Janvier 2014

Les Français et Alain Juppé

Sondage réalisé par

pour

publié le dimanche 26 janvier 2014

Méthodologie

Recueil

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français recrutés par téléphone et interrogés par Internet les 23 et 24 janvier 2014.

Echantillon de 987 personnes représentatif population française âgée de 18 ans et plus.

de

la

Echantillon

La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération.

* Il ne s’agit pas d’un access panel.

2

Note sur les marges d’erreur
Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d'erreur inhérentes aux lois statistiques. Le tableau ci-dessous présente les valeurs des marges d’erreur suivant le résultat obtenu et la taille de l’échantillon considéré :
Intervalle de confiance à 95% selon le score 5 ou 95% 4,4 3,1 2,5 2,2 1,9 1,8 10 ou 90% 6,0 4,2 3,5 3,0 2,7 2,4 20 ou 80% 8,0 5,7 4,6 4,0 3,6 3,3 30 ou 70% 9,2 6,5 5,3 4,6 4,1 3,7 40 ou 60% 9,8 6,9 5,7 4,9 4,4 4,0 50% 10,0 7,1 5,8 5,0 4,5 4,1

Taille de l’échantillon 100 200 300 400 500 600

700
800 900 1 000 2 000 4 000

1,6
1,5 1,4 1,4 1,0 0,7

2,3
2,1 2,0 1,8 1,3 0,9

3,0
2,8 2,6 2,5 1,8 1,3

3,5
3,2 3,0 2,8 2,1 1,5

3,7
3,5 3,2 3,0 2,2 1,6

3,8
3,5 3,3 3,1 2,2 1,6

6 000
10 000

0,6
0,4

0,8
0,6

1,1
0,8

1,3
0,9

1,4
0,9

1,4
1,0

Exemple de lecture : Dans le cas d’un échantillon de 1 000 personnes, pour un pourcentage obtenu par enquête de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5. Le pourcentage a donc 95% de chance d’être compris entre 17,5% et 22,5%.

3

Synthèse des résultats 1/4)
La revanche d’Alain Juppé
Quelle revanche pour Alain Juppé ! Après avoir été le Premier ministre le plus impopulaire de toute la Vème République, le voici devenu une des personnalités politiques préférées des Français : sa popularité globale est exceptionnelle (69% de bonnes opinion), il est nettement préféré à ses principaux rivaux de droite et adversaires de gauche, les Français considèrent qu’il aurait été un meilleur Président que Nicolas Sarkozy et François Hollande, son bilan est jugé très positivement, que ce soit en tant que maire de Bordeaux, ministre des affaires étrangère ou Premier ministre, son positionnement politique satisfait à la fois les sympathisants de gauche et de droite et son image personnelle est excellente : pour une très large majorité de Français, il est un homme « compétent » (78%), « ayant des convictions profondes » (75%), « solide, ayant de l’autorité » (73%) et « courageux » (68%). Ils sont même 61% à le considérer comme « un sage ». Seule ombre au tableau, mais elle est de taille, alors que cette immense popularité pourrait le faire devenir un candidat naturel pour la prochaine élection présidentielle, ce scenario apparait encore aujourd’hui très hypothétique, dans la mesure où les sympathisants de droite et les sympathisants UMP (contrairement aux Français dans leur ensemble) lui préfèrent très largement…. Nicolas Sarkozy… *** Une popularité exceptionnelle

Une très forte popularité globale
Après avoir été le Premier ministre le plus impopulaire de toute la Vème république (seulement 20% de bonnes opinions en 1996, record d’impopularité à Matignon jamais battu depuis), Alain Juppé bénéficie aujourd’hui d’une popularité exceptionnelle : 69% des Français en ont une bonne opinion, contre seulement 29% en ayant une mauvaise opinion. Il est ainsi la deuxième personnalité politique la plus populaire, parmi la quinzaine passées au cribles ces derniers mois pour « Le Parisien-Aujourd’hui en France », juste derrière Manuel Valls (71%) (mais nous l’avions testé avant « l’affaire Dieudonné », qui a, depuis, légèrement affaibli sa popularité). Le maire de Bordeaux est donc aujourd’hui très aimé des Français, et particulièrement des 65 ans et plus (85% de bonnes opinions, contre 58% des 1834 ans) et des CSP+ (67% de bonnes opinions, contre 58% des CSP-).

