Supercoupe d’Algérie

SUPER USMA ! Velud : «Content de
gagner mon 1er titre»
www.lebuteur.com

ESS 0 USMA 2

MCA 0 FC Utrecht 1

De nos envoyés spéciaux en Espagne et en Tunisie

pour le Mouloudia !
Kaci-Saïd : «On ne recevra pas à Blida pour préserver la sécurité de nos supporters»

Que de regrets
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2522 PRIX 20 DA

DIMANCHE 12 JANVIER 2014

Dibi Paul débarque
«Marquer des buts, c’est mon métier»

Bouali Bouali : : «Adel «Adel Amrouche «Adel Amrouche «Adel «AdelAmrouche Amrouche Amrouche
Equipe nationale

Le Kenyan Edwin Lavasta, 2e recrue

«Je rejouerai en mars»

Metref :

m’a m’a m’a dit dit que que c’est c’est m’a dit que c’est m’a m’adit dit ditque que quec’est c’est c’est un un un bon bon bon joueur» joueur» joueur» un bon joueur» un unbon bonjoueur» joueur»

Bentaleb intéresse Halilhodzic

Fin de stage pour Mekkaoui
JSK

West Ham offre 11 millions pour racheter le contrat de Belfodil

G«Bencherif a G«Zabiaa a laissé besoin d’un temps une bonne impression» d’adaptation»

«Pas surpris par les qualités de Si Salem»

scanne les nouveaux

Aït Djoudi

«Je suis dégoûté»

02

Guedioura a rejoué !

West Ham offre 11 millions pour racheter le contrat de Belfodil
Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

Coup contre coup
www.lebuteur.com

Équipe nationale

Bonne nouvelle pour la sélection nationale ! Adlène Guedioura, blessé depuis le début du mois de novembre, suite à un choc qui lui a valu deux côtes fracturées, a rejoué hier. Complètement guéri, il a commencé sur le banc des remplaçants face à Tottenham, avant d’être incorporé à la 82’, soit deux mois et demi après son dernier match. Le sort du match était déjà scellé, puisque Tottenham menait déjà 2 à 0, score sur lequel s’est terminé le match. Il a quand même failli être l’auteur d’une passe décisive lorsqu’il a botté un corner durant le temps additionnel sur la tête du Marocain Merouane Chamakh, dont la reprise a frôlé le cadre.

L

e feuilleton Ishak Belfodil se poursuit avec un énième épisode qui constitue un nouveau rebondissement dans l’affaire. Un rebondissement surtout dans la tentative de West Ham de le ramener et qui est en train de se heurter à une réticence du FC Parme, club qui détient la moitié des droits de l’attaquant algérien, au même titre que son club actuel, l’Inter Milan. Même le joueur ne semble pas emballé par l’idée de rejoindre un nouveau championnat dans lequel il lui faudra s’adapter.

cruter deux attaquants : Pablo Osvaldo et Marco Borriello. Cependant, Parme n’est pas très enchanté à l’idée de le vendre, lui qui compte sur son éclosion lors des toutes prochaines années, ce qui lui permettrait d’en tirer plus que les 5,5 millions d’euros qui lui reviendraient en cas d’un transfert définitif maintenant. Jusqu’à hier soir, le club parmesan n’avait donné aucune réponse, ni positive ni négative. Queens Park Rangers ne désespère pas de le prendre en prêt Face à ces hésitations, un autre club ne perd pas espoir d’avoir le jeune attaquant algérien : Queens Park Rangers. Désireux de se renforcer en attaque afin de renforcer ses chances d’accéder en Premier League, ce club maintient son intention de ramener Belfodil a titre de prêt jusqu’à la fin de la saison, car sa situation financière ne lui permet pas, contrairement à West Ham, de racheter définitivement son contrat. Il ne désespère pas de rafler la mise d’ici la fin du mercato hivernal.

Toujours aussi discret, Mehdi Mostefa a joué, sans faire de bruit, l’intégralité du match qu’Ajaccio a disputé hier contre le Paris Saint-Germain. Malgré la défaite (1-2), il a été l’auteur d’une performance honnête, étant notamment à l’origine du but inscrit par son équipe en début de match. Ajaccio reste dernier du classement de la Ligue 1 française.

Match complet de Mostefa contre le PSG

L’Inter est d’accord, mais Parme est réticent Au regard du montant proposé, l’Inter Milan s’est montré enthousiaste et a donné directement son accord, selon le site Mediaset, surtout que l’entraîneur Walter Mazzarri a informé le joueur qu’il ne comptera pas sur lui lors de la phase retour du championnat, surtout qu’il compte re-

11 millions, un montant difficile à refuser Alors que le club anglais avait proposé de ramener Belfodil à titre de prêt seulement, option que Parme a refusé, il vient de changer de fusil d’épaule en proposant cette fois-ci carrément un rachat de son contrat. Il a même offert une somme qui ne se refuse pas : 11 millions d’euros. C’est un montant intéressant pour un joueur qui n’a pas beaucoup joué durant la phase aller. De plus, elle devrait rassurer l’attaquant sur le fait que West Ham compte vraiment sur lui et ne le convoite pas juste pour «dépanner» jusqu’à la fin de la présente saison.

L’attaquant sud-coréen du Bayer Leverkusen, Son Heung-min, a accordé une interview au site russe Sovsport où il a parlé des chances de sa sélection dans le groupe H de la Coupe du monde 2014, donnant son opinion sur chacun des adversaires de la Corée du Sud. D’emblée, il a laissé entendre que le danger viendrait de la Belgique et de la Russie, sans pour autant minimiser la force des Verts. «L’Algérie n’a pas la renommée de la Belgique ou de la Russie, mais ça ne veut rien dire», a-t-il affirmé, tout en précisant qu’il est «content d’être tombé dans cette poule, qui n’est pas aussi relevée que d’autres».

«L’Algérie n’a pas la renommée de la Belgique ou de la Russie, mais ça ne veut rien dire»

Son Heung-min

Le joueur préfère aller à la Fiorentina Et le joueur dans tout ça ? Son vœu est de rester dans la Serie A italienne où il évolue depuis maintenant deux ans et où il a vraisemblablement pris ses repères en dépit de son temps de jeu réduit. L’option de rejoindre la Fiorentina, qui vient de perdre, pour deux mois, le buteur de la Serie A, Giuseppe Rossi, après la blessure en début de saison de l’Allemand Mario Gomez qui ne reviendra sur les terrains qu’à la fin du mois, l’intéresse beaucoup, surtout que le club est bien classé en championnat (4e avant ce week-end) et pourrait donc, s’il reste aussi performant, participer à une compétition européenne la saison prochaine. C’est dire que le feuilleton n’est pas près de connaître son épilogue. M. T.

Le milieu offensif algérien de Nottingham Forest, Djamel Abdoun, a été titularisé encore une fois hier sur le terrain de Bolton. Néanmoins, il a été remplacé à la mi-temps. La partie s’est terminée sur un score de parité (1-1).

Abdoun a joué une mi-temps à Bolton

Absent du dernier match pour avoir été expulsé lors de la rencontre d’avant, Rafik Halliche devrait retrouver son poste de titulaire aujourd’hui dans le match qui doit opposer Académica Coimbra à Paços de Ferreira. Devant les nombreuses absences au sein de la défense, sa titularisation est quasiment acquise.

Halliche de retour contre Paços de Ferreira

Al Khatib «L’Algérie peut réaliser une
L’ancienne star du football égyptien, Mahmoud Al Khatib, actuellement vice-président du Ahly, a été l’invité d’une émission de la chaîne de télévision émiratie Dubai Sport. Son intervention a porté sur plusieurs sujets, notamment la prochaine participation de l’Algérie à la Coupe du monde 2014 en qualité d’unique représentante des pays arabes. A ce sujet, il a montré un optimisme de bon aloi : «Ce ne sera pas très difficile pour la sélection algérienne de réaliser un parcours honorable quels que

Sur la propension du sélectionneur de la Russie, Fabio Capello, à compter sur des défenseurs plutôt âgés, Heung-min a trouvé cela logique : «Capello compte sur des défenseurs expérimentés et c’est très important. Nous avons affronté la Russie l’année passée à Dubaï et nous avons perdu 2-1. J’ai pu constater à quel point la défense russe est solide, avec des joueurs de grand gabarit. De plus, l’équipe russe pratique un jeu technique et rapide qui peut gêner beaucoup d’adversaires».

«C’est logique que Capello compte sur des défenseurs expérimentés»

S. M.

performance au Mondial sans difficulté»

Feghouli passeur, mais battu

Bien qu’ayant mené au score sur le terrain de Celta Vigo, le FC Valence a été battu hier (2-1). Sofiane Feghouli, décidément en forme depuis le début de l’année, s’est Dans des déclarations faites au cours de la illustré en étant le passeur visite effectuée par le Premier ministre, Abdeldécisif sur le but de son malek Sellal, dans la wilaya de Blida, le ministre équipe à la 23’. Il a de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a même mis une balle annoncé à l’APS que «les stades de Baraki et sur le poteau. Douéra seront réceptionnés en 2015 et celui de Blida restera ouvert aux compétitions». Donc, les Verts continueront à accueillir leurs adversaires à Blida lors des éli-

Tahmi «Le stade Tchaker restera ouvert aux compétitions»
Au sujet du 5-Juillet qui, lui, connaît des travaux de rénovation, le ministre a souligné que la première étape «va commencer bientôt et va durer 11 mois», ajoutant qu’«il sera lancé incessamment un appel d’offres pour

Il a insisté aussi sur le fait que «les joueurs algériens doivent prendre conscience qu’ils ne représenteront pas l’Algérie uniquement et son drapeau, mais la totalité des pays du Monde arabe, avec tous leurs emblèmes», avant de conclure, optimiste : «Inch’Allah la représentation algérienne au Mondial sera de qualité et une fierté pour nous tous, Arabes.»

«Les joueurs doivent savoir qu’ils représenteront tous les emblèmes arabes»

soient ses adversaires. C’est une leçon que nous avons appris du football.» La préparation doit être surtout mentale, selon lui : «Certes, c’est Allah qui accorde le succès, mais les joueurs algériens doivent aussi se préparer mentalement en mettant en avant leur hargne et leur combativité.»

«La première étape de la rénovation du 5-Juillet durera 11 mois»

minatoires pour la CAN-2015.

sélectionner le bureau d’études qui prendra en charge la rénovation des gradins et leur couverture». Il a aussi précisé que deux options ont été étudiées : «Détruire carrément l’infrastructure et en ériger une autre nouvelle ou la rénover de fond en comble», soulignant que «la seconde option a été privilégiée».

A. L.

officiellement

d’entrer en contact avec Bentaleb

Halilhodzic décide

Coup neuf

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

Le Dinamo Zagreb veut Vahid après la Coupe du monde

03

elon nos informations, Vahid s’intéresse officiellement aux services du Franco- Algérien, Nabil Bentaleb. C’est ce qu’a annoncé Halilhodzic à la Fédération algérienne de football. Le sélectionneur national a même décidé d’entrer en contact avec le joueur afin de savoir s’il était disposé à venir jouer en équipe d’Algérie. Malgré les informations qui font état du désir de Nabil Bentaleb de jouer pour l’Algérie, Vahid souhaite avoir une réponse claire de la part de l’intéressé.

S

M

aintenant que tout le monde sait que Vahid ne restera pas à la tête de la barre technique des Verts après la Coupe du monde, la question se pose avec acuité sur sa prochaine destination. On sait tous que le sélectionneur a été contacté par la Fédération qatarie pour qu’il prenne en main son équipe nationale. Une proposition très alléchante lui a même été faite. Seulement, une information nous a été confiée hier que le sélectionneur national est courtisé par son ancien club, le Dinamo de Zagreb. Vahid avait déjà entraîné ce club lors de la saison 2010-2011 où il avait réussi à remporter le titre de champion de Croatie. Il est parti suite à une dispute avec le président du club durant la mi-temps d’un match de championnat, alors que le Dinamo Zagreb était déjà champion.

Il aura l’opportunité de retrouver la Ligue des champions européenne
La proposition du Dinamo Zagreb faite à Halilhodzic lui permet de retrouver la Ligue des champions européenne, une compétition qui lui manque depuis sept ans, soit depuis son passage au Paris Saint-Germain. Halilhodzic aura ainsi l’occasion de retrouver cette prestigieuse compétition par le biais du Dinamo Zagreb.

Il veut lui parler au téléphone…

Halilhodzic veut parler tout d’abord avec Nabil Bentaleb. Titularisé dernièrement avec Tottenham face à Arsenal, ce jeune a fait un match plein. Cela n’est pas passé inaperçu pour la fédération qui s’est intéressée sur le coup au joueur. Avec le désir de Halilhodzic de l’avoir dans le groupe des Verts, la FAF va accélérer les procédures pour s’attacher ses services. Halilhodzic a même demandé le numéro de téléphone du joueur auprès de la fédération.

Sa famille a pesé dans sa décision de ne pas renouveler son contrat avec la FAF
Selon nos informations, la famille de Vahid Halilhodzic y est pour beaucoup dans sa décision de ne pas prolonger son contrat après la Coupe du monde. Alors que la FAF voulait qu’il renouvelle son bail pour diriger l’EN durant les éliminatoires de la CAN 2015, la famille de Halilhodzic voulait à ce qu’il se rapproche beaucoup plus des siens. C’est pour cela qu’un contact en Croatie pourrait constituer une aubaine. La question qui reste posée, est-ce que Halilhodzic choisira la proximité de chez lui en optant pour la Croatie ou l’offre alléchante du Qatar ?

… avant de se rendre en Angleterre

en croire une source autorisée auprès de la Fédération algérienne de football, Vahid Halilhodzic effectuera prochainement une tournée européenne afin de superviser certains joueurs et profiter de l’occasion pour s’entretenir avec eux. La même source indique que le sélectionneur national, qui se trouve en ce moment au chevet d’un de ses proches, a pris cette décision afin d’anticiper certaines décisions, en vue de préparer la rencontre prévue le 5 mars prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida contre la Slovénie.

A

Halilhodzic effectuera une tournée européenne prochainement
H. R.
plus à la ligne d’attaque des Verts. Selon notre source, au cours de cette tournée européenne, Halilhodzic va suivre encore une fois de près Ryad Boudebouz. Profitant de sa présence à Bastia, il aura un entretien clair et direct avec Ryad pour s’expliquer sur ce qui s’est passé durant la CAN 2013 et mettre les points sur les i.

Le jeune Nabil Bentaleb, l’une des révélations de Tottenham cette saison, Une fois que Nabil Bentaleb donnera son accord à Halilhodzic, ce a été titularisé d’entrée hier contre dernier se rendra directement à Londres pour superviser le joueur Crystal Palace et a même joué toute la au cours d’un match officiel et s’entretenir avec lui à la fin de la renpartie, preuve de sa valeur. Le jeune contre pour se mettre d’accord sur tous les détails. Selon nos inforFranco-Algérien confirme ainsi mations, Halilhodzic pourrait laisser l’Angleterre à la fin de sa l’étendue de son talent et les estournée européenne, pour que le joueur ait le temps de bien réfléchir. poirs immenses qui repoH. R. sent en lui.

Il a joué tout le match contre Crystal Palace

D’autres sont prévus avec les joueurs en manque de compétition

sera une occasion de deviser avec les joueurs en question et connaître davantage leur situation. Il compte être clair une fois pour toutes avec eux : ceux qui accusent un manque de compétition ne seront pas retenus pour la Coupe du monde.

Pour les joueurs compétitifs, le problème ne se pose pas

Un tête-à-tête avec Boudebouz est programmé

Parmi les priorités de Vahid Halilhodzic, le retour de l’attaquant du SC Bastia, Ryad Boudebouz. Le nom de ce joueur a été d’ailleurs évoqué à maintes reprises, mais Halilhodzic lui avait fermé la porte. Finalement, son retour en sélection devient de plus en plus évident. Vahid a décidé de passer l’éponge et lui redonner sa chance, sachant qu’il peut donner un

Selon toujours la même source, Vahid Halilhodzic rendra aussi visite à certains qui ne jouent plus avec leurs clubs. Selon notre source, il verra Medhi Lacen à Getafe et Liassine Cadamuro, qui quittera la Real Sociedad ces jours-ci. Il fera sans doute une virée à Porto pour s’entretenir avec Nabil Ghilas et une autre en Italie afin de rencontrer Ishak Belfodil. La question qui taraude les esprits, Halilhodzic rendra-t-il visite au gardien Raïs Mbolhi, qui est toujours en manque de compétition ? Pour le sélectionneur national, ce

Les joueurs compétitifs comme Saphir Taïder, Sofiane Feghouli, Faouzi Ghoulam ou Hilal Soudani ne posent pas problème pour Vahid Halilhodzic. C’est pourquoi il a décidé de ne pas leur rendre visite, se contentant uniquement de les superviser chaque week-end à travers son assistant Nordine Korichi qui s’occupe des joueurs professionnels.

qu’ils avaient l’habitude d’effectuer leur travail à distance de France, plus particulièrement ils sont rentrés à Alger, à l’image du caméraman de l’EN, Samir Brixi, suite à la décision prise par le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua. Ce dernier n’avait pas du tout apprécié le fait qu’ils effectuent leur travail à partir de France et non pas au niveau du CTN de Sidi Moussa.

Tasfaout a entamé sa mission hier à Blida

Les assistants du sélectionneur de retour à Alger

Par ailleurs, certains assistants de Vahid Halilhodzic sont de retour à Alger pour reprendre leur boulot après la période de congé. Alors

Abdelhafid Tasfaout, fraîchement installé dans ses nouvelles fonctions d’assistant de Vahid Halilhodzic, a commencé déjà à superviser les joueurs locaux. L’ex-buteur de l’Equipe nationale était présent hier au stade MustaphaTchaker à l’occasion de la finale de la Supercoupe où il avait suivi les joueurs de l’USMA, comme Zemmamouche, Khoualed, Ferhat, et même Karaoui de l’ES Sétif, en attendant les autres.

H. R.

04

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

Le patron, c'est bien l'USMA !
www.lebuteur.com

Coup de maître

Supercoupe

0

ESS

Stade : Mustapha Tchaker (Blida)

USMA

Affluence : nombreuse et bonne organisation Arbitres : Bichari, Gourari, Bourouba Avertissements : Karaoui (45’), Ferrahi (75’) ESS Buts : Zyaia (8’), Andréa (39’) USMA

ESS : Khedhaïria, Aroussi, Benchadi (Boukria 46’), Benabderrahmane, Karaoui, Demou, Zerrara, Ze Ondo (Ferrahi 59’), Gourmi, Bouazza, Belameri (Djahnit 60’) Entraîneur : Madoui USMA : Zemmamouche, Meftah, Benmoussa, Khoualed, Chaffaï, Benmoussa, Bouchama, Ferhat, Orfi, Bouazza, Andrea (Baïteche 83’), Ziaya (Gasmi 68’) Entraîneur : Velud

2

Dans le vestiaire sétifien, l’ambiance était morose, alors que dans l’autre côté, ça chantait et ça dansait. Les Rouge et noir ont fait la fête. D'ailleurs, on les entendait scander : «Championé, championné !».

Les Usmistes font la fête dans le vestiaire

LE CHIFFRE

L'

8' : Ziaya dans un trou de souris

USMA a réussi à damer le pion à une équipe de Sétif pas très emballée et remporter un trophée qui ne embellira la vitrine déjà bien garnie du club de Soustara.Dès le coup d'envoi, les deux équipes ont montré des velléités offensives. Dans des configurations tactiques différentes mais résolument tournées vers l'offensive, Sétifiens et Algérois entameront les débats tambour battant.

39' : quelle bourde de Benabderrahmane !

ber dans la surface. Sur l'action suivante, Ze Ondo s’est fait bel et bien descendre au moment d'armer sa frappe, sans que l'arbitre ne bronche. A partir de cet instant, le jeu se durcira et les interventions des deux côtés seront à la limite de la correction.

77' : poteau sortant pour Hameur Bouazza

d'un service de Gasmi pour expédier un missile qui passera à ras du poteau.

Après quelques escarmouches des deux côtés, Ziaya inscrira un but plein d'opportunisme. On jouait la 8', quand Bouazza donnera à Ziaya un excellent ballon dans le dos des défenseurs sétifiens. L'attaquant de l'USMA décochera un tir en première intention et trouvera la lucarne de Khedhaïria (1-0). Les joueurs de Sétif réagiront très vite, mais Ze Ondo et Bouazza rateront le plus facile.

21' : il n'y avait pas penalty, monsieur Bichari !

Les joueurs de l'USMA auraient pu prendre très tôt une option sur la victoire, si ce n'est la superbe parade de Khedhaïria sur le penalty tiré par Meftah. Il est utile de préciser que Ferhat s'était laissé tom-

Les joueurs de l'USMA montreront plus de mordant et surtout de réalisme. Ils seront largement aidés par les approximations des Sétifiens. Benabderrahmane n'arrivera pas à contrôler un ballon facile qui profitera à Andrea. Ce dernier, d'un petit lob, corsera l'addition (2-0). Les Algérois se contenteront de gérer la fin de la première période devant une équipe de l'ESS pas vraiment dans son meilleur jour. Après la pause, les joueurs de Sétif s'installeront dans le camp algérois sans pour autant inquiéter sérieusement Zemmamouche. Ce sera Benmoussa qui butera sur Khedhaïria à la 50'. Belameri et Ze Ondo répliqueront coup sur coup, mais ils ne trouveront pas le cadre. Madoui jouera son va-tout en incorporant Boukria, Ferrahi et Djahnit. Malgré cela, les Sétifiens n'arriveront pas à se dépêtrer de la toile d'araignée tissée par les Algérois. Ce sont ces derniers qui, suite à un contre très rapide, auraient pu trouver la faille. A la 69', Meftah profitera

Les joueurs de Sétif se rueront en attaque pour tenter de refaire leur retard. A la 77', le coup franc d'Aroussi sera repris par Hameur Bouazza. Le cuir percutera le poteau, avant de revenir en jeu.

Après le sacre d’hier, la direction de l’USMA, à sa tête Haddad, a décidé d’organiser une réception en l’honneur de ses joueurs, pour les féliciter de cette belle victoire qui a marqué ce début de l’année 2014. La réception a eu lieu dans la soirée d’hier à l’hôtel Dar Diaf de Chéraga où l’équipe était en mise au vert.

Réception à l’hôtel Dar Diaf

La Supercoupe d’Algérie est le deuxième trophée qu'a remis Sellal, le Premier ministre, à Khoualed. Cela restera comme de superbes souvenirs pour le sympathique capitaine de l'USMA.

2

Quel arrêt de Zemma !

Les rushs sétifiens se multiplieront et l'un d'eux aurait pu être payant à la 83'. Boukria démarquera Aroussi qui prendra tout son temps pour ajuster Zemmamouche d'une frappe puissante. Le gardien algérois effectuera une superbe parade pour sauver son camp.

Une fin de match intense

Les poulains de Madoui tenteront de varier leurs attaques pour essayer de déstabiliser le bloc algérois. Les joueurs de l'USMA, de leur côté, se défendront bec et ongles, parfois à la limite de la correction. Cela sera payant puisqu'aucun autre but ne sera inscrit. L'équipe de l'USMA a tout simplement montré un meilleur football que son homologue de Sétif qui a manqué de rigueur, de réalisme, d'efficacité, de rythme… de tout quoi !

Rabie Meftah, qui n’a pas eu la chance hier de transformer le penalty sifflé en faveur de son équipe à la 22’, venait de rater son deuxième tir au but cette saison. Le premier, c’était lors du match de coupe face au NAHD lors de la séance des tirs au but. Meftah avait carrément raté le cadre.

Deuxième penalty raté par Meftah cette saison

Zemmamouche : la forme «brésilienne" !
Si l'USMA a remporté la Supercoupe, elle le doit en grande partie à son gardien de but. Zemmamouche a tout simplement été époustouflant. Il a effectué des arrêts pas du tout évidents, au plus fort de la domination sétifienne. Zemma est en grande forme et certains ont du souci à se faire.

TOP ³

Le tuyau de Karaoui
Au moment où Meftah s’apprêtait à tirer le penalty, Karaoui s’est approché de son gardien Khedaïria pour lui souffler quelques mots. Il l’a certainement briefé sur la manière avec laquelle le défenseur usmiste tirait souvent ses penaltys, et apparemment, ça a marché.

«Je suis évidemment très content d’avoir gagné cette Supercoupe d’Algérie et je tiens à féliciter les joueurs qui se sont montrés à la hauteur. Mais je suis surtout très satisfait de la manière avec laquelle nous avons remporté ce trophée, car sur l’ensemble de la partie, nous l’avons amplement mérité. Nous avons fourni une bonne prestation, nous étions meilleurs sur tous les plans, physiquement surtout, nous les avons pressés dans leur camp et cela nous a permis de marquer le premier but qui nous a facilité la tâche. Ce qui est bien, c’est que nous avons fait le break avant la mi-temps, ce qui nous a permis de gérer tranquillement le reste de la partie. Voilà, ce titre nous fera beaucoup de bien, en prévision de la phase retour du championnat.»

Velud : «Très heureux de mon premier titre avec l’USMA et, surtout, satisfait de la manière»

Il fallait la trouver. Pour chambrer l’ex-sélectionneur national Rabah Saâdane qui vient de rejoindre le staff technique de l’ESS, les joueurs de l’USMA n’ont pas hésité à la fin du match, dans le vestiaire, à scander le nom de l’actuel sélectionneur des Verts, Vahid Halilhodzic. C’était peut-être une manière pour eux de prendre leur revanche, car à l’époque de Saâdane, les locaux étaient systématiquement écartés de l’EN.

Les Usmistes scandent le nom de Halilhodzic pour chambrer Saâdane

S. B.

Andria Carollus a fait une très belle première mi-temps, hier, en constituant un véritable danger pour la défense sétifienne. Une prestation concrétisée par un joli but. C’est la cinquième réalisation cette saison du Malgache des Rouge et Noir.

Cinquième but d’Andria

Le docteur à côté de la plaque !

FLOP

«Je suis très heureux d’avoir gagné cette Supercoupe d'Algérie et d’avoir contribué à ce succès. Je voulais cette coupe, car c’est le seul titre qui me manquait. J’en ai gagné beaucoup, le championnat, la coupe de l’Emir, la Coupe nord-africaine. Maintenant, mon prochain objectif est de gagner le championnat avec l’USMA et la Ligue des champions inch'Allah.»

Ziaya : «C’est le trophée qui me manquait, je suis très content de l’avoir gagné»

A l’occasion de cette Supercoupe d’Algérie, contrairement aux habitudes, les deux entraîneurs, Rabah Saâdane et Hubert Velud, se sont fait prendre en photo avec les arbitres.

Saâdane et Velud posent avec les arbitres

En prévision du match d’hier, le staff technique de l’ESS a fait appel à 20 joueurs qui sont entrés en mise au vert. Le jour du match, deux d’entre eux ont sauté, Legraâ et Nadji.

Legraâ et Nadji hors des 18

Docteur Bichari nous a habitués à mieux que cet arbitrage approximatif et aux décisions inadéquates. Il aurait pu laisser jouer sur le penalty, qui n'en est pas un, accordé à l'USMA à la 21'. En plus de cela, en oubliant ses cartons dans sa poche, les joueurs se sont permis des interventions très musclées.

Le défenseur Ziti a dû déclarer forfait à la dernière minute, en raison de douleurs au dos. Vendredi dernier, soit la veille du match, Ziti a rallié directement Sétif. Le milieu de terrain Karaoui était incertain avant ce match, lui qui souffrait de douleurs à un genou. La décision de l’aligner n’a été prise qu’à la dernière minute.

Ziti forfait à la dernière minute

GLe Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui G a remis hier le trophée aux Rouge et Noir, est arrivé au stade Tchaker, peu après le début de la seconde période. Il était d’ailleurs en visite d’inspection dans la wilaya de Blida. GLe Camerounais Ernest Nsombo, qui est G actuellement à l’essai à

Sellal arrive en deuxième mi-temps

³

«C’est une défaite amère. Il est vrai que cette Supercoupe d’Algérie ne faisait pas partie de nos objectifs, mais une défaite fait toujours mal. Nous avons très mal débuté le match, nous étions dépassés et cela nous a coûté le premier but qui nous a déstabilisés. Nous avons pu revenir par la suite, mais le second but nous a fait très mal. Malgré cela, on est parvenus à nous créer des occasions que nous avons malheureusement ratées. Il faut dire aussi que Delhoum nous a manqué. Mais bon, cela ne va pas nous empêcher de continuer de travailler.»

Madoui : «Le deuxième but nous a fait très mal»

En ouvrant, hier, le score pour son Pour préparer sa rentrée, le défenseur sétifien, équipe, Abdelmalek Ziaya venait de Boukria, est allé s’échauffer derrière les bois de marquer son deuxième but contre Zemmamouche. Les responsables de l’USMA son ancienne équipe, l’Entente de s’en sont plaints auprès de l’arbitre qui a orSétif. La première fois, c’était la saison donné au joueur de changer de côté dernière à Bologhine où l’attaquant uspour aller effectuer ses échauffemiste avait transformé un penalty. Ce but ments derrière les bois de son est par ailleurs le troisième du joueur cette gardien Khedaïria. saison, après ceux marqués contre le MOB et la JSMB.

L’arbitre ordonne à Boukria de changer de côté pour l’échauffement

Karaoui a failli déclarer forfait 2e but de Ziaya contre l’ESS

Ernest Nsombo a assisté au match
l’USMA, a assisté, hier, à la finale de la Supercoupe d’Algérie. Le joueur a été émerveillé par l’ambiance de la rencontre, plus particulièrement par la galerie des Rouge et Noir qui a été à la hauteur de l’évènement.

«Lors du stage effectué en Espagne, nous avons très vite trouvé nos repères et c’est ce qui nous a permis d’entrer directement dans le vif de notre sujet. Ceci dit, tout s'est très bien déroulé et tout a été fait pour que nous soyons dans les meilleures conditions», dira l’enfant d’Arris sur qui on compte beaucoup pour faciliter l’adaptation des nouveaux joueurs, lui qui connaît très bien la maison sétifienne. Cette saison, Ryad Benchadi sera un peu le grand frère pour ses jeunes coéquipiers.

Ryad, le capitaine au grand coeur

Coup d’œil

Supercoupe

Après l'échec du transfert USMA-ESS de Messaadia, l'ESS dans l'impasse

www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

05

F

inalement, le transfuge de la JSK, Messaâdia, ne viendra pas à Sétif. Et pourtant, Hassan Hammar le e donnait, deux jours avant la volte-fac r pou cent deux à en sétifi i, nach de Han les par és laiss cent. Au final, les vides départs de Delhoum et de Madouni n'ont pas été comblés.

Un président au four et au moulin…

L'effectif réduit à 23 joueurs

Il nous a dit avoir laissé en suspens ses affaires personnelles et professionnelles au cours du mercato d’hiver, pour mener à bien l’opération recrutement. Les choses se sont trouvées plus compliquées au vu des nombreuses défections de dernière minute. Des discussions ont été entamées avec plusieurs joueurs. Il a fallu négocier pour se faire une idée très vite des possibilités qu’offrait chaque élément et aussi trancher. Hammar nous a dit qu’il a passé, ces derniers jours, sur la brèche et qu’au final, il a le sentiment que ses efforts vont être récompensés puisque, selon lui, le recrutement hivernal sera une totale réussite.

s Par ailleurs, la crédibilité des dirigeant l'afs aprè a été sérieusement entamée t faire Messaadia, et les dirigeants n'on aue grâc e endr repr r pou es heur 72 que près des supporters. Il s'agira pour eux de recruter au moins un attaquant, car l'effectif actuel est vraiment trop juste pour que l'Entente fasse bonne figure sur tous les fronts.

Cela se jouera entre Djousse et Tigana

Des valeurs sûres ont été ramenées

Les membres de la cellule de recrutement de l'ESS doivent faire le forcing pour recruter un autre attaquant. Ce dernier sera à choisir entre le Malien Tigana et le Camerounais Djousse. Ce dernier évolue en Pologne et porte les couleurs du Pogon Szczecin. Dans les ent deux cas, les dirigeants sétifiens doiv les car , ation acheter leur lettre de libér deux joueurs sont encore sous contrat. S. B.

Ziaya préféré à Gasmi Comme déjà indiqué, Abdelmalek Ziaya était incertain, mais Velud a finalement décidé de l’aligner d’entrée en pointe de l’attaque, le préférant à Gasmi. Au départ, c’était lui qui devait jouer, les douleurs qu’il avait ressenties lors du mini-stage de Tunis à l’arrière de la cuisse ont obligé le coach à réfléchir à une autre solution en pensant à titulariser Gasmi à l’occasion, d’autant que Ziaya avait écourté sa séance lundi dernier et s’était entraîné seul le mardi d’après. Mais depuis mercredi, le joueur avait récupéré, et avant-hier vendredi, soit la veille du match, le coach usmiste a pris la décision de compter sur lui.

Le boss sétifien, en abordant le sujet des recrues, donnera une appréciation sur les joueurs qui auront à renforcer l’effectif, en nous disant que les nouveaux seront en concurrence avec ceux qui sont dans l’effectif : «Il nous fallait du sang neuf et surtout de l’assurance, dans tous les compartiments.» S. B.

Saâdane a réuni son staff, puis les joueurs

Rabah Saâdane a provoqué hier matin deux réunions. La première avec son staff technique où il a été question de préparer le match et de faire le point sur le groupe à quelques heures du match. La seconde, c’est la réunion technique d’usage avec les joueurs où Saâdane a donné ses dernières directives.

Il retrouve Tchaker

Le cœur de l’ex-sélectionneur national a certainement dû battre très fort au moment il est rentré sur le terrain. C’était la première fois, en effet, où il revenait à Tchaker depuis qu’il a démissionné de son poste d’entraîneur national.

Retour de Ferhat Absent lors des deux derniers matchs pour cause de suspension, Zineddine Ferhat a effectué son retour hier à l’occasion de la finale de la Super Coupe d’Algérie. Le joueur a retrouvé son poste habituel sur le couloir droit alors qu’Andria a occupé le couloir gauche. C’est Baîtèche qui a fait les frais du retour de Ferhat. Bonne organisation Les responsables du stade Mustapha-Tchaker se sont habitués à organiser des matchs de grandes importances avec les différents rendez-vous de l’Equipe nationale. C’est ce qui explique, en effet, la bonne organisation hier autour du match de la Super Coupe d’Algérie.

Benmoussa à la place de Boudbouda Pour ce match, Velud avait besoin de joueurs en possession de tous leurs moyens. Ayant contracté une blessure à Tunis, Boudbouda n’a pas trop rassuré son coach même s’il avait repris les entraînements mercredi avec le groupe. Pour ne prendre aucun risque, il a préféré aligner Benmoussa au poste d’arrière-gauche. Plus haut sur le couloir gauche, il fait confiance à Andria.

Madoui : «Ce sont les joueurs qui ont fait que le stage ait été une réussite !»
e coach sétifien nous a dressé un bilan du stage qui va s’achever. Il lève un peu le voile sur la composante de l’équipe qui sera à l’appel de l’arbitre, ce samedi, contre l'USMA. «Un recrutement plutôt consistant» Nous sommes revenus, avec le coach de l’ESS, sur le recrutement qui a été fait jusque-là : «Au vu des challenges importants qui nous attendent, il était impératif de procéder à un recrutement consistant. Des joueurs comme Ze Ondo et Hameur Bouazza vont très certainement apporter de la qualité au jeu de l’équipe.» «Un gros volume horaire a été consacré au travail physique» Pour ce qui est du stage d’Espagne, l’entraîneur de l’ESS nous dira à ce sujet : «Ce stage a été une réussite, car

L

les joueurs ont consenti les efforts et les sacrifices nécessaires. J’ai consacré un gros volume au travail physique. Nous sommes arrivés à ce que l’ensemble de mes éléments ne soient pas loin du top sur ce plan et nous pouvons aborder la phase compétitive sans problème.» «Les matchs amicaux ne sont pas une fin en soi» Kheireddine Madoui nous dira que pour ce qui est des matchs amicaux que son équipe n’a pas disputé, cela n’avait qu’une importance secondaire. «Les matchs amicaux ne sont pas une fin en soi. Qui dit que si nous en avions disputé deux ou trois, les joueurs seraient dans des conditions réelles de compétition ? Il y a un travail qui a été fait durant ce stage et les joueurs en sont les premiers bénéficiaires.»

«Les titulaires d’un jour peuvent ne pas l’être le lendemain»

Nous avons voulu savoir ce qu’il en était de ses choix en ce qui concerne les joueurs qui auront à composer l’équipe qui aura à jouer à débuter samedi la phase retour. Le coach sétifien nous avouera que dans sa tête, elle commence à se dessiner : «Bien sûr que j’ai déjà en tête les noms de ceux qui seront titularisés lors de la finale de la Super Coupe et vous comprendrez que je ne vous les livrerai pas.» Madoui nous dira qu’il sera intransigeant sur ceux qui joueront : «J’ai tenu à être clair avec l’ensemble des joueurs et ils savent que les titulaires d’un jour peuvent ne pas l’être le lendemain. L’émulation due à la concurrence sera, pour moi, un des moteurs pour la motivation des

joueurs.» «L’équipe développera un football de qualité» «Comme toutes les équipes qui connaissent des changements durant la trêve hivernale, la nôtre a besoin de trouver cette nécessaire cohésion et ceci ne se fera qu’avec le temps et les matchs joués. Pour atteindre sa véritable vitesse de croisière, il faut que l’équipe fasse des matchs à enjeu. Je peux promettre aux supporters que l’ESS montrera un football de qualité et que nous ferons le maximum pour réaliser de belles performances. Nous prendrons les matchs comme ils viennent et pour le moment, notre seule préoccupation est l’entame de la phase retour. Toutes les équipes ne sont pas faciles à manier et nous les prendrons avec le plus grand sérieux.» Synthèse par B.G

Une tribune en plus pour les supporters de l’USMA Les supporters de l’USMA étaient nettement beaucoup plus nombreux que ceux de l’Entente. Les quatre tribunes qui leur ont été réservées n’ont pas suffi pour les contenir, et face à la fable affluence des Sétifiens, on a dû ouvrir une cinquième pour les Usmistes qui n’en ont occupé que la moitié pour ne pas être très proches des supporters de l’ESS. Les drapeaux du CSC et de l’USMB dans les tribunes usmistes Deux drapeaux du CSC et de l’USMB ont été accrochés hier dans les tribunes occupées par les supporters de l’USMA. Interprétation : les supporters du CSC et de l’USM Blida ont apporté leur soutien aux Rouge et Noir.

En amical
MCA 0
FC Utrecht 1

06

MCA :
FC Utrecht
Ent : Bouali

Djemili, Hachoud (Besseghier 68’), Zeghdane (Bensalem 73’), Bachiri, Bellaid, Daoud (Sayeh 81’), Ghazi (Boucherit 46’), Gherbi (Yachir 46’), Kacem, Djallit (Chita 78’), Bouguèche (Ouali 62’).

Ruitter, Van Der Maarel, Derijck, Bulthuis, Toornstra, Oar, Markiet, Diemers, Sarota, Schepers, De Ridder. Ent : Wouters

Contrairement au précédent match où il fallait faire une heure quarante de trajet pour rallier le stade Pinatar Arena, cette fois-ci la délégation mouloudéenne est arrivée à bon port au bout d’un quart d’heure de route seulement.

Un quart d’heure pour rejoindre le stade Camilo Cano à Nucia

Forts du match nul obtenu face au Cercle de Bruges mardi dernier, les gars du Mouloudia ont abordé cette deuxième et dernière affiche avec la ferme détermination d’obtenir la première victoire en terres ibériques. Mais comme lors du match précédent, les Algérois ont failli se faire surprendre dès le coup d’envoi lorsque De Ridder, face-à-face, bute sur Djemili qui a repoussé le cuir en corner. C’était la seule action des Hollandais qui signera le réveil des Mouloudéens.

beaucoup de regrets
Farid Daoud, au prix d’un slalom, place un tir qui passe juste à côté. Débute alors le festival des ratages des Algérois avec Bouguèche qui profite d’un corner parfaitement botté par Hachoud pour placer une tête juste au-dessus. A la 41’, Bouguèche parvient à se défaire du marquage avant de servir idéalement Djallit. Mais celui-ci, à l’image de sa saison, ratera l’immanquable en trouvant le poteau droit du portier hollandais. Juste avant la pause, Kacem mettra sur orbite Hadj Bouguèche libre de tout marquage. Alors que tout le monde sur le banc croyait à l’ouverture du score, Hadj va buter sur le dernier rempart qui le prive d’un but certain. En seconde mi-temps, Bouali effectuera cinq changements afin de leur donner leur chance à tous. A l’heure de jeu, sur un corner très mal renvoyé par la défense, Tommy Oar, à l’orée de la surface de vérité, décoche une frappe qui est allée se loger en pleine lucarne. Très atteints par cette ouverture du score, les Mouloudéens étaient dans l’incapacité de réagir. Malgré toutes la bonne volonté, la rencontre se soldera sur ce score de un but à zéro. Le Mouloudia aurait dû remporter ce match mais une nouvelle fois l’équipe a été trahie par une ligne avant qui manque cruellement d’inspiration et d’efficacité. De quoi susciter des inquiétudes pour la reprise du championnat. K. M.

Dimanche 12 janvier 2014

Une défaite et
N° 2522
www.lebuteur.com

Coup d’œil

MCA

De nos envoyés spéciaux en Espagne

Kamel Manane

Lakehal Mohamed

Yacine Selhani

Les camarades de Bouguèche, dès leur arrivée sur les lieux, ont trouvé le personnel de maintenance en train de tracer la pelouse. Un terrain aux dimensions moindre comparé à celui de Pinatar Arena. Mais la pelouse reste de très haute qualité au point de prêter à équivoque.

Le terrain plus exigu que Pinatar Arena

Professionnalisme oblige, le vestiaire de l’équipe et le banc de touche étaient ornés du logo du Mouloudia. Avec les organisateurs espagnols, il n’y a pas de place pour les approximations.

Le vestiaire et le banc de touche avec le logo du MCA

N’étant pas de leur génération, beaucoup ne se souviennent pas de Wouters en tant que joueur. Mais certains se sont souvenus de celui qui évoluait avec les Pays-Bas et qui a remporté le seul titre majeur avec les Orange.

Certains joueurs ont reconnus Wouters

Bouali : «Satisfait même si j’aurais aimé terminer le stage par une victoire»

«Nous avons joué aujourd’hui face à une bonne équipe algérienne. Le Mouloudia a été un très bon sparring-partner pour nous. Cela nous permettra de préparer au mieux le match de championnat face à Feyenoord Rotterdam. Nous avons été un peu pénalisés par l’exiguïté du terrain, mais dans l’ensemble je ne peux que me réjouir du jeu produit par mon équipe.»

Wouters : «Le Mouloudia a été un très bon sparring-partner»

Après mûre réflexion et concertation avec les dirigeants, Kamal Kaci-Saïd a décidé que l’équipe première continuera à recevoir ses adversaires au stade Omar-Hamadi. «Les joueurs ainsi que le staff technique souhaitaient une domiciliation au stade Tchaker car ils avaient envie de jouer sur du gazon. C’est sur cette surface que l’équipe s’exprime le mieux. Finalement, nous avons décidé de rester à Bologhine afin de préserver la sécurité de nos supporters. Je souhaite également que les autorités prennent en considération notre demande de recevoir au stade du 5-Juillet», nous dira Kaci-Saïd. K.M.

Kaci-Saïd : «On ne recevra pas à Blida pour préserver la sécurité de nos supporters»

Fidèles à leur image, les supporters néerlandais étaient nombreux hier à soutenir leur équipe. Une formation de quatrième division qui partageait le même hôtel que le Mouloudia a fait le déplacement. Ils étaient donc près de 500 fans à avoir pris place dans les travées du stade pour suivre le déroulement des événements. Durant la mi-temps, les organisateurs et responsables de l’équipe de Nucia ont honoré le Mouloudia et leur adversaire. Un fanion et une horloge avec le logo du club ont été offerts aux dirigeants du Mouloudia.

Les supporters néerlandais en force

Ghazi : «N’étaient les occasions manquées, on aurait gagné»

«Dans l’ensemble je suis assez satisfait de la production de mon équipe. On s’est créé aujourd’hui beaucoup d’occasions nettes de scorer face à un adversaire d’un meilleur calibre que le Cercle de Bruges. On aurait souhaité terminer le stage par une victoire. A présent, nous devons nous projeter vers ce match de championnat contre la JSMB.»

G

Les organisateurs ont honoré le Doyen

«Nous avons fourni un gros match face à une très bonne équipe hollandaise qui a reconnu nos qualités. Le plus important c’est qu’on a produit du jeu et qu’on s’est créé énormément d’occasions. N’étaient les occasions manquées on aurait gagné sans que personne ne trouve à re- La visite médicale aujourd’hui, dire. Nous avons fait une bonne préparation et terminé par une très la signature après L’attaquant ivoirien passera, aujourd’hui, la bonne prestation. Maintenant, notre départ sera le week-end prochain visite médicale, afin que les responsables du face à la JSMB.» club soient rassurés et éviter de revivre le scéK. M. nario vécu avec Hadj Aïssa. Par la suite, le

GL’attaquant ivoirien Paul Stéphane Dibi a débarqué, hier soir, à Alger en provenance de la capitale libyenne, lui qui a porté les couleurs d’Ennasr de Tripoli. Le joueur, qui a fait ses classes à l’ASEC Mimosa, en Côte d’Ivoire, a inscrit trois buts en cinq matchs disputés. Agé de 24 ans, cet avant-centre, qui est courtisé par le Mouloudia d’Alger, espère réussir avec le club, afin de décrocher un contrat professionnel en Europe.

Paul Dibi a débarqué hier
Rencontré à son arrivée à Alger, Paul Stéphane Dibi nous a déclaré : «J’ai joué pendant six mois en Libye, mais après avoir appris qu’un grand club comme le Mouloudia voulait s’attacher mes services, j’ai pris la décision de quitter la Libye pour venir jouer en Algérie et espérer embrasser une carrière en Europe.» «Je sais que le Mouloudia rencontre des problèmes en attaque. Si je suis là, c’est pour le régler. Mon métier est de marquer des buts. Je connais Effossa et Zabiaa qui m’ont beaucoup parlé du Mouloudia. J’espère que les négociations aboutiront avec mon agent.»

«J’ai laissé tomber la Libye pour le Mouloudia»

«Les buts, c’est mon boulot !»

Lors de son changement, Zeghdane n’était pas du tout content de sa prestation. Le latéral gauche n’a jamais été en mesure de jouer sur sa réelle valeur comme il l’avait fait contre le Cercle de Bruges.

Zeghdane dans un jour sans

Boucherit : «Pour une première, je suis satisfait de mon rendement» «Je suis très satisfait de mon rendement, surtout que je manque de

joueur négociera pas l’intermédiaire de son agent qui arrivera dans les jours à venir.

B. G.

Les Mouloudéens invités du consul

compétition et de repères. Je ne me suis pas senti étranger dans cette équipe du Mouloudia grâce à mes nouveaux partenaires. Nous avons fait un bon match. Nous allons travailler davantage pour être au top contre la JSMB.»

K. M.

A la fin de la rencontre, la délégation mouloudéenne a été l’invitée du consul d’Algérie à Alicante. M. Hadj Khellaf a donc convié les joueurs à un dîner dans un restaurant huppé situé sur le port d’Alicante. K. M.

Metref rejouera au mois de mars
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Dimanche 12 janvier 2014

MCA

N° 2522

07
De nos envoyés spéciaux en Espagne

C

Après avoir effectué quelques exercices hier matin, Metref reprendra la course aujourd’hui durant une vingtaine de minutes, et c’est le programme qu’il suivra quotidiennement tout en effectuant le renforcement musculaire de son genou, lorsqu’on sait qu’il est à l’arrêt depuis le mois d’octobre dernier suite à la méchante blessure qu’il avait contractée face au CRB. Une fois sa rééducation achevée, Metref fera de la préparation physique afin qu’il soit au meilleur de sa forme lorsqu’il reprendra la compétition en mars, au milieu de la phase retour du championnat. De son côté le joueur a hâte de retrouver le chemin des terrains, lui qui a vécu une certaine pression ces derniers temps, car tout le monde lui demandait de revenir vite pour aider le MCA.

Il va courir à partir d’aujourd’hui et suivra un programme spécifique

omme nous l’avions rapporté dans notre précédente livraison, Hocine Metref était de retour à Benidorm après avoir passé deux jours en France pour passer des tests médicaux approfondis afin de se rassurer sur l’évolution de son état de santé. Il était en contact avec les responsables du club, et il les a rassurés au sujet du diagnostic qui lui a été favorable. Une fois à l’hôtel, il a discuté avec son coach et le manager général du club, avant de prendre place avec ses coéquipiers et discuter, avant de se rendre au restaurant pour le dîner. Metref avait le sourire accroché au visage, rassuré par son rétablissement définitif. Cette fissure au genou n’est plus qu’un mauvais souvenir pour le milieu de terrain du MCA, et il ne lui reste qu’une légère tendinite à soigner et qui ne pourra en aucun cas remettre en cause son rétablissement. Quant à son retour à la compétition, il sera pour le mois de mars prochain, ce qui a aussi rassuré son coach lorsqu’on sait que le MCA a besoin de ses services, notamment dans l’animation du jeu.

«Le contrôle médical est rassurant»
Vous êtes revenu de France après avoir passé un contrôle médical… Comme vous le savez je me suis déplacé en France pour effectuer un contrôle médical approfondi au sujet de l’évolution de mon état de santé, car je voulais me rassurer après avoir entamé la rééducation ici en Espagne où j’ai suivi un programme bien tracé. Est-ce que vous êtes parti sur proposition de l’équipe ? Non c’est de ma propre initiative et j’ai quitté le stage de préparation pour effectuer ce contrôle médical après avoir eu l’accord du président et du manager général. C’est Belaid qui m’a recommandé ce médecin et je ne vous cache pas que c’est un très bon médecin. Malgré le fait que le staff médical du Mouloudia était aux petits soins pour moi et a fait ce qu’il fallait faire, je voulais juste faire ce contrôle, car en France ils ont les moyens nécessaires qui font la différence. J’ai passé donc des examens approfondis dont le Biodex et tous les résultats étaient satisfaisants. Pour quelle raison avez-vous décidé de l’effectuer à cette période ? Après avoir achevé la rééducation, il fallait bien que je pense à courir et je ne voulais prendre aucun risque car si je rechute cela signifie la fin de saison pour moi. En effectuant des tests médicaux, j’ai eu le feu vert du médecin pour commencer à courir et j’ai couru une vingtaine de minutes sous son contrôle sans que je ne ressente aucune douleur, ce qui m’a rassuré à plus d’un titre. Quelle est la suite du programme de votre préparation ? Maintenant que je suis de retour, le médecin que j’ai consulté en France a établi un diagnostic qu’il communiquera à notre médecin et je vais entamer un programme bien défini en commençant par courir à raison de vingt minutes par jour, car il ne faut pas

Kamel Manane

que je brûle les étapes. Par la suite, la charge de Lakehal Mohamed travail sera augmentée progressivement. Peut-on dire donc que cette méchante blessure n’est qu’un mauvais souvenir ? Oui, le diagnostic du médecin était rassurant et cette fracture du genou Yacine Selhani est consolidée, il reste une tendinite dont l’origine est le coup que j’ai reçu face au CRB, mais cela ne pourra représenter aucun danger pour moi comme l’a dit le médecin, elle nécessite juste du temps pour disparaitre. On sent que vous êtes soulagé… Je ne vous cache pas que je suis soulagé car j’étais un peu dans le flou et je redoutais une rechute, c’est pour cette raison que me suis un peu inquiété, d’autant plus que tout le monde se demandait quand j’allais reprendre la compétition car le club a aussi besoin de mes services. Maintenant que tout est clair, le médecin en France m’a confirmé que je pourrai reprendre la compétition en mars. Entretien réalisé par Kamel M.

Sayeh et Metref assistent à la réunion

K.M.

Reda Sayeh et Hocine Metref qui n’étaient pas concernés par le match ont aussi assisté à la réunion technique d’avant match. Une manière pour Bouali d’encourager Metref. Quant à Sayeh, il n’a sans aucun doute pas voulu le priver de l’ambiance du groupe, lorsqu’on sait qu’il terminera la saison au CSC.

Bouguèche, un capitaine sans brassard

Utrecht a présenté un nouveau joueur

C’est avec un brassard virtuel que Hadj Bouguèche a abordé le match d’hier. Un détail de taille que l’arbitre de la rencontre n’a toutefois pas remarqué alors que l’Européen a souvent le souci du détail.

G G G

Musculation pour Yahia Chérif GN’étant pas concerné par le match du moment qu’il est suspendu face à la JSMB, Sid-Ali Yahia Chérif a dû se contenter hier d’une séance de musculation. L’après-midi, il était sur le banc pour soutenir et encourager ses partenaires. Footing pour Fabre, Metref et Aksas GLes trois joueurs, Fabre, Metref et Aksas ont eu droit à une séance de footing pendant que leurs camarades s’échauffaient pour la rencontre.

Les actionnaires d’Utrecht présents
Ils étaient près de 35 actionnaires du FC Utrecht à avoir pris place dans les gradins du stade pour suivre la partie.

Riijers a joué avec Zidane à Courtrai

Boucherit fait bonne impression

A la mi-temps, les responsables du club néerlandais ont profité de cette belle opportunité pour présenter une nouvelle recrue sous un tonnerre d’applaudissements. Les actionnaires doivent espérer que l’investissement sera très rentable au club.

L’incorporation de Sayeh intrigue

Incorporé en seconde mi-temps à la place de Ghazi, Antar Boucherit faisait ses débuts sous les couleurs du Mouloudia. Pour une première, le joueur s’en est pas mal tiré. Pour la petite histoire, c’est avec le maillot d’Aksas floqué du numéro 4 que l’ex-joueur du CSC s’est produit hier face aux Hollandais.

Les joueurs ont suivi un match des jeunes GArrivés plus tôt que prévu, les joueurs du Mouloudia ont profité de l’occasion pour suivre une rencontre des jeunes catégories qui se déroulait sur un terrain annexe. Bouguèche et les siens ont été émerveillés par la qualité technique et la maîtrise du jeu des futurs talents.

Les Mouloudéens font preuve de courtoisie
L’animateur du match a demandé aux responsables du MCA s’ils voulaient être les premiers à être présentés au public. Mais par respect à leur adversaire, les Mouloudéens ont laissé le soin à l’animateur de commencer les présentations avec les joueurs du FC Utrecht.

L’un des actionnaires répond au nom de Scharpane Riijers. Ce dernier a la particularité d’avoir joué avec Djamel Zidane au KV Courtrai. D’ailleurs, l’ancien joueur a longuement discuté avec Kamel Kaci Saïd, lequel a pris place avec les actionnaires hollandais.

G

Les observateurs présents n’ont pas du tout compris l’utilité d’avoir incorporé Réda Sayeh alors qu’il ne fait plus partie de l’effectif. Bientôt prêté au CSC, Sayeh ne devait pas prendre part à cette affiche. A moins qu’il y ait anguille sous roche. Peut-être aussi que Bouali voulait donner l’occasion à Sayeh de quitter le club sur une bonne note.

Un minime algérien qui joue à Nucia a pris des photos avec le Mouloudia GProfitant de l’occasion, un minime qui évolue à Nucia, a profité de la venue du Mouloudia pour prendre des photos avec les joueurs du club. Le jeune talent était accompagné de ses parents, heureux de croiser le chemin des Mouloudéens.

La nouvelle collection 2014 présentée à la fin du match
A la fin de la rencontre, l’équipementier du Mouloudia a profité de l’occasion pour présenter la collection 2014 qui sera arborée par les Algérois à partir du week-end prochain. Un maillot blanc et un autre vert ont été présentés au public. D’ailleurs, le Mouloudia sera tout de blanc vêtu face à la JSMB, samedi prochain, à Bologhine.

G

Une rencontre sous les projecteurs GBien que le coup d’envoi de la partie ait été donné à 15 h, le temps grisâtre a contraint les organisateurs à allumer les projecteurs. Impensable en Algérie surtout lorsqu’on joue l’après-midi.

08

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Après une longue recherche, Kamel Kaci Said a pu dénicher l’oiseau rare tant recherché par le MCA qui n’est autre que le Kenyan Edwin Lavasta qui évolue au Gor Mahia et qui est l’étoile montante du football kenyan. Agé de 21 ans seulement, Edwin Lavasta est un attaquant redoutable, doté d’une puissante frappe, d’un bon jeu de tête mais aussi d’une certaine habileté à manier la balle avec les deux pieds. Son jeune âge lui offre l’opportunité de faire exploser son talent avec le MCA, et postuler à une grande carrière professionnelle en Europe. En joueur confirmé, Edwin Lavasta a pris part aux derniers éliminatoires de son équipe, et c’est pour cette raison que le Mouloudia le recrutera sans lui faire passer des essais. Le joueur est attendu aujourd’hui à Alger vers 13h en provenance de Dubaï. Il sera conduit directement à l’hôtel pour qu’il puisse se reposer avant de discuter dans la soirée avec le manager général du club, Kamel Kaci Said, qui sera de retour à Alger aujourd’hui avec la délégation du MCA.

Edwin Lavasta sera la deuxième recrue du Mouloudia

Le buteur de Gor Mahia et du Kenya est attendu aujourd’hui à Alger

«On trouvera un accord à propos de mon salaire»

Fabre
Coup d’œil
Au MCA, et même si on fait toujours confiance à Fabre et on se montre confiant à le voir s’imposer une fois que la chance se présente pour lui, on ne pouvait se permettre d’offrir un salaire mensuel qui dépasse les 200 millions de centimes à un gardien de but qui s’est retrouvé sur le banc depuis l’entame de la saison. Tout en se montrant compréhensif envers les dirigeants, Fabre a accepté à ce que son salaire soit revu à la baisse et tout sera finalisé à Alger.

MCA

De nos envoyés spéciaux en Espagne

Kamel Manane

Lakehal Mohamed

Juste après la proposition au MCA des services du joueur, le manager du club, Kamel Kaci Said, a eu l’idée de prendre attache avec le sélectionneur du Kenya qui n’est autre que

Adel Amrouche a rassuré Kaci Said et Bouali

l’Algérien, Adel Amrouche. Ce dernier a tenu un langage rassurant à Kamel Kaci Said mais aussi Fouad Bouali avec lequel il a discuté. Adel Amrouche leur a affirmé qu’il s’agit d’un bon joueur et que le Mouloudia ne regrettera jamais de l’avoir engagé. En plus qu’il l’ait sous sa coupe en sélection, Adel Amrouche le suit régulièrement en championnat et c’est pour cette raison que son recrutement représente une occasion en or à ne pas manquer. Un autre atout que le joueur fera valoir c’est le fait que le championnat local vient juste de s’achever et le joueur est ainsi compétitif et pourra rendre d’énormes services au MCA dès sa qualification. Ainsi tout porte à croire qu’Edwin Lavasta sera la seconde recrue du MCA après Antar Boucherit. K.M.

«Effectivement j’ai eu une discussion avec Adel Amrouche qui connait bien les qualités du joueur, et son langage m’a rassuré, car c’est un collègue qui ne va tout de même pas me dire le contraire si Edwin Lavasta n’était pas un bon joueur. Par son statut d’international et son jeune âge et après que Amrouche m’ait rassuré sur sa valeur en évoquant ses qualités dans un langage technique, je pense que ce joueur est l’attaquant qu’il nous faut et qu’il apportera le plus que l’on recherche» dira Fouad Bouali.

Bouali «Adel Amrouche m’a rassuré au sujet des qualités d’Edwin Lavasta»

Vous étiez ménagé à l’entraînement… Après avoir contracté une légère blessure du dos, le médecin du club ne voulait pas prendre de risque pour moi, et c’est pour cette raison que j’étais ménagé. Il était donc préférable pour moi de suivre un programme d’entraînement spécifique afin que je puisse reprendre les entraînements le plus vite possible avec le groupe. Il semble bien que le Mouloudia veut revoir votre salaire à la baisse du fait que vous ne jouez pas… Oui, le manager général a discuté avec moi et on essaye de trouver un accord à propos de mon salaire. Je trouve ça normal car je ne joue pas comme vous dites. Il est vrai que je suis embêté par le fait de ne pas jouer, mais les choses se passent bien avec Djemili, car nous sommes ici tous les deux pour travailler et le football est notre métier. Vous acceptez donc que votre salaire soit réduit… Vous savez il y a une bonne entente entre les joueurs et la direction qui essaye de nous mettre dans de bonnes conditions. Aussi, il faut qu’on accepte de jouer le jeu, et le fait que je ne sois pas titulaire ne plaide pas en ma faveur et il faut accepter qu’on réduise mon salaire mais on va en discuter et trouver un accord qui arrange les deux parties. Le gardien du Cercle de Bruge, Joris Delle, que vous connaissez, s’étonne de vous voir sur le banc et croyait que vous étiez titulaire au MCA… En football il y a des hauts et des bas et il faut savoir accepter les choses telles qu’elles sont. Lorsque j’ai quitté Clermont foot pour aller au RC Lens, j’ai débuté la saison comme remplaçant, avant de gagner ma place de titulaire et détrôner Kessaroui. Il y avait donc de la concurrence et je vais attendre ma chance. Il est vrai que c’est difficile de vivre cette situation, mais en football cela fait partie des aléas du métier et une fois de plus je vais travailler davantage pour prouver ma valeur. Entretien réalisé par Kamel M.

Yacine Selhani

Le programme de la journée affiché dans le hall

Pub

Bien que Bouali ait discuté de tout avec ses joueurs lors de la réunion technique, au sujet de cette rencontre, il a veillé à ce que le programme de la journée soit affiché dans le hall de l’hôtel Albir Garden. Le programme en question était détaillé et une critique du match était même au menu après la rencontre sans prendre en considération le résultat.

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DE LA WILAYA DE TAMANRASSET NIF : 41.10.14.0000.110.68

Adresse : Hey essalem Tamanrasset - Téléphone : 029.34.44.31 - Fax : 029.34.23.17

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 01/2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

«Si on n’a pas recruté un attaquant étranger jusqu'à présent c’est pour la simple raison qu’on ne pouvait tout de même pas ramener des joueurs qui ne seraient pas supérieurs aux nôtres. Pour ce qui est d’Edwin Lavasta je confirme que nous l’avons contacté et il sera à Alger dès ce dimanche. C’est un très bon joueur et j’ai vu ses vidéos dans lesquelles il a montré de bonnes choses. J’ai pris donc attache avec mon ami Adel Amrouche qui est son sélec-

Kaci Said «Ce sera notre seconde recrue»
«On pourra aussi engager Dibi Paul»
tionneur au Kenya et qui m’a conseillé de le prendre. C’est pour cette raison qu’Edwin Lavasta sera notre seconde recrue et il signera son contrat à Alger» dira le manager général Kamel Kaci Said.

