You are on page 1of 36

LES GROUPES D’ALIMENTS

IFIP

1

INTRODUCTION :

Importance de prendre en compte :

- les besoins nutritionnels en fonction de l’âge de l’individu afin que son alimentation soit adaptée à ses fonctions digestives et rénales + - l’apport nutritionnel conseillé des différents aliments
Alimentation équilibrée qui repose sur une réponse qualitative et quantitative adaptée aux besoins de la personne
2

IFIP

INTRODUCTION :

Nécessité de prendre en compte : - mode de vie - les ressources - la composition de la famille - les goûts - les habitudes et traditions culinaires Pour mener à bien une alimentation équilibrée, il semble important de connaître les aliments et de pouvoir les classer par « familles ».
IFIP 3

LES DIFFÉRENTS GROUPES D’ALIMENTS IFIP 4 .I .

LES DIFFÉRENTS GROUPES D’ALIMENTS 5 groupes d’aliments :   le lait et les produits laitiers la viande. on retrouve aussi  les boissons  les sucres rapides IFIP 5 .I . les poissons et les œufs  les fruits et légumes  les féculents  les matières grasses En dehors de ces groupes.

II.LE LAIT ET LES PRODUITS LAITIERS IFIP 6 .

etc.LE LAIT ET LES PRODUITS LAITIERS  Base de l’alimentation du nouveau né jusqu’à 12 mois : .lait 2ème âge (lait de suite) .II.lait croissance à partir de 12 mois Groupe d’aliments qui occupe une place importante tout au long de notre vie : . IFIP 7  .lait 1er âge( préparation pour nourrisson) .fromages .lait maternel .Yaourts .

lipides et de vitamines liposolubles (sauf pour le lait écrémé) .calcium IFIP 8 .LE LAIT ET LES PRODUITS LAITIERS  Sources de : .protéines animales .vitamines du groupe B .glucides (lactose) .II.

II.LE LAIT ET LES PRODUITS LAITIERS  Différents types de laits (outre ceux du nouveau né et de l’enfant) et de produits laitiers en fonction de leur teneur en matière grasses : lait entier (conditionnement de couleur rouge) 35% de matières grasses par litre lait demi écrémé (conditionnement de couleur bleu) 11 à 15 % de matières grasses par litre lait écrémé (conditionnement de couleur vert) 0 % de matières grasses par litre ATTENTION : le lait écrémé est à proscrire de l’alimentation des enfants IFIP 9 .

II.LE LAIT ET LES PRODUITS LAITIERS Globalement :  un enfant de 1 an à 9 ans : 500 à 750 ml de lait par jour ou équivalent  Adolescent : jusqu’à 1 litre ou équivalent IFIP 10 .

50 gr de camembert ou autre fromage à pâte molle .20 gr de roquefort . Petit louis sont très riches en IFIP .2 à 3 petits suisses de 30 g . 11 * Les fromages frais pour enfants tel que le Kiri.1 yaourt .15 gr de gruyère ou fromages à pâte dure . Samos.100 gr de fromage blanc .20 gr de crème de gruyère* matières grasses (70%) et d’additifs (sels de fonte) mais sont par contre pauvre en calcium (15 mg par portion contre 150 mg pour une quantité équivalente de gruyère).II.LE LAIT ET LES PRODUITS LAITIERS  Équivalence lait et produits laitiers : 1/8 de litre de lait =125 ml = 1 verre représente : .

LA VIANDE. LES POISSONS.III. LES OEUFS IFIP 12 .

abats. LES OEUFS  Font également partie de cette famille : les charcuteries. volailles   Ils constituent une partie des apports protidiques quotidiens en complément des produits laitiers et des produits végétaux. LES POISSONS. gibiers. Leur consommation est souvent excessive (l’alimentation française compte 3 à 4 g/kg/j de protides alors que ne sont recommandés que 1 à 2g/kg/j) avec des risques de problèmes rénaux. fruits de mer.III.LA VIANDE. IFIP 13 .

LES OEUFS  Sources de : .matières grasses .protéines animales de très bonne qualité . jaune d’œuf) . A. D IFIP 14 .III.LA VIANDE.vitamine B.fer (boudin noir. foie. LES POISSONS.

cabillaud) . jambon .haute teneur en matières grasses : le porc et l’agneau  Poissons .III.la teneur en matière grasse  Viandes . à l’huile d’olive. saumon.faible teneur en matières grasses : le poulet. grillé. au beurre. etc) 15 IFIP . maquereaux .le mode de cuisson (vapeur.faible teneur en matières grasses : poissons blancs tels que carrelet. lapin.LA VIANDE. LES OEUFS  La digestibilité dépend de : . colin.haute teneur en matières grasses : thon. LES POISSONS.

LA VIANDE.III. LES POISSONS. LES OEUFS  Équivalence protidique : 100 g de viande = 100 g de poisson = 2 œufs 100 g de viande = 500 ml lait = 4 yaourts IFIP 16 .

(la viande rouge n’est pas plus riche que la viande blanche) les protides animales peuvent être introduits dans le 7ème mois de vie soit 10g/j = 2 cuillères à café.LA VIANDE. LES OEUFS  Quelques rappels :  toutes les viandes ont la même valeur alimentaire. puis : . LES POISSONS.20 à 30 g/j à 1an .ensuite 10 g/j et par année d’âge suffisent à couvrir les besoins en protéines jusqu’à 8 ans (en plus d’ ½ litre de lait)  Rq : Un excès de protéines chez le petit enfant (-de 2 ans) est un facteur prédisposant à l’obésité IFIP 17 .III.30 à 40 g/j durant la 2ème année de vie .

