MCA Alors que Lavatsa n’a pas été retenu

Paul Dibi convoqué
«Qu’on me donne ma chance et je me montrerai décisif»
VENDREDI 24 JANVIER 2014
www.lebuteur.com

Zabiaa veut s’offrir Saïda !
«Mon objectif : marquer en coupe aussi»
«To sont s n o i t i d n co r nous u o p s e i n réu qualifier»
Coupe d’Algérie

JSK

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2534 PRIX 20 DA

i h c a n n a H utes les

ESS-CSC,
aujourd’hui à 16h30

USMA
R. Haddad : «On n’a rien reçu pour Chatal»

Hammar met 20 millions pour la qualif’

Boulemdaïs
«Refaire le coup de l’an passé !»
Douicher : «Fêter l’anniversaire du défunt Matoub Lounès avec une qualification»
aujourdʼhui à 15h

USBD-MOC,

CRB Ammour : n io «Ma décise Affaire ter st ê r r ʼa d La FIFA saisit la JSMB irrévocaMhamha ble» MOB : Kouici : «Les Mobistes doivent savoir

que Kerbadj ne pistonne pas le CRB» USMH 1 Doukha : «Perdre en amical RCK 4 n’est pas la fin du monde»
Après la blessure du milieu de terrain du PSG, Rabiot

Bentaleb devient la priorité de la France
Pizzi (ent. Valence) : «Si ça ne tenait qu’à moi, Feghouli ne partirait pas cet hiver»

02

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale
L’entraîneur tunisien d’Al Jaish, Nabil Maâloul, a fait du recrutement

Il cumule 1 782 minutes de temps de jeu

A

près avoir effectué une bonne entrée en jeu face à Bordeaux en championnat, l’Algérien du Sporting de Bastia, Ryad Boudebouz, a pris part à l’intégralité de la rencontre de Coupe de France disputée en déplacement à Lens. Très en vue dans ce match, Ryad s’est distingué en étant derrière la réalisation bastiaise marquée dans ce match perdu par l’équipe corse sur le score de 2 buts à 1. Pressenti pour être de la partie contre la Slovénie, le meneur de jeu du Sporting a de nouveau marqué des points précieux par rapport à ses concurrents en sélec-

inévitable de Halilhodzic
tion. Avec un temps de jeu hallucinant, bien meilleur que plusieurs joueurs internationaux algériens, le retour de l’ancien Sochalien en équipe d’Algérie se précise. joueur algérien le plus compétitif du moment.

Boudebouz , le choix
Vahid a décidé de passer l’éponge Ryad, le joueur le plus compétitif des Verts
Comme indiqué, Ryad Boudebouz figure dans la liste élargie dressée, récemment, par Vahid Halilhodzic. Une chose est sûre, Ryad est placé parmi les internationaux algériens suivis par le staff technique de l’Equipe nationale. Ayant fait partie de la dernière liste élargie rendue publique avant le match retour du Burkina Faso, Halilhodzic a décidé de lever la sanction et son retour parmi les Verts devrait se faire de manière naturelle.

Maâloul veut Djabou et Bounedjah à Al Jaish

des deux Algériens Abdelmoumen Djabou et de son compatriote attaquant Baghdad Bounedjah, une priorité. Le sociétaire du Club Africain, de retour à l’entraînement après une légère blessure, est présenté par le coach tunisien comme l’apport espéré pour pouvoir concurrencer les autres prétendants dans le championnat qatari. En ce qui concerne le meilleur buteur du championnat de Tunisie, Bounedjah, sa venue à Al Jaish est aussi attendue, indiquent plusieurs rapports de presse qataris.

Le retour anticipé par nos soins de l’international algérien du Sporting de Bastia, Ryad Boudebouz, contre la Slovénie est plus que plausible, il reste en tout cas d’actualité, compte tenu que le temps de jeu de Boudebouz demeure très élevé. Avec ses 1 782 minutes de jeu cumulées tout au long des 22 matchs qu’il a disputés en une seule moitié de saison, Ryad est le

Le Club Africain ne cédera pas son métronome

Du côté tunisien, on apprécie mal les manœuvres de l’entraîneur Nabil Maaloul. Le président du Club Africain est monté au créneau pour rassurer ses fans concernant le départ d’Abdelmoumen Djabou, cet hiver. Il a déclaré que quelle que soit l’offre qatarie, Djabou ira jusqu’au bout de cette saison où les Clubistes sont bien partis pour décrocher le titre.

Moumen A.

Yebda incertain face au Real Madrid

Comme l’attestent ses statistiques

De retour de bles sure, Hassan Yebda est allé jusqu’au bout de l’en-

Slimani le plus efficace des attaquants algériens
respectives, depuis le dernier match de l’EN face au Burkina Faso, joué le 18 novembre dernier, Vahid Halilhodzic a, par ailleurs, remarqué avec beaucoup de satisfaction le retour fulgurant de son avant de pointe titulaire, Islam Slimani. Ce dernier devance, assez aisément, ses concurrents, Nabil Ghilas, Ishak Belfodil, Rafik Djebbour et Mohamed-Amine Aoudia. Auteur de 5 buts marqués en 300 minutes et de quelques apparitions, Islam reste le plus efficace des attaquants algériens. ger l’ex-Belouizdadi, soit par téléphone soit par e-mail.

Abola lui a consacré un mégareportage

traînement collectif d’hier matin avec Granada CF. N’ayant ressenti aucune douleur, Yebda, qui a rejoint le reste de ses coéquipiers, il y a trois jours, est toujours incertain pour le choc face au Real Madrid. Le retour de ses concurrents au milieu, à l’instar de Riki, le met en rude concurrence. Tout se décidera le jour de la rencontre, indique Idealgranada.es

quelques jours de l’établissement de la liste des joueurs convoqués pour le prochain match amical de l’EN, prévu le 5 mars face à la Slovénie, l’entraîneur national suit avec intérêt l’évolution de chaque élément de son groupe avec son club. C’est ainsi qu’en attaque, Vahid Halilhodzic aurait déjà chargé ses adjoints de lui dresser un état sur la forme et la participation des attaquants susceptibles d’être retenus pour les prochaines sorties des Verts.

A

Halilhodzic conforté et fier de son poulain

Il devance Aoudia, Belfodil, Djebbour et Ghilas

Peu rassuré par le temps de jeu de ses capés en matière de présence sur les terrains avec leurs équipes

Même s’il ne l’a pas publiquement déclaré, Vahid Halilhodzic est très satisfait des performances d’Islam Slimani. Halilhodzic a même déclaré, récemmen,t qu’il était fier d’avoir eu la main heureuse de lancer Slimani en sélection : «Il y a une année, certains ont critiqué mon choix lorsqu’avait titularisé Slimani. Maintenant, je suis fier qu’il ait été élu meilleur joueur algérien de l’année (Ballon d’Or 2013, décerné par Le Buteur/El Heddaf).» Islam a beaucoup apprécié les paroles de son entraîneur qui ne rate, il faut le préciser, aucune occasion d’encoura-

Les performances de l’international algérien et Ballon d’Or Le Buteur/El Heddaf 2013 ont suscité l’étonnement et la reconnaissance des journaux portugais. Après avoir été unanimes à louer son mérite dans le dernier succès du Sporting Lisbonne en déplacement chez Arouca, Abola.pt, le journal à grand tirage au Portugal, lui a consacré un méga-reportage, intitulé : «Islam, le Lion algérien, affole les chiffres». L’auteur de cet article a notamment repris des passages de l’interview de Slimani accordée au Buteur dans lesquels il avoue son désir d’avoir plus de temps de jeu pour pouvoir préparer comme il se doit le Mondial brésilien avec l’Algérie : «Je veux jouer, c’est mon unique objectif lors de cette phase retour. J’ai un Mondial à préparer, je dois travailler et m’imposer pour être aligné plus souvent», avait dit Islam.

C’est la trêve en Bul garie et le gardien de but de l’EN, Rais Ouahab M’bolhi, est depuis presque un mois sans compétition. L’Algérien qui a rejoué en amical, il y a quelques jours face au Locomotive, espère bien profiter du stage de son équipe en Turquie pour bien se préparer et amorcer une phase retour pleine avec son club.

M’bolhi en stage en Turquie

M. A.

Feghouli souffre d’un abcès dentaire
Sofiane Feghouli s’est contenté d’une légère séance d’entraînement, hier matin. Souffrant d’un abcès dentaire, l’Algérien, qui est sous antibiotiques, a donc préféré ne pas trop se donner lors de cette séance exécutée au centre d’entraînement du FC Valence. Sa participation au match contre Malaga dépendra de sa réaction aux médicaments qu’il prend depuis ce jeudi. a annoncé que le club ne compte se séparer d’aucuns de ses éléments, cet hiver. Une manière de décourager les nombreux prétendants qui ont émis le vœu de s’attacher les services de l’international algérien, Sofiane Feghouli : «Aucun joueur ne partira cet hiver, c’est la décision prise et convenue avec les dirigeants. C’est vrai que sur le volet économique, il y a beaucoup de choses à dire, mais cela me dépasse. Après, en football on est sûr de rien, il y a toujours des surprises.»

Il s’entraîné seul hier

Juan Pizzi (ent. Valence) : «Si ça ne tenait qu’à moi, ni Feghouli ni aucun joueur ne partiront cet hiver»

Moumen A.

Devant les journalistes présents à la conférence de presse organisée hier au centre d’entraînement du club valencien, l’entraîneur du FC Valence, Juan Pizzi,

M. A.

A la demande de son coach Roberto Carlos
En fin de prêt avec le Sivasspor, Rafik Djebbour, annoncé de retour à l’Olympiakos, n’est pas trop chaud à l’idée de retourner en Grèce. Après avoir tout gagné en Grèce, l’Algérien veut aller vivre d’autres sensations ailleurs. C’est ainsi qu’une source sûre nous a appris que Rafik était sur le point de prolonger l’aventure avec le Sivasspor où il avait notamment participé à plusieurs matchs de son équipe en début d’exercice. Sous l’impulsion de son entraî-

Le Sivasspor veut garder encore Djebbour
pris attache avec son entourage pour se renseigner sur sa situation avec l’Olympiakos. Seulement, Djebbour serait de nouveau la cible du Fenerbahce qui aurait pris ses devants pour bénéficier de ses services. son club, veut prendre tout son temps, avant de s’engager. Autrement dit, Djebbour veut d’abord négocier l’aspect sportif, avant toute autre chose. Rafik, qui ne veut pour rien au monde rater le prochain Mondial avec l’Algérie qui pourrait aussi être son dernier dans sa carrière, veut avoir des garanties de jouer. Il sera fixé d’ici une semaine.

neur Roberto Carlos, les dirigeants du Sivas ont de nouveau sollicité leurs homologues de l’Olympiakos pour prolonger le prêt du joueur formé à Auxerre.

D’autres clubs turcs le suivent

Toujours selon notre source, Rafik Djebbour serait aussi sur le calepin de plusieurs clubs en Turquie et en Grèce. Des formations allemandes et de Ligue 1 française ont aussi affiché leur désir et

Il sera fixé dans une semaine

Devant l’intérêt de quelques clubs turcs et français, l’Algérien Rafik Djebbour, qui est en train d’étudier les offres reçues par

Moumen A.

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

03

En raison de la blessure
de Rabiot

Les U23 français
plusieurs batailles comme Ghoulam, Taïder, Feghouli, les Français vont tout faire pour essayer de le convaincre. Ils vont sans doute miser sur l’Euro-2016 qui aura lieu sur le sol franproches qu’il n’était pas du tout content de ce qui se dit dans la presse algérienne, à propos des contacts avec le joueur et notamment son déplacement à Swansea pour le suivre. Ce dernier voulait que cela se passe dans la discrétion la plus totale afin d’éviter la concurrence avec la France ou même l’Angleterre qui veut naturaliser le joueur. Désormais, Halilhodzic sait pertinemment que les Français feront le maximum pour détourner le joueur, après en avoir perdu beaucoup. Il faut dire que ce dossier Bentaleb a été suivi avec beaucoup d’intérêt par la presse nationale, qui n’a pas hésité à annoncer sa venue imminente, après les assurances données à la fédération par le frère du joueur et même son père, en attendant bien sûr le tête-à-tête de ce dernier avec Halilhodzic.

s’intéressent à Bentaleb
abil Bentaleb n’intéresse pas uniquement l’Algérie. Le milieu de terrain des Spurs de Tottenham est dans le viseur de la DTN française, comme indiqué par l’ensemble de la presse algérienne. Seulement, il faut savoir que depuis la blessure du milieu de terrain du Paris SG, Rabiot, les données ont carrément changé. Le joueur parisien sera en effet absent des terrains pour une longue durée qui pourrait avoisiner les six ou sept mois. Une situation qui n’arrange guère l’équipe de France des U23 qui prépare la phase finale de l’Euro-2015 qui aura lieu en République tchèque. Selon des informations qui nous sont parvenues, la DTN française est décidée à approcher Nabil Bentaleb pour lui proposer de rejoindre les moins de 23 ans français, pour remplacer Rabiot.

N

effet miser sur le championnat d’Europe des nations 2015, une échéance importante pour convaincre le joueur d’opter pour les Bleus. Les Français savent pertinemment que le joueur souhaite porter les couleurs de

l’Algérie, mais ne désespèrent pas pour le convaincre d’opter pour la France.

Sagnol le veut dès le 4 mars
Selon les mêmes informations, Willy Sagnol veut convoquer Nabil Bentaleb pour le prochain match des U23, prévu le 4 mars prochain, pour le compte des éliminatoires du championnat d’Europe 2015. Le sélectionneur des U23 français veut ainsi s’assurer d’avoir un joueur pour remplacer Rabiot qui est un élément très important dans l’échiquier de l’équipe de France des moins de 23 ans.

La FFF va miser aussi sur l’Euro2016
La Fédération française de football ne va rester les bras croisés face au désir de la FAF d’engager Nabil Bentaleb. Après avoir perdu

çais en lui donnant des assurances pour qu’il change d’avis. En tout cas, malgré les nombreuses stratégies de la FFF, il faut savoir tout de même que c’est l’Algérie qui est en pole position pour avoir le joueur du fait qu’elle lui offre l’opportunité de disputer la Coupe du monde, une compétition meilleure que l’Euro. Décidément, la bataille ne fait que commencer.

Le RDV avec le père de Bentaleb changera le planning du sélectionneur
Justement, le tête-à-tête entre Vahid Halilhodzic et Bentaleb père est le point le plus important. Même dans le cas où Halilhodzic décide de ne pas faire de tournée, il rencontrera à coup sûr le père du joueur à Lille, après son retour de Sarajevo. Actuellement, personne ne connaît la date du retour du sélectionneur en France, mais tous les chemins mènent au report du voyage de Halilhodzic pour Alger, où il se réunira avec ses assistants. En d’autres termes, personne ne peut connaître en ce moment le planning de Halilhodzic qui pourrait connaître plusieurs changements.

Halilhodzic n’a pas apprécié le tapage médiatique
A en croire une source autorisée auprès de la FAF, Vahid Halilhodzic n’a pas du tout apprécié le tapage médiatique qui se fait à propos du jeune Nabil Bentaleb, milieu de terrain des Spurs de Tottenham. Le sélectionneur national a confié à un de ses

L’Euro-2015 pour motiver son choix
Willy Sagnol a été impressionné par le niveau du joueur à Tottenham. Le sélectionneur des Bleus compte en

H.R.

Le transfert devrait se concrétiser dans les prochaines heures

Belfodil d’accord pour rejoindre QPR

Le retour de Halilhodzic à Alger devrait être reporté

S
Taïder devrait reprendre sa place face à Catania
Pour le compte de la 21e journée de la Série A, Saphir Taïder est attendu titulaire, dimanche prochain, à l’occasion de la réception de Catania à Milan, au stade San Siro. Laissé sur le banc de touche face au Genoa, après son retour tardif à la compétition, suite à une blessure, le milieu de terrain algérien devra ainsi retrouver sa place de titulaire. L’absence de Saphir Taïder a laissé un grand vide dans le milieu de terrain des Nerazzurris, comme en témoignent les mauvais résultats enregistrés par la bande à Walter Mazzarri.

elon les médias italiens, Ishak Belfodil s’approche de Queens Park Rangers, deuxième du classement de la Championship anglaise. En effet, la presse italienne annonce que l’attaquant international algérien a carrément donné son accord pour être transféré en Angleterre, après avoir émis le vœu de rester en Italie. Avec le fait d’avoir joué en Italie pendant deux années, Ishak Belfodil voulait rester à la Serie A pour pouvoir progresser encore plus. Mais finalement, le joueur devrait tenter sa chance ailleurs. Après des négociations entre l’Inter Milan et Queens Park Rangers, qui cherche à renforcer son secteur offensif, Ishak Belfodil et son entourage ont été consultés. Le joueur s’est montré en effet favorable à l’idée de rejoindre QPR, surtout que le club joue l’accession pour la Première League. Par ailleurs, le prêt du joueur sera officialisé dans les toutes prochaines heures, étant donné que toutes les parties sont d’accord. Les médias anglais de leur côté avancent que l’avant-centre de l’équipe algérienne rejoindra la capitale anglaise, Londres, dans les prochaines heures pour passer la visite médicale et parapher un nouveau contrat.

Parme a donné son OK
Par ailleurs, selon les médias italiens, le FC Parme qui est en possession de 50% du contrat du joueur a donné aussi son accord pour le départ du joueur dès ce mois-ci sous forme de prêt pour six mois avec option d’achat. Le FC Parme s’était opposé dans un premier temps au transfert de Belfodil à West Ham United, par rapport à la situation que vit le club en ce moment. Mais finalement, les Parmesans ont fini par donner leur accord pour le départ de Belfodil en Angleterre.

Le joueur veut être fixé pour son avenir
Très soucieux de son avenir, Ishak Belfodil veut connaître sa future destination pour se concentrer sur le travail, lui qui n’a pas été retenu lors des derniers matchs de championnat de l’Inter Milan. L’attaquant de la sélection algérienne veut bien se préparer notamment sur le plan psychologique pour bien entamer sa nouvelle expérience. Belfodil veut être compétitif, lui qui compte disputer à tout prix la prochaine Coupe du monde. Pour atteindre cet objectif, il sait pertinemment qu’il faudra avoir du temps de jeu dans les jambes, pour que Halilhodzic le retienne parmi le groupe.

H.R.

Comme nous l’avions déjà indiqué dans une de nos précédentes livraisons, le retour de Vahid Halilhodzic à Alger est prévu pour la fin du mois de janvier, le 30 ou le 31 du mois. Seulement, il faut savoir qu’après la tournée de Halilhodzic en Europe, interrompue à cause du décès de son beau-père en Bosnie, le programme de Vahid Halilhodzic a été carrément chamboulé. Le sélectionneur a décidé de rentrer à Sarajevo d’Angleterre alors qu’il avait prévu d’aller en Espagne et pour d’autres destinations. Selon nos informations, Vahid devrait reporter sa venue à Alger afin de pouvoir procéder à une autre tournée et surtout de rencontrer le père du joueur de Tottenham, Nabil Bentaleb.

H.R.

04

N° 2534
Jeudi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup double

Coupe d’Algérie

Des milliers de supporters rempliront le 1er-Novembre cet après-midi et d’autres vont rallier Saïda demain matin

La Kabylie veut sa fête !
u lendemain de la victoire face au MCEE, les discussions sont désormais portées sur ces deux matchs de coupe que les représentants de la Kabylie disputeront ce week-end. En effet, avant la JSK qui affrontera le MCS demain après-midi dans son fief, la jeune formation, qui mérite tous les encouragements, l’US Beni Douala, recevra cet après-midi le MOC, dans un match qui drainera assurément la grande foule au stade du 1er-Novembre de Tizi. Après avoir atteint pour la première fois de son histoire ce tour de la compétition, l’USB compte sur le soutien des supporters kabyles, qui sont satisfaits de la programmation de ces deux rencontres. En effet, toute

A

la Kabylie s’apprête à faire le déplacement, cet après-midi, pour prêter main forte aux camarades de Douïcher, ex-Canari, avant de rallier demain matin la ville de Saïda. En somme, ils voudraient faire le plein ce week-end et fêter comme il se doit cet événement.

lie. On annonce la présence du wali de Tizi, d’anciens joueurs de la JSK, à leur tête l’ex-capitaine Mouloud Iboud ainsi que l’ex-sélectionneur national et entraîneur du jumbo-jet, Mahieddine Khalef.

Des personnalités sportives et politiques attendues aujourd’hui
A la veille du match de la JSK contre Saïda, la jeune formation de l’US Beni Douala voudra écrire une autre page de son histoire, vu la grande motivation qui anime les gars d’Ath Douala. C’est l’affiche qui fait l’actualité dans toute la région et sera certainement suivie par de nombreuses personnalités sportives et politiques de la Kaby-

Des cortèges de voitures et de bus rallieront Saïda demain matin
Les préparatifs dans les différents groupes de supporters ont commencé depuis lundi dernier. Les fans kabyles ne veulent en aucun cas manquer cette opportunité pour aller donner de la voix aux Canaris qui auront affaire au MCS. Après avoir écarté le tenant du titre de leur chemin, les coéquipiers de Rial veulent enchaîner avec une autre qualification et aller

le plus loin possible dans cette compétition. Selon un groupe de supporters rencontré jeudi à la fin de l’ultime séance de la JSK à Tizi, plusieurs cortèges de voitures et de bus rallieront demain la ville de Saïda. Les fans souhaiteraient avoir une bonne quantité de billets d’accès.

match contre le MCEE, Aït Djoudi a déploré la pression qu’ont exercée sur lui certains pseudo-supporters et qui, selon lui, l’empêchent de travailler dans la sérénité.

5000 places pour les Kabyles
Enfin, les Kabyles, qui seront les hôtes de la ville de Saïda pour ce match des huitièmes de finale, ont bénéficié de 5000 places, avonsnous appris d’une source de la direction du club local. Les responsables de la JSK ont invité leurs fans à rester fair-play durant toute la partie, tout en encourageant les coéquipiers de l’attaquant Ebossé, qui sont déterminés à arracher le ticket qualificatif pour le prochain tour. Lyès A.

Des banderoles de soutien à Aït Djoudi
Par ailleurs, les supporters envisagent des surprises pour ce match de coupe face à Saïda. Selon les informations recueillies auprès de certains ultras, des banderoles de soutien à Aït Djoudi seront accrochées à Saïda. Ainsi, ils veulent réitérer toute leur confiance à l’entraîneur de la région, qui est en train d’accomplir un bon travail avec l’équipe. Pour rappel, après le

Zabiaa : «Je veux aussi marquer en coupe !»
A la veille de ce match, l’attaquant libyen, Mohamed Zabiaa, révèle que son équipe s’est bien préparée pour cette confrontation. Après avoir inscrit son premier but face au MCEE, samedi dernier, Zabiaa veut confirmer pour conduire sa formation aux quarts de finale.
Comment est l’ambiance au sein de votre équipe, à la veille du match de coupe face au MCS ? Honnêtement, tout se passe bien. On est mis dans de bonnes conditions et le fait de faire le déplacement deux jours avant le match nous mettra à l’aise. Je parle notamment de l’aspect physique, puisque nous sommes bien arrivés et nous aurons même l’occasion de faire une séance d’entraînement sur une pelouse naturelle. A votre avis, comment se présente ce match face à l’équipe de Saïda ? Etant nouveau dans l’équipe, je ne connais pas encore les équipes du championnat d’Algérie. Je sais que même si notre adversaire du jour est pensionnaire de Ligue 2, cela ne veut absolument rien dire et qu’en pareille compétition, toutes les équipes partent à chances égales. Le match sera difficile, mais on tâchera d’être solides pour revenir avec la qualification. Quelle sera la clé du match, selon vous ? Un match de coupe se joue généralement sur un petit détail. Il faut rester très concentré et si on arrive à marquer très tôt, comme le week-end passé, la tâche de l’adversaire sera encore plus difficile. Toutefois, la vigilance doit être de mise. Vous avez inscrit votre premier but la semaine dernière en championnat et vous chercherez certainement à confirmer votre début réussi à la JSK… Effectivement, j’ai eu la chance de bien entamer ma mission à la JSK. Le mérite revient à tous mes partenaires qui m’ont facilité la mission. Je suis heureux d’avoir ouvert mon compteur buts ; franchement, je ne compte pas m’arrêter là. Je veux aussi marquer en coupe et je profiterai de la moindre occasion pour secouer encore les filets. Aït Djoudi mise beaucoup sur la paire Ebossé-Zabiaa, quel effet cela vous fait d’être déjà une pièce maîtresse de l’échiquier kabyle ? Je suis à la JSK pour apporter une grande contribution. Je ne suis pas le seul sur le terrain, le collectif est notre force. Avec Ebossé, je m’entends très bien et chacun de nous fera de son mieux pour marquer. Peu importe qui le fera, l’essentiel que la JSK gagne, un point c’est tout. Entretien réalisé par Lyès A.

Invité sur le plateau Radio Tizi aujourd’hui

Khalef à l’honneur !

L’

ex-sélectionneur national et entraîneur de la jumbo-JET, Mahieddine Khalef, sera l’invité de la Radio de Tizi aujourd’hui de 11h à 12h. Au cours de son intervention, il évoquera, bien évidemment, les deux matchs de coupe que disputeront les deux représentants de la Kabylie, la JSK et l’US Beni Douala, face au MCS, à Saïda, et le MOC, à Tizi. L’ex-entraîneur de la JSK abordera également plusieurs thèmes d’actualité, notamment la préparation de notre sélection au Mondial-2014 et ses chances de passer pour la première fois de l’histoire au second tour.

Abid-Charef pour officer la partie
La commission d’arbitrage de la LFP a désigné l’arbitre international Mehdi Abid-Charef pour diriger le match JSK–MCS, comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie. Il sera assisté par Tamen et Zid. Le commissaire au match est M. Bahloul. Pour rappel, Abid-Charef a dirigé le match JSK-USMA de la 2e journée du championnat.

c a he «A 3 matches de la finale, m e la coupe est un objectif»
Dans l’entretien qui suit, le latéral droit, Belkacem Remache, nous a fait savoir que l’erreur serait de prendre l’adversaire du haut. Remache met en garde contre l’excès de confiance. Il estime que lors des matchs de coupe, il n’y a ni favori ni match facile.
Vous allez passer votre première nuit à Oran. Tout d’abord, dans quel état se trouve le groupe ? Comme vous le savez, le staff a programmé 48 heures de mise au vert, ce qui est une excellente chose pour nous. Nous nous sommes entraînés sérieusement depuis lundi matin et nous allons enchaîner notre préparation jeudi et vendredi (entretien réalisé hier, ndlr). Nous les joueurs, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. J’espère qu’on sera à la hauteur de cette mission. Etes-vous optimistes à quelques heures du coup d’envoi de cette rencontre ? Bien évidement que nous le sommes, du moment que c’est du 50/50. J’appréhende quelque peu la pelouse du stade, surtout s’il y aura de la pluie le jour du match, mais à part ce détail, on est optimistes. Je souhaite que nos supporters puissent faire le déplacement au stade pour nous soutenir, car leur apport sera immense. D’aucuns estiment que vous êtes les favoris. Qu’en pensez-vous ? Je ne suis pas d’accord avec ça. Je pense même que c’est une erreur de penser que nous sommes les favoris. Nous allons affronter une équipe du MCS qui mérite le plus grand respect qui soit. Et ce n’est pas vraiment avantageux pour nous de jouer à l’extérieur et face à une équipe de Ligue 2. On doit jouer comme si on allait affronter la meilleure équipe d’Algérie. Lors des matchs de coupe, les statistiques n’ont aucun sens. Revenons à vous. Comment avezvous jugé votre rendement face au MCEE ? Je pense que j’ai fait un bon match. J’ai essayé d’être le plus régulier possible, maintenant, c’est au coach de décider. En tous les cas, ma plus grande satisfaction est d’avoir remporté les 3 points de la victoire. L’ensemble des formations qui étaient avec nous au podium se sont imposées. Il fallait donc gagner pour rester en course au podium. Je suis rassuré. N’avez-vous pas ressenti une certaine fatigue physique ? Non, même si nous avions quelques appréhensions, nous avons réussi à maintenir notre rythme durant les 90 minutes de jeu. D’ailleurs, c’est notre adversaire qui a eu beaucoup de difficultés à suivre. Je sais aussi qu’on sera davantage performants sur le plan physique au fil des rencontres. En toute franchise, la Coupe d’Algérie est-elle un objectif pour le club ? Absolument. Nous sommes en 8es de finale et à trois matches seulement de la finale. Il est clair que c’est un objectif. Vous savez, au fur et à mesure qu’on avance dans cette compétition, on retrouve l’envie de la gagne et l’envie d’aller le plus loin possible. Personnellement, j’ai gagné une première coupe avec la JSK, en gagner une autre serait le comble. Mais je sais aussi qu’il faudra faire preuve de beaucoup de courage pour s’imposer. On tentera de faire de notre mieux. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Coup sûr

Coupe d’Algérie

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

05

R

Tirs au but au menu
A la fin de la séance, les Canaris se sont exercés aux tirs au but. En effet, le match de demain pourrait se prolonger jusqu’aux aux tirs au but. Les Canaris ont effectué leur séance d’entraînement, d’hier soir à Oran, à huis clos. Aït Djoudi voulait bien évidemment éloigner son groupe de la pression, la veille du déplacement à Saïda. A noter que la séance a eu lieu sous de fortes pluies.

