N° 12

Pourquoi isoler autrement ?

Centre de séminaires, Verrières-le-Buisson (Essonne), façade ventilée en verre émaillé, Architectes : AFA, Courbevoie. Photo : Sto

En copropriété aussi, la performance est au bout du chemin Sommaire
De plus en plus, la réhabilitation en ITE est chose acquise dans l’habitat social à usage collectif. Lorsqu’il s’agit de de rénover efficacement – et souvent d’embellir de façon spectaculaire – l’un de ces immeubles aussi quelconques que déperditifs comme la France en compte encore des milliers, le mur manteau est inégalable. Le chantier présenté en page 4 ne laisse, il me semble, aucun doute sur la question.
Cependant, bien que les effets positifs d’une rénovation en ITE soient similaires, sa mise en œuvre dans les copropriétés reste moins fréquente. Sur le principe, pourtant, son intérêt est facile à démontrer. En effet, si les déficits esthétiques sont généralement moins criants, la performance thermique d’une copropriété typique des années 60, 70 et même 80 est souvent très médiocre. Aussi estil facile de gagner deux, voire trois classes sur l’étiquette énergétique, sans compter une amélioration très sensible du bien-être. Cette dernière justifierait à elle seule d’isoler en ITE ces ‘appartements de standing’, selon une appellation typique de l’époque, mais indéniablement usurpée en matière de confort thermique. C’est à cette thématique qu’est consacré l’article de fond de la présente newsletter. Il est complété par l’éclairage qu’apportent deux spécialistes – un architecte rompu aux exigences, quelquefois délicates à maîtriser, d’une rénovation en copropriété et un syndic professionnel. Au terme d’un été particulièrement chaud, l’occasion était également toute trouvée de donner la parole à un propriétaire de maison individuelle dans le sud de la France. Son témoignage précis et direct sur le confort d’été démontre à quel point une Isolation Thermique par l’Extérieur est bénéfique en toute saison et sous toutes les latitudes. Dominique Delassus Président du Groupement du Mur Manteau La rénovation en copropriété Parfois complexe, toujours fructueuse

Carnet de chantier Une réhabilitation spectaculaire dans le Bordelais

Témoignage Le point de vue du particulier, avec Christian Giovanetti

c’est le le confort d’été qui fait la différence. et on n’est jamais à l’abri d’un trouble-fête ». on retrouve dans tous les cas l’argumentaire très solide du mur manteau dans le domaine de l’immobilier collectif. Dans la pratique. Située en centre-ville de Pontivy. comme le précise François Croué. les possibilités sont nombreuses de recréer en bardages ou en vêtures composites. Sto (à droite). Et d’autre part. On dispose ainsi d’enduits. Plus encore que financière. en Bretagne. Lorsqu’on isole des immeubles de plusieurs étages.La rénovation en copropriété : parfois complexe. parfaitement compatibles avec la matité des finitions ‘à l’ancienne’. En copropriété. Dans le tertiaire. dans une perspective à long terme. toujours fructueuse Le caractère spécifique d’une rénovation thermique en copropriété n’est pas d’ordre technique. Le lancement est particulièrement délicat dans les grandes propriétés : la décision d’engager des travaux importants – et donc coûteux – avec un retour sur investissement à moyen et long terme y est rarement consensuelle. Photos : Schöck (à gauche). ou encore en enduit ‘aspect pierre de taille’. Des modénatures recrées à l’identique ont permis de préserver tout le cachet de la façade (Parex Group). La difficulté se situe en amont. il faut parfois user de persuasion auprès des Bâtiments de France lorsque la copropriété est située dans un périmètre protégé. une municipalité chicanière pouvait arguer de l’augmentation de l’emprise au sol provoquée par l’épaisseur de l’isolant pour bloquer l’autorisation administrative. Sur le plan des avantages spécifiques de l’Isolation Thermique par l’Extérieur. elle est psychologique : une isolation en mur manteau n’est possible que si l’on parvient à motiver. La mise en place d’une Isolation Thermique par l’Extérieur peut également achopper sur des points réglementaires. il y a un décideur identifié. l’Isolation Thermique par l’Extérieur prouve à la fois sa polyvalence sur le plan stylistique et sa pertinence sous tous les climats. l’évolution récente des règles d’urbanisme ne permet plus de s’opposer à ce motif aux projets de rénovation thermique par l’extérieur. Mais De l’Alsace (à gauche) au Pays basque (à droite). il peut même advenir qu’une grande copropriété engage les travaux en dépit de la présence de quelques récalcitrants. la décision est collective. Par ailleurs. l’ensemble des copropriétaires… Comme le précise François Croué. Des solutions très convaincantes existent cependant. Dans les régions chaudes. son efficacité énergétique creuse l’écart avec les systèmes d’Isolation Thermique par l’Intérieur. dont le cabinet d’architecture s’est fait une spécialité de la rénovation en copropriété (voir interview en page 3) : « La situation ne ressemble à aucune autre. En zone continentale. l’efficacité du mur manteau augmente avec la hauteur (suite en page 3) 2 . Cette copropriété en région parisienne illustre les possibilités et le rendu très flatteur d’une alliance entre vêture en pierre reconstituée et finition enduit (Zolpan). les projets institutionnels. les HLM. j Une performance thermique inégalée. à la chaux aérienne entre autres. au risque de se partager leur quote-part. Il y a peu encore. le rendu de la pierre naturelle. cette copropriété montre comment accorder l’ITE à un style architectural très traditionnel.

créant ainsi des déperditions d’autant plus pénalisantes que l’isolation thermique des parties courantes est efficace. À droite : balcons désolidarisés sur structure autonome en acier (Zolpan). Souvent. Il arrive que l’éloquence d’un ou deux opposants parmi les copropriétaires suffise à ‘retourner une salle’ et ralentisse. par rapport à l’ITI. méditerranéen (Tollens). les municipalités ne peuvent plus s’opposer à la réalisation. À l’inverse. une activité bien en phase avec l’un des principes directeurs du groupe : ‘Le souci constant de la pérennité de l’investissement’. dans le sillage du Grenelle. et des aides particulières réservées aux quartiers prioritaires. Et la composante financière pèse beaucoup. En éliminant entièrement le phénomène d’ailette des planchers traversants. En effet. redécorer ensuite une partie de l’appartement. ces ponts thermiques se multiplient en ITI.du bâtiment. les travaux ne sont pas provisionnés. se transformer en homme-orchestre : il coordonne. que l’on n’associe pas toujours spontanément à l’ITE. sur le principe du schéma de gauche. cela pouvait bloquer le permis de construire. elle réduit au strict minimum le pont thermique résiduel. le remplacement des balcons d’origine par des structures désolidarisées autoporteuses (voir schéma et photo en bas de page) rencontre un intérêt croissant. car notamment dans les grandes copropriétés. Encore récemment. de plus. pour un architecte. toutes les phases de la rénovation thermique peuvent se dérouler en site occupé. j Un remarquable confort en À Tourrette-Levens. l’architecte doit. Quant au confort d’été. l’isolant positionné en face extérieure forme une enveloppe ininterrompue. En hiver. j Quelle est l’attitude des copropriétaires ? Souvent. puisqu’aucune intervention n’est nécessaires à l’intérieur du bâtiment. C’est très avantageux – et cela évite de devoir. divers organismes bancaires accordent des prêts sans conditions de santé ou d’âge. notamment lorsqu’il s’agit d’atteindre le niveau de performance BBC Rénovation. il anime et il explique. Elle élimine ainsi les ponts thermiques linéiques générés à chaque étage par les planchers intermédiaires. notamment le crédit d’impôt. j Y a-t-il des aspects spécifiques à la rénovation en ITE ? Il y en a deux : la position de l’isolant à l’extérieur du bâtiment augmente l’emprise au sol. diverses mesures se sont mises en place. Par ailleurs. cette réalisation à la fois sobre et valorisante s’intègre parfaitement au paysage urbain (Sto). Mais depuis 2012. on évite les effets de convection dus aux ponts thermiques linéiques. même lorsque la température d’ambiance est suffisamment élevée . il faut d’abord convaincre. Le point de vue de l’architecte. Le compromis est parfois inévitable : au final. les coprol’arrière-pays de Nice. en banlieue parisienne. 1 2 3 4 5 6 7 8 Isolant Mur extérieur Plancher Revêtement de sol intérieur Menuiserie Isolant au droit du balcon Balcon Caniveau d’évacuation 3 . pour ainsi dire. ce priétaires se focalisent sur les petit ensemble confirme coûts et la période d’amortissel’intérêt de rénover en ment sans apprécier à sa juste ITE. Ci-dessus : À Montrouge. En ITE. les spécificités de la rénovation en copropriété ? Au-delà de la compétence technique. j Un minimum de nuisances. par exemple le 12e arrondissement à Paris. Aussi l’ITE s’impose-t-elle tout naturellement. de surcroît. nous devons épauler les syndics professionnels. Ils éliminent presque intégralement le pont thermique initial. j Existe-t-il des mesures incitatives spécifiques ? Oui. on élimine à la source le problème des ‘parois froides’ et de l’inconfort qu’elles provoquent. Par ailleurs. Pour améliorer encore l’efficacité thermique de la rénovation en ITE. même en climat mesure cet avantage essentiel. voire compromette le projet. on n’isole qu’une partie du bâtiment. avec François Croué Les architectes du groupe Croué & Landaz possèdent une forte expérience de la rénovation en copropriété. par exemple la façade nord – même si c’est aujourd’hui bien moins fréquent. j Quelles sont. car presque toujours. il faut parfois se montrer persuasif avec les ABF – j’en ai eu récemment un bon exemple à Senlis. dans toute saison. puis maîtriser la dynamique de groupe. il constitue un facteur de bien-être extrêmement appréciable.

et des loggias . elles augmentent sensiblement la surface habitable. Photos : Zolpan. j Y a-t-il un moment propice pour lancer une réhabilitation en ITE ? Clairement. cette réhabilitation ambitieuse en Isolation Thermique par l’Extérieur joue un rôle essentiel dans la requalification urbaine du quartier Arago. dans des épaisseurs allant jusqu’à 170 mm. un isolant polystyrène sous enduit mince : la sobriété de la finition met en valeur les éléments en saillie. le potentiel esthétique d’une rénovation thermique en mur manteau Née de la volonté conjointe d’un grand bailleur social et de la municipalité de Pessac. il faut que ce soit l’urgence du moment et qu’une très forte majorité des copropriétaires soit convaincue dès le départ des avantages du système.Le point de vue du syndic de copropriété avec Jean-Patrick Jauneau À Pessac. créent des effets de volume très graphiques. Architectes : Richard Vianne Lazare et Debarre-Duplantiers. les balcons d’origine ont été intégralement supprimés et remplacés par des structures autoporteuses. l’investissement dans le long terme n’a rien d’un réflexe naturel ! j Quelles sont les étapes préliminaires ? Tout d’abord. En effet. Le traitement des parties courantes fait intervenir. il faut une décision de base des copropriétaires et le choix d’un architecte. l’Isolation Thermique par l’Extérieur offre par ailleurs un avantage décisif : la possibilité d’effectuer toutes les étapes de la rénovation en site occupé. Mais si l’on peut démontrer que l’ITE permettra une économie substantielle amortie en maximum 10 ans. Sur un chantier de cette envergure. avec dans l’intervalle une dérive des coûts qui complique la procédure ! j Quel type de majorité faut-il pour approuver les travaux ? L’ITE entre dans la catégorie des travaux d’amélioration. 4 . qui doivent être approuvés par 67 % des copropriétaires – un seuil qu’on n’atteint pas toujours par défaut de présence à l’AG. puisqu’aucune intervention à l’intérieur du volume habitable n’est nécessaire. À noter : le panachage des matériaux. évite toute interruption du manteau isolant au droit des planchers (voir schéma en p. Les points singuliers ont fait l’objet d’un traitement soigné. la majorité absolue suffit. Un léger déport. Parallèlement. pour démarrer les travaux en n+2. Force de proposition. apporte l’éclairage du professionnel. l’architecte rend son rapport et on peut lancer un appel d’offres. il faut toujours s’efforcer de mettre dans la boucle un BE thermique. Ci-dessus : tout en évitant les ponts thermiques. et atteindre le niveau de performance BBC Effinergie Rénovation. qui incluent des balcons triangulaires. le projet tire un profit optimal des possibilités esthétiques et pratiques offertes par les structures désolidarisées. En France. il démontrera facilement la pertinence du projet. À gauche : la structure en 3D très travaillée des balcons triangulaires anime ce qui n’était qu’une ‘barre’ strictement utilitariste des années 60. compensé par la pose d’un seuil spécifique. En année n+1. d’autres particulièrement spacieux constituant de véritables espaces à vivre. les balcons désolidarisés. À droite : le bardage des loggias rapportées contraste avec les parties courantes de teinte claire traitées en enduit sur isolant. habillées d’un bardage bois. Jean-Patrick Jauneau. en particulier dans les ‘passoires thermiques’ des années 60-70. Par conséquent. Mais il n’est pas rare que le projet ne soit lancé qu’en année n+3.3). à l’image des précadres métalliques installés pour optimiser la liaison avec l’ITE tout en facilitant le remplacement des menuiseries. du groupe Tagerim. L’objectif était double : donner un nouveau visage à des immeubles des années 60 très dégradés et sans attrait. À la fois pour des raisons esthétiques et pour éliminer presque intégralement les ponts thermiques linéiques générés par les planchers traversants. montés sur poteaux en acier galvanisé. Trois fois sur cinq. de nombreuses variantes ont été mises en œuvre. le syndic se doit également d’être psychologue et tacticien.

on transpirait dans les fauteuils en cuir . Photos : Sto. L’efficacité de l’ITE durant les mois d’été est même. Les perspectives qu’elle ouvre à l’architecte illustrent de façon exemplaire l’une des spécificités de l’Isolation Thermique par l’Extérieur : l’alliance entre protection du bâti et fonction décorative. Responsable de la publication Pierrick Frouin. à rable. Photo : Seigneurie mais à présent. Focus produit : le bardage en verre émaillé La façade ventilée en verre émaillé séduit par ses possibilités esthétiques spectaculaires. L’ITE a une incidence directe sur le plaisir de vivre dans la maison. j Et qu’en est-il du confort en saison estivale? Sous un climat comme celui d’Aix. la maison de Christian Giovanetti était isolée à l’origine par l’intérieur. S’agisssant de verre trempé. et en hiver. le système est sous Avis technique et validé pour toutes les zones sismiques. Nantes. pour moi. l’effet de miroir inhérent au matériau crée une interaction inhabituelle et particulièrement séduisante entre la peau du bâtiment et son environnement. même en short. Il est associé à un bardage en zinc (à droite sur la photo). on peut se passer de chauffage presque en permanence au rez-de-chaussée. se prêtent idéalement à la mixité des matériaux. et au premier étage. la fraîcheur est vraiment agréable. puis contrecollés sur un support en granulats de verre expansé.est quasiment inaltéres du Crédit Mutuel. c’est évidemment un facteur essentiel. Courbevoie. ni les membres ou tiers qui les ont mis en forme ou à disposition. qu’il faut également bien aérer en hiver au moins une fois par jour. les panneaux sont mis à dimension en usine sur la base du calepinage fourni. car la maison ne dispose pas d’une VMC. Une opinion qu’il étaie de façon très concrète : « En été. Au-delà du jeu Verrières-le-Buisson. La maison était équipée à l’origine d’un climatiseur. lorsque nous rentrons le soir. leurs. À Aix. son avantage le plus flagrant. La solution lui paraissait peu satisfaisante.com Les contenus du présent document sont non contractuels : ils ne sauraient engager ni le Groupement. soit inox-aluminium pour une précision de montage maximale et une très forte réduction des ponts thermiques. j Quelle est exactement la solution technique que vous avez choisie ? J’ai opté pour une Isolation Thermique par l’Extérieur sous enduit mince. L’exposition plein sud des pièces principales permet de maximiser l’apport en chaleur solaire. cela suffisait amplement : en hiver. Le Mans. Posé sur une ossature soit bois-métal. Disponibles dans une centaine de teintes.fr © Groupement du Mur Manteau 9/2013 5 . le bardage Ci-dessous : centre de séminai. seul un minimum de chauffage est nécessaire par temps froid. que nous fermons tôt le matin sur la façade sud après avoir bien aéré toutes les pièces.hope-communications. Je précise. Pôle hospitalier FemmeMère-Enfant. la richesse et la profondeur de teinte caractéristiques du produit sont parfaitement protégées des intempéries et autres agressions extérieures. les contrastes de couLes teintes chatoyantes du bardage en verre émaillé. nous ne climatisons plus du tout. avec 100 mm de polystyrène expansé. Architec. Le revêtement émaillé étant appliqué sur la face interne. on sentait le froid passer par les prises de courant ! ». en passant. le gain en confort est impressionnant. AIA architectes. La sensation de bien-être est frappante : il faut faire soi-même l’expérience du confort d’été pour le croire. posé ici en panneaux de grande dimension. rédaction et mise en forme graphique www. Groupement du Mur Manteau Conception. newsletter@mur-manteau.Témoignage rénovation.sur les camaïeux et tes : AFA. Même après une journée d’été très ensoleillée. Par rapport à l’ITI. j Comment faites-vous en période de fortes chaleurs? La maison est équipée de volets roulants. avec Christian Giovanetti Construite il y a une quinzaine d’années à proximité d’Aix-en-Provence.

fr Membre institutionnel www.knaufinsulation.fr Rockwool Isolants laine de roche www.tollens-professionnels.fr www.fr Isover Saint-Gobain Isolants laine minérale Knauf Knauf Insulation Isolants Isolants Placo Saint-Gobain Isolants www.fr Accessoires de pose/de finition Rupteurs de ponts thermiques www.protektor.rockwool.tbcinnovation.spit.placo. à des articles et au calendrier du Mur Manteau.fr www.com www. éléments décoratifs www.weber.vpi.com SFS Intec Spit Systèmes de fixation Systèmes de fixation www.prb.knauf.com www.schoeck.sto.isover.vicat.fr www. Modénatures. 6 Schöck .parexlanko. vêtures www.fr European E uropean ur opean Association Association for External Ex ternal thermal insulation insulation composite composite systems systems syst Le Groupement du Mur Manteau est membre de l’EAE.fr Retrouvez les actualités du Mur Manteau sur Facebook ! Notre page Facebook vous donne par ailleurs accès à des photos.fr www.cstb.isobox.zolpan-isolation-ite.fr www.com Tollens VPI Membres institutionnels et permanents www.Systèmes complets d’Isolation Thermique par l’Extérieur Allios Jefcotherm Systèmes sous enduits Astral Caparol Parex Group PRB Seigneurie Sto Systèmes sous enduits Systèmes sous enduits Systèmes sous enduits Systèmes sous enduits Systèmes sous enduits Systèmes sous enduits Façades ventilées Systèmes sous enduits Systèmes sous enduits www.jefcosylco.seigneurie.ejot.fr Accessoires et produits complémentaires Ejot Hilti NMC Protektor Systèmes de fixation Systèmes de fixation www.fr www.ademe.fr Matériaux isolants Isobox Isolants polystyrène www.fr/ite/ TBC Société de conseil et d’études www.fr www.astral-batiment.nmc-france.sfsintec.hilti.fr www.fr ADEME Weber St-Gobain Systèmes sous enduits Zolpan Systèmes sous enduits. l’Association Européenne des ETICS (External Thermal Insulation Composite Systems).com www.biz www.fr CSTB www.fr Membre institutionnel www.com www.capatect.