You are on page 1of 2

Argument 2 La charte des valeurs Québécoises va a l'encontre des libertés religieuses de la population québecoise.

Porter un signe religieux, que ce soit le hijab, la ippa ou le turban, !ait évidemment partie de la religion. "ne religion n'est pas qu'une !a#on d'envisager la spiritualité, mais c'est également un mode de vie. "ne religion n'est pas un passe temps qu'on peut décider d'arr$ter pour quelque heures le temps d'un quart de travail, mais bien un engagement 2% heures sur 2%, & jours sur &, '() jours par année. *n interdisant le port de signes ostentatoires dans les lieux de travails, on br+me la liberté religieuse des gens. ,elon la charte des droits et libertés de la personne, qui est actuellement en vigueur au Québec, -.oute personne est titulaire des libertés !ondamentales telles la liberté de conscience, la liberté de religion, la liberté d'opinion, la liberté d'expression, la liberté de réunion paci!ique et la liberté d'association./

0omme exemple d'un cas o1 le bannissement de signes ostentatoires serait au détrimentaire au Québec, 2atima, une !emme émigrée de l'A!ghanistan travaille au 0L,0 3 la réception, 2atima a cet emploi depuis maintenant dix ans, elle a de l'expérience, arrive toujours 3 l'heure, travaille bien, etc. "n jour, elle arrive au travail, portant son hijab, comme 3 l'habitude, et se !ait annoncer qu'elle est mise 3 la porte, et qu'elle sera bient4t remplacé par 5ean .rembla6, un jeune sans expérience dans le domaine. Pourquoi7 Parce que selon la charte, vaut mieux emplo6er un emplo6é semi8compétent ne portant pas de signe9s: ostentatoire9s: que de garder un emplo6é exemplaire qui veut simplement exercer sa religion en paix. *n conséquence, il 6 aura; 8Perte de bons travailleurs, hausse du taux de ch4mage 8,elon un recensement du <inist=re de l'>mmigration et des 0ommunautés 0ulturelles 9<>00: e!!ectué en 2??@9ces nombres n'ont probablement !ait qu'augmenter depuis les @' derni=res années:, il 6 aurait au total A@B 22? musulmans, si hs et jui!s au Québec 90ommunautés les plus a!!ectées par l'interdiction du port de signe ostentatoire en lieu de travail: , alors tout d'abord, ce nombre démontre que ce n'est pas qu'une mince partie de la population opprimée, dans ce combat de liberté individuelle contre libertée de groupe, mais bien énormément de gens, mais également, ca en !ait beaucoup, des gens qui pourraient se rassembler et réclamer une somme énorme au gouvernement puisque leurs droits se !ont piler dessus. Cous n'avons aucune preuve que les signes ostentatoires a!!ectent l'impartialité des jugements et donc, la laDcité des actions de l'état. 0ependant, le projet de loi (? a pour but la laDcité de l'état. Pourquoi, alors, 6 a8il interdiction de signes ostentatoires au travail7 0ertains crient h6pocrisie de la part de Erainville, d'autres haussent les épaules et regardent ailleurs puisque #a ne les a!!ecte pas, mais une chose est sure, c'est que de séparer l'idée de l'impartialité des jugements au travail et la diversité culturelle du Québec ne !era pas avancer la mentalité de la population Québécoise. *n d'autres mots, si tu pratique une religion, #a ne veut pas dire que tu ne peut !aire ton travail de !a#on impartiale, et #a, le Québec doit l'apprendre.

,ources ; http;FFGGG.micc.gouv.qc.caFpublicationsF!rFrecherches8statistiquesFHecensement2??@8Heligion8 Anal6se,ommaire.pd! http;FFGGG2.publicationsduquebec.gouv.qc.caFd6namic,earchFtelecharge.php7 t6peI2J!ileIF0K@2F0@2.L.< http;FFGGG2.publicationsduquebec.gouv.qc.caFd6namic,earchFtelecharge.php7 t6peI2J!ileIF0K@2F0@2.L.<