4

Synthèse des résultats (2/4)

Mais le plus remarquable est sans doute qu’aujourd’hui, Alain Juppé est non seulement apprécié par 80% des sympathisants de droite et par 92% des sympathisants UMP, mais aussi par 56% des sympathisants de gauche. Que de chemin parcouru dans l’opinion, depuis son départ de Matignon en 1997 et sa condamnation par la justice en 2006 ! Depuis, sa popularité auprès des sympathisants de gauche a beaucoup augmenté, au fur et à mesure que son image politique s’est recentrée. Plusieurs causes peuvent expliquer ce « recentrage ». Tout d’abord, par contraste, Nicolas Sarkozy, jugé plus à droite que lui, a « dédroitisé » l’image d’Alain Juppé. Ce contraste a d’ailleurs été renforcé par les collaborations répétées d’Alain Juppé avec Michel Rocard, puis par les critiques d’Alain Juppé à l’encontre du bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy. Ensuite, à partir de 2008, l’action d’Alain Juppé au ministère de la Défense, puis au ministère des affaires étrangères, a été saluée bien au-delà de son camp politique, ce qui a aussi rendu son image plus consensuelle. Enfin, beaucoup plus récemment, le « virage » ou le positionnent « social-démocrate » nettement plus clairement affiché par François Hollande, a pu peut-être sembler donner raison, a posteriori , à la politique menée par Alain Juppé lorsqu’il était à Matignon, chez une partie des sympathisants de gauche. Nettement préféré à ses principaux rivaux de droite et adversaires de gauche Auprès de l’ensemble des Français, Alain Juppé est non seulement préféré à ses adversaires François Hollande (55%, contre 37%) et même à la « star de l’opinion » Manuel Valls (50%, contre 42%), mais il est aussi préféré à Nicolas Sarkozy (53%, contre 38%) et encore beaucoup plus largement à JeanFrançois Copé (81%, contre 10%) et à François Fillon (64%, contre 27%). Ces deux derniers ne sont en effet préférés à Alain Juppé, ni par les sympathisants de gauche, ni par les sympathisants de droite, contrairement à Manuel Valls et à François Hollande, préférés à Alain Juppé par les sympathisants de gauche, et contrairement à Nicolas Sarkozy, préféré à Alain Juppé par les sympathisants de droite. Un meilleur Président qu’Hollande et Sarkozy Si Alain Juppé avait été élu Président de la République, 60% des Français (contre 33%) pensent qu’il aurait été un meilleur Président que François Hollande et 50% (contre 42%) pensent qu’il aurait été un meilleur Président que Nicolas Sarkozy. Mais, là encore, soulignons que si l’écrasante majorité des sympathisants de gauche pensent qu’Alain Juppé aurait été meilleur que Nicolas Sarkozy (73%, contre seulement 19%), 71% des sympathisants de droite pensent, au contraire, qu’Alain Juppé aurait été moins bon.

5

Synthèse des résultats (3/4)
Une popularité construite grâce à son bilan, son positionnement politique et son image personnelle Un bilan comme maire de Bordeaux, ministre des Affaires étrangères et Premier ministre jugé très positivement Alors que, nous l’avons déjà rappelé, Alain Juppé fut le Premier ministre le plus impopulaire de la Vème République lorsqu’il était en exercice, aujourd’hui, avec le recul, pas moins de 61% des Français considèrent qu’il a été un bon Premier ministre. Selon le sondage que nous avions réalisé pour « Le Parisien magazine / Aujourd’hui en France magazine » en octobre dernier, parmi les 13 Premiers ministres de ces 30 dernière années, seuls Pierre Bérégovoy (66%) et Michel Rocard (63%) ont laissé un meilleur souvenir que lui aux Français. Même les sympathisants de gauche sont 42% à considérer qu’il a été un bon Premier ministre (et 79% des sympathisants de droite). Autre satisfaction pour Alain Juppé, son action au Quai d’Orsay, notamment marquée par l’intervention militaire en Libye, est presque unanimement saluée, par 78% des Français, par 86% des sympathisants de droite et par 73% des sympathisants de gauche. Enfin, à quelques semaines des élections municipales, 87% des Français considèrent qu’Alain Juppé est un bon maire de Bordeaux et c’est à la fois l’avis de presque tous les sympathisants de droite (91%) et de presque tous les sympathisants de gauche (83%). Un positionnement politique qui satisfait à la fois les sympathisants de droite et de gauche 72% des Français considèrent le positionnement politique d’Alain Juppé « juste comme il faut, ni trop, ni pas assez à droite » (contre 15% le trouvant « trop à droite » et 8% le trouvant « pas assez à droite »). C’est à la fois l’avis de 60% de sympathisants de gauche et de 79% des sympathisants de droite. Pour comparaison, en septembre dernier, les Français n’étaient que 51% à juger « juste comme il faut » le positionnement politique de François Fillon, en octobre dernier, ils n’étaient que 35% à juger « juste comme il faut » le positionnement politique de Jean-François Copé, et la semaine dernière, ils n’étaient que 36% à juger « juste comme il faut », le positionnement politique de François Hollande. Une excellente image personnelle Pour une très large majorité de Français, Alain Juppé est un homme « compétent » (78%), « ayant des convictions profondes » (76%), « solide, ayant de l’autorité » (73%) et « courageux » (68%). Ils sont même 61% à le considérer comme « un sage » et 57% à le trouver « honnête », chiffre qui fera certainement particulièrement chaud au cœur du maire de Bordeaux, 10 ans exactement après sa condamnation dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Dans une moindre mesure, une majorité de Français juge aussi Alain Juppé « sympathique » (52%) et « rassembleur » (51%) et trouve qu’il « dit la vérité aux Français » (50%). Enfin, s’ils ne sont que 43% à trouver Alain Juppé « charismatique » et s’ils sont une majorité à le trouver « froid » (53%) et « distant » (50%), ils ne sont en revanche que 37% à le trouver « langue de bois », 28% à le trouver « arrogant » et, surtout, ils ne sont que 39% à penser qu’il est « un homme du passé ». 6

Synthèse des résultats (4/4)
Mais les sympathisants de droite et de l’UMP continuent de largement lui préférer Nicolas Sarkozy Si les sympathisants de droite sont 80% et les sympathisants UMP 92% à avoir une bonne opinion d’Alain Juppé, ils continuent néanmoins (contrairement aux Français dans leur ensemble) à largement lui préférer Nicolas Sarkozy. Ainsi, dans notre « duel de préférence Sarkozy / Juppé », alors que 53% des Français et 78% des sympathisants de gauche préfèrent Alain Juppé, les sympathisants de droite et de l’UMP sont respectivement 69% et 75% à préférer Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, si 50% des Français (contre 42%) et 75% des sympathisants de gauche pensent qu’Alain Juppé aurait fait un meilleur Président que Nicolas Sarkozy, 68% des sympathisants de droite et 71% des sympathisants UMP pensent le contraire. Rien de surprenant donc, à ce que parmi les sympathisants UMP, dans notre sondage réalisé pour I Télé CQFD cette semaine, Nicolas Sarkozy soit toujours largement en tête dans la course à l’investiture UMP pour la prochaine élection présidentielle : 70% des sympathisants UMP préfèrent que ce soit lui leur candidat en 2017, contre seulement 16% préférant que ce soit Alain Juppé et seulement 8% préférant que ce soit François Fillon (les autres personnalités testées recueillant toutes, chacune, moins de 4% de préférence).

Si sa popularité exceptionnelle et sa probable large victoire lors de l’élection municipale de Bordeaux peuvent laisser espérer à Alain Juppé un grand retour sur la scène politique nationale dans les prochains mois, sa capacité à devenir - pourquoi pas ?- le candidat de l’UMP lors de la prochaine élection présidentielle reste donc encore très hypothétique, tellement la popularité de Nicolas Sarkozy est forte chez les sympathisants de droite. De nouvelles tensions et une nouvelle rivalité entre les deux hommes pourraient d’ailleurs fragiliser sa popularité auprès des sympathisants de droite… Mais Alain Juppé le sait et l’espère : en politique, tout peut devenir possible…

Eric BONNET Directeur d’études BVA Opinion

7

Popularité d’Alain Juppé
Avez-vous une très bonne, plutôt bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise opinion d’Alain Juppé ?

S/T MAUVAISE OPINION 29%

Très mauvaise opinion (NSP) 2% 5%
Plutôt mauvaise opinion 24%

Très bonne opinion 14%

S/T BONNE OPINION

69%

Assez bonne opinion 55%

8

Récapitulatif des popularités des personnalités politiques testées dans « la personnalité de la semaine »
% Bonnes opinions
Manuel Valls (6/10/13) Alain Juppé (26/01/2014) Nathalie Koscisko-Morizet (7/06/13) François Fillon (22/09/13) Martine Aubry (17/11/13) Nicolas Sarkozy (11/07/13) François Bayrou (2/11/13) 51% 48% 46% 44% 42% 40% 36% 34% 34% 27% 24% 71% 69%

Dominique de Villepin (27/11/13)
Jean-Marc Ayrault (14/06/13) Marine Le Pen (15/09/13)

Ségolène Royal (9/11/13)
François Hollande (5/01/14) Jean-François Copé (27/10/13)

9

Popularité d'Alain Juppé
Selon la proximité partisane
Avez-vous une très bonne, plutôt bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise opinion d'Alain Juppé ? ST Bonne opinion
Ensemble 14% 55% 24% 5% 2% 69%

ST Mauvaise opinion
29%

Sympathisants de gauche 4%

52%

35%

6%3%

56%

41%

Sympathisants de droite

23%

57%

15% 4% 1%

80%

19%

Très bonne opinion

Plutôt bonne opinion

Plutôt mauvaise opinion

Très mauvaise opinion

(NSP)

10

Image détaillée d'Alain Juppé
Pour chacun des qualificatifs suivants, dites-moi s’il s’applique plutôt bien ou plutôt mal à Alain Juppé ?
Compétent A des convictions profondes Solide, ayant de l’autorité Courageux 78% 76% 73% 68% 61% 57% 32% 29% 12% 14% 16% 21% 10% 10% 11% 11% 10% 11%

Un sage
Honnête Froid Sympathique Rassembleur Dit la vérité aux Français Distant Charismatique Un homme du passé Langue de bois Arrogant Sectaire 22% 28% 39% 37%

53%
52% 51% 50% 50% 43% 50% 51% 61% 66% S'applique plutôt mal

36%
37% 37% 39% 39% 46%

11%
11% 12% 11% 11% 11% 11% 12% 11% 12% (NSP)

S'applique plutôt bien

11

Duels entre Alain Juppé et ses rivaux ou adversaires
Vous personnellement, préférez-vous plutôt… ?

… Alain Juppé ou Jean-François Copé ?
Alain Juppé

81%

9%

10%

JeanFrançois Copé

… Alain Juppé ou François Fillon ?
Alain Juppé

64%

9%

27%

François Fillon

… Alain Juppé ou François Hollande ?
Alain Juppé

55%

8%

37%

François Hollande

… Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy ?
Alain Juppé

53%

9%

38%

Nicolas Sarkozy

… Alain Juppé ou Manuel Valls ?
Alain Juppé

50%

8%

42%

Manuel Valls

(NSP)

12

Duels entre Alain Juppé et ses rivaux ou adversaires
Selon la proximité partisane
Vous personnellement, préférez-vous plutôt… ?

- Auprès des sympathisants de gauche … Alain Juppé ou Jean-François Copé ?
Alain Juppé

- Auprès des sympathisants de droite … Alain Juppé ou François Hollande ?

83%

11% 6% François
Copé

Jean-

Alain Juppé

91%
… Alain Juppé ou Manuel Valls ?

4% 5% François

Hollande

… Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy ?
Alain Juppé

78%

11% 11% Sarkozy

Nicolas

Alain Juppé

83%

4%13%

Manuel Valls

… Alain Juppé ou François Fillon ?
Alain Juppé

… Alain Juppé ou Jean-François Copé ?
François Fillon Alain Juppé

62%

13%

25%

81%

5% 14%

JeanFrançois Copé

… Alain Juppé ou Manuel Valls ?
Alain Juppé

… Alain Juppé ou François Fillon ?
Manuel Valls Alain Juppé

16% 9%

75%

67%

3%

30%

François Fillon

… Alain Juppé ou François Hollande ?
Alain Juppé

… Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy ?
François Hollande Alain Juppé

10% 8%

82%

26%

5%

69%

Nicolas Sarkozy

(NSP)

(NSP)

13

Capacité d’Alain Juppé à être un meilleur Président que François Hollande et Nicolas Sarkozy
Si Alain Juppé avait été élu Président de la République, pensez-vous qu’il aurait été un meilleur Président ou un moins bon Président …

… que François Hollande

60%

33%

7%

… que Nicolas Sarkozy

50%

42%

8%

Il aurait été meilleur

Il aurait été moins bon

(NSP)

14

Capacité d’Alain Juppé à être un meilleur Président que François Hollande et Nicolas Sarkozy
Selon la proximité partisane
Si Alain Juppé avait été élu Président de la République, pensez-vous qu’il aurait été un meilleur Président ou un moins bon Président …

Sympathisants de gauche

Sympathisants de droite

… que François Hollande

20%

70%

10%

… que François Hollande

92%

6% 2%

… que Nicolas Sarkozy

73%

19% 8%

… que Nicolas Sarkozy

27%

68%

5%

Il aurait été meilleur

Il aurait été meilleur

Il aurait été moins bon
(NSP)
15

Il aurait été moins bon
(NSP)

Opinion sur Alain Juppé dans ses principales fonctions
D’après ce que vous en savez, diriez-vous qu’Alain Juppé est ou a été un bon ou un mauvais… ?

ST Bon

ST Mauvais

Maire de Bordeaux, depuis 1995

34%

53%

5% 2% 6%

87%

7%

Ministre des affaires étrangères, de 1993 à 1995 et de 2011 à 2012

17%

61%

14% 2% 6%

78%

16%

Premier ministre, de 1995 à 1997

9%

52%

28%

6% 5%

61%

34%

Très bon

Plutôt bon

Plutôt mauvais

Très mauvais

(NSP)

16

Opinion sur Alain Juppé dans ses principales fonctions
Selon la proximité partisane
D’après ce que vous en savez, diriez-vous qu’Alain Juppé est ou a été un bon ou un mauvais… ?

Sympathisants de gauche
ST Bon Maire de Bordeaux, depuis 1995 ST Mauvais

Sympathisants de droite
ST Bon Maire de Bordeaux, depuis 1995 ST Mauvais

16%

67%

6% 3% 8%

83%

9%

51%

40% 4%2% 3%

91%

6%

Ministre des affaires étrangères, de 1993 à 1995 et de 2011 à 2012

6%

67%

19%2% 6% 73%

21%

Ministre des affaires étrangères, de 1993 à 1995 et de 2011 à 2012

29%

57%

9% 2% 3% 86% 11%

Premier ministre, de 1995 à 1997
Très bon Très mauvais

1% 41%
Plutôt bon (NSP)

43%

10% 5%

42%

53%

Premier ministre, de 1995 à 1997
Très bon Très mauvais

18%
Plutôt bon (NSP)

61%

15% 3% 3%
Plutôt mauvais

79%

18%

Plutôt mauvais

17

Positionnement politique d'Alain Juppé
Diriez-vous d'Alain Juppé qu’il est trop à droite, pas assez à droite ou juste comme il faut, ni trop ni pas assez à droite ?

Pas assez à droite 8%

(NSP) 5%

Trop à droite 15%

Juste comme il faut, ni trop, ni pas assez à droite 72%

18

Positionnement politique d'Alain Juppé
Selon la proximité partisane
Diriez-vous d'Alain Juppé qu’il est trop à droite, pas assez à droite ou juste comme il faut, ni trop ni pas assez à droite ?

Ensemble Ensemble

15%

72%

8% 5%

Sympathisants de gauche

33%

60%

7%

Sympathisants de droite 1% dont UMP dont sympathisants UMP dont FN dont sympathisants FN
Trop à droite

79% 86% 59%
Comme il faut

18% 13% 32%
Pas assez à droite

2%

1% 2%

7%
(NSP)

19