L’entraînement d’hier à huis clos

Les Kabyles dans une forte concentration

Quelques heures seulement après avoir posé leurs valises à Oran

Echos d’Oran
Léger retard sur le vol Alger-Oran
Un retard de 40 minutes sur le vol Alger-Oran a été enregistré hier matin. Prévu inidu bus de l’équipe. Il s’agit en effet d’Aït Djoudi, Karouf, Hamenad, Djadjoua ainsi que le garde matériel, Samir Tahi. Seul Gassi, Boudjenane et Hamrioui Lounis ont accompagné l’équipe.

Zabiaa, le roi de l’ambiance

tialement à 10h, le vol de la compagnie nationale a décollé à 10h40, et ce à cause du retard de la délégation kabyle à l’aéroport Houari-Boumediene. Le bus des joueurs est arrivé vers 9h30. Il a fallu attendre une trentaine de minutes avant que tout le monde soit à bord de l’appareil.

Les dirigeants sont arrivés dans la soirée

Les membres du staff technique n’ont pas été les seuls à rallier Oran par route, puisque même les dirigeants ont fait de même. Et c’est en début de soirée que le président Hannachi ainsi que certains membres du Conseil d’administration sont arrivés à l’hôtel El Mouahidine.

Le travail axé sur l’aspect technico-tactique
Après une semaine de préparation où les joueurs ont travaillé sur un rythme assez élevé, hier, la charge a beaucoup baissé. Le staff technique a surtout travaillé l’aspect technicotactique. est dans la journée d’hier que la délégation kabyle a pris ses quartiers à Oran, afin d’entamer la préparation du match de demain face à la formation du MC Saïda, pour le compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Il faudrait dire qu’en programmant la séance de mise au vert 48 heures à l’avance, le staff technique a vu juste. L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi et ses assistants ont une parfaite maîtrise de leur groupe. Le fait notable est que l’ensemble des joueurs sont déjà rentrés dans une concentration maximale, à quelques minutes seulement de leur arrivée à l’hôtel El Mouahidine. Une manière de dire que mentalement, le match a déjà commencé. Rien d’étonnant jusque-là, surtout que les dirigeants ont mis les joueurs dans

Le moins que l’on puisse dire est que la nouvelle re crue kabyle, Mohamed Zabiaa, s’est bien intégrée au sein de sa nouvelle formation. Pour cause, le Libyen n’a pas arrêté de faire l’ambiance durant tout le vol qui, à son tour, s’est fait chambré par ses partenaires, à l’image de Messaâdia, Remache et Benlamri. Ce qui a créé une ambiance bon enfant.

Légère séance l’après-midi au stade d’Es-Sénia

C’

Deux équipes équilibrées pour le match d’application

En attendant de s’exercer ce soir sur une pelouse en gazon naturel, les Kabyles ont disputé, hier, un match d’application sur du synthétique. L’entraîneur Aït Djoudi a formé deux équipes équilibrées. Pour le match de demain, Aït Djoudi opérera trois changements par rapport au dernier match joué contre le MCEE. Mazari prendra la place d’Asselah, Benlamri retrouvera son poste à la place de Merbah alors que Bencherif palliera la défection de Sedkaoui.

les meilleures dispositions possibles pour assurer une préparation optimale pour cette rencontre. Même si le coach n’aura que très peu de choses d’apporter des réglages dans le jeu, cela permet au moins de maîtriser la concentration des joueurs quelques heures seulement avant le coup d’envoi.

Asselah, Maroci, Mekkaoui et Sedkaoui, les A. A. grands absents Les supporters Il faudrait dire s’organisent pour le que la JSK afdéplacement de Saïda frontera le
C’est à travers les réseaux sociaux MC Saïda que les supporters de la JSK, en partisans ses culier les membres de Kabylie Boys, quatre éléments clés. s’organisent pour le déplacement de La preSaïda. Comme il a été convenu, 3 bus mière devraient prendre la route de grande abl’Ouest à partir de 3 points de désence est part différents : Tizi Ouzou, celle de Malik Boumerdès et le CarAsselah qui boubier. souffre d’une bles-

sure au genou. Le staff médical l’a donc ménagé pour ce match, Mazari assurera dans les buts. La seconde est celle de Sedkaoui qui souffre lui aussi du genou, au niveau du tendon. Maroci et Mekkaoui souffrant, eux aussi, des adducteurs et d’une fracture à l’avantbras. Des absences qui constituent un réel cassetête pour le coach, la veille d’un rendez-vous aussi important.

Comme il a été convenu, les joueurs ont effectué une première séance d’entraînement dans la capitale de l’Ouest, plus précisément au stade d’Es-Sénia. Il faut dire que l’entraînement n’a pas été intense en matière de charge de travail, puisque les camarades d’Ali Rial ont profité pour récupérer du voyage de la matinée. C’était aussi l’occasion pour l’entraîneur de revoir certains réglages tactiques.

Un steward et fervent supporter de la JSK a immortalisé le moment
Profitant du passage de la délégation kabyle à bord du vol Alger-Oran, le steward et fer-

Aït Djoudi, Karouf, Hamenad, Djadjoua et Tahi sont partis par route

vent supporter de la JSK, Nabil Sadaoui, n’a pas manqué ce moment pour l’immortaliser en prenant des photos souvenir avec l’ensemble des joueurs. Il ne s’est pas arrêté là, puisqu’il s’est soigneusement occupé des Kabyles durant le vol.

Départ ce matin pour Saïda

Et c’est dans la matinée d’aujourd’hui que les Ka byles quitteront la ville d’Oran en direction de Saïda. Ils devront passer la nuit là-bas avant d’affronter demain la formation locale. Et pour ne rien laisser au hasard, les dirigeants ont tout réglé sur le lieu d’hébergement à Saïda afin que les joueurs puissent maintenir leur concentration. Le changement du lieu d’hébergement ne perturbera donc pas les joueurs. A. A.

A. A.

Quant aux membres du staff technique, ils ont rallié la ville d’Oran par route à bord

06 JSK

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue1

près une semaine de préparation à Tizi, les Canaris du Djurdjura ont quitté la ville des Genêts, hier matin, à destination d’Oran où la délégation passera la nuit. C’est aujourd’hui que les camarades du capitaine Rial rallieront la ville des Eaux, la veille du match. En Kabylie, ce rendezvous domine les débats et tout le monde est optimiste à voir les Lions du Djurdjura revenir avec la qualification. Les supporters devraient se déplacer en force pour prêter main-forte aux joueurs pour qu’ils puissent gagner ce match qui s’annonce d’ores et déjà difficile. Par ailleurs, le premier responsable kabyle avec qui nous nous sommes entretenus a souhaité dépassionner les débats, en appelant à la sportivité entre les deux galeries, condition sine qua non pour la réussite de l’événement : «Ce que les gens doivent savoir, c’est que les dirigeants de la JSK entretiennent de très bons rapports avec leurs homologues du MCS et ce depuis longtemps. Les supporters doivent donc se montrer sportifs pour que la fête soit totale sur le terrain et dans les gradins.»

A

«La JSK et le MCS sont deux clubs amis, que la fête soit totale»
le monde s’est appliqué pour le même objectif. Le groupe est, à mon avis, prêt à enchaîner avec un autre résultat positif.» «Toutes les conditions sont réunies pour nous qualifier» Evoquant les conditions dans lesquelles son équipe est mise à la veille d’un match capital, Hannachi rassure : «J’estime que l’équipe est mise dans d’excellentes conditions. Elle s’est rendue à Oran, jeudi matin, et ralliera aujourd’hui la ville de Saïda. Les joueurs ont suffisamment récupéré. Je suis optimiste à ce qu’ils réalisent un grand match et rentrent au bercail avec la qualification.» «L’équipe bénéficiera d’un entraînement sur gazon naturel» Le président a annoncé que son équipe bénéficiera aujourd’hui d’un entraînement sur une pelouse naturelle, pour mieux préparer le match : «Nous avons prévu de programmer une séance à Saïda sur une pelouse naturelle. Cela permettra au staff technique et aux joueurs de mieux préparer le match, sachant que le stade de Saïda est doté d’un gazon naturel.» Propos recueillis par Lyès A.

Hannachi

notre aventure s’arrête en huitièmes de finale !»

Kacem «Pas question que

MCA

«J’invite les supporters locaux à être corrects avec les nôtres» Le président Hannachi sera présent à Saïda pour encourager ses poulains et les membres du staff technique. D’ailleurs, il tenait à s’adresser aux supporters du MCS, en déclarant : «Je sais que le match drainera une grande foule. Nos supporters vont se déplacer en masse. Du coup, j’appelle les supporters locaux à se montrer corrects envers les nôtres.» «Le staff a bien préparé le match, je suis optimiste» Concernant la préparation de ce RDV, le boss kabyle dira que son équipe n’a pas effectué une préparation particulière : «Il n’y a pas eu de préparation spéciale durant la semaine. Aït Djoudi et les autres membres du staff ont maintenu la même organisation et tout

Devenu par la force des choses le dépositaire du jeu mouloudéen, Mehdi Kacem sera la clé de voûte de son équipe face à Chaouia. Le Franco-Algérien est bien décidé, comme il nous l’a confié dans cet entretien, à tirer son équipe vers le haut avec une qualification au bout du compte. Comment se présente ce match de coupe face à Chaouia qui se rapproche à pas de géants ? Nous sommes tous concentrés sur ce rendezvous qui marquera un tournant dans notre saison. Nous avons tellement envie d’aller au bout de cette aventure qu’il est hors de question que notre parcours s’arrête au stade des huitièmes de finale, même si notre adversaire a pour nom Chaouia qui aura l’avantage de jouer dans son antre de Zerdani-Hassouna. Toutefois on imagine que ça doit être crispant d’en découdre avec l’USC dans son stade fétiche, non ? Ce sera surtout une rencontre très disputée où l’engagement physique sera de mise. Nous devons être très agressifs dans le bon sens du terme, pour se faire respecter. On sait que nous allons affronter une jeune équipe qui est intraitable à domicile, comme l’atteste la dernière victoire face au NAHD. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette équipe est actuellement en lutte pour l’accession en Ligue 1. A nous donc de fournir un gros match pour arracher la qualification. Devenu le dépositaire du jeu mouloudéen, vous êtes conscient qu’on attend beaucoup de vous en cette année 2014. Après avoir effectué une bonne préparation en Espagne, j’espère réaliser une très bonne deuxième partie de championnat. Je ferai tout pour distiller de très bons ballons à mes camarades. Lorsque je donne une passe décisive, cela me procure une joie indescriptible. Vous pourrez compter lors de ce match sur l’appui indéfectible des Chnaoua qui ont l’intention de se rendre en nombre à Oum Bouaghi. On sait qu’on pourra toujours compter sur nos supporters. Ils ont été extraordinaires contre Béjaïa et ils le seront tout autant devant Chaouia en coupe. On sait qu’ils seront très nombreux et qu’ils joueront à merveille leur rôle de douzième homme. Nous avons besoin de leur soutien pour sortir victorieux de ce face-à-face. Entretien réalisé par Tarek-Che

pour arracher la qualification»
Comment s’annonce ce match de coupe face à la JSK ? Comme c’est un match de coupe, toutes les deux équipes vont miser sur un succès pour passer au prochain tour, et le tirage au sort nous a donné la JSK comme adversaire, donc c’est une confrontation qui sera difficile pour les deux équipes, car notre adversaire viendra à Saïda pour arracher son billet qualificatif, son objectif cette saison. Quant à nous, cette confrontation se jouera chez nous et devant notre public, donc on a pas le droit de le décevoir. Ça sera une partie très disputée. Donc ça sera une mission délicate pour les deux formaNaïli devrait rester le n°1 tions… Absolument, car chacune tentera sa chance pour arracher la qualification. La JSK viendra à Saïda pour faire un grand match et s’est fixé la Coupe d’Algérie comme objectif. Actuellement, elle est en pleine confiance. Notre tâche ne sera pas facile, mais, on est appelés à donner un grand coup pour marquer les esprits. Et quelle sera la clé pour passer cet écueil ? En dépit de tout, on est déterminés à forcer le sort. On doit bien entamer la partie et être présents dans les duels en accordant aucune chance à notre adversaire de développer son jeu. L’idéal, c’est faire douter la JSK dès le depart. Et nous devons saisir toutes les opportunités qui se présenteront à nous pour marquer. Notre groupe est hypemotivé pour se surpasser. Apparemment, vous êtes déterminés à faire quelque chose… Tout notre effectif se concentre sur ces 8es de finale de la Coupe d’Algérie. On est conscients de ce qui nous attend. Onze guérriers se présenteront sur le terrain pour battre la JSK. Entretien réalisé par Amar B.

Guenifi «On a les moyens

2 000 Chenouis attendus à Zerdani-Hassouna Le Comité de supporter avec le précieux concours de la firme pétrolière Sonatrach a tout mis en œuvre pour faciliter le déplacement des supporters à Oum Bouaghi. Ainsi, nous avons appris que sept bus ont été affrétés pour la circonstance. Le départ est donc prévu pour demain à l’aube. Selon les observateurs, on attend près de 2 000 Chenouis qui devront investir demain après-midi le stade Zerdani-Hassouna qui affichera complet pour cet événement. Les membres du Comité de supporter œuvrent pour que le départ et retour des fans se déroulent dans les meilleures conditions et sans le moindre souci.

Sept bus ont été affrétés pour faire le déplacement

L’entraîneur Hadjar devrait renouveler sa confiance au gardien Naïli, du moment que sa prestation face à l’OM était bonne. D’ailleurs, le succès ramené de l’extérieur, c’est en partie grâce à lui. Ainsi, durant toute cette semaine, il a affiché une excellente forme et devra être aligné d’office face à la JSK. De part son experience, il rendra d’énormes services à son équipe.

Pour mieux se concentrer sur ce rendez-vous important, la direction, avec l’accord du staff technique, a décidé de programmer la mise au vert à l’hôtel des eaux thermales de Hammam-Rabbi, distant de 11 km du chef-lieu de la wilaya. Après la séance d’entraînement d’aujourd’hui, à 16h, l’équipe ralliera ce complexe pour se décompresser.

Mise au vert à l’hôtel Hammam-Rabbi

Coup neuf

MCA

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

07
Après s’être entretenu avec Kaci-Saïd, Moumen voit enfin le bout du tunnel

Paul Dibi convoqué
omme nous l’avons annoncé lors de notre précédente édition, Fouad Bouali a retenu vingt éléments sur vingt-quatre pour le périlleux déplacement à Oum Bouaghi. Finalement, le coach mouloudéen a choisi de retenir l’Ivoirien Stéphane Paul Dibi pour le match de coupe. Son adaptation rapide dans son nouvel environnement et les qualités montrées lors des matches d’applications ont incité Bouali à le convoquer avec la possibilité de rentrer en cours de partie.

C

Après un long bras de fer avec la direction mouloudéenne, tout semble rentrer dans l’ordre comme l’atteste la reprise des entraînements de Billel Moumen. Le milieu de terrain semble avoir crevé l’abcès après s’être entretenu avec Fouad Bouali et le président Boumella. Le joueur a même rencontré son manager général, Kamel Kaci-Saïd avec lequel il est parvenu à un accord qui met fin à cette situation de crise. C’est suite à cela que le joueur a été autorisé à reprendre les entraînements avec le groupe professionnel. L’affaire Moumen semble avoir connu son épilogue, après des semaines d’incertitudes qui ont fait les choux gras de la presse sportive.

Affaibli par une grippé, il était au repos forcé

«Si on me donne ma chance, je me montrerai décisif» «Je suis très content de faire parti du groupe qui ira jouer le match de coupe. Je n’ai pas le sentiment d’être un étranger dans cette équipe du Mouloudia, tellement je jouis au quotidien du soutien des supporters. Que ce soit à l’entraînement ou dans la rue, je suis en permanence sollicité. Cela me motive et me pousse à travailler davantage. Maintenant, je n’ai qu’une seule envie, débuter la compétition avec ma nouvelle équipe afin de répondre aux attentes des supporters, du staff technique et des dirigeants», nous a lancé Dibi. «Le Mouloudia a un public en or que j’aimerais rendre heureux» «J’étais surpris par le public du Mouloudia. Le club possède un public en or que j’aime beaucoup. Et en toute franchise, j’aimerais rendre heureux les supporters de ce club si populaire», a conclu le joueur ivoirien. Lavatsa laissé à la maison Face à ses difficultés d’adaptation, car le Kenyan Edwin Lavatsa est confronté à cette barrière de langue, lui qui communique dans la langue de Shakespeare, Bouali à juste titre a décidé de le laisser à la maison. Il faudra encore attendre quelque temps avant de voir à l’œuvre l’international kenyan qui a été recommandé par Adel Amrouche, faut-il le rappeler. Le jeune prodige, Chita, pour sa part, ne sera pas lui aussi du voyage à Oum Bouaghi. Les deux Africains ont réglé hier les formalités bancaires Les deux nouvelles recrues mouloudéennes, à savoir Lavatsa et Dibi, se sont rendues hier matin à la banque afin de régler les formalités d’usage. Ainsi, selon les réglementations financières du pays qui sont en vigueur, les deux joueurs africains devront percevoir 70 % de leur salaire en euros alors que 30 % seront perçus en dinars. Pour rappel, l’un touche 9 000 euros mensuellement, alors que l’autre doit percevoir 7 000. T.Che Pour une fois, Fouad Bouali peut disposer de toutes ses forces vives pour composer une partition qui aura cette lourde mission de ramener la qualification de Zerdani-Hassouna. Contraint souvent de composer avec un effectif amoindri par les blessures et les suspensions depuis sa venue au club, cette fois-ci, Bouali a à sa disposition vingt-quatre joueurs, ce qui est un fait rarissime. Pour s’imposer pour la deuxième fois de suite à Oum Bouaghi, Bouali entend renforcer son milieu de terrain qui a montré quelques signes de faiblesses face à la JSMB le week-end dernier. De ce fait, il compte bien apporter quelques changements par rapport au onze qui avait battu à l’arrachée les Béjaouis à Bologhine. Alors qu’habituellement, c’est un adepte du 4-3-3, Bouali veut cette fois-ci jouer la sécurité en prônant le 4-4-2. Cela sous-entend qu’il renforcera son entrejeu avec un autre récupérateur. En tout cas, la concurrence fait plus que jamais rage pour l’obtention des places qui seront chères à décrocher. Voici à quoi ressemblerait le onze qui affrontera demain l’USC Même si Bouali a toujours pris cette précaution de ne pas dévoiler ses cartes afin de

Victime d’une grippe qui l’a beaucoup affaibli, Billel Moumen n’a pu s’entraîner hier avec ses camarades. Le joueur était toutefois présent à l’annexe du 5-Juillet en tenue de ville avec une très forte fièvre pour montrer sa bonne foi. Moumen est soumis à un traitement de choc pour se remettre d’aplomb pour la reprise des entraînements.

T.Che

Besseghier veut refaire surface

Titularisé pour la dernière fois lors de la rencontre de coupe face au CR Ben Badis à Bologhine, Abdelkader Besseghier, qui était de l’aventure lors de l’édition précédente contre l’USC, garde toujours bon espoir de jouer le match de samedi. Le natif de Mascara espère que Bouali mette Hachoud au repos pour qu’il puisse être au coup d’envoi. Seulement, Hachoud est un joueur qui pèse neuf buts depuis le début de la saison, rendant ainsi cornélien le choix du technicien mouloudéen.

Hier matin, cadence ralentie pour éviter la saturation

Dans le souci de ne rien négliger et pour se mettre tous les atouts de son côté, le coach mouloudéen, Fouad Bouali, a concocté au cours de cette semaine un biquotidien à ses troupes qui ont été mis à rude épreuve tout au long de la semaine. Tout le monde a eu droit à un travail dédié spécifiquement au volet technico-tactique. Sans vouloir dévoiler ses cartes, Bouali a mis en place le dispositif tactique avec lequel il entend contrer l’équipe de Chaouia de Hadj Mansour. A l’exception de Michael Fabre blessé au dos et Hocine Metref toujours convalescent, c’est avec l’ensemble des troupes que l’ex-coach du Widad a préparé ce rendez-vous tant attendu. Hier matin au 5-Juillet, pour éviter la saturation, le programme a été très allégé par Bouali. Les camarades de Bouguèche ont eu droit à une simple session de footing et tennis ballon, question de se détendre avant le jour J.

Bouali devra opter pour le 4-4-2 pour battre Chaouia
garder tout le monde concentré sur son sujet, nous avons pu à travers le match d’application disputé entre les joueurs avant-hier après-midi dégager le onze qui sera normalement aligné demain après-midi. Djemili, l’indétrônable Tout pour remettre d’aplomb Houari Djemili, était le mot d’ordre de la direction du club et du staff technique. Remis de son choc poste traumatique, Djemili sera bel et bien demain après-midi au coup d’envoi du match de coupe. Houari reste l’une des valeurs sûre de cette équipe mouloudéenne qui comptera beaucoup sur son dernier rempart pour faire la différence. Hachoud et Zeghdane prennent les couloirs C’est désormais l’une des forces du Mouloudia version 2014. Toufik Zeghdane sera fort logiquement reconduit sur son couloir gauche alors qu’Abderrahmane Hachoud prendra lui celui de la droite devenu son terrain de chasse. Bachiri sera probablement aux côtés d’Aksas Contrairement à Redouane Bachiri qui reste un élément indispensable, il reste quelques incertitudes sur celui qui sera associé avec lui en défense centrale. Bellaid, Djaghbala et Aksas qui vient de faire son retour, se battent pour une place de libre. Absent en raison d’une fracture au bras face à Saoura, Aksas est le plus indiqué pour se produire demain. D’ailleurs, lors du match d’application, Aksas est allé au bout de la rencontre sans le moindre accroc. Daoud viendra s’ajouter à Ghazi et Boucherit Il est très fort probable que le milieu de terrain connaisse un renforcement conséquent avec l’intronisation de Farid Daoud. Le natif de Ben Zemenzer devra œuvrer aux

côtés de l’infatigable Karim Ghazi et d’Antar Boucherit. L’objectif sera de bloquer toutes perspectives adverses au milieu du terrain.

Kacem à la baguette Mehdi Kacem se verra confier l’animation de jeu de son équipe. Le joueur émigré aura pour mission d’alimenter sa ligne avant avec de bons ballons afin de faire mouche.

Djallit et Bouguèche en pointe de l’attaque Auteur d’un doublé face à la JSMB, Mustapha Djallit sera logiquement aligné en pointe de l’attaque contre Chaouia, lui qui avait été le sauveur de son équipe lors de l’édition précédente. Djallit évoluera aux côtés du capitaine Hadj Bouguèche qui tentera lui aussi de vaincre le signe indien. Ouali, Yahia Chérif et Yachir en jokers de luxe Trois éléments, à savoir Billel Ouali, Sid Ali Yahia Chérif et Samy Yachir, devront aborder ce huitième de final avec le statut de joker de luxe. Un banc de touche qui a de l’allure et qui pourrait faire la différence dans le cas où le match prendrait une autre tournure pour les Algérois. T.Che Le staff médical regagnera Oum Bouaghi dans le bus du club

Contraint à cinq points de suture après avoir reçu un projectile lors du match face à Béjaïa, Houari Djemili semble remis de son choc qui fut très violent au point de perdre connaissance. Le dernier rempart mouloudéen nous a confié qu’il devait ôter les points de suture après douze jours. Une situation qui ne l’empêchera pas de jouer ce huitième de finale de Dame coupe.

Djemili ôtera ses points de suture après 12 jours

Il a beaucoup travaillé les tirs au but
Afin de parer à toutes les éventualités, car dans le football on ne peut jurer de rien, Djemili a beaucoup travaillé les séries des tirs au but même si l’ex-joueur du Widad espère plier la partie dans le temps réglementaire.

La prime de match de 10 millions de centimes qui correspond à la dernière victoire obtenue en championnat face à la JSMB sera perçue après le match de Coupe d’Algérie. C’est donc la semaine prochaine que les hommes de Bouali empocheront cette enveloppe en guise de récompense.

La prime de 10 millions de Béjaïa après Chaouia

Ayant prévu le retour juste après le match par route, le staff médical du club avec son équipement high-tech et le garde-matériel devront se rendre à bord de l’autocar du club à Oum Bouaghi. Il faut rappeler que la délégation mouloudéenne s’envolera ce matin à destination de Constantine où elle élira domicile au Khroub à l’hôtel Arc-en-Ciel.

08

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

La FIFA saisit la JSMB au sujet de Mhamha
définitivement sur ce cas, dont l’affaire traîne depuis neuf mois.

Coup d’œil

JSMB
Louhongou pourrait être qualifié avant le match contre le RCA
Il paraît que la recrue hivernale, David Louhongou, peut être qualifiée au sein de sa nouvelle équipe, à l’occasion de la 17e journée du championnat face au RCA. Ainsi, selon les informations en notre possession, les dirigeants béjaouis seraient sur le point de trouver un accord avec le Malien Boubekeur Bangoura pour la résiliation de son contrat. Cela pourrait même se faire rapidement, nous dit-on. Bangoura aurait, en effet, accepté de revoir à la baisse la somme qu’il avait exigée pour son dédommagement, qui s’élevait à 600 millions de centimes.

C

omme on l’avait souligné il y a plusieurs semaines, le cas Mhamha, le Franco-Algérien, qui est en conflit avec la JSMB à cause de son dû, risque de polluer l’atmosphère à la direction de l’équipe. On vient d’apprendre que celle-ci aurait été destinataire, cette semaine, d’une missive de la FIFA, qui lui demandait des explications sur ce joueur qui avait saisi la commission des litiges le mois de mai dernier. Mhamha réclame, selon nos informations, 91 mille euros à la JSMB, et la FIFA veut entendre l’autre partie pour qu’elle puisse statuer

Le joueur n’arrive pas à être qualifié en Espagne

La missive de la FIFA coïncide avec la fin de la période des transferts d’hiver où Saïd Mhamha, qui aurait souhaité rejoindre un club espagnol au mois de novembre, n’arrive pas à être qualifié dans son nouveau club, à cause de la lettre de sortie que la Fédération algérienne de football n’a pas envoyé à son homologue espagnole, en raison de l’opposition de la JSMB, qui estime que le joueur est en abandon

de poste. Il est à rappeler que l’ex-Béjaoui avait quitté la JSMB avant la fin de la saison précédente. Un peu plus tard, Boualem Tiab avait indiqué que Mhamha est en abandon de poste et que sa direction avait ficelé un dossier en béton contre lui, tout en se montrant optimiste quant au dénouement de cette affaire. La transaction a été qualifiée, à l’époque, de la plus mauvaise de l’histoire du club, car l’ex-international français des moins de 19 ans avait signé pour 13 mille euros, et ne jouait que quelques matchs seulement. Affaire à suivre. S. H.

La blessure de Chalali n’est pas inquiétante

Les résultats des examens médicaux effectués par Mohamed Chalali ont été rassurants et Comme on le sait, le Franco-Algérien, Zoun’ont rien révélé de grave sur sa blessure biri, ne pourra pas signer en ce mercato à la qu’il avait contractée à l’épaule lors du derJSMB, en raison du refus de l’entraîneur Kamel nier match face au MCA. D’ailleurs, le Djamour, qui expliquait que le joueur ne répond pas au profil recherché. «Nous avons besoin d’un attajoueur s’entraîne depuis mardi dernier en solo, en marge du groupe, afin d’éviter les quant type et non d’un milieu de terrain», avait-il marcontacts. On nous fait savoir aussi qu’il telé. Mais les Bougiotes n’abandonnent pas cette piste autant. S’il n’est pas possible de le ramener maintepourrait réintégrer le groupe à la pro- pour nant, Zoubiri reste sur les tablettes du club, en prévision chaine séance et devrait être opération- de la saison prochaine. Les contacts entre les deux parnel contre le RC Arbaâ. Il devrait figurer ties ne sont pas rompus, car le club compte revenir à dans le onze de départ aux côtés de Bella charge l’été prochain. gherbi, en attaque.