La direction des services agricoles de la wilaya de Tamanrasset lance un avis d'appel d'offres national ouvert concernant : Fonçage de 990 ml de forages à In Guezzam et Tidikeit Lot n° 01 : Fonçage de 350 ml Lot n° 02 : Fonçage de 320 ml Lot n° 03 : Fonçage de 320 ml

«En plus d’Edwin Paul qui sera avec nous, on attend l’arrivée à Alger de l’attaquant Ivoirien d’Al Nasr, Dibi Paul.

Pour ce qui est de ce joueur, il sera soumis à l’essai à l’entraînement et on pourra être fixé sur son niveau. S’il donne satisfaction on va aussi l’engager pour avoir des doublures de taille en attaque. Je pense qu’il va réussir, car à travers son CV et ses vidéos il semble bien que c’est un bon joueur, mais on doit tout de même le voir à l’œuvre» conclut Kaci Said

Les entreposes qualifiées ou les représentants dûment mondâtes dans le domaine hydraulique ( Activité principale ou secondaire ) et intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier des charges gratuitement auprès de la Direction des services agricoles de la wilaya de Tamanrasset Hey essalem Tamanrasset Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes -Le cahier des charges (Technique et Financier signé et paraphé) comprenant tous les renseignements -les pièces fiscales et parafiscales, registre de commerce, extrait du casier judiciaire et certificat de qualification et classification, liste des moyens humaines et matériels (Avec justification), les références de l'entreprise et le planning de réalisation, attestation de dépôt des comptes sociaux pour les sociétés morales et toutes les pièces exigées par le cahier de charge Les offres seront présentées scindées en une offre technique (enveloppe A), une offre financière (enveloppe B) dont le contenu est décrit dans le cahier des charges sous double enveloppe, l'enveloppe extérieure devra être anonyme et porte la mention suivante :

K.M.

Direction des services agricoles de la wilaya de Tamanrasset AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL OUVERT N° 01/2014
Lot n° 01 : Fonçage de 350 ml Lot n° 02 : Fonçage de 320 ml Lot n-° 03 : Fonçage de 320 ml Fonçage de 990 ml de forages à In Guezzam et Tidlkelt

Apparemment, Fouad Bouali veut instaurer une nouvelle mentalité au Mouloudia, où rien n’est laissé au hasard. Bien qu’il ne s’agisse que d’un match amical que l’équipe allait jouer face au FC Utrecht, le coach du MCA a tenu une réunion technique la veille de cette confrontation pour discuter le volet tactique et parler de la stratégie de jeu de l’adversaire. Une manière de mettre ses poulains dans le bain du match, et leur faire sentir son importance, afin qu’il soit assimilé à une rencontre officielle. La réunion n’a pas tardé et Bouali a insisté auprès de ses joueurs pour réaliser un bon résultat et tenir compte de la nécessité de préserver cette dynamique de groupe.

Bouali a tenu une réunion technique pour préparer le match

Le coach Fouad Bouali a tenu aussi à ce qu’une balade soit programmée le jour de la rencontre et elle a eu lieu à 9h30 juste après le petit-déjeuner. Comme c’est le cas lorsque l’équipe s’apprête à jouer un match de championnat. Ainsi, l’entraîneur du Mouloudia a voulu simuler les mêmes conditions et c’est la meilleure façon pour préparer le match de la JSMB.

Une balade de santé à 9h30

La durée accordée aux soumissionnaires pour préparer leurs offres est fixé è trente (30) jour à partir de la première parution du présent avis dans le BOMOP et/ ou la presse nationale.

(A NE PAS OUVRIR)

Le dépôt des offres aura lieu le dernier jour de préparation des offres jusqu'à 14H00 l'heure limite au secrétariat de la Direction des services agricoles de la wilaya de Tamanrasset Hey essalem Tamanrasset, si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 90 jours plus la durée de préparation des offres à partir de la date de dépôt des offres Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance publique d'ouverture des plis (offres techniques et financiers) qui se tiendra le jour de dépôt des offres qui correspond au dernier jour de préparation des offres à 14H30 au siège de la Direction des services agricoles de la Wilaya de Tamanrasset

Anep : 101 336 / Le buteur du 12-01-2014

«El Amali ne sera pas libéré»

USMH

Coup franc

Ligue 1

www.lebuteur.com

Laïb persiste et signe

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

Les blessures,

09

le casse-tête de Charef

C

oncernant le joueur El Amali qui insiste à quitter l’USMH pour rejoindre l’ASO, la direction du club harrachi, à sa tête le président Laïb, a décidé que le joueur ne sera pas libéré, avant la fin de son contrat. Laïb en personne nous l’a confirmé : «El Amali ne sera pas libéré. Nous ne reviendrons pas sur notre décision.»

Interrogé sur la rumeur faisant état de son refus de quitter la présidence et que certains parmi les actionnaires ont propagée, Mohamed Laïb a apporté un démenti : «Comment pourrais-je refuser de partir, alors que c’est moi qui ai décidé de démissionner ? C’est insensé voyons ! Mais ce qui est utile de dire, c’est que les choses doivent se faire dans les règles.» Prié de nous éclairer un peu sur ses véritables intentions, Laïb dira : «Je tiens à dire que ma décision de

«Je ne m’accroche pas au poste, c’est moi qui ai décidé de démissionner»

démissionner est irrévocable et que j’attends l’assemblée générale des actionnaires pour élire un nouveau conseil d’administration. A partir de là, on procèdera à l’élection d’un nouveau président du conseil d’administration. Sitôt fait, on ira chez le notaire pour rétablir les statuts de la SPA en mentionnant les noms des membres du nouveau conseil d’administration, et sa tête le président. Une fois que tout cela sera fait, on fera la passation des consignes.»

«J’attends que mon successeur soit élu»

Si la chance a souri à DouComme prévu, les Harrachis ont affronté, hier soins matin au stade communal de Cherchell, l'équipe de kha et Belkaroui, le latéral droit Par ailleurs, Azzi s’est contenté Hadjret Enouss, dans une rencontre amicale très Boulekhoua, qui a joué seulement de soins. C’est dire que sa participlaisante. Face à des Harrachis supérieurs dans tous une demi-heure, hier en amical, a pation pour le prochain match les compartiments, les joueurs adverses ont essayé de faire de la résistance, en vain. Sylla, Younès, dû quitter le terrain, suite à une reste incertaine. «Pour le moAbid, Amer Yahia, Belaaroussi et Mebarki ont été les blessure. En effet, le joueur en ment, ma participation n’est pas buteurs. Au-delà de la large victoire, c'est surtout la question pourrait ne pas être manière qu'il faudra retenir de ce match à sens encore confirmée et j’attendrai les unique, tant les Jaune et Noir étaient supérieurs à leur prêt pour la reprise du prochains jours pour voir l’évolution adversaire du jour dans tous les domaines. championnat. de ma blessure.»

USMH 7 - Hadjret Ennous 0

Boulekhoua rechute

«Quand au directoire mis en place, je dois dire que c’est une option illégale, du point de vue règlementation. Concernant le choix de trois personnes qui composent ce soi-disant directoire, cette décision a été prise pour permettre aux éventuels investisseurs d’avoir un interlocuteur parmi les actionnaires.» N. R.

«Le directoire mis en place a un rôle restreint»

Cette rencontre a connu l'absence de Mazari qui a été autorisé à prendre encore une autre journée de repos. Le peu que l'on puisse dire est que le défenseur central harrachi devrait reprendre le chemin des entraînements ce matin. Le premier responsable à la barre technique, qui a aligné tous ses joueurs, n'a pu compter sur les services de Mazari et Boulekhoua. Ce dernier, qui ne s'est pas entraîné, a été laissé à l'hôtel. Mazari pour sa part, souffrant d’une angine, a été transféré en urgence à l'hôpital pour bénéficier des premiers soins. Heureusement pour lui qu’il n’a rien de grave.

Azzi aux

Dahmani viendra en sponsor

La réunion qui a eu lieu avant-hier entre les actionnaires et les prétendants à la succession de Laïb, entre autres Lefki, Alik et Dahmani, n’a rien apporté de nouveau. Aucun d’entre eux n’a avoué son désir d’investir au sein de la SPA. Toujours est-il que les négociations entre les deux parties avancent lentement mais dans le bon sens, mais on n’est pas encore parvenu à un accord définitif. Ce qui est certain, c’est que cette réunion s’est déroulée dans une très bonne ambiance. C’est le président Laïb qui a ouvert les débats, après avoir salué tous les présents et souhaité la bienvenue à Allik, Lefki et Dahmani. Le premier responsable du club a préféré entamer son discours en parlant de la situation actuelle du club. En fait, il voulait surtout prouver à tous les présents que la situation actuelle du club n’est pas aussi catastrophique qu’on veut le faire croire et que sa gestion depuis sa prise en main est des plus normales. Laïb a même donné quelques chiffres concernant les dettes actuelles du club. Par rapport à ce que nous ont fait savoir certains actionnaires présents à la réunion, Allik, Lefki et Dahmani ont été surpris d’apprendre que les dettes du club concernent uniquement quelques mois de salaires impayés. Contrairement à ce que l’on avait pensé, concernant la venue de Dahmani que beaucoup voyaient comme futur actionnaire majoritaire, finalement il n’en sera rien. En effet l’ex- patron

La réunion tant attendue a accouché d’une souris
Le CSA, ce grand problème !

Interrogé par nos soins, Mazari a tenu à nous dire qu’il a été mis KO à cause d’une angine et qu'il ne pouvait même pas assister au match amical. A ce sujet, il Mebarki dira : «Je ne me sentais donne pas bien et je savais qu’il m'était impossisatisfaction ble de prendre part Auteur d’un des sept buts marà ce match amical. qués par l’USMH, Mebarki, la nouvelle J'ai donc demandé recrue, a rendu, hier, une copie quasi à l'entraîneur de parfaite. Une production qui doit confor- m’autoriser à rester les responsables de l'USMH dans leur ter à l'hôtel. Comme j’ai eu décision de l'avoir recruté. L’ex- joueur des difficultés resde l’ASMO et de la JSMB est parvenu, piratoires, j'ai deen un laps de temps très court, à mandé à ce qu'on convaincre les quelques supporm'évacue à l'hôpital. Dieu merci, je me sens ters qui ont assisté à la mieux.» rencontre.

Mazari : «Je n’ai pas pu jouer à cause d’une angine»

du club harrachi n’a pas manqué de dire que l’USMH est trop grande et que sa valeur est inestimable. «Notre club vaut beaucoup plus que 1,2 milliard de centimes. Nous devons augmenter au moins de dix fois le capital social. Cela ne veut pas dire que les actionnaires à 100 millions n’ont pas le droit d’avoir des actions, mais le capital de la SPA doit augmenter.»

Lefki brigue la présidence du CSA

de la formation de l’équipe du WR Bentalha viendra en tant que sponsor. Il l’a d’ailleurs avoué à tous les présents lors de la réunion tenue vendredi soir. Par contre, le patron du groupe «Bonnal» n’a rien déclaré concernant le montant exact qu’il versera au profit du club harrachi.

Lefki : «La situation du club n’est pas catastrophique, ça nous encourage à venir»
candidature.

La durée du stage sera réduite
n dirait bien que la direction regrette déjà sa décision d’avoir opté pour Biskra, afin d’effectuer son stage hivernal au lieu du premier lieu proposé en Espagne. En effet, le club, après huit jours passés au sud-est du pays, s’est résigné à regagner la ville de Larba. La raison de ce retour prématuré est que l’équipe n’est pas arrivée à trouver des formations dans le coin pour pouvoir organiser des rencontres amicales. Hormis la formation du CAB qui a déjà croisé le fer avec le groupe des Bleus, il y a deux jours, les équipes de bon niveau se font rares dans la commune. C’est donc hier aprèsmidi que le groupe a pris le chemin du retour vers Larba, un scénario similaire à celui de la saison 2011-2012 où l’équipe s’est trouvée dans les mêmes conditions, avant d’opter pour

RCA

Parmi ceux qui ont assisté à la réunion, Mohand Ameziane Lefki a, lui aussi, avoué son intention de revenir aux affaires du club. Prenant la parole, l’ancien président de l’USMH a faire part de son désir de revenir aux affaires du club, mais n’a soufflé mot sur ce qu’il compte apporter de concret. Il était attendu qu’il donne un aperçu sur ses intentions de venir en sponsor ou en investisseur. Finalement, il s’est abstenu. En fait, l’ancien président de l’USMH serait intéressé par le poste de président du CSA. Il n’attend que l’assemblée générale élective pour annoncer sa

Joint par nos soins, hier en fin de matinée, Lefki nous dira : «D’abord, je dois dire que nous sommes très contents de l’accueil que nous ont témoigné les actionnaires. Tout s’est bien déroulé. Pour cette première réunion, on voulait surtout connaître la situation actuelle du club, avant de s’engager. Après avoir écouté le président Laïb qui a éclairé la situation du club, on a conclu que les choses n’étaient pas catastrophiques. Certes, il y a un problème d’argent, mais il n’y a pas de grosses dettes. A mon avis, quelque quatre milliards suffiront pur redresser la situation et terminer la saison sans souci. Donc, je dirais que c’est encourageant.» Pour conclure, l’ancien président

Il faudra faire une estimation de la valeur du club

Pour tous ceux avec lesquels on a discuté, la grande majorité nous ont fait part du problème du CSA. «Tant que la situation du CSA n’est pas claire, rien ne pourra se faire. Il faut que les choses s’éclaircissent au sein du CSA, car il y a deux bilans financiers qui n’ont pas été présentés, ceux de 2011 et 2012. Il faut donc réorganiser le CSA. Cela doit passer par la tenue d’une assemblée générale ordinaire pour le faire», nous a déclaré Bouslimani, un des membres actionnaires.

Les membres de l’AG devront élire un président du CSA et choisir un commissaire aux apports qui fixera une estimation de la valeur du club. Cela prendra du temps, mais on est obligé de procéder de la sorte en vertu de la règlementation. Quand tout cela sera fait, on procédera encore une fois à l’ouverture du capital pour permettre aux éventuels investisseurs d’investir au club. N. R.

O

Après ce changement survenu dans la préparation, les coéquipiers de Herrouche ne devront pas perdre beaucoup de temps pour reprendre son travail. Déjà un match amical a été programmé pour demain contre la formation de Chéraga, la JSMC.

Le RCA pourrait affronter la JSMC demain
un retour afin de terminer sa préparation.

C’est seulement après leur retour à Larba que le groupe du RCA se complètera. En effet, les deux éléments qui ne se sont pas rendus au stage à Biskra, à savoir

M’changama et Abbès arriveront aujourd’hui

M’changama et Abbès, sont attendus aujourd’hui à l’aéroport d’Alger, en provenance de France. Ils intégrerons le groupe aujourd’hui, nous a fait savoir notre source.

10

Dimanche 12 janvier 2014

Chouih «Aujourd’hui nous sommes prêts à tourner la page»
N° 2522
www.lebuteur.com

Coup de vent

CRB

Le portier du CRB, Chouih, pourrait bien manquer le match d’aujourd’hui face à Merouana, selon les informations qui nous sont parvenues, le gardien souffrirait d’une grippe qui le cloue au lit depuis hier. Rappelons que Chouih vient tout juste de rejoindre le groupe à la préparation après avoir Messaoudi, convolé en un retour en justes noces. forme Le latéral droit du CRB, Messaoudi, a connu une première partie de saison très délicate. Ce dernier après avoir été marginalisé par l’ancien coach Gamondi en début de saison avait été obligé de s’éloigner des terrains alors qu’il commençait à faire quelques apparitions et ce, en raison d’une blessure au genou qui l’a fait passer sur le billard.

Chouih souffre d’une méchante grippe

Harkat est enfin là !
Il s’est entraîné l’après-midi «Je suis revenu pour aider mes camarades»

Comment est l’ambiance dans le groupe en ce moment ? A mon arrivée à Sétif, j’ai retrouvé un groupe complètement investi dans sa préparation. Avec le nouveau staff en place il y a quelques changements dans la manière de travailler, je pense que c’est tout à fait normal, à chaque entraîneur sa touche personnelle. Pour ce qui est de l’ambiance, c’est une vraie ambiance de travail qui règne ici. Vous étiez présent lors de la défaite concédée face à l’ASK, que pouvez-vous nous dire à ce propos ? C’était un match qui aura servi à l’entraîneur d’avoir une première idée sur l’intégralité du groupe. Je ne pense pas que mes camarades qui ont pris part à la partie avaient la tête au score, il s’agit d’une répétition qui a servi à chacun de s’arrêter sur sa forme physique. A mon avis en dépit du revers je pense qu’il y a beaucoup de points positifs à relever de la

N’ayant pas pu prendre part à la séance matinale, Harkat tout juste après son arrivée n’a pas perdu de temps pour se remettre au travail. Ce dernier avait rejoint le groupe belouizdadi à la séance de préparation de l’après-midi.

Le défenseur du CRB, Harkat, repêché en fin de semaine dernière par la direction du club jugeant que le joueur pourrait encore être utile dans l’effectif de Iaïche, est arrivé hier dans la matinée à Sétif pour reprendre la préparation avec le groupe belouizdadi.

Le défenseur du CRB, en dépit de la fatigue du voyage, a bien accepté de nous accorder une déclaration sur sa situation au CRB. «La direction m’a contacté il y a quelques jours pour me proposer de retourner m’entraîner avec le club. Je me suis entretenu avec Malek et il m’a fait savoir qu’il avait toujours besoin de mes services dans l’équipe, donc j’ai accepté. Je suis aujourd’hui ici pour tenter d’apporter un plus dans l’équipe qui a besoin de tous ses joueurs pour sauver sa saison.» L. A.

A l’occasion de son retour en compétition dans la rencontre amicale face à l’ASK, nous avons pu voir le joueur en question qui nous déclara : «Cela fait du bien de rechausser ses souliers après plus d’un mois d’absence. Cette partie m’a permis d’avoir quelques minutes dans les jambes mais aussi de m’arrêter sur ma forme physique, il y a une grande amélioration dans ce stage, c’est ce que j’ai constaté. Il est vrai que je ne suis pas à 100 % de mes capacités mais ça viendra avec les semaines.»

«Cela m’a fait beaucoup de bien d’avoir du temps de jeu»

Dans les changements que pourrait apporter Iaïche dans le compartiment défensif, on envisagerait la titularisation de Khelili. En moyenne forme durant ce stage en raison de quelques soucis physiques, le défenseur central du CRB semble avoir repris des couleurs depuis quelques séances. C’est donc l’occasion pour s’arrêter sur la forme du joueur et lui donner du temps de jeu dans les jambes avant le prochain match du RCA. Khelili demeure un élément essentiel dans l’axe central de l’équipe depuis le début de la saison, son retour à la compétition est donc crucial pour son équipe.

Khelili pourrait effectuer son retour

partie. Un exemple de ces points positifs ? Déjà la forme physique des joueurs, qui en dépit de la fatigue due à un programme chargé, ont tenu le coup. Aussi l’apport des nouveaux éléments a donné un second souffle à l’équipe dans la deuxième partie. Une autre confrontation vous attend face à Merouana, celle-ci sera peut-être un peu plus importante vu que c’est la dernière répétition avant le RCA, n’estce pas ? Effectivement, cette rencontre sera importante parce que c’est durant cette partie que certaines places se gagneront, c’est pourquoi il faudra être au rendez-vous. Aussi, comme vous l’avez dit, c’est notre dernière chance de préparer le RCA, donc il faudrait mettre en place quelques mécanismes pour les reproduire en match officiel. Ne vous dites-vous pas qu’une victoire sera aussi importante, ne serait-ce que pour regagner un peu confiance en vous avant la confrontation ? A l’approche d’une rencontre aussi importante que celle de l’Arbaâ je pense qu’une victoire nous ferait beaucoup de bien, surtout quand vous voyez notre situation en championnat avec 7 rencontres sans victoire. C’est ce que nous tenterons de faire, sinon ce n’est pas la fin du monde, nous avons encore une semaine pour préparer le match et nous en profiterons pour réparer nos lacunes. En parlant de cette mauvaise série lors de la phase aller, avez-vous réussi à assimiler cette mauvaise phase ? Il le faut de toute façon. L’arrêt du cham-

Merouana, la dernière répétition avant le déplacement à l’Arbaâ

pionnat nous a fait beaucoup de bien, aujourd’hui je parle au nom de tous mes camarades, nous sommes prêts à tourner la page et nous concentrer sur ce qui nous reste comme parcours. Nous avons les armes pour rebondir, j’en suis convaincu. Parlez-vous du renforcement de l’effectif… Pas que de cela, mais le renforcement de l’effectif avec des joueurs offensifs sera un atout important pour le club dans la phase retour. C’est un compartiment qui nous a fait défaut, avec de la concurrence et de la qualité cela va nous pousser vers l’avant. En ce qui vous concerne, est-ce qu’il y a des chances de vous revoir face à Merouana ? Ce n’est pas à moi d’en décider, le coach a suivi ma préparation depuis que j’ai réintégré le groupe et s’il voit que j’en suis capable j’assurerai ma place. Ce que je sais, c’est que j’ai un retard à combler dans ce qui reste dans ce stage que je joue ou pas demain (entretien réalisé hier), cela ne m’importe pas plus de me préparer pour le prochain match officiel. Pour conclure cet entretien, nous voudrions avoir votre avis sur la concurrence qu’il y a entre vous et votre partenaire Ouaddah dans les cages du CRB ? Avec l’installation d’un nouveau staff, la concurrence augmentera c’est certain, et pas seulement au poste de gardien de but. Cependant, je trouve que c’est une bonne chose pour le club surtout dans des situations pareilles, cela nous aide à repousser nos limites. Entretien réalisé par Farid Abboud

Aujourd’hui dans l’après-midi, la formation du CRB en préparation de la phase retour du championnat sera confrontée à son second match amical depuis le début du stage à Sétif, après cette rencontre perdue il y a trois jours face à la formation de l’ASK sur le score de 1-2. Pour tenter de renouer avec la victoire, mais surtout pour préparer le prochain rendez-vous en championnat face au RCA, les capés de Iaïche feront face aujourd’hui à l’équipe de Merouana. Sachant que cette opposition sera la dernière dans le programme tracé par le staff avant l’entame du stage, celle-ci a une grande importance aux yeux du premier responsable de la barre technique. A peine deux semaines depuis sa nomination à la tête du club, Iaïche profitera de cette partie pour tracer les grandes lignes de l’effectif qui sera aligné pour ce premier déplacement de la phase retour. Pour certains qui n’ont pas brillé lors du match de l’ASK, ils se verront donc offrir un dernier sursis pour tenter de convaincre leur coach.

Iaïche en profitera pour superviser sa défense

toire qui les a quittés depuis déjà un bon moment. Nous aurons beau dire que cette rencontre face à Merouana aujourd’hui n’aura aucun enjeu à son terme, l’équipe belouizdadie qui prépare un déplacement périlleux en début de semaine prochaine aura besoin de se refaire une santé sur le plan psychologique pour entamer la rencontre avec un moral gonflé à bloc, cela passera par une victoire aujourd’hui qui mettra fin à une longue série de contre-performances marquant donc une nouvelle page pour le CRB en cette année 2014 qui s’annonce des plus cruciales pour l’avenir de ce club.

Une victoire importante pour le moral
Une nouvelle confrontation non officielle pour le CRB qui rythmera avec une nouvelle opportunité de ragouter à la douce saveur de la vic-

La dernière partie face à l’ASK a laissé entrevoir quelques défaillances dans le secteur défensif qui s’est laissé surprendre à deux reprises. Le coach de l’équipe, Iaïche, s’est sans doute fait une idée sur la question durant ces trois jours de préparation, et devrait donc passer à l’application dans ce match face à l’ASK. Ce dernier tentera de réajuster ce compartiment avec les moyens qu’il a à sa disposition afin de tenter de trouver une composante solide pour le championnat. L. A.

«Je ne suis pas surpris par «Zabiaa a laissé une les qualités de Si Salem» bonne impression»

Aït Djoudi scanne les nouveaux !
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Dimanche 12 janvier 2014

JSK

N° 2522

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

11

«Bencherif a besoin de temps d’adaptatio»

Aouiche Mokrane

Lahlah Mourad

Lahlah Zahir

entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, est revenu sur le dernier match qui a opposé son équipe au MOB, en faveur des kabyles qui l’ont remporté par deux buts à un. Pour le technicien kabyle, la JSK a laissé bonne impression dans l’ensemble notamment les nouvelles recrues. Pour Aït Djoudi la concurrence sera rude mais loyale dans l’intérêt de l’équipe : «Je vous assure que le match nous a permis de tirer beaucoup d’enseignements à propos de la réaction des joueurs surtout. Elle va aussi allumer la concurrence sachant que pendant ce stage les joueurs veulent tous s’imposer, la présence de beaucoup de doublures constituera notre

L’

atout pour le retour et on aura à mettre en place plusieurs variantes en fonction des matchs.» Invité à livrer son point de vue sur le rendement des joueurs, l’entraîneur kabyle ajouta : «Le jeune Si Salem ne m’a pas impressionné par sa qualité dans le jeu, il a montré de belles choses qui me laissent optimiste. Quant à Benchérif, je le trouve aussi intéressant sauf qu’il aura besoin encore de temps pour mieux s’adapter enfin l’attaquant Zabiaa a laissé une bonne impression.»

«Nous avons une semaine pour préparer le MCEE»

vail, Aït Djoudi confie : «Comme vous le savez nous avons appliqué un programme très chargé. Le volume a varié entre deux à trois séances par jour. Les joueurs ont bien réagi après cette charge imposée et d’ici le premier match du MCEE, ils seront encore meilleurs.»

«Je regrette la blessure de Mekkaoui, j’ai demandé d’éviter le jeu dur»

tamer notre phase retour avec une belle victoire. Je sais que ce match est très important, ça va nous ouvrir la voie pour d’autres performances.»

«Les joueurs ont bien réagi après une semaine chargée»

Aït Djoudi honoré par l’Association des anciens joueurs d’El Tarf

Faisant une évaluation à propos de la réaction des joueurs après une semaine de tra-

Selon les propos de Aït Djoudi, la JSK poursuivra toujours sa préparation même après le retour à Tizi en prévision du premier match face au MCEE : «Il nous reste encore une semaine avant le MCEE, l’équipe doit continuer sur la lancée, on tâchera de réunir toutes les conditions possibles pour en-

L’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, a été honoré hier soir par les anciens joueurs de la wilaya d’El Tarf. En effet, cette équipe qui participe actuellement à un tournoi de football organisé au centre de Hammam Bourguiba n’a pas manqué l’occasion pour aller rencontrer l’équipe la plus titrée d’Algérie, en stage dans le même établissement. Un cadeau symbolique, le maillot du club et un fanion ont été offerts à Aït Djoudi à titre d’encouragement pour tout ce qu’il est en train de faire à la JSK comme pour le football national.

L’entraîneur-adjoint, Mourad Karouf, s’est dit lui aussi satisComme nous l’avions annoncé dans une de nos préfait de la programmation du match face au MOB qui a permis de cédentes éditions, la JSK a programmé de disputer une lancer dans le groupe les nouvelles recrues à quelques jours du premier rencontre amicale, la deuxième pendant ce stage hivernal face à El Kala. Jusqu’à hier soir la rencontre était tou- match de la phase retour : «Personnellement je n’ai retenu que des satisfactions de cette joute amicale, on a mis dans le bain les nouvelles recrues qui jours maintenue bien que des rumeurs aient circulé doivent s’imprégner vite de notre système de jeu. Les joueurs ont bien concernant son annulation suite à la défaite d’El Kala en réagi après une grosse charge de travail et croyez-moi les choses vont championnat face au Pont Blanc de la ville d’Annaba, sur le aller encore mieux cette semaine et d’ici à quelques jours on score de deux buts à un. Par ailleurs, on a appris d’une aura arrêté l’équipe qui affrontera le MCEE samedi source sûre que le wali d’El Tarf a déjà préparé l’accueil du sexprochain.» tuple champion d’Afrique et une cérémonie sera organisée lundi soir en l’honneur des Kabyles.

Le wali d’El Tarf attend la JSK pour ce lundi

«Dans quelques jours, l’équipe qui affrontera le MCEE sera connue»

Karouf

Concernant la blessure de Mekkaoui, il dira : «Effectivement je regrette la blessure de Mekkaoui, j’ai demandé au départ d’éviter le jeu dur. Il ne nous reste pas beaucoup de temps pour la compétition, j’estime qu’il faut éviter des blessures car l’équipe aura besoin de tout son potentiel pour la phase retour.» L. A.

«Je tiens vraiment à remercier les éléments de l’Association des anciens joueurs d’El Tarf pour leur geste. Ça m’a vraiment touché et je les remercie du fond de mon cœur, non sans saluer à travers cette association toute la population d’El Tarf.» L. A.

Aït Djoudi : «Merci pour les gens d’El Tarf !»

Aouadj s’est entrainé en solo

Ayant contracté une fracture au petit doigt, le latéral gauche a suivi l’entrainement hier en tenue de ville. Il se pourrait qu’il entame ce matin un léger programme de musculation mais pour s’entrainer avec le groupe Mekkaoui devra patienter au moins une bonne dizaine de jours, jusqu’à la consolidation totale de l’os.

Mekkaoui a suivi la séance en tenue de ville

Le milieu offensif canari, Sid Ahmed Aouadj, s’est entrainé hier en solo. Souffrant de légères douleurs au mollet, une blessure causée la veille suite à un tacle d’un joueur du MOB, Aouedj a été ménagé par le staff médical afin de lui permettre de se rétablir très vite.

Selon une source digne de foi, le staff technique kabyle songe sérieusement à la libération de deux éléments à vocation offensive cet hiver, Chibane et Beziouen. Pour l’instant, on ignore les raisons d’une telle décision. Toutefois notre source confie que cela est dû probablement à la présence de nombreux éléments du même profil.

On parle de la libération de Beziouen et Chibane cet hiver !

12

Fin

de stage pour Mekkaoui
Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Coup dur

JSK

De nos e spéciaux e

Aouiche

L

e latéral gauche de la JSK, Zinedine Mekkaoui, a été contraint de demander de se faire remplacer en première mi-temps face au MOB. Il faut dire que cette blessure tombe au mauvais moment, surtout que le joueur ratera les derniers jours du stage, même s’il se contentera de quelques exercices en solo.

cipe pendant une dizaine de jours. Par ailleurs, Mekkaoui suivra un programme de renforcement musculaire jusqu’au retour de l’équipe à Tizi.

Il a passé une échographie Les membres du staff médical kabyle ont consulté le joueur sur place, avant de décider de le conduire tard dans la nuit de vendredi à l’hôpital de Aïn Draham. Les résultats de l’échographie ont révélé que le joueur souffrait d’une fracture. Le personnel hospitalier ont dû lui poser un plâtre qu’il portera en prin-

Il sera absent face au MCEE Suite à cette blessure, le latéral gauche kabyle ne pourra plus s’entraîner avec le groupe cette semaine. La JSK quittera le centre lundi matin pour jouer contre El Kala en amical. Il est évident que Mekkaoui ratera officiellement cette rencontre, mais surtout le premier match de la phase retour contre le MCEE.

bien travaillé lors de ce stage, a amélioré sa condition physique. Aussi, Bencherifa a laissé une bonne impression vendredi face au MOB.

Aït Djoudi prépare déjà Bencherifa à gauche En prévision de la première journée de la phase retour face au MCEE, l’entraîneur Aït Djoudi songe d’ores et déjà à la préparation de Walid Bencherifa. Ce dernier, qui a

«C’est décevant de terminer le stage blessé !» De retour de l’hôpital, à une heure tardive de la nuit, nous nous sommes entretenus avec Mekkaoui qui nous dira : «Je suis vraiment dégoûté. C’est décevant de terminer un stage avec une blessure. J’avais misé sur un retour en force contre le MCEE. Toutefois, je vous promets que je ferai tout mon possible pour retrouver très vite la compétition.» L. A.

Lahlah

L’émigré Yacine Si Salem est sur une courbe ascendante. Depuis qu’il est arrivé à la JSK, il se donne à fond pour réaliser une grande phase retour. Sur le plan physique, il ressent une nette amélioration, de quoi rassurer Aït Djoudi qui fait de lui déjà une pièce maîtresse au milieu.

«On fera mal au retour !»

Si Salem

Dans la soirée t après la fin du ma e de la JSK ont rés i prise à Mekkaou decin chef de la gâtea our ret un é du Pour sa part, le mé nd rs ma jou ux du joueur, à de plore la blessure dans une bonne s la fin du stage é que ce n’est pa e de mm gra saire de leur au pays, a affirm pro un à i sera soumis a réi qu io heureusem rad pour Mekkaoui qu e un ekkaoui a passé rs, il une eu aill r Pa . musculation : «M igt do au niveau du vailtra à ra vélé une fracture ue tin con os total, il posera un ne sera pas au rep groupe. On lui pro ’il ler en marge du uera. J’espère qu pliq ap ’il qu e mm progra s vite.» sera de retour trè

«Mekkaoui suivra un programme en solo» JSK, qui dé-

Dr Djadjoua

Lahlah

Les jou fêté l’anni Mekkaou m

«Ebossé bouge beaucoup dans la surface, il facilite énormément la mission aux autres joueurs»

Boudjenane fait le point avec certains joueurs Le préparateur physique Kamel Boudjenane a refait le match face au MOB avec certains joueurs. Il a tenu à féliciter certains, tout en exhortant d’autres à travailler davantage. Les Canaris ont fêté le maintien de Messadia Il y avait vraiment une ambiance festive vendredi soir au sein de tout l’effectif de la JSK. En plus de cette victoire face au MOB qui vient récompenser une semaine de labeur, les joueurs ont été ravis d’apprendre que la direction et le staff technique ont décidé de garder Messadia pour la phase retour. Les Canaris ont fêté la nouvelle en dansant même.

Mêmes les familles algériennes à l’hôtel sont contentes pour lui Beaucoup de familles algériennes séjournent au centre d’El Mouradi. Elles sont au courant de la situation qu’a vécue Messadia pendant toute la semaine dernière et certaines l’ont soutenu moralement. A l’annonce de la décision, de nombreuses personnes l’ont félicité.

Séance de sauna, après le match Afin de permettre aux joueurs une meilleure récupération, après le match amical face au MOB, le staff médical a programmé une séance de sauna et piscine. Les joueurs ont bien profité pour récupérer leurs forces, après le match intense joué face au MOB.

Commençons d’abord, si vous le permettez, par cette victoire en amical face au MOB. Quels sont les enseignements que vous avez retenus de ce premier test ? Tout d’abord, je tiens à vous dire que la programmation de matchs amicaux en pleine période de préparation est une bonne chose. Face au MOB, on a eu l’occasion d’évaluer notre niveau, après une semaine de travail intensif avec en moyenne trois séances par jour. Je sais que dans ce genre de test, le résultat technique n’est pas forcément l’objectif recherché. Touefois, la victoire reste bonne pour le moral, avant de reprendre la compétition officielle. Face au MOB, l’entraîneur Aït Djoudi a aligné les trois nouvelles recrues à la fois, histoire de vous permettre de comprendre davantage le style de jeu de la JSK. Comment trouvez-vous le rendement d’ensemble ? Je vous assure que je me suis bien intégré dans le groupe depuis le premier jour où je suis arrivé à la JSK. Les joueurs et les dirigeants m’ont facilité la tâche. J’ai comme l’impression que je suis ici depuis long-

temps. Concernant le jeu, forcément il faut encore du temps pour qu’on se connaisse mieux, ça viendra progressivement. Après une semaine de travail foncier, comment vous portez- vous sur le plan physique ? Je me sens bien. J’ai bien récupéré, après une bonne semaine chargée. Je sens que je monte en puissance. Pour preuve, j’ai perdu deux kilos en une seule semaine seulement. Je vous assure que je continuerai encore à travailler jusqu’à atteindre mon meilleur niveau. L’attaque a marqué deux buts, ce qui va certainement vous motiver, en prévision de la phase retour… Exactement. C’est toujours bien de concrétiser des occasions dans un match, il faut faire preuve d’efficacité. Je trouve que sur ce plan, il n’y a pas de souci, nous avons de bons attaquants qui vont assurément concrétiser tout le travail offensif en but. Je cite seulement à titre d’exemple Ebossé qui facilite vraiment la tâche aux joueurs du milieu de terrain. A la fin du match, le président Hannachi ainsi que l’entraîneur Aït Djoudi n’ont pas tari d’éloges sur les nouvelles recrues... Ça fait vraiment plaisir d’apprendre ça, les encouragements des dirigeants vont encore nous motiver à donner le meilleur de nous-mêmes. Si la Il direction de la JSK nous a a déjà perdu recrutés, c’est pour la deux kilos ! prépa simple raison qu’elle atla puis l’entame de De tend de nous un plus. JSK s’entraîne tion hivernale, la Maintenant, à nous trois séances pa moyenne deux à soumis, depu d’être à la haiteur de Les joueurs sont r arrivée à Ha leu de r jou e la confiance placée ièm deux nne charge de bo e un à a, uib en nous. Bourg ont profité de c Plusieurs joueurs Entretien réalisé rer leur forme élio am ur po ine ma par Lyès A. recrue Si xemple, la nouvelle
d’e

kilos en une qui a perdu deux terminé maine, semble dé te lancontinuer sur cet cée.

envoyés en Tunisie

Coup osé

JSK

Ebossé

Mokrane

«Avec cet effectif, ce serait dommage de ne pas remporter un titre»
www.lebuteur.com
Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

13

Mourad

«Si Salem a déjà compris mon style de jeu. Avec lui, les attaquants seront bien servis»
semaine. Une chose est sûre, nous allons entamer la phase retour en force. La concurrence en attaque s’annonce rure avec la venue du Libyen et le maintien de Messadia, qu’avezvous à dire ? La concurrence est toujours importante pour un joueur qui veut évoluer, elle est très bénéfique pour toute l’équipe. Peu importe qui jouera, moi, Messadia ou notre nouveau partenaire le Libyen Zabiaa. L’essentiel est de gagner les matchs. La JSK a terminé la phase aller en haut du tableau, les dirigeants ont placé la barre très haut, l’objectif est clair, autrement dit le titre... Franchement, nous avons une bonne équipe. Avec la venue des trois nouvelles recrues, nous réaliserons une très bonne phase retour. On a largement les moyens de s’imposer dans le championnat. J’ai maintenant une idée sur la qualité de toutes les équipes. Honnêtement, nous possédons un bon effectif et ça serait vraiment dommage de terminer sans remporter un titre en fin de saison. Vous n’avez pas encore retrouvé les chemins des filets depuis quelques semaines, cela ne vous met-il pas de la pression ? Pas du tout. Je continue à travailler dans la sérénité. Avec le renforcement de l’effectif, on va se serrer les coudes pour que nous puissions réagir au bon moment. Je promets de retrouver mon efficacité à partir du match contre El Eulma. Entretien réalisé par Lyès A.

h Zahir

ueurs ont iversaire de ui après le atch

te e de vendredi, jus joueurs tch du MOB, les lle surervé une très be com. Les Canaris ont t fêté au à l’hôtel et on ere ambiance l’anniv lcamarade qui, ma ment, a contracté e blessure.

Tout d’abord, qu’avez-vous à dire concernant ce premier match face au MOB ? Si on revient sur la rencontre, je vous assure qu’elle nous a fait du bien. Comme vous le savez, il y a des nouveaux joueurs qui sont arrivés et nous allons les mettre dans le bain. Nous sommes en train de retrouver petit à petit nos marques et les automatismes seront au point, avant le début de la phase retour. On a consommé déjà une première semaine, il nous reste quelques jours, on en profitera pour être prêts Revoilà et pour le premier e ch ou eh D ! match. ensemble ait à Ferguene ïd Ferguene av à Vous avez déé L’attaquant Sa ris auto lorsqu’il a été marré la préparivé très peine 16 ans, Ar rs. nio se ec les uene, pur s’entraîner av ration avec catégorie, Ferg tte ce ns’i ns à da t en m jeune arrivait difficile cadres qui deux jours de K, JS la de produit sé de retard, comeffectif compo nce, à l’instar tégrer dans un e riche expérie ueur qu’il un ment vous porjà dé nt jo avaie ul se Le .. iti. m i tez-vous sur le des Aoudia, He Dehouche qu tés est Nassim ent. Venavait à ses cô m plan physique ? ne en idi ot qu l’encourageait étaient Sur le plan phydeux Kabyles dredi soir, les re contents de se sique, je me sens trouver. très bien. Concernant La mon arrivée tardive, le séance de coach savait que j’allais reved’hier nir du Cameroun le 6 jandécrassage h 15 vier. Certes, j’accuse un avancée à seule ent à 16h, la retard sur le plan du colPrévue initialem programmée pour crassage été séance de dé lectif, mais il sera atch amical a m du ain é m a ét le lende comblé Cette décision e. ur he ne mission en avancée d’u cette n de la retrans e qui a prise, en raiso
up ch de Superco onsables direct du mat . Les resp SS l’E à A SM aux opposé l’U même facilité r de l’hôtel ont e le match su ivr su de les Kaby ns le grand da n ra éc d an gr el. salon de l’hôt

L

En prévision de la phase retour, l’entraîneur kabyle a déjà étudié plusieurs variantes. En défense, il se réjouit de posséder des doublures, ce qui le mettra dans une situation confortable au retour. Par exemple avec l’absence de Benlamri face au MCEE pour cause de suspension et de Mekkaoui blessé,

Des doublures à exploiter en défense

a semaine de travail foncier des Canaris a été sanctionnée par la programmation d’un premier match amical, vendredi soir, face au MOB. Comme il fallait s’y attendre, les joueurs avaient quelque peu les jambes lourdes, notamment au début du match. D’ailleurs, c’est en seconde période que les choses ont bien fonctionné. L’entraîneur kabyle aura profité sans doute de cette joute amicale pour évaluer le rendement de ses joueurs, en prévision de la reprise de la compétition. Une chose est sûre, la concurrence sera des plus dures lors de la phase aller et chaque joueur essayera de s’imposer.

La concurrence s’annonce rude dans tous les compartiments
deux joueurs préparent déjà leur retour dans le onze, à savoir Benlamri et Bencherifa. Au milieu du terrain, ils sont plusieurs joueurs à se disputer un poste. Dans la récupération comme dans l’animation du jeu, la concurrence s’annonce rude également. La venue de Benchérif relancera la concurrence dans la récupération, en attendant le rétablissement de Maroci. C’est dire qu’Aït Djoudi aura l’embarras du choix. Selon le lui, cette situation sera très bénéfique pour l’équipe et seuls les mieux en forme bénéficieront de sa confiance.

Aït Djoudi a l’embarras du choix au milieu

Qualifié à deux journées de la fin de la phase aller, la nouvelle recrue Si Salem affiche déjà de belles dispositions, tant sur le plan physique que technique. Les dirigeants ont affiché leur satisfaction de l’avoir recruté et attendent beaucoup de lui. En une mi-temps seulement, Si Salem a fait étalage de toute sa classe. Possédant l’avantage de jouer des deux pieds, Si Salem promet de conduire la JSK plus haut encore.

Si Salem a prouvé sa classe, sa technicité fera mal

concurrence. Messadia étant retenu, Aït Djoudi aura aussi la chance de compter sur Ebossé, Messadia, Chibane, auteur du deuxième but face au MOB, l’attaquant libyen, Mohamed Zabiaa. C’est dire qu’il aura aussi le choix. Pour leur part, les attaquant kabyles promettent de cracher le feu, à commencer par le match contre le MCEE, le week-end prochain.

Les attaquants promettent de cracher le feu

En attaque aussi, il y aura une forte

Sur le plan physique, puisque c’était beaucoup plus ce volet que le staff technique voulait évaluer, les joueurs ont, certes, mal débuté la rencontre contre le MOB, mais au fil des minutes, les choses se sont améliorées. Les joueurs doivent continuer à travailler, afin de maintenir leur condition pendant toute la phase retour.

Physiquement, c’est rassurant !

Hannachi a rencontré les joueurs et exigé que le stage soit réussi !
Le président de la JSK, Mohand-Chérif Hannachi, devait regagner la ville des Genêts, juste après le match amical que son équipe a livré face au MOB qui s’est achevé sur une belle victoire de deux buts à un pour les Jaune et Vert. Le président Hannachi devra préparer le début de la phase retour, sachant que la JSK recevra le MCEE à Tizi. Après le dîner, Hannachi a eu une brève rencontre avec les joueurs au cours de laquelle il les a félicités pour la victoire non sans les appeler à redoubler d’efforts pour cette deuxième semaine qui précède la reprise de la compétition. Le numéro un du club kabyle a rappelé les objectifs tracés par la direction, à savoir terminer la saison avec un titre. Il est rentré satisfait du travail accompli par le staff technique Le président Hannachi a pu se faire une première idée sur le travail accompli par les membres du staff technique depuis le premier jour. En effet, il constaté de visu que que chacun des membres du staff faisait son travail avec beaucoup d’abnégation, sous les ordres

Cela s’est passé vendredi soir …

L. A.

arae en ar jour. is le ammame travail. cette se. A titre Salem, e seà

JSK, Moha Le président de la prépaitté le centre de rif Hannachi, a qu r matin. hie a uib urg -Bo ration de Hammam face au match amical Après avoir assisté avec son coach déé nch i au MOB, puis tra Messadia, Hannach finitivement le cas parer le pré ur po ys pa est rentré au retour avec le début de la phase e au MCEE fac tch premier ma in. le samedi procha

Hannachi re a quitté le cent er hi n io at ar ép pr de matin nd Che-

du coach en chef, Aït Djoudi, le coordinateur principal. Il règne une certaine symbiose entre tous les membres des staffs technique et médical, ce qui est de bon augure pour la suite du parcours. L. A.

14
De notre envoyé spécial en Tunisie

a préparation de l'équipe de la JSMB se poursuit ici à Sousse. C’est donc loin de tout contact susceptible de perturber la concentration des joueurs que l’entraîneur Djabour exécute son programme. Les entraînements se déroulent à raison de trois séances par jour. Tout est axé sur le volet physique et tactique. Le rythme actuel des entraînements imposé par Djabour baissera au fil des jours pour le ramener à une séance par jour. Le seul point noir demeurait l’absence de sparring-partner. Comme rapporté dans notre édition d'hier, l'équipe doit jouer au moins une joute amicale au milieu de cette semaine pour garder la forme avant le retour au pays, jeudi prochain. Toutefois, dans un premier temps aucune équipe n’a été trouvée pour jouer un match cette semaine ici à Sousse. Devant ce petit souci, le staff technique fait de son mieux pour trouver un adversaire à affronter au milieu de la semaine, mais comme les équipes des différents paliers ne sont pas disponibles, la tâche s'annonçait difficile. Que des refus pour le moment, aucune équipe n'est libre pour affronter la JSMB cette semaine.
Sofiane Abdelli

L

L’absence de sparring-partners a failli chambouler le programme de Djabour
Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Coup de joie

JSMB

Le gouvernement tunisien gèle toutes les activés sportives En raison des évènements qui ont secoué le pays ces derniers jours, le ministère de la Jeunesse et des Sports a décidé de suspendre toutes les activités sportives de la semaine. Cette décision a été prise suite à la demande des autorités. Selon la presse tunisienne, toutes les activités sportives seront interrompues ce mardi 14 janvier 2014 sur tout le territoire national à cause de la fête de la Révolution tunisienne. Cela dit, la JSMB qui a prévu de jouer un match amical ce mercredi contre une équipe locale, ne pourra peut-être même pas s’entraîner ce mardi du moment que ce sera difficile de trouver un terrain car toutes les institutions ont reçu l’ordre de suspendre les activités sportives durant cette journée. Toutes les équipes au repos les 14 et 15 janvier En plus des raisons sécuritaires, tous les clubs tunisiens des différents paliers ont décidé d’accorder du repos de deux jours à leurs joueurs. Ce sera aussi l’occasion pour ces joueurs de passer la fête religieuse d’El Mawlid Ennabaoui. Ainsi, ce sera vraiment difficile de

trouver un club durant cette semaine sauf s’il y en a un qui n’a pas encore libéré ses joueurs. En tous les cas, le responsable de l’agence UVC est en train de multiplier les contacts avec certaines équipes, même en dehors de la ville de Sousse, pour trouver au moins un match amical pour lundi ou mercredi.

Al Hilal M’Saken jouera ce matin face à Hammam Sousse Ayant déjà donné son accord pour affronter la JSMB, ce mercredi, sur le terrain de l’Etoile, l’équipe d’Al Hilal M’Saken a changé d’avis au dernier moment. L’équipe a voulu disputer son match face à la JSMB ce matin alors que les Béjaouis avaient refusé cette proposition au départ. Toutefois, et vu que la JSMB est confrontée à ce problème de sparring-partners, les Béjaouis ont accepté de jouer ce match. Mais l’équipe tunisienne s’est excusée du fait qu’elle avait déjà programmé un match amical ce matin face à l’équipe de Hammam Sousse. Djabour était contrarié L’entraîneur en chef, Kamel Djabour était contrarié du fait de l'absence de matchs amicaux au cours de l'actuel stage à Sousse. Le

programme tracé avec son staff et la direction du club est partiellement chamboulé, lui qui s'attendait à disputer 2 matchs amicaux durant ce regroupement, mais malheureusement, quelques clubs n’ont pas tenu leurs engagements envers la JSMB, en annulant leur confrontation avec le club phare de la Soummam. Djabour qui misait beaucoup sur ce stage pour préparer son groupe en vue de la phase retour est dans tous ses états, suite à cette absence de sparring-partner. Il pourrait se contenter d’une application entre ses joueurs demain au cas où aucune équipe n’accepterait d’affronter la JSMB.

Djabour «Ça ne me dérange
pas de jouer dimanche»

JSMB-Sfax Railways se jouera aujourd’hui Finalement, bonne nouvelle hier pour Béjaouis hier. Le responsable de l’agence UVC, ce dernier a pris attache avec une équipe de Ligue 2, le Sfax Railways Sport. Les responsables de ce club ont déjà donné leur accord. En tous les cas, le match se jouera aujourd’hui. Le staff aurait aimé donc jouer ce match demain lundi afin de permettre à ses joueurs une meilleure récupération. S.A.

Dans une discussion avec l’entraîneur Kamel Djabour, ce dernier n’a pas caché sa frustration : «Le déroulement du stage se passe dans de très bonnes conditions, que ce soit au niveau du travail fait ou de la discipline, le programme que j’ai tracé s’applique à la lettre mais franchement, je veux jouer un autre match amical et je ne vous cache pas que je veux une équipe d’un niveau un peu élevé pour une meilleure évaluation. Pour le moment, le responsable de l’agence qui s’occupe de ce stage, m’a proposé certains clubs et en ce moment j’attends la confirmation. Je suis prêt à jouer ce dimanche ou lundi, il n’y a aucun souci. L’essentiel est qu’il me trouve un club».

influé sur notre travail du moment qu’on a suivi notre programme à la lettre. Mis à part le problème des matches amicaux et quelques petits bobos, tout se passe à merveille. L’absence de blessures m’a permis d’appliquer mon programme et de préparer l’ensemble du groupe pour la phase retour.» A quatre jours de la fin du stage et à six journées du match face au MCA en championnat, Kamel Djabour a bien voulu nous parler brièvement de cette rencontre et du programme de préparation qui reste à effectuer d’ici à samedi prochain : «La préparation tire à sa fin. Le match contre le MCA n’est pas loin. Il est évident que la charge de travail baissera. On compte bien alléger notre programme dès ce lundi en ne retenant qu’une seule séance par jour. J’espère que d’ici à samedi, nous serons prêts».

« La charge de travail sera revue à la baisse à partir de ce lundi »

«Après presque une semaine de travail chargé, je peux vous dire que je suis satisfait déjà de ce qu’on a réalisé durant ces derniers jours. Certes, on a rencontré quelques difficultés au cours de notre séjour, mais cela n’a pas

« L’absence de blessés durant ce stage me rassure »

«Ce ne sera jamais pareil sans mon ami Bangoura, mais le football est ainsi fait»
Qu’avez à nous dire sur la préparation ici à Sousse après 5 jours de stage ? Dans l’ensemble, la préparation se déroule plutôt dans de très bonnes conditions. On a bien travaillé durant cette période. On a joué déjà notre premier match amical en attendant la suite de la préparation. Je pense que tout se passe à merveille pour nous. On a respecté notre programme, ce qui a permis au coach aussi de réaliser un bon travail avant le début de la compétition. Avec un peu de recul, quel commentaire faitesvous sur ce match amical que vous avez disputé face à Hergla ? Je pense que ce match a été très bénéfique pour nous, mais je tiens à vous dire également que les résultats techniques ne nous intéressent pas. Le groupe était en pleine préparation. On ne peut pas juger les joueurs sur ces matches, car ça nous arrive de travailler trois fois par jour et on était très fatigués. On n’était pas à 100 % de nos moyens physiques. Donc il faut que tout le monde sache que durant cette phase de préparation, on ne peut pas se donner à fond. Le plus important pour le coach était de faire tourner son effectif. En évoquant le programme de travail, que pensez-vous de celui qui a été élaboré par votre staff technique qui a décidé de maintenir la charge ? C’est un programme très riche qui répond d’abord à notre situation actuelle. Le coach est train de faire de son mieux pour nous mettre dans les meilleures conditions et je peux vous dire que les joueurs aussi adhèrent parfaitement à sa méthode et c’est ça l’essentiel aussi. En plus, je dirais qu’on est habitués à la charge, donc il n’y a pas vraiment de souci. Parlons maintenant de vous, on croit savoir que vous êtes convoité par plusieurs clubs de l’élite, un commentaire ? J’ai eu pas mal de contacts de la part de plusieurs clubs, ces derniers temps, et c’est logique du moment que c’est une période des transferts, mais je ne veux pas en parler parce que je suis encore lié avec mon équipe, la JSMB. Donc, pour le moment, je préfère ne rien dire sur ces contacts. Je préfère plutôt me concentrer sur mon travail et mon équipe et la solution qui nous amènera à assurer notre maintien en Ligue 1. Mais le déplacement de votre manager Sissoko au stade avant-hier a suscité beaucoup d’interrogations, certains parlent même d’un transfert dans un club tunisien… Franchement, je viens de l’apprendre. Concernant, mon manager, ce dernier est installé ici en Tunisie depuis quelque temps maintenant et vu que je suis ici en stage, il a tenu à me rendre visite. Je pense que c’est évident aussi. Il ne m’a rien dit sur un éventuel transfert en Tunisie ou ailleurs. On comprend par là que vous serez toujours béjaoui lors de la phase retour… Pour le moment, c’est le cas car jusqu’à preuve du contraire je suis toujours un joueur de la JSMB qui est lié avec le club pour deux autres saisons. Donc même si je reçois une offre concrète, je ne suis pas maitre de mon destin. Le plus important pour moi c’est de réussir une bonne saison et surtout contribuer à la réussite de mon équipe afin qu’on puisse rester parmi l’élite. Qu’avez-vous à nous dire sur la libération de votre compatriote, Boubacar Bangoura ? Je ne suis pas ici pour commenter les choix et les décisions de la direction et le staff technique. Certes, ce ne sera pas pareil sans lui, du moment qu’il était mon ami, mais le football est ainsi fait, donc je dois quand même m’y faire et continuer à travailler même s’il n’est pas là. J’aurais aimé qu’il reste, mais on doit tous respecter les choix de la direction. On vous laisse le soin de conclure... La seconde manche du championnat est très importante pour notre équipe, on n’a pas le droit de la rater. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Pour cela, l’équipe aura besoin du soutien de son public. J’espère que nos supporters seront derrière nous durant cette phase retour qui sera capitale pour l’avenir de l’équipe. Entretien réalisé par S.A.

Coulibaly «J’ai reçu plusieurs offres, mais
S.A.

je préfère me concentrer sur mon équipe»

De notre envoyé spécial en Tunisie

Coup difficile

Sofiane Abdelli

Après une absence de presque dix mois, aider mes coéquipiers dans leur mission, mais vous avez enregistré votre première appari- c’est dommage. C’est ça la vie d’un footballeur. tion dans un match amical. Quel est votre Toutefois, ce qui m’intéresse le plus maintesentiment ? nant, c’est le présent car ma blessure n’est plus Franchement, je ne vous cache pas que c’est qu’un mauvais souvenir. une fierté pour moi de retrouver encore une Les fans peuvent-ils s’attendre à un retour fois la compétition, même dans un match amien force de Megatli lors de la phase retour ? cal. Je n’ai pas joué depuis plusieurs mois mais Je l’espère bien. Je ferai de mon mieux pour je n’ai pas perdu espoir. J’ai travaillé dur en cette période afin de me rétablir très vite. En tous les cas, je suis très content pour mon retour. Il faut dire que le programme que j’ai suivi dès mon retour à Béjaïa, concocté par Karim Khouda, m’a beaucoup aidé. Il n’arrêtait pas de me suivre de près et cela m’a permis de retrouver un tant soit peu mes moyens. Vous n’avez pas senti de complications… Non, Dieu merci, j’ai joué 70 minutes avec le même rythme et je pense que ça va mieux maintenant. Désormais, je me sens beaucoup mieux. J’étais sous la surveillance du staff médical qui a fait tout son possible pour me remettre sur pied. J’ai participé à toutes les dernières séances, ce qui m’a permis d’être dans le coup. Enfin, je peux vous dire que tout se passe bien pour moi actuellement, et c’est le plus important. Vous avez passé presque dix mois loin des ter«Chalali est rains. Comment un très bon avez-vous vécu cela ? joueur, je Vraiment, c’était difdemande aux ficile de rester sans supporters de l’aider compétition ; il faut car on a vraiment dire que j’ai souffert besoin de lui lors durant cette période. Je de la phase n’ai pas l’habitude de resretour» ter tout ce temps-là loin des terrains. J’aurais tant aimé être sur le terrain et

Megatli «Très content de mon retour»
www.lebuteur.com

JSMB

Il a rejoué après dix mois d’absence

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

15

Enfin, c’est le bout du tunnel pour Megatli. Après une absence qui a duré presque dix mois suite à une blessure au genou, le plus ancien joueur béjaoui, Amine Megatli, qui a raté la phase aller, a rejoué enfin, jeudi dernier, à l’occasion de la rencontre amicale face au CS Hergla et semble être bien rétabli de sa blessure. Joint par nos soins, Amine nous a indiqué qu’il se sent beaucoup mieux actuellement et qu’il fera de son mieux pour retrouver son meilleur niveau et servir son équipe.

retrouver ma forme. On a un objectif à atCes derniers jours, beaucoup a été teindre cette saison, donc on fera tout dit sur votre qualification pour la pour sauver cette équipe. On est là phase retour, où en est-on avec cette pour satisfaire les supporters et hoaffaire au juste ? «J’ai norer le maillot vert et rouge, donc Non, il n’y a ni affaire ni hispassé des notre mission est de contribuer au toire. J’ai déjà signé ma demande moments très succès de notre équipe. Maintede licence. J’ai passé 8 ans dans pénibles, mais nant, le dernier mot reviendra au cette équipe et je savais dès le désormais ma coach. C’est lui qui décidera. départ que j'allais bénéficier blessure n’est d’une licence cet hiver. J’étais qu’un mauvais très déçu, l’été dernier, surtout de souvenir» savoir à travers les journaux que je n’allais pas être qualifié mais il faut dire aussi que c’était logique du moment que je n’étais pas prêt. Aujourd’hui je me sens bien, et la direction n’a pas hésité donc à m'établir une licence car on sait bien aussi que je pourrais donner un plus. Pensez-vous avoir les moyens de sortir de cette zone rouge et vous maintenir ? Certes, nous avons raté la première phase, notre équipe est dos au mur, nous sommes dans l’obligation de réagir. Avec le retour de certains éléments et l’arrivée de nouveaux joueurs qui vont apporter un plus, je suis sûr qu’on sera plus forts lors de cette phase retour car nous sommes déterminés. Ainsi, je tiens à ajouter quelque chose… Allez-y… Le maintien reste toujours jouable. Ainsi, tout le monde doit rester derrière nous. Je dis bien tout le monde, que ce soit la direction ou les supporters. J’insiste aussi sur l’apport de nos supporters car ils doivent jouer leur rôle de 12e homme lors de chaque match. D’ailleurs, je tiens à leur dire que le retour de Chalali sera très bénéfique pour nous. C’est un très bon joueur. Il a besoin d’être aidé. Je sais qu’il peut nous apporter un plus par son expérience. Entretien réalisé par S.A.

Après six jours de travail intense et Agoune a écourté la séance sans répit, ce sera le retour au calme au Mebarakou Entraînement sur du gazon l’aprèsLe latéral gauche de la JSMB, Farès sein de l’équipe de la JSMB. Le tri-quotidien Ayant retenu qu’une seule séance reprend Agoune, qui a pris part à la dernière midi journalier ne sera qu’un mauvais souvenir pour avant-hier dans la matinée, le coach DjaAprès avoir écourté la séance séance de travail de son équipe n’a Contrairement à la première séance et celle les joueurs qui ont cravaché très dur durant cette bour a décidé d'augmenter la cadence de la matinée d’avant-hier suite aux pas pu aller au terme de ladite trêve hivernale. La journée de demain, dimanche, d’avant-hier dans la matinée, qui se sont dérouhier en programmant trois séances. douleurs qu’il a ressenties au dos, l’axial séance. Sentant des douteurs inlées sur une pelouse synthétique, le dernier devrait connaître un travail de moindre intensité Après une première séance sur la plage, de la JSMB, Zidane Mebarakou a toutefois tenses au dos, l’ex-joueur du PAC a entraînement de la journée d’hier a été propuisque le staff technique baissera progressivele coach a convié ses joueurs deux été autorisé à reprendre le travail, hier, à dû quitter le terrain plus tôt que grammé sur du gazon naturel. En effet, le terment la charge. Djabour basera ses exercices heures après pour une seconde séance l’occasion de la séance de la matinée. Ce prévu afin de recevoir les premiers rain principal du complexe de l’Etoile du Sahel sur le travail avec ballon axé essentiellement sur un terrain synthétique. Sous l’œil très dernier, qui a participé à l’intégralité de la soins sur la main courante ; il n’a a été libéré hier suite au déplacement de sur le volet technico-tactique avec plus de attentif de Djabour, c’est Karim Khouda qui séance sans le moindre pépin, devrait pas pu reprendre le travail. À la fin l’équipe du CRBAF, pour jouer un match amical récupération et ce, pour être fin prêts a dirigé les débats. Plusieurs ateliers ont fait même prendre part au dernier match de la séance, le coach nous a fait face à l’ASO au stade d’El Mouradi Kantaoui. dans les meilleures conditions pour l’objet de rotation des joueurs. À 16h, les amical de l’équipe ausavoir que le joueur n'avait rien de le match face au MCA. joueurs ont dû rechausser leurs crampons pour jourd’hui ou degrave et qu’il a été ménagé par préHamouche et Louhoungou en se rendre au complexe de l’Etoile pour la dernière main. Chalali caution. marge du groupe séance de la journée qui fut tout aussi intense sur le a effectué des Travail Souffrant tous deux de légères blessures, plan tactique. tests physiques avec Trois joueurs victimes de la spécifique pour Hamouche et Louhoungou n’ont pas partile groupe pelouse synthétique cipé aux deux premières séances de trales gardiens de but La seconde séance de la matinée a Soumis à un travail physique spéciComme annoncé dans une précédente édition, vail hier. Le staff technique a préféré Lors de cet entraînement de la duré 2 heures fique en solo depuis son arrivée à les joueurs béjaouis se sont plaints de l’état de la les ménager, afin de leur éviter toute matinée d’hier, les trois gardiens béSi la première séance d’entraînement hier sur Sousse, mercredi dernier, l’attaquant Mopelouse du terrain d'entraînement qui était très complication à quelques jours seulejaouis, qui sont Kacem, Djebarat et la plage fut assez légère, celle de 10h30 était par hamed Chalali a été autorisé hier à redure. On laisse entendre que cette même pelouse ment du match retour face au MouMessara, ont eu droit à un travail spécontre assez chargée et très variée. Les joueurs joindre l’entraînement collectif. Ce a été la raison de la blessure de Mebarakou, Hacifique sous la houlette de l’entraineur loudia d’Alger. En effet, ces joueurs ont beaucoup travaillé le volet physique. En tout, dernier a effectué encore un travail mouche et Agoune qui ont ressenti des douleurs se sont uniquement contentés de des gardiens, Azzedine Berrarma. Un la séance a duré environ 2 heures. L’ambiance y foncier sous la houlette de Karim au dos. Heureusement que la séance d’hier était la quelques tours de piste, avant de regatravail varié et très soutenu qui était excellente et on sentait une certaine motivaKhouda, qui a fait suer les dernière sur cette pelouse synthétique du moment gner l’hôtel sous l’œil vigilant du staff consiste à préparer les trois keetion chez les joueurs qui veulent réussir ce cycle de joueurs durant plus d’une que les Béjaouis s’entraineront sur du gazon naturel médical du club, qui veille au grain. pers pour le début de la préparation avant le match face au Mouloudia. heure de travail injusqu’à la fin du stage. phase retour. tense.

Trois séances au menu d’hier

Djabour baissera la charge demain

Même s’il a été du déplacement au stade avec le reste de ses camarades, l’attaquant Abdelwahid Belgharbi ne s’est pas entrainé hier. Le joueur qui souffre d’un hématome au genou devait effectuer une séance de soins hier aprèsmidi. En tous les cas, une chose est sûre, il ne sera pas prêt pour le match de ce samedi face au MCA.

Belgharbi présent au stade mais…

16

C

Après avoir décidé de programmer ce stage pour une dizaine de jours, les Bé-

L’équipe a travaillé beaucoup, mais Amrani n’est pas satisfait

’est vendredi dernier que les Béjaouis ont achevé leur stage hivernal effectué en Tunisie, après une semaine de travail consacrée aux derniers réglages, avant la reprise de la compétition officielle prévue pour samedi prochain, en récevant la formation de l’USM Alger au stade de l’Unité-Maghrébine de Béjaïa. En effet, pour leur dernière joute amicale en terres tunisiennes, les Crabes ont concédé une autre défaite qui n’est pas venue pour arranger leurs affaires, notamment avec ses répercussions sur le moral des joueurs, à une semaine seulement du grand choc face aux Usmsites. Durant ce regroupement, ils ont effectué neuf séances d’entraînement et trois matchs amicaux.

Les Béjaouis achèvent leur stage de Tunisie
Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

jaouis ont été contraints de le réduire à huit seulement, où le staff technique a tenté d’apporter les correctifs nécessaires pour que l’équipe soit à la hauteur. Les joueurs, pour leur part, ont profité de ce regroupement pour corriger leurs erreurs et être aptes à débuter la phase retour. Le coach Amrani a concocté un programme axé sur les volets physique et tactique, vu que c’est la seule opportunité pour assurer une bonne préparation et réussir les résultats escomptés durant cette deuxième manche, surtout qu’ils n’auront pas droit à l’erreur. Cependant, le coach ne semble pas être satisfait du travail effectué par son équipe, qui n’a pas démontré de bonnes choses durant ce stage.

aussi pour les deux autres joueurs absents du voyage, Boulaïncer et Baâouali. Ces absences l’ont perturbé, au point de fausser ses plans, lui qui aurait préféré bénéficier de tous les ingrédients pour réussir une bonne préparation.

A la recherche d’un attaquant solide qui sera en mesure de donner un plus à l’équipe, on croit savoir que l’ancien attaquant d’El Ahly du Caire, Oussou Konan, est très proche du MOB, après avoir été proposé par l’un des managers pour la direction béjaouie. De ce fait, il est attendu aujourd’hui à Béjaïa pour les négociations de son transfert dans cette équipe. Nom et prénom : Oussou Konan Date et lieu de naissance : 23.01.1989 à Anyama Nationalité : ivoirienne Poste : attaquant Parcours : 2006-2008 : Côte d'Ivoire Africa Sports 2008-2010 : Tunisie ES Tunis nov. 2008-2009 : Tunisie Stade Tunisien (prêt) 2009-2010 : Tunisie AS Marsa (prêt) nov. 2010-2012 : Égypte Masr El Makasa 2012-Jan 2013 : Égypte Al Ahly Jan 2013 : Arabie Saoudite Hajer Club 2013- : Turquie Gaziantep BB

Konan, un attaquant ivoirien, attendu pour aujourd’hui

Coup final

MOB

Toutefois, le seul point noir de ce stage demeure les blessures, qui n’ont pas permis au coach Amrani d’appliquer son programme, que ce soit pour ceux qui se sont déplacés en Tunisie blessés, à l’image de Nemdil, Ferhat et Bouâmria, mais

Les blessures, le point noir du regroupement

A 20h, la délégation béjaouie a quitté la ville de Hammam Bourguiba en direction de Béjaïa, après avoir disputé le dernier match amical dans l’après-midi face à la JSK. Ils ont pris la route, après avoir pris le dîner à l’hôtel El Mourad, en compagnie des joueurs de la JSK. Les gars de Yemma Gouraya sont arrivés à la maison à 5h30 du matin, épuisés par les 11 heures de route. Ainsi, les coéquipiers de Zaïdi ont besoin de repos pour récupérer toutes leurs forces et être prêts pour la phase retour qui ne s’annonce pas facile. Youcef K.

L’équipe a besoin de récupération

Comme il fallait s’y attendre, les dirigeants du MOB ont officialisé, hier, le transfert d’une nouvelle recrue au club. C’est ainsi qu’après le retour de Tunisie, le défenseur malien, Sidibé Soumeila, a paraphé un contrat de trois années au profit du MOB et sera ainsi la première recrue du club en ce mercato, en attendant les autres signent leurs contrats. A la recherche d’éléments capables d’apporter un plus à l’équipe, on a appris d’une source bien informée qu’un attaquant sénégalais atterrira à Béjaïa, dans deux jours au plus tard, pour négocier avec la direction du club qui est à la recherche d’un bon attaquant. En plus donc de l’Ivoirien Konan, ce Sénégalais a été proposé par un manager.

Sidibé signe pour trois ans

Un attaquant sénégalais attendu

S’il y a bien un joueur qui s’est illustré durant ce mercato hivernal, c’est bien le jeune attaquant Semani Walid qui a réussi à inscrire les deux buts de son équipe durant les deux joutes amicales face à l’US Chaouia et la JS Kabylie. D’ailleurs, le staff technique s’est montré satisfait de sa prestation, en attendant de confirmer lors des rencontres du championnat. Ce joueur pourrait bien être l’une des solutions du staff technique dans l’offensive, pour donner un plus à son équipe et lui permettre de réussir les résultats escomptés. Il est en pleine confiance.

Semani s’illustre en attendant la confirmation

Le coach Abdelkader Amrani nous a fait savoir que ce stage n’était pas une réussite totale pour son équipe : «Le stage n’a pas été une réussite totale pour nous, notamment sur le plan technique, dans la mesure où je m’attendais à mieux. Certes, on a réalisé neuf séances d’entraînement et trois joutes amicales, mais sur le plan résultat, je ne suis pas satisfait, car on aurait pu faire mieux, bien qu’on a essayé d’apporter les réglages nécessaires pour être encore mieux à la phase retour.»

à 100% et le maintien sera difficile»
sent un retard.» Le coach a évoqué la rencontre face à l’USM Alger, en déclarant : «On doit être réalistes. La rencontre face à l’USM Alger ne sera pas facile pour nous, dans la mesure où nous aurons affaire à une équipe sacrée championne d’hiver. En Ligue 1, nous serons appelés à affronter des équipes solides et on ne doit pas cacher ces choses. Je ne dirais pas que nous allons jouer l’offensive face aux Usmsistes, mais on tâchera de bien gérer et négocier ce match pour réussir à réaliser un bon résultat.»

Amrani «On n’a pas réussi le stage
«La rencontre face à l’USMA sera très difficile»
grands matches quand il affrontait les grosses cylindrées, et cela ne va pas me surprendre si je vois mon équipe réussir une belle prestation face aux Usmsistes. Néanmoins, l’apport de nos supporters sera déterminant et capital pour l’équipe.»

Le staff technique n’arrive pas à trouver une explication au problème de récupération du ballon durant les matchs amicaux de son équipe. Les camarades de Yettou se sont montrés trop lents lorsqu’ils perdent la balle et trouvent des difficultés à la récupérer. Ce qui les exposera souvent au danger des attaquants adverses. Amrani a constaté cela lors des deux matchs amicaux et comptent profiter de cette semaine pour apporter les réglages nécessaires, afin que son équipe soit plus performante à la phase retour.

La récupération, un casse tête pour le staff

N’ayant pas encore paraphé son contrat avec le MOB, le défenseur Nehari est attendu aujourd’hui pour officialiser sa venue aux Crabes cet hiver. D’ailleurs, le joueur s’est rendu à Alger pour récupérer ses affaires et se rendre à Béjaïa pour s’y installer, surtout qu’il sera appelé à réintégrer le groupe rapidement pour préparer le match de samedi prochain face à l’USM Alger, pour le compte de la première journée de la reprise. A la recherche d’un arrière gauche pour remplacer le défenseur Benjenine qui vient d’être libéré par les dirigeants, on croit savoir de sources bien informées que le défenseur de la formation de CA Bordj Bou-Arréridj, Mansour, a été proposé par un manager aux dirigeants de cette équipe, en attendant l’officialisation des contacts avec lui.

Nehari s’est rendu chez lui à Alger

Mansour proposé

A propos des choses négatives qu’il a enregistrées durant ce regroupement, le coach estime qu’il n’a rien signalé : «Lorsque vous m’interrogez sur les choses négatives, je n’ai pas des choses spéciales à vous dire, car tout s’est bien déroulé pour nous. Mais, le point noir demeure les absences dues aux blessures, surtout les deux joueurs qui ont raté le stage. Ce qui a chamboulé mes plans, car je vais me retrouver face à un décalage physique, avec des joueurs prêts sur ce plan et d’autres qui accu-

«Les absences et les blessures, le point noir du stage»

Le coach mobiste déclare qu’il ne s’étonne pas s’il voit son équipe livrer un grand match face au leader. «Le MOB a souvent produit de

«On livre souvent de bons matches face aux grands et on compte sur nos supporters»

Evoquant l’objectif de son équipe, le coach Amrani a déclaré que le maintien en Ligue 1 demeure le but principal, bien que cela ne sera pas une chose aisée : «Je pense que si on veut assurer notre maintien en Ligue 1, on doit impérativement remporter tous les matches que nous allons disputer à domicile. Certes, on a atteint déjà 18 points, mais cela ne veut pas dire que les choses seront faciles pour nous, car la phase retour s’annonce difficile et on doit faire beaucoup d’efforts pour atteindre notre objectif qui demeure le maintien.»

«Pour assurer le maintien, on doit remporter tous les matches à domicile»

Quant à l’équipe type sur laquelle il comptera à la reprise, Amrani estime que rien n’est encore clair pour le moment : «A présent, je n’ai pas encore décidé de l’équipe qui entamera la suite du championnat. Certes, il y a des joueurs qui sont prêts à prendre leurs places, mais d’autres postes sont encore en ballotage et on doit encore attendre avant de trancher.»

«Rien n’est clair à propos de l’équipe type»

Dans le même sens, il préfère patienter pour voir l’équipe qui sera alignée face à l’USM Alger, samedi prochain. «Actuellement, on ne peut pas dévoiler l’équipe type, étant donné que nous ne sommes pas encore certains si les nouveaux joueurs seront qualifiés, ajoutant à cela que d’autres éléments pourraient reprendre leurs forces d’ici le week-end et c’est pour cette raison que nous n’avons pas encore décidé de l’équipe qu’on alignera face à l’USMA». Propos recueillis par Youcef K.

«Aux dernières retouches, on tranchera»

Coup direct

MCO

Mecheri

«Il nous faut maintenant un attaquant»
www.lebuteur.com
Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

17

entraîneur-adjoint des Hamraoua, Mecheri Bachir, pense que l’équipe a bien travaillé durant ce stage hivernal effectué à l’hôtel le Méridien : «A mon avis, le stage s’est déroulé dans de bonnes conditions. Mis à part ce problème d’argent qui s’est posé tout au long de la préparation, les choses ont tourné comme on l’avait souhaité, que ce soit durant la préparation ou en matchs amicaux.» Avant d’enchaîner : «Sur les plans physique et tactique, l’équipe a bien répondu. Chose que nous avons appréciée. Elle a bien tenu le coup durant les trois matchs amicaux, malgré la charge de travail à laquelle les joueurs étaient soumis. Tactiquement, les joueurs se sont montrés très disciplinés avec une possession de balle souvent à notre avantage. Ces joutes amicales ne sont pas des matches référence pour nous, car l’heure de vérité, c’est le championnat.»

L’

«On va récupérer certains blessés cette semaine»

était l’ambiance qui a été créée dans le groupe : «Nous avons également voulu à travers ce stage renforcer l’état d’esprit du groupe et créer un lien solide entre les joueurs. Le fait qu’ils soient ensemble durant une semaine à partager les mêmes repas et le même lieu de sommeil est une bonne chose pour l’équipe. Cela va les rendre plus solidaires sur le terrain. C’est ça l’objectif numéro 1 d’un stage bloqué. En Europe, des joueurs sont mêmes conviés à prendre part à des excursions pour renforcer les liens.»

nous allons certainement en récupérer quelques-uns avant le départ pour Chlef.» Pour ce qui est de l’opération recrutement, Mecheri pense qu’il faudra désormais engager un attaquant de qualité et boucler ce dossier : «Nous avons engagé Amri Chadli qui n’est pas à présenter et aussi le gardien de but, Houha. Il nous faudra désormais un bon attaquant sur lequel on pourra compter dès les prochains matches de championnat. Je crois que nous allons mettre à l’essai dès la reprise un centre avant. D’ailleurs, il faut trancher rapidement.»

«Face à Chlef, ça va se jouer sur le mental»

bien négocier notre premier match, pour gagner en confiance, mais il faut rester régulier jusqu’à la fin de la saison.»

«On a renforcé l’état d’esprit du groupe» Il a failli signer à El Ismaïlia

Pour Mecheri Bachir, l’autre objectif tracé au cours de ce stage

Concernant le nombre important de joueurs blessés au cours de ce stage, Mecheri affirme que l’absence de certains éléments durant ces trois matchs amicaux demeure le seul point négatif : «Il y a des joueurs qui ont contracté des blessure avant la trêve, à l’image de Bouterbiat et Bourzama. On a décidé de ménager certains blessés, afin de leur donner le temps nécessaire pour récupérer et être prêts. La trêve était l’occasion pour eux de panser leur blessure. Je pense que

«On prépare la reprise pas seulement contre Chlef»

A la question de savoir si le groupe est fin prêt pour le match contre l’ASO Chlef, Mecheri Bachir a répondu que l’équipe s’est préparée pour toute une phase retour, pas seulement pour ce derby que tous les supporters attendent avec impatience : «La préparation s’est faite pour toute la phase retour, avec le championnat et la Coupe. Il est très important pour nous de

«Le facteur chance sera déterminant en Coupe d’Algérie»

Au sujet du premier match de la phase retour au stade Boumerzag face à l’ASO Chlef, Mecheri pense que cette empoignade va se jouer sur le plan mental : «C’est un derby et un match important pour les deux équipes. Pour ne rien vous cacher, le staff technique n’a pas encore abordé ce match avec les joueurs. Mais il est évident qu’on va donner plus d’importance à cette rencontre lors des prochaines séances où l’on consacrera une bonne partie des entraînements au travail psychologique.»

pour gagner ce trophée. Néanmoins, le facteur chance détermine souvent le lauréat. Si on arrive à éviter les grandes équipes chez elles, on verra nos chances s’accroitre.» Et de poursuivre : «Pour ce prochain match contre Magra, la rencontre sera difficile, car cette équipe aura rendez-vous avec l’histoire. Donc, il faut se méfier et se montrer prudents tout en pratiquant notre jeu pour espérer se mettre à l’abri des mauvaises surprises.»

«Terminer le championnat dans une position honorable»

D’aucuns estiment que le stage d’une semaine effectué du côté du luxueux hôtel Méridien était presque parfait pour les Rouge et Blanc où le programme de la préparation établi par l’entraîneur Benchadli et ses adjoints a été respecté à la lettre. Néanmoins, le staff technique n’a pu faire tourner tout son effectif comme il l’aurait souhaité au cours de ce stage, puisque cinq éléments et non des moindres, considérés comme des pièces maîtresses dans l’échiquier des Hamraoua Un attaquant malien, Ismaïla ont manqué à l’appel durant les trois matchs amicaux. Il s’agit de Diarra, devait débarquer hier à Oran Saïdi, Bourpour prendre part à des essais de zama, Bouterbiat, deux jours avec les Rouge et Blanc. Hichem Chérif et DaC’est un international local de 23 ans qui a joué au Cercle Olympique de Bamako. Ce joueur, qui était goulou. Ces éléments qui pressenti pour rejoindre la JSK ou l’ESS cet été, a finale- ont contracté des blesment débarqué en Egypte, plus précisément à El Ismaï- sures à la veille de la trêve lia. Mais constatant que le championnat est encore à ne donnent point l’impresl’arrêt, son agent a décidé de l’orienter vers le cham- sion de pouvoir récupérer pionnat algérien, en cours. Le manager général, Had- de sitôt. Ils risquent en dou Moulay, qui a supervisé les séquences vidéos du effet de déclarer forfait joueur sur le Net, aurait été émerveillé par les qualités pour le premier match de la techniques et le sens du but de ce joueur. Selon nos phase retour face à l’ASO sources, ce centre avant a toutes les chances de signer Chlef. Le staff technique compte néanmoins récupéchez les Rouge et Blanc. rer un ou deux éléments Reprise cet après-midi au stade pour ce derby face aux Chelfaouis, car un résultat positif Zabana Après une journée de repos accordée par le staff de l’extérieur dans ce genre technique, les joueurs du Mouloudia d’Oran repren- de match est très recomdront cet après-midi le chemin des entraînements mandé pour bien entamer au stade Ahmed-Zabana pour entamer la dernière cette phase retour. ligne droite avant le match contre l’ASO Chlef. Quel arrière droit Aucun match amical ne sera au programme du groupe qui devra se contenter de quelques séances face à l’ASO ? Si Benchadli semble avoir d’entraînement suivies d’un travail psychologique. quelques solutions de rechange A. L. dans l’axe central et aussi au milieu du terrain, en revanche, il

Ismaïla Diarra attendu aujourd’hui

Les blessés, seul point noir du stage !

Pour ce qui est de la Coupe d’Algérie, il estime que le facteur chance risque d’être très déterminant pour le parcours de l’équipe dans cette compétition populaire : «La Coupe fait partie de l’histoire du MCO qui a toujours joué à fond

D’après lui, le MCO par son histoire et son standing devra terminer le championnat à une position honorable : «Le MCO est un grand nom dans le football algérien et même dans le continent. Je mentirai si je disais qu’on est bien classés. Néanmoins, l’équipe a donné quelques signes de satisfaction en fin de phase aller. Le groupe a les moyens de terminer la saison à une position confortable et digne d’un club comme le Mouloudia.» Amine L.

risque d’avoir des soucis pour le côté droit avec la blessure des deux arrières droits, Chafik Bourzama, qui souffre d’une entorse de la cheville, et Lyès Saïdi, qui a déclaré forfait à quelques minutes du premier match amical face au WA Tlemcen, suite à une blessure de la cuisse. Même Hichem Chérif, qui avait l’habitude de dépanner l’équipe dans ce poste, souffre des adducteurs et n’a pris part à aucun match amical lors de cette trêve. Des défections qui inquiètent Benchadli, lequel devra soit confier ce poste à un de ses éléments en défense qui n’a jamais eu l’occasion d’y évoluer ou de faire confiance au jeune Jaâdan qui a joué pratiquement les trois matchs amicaux de la préparation hivernale. Il est fort possible que le coach opte pour la seconde solution. A. L.

Comme il fallait s’y attendre, le jeune gardien de but émigré, mis à l'essai pendant presque une semaine, prenant part à deux matches amicaux, vient d’être officiellement engagé par le Mouloudia d’Oran. Ainsi, le joueur a paraphé hier après-midi son contrat de 18 mois avec les Rouge et Blanc. Il devra épauler Dahmane et Belarbi alors que le jeune portier Bensaïd continuera l’aventure avec les U21.

Houha signe pour 18 mois

Le milieu, casse-tête de Simondi

18

CSC

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Coup d’œil
De notre envoyé spécial en Tunisie

Ligue 1
Alain Michel satisfait de ses joueurs
Après le nul de 2-2 en amical face à l’USMA

JSS

Hamza S.

n est toujours tenté de penser que le niveau des leçons à retenir d’une joute amicale dépend du prestige de l'adversaire, sauf que cela ne s’applique pas à celles disputées en pleine période de préparation. S’il y a un match qui avait de l’importance aux yeux de Simondi c’est bien celui du CSC face à La Marsa disputé jeudi dernier. Une rencontre qui a donné son lot d’enseignements au staff technique, mais au final le technicien français ne doit pas être tout à fait rassuré de la production de son armada du milieu, et même si le score de la fin était en faveur de son équipe, Simondi voit que ses joueurs font les mauvais choix et gestes au milieu, la création était lourde et il y avait surtout un manque de celui qui délivre la dernière passe pour

O

l’attaque. Cela ne remet rien en cause car ce même compartiment a démontré aussi certaines choses positives et n’oublions pas que l’équipe est en période de préparation. Et puis, un match amical reste un match. N'oublions pas, les jambes étaient lourdes et la composition des équipes lors de ces matchs est rarement une composition type.

Simondi cherche plus de cohésion et de vitesse d’exécution

Les préparatifs pour le CABBA ont commencé

du milieu. Simondi insiste sur les petits matchs dans les différentes zones du terrain d’entraînement, forcer la création dans les petits espaces et aussi la circulation du ballon à une touche de balle. Cela démontre que Simondi est à la recherche de la rapidité et surtout de l’intelligence dans le jeu. Deux points importants dans le football moderne.

Le milieu de terrain, Abdenour Hadiouche, se sent plus en forme et prêt pour cette phase Les prestations du Malien, Berthé, dans la première retour comme il nous l’a fait sapartie de la saison, sont plus qu’excellentes. Le défenseur mar i a j’ que but voir hier : «Le qué face La Marsa m’a fait central du CSC fait saliver pas mal de formations étranbeaucoup de bien, je me sens en gères, en Afrique tout en comme en Europe. Des parfaite forme et je compte ac- contacts que Berthé personnellement nous a confirmés complir mon rôle comme il le hier : «Je confirme les contacts venant de clubs étrangers, faut dans la phase retour, je suis j’en ai parlé avec Boulhabib et aussi le manager qui m’a du genre qui n’aime parler que ramené les propositions, et comme je suis là alors cela veut dire que je suis toujours un joueur sur le terrain. du CSC, un club qui me va bien où j’ai Garzitto ne trouvé des repères.» Berthé explique Houri et Henaïni, né don pas a m’ plus ce point en disant : «Je ne quittema chance, les seuls joueurs rai pas le CSC pour un autre club d’un bien on bosse à l’infirmerie niveau moyen, c’est vrai que depuis que avec Simondi Le médecin du CSC fait un j’étais petit, je rêvais de faire une carqui est très grand effort pour remettre sur rière professionnelle en Europe, mais que et u conn pied les joueurs souffrants. Il moi en bon musulman, je préfère laisser je compte faut dire que Chalabi a déjà cela au destin, je reste au CSC pour le convaincre remis rapidement sur pied les moment et on y verra encore plus clair pour avoir Bezzaz, Naït Yahia et Belakhedans l’avenir». Le genre d’information ma chance dar qui s’entraînent normalequi va rassurer les Sanafir qui, sur les en cham ment sous la houlette de réseaux sociaux, ne parlent que de pionnat et Simondi. L’effectif s’entraîne Berthé qui a conquis pas mal de cœurs pourquoi presque au grand complet. en l’espace de cinq mois passés à cher arra pas Seuls Houri et Henaïni sont Constantine. une place de soumis à un programme de . «Face La Marsa, on avait titulaire travail spécial à cause d’anEnfin on se ciennes blessures mais le duo les jambes lourdes» prépare sera de retour très prochaineSi Simondi trouve que son équipe a dans une ment mais pas avant le de sérieux manques au milieu, Berthé très bonne CABBA. Et puis l’unique voit que ses coéquipiers se sont bien débrouillés jeudi et pouvaient faire enambiance et bonne nouvelle est qu’aucun je pense joueur ne s’est blessé au cours core mieux face à la formation tuniqu’on a un de ce stage d’hiver. C’est rassu- sienne de La Marsa. «C’est un succès groupe rant pour Simondi qui veut qui nous fait du bien sur le plan moral, complé- voir tout le groupe ce lundi en on s’est créé des occasions pour scorer mentaire.» amical face à l’équipe de Ben et on pouvait marquer plus de deux buts, on n’a pas démontré notre réel Arous.

Hadiouche «On a un groupe entaire» lém comp

Pleinement satisfait de la défense et aussi de l’attaque qui a réussi à inscrire deux buts face à La Marsa, le milieu de terrain du CSC était l’unique point noir dans la production globale, un compartiment qui a démontré beaucoup de faiblesses, ce qui a poussé Simondi à programmer avant-hier et hier des exercices faits spécialement pour l’amélioration du jeu

au CSC malgré les offres d’Europe»
«En Coupe, on a notre lot de chances»
Sur la préparation générale de l’équipe à Gammarth, le Malien est satisfait du travail effectué jusqu'à présent : «Le staff technique fournit de gros efforts, la préparation se déroule dans de très bonnes conditions, on a tous ce qu’on cherche à notre disposition, même les moyens de récupération sont disponibles ce qui fait notre bonheur. Tout cela nous évitera les blessures dans les prochains rendezvous qui viennent, des rendez-vous chocs nous attendent, il faut surtout attaquer le retour en force.» Pour le match de Coupe face à l’ESS, Berthé est serein et optimiste : «La Coupe et le championnat sont deux compétitions différentes. En Coupe on souhaite aller le plus loin possible car cela va enrichir nos CV et le palmarès du CSC, je pense que le match face à l’ESS sera celui des joueurs mais on n’en est pas encore là, on ne pense qu’au CABBA et à la bonne manière de terminer notre stage préparatif». Abdou H. / Hamza S.

Berthé «J’ai décidé de rester

L’un des points forts du CSC lors de la phase aller c’est sa forte discipline sur le plan tactique. Un acquis important aux yeux de Simondi qui n’a pas critiqué ce côtélà, sauf que, techniquement, il manque pas mal de choses et il reste du travail à faire sur cet aspect. Pour améliorer cela il ne suffit pas que de s’entraîner avec le cuir, Simondi compte aussi sur la communication avec ces joueurs

pour les faire progresser dans le jeu. L’entraîneur clubiste communique beaucoup avec les joueurs et leur fait des remarques et donne conseils sur la manière de jouer, ce qui évitera aussi au groupe une forte débauche d’énergie, avec l’approche de la reprise et le match face au CABBA. Simondi compte baisser le rythme des entraînements cette semaine, en plus d’une journée ou deux de repos programmées cette semaine après le retour à Constantine. Enfin, Simondi souhaite faire le voyage retour en Algérie avec son effectif. L’idée est bien claire, l’entraîneur ne veut pas laisser son équipe rentrer seule, ce qui prouve le professionnalisme de Simondi, dont l’espoir repose sur les efforts de Soussou qui s’est déplacé hier au consulat algérien à Tunis pour trouver une solution au problème de l’entraîneur en chef. Abdou H. / Hamza S.

Beldjilali : «C’est un bon test pour nous»

Toujours en stage de préparation à Alger, la formation de la JS Saoura a pris part à un match amical vendredi dernier face aux remplaçants de l’USMA au stade Omar-Hamadi. Une rencontre qui a permis au technicien français, Alain Michel, de tester ses joueurs, en particulier les remplaçants, en prévision de la 16e journée de Ligue 1 face à l’USMH. En gros, l’entraîneur de la JS Saoura reste satisfait du rendement de ses joueurs, après un score de parité de 2 buts de chaque côté. Un résultat plus ou moins satisfaisant qui remet ses joueurs en confiance.

niveau ce jour-là car on avait les jambes lourdes vue la forte charge de travail qu’on a accomplie durant ce stage, et puis l’essentiel est de rester compétitifs et préparer comme il se doit le premier match de la phase retour face au CABBA».

L’auteur des deux buts en amical face à l’USMA, Beldjilali, nous dira : «Ce fut un bon test pour nous face à l’USMA. Avec plus de vigilance, on aurait pu gagner ce match. On a encore une semaine pour préparer la prochaine rencontre de championnat. C’est certain, ce test face à l’USMA nous a permis de déceler certaines lacunes. Je pense que d’ici à jeudi prochain, on sera prêts pour la reprise du championnat.» H. M.

De notre envoyé spécial en Tunisie

Coup flou

Brahim Saadallah

pour sa défense

Ighil inquiet
ASO
www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

Le Béninois s’est dit prêt à jouer dans l’axe. Il nous dira ceci : «Il est vrai que je n’ai pas pour habitude de jouer à ce poste, mais cela ne me pose aucun souci. Je suis prêt à jouer là où le coach me le demande. Je reste au service de l’équipe. J’estime qu’à ce niveau, on doit être capable de jouer à n’importe quel poste. Je suis polyvalent et je veux apporter un plus à mon équipe.»

«Prêt à jouer là où le coach le voudra»

Nana

19

L’

entraîneur Meziane Ighil est plus que jamais inquiet pour son compartiment défensif. Pour preuve, après un stage de plusieurs jours à Sousse, Ighil n’a toujours pas désigné le successeur de Zaoui dans l’axe. Le coach a essayé plusieurs variantes, mais il semble toujours indécis. Il a testé le Béninois puis l’espoir Saleh et même Cherchar à ce poste, mais sans pour autant être convaincu. Et pourtant, Ighil doit trouver une solution de rechange dans l’axe, s’il veut que son équipe maintienne son ascension au classement, après avoir terminé la phase aller sur le poWILAYA DE RELIZANE DAIRA D'EL H'MADENA COMMUNE D'EL H'MADENA NIF : 0962-4807-90456-10

dium. Le coach chélifien dispose désormais de 5 jours pour trancher sur le nom du successeur de Zaoui afin de peaufiner sa préparation pour cette 16e journée de Ligue 1, qui s’annonce extrêmement complexe. Tedjar rétabli et Zaouche encore souffrant La bonne nouvelle en cette fin de stage est le retour de Saâd Tedjar aux entraînements. D’ailleurs, l’ex-Usmiste a réintégré le groupe le plus normalement du monde et sera d’attaque pour la prochaine rencontre de championnat. Toutefois, ce n’est toujours pas le cas de

Zaouche qui souffre encore de sa blessure au pied. Il poursuit les soins et devra attendre le feu vert du médecin pour rechausser ses crampons. Les Chélifiens de retour aujourd’hui C’est dans l’après-midi d’aujourd’hui, vers 18h, que les Chélifiens quitteront la ville de Sousse en direction d’Alger par avion. Après 10 jours de stage, l’entraîneur Ighil a accordé une journée de repos à ses hommes avant de se donner rendez-vous ce mardi pour la reprise des entraînements. Seguer ne viendra finalement pas C’est désormais officiel, l’at-

taquant de l’USMA, Mohamed Seguer, ne portera pas le maillot de l’ASO lors de la phase retour du championnat. C’est la décision prise par son président, Rebbouh Haddad, qui a refusé de libérer le joueur. Pourtant, Medouar était entré en course pour l’avoir il y a plusieurs semaines de ça. Il n’était pas le seul, puisque même le président du CSC Boulhabib avait rencontré le président usmiste en Tunisie, mais en vain. Du coup, l’entraîneur, Meziane Ighil, devrait se rabattre sur une autre piste, à quelques heures de la fin du mercato hivernal. B.S.

A la fin de ce stage hivernal, nous nous sommes entretenus avec l’attaquant chélifien, Mohamed Messaoud, qui reste très optimiste pour la seconde manche du championnat. L’attaquant chélifien nous dira : «Le stage fut une totale réussite. On s’est parfaitement bien préparés durant des jours et nous sommes motivés pour réussir la phase retour. Pour ma part, je promets aux supporters d’être à la hauteur. Qu’ils m’attendent lors de cette phase retour. J’espère seulement que la réussite sera de notre côté, car on le sait tous, la phase retour du championnat sera plus difficile qu’à l’aller. L’important est de gérer convenablement nos matchs, et peu importe celui qui marque», avant de conclure : «Nous avons maintenant l’avantage d’être sur le podium. On doit à tout prix maintenir notre avance au tableau. Nous avons traversé une phase difficile en début de saison et il est hors de question de revivre des moments aussi difficiles.»

«Attendez-moi à la phase retour !»

Messaoud

B.S.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Le Président de l'assemblée populaire communale D'EL H'MADENA lance un avis d'appel d'offre national ouvert pour AMENAGEMENT DE LA VOIRIE URBAINE DE LA CITE 05 JUILLET ET LA CITE 50 LOTS. COMMUNE DE H'MADENA Les entreprises intéressés par le présent avis d'appel d'offre national restreint peuvent consulter ou retirer le cahier des charges auprès du bureau de secrétariat générale de la commune D'EL-H'MADNA contre paiement du 2000,00 DA, Les offres doivent être accompagné des pièces légalisées et en cour de validités. a)- OFFRES TECHNIQUE (sous plis) : 1) L'instruction aux soumissionnaires dûment paraphée, 2) La déclaration à souscrire dûment remplie, datée et signée. 3) CPS (clauses administratives et clauses techniques) dûment renseigné en délai de réalisation et dûment paraphé sans indiquer le montant de l'offre. 4) Certificat de qualification et classification professionnelles en cours de validité, activité principale Travaux Publics, catégorie cinq (05) et plus. 5) La liste des moyens humains prévus pour le projet avec pièces justificatives (diplômes) visée par CNAS 6) La liste des équipements clés à utiliser (liste matériels détaillée) dans le cadre du contrat en y joignant les copies des cartes grises correspondantes ou récépissés ou factures d'achats récentes ou cartes jaunes avec les polices d'assurance obligatoires pour le matériel roulant 7) Statut de l'entreprise. 8) Un extrait du casier judiciaire. 9) Extrait de rôle apuré ou avec échéancier. 10) Extrait de Registre de commerce. 11) Les bilans fiscaux de l'entreprise des Trois (03) dernières années 2010+2011+2012 visés par les services des impôts et certifiés par un commissaire aux comptes. 12) un planning d'exécution des travaux suivant les délais proposés signé et paraphé. 13) Attestations de bonnes exécutions délivrées par les maîtres d'ouvrages similaire 14) Attestation de mise à jour CNAS, CACOBATH, CASNOS, et l'attestation du l'organisme sociale. 15) L'identification fiscale. 16) la déclaration de probité dûment remplie, datée et signée. 17) Dépôt des comptes sociaux pour personnes morales. b)- OFFRE FINANCIERE (sous plis) : 1) Lettre de Soumission, conforme au modèle annexé au présent cahier des charges -remplie et signée. 2) Bordereau des prix Unitaires exprimés en lettres et en chiffres et signe (tous les postes doivent être remplis). 3) Le Devis Estimatif et Quantitatif O Les deux enveloppes (offre technique et offre financière) seront mises à l'intérieur d'une enveloppe princi pale qui doit être anonyme et porter l'objet d'avis d'appel d'offre national restreint (ne pas ouvrir) avec l'adresse du service contractant. I La durée de préparation des offres est fixée à dix (10J) Jours à compter de la date de la première publication dans le Bulletin officiel des marchés de l'opérateur public (BOMOP) ou la presse. I Cette date limite est tacitement reporte au premier jour ouvrable au cas ou elle coïnciderait avec le repos et hebdomadaire (vendredi - samedi) ou jour fériés. I Le jour de dépôt des offres correspondant au dernier jour de la préparation Des offres jusqu'à 14:00 heure ; Cette date limite est tacitement reporte au premier jour ouvrable au cas ou elle coïnciderait avec le repos et hebdomadaire (vendredi - samedi) ou jour fériés. I L'ouverture des plis se fera en séance publique le dernier jour de la durée de préparation Des offres au siège de l'APC à 14h :00 I Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une pénode de quatre vingt dix (90) jours a compter de la date d'ouverture des plis. I Les soumissionnaires sont invites à assister à l'ouverture des plis qui aura lieu le jour de la date limité de dépôt des offres à 14h .00 au Siège de L'APC. Anep : 31000368 - Le Buteur du 12-01-2014

AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N°: 01/2014

WILAYA DE TLEMCEN DAIRA DE HENNAYA COMMUNE DE ZENATA

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Fin de stage sur une mauvaise note

ASO 1 - CRBAF 2

B.S.

L’ASO a conclu hier son stage par une ultime rencontre amicale face au CRBAF. Les coéquipiers de Messaoud se sont inclinés 1-2. Il faut dire que les joueurs de Aïn Fekroun se sont montrés plus volontaires que leurs adversaires, c’est ce qui leur a permis de dominer les débats.

L'Administration Communale de Zénata annonce un concours pour le recrutement de :
grade Ingénieur d'état de l'administration territoriale en gestion et technique urbaines Nbre de poste 01 Coucours sur 1-génie civil : option construction civile et industrielle-option titre structures-option voierie et réseaux divers-option technique de la construction-option éxecution et suivi des traveaux-option gestion de l'eau et de l'assainissement urbain-option infrastructures urbains-option réabilitation du vieux bâti.2-géographie .option aménagement urbain-option techniques urbains-3-équipement technique et installation de bâtiments-4-traveaux publics-5topographie-6-hydraulique-7-électricité générale-8electrotechnique-9-mécanique générale-10-gestion et technique urbaines-11-aménagement urbain-12-amenagemen trural-13amenagemenî environnement14-transport urbain Coucours sur titre Mode de Filière demandée recrutement

-AVIS DE RECRUTEMENT-

Technicien supérieur de lʼadministration territoriale en gestion et technique urbaines

01

* LES CANDIDATS DEFINIVEMEN ADMIS SERONT INVITE A COMPLETER LEURS DOSSIERS : - Un extrait d'acte de naissance N 13. - Un certificat de nationalité . - Un casier judiciaire (Bulletin N°03 ). - Deux certificats médicaux (Médecine générale et Phtysio logie). - Une photo-copie de la justification de dégagement du service national dûment légalisé - Attestation de travail justifiant l'expérience professionnel de candidat - Deux enveloppes timbrées libellées au nom du candidat - deux(02)photos. Les dossiers complets doivent être déposés ou expédiés par voie postale à Mr, le Président de A.P.C de Zénata (Service du Personnel) dans un délai de (20) vingt joursji compter de la première publication du présent avis sur la presse nationale . Observation: tout dossier parvenu hors délai ou incomplet ne sera pris n considération et sera renvoyé à l'intéressé.

* CONSTITUTION DU DOSSIER : - Une demande manuscrite . -Une copie de la pièce d'identité. - Une photo-copie du diplôme demandé dûment légalisé. - relevé de notes du cursus de formation. -Fiche de renseignements, dûment remplie par le candidat.

Voirie et réseaux divers-urbanisme-traveaux publics et ouvrages d'art-géotechnique-géomètre topographe-conducteur de traveaux bâtiments-conducteur de traveaux publics-métreur vérificateur et étude de prix-dessinateur projecteur en architetecture-dessinateur projecteur en béton armé-maquettiste en bâtiments et travaux publics-restauration des sites et monuments-rénovation et réhabilitation de l'habiîat-électrotechnique-électromécaniquemaintenance des véhicules industriels-maintenace des engins de chantier et de manutentton-maintenace des engins roulants

Anep : 31000367 - Le Buteur du 12-01-2014

20

P

Une équipe remaniée

lusieurs points positifs sont à relever au lendemain du match amical livré face aux Hamraoua au stade AkidLotfi. Les gars de la cité des Zianides ont en effet réussi à sortir un bon match effaçant ainsi la défaite de mardi passé contre ce même adversaire chez lui au stade Zabana. Dominant la rencontre de bout en bout créant plusieurs occasions à scorer, les Bleu et Blanc ont toutefois fait preuve d’inefficacité devant les bois. Chose qui les a empêchés à prendre le meilleur face au représentant de la Ligue 1. En tous les cas, le staff technique composé du duo Yadel-Kherris s’est montré en quelque sorte satisfait de la production de son onze avant la réception du MSP Batna en prévision de la première journée de la phase retour du championnat de la Ligue 2.

Les Zianides en nette progression
Après leur match contre les Hamraoua

WAT

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Coup d’œil

L

Kebaïli devra prolonger son contrat, sinon il sera libéré

MCS

Ligue 2

C’est une équipe new-look comparativement que celle qui a défié le MCO à Zabana qui a foulé avant-hier la pelouse du terrain gazonné du stade Akid-Lotfi. Déjà dans les bois, c’est le portier titulaire Sofiane Benmoussa qui a joué toute la première période. Dans les couloirs, le staff technique a utilisé Aguid à droite et Layati à gauche alors que dans l’axe, on a associé Rabié et Mebarki. Au milieu du terrain, le duo entraîneur a aligné Sidhoum, Abdellaoui et Belarbi qui était dans l’animation du jeu. En attaque, Cheraï-

Briksi se blesse

tia et Tebbal ont été utilisés dans les côtés laissant la nouvelle recrue Zerguine en pointe de l’attaque.

Yaâlaoui n’a pas joué

même performance que les deux précédents liftiers en gardant ses bois vierges au cours de cette fin de match.

Djiad : «On va tout faire pour réaliser le meilleur parcours possible»
Le milieu de terrain des Vert et Blanc, Djiad, affiche une grande détermination et souhaite vivement réaliser quelque chose de spécial avec son équipe dès l’entame de la phase retour. Comment se déroule le stage pour vous ? On se prépare dans une grande ambiance. Tous les joueurs sont animés d’une grande volonté afin de réussir leur préparation, ce qui nous permettra d’aborder la manche retour dans de bonnes conditions. Après le travail qu’on a entamé jusque-là, on fera tout pour que le stage d’Alger sera une totale réussite. Vu la grande ambiance qui règne au sein du club, je suis optimiste pour l’avenir. Un mot sur le match amical gagné contre le club de Staouéli ? Je pense que nous étions décidés à l’emporter pour montrer à tout le monde que nous sommes une bonne équipe. Sur le terrain, nous avons su imposer notre jeu en ne laissant aucune chance à l’adversaire. Le but nous a mis sur orbite et puis nous avons su gérer la rencontre pour enfin décrocher les trois points de la victoire. Justement, comment voyez-vous l’Espérance de Mostaganem ? Ecoutez, je ne suis pas du genre à promettre la lune à nos supporters. Mais d’après ce que je suis en train de voir, cette équipe de Mostaganem a tout pour réaliser une bonne saison. On avait déjà un groupe soudé et expérimenté qui vient d’être renforcé par des éléments de valeur qui pourront facilement donner le plus. Et on compte énormément sur notre grand public pour nous soutenir comme ce fut le cas depuis toujours et inch’Allah, ensemble, on réalisera quelque chose de spécial. Ce qui est certain, c’est que les joueurs sont bien décidés à relever tous les défis cette saison, ce qui est vraiment très encourageant. Vous avez disputé quelques matches amicaux lors de ce stage face à de bonnes équipes. Selon vous, quelles sont les satisfactions que vous en avez tirées ? C’est vrai que nous avons donné la réplique à de bonnes équipes, toutefois l’entraîneur avait retenu beaucoup de points positifs. Par ailleurs, je tiens à vous informer que lors de ce dernier cycle de préparation, nous avons encore un autre match amical contre une très bonne équipe, à savoir la JSS. Nous sommes tenus de travailler d’arrache-pied afin de présenter sur le terrain un niveau à la hauteur des aspirations. Ces matches constitueront également l’occasion pour le staff technique de jauger les capacités de l’équipe, n’est-ce pas ? Certes, nous devons impérativement mettre en valeur nos compétences, nous aurons, en disputant ce genre de joutes

ESM

Le jeune gardien de but Briksi n’était pas très chanceux au cours de cette rencontre. Admis en seconde période, le portier en question s’est blessé au niveau de la jambe, ce qui a obligé le staff technique à opérer un deuxième changement au niveau des bois en faisant entrer le jeune Hadji qui a réalisé la

Trois éléments n’ont pas pris part à ce match. Il s’agit du transfuge du MC Alger, Nabil Yaâlaoui, qui souffrait d’une grippe et qui s’est contenté de quelques tours de pistes, ainsi que Rechrouche et le gardien de but Bouchour. M. B.

Un renforcement de l’attaque est primordial

a direction ne veut pas refaire les erreurs des trois dernières saisons où certains joueurs, et avant la fin de leur contrat, ne se souciaient pas de l’avenir de l’équipe. D’ailleurs, plusieurs éléments sont partis avant même la fin du championnat. Cette fois, la direction a pris ses devants. Ainsi, durant ce stage bloqué, elle a convoqué le milieu de terrain Kebaïli, à qui il ne reste que six mois avec l’équipe. Même s’il était blessé à la phase retour de la saison écoulée, le club ne l’avait pas abandonné. Cette fois, celle-ci lui a demandé de rempiler pour les prochains 18 mois, pour lui rendre l’ascenseur. Le président souhaiterait que tous les joueurs se concentrent sur l’avenir du club, du moment qu’il traverse une période difficile. Il voudrait avoir des joueurs aptes à se sacrifier à fond jusqu’à la dernière journée du championnat. Après Kebaïli, il y aura assurément d’autres joueurs qui vont être convoqués renouveler leurs contrats, sinon ils seront libérés. Amar B.

Les dirigeants espérantistes viennent de convaincre l’ex-attaquant du CABBA, El-Hadi Adel, de porter le maillot espérantiste durant la seconde manche du championnat. Le joueur vient de rejoindre le lieu du stage bloqué à Alger et il a même pris part à la rencontre amicale jouée face à l’ABS et a signé sa venue de la plus belle manière en inscrivant l’unique but mostaganémois. La lutte pour le maintien a commencé depuis le match gagné face au WA Tlemcen. Par ailleurs, l’entraîneur a également programmé cinq matchs amicaux, dont quatre se sont déjà joués et dont voici les résultats : ESM-O Médéa 0-0, ESMStaouéli 1-0 (but de Ramlim), ESM-ABS 1-3. Un dernier match amical est programmé ce dimanche face à la JS Saoura.

El Hadi Adel signe à l’ESM

amicales, l’occasion de juger notre travail jusque-là sur le plan collectif et individuel. L’essentiel est que ce dernier cycle soit l’opportunité d’atteindre le niveau souhaité ; je suis persuadé que ce sera très bénéfique avant l’entame de la phase retour. Quelles sont vos ambitions personnelles cette saison ? Je veux que l’ESM retrouve son meilleur niveau, et je pense que cette saison sera la bonne après avoir raté la saison écoulée. Je souhaite réaliser une bonne saison et d’être à ma meilleure forme. J’espère que les blessures vont m’épargner. Mon dernier vœu est de voir Mostaganem assurer son maintien, inch’Allah. Et qu’avez-vous à dire aux supporters qui attendent beaucoup de vous ? J’espère qu’ils seront derrière l’équipe tout au long de la saison pour nous soutenir. Avec leur aide, je suis convaincu qu’elle aura son mot à dire. Je leur promets qu’on va tout faire pour réaliser le meilleur parcours possible et de leur procurer de la joie à la fin de la saison. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Khaled Fouaz, troisième recrue

Durant ce stade d’Aïn Témouchent, et malgré que cette équipe de Saïda ait montré qu’elle est en nette progression, les deux matchs amicaux joués face au CRT et le MCO ont confirmé la bonne santé de cette équipe. Même l’entraîneur Hadjari était satisfait du rendement de ses poulains. Il ne manquait à l’équipe que l’efficacité offensive. Les attaquants étaient un peu timides, et ce secteur devrait être renforcé d’un attaquant de qualité.

Le troisième match amical face à Zedoria

Hier après-midi, Saïda a enregistré sa troisième recrue du mercato hivernal, en l’occurrence l’ex-milieu offensif du WAT, Khaled Fouaz. Il a signé pour deux saisons. Avec l’arrivée de ce joueur, le milieu du terrain a été consolidé par deux éléments, Hammiche et Khaled Fouaz, en attendant la venue d’un attaquant de pointe.

Kiour hospitalisé à Oran

L’équipe va clôturer son cycle de matchs amicaux face à l’équipe de la Régionale 2, Zedoria. Le dernier test pour la bande à Hadjar avant de faire le déplacement à Médéa pour affronter l’OM, dans le cadre de la première journée de la phase retour. Le president démissionnaire du CSA/MCS, Mohamed Kiour, est hospitalisé à Oran, suite à l’aggravation de son cas. Après une forte pression qui s’est exercée sur lui, il a decidé de remettre le tablier. La cause était due à la gestion de la subvention de l’Etat qui avoisine les 7 milliards de centimes. Ainsi, le conflit entre certains membres du CSA et le président du SSPA, Khaldi, a aggravé sa santé, lequel l’a incité à quitter le bateau saïdi. Certains dirigeants, au lieu de s’inquiéter sur sa santé, n’ont pas cessé de l’appeler pour le faire revenir sur sa décision. Ils étaient ingrats envers sa personne, au point d’oublier que Kiour, malgré la crise financière de la saison dernière, les mauvais résultats, le recul de Khaldi de la gestion du club et le refus de plusieurs responsables de prendre le fauteuil de la présidence, était le seul à prendre les règnes du club juste pour le sauver de la relégation. A. B.

La préparation bat son plein

Herrida : «Les dirigeants n’ont jamais exercé de pression sur Iaïche»
Le président Arras Herrida a bien voulu répondre aux questions de notre confrère d’El Heddaf. Avec son francparler habituel, il a évoqué tout ce qui a trait à la préparation de l’équipe en Turquie et à la politique prônée par sa direction pour bâtir un club ambitieux.
Comment se déroule la préparation à Antalya (Turquie) ? Le stage se déroule très bien. L’équipe dispose de toutes les commodités nécessaires pour réussir son stage. Le site dispose aussi de plusieurs terrains en gazonnés. Franchement ce qui existe à Antalya est nettement meilleur que ce qu’il y a en Tunisie ou au Maroc. En plus ici, il y a la possibilité de jouer des matches amicaux contre des clubs turcs et européens, ce qui constitue une très bonne chose pour élever le niveau de notre team. Pourquoi cette fois la Turquie, alors que d’habitude vous optiez pour la Tunisie ? Sincèrement, on a voulu changer, afin de stimuler davantage les joueurs. On a eu une proposition pour un stage en Italie, mais on a eu peur de tomber dans les mêmes problèmes vécus avec l’ancienne direction de la firme italienne Macrone. Sincèrement je trouve Antalya parmi les meilleures villes touristiques. Plusieurs clubs européens la choisissent pour effectuer des stages bloqués. Comment avez-vous décidé de ramener l’entraîneur Iaïche en début de saison ? Sincèrement, je voulais ramener un entraîneur français qui dispose d’un CV riche, mais sur insistance des membres de la direction qui avaient souhaité le retour de Abdelkader Iaïche qui connaît bien la maison et il est bien estimé par plusieurs de nos supporters, nous avons décidé de le ramener. Comment s’étaient déroulées les négociations ? Les négociations n’ont pas été faciles car, Iaïche se sachant très populaire à El Eulma, a mis très haut la barre. Il nous a exigé une avance de 5 mois, équivalent de 450 millions de centimes plus la location d’un appartement de 5 millions de centimes par mois. Ce qui nous a poussés à lui louer une chambre haut standing à l’hôtel Rif, à 6 millions par mois. Avez-vous eu des doutes, après un début difficile ? Personnellement non, mais je me suis dit pourquoi il n’est pas revenu pour prendre sa revanche sur les dirigeants, après son éviction la saison passée. Nous avons continué à lui faire confiance et le soutenir sans nous immiscer dans son travail. La première fois où j’ai intervenu c’était contre le MOB. J’ai discuté avec les joueurs et je leur ai promis une prime spéciale en cas de victoire. On pensait que le déclic allait avoir lieu, mais on a été tenu en échec par l’USMH lors de la journée suivante à domicile. Nous avons décidé donc de donner plus de prérogatives à son adjoint, le Camerounais Agbou après avoir

20

MCEE

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Coup d’œil

USMH

Bekhouche «Il était prévu que Patrick fasse des essais, même après la signature du contrat»
en attendant d'être supervisé par Aziz Abbès. Depuis son arrivée et ses prestations, les responsables du club ne semblent plus emballés par les qualités du joueur. L'autre Camerounais présent à Aïn Fakroun se distingue plutôt bien. Il s'agit de Meparka. Le joueur a montré de bonnes dispositions en s'entraînant avec les U21. Meparka attend le retour de l'équipe, en stage, à Sousse, en Tunisie, pour prendre ses nouveaux repères. Le Camerounais devait participer au stage de Sousse, mais le problème du visa l'en avait empêché.

CRBAF

retiré sa licence de la LFP. Sincèrement n’avez-vous pas exercé de pression sur l’entraîneur pour le pousser à quitter le club ? Non, pas comme il a été rapporté. Après l’élimination de l’équipe en coupe d’Algérie face à la modeste formation de la JSM Tiaret qui a ramené ses joueurs deux heures seulement avant le match, nous étions déçus. Nous avons provoqué une réunion d’urgence pour faire le bilan. Au cours de cette réunion, le financier du club a rappelé au coach un règlement intérieur sur les primes que le coach devait percevoir. En effet, celui-ci percevrait le double des joueurs dès lors qu’il s’agit de primes normales, mais pour les primes spé-

CABBA

ciales il percevrait autant que les joueurs. Or, Iaïche a pris le double aussi bien face au RCA que face à l’ESS, l’équivalent de 40 millions de centimes. Après cette remarque, le coach a pris ses bagages et a quitté la réunion. Comment avez-vous conclu avec Accorsi ? L’entraîneur Jules Accorsi est très connu, il a réussi de bons parcours aussi bien avec la JSMB qu’en Centrafrique. C’est un entraîneur qui connaît bien son métier. Les négociations se sont déroulées normalement. En plus, le coach Accorsi n’a pas exigé de primes de matches. Il m’a informé qu’il n’a jamais pris de primes aussi bien à la JSMB, en France ou en République Centrafrique. Les primes de matches,

pour lui, c’est pour les joueurs. Est-ce vrai que le joueur Berchiche voulait quitter le club pour rejoindre l’ESS ? Vous devez savoir que Berchiche est le joueur le plus professionnel de l’équipe. Il n’a jamais raté une séance d’entraînement. C’est l’un des meilleurs défenseurs en Algérie et plusieurs clubs lui font les yeux doux, mais il a souffert des racontars des supporters. A ma connaissance, il n’a pas eu de contact officiel de l’ESS au début de saison. Avant le derby, il a eu une rencontre avec Madoui qui lui avait proposé de rejoindre les rangs de l’Entente, mais je pense que c’était plutôt une manière de le déconcentrer du match. S. H.

Le stage n’a pas atteint ses objectifs
Une 4e recrue en vue

mercato hivernal, après le gardien Souiche et le défenseur axial Benhamine qui se sont entraînés depuis le début de la saison avec l’équipe, sans toutefois être qualifiés.

Meparka se distingue

Le président du CRBAF vient-il d'inventer une nouvelle formule de contrat ? A notre confrère d'El Heddaf, il vient de déclarer que le joueur africain qui se trouve actuellement à Aïn Fekroun continuera à être soumis à des essais, même après sa signature du contrat : «On a convenu avec le manage du Camerounais que Patrick sera soumis à des essais, même après la signature du contrat. Le joueur doit convaincre le staff technique. Sinon il ne sera pas retenu. Et le contrat sera résilié», dixit Hacen Bekhouche. Par ailleurs, le joueur africain s'est entraîné avec les U21,

Hanifi intéresse les dirigeants du CRBAF. Mais le problème, c'est que le joueur négocie à partir de France où il se trouve. Il a demandé à négocie par téléphone, et c'est le manager du club qui tente de le convaincre. L'attaquant du CRB aurait été gourmand et ses exigences seraient audessus des moyens du CRBAF.

Hanifi intéresse Aïn Fekroun, mais il négocie de France par téléphone

T. H.

L’émigré Rechrache signera aujourd’hui

Le stage hivernal qui s’est déroulé à Alger et qui a pris fin, avant-hier, n’a pas atteint ses objectifs, à cause du boycott et des blessures de certains joueurs. La présence en grand nombre des joueurs Espoirs en dit long, d’ailleurs, sur ce déficit en matière d’effectif. Dans un tel cadre, on ne peut pas mentir et dire que le stage a été une réussite, sachant que le coach n’a pas eu toutes ses cartes pour préparer au moins le match inaugural de la seconde phase du championnat. Certes, il aura une semaine supplémentaire, mais cela ne suffira certainement pas pour rattraper le retard.

Biskri a donné son feu vert pour en-

gager un joueur émigré qui a réussi ses tests avec le CABBA. Il s’agit de Mohamed Rechrache qui a participé au dernier match amical face à l’USMB. Selon les informations recueillies auprès du coach et du président, ce jeune élément âgé de 19 ans, qui joue comme meneur de jeu, répond au profil recherché. Sa technique étant supérieure à la moyenne, avec une bonne vision de jeu, il constituera une bonne recrue. Rechrache doit, en principe, se rendre aujourd’hui à Bordj, pour passer à la table des négociations, en compagnie de son manager et du président Messaoudène. D’après une source crédible, il ne reste que quelques détails à régler pour que Rechrache soit la 3e recrue de ce

En plus de Souiche, Benhamine ainsi que de Rechrache, tous issus de centres de formation français, le CABBA pourrait engager, en ce mercato, un 4e joueur. Le président, qui a reçu plusieurs propositions, n’a que 3 jours pour trancher sur l’identité de la dernière recrue. Le coach lui a demandé d’engager une grosse pointure en attaque, secteur qui n’a pas eu le rendement escompté durant la première phase du championnat.

Les salaires de Yaya, Ammour et Saâdi seront revus à la baisse

Un nouveau round de négociations est prévu cette semaine avec le Tchadien Yaya qui sera finalement retenu, ainsi que Ammour et Saâdi pour la révision de leurs salaires qui dépassent les 100 millions actuellement. Le président Messaoudène leur a signifié récemment que leur rendement n’a pas été conforme avec ce qu’ils touchent. Par conséquent, ils seront revus à la baisse, à l’instar de celui de Tiaïba. Il faut signaler qu’un premier round de négociations a eu lieu avec les 3 joueurs précités.

A. B.

Aliouane : «Cette préparation nous
NAHD
Votre préparation a pris fin le week-end dernier, un petit commentaire ? La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions et nous avons travaillé dans une ambiance conviviale. On s’est donnés à fond et nous avions appliqué à la lettre le programme tracé par le staff technique. Pour un premier constat, j’estime que notre stage de Gamarth a été une réussite et j’espère qu’il nous permettra d’aborder la suite de la compétition dans de meilleures conditions. Cette préparation reste quand même bénéfique pour nous. A présent, on doit se pencher sur la compétition officielle et garder notre concentration pour la suite de la compétition. Comment vous sentez-vous physiquement ? Je pense que je suis à 100 % de mes capacités physiques à l’instar de l’ensemble de mes camarades. Je manque un peu de fraîcheur physique, d’ailleurs comme tout le monde, mais je crois que c’est tout à fait normal en cette période de préparation. J’essayerai de me donner à fond à l’entraînement pour que je sois prêt d’ici le coup d’envoi de la phase retour. Vous savez, les joueurs sont fatigués après la charge de travail qu’on a subie les deux dernières semaines. A partir de cette semaine, elle sera probablement diminuée, ce qui nous permettra de retrouver notre forme. Dans l’ensemble, nous avons bien travaillé lors de cette trêve hivernale. Vous allez aborder la seconde manche du championnat avec un début de calendrier favorable. Un mot sur ces six premiers matchs ?

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

sera bénéfique»

P

L’équipe sera prête le jour J
Un groupe en rodage
La machine blidéenne pourrait, car non encore bien rodée et pas tout à fait au point, connaître lors des tout premiers matchs quelques ratages. C’est pour permettre à son équipe de gagner en cohésion que le coach blidéen veut qu’elle dispute le plus grand nombre possible de matchs amicaux avant que ne débute le championnat.

USMB

21

Après un jour de repos bien mérité, les camarades de Mograni reprendront aujourd’hui matin le chemin des entraînements sous la houlette du de Younes Ifticen. La reprise, qui aura lieu au Zioui, sera consacrée au travail technico-tactique basé sur des exercices avec ballon. Une reprise légère, synonyme de décrassage avant d’entamer la préparation du match de Chaouia, prévu vendredi prochain à Oum Bouaghi. Y. M.

La reprise Aujourd’hui

Benyahia reprendra la semaine prochaine

Avant cela, il faut savoir que nous serons appelés à gérer match par match. Donc, il faut se concentrer sur le match face à l’USC avant tout. Ensuite, les prochains seront déterminants pour la suite. Maintenant, il faut absolument bien gérer match par match et se concentrer d’abord sur celui contre Chaouia. En attendant, il faut continuer à travailler d’arrache-pied afin de bien recharger les batteries et être fin prêts pour la reprise. Quelles sont vos chances pour l’accession ? Sans prétention aucune, nos chances sont intactes et nous pourront aisément terminer le championnat parmi les trois premiers. Rien n’est encore joué pour l’ensemble des équipes. Que ce soit en haut du tableau ou en bas, tout reste jouable. Il reste quinze matchs à jouer, donc 45 points à récolter. A mon sens, rien n’est perdu et il faut croire en nos chances de jouer les premiers rôles jusqu’au bout. Il faut savoir gérer intelligemment cette phase retour. Vous concernant, que diriez vous aux supporters ? On sait bien que nos supporters sont un peu déçus de notre parcours, surtout l’entame du championnat où nous avions raté nos débuts. Nous sommes passés à côté avant que nous puissions rectifier le tir. Nous aurons besoin de nos fidèles supporters pour atteindre l’accession. Le NAHD aura besoin de tous ses enfants. Entretien réalisé Youcef M.

Les jeunes joueurs bien encadrés

our ce qui est du visage que montrera l’équipe de Blida lors des compétitions officielles, Mohamed Bechouia ne fait preuve d’aucune inquiétude et il dira que sa réussite ne peut être due qu’au travail et au sérieux : «Atteindre ses objectifs est l’aboutissement d’un travail de longue haleine et cela sur plusieurs années. La conjoncture a fait, il y a de cela quelques années, à Blida il y a eu une certaine instabilité et cela à plusieurs niveaux. Ce n’est plus le cas et l’USMB a pris une autre dimension. L’équipe sera prête pour les compétitions officielles qui l’attendent. Nous ne pouvons qu’être ambitieux car nous faisons les efforts nécessaires pour cela.» C’est ce que nous dira en substance le coach blidéen.

La guerre des postes fait rage

Allati veut briller

«On a beaucoup de jeunes qui ont été alignés lors des matchs amicaux. Ils ont, comme on dit, cette manie d’en faire un peu trop et de ne pas faire preuve de réalisme», reconnaît Naamani, qui ajoutera : «Les anciens essaient de les encadrer au mieux et de leur montrer la voie, qui est celle d’arriver au plus vite au niveau du camp adverse et surtout de ne pas gaspiller les opportunités.» Ce discours est relayé par Bechouia qui est, on ne peut plus clair, là-dessus. Il dira aux joueurs que l’objectif premier est d’arriver à obliger le portier adverse à aller chercher le ballon au fond de ses filets. La manière pour y parvenir importe peu. Les matchs d’application joués en fin de séance ces derniers jours ont permis à certains joueurs de montrer toute l’étendue de leur talent. C’est le cas d'Allati. Evoluant milieu du terrain, il s’est illustré par sa belle technique et ses ouvertures lumineuses.

Du foncier, mais pas trop

Plusieurs joueurs se sont engagés cette saison sous les couleurs de l’USMB. Ils sont bien sûr pétris de qualités et ils ont fait l’objet, avant de signer à Blida, de plusieurs sollicitations. Ils opteront finalement pour le club de la ville des Roses. Certains d’entre eux sont pratiquement barrés pour une place de titulaire avec la présence d’éléments plus expérimentés. Pour espérer se faire une place dans l’équipe, ils auront à séduire leur coach en se montrant meilleurs que leurs concurrents directs, ce qui est loin d’être évident. Cette concurrence crée une certaine émulation qui n’est pas pour déplaire au technicien de Blida. Jusque-là, les joueurs n’ont pas été soumis uniquement à un travail foncier, même si plusieurs d’entre eux étaient, à l’entame des entraînements, un peu courts sur le plan physique. Mohamed Bechouia a voulu éviter une trop grande masse d’efforts, ce qui est toujours assez mal perçu par les joueurs. Un travail tactique avec ballon a été prévu en parallèle. Le coach blidéen n’hésite pas à émettre des remarques à ses poulains et cela en plein match d’application. S. B.

L’attaquant Zakaria Ahmed Benyahia poursuit sérieusement sa rééducation à Alger. Avec une moyenne de deux séances par jour, le joueur confirme qu’il commence à retrouver ses sensations. «Dieu merci, tout passe comme prévu et je poursuis rééducation dans les meilleures conditions. Je travaille très sérieusement deux fois par jour. Le matin, je subis des soins intensifs alors que l’après-midi j’effectue un renforcement musculaire. Je ressens une nette progression et je devrais entamer les entraînements la semaine prochaine», nous dira Benyahia. Y. M.

Lors du match amical joué dernièrement contre le CABBA, plusieurs joueurs n’ont pas réellement convaincu leur coach. Ce dernier refusera de donner des noms. Les éléments visés auront à montrer un tout autre football lors des prochains matchs amicaux, sinon… Au cours du match contre le CABBA, paradoxalement, c’est l’équipe qui a le moins de journées d’entraînement dans les jambes qui était la plus affûtée. En effet, c’est l’USMB qui terminera très fort la rencontre et durant les vingt dernières minutes, elle fera un siège en règle du camp de Bordj. Khelladi fera bonne garde dans sa cage. Il n'encaissera aucun but et ce ne sont pas les occasions pour le CABBA qui ont manqué. Il a été l’auteur d’une prestation de tout premier ordre.

Certains joueurs doivent convaincre

Khelladi est en forme

En plus du duo Noubli-Meklouche, il y a un joueur qui a éclaboussé de sa classe partenaires et adversaires. Il s’agit de Hamia. Ce dernier, posté juste derrière ses deux attaquants, a gavé ces derniers de bons ballons. Alternant avec bonheur, jeu court et passes longues, il s’avère d’ores et déjà comme une pièce incontournable de l’échiquier de Bechouia.

Hamia époustouflant

Trois joueurs se sont relayés au poste de milieu récupérateur lors du dernier match amical face au CABBA. Ils ont tous été irréprochables, même si Belhocine semblait un peu au-dessus du lot. En plus d’abattre un travail de titan sur le plan défensif, il sait, comme on dit, à chaque fois relancé la machine et distiller de bons ballons à ses attaquants. Il sait aller, en outre, titiller le gardien adverse. Il va se révéler comme le patron de cette équipe de Blida, grâce à sa vista et son excellente lecture du jeu. S. B.

Du beau monde au milieu

Les préparatifs pour l’ESM débutent ce soir M

ASK

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

MSPB Benflis : «On ne recrutera pas des joueurs qui occuperont le banc»
«J’ai pris en charge toute l’équipe»
équipe sur le lieu du stage, ponctué par deux matchs amicaux contre deux équipes de la Ligue 1 (CABBA et JSS) que son équipe avait gagnés : «L’équipe a passé près d’une semaine à Alger. C’était un excellent stage. On a pu jouer deux matchs amicaux.»

21

ohamed Benflis est le nouvel homme fort du Mouloudia de Batna. Le responsable du Boubiya a pris le club à la fin de la phase aller. Notre première question était relative aux intentions des dirigeants du club en matière de recrutement. Benflis dira : «On a la possibilité de recruter trois joueurs comme l’autorise la loi. Deux ont déjà donné leur accord. Zouaoui est déjà passé par le club la saison passée. Nekache a fait une partie de la préparation à Alger avec le club. Il s’est engagé à ramener ses papiers. C’est comme ça que nous sommes convenus avec lui. Ce qui est sûr, c’est que le MSPB n’engagera pas de joueurs qui occuperont le banc de touche. On a besoin d’éléments qui ramèneront le plus à l’équipe.»

L

«Je suis satisfait du stage effectué à Alger»

Benflis se dit satisfait du travail de son

es choses sérieuses commencent aujourd’hui. Après deux jours de repos, les copains de Mellouli ont rendezvous ce soir à Abed-Hamdani pour attaquer la dernière phase de la préparation hivernale avant la reprise de la compétition la semaine prochaine. L’ASK entamera la phase retour avec ce déplacement périlleux à l’ouest du pays, Mostaganem précisément, où les poulains de Khezzar doivent arracher un bon résultat qui leur permettra de terminer de la plus belle des manières le championnat, sachant que l’objectif des Rouges reste l’accession. Pour cela, l’équipe doit récolter le maximum de points lors des 15 matchs. C’est ce que comptent faire les Askistes qui ont bien cette envie d’aller de l’avant et réussir de bonnes choses. Donc, l’entraînement ce soir

Les joueurs renoncent à leur la grève

sera léger et ça sera le cas pour toutes les séances de la semaine avant jeudi, date du départ de l’équipe à Mostaganem.

Une mensualité peut-être cette semaine

Comme annoncé précédemment, les joueurs khroubis s’inquiètent pour leur argent et certains menaçaient de boycotter le match amical face au CRB, mais l’intervention de la direction a arrangé les choses. Khettabi a donné sa promesse de régler tout le monde très prochainement, des mots qui ont rassuré les joueurs qui renoncent pour le moment à l’idée de faire grève.

L

a direction de l’ASMO a terminé son opération recrutement durant ce mercato hivernal en s’attachant les services de trois joueurs, en l’occurrence Abed, Aïssaoui et El Bahari. A première vue, d’aucuns estiment que ces joueurs possèdent une grande expérience qui peut leur permettre d’apporter un grand plus à l’équipe, surtout que l’actuel effectif asémiste est composé en sa majeure partie de jeunes qui manquant cruellement d’expérience. Cependant, le problème qui risque de perturber les débuts de ces trois nouvelles recrues sous le maillot vert et blanc est leur manque de compétition durant la première moitié de la saison. N’ayant re-

manquent de temps de jeu
On compte sur leur expérience
joint le club que ces derniers jours, ils n’auront qu’une semaine de préparation avant la reprise du championnat. Et pourtant, le staff technique asémiste avait exigé avant l’ouverture du marché hivernal des transferts des joueurs sur deux critères concernant les nouvelles recrues, à s’avoir l’expérience et le temps de jeu. Sur le premier critère, on peut dire que le staff technique a eu ce qu’il voulait puisque les trois nouvelles recrues, Abed, Aïssaoui et El Bahari, possèdent une certaine expérience dans les terrains de foot, eux qui ont joué dans plusieurs clubs de Ligue 1. D’ailleurs, l’entraîneur Mouassa attend beaucoup de

Les nouvelles recrues

ASMO

Khettabi sait que les joueurs sont préoccupés par leur argent. La direction a l’habitude de faire un geste dans ce sens,

question de les motiver. Le plus désolant dans cette histoire, c’est que les joueurs ont le sens de la responsabilité et l’on déjà démontré par passé. Ces derniers n’ont pas jamais boudé malgré les anciennes secousses financières qui ont touché l’ASK. Malgré la programmation du stage d’hiver au Khroub et les salaires impayés, les copains de Kitouni ont fait une bonne préparation avec à la clé une victoire en amical face au CRB. Khettabi ou les actionnaires peuvent bien verser une mensualité cette semaine aux joueurs avant le match de l’ESM. Enfin, la mauvaise nouvelle qui peut donner un petit coup au moral des joueurs est cette idée de réviser les salaires de quelques éléments. Le président compte alléger la masse salariale de l’ASK, peut-être que les choses s’arrangeront après. Abdou H.

Le Mouloudia de Batna vient de se renforcer. Zouaoui a donné son accord pour terminer la saison au sein des Noir et Blanc. Le demi défensif avait déjà porté le maillot du Boubiya. Il avait passé dix -huit mois au sein du club. Arrivé en décembre 2012, il décide de partir avoir presque tout conclu, mais des divergences ont fait capoter le renouvellement de sa demande de licence. Il claque la porte et s’engage avec l’USMS. Zouaoui avait rendu des services. En effet, quand le staff technique du MSPB lui avait proposé le poste d’attaquant de pointe, le récupérateur accepte et se permet le luxe de marquer beaucoup de buts. Benflis s’est rappelé de son joueur et n’a pas hésité à lui faire la proposition que l’exjoueur de l’ESS et du WAT n’a pas refusée. M. B.

Zouaoui de retour

Le stage a été pris en charge par le nouveau responsable du club. Benflis explique que dans les prochains jours, il dévoilera les noms des nouveaux membres de la SSPA-MSPB : «J’ai pris en charge le club pour ce stage. Mais je ne suis pas seul pour diriger le club. Je dévoilerai les noms des autres membres de la SSPA, dans les prochains jours. Je les communiquerai à la presse.» M. B.

remière question à l’adresse de Halim Bouarara en cette période du marché des transferts et à quelques jours de sa clôture. Kebia sera-t-il libéré ? La réponse de l’entraîneur du CAB est sans équivoque : «Kebia ne sera pas libéré. On a besoin d’hommes du milieu et Kebia peut rendre service. Il n’a pas joué le match amical contre le RCA, parce qu’il s’est absenté aux deux dernières séances d’entraînement. On ne l’a pas convoqué pour ce match. Mais dès la reprise, il sera dans le groupe.»

P

Bouarara : «Kebia ne sera pas libéré»
«J’ai noté des satisfactions et une discipline dans notre jeu»
qu’on s’est créé de nombreuses occasions, notamment en première mi-temps. Bouregaa a raté un penalty. En plus des occasions où il s’est présenté seul face au gardien du RCA.»

CAB

«On a fait jeu égal avec l’Arbâa»

On est revenus avec Halim Bouarara sur la prestation de son équipe en match amical disputé, vendredi dernier, contre le RCA. L’entraîneur du CAB dira : «On aurait pu obtenir le match nul, parce

«Le match amical tombait à pic, pour nous remettre sur scelle. On a fait jeu égal avec le RCA, la plupart du temps. J’ai noté de nombreuses satisfactions, notamment sur le plan tactique. Les joueurs étaient bien en place, physiquement aussi. D’une manière générale, on a fait face durant cette trêve à un certain nombre de lacunes constatées à notre arrivée.» M. B.

ces joueurs qui ont auront une grande responsabilité lors de la seconde moitié de la saison. Mais en ce qui concerne leur volume de jeu, d’aucuns estiment qu’ils n’ont pas beaucoup joué cette saison, à l’exception d’Abed qui a joué avec l’USM Annaba, contrairement aux deux autres. D’ailleurs, El Bahari était sans club lors des six précédents mois, tandis qu’Aïssaoui n’a pas beaucoup joué avec son ancien club, le CRB Aïn Fakroun. Le premier responsable de la barre technique asémiste, Mouassa, devra prendre très au sérieux ce point surtout que l’équipe joue un virage important, voire décisif, dans la course pour l’accession lors des quatre premières journées de la phase retour du championnat. Riad O.

Les deux attaquants du CAB ont marqué chacun un but chacun contre le RCA. Les deux joueurs ont fait leur apparition en 2e mi-temps. C’est de bon augure, à quelques encablures de la reprise du championnat. CAB-RCA a eu lieu en dehors de Biskra. Il semble que le match était prévu au tout début à l’OPOW, mais en raison du déroulement du championnat de la Divion 2 amateur à Biskra avec un match de l’USB à domicile, le CAB et le RCA se sont entendus à jouer en dehors de la ville de Biskra. A Sidi Okba plus exactement, 22 km du chef-lieu de la ville. Une mesure de sécurité. Un seul dirigeant, a-t-on appris, a fait le voyage avec les joueurs. Il s’agit de Chettouch, ancien dirigeant du CAB dans les années 90 et le frère de l’ancien directeur de l’OPOW de Batna. Plus que quelques jours avant la reprise du championnat de la Ligue 2. Le Chabab a besoin de retrouver le calme, pour entamer dans la tranquillité la deuxième partie du championnat, surtout que sa position au classement n’a rien de coutumier. Pour le président du CSA, le retour de Nezar se fera incessamment : «Les mauvais résultats ont quelque peu affecté le président de la SSPA, on agira pour le convaincre à continuer son travail au sein de la société.» M. B.

Merazka et Mansouri ont marqué Le match s’est joué à Sidi Okba

Chettouth, le seul accompagnateur

Farhi : «Nous convaincrons Nezar à rester»

Gouraya de Béjaïa 0-HC Aïn Bessam 0

Un nul et beaucoup de regrets Le coaching gagnant d’Irnatène
Stade : Bourouba-Saïd de Bouira Affluence : faible Arbitres : Redouane, Mazouzi, Allam. Buts : Habel (17’) MCB. Reggad (22’) Inouri (34’) Daoud (47’) Zemmour (78’) (JSM) Avertissements : Tellal M, Mohad (MCB) Expulsion : Mohad (MCB)

Régionale 2 (14e journée)

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

21

MC Bouira 1-JS M’chedallah 4

MCB : Maache, Hammaz, Zaidi, Aouadi (Messedek), Habel, Aoudia, Khourifi, Ferrah, Mohad, Salhi, Allache (Tellal M). Entraîneur : Mezine Hamid JSM : Bachouche, Zemmour, Hamitouche, Oulbani, Boukrif, Abbas, Inouri, Daoud (Athmani), Bouali (Meniche), Reggad, Mekiréche (Nouri). Entraîneur : Irnaténe Salah
n s’y attendait un peu du moment que les deux équipes respiraient la santé depuis quelques semaines : le derby entre le MC Bouira et la JS M’chedallah a tenu toutes ses promesses tant il y avait du jeu et des buts. Pourtant, ce sont les locaux qui ont entamé la rencontre en force en dominant des Maillotins surpris visiblement par le bel allant des Mouloudéens. Après le premier ratage de Mohad dès la 10’, le MCB, très efficace sur les balles arrêtées, a ouvert le score à la 17’ par l’intermédiaire de Habel. Ce dernier, au prix d’une jolie détente, plaçait une tête impeccable pour ne laisser aucune chance au portier maillotin Bachouche. Il a fallu aux gars de Salah Irnaétne d’encaisser ce but pour enfin réagir et sortir de leur réserve puisque cinq minutes ont suffi pour que l’incontournable Reggad remette les pendules à l’heure, d’un tir des 25

Stade : Benallouache de Béjaïa Affluence : moyenne Arbitres : Bekouassa, Slimani et Ouazza

camarades d'Analouf vont poursuivre leur pressing, mais leurs tentatives manqueront de punch au dernier moment à l'image de Menadi (65’), Analouf (72’) ou encore le rentrant Considéré comme la grande affiche de cette Ayache qui a raté de peu l'ouverture du score quatorzième journée, le duel ayant mis aux pour son équipe. En face, les protégés de Bouaprises le leader de la Régionale 2, Gouraya, à la lem Hamadache contrôlaient bien les opérafougueuse formation du HC Ain Bessam n'a fi- tions et menaient parfois des contres assez nalement pas connu de vainqueur. Les deux dangereux comme celui de la 74’ qui a vu Deréquipes s'étant séparées sur un score nul et roug rater l'immanquable. Une action qui a vierge de zéro partout au terme d'une partie donné des sueurs froides au banc bougiote. Le palpitante et indécise. Ce sont les camarades de jeu se poursuivit ainsi avec un rythme intense Benziane qui ont été les premiers à se montrer surtout du côté des joueurs de Gouraya qui dangereux avec une belle action menée (6’) cherchaient à tout prix à s’approprier les trois mais sans parvenir à percer la muraille du points. Malgré les ultimes tentatives des camaHamzaouia bien articulée autour de son gar- rades de Ziani, la défense des visiteurs tenait dien de but. Plus on avançait dans le match, bon et le score en restera là jusqu’au bout. Un plus la bataille faisait rage au milieu de terrain nul qui, certes, ne fait pas fait l'affaire de Gouavec de rares occasions de part et d'autre tant le raya mais qui, sur le plan comptable, l'a plutôt arrangé puisque au même moment, le jeu était fermé avec des défenses qui dauphin Thameur a laissé des ont pris le dessus sur les lignes plumes chez l'ES Bir offensives. De retour des Boualem Ghbalou. Au bout, vestiaires, les joueurs de Redjradj c'est un point donc Gouraya, sentant qu’il flatteur de pris y avait un bon coup (entr. Gouraya): face à un coà jouer, vont monriace et expé«On est déçus par le résultat» ter d’un cran en rimenté «C' était une partie difficile face à un coriace adverimposant même saire qui a fermé tous les espaces. Mes joueurs ont été téadversaire un rythme assez tanisés par l'enjeu du match, il y avait comme un doute qui comme le soutenu à leur adversaire du les a gagnés à un moment clé du match. En seconde période, HCAB qui on a apporté certains changements, il y a eu des occasions a bien géré jour. Ziani (58’) mais malheureusement mal exploitées. Sincèrement, on son match était à deux est déçus par ce résultat du moment qu'on pouvait largeet qui a doigts d’ouvrir la ment prétendre à la victoire. Mais que voulez-vous, m ê m e marque, mais il c'est la loi du sport, il faudra accepter le verdict car confirmé son butera sur le deron pouvait même perdre le match sur une ou statut de sérieux nier rempart Raffa deux actions de l’adversaire. Il faudra prétendant au qui repoussera le dancontinuer à y croire, le championtitre et à l’accession. ger brillamment. Tenus nat est encore long.» Zahir Ait Hamouda par l'obligation de vaincre, les

O

mètres il plaçait le ballon dans la lucarne. La partie était très plaisante à suivre, caractérisée faut-il le signaler par un fair-play total. Le MCB se remit à presser après l’égalisation, mais sans pouvoir se montrer efficace devant une équipe maillotine très calme et sereine conduite par son capitaine Inouri, véritable force tranquille de l’équipe. A la demi-heure de jeu, Ferrah ratait de peu le second but, lorsque sa tête rebondit sur le poteau gauche du portier maillotin qui, malheureusement, se blessera sur cette action. La partie se poursuivra sur un bon rythme avec des échanges d’attaques de qualité jusqu’à cette belle action collective des Maillotins qui permettra à Inouri, bien servi par Bouali, de doubler la mise. Assommés, les camarades du capitaine du MCB Aouadi subissent le poids de la rencontre et la JSM est même passée tout près de tuer une fois pour toutes le match tout juste avant la pause, lorsque, Daoud a été bien servi par Inouri s’en est allé effacer deux défenseur puis le gardien de but bouiri, mais le ballon a été dégagé in extremis sur la ligne de la cage par Hammaz. Puis, ce fut le coaching gagnant de Salah Irnaténe qui fera la différence entre les deux voisins. Deux minutes à peine après la reprise, Daoud inscrivit le troisième but maillotin, et malgré les changements opérés par le coach bouiri, notamment en incorporant Tellal Mohamed à la place de Allache, n’ont rien changé au cours de la rencontre. Au contraire, ce sont les visiteurs qui ont réussi à inscrire le quatrième but à l’entrée du dernier quart d’heure par l’intermédiaire de Zemmour, d’un joli tir croisé des 20 mètres, pour couronner une précieuse victoire pour les Maillotins avant de recevoir pour le compte de la dernière journée de l’aller, vendredi prochain, le leader Gouraya de Béjaïa dans un match qui promet. Adjaout

n accueillant l’IRB El Achour sur son terrain et devant son merveilleux public, le leader du championnat de la division Régionale 1, l’US Béni Douala, n’a pas saisi l’occasion lors de ce match de la 14e et avant-dernière journée de la phase aller en se contentant d’un match nul. Les protégés de Said Feltane, Chabane Meftah et Hamcha Hocine ont mal entamé le match puisque ils ont été surpris par un but des visiteurs à la 37’, suite à un joli service conclu par une reprise de l’avant-centre de l’IRB El Achour. Un but qui a surpris les locaux, lesquels ont trouvé du mal à réagir. Et sur cet avantage d’un but à zéro en faveur des visiteurs que l’arbitre renvoyait les 22 acteurs aux vestiaires. En seconde mi-temps, les camarades de Lamara Douicher ont repris les choses en main et ont dominé leur adversaire de bout en bout. Plusieurs occasions ont été créées mais sans parvenir à trouver la faille. Il a donc fallu attendre la 73’ pour voir l’US Béni Douala égaliser et donner de la joie aux supporters venus en masse au stade. Sur une

E

US Béni Douala 1-IRB El Achour 1

Un faux pas sans conséquence

Division Régionale 1 (14e journée)
belle combinaison entre Boundaoui, Douicher et Noual, ce dernier sert sur un plateau son équipier Yacine Mohamedi qui reprend victorieusement et remet les pendules à l’heure, au grand bonheur des fans de l’USBD. Une égalisation qui va donner des ailes aux joueurs, lesquels vont multiplier leurs assauts et assiègent carrément le camp adverse, mais sans parvenir à rajouter ce deuxième but, synonyme de la victoire. D’ailleurs, à deux reprises, les joueurs de l’US Béni Douala trouvèrent la barre transversale qui repoussa le ballon, sans oublier les arrêts du gardien de but de l’IRB El Achour qui a été sans conteste et de l’avis des présents le meilleur élément sur le terrain. En plus de cette performance du gardien de but, l’arrièregarde a veillé au grain et a privé les attaquants de l’US Béni Douala d’une victoire certaine. Un faux pas qui n’aura pas de répercussions sur le classement de l’équipe qui garde toujours la première place et ce quelques soit les résultats de ses poursuivants immédiats.

«Nous avons remporté le match qu’il fallait, on a répondu présent dès le départ, on a su gérer la partie malgré que nous ayons encaissé en premier sur balle arrêtée. Je suis très satisfait du rendement de mon équipe, surtout qu’on était en quête de victoire, c’est de bon augure avant le prochain match face à Gouraya de Béjaïa.»

Irnaténe Salah (entr. de la JSM): «On a su gérer la rencontre»

«On été les premiers à ouvrir le score, mais l’adversaire a su surmonter le but en égalisant dans le moment opportun et profiter de la passivité de nos joueurs qui m’ont paru très énervés pour espérer ajouter d’autres buts. La rencontre s’est déroulée dans un fair-play total, ce qui me réjouit. Je tiens à féliciter l’équipe de la JSM pour sa victoire amplement méritée.»

Rebouh (dirigeant du MCB) : «Les Maillotins méritaient la victoire»

Yacine Moussi

« Ce n’est pas la fin du monde, même si on aurait pu prétendre à la victoire. Il y a des jours sans. On a eu affaire à une bonne équipe d’El Achour qui nous a surpris en première mi-temps. Mon équipe n’est pas bien entrée dans le match. Mais en seconde période, on a maîtrisé les débats et on s’est procuré plusieurs occasions de but en parvenant dans un premier temps à égaliser. On aurait pu rajouter un second but, mais en vain. Les joueurs ont fait de leur mieux, mais la chance leur a tourné le dos. Ils n’ont pas eu de réussite, et sans oublier les arrêts du gardien de but de l’IRB El Achour qui a été époustouflant. Il ne faut pas dramatiser les choses, on est toujours leader au classement et ce quels que soient les résultats de la journée. On essayera de se racheter face à l’EC Oued Semar la semaine prochaine. Je tiens à remercier les supporters qui sont venus en grand nombre pour nous soutenir. Ils étaient à la hauteur tout au long du match et ils sont certes déçus du faux pas, mais cela ne les a pas empêché d’applaudir l’équipe à la fin de la rencontre. On leur promet de faire de notre mieux pour leur procurer de la joie prochainement soit en championnat ou en Coupe d’Algérie.» Y. M.

«Il ne faut pas dramatiser, on est toujours leader»

Hocine Ammam (président de section) :

Le co-entraîneur de l’US Béni Douala Chabane Meftah et le coach des gardiens de but Hamid Souibes ont assisté vendredi au match ayant mis aux prises à Constantine avecle MOC local à l’équipe de Chelghoum El Aid, dans le cadre d’une journée du championnat de la division national amateur. Au moment où l’US Béni Douala jouait à domicile contre l’IRB El Achour, les deux membres du staff technique étaient présents au stade de Constantine pour superviser leur futur adversaire en coupe d’Algérie. L’US Béni Douala entend mettre tous les atouts de son côté pour passer l’écueil du MO Constantine, après avoir éliminé l’IB Lakhdaria (DNA) et le MSP Batna (Ligue 2). Y. M.

Chabane Meftah et Hamid Souibes ont supervisé le MOC

manquent de temps de jeu

Les nouvelles recrues

ASMO

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

21

Après avoir paraphé un contrat de 18 mois en faveur de l’ASMO, le milieu de terrain Aïssaoui Abbes s’est dit motivé à apporter un plus à son nouveau club et l’aider à retrouver sa place parmi l’élite. C’est d’ailleurs le challenge sportif qui l’a motivé à rejoindre la formation de M’dina j’dida.

Aïssaoui : «C’est le challenge sportif qui m’a motivé à rejoindre l’ASMO»
tivé pour venir jouer à l’ASMO. J’ai déjà travaillé sous sa coupe au CRB et je suis content de le retrouver à nouveau. Les supporters asémistes attendent beaucoup de vous… Les supporters de l’ASMO méritent de voir leur équipe évoluer en Ligue 1. Nous mesurons la difficulté de la tâche, mais nous allons tout faire pour atteindre cet objectif. De mon côté, je vais essayer de tout donner sur le terrain pour apporter un plus à l’équipe. J’espère être à la hauteur des espérances des supporters. Il faut reconnaître que vous souffrez du problème de manque de temps de jeu, vous qui n’aviez pas beaucoup joué avec le CRBAF… Non, de ce côté-là, je ne pense pas que je vais beaucoup souffrir de ce problème dans la mesure où j’ai pu prendre part à quelques matchs de championnat. Je vais faire de mon mieux pour retrouver rapidement mon meilleur niveau. Je connais mes qualités et je sais que je peux apporter un plus à l’ASMO. Avec le travail, je serai très bientôt à mon meilleur niveau. Pensez-vous que l’ASMO a les moyens de jouer l’accession ? Le fait que l’ASMO a pu terminer la phase aller du championnat à la première place du classement est la preuve parfaite de la force de l’équipe. Je pense que nous avons une équipe solide qui peut aspirer à jour la carte de l’accession. Certes, la tâche sera compliquée, mais nous allons tout faire pour décrocher l’un des trois billets qui mènent vers la Ligue 1. Entretien réalisé par Riad O.

L

On compte sur leur expérience

a direction de l’ASMO a terminé son opération recrutement durant ce mercato hivernal en s’attachant les services de trois joueurs, en l’occurrence Abed, Aïssaoui et El Bahari. A première vue, d’aucuns estiment que ces joueurs possèdent une grande expérience qui peut leur permettre d’apporter un grand plus à l’équipe, surtout que l’actuel effectif asémiste est composé en sa majeure partie de jeunes qui manquant cruellement d’expérience. Cependant, le problème qui risque de perturber les débuts de ces trois nouvelles recrues sous le maillot vert et blanc est leur manque de compétition durant la première moitié de la saison. N’ayant rejoint le club que ces derniers jours, ils n’auront qu’une semaine de préparation avant la reprise du championnat.

Et pourtant, le staff technique asémiste avait exigé avant l’ouverture du marché hivernal des transferts des joueurs sur deux critères concernant les nouvelles recrues, à s’avoir l’expérience

a finalisation de la transaction de la vente des actions de la part de l’ex-président patron de la SSPA au profit de Tayeb Benchinoune devrait se concrétiser dès aujourd’hui. Jusqu’ici les rencontres regroupant les membres du CA et le nouvel investisseur ont été, finalement, concluants dans la mesure où les parties concernées sont arrivées à un accord de principe commun. En effet, le protocole d’accord a été conclu, verbalisé et signé entre les deux parties. Ainsi, l’opération d’acquisition des 51% des actions de la SSPA devrait être authentifiée aujourd’hui dans la matinée chez le notaire à El Amria. Cependant, Benchinoune insistes à ce que la transaction se déroule chez un notaire à BelAbbès. Une divergence d’idées entre les deux hommes et qui pourrait être la pomme de la discorde dans l’accord. A moins d’un revirement de situation majeur, Nabi Benchinoune deviendrait

L

Aujourd’hui, finalisation de la tractation de la vente des actions
donc officiellement le nouveau patron de la SSPA/USMBA. Dans le protocole d’accord, il est mentionné que Benchinoune Tayeb acquiert la majorité des actions de la société sportive avec 51%.

USMBA

et le temps de jeu. Sur le premier critère, on peut dire que le staff technique a eu ce qu’il voulait puisque les trois nouvelles recrues, Abed, Aïssaoui et El Bahari, possèdent une certaine expérience dans les terrains de foot, eux qui ont joué dans plusieurs clubs de Ligue 1. D’ailleurs, l’entraîneur Mouassa attend beaucoup de ces joueurs qui ont auront une grande responsabilité lors de la seconde moitié de la saison. Mais en ce qui concerne leur volume de jeu, d’aucuns estiment qu’ils n’ont pas beaucoup joué cette saison, à l’exception d’Abed qui a joué avec l’USM Annaba, contrairement aux deux autres. D’ailleurs, El Bahari était sans club lors des six précédents mois, tandis qu’Aïssaoui n’a pas beaucoup joué avec son ancien club, le CRB Aïn Fakroun. Le premier responsable de la barre technique asémiste, Mouassa, devra prendre très au sérieux ce point surtout que l’équipe joue un virage important, voire décisif, dans la course pour l’accession lors des quatre premières journées de la phase retour du championnat. Riad O.

Tout d’abord, comment se sont déroulés vos contacts avec les responsables de l’ASMO ? Les contacts entre moi et les responsables du club se sont déroulés le plus normalement du monde. Je dois avouer que j’entretiens de bonnes relations avec les dirigeants du club, notamment le président Merouan. Ce dernier est un ami de longue date. Nous avons rapidement trouvé un accord, surtout qu’ils voulaient vraiment s’attacher mes services. Je suis vraiment content de porter le maillot de l’ASMO. Qu’est-ce qui a motivé votre choix de venir jouer à l’ASMO ? J’avais reçu, après mon départ du CRB Aïn Fakroun, plusieurs offres dont celles du CA Bodj Bou Arrérdij et de l’AS Khroub, mais je voulais me rapprocher de chez moi. C’est pourquoi j’ai opté pour l’ASMO. En plus, c’est le challenge sportif du club qui ma motivé à le rejoindre. Comme tout le monde le sait, l’ASMO, qui partage avec l’USMBA la première place au classement, aspire à retrouver sa place habituelle en Ligue 1. Je veux donc jouer l’accession avec mon nouveau club. Il faut aussi dire que la présence de l’entraîneur Mouassa m’a mo-

Le stage va bon train L
es derniers chambardements survenus au sein de l’administration de la SSPA n’ont pas pour autant perturbé la sérénité du groupe vert et rouge. C’est dans une ambiance bon enfant que les joueurs s’adonnent au travail. Au grand complet hormis le gardien de but Faradji, qui est toujours aux

La nouvelle recrue de la formation de M’dina J’dida, Abed Mohamed, devra prendre son mal en patience avant d’effectuer ses débuts officiels sous le maillot vert et blanc. Expulsé lors du match de l’avant-dernière journée de la phase aller du championnat qui a opposé son ancienne équipe l’USM Annaba à l’US Chaouia, Abeb a écopé de trois matchs de suspension. Ayant déjà purgé un, il sera suspendu lors des deux premières rencontres de la phase retour qui mettront aux prises l’ASMO avec à l’USMB et l’OM. R. O.

Abed ratera les matchs face à l’USMB et le CAB

Serrar DG de la SSPA

Un dénouement heureux pour le club dont la situation administrative accusait une vacance en matière de prérogatives. C’est ainsi, et après moult tergiversations, la SSPA peut agir maintenant en fonction des prérogatives attribuées à Abelhakim Serrar. Après l’avènement d’un nouveau président à la tête de la SSPA, Tayeb Benchinoune en l’occurrence, c’est un autre seuil qui vient de connaître une issue au sein du club unioniste, celle relative à la direction de la SSPA. Cette dernière peut désormais se lancer dans son nouveau mode sous la conduite de Serrar en tant que directeur général. M.O. Nourreddine

L

Ça coince pour Aït Ouamar

soins, le groupe travail avec assiduité sous l’œil attentif de l’entraîneur Bira. Se sentant libérés, les joueurs n’ont pas caché leur satisfecit de la manière dont se déroulent les entraînements. La première phase du regroupement consacrée essentiellement à la remise en forme des joueurs et à la mise à niveau, le pre-

mier responsable de la barre technique est allé crescendo dans son esquisse. Ainsi en décidé Bira lequel voulait accentuer le cadence afin de permettre à ses poulains de retrouver progressivement leur forme optimale en prévision du match face au CAB. M. O. N.

D’autres pistes sont à l’étude

a transaction du joueur de l’USMH n’est pas encore acquise et serait même improbable puisque la direction du club harrachi a conditionné le transfert de son joueur à l’USMBA par l’achat de la lettre de libération, indique-t-on. Une option que les dirigeants de l’USMBA sont en train d’étudier. Ainsi, le recrutement de Aït Ouamar et même s’il ne emble pas en bonne voie, du moins pour le moment, est toujours d’actualité.

Si l’on croit certains échos proches de la nouvelle direction, il faut s’attendre à de grandes manœuvres ce mercato au sein de l’USMBA. En effet, l’entraîneur Bira veut disposer d’atouts en béton dans son effectif puisqu’il est à l’étude de plusieurs pistes. Il continue de faire les yeux doux à d’autres joueurs car en plus de Hanifi et Aït Ouamar, c’est au tour d’autres joueurs qui sont la nouvelle priorité de l’entraîneur. Les éventualités continuent donc de s’empiler du côté de l’USMBA qui pourrait passer la vitesse supérieure dans les heures qui viennent.

Le milieu offensif d’El Khadra, Slimane Youcef, serait Asémiste. Sa signature pour la formation de M’dina J’dida serait même imminente. Très peu utilisé, Slimane a été libéré par l’USMBA. D’ailleurs des informations affirment qu’il s’est réuni avec le nouveau patron de l’USMBA, Tayeb Benchinoune, pour étudier les modalités de la résiliation d’annulation du accord entre le joueur et son club. Ainsi, Slimane veut tenter une autre expérience sous d’autres cieux pour relancer sa carrière. Sa prochaine destination serait l’ASMO. M. O. N.

Slimane serait Asémiste

22

pour trouver le sommeil» D
ans un entretien accordé à L’Equipe, Franck Ribéry a confié qu’il arrivait encore à trouver le sommeil alors que la cérémonie de remise du Ballon d'Or approche : « J'essaie de faire en sorte de ne pas trop penser au Ballon d'Or, même si c'est quelque chose d'important. Il en va du meilleur joueur au monde. C'est comme un kif. C'est excitant. Mais je ne me mets pas trop de pression inutile. En tout cas, je n'ai pas besoin de somnifères pour trouver le sommeil. » «Si je n’ai pas le Ballon d’Or, je ne mettrai pas pour autant un terme à ma carrière» « Plus l'échéance se rapproche, plus j'y pense. Et puis je suis à deux doigts de le toucher. À partir du moment où j'ai fourni un gros travail tout au long de l'année avec autant de trophées remportés, je me dis que c'est le moment ou jamais. À trente ans, c'est l'âge parfait pour le gagner. C'est mon année. À l'avenir, aurais-je une nouvelle chance de le décrocher ? Cette récompense signifie beaucoup de choses. Ce serait une magnifique récompense. J'ai longtemps rêvé du Ballon d'Or, ensuite, je l'ai un peu oublié et avec une telle année 2013, cela m'a permis de redevenir un prétendant. Si je ne l’obtenais pas, la vie continuerait, même si ce serait une grosse déception. Je ne mettrais pas pour autant un terme à ma carrière. Au contraire. Mon but est de continuer à m'éclater avec mon club et d'essayer de remporter des titres. Avec le Bayern, nous voulons refaire le triplé et, avec l'équipe de France, je veux disputer une belle Coupe du monde. J'ai encore envie de réaliser une grande année. » «Messi reste le joueur le plus fort au monde» Le dénouement se rapproche concernant la révélation du Ballon d’Or 2013. Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Franck Ribéry sont encore en course mais un seul sera récompensé lors de la remise du trophée lundi. En attendant, le milieu offensif français du Bayern Munich continue de plaider sa cause et insiste sur le fait qu’il ne faut pas seulement s’attarder sur l’aspect individuel. Même s’il espère toujours remporter ce fameux Ballon d’Or, Franck Ribéry reste conscient du niveau presque inégalable de ses deux concurrents directs. « Ce sont deux grands joueurs qui marquent énormément de buts. Mais il ne faut pas comparer nos statistiques, car mon style de jeu est très différent de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo. J'ai été constant tout au long de l'année, je n'ai quasiment pas été blessé et j'ai tout gagné. Que faire de plus ? Et puis le Ballon d'Or revient normalement au joueur qui a été irréprochable avec son équipe et sur un plan individuel. J'ai réussi à faire les deux. (…) Ronaldo a marqué beaucoup de buts et Messi reste le joueur le plus fort au monde, mais il a connu pas mal de pépins cette année. »

Ribéry : «Pas besoin de somnifères

Bayern Munich

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Robben envoie un message

International

Vous regardez ce dimanche Championnat d’Espagne (19e journée)
Getafe -Rayo Vallecano (12h) Betis Séville – Osasuna (17h) Espanyol Barcelone - Real Madrid (19h) Levante -Malaga (21h) Championnat d’Italie (19e journée) Torino-Fiorentina (12h30) Atalanta Bergame – Catane (15h) Cagliari - Juventus de Turin (15h) Verone -Naples (15h) AS Roma – Genoa (15h) Sassuolo - Milan AC (20h45) Championnat d’Angleterre (19e journée) Newcastle - Manchester City (15h05) Stoke City - Liverpool (17h10) Championnat de France (20e journée) Nantes-Lorient (14h) Evian Thonon Gaillard- Marseille (17h) Lille-Reims (21h)

Annoncé possible partant l'été dernier, l'ailier Arjen Robben est finalement resté au Bayern Munich. Un départ pourrait cependant être à nouveau d'actualité l'été prochain alors que l'international néerlandais ne possédera plus qu'un an de contrat. Le joueur souhaite cependant rester en Bavière. « Si le club veut me conserver, je serais ravi de l'entendre. Cette décision ne m'appartient pas. Le Bayern devra faire le premier pas. Je suis persuadé que le club connaît mes qualités », a déclaré Robben au quotidien allemand Bild. Le Bayern sait donc ce qu'il lui reste à faire pour conserver le Batave.

Lukaku courtisé
Prêté à Everton par Chelsea qui ne lui a pas donné sa chance depuis son arrivée en 2012 en provenance d'Anderlecht, l'attaquant Romelu Lukaku serait dans le viseur de Dortmund. Selon A Bola, le Borussia songerait à l'international belge pour succéder à Robert Lewandowski qui rejoindra le Bayern Munich l'été prochain.

Borussia Dortmund

Le Milan AC pense à Essien
Privé de Sulley Muntari et de Riccardo Montolivo pour le huitième de finale de la Ligue des champions face à l’Altletico Madrid, le Milan AC a besoin de renfort au milieu de terrain pour aborder avec sérénité la deuxième partie de saison. En mal de temps de jeu à Chelsea où il peine à convaincre José Mourinho, le milieu ghanéen Michael Essien fait figure de favori pour intégrer l’effectif rossonero dès cet hiver. Le vice-président du club lombard Adriano Galliani a d’ores et déjà coché le nom de l’international ghanéen, qui n’a pas participé à la C1 avec Chelsea, qu’il espère se faire prêter jusqu’au mois de juin. La Gazzetta dello Sport précise que l’ancien Lyonnais, qui s’est entretenu avec José Mourinho, aurait pris la décision de partir, désireux de trouver du temps de jeu à six mois de la Coupe du monde au Brésil.

Chelsea

Arsenal

Courtois prêt à rentrer à une condition…

Après avoir tenté de le recruter l’été dernier, José Mourinho serait toujours intéressé par les services de Wayne Rooney mais a refusé d’évoquer le sujet en conférence de presse. « Nous affrontons Manchester United dans quelques jours, je ne crois pas qu’il soit de bon ton de parler d’un joueur de Manchester United. Il faut poser la question au joueur et à Manchester United car Manchester United a un contrat, il faut donc vous adresser à David Moyes et au joueur », a expliqué le Special One avant d’évoquer la forme actuelle des Red Devils : «Je ne crois pas qu’il y ait un problème à Manchester. Ils se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions ce qui est un objectif important pour un grand club. Ils ont perdu en FA Cup contre une équipe de Premier League. Ils sont bien partis pour atteindre la finale de la Capital One Cup et à l’heure où je vous parle ils ne sont pas dans la course à la victoire en Premier League, mais ils peuvent y revenir d’ici la fin de la saison. »

Mourinho botte en touche pour Rooney

Une offre de Galatasaray pour Sagna
Après sept ans de présence à Arsenal, Bacary Sagna arrivera au terme de son contrat à la fin de la saison. Libre de négocier avec le club de son choix dès cet hiver, le latéral droit serait dans le viseur de Galatasaray qui serait prêt à lui offrir un salaire avoisinant les 5 millions d'euros par an, selon le Daily Mail. De son côté, Arsène Wenger souhaiterait prolonger le bail de l'international français. Une offre pour deux ans supplémentaires lui aurait été transmise.

À 33 ans, Tomas Rosicky reste l’un des joueurs importants de l’effectif d’Arsenal. Avec un contrat qui arrive à échéance en juin cette année, le Tchèque pouvait se demander de quoi son avenir serait fait. Mais Arsenal a vite mis fin au suspense en bouclant la prolongation de son milieu offensif. Arsène Wenger a annoncé : « Il va rester, c’est un super joueur pour Arsenal. » Pour l’instant, le club n’a pas précisé la durée de la prolongation qui sera proposée au Tchèque.

Wenger annonce la prolongation de Rosicky

Prêté depuis deux ans et demi par Chelsea à l'Atletico Madrid, le gardien de but Thibaut Courtois a évoqué son avenir. L'international belge se verrait bien rentrer à Londres en fin de saison, mais à la condition de détrôner Petr Cech. « Mon agent parle avec Chelsea parce qu'ils sont finalement les seuls avec qui une discussion significative peut être réalisée. Nous avons un accord pour rencontrer José Mourinho dans les prochaines semaines et pour prendre une décision définitive. (...) Avec ma forme actuelle, nulle part je ne dois être le second choix», a-t-il expliqué au magazine Knack.

Coup d’œil

Manchester City et Chelsea toujours à l’affût pour Matuidi L’Equipe a fait

PSG

International

www.lebuteur.com

le point sur le dossier Blaise Matuidi. Un dossier qui traîne et que le PSG doit gérer avec attention étant donné que le milieu français est désormais libre de s’engager avec n’importe quel club. Si Laurent Blanc a donné son sentiment en conférence de presse, le joueur aurait fait de Paris sa priorité mais rien n’a été acté pour le moment. Si sa priorité est de rester à Paris, Matuidi aimerait être rassuré, aussi bien sportivement que financièrement, car il voit que le club s’intéresse de près à un milieu de terrain de son profil en la personne de Paul Pogba. Cette attente ferait que les deux cadors anglais que sont Manchester City et Chelsea surveillent toujours la situation «avec intérêt et gourmandise» comme le précise L’Equipe. L’intérêt de ces deux cadors anglais n’est pas nouveau… Le 17 novembre dernier, le Daily Star avançait qu’une offre pourrait être rapidement soumise. Récemment un agent italien a clairement laissé entendre que le PSG pourrait laisser partir son milieu de terrain : « Je ne pense pas que Verratti puisse être inclus dans la balance du transfert de Paul Pogba. Le PSG pourrait en revanche laisser partir Matuidi qui est géré, comme Pogba, par Raiola ».

Real Ma-

Ancelotti : «On ira à la guerre pour que Casillas finisse sa carrière ici»
Mis sur le banc il y a maintenant plus d’un an par José Mourinho lorsque ce dernier officiait encore au Real Madrid, Iker Casillas n’est toujours pas parvenu à retrouver sa place de titulaire avec l’arrivée de Carlo Ancelotti. Devancé par Diego Lopez en championnat, «San Iker» doit se contenter des matches de Coupe du Roi et de Ligue des Champions cette saison. Une situation inédite pour lui, qui a fait naître des rumeurs de départ de l’icône madridista. Pisté par de nombreux clubs, notamment Arsenal ou Manchester City, l’international espagnol (151 sélections) n’est pas assuré de poursuivre sa carrière au Real Madrid l’an prochain. Interrogé aujourd’hui sur la situation de son portier, l’entraîneur madrilène Carlo Ancelotti s’est montré très clair. « Nous irons à la guerre pour que Casillas termine sa carrière au Real Madrid », a déclaré le technicien italien à la radio RNE.

Real Madrid

Dimanche 12 janvier 2014

N° 2522

La justice demande des comptes pour Neymar

FC Barcelone

23

La piste Falcao relancée

Intérêt pour Matri

Fiorentina

L’avenir de Radamel Falcao est à nouveau évoqué après que l’agent FIFA François Gallardo ait déclaré pour La Sexta que le départ d’Alvaro Morata se ferait ce mois-ci et que le Real Madrid avait pour objectif de recruter le Colombien : « Morata quittera le Real Madrid. Ancelotti voulait le garder mais il va devoir lui trouver des alternatives. La première se Vers un nomme Falcao mais cela va être difles relations avec échange ficile. La seconde est Juan Mata. Maisrevanche ce serait En ues. tend sont lsea Che et o rinh Mou Benzema-Gündogan pe du monde. une aubaine pour Mata en vue de la Couapparaissent Le Borussia Dortmund a perdu du lourd en ce mois de ques égas mon s » Si les dirigeant janvier avec le départ, programmé l'été prochain, de son le quotidien confiants dans le dossier Falcao, privé, un dé- meilleur buteur et meilleur buteur de la Bundesliga, Robert LeL’Equipe a lancé dernièrement qu’en rait voir le wandowski, qui a signé en faveur du Bayern Munich comme il part de Radamel Falcao dès cet été pourqu'aucune était convenu. Le BVB va devoir compenser cette perte et songere jour. « La direction de l'ASM assu rait à utiliser Ilkay Gündogan dans une transaction avec l’un l'été prochain aco Mon er quitt à orise l'aut ne se clau ence des clubs intéressés par l’international allemand. Selon une inprés sa sur é priv en ue oriq catég s mais est moin formation parue dans Bild en Allemagne, le Borussia Dortpper le jourla saison prochaine », a ainsi laissé écha solution demund serait prêt à proposer un échange entre son milieu de nal. Carlo Ancelotti n’a pas beaucoup il n’a pas plus Ilkay Gündogan et l’attaquant français du Real Mavant. Hormis Karim Benzema et Jesé, e de temps de drid, Karim Benzema. Le Real Madrid est désiquêt en va, n e s’ ata solide. Surtout si Mor reux d’étoffer son milieu de terrain et a st e c’ , tude certi une me com jeu. Ce qui apparaît toutefois ciblé avec un grand intérêt Ilkay r, hive cet aco Mon S que Radamel Falcao ne quittera pas l’A Gündogan. , le Real côté re l’aut De été… cet Mais s. manque de temp sera a Mat Juan de sfert tran n Madrid est conscient qu’u rinho pourrait s’y très difficile à réaliser, puisque José Mou ire. l’affa ter capo mêler et faire

Selon Sky Sport Italia, Alessandro Matri, l'attaquant du Milan AC, serait courtisé par la Fiorentina, qui est privée pour plusieurs mois de Giuseppe Rossi (genou). Sous contrat jusqu’en juin 2017 avec le Milan AC, l’avant-centre international italien Alessandro Matri (29 ans) serait courtisé par la Fiorentina, qui est privée pour plusieurs mois de Giuseppe Rossi (genou). La piste serait active. La Viola se verrait bien récupérer l’ancien joueur de la Juventus Turin sous la forme d’un prêt sec. Mais attention à la concurrence de West Bromwich Albion qui proposerait, de son côté, un prêt payant.

Le manager de Manchester United David Moyes est accusé de mauvaise conduite par la Fédération anglaise (FA) suite à ses propos à l’encontre de l’arbitre après la défaite des Red Devils face à Sunderland (2-1) en Capital One Cup. L’ancien entraîneur d’Everton avait jugé « terribles » certaines décisions de l’arbitre André Marriner.

Moyes dans le viseur de la FA

Manchester United

janvier même s'il est présent en Italie depuis déjà plus de deux mois, Adil Rami s'empresse de pouvoir retrouver le rythme et d'enchaîner les matches avec son nouveau club qu'il apprécie tout particulièrement. « Je suis très heureux d'être dans un club au passé si glorieux. Je suis au point sur le plan physique et j'ai un fort Tottenham risque de ne pas faire long feu caractère. Cela me permettra d'aider au sur le banc des Spurs. En effet, d’après le mieux l'équipe. Je vais aussi apporter Corriere Dello Sport, Roberto Mancini mon enthousiasme. Je veux montrer aux pourrait faire son retour en Premier League supporters que le Milan a bien fait de plus tôt que prévu. Arrivé cet été à Galatasaray, m'engager, » déclarait le défenseur français le technicien italien pourrait revenir, après une belle épopée en conférence de presse. avec City, du côté de White Hart Lane. Qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et actuellement deuxième du championnat turc, Mancini reprocherait au club stambouliote sa frilosité sur le marché des transferts.

Mancini de retour en Angleterre ? Tim Sherwood, actuel entraineur de

Tottenham

Rami : «Heureux d'être dans un club au passé si glorieux» Prêté officiellement au Milan AC depuis le 3

Milan AC

Le parquet a officiellement ouvert ce vendredi une enquête concernant les conditions du transfert de Neymar (21 ans) au FC Barcelone l'été dernier. Une décision qui fait suite à une plainte d'un Socios du club catalan. Officiellement, l'arrivée de l'international brésilien aurait coûté 57 millions d'euros. Mais la justice espagnole a estimé que « les éléments fournis par le Barça n'étaient pas suffisants » pour justifier un abandon des poursuites. Le président barcelonais, Sandro Rosell, sera d'ailleurs visé par la plainte. La FIFA pourrait même intervenir pour demander des comptes au champion d'Espagne. Les détails de ce montage financier sont encore mystérieux et l'enquête ne fait que commencer.

Depuis l’arrivée de Rudi Garcia, la Roma va mieux et joue les trouble-fêtes depuis le début de saison en Serie A. A tel point que certains joueurs gialorossi sont suivis. Le dernier en date est Miralem Pjanic. Le meneur de jeu bosniaque serait suivi de près par Manchester United d’après le Daily Mail. Malgré les intérêts conjugués de Manchester United et du Paris Saint-Germain, l’entraîneur de la louve a annoncé qu’un départ cet hiver était inenvisageable.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Pjanic intéresse le club

« Ce ne sont que des rumeurs. Nous n’avons reçu aucune offre, il n’y a aucune discussion et il n’y a pas de problème à gérer. » Pour Giuseppe Marotta, il n’y a pas de cas Pogba à la Juventus Turin. Pourtant, selon les dernières informations de la presse italienne, le Real Madrid et le Bayern Munich ont rejoint le PSG dans la course. Ces trois clubs semblent mieux armés financièrement que la Juventus Turin… Le club italien pourrait donc miser sur la corde sentimentale. Arrivé à Turin en provenance de Manchester à l’été 2012, Paul Pogba a eu sa chance et a prouvé qu’il pourrait faire partie des plus grands. Déjà considéré comme un élément indispensable, il peut compter sur le soutien du vestiaire, qui multiplie les discours du type : « Paul, crois-moi, c’est mieux si tu restes à la Juventus pour un certain temps. » Tuttosport rapporte en effet que les cadres que sont Buffon, Pirlo ou encore Vidal ont approché Pogba pour le convaincre de rester. Considéré comme « le plus jeune frère du groupe », Paul Pogba aurait écouté avec attention ces paroles, ayant beaucoup d’estime pour ses coéquipiers. Ils lui auraient confié qu’il serait difficile pour lui de trouver un environnement qui ressemble à celui de la Juventus. Ailleurs, la pression serait multipliée. Pour Tuttosport, l’avenir de Pogba dépend clairement de la décision du milieu français.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Le vestiaire de la Juve se mobilise pour Pogba

Juventus

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

24

Ziaya ce Rocky Balboa
A
voir sa dégaine, il y a de quoi être convaincu que Abdelmalek Ziaya se préparait à un combat de boxe pour hier. L’attaquant de l’USMA, qui s’apprêtait à retrouver l’Entente de Sétif en Supercoupe d’Algérie, a fait valoir sa virilité face à un sac de frappe. Vu sa posture, il n’y a pas de quoi pavoiser. Pas d’appui, la garde baissée et la tête bien en évidence, il vaudrait mieux qu’il se concentre sur ce qu’il sait faire de mieux : jouer au foot. C’est ce qu’il a si bien fait hier en inscrivant un but lors de la Supercoupe, contribuant ainsi au succès de son équipe.

N° 2522 Dimanche 12 janvier 2014

omme C il a dit lui

Azzedine Aït Djoudi, entraîneur de la JSK Dixit Hannachi !

«Il ne faut pas trop polémiquer sur l’arrivée tardive de certains joueurs»

Al Nasr a formulé une offre nette et sans bavure à l’ESS pour s’offrir Delhoum. 200 000 euros for mulés dans un courrier dont la direction de l’ESS a été destinataire. Une ma nière de faire dans la transparence jusqu’ici étrangère aux clubs algériens habitués à la ch’kara et au marché de l’informel. Nos clubs devraient en prendre de la graine.

La leçon de transparence d’Al Nasr Essaoudi

Ce n’est pas de la langue de bois «Avant le match face au CSC, tout le monde savait que la date de validité de mon passeport avait expiré»

Djamel Benlamri, défenseur de la JSK

Maroci, l’œil de photographe Tayeb Maroci tue le temps comme
il peut. Le milieu de terrain de la JSK, qui soigne toujours un adducteur récalcitrant, avait vraisemblablement marre de se tourner les pouces, tandis que le reste du groupe s’adonnait à un entraînement quotidien. Du coup, il a décidé de se convertir en photographe pour la circonstance. Equipé de l’appareil photo de notre photographe, l’enfant de Maghnia s’était occupé à prendre en photo ses coéquipiers. Pas sûr qu’elles soient toutes exploitables, mais il s’est au moins amusé. C’est l’essentiel.

Delhoum avait menacé d’arrêter Mourad Delhoum a du
nif. Mal placé, mais quand même ! Ainsi, aux dernières nouvelles, le milieu et capitaine de l’Entente de Sétif menaçait de mettre un terme à sa carrière si la FAF décidait de mettre en vigueur la mesure sur le plafonnement des salaires. Ce n’est pas une blague, le joueur l’a déclaré officiellement dans une interview parue sur El Heddaf. C’était peut-être un prétexte pour justifier son choix de rejoindre le club saoudien An Nasr en conrepartie d’un salaire en dollars verts non plafonné. Alors, messieurs de la FAF, attention ! Si vous faites voter la loi, vous ne reverrez plus des Delhoum sur un terrain de foot. Le pari paraît risqué. Il faudrait vraiment réfléchir par centtrente-six fois, avant d’oser limiter les salaires de ces pauvres joueurs à quelques centaines de millions par mois.

le foot

L’entraîneur du Bendtner et Julie Cercle Bruges a joué Zangenberg pour avec Djamel Zidane une virée à Paris
sait prendre du Nicklas Bendtner lors sé à la cheville bon temps. Bles Caret l na se Ar tre en de l’opposition e e de er nvier (20 journé diff City le 1 ja disin t es is no ), le Da Premier League nt pour sa ffi Su s. oi m ponible pour un nmpagne, Julie Za emmener sa co à ue tiq an m ro ée genberg, en vir our re, ville de l'am Paris, ville-lumiè ire la cu us m t cemen et ville du renfor bres lè cé s se à e âc de la cheville gr pavés.

Il n’est pas besoin d’être grand clerc pour deviner ce que matent Hubert Velud et Billel Dziri. Les deux techniciens sont en train de visionner des matchs de l’Entente de Sétif, adversaire de l’USMA en Supercoupe d’Algérie. A voir la mine qu’ils affichent, ils doivent s’être fait ch... à mourir par le spectacle qui leur a été proposé. Les anciens feuilletons égyptiens qu’on nous diffusait sur l’Unique ne les auraient pas ennuyés autant !

L’Entente est si ennuyeuse que ça ?

L’entraîneur du Cercle Bruges, Lorenzo Staelens, nous a fait savoir, avant le début du match amical contre le MC Alger, qu’il a été partenaire de Djamel Zidane, l’ancien international algérien. Les deux hommes avaient évolué ensemble au sein de la formation belge de KV Courtrai. Zidane avait disputé 116 rencontres officielles avec le club en question pour 34 buts inscrits. «Je connais très bien Djamel Zidane avec lequel j’ai évolué au KV Courtrai. C’était un joueur immensément talentueux. Je profite de l’occasion pour le saluer», dira Lorenzo Staelens à qui nous avons appris que son ancien partenaire avait des soucis de santé. «Je suis très triste d’apprendre cela. Je lui souhaite vraiment un prompt rétablissement», a-t-il dit, navré. De la nouvelle génération, Staelens a dit ne connaître que Feghouli. C’est déjà ça.

côté Le début de l'année 2014 est agité du que i, le journal Presse Océan rapporte jeud de ion édit son s Dan tes. ice Club de Nan statr déva que atta e ont été victimes d'un les abords des terrains de La Jonelière uré. labo ent lem tota été nt eme égal centre a de sangliers. Le terrain numéro 2 du nt de du centre de l'Etrat, lieu d'entraîneme ts den inci les elle rapp nt eme Cet évén fin la à re mifè mam eux par le dangeur l'AS Saint-Etienne, également attaqué 2012.

de Le terrain du centre d’entraînement r des sangliers l Nantes «labouré» pa du centre d'entraînement du Footbal

L’idée de plafonner les salaires des joueurs à compter de la saison prochaine pour endiguer la «tchipa» dans notre football, que la FAF a soumise aux présidents de club récemment, semble avoir du mal à passer auprès des joueurs. Ces derniers, qui se sont habitués à négocier à coup de centaines de millions leur contrat, ne veulent pas voir leurs salaires réduits au minimum syndical. Pour torpiller cette loi, les capitaines d’équipe ont décidé de se constituer en syndicat pour défendre leurs intérêts. C’est bizarre que nos footeux ne se cassent le derrière que lorsqu’il s’agit d’argent. Sinon, pour le reste, tout va bien, hamdoullah, comme dirait l’autre.

Un syndicat de capitaines d’équipe pour contrer le plafonnement des salaires

L’info pe

op le

Vahid Halilhodzic affrontera la Belgique avec le Mouloudia ! La FAF envoie un questionnaire à Halilhodzic : on veut voir si son français est meilleur à l’écrit. G Fouad Bouali est candidat à la présidence de la République des Chnaoua.

GG GG G

Footaises

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful