You are on page 1of 59

ERP ET FINANCE

Les SI Comptables et Financiers
‡ Rappels ± Le périmètre fonctionnel ± Quelques définitions ‡ Des solutions du marché ± les produits « anglo-saxons » ± Les produits « Européens »

2

Les SI Comptables et Financiers
‡ Rappels ± Le périmètre fonctionnel ± Quelques définitions ‡ Des solutions du marché ± les produits « anglo-saxons » ± Les produits « Européens »

3

Rappel : Le périmètre fonctionnel les principaux sous domaines
‡ La comptabilité générale et suivi budgétaire ‡ Les comptabilités Auxiliaires « Tiers » ‡ Les comptabilités auxiliaires « autres » ‡ Trésorerie ‡ Reporting/consolidation
Budget Comptabilité générale Comptabilité analytique / Budgétaire

Comptabilité Fournisseurs (tiers créditeur) Comptabilité client (tiers débiteur)

Gestion des immobilisations Gestion des investissem ents Autres͙

Gestion de la trésorerie Consolidation Reporting Groupe Reporting opérationnel

4

Rappel : Le périmètre fonctionnel
Gestion Finance

‡ Différentes options peuvent être retenues ‡ Une seule solution ex. tout sap (ERP) ‡ Une solution par sous domaines

Budget Comptabilité générale Comptabilité analytique / Budgétaire

Comptabilité Fournisseurs (tiers créditeur) Comptabilité client (tiers débiteur)

Gestion des immobilisations Gestion des investissem ents Gestion de la trésorerie Consolidation Reporting Groupe Reporting opérationnel

5

Exemple de découpage applicatif
‡ ‡

La comptabilité générale et suivi budgétaire
± Oracle (GL)

Budget Comptabilité générale

Les comptabilités Auxiliaires « Tiers »
± ± Oracle AP (fournisseurs) Comptabilité clients spécifiques

Comptabilité analytique / Budgétaire

Comptabilité Fournisseurs (tiers créditeur)

‡

Les comptabilités auxiliaires autres »
± ± Immobilisations : Abel Suivi des prix de revient Spécifique

Comptabilité client (tiers débiteur)

Gestion des immobilisations Gestion des investissem ents

‡

Trésorerie
± ± Rapprochement bancaire : GL Suivi trésorerie : XRT

Autres͙

Gestion de la trésorerie Consolidation Reporting Groupe Reporting opérationnel

‡

Reporting/consolidation ± Module Ofa ± Hyperion

6

Le découpage
‡ 3 philosophies théoriquement contradictoires :
± la gestion intégrée : qui vise à centraliser et coordonner les informations communes autour des ressources fonctionnelles (fournisseurs, clients, reporting...), ± la gestion par processus : qui privilégie le but à atteindre (généralement en créant des chaînes de production, depuis la prévision du produit, sa commande et ses matières premières jusqu'à la livraison, voire le SAV), ± l'informatique distribuée : qui permet à une application de "découvrir" les applications qui l'entourent et sont autant de services autonomes auxquels elle peut s'adresser.

7

Les SI Comptables et Financiers
‡ Rappels ± Le périmètre fonctionnel ± Rappels et Actualités des éditeurs ‡ Des solutions du marché ± les produits « anglo-saxon » ± Les produits « Européens »

8

Les solutions à disposition : ERP
‡ ERP (Enterprise Resource Planning), PGI (Progiciel de Gestion Intégré) ‡ Autour d'une base d'information centrale, l'ERP rassemble plusieurs modules fonctionnels gérant toutes les données opérationnelles de l'entreprise. L'installation d'un ERP est une forme de consolidation. Normalement, le paysage applicatif se trouve simplifié : ‡ une seule application, ‡ regroupement des données, ‡ mise en commun des terminologies, ‡ un seul fournisseur.

9

définition

‡ ERP, Enterprise Resources Planning Ensemble de logiciels intégrant les principales fonctions nécessaires à la gestion des flux et des procédures de l'entreprise (comptabilité et finances, logistique, paie et ressources humaines, etc.). Tous ces logiciels accèdent à des ressources communes, en particulier des bases de données. ‡ Source : journal du net

10

Côté éditeur en 2005͙
‡ Consolidation des principaux acteurs
± Les grands intégrés : Sap, Oracle ± Les éditeurs spécialisés :
‡ Domaines fonctionnels ‡ Secteurs ‡ ͙

‡ Les visionnaires
± Systèmes « Open »͙.

11

Les SI Comptables et Financiers
‡ Rappels ± Le périmètre fonctionnel ± Rappels et Actualités des éditeurs ‡ Des solutions Intégrées du marché ± les produits « anglo-saxons » ± Les produits « Européens »

12

Les Solutions du Marché
‡ 2 Principales conceptions :
± Les produits d͛origine US avec leur « clé comptable » et leur découpage par « auxiliaires » ± Les produits « Européens » avec un module comptable et de « Contrôle de gestion » dédié

13

Les produits « US » - La clé comptable
‡ Les produits d͛origine anglo-saxonne (type Oracle, People Soft, Millenium dans les années 70!) gèrent le(s) plan(s) comptable(s) par la clé comptable.
‡ Dans SMARTStream, la compagnie GEAC utilise le terme UDAK (User

Defined Accounting Key) pour désigner cette clé.

14

Les Produits « US » - La Clé Comptable
‡ C͛est un enregistrement que l͛on divise pour stocker les éléments de base d͛une ligne Crédit Débit d͛écriture comptable
Soc Société Compte Soc 6XX XXX Section Analytique SAxxxx 100 ODNNNN 4XX XXX 100

15

Les produits « US » - La clé comptable
‡ Toutes les données élémentaires déterminantes de stockage de l͛information doivent être prise en compte au moment de la conception de la clé.
‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡

Les codes sociétés Les comptes généraux, et les rubriques budgétaires Les unités budgétaires Les codes projets Les codes produits Etc

16

Les produits « US » - La clé comptable Exemple
La clé comptable est utilisée à chaque enregistrement d͛une ligne comptable (débit / crédit)

17

Les produits « US » - La clé comptable Exemple
‡ Le format de la clé comptable est paramétrable (nombre et contenu des segments),

18

Les produits « US » - La clé comptable
‡ Des regroupements peuvent êtres paramétrés afin de créer des hiérarchies de valeurs

19

Les produits « US » - La clé comptable- Les segments
‡ Exemples de paramétrage de valeurs de segments (Oracle)
± Même écran ± Possibilité de personnalité certains paramètres (pour dev. Complémentaires éventuels ͙)

20

Les produits « US » - La clé comptable-les points structurants
‡ - l͛entité comptable
=>une entité comptable peut correspondre : à une structure juridique (édition d͛un bilan/compte de résultats), une entité de retaitement de consolidation, une entité analytique dédié à un suivi analytique

GROUPE
99,96%

SS - Groupe 1

SS ʹ Groupe 2

100%

94%

21

Les produits « US » - La clé comptable-les points structurants

‡ Le(s) plan(s) de comptes
± Le plan de compte général : PCG ± Le plan de compte groupe à des fins de reporting. ± Le plan de compte Analytique ͙

22

Exemple de conception de paramétrage d͛entité (1/3)
‡ Afin de répondre aux besoins d͛un Groupe il a été décidé de créer
± 1entité par de société juridique.
‡ Ces entités sont dédiés aux opérations comptables

LE GROUPE

± 3 entités spécialisées
‡ Une pour répondre aux besoins analytique du contrôle de gestion ‡ Une pour répondre aux de la consolidation et du reporting groupe ± 2 plans de comptes en utilisant de deux segments distincts de la ccf. Le plan de compte analytique (rubrique est déduit automatiquement du compte)
Entité Consolidation Entité CDG

Société 1

Société 2

Société 3

23

Exemple de conception de paramétrage d͛entité (2/3)
AXE LEGAL DOMAINE COMPTABLE :
Consolidation en pôles Imputation directe - saisie - interfaces

1 SOB de Consolidation
Elimination des interco Consolidation Ecritures de conso

AXE CONSOLIDATION États États de de conso États conso de conso

Refacturations interco

Opérations de clôture

Intégration des écritures de retraitement (sur des UB et des natures fictives) 1 SOB DE REPORTING Répartitions primaire et secondaires

États États légaux États légaux
légaux

États États compta compta bles États bles comptables

Consolidation globale

Répartitions Primaires

États États Responsabilité Responsabilité Budgétaire États Responsabilité Budgétaire Mono-SOB Budgétaire Mono-SOB (contrôle budgétaire)