La JSMB ne renonce pas à Zoubiri

La participation de Zafour au match du RCA est incertaine
jaoui n’a plus rejoué depuis la neuvième journée, face au MOB, où il s’était blessé. Ainsi, il est normal qu’il ait besoin de plus de temps pour récupérer de tous ses moyens et retrouver son rythme. C’est tout le contraire de Belgherbi qui pourrait effectuer son retour dès la prochaine journée, dans la mesure où le joueur serait dans de meilleures dispositions physiques et techniques.

Il était prévu que la JSMB joue aujourd’hui un match amical contre le MSPB, mais à la dernière minute, cette rencontre a été annulée en raison de la présence de l’équipe batnéenne pour un stage à Alger. L’entraîneur Kamel Djabour va remplacer cette rencontre par un match d’application entre les joueurs. Le coach béjaoui envisage, toutefois, de jouer un match amical lundi prochain contre un adversaire qui n’est pas encore déterminé.

Le match amical contre le MSPB annulé

Le gardien Farid Messara constituera le L’équipe s’entraîne depuis mardi passé troisième choix du staff technique, à raison d’une séance par jour, pour après la qualification de Yacine Djebapermettre aux joueurs de souffler et de rat, qui est de retour dans le groupe, retrouver leur fraîcheur physique, après car c’est sur ce dernier et le jeune l’important volume de travail auquel ils Kacem, qui s’est imposé en phase aller, ont été soumis à Sousse, suivi du grand qu’on comptera à la reprise de la commatch disputé dernièrement contre le pétition. On s’attendait même à ce MCA. Mais d’après nos informations, que Messara soit libéré en ce merDjabour pourrait revenir au biquoticato, mais en raison de la blessure dien durant les deux premiers jours de Samer, les responsables du club de la semaine prochaine. ont décidé de le garder.

Le groupe s’entraîne une fois par jour

Messara sera le numéro 3, après la qualification de Djebarat

Même si Zafour s’entraîne le plus normalement du monde avec le groupe depuis le stage de Sousse, il ne serait pas encore prêt pour reprendre la compétition et sa participation au prochain match contre le RCA demeure très incertaine. Il est à rappeler que le défenseur bé-

Zafour et Laribi reprennent les entraînements

Tiab réunit ses joueurs et les rassure
Le président de la JSMB, Boualem Tiab, s’est réuni hier en début d’après-midi avec ses joueurs dans un restaurant de la ville de Béjaïa où il a abordé plusieurs sujets, plus particulièrement l’aspect financier qui constitue depuis un certain temps la principale préoccupation des joueurs. Le premier responsable du club a tenu à les rassurer en leur faisant savoir que la direction n’attend que la rentrée des subventions pour régulariser tout le monde, tout en soulignant que la JSMB est l’un des rares clubs en Algérie qui tient ses promesses envers les joueurs.

Benmansour «Battre le RCA est notre seul choix»
Peut-on dire que vous êtes déjà rentrés dans ce match ? Oui, on peut dire ça, car il ne nous reste qu’une semaine pour affronter le RCA et la concentration est très importante avant ce rendez-vous. Comme je viens de le dire, c’est un match important qu’on doit gagner. Vous avez tant besoin des trois points, non ? C’est cela, on ne peut plus se permettre de perdre d’autres points. Pour sortir de la zone rouge, il n’y a qu’une seule chose à faire, c’est d’engranger le maximum de points, et ceux de notre prochain match en font partie. Il est donc impératif pour nous de remporter cette rencontre et on n’est pas prêts à renoncer au moindre point afin d’améliorer notre position au classement. Comment voyez-vous votre mission face au RCA ? Comme vous le savez, il n’y a pas de match facile. Toutes les rencontres seront difficiles à jouer, surtout en cette phase retour où l’enjeu sera de plus en plus important. En plus, nous aurons affaire à une bonne équipe du RCA qui montre d’une semaine à l’autre et qu’elle n’est pas là pour faire de la figuration. C’est

Après s’être absentés mardi et mercredi pour des raisons personnelles, Brahim Zafour et Hocine Laribi ont repris les entraînements, hier matinée. Les deux joueurs avaient, rappelons-le, réintégré le groupe au dernier stage de Tunisie.

Benmansour explique dans cet entretien que la JSMB mérite une meilleure position que celle qu’elle occupe actuellement et que les joueurs feront tout pour l’améliorer en cette phase retour.
pour cette raison que nous sommes très concentrés sur notre sujet afin d’aborder ce match dans les meilleures conditions possibles. Le maintien passe désormais par des victoires à domicile. Un commentaire ? Oui, vous avez raison, si on veut se maintenir en Ligue 1, il est obligatoire de gagner les huit matchs que nous allons jouer sur notre terrain, je crois que ça suffirait pour réaliser notre objectif, car on aurait totalisé à ce moment-là 37 points. Nous allons tout faire pour gagner ces huit rencontres, à commencer par la prochaine rencontre face au RCA. Pensez-vous que vous êtes en mesure de réaliser cet objectif ? Absolument, nous avons une équipe qui peut faire beaucoup mieux, nos capacités sont plus grandes, sauf que nous avons manqué de chance et d’efficacité lors de la phase aller. Cette place du championnat ne reflète pas notre vrai niveau. Avec le retour des blessés et la préparation que nous avons faite à Sousse, je suis sûr que ça ira beaucoup mieux pour nous. Entretien réalisé par S. H.

Il leur demande de se concentrer sur leur travail

la position de l’équipe au classement, personne n’en sortira vainqueur. Il est à rappeler que les joueurs sont en possession de chèques et cela dénote de la bonne foi de la direction qui n’attend que la rentrée de l’argent pour procéder au paiement des joueurs comme n’a cessé de le répéter Tiab lors de cette réunion.

Il leur a indiqué que la grève n’est pas la solution

Toujours à ce sujet, Boualem Tiab est revenu sur le mouvement de protestation du groupe avant la dernière journée de la phase aller où les joueurs avaient envisagé de faire grève pour réclamer leur dû. Il leur a indiqué que ce genre de procédé ne pourra pas arranger les choses comme ils le pensent, bien au contraire, la situation deviendrait de plus en plus délicate compte tenu de

Après les avoir rassuré sur leur argent, le président de la JSMB a tenu un discours motivant en incitant les joueurs à se concentrer entièrement sur leur travail en leur demandant de redoubler d’efforts pour sortir l’équipe de la zone rouge et améliorer le mieux possible son classement en championnat. «La direction a réuni toutes les conditions pour bien entamer la deuxième phase du championnat et il n’est pas nécessaire de vous dire que le prochain match est très important pour nous et que ses points sont plus qu’indispensables», leur aurait-il dit. S. H.

Comment préparez-vous le match du RCA ? Dans de bonnes conditions et avec une grande sérénité, car il s’agit d’une rencontre qu’on doit gagner pour renouer avec la victoire et pour effectuer un nouveau départ après la dernière défaite contre le Mouloudia.

Coup de vent

USMA

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

«Rien de concret concernant Chatal»
olland Courbis a quitté l’USMA depuis quelques mois, mais il n’a pas pour autant oublié ses anciens joueurs. La preuve, après Zinedine Ferhat, l’actuel coach de Montpellier a jeté son dévolu sur un autre jeune usmiste et cette fois-ci, c’est de DjamelEddine Chatal dont il s’agit. Auteur d’un seul but depuis le début saison et ce fut à l’occasion du choc face au CSC, le n°17 des Rouge et Noir n’a fait depuis que quelques rares apparitions. Ne faisant clairement pas partie des plans d’Hubert Velud, Rolland Courbis, après avoir eu vent de la situation que traverse Chatal, n’a pas hésité à prendre attache avec lui afin de lui proposer de le rejoindre. Interrogé à ce sujet, Rebouh Haddad nous a déclaré : «Pour le moment, rien n’est officiel. Tant que la direction du club n’a pas été saisie par écrit, nous ne pouvons pas nous prononcer à propos de cet

R. Haddad
R
intérêt. Il n’y a rien de concret concernant Chatal et ce n’est qu’une fois que l’USMA reçoit une offre officielle à son sujet que nous pourrons nous prononcer à ce sujet. Ça ne sert à rien d’en parler dès maintenant du moment qu’à notre niveau nous n’avons rien reçu.» Rolland Courbis et les responsables du MSHC savent donc ce qu’il leur reste à faire.

09

puisque le joueur doit être fixé pour savoir s’il fera ses bagages et rejoindre son ex-coach ou bien se concentrer sur le stage qu’il est en train d’effectuer en compagnie de ses coéquipiers. Un stage qui ne se terminera que le samedi soir.

Chatal et Bourdim, des talents mal exploités
Cet hiver, Abderrahmane Bourdim s’est rendu au Portugal pour effectuer des essais au Sporting. Chatal, lui, est pisté par Montpellier. Pourtant le premier a évolué pendant toute la phase aller avec les U21, le second n’a été titularisé qu’à quelques reprises avant qu’il soit mis au placard depuis la nomination de Velud. Des talents mal exploités par l’USMA et l’intérêt que leur porte les clubs étrangers le prouve. Dans le cas où ils décrocheraient des contrats en Europe, l’USMA perdra gros puisqu’il s’agit de deux pépites du club. Si Haddad réussit à les retenir, les responsables devront songer à donner à ces talents un plus de considération pour profiter de leurs qualités avant qu’ils ne partent vers d’autres cieux. Adel Cheraki

Le joueur ne veut pas s’exprimer sur ce sujet…
Après plusieurs tentatives, nous avons pu avoir Djamel Eddine Chatal au bout du fil en fin d’après-midi. Interrogé au sujet de cet intérêt, il n’a pas souhaité s’exprimer. Pour rappel, le jeune attaquant des Rouge et Noir âgé de 22 ans est sous contrat jusqu’au mois de juin 2015.

…mais serait chaud à l’idée d’évoluer en France
Par ailleurs, nous avons pu savoir d’une source proche du dossier que Djamel Eddine Chatal serait chaud à l’idée de tenter une expérience à l’étranger, plus précisément en France, si bien sûr un accord entre les trois parties est trouvé. A une semaine de la fin du mercato, tout devrait être clair dans les heures à venir

L’entraînement au stade 5-Juillet annulé
Il était prévu que les Rouge et Noir s’entraînent hier en fin d’après-midi sur le terrain principal du stade 5-Juillet, mais en fin de compte la séance a été délocalisée dans la matinée. A cause du mauvais temps, les responsables du club ont décidé de changer le lieu d’entraînement afin de s’assurer que tout se déroulera bien et ça n’aurait pas été le cas si les coéquipiers de Khoualed l’avaient fait sur la pelouse de l’enceinte olympique.

Les Rouge et Noir se sont entraînés à Tessala El Merdja
Après avoir effectué la séance d’hier matin au stade de Staouéli, les joueurs de l’USMA se sont rendus dans l’après-midi à Tessala El Merdja et c’est là-bas qu’ils se sont entraînés. Une séance qui s’est déroulée dans une bonne ambiance même s’il a plu. Une fois terminée, les protégés de Velud ont pris la route pour regagner leur lieu d’hébergement pendant ce stage.

Une seule séance aujourd’hui

Les Usmistes ont effectué quatre séances de travail en deux jours. Ce vendredi, les membres du staff technique ont décidé de baisser la cadence en ne programmant qu’une séance d’entraîne- Il a vécu une première saison compliquée ment. Les joueurs auront à cause d’une méchante blessure qu’il ainsi un peu de temps avait contractée quelques semaines après pour souffler après avoir avoir opté pour l’USMA, mais tout ce qu’il a sué lors des deux pre- enduré n’est à présent qu’un mauvais souvenir pour Carolus Charles Andria puisque miers jours de ce mini- c’est de lui qu’il s’agit du moment où il a stage qu’ils effectuent réussi à réaliser jusque-là un bon parcours depuis mercredi. en attendant la suite lors des mois à venir.

Andria «La JSK nous a éliminés en coupe, nous voulons prendre notre revanche en championnat»
Joint par nos soins hier dans la matinée, le Malgache nous a accordé cet entretien dans lequel il a abordé plusieurs sujets.

Bourdim devait rentrer hier

Après avoir passé presque Vous êtes en stage depuis mercredi, comdeux semaines à Lisbonne ment se déroule-t-il jusqu’à présent ? durant lesquelles il a effecTout se passe à merveille, donc nous tué des tests avec l’équipe n’avons pas à nous plaindre. L’ambiance est du Sporting, c’est hier bonne. Le groupe est au complet, puisqu’il n’y qu’Abderrahmane Bour- a pas de blessés. Les conditions de travail sont dim devait rentrer du favorables, que demander de plus ? A nous Portugal. Le natif d’El d’appliquer à la lettre le programme mis en place Eulma sera, pour rappel, par les membres du staff technique, afin que ce fixé dans les prochaines regroupement de quatre jours soit réussi. Pour le heures s’il porte le moment, nous l’avons fait et nous allons continuer maillot de cette presti- à le faire jusqu’à la dernière minute de ce stage. gieuse formation ou pas, puisque ce n’est Ce stage durera quatre jours, pensez-vous que que lors des pro- cette durée soit suffisante pour effectuer une chaines heures que bonne préparation pour la suite du parcours ? Si le coach et ses assistants ont donné leur feu vert tout sera clair à propos de son avenir. pour qu’il soit programmé, c’est qu’il le sera. Ils ont bien étudié la situation et ils savent très Travail physique bien ce qu’ils sont en train de faire. Certes, au menu ce stage ne durera que quelques jours, mais Les joueurs de l’USMA ont il faut savoir que lors de ces quatre jours, sué hier matin, puisque les nous allons effectuer plusieurs séances de membres du staff technique travail et je crois même qu’il y aura une renont préféré axer leur travail contre d’application pour le clore. Ça va être sur le plan physique. Lors une occasion pour nous afin de rester compéde la seconde séance de la titif et, c’est ce qui ne pourra nous faire que du journée, les camarades bien. de Koudri se sont Vous vous êtes entraînés à Staouéli puis à Tascontentés de quelques sala El Merdja. Ça a été suffisant pour casser la exercices avec le bal- routine ? lon. Oui. C’est bien de changer le lieu de l’entraîne-

ment, surtout lorsque nous avons la possibilité de nous entraîner sur une belle pelouse. Nous profitons de chaque séance pour bien bosser, peu importe où nous nous entraînons. Parlons de vous, comment vous sentez-vous ? Plutôt bien. Je suis en pleine santé et mon moral est au beau fixe. Je n’ai qu’un souhait, que cela durera le plus longtemps possible. Le but inscrit lors du match de Supercoupe vous a visiblement fait beaucoup de bien… Exactement ! C’est mon premier en 2014, j’ai bien débuté l’année. A présent, je veux enchaîner et marquer d’autres réalisations. Sur le plan personnel, êtes-vous satisfait du parcours que vous avez réalisé jusque-là ? Un joueur ambitieux ne peut jamais l’être. J’estime que j’aurais pu faire mieux, mais il y a eu quelques faits qui m’ont empêché de le faire. Là, je fais allusion à la suspension que j’ai écopée et quelques petites blessures dont je me suis plaint. A présent, tout est rentré dans l’ordre et j’ai une grosse envie de briller lors de cette phase retour. Le club a recruté un nouvel attaquant cet hiver. La concurrence sera rude… Nous le savons et personnellement ça ne me dérange pas. Si cela fera du bien au groupe, tant mieux. Nous faisons partie de la même équipe. Nos objectifs sont les mêmes. A nous de faire notre travail à l’entraînement, et au final c’est au coach d’en prendre une décision et choisir qui sera dans le onze de départ. Qu’avez-vous à nous dire à propos de Nsombo ? S’il a été recruté, c’est qu’il doit avoir les qualités nécessaires pour faire partie du groupe. Il est nouveau parmi nous, mais nous allons faire en sorte de lui faciliter la tâche afin qu’il puisse s’adapter rapidement. Vous allez affronter la JSK le week-end prochain, y pensez-vous à cette rencontre ? Bien sûr ! C’est notre prochain match, c’est tout à fait normal donc que nous le fassions. Les rencontres entres ces deux clubs ont toujours été serrées. Nous

allons les recevoir à Bologhine, donc nous aurons un petit avantage puisque nous serons soutenus par nos supporters. Il va falloir saisir cette occasion pour prendre notre revanche après qu’ils nous aient éliminés de la coupe et ajouter par la même occasion trois nouveaux points à notre actif. Si nous voulons garder notre place, il va falloir enchaîner avec d’autres succès et c’est ce que nous comptons faire. Entretien réalisé par Adel Cheraki

10 ASO

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup de joie

Ligue 1

Ultime test pour préparer le CRB

ASO–CRB Boukadir à 15h

A
Farhi blessé à la tête
Ayoub Farhi, qui, lui aussi, a été touché lors de ce match amical, a eu une blessure au visage, et devrait re- Quel commentaire faitesvenir avec Zazou qui souffre de la vous sur cette défaite en même entorse, ce qui a rassuré le amical ? staff technique qui appréhendait son Le score n’est pas important cas. dans ce genre de match, l’essentiel est de jouer. Certes, on n’a Deux jours de repos pas carburé fort, car on avait Le staff technique donnera deux beaucoup d’absents et notre adjours de repos à ses poulains, versaire était très motivé. Je crois après le match d’aujourd’hui, que c’est l’effet du dernier match pour récupérer, après une dure qu’on a joué en championnat, et semaine de travail. La reprise cette défaite nous ouvrira les yeux aura lieu lundi prochain au avant le prochain match de chamstade Boumezrag ; les joueurs pionnat. profiteront ainsi de ces jour- Pensez-vous que l’équipe n’a pas nées pour se ressourcer auprès de leur famille. encore retrouvé sa concentraNon, je pense seulement qu’on ne Les joueurs s’est pas donné à fond dans ce match, ont eu leur prime l’adversaire était très agressif et on a équipe.

près le test de Médéa, Ighil veut donner la chance à ses poulains de se mettre encore un match dans les jambes, cette fois-ci, ça sera l’équipe de Boukadir qui sera le sparring-partner de son équipe. Ce match se jouera aujourd’hui à 15h au stade communal de Boukadir. Ighil a accepté que ce match soit à l’extérieur pour faire sortir ses joueurs de la routine surtout que le prochain match se jouera à l’extérieur. Le staff technique recherche un

score positif qui pourrait effacer la contre-performance amicale qui s’est produite avant-hier au stade Boumezrag où l’équipe était complètement out. Ighil cherche à remettre ses joueurs en confiance avant le prochain RDV face au CRB, dans une rencontre connaîtra beaucoup d’absents comme ce fut le cas mercredi dernier. Ça sera une occasion pour les joueurs qui ne jouent pas beaucoup d’être plus compétitifs surtout qu’Ighil envisage des changements lors du prochain match s’il n’arrive pas à récupérer ses joueurs blessés.

Sahbi absent pour passer des examens La séance d’entraînement d’hier du CRB Aïn Fekroun a enregistré l’absence de l’attaquant Salih Sahbi. Ce dernier, considéré comme l’attaquant le plus dangereux de l’équipe, se plaint de douleurs récurrentes au cours des entraînements et il a fait l’impasse sur l’entraînement d’hier pour passer des examens médicaux. Cela dit, le staff technique du CRBAF se montre rassurant : “Le joueur n’est pas blessé et sera rétabli d’ici le prochain match de championnat face au MC Alger.

CRBAF

Par A.F.

Lakhdari «ces matches nous font du bien» un autre visage de notre
ou c’est la confiance de l’entraîneur ? L’équipe aura encore un match amical à jouer, pensez-vous que ça sera suffisant avant le prochain match de championnat ?
Oui, on ne peut pas jouer plus en pleine compétition, ces matches sont une occasion pour nous pour travailler notre fond de jeu et surtout permettre aux autres joueurs d’avoir plus de matchs dans les jambes, l’intérêt et de récupérer quelques-uns, avant de reprendre la compétition, peu importe le score. L’entraîneur m’a permis de jouer tout le match surtout à cause des nombreuses absences en défense. Il fallait garder l’équilibre, particulièrement en défensif, j’ai eu un grand plaisir à jouer tout le match.

Abbès : «Le match de coupe sera préparatoire à celui contre le MCA»
Dans une discussion que nous avons eue avec l’entraîneur du CRB Aïn Fekroun, Aziz Abbès, le coach nous a déclaré que «le match de Coupe d’Algérie contre l’A Boussaâda sera préparatoire à celui qui nous opposera face au MC Alger, en championnat», tout en soulignant qu’il a «demandé aux joueurs de donner le maximum dans cette confrontation afin d’honorer les couleurs du club et

Perdre un match comme ça ne vous ferat-il pas douter ?
Non, on revient d’une performance chez nous, ce qui prouve qu’on est sur le bon chemin, ce n’est pas une défaite amicale qui va tout remettre en cause, on reste confiants et on le prouvera durant le prochain match face au CRB où on jouera avec notre réel niveau.

tion après le match du MCO ?

La direction a régularisé perdu deux joueurs durant, c’est pour hier ses joueurs en leur verVous avez évolué durant tout le ça qu’on a cherché à faire tourner la sant leur prime du dernier Entretien réalisé par Ahmed balle et travailler sans forcer, mais dans match de ce mercredi, cela match gagné à Boumezrag d’autres circonstances, ils auraient vu Feknous prouve-t-il votre envie de jouer devant l’équipe oranaise, que la direction leur avait Une séance supplémentaire pour Daham reviendra dimanche promise avant la fin de la les moins en forme D’après les dernières informations sur la blessure de l’avant-centre Noureddine Daham, ce dernier sera remis en début de la sesemaine. Cette dernière a Les joueurs qui reviennent de blessure ont eu une séance maété versée dans les tinale pour travailler leur physique, entre autres Essaïd, Cherchar, maine pour préparer le match du CRB. Il a contracté une blessure la cheville qui l’a privé de continuer le match amical, mais celle-ci comptes des joueurs hier Zazou et aussi la nouvelle recrue Guenaou. Ces joueurs ont tra- à n’est pas grave et devrait poursuivre les préparatifs. matin. vaillé en solo, au stade Boumezrag, avant d’entrer en groupe

Saadi rate la reprise en prétextant un retrait de permis Alors que l’ensemble
des joueurs du CA Bordj Bou Arréridj a repris les entraînements mercredi après avoir bénéficié de trois jours de repos, Mohamed Saadi s’est distingué par son absence. Contacté par la direction du club, il a prétexté qu’on lui a retiré son permis de conduire, alors qu’il effectuait le trajet Aïn Témouchent-Bordj Bou Arréridj. Il n’était pas présent non plus hier, ce qui fait qu’il a raté deux séances de travail.

CABBA

L’attaque du RCA continue de briller en amical La préparation hivernale de la formation d’Ezzergua a fait énormément de bien aux joueurs. Ces derniers l’ont démontré lors de la rencontre face au CRB, après avoir été menés à deux reprises, ils avaient remonté le score et gagner le match. C’était le même scénario qui s’est répété hier en amical contre Blida, où les camarades de Bougueroua se sont imposés par un but à deux (1-2). Après avoir concédé le premier but à la 38’ par l’intermédiaire de Guacem, les Bleus de l’Arbaâ ont repris l’ascendant en seconde période grâce à un doublé d’Abdelkaddous, à la 48’ et 67’ de jeu.

RCA

l’après-midi.

Touché à la cuisse la semaine passée, le gardien de but Boussouf a dû faire l’impasse sur la dernière rencontre de son équipe face à la formation d’El Harrach. L’absence de Boussouf a été fortement ressentie ce jour-là, même si son remplaçant, Sefioune, s’est opposé aux attaquants harrachis. Le gardien a, d’ailleurs, passé une IRM, afin d’être fixé sur la nature de sa blessure. Plus de peur que de mal pour le portier sudiste qui souffrait d’une petite déchirure au niveau de la cuisse. C’est dire qu’il sera d’attaque face au MO Béjaïa.

Boussouf d’attaque face au MOB
sifs sous la coupe du médecin du club. Le n°24 de Saoura effectue, d’ailleurs, des séances de soins en biquotidien, afin de pouvoir revenir le plus tôt possible sur les terrains. A prendre en considération les recommandations de son médecin, il devrait être de retour à l’entraînement au début de la semaine prochaine, ce qui lui permettra d’avoir tout le temps de se

JSS

préparer pour le match du weekend suivant face au Mouloudia de Béjaïa. Un retour qui réjouira sans nul doute le coach Alain Michel qui pourra recomposer son équipe-type lors de cette rencontre.

Messaoudène : «Il passera devant le conseil de discipline»
Cela n’a pas été du goût du président de la SSPA, M. Messaoudène, qui promet des représailles : «Saadi va passer devant le conseil de discipline. Ses arguments sont loin d’être convaincants. Même si on admet que son permis de conduire lui a été retiré, la réglementation l’autorise à conduire durant 48 heures avec le récépissée qui lui est remis à la saisie de son permis. Or, il n’est quand même pas venu. Deux jours d’absence en plus de trois jours de repos, c’est trop !»

«Je travaille d’arrache-pied»
Contacté par nos soins, le gardien de but sudiste a bien voulu s’exprimer sur sa blessure. «Dieu merci, ma blessure s’est avérée moins grave. J’ai passé des examens dont les résultats sont rassurants. Mon médecin m’a fait savoir que je ne souffrais que d’une petite déchirure à la cuisse, pas trop grave a priori. Il m’a recommandé d’intensifier les soins. Je travaille d’arrachepied, pour vite récupérer. Si tout va bien, je jouerai face au MOB», a déclaré le gardien sudiste.

Mohamed Yassine a refusé de prendre part à la partie
Le fait marquant de cette rencontre amicale face à la formation de la JSMB est que le milieu de terrain du club, Mohamed Yassine, avait refusé de prendre part à la partie. Le joueur, qui ne connaît toujours pas de quoi est fait son avenir dans le club, a voulu mettre la pression sur ses dirigeants.

Il reprendra les entraînements la semaine prochaine
Le diagnostic du médecin étant rassurant, le joueur a été invité à suivre un programme de soins inLes ten-

Le match amical face au CAB annulé Les deux entraîneurs adjoints du MC El
Eulma, Hans Agbo et Rachid Rekkah, ont décidé d’annuler le match amical prévu ce samedi face au CA Batna au stade du 1erNovembre de Batna. Ils ont contacté la direction du club pour l’informer de leur décision et de leur motivation, sans pour autant lui demander de programmer un autre au cours de la prochaine semaine. Ainsi, le MCEE affrontera le CABBA la semaine prochaine sans aucune préparation durant ce week-end.

MCEE

Mohamed Yassine : «Je vais patienter une journée, sinon je pars !»
Joint par nos soins en marge de la partie, le joueur nous dira : «Je ne peux pas jouer tant que ma situation au sein du club ne s’est pas clarifiée. On m’avait promis d’être qualifié avant le début de la phase retour, et là, je vois que ce n’est pas encore fait. Je vais attendre encore une journée, si rien ne bouge dans le bon sens, je serai obligé de prendre mes bagages et aller voir ailleurs.»

U21 joueront en coupe face à l’ASMO

Les U21 de la JS Saoura affronteront l’ASM Oran, en 8es de finale de la B. G. Coupe d’Algérie, à Oran. La rencontre est programmée pour demain au stade Match amical contre Maghnia, demain Bouakeul. Par ailleurs, les supporters Comme souhaité par Alain Michel, la Saoura disputera decomptent se déplacer en masse main au stade du 20-Août de Béchar son premier match amical pour encourager les camarades de la semaine. Les Vert et Jaune donneront la réplique, à partir de Omar Mebarki à se quade 10h, à la formation de Maghnia, ancien club de l’attaquant de lifier en quarts de fila JSS, Sid Ahmed Mebarki. Une rencontre qui permettra à Michel nale. de voir à l’œuvre l’état de forme de ses poulains.

Accorsi prendra ses fonctions dimanche
Le nouveau coach , Jules Accorsi, a informé la direction de son arrivée à Alger dimanche après-midi. Un employé du club sera à son accueil pour l’emmener directement à El Eulma, afin qu’il prenne ses fonctions et soit présenté aux joueurs.

