Transcriptions des enregistrements

1 PETITES ANNONCES
Activité 3 B. Allô ? ❍❍ Bonjour, je suis bien au 06 45 56 62 22 ? ● Oui, c’est bien ça. C’est à quel sujet ? ❍❍ Je vous appelle au sujet de l’appartement à échanger à Lyon. ● Ah ! Très bien ! Pierre Cabet. Vous êtes...? ❍❍ Je m’appelle Enrique González, je vous appelle de Madrid. Je pense avoir un appartement équivalent au vôtre à échanger pendant le mois d’août, mais j’aimerais bien avoir quelques précisions. ● Oui, bien sûr, qu’est-ce que vous voulez savoir ? ❍❍ D’abord, est-ce qu’il y a bien 3 chambres ? ● Non, non pas du tout c’est un F3, il y a donc deux chambres. ❍❍ Ah, d’accord… Je voulais aussi être sûr qu’il est bien situé au centre-ville. ● Oui, tout-à-fait. L’appartement se trouve dans le quartier de la Guillotière, c’est en plein centre. ❍❍ Je souhaiterais aussi savoir s’il est… s’il est desservi par les transports publics ? ● Et bien, écoutez, vous avez le métro Saint André, et en plus en bas de l’immeuble, à deux pas, il y a la station de bus, trois lignes s’y arrêtent ; c’est vraiment très pratique. ❍❍ Ah, c’est intéressant. Est-ce qu’il est lumineux ? ● Oui, tout à fait, le salon donne plein sud, et la vue est dégagée. ❍❍ Oh, très bien… Heu, autre chose : est-ce que vous acceptez les fumeurs ? ● Ma femme et moi sommes tous les deux non fumeurs, et assez sensibles à l’odeur de la cigarette… très honnêtement, nous préférerions échanger avec des non fumeurs. ❍❍ Mmm, je vois. Mmm, je voulais aussi savoir : est-ce que vous avez des animaux de compagnie ? C’est assez important : ma femme est allergique, … ● Ah ! Alors il risque d’y avoir un problème : nous possédons deux chiens et un perroquet qui ne seront évidemment pas présents dans la maison pendant le mois d’août, mais si votre épouse est allergique… ça va être compliquée pour elle. ❍❍ Mmm, je crois que ça va être difficile… Bon, on…

Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión, Centre de Recherche et de Publications de Langues, S.L.

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/1

● Hum hum. voyons. La femme m’a demandé les clefs de la voiture et elle s’est installée au volant de ma Mercedes. tu te rappelles de ça ? C’est vrai. avant j’étais plus beau. Ah. je roulais sur la nationale 5. Et pendant ce temps-là. Ah. tu habites toujours à Paris ? ● Non. Bien.L. mais aujourd’hui. ● Vous pouvez me faire une description de l’homme s’il vous plait ? ❍❍ Oui. qu’est-ce qui s’est passé ? Les malfaiteurs sont partis avec votre voiture. combien d’argent vous aviez dans votre portefeuille ? ❍❍ Environ 200 euros. comme beaucoup de fumée sortait du moteur. oui. ● Et alors. c’était un homme de 35 ans environ. dis-moi. très très content ! À Paris. C’est dommage. plutôt grand. c’était une jeune femme. c’est correct. il y avait deux malfaiteurs : une femme de 25-30 ans. vous vous êtes arrêté ? ❍❍ Ben. moi aussi ! Ça fait longtemps qu’on s’est pas vu ! ❍❍ Ouais. une éternité ! Qu’est-ce que tu as changé dis-donc ! ● Oh ! je sais. je n’peux pas préciser. j’étais environ à 10 kilomètres de Melun. qu’est-ce qui s’est passé ? ❍❍ Ouf. les copains de la fac.Transcriptions des enregistrements 2 RETOUR VERS LE PASSÉ Activité 3 B. ❍❍ Oui. je ne portais pas de lunettes ! ❍❍ Tu portais pas de lunettes et tu avais les cheveux longs ! Mais. j’habitais dans un p’tit appartement et maintenant je vis dans une maison avec piscine et jardin ! Et puis le climat à Marseille… c’est fantastique ! Il fait toujours beau… ❍❍ Ouah. mal rasé. brune. brune. ● Et ils vous ont volé aussi un téléphone portable. je viens presque jamais à Paris. Et puis. salut… ● Ha. l’homme est monté rapidement dans ma voiture et la femme a démarré en trombe. ● Et dans quelle direction est-ce qu’ils sont partis ? ❍❍ Ils sont partis en direction de Fontainebleau. je crois. la conductrice me faisait signe d’arrêter. cheveux châtains. quand j’ai vu une Peugeot 307. ● Et alors. ❍❍ Marseille ! Et tu es content ? ● Ouais. assez jolie. Alors je me suis arrêté. ça fait des années que je les vois pas… J’ai perdu le contact. j’ai cru qu’il s’agissait d’un problème mécanique. Il était à peu près 7h30 et. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2 . alors Monsieur Debrun. ❍❍ C’est dommage ! ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. oui. entre 25 et 30 ans. plutôt grand. avant je jouais toutes les semaines au football. ● Bon ben nous allons commencer les recherches… ● Activité 7 A. qu’est-ce que vous lui avez donné ? ❍❍ J’avais sur moi. En fait. il était dissimulé à l’arrière de la Peugeot. tu ne me reconnais pas ? ❍❍ Damien. ça s’est passé très très vite. ● Et alors. j’ai changé de travail et suis-je suis allé vivre près de Marseille. l’homme m’a demandé de vider les poches de ma veste. ● Bien bien bien ! Bon alors. ❍❍ Oui. je suppose. grise. ● Et dites moi. S. en résumé. ❍❍ Eh bien j’allais au travail en voiture comme d’habitude. Elle a mis le moteur en route. Vous pouvez me décrire la conductrice ? ❍❍ Oui. cheveux longs et un homme de 35 ans environ. quelle bonne surprise ! Ça me fait plaisir de te voir ! ● Ah. ah dis donc. ❍❍ Oui. c’est super ! Et dis-moi. ❍❍ Heu. ● Et à ce moment-là… ? ❍❍ Un homme est arrivé. mal rasé. les cheveux longs. Salut ! ❍❍ Heu. je n’ai plus le temps. un téléphone portable et mon portefeuille avec trois cartes de crédit et de l’argent liquide. cheveux châtains. tu les vois toujours ? ● Ouuuf. qui était garée sur le bord de la route. et je suis descendu de ma voiture pour lui porter secours. trois cartes de crédit et 200 euros. je vous écoute. ● Hum hum. En plus. ❍❍ Et tu joues toujours au football ? ● Ah. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Il est sorti de la Peugeot et il m’a menacé avec une arme ! ● Une arme ? Quel type d’arme ? ❍❍ Une arme à feu. c’est bien ça ! ● Et ils vous ont menacé avec une arme à feu et ils sont partis en direction de Fontainebleau à bord de votre Mercedes.

LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2 . qu’estce que tu deviens ? ❍❍ Moi. Mais parlons de toi. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Avertie par un passant qui a été témoin de la fuite des malfaiteurs. des cambrioleurs se sont introduits dans le local. après avoir cassé la vitrine avec des blocs de pierre qui étaient sur la voie publique pour des travaux d’aménagement. S. de temps en temps je joue au golf. la police a retrouvé à l’intérieur de La belle bretonne. des crêpes à demi mangées et trois bouteilles de cidre vides. les cambrioleurs ont cherché de l’argent et comme ils n’ont rien trouvé. Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión.L. c’est la vie… Maintenant. Une fois à l’intérieur. Hier soir. Étrange cambriolage que celui de la crêperie La belle bretonne. de la rue des Augustins.Transcriptions des enregistrements 2 RETOUR VERS LE PASSÉ ● Mais ouais. je… Activité 8 A. vers 21 heures 30. eh bien ils ont décidé de manger ce qu’il y avait dans la cuisine de la crêperie.

je m’en charge. est-ce que tu es libre ce week-end ? ● Euh… oui. c’est pas terrible ! ● Oui. Thomas ? ● Ouais. Il passe le dernier Besson. ▲▲ Ouais je l’ai vu.L. Tu veux venir ? ● Euh. D.Transcriptions des enregistrements 3 ET SI ON SORTAIT ? Activité 2 A. ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. Ça ne te dirait pas mieux de venir avec moi. B. ● ❍❍ Il 3. je suis désolé. Centre de Recherche et de Publications de Langues. on va au Macadam Pub vendredi soir. toi. avec Eric et Marco on va s’inscrire à un atelier de dégustation de vin : ça te dirait de te joindre à nous ? ❍❍ Ah ouais. tu me diras comment c’était. oui ! Ça me donnera l’occasion d’apprendre ! Tu n’iras pas trop vite ? ● ❍❍ Non. plutôt ? ● Ben non. ❍❍ Et si on allait au théâtre ? J’ai entendu parler de cette pièce avec Patrice Chéreau. ben. Ça va être gé . j’ai déjà mon billet. dimanche ? Il y a un super festival en ce moment. le groupe de Phil. Avec Samuel. samedi soir on sort avec les copains. pour moi c’est d’accord ! Et toi. et en plus il y des réductions pour les groupes de plus de 4 personnes. ça me dit bien. ce week-end ? ❍❍ Moi. tu sais. au Théâtre du Rond-Point. j’ai très envie d’aller danser. dommage. pas vraiment. Et puis j’ai prévu de prendre un cours de jonglage avec Franck. Lucas. les films d’action c’est pas mon truc. ça te dirait d’aller à un spectacle de marionnettes. heu de 18 heures à 19 heures 30 : et on peut s’inscrire quand tu veux. ● Ah oui ? Génial ! ❍❍ Ça te dit de venir avec moi ? ● Oui. Salut Nat. Lise. Allô ! ❍❍ Bonjour Roxanne ! C’est Luc. Qu’est-ce qu’on fait samedi soir ? y a le festival du film d’action pendant tout le week-end. mais c’est quand ? ● Heu. Tu sais ce que tu vas faire. ❍❍ Super !! ● 2. S. A. Une prochaine fois ! ❍❍ Ok .nial ! Et toi. ❍❍ C’est pas trop cher ? ● Non ça va. si ! Il m’a invitée au concert de M. Qu’est-ce que tu fais. et puis moi. Y’a Têteen-L’Air. merci pour l’invitation ! ● LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/1 . pour moi aussi. si ça te dit on peut y aller ensemble ? ❍❍ Oui. toi. Allô ? ❍❍ Allô ? Luc ? ● Ah salut Yasmine ! ❍❍ Écoute. devine avec qui je sors ! ❍❍ Avec Luc ? C’est pas vrai !!! ● Si. ce weekend ? je n’ai pas trop d’idées… Et toi ? ● Moi samedi j’ai bien envie de faire du roller. 1. pourquoi ? ❍❍ Eh bien. ● Ah. Il paraît qu’elle est géniale. mais je ne suis pas libre samedi ! ● Activité 3 B. bonjour Luc ! ❍❍ Dis-moi. qu’est-ce que tu fais ? ● Moi. ❍❍ Un spectacle de marionnettes ? Heu… non. c’est samedi et dimanche au resto Le Provençal. c’est une super idée. j’ai deux entrées pour le concert de M samedi soir. On prévient Luc ? ▲▲ Ok. ● C. ▲▲ Ah ouais.

et de l’accès à ton profil.L. ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. Pour elle. Activité 6 A. ● Pour vous. Aujourd’hui. ou d’une invasion supposée.Transcriptions des enregistrements 4 SOCIÉTÉ EN RÉSEAU Activité 2 B. vous êtes sociologue et historienne. et. ❍❍ Oui. bonsoir ! C’est la période de l’année dont tout le monde rêve. Quelles en seront les conséquences sur Terre ? Le réchauffement de la planète ? Les changements climatiques ? 4. vous êtes Capitaine de gendarmerie. mais il ne faut pas exagérer. Mesdames. C’est quand même incroyable qu’on ne puisse pas sortir de ces réseaux ! Une fois qu’on y est. c’est vrai . des invités de prestige. nous y consacrons presque 3% de l’éco- LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2 . Elles sont devenues pour la plupart d’entre nous un grand moment de retrouvailles en famille. 2. la privation de liberté s’est toujours faite graduellement. on construit des routes qui détruisent les paysages et on transporte du pétrole sur tous les océans. ❍❍ Ben moi je ne peux pas m‘en passer : tout passe par ça. l’apparition des caméras de surveillance ne présage rien de bon. Ce n’est pas encore aujourd’hui que je vais ouvrir un compte ! T’es pas d’accord avec moi. finalement. on a tous invité un fantôme à être ami avec nous ! ❍❍ D’accord. c’est aussi une machine dont on se sert trop. En effet. 1. Quelle est leur véritable utilité. Elle s’améliore constamment : elle est de plus en plus performante et de plus en plus sûre. Mesdemoiselles. Madame. Mais. Mesdames. et ils supposent que c’est l’activité humaine qui provoque cette diminution. dans Parlons-en : les caméras de surveillance. j’en profite ! ● nomie familiale. Monsieur. Il est très difficile de s’opposer à des mesures prises pour votre bien ! ● M. un thème dont tout le monde se préoccupe. mes sorties. En août. Disons que si on regarde l’Histoire. bonsoir ! C’est un gaz dont la Terre a besoin pour se protéger contre les rayons ultraviolets du soleil. nous allons souvent (peut être trop souvent) chez le médecin ou à la pharmacie. Messieurs. et elle a toujours pris le masque positif de la lutte contre la criminalité. je n’aime pas trop être considéré uniquement comme un consommateur. ❍❍ Bonsoir. Vous savez qu’il y a sur la Toile plein de comptes de personnes qui sont déjà mortes depuis des années ? Statistiquement. Tu as bien vu : on a quasiment aucun contrôle sur notre identité numérique. et je fais attention. Alors. qui sont loin. de compte. devons-nous renoncer à l’utiliser ? Quelles sont les alternatives ? C’est le sujet de notre débat de ce soir. c’est c’est exact. Messieurs. S. elles provoquent un exode massif vers le soleil et les plages. on est condamné à y rester. Canneau. mais je ne le consulte que pour avoir des nouvelles de mes amis. jusqu’à quel point notre vie privée est-elle menacée ? Pour en parler. ou le terrorisme. Nico ? ▲▲ Moi j’en ai déjà un. qui fait beaucoup de bruit et pollue nos villes. pour être sûrs de la conserver. vous êtes ce qu’on appelle un homme de terrain ! Vous semblez partagez l’opinion de Mme Pariot. ce n’est pas ça le problème : tu sais très bien qu’en quelques clics tu peux décider de ton statut. J’y mets très peu de choses. Activité 8 A. Mais les scientifiques ont découvert que cet élément diminue régulièrement dans l’atmosphère. Dany. les infos qui m’intéressent… ● Et ça ne vous dérange pas que toutes vos informations personnelles soient revendues à des entreprises ? ▲▲ Si. spécialiste des questions de sécurité. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Mme Pariot. ● Mais non Claire je ne te parle pas de ça. 3. ❍❍ Moi j’assume : après tout. mes contacts. bonsoir. Mesdemoiselles. nous les attendons avec impatience de septembre à juillet. Bonsoir à tous ! Ce soir. quand je reçois des publicités ou des offres intéressantes.

l’efficacité. n’est-ce pas ? ▼▼ C’est exact. je ne suis pas d’accord : parce que même si je n’ai pas accès aux chiffres. je crois qu’il y a deux niveaux. d’un côté. Mais en même temps. ● Alors vous. je ne crois pas que ces craintes soient fondées. ● Eh bien le débat promet d’être enrichissant et animé ! Restez avec nous. dans un quartier que je connais par cœur. nous revenons après un espace publicitaire. bonsoir. Heu. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2 . En travaillant sur ce reportage. ❏❏ Bonsoir. elles fonctionnent comme le regard d’un père pour des jeunes qui souvent ont des rapports familiaux difficiles. et vous êtes notamment l’auteur d’un reportage sur votre quartier à Marseille. vous. c’est une question morale. Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. Les enregistrements ne sont gardés que trois mois. UU Oui. surtout la nuit : je crois qu’il y a un effet psychologique indéniable qui contribue au « vivre mieux ». dans mon quartier je vois une différence entre la situation avant l’installation des caméras. elles sont très fréquemment vandalisées. ● Mme Draman. et de l’autre. mais pas pour les mêmes raisons. je ne vois pas en quoi cela pose un problème pour la vie privée. Effectivement. et vous tenez un tout autre discours. S. heu réelle ou pas. j’ai mesuré toute la complexité du problème. Je ne pense pas qu’il faille avoir peur des caméras. c’est bien ça ? ■■ Bonsoir. Les caméras canalisent toute la haine des populations jeunes. vous. ● Lucien Rhodes. Pascal Lenne. elles ne dissuadent absolument pas les malfaiteurs et qu’elles sont donc inefficaces. ● En tant que directeur de CamReport.L. ▲▲ Oui. les caméras de surveillance n’ont pas diminué la criminalité. vous êtes cinéaste. et aujourd’hui. et vous n’êtes pas exactement du même avis. les caméras ne filment que des lieux publics. il suffit de faire un tour dans une gendarmerie pour se rendre compte qu’en fait. Monsieur Lambert. bonsoir. De plus. vous êtes mère au foyer. l’espace privé qui doit demeurer absolument inviolable. Les gens sont maintenant plus rassurés. ils sont ensuite détruits. vous êtes Président de l’Association pour la Défense des Libertés Individuelles. la plus grande société de vidéosurveillance du pays. vous voyez les choses autrement. Ce regard omniprésent est peut-être la dernière chose qui empêcherait ces jeunes de franchir le pas de la délinquance.Transcriptions des enregistrements 4 SOCIÉTÉ EN RÉSEAU tout-à-fait. Centre de Recherche et de Publications de Langues.

je serais la techno ». ça peut pas être Juliette Binoche. qu’est-ce que vous verriez ? Comment serait le paysage ? Comment serait le ciel ? La terre ? De quelles couleurs ? Est-ce qu’il y aurait des parfums. Allô. ● Alors. Qu’est-ce que je vous offre ? Salut. Mais à 19h00 ils doivent diner : tout sera prêt. ● ❍❍ Madame 2. Je leur fais prendre un bain ? ● Oui. très ! Attends. » ● Et. oui. tes indications étaient très claires. entrez ! Vous avez trouvé sans problème ? ❍❍ Oui oui. Je vous écoute. dans le désert du Sahara. Paul. Imaginez que vous partiez pour un voyage. ta revue. vous vous souvenez qu’Anatole est allergique au chocolat ? Alors. Vas-y entre ! ▼▼ Salut ! ● (Qu’est-ce qu’il est mignon !) ● Activité 7 A. Nespopoulos ? J’ai lu votre C. je vous attends vers 17 heures. Il faudra d’abord les aider avec leurs devoirs : Anatole doit apprendre une poésie pour la réciter devant sa classe. il vous suffira de faire réchauffer les plats. revoir leur cahier de textes. Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. des odeurs ? Comment est-ce que vous vous sentiriez ? Content ? Inquiet ? Tranquille ? Bien ? LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2 . vous savez que Lucie a peur du noir. Hum… Qu’est-ce que tu lis ? ❍❍ Un portrait chinois. alors je vous donne donc quelques recommandations pour les jumeaux. comme d’habitude. C’est bon pour vous ? ❍❍ Oui oui. ● Je vous appelle pour jeudi : finalement la soirée risque de se prolonger. ● On se voit demain ? j’apporte quelque chose ? Du vin ? Bonjour ! Entrez. ça y est je vois ! Mais tu sais que Roger Federer peut lui aussi mettre des T-shirts-rayés ! Elle est nulle. ▲▲ Bonjour ! Enchantée ! ● Mais asseyez-vous donc. Vous avez fait de brillantes études ! Asseyez-vous. entre les deux autres… ❍❍ Allez. d’accord ? ❍❍ D’accord. Vous devez aussi leur lire une histoire. d’accord. le livre est sur la table de nuit de Lucie. pour le dessert. je m’en souviendrai.Transcriptions des enregistrements 5 PORTRAITS CROISÉS Activité 1 B.L. (Mon dieu. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Martine ? bonjour Madame Jullien. ● Ok. après diner. je vous en prie. Attention.. Je te présente ma collègue. je vous en prie ! ● Merci. d’accord ? ❍❍ Oui. et je crois qu’elle déteste la techno. et nous ne pensons pas être de retour avant minuit-une heure. ● ❍❍ Ok. à jeudi alors ! ● ❍❍ Oui. Il faudrait les faire réviser et réciter. S. heu… j’en sais rien ! C’est quelqu’un de connu ? ❍❍ Oui. ● Hum… Un T-shirt rayé !. 1. d’accord. Tu as le choix entre ces trois-là.. Ah. je serais le printemps. Est-ce que vous partiriez seul ? Si vous étiez maintenant dans le désert. regarde. et ils doivent être au lit à 21h00. je te donne un dernier indice : « Si j’étais un vêtement je serais un kilt ou un T-shirt rayé ! ». et Lucie a un contrôle de mathématiques le lendemain. je vous écoute. si vous étiez en train de marcher dans le désert. ● ● ▼▼ Merci Assieds-toi. il y a des crèmes au caramel dans le frigo. Je vous prépare une petite note. Activité 2 A. Entrez. de qui on parle ? « Si j’étais une saison. ● Hum. comme il est beau !) ❍❍ Bien. ❍❍ Oui. si tu veux ! ! Activité 6 A. Écoute : à ton avis.V. laissez la petite veilleuse. ❍❍ Et pour la lumière ? J’éteins tout ? ● Non. Marie. pas de problème. elle est trop classique. etc. je t’aide : « Si j’étais une musique. Alors… Déjà. Maintenant. pas de problèmes.

décrivez ce cube. un cube en plein désert ! Imaginez ce cube…. et au bout d’un certain temps. encore… Vous marcheriez pendant un bon moment. vous verriez un cheval… Le cheval serait maintenant à 200 mètres de vous… Comment serait ce cheval ? Imaginez-le… : de quelle couleur serait-il… ? Est-ce qu’il partirait ou bien estce qu’il resterait près de vous… ? Que feriez-vous… ? Qu’est-ce qui se passerait ? Vous recommenceriez à marcher dans le désert. puis vous vous arrêteriez pour contempler le paysage. Ouvrez lentement les yeux. vous verriez devant vous un cube. S. et racontez entre vous votre rêve. avec de plus en plus de violence… Ce serait une véritable tempête de sable… Que feriez-vous alors ? La tempête se calmerait maintenant et le vent aussi… Le paysage serait complètement tranquille et calme… Vous reprendriez votre route.Transcriptions des enregistrements 5 PORTRAITS CROISÉS Vous continueriez à marcher… Vous marcheriez encore.L. À l’horizon. et. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2 . Centre de Recherche et de Publications de Langues. le vent soufflerait et le sable se soulèverait… le vent soufflerait. Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. Qu’est-ce que vous feriez ? Reprenez lentement conscience de votre corps et revenez en classe. Décrivez vos sensations et vos impressions à la vue de ce cube. au bout de quelques minutes.

❍❍ HEIN ??? Oui la mer. est reparti en oubliant ses deux enfants aux toilettes. ma mère nous mettait dans le parc. et lui devait avoir. là on dirait la Côte d’Azur. Y’avait plein de gens connus… Mais la plus belle c’était Sophie. Activité 3 B. On était voisins. bon évidemment. S. ● T’as une tête marrante. D. j’avais eu des invitations. c’est Sophie là aussi ! ❍❍ Oui. ouais… ● ❍❍ Ben ● ● ❍❍ Au Vous êtes où... comptez-vous combien vous êtes avant de partir. à gauche. s’était arrêté faire le plein à une station service. elle nous avait à l’œil comme ça.Transcriptions des enregistrements 6 QUAND TOUT À COUP… Activité 1 B. 7 ans. ● ❍❍ Ben ❍❍ Voilà. il a déclaré. On avait fait une fête chez les parents de Sophie comme ils étaient partis en vacances. l’amour…. sur l’autoroute du sud. L’été est enfin là. ouais. tu l’as connu l’année dernière pour mon anniversaire ! ● Non !! J’le reconnais pas du tout !! ❍❍ Ben si. ● Ben dis donc t’as l’air pensif. ● Ah oui. confus. j’ai vieilli hein ! ● Oui ben t’étais mignon comme tout hein ! Et regarde cette bouille là. c’est l’amour de ma vie. non. ouah ! ● F. cette association de malfaiteurs qui terrorisait les habitants du 13e arrondissement de Paris en attaquant ceux qui téléphonaient dans la rue. Léo. habillés comme ça ? Paradise à Cannes. Ah. Ah. Deux individus soupçonnés d’appartenir au Gang des Portables. mes parents le gardait souvent. et que le fait d’avoir enfin des vacances ainsi que la chaleur l’avaient perturbé. elle est vraiment super belle sur cette photo. ● Ah. j’sais pas moi. t’avais quel âge ? ❍❍ Ouf. j’te reconnais pas du tout! ❍❍ Ben… ● Qu’est-ce que t’as changé hein ! ❍❍ Ben. et puis vous formez un couple atypique! ❍❍ Ben ouais. ❍❍ Non. ben vous êtes trop mignons. et vous vous préparez peut-être à partir en vacances : un conseil. c’était Carnaval. Mon grand père avait caché les œufs au chocolat. 1 an je pense ! ● Ah… c’est qui l’autre bébé ? ❍❍ Ben c’était mon super copain. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Au cours de la soirée. E. Qu’est ce qu’on a rigolé ! ● Oui ben. j’y suis allé en vacances l’été dernier. oui. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/3 . je crois que c’était le Réveillon 2004. on avait la maison pour nous. c’est qui Carlos? ❍❍ Ben mon cousin. c’était pour mes 20 ans. Ohlalala. A. l’indienne avec un mort vivant. du coup on était inséparables. Un père de famille qui. je pense que c’était l’hiver 95. on était parti en vacances à Chamonix. Je suis avec mon frère et Carlos. sur le port. ben écoute euh. le soleil… ça fait rêver… ● ❍❍ Ouais Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. à la campagne. c’était une soirée super select’. cependant. Ah. quelle classe ! oui. pfff on est super jeunes. ils habitaient en banlieue parisienne. ● B. t’es où là ? j’suis là. ● Et pourquoi vous êtes déguisés. Là je suis avec mon frère Antoine. les bateaux. ● Vous avez l’air amoureux dis donc !!! ❍❍ Et oui. je suis avec Sophie… ma copine. ont été arrêtés dans une boutique de téléphonie. ● Ah ouais. c’était pour le réveillon. ● Ah c’est chouette ! ❍❍ Ouais. Ah ! Ben dis donc t’aimais la neige !?! ❍❍ Ouais ! J’adorais faire de la luge.L. c’était au tout début de notre relation. Interrogé au commissariat local. et vous étiez où là alors ? ❍❍ Eh ben là donc. C. là c’est Pâques. on est chez mes grands parents. ● T’es où là? ❍❍ C’est à Toulon. qu’il avait eu une année difficile. moi j’avais 9-10 ans. Ah l’amour. ils ont été remis en liberté faute de preuves.

Il ne supportait pas de laisser s’exposer au regard de tous celle qu’il appelle la femme de sa vie. Et c’était mon ami Marc donc. J’étais parti à Paris. Alors figure-toi que. . Activité 6 B. 1. l’interphone a à nouveau sonné.. J’avais bien réfléchi au menu et mon idée c’était de créer la surprise. euh. il est rentré et il m’a volé mon rôti. samedi dernier j’étais seule chez moi parce que mes parents étaient sortis et j’avais décidé de préparer un petit dîner sympa pour mon petit ami et quelques copains. ● ❍❍ Bon LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/3 . 1. il m’est arrivé une drôle d’aventure. ❍❍ Et alors ?! ● Je venais de mettre le four en route. tu t’es précipitée à la cuisine… ● En courant… ❍❍ Oui. j’sais pas. ❍❍ Oui. qui m’appelait pour me dire qu’il avait oublié les clefs chez lui et que je devais être à 7 heures devant l’appartement pour pouvoir lui ouvrir… Donc à six heures et demi. en effet. aucun nouveau témoignage n’est venu s’ajouter à celui de ce couple qui affirmait avoir vu un OVNI survoler la région. Alors Lucie est allée répondre à nouveau.. Alors elle est allée répondre mais il n’y avait personne. Toujours pas d’explication pour les traces circulaires inexpliquées remarquées dans la campagne corrézienne..Transcriptions des enregistrements 6 QUAND TOUT À COUP… Pas de nouveaux développements sur l’affaire des dossiers piratés de la CIA. S. a prétendu qu’il avait agit par amour et jalousie.. minuit à peu près. j’avais fait les courses et j’avais étudié les recettes que je voulais faire. Il a cependant démenti la rumeur qui accusait un agriculteur s. et tout à coup. et comme il travaillait toute la journée il m’avait laissé un jeu de clefs. Le touriste qui avait tenté de casser la vitre protégeant la Joconde au Musée du Louvre hier. ● 2. Alors voilà. l’an dernier. ❍❍ Ah ben oui ça c’est vrai hein ! ● Bon. Activité 6 A. la nuit de dimanche à lundi j’étais chez Lucie. ❍❍ Ah oui et qu’est-ce que c’est.. la veille.. Mort à Verdun.. et qui étaient devenues un sujet de spéculations ces dernières semaines . ● 3. `Faut que je te raconte.. ● …et j’avais oublié de fermer la porte du four… ❍❍ Oh la la ! ● La porte du jardin était grande ouverte et il y avait des traces par terre. Alors il devait être. mais que pour l’instant aucune piste n’était privilégiée. chez mon ami Marc. ● Et mon portable sonne.L. mais toujours personne !! ❍❍ Non !! ● Si si si ! Alors bon. ils sont arrivés juste avant les invités et puis. j’ai refermé le livre que j’étais en train de regarder. L’Histoire parfois nous joue des tours. Le porte-parole de la CIA a confirmé hier que certains dossiers avaient effectivement été piratés. Et j’étais au Louvre donc. j’ai entendu un drôle de bruit dans la cuisine. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Bon. ❍❍ Ah ben bravo !! Haha !! Alors qu’est-ce que vous avez mangé ? ● Ben j’ai téléphoné à un service de pizzas à domicile. parce que j’ai la réputation de ne pas savoir faire cuire un œuf. Jean-Christophe Charland n’avait jamais connu son arrière petitefille qui s’est déclarée très émue par l’envoi de ce colis inattendu. près de Cluzet. Dix minutes plus tard. Christine Charland a été surprise hier de recevoir un paquet par la poste : il contenait les lettres que son arrière grand-père avait envoyées à sa femme pendant la Grande Guerre. j’ai entendu un drôle de bruit dans la cuisine… alors. quelques minutes plus tard la même chose ! Bon alors là on a commencé à s’inquiéter hein… ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. qu’est-ce qui s’est passé en fait ? ● Je crois que c’était le chien de la voisine. et quelqu’un a appelé à l’interphone de la porte d’entrée.

euh un peu effrayées hein. sans. on a attendu alors un petit peu. on a refermé la porte. y avait personne ! ❍❍ C’est pas vrai ! ● Si si. ❍❍ Ah bon. …à 6 heures 30. alors bon. les invités étaient ravis. jusqu’à. ❍❍ Oh la la ! Oh la la ! Personne n’avait de clés quoi ! ● Personne n’avait de clés. Centre de Recherche et de Publications de Langues. on a commencé à s’inquiéter hein. et arrivées au premier étage on a entendu un éclat de rire. et rien. on est restées là. ❍❍ Oh la la ! ● Total de l’opération. 2. quand je cherche les clés. on va descendre. des fantômes hein ??. finalement. alors. que ma poche était trouée et que j’avais perdu les clés. parce que c’était minuit. Lucie elle a ouvert d’un coup et on a vu quatre enfants qui partaient en courant au bout de la rue. je prends le métro. on a descendu les escaliers en… en courant. ben c’est très bien ! ● Ouais. alors là. j’ai payé le serrurier. Bon alors on a accéléré tu vois. on a eu juste une belle peur quoi ! ❍❍ Ah je comprends ! ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. surpris. pourtant j’y crois pas. heu prêts à l’ouvrir au premier signal. sans faire de bruit comme ça. Bon alors moi je commençais à penser qu’il y avait des. Bon. S. Bon alors là. Alors. la sonnette a sonné. et on est allé jusqu’à la porte.L. alors bon on s’est dit.Transcriptions des enregistrements 6 QUAND TOUT À COUP… les pizzas ont été délicieuses. jusqu’à la porte d’entrée. j’ai refermé le livre que j’étais en train de regarder. et on est resté derrière à attendre. ça m’a couté 200 euros et j’ai du repartir deux jours plus tôt que prévu ! ❍❍ Oh ! Pas de chance ! ● 3. Bon. je suis devant l’appartement et je me rends compte quand je. sauf que j’ai décidé que plus jamais je ne ferai la cuisine. tu vois. hein. on a ouvert. Bon. donc on a dé appeler un serrurier. et puis à nouveau dring dring. hein ! Bon. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 3/3 . et à 7 heures j’arrive.

Alors nous avons pris la décision de changer radicalement notre façon de faire. et j’ai peur que. dès maintenant. il a fallu que nous restaurions la ferme. Locuteur 1 Moi je pense que c’est une initiative intéressante. Activité 2 B. mais nous avons pris le maximum de précautions. ben… ici. l’uranium s’épuisera un jour. S. et en réduisant le nombre des animaux eh bien nous sommes parvenus à maintenir une production suffisante pour leur alimentation. etc. et nous en avons bien besoin. Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. ça. Avec l’arrivée massive de touristes. Que fera-t-on quand le pétrole ne sera plus disponible ? Il faut que les responsables politiques réfléchissent sérieusement. 4. la faune et la flore en seront les premières victimes. Activité 3 A. Il est donc nécessaire que nous trouvions d’autres formes d’énergie. vous êtes aujourd’hui le propriétaire de la plus grande ferme bio de France. les chemins de randonnée vont se transformer en autoroutes. avec toutes les conséquences que nous connaissons : chômage. c’est sûr. Nous dépendons beaucoup trop de l’énergie nucléaire. L’énergie hydraulique. Or. comme toujours. J’ai peur que nous ne soyons pas capables de remplacer l’uranium par autre chose. et si on n’en fait rien. nous avons mis en place les premières actions qui nous ont permis de passer au bio. un jour. que nous semions des céréales et que nous supprimions les pesticides. à des alternatives. Je pense que le bois et heu. le danger était de voir nos récoltes compromises par des maladies. 1. l’agriculture traditionnelle était au point mort. nous ne soyons pas capables de le faire. Cela dénaturerait le village. c’est exact : avec des amis passionnés. Le contraire provoquerait une catastrophe à échelle mondiale. départ des jeunes vers d’autres villes. ça paraît inépuisable et potentiellement non polluant. à condition de lui conserver son style original. tout s’effondrera ! Autant en profiter pour faire venir les touristes ! Locuteur 2 C’est scandaleux ! Le manoir fait partie de notre patrimoine. Locuteur 4 Cette idée me fait peur. Expliqueznous comment a commencé cette aventure. Mais nous savons que les barrages peuvent causer de grands dégâts écologiques. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Locuteur 3 Un hôtel ? Pourquoi pas ? Je trouve que c’est une solution pour préserver le bâtiment. il y a seulement quelques années. Nous devons éviter les abus comme la surexploitation du milieu. et. la biomasse seraient une solution durable si on se donnait les moyens de parvenir à une production suffisante et contrôlée. nous avons cherché des renseignements sur l’agriculture bio puis dans le but de nous rendre autonomes. plus propres et surtout moins dangereuses.Transcriptions des enregistrements 7 CHANGER POUR AVANCER Activité 1 B. De toute façon le manoir est abandonné. lorsque nous serons obligés de remplacer l’uranium. Si nous ne proposons pas d’alternative aux énergies fossiles. et je redoute que la généralisation de cette technique entraîne des catastrophes irréversibles. 2. je crains que nous allions à la catastrophe. Je suis sûr que l’arrivée des touristes sera un plus pour l’activité économique du village. Nous ne pouvions pas concurrencer les grandes fermes industrielles des alentours. et il est hors de question de le vendre à un promoteur immobilier. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/1 . ● C’est à ce moment-là que l’idée du tout-bio vous est venue ? ❍❍ Oui. Bien sûr.L. 3. Les infrastructures aussi vont être rénovées. ● M. Locuteur 5 Cela va sans doute créer des emplois et faire que les jeunes restent ici. Fohrs. ❍❍ Alors. notamment de la forêt amazonienne.

bibliothèque. Bonjour madame. laisse-moi un peu de temps… ● Ma décision est prise. merci ! ● 7. et je trouve que tu es injuste de m’accuser alors que j’ai passé toute ma journée à travailler. ● D’accord. ils sont ensemble ! ● 2. ❍❍ Mais.L. Mais qui va réserver ? Je t’avoue que de mon côté je n’ai pas une seule minute à moi. Alors. je suis désolé. on part bientôt en vacances ? ❍❍ Oui. 6. je m’en charge. ❍❍ Mmmh. moi je suis un peu juste en ce moment. je ne reviendrai pas dessus. je t’assure. ● 5. ❍❍ Salut Marie. super. Je veux que tu quittes l’appartement d’ici ce week-end. si tu veux. ne fais pas ça ! Je vais changer. Elle était magnifique. Camille ? C’est Jérôme. non ? ❍❍ Oui. S. je cherche à contacter Mme Annie Dumont. ● Tu sais quelle heure il est ? ❍❍ Aahh. ● ❍❍ Non. Je l’ai vue hier.Transcriptions des enregistrements 8 OBJET DE RÉCLAMATION Activité 1 A. je te laisse lui demander. Je suis désolée pour Sophie. ● Dis-moi. de la Banque Populaire. quand tu rentreras on partira tous ensemble avec maman. tu peux lui demander s’il a toujours le livre sur Mai 68 ? Je dois le rendre à la . ● Hum. il est sorti. ● Maman m’a dit que tu lisais des histoires de pirates en ce moment ? Ça te plaît ? ❍❍ Oui. et de naufragés ! Quand on arrivera sur la plage je vais cacher un trésor ! ● Un trésor ? Alors il faudra bien le cacher ! ❍❍ Mais oui ! Tu viens bientôt ? ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. je sais. je crois que nous sommes tous d’accord : le voyage en Martinique est une excellente idée. il faudrait voir avec Gaëlle. pourquoi ? ❍❍ Aaaah. ● Je ne le verrai pas d’ici demain hein. Corinne. Allô. ● 3. c’est trop bête. ❍❍ Ok. je préfère que tu me dises la vérité. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2 . bon. tu ne peux pas savoir… ❍❍ Mais tu n’es pas retourné à la station ? Tu ne l’as jamais revue depuis ? ● Qu’est-ce que je pourrais faire ? Tu n’aurais pas une idée ? ❍❍ Tu pourrais peut-être mettre une annonce ? Romain m’a dit que ça avait marché quand il avait fait ça pour Julie : depuis. cette fois c’est fini ! ❍❍ Non Corinne. j’étais en réunion… ● Écoute. Merci. je t’en supplie. il faudrait peut-être les appeler pour Activité 2 C. elle m’a dit qu’elle t’avait quitté. s’il vous plaît. s’il vous plaît ? C’est assez urgent. ❍❍ Oui. Allô. oui ça va. ma puce ? toujours pas… Mmmh. Bonjour Emma. je ne te croirai plus jamais. ● Tu as des nouvelles de l’agence. 4. André. André. 1. ❍❍ Mme Dumont est en réunion en ce moment. je n’ai rien à me reprocher ! Je suis fatigué. je ne sais plus quoi faire. ❍❍ Écoute. sœurette. mon bonhomme. William est là ? ● Non. mais je lui transmettrai le message si tu veux. je suis… désespéré. OK ? Il faut que j’y retourne. Je te quitte. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Je te jure. c’est de la part de…? ● Mme Sauge. tu peux encore arranger les choses : Sophie est impulsive. Jérôme. ça va ? ❍❍ Salut Philou . je peux vous aider ? ● Pouvez-vous lui dire de me rappeler au 06 43 56 52 78 avant 17 heures. tu sais qui s’occupe de l’anniversaire de maman ? Pour le cadeau. niveau argent . mais elle a de l’humour et un grand cœur… ● ❍❍ Salut savoir s’ils ont prévu des visites cette semaine. j’ai essayé de t’appeler pour te prévenir. mais mon forfait était fini ! ● Je n’en peux plus André.

tu tu n’avais pas une réservation d’hôtel pour cette nuit ? ● Si. non ? ● Oui.achatsenligne. ❍❍ Tu n’avais pas son numéro de téléphone avec toi ? ● Oui. ou consultez notre site Internet www. ça a presque disparu… ❍❍ Mais je ne comprends pas. je suis désolée de te déranger. ❍❍ Oui. bonsoir Fabienne. Et comment tu m’appelles. J’avais demandé à une dame de surveiller mon sac. mais à mon arrivée il n’y avait personne.nrp pour commander votre appareil en bénéficiant du tarif préférentiel de 99 euros. Vous partez en voyage ? Vous avez besoin d’un appareil photo performant. Mais qu’est-ce qui se passe ? Tu as vu l’heure ? ● Ouais. ❍❍ Qu’est-ce qui t’arrive ? Rien de grave ? ● Ben… je sais pas encore… Le problème. c’est mon ami Jimmy qui devait s’en occuper. Il faudrait que tu l’appelles pour qu’il vienne me chercher. tu sais que je suis partie à Avignon pour le concert de Billy Comb.. c’est toujours satisfait ou remboursé ! Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión.Transcriptions des enregistrements 8 OBJET DE RÉCLAMATION Activité 6 A. et à l’arrivée mon téléphone avait disparu… avec tout mon argent. s’il te plaît ! ● climatiques que vous rencontrerez. là ? ● Il me restait deux euros en poche. j’ai trouvé une cabine à pièces dans un bar. Et n’oubliez pas : avec Achats en ligne. enfin. Centre de Recherche et de Publications de Langues. et comme je n’ai pas pu le contacter… Il faudrait que tu entres sur messagerie Internet et que tu retrouves le mail que Jimmy m’avait écrit : il doit y avoir son numéro de téléphone. c’est que je suis là. ça m’a pris une heure ! J’ai bien demandé à un monsieur de me prêter son téléphone portable. Appelez-nous dès maintenant au 08 45 76 90 62. Si vous nous contactez dans les 10 minutes. ou… c’est elle qui a tout pris !. et les téléphones à pièces. ❍❍ Oui. à Avignon. mais il faut que tu m’aides. quelles que soient les conditions LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2 . mais il a refusé . Mais fais vite. Allô ? Lucie ? ❍❍ Heu oui. léger et facile d’utilisation ? Le Cool-lens Ultra bright X300 est l’appareil qu’il vous faut pour rapporter des images de toutes vos aventures.. mais elle est descendue sans me réveiller. Activité 7 A. mais dans le train je me suis endormie. dans la rue.L. Maxime devait venir me chercher à la gare. heu il est une heure du matin et que je n’ai pas un sou en poche… ❍❍ Quoi ?! ● Écoute. gagnez en plus un étui en cuir spécialement conçu pour votre appareil. S. et tu devais y retrouver des amis.

et pour Ti Pocame. Il se mit à chanter de plus belle : « Oranger. alors dites-nous. À ce moment-là. Ça peut être une séparation ou une mauvaise rencontre… Alors. et il ne se plaignait jamais. le gros diable veut me manger ! ». Mais. Pour oublier ses malheurs. les esclaves inventaient des contes où ils ridiculisaient leurs maîtres. « Oranger. Diane Duchêne.. Activité 11 B. éplucher les légumes. donne des oranges. est-ce que le conte existe dans toutes les cultures ? ❍❍ Oui. Aux Antilles. Et alors de belles oranges bien grosses remplacèrent les fleurs. Une fois dehors. ● Diane Duchêne. pousse.L. on raconte des histoires aux enfants pour qu’ils s’endorment. Mais sa tante ne l’aimait pas du tout. il prit soin de glisser dans sa poche les sept pépins d’orange qui portent chance et que sa marraine lui avait donnés pour son anniversaire. il rêvait souvent à sa chère marraine. certes. S. bien sûr. chaque culture a ses héros typiques. Centre de Recherche et de Publications de Langues. par exemple. et Ti Pocame. Les premières ne fonctionnent pas. ce soir ma tante m’envoie au diable ! » Avant de sortir. et. dans un conte. ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. Elle leur réservait toujours les plus beaux habits. Un soir. C’était pour eux une forme de défoulement. très gentil. très noir. le gros diable veut me manger ! ». où et comment il vit… Puis un problème surgit. mais il finit toujours par trouver la bonne : tous les contes finissent bien. sa tante menaçait de le donner au diable. pousse. On dit qui il est. Il faisait noir. Mais Ti Pocame était un garçon courageux. pousser. … Et. Ces deux fils avaient toujours droit aux bons morceaux de viande. et. dans toutes les cultures. ● Hum. la tante ordonna à Ti Pocame d’aller cueillir un piment afin d’épicer le repas. et ensuite le héros est présenté. mais celle-ci se mit à foncer sur lui comme une boule de feu : « le diable ». La boule de feu était toujours là. les contes étaient aussi un divertissement d’adultes. pousse. la nuit l’enveloppa tout entier. Ti Pocame était très adroit. Ti Pocame les cueillit et les envoya sur le diable. TI POCAME Il était une fois un petit garçon.Transcriptions des enregistrements 9 IL ÉTAIT UNE FOIS… Activité 2 B. dans ses colères. surpris mais surtout ravi. C’est donc l’une des fonctions universelles du conte. nourrir le cochon et les poules. Et les branches de l’arbre se mirent à pousser. donne des oranges. Il prit garde à faire le moindre bruit afin de ne pas se faire remarquer par le diable. alors qu’ils étaient à table. mais y en a-t-il aussi pour les adultes ? ❍❍ Bien sûr ! Traditionnellement. grandir et grandir encore devant Ti Pocame. Ainsi. ● Les contes sont pour les enfants. très courageux. ● Et est-ce que tous les contes ont la même structure ? ❍❍ Oui. Ti Pocame était puni injustement. chez qui il aimerait bien partir vivre un jour. pensa : « C’est sûr. est-ce que les contes sont les mêmes partout ? ❍❍ Oui. aux os. il vit une petite lumière comme celle d’une luciole. Soudain. Les animaux symboliques sont aussi différents. pousse. la boule de feu éclata et un vilain diable apparut. Ti Pocame ne perdit pas son courage. Souvent. sors tes branches. le rôle du méchant est très souvent représenté par un loup. le gros diable veut me manger ! Oranger. sors tes branches. Habituellement. les vieux habits. Ti Pocame faisait toujours toutes les corvées : aller chercher l’eau à la rivière. tout poilu avec des longues griffes au bout de chaque doigt. dans les contes européens. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/2 . Ti Pocame qui était pourtant courageux. le héros cherche des solutions. les contes suivent toujours plus ou moins le même plan : ils commencent par une formule rituelle. bonjour ! ❍❍ Bonjour.. tout de suite. gentil. le héros affronte des difficultés et réussit à les surmonter. C’est alors qu’un oranger sortit de terre et se mit à grandir. très courageux. Et chacune de ses oranges atteignait le diable qui. Ti Pocame lança les pépins d’orange à terre et se mit à chanter : « Oranger. habitait chez sa tante car il était orphelin. Ils permettaient de critiquer les injustices sociales. menaçant Ti Pocame. sans réfléchir. elle lui préférait ses deux fils. vous êtes spécialiste de littérature orale. Et. Ti Pocame sauta sur l’une d’elle et grimpa vers le sommet de l’arbre afin de se mettre à l’abri de la boule de feu qui s’approchait encore plus et toujours plus menaçante. pensa-t-il. comme par instinct. le gros diable veut me manger ! ». Ce petit garçon. très gentil qui s’appelait Ti Pocame.

Il retrouva alors dans sa poche les sept pépins d’orange. la terre s’ouvrit et engloutit le diable. Ti Pocame sauta de son arbre sauveur qui disparut à son tour. Centre de Recherche et de Publications de Langues. Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 2/2 . certain que les sept pépins d’orange le protégeraient de tous les dangers. Ti Pocame se mit donc en route. S. se retrouva enseveli sous les oranges magiques. Il songea à sa chère marraine et décida d’aller vivre chez elle. Lorsque le premier rayon de soleil brilla.Transcriptions des enregistrements 9 IL ÉTAIT UNE FOIS… lorsque le jour commença à poindre.L.

L’île est peuplée depuis peu de temps et on suppose que son nom veut dire l’île aux fleurs ou l’île aux femmes en indien Caraïbes. ● Venons-en maintenant à votre livre. la langue officielle est bien le français ? ❍❍ Oui. mais le créole est très présent dans la vie de tous les jours. elle a fait environ 30 000 morts. ● Alors. c’est très souvent la langue de la famille et depuis 2011 il est enseigné à l’école. directrice de l’association La Martinique à Lyon pour nous parler de son nouveau livre La Martinique. bonjour et merci d’avoir accepté notre invitation. nous partons au soleil ! Nous avons le plaisir d’accueillir Annie Picot. L’esclavage y est définitivement aboli en 1848 et elle devient un département d’outre-mer en 1946. anglaise et française depuis le XVIIème siècle. Pendant deux siècles. n’est-ce pas ? ❍❍ Tout à fait. Annie. ● Une île volcanique. la dernière date de 1929 mais on se souvient surtout de celle de 1902 qui restera pour toujours dans la mémoire de l’île. avant de nous présenter votre dernier ouvrage. Centre de Recherche et de Publications de Langues... merci à vous de m’avoir invité. ● Reproduction autorisée © Les auteurs et Difusión. bonjour. souvenirs d’enfance. Alors. la Montagne pelée est un volcan encore actif. elle est successivement hollandaise. LIVRE DE L’ÉLÈVE • 1/1 . S.L. un peu d’histoire ? ❍❍ Oui. Christophe Colomb débarque en Martinique en 1502. bien sûr. Aujourd’hui. ● Et.Transcriptions des enregistrements 10 JEUX D’ÉQUIPE Activité 4 Mesdames et Messieurs. ❍❍ Bonjour. Cela fait plus de 80 ans qu’il n’y a pas eu d’éruptions.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful