You are on page 1of 26

JSK

De nos envoyés spéciaux en Espagne et en Tunisie
MARDI 7 JANVIER 2014

Il pourrait quitter le stage avant le week-end

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2517 PRIX 20 DA

Vers la LIBÉRATION de Messadia !

Cercle de Bruges-MCA aujourd’hui à 16h

Les «hostilités» algéro-belges commencent ! Bouali : «Avant tout, il faut
défendre la réputation du Mouloudia»

«Boucherit est le bienvenu»

Kacem

Benlamri, Mekkaoui, Maroci, Beziouen, Yesli et Bencherif débarquent Hannachi : «Les absences, c’est à cause du changement de la date du coup d'envoi du stage»
USMA

Moumen : «Les dirigeants veulent me briser»

Zemmaet etBouchema Bouchema Zemma Zemma et Bouchema jouerontface faceà àl’Entente l’Entente joueront joueront face à l’Entente

CRB

Herkat libéré
Son prêt à West Ham devrait se concrétiser

Zerara
«La Supercoupe sera à nous !»
Equipe nationale

ESS

Belfodil attendu
aujourd’hui à Londres

CSC 500.000 euros pour avoir Belaïli

USMH

Bouslimani nouveau président

02

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

Coup de manivelle

Équipe nationale
Rentré Medjani de Lyon hier commence

Trapattoni courtisé par le Paraguay !
ans notre édition de samedi dernier, nous avons évoqué en exclusivité le nom de Giovanni Trapattoni comme faisant partie des plans de Mohamed Raouraoua pour succéder à Vahid Halilhodzic qui pourrait quitter la barre technique de la sélection nationale algérienne à n’importe quel moment. L’expérimenté technicien italien, qui a été sélectionneur de l’Italie, entraîneur de la Juventus de Turin, de l’AC Milan et du Bayern de Munich, intéresse au plus haut point Mohamed Raouraoua pour prendre en main les destinées de la sélection nationale. Avec les relations tendues entre Mohamed Raouraoua et Halilhodzic, le changement au niveau de la barre technique des Verts n’est pas du tout à écarter. Seulement, selon «Sky Sport», Giovanni Trapattoni est aussi courtisé par la sélection du Paraguay. Selon nos informations, la Fédération du Paraguay a pris attache dernièrement avec le technicien italien pour prendre en main la sélection nationale qui n’a pas réussi à se qualifier à la Coupe du monde 2014. Du côté de la

aujourd’hui avec le groupe

D

FAF, on affirme que Raouraoua et Trapattoni ont discuté à propos de la désignation de l’Italien à la tête de l’EN, sans pour autant évoquer tous les détails, comme le délai de sa désignation et le contenu de la discussion entre les deux hommes.

Le Mexique le veut aussi pour la Coupe du monde
La sélection du Mexique, qui est sans entraîneur, a pris attache avec Giovanni Trapattoni pour lui proposer les commandes de la sélection nationale pour la Coupe du monde. Un bon challenge pour un technicien de haut niveau et au passé glorieux qui n’avait pas eu de chance lors de la Coupe du monde 2002 avec la Squadra Azzura. On ne sait pas encore quelle sera la réponse de Trapattoni. Selon des médias italiens, Trapattoni est aussi courtisé par la Lazio de Rome et le club allemand de Hanover. Autement dit, Giovanni Trapattoni est très convoité ces jours-ci. Raouraoua, qui mise sur lui, pourrait devancer tout le monde, sachant qu’avec ses relations et son expérience, il saura convaincre le technicien italien. H. R. près avoir officiellement opté pour un prêt de 6 mois, l’ex-défenseur central de l’AS Monaco, Carl Medjani, commencera aujourd’hui les entraînements avec le groupe. Arrivé hier en provenance de Lyon, son lieu de résidence familial, Medjani, qui n’était pas concerné par la rencontre de Coupe de France perdue samedi soir à Rennes aux tirs au but, intégrera directement le reste de ses coéquipiers à l’entraînement.

A

Il portera le n° 12
Aussitôt arrivé mercredi passé, le nouveau joueurs du VAFC, l’Algérien Carl Medjani avait, pour rappel, effectué quelques exercices légers en solo, en attendant sa qualification. Maintenant que c’est chose faite, le défenseur formé à Saint-Etienne devrait effectuer son baptême du feu contre le Sporting de Bastia de Ryad Boudebouz. Carl, qui n’est pas à sa première confrontation face à son équipier en équipe d’Algérie, portera le numéro 12. M. A.

Il n’a pas été utilisé hier contre Torino
De nouveau mis sur le banc de touche, Djamel Mesbah n’a pas joué hier après-midi contre Torino FC. Pressenti pourtant à la place de Gobbi blessé, l’Algérien n’a pas été utilisé par son entraîneur Roberto Donadoni qui a préféré aligner le Portugais Mendes, sur le flanc gauche de

Mesbah toujours en instance de départ
la défense Parmesane dans ce duel gagné 3 buts à 1.

La Serie B pour sauver son Mondial
Le départ de Djamel Mesbah semble à présent inévitable, s’il ne veut pas compromettre ses chances de jouer le Mondial bré-

silien avec l’Algérien. En homme intelligent qui sait ce qu’il veut, Mesbah ne va certainement pas cracher sur les propositions des équipes huppées de la Serie B, à l’instar de Palerme et d’autres formations qui se sont approchées de la direction du FC Parme pour bénéficier d’un éven-

tuel prêt de l’ex-Milanais. Djamel, qui a aussi quelques touches en Serie A, à l’image de Livourne et même Genoa, optera logiquement pour l’équipe qui lui offrira l’opportunité de jouer plus souvent et, du coup, gagner du temps de jeu.

M. A.

Boudebouz «Ne vous inquiétez pas, Djibril Cissé va se régaler, je vais lui donner beaucoup de ballons»
Toujours aussi présent dans le onze de base du coach bastiais, Frédéric Hantz, l’Algérien Boudebouz s’est imposé comme un élément incontournable du Sporting de Bastia. Ce dimanche, Ryad a de nouveau joué l’intégralité de la rencontre. Il compte déjà 20 titularisations avec son équipe. Il est l’un des joueurs les plus utilisés parmi nos internationaux évoluant en Europe. C’est pour cette raison que Vahid Halilhodzic pense à compter sur ses services au mois de mars prochain. «Les conditions étaient difficiles, mais on avait un seul objectif : gagner. On est satisfaits de notre succès.» c’est la meilleure manière de commencer l’année 2014, je pense.»

Buteur, passeur décisif et assez compétitif

Que doit faire Abdoun pour s’attirer l’attention de Halilhodzic ?
L’Algérien Djamel Abdoun ne cesse de briller avec sa nouvelle équipe. Le meilleur passeur et joueur de la Super Ligue grecque, la saison passée, confirme sa belle forme en enchaînant les bonnes performances en Championship anglaise avec Nottingham Forest. Passeur décisif et buteur lors des 5 dernières rencontres de son équipe, Abdoun cumule un temps de jeu assez remarquable par rapport à ses concurrents dans son poste en Equipe nationale. Ses statistiques, avec ses 1000 minutes dans les jambes, comptabilisées lors des 17 rencontres disputées, toutes compétitions confondues, ne laissent personne indifférent et sa nonsélection en équipe d’Algérie suscite les interrogations. Sinon, avec ses chiffres assez forts, on peut bien se poser la question suivante : Que doit faire Abdoun pour s’attirer l’attention d’Halilhodzic ? Réponse au mois de mars prochain, si bien entendu l’ex-joueur de l’Olympiakos le Pirée continue à faire parler de lui en Angleterre.

«On respecte Valenciennes, mais on ira là-bas pour gagner»
Ryad Boudebouz ira défier Valenciennes FC, la semaine prochaine. Concernant ce match et son duel face à son camarade en sélection, Ryad avance : «Lorsqu’on mène au score, on a tendance à défendre. C’est ce qui explique notre baisse de forme en seconde mi-temps. Maintenant, il faut penser au match de Valenciennes. C’est une équipe qui est derrière nous et si on parvient à leur prendre 3 points chez eux, ça va être encore plus dur pour eux de revenir sur nous. On se mettra à l’abri par rapport à eux. On peut aller les battre, mais il ne faut pas les sous-estimer.» M. A.

«Une victoire et une qualification, c’est la meilleure manière de commencer 2014»
Revenant sur les difficultés à marquer beaucoup de buts ces derniers temps à Furiani, Ryad Boudebouz déclare : «Il ne manque qu’un Djibril Cissé devant pour marquer, et je pense qu’il a été recruté pour ça. C’est vrai qu’il aura besoin de bons ballons, je vais bien lui en donner. Aujourd’hui (dimanche), j’ai donné deux réelles balles de buts, malheureusement elles n’ont pas été bien exploitées. Si Gianni (son camarade attaquant) les avait mis dedans, ça aurait fait 3 à 0. C’est pour vous dire qu’on s’est procurés des occasions. Mais nous retenons la victoire face à Evian,

Sa Panenka a fait l’événement en Angleterre
Préparé par son entraîneur pour être justement performant lors du Boxing Day, disputé en fin d’année 2013 et en début d’année 2014 en Angleterre, l’Algérien Djamel Abdoun n’a pas déçu. Plusieurs rapports de presse anglaise sont revenus hier sur sa grosse prestation sortie contre le sociétaire de la Premier League, West Ham. Passeur décisif et buteur sur penalty au prix d’un geste technique osé et assez audacieux, Abdoun, qui a pris à défaut le gardien des Hammers au prix d’une jolie Panenka, a prouvé qu’il était en pleine confiance. Il a été désigné homme du match avec son camarade Paterson, auteur du coup d’un hat-trick. Selon le journal Metro, son geste aura été à l’image du match Nottingham-West Ham. Moumen A.

Coup neuf

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

03

Belfodil attendu
aujourd’hui à Londres
après plusieurs médias italiens, l’attaquant algérien de l’Inter de Milan, Ishak Belfodil, a pris une décision quant à son avenir et aurait choisi de s’engager au profit du club anglais de West Ham, pensionnaire de Premier League. L’ancien Lyonnais devrait, toujours selon les médias italiens, rallier la ville de Londres aujourd’hui ou demain au plus tard afin de finaliser son prêt de six mois et débuter ainsi sa nouvelle aventure. D’après le journal britannique The Times, la direction de West Ham, tout de suite après la lourde défaite concédée par le club en 32es de finale de la Cup face à Nottingham Forest (5-0), a décidé d’accélérer sur le dossier Belfodil, en envoyant à son homologue de l’Inter sa proposition de prêt. Une proposition que le club intériste a acceptée (le directeur sportif de l’Inter avait déjà négocié avec les dirigeants anglais en début de semaine dernière à Londres) et fait part au joueur, qui, à son tour, l’a acceptée.

Son prêt à West Ham devrait se concrétiser

D’

Il passera la visite médicale et signera dans la foulée D’après le site italien, Football Italia, Ishak Belfodil arrivera ce matin à Londres. Une fois à l’aéroport, il trouvera à son accueil des dirigeants de West Ham, qui l’emmèneront au centre sportif du club, afin qu’il effectue la traditionnelle visite médicale. Par la suite, il devrait dans l’après-midi signer son prêt de six mois et poser avec le maillot des Hammers. West Ham lui a garanti du temps de jeu Courtisé par plusieurs clubs européens, Ishak Belfodil a donc choisi de jouer les six prochains mois de cette saison à West Ham. Un choix dicté notamment par des garanties que les dirigeants de ce club lui ont apportées, à savoir de jouer titulaire et bénéficier d’un temps de jeu régulier. Une assurance qu’aucun autre club n’a été en mesure de lui donner, mis à part Sassuolo. Avec la blessure de l’attaquant anglais, Andy Carroll, Belfodil aura du coup l’occasion de jouer constamment et prouver ses qualités.

Il n’a pas joué hier face à la Lazio Ishak Belfodil n’a pas joué hier soir face à la Lazio de Rome pour le compte de la 18e journée de Série A. En effet, le joueur est resté sur le banc et n’a pas fait son entrée en jeu. Mazzarri a choisi de faire confiance au revenant, Diego Milito, et ne pas solliciter Ishak. Pour information, l’Inter s’est incliné sur le score de 1-0. Sassuolo a voulu racheter la moitié de son contrat de Parme Par ailleurs, et selon Sky Sports, la direction de Sassuolo qui suit depuis plusieurs mois Belfodil et qui a manifesté à maintes reprises son envie de le recruter a tenté une approche récemment avec son homologue de Parme afin de lui racheter la moitié du contrat du joueur. Sassuolo s’est dit prêt à débourser la somme de 3,5 millions d’euros, sauf que les dirigeants parmesans n’ont pas accepté. A croire certains médias locaux, l’Inter va incessamment racheter cette moitié du contrat, vu qu’il demeure prioritaire et bénéficie du coup totalement du contrat de l’Algérien. S. F.

Nobilo aurait refusé Bentaleb

Bougherra n’a pas encore repris l’entraînement collectif

Préparation du Mondial

V

Selon nos informations, le milieu de terrain franco-algérien, Nabil Bentaleb, qui est en train de briller avec sa formation de Tottenham, aurait été refusé par l’ancien sélectionneur national des U20, le Français, Jean-Marc Nobilo, l’an dernier. En effet, le joueur avait émis le souhait d’intégrer la sélection des U20 afin de prendre part à la CAN U20 disputée par l’Algérie en mars dernier, sauf que Nobilo n’a pas été chaud pour le convoquer, argumentant sa décision par le fait qu’il ne le connaissait pas et qu’il devait avant tout faire ses preuves avant d’être appelé. Nul doute que cet épisode a touché le joueur et l’amènera à réfléchir à deux fois, avant d’accepter de rallier les Verts.

ictime d’une blessure à la cheville, il y a plus d’un mois maintenant, le défenseur central des Verts, Madjid Bougherra, dont le retour à l’entraînement était prévu pour le début de cette année 2014, n’a jusqu’à hier, pas encore repris avec ses coéquipiers et continue donc à s’entraîner prudemment en solo. L’ancien sociétaire des Glasgow Rangers effectue quotidiennement des

courses et des séances physiques en compagnie d’un préparateur physique, en attendant de reprendre le travail normal très prochainement. «Je préfère prendre mon temps afin d’éviter une rechute» Joint par nos soins, le capitaine des Verts dira à propos de l’état d’avancement de sa guérison : «A vrai dire, je n’ai pas encore repris l’entraînement

collectif, car je ne suis pas encore totalement prêt. Je continue toutefois à m’entraîner en solo, en attendant que ma blessure soit totalement guérie. Je ne veux surtout pas prendre de risque. Je préfère prendre mon temps afin d’éviter une rechute et compliquer davantage mon cas. Je serai de retour à la compétition officielle dans une quinzaine de jours a priori.» S. F.

La Russie programme 4 matchs amicaux
La Fédération russe de football a communiqué hier le programme de préparation de la sélection nationale pour le mois de juin prochain, en perspective de la Coupe du monde 2014. Les poulains du coach, Fabio Capello, disputeront quatre rencontres amicaux. La première se tiendra le 5 mars prochain, tandis que les trois autres se joueront entre la fin mai et le début juin (24 mai à Moscou, le 31 mai et le 7 juin dans des lieux à déterminer ultérieurement). Notons que dans son communiqué la Fédération russe n’a pas encore révélé les noms des adversaires que rencontra sa sélection. Les pourparlers sont toujours en cours pour essayer de trouver des sparring-partners qui correspondent à ceux que souhaite Capello.

Il devrait y être prêté pour les six derniers mois

Cadamuro se rapproche du Real Majorque
omme révélé par nos soins dans l’une de nos précédentes éditions, le défenseur algérien de la Real Sociedad, en manque de temps de jeu cette saison encore, devrait quitter le club basque cet hiver, afin de rebondir. Selon la presse locale, Cadamuro serait très proche du Real Majorque et devrait, sauf revirement de situation, y être prêté jusqu’à la fin de cette saison. Une bonne opportunité pour le natif de Toulouse, lui qui n’a pas été convoqué une nouvelle fois par son entraîneur Arrasate pour le derby face à l’Athlétic Bilbao, disputé avant-hier soir (Sociedad l’a emporté sur le score de 2-0).

C

songe en effet pas à vendre le contrat du joueur, lui qui est lié jusqu’en juin 2016 à la Real. Notons cependant que, jusqu’à hier soir, aucune officialisation n’a été apportée à cette information de la part des responsables des deux clubs. Jouer en 2e division ne dérange pas le joueur Ce qu’il faut savoir, c’est que le Real Majorque, et bien qu’il demeure un très bon club d’Espagne, lui qui a vu naître des joueurs tels Samuel Eto’o, Finidi et Badou Zaki, évolue cette saison en Segunda Division (Deuxième division). Il occupe la huitième place du classement, à six points du leader, le Deportivo La Corogne. Toutefois, cela ne risque pas de poser problème à Cadamuro, lui qui souhaite avant tout bénéficier d’un temps de jeu régulier afin de garantir sa présence au Brésil pour la Coupe du monde. Rester en Liga, à la Real Sociedad, sans jouer, ne satisfait plus l’ancien Sochalien.

Mbolhi en stage en Grèce

Le gardien international du CSKA Sofia, Raïs Ouhab Mbolhi, a rallié hier la Grèce où il va effectuer un stage de préparation en compagnie de son club. Evoqué sur le départ durant une période, Mbolhi devrait terminer la saison avec le club bulgare.

Les deux clubs ont trouvé un accord Toujours selon la presse locale, la direction de la Real Sociedad, qui a reçu dernièrement l’offre de Majorque, a accepté de céder Cadamuro à titre de prêt uniquement. Le club basque ne

D’après nos informations, le directeur général du CSC, Mohamed Boulahbib, a rencontré avant-hier le président de l’Espérance de Tunis, à l’hôtel Carthage Thalasso de Tunis où il lui a proposé une offre de 500 000 eur os pour racheter les six der niers mois de contrat de l’attaquant algérien, Youssef Belaïli. Boulahbib a eu par la suite une discussio n avec le joueur concerné toujours au même hôtel, ainsi qu’avec son agent. Le patron constantinois a pro mis à l’ancien Oranais un salaire alléchant s’il acceptait de rallier le club de l’Est du pays. Par ailleurs, notons que la direction de l’EST n’a pas envoyé de licence africaine au nom de Belaïli à la CAF.

Boulahbib offre 500 000 euros à l’EST pour rafler Belaïli

La préparation débutera le 18 mai et le départ pour le Brésil est prévu pour le 8 juin
La sélection russe entamera son stage de préparation en perspective du Mondial, le 18 juin prochain. Celui-ci devrait se tenir dans une ville du pays, très probablement à Moscou. Par la suite et aux termes des matchs amicaux que disputera la Russie, celle-ci ralliera le 8 juin au matin Rio de Janeiro et ensuite la ville de Sao Paulo, où elle élira domicile durant cette phase finale.

S. F.

04
De nos envoyés spéciaux en Espagne

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup de starter

MCA

Cercle de Bruges - MCA aujourd’hui à 16 h à Pinatar

Kamel Manane

Donner aux Belges une bonne image du football algérien

Lakehal Mohamed

près quatre jours de préparation en Espagne, c’est aujourd’hui en fin d’après-midi que le MCA disputera son premier match, qui l’opposera à la formation Belge du Cercle de Bruges, qui occupe le milieu du classement du championnat belge, à Pinatar, au complexe Arena. Cette rencontre permettra à Fouad Bouali d’avoir une exacte idée sur le potentiel de ses joueurs, du fait qu’ils seront confrontés à l’une des meilleures équipes du championnat belge et qui a conservé l’ossature de son effectif de la saison passée. Les joueurs auront en face d’eux un solide adversaire et ils peuvent montrer de quoi ils sont capables lorsqu’on sait que les coéquipiers de Ghazi évoluent aisément et produisent du beau jeu lorsqu’ils ne sont pas sous

A

pression. Cette rencontre tombe donc a point nommé pour Bouali qui, à partir de cette rencontre, se fera aussi une idée sur le travail qu’il lui reste à accomplir jusqu'à la fin du stage, du fait qu’il sera fixé sur les besoins de son équipe. Toutefois et en dehors du fait qu’il s’agisse d’un match amical, les Mouloudéens sont appelés à donner aux Belges une bonne image du football algérien, avant le mondial.

Bouali fera confiance à son onze rentrant
Le coach du Mouloudia qui connaît son équipe pour l’avoir drivé pendant six matchs, en coupe et en championnat, a son idée sur le onze rentrant qui abordera cette rencontre, et

il se fiera pour cela à la dernière séance d’entraînement. Ainsi, il semble bien qu’il va renouveler sa confiance presque aux mêmes joueurs qui ont disputé les dernières rencontres du championnat car le but de ces deux rencontres amicales, c’est de voir l’évolution de ses joueurs après une grande charge de travail. Ainsi donc, il faut s’attendre à voir Hachoud et Zeghdane sur les deux flancs de la défense, alors que la paire centrale sera composée de Djeghbala et Bachiri. Quant au milieu de terrain, il sera composé de deux récupérateurs, Ghazi et Kacem Mehdi, ainsi que Yahia Cherif qui assurera l’animation du jeu. Quant à la ligne d’attaque, elle sera formée de Djalit, Bouguéche et Yachir.

Il veut voir à l’œuvre la plupart des joueurs
Cependant, et même s’il alignera ce onze en première période de jeu, le coach du MCA compte faire tourner son effectif, du fait qu’il veut voir à l’œuvre la majorité d’entre eux, lui qui tient à avoir une idée globale sur leur potentiel avant le second match prévu face à l’une des grandes formations du championnat néerlandais, à savoir Utrecht. Ainsi, on assistera sans aucun doute à cinq changements durant ce match où le plus important n’est pas le score, mais beaucoup plus la réaction des joueurs, et leur aptitude à assimiler les consignes du coach.

Kamel M.

Tout le monde veut gagner la confiance de Bouali
A chaque séance d’entraînement, les joueurs veulent épater leur coach afin de gagner une place dans l’équipe. Ils essayent de se donner à fond et ne rechignent pas à l'effort, car ils savent bien que cette période est cruciale pour eux. Si Bouali n’a pas voulu chambouler son équipe durant les matchs qu’il a dirigés lors de la phase aller, il n’a l’intention d’exclure personne de ses plans et veut tourner la page, car cette trêve qui lui offrira l’occasion de connaitre réellement tous ses joueurs. De cela on pourra dire que les joueurs sont conscients qu’ils doivent convaincre Bouali qui, à travers son message, leur a expliqué qu’il compte sur l’ensemble de l’effectif et que les meilleurs d’entre eux joueront.

Le Cercle de Bruges aussi a perdu en finale
Le Cercle de Bruges, et malgré le fait qu’il évolue de manière régulière dans le championnat belge depuis une dizaine d’années, n’a pas un riche palmarès. Les poulains de Staelnes ont perdu la finale de la Coupe du Roi, la saison passée, face à Genk, au même titre que le Mouloudia qui a échoué pour la première fois de son histoire en finale, face à l’USMA. Il est à rappeler que le Cercle de Bruges avait animé aussi la finale de la Coupe, il y a trois années, et a manqué de chance dans cette épreuve. Les deux seules consécrations de cette équipe en Coupe du Roi ont été réalisées en 1927 et 1985. Cependant, l’équipe n’a jamais décroché le titre de champion dans son histoire, se contentant juste d’être champion à quatre reprises en seconde division et deux fois lorsque cette équipe a joué dans le troisième palier.

L’équipe renferme quatre joueurs étrangers
L’adversaire du Mouloudia ne compte aucun joueur international belge, et il y a seulement quatre joueurs dans son effectif, à savoir l’attaquant de la RDC, Kabanga, et l'attaquant ghanéen Etock. Au milieu de terrain, il y a aussi un autre étranger, un international islandais. Si toute la défense est composée de joueurs belges, on trouve parmi les quatre portiers un intercommunautaire qui est le Français Jean Delle. Quant à ses performances en championnat, actuellement, le Cercle de Bruges totalise 26 points seulement sur 21 matchs disputés jusqu'à présent, mais l’adversaire du MCA a pris tout de même sa revanche sur Genk qui est considéré comme l’une des grosses cylindrées du championnat belge en championnat, en l’emportant sur le score d’un but à zéro. K. M.

Certains seront mis à l'épreuve face au Cercle de Bruges
Les deux matchs amicaux que les joueurs vont livrer à partir d’aujourd’hui sont assimilés à un véritable test, car c’est à partir de ces deux confrontations que Bouali dégagera le onze rentrant qui jouera le premier match de la phase retour du championnat face à la JSMB, au stade de Bologhine. Sachant que les deux adversaires du MCA ne sont plus à présenter, on pourra dire que les joueurs auront l’occasion de prouver au coach qu’ils ont leur place, notamment des joueurs comme Sayeh, Daoud et Ouali. Si la concurrence est moindre en défense et en attaque, elle sera très rude au milieu du terrain, notamment avec la venue de Boucherit. En somme, la concurrence bat son plein, et Bouali se retrouvera dans une situation embarrassante pour composer le onze rentrant, notamment si les joueurs donnent satisfaction K. M.

Le match amical sur le site de l’équipe
Le match qui opposera aujourd’hui le MCA aux Belges, a été évoqué sur le site officiel du Cercle de Bruges, à travers lequel on a donné un bref aperçu du Mouloudia, tout en réservant un espace aux supporters pour donner leur pronostic sur cette confrontation qui aura lieu à Pinatar Arena.

Le repas avancé à 11h
A l’occasion de cette rencontre amicale, le repas a été programmé à 11h, soit deux heures avant le départ de l’équipe, et ce afin de permettre aux joueurs de bien digérer. Le menu a été choisi soigneusement par le staff médical qui est en train d’accomplir un grand travail.

Le départ fixé à 13h
Sachant qu’il faut plus d’une heure de route pour rejoindre le lieu de la rencontre, le départ a été fixé à 13h pour permettre à l’équipe d’avoir le temps nécessaire pour effectuer un bon échauffement une fois au stade. Le départ vers Pinatar sera précédé d’une réunion technique.

Coup osé
De nos envoyés spéciaux en Espagne

MCA

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

05
Kaci Saïd n’a rien perdu de sa technique et fait valoir son pied gauche
A l’entraînement, Kamel Kaci-Saïd participe à G certains jeux avec le groupe et il

Bouali : «Avant tout, il faut défendre le nom du Mouloudia face à Bruges»

Kamel Manane

Mohamed Lakehal

Même s’il ne prendra G pas part au match amical que son équipe

Aksas a pris part au match d’application
our ce premier match amical du Mouloudia face au Cercle de Bruges, le coach du vieux club algérois n’est pas ce genre de technicien qui cherche le résultat juste pour faire nourrir de faux espoirs chez les supporters, car souvent les joueurs se surpassent dans les grands rendez-vous. Bouali cherche donc beaucoup plus à travers cette rencontre à aligner le onze rentrant le plus prêt et faire tourner l’effectif. Toutefois il souhaite que son équipe réalise une bonne prestation. «Ce match amical est une bonne chose, que cela soit face

maintient toujours sa forme. Il a offert des balles précises aux attaquants, en effectuant des centres des deux pieds sans manquer aucune balle. Kaci-Saïd a fait valoir toutefois son pied gauche et il n’a pas manqué d’épater les joueurs car il n’a rien perdu de sa technique. Il essaye à chaque fois de leur prodiguer les conseils nécessaires pour qu’ils s’appliquent davantage

Madoui l’avait supporté en Egypte

jouera aujourd’hui, où le coach a décidé de le préserver, Amine Aksas, qui s’entraine avec ses coéquipiers, a participé au match d’application de son équipe, tout en évitant bien sûr de prendre des risques.

P

Depuis l’entame du G stage de préparation, Hocine Metref est

Metref pris en charge par le kiné

pris en charge par le kiné qui lui a élaboré un bon programme de rééducation. Metref est en train d’effectuer quelques tours de piste à petites foulées et des exercices spécifiques, et le kiné du Mouloudia est aux petits soins avec lui.

à une équipe belge ou une autre formation, car on est là pour se préparer pour le reste de la compétition, championnat ou Coupe d’Algérie. On essayera de faire un bon match pour donner une bonne image du football algérien, mais avant tout défendre le nom du Mouloudia. Le MCA a toute une histoire et il faut toujours veiller à ce que l’équipe préserve son standing», dira Bouali. En effet et depuis que le MCA se prépare en Espagne grâce à Joma, l’équipe a joué face de bonnes équipes européennes, à l’image des Russes de Rubin Kazan où le MCA s’est

incliné sur le score de deux buts à zéro, laissant une bonne image, idem la saison passée face aux Hollandais de Vitesse Arnheim qui ont été surpris par les qualités du Mouloudia.

«On ne va pas aborder le match face à Bruges avec tous nos moyens»
Toutefois le coach du Mouloudia, et même s’il veut que son équipe montre un bon visage, se montre réaliste, car il est difficile à ses joueurs de bien réagir après avoir fourni de gros efforts depuis l’entame du stage où

ils étaient soumis dimanche à un triquotidien. «Nous n’allons pas aborder ce match avec toutes nos capacités sur le plan physique, après de rudes journées de travail. Toutefois on essayera de jouer notre jeu et on fera tourner l’effectif. Je sais donc que sur le plan physique on ne pourra peut-être pas suivre la cadence du match, mais je serai satisfait si on pouvait montrer sur le terrain ce qu’on a travaillé à l’entraînement», conclut le coach du MCA K. M.

L’entraîneur adjoint de l’ESS, Kheireddine Madoui, s’est G rappelé que, lorsqu’il était jeune, il

a supporté Kamel Kaci-Saïd. Il nous a confié que, lorsqu’il était en sélection cadette, il a fait partie du voyage en Egypte dans le cadre des éliminatoires de la CAN. Les joueurs de la sélection nationale dont il faisait partie ont profité de l’occasion pour assister à une rencontre du championnat égyptien qui opposait le Zamalek à une autre formation, où il était le premier supporter de Kaci-Saïd, premier Algérien à jouer dans un grand club en Egypte. D’autres joueurs ont emboité le pas à Madoui et Kamel Kaci-Saïd a eu des supporters d’exception durant cette rencontre.

Hier matin, les G joueurs du MCA ont bénéficié d’une

Quartier libre hier matin

demi-journée de libre afin qu’ils puissent récupérer, et se sont remis au travail en fin d’après-midi avec une séance technico-tactique au stade de la Marina.

Yahia-Cherif et Daoud contestent la validité du but de Djalit
a inscrit l’unique but de la rencontre pour son groupe. Toutefois, Daoud a contesté la validité du but après la faute qui a été commise sur lui dans la surface de réparation, et Yahia Cherif a demandé à Bouali d’annuler le but, mais ce dernier n’est pas revenu sur sa décision au grand bonheur de Djalit qui a taquiné ses coéquipiers.

Lors du match d’apG plication programmé par Bouali, Djalit

Kacem «On doit honorer le
football algérien face aux Belges»
Vous allez jouer votre premier match amical lors de ce stage de préparation où il était convenu que vous affrontiez le FC Malines avant le changement de programme où vous allez donner la réplique à l’équipe du Cercle de Bruges… Le match face au FC Malines que nous avons affronté la saison passée a été annulé, mais l’équipe de Bruges n’est plus à présenter et c’est une bonne formation. C’est une rencontre amicale qui permettra de jauger nos capacités, notamment après une grande charge de travail et le plus important c’est de rester compétitifs durant la trêve, pour qu’on puisse aborder la reprise du championnat convenablement. Vous serez appelés à défendre le football algérien face au représentant de la Belgique qui sera notre premier adversaire au Mondial… Même si le résultat importe peu dans un match amical, il faut honorer le football algérien face aux Belges et on fera de notre mieux pour laisser une bonne image. Seulement le but de ce match reste un test dans une phase préparatoire et il ne faut pas se fier au résultat, car même si on gagne cela ne veut nullement dire qu’on est bien et qu’il ne faut pas se remettre en question. Ce qui nous intéresse le plus c’est d’être prêts pour le prochain match de championnat face à la JSMB, car il faut qu’on réussisse un excellent départ d’autant plus que le calendrier nous sera favorable. L’équipe s’est renforcée avec Boucherit, que vous connaissez bien, et la concurrence sera très rude au milieu de terrain… Je ne vous cache pas que la concurrence est une bonne chose à condition qu’elle soit loyale, car c’est le joueur qui mérite de jouer qui doit prendre sa place sur le terrain. Le fait que le coach dispose de plus de solutions est une bonne chose pour l’équipe. Pour ce qui est de Boucherit, je suis très content qu’il soit parmi nous au Mouloudia, c’est un joueur que je connais et qui pourra apporter un plus à l’équipe. On sent qu’il y a une bonne ambiance dans le groupe qui veut accomplir une bonne phase retour… Tous les joueurs veulent réagir et réaliser une bonne phase retour du championnat, car la direction du club a mis les moyens nécessaires à notre disposition. C’est à nous maintenant de faire le nécessaire et ce stage nous a permis d’éloigner la pression qui pesait sur nos épaules. Entretien réalisé par Kamel M.

Yachir «Les Belges n’accordent
«C’est un match amical comme tous les autres et on tentera comme à notre habitude de laisser une bonne impression. Je pense toutefois que les Belges n’accordent pas trop d’importance à ce match, car ils savent que les joueurs de l’EN évoluent en Europe. Bien que je doive améliorer mes performances, car je suis de nature ambitieux, je suis plus ou moins satisfait de mon rendement, réussissant à marquer deux buts et à offrir des passes décisives car, une fois de plus, je tiens à faire savoir que je ne suis pas un attaquant de pointe.»

pas d’importance à ce match»

Les joueurs pensent à la Coupe et Hachoud souhaite affronter la JSK
Le premier match amical que jouera le MCA coïncide avec le tirage au sort de la Coupe d’Algérie. Les coéquipiers de Bouguèche n’ont pas manqué de penser à cet événement et attendaient avec impatience de connaitre leur futur adversaire. Hachoud, qui souhaite tant gagner cette Coupe avec le MCA, aimerait bien affronter la JSK au stade de Bologhine, ce qui représente le meilleur tirage pour lui. K. M.

Yahia-Cherif écope d’un match ferme et d’une amende de 3 millions

Après la suspension de Sid-Ali Yahia-Cherif pour contestation de G décision, ce qu’on craignait est devenu réalité C’est la commission de discipline de la LFP qui en a décidé ainsi, suite au comportement du joueur lors de la rencontre face au MCEE, à Bologhine. Alilou devra, par ailleurs, s’acquitter d’une amende de 30 000 dinars. Désormais, Fouad Bouali devra faire sans Yahia Cherif lors de la reprise du championnat face à la JSMB, à Bologhine.

Faute de places, Boucherit, Gherbi, Chita et Bouzidi s’envoleront aujourd’hui vers Alicante

G

Après avoir réussi à obtenir des visas Schengen G à Antar Boucherit, Farès Bouzidi, Sabri Gherbi et Chita en un temps record, Rafik Hadj Ahmed s’est démené comme un beau diable pour essayer de trouver des places disponibles. Malgré tous ses efforts, le responsable du marketing et du management a dû repousser le départ des quatre joueurs de 24 heures. C’est donc aujourd’hui à 16h que Boucherit et consorts devront s’envoler à destination d’Alicante pour rejoindre leurs coéquipiers.

Une amende de 5 millions au club pour mauvaise organisation

La commission de discipline a également sanctionné le club en lui inG fligeant une amende de 50 000 dinars pour mauvaise organisation, conformément à l’article 66.

06

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup de colère

MCA
De nos envoyés spéciaux en Espagne

«En m’interdisant le stage en Espagne, on a voulu me briser»

Moumen
F
ace à son refus de quitter le club durant ce mercato hivernal, Billel Moumen a été convoqué hier matin par les membres du conseil d’administration. Hariti et Medar ont donc reçu Moumen au siège du club à El Achour en présence d’un avocat et d’un juriste. Les deux dirigeants ont exposé avec une grande franchise la situation du joueur et la nécessité de rejoindre un autre club afin de gagner du temps de jeu. Moumen a fait savoir à ses interlocuteurs qu’il était outré par le fait d’avoir été privé injustement du stage hivernal. Une option qualifiée de hogra par le natif de Guelma qui a décidé de camper sur sa position à savoir celle de rester envers et contre tous. Devant une telle détermination, les dirigeants mouloudéens ont décidé d’accorder trois jours de réflexion au joueur avec l’espoir que celui-ci change d’avis car, selon la réglementation, le club ne peut forcer un joueur à quitter son équipe contre son gré. termes, le milieu de terrain serait prêt à couper le cordon ombilical après quatorze ans passés au club sans se retourner mais il faudra que les pensionnaires d’El Achour lui verse la totalité de son contrat. Une option totalement rejetée par les membres du conseil, d’où leur volonté de prêter Moumen afin que cette séparation déguisée revienne à moindre coût au vieux club algérois. Très affecté moralement par la tournure des événements, Billel Moumen campe sur sa position. Joint par nos soins pour avoir plus d’informations sur ce bras de fer enclenché entre le manager général et le joueur, il nous affirmera : «En toute sincérité, si on m’avait donné la possibilité de rejoindre le groupe en Espagne, j’aurai pu changer d’avis et opter pour l’option de prêt. Mais on m’a interdit injustement le stage en Espagne. A partir de là, je comprends qu’on a tout simplement voulu me briser.»

Il a été convoqué hier matin au siège du club

Kamel Manane Lakehal Mohamed

Le coach satisfait du comportement de ses joueurs
Connu pour sa ligne de conduite, en faisant du volet disciplinaire son cheval de bataille, Bouali gère le groupe d’une bonne manière et il est parvenu à créer une bonne ambiance qui augure de belles choses dans l’équipe. Il essaye de faire ses remarques d’une manière souple sans brusquer ses poulains, tout en haussant le ton lorsque cela s’avère nécessaire. Toutefois, le coach du MCA a tout de même remercié les coéquipiers pour leur bonne conduite depuis l’entame du stage, où ils laissent une bonne impression au niveau de l’établissement d’Albir Garden, eux qui se sont illustrés par un comportement exemplaire. Même aux entraînements et à l’exception des reproches dans le travail, Bouali n’a pas caché sa satisfaction pour la bonne ambiance qui règne au sein du groupe, lui qui a hérité d’un groupe un peu décimé par les querelles internes. Il faut dire que le manager, Kamel Kaci Said, a joué un grand rôle dans ce changement chez les joueurs. A les voir à l’entraînement on croirait qu’il ne s’agit pas de la même équipe qui a effectué les deux stages de préparation au Maroc. Même les nouveaux joueurs qui sont arrivés au Mouloudia l’été dernier donnent l’impression qu’ils sont avec l’équipe depuis des années, et les anciens se chargent de mettre de l’ambiance comme ils ont l’habitude de faire. Toutefois il n’y a pas de secret ni de baguette magique pour cet état d’esprit, car les joueurs semblent avoir pris conscience de la mission qui les attend à la phase retour, mettant l’intérêt de l’équipe au-dessus de tout autre considération

Prêt à partir contre une indemnité de 18 mois
Fort d’un contrat qui expire au mois de juin 2015, Billel Moumen s’est dit prêt à résilier son bail et à partir de ce mois de janvier à condition que le club lui paye une indemnité de 18 mois. En d’autres

«Je n’ai nullement l’intention de partir»
Concernant son avenir au Mouloudia qui s’inscrit en pointillés, Moumen nous répondra d’un ton ferme et décidé, réfutant ainsi toute éventualité de départ. «Ecoutez, je le dis et je le redis, je n’ai nullement l’intention de partir» a conclu le demi défensif mouloudéen. T.Che

Un grand travail attend Bouali pour remettre en marche son attaque

D

imanche dernier, le coach du Mouloudia, et lors de la séance d’entrainement qu’il a programmée au stade de la Marina, a essayé de mettre l’accent sur le travail offensif au moment où son adjoint, Pascal, s’occupait de la défense en programmant des exercices face au but où Yachir et Bouguèche se sont occupés de donner des centres à leurs coéquipiers en attaque en étant servi par Kacem Mehdi ou Ghazi. Les trois joueurs attaquants, Djalit, Sayeh et Djaouchi, qui ont été utilisés en duo n’ont pas eu le taux de réussite escompté face au but, malgré le fait que Yachir et Bouguèche leur adressaient de bons centres en permutant avec Yahia Cherif. Cet exercice que Bouali a dirigé en personne, lui a permis de voir si les joueurs assimilaient ses consignes. Toutefois le coach du MCA a constaté que les joueurs ont cette peur de rater devant les buts, ce qui explique les nombres d’occasions qu’ils manquent à chaque fois, mais aussi leur précipitation pour se placer, affichant un certain manque de timing qui a arrangé les affaires de Djemili qui s’est illustré dans cet exercice. A l’issue de cet exercice, il s’est avéré qu’un grand travail attend Bouali afin qu’il puisse mettre en marche sa ligne d’attaque et retrouver l’efficacité qui faisait son point fort la saison passée, pliant les défenses adverses l’une après l’autre.

Le coach apporte les correctifs dans le placement des attaquants
Après avoir observé ses attaquants durant un bon moment, Fouad Bouali est intervenu pour apporter certains correctifs. A commencer par faire remarquer à ses joueurs la nécessité de se concentrer face au but et qui est la première condition pour assurer la réussite. Le coach du MCA a refait aussi le placement de Sayeh, Djalit et Djaouchi, notamment dans le croisement, mais aussi pour assurer une bonne lecture de la trajectoire de la balle. Suite aux corrections apportées, Bouali ne manquait pas de faire des remarques tout au long des exercices

Sayeh et Djalit essayent de s’appliquer et réussissent deux jolis buts
Tout en suivant les consignes du coach, les attaquants du MCA on essayé de s’appliquer, et le leur taux de réussite s’est amélioré comparativement au nombre de buts manqués. Sur un joli centre de Yachir, Sayeh a tenté un retourné acrobatique spectaculaire ne laissant aucune chance à Djemili, alors que Djalit a réussi à son tour une reprise de volée sous les applaudissements de ses coéquipiers. Bouali n’a pas manqué à dire à ses joueurs que lorsqu’on se concentre on arrive toujours à trouver le chemin des buts.

Les joueurs adhèrent au régime alimentaire
S’il a réussi avec le Mouloudia jusqu'à présent, c’est pour la simple que Bouali connait aussi la mentalité du joueur algérien. Bouali, et contrairement à son prédécesseur, il ne laisse rien au hasard, et il s’est montré proche de ses joueurs à l’image de ceux qui avaient rencontré des problèmes avec Geiger. Au cours de ce stage de préparation, Bouali a laissé le libre choix à ses poulains sur plusieurs volets. Cependant il a mis l’accent sur le volet alimentaire, choisissant les repas à ses poulains, tenant à ce que les joueurs veillent à leur bonne hygiène de vie, afin d’éviter de prendre quelques kilos, car il a attiré leur attention sur ce point dès le début. Bouali était au courant que dans un passé très récent, certains techniciens qui ont pris Yachir donne le bon exemple sur le le MCA en main, ont laissé la liberté aux joueurs de se servir dans un buffet ouvert, ce qui s’est répercuté négaterrain tivement sur leur état de forme et, logiquement, inéSamy Yachir, qui s’est fixé comme objectif de revenir à son vitablement sur les résultats de l’équipe. Jusqu'à meilleur niveau et de faire de nouveau parler de lui, donne l’exemprésent, les joueurs ont aussi adhéré au régime ple d’un véritable joueur professionnel lors de ce stage de préparaalimentaire choisi, ce qui est une autre satistion à Benidorm. Yachir est toujours à l’heure que cela soit pour le faction pour le coach. petit-déjeuner, le départ aux entraînements ou le dîner. Il reste donc toujours fidèle aux principes fondamentaux, forçant l’admiration de son K.M. coach par son sens du professionnalisme et sa volonté sur le terrain où il déjà perdu quelques kilos A voir Yachir à l’entraînement, on a l’impression qu’il a cette envie de prendre une revanche sur le sort et répondre à ses détracteurs.

Kamel M.

Coup de pied

CRB

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

07
Présenté hier aux joueurs

Herkat officiellement libéré

N

ous avions indiqué qu’il était fort probable que Sofiane Herkat quitte le CRB cet hiver. C’est ce qui vient de se confirmer de manière officielle puisque le nom du joueur figure désormais dans la liste des éléments à libérer en ce mercato au côté de ceux de Naïli et Hanifi. Malek Reda nous avait indiqué il y a quelques jours qu’un défenseur serait libéré sans citer de nom. Il s’agissait finalement de Herkat qui devra faire ses valises incessamment. La libération de ce dernier permettra au Chabab de recruter un quatrième joueur pour renforcer l’arrière-garde de l’équipe.

En colère, le joueur veut être indemnisé au dernier centime
Le joueur a dû donc quitter l’entraînement dans tous ses états. Cette maladresse des dirigeants l’a mis dans une colère noire, d’autant que ce n’est pas la première fois qu’il se retrouve dans pareille situation à la dernière minute. Ses coéquipiers n’ont guère apprécié cette manière d’agir des responsables du club, affichant leur soutien au joueur qui aurait rencontré par la suite, dans la soirée, le premier responsable, Malek Reda, pour discuter avec lui la résiliation de son contrat et surtout le sujet de ses arriérés. La direction souhaitait trouver un accord à l’amiable, mais selon les proches du joueur, Hewrkat n’a pas l’intention de renoncer au moindre centime, surtout après cette façon de le faire sortir par la petite porte. Malek Reda a essayé de son côté de réparer ce qui s’est passé à l’entraînement en assurant au joueur qu’il obtiendrait toutes les facilités pour aller dans le club de son choix. F. A.

Iaïche entame son travail Le nouvel entraîneur du CRB, Abdelkader

La maladresse des dirigeants
Herkat était toutefois présent lors de la séance de reprise qui s’est déroulée samedi dernier. Il avait pris part à cette séance, mais il avait la tête ailleurs. Jusquelà, il ne prêtait pas trop attention aux rumeurs qui disaient qu’il allait être libéré depuis quelque temps car aucun responsable n’est venu lui confirmer cela. Mais samedi dernier, le joueur avait le visage fermé, comme s’il redoutait quelque chose. La rumeur se faisait de plus en plus insistante, ce qui a inquiété davantage le joueur. Le lendemain, dimanche, ce qu’il redoutait s’est confirmé. Herkat s’est rendu le plus normalement du monde hier matin à l’entraînement et s’apprêtait à se déplacer avec l’équipe pour prendre part au stage de Sétif. Mais avant de se changer, il a été informé de la décision de la direction par certains dirigeants venus lui annoncer la mauvaise nouvelle. Herkat n’a rien compris. Surpris et en colère, il n’a pas accepté la manière dont on lui a annoncé cela. C’était en effet, maladroit de la part des dirigeants. Le défenseur du Chabab leur avait fait savoir qu’ils auraient dû lui annoncer cela la veille ou même samedi et pas de cette manière, devant ses coéquipiers.

Iaïch, a entamé hier son travail avec le CRB à l’occasion de la séance de la matinée. Une séance qui a été caractérisée par la présence du président, Malek Reda, qui était accompagné de Salmi Djilali et de Seddik Behloul. Le premier responsable du club a tenu donc à présenter le nouveau coach aux joueurs en leur indiquant qu’il est officiellement leur nouvel entraîneur en remplacement de Gamondi, sans rendre ce dernier responsable des mauvais résultats de l’équipe. Aussi, Malek Reda a voulu motiver ses joueurs et les encourager, alors qu’ils s’apprêtaient à se rendre à Sétif pour le stage hivernal.

Les supporters partagés
Cela dit, la venue d’Abdelkader Iaïch n’a pas beaucoup enthousiasmé la rue belouizdadie où les avis sont partagés. Certains ont accueilli cette nouvelle avec des appréhensions par rapport au premier passage d’Iaïch au CRB lors de la saison 2009/2010 où il a enregistré des résultats catastrophiques, entre autres la défaite historique contre l’ASO par 5 buts à 0, celle concédée au 20-Août contre le CAB, sans oublier celle face au Mouloudia qui a précipité son départ. D’autres espèrent en revanche qu’il soit l’homme de la situation et s’appuient sur son dernier passage à El Eulma où il a fait un excellent travail.

essayé de me casser même après avoir quitté le CRB»
Billel Naïli nous a confirmé hier l’information selon laquelle il quitte officiellement le CRB. Il nous a fait savoir qu’il a demandé à ce qu’on résilie son contrat à l’amiable, et c’est ce qui a été fait : «Je ne sais pas ce que je dois dire, mais je sais que mon départ arrangera tout le monde et va me permettre de me relancer dans un autre club, à Aïn Fekroun notamment, club avec lequel je me suis entendu sur tout.» Naïli s’est montré toutefois très déçu du comportement de certaines personnes qu’il n’a pas voulu nommer, et qui auraient pris attache avec les clubs qui le voulaient afin de les mettre en garde car, selon lui, ces personnes auraient tenté de faire croire aux clubs en question qu’il était blessé : «Je voulais changer d’air afin que je puisse bénéficier de plus de temps de jeu, mais il y a des gens qui ont tout fait pour faire échouer mes contacts avec les autres clubs. Ils leur ont dit que j’ai une blessure récurrente juste pour me briser. Je ne vais pas citer leurs noms, ils se reconnaitront, je les laisse à leur conscience s’ils en ont une.»

Naïli «Des gens ont

montré rancunier pour autant : «C’est cela la vie d’un footballeur. S’il ne trouve pas ce qu’il cherche dans un club, il ira dans un autre. Je ne suis pas rancunier. Aujourd’hui, mon souhait est de réussir dans mon nouveau club, le CRBAF, mais aussi de voir le CRB sortir la tête de l’eau. J’espère de tout mon cœur que l’équipe se redresse et retrouve le bon chemin et que cette crise trouve des solutions.»

ent où l’autre nouvelle recrue du CRB, la quat rième, est en route vers Alger. Il s’agit de Fernander Kassaï, le Cent avait parlé hier et qui évolue au club Le rafricain dont on Mans en France. Ce joueur intéresse au plus haut point les Belouizdadis qui comptent l’engager incessamment. Kassaï est attendu aujourd’hui, ou au plus tard demain, pour négocier avec la direction du club. Il y a de fortes chances pour qu’il soit la quatrième recrue du CRB cet hiver, d’autant que, lui aussi, aura it été enthousiasmé par l’idée. Cela dit, les négociations risquent de bute transfert r sur les exigences financières de son club employeur. Car selon nos informations, Le Mans exigerait une contrepartie finan cière pour sa lettre de libération même si le club français sera obligé de se séparer de ses services. C’est ce que craint la direc tion certainement pas les moyens de racheter du Chabab qui n’a son contrat.

Kassaï attendu aujourd’hui ou demain La libération de Sofiane Herkat intervien t au mom

F. A.

G Les deux nouveaux membres du staff G technique, Djamel Boudjelti et Karim Bouhila, ont entamé officiellement leur travail à la barre technique du CRB hier matin. Ils ont par la suite accompagné l’équipe à Sétif pour son stage hivernal. Il est à rappeler que Boudjelti et Bouhila ont remplacé respectivement Bentalaâ et Bencheroui, démis de leurs fonctions. G Par ailleurs, l’autre nouveau membre G du staff technique, Neggazi, rejoindra le groupe ultérieurement. L’intéressé se trouve en ce moment en France où il passe quelques jours de vacances après avoir régularisé sa situation vis-à-vis du RCA. Il rentrera au pays dans les jours qui viennent pour signer son contrat et entamer officiellement ses nouvelles fonctions au Chabab au côté de Abdelkader Iaïche, Karim Bouhila et Djamel Boudjelti. G Djamel Boudjelti, le nouvel entraîG neur des gardiens de but du CRB, nous a déclaré hier qu’il est revenu après que Malek Reda lui ait fait appel. «Je suis revenu pour aider l’équipe. Le président m’a fait appel, il m’a expliqué ce qu’il attend de moi et nous nous sommes entendus sur tout», nous a-t-il indiqué. G Le stage de Sétif, qui devait commenG cer avant-hier, n’a finalement débuté qu’hier avec une séance légère dans l’aprèsmidi, juste après l’arrivée de l’équipe qui avait rallié la ville des Hauts Plateaux à bord du bus du club. Néanmoins, on a enregistré une absence et pas des moindres, celle d’Ammar Ammour qui souffre d’une blessure du genou qu’il a préféré soigner à Alger. Le meneur de jeu du CRB n’a d’ailleurs pas pu reprendre les entraînements avec son équipe samedi dernier et ne s’est pas entraîné le dimanche et le lundi non plus. Apparemment, il va faire l’impasse sur ce stage qui va durer une semaine.

Boudjelti et Bouhila entament leur travail

Le Mans pourrait bloquer son

Neggazi rejoindra le groupe prochainement

«La direction me doit huit mois de salaire»
Naïli nous a fait savoir par ailleurs, qu’il quitte le CRB sans avoir encaissé son dû : «J’ai résilié mon contrat, mais j’ai laissé beaucoup d’argent derrière moi. La direction me doit huit mois de salaire. Le président, Malek m’a assuré qu’il allait régler ce problème. Il m’a dit que mon argent est une dette qu’il prendra à sa charge. Je lui fais confiance, j’espère que cela va se régler.»

F. A.

Bentalaâ : «Je pars la conscience tranquille» La direction du club, en décidant de changer tout le staff technique, a également mis fin aux fonctions de Faïçal Bentalaâ, le remplaçant par Djamel Boudjelti. Une décision qui a surpris l’intéressé dans la mesure où il a repris normalement son travail samedi passé sur demande des dirigeants avant qu’on lui annonce avant-hier soir qu’il est démis de ses fonctions.

Boudjelti : «Je suis revenu pour aider l’équipe»

Ammour déclare forfait pour le stage de Sétif

«Je souhaite que le CRB retrouve le bon chemin»
Naïli ne s’est pas

Il exige des indemnités
Selon nos informations, Bentalaâ était frustré par la manière dont on s’est comporté avec lui. Il n’a pas vraiment compris ce qui s’est passé. Il avait reçu des garanties pour qu’il puisse poursuivre son travail avec le nouveau staff et qu’il n’était pas concerné par le départ de Gamondi. Il a d’ailleurs repris son travail samedi dernier et, le dimanche qui a suivi, mais dans la soirée, on lui a annoncé la nouvelle. Malgré cela, il n’a pas voulu exprimer toute sa colère : «Apparemment, d’après ce qu’on m’avait dit, on a fait venir un supposé ancien gardien du CRB. Moi, j’ai respecté tous mes engagements, j’ai fait de mon mieux pour que tout aille bien, maintenant, il faut accepter cette décision, c’est la vie, je pars la conscience tranquille.» Mais Bentalaâ ne partira pas comme ça. Il aurait demandé aux dirigeants de lui payer ses salaires. Une réunion avec Malek Reda est prévue dans les jours qui viennent.

F. A.

F. A.

F. A.

08
De notre envoyé spécial en Tunisie

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup fourré

USMA

Alger - Tunis : un vrai calvaire !

près la belle performance enregistrée Mohamed face à l’EnZerrouk tente de Sétif lors de la dernière journée de la phase aller, le premier responsable à la barre technique de l’USMA, Velud, a jugé utile d’accorder quelques jours de repos à ses joueurs lesquels ont été appelés à reprendre le travail en Tunisie, en prévision de la finale de la Supercoupe d’Algérie, prévue le 11 janvier prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Comme prévu, les coéquipiers de Laâmouri Djediat se sont tous présentés à l’aéroport Houari-Boumediène en début d’après-midi

A

dans le but de rallier la capitale tunisienne et ce, pour effectuer un mini-stage de cinq jours. En effet, le vol qui était prévu à 16h a été retardé de plus de trois heures, du moment que l’avion a quitté le tarmac vers 19h. Après une heure et quelques minutes de vol, l’appareil transportant la délégation usmiste a atterri à Tunis vers 20h10. Une fois les bagages récupérés, les joueurs algérois sont arrivés à l’hôtel très épuisés. Il était plus exactement 22h. D’ailleurs, aucun joueur n’avait le goût de trop parler ou bien de s’amuser, tellement qu’ils étaient tous fatigués. Un simple vol d’une heure et dix minutes a finalement duré plus de quatre heures.

Avec Dziri, l’ambiance est assurée
Une fois dans l’avion, on n’a pas vu le temps passer puisque l’entraîneur adjoint, Dziri Billel a assuré convenablement l’ambiance. Après quelques rigolades, l’hôtesse de l’air annonce l’atterrissage. Il faut dire que le voyage s’est déroulé dans les meilleures conditions.

leur a fait savoir que Bouazza n’avait pas trouvé son bagage. A ce moment-là, ils étaient tous déçus car ils savaient qu’ils allaient rester encore plus longtemps à l’attendre.

22h30 : le dîner est servi
Le moins que l’on puisse dire, c’est que le périlleux voyage a vraiment épuisé les joueurs de l’USMA lesquels ont été tous appelés à se réunir autour de la table pour le dîner. Il était déjà 22h30. Ensuite, les joueurs ont tous gagné leurs chambres pour se mettre au lit après une journée harassante. M. Z.

Feham et le bagage perdu
Après que les joueurs ont tous récupéré leurs valises, ils ont tous grimpé dans le bus pour se rendre directement à l’hôtel. Seulement, un élément manquait à l’appel. Il s’agit de Feham Bouazza. Au moment où les joueurs se demandaient ce que leur équipier faisait à l’intérieur de l’aéroport, Dziri Billel

Bezzaz et Maïza évoquent leur passage à l’USMA
G Comme le CSC se G trouve dans le même hôtel que les Usmistes, cela

a été l’occasion pour les deux joueurs constantinois, Yacine Bezzaz et Adel Maïza, de rencontrer leurs anciens coéquipiers dans le hall de l’hôtel.

G L’arrière gauche de G l’USMA, Brahim Boudebouda, était l’un des joueurs les plus contents d’avoir rencontré son excoéquipier au MCA, Mohamed Derrag. Les deux joueurs sont devenus inséparables depuis leur arrivée à l’hôtel. Ils ont profité de l’occasion pour évoquer plusieurs sujets relatifs à leur passage au MCA.

Boudebouda et Derrag inséparables

G L’attaquant du CSC, G Yacine Bezzaz a préféré rester un bon moment

Bezzaz a longuement discuté avec Velud

avec le nouvel entraîneur de l’USMA, Velud. Ce dernier connaît parfaitement bien l’ancien Usmiste lequel a vécu une expérience professionnelle en France.

G Au lendemain de leur arrivée en Tunisie, le premier responsable de la barre technique, Velud, a programmé une première séance d’entraînement au stade annexe de l’hôtel Thalasso Carthage. Un entraînement qui a été l’occasion pour tous les joueurs de se donner à fond et appliquer à la lettre les consignes du coach. Il faut dire que le terrain n’est pas très grand, du moment qu’il ne dépasse pas les 50 mètres de longueur. Il est doté d’un gazon naturel en parfait état.

Une seule séance hier matin

G

traînement, nous nous sommes entretenus avec le milieu récupérateur, Hamza Koudri, lequel a été autorisé à reprendre les entraînements. Ce dernier, très confiant, nous a révélé qu’il souhaitait remporter la Supercoupe avec l’USMA, lui qui a déjà réussi à le faire avec le MCA.

orté la Supercou p Avant de monter dans sa m e r à p chambre après un harassant déj é e placement c e d l v ’ U a S s i qui a duré plus de a M p a ’ i A o J u trois heures, le joueur de « ? q r i A, pou » r l’USMA, Benmoussa a rencond tré dans la réception de l’hôtel u Je suis au courant de tout et tience. Nous allons faire de notre mieux C A d’ailleurs, o M «Thalasso Carthage» l’actuel c’ e st pour cette raison que je me pour être prêts et offrir à nos supporters K vec le l’issue joueur du CS Constantine, donne à fond à chaque séance d’ e ntraîneun premier trophée cette année. Après le de la preBoulahia, vu qu’ils se ment, dans l’espoir de revenir le plus vite titre de champion d’automne, nous allons a mière séance d’en- possible à la compétition. Dans le cas où je essayer de rester sur cette lancée et gagner connaissent bien du mone serai pas prêt pour cette finale, je n’aurais qu’à souhaiter bon courage à mes coéquipiers. Avec un peu de recul, parlez-nous de la blessure que vous avez contractée au 20-Août face au NAHD ? Pendant tout mon parcours, je n’ai jamais eu une telle blessure et je n’ai jamais vécu un moment pareil. C’était un véritable cauchemar. Je ne suis pas prêt à oublier ce jour-là. J’ai perdu connaissance pendant plusieurs minutes. J’ai été directement transféré en urgence à l’hôpital, pour les premiers soins avant de retourner au stade pour suivre le reste de la partie. Est-il vrai que Nabil Hemani vous a contacté pour prendre de vos nouvelles ? Après la blessure, le médecin m’a interdit de trop parler au téléphone. Donc, j’évitais de trop répondre pour ne pas compliquer mon cas. Ce que je peux vous dire, c’est qu’on m’a informé que Hemani avait essayé de me contacter. Je profite de cette occasion pour le remercier. Pour vous dire, je ne lui tiens aucune rancune. C’est le football. Un match très important vous attend prochainement contre l’ESS. Comment s’annonce pour vous cette rencontre ? On attend cette rencontre avec impala Supercoupe avant de nous pencher sur le championnat. Il faut dire que la phase retour s’annonce très difficile pour toutes les équipes. Vous êtes le seul joueur à l’USMA à avoir déjà remporté cette Supercoupe, n’est-ce pas ? Tout à fait, c’était en «J’ai 2007. Je jouais à cette vécu époque au Mouloudia d’Alger. Nous avons joué un cette finale de la Supercauche coupe face à l’Entente. mar au C’était mon premier tro20phée avec les seniors. D’ailleurs, je vais faire Août » mon possible pour être présent contre l’Entente et refaire le coup aux Sétifiens. Entretien réalisé par Mohamed Z.

Benmoussa retrouve Boulahia

ment qu’ils sont tous les deux originaires de Tlemcen. La discussion n’a duré que quelques minutes, puisque Benmoussa ne pouvait plus tenir debout.

Zerdab - Meftah, les retrouvailles
Un autre élément de l’USMA a croisé à l’hôtel Thalasso Carthage son ex-coéquipier à la JSM Béjaïa. Il s’agit des retrouvailles Meftah - Zerdab qui ont déjà évolué ensemble par le passé. Les deux joueurs étaient restés à discuter pendant un quart d’heure. Rappelons qu’ils ne se sont pas croisés depuis très longtemps.

Tout d’abord, quelles sont vos nouvelles ? Je me sens en super forme. Je suis à cent pour cent prêt à reprendre les entraînements. J’ai repris le plus normalement du monde avec le reste du groupe. Je suis en train de redoubler d’effort pour rattraper le retard que j’accuse par rapport aux autres. Seulement, j’évite le jeu dur puisque je ressens quand même quelques douleurs. Peut-on dire que vous êtes prêt pour le match de la Supercoupe prévu prochainement contre l’ESS ? Je ne peux pas répondre à cette question pour le moment. J’évite le jeu dur pour ne pas rechuter. La décision de ma participation contre l’Entente sera prise d’ici jeudi, soit avant la fin du stage. Tout le monde souhaite votre retour à la compétition d’autant plus que Bouchema est officiellement out après qu’il a écopé d’un avertissement…

Coup risqué

USMA

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

09

L’incertitude entourant Koudri et Gasmi inquiète Velud

e groupe de l’USM Alger a entamé, à Tunis, un court stage de préparation destiné à préparer la phase retour du championnat et plus particulièrement le match de Supercoupe d’Algérie qui l’opposera, en sa qualité de vainqueur de la Coupe d’Algérie, au champion sortant, l’ES Sétif, samedi au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Les choses ne se passent pourtant pas comme l’a souhaité l’entraîneur Hubert Velud, puisque ce dernier aurait aimé, par exemple, avoir tous les joueurs sous la main. Or, ce n’est pas le cas.

L

de récupération pour être des milieux défensifs de formation. Or, si Bouchema avait été suspendu pour le match de samedi, un problème se serait posé pour trouver un deuxième récupérateur.

Gasmi et Koudri ne sont pas complètement rétablis
Certes, Koudri et Gasmi ont repris les entrainements collectifs avec le groupe samedi passé, mais il est clair qu’ils ne sont pas prêts à jouer dans l’immédiat. Le premier nommé ressent encore quelques douleurs consécutives à l’intervention chirurgicales qu’il avait subie alors que le second ressent une petite gêne musculaire, qu’il espère voir disparaître dans les deux prochains jours afin de pouvoir participer à la Supercoupe. Le staff technique en saura beaucoup plus au cours des matches d’application auxquels les deux joueurs vont prendre part durant le stage.

fracture de la pommette) et la convalescence a été très dure pour lui, à tel point qu’il évitait même de beaucoup parler afin de favoriser une guérison rapide de son visage. Même en étant à présent revenu aux entrainements, il n’est pas pour autant rassuré.

pas. Même si je ne pourrai pas jouer l’intégralité du match, je pense que je peux faire une mi-temps au moins.»

Gasmi s’entraîne avec la cheville bandée
De son côté, Gasmi a effectué ses deux premières séances de reprise avec la cheville gauche bandée. Il évite lui aussi les contacts et les chocs avec les joueurs adverses de peur de raviver la blessure. Il n’hésite pas à conduire le ballon du pied gauche et même à tirer, mais évite les coups afin de ne pas rechuter. Il devra attendre jusqu’au dernier entrainement de la semaine pour savoir s’il pourra tenir sa place samedi face à l’ESS.

important auquel j’aimerais participer afin d’offrir un nouveau trophée à nos supporters, mais si je serai absent, je souhaite bonne chance à mes coéquipiers.»

M. Z.

Il redoute les contacts
En effet, il est encore traumatisé et redoute inconsciemment les contacts de face, de peur d’une rechute. Alors qu’il a l’habitude de sauter avec les joueurs adverses pour disputer les balles aériennes, il le fait moins de crainte d’être touché au visage du coude ou de la tête. Il a même des réticences parfois à frapper le ballon de la tête même quand il est démarqué, car l’impact lui cause des douleurs au visage. Bref, tout contact ou tacle lui fait peur. Il lui faudra quelque temps pour que les frayeurs qu’il ressent disparaissent.

Problème à la récupération en l’absence de Koudri
S’il a été très content de pouvoir compter sur Lamouri Djediat et Zineddine Ferhat, qui ont purgé la suspension, Hamza Koudri et Mohamed Gasmi sont toujours indisponibles car toujours convalescents et rien n’indique qu’ils seront aptes pour le match de samedi. En fait, ce qui inquiète le plus Velud est le manque de solutions dans la récupération. En l’absence de Koudri, seuls Nassim Bouchema et Hocine El Orfi peuventt assurer la mission

Koudri toujours traumatisé par sa blessure au visage
Il faut aussi dire que Koudri est encore sous le choc de sa blessure. En effet, ce n’est pas facile d’être touché au visage (il a été victime d’une

«Je peux jouer une mi-temps»
Interrogé par nos soins, Koudri se veut optimiste quant à sa capacité de jouer samedi la Supercoupe : «Tout se décidera jeudi, lors de la dernière séance d’entraînement. A la fin du stage, je saurai si je peux jouer ou

suspendus pour le match de Supercoupe contre l’ES Sétif, Mohamed-Amine Zemmamouche et Nassim Bouchema pourront finalement prendre part à ce match. En effet, la Ligue du football professionnel a décidé d’appliquer «Je ressens encore les sanctions administratives dont quelques douleurs» ont écopé ces joueurs à partir du preQuestionné sur les chances de le mier match de la phas e retour contre voir être aligné en Supercoupe sale MO Béjaïa afin de permettre à medi, Gasmi s’est montré plutôt cirl’USMA et l’ESS de prés conspect : «Je ne sais pas si je pourrai meilleures équipes poss enter leurs ibles pour ce jouer. Cela dépendra de ce que donmatch de prestige. neront les matches d’application. Je ressens encore quelques douleurs. Je ferai de mon mieux pour être prêt car il s’agit d’un match

Zemma et Bouchema peuvent jouer la Supercoupe Initialement

La séance d’hier à l’annexe d’El Menzah

G La séance d’entraînement G d’hier s’est déroulée dans l’un des terrains annexes du célèbre stade El Menzah de Tunis. Cela dans la perspective d’effectuer les derniers réglages technico-tactiques relatifs au match de Supercoupe de samedi prochain contre l’ES Sétif.

G Mounir Zegjdoud, l’un des adGle joints de Hubert Velud, a justifié choix du stade El Menzah par le souci de disposer d’un terrain réglementaire pour bien préparer le match de Supercoupe face à l’ES Sétif. «Nous sommes dans une semaine précompétitive et il nous faut un grand terrain pour préparer le match de samedi. Nous ne sommes pas dans une préparation d’intersaison où nous pouvons nous contenter d’un petit terrain», nous a-t-il expliqué.

Zeghdoud : «Il faut un Actuellement à l’essai à l’USM Alger, le grand terrain pour jeune Achour espère taper dans l’œil de préparer la Supercoupe»

Achour : «J’ai joué dans la réserve de Dijon et du PSG»

Séance physique unique aujourd’hui
G Durant ce stage, les joueurs G de l’USMA seront soumis à une seule séance physique. Elle se dérou-

l’entraîneur Hubert Velud, et être retenu dans l’effectif usmiste. «Je joue au poste de milieu offensif. J’ai évolué pendant deux ans dans l’équipe réserve de Dijon. Lors de la saison 2009-2010, j’étais dans la réserve du Paris Saint-Germain. Sincèrement, je pense posséder les qualités qui me permettront de faire partie de l’effectif de l’USMA», nous a-t-il déclaré.

Mazouzi rejoindra le MC Oran Le gardien de but Sid-Ahmed Mazouzi quittera à coup sûr
l’USM Alger après le match de Supercoupe de samedi prochain. Il a obtenu l’aval de la direction du club algérois pour partir sous forme de prêt afin de pouvoir avoir plus de temps de jeu dans un autre club. Selon des sources fiables, sa destination sera le MC Oran, club avec lequel il aurait déjà tout conclu.

lera aujourd’hui à la salle de gym de l’hôtel où ils résident. Cela leur permettra de recharger leurs batteries et d’être au point physiquement avant le match de samedi.

Zeghdoud conseille aux joueurs de se lever tôt

Toutes les autres séances à El Menzah
G Tous les entrainements G qui restent au programme de l’USMA se dérouleront au stade El Menzah qui, avant la construction du stade Radès, était le plus grand en Tunisie. Ainsi, les séances de mardi après-midi, mercredi aprèsmidi et jeudi matin s’effectueront dans ce stade.

Ziaya, Seguer et Baïteche légèrement blessés
G Abdelmalek Ziaya et MohaG med Seguer s’entraînent avec un bandage au mollet à cause de

quelques douleurs, mais cela ne remet pas en cause leur participation au match de samedi. De son côté, Karim Baïteche souffre d’un hématome à la cuisse suite à une béquille reçue durant le match de championnat face à l’ES Sétif, mais cela ne l’a pas empêché de s’entraîner normalement.

Ancien joueur expérimenté, Même si sa décision de partir a été prise depuis plusieurs semaines, Mounir Zeghdoud fait profiter les Mazouzi a tenu à effectuer le stage en Tunisie avec ses coéquipiers. Il s’en joueurs actuels de ses conseils. explique : «Zemmamouche étant suspendu, je ne pouvais pas laisser le club Ainsi, il leur a conseillé de se avec un seul gardien de but. Mansouri va jouer contre l’ESS et je ne voulais lever tôt pour le petit-déjeuner pas le laisser seul, sans doublure. Alors, j’ai décidé de participer à ce match afin qu’ils puissent bien digérer comme remplaçant, pour aider l’équipe. Puis, je partirai.» Entre-temps, la avant la première séance matiLigue du football professionnel a décidé de faire purger la suspension de nale, programmée à 10h. Il a Zemmamouche lors du premier match de la phase retour, ce qui règle le proprécisé qu’il faut manger au blème du gardien de but, mais le geste de Mazouzi est tout à son honneur. moins une heure et demie Sahnoun sera le troisième gardien avant un entrainement et c’est Puisque Mazouzi va partir, le staff technique a demandé à ce que le gardien pour ça que plus on se lève de but des U21, Mohamed-Amine Sahnoun, appelé à devenir le troisième gartôt, mieux c’est pour l’orgadien de l’équipe première, soit présent au stage afin qu’il s’intègre au groupe et nisme. Il a également s’imprègne de l’ambiance de travail. Arrivé à l’USMA il y a quatre ans à l’âge de 17 conseillé de se contenter de ans, il a patiemment fait ses classes. Il continuera à être, jusqu’à la fin de la saison, fruits le matin et de manle gardien de l’équipe U21. ger copieusement après M. Z. l’entraînement.

«J’ai accepté de faire le stage pour ne pas laisser Mansouri seul»

10
Demou-Aroussi, tout est rentré dans l'ordre
Lors du match d'application disputé avant-hier, une violente altercation verbale avait éclaté entre Aroussi et Demou. Elle a fait suite à une intervention un peu musclée d'Aroussi. Demou a réagi en voyant que son coéquipier ne s'était pas excusé. Suite à l'intervention conjuguée de Saâdane et de Madoui, tout est finalement rentré dans l'ordre.

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup ferme

ESS

Hammar : «Personne
ne nous fera de cadeau»
ême s’il ne le dit pas ouvertement, l’objet de tous les soucis du président sétifien est incontestablement le parcours de son équipe, cette saison. Il espère, lors de la phase retour, que les joueurs feront preuve de combativité et surtout être aussi réaliste qu’ils ne l’ont été jusque-là : «Nous avons des matchs à jouer, chez nous et à l’extérieur et ce sont, à mon avis, autant de matchs de coupe que nous aurons à négocier au mieux. Il ne faut surtout pas se contenter de réaliser de belles performances uniquement lors des matchs qui se dérouleront à domicile. Il nous faut être capables de prendre des points à l’extérieur», nous dira le boss sétifien.

De nos envoyés spéciaux en Espagne

Yacine Selhani

Billel Guendour

M

Francis Koné ne viendra pas
Le Togolais Francis Koné s'était entendu avec les dirigeants sétifiens pour se faire délivrer lui-même sa mettre de libération. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le joueur n'a pas encore trouvé de terrain d'entente avec la direction de son ancien club. Tout porte à croire donc que Koné ne sera pas sétifien, cette saison.

Quand Saâdane menace...
Le directeur technique n'a pas hésité à avertir les joueurs que si ce genre d'incidents arrivait à se renouveler, les auteurs seraient immédiatement renvoyés. Il faut dire qu'avant l'altercation qui a opposé Aroussi à Demou, Bouazza et Benabderrahmane avaient eu la veille une prise de bec. «Les joueurs sont avertis. Toute récidive entraînerait le renvoi immédiat des coupables», dira Saâdane sur un ton ferme.

Saâdane : «Nous nous contenterons de l'effectif actuel»

Ce qui hante ses nuits
Le boss sétifien veut à tout prix éviter les erreurs de casting qui ont coûté très cher à son club. L’objectif premier est de doter chaque poste d’une doublure valable et surtout ne pas être pris au dépourvu en cas de blessure ou de suspension. Ne pas faire d’erreurs dans ses choix et surtout être dans les temps, sont là deux impératifs qui, sans aucun doute, et à l’instar de ses pairs, doivent hanter les nuits du président de l’ESS.

Quel souffle !
S’il n’a pas vraiment encore eu l’occasion d’étonner balle au pied, Ze Ondo s’est distingué dans un exercice assez singulier. Il est capable de rester un long moment en apnée et il en a fait la démonstration au niveau de la piscine de l’hôtel devant ses coéquipiers qui n’en revenaient pas.

Des efforts et de la sueur
Lors de la dernière séance, les joueurs étaient pratiquement interdits de ballon car ils ont dû se soumettre à un travail strictement foncier. Répartis en ateliers, c’est à tour de rôle que les camarades de Benchadi exécutent les exercices, aussi variés qu’intenses, proposés par Madoui. A la question de savoir si ses élèves risquent de ne pas vraiment apprécier, ce dernier nous dira : «Vous verrez, quand débutera la saison, ils me remercieront.»

Le directeur technique Rabah Saâdane ne semble pas faire du recrutement d'un autre attaquant une fixation. Il nous dira à ce propos : «Nous ne recruterons que les joueurs dont nous avons défini les profils. Maintenant, si cela ne se fait pas, il n'y a pas de problèmes, nous ferons avec les joueurs qui sont dans l'effectif.»

Ferrahi a repris
Absent lors de la séance d’avant-hier pour cause d'une petite blessure, Ferrahi est totalement rétabli. Il a repris le chemin du stade et il s’est entraîné normalement avec le groupe lors de la séance d’hier.

A Benidorm pour gagner en cohésion...
Le coach sétifien nous dira que ce stage était pratiquement indispensable, même s’il est un peu court. En plus du travail foncier qui doit se faire, le coach sétifien veut que son équipe gagne en cohésion et rien ne vaut pour cela des matchs d'application. Saâdane et Madoui ont fait en sorte que le volet technique soit particulièrement soigné au cours des dix jours de stage.

… Et mettre des étoiles dans les yeux des supporters
Cela faisait bien longtemps que l'on n'avait pas vu une telle ébullition à Sétif. Concernant l'enveloppe des transferts, le montant annoncé a certainement mis des étoiles dans les yeux des supporters sétifiens. Hammar a veillé personnellement à doter l'effectif de deux grands attaquants, en l'occurrence Ze Ondo et Hameur

Bouazza, et cela pour pallier un seul départ, celui de Madouni. Prudent, Saâdane et Madoui veulent voir les nouvelles recrues casser la baraque pour réellement s’extasier. Au vu des échéances et de l’objectif assigné, il n'était pas question de faire un recrutement au rabais. Par ailleurs certains fans du club, sceptiques, nous diront qu’ils ne croient que ce qu’ils voient !

De la musculation pour Okbi, Nadji et Abassene
Les trois joueurs de l'effectif qui sont convalescents ne se sont pas entraînés avec le reste du groupe. Ils ont rejoint la salle de musculation où ils ont été pris en charge par le préparateur physique Kacem.

Sebaa, du sérieux et de l’abnégation
L’entraîneur des gardiens de but de l'ESS est Hakim Sebaa. A le voir à l’œuvre, on sent qu’il a du métier. Les Khedhaïria, Ghoul et autre Abassene sont incontestablement en de bonnes mains. L’entraîneur des gardiens de l’USMB, lui, n’est pas en reste en ce qui concerne le sérieux et l’abnégation qu’il met, en faisant son travail.

Sebaa : «Il y a de bons gardiens de but à l'Entente»
Nous avons voulu faire réagir Sebaa, sur la qualité des portiers dont il a la charge et il nous dira ce qui suit : «Il y a, en plus du jeune Abassene, deux excellents gardiens de but, en l'occurrence Khedhaïria et Ghoul. En plus de leurs grandes qualités, ils sont tous deux réceptifs et cela aide énormément pour mener à bien le programme de travail spécifique aux gardiens qui a été établi. Ils seront prêts quand reprendra le championnat.» B. G.

Le milieu de terrain sétifien Toufik Zerara nous a dit dans l’entretien qu’il nous a accordé qu’il pense avoir fait le meilleur choix, l'été dernier, en optant pour l’ESS. Il nous parle du stage qui se déroule à Alicante et de la saison qui va débuter. Il ajoute, par ailleurs, que les places seront chères dans l’équipe. Avant toute chose, dans quelles conditions se déroule le stage en Espagne ? Vous avez pu constater que notre emploi du temps n’est pas du tout varié et mis à part un café ou une petite balade avec les coéquipiers, il n’y a pas grand-chose à faire, sinon s’entraîner. De toutes les façons, si nous sommes en Espagne, ce n’est pas pour faire du tourisme, mais pour travailler. Les conditions de vie sont impeccables car rien ne nous manque et les dirigeants qui sont avec nous veillent à ce qu’il en soit ainsi. Et en ce qui concerne la préparation ? Je peux vous dire qu’elle se fait dans d’excellentes conditions, elle aussi. Tout est mis à notre disposition pour que les entraînements se déroulent bien. Nous devons, tous autant que nous sommes, beaucoup travailler et je vais vous faire une confidence.

est un trophée qui fait rêver»
Personnellement, j’ai l’intention de travailler avec acharnement et cela va beaucoup m’aider en championnat. En plus du travail sur le plan physique, il y a un gros volume horaire en ce qui concerne le volet technicotactique. Il n’y a pas beaucoup de joueurs dans l’effectif qui évoluent dans le même registre que vous. Cela doit être rassurant, n’est-ce pas ? Cela ne veut pas dire que je serais automatiquement titularisé en championnat. Moi, je pense qu’il me faudra la mériter cette place de titulaire et, pour le moment, je ne pense qu’à faire de mon mieux pour me préparer et m’appliquer afin de mériter la confiance de l’entraîneur. Justement, je voudrais apporter une petite précision. Laquelle ? Depuis mon arrivée à Sétif, je n'ai pas encore évolué à mon véritable poste. Bien sûr, je veux agir en professionnel et exécuter les consignes du coach. J'ai d'ailleurs eu une discussion à ce sujet avec Saâdane et Madoui. Il y a cette finale de la Supercoupe qui pointe à l'horizon. C'est un match que vous voulez gagner, c'est cela ? Et comment, surtout que nous jouerons contre une équipe qui a réussi à nous

Zerara : «La Supercoupe

Des coups de pied arrêtés au programme
La dernière demi-heure de la séance d'hier a été consacrée aux coups de pied arrêtés en phase défensive et offensive. Les plus adroits dans cet exercice ont été Ze Ondo, Bouazza et Delhoum.

Aujourd'hui, repos pour tout le monde
A la fin de la séance d’hier, Rabah Saâdane a informé ses joueurs qu'ils avaient quartier pour toute la journée du lendemain. Il précisera que ceux qui suivent des soins ne doivent pas quitter l'hôtel.

accrocher à Sétif. Il est certain que nous voulons brandir ce trophée qui fait rêver et je suis certain que ce sera une belle fête de football. Et pour ce qui est de la suite du championnat ? En football, on ne peut être sûr de rien. Les joueurs qui sont dans l’effectif ont des qualités et des arguments à faire valoir. J’ai constaté qu’il y a en plus un esprit d’équipe que l’on trouve rarement dans d’autres équipes et c’est surtout cela qui va nous permettre d’aller de l’avant. Notre vœu à nous, les joueurs, est de réaliser le meilleur parcours possible

car nous voulons offrir quelque chose à nos supporters. Vous ne regretter donc pas d'avoir choisi l’ESS. Pas du tout et il y a plusieurs raisons à cela. C’est d’abord un grand club qui draine des dizaines de milliers de supporters et c’est l’idéal pour un joueur qui veut prouver et c’est ce que je recherche. Il nous est difficile pour le moment de promettre quoi que ce soit à nos supporters, mais nous nous engageons à leur procurer des moments de plaisir et de joie. Entretien réalisé par Billel G.

Lamri, petit salaire… et grand talent
Les matchs d’application joués en fin de séance ces derniers jours ont permis au jeune Lamri de montrer toute l’étendue de son talent. Evoluant au poste de milieu de terrain, il s’est illustré par sa belle technique et ses ouvertures lumineuses. Pour l’anecdote, Lamri est l’un des joueurs les moins bien payés de l’effectif. Comme quoi…

Coup de vent
De nos envoyés spéciaux en Tunisie

JSK

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

11
Hannachi
«Les absences du début du stage sont dues au changement de la date du départ en Tunisie»

Un émissaire du RCA s’est déplacé hier jusqu’à Hammam-Bourguiba

Vers la libération de Messadia
Lyès Aouiche

Mourad Lahlah

clairement exprimé son mécontentement concernant les déclarations faites par Amani. En effet, Messadia s’est dit déstabilisé après que le président du RCA eut révélé à plusieurs reprise que le joueur de la JSK est acquis, alors que jusqu’à hier, personne du RCA ne s’est manifesté pour demander ses services.

Il veut rester à la JSK jusqu’au terme de son contrat
Très affecté par tout ce qui se passe autour de lui, l’attaquant Ahmed Messadia n’a pas caché son souhait de rester à la JSK jusqu’au terme de son contrat. Selon un proche confident du joueur, ce dernier voudrait bien continuer son aventure à la JSK, car il est persuadé qu’il réalisera une bonne phase retour. Malheureusement, une source digne de foi nous a confié que la décision de se séparer de ses services cet hiver est irrévocable.

L

Zahir Lahlah

L’

attaquant de la JSK, Ahmed Messadia, ne continuera pas l’aventure à la JSK et qu’il se pourrait même qu’il quitte le stage de Hammam-Bourguiba avant le weekend prochain, avons-nous appris d’une source digne de fois. Pour l’instant, le joueur continue de s’entraîner avec le groupe tout en attendant que la direction lui notifie officiellement sa libération. Selon nos informations, le départ imminent de Messadia de la JSK fait suite à un accord conclu entre les deux directions de la JSK et le RCA, ce qui confirme donc les dernières déclarations de Djamel Amani, le président du RCA, qui a révélé que son équipe attend Messadia pour parapher son contrat avant la date butoir du mercato hivernal.

et selon des indiscrétions, les deux directions la JSK et le RCA ont trouvé un accord pour la libération du joueur.

Aït Djoudi a eu une discussion en aparté avec son joueur
Toujours au sujet du probable départ de Messadia de la JSK cette semaine, l’entraîneur en chef, Aït Djoudi, a eu dans la soirée de dimanche dernier une discussion en aparté avec le joueur. Selon nos informations, les deux hommes ont abordé avec toute la franchise la question. Messadia a expliqué à son entraîneur qu’il est au courant de toute cette affaire et que tout ce qui a été dit à son sujet l’a beaucoup affecté et empêché de se concentrer sur son travail.

camperait sur sa décision de le libérer, il exigera de récupérer ses papiers et du coup devenir libre de tout engagement pour opter pour un club de son choix. Une chose est sûre, le joueur est affecté sur le plan moral, lui qui ne souhaite pas quitter les rangs de la JSK cet hiver.

Un émissaire de Amani s’est déplacé à HammamBourguiba pour convaincre le joueur
Ce qui confirme bien entendu le départ imminent de l’attaquant Ahmed Messadia, c’est le déplacement hier matin d’un émissaire du président Amani jusqu’au centre de HammamBourguiba. Le manager qu’Amani a envoyé en Tunisie a rencontré Messadia qu’il a tenté de convaincre d’opter pour la formation du RCA à partir de la phase retour.

La décision de se séparer de lui est irrévocable
Même si sur le plan personnel, l’attaquant de la JSK n’a vraiment pas été chanceux lors de la phase aller. N’ayant marqué aucun but, il souhaite toutefois rester à la JSK. Nous avons appris d’une source crédible que la décision de le libérer cet hiver est irrévocable. La direction comme le staff technique se sont basés sur des statistiques de la phase aller, avant de prendre cette décision. En effet, Messadia en plus de n’avoir pas marqué de but ne compte pas beaucoup de temps de jeu. En d’autres termes, le joueur ne fait pas partie des plans d’Aït Djoudi qui apparemment mise sur la nouvelle paire d’attaque, Ebossé et le Libyen Mohamed Messadia.

e président de la SSPA/JSK, Mohand Cherif Hannachi, a tenu à réagir à propos du nombre d’absents qui a caractérisé le début du stage hivernal de son équipe à HammamBourguiba. Pour le président kabyle, cette situation est due au changement de la date du coup d’envoi du stage à la dernière minute : «Je tiens à préciser que les quelques absences enregistrées pour les deux premiers jours du stage sont dues à un changement de dernière minute de la date du coup d’envoi du stage. Je vous informe que nous l’avons initialement programmé pour le 6 janvier avant de l’avancer de deux jours, ce qui a empêché les joueurs, notamment ceux qui se sont rendus auprès de leurs familles à l’étranger, de venir à temps.»

«Nous misons beaucoup sur la réussite du stage pour une bonne phase retour»
Le président kabyle tient beaucoup à la réussite du stage. C’est pourquoi des moyens sont mis à la disposition de l’équipe présente sur place en Tunisie. Il nous avoue : «Nous misons beaucoup sur la réussite du stage. L’équipe prépare une phase retour du championnat et nous souhaitons réaliser un bon parcours. Toutes les conditions sont réunies. La sérénité et la stabilité doivent régner pendant toute la compétition.» L. A.

Accord trouvé entre la JSK et le RCA
Comme tout le monde le sait, le probable départ de Messadia au RCA ne date pas d’aujourd’hui et que cela fait plusieurs semaines que le joueur est annoncé sur le départ. Depuis quelques jours, l’affaire a refait surface

Messadia veut lui-même décider de sa future destination
Pour sa part, au moment où c’est devenu officiel que la JSK songe à libérer son attaquant avant la date butoir du mercato, notre source nous a confié que Messadia ne souhaite pas être bradé et dans le cas où la direction

Messadia mécontent des déclarations du président de l’Arba
Selon les informations recueillies après la rencontre entre le manager, l’émissaire de Djamel Amani et le joueur kabyle, on a appris que ce dernier a

L. A.

Madi et Chibane écartés de la séance
Deux joueurs n’ont pas effectué la séance d’entraînement d’hier soir : Madi et Chibane. Ces derniers ne se sont pas présentés au stade à l’heure prévue pour l’entraînement, soit 17h. Aït Djoudi, qui n’a pas apprécié que deux de ses éléments arrivent en retard, a tout simplement demandé à un membre du staff de les informer qu’ils sont interdits d’entraînement avec le groupe et qu’ils devaient se contenter d’une séance en solo dans un stade mitoyen. Il faut dire que ces retards à l’entraînement irritent le coach qui songe à prendre des sanctions plus sévères à l’avenir.

Mekkaoui, Benlamri, Yesli, Beziouen, Bencherif et Maroci sont arrivés hier à 18h

C

Ils ont travaillé avec les joueurs arrivés en fin d’après-midi
Les deux éléments kabyles qu’Aït Djoudi a empêché de s’entraîner avec le groupe ont par la suite été autorisés à rejoindre le terrain principal pour prendre part aux exercices proposés pour les six retardataires pris en charge par le préparateur physique Boudjenane.

omme attendu, les joueurs de la JSK, qui n’ont pas pu se rendre à Hammam-Bourguiba le premier jour, au nombre de six, à savoir Mekkaoui, Benlamri, Yesli, Beziouen Bencherif et Maroci, sont arrivés hier soir vers 18 heures en provenance de Tizi Ouzou. Le deuxième groupe qu’attendait l’entraîneur Aït Djoudi avec impatience pour pouvoir appliquer son programme de travail dans les meilleures conditions a été conduit par le médecin chef Djadjoua.

ments en raison d’une blessure aux adducteurs, a été ménagé. Il sera pris en charge cette semaine par les membres du staff médical.

Aït Djoudi est soulagé
Si en début de semaine l’entraîneur Aït Djoudi était quelque peu perturbé par l’absence de pas moins de sept joueurs, hier soir, il a affiché un sentiment de soulagement.

Lors d’un exercice avec ballon, le portier Asselah s’est Les Canaris ont effectué leur troifait des frayeurs. En effet, le sième séance de la journée sous les portier kabyle a contracté une feux des projecteurs. Après une charge légère blessure en voulant saude travail dans la matinée, les Kabyles ver sa cage. Aussitôt, le kiné ont effectué des exercices techniques. Hamrioui est intervenu pour Boudjenane a d’abord dirigé des exerprodiguer les soins nécescices d’efficacité avant que les autres saires suite à quoi Asselah a membres du staff n’enchaînent repris son travail avec des exercices technormalement. niques et un sixte à la fin.

La troisième séance a eu lieu sous les projecteurs

Plus de peur que de mal pour Asselah

Il ne reste qu’Ebossé et Zabiaa pour avoir le groupe au complet
Deux joueurs de la JSK sont attendus par le staff technique, à savoir l’attaquant camerounais et le Libyen Zabiaa. Ces deux joueurs sont attendus en principe pour aujourd’hui et du coup l’effectif poursuivra le programme avec un effectif au complet. Il faut dire qu’avec la présence de tout le monde, les choses vont encore bien marcher pour l’équipe qui n’a que cette période pour bien se préparer en prévision de la reprise de la compétition. L. A.

Ils ont directement rejoint le groupe sur la pelouse
A leur arrivée à l’hôtel El Mouradi, les joueurs kabyles ont eu juste le temps de s’installer dans leurs chambres avant de rejoindre le groupe qui s’entraînait sous la houlette d’Aït Djoudi. Les six joueurs étaient heureux de rejoindre leurs coéquipiers et sont déterminés à rattraper leur retard.

Boudjenane s’est occupé d’eux
Alors que la séance se déroulait sous les feux des projecteurs, les six joueurs faisant partie du deuxième groupe arrivé hier soir étaient pris en charge par le préparateur physique Kamel Boudjenane. Malgré la fatigue du voyage, les six éléments ont tenu à effectuer quelques exercices et devront en principe rejoindre leurs camarades dès aujourd’hui et passeront les tests physiques avec le reste du groupe.

Maroci sera pris en charge individuellement
Pour sa part, le milieu récupérateur Tayeb Maroci, qui n’est pour l’instant pas prêt à reprendre les entraîne-

12

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup franc

JSK

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

Coup direct

JSK

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

13

Au cours de la réunion qu’il a tenue avec ses collaborateurs

Aït Djoudi insiste sur la discipline

«D’ici au match contre le MCEE, on aura
Aouiche Lyés

et fixe les objectifs du stage
omme attendu, l’entraîneur en chef de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a tenu une réunion de travail et de coordination avec ses collaborateurs. Il s’agissait de tracer les grandes lignes de la préparation et de fixer les objectifs à atteindre. Le premier point abordé est la discipline. L’entraîneur en chef a insisté sur ce point, car c’est le plus important dans la vie d’un groupe. Pour le numéro un de la barre technique, les horaires des entraînements doivent être respectés à la lettre. Aussi, au cours de cette réunion, il a été question d’élaborer un programme de travail. Le préparateur physique Boudjenane ainsi que Karouf et Hamened se doivent de réussir leur travail, eux qui font preuve de complémentarité.

accompli une bonne préparation»
groupe a récupéré du long voyage. Le staff technique a tracé un programme de travail qui s’étalera jusqu’à lundi prochain que nous sommes tenus de suivre à la lettre. Après une phase aller pendant laquelle vous avez joué quinze matchs en championnat et deux en Coupe d’Algérie, l’objectif du staff est de recharger les batteries, le physique est donc le point principal que vous travaillerez, n’est -e pas ? Exactement, pendant cette trêve hivernale, on travaillera l’aspect physique. On va se renforcer pour la phase retour qui sera longue et âpre à la fois. Comme vous le savez, nous sommes engagés cette saison sur deux fronts, la coupe et le championnat. Dans les deux compétitions, nous souhaitons réaliser des résultats positifs. Pour cela, nous devons bien nous préparer. Accusez-vous un énorme retard sur le plan physique ? Non, nous n’avons pas un retard considérable, mais juste qu'il faut bien travailler, cet hiver. La phase retour est une étape cruciale de la compétition et nécessitera des efforts supplémentaires. C’est maintenant qu’il faut prendre toutes les dispositions afin de terminer sur une bonne note. Le préparateur physique est en train d’évaluer au quotidien notre niveau et d’ici la reprise de la compétition on sera au mieux de notre forme. La préparation a commencé avec plusieurs absences, comment avez-vous géré la situation ? C’est vrai que l’idéal était de commencer tous ensemble cette préparation. Toutefois, les retardataires ont tous des raisons qui les ont empêchés d’être présents avec le premier groupe. Je pense qu’ils vont nous rejoindre lundi soir (hier, ndlr) et à partir de mardi, le groupe sera au complet. La JSK, qui a terminé la première partie du championnat en haut du tableau, cherchera à consolider voire améliorer cette position dès la reprise, comment voyez-vous la suite de votre parcours ? Personnellement, je trouve que notre parcours de la phase aller est plus ou moins positif par rapport aux précédents exercices. Je pense que terminer parmi les premiers au classement est une bonne chose, car cela nous motivera pour la suite. J’estime que nous avons les moyens d’améliorer notre classement. Nous allons avoir l’avantage de reprendre à domicile face au MCEE, l’objectif est de reprendre par une belle victoire. Avouez quand même que vous auriez pu terminer à une meilleure position, n’étaient les points perdus, à domicile notamment… Exactement, nous aurions pu terminer au moins à la deuxième place. On a raté des points précieux, notamment cette défaite face au CSC, qui nous est restée en travers de la gorge. Je suis persuadé qu’au retour l’équipe se rachètera et croyez-moi, c’est le sentiment qui anime tous les joueurs. Trois nouvelles recrues ont rejoint la JSK cet hiver : Zabiaa, Si Salem et Bencherif ; un mot là-dessus ? Je souhaite la bienvenue à nos nouveaux partenaires. Je leur souhaite de réussir leur nouvelle mission. Nous en tant qu’anciens du groupe, nous leur facilitons l’adaptation et d’ici à la reprise, inch'Allah, ils se seront familiarisés avec leur nouvel environnement. Nous formons un groupe complémentaire qui joue pour un seul objectif, celui de faire revenir la JSK à son meilleur niveau. Les supporters suivent de très près la préparation, ils attendent beaucoup de vous pour la phase retour, quel est le message que vous souhaiteriez leur adresser ? Moi qui fais partie des anciens du groupe, je comprends parfaitement le sentiment de nos supporters qui attendent de nous une bonne phase retour. Cela fait trois ans que la JSK traverse des moments difficiles. Dieu merci, la situation a beaucoup changé, dans le bon sens, bien sûr. Nos supporters ont été à la hauteur lors de la phase aller et ils ont accompagné l’équipe partout. Notre seul et unique souhait est qu'ils restent mobilisés autour de nous pendant toute la saison, et on fera tout pour les satisfaire. Entretien réalisé par Lyès A.

C

la semaine, séances d’entraînement et matchs amicaux, l’entraîneur Aït Djoudi a insisté pour que tous les joueurs aient une copie du programme. Cela qui leur évitera d’éventuels retards.

Le coach attend que tous les joueurs soient présents pour tenir une réunion
Jusqu’à hier matin, le staff technique kabyle travaillait avec un effectif incomplet. Les nombreuses absences ont vraiment influé. Toutefois, l’entraîneur kabyle devait rassembler tout le monde, hier soir, et il n’attendait que leur arrivée pour tenir une réunion de travail.

Il mise sur une très bonne phase retour
La JSK sera très attendue à la phase retour par ses supporters qui souhaitent voir l’équipe réaliser de meilleurs résultats. L’entraîneur kabyle sait d’ores et déjà la nature de la mission qui l’at-

Les joueurs ont sué en salle de musculation

Le programme de la semaine communiqué aux joueurs
Après avoir arrêté le programme de

La deuxième séance d’hier a été consacrée au travail de musculation en salle. Les joueurs ont beaucoup sué sous la coupe de Karouf, Hamened et Boudjenane. La salle dispose de tous les moyens nécessaires pour accomplir une bonne préparation.

La complémentarité du staff, l’autre atout

Comme nous l’avons souvent mentionné dans ces mêmes colonnes depuis le début de cet exercice, la JSK se réjouit de posséder un staff technique homogène cette saison. Après le retour de Azzedine Aït Djoudi aux affaires techniques, ce dernier a choisi ses proches collaborateurs avec qui il est en train de mener du mieux qu’il peut la mission de reconquérir le cœur des milliers de supporters avides de revoir la JSK se replacer tant à l’échelle nationale que continentale. Aït Djoudi travaille depuis le début de cette saison avec deux assistants, Karouf et Gaci, ainsi que l’entraîneur des gardiens de but, Aomar Hamened. Entre tous les membres du staff kabyle, il existe une complémentarité qui constitue une autre force du club, cette année. Par ailleurs, il est à rappeler que cette saison, la JSK a fait appel aux services du préparateur physique Kamel Boudjenane qui est en train de mettre à la disposition d’Aït Djoudi un groupe prêt pour la phase retour, sachant que lors de la dernière préparation estivale, c’est lui qui avait dirigé l’opération.

L’hôtel Hammam e affluence en connaît une grand ée. Plusieurs nn l’a de cette période rtager l’étapa de is rav Tunisiens sont r, plusieurs Hie . JSK la blissement avec contrer les ren es nu ve t personnes son er de la JS ort pp su nt ve joueurs. Un fer un admiraest ’il qu é irm Kairouan a aff un riche pala i qu lie by Ka teur de la JS marès en Afrique.

siens Beaucoup de Tuni ris na chez les Ca Bourguiba

Travail de transfert de force sur la pelouse

aménagé, depu ôtel El Mouradi a ation La direction de l’h ment pour la délég ale éci sp t ran eurs et restau l’intimité des jou manche soir, un r ve ser pré à e pour sure vis un cadre agréable kabyle. Cette me du staff et offrir nnaît co res tre mb me cen le les e s qu nt de tou du groupe, sacha luence. on aff sti e ge nd ure gra e ille un une me

ôtel La direction de l’h rant stau a aménagé un re pour les Kabylesis di-

Après une bonne charge de travail en salle de musculation, les joueurs ont rejoint la pelouse pour un programme de transfert de force. Sur place, les Canaris ont effectué une série d’exercices avant de rejoindre leurs chambres. La troisième séance étant prévue dans l’après-midi, et qui a été consacrée au

Remache

tend, lui et ses assistants ainsi que l’ensemble des joueurs. Parlant justement de la phase retour, Aït Djoudi mise beaucoup sur cette période et reste optimiste de voir son équipe sortir le grand jeu et gagner son pari. Plusieurs équipes se disputeront une des trois places du podium, la concurrence sera très rude et la JSK doit impérativement réussir sa préparation pour être au rendez-vous. L. A.

Lahlah Mourad

Lahlah Zahir

Vous avez entamé, depuis dimanche matin, votre préparation hivernale, comment trouvez-vous les conditions de travail ? Je vous assure que les conditions sont toutes réunies pour effectuer une bonne préparation. Le site où nous nous trouvons offre toutes les commodités pour bien travailler. Le

L’attaquant Ahmed Messaâdia souffre d’une anOutre les membres du staff qui accomgine, depuis son arrivée à Hammam Bourguiba. plissent leur rôle comme il se doit aux Néanmoins, cela ne l’a pas empêché de travailler côtés de l’entraîneur en chef Aït avec le groupe, tout en suivant le traitement Djoudi, le garde-matériel Samir Tahi prescrit par le kiné Hamrioui, en attendant l’arrion iti os sp di apporte lui aussi une précieuse contriur le vée de Dr Djadjoua attendu hier avec le Elle a mis à use bution dans la mission. Tahi, en plus ure pelo deuxième groupe. Messaâdia est en train une meitlle les de son travail de veiller à ce que les by Ka que les de se donner à fond, avec l’ambition de di, qui on appris joueurs ne manquent de rien sur le de où ils ont ables d’El Moura réaliser une meilleure phase rese du premier sta Aussi, les respons lou pe la de de sta plan matériel, veille sur tout et coore té ali deuxièm de la qu tour. r disposition un s'étaient plaints leu à s sas mi t donne avec les responsables de l’hôtel. tou on t , ien e matin , les joueurs en éta urs travaillé dimanch ille ts. fai D’a tis se. lou ure pe doté d’une meille

Tahi veille sur tout

Messaâdia souffre d’une angine

«Il ne suffit pas de gagner à Tizi, on doit chercher le maximum de points de nos déplacements»

Travail physique, endurance, musculation et exercices avec ballon

! i u ’h d r u o j u a , s e u q i s y h p s t s e t s e L
En raison de l’absence d’une partie du groupe durant les deux premiers jours du stage, le préparateur physique Kamel Boudjenane n’a pas pu faire faire les tests physiques, préférant avoir tout le monde sur place. Ainsi, c’est aujourd’hui que les joueurs seront soumis aux tests physiques. Après cette étape, le staff technique aura une idée bien précise sur les compétences de chacun des éléments et pourra même travailler en groupes.

Les Kabyles passent la vitesse supérieure
La préparation hivernale en est à son troisième jour. La délégation étant arrivée tard dans la soirée de samedi, le programme arrêté par le staff technique a pris effet à partir de dimanche matin. Pour la première journée, les joueurs ont effectué deux séances, la première a été consacrée au volet physique sous la houlette de Boudjenane, la seconde a été réservée au technique. C’est depuis hier que les Kabyles ont passé la vitesse supérieure. En effet, après avoir arrêté le programme de toute la semaine, le staff technique a entamé, hier, du triquotidien. L’entraineur Aït Djoudi cherche à exploiter les capacités de son groupe, pour bien gérer la suite du parcours.

Travail en forêt hier à 7h
Hier matin, les joueurs kabyles se sont levés très tôt pour effectuer une séance d’oxygénation. Le site de Hammam Bourguiba, qui est entouré par une dense forêt, permet au staff technique de programmer des séances d’oxygénation dans les meilleures conditions. Les joueurs ont effectué deux fois quinze minutes de footing sous la direction du préparateur physique, avant de terminer par des exercices d’étirement.

nouvelles recrues que le staff technique compte mettre dans le bain dès cette semaine avec la programmation de matches amicaux.

Les moins en forme seront soumis à une double charge de travail
Le staff technique accorde une importance capitale à l’aspect physique pendant cette période de stage. Après les tests physiques prévus aujourd’hui,

les joueurs qui afficheront une baisse de forme par rapport au reste du groupe seront soumis à un travail plus dense. Le préparateur physique est chargé de mettre à niveau tout le monde d’ici au dernier jour du stage.

Les nouvelles recrues appelées à travailler plus

Les trois nouveaux venus, Zabiaa, Si Salem et Bencherif, sont appelés à travailler plus que les autres pendant cette période de stage. Alors que Yacine Si Salem est arrivé le premier jour, le Libyen Zabiaa

a raté déjà le début du stage ainsi que Bencherif qui a signé samedi dernier. Selon un membre du staff, les nouvelles recrues devront travailler un peu plus que les autres, afin de combler le déficit qu’ils accusent en raison de leur manque de compétition. L. A.

Du triquotidien jusqu’à jeudi
Selon le programme arrêté par le staff technique, les joueurs de la JSK seront soumis à trois séances par jour, jusqu’à jeudi. La veille du match amical face au MOB, l’entraîneur Ait Djoudi se contentera de quelques ateliers et d’exercices technico-tactiques.

jura. Les deux équipes sont en train de profiter de cette période pour amorcer un bon début de phase retour. Les Kabyles comme les gars de la Soummam souhaitent revenir en force et faire plaisir à leurs milliers de fans qui attendent des résultats positifs.

Reprise du travail foncier, samedi
Considérant le physique comme l’un des points les plus importants de cette période hivernale, le staff technique poursuivra son programme, même après le match amical face au MOB prévu ce vendredi. Les Canaris s’entraineront encore trois fois samedi et dimanche prochain, la veille du déplacement à El Kala où les Kabyles livreront une autre rencontre amicale face à la formation locale.

Séance de musculation au quotidien
La deuxième séance de la journée d’hier a été réservée à la musculation. Les joueurs ont profité des installations qui existent au centre pour effectuer des séances de musculation. Plusieurs joueurs ont besoin de se renforcer, notamment les

Match amical contre le MOB, ce vendredi
C’est confirmé, la JSK jouera son premier match amical face au MOB. La formation de Abdelkader Amrani, qui se trouve en stage à Aïn Draham, a donné son accord pour affronter la formation du Djurd-

L. A.

14

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’essai

MOB
De notre envoyé spécial en Tunisie

Les Béjaouis affronteront

l’US Chaouia aujourdui
e trouvant en stage de préparation depuis vendredi dernier en Tunisie, les Béjaouis du MOB disputeront deux rencontres amicales, aujourd’hui contre l’US Chaouia. Une aubaine pour le coach Amrani de tester le niveau de préparation de ses joueurs et surtout d’apporter les correctifs qui s’imposent, afin d’être au rendez-vous. La première rencontre aura lieu dans la matinée, alors que la deuxième est prévue l’après-midi. Ces rencontres permettront aussi au coach Amrani de découvrir les trois nouveaux, Nehari, Sidibé et Brahimi.
Amrani veut s’assurer que les anciens sont au top En plus des nouveaux éléments qu’ils découvrira aujourd’hui, à l’occasion de ces deux matchs d’application face à l’US Chaouia, le premier responsable de la barre technique veut s’assurer que les anciens seront prêts pour la deuxième phase du championnat. Le staff technique aura à découvrir le niveau de préparation dee touis ses joueurs qui auront à disputer 90 minutes avec deux compositions différentes. L’occasion pour Lallaigui de convaincre le coach Par ailleurs, les deux rencontres d’aujourd’hui face à l’US Chaouia seront une opportunité pour le jeune émigré Azzedine Lallaigui de montrer ses capacités et convaincre le coach de le retenir par l’effectif du MOB en prévision du reste de la saison. Le coach avait déjà déclaré à propos de ce joueur qu’il n’a pas démontré grand-chose et doit encore

Youcef Koudri

S

prouver. Ce qui permettra au coach béjaoui de décider à propos de son avenir. Benjenine cinquième libéré Comme il fallait s’y attendre, le défenseur du MOB, en l’occurrence Billel Benjenine, ne devrait pas faire partie de l’effectif du MOB pour la phase retour. Les dirigeants ont décidé de le libérer au cours de cette période des transferts après avoir été incapable de s’imposer dans l’équipe durant la première phase du championnat. Cette décision n’a pas été du goût du joueur qui a réclamé une année de payement de salaire. Boulaïncer pourrait être prêté au WA Tlemcen L’attaquant Boulaïncer qui n’arrive pas à confirmer son statut du buteur dans cette équipe béjaoui avec 0 buts durant toute la phase aller pourrait bien tenter une autre expérience avec un autre club durant la phase retour. Selon les informations en notre possession, les

dirigeants étudient une possibilité de le prêter pour la formation de WA Tlemcen qui aurait sollicité ses services et la décision devait être prise dans la soirée d’hier par les dirigeants du MOB. Baouali pourrait rejoindre le groupe aujourd’hui N’ayant pas fait le déplacement avec son équipe à Aïn Draham en raison de l’indisponibilité de son passeport, le défenseur Baouali est attendu aujourd’hui à Aïn Draham pour se préparer avec le reste du groupe et tenter de récupérer le retard accusé afin d’être au top lors de la deuxième phase du championnat. Ouissa avec le groupe Le jeune attaquant de la formation des Espoirs, en l’occurrence Ouissa Jugurtha, s’est

rendu hier en Tunisie pour se préparer avec le reste du groupe et ce, en remplacement de Boulaïncer qui est annoncé partant. Le jeune espoir s’est entraîné lors de la séance de l’aprèsmidi d’hier et il pourrait bien prendre part à un match amical aujourd’hui face à l’US Chaouia. Mebarki fait faux bond Alors qu’il a donné rendez-vous aux dirigeants béjaouis pour la matinée d’hier lundi, l’ex-attaquant de la JSMB, en l’occurrence Mebarki, a fait faux bond puisqu’il ne s’est pas présenté au siège du club comme il a été prévu. Le joueur aurait déjà finalisé avec l’USMH et devrait parapher son contrat dans les prochains jours. Youcef K.

Brahimi «Je tâcherai d’apporter un plus
Pouvez-vous vous présenter aux supporters ? Je m’appelle Farès Brahimi, originaire de Reghaïa. J’ai quitté l’Algérie à l’âge de 10 ans avec ma famille pour la France. J’ai été formé à Saint-Etienne, avant de rejoindre le championnat de Bulgarie et revenir ensuite en France pour évoluer dans le championnat amateur. Comment se sont passés les contacts avec le MOB ? Je ne vous cache pas que je n’ai jamais pensé évoluer en Algérie, mais ma famille et mes proches m’ont conseillé de tenter une expérience dans le championnat algérien, surtout qu’il y a un bon niveau. Aussi, ce sera bénéfique pour moi de retrouver mon niveau et rebondir. J’avais répondu à une sollicitation du MCEE, mais les choses ne m’ont pas plu là-bas. Mon manager m’a demandé de rejoindre le MOB en ce stage de Tunisie. Ce qui fut fait On dit que vous disposez de grandes qualités ? Ce n’est pas moi qui juge, je préfère laisser le soin au staff technique et aux supporters de le faire. Le coach Amrani nous a déclaré qu’il était satisfait de vous. C’est dire que vous êtes en voie de rejoindre le club, qu’en pensez-vous ? Jusqu’à présent, il n’y a rien d’officiel. Actuellement, je suis en stage du MOB et je n’ai rien signé avec le club. De mon côté, je travaille à fond afin de convaincre le staff technique et j’espère que les choses se passeront bien pour moi. Les paroles de Amrani m’encourageront encore davantage à fournir plus d’efforts et être à la hauteur de ses attentes. Avez-vous discuté avec Amrani ? Oui, j’ai discuté avec lui et il m’a fait savoir que je dispose de bonnes qualités et d’un bon niveau et cela m’a beaucoup soulagé. Mais jusqu’à présent, il n’y rien d’officiel. J’espère m’engager avec cette équipe du MOB et réussir un bon parcours. Le premier responsable de la barre technique a parlé de vos qualités, dont la personnalité. Peut-on connaître le secret de tout cela ? (Rire). Je ne vous cache pas que c’est ma nature, car je suis un gagneur. J’aime les victoires et je refuse d’abdiquer. C’est ma personnalité qui est faite ainsi et je fais tout sur le terrain pour gagner. Parlons de votre adaptation, comment vous sentez-vous, après quelques jours passés avec le MOB ? Franchement, tout le monde m’a réservé un accueil chaleureux et je me sens très à l’aise dans le groupe. Je parle avec tout le monde et je n’ai aucun problème avec personne, au point où je me sens déjà ancien dans cette équipe du MOB. Qu’en est-il de la manière de travailler ? Je commence à m’adapter avec la manière du jeu et du travail. Avec le temps, je serai encore meilleur. Je ferai de mon mieux pour être à la hauteur. Des promesses aux supporters, dans le cas où vous signerez au MOB ? Je leur promets de faire de mon mieux pour être à la hauteur des attentes et donner un plus à cette équipe. Les supporters du MOB sont, selon ce qu’on m’a dit magnifiques. Cela me poussera à fournir plus d’efforts pour aider l’équipe à réaliser de bons résultats. Entretien réalisé par Youcef K.

à l’équipe et faire plaisir aux supporters» Fin de stage pour Ferhat

Contraint à une semaine de repos

Etant convalescent, Malek Ferhat avait bon espoir de se remettre de sa blessure au genou. Mais voilà qu’il a ressenti de vives douleurs. Résultat des courses, le staff médical, après examen clinique, a prescrit une semaine de repos au joueur. Une indisponibilité qui signifie tout simplement la fin de stage pour Ferhat qui avait le moral en berne. Il sera forfait face à l’USMA Dès son retour au pays, Ferhat passera des examens plus approfondis qui détermineront la démarche à suivre pour qu’il puisse être de nouveau compétitif. Mais une chose est sûre, Ferhat sera forfait pour le premier match de la phase retour face à l’USMH prévu le samedi 18 janvier. «Je préfère rater deux matchs que toute la phase retour» Bien que très affecté par ce nouveau coup du sort, Ferhat a voulu garder le moral en promettant de tout mettre en œuvre pour être d’aplomb, car il est conscient que son équipe aura besoin de lui. «J’ai ressenti de nouveau la même douleur. Le staff médical m’a prescrit une semaine de repos total. Hélas, je vais manquer ce stage dont je n’ai pu en profiter. C’est comme ça, c’est le destin. Je préfère encore rater deux matchs de championnat que toute la phase retour. Je ferai tout pour me remettre de ma blessure», dira Ferhat avec beaucoup de philosophie.

Coup de colère
GLes joueurs du MOB n’ont pas une G seule minute de répit. De-

MOB

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

15
De notre envoyé spécial en Tunisie

Les joueurs soumis à un rythme infernal
était en général allégée alors que celle de l’aprèsmidi ne laisser pas un temps d’arrête aux troupes. Désormais, chaque session à aborder avec un rythme très soutenu, poussant chaque élément dans ces derniers retranchements. A la fin de la journée, les Béjaouis n’ont qu’une seule idée en tête : regagner très vite leurs chambres pour une longue nuit de sommeil réparatrice. Une persévérance qui a fini par payer, car on sent une nette amélioration dans l’attitude des joueurs sur le terrain. On constate une meilleure cohésion et un jeu collectif plus léché, même si Amrani reste un éter nel insatisfait.

puis le début du stage ici à Aïn Draham, Abdelkader Amrani n’a pas ménagé ses troupes. D’ailleurs, il avait avertit son groupe sur ses intentions de les faire suer durant ce regroupement. «On est venus ici pour bosser très dur et pas pour passer des vacances», avait lancé Amrani à ses capés. Au rythme de deux séances par jour, celle du matin

la surprise
de Amrani
Le coach du MOB, Abdelkader Amrani, avait déclaré que le club était en c o n t a c t avancé avec un milieu gauche qui serait d’un grand renfort lors de ce mercato. Refusant de révéler l’identité du joueur par crainte de voir d’autres équipes le subtiliser au Mouloudia, nous avons fini par connaître le nom du joueur. Il s’agit de Toufik Zerara le milieu de l’Entente de Sétif qui avait porté aussi les couleurs de la JSMB. Connu par le grand public kabyle, Zerara possède le profil Hier, recherché grasse par Amrani matinée qui est à la recherche d’un élément capable de donner un plus à sa ligne avant très critiquée lors de la première partie de championnat. La direction attend la réponse du Franco-Algérien Nous avons appris, par ailleurs, que les contacts entre la direction du MOB et le joueur ont été entamés depuis quelques jours, dans le plus grand secret. Ils seraient même à un stade très avancé, mais pour l’instant, aucune réponse n’a été donnée, que ce soit par le joueur ou la direction du club. Il faut rappeler que Zerara est soumis à libération, du moment qu’il est sous contrat avec le club ententiste. Voyant qu’il ne fait plus partie des projets du nouveau staff technique, lui qui était un élément essentiel dans le dispositif de la JSMB, Zerara a affiché clairement à sa direction son envie de partir. C’est pour cela que les dirigeants du MOB ont voulu saisir cette opportunité, pour s’attacher les services de celui qui a souvent brillé à la JSMB. Sa venue donc au MOB ne pourra que faire du bien à une équipe qui manque cruellement de joueurs de la qualité du Franco Algérien auteur de onze buts sous les couleurs de la JSMB.

L’Ententiste Zerara,

Youcef Koudri

GBien que la piscine couverte de l’hôtel soit fermée après 18 h, Zaïdi, Berrefane et Semani ont fait quelques brasses, question de décompresser et G surtout relaxer leurs muscles, après une séance très chargée. Il aura fallu toutefois convaincre le personnel de l’établissement, afin de pouvoir utiliser la piscine à une heure tardive. Une demi-heure de natation a permis aux trois joueurs de se requinquer, avant de regagner leurs chambres pour une douche amplement méritée.

Zaïdi, Berrefane et Semani ont profité de la piscine

Soumis à un rythme ingernal, les joueurs étaient tout heureux de bénéficier hier matin d’une demi-journée de repos. C’était l’occasion pour tous les joueurs de faire une grasse matinée, question de recharger les batteries, avant d’aborder les matchs amicaux, d’autant qu’une pluie diluvienne s’est abattue sur Aïn Draham, forçant ceux qui étaient adeptes de la balade de rester dans leurs chambres.

Il pourrait venir sous forme de prêt Refusant apparemment de se séparer des services de Zerara, la direction de l’Entente pourrait céder son joueur au MOB sous forme de prêt. Ainsi, cette option devrait arranger les deux parties et permettre au natif de Mulhouse d’avoir un plus gros volume de jeu qui correspond plus à ses aspirations. Béjaïa veut tout régler avant le retour du joueur d’Espagne C’est beau de vouloir s’offrir les services de Zerara, mais il faudrait tout régler avant le retour du joueur de Benidorm. Actuellement en stage hivernal dans la ville espagnole jusqu’au 10 janvier, la direction du MOB veut avoir une réponse définitive, avant la fin du regroupement. De ce fait, le joueur ne viendra que pour finaliser son contrat. Les responsables mouloudéens, pressés par le temps, veulent tout régler dans les meilleurs délais. Dans le cas contraire, ils auront une certaine marge de manoeuvre pour chercher deux autres renforts. Attendre jusqu’au 10 janvier pour entamer les négociations, voilà ce que la direction mouloudéenne veut à tout prix éviter. C’est pour cela qu’on veut tout faire pour s’offrir Zerara qui a vraiment envie de changer d’air.

Youcef K.
De notre envoyé spécial en Tunisie

ASO

Maâmar Youcef veut
aâmar Youcef n’a pas attendu la fin du stage de Sousse, pour refaire son baluchon. Le jeune défenseur central, sujet à de nombreuses sollicitations, a décidé de quitter le stage et de ne pas attendre la fin de la saison, car las de son statut d’éternel remplaçant. Il faut dire que les nombreuses offres qui lui sont parvenues, notamment du RCA, ont fait décider le joueur à demander à résilier son contrat, à défaut d’être prêté dans ce club qui lui garantira plus de temps de jeu. Le joueur s’est entretenu avec Djamel Amani au téléphone et a eu, selon toute vraisemblance, des garanties pour avoir du temps de jeu. C’est ce qui a fait pencher la balance vers un départ cet hiver. Maâmar Youcef s’est entretenu du sujet avec Meziane Ighil et celui-ci ne s’est

résilier son contrat M

Ighil se contentera de trois matchs amicaux
En stage depuis quelques jours à Sousse, l’ASO Chlef a eu du mal à boucler son programme de travail, faute d’avoir trouvé des sparring-partners. Tous les clubs saisis par la direction de l’ASO se sont excusés de ne pouvoir répondre favorablement à la demande. Comme le championnat tunisien se joue encore à cette date, l’ASO n’a pas réussi à conclure des matchs de préparation avec les équipes de l’élite tunisienne. Et encore, il aura fallu beaucoup de tact et de persuasion pour convaincre deux clubs de deuxième division de dire oui. Il s’agit de Hammam Sousse et El Nafdhya. L’ASO jouera son premier match face à Hammam Sousse ce mercredi à 14 h. Meziane Ighil voulait dans un premier temps jouer à 17h, mais son adversaire à souhaité avancer le match pour le début de l’après-midi sous prétexte que tous ses matchs de championnat se jouent à 14h.
Brahim Saadallah

pas opposé au départ de son défenseur. Il ne lui reste donc qu’à convaincre Abdelkrim Medouar de le laisser rejoindre le RCA. «Si Medouar est d’accord, j’irai au RCA. Je ne vous cache pas que j’ai toujours pensé à quitter l’ASO. Comme je suis un joueur ambitieux, je ne pouvais pas continuer à me contenter de mon rôle de doublure. J’ai attendu à ce qu’une bonne opportunité se présente pour que j’en parle à mes dirigeants. J’ai reçu quelques offres, mais le RCA s’est montré plus insistant. On m’a fait part d’un projet emballant. Franchement, c’est l’occasion ou jamais. J’en ai parlé au coach et dans l’ensemble, il ne s’est pas opposé à mon départ. Il ne me reste qu’à convaincre le président. S’il est d’accord, j’irai au RCA» B. S.

Le Libyen Gnaou reporte son arrivée à aujourd’hui
GL’ ASO cherche toujours à se renforcer durant ce mercato. Au moins deux joueurs ont été ciblés par le club chéliffien, mais à l’heure qu’il est, G aucun accord n’a été trouvé. Parmi les joueurs attendus, le Libyen Mohamed Gnaou. Il était prévu que celui-ci arrive à Sousse hier, mais faute de vol hier lundi, il a dû reporter sa venue à aujourd’hui. Le joueur devra entamer les entraînements avec le groupe dans la foulée. Meziane Ighil n’a pas dit encore s’il le retiendra ou pas, mais il est sûr qu’il sera d’abord soumis à une série de tests, techniques et physiques d’usage avant de décider.

Medouar veut trancher

le cas El Amali
Une autre piste demeure encore incertaine, celle menant au meneur de jeu de l’USMH, El Amali. D’ailleirs, Abdelkrim Medouar est déjà entré en contact avec Mohamed Laïb, dans le but de trouver un compromis. Mais au jour d’aujourd’hui, aucun accord n’a été trouvé, le président de l’USMH demandant à chaque fois un temps de réflexion. On imagine que c’est Boualem Charef qui bloque le départ de son meneur de jeu, l’entraîneur ayant déjà fait savoir qu’il s’opposait au départ des cadres cet hiver. L’on sait que Mohamed Laïb espère vendre un ou deux joueurs pour régler le problème financier du club, de plus en plus suffoquant, mais il fait face à un front costaud, composé de Charef et des supporters. Abdelkrim Medouar a rappelé une dernière fois hier son homologue de l’USMH pour lui réitérer son vœu de recruter le meneur de jeu. Laïb lui a encore une fois demandé de patienter. En effet, le président de l’USMH a expliqué à Medouar qu’il voulait prolonger le contrat d’El Amali et que s’il refusait, il le libérerait. Affaire à suivre. B. S.

ASO-CBAF samedi à Sousse
Par ailleurs, l’ASO a conclu une autre joute amicale face au CRB Aïn Fekroun qui se prépare lui aussi à Sousse. Le nouveau promu de la Ligue 1 qui a dressé ses quartiers dans le centre d’entraîneur de l’Etoile du Sahel, a accepté d’affronter l’ASO. Le match se jouera ce samedi à Sousse. Ce sera le dernier durant ce stage après que le match face à la JSMB eut été annulé.

Si les deux premiers jours de stage se sont déroulés sans problème, le troisième jour a été caractérisé par un incident qui a suscité quelques frayeurs chez la délégation de l’ASO. En effet, le troisième gardien Lakhadari a été victime d’un télescopage avec le défenseur Lakhdari, un choc d’une rare violence qui a causé au gardien une sérieuse plaie à l’arcade sourcilière. Hamzaoui a été pris en charge dans l’urgence par le staff médical de l’ASO qui lui a prodigué les soins nécessaires. Finalement, plus de peur que de mal pour le keeper qui est revenu à l’entraînement plus tôt que prévu.

Des frayeurs pour Hamzaoui

16
Ahmed Ghani a rejoint le groupe à Sousse

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup de vent

JSMB
De notre envoyé spécial en tunisie

L'équipe depuis hier à Sousse

Sofiane Abdelli

Hier, sur ces mêmes colonnes, nous révélions que la JSMB était en contacts très avancés avec un joueur franco-algérien, Ahmed Ghani. Ce dernier a rejoint le groupe hier sur son lieu de stage à Sousse. Il était déjà sur place lorsque les coéquipiers de Zafour sont arrivés puisqu’il a posé ses bagages à l’hôtel avant-hier. Cet élément devra faire ses preuves durant ce stage s’il veut gagner sa place au sein de la formation béjaouie. Les joueurs résidant à Béjaïa ont rejoint Alger dès 06h00 Les joueurs qui résident à Béjaïa, à savoir Djebarat, Zeghli, Lahlou, Benmansour, Mebarakou, Boukemacha et Hammouche se sont déplacés à destination d’Alger à 6h à bord du bus du club. Ils sont arrivés à l’aéroport international d’Alger aux alentours de midi. Il est à noter que l’entraîneur béjaoui, Kamel Djabour, a ordonné à tous les joueurs d’être présents à l’aéroport avant 13h. Chehaima rate le stage Le défenseur, Ahmed Chehaima, rate officiellement le stage de préparation qui se déroule depuis hier à Sousse en Tunisie. La cause, c’est que le défenseur des Vert et Rouge est retenu par le service national. Il devrait, en effet, reprendre les entraînements avec son équipe, une fois cette dernière rentrée au pays. Du coup, on peut dire que le joueur ratera officiellement le premier match de la phase retour face au Mouloudia d’Alger.

équipe de la JSM Béjaïa s’est envolée hier à destination de Sousse en Tunisie, afin d’effectuer son stage de préparation en prévision de la phase retour du championnat. Les protégés de Kamel Djabour effectueront ce regroupement dans le but de rattraper le retard, après une première phase de championnat complètement ratée, où la JSMB n’a pas réalisé les

L’

résultats que tout le monde espérait. Bref, ce stage ponctué de deux matchs amicaux va permettre à l’entraîneur de la JSM Béjaia de préparer son équipe comme il se doit afin de se maintenir. Les joueurs ont la volonté de réussir Tous les joueurs de la JSM Béjaïa ont la volonté de réussir ce stage pour effectuer une phase retour honorable et contribuer au maintien du club

en Ligue 1. C’est ce que nous avons constaté hier auprès des joueurs. De son côté, l’entraîneur Kamel Djabour a déjà établi le programme du stage. On ne pense qu’au match du Mouloudia Par ailleurs, tous les joueurs et même membres du staff technique ne pensent qu’au match du 18 janvier, qui mettra aux prises la JSMB au Mouloudia d’Alger, prévu au stade Omar-Ha-

madi de Bologhine. C’est un match qui a une très grande importance pour les Béjaouis puisque l’opération sauvetage commence dés cette rencontre, où la défaite sera carrément interdite. Décrassage hier Une fois arrivée à Sousse, la formation béjaouie effectuera un décrassage sur le terrain annexe de l’hôtel Riadh Palm. L’entraîneur Kamel Djabour a

prévu cette séance dans le but de permettre aux joueurs de récupérer après le voyage AlgerTunis-Sousse. Biquotidien dès aujourd’hui… Après une première séance de décrassage, les choses sérieuses vont commencer aujourd’hui. L’entraîneur Kamel Djabour a programmé deux séances d’entraînement. La première dans la matinée alors que la seconde aura lieu l’aprèsmidi. … puis baisse de la charge Ce programme sera suivi durant quatre jours avant un match amical face à un adversaire qui reste à déterminer. Par la suite, Djabour a prévu de baisser la charge de travail pour préparer le match du Mouloudia d’Alger.

S. A.

Mohamed Tiaiba, l’attaquant du CA Bordj Bou Arréridj fait partie des Le jeune attaquant Hichem Bouyoussefi plans de la JSMB pour la phase retour. Après avoir rejoint Tunis par voie s’est déplacé avec l’équipe à Sousse même Farid Messara, le porLe club qui souhaite renforcer le secaérienne, la délégation béjaouie a par étant blessé. L’attaquant des Vert et Rouge, tier de la JSM Béjaïa, a teur offensif, a pris attache avec le la suite pris la destination de la ville de qui souffre d’une blessure au genou ira, été le dernier à rejoinjoueur qui a émis le vœu de quitter le Sousse, qui se trouve à un peu plus de dans les heures qui suivent, à Tunis pour dre l’équipe à Alger avant CABBA, après les problèmes qu’il a 200 kilomètres de la capitale tuniconsulter le professeur Trabelsi, qui, le décollage. Il a rallié vécus durant la première partie de sienne. L’équipe a ainsi rejoint rappelons-le, a déjà opéré du Alger en provenance de Paris la saison. D’ici quelques heures, son lieu de stage aux alengenou, à deux reprises, le déoù il a passé quelques jours on saura si le joueur sera tours de 20h. fenseur Megatli. en famille. béjaoui.

Bouyoussefi consultera Pr Trabelsi

Messara, dernier à rejoindre le groupe

L’équipe est arrivée à Sousse à 20h

Tiaïba courtisé par la JSMB

Six mois après, Zeghli sort de son mutisme

«Si j’avais su que j’étais encore sous contrat, je n’aurais jamais signé au CSC»
Finalement, votre retour à la JSMB s’est concrétisé après six mois resté loin des terrains. Quels sont vos sentiments ? Je suis très heureux de revenir enfin à la maison. Je ne vous cache pas que j’ai passé des moments difficiles durant ces six derniers mois et actuellement je ne sais pas comment mais je suis très soulagé de ce dénouement heureux qu’a connu enfin cette affaire qui a failli me rendre dingue. Je suis vraiment content de pouvoir être avec le groupe et mon équipe de toujours, après une si longue attente. On vient d’apprendre que vous avez même déjà signé votre demande de licence… Oui exactement, je confirme cette information. J’ai signé ma demande de licence et je tiens à vous dire aussi que je suis même retenu pour le stage de Sousse. La direction m’a fait savoir que tout est réglé et que je pouvais rejoindre le groupe et entamer les entraînements. Parlons maintenant de cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre, pourquoi avezvous signé au CSC alors que vous étiez toujours sous contrat avec la JSMB ? Pour être franc avec vous, je tiens à vous dire qu’au départ je ne savais pas que j’étais toujours lié par contrat. Je pensais ne pas posséder de contrat professionnel avec la JSMB. Et vu que j’ai reçu cette offre de la part du CSC, je n’ai pas hésité un seul instant. C’est pour vous dire aussi que si j’avais su que j’étais toujours sous contrat, je n’aurais jamais commis cette bêtise. Des regrets ? Certainement, je regrette vraiment mon acte. Non seulement j’ai provoqué la colère de la direction, du président et des supporters béjaouis, mais j’ai perdu aussi pas moins de six mois comme ça, sans rien faire. C’est pour cela que je disais que j’ai passé des moments difficiles. Toutefois, le pire est passé maintenant. Je dois oublier cette histoire et me concentrer sur le présent et mon équipe. Qu’avez-vous à dire aux supporters qui sont toujours furieux après ce qui s’est passé ? Franchement, je ne sais plus quoi dire. Je sais qu’ils sont en colère contre moi, alors je saisis cette occasion que m’offre Le Buteur, que je remercie d’ailleurs, afin de présenter mes excuses les plus sincères aux supporters de la JSMB. Je n’ai jamais voulu en arriver là. Alors qu’ils sachent que c’est une erreur de jeunesse qui ne se reproduira jamais. Je n’ai que 20 ans et j’espère qu’ils comprendront et me pardonneront. Je voudrais aussi ajouter quelque chose… Allez-y… Je tiens à demander pardon à notre cher président Boualem Tiab, qui était lui aussi très remonté contre moi. Je tiens vraiment qu’il sache à quel point je suis vraiment désolé. Ainsi, je lui souhaite un prompt rétablissement. Je promets à tout le monde de faire de mon mieux pour rectifier le tir et honorer mes engagements envers mon club et l’aider bien sûr à se maintenir le plus vite possible. En parlant de votre équipe, Suiviez-vous l’actualité de la JSMB durant tout ce tempslà ? Bien sûr, j’étais toujours branché. Imaginez que je ne pouvais pas dormir sans avoir lu la presse et regardé la télévision et pris connaissance de tout ce qui se passait au sein de mon équipe. Cela m’a permis de me sentir toujours ici malgré cette longue absence. Que pensez-vous donc du parcours réalisé par votre équipe lors de la phase aller? Je ne peux pas dire le contraire, la JSMB a réalisé l’un de ses plus mauvais parcours depuis plusieurs saisons. Le club traverse une très mauvaise passe, ce qui explique d’ailleurs ses derniers revers. J’espère de tout cœur que le club retrouve le sourire le plus vite possible, car la JSMB a l’habitude de jouer les premiers rôles et participer aussi aux compétitions africaines. Par quoi voulez-vous conclure ? Je veux que les supporters me pardonnent surtout ça. Je veux aussi exprimer ma joie pour le retour de mon ami de toujours, Rafik Lahlou. On a fait toutes nos classes ensemble et vous n’imaginez pas ma joie de le revoir à la JSMB. C’est un très bon joueur. Ensemble, on formera une belle paire qui fera parler d’elle lors de cette phase retour. Entretien réalisé par Sofiane A.

Coup neuf

USMH

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

17

Le successeur de Laïb connu

Bouslimani, nouveau président
«Non» au projet AllikDahmani-Lefki !
Un dirigeant que nous avons eu au téléphone, hier matin, qui a tenu à Depuis hier, Djaâfar Bouslimani est garder l'anonymat, nous dira : le premier responsable de l’USMH avec un poste provisoire de prési«C'est vrai que nos moyens finandent d’un directoire composé de ciers sont limités et que notre budget de fonctionnement est tout juste trois personnes, à savoir Bouslimani, Haddad et Bensemra. Ces moyen, mais quand il y a une deux derniers actionnaires seront, bonne gestion financière, cela nous quant à eux, respectivement presuffit pour terminer la saison. A mier et second vice-présidents. l'USMH, on ne jette pas l'argent Bensemra et Haddad sont connus par les fenêtres, nos dépenses ne pour être très proches l'un de l'autre sont pas excessives. Cela fait et leur entente devrait sans aucun qu'avec les 14 ou 15 milliards que doute apporter du sang neuf à la nous dépensons, on arrive à boucler nouvelle structure du club. Du la saison.» L’idée de faire appel à moins, c'est ce que nous a révélé de nouveaux investisseurs ne fait une source très proche du conseil pas l'unanimité au sein de la comd'administration. Les membres acposante des actionnaires, comme a tionnaires devaient tenir, hier, une autre réunion, pour débattre de tenu à nous le souligner ce même responsable : «Pour l'instant, on ne l'avenir du club et tracer les grandes compte pas augmenter le capital so- lignes, surtout après l’installation d’une nouvelle équipe dirigeante, en cial ni vendre des actions à d'évenattendant son officialisation chez le tuels nouveaux investisseurs. Mais notaire. si cela devait arriver, la priorité seN. R. Les rait acordée aux actuels membres actionnaires. Ils sont trois ou actionnaires quatre actionnaires qui sont refusent de signer capables d’injecter plus de le bilan 2012 10 milliards et devenir acPar ailleurs, on a appris que les memtionnaires majoritaires. bres du conseil d’administration n’ont pas C'est vous dire que l'idée voulu signer le bilan de l’année 2012 que de faire venir un nouvel vient de leur remettre Laïb. Ce n’est pas un actionnaire et lui remetrejet, mais les membres actionnaires ont tre les clés du club n'est demandé à l’ex-président du conseil d’adpas à l'ordre du jour parce ministration de revoir un peu son bilan que tout simplement, il n'y qui, selon toute vraisemblance, a pas d’urgence sur le plan contiendrait des anomalies. financier.» En termes plus clairs, on est opposé au projet Alik-Dahmani-Lefki. Mebarki

Haddad et Bensemra, premier et deuxième vice-présidents

lors que le retrait de Laïb est officiel, son remplaçant au poste de président du conseil d'administration est déjà connu. Il s'agit de Djaâfar Bouslimani, un actionnaire qui vient d'être proposé pour prendre les commandes du club. Ce choix a été fait dans les coulisses et s'est concrétisé dimanche soir, à l’issue d’une réunion qui a regroupé une grande majorité des membres, à l’exception de Mana qui est toujours en France pour des soins. Djaâfar Bouslimani, cet actionnaire P-DG d’une entreprise, jouit d'une grande expérience dans la gestion. Cette décision confirme ce que nous avons annoncé, il y a quelques jours, concernant une éventuelle augmentation du capital et sa réou-

A

verture, en vue d'un renforcement du groupe d'actionnaires de la société USMH, par l’intégration de nouveaux éléments. Mais apparemment, cette idée ne semble pas emballer les membres du conseil des actionnaires qui, dans leur grande majorité, n'y adhèrent pas. «Plus tard, ce sera possible. Mais si c'est pour cette année, je ne le pense pas, car jusqu'à présent, aucun des actionnaires n'en a parlé», nous dira un des actionnaires qui a tenu à garder l'anonymat. En fait, si cette idée ne fait pas l'unanimité parmi les actionnaires, c'est qu'il doit bien y avoir des raisons. Selon certaines sources bien renseignées sur les affaires du club, on apprend que ce refus des actionnaires est dû à deux raisons principales. Quant à celles qui poussent les actuels action-

naires à refuser l’intégration de nouveaux éléments, notre source nous a indiqué que cela n'est qu’une réponse à ceux qui, dans les moments difficiles, ont dit «non» à la fondation d'une SPA/USMH professionnelle. Certains parmi les actionnaires actuels n'ont pas encore oublié ce qui s'est passé à l'été 2011 et les incessants appels pour trouver des actionnaires, au point où on avait cru que l'USMH allait forcément rester club amateur. C'est vrai qu'à El Harrach, rares sont ceux qui ont manifesté leur intérêt pour l'achat d'une action. Mais il semble bien que les membres actionnaires ne soient pas vraiment obsédés par l'augmentation du capital social ni par l'intégration de nouveaux membres qui veulent investir dans la SPA/USMH.

Fergani retenu

GAyant passé avec succès les tests qu'il a subis, FerG gani, le jeune milieu de terrain qui vient du CAB, a été retenu par Charef pour le stage. Il était d'ailleurs hier parmi le groupe en partance pour Tipasa. Même s'il n'a encore rien signé, il est presque sûr de faire partie de l'effectif de l'USMH pour la phase retour.

Les Harrachis à pied d'œuvre à Tipasa

sur les tablettes
Mebarki l'ex attaquant de l'ASMO pourrait rejoindre la formation harrachie cet hiver. Ce joueur était hier au stade Lavigerie pour rencontrer Charef. Les deux hommes ont une discussion après la fin de la séance mais rien n'a filtré sur le contenu de leur conversation. Rappelons que Mebarki devait rejoindre l'USMH l'été dernier, avant de prendre la route de Béjaïa où il a signé au profit de la formation locale de la JSMB.

Charef dit non au transfert de Belkaroui
GCourtisé par les meilleurs clubs tunisiens, dont G l'Espérance de Tunis, Hicham

Belkaroui n'est pas encore certain de rejoindre un des clubs tunisiens qui le convoitent. Ce dernier, qui a manifesté son désir d’entamer une carrière professionnelle, devrait rester à l'USMH, au moins jusqu'à l'été. C'est ce que vient de décider l'entraîneur en chef dont le pouvoir de décision au club harrachi n’est plus un secret.

Haniched : «J'ai confiance en ce groupe»
Pour Haniched, l'autre membre du staff technique, l'USMH dispose d'un groupe capable de relever les défis, en prévision de la phase retour. «Je trouve que nous avons une équipe composée de bons éléments. Il y a le talent et l'expérience. Pour moi, ce groupe est capable d'assurer les objectifs du club, à savoir le maintien», a déclaré Haniched, et d'ajouter : «La clé de notre réussite réside dans le travail qu'on accomplira au cours de cette période de préparation. On va donc se préparer en ne ratant rien de notre plan de travail.» L'ancien gardien de la sélection algérienne estime, par ailleurs, que les moyens existent à Tipasa, pour un travail foncier complet : «On a déjà travaillé ici à Tipasa. En plus du fait que tous les moyens existent, les gens sont hospitaliers. On se sent très à l'aise dans cette ville, ce qui nous permettra de faire du bon travail.»

Gahche négocie avec le MOB

C

GFaisant partie des joueurs susceptibles d’être G libérés, Gahche est en de négocier avec les dirigeants du MOB qui le convoitent depuis quelques semaines. La lettre de libération en sa possession, l’attaquant harrachi va devoir négocier en position de force avec les responsables du Mouloudia de Béjaïa. Une deuxième entrevue est prévue aujourd'hui pour convaincre le joueur.

haref et ses poulains se trouvent, depuis hier, à Tipasa pour poursuivre la préparation hivernale. Les choses sérieuses ont donc commencé pour cette formation harrachie qui, dès son arrivée au complexe sportif de cette ville en fin d'après-midi, a effectué sa première séance d'entraînement. Le départ a eu lieu avec une demi-heure de retard. Il a fallu attendre l'arrivée de tous les joueurs au stade Lavigerie, pour enfin voir le bus du club prendre la direction de Tipasa. Les Jaune et Noir séjourneront pendant dix jours. Une préparation physique s’effectuera sous les ordres du trio Charef-BechoucheHaniched. Il faut dire que l'hospitalité des gens de Tipasa pousse à chaque fois les dirigeants du club à choisir ce coin devenu le lieu privilégié de l'USMH pour les stages d'hi-

ver. Les coéquipiers de Doukha ont pris leurs quartiers, comme à leur habitude, dans le luxueux hôtel Chenoua. Une demie-heure après leur arrivée, ils ont pris la direction du stade pour leur première séance d'entraînement sous les regards de quelques curieux.

Charef augmente la charge
Après une reprise des entraînements basée sur un travail léger, les joueurs sont désormais soumis à une forte charge de travail. Charef a décidé d'augmenter le volume de travail pour permettre à ses joueurs de retrouver petit à petit leurs moyens physiques.

22 joueurs présents
C'est avec un effectif presque au complet que Charef s'est retrouvé, hier, sur le terrain du stade communal de Tipasa. Seuls deux joueurs manquaient à l'appel. Il s’agit de Doukha qui est blessé et d’El Amali qui se fait désirer et qui, selon toute vraisemblance, est en contact avec l’ASO. Tous les autres sont là, y compris certains éléments qui n'ont pas encore signé et qui attendent la décision du coach. C'est le cas de Fergani, le fils de l’ancien capitaine de la sélection nationale, qui portait les couleurs du CAB.

Trois juniors parmi les seniors
Le groupe qui a pris la direction de Tipasa, hier, comprenait trois joueurs de la catégorie Espoirs. Il s'agit de Dendache, Medane et Benmerah.

Les joueurs d'Oran ont rallié directement Tipasa
Hanitser, Belkaroui et Boumechra, qui se trouvaient déjà à Oran depuis quelques jours, ont préféré rallier directement Tipasa.

N. R.

18 CSC

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil
De notre envoyé spécial en Tunisie

Ligue 1
CABBA
Alors qu’il était avec l’équipe qui est en stage, Messaoudène est rentré d’Alger pour réunir le conseil d’administration, afin de débattre plusieurs points du jour dont le plus important est la situation de Tiaïba qui boycotte le stage. On rappelle que Tiaïba n’a pas voulu effectuer le stage à Staouéli, car il a mal digéré la décision de son président de revoir son salaire à la baisse, suite à son faible rendement durant toute la phase aller. D’après l’évolution de cette affaire, on se dirige vers la libération de ce joueur pour le MOB qui a demandé ses services. Sa lettre de libération serait fixée à 300 millions.

une mise au point nécessaire
Ouali attendu par les Sanafir
Hamza S. L’actualité du recrutement bouge sur un bon rythme au CSC. Comme annoncé précédemment par Le Buteur, le milieu de terrain du MCA Ouali est très proche du CSC. On parle déjà d’un accord qui aurait été trouvé entre les deux directions des deux clubs. Ouali est attendu à Tunis par les Sanafir, le joueur pourrait bien débarquer à n’importe quel moment à Gammarth, lieu de séjour du CSC.

Boulhabib-joueurs :

Réunion du conseil

Bouhedda, un défenseur émigré, proposé à la direction
rois jours après le début du stage préparatif, le directeur général de la SSPA/CSC, Mohamed Boulhabib veille personnellement sur la délégation constantinoise dans le luxueux hôtel Thalasso Carthage. Il ne ménage aucun effort pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles pour réussir une bonne préparation. Il faut dire que Boulhabib attendait l’arrivée de tous les joueurs et de l’entraîneur-adjoint, Medjahed, pour réunir les joueurs et faire une mise au point. Bref après le dîner de dimanche soir, il s’est réuni dans la salle de conférences de l’hôtel avec toute la délégation. Une séance de travail qui avait pour objet de parler des conditions et du déroulement du stage. Boulhabib a signalé aux joueurs qu’il est ravi que le séjour se passe sans le moindre problème, il a déclaré aussi qu’il reste charmé par la volonté et l’ambiance qui animent l’équipe depuis

En amical : CABBA 1 - ABS 0
Les Bordjiens qui sont en stage à Alger viennent de disputer leur premier match amical avant-hier au stade Zioui devant l’A Boussaâda, pensionnaire de la Ligue 2. Le match disputé en 3 phases de 30’ chacune a permis au coach de passer en revue son effectif dont les joueurs espoirs qui sont présents en force. C’est durant la dernière phase de la partie qui a vu l’entrée des éléments habituellement titulaires en championnat, tels que Bendahmane, Ali Guechi, Mosrati et Mansour que les Bordjiens ont pris le dessus. Sur un tir puissant du Tunisien Mosrati relâché par le gardien adverse, Bendrimia un attaquant espoir qui rodait dans les parages n’a eu aucune peine à ouvrir le score. La domination des pensionnaires de la Ligue a duré jusqu’à la fin du match, mais le score n’a pas évolué.

T

son arrivée à Gammarth, ce qui présage d’une bonne suite et d’un avenir radieux pour le CSC qui a de multiples objectifs à atteindre en cette année de 2014.

pour le bien de l’équipe, surtout que vous passez plus de moments entre vous qu’avec votre propre famille.»

Boulhabib : «Formons une famille et restez disciplinés !»

«N’oubliez pas qu’un calendrier démentiel nous attend»
Relever les challenges qui sont la Coupe de la CAF, le championnat et la Coupe d’Algérie demande beaucoup d’effort et de travail intense aussi de sacrifices. C’est le message de Boulhabib aux joueurs lors de la réunion : «Un calendrier démentiel nous attend. On va prendre toutes nos précautions pour y faire face et relever les prochains défis, surtout qu’on a les atouts qu’il faut pour atteindre nos objectifs.»

Selon nos propres sources, l’un des managers a proposé à la direction du CSC les services d’un défenseur central émigré qui a pour nom Bouhedda. Ce dernier sera mis aux essais sous la houlette de Simondi qui lui seul pourra trancher sur l’avenir de ce jeune défenseur encore inconnu au bataillon. Bouhedda attend juste l’arrivée de son billet d’avion pour rallier la Tunisie.

Durant cette réunion à caractère officiel, le président a déclaré aux joueurs : «Je salue votre abnégation et votre sérieux dans le travail, je suis très heureux pour cette bonne volonté affichée aux entraînements depuis notre arrivé ici Gammarth. Cela démontre que vous voulez tous gagner des places de titulaire. Continuez sur ce rythme et restez surtout disciplinés. C’est le bon esprit Abdou H./Ham S. du groupe qui est la recette de réusBelaïli a rendu visite à Benatia site d’une équipe. Le milieu offensif de l’ES Tunsien Youssef Belaïli s’est On doit former rendu à l’hôtel où se trouve le CSC avant-hier soir. La raison une famille et de cette visite de courtoisie est essentiellement pour voir que chacun de son ami et ex-coéquipier au MCO, Madjid Benatia. Les deux vous aide l’autre joueurs ont longuement discuté et pris des photos souvenirs
en compagnie des joueurs du CSC.

Un attaquant local pour clore le recrutement
Hamza Ziad est l’unique recrue officielle du CSC jusqu'à présent, probablement Ouali aussi qu’il y’a de fortes chances qu’il soit le deuxième renfort du CSC en ce mercato, mais l’obsession du moment des dirigeants clubiste, c’est bien le recrutement d’un attaquant de pointe. Dans l’entourage du club, on parle de sérieux contacts avec un attaquant local très connu sur la scène nationale. On donnera plus de détails sur cette piste des que possible.

Biskri a aligné 20 joueurs
Pour ce premier match de préparation, le coach a utilisé 20 joueurs dont 9 espoirs sur les 26 actuellement présents à Staouéli. Les gardiens Benkhodja et Toual ont été ménagés et ce sont Souiche (60’) et Djedri (30’) qui ont gardé la cage. D’autre part, Hamdadou qui est en période de rééducation après son opération au genou et Mesfar de retour de blessure n’ont pas joué. Parmi les 20 joueurs utilisés par le coach, seuls les deux attaquants espoirs Hamimid et Bendrimia ont disputé la totalité des 90’.

Boucherit au MCA, c’est presque fait
Antar Boucherit est presque Mouloudéen. L’ex-milieu récupérateur du CSC aurait trouvé un accord et officialisé les choses avec le manager général du MCA Kaci-Saïd. Boucherit serait même sur le point de rejoindre l’Espagne où se trouve le MCA depuis quelques jours pour le compte du stage hivernal.

Medjahed est arrivé dimanche après-midi

Comme attendu, le nouveau coach La star incontestable dans l’équipe adjoint du CSC, Nabil Medjahed, est du CSC ces deux dernières années arrivé à Tunis dimanche après-midi. est bien son capitaine, Yacine BezDimanche dernier, les camarades de Allag ont Simondi et Boulhabib étaient dans zaz. L’absence de ce dernier a prosué avec les exercices physiques imposés par Sila salle d’attente à l’aéroport de voqué quelques interrogations mondi qui veut retaper la forme physique de ses joueurs surtout que la suite s’annonce rude et fatiCarthage. Pour la signature du chez les Sanafir, mais qu’ils se rasgante. Cela demande une préparation riche dans ce contrat, Medjahed le fera une fois surent, Bezzaz est arrivé à Gamde retour à Constantine. Medja- stage, ce que tente de faire Simondi. La particularité de marth dimanche soir vers 22h à dernier est qu’il crie fort aux entraînements. Le son hed a commencé son travail avec ce bord de son véhicule personnel. de la voix du coach clubiste arrive rapidement dans l’équipe avant-hier. Après le round C’est justement sa voiture qui été les oreilles de tous les joueurs, sans oublier le disdes présentations avec les joueurs, derrière ce retard à cause des cours motivateur et les petits mots d’encourageBernard Simondi, qui était obligé de plaques d’immatriculation qui sont ment balancés ici et là qui poussent les joueurs à se transcender sur le terrain. C’est la mépartir en France rapidement pour réen français, et pour passer la fronthode de travail de Simondi. Aux élégler quelques affaires personnelles, a tière sans problème, Bezzaz a été ments clubiste de s’y s’adapter et expliqué le programme de travail à son obligé de se procurer un document spésurtout de se donner à fond adjoint qui connaît le nom de la majorité cial pour le présenter à la frontière. Cela a durant ce stage. des joueurs du CSC. coûté au joueur de rater trois jours de travail.

Simondi de retour aujourd’hui à Gammarth

Bezzaz est arrivé et s’entraîne déjà

Retour de Abed
Après le départ de l’entraîneur adjoint Boubetra, Messaoudène a rappelé le coach des gardiens Abed qui faisait partie du staff de Belhout et Kouki. Ainsi, Biskri aura comme premier adjoint Hariti.

Boulemdaïs est arrivé, en attendant Gil
Comme attendu, le meilleur buteur du CSC Hamza Boulemdaïs est arrivé hier dans l’après-midi vers 15h40 à l’hôtel Thalasso Carthage. Le joueur qui se trouvait à Dubaï pour passer les vacances a raté en tout trois jours de travail. Enfin avec l’arrivée de Boulemdaïs, le nombre des joueurs du CSC à Gammarth a atteint les 24 éléments, en attendant l’arrivée du camerounais Gil N’gomo encore bloqué en Algérie à cause d’un problème de visa.

Second match face au MSPB
Après avoir joué un premier match contre l’ABS avant-hier, les Bordjiens auront un second test aujourd’hui contre une autre équipe de Ligue 2, à savoir le MSPB. Biskri aura l’occasion de voir une seconde fois des éléments dont plusieurs espoirs qui auront pour leur part une opportunité en or de confirmer leur talent. A. B.

MCEE

De notre envoyé spécial en Turquie :

CRBAF
Travail physique sur le sable en bord de mer
C’est le troisième jour de la préparation à Tunis. Une fois n’est pas coutume, c’est sur le sable, en bord de mer, que les joueurs ont passé la matinée d’hier. Le coach a remplacé la séance habituelle consacrée à la musculation, dans une salle de musculation. Les joueurs sont passés de la salle du complexe de l’Etoile de Sousse au sable de la corniche de la ville de Sousse.

La délégation change de lieu de résidence

Mossaâb G.

présence du patron de l’hôtel et du responsable de l’agence de voyages qui a assuré le déplacement de l’équipe à Antalya. C’est ainsi que des séances biquotidiennes seront au menu durant tout le séjour de l’équipe. Les deux responsables à la barre technique alterneront entre le travail sur le terrain et la salle de musculation. Aussi, le MCEE disputera deux matchs amicaux seulement au lieu des trois prévus initialement. Ils auront lieu les 9 et 13 janvier contre des équipes qui restent à déterminer. Selon notre source, on ne veut pas soumettre les joueurs à une charge de travail importante, en prévision du début de la phase retour.

Le jeune émigré Ghazi proposé
Un manager algérien établi en France a proposé au président Arras Herrida un jeune joueur algérien évoluant dans le championnat turc. Il s’agit du jeune Ghazi, un milieu de terrain offensif qui, nous dit-on, a été formé en France et possède de bonnes qualités physiques et techniques. Mais il est peu probable que la direction accepte la proposition, sachant que le président Herrida avait déjà annoncé que le club se contentera uniquement de l’attaquant Karim Benyamina durant ce mercato hivernal. Ce dernier, qui se trouve déjà avec le groupe, ne se serait pas encore adapté dans le groupe, à cause de sa timidité.

L’effectif était au complet, à part Ziad
On a pu constater la présence de la quasi-totalité de l’effectif y compris les jeunes Belalem et Arroudj. Ces deux derniers ont rejoints le groupe à Sousse, il y a deux jours seulement. Un seul absent, néanmoins, il s’agit de Ziad qui a contracté une légère blessure. Le staff technique a décidé de ménager son joueur. Ziad souffre d’une douleur à la cheville. Le travail sur le sable lui est vivement déconseillé.

Les joueurs préfèrent Agbou
La délégation eulmie est à pied d’œuvre à Antalya, en Turquie, depuis dimanche, pour un stage de dix jours. L’équipe s’est envolée de l’aéroport Houari-Boumediène, à destination d’Istanbul, avant de rejoindre son quartier général. Les joueurs, très fatigués, n’ont pas été satisfaits de l’hôtel Lara World dont les chambres sont petites. En outre, il n’y a pas de piscine ni de salle de musculation. Ils l’ont fait savoir au manager de l’équipe et au chef de délégation qui ont vite alerté le président Herrida. Ce dernier a demandé aux deux hommes de changer de lieu de résidence qui offre de meilleures conditions d’hébergement et de préparation. Ainsi, on a appris que l’équipe est actuellement hébergée à l’hôtel Le Château de prestige qui est doté de toutes les commodités. Les joueurs du MCEE n’ont pas été déçus de l’échec des négociations avec le coach belge, Enzo Scifo, qui a décliné l’offre pour, nous dit-on, manque de moyens et d’infrastructures à El Eulma. Ce dernier avait informé la direction qu’il ne prendra pas l’équipe, quelques heures avant le départ à Antalya. Finalement, tout le groupe s’est montré satisfait du travail que fait le Camerounais Agbou et ont demandé aux responsables de le confirmer dans son poste jusqu’à la fin de la saison.

Belaïli de retour, Sahbi a fait un travail spécifique
Belaïli est de retour à l’entraînement, à la suite d’une douleur à l’épaule, sans gravité. Tandis que Sahbi s’est contenté d’un travail individuel en présence du soigneur Midou. T. H.

Le programme de préparation arrêté
Les deux adjoints Rekah et Rebaï ont arrêté le programme de préparation de l’équipe durant son stage, en

S. H.

Coup de starter

MCO

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

19
Djebbari fixe les primes de la Coupe d’Algérie
Le président du Mouloudia d’Oran qui a tenu une réunion avec les joueurs lors de la première nuit du stage au Méridien, a évoqué le sujet financier qui taraudait la plupart des joueurs. En plus du fait qu’il a promis à ses éléments de leur payer en plein stage leurs salaires et primes pas encore perçus, Youssef Djebbari a fixé les primes concernant la Coupe d’Algérie. Le PDG a promis une prime de 15 millions de centimes en cas de qualification aux quarts de finale et une de 100 millions de centimes si le MCO ira jusqu’en finale.

Le WAT, premier test pour les Hamraoua

Tirage au sort aujourd’hui
C’est aujourd’hui dans la soirée qu’aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie. Qualifiés pour le prochain tour, les Hamraoua rêvent d’aller le plus loin possible, surtout quand on sait que six équipes seulement de la Ligue 1 sont rescapées des précédents tours. C’est avec un grand intérêt que les supporters du Mouloudia suivront ce tirage au sort, espérant éviter les spécialistes de la coupe, mais surtout continuer à accueillir à domicile, comme ce fut le cas lors des précédents tours.

près deux jours et trois nuits de stage bloqué à l’hôtel le Méridien, le Mouloudia d’Oran s’apprête à prendre part à son premier match amical dans cette trêve. Les Oranais seront en effet appelés à défier le sociétaire de la Ligue 2, le Widad de Tlemcen. Un match qui s’annonce comme un véritable test pour les Rouge et Blanc du Mouloudia, vu la rivalité qui a toujours existé entre les deux équipes, que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie. Il faut dire que les précédents matchs amicaux entre les deux équipes ont été souvent marqués par l’engagement et la rivalité. Celui de cet après-midi ne devra pas déroger à la règle. Chose qui devra bien arranger les affaires des deux entraîneurs à la recherche d’un sparring-partner très sérieux. Un match amical qui aura tout d’une rencontre officielle, si ce n’est pas plus. Benchadli qui a réclamé des joutes amicales de niveau appréciable, semble pour le moment être bien servi. Cette rencontre devra donc certainement permettre au staff technique de voir dans quelle forme se trouvent actuellement ses éléments, après

A

un repos de cinq jours et un stage de deux jours seulement.

Ces éléments devront attendre les prochains matchs pour effectuer leur apparition en 2014.

A. L.

Benchadli veut faire tourner son effectif
Le coach des Hamraoua, Djamel Benchadli aurait l’intention de faire tourner son effectif au cours de cette rencontre. L’entraîneur qui sera dans l’obligation de se passer des services des éléments blessés, alignera tous les autres joueurs. Ce sera aussi l’occasion de voir à l’œuvre l’ex-international Amri Chadli ainsi que l’attaquant camerounais à l’essai, Nai Patrick.

Le match aura lieu à huis clos
La rencontre ne devrait pas connaître la présence Dagoulou du public, puisque les deux équipes se sont enrejoint l'équipe tendues à ce que ce match se déroule à huis au Méridien clos. Les deux équipes ne veulent pas être Après avoir boudé pendant deux perturbées par les supporters, surtout jours le stage du Méridien en signe de quand on sait la tension qui existe entre les deux pôles du football à l’ouest du contestation contre la direction qui tarde à pays. Le match aura lieu en présence le payer, à l'image d'ailleurs de tout le d’un service d’ordre renforcé. groupe, Eudes Dagoulou a fini par plier à la

Bourzama, Bouterbiat, Cherif et Dahmane out
Quatre éléments et non des moindres sont déjà forfaits pour ce match contre le Widad de Tlemcen, il s’agit de Dahmane qui souffre d’un début de pubalgie, Hichem Cherif loin d’être remis de ses adducteurs, Bouterbiat victime d’une fracture à l’orteil et Bourzama qui se plaint encore de sa cheville gauche.

Une belle occasion pour normaliser les relations

Ce n’est un secret pour personne que les relations entre les Hamraoua et les gars de la cité des Zianides étaient toujours tendues. Cette initiative va devoir améliorer les rapports entre les deux clubs et soigner les relations entre les deux galeries.

pression de ses dirigeants en intégrant l'équipe hier dans la journée. Un retour qui a eu pour effet de soulager les responsables du club ainsi que le staff technique qui est en train de travailler avec tous les joueurs sous la main. A. L.

Le MCO va-t-il recruter ?
pparemment, la diHanifi et Mebarki rection du Moulouferont-ils l’affaire ? dia en bute à un Plusieurs noms de joueurs sont sérieux problème fipressentis pour endosser le maillot nancier semble voudes Rouge et Blanc sur propositions loir reléguer cette opération de des proches du club. Dans cette recrutement hivernale au second liste, on retrouve les noms des deux plan. Sachant que la priorité est de attaquants, Mebarki Bilel et Hanifi payer les joueurs en place, les diri- Salim. Deux éléments qui ont non geants ne donnent pas l’impresseulement raté leur phase aller mais sion d’être pressés de négocier avec qui risquent également de placer la les éléments susceptibles de renbarre très haut. Libérés facilement forcer les rangs du Mouloudia par leur club employeur, l’on voit avant d’avoir régularisé la situation mal ces éléments rebondir dans des joueurs qui sont actuellement cette équipe du Mouloudia dans un en stage. Il faut dire aussi que la temps relativement court. En tous direction ne veut pas recruter à les cas, les responsables du Moutort et à travers comme ce fut le loudia réfléchissent ces derniers cas durant les précédentes saisons temps à l’éventualité de renoncer à où cette opération de recrutement cette opération de recrutement si ne faisait qu’augmenter la masse jamais ils jugent inutile d’engager salariale des joueurs, au risque ces éléments libérés par leur équipe d’alourdir davantage les dettes du pour rendement insuffisant. club en fin de saison. Ainsi, il est A. L. fort possible que le Mouloudia ne procède pas à un renfort de plus Les joueurs d’un ou deux joueurs au maxiboycottent la séance mum. En plus de Amri d'hier après-midi Chadli (pas encore qualiNe voyant rien venir depuis qu'ils ont rejoint fié), le Mouloudia ne leur lieu de stage à l'hôtel le Méridien, les joueurs pourrait engager qu’un du Mouloudia ont décidé de boycotter la séance d'entraînement d'hier après-midi. En effet, certains seul joueur ou même éléments ont fait savoir au coach qu'ils n'envisagent aucun. L’objectif étant pas de se rendre à l'entraînement, en signe de de payer les éléments contestation contre le non-paiement de leurs salaires qui sont en place et les et leur prime qu'ils devaient encaisser au plus tard hier. Ce boycott, qui s'est produit à quelques heures mettre dans les meilseulement de la visite du wali d'Oran prévue dans leures conditions possila soirée, a créé un mouvement de panique bles avant l’entame de la chez les dirigeants du club, à leur tête le président Youssef Djebbari qui a vite fait phase retour, car c’est ce de se rendre à l'hôtel pour provomême groupe qui a bien comquer une réunion d'urgence mencé la saison sous la houlette avec les joueurs. de Solinas qui sera reconduit…

Benyettou «Mon problème d’argent, je l’ai posé en aparté avec Djebbari»
Le centre-avant des Hamraoua, Mohamed Benyettou affirme avoir soulevé le problème d’argent avec les dirigeants avant même d’entrer en stage avec le groupe au Méridien. Il a même menacé de quitter l’équipe cet hiver, si jamais sa situation financière n’évoluera pas. Il a fallu les assurances du président pour qu’il change d’avis et continue son aventure avec les Hamraoua.
Une autre compétition vous tient à plus que j’avais un sérieux contact cœur qui est la Coupe d’Algérie, ailleurs, mais le président s’est catédont le tirage au sort des 8es de figoriquement opposé à mon départ. nale aura lieu aujourd’hui. Quel tiIl a promis d’étudier mon cas et rérage souhaitez-vous pour gler ma situation dans les plus brefs votre équipe ? délais. Sincèrement, mon souhait est N’avez-vous pas peur que cette d’avoir la chance de jouer à docrise financière perturbe le groupe micile. C’est vrai qu’il ne reste durant ce stage ? que six équipes de la Ligue 1, Djebbari nous a donné sa parole mais cela ne veut pas dire que les pour payer tout le monde dans les autres seront faciles à jouer. La meilleurs délais. En tous les cas, Dans quelles conditions se prépare Coupe d’Algérie réserve toujours les joueurs lui ont toujours le groupe durant ce stage du Mérises surprises. Mais le fait de fait confiance. Je fais dien ? jouer à domicile demeure un moi aussi partie de Les conditions de travail son favoraavantage non négligeable. ce lot de joueurs. bles. On s’entraîne le matin juste à «Je tiens Notre objectif est d’aller en Je pense que le côté à la forêt de Canastel et l’aprèstoujours à finale et prendre notre représident doit rémidi au stade Zabana. Une amvanche par rapport à la saigler cette situaatteindre la biance formidable règne dans le son passée. tion une semaine groupe. barre des 10 Le fait que l’équipe se mette avant le coup d’enMais avant le stage, les joueurs ont buts» à la recherche d’un centrevoi de la phase reévoqué ce fameux problème d’aravant ne vous dérange pas ? tour, surtout que l’on gent. Est-ce que c’est le discours du Non, pas du tout. Je connais bien ma sait que nous avons un président qui a eu pour effet de valeur et mes qualités. Cela ne veut match très difficile vous rassurer ? absolument pas dire que le problème à aborder face à Pour ce qui est du problème d’aroffensif au Mouloudia m’est imputal’ASO. gent, je pense que chaque joueur a Justement comment ble à moi seul. Au contraire, la une situation propre à lui. La concurrence devra élever le niveau s’annonce cette mienne ne ressemblait pas à la plude tout le monde. phase retour ? part des autres joueurs. Je n’ai pas Quel est votre objectif personnel Nous allons aborder touché de salaires depuis six mois, durant cette phase retour sachant un virage très difficile. alors que je suis l’un des joueurs les que vous avez souhaité, avant le Si on arrive à sortir inplus réguliers en cette phase aller. début du championnat, dépasser la demnes des six premiers C’est pourquoi, j’ai décidé d’aller barre des 10 buts en fin de saison ? matchs, je pense que solliciter le président tout l’équipe terminera la Mon objectif reste le même. C’est seul pour réclamer mes «Le fait réalisable. Il est vrai que je n’ai marsaison en beauté. droits. qué que deux buts en cette phase C’est pourquoi, on Qu’a-t-il répondu ? qu’on veut aller, mais j’ai toujours confiance en mise beaucoup Je ne vous cache pas que recruter un mes qualités. En tous les cas, je veux sur cette préparaje suis allé avec l’intenavant-centre ne tion pour bien dé- maquer le plus de buts possibles et tion de récupérer ma letaprès je ferai mon bilan. buter la phase me dérange tre de libération et aller Entretien réalisé par A. L. retour. sous d’autres cieux, d’autant pas»

A

20
NAHD

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

USMB

Ifticen fait suer ses joueurs La guerre des postes
est connu, le joueur qui est titularisé se donne un peu plus sur le terrain quand il sait qu’il y a de la concurrence. Lors de la deuxième manche du championnat, Mohamed Bechouia aura à faire les meilleurs choix et il faut s’attendre à ce que l’équipe qui aura à jouer le match de reprise ne ressemblera que très peu à celle qui a été choisie lors de la phase aller. Beaucoup de changements seront attendus au niveau, surtout de la ligne intermédiaire et en attaque. Le jeu blidéen s’appuiera sur le sens de la créativité car le recrutement d’un milieu offensif est l’une des priorités de Blida.

C’

a commencé
du stade Brakni. Avec 17 buts inscrits, la ligne d'attaque de l'USMB est moins percutante que lors de la saison précédente où elle a réussi à trouver le chemin des filets à 25 reprises. L'une des satisfactions de l'équipe est sa ligne défensive qui est la plus imperméable de la L2 avec seulement dix buts encaissés.

Plusieurs matchs amicaux au programme
Les partenaires de Belhadj auront droit à un stage d’une dizaine de jours, avant de reprendre la compétition officielle. Les dirigeants blidéens ont choisi l’hôtel Wouroud comme lieu de regroupement, car cet établissement hôtelier offre toutes les commodités, pour que les joueurs ne manquent d’absolument rien. Les Blidéens qui viennent d’achever la phase aller à la 3e place, comptent améliorer leur position dès la reprise du championnat. Bechouia a programmé quatre matchs amicaux dont le premier s'est joué hier en fin d'après-midi. S. B.

es joueurs du NAHD devront boucler ce mercredi leur première semaine de stage à Gamarth sous la houlette de Younes Ifticen. Dès le départ, les joueurs étaient unanimes pour mettre en avant la bonne ambiance dans laquelle se déroule leur préparation hivernale. A l’issue de cette dernière, ces mêmes éléments ont affirmé qu’ils ont bien travaillé sous la conduite du staff technique. Ce dernier les a fait énormément suer durant la semaine passée avec du biquotidien au menu. Il faut dire que le coach Younes Ifticen excelle dans la préparation physique au point où la sieste demeure inévitable et les joueurs ne veillent plus la nuit. En effet, profitant de cette trêve hivernale, le staff technique du Nasria a mis en place un programme très chargé. Ce n’est qu’à partir de dimanche

L

Du bon et du moins bon
prochain que la cadence sera partiellement diminuée et redeviendra normale. Avec du biquotidien au menu, les joueurs du NAHD ont cravaché très dur et devront le faire durant toute la semaine. Ce regroupement a été draconien pour les coéquipiers de Khellaf. une salle de musculation pour un renforcement musculaire et du tapis. La formation blidéenne a terminé la phase aller à la 3e place du classement à 2 points de l’USMBA et de l’ASMO. Elle aurait pu mieux faire, surtout à l'extérieur où les camarades de Belhadj n'ont remporté que 8 points, suite à deux victoires et deux nuls. Les joueurs de Blida ne sont pas arrivés à être invincibles chez eux. Ils ont laissé filer 6 points sur la pelouse

…Et des réunions périodiques au menu
En plus du volet physique et technico tactique, l’entraîneur du Nasria insiste sur le volet communication. En effet, Younes Ifticen reste proche du groupe et organise périodiquement des réunions avec les joueurs. Lors de ces rencontres, le coach évalue avec ses poulains le travail accompli et motive son groupe à rester concentré et conscient durant le séjour. En parallèle, Ifticen fait ses remarques sur le volet technique et corrige certains placements sur le terrain. Il ne veut rien laisser au hasard, puisqu’il se réunit aussi avec son staff et les autres membres de la délégation pour préparer sa feuille de route quotidienne. Youcef M.

Endurance et musculation sans répit
En effet, Younes Ifticen a tracé un programme consistant et rigoureux à la fois. En plus du «régime militaire» imposé par l’entraîneur du NAHD, les joueurs alternent le travail entre l’endurance, la musculation et le terrain. Le matin, le staff technique force la dose avec un énorme travail d’endurance et d’ateliers. Après le déjeuner, et suite à une bonne sieste, la journée est clôturée par une séance technico tactique. Parfois, les Sang et Or se donnent rendez-vous après la sieste dans

Boudina : «Le stage se déroule dans d'excellentes conditions»
Pouvez-vous nous parler de l’ambiance qui règne au sein du groupe ? Elle est excellente et cela est dû, bien sûr, au fait que nous avons terminé la phase aller sur une bonne note. Le moral est au beau fixe et nous allons travailler avec le plus grand sérieux pour être prêts pour les prochaines échéances. Il nous faut avouer que le passage à vide en début de championnat nous a fait très mal. On sent dans vos propos de la déception après certaines défaites, qu’en est-il ? Ce que vous dites est vrai car ce sont des matchs que nous n’aurions jamais dû perdre. Nous avons contrôlé les débats et nous avons manqué de chance, ce qui n’a pas été le cas pour nos adversaires qui ont eu un maximum de réussite. Nous avons raté plusieurs occasions, qui nous auraient permis de nous mettre à l’abri. C’est le même scénario qui s’est répété à chaque fois. Qu’attendez-vous du stage que vous êtes en train d'effectuer ? Avant toute chose, il faut dire qu'il se déroule dans d'excellentes conditions. Nous aurons à travailler car nous en serons, nous les joueurs, les premiers bénéficiaires. Il n’est pas question de rater la phase retour. Nous avons un retard à combler. C’est donc avec un tout autre état d’esprit que vous allez aborder la phase retour, c’est cela? Il n’y a pas à se poser de questions. Nous aurons à donner le meilleur de nous-mêmes. Pour ce qui est de la phase retour, nous devons, en plus de faire le plein à domicile, récolter un maximum de points chez nos adversaires. Il nous faut, pour cela, nous comporter comme des guerriers. Nous sommes persuadés d’une chose, aucune équipe ne nous fera de cadeau. Tout porte à croire que vous avez retrouvé la confiance de votre entraîneur. Cela doit être rassurant, n’est-ce pas ? Dès le début de la saison, je m’attendais à ce que la concurrence soit rude à l’USMB, surtout au milieu, là où j’évo-

Abdeslam : «Réussir notre
préparation sera la clé de l’accession»
lente ambiance au sein du groupe. Le plus important est de préparer convenablement la prochaine manche afin d’atteindre notre objectif. On fera de notre mieux pour réussir notre préparation hivernale et accomplir ainsi un retour meilleur. On compte faire beaucoup mieux que lors de la première phase du championnat. Pour cela, chaque joueur est appelé à redoubler d’efforts pour gagner sa place dans l’équipe et contribuer à la bonne marche du club. En plus, le groupe devrait cravacher pour réussir cette préparation qui demeure la clé de l’accession. Les deux nouvelles recrues se sont bien adaptées dans leur nouvelle équipe… Ils n’ont eu aucun problème à s’intégrer au sein du groupe dont ils connaissent la plupart des joueurs. Hafid est un enfant de l’équipe, il a fait toutes ses classes au NAHD. Donc, il n’aura certainement aucun problème d’adaptation. Quant à Belakhdar, c’est un bon joueur qui connait certains d’entre nous et nous l’avons très bien accueilli. Donc, on peut dire que tout se passe très bien pour les nouvelles recrues au NAHD. En plus, l’ambiance est bon enfant au sein du groupe ce qui a faciliter leur intégration. Les choses sérieuses ont commencé depuis votre arrivée à Gamarth. Comment voyez-vous cette préparation ? Là, c’est une autre paire de manche. Nous avons déjà cravaché très dur afin de perfectionner notre forme comme il se doit. Nous devons profiter au maximum de cette étape pour soigner notre cohésion et travailler le côté technique. Notre coach a programmé deux matchs tests pour évaluer notre préparation. Il aura l’occasion de voir à l’œuvre l’ensemble de son effectif et faire ainsi un bon constat. J’espère que cette phase de préparation sera bénéfique et nous permettra de progresser sur tous les plans. Pensez-vous que vous êtes en mesure de réussir le retour qu’attendent les supporters ? A mon avis oui. Je le dis, car je m’aperçois depuis le début de la préparation que le NAHD dispose vraiment d’un groupe intéressant et les joueurs ne lésinent pas sur les efforts. Depuis le début de la préparation, l’équipe a montré de bonnes dispositions, même s’il est encore trop tôt pour émettre quelconque avis précis à ce sujet. Seulement, je crois qu’il y a des signes révélateurs qui ne trompent pas. Ce qui me rassure personnellement, c’est que nous avons un groupe composé de joueurs qui jouent bien au ballon et à mon sens, nous avons les moyens et les qualités pour atteindre l’accession. J’espère que nos sacrifices seront récompensés en fin de saison.

Tout d’abord, comment se déroule la préparation ? Dieu merci, tout marche comme prévu et la préparation se déroule convenablement et dans les meilleures conditions. Le staff technique a augmenté sensiblement la charge et on se prépare le plus normalement du monde. Il règne une excel-

Entretien réalisé par Y. M.

lue habituellement. Je reconnais que je n’étais pas au top sur le plan physique et cela suite à mon opération. Les choses vont beaucoup mieux depuis, et je joue un peu plus souvent. De toutes les façons, j’accepte sans aucun problème les décisions de mon entraîneur. Il est vrai que je suis régulièrement titularisé, ces derniers temps mais rien n’est acquis. Il me faut à chaque fois mériter ma place dans l’équipe. Un dernier mot... Je veux surtout dire à nos supporters qu’ils n’ont pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne l’accession en L1. Entretien réalisé par Slimane B.

20
USMBA

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Les joueurs à pied d’œuvre à Alger

WAT
Il n’a pas encore signé sa licence…

Cap sur la phase retour
l’équipe avec, en sus, ce déplacement à Batna pour y affronter le CAB.

Assurer une préparation à la hauteur
Une préparation à la hauteur des prochaines échéances s’impose surtout que, dans les cercles du club on ne cesse de clamer que l’équipe fera de la deuxième phase du championnat une autre étape pour réaliser des performances à même de jouer l’accession d’où les manœuvres pour engager trois nouvelles recrues, un attaquant, un gardien de but et un milieu de terrain, comme priorité, lesquels feront leur baptême du feu à partir de la reprise devant le CAB. Durant le stage, le staff technique mettra essentiellement l’accent sur le volet tactico-technique. Deux joutes amicales sont au programme pour peaufiner la préparation, travailler les automatismes et apporter les réglages pour retrouver les repères et ce, bien que l’ossature soit stable. Cependant, et pour qu’il ait un équilibre, Bira et ses assistants ne semblent pas négliger l’aspect physique qui aura sa quote-part du biquotidien au menu afin de per-

mettre au groupe de se refaire une santé et d’entamer la phase retour du championnat en force. Sachant que le calendrier ne sera nullement avantageux pour les Vert et Rouge.

Trois autres joueurs libérés
Trois autres joueurs, ont été libérés par l’entraîneur Bira. Il s’agit de Belgherfi, Mokdad et Slimane. Ces trois éléments viennent compléter la liste noire où y figuraient déjà Kodat et Boukerche et ce, en plus du défenseur Néhari et le gardien de but Gariche Kada écartés pour des raisons disciplinaires.

lors que la signature du milieu de terrain Nabil Yallaoui (MCA) ou de l’attaquant Mohamed Mebarki (JSS) au WAT est quasiment imminente, celle du milieu de terrain défensif Nouredinne Abdellaoui est loin d’être évidente. Non qualifié en début de saison, après un problème administratif, le joueur a continué de s’entraîner depuis, mais sans pour autant signer sa nouvelle licence, malgré l’ouverture du mercato hivernal depuis plusieurs jours déjà.

A

Le mystérieux cas Abdellaoui !

Il fait partie du groupe, mais…
Contrairement à l’attaquant Amroune, qui a refusé de poursuivre les entraînements avec les Widadis après sa non qualification, Abdellaoui a décidé de son côté de rester avec le reste du groupe, en ayant les garanties de l’ancien coach Neghiz et des dirigeants d’être le premier joueur recruté dès l’ouverture du marché des transferts.

Les nouveaux pour bientôt
Du côté du staff technique, on ne cesse d’évoquer la question des joueurs qui seront recrutés lors de ce mercato. Ils ont d’abord défini les critères qui seront pris en considération pour désigner les éléments qui ne feront plus partie de l’effectif d’El Khadra lors de la deuxième manche du championnat. Sans évoquer de noms, on vise des éléments qui apporteront à l’équipe le plus escompté.

La direction est en train d’étudier d’autres pistes
Mais vu la volonté de la direction de renforcer davantage le registre offensif, elle n’a toujours pas fixé un rendez-vous avec le joueur pour négocier son contrat, alors qu’elle est en train d’étudier d’autres profils de joueurs, et ne dispose que de trois licences au final.

A

Le joueur devra gagner des points face au MCO
Présent avec le groupe widadi durant ce stage bloqué, le natif de la ville voisine de Sidi Bel-Abbès sera probablement aligné durant le match amical qui aura lieu aujourd’hui face au club voisin le MCO à Oran. Une belle opportunité pour l’ancien joueur de l’USMB, de montrer qu’il s’est débarrassé de ses pépins physiques, et qu’il peut prétendre à une place de titulaire dès l’entame de la phase retour.

près une dizaine de jours de repos, les joueurs unionistes se sont remis au travail dimanche. En effet, c’est lors du stage d’Alger que le groupe s’est retrempé dans les entraînements en prévision de la reprise de la compétition, reprise marquée par plusieurs absences. Cela dit, ces défaillances n’ont pas perturbé le programme préétabli par l’entraîneur des Vert et Vouge. Dans l’ensemble, cette première séance de la semaine aura permis au staff technique d’observer l’état de ses éléments, qui seront soumis à une cadence élevée les prochaines séances.

conde au stade de Tixeraine, nous a-t-on affirmé.

Profiter pleinement du stage

Biquotidien au menu
Le premier responsable à la barre technique compte programmer deux séances d’entraînement. La première à 10 h à Bouchaoui consacrée à l’oxygénation et l’endurance, et la se-

Tchiko : première L’USMBA a entamé dès dimanche un stage à Alger qui recrue ? s’étalera sur un quinze de jours. A en croire une source bien Le staff technique aura pour informée, l’USMBA vient d’enreHanifi objectif de ressourcer gistrer le première recrue de ce l’équipe qui sera, à ciblé mercato. Il s’agit de Tchico, compter du 24 janvier Ce n’est un secret pour personne, l’avant-centre de l’O Médéa. l’USMBA est à la recherche de l’oiseau rare, prochain appelée à Tchico est déjà parmi ses noupour créer la concurrence au niveau de l’entrefournir davantage veaux compères au stage. Sans jeu. Cela exhorte les dirigeants de l’USMBA à esd’effort sur le plan pour autant donner d’amples sayer par tous les moyens de recruter le joueur, réphysique particulièpondant au profil recherché. Les postulants seraient détails. Notre source ajoute rement. Surtout nombreux mais le nom de Hanifi revient le plus sou- que Tchico aurait trouvé un lorsqu’on sait que vent. Le joueur du CRB est courtisé par le club belterrain d’entente avec son c’est lors de cette abbésiens. Il aurait même reçu une offre concrète de club employeur pour le céder phase retour que les la part des dirigeants, qui cherchent à renforcer le à l’USMBA. Le joueur poscompartiment offensif de leur équipe. Selon des joueurs auront le sède réellement le profil d’attaéchos qui nous sont parvenus, ce joueur se seplus besoin de leurs quant avéré, et son enrôlement rait même mis d’accord sur tout avec la diqualités physiques. au sein de l’effectif vert et rouge rection et devrait rejoindre le stage Aussi, le staff devra en ne pourra que faire du bien à dans les tous prochains jours premier lieu préparer pour finaliser. l’équipe bel-abbésienne. convenablement la reprise de
MO Noureddine

Abdellaoui : «Ma blessure fait partie du passé»
Voulant connaître plus sur sa fameuse blessure qui le prive d’être au top de sa forme ces dernières semaines, l’intéressé nous a affirmé qu’il ne ressent plus de douleurs, et qu’il a confié un dossier médical assez complet à la direction, en ayant le feu vert d’un médecin spécialiste de renouer avec la compétition sans le moindre danger. Vu que sa blessure aux adducteurs, fait désormais partie du passé.

«J’ai une totale confiance envers la direction»
En attendant donc de rencontrer de nouveau les dirigeants pour parapher son contrat, Abdellaoui, et malgré de multiples rumeurs balancées dans la presse locale évoquant le refus de la direction de l’engager, reste pourtant confiant dans ses chances de vêtir de nouveau le maillot bleu et blanc : «J’ai eu une parole d’homme, et cela me suffit largement. J’ai une totale confiance envers la direction, en connaissant notamment le manager général Kamel Hebri, et c’est pour cela que je m’entraîne à fond sans me soucier des rumeurs de la rue.»

MCS
La crise financière au SSPA/MCS persiste
n voit mal comment le MCS va démarrer la deuxième phase du championnat avec de bons résultats car le renforcement de l’équipe a besoin d’argent alors que les anciens joueurs réclament leurs trois mois de salaires impayés. Comme les caisses de la SSPA/MCS sont vides et que le CSA possède presque 7 milliards de centimes, dons de l’APC et la wilaya, pourquoi ce dernier ne renfloue pas la société par actions ? Le bras de fer entre Khaldi et quelques membres du CSA sur la gestion de cette somme a tout bloqué et en fin de compte c’est l’équipe du MCS qui est perdante dans cette affaire et risque même de rater sa saison à cause de ce manque d’argent, car les joueurs n’attendront plus longtemps pour réclamer leurs salaires.

O

L

Hammiche première recrue du MCS
lieu de terrain du CABBA et de l’USMBA, Hammiche, a signé avec le MCS un contrat de 18 mois. Il a paraphé son contrat en présence du président Khaldi et juste après il a intégré le reste du groupe pour entamer sa préparation avec le reste de l’effectif. C’est la première recrue du MCS de ce mercato hivernal. A. B.

a direction du MCS s’est réveillée puisque hier elle a entamé le renforcement de son effectif pour cette période du mercato en début d’après-midi. L’ex-mi-

«Je connais le groupe et les entraîneurs, donc je suis chez moi»
Connu pour être un vrai guerrier sur le terrain, l’ancien joueur du MSPB et du MCS, est très impatient de retrouver la compétition officielle, après un an sans disputer le moindre match officiel : «J’ai la chance de connaître les joueurs et même les deux entraîneurs, en ayant donc un avantage par rapport aux autres nouvelles recrues. Je n’ai nullement besoin d’un temps d’adaptation, puisque je suis chez moi en ayant la responsabilité d’apporter un vrai plus à l’équipe pour améliorer notre classement actuel, tout en défendant nos chances pour jouer l’accession.»

L’objectif sera fixé après quatre matchs
Le président du MCS, Khaldi, et l’entraîneur Hadjar se sont mis d’accord pour fixer l’objectif du club après le quatrième match de la phase retour. Si le MCS enregistre de bons résultats lors de ses premières confrontations, il pourra miser sur l’accession. Sinon il va revoir à la baisse son objectif et jouer uniquement le maintien.

Boukerche dans le viseur du MCS
En plus de Benguerfi qui intéresse le MCS, la direction a pris contact avec un autre milieu de terrain, il s’agit de l’ex-élément de l’USMBA Boukerche et Khaldi le président du club de Saïda a pris attache avec ce joueur. Les négociations sont en cours et il est probable qu’il sera Saïdi pour les prochains 18 mois

Il faudra régler son cas au plus vite
Vu que même l’actuel staff technique mise beaucoup sur sa présence, la direction devra boucler rapidement ce dossier, surtout afin de démontrer sa confiance envers le joueur qui est forcément affecté de cette situation assez embarrassante. De nombreuses rumeurs affirment que les dirigeants ne vont le recruter qu’au dernier moment, en cas d’absence de bonnes opportunités sur le marché des transferts.

On n’a pas le droit de jouer avec l’avenir du club
La situation où se trouve le MCS n’est pas du tout rassurante avec un recrutement nul et les caisses vides, en sus des mauvais résultats enregistrés lors de la première moitié du championnat. Tous ces paramètres ne rassurent pas du tout quant à l’avenir de cette équipe de Saïda qui espére se maintenir en L2. D’un autre côté personne ne se soucie de l’avenir du club qui vit des moments difficiles. Les autorités locales, comme bailleurs de fonds, doivent réagir et intervenir pour débloquer la situation. Le club ne doit pas rester l’otage de certaines personnes inconscientes. Personne n’a le droit de détruire cette équipe, qui est la fierté de toute une wilaya.

Othmane Riyad Baba Ahmed

Benguerfi négocie avec le MCS
Le milieu du terrain de l’USMBA, Benguerfi, intéresse le MCS. Il est en contact avec les dirigeants de Saïda et les négociations sont en cours. Il est fort possible qu’il sera la deuxième recrue du MCS car le joueur a émis le vœu de porter les couleurs du MCS. Les pourparlers sont sur la bonne voie entre les deux parties.

Hadjar pour six mois au MCS
L’entraîneur Hadjar a officialisé sa venue au MCS dimanche en début de la soirée. Il a signé son contrat de six mois au siège du club en présence du président Khaldi et quelques membres du CA. A. B.

AMAR B.

Voulant changer d’air lors du mercato hivernal, en quittant le club voisin de l’USMBA, l’attaquant Walid Belguerfi a affirmé qu’il a tout conclu avec le manager général Kamel Hebri, en attendant juste de récupérer sa lettre de libération avant de venir s’engager officiellement avec WAT.

Belguerfi affirme sa venue au WAT

O. R. B. A.

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

21

Coupe de Wilaya de Tizi-Ouzou (1/16 de finale)

A

FC Ouadhias et US Tafoughalt, les belles surprises
le leader de la division Pré-Honneur, le FC Ouadhias. C’est d’ailleurs, avec l’élimination de Tadmait par Tafoughalt, la deuxième grosse surprise de ce tour, puisque les autres pensionnaires de la division d’Honneur n’ont pas eu trop de mal à composter leur billet pour les huitièmes de finale. En effet, à l’exception de l’US Azazga qui a trimé devant l’ES Sikh Oumeddour, qui n’a cédé que lors du temps additionnel, et le LC Ifflissen qui s’est qualifié aux forceps (1-0) devant son voisin de l’ES Tigzirt, le reste des équipes se sont offert une ballade de santé. Le DC Boghni a infligé un carton à l’USC Ait Touddert et son dauphin, l’Olympique de Tizi-Rached a réussi la même performance devant l’Olympique de Makouda. Pour les rencontres ayant mis aux prises les équipes de la Pré-Honneur, l’Olympique de Tizi-Gheniff est allé s’imposer à Larbaâ Nath Irathen devant l’Olympique local alors que la JSC Ouacif est revenue, elle, avec la qualification de Mechtras en prenant le dessus sur l’ATM local. Pour sa part, Aït Yahia Union Sport s’est adjugé le billet devant l’AS Kantidja à l’issue de la série des tirs aux buts au moment où l’US Sidi Belloua en faisait autant devant on voisin de l’US Bouhinoun. L’ES Assi Youcef qui se déplaçait à Azazga s’est offert le HCA local qui a encaissé quatre banderilles. Enfin, l’IRB Yakouren qui recevait à Freha la JSE Moulediouane n’a pas peiné pour franchir le cap des seizièmes de finale.

près le CRB Mekla, non engagé, et la sortie prématurée de son voisin l’US Djemaâ Saharidj devant l’ES Sikh Oumeddour lors du tour préliminaire, c’est au tour de cinq autres sociétaires de la division d’Honneur de passer à la trappe à l’issue des seizièmes de finale jouées le week-end dernier. Il s’agit du MS Aït Abdelmoumene, qui a sombré pour la deuxième fois de suite en l’espace d’une semaine face au même adversaire, à savoir l’USM Draâ Ben Khedda, de l’ASC Ouaguenoun qui s’est fait éjecter par les Oiseaux de Moulediouane et de la JS Tadmait qui s’est faite corriger par l’US Tafoughalt de la Pré-Honneur. L’autre formation invitée à quitter la coupe par la petite porte c’est l’OC Azazga, un ancien sociétaire de la Régionale I et II qui a été éliminé par

Résultats
E. Draâ El Mizan OS Moulediouane ES Sikh Oumeddour US Tafoughalt IRB Yakouren AS Kantidja ES Draâ El Mizan HC Azazga USM Draâ Ben Khedda US Sidi Belloua DC Boghni O. Tizi Rached AT Mechtras FC Ouadhias O. Nath Irathen LC Ifflissen 1 – JS Boukhalfa 3 – ASC Ouaguenoun 0 –US Azazga 3 – JS Tadmait 2 – JSE Moulediouane 1 – Aït Yahia Union Sport 4 – IRB Bounouh 0 - ES Assi Youcef 3 –MS Aït Abdelmoumene 1 – US Bouhinoun 6 – USC Ait Touddert 6 – O. Makouda 1 – JSC Ouacif 1 –OC Azazga 0– O Tizi Gheniff 1 – ES Tiznit 1 (EDEM qualifiée aux TAB 7-6) 1 1 1 0 1 (AYUS qualifiée aux TAB 3-0) 0 4 0 1(USSB qualifiée aux TAB 4/1) 0 0 3 0 3 0

S. S.

es huitièmes de finale de la coupe de Wilaya prévus pour les 7 et 8 février prochain seront dominés par le choc qui opposera l’US Azazga à l’Etoile de Draâ El Mizan au stade de Tirsatine. Une affiche qui s’annonce alléchante entre deux formations qui évoluent en division d’Honneur. En effet, avec, d’un côté, les Unionistes d’Azazga qui ne sont que les finalistes de l’édition précédente et de l’autre les Etoilés qui ambitionnent d’aller le plus loin possible cette saison, les débats promettent d’ores et déjà d’être chauds. L’autre match de ce tour qui ne manquera pas d’intérêt, c’est celui qui mettra aux prises le LC Ifflissen à l’OS Moulediouane au stade de Tigzirt. Les deux équipes qui se sont déjà croisées en championnat vont se livrer une rude bataille pour

L

US Azazga E. Draâ El Mizan L’affiche des huitièmes
s’assurer une place en quarts. Les autres équipes de la division d’Honneur, à savoir le DC Boghni, l’Olympique de Tizi-Rached, l’ES Draâ El Mizan et l’USM Draâ Ben Khedda qui affronteront respectivement l’ES Assi Youcef, l’US Tafoughalt, l’US Sidi Belloua et la JSC Ouacif ne devraient pas à priori éprouver du mal pour se qualifier. Cependant, comme la coupe nous a habitués, gare aux surprises ! Dans les autres matches entre pensionnaire de la Pré-Honneur, les équipes qui reçoivent partiront avec un léger avantage, mais encore une fois, rien n’est gagné d’avance, car tout peut arriver. A signaler qu’à l’issue de ces huitièmes de finale, deux équipes de la division d’Honneur sont d’ores et déjà assurées de s’arrêter à ce niveau de la compétition. S. S.

Samir Amhis (milieu de terrain DC Boghni) :

«A ce rythme, personne ne nous arrêtera»
Samir Amhis, le milieu de terrain du DC Boghni, l’actuel leader du championnat de la division d’Honneur, affiche, à l’instar de ses camarades, un excellent rendement depuis le début de saison, ce qui vaut à l’équipe de caracoler en tête du championnat depuis le coup d’envoi. Il nous parle dans cet entretien de son optimisme quant à l’issue du championnat ainsi que de l’objectif tracé par son équipe.

Le DCB règne sans partage sur la 1ère place du classement depuis un bon moment. Vous en tirez quels enseignements ? Franchement, j’en déduis que le club est en bonne santé, Hamdoullah. Ce n’est pas le fruit du hasard. C’est le fruit de la persévérance et de tant d’efforts fournis par toute la famille du DCB, à commencer par la direction en passant par le staff technique, les joueurs, le staff médical, jusqu’aux nombreux supporters qui nous soutiennent. Peut-on dire qu’au point où vous en êtes, l’accession n’est plus très loin et le DCB est bien parti pour être le prochain représentant de la wilaya de Tizi-Ouzou en Régionale 2 ? C’est difficile de ne pas y penser, mais le

tout est de rester concentré sur le rôle qui majeure partie du temps. Ils ont eu une nous a été assigné par l’entraîneur. L’ob- occasion, ils ne l’ont pas manquée, c’est ça jectif principal est de jouer les matches le football, mais on peut dire également pleinement et de fournir le maximum qu’ils ont bénéficié d’un arbitrage très pour ne pas avoir de regrets, le reste sui- avantageux, il faut le souligner. vra. Mais bien sûr, nous, les joueurs, On vous laisse le soin de conclure cet sommes décidés à aller jusqu’au bout pour entretien… garder cette 1ère place. Nous redoubleUn long chemin nous attend, et nous rons d’efforts pour enchainer les victoires sommes déterminés à aller de l’avant. Une jusqu’au sacre final, je l’espère. Certes, ce volonté de fer nous anime pour gagner n’est pas chose facile du moment qu’il y a d’autres matchs et garder notre place de d’autres clubs qui nous attendent au tour- leader jusqu’au sacre final. On offrira une nant comme l’USM Draâ Ben Khedda ou belle accession à notre club Inchallah, et l’Olympique de Tizi- Rached et la moin- on remplira de joie et de fierté nos nomdre erreur peut coûter cher. C’est pour cela breux supporters. qu’il faut éviter de s’enflammer trop tôt. Entretien réalisé par Mais nous sommes persuadés que si nous B. Antar gardons à l’esprit cette philosophie du jeu propre au DCB, rien ne nous arrêtera. Le programme Un commentaire sur cette défaite face à des huitièmes de finale l’Etoile qui a un peu alES Draâ El Mizan – US Sidi Belloua téré votre bilan à mi-parUS Azazga – E. Draâ El Mizan cours ? USM Draâ Ben Khedda C’était un match plutôt JSC Ouacif – difficile, mais nous avons US Tafoughalt – O. Tizi Rached largement dominé les dé- LC Ifflissen – OS Moulediouane bats. Pour ma part, je dirai Aït Yahia Union Sport IRB Yakouren qu’on ne méritait vraiment DC Boghni pas de perdre cette rencon- ES Assi Youcef – tre au vu notre rendement et O. Tizi GheniffFC Ouadhias notre domination durant la

Honneur Béjaïa

L

L'ES Timezrit champion d'hiver

e championnat de division d'honneur à l'actif des Olympiens de l'OSEK qui l'ont emvient de boucler sa phase aller qui a vu porté face aux banlieusards bougiotes de la JS l'ES Timezrit être sacrée championne Ighil Ouazzoug qui ont tenu la dragée haute à honorifique d’hiver. Un titre largement mérité leurs vis-à-vis avant de s'incliner en fin de d’ailleurs pour cette formation des Ath Yem- match. Un succès qui permet aux poulains mel qui a été constante dans ses performances d'Irid de garder leurs chances dans la quête du tout au long de cette première moitié de com- précieux ticket ouvrant droit à la Régionale 2. pétition qu'elle a survolée, et ce, même si d'au- La palme de la journée revient également à tres formations ont eu beau essayer de l'USM Béjaïa qui, quoique difficilement, a discontester sa suprématie à l'instar de l'OS El posé de la lanterne rouge, l'Olympique de Kseur, l'USM Béjaïa ou encore le RC Seddouk Melbou, et reste toujours dans le sillage du duo qui, pour les statistiques, a été le seul tombeur de tête en attendant des jours meilleurs pour du chef de file lors de cette première phase. ces gars de la cité Remla qui terminent donc L’ultime étape de l’aller a été marquée par le sur la troisième marche du podium. carton infligé par le leader au NC Béjaïa chez Zahir Aït Hamouda lui, permettant ainsi aux gars de Bouzit de sauvegarder leur Résultats confortable avance de six points sur le dauphin el kseu- USM Béjaïa – 1 O. Melbou 0 rois et passer cette petite trêve OS El Kseur 1 JS Ighil Ouazzoug 2 au chaud en attendant la reprise du championnat pour sa RC Seddouk - 2 CS Protection Civile 1 2 seconde phase qui sera certai- US Aït Smail - 2 AS Taassast nement plus rude encore, en SRB Tazmalt - 3 CRB S.E Tenine 0 ce sens que le leader sera tou- JS Béjaïa 2 US Soummam 3 jours attendu de pied ferme NC Béjaïa 0 ES Timezrit 5 (match arête) par ses poursuivants. L'autre ARB B arbacha 2 JSB Amizour 2 bonne opération est à mettre

Ça craint pour Melbou !
our sa part, le SRB Tazmalt poursuit sa fulgurante ascension au classement en prenant assez nettement d'ailleurs le meilleur sur une coriace mais imprévisible formation du CRB Souk El Tenine. Une belle performance qui relance les Tazmaltis avec en prime une quatrième place, à une longueur du troisième. Enfin toujours parmi les sérieux outsiders, on retiendra le réveil de la jeune formation seddoukoise qui a pris le meilleur sur les pompiers du CSPC Béjaïa. Un succès fort important pour cette nouvelle vague des Vert et Noir qui a traversé des moments pénibles après un début de championnat tonitruant. Au bout, les protégés de Boussaid ont réussi à limiter les dégâts en bouclant l'aller à la cinquième place. On

P

retiendra également le succès de l'US Soummam dans le derby face à la JS Béjaïa dans une rencontre prolifique en buts. L'autre derby entre voisins très proches, entre l'ARB Barbacha et la JSB Amizour, s'est achevé sur un score nul de deux buts partout qui arrange les deux équipes qui occupent une honorable place dans le ventre mou du classement. Dans le bas de la hiérarchie, les choses se compliquent de plus en plus aux littoraux melbouciens qui, en s'inclinant en terre bougiote, restent toujours figés à la dernière loge, alors que leur voisin l'US Aït Smail n'a pu faire mieux qu'un nul à domicile face à l'AS Taassast dans le duel des mal classés. Du coup, l'OM, l'USAS, le CSPC et l'AST, voire même la JSIO devront à tout prix revoir leurs

copies et profiter de cette petite trêve pour recharger leurs batteries dans la perspective du maintien. En somme, c'est une journée riche en enseignements avant le début de la phase retour prévue pour le 17 janvier, puisque la Ligue de Béjaïa a octroyé une seule semaine de repos. Z. A. H.

Classement
1 ES Timezrit 42 2- OS El Kseur 36 3- USM Béjaïa 31 4- SRB Tazmalt 30 5- RC Seddouk 26 -----------------------14- CSPC Béjaïa 09 15- US Aït Smail 09 16- O. Melbou 07

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

21

ASMO
Alors que plusieurs clubs tunisiens sont sur traces

ESM

Mani Saada : «Priorité La direction bénéficiera de 40% en cas au maintien des cadres»
de transfert de Belkaroui à l’étranger
été dernier, l’affaire Belkaroui avait fait couler beaucoup d’encre et de salive. Sous contrat avec la formation de M’dina J’dida, plusieurs clubs de Ligue 1 se sont montrés intéressés par son recrutement. Des clubs comme la JSK, le MCA ou le CSC étaient prêts à casser leur tirelire pour acheter sa lettre de libération. Mais le joueur avait insisté pour rester à l’USMH avec laquelle il avait évolué l’an dernier sous forme de prêt. Un désaccord avait eu lieu entre la direction du CSA, qui voulait le vendre au plus offrant, et celle de la SSPA qui avait accepté finalement de le céder à l’USMH pour un montant très inférieur par rapport à celui proposé par les dirigeants du MCA et du CSC. Récemment, Saâdoune avait tiré à boulets rouges sur les responsables de la SSPA en affirmant que Belkaroui avait été cédé à l’USMH contre la somme de 600 millions de centimes, ajoutant qu’il avait reçu des offres qui dépassent le milliard de centimes de la part de certains clubs. Selon une source autorisée, on apprend que les responsables de la SSPA avaient inclus dans la libération de Belkaroui à l’USMH une clause qui stipule que leur club touche 40% en

L’

cas de son transfert à l’étranger.

Une bouffée d’oxygène pour la direction
Ce n’est un secret pour personne, Belkaroui est dans le viseur de plusieurs clubs étrangers. Des clubs tunisiens se sont montrés prêts à mettre le paquet pour s’attacher les services de ce joueur. D’ailleurs, l’Etoile du Sahel a fait une offre intéressante à la direction de l’USMH pour le recrutement de son joueur. Si le transfert de Belkaroui à l’ESS venait à se concrétiser, l’ASMO bénéficierait d’une quote-part de ce transfert. Cela constituera sans doute une bouffée d’oxygène pour la direction qui est confrontée ces derniers temps à une crise financière. Les responsables de l’ASMO multiplient ces derniers temps les recherches pour trouver de nouvelles sources de financement afin d’assurer le bon fonctionnement de leur team durant la seconde moitié de la saison et permettre à l’équipe de rivaliser avec les autres formations dans la course pour l’accession. Riad O.

Le président du club Mani Saada évoque avec nous plusieurs points, autre autres, la prochaine réunion de la cellule de recrutement, fraîchement installée, l’ossature de l’équipe, et la situation financière des joueurs. Tout d’abord, un mot sur le rectrutement ? Vous savez, il y a des joueurs qui n’ont pas encore été payés depuis plus de trois mois, et peuvent, à tout moment déposer leurs dossiers au niveau de la Commission de résolution des litiges et seront, de ce fait, libérés automatiquement. J’ai évoqué ce cas lors de notre dernière réunion, et tout le monde est conscient de la sensibilité de ce point. Une prochaine réunion avec les cadres est prévue dans les jours à venir. La priorité est de les maintenir. On attend toujours la liste des joueurs que va proposer Slimani... Effectivement, une réunion est prévue avec Slimani, en principe demain, afin de faire avancer les choses. C’est lui le premier responsable technique, et c’est lui qui sait quels sont les postes à renforcer et les joueurs qui pourront apporter le plus escompté. On se réunira dans les prochaines heures afin de tracer les grandes lignes de notre travail, puisqu’on doit reconnaître que nous sommes déjà en retard. Un mot en ce qui concerne les objectifs du club ?

Nous avons un effectif très riche, qui n’a besoin que d’un petit renfort pour être au top. On doit, pour cela, viser le titre, comme le veut la tradition au CRB. Toutefois, la richesse de l’effectif et la volonté ne suffisent pas à elles seules, parce que les moyens financiers doivent être mis à la disposition du groupe, pour le laisser se concentrer seulement sur son travail sur le terrain. On doit se mettre la main dans la main et éviter tous les genres de conflits, parce que l’heure est à la mobilisation. Que dites-vous aux joueurs qui sont impatients de connaître leur sort ? Le club traverse une période difficile, il ne faut pas se presser, les choses vont s’améliorer et chacun connaîtra son sort vis-à-vis du club dans les prochaines journées. Etes-vous optimistes pour l’avenir ? On n’a pas d’autre choix, on doit être optimistes et croire en nos capacités, ce n’est qu’avec cet état d’esprit qu’on s’en sortira, il est temps de réagir, car il y va de notre crédibilité. Les supporters s’inquiètent de l’avenir de leur club. Un message à leur adresser ? Les fans mostaganémois ont fait de leur mieux pour faire avancer les choses, ils doivent patienter quelques jours, la situation trouvera son dénouement le plus vite possible. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Mebarki dans le viseur
Plus de deux semaines après l’ouverture du marché hivernal des transferts, les responsables de l’ASMO n’ont pas encore recruté de nouveaux joueurs. A en croire une source autorisée, ils sont sur les traces de plusieurs joueurs, susceptibles de renforcer les rangs de l’équipe durant la seconde moitié de la saison. Cette piste ne semble pas trop emballer le staff technique qui préfère recruter des joueurs dont il connait déjà les qualités. Et pourtant, et comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes éditions, trois joueurs émigrés sont attendus aujourd’hui à Oran pour subir des tests. Les Asémistes sont unanimes pour reconnaître que leur team a besoin de se renforcer au niveau de l’attaque. Dans ce sens, l’attaquant Mebarki Bilel serait sur le calepin des responsables du club. Ce joueur connaît bien l’ASMO pour avoir déjà porté son maillot pendant de nombreuses années, avant d’aller jouer à la JSM Béjaïa. Notre source précise que les dirigeants de l’ASMO voient en Mebarki le joueur qui peut rebondir au club et résoudre le problème de l’inefficacité en attaque. Toutefois, les responsables de l’ASMO seront soumis à la concurrence d’autres clubs puisque Mebarki est dans le viseur de certaines autres formations dont le Mouloudia d’Oran. Affaire à suivre… R. O.

Le wali motive les Asémistes
Accompagné du DJS d’Oran, Gharbi Badreddine, le wali d’Oran, Zaâlane Abdelghani a rendu visite avant-hier soir aux Asémistes à l’hôtel El Mouahidine où ils effectuent leur stage de préparation hivernal depuis samedi. Le premier magistrat de la wilaya d’Oran a longuement discuté avec les responsables du club. Il a par la suite discuté avec les joueurs ainsi qu’avec les membres du staff technique. M. Zaâlane a demandé aux Asémistes de continuer à travailler pour réaliser le rêve de tous les supporters, à savoir faire accéder l’équipe en Ligue 1. Il a également fait savoir aux responsables du club qu’il fera tout pour les aider dans leur mission. Cette visite du wali va très certainement motiver les Asémistes et les inciter à travailler encore plus dur pour jouer les premiers rôles en championnat cette saison. R. O.

Un regroupement et des ambitions

L

Le match amical face au CRB annulé ?
L’entraîneur de l’ASMO, Mouassa, a émist le vœu de programmer un match amical face au CR Belouizdad. Le club de Laâkiba devait effectuer son stage de préparation à Témouchent. Du coup, Mouassa voulait en profiter pour la programmation d’un match amical entre les deux équipes. Toutefois, les Rouge et Blanc vont effectuer leur stage à Sétif. Ainsi, ce match n’aura finalement par lieu. Les Asémistes devraient chercher d’autres adversaires pour les affronter en amical pendant cette trêve hivernale.

Mezaïr reprend les entraînements

Balegh toujours blessé
L’attaquant asémiste, Balegh Sofiane, n’a toujours pas encore repris les entraînements avec ses coéquipiers. Victime d’une blessure de la cheville, le meilleur buteur asémiste a effectué une IRM pour être fixé sur la gravité de sa blessure. Balegh espère que sa blessure ne soit pas méchante pour qu’il puisse reprendre rapidement les entraînements avec ses coéquipiers. R. O.

Absent lors de la reprise des entraînements, le gardien de but Mezaïr est entré en stage avec ses coéquipiers. Le natif de Tlemcen s’est entraîné hier le plus normalement du monde avec ses coéquipiers. R. O.

ce qui reste à sauver d’autant plus qu’il reste encore une phase entière à disputer et partant de là, tout devient possible, mais à condition de travailler davantage et que chacun se mette au service du club qui ne mérite pas un tel sort, il faut l’avouer. Ainsi, à commencer par la direction au simple supporter en passant par le staff technique et les joueurs, tout le monde doit se mettre à l’idée que l’Espérance de Mostaganem doit sortir de cette zone rouge, et c’est là, la meilleure façon de redorer au club son blason. Si on dit ça, c’est que les insultes dont Ce que le coach Le ont fait l’objet les diSlimani en rigeants actuels wali intervient pense Le wali de Mostaganem, ayant par une poignée Ma i nt e n a nt constaté que le club phare de la wide supporters, que l’Espérance laya de Mostaganem se dirige inévitaà la fin de la de Mostaga- blement vers la dérive en raison du retard rencontre qui causé au niveau du recrutement des nem est réellea opposé les ment en joueurs expérimentés et la préparation de US Chaouia cette trêve, a fixé un rendez-vous avantdanger, c’est ne sont pas hier dans la matinée, au siège de la witout le monde faites pour arlaya, aux représentants du club, à leur qui doit mettre ranger les tête le président maître Mani Saada, la main dans choses, mais pour débattre certains points main pour sauver plutôt pour les importants. Tout est resté le club de la desenvenimer. secret. cente, ou plutôt sauver E. W.

es Vert et Noir sont depuis quelques jours à pied d’œuvre à Staouéli dans un stage qui représente, à leurs yeux, une grande importance quant à la suite de leur parcours. Ce stage est tombé à pic pour que l’équipe puisse se refaire une santé et présenter un nouveau visage durant la phase retour. C’est un regroupement qui va permettre à l’actuel entraîneur d’avoir une certaine idée sur son effectif et de le préparer pour la bataille de la seconde manche de cet exercice, estiment certains supporters, proches de l’équipe.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

21

MSPB

Heddane fait sa revue d’effectif
problèmes à la suite du divorce entre Ghimouz et le club de Merouana, l'adjoint de Ghimouz avait décliné l'invitation. En vérité un clash entre le coach et Midouni. Ce dernier a imposé Zeghbi à son entraîneur, contre l’USMBA en championnat. Le coach de l’ABM a jeté l’éponge. En conclusion, Heddane et son staff technique se sont rabattus sur les U21, comme adversaires. Heddane voulait avoir une idée sur son effectif, avant le voyage à Alger. Le coach n'avait pas encore eu l'opportunité de voir évoluer le MSPB, avant ce match. Il en a profité pour observer par la même les U21 qui ont une bonne réputation, malgré leur élimination en Coupe d’Algérie. Une élimination dont ils n’ont pas à rougir face à l’Entente, leader de la Ligue 1 aux tirs au but. Après un score de un partout h, horaire qui n’arrangeait pas le coach. Heddane avait l’intention de donner à ses joueurs quartier libre l’après-midi de dimanche pour permettre à ses joueurs de se préparer au voyage le lendemain lundi. Quant à l’ABM, empêtrée dans ses

Un trio arbitral de la Ligue régionale de Batna
C’est un trio arbitral qui officie régulièrement qui a dirigé le match. La Ligue régionale de Batna a mis à la disposition du MSPB un trio qui a pour habitude de diriger les matchs de la régionale.

des deux entraîneurs qui se sont succédé à la tête de la barre technique du MSPB n’a donné sa chance à Kaouane. Sans doute parce que Benmalek a dû convaincre les staffs technique et a su garder sa place de titulaire convoitée par Khetala aussi.

Benmalek aligné avec les Espoirs
Benmalek est le titulaire habituel en championnat, mais cette fois, le coach l’a aligné contre l’équipe des U21, pour bien l’observer et contrôler les réactions du portier contre les titulaires pour avoir une meilleure idée sur les qualités de son gardien. Il semble que Heddane veille garder Benmalek comme le titulaire au poste.

Les joueurs ont touché la prime de Boussâada
L’équipe dirigeante a pensé à améliorer les conditions des joueurs. Les coéquipiers de Ziadi ont touché la dernière prime de match qui date de la victoire contre Boussâada.

Zouari pourrait rejoindre l’équipe à Alger
On parle de deux ou trois joueurs qui viendraient renforcer le club avant la reprise. Deux attaquants et un milieu de terrain. Parmi les noms relayés dans l’entourage du club, celui de Zouari qui évolue au poste d’attaquant au sein de la JSMT. Club de la Division 2 amateur. M. B.

i le RUDS de Batna, ni l’ABM, Mustapha Heddane s’est contenté d’un match amical contre les U21 du Mouloudia de Batna. Le RUDS voulait jouer à 14

N
P

Benmansour, Benchaira et Rihani les buteurs
Le MSPB a disposé des U21 sur un score de trois buts à zéro. Les buteurs du match sont Benmansour, sur penalty, Benchaira et Rihani.

Kaouane a joué avec les seniors
C’est Kaouane qui a été aligné face aux U21. Kaouane qui est arrivé l’été dernier en provenance de l’USC a réalisé une accession en Ligue 2, avec son ex-club. Malheureusement pour Kaouane, aucun

CAB
Ghaciri : «On a les moyens de maintenir l’équipe en Ligue 2»
«Il y aura devant nous toute une phase retour et ses 15 matchs. On a les moyens de se maintenir en Ligue 2.» technique, il retrouve une place de titulaire : «Je ne jouais pas en début de saison. Mais avec le changement du staff technique, j’ai retrouvé le rythme de la compétition. J’ai joué onze matchs, sur les quinze de l’aller. Je n’ai pas reçu un seul carton jaune.» M. B. eu utilisé durant le passage de Fergani à la tête du CAB, Noufel Ghaciri a repris sa place de titulaire depuis. Le CAB, a la surprise générale, n’a pu faire mieux qu’une peu reluisante place de relégable. Mais pour le milieu de terrain des Rouge et Bleu, rien d’alarmant :

ASK
usqu'à à présent, l’ASK est menacée d’une sévère sanction d’une défalcation de trois points de son capital en cas de nonpayement de la dette estimée à 1,7 milliard. Cette sentence sera appliquée après la date du 30 janvier prochain, d’ici là les Khroubis doivent absolument payer les dettes aux anciens joueurs de 2012 avant ce dernier ultimatum pour éviter la sanction qui fait à présent peur à tous les Khroubis. Il faut dire que ce problème de dettes n’a pas trop inquiété les responsables du club ces derniers mois malgré sa sensibilité et importance. Apparemment l’interdiction de recrutement en ce mercato d’hiver a été vite acceptée par les dirigeants de la SSPA tout comme ceux du club amateur, mais quand la ligue avait décidé de durcir le ton en menaçant de toucher aux points de l’équipe, les choses ont commencé à bouger mais le rythme du règlement du dossier est vraiment très lent. Bien sûr plusieurs supporters et hauts responsables de la ville d’El Khroub qui portent l’ASK dans leur cœur s’inquiètent beaucoup et craignent un scénario comme celui de l’aller. Le premier à agir est le maire d’El Khroub, Aberkane, qui a convoqué une réunion d’urgence hier avec les dirigeants du club. L’objet de cette rencontre était

ASMO
de trouver une solution à ce problème de dettes qui menace sérieusement l’avenir de l’ASK en Ligue 2.
lus de deux semaines après l’ouverture du marché hivernal des transferts, les responsables de l’ASMO n’ont pas encore recruté de nouveaux joueurs. A en croire une source autorisée, ils sont sur les traces de plusieurs joueurs, susceptibles de renforcer les rangs de l’équipe durant la seconde moitié de la saison. Cette piste ne semble pas trop emballer le staff technique qui préfère recruter des joueurs dont il connait déjà les qualités. Et pourtant, et comme annoncé dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes éditions, trois joueurs émigrés sont attendus aujourd’hui à Oran pour subir des tests. Les Asémistes sont unanimes pour reconnaître que leur team a besoin de se renforcer au niveau de l’attaque. Dans ce sens, l’attaquant Mebarki Bilel serait sur le calepin des responsables du club. Ce joueur connaît bien l’ASMO pour avoir déjà porté son maillot pendant de nombreuses années, avant d’aller jouer à la JSM Béjaïa. Notre source précise que les dirigeants de l’ASMO voient en Mebarki le joueur qui peut rebondir au club et résoudre le problème de l’inefficacité en attaque. Toutefois, les responsables de l’ASMO seront soumis à la concurrence d’autres clubs puisque Mebarki est dans le viseur de certaines autres formations dont le Mouloudia d’Oran. Affaire à suivre… R. O.

J

La ponction des points fait bouger le maire Aberkane

P

Mebarki dans le viseur

«J’ai retrouvé le rythme de la compétition»
Ghaciri a connu un passage à vide en début de saison. Avec le changement du staff

L’idée du P/APC, l’unique solution
Dans cette affaire compliquée dont souffre l’ASK avec les anciens éléments de 2012, il reste qu’une seule et unique solution pour éviter la sanction. L’ASK est obligée de payer cette somme avant la fin de ce mois. 2014 ne sera pas l’année des économies, le maire Aberkane qui a convoqué une réunion d’urgence avec tout les dirigeants du club, a trouvé devant lui que quatre dirigeants : Khettabi, président du club amateur, Talhi, Mahdioui et le directeur général de la SSPA Abbas Laïfaoui, le reste des actionnaires et dirigeants étaient absents. Bref, Aberkane a donné une et unique solution pour sauver le club, à savoir payer l’équivalent de 60 à 70 % du taux global de la dette. D’après notre source, Aberkane a exigé de verser rapidement la somme d’un milliard aux créanciers, ce qui calmera la ligue et démontrera la bonne volonté de l’ASK à payer ses dettes. Cette somme d’argent que les Askistes doivent payer sera versée par commune. Enfin, cette solution a rassuré Khettabi and Co qui ont promis de passer à l’acte et faire le nécessaire pour éviter à l’ASK la ponction de points. Abdou H.

Les internationaux ont rejoint Batna
L’effectif à l’entraînement commence à s’étoffer, après les absences justifiées ou pas. L’effectif s’étoffe surtout par le retour des internationaux faisant partie de l’équipe nationale olympique. Partis depuis le début du mois de janvier pour un stage à Sidi Moussa, les Methazem, Bendoukha, Mansouri et autres Debbih et Cherifi feront partie de l’équipe qui jouera le match amical contre l’ASK.

ASK-CAB, ce mardi en amical
C’est aujourd’hui mardi que se jouera le premier match amical du Chabab de Batna, depuis le début de la trêve. Un match amical contre l’ASK. Le CAB se déplacera dans la matinée au Khroub et le match débutera vers 14 h.

Le stage bloqué devait débuter lundi
Après moult hésitations, le stage bloqué devait débuter hier, lundi. Les joueurs seront regroupés à l’hôtel Chelia. Le staff technique devra augmenter la charge de travail, une fois les conditions de récupérations réunies. Et c’est ce qui semblait exaspérer le staff qui s’impatientait de voir le stage bloqué démarrer. Tout l’effectif est réuni. Le CAB a fini aussi avec le recrutement.

Le wali motive les Asémistes
Accompagné du DJS d’Oran, Gharbi Badreddine, le wali d’Oran, Zaâlane Abdelghani a rendu visite avant-hier soir aux Asémistes à l’hôtel El Mouahidine où ils effectuent leur stage de préparation hivernal depuis samedi. Le premier magistrat de la wilaya d’Oran a longuement discuté avec les responsables du club. Il a par la suite discuté avec les joueurs ainsi qu’avec les membres du staff technique. M. Zaâlane a demandé aux Asémistes de continuer à travailler pour réaliser le rêve de tous les supporters, à savoir faire accéder l’équipe en Ligue 1. Il a également fait savoir aux responsables du club qu’il fera tout pour les aider dans leur mission. Cette visite du wali va très certainement motiver les Asémistes et les inciter à travailler encore plus dur pour jouer les premiers rôles en championnat cette saison. R. O.

Hadi Adel proche de l’USMH
Des sources proches de Hadi Adel laissent entendre que l’ex-attaquant du CAB serait sur le point d’opter pour l’USMH. Hadi Adel avait décidé de résilier son contrat qui le liait avec le CAB. M. B.

Les entraînements exclusivement à Sefouhi
Les séances d’entraînement se passent exclusivement sur le tartan du stade Sefouhi. Aucune séance n’est programmée sur le gazon. Ni le terrain principal du stade du 1er-Novembre, ni les 3 annexes ne seront utilisés. Ce qui est quelque peu surprenant, quand on sait que le CAB est domicilié en championnat sur le terrain de ce stade. M. B.

22
Real Madrid
«Zidane a envie de me voir réussir»

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International
Voulant mettre fin à la polémique concernant la fragilité de Gareth Bale qui a rechuté dans le courant du mois de décembre, l’entraîneur Carlo Ancelotti a tenu à défendre l’ancien buteur vedette des Spurs de Tottenham, quelques heures avant la réception du Celta Vigo : «Il sera dans le groupe demain, mais je dois encore décider s’il va jouer. Il s’est entraîné cette semaine, il est bien. Il n’y a pas de problème Gareth Bale, mais il se peut qu’on attende un peu plus pour pouvoir le mettre dans les meilleures conditions», a déclaré le technicien italien aux journalistes en conférence de presse.

Benzema

Zidane «Etre l’adjoint
de Mourinho ? Non, non !»
Actuel adjoint de l’Italien Carlo Ancelotti, Zinédine Zidane, lors d’un entretien accordé à Canal +, a évoqué ses ambitions, lui qui ne veut pas se contenter de rester dans l’ombre dans le futur, en se montrant prêt à endosser le costume d’entraîneur en chef sur le long terme. « Moi, j’ai appris que quand tu es un entraîneur, tu te couches avec un mal de tête et tu te lèves avec un autre mal de tête. Mais être entraîneur, oui, je sais que je suis capable d’y arriver. J’ai envie de construire quelque chose. Dans dix ans, j’ai envie qu’on refasse la même interview et que tu me dises ‘Pas mal. Ouais, pas mal ce que t’as fait en tant qu’entraîneur’». L’ancien numéro 5 au Real Madrid a évoqué aussi sa collaboration avec l’ancien entraineur du PSG, en affirmant au passage qu’il aurait refusé de devenir le bras de droit d’un certain José Mourinho : «Moi, j’avais eu Ancelotti au téléphone, avant qu’il ne signe au Real Madrid. On s’est parlés. Ensuite, les choses se sont faites naturellement. Je crois que c’était le bon moment, pour moi, pour lui et pour le Real Madrid. Devenir son adjoint, c’était ma décision. J’attendais un entraîneur avec qui j’avais envie de travailler, que je connaissais déjà. Être l’adjoint de Mourinho ? Non, non. Je n’aurais pas pu être l’adjoint de Mourinho. Pour la raison que j’ai invoquée mais aussi parce qu’il avait déjà un adjoint.» De son côté, Carlo Ancelotti voit dans l’ancien champion du monde avec la France le profil idéal pour réussir dans sa nouvelle carrière : «Je pense que ce sera un grand entraîneur, il a du charisme, de la personnalité et du talent. À l’avenir, ce sera un grand entraîneur. Je ne suis pas son professeur, nous travaillons ensemble pour faire le meilleur travail possible pour le Real Madrid. Nous sommes amis.»

Ancelotti nie tout problème avec Bale

Durant ce long reportage consacré à la légende Zinédine Zidane. Karim Benzema, qui travaille avec Zinédine Zidane au quotidien, a décrypté le travail que les deux hommes ont pris l’habitude d’accomplir ensemble : «Je travaille beaucoup avec Zizou. Il me donne tout. Surtout sur l’aspect tactique, mental. En fait, c’est quelqu’un qui parle beaucoup et, moi, je sens qu’il a envie de me voir réussir. Concrètement, avant chaque match, par exemple, il me fait travailler les frappes devant le but. Pied droit, pied gauche, les appuis. Et à la fin de chaque match, il a toujours deux ou trois mots pour me faire plaisir. Il a envie que mon passage à Madrid soit une réussite.» Pour rappel,

Karim Benzema est très proche de Zinédine Zidane depuis le début de la saison. L’entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti l’a même remis sur les rails, lorsqu’il était au creux de la vague au mois d’octobre.

AS Roma
Rudi Garcia : «Le championnat n'est pas fini»
Malgré la lourde défaite contre la Juventus Turin (30), Rudi Garcia, l'entraîneur de la Roma, n'a pas rendu les armes. En plus d’une humiliante défaite, tout en se retrouvant à 8 points des Turinois, l'entraîneur Rudi Garcia a rappelé que la saison est encore loin d'être terminée. «Rien n'est perdu ce soir. Il reste encore combien de matches ? Il reste 60 points à distribuer, le championnat n'est pas fini, mais ce n'est pas notre objectif qui est de retourner en Europe. Nous sommes deuxièmes, un bon classement dans cette optique. Il y aura encore d'autres matchs, notamment un Roma-Juve. J'ai confiance à 100% en mes joueurs. Il faut tout de suite se reconcentrer. Après une défaite, il faut aller de l'avant. La rage et la désillusion que nous ressentons ce soir, il faut les mettre sur le terrain jeudi en Coupe d'Italie (contre la Sampdoria Gênes) et dimanche contre le Genoa. Dans le futur, nous devons être plus forts pour gagner ce genre de matchs.»

AC Milan Galliani reste évasif sur la venue de Seedorf
tats, c’est toujours la faute de l’entraîneur. Les quatre derniers mois ont été désastreux, mais j’ai toujours travaillé avec enthousiasme pour faire du mieux possible. J’ai pris ma décision le jour où j’ai su que je resterai pour ma dernière année de contrat. L’idée de rester pour finir le travail me plaisait, mais quatre ans dans un même club, c’est beaucoup.» A noter aussi que le nom du manager portugais, André Villas-Boas, est lui aussi cité comme un sérieux prétendant à ce poste d’entraîneur de l’AC Milan, après son renvoi de Tottenham cette saison.

Alors que Massimiliano Allegri quittera le Milan AC à la fin de la saison, le nom de Clarence Seedorf revient souvent dans la presse italienne. D'après la Gazetta dello Sport, Adriano Galliani aurait rencontré l'ancien milieu de terrain milanais pour envisager avec lui la possibilité de le voir prendre les commandes de l'équipe. Mais à en croire les déclarations du vice-président du club milanais, Adriano Galliani, relayées par

l’ensemble de la presse transalpine, ce ne sera pas pour tout de suite. «Seedorf ? Nous sommes concentrés sur le présent, nous ne pensons pas à la saison prochaine», a ainsi lancé le dirigeant milanais,

alors que l’entraîneur Massimiliano Allegri a d’ores et déjà affirmé son désir de quitter le club lombard à la fin de la saison : «C’est mon dernier Noël en tant que milanista. Quand il n’y a pas les résul-

Man United

PSG

La rumeur Daniel Alves refait surface
Piste de longue date du côté de la capitale, Daniel Alves, le latéral du FC Barcelone, pourrait voir revenir le club francilien à la charge, cet hiver. D'après les informations de AS, les dirigeants parisiens songeraient à recruter un arrière droit lors du mercato hivernal, pour pallier la blessure de Christophe Jallet, victime d'une hernie discale, et aurait fait de l'international brésilien leur priorité. Avec le programme assez chargé lors des prochains mois, l’entraîneur Laurent Blanc ne pourra pas se contenter du seul Gregory van der Wiel dans le couloir droit, même si Marquinhos peut aussi dépanner. Selon le quotidien sportif espagnol, le PSG aurait même repris contact avec l'entourage de l'ancien joueur de Séville et pourrait rapidement faire une offre aux dirigeants catalans. Pour rappel, Daniel Alves est sous contrat avec le Barça jusqu'en juin 2015.

Moyes répond à De Rossi
Alors que le milieu de terrain de la Roma, Daniele De Rossi, a affirmé qu’il était tout proche de rejoindre les Red Devils, l’été dernier, avant de prendre la décision de rester encore et toujours au sein du club de la Louve, en ne regrettant nullement son choix, le manager David Moyes, apparemment vexé par les propos de l’international italien, a tenu à réagir, lui qui a multiplié les pistes pour renforcer son entrejeu l’été dernier, après la retraite de Paul Scholes. «Nous avons assurément pensé à le recruter cet été», a-t-il confié dans des propos relayés par Sky Sports. «Mais je ne crois pas que nous soyons allés jusqu’à formuler une offre.» Manchester United s’était, en effet, manifesté après que le milieu de 30 ans ait décidé de poursuivre l’aven-

Un fort intérêt pour Inler
Auteur d’un début de saison très mitigé en Premier League (7e du classement), les Red Devils de Manchester United sont attendus au tournant lors de ce mercato hivernal, alors que l’arrivée de plusieurs renforts est attendue pour tenter tant bien que mal de redresser la barre. Si le manager écossais David Moyes refuse de promettre de grands noms aux supporteurs, assez déçus par ce début de saison calamiteux, il espère toujours la venue d’un milieu de terrain, en ayant cette fois-ci les yeux vers l’Italie, plus précisément le Napoli, club dans lequel évolue un certain Gokhan Inler, international helvète. D’après le média suisse Infoticker, le club anglais souhaiterait profiter de la probable venue de Maxime Gonalons, annoncé proche de Naples, pour tenter de nouveau sa chance, sachant que le joueur avait déjà été sollicité l'été dernier, mais le Napoli n'avait pas répondu favorablement à la proposition mancunienne.

Bayern Munich
Rummenigge écarte la venue de David Luiz Annoncé très proche du Bayern, David Luiz,
le défenseur de Chelsea, ne rejoindra pas la Bavière cet hiver. Karl-Heinz Rummenige, le président du Bayern Munich, a assuré sur le site officiel de son club que la venue de l’international brésilien n'était pas à l'ordre du jour. «Il y a toujours des spéculations en Angleterre, mais je peux dire avec certitude que ce n'est pas une possibilité. Personnellement, j'espère que Badstuber va revenir (de blessure). Cela sera comme une arrivée et ça fera beaucoup de bien au Bayern. C'est un joueur important pour nous», a déclaré le dirigeant bavarois.

ture dans la capitale italienne. Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2517
Mardi 7 janvier 2014

23

Baeça

Man City

Martino : «Le Barça sera encore

meilleur avec Messi»
algré le large succès remporté par les Catalans face à Elche (4-0), l’entraîneur du Barça, Gerardo Martino, a tout de même reconnu qu’il attendait avec impatience le retour du quadruple Ballon d’Or, Lionel Messi. «Le retour de Messi ? Nous allons voir comment il se comporte cette semaine. Physiquement, il va bien. Il devrait se sentir sûr de lui, à présent. Je pense qu’il est proche d’un retour. Le Barça sera meilleur lorsque le meilleur joueur du monde sera de retour.» Interrogé aussi après la rencontre, le directeur sportif du Barça, Andoni Zubizarreta, a donné des précisions sur l’état de santé de Lionel Messi : «Messi va bien, il est dans la dernière ligne droite de sa réincorporation. Après, ce sera à l’entraîneur et au staff médical de décider», a-t-il confié dans des propos relayés par As. Il est prêt à répondre aux exigences du Barça et aux siennes. Mais comme l’a dit Fabregas, nous n’allons pas faire assumer à Messi toutes les responsabilités. Tous les joueurs doivent prendre leurs responsabilités. Nous allons surtout essayer de profiter de lui le plus possible.»

Pellegrini : «Nous comptons toujours sur Jovetic»
onsidéré comme l’un des buteurs les plus prolifiques en Serie A, Manchester City n’a pas hésité à débourser la coquette somme de 30 millions d’euros l’été dernier, pour convaincre les dirigeants de La Fiorentina de lâcher leur buteur vedette, Stevan Jovetic. Mais avec seulement cinq apparitions depuis le début de la saison, l’international monténégrin a reçu le soutien de son entraîneur Manuel Pellegrini qui lui maintient toute sa confiance et espère le voir bientôt fouler à nouveau les pelouses de Premier League, dans des propos relayés par Sky Sports : «C’est difficile de savoir ce dont souffre Jovetic. Mais je crois ce que le joueur me dit et s’il me dit qu’il a un problème musculaire, je suis absolument convaincu que c’est le cas. Nous espérons qu’il a seulement manqué de chance depuis le début de la saison et que nous pourrons compter sur lui pour la deuxième partie de saison, car c’est un joueur important. C’est impossible pour les joueurs d’être à 100% à tous les matches, mais il y a des blessures plus ou moins graves. Je suis optimiste. A la fin de la saison, j’aurais peut-être changé d’avis. Mais pour l’instant, je continue à lui faire confiance.»

M

C

«Fabregas interprète le mieux le poste de faux 9»
Le coach argentin, Tata Martino, a aussi salué le grand rôle du milieu de terrain polyvalent, Cesc Fabregas : «Nous avons beaucoup de joueurs intelligents, et Cesc en fait partie. C’est celui qui interprète le mieux le poste de faux 9, il trouve l’espace, recule quand il le faut et fait de grandes passes.»

Pas très chaud à l’idée de recruter en janvier
Très bien placé en championnat, avec une place de dauphin derrière Arsenal, Manchester City reste aussi en lice en coupes nationales, mais surtout la prestigieuse Ligue des champions. Et pourtant, l’ancien manager de Malaga, Manuel Pellegrini, ne paraît pas enclin à renforcer son effectif en janvier, considéré par les spécialités comme étant le plus riche en Premier League : «Pour le moment, nous allons garder exactement la même équipe, révèle-t-il aux médias anglais. Ce que je dis ne signifie pas que nous ne pouvons pas faire quelque chose d'ici à la fin du mois de janvier, mais pour l'instant, rien d'important.»

Sanchez : «Tata m’a donné la
confiance dont un joueur a besoin»
Longtemps contesté depuis son arrivée en 2011, l’international chilien Alexis Sanchez donne enfin pleine mesure de son talent cette saison, en ayant inscrit notamment son premier triplé avec le club catalan, ce week-end. Après la rencontre, l’attaquant barcelonais a rendu hommage à ses coéquipiers, surtout à son entraîneur Gerardo Martino. «Tata m’a donné la confiance dont un joueur a besoin. Un joueur en confiance vous apporte davantage que des buts. Merci à mes coéquipiers qui m’ont permis de marquer trois buts. La passe décisive de Pedro est encore plus déterminante que le but en lui-même. Quand nous avons la chance de jouer tous les deux, nous essayons de faire du mieux possible au service de l’équipe pour remporter le plus de matchs possibles», a-t-il expliqué dans des propos relayés par As, avant de répondre sur le prochain retour de la star Lionel Messi dans le onze de départ : «Leo est celui qui tire les coups francs directs, c’est celui qui fait tout ici», a lancé l’international chilien qui a reçu, évidemment, les éloges de son entraîneur Tata Martino : «Il était plus en forme que Neymar lors des derniers entraînements. Nous devions choisir l’un des deux. Pedro est un joueur capable de convaincre tous les entraîneurs, il se sacrifie beaucoup et a toujours une réponse pour l’équipe.»

Dortmund

Valdés : «Il est désormais temps
» sera en fin de contrat avec le Barça au mois de ge pa la ner ur to dee de qui lui , club hain proc son choisir sa situasur Libr or Valdés a fait de nouveau le point juin prochain, le portier espagnol Vict: « Ma future destination ? Elle ne dépend pas seu) tion, après la victoire face à Elche (4-0 e dans laquelle j’irai et des compétitions qu’elle lement de moi, mais aussi de l’équip annoncé que je ne continuerai pas avec le Barça, disputera. Cela fait plus d’un an que j’ai tourner la page à ce sujet.» Le joueur formé au de et je pense qu’il est désormais temps r l’attitude exemplaire de ses coéquipiers qui ont salue de plus non ié oubl pas sque tous Barça n’a re l’aventure chez le club catalan : «Pre tout fait pour le persuader de poursuiv re de rester au club, parce que l’ambiance y est mes collègues ont tenté de ma convainc pour la vie. Mais c’est la vie.» conviviale et que je quitterai mes amis

Lewandowski : «Je vais
tout donner pour le BVB !»
L’attaquant Robert Lewandowski, qui a signé samedi un contrat de cinq ans en faveur du Bayern Munich qu’il rejoindra à la fin de la saison, a tenu à adresser un message aux supporters du Borussia Dortmund. L’international polonais, qui a refusé de s'exprimer à la presse lors de la reprise de l'entraînement avec Dortmund dimanche, s'est servi des réseaux sociaux pour demander le soutien des supporteurs du BVB : «Chers supporters du BVB, je voudrais m’adresser brièvement à vous. Nous avons encore six mois à passer ensemble, six mois au cours desquels nous avons des objectifs communs à atteindre. Bien que certains d’entre vous n’approuvent pas ma décision, j’espère pouvoir encore bénéficier de votre soutien. Mais quoi qu’il advienne, je vais tout donner pour le BVB !»

Juventus

Fiorentina

Nouveau gros coup dur pour Rossi
Le mauvais sort s’est de nouveau s’acharné sur Rossi ! A cause de deux blessures sérieuses au niveau du genou, le buteur a très peu joué lors de la saison 2011/2012 (5 buts en 14 apparitions), avant de vivre un exercice 2012/2013 quasiment "blanc" (1 match disputé seulement). Très brillant depuis le début de saison avec la Viola, l’international italien souffre d’une distorsion du genou, suite à un choc avec Rinaudo, lors du match entre la Viola et Livourne (1-0). A priori, l’ancien joueur de Villarreal souffre d'une grosse entorse mais il doit passer des examens médicaux complémentaires, afin de savoir si oui ou non, certains ligaments sont touchés, avec la possibilité d’ores et déjà de rater la fin de la saison et donc la participation à la Coupe du monde au Brésil avec la sélection italienne. Finalement, ce ne sont pas les croisés qui sont touchés, La Fiorentina ayant communiqué qu’il s’agissait d’une distorsion du ligament collatéral. Rossi évitera donc à coup sûr l’opération, mais son absence devrait être évaluée entre 3 et 4 mois.

La Juventus Turin a réalisé une très belle opération en battant l'AS Rome dimanche soir (3-0, 18e journée de Serie A), en ayant désormais 8 points d'avance sur le club de Louve, pourtant invaincu depuis le début de la saison. Antonio Conte, l'entraîneur de la Vieille Dame, était forcément très heureux, après la fin de cette belle affiche : «Nous nous rapprochons (ndl r : du titre, le troisième de rang), mais il n'y a rien de définitif», a expliqué l’ancien milieu de terrain turinois sur Sky Spor Italia. «Ces huit points sont impo t rtants, ils mais ne doivent pas devenir une illusion. C'est juste une gran de satisfaction. N’oublions pas qu'il nous reste un match sur le terrain difficile de Cagliari pour terminer la phas e aller.»

juste une grande satisfaction !»

Conte : «C'est

Le Real et Arsenal le voulaient aussi
Alors que le Bayern Munich a officialisé samedi la signature pour les cinq prochaines saisons de l’attaquant polonais du Borussia Dortmund, Robert Lewandowski, l’agent du joueur de 25 ans, Cezary Kucharski, a confirmé que ce dernier avait refusé une offre pharaonique du Real Madrid qui lui proposait un salaire annuel de 9,5 millions d’euros ainsi qu’une prime à la signature de 10 millions d’euros. De son côté, Arsène Wenger, le coach d'Arsenal, est revenu sur le transfert de Robert Lewandowski au Bayern Munich auprès du Daily Mail, en affirmant qu'il était très intéressé par la venue du footballeur polonais à l'Emirates Stadium. «Oui, nous avons observé Lewandowski. Mais honnêtement, tout le monde savait qu'il s'était engagé pour le Bayern Munich, il y a un an et demi.»

24
Schumacher dans un état critique, le b ta s is ma ciac e av gr ctime d’un

N° 2517 Mardi 7 janvier 2014

omme C il a dit lui

«Mes intentions sont bonnes et mon engagement avec Allik est sans équivoque» Mohand-Ameziane Lefki, ancien président de l’USMH Fais gaffe, tu risques de te faire rouler dans ta propre farine !

Vi elques dent de ski, il y a qu acher m jours, Michael Schu ma. co le ns da est toujours changé : Son état demeure in rs criou uj «stable», mais to édicale m e ip qu l'é tique selon Aule. du CHU de Grenob tion ica un m cune autre com ien pilote sur la santé de l’anc «dans de F1 ne sera faite isé les éc pr t on l'immédiat», 11h00, à i ed cr er M s. médecin armes nd ge le parquet et les sur te uê nq l'e de en charge un nt ro nd l'accident de ski tie de Juss lai Pa point presse au tice d'Albertville.

Halilhodzic était un élève d’Alain Michel

Ce n’est pas de la langue de bois

Alain Michel est un entraîneur très calé. En matière de diplômes, le nouvel entraîneur du CSC en a toute une pile. De quoi faire de

lui, il y a une éternité, un instrucil l’a déteur à la FFF. Durant le temps où claré sur une il distillait des cours à Clairefonchaîne de télé. taine, il a vu défiler des entraîIl se trouve neurs à l’époque en devenir. qu’il en a Houari Comme un certain Vahid Halilaujourd’hui Djemili, hodzic. Si, si ! Le sélectionneur encore ! gardien de but du MCA national a été un élève d’Alain Mi«Coach», le deuxième pré chel. Celui-ci se nom de Gaouaoui au CS Lounès Gaouaoui continu C! e à bénéficier du «grade souvient, quand il » de coach au CSC. Bien l’ancien gardien interna que tional passera le témoin dans quelques jours au entraîneur, après avoir en parle, d’un nouvel assuré l’intérim, suite au départ de Diego Garzito homme qui «avait demeure pas moins que les joueurs continu , il n’en ent à l’appeler coach ! C’es exemple de Adel Maïza, t le cas par de grosses difficulle vice-capitaine, qui, mal gré son capital expérience négligeable, se garde enc non ore d’appeler Gaouaoui tés dans la langue par son prénom, préféran ployer le mot coach, san t ems doute par considération. française», comme conversion du gardien Maintenant, on connaît
de but. Il ne lui reste qu’à la repasser ses diplômes d’en traîneur. Une place sur un banc de touche devrait se dégage r.

«J’ai pensé à partir lorsqu’on avait contacté Mbolhi»

CRBAF
Pour Abbès, quitter l’hôtel est haram
Le CRB Aïn Fekroun est, comme la plupart des clubs algériens, en stage en Tunisie. A Sousse plus précisément. Une ville de détente et de tentation en tous genres. De quoi inciter Aziz Abbès à serrer les boulons. En dépit d’un déplacement harassant de Aïn Fekroun à Sousse par route, le technicien a tenu à tracer la ligne rouge à ne pas dépasser à ses joueurs, avant de les laisser dormir : personne n’a le droit de quitter l’hôtel durant ce stage, en gros, sauf pour aller à l’entraînement. Certains contestataires ont voulu amadouer leur coach, en prétextant qu’avant, ils étaient autorisés par exemple à faire du shopping. Ce que Abbès autorisera, mais sous bonne escorte !

Seguer nostalgique de ses années chéliffiennes
Mohamed Seguer est apparemment nostalgique de ses années chélifiennes. L’attaquant de l’USMA n’a jamais caché son désir de retourner à l’ASO. Il l’aurait fait, si Haddad avait consenti à le libérer. La preuve, lors du vol Alger-Tunis, l’ex-attaquant de l’ESS a décidé de s’asseoir au côté Larbi Nacef, un dirigeant de l’ASO avec qui il a longuement discuté. Heureusement que Rebouh Haddad n’était pas là. Sinon, il les aurait accusés de comploter quelque chose.

Footaises
G Vahid Halilhodzic G devra faire attention à ses communications : ses forfaits sont bloqués ! G Mohamed Raouraoua a établi le profil du parfait successeur de Halilhodzic : il est Suédois, a entraîné l’Angleterre et dirigé la Côte d’Ivoire au Mondial-2010 ! G Scifo est trop cher pour le MCEE : la direction va se rabattre sur du scifo…une.

G G

fo n i ’ L

peo ple

Publicité

Anep : 557643 -Le Buteur du 07-01-2014