Répartitions Répartitions secondaires

État Vision économique

États Responsabilité Budgétaire Multi-sociétés

États reporting

24

Certains impacts à prendre en compte lors de choix
Les Plus«.(liste non exhaustives et différentes selon les sociétés!!!) Choix des options pré-paramétrées :
-Contrôle D/C « standard » par société - Utilisation des éditions standards du produit conçues par « Société »

Prise en compte des calendriers d¶arrêté « par métiers » (compta/C..de G/ Conso) en distinguant plusieurs entités Gestion des accès / sécurité : par entité

25

Certains impacts à prendre en compte lors de choix
Nombre de segments : -Stockage d͛information déductible au niveau de la clé
(10 comptes/ 10 rubriques => 100 clés*autres segments de la clés)

Lourdeur dans la maintenance de l͛application
Mise à jour du paramétrage et suivi des traitements démultipliés par Entité et/ou par segments. (Rq : selon les produits il existe des options simplifiant ce travail en cas de paramétrage « complexe »)

Difficulté de contrôler les résultats analytiques et comptables

26

Exemple de conception de paramétrage de Clé comptable
‡ Posit ion ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ Nom du segment ‡ Nb de caractères ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ Description Société Etablissement Plan de compte général (PCG) Unité budgétaire Projet Interco Marché Nature Compte Groupe Libre1 Libre2 ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡ 5 3 6 5 5 10 3 5 6 10 10 Entité comptable Établissement Plan de compte français Unité budgétaire Projet Code intra - groupe Code cible marketing Regroupement de compte PCG Plan de compte groupe Libre Libre
27

Spécifités selon les offres
± Pour Oracle : Le segment « société » est codifié sur 3 caractères. Ce segment permet de gérer l͛équilibre comptable (notion de « segment d͛équilibre »). ± Pour certains produits la clé comptable est déjà « structurée ». Ces produits proposent un pré -découpage de segments .

28

Les produits Us : Le découpage modulaire des Comptabilités Tiers
Les comptabilités tiers sont paramétrées dans deux modules distincts :
± AP : Accounting Payable ± AR : Accounting Receivable Et les écritures comptables sont centralisées dans le module comptable « GL »

29

Le périmètre fonctionnel les principaux Modules « US »
‡ GL
Budget Comptabilité générale Comptabilité analytique / Budgétaire

‡ AP ‡ AR ‡ Les comptabilités auxiliaires (FA͙) ‡ Trésorerie (͙) ‡ Reporting/consolidation (͙)

Comptabilité Fournisseurs (tiers créditeur) Comptabilité client (tiers débiteur)

Gestion des immobilisations Gestion des investissem ents Autres͙

Gestion de la trésorerie Consolidation Reporting Groupe Reporting opérationnel

30

La centralisation :
GL Comptabilité générale Comptabilité Fournisseurs (tiers créditeur) AP

Comptabilité client (tiers débiteur) AR

‡ Chaque évènement comptable est centralisé (facture, règlement,͙) ‡ La centralisation peut être :
± Globale / Détaillée ± Périodicité différente : mensuelle, hebdomadaire, quotidienne
31

Exemple de structure de module « AP »
‡ Les entités comptables en comptabilité auxiliaires : Les Unités Opérationnelles
SOB SOB1 1 SOB SOB2 2 SOB SOB3 3

OU OU1.1 1.1

OU OU1.2 1.2
l ll

OU OU2 2

OU OU3 3

SOB = tit c t OU = it r ti

32

Exemple de structure de module « AP »
Liens entre les données fournisseurs et les Unités Opérationnelles
Entête des fournisseurs
Exemple de paramètres au niveau en-tête : Code fournisseur Nom du fournisseur N° SIREN ͙͙͙

Unité

Opérationnelle 1

Unité

Opérationnelle 2

Site fournisseur UO1 Exemple de paramètre au niveau site: Site de livraison, de facturation, de règlement CCF1 401100 de contrepartie CCF1 de TVA par défaut Délais de règlement Blocage du fournisseur ͙͙.

