La démarche logistique

Le concept de logistique est un concept qui a connu son expansion avec le developpement des transactions commerciales et que celles-ci on pris une dimension internationale. Aujourd’hui, ce terme regroupe l’ensemble des activités mises en place pour gérer les flux physiques d’une entreprise.
A . choix de la voie du transport :

Une multitude de facteurs entrent dans la sélection du mode de transport adéquat, il convient d’envisager le caractère continental de la relation ou pas. Les caractéristiques du lieux de départ et d’arrivée ainsi que l’impossibilité d’utilisation parmanente et successive d’un moyen de trasport de porte à porte de peur de la détériorisation des produit ou de pertes. On a donc opté pour une combinaison de transport route-mer qui permet le porte-à-porte en utlisant un contenant unique avec un seul contrat de transport. B . choix du transitaire L’éxportateur peut à lui-même organiser la solution du transport, sauf que la complexité des opérations logistiques et douanières nécessite souvent le recours au transitaire professionnel spécialisé en fonction du mode de transport utilisé, de la déstination, ou de la nature de la marchandise. C. le choix de l’assurance : Les marchandises encourent des risques ordinaires durant leurs acheminement vers les clients, liés à la manutention, au stockage, aux ruptures de charge et du transport lui-même. Des risque particuliers peuvent s’ajouter tels que les émeutes, les grèves, les sabotageset les conflits armés. L’assurance transport permet de couvrir tout ou partie des dommages qui peuvent résulter de ces différents risques. En terme de choix de l’assurance transport, l’entreprise peut s’adresser : A une compagnie d’assurance de son pays ; A un agent d’assurance, mandataire d’une compagnie d’assurance A un courtier, mandataire de ses clients auprès d’une compagnie d’assurance : A son transitaire.

Dans notre cas le transitaire s’occupera de l’assurance transport.

LES FORMALITES DOUANIERES :
1. Dédouanement de marchandises :

· certificat d’origine . · l’émargement du responsable du bureau douanier de sortie de la marchandise . · le dépôt physique de la DUM et pièces constituant le dossier d’exportation . les mentions suivantes : · la désignation du bureau douanier . . · titre de transport . · note de colisage . · le numéro et la date de la déclaration unique des marchandises . · l’émission du bon à charger pour l’embarquement de la marchandise . · la vérification de la déclaration . · la programmation de la visite de la marchandise le cas échéant . · la facturation manutention . maritime ou TIR). imputation douanière : L’imputation douanière est l’acte par lequel les services douaniers constatent le passage en douane de la marchandise exportée. l’exportateur ou son représentant constitue un dossier d’exportation comprenant les pièces suivantes pour les exportations simples : · Déclaration Unique des Marchandises (DUM). L’opération de dédouanement et d’embarquement de la marchandise nécessite : · l’enregistrement le dépôt de la DUM par procédé informatique . phytosanitaire…) et les formalités du transport.2. · l’émission de la facture tenant lieu du bon à embarquer . · certificat de contrôle suivant la nature des produits. · facture commerciale . selon le mode de transport choisi (aérien. Elle consiste à apposer sur le titre d’exportation. et après obtention du certificat d’origine et la souscription d’un titre d’exportation. · titre d’exportation .Après règlement des formalités du contrôle (sanitaire.

un exemplaire du titre d’exportation est adressé à l’Office des Changes par le bureau douanier concerné.· la date de l’imputation la quantité et la valeur de la marchandise exportée. Dès son imputation. .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful