You are on page 1of 7

Page |1

Comment se forger des comportements Anticancer? (1/3)
13 Comments · Posted by Romain Carpentier in Activité physique et Sport, Alimentation et Nutrition, Cancer,Motivation, Travail sur soi

Voici la première moitié du livre Anticancer chroniquée ici-même! Comme d’habitude, vous y trouverez de courts passages en bleu, après la

balise

, ce sont les recommandations pratiques que vous pouvez appliquer ) pour construire une biologie anticancer

dès aujourd’hui (si ce n’est pas déjà ce que vous faites Schreiber, ces conseils vous intéresseront également.

(ce sont les termes de l’auteur). Si vous êtes déjà traité pour un cancer, comme David Servan -

Introduction
David Servan-Schreiber, docteur en psychiatrie et chercheur en neurosciences, auteur de ce livre Anticancer, a vécu une expérience particulièrement bouleversante il y a 17 ans. Alors qu’il menait des recherches à son laboratoire en présence de deux amis confrères, les images IRM de sa tête ont révélé un cancer au cerveau après s’être porté volontaire pour passer dans le scanner. Après une longue et courageuse lutte contre la maladie, ce médecin vit aujourd’hui en bonne santé et poursuit ardemment ses recherches, convaincu de notre capacité à tous à pouvoir enrayer les processus de cancérisation qui nous menacent constamment. Sa conviction est que nous pouvons significativement renforcer les défenses naturelles de notre corps, renforcer notre « terrain » contre le cancer, prendre soin des liens corps-esprit et se libérer du sentiment d’impuissance qui fait grandir le cancer. David Servan-Schreiber s’appuie sur de nombreuses études scientifiques récentes à propos des causes et des incidences du cancer. Il insiste notamment sur le caractère « anticancer » avéré de certains aliments comme l’huile d’olive ou le thé vert par exemple. Une synthèse de quelques milliers d’études récentes confirme que près de 40% des cancers au moins peuvent être prévenus par des modifications de notre alimentation et de notre activité physique. Deux autres études surenchérissent et augmentent ce nombre à 60%. Si les thérapies actuelles (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie et bientôt thérapie génique) sont clairement efficaces, chaque médecin dans son secteur n’a que rarement le temps de lire et d’étudier les dernières découvertes fondamentales. Pourtant les dernières publications scientifiques tendent à confirmer le rôle capital joué par nos propres mécanismes de défense contre le cancer. Et ce n’est que depuis peu de temps que l’on découvre que quelque chose dans la façon de vivre empêche notre corps de se défendre efficacement contre la maladie. L’auteur tient tout de même à souligner qu’il n’y a pas de traitement miracle. Tout comme il est déraisonnable de s’en remettre uniquement aux approches conventionnelles, il est déraisonnable de

il ne faut pas se fier uniquement aux statistiques : « Combien de temps de vie me reste-t-il? ». Les quatre voies explorées dans Anticancer pour construire une biologie anticancer sont : 1. Comment ajuster son alimentation pour enrayer les activateurs du cancer 3. Autrefois médecin et jeune ch ercheur arrogant et . plus celles-ci consommaient jusqu’à 27 fruits et légumes différents par semaine.Page |2 ne croire qu’aux approches de ce livre. sardines) ont vu leur cancer régresser de façon évidente par rapport au groupe d’hommes qui n’ont pas entrepris de changements de mode de vie. Comment comprendre et guérir les blessures psychologiques qui alimentent les mécanismes biologiques de la maladie 4. inexpliqués… L’auteur décrit ensuite les résultats de plusieurs études menés chez un groupe d’hommes atteints d’un cancer de la prostate et chez des femmes porteuses d’un gène BRCA qui semble induire u n risque accru de développer un cancer du sein. Dans le cas des femmes porteuses des gènes BRCA. Si elles vous indiquent un chiffre moyen. Comment tirer parti de la relation corps-esprit pour aider le système immunitaire Échapper aux statistiques Quand on se fait diagnostiquer un cancer. San Francisco). pas une condamnation . Détoxification des substances carcinogènes 2. il est possible de d épasser largement les espérances. Mais c’est son cancer qui a amené David Servan -Schreiber à modifier sa perspective et à partir à la découverte de nouvelles pistes. Et puis. Activité physique La cancer peut apparaître comme une voie sans issue. il peut être si aveuglant que nous avons du mal à en percevoir la fécondité. du nombre de mois qu’il nous reste à vivre. Les incertitudes autour du cancer sont telles que. Les statistiques doivent rester une information. plus le risque diminuait drastiquement ! L’idée est que chacun peut activer ses défenses naturelles efficacement en respectant quatre règles : 1. la survie n’est pas toujours améliorée. Apaisement de l’esprit 4. Il n’y a jamais de fatalité. Mais dans le premier cas (étude du docteur Dean Ornish. De médecin à patient David Servan-Schreiber nous décrit avec beaucoup de sensibilité son expérience de la maladie et surtout ce qu’elle a transformé dans sa vie. maquereau. Alimentation anticancer 3. les hommes ayant suivi un programme complet de santé physique et mentale et observant certaines règles de nutrition (consommation de poissons gras riches en oméga-3 notamment : saumon. ou médian. Il y avait même une modification du fonctionnement de plus de 500 gènes dans la prostate. même si une chimiothérapie fait « fondre » une tumeur. Comment se prémunir contre les déséquilibres de l’environnement 2. il y a ces cas de rémissions spontanées du cancer.

que je rembourse mon crédit. que les enfants grandissent. Et parallèlement. la vie nous paraît infinie.Page |3 ambitieux. La Recherche s’active depuis des dizaines d’année pour comprendre les causes du cancer. il le dit lui-même. Elles réquisitionnent les vaisseaux sanguins à proximité pour proliférer. Elles sécrètent des substances agressives envers les tissus environnants. à cause d’une blessure. et nou s croyons qu’il sera toujours temps de nous battre pour le bonheur. Mais les cellules cancéreuses peuvent perdre leur virulence quand : 1. Qu’est-ce qui encourage les cellules immunitaires à se développer?       Le régime méditerranéen (j’en parle dans le dossier gratuit que vous pouvez récupérer en vous inscrivant à mon blog). Le système immunitaire se mobilise contre elles. on a réalisé que là où le système immunitaire est affaibli. de la greffe d’un organe associé à des immunosuppresseurs pour éviter le rejet… etc. 2. Le corps refuse de produire l’inflammation sans laquelle le cancer ne peut progresser. il réalisa qu’on allait désormais le regarder comme un « malade ». le cancer peut s’y développer. la cuisine indienne et asiatique MAIS PAS le régime occidental traditionnel Le contrôle de sa vie et le rire MAIS PAS le sentiment d’impuissance Le sommeil et les loisirs MAIS PAS le manque de sommeil Le soutien de l’entourage MAIS PAS l’isolement social L’acceptation de soi MAIS PAS la négation de ce qu’on est vraiment (il donne l’exemple de l’homosexualité) L’activité physique régulière MAIS PAS la sédentarité Il explique que l’inflammation – qui correspond à un ensemble de mécanismes de réparation déclenchant une dilatation des vaisseaux sanguins. une perméabilité plus importante des tissus . Par exemple. on peut renforcer ces mécanismes pour enrayer la maladie. on s’est rendu compte que certaines souris auxquelles on injectait des souches de cellules cancéreuses très virulentes – les S180 – ne développaient pas de tumeur du tout car leur système immunitaire les écrasait puissamment. Les vaisseaux sanguins refusent de se multiplier et de les réapprovisionner. « Tant que la maladie ne nous a pas frôlé. 3. que je prenne ma retraite… Plus tard je penserai au bonheur…» Les cellules cancéreuses se comportent comme des bandes armées sans foi ni loi. Leurs gènes anormaux les ont rendues « immortelles ». comme une personne condamnée à disparaître à brève échéance. Parallèlement à la chimiothérapie. Il faut d’abord que je décroche mes diplômes.

estomac. en maîtrisant sa vie. Le talon d’Achille de la redoutable mécanique inflammatoire déclenchée par le cancer est aujourd’hui bien identifiée. Plus encore. elles sont un engrais pour le cancer. Donc si l’organisme présente déjà des conditions inflammatoires à cause d’un virus. sein. Le chirurgien qui a découvert cela a beaucoup lutté pour faire accepter sa théorie des tumeurs qui émettent une substance chimique pour forcer des vaisseaux sanguins à se créer vers elles. Les tumeurs sont profondément infiltrées de capillaires (petits vaisseaux sanguins de l’épaisseur d’un cheveu) qui les nourrissent. les cellules cancéreuses redeviennent vulnérables. C’est dire qu’il n’est pas toujours facile de faire admettre qu’il y a d’autres voies qui restent à explorer pour lutter contre le cancer. on peut réduire les toxines pro-inflammatoires en soignant l’équilibre émotionnel. permet d’éviter de créer de nouveaux vaisseaux. non. on a remarqué qu’en bloquant la fabrication de l’une des substances pro-inflammatoires (son nom barbare est NF-kappaB). prostate. on prédit la durée de survie dans de nombreux cancers (côlon. cerveau). Presque tous les scientifiques s’accordent maintenant à dire que ce ne sont pas les dépistages précoces qui ont augmenté ce nombre. comme certains thés verts et certaines épices et herbes de cuisine. une activation de la coagulation sanguine. en étant serein… L’angiogénèse (du grec angio pour « vaisseau ». 1. etgenesis pour « naissance »). on peut travailler à bloquer ses voies d’approvisionnement.. le cancer est bel . un déclenchement de la multiplication des cellules du tissus endommagé… – est utilisée comme « cheval de Troie » par les cellules cancéreuses pour envahir l’organisme et le mener à sa perte. la création de vaisseaux Pour couper l’herbe sous le pied au cancer. Tout ce qui contribue à réduire l’inflammation. d’une hépatite ou de substances toxiques. Certains nutriments spécifiques ont des effets puissants sur l’angiogénèse. on constate une augmentation importante du nombre de cas de cancers notamment dans les pays « occidentaux ». Chez les souris. cause directe de la croissance de nombreux vaisseaux. cela est même plus fiable que le niveau de santé général au moment du diagnostic. L’environnement anticancer Depuis les années 40. utérus. en mesurant le niveau des marqueurs d’inflammation des tumeurs. en sachant apprécier la légèreté. On trouve ces « bloquants » dans le thé vert et le vin rouge (et plus précisément les catéchines et le resvératrol respectivement). Le stress Parmi les causes qui font flamber la production des substances inflammatoires.Page |4 environnants. le cortisol (hormone du stress par excellence) et la noradrénaline (hormone dite du « combat ou de la fuite ») stimulent les facteurs de l’inflammation… Même si l’inflammation n’est qu’un sujet récent dans la lutte contre le cancer. 2.

Évitez la margarine (St-Hubert oméga-3 et Primevère sont des exceptions apparemment). C’est même le seul sucre qui soit associé à une réduction du risque de caries dentaires. Consommez plus de produits laitiers. le sirop d’agave ou le sucre de coco. On trouve aussi ces polluants dans nos aliments et on peut suspecter qu’ils participent à la progression des cancers. basmati ou thaï plutôt que le riz blanc. et donc de nos aliments . Par exemple pour les sucres. et donc une sécrétion d’insuline et d’IGF (insulin-like growth factor-I). préférez le miel d’acacia. L’augmentation considérable de la consommation de sucre : nos gènes se sont développés dans un contexte nutritionnel où nous en consommions 2kg par an et par personne. le niveau a atteint 35 en France et 70 kg/an/personne aux États-Unis… Manger des aliments à l’Index Glycémique élevé entraîne une augmentation de glucose dans le sang. Privilégiez les aliments à l’Index Glycémique faible ou moyen .Page |5 et bien une épidémie dans le monde occidental. L’exposition à de nombreuses substances chimiques qui n’existaient pas avant 1940 . La transformation de l’agriculture et de l’élevage. Le xylitol est également très intéressant puisqu’il a un fort pouvoir sucrant et il ne fait pas monter la glycémie ni l’insuline. il y en a 9 fois plus qu’en Chine. choisissez-les au levain traditionnel ou multicéréale. les cancers du sein. La graine de lin est la seule du règne végétal qui contienne plus d’oméga -3 que d’oméga-6 (trois fois plus). 3. Pourtant il est démontré que c’est l’équilibre de ces deux graisses qui permet une bonne santé. ils permettent de ralentir l’absorption des sucres rapides. Attention! Ces aliments restent des sucres. Vous pouvez trouver du pain à la graine de lin. d’oeuf et de viandes qui proviennent d’animaux nourris à l’herbe. consommez-les avec modération. la proportion de lipides omega -6 consommés par les vaches et les poules a augmenté par rapport aux lipides oméga-3. Ce que mangent les animaux d’élevage se retrouve dans nos assiettes. Pour les pains. 39 députés européens et 14 ministres ont été testés. au Laos ou en Corée et 4 fois plus qu’au Japon. Le World Wildlife Fund (WWF) a lancé une étude en 2004 pour rechercher dans quelle mesure nous sommes porteurs de doses de substances chimiques toxiques. Choisissez du riz complet. Pourquoi cette augmentation globale du cancer? David Servan-Schreiber nous alarme sur trois facteurs qui ont bouleversé notre environnement depuis 1940 : 1. mais le mieux serait d’en ajouter un peu au . Commes les pâturages ont été abandonnés au profit de l’élevage en batterie. 2. cette dernière stimulant la croissance des cellules et favorisant les facteurs d’inflammation dont nous disions plus haut qu’ils sont propices au cancer. de la prostate et du colon ont particulièrement progressé aux États-Unis et en Europe du Nord. Il faut signaler le plus grand succès occidental dans la lutte contre le cancer de l’estomac qui a quasiment disparu dans les pays industrialisés. Plus précisément. ils présentaient tous certaines doses de ces agents comme des pesticides ou même un retardateur de flamme… Sachez que la production de substances chimiques synthétiques est passée de 1 million de tonnes en 1930 à 200 millions de tonnes aujourd’hui.

mais pour moi. certains fromages industriels (les pâtes à tartiner). les oeufs… Comme Dr Joan Webster-Gandy le recommande. Les additifs alimentaires des viandes et charcuteries ont des effets néfastes prouvés . Vous pouvez en lire plus ici. D’ailleurs. ayant comme nous tous mangé de la viande ou des oeufs provenant d’animaux nourris avec du maïs traité aux pesticides etc. Ils sont associés à une diminution de la fréquence des cancers. On les trouve partout : revêtement intérieur des cannettes de soda. les bouilloires électriques. il a fallu attendre 22 ans avant le première mesure gouvernementale contre le tabac – une taxe augmentant son prix – et 57 ans avant son interdiction dans les lieux publics en . Faut-il donc empêcher nos enfants de jouer dans les champs? Doit-on s’interdire tout produit issu de ces élevages nourris aux céréales traitées aux pesticides? Eh bien une étude chez les enfants a en effet montré que les enfants nourris au « bio » présentaient moins de résidus de pesticides dans leurs urines que d’autres enfants nourris plus conventionnellement. Évitez toutes les graisses végétales hydrogénées (viennoiseries industrielles… etc) et toutes les graisses animales déséquilibrées en oméga-6. Adoptez l’huile d’olive et de colza(cette dernière pas en cuisson!). le fromage. Limiter la consommation de viande rouge : visez 300 g par semaine. ce n’est pas parce qu’un emballage indique « bio » qu’il est bon pour la santé ou « anticancer »…). biberons. bols… Pour ma part. presque tous les sodas… Les pesticides de nos champs et rivières La France est le premier consommateur européen de pesticides et le troisième consommateur mondial derrière les États-Unis et le Japon! Leurs effets sont néfastes pour certaines espèces animales. un graphique du livre montre que plus les habitants d’un pays man gent des protéïnes végétales plutôt qu’animales. Concernant l’évitement des agents toxiques présents dans l’environnement : Fuyez le bisphénol A (BPA) diffusé par les plastiques PVC (polyvinyle chloride) quand ils sont chauffés. mais doit-on attendre que les scientifiques soient sûrs avant de prendre des mesures au moins pour soi et sa famille? Comme l’histoire du tabac le montre (il fut démontré en 1950 qu’il est la cause directe de l’explosion du cancer du poumon. Il est vrai que les effets de ces substances ne sont pas bien connus chez l’homme. les viennoiseries industrielles des supermarchés. On en trouve dans les viandes et charcuteries industrielles avec conservateurs. Achetez « bio » le plus possible (l’auteur n’en dit pas plus sur cette notion de « bio ». fiez-vous au label « Bleu-Blanc-Coeur ». en particulier les additifs phosphatés. il n’exclut pas que cela ait aidé son cancer à apparaître. par exemple l’atrazine est capable de changer le sexe des poissons dans le s rivières où il finit par arriver… David Servan-Schreiber ayant joué chaque été jusqu’à 9 ans dans des champs de maïs aspergés d’atrazine dans sa maison de vacances. je suis en train d’abandonner ma bouilloire électrique en plastique.Page |6 fourrage des animaux que l’on élève pour équilibrer le taux d’oméga-3 dans les viandes. moins ils sont victimes de cancers. haricots. le plastique de certaines barquettes. tasses. mangez beaucoup de légumes et de légumineuses (pois. lentilles… etc).

Attendez que votre correspondant décroche avant d’approcher l’appareil de votre oreille.Page |7 France). 3. 4. Assurez-vous que le côté « clavier » est celui qui est orienté vers vous car c’est le dos (côté antenne) qui émet le champ à puissance maximale. Ses organes en cours de croissance sont plus sensibles. L’amplitude du champ électromagnétique est 4 fois inférieure à 10 cm et 50 fois à 1 mètre. N’utilisez pas le votre dans les transports en commun. Essayer de vous tenir tout le temps le plus loin de l’appareil . 5. Choisissez un appareil avec le Débit d’Absorpt ion Spécifique le plus bas possible . Restez à distance des personnes utilisant leur téléphone. 9. 2. du côté de l’utilisation de l’appareil. Il vaut mieux utiliser le téléphone filaire. Mais la plupart n’ont porté que sur des durées d’utilisation de 5 ans ou moins. Et pour le tabac. Changez régulièrement de côté quand vous utilisez votre téléphone portable. Évitez son utilisation quand vous vous déplacez rapidement. » Al Gore dans son documentaire Une vérité qui dérange Les téléphones portables La majorité des études existantes n’observent pas de lien entre l’utilisation du portable et le risque de cancer. il faut 15 à 30 ans pour que les premiers cancers apparaissent… Les quelques études mesurant les risques de l’utilisation d’un portable pendant au moins 10 ans (INTERPHONE notamment). il n’est pas toujours intéressant pour les pouvoirs publi cs de prendre des mesures. Mais le lien de causalité n’est pas clairement établi . c’est le principe de précaution qui prévaut donc. 6. « Il est difficile de faire comprendre quelque chose à quelqu’un quand son salaire dépend du fait qu’il ne le comprenne pas. Il mesure le niveau de radio-fréquences émis. révèlent un doublement du risque de tumeur au cerveau . Évitez de le transporter constamment avec vous. Cela limite la durée d’exposition. Utilisez le kit « main libre ». Vous pouvez vous rendre sur le blog de David Servan-Schreiber pour connaître celui de votre mobile. Préférez les textos aux appels. surtout quand les intérêts des industriels de la chimie sont en jeu. d’après l’auteur. 8. 1. 7. N’utilisez votre portable que sur des communications courtes . Mais il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour exiger des mesures préventives. 10. Ne laissez pas les enfants de moins de 12 ans utiliser un téléphone portable. c’est le moment où le téléphone émet à puissance maximale pour chercher à se connecter une antenne de transmission. Attention aux téléphones sans fil qui utilisent une technologie micro-ondes voisine de celle des mobiles. .