Site fournisseur UO2 Exemple de paramètre au niveau site: Site de livraison, de facturation, de règlement CCF2 401100 de contrepartie CCF2 de TVA par défaut Délais de règlement Blocage du fournisseur ͙͙.

33

Exemple d͛organisation de comptabilisation auxiliaires tiers
La hiérarchisation du référentiel
ison r

Four i
Sit Sit

ur 1
Sit

Four i
Sit

ur 2
Sit

Cont ct

Cont ct

Cont ct

Cont ct

Cont ct

Cont ct
34

Oracle AP : Structure de la fiche fournisseurs
E N T E T E F O U R N IS S E U R N u m é r o d e F o u r n is s e u r

Le contenu du référentiel

I n f o r m a tio n s J u r id iq u e s C la s s e d e r è g le m e n t C la s s if ic a tio n f o u r n is s e u r s

S IT E 1 N a tu r e d u s ite A d r e s s e d e r è g le m e n t I n f o r m a tio n s c o m p ta b le s
In fo rm a tio n s T V A

S IT E 2 N a tu r e d u s ite A d r e s s e d e r è g le m e n t I n f o r m a tio n s c o m p ta b le s
In fo rm a tio n s T V A

I n f o r m a tio n s R è g le m e n ts C o n ta c ts

I n f o r m a tio n s R è g le m e n ts C o n ta c ts

35

AP : Accounting Payable - les principales fonctionnalités
Comptabilité fournisseur

Gestion des fournisseurs

Enregistrement des pièces et approbation

Gestion des règlements

Gestion des notes de frais

36

AP : Accounting Payable ʹ Les factures
Types e f ct res st ndard Oracle A

Fact re standard

Avoir

Acompte

Note de débit 

fact res marc andises fact res d¶immobilisation fact res de frais énéraux note de frais avance sur note de frais  facture répétitive 

factures marc andises factures d¶immobilisation factures de frais énéraux note de frais avance sur note de frais  facture répétitive 

factures marc andises factures d¶immobilisation factures de frais énéraux note de frais avance sur note de frais  facture répétitive 

factures marc andises factures d¶immobilisation factures de frais énéraux note de frais avance sur note de frais  facture répétitive

37

AP : Accounting Payable ʹ Les principales fonctionnalités liées aux règlements
Gestion des Règlements

Réglements manuels

Réglements automatiques

Bloquer et annuler des réglements

Rapprochement bancaire

Compensation client-fournisseur

‡ ‡ ‡ ‡ ‡ ‡

Le processus ͞Gestion des Règlements ͟ regroupe l͛ensemble des processus élémentaires qui permettent : d͛enregistrer et d͛imprimer en temps réel des règlements ponctuels : un règlement avec ou sans émission d͛un titre de paiement d͛enregistrer et d͛imprimer des lots de règlements (Règlement Automatique) d͛enregistrer une opposition ou annuler des titres de paiement d͛un lot de règlement après sa confirmation (͞ Enregistrer une opposition ou annuler un règlement ͟) d͛initialiser les données pour le rapprochement bancaire

38

AR : Accounting Receivable ʹ Le référentiel
¤
C lient C lient

n-tête

   dresses dresses

¡ C lassi ication C lassi ication

¡

Téléphones Téléphones

Contacts Contacts

Coordonnées Coordonnées bancaires bancaires

Méthodes de Méthodes de paiement paiement

££ elations elations
client client

   dresse dresse
Lyon Lyon

   dresse dresse
Paris Paris

économiques économiques

¢¢ onctions onctions

¡ C lassi ication C lassi ication

¡

Téléphones Téléphones

Contacts Contacts

Coordonnées Coordonnées bancaires bancaires

Méthodes de Méthodes de paiement paiement

¥ite

39

Exemple de structure de module « AR »
‡ Le niveau "En-tête" est partagé par toutes les unités opérationnelles de l'instance Oracle Applications, alors que le niveau "Adresse" (ou « Site ») n'est visible, utilisable et modifiable que par l'unité opérationnelle qui l'a créé.

40

AR : Accounting Receivable ʹ Les principales fonctionnalités liées à la comptabilité clients
Comptabilité clients

Gestion du référentiel clients

Gestion de la facturation

Gestion des règlements

Gestion des comptes clients

Centralisation et clôture fin de période

41

AR : Accounting Receivable ʹ Les principales fonctionnalités liées à la facturation
‡ La gestion de la facturation regroupe les processus élémentaires qui permettent de saisir une facture ou un avoir, de les approuver, de les imprimer et de rapprocher un avoir d͛une facture.
Gestion de la facturation

Saisie de facture Saisie d'avoir sur une facture

Saisie d¶avoir Saisie d¶avoir en compte Lettrage d¶avoir en compte

Impression des factures et avoirs

42

AR : Accounting Receivable ʹ Les principales fonctionnalités liées à la gestion des comptes clients
‡ La gestion des comptes clients regroupe les processus élémentaires qui permettent de suivre le chiffre d'affaire et le recouvrement.
Gestion des comptes clients
AR_4

Relevés mensuels
AR_4.1

Lettres de relance
AR_4.2

Créances et clients douteux
AR_4.3

Remboursement de client
AR_4.4

43

Structure des mouvements en comptabilité auxiliaire (exemple AR)
.Numéro de facture .Référence ( facultatif ) .Origine . Type .Conditions .Date de la facture .Devise ( euro ) .Classe .Date GL .Client .Adresse .Vendeur

En-tête

Lignes de Mouvements xN

.Description .Quantité .Prix Unitaire .Code TVA

Lignes de Ventilations

.Compte client .Compte de produit .Compte de TVA

44

Les plus et les moins des offres͙
‡ Les plus :
± Analyses comptables des flux financiers ± Même logique entre les modules ±͙

‡ Les moins
± Décalages (voir écart) entre les comptabilités auxiliaires et GL ± Les spécificités françaises͙.Loi Dailly, Traites, ͙ ± ͙.

45

Les SI Comptables et Financiers
‡ Rappels ± Le périmètre fonctionnel ± Rappels et Actualités des éditeurs ‡ Des solutions du marché ± les produits « anglo-saxon » ± Les produits « Européens »

46

Les produits « Européens »
Les données de base de comptabilité générale et analytique ne sont pas définies à partir d͛un découpage d͛une clé comptable mais par l͛utilisation (ou non) d͛objets liés au contrôle de gestion.
COMPTABILITES CONTRÔLE DE GESTION

47

Exemple de Produit d͛origine Française

Comptes Généraux
601͙ 602͙

Rubriques (Quoi)

Comptes Analyt.

(Qui)

ACH͙

DSI͙ DSF

48

Comparaison des deux logiques
20 comptes 10 rubriques 20 Cptes An. Cptes Analyt.

Comptes Généraux
601͙ 602͙

Rubriques (Quoi)
ACH͙

(Qui)
DSI͙ DSF

50 « objets d͛imputation » à créer La clé comptable correspondante: Comptes Généraux Rubriques Cptes Analyt.

20 comptes * 10 rubriques * 20 Cptes An. = 4000 Clés

49

Le Cas
SAP ERP Business Intelligence

PP MM HR FI SD CO
Entrepôt de donn é es
Indicateur de gestion et de performance

AM
TR

Donn é es Marketing Donn é es Communication

Souce : Stéphane PARISIS

50

le découpage du module CO
Analyse des produits
Répartition des ventes, analyse du compte de résultat
Contrôle des coûts généraux Contrôle des coûts par produit

Analyse Cette composante permet le contrôle Cette composante permet de des coûts des fonctions supports : le contrôle des coûts de la profitabilité - Finance Affectation des coûts valeur crée par l͛entreprise : - Marketing - Fabrication d͛un objet - Communication - Service vendu͙ - Moyens généraux͙

Composante de transfert :

Natures comptables

Comptabilité
Ressources humaines Achats Immobilisations Ventes Souce : Stéphane PARISIS

Transfert d͛information financière
51

: Les comptabilités Tiers
‡ les modules de comptabilité fournisseurs clients sont entièrement intégrés dans la comptabilité générale FI. ‡ Lorsque vous passez une écriture sur un fournisseur ou un compte client, le système fait automatiquement une imputation correspondante au compte collectif approprié dans le grand livre. ‡ Ceci signifie qu'il n'est pas nécessaire de centraliser les chiffres des comptes auxiliaires (AP/AR) au grand livre (GL)

52

Structure des Tiers
Données Communes générales (Mandant) Données comptable ͚ Société ͛ Données Organisation Amont

Tiers

53

Structure des Tiers Débiteurs
Données comptable ͚ Société ͛ Données Organisation d͛achats Fichier Client

Gestion compte Paiement Correspondance Assurance

Ventes Expédition

Données générales (Mandant) Adresse Données de contrôle Marketing Contact Client

Facturation Fonctions Partenaires

54

Structure des Tiers Créditeurs
Données "Société" Données Organisation d'achats Fichier Fournisseur

Banque Paiement Compte fournisseur

Données d'achat Partenaires

Données générales (Mandant) Adresse Données de contrôle
55

Exemple d͛option de paramétrage͙C. de G.
Thèmes
‡Possibilité d'avoir un suivi budgétaire des centres de coûts avant et après répartition, en faisant cohabiter plusieurs natures de regroupement

‡Structure budgétaire : suivi avant et après répartition analytique

‡Suivi des budgets par centres de coûts: reporting standard des coûts et revenus avant et après déchargement (répartition)

‡Double axe d'analyse marché / production jusqu'au REX

Différents modules possibles : ͻAnalyse du résultat par centres de profit Analyse du résultat selon orientation marché

‡Gestion des axes d'analyse par la clé comptable

‡Possibilité d'ajouter un 3ème axe d'analyse "complet" (transverse)

‡Possibilité d͛utiliser le domaine fonctionnel ‡Etats standards dans les différentes applications analytiques ‡Possibilité de passer par l'outil datawarehouse (BW) ou autre

‡Gestion des axes d'analyse par la clé comptable

‡Elaboration des P&L selon ces axes

‡Compte de résultat peut être obtenu soit par le générateur d'états financiers, soit par OFA (à paramétrer)

‡Gestion de budgets / coûts Par projet et suivi budgétaire associé commun à plusieurs Sections analytiques

‡Via la gestion des ordres et/ou projet

‡Via la clé comptable comme axe projet

56

Exemples d͛option de paramétrage͙Comptabilité.
Thèmes
ͻ Double plan de compte ͻ Possibilité de gérer plusieurs plans de compte : opérationnel, alternatif, Groupe ͻ Le module de conso permet de consolider par société, domaine d'activité, centre de profit ͻ Programme de règlement et règlements manuels Interface CERG à bâtir ͻ Possibilité de gérer plusieurs plan de compte au travers de la clé comptable : opérationnel et Groupe ͻ Oui, via la clé comptable (segment d'équilibre). ͻ Tous types de règlements possibles ͻ Transformation des LCR en chèque selon plafond : opération manuelle ou spécifique ͻ Interface CERG à bâtir

ͻ Suivi des flux bilanciels au niveau des centres de responsabilité

ͻ Paiements : ͻGestion des LCR ͻÉmission de chèques manuels

ͻ Comptabilité auxiliaire clientsfournisseurs : vision par tiers

ͻ Accès en temps réel aux données

ͻ Etats sandards disponibles pour la vision tiers

ͻ Module de facturation clients

ͻ Via « gestion commerciale » ou uniquement formulaire en comptabilité

ͻ Via Oracle Receivables

ͻ Identification et gestion des flux inter compagnie ͻ Passage des écritures inter compagnie

ͻ Les flux interco sont généralement tracés par la définition des structures sociétés / établissement

ͻ Identification des écritures interco au travers du segment de la clé comptable. Les contreparties sont générées automatiquement entre établissement d'une même sociétés ou entre sociétés différentes.

57

En conclusion
‡ Les produits sont nombreux͙
ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ ͻ
ͻ ͻ

Solutions Adonix X3 BPCS Cegid Business Diapason Divalto Equapro Indigo Infor Syteline ERP ͙͙

Infodev

Editeur Sage Adonix SSA Global Cegid ISIA Interlogiciel Equation Apsis Infor Global Solutions

Spécificités généraliste, module production AGI généraliste, module production généraliste, module production intégré et Modulaire modulaire orienté gestion industrielle généraliste, module production modulaire, module dédié à la GPAO modulaire PGI industriel

Sources : Les éditeurs de progiciels à la conquête des PME industrielles Par Gilles Rocard ZDNet France Vendredi 20 janvier 2006

58

Ne pas oublier..
 Les systèmes ne font que ce nous leur demandons͙.

59