinos Sathas et Athanasios PapadoVIII. Missionnaires

poulos-Kerameus. Notes biographiques. Th. Xanthopoulos franciscains en Orient au xiii« et au xiv» siècle, S. Salaville IX. Chronique des Eglises orientales, J. Lacombe, D. R. Sioberet 2. Grégoriens. Un patriarcat difArméniens: i. Catholiques.

349
36i

ficile.

Bulgares: Orthodoxes. Relations entre l'Eglise et l'Etat. Grecs; Orthodoxes. Eglise de Constantinople. Difficultés intéEglise de Grèce. La persécurieures; difficultés avec les Turcs. tion contre les Bulgares catholiques. Meikites ou Gréco-Arabes ; Orthodoxes. Eglise de Jérusalem. Querelles en perspective. 2. Orthodoxes. Roumnins: Roumanie, i. Catholiques. Bessarabie. Transylvanie, i. Catholiques. 2. Orthodoxes. Orthodoxes. Russes Orthodoxes. La persécution contre les catholiques. Serbes i. Catholiques. Le Concordat avec le Saint-Siège. 2. Orthodoxes. Accord avec le Phanar. X. Bibliographie

:

:


372

V. Juillet igi5.
I.

N" 108.
385

Les Echos d'Orient et la guerre, S. Salaville Introduction historique à une étude des Eglises orientales, R. Janin III. La doctrine des fins dernières dans l'Eglise gréco-russe. l\\. L'époque de la rétribution. M, Jugie IV. Bulletin de droit, A. Emereau V. Aperçu historique sur le Protectorat et les Capitulations. I. Les origines, D. Servière. II. Les Capitulations, S. Torrès VI. Latins, Slaves et Germains Strossmayer, Une lettre de évêque catholique slave de Croatie, 23 janvier 1887, G. Rieutort. VIL L'Union des Eglises Tristes résultats du schisme et de l'hérésie; attitude de l'Eglise romaine vis-à-vis des Orientaux; espoirs de conversion chez les dissidents; obstacles à cette conversion;
il.
:

389

^02
4^2
432

W*

444

:

^86
méthodes diverses

TABLE DES MATIÈRES

suivies par les missionnaires catholiques; nécessité des Eglises uniates; moyens propres à hâter le retour de l'Orient à l'unité, R. Janin VIII. Le Concordat de la Serbie avec le Saint-Siège (juin 1914-mars igiS),
texte intégral, avec notes et

446

commentaires,

S.

Salaville

469

Archéologie, topographie et épigraphie IX. Notes et informations Etudes constantiniennes; le culte de Constantin byzantines. Glanes d'histoire L'ethnographie des Balkans. à'Palerme. l'Albanie et Napoléon ; 1' « Auberge de et d'archéologie

— —

:

:

France » à Rhodes; manteau et couronne de Jean Tzimiscès et de Nicéphore Phocas; ruines trouvées au large de Lemnos; la Crète antique; une tombe grecque à Ancône; un marbre athénien retrouvé à Baltimore; fouilles à Rhodes, D. Servière X. Œuvres catholiques et françaises atteintes en Palestine par l'expulsion des religieux et religieuses de nationalité françaises, A. V. XI. Bibliographie
VI.
I.

469
478 482

Septembre igi5.

N" log.
497

Les catholiques de
I.

Grecs.

rite

byzantin, R. Janin
:

Grecs purs

Missions de Turquie; 2° diocèse

d'Hajdu-Dorogh en Hongrie;

3° Italo-Grecs

IL Eglrsv melkite catholique. Histoire. Organisation ecclésiastique : patriarche, éparchies, évêques, paroisses; clergé^ séculier et régulier. Usages particuliers. Fidèles III. Les Slaves catholiques. 1° Ruthènes. Histoire. Ruthènes de
Russie. Ruthènes de Galicie. Ruthènes de Hongrie. Groupes dispersés en Europe. Ruthènes d'Amérique. Usages particuliers. 5° Bulgares catholiques. 2° Serbes catholiques. Conclusion. IV. Roumains catholiques et Géorgiens catholiques Georges Scholarios et l'Immaculée Conception, M. JuctE. Les « Catéchèses mystagoUne question de critique littéraire giques » de saint Cyrille de Jérusalem, S. Salaville Der Gomidas Keumurgian, prêtre armévénérable La cause du nien de Constantinople (1656-1707) Les apocrisiaires en Orient, A. Emereau Notes et informations : Slaves et Balkaniques, D. Servière Bibliographie Table des matières

II.

527
53

III.

:

IV.

538 542

V. VI.
VII.
VIII.

549 565 583

II.

Liste alphabétique des auteurs.
:

Bacel

(P.).

Notes et documents pour l'histoire de l'Eglise melkite Athanase V Jauhar et les réformes des Chouérites (1790-1794)

(fin)

quelques constatations. L'absolution de la Kaôat'psatî: (A.). Lois et règlements de l'Eglise roumaine 240, Les pèlerinages d'autrefois en Terre Sainte Dressaire (L.). Apocrisiaires et apocrisiariat. Notion de l'apocrisiariat; Emereau (A.).

Catoire

— — —

:

m

3i5

334 120

— —

ses variétés à travers l'histoire

Les apocrisiaires en Orient Bulletin de droit.

289 542 422

TABLE DES MATIÈRES
Fabre (A.). La question byzantine et les coupoles du Périgord Janin (R.). L'Eglise syrienne du Malabar (suite) Introduction historique à une étude des Eglises orientales L'union des Eglises Les catholiques de rite byzantin JuGiE (M.), La doctrine des fins dernières dans l'Eglise gréco-ruâse

587
298

— — —

— —

45
389

446
497


— — — —

5,209

402

Le discours de Démétrius Cydonès sur l'Annonciation trine sur l'Immaculée Conception
Bulletin de littérature byzantine l'ne nouvelle histoire de l'empire byzantin

et sa

doc-

97
144
3i
i

Remarque sur Damascène

de

prétendus
et

discours

inédits

de saint

Jean
343^

Georges Scholarios

Khouby (Th.)

Lacombe (J.). Noël (Jean). RiEUTORT (G.).

— Notes et informations — Latins, Slaves Germains:
et

— Chronique des Eglises orientales — Chronique des Eglises orientales
Une

l'Immaculée Conception
56,
56, i6g,

169

527 257
36i
71

257

lettre

de

M»"" Siross-

mayer, évêque catholique slave de Croatie, 23 janvier 1887 Saba (J). Entre Melkites et Maronites au xviii' siècle, 17 10-1798 (suite). Sakellaropoulos (S. C). A propos du moine Job Mélès (xui« siècle). Salaville (S.). La primauté de saint Pierre et du Pape d'après saint Théodore Studite (759-826)

444 229 54
23
71

informations Un document géorgien de topographie et de liturgie palestiniennes (vii® siècle) Un peuple de race turque christianisé au xiii* siècle les Comans. Les Emmurés d'Amasia cinq soldats français de l'armée d'hgypte martyrisés à Amasia en 1801 Missionnaires franciscains en Orient au xiii® et au xiv^ siècle Les Echos d'Orient et la guerre Le Concordat de la Serbie avec le Saint-Siège (juin-1914-mars 1915), texte intégral, avec notes et commentaires Une question de critique littéraire « Les Catéchèses mystagogiques » de saint Cyrille de Jérusalem Servière (D.). Notes et informations 266, 469 Aperçu historique sur le Protectorat et les Capitulations. I. Les

— — — — — — — —

Notes

et

107
193

:

:

249 349 385 459
53i

:

549
432
36i

origines

Chronique des Eglises orientales 56, 257 Siobepet (D.-R.). Tfinkdji (J.) Chronique des Eglises orientales Les Capitulations ToRRÈs (S.). V. (A.). Œuvres catholiques et françaises atteintes en Palestine par l'expulsion des religieux et religieuses de nationalité française.. Xanthopoulos (Th.). Deux savants grecs, Constantinos Sathas et Athanasios Papadopoulos-Kerameus. Notes biographiques

— —

169

4^7

478
345

III.

Bibliographie.
I')

Académie jougo-slave de Zagreb (Publications de

87

AiGRAiN (R.). —Manuel d'épigraphie chrétienne. L Inscriptions latines. IL Inscriptions grecques Dictionnaire apologétique de la foi catholique. 274, 278, Alès (A. d'). L'édit de Calliste. Etude sur les origines de la pénitence

96
565 186

388
Alivisatos (H. -S.). tinian 1

TABLE DES MATIÈRES

— La vie intime du catholique Bainvel siècle Banescu (N.). — Deux poètes byzantins inédits du Barclay-Swete (H.). — The Holy Spirit in the ancient Church. A study of Christian Teaching in the Age of the Fathers Bardy (G.). — Saint Athanase — Nicéphore Blemmidès et ses écrits (en russe) Barvinok: (V. littérature ottomane. Basmadjian (K.-J.). — Essai sur l'histoire de P.). — L'Eucharistie. La présence réelle et la transsubBatiffol stantiation Battandier (MK' a.) — Annuaire pontifical catholique, pour 1914, 186, pour igiS — Le pallium. La dédicace des églises Baudot Baudrillart (M»'" A.). — Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclé267, siastiques — Etudes sur philosophie de Duns Scot. Dieu, exisBelmond tence et cognoscibilité R.-H.). — Les confessions d'un converti Benson son histoire. Les victoires Bérard (V.). — La Serbie: La Serbie serbes, Le peuple serbe — siècle L'Ordre monastique des origines au Berlière (U.). Bertrand (L.). — Saint Augustin BoppE (A.). — L'Albanie et Napoléon droit BoucAUD (C). — La première ébauche d'un droit chrétien dans romain Brou (A.). — La spiritualité de saint Ignace Bulgares — Les cruautés bulgares en Macédoine orientale et en Thrace (1912-1913) BuTCHER (E.-L.). — En Egypte Choses vues Cabrol-Leclercq. — Dictionnaire d'archéologie chrétienne et de liturgie. dogme catholique Campana-Viel. — Marie dans Carada (Thë030rian). — Ion Cornoi — Sfânta Melania Balpaix internationale). — Enquête dans •Carnegie (Dotation pour
(J ).

AuFHAUSER

(J.-B.).

— Die kirchliche Geset^gebung — Miracula S. Georgii

des Kaisers Jus-

89 38o
482
188

xiii«

85 486
i53

J.).

la

.

gS
J

(M?""

83

(J.).

575 569 568 93 482

(S.)-

la

I.

(M^f""

et

xii^

559 383

90 474 425 576
49'

le

:

284 270
279 92 485

le

la

les

aux directeurs de la Dotation par les membres de la Commission Carnegie Bemerkungen \u den alten kleinasiatischen Sprachen •Carolidis (P.). und Mythen Anubis, Hermès, Michaêl.Ein Beitrag^^ur Geschichte des religioesphilosophischen Synkretismus in griechischen Orient Journal du siège d'Andrinople. •Christoff (P.). Corpus scriptorum christianorum orientalumi Deux leçons sur la théologie des catacombes Delaporte (Y.).
kans. Rapport présenté

491

38o
38i

— — romaines — Commentaire sur la règle de saint Benoît Delatte (D.). G. Van de Vorst. — Catalogus codicum hagiographiDelehaye (H.) corum grœcorum Germaniœ, Belgii, Angliœ luthéranisme Denifle-Paquier. — Luther
et et le

188

75

375

277

276
184 565

Dictionnaire apologétique de la foi catholique Dictionnaire d'archéologie chrétienne et de liturgie Dictionnaire d'histoire et de géographie ecclésiastiques

274, 278,
267,

270
568

TABLE DES MATIÈRES
Dictionnaire de théologie catholique 268, DicKAMp (F.)Patres Apostolici. Vol. II. démentis Romani epistulœ de Virginitate ejusdefnque martyrium. Epistulœ Pseudo-Ignalii. Ignatii martyria. Fragmenta. Polycarpiana. Polycarpi vita.. DyOVOUNIOTIS (K..-J.). 'Iwâwoj Aa(xa<Ty.r,voy Àoyot àvïV.SoTO!

^§9
667

Encyclopedia { The Catholic) EuzET (J.). Palmos : Journal de voyage et de séjour, suivi d'une description géographique et de notices historiques EuSTRATIADks f'S.). Mixar,X toû V'/.jv.â £Î; Ta; aTtopca; -rfiç ôséa; YP«?^i'

282 343 27S

490
l52
283'

Fabre (A.). FooRD (E.).

— Pages d'art chrétien, 4* série — The By^^antine Empire, the rearguard of european civilisation FouQUERAY (H.). — Histoire de Compagnie de Jésus en France, des
la
:

XcÇ/àXasa,

t.

II

87

origines à la suppression [1568-1762). T. II la Ligueet le bannissement {1575-1604) FuNK (F.-X.) et DiEKAMP. Patres Apostolici Gabrieli (G.) et A. Silvagni. Elenco alfabetico délie publica^ioni periodiche esistenti nelle biblioteche di Roma e relative a science morali, storiche, filologiche, belle arti, ecc. Con saggio di Indice sistematico per quelle dedicate a discipline teologiche, bibliche ed orientalistiche

84 282

GÉDÉON

(M.).

491

'Ar^yetov lxx).r,ffta<iTtxr,; caropca;

GeoRGIADÈS

(D.).

l5^
88-

Ta

Germer-Durand

(J.).

— La

-/.wXjiAaTa toj yxii-o-J

maison de Caïphe

et l'église

Saint-Pierre à
109
373-

Jérusalem Ghellinck (J. de).

— Le mouvement théologique du xiu» siècle. Etudes,

:

recherches et documents

GoLUBOViCH

Biblioteca bio-bibliografica délia Terra Santa e deir Oriente Francescano. T. II Addenda al sec. xiii e Fonti del sec. xiv, con tre carte geograjiche dell' Oriente Francescano
(G«).

dé' secoli xiii-xtv

Die arabischen Schriften des Theodor Abû-Qurra, Bischofs von Harrân Histoire du Concile du Vatican Granderath-Kirch. Sur les Eusèbe : Histoire ecclésiastique, 1. IX-X. Grapin (E.). martyrs de Palestine Gréco-bulgare {La guerre), juillet igi3 Grente (G.). —Saint Pie V {1504-1572) Exposé simple et clair de la question d'Orient Haury (P.). Le mystère de l'Incarnation HuGON (E.). Notes et extraits pour servir à l'histoire des Croisades au loRGA (N.). xv« siècle, quatrième série, 1453-1476 Histoire des Etals balkaniques à l'époque moderne Carte du bassin moyen du Yéchil Irmaq, au Jerphanion (G. de). 1/200 000^ Inscriptions byzantines de la région d'Urgub en Cappadoce Der heilige Spyridon. Seine Johann-Georg-Herzog zu Sachsen. V erehrung und Iconographie L'ancienne Faculté de thélogoie de Louvain au preJoNOH (H. de). mier siècle de son existence {1432-1 540). Ses débuts, son organisation, son enseignement, sa lutte contre Erasme et Luther,

Graf

(G.).

349.

147

376
1

87

490'

— — —

674 95 286

58o
58i

85
470-

88

avec des documents inédits

280-

590
JoNQUiÈRE
JuGiE (M.)(V''=

TABLE DES MATIÈRES
DE la),

Kerëlidze

= Kanonarion jérosolymitain du vu* (version géorgienne) — Soir d'épopée En Chypre, en Rhodes Dh). Kergorlay Kirch-Granderath. — Histoire du Concile du Vatican Krascheninnikov (M.). — Sancti Abramii archiepiscopi Ephesii serversia)
siècle
(J.
:

— Nestoriiis et la controverse nestorienne (C.-C). — lerousalimsky Kanonar VII véka

— Histoive de

l'empire ottoman

493 286

{grou^inskdia

107

187

376

In Annuntiationem SS. Deiparœ; sum Domini, adjecta inîerpretatione slavica Lagrange (M.-J.) Saint Justin
:

tnones duo

I.

II.

In occur144

— — riaAato)vOY£ia xai ^tpXtoO-^xwv xat vjv tb irpwTOv ta Lammens (H.). — Fatima et les filles de Mahomet
LamBROS
(^.-P.),
7t£/07rovvT|(7taxà
à.^-/tiijyi

484
-/.ai

il,

âxaTov

CTCîpr/.îtva

TiAîtata éxôtoôp.sva

l56

486
488 3S3
18S

Le berceau de
/«r

l'Isla7n.

volume

:

Le

Landemont {^}^ Launey (L, de). Leboucq (CIh ).

Turquie que l'on voit Un an de cauchemar balkanique Léger (L.). La Serbie au moyen âge Lemonnyeb-Schmidt. La Révélation primitive et les données actuelles

— La

de).

— L'élan d'un peuple

L Arabie occidentale à la veille de l'Hégire. climat. Les Bédouins
:

La Bulgarie

793 558
i85

de la science Ljetopis Jugoslavenske Akademije \nanosti i mnjetnosti ^a godinu 1912. Institutiones theologiœ dogmaticœ spéciales ex Summa LoTTiNi (J.). theologica S. Thomœ Aquinatis desumptœ et hodiernis scholis

86

accommodatœ
Impressioni e ricordi di viaggi. Oriente Marini (M^f N.). Martin (Percy F.). La Grèce nouvelle Notes sur le voyage de Tr. Jean de Plan-Carpin {i 245Matrod (H.). 1247) Numismatique constantinienne Maurice (J.). Mélanges de la Faculté orientale de Beyrouth, t. VI Entre l'Olympe et le Taygète Mélot (J.). MiLEFF (N.-J.). Propagande catholique en Bulgarie au xvii^ siècle (en

376

— —

284
379 354
187

— — Saint Cyprien, évêque de Carthage {210 258) Monceaux — Enchiridion del cristiano di rito greco MoREAU — L'idéal monastique et la vie chrétienne des premiers jours. MoRiN(t MouRRET (F.). — Histoire générale de l'Eglise. VII. L'Eglise la Révolution — Les origines chrétiennes MuzET (A.). — Aux. pays balkaniques. Après guerres de g 2-1 gi 3 Nager (F.). — Die Trinitœtslehre des hl. Basilius des Grossen Netzhammer (S. Exe. M^ R.). — Dioscurii in Tomis Nicolas (A.-L.-M.). — Le Béyan persan (traduit du persan) — Istoriia vi^antiiskol imperii, OusPENSKi (Th. Paquier-Denifle. — Luther et luthéranisme Pègues (Th.). — Commentaire français littéral de la Somme théologique
bulgare)
(P.).
(J.).
).).

496 284
577 282
184

276
281

et

I.

58

les

i

1

3yg 86 283

J.).

t.

1

493 314
181

le

de saint
t.

Thomas d'Aquin,
les

Pélissier Percy F.

(J.).

— Dix mois de guerre dans Martin. — La Grèce nouvelle,

VllI

:

Vertus

et les

t. VII Vices

:

les

Passions

et les Ilabitus;

186
les

Balkans
,

384

adaptation de l'anglais par
379

PoNrsEVREZ

TABLE DES MATIÈRES
PiROT (L.). L'œuvre exégétique de Théodore de Mopsueste P0LTOROSK.Y (H.). Profils russes PoNTSEVBEz (Th.). La Grèce nouvelle Prokochev (P.-A.). La Didascalie des apôtres et les six premiers livres des Constitutions apostoliques (en russe)

59
572
491

— — —

879
382

PuAux

(R.).

Questions actuelles. Table générale alphabétique (1887-1908) Rebreyend (D'). Les Français aux armées de Bulgarie Rknaudin (P.). Questions religieuses orientales Revillout (E.). Les origines égyptiennes du droit civil romain RiSAL (P.). La ville convoitée : Salonique RiTTER (E.). Les Eglises chrétiennes au matin du xx® siècle Rouet de Journel (M.-J.). Enchiridion patristicum Sachsen (Johann-Georg Hebzog zu). Der heilige Spyridon. Seine Verehrung und Iconographie Saltet (L.). Histoire de l'Eglise Schlumberger (G.). Le siège et la prise de Constantinople par les Turcs en 1453 Schmidt-Lemonnyer. La Révélation primitive et les données actuelles de la science Silvagni-Gabrieli, Elenco alfabetico délie publicai{ioni periodiche

— La malheureuse Epire — — — — — — —

884 85 378 95 43o 284 88 376
88

— — —
:

94
377
1

85

esistenti nelle biblioteche di

Sisic (F.).

— Monumenta spectantia historiam
XXXIII
t.

Roma

491

Vol.
nice,

Slavorum meridionalium. Acta comitialia regni Croatiœ, Dahnatiœ et Slavo87

ann. i526-i536 Codex diplomaticus regni Croatiœ, Dalmatiœ et SlaSmiciklas (T.). diplomata ann. 1 332-i 342 vonice. T. X S0K.OLOV (I.-I-)^^ monachisme athonite considéré dans sa situation passée et actuelle (en russe) L'élection des patriarches à By^ance depuis le milieu du w" siècle jusqu'au milieu du xv®. Aperçu historique L'adoption considérée dans ses rapports avec le mariage à By^ance et dans l'Orient grec contemporain. Aperçu historico-juridique. De l'union de l'Eglise orientale et de l'Eglise occidentale. Caractères spéciaux du problème de l'union à l'heure actuelle Organisation Juridique de la Confrérie du Saint-Sépulcre à Jérusalem L'Orient oirthodoxe. Aperçu sur sa situation actuelle, considérée au point de vue des intérêts généraux de l'orthodoxie L'Orient grec orthodoxe Der Agennesiebegriff in der griechischen Théologie Stiegele (H.). des vierten Jahrhunderts The Holy Spirit in the ancient Church. A Swete (H. Barclay). study of Christian Teaching in the Age of the Fathers Mélanges d'archéologie et d'épigraphie byzantines. Tafraly (O.). De Synopsis theologiœ dogmaticœ specialis, X. \ Tanquerey (A.). De Deo Uno et Trino, De Deo Créante et élevante, De fide, Verbo incarnato, éd. 14* Ion Cornoi Theodorian-Carada. Sfânta Melania La notation musicale, son origine, son évolution. Thibaut (J.-B.). Monuments de la notation ekphonétique et hagiopolite de l'Eglise

— —

I,

:

86

493 493 493 493


— —


494

494 494
372
85

.

.

470

:

— —

375

9^ 4^5
571

.

grecque

57

r

592 fx A
\) 'i

Ç '^

'-»

TABLE DES MATIERES

-^
^

Clément, évêqiie de Sloven. Sa vie et son TouNiTSKii action civilisatrice (en russe) Université Saint-Joseph de Beyrouth. Mélanges de la Faculté orientale, t. VI Catalogus codicum hagiographiVan de Vorst (C.) et H. Delehaye. corum grœcorum Germaniœ, Belgii, Angliœ'. Tractatus theologiœ dogmaticœ Van Noort (M^'' G.). L'irrédentisme hellénique Vellay (Ch.). Vesnitch (M,-R.). La Journée serbe ViEL (A.-M.)-Campana (E.). Marie dans le dogme catholique WiEGAND (Th.). Der Latmos, unter Mitwirkung von K. Boese, H. Delehaye, H. Knackfuss, Fr. Krischen, K. Lyncker, W. VON Marées, O. Wulff Les confessions d'un converti, par M^" Robert-Hugh Wyzewa (T. de). Benson, trad. de l'anglais
-

(N.-L.). — Saint

149

496
276 285

84
56i

279

872

482

I

558-15.

— Imp.

P.

Feron-Vrau,

3 et 5,

rue Bavard, Paris,

8«.

Le gérant

:

A. Faigi.e.