Coup risqué

Ammour : «L’ASO sera une rencontre décisive pour le club, je veux être là»
ment, c’est pourquoi je pense que cela pourrait beauComment vous sentez-vous maintenant que vous coup nous aider dans la phase retour notamment à la vous êtes débarrassé de vos méformes ? prochaine rencontre de l’ASO. Je me sens beaucoup mieux ces derniers temps, j’ai L’équipe fait l’objet d’une campagne accusant Kerpu enfin souffler de cette blessure au genou qui m’a éloigné des terrains pour un bon bout de temps. Je badj, le président de la LFP, de favoriser son club viens tout juste de reprendre les entraînements avec le de cœur. Que pourriez-vous répondre à cela ? ballon, jusqu’ici je ne sens aucune douleur ce qui est Ce n’est pas la première fois que nous avons à afune bonne chose, cependant il faut tout de même res- faire à ce genre d’accusations. Ce sont des histoires ter prudent, c’est pourquoi je me contente de me requi n’ont aucun sens. Ce qu’il nous faut, c’est de nous mettre en forme à la marge de mes camarades. concentrer sur notre travail et notre objectif et laisser Ne pensez-vous pas que ce stage tombe à point ces histoires dans les coulisses. nommé pour vous qui venez de récupérer de votre Revenons à votre décision de raccrocher les cramblessure ? pons. Tenez-vous toujours à vos propos ? Sans doute. D’autant plus que j’ai manqué l’intégraCe qu’il faut savoir c’est que cette décision est venue lité du premier stage pour me concentrer sur mes après une longue réflexion, je pense qu’il y a une fin à soins. Ce second regroupement tombe à pic avec mon tout et c’est le bon moment pour me tourner vers rétablissement, ce qui me permet de me préparer autre chose autre que le football. Cette décision n’a dans les meilleures conditions, entouré par le staff pas été facile à prendre mais je ne doute pas qu’elle médical, le staff technique et surtout mes camarades. soit la bonne. Y a-t-il des chances de vous voir face à l’ASO ? A-t-on tenté de vous dissuader ? En tout cas, je l’espère. C’est une rencontre très imJ’ai reçu des appels de quelques supporteurs du portante pour l’équipe et je voudrais assister mes caCRB et d’autres clubs pour me demander de tenter de marades dans cette tâche. Toutefois, il est trop tôt tenir le coup pour une saison supplémentaire. Cela pour s’exprimer là-dessus, même si sur le plan médim’a beaucoup touché, mais comme je vous l’ai dit, je cal, je me sens beaucoup mieux avec mes douleurs ne pourrai pas revenir sur ma décision maintenant qui ont disparu dernièrement. Il y a encore beaucoup que j’ai annoncé publiquement ma retraite. de travail à faire sur le côté physique et technique. Votre ancien camarade Slimani vous a adressé un C’est ce que j’envisage de rattraper durant ce stage à message dernièrement depuis Lisbonne pour tenSétif. ter lui aussi de vous faire revenir sur votre déciRetournons au dernier revers de l’équipe à l’Arsion. Un commentaire ? bâa, que pourriez-vous nous dire ? Je remercie beaucoup Islam de ses propos tenus à Nous aurions préféré que la rencontre finisse autre- mon sujet et je lui souhaite de réussir dans sa carrière. ment qu’avec un nouveau revers, ce serait plus juste C’est une personne que j’apprécie beaucoup, en dépit compte tenu du scénario de la rencontre. A mon avis, de son jeune âge j’ai tout de même beaucoup appris à il ne faudrait pas se focaliser plus que ça sur cette déses côtés et je n’ai pas honte de le dire. faite, car l’équipe a montré un beau visage ce qui est La direction vous a proposé de prolonger votre optimiste pour la suite du parcours. bail dans un autre statut. Êtes-vous d’accord ? Qu’entendez-vous par un beau visage ? Rien ne m’empêche de m’engager avec ce club qui Je fais allusion à la prestation des attaquants. Cela m’a fait beaucoup de bien. J’ai de bonnes relations fait bien longtemps que nous n’avons pas vu notre atavec tout le monde ici, et cette idée m’intéresse partitaque aussi tranchante dans un match. Ils ont quand culièrement. On verra bien ce que l’avenir nous rémême réussi à mettre serve. deux buts, ce qui Entretien réalisé par Kerrar, n’est pas rien Farid Abboud le premier à être en déplasacrifié ceIl Le coach du Chabab n’aime pas Le coach a serait appelé qu’on prenne ses mots à la légère. Ce soumis à à s’expliquer dernier n’a pas hésité à appliquer sa l’administration justice sur le jeune défenseur central Après que le coach a décidé de Kerrar qui après avoir manqué un enun rapport sur le traduire l’affaire à l’administration, traînement fut rétrogradé dans Kerrar sera donc appelé à comparaître joueur l’équipe espoir. D’ailleurs, le joueur n’a pour expliquer son absence. Ce ne sera Intransigeant, le coach pas été convoqué face à l’Arbâa, alors voudrait se servir du cas Ker- qu’après cette étape-là que la direction qu’il était bien parti pour prendre une rar comme exemple. Iaïche ne décidera du sort du joueur qui au place de titulaire au poste d’arrière pire des cas risquerait d’être tras’arrêtera pas à une sanction droit avant que cet événement ne duit en conseil de discisportive nous déclare la même fasse surface. En ce moment même, pline. source, il a même rédigé un rapKerrar paierait toujours son erreur, port sur le joueur qu’il a remis puisque à croire certaines de nos par la suite à l’administration sources, sa non-participation à ce pour trancher son cas. stage aurait un lien étroit avec l’histoire d’avant-match du RCA. es histoires n’en finissent plus au CRB, après cette affaire d’arbitrage qui a fait couLes douleurs au genou persistent pour Rebih ler beaucoup d’encre Rebih semble vivre le même cas que le défenseur Khelili. Sousuite à la défaite du frant du genou Rebih aurait ressenti hier à l’entraînement des club à l’Arbâa, un autre sujet fait douleurs au genou. Le joueur nous annoncera par la suite que c’est surface cette fois-ci. Ce dernier est du même genou qu’il souffrait il y a quelques temps, ce qui s’avère étroitement lié au premier, par le inquiétant sur le cas du double buteur face au RCA lors de la biais de Kerbadj le président de la dernière journée. LFP. La formation du MOB après avoir perdu son match sur tapis vert face à l’USMA après que la rencontre fut arrêtée pour panne Sétif demande à avancer d’éclairage, les Béjaouis qui avaient le match face au CRB épuisé toutes leurs ressources pour Nous avons été informés sur le lieu de la préparation, que la forse légitimer nous ont concocté une mation de Sétif qui devrait recevoir le CRB après le match de équation des plus laborieuses pour l’ASO, aurait demandé à ce que le rendez-vous de la rencontre soit rattacher le club du CRB à cette décalé. Cela pour permettre au club de préparer la prochaine jourhistoire. En effet, selon eux Kernée de Ligue africaine des champions. badj aurait volontairement donné gain de cause à l’autre club algérois

CRB

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

11

Le stage commence par une leçon de discipline de Iaïche
Le technicien du CRB, Iaïche, lors de sa nomination à la tête de l’équipe, s’est montré pourtant très clair. Lors de sa première séance d’entraînement, il avait mis le point sur la discipline en annonçant à ses éléments qu’il se montrera intransigeant si quelqu’un s’aventure à enfreindre les règlements instaurés ce jour-là. A ce sujet, on dirait bien que certains éléments n’ont pas bien saisi les propos du technicien, c’est pourquoi à la séance d’hier - la première du stage à Sétif - le coach avait tenu à refaire la leçon à ses poulains. Et pour cause, ce dernier n’avait décidément pas digéré le retard qu’ont pris ses joueurs pour se rendre au bus qui les mène au lieu de l’entraînement dans la matinée, la plupart s’était pointé en retard. C’est donc avec un ton ferme qu’Iaïche s’était adressé à ses gars hier avant le début de la séance d’entraînement. Ce dernier avait pris tout son temps encore une fois pour expliquer à ses joueurs que, Ô combien la discipline était importante à ses yeux pour la gestion d’un club. Avec l’énergie qu’a pris le coach pour faire passer son message on peut dire que cette fois-ci il est clair comme de l’eau de roche pour les joueurs qu’ils ne risqueront plus provoquer les foudres Une Khelili de leur entraîneur. séance de

blessé aux adducteurs

Le calvaire avec les pépins physiques continue pour Khelili. Le défenseur central du Chabab souffrirait aujourd’hui d’une blessure aux adducteurs, ce qui l’a empêché de s’entraîner avec le groupe lors de la première séance de la préparation. Son retour à la préparation n’a pas été communiqué pour le moment.

musculation pour les blessés

Alors que le reste du groupe s’entraînait sur le terrain de l’Ecole nationale des sports olympiques, les blessés quant à eux avaient au programme une séance de renforcement physique. Cela concerne Ammour, Dahmane, Abdat, Rebih, Anane et enfin Khelili.

Le MOB s’acharne contre le CRB pour expliquer sa défaite face à l’USMA
Kouici : «Je ne doute pas de l’honnêteté de Kerbadj»
pour favoriser le CRB qui se trouve sur les talons des Crabes.

L

«Si on profitait de Kerbadj, on ne jouerait pas notre survie en Ligue 1»
Pour le DTS du club, le classement du CRB en championnat cette saison est une preuve suffisante pour nier la relation entre son club et le président de la LFP Kerbadj : «Si le CRB avait profité ne serait-ce que du minimum du pouvoir de Kerbadj nous ne serions pas en train de nous battre pour notre survie en Ligue 1 aujourd’hui. D’autant plus que je ne vois pas la relation que nous avons avec le MOB, puisque ce dernier nous talonne au classement, c’est plutôt nos poursuivants qui nous intéressent.» Lamine Amimi

C’est donc pour cette raison là que nous avons pris attache avec le DTS du club Moustapha Kouici, afin qu’il nous donne ses impressions sur les reproches de ses homologues béjaouis : «Je ne doute pas de l’honnêteté de Kerbadj dans ses fonctions de président de la Ligue. Cependant depuis qu’il a tenu ce rôle, le CRB est devenu une cible pour certains, car compte tenu de son attachement à ce club, certains n’arrêtent plus de spéculer làdessus, ce qui nuit à l’équipe qui paye cash l’acharnement des autres sur elle.»

12

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

USMH

L

a rencontre amicale disputée hier matin au stade Benhaddad de Kouba entre l'USMH et le RCK s'est achevée par une victoire de la formation locale sur un score de 4 à 1. Cette confrontation aura été très utile pour l'entraîneur de l'USMH, mais elle aura permis à tous ceux qui y ont assisté de constater que les Jaune et Noir ont présenté un visage bien différent de celui que l’on connaît. Le coach harrachi a aligné deux équipes bien distinctes dans leur composante. Celle de la première mi-temps était à 70% constituée de joueurs titulaires. On citera, entre autres, Doukha, Hendou, Boumechra, Younès, Belkaroui ; alors qu'en seconde période, on a vu une formation harrachie constituée pratiquement de jeunes réservistes. Dans cette confrontation, les présents ont dû constater que le onze qui a joué la seconde manche a présenté un visage plus séduisant. Cela n'a pas été sans attirer l'attention de l'entraîneur qui était agréablement surpris par cer-

Une défaite inquiétante
tains éléments parmi les jeunes.

En amical : RCK 4 - USMH 1

Doukha : «Cela ne veut pas dire que notre équipe est faible»
Bien qu'il s'agisse d’une rencontre amicale, il est sûr que cette
dernière contre-performance va laisser des séquelles, sur le plan moral s'entend, dans les rangs harrachis. C'est, du moins, ce que nous avons remarqué à travers les propos de certains joueurs avec qui nous avons eu une discussion. Interrogé, Doukha, le gardien harrachi, a répondu à nos questions, juste après la défaite de son équipe face au RCK. Il a tenu des propos loin d'être alarmistes et a voulu trouver les mots qu'il fallait pour encourager ses jeunes coéquipiers à redoubler d'efforts et à ne pas céder au doute. «Certes, on a perdu contre l'équipe du RCK, mais cela ne veut nullement dire que l'équipe est faible. Ce n'est qu'une rencontre amicale où l'objectif n'est pas le résultat. On ne doit pas oublier que

l'équipe a joué sur un terrain gorgé d’eau après ces grandes pluies. Les nouveaux ont des qualités immenses mais ont besoin de s'adapter au jeu de l'équipe. De ce fait, le groupe a donc besoin de temps pour retrouver les automatismes. Je suis persuadé qu'avec d'autres matches amicaux, l'équipe va s'améliorer. On ne doit surtout pas s'alarmer après un mauvais résultat en match amical. Ce n'est pas bon pour le moral des joueurs, surtout les nouveaux dont la plupart sont jeunes. On comprend l'inquiétude des supporters, mais nos fans doivent savoir que le groupe n'est pas aussi faible qu'ils le pensent et tout se passera mieux une fois que le championnat reprendra. Nous devons continuer à travailler pour être à la hauteur de notre responsabilité», nous dira le gardien international de l'USMH. La réaction de Doukha mettra sûrement du baume au cœur des supporters et encouragera davantage ses coéquipiers. Elle est toute dirigée pour redonner la confiance au groupe.

Bechouche : «On n’a pas joué pour le résultat»

«L'objectif de cette rencontre n'était pas le résultat, mais surtout de faire participer tous les joueurs de l'effectif en perspective de notre prochaine confrontation contre le CSC. Concernant le résultat et la manière, comme vous avez dû le constater, les joueurs n’étaient pas vraiment concentrés sur leur sujet. Ils ont marqué leur présence sur le terrain certes mais donnaient l'impression d’être ailleurs. Cela prouve qu'ils n’étaient pas branchés», dira Bechouche avant d’ajouter : «Pour moi, il n'y a pas eu un mauvais rendement ni une baisse de régime, mais des imperfections que nous devons corriger. Il ne faut pas croire que le groupe est à son top niveau. C'est vrai qu'il y a une progression chez certains éléments, mais l'équipe n'est pas vraiment au top. Les joueurs sont encore perfectibles et de ce fait, on doit travailler da-

vantage. Il y a encore des correctifs à apporter au niveau des trois lignes, afin de rendre les éléments du groupe plus performants. Il faut donc continuer à travailler pour réaliser les objectifs du club.»

Manque de cohésion dans l'entrejeu
Même si certains éléments ont donné entière satisfaction et prouvé à l'entraîneur qu'il peut toujours compter sur eux, à l'image de Hendou toujours égal à luimême ainsi que Boumechra qui retrouve petit à petit ses moyens, ou encore Younes qui confirme sa bonne forme, il n'en demeure pas moins que le manque de cohésion s'est fait ressentir au niveau de l'entrejeu. C'est surtout cela qui a permis aux joueurs de l'équipe adverse de prendre le dessus grâce à une meilleure cohésion qui leur a permis de maîtriser la situation au milieu du terrain durant la majeure partie de la rencontre.

N.R.

Sylla bat M’sila !
Après la raclée de la matinée face au RCK, 1-4, les Harrachis se sont ressaisis lors de la rencontre qui s’est jouée l’après-midi face au WRB M’sila. El Harrach s’est imposé sur la plus petite des marges grâce à une réalisation de Sylla.

USMH 1 – WRB M’sila

Carton rouge pour Belkaroui

Sur une action anodine durant la rencontre amicale, Belkaroui, le défenseur harrachi, s’est accroché avec un attaquant du RCK. it de la première m Pourtant il n’y avait rien de grave, mais l’arbitre a dû arrêter la Entré dès le débu rès ap ain rr te le quitter partie pendant dix bonnes minutes. Ce n’est qu’après l’expulRevenons au match amitemps, Amada a dû eure de jeu suite à une sion de deux joueurs que les débats ont pu reprendre. Le joueur mi-h cal de jeudi dernier seulement une de e. Pour l'instant, on ne du RCK affirme que Belkaroui lui a tenu des propos malveilill et cette défaite 4Le . re blessure à la chev ité de la blessu av 1 contre le gr lants, alors que le Harrachi jure n’avoir dit aucun mot déplacé de é gr de le des ra- RCK. Comconnaît pas dès demain passer au Koubéen. a vr de hi ac rr de ha nature milieu ment l'expliur être fixé sur la dios et des IRM po t sûr, c'est qu'au moment quez-vous ? i es Les sorties de Belkaroui et Mazari Ce n'était sa blessure. Ce qu , Amada n'arrivait ont laissé un grand vide en défense de quitter le terrain pied par terre, il a qu'une renr son contre amicale La défense, l'autre compartiment qui avait su garder une longue même pas à pose l'épaule du méde- où tout peut arrir su er uy pp invincibilité, vient d'encaisser quatre buts. Ils ont été inscrits sur s'a dû ver. On a bien été cin. des erreurs de marquage. Devant le flottement apparent et des défendéfait en amical par seurs qui ont laissé des espaces aux attaquants adverses, ces derniers des équipes de bas n'ont pas trouvé de difficultés pour battre Doukha. Mais ce qui est sûr, les niveau pour ensuite sorties de Mazari et de Belkaroui ont été largement ressenties. Ainsi, on gagner des ve ra g e d n ie R « peut dire que pour les Jaune et Noir avertis, les changements opérés par matches officiels a m t concernan face à de grosses cyle staff technique dans ce compartiment avec un Ziane Cherif qui n’arblessure» avoir une lindrées. C'est pour rive toujours pas à retrouver ses moyens, n'est pas la meilleure soludire qu'un match amical ne s soins pour tion. En tout cas cette rencontre amicale face au RCK aura permis au Approché par no us a fait sano a peut jamais être une réféad Am , re su coach Boualem Charef de constater que malgré le travail réalisé du- idée sur sa bles re légère : «Il n'y a rence. su es bl ne d'u t gi s'a rant cette préparation hivernale, il reste encore des lacunes qui ont voir qu'il la e petite blessure à Mais qu'est-ce qui vous a été, en grande partie, les raisons de la défaite de l'USMH lors de cette rien de grave, c'est juste un - manqué, selon vous ? né ne la Ce . rse to en e un t en lem joute amicale. Ce revers qui, faut-il le préciser, était pour le moins cheville probab urs Je pense que vous avez dû long repos. D'aille inattendu par rapport à la valeur de l'équipe harrachie, s'est avéré ficessite même pas un le constater. Je viens remarquer, comment était dû ez nalement utile pour les membres du staff technique, afin qu'ils puiscomme vous av itement médical. l’état du terrain sous cette sent remédier rapidement à la situation à une semaine seulement d'un d’être soumis à un petit tra r les entraîne- forte pluie. Le terrain était is évite gorgé d’eau et cela ne nous a important rendez-vous contre le CSC. En tout cas, le staff technique ne Pour l'instant, je do n, mais d'ici llo ba pas facilité la tâche pour ec av ments semble pas s'en inquiéter outre mesure. A travers les déclarations de ses vais pouvoir construire notre jeu. Le RCK qui quelques jours, je membres, on comprend qu'ils comptent poursuivre la préparation en pers.» a opté pour un jeu direct a trouvé la pe ou gr le e dr rejoin pective de la rencontre face aux Constantinois. Une rencontre difficile surréussite. tout pour les Harrachis qui doivent impérativement réaliser un bon résultat face Sur le plan personnel comment à cet adversaire connu pour la valeur de ses individualités. jugez-vous votre prestation ?

Amada blessé

Ziane Cherif : «Il n'y a pas lieu de crier au feu»
Je crois avoir fourni une prestation honnête. Après plusieurs mois, loin des terrains ce n’est pas facile pour un joueur de retrouver son niveau réel. Mais je ne m’inquiète pas trop car avec le travail on n’y arrivera tôt ou tard. Pour le prochain match de championnat, vous allez affronter le CSC chez lui. N'est-ce pas une bonne occasion pour vous de réaliser un grand match qui provoquera le déclic ? C'est ce que je souhaite. Réussir un grand match contre le CSC peut me servir de déclic. Ce sera sans aucun doute difficile mais, au fond, je garde une certaine confiance en mes capacités, car j'ai souvent réalisé de grands matches face aux grosses cylindrées. Vos supporters attendent avec impatience ce match de championnat contre le CSC pour être mieux fixés sur les capacités de l'équipe pour cette phase retour... Je comprends tout à fait le sentiment de nos supporters et c'est pour eux qu'on doit faire tout notre possible afin de leur offrir un succès à Constantine. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Coup sûr

MOB

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

13

rofitant de l’absence de la compétition officielle ce week-end, les Béjaouis du MOB se préparent dans la sérénité, afin d’être prêts pour les prochains matchs et espérer réaliser les résultats escomptés. De ce fait, le staff technique, sous la houlette du coach Amrani, a décidé de poursuivre la préparation, pour apporter des correctifs sur le groupe, en prévision de la suite du parcours. La joute amicale disputée mercredi dernier devant la formation de l’US Oued Amizour a été une belle opportunité pour le staff technique de s’arrêter sur le niveau de préparation des joueurs et procéder aux réglages nécessaires, afin que l’équipe négocie bien son prochain déplacement à Béchar pour affronter la JS Saoura. La prestation des joueurs a été à la hauteur, puisque mis à part le résultat technique qui a été en leur faveur, le rendement a été acceptable et rassure le coach Amrani,

P

Les Béjaouis rassurent, en attendant de confirmer
avant la reprise des matchs du championnat le prochain week-end avec un match difficile et capital. Bien que cette joute amicale ne soit pas une référence pour tester les capacités du groupe, il n’en demeure pas moins que le coach béjaoui s’est fait une idée sur son équipe.

Après leur victoire face à l’US Oued Amizour en amical

Le staff technique satisfait

sion de la suite du parcours et espérer atteindre l’objectif tracé qui demeure le maintien en Ligue 1. Néanmoins, le coach Amrani veut profiter aussi de cette trêve pour assurer une bonne préparation qui lui permettra de récolter le maximum de points lors des prochaines rencontres.

Ainsi donc, étant donné que son équipe est appelée à réaliser de bons résultats, pour espérer éviter le purgatoire, le staff technique, sous la houlette du coach Amrani, s’est montré satisfait de la prestation fournie par ses poulains face à l’US Oued Amizour, mercredi dernier, eux qui se sont imposés sur le score de 3 à 0. Ce qui est déjà rassurant pour l’avenir, avant d’aller défier les Sudistes de la JSS dès la prochaine journée, avant de recevoir le CS Constantine, à domicile. Soit deux matchs que les camarades de Yettou doivent bien négocier, pour gagner en confiance, en prévi-

Les réservistes se sont illustrés

buteurs. Ce qui leur permettra de gagner davantage la confiance du coach Amrani, afin qu’il les sollicite pour les prochaines rencontres. Mieux encore, cela permettra au staff technique d’avoir plusieurs choix pour espérer réaliser les résultats escomptés.

La concurrence est déjà relancée dans certains postes

Bien qu’il soit trop tôt pour juger leurs capacités, du moment qu’ils viennent juste de rejoindre le club, il n’en demeure pas moins que les réservistes ainsi que les nouvelles recrues ont montré de belles choses lors de la rencontre amicale disputée mercredi face à l’US Oued Amizour au cours de laquelle ils se sont illustrés. Par ailleirs, deux joueurs, en l’occurrence Nehari et Magassouba, ont réussi à contribuer à ce succès, eux qui ont été les

Sachant que l’effectif du MOB s’est renforcé par l’arrivée de quatre nouvelles recrues, à savoir Nehari, Brahimi ainsi que les deux Maliens Sidibé et Magassouba, la concurrence est déjà relancée dans plusieurs postes où les joueurs sont plus que jamais appelés à fournir le maximum d’efforts pour convaincre le coach et décrocher une place de titulaire. Amrani, quant à lui, attend beaucoup de ses joueurs, notamment les nouvelles recrues pour donner un plus à l’équipe qui doit faire le plein pour éviter la descente aux enfers.

Yugurtha A.

N’ayant pas encore récupéré leurs forces, après avoir contracté des blessures, il y a de cela quelques semaines, les deux joueurs béjaouis, en l’occurrence Nemdil et Ferhat, n’ont pas pris part à ladite rencontre, puisqu’ils se trouvent toujours convalescents. D’ailleurs, ils poursuivent les soins, afin de récupérer leurs forces, eux qui devraient être opérationnels lors de la 18e journée face au CS Constantine, au stade de l’UMA de Béjaïa. Cela dit, le staff technique espère la qualification des deux Maliens dans les meilleurs délais.

Nemdil et Ferhat n’ont pas joué

Le milieu de terrain du MOB, Mohamed-Nassim Souffrant d’une blessure Yattou, affirme dans cet enau genou, depuis quelques tretien que sa joie ne fut pas semaines, l’attaquant du MOB, complète, lui qui a été élu Yaya Faouzi, n’a pas participé à meilleur joueur de la phase la rencontre amicale face à l’US aller par les supporters, du Oued Amizour. D’ailleurs, après moment que la rencontre de l’IRM qu’il a effectuée avantsamedi dernier n’est pas allée hier hier, le médecin lui a presà son terme, à cause d’une crit un repos de six jours pour panne d’électricité. se soigner, afin qu’il puisse vite reprendre ses forces et effecVous avez été élu meilleur tuer le déplacement avec son joueur de la phase aller, un équipe à Béchar pour affroncommentaire ? ter la JS Saoura. Certainement, je suis heureux d’avoir été élu par les supporters comme meilleur joueur de la phase aller, bien que ma joie ne fut pas totale, car le match face à l’USMA n’est pas Les nouvelles allé à son terme. D’ailleurs, j’aurais aimé disputer ce match, surrecrues ont été tout que nous nous étions bien incorporées préparés, mais dommage. La rencontre amiEn évoquant ce match, vous cale disputée meravez perdu les trois points sans credi dernier a vu avoir joué, c’est regrettable, n’estl’incorporation des nouce pas ? veaux joueurs, en l’occurEffectivement, je crois que c’est rence Sidibé, anormal de perdre un match sans Magassouba, Brahimi et l’avoir joué. Aussi, nous n’en Nehari qui se sont illussommes pas responsables, puisque trés de fort belle manière ce n’est pas le club qui gère le stade. puisque Magassouba et De ce fait, je pense que cela nous a Nehari ont grandement beaucoup affectés, surtout que nous contribué au succès de avons perdu le match sur tapis vert. leur équipe. D’ailleurs, J’espère que les instances concernées le staff technique a été modifieront l’article en question pour satisfait de leur qu’à l’avenir, les clubs locaux ne soient prestation. plus lésés. Donc, vous êtes affectés par ce qui

Une semaine de repos pour Yaya

meilleur joueur, mais frustré par la défaite»
s’est passé samedi dernier, après l’interruption de la partie ? Bien sûr que nous sommes affectés par ce qui s’est passé, dans la mesure où on s’est bien préparés durant la semaine et même en Tunisie pour ce match que nous avons perdu sans pour autant l’avoir joué. C’est regrettable et même inacceptable car, je pense que c’est injuste de faire porter la responsabilité à une équipe qui n’est pas responsable de ce qui s’est passé. Vous avez disputé une joute amicale mercredi dernier face à l’US Oued Amizour, c’était l’occasion de préparer le prochain match face à la JSS, qu’en pensez-vous ? Effectivement, nous avons disputé une joute amicale qui a été une belle opportunité pour nous afin de combler l’absence de la compétition officielle où nous avions livré une belle prestation sur tous les plans. Ce qui est de bon augure pour assurer une bonne préparation pour la suite du parcours, notamment le prochain déplacement à Béchar pour affronter la JS Saoura. Comment s’annonce ce match, selon vous ? Ça sera un match très difficile pour nous, dans la mesure où nous aurons affaire à une équipe de la JSS qui n’est pas facile à manier chez elle. Néanmoins, en ce qui nous concerne, nous n’allons pas y aller en victime expiatoire, nous ferons le maximum pour réaliser un bon résultat qui nous motivera davantage pour la suite du parcours et réaliser les résultats escomptés à l’avenir. Qu’en est-il de la suite du parcours ? La suite du parcours s’annonce difficile, car nous aurons à disputer des matchs importants que nous devrons bien négocier pour espérer réaliser notre objectif. En ce qui nous concerne, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et bien décidés à faire le plein pour nous maintenir en Ligue 1. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Yattou «Heureux d’avoir été

Les présidents des clubs des Ligues 1 et 2 se sont réunis mercredi dernier à Alger pour évoquer la situation que vivent les clubs ainsi que les difficultés financières auxquelles ils sont confrontés. D’ailleurs, les présidents des clubs ont évoqué l’incident qui a émaillé la rencontre de samedi dernier entre le MOB et l’USMA et ils étaient unanimes à dire que l’article 63 doit être modifié, vu qu’il ne protège par le club local.

Les présidents des clubs des Ligues 1 et 2 veulent modifier l’article 63

Ils sont pour l’idée de faire rejouer le match MOB-USMA

Toutefois, comme le match de samedi dernier entre le MOB et l’USMA n’est pas allé à son terme à cause d’une panne du groupe électrogène alimentant les projecteurs du stade de l’UMA, les présidents des clubs sont favorables à ce que le match se rejoue, vu que le club n’est pas responsable de ce qui s’est passé.

L’Association des supporters exige que la lumière soit faite sur l’incident de samedi dernier
L’Association des supporters de la wilaya de Béjaïa, présidée par Boubekeur Saïdani, a tenu à interpeller les pouvoirs publics ainsi que toutes les instances concernées, afin de faire toute la lumière sur l’incident qui a émaillé la rencontre de samedi dernier entre l’USMA et le MOB et de situer les responsabilités de chacun.

JS Akbou-MOB en amical demain
Après la rencontre amicale disputée mercredi dernier face à l’US Oued Amizour, remportée par les camarades de Yettou sur le score de 3 à 0, les Crabes du MOB disputeront un autre match amical, demain, face à la formation de la JS Akbou évoluant en Régionale 1, au stade de cette dernière. Ce sera une aubaine pour les Béjaouis afin de bien préparer le prochain match face à la JS Saoura.

14
8es de finale

N° 2534
Vendredi 24 Janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1

L

es Sétifiens, tout comme les Constantinois, ont toutes leurs chances d’être présents en quart de finale de l'épreuve reine. Ils peuvent croire à la qualification et il est certain que l'ESS, qui joue à domicile, est dans la position la plus confortable. Cependant la tâche ne s’annonce pas de tout repos pour les camarades de Khedhaïria. Ils doivent s’attendre à affronter une équipe du CSC qui ne se contentera pas de défendre, mais qui osera jouer l’offensive, avec l’arme naturelle de son football, à savoir le jeu rapide en procédant par contres. De son côté, Madoui veut une occupation rationnelle du terrain et une équipe qui joue en bloc et qui ne rechigne pas à l’effort.

L’Aigle noir si près… et si loin des quarts de finale
Pour la gloire et le prestige
Pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, l’ESS et le CSC s'affrontent ce vendredi au stade du 8-Mai pour une place en quart de finale qui reviendra sans aucun doute au onze capable d'aller jusqu'au bout d’un combat qui s’annonce épique. Une très belle affiche entre deux grandes équipes, qui pourrait éventuellement se jouer sur un véritable coup de dés, et même aller, pourquoi pas, jusqu'à la fatidique série des tirs au but. Les Sétifiens qui ont réussi le pari de se hisser à ce stade de la compétition, grâce à leur expérience et surtout à leur grande maîtrise, peuvent récidiver ce vendredi devant la prestigieuse formation de la ville des ponts.

ESS-CSC aujourd’hui à 16h30

L’Entente ne rate «presque» jamais ses grands rendez-vous

La bande à Madoui veut offrir à l’Entente sa neuvième consécration en Coupe d’Algérie. Pour rester comme étant le club qui a remporté le plus cette compétition, l'équipe sera portée par des milliers de supporters, tous confiants à l’idée de voir leur capitaine brandir la coupe dans la tribune officielle. A part quelques exceptions, l’Entente a toujours remporté ses huitièmes de finales qu’elles soient locales ou étrangères.

La coupe, un objectif majeur

fond sur le rectangle vert du stade du 8-Mai, Madoui, qui aura l'embarras du choix pour composer le meilleur onze rentrant, sait que son équipe peut devenir une vraie machine programmée exclusivement pour remporter les succès et qui ne devra pas se priver d’ajouter une nouvelle victoire ce vendredi même si l’adversaire du jour est de taille.

Hammar en rêve !

vième consécration qui emmènera tous les amoureux des Noir et Blanc au septième ciel…

L'embarras du choix

En plus du privilège d’avoir sous sa coupe un groupe au grand complet, motivé à bloc pour se donner à

Pour réussir à continuer l'aventure dans l'épreuve reine, les équipiers de Ziti veulent remporter coûte que coûte ce huitième de finale de Coupe d’Algérie. Ils auront ainsi privé les Constantinois de marquer, eux aussi, de leurs empreintes l’histoire de cette compétition. Du côté d’Aïn Fouara, on rêve d’une neu-

Très motivé lui aussi à passer ce cap du CSC, Hammar a, une nouvelle fois, affirmé sur les ondes d’une radio qu’il fait totalement confiance à ses joueurs en promettant à tous les Ententistes que l’ESS ira très loin en coupe. Le président sétifien nous fera la confidence suivante : «Je ne vous cache pas que j’ai exigé de mes joueurs la victoire ce vendredi. Je leur ai demandé de gagner pour moi. Je la veux plus que tout, cette victoire.» S.B.

La toute dernière séance d’entraînement avant le match contre le CSC s'est déroulée hier matin. Elle a eu lieu sur la pelouse du stade du 8-Mai. Aprés cela, les joueurs ont rejoint l'hôtel Hidhab pour une mise au vert.

Un dernier entraînement hier matin

Même si on arrive à deviner assez facilement la composante de l’équipe de Sétif qui se présentera à l’appel de l’arbitre, ce vendredi, rien n’a transpiré en ce qui concerne la liste des dix-huit. Celle-ci a été tenue secrète par Madoui et les membres de son staff.

La liste des dix-huit tenue secrète

Lors des quatre dernières années, les Sétifiens ont effectué des parcours exceptionnels en Coupe d’Algérie. En 2009, les Sétifiens ont été éliminés par leurs voisins de Bordj aux tirs au but. La rencontre s’était jouée à Batna. L‘année suivante fut celle du sacre. L’ESS a décroché sa septième coupe. Ce fut assez largement (3-0) aux dépens du CAB. En 2011, les Harrachis ont été les bourreaux des Sétifiens (2-3) et cela au stade des demi-finales. L’année passée, Delhoum s’est fait remettre le trophée par le président Bouteflika et cela après la vic-

Des parcours exceptionnels

toire contre le CRB (2-1). Lors du précédent exercice, les Sétifiens ont été éliminés en demi-finale par le MCA. A.F.

Djahnit et Ferrahi, Tropic tours se chargera du voyage deux minots parmi La prime est et du séjour à Banjul les grands passée de 10 à 20 Des pourparlers avec le responsable de l’agence

C'est OK pour Ze Ondo
L'attaquant sétifien Ze Ondo s'était entraîné en solo avant la séance d'hier. Il est totalement rétabli de sa contracture au niveau de la cuisse. C'est ce qui lui a permis d'intégrer le groupe. Sa participation au match d'aujourd'hui n'est pas remise en question. Il sera associé à Tiaïba en pointe Ce sera le duo Ze Ondo-Tiaiba qui sera aux avant-postes cet aprèsmidi, Hameur Bouazza évoluera un cran derrière ces deux attaquants. C'est dans cette configuration que se présentera la formation sétifienne au coup d'envoi du match contre le CSC. Benchadi, le seul rescapé de 2007 La rencontre qui opposera l'ESS au CSC cet après-midi n'est pas le premier entre les deux équipes pour le compte de la Coupe d'Algérie. Les deux équipes ont eu à croiser le fer en 2007 au même stade de l'épreuve et c'est Dembri qui a inscrit le but victorieux pour l'ESS.Pour l'anecdote, Benchadi est le seul joueur de l'effectif actuel à avoir pris part au match de 2007. L'équipe de Sétif était alors entraînée par Rabah Saâdane. Haïmoudi au sifflet La rencontre de cet après-midi qui opposera l'ESS au CSC sera arbitrée par Haïmoudi. Il sera aidé dans sa tâche par Aoumari et Echtiali. Notre arbitre international a eu déjà à officier un derby de l'Est dans lequel était impliqué l'ESS. Ce fut contre le CABBA au stade du 20-Août de Bordj. Des retrouvailles à la pelle En plus de son caractère derby, ce match ESS-CS est l'occasion pour plusieurs joueurs de se rappeler au bon souvenir de leur ancienne équipe. C'est ainsi que Tiaïba et Ziti, côté ESS, retrouveront le CSC. Il en sera de même pour Nateche et Maïza qui ont défendu les couleurs de l'ESS dans un passé récent. Il y aura aussi Simondi qui connaît parfaitement la maison sétifienne qui sera sur le banc du CSC. Le bout du tunnel pour Nadji Nadji, le jeune attaquant sétifien, a été convoqué par Madoui pour le match de ce vendredi. Cela fait près de deux mois qu'il n'a pas pris part à un match officiel et cela à cause d'une blessure au genou. La conséquence de son retour parmi les dixhuit a eu pour effet la non-convocation de Zerrara. A.F.
C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de LABII TOUFIK, professeur à l’Université de Constantine et chercheur en physique. En cette douloureuse circonstance, la famille Aït Ali présente ses sincères condoléances à son épouse, ses enfants et ses proches et les assure de sa profonde sympathie.

La Coupe d’Algérie d’abord, le championnat et Steve Biko après

Retenu depuis le début millions de centimes de voyage Tropic tours ont été entamés en vue du déplacement en Gambie. Cette entreprise, dirigée Tous les sportifs vous diront qu’ende la saison pour faire tre l’Entente et la Coupe d’Algérie, c’est par Ibrahim Larbaoui, se chargera du voyage et partie du onze sétifien, une longue et belle histoire d’amour. du séjour à Banjul. par le coach KheiredPour cela, la direction du club compte dine Madoui, Ferrahi et casser sa tirelire et elle a fait la promesse Une délégation de 31 Djahnit sont en train de d’une récompense de 20 millions de cen- personnes times aux joueurs s’ils arrivent à décroComme cela a été le cas lors de tous les déplavivre un grand tournant cher le billet pour les quarts de finale. cements effectués pour le compte des compétidans leur carrière sporLa motivation sera donc bel et bien tions africaines, 31 personnes composeront la là surtout que cette prime a été tive. Pour entrer dans l’hisdélégation sétifienne. Le club recevant, Steve Biko, doublée en l'espace de deux toire du football national, ils ne prendra en charge que 25 d’entre elles. Les six aujours. auront, avec leurs aînés, à se tres membres seront à la charge du club sétifien. battre sur le terrain ce vendredi L'implication Steve Biko est le représentant pour écarter de leur route des Ciments de la Gambie l'ogre constantinois. Les Sétifiens affronteront Steve Biko de Gam-

d'Aïn Kbira

Le président sétifien a précisé aux joueurs qu’ils ne doivent impérativement penDiambars FC (Sénégal) et ASFA Y (Burkina Faso). ser qu’à ce huitième de finale de ESS-Steve Biko, les dates des la Coupe d’Algérie, et rien d’autre. Le dîner avec deux matchs connues Hammar précisera que chacun le wali Pour son entrée en lice dans la plus prestid'eux doit rester concentré sur Le wali de Sétif a invité l’ensemgieuse des compétitions continentales, le chamcet objectif. Pour ce qui est du ble de l’effectif professionnel, les match contre Steve Biko pour membres des différents staffs et les pion d’Algérie en titre accueillera les Gambiens de Steve Biko lors du match aller prévu entre dirigeants de l’ESS à un dîner. Cela le compte de la Ligue des le 7 et 9 février 2014 avant de se rendre à Bans’est passé hier en début de soirée à champions et la suite du l'hôtel Hidhab. Le premier responsable jul pour disputer le match retour programmé championnat, tout le monde de la wilaya a voulu ainsi signifier entre le 14 et 16 février 2014. son soutien total au club phare de y pensera le moment venu. K.L. la vile d'Aïn Fouara. S.B. K.R.

Un accord a été trouvé en début compétition phare africaine. C'est le résultat du de semaine entre la direction du club tirage au sort effectué par la Confédération afriet celle du complexe cimentier d'Aïn Kbira. La pose de panneaux publicitaires caine de football. L'ESS, le champion d’Algérie rapporterait à l'ESS la somme de 500 en titre, accueillera les Gambiens à Sétif avant millions de centimes. Il a par ailleurs de se rendre à Banjul pour disputer le match reété conclu que la moitié de cette tour. En cas de qualification, l’ES Sétif affrontera somme serait versée aux joueurs en guise de prime ce vendredi. le vainqueur de la double confrontation entre

bie pour le compte du tour préliminaire de la

Condoléances

Coup risqué

Coupe d’Algerie

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

15

8es de finale

ESS-CSC aujourd’hui à 16h30

Q

uelques heures nous séparent du coup d’envoi du grand rendez-vous attendu entre l’ESS et CSC, deux équipes qui s’arracheront ce soir l’unique billet qualificatif pour la demi-finale de la compétition populaire. L’enjeu est d’une importance majeure pour les deux teams qui font de la Coupe un objectif primordial pour sauver leur saison. A en croire les responsables du CSC, ces derniers ne jouent pas le titre cette saison, donc l’unique manière pour procurer de la joie aux Sanafir est de passer pour la deuxième fois d’affilée en demi-finale de Coupe d’Algérie. On s’attend à une forte résistance et une férocité dans le jeu des coéquipiers de Bezzaz qui doivent sortir le grand jeu pour bousculer les Sétifiens chez eux. La vérité actuelle est que l’ESS est un géant aux pieds d’argile, il ne faut pas se gêner de le dire car l’adversaire du CSC n’est

Surtout ne pas sous-estimer Madoui !
plus cette redoutable formation intraitable comme dans le passé, le départ de Dalhoum a affaibli l’équipe. Simondi devra savoir exploiter cette situation pour sortir vainqueur ce soir. Le match débutera à 16h30. Lors de sa dernière interview avec notre journal, le coach constantinois a tenu à avertir les fans, «Tout ceux qui croient que notre mission sera facile face à l’ESS, se trompent lourdement», cela est une réponse nette pour les supporters trop optimistes. Le fait que l’ESS ne soit drivée que par Madoui ne doit pas servir de source de motivation pour les Sanafir. Kheireddine a gagné en maturité et assez d’expérience pour gérer des matchs chocs, Saâdane ne l’a pas aidé cette semaine dans la préparation de ce match, mais n’oublions pas que Madoui a travaillé sous la houlette des Délacasa, Geiger, Velud, Lang et enfin Saâdane, servir d’adjoint à ces techniciens n’est pas donné au premier venu. Madoui a gagné pas mal de métier, Simondi sait qu’il aura du fil à retordre face au jeune technicien, ça va être serré et très disputé.

Tout le monde veut jouer aujourd’hui
Les grands matchs appartiennent aux grands joueurs et celui d’aujourd’hui fait partie du lot des grands rendez-vous, Simondi aura la lourde tâche de choisir son meilleur onze possible pour l’aligner face à la jeunesse sétifienne, seulement le coach français aura l’embarras du choix cette fois, tout l’effectif respire la bonne forme, ajouter à cela l’énorme envie de tout le groupe de disputer la rencontre à caractère derby. Mais Simondi ne compte pas faire plaisir à tout le monde, il incorporera presque les même têtes qui ont affronté le CABBA le week end dernier. Si Mohamed sera dans les bois, en défense l’inamovible paire Berthé – Maïza sera présente dans l’axe de la défense, Boulahia jouera dans le couloir

droit, au milieu les choses ne vont pas changer en principe, par contre des changements pourraient avoir lieu dans le compartiment offensif. Il faut dire que la création du jeu reste le souci numéro 1 de Simondi, c’était le même souci de Garzitto dans le passé. Le CSC marque peu de buts et cela risque de devenir agaçant sur la durée, pour améliorer cet aspect, le coach constantinois a envie d’apporter des correctifs, comme la possibilité d’incorporer Sayeh et Boulemdaïs ensemble, juste derrière eux Naït Yahia et Zerdab, cela veut dire qu’il est fort probable de voir Bezzaz ou Derrag remplaçants, tout reste possible. Ce qui est sûr est que Simondi reste hésitant sur les hommes qui seront titularisés, cela nous rappelle Garzitto qui avait affiché son onze de départ que 15 minutes avant le coup d’envoi du match de l’aller entre ces deux mêmes équipes. Abdou H.

sur de petits détails»

Sayeh «Ça va se jouer

Belakhedar «L’équipe
qui gagnera les duels remportera la partie»
Le latéral Ammar Belakhedar sera peutêtre titulaire ce soir. Ce dernier qui a l’habitude de disputer des matchs chocs croit que la clé du Clasico est de remporter les duels : «Les deux équipes se connaissent parfaitement, les chances sont très équilibrées. Celle qui occupera le milieu et gagnera le plus de duels remportera ce match et passera au prochain tour.»

Les Sanafir seront présents, le billet coutera 200 DA

Epargné du dernier match à Bordj, la nouvelle recrue Redha Sayeh, sera présente dans la liste des 8 ce soir, l’exmouloudéen a même des chances de commencer le match titulaire, l’enfant de Ouargla pense de ce clasico ceci : «Le match sera différent de celui du championnat, il faut absolument rester concentré du début à la fin, gagner les duels surtout et tout ira bien en principe, ce genre de rencontre va se jouer sur de petits détails. Pour ma part je suis prêt à prendre ma place, l’accueil que les Sanafir m’ont réservé m’a touché profondément, je leur promets de faire tout mon possible pour leur procurer des moments de bonheur.»

Ce clasico drainera la grande foule des deux côtés, les Constantinois seront présents en force à Sétif, la distance entre les deux villes est très proche et le voyage ne durera pas plus d’une heure de route, l’autre bonne nouvelle est que le prix du billet à Sétif pour les Sanafir sera de 200 Da, très raisonnable comme prix pour assister à un si joli spectacle. L’unique souci est l’espace qui sera réservé aux Sanafir, les tribunes 1 et 5 appelées celles de la SNTV ne suffiront pas aux supporters du CSC, car le nombre des places est de 2 000 en tout, ce qui risque de démotiver pas mal de personnes, enfin les portes du stade s’ouvriront après la prière du vendredi, alors que les guichets commenceront la vente des billets à partir de 11h.

Maïza «On essayera

Le défenseur central Adel Maïza est prêt pour la bataille d’aujourd’hui et pense que les deux équipes ont les chances de se qualifier, tant les forces en présence sont équilibrées : «Je partage l’avis de mes coéquipiers, je pense aussi que nos chances sont très équilibrées avec celles de l’ESS, mais on doit les surprendre surtout qu’on a déjà prouvé en championnat qu’on est plus forts qu’eux où on avait failli les battre ce jour-là au stade 8Mai- 1945.»

de les surprendre»

«Leur refaire le coup de l’an passé !»

Boulemdaïs

Bahloul récupère le couloir gauche

Alors que Allag vient de faire la demande de ne plus jouer comme latéral, le CSC

Le meilleur buteur du CSC est prêt à faire des misères aux défenseurs centraux de l’ESS cet après-midi. Il souhaite surtout réaliser un match comme celui de l’année dernière : «Les matchs de coupe sont généralement très compliqués, on essayera de produire un bon jeu similaire à celui du match de la saison écoulée, où on les a étrillés sur le score 3 à 0 chez eux à Sétif.»

profitera ce soir du retour d’un joueur spécialiste pour ce genre de tâche sur le côté gauche, à savoir Bilal Bahloul, ce dernier a purgé sa suspension d’un match ferme face au CABBA, il sera présent cette après-midi au stade du 8 mai avec son équipe. Simondi n’a pas d’autre choix que d’incorporer Bahloul dès le départ et profiter pleinement de la fougue de ce dernier. Bahloul a cette qualité de participer au jeu offensif ce qui est très important dans un match comme celui de ce soir où le but sera de marquer et surtout ne pas encaisser.

Sebbah et Houri pas au top

Bezzaz «Ça sera un

Bouhenna convoqué

match d’hommes»

Deux autres éléments seront out pour le match de ce soir : Sebbah et Houri. Ces derniers ont eu droit à une autre semaine de repos et de récupération malgré leur bonne forme, mais sans répercussion sur le CSC qui a pas mal de doublures dans les postes où évoluent les deux joueurs.

Le nouveau défenseur central Rachid Bouhenna vient d’être convoqué pour le Clasico de cet après-midi entre le CSC et l’ESS. Une première convocation pour le FrancoAlgérien après l’arrivée de sa lettre de sortie de France. Pour la participation du joueur, le dernier mot reviendra à son entraîneur Simondi qui a bien caché ses cartes les dernières 48h.

Le capitaine d’équipe Yacine Bezzaz pense que ce Clasico sera celui de la volonté et de l’engagement : «Je qualifierai ce match de celui des hommes entre deux grands clubs algériens. Le mieux préparé remportera ce duel.»

Naït et Allag hors des 18 !

Comme il fallait s’y attendre, le coach français Bernard Simondi n’a pas apprécié la dernière sortie de Allag qui a demandé à changer de poste, cela relève du domaine de l’entraîneur qui a tenu à donner une leçon à son poulain en l’excluant pour le match de ce soir. Un autre élément vient d’être sanctionné par son coach. Il s’agit de Naït Yahia qui s’est absenté lors de la séance de reprise, et cela n’a pas échappé à Simondi qui a préféré agir rapidement et sanctionné Naït à sa manière.

16
8es de finale

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup osé

Coupe d’Algérie
billet qualificatif face au MOC. De même pour le staff technique qui a concocté un plan d’attaque, qui portera ses fruits.

US Béni Douala-MO Constantine aujourd’hui à 15h
qualification aux quarts de finale. Certes, ce ne sera pas une partie de plaisir face au MOC, mais en football, tout est possible. Il suffit juste d’y croire en jouant le tout pour le tout. Le groupe qui est en pleine confiance, après la série de bons résultats en championnat, compte réussir le coup en Coupe d’Algérie en enchaînant une autre qualification, à un tour très avancé. Passer le cap des 8es de finale est possible, à condition que les joueurs restent soudés et solidaires tout au long de la rencontre. Sachant qu’en face, il y aura une équipe du Mouloudia de Constantine qui jouera son va-tout pour arracher la qualification. Alors la vigilance doit être de mise derrière et les attaquants doivent se montrer efficaces devant, pour éviter le scénario des matchs contre l’IB Lakhdaria et le MSP Batna où ils ont dû leur salut qu’à la série de tirs au but. Il faut concrétiser le maximum d’occasions créées pour se mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui les attend et sauront comment se transcender en arrachant le

Toute la Kabylie derrière les Ath Douala
Un seul mot d’ordre : la qualification
Pour les poulains du trio Feltane-Meftah-Hamcha, un seul mot d’ordre en perspective, à savoir la qualification. Un objectif difficile à atteindre, mais pas impossible. Le Mouloudia de Constantine veut bien continuer son aventure en Coupe d’Algérie, mais les gars d’Ath Douala ne l’entendent pas de cette oreille et ne jurent que par la qualif ’. Les camarades de M’Hand Ikdoumi auront l’avantage du terrain et l’apport du public qui sera au rendez-vous. Dame coupe est devenue presqu’un objectif pour l’US Béni Douala, qui croit dur comme fer en sa bonne étoile. Les joueurs encadrés par les chevronnés Douicher Lamara et Rahim Meftah, ont le vent en poupe et jouent sans pression, ce qui leur permet d’étaler toute leur classe et faire valoir leurs capacités. Quel que soit l’adversaire, le plus important pour eux c’est d’arracher la qualification et continuer leur aventure. Alors le MO Constantine sera-t-il la prochaine victime de l’US Béni Douala ? Réponse à l’issue de la rencontre. Yacine Moussi

ous les regards seront braqués dans l’après-midi d’aujourd’hui, sur le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, où aura lieu le match des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Un match qui mettra aux prises, l’US Béni Douala, club évoluant en division Régionale une, avec le MO Constantine, pensionnaire de la division nationale Amateur. Un rendez-vous que les gars d’Ath

T

Douala ne veulent en aucun cas raté et leur seul objectif est la qualification au prochain tour. Ce ne sera pas facile devant cette équipe du MO Constantine qui ne se présentera pas sur le terrain en victime expiatoire, mais pour arracher le billet qualificatif. Les coéquipiers de Lamara Douicher, qui se sont bien préparés durant cette semaine, sont au meilleur de leur forme et affichent une grande détermination et volonté, pour passer l’écueil des Constantinois et

continuer leur aventure dans cette compétition qui a son charme. Le boss Hocine Ammam fait de son mieux, pour mettre les joueurs dans de meilleures conditions, et compte offrir une forte prime, en cas de qualification aux quarts de finale.

Les dirigeants, le staff technique et les joueurs confiants
Les dirigeants, le staff technique et les joueurs sont tous unanimes et confiants quant à la

Le président Ammam promet une forte prime en cas de qualification
Le boss de l’US Béni Douala, Hocine Ammam, ne lésine pas sur les moyens financiers pour encourager les joueurs et les pousser à se transcender. Pour les motiver davantage, afin d’arracher la qualification face au MO Constantine, le président de la section football, Hocine Ammam, qui est l’homme à tout faire à l’USBD, a promis aux joueurs une forte prime. D’après nos sources, on parle d’une prime de 7 millions. La balle est dans le camp des coéquipiers de Nadir Benoufella, lesquels doivent être à la hauteur des aspirations placées en eux par les responsables, à leur tête Hocine Ammam. Y. M.

la région Les supporters de l’US Béni Douala, de toute us ez-vo rend au t de Tizi Ouzou et des environs seron uicoéq les nir soute et r urage aujourd’hui pour enco c est piers de Mohamed Kamel Hadj Kaci. Le publi de h matc ce de lors attendu en grand nombre MO au la Doua Béni l’US sera coupe qui oppo er Constantine. Les gradins du stade du 1 -Nogarbien ent inem vembre de Tizi seront certa les s toute de ront viend s orter supp nis, et les régions de la wilaya, pour pousser les protégés du trio Feltane-Meftah-Hamcha à se surpasser et à réussir une autre qualification au prochain tour.

Un public nombreux est attendu

Saîd Feltane (ent.) : «La qualification, on y croit !»

«C’est un match de coupe et les joueurs se sont bien préparés et, seule la qualification nous importe. Je crois que les joueurs se sont libérés et n’ont pas ce complexe devant des équipes du palier supérieur. La preuve, on a réussi à éliminer deux équipes de la DNA et de Ligue 2. Le MOC a une histoire et ce sera un dur morceau, mais on n’a pas peur. On jouera sans complexe et, inch’Allah, on sera à la hauteur du public qui j’espère sera nombreux à nous soutenir.»

L’autre attaquant de l’équipe, Yacine Mohamed train ex-joueur de l’équipe de La Montagne, est en le tée comm cité, effica son et s force ses de retrouver dents précé des lors moignent les buts qu’il a marqués e et quip é l’ pour taille de atout Un D. matchs de l’USB sera certainesive offen ligne la , côtés ses à aci K Hadj avec MOC. ment au rendez-vous, pour passer l’écueil du

Yacine Mohammedi retrouve son efficacité

Hadj Kaci, qui était éloigné «Je reviens d’une blessure et je commence à des ter- Hamid Souibes (ent. des reprendre mes forces petit à petit. J’espère être de la partie et jouer d’entrée face au MOC. Cette fois, je rains de- gardiens) : «Benoufella puis le veux m’illustrer en marquant des buts, si l’occasion dernier nous offrira à nouveau se présente. Je suis hyper-motivé, à l’instar du face au la qualification» groupe. Ce sera difficile mais pas impossible. «On est prêts pour ce match de coupe, Comme on a réussi à éliminer l’IB Lakhdaria et le MSP Batna, comme pour tous les matchs qu’on a joués. pour cause Concernant les gardiens de but, j’ai sous MSP Batna, on peut bien se qualifier face au M’hand Ikdoumi (meneur de de blessure, est ma houlette quatre keepers dont un est r» MOC. On ne doit en aucun cas décevoir les teu hau la à sera «On : jeu) junior. Ils travaillent dans une bonne série de une sur reste on de retour. Le un et voie bonne supporters qui seront présents en force au la sur «On est ambiance et sont hyper-motivés, pour au MO face coupe en er confirm doit er On ts. natif de Draâ El répondre présents le jour où je leur bons résulta stade du 1 -Novembre de Tizi Ouzou e, du moment qu’on Constantine. Certes, le match sera difficil Mizan, qui est totale- ferai appel. Nadir Benoufella est le n°1 pour nous encourager et nous rience et qui l’expé de a qui MOC du équipe une à fer croisera le il a été pour beaucoup dans les rémise et à arracher la ment rétabli de sa bles- et soutenir.» a du vécu, mais on est décidés à rafler la sultats de l’équipe. Il est déterminé à et on ne doit pas cordes nos dans C’est tour. in procha au sure, est bon pour le service. qualification contribuer à nouveau à la qualificaz-vous pour nous soutenir.» décevoir le public kabyle qui sera au rende Hadj Kaci, qui est âgé de 19 ans, tion de l’US Béni Douala au prochain comme ce fut le cas lors des est le meilleur buteur de l’équipe tour, 32es et 16es de finale. Je lui fais Salim Medjbour (attaquant) : de l’US Béni Douala. Cet attaquant confiance et je sais qu’il réussira «Je secouerai les filets, c’est promis !» aux grandes qualités est pressenti un grand match, à l’image de «On est conscients de la lourde tâche qui nous attend face au MOC, et on est décijouer d’entrée face au MOC. Le staff toute l’équipe. Inch’Allah, on arradés à sortir le grand jeu, pour espérer arracher la qualification. C’est un rendez-vous chera la qualification aux quarts historique qu’on ne doit en aucun cas louper. On sait pertinemment que ça va se technique compte beaucoup sur lui de finale et on donnera de la jouer sur de petits détails. Nous les attaquants sommes appelés à être efficaces depour secouer les filets de l’équipe ad- joie au public kabyle.» vant. Me concernant, si la chance m’est donnée et que je joue d’entrée, je ne vais pas verse et offrir le billet qualificatif à rater la moindre occasion pour marquer et offrir la qualification à l’USBD. Je suis l’USBD. animé d’une grande volonté et je veux entrer dans l’histoire de la Coupe d’Algérie.»
«Ce ne sera pas une partie de plaisir, sachant qu’on aura affaire à une coriace équipe du MOC qui se présentera sur le terrain avec la ferme intention de nous battre. Donc, on doit être soudés et solidaires tout au long du match. On est appelés à jouer en bloc pour passer l’écueil du MOC. On veut continuer l’aventure en Coupe d’Algérie et je pense qu’on est capables d’aller aux quarts de finale. Il faut y croire et on y presque.»

Rahim Meftah (capitaine) : «Ce sera difficile, mais on arrachera la qualification»

Hadj Kaci Mohamed Kamel (attaquant) : «Je ne veux pas rater ce match»

«Il faudra sortir le grand jeu pour espérer se qualifier. Je pense que les joueurs ont bien compris le message et ils peuvent bien éliminer le MOC, malgré la difficulté de la tâche. On est confiants et optimistes et j’espère que cette fois, les joueurs réussiront la qualification dans les 90’. On doit rester vigilants et effiHadj caces, pour passer l’écueil du Il faut offrir à la Kabylie la Kaci bon MOC. qualification et je sais très bien pour le service ! que les supporters seront nomLe jeune attaquant breux et vont nous soutenir et pousser à nous transcenMohamed Kamel nous der.»

Chabane Meftah (Ent. adjoint) : «Nus jouerons le tout pour le tout»

Coup osé

Coupe d’Algérie

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

17

8es de finale

US Béni Douala-MO Constantine aujourd’hui à 15h

«L’USBD est déjà entrée dans l’histoire, tout ce qui viendra après est un bonus»
L’ex-Canari de la JSK, Lamara Douicher, capitaine pendant plusieurs saisons, fait partie de l’effectif de cette jeune équipe de l’USBD qui affrontera, cet après-midi à Tizi, le MOC, pour le

compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Dans cet entretien, Douicher nous parle du match historique, pas uniquement pour la région de Beni Douala mais pour toute la Kabylie et nous livre ses sentiments.

Lamara Douicher

«Le match coïncide avec jour d’annivers le du défunt Mat aire ou Lounès, une b qualification bien célébrer pour ce date symboliq tte ue»
Dans quelles conditions vous avez préparé votre match de coupe face au MOC ? Dans la sérénité totale, il n’existe aucune pression, tous les joueurs sont hyper-motivés à arracher une autre qualification. Pendant toute la semaine, on «La dernière a travaillé l’aspect psychologique et fois que j’ai cr oi le MOC, c’étai sé tactique. On a même visionné avec l’USMB l’at quelques matchs du MOC cette sain son, pour avoir une idée bien prédernier, on a cise sur l’adversaire. gagné 5 à 0 à Constantine» C’est pour la troisième fois que vous jouez à Tizi, avouez que le ti-

rage au sort vous a vraiment gâtés… Tout à fait, on a eu la chance de jouer nos deux précédents matchs à domicile, respectivement face à Lakhdaria ensuite le MSPB. J’espère qu’on rééditera les mêmes performances face au MOC, en fait, il n’y a jamais deux sans trois, comme on dit. L’USBD et le MOC, deux antagonistes évoluant dans deux paliers différents, comment voyez-vous les chances de votre équipe pour ce match ? Pour être honnête avec vous, nous partons à chances égales. Le MOC comme l’USBD vont se présenter avec les mêmes ambitions. Nous sommes tous déterminés à profiter justement de l’apport de notre public et de l’avantage du terrain pour arracher la qualification, j’estime qu’elle est largement dans nos cordes. Vous occupez le poste de leader dans votre championnat, quelles sont vos ambitions en coupe ? Vous savez qu’on ne peut jamais dire que la coupe est un objectif, c’est une compétition qui est gérée match par match. A ce stade de la compétition, notre équipe est déjà rentrée dans l’histoire, tout ce qui viendra après n’est que bonus. Pas uniquement à Béni Douala, mais c’est toute la Kabylie qui va être derrière l’USB cet après-midi, quelles sont vos sensations ? C’est comme si j’étais toujours à la JSK. Effec-

tivement, nous donnerons le meilleur de nousmêmes sur le terrain pour nous qualifier et faire la fête partout en Kabylie. Le hasard fait bien les choses, le match face au MOC se jouera à la même date que le jour de l’anniversaire de la naissance du défunt Matoub Lounès, à nous de gagner et de bien célébrer cette date symbolique et lui rendre un vibrant hommage. Après tant d’années passées sous le maillot du club phare de la Kabylie, la JSK, l’USBD profite certainement de votre riche expérience, n’est-ce pas ? C’est une immense fierté qui m’anime en revenant au village qui m’a vu grandir pour contribuer à la réussite de l’USBD. Je peux encore donner un plus sur les terrains, je continuerai donc à jouer. Peut-on comprendre que la retraite n’est pas encore à l’ordre du jour ? Pas du tout, je ne songe pas encore à raccrocher. Pour ne rien vous cacher, j’ai eu des propositions intéressantes ce dernier mercato, mais pour des raisons personnelles, je n’ai pas voulu m’éloigner de chez moi. La saison prochaine peut-être, j’irai dans une division supérieure. Pour finir, qu’avez-vous à dire du match JSKMCS de demain ? La JSK c’est toujours dans le cœur, J’ai toujours eu une pensée pour le club qui m’a vu grandir et c’est tout à fait normal que je souhaite aux Canaris toute la réussite en championnat comme en Coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Lyès A.

Brahmia avertit l’US Beni Douala
Il est incontestablement l’homme en forme du MO Constantine cette saison. L’attaquant Imad Brahmia a beaucoup contribué à la qualification de son équipe aux 8es de finale de la Coupe d’Algérie. C’est lui qui a marqué le but de la victoire face à l’Union de Sétif et un doublé face à

«Je veux marquer un autre doublé et offrir la qualif’ à mon équipe»
inscrire un doublé face à l’US Béni Douala et aider mon équipe à atteindre les quarts de finale de la Coupe d’Algérie.»

la formation d’Abadla. Et c’est encore lui qui a été l’auteur d’un doublé face à l’ASK. Auteur de cinq buts lors des quatre précédents matchs du MOC en coupe, Brahmia se dit prêt à en marquer d’autres face à l’US Béni Douala : «Bien sûr que je veux marquer d’autres buts en coupe. Je veux

«Ne pas sous-estimer notre adversaire»

Pour ce qui est du match d’aujourd’hui

qui attend son équipe face à l’US Béni Douala, l’attaquant du MOC a déclaré que toutes les conditions sont réunies pour permettre à son team de se qualifier aux quarts de finale : «Nous avons bien préparé ce match face à l’US Béni Douala. Le match s’annonce difficile, car l’équipe ad-

verse va tout faire pour créer la surprise et poursuivre l’aventure en coupe. Nous mesurons l’importance de ce match. Nous allons tout faire pour aller loin en coupe. Pour cela, il ne faut surtout pas sous-estimer l’équipe de Béni Douala.»

S. H.

8es de finale

Marengo en vert et blanc
Zemiti : «Mon équipe est fin prête»

USMMH-JSMT aujourd’hui à 15h

Khither «Tiaret est ma ville

La charmante ville de Hadjout s'est parée depuis une semaine des couleurs de son club de football, le vert et le blanc. Des banderoles géantes ont été confectionnées et sont accrochées dans les principales artères de la cité, en attendant que les supporters ne les utilisent aujourd’hui pour orner le pourtour du terrain du mythique stade du 5-Juillet. Aussi, les maillots, bonnets et écharpes se vendent comme des petits pains

Pour entrer dans la légende
Bien sûr, on ne parle que des exploits passés et surtout à venir de l'USMMH dans les maisons, cafés et autres lieux de rencontre de la ville. Marengo veut entrer dans la légende, car en cas de qualification, ce sera la toute première fois que l'USMMH aura atteint les quarts de finale de l'épreuve reine.

1000 supporters tiaretis Le club voulait 4000 places Chadli voulait 4000 places, mais la direction de attendus à Hadjout l’USMMH n’a mis à la disposition de son hôte que le
Dès son retour de France, Chadli a tout de suite pris en main le déplacement de ses supporters. Le premier responsable de la JSMT a pu se procurer 1000 billets du match USMMH JSMT, comptant pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie. quart de la demande. Le stade du 5-Juillet ne dispose pas de toutes les commodités permettant de recevoir 4000 supporters de l’équipe visiteuse. En plus, rien n’oblige l’USMMH à mettre autant de places à la disposition de ses hôtes. Cela est du ressort de la FAF, organisatrice de la compétition.

La direction de la JSMT a acheté des billets en prévision du match de demain à Hadjout. Le prix du billet est fixé à 200 dinars au niveau des guichets du stade du 5-Juillet. La direction compte revendre les tickets au prix de 10 DA. Une façon d’encourager les supporters de la JSMT à se déplacer.

Achetés à 200 revendus à 100 dinars

Si la formation de Hadjout effectue un parcours assez satisfaisant en championnat de L2 et se retrouve en huitièmes de finale de la Coupe d'Algérie, elle le doit en grande partie Amine Khither, l'enfant de Tiaau duo Zemiti-Lazzazi qui dirige la barre tech- ret, nous a dit qu'il se jouera ce nique. Zemiti nous dira à propos du match : match sans aucun état d'âme. Il «La coupe est une épreuve spéciale qui a son précisera qu’il n'aura qu'un seul charme et nous savons que beaucoup de forma- objectif, celui de propulser tions aimeraient être à notre place. Nous mesu- l'USMMH en quarts de finale de rons toute l’importance d’être en huitièmes de la Coupe d'Algérie. «Ce sera un finale, non seulement pour la ville de Hadjout, match très difficile face à une mais pour toute la wilaya de Tipasa. Nous essaie- bonne équipe de Tiaret. Je dis rons de faire bonne figure et, pourquoi pas, d’être cela car connais les joueurs qui présents au prochain tour. Nous sommes opti- la composent. Il est vrai que Tiamistes, même si nous partons à chances égales avec ret est ma ville natale, mais ce nos amis de Tiaret. Cela se jouera sur un match et sont les couleurs de l'USMM nous sommes bien placés pour dire que tout est pos- que je défends et je le ferai avec sible. Nous avons une bonne équipe et son bon parcœur pour permettre à mon cours en championnat le prouve. Nous n'avons pas équipe de passer ce tour. Nous prévu de préparation spéciale, car nous ne voyons pouvons nous qualifier et pour pas vraiment pas l’utilité de tout chambouler. Nous cela, nous devons jouer tous les nous sommes entraînés comme nous le faisons d’hacoups à fond. Ce serait, bien bitude et ce, en toute décontraction et dans une exsûr, fabuleux pour nous de cellente ambiance. Mon équipe est prête et nous nous retrouver en huitièmes verrons bien comment cela va se terminer.» S. B. de finale… Souhaitez-nous bonne chance !» DA, les billets Le tartan ne Slimane B.
Gros inconvénient pour les joueurs de la JSMT. Habitués à évoluer sur le gazon naturel à Tiaret, les Tiaretis seront contraints de porter des souliers qui conviennent mieux au tartan.

natale, mais ce sont les couleurs de l'USMMH que je défends»

convient pas à la JSMT

L’équipe probable
Boukacem, Rebbah, Yaghni, Bouzar, Tallah, Larabi, Hamadou, Khither, Selloum, Louz, Souakir.

18
8es de finale
Magra n’a rien à perdre !

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Coup d’Algerie

NCM-MCO aujourd’hui à 15h

Le deuxième représentant de la wilaya de M’sila en cette Coupe d’Algérie, en l’occurrence Magra, attend avec impatience son duel avec le MCO. Cela fait plusieurs semaines déjà, soit depuis le tirage au sort, que les gens de Magra ne parlent que de cette rencontre face à l’un des favoris. Une aubaine pour les joueurs et l’entraîneur Mohamed Benlaredj. Ce dernier s’intéresse beaucoup à cette compétition et nous a fait savoir avant le tirage au sort que son équipe jouera à fond ses chances dans la coupe et ne compte pas l’aborder dans la peau d’une victime. Idem pour les coéquipiers de Saâdaoui, le grand absent lors de cette empoignade pour cause de blessure, qui croient en leurs chances de qualification. «On s’est bien préparés pour ce match de coupe contre le MCO, sans pour autant effectuer une préparation spécifique. L’ambiance est parfaite au sein du groupe et nous n’avons rien à perdre contre l’un des spécialistes de cette compétition. Les joueurs sont hyper concentrés sur cette empoignade et nous allons jouer sans complexe», nous dira l’ex-entraîneur du RCK. En tout cas, les joueurs de Magra ont tout à gagner lors de cette compétition et le NCM n’a rien à perdre face aux Hamraoua. Youcef M.

éfait le weekend dernier en championnat contre l’ASO Chlef, le Mouloudia d’Oran affrontera, cet après-midi, le NC Magra pour le compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Le rendez-vous d’aujourd’hui est une occasion pour les Mouloudéens de renouer avec le succès pour retrouver le moral. Sur papier, les Rouge et Blanc partent favoris. Cependant, d’aucuns estiment qu’ils doivent faire attention, car la coupe est une compétition connue par ses surprises. C’est d’ailleurs Benchadli a axé son travail dans ce sens, sur le plan psychologique, en demandant à ses troupes de prendre ce match de coupe face au NC Magra très au sérieux. Toutefois, le Mouloudia sera privé des services de certains de ses

D

Les Hamraoua ne jurent
que par la qualif’
joueurs, à l’image d’Amri Chadli et Nessakh blessés et d’Aouamri suspendu pour avoir écopé de son quatrième avertissement lors du précédent match face à l’ASO. Du coup, l’entraîneur Benchadli sera dans l’obligation de procéder à quelques changements dans son équipe-type face au NC Magra. rieux, refusent de sous-estimer l’équipe de Magra : «Nous mesurons l’importance de ce match. Nous savons aussi qu’il ne faut surtout pas sous-estimer l’équipe de Magra qui n’aura rien à perdre. C’est à nous de faire le nécessaire pour remporter ce match et arracher la qualif ’ pour les quarts de finale», s’accordent à dire la plupart des joueurs du Mouloudia.

Les joueurs déterminés à gagner
Pour leur part, les joueurs semblent déterminés à remporter ce match face au NC Magra, afin de poursuivre l’aventure en coupe. Les coéquipiers de Berradja, qui prennent ce match de coupe très au sé-

Benchadli met en garde ses joueurs
Pour sa part, le premier responsable de la barre technique du Mouloudia d’Oran, Benchadli, a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance. Il a appelé ses joueurs

à ne pas sous-estimer l’équipe adverse pour éviter toute mauvaise surprise : «Les joueurs ont oublié le dernier revers concédé à Chlef. A présent, il va falloir se concentrer pleinement sur le prochain match face à l’équipe de Magra. Contrairement à ce que peuvent penser certains, ce match sera difficile car l’adversaire jouera toutes ses cartes pour espérer créer la surprise et passer le cap des 8es de finale de la Coupe d’Algérie.» Et d’ajouter : «Il ne faut surtout pas sous-estimer cette équipe de Magra. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et nous allons tout faire pour renouer avec le succès et poursuivre l’aventure en coupe, inch’Allah.»

Riad O.

«C’est le match des joueurs»
D’abord, si on revient à votre parcours en championnat. Quel commentaire en faites-vous ?

Benlaredj

ne faudra pas sous-estimer Magra !»
Absent face à l’ASO, l’attaquant du Mouloudia d’Oran, Hiche-Cherif, sera de retour à la compétition face au NC Magra. Le jeune joueur du Mouloudia affirme dans l’entretien qui suit qu’il ne faudra surtout pas sous-estimer l’équipe adverse. Il dira que lui et ses coéquipiers sont déterminés à arracher la qualif ’. l’équipe de Magra en Coupe d’Algérie.

Hichem-Cherif «Attention, il
Donc vous êtes prêt pour jouer face à Magra ?
Oui, comme je viens de vous le dire, je me suis totalement remis de ma blessure. Je suis prêt pour ce match de coupe face à Magra. D’ailleurs, le coach m’a convoqué pour cette rencontre. J’espère effectuer ce week-end mon retour à la compétition. Comme vous le savez, ce match est important pour nous, après la défaite concédée face à l’ASO. Nous sommes motivés pour arracher la qualif ’ aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie.

Hallalchi au sifflet

Le math d’aujourd’hui qui opposera le NC Magra au MC Oran sera arbitré par M. Hallalchi. Ce dernier sera assisté dans sa tâche par MM. Azrine et Badache. M. Amalou sera le quatrième arbitre de ce match.
U21 : MCO-ASK en 8es de finale

D’abord, je vous informe que je suis depuis deux mois seulement à la tête de la barre technique. Notre jeune équipe est en train de faire son bonhomme de chemin en DNA devant certaines grosses cylindrées, à l’image du MOC. A présent, on occupe la quatrième place au classement général et on fera en sorte de terminer le championnat en beauté et surtout préparer une équipe d’avenir.

Etes-vous totalement remis de votre blessure ?
Dieu merci, je me suis totalement remis de ma blessure aux adducteurs qui m’avait empêché de prendre part au match face à l’ASO. Je voulais prendre mon temps, avant de reprendre le chemin de la compétition. Désormais, la blessure n’est qu’un vieux souvenir pour moi. J’ai pu m’entraîner le plus normalement du monde avec mes coéquipiers tout au long de cette semaine. J’espère être de retour à la compétition face à

équipe. Après la défaite face à l’ASO, nous allons être dans l’obligation de renouer avec le succès. Le staff technique a axé son travail sur le plan psychologique, pour qu’on puisse se concentrer uniquement sur ce match de coupe face à Magra. L’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe, et nous sommes tous déterminés à passer aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie.

Cherif el Ouazzani : «On veut aller le plus loin possible en coupe»
Pour le compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie, les U21 du Mouloudia

Comment se présente pour vous ce match ?
Les matchs de coupe sont toujours difficiles à aborder. Il ne faut surtout pas commettre l’erreur de sous-estimer l’équipe de Magra qui n’est pas arrivée à ce tour avancé de la Coupe d’Algérie par hasard. Notre adversaire va bénéficier des avantages du public et du terrain. Du coup, il faut prendre ce match très au sérieux et essayer de prendre l’avantage au score dès son entame. Nous mesurons l’importance de ce match, car nous ne pouvons pas concéder un autre échec, après celui du week-end dernier face à l’ASO.

Certes, mais mathématiquement rien n’est encore joué. Le championnat est encore long et les premiers du classement gardent leurs chances intactes pour l’accession. Maintenant, ce sera une question de moyens et de coulisses. Le NCM continuera à jouer le jeu à fond jusqu’à l’ultime journée et que le meilleur accède.

Ce sera difficile de rivaliser avec les deux premiers du championnat le MOC et Tadjnant, non ?

Comment est le moral du groupe, après la défaite face à l’ASO ?
Il est vrai que nous avons été affectés par cette défaite concédée à Chlef. Pourtant, mes coéquipiers avaient fait de leur mieux pour réaliser un résultat positif face à l’ASO. Malheureusement, le résultat n’a pas été en faveur de notre équipe. Mais sur l’ensemble de la rencontre, j’estime sincèrement que mes coéquipiers avaient livré une bonne prestation contre une solide équipe de l’ASO. A présent, il va falloir tourner la page et se concentrer pleinement sur nos prochains rendez-vous, à commencer par celui face à l’équipe de Magra en coupe.

C’est un match de coupe et Dame coupe a toujours fait son choix sans se référer à n’importe quel critère. En ce stade de la compétition, il n’y a pas de petites ou de grandes équipes. Le MCO est une très bonne formation qui a fait ses preuves et qui demeure un spécialiste de la Coupe d’Algérie mais nous partons à chances égales. La coupe nous a souvent réservé des surprises. Donc, on jouera à fond et sans calculs pour arracher la qualification. En plus, la coupe est un bon challenge pour nous. Ce sera le match des joueurs.

Vous allez enchaîner ce week-end avec un match de coupe difficile face à l’une des formations les plus solides de l’élite. Comment voyez-vous cette rencontre ?

d’Oran accueilleront, cet aprèsmidi, l’AS Khroub au stade Ahmed-Zabana. Les jeunes du Mouloudia comptent aller loin dans cette compétition, comme l’a expliqué l’entraîneur Cherif el Ouazzani Moulay : «Nous voulons aller loin en coupe. Le match face à l’ASK s’annonce très compliqué et nous allons devoir faire tout notre possible pour arracher la qualif ’ aux quarts de finale.» Cherif el Ouazzani avait mené les U20 de l’ASMO vers le sacre en coupe, l’an passé. Il est à noter que ce match entre le MCO et l’ASK sera arbitré par Benabdellah, Boudjakdji et Belkadi.

Quelles seront les clés de cette rencontre ?
Comme je vous l’ai déjà dit, il ne faut surtout pas sous-estimer l’équipe adverse. En ce qui nous concerne, nous allons être obligés de faire le jeu et essayer de marquer rapidement. Il faut aussi rester zen et bien concentrés durant la rencontre. Nous promettons à nos supporters de tout faire pour passer aux quarts de finale de cette prestigieuse compétition.

Bensaïd et Hassouna avec les Espoirs

Vous savez, nous n’avons rien à perdre. C’est pour cela que nous allons aborder le match face au MCO avec la ferme intention de le gagner et assurer ainsi la qualification pour le prochain tour. Nous avons tout à gagner contre Oran et nous allons jouer à fond cette rencontre et donner le meilleur de nous-mêmes sur terrain afin d’honorer la région de Magra.

Vous allez retrouver un adversaire d’un calibre diffèrent, ce sera un test difficile pour votre formation. Qu’en pensez-vous ?

Pour ce match de coupe face à l’ASK, l’entraîneur des U21 du MCO, Cherif el Ouazzani Moulay, pourrait compter sur les services de Bensaïd et Hassouna. Ces deux éléments avaient fait partie du groupe de l’équipe seniors qui a affronté l’ASO, vendredi dernier.

Comment s’est déroulée votre préparation du match face à Magra ?
Nous avons bien préparé ce match de coupe qui revêt une grande importance pour notre

R. O.

Entretien réalisé par Youcef M.

Entretien réalisé par Riad O.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

19

USMB
USMB 1 - RCA 2 : utile et agréable

Le plan de Bechouia
Lors du prochain match, le plan de Bechouia consistera à faire en sorte de contrôler la partie et surtout de gagner. Les trois points feraient le plus grand bien à tout le monde et feront chasser le doute qui s’est installé, après une première manche de championnat plutôt décevante. Ceux qui croient que les joueurs du Titteri auront la partie facile vont sûrement un peu trop vite en besogne. Par ailleurs, les supporters de l’USMB doivent se faire à l’idée que leur équipe est, comme on dit, en période de rodage et le jour où elle atteindra son plein régime, elle fera très mal. A propos du prochain match et de l’adversaire que son équipe aura à affronter, Mohamed Bechouia nous dira ce qui suit : «Ce sera va un match compliqué pour les deux équipes. Il sera très disputé car équilibré. On va affronter un adversaire motivé. Les joueurs de Médéa ont quelques points faibles, à nous de les exploiter. Nous allons en tout cas prendre cette équipe très au sérieux. L'équipe de l'OM a réalisé de beaux matchs durant lesquels elle a montré des forces mais aussi quelques lacunes. Il faudra un grand USMB pour espérer un bon résultat face à cette équipe.»

NAHD

L'USMB s'est inclinée, hier aprèsmidi en amical, face au RCA. La rencontre fut d'un assez bon niveau, même si les deux entraîneurs ont procédé à plusieurs changements. Ce sont les Blidéens qui ont ouvert le score par Noubli, à la 38'. Les pensionnaires de la L1 s'assureront le gain du match, suite à un doublé d'Abdelkadous (48’ et 67’).

Ifticen furieux contre Boussaïd et Ghalem

Ils se sont accrochés lors du match test contre M’sila

Naâmani et Belhadj dans l’axe
Bechouia semble avoir trouvé la bonne formule, concernant la composante de sa charnière centrale. Après avoir effectué plusieurs essais, il optera pour la paire NaâmaniBelhadj. Benacer retrouvera sa place sur le flanc gauche de la défense, tandis que Bedrane sera titularisé au poste d’arrière droit. Gare au perdant ! Pour le compte de la reprise du championnat, l’équipe de Blida affrontera celle de l'O Médéa. C’est incontestablement l’une des affiches de cette journée du championnat de L2. L’USMB va tenter de compliquer les choses pour la formation de Médéa. La formation blidéenne a réalisé, lors du tout dernier match, un nul prometteur à Oran. Les poulains de Bechouia ont compensé leur déficit en expérience par une bonne organisation tactique. S. B.

Meklouche et Noubli en pointe
Au niveau de la zone intermédiaire, Belhocine sera remplacé par Ouaïl qui aura un rôle important d’essuie-glace à jouer devant ses défenseurs. Bendhiaf, qui finalement tiendra sa place, est pour le moment le meilleur à son poste, en ce qui concerne la récupération. Ces deux joueurs auront à déblayer le terrain pour Kheiri qui sera le dépositaire du jeu de son équipe, lui qui retrouvera son poste de prédilection. Créer le danger, c’est justement ce à quoi s’emploieront les deux nouvelles recrues Meklouche et Noubli. S. B.

des joueurs en matchs officiels»
Mustapha Heddane connaît mieux son équipe qu’il a prise, en cours de route. Mais il semble que l’entraîneur ne comptera sur l’effectif en place. «On a joué à Tlemcen dans un match au cours duquel je me suis retrouvé dans l’obligation de tester des joueurs en attaque.» «Je n’ai pas pu avoir les joueurs que j’avais ciblés» L’entraîneur du MSPB, qui avait remis une liste de joueurs aux dirigeants du club, avait ciblé des joueurs compétitifs évoluant en Ligue 1. «Malheureusement, on n’a pas engagé les joueurs

MSPB Heddane «Je suis contraint de tester
que j’ai ciblés. Il s’agissait de joueurs évoluant en Ligue1 de surcroît compétitifs. Cela n’a pu se faire à cause du manque de moyens financiers.» «A Staoueli pour peaufiner la préparation hivernale» Au sujet du stage que les Noir et Blanc entameront ce samedi, à Alger, Heddane a donné les raisons de sa programmation : «On a prévu un second stage pour poursuivre le travail qu’on avait commencé à Alger, durant la trêve hivernale.» Entretien réalisé par M. B.

USMBA
Pas de répit pour les joueurs, semble dire Bira lequel a soumis ses troupes à un travail consistant ces derniers jours, avec à la clé du biquotidien. En effet, le programme de l’entraîneur Bira s’inscrit dans la continuité du stage effectué à Alger lors de la trêve. Le premier responsable technique de l’USMBA, à travers le rythme imprimé durant les entraînements, vise à faire retrouver la forme physique à ses troupes pour leur permettre d’être d’attaque pour les trois matchs à venir qui constituent un virage déterminant. Bira nous dira : «Aucun aspect n’est à négliger. Le côté physique s’est taillé la part du lion, mais avec une dominante tactico-tactique pour installer les automatismes. Les dernières séances ont donné un meilleur régime à la machine. Tous les joueurs sont décidés à faire un parcours sans faute jusqu’à la fin de la saison. Même si l'optimisme est de rigueur chez les membres du staff technique, il est certain que le parcours sera parsemé d’embûches et Bira et ses assistants s’en méfient beaucoup. La mini- -trêve est mise à profit pour recharger les batteries avec en ligne de mire la rencontre face à l’USC prévue vendredi prochain. La préparation de cette rencontre se déroule dans d'excellentes conditions. En effet, c'est dans une sérénité totale que le groupe unioniste est entré dans le vif du sujet, en prévision de sa rencontre contre l’USC. Les joueurs n’ont pas rechigné à l’effort, en faisant preuve de beaucoup d’abnégation. Il faut dire que Bira compte mettre le turbo, avant le jour J, d’autant qu’il dispose d’un temps conséquent pour y parvenir.

Bira impose un rythme intensif à ses joueurs

Mercredi dernier, le NAHD av disputé une rencontre amicale contre le WRBM, au stade Zioui. Le staff technique a incorporé une équipe composée en majorité des remplaçants, tout en alignant certains cadres, à l’image de Boussaïd et Ghalem. Seulement, une nouvelle fois, l’entraîneur Younes Ifticen n’a pas été satisfait. Cette fois, ce n’est pas à cause du résultat et du rendement de son équipe mais du comportement de Boussaïd et Ghalem. En plein match, les deux joueurs ont eu une altercation verbale, avant de ten-

ter de s’accrocher physiquement. Très furieux, Younès Ifticen a d’abord remplacé Ghalem par Brahimi, avant de piquer une colère contre Boussaïd. Selon une source proche du staff technique, Ifticen ne compte pas laisser passer cet incident sans prendre de mesures disciplinaires. Il songe même à écarter Boussaïd du groupe jusqu’à nouvel ordre. En tous cas, ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident se produit. C’est dire que la direction devrait instaurer une discipline de fer, si elle espère conduite le NAHD à bon port.

Les Nahdistes
regrettent Benayad
Le NAHD a été battu, mercredi dernier, par l’équipe de M’sila sur le score d’un but à zéro. Un joueur avait tiré son épingle du jeu et a fait des misères à la défense husseindéenne. Il s’agit de l’avant-centre du WRBM, Benayad. Un nom familier aux responsables nahdistes puisque ce joueur a été proposé lors du dernier marcato hivernal, mais le staff technique et les dirigeants visaient «de grands noms». Seulement, l’excellente prestation de Benayad a fait regretter aux Husseindéens de ne l’avoir pas recruté. Selon des indiscrétions, des proches du NAHD ont eu une discussion avec le joueur à la fin de la rencontre amicale, afin de le convaincre de venir la saison prochaine. Mais le joueur n’est pas sur d’être acquis. Ce sera deux jours de repos Finalement, le staff technique vient d’apporter quelques changements sur sa feuille de route. Alors qu’il a prévu une seule journée de repos, Younès Ifticen vient d’accorder deux jours au groupe. La reprise est programmée pour dimanche matin au stade Zioui. Youcef M.

Il leur avait été proposé lors du mercato hivernal

Les joueurs répondent bien

Le Mouloudia de Batna sera en stage à partir de de main, à Alger. Les coéquipiers de Khetala éliront domicile à Staoueli. Le stage prendra fin vendredi prochain. L’équipe jouera contre le NAHD en championnat, avant de regagner Batna. Il est clair que le stage vient après celui de la semaine qui a précédé le déplacement à Tlemcen. Le MSPB tente coûte que coûte de se sortir de sa mauvaise situation au classement général.

Le stage commencera demain samedi

Durant le stage d’une semaine, le Mouloudia de Batna disputera un match amical contre le RCK, ce lundi, à 10 heures, au stade Benhaddad de Kouba. Pour rappel, le RCK est drivé cette saison par Yahi, l’ancien international. Bacha et Benchaïra ont été ménagés ces deux der niers jours, en raison d’une forte grippe. Les deux joueurs devaient reprendre le chemin de l’entraînement jeudi dernier, sans jouer le match amical contre le Difaa Tadjenant. Le staff technique compte sur ces deux éléments qui font partie des cadres de l’équipe.

RCK-MSPB lundi à 10h00

En perspective de sa prochaine rencontre contre l’USC, I’entraîneur Bira a programmé, jeudi, un match amical. Le sparring-partner n’est autre que le WA Mostaganem. Indépendamment du résultat technique, cette joute amicale permettra au groupe de parfaire la cohésion adhérence et de bien préparer leur prochain rendez-vous en championnat contre Chaouia. Convaincu de l’utilité de ces rencontres amicales, Bira a insisté sur le déroulement du match quel que soit l’adversaire. En fait, pour l’entraîneur de l’USMBA, les rencontres amicales servent surtout à faire travailler de façon intense ses joueurs, considérant qu’elles ont une grande importance, parce qu’elles peuvent être assimilées à un entraînement intensif. L’état de santé du portier Faradji a quelque peu perturbé l’entraîneur Bira dans sa préparation, lui qui veut mettre tous les atouts de son côté pour préparer les prochaines sorties de son équipe qui est appelée à passer de véritables épreuves durant les trois prochaines journées. Faradji, qui se plaignait du genou, n’avait pas pu s’entraîner durant plusieurs jours. Le risque de perdre un élément d’expérience n’était pas pour mettre l’équipe dans le meilleur couloir. Après une période de soins et de convalescence, Faradji a rejoint le groupe et entamé les entraînements avec, toutefois, un travail spécifique de musculation. Cela rassure l’entraîneur Bira. Toutes les inquiétudes se sont dissipées. Faradji est de retour et pourrait être présent contre l’USC.

USMBA-WAM en amical

Faradji a repris

Bacha et Benchaïra grippés

Comme on l’avait annoncé dans notre édition de mardi dernier, Nacer Eddine Benamar est revenu à de meilleurs sentiments, à la suite de l’intervention de Halim Bouarara. Les deux hommes ayant entamé leur travail en duo, avant la fin de la phase aller, et comme tout semblait aller pour le mieux entre les deux hommes, Bouarara aurait pris contact avec Benamar, au lendemain de la décision de se retirer de la barre technique. Bouarara aurait réussi à le convaincre de continuer à collaborer avec lui.

à convaincre Benamar
le droit d’avoir une place sur le banc de touche de son équipe. Il semblerait que ce ne soit pas uniquement le fait de ne pas être sur le banc que Benamar aurait décidé de quitter. Il a signé un contrat En ce qui concerne le type de rapport qui liait le coach à son club, Benamar avait signé son contrat, laisse-t-on entendre dans l’entourage du club. Il n’y avait de ce côté aucun différent avec la direction du club. L’entraîneur avait mal pris que le club était en contact avec certains entraîneurs. C’est du moins ce que la presse s’est empressée de rapporter, au lendemain des supposés contacts avec le club et certains coaches de la région.

Bouarara a réussi

CAB

Le club de Tadjenant devait prendre part à un dé jeuner offert par le Mouloudia de Batna. Le match était programmé vers 10 heures. L’équipe devait se déplacer le jour même de la rencontre.

Tadjenant invité à un déjeuner

Le latéral gauche de l’USMBA, Bengoreine, est contraint au repos. Le joueur, qui a contracté une blessure au niveau de la cheville lors du stage d’Alger, portera le plâtre. Actuellement, Bengoreine est soumis à des soins intensifs. Son cas n’est pas jugé grave, mais il ne pourra réintégrer le groupe que dans dix autres jours. Après les derniers examens, il s’est avéré que la cicatrisation n’est pas complète, ce qui a fait prolonger sa convalescence de 10 à 15 jours.

Convalescence prolongée pour Bengoreine

Il n’aurait pas le droit de s’asseoir sur le banc Nacer Eddine Benamar avait été engagé par Nezar, en tant que DTS. Selon les informations, cela ne lui ouvrait pas

Bouarara : «Je ne ressens aucune pression» «Je ne ressens aucune pression. Depuis mon arrivée, je constate une nette progression. J’ai trouvé l’équipe mal en point à mon arrivée. On avait entamé une préparation à fond pour remettre les joueurs en forme. On a fait de notre mieux. Aujourd’hui, comme on a pu le constater, l’équipe a donné un meilleur visage en championnat contre Bel- Abbès. Il faudra confirmer notre regain de forme. A part ça, je n’entre dans aucune autre considération», a confié Bouarara à qui on avait demandé s’il ressentait une pression, à quelques jours du match contre l’ASMO.

CAB-MCEE samedi à 15 heures
Le CAB est en train de se préparer pour la reprise du championnat, malgré un passage à vide lors de la semaine qui vient de s’écouler. Tout est rentré dans l’ordre semble-t-il et l’équipe disputera un match amical, ce samedi à 15h. Le match devrait se jouer à l’OPOW de Batna, en prévision de la réception du MCEE. C’est la 2e fois que les deux équipes se rencontrent en amical, cette saison. La première fois, le match s’était joué à El Eulma.

20 ASMO
Bonne ambiance à l’entraînement
C’est dans une ambiance détendue que les Asémistes poursuivent la préparation du match de vendredi prochain face au CAB. Les coéquipiers de Benayada ne pensent désormais qu’à ce match qui revêt une grande importance pour eux, en prévision de la suite du championnat. D’aucuns estiment que les Vert et Blanc ne doivent pas rater leurs deux prochaines sorties en championnat face au CAB et à l’USMBA, pour espérer rester dans la course pour l’accession. Il est à noter que les Asémistes, qui vont bénéficier d’un jour de repos, reprendront demain samedi l’entraînement au stade Bouakeul.

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Benchaâbane Ce n’est pas «J’ai le moral à zéro» en défense
le grand choix

L’échographie a révélé une rupture du tendon

Ligue 2
WAT

Alors que l’infirmerie du Widad était totalement vide, après le retour
aux entraînements du milieu de terrain Rechrouche, la récente blessure du défenseur central Rebie n’est nullement une bonne nouvelle, à une semaine du déplacement au Khroub, pour affronter l’ASK, pour le compte de la 17e journée de Ligue 2. Rebie sera absent en coupe et en championnat Aligné en fin de match face au MSPB, le défenseur central Rebie s’est blessé au pied avec les Espoirs. C’est ainsi qu’il ratera la rencontre d’aujourd’hui avec les U21, à l’occasion des 8es de finale de la Coupe d’Algérie face au MSPB, mais aussi le prochain match du championnat face à l’ASK. Seul le flanc droit possède deux éléments Avec la blessure de Rebie qui évolue dans l’axe de la défense, et en l’absence d’une doublure sur le côté gauche pour concurrencer Layati, il faut reconnaître que seul le flanc droit est bien garni, avec la présence de Aguid et Kada-Benyacine. La libération de Boulemdais et Renane remise en cause Même si ce n’est nullement le moment de revenir sur le passé, il faut reconnaître que la libération des défenseurs  Boulemdais et Renane lors du mercato hivernal risque de pénaliser l’équipe durant la seconde moitié de la saison. Boukhiar aurait pu éviter ce casse-tête La direction avait pris la décision de recruter le défenseur Boukhiar qui peut évoluer comme arrière gauche ou défenseur central, mais les dirigeants de l’USR refusent de le libérer, vu son statut de cadre de l’équipe. Il faudra prier pour éviter de nouveaux blessés en défense Si la paire  Yadel-Kherris fait de son mieux pour bien préparer le groupe pour le prochain match face à l’ASK, il faut néanmoins croiser les doigts pour éviter le moindre nouveau forfait en défense, avant le déplacement au Khroub. Toutefois, la présence de quelques défenseurs très prometteurs des U21 pourrait constituer une solution. Othmane Riyad Baba Ahmed

Le staff technique motive ses troupes
Après la contre-performance de vendredi dernier à la maison face à l’USMB, les Asémistes sont en train de poursuivre leur préparation au stade Habib-Bouakeul, en prévision du match face au CA Batna. Le staff technique asémiste a axé son travail sur le plan psychologique, afin de motiver ses troupes et les sensibiliser sur l’importance de se ressaisir dès le prochain match face à la formation de la ville des Aurès. Les joueurs semblent avoir oublié le semi-échec de vendredi dernier pour se concentrer pleinement sur la suite du championnat. Co-leader de la Ligue 2 à égalité de points avec l’USMBA, l’ASMO garde encore ses chances dans la course pour l’accession. R. O.

L’

attaquant asémiste, Benchaâbane Ghilas, est en train de vivre des moments difficiles cette saison sous le maillot vert et blanc. Arrivé au club au mercato hivernal de la saison précédente, l’ancien sociétaire du MO Béjaïa n’avait pas tardé à tirer son épingle du jeu en terminant le championnat meilleur buteur de son équipe. Cette saison devait être celle de la confirmation pour Benchaâane qui espérait marquer beaucoup de buts et aider son team à retrouver sa place parmi l’élite. Mais une blessure l’a contraint à faire l’impasse sur la plupart des rencontres disputées par son équipe jusqu’à présent. En effet, Benchaâbane a contracté une blessure au niveau de la cheville lors de la 6e journée du championnat disputé le 27 septembre 2013 face à l’USMM Hadjout. Depuis, il est éloigné des terrains. Récemment, il a repris le chemin de l’entraînement en solo. Toutefois, il ressent encore des douleurs qui l’em-

pêchent de retrouver la compétition. Afin d’être fixé sur son sort, le joueur a passé une échographie qui a révélé une rupture du tendon. Autant dire que Benchaâbane devrait prendre son mal en patience, avant de retrouver le chemin de la compétition.

«La compétition me manque»
Joint par téléphone, l’ancien joueur de l’USMA n’avait pas le moral. Alors qu’il caressait l’espoir de revenir à la compétition au début de la phase retour du championnat, Benchaâbane ignore la date de son retour sur les terrains : «Je vis une situation très compliquée. J’ai le moral à zéro. Jamais dans ma vie, je n’ai vécu une telle situation», nous a déclaré Benchaâbane, et d’ajouter : «D’habitude, lorsque je suis blessé, je ne m’absente que dix voire quinze jours au maximum. Aujourd’hui, je suis absent des terrains depuis plusieurs mois déjà. Vous ne pouvez pas imaginer ma souffrance lorsque je regarde

mes coéquipiers s’entraîner et participer aux matchs du week-end. Ce qui me fait encore mal, c’est le fait de ne pas être fixé sur la date de mon retour à la compétition. Cette situation me fait terriblement mal d’autant que la compétition me manque. J’espère vraiment revenir rapidement sur les terrains.»

«Je vais discuter avec le médecin du club»
Après avoir passé une échographie, Benchaâbane devrait rencontrer, dans les tout prochains jours, le médecin de l’ASMO, afin faire le point sur sa blessure : «Je vais rencontrer le médecin du club dans les tout prochains jours, afin de faire le point sur ma blessure. C’est à lui de me dire combien de temps je passerai en dehors des terrains. J’espère vraiment être de retour à la compétition le plus rapidement possible.» Riad O.

C’est avec une grande détermination que les U21 de l’ASMO accueilleront, cet après-midi au stade

Mission difficile face à la JSS
mistes veulent aller loin dans cette épreuve de Coupe d’Algérie. Afin d’atteindre les quarts de finale de Dame coupe, le staff technique a fait appel à certains ses joueurs qui évoluent en équipe seniors, tels que Tabti, Taher Fethi, Benkablia et Barka. Les Asémistes veulent tirer profit de l’avantage du public et du terrain pour battre la JSS et poursuivre l’aventure en Coupe d’Algérie. Il est à noter que ce match sera dirigé par M. Yahia. Ce sont MM. El Mendasi et Bencherif qui l’assisteront. R. O.

(U21) 8es de finale de la Coupe d’Algérie :

Habib-Bouakeul, la JS Saoura, à partir de 15h. Cette rencontre s’annonce très palpitante, dans la mesure où les deux formations occupent la place de leader de leur championnat. Les Asé-

gler les problèmes rencontrés par le club. Pour ce qui est de la grève observée par les entraîneurs des jeunes catégories, il dira : «Nous allons procéder à la régularisation des entraineurs dans les meilleurs délais, dès que les subventions octroyées par les autorités renfloueront les caisses du club. Aussi, nous demandons aux entraîneurs d’ouvrir des comptes pour procéder au virement de leur argent.» Par ailleurs, l’administration est en train de préparer des contrats aux jeunes joueurs du cru d’une durée de trois ans. Ce qui permettra à l’équipe de ne pas recruter. Pour garder le rythme de la compétition et bien préparer le match décisif face à l’USMAn qui est placé sous le signe de la dernière chance, les Verts de l’ESM ont affronté l’USM dans l’après-midi de lundi. Le match s’est soldé par un score de parité d’un but partout.

«Les entraîneurs toucheront bientôt leur argent» Le président Mani Saada s’attelle à ré-

Mani Saâda (pdt)

ESM

Le portier espérantiste, l’un des éléments les plus en vue de son équipe, Damasse Mohamed, affirme dans ce bref entretien que les contre-performances ont toujours un côté positif. Le joueur est prêt à donner le meilleur de lui-même et aider son équipe à réaliser de bons résultats. Le coach compte d’ailleurs sur ses services pour la rencontre face à l’USM Annaba, pour le compte de la 17e journée de la phase retour.

Damasse : «La défaite face à l’AS Khroub nous servira de leçon»
Khroub ? L’AS Khroub n’est plus à présenter. La preuve, elle est classée mieux que nous. Face à l’USM Annaba, comment s’annonce le match ? Les deux équipes se connaissent très bien, aucune ne fera de cadeau à l’autre. Avec notre déplacement périlleux, nous partons à chances égales, nous n’aurons pas de pression. Comme ce fut le cas face au WA Tlemcen, nous sommes décidés à revenir de la ville de Seybouse avec le meilleur résultat possible. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend devant cet adversaire qui carbure bien en championnat. Parlez-nous de votre rendement personnel ? Je ne porte jamais de jugement sur mon rendement. Mais je peux vous dire que j’ai toujours donné le meilleur de moi-même. J’ai fait un match plein face à l’AS Khroub, mais je pense que je fais toujours le maximum pour être à la hauteur. Je tâcherai de le confirmer face à l’USM Annaba en réussissant une autre belle prestation. Un bon résultat face à l’USM Annaba vous donnera des ailes pour la suite du parcours… Ce match est important, dans la mesure où l’Espérance de Mostaganem a besoin de points pour améliorer sa position au classement général. Un résultat positif sera bon et boostera le groupe. Avec le bon esprit qui anime le collectif, nous sommes en mesure de revenir avec un bon résultat. Votre public attend un succès, après le dernier revers… C’est tout à fait légitime. En outre, nos fans attendent de nous voir réaliser un bon parcours et terminer la saison en beauté et, pourquoi pas, gagner quelque chose à la fin. Nous devons

Ettaoui Wassim

La défaite concédée face à l’AS Khroub semble déjà oubliée ? C’est une désillusion, car on ne méritait pas de perdre. Nous avons bien joué, notamment en première période où nous avons gâché plusieurs occasions. Maintenant, il nous faut vite réagir, pour éviter d’aggraver notre situation. Vous savez, les défaites ont toujours un côté positif, dans la mesure où elles nous permettent de travailler davantage et rester constamment vigilants pour rectifier le tir et progresser. Nous avons bien retenu la leçon et nous sommes pleinement concentrés sur le prochain match face à l’USM Annaba. Comment avez-vous trouvé l’AS

bien négocier ce rendez-vous, comme on l’a si bien fait contre le WA Tlemcen. Je sais que ce ne sera pas une simple formalité devant une très bonne équipe de l’USM Annaba, mais on fera tout pour faire encore plaisir à nos supporters. Nous les joueurs sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend devant cette bonne équipe. Le staff technique craint-il déjà un excès de confiance ? Non, jamais ! Nous avons toujours respecté nos adversaires et nous le ferons toujours. On jouera avec la même hargne pour espérer battre cette bonne équipe de l’USM Annaba. On doit être vigilants tout au long du match qu’on abordera avec un maximum de sérieux et, surtout, de concentration. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Coup d’œil

Sergio Ramos

International

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

21
onsidéré comme l’un des meilleurs défenseurs au monde, le roc espagnol Sergio Ramos est connu pour sa rage de vaincre, que ce soit avec le maillot du Real Madrid ou avec celui de la Roja où il forme une belle paire en défense avec son coéquipier Gérard Piqué. Double champion d'Europe et champion du monde avec la Roja, Ramos vient d'intégrer pour la quatrième fois de sa carrière le FIFA/FIFPro World XI, en tant que meilleur joueur du monde à son poste en 2013. À 27 ans, l’ancien défenseur du FC Séville se montre très ambitieux, au moment d’évoquer ses défis durant cette année 2014 au micro de FIFA.com.

«Pour être champion du monde, il faut battre les meilleurs»

C

Sergio Ramos, 2014 s'annonce comme une année très spéciale avec plusieurs compétitions en club et, cerise sur le gâteau, la Coupe du monde au Brésil. Cela ajoutera-t-il encore du piment ? Bien sûr ! C'est une année qui s'annonce très belle, avec beaucoup de défis et d'objectifs à atteindre. Il va falloir essayer de donner le maximum et aller le plus loin possible, aussi bien avec la sélection qu'avec le Real Madrid, qui est encore en course dans les trois compétitions (Liga, Coupe du Roi et Ligue des champions de l'UEFA). Nous sommes obligés de lutter pour ces trois titres. Le Mondial rendra l'année encore plus spéciale, c'est clair. Une autre date importante pour moi, c’est qu'au mois de mai, je vais être père. Que voulez-vous demander de plus à la vie ? J'aborde cette année 2014 avec beaucoup d'enthousiasme. Ce bébé arrivera-t-il avec un trophée en cadeau ? J'espère bien, oui ! Être champions du monde est un objectif que nous avons eu la grande chance de vivre avec tout le peuple espagnol. Ce titre a été très difficile à conquérir et il sera très compliqué également à défendre. Pas mal de sélections évoluent actuellement à un très haut niveau et toutes veulent nous battre. Le tirage au sort vous a placé dans le même groupe que les Pays-Bas que vous avez affrontés en finale, en 2010, en Afrique du Sud 2010. Qu'avez-vous ressenti lorsque la petite boule a été ouverte ? Beaucoup de souvenirs. Au fil des années, nous avons joué contre énormément d'équipes, mais la Hollande gardera un parfum spécial en raison de cette finale qui était notre première, avec à la clef notre premier titre mondial. C'est une équipe qui part toujours favorite, car elle a toujours possédé des joueurs de grande qualité. Quand vous la voyez dans votre groupe, vous pensez évi-

demment que le sort aurait pu être un peu plus gentil avec vous, mais en même temps, les sélections moins réputées peuvent aussi vous compliquer la vie et vous sortir du tournoi. Il faut respecter tout le monde et pour être champion du monde, il faut battre les meilleurs. L'ampleur de la victoire brésilienne en finale de la dernière Coupe des Confédérations de la FIFA a surpris beaucoup de monde. Quelle analyse faites-vous de ce match ? Il faut être réaliste, ils ont mérité cette victoire. Sur ce point, nous avons toujours quelque chose à apprendre. Nous ne sommes peut-être pas arrivés au mieux physiquement. Eux étaient parfaitement au point et en plus, ils ont bien joué. Avec un homme en moins (Gerard Piqué avait été exclu à la 68’), le résultat est devenu sévère. Mais il ne faut pas chercher d'excuses. Ils étaient audessus de nous et méritaient de gagner. Ce qui est bien dans le football, c'est qu'il y a toujours une occasion de prendre sa revanche. C'est une source de motivation perpétuelle, même si vous ne savez pas quand cette occasion viendra. Nous allons devoir être préparés car si nous sommes amenés à affronter le Brésil de nouveau, il va falloir trouver une parade pour leur faire mal, comme nous l'avons fait l'année d'avant.

Lors de cette rencontre, vous avez raté un penalty en deuxième période. Qu'avezvous retenu de cette situation ? Tout cela se décide sur le moment et dépend de l'état d'esprit et de la confiance de chaque joueur. Je voulais assumer cette responsabilité, mais je n'ai pas eu de chance. À vouloir trop placer le ballon, je l'ai mis sur le poteau. Le gardien ne s'est pas jeté, car il connaissait un peu mes antécédents (il sourit), et j'ai loupé. Ce sont des choses qui arrivent. Les plus grands joueurs ont raté des penalties. Il ne faut pas faire une fixation sur les erreurs. Évidemment, tout sert pour acquérir de l'expérience mais si demain l'occasion se représentait, j'assumerais sans aucun problème. Votre carrière vous a conduit à défendre dans deux équipes à vocation extrêmement offensive, comme le Real Madrid et l'Espagne. Estce un défi supplémentaire de participer si peu au jeu ? La clé de la réussite d'une équipe est également la stabilité défensive. En ce sens, le bloc arrière doit évoluer de façon très unie avec le bloc offensif et celui du milieu de terrain. Il faut être bien coordonné, concentré et bien faire toutes les couvertures. Il est vrai que cela peut être parfois un peu frustrant, surtout pour les défenseurs qui aiment participer au jeu offensif et être près du but adverse. Il faut savoir se retenir, mais quand votre équipe gagne, vous êtes content du travail défensif réalisé. Quand vous avez des joueurs très dangereux devant, si nous, les défenseurs, nous donnons un coup de main, alors il devient très dur de défendre contre nous. Qu'est-ce qui a changé au Real Madrid depuis l'arrivée de Carlo Ancelotti ? Il serait injuste de porter des jugements de valeur car chaque entraîneur est un monde à lui seul. Il possède sa propre philosophie, son style et son caractère. Chacun est différent. Avec Mourinho, il y a eu de bons moments et de moins bons. Ancelotti est un entraîneur qui impressionne par son curriculum, tout ce qu'il a gagné,

tout ce qu'il sait sur le football. Il a été joueur luimême. Il sait se mettre dans la peau du footballeur. En ce sens, il y a une réelle alchimie entre lui et l'équipe. Il y a une bonne relation entre lui et le groupe et je crois que cette saison, nous pourrons apprendre énormément avec lui. Ça pourrait être une année pleine de succès. Est-il difficile de s'adapter à un nouvel entraîneur, après avoir évolué pendant plusieurs années sous les ordres d'un autre ? Honnêtement, non. Tous les entraîneurs veulent la même chose : gagner et obtenir le meilleur rendement de leurs joueurs. S'il n'est pas simple de bien s'entendre avec tout le monde et de gérer un vestiaire où il y a des gens du monde entier, avec des cultures et des philosophies différentes, nous sommes tous unis par le même objectif. Il ne devrait pas y avoir de problème. Puisque vous parlez du vestiaire, êtes-vous toujours le DJ du vestiaire ? Je l'ai fait pendant plusieurs années (rires). Aujourd'hui, des plus jeunes s'y mettent, comme Marcelo ou Jesé. Les jeunes apportent leur musique et ça me permet de me consacrer à autre chose. Mais il est certain que j'aime quand il y a de la joie, de la bonne humeur, de la paix et de l'harmonie dans le vestiaire. Ces choses-là sont elles aussi des clés du succès. Comment expliquez-vous la grande obsession qui règne au Real Madrid de gagner une dixième Ligue des champions ? Tout le monde sait que cette compétition a une saveur spéciale. Cela fait de nombreuses années que notre club ne l'a plus remportée. Je ne sais pas si c'est une obsession, mais cette épreuve nous motive plus que n'importe quelle autre. Penser en termes d'obsession serait une erreur. Nous devons y aller pas à pas, comme au cours des dernières années : la dernière fois, nous avons atteint les demi-finales et nous avons manqué la finale d'un cheveu. C'est compliqué, mais c'est comme ça : le Real Madrid est obligé de se battre pour ce trophée jusqu'au dernier souffle. Pour conclure, quels sont vos souhaits pour la nouvelle année ? Je n'ai pas l'habitude de demander beaucoup mais par les temps qui courent, vu la situation que traverse notre pays, il faut penser à être solidaire et à s'adapter à la réalité. Il faut souhaiter la santé pour tous, avoir de l'espoir et des rêves, car personne ne peut nous enlever le bonheur. Rêver est gratuit. On ne peut pas tirer une croix sur la situation du pays. J'ai des amis qui sont au chômage et d'autres qui ont de gros problèmes. Mais avec des efforts et des sacrifices, on finit toujours par relever les défis qui se présentent. In fifa.com

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Contact@lebuteur.com

Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22
Chelsea Wenger vexé par le probable transfert de Mata
Mécontent de son statut de joker de luxe à Chelsea, le milieu de terrain espagnol Juan Mata devait signer, hier, son contrat en faveur de Manchester United, contre la coquette somme de 45M€. Une transaction assez surprenante entre deux cadors du football anglais qui a poussé le manager d’Arsenal Arsène Wenger à réagir. Ses propos ont été relayés par The Daily Star : «Je suis surpris parce que Mata est un super joueur. Ils vendent un super joueur à un concurrent direct. Ça ouvre des opportunités dans ce mercato parce que Chelsea a déjà joué deux fois contre Manchester United et donc ne rejouera plus contre eux. Certaines équipes ont déjà joué deux fois contre un adversaire et d’autres non et je pense que si vous souhaitez respecter l’équité pour tout le monde, ce genre de choses ne devrait pas arriver. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils l’ont vendu pour faire du mal à leurs concurrents, je pense juste que vous aimeriez bien que tout le monde soit au même niveau. Je peux comprendre parfaitement ce que Chelsea est en train de faire, c’est dans les règles, mais peut-être que les règles devraient être adaptées à l’équité.»

N° 2533
Jeudi 23 janvier 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

Mourinho fait le forcing pour Griezmann
Alors que José Mourinho se serait décidé à laisser partir Juan Manuel Mata vers Manchester United, le technicien portugais aurait déjà trouvé le successeur du meneur de jeu espagnol. Selon The Sun, les Blues auraient coché le nom d'Antoine Griezmann sur leurs tablettes. Étincelant depuis le début de la saison avec la Real Sociedad, le Français pourrait faire l'objet d'une offre de 30 millions d'euros de la part de Chelsea, soit le montant de sa clause libératoire. Cependant, il y a peu de chances de voir le Basque quitter le club de San Sebastian en cours de saison, puisque la semaine dernière, Griezmann avait assuré vouloir terminer la saison à la Real Sociedad, avant d'envisager un départ en juin prochain. Mohamed Salah, l'international égyptien du FC Bâle, pourrait quant à lui débarquer à Londres dès cet hiver. Une offre de près de 14 M€ aurait été faite par Chelsea pour devancer la concurrence de Liverpool dans ce dossier pour le Daily Mail. Les Blues sont aussi sur les traces du grand espoir du football anglais, Ross Barkley. Courtisé aussi par

Manchester City, Chelsea serait disposé à mettre le paquet pour convaincre Everton de le lâcher, selon le Daily Telegraph.

Yaya Toure «Pour moi, le PSG fait peur»
Pour la troisième fois consécutive, Yaya Touré a remporté le Ballon d’Or africain aux dépens d’autres stars du continent que sont Didier Drogba ou Samuel Eto’o. Interrogé sur RMC au sujet d’une possible arrivée au PSG, Yaya Touré ne ferme pas la porte au club parisien : «Pour moi, le PSG fait peur. J’ai beaucoup de respect pour eux aussi. C’est une grosse équipe. C’est un peu un City en France. Ils ont cette puissance financière qui leur permet d’acheter de grands joueurs. Et ces derniers prouvent en championnat qu’ils sont au-dessus. (Un transfert ?) Tout peut être possible. Pourquoi pas. Dans la vie, on ne sait jamais. Tout se passe bien en ce moment à City, mais on ne sait jamais. Quand vous avez de grandes équipes comme ça, où il y a déjà de grands joueurs, ça attire forcément. Faire partie d'une aventure comme ça, d'un groupe comme ça, c'est exceptionnel. Moi, travailler avec de grands joueurs, c'est toujours mon objectif. Ça vous permet de vous améliorer et d'apprendre beaucoup de choses. Dans le football, on ne finit jamais d'apprendre. Pour moi, le PSG est un grand club.»

Man City

Rossel prêt à démissionner à cause de Neymar
socio blaugrana, à porter plainte contre le président Sandro Rosell pour « appropriation indue », une plainte jugée recevable par un juge de la cour de Madrid. Une situation qui pourrait pousser Sandro Rosell à quitter la présidence du club catalan. L’homme fort du club catalan, devait, en effet, annoncer sa démission hier soir, en raison de l'affaire liée à l'attaquant brésilien et des menaces qu'il subit. Josep Maria Bartomeu, le vice-président, devrait assurer la fonction jusqu'en juin 2016, date des prochaines élections. En attendant d’en savoir plus sur les intentions de Sandro Rosell, le club a fait appel de la décision du juge et a demandé que l’affaire soit transférée à la cour de Barcelone, comme l’a expliqué le porte-parole du Barça, Toni Freixa, à La Vanguardia : «Cette affaire se joue à Madrid par pure stratégie du plaignant qui a compris qu’il bénéficierait d’une meilleure couverture médiatique.» Une chose est sûre, tant que cette affaire ne sera pas réglée définitivement devant la justice, le «cas Neymar» continuera d’agiter le FC Barcelone.

Barça

Alors que le flou règne toujours autour du transfert de Neymar, une longue bataille

judiciaire s’annonce pour le FC Barcelone. Une situation qui a poussé Jordi Caces,

«S’il faut éliminer le Barça, alors je dis oui»

Wenger a supervisé trois Catalans
Aperçu dans les tribunes du stade de Levante qui recevait le FC Barcelone mercredi soir, Arsène Wenger aurait observé trois joueurs en particulier. Antena 3 avance le nom de Sergi Roberto, jeune milieu de terrain formé à la Masia et dont le temps de jeu est plus important cette saison sous la direction de Tata Martino. D’autres médias évoquent aussi un intérêt pour les deux attaquants Tello et Pedro. Si Wenger apprécie toujours autant les jeunes talents, il ne serait pas contre l’arrivée d’un attaquant confirmé comme Pedro.

Toujours dans ce long entretien, l’international Ivoirien est revenu sur la confrontation face à son ancien club, le FC Barcelone, en huitièmes de finale de la Ligue des Champions : «L’objectif, pour moi, était de venir à City et de passer un cap avec eux, de gagner des trophées. Mais si pour arriver en quarts, en demie ou en finale de la Ligue des champions, il faut éliminer le Barça, alors je dis oui. J’ai une grosse envie d’aller loin dans cette compétition. Pour un joueur, c’est exceptionnel. On ne rêve pas mieux. On a vraiment beaucoup de choses à prouver.»

ASM Monaco

Falcao out pour 6 mois et pourrait rater le Mondial !

La saison de Radamel Falcao est peut-être terminée, puisqu'il s'est blessé aux ligaments croisés du genou lors du 16e de finale de la Coupe de France entre Chasselay et Monaco. Transféré de l'Atletico Madrid à l'AS Monaco pour 60 millions d'euros, le plus gros transfert de l'histoire de la L1, après celui de Cavani au PSG, risque même de rater le Mondia-2014 avec la Colombie. Les examens ont révélé une rupture des ligments qui nécessitent 6 mois d’absence. L'AS Monaco s'active en interne pour lui trouver un remplaçant. Claudio Ranieri aurait fait de Mirko Vucinic sa priorité pour pallier l'absence de l'attaquant colombien. Outre cette piste, et suite à la blessure de Falcao, Monaco pourrait finalement revenir sur sa décision de prêter Lacina Traoré à Everton, recruté récemment.

Müller : «Ne donner aucun espoir à nos adversaires !»

Bayern Munich

Real Madrid

Blanc : «Zidane a tous les atouts pour réussir»
Ancien coéquipier de Zinédine Zidane en EDF, en remportant ensemble la Coupe du monde 1998 et l’Euro 2000, l’actuel entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a donné son avis sur la volonté de «Zizou» de devenir entraîneur en chef, lui qui a récemment obtenu son diplôme de manager général de club sportif professionnel : «Sera-t-il bientôt entraîneur principal d’une équipe ? En tout cas, il fait tout ce qu’il faut pour y parvenir. Il a passé ses examens, sans demander de passe-droit au vu de son statut et profite actuellement des conseils d’un très bon entraîneur au Real Madrid. Il a tous les atouts pour réussir.»

Lors d'un entretien accordé au magazine Chi, l’attaquant italien Mario Balotelli estime que le nouveau coach du Milan AC, Clarence Seedorf, ressemble beaucoup à José Mourinho, son ancien mentor à l’Inter Milan : «Ils ont la même dureté et la même volonté de gagner. Seedorf a été un champion en tant que joueur. Un joueur qui a gagné tout ce qu'il y avait à gagner, alors je pense qu'on peut lui faire confiance. Allegri a été bon, il a aidé Milan à remporter un championnat et je lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière.»

Balotelli compare Seedorf à Mourinho

AC Milan

Annoncé récemment dans le viseur du Real Madrid, Thomas Müller, l'attaquant du Bayern Munich, a affirmé dans des propos rapportés par Goal.com sa grande détermination de réussir une seconde moitié de saison à la hauteur des espérances des fans du club bavarois. «On veut montrer à la concurrence qu'il n'y a rien à prendre. On ne doit montrer aucune faiblesse qui pourrait redonner espoir. Il faut oublier l'ambiance des vacances. Car si une équipe est agressive et ne se fait pas dans la culotte, on peut aussi rencontrer des problèmes», a tenu à prévenir l’international allemand.

D écra ssage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2534
Vendredi 24 janvier 2014

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
VENDREDI SAMEDI

Le proverbe du jour

Horaires des prières
20 Rabie El Aouel 1434

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h59 : 15h42 : 18h06 : 19h27 : 06h26 : 07h57

«Au royaume des aveugles le borgne est roi»
(Proverbe grec)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 9 ° C A-M : 17° C Vent : 14 km/h Direction : S.

Matin : 10 ° C A-M : 15° C Vent : 11 km/h Direction :N.W.

ACTUEL
La numéro 2 de Facebook rejoint le club fermé des femmes milliardaires
Sheryl Sandberg rejoint son patron Mark Zuckerberg dans le club des milliardaires. La fortune de la numéro 2 de Facebook a dépassé le seuil emblématique du milliard de dollars. Grâce au record atteint par l'action de Facebook à la clôture de Wall Street mardi soir, Sheryl Sandberg a vu son pécule grossir virtuellement à 750 millions de dollars. Additionnés aux 300 millions qu'elle avait déjà amassés en vendant une partie de ses titres, ils ont contribué à faire d'elle l'une des plus jeunes femmes milliardaires du monde. À seulement 44 ans, elle est notamment devancée par la Chinoise Yang Huiyan (33 ans), dont le nom est associé au scandale financier récemment révélé par plusieurs médias internationaux. Sheryl Sandberg, discret bras droit de Mark Zuckerberg, est la directrice générale du réseau social depuis mars 2008. Diplômée de la Harvard Business School, elle a travaillé sept ans chez Google avant d'être débauchée par Facebook. Femme d'influence, Sheryl Sandberg fait également partie des directoires de Starbucks et Walt Disney.

COMMENT FACILITER LA DIGESTION ?
Les troubles digestifs sont très courants : constipation, remontées acides, ballonnements et autres maux d'estomac, touchent largement la population plus ou moins occasionnellement. La façon de s'alimenter joue un rôle primordial dans la genèse de ces troubles digestifs. Voici 7 conseils à mettre en pratique pour faciliter votre digestion. Pour bien digérer, fractionnez les repas Un estomac vide augmente la douleur. Il convient donc de privilégier les repas légers et fréquents : 3 repas par jour et 2 collations (10 heures puis vers 17 heures) constituent une bonne répartition des apports alimentaires. Manger lentement facilite la digestion Lorsque l'on ingère trop rapidement les aliments, l'estomac se retrouve avec un bol alimentaire insuffisamment mastiqué. Résultat, les aliments n'entrent pas assez en contact avec les enzymes digestives, ce qui rend la digestion plus difficile et plus longue. L'estomac doit alors travailler davantage et plus longtemps. Pour une bonne digestion : ne pas trop boire pendant les repas Il n'est pas interdit de boire lorsque l'on mange, mais il ne faut pas non plus absorber de trop grandes quantités de liquide au moment des repas, afin de ne pas diluer les sécrétions gastriques, ce qui leur ferait perdre une partie de leur pouvoir d'attaque sur les aliments à digérer.

R e ce tt e Pommes de terre farcies

Un triple soleil filmé à Moscou

«C'est mes yeux ou bien? Je crois que ça doit être vos yeux.» Il faut convoquer les pensées des plus grands auteurs du siècle pour dire l'étonnement face au merveilleux spectacle d'un triple soleil dans le ciel de Moscou. Repérée par lemonde.fr, cette vidéo a été réalisée dans le métro moscovite. Le phénomène est très rare et s'appelle parhélie. Quand le soleil est suffisamment bas dans le ciel et que l'air est suffisamment froid pour être chargé de cristaux de glace en suspension, un parhélie permet d'observer un halo autour du soleil et deux points très lumineux de part et d'autre. Connu depuis le Moyen-Age, ce phénomène a néanmoins souvent été attribué aux extra-terrestres par le passé, ou à des puissances démoniaques et occultes dans un passé encore plus lointain.

Eviter les aliments et les boissons glacés Il est conseillé d'éviter les boissons et les aliments très froids, voire glacés. En effet, le froid provoque une contraction du pylore, le sphincter qui sépare l'estomac du duodénum, ce qui ralentit la progression des aliments digérés. Par ailleurs, l'estomac aura pour mission de réchauffer le bol alimentaire, ce qui augmentera d'autant son séjour dans l'estomac. Ne pas manger trop gras Les repas trop gras sont à éviter car ils surchargent inutilement le

travail de digestion. Il est préférable de privilégier les préparations simples en évitant par exemple les plats en sauce, les fritures, les beignets, au profit des cuissons à la vapeur, en papillote ou au gril. Ne pas manger trop sucré Mieux vaut éviter les confiseries, les pâtes à tartiner, le miel et les confitures, car ces aliments extrêmement sucrés provoquent une hypersécrétion gastrique qui peut être agressive pour les estomacs fragiles. Et enfin, il convient dʼéviter la consommation d'alcool et le tabac qui ne font pas bon ménage avec la digestion.

Ingrédients pour 4 personnes 1 kg de pommes de terre 2 cuisses de confit de canard un peu de persil frais haché fleur de sel, poivre. Préparation 1 Rincez les pommes de terre et mettez-les dans une casserole. Couvrez dʼeau froide salée. Portez à ébullition et laissez cuire 20 min à partir des pre-

miers bouillons. Elles doivent être presque tendres. Égouttez. 2 Préchauffez le four à 210 °C. 3 Émiettez le confit de canard. 4 Incisez les pommes de terre à l'aide d'un couteau et farcissez-les avec le confit de canard émietté. 5 Parsemez de fleur de sel et de poivre puis enfournez 20 min. 6 Servez parsemé de persil haché.

A stuce

Maigrir vite et bien après 40 ans

Préparer du lave glace pas cher
Dans un litre et demi d'eau, il faut mettre six gouttes de liquide pour vaisselle et deux cuillères d'alcool à brûler. Mettre dans le réservoir de la voiture prévu à cet effet.

Mangez comme vos proches

La quarantaine pour une femme, c’est la maturité, une période qui conjugue souvent féminité rayonnante et… prise de poids. Huit conseils pour mincir ou garder la ligne quand même !

People

Marijuana, cocaïne, codéine et désormais alcool au volant. En l'espace de quelques jours, Justin Bieber a cumulé les infractions. Dernière affaire en date : conduite en état d'ivresse alors qu'il sortait d'une boîte de nuit à Miami Beach à bord de sa Lamborghini rouge, rapporte ce jeudi le site " TMZ ". Conduisant à une vitesse excessive, le jeune chanteur aurait été arrêté par les policiers qui l'auraient placé en garde à vue à la suite d'un test d'alcoolémie positif. Le passé houleux de Justin BieberSi Justin Bieber a de grandes chances de sortir de garde à vue rapidement, il pourrait néanmoins avoir davantage de difficultés avec la justice américaine. Le petit protégé d'Usher n'en est effectivement pas à son coup d'essai. Car en plus de cette dernière arrestation pour conduite en état d'ivresse, l'interprète de " Baby " a déjà eu affaire à la police ces derniers jours. Il a notamment été accusé de vandalisme dans la nuit du 9 au 10 janvier. Justin Bieber aurait été filmé en train de lancer des oeufs sur la maison de son voisin... A la suite de cet événement, les enquêteurs se sont rendus à son domicile et lors de la perquisition, ils ont découvert une pièce entièrement dédiée à la consommation de marijuana, de la cocaïne et de la codéine en grande quantité. Crise d'adolescence tardive ou problèmes de coeur, le chanteur n'en finit pas avec les démêlés judiciaires.

Justin Bieber en garde à vue pour conduite en état d'ivresse

En famille, le soir et le week-end, préparez un repas complet où chacun trouvera son compte, par exemple poulet, pommes de terre et haricots verts. Si vous devez maigrir, privilégiez poulet et haricots verts, et contentez-vous dʼune seule pomme de terre, sans prendre de pain en plus. Vos proches prendront proportionnellement davantage de pommes de terre, et moins de haricots verts. Ainsi, tout le monde partagera le même repas, ce qui non seulement évite les frustrations pour vous, mais limite aussi les préparations culinaires. Demain : Attention aux changements de cycle !

Question
Les pommes de terre font engraisser
Faux !
Contrairement à la croyance populaire, la pomme de terre ne fait pas engraisser. Ce sont plutôt les à-côtés qui ajoutent les calories : beurre, crème, huile, etc. En fait, la pomme de terre est un aliment équilibré, sain et qui mérite d'être ajouté à toute alimentation variée.

News
Santé

Des lentilles de contact pour mesurer le taux de sucre !
pouvoir intégrer aux lentilles des signaux lumineux qui préviendraient les diabétiques qui dépassent un certain taux de glucose. Pour l'heure, il ne s'agit que d'un projet. Néanmoins, des tests cliniques auraient déjà été effectués et les démarches administratives auprès de l'Agence des médicaments américaine (Food and Drug Administration, FDA) sont déjà engagées. Comme l'ajoute les deux ingénieurs, alors que la Fédération internationale du diabète a déclaré que "le monde était en train de 'perdre la bataille du diabète', nous pensions que ce projet valait la peine d'être développé".

Deux ingénieurs du Google lab, le laboratoire de recherche du géant américain, sont en train de développer des lentilles de contact capables d'aider les diabétiques à gérer leur taux de sucre. Comme l'expliquent dans un blog Brian Otis et Babak Parviz, leurs lentilles fonctionnent en "utilisant une petite puce connectée et un capteur de glucose miniaturisé enfermés entre deux couches de matériaux dont on fait les lentilles de contact". Ces verres de contact intelligents seront ainsi capables de "mesurer le taux de glucose dans les larmes" à chaque seconde. Les chercheurs prévoient par la suite de

Le

2013, l'une des 4 années les plus chaudes enregistrées depuis 130 ans
Alors que plusieurs mois de 2013 ont battu des records en matière de températures, c'est désormais officiel : l'année passée fait partie des plus chaudes enregistrées depuis le début des relevés. Si l'on tient compte des températures combinées des terres et des océans, 2013 est la quatrième année la plus chaude depuis 1880, indique l'Agence océanographique et atmosphérique américaine (NOAA) dans son rapport annuel. Avec une température moyenne de 14,52°C, l'année afficherait 0,62°C de plus que la moyenne du XXe siècle. Elle poursuivrait ainsi la tendance observée au cours des dernières décennies. En effet, selon l'Agence, 2013 est la 37e année consécutive à afficher une température moyenne supérieure à la moyenne du XXe siècle. Pour les scientifiques, ces résultats confirment que le changement climatique mondial se poursuit. 2013 est ainsi dans la droite ligne des 12 années du XXIe siècle qui font toutes partie des 15 années les plus chaudes, notamment 2005 et 2010 qui figurent dans le trio de tête avec 1998. "Les tendances à long terme des températures à la surface de la Terre sont inhabituelles et l'année 2013 est venue conforter les indications d'un changement climatique en cours", souligne dans un communiqué de la NASA, Gavin Schmidt, climatologue au Goddard Institute for Space Studies (GISS). Alors que la température mondiale augmentait de 0,06°C tous les dix ans entre 1880 et 1964, ce taux est passé à 0,15°C par décennie depuis cette date. Les scientifiques de la NASA qui n'utilisent pas exactement les mêmes méthodes, sont arrivés à des conclusions similaires à une différence près.

C hiffre du jour

130

17:45 Le dessous des cartes 18:00 64', le monde en français, 1re partie 18:25 Le journal de l'éco 18:30 64', le monde en français, 2e partie 18:50 L'invité 19:00 64', l'essentiel 19:05 Les escapades de Petitrenaud 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Le plus grand cabaret du monde 22:55 Journal (RTS) 23:25 Complément d'enquête 00:30 La grande librairie

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Histoire d'un rêve 13:55 Les feux de l'amour 14:55 La dernière noce 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Money Drop 20:00 Journal 20:35 Trafic info 20:40 Nos chers voisins 20:45 C'est Canteloup 20:50 Ce soir tout est permis avec Arthur 23:30 Tirage de l'Euro Millions 23:34 Spéciale bêtisier 01:10 L'affiche de la semaine

13:51 Point route 13:55 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:45 Comment ça va bien ! 16:55 Dans la peau d'un chef 17:45 Point route 17:50 N'oubliez pas les paroles 18:31 L'émission pour tous 19:30 L'émission pour tous, la suite 20:00 Journal 20:38 Parents mode d'emploi 20:39 Un objet, un exploit 20:40 Alcaline l'instant 20:47 Dame de cendres 22:25 Ce soir (ou jamais !) 00:05 La parenthèse inattendue

12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:45 Philtre d'amour 15:40 Jessica King 16:25 Les reines du shopping 17:30 Un dîner presque parfait 18:40 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Elementary 21:40 Elementary 22:30 Elementary 23:20 Elementary 00:10 Californication

24

N° 2534 Vendredi 24 janvier 2014

omme C il a dit lui

«J’ai discuté avec Halilhodzic au Brésil, il m’a dit qu’il voulait réussir un coup exceptionnel au Mondial» Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France A nous, il a parlé d’un coup… miracle !

Kacem préfère voir ses chaussettes trouées plutôt que ses filets Kacem s’en fout des apparences. Le gardien de but de la JSMB
n’est pas du genre à s’attarder sur les détails, comme avoir une tenue unie ou se payer la dernière coupe de cheveux, histoire de suivre la tendance du moment. Pire, il est fagoté n’importe comment, jusqu’à tolérer une chaussette trouée lors du dernier MCA-JSMB. Le problème est que le trou est trop gros pour être camouflé. Comme le joueur a de quoi s’offrir une nouvelle paire autant de fois qu’il chique, on doute que ce soit une question de moyens. A moins qu’il préfère voir ses chaussettes trouées plutôt que ses filets !

Ce n’est pas de la langue de bois «Je travaille sans faire de bruit, je serai à 100% dans quelques jours» Hamza Bencherif, milieu de terrain de la JSK

Abdelkader Iaïche n’est pas parti du MCEE sur de bons termes. L’actuel coach La JSK compte un nou du CRB doit trois mois de salaire au club veau boute-en-train en son eulmi, à en croire ses dirigeants. Ceux-ci sein. Il s’agit de Mohame d ont même menacé de s’opposer à sa qua- Zabiaâ, l’attaquant liby en, lification au Chabab s’il ne rendait pas les devenu en l’espace de trois mois d’avance sur salaire empochés quelques jours le chouch ou cet été. C’est que les dirigeants du MCEE de tous. Lorsque l’attaqu ant ont consenti, au moment des négocia- ne fait pas le pitre, il entions, d’octroyer cinq mois de salaire seigne à Benlamri, Mes saâd’avance au technicien, sauf qu’ils l’ont dia et Remache quelque s limogé au bout de deux mois. Iaïche es- notions d’anglais, lui qui time que l’argent lui revient de droit, en maîtrise plus ou moins bien guise d’indemnités pour licenciement la langue de Shakespea re abusif. Que dit la loi ? Selon Mahfoud pour avoir joué quelque s Kerbadj, la loi ne protège pas les étour- années à l’étranger. Les dis, les sots… Bref, c’est ce qu’on vous trois joueurs ont déjà app ris dira dans le commissariat du coin. Mora- quelques bribes de mots. lité : Iaïche aura cette année, le trei- Suffisant pour aller jouer en zième, le quatorzième et le quinzième Premier League ! mois. Elle n’est pas belle la vie !

Iaïche aura le treizième, le quatorzième et le quinzième mois !

Benlamri, Messaâdia, Remache se mettent à l’anglais

est en train de vivre à peu la même situation près que Walid Bencherifa, il quelques mois. Le y a pr mier cité est indis- eponible pour au moins cinq semaines, suite à une blessure quan d même grave, et pe rd du coup sa place au profit du se co rôles sont donc inv nd. Les ersés pour les joueurs, étant do nné que Mekkaoui avait pr ofité de la grave blessure de Be pour s’installer du ncherifa ra dans le couloir gauc blement fense de la JSK. Co he de la dém roue finit toujours me quoi, la par tourner.

MekkaouiBencherifa, destins croisés Zineddine Mekkaou i

Halilhodzic a menti à propos d’Hazard

raîneur Un supporter de Kamel Mouassa est un ent vous qui à re gen Le . gne poi la de Man U appelle la a qui ssion de roter. Excudevez demander la permi , de l’USMA et de police pour… neur de la JSK sez du peu. L’ancien entraî badine pas aussi sur les fêtes reparler à Alex Les l’USMAn, entre autres, ne ment, il a consenti à annuler Ferguson ligieuses. Ainsi, récem arbitres en G Mercredi soir, à la suite ent afin de permettre à ses deux séances d’entraînem d Ennabaoui Echarif la re nt de l’élimination aux tirs au co wli re Ma colè joueurs de passer El r qui vous oblige but de Manchester United face à neu a raî id ent Bl un r de Pou . ille RA DT en fam se de sanction Sunderland, en demi-finale de da ne décolèrent à faire cent pompes en gui é, c’est une Les anciens arbitres de Bli avoir été invités League Cup, un supporter ivre a visirat ent pas nem ne raî r ent pou , un r TA pou DR la USMAn Tu viens signer, pas contre blement craqué. En effet, on apprend première ! janvier à Tikjda. Ils lui au séminaire du 20 au 23 rginaliser au profit de sur la page Facebook du sermais occupe-toi de ta reprochent, en fait, de les maà l’arbitrage tant à Blida vice de police de Manné don n rie nt tains qui n’o cture, stru te chester, qu’un homme cet de qualification ! cer eau niv au qu’ailleurs. Il est vrai qu’ e de Larba a récemment L’USMAn est l’un des mauvais élèves de la Ligue 2, selon les a appelés aux alenmi adé l’ac s, plu va rien ne un rapport de la LFP. Le club bônois, qui jetait l’argent par ise gestion tours de 22h30, soit uva ma la er onc dén r la fenêtre il y a à peine six ou sept ans de cela, n’a plus de déclaré forfait pou te tan quelques minutes por im te cet de quoi payer ses joueurs. Ce qui lui a valu à juste titre une inde l’arbitrage au niveau après la fin du art du présidép le s pui terdiction de mercato de la LFP. Ce qui n’empêche pas pour De . ale G En marge de la cérémonie ion Ligue rég e il y a match, en demanligu te cet autant les dirigeants de la LFP de contacter des joueurs à de Bey d me du Soulier d’Or, prix récomdent Omar Ha dant à parler digauche et à droite, à qui ils promettent un contrat intéressant, a sombré dans une méelle pensant le meilleur joueur évoluant , ans is tro pour peu qu’ils réussissent à obtenir leur qualification. Le monde à rectement à Sir ale. tot é crit dio en Jupiler League, se tenait hier la «Goul’envers ! A l’USMAn, c’est les joueurs qui s’auto-qualifient. Avec Alex Ferguson du den Pump», l’élection de la plus belle cette logique, chaque joueur devrait recruter un secrétaire personnel piètre résultat des qui sait faire et défaire les lois de la Ligue, au cas où. femme de footballeur évoluant dans le chamRed Devils. On aura tout vu ! pionnat belge. Sans surprise, c’est Gal Refaelov, la compagne de Lior, le meneur israélien du FC Bruges, qui a été couronnée. La belle Israélienne était en concurrence avec Magali Suarez (femme de Matias), Sabah Mesbahi (compagne de Niel de Pauw) et Lindsay Van Gele (compagne de Mamatou Ndiaye). une interview qu'elle donnait

Mouassa, El Mawlid Ennabaoui Echarif, c’est sacré !

Vahid Halilhodzic a distillé quelques contrevérités lors de son interview à Fifa.com. notamment lorsqu’il a évoqué Eden Hazard. Le sélectionneur national a dit en gros l’avoir eu sous sa coupe à l’époque où il officiait sur le banc du LOSC. Sauf qu’à cette époquelà, Hazard tétait encore son pouce ! Non, mais c’est vrai. Le Bosnien a officié à Lille de 1998 à 2002. Eden Hazard, lui, est arrivé au centre de formation du LOSC en 2005, à l’âge de 14 ans. Il ne parlait pas d’un autre joueur par «Hazard» ?

G

G

Gal Refaelov, WAG de l’année

La photo choc de madame movitch Abra rs

fo L’in

Alo nt d'un nouveau pour le lanceme a Zhukova -la sh Da e, magazin ire de sident milliarda pré du ne compag ovitch- a posé ram Ab n ma Ro , Chelsea ût très e chaise d'un go en photo sur un n fauteuil d'u git s'a Il r. lie particu mannequin de composé par un et l'envers qui perm à ire no me fem se. Dès l'article ssi l'a nir ute so de rnal en ligne paru dans le jou . lé a été général Buro24/7, le tol du Mouvement Surtout venant s Femmes. La de Libération de par le site en rée ad rec été a photo mal était fait. La urgence. Mais le nt fait t restée. L’arge es ale gin ori Et photo n’importe quoi. et t tou ins rta faire à ce ux cas. de les ns da le c’est valab

Footaises

I Didier Deschamps veut un I Algérie–France à Alger : il doit avoir marre d’entendre la

Marseillaise !

peo ple

I Hannachi est catégorique I : Fergani a transformé la JSK à son époque en une

agence immobilière.

I Moumen ne sait plus s’il I doit partir ou rester au Mouloudia. Pas très catholique !

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful