selonttn dernierpré-définiavecune La miseen placede l'euro va se detnander progressive rnodilications à intégrerdans ... stratégie. des montéeen cl.

rarge de Les caractéristiques la future zone Euro à I I par <lN>, c'est à dire, les pays qui ferontpartiedu l"'cercle sont: de o unepopulation 260 rnillionsd'habitants o Un PIB de plus de 5 000 rnilliardsde Dollars. mondial o 17% du comtnerce comnerciaux I'Europc rle desl5 sontdeséchanges o60% deséchanges tn utaires. intra-com tuta sontL'Allenragne, l'Autriclre, Belgique, la I'Espagne, Les l l payschoisis les et la Finlande,la France,I'lslande, l'ltalie, le Luxernbourg, Pays-Bas le Portusal. signele 7 l;éwier 1992à Maastricht Le traitésur I'Union Européenne définit les à urrique. Ces conditionsindiquentaux conditions participation la rnonnaie de sur états membresles meilleursniveaux de perfonnarrce lesquelsil doivent pour queleur monnaie rentredansla zonc llrrro. s'aligner repose 5 critères sur Cettenotionde convergence : o Un déficitpublic annuleinférieurà 3ol,du MB et si ce critèren'est pasobtenu, clu unedettepubliquebrule inférieure:i60%n PIB. pas performances o Une inflationqui n'excède plus<lel5Vo, les troisnreilletrrs nationales 1'Union. de o Une monnaiequi rcspecteles nrargesnonnalesde fluctuationdu système monétaireeuropéen. pas o Destauxd'intérêtà long tennene dépasserrt plusde 2Yo,larnoyenne 3 des qui , étatsmembres ont lestaux lesmoinsélevés. Il restele critèretrès irnportantque les rnédiasobligentde mentionner:
I !:

o L'indépendancedes banque cetrtralesnationales vis à vis de leurs gouvernements respectifspour pouvoii participer au système européen de centrales. banques
//pq/\

ollt clc les Les étapes plus itnportatrlcs l'tJrriorlIiuropéenltc été: rltt crrt'opéertttc cltarllon ef tle l'acicr . 1951 Créalion cle la cornrrrrrrrau{é l' l; c (C.E.C .A)par 6 pay s : l a l l c l giq t r c .lr t l{ c llr r b liq t r c é c lé r a le l'  llc r n a g rr ea ct I'ltalie, le Luxerttbottlg lcs l)itys-llas. France, I-c traité signé par les pays fondateursde la CEC stipulait qtle les (r pays les éconotnicltrc, tl'rrne cotntnunauté é{aientrésolusà fonder par l'irrslarrration premières assisesd'nrte cotntntrnatttéJrltrs large et plrrs lrrofonde entre tles peupleslongternpsopposéspar des divisions sattglantes. /957 : TRAITE de ROME Les six pays de la CECA créent à Rorne la cornrnunautéécortotrticlue eilropéenne (CEE) et la conttnttnatrté cle l'énergie a{clntique (CEti ott

EURATOM).
errtre cl'un tnalclréconrlrun, délrourvuclebar.rières L'objectif est I'instauration cst L'élérnentcssentiel I'abolitiorrclcsclroitscle douane,la les étatsmernbres. et de ainsi aux irnporta{ions aux cxpodalions rnarclrartdises lcvéedesrestrictions dcs serviccset dcs que des obstaclesà la libre circulation dcs persottttes, capitaux. paracltèvc (ll:li. l)clluis ccttc clatelcs éclrangcs la l9(t8 L'Urrion Douarrièr'c (llrlr rrc sont plrrs sounrisà des droils cle entre les états rle la cornmerciaux douane. 1986: Par I'acte unique errxrpécnclrri consti(rrela prernièrenroclificatiorr lcs des de substarrtielle traités cle la corntrtrrnarrté. pal,s de la CIIE déciclerrt lc ré a l i se rl e marc héi ntéri c urav l t r t la lir r l9 ( ) 2 . lls r lr o o la r n c n t r r r v o lo r r téd c cli'er un union polititlrrc. le 1992 : Le traitéde Maastricht.Il rr'cstpas scrrlcrnerrt trailé qui est à l'olilrirrc dc I'Euro. En eflct les étals décidcnl d'adoptel err procédantpar' élapesrrrre politiqueextérieure de sécurité c()nlntunc dc renlirrccrla coopération. et ct elttre au les gouvernernents niveaudc la politiqrrcinlérierrrc de la iustice. En tnênre et l-e tenrpsil est le 2""'"arnendernent. traitéde Maasttichtest entréen vigueurlc l" Novernbre1993.Par ce traité,lcs p:rysnrcrnbres sotrlerrgagés oonslrrrire sc à ((JllM) cn respectant calendricr ct I'Union Econornique Morrétaile trrr précrs. 1993: Le marchéintérieuresl dcverru unc réalitédeprris l"'Jarrvier 1993 La le libre circLrlation personncs, scrviccs des capitarrx entréccn vigrrerrr des clcs ct esl à cettedate.

1997: Au sommet d'Arnsterdarn,en -luin 1997, les chefs d'états et de du gouvernements I'UE acloptentle troisième amettdement traité avec pour de politique et la pr'éparatiotrde I'tJE à objectifs la compensation du défioit ccrrtrale tlc I'llst. et futuredespaysde I'E,urope l'adhésion résolrrlions ont été prises. 1998: Au niveau de la IIAYE en rnai plusietrrs Nomination de M. Wirn DUISENBERG cotnnre Président de la Ilarrque Centrale Européenne dont le siège est à Francfort, détennination des pays participantà la prernièrezone à partir du l"'Janvier 1999 et fixation des parités irrévocables entre les devises de pays IN. Le l"' Juin'. La Banque Centrale Iiuropéenne a été inaugurée et I'lnstitut Monétaire Européena été dissout. Les étapesà venir serontles suivantes: dc Le I"' janvier 1999: Date de naissancc I'lr'.uro. jour-là, l'Euro deviendra une rnonnaieautononleet les monnaiesnationales Ce comme subdivisions. serontconsidérées

Les parités de change entre les monnaies participantes l'Euro seront et irrévocablement fixées.L'Ecu seracorrverti Euroà raisonde un contreun. en pour les monnaies Les taux de conversiorr nationales cornporteront chiffres six significatifs. ,Ce sera le début de la période transitoirede trois ans.pendant laquelle les nationales resteront circulation. en monnaies de par | 'Euro La fabricationet le remplacement pièceset billets nationales prendra anset 6 mois. 3 la Par exemple Francea besoinde 30 000 tonnesd'Eurosentreles pièceset les les billets pour remplacer Fraircs.La fabricatiorr de 40 tonnespar jour. La est pour retirerle Francet apporter I'Euro prendra presque rnois. logistique 6 Le I"'Janvier 1999-'. La Banque Centrale Européenrre assurnera responsabilité la politique la de monétaire. L'ensembledes transactions boursières, marché des changes, produits le les le rnonétaire les instrurnents et dérivés, rnarché cornrne bons du Trésor,les les seronlcotéserr liuro. [-esparitésde ohanges obligations les titresnégociables et nationales entreles monnaies seront élirninées. Le 11" Janvier2002 '.L'Euro seramiseen circulation sousformede numérarre. C'est alors que pour la premièrefois les personrres physiques obtiendront au guichetde leur Banque, nouveaux les billetset les nouvelles pièces.
(,),)

prenclra et I'Euro deviendra fin rnonétaire Le In' Juillel 2002: La conversion choisis. légaldans pays les cottrs ayant de moyen paiernent l'unique DE AVANTAGES L'EURO:
grâceri la suppression la dc l'irtartcières des O Elimination coirtsdestrarrsactions <lN>. de el margeentreles coursachetettrs lescottrsvcncletlrs devises o Elimination du risque de chartgeà l'intérieur des I I pays. De pltrs les pour monnaies européennes régler qui avecles diflérentes entreprises travaillent d'une baseplu solidepour et la les achats, production les ventesvont disposer prendr€leursdécisions. qualité/prixsttr les marchés o La monnaieunique sirnplilie la comparaison attettduesseront une intensificationde la européens.Les conséquences concurrence un gaincl'efficacité. et rnarché des capitauxdu monde.Ainsi par o La zoîe Euro sera le deuxièrne rapport au dollar I'Euro a des clrancesréelles de devenir ttne devise et de de internationale transaction, placernent de réserve. ne de rnonétaire dewa pas entraîner déséquilibres doncde et o Le changement qui des LE communâutaire des remises causes obligations parties. règlernent en la des Aucun en entrera vigueurdesJanvier1999confinnera continuité contrats. cle ne contrat pourraêtrerésiliédu seulfait dtr changement monnaie.
)

@:

o Un Euro faible si les pays fortement endettéset cumulant des déficits élevésne parviendraient régulariser à leurssituations spécifiques. budgétaires o Il y a encorela craintede deyoir répondredes dettesde leurs voisins, malgré quele traité de Maastrichtexclu cettepriseen charge. nationale la dépendance de européenrre la politiquemonétaire de o La perception nationale. et non de la souveraineté dans le cas d'rrne o L'impositiontrop rigide des critèresrlc Maastricht faible. croissance IMPACT SUR LE MAROC : Le marché des changescotera I'Euro à partir du 4 .lanvier 1999. Deux possibilités sontoffertes Bank Al Maghrib: à o Eliminationde la cotationde I I deviseset de I'Firro contre Dirhams et par remplacement I'Euro. o Cotation I'Euro avecun coursindicatifou pour infonnation I I devises, de de par l'applicationde la paritéfixe irrévocable entrel'Euro et chaque deviseIN. L'évaluation la valeurdu Dirhampar rapportà un panierde devises sera de ne pasmodifié.En effet,l'Euro seral'additiondcsmorrnaies IN.

*2,

par Le panierseraconstitué le l)ollar, l'lruro et les devises payshors lcs | |. des négativepour Ies ernpruntscontractészi La dette aura une répercussion
postérieure l"'.lanvier 1999 par I'cl1i:l <lcslarrx fixés élevésqui au échéance par'l'clïct en vigueur.Cetteréper-crrssiorr néga(ivcseracornperrsée continueront

positifdestauxplusfavorables lcs crrrprtrnts sur variable. à 1âux
Poru les entreprises clroix va dépendrcclc vos clicrrtsclu cle vos lorrrnisscurs le Leur choix sera obligatoire pour vous. En nrênrc tcnrps leur exernple ltourra constituerune aide précieusepour clétcrrniner votre stratégie.Il larrdraintégrer' prisonrrer. le choix sansen être Ce sera pour vous l'occasionde reconsidérer votre politique d'achatspar les coûts plus visibles et I'inlluerrcede la disparitiorr la gestionde olrangecle tlc plusieurs devises.Votre politique de verrtc devra rcgarder ce nouveau rnarché

élargipour gardervofrecompétitivité.
La plrasetransitoire de.Ianvier l9S9 à.larrvier 2002 est régie par la règle du (NI-NID: ni obligation, interdicti<ln. ni Cettcfonrrrrlc signilieque les entreprises pourrontdéciderd'utiliser I'Euro totalenrcrrt, particllcrncnt pas du toul. l,es ou effets de concurrence cl do I'iuteractiorr entre .les pratiques respectivescles différents pays (IN)) risquent de provoquer des choix parfois imationncls à intégrerpar votre entrepriseetrtarrttluc clicrrtsou forrrrrisseurs.

Il faudras'adapter une doutrlefacturation, la rniseen placed'un étiquetage à à doubleou descodes-barres adaptés. Une action prioritaireà rncnerest de rctt{reren (jontâclavec v()s clients ou fournisseurs de connaîtrc lculsclroix. afin En mêmetempsuneréflexionsur vos Inoycns lbnt:liondc votres(ratégie. en qui Pourlesentreprises seront obligées gérer'l'Euro lesrnonriaies à et rratiorrales il seraplus rationnelet plus éconornique d'adopterune règle d'hornogénéité dansI'ensemble la chaîne bon de cornrnande paielnent de du arr {ïnal. Il ne faut pas oublier que les choix cornptables infbrrnatiques peuventêtre et dissociés choix de nrarketing rclationnels. des et entreprise décidera la dateà laqrrclle de ellc rnodilierasa c:ornptabilité .Chaque par ' en fonctiondeschoix effectués sesclierrts founrisseurs, et rnaisle choix sera irréversibleen Janvier2002. Pendantcette périodevous devez considérer la mise à niveau de votre entreprise I'adaptation le renouvellement votre : ou de
systèmecomptable inforrnatisé,la fornration clu pelsonnel, la conrrnunication vous imposent des dépenses eiceptionnellesque vous pot-lvez comrnehcerii les

intégrer dansle calculdu prix de vos produits atrjourd'hui. dés

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful