You are on page 1of 7

- Support de Cours (Version PDF

) -

Item 34 : Alimentation et besoins nutritionnels de l'enfant
Collège des Enseignants de Nutrition

Date de création du document

2010-2011

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) -

Table des matières
ENC :......................................................................................................................................................2 SPECIFIQUE :......................................................................................................................................2 I De 0 à 5 mois..................................................................................................................................... 3 II A 6 mois........................................................................................................................................... 5 III L'adolescence................................................................................................................................. 6

OBJECTIF
!C :
● ● ●

"pli#uer les besoins nutritionnels du nourrisson et de l$enfant% Pres&rire le r'(ime alimentaire d$un nourrisson% Ar(umenter les prin&ipes de la pr')ention et de la prise en &*ar(e de l$ob'sit' de l$enfant%

SP CIFI+, :
● ● ●

Conseiller une m-re #uand . l$alimentation de son enfant% D'pister les &aren&es d$apport en &al&ium et en fer% /ep'rer un &omportement alimentaire restri&tif ou des &onsommations fa)orisant une prise de poids e"&essi)e%

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) -

I

DE 0 ! " #OI

De 0 $ " mois le lait est l$aliment essentiel et uni#ue du b'b'% Il suffit . &ou)rir ses besoins Comme tout mammif-re l$enfant a besoin de lait0 de pr'f'ren&e du lait de sa m-re% 1$allaitement au sein est l$id'al0 &$est la r'f'ren&e #ui apporte tout &e dont l$enfant a besoin sur le plan nutritionnel% C$est en plus un 'l'ment de prote&tion #ui renfor&e le lien m-re enfant% A d'faut0 on donne une pr'paration la&t'e pour nourrisson en&ore sou)ent &onnue sous le nom de lait 2er 3(e% 1es &ara&t'risti#ues de &es laits destin's . &ou)rir les besoins sont fi"'s dans les Arr4t's relatifs au" aliments di't'ti#ues et de r'(ime de l$enfan&e dont la d'finition est la sui)ante : 5 denr'es alimentaires destin'es . l$alimentation parti&uli-re des nourrissons pendant les 4 . 6 premiers mois de leur )ie et r'pondant . elles seules au" besoins nutritionnels de &ette &at'(orie de personnes 7% Ce&i repr'sente un apport &alori#ue de 68-9: ;&al<288 ml et la &omposition de &es aliments est la sui)ante : Composition pour 100 kcal Protéines de lait de vache (LV) non modifiées : 2.2 ! " # $ de LV modifiées (Cas%L&) : 1'( ! " # $ de &o)a : 2.2 ! " # %llégations autorisées Faible teneur en sodium: = 3> m(<288 ;&al ? Sans sa&&*arose: Absen&e ? 1a&tose uni#uement: 288@ < Sans la&tose: 8@ ? nri&*i en fer Il n$est pas fa&ile de d'finir le besoin indi)iduel #ui est bien sAr )ariable d$un enfant . l$autre% 1a formule usuelle pour &al&uler la #uantit' de lait en ml . apporter en t*'orie . un nourrisson les premiers mois pour &ou)rir ses besoins nutritionnels &orrespond au poids du b'b'<28 B C88 ml<C4 *% Il s$a(it de donn'es t*'ori#ues &ar les besoins sont )ariables d$un indi)idu . l$autre et il ne &aut 'amais &orcer un (é(é (ien )ortant $ &inir ses rations s*il sem(le rassasié% Ce sont les &ourbes de &roissan&e pour le poids et la taille #ui donnent la r'ponse au fait #ue l$enfant s$alimente suffisamment dans &ette p'riode de &roissan&e tr-s rapide% 1es trois premi-res ann'es de )ie &onstituent la p*ase de &roissan&e la plus importante &*eD l'*omme : l'enfant multiplie son poids par 40 sa taille par C et son p'rim-tre &r3nien au(mente de :8 @% 1e &er)eau (rossit de 388 . 2888 ( entre 8 et 3 ans0 il arri)e . maturation . 3 ans0 d'oE l'importan&e de ne pas faire d'erreurs pendant &ette p*ase de d')eloppement psF&*omoteur0 m'taboli#ue et p*Fsi#ue de l'enfant%

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) -

1es (esoins énergéti+ues #uotidiens )arient peu les 36 premiers mois (>8 . 288 ;&al <;() &ar l$'ner(ie d'pens'e &roit #uand d'&roGt l$'ner(ie sto&;'e% n effet0 les besoins de &roissan&e diminuent apr-s les premiers mois alors #ue ses besoins 'ner('ti#ues pour l$a&ti)it' au(mentent en r'ponse . l$au(mentation des d'penses p*Fsi#ues% ,a di-ersi&ication est une 'tape ult'rieure . partir du 6 ou 9-me mois% C Hest une p*ase d$adaptation . la maturation p*Fsiolo(i#ue et #ui permet0 sous l$influen&e de fa&teurs en)ironnementau" et so&io&ulturels0 d$arri)er pro(ressi)ement . une alimentation di)ersifi'e%1es obIe&tifs sont de &ou)rir les besoins de l$enfant Ius#u$. 3 ans0 d$utiliser les nou)elles &apa&it's de l$or(anisme (di(esti)es0 immunes0 neurosensorielles) et de d'&ou)rir et utiliser les ressour&es alimentaires di)ersifi'es de l$adulte ainsi #ue la biodisponibilit' des aliments% On dis)ose. )our nourrir un en&ant. de très nom(reuses )ré)arations% Pour le nourrisson normal0 nous a)ons les pr'parations an&iennement appel'es 2er 3(e0 puis les pr'parations de suite an&iennement appel'es lait C-me 3(e et enfin les pr'parations de &roissan&e (ou 3-me 3(e) ainsi #ue des laits modifi's ('paissis ou *Fpoaller('ni#ues0 enri&*is en pr' ou pro bioti#ues0 J) #ui se )eulent fa&ilitant pour la di(estion% 1ors#u$on lit l*éti+uette d$une boGte de lait 0on doit s$int'resser . la &omposition en &*a&un des apports destin's . &ou)rir les besoins essentiels : 'ner(ie ((lu&ides et lipides )0 eau0 a&ides amin's (prot'ines)0 oli(o'l'ments0 )itamines0 min'rau"% 1e &*oi" de la sour&e protidi#ue &onditionne la &ou)erture des besoins en a&ides amin's d$oE la notion de )aleur des prot'ines : )aleur biolo(i#ue dite nutritionnelle ou rapport entre l$aDote retenu et l$aDote absorb' (retenu K absorb' - urinaire)(ADote absorb' K in('r' f'&al) et indi&e &*imi#ue de la prot'ine ou teneur en A&ides amin's ssentiels (Aa ) limitants &ompar'e . &elle de la prot'ine de r'f'ren&e% 1es Aa peu)ent 4tre apport's par des sour&es aFant des indi&es &*imi#ues &ompl'mentaires% Pour les enfants pr'matur's ou de tr-s petit poids de naissan&e0 on dispose de laits &ou)rant leur besoins sp'&ifi#ues0 en parti&ulier : * Protéines non h+drol+sées : 2 #%l (,esoins - élevés (vitesse de croissance)). * .lucides: /0 ! 00 1 %% Lactose. "0 ! 20 1 34 .%%Lipides: ! /0 1 de 5C4 %%6.7 et 386 10*1 m# %l .%%Vitamines: Plus de 7 et de 9.%%7lectrol+tes: un peu plus de :a (; " m#%100ml). nfin0 pour les enfants 5 malades 70 il e"iste des pr'parations adapt'es (pr'paration 'paissie0 pr'paration sans la&tose0 *FdrolFsat de prot'ines ou m'lan(e d$a&ides amin's)% 1a di-ersi&ication alimentaire passe par des 'tapes de substitution pro(ressi)e . &ertains &ompos's du lait en introduisant des su&res . di(estion lente0 des fibres et des prot'ines diff'rentes de la prot'ine du lait0 en parti&ulier le (luten0 la plupart de &es 'l'ments sont introduits a)e& les &'r'ales et le pain bien sAr%

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) -

1a deu"i-me &at'(orie d$aliments . introduire est &eu" ri&*es en fibres (dans les fruits et l'(umes)% Ces fibres sont de diff'rents tFpes0 plus ou moins di(estes0 responsables de fermentation mais aussi de modifi&ation du transit puis#u$elles au(mentent )olume et )is&osit' des selles0 fa&ilitant ')entuellement '(alement la r'(ulation des repas% 1$int'r4t des fibres est d$apporter '(alement de l$eau0 des min'rau"0 des )itamines . &ondition #ue l$on respe&te &ertaines faLons de les &uisiner% 1es fibres ont pour int'r4t '(alement de r'(uler la r'ponse (lF&'mi#ue0 don& la faim0 et de limiter l$absorption de &*olest'rol0 mais elles peu)ent limiter l$absorption du &al&ium0 du fer0 )oire de &ertaines )itamines% Mn admet #u$il faut apporter en moFenne :( de fibres de base B 2( par ann'e d$3(e% Par e"emple . 9 ans on apportera : B 90 &$est-.-dire 2C( de fibres%

II % / #OI
%insi. $ / mois un (é(é )ourra rece-oir . la pla&e d$un biberon de lait . midi une pur'e de l'(umes et un laita(e ou au (oAter une &ompote de fruit apr-s a)oir pris un laita(e%Ces C aliments sont les premiers aliments int'ressants . introduire pour la di)ersifi&ation% ,lt'rieurement on pourra substituer des produits laitiers : Faourt0 froma(e blan&0 petits suisses au lait li#uide d-s 6 mois0 froma(es . p3te &uite )ers > mois0 et . p3te ferment'e )ers 2C mois% Mn apportera ainsi des prot'ines0 du &al&ium0 #ue l$on prenait ant'rieurement dans le lait mais il faut se sou)enir #u$. partir du moment on l$on )a supprimer le biberon on prend le ris#ue de supprimer l$apport la&t' du matin% Il n$F a au&un dan(er . laisser le biberon pendant plusieurs mois0 )oire plusieurs ann'es &omme petit d'Ieuner% nfin0 boire du lait &$est boire '(alement de l$eau0 et si l$on passe rapidement au froma(e0 il ne faut pas oublier d$apporter de l$eau . l$enfant% ,*a))ort li)idi+ue a)e& la di)ersifi&ation passe de :8 @ de la ration 'ner('ti#ue #uotidienne a)e& le lait maternel0 . 38-3: @% 1es besoins d$a&ides (ras satur's et monoinsatur's0 ainsi #ue &eu" en a&ides (ras polF-insatur's doi)ent '(alement 4tre &ou)erts d$oE l$int'r4t de sour&es )'('tales et de poisson dans la di)ersifi&ation plutNt #u$une trop (rande part de )'('tau" d$une part ou de protides animales d$autre part% ,a -iande apportera du fer0 mais &e fer peut '(alement 4tre apport' par des &'r'ales enri&*ies ou les laits dits 3-me 3(e ou de &roissan&e #ui sont enri&*is en fer% 1es oeufs ont pour a)anta(e d$apporter beau&oup de )itamines0 ils sont par &ontre une sour&e importante de &*olest'rol0 une sour&e de prot'ines de tr-s (rande ri&*esse en a&ides amin's (dans la #ualit' des a&ides amin's apport's)%Il est &onseill' de ne pas introduire de prot'ines potentiellement aller(isantes a)ant l$3(e d$un an0 Finalement0 pour s$assurer #ue l$on &ou)re les besoins d$un nourrisson il est utile d$a)oir

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) -

une alimentation di)ersifi'e% Dans nos paFs0 &e&i suffit . ')iter les &aren&es sauf la &aren&e en fluor ou en iode selon les r'(ions% Dans la di)ersifi&ation0 il faut toutefois porter une attention parti&uli-re au" ris+ues d*e0cès en di)ers nutriments en parti&ulier en 'ner(ie et en sodium puis#ue les aliments sont sou)ent sal's% Il faut surtout faire attention dans les prati#ues d$alimentation di)ersifi'e a&tuelles0 au" (ri(nota(es et au" apports d$aliments . *aute densit' 'ner('ti#ue (e" : boissons su&r'es)% Ils sont la sour&e prin&ipale d$e"&-s alimentaires &onduisant . une prise de poids e"&essi)e et . un rebond d$adiposit' pr'&o&e%

III ,1%DO,E CENCE
,*adolescence est une autre )ériode $ ris+ue nutritionnel% C$est une p'riode dont il faut sa)oir parler a)e& les adoles&ents et pour la#uelle on d'&ou)re trop sou)ent une ob'sit' #ui a d'but' bien a)ant% 1$ob'sit' d'bute en ('n'ral entre 3 et : ans dans la p'riode oE l$enfant de)rait &ommen&er . 4tre mai(re mais est normal )oire enrob' &e #ui e"pli#ue la plupart des ob'sit's )ues . l$adoles&en&e%Il est rare #ue l$ob'sit' d'bute tardi)ement0 et dans &e &as elle doit amener . une r'fle"ion sur sa &ause% Pour ')iter l$au(mentation du nombre d$ob-ses #ui est &onsid'rable dans nos paFs &omme dans les paFs outre-atlanti#ue0 il faut s$effor&er de man(er diff'remment &ar on man(e trop sou)ent de trop (randes #uantit's d$aliments . trop *aute teneur 'ner('ti#ue% Il est '(alement utile de d')elopper l$*abitude d$une a&ti)it' p*Fsi#ue r'(uli-re% C$est dans &ette a&ti)it' r'(uli-re0 plus #ue dans un e"er&i&e sportif *ebdomadaire0 #ue se trou)e la possibilit' d$')iter l$e"&-s pond'ral0 en tout &as de le &ontrNler% 1e sport est par ailleurs un e"er&i&e d$'panouissement surtout s$il est fait de faLon &olle&ti)e a)e& une 'mulation dans les (roupes d$adoles&ents dans les#uels &eu"-&i aiment bien se re&onnaGtre et se retrou)er s$ils ne se sentent pas trop mal dans sa peau% 2n adolescent sur deu0 reconna3t ne )as aimer se regarder dans une glace ou se faire p*oto(rap*ier et /4 5 des &illes a-ouent -ouloir )erdre du )oids%Ces 'l'ments sont . prendre en &onsid'ration et e"pli#uent '(alement le ris#ue de troubles maIeurs du &omportement alimentaire de tFpe boulimie ner)euse ou anore"ie mentale% n outre0 les &omportements de restri&tion alimentaire peu)ent fa)oriser une ')olution )ers l$ob'sit'% Il est don& important de #uestionner les adoles&ents sur leur &omportement alimentaire pour les aider . &ontrNler un d'rapa(e dans leur poids plutNt #ue de les laisser s$enfermer dans une situation diffi&ile% A l$adoles&en&e se fait '(alement l$essentiel de la min'ralisation osseuse et il est important de prendre en &ompte &e param-tre pour fa&iliter &ette fi"ation du &al&ium sur le s#uelette protidi#ue%

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) -

6our cela il est nécessaire +ue les adolescents re7oi-ent un minimum de calcium dans leur alimentation (&e #ui m'rite d$4tre )'rifi' en parti&ulier &*eD &eu" et &elles #ui )eulent &ontrNler leur poids) et une suppl'mentation en )itamine D #u$il est maintenant re&ommand' d$administrer au moins une fois par an dans la p'riode p'ri-pubertaire% 1es re&ommandations pour l$adoles&ent sont d$apporter au moins 2888m( de &al&ium par Iour0 &e #ue peut apporter une &onsommation &orre&te de laita(e m4me '&r'm' mais aussi des l'(umes tFpe fenouil0 &*ou"0 bro&olis ou dessert du tFpe noisette0 amande0 et enfin du poisson &omme les sardines% 1e fer est le deu"i-me param-tre important dont il faut &ontrNler l$apport &*eD l$adoles&ent% 1a plupart des adoles&ents sont &aren&'s en fer puis#u$ils ne prennent m4me pas la moiti' de l$apport re&ommand' #ui est de l$ordre de 2: . CC m(<Iour (plus 'le)' pour les filles%) Des aliments &*'lateurs du fer peu)ent a((ra)er le ris#ue de &aren&e (fibres0 t*') alors #ue l$apport sera optimis' s$il est pris a)e&0 par e"emple0 de la )itamine C% Il est bon de &ontrNler '(alement par un interro(atoire rapide #uelle est la &onsommation r'(uli-re des adoles&ents pour appr'&ier s$ils )ont &ou)rir leurs besoins% C$est aussi l$o&&asion de s$assurer #u$il n$F a pas d$autre d')iation des &omportements &omme des prises de boissons al&oolis'es0 pas fa&iles . a)ouer0 ou de boissons su&r'es en rappelant #u$un litre de soda repr'sente 288( de su&re0 soit 488 Calories% Oout &e&i in&ite . une '&oute des plaintes parfois floues de &es adoles&ents #ui peut ainsi les aider . retrou)er des rFt*mes #ui permettent une )ie plus '#uilibr'e et ')entuellement une meilleure &onfian&e en soi% Il ne faut pas *'siter . re)oir &es adoles&ents seuls0 . leur faire &omprendre #ue l$on peut entendre leur d'sir0 tout en les (uidant dans &e #u$il est raisonnable de faire dans la (estion de leur alimentation%

CONC,2 ION
n &on&lusion0 les 5 bonnes 7 *abitudes alimentaires . prendre0 d-s le plus Ieune 3(e0 sont 4 repas<Iour dont le 4-me #ui est un (oAter de)iendra ult'rieurement une &ollation pou)ant 4tre supprim'e . l$adoles&en&e% Il est sou*aitable de ne pas sauter de repas0 de ne pas (ri(noter entre les repas0 de prendre un produit laitier . &*a#ue repas F &ompris le (oAter0 de ne pas prendre de boisson su&r'e0 de pr'f'rer lar(ement les fruits au" autres tFpes de desserts et d$introduire les l'(umes au nombre d$au moins 2<repas pour arri)er . une &onsommation de : fruits et l'(umes<Iour% nfin0 (arder le plaisir de man(er dans une ambian&e sereine et &on)i)iale0 &$est-.-dire de s$offrir des plats bien pr'sent's en se mettant . table et non pas en (ri(notant rapidement dans un &ouloir ou dans une rue%

- © Université Médicale Virtuelle Francophone -