LES POISSONS. LES OEUFS  Quelques rappels :  importance de prendre en compte le choix du produit.après un an : blanc IFIP 18 . la quantité et le mode de cuisson pour établir les menus des enfants  pour les enfant jusqu’à 6 ans  1 seul plat de viande par jour ou équivalent est suffisant  après 6 ans : possibilité d’introduire un complément le soir mais pas systématiquement.III.à partir de 7 mois : jaune dur . sauf pour les adolescents  l’œuf est introduit : .LA VIANDE.

IV.LES FRUITS ET LEGUMES IFIP 19 .

B) .eau IFIP 20 .glucides . carotènes.fibres .LES FRUITS ET LEGUMES  Sources de : .sels minéraux .vitamines (C.IV.

courgettes. coing)  la vitamine C est sensible au stockage. pommes. en conserve). surgelés. poires. à la chaleur et à la lumière  consommer rapidement les fruits et légumes et les jus de fruits pressés  Les recommandations actuelles du PNNS sont de consommer quotidiennement 5 portions de fruits et légumes quelque soit leur forme (frais.LES FRUITS ET LEGUMES  Quelques rappels :  introduction d’une partie des fruits et légumes idéalement à 6 mois (carottes.IV. IFIP 21 .

LES FECULENTS (ou sucres lents) IFIP 22 .V.

pois cassés. manioc) . topinambour.les tubercules (pommes de terre. la semoule. haricots secs.LES FECULENTS (ou sucres lents) Ce groupe comprend : .les céréales et dérivés (blé.V. pois chiches.les légumineuses (lentilles. seigle. mais. …) .certains fruits amylacés : les châtaignes IFIP 23 . les pâtes. avoine…) c’est-à-dire le pain. riz. biscuits. pâtisseries et tout produit fait à base de farine . sarrasin. orge. biscottes.

sels minéraux .LES FECULENTS (ou sucres lents)  Sources de : .glucides complexes (amidon) .vitamines .V.fibres IFIP 24 .protéines végétales (variable) .

du mode de cuisson (l’adjonction de graisse diminue la digestibilité donc par exemple. les frites sont moins digestes que les pommes vapeur) IFIP 25 .LES FECULENTS (ou sucres lents)  La digestibilité dépend de : .la grosseur du grain d’amidon (céréales les plus digestes sont le tapioca et le riz) .V.la présence ou non de fibres .

LES FECULENTS (ou sucres lents)  Quelques rappels :  Les féculents doivent figurer à l’un des deux repas de la journée + du pain  Du pain ou des produits céréaliers doivent être proposés au petit déjeuner et au goûter IFIP 26 .V.

VII.LES MATIERES GRASSES IFIP 27 .

VII.vitamines liposolubles (A-D-E) .acides gras essentiels IFIP 28 .lipides .LES MATIERES GRASSES  Sources de : .

VII.les matières grasses d’origine animale (beurre. amandes.LES MATIERES GRASSES Ce groupe comprend : . olives… IFIP 29 . noisettes.les matières grasses d’origine végétale (huile et margarine végétale de même que les fruits oléagineux comme les pistaches. saindoux. mais aussi les graisses cachés dans les aliments tels que les produits laitiers. les charcuteries . arachides. crème. les poissons. viandes.

plats en sauces IFIP 30 . qu’il faut respecter (ne pas faire chauffer les huiles d’assaisonnement)  Les graisses cuites étant irritantes ne doivent pas être répétées plusieurs fois dans la semaine (poissons et viandes panés.LES MATIERES GRASSES  Quelques rappels :  Une alimentation équilibrée doit comporter des matières grasses des deux origines  Le beurre ne doit être utilisé que cru ou fondu  Les huiles ont des températures critiques.VII. fritures.

LES SUCRES RAPIDES IFIP 31 .VI.

LES SUCRES RAPIDES   Source de glucides rapides uniquement Ils sont constitués par le saccharose.les fruits . biscuits. etc.les confitures. le fructose et les multiples produits alimentaires qui en contiennent On y retrouve par exemple : . glaces.  Le sucre doit être chez l’enfant consommé en petite quantité en prévention de l’obésité 32 IFIP . n’oublions pas les sucres cachés tels que ceux présents dans les boissons.VI.le miel .les différents types de sucres (blanc. roux) . gelées de fruits mais aussi.

VIII.LES BOISSONS  Quelques rappels :  L’eau est une boisson indispensable : la soif est un besoin d’eau qui ne doit être apaisée que par de l’eau pure. seule boisson indispensable pour l’enfant  Les eaux conviennent à la préparation des biberons lorsqu’elles ont une teneur faible en nitrates (-de 15mg/l) et une minéralisation faible (-de 500mg/l de résidu sec) en plus de la quantité bactériologique IFIP 33 .

VIII.LES BOISSONS IFIP 34 .

Les critères de potabilité reposent sur des qualités bactériologiques.VIII. physiques et gustatives . de composition stable .LES BOISSONS Ce groupe comprend :  Les eaux de boisson : . embouteillée telle qu’elle se présente à la source Eau minérale : à des propriétés favorables à la santé .L’eau en bouteilles : • • Eau de source : doit être bactériologiquement saine sans traitement. chimiques.L’eau du robinet : elle subit des traitements pour être potable. sans traitement IFIP 35 .

Les boissons sucrées. colas. gazeuses ou non (limonades. sodas.VIII. gazeuses ou non . …) qui contiennent très souvent des excitants (caféine)  sont donc contre indiquées chez les enfants en prévention de l’obésité.Les jus de fruits : • • • • • 100% jus Boissons aux fruits = jus de fruits + eau + sucre Nectars = jus avec pulpe + eau + sucre À base de concentré = jus lyophilisé puis redilué Les boissons sucrées.LES BOISSONS  Les autres boissons : . IFIP 36 .