You are on page 1of 2

Deleuze, Gilles. Le bergsonisme [1966], 3ed.

Quadrige-PUF, Paris, 2004

Nous citons les oeuvres de BERGSON d'après des initiales. Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889 : Dl. Matière et Mémoire, 1896 : MM. Le Rire, 1900 : R. L'Evolution créatrice, 1907 : EC. L'Energie spirituelle, 1919 : ES. Durée et Simultanéité, 1922 : DS. Les deux sources de la mor3/e et de la religion, 1932 : MR. La Pensée et le Mouvant, 1941 : PM. - Nous citons DS d'après la 4" édition. Pour toutes les autres oeuvres, nos références renvoient d'abord à la pagination de l'édition du Centenaire (Presses Universitaires de France), puis, conformément aux indications de celle-ci, aux réimpressions 1939-1941. I.- L’intuition comme méthode: “L'intuition est la méthode du bergsonisme. L'intuition n'est pas un sentiment ni une inspiration, une sympathie confuse, mais une méthode élaborée, et même une des méthodes les plus élaborées de la philosophie”. “Elle a ses règles strictes, qui constituent […] ‘la précision’ en philosophie. Il est vrai que Bergson insiste sur ceci : l'intuition, telle qu'il l'entend méthodiquement, suppose déjà la durée. « Ces considérations sur la durée nous paraissaient décisives. De degré en degré, elles nous firent [passé simple, 3ra personne pluriel de Faire] ériger l'intuition en méthode philosophique. Intuition est d'ailleurs [ajœr- loc conj por otra parte, por lo demás, además] un mot devant [antes o ante, frente] lequel nous hésitâmes longtemps » [PM, 1271, 25] [pág. 1]. À Hoffding, Bergson ecrit: « La théorie de l'intuition sur laquelle vous insistez beaucoup plus que sur celle de la durée ne s'est dégagée [un participe passé (féminin) du verbe dégager: liberar, despejar, sacar] à mes yeux [de mis ojos,-oeil: singular de yeux-] qu'assez [adv. Bastante; plus qu’a.: demasiado] longtemps après celle-ci [después de eso]» (Lettre à H{jffding, 1916 (Cf. Ecrits et Paroles, t. III, p. 456) Bien que “l’intuition est second par rapport à la durée ou à la mémoire, et bien que ces notions désignent […] des realités et expériences vécues, elles ne nous donnent encore aucun moyen de les connaître (avec une précision analogue à celle de la science)”. Mais, “la Durée resterait seulement intuitive, au sens ordinaire du mot, s'il n'y avait précisément l'intuition comme méthode, au sens proprement bergsonien […] Et les rapports entre Durée, Mémoire, Élan vital resteraient eux-mêmes indéterminés du point de vue [un participe passé (féminin) de voir] de la connaissance, sans le fil méthodique de l'intuition. A tous ces égards [égard: aspecto, consideración] nous devons faire passer au premier plan d’un exposé l’untuition comme méthode rigoureuse [aussi précise dans son domaine que la science dans le sien” [sien, enne -sjƐ˜n, Ɛn] pron poses suyo(a); les

6-10. on se reportera au livre de M. HUSSON. . pp.siens (los familiares) los suyos-. Presses Universitaires de France. et sur la genèse de la notion. 1 1 Sur l'emploi du mot intuition. aussi prolongeable et transmissible que la science ellemême]. 1947. dans les Données immédiates et Matière et Mémoire. L'intellectualisme de Bergson.