You are on page 1of 15

ANTON OCVIRK (1907-1980).

CONTRIBUTION À L'ÉTUDE DE LA FONDATION ET DU DÉVELOPPEMENT DE LA LITTÉRATURE COMPARÉE EN SLOVÉNIE
Tone Smolej Klincksieck | Revue de littérature comparée
2006/3 - no 319 pages 351 à 364

ISSN 0035-1466 Article disponible en ligne à l'adresse:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------http://www.cairn.info/revue-de-litterature-comparee-2006-3-page-351.htm

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 187.145.116.165 - 09/08/2012 22h33. © Klincksieck

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Smolej Tone, « Anton Ocvirk (1907-1980). Contribution à l'étude de la fondation et du développement de la littérature comparée en Slovénie », Revue de littérature comparée, 2006/3 no 319, p. 351-364.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Klincksieck. © Klincksieck. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 187.145.116.165 - 09/08/2012 22h33. © Klincksieck

Pour citer cet article :

cairn. Sa thèse Geschichte von den sieben Weisen bei den Slaven paraîtra plus tard à Vienne. Strasbourg. Murko (18611952) a étudié la slavistique et l’allemand à Vienne avant d’entamer des études de troisième cycle à Saint-Pétersbourg chez le célèbre comparatiste Alexandre Nikolaïevitch Veselovski qui travaillait. où les sept personnages. ce travail a même connu un accueil favorable auprès de Gaston Paris.165 . France Kidric ˇ) Document téléchargé depuis www. le nom de Matija Murko 1. Louis-P. aussi est-il parfaitement justifié de le considérer comme le premier comparatiste slovène.116. D’une grande importance est également la monographie intitulée Deutsche Einflüsse auf die Anfänge der böhmischen Romantik qui a permis à Murko d’obtenir son habilitation comme maître de conférence en 1897. La littérature comparée.info .187. sauvent le fils du roi que sa belle-mère accuse d’avoir tenté de la séduire..09/08/2012 22h33. © Klincksieck En feuilletant la bibliographie de la littérature comparée établie par Betz en 1900. sur la migration des thèmes mythologiques. Comme l’écrit Murko dans ses Mémoires.187.165 . grâce à leurs histoires. Revue 3-2006 de Littérature comparée . Herder écrit que l’importance des peuples slaves tient plus à la superficie de l’espace géographique qu’ils occupent qu’à leur rôle dans l’Histoire. nous rencontrons à trois reprises.. L’un des nombreux articles de Murko consacrés à ce sujet est également paru en 1892 dans Zeitschrift für Vergleichende Litteraturgeschichte revue de renom dirigée alors par Max Koch. 79. entre autres.cairn. 1900. dans la section intitulée « Les littératures slaves ».info . L’auteur y analyse l’influence de Goethe sur certains poètes tchèques ainsi que les réminiscences de la philosophie de Herder dans Slavy dcera de Kollar. p.145. le comparatiste slovène a commencé à étudier L’Histoire des sept sages. À son initiative. Trübner.Anton Ocvirk (1907-1980).145. Essai bibliographique.. 80.09/08/2012 22h33.116. dans Ideen zur Philosophie der Geschichte der Menschheit (1791). © Klincksieck Document téléchargé depuis www. Betz. Cette idée a connu un écho particulièrement fort chez les Tchèques 1. En effet. Contribution à l’étude de la fondation et du développement de la littérature comparée en Slovénie Les précurseurs (Matija Murko..

En 1945. il oriente ses cours vers l’histoire de la littérature européenne depuis la Renaissance jusqu’à la seconde moitié du XIXe siècle. 1995.165 . 5.116. À partir du second semestre 1929. p. En dehors de la littérature slovène ancienne. Ibid.. Dans les années vingt. après la première guerre mondiale. est Anton Ocvirk. p. qui se joint à lui à la fin des années trente. en particulier au Moyen Âge et au XIXe siècle. Kidric ˇ enseigne également l’« Introduction à la littérature comparée ». les cours sont assurés temporairement par un slaviste renommé. 3. il s’est surtout intéressé à la réception slovène de Dobrovsky et de Kollar.187. Selon les déclarations de Kidric ˇ lui-même.116. la Faculté des lettres adopte les programmes de la Faculté des lettres de Belgrade qui comprend depuis 1905 une chaire de littérature comparée. 1927. Ce spécialiste. qui enseigne durant la seconde moitié des années vingt le contexte européen des littératures slaves. Six ans après sa création. ainsi que l’éveil de certains peuples européens sans indépendance politique (retardataires) aux XVIIIe et XIXe siècles. Ljubljanski zvon 47.. La littérature comparée fait bientôt son apparition à l’Université de Ljubljana fondée en 1919 2. p. Bien que connaissant les travaux de Veselovski et la Revue de littérature comparée.. 75-90). Primerjalna književnost 22. la tâche de la littérature comparée consiste à informer les étudiants de la principale ligne d’évolution suivie par la littérature européenne. 353-363) et de Darko Dolinar (« Iz zgodovine primerjalne književnosti na Slovenskem ». Kidric ˇ.187. 458. il a été élu président de l’Académie slovène des sciences et des arts. a toujours souligné que son enseignement n’était qu’une solution temporaire permettant d’attendre que le poste soit occupé par un spécialiste habilité.145. 1999. 2. Vingt ans après la chute de la monarchie austrohongroise. la chaire de littérature comparée commence à fonctionner. njen obseg in pomen za slovensko kulturo ».info . les relations littéraires tchéco-allemandes ont donc été écrites par un Slovène qui. « O literarni zgodovini ». qui a enseigné la littérature comparée à la Faculté des lettres de Ljubljana durant vingt ans. Informativni kulturološki zbornik.cairn. 4.09/08/2012 22h33. Voir aussi les articles de Janko Kos (« Primerjalna književnost. À Ljubljana. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. France Kidric ˇ (18801950) 3..info . 352 Document téléchargé depuis www. 457. p.145.. travaille à Prague en orientant ses recherches davantage vers l’étude de la poésie populaire des Balkans. Pour Kidric ˇ. © Klincksieck . il ne parle à aucun moment de l’étude des influences et des thèmes littéraires.Tone Smolej et chez les autres Slaves.09/08/2012 22h33. Il enseigne également l’histoire du théâtre. la littérature comparée consiste essentiellement en l’étude de l’histoire de la littérature européenne. Il donne de la littérature comparée une définition très pittoresque : « La littérature comparée ou mieux la littérature mondiale est une mer infinie dont un seul marin ne parviendra jamais à comprendre tous les mystères » 5. France Kidric ˇ. Elle devra également s’intéresser à l’Antiquité et étudier l’importance du christianisme pour les peuples européens 4. Kidric ˇ était l’un des professeurs fondateurs de l’Université de Ljubljana et fut également son président en 1923-1924. Durant les années trente.165 .cairn. du développement des formes littéraires et de la métrique.

chargé depuis 1925 de la chaire d’histoire des littératures comparées de l’Europe méridionale et de l’Amérique latine 6 au Collège de France. Voir : Daniel-Henri Pageaux. Ainsi. ouvrage de Hazard qui parut en slovène dans les années cinquante dans une édition précédée d’une longue préface d’Ocvirk. alors âgé de vingt-quatre ans. obtient une bourse du gouvernement français et part pour Paris où il étudie durant deux semestres (1931/32. À cette occasion. Comme il le souligne en conclusion..09/08/2012 22h33. en 1934. © Klincksieck Hazard invite le jeune auditeur slovène chez lui. Hazard.116. En accord avec la matière traitée par Hazard à cette époque. dix jours avant son vingt-sixième anniversaire.187.145. Durant le séjour d’Ocvirk à Paris. Comme en témoignent ses publications et sa correspondance ultérieures.165 .info . Voir : Lucien Tesnière.116.. p.cairn. Ocvirk choisit comme sujet la question ambitieuse de « La pensée européenne des XVIe. l’influence de ces mouvements a permis la formation des premiers fondements de la littérature slovène. diplômé de slavistique et de littérature comparée à la Faculté des lettres de Ljubljana. D’après son témoignage. est convaincu que la littérature comparée devra à l’avenir étudier également les littératures des petits peuples . il a fréquenté alors les cours dispensés à la Sorbonne par Fernand Baldensperger et Paul Van Tieghem.09/08/2012 22h33. rue du Bac. selon lui. 185-186. « Paul Hazard (1878-1944) ». p.. Ocvirk effectue alors une interview du professeur français qui paraîtra en 1933 dans ses Razgovori (Conversations) 7 avec les interviews des hommes de lettres émigrés russes. Document téléchargé depuis www. il met bientôt cette idée en pratique en tant que codirecteur de la Revue de littérature comparée. 1935. Ocvirk dispense un cours sur les courants européens (protestantisme. Le jeune Ocvirk semble avoir fait une excellente impression sur le professeur puisque ce dernier lui propose bientôt de donner un cours au Collège de France. 7. 2000. En effet. Anton Ocvirk. 6.info . RLC 74.. d’André Maurois. 1932/33). « Anton Ocvirk. 339-347. les idées des grands penseurs français du XVIIIe siècle) ayant influencé la littérature de son pays.145. Ocvirk a été moins en contact avec les professeurs de la Sorbonne qu’avec Paul Hazard. XVIIe et XVIIIe siècles et la littérature slovène ». 353 . Hazard enseignait les grands courants de la pensée européenne à la fin du XVIIe siècle et les raisons d’ordre intellectuel de la crise intervenue aux XVIIe et XVIIIe siècles.187.165 . le 13 mars 1933. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. jansénisme. étudie les relations entre les différentes littératures et le rôle des grandes idées européennes dans la formation de chaque littérature. qui réserve à ce cours un accueil favorable.cairn. Ces cours constituaient la matière brute de La crise de la conscience européenne. RLC 15. Hazard parle alors à Ocvirk également de la littérature comparée qui.La littérature comparée en Slovénie Anton Ocvirk Les études à Paris En 1931. Baldensperger et lui-même consacrent un numéro entier de la revue à l’Europe centrale. Razgovori (Conversations) ». Georges Duhamel et André Gide.

. Ainsi.1933). Le professeur français a remarqué les grandes capacités du jeune chercheur. Ocvirk étudie 8. les deux comparatistes resteront en contact. Par la suite. Van Tieghem s’attarde surtout sur les précurseurs français et sur quelques précurseurs allemands pour la plupart du XIXe siècle. nous comparerons l’ouvrage d’Ocvirk à certains écrits théoriques français de la même époque (Baldensperger.145. plus particulièrement à étudier les grands courants européens sans toutefois négliger les petites littératures.09/08/2012 22h33. RLC 14.116. 1. le comparatiste slovène trouve les prémisses des études comparées déjà dans l’humanisme européen et le baroque. Durant la première moitié du XXe siècle. en particulier avec le manuel de Paul Van Tieghem intitulé La littérature comparée (1931).165 .187.. dans son ouvrage.info . de son côté. Evald Koren. p. 10. Primerjalna književnost 11. 1932).. après avoir assumé pendant un an avec succès la direction de la revue littéraire Ljubljanski zvon. 98-107. Dans l’une de ses lettres. son intelligence et la distinction de son esprit.165 . puis se rend à Londres à la recherche des documents nécessaires à sa thèse d’habilitation. Ensuite. Hazard écrira même : « Je vais reprendre mes cours mercredi et jeudi. Le séjour en France a encouragé Ocvirk à se consacrer à la littérature comparée de manière plus approfondie. p. Anton Ocvirk se consacre à cette question avec une grande précision.Tone Smolej Hazard invite Ocvirk à publier son cours qui paraîtra ainsi sous le titre « La pensée européenne du XVIe au XVIIIe siècle et la littérature slovène » 8. Dans un premier temps.09/08/2012 22h33. considéré déjà par Max Koch comme le père de l’histoire littéraire comparée 11. 52.187.info . 1934.116. Dans les pages suivantes. Lettre à A.. il a offert à son étudiant slovène « en souvenir de son brillant exposé au Collège de France » un cadeau modeste. 354 Document téléchargé depuis www. considérée comme la troisième monographie consacrée à la littérature comparée parue dans le monde 10. 11. Ocvirk soutient en 1933 sa thèse de doctorat consacrée à Fran Levstik. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. Le second ouvrage consacré entièrement à la littérature comparée est celui du Croate Ivo Hergešic ´ (Poredbena ili komparativna književnost. Ocvirk (3. Que n’êtes-vous encore parmi mes auditeurs. Hazard). Teorija primerjalne literarne zgodovine (Théorie de l’histoire littéraire comparée. Tandis que. Paul Hazard. 9. » Au moment des adieux. p. © Klincksieck .12.cairn. il retourne à Paris. 1887. mais à valeur symbolique : un tiré-à-part de son article consacré à l’œuvre du poète polonais Adam Mickiewicz au Collège de France.145.cairn. les comparatistes se sont intéressés à l’histoire et aux précurseurs de la littérature comparée. Max Koch. Zeitschrift für Vergleichende Littearaturgeschichte 1. » 9 Théorie de l’histoire littéraire comparée De retour à Ljubljana. 1936). 1988. « Primerjalna književnost na Slovenskem ». « Zur Einführung ». comme nous l’indique clairement le certificat conservé dans les archives personnelles d’Ocvirk où il écrit apprécier « son grand labeur. Paul Hazard a joué un rôle déterminant dans la réorientation d’Ocvirk. il s’intéresse surtout à Daniel Georg Morhof.

187. Document téléchargé depuis www. Armand Colin. Laplace et Villemain y ont joué un rôle capital 12. soit dans leur coïncidence » 13.145. Ocvirk mentionne également l’influence sur la fondation de la littérature comparée des orientations comparatistes dans les sciences dites dures ou exactes (anatomie comparée. considère que Noël. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. En effet.09/08/2012 22h33..09/08/2012 22h33. À l’instar de Baldensperger. 355 . La littérature comparée. il reste réservé à l’égard du rôle de Lessing) et chez les préromantiques (Herder. car les deux reposent sur les mêmes fondements intellectuels et théoriques 15. il introduit le concept d’histoire littéraire internationale. Il faut souligner que les chapitres d’Ocvirk consacrés à cette question représentent l’un des premiers panoramas étrangers de la littérature comparée française depuis le fameux congrès d’histoire comparée (où est intervenue la scission entre Gaston Paris et Ferdinand Brunetière) jusqu’à l’avènement des principaux comparatistes français de l’époque (Baldensperger. 13.info . Ocvirk décrit également certains périodiques pionniers dans ce domaine (Acta comparationis litterarum universarum.165 .145. Paris. 8. 1931. de son côté. la revue de Meltzl si longtemps négligée. soit dans leurs dépendances réciproques. Ocvirk consacre presque la moitié de son livre aux relations et aux influences littéraires internationales.info .. p.cairn. Tandis que le chercheur en littérature nationale devrait s’intéresser surtout à la place de la Nouvelle Héloïse dans le roman français. Ibid.187.. RLC 1. Hazard). Znanstveno društvo. étudier soit l’influence de Richardson sur Rousseau romancier (littérature comparée) soit le roman sentimental en Europe sous l’influence de Richardson et de Rousseau (littérature générale) 14.116. En dehors de précurseurs. la revue Zeitschrift für Vergleichende Litteraturgeschichte de Koch). « Littérature comparée : le mot et la chose ». p. 174. p. Ljubljana. Ferdinand Baldensperger. les frères Schlegel).. le chercheur en littérature internationale devrait. les éléments porteurs d’influences. En premier lieu. En même temps. le comparatiste français définit l’histoire générale de la littérature comme « un ordre de recherches qui porte sur les faits communs à plusieurs littératures considérés comme tels. 1921. physiologie comparée. 30. © Klincksieck Tout d’abord. 175. En ce qui concerne l’histoire du terme.cairn. Paul Van Tieghem. embryogénie comparée). en particulier dans son manuel. Ocvirk. Le point de vue d’Ocvirk est qu’il est parfaitement inutile de séparer l’histoire comparée de la littérature et l’histoire générale de la littérature. 15. Dans ce 12. Teorija primerjalne literarne zgodovine. 1936. Van Tieghem. dans certains de ses écrits. Il est intéressant de constater qu’il ne se sert pas du terme de mésologie inventé par Van Tieghem. il faut souligner le regard critique d’Ocvirk face à la distinction qu’établit Van Tieghem entre la littérature générale et la littérature comparée. 14.116. suivant en cela la thèse présentée par Fernand Baldensperger dans l’un de ses célèbres articles.165 . p. Anton Ocvirk. il analyse les intermédiaires.La littérature comparée en Slovénie également de très près les éléments de littérature comparée chez les intellectuels des Lumières allemands (contrairement à Koch..

Bien qu’employant à plusieurs reprises le couple « succès » et « influence » de Van Tieghem. selon lui. Van Tieghem. Ocvirk mentionne d’autres poètes et écrivains intermédiaires. 17. Cependant. Comme Van Tieghem 17.09/08/2012 22h33. « Les récents travaux en littératures comparées ». Certains exemples d’intellectuels cosmopolites (Johann Rudolf Sinner von Ballaigues. 1914. Les deux auteurs analysent le rôle d’intermédiaires assumé par certains cercles et salons. et le polyglotte Matija C France Prešeren avec les formes poétiques les plus diverses. il n’établit aucune distinction entre les intermédiaires du pays émetteur et ceux provenant d’un pays tiers. Paul Hazard.187. très attaché à ce type de recherches 16.165 .. 356 Document téléchargé depuis www. utilisent cette perspective. Ocvirk dresse la liste de quatre-vingts monographies et articles qui.145. contrairement à Van Tieghem. le plus puissant moyen de diffusion et de médiation des œuvres littéraires entre les peuples..Tone Smolej Pour l’étude scientifique des influences littéraires. p. Au sujet de la question de la fidélité des traductions au XVIIIe siècle.cairn. Ocvirk aborde dans ce chapitre la question de la traduction qui est. 117. Ocvirk s’attarde surtout sur ce que le comparatiste français aurait appelé « les individus appartenant à la nation réceptrice ». p. 112-116.187.. selon lui. Il est important pour le développement des études comparatistes slovènes qu’Ocvirk.cairn.116. La littérature…. Ocvirk mentionne en tant qu’intermédiaires les périodiques suivant l’actualité littéraire à travers le monde. Comme Van Tieghem. © Klincksieck chapitre. ait analysé pour la première fois de ce point de vue les principaux intermédiaires slovènes de la littérature étrangère : le baron Sigismund Zois. Comme Van Tieghem. dramaturge slovène qui est un adepte des Lumières. Il souligne que succès et influence peuvent être unis par un rapport de cause à effet. Par ailleurs. En dehors de ces personnages dotés d’une culture cosmopolite.09/08/2012 22h33. L’analyse linéaire des influences consiste à étudier le succès et l’influence d’un écrivain ou d’une œuvre à l’étranger. insistant sur l’importance du château de Coppet. mais que ce n’est pas toujours le cas. dans le chapitre sur l’analyse linéaire. Il met également en avant certains travaux dus aux chercheurs slovè- 16. Ocvirk distingue le succès d’un écrivain ou d’une œuvre de son influence.info .145.info . P.. © Klincksieck .116. Ocvirk évoque comme Van Tieghem la « traduction » que Le Tourneur a effectuée des Night Thoughts de Young.165 . Il analyse avec une attention particulière l’étude de Baldensperger intitulée Goethe en France. à l’aide de la mésologie de Van Tieghem. Ocvirk ne mentionne que rarement le terme générique de « fortune ». rationaliste ayant initié les adeptes des Lumières slovènes à la ˇop qui a familiarisé le poète poétique de Batteux. Revue universitaire 23. Il analyse également avec précision la version slovène du Figaro de Beaumarchais rédigée par Anton Tomaž Linhart. Document téléchargé depuis www. Ocvirk connaît deux procédés méthodologiques distincts : la méthode linéaire et la méthode concentrique. Francesco Algarotti) sont probablement repris d’un article connu de Paul Hazard.

bien que l’expression n’apparaisse pas dans les écrits du comparatiste slovène. il mentionne tout spécialement l’ouvrage de Baldensperger intitulé Orientations étrangères chez Honoré de Balzac (1927). À ce sujet... en se fondant sur des documents scientifiques. décrit les influences des poésies française et allemande sur le poète slovène. Ocvirk souligne qu’il ne faut pas concevoir une œuvre littéraire comme « une mosaïque plus ou moins habilement élaborée à partir des éléments étrangers les plus divers ». En dehors de la genèse des œuvres littéraires et des sources.165 . Teorija…. Ocvirk découvre l’analyse concentrique dans certains chapitres de Don Quichotte de Cervantes de Paul Hazard. Il porte une attention particulière à l’ouvrage Oton Joupantchitch. Le comparatiste s’intéresse donc au processus de création de l’œuvre.. c’est dans cette catégorie d’analyse qu’il convient de classer la genèse des œuvres littéraires et leurs sources étrangères. l’analyse linéaire d’Ocvirk correspond à ce que le chercheur français désignait par « doxologie ».cairn. p. © Klincksieck Par ailleurs. Le comparatiste slovène insiste sur la nécessité de s’appuyer sur les faits pour prouver les influences. comme une sorte de catalogue de tout ce qui a influencé l’homme de lettres quand il créait son œuvre 19. 19. Pour le comparatiste slovène. il souligne que le comparatiste ne doit pas tant être un critique esthétique qu’un historien sensible à la psychologie. la culture générale et la connaissance des littératures étrangères.. Selon Ocvirk. l’analyse concentrique devrait aussi chercher à déterminer les influences sur la personnalité de l’écrivain dans son ensemble. cette tâche est particulièrement difficile quand il s’agit des plus anciens.info . Ocvirk s’intéresse surtout à l’horizon littéraire. Poète slovène (1931) où Lucien Tesnière. toute œuvre est un organisme spécifique que nous ne pouvons comprendre qu’en l’envisageant dans sa totalité. Ocvirk 18. Ibid.116. À côté de l’analyse linéaire. Tandis qu’il est peut-être plus facile de détecter les sources étrangères chez les auteurs plus contemporains. Ocvirk distingue l’influence d’un écrivain sur un autre.09/08/2012 22h33.info . Ocvirk présente ce qu’il appelle l’analyse concentrique des influences où l’intéresse surtout l’intervention attestée d’éléments étrangers dans les œuvres littéraires. Ici. comment il les a recréées de manière autonome et remodelées sur le plan artistique.. à ce qui y a joué un rôle.La littérature comparée en Slovénie nes où est mise en œuvre cette même méthode.165 . 174. dont l’objectif est de déterminer. 357 .145. Document téléchargé depuis www.187. L’analyse concentrique sert alors à montrer comment le créateur a revivifié en lui-même les influences étrangères de manière créative.cairn. À ce sujet. Ocvirk.116. les relations causales entre les œuvres.187. slaviste et futur linguiste de renom. A. 124-127.09/08/2012 22h33. Nous trouvons cette classification également chez Van Tieghem 18. De fait.145. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. p. L’analyse linéaire comporte aussi l’étude des influences. l’influence d’un écrivain sur un groupe et l’influence d’un écrivain sur l’ensemble d’une culture voisine.

138-142. que nous pouvons comparer à une sorte de lutte pour la vie entre deux organismes qui cherchent à se dominer l’un l’autre tout en conservant leur essence propre. Van Tieghem mentionne également ce type de comparaison : Mais quand il s’agit d’œuvres littéraires. scientifiques et esthétiques.. 21.116.. © Klincksieck Nous savons que les comparatistes français de cette époque n’étaient pas favorables aux différentes comparaisons. De même que l’analyse linéaire. © Klincksieck L’influence d’un peuple sur un autre se réalise parfois à la suite d’un processus psychologique assez complexe. sans autre but qu’un intérêt de curiosité. il faut reconnaître qu’Ocvirk approfondit davantage cette question. on peut croire que la comparaison consiste à juxtaposer des livres. Voltaire. Fénelon.165 . 22.187. Ocvirk. les influences thématiques. P. La littérature…. P. branche qui étudie les sources littéraires. 22 Document téléchargé depuis www. les travaux qui concernaient l’influence et. 23. l’analyse concentrique a son origine chez Van Tieghem. de l’autre.cairn. philosophiques. des types. p. empruntés à diverses littératures. Si nous comparons la classification proposée par Ocvirk avec celle de Van Tieghem. et qui ne risque de pécher quelquefois que par un peu de lourdeur ou de raffinement » 23.09/08/2012 22h33. Hazard. mais qui n’a aucune valeur historique.. des pages analogues. Elles sont un jeu délicat de lettrés.145. Ibid. p. Van Tieghem. Teorija…. mais d’une extrême importance pour le comparatiste.145. p.09/08/2012 22h33. le comparatiste français introduit le concept de crénologie 20.165 . 20-21. Van Tieghem. P. La comparaison ainsi pratiquée est un exercice fort intéressant et très utile pour former le goût et la réflexion. une satisfaction esthétique. nous constatons que le comparatiste français ajoute encore l’influence des personnalités et celle du cadre 21. Mentionnons au passage la définition pittoresque et dramatique qu’Ocvirk propose de l’influence : Document téléchargé depuis www.info . Parmi les influences des idées. elles ont toujours pour elles leur agrément. auquel les ignorants n’ont point accès. Hazard soulignait qu’il y avait. Van Tieghem. 24 20. des scènes. p. parfois un jugement de préférence aboutissant à un classement. Dans son ouvrage. les travaux qui concernaient la comparaison : « Mais quand leur utilité passée ne légitimerait pas ces recherches. Ocvirk distingue les influences des idées. La littérature…. signale. qui ne mentionne pas les idées scientifiques.. l’existence des idées morales. 24.116. formelles et stylistiques. un jeu rare. 113. pour en constater les différences et les ressemblances.187. Ocvirk différencie les idées religieuses. 143.. Rousseau). 222. 358 . d’un côté. « Les récents… ».cairn. en revanche. p. Cependant. A.info .Tone Smolej s’intéresse également à la formation des mouvements et courants littéraires à partir de sources étrangères. Les similitudes entre les deux comparatistes résident également dans les réflexions qu’ils proposent concernant les convictions religieuses propres à chaque écrivain (Pascal.

© Klincksieck Dans son ouvrage. il fait allusion tout particulièrement à Paul Hazard qui. Ainsi.165 . dans son article de 1914.info . Il appelle la comparaison littéraire. s’est prononcé sur l’intérêt de ces études en des termes pour le moins ironiques : « On prend un thème littéraire. on dégage la conception de Cleopâtre dans la tragédie des peuples latins et des peuples germaniques […]. F. inventeur du nom français de thématologie.. le chercheur arrache l’écrivain à son époque et à son milieu . La littérature…. En effet. Hazard. On arrive ainsi à des rapprochements curieux. Ici.187. Anton Ocvirk traite de problèmes similaires.116. » 26 Même Paul Van Tieghem. deux idéalistes blessés. RLC 11. à satisfaire la curiosité.cairn. Tchékhov et Maupassant. 27. il aide un public peu informé à étendre ses notions au-delà des frontières » 25.09/08/2012 22h33. mais sans grande utilité pour l’histoire de la littérature. à dose discrète.145.145. Baldensperger. l’étude des parallélismes analogiques et antithétiques. dans la totalité des formes qu’il a reçues. 365. 220. intitulé Studies in European Literature (1929).cairn. De son côté.. qui étudie les similitudes (analogies) et les différences (antithèses). À cette époque..116. on voit ce qu’il devient dans un autre pays […]. en opérant une mise en parallèle analogique et antithétique. Slovène professeur de littérature russe à l’université de Nottingham entre 1923 et 1953. Document téléchargé depuis www. il souligne que certains chercheurs ont tenté de dévaloriser complètement cette branche en l’envisageant d’un point de vue strictement historique. « Les récents… ». Tandis que Maupassant était plus graphique. © Klincksieck . Tout d’abord. entre autre. de manière à amuser l’esprit. Ocvirk se montre critique envers le 25. 1931.187. Ocvirk a souligné que les comparaisons de ce type peuvent être intéressantes. 26. À propos de l’ouvrage de Lavrin comportant ce type d’études. 87-88. Van Tieghem. se montre dans son ouvrage très sceptique à l’égard des études existantes : « un thème est étudié méthodiquement dans deux. étaient très connues en Slovénie. P. p. p.165 . Son objectif est de ne mettre au jour que les éléments qui rapprochent ou éloignent les œuvres les unes des autres. deux chroniqueurs et victimes de leur époque. Ocvirk insiste sur le fait qu’il serait erroné d’attendre de la littérature comparée uniquement des comparaisons alors que son objectif est essentiellement historique. on devine tout ce qu’un tel comparatisme aurait de périlleux . Tchékhov était plus musical. » 27 Tout en affirmant qu’il est trop partial de nier la légitimité des études thématologiques de la littérature. tel qu’il se présente dans un pays donné . P. on étudie la Mérope de Voltaire et celle de Maffei .La littérature comparée en Slovénie Ocvirk inclut aussi la thématologie dans sa théorie de la littérature comparée.. les études de ce type réalisées par Janko Lavrin (1887-1986). Le chercheur comparait. la comparaison devient une fin en soi. et à des différences amusantes.09/08/2012 22h33. écrivains qui étaient. parfois même très spirituelles. de ce fait. 359 Document téléchargé depuis www. mais que dans la plupart des cas elles ne sont pas scientifiquement fondées.info . dans plusieurs. « Janko Lavrin : Studies in European Literature ». p. Baldensperger a pu écrire : « À en faire une méthode. selon lui.

Dans le premier. réels ou imaginaires. La catégorie des situations et thèmes traditionnels concerne certains motifs proches du folklore (le retour du mari tenu pour mort . Considérant la classification de Van Tieghem comme incomplète et inadéquate. animaux et objets. par exemple.145. 86-97. p. Le troisième groupe comprend les thèmes historiques depuis Xerxès jusqu’à. Van Tieghem considère les thèmes historiques. © Klincksieck . Teorija…. Quant au dernier groupe (5).187..info . il réunit les thèmes naturels. Il est connu que Van Tieghem distingue trois groupes : (1) situations et thèmes traditionnels. p. c’est pourquoi on ne peut pas les étudier uniquement dans les littératures allemande. Ocvirk propose de distribuer les thèmes en cinq groupes 30. 29.Tone Smolej germaniste de Francfort Eberhard Sauer qui proposait de séparer la thématologie (Stoff..145. La littérature…. On remarque également quelques divergences. Les types littéraires réels sont constitués des différents peuples et métiers.. les thèmes religieux (s’apparentant au christianisme biblique. Les thèmes sociaux incluent la représentation en littérature des différentes classes sociales et professions. Le groupe le plus riche est celui des légendes et personnages légendaires comprenant trois sous-groupes : les thèmes bibliques. (3) légendes et personnages légendaires 29. En raison de leur nombre. il inclut les thèmes mythologiques. « Bemerkungen zum Versuch einer Stoffgeschichte ».info .09/08/2012 22h33. Selon lui. Il est également intéressant de comparer le classement en groupes que Van Tieghem et Ocvirk proposent des thèmes étudiés par la thématologie. tandis que les types imaginaires incluent le Diable et le Vampire.und Motivgeschichte) de l’histoire littéraire comparée. plantes. Contrairement à Van Tieghem qui envisage seulement les thèmes bibliques. Napoléon. Eberhard Sauer. Ocvirk. A. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. grecs et historiques.116. certes. l’imagologie.. il est préférable d’effectuer ce type d’études uniquement à l’intérieur de la littérature allemande pour éviter de se trouver confronté à une quantité illimitée de matériau de recherche 28. Bien qu’étant assez liée à celle de Van Tieghem.cairn. Van Tieghem. anglaise ou française. Van Tieghem inclut également dans ce groupe l’étude des différents lieux.116. 5. Il ajoute que. Ocvirk inclut 28.165 . le mariage d’une jeune fille avec le meurtrier de son père).187. Euphorion 1925. P. régionaux et la représentation des objets. la thématologie s’est adonnée à la constitution mécanique de catalogues de données. la classification d’Ocvirk est sans doute plus claire. à l’hagiographie ou aux autres religions) forment un groupe à part.09/08/2012 22h33. Quant à la représentation des villes et pays. comme un sous-groupe des légendes et classe les thèmes régionaux parmi les thèmes traditionnels. indépendants chez le comparatiste slovène. p. antique et européen. L’opinion d’Ocvirk est que les principaux thèmes sont internationaux. légendaires et féeriques subdivisés en trois groupes : les groupes oriental. (2) types littéraires.cairn. 360 Document téléchargé depuis www.165 . mais n’a jamais cherché à formuler de conclusions synthétiques approfondies. 90. 30. elle sera prise en charge par une branche indépendante de la littérature comparée.

La littérature…. Les deux auteurs décrivent brièvement le développement des principaux genres littéraires.La littérature comparée en Slovénie dans le groupe des thèmes religieux les religions non européennes.cairn.165 . les diverses manières dont ont été traités certains objets et usages : le jeu d’échecs. 32. 361 Document téléchargé depuis www. » 31 Le comparatiste slovène se demande à son tour quel intérêt scientifique revêtent les données visant à déterminer comment les écrivains décrivent les pierres précieuses. de ce fait. Ocvirk trouve aussi cette théorie trop partiale du fait que Brunetière explique l’apparition et la disparition des genres littéraires d’une manière trop mécanique. p.. une cloche. une tête de mort. A. 95. le tabac. Heinemann. 70.116. une poupée.info . en particulier le rôle en littérature des formes qui naissent. Van Tieghem. le jeu d’échecs. La littérature….info . Dans son chapitre consacré à la thématologie.116. Nous remarquons aussi certaines similitudes dans la description que les deux auteurs proposent du style. se diffusent et disparaissent. Van Tieghem est d’avis qu’il s’agit là d’une « théorie trop systématique et absolue » ayant longtemps freiné l’étude des genres littéraires qui.. Ocvirk. n’est pas à la mode. F. une jambe féminine et le clystère 32. P. Ocvirk s’intéresse aussi aux genres.145. 31. très similaires chez les deux comparatistes.. p. le vin. Gundolf). Ocvirk souligne que l’œuvre d’art est un organisme parfait où fond et forme sont liés par un rapport causal réciproque. voire artificielle. En effet.cairn.187. à travers les âges et les littératures. le vin.09/08/2012 22h33. Ocvirk souligne de son côté que les poètes de la Renaissance n’expriment pas leurs amours de la même manière que les expressionnistes modernes. 92. Cependant il souligne qu’elle a permis la mise au jour de plusieurs faits importants.187. et même… le clystère. Van Tieghem compare les styles utilisés par les poètes pour exprimer l’amour depuis la Renaissance jusqu’au romantisme. Van Tieghem.09/08/2012 22h33. mentionnés en notes de bas de page. Ocvirk insiste sur l’importance que revêt l’étude des spécificités compositionnelles et architectoniques propres à chaque genre littéraire. Van Tieghem considère comme moins valables « les études consacrées à confronter.165 .. mais la description proposée par Ocvirk est plus détaillée. p. Teorija…. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. L’influence de Van Tieghem réside peutêtre dans la position critique envers les études thématologiques de certains objets. P. Comme Van Tieghem dans le chapitre intitulé « Genres et styles ». 33. Ocvirk qui avait repris le concept de thématologie proposé par Van Tieghem. Les deux auteurs mentionnent le cours de Brunetière intitulé « L’évolution des genres dans l’histoire de la littérature ». © Klincksieck . Tandis que Van Tieghem pense que le livre est comme un homme et qu’« il faut considérer sa forme avant d’examiner son contenu » 33. formes et styles littéraires. ne retient pas la dénomination de « généalogie » par laquelle le chercheur français désigne la branche de la littérature comparée qui étudie chaque genre en particulier.145. En dehors de la stylistique. le tabac. Ocvirk s’appuie moins sur les documents et sources français qu’allemands (K.

La population slovène y habitant a été parmi les premières victimes en Europe de la politique fasciste d’assimilation ethnique. © Klincksieck 34. © Klincksieck Document téléchargé depuis www.09/08/2012 22h33.cairn.info . Il faut donc comprendre l’entreprise d’Ocvirk comme l’une des premières tentatives (pionnière et particulièrement fructueuse) d’introduire l’école française de littérature comparée en Europe centrale.145. Ocvirk a commencé à enseigner à l’Université de Ljubljana. Hazard. frappé vers la fin des années cinquante par une attaque cérébrale.. et au nom du comparatisme pour le magnum opus et à mon nom propre » 34.Tone Smolej La mise en parallèle de L’Histoire littéraire comparée d’Ocvirk avec La littérature comparée prouve que l’ouvrage français a sans aucun doute servi de base au livre slovène.165 . En 1961. 362 . Le comparatiste slovène a traduit. Il est important de souligner qu’Ocvirk a transporté l’école comparatiste française dans un nouvel environnement culturel qui. Janko Kos) En 1962. ses cours portaient surtout sur le naturalisme et le symbolisme. Lettre à A. si chers à Ocvirk.09/08/2012 22h33. Lorsque le Département de littérature mondiale et théorie littéraire est fondé en 1950. poète patriote de Primorska.116. Originaire de la région de Primorska 35. Nous remarquons des similitudes également dans la classification des influences et des thèmes. P. puis à la chaire de littérature comparée. 35. un nouveau collaborateur.145. ont leur origine dans les concepts de mésologie.187. Ce début de carrière très prometteur fut troublé par la seconde guerre mondiale et l’occupation de Ljubljana par les Italiens. transformé et complété la terminologie de Van Tieghem sans négliger d’ajouter toujours à la théorie des exemples slovènes. Paul Hazard a salué ainsi la parution de l’ouvrage : « Soyez donc doublement remercié. il a été déporté à Dachau. Le concept d’intermédiaires ainsi que l’idée d’analyse linéaire et concentrique des influences. Deux élèves (Dušan Pirjevec. vient se joindre à Ocvirk. Dušan Pirjevec (1921-1977)..1937). En 1937. tout d’abord à la chaire de philologie slave. ne connaissait pas ses travaux et. Ocvirk enseignait l’œuvre de Simon Gregorc ˇic ˇ. il achève Document téléchargé depuis www.info .. jusqu’alors. cet ancien « partisan » et fonctionnaire politique a terminé ses études au début des années cinquante. doxologie et crénologie proposés par Van Tieghem. Ocvirk (15.165 . Mais Ocvirk n’a pas conservé la distinction opérée par Van Tieghem entre la littérature comparée et la littérature générale. Ocvirk a rejoint les mouvements de résistance.. Conscient du mérite d’Ocvirk. En 1944.187. la région de Primorska a été attribuée à l’Italie à la fin de la première guerre mondiale sur la base de l’accord de Londres signé en 1915 entre l’Italie et l’Entente. il est revenu à l’université où il a enseigné surtout le réalisme et le romantisme. À la fin des années trente. Après la guerre. ne les utilisait pas. Ocvirk propose un programme ambitieux d’histoire de la littérature mondiale basé surtout sur la méthode comparatiste. de ce fait.116. Alors que son professeur de Paris Paul Hazard analysait pendant la guerre l’Éloge de la folie.3. À cause de la guerre. Située dans l’ouest de l’actuelle Slovénie.cairn.

Selon le chercheur. Kollar). Sa thèse de doctorat portait sur le sujet « Prešeren et les romantiques européens ». Primerjalna zgodovina slovenske literature (Histoire comparée de la littérature slovène) où il décrit comment les écrivains. Il accorde également ˇop. Document téléchargé depuis www. Durant la seconde moitié des années soixante. montre clairement que Pirjevec. Kos détermine tout d’abord avec précision l’horizon littéraire de Prešeren. Prešeren a pu approfondir son étude des formes poétiques romanes du Moyen Âge et de la Renaissance. Cependant. pour l’édition de la thèse en volume. La thèse.cairn. Là. Kos étudie également les relations unissant Prešeren à Byron.info . Kos a sous la direction d’Ocvirk étudié les influences européennes sur le poète slovène en utilisant la méthode concentrique..187. parue en 1964 dans une forme retravaillée et augmentée sous le titre d’Ivan Cankar et la littérature européenne..116. Lorsqu’il compare l’écrivain slovène avec Maeterlinck et Emerson.cairn. Comme Pirjevec. dont le poète slovène avait traduit Parizina.. Pirjevec constate que Cankar connaissait bien surtout Hermann Bahr ainsi que les réalistes russes et les naturalistes scandinaves. Janko Kos a publié son ouvrage le plus important. Dušan Pirjevec rédige de longues études ayant trait aux romans européens. Sa reconstitution est fondée sur des déclarations et mémoires ainsi que sur l’inventaire des livres que renfermait sa bibliothèque.165 . © Klincksieck En 1970. formes et courants étrangers ont influencé le développement de la littérature slovène entre 1770 et 1970. ainsi que la connaissance que l’écrivain slovène avait des écrivains qui lui étaient contemporains. en particulier dans les chapitres introductifs où il étudie la réception du symbolisme en Slovénie. En 1987.145. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. Cependant.145. le romantisme plus tardif de Heidelberg est très probablement à l’origine du rapport de Prešeren à la poésie populaire.09/08/2012 22h33. Notons qu’il ajoute. La critique a comparé cet ouvrage aux Influences étrangères sur la littérature française (1550-1880) de Philippe Van Tieghem.La littérature comparée en Slovénie sous la direction d’Ocvirk sa thèse de doctorat consacré à Ivan Cankar et le symbolisme européen. Janko Kos (né en 1931). Kos s’occupe des influences des préromantiques allemands (Bürger. il analyse les nombreuses questions ontologiques auxquelles sont confrontés les personnages principaux des œuvres étudiées.187. L’influence du romantisme de Iéna s’étant limitée essentiellement à la réception de la théorie des frères Schlegel. Enfin. qui s’est fait connaître dans les années soixante par ses études sur le poète France Prešeren.116.165 . personnage ayant joué un rôle important beaucoup d’attention à Matija C dans la diffusion de la littérature étrangère auprès de son ami Prešeren. le chercheur étudie comment Cankar conçoit l’âme.09/08/2012 22h33. parue également en volume en 1970.. il se sert également de l’analyse concentrique. alors que le chercheur 363 .info . Dans sa thèse. des chapitres plus longs encore où il tente de se débarrasser de la méthode factographique. le symbole et l’amour. Schiller) sur les balades et la poésie réflexive de Prešeren. utilise l’analyse linéaire. ainsi que l’accueil réservé par le poète slovène aux romantiques slaves (Mickiewicz. rejoint Ocvirk et Pirjevec. étudiant les journaux et revues que Cankar avaient lus durant son séjour à Vienne.

Koren. le nom de Département de littérature comparée et de théorie littéraire où enseignent actuellement cinq professeurs qui sont déjà.145.187. il a complété son ouvrage de 1987 réédité en 2001 en ajoutant un long chapitre consacré à la littérature slovène postmoderniste. les élèves de ses élèves. Janko Kos prend soin de conserver l’unité historique de la littérature slovène 36.cairn..116. p. à la veille du centenaire de sa naissance.info . Aujourd’hui membre de l’Académie slovène des sciences et des arts.09/08/2012 22h33.145.165 .. auteur de plus de vingt ouvrages et 150 articles. à l’initiative de son directeur Janez Vrec ˇko... Conclusion La contribution d’Ocvirk au développement de la littérature comparée en Slovénie est donc fondamentale : fournissant à la discipline un ouvrage théorique adéquat. pour la plupart. © Klincksieck Document téléchargé depuis www. depuis 1971.cairn. Tone SMOLEJ Université de Ljubljana 36.09/08/2012 22h33. « Primerjalna… ». © Klincksieck . En 2005. il a également permis la transformation de la petite chaire de littérature comparée en un département portant à nouveau. dans la Revue de littérature comparée où sa carrière de comparatiste a commencé il y a plus de soixante-dix ans. E. En 2006. son nom apparaît à nouveau. 63.165 . 364 Document téléchargé depuis www.info .Tone Smolej français ne présentait que les influences étrangères sans s’intéresser au développement de la littérature française.116.187. le département a rendu hommage à son fondateur en faisant réaliser un buste et un tableau.