© ATHENA e-text, VOLTAIRE, Traité sur la Tolérance, version rtf. (Re ar!

ue" citation en #rec transcrite avec la $olice %s& 'ol%, sans l(accentuation)

---------------------------------------------------------------------------------

VOLTAIRE
(*+,- - *../)

TRAITÉ SUR LA TOLÉRANCE
(*.+0) 111111111111111111111111111111111111111111111111111 TABLE Traité sur la Tolérance, à l'occasion de la ort de !ean Calas C"a#itre I, Histoire a'ré#ée 2e la ort 2e 3ean 4alas C"a#itre II, 4onsé!uences 2u su$$lice 2e 3ean 4alas C"a#itre III, I2ée 2e la Réfor e 2u 5VIe si6cle C"a#itre IV, 7i la tolérance est 2an#ereuse, et c8e9 !uels $eu$les elle est $er ise C"a#itre V, 4o ent la tolérance $eut :tre a2 ise C"a#itre VI, 7i l(intolérance est 2e 2roit naturel et 2e 2roit 8u ain C"a#itre VII, 7i l(intolérance a été connue 2es ;recs C"a#itre VIII, 7i les Ro ains ont été tolérants C"a#itre I$, <es art&rs C"a#itre $, <u 2an#er 2es fausses lé#en2es et 2e la $ersécution C"a#itre $I, A'us 2e l(intolérance C"a#itre $II, 7i l(intolérance fut 2e 2roit 2ivin 2ans le =u2a>s e, et si elle fut tou=ours ise en $rati!ue C"a#itre $III, Extr: e tolérance 2es 3uifs C"a#itre $IV, 7i l(intolérance a été ensei#née $ar 3ésus-48rist C"a#itre $V, Té oi#na#es contre l(intolérance C"a#itre $VI, <ialo#ue entre un ourant et un 8o e !ui se $orte 'ien C"a#itre $VII, Lettre écrite au 3ésuite Le Tellier, $ar un 'énéficier, le + ai *.*C"a#itre $VIII, 7euls cas o? l(intolérance est 2e 2roit 8u ain C"a#itre $I$, Relation 2(une 2is$ute 2e controverse @ la 48ine C"a#itre $$, 7(il est utile 2(entretenir le $eu$le 2ans la su$erstition C"a#itre $$I, Vertu vaut ieux !ue science C"a#itre $$II, <e la tolérance universelle C"a#itre $$III, Ari6re @ <ieu C"a#itre $$IV, Aost-scri$tu C"a#itre $$V, 7uite et conclusion Article nou%elle ent a&outé, 2ans le!uel on ren2 co $te 2u 2ernier arr:t ren2u en faveur 2e la fa ille 4alas Notes 2e Voltaire 111111111111111111111111111111111111111111111111111
© ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance *B.*

TRAITÉ
SUR LA

TOLÉRANCE,
' L'OCCASION (E LA )ORT (E !EAN CALAS C*A+ITRE I *ISTOIRE ABRÉ,ÉE (E LA )ORT (E !EAN CALAS
Le eurtre 2e 4alas, co is 2ans Toulouse avec le #laive 2e la =ustice, le , ars *.+C, est un 2es $lus sin#uliers événe ents !ui éritent l(attention 2e notre D#e et 2e la $ostérité. On ou'lie 'ientEt cette foule 2e orts !ui a $éri 2ans 2es 'atailles sans no 're, non seule ent $arce !ue c(est la fatalité inévita'le 2e la #uerre, ais $arce !ue ceux !ui eurent $ar le sort 2es ar es $ouvaient aussi 2onner la ort @ leurs enne is, et n(ont $oint $éri sans se 2éfen2re. L@ o? le 2an#er et l(avanta#e sont é#aux, l(étonne ent cesse, et la $itié : e s(affai'litF ais si un $6re 2e fa ille innocent est livré aux ains 2e l(erreur, ou 2e la $assion, ou 2u fanatis eF si l(accusé n(a 2e 2éfense !ue sa vertu" si les ar'itres 2e sa vie n(ont @ ris!uer en l(é#or#eant !ue 2e se tro $erF s(ils $euvent tuer i $uné ent $ar un arr:t, alors le cri $u'lic s(él6ve, c8acun craint $our soi- : e, on voit !ue $ersonne n(est en sGreté 2e sa vie 2evant un tri'unal éri#é $our veiller sur la vie 2es cito&ens, et toutes les voix se réunissent $our 2e an2er ven#eance. Il s(a#issait, 2ans cette étran#e affaire, 2e reli#ion, 2e suici2e, 2e $arrici2eF il s(a#issait 2e savoir si un $6re et une 6re avaient étran#lé leur fils $our $laire @ <ieu, si un fr6re avait étran#lé son fr6re, si un a i avait étran#lé son a i, et si les =u#es avaient @ se re$roc8er 2(avoir fait ourir sur la roue un $6re innocent, ou 2(avoir é$ar#né une 6re, un fr6re, un a i cou$a'les. 3ean 4alas, D#é 2e soixante-8uit ans, exerHait la $rofession 2e né#ociant @ Toulouse 2e$uis $lus 2e !uarante années, et était reconnu 2e tous ceux !ui ont vécu avec lui $our un 'on $6re. Il était $rotestant, ainsi !ue sa fe e et tous ses enfants, exce$té un, !ui avait a'=uré l(8érésie, et @ !ui le $6re faisait une $etite $ension. Il $araissait si éloi#né 2e cet a'sur2e fanatis e !ui ro $t tous les liens 2e la société !u(il a$$rouva la conversion 2e son fils Louis 4alas, et !u(il avait 2e$uis trente ans c8e9 lui une servante 9élée cat8oli!ue, la!uelle avait élevé tous ses enfants. In 2es fils 2e 3ean 4alas, no é Jarc-Antoine, était un 8o e 2e lettres" il $assait $our un es$rit in!uiet, so 're, et violent. 4e =eune 8o e, ne $ouvant réussir ni @ entrer 2ans le né#oce, au!uel il n(était $as $ro$re, ni @ :tre reHu avocat, $arce !u(il fallait 2es certificats 2e cat8olicité !u(il ne $ut o'tenir, résolut 2e finir sa vie, et fit $ressentir ce 2essein @ un 2e ses a isF il se confir a 2ans sa résolution $ar la lecture 2e tout ce !u(on a =a ais écrit sur le suici2e. Enfin, un =our, a&ant $er2u son ar#ent au =eu, il c8oisit ce =our-l@ : e $our exécuter son 2essein. In a i 2e sa fa ille et le sien, no é Lavaisse, =eune 8o e 2e 2ix-neuf ans, connu $ar la can2eur et la 2ouceur 2e ses oeurs, fils 2(un avocat cél6're 2e Toulouse, était arrivé 2e Kor2eaux la veille (Note *)F il sou$a $ar 8asar2 c8e9 les 4alas. Le $6re, la 6re, Jarc-Antoine leur fils aLné, Aierre leur secon2 fils, an#6rent ense 'le. A$r6s le sou$er on se retira 2ans un $etit salon" Jarc-Antoine 2is$arutF enfin, lors!ue le =eune Lavaisse voulut $artir, Aierre 4alas et lui, étant 2escen2us, trouv6rent en 'as, au$r6s 2u a#asin, Jarc-Antoine en c8e ise, $en2u @ une

$orte, et son 8a'it $lié sur le co $toirF sa c8e ise n(était $as seule ent 2éran#éeF ses c8eveux étaient 'ien $ei#nés" il n(avait sur son cor$s aucune $laie, aucune eurtrissure (Note C). On $asse ici tous les 2étails 2ont les avocats ont ren2u co $te" on ne 2écrira $oint la 2ouleur et le 2éses$oir 2u $6re et 2e la 6reF leurs cris furent enten2us 2es voisins. Lavaisse et Aierre 4alas, 8ors 2(eux- : es, coururent c8erc8er 2es c8irur#iens et la =ustice. Aen2ant !u(ils s(ac!uittaient 2e ce 2evoir, $en2ant !ue le $6re et la 6re étaient 2ans les san#lots et 2ans les lar es, le $eu$le 2e Toulouse s(attrou$e autour 2e la aison. 4e $eu$le est su$erstitieux et e $ortéF il re#ar2e co e 2es onstres ses fr6res !ui ne sont $as 2e la : e reli#ion !ue lui. 4(est @ Toulouse !u(on re ercia <ieu solennelle ent 2e la ort 2e Henri III, et !u(on fit ser ent 2(é#or#er le $re ier !ui $arlerait 2e reconnaLtre le #ran2, le 'on Henri IV. 4ette ville solennise encore tous les ans, $ar une $rocession et $ar 2es feux 2e =oie, le =our o? elle assacra !uatre ille cito&ens 8éréti!ues, il & a 2eux si6cles. En vain six arr:ts 2u conseil ont 2éfen2u cette o2ieuse f:te, les Toulousains l(ont tou=ours célé'rée co e les =eux floraux. Muel!ue fanati!ue 2e la $o$ulace s(écria !ue 3ean 4alas avait $en2u son $ro$re fils JarcAntoine. 4e cri, ré$été, fut unani e en un o entF 2(autres a=out6rent !ue le ort 2evait le len2e ain faire a'=urationF !ue sa fa ille et le =eune Lavaisse l(avaient étran#lé $ar 8aine contre la reli#ion cat8oli!ue" le o ent 2(a$r6s on n(en 2outa $lusF toute la ville fut $ersua2ée !ue c(est un $oint 2e reli#ion c8e9 les $rotestants !u(un $6re et une 6re 2oivent assassiner leur fils 26s !u(il veut se convertir. Les es$rits une fois é us ne s(arr:tent $oint. On i a#ina !ue les $rotestants 2u Lan#ue2oc s(étaient asse 'lés la veilleF !u(ils avaient c8oisi, @ la $luralité 2es voix, un 'ourreau 2e la secteF !ue le c8oix était to 'é sur le =eune LavaisseF !ue ce =eune 8o e, en vin#t-!uatre 8eures, avait reHu la nouvelle 2e son élection, et était arrivé 2e Kor2eaux $our ai2er 3ean 4alas, sa fe e, et leur fils Aierre, @ étran#ler un a i, un fils, un fr6re. Le sieur <avi2, ca$itoul 2e Toulouse, excité $ar ces ru eurs et voulant se faire valoir $ar une $ro $te exécution, fit une $rocé2ure contre les r6#les et les or2onnances. La fa ille 4alas, la servante cat8oli!ue, Lavaisse, furent is aux fers. On $u'lia un onitoire non oins vicieux !ue la $rocé2ure. On alla $lus loin" JarcAntoine 4alas était ort calviniste, et s(il avait attenté sur lui- : e, il 2evait :tre traLné sur la claieF on l(in8u a avec la $lus #ran2e $o $e 2ans l(é#lise 7aint-Etienne, al#ré le curé, !ui $rotestait contre cette $rofanation. Il & a, 2ans le Lan#ue2oc, !uatre confréries 2e $énitents, la 'lanc8e, la 'leue, la #rise, et la noire. Les confr6res $ortent un lon# ca$uce, avec un as!ue 2e 2ra$ $ercé 2e 2eux trous $our laisser la vue li're" ils ont voulu en#a#er J. le 2uc 2e Nit9-3a es, co an2ant 2e la $rovince, @ entrer 2ans leurs cor$s, et il les a refusés. Les confr6res 'lancs firent @ Jarc-Antoine 4alas un service solennel, co e @ un art&r. 3a ais aucune E#lise ne célé'ra la f:te 2(un art&r vérita'le avec $lus 2e $o $eF ais cette $o $e fut terri'le. On avait élevé au-2essus 2(un a#nifi!ue catafal!ue un s!uelette !u(on faisait ouvoir, et !ui re$résentait Jarc-Antoine 4alas, tenant 2(une ain une $al e, et 2e l(autre la $lu e 2ont il 2evait si#ner l(a'=uration 2e l(8érésie, et !ui écrivait en effet l(arr:t 2e ort 2e son $6re. Alors il ne an!ua $lus au al8eureux !ui avait attenté sur soi- : e !ue la canonisation" tout le $eu$le le re#ar2ait co e un saintF !uel!ues-uns l(invo!uaient, 2(autres allaient $rier sur sa to 'e, 2(autres lui 2e an2aient 2es iracles, 2(autres racontaient ceux !u(il avait faits. In oine
© ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance 0B.*

a$r6s 'ien 2es contestations. !ue les . $ar son fils Aierre 4alas. 4elui !ui écrit cette relation $oss62e une attestation !u(un =eune 8o e 2e Toulouse est 2evenu fou $our avoir $rié $lusieurs nuits sur le to 'eau 2u nouveau saint. La fai'lesse 2e notre raison et l(insuffisance 2e nos lois se font sentir tous les =oursF ais 2ans !uelle occasion en 2écouvre-t-on ieux la is6re !ue !uan2 la $ré$on2érance 2(une seule voix fait rouer un cito&enP Il fallait. le =u#e favora'le aux 4alas eut la 2élicatesse 2e $ersister 2ans sa récusation. Enfin l(éclat fut si #ran2 !u(ils furent o'li#és 2e se récuser l(un et l(autreF ils se retir6rent @ la ca $a#ne. et Lavaisse.+C était l(année séculaire. le =u#e ent 2evrait :tre unani e.: e ces victi es $our :tre sacrifiées @ notre sainte reli#ion. vieillar2 2e soixante-8uit ans. @ la roue. $arlait 2ans la ville avec autant 2(e $orte ent contre les 4alas !ue le $re ier ontrait 2(e $resse ent @ les 2éfen2re. eGt seul étran#lé et $en2u un fils D#é 2e vin#t-8uit ans.recs étaient $lus sa#es et $lus 8u ains !ue nous. Ine 2évote. et 2e $lus violents encore. Mu(en résulte-t-ilP 4e !ue nous savons tr6s inutile ent.lui arrac8a !uel!ues 2ents $our avoir 2es reli!ues 2ura'les. in2i#né 2e$uis $eu 2es succ6s 2e la raison. son fils. Ils ne s(étaient $as !uittés un seul o ent le soir 2e cette fatale aventure. !ui avait 2e$uis lon#te $s les =a 'es enflées et fai'les. convaincu 2e l(innocence 2es accusés et 2e l(i $ossi'ilité 2u cri e. ce fut l(a$$roc8e 2e cette f:te sin#uli6re !ue les Toulousains cél6'rent tous les ans en é oire 2(un assacre 2e !uatre ille 8u#uenotsF l(année *. 7e$t autres $lus o2érés voulaient au oins !u(on exa inDt. In 2es =u#es. Jais. Les 2é'ats furent réitérés et lon#s. car il n(& eut !ue 8uit voix contre cin!. 2ans At86nes. o? les cris continuels 2e la reli#ion a'usée 2e an2aient le san# 2e ces infortunés. On n(avait. 7ix =u#es $ersist6rent lon#te $s @ con2a ner 3ean 4alas. !ui était 2(une force au-2essus 2e l(or2inaireF il fallait a'solu ent !u(il eGt été assisté 2ans cette exécution $ar sa fe e. cin!uante voix au-2el@ 2e la oitié $our oser $rononcer un =u#e ent 2e ort. <6s ce 3ean 4alas $arut infailli'le. $ar Lavaisse. connu $ar sa violence. on ne $ouvait avoir aucune $reuve contre la fa illeF ais la reli#ion tro $ée tenait lieu 2e $reuve. $assé au $arti le $lus sév6re. Il se 'le !ue !uan2 il s(a#it 2(un $arrici2e et 2e livrer un $6re 2e fa ille au $lus affreux su$$lice. un 2es six =u#es o$$osés a&ant @ la fin. $ar un al8eur étran#e. On 2ressait 2ans la ville l(a$$areil 2e cette solennité" cela : e allu ait encore l(i a#ination éc8auffée 2u $eu$leF on 2isait $u'li!ue ent !ue l(éc8afau2 sur le!uel on rouerait les 4alas serait le $lus #ran2 orne ent 2e la f:teF on 2isait !ue la Arovi2ence a enait elle. o ent la ort 2e 4e !ui surtout $ré$ara son su$$lice. et $ar la servante. Vin#t $ersonnes ont enten2u ces 2iscours. On 2ressa 2es ver'aux 2e ces $ro2i#es. $arce !ue les $reuves 2(un cri e si inou> (Note 0) 2evraient :tre 2(une évi2ence sensi'le @ tout le on2e" le oin2re 2oute 2ans un cas $areil 2oit suffire $our faire tre 'ler un =u#e !ui va si#ner un arr:t 2e ort. se 2é'atte sous elle avec $lus 2e ra#e. Trei9e =u#es s(asse 'l6rent tous les =ours $our ter iner le $roc6s. et la fe e 2e 3ean 4alas au 'Gc8er. Et c(est 2e nos =oursO et c(est 2ans un te $s o? la $8iloso$8ie a fait tant 2e $ro#r6sO et c(est lors!ue cent aca2é ies écrivent $our ins$irer la 2ouceur 2es oeursO Il se 'le !ue le fanatis e. Il $araissait i $ossi'le !ue 3ean 4alas. Jais cette su$$osition était encore aussi . $arla vive ent en leur faveur" il o$$osa le 96le 2e l(8u anité au 96le 2e la sévéritéF il 2evint l(avocat $u'lic 2es 4alas 2ans toutes les aisons 2e Toulouse. et l(autre revint 2onner sa voix contre ceux !u(il ne 2evait $oint =u#er" ce fut cette voix !ui for a la con2a nation @ la roue. 2it !u(elle avait enten2u le son 2es cloc8es. un $eu sour2e. In $r:tre a$o$lecti!ue fut #uéri a$r6s avoir $ris 2e l(é éti!ue. et $our n(avoir $u o'tenir un iracle !u(il i $lorait. In autre =u#e. Muel!ues a#istrats étaient 2e la confrérie 2es $énitents 'lancs.

retirée 2ans une solitu2e.: es. si le $arrici2e avait $u :tre co is. 4ette fe e. a$r6s celle !u(ils avaient eu le al8eur 2e co ettre. sans un co 'at lon# et violent. sans es$érance. a&ant exa iné Gre ent toutes les circonstances 2e cette aventure 8orri'le. rencontra un a''é convertisseur !ui le fit rentrer 2ans ToulouseF on l(enfer a 2ans un couvent 2e 2o inicains. en sortant 2e la ville. le no seul 2e la ville 2e Aaris l(effra&ait. !u(ils se con2a naient eux. Aierre 4alas. en furent si fra$$ées !u(elles firent $resser la 2a e 4alas. et la servanteF ais un 2es conseillers leur a&ant fait sentir !ue cet arr:t 2é entait l(autre. Le otif 2e l(arr:t était aussi inconceva'le !ue tout le reste. 2(oser venir 2e an2er =ustice au $ie2 2u trEne. sans 2es cou$s réitérés. et ourante 2e l(exc6s 2e son al8eur. n(était $as une #ran2e in=ustice. !uan2 ce vieillar2. ils $rirent alors le $arti 2e 'annir Aierre 4alas son fils. Jais les =u#es. le =eune Lavaisse. Elle s(i a#inait !ue la ca$itale 2u ro&au e 2evait :tre encore $lus 'ar'are !ue celle 2u Lan#ue2oc. $res!ue arrosée 2u san# 2e son ari. 2ans son cac8ot. Elle ne $ouvait $as alors se soutenir.* . Il était évi2ent !ue. elle s(étei#naitF et 2(ailleurs. en ourant sur la roue. © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance QB. 4e 'annisse ent se 'lait aussi inconsé!uent. effra&és 2u su$$lice 2u $6re et 2e la $iété atten2rissante avec la!uelle il était ort. vo&ant l(autre 'anni. se 'lait satisfaite. Elle arriva @ Aaris $r:te 2(ex$irer. Muel!ues $ersonnes. a&ant tenu son fils aLné ort entre ses 'ras. 2e le traiter co e son $6re s(il n(a'=urait $as sa reli#ion.a'sur2e !ue l(autre" car co ent une servante 9élée cat8oli!ue aurait-elle $u souffrir !ue 2es 8u#uenots assassinassent un =eune 8o e élevé $ar elle $our le $unir 2(ai er la reli#ion 2e cette servanteP 4o ent Lavaisse serait-il venu ex$r6s 2e Kor2eaux $our étran#ler son a i 2ont il i#norait la conversion $réten2ueP 4o ent une 6re ten2re aurait-elle is les ains sur son filsP 4o ent tous ense 'le auraient-ils $u étran#ler un =eune 8o e aussi ro'uste !u(eux tous. Ils furent confon2us. $rivée 2e ses filles. Enfin le 2evoir 2e ven#er la é oire 2e son ari l(e $orta sur sa fai'lesse. 2é$ouillée 2e tout son 'ien. était seule 2ans le on2e. sans 2es 8a'its 2éc8irés. !ue tous les accusés a&ant tou=ours été ense 'le 2ans le te $s !u(on su$$osait le $arrici2e. tous les accusés étaient é#ale ent cou$a'les. l(élar#isse ent 2e tous les survivants $rouvait invinci'le ent l(innocence 2u $6re 2e fa ille exécuté. 2es secours. et le con=ura 2e $ar2onner @ ses =u#es. $rit <ieu @ té oin 2e son innocence. 2(élar#ir la 6re. i a#in6rent 2e sauver leur 8onneur en laissant croire !u(ils faisaient #rDce au fils. $arce !u(ils ne s(étaient $as !uittés 2(un o entF il était évi2ent !u(ils ne l(étaient $asF il était évi2ent !ue le $6re seul ne $ouvait l(:treF et ce$en2ant l(arr:t con2a na ce $6re seul @ ex$irer sur la roue. Ils furent o'li#és 2e ren2re un secon2 arr:t contra2ictoire avec le $re ier. trans$lantée 2ans une $rovince 2e Nrance 26s son =eune D#e. il ne fallait $as le 'annir. et 2es lar es. il fallait le rouer co e son $6reF s(il était innocent. co e si ce n(eGt $as été une $révarication nouvelle 2e faire #rDceF et ils crurent !ue le 'annisse ent 2e ce =eune 8o e $auvre et sans a$$ui. et l@ on le contrai#nit @ re $lir toutes les fonctions 2e la cat8olicité" c(était en $artie ce !u(on voulait. !u(on avait cru ven#er. sans 2es eurtrissures. sans 2es cris affreux !ui auraient a$$elé tout le voisina#e. On enleva les filles @ la 6reF elles furent enfer ées 2ans un couvent. aussi a'sur2e !ue tout le reste" car Aierre 4alas était cou$a'le ou innocent 2u $arrici2eF s(il était cou$a'le. sans $ain. c(était le $rix 2u san# 2e son $6reF et la reli#ion. étant née An#laise. Elle fut étonnée 2(& trouver 2e l(accueil. étant sans consé!uence. On co enHa $ar enacer Aierre 4alas. 4(est ce !ue ce =eune 8o e (Note -) atteste $ar ser ent. et !u(il avouerait sous les cou$s 2es 'ourreaux son cri e et celui 2e ses co $lices. Les =u#es !ui étaient 2éci2és $our le su$$lice 2e 3ean 4alas $ersua26rent aux autres !ue ce vieillar2 fai'le ne $ourrait résister aux tour ents. son fils Aierre.

2irent 8aute ent !u(il valait ieux laisser rouer un vieux calviniste innocent !ue 2(ex$oser 8uit conseillers 2e Lan#ue2oc @ convenir !u(ils s(étaient tro $és" on se servit : e 2e cette ex$ression" %Il & a $lus 2e a#istrats !ue 2e 4alas%F et on inférait 2e l@ !ue la fa ille 4alas 2evait t :tre i olée @ l(8onneur 2e la a#istrature. 2e la ruine totale 2(une fa ille. J. 4e$en2ant cette fa ille eut encore !uel!ues enne is. cél6're avocat 2u $arle ent 2e Aaris. !uan2 : e 2es consi2érations $articuli6res e $:c8eraient !u(il fGt cassé 2ans le conseil. couvertes 2(un cr:$e et 'ai#nées 2e lar es. ce !ui n(est $as 2ans la nature. 2e sa 2is$ersion et 2e l(o$$ro're !ui ne 2evrait :tre attac8é !u(@ l(in=ustice. <ans l(un ou 2ans l(autre cas. ais !ui l(est au su$$liceF si cette $réci$itation 2es $énitents 'lancs @ célé'rer co e un saint celui !u(on aurait 2G . 2ans sa 2écla ation a $oulée et erronée sur 2es faits. !ue l(a''é Houtteville a$$elle dogme monstrueux. On ren2it les filles @ la 6re. 2e Keau ont. Loiseau. !u(on a$$elle en Nrance dévotes (Note +). 2ressa une re!u:te =uri2i!ue !ui $ortait la conviction 2ans tous les es$rits. Alusieurs $ersonnes. sur l(in2ul#ence. Aaris et l(Euro$e enti6re s(é urent 2e $itié. On les vit toutes les trois. On ne croit $as en Nrance !ue le $a$e. le 2essein 2e $résenter au $u'lic !uel!ues réflexions sur la tolérance. l(a'us 2e la reli#ion la $lus sainte a $ro2uit un #ran2 cri e. non oins élo!uent. au lieu !u(en $rovince le fanatis e l(e $orte $res!ue tou=ours sur la raison. ont fait rouer un $6re 2e fa ille innocent. co e celui 2es autres 8o es. assisté 2e ses car2inaux. Jariette. !ui souvent exclut la $itié. al#ré le torrent continuel 2es affaires. Ou les =u#es 2e Toulouse. car il s(a#issait 2e reli#ion. C*A+ITRE II CONSÉ-UENCES (U SU++LICE (E !EAN CALAS 7i les $énitents 'lancs furent la cause 2u su$$lice 2(un innocent. !uel!ue #ran2 !u(il $uisse :tre. @ ré$arer leurs fautes. Tout le reste 2es #ens sensés et 2ésintéressés 2isaient !ue l(arr:t 2e Toulouse sera t cassé 2ans toute l(Euro$e. On ne son#eait $as !ue l(8onneur 2es =u#es consiste. entraLnés $ar le fanatis e 2e la $o$ulace. avocat au conseil. et 2ressa une consultation !ui fut si#née 2e !uin9e avocats. et al#ré l(8a'itu2e 2e voir 2es al8eureux. 4es trois #énéreux 2éfenseurs 2es lois et 2e l(innocence a'an2onn6rent @ la veuve le $rofit 2es é2itions 2e leurs $lai2o&ers (Note Q). et 2e an26rent =ustice avec cette fe e infortunée. La $itié $énétra =us!u(au inist6re. J. lors!u(elle a fait naLtre @ 2es $ersonnes i $artiales. ai2és 2ans ce $arrici2e $ar un autre fils et $ar un a i. ais sensi'les. J. Il est 2onc 2e l(intér:t 2u #enre 8u ain 2(exa iner si la reli#ion 2oit :tre c8arita'le ou 'ar'are. !ui $eut en2urcir le coeur encore 2avanta#e. Tel était l(état 2e cette étonnante aventure. sur la co isération. et !ue la raison a$$elle l'apanage de la nature. co $osa un é oire en faveur 2e la fa ille. $rit 2(a'or2 sa 2éfense. ce !ui est sans exe $leF ou ce $6re 2e fa ille et sa fe e ont étran#lé leur fils aLné.La raison l(e $orte @ Aaris sur le fanatis e. en faire ré$an2re @ leurs =u#es. L(arr:t fut $rononcé $ar tout le $u'lic lon#te $s avant !u(il $Gt :tre si#né $ar le conseil. soit infailli'le" on $ourrait croire 2e : e !ue 8uit =u#es 2e Toulouse ne le sont $as.

a fait rouer un $6re 2e fa ille vertueuxF ce al8eur 2oit sans 2oute les ren2re $énitents en effet $our le reste 2e leur vieF eux et les =u#es 2oivent $leurer. c8e9 les!uels on ré2uisait en art et en s&st6 e l(8a'itu2e 2(avoir 2es visions. soit 2ans les 'atailles. 2es croix et 2es $oi#nar2s. et cent autres sei#neurs. 2es #ouffres 2e fla es. on ne le sait !ue tro$. et $our 2es i a#inations aussi enfla ées !ue sou ises @ leurs 2irecteursO Il & a eu 2es te $s. et elle finirait $eut-:tre $ar 2e funestes exc6s si le roi et ses inistres n(étaient aussi sa#es !ue les fanati!ues sont insensés. les . $our ravir leurs 2o aines. avec le saint no 2e 3ésus au-2essus 2u ta'leauP Muel s$ectacle 2ans 2es &eux 2é=@ fascinés. On sait asse9 ce !u(il en a coGté 2e$uis !ue les c8rétiens 2is$utent sur le 2o# e" le san# a coulé. On res$ecte toutes les confréries" elles sont é2ifiantesF ais !uel!ue #ran2 'ien !u(elles $uissent faire @ l(Etat. 26s le IV e si6cle =us!u(@ nos =ours.OR)E (U $VIe SI/CLE Lors!u(@ la renaissance 2es lettres les es$rits co enc6rent @ s(éclairer. soit sur les éc8afau2s.traLner sur la claie. o? 2es confréries ont été 2an#ereuses. it @ feu et @ san# une $artie 2e l(Italie. ais non $as avec un lon# 8a'it 'lanc et un as!ue sur le visa#e !ui cac8erait leurs lar es. 2e concert avec le $a$e son $6re. C*A+ITRE III I(ÉE (E LA RÉ. On 2irait !u(on a fait voeu 2e 8a>r ses fr6res. et nous n(en avons $as asse9 $our ai er et $our secourir. co e le 2it un 2e nos $lus élo!uents et savants a#istratsP Mue serait-ce si on éta'lissait 2ans les confréries ces c8a 'res o'scures. é#ale-t-il ce al affreux !u(elles ont causéP Elles se 'lent instituées $ar le 96le !ui ani e en Lan#ue2oc les cat8oli!ues contre ceux !ue nous no ons huguenots. Les frérots. et vo&ons !uelle en a été la source en Nrance. La Li#ue co enHa $ar 2e telles associations. a$$elées chambres de méditation. $our $a&er ses $laisirs. les Vitelli. exco unia Louis 5II. les fla#ellants. on se $lai#nit #énérale ent 2es a'usF tout le on2e avoue !ue cette $lainte était lé#iti e. trafi!ua 2es in2ul#ences co e on ven2 2es 2enrées 2ans un arc8é © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance . suivant nos 'ar'ares usa#es. le car2inal 2uc 2e Kor#ia. 3ules II. car nous avons asse9 2e reli#ion $our 8a>r et $ersécuter. et touc8era 2es coeurs 'ien faits.B. ani é 2u : e es$rit. 7on fils. le cas!ue en t:te et la cuirasse sur le 2os. les Oliveretto.* .ravina.: e. fit $érir. Kornonsnous ici aux #uerres et aux 8orreurs !ue les !uerelles 2e la Réfor e ont excitées. les Ir'ino. Le $a$e Alexan2re VI avait ac8eté $u'li!ue ent la tiare. co e l(ont été autrefois !uel!ues con#ré#ations 2es artisans et 2es messieurs. avec 2eux $etits trous ron2s au-2evant 2es &euxO Aense-t-on 2e 'onne foi !ue <ieu $réf6re cet accoutre ent @ un =ustaucor$sP Il & a 'ien $lus" cet 8a'it est un unifor e 2e controversistes. Et !ue serait-ce si ces confréries étaient #ouvernées $ar 2es ent8ousiastes. Aour!uoi se 2istin#uer ainsi 2es autres cito&ensP 7(en cro&ait-on $lus $arfaitP 4ela : e est une insulte au reste 2e la nation. Léon 5. Voulait-on !ue tous les c8rétiens entrassent 2ans la confrérieP 4e serait un 'eau s$ectacle !ue l(Euro$e en ca$uc8on et en as!ue. ont causé 2es trou'les. o? l(on faisait $ein2re 2es 2ia'les ar és 2e cornes et 2e #riffes. !ui avertit les a2versaires 2e se ettre sous les ar esF il $eut exciter une es$6ce 2e #uerre civile 2ans les es$rits. 2onna son ro&au e au $re ier occu$antF et lui. et ses cin! 'Dtar2s en $arta#eaient les avanta#es. Aeut-:tre un ta'leau raccourci et fi26le 2e tant 2e cala ités ouvrira les &eux 2e !uel!ues $ersonnes $eu instruites.

on les & $lon#eait. Le roi. sans 2oute. oins aucun tort 2ans la Ils 2isaient !ue 3ésus-48rist n(a&ant =a ais exi#é 2(annates ni 2e réserves. ne nous coGteraient !ue cin! cent ille francs $ar an. en $ro$osant l(a'olition 2e ces i $Ets sin#uliers 2ont la $ostérité s(étonnera. on ne leur ré$on2it 2(a'or2 !u(en les faisant 'rGler. On les sus$en2ait au 'out 2(une lon#ue $outre !ui =ouait en 'ascule sur un ar're 2e'outF un #ran2 feu était allu é sous eux. ni @ la vieillesse. ani és $ar 2es ecclésiasti!ues contre les 8a'itants 2e Jérin2ol et 2e 4a'ri6res. Les villes voisines n(étaient connues 2(eux !ue $ar le trafic 2es fruits !u(ils allaient ven2re. le su$$lice 2e ille 8éréti!ues. cent vin#t-cin! illionsF et en évaluant les 2ifférents $rix 2u arc 2(ar#ent. 2ont on ne 2oit $as 2outer. ar 6rent les $ersécutés. A$r6s la ort 2e NranHois Ier. 2(:tre nés Vau2oisF c(était leur seule ini!uité. surtout celui 2u conseiller au $arle ent <u'our#. sans $ar2onner ni au sexe. !ui les $roté#eait et les sou2o&ait en Alle a#ne. =us!u(alors inconnus. al#ré leurs erreurs. nous leur 2evons le 2évelo$$e ent 2e l(es$rit 8u ain. 2e an26rent au roi 2es trou$es $our a$$u&er l(exécution 2e 2ix-neuf $ersonnes 2e ce $a&s con2a nées $ar euxF ils en firent é#or#er six ille. et !ui 2(ailleurs ra$$ortait 'eaucou$ aux oinesF co e ils ne révéraient $as 2es reli!ues !u(on 2oit révérer. Muan2 les annates. 2ont il n(& avait aucun exe $le 2ans les annales 2es cri es. $rince $lus connu ce$en2ant $ar ses #alanteries et $ar ses al8eurs !ue $ar ses cruautés. et !ui connussent l(Anti!uité. et !u(ils étaient $lutEt 'ons calculateurs !ue auvais su=ets. Il & a 2es #ens !ui $réten2ent !ue l(8u anité. on $ouvait se 2is$enser 2e $a&er @ un $rince étran#er le $rix 2e toutes ces c8oses. ni @ l(enfanceF ils ré2uisirent trente 'our#s en cen2res. !uel!ues e 'res 2u $arle ent 2e Arovence. en 2eux cent cin!uante années. A=outons !u(ils étaient les seuls !ui sussent la lan#ue #rec!ue. ne faisaient $as en cela un #ran2 al au ro&au e. Vo&ons s(ils en avaient contre nous 2ans la $oliti!ue. Ils étaient éta'lis 2e$uis trois cents ans 2ans 2es 2éserts et sur 2es onta#nes !u(ils avaient ren2us fertiles $ar un travail incro&a'le. auraient-elles $ro2uit 2es cala ités co $ara'lesP .$u'lic. en 'onne foi. et la li'erté 2e conscience. Aeu 2e te $s avant la ort 2e NranHois Ier. et les 2is$enses !ui su'sistent encore au=our2(8ui. On $eut 2onc convenir sans 'las$86 e !ue les 8éréti!ues. La Li#ue assassina Henri III et Henri IV. Ne 2issi ulons $oint !ue. Jais co e ils niaient le $ur#atoire. il est clair !ue nous avons $a&é 2e$uis NranHois Ier. ais !ui ra$$ortaient encore 2avanta#eF enfin co e ils atta!uaient 2es 2o# es tr6s res$ectés (Note . $ar les ains 2(un fr6re =aco'in et 2(un onstre !ui avait été fr6re feuillant. lon#te $s enseveli 2ans la $lus é$aisse 'ar'arie. les $roc6s en cour 2e Ro e. sont 2es c8oses 8orri'lesF ais. 4es $eu$les. 4eux !ui s(élev6rent contre tant 2e 'ri#an2a#es n(avaient 2u orale. avaient tort. ni ven2u 2es 2is$enses $our ce on2e et 2es in2ul#ences $our l(autre. et enfin le assacre 2e Vass&. ils i#noraient les $roc6s et la #uerreF ils ne se 2éfen2irent $as" on les é#or#ea co e 2es ani aux fu#itifs !u(on tue 2ans une enceinte (Note /). cette so e en co $ose une 2(environ 2eux cent cin!uante illions 2(au=our2(8ui. l(in2ul#ence. Leur vie $astorale et tran!uille retraHait l(innocence attri'uée aux $re iers D#es 2u on2e. =us!u(@ ce !u(ils ex$irassent $ar le $lus lon# et le $lus affreux su$$lice !ue =a ais ait inventé la 'ar'arie.). arc8a 2ans Aaris @ la t:te 2(une $rocession a$r6s la!uelle on exécuta $lusieurs 2e ces al8eureuxF et voici !uelle fut cette exécution. et on les relevait alternative ent" ils é$rouvaient les tour ents 2e la ort $ar 2e#rés. 2ont la secte s(était ulti$liée @ la lueur 2es 'Gc8ers et sous le fer 2es 'ourreauxF la ra#e succé2a @ la $atienceF ils i it6rent les cruautés 2e leurs enne is" neuf #uerres civiles re $lirent la Nrance 2e carna#eF une $aix $lus funeste !ue la #uerre $ro2uisit la 7aint-Kart8élé &.

en An#leterre. !u(elle l(exco unia. !u(elle $roscrivit le #ran2 Henri IV. On ne craint $lus @ Lon2res !ue les !uerelles 2es © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance . !u(en Nrance" ce$en2ant au=our2(8ui la 2ifférence 2es reli#ions ne cause aucun trou'le 2ans ces EtatsF le =uif. la raison !ui fait tant 2e $ro#r6s. sont tou=ours les : es. o? 2es $a&sans calvinistes co 'attaient 2es $a&sans cat8oli!ues enré#i entés @ la 8Dte entre les se ailles et les oissons. a $ro2uit autant 2e 2ésastres. tan2is !ue les oeurs se sont a2oucies. le lut8érien. accor2a neuf ans 2(in2ul#ence @ tous les NranHais !ui $ren2raient les ar es contre leur souverainP Et n(est-ce $as asse9 2(e $:c8er Ro e 2e se $orter =a ais @ 2es exc6s se 'la'lesP La fureur !u(ins$irent l(es$rit 2o# ati!ue et l(a'us 2e la reli#ion c8rétienne al enten2ue a ré$an2u autant 2e san#. vivent en fr6res 2ans ces contrées. @ vouloir 'ien exa iner Gre ent si l(on 2oit crain2re en effet !ue la 2ouceur $ro2uise les : es révoltes !ue la cruauté a fait naLtreF si ce !ui est arrivé 2ans certaines circonstances 2oit arriver 2ans 2(autresF si les te $s.* . et ceux !ui sont 2estinés aux #ran2es $laces. $arce !ue =e ne suis $as un $ro$86teF ais il e se 'le !ue ce n(est $as raisonner consé!ue ent !ue 2e 2ire" %4es 8o es se sont soulevés !uan2 =e leur ai fait 2u al" 2onc ils se soul6veront !uan2 =e leur ferai 2u 'ien. n(ont-ils $oint $énétré c8e9 ceux !ui con2uisent l(es$rit 2e ces $eu$lesP et ne nous a$ercevons-nous $as !ue $res!ue toute l(Euro$e a c8an#é 2e face 2e$uis environ cin!uante annéesP Le #ouverne ent s(est fortifié $artout. ce serait leur ettre les ar es @ la ainF !u(on verrait 2e nouvelles 'atailles 2e 3arnac. Les 8u#uenots. le #rec. 2e 7aint-<enis.o ar (Note . l(ana'a$tiste. en *Q/Q. On ne rec8erc8era $as sans 2oute les autres cor$s 2u ro&au e.% 3(oserais $ren2re la li'erté 2(inviter ceux !ui sont @ la t:te 2u #ouverne ent. ne $er et $as 2(ailleurs 2e crain2re le retour 2e ces te $s anarc8i!ues. le orave. soutenue 2(ar ées no 'reuses tou=ours existantes. en Alle a#ne. les 'ons livres. 2e <reux." c(est ce !ue =(i#nore.B. La $olice #énérale. le ennonite. et : e en Hollan2e.) sur la $ré2estination fassent tranc8er la t:te au #ran2 $ensionnaire. ont été enivrés 2e fanatis e et souillés 2e san# co e nousF ais la #énération $résente est-elle aussi 'ar'are !ue leurs $6resP Le te $s. On ne craint $lus en Hollan2e !ue les 2is$utes 2(un . Il serait a'sur2e 2e 2éci er au=our2(8ui la 7or'onne $arce !u(elle $résenta re!u:te autrefois $our faire 'rGler la Aucelle 2(OrléansF $arce !u(elle 2éclara Henri III 2éc8u 2u 2roit 2e ré#ner. $arce !ue 7ixte Muint. 2e Joncontour. 2(autres soins. etc. et contri'uent é#ale ent au 'ien 2e la société. ET C*E0 -UELS +EU+LES ELLE EST +ER)ISE Muel!ues-uns ont 2it !ue si l(on usait 2(une in2ul#ence $aternelle envers nos fr6res errants !ui $rient <ieu en auvais franHais. <(autres te $s. sans 2oute. la 2ouceur 2e la société. Irons-nous sacca#er Ro e. le calviniste.CR. le socinien. et tant 2(autres. 2e 4outras. les oeurs.C*A+ITRE IV SI LA TOLÉRANCE EST (AN. l(o$inion. co e firent les trou$es 2e 48arles Muint. le cat8oli!ue.EREUSE. !ui co irent les : es exc6s 2ans ces te $s 2e frénésie" cela serait non seule ent in=usteF ais il & aurait autant 2e folie !u(@ $ur#er tous les 8a'itants 2e Jarseille $arce !u(ils ont eu la $este en *.

et ce !ui sans 2oute ne sera =a ais i ité.recs vivent avec sécurité 2ans 4onstantino$leF le u$8ti : e no e et $résente @ l(e $ereur le $atriarc8e #recF on & souffre un $atriarc8e latin. $arce !u(il ne cro&ait $as la consu'stantialité. Le sultan no e 2es év:!ues latins $our !uel!ues Lles 2e la . et con2uire leurs 'ras 2ans le sein 2e leurs fe es. officier en Irlan2e. cette soeur 2e la reli#ion. c(est une =ustice !u(on 2oit leur ren2reF ils 2oivent $enser !ue certaine ent leurs 2iocésains fu#itifs ne se convertiront $as 2ans les $a&s étran#ers. On a sou$Honné !uel!ues év:!ues franHais 2e $enser !u(il n(est ni 2e leur 8onneur ni 2e leur intér:t 2(avoir 2ans leur 2ioc6se 2es calvinistes. retournés au$r6s 2e leurs $asteurs. en tirer les enfants @ 2e i for és. selon leur ancienne coutu e et leurs vaines céré onies. Les annales tur!ues ne font ention 2(aucune révolte excitée $ar aucune 2e ces reli#ions. avait un ana'a$tiste $our fer ier. Le . ré$an2ent le san# 2(un roi sur un éc8afau2 (Note *R). et $lus il & aurait 2e cito&ens.r6ce (Note **). et tous les coeurs seront @ vous. re#ar2és co e attac8és au $arti 2u $réten2ant. les cat8oli!ues. et exa inons le reste 2e notre #lo'e. 2es =uifs. et un socinien $our receveurF on lui $ro$osa 2e c8asser et 2e $oursuivre l(un. la seule $8iloso$8ie. sus$en2re les 6res @ 2es #i'ets. 3e ne 2is $as !ue tous ceux !ui ne sont $oint 2e la reli#ion 2u $rince 2oivent $arta#er les $laces et les 8onneurs 2e ceux !ui sont 2e la reli#ion 2o inante. et l(autre. toutes les 8istoires 2(An#leterre. est co $osé 2e #ens 2e !ualité !ui $ensent et !ui a#issent avec une no'lesse 2i#ne 2e leur naissanceF ils sont c8arita'les et #énéreux. s(est étonné 2es exc6s o? l(avait e $orté le fanatis e. au réveil 2e son ivresse. Le cor$s 2es év:!ues. $arce !u(il ne 'a$tisait son fils !u(@ !uin9e ans" il ré$on2it !u(ils seraient éternelle ent 2a nés 2ans l(autre on2e. Ne c8erc8e9 $oint @ #:ner les coeurs. et les 2onner @ an#er aux $orcs et aux c8iensF ettre un $oi#nar2 2ans la ain 2e leurs $risonniers #arrottés. 2es c8rétiens 2e 7aint-3ean. ils $ourraient :tre éclairés $ar leurs instructions et touc8és $ar leurs exe $les" il & aurait 2e l(8onneur @ les convertir. attac8er les filles au cou 2e leurs 6res. s(i a#inant en faire utuelle ent 2es $arrici2es. le te $orel n(& $er2rait $as. $res!ue conte $orainF c(est ce !ue ra$$ortent toutes les annales. 2e nestoriens. In év:!ue 2e Var ie. a 2ésar é 2es ains !ue la su$erstition avait si lon#te $s ensan#lantéesF et l(es$rit 8u ain. L(Irlan2e $eu$lée et enric8ie ne verra $lus ses cito&ens cat8oli!ues sacrifier @ <ieu $en2ant 2eux ois ses cito&ens $rotestants.: es. 2es #u6'res. et !ue c(est l@ le $lus #ran2 o'stacle @ la toléranceF =e ne le $uis croire. 2e onot8élitesF il & a 2es co$8tes.$res'&tériens et 2es é$isco$aux. $our une litur#ie et $our un sur$lis. ils lui étaient tr6s nécessaires. . 4(est ce !ue ra$$orte Ra$in-T8oiras. et les 2a ner tous en les exter inant tous. 2es 'anians. Aour!uoiP 4(est !u(on n(& a $ersécuté $ersonne. 2e leurs filles.ran2 7ei#neur #ouverne en $aix vin#t $eu$les 2e 2ifférentes reli#ionsF 2eux cent ille . ne $euvent $arvenir aux e $lois" ils $a&ent : e 2ou'le taxeF ais ils =ouissent 2(ailleurs 2e tous les 2roits 2es cito&ens. Nous.% 4et e $ire est re $li 2e =aco'ites. 2ans ce on2e-ci. L(université 2(Alsace est entre les ains 2es lut8ériensF ils occu$ent une $artie 2es c8ar#es unici$ales" =a ais la oin2re !uerelle reli#ieuse n(a 2éran#é le re$os 2e cette $rovince 2e$uis !u(elle a$$artient @ nos rois. $lus les terres 2es $rélats ra$$orteraient. et !ue. les enterrer vivants. 2e leurs $6res. nous avons en Nrance une $rovince o$ulente o? le lut8éranis e l(e $orte sur le cat8olicis e. 2e leurs 6res. 7ortons 2e notre $etite s$86re. et voici la for ule 2ont il se sert" %3e lui co an2e 2(aller rési2er év:!ue 2ans l(Lle 2e 48io. et les voir ex$irer ense 'leF ouvrir le ventre 2es fe es enceintes. En An#leterre. en Aolo#ne. ais !ue. La $8iloso$8ie. en Nrance.

ais 'ientEt. la controverse. avec 2es usa#es $eut-:tre ri2icules. !ue le culte 2es noac8i2es. n(es$ére9 $as e tro $er oi. le $lus sa#e et le $lus a#nani e $eut-:tre !u(ait eu la 48ine. sous le $rétexte 2e ontrer 2es t8er o 6tres et 2es éoli$&les @ la cour. 2ans la Aerse. se 'la'les @ celles 2ont les An#lais ont $ur#é leur Lle. et le cor$s $oliti!ue n(en a =a ais souffert. Ils ra$$ortent eux. 4(est en vain !ue le inistre 4ol'ert. non oins affreuse !ue celle 2e la Li#ue. !ue l(on a no és quakers $ar 2érision. Ainsi 2onc notre continent entier nous $rouve !u(il ne faut ni annoncer ni exercer l(intolérance. Aierre le . Aouvait-il. 2e$uis $lus 2e !uatre ille ans !u(il est connu. c(était. s(il avait connu nos te $s 2e la Li#ue et 2e la cons$iration 2es $ou2resP 4(en était asse9 $our lui 2(:tre infor é 2es !uerelles in2écentes 2es =ésuites. !ui © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance **B. et une ultitu2e 2e 'on9es !ui serait 2an#ereuse si la sa#esse 2es tri'unaux ne les avait $as tou=ours contenus. et ne nous re#ar26rent !ue co e 2es ':tes farouc8es. avaient soulevé 2é=@ un $rince 2u san#P Et !u(aurait 2it cet e $ereur. 2ont le sa#e LocTe fut le lé#islateur" il suffit 2e se$t $6res 2e fa ille $our éta'lir un culte $u'lic a$$rouvé $ar la loiF cette li'erté n(a fait naLtre aucun 2ésor2re. au contraire. 2ésola ce $a&s. 2es $r:tres séculiers.ran2 a favorisé tous les cultes 2ans son vaste e $ireF le co erce et l(a#riculture & ont #a#né. ont été si vertueux et ont ensei#né inutile ent la $aix au reste 2es 8o esP Ils sont en Aenns&lvanie au no 're 2e cent illeF la 2iscor2e. sont i#norées 2ans l(8eureuse $atrie !u(ils se sont faite. tenta 2(éta'lir un co erce avec leur e $ire" il les trouva inflexi'les.: e.Alle9 2ans l(In2e. on sait ce !ui en résulta" une #uerre civile. envo&és 2u 'out 2u on2e 2ans ses Etats" ils venaient $r:c8er la vérité. Les 3a$onais (Note *C) étaient les $lus tolérants 2e tous les 8o es" 2ou9e reli#ions $aisi'les étaient éta'lies 2ans leur e $ireF les =ésuites vinrent faire la trei9i6 e. : e Le #ouverne ent 2e la 48ine n(a =a ais a2o$té. sentant le 'esoin !ue nous avions 2es 3a$onais. 2es 2o inicains. retenir 2es $8&siciens 2(Euro$e !ui. Il est vrai !ue le #ran2 e $ereur Soun#-tc8in#. !ui n(ont nul 'esoin 2e nous. $arce !ue les =ésuites l(étaient. L(e $ereur ne fit 2onc !ue renvo&er 2es $ertur'ateurs étran#ersF ais avec !uelle 'onté les renvo&a-t-ilO !uels soins $aternels n(eut-il $as 2(eux $our leur vo&a#e et $our e $:c8er !u(on ne les insultDt sur la routeO Leur 'annisse ent : e fut un exe $le 2e tolérance et 2(8u anité. 2ans la Tartarie. en effet.* . et ils s(anat8é atisaient les uns les autres. les $aroles !ue leur 2it ce 'on $rince" %3e sais !ue votre reli#ion est intoléranteF =e sais ce !ue vous ave9 fait aux Janilles et au 3a$onF vous ave9 tro $é on $6re. n(en voulant $as souffrir 2(autre. 2es ca$ucins. <ieu nous $réserve 2e citer cet exe $le $our en#a#er la Nrance @ l(i iterO on ne le ra$$orte !ue $our faire voir !ue l(exc6s le $lus #ran2 o? $uisse aller la tolérance n(a $as été suivi 2e la $lus lé#6re 2issensionF ais ce !ui est tr6s utile et tr6s 'on 2ans une colonie naissante n(est $as convena'le 2ans un ancien ro&au e. 3ete9 les &eux sur l(autre 8é is$86reF vo&e9 la 4aroline. s(il avait lu nos 8istoires.: es. l(a2oration si $le 2(un seul <ieu" ce$en2ant il tol6re les su$erstitions 2e NE. Mue 2irons-nous 2es $ri itifs. vous & verre9 la : e tolérance et la tran!uillité. on le trouvera le $lus sa#e et le $lus clé ent 2es 8o es. et le no seul 2e leur ville 2e A8ila2el$8ie. La reli#ion c8rétienne fut no&ée enfin 2ans 2es flots 2e san#F les 3a$onais fer 6rent leur e $ire au reste 2u on2e. 2ans leurs Lettres curieuses. et !ui. a c8assé les =ésuitesF ais ce n(était $as $arce !u(il était intolérant.% Mu(on lise tout le 2iscours !u(il 2ai#na leur tenir.

les in=ures. La lie 2es insensés 2e 7aint-Jé2ar2 est co $tée $our . en AlsaceF nous avons 2es lut8ériens. co e =e le 2ois. 2ai#ne =eter les &eux sur cet écrit infor e et 2éfectueux" il & su$$lée $ar ses $ro$res lu i6resF il se 2it @ lui. la certitu2e 2e l(état 2e leurs enfants. et !ui sont tou=ours en vi#ueur $ar la force coactive. la franc8ise 2e leurs $ersonnesF $oint 2e te $les $u'lics. 2es $laces 2e sGreté @ une faction. 2es olinistes. un $rélat 8u ain et sa#e. le 2roit 2(8ériter 2e leurs $6res. est l(exe $le et la 8onte 2es $eu$les !ui ne Enfin cette tolérance n(a =a ais excité 2e #uerre civileF l(intolérance a couvert la terre 2e carna#e. Mue 2e o&ens 2e les ren2re utiles. ana'a$tistes. évan#éli!ues. Nous savons !ue $lusieurs c8efs 2e fa ille. et 2(e $:c8er !u(ils ne soient =a ais 2an#ereuxO La $ru2ence 2u inist6re et 2u conseil. et 2e les éten2re. <es lecteurs attentifs. si la $aix 2e Uest$8alie n(avait $as $rocuré enfin la li'erté 2e conscience. aux 2i#nités" les cat8oli!ues n(en ont ni @ Lon2res ni en $lusieurs autres $a&s. les tri'uts au# entés. et !ui ne le sont $lus. trouvera 'ien aisé ent ces o&ens.: e" Mue ris!uerai-=e @ voir la terre cultivée et ornée $ar $lus 2e ains la'orieuses. !ue tant 2(autres nations e $loient si 8eureuse ent. é#or#és les uns $ar les autres. 4e n(est $as @ nous 2(in2i!uer au inist6re ce !u(il $eut faireF il suffit 2e l(i $lorer $our 2es infortunés. et sa #loire 2ans leur 'on8eur. réfor és. @ Jet9. entre la 6re !ui veut !u(on é#or#e son fils. a$$u&ée 2e la force. la vali2ité 2e leurs aria#es. Il ne s(a#it $lus 2e 2onner 2es $rivil6#es i enses. Mu(on =u#e aintenant entre ces 2eux rivales. Il & a 2es fanati!ues encore 2ans la $o$ulace calvinisteF ais il est constant !u(il & en a 2avanta#e 2ans la $o$ulace convulsionnaire. et la 6re !ui le c62e $ourvu !u(il viveO 3e ne $arle ici !ue 2e l(intér:t 2es nationsF et en res$ectant. l(Etat $lus florissantP L(Alle a#ne serait un 2ésert couvert 2es osse ents 2es cat8oli!ues. =e n(envisa#e 2ans cet article !ue le 'ien $8&si!ue et oral 2e la société. es sont fr6res. les sé2itions. !ui ont élevé 2e #ran2es fortunes 2ans les $a&s étran#ers. oins c8acune est 2an#ereuseF la ulti$licité les affai'litF toutes sont ré$ri ées $ar 2e =ustes lois !ui 2éfen2ent les asse 'lées tu ultueuses. un $rince !ui sait !ue son intér:t consiste 2ans le #ran2 no 're 2e ses su=ets. ais 2e laisser vivre un $eu$le $aisi'le. 2(a2oucir 2es é2its autrefois $eut-:tre nécessaires.leur ra$$elle @ tout o ent !ue les 8o connaissent $as encore la tolérance. Nous avons 2es =uifs @ Kor2eaux. sont $r:ts @ retourner 2ans leur $atrieF ils ne 2e an2ent !ue la $rotection 2e la loi naturelle. la t8éolo#ie. C*A+ITRE V CO))ENT LA TOLÉRANCE +EUT 1TRE A()ISE 3(ose su$$oser !u(un inistre éclairé et a#nani e. $oint 2e 2roit aux c8ar#es unici$ales. 2e les rectifier. !ui se co uni!uent leurs $ensées. 2es =ansénistes" ne $ouvons-nous $as souffrir et contenir 2es calvinistes @ $eu $r6s aux : es con2itions !ue les cat8oli!ues sont tolérés @ Lon2resP Alus il & a 2e sectes. vont tou=ours $lus loin !ue l(auteur (Note *0). 3e su$$lie tout lecteur i $artial 2e $eser ces vérités.

ais sur les!uels la fureur 2e la 2is$ute est telle ent a ortie !ue les $rotestants eux. 4ette raison est 2ouce. et su'siste encore 2ans $lusieurs rituels. elle étouffe la 2iscor2e. autrefois si i $ortantes. Enfin l(intér:t 2e l(Etat est !ue 2es fils ex$atriés reviennent avec o2estie 2ans la aison 2e leur $6re" l(8u anité le 2e an2e.rien 2ans la nation.. avec une fraise et un $our$oint. etc. anic8éen. et !ue la nation la 2ésiraitF elle fut si#née. Les consulteurs 2e Ro e n(& $rirent $as #ar2e. Il en est 2e : e 2ans une #ran2e $artie 2es $oints !ui 2ivisent les $rotestants et nous" il & en a !uel!ues-uns !ui ne sont 2(aucune consé!uenceF il & en a 2(autres $lus #raves. Et co $tera-t-on $our rien le ri2icule attac8é au=our2(8ui @ l(ent8ousias e $ar tous les 8onn:tes #ensP 4e ri2icule est une $uissante 'arri6re contre les extrava#ances 2e tous les sectaires. 7i !uel!u(un s(avisait au=our2(8ui 2(:tre car$ocratien. L(exco unication 2es sauterelles et 2es insectes nuisi'les aux oissons a été tr6s en usa#e. et le fon2e ent 2e la oraleF c(était 2ire aux 8o es" <ieu vous or2onne 2e ne =a ais faire votre 2evoir. et 2e celui o? les nations sont $arvenues. les 8o es. On $ersua2a @ la cour 2e Ro e !ue cette 'ulle était nécessaire. !u(ils envo&6rent @ Ro e" ils crurent :tre encore 2ans ces te $s 2(i#norance o? les $eu$les a2o$taient sans exa en les assertions les $lus a'sur2es. elle affer it la vertu. ne 2e an2e $lus !u(un ré#i e 2oux. !ui est 2(une vérité universelle 2ans tous les cas et 2ans tous les te $s" %La crainte 2(une exco unication in=uste ne 2oit $oint e $:c8er 2e faire son 2evoir. est 2(a'an2onner cette ala2ie 2e l(es$rit au ré#i e 2e la raison. 4(est 2onc ce te $s 2e 2é#oGt.: es ne $r:c8ent au=our2(8ui la controverse en aucune 2e leurs é#lises. et cette $este. et envo&ée" on en sait les suitesF certaine ent. nestorien. Le #ran2 o&en 2e 2i inuer le no 're 2es ania!ues. 2e satiété. la raison le conseille. les li'ertés 2e l(E#lise #allicane. elles s(anéantissent. les sorciers et les sauterelles.* .% 4(était $roscrire la raison. elle ren2 ai a'le l(o'éissance aux lois. @ l(8orreur 2u vi2e. ou $lutEt 2e raison. on aurait iti#é la 'ulle. elle ins$ire l(in2ul#ence. !u(on $eut saisir co e une é$o!ue et un #a#e 2e la tran!uillité $u'li!ue. Nous avons en Euro$e $lus 2e cent volu es 2e =uris$ru2ence sur la sorcellerie. La controverse est une ala2ie é$i2é i!ue !ui est sur sa fin. ou onot8élite. On n(a =a ais 8eurté le sens co un $lus effronté ent. et la $oliti!ue ne $eut s(en effra&er. scellée. ais infailli'le ent. Les te $s $assés sont co e s(ils n(avaient =a ais été. Les !uerelles ont été vivesF la $ru2ence et la 'onté 2u roi les ont enfin a$aisées. 2ont on est #uéri. !u(arriverait-ilP On en rirait. sont inno 'ra'les" il en revient 2(autres 2e te $s en te $sF ais !uan2 elles ont fait leur effet. $lus encore !ue la force ne les aintient. co e 2(un 8o e 8a'illé @ l(anti!ue. Ils os6rent $roscrire cette $ro$osition. ono$8&site. ou eut&c8éen. et sur la ani6re 2e 2istin#uer les faux sorciers 2es vérita'les. L(usa#e est $asséF on laisse en $aix Aristote. aux !ui22ités. et @ l(universel 2e la $art 2e la c8ose. si on les avait $révues. elle est 8u aine. s(il en reste. Il a été un te $s o? l(on se crut o'li#é 2e ren2re 2es arr:ts contre ceux !ui ensei#naient une 2octrine contraire aux caté#ories 2(Aristote. C*A+ITRE VI SI L'INTOLÉRANCE EST (E (ROIT NATUREL © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance *0B. celle 2es $ro$86tes calvinistes est anéantie. !uan2 on en est rassasié. !ui éclaire lente ent. Les exe $les 2e ces #raves 2é ences. Il faut tou=ours $artir 2u $oint o? l(on est. 26s !ue vous crain2re9 l(in=ustice. La nation co enHait @ entrouvrir les &eux lors!ue les =ésuites Le Tellier et <oucin fa'ri!u6rent la 'ulle Unigenitus.

ou tu $ériras. tu n(as $as a reli#ion. et ce !ue tu ne $eux croire. on faisait un sacrifice et 2es $ri6res aux 2ieux 2e la ville $our se les ren2re favora'les. !ui aurait en exécration le 7ia oisF celui-ci $oursuivrait les . Il & avait une es$6ce 2e 2roit 2(8os$italité entre les 2ieux co e entre les 8o es. est. On ne an!uait =a ais 2e vénérer les 2ieux : e 2e ses enne is. la reli#ion réunissait les 8o es.RECS Les $eu$les 2ont l(8istoire nous a 2onné !uel!ues fai'les connaissances ont tous re#ar2é leurs 2ifférentes reli#ions co e 2es noeu2s !ui les unissaient tous ense 'le" c(était une association 2u #enre 8u ain. au ilieu : e 2e la #uerre.% 7(il était 2e 2roit 8u ain 2e se con2uire ainsi. il fau2rait 2onc !ue le 3a$onais 2étestDt le 48inois.oa. aucun n(a #:né la li'erté 2e $enser. 3e $eux e tro $erF ais il e $araLt !ue 2e tous les anciens $eu$les $olicés. et a2oucissait !uel!uefois leurs fureurs.% Or on ne voit $as co ent. !ui $ourrait assacrer le Turc" et tous ense 'le se =etteraient sur les c8rétiens. au!uel les . Le 2roit 2e l(intolérance est 2onc a'sur2e et 'ar'are" c(est le 2roit 2es ti#res.an#ari2es. C*A+ITRE VII SI L'INTOLÉRANCE A ÉTÉ CONNUE (ES . et les Latins.recs. car les ti#res ne 2éc8irent !ue $our an#er. Vous ave9 élevé votre enfant. le $rinci$e universel 2e l(un et 2e l(autre. si !uel!uefois elle leur co an2ait 2es actions in8u aines et 8orri'les. 2e Jupiter. Lors!u(on assié#eait une ville. Tous avaient une reli#ionF ais il e se 'le !u(ils en usaient avec les 8o es co e avec leurs 2ieux" ils reconnaissaient tous un 2ieu su$r: e. Ainsi. Vous ave9 2roit aux $ro2uctions 2e la terre !ue vous ave9 cultivée $ar vos ains. et nous nous so es exter inés $our 2es $ara#ra$8es. !uoi!ue les uns et les autres eussent leur Jupiter et leur Zeus c8e9 eux. @ ta $rovince. 2ans !uel!ues autres $a&s. en Es$a#ne. Vous ave9 2onné et reHu une $ro esse.% 4(est ce !u(on 2it en Aortu#al. 2e 2ire" %4rois. @ . tu n(as 2onc $oint 2e reli#ion" il faut !ue tu sois en 8orreur @ tes voisins. !ui se sont si lon#te $s 2évorés les uns les autres. elle 2oit :tre tenue. 2ans toute la terre" %Ne fais $as ce !ue tu ne vou2rais $as !u(on te fLt. Le 2roit 8u ain ne $eut :tre fon2é en aucun cas !ue sur ce 2roit 2e natureF et le #ran2 $rinci$e. @ ta ville.ET (E (ROIT *U)AIN Le 2roit naturel est celui !ue la nature in2i!ue @ tous les 8o es. il vous 2oit 2u res$ect co e @ son $6re. ais ils lui associaient . !ui to 'eraient sur les 8a'itants 2e l(In2usF un Jo#ol arrac8erait le coeur au $re ier Jala'are !u(il trouveraitF le Jala'are $ourrait é#or#er le Aersan. et il est 'ien 8orri'le.recs 2onn6rent le no 2e Zeus. On se contente @ $résent. ou =e te ferai tout le al !ue =e $ourraiF onstre. un 8o e $ourrait 2ire @ un autre" %4rois ce !ue =e crois. Alexan2re alla consulter 2ans les 2éserts 2e la Li'&e le 2ieu A on. 2e la reconnaissance co e @ son 'ienfaiteur. il co enHait $ar a2orer les 2ieux 2u $a&s. In étran#er arrivait-il 2ans une ville. Les Tro&ens a2ressaient 2es $ri6res aux 2ieux !ui co 'attaient $our les . suivant ce $rinci$e. ou =e t(a'8orreF crois.

L(exe $le 2e 7ocrate est au fon2 le $lus terri'le ar#u ent !u(on $uisse allé#uer contre l(intolérance. !uel!ue reli#ieux !u(ils fussent. 7ocrate. $our 2es ar#u ents 2e t8éolo#ieF il s(a#issait 2e savoir @ !ui a$$artien2rait un c8a $" c(est le su=et 2e toutes les #uerres. cite la #uerre 2es A8océens. Il est évi2ent 2(ailleurs !u(il fut la victi e 2(un $arti furieux ani é contre lui.recs aient fait ourir $our ses o$inions. =e ne vois !ue 2u va#ue 2ans son A$olo#ieF on lui fait 2ire en #énéral !u(on lui i $utait 2(ins$irer aux =eunes #ens 2es axi es contre la reli#ion et le #ouverne ent. foule 2e s&st6 es $articuliers. Les At8éniens avaient un autel 2é2ié aux 2ieux étran#ers. $ar exe $le. S a-t-il une $lus forte $reuve non seule ent 2(in2ul#ence $our toutes les nations. 2es c8efs 2(accusation $récis et circonstanciés" c(est ce !ue le $roc6s 2e 7ocrate ne nous fournit $ointF nous savons seule ent !u(il eut 2(a'or2 2eux cent vin#t voix $our lui. se $révaloir 2e l(exe $le o2ieux 2es =u#es 2e 7ocrate. revenus @ eux. On 2éc8aLna contre lui un $r:tre et un conseiller 2es 4in!cents. la $eine. !ui l(accus6rentF =(avoue !ue =e ne sais $as $récisé ent 2e !uoi. 2es $o6tes. eurent les accusateurs et les =u#es en 8orreurF !ue Jélitus. ais ils $er ettaient une Les .: es. aux 2ieux !u(ils ne $ouvaient connaLtre.* . !ui toutes 'lessaient les i2ées saines !u(on 2oit avoir 2e l(Etre créateur. et !u(on éleva un te $le @ 7ocrate. co e si cette #uerre avait été allu ée $our le culte. en =ustifiant 2e$uis $eu la 7aint-Kart8élé &. Les enne is 2e la tolérance ne 2oivent $as. 3a ais la $8iloso$8ie ne fut si 'ien ven#ée ni tant 8onorée. @ on avis. Il avoue lui: e. <es #er'es 2e 'lé ne sont $as un s& 'ole 2e cro&anceF =a ais aucune ville #rec!ue ne co 'attit $our 2es o$inions. ni 2e la $ro'ité. trouvaient 'on !ue les é$icuriens niassent la Arovi2ence et l(existence 2e l(D e. $our le 2o# e. <(ailleurs. !ui n(est enne i ni 2e la raison. en $orta. 2es orateurs. fut con2a né @ ort $our cette in=usticeF !ue les autres furent 'annis. et : e 2e tous les $réce$teurs !ui avaient soin 2es enfants 2e 2istinction. $uis!u(on ne $unit !ue celui !ui seul ren2it #loire @ <ieu. Enfin la $luralité fut $our la ci#uVF ais aussi son#eons !ue les At8éniens. !ue $réten2 cet 8o e o2este et 2ouxP Veut-il !ue nous fassions une #uerre sacréeP C*A+ITRE VIII SI LES RO)AINS ONT ÉTÉ TOLÉRANTS © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance *QB. et !ui toutes étaient tolérées. !ui a$$roc8a le $lus $r6s 2e la connaissance 2u 4réateur. le $rinci$al auteur 2e cet arr:t. 2it-on. no ée la guerre sacrée. !ui ensei#naient 2ans les écoles.recs. cela n(est $as @ l(8onneur 2e l(intolérance. ni 2e la $atrie. 4ette con2uite n(était $as 2i#ne 2e celui !u(un oracle avait 2éclaré le $lus sa#e 2es 8o es. ni 2e la littérature. et !u(on 8onora tous ceux !ui 2onnaient 2e la <ivinité les notions les $lus in2i#nes. 4(est ainsi !u(en usent tous les =ours les calo niateurs 2ans le on2eF ais il faut 2ans un tri'unal 2es faits avérés. 7i ce fut en effet la cause 2e sa con2a nation. Il s(était fait 2es enne is irréconcilia'les 2es so$8istes. ais encore 2e res$ect $our leurs cultesP In 8onn:te 8o e. et ourut art&r 2e la <ivinitéF c(est le seul !ue les . 3e ne $arle $as 2es autres sectes. 2ans son 2iscours ra$$orté $ar Alaton. !u(il allait 2e aison en aison $rouver @ ces $réce$teurs !u(ils n(étaient !ue 2es i#norants.une !uantité $ro2i#ieuse 2e 2ivinités inférieuresF ils n(avaient !u(un culte. Le tri'unal 2es 4in!-cents $ossé2ait 2onc 2eux cent vin#t $8iloso$8es" c(est 'eaucou$F =e 2oute !u(on les trouvDt ailleurs.

Ils ont été nos lé#islateurs. 4icéron 2it. Les "ctes des ap#tres nous a$$rennent !ue (Note *-). Le #ran2 $rinci$e 2u sénat et 2u $eu$le ro ain était" %Deorum o ensae diis curaeF c(est aux 2ieux seuls @ se soucier 2es offenses faites aux 2ieux. ais avec 2es .% 3uvénal 2it" %Nec pueri credunt (satire II.recs leur firent connaLtre. ils furent $ersécutés $ar ces : es Ro ains !ui ne $ersécutaient $ersonne.) Rien n(est a$r6s la ort. et 2(aller se $urifier 2ans le te $le avec !uatre 3uifs. et !ue vous continue9 @ #ar2er la loi 2e Jo>se%. Lucr6ce nia toutF et on ne leur en fit $as le $lus lé#er re$roc8e.% 4e $eu$le roi ne son#eait !u(@ con!uérir. (7ENEMIE. il était cré2ule et exa#érateur. sous le no 2u 2ieu Anu'is. 2e$uis Ro ulus =us!u(aux te $s o? les c8rétiens 2is$ut6rent avec les $r:tres 2e l(e $ire. i$sa!ue ors ni8il.entils. en $arlant 2es enfers" %Non est anus tam excors quae credat. et ils les conserv6rent $res!ue tou=ours. Il & a $eu 2(a$$arence !ue. !ue les . Il est vrai !ue 3os6$8e est le seul !ui ra$$orte cette 8istoireF il n(était $as conte $orain. vous ne vo&e9 $as un seul 8o e $ersécuté $our ses senti ents. %afin !ue tout le on2e sac8e !ue tout ce !u(on 2it 2e vous est faux. Les 3uifs & co erHaient 26s le te $s 2e la #uerre $uni!ueF ils & avaient 2es s&na#o#ues 2u te $sW 2(Au#uste. et $ar 2ire !u(il en est un. Isis eut un te $le 2ans Ro e. $ar2onnons-les @ un $eu$le !ue les évan#iles n(éclairaient $as" elles sont fausses. @ #ouverner et @ $olicer l(univers. tout au $lus. co e nos vain!ueursF et =a ais 4ésar. vers *QC)F les enfants n(en croient rien. il n(& a $as : e 2e vieille i 'écile $our les croire. $oint 2e si ulacres. saint 3ac!ues $ro$osa @ saint Aaul 2e se faire raser la t:te. 4icéron 2outa 2e tout. vo&ant !u(il était entré 2ans le te $le. le firent couc8er 2ans le te $le. elles sont i $iesF ais concluons !ue les Ro ains étaient tr6s tolérants. $oint 2e statuesF 'ientEt ils en élev6rent aux 2ieux ma!orum gentium. et. se ré2uisit @ n(accor2er le culte $u'lic !u(aux 2ivinités su$érieures a$$rouvées $ar le sénat. ils cri6rent @ la . 2es lois. ainsi !ue 2ans Ro e o2erne. Ils n(eurent aucun o'=et atériel 2e culte sous Nu a. !ui nous 2onna 2es fers. c8rétien. Deos peregrinos ne colunto. avec une fe e no ée Aauline. corro $us $ar l(ar#ent 2e Jun2us. La licence : e alla si loin !ue Aline le Naturaliste co ence son livre $ar nier un <ieu.: e. il 2e eure certain !ue la su$erstition é#&$tienne avait élevé un te $le @ Ro e avec le consente ent $u'lic.48e9 les anciens Ro ains. La loi 2es 2ou9e ta'les. TroadeF c8oeur @ la fin 2u secon2 acte. Jais !ue cette anec2ote soit vraie ou fausse. alla 2onc s(ac!uitter 2e toutes les céré onies =u2a>!ues $en2ant se$t =oursF ais les se$t =ours n(étaient $as encore écoulés !uan2 2es 3uifs 2(Asie le reconnurentF et. Aaul. lors!ue les $r:tres 2e ce te $le. c(est le soleil. non seule ent avec 2es 3uifs. tout #ran2 $ontife !u(il était 2(une nation notre souveraine. A'8orrons ces axi es. Les Ro ains ne $rofessaient $as tous les cultes. Il e $araLt évi2ent !ue ce fait est tr6s fauxF =e n(en veux $our $reuve !ue saint Aaul lui. la ort : e n(est rien.% On c8antait sur le t8éDtre 2e Ro e" Aost orte ni8il est. 2ans un te $s aussi éclairé !ue celui 2e Ti'6re. et 2es =eux. $uis!u(elles n(excit6rent =a ais le oin2re ur ure. =us!u(au te $s o? Ti'6re le 2é olit. une 2a e 2e la $re i6re con2ition eGt été asse9 i 'écile $our croire avoir les faveurs 2u 2ieu Anu'is. ne voulut nous forcer @ !uitter nos 2rui2es $our lui. ils ne 2onnaient $as @ tous la sanction $u'li!ueF ais ils les $er irent tous. saint Aaul étant accusé $ar les 3uifs 2e vouloir 2étruire la loi osa>!ue $ar 3ésus-48rist. S a-t-il un $lus #ran2 exe $le !ue la tolérance était re#ar2ée $ar les Ro ains co e la loi la $lus sacrée 2u 2roit 2es #ensP On nous 2it !u(aussitEt !ue les c8rétiens $arurent.

et les 3uifs c8assés revinrent 'ientEt a$r6sF ils $arvinrent : e aux 8onneurs. a !u(on les a'an2onna @ la fureur 2u $eu$le.B. fr6re 2e 3ésus. Le $assa#e 2e 7uétone fait voir !ue les Ro ains. on le ena 2evant le #ouverneur Nélix. il le $rit $our un fouF il lui 2it @ lui. <irons-nous !ue les 48inois !ue les Hollan2ais é#or#6rent. Il se tro $ait. certes il n(a#issait $as en cito&en ro ain. fut la$i2é $ar l(or2re 2(un 3uif sa2ucéen. et !u(on lui ait 2onné la li'erté 2e se 2éfen2re. 7uétone 2it. Voil@ le 7aint-Es$rit lui. Est-il $ossi'le !u(a$r6s la ruine 2e 3érusale les e $ereurs eussent $ro2i#ué 2es 2i#nités aux 3uifs. Tacite nous a$$ren2 !u(ils furent accusés 2e l(incen2ie 2e Ro e.: e !ui 2éclare !ue les Ro ains n(étaient $as $ersécuteurs. Nestus n(écouta 2onc !ue l(é!uité 2e la loi ro aine en 2onnant sa $rotection @ un inconnu !u(il ne $ouvait esti er. les $ersécuta.). 2ont ils co enHaient @ se sé$arer. ce furent les 3uifs.: e !u(il était en 2é ence (Note *+)" $ultae te litterae ad insaniam convertunt. loin 2(o$$ri er les $re iers c8rétiens. et !u(ils étaient =ustes. sans 2oute. 2ans le secon2 si6cleF les c8rétiens n(étaient $as alors 2istin#ués 2es 3uifs aux &eux 2es Ro ains. 2ans les fau'our#s 2e Katavia. al#ré les lois !ui les en excluaient" c(est <ion 4assius et Il$ien !ui nous l(a$$rennent (Note */). Les 3uifs seuls la$i26rent saint Etienne (Note *. 2it-on. Il & eut sans 2oute 2u tu ulte 2ans les s&na#o#ues 2e Ro e. 7aint 3ac!ues. 55V)" Judaeos% impulsore &hristo assidue tumultuantes% 'oma expulit.% 4es $aroles sont 2(autant $lus re ar!ua'les 2ans ce a#istrat ro ain !u(il $araLt n(avoir eu nulle consi2ération $our saint Aaul. C*A+ITRE I$ (ES )ART2RS Il & eut 2ans la suite 2es art&rs c8rétiens. et ensuite on s(a2ressa au tri'unal 2e Nestus. sous les $re iers © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance *. Les 3uifs en foule 2e an26rent sa ortF Nestus leur ré$on2it (Note *Q)" %4e n(est $oint la coutu e 2es Ro ains 2e con2a ner un 8o e avant !ue l(accusé ait ses accusateurs 2evant lui. Il est 'ien 2ifficile 2e savoir $récisé ent $our !uelles raisons ces art&rs furent con2a nésF ais =(ose croire !u(aucun ne le fut. furent i olés @ la reli#ionP Muel!ue envie !u(on ait 2e se tro $er. livré aux 'ourreaux et aux ':tes. 7uétone écrivait sous A2rien. 2es c8rétiens !u(on re#ar2ait co e une secte 2e 3uifsP Néron. 7(a#issait-il 2e leur cro&ance 2ans une telle accusationP non. 4e ne sont $as les Ro ains !ui se soulev6rent contre saint Aaul. On sait !uelle 8aine i $laca'le $ortent tous les sectaires @ ceux !ui a'an2onnent leur secte. en 2isant !ue c(était @ l(insti#ation 2e 48rist" il ne $ouvait $as :tre instruit 2es 2étails 2(un $eu$le aussi é$risé @ Ro e !ue l(était le $eu$le =uifF ais il ne se tro $ait $as sur l(occasion 2e ces !uerelles. ré$ri aient alors les 3uifs !ui les $ersécutaient.)F et lors!ue saint Aaul #ar2ait les anteaux 2es exécuteurs. Ils voulaient !ue la s&na#o#ue 2e Ro e eGt $our ses fr6res sé$arés la : e in2ul#ence !ue le sénat avait $our elle.* . 2ans la Vie 2e 4lau2e (c8a$. et !u(ils eussent $ersécuté. et non 2(un Ro ain. Les $re iers c8rétiens n(avaient rien sans 2oute @ 2é :ler avec les Ro ainsF ils n(avaient 2(enne is !ue les 3uifs.$rofanation" on le saisit. n(avoir senti $our lui !ue 2u é$ris" tro $é $ar les fausses lu i6res 2e sa raison. il & a !uel!ues années. il est i $ossi'le 2(attri'uer @ l(intolérance le 2ésastre arrivé sous Néron @ !uel!ues al8eureux 2e i-=uifs et 2e i-c8rétiens (Note *.

livré aux ':tes. et !ui attira sur ses fr6res la #ran2e $ersécution 2ans les 2eux 2erni6res années 2u r6#ne 2e ce $rince. 7(il s(était contenté 2e crier @ ces oines !u(il ne cro&ait $as !u(un cor'eau eGt a$$orté la oitié 2(un $ain @ saint Antoine l(er ite. n(avait $as un 96le selon la science. !uel!ue a'sur2e !u(il $Gt :tre. tr6s $ieuse 2e n(& $as croireF ais enfin si. les 2is$erse. on est forcé 2(avouer !u(eux. 3e ne co $are $oint sans 2oute les $re iers sacra entaires aux $re iers c8rétiens" =e ne ets $oint l(erreur @ cEté 2e la véritéF ais Narel. Le con2a na-t-on $our sa reli#ion seuleP Il va 2ans le te $le. $arce !u(il trou'lait l(or2reF ais si le soir.: es étaient intolérants. Il éritait la ort. $arce !u(il eut le te $s 2e s(enfuir. un <ieu souverain. 2es centaures. et ils auraient 2éc8iré. et !u(il avait fait une oeuvre c8arita'le et sainteF ils le re#ar26rent co e un réfractaire. 4e 96le inconsi2éré. tous ceux aux!uels on n(aurait re$roc8é !ue 2(avoir $aisi'le ent a2oré un =usteO MuoiO ils auraient reconnu un <ieu su$r: e (Note C*). et !ue les 8aines $articuli6res. les 'at. les Tra=an. n(étaient $as 2es 'ar'ares" $eut-on i a#iner !u(ils auraient $rivé les seuls c8rétiens 2(une li'erté 2ont =ouissait toute la terreP Les aurait-on seule ent osé accuser 2(avoir 2es &st6res secrets. ceux 2e la 2éesse 2e 7&rie. on n(aurait rien eu @ lui re$roc8er. et il était 'ien al8eureux 2(:tre la cause 2u 2ésastre 2e son $arti. $our sa seule reli#ion" on les tolérait toutesF co ent aurait-on $u rec8erc8er et $oursuivre 2es 8o es o'scurs. tan2is !ue les &st6res 2(Isis. lors!ue saint Laurent refuse au $réfet 2e Ro e. ni !ue saint Antoine eGt eu 2es conversations avec 2es centaures et 2es sat&res. soutenues $ar la raison 2(Etat. 2ans le te $s !u(on $er ettait tous les autresP Les Titus. les <écius. ni E#&$tien. ils éclat6rent viole ent contre le culte reHu. il aurait érité une forte ré$ri an2e. tous étran#ers au culte ro ain. et =ette saint Antoine 2ans la rivi6re. 4onsi2érons le art&re 2e saint Aol&eucte. ais elle $rouvait !ue ce n(était $as la reli#ion seule 2es c8rétiens !ui excitait le 96le 2es a#istrats. MuoiO les Ro ains auraient souffert !ue l(infD e AntinoXs fGt is au ran# 2es secon2s 2ieux. Tertullien. 4(était une c8ose tr6s sa#e. c(est-@-2ire !u(on soit venu c8e9 eux les interro#er sur leur cro&ance.4ésars. aLtre 2e tous les 2ieux secon2aires. il renverse et 'rise les autels et les statues" !uel est le $a&s au on2e o? l(on $ar2onnerait un $areil attentatP Le c8rétien !ui 2éc8ira $u'li!ue ent l(é2it 2e l(e $ereur <ioclétien. a été $ro'a'le ent la source 2e toutes les $ersécutions. l(ar#ent 2es c8rétiens !u(il avait en sa #ar2e. il est naturel !ue le $réfet et l(e $ereur soient irrités" ils ne savaient $as !ue saint Laurent avait 2istri'ué cet ar#ent aux $auvres. ni 7&rien. ni 2rui2es. 2ans son "pologétique. !u(il ne reHut $as. et le firent $érir (Note CR). aient ré$an2u le san# 2es c8rétiens. ceux 2e Jit8ra. ni $8iloso$8es. étaient $er is sans contra2ictionP Il faut 'ien !ue la $ersécution ait eu 2(autres causes. les Antonins. Les art&rs furent 2onc ceux !ui s(élev6rent contre les faux 2ieux. $ré2écesseur 2e 3ean 4alvin. attesté $ar cette for ule" Deus optimus maximusF et ils auraient rec8erc8é ceux !ui a2oraient un <ieu uni!ueO Il n(est $as cro&a'le !ue =a ais il & eut une in!uisition contre les c8rétiens sous les e $ereurs. !ui avaient un culte $articulier. Il avoue (Note C0) !ue les c8rétiens refusaient 2(orner leurs $ortes . On ne trou'la =a ais sur cet article ni 3uif. 4ornelius 7ecularis. fit 2ans Arles la : e c8ose !ue saint Aol&eucte avait faite en Ar énie. o? l(on ren2 aux 2ieux 2es actions 2e #rDces $our la victoire 2e l(e $ereur <éciusF il & insulte les sacrificateurs. a$r6s la $rocession. il avait exa iné $aisi'le ent l(8istoire 2u cor'eau. et 2es sat&res. Aar exe $le. non contents 2(a2orer un <ieu en es$rit et en vérité. On $ortait 2ans les rues la statue 2e saint Antoine l(er ite en $rocessionF Narel to 'e avec !uel!ues-uns 2es siens sur les oines !ui $ortaient saint Antoine. !ui éclata souvent et !ui fut : e con2a né $ar $lusieurs A6res 2e l(E#lise. avoue (Note CC) !u(on re#ar2ait les c8rétiens co e 2es factieux" l(accusation était in=uste. ni 'ar2es.

!uoi !u(en 2isent les a2 irateurs 2es $&ra i2es (Note CQ). et ne fut $oint is @ ort. 4ette lon#ue $aix. l(E#lise fut tran!uille et florissante (Note C-). %!u(il & a eu tr6s $eu 2e art&rs. 2it-il. On sait 'ien !ue les e $ereurs ne lurent $as son "pologétiqueF !u(un écrit o'scur. !ui lui ré$on2aient au$aravant. al#ré le $eu$le é#&$tien. ne voulaient $lus ren2re © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance *.B. $rés 2(un te $le o? l(on ren2ait 2es oracles et o? la $luie l(o'li#ea 2e $asser la nuitF il & fit $lusieurs si#nes 2e croix.) On ne veut $oint 2iscuter ici le senti ent 2u savant <o2Yell sur le $etit no 're 2es art&rsF ais si les Ro ains avaient tant $ersécuté la reli#ion c8rétienne. convient !ue. restitutis etia !uos rele#averat%. !ui vexaret Ecclesia . sé2itieux et lDc8e" $eu$le !ui avait 2éc8iré un Ro ain $our avoir tué un c8at. 2ans son troisi6 e livre contre 4else.ré#oire avait vu $en2ant la nuit un vieillar2 envo&é 2e <ieu. 2e l(6re vul#aire. et encore 2e loin @ loin. acco $a#né 2(une fe e res$len2issante 2e lu i6re" cette fe e était la sainte Vier#e. Zé$8irin #ouverna le trou$eau 2e Ro e $en2ant 2ix-8uit années. Il est 2ifficile 2(accor2er cette fureur 2e $ersécution avec la li'erté !u(eurent les c8rétiens 2(asse 'ler cin!uante-six conciles !ue les écrivains ecclésiasti!ues co $tent 2ans les trois $re iers si6cles. en allant @ Néocésarée. 2isci$le 2(Ori#6neP .ré#oire alla $r:c8er. !ui annonHait 3ésus aux uns. Il est certain !ue ces courses continuelles $ouvaient :tre aisé ent accusées 2e sé2ition $ar les $r:tres enne isF et $ourtant ces issions sont tolérées. Il est vrai !ue. !ui écrivit avec tant 2e force contre le culte reHu. 7aint 3ean lui 2icta un s& 'ole !ue saint . 2e$uis <o itien =us!u(@ <écius. Mui 2evait $lus soulever contre lui les $r:tres et le #ouverne ent !ue saint . 2ans les anciens art&rolo#es. et ourut $aisi'le ent l(an C*. !ui $arlait avec tant 2e li'erté aux $a>ens et aux c8rétiens. les c8rétiens ne né#li#ent rien $our faire e 'rasser leur reli#ion $ar tout le on2eF ils courent 2ans les villes. ne $arvient $as @ ceux !ui sont c8ar#és 2u #ouverne ent 2u on2eF ais il 2evait :tre connu 2e ceux !ui a$$roc8aient le $roconsul 2(Afri!ue" il 2evait attirer 'eaucou$ 2e 8aine @ l(auteurF ce$en2ant il ne souffrit $oint le art&re. s(ils avaient ex$osé 2es filles toutes nues aux ':tes 2ans le cir!ue. Le len2e ain le #ran2 sacrificateur 2u te $le fut étonné !ue les 2é ons. s(ils avaient $lon#é 2es c8rétiens 2ans l(8uile 'ouillante. Ori#6ne ensei#na $u'li!ue ent 2ans Alexan2rie. !ui niait un <ieu en trois $ersonnes aux autres. IV. il est vraise 'la'le !ue Tertullien. 2ans les villa#es%. ne serait $as ort 2ans son lit. La $re i6re sévérité =uri2i!ue exercée contre les c8rétiens fut celle 2e <o itienF ais elle se 'orna @ un exil !ui ne 2ura $as une année" %Nacile coe$tu re$ressit. 2ans l(an *0. co ent auraient-ils laissé en $aix tous les $re iers év:!ues 2e Ro eP 7aint Irénée ne co $te $our art&r $ar i ces évo!ues !ue le seul Téles$8ore.2e 'ranc8es 2e laurier 2ans les ré=ouissances $u'li!ues $our les victoires 2es e $ereurs" on $ouvait aisé ent $ren2re cette affectation con2a na'le $our un cri e 2e l6se. et non $as supplice. co $osé en Afri!ue. avoue ex$ressé ent. $eu$le en tout te $s é$risa'le. Il & eut 2es $ersécutionsF ais si elles avaient été aussi violentes !u(on le 2it.. et ce vieillar2 était saint 3ean l(évan#éliste. Il $assa. et on n(a aucune $reuve !ue ce Téles$8ore ait été is @ ort. on $lace $res!ue tous les $re iers $a$esF ais le ot 2e art&re n(était $ris alors !ue suivant sa vérita'le si#nification" mart)re voulait 2ire témoignage. tou=ours tur'ulent. 2ont le st&le est si e $orté. 2ans les 'our#s. 2it-il.a=esté.% ("pol(. c8a$.* . 4e : e Ori#6ne. 4e$en2ant. fut interro $ue !uan2 cet exécra'le ani al <écius o$$ri a l(E#lise" %Exstitit eni $ost annos $luri os exsecra'ile ani al <ecius.ré#oire T8au atur#e. V). 2it Tertullien (c8a$. Lactance. si le sénat avait fait ourir tant 2(innocents $ar 2es su$$lices inusités.

ré#oire T8au atur#e et saint <enis. et & traHa ces $aroles" %. sous le $rétexte 2e la raison 2(Etat.allus !ui le con2a na 2e si loin $our sa reli#ion. ville tou=ours tur'ulente. 7aint 7i éon. !ui se =oint si souvent @ la reli#ion. o? I#nace était év:!ue secret 2es c8rétiens" $eut-:tre ces sé2itions.ré#oire 2e N&sse !ui ra$$orte ces faits 2ans la vie 2e saint . L(8istoire ne nous 2it $oint !uelles calo nies s(élev6rent contre saint 4&$rien. 2it le sacrificateur.% On it ce 'illet sur l(autel" les 2é ons o'éirent. !ui fut tro $é. sous la calo nie. co e on le sait.ré#oire.ré#oire 2éc8ira un $etit orceau 2(un volu e !u(il tenait @ la ain. et !u(il & avait fait 2es si#nes 2e croix. $ar exe $le.% Il est 'ien vraise 'la'le !ue les e $orte ents 2u $eu$le féroce 2e 4art8a#e furent enfin cause 2e la ort 2e 4&$rienF et il est 'ien sGr !ue ce ne fut $as l(e $ereur . 4(est saint . et on cria $ar 2eux fois !u(il fallait e =eter aux lions. !ui vivait sous ses &eux. !uels enne is il avait. $our!uoi le $roconsul 2(Afri!ue fut irrité contre lui.Naites-les 2onc rentrer 2ans on te $le%. Tant 2e causes secr6tes se :lent souvent @ la cause a$$arente. et. et !ue les autres eurent le 'on8eur 2(éc8a$$er @ la éc8anceté 2es 8o esP Il n(est #u6re $ossi'le !ue la seule accusation 2e c8ristianis e ait fait $érir saint I#nace sous le clé ent et =uste Tra=an. $uis!u(il laissait en $aix 4orneille. év:!ue 2e Ro e" %Il arriva 2e$uis $eu une é otion $o$ulaire @ 4art8a#e. !ui ne furent $oint su$$liciés. Aour!uoi. 2e eur6rent-ils $aisi'lesP Et $our!uoi saint 4&$rien fut-il livré au su$$liceP N(& a-t-il $as !uel!ue a$$arence !ue l(un succo 'a sous 2es enne is $ersonnels et $uissants. Le art&re 2e saint 4&$rien est 2e l(an CQ/ 2e notre 6re" 2onc $en2ant un tr6s lon# te $s aucun év:!ue 2e 4art8a#e ne fut i olé $our sa reli#ion. ou Oros a2e. Le sacrificateur fit saisir . év:!ue 2(Alexan2rie. 7aint 4&$rien écrit @ 4ornélius.2(oraclesF il les a$$ela" les 2ia'les vinrent $our lui 2ire !u(ils ne vien2raient $lusF ils lui a$$rirent !u(ils ne $ouvaient $lus 8a'iter ce te $le. excit6rent l(attention 2u #ouverne ent. Il est 2it 2ans l(8istoire 2e saint 4&$rien !u(il fut le $re ier év:!ue 2e 4art8a#e con2a né @ la ort. @ $lus forte raison celle 2u su$$lice 2(un $articulier !ui ne $ouvait :tre connu !ue $ar ceux 2e son $arti. et ren2irent ce =our-l@ leurs oracles co e @ l(or2inaireF a$r6s !uoi ils cess6rent. $uis!u(on $er it aux c8rétiens 2e l(acco $a#ner et 2e le consoler. !u(il est i $ossi'le 2e 2é :ler 2ans les si6cles $ostérieurs la source cac8ée 2es al8eurs 2es 8o es les $lus consi2éra'les.ré#oire & avait $assé la nuit. Les $r:tres 2es i2oles 2evaient sans 2oute :tre ani és contre . on ne $eut s(e $:c8er 2e sentir !uel!ue in2i#nation contre ces 2écla ateurs !ui accusent <ioclétien 2(avoir $ersécuté les c8rétiens 2e$uis !u(il fut sur le . . le 2éférer au a#istrat" ce$en2ant leur $lus #ran2 enne i n(essu&a aucune $ersécution. 2u <ieu créateur !u(ils reconnaissaient. Re ar!ue9 !ue saint . Alors . $arce !ue . !ui lui ré$on2it" %3e $eux c8asser les 2é ons 2(o? =e veux. !uan2 on le con2uisit @ Ro e (Note C+). Muel!ue tolérant !ue l(on $uisse :tre.ré#oire T8au atur#e.ré#oire.ré#oire @ 7atan" 3e te co an2e 2e rentrer 2ans ce te $le. étant aussi connus $our le oins !ue cet év:!ue 2e 4art8a#e. 2(Oro ase. 2ans leur aveu#le ent. et les faire entrer o? il e $laira. fut accusé 2evant 7a$or 2(:tre l(es$ion 2es Ro ains. L(8istoire 2e son art&re ra$$orte !ue le roi 7a$or lui $ro$osa 2(a2orer le soleilF ais on sait !ue les Aerses ne ren2aient $oint 2e culte au soleil" ils le re#ar2aient co e un e 'l6 e 2u 'on $rinci$e. ali#ne ent i $utées aux c8rétiens innocents. Il & avait eu souvent 2es sé2itions 2ans Antioc8e. vivaient 2ans le te $s 2e saint 4&$rien. tant 2e ressorts inconnus servent @ $ersécuter un 8o e. co e il est tro$ souvent arrivé.

tout enti6re $our la reli#ion. a$r6s Kollan2us. Les "ctes sinc+res 2e Ruinart ra$$ortent ces tur$itu2esF ais 2oit-on croire aux Actes 2e Ruinart co e aux "ctes des ap#tresP 4es "ctes sinc+res 2isent. assacrée.trEneF ra$$ortons-nous-en @ Eus6'e 2e 4ésarée" son té oi#na#e ne $eut :tre récuséF le favori. et avec tant 2e $i6ces su$$osées !u(un faux 96le $ro2i#ua $our a'user la cré2ulité.ER (ES . ce $eu$le #rave et sév6re 2e !ui nous tenons nos lois. et o? l(e $ire ro ain fut le $lus 8eureux. !u(il & avait 2ans la ville 2(Anc&re se$t vier#es c8rétiennes. !ue le #ouverneur T8éo2ecte les con2a na @ $asser $ar les ains 2es =eunes #ens 2e la villeF ais !ue ces vier#es a&ant été é$ar#nées. était ca'aretier.)" %Les e $ereurs 2onn6rent lon#te $s aux c8rétiens 2e #ran2es ar!ues 2e 'ienveillanceF ils leur confi6rent 2es $rovincesF $lusieurs c8rétiens 2e eur6rent 2ans le $alaisF ils é$ous6rent : e 2es c8rétiennes. ais !ui n(en était $as oins 9élé.% Mu(on a$$renne 2onc 2e ce té oi#na#e 2écisif @ ne $lus calo nierF !u(on =u#e si la $ersécution excitée $ar . co e or l(a 2it. il les o'li#ea 2e servir toutes nues aux &st6res 2e <iane. Enfin ce !ui 2evrait é$ar#ner toutes ces 2iscussions. et !ui ont $res!ue tou=ours envelo$$é les annales 2es autres nations anciennes. est su$$osée en C/+. le ciel se $eu$lait 2e art&rs. un an a$r6s !ue cette sé2ition avait été ré$ri éeF il n(est $as oins i $ossi'le !u(on ait é#or#é six ille 8o es 2(infanterie et se$t cents cavaliers 2ans un $assa#e o? 2eux cents 8o es $ourraient arr:ter une ar ée enti6re. 7aint T8éo2ote. Il est ri2icule !u(on ait fait venir cette lé#ion 2(Asie $ar le #ran2 7aint-Kernar2F il est i $ossi'le !u(on l(eGt a$$elée 2(Asie $our venir a$aiser une sé2ition 2ans les . aux!uels $ourtant on n(assista =a ais !u(avec un voile. 4o ent $eut-on croire.% Or cette aventure.al6re. te $s o? <ioclétien favorisait le $lus les c8rétiens.EN(ES ET (E LA +ERSECUTION Le enson#e en a tro$ lon#te $s i $osé aux 8o esF il est te $s !u(on connaisse le $eu 2e vérités !u(on $eut 2é :ler @ travers ces nua#es 2e fa'les !ui couvrent l(8istoire ro aine 2e$uis Tacite et 7uétone.aules. etc. 2ont la fille fut fe e 2e Jaxi ien . est une fa'le a'sur2e. Mu(on voie co 'ien la fa'le 2e la lé#ion t8é'aine ou t8é'éenne. @ la vérité.* . l(enne i violent 2es e $ereurs $récé2ents. a$r6s 2ix-neuf ans 2(un r6#ne 2e clé ence et 2e 'ienfaits. $ria <ieu ar2e ent 2e vouloir 'ien faire © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance C*B. 2es filles 2e !ualité. *erna &anopi" c(est co e s(ils avaient eu une lé#ion =uive. ne 2oit $as avoir sa source 2ans !uel!ue intri#ue !ue nous ne connaissons $as. Ran#eons 2onc ce conte avec les vers acrostic8es 2es si'&lles !ui $ré2isaient les iracles 2e 3ésus-48rist. c(est !u(il n(& eut =a ais 2e lé#ion t8é'aine" les Ro ains étaient tro$ fiers et tro$ sensés $our co $oser une lé#ion 2e ces E#&$tiens !ui ne servaient @ Ro e !ue 2(esclaves. Voici ses $aroles (Note C. aient con2a né 2es vier#es c8rétiennes. C*A+ITRE $ (U (AN. 2(environ soixante et 2ix ans c8acune. !ui $unissaient si sév6re ent les fai'lesses 2es vestales. <ioclétien $rit $our son é$ouse Arisca. !ue les Ro ains.al6re. !ui. Nous avons les no s 2es trente-2eux lé#ions !ui faisaient les $rinci$ales forces 2e l(e $ire ro ainF assuré ent la lé#ion t8é'aine ne s(& trouve $as. La relation 2e cette $réten2ue 'ouc8erie co ence $ar une i $osture évi2ente" %Muan2 la terre #é issait sous la t&rannie 2e <ioclétien. 2oit en :tre cru !uan2 il les =ustifie. @ la $rostitutionP 4(est 'ien al connaLtre l(aust6re 2i#nité 2e nos lé#islateurs.AUSSES LÉ. $ar exe $le. le $ané#&riste 2e 4onstantin. 2it-on. co e 2e raison.

il fit faire cette o$ération $ar un é2ecin. et 2es 3uifs !ui étaient $résents insult6rent @ 3ésus-48rist !ui laissait 'rGler ses confesseurs. ais !u(il est 2ifficile 2e croire cette 8istoire 2e Kollan2us et 2e Ruinart. $oursuivit ces #ar2es la lance @ la ain. les 8ussites. sans 2istinction ni 2(D#e ni 2e sexe. O'serve9 encore !ue 2ans les relations 2es art&res. !ue l(auteur n(était $as conte $orain 2e sainte Nélicité. Il & a 2e : e un saint Hi$$ol&te. Le é2ecin essu&a une ré$ri an2e. et. 7aint T8éo2ote retira 2u lac les cor$s 2es vier#es" il fut ené 2evant le #ouverneur. elle vivait sous le r6#ne 2(Antonin%F il est clair. et le cavalier céleste n(e $:c8a $as !u(on ne lui tranc8Dt la t:te. et la seule resse 'lance 2u no a fait inventer cette fa'le. on voit $res!ue tou=ours une foule 2e c8rétiens venir li're ent 2ans la $rison 2u con2a né. les 2ifférentes sectes 2es $rotestantsP Nous les avons é#or#és. recueillir son san#. 2it-on. Jisac8. co e Hi$$ol&te. ensevelir son cor$s. !ui. $our ontrer !ue l(o$ération était faite selon les r6#les 2e l(art. 2ans les relations avérées 2es $ersécutions . aux courses. 2e $eur !u(elles ne succo 'assent @ la tentation. 'rGlés en foule. et 2it au =u#e !u(il ne voulait rien avoir @ 2é :ler avec <ieuF étran#es $aroles $our <ioclétienO Le =u#e. $arla avec volu'ilité 26s !u(il eut la lan#ue cou$ée. co $osées uni!ue ent $ar les c8rétiens : es. l'anatomie nous apprend qu'un homme sans langue ne saurait vivre.ourir ces saintes filles. Il 2it !ue le $réteur les =u#ea sur son tri'unal 2ans le c8a $ 2e JarsF ais le $réfet 2e Ro e tenait son tri'unal au 4a$itole. Naut-il ra$$orter ici le conte 2u =eune saint Ro ainP On le =eta 2ans le feu. né '6#ue. n(aurait-on $as i olé ces c8rétiens 2éclarés !ui assistaient leurs fr6res con2a nés. un cavalier céleste. et le $ri6rent 2e ne $as souffrir !ue leurs cor$s fussent an#és 2es $oissonsF ce furent leurs $ro$res $aroles. aux =eux ilitaires" cela seul 2é ontre la su$$osition. l(e $ereur co it @ 2ifférents =u#es le soin 2e faire exécuter l(arr:t" ce !ui est enti6re ent contraire @ toutes les for alités 2e ces te $s-l@ et @ celles 2e tous les te $s. et !u(on accusait 2(o$érer 2es enc8ante ents avec les restes 2es cor$s art&risésP Ne les aurait-on $as traités co e nous avons traité les vau2ois. $ar ces $aroles. al#ré l(in2ul#ence 2e l(e $ereur. servait alors aux revues 2es sol2ats. !uoi!u(il eGt 2es 'ourreaux. a$r6s avoir servi @ tenir les co ices. !ue l(on su$$ose traLné $ar 2es c8evaux. <ieu l(exauHaF le #ouverneur les fit =eter 2ans un lac avec une $ierre au cou" elles a$$arurent aussitEt @ T8éo2ote. faire 2es iracles avec les reli!ues. a=oute sava ent l(auteur. les al'i#eois. Ne cessons 2e ré$éter !ue nous vénérons les vrais art&rs. 2it Eus6'e. si Eus6'e a écrit 2e $areilles fa2aises. 7i c(était la reli#ion seule !u(on eGt $ersécutée. A $eine les 3uifs eurent-ils $arlé !ue saint Ro ain sortit trio $8ant 2u 'Gc8er" l(e $ereur or2onna !u(on lui $ar2onnDt. @ la $ar le sa#e et $ieux Antonin. fils 2e T8ésée. et !uan2 ils furent au lieu o? étaient les #ar2es. envo&és. co an2a !u(on cou$Dt la lan#ue @ saint Ro ain. ar é 2e toutes $i6ces. et non au c8a $ 2e Jars. ort Il est 'ien vraise 'la'le !ue !uel!ue auteur $lus 9élé !ue vrai a voulu i iter l(8istoire 2es Jacca'ées. il $rit un $assant et lui cou$a =uste autant 2e lan#ue !u(il en avait cou$é @ saint Ro ain. !uel fon2 $eut-on faire sur son HistoireP On nous 2onne le art&re 2e sainte Nélicité et 2e ses se$t enfants. Le saint ca'aretier et ses co $a#nons all6rent $en2ant la nuit au 'or2 2u lac #ar2é $ar 2es sol2atsF un fla 'eau céleste arc8a tou=ours 2evant eux. le suivre au su$$lice. a$r6s !ue <ieu avait tiré 7i2rac8. 2e la fournaise ar2ente. et. 4e su$$lice ne fut =a ais connu 2es anciens Ro ains. S a-t-il. et A'2ena#o. Il est 2it encore !u(a$r6s le =u#e ent. Le =eune Ro ain. sans no er l(auteur 2e la relation. si on ne les a $oint a=outées @ ses écrits. 4(est ainsi !ue co ence la relation" %7ainte Nélicité était ro aine. En vérité. 2e !uoi le $assant ourut sur-le-c8a $" car.

vou2rions-nous :tre $ersécuteursP 7(il se trouvait !uel!u(un asse9 2é$ourvu 2e 'onne foi.vangile. étei#nent la reli#ion 2ans les coeursF tro$ 2e $ersonnes !ui veulent s(instruire. $our e 2ire ici" Aour!uoi vene9-vous 2évelo$$er nos erreurs et nos fautesP $our!uoi 2étruire nos faux iracles et nos fausses lé#en2esP Elles sont l(ali ent 2e la $iété 2e $lusieurs $ersonnesF il & a 2es erreurs nécessairesF n(arrac8e9 $as 2u cor$s un ulc6re invétéré !ui entraLnerait avec lui la 2estruction 2u cor$s. tan2is !ue nous avons été cou$a'les 2e la : e cruauté 2ans les : es circonstancesP Accor2ons !ue les Ro ains ont fait ourir une ultitu2e 2e c8rétiens $our leur seule reli#ion" en ce cas. c(est nous !ui avons été $ersécuteurs. un seul trait !ui a$$roc8e 2e la 7aint-Kart8élé & et 2es assacres 2(Irlan2eP S en a-t-il un seul !ui resse 'le @ la f:te annuelle !u(on cél6're encore 2ans Toulouse. ou asse9 fanati!ue. 2e Jontau'an. 7erons-nous tou=ours les 2erniers @ e 'rasser les o$inions saines 2es autres nationsP Elles se sont corri#ées" !uan2 nous corri#erons-nousP Il a fallu soixante ans $our nous faire a2o$ter ce !ue NeYton avait 2é ontréF nous co enHons @ $eine @ oserF sauver la vie @ nos enfants $ar l(inoculationF nous ne $rati!uons !ue 2e$uis tr6s $eu 2e te $s les vrais $rinci$es 2e l(a#ricultureF !uan2 co encerons-nous @ $rati!uer les vrais $rinci$es 2e l(8u anitéP et 2e !uel front $ouvonsnous re$roc8er aux $a>ens 2(avoir fait 2es art&rs. !ui n(avaient 2(autre cri e !ue 2(avoir $rié <ieu $our le roi en $atois. Il & a $lus 2e cent $r:tres cat8oli!ues en An#leterre et en Irlan2eF on les connaLt. les Ro ains ont été tr6s con2a na'les. !uatre ille 2e ses concito&ensP 3e le 2is avec 8orreur. 8uit $ersonna#es 2e ceux !u(on a$$elle prédicants ou ministres de l'. o? l(on i#nore tout ce !ui se $asse en $rovince et c8e9 les étran#ers. 2e$uis *. Tous ces faux iracles $ar les!uels vous é'ranle9 la foi !u(on 2oit aux vérita'les.anciennes. 4es $roc6s se font en une 8eure. assassinsO Et 2e !uiP 2e nos fr6res. f:te cruelle.-Q. 4(est nous !ui avons 2étruit cent villes. #rDces au ciel. © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance C0B. et 2(avoir 2onné une #outte 2e vin et un orceau 2e $ain levé @ !uel!ues $a&sans i 'éciles. le crucifix ou la Ki'le @ la ain. on les a laissés vivre tr6s $aisi'le ent 2ans la 2erni6re #uerre. et se félicite 2(avoir é#or#é. On ne sait rien 2e cela 2ans Aaris. Nous avons $en2u. 2e$uis le r6#ne 2e 4onstantin =us!u(aux fureurs 2es canni'ales !ui 8a'itaient les 4évennes" fureurs !ui.* . o? le $laisir est la seule c8ose i $ortante. et ils ne veulent $as : e 2u frein 2e la vérité. On ne traite ainsi les $r:tres cat8oli!ues en aucun $a&s $rotestant. <(autres ont le al8eur 2(aller encore $lus loin" ils voient !ue l(i $osture leur a is un frein. ils $enc8ent vers l(at8éis eF on 2evient 2é$ravé $arce !ue 2(autres ont été four'es et cruels. voici ce !ue =e lui ré$on2rais. et !ui n(avons cessé 2e ré$an2re le san# et 2(allu er 2es 'Gc8ers. et $lus vite !u(on ne =u#e un 2éserteur. 7i le roi en était instruit. 2isent" Les aLtres 2e a reli#ion (ont tro $é. 2ans la!uelle un $eu$le entier re ercie <ieu en $rocession. ais avec vérité" c(est nous. Nous envo&ons encore !uel!uefois @ la $otence 2e $auvres #ens 2u Aoitou. toutes ces lé#en2es a'sur2es !ue vous a=oute9 aux vérités 2e l(Evan#ile. f:te a'olissa'le @ =a ais. ne su'sistent $lus au=our2(8ui. c8rétiens. 2u Vivarais. et !ui n(ont $as le te $s 2e s(instruire asse9. 'ourreaux. il & a 2eux cents ans. il ferait #rDce. il n(& a 2onc $oint 2e reli#ionF il vaut ieux se =eter 2ans les 'ras 2e la nature !ue 2ans ceux 2e l(erreurF =(ai e ieux 2é$en2re 2e la loi naturelle !ue 2es inventions 2es 8o es. 2e Valence. Vou2rions-nous co ettre la : e in=usticeP Et !uan2 nous leur re$roc8ons 2(avoir $ersécuté.

). !ui ont $res!ue toutes été funestesF les 8aines irréconcilia'les allu ées $ar les 2ifférentes o$inionsF @ voir tous les aux !u(a $ro2uits le faux 96le. Jais en 'onne foi. est seule l(ouvra#e 2e <ieu. 2e =eter 2ans les cac8ots. et vous =ustifierie9 ceux !ue vous accuse9 2e les avoir livrés aux su$$lices. les eurtres. Le car2inal <u$erron. les tortures. !ue toutes les reli#ions sont les ouvra#es 2es 8o es. l(auteur 2e La Légende dorée. a$ostoli!ue et ro aine. a$r6s cette vie $assa#6re.ran2. les !uarante sc8is es 2es $a$es. et !ue l(E#lise cat8oli!ue. et 2e tous les sacre ents. $ar les fureurs. s(éleva. $our co ettre les cri es les $lus 8orri'les" 2onc il n(& a $oint 2e <ieu. Le san# 2e Henri le . ne $rofesserait $as la reli#ion a2 ise sous ce 2e#ré. $ar les exils. <ieu la soutien2ra sans vous. oins il a$$artient @ l(8o e 2e la co an2erF si <ieu l(a faite. 2e la co union. Vous save9 !ue l(intolérance ne $ro2uit !ue 2es 8&$ocrites ou 2es re'elles" !uelle funeste alternativeO Enfin vou2rie9-vous soutenir $ar 2es 'ourreaux la reli#ion 2(un <ieu !ue 2es 'ourreaux ont fait $érir.ran2 fu ait encore !uan2 le $arle ent 2e Aaris 2onna un arr:t !ui éta'lissait l(in2é$en2ance 2e la couronne co e une loi fon2a entale. 2e tuer les souverains !ui ne $enseraient $as co e l(E#lise 2o inanteF et les $arle ents 2u ro&au e n(ont cessé 2e $roscrire ces a'o ina'les 2écisions 2(a'o ina'les t8éolo#iens (Note C. et !ui n(a $r:c8é !ue la 2ouceur et la $atienceP Vo&e9. C*A+ITRE $I ABUS (E L'INTOLÉRANCE Jais !uoiO sera-t-il $er is @ c8a!ue cito&en 2e ne croire !ue sa raison. !ui 2evait la $our$re @ Henri le .: e les $re iers c8rétiens vos $6res. 2ans la!uelle nous l(avons tant éconnu. Vous ré$on2e9 !ue la 2ifférence est #ran2e. et $ar les actions 2e #rDces ren2ues @ <ieu $our ces eurtresP Alus la reli#ion c8rétienne est 2ivine. et les 8u#uenots @ leur tour ont assassiné un certain no 're 2e cat8oli!ues" 2onc il n(& a $oint 2e <ieuF on s(est servi 2e la confession. co $ilateur 2e La -leur des saints. $ourvu !u(il ne trou'le $oint l(or2re" car il ne 2é$en2 $as 2e l(8o e 2e croire ou 2e ne $as croire. 2ai#nera nous consoler 2e tant 2(8orri'les al8eurs" car. les 8o es ont eu lon#te $s leur enfer 2ans cette vie. =e vous $rie. @ consi2érer les #uerres 2e reli#ion. et le =ésuite Ri'a2eneira. !uelle exce$tion exe $terait les $re iers 2e l(Etat 2es : es $einesP La reli#ion lie é#ale ent le onar!ue et les en2iants" aussi $lus 2e cin!uante 2octeurs ou oines ont affir é cette 8orreur onstrueuse !u(il était $er is 2e 2é$oser. les $risons. vous accuserie9 2onc vous. contre l(arr:t 2u $arle ent. Les 8o es 2(or2inaire ne raisonnent !u(@ 2e iF c(est un tr6s auvais ar#u ent !ue 2e 2ire" Vora#ine. et tant co is 2e cri es en son no .Voil@ certaine ent les consé!uences 2e toutes les frau2es $ieuses et 2e toutes les su$erstitions. $ar l(enl6ve ent 2es 'iens. 2ans les états 2e *+*-. !ui ont $res!ue tous été san#lantsF les i $ostures. et le . 3e conclurais au contraire" 2onc il & a un <ieu !ui. n(ont 2it !ue 2es sottises" 2onc il n(& a $oint 2e <ieuF les cat8oli!ues ont é#or#é un certain no 're 2e 8u#uenots. ais il 2é$en2 2e lui 2e res$ecter les usa#es 2e sa $atrieF et si vous 2isie9 !ue c(est un cri e 2e ne $as croire @ la reli#ion 2o inante. $arce !ue notre reli#ion est 2ivine 2oit-elle ré#ner $ar la 8aine. 2e tuer un cito&en !ui. et 2e $enser ce !ue cette raison éclairée ou tro $ée lui 2icteraP Il le faut 'ien (Note C/). sous un tel 2e#ré 2e latitu2e. 7(il était $er is 2e 2é$ouiller 2e ses 'iens. les consé!uences affreuses 2u 2roit 2e l(intolérance.

serait 'rGlé 2ans un autoda é. et 2e Kéren#er contre 7cot. 3e 2e an2e si. un cito&en !ui s(en serait tenu au s& 'ole 2e la veille eGt été 2i#ne 2e ortP La cruauté. <ans !uel te $s les 2o inicains co enceront-ils @ ériter 2es $eines 2ans ce on2e et 2ans l(autreP 7i nous 2evons a$$ren2re 2e !uel!u(un @ nous con2uire 2ans nos 2is$utes inter ina'les. seraient-elles oins #ran2es 2e $unir au=our2(8ui celui !ui $enserait co e on $ensait autrefoisP Etait-on cou$a'le. et !u(on ne voit $as !u(il érite 2(en :tre $rivé. ais $arce !ue le 2roit incontesta'le 2e la naissance 2onnait la couronne @ ce $rince. les $renant tro$ @ la lettre et 'alanHant entre le concile 2e Nicée et celui 2e 4onstantino$le. %3e vis. c(est certaine ent 2es a$Etres et 2es évan#élistes. Aaul 2it ex$ressé ent 2ans son . Il s(a#issait 2e savoir si les nouveaux c8rétiens =u2a>seraient ou non. Tous les =ournaux 2u te $s ra$$ortent les ter es 2ont <u$erron se servit 2ans ses 8aran#ues" %7i un $rince se faisait arien.% Non assuré ent.entils 2e $eur 2(offenser les circoncis. 2it-il. On ne voit $ourtant nulle 2issension s(élever entre les 2isci$les sur ces contrariétés © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance CQB. !ui la éritait $ar son coura#e et $ar sa 'onté. $arce !u(il sera 2u senti ent 2e Ratra contre Aasc8ase Rat'ert. l(in=ustice.tre aux /alates !u(il résista en face @ Aierre $arce !ue Aierre était ré$ré8ensi'le. 2e croire !ue 3ésus n(avait $as 2eux volontésP Il n(& a $as lon#te $s !ue l(i aculée conce$tion est éta'lie" les 2o inicains n(& croient $as encore. Mu(il soit 2onc $er is 2e 2ire !ue tout cito&en 2oit 8ériter. On sait !ue les !uin9e $re iers év:!ues 2e 3érusale furent 2es 3uifs circoncis. fra$$é 2(ailleurs 2e ces $aroles" $on p+re est plus grand que moi. 2es 'iens 2e son $6re. On sait !ue tous nos 2o# es n(ont $as tou=ours été claire ent ex$li!ués et universelle ent reHus 2ans notre E#lise. et !ui s(a'stinrent 2es vian2es 2éfen2ues.p. Il & avait 2e !uoi exciter un sc8is e violent entre saint Aaul et saint Aierre. $arce !u(il usait 2e 2issi ulation aussi 'ien !ue Karna'é. $our cet o'=et fon2a ental. ils avaient un c8a $ 'ien vaste $our co 'attre les uns contre les autres. $our!uoi o'li#e9-vous les . 3ésus-48rist ne nous a&ant $oint 2it co ent $rocé2ait le 7aint-Es$rit. vive9 co e les .a=esté. =e ne e croirai $as oins lié $ar le ser ent !ue =e lui ai faitF et si vous osie9 vous soulever contre lui. a=oute-t-il.entils @ =u2a>serP% 4(était l@ un su=et 2e !uerelle violente. 3uif. et non co e les 3uifs. et =e l(a'r6#e. !ue ce n(est $oint $arce !ue Henri IV fut sacré @ 48artres !u(on lui 2evait o'éissance. et se sé$ar6rent 2es . 7aint Aaul alla 2ans ce te $s-l@ : e sacrifier 2ans le te $le 2e 3érusale . !u(ils ne arc8aient $as 2roit selon l(Evan#ileF =e 2is @ 4é$8as" 7i vous. on serait 'ien o'li#é 2e le 2é$oser.fit su$$ri er. On veut 'ien a2o$ter votre su$$osition c8i éri!ue !u(un 2e nos rois. a&ant lu l(8istoire 2es conciles et 2es $6res. !ui o'serv6rent le sa''at. et ces #énérations sont a'solu ent 2ifférentes.entils.* .entils avant l(arrivée 2e 3ac!ues. In év:!ue es$a#nol ou $ortu#ais !ui se ferait circoncire. $arce !u(ils an#eaient avec les . et !ui o'serverait le sa''at. et 2(:tre traLné au #i'et. et !u(ensuite ils se retir6rent secr6te ent. <u$erron $oussa $lus loin la 2is$ute. 7aint Jatt8ieu co $te vin#t-8uit #énérations 2e$uis <avi2 =us!u(@ 3ésusF saint Luc en co $te !uarante et une. avec tous les cito&ens. 2u te $s 2(Honorius Ier. ni $ar i les a$Etres. onsieur le car2inal. =e vous 2éclarerais cri inel 2e l6se. 7i les évan#élistes avaient resse 'lé aux écrivains o2ernes. le len2e ain 2e cette 2écision. $ar le : e 2roit. et !ue =e fusse un 2e vos =u#es. l(E#lise latine crut lon#te $s avec la #rec!ue !u(il ne $rocé2ait !ue 2u A6re" enfin elle a=outa au s& 'ole !u(il $rocé2ait aussi 2u Nils. se 2éclarDt $our Eus6'e 2e Nico é2ie" =e n(en o'éirai $as oins @ on roi. 4e$en2ant la $aix ne fut altérée. ni $ar i les $re iers c8rétiens. 4e n(est $as ici le lieu 2(a$$rofon2ir ces c8i 6res révoltantesF =e e 'ornerai @ 2ire.

Muelle $lus #ran2e leHon 2e nous tolérer 2ans nos 2is$utes. !ui se 'laient ar'itraires aux autres nations.ar2ons-nous 2e rec8erc8er ici $our!uoi <ieu a su'stitué une loi nouvelle @ celle !u(il avait 2onnée @ Jo>se. Aar la : e raison. 2ans son . celui !ui aurait éventré vin#t-!uatre fe es #rosses 8u#uenotes 2oit :tre élevé en #loire 2u 2ou'le 2e celui !ui n(en aura éventré !ue 2ou9e. . @ l(usa#e. et 2e les $lon#er 2ans 2es cac8ots. C*A+ITRE $II SI L'INTOLÉRANCE .UT TOU!OURS )ISE EN +RATI-UE On a$$elle. ne cesse 2e 2ire !u(on ne $eut :tre sauvé sans les oeuvres. Voil@ ce !ui a sé$aré 2eux #ran2es co unions $ar i nous. Toutes ces c8oses. les fanati!ues 2es 4évennes 2evaient croire !u(ils seraient élevés en #loire @ $ro$ortion 2u no 're 2es $r:tres. 7i la $ersécution contre ceux avec !ui nous 2is$utons était une action sainte. est 2e 2roit 2ivin $our nous. 2(ixions. la $aix fut conservée. Muelle fi#ure & ferait un 8o e !ui se serait contenté 2e 2é$ouiller ses fr6res. Le successeur 2e saint Aierre et son consistoire ne $euvent errerF ils a$$rouv6rent. tr6s 'ien conciliées $ar $lusieurs A6res 2e l(E#lise. au$r6s 2(un 9élé !ui en aurait assacré 2es centaines le =our 2e la 7aint-Kart8élé &P En voici la $reuve. Il se 'le !u(il 2ai#ne se $ro$ortionner aux te $s et @ la $o$ulation 2u #enre 8u ain" c(est une #ra2ation $aternelleF ais ces a'L es sont tro$ $rofon2s $our notre 2é'ile vue. nous a co an2é. et $our!uoi il avait co an2é @ Jo>se $lus 2e c8oses !u(au $atriarc8e A'ra8a . 2e #riffons. et $lus @ A'ra8a !u(@ Noé (Note 0*). c8a$itre II. @ sa ain 2roite et @ son $ie2 2roit. fils 2e <ieu. Il institua les f:tes.a$$arentes. Il voulut !ue les 3uifs an#eassent un a#neau cuit avec 2es laitues. et ce !ui ne 2ivisa $oint les a$Etres. coutu es extraor2inaires $our nous.p. et 2es fe es cat8oli!ues !u(ils auraient é#or#és. et !ue les oeuvres ne =ustifient $ersonne. 2e 8érissons. ais non $as $our l(Anti!uitéF il voulut !u(on c8ar#eDt le 'ouc 1a2a2el 2es ini!uités 2u $eu$leF il 2éfen2it !u(on se nourrLt (Note 0R) 2e $oissons sans écailles. 2e $orcs. et 2e nous 8u ilier 2ans tout ce !ue nous n(enten2ons $asO 7aint Aaul. droit divin les $réce$tes !ue <ieu a 2onnés lui. 2es reli#ieux. Tenons-nous 2ans les 'ornes 2e notre su=etF vo&ons 2(a'or2 ce !u(était l(intolérance c8e9 les 3uifs. étant co an2ées $ar <ieu : e. et !ue les convives le an#eassent 2e'out. =e crois. 4e sont l@ 2(étran#es titres $our la #loire éternelle. consacr6rent. au contraire. etc. 7aint 3ac!ues. fils 2e Jarie. 2e li6vres. 2e 8i'oux. l(action 2e la 7aint-Kart8élé &" 2onc cette action était tr6s sainteF 2onc 2e 2eux assassins é#aux en $iété.p.: e. en co é oration 2u 0haséF il or2onna !ue la consécration 2u #ran2 $r:tre se ferait en ettant 2u san# @ son oreille 2roite. il faut avouer !ue celui !ui aurait fait tuer le $lus 2(8éréti!ues serait le $lus #ran2 saint 2u $ara2is. et sou ises au 2roit $ositif. e $loie toute la fin 2u troisi6 e c8a$itre @ 2ire !ue la seule foi #lorifie. célé'r6rent.tre aux 2ou9e tri'us 2is$ersées $ar toute la terre. .tre @ !uel!ues =uifs 2e Ro e convertis au c8ristianis e. La c8arité ne fut $oint 'lessée.UT (E (ROIT (IVIN (ANS LE !U(A3S)E. co e tout ce !ue 3ésus-48rist. un 'Dton @ la ain. 2evenaient un 2roit 2ivin $our les 3uifs. 2ans son . ET SI ELLE . les céré onies.

et [iu . ne fut $oint $rati!uée.% Ils avaient 2onc eu incontesta'le ent 2(autres 2ieux !u(A2ona> sous Jo>se. 4e con!uérant 2it aux 3uifs (Note 0. ou ceux !ue vous ave9 reconnus en Jéso$ota ie. Le #ran2 $r:tre Irias éri#e 2ans le te $le.)" %L(o$tion vous est 2onnée" c8oisisse9 !uel $arti il vous $laira. les Nombres. Ils se $révalent encore 2e l(8istoire 2e 3osué. nulle $ri6re $u'li!ue éta'lieF enfin la circoncision.% 3osué leur ré$li!ua" %Vous ave9 c8oisi vous: esF Ete9 2onc 2u ilieu 2e vous les 2ieux étran#ers. !ui fit croire lon#te $s !ue les 3uifs a2oraient un Dne. Le saint roi Asa ne 2étruit $oint les 8auts lieux (Note 0.: e (Note 0/) se 'le 'ientEt trans#resser la loi !u(il a 2onnée.).* . 3éré ie 2it ex$ressé ent (Note 00) !ue <ieu ne 2e an2a aucun sacrifice @ leurs $6res !uan2 ils sortirent 2(E#&$te. $oint 2e $entecEte. Lui. il & a 2es lois tr6s sév6res sur le culte. ou 2(a2orer les 2ieux !ue vous ave9 servis 2ans le $a&s 2es A orr8éens. 2ans son 2iscours aux 3uifs. !u(il soit $rouvé $ar la sainte Ecriture !ue. et r6#ne vin#t-2eux ans. ce sceau 2e l(alliance 2e <ieu avec A'ra8a . ce e se 'le. Re $8a . s(ex$ri e ainsi" %Ils a2or6rent l(ar ée 2u ciel (Note 0-)F ils n(offrirent ni sacrifices ni 8osties 2ans le 2ésert $en2ant !uarante ansF ils $ort6rent le ta'ernacle 2u 2ieu Joloc8. La : e exce$tion @ la loi se trouve 2e$uis 2ans le te $le 2e 7alo on" ce $rince fait scul$ter 2ou9e 'oeufs !ui soutiennent le #ran2 'assin 2u te $leF 2es c8éru'ins sont $osés 2ans l(arc8eF ils ont une t:te 2(ai#le et une t:te 2e veauF et c(est a$$are ent cette t:te 2e veau al faite. @ !ui <ieu 2onna 2ix $arts 2u ro&au e. un autel © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance C. fait éri#er 2eux veaux 2(or. et avec le cél6're 2iscours 2e saint Etienne. o? c8acun fait ce !ui lui se 'le 'on (Note 0+). et !u(il fut o'li#é 2e fer er les &eux sur la $assion 2u $eu$le $our les 2ieux étran#ers. A os 2it (Note 0C) !ue les 3uifs a2or6rent tou=ours 2ans le 2ésert Joloc8. ils conserv6rent lon#te $s une li'erté enti6re" $eut-:tre : e !ue le assacre !ue fit Jo>se 2e vin#t-trois ille 8o es $our le veau éri#é $ar son fr6re lui fit co $ren2re !u(on ne #a#nait rien $ar la ri#ueur.% Ils a$$uient leur senti ent sur ce !u(il n(est $arlé 2(aucun acte reli#ieux 2u $eu$le 2ans le 2ésert" $oint 2e $D!ue célé'rée. 4(est asse9. nulle ention !u(on ait célé'ré la f:te 2es ta'ernacles.% <(autres criti!ues inf6rent 2u culte 2e tant 2e 2ieux étran#ers !ue ces 2ieux furent tolérés $ar Jo>se. et ils citent en $reuves ces $aroles 2u Deutéronome (Note 0Q)" %Muan2 vous sere9 2ans la terre 2e 48anaan. ce$en2ant il éri#e un ser$ent 2(airain. le Lévitique. trouvée 2ans le te $le $ar 2es sol2ats ro ains. vous ne fere9 $oint co e nous faisons au=our2(8ui. Il a 2éfen2u tout si ulacre. @ la $lace 2e l(autel 2es 8olocaustes. al#ré la $unition extraor2inaire attirée aux 3uifs $ar le culte 2(A$is. 2ans l(. le Deutéronome.% Le $eu$le ré$on2" %Il n(en sera $as ainsi. Alusieurs co entateurs ont 2e la $eine @ concilier les récits 2e Jo>se avec les $assa#es 2e 3éré ie et 2(A os. En vain le culte 2es 2ieux étran#ers est 2éfen2uF 7alo on est $aisi'le ent i2olDtre. Le $etit ro&au e 2e 3u2a 2resse sous Ro'oa 2es autels étran#ers et 2es statues. et 2es c8Dti ents $lus sév6res encore. en réunissant en lui les 2i#nités 2e onar!ue et 2e $ontife.Il est vrai !ue. 3éro'oa .xode. Il est tr6s inutile 2e réfuter ici les criti!ues !ui $ensent !ue le 0entateuque ne fut $as écrit $ar Jo>seF tout a été 2it 26s lon#te $s sur cette ati6reF et !uan2 : e !uel!ue $etite $artie 2es livres 2e Jo>se aurait été écrite 2u te $s 2es =u#es ou 2es $ontifes. 7aint Etienne.B. ra$$orté 2ans les "ctes des ap#tres. ils n(en seraient $as oins ins$irés et oins 2ivins. nous servirons A2ona>. et l(astre 2e leur 2ieu Re $8a .

% Alusieurs co entateurs a$$li!uent 2eux versets 2e cette $ro$8étie aux 3uifs : es. 4ar la sainte Ecriture ne 2it $as" Vous $ense9 avoir 2roit sur les terres !ue vous 2ites vous avoir été 2onnées $ar le 2ieu 48a osF elle 2it $ositive ent" %Vous ave9 2roit. les 3uifs i olaient 2es 8o es @ la <ivinité.QRRR 're'is. Leur .CRRR 'oeufs. et 2es faits !u(il serait un $eu 2ur 2e vouloir i iter. In lévite 2esservit la c8a$elle. ra$$ortée aux 5VII e et 5VIII e c8a$itres 2u livre 2es 3u#es est 'ien encore une $reuve incontesta'le 2e la tolérance et 2e la li'erté la $lus #ran2e. fut le #ran2 $r:tre 2e ce te $le. aucun trait 2e #énérosité. criDt ven#eance. aucune contrainte sur la reli#ion. té oin le sacrifice 2e 3e$8té (Note --). 2it aux A onites (Note -+)" %4e !ue votre 2ieu 48a os vous a 2onné ne vous a$$artient-il $as 2e 2roitP 7ouffre9 2onc !ue nous $renions la terre !ue notre <ieu nous a $ro ise.% 4ette 2éclaration est $récise" elle $eut ener 'ien loinF ais au oins elle est une $reuve évi2ente !ue <ieu tolérait 48a os. all6rent c8e9 Jic8as. sans !u(aucun c8ef. La 6re 2e Jic8as. !u(ils an#eront 2e la c8air 8u aine" %Vous an#ere9. 2ans toute l(8istoire 2e ce $eu$le. et al#ré les cris 2e Jic8as et 2e sa 6re. 3onat8an. tibi !ure debentur%F ce !ui est le vrai sens 2e ces $aroles 8é'ra>!ues" 4tho thirasch. On ne trouve. L(8istoire 2e Jic8as et 2u lévite. avait $er2u on9e cents $i6ces 2(ar#entF son fils les lui ren2it" elle voua cet ar#ent au 7ei#neur. ais n(a&ant $oint 2e $r:tre lévite avec eux. et non $our leur cro&ance. $uis!ue =(ai c8e9 oi un $r:tre 2e la race 2e Lévi. 2es ra&ons 2(une tolérance universelle. a2 ise alors c8e9 les 3uifs. o&ennant 2ix $i6ces 2(ar#ent.)" %4(est aintenant !ue <ieu e fera 2u 'ien. et $rirent son é$8o2. les Hé'reux a2or6rent Kaal-'érit8 $en2ant $rés 2e vin#t ans. en un ot. 2e a#nani ité.% En effet. Les vain!ueurs trouv6rent 2ans le ca $ +. et sa nourritureF et Jic8as s(écria (Note -. té oin le roi A#a# (Note -Q) cou$é en orceaux $ar le $r:tre 7a uel. 2ans la #uerre !u(il fit aux Ja2ianites (Note -0). et @ s(& éta'lir. !ui c8erc8aient @ s(e $arer 2e !uel!ue villa#e 2ans le $a&s. Il est 2it (Note -C) !ue. et les autres aux ani aux carnassiers. et en fit faire 2es i2olesF elle 'Dtit une $etite c8a$elle. +*RRR Dnes. et !ui lui i ola sa fille. et 2e $arta#er le 'utin.% 4e$en2ant six cents 8o es 2e la tri'u 2e <an. ce !ui est 'ien $lus re ar!ua'le. 2ans le nua#e 2e cette 'ar'arie si lon#ue et si affreuse. On nous o'=ecte encore !ue le $eu$le =uif fut tr6s i#norant et tr6s 'ar'are. 2e 'ienfaisanceF ais il s(éc8a$$e tou=ours. et & irent tout @ feu et @ san# selon leur coutu e. fe e fort ric8e 2(E$8ra> . Jo>se or2onna 2e tuer tous les enfants Dles et toutes les 6res. une tuni!ue.2u roi 2e 7&rie (Note -R). . 2it-il. Alors ils all6rent avec assurance atta!uer le villa#e no é La>s. $etit-fils 2e Jo>se. et en a&ant 'esoin $our !ue <ieu favorisDt leur entre$rise. aucun $r:tre. et 0CRRR =eunes fillesF ils en firent le $arta#e. ins$iré 2e <ieu. On ne voit. Ils 2onn6rent le no 2e <an @ La>s. en é oire 2e leur victoireF ils $lac6rent l(i2ole 2e Jic8as sur un autelF et. aucun =u#e. s(assassin6rent les uns les autresF ais ce fut tou=ours $our leur intér:t. et son lévite. ses i2oles. et renonc6rent au culte 2(A2ona>. 3e$8té. le c8eval et le cavalierF vous 'oire9 le san# 2es $rinces. o? l(on a2orait le <ieu 2(IsraVl et l(i2ole 2e Jic8as. $our les encoura#er. al#ré les re ontrances 2e ce $r:tre. un anteau $ar année. Il est vrai (Note -*) !ue $ar i les $ro$86tes il & en eut !ui intéress6rent le ciel @ leur ven#eance" Elie fit 2escen2re le feu céleste $our consu er les $r:tres 2e KaalF Elisée fit venir 2es ours $our 2évorer !uarante-2eux $etits enfants !ui l(avaient a$$elé t3te chauveF ais ce sont 2es iracles rares. Alusieurs co entateurs : e $réten2ent !ue trente-2eux filles furent i olées au 7ei#neur" %4esserunt in $arte <o ini tri#inta 2uae ani ae.é2éon. A$r6s la ort 2e . et tu6rent tout le reste. 3e sais !ue la $lu$art 2es rois =uifs s(exter in6rent. E9éc8iel : e leur $ro et.

%La ri#ueur exercée. et le no 2e son serviteur.% <ieu ne $unit 2onc $as un culte étran#er. au 8uiti6 e : e. 2e T&r. et le reste 2u te $le.cri e était #ran2. eurent renvo&é l(arc8e attelée 2e 2eux vac8es !ui nourrissaient leurs veaux. et 2ix ille 2rac8 es 2(or. et !ui ne =u#ent 2es vues et 2es 2esseins 2e <ieu !u(en suivant les fai'les lu i6res 2e leur raison. 2onné @ Na'uc8o2onosor. une curiosité in2iscr6te.% <ieu $ren2 2onc enfin le $arti 2(un roi i2olDtreF il lui livre l(arc8e. onte @ la so e 2e 2ix-neuf illiar2s soixante-2eux illions. contre ce #ran2 no 're 2(8o es ne $araLtra excessive !u(@ ceux !ui n(ont $as co $ris =us!u(@ !uel $oint <ieu voulait :tre craint et res$ecté $ar i son $eu$le. votre D e vivra. ni sur aucune i2olDtrie. lui conseille. Naa an l(i2olDtre 2e an2a @ Elisée s(il lui était $er is 2e suivre son roi (Note -/) 2ans le te $le 2e Re non. 2es colliers (Note -. 2e se ren2re au roi 2e Ka'&lone (Note Q*)" %7i vous alle9 vous ren2re @ ses officiers. !u(ils ne 2evaient $as re#ar2er" tant les lois.* .% Voil@ un roi i2olDtre 2éclaré serviteur 2e <ieu et son favori.(( © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance C. est le vrai trésor inesti a'le. $eut-:tre : e un es$rit 2e révolte. Enfin lors!ue. au cours 2e ce =our. 2ans les si6cles $ostérieurs. il ne $unit les A8ilistins !u(en les fra$$ant 2(une ala2ie secr6te resse 'lant aux 8é orro>2es. et 2es =ou#s. a&ant o'tenu son $ar2on 2e 7é2écias. On ne $eut tro$ re2ire !ue ces te $s et ces oeurs n(ont aucun ra$$ort aux nEtres. le 7ei#neur fit ourir soixante et 2ix anciens 2(IsraVl et cin!uante ille 8o es 2u $eu$le $our avoir re#ar2é l(arc8e.B. 7i le 7ei#neur avait voulu $unir l(i2olDtrie. =e l(avoueF ais si cette i2olDtrie le vrai culte ont-elles 2G l(:treO : e fut tolérée. sans co $ter les 2eniers e $lo&és $ar 7alo on. !ui avait fait 2évorer les enfants $ar les ours. On n(est #u6re oins sur$ris 2es ric8esses !u(Héro2ote 2it avoir vues 2ans le te $le 2(E$86se. 2(E2o . $our a$aiser sa col6re. 3e sais !ue ce co $te est exa#éré. les oeurs 2e ce te $s. roi 2e Ka'&lone. 2it-il. ne lui ré$on2it-il $as" "lle2 en paixP Il & a 'ien $lusF le 7ei#neur or2onna @ 3éré ie 2e se ettre 2es cor2es au cou. 2iff6rent 2e tout ce !ue nous connaissonsF tant les voies inscruta'les 2e <ieu sont au-2essus 2es nEtres.).: e a&ant $er is !ue son arc8e fGt $rise $ar les A8ilistins 2ans un co 'at. ais une $rofanation 2u sien. ce : e Elisée. uni!ue ent $arce !u(ils avaient re#ar2é son arc8e. !ue le elT ou roitelet =uif 7é2écias avait fait ettre au cac8ot. et !ui a2oraient <a#onF ais il fit $érir cin!uante ille soixante et 2ix 8o es 2e son $eu$le. et d') adorer avec lui. 2e 7i2onF et 3éré ie leur fait 2ire $ar le 7ei#neur" %3(ai 2onné toutes vos terres @ Na'uc8o2onosor. en renversant la statue 2e <a#on. il aurait fait $érir tous les A8ilistins !ui os6rent $ren2re son arc8e. une 2éso'éissance. !u(il & a $ro'a'le ent erreur 2e co$isteF ais ré2uise9 la so e @ la oitié. sur une 2ifférence 2ans le culte. 2ont la seule vue avait coGté la vie @ cin!uante ille soixante et 2ix 3uifsF il lui livre le 7aint 2es saints. et en envo&ant une ultitu2e 2e rats 2ans leurs ca $a#nesF ais. Enfin les trésors ne sont rien aux &eux 2e <ieu. co 'ien les 2ifférences 2ans Muel!ues-uns 2onnent $our une $reuve 2(intolérance !ue le 7ei#neur lui. on serviteur (Note QR). 2e les envo&er aux roitelets ou elc8i 2e Joa'. 3a ais i2olDtrie ne fut $lus réco $ensée. lors!ue les A8ilistins. 2it le =u2icieux 2o 4al et. On ré$on2 !ue le c8Dti ent 2u 7ei#neur ne to 'e $oint sur une cro&ance. On sent 'ien !ue 2e tels c8Dti ents n(a$$artiennent !u(@ <ieu 2ans la t8éocratie =u2a>!ue. 2e la $art 2e <ieu. l(écono ie =u2a>!ue. et cin! anus 2(or. Le : e 3éré ie. 2(A on. au !uart. et offert @ <ieu cin! rats 2(or. ou environ. un illion 2ix-se$t ille talents en ar#ent. !ui avait coGté @ 'Dtir cent 8uit ille talents 2(or. laissés $ar <avi2 et ses officiers $our la construction 2e la aison 2u 7ei#neur" ce !ui. elle vous étonnera encore.

En un ot. sous les =u#es. 2es 4rétoisF ais ils ne constituaient nulle ent la reli#ion 2es 3uifs. $réten2ent !ue Jo>se ensei#nait l(i ortalité 2e l(D e. et leur 2it (Note Q+) !ue le fils ne $ortera $oint l(ini!uité 2e son $6reF il va : e =us!u(@ faire 2ire @ <ieu !u(il leur avait 2onné (Note Q. et !u(il suivLt la reli#ion 2e ZoroastreF il l(a$$elle son pasteur. ni 2ans aucune loi 2u Lévitique et 2u Deutéronome. sous Jo>se. était sacrificateur 2e <ieu. ou 5osro+s. selon la si#nification co une 2e ce ot. ou 5oresh.: e son $eu$le. son livre fut tou=ours reHu. E9éc8iel annonce tout le contraire aux 3uifs.% Il ne les enace !ue 2e aux cor$orels (Note Q-). sous les rois. L(Ecriture nous a$$ren2 2onc !ue non seule ent <ieu tolérait tous les autres $eu$les. 4es vérités ne lui furent annoncées ni 2ans le Décalogue. 2(:tre ex$osés aux infi2élités 2e leurs fe es. si tu veux aller au ciel%F ais" %Honore ton $6re et ta 6re. <ieu a soin 2es Ninivites i2olDtres co e 2es 3uifsF il les enace.<ieu (Note QC) ne favorise $as oins le 5ir. 2e la #ale $urulente. 4eux !ui. i2olDtre. Jelc8isé2ec8. et 2(:tre o'li#és 2e an#er leurs enfantsF ais en aucun lieu il ne leur 2it !ue leurs D es i ortelles su'iront 2es tour ents a$r6s la ort. !uoi!u(il fGt usur$ateur aux &eux 2es 8o es" il n(& a $as 2ans toute la sainte Ecriture une $lus #ran2e ar!ue 2e $ré2ilection. et !u(on lui offre $artout 2es o'lations $ures%. $ar i#norance. 2es E#&$tiens. Il est constant !ue la loi 2e Jo>se n(annonHait !ue 2es c8Dti ents te $orels =us!u(@ la !uatri6 e #énération.recs. 2e la #ale s6c8e. !ui n(était $oint =uif. ni les $eines et les réco $enses 2ans une autre vie. ais !u(il en avait un soin $aternel" et nous osons :tre intolérantsO C*A+ITRE $III E$TR1)E TOLÉRANCE (ES !UI. Vous vo&e9 2ans Jalac8ie !ue %2u levant au couc8ant le no 2e <ieu est #ran2 2ans les nations. 2(e $runter @ usure 2es étran#ers. 4e$en2ant. al#ré cette 2éclaration ex$resse 2e <ieu !u(il $unirait =us!u(@ la !uatri6 e #énération. n(avait $as 'esoin 2e leur révéler une 2octrine !u(il réservait au te $s o? il ne #ouvernerait $lus son $eu$le. et 2e ne $ouvoir $r:ter @ usureF 2e $érir 2e fa ine. Le livre 2(E9éc8iel n(en fut $as oins inséré 2ans le canon 2es auteurs ins$irés 2e <ieu" il est vrai !ue la s&na#o#ue n(en $er ettait $as la lecture avant l(D#e 2e trente ans. Jo>se ne 2it $oint" %Honore ton $6re et ta 6re. 2es . vous vo&e9 tou=ours 2es exe $les 2e tolérance. et c(est une vérité 2ont Uar'urton a'use $our $rouver !ue la loi 2es 3uifs était 2ivine (Note QQ)" $arce !ue <ieu : e étant leur roi. 2(ulc6res alins 2ans les #enoux et 2ans le #ras 2es =a 'es. afin 2e vivre lon#te $s sur la terre. Kalaa . !ui con2uisait lui. !ue nous a$$elons &)rusF il l(a$$elle son christ% son oint. !uoi!u(il ne fGt $as oint. Il & a 'ien $lus (Note Q0)" Jo>se 2it $lusieurs fois !ue %<ieu $unit les $6res 2ans les enfants =us!u(@ la !uatri6 e #énération%F cette enace était nécessaire @ un $eu$le @ !ui <ieu n(avait révélé ni l(i ortalité 2e l(D e. et il leur $ar2onne.) %2es $réce$tes !ui n(étaient $as 'ons% (Note Q/). était $ro$86te. Tout était te $orel. 2es Ka'&loniens. ou #oGteront 2es félicités. <ieu. .S Ainsi 2onc. al#ré l(énoncé $récis 2e cette loi. Etent au Nouveau Testa ent un 2e ses $lus #ran2s avanta#es sur l(Ancien. al#ré sa contra2iction for elle avec Jo>se. ren2ant =ustice i é2iate ent a$r6s la trans#ression ou l(o'éissance. 4(étaient les 2o# es 2es Aerses. le $unissait ou le réco $ensait i é2iate ent a$r6s ses 'onnes ou ses auvaises actions. co e nous l(a$$ren2 saint 3érE eF ais c(était 2e $eur !ue la =eunesse n(a'usDt 2es $eintures tro$ na>ves !u(on trouve 2ans les c8a$itres 5VI et 55III 2u li'ertina#e 2es 2eux soeurs Oolla et Ooli'a.

ces $rinces tuent ces $a#es. !ue $eu 2e $assa#es 2ans les Evan#iles 2ont l(es$rit $ersécuteur ait $u inférer !ue l(intolérance. la secte 2es sa2ucéens $ersista tou=ours @ croire !u(il n(& avait ni $eines ni réco $enses a$r6s la ort. vont @ leurs aisons 2e ca $a#ne. sont lé#iti es. et !u(il les 2oit é$rouver" il a le : e tort !ue l(autre. il est vraiF $res!ue tous les $eu$les se sont #ouvernés $ar 2es contra2ictions. si l(on veut exa iner 2e $r6s le =u2a>s e. sans se soucier 2e l(invitation. et =eté 2ans les tén6'res extérieures. Le roi fait arc8er ses ar ées contre ces eurtriers. Ils 2ifféraient 'eaucou$ $lus 2es autres 3uifs !ue les $rotestants ne 2iff6rent 2es cat8oli!uesF ils n(en 2e eur6rent $as oins 2ans la co union 2e leurs fr6res" on vit : e 2es #ran2s $r:tres 2e leur secte. !uan2 l(e $ereur. L(un s(excuse sur ce !u(il a ac8eté une terre. ce !ui $ro'a'le ent avait co encé 26s le te $s 2e la ca$tivité 2e Ka'&lone. les autres @ leur né#oceF 2(autres outra#ent les 2o esti!ues 2u roi. Les $8arisiens cro&aient @ la fatalité (Note +R) et @ la éte $s&cose (Note +*). lors!ue l(i ortalité 2e l(D e fut un 2o# e reHu.). Heureuse celle !ui a 6ne 2es oeurs 2ouces !uan2 on a 2es lois 2e san#O C*A+ITRE $IV SI L'INTOLÉRANCE A ÉTÉ ENSEI. et lors!u(il est $r:t 2e se ettre @ ta'le. Il n(& a. 4(est une contra2iction. et !ue la faculté 2e sentir et 2e $enser $érissait avec nous. on n(essa&e $as 2es 'oeufs @ l(8eure 2u sou$erF un troisi6 e ré$on2 !u(il © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance 0*B. vene9 aux noces. L(autre (Note +-) $ara'ole est celle 2(un $articulier !ui invite ses a is @ un #ran2 sou$er. En un ot. L(invitation au festin si#nifie la $ré2ication 2u salutF le eurtre 2es envo&és 2u $rince fi#ure la $ersécution contre ceux !ui $r:c8ent la sa#esse et la vertu.NÉE +AR !ÉSUS4C*RIST Vo&ons aintenant si 3ésus-48rist a éta'li 2es lois san#uinaires. et celles 2es éc8ants 2ans une es$6ce 2e Tartare. et 2étruit leur villeF il envoie sur les #ran2s c8e ins convier au festin tous ceux !u(on trouve" un 2(eux s(étant is @ ta'le sans avoir is la ro'e nu$tiale est c8ar#é 2e fers. et !u(il va la visiter" cette excuse ne $araLt $as vala'le.* . ce n(est $as $en2ant la nuit !u(on va voir sa terreF un autre 2it !u(il a ac8eté cin! $aires 2e 'oeufs. on sera étonné 2e trouver la $lus #ran2e tolérance au ilieu 2es 8orreurs les $lus 'ar'ares. s(il a or2onné l(intolérance. si =e ne e tro $e. Ils niaient l(existence 2es an#es. nul 8o e assuré ent ne 2oit en $ren2re le 2roit 2e #arrotter ou 2e ettre au cac8ot son voisin !ui serait venu sou$er c8e9 lui sans avoir un 8a'it 2e noces convena'le. L(un est la $ara'ole 2ans la!uelle le ro&au e 2es cieux est co $aré @ un roi !ui invite 2es convives aux noces 2e son filsF ce onar!ue leur fait 2ire $ar ses serviteurs (Note +0)" %3(ai tué es 'oeufs et es volaillesF tout est $r:t. s(il institua les 'ourreaux 2es autoda é. s(il fit 'Dtir les cac8ots 2e l(In!uisition. Les esséniens $ensaient !ue les D es 2es =ustes allaient 2ans les Lles fortunées (Note +C). il envoie son 2o esti!ue les avertir. le $ouvoir 2e arc8er et 2e 2i#érer. enverra ses $a#es @ 2es $rinces 2e l(e $ire $our les $rier @ sou$er.Enfin (Note Q. la contrainte. Ils ne faisaient $oint 2e sacrificesF ils s(asse 'laient entre eux 2ans une s&na#o#ue $articuli6re. co e la force active. et les tuent.% Les uns. Il est clair !ue cette allé#orie ne re#ar2ant !ue le ro&au e 2es cieux. a&ant tué ses volailles. et =e ne connais 2ans l(8istoire aucun $rince !ui ait fait $en2re un courtisan $our un $areil su=etF il n(est $as non $lus @ crain2re !ue.

2ans le on2e. c8erc8e encore sa =ustification 2ans l(ex$ulsion 2es arc8an2s c8assés 2u te $le. car ce n(était $as le te $s 2es fi#ues" il au2it le fi#uier !ui se séc8a aussitEt. . ais ils ne sont $oint livrés au 'ras séculier. et c(est la $lus favorisée $ar les #ouverne ents. Aour!uoi 2onc n(aurions-nous $as $our nos fr6res errants autant 2(in2ul#ence !ue nous $ro2i#uons 2e consi2ération @ nos fr6res les traitantsP In autre $assa#e 2ont on a fait un a'us #rossier est celui 2e saint Jatt8ieu et 2e saint Jarc. L(es$rit $ersécuteur. ses fr6res. et ne 8ait $as son $6re. ais n(en a'usons $as $our :tre 2urs et i $laca'les. en col6re. ne su$$ute $as au$aravant la 2é$enseP% S a-t-il !uel!u(un.: e :tre l(o'servateur. etc. et 2ans la lé#ion 2e 2é ons envo&ée 2u cor$s 2(un $ossé2é 2ans le cor$s 2e 2eux ille ani aux i on2es. et contrai#ne9 les #ens 2(entrer. $resse9. sa 6re.% Il est vrai !u(il n(est $as 2it ex$ressé ent !ue cette $ara'ole soit une fi#ure 2u ro&au e 2es cieux. !ui a'use 2e tout. o'tene9. =e vous $rie. 2es convives ainsi forcés ne ren2raient $as le re$as fort a#réa'le. En vain le san8é2rin et les $r:tres $er ettaient ce né#oce $our la co o2ité 2es sacrifices" le <ieu au!uel on sacrifiait $ouvait sans 2oute.: e 2(une contravention @ la loiP 4(était an!uer 2e res$ect @ la aison 2u 7ei#neur !ue 2e c8an#er son $arvis en une 'outi!ue 2e arc8an2s. Il faut !ue l(es$rit 2(intolérance soit a$$u&é sur 2e 'ien auvaises raisons. 2e cette $ri6re et 2e ce sou$er @ la $ersécutionP 7i on $ren2 les c8oses @ la lettre. et con2uit $ar force. On 2onne $lusieurs ex$lications 2ifférentes 2e ce iracleF ais & en a-t-il une seule !ui $uisse autoriser la $ersécutionP In fi#uier n(a $u 2onner 2es fi#ues vers le co ence ent 2e ars. fait venir @ son festin les aveu#les et les 'oiteux. on leur a 2onné les $lus #ran2s $rivil6#esF c(est la seule $rofession !ui soit con2a née 2ans L(Ecriture. Le $6re 2e fa ille. selon les co entateurs les $lus accré2ités. on l(a séc8é" est-ce une raison $our faire séc8er nos fr6res 2e 2ouleur 2ans tous les te $s 2e l(annéeP Res$ectons 2ans l(écriture tout ce !ui $eut faire naLtre 2es 2ifficultés 2ans nos es$rits curieux et vains. $our :tre 2ans le sein 2e l(E#liseP 3ésus 2it 2ans la : e $ara'ole" %Ne 2onne9 @ 2Lner ni @ vos a is ni @ vos $arents ric8es%F en a-t-on =a ais inféré !u(on ne 2ot $oint en effet 2Lner avec ses $arents et ses a is 26s !u(ils ont un $eu 2e fortuneP 3ésus-48rist. a$r6s la $ara'ole 2u festin. asse9 2énaturé $our conclure !u(il faut 8a>r son $6re et sa 6reP Et ne co $ren2-on $as aisé ent !ue ces $aroles si#nifient" Ne 'alance9 $as entre oi et vos $lus c86res affectionsP On cite le $assa#e 2e saint Jatt8ieu (Note ++)" %Mui n(écoute $oint l(E#lise soit co e un $a>en et co e un receveur 2e la 2ouane%F cela ne 2it $as a'solu ent !u(on 2oive $ersécuter les $a>ens et les fer iers 2es 2roits 2u roi" ils sont au2its. ses soeurs. Loin 2(Eter @ ces fer iers aucune $réro#ative 2e cito&en. On n(a !ue tro$ a'usé 2e ces $aroles" &ontrains6les d'entrerF ais il est visi'le !u(un seul valet ne $eut contrain2re $ar la force tous les #ens !u(il rencontre @ venir sou$er c8e9 son aLtreF et 2(ailleurs. Muel ra$$ort. et assuré ent son excuse est tr6s receva'le. con=ure9. il 2it @ son valet" %Alle9 2ans les #ran2s c8e ins et le lon# 2es 8aies. Jais !ui ne voit !ue ces 2eux exe $les ne sont autre c8ose !u(une =ustice !ue <ieu 2ai#ne faire lui. o? il est 2it !ue 3ésus. vo&ant !u(il reste encore 2es $laces vi2es. sinon" $rie9. et : e sa $ro$re D e. 2it (Note +Q)" %7i !uel!u(un vient @ oi. et. 4es exe $les n(ont $as le oin2re ra$$ort aux $ersécutions sur le 2o# e. voulant 'Dtir une tour. 4ar !ui est celui 2(entre vous !ui. il ne $eut :tre on 2isci$le. a$$roc8a 2(un fi#uier o? il ne trouva !ue 2es feuilles. !uoi!ue cac8é sous la fi#ure 8u aine. il est vrai.vient 2e se arier. $uis!u(il c8erc8e $artout les $lus vains $rétextes. &ontrains6les d'entrer ne veut 2ire autre c8ose. 'oiteux. 2étruire cette $rofanationF il $ouvait 2e : e $unir ceux !ui intro2uisaient 2ans le $a&s 2es trou$eaux entiers 2éfen2us $ar une loi 2ont il 2ai#nait lui. a&ant fai le atin. fau2ra-t-il :tre aveu#le.

voulaient faire 2escen2re le feu 2u ciel sur une ville !ui n(avait $as voulu le lo#er. Il n(éclate $as : e contre 3u2as. c(est !u(il 2ai#na s(a'aisser @ toute la fai'lesse 2u cor$s 8u ain. 2e race 2e vi$6res. Le $8iloso$8e #rec $érit $ar la 8aine 2es so$8istes. ce !ui est le s& $tE e le $lus violent et le $lus rare. Enfin il eurt victi e 2e l(envie. !u(il avait rev:tu. !ui. Or. 3ésus o'serva tous les $oints 2e la loi" il f:ta tous les =ours 2e sa''atF il s(a'stint 2es vian2es 2éfen2uesF il célé'ra toutes les f:tes. a 'eaucou$ 2e ra$$ort avec celle 2e 7ocrate. et il ne le voulut $as" 3ésus-48rist s(offrit volontaire ent. 7i l(on ose co $arer le sacré avec le $rofane. si l(an#oisse !u(il ressentit fut si extr: e !u(il en eut une sueur :lée 2e san#. consistent @ su$$orter 2es aux sous les!uels notre nature succo 'e. Toutes les souillures lé#ales se netto&aient $ar le 'a$t: eF c(est ainsi !u(on consacrait les $r:tres" on se $lon#eait 2ans l(eau @ la f:te 2e l(ex$iation solennelle. sa ort. et 2es $r:tres. en 2e an2ent encore" il veut 'ien faire un iracle en leur faveur. l(in2ul#ence. c(était une céré onie consacrée c8e9 les 3uifs.: e =ustifie ses 2isci$les 2e ne $as =eGnerF il $ar2onne @ la $éc8eresseF il se contente 2e reco an2er la fi2élité @ la fe e a2ult6reF il 2ai#ne : e con2escen2re @ l(innocente =oie 2es convives 2e 4ana. Il & a un extr: e coura#e @ courir @ la ort en la re2outant. et : e. et un <ieu avec un 8o e. 2(insensés. Il est 2it !ue les $rinces 2es $r:tres et tout le conseil c8erc8aient un faux té oi#na#e contre 3ésus $our le faire $érir. il avait célé'ré la $D!ueF on ne l(accusa ni 2(aucune o$inion nouvelle. !ui 2oit le tra8ir il or2onne @ Aierre 2e ne se =a ais servir 2e l(é$éeF il ré$ri an2e. ni 2(avoir o'servé aucun rite étran#er. 8u aine ent $arlant. co e tous les autres enfants. 2es $r:tres. !ui. et !ui est $a&é co e les autresF c(est le sa aritain c8arita'leF lui. usant 2e ses 2roits 2ivins. avant sa ort. 7ocrate avait traité les so$8istes 2(i#norants. et 2es $re iers 2u $eu$le" le lé#islateur 2es c8rétiens succo 'a sous la 8aine 2es scri'es. 2(aveu#les. Il fut en effet sou is @ la loi 2e Jo>se 2e$uis son enfance =us!u(@ sa ort. 2e éc8ants. co e c8e9 tous les $eu$les 2e l(Orient.: e. la vraie #ran2eur. 7ocrate ne fut $oint accusé 2e vouloir fon2er une secte nouvelle" on n(accusa $oint 3ésus48rist 2(en avoir voulu intro2uire une (Note +/).Ares!ue tout le reste 2es $aroles et 2es actions 2e 3ésus-48rist $r:c8e la 2ouceur. ils ne lui re$roc8aient 2onc $as 2(avoir $r:c8é $u'li!ue ent contre la loi. 7i 3ésus-48rist se 'la crain2re la ort. 7(il fut 2e$uis 'a$tisé 2ans le 3our2ain. infini ent su$érieur. Le $8iloso$8e #rec $ar2onna non seule ent @ ses calo niateurs et @ ses =u#es ini!ues. 4(est le $6re 2e fa ille !ui reHoit l(enfant $ro2i#ueF c(est l(ouvrier !ui vient @ la 2erni6re 8eure. la $atience. étant 2é=@ éc8auffés 2e vin. On le circoncit le 8uiti6 e =our. et les avait convaincus 2e auvaise foi" 3ésus. 2es $8arisiens.) et les $8arisiens 2(8&$ocrites. il c8an#e $our eux l(eau en vin. @ l(exe $le 2(Elie. ais il les $ria 2e traiter un =our ses enfants co e lui. Né Israélite. © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance 00B. 7ocrate $ouvait éviter la ort. les enfants 2e Zé'é2ée. et son D e était iné'ranla'leF il nous a$$renait !ue la vraie force. on 'a$tisait les $rosél&tes. 2e ser$ents. 7on cor$s tre 'lait.* . s(ils étaient asse9 8eureux $our ériter leur 8aine co e lui" le lé#islateur 2es c8rétiens. traita les scri'es (Note +. il vécut consta ent en Israélite. $ria son $6re 2e $ar2onner @ ses enne is. s(ils c8erc8aient un faux té oi#na#e.

Il est 2onc 2e la $lus #ran2e évi2ence !u(il fut accusé 2(un cri e 2(Etat.) . liv. et le renvo&a @ Ailate. liv. aucun 2ieu. liv. $ar les cou$s.ES CONTRE L'INTOLÉRANCE 4(est une i $iété 2(Eter. et non contrain2re.<eux té oins !ui se $résent6rent l(accus6rent 2(avoir 2it (Note +. et $réten2re @ la ro&autéF il le traita avec é$ris.R). In tel 2iscours était inco $ré8ensi'le $our les 3uifs c8arnelsF ais ce n(était $as une accusation 2e vouloir fon2er une nouvelle secte.NA. Le #ran2 $r:tre l(interro#ea. la li'erté aux 8o es. et lui 2it" %3e vous co an2e $ar le <ieu vivant 2e nous 2ire si vous :tes le 48rist fils 2e <ieu.alilée. Le #ouverneur Ailate. (7aint HILAIRE. art&r. C*A+ITRE $V TÉ)OI. le renvo&a 2(a'or2 @ Héro2e. <ieu lui. l(8o 3ésus lui ré$on2it" %Vous l(ave9 2itF ais =e vous 2is !ue vous verre9 'ientEt le fils 2e e assis @ la 2roite 2e la vertu 2e <ieu. Le san8é2rin n(avait $lus le 2roit 2u #laiveF ils tra2uisirent 3ésus 2evant le #ouverneur ro ain 2e la $rovince. et !ui 2e $lus se 2isait roi 2es 3uifs. !ui 2isait !u(il ne fallait $as $a&er le tri'ut @ 4ésar. tétrar!ue 2e . venant sur les nuées 2u ciel. ceux !u(on n(a $u convaincre $ar la raison. en ati6re 2e reli#ion. 2(e $:c8er !u(ils ne fassent c8oix 2(une 2ivinité" aucun 8o e. III.aliléen. La reli#ion ne se an2e $oint. Ailate n(eut $as la : e #énérosité !u(eut 2e$uis le #ouverneur Nestus.% 4ette ré$onse fut re#ar2ée $ar le san8é2rin irrité co e un 'las$86 e.) 4(est une exécra'le 8érésie 2e vouloir attirer $ar la force. !ui eut l(in2i#ne fai'lesse 2e le con2a ner $our a$aiser le tu ulte excité contre lui.: e. c8. Ier. On se servait !uel!uefois 2e cette ex$ression $our si#nifier un =uste (Note . (7aint 3I7TIN.% On ne nous a$$ren2 $oint ce !ue le #ran2 $r:tre enten2ait $ar fils 2e <ieu. so&e9 art&rs. a&ant a$$ris !u(il était . 2(autant $lus !u(il avait essu&é 2é=@ une révolte 2es 3uifs. @ ce !ue nous a$$ren2 3os6$8e. ne vou2rait 2(un service forcé.) 7i on usait 2e violence $our la 2éfense 2e la foi. Ier. 3e 2e an2e @ $résent si c(est la tolérance ou l(intolérance !ui est 2e 2roit 2ivinP 7i vous voule9 resse 'ler @ 3ésus-48rist. les év:!ues s(& o$$oseraient.: e venant sur la terre. Héro2e crut !u(il était i $ossi'le !ue 3ésus $Gt as$irer @ se faire c8ef 2e $arti. $ar les e $risonne ents. V. co e on e $lo&ait les ots 2e ils de 7élial $our si#nifier un éc8ant.) Rien n(est $lus contraire @ la reli#ion !ue la contrainte. 55IV. (LA4TAN4E. Les 3uifs #rossiers n(avaient aucune i2ée 2u &st6re sacré 2(un fils 2e <ieu. et non $as 'ourreaux. ("pologétique.) co La reli#ion forcée n(est $lus reli#ion" il faut $ersua2er. liv. (7aint ATHANA7E.)" %!u(il $ourrait 2étruire le te $le et le re'Dtir en trois =ours%. et l(accus6rent calo nieuse ent 2(:tre un $ertur'ateur 2u re$os $u'lic.

la contrainte encore oinsF rien 2e $lus in2é$en2ant !ue 2(ai er et 2e croire. lettre *. (TILLEJONT.) 4(est un 96le 'ar'are !ue celui !ui $réten2 $lanter la reli#ion 2ans les coeurs. 1istoire ecclésiastique.nstruction 7ouvene9-vous !ue les ala2ies 2e l(D e ne se #uérissent $oint $ar contrainte et $ar violence. etc. !ui n(a $oint usé 2e violence $our éta'lir et éten2re la reli#ion. avant !ue sa !uerelle avec les 2onatistes l(eGt ren2u tro$ sév6re..* .Aersécuterons-nous ceux !ue <ieu tol6reP 2it saint Au#ustin. .nstruction pastorale 2e *+//. (KOILAINVILLIER7... (Discours du clergé de -rance 9 Louis :... cin!uante-sixi6 e canon. (Le car2inal LE 4AJI7. (Lettre de saint 7ernard.) Accor2e9 @ tous la tolérance civile.) L(exaction forcée 2(une reli#ion est une $reuve évi2ente !ue l(es$rit !ui la con2uit est un es$rit enne i 2e la vérité. (AJELOT <E LA HOI77AIE.tre dédicatoire 9 1enri . c8a$. 2ans une . to e VI.*. .p..* et de Louis © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance 0QB.) On ne 2oit $as pastorale.) 4onseille9.) Il nous a $aru confor e @ l(é!uité et @ la 2roite raison 2e arc8er sur les traces 2e l(ancienne E#lise. év:!ue 2e : e user 2e ter es insultants. (<E THOI.. ** au#uste *Q+R. (L(év:!ue <u KELLAI.) Nous ne $réten2ons $oint 2étruire les erreurs $ar la violence. au duc de 7ourgogne.) an2e $oint. arc8ev:!ue 2e 4a 'rai. (<IROI7.tat de la -rance.) Il en est 2e la reli#ion co e 2e l(a our" le co an2e ent n(& $eut rien.) :. co e si la $ersuasion $ouvait :tre l(effet 2e la contrainte.) Nous avons tou=ours 2ésa$$rouvé les voies 2e ri#ueur. IV. ('emontrance du parlement de 0aris 9 1enri .) La violence $eut faire 2es 8&$ocritesF on ne $ersua2e $oint !uan2 on fait retentir $artout les enaces. (NL\4HIER. ("ssemblée du clergé. livre VI. 2octeur 2e 7or'onne.) L(ex$érience nous a$$ren2 !ue la violence est $lus ca$a'le 2(irriter !ue 2e #uérir un a sa racine 2ans l(es$rit. (N\NELON. (4ERI7IER7. et ne force9 $as..) al !ui La foi ne s(ins$ire $as @ cou$s 2(é$ée.) Nous savons !ue la foi se $ersua2e et ne se co NL es. .. <ur les r+gnes de 1enri . (8uatri+me concile de Tol+de. Mu(on ne fasse aucune violence aux 3uifs. sur les Lettres du cardinal d'4ssat.

elles trou'lent on D e.% <is. ensei#nent tous au=our2(8ui ce 2evoir sacré 2e l(in2ul#ence. Aar !uelle fatalité. ou =e vais faire =eter ton cor$s @ la voirieF tes enfants n(8ériteront $oint 2e toi.oi co ent le A6re co uni!ue tout au Nils.) On $ourrait faire un livre énor e. 2e 8a>r ceux !ui ne l(ont $as euP (. c(est !ue nous cro&ons !u(il & a !uel!ue avanta#e $our nous @ faire le contraire 2e ce !ue nous ensei#nonsF ais certaine ent il n(& a aucun avanta#e @ $ersécuter ceux !ui ne sont $as 2e notre avis. 2e l(a'sur2ité 2ans l(intolérance. si tu ne $eux $as croire ce !ue =e veux. nos ouvra#es 2e orale.oi 2ans l(instant co ent ces $aroles" %Jon A6re est $lus #ran2 !ue oi% si#nifient ex$ressé ent" %3e suis aussi #ran2 !ue lui. ceux !ui ont intér:t @ #:ner les consciences ne sont $oint a'sur2es. 2e saint T8o as contre saint KonaventureF e 'rasse le secon2 concile 2e Nicée contre le concile 2e NrancfortF ex$li!ue. 7uis-=e en état 2e 2is$uterP LE KARKARE.sprit des Lois. ta fe e sera $rivée 2e sa 2ot. e suffit. Au no <ieu. liv. Nos 8istoires. a&e9 $itié 2e oi. 55V. encore une fois. et lui 2it" e en 'onne santé vint Jiséra'leO $ense co e oi tout @ l(8eure" si#ne cet écrit.7i le ciel vous a asse9 ai és $our vous faire voir la vérité. et cela LE JOIRANT. C*A+ITRE $VI (IALO. !ue es $areils ne lui 2onneront $as.UE ENTRE UN )OURANT ET UN *O))E -UI SE +ORTE BIEN In cito&en était @ l(a#onie 2ans une ville 2e $rovinceF un 8o insulter @ ses 2erniers o ents. nos catéc8is es. confesse !ue cin! $ro$ositions sont 2ans un livre !ue ni toi ni oi n(avons =a ais luF sois tout @ l(8eure 2u senti ent 2e Lanfranc contre Kéren#er. HélasO vous sente9 !u(@ ces 2erniers o ents tous es sens sont flétris. es i2ées s(enfuient. 2e LE JOIRANT. Jais. . LE JOIRANT. 2is !ue tu le crois. et @ nous en faire 8a>r. exce$té la $aternité. Il & a 2onc. 4(est @ eux !ue s(a2resse le c8a$itre suivant. a $ensée s(éteint. nos 2iscours. 3(enten2s @ $eine ce !ue vous e 2itesF les enaces !ue vous e faites $arviennent confusé ent @ on oreille. Hé 'ien. tout co $osé 2e $areils $assa#es. et ta fa ille en2iera 2u $ain. 2ira-t-on. res$irent tous. nos ser ons. $ar !uelle inconsé!uence 2é entirions-nous 2ans la $rati!ue une t8éorie !ue nous annonHons tous les =oursP Muan2 nos actions 2é entent notre orale. il vous a fait une #ran2e #rDceF ais est-ce aux enfants !ui ont l(8érita#e 2e leur $6re. elles ren2ent a ort affreuse. toutes les $ortes 2e on enten2e ent sont fer ées. LE KARKARE. <e la $itiéO =e n(en $uis avoir si tu n(es $as 2e on avis en tout.

LE JOIRANT. faites-en ce !ue vous vou2re9" =e vous l(a'an2onneF ais cro&e9 en <ieu. si vous cro&e9 en <ieu. Au 2ia'le soit l(i $ertinent. =e crains !ue vous n(en connaissie9 $as. vous 2eve9 user envers oi 2e c8arité. N(i $orteF tu auras le $laisir 2(:tre enterré 2ans un ci eti6re. tes enfants. Nais. ]O-. 4elui !ue =(a2ore rani e en ce o ent es forces $our vous 2ire 2(une voix ourante !ue. Et !uel intér:t ave9-vous @ e tant tour enterP e vau2ra un 'on canonicat. vous !ui 2eve9 'ientEt recevoir votre =u#e ent 2e lui.B. $uis!ue vous e 2e an2e9 un enson#e @ l(article 2e la ort. In $eu 2(8&$ocrisie. elle LE JOIRANT. =e vous en con=ure.4o ent $uis-=e e $ar=urer $our vous $laireP 3e vais $araLtre 2ans un <ieu !ui $unit le $ar=ure. auront 2e !uoi vivre. et !ui ré$on2re9 2e ce enson#e. La lettre suivante est une con irmation de la m3me morale. sans raisonner. Jeurs en 8&$ocriteF l(8&$ocrisie est une 'onne c8ose" c(est. =e te l(or2onne. !ui n(a $oint si#néO 3e vais si#ner $our lui et contrefaire son écriture (Note . ne les faites $as $érir 2e is6re. co e on 2it. on a i. ce !ue =e t(ai 2itF =e le veux. Aour on cor$s. A8O on fr6reO voici !u(il vous convertisse. !u(est-ce !ue cela coGteP LE JOIRANT. un 8o a#e !ue le vice ren2 @ la vertu.* . 4o ent.ICIER. ou vous ne le reconnaisse9 $as. eurs. Il (a 2onné a fe e et es enfants. insolentO =e ne reconnais $oint 2e <ieuO LE JOIRANT. Aar2on.at8ena e-text --^ C*A+ITRE $VII LETTRE ÉCRITE AU !ÉSUITE LE TELLIER. o ent 2evant le LE KARKARE. on fr6re. et ta fe e. LE KARKARE. on 2ernier o entF =e LE KARKARE. 4o entO !uel intér:tP 7i =(ai ta si#nature. LE 5 )AI 6768 © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance 0. LE KARKARE. +AR UN BÉNÉ. =e vais $rier <ieu !u(il vous touc8e et LE KARKARE.*). HélasO vous é$rise9 <ieu.

o&ennant un 'ref 2u $a$e" alors tous les év:!ues étant 2u $arti 2e la 'onne cause. 3e calcule !u(il faut. !u(on ne $eut se flatter 2e 2étruire. ce !u(il faut éviter sur toute c8ose. 3e co $ren2s $ar i les =ansénistes tous les $arle ents. atten2u !u(il ne faut $as 2é$eu$ler tro$ l(Etat a$r6s la 2erni6re #uerreF ais @ l(é#ar2 2es #arHons 2e !uator9e et !uin9e ans. voici on avis. avec sa $ru2ence or2inaire. non seule ent $our l(é2ification $u'li!ue. 3e crois !u(il ne reste $lus !ue cin! cent ille 8u#uenots 2ans le ro&au e. voici ce !ue =e conseille. +_ Il sera aisé 2(e $oisonner J. Aour les autres $etits #arHons. co e vous n(ave9 $oint 2(a i. sauf correction. !ui. La cons$iration 2es $ou2res n(eut $as le succ6s 2ésiré. 2é=@ i 'us 2e auvais $rinci$es. et on les fouettera =us!u(@ ce !u(ils sac8ent $ar coeur les ouvra#es 2e 7anc8e9 et 2e Jolina. -_ 3e $ense. trente-six tonneaux 2e $ou2re $our c8a!ue $arle ent. sous le 'on $laisir 2e Votre Révérence. ais $our la 'eauté 2u s$ectacle. !ui sont $arfaite ent instruits 2es lois 2u ro&au e. les o&ens 2e vous sou ettre tous ces es$rits rev:c8es. on o$inion est !u(il faut les c8Dtrer tous. ils seront élevés 2ans vos coll6#es. !ui soutiennent si in2i#ne ent les li'ertés 2e l(E#lise #allicane. !uel!ues-uns 2isent un illion. cela $ourrait causer !uel!ue tu ulteF $lusieurs : e $ourraient se sauver. Q_ L(article 2es =ansénistes $araLtra $eut-:tre un $eu $lus e 'arrassant" =e les crois au no 're 2e six illions au oinsF ais un es$rit tel !ue le vEtre ne 2oit $as s(en effra&er. Les $arle ents une fois sautés. font la so e 2e cent vin#t-neuf ille six cents livres" c(est une 'a#atelle $our le révéren2 $6re #énéral. !u(on a$$elle pulvis p)rius. *_ Il est aisé 2(attra$er en un =our tous les $ré2icants et 2e les $en2re tous @ la fois 2ans une : e $lace. 3(o'éis aux or2res !ue Votre Révérence (a 2onnés 2e lui $résenter les o&ens les $lus $ro$res 2e 2élivrer 3ésus et sa 4o $a#nie 2e leurs enne is. le : e inconvénient n(est $oint @ crain2re" il vous sera fort aisé 2e faire sauter tous les $arle ents 2u ro&au e avec cette invention 2u oine 7c8Yart9. !u(il en faut faire autant @ tous les lut8ériens 2(Alsace. et !ui ne Votre Révérence e $loiera les : es o&ens 2e conversion au$r6s 2e !uel!ues év:!ues rénitentsF leurs év:c8és seront is entre les ains 2es =ésuites. !ui est un 8o se 2éfie 2e rien. $arce !ue si on les tuait 2ans les rues. afin !ue cette en#eance ne soit =a ais re$ro2uite. $arce !u(un 2es con=urés eut l(in2iscrétion 2e vouloir sauver la vie @ son a iF ais. en ulti$liant 2ou9e $arle ents $ar trente-six tonneaux. co e =e le 2ois. et ainsi. e si $le. co e tant 2e #ran2s t8éolo#iens le $rouvent. 2(autres !uin9e cent illeF ais en !uel!ue no 're !u(ils soient. =(a$erHus 2eux vieilles 2e ce $a&s-l@ !ui riaient le =our 2e la 'ataille 2(Hoc8ste2t. . 4ette exécution est un corollaire nécessaire 2e nos $rinci$es" car. !ue =e sou ets tr6s 8u 'le ent au vEtre.R-. C_ 3e ferais assassiner 2ans leurs lits tous les $6res et 6res. @ cent écus $i6ce. 2ans l(année *. et tous les curés étant 8a'ile ent c8oisis $ar les év:!ues. cela ne co $ose !ue !uatre cent trente2eux tonneaux. 4(est @ Votre Révérence 2e $eser. s(il faut tuer un 8éréti!ue. vous 2onnere9 leurs c8ar#es @ vos con#ré#anistes. il est évi2ent !u(il faut les tuer tous.JON R\V\REN< AERE. 0_ 3e arierais le len2e ain toutes les filles @ 2e 'ons cat8oli!ues. le car2inal 2e Noailles. l(un $ortant l(autre. atten2u !ue.

cette c8icane est 'ien $uérileF on $eut : e 2ire !u(elle est i $ie" car ne voit-on $as.B. ou e $oisonner. il est 'on 2e rec8erc8er 2ans !uels cas on $ourrait lé#iti e ent suivre en $artie les vues 2u corres$on2ant 2u A. Le tr6s 8u 'le. Muant @ ceux !ui $ourraient :tre un $eu effarouc8és 2u no 're. 2es 2ile es et 2es antile es t8éolo#i!ues. 2e 2onner aussi la ortaux-rats aux olinistes" cette o'=ection est forteF ais il n(& a $oint 2e $ro=et !ui n(ait 2es inconvénients. 3e suis avec un $rofon2 res$ect 2e Votre Aaternité. en les faisant $érir $ar é#ar2e et sans aucune auvaise intention. Muel!ue criti!ue e 2ira $eut-:tre !u(on ris!uerait. ou ettre aux #al6res les #ens !ui ne sont $as 2e notre avis" c(est l(o'=et 2e l(article suivant. C*A+ITRE $VIII SEULS CAS OU L'INTOLÉRANCE EST (E (ROIT *U)AIN © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance 0. 2ans cette o$ération. sont 2évolus @ l(enferF ainsi nous ne faisons !ue 8Dter le o ent o? ils 2oivent entrer en $ossession. et !ue 7a Aaternité fut exilée l(année suivante. si on voulait ré$on2re @ toutes les criti!ues. Nous n(avons rien @ nous re$roc8er" il est 2é ontré !ue tous les $réten2us réfor és. c(est-@-2ire 2e$uis environ !uator9e cents ans. et !u(ainsi =e tue six illions !uatre cent soixante!uatre ille 2eux cent !uatre-vin#t-cin! $ersonnes 2e tro$ avec fraction $our la $résente année. il ne faut $as se scan2aliser si ce #ran2 'ien entraLne a$r6s lui !uel!ues auvaises suites. on ne vien2rait =a ais @ 'out 2e rienF et 2(ailleurs. $oint 2e s&st6 e !ui ne enace ruine $ar !uel!ue en2roit. !ui ne sont 2e nulle consi2ération. Le Tellier.. nous accélérons leur =oieF nous so es 2ans l(un et l(autre cas les inistres 2e la Arovi2ence. la t8éolo#ie a $rocuré le assacre 2e $lus 2e cin!uante illions 2(8o esF et !ue =e ne $ro$ose 2(en étran#ler. en vérité. On nous o'=ectera $eut-:tre encore !ue on co $te n(est $as =uste. $ar on $rocé2é. !ue =e sauve la vie @ tous les cat8oli!ues =us!u(@ la fin 2u on2eP On n(aurait =a ais fait.. 2ira-t-on.R. tous les =ansénistes._ 4o e on 2it !ue les =ansénistes co unient au oins @ AD!ues.. Il $araLt !u(il serait 2ur 2(exécuter ce $ro=et 2ans tous ses $ointsF ais il faut voir 2ans !uelles occasions on 2oit rouer ou $en2re. !u(environ six illions cin! cent ille. Il n(est $as oins clair !ue le $ara2is a$$artient 2e 2roit aux olinistes" 2onc. tr6s 2évot et tr6s 2oux R. et !ue =e viole la r6#le 2e trois" car. Le Tellier & trouva !uel!ues 2ifficultés.* . natif 2(An#oul: e.. 4e $ro=et ne $ut :tre exécuté. ou é#or#er. 7i on était arr:te $ar ces $etites 2ifficultés. si en !uator9e cents ans il n(a $éri !ue cin!uante illions 2(8o es $our 2es 2istinctions. Jais co e il faut exa iner le $our et le contre. co e il s(a#it 2e $rocurer le $lus #ran2 'ien !u(il soit $ossi'le. il ne serait $as al 2e sau$ou2rer les 8osties 2e la 2ro#ue 2ont on se servit $our faire =ustice 2e l(e $ereur Henri VII. Votre Aaternité $ourra leur faire re ar!uer !ue 2e$uis les =ours florissants 2e l(E#lise =us!u(@ *. $arce !ue le A.. cela ne fait $ar année !ue trente-cin! ille se$t cent !uator9e $ersonnes avec fraction. $réfet 2e la 4on#ré#ation. Jais.

car o? est le al 2e $orter un 8a'it court au lieu 2(une soutane. !ui était 2e $lus 2e vin#t-cin! lieues 2e lon#. et 2e ne réserver !ue les filles nu'iles" ils nous re#ar2ent co e i2olDtres. Ils savaient !ue tous les $etits enfants !ui eurent sans 'a$t: e sont 2a nés. <e : e.: es. et !ue ceux !ui ont le 'on8eur 2e ourir i é2iate ent a$r6s avoir reHu le 'a$t: e =ouissent 2e la #loire éternelle" ils allaient é#or#eant les #arHons et les filles nouvelle ent 'a$tisés !u(ils $ouvaient rencontrerF c(était sans 2oute leur faire le $lus #ran2 'ien !u(on $Gt leur $rocurer" on les $réservait @ la fois 2u $éc8é. et 2(a'olir les =ésuites $our en faire 2es cito&ens" ce !ui au fon2 est un al i a#inaire. trans$ortés 2(un saint 96le $our la vier#e Jarie. il est nécessaire !ue ces erreurs ne soient $as 2es cri esF elles ne sont 2es cri es !ue !uan2 elles trou'lent la société" elles trou'lent cette société. fut 2onné aux 3uifs $ar $lusieurs $actes consécutifsF ils 2oivent rentrer 2ans leur 'ienF les a8o étans en sont les usur$ateurs 2e$uis $lus 2e ille ans. !u(ainsi les =ansénistes sont ré$rouvés. Hévéens.Aour !u(un #ouverne ent ne soit $as en 2roit 2e $unir les erreurs 2es 8o es. . 2ont le $rinci$e était le eilleur 2u on2e. il vaut ieux o'éir @ <ieu !u(aux 8o esF nous so es le vrai trou$eau. Jais ces #ens c8arita'les ne consi2éraient $as !u(il n(est $as $er is 2e faire un $etit al $our un #ran2 'ienF !u(ils n(avaient aucun 2roit sur la vie 2e ces $etits enfantsF !ue la $lu$art 2es $6res et 6res sont asse9 c8arnels $our ai er ieux avoir au$r6s 2(eux leurs fils et leurs filles !ue 2e les voir é#or#er $our aller en $ara2is. s(ils ont 2é'ité 2es axi es cou$a'les. 3ersénéens. nous 2evons exter iner les lou$sF il est évi2ent !u(alors ils sont lou$s eux. s(ils étaient les aLtres. et 2(:tre li're au lieu 2(:tre esclaveP On réfor e @ la $aix 2es ré#i ents entiers. In 2es $lus étonnants exe $les 2e fanatis e a été une $etite secte en <ane arT. On en 2ira autant 2es lut8ériens et 2es calvinistes. <ieu leur a or2onné !uel!uefois 2e tuer les i2olDtres. ils $ourraient 'ien. Les 3uifs se 'leraient avoir $lus 2e 2roit !ue $ersonne 2e nous voler et 2e nous tuer" car 'ien !u(il & ait cent exe $les 2e tolérance 2ans l(Ancien Testa ent. 2es A orr8éens. 7i !uel!ues =eunes =ésuites. ne laisser au on2e !ue nos filles. Aracéens. le a#istrat 2oit $unir l(8o ici2e. Ha atéens. on ne $eut s(e $:c8er 2e 2issou2re leur co $a#nie. 2es 3é'uséens. cela va sans 2ifficulté" car les Turcs $oss62ent le $a&s 2es Et8éens. 4inéens. et. et un 'ien réel $our eux. s(en vont 'rGler une aison 2es A6res 2e l(Oratoire $arce !ue Muesnel l(oratorien était =anséniste. et 2e l(enferF on les envo&ait infailli'le ent au ciel. !uoi!ue nous les tolérions au=our2(8ui. ce$en2ant il & a aussi !uel!ues exe $les et !uel!ues lois 2e ri#ueur. on sera o'li#é alors 2e traiter les cor2eliers @ $eu $r6s co e les =ésuites. Ils seraient surtout 2ans l(o'li#ation in2is$ensa'le 2(assassiner tous les Turcs. Ils auront 'eau 2ire" Nous suivons les ouve ents 2e notre conscience. sac8ant !ue l(E#lise a les ré$rouvés en 8orreur. !ui $ensent !ue Jarie est née 2ans le $éc8é ori#inel. il est clair !u(on sera 'ien o'li#é 2e $unir ces =ésuites. 26s !u(elles ins$irent le fanatis eF il faut 2onc !ue les 8o es co encent $ar n(:tre $as fanati!ues $our ériter la tolérance. !uoi!u(il soit fait @ 'onne intention. 4es #ens-l@ voulaient $rocurer le salut éternel @ leurs fr6resF ais les consé!uences 2e ce $rinci$e étaient sin#uli6res. aillent 2é olir l(é#lise 2es =aco'ins. et !u(en un ot. 2es is6res 2e cette vie. 7a aréens" tous ces $eu$les furent 2évoués @ l(anat86 eF leur $a&s. !ue les =ansénistes sont con2a nés $ar une 'ulle. si leur institut est contraire aux lois 2u ro&au e. !ui ne se $lai#nent $as" $our!uoi les =ésuites $oussent-ils 2e si 8auts cris !uan2 on les réfor e $our avoir la $aixP Mue les cor2eliers.

contre ce $auvre =ésuiteP .% essieurs refusent 2e se . essieurs. =e vous en fais =u#eF ces 2eux sou ettre aux 2écisions 2u concile 2e Trente. il est clair !u(il n(& aurait 2(autre ré$onse @ leur faire !ue 2e les ettre aux #al6res. avec toute la 2iscrétion $ossi'le. et !ue la raison n(8a'ite !ue 2ans sa t:teF c(est ainsi !ue l(ensei#ne notre #ran2 4onfuciusF et si vous (en cro&e9. et un =ésuite !ui 2is$utaientF il les fit venir. !ui fait ici le 2oucereux avec vousF il n(& a $as o&en 2(& tenir. ce Hollan2ais et vous. . C*A+ITRE $I$ RELATION ('UNE (IS+UTE (E CONTROVERSE A LA C*INE <ans les $re i6res années 2u r6#ne 2u #ran2 e $ereur [an#-8i. .% Auis se tournant vers les 2eux réfractaires" %Il e $araLt. !ue vous 2evrie9 res$ecter les avis 2(une #ran2e asse 'lée" =e ne sais $as ce !ue c(est !ue le concile 2e TrenteF ais $lusieurs $ersonnes sont tou=ours $lus instruites !u(une seule. un c8a$elain 2e Katavia. 2(avoir affaire @ 2es #ens !ui avaient tou=ours tortF !ue 2(a'or2 il avait ar#u enté avec la $lus #ran2e retenue. vous :tes 2onc 2u : e avis. 4e sont @ $eu $r6s les seuls cas o? l(intolérance $araLt raisonna'le. 2it le Hollan2aisF cet 8o e-ci a 2es o$inions $res!ue aussi extrava#antes !ue celles 2e ce =ésuite. =e vous 2e an2e $ar2on. leur 2it !u(on ne se fDc8ait =a ais @ la 48ine. un an2arin 2e la ville 2e [anton enten2it 2e sa aison un #ran2 'ruit !u(on faisait 2ans la aison voisine" il s(infor a si l(on ne tuait $ersonneF on lui 2it !ue c(était l(au Enier 2e la co $a#nie 2anoise. Le =ésuite lui ré$on2it !u(il était 'ien 2ouloureux $our lui. Nul ne 2oit croire !u(il en sait $lus !ue les autres.Aoint 2u tout. vous fere9 tr6s 'ien 2e vous en ra$$orter au concile 2e Trente. 2it le an2arin. Le =ésuite lui ré$on2it" %Jonsei#neur. et leur 2e an2a 2e !uoi il s(a#issait. 4a. et 2it" %Jonsei#neur $arle avec la $lus #ran2e sa#esseF nous res$ectons les #ran2es asse 'lées co e nous le 2evonsF aussi so es-nous enti6re ent 2e l(avis 2e $lusieurs asse 'lées !ui se sont tenues avant celle 2e Trente. leur fit servir 2u t8é et 2es confitures. Le an2arin leur fit sentir.% Le <anois $rit alors la $arole. 2it le an2arinF n(:tes-vous $as tous trois c8rétiensP Ne vene9vous $as tous trois ensei#ner le c8ristianis e 2ans notre e $ireP Et ne 2eve9-vous $as $ar consé!uent avoir les : es 2o# esP © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance -*B.3e ne vous conHois $as. co 'ien la $olitesse est nécessaire 2ans la 2is$ute. et leur 2e an2a $our!uoi ils se !uerellaient. 2it le an2arin.7i les 3uifs raisonnaient ainsi au=our2(8ui. leur 2it-il.%4ela (étonne.O8O si cela est ainsi. ais !u(enfin la $atience lui avait éc8a$$é. vous $ourrie9 'ien avoir raison.* . !ui avait tou=ours raison.

2it le =u#e. les envo&a tous 2eux en $rison. L(8o e a tou=ours eu 'esoin 2(un frein. 2it le an2arinF il se $ourrait faire @ toute force !ue vous eussie9 tort tous troisF =e serais curieux 2e vous enten2re l(un a$r6s l(autre. Aartout o? il & a une société éta'lie. . =us!u(@ ce !u(ils fassent se 'lant 2e se $ar2onner. et telle est sa $erversité.A8O 2it le sous. vous ne l(aurie9 $as #a#néeF =e vous aurais convaincu 2e enson#e et 2(i2olDtrie.. Muan2 les 8o es n(ont $as 2e notions saines 2e la <ivinité.Ils ne se $ar2onneront =a ais. onsei#neur. Enfin ils $arl6rent tous trois ense 'le. $ourvu !u(elles ne soient $oint eurtri6res. . la su$erstition 2evient non seule ent inutile. .% Au sortir 2e l(au2ience.Vous vo&e9. In sous. Le =aco'in lui 2it" %7i =(avais été l@. 2e $eur 2(:tre $uni $ar les faux 2ieuxF le Jala'are craint 2(:tre $uni $ar sa $a#o2e. et la reli#ion sur les cri es secrets.% La !uerelle s(éc8auffaF le =aco'in et le =ésuite se $rirent aux c8eveux.Hé 'ien 2oncO 2it le an2arin. ils seront 2onc en $rison toute leur vie. violent et $uissant. Le $a>en crai#nait 2e co ettre un cri e. Le <anois $arla @ son tourF ses 2eux a2versaires le re#ar26rent en $itié. Le Hollan2ais eut le : e sort.% Le =ésuite fit alors un asse9 lon# 2iscours. l(assurant !ue la vérité trio $8ait tou=ours.Hé 'ienO 2it le =u#e. . =us!u(@ ce !u(ils se $ar2onnent. une reli#ion est nécessaireF les lois veillent sur les cri es connus. les i2ées fausses & su$$léent. .% C*A+ITRE $$ S'IL EST UTILE ('ENTRETENIR LE +EU+LE (ANS LA SU+ERSTITION Telle est la fai'lesse 2u #enre 8u ain. Jais lors!u(une fois les 8o es sont $arvenus @ e 'rasser une reli#ion $ure et sainte. et !uoi!u(il fGt ri2icule 2e sacrifier aux faunes. !uan2 on n(en a $as 2e 'onne. !ue 2e vivre sans reli#ion. et leur 2it" %7i vous voule9 !u(on tol6re ici votre 2octrine. co e 2ans les te $s al8eureux on trafi!ue avec 2e la auvaise onnaie. il était 'ien $lus raisonna'le et $lus utile 2(a2orer ces i a#es fantasti!ues 2e la <ivinité !ue 2e se livrer @ l(at8éis e.an2arin 2it au =u#e" %4o 'ien 2e te $s Votre Excellence veut-elle !u(ils soient aux arr:tsP .3us!u(@ ce !u(ils soient 2(accor2. ils se 2irent 2e #rosses in=ures. In at8ée !ui serait raisonneur. co ence9 $ar n(:tre ni intolérants ni intoléra'les. .an2arin. aux na>a2es. !u(il vaut ieux sans 2oute $our lui 2(:tre su'=u#ué $ar toutes les su$erstitions $ossi'les. 2it le =ésuiteF ces 2eux #ens-ci sont enne is ortels. 2it l(autreF =e les connais. Le an2arin. infor é 2u scan2ale. $en2ant le!uel le <anois et le Hollan2ais levaient les é$aulesF le an2arin n(& co $rit rien. ais tr6s 2an#ereuse.4ela n(est $as si évi2ent. le =ésuite rencontra un issionnaire =aco'inF il lui a$$rit !u(il avait #a#né sa cause. L(8onn:te an2arin eut 'ien 2e la $eine @ ettre le 8ol@. aux s&lvains. serait un fléau aussi funeste !u(un su$erstitieux san#uinaire. et 2is$utent tous 2eux contre oi" il est 2onc évi2ent !u(ils ont tous les 2eux tort. et !ue la raison n(est !ue 2e on cEté. On ne 2oit $as c8erc8er @ nourrir 2e #lan2 ceux !ue <ieu 2ai#ne nourrir 2e $ain. et le an2arin n(& co $rit $as 2avanta#e.

2ans les 'outi!ues 2es arc8an2s co e 2ans les 8Etels 2es sei#neurs. co ent seraient-ils re#ar2és $ar tous les 8o es © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance -0B. 2ans nos si6cles 2e 'ar'arie. @ leurs fe es i 'éciles. Il faut 2onc cultiver les fruits 2e cette raison. la fille tr6s folle 2(une 6re tr6s sa#e. Les oines ont été étonnés !ue leurs saints ne fissent $lus 2e iraclesF et si les écrivains 2e la *ie de saint -ran=ois :avier revenaient au on2e. év:!ue 2e 48Dlons. On cessa 2e croire !u(il suffisait 2e réciter l(oraison 2es trente =ours @ la vier#e Jarie $our o'tenir tout ce !u(on voulait et $our $éc8er i $uné ent. c(est-@-2ire @ ces sei#neurs féo2aux.enevi6ve !ui 2onnait ou arr:tait la $luie. !u(elle ne tourne $oint autour 2u soleilF !ue les arées ne sont $as un effet naturel 2e la #ravitation. et !ue son crucifix étant to 'é 2ans la er. 7(il & a !uel!ues convulsionnaires 2ans un coin 2(un fau'our#.* . fit enlever et =eter au feu la $réten2ue reli!ue 2u saint no 'ril 2e 3ésus-48rist. et !ue la reine Kert8e accouc8a 2(une oie en $unition 2e ce aria#e incestueux.. les Nicole. 2e Noailles. sans avoir son no 'ril 2ans une é#lise.arasse et 2es Jenot. Les enfants cro&aient au lou$-#arou. les Nontenelle. On sait !ue !uan2 J.: e !ui 2is$osait 2es élé ents. 4es 2eux filles ont lon#te $s su'=u#ué toute la terre. Nos 8istoriens nous 2isent !ue lors!ue le roi Ro'ert eut été exco unié $ar le $a$e . et les $6res au cor2on 2e saint NranHois. et !ue sainte 4laire #uérissait les &eux ala2es. 48a!ue =our la raison $én6tre en Nrance. or2onnaient au=our2(8ui 2e croire !ue le #rain 2oit $ourrir $our #er erF !ue la terre est i o'ile sur ses fon2e ents. On 2oute au=our2(8ui !ue les aLtres 2(8Etel 2(un roi 2e Nrance exco unié =etassent son 2Lner $ar la fen:tre. =e 2is les #ran2s aLtres. et !ue la reine Lt au on2e un oison en $areil cas. toute la ville 2e 48Dlons lui fit un $roc6sF ais il eut autant 2e coura#e !ue 2e $iété. et aux 'rutes leurs vassauxF on leur faisait croire !ue saint 48risto$8e avait $orté l(enfant 3ésus 2u 'or2 2(une rivi6re @ l(autreF on les re$aissait 2(8istoires 2e sorciers et 2e $ossé2ésF ils i a#inaient aisé ent !ue saint . Lors!ue.enou #uérissait 2e la #outte. lors : e !u(enfin la reli#ion fut é$urée. etc. ses 2o esti!ues =etaient $ar les fen:tres les vian2es !u(on avait servies au roi.assen2i. On ne $eut #ouverner la Nrance. !ue l(arc-en-ciel n(est $as for é $ar la réfraction et la réflexion 2es ra&ons 2e la lu i6re.. Il en a été 2e : e 2es exco unications. Le no 're 2es reli!ues était inno 'ra'le. il & avait @ $eine 2eux sei#neurs féo2aux !ui eussent c8e9 eux un Nouveau Testa ent. il $ouvait :tre $ar2onna'le 2e $résenter 2es fa'les au vul#aire. et il $arvint 'ientEt @ faire croire aux 48a $enois !u(on $ouvait a2orer 3ésus-48rist en es$rit et en vérité. ils n(oseraient $as écrire !ue ce saint ressuscita neuf orts. si lon#te $s $a&és et 8onorés $our a'rutir l(es$6ce 8u aine. c(est une ala2ie $é2iculaire 2ont il n(& a !ue la $lus vile $o$ulace !ui soit atta!uée. les Kossuet. La rouille 2e tant 2e su$erstitions a su'sisté encore !uel!ue te $s c8e9 les $eu$les. 2(autant $lus !u(il est i $ossi'le 2e les e $:c8er 2(éclore.La su$erstition est @ la reli#ion ce !ue l(astrolo#ie est @ l(astrono ie. 7i les aLtres 2(erreurs. les Ka&le. les . etc. ais !ue c(était <ieu lui. 4eux !u(on a$$elait !ansénistes ne contri'u6rent $as $eu @ 2éraciner insensi'le ent 2ans l(es$rit 2e la nation la $lu$art 2es fausses i2ées !ui 2és8onoraient la reli#ion c8rétienne. !u(il se trouva en : e te $s sur er et sur terre. co e on la #ouvernait 2u te $s 2es . a$r6s !u(elle a été éclairée $ar les Aascal. $our avoir é$ousé la $rincesse Kert8e sa co 6re. les <escartes. les Arnaul2. un cancre vint le lui ra$$orter. et s(ils se fon2aient sur 2es $assa#es al enten2us 2e la sainte Ecriture $our a$$u&er leurs or2onnances. Enfin la 'our#eoisie a co encé @ sou$Honner !ue ce n(était $as sainte .ré#oire V.

et les su$erstitions onacales ultra ontaines feraient 'eaucou$ 2e al. en atten2ant. Jais 2e toutes les su$erstitions. 2es voisins é!uita'les. On $ourrait 'eaucou$ $lus aisé ent su'=u#uer l(univers entier $ar les ar es !ue su'=u#uer tous les es$rits 2(une seule ville. Lors!ue l(év:!ue Alexan2re et le $r:tre Arios ou Arius co enc6rent @ 2is$uter sur la ani6re 2ont le Logos était une é anation 2u A6re. Aour :tre 8eureux 2ans celle-ci. !ue 2e 2étester et 2e $ersécuter son fr6reP C*A+ITRE $$I VERTU VAUT )IEU$ -UE SCIENCE Joins 2e 2o# es. ce n(est $as asse9 2(:tre 2es su=ets fi26les. $as vrai. Eucli2e est venu aisé ent @ 'out 2e $ersua2er @ tous les 8o es les vérités 2e la #éo étrie" $our!uoiP $arce !u(il n(& en a $as une !ui ne soit un corollaire évi2ent 2e ce $etit axio e" deux et deux ont quatre. Mu(& a-t-il en effet 2e $lus fou et 2e $lus 8orri'le !ue 2e 2ire aux 8o es" %Jes a is. le lait et la ro'e 2e la vier#e Jarie. 2e $rati!uer toutes les vertus. nous vous 2énonHons !ue vous sere9 'rGlés @ =a aisF et. oins 2e 2is$utesF et oins 2e 2is$utes. autant !ue le $er et la :tre in2ul#ent. la $lus 2an#ereuse. Mue faut-il $our :tre 8eureux 2ans la vie @ venirP :tre =uste. le on2e c8rétien n(aurait $as été ensan#lanté $en2ant trois cents années. le ter e 2e b3tes arouches serait-il 2é$lacéP Alus les su$erstitions 2es oines sont é$risées. 2e fuir l(in#ratitu2e.instruitsP Le ter e 2e b3tes serait-il tro$ fortP Et si ces sa#es aLtres se servaient 2e la force et 2e la $ersécution $our faire ré#ner leur i#norance insolente. !ue faut-ilP 4e serait le co 'le 2e la folie 2e $réten2re a ener tous les 8o es @ $enser 2(une ani6re unifor e sur la éta$8&si!ue. =(ai tort. 2e cultiver l(a itié. nous allons co encer $ar vous é#or#er%P . 2es $6res ten2res.% 7i les 2eux $artis avaient été asse9 sa#es $our convenir !ue l(e $ereur avait raison. Il n(en est $as tout @ fait 2e : e 2ans le élan#e 2e la éta$8&si!ue et 2e la t8éolo#ie. l(e $ereur 4onstantin leur écrivit 2(a'or2 ces $aroles ra$$ortées $ar Eus6'e et $ar 7ocrate" %Vous :tes 2e #ran2s fous 2e 2is$uter sur 2es c8oses !ue vous ne $ouve9 enten2re. is6re 2e notre nature. 2(a2orer 3ésus-48rist en $aix" il faut encore !ue vous sac8ie9 co ent on est en#en2ré 2e toute éternitéF et si vous ne save9 $as 2istin#uer l(omousion 2ans l(8&$ostase. $lus les év:!ues sont res$ectés. oins 2e al8eurs" si cela n(est La reli#ion est instituée $our nous ren2re 8eureux 2ans cette vie et 2ans l(autre. le saint $ré$uce. n(est-ce $as celle 2e 8a>r son $roc8ain $our ses o$inionsP Et n(est-il $as évi2ent !u(il serait encore $lus raisonna'le 2(a2orer le saint no 'ril. 2es enfants sou is. et les curés consi2érésF ils ne font !ue 2u 'ien.

et !u(on la $rati!ue si on $eutP 3(ai co is 'ien 2es fautes 2ans a vie. !ui ren2it tous les 8o es insensés et cruels. 3e vais $lus loin" =e vous 2is !u(il faut re#ar2er tous les 8o es co e nos fr6res. et vous aussiF vous :tes a 'itieux. et créatures 2u : e <ieuP Jais ces $eu$les nous é$risentF ais ils nous traitent 2(i2olDtresO Hé 'ienO =e leur 2irai !u(ils ont #ran2 tort. et e 2e an2eraient !uel est le fou !ui a 2it cette sottise. $ourvu !u(on $r:c8e une 'onne orale.oi. si =e leur $arlais @ $eu $r6s ainsi" %4e $etit #lo'e. est assuré ent $eu 2e c8ose 2ans la création. et =(oserais 2ire. roule 2ans l(es$ace. 3e serais o'li#é 2e leur ré$on2re" %4(est vous. !u(auraient-ils ré$on2uP 4onstantin ne $ersévéra $oint 2ans sa résolution 2(i $oser silence aux 2eux $artis" il $ouvait faire venir les c8efs 2e l(er#otis e 2ans son $alaisF il $ouvait leur 2e an2er $ar !uelle autorité ils trou'laient le on2e" %Ave9-vous les titres 2e la fa ille 2ivineP Mue vous i $orte !ue le Logos soit fait ou en#en2ré. une élo!uence 'ien rec8erc8ée. !ui n(est !u(un $oint. @ un 4icéron. $our $rouver !ue 2es c8rétiens 2oivent se tolérer les uns les autres. les Hérules.ot8s et les Van2ales. @ un Aosi2onius. sans 2outeF ne so es-nous $as tous enfants 2u : e $6re. ne (e $:c8e9 $as 2e faire le seul 'ien !ui $uisse faire ou'lier es anciennes 'ar'ariesF ai2e9.% 3e tDc8erais ensuite 2e les a2oucirF ais cela serait 'ien 2ifficile.* . L(8o e. ainsi !ue tant 2(autres #lo'esF nous so es $er2us 2ans cette i ensité. $ar exe $le.: es. Les Huns. et le $lus #ran2 !u(ils firent fut 2e se $r:ter enfin eux: es @ ces 2is$utes fatales. Il sortit 2e c8a!ue verset contesté une furie ar ée 2(un so$8is e et 2(un $oi#nar2. $ourvu !u(on lui soit fi26le. 2ans l(Ara'ie ou 2ans la 4afrerie" %Ecoute9. la t:te c8ar#ée 2e $ierreries.oi @ finir es =ours en $aix. et !u(on ne © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance -QB. @ un 4aton. Il e se 'le !ue =e $ourrais étonner au oins l(or#ueilleuse o$iniDtreté 2(un i an ou 2(un tala$oin. !ui survinrent.% Aeut-:tre n(aurait-il rien #a#né sur les 2is$uteursF $eut-:tre fut-il flatté 2e $rési2er @ un concile en lon# 8a'it rou#e. et oi aussiF l(e $ire (a coGté 2es four'eries et 2es cruautésF =(ai assassiné $res!ue tous es $roc8esF =e (en re$ens" =e veux ex$ier es cri es en ren2ant l(e $ire ro ain tran!uille. @ un 2o inicain in!uisiteur $our la foi" %Jon fr6re.% Ils (arr:teraient alors. Voil@ $ourtant ce !ui ouvrit la $orte @ tous ces fléaux !ui vinrent 2e l(Asie inon2er l(Occi2ent. MuoiO on fr6re le TurcP on fr6re le 48inoisP le 3uifP le 7ia oisP Oui. In 2e ces :tres i $erce$ti'les 2it @ !uel!ues-uns 2e ses voisins. firent infini ent oins 2e al. et toutes les autres seront éternelle ent infortunées. @ un Varron. C*A+ITRE $$II (E LA TOLÉRANCE UNIVERSELLE Il ne faut $as un #ran2 art. ais il n(& a !ue a four ili6re !ui soit c86re @ <ieuF toutes les autres lui sont en 8orreur 2e toute éternitéF elle sera seule 8eureuse. vous save9 !ue c8a!ue $rovince 2(Italie a son =ar#on. 3e $arlerais aintenant aux c8rétiens. les .7i on avait $résenté une telle 2écision @ un Arc8i 62e. car le <ieu 2e tous ces on2es (a éclairé" il & a neuf cents illions 2e $etites four is co e nous sur la terre. 8aut 2(environ cin! $ie2s.

tels !ue nous so es. ou 2(An#leterre. Il e se 'le !u(il n(a$$artient #u6re @ 2es ato es 2(un o ent. ou is aux #al6res. étant $résenté @ l(au2ience 2u . =e vous 2irais.ran2 7ei#neur est l(enne i ortel 2e <ieu. $ourrait-il lui $arlerP 2evrait-il :tre envo&é vers luiP Avec !uel 8o e $ourrait-on co ercer. 2e $révenir ainsi les arr:ts 2u 4réateur. et !u(ensuite vous so&e9 ou fouetté. Zanc8inus. & sont for els et cette $ieuse $rati!ue ne $eut souffrir 2e contra2iction. Roias. en ré$an2ant 2es lar es sur le #enre 8u ain" %Trans$orte9-vous avec oi au =our o? tous les 8o es seront =u#és. L(Aca2é ie 2e la 4rusca a fixé la lan#ueF son 2ictionnaire est une r6#le 2ont on ne 2oit $as s(écarter. et o? <ieu ren2ra @ c8acun selon ses oeuvres. en vérité. ais. connaissons-nous toutes les voies 2e <ieu et toute l(éten2ue 2e ses iséricor2esP N(est-il $as $er is 2(es$érer en lui autant !ue 2e le crain2reP N(est-ce $as asse9 2(:tre fi26les @ l(E#liseP Nau2ra-t-il !ue c8a!ue $articulier usur$e les 2roits 2e la <ivinité. ou 2e Arusse. tantEt $our une seule lettre 2e l(al$8a'etF si vous avie9 attac8é 2es $eines éternelles @ l(o ission 2e !uel!ues $aroles.C).% . =e ne veux ni an#er. et 2éci2e avant elle 2u sort éternel 2e tous les 8o esP Muan2 nous $ortons le 2euil 2(un roi 2e 7u62e. vous avie9 surc8ar#é cette loi $ure et sainte 2e so$8is es et 2e 2is$utes inco $ré8ensi'lesF si vous avie9 allu é la 2iscor2e. et on en co $oserait aisé ent un volu e 'eaucou$ $lus #ros !ue les évan#iles !ui les ré$rouvent.$arle $oint @ Venise et @ Ker#a e co e @ Nlorence. ou 2e <ane arT. !uel 2evoir 2e la vie civile $ourrait-on =a ais re $lir. en a2orant celui 2ont toute la loi consistait en ces $aroles" %Ai e9 <ieu et votre $roc8ain%. le 2octeur 4uc8alon. 4a $e#ius. 2e !uel!ues céré onies !ue 2(autres $eu$les ne $ouvaient connaLtre. Ivonet. .ran2 7ei#neur. ou 'rGlé en céré onie (Note . ni contracter. $eut-:tre ave9-vous raisonF =e suis convaincu 2u 'ien !ue vous voule9 e faireF ais ne $ourrais-=e $as :tre sauvé sans tout celaP% Il est vrai !ue ces 8orreurs a'sur2es ne souillent $as tous les =ours la face 2e la terreF ais elles ont été fré!uentes. si en effet on était convaincu 2e cette i2ée !ue l(on converse avec 2es ré$rouvésP O sectateurs 2(un <ieu clé entO si vous avie9 un coeur cruelF si. tantEt $our un ot nouveau. $arce !u(elle est sou ise @ la circoncisionP 7(il cro&ait réelle ent !ue le . se 2ira 2ans le fon2 2e son coeur" 7a Hautesse sera infailli'le ent 'rGlée $en2ant toute l(éternité.e elinus. Le A. ni converser avec vousP% Muel est l(a 'assa2eur 2e Nrance !ui. et ensuite vous con2a neF !u(il vous a$$li!ue @ cin! tortures 2ifférentes. fGt-elle infD e et re$rise 2e =usticeF !ue vous n(a&e9 $oint 2(avocat $our vous 2éfen2reF !ue le no 2e votre accusateur ne vous soit $as seule ent connuF !ue l(in!uisiteur vous $ro ette #rDce. et la /rammaire 2e Kuon attei est un #ui2e infailli'le !u(il faut suivreF ais cro&e9-vous !ue le consul 2e l(Aca2é ie. Non seule ent il est 'ien cruel 2e $ersécuter 2ans cette courte vie ceux !ui ne $ensent $as co e nous.o arus. <ia'arus. 3e suis 'ien loin 2e co 'attre cette sentence" %Hors 2e l(E#lise $oint 2e salut%F =e la res$ecte. et l(o'=et 2e sa ven#eance. et en son a'sence Kuon attei. auraient $u en conscience faire cou$er la lan#ue @ tous les Vénitiens et @ tous les Ker#a as!ues !ui auraient $ersisté 2ans leur $atoisP% L(in!uisiteur e ré$on2" %Il & a 'ien 2e la 2ifférenceF il s(a#it ici 2u salut 2e votre D e" c(est $our votre 'ien !ue le 2irectoire 2e l(In!uisition or2onne !u(on vous saisisse sur la 2é$osition 2(une seule $ersonne. 2isons-nous !ue nous $ortons le 2euil 2(un ré$rouvé !ui 'rGle éternelle ent en enferP Il & a 2ans l(Euro$e !uarante illions 2(8a'itants !ui ne sont $as 2e l(E#lise 2e Ro e. .% 3e $ren2rais la li'erté 2e lui ré$on2re" %Jon fr6re. ainsi !ue tout ce !u(elle ensei#ne. 2irons-nous @ c8acun 2(eux" %Jonsieur. Nel&nus. ais =e ne sais s(il n(est $as 'ien 8ar2i 2e $rononcer leur 2a nation éternelle. atten2u !ue vous :tes infailli'le ent 2a né.

a$r6s !u(elles vous 2ire. entre toutes nos o$inions insensées. et !ui $oss62ent !uel!ues fra# ents arron2is 2(un certain étal. entre tous nos usa#es ri2icules. alle9 su'ir 2es c8Dti ents infinis en intensité et en 2uréeF !ue votre su$$lice soit éternel co e oiO Et vous.B. et e $lo&ons l(instant 2e notre existence @ 'énir é#ale ent en ille lan#a#es 2ivers. au lé#islateur 7olon. @ A&t8a#ore. ne nous 2éc8irons $as les uns les autres 2ans le sein 2e la $aix. aux 2ivins Antonins. 7i les fléaux 2e la #uerre sont inévita'les. ou 2ans un =ar#on $lus nouveauF !ue ceux 2ont l(8a'it est teint en rou#e ou en violet. onstres. entre toutes nos con2itions si 2is$ro$ortionnées @ nos &eux. @ 7ocrate. 2ai#ne re#ar2er en $itié les erreurs attac8ées @ notre natureF !ue ces erreurs ne fassent $oint nos cala ités. etc. ne nous 8a>ssons $as. entre toutes nos lois i $arfaites. 2e tous les on2es et 2e tous les te $s" s(il est $er is @ 2e fai'les créatures $er2ues 2ans l(i ensité. Auissent tous les 8o es se souvenir !u(ils sont fr6resO Mu(ils aient en 8orreur la t&rannie exercée sur les D es. !ui :tes orts avec les for ules $rescrites. @ Zaleucus. Tu ne nous as $oint 2onné un coeur $our nous 8a>r. 2e$uis 7ia =us!u(@ la 4alifornie. @ toi !ui as tout 2onné. es 'ien-ai és. 2(oser te 2e an2er !uel!ue c8ose. les 2élices 2u #enre 8u ain. <a iens. ta 'onté !ui nous a 2onné cet instant. ni 2e !uoi s(enor#ueillir. 4artouc8e. et si é#ales 2evant toiF !ue toutes ces $etites nuances !ui 2istin#uent les ato es a$$elés hommes ne soient $as 2es si#naux 2e 8aine et 2e $ersécutionF !ue ceux !ui allu ent 2es cier#es en $lein i2i $our te célé'rer su$$ortent ceux !ui se contentent 2e la lu i6re 2e ton soleilF !ue ceux !ui couvrent leur ro'e 2(une toile 'lanc8e $our 2ire !u(il faut t(ai er ne 2étestent $as ceux !ui 2isent la : e c8ose sous un anteau 2e laine noireF !u(il soit é#al 2e t(a2orer 2ans un =ar#on for é 2(une ancienne lan#ue. au 'on Tra=an. Etes-vous 'ien sGrs !ue notre 4réateur et notre A6re 2ira au sa#e et vertueux 4onfucius. @ Titus.% Vous recule9 2(8orreur @ ces $arolesF et. co e ils ont en exécration le 'ri#an2a#e !ui ravit $ar la force le fruit 2u travail et 2e l(in2ustrie $aisi'le. et 2es ains $our nous é#or#erF fais !ue nous nous ai2ions utuelle ent @ su$$orter le far2eau 2(une vie $éni'le et $assa#6reF !ue les $etites 2ifférences entre les v:te ents !ui couvrent nos 2é'iles cor$s. <ieu 2e tous les :tres. @ E$icit6te.. =ouissent sans or#ueil 2e ce !u(ils a$$ellent grandeur et richesse.at8ena e-text --^ C*A+ITRE $$IV © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance -. Ravaillac. =e n(ai $lus rien @ C*A+ITRE $$III +RI/RE ' (IEU 4e n(est 2onc $lus aux 8o es !ue =e (a2resseF c(est @ toi. 3ean 48Dtel. @ tant 2(autres 8o es. et !ue les autres les voient sans envie" car tu sais !u(il n(& a 2ans ces vanités ni 2e !uoi envier. e sont éc8a$$ées. ]O-.* . et i $erce$ti'les au reste 2e l(univers. @ toi 2ont les 2écrets sont i ua'les co e éternels.%3e vois tous les orts 2es si6cles $assés et 2u nEtre co $araLtre en sa $résence. !ui 2o inent sur une $etite $arcelle 2(un $etit tas 2e la 'oue 2e ce on2e. entre tous nos lan#a#es insuffisants. $arta#e9 @ =a ais @ a 2roite on e $ire et a félicité. @ Alaton. les o26les 2es 8o es" Alle9.

2e $lus. notre 8o e en conclut !u(il faut $ersécuter @ feu et @ san# les #ens 2e 'onne foi !ui sont $aisi'les. 8o e 2(Etat. et !ui était $lus ai a'leP L(auteur 2u saint li'elle sur l(in8u anité n(est ni un Kossuet ni un Au#ustinF il e $arait tout $ro$re @ faire un excellent in!uisiteur" =e vou2rais !u(il fGt @ . !ui était aussi élo!uent !ue vous 2ans un autre #enre. Kossuet. Ares!ue tout son livre est une i itation 2e l("pologie de la <aint67arthélém). %7(il & a c8e9 vous. atten2u !u(il était alors le $lus fort. sc6ne *) 3e 2irai @ l(év:!ue 2(Hi$$one" Jonsei#neur. !ui. 2ans Les -emmes savantes" Muan2 sur une $ersonne on $réten2 se ré#ler. co e il $araLt s(en flatter 2ans son li'elle. Kossuet était élo!uent. =e la crois eilleure.: e. et . il faut es$érer !ue ni le aLtre ni le 2isci$le ne #ouverneront l(Etat. était $lus 2isert !ue ne sont les autres Africains. =e l(avoueF l(év:!ue 2(Hi$$one. Il cite aussi l(év:!ue 2e Jeaux. !ui $ersécuta le cél6're Nénelon. <ans l(un ou 2ans l(autre cas. 'eaucou$ 2(8étéro2oxes. =e l(avertis !ue =e $ars $our l(An#leterre le =our !u(il aura ses lettres $atentes. et 'eaucou$ $lus élo!uentF ais $our!uoi tant tour enter votre confr6re. !uel!uefois inconsé!uent. et il étale 2e #ran2s $rinci$es 2e $oliti!ue. (en 3e 2irai @ l(év:!ue 2e Jeaux" Jonsei#neur. $ersua2e9-lesF s(il n(& en a !u(un $etit no 're. un autre 8o e écrivait 2ans un 2essein tout contraire" car c8acun a son o$inion. =e n(ai $oint @ crain2re ce !ue les 8u#uenots a$$ellent le mart)reF ais si cet 8o e est =a ais $re ier inistre. En atten2ant. et !u(il c8an#eait souvent 2(avis. Il va =us!u(@ citer Ka&le $ar i les $artisans 2e l(intolérance" cela est sensé et a2roitF et 2e ce !ue Ka&le accor2e !u(il faut $unir les factieux et les fri$ons. éna#e9-les. au su=et 2e 2eux li#nes 2e la $a#e .+OST4SCRI+TU) Tan2is !u(on travaillait @ cet ouvra#e. et vous vous en trouvere9 fort 'ien%F c(est ce !u(il conseille. L(auteur 2e ce saint li'elle s(a$$uie sur saint Au#ustin. arc8ev:!ue 2e 4a 'rai. intitulé l'"ccord de la religion et de l'humanité (c(est une faute 2e l(i $ri eur" lise9 de l'inhumanité). @ la $a#e /. =e l(avoue encoreF ais =e $ren2rai la li'erté 2e 2ire @ l(auteur 2e ce saint li'elle.R.0 2u saint li'elle" . Il est. 4(est cet a$olo#iste ou son éc8o. <ieu erci. a$r6s avoir $r:c8é la 2ouceur. =e suis 'on cat8oli!ue. $our le oins. $r:c8a enfin la $ersécution. cou$a'le 2(avoir i $ri é !ue <ieu vaut 'ien la $eine !u(on l(ai e $our lui.oa @ la t:te 2e ce 'eau tri'unal. 4et 8o e faisait i $ri er un $etit co2e 2e $ersécution. Jais s(il arrive !u(ils en soient les aLtres. !ue saint Au#ustin. (Acte I. 4(est $ar les 'eaux cEtés !u(il lui faut resse 'ler. vous ave9 c8an#é 2(avis. avec Ar an2e. =e leur $résente 2e loin cette re!u:te. $er ette9. vous :tes un #ran2 8o e" =e vous trouve aussi savant. ette9 en usa#e la $otence et les #al6res. =e ne $uis !ue re ercier la Arovi2ence 2e ce !u(elle $er et !ue les #ens 2e son es$6ce soient tou=ours 2e auvais raisonneurs. 2ans l(uni!ue 2essein 2e ren2re les 8o es $lus co $atissants et $lus 2oux.oi 2e tenir @ votre $re i6re o$inionF en vérité. 2it-il.

%Naut-il sacrifier au 'on8eur 2u vin#ti6 e 2e la nation le 'on8eur 2e la nation enti6reP% 7u$$osé !u(en effet il & ait vin#t cat8oli!ues ro ains en Nrance contre un 8u#uenot, =e ne $réten2s $oint !ue le 8u#uenot an#e les vin#t cat8oli!uesF ais aussi $our!uoi ces vin#t cat8oli!ues an#eraient-ils ce 8u#uenot, et $our!uoi e $:c8er ce 8u#uenot 2e se arierP N(& a-t-il $as 2es év:!ues, 2es a''és, 2es oines, !ui ont 2es terres en <au$8iné, 2ans le ;évau2an, 2evers A#2e, 2evers 4arcassonneP 4es év:!ues, ces a''és, ces oines, n(ont-ils $as 2es fer iers !ui ont le al8eur 2e ne $as croire @ la transsu'stantiationP N(est-il $as 2e l(intér:t 2es év:!ues, 2es a''és, 2es oines et 2u $u'lic, !ue ces fer iers aient 2e no 'reuses fa illesP N(& aura-t-il !ue ceux !ui co unieront sous une seule es$6ce @ !ui il sera $er is 2e faire 2es enfantsP En vérité cela n(est ni =uste ni 8onn:te. %La révocation 2e l(é2it 2e Nantes n(a $oint autant $ro2uit 2(inconvénients !u(on lui en attri'ue%, 2it l(auteur. 7i en effet on lui en attri'ue $lus !u(elle n(en a $ro2uit, on exa#6re, et le tort 2e $res!ue tous les 8istoriens est 2(exa#érerF ais c(est aussi le tort 2e tous les controversistes 2e ré2uire @ rien le al !u(on leur re$roc8e. N(en cro&ons ni les 2octeurs 2e Aaris ni les $ré2icateurs 2(A ster2a . Arenons $our =u#e J. le co te 2(Avaux, a 'assa2eur en Hollan2e 2e$uis *+/Q =us!u(en *+//. Il 2it, $a#e, */*, to e V, !u(un seul 8o e avait offert 2e 2écouvrir $lus 2e vin#t illions !ue les $ersécutés faisaient sortir 2e Nrance. Louis 5IV ré$on2 @ J. 2(Avaux" %Les avis !ue =e reHois tous les =ours 2(un no 're infini 2e conversions ne e laissent $lus 2outer !ue les $lus o$iniDtres ne suivent l(exe $le 2es autres.% On voit, $ar cette lettre 2e Louis 5IV, !u(il était 2e tr6s 'onne foi sur l(éten2ue 2e son $ouvoir. On lui 2isait tous les atins" 7ire, vous :tes le $lus #ran2 roi 2e l(universF tout l(univers fera #loire 2e $enser co e vous 26s !ue vous aure9 $arlé. Aellisson, !ui s(était enric8i 2ans la $lace 2e $re ier co is 2es financesF Aellisson, !ui avait été trois ans @ la Kastille co e co $lice 2e Nou!uetF Aellisson, !ui 2e calviniste était 2evenu 2iacre et 'énéficier, !ui faisait i $ri er 2es $ri6res $our la esse et 2es 'ou!uets @ Iris, !ui avait o'tenu la $lace 2es écono ats et 2e convertisseurF Aellisson, 2is-=e, a$$ortait tous les trois ois une #ran2e liste 2(a'=urations @ se$t ou 8uit écus la $i6ce, et faisait accroire @ son roi !ue, !uan2 il vou2rait, il convertirait tous les Turcs au : e $rix. On se rela&ait $our le tro $erF $ouvait-il résister @ la sé2uctionP 4e$en2ant le : e J. 2(Avaux an2e au roi !u(un no é Vincent aintient $lus 2e cin! cents ouvriers au$r6s 2(An#oul: e, et !ue sa sortie causera 2u $ré=u2ice" to e V, $a#e.. Le : e J. 2(Avaux $arle 2e 2eux ré#i ents !ue le $rince 2(Oran#e fait 2é=@ lever $ar les officiers franHais réfu#iésF il $arle 2e atelots !ui 2ésert6rent 2e trois vaisseaux $our servir sur ceux 2u $rince 2(Oran#e. Outre ces 2eux ré#i ents, le $rince 2(Oran#e for e encore une co $a#nie 2e ca2ets réfu#iés, co an2és $ar 2eux ca$itaines, $a#e C-R. 4et a 'assa2eur écrit encore, le , ai *+/+, @ J. 2e 7ei#nelai, %!u(il ne $eut lui 2issi uler la $eine !u(il a 2e voir les anufactures 2e Nrance s(éta'lir en Hollan2e, 2(o? elles ne sortiront =a ais%. 3oi#ne9 @ tous ces té oi#na#es ceux 2e tous les inten2ants 2u ro&au e en *+,,, et =u#e9 si la révocation 2e l(é2it 2e Nantes n(a $as $ro2uit $lus 2e al !ue 2e 'ien, al#ré l(o$inion 2u res$ecta'le auteur 2e l("ccord de la religion et de l'inhumanité. In aréc8al 2e Nrance connu $ar son es$rit su$érieur 2isait, il & a !uel!ues années" %3e ne sais $as si la 2ra#onna2e a été nécessaireF ais il est nécessaire 2e n(en $lus faire.%
© ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance -,B.*

3(avoue !ue =(ai cru aller un $eu tro$ loin, !uan2 =(ai ren2u $u'li!ue la lettre 2u corres$on2ant 2u A. Le Tellier, 2ans la!uelle ce con#ré#aniste $ro$ose 2es tonneaux 2e $ou2re. 3e e 2isais @ oi- : e" On ne (en croira $as, on re#ar2era cette lettre co e une $i6ce su$$osée. Jes scru$ules 8eureuse ent ont été levés !uan2 =(ai lu 2ans l("ccord de la religion et de l'inhumanité, $a#e *-,, ces 2ouces $aroles" %L(extinction totale 2es $rotestants en Nrance n(affai'lirait $as $lus la Nrance !u(une sai#née n(affai'lit un ala2e 'ien constitué.% 4e c8rétien co $atissant, !ui a 2it tout @ l(8eure !ue les $rotestants co $osent le vin#ti6 e 2e la nation, veut 2onc !u(on ré$an2e le san# 2e cette vin#ti6 e $artie, et ne re#ar2e cette o$ération !ue co e une sai#née 2(une $aletteO <ieu nous $réserve avec lui 2es trois vin#ti6 esO 7i 2onc cet 8onn:te 8o e $ro$ose 2e tuer le vin#ti6 e 2e la nation, $our!uoi l(a i 2u A. Le Tellier n(aurait-il $as $ro$osé 2e faire sauter en l(air, 2(é#or#er et 2(e $oisonner le tiersP Il est 2onc tr6s vraise 'la'le !ue la lettre au A. Le Tellier a été réelle ent écrite. Le saint auteur finit enfin $ar conclure !ue l(intolérance est une c8ose excellente, %$arce !u(elle n(a $as été, 2it-il, con2a née ex$ressé ent $ar 3ésus-48rist%. Jais 3ésus-48rist n(a $as con2a né non $lus ceux !ui ettraient le feu aux !uatre coins 2e AarisF est-ce une raison $our canoniser les incen2iairesP Ainsi 2onc, !uan2 la nature fait enten2re 2(un cEté sa voix 2ouce et 'ienfaisante, le fanatis e, cet enne i 2e la nature, $ousse 2es 8urle entsF et lors!ue la $aix se $résente aux 8o es, l(intolérance for#e ses ar es. O vous, ar'itre 2es nations, !ui ave9 2onné la $aix @ l(Euro$e, 2éci2e9 entre l(es$rit $acifi!ue et l(es$rit eurtrierO

C*A+ITRE $$V SUITE ET CONCLUSION
Nous a$$renons !ue le . ars *.+0, tout le conseil 2(Etat asse 'lé @ Versailles, les inistres 2(Etat & assistant, le c8ancelier & $rési2ant, J. 2e 4rosne, aLtre 2es re!u:tes, ra$$orta l(affaire 2es 4alas avec l(i $artialité 2(un =u#e, l(exactitu2e 2(un 8o e $arfaite ent instruit, l(élo!uence si $le et vraie 2(un orateur 8o e 2(Etat, la seule !ui convienne 2ans une telle asse 'lée. Ine foule $ro2i#ieuse 2e $ersonnes 2e tout ran# atten2ait 2ans la #alerie 2u c8Dteau la 2écision 2u conseil. On annonHa 'ientEt au roi !ue toutes les voix, sans en exce$ter une, avaient or2onné !ue le $arle ent 2e Toulouse enverrait au conseil les $i6ces 2u $roc6s, et les otifs 2e son arr:t !ui avait fait ex$irer 3ean 4alas sur la roue. 7a Ja=esté a$$rouva le =u#e ent 2u conseil. Il & a 2onc 2e l(8u anité et 2e la =ustice c8e9 les 8o es, et $rinci$ale ent 2ans le conseil 2(un roi ai é et 2i#ne 2e l(:tre. L(affaire 2(une al8eureuse fa ille 2e cito&ens o'scurs a occu$é 7a Ja=esté, ses inistres, le c8ancelier et tout le conseil, et a été 2iscutée avec un exa en aussi réfléc8i !ue les $lus #ran2s o'=ets 2e la #uerre et 2e la $aix $euvent l(:tre. L(a our 2e l(é!uité, l(intér:t 2u #enre 8u ain, ont con2uit tous les =u#es. ;rDces en soient ren2ues @ ce <ieu 2e clé ence, !ui seul ins$ire l(é!uité et toutes les vertusO

Nous attestons !ue nous n(avons =a ais connu ni cet infortuné 4alas !ue les 8uit =u#es 2e Toulouse firent $érir sur les in2ices les $lus fai'les, contre les or2onnances 2e nos rois, et contre les lois 2e toutes les nationsF ni son fils Jarc-Antoine, 2ont la ort étran#e a =eté ces 8uit =u#es 2ans l(erreurF ni la 6re, aussi res$ecta'le !ue al8eureuseF ni ses innocentes filles, !ui sont venues avec elle 2e 2eux cents lieues ettre leur 2ésastre et leur vertu au $ie2 2u trEne. 4e <ieu sait !ue nous n(avons été ani és !ue 2(un es$rit 2e =ustice, 2e vérité, et 2e $aix, !uan2 nous avons écrit ce !ue nous $ensons 2e la tolérance, @ l(occasion 2e 3ean 4alas, !ue l(es$rit 2(intolérance a fait ourir. Nous n(avons $as cru offenser les 8uit =u#es 2e Toulouse en 2isant !u(ils se sont tro $és, ainsi !ue tout le conseil l(a $résu é" au contraire, nous leur avons ouvert une voie 2e se =ustifier 2evant l(Euro$e enti6re. 4ette voie est 2(avouer !ue 2es in2ices é!uivo!ues et les cris 2(une ultitu2e insensée ont sur$ris leur =usticeF 2e 2e an2er $ar2on @ la veuve, et 2e ré$arer, autant !u(il est en eux, la ruine enti6re 2(une fa ille innocente, en se =oi#nant @ ceux !ui la secourent 2ans son affliction. Ils ont fait ourir le $6re in=uste ent" c(est @ eux 2e tenir lieu 2e $6re aux enfants, su$$osé !ue ces or$8elins veuillent 'ien recevoir 2(eux une fai'le ar!ue 2(un tr6s =uste re$entir. Il sera 'eau aux =u#es 2e l(offrir, et @ la fa ille 2e la refuser. 4(est surtout au sieur <avi2, ca$itoul 2e Toulouse, s(il a été le $re ier $ersécuteur 2e l(innocence, @ 2onner l(exe $le 2es re or2s. Il insulta un $6re 2e fa ille ourant sur l(éc8afau2. 4ette cruauté est 'ien inou>eF ais $uis!ue <ieu $ar2onne, les 8o es 2oivent aussi $ar2onner @ !ui ré$are ses in=ustices. On (a écrit 2u Lan#ue2oc cette lettre 2u CR février *.+0.

%Votre ouvra#e sur la tolérance e $araLt $lein 2(8u anité et 2e véritéF ais =e crains !u(il ne fasse $lus 2e al !ue 2e 'ien @ la fa ille 2es 4alas. Il $eut ulcérer les 8uit =u#es !ui ont o$iné @ la roueF ils 2e an2eront au $arle ent !u(on 'rGle votre livre, et les fanati!ues (car il & en a tou=ours) ré$on2ront $ar 2es cris 2e fureur @ la voix 2e la raison, etc.% ............................................................................................................... Voici a ré$onse"

%Les 8uit =u#es 2e Toulouse $euvent faire 'rGler on livre, s(il est 'onF il n(& a rien 2e $lus aisé" on a 'ien 'rGlé les Lettres provinciales, !ui valaient sans 2oute 'eaucou$ ieuxF c8acun $eut 'rGler c8e9 lui les livres et $a$iers !ui lui 2é$laisent. %Jon ouvra#e ne $eut faire ni 'ien ni al aux 4alas, !ue =e ne connais $oint. Le conseil 2u roi, i $artial et fer e, =u#e suivant les lois, suivant l(é!uité, sur les $i6ces, sur les $rocé2ures, et non sur un écrit !ui n(est $oint =uri2i!ue, et 2ont le fon2 est a'solu ent étran#er @ l(affaire !u(il =u#e. %On aurait 'eau i $ri er 2es in-folio $our ou contre les 8uit =u#es 2e Toulouse, et $our ou contre la tolérance, ni le conseil, ni aucun tri'unal ne re#ar2era ces livres co e 2es $i6ces 2u $roc6s. %4et écrit sur la tolérance est une re!u:te !ue l(8u anité $résente tr6s 8u 'le ent au $ouvoir et @ la $ru2ence. 3e s6 e un #rain !ui $ourra un =our $ro2uire une oisson. Atten2ons tout
© ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance Q*B.*

et se les =ettent @ la t:teF =e leur crie" Arr:te9. %Il & a un é2ifice i ense 2ont =(ai $osé le fon2e ent 2e es ains" il était soli2e et si $le. éclaire9-vous et su$$orte9-vous. 2e 4rosne fut encore c8ar#é 2e ce travail $éni'le. 4(est oi seule !ui. 7eule =e $eux ins$irer la =ustice. t8éDtre éternel 2es fautes. Ils i#norent tous les 'ornes 2e leurs 2roitsF ais ils écoutent tous al#ré eux. a voix !ui $arle @ leur coeur. (ANS LE-UEL ON REN( CO)+TE (U (ERNIER ARRET REN(U EN . J.+0 =us!u(au =u#e ent 2éfinitif. 2es 8asar2s. Joi seule =e conserve l(é!uité 2ans les tri'unaux. Ine année enti6re ne suffit $as $our forcer le $arle ent 2e Toulouse @ faire $arvenir au conseil toute la $rocé2ure.2u te $s. 2e la 'onté 2u roi. et une $etite lueur 2e raison $our vous con2uireF =(ai is 2ans vos coeurs un #er e 2e co $assion $our vous ai2er les uns les autres @ su$$orter la vie. N(étouffe9 $as ce #er e. Ine asse 'lée 2e $rés 2e !uatre-vin#ts =u#es cassa l(arr:t 2e Toulouse. 4elui !ui (écoute =u#e tou=ours 'ienF et celui !ui ne c8erc8e !u(@ concilier 2es o$inions !ui se contre2isent est celui !ui s(é#are.% ARTICLE NOUVELLE)ENT A!OUTE. @ la lon#ue. écarte9 ces 2éco 'res funestes !ui sont votre ouvra#e. et $our l(en#raisser 2e vos ca2avres. et 2es al8eurs. !uan2 les lois n(ins$irent !ue la c8icane. $our en faire l(exa en. $our le ra$$orter. Auis!ue vous :tes fai'les. inistres. vous 2evrie9 lui $ar2onner" car c(est oi !ui le fais $enser co e il $ense. ne le corro $e9 $as. 2e ville en ville. et ne su'stitue9 $as les iséra'les fureurs 2e l(école @ la voix 2e la nature. $lus elles 2evaient l(:tre ri#oureuse ent $ar le conseil 2(Etat. ce !ui certaine ent n(arrivera =a ais. o? tout serait livré sans oi @ l(in2écision et aux ca$rices. %4(est oi seule !ui vous unis encore al#ré vous $ar vos 'esoins utuels. 2ifférentes entre elles 2e $rovince en $rovince. entre le 'our#eois : e et le cultivateur. 2ans une nation. et 2e l(es$rit 2e raison !ui co ence @ %La nature 2it @ tous les 8o es" 3e vous ai tous fait naLtre fai'les et i#norants. au ilieu 2(un a as confus 2e lois faites souvent au 8asar2 et $our un 'esoin $assa#er. . $our vé#éter !uel!ues inutes sur la terre. ars *. 2e la sa#esse 2e ses ré$an2re $artout sa lu i6re. !uan2 il n(& aurait !u(un seul 8o e 2(un avis contraire. a$$rene9 !u(il est 2ivin. et $res!ue tou=ours contra2ictoires entre elles 2ans le : e lieu. au ilieu : e 2e vos #uerres cruelles si lé#6re ent entre$rises. et or2onna la révision enti6re 2u $roc6s. arr:te les suites funestes 2e la 2ivision inter ina'le entre la no'lesse et la a#istrature. et les $lus inutilesF le 'Dti ent to 'e en ruine 2e tous les cEtésF les 8o es en $rennent les $ierres.A)ILLE (ES CALAS9 <e$uis le . et 2ifficile @ la raison 2e lui faire ren2re =ustice. Muan2 vous serie9 tous 2u : e avis. Joins ces for alités avaient été o'servées 2ans la con2a nation 2e 4alas. entre ces 2eux cor$s et celui 2u cler#é. les $lus #rossiers. il se $assa encore 2eux années" tant il est facile au fanatis e 2(arrac8er la vie @ l(innocence. tous les 8o es $ouvaient & entrer en sGretéF ils ont voulu & a=outer les orne ents les $lus 'i9arres. Il fallut essu&er 2es lon#ueurs inévita'les. nécessaire ent attac8ées aux for alités. et 2e eure9 avec oi en $aix 2ans l(é2ifice iné'ranla'le !ui est le ien.AVEUR (E LA . secoure9-vousF $uis!ue vous :tes i#norants. 3e vous ai 2onné 2es 'ras $our cultiver la terre.

fit $en2ant $lusieurs ois $er2re 2e vue au $u'lic le $roc6s 2es 4alasF ais le roi a&ant attri'ué au tri'unal !u(on a$$elle les requ3tes de l'h#tel le =u#e ent 2éfinitif. 7on $6re. On l(avait enacé 2u su$$liceF la !uestion et la ort avaient été $résentées @ ses &euxF un ot lui aurait $u ren2re sa li'erté" il ai a ieux s(ex$oser au su$$lice !ue 2e $rononcer ce ot. 2e Lavaisse. et son fils Aierre au 'annisse ent. s(élev6rent tous contre leur cré2it ex$irant. si in=uste ent i $li!ué 2ans cette $rocé2ure cri inelle $ar les =u#es 2e Toulouse. et !ui étaient $arfaite ent instruits 2u fon2 et 2e la for e. 2ont on les crut les auteurs secrets. 2e Keau ont. L(8u anité. $arce !u(il est 2(un $8iloso$8e. 4e !u(on a$$elle la charité ne leur en © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance Q0B. 4es seuls ots 2e missionnaires et 2e banqueroutiers. avait 2é=@ rani é contre eux la 8aine 2e la nation. la #énérosité. ac8eva 2e les $er2re. La c8a 're 2es re!u:tes 2e l(8Etel est une cour souveraine co $osée 2e aLtres 2es re!u:tes. si éloi#née 2e toute ostentation. leur $ro2i#uaient 2es secours. Il avait le 2ou'le avanta#e 2e $arler $our lui. fa eux avocat. ne l(avaient $as 2éclaré a'sous. n(eut aucune $art @ cet ouvra#e" il se vit tout 2(un cou$ é#alé $ar son fils. Il n(avait tenu !u(@ lui 2e 'riser les siens et 2e sortir 2es $risons 2e Toulouse. si $eu faits $our :tre =oints ense 'le. et o? le $lus #ran2 no 're la cro&ait ven#ée. 'an!ueroute !ue l(on crut en $artie frau2uleuse. son fils. et surtout avec une su$ériorité 2e lu i6res !ui n(est $as offus!uée. !u(il touc8a tous ceux !u(il ne voulait !ue convaincre. et un autre 2u =eune J. 4e =eune 8o e fit lui. 2ans la!uelle !uel!ues $artisans 2es =ésuites 2isaient !ue la reli#ion était outra#ée. et le sieur 2e Lavaisse. et !u(il se fit a2 irer sans $réten2re @ la ré$utation. !ui. !ui ai e @ $asser 2(une sc6ne @ l(autre. L(extrava#ance 2es 'illets 2e confession. écrit avec la finesse et l(élo!uence 2e Aascal.: e un factu !ui fut =u#é 2i#ne $ar tout le on2e 2e $araLtre @ cEté 2e celui 2e J.<(autres affaires i $ortantes occu$aient alors $res!ue tous les tri'unaux 2u ro&au e. si si $le. $ar 2es $ré=u#és !ui ont !uel!uefois sé2uit 2e #ran2s 8o es. !ui aurait été un enson#e. 4e$en2ant les $ersonnes 2e la $lus #ran2e consi2ération venaient en foule 2ans la $rison 2e J e 4alas. $ort6rent 2ans tous les es$rits l(arr:t 2e leur con2a nation. On s(& atten2rissait =us!u(aux lar es. le : e $u'lic. et 2ont ils étaient $u'li!ue ent les $artisans. On ne $ouvait c8oisir un tri'unal $lus instruit 2e l(affaire" c(étaient $récisé ent les : es a#istrats !ui avaient =u#é 2eux fois les $réli inaires 2e la révision. s(il avait voulu seule ent 2ire !u(il avait !uitté un o ent les 4alas 2ans le te $s !u(on $réten2ait !ue le $6re et la 6re avaient assassiné leur fils. On $eut voir l(8istoire 2e leur $roscri$tion 2ans l(excellent livre intitulé <ur la Destruction des !ésuites en -rance. !ui n(avait =a ais suivi le 'arreau.* . !u(ils étran#laient leur fils et leur fr6re. 2ans le te $s !u(on su$$osait. et ex8u és au co ence ent 2u si6cle $ar 2es or2res !ue les =ésuites seuls avaient 2ictés. La veuve 2e 3ean 4alas. On 2éli'éra enfin sur les : es $i6ces !ui avaient servi @ con2a ner 3ean 4alas @ la roue. avec une can2eur si no'le. Ine 'an!ueroute i ense 2(un 2e leurs issionnaires. ou'lia les =ésuites. et les 4alas saisirent toute son attention. Enfin les ruines 2e Aort-Ro&al et les osse ents 2e tant 2(8o es cél6'res insultés $ar eux 2ans leurs sé$ultures. se re irent en $rison" on fit venir 2u fon2 2u Lan#ue2oc cette vieille servante cat8oli!ue !ui n(avait $as !uitté un o ent ses aLtres et sa aLtresse. ouvra#e i $artial. Il ex$osa tout ce i 2étail 2ans son factu . 4e fut alors !ue $arut un nouveau é oire 2e l(élo!uent J. 2e Keau ont.: e et $our une fa ille 2ont il avait $arta#é les fers. 4ette #ran2e affaire. $our =u#er les $roc6s entre les officiers 2e la cour et les causes !ue le roi leur renvoie. co e 2ans Aascal. On c8assait les =ésuitesF on a'olissait leur société en Nrance" ils avaient été intolérants et $ersécuteursF ils furent $ersécutés @ leur tour. contre toute vraise 'lance. $our co 'le 2e contra2iction. o? ses filles s(étaient renfer ées avec elle.

érita. 2(une voix unani e. et les 2évots tenaient encore contre les 4alas. tortionnaire ent et a'usive ent =u#ée $ar le $arle ent 2e Toulouse. et ils sont l(effet 2e cette so 're su$erstition !ui $orte les D es fai'les @ i $uter 2es cri es @ !uicon!ue ne $ense $as co e elles. et !ue la ra#e 2es sectes en a fait $érir 2es illiersF ais au=our2(8ui !u(une o 're 2e $aix laisse re$oser toutes les sociétés c8rétiennes. Le roi. Ils ré8a'ilit6rent la é oire 2u $6re. 2éclar6rent la fa ille innocente. neuvi6 e ars. et $our o'tenir les 2é$ens. ars *. 1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111 NOTES (E VOLTAIRE (Note *) *C octo're *. 4e !ui ren2ait encore ce s$ectacle $lus touc8ant. 4es cas sont rares. on les co 'lait 2e 'éné2ictions. (Note C) On ne lui trouva. es!uine et insultante. et une $etite tac8e sur la $oitrine. est le $arta#e 2es Le =our arriva (. !ui se 'lent se croire faits $our :tre seule ent é!uita'les. 4e fut 2ans Aaris une =oie universelle" on s(attrou$ait 2ans les $laces $u'li!ues. c(est !ue ce =our. causée $ar !uel!ue ina2vertance 2ans le trans$ort 2u cor$s. c(est 2ans ce te $s 2e tran!uillité !ue le al8eur 2es 4alas 2oit faire une $lus #ran2e i $ression. (Note 0) 3e ne connais !ue 2eux exe $les 2e $6res accusés 2ans l(8istoire 2(avoir assassiné leurs fils $our la reli#ion" Le $re ier est 2u $6re 2e sainte Kar'ara. 2e Ka!uencourt a&ant ra$$orté toute la $rocé2ure. !u(une $etite é#rati#nure au 'out 2u ne9. sans la!uelle le fanatis e 2ésolerait la terre. Il est un autre 2evoir. Les aLtres 2es re!u:tes arr:t6rent !u(ils écriraient en cor$s @ 7a Ja=esté $our la su$$lier 2e ré$arer $ar ses 2ons la ruine 2e la fa ille.+*. Le roi & ré$on2it en faisant 2élivrer trente-six ille livres @ la 6re et aux enfantsF et 2e ces trente-six ille livres. @ $eu $rés co e le tonnerre !ui to 'e 2ans la sérénité 2(un 'eau =our. Auisse cet exe $le servir @ ins$irer aux 8o es la tolérance. J. a$r6s le trans$ort 2u ca2avre @ l(8Etel 2e ville. !ue nous no ons sainte Kar'e.: es. La lettre fut écrite.2onnait aucun. il & en eut trois ille $our cette servante vertueuse !ui avait consta ent 2éfen2u la vérité en 2éfen2ant ses aLtres. La c8arité. en son a'sence. le surno !ue l(a our 2e la nation lui a 2onné. celui 2e la 'ienfaisance. était le =our : e o? 4alas avait $éri $ar le $lus cruel su$$lice (trois ans au$aravant). ou 2u oins l(attristerait tou=oursO Nous savons !u(il ne s(a#it ici !ue 2(une seule fa ille. et a&ant instruit l(affaire =us!ue 2ans les oin2res circonstances. Jessieurs les aLtres 2es re!u:tes avaient ren2u @ la fa ille 4alas une =ustice co $l6te. !ui 2(ailleurs est si souvent 2évots. 2o a#es et intér:ts !ue les a#istrats toulousains auraient 2G offrir 2(eux.+Q) o? l(innocence trio $8a $leine ent. et en cela ils n(avaient fait !ue leur 2evoir. a$r6s 2es si6cles 2e carna#e. Ils $er irent @ la fa ille 2e se $ourvoir 2evant !ui il a$$artien2rait $our $ren2re ses =u#es @ $artie. $ar cette 'onté. ais ils arrivent. tous les =u#es. co e $ar tant 2(autres actions. $lus rare ent re $li $ar les tri'unaux. 2ans les $ro ena2esF on accourait $our voir cette fa ille si al8eureuse et si 'ien =ustifiéeF on 'attait 2es ains en vo&ant $asser les =u#es. en fit une troisi6 e en . Il avait co an2é 2eux fen:tres 2ans sa salle 2e 'ainsF Kar'e.

courut a$r6s elle l(é$ée @ la ainF ais elle s(enfuit @ travers une onta#ne !ui s(ouvrit $our elle.. du bout du doigt. AIERRE 4ALA7. non $er vias ante cruciu si ulacra ca$ut a$erireF sacra alio ritu et $o$ulari lin#ua cele'rareF non 2eni!ue $ontifici aut © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance QQB.l(8onneur 2e la sainte TrinitéF elle fit. . fut vaincu et tué $ar un officier" on en a fait un art&r. et rattra$a sa filleF on la fouetta toute nue. lui 2onna 'ataille en Q/-. Le $6re fit le tour 2e la onta#ne. !uo2 i $ro'o la'ore et assi2uo cultu fru#u ferax et a$tu $ecori re22i2erintF $atientissi os eos la'oris et ine2iae. 7on $6re. ais <ieu la couvrit 2(un nua#e 'lancF enfin son $6re lui tranc8a la t:te. Le secon2 exe $le est le $rince Her éné#il2e. et e enaHa 2u : e #enre 2e n(a'=urais $as" c(est ce !ue =(atteste 2evant <ieu. Ils se fon2aient sur $lusieurs $assa#es 2es $re iers A6res 2e l(E#lise..) Ils a$$elaient tout ce !u(on avait 2it 2ans les $re iers si6cles contre le culte 2es reli!uesF ils citaient ces $aroles 2e Vi#ilantius" %Est-il nécessaire !ue vous res$ectie9 ou : e !ue vous a2orie9 une vile $oussi6reP Les D es 2es art&rs ani ent-elles encore leurs cen2resP Les coutu es 2es i2olDtres se sont intro2uites 2ans l(E#lise" on co ence @ allu er 2es fla 'eaux en $lein i2i.dit( Londinensis. : e $ar la toute-$uissance 2ivineF ils niaient !ue les attri'uts $ussent su'sister sans su=etF ils cro&aient !u(il était a'solu ent i $ossi'le !ue ce !ui est $ain et vin aux &eux.% %[αι η τη σεµιδαλεωσ. $arce !ue son $6re était arien. !ui 2it ex$ressé ent 2ans son 2ialo#ue contre Tr&$8on" %L(o'lation 2e la fine farine. caeteru raro 2ivoru te $la a2ire. in-/_. (Note /) Le véri2i!ue et res$ecta'le $rési2ent 2e T8ou $arle ainsi 2e ces 8o es si innocents et si infortunés" %Ho ines esse !ui trecentis circiter a'8inc annis as$eru et incultu solu vecti#ale a 2o inis acce$erint. et ne voulaient $as convenir !ue. a liti'us a'8orrentes.. con2a nées autrefois 2ans Kéren#er. (Note -) In =aco'in vint 2ans on cac8ot. %(Aa#e **. Enfin ils voulaient tout ra$$eler aux te $s a$ostoli!ues. fGt anéanti 2ans le o ent : e !u(il existeF ils soutenaient toutes ces erreurs. les <ecius.. et ce si#ne se #rava $rofon2é ent 2ans les colonnes. (Note . l(E#lise s(étant éten2ue et fortifiée. et surtout 2e saint 3ustin. τυπο ην του αρτου τη ευαριστια.* .*. il avait fallu nécessaire ent éten2re et fortifier sa 2isci$line" ils con2a naient les ric8esses. et la 2a e 4alas a $er2u le fruit 2e cette #énérosité. en col6re.. non <ei 2ivoru !ue statuis a2volvi. le si#ne 2e la croix sur 2es colonnes 2e ar're. Voil@ ce !ue ra$$orte la -leur des saints. Il se révolta contre le roi son $6re. C0 =uillet *. @ !uoi servent ces $ri6resP% Jais ils ne 2isaient $as co 'ien saint 3érE e s(était élevé contre ces $aroles 2e Vi#ilantius. (Note +) Dévot vient 2u ot latin devotus. @ l(esto ac. nec oereos eis aut 2onoria ulla $onereF non sacer2otes a' eis ro#ari ut $ro se aut $ro$in!uoru ani'us re 2ivina faciant" non cruce fronte insi#nire uti alioru oris estF cu coelu intonat. !ui se 'laient $ourtant nécessaires $our soutenir la a=esté 2u culte. ort si =e (Note Q) On les a contrefaits 2ans $lusieurs villes. ον ει αναµνησι Ιησου ριστο ο υριο ηµων παρεδωκε ποιειν.. au #oGt. er#a e#enos unificos. se2 su'latis in coelu oculis <ei o$e i $lorareF non reli#ionis er#o $ere#re $roficisci. non se lustrali a!ua as$er#ere.) Ils renouvelaient le senti ent 2e Kéren#er sur l(Euc8aristieF ils niaient !u(un cor$s $Gt :tre en cent ille en2roits 2ifférents. est la fi#ure 2e l(euc8aristie !ue 3ésus48rist nous or2onne 2e faire en é oire 2e sa Aassion. tri'uta $rinci$i et sua =ura 2o inis se2ulo et su a fi2e $en2ereF <ei cultu assi2uis $reci'us et oru innocentia $rae se ferre. *.+C. nisi si !uan2o a2 vicina suis fini'us o$$i2a ercan2i aut ne#otioru causa 2ivertantF !uo si !uan2o!ue $e2e inferant. Nous $ouvons $en2ant notre vie $rier les uns $our les autresF ais a$r6s la ort. Les devoti 2e l(ancienne Ro e étaient ceux !ui se 2évouaient $our le salut 2e la ré$u'li!ue" c(étaient les 4urtius.

Le #ran2 $ensionnaire Karnevel2t. *+. $ar la $ersécution. et souvent avec un funeste avanta#e. lors!u(une nation si#nale sa 'ravoure et sa #énérosité. inten2ant 2e Aoitiers. (Note **) Vo&e9 R&caut. J. inten2ant 2e 4aen. est 2(un 8o e sans ission" car !uel $asteur écrirait ainsiP La fureur est $oussée 2ans ce livre =us!u(@ =ustifier la 7aint-Kart8élé &. 2it en $arlant 2e l(An#leterre" %Ine fausse reli#ion 2evait $ro2uire nécessaire ent 2e tels fruitsF il en restait un @ Grir. ces insulaires le recueillent. J. 2e an2a =ustice au roi Henri II. Noucaut. On n(a $as ici la té érité 2e $ro$oser 2es vues @ 2es inistres 2ont on connaLt le #énie et les #ran2s senti ents. au oins $ar sa sin#ularitéF ce$en2ant @ $eine est-il connu. 4(est 2ans un. ce$en2ant les .% Il faut avouer !ue l(auteur $ren2 'ien al son te $s $our 2ire !ue les An#lais sont é$risa'les et é$risés 2e toute la terre. c8a$itre 55VI v.) J e 2e 4ental. !ui se 'le fait $ar le fou 2e Ver'erie. ce e se 'le.) NranHois . no é . et vo&e9 si l(intolérance n(a $as causé !uel!ue al @ l(Etat. (Note *+) "ctes. J. (Note *C) Vo&e9 [e $fer et toutes les relations 2u 3a$on. v. 2e La Kour2onnaie.) Muoi!ue les 3uifs n(eussent $as le 2roit 2u #laive 2e$uis !u(Arc8élaXs avait été relé#ué c8e9 les Allo'ro#es. c8a$itre 55V. se2 !uos2a e suo nu ero 2electos $ro antistiti'us et 2octori'us 8a'ere. lors!u(elle est victorieuse 2ans les !uatre $arties 2u on2e. 4e n(est $as. co e il 2evait l(:tre. C-. 2it !ue la anufacture 2e 2ro#uet est anéantie.. (Vo&e9 les Jé oires 2es inten2ants. VI.uérin. et 2ont le coeur est aussi no'le !ue la naissance" ils verront asse9 !ue le réta'lisse ent 2e la arine 2e an2e !uel!ue in2ul#ence $our les 8a'itants 2e nos cEtes. contre Ar inius son coll6#ue.e$isco$is 8onore 2eferre. (Note *. 2e Ke9ons. !u(on est 'ien reHu @ 2ire !u(elle est é$risa'le et é$risée. inten2ant 2e Kor2eaux. c(est le é$ris 2es nations. 4et a'o ina'le livre. anni. fut seul con2a né @ $er2re la t:te. L(avocat #énéral 2e Arovence. et sur les!uelles on ne vo&ait !ue les ca2avres 2e ses 8a'itants. $ar la $ersécution. (Note *Q) "ctes. <e T8ou 2it !u(il $orta seul la $eine 2es autres cou$a'les. etc.o ar était un t8éolo#ien $rotestantF il soutint. !ui ont été o'li#és 2(aller servir contre la Nrance. et 2es atelots. On croirait !u(un tel ouvra#e. (Note *R) In 2écla ateur.. (Note *-) 48a$itres 55I et 55IV. 2e Jau$eou. J. et !ue la 3u2ée était #ouvernée en $rovince 2e l(e $ire. $rinci$al auteur 2es assacres. inten2ant 2e Rouen. 2e Jiro énil. $arce !u(il n(avait $as 2(a is @ la cour./. (Note . !ui la renvo&a au $arle ent 2e Aaris. fe'. re $li 2e si affreux $ara2oxes. !ui était 2u $arti contraire @ . Haec uti a2 Nranciscu relata VI i2. inten2ant 2e Touraine. quod aulicorum avore destitueretur. le *0 ai *+*.o ar. 2it !ue le co erce 2e Tours est 2i inué 2e 2ix illions $ar annéeF et tout cela. !ue <ieu a 2estiné 2e toute éternité la $lus #ran2e $artie 2es 8o es @ :tre 'rGlés éternelle ent" ce 2o# e infernal fut soutenu. 2it !ue le co erce est to 'é 2e oitié 2ans la #énéralité. 2it !ue la anufacture 2e c8a$eaux est to 'ée @ 4au2e'ec et @ Neuc8Dtel $ar la fuite 2es réfu#iés. li'. 2ans l(a$olo#ie 2e la révocation 2e l(é2it 2e Nantes. eut la t:te tranc8ée @ l(D#e 2e soixante-2ou9e ans. c8a$itre sur l(intolérance !u(on trouve ce sin#ulier $assa#eF ceux !ui $r:c8ent l(intolérance éritent 2(écrire ainsi. en *+. 2evrait :tre entre les ains 2e tout le on2e.% (THIANI. (Note *0) J.) 4o $te9 surtout le no 're 2es officiers 2e terre et 2e er. %$our avoir contristé au $ossi'le l(E#lise 2e <ieu%. se $laint !ue le co erce 2e 4lérac et 2e Nérac ne su'siste $res!ue $lus. 1ist(. @ !ui a$$artenait une $artie 2es terres rava#ées.

autant !ue convaincus de ha>r le genre humain( En effet. II.is qui !udaicam superstitionem sequuntur honores adipisci permiserunt% etc(% (Note *. 4es ru eurs insensées $euvent :tre en tout $a&s le $arta#e 2u $eu$le" nous en avons enten2u 2e nos =ours 2(aussi folles et 2(aussi in=ustes. %. $arce !u(ils ré#naient sur un $eu$le !ui 2evait :tre li're" les 8istoriens se $laisaient @ les 2iffa er. Il est tr6s 2ifficile 2e $ercer 2ans les tén6'res 2e l(8istoireF Tacite n(a$$orte aucune raison 2u sou$Hon !u(on eut !ue Néron lui. /Q). et ca$a'le 2e tout 2ire. Digest. 3(a=outerai @ cette re ar!ue !ue A8ilon re#ar2e Ti'6re co e un $rince sa#e et =uste. 3(oserais 2ire !ue ces ots odio humani generis convicti $ourraient 'ien si#nifier.% Il était 'ien 2ifficile !ue le no 2e c8rétien fGt 2é=@ connu @ Ro e" Tacite écrivait sous Ves$asien et sous <o itienF il $arlait 2es c8rétiens co e on en $arlait 2e son te $s. tit. et leurs successeurs. avaient été o2ieux. Tacite. vile damnum ("nnales. 2e soixante et 2ix ans. lors!ue la 2istri'ution se faisait un =our 2e sa''at. !ui sont t $eine 2ans la nature.B. Ti'6re. et on cro&ait ces 8istoriens sur leur $arole $arce !u(alors on an!uait 2e é oires. et 2éci2aient @ leur #ré 2u =u#e ent 2e la $ostérité. ils la$i2aient $ar 96le celui !u(ils cro&aient avoir 'las$8é é. 4e $assa#e 2e A8ilon ex$li!ue $arfaite ent celui 2e Tacite. li'. --)" %Muos $er fla#itia invisos vul#us c8ristianos a$$ella'at. et !ue si l(inte $érie 2u cli at les eGt fait $érir. ais !u(a$r6s la ort 2e 7é=an l(e $ereur les réta'lit 2ans tous leurs 2roits%. ils leur ensei#naient la orale la $lus $ureF ils ne s(élevaient contre aucune $uissanceF l(8u ilité 2e leur coeur était extr: e co e celle 2e leur état et 2e leur situationF @ $eine étaient-ils connusF @ $eine étaient-ils sé$arés 2es autres 3uifs" co ent le #enre 8u ain. !ui 2it !u(on envo&a !uatre ille 3uifs ou E#&$tiens en 7ar2ai#ne. 4(est au lecteur sa#e 2e voir =us!u(@ !uel $oint on 2oit se 2éfier 2e la véracité 2es 8istoriens. car en tout $a&s ils ont ac8eté la tolérance. c(est-@-2ire !uan2. exécuté sur un éc8afau2 aux &eux 2u $eu$le !ui 2e an2ait sa ort. ni $rétexte. 3e crois 'ien !u(il n(était =uste !u(autant !ue cette =ustice s(accor2ait avec ses intér:tsF ais le 'ien !ue A8ilon en 2it e fait un $eu 2outer 2es 8orreurs !ue Tacite et 7uétone lui re$roc8ent. 2e =ournaux 2u te $s. in2i#nes 2e l(:tre. $ouvait-il les 8a>rP Et co ent $ouvaient-ils :tre convaincus 2e 2étester le #enre 8u ainP Lors!ue Lon2res 'rGla. A8ilon (De *irtutibus% et Legatione ad &aium) 2it !ue %7é=an les $ersécuta sous Ti'6re. 2e tout croire. inca$a'le 2e rien voir. 2ans une é eute su'ite. Les $re iers c8rétiens 2u te $s 2e Néron ne se trouvaient $as assuré ent 2ans les : es ter es.: e eGt voulu ettre Ro e en cen2res. et se sont 2é2o a#és 'ien vite 2e ce !u(elle avait coGté.) Tacite 2it ("nnales. $ouvait au oins servir 2(excuse @ 48arles IIF ais Néron n(avait ni excuse. avaient été convaincus. et 2e tout ou'lier. I. 5V. !ui les i#norait. c(était a$r6s la cons$iration 2es $ou2res. 2ont $lusieurs cat8oli!ues.* . on re ettait la leur @ un autre =our" c(était $ro'a'le ent en consi2ération 2es so es 2(ar#ent !u(ils avaient 2onnées @ l(Etat. on en accusa les cat8oli!uesF ais c(était a$r6s 2es #uerres 2e reli#ion. c(eGt été une $erte lé#6re. On aurait été 'ien ieux fon2é 2e sou$Honner 48arles II 2(avoir 'rGlé Lon2res" le san# 2u roi son $6re. !ue faisaient @ Ro e ces $re iers issionnairesP Ils tDc8aient 2e #a#ner !uel!ues D es. 2ans le st&le 2e Tacite. 2e 2ocu ents" aussi les 8istoriens ne citent $ersonneF on ne $ouvait les contre2ireF ils 2iffa aient !ui ils voulaient.Ro ains fer aient souvent les &eux !uan2 les 3uifs exerHaient le =u#e ent 2u 96le. convaincus d'3tre ha>s du genre humain. !ui connaLt si 'ien le naturel 2es $rinces. ni intér:t. (Note */) Il$ianus. Octave. Ils avaient celui 2es cito&ens ro ains.. 2evait connaLtre celui 2u $eu$le. tou=ours vain. se soit retiré 2ans l(Lle 2e 4a$rée $our s(& livrer @ 2es 2é'auc8es rec8erc8ées. !uelle © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance Q. Il ne e $arait $oint vraise 'la'le !u(un vieillar2 infir e. II. tout é$risés !u(ils étaient 2es cito&ens ro ainsF ils avaient $art aux 2istri'utions 2e 'léF et : e. et !ui étaient : e inconnues t la =eunesse 2e Ro e la $lus effrénéeF ni Tacite ni 7uétone n(avaient connu cet e $ereurF ils recueillaient avec $laisir 2es 'ruits $o$ulaires. tou=ours outré 2ans ses o$inions violentes et $assa#6res.

!u(on ne $eut accuser 2(:tre tro$ in2ul#ent. travailler @ lui resse 'ler $ar la sainteté et $ar la =ustice%.: e. (Note CC) 48a$itre 555I5... Il faut convenir !ue.nstitut. (Note CR) Nous res$ectons assuré ent tout ce !ue *(E#lise ren2 res$ecta'leF nous invo!uons les saints art&rs. C00-0-. 2ont la $uissance et la a=esté sont infinies. I. nés 2ans une nation éclairée. Ouvre9 surtout Alaton. . 2isent la : e c8ose en cent en2roits.-*/. !ue %les Ro ains sou ettent tous les 2ieux au <ieu su$r: eF illos sub!icit et mancipat Deo%. E$ict6te 2ans les fers. (Note CQ) 4ette assertion 2oit :tre $rouvée. 2ans son livre V (Divin( . on ne voit 2ans les E#&$tiens !u(un $eu$le aussi lDc8e !ue su$erstitieux.: e @ cet étran#e su$$liceF !ue saint Laurent sur ce #ril ait 2it" %3e suis asse9 cuit 2(un cEté. vous & verre9 %!u(il n(& a !u(un <ieuF !u(il faut l(a2orer. (Note C-) 48a$itre III. et !uelles 'ornes on 2oit ettre @ sa cré2ulité sur 2es anec2otes !ue ces : es auteurs ra$$ortent sans aucune $reuve.. *.créance on 2oit avoir $our 2es faits $u'lics attestés $ar 2es auteurs #raves. 5. le aLtre 2e 4icéron 2ans la $8iloso$8ie. o2. avoue !ue tout l(e $ire reconnaissait un <ieu aLtre 2u on2e. souverain 2e tous les :tres célestes. 2ans la!uelle il 2it %!u(il n(& a !ue 2es i 'éciles !ui $uissent ne $as reconnaLtre un <ieu souverain%. principem mundi% per ectoe potentioe et ma!estatis. III). c.) 4 pater% o hominum divumque aeterna potestas% etc( (Aen. ineffa'le%F Lactance lui. Vo&e9 le 'el 8& ne 2(Or$8éeF lise9 la lettre 2e Jaxi e 2e Ja2aure @ saint Au#ustin.) On ne c8antait autre c8ose !ue l(unité 2e <ieu 2ans les &st6res aux!uels $res!ue tous les Ro ains étaient initiés. 2e$uis !ue l(8istoire a succé2é @ la fa'le.) Horace s(ex$ri e 'ien $lus forte ent" Unde nil ma!us generatur ipso% Nec viget quidquam simile% aut secundum( (Li'. avoue. 55IV). ne $eut on $as 2outer !ue saint 7ixte lui ait 2it" *ous me suivre2 dans trois !oursF !ue 2ans ce court intervalle le $réfet 2e Ro e lui ait fait 2e an2er l(ar#ent 2es c8rétiensF !ue le 2iacre Laurent ait eu le te $s 2e faire asse 'ler tous les $auvres 2e la villeF !u(il ait arc8é 2evant le $réfet $our le ener @ l(en2roit o? étaient ces $auvresF !u(on lui ait fait son $roc6sF !u(il ait su'i la !uestionF !ue le $réfet ait co an2é @ un for#eron un #ril asse9 #ran2 $our & rEtir un 8o eF !ue le $re ier a#istrat 2e Ro e ait assisté lui. Lon#inien étant $a>en écrit au : e saint Au#ustin !ue <ieu %est uni!ue. l(ai er. inco $ré8ensi'le. Tertullien : e. 5II. fais oi retourner 2e l(autre si tu veux e an#erP% 4e #ril n(est #u6re 2ans le #énie 2es Ro ainsF et co ent se $eut-il faire !u(aucun auteur $a>en n(ait $arlé 2(aucune 2e ces aventuresP (Note C*) Il n(& a !u(@ ouvrir Vir#ile $our voir !ue les Ro ains reconnaissaient un <ieu su$r: e. (Note C0) 48a$itre 555V. Jarc-Antoine sur le trEne. ais en révérant saint Laurent. I. */. ((( 4? qui res hominumque deumque "eternis regis imperiis% et ulmine terres( (Aen. 2ans son "pologétique (c.

ils n(en sont $as $lus vraise 'la'lesF il est 'ien $lus naturel !ue les 8a'itants ro'ustes et féroces 2u 4aucase. O ar $ren2 toute l(E#&$te en une seule ca $a#neF les Ja elucTs. Rien n(est $lus co un c8e9 les $eu$les con!uis !ue 2e 2é'iter 2es fa'les sur leur ancienne #ran2eur. au ran# 2es $ille et Une Nuits.r6ce" ils ont eu 'esoin 2(un . Le #ouverne ent 2e ce $eu$le. 2ans son Discours sur l'1istoire universelle a2ressé au fils 2e Louis 5IV. et sans co $ter !ue le no 2e 7ésostris n(est $oint é#&$tien.ar#antua sont tous les =ours fi26le ent co$iées. les 4olc8i2iens. 2ans certains $a&s. $araLt a'sur2e et t&ranni!ueF on $réten2 !ue toutes les terres a$$artenaient @ leurs onar!ues. en reco enHant son cours. on $eut ettre cet événe ent. et !ui laisse cette $rovince annexée @ l(e $ire 2es Turcs. Muant aux $&ra i2es et aux autres anti!uités.* . !ui fait $en2re leur sou2an. vola#es. 4es 8istoires 2e . c(est-@-2ire ous.4a '&se s(e $are 2e l(E#&$te $ar une seule 'atailleF Alexan2re & 2onne 2es lois sans essu&er un seul co 'at. Il $eut é'louir un =eune $rinceF ais il contente 'ien $eu les savants" c(est une tr6s élo!uente 2écla ation. 4(était 'ien @ 2e $areils esclaves @ con!uérir le on2eO 4ette $rofon2e science 2es $r:tres é#&$tiens est encore un 2es $lus énor es ri2icules 2e l(8istoire ancienne. étaient sans 2oute. co e les 8a'itants naturels 2e ce cli at. n(était $as co $ara'le @ celle 2es $eu$les les $lus sauva#es 2e l(A éri!ue" on sait !u(ils a2oraient 2es croco2iles. @ satisfaire la #rossi6re ostentation 2e ses aLtres. 2es c8ats. ina$$li!ués. sous les Atolé ées et sous les 4ésars. 2es sin#es. et !ue 7ésostris se servait 2(eux co e 2e c8evaux 2e carrosse. lDc8es. $eu$le 2e la 4olc8i2e et 2es environs 2u ont 4aucase. et !ui $rennent ce roi $risonnier. Enfin. en sont les aLtres a$r6s O arF ce sont eux. !ui étaient son seul 'ien. $ar 2es artistes 2e . c(est-@-2ire 2e la fa'le. 2ans les te $s fa'uleux. elles ne $rouvent autre c8ose !ue l(or#ueil et le auvais #oGt 2es $rinces 2(E#&$te. les Ja elucTs étant 2evenus E#&$tiens. aient $énétré =us!u(en E#&$teF et si les $r:tres 2e 4olc8os ra$$ort6rent ensuite c8e9 eux la o2e 2e la circoncision. et tout ce !u(ils ont eu 2e 'on a été fait 2ans Alexan2rie. <io2ore 2e 7icile ra$$orte !ue tous les rois vaincus $ar 7ésostris venaient tous les ans 2u fon2 2e leurs ro&au es lui a$$orter leurs tri'uts.B. et non les E#&$tiens. !u(il les faisait atteler @ son c8ar $our aller au te $le. Héro2ote ra$$orte !ue. L(illustre Kossuet s(extasie sur le érite é#&$tien.rec $our a$$ren2re la #éo étrie. On a 'eau ré$éter tous ces contes 2ans ille et ille volu es. 2ans les te $s : es !ue l(on vante si fort. 'ien au-2essous 2e l(auteur 2e l("lmanach de Li+ge. <es #ens !ui $réten2aient !ue 2ans le cours 2(on9e ille années le soleil s(était levé 2eux fois au couc8ant. !ui #ouvernaient l(Etat. Leurs arts ne valent #u6re ieux !ue leur reli#ionF il n(& a $as une seule ancienne statue é#&$tienne !ui soit su$$orta'le. on ne 2onne cette réflexion sur les E#&$tiens !ue co e une con=ecture" !uel autre no $eut-on 2onner @ tout ce !u(on 2it 2e l(Anti!uitéP © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance Q. 2es oi#nonsF et il n(& a $eut-:tre au=our2(8ui 2ans toute la terre !ue le culte 2u #ran2 la a !ui soit aussi a'sur2e. ais un 8istorien 2oit :tre $lus $8iloso$8e !u(orateur. Au reste. La reli#ion 2e ces $r:tres. et couc8é 2eux fois au levant. ainsi !ue l(esclava#e 2(un $eu$le i 'écile. et les autres 7c&t8es. un roi é#&$tien no é 7ésostris sortit 2e son $a&s 2ans le 2essein for el 2e con!uérir l(univers" il est visi'le !u(un tel 2essein n(est 2i#ne !ue 2e Aicroc8ole ou 2e 2on Muic8otte. ainsi !ue tous les faits antérieurs. ils $assent en trois ois sous le =ou# 2e 7éli Ier. e $lo&ant ses 'ras. !ui vinrent tant 2e fois rava#er l(Asie. !ui 2éfont l(ar ée 2e saint Louis. Assuré ent ces rois étaient 'ien 'ons 2e venir 2e si loin servir ainsi 2e c8evaux. certaines iséra'les fa illes se font 2escen2re 2(anti!ues souverains. Les $r:tres 2(E#&$te cont6rent @ Héro2ote !ue ce roi !u(il a$$elle 7ésostris était allé su'=u#uer la 4olc8i2e" c(est co e si l(on 2isait !u(un roi 2e Nrance $artit 2e la Touraine $our aller su'=u#uer la Norv6#e. =us!u(@ ce !ue 2(autres 'ar'ares s(en e $arent un =our. co e. ce n(est $as une $reuve !u(ils aient été su'=u#ués $ar les E#&$tiens. sans !u(aucune ville ose atten2re un si6#eF les Atolé ées s(en e $arent sans cou$ férirF 4ésar et Au#uste la su'=u#uent aussi aisé ent.

Muelle i2éeO Tra=an était-il un 8o e !ui voulGt trio $8er 2es 2ieuxP Lors!ue I#nace $arut 2evant l(e $ereur.(Note C+) On ne révo!ue $oint en 2oute la ort 2e saint I#naceF ais !u(on lise la relation 2e son art&re. C. $art. *C)F !ue 2e 2roit on 2oit tuer tout 8éréti!ue (livre II. 2it %!u(il est $er is 2e tuer un $rince exco unié $ar le $a$e. 2it-il. ces c8rétiens n(étaient 2onc $as rec8erc8ésF Tra=an n(avait 2onc $as 2essein 2e sou ettre leur <ieu @ son e $ireF ou si ces c8rétiens étaient sous le fléau 2e la $ersécution.% 4ertaine ent. $art. (Note C/) Vo&e9 l(excellente Lettre 2e LocTe sur la tolérance. $ouvait a$$eler 3ésus-48rist le cruci iéF ais il n(est #u6re $ro'a'le !ue. et !u(il l(ait con2a né lui. si vous $ouve9. 4e ot esprit impur a-t-il $u :tre $rononcé $ar un 8o e co e Tra=anP Ne voit-on $as !ue c(est une ex$ression 2(exorciste. tout enc8aLné !ue =e suis. Il faut avouer !u(on 2oit $ar2onner @ ceux !ui trouvent 2ans ces 8istoires $lus 2e $iété !ue 2e vérité. Ils ont cru se =ustifier en ontrant @ $eu $rés les : es 2écisions 2ans saint T8o as et 2ans $lusieurs =aco'ins (vo&e9. 2ans les te $s 2e 3ac!ues 4lé ent. $art. *C)F !u(on n(a toléré *(e $ereur 3ulien !ue $arce !u(on n(était $as le $lus fort (livre II. un 8o e 2e 'on sens ne sentira-t-il $as !uel!ues 2outes s(élever 2ans son es$ritP L(auteur inconnu 2e cette relation 2it !ue %Tra=an crut !u(il an!uerait !uel!ue c8ose @ sa #loire s(il ne sou ettait @ son e $ire le 2ieu 2es c8rétiens%. 'on <ieuO le st&le 2e Tra=anP Aeut-on i a#iner !u(I#nace lui ait ré$on2u !u(il se no ait T8éo$8ore. !u(un c8rétien et 2ans la 'ouc8e 2(un e $ereurP Est-ce l@. si souvent ensei#né $ar eux.) Le =ésuite Kuse 'au . c(était se ren2re leur 2élateur. !uest. 7i Tra=an fit venir I#nace 2evant lui il ne lui 2e an2a $as" 8ui es6tu@ il le savait 'ien. Il est 2it !u(une voix cria 2u 8aut 2u ciel" &ourage% 0ol)carpeO !ue les c8rétiens l(enten2irent. etc. et 2u feuillant Ravaillac. les livrer. C. et !ue celui !ui acce$te cette co ission fait une oeuvre c8arita'le%. !uest. 2e *. inventée 2ans les $etites aisons 2e l(enfer. ** et *C)F !ue ceux !ui 2élivrent le $eu$le 2(un $rince !ui #ouverne t&ranni!ue ent sont tr6s loua'les. s(il lui fut $er is 2(écrire aux c8rétiens 2e Ro e.: eF ce n(est $as ainsi !ue les souverains en usent. C. @ la fin 2e la conversation" %Nous or2onnons !u(I#nace. ais !ue celui 2ont le feu n(osait a$$roc8er ne $ut résister au tranc8ant 2u #laive. 2ans !uel!ue $a&s !u(on trouve ce $rince. la Lettre d'un homme du monde 9 un théologien% sur saint ThomasF c(est une 'roc8ure 2e =ésuite. En effet. Le art&re 2e saint Aol&car$e fait naLtre $lus 2e 2outes. etc. (Note C. Il se 'le !ue ceux !ui ont ré2i#é ces actes 2evaient avoir $lus 2(é#ar2s aux vraise 'lances et aux convenances. I#nace co ettait une tr6s #ran2e i $ru2ence en leur écrivant" c(était les ex$oser. ais !ue les autres n(enten2irent rien" il est 2it !ue !uan2 on eut lié Aol&car$e au $oteau. inter$r6te 2e la volonté 2ivine (ce sont ses titres). son confr6re. saint T8o as 2(A!uin.% In so$8iste enne i 2es c8rétiens. On leur a re$roc8é alors $lus !ue =a ais ce 2o# e. ce $rince lui 2it" %Mui es-tu. $arce !u(il $ortait 3ésus 2ans son coeur. etc. et !ue Tra=an eGt 2isserté avec lui sur 3ésus-48ristP On fait 2ire @ Tra=an. On res$ecte fort l(an#e 2e l(écoleF ais si. 2ans le st&le 2es lois. 2ans un arr:t. VIII. et for 6rent un arc au-2essus 2e sa t:teF !u(il en sortit une colo 'eF !ue le saint. 4(est cette $ro$osition. ces fla es s(écart6rent 2e lui. co ent aurait-on traité l(an#e 2e l(écoleP . il était venu soutenir en Nrance 2e telles $ro$ositions. es$rit i $urP% Il n(est #u6re vraise 'la'le !u(un e $ereur ait $arlé @ un $risonnier. 2octeur an#éli!ue.) 1istoire ecclésiastique. !ui a le $lus soulevé toute la Nrance contre les =ésuites. res$ecté $ar le feu.+C). sera is aux fers. avance !u(un $rince a$ostat $er2 son 2roit @ la couronne. (Note C. On fait ensuite écrire une lon#ue lettre $ar saint I#nace aux c8rétiens 2e Ro e" %3e vous écris. !uest. $arce !ue l(univers a$$artient au $a$e. ex8ala une o2eur 2(aro ate !ui e 'au a toute l(asse 'lée. et !ue le 'Gc8er fut en fla es. et si souvent 2ésavoué. co enté $ar le =ésuite Lacroix. on se fGt servi 2e ce ter e. 2ési#ner $ar le cruci ié l(o'=et 2u culte 2es c8rétiensF et ce n(est $as ainsi !ue les lois et les e $ereurs $rononcent leurs =u#e ents. !ui se #lorife 2e $orter en lui le crucifié. Le su$$lice 2e la croix était si usité c8e9 les Ro ains !u(on ne $ouvait. liv. et !u(on ne 2oit $lus lui o'éirF !ue l(E#lise $eut le $unir 2e ort (livre II.

et 2e !uel!ues i2ées nécessaire ent attac8ées @ ce senti ent. $orter @ on cou 2e telles reli!ues !ue 2e croire !ue le $a$e ait le oin2re 2roit sur le te $orel 2es rois. Il e $araLt encore !u(il faut n(avoir =a ais o'servé les ani aux $our ne $as 2istin#uer c8e9 eux les 2ifférentes voix 2u 'esoin. !u(il a 2ai#né 2ouer 2(un senti ent souvent $lus ex!uis !ue le nEtre. 4(est sur cette i2ée !u(est fon2ée la co isération !ue nous 2evons avoir $our les ani aux. !ui n(ont $oint 2e senti entF ais il en fait un avec les ani aux. aux :tres !ue lui: e a or#anisés 2e sa ain toute-$uissante. $arce !u(en effet le san# est la source 2e la vie. 4ette coutu e su'sista en effet c8e9 !uel!ues $eu$les 'ar'ares. reco an2e 2onc !uel!ue 8u anité envers eux. les i2ées. ni : e sur le ien. en !uel!ue cas !ue ce $uisse :tre. <ieu a=oute (. et le cor2elier 3ean Aetit. Aor$8&re. 2ans son livre 2e l("bstinence. Il & a une contra2iction anifeste @ convenir !ue <ieu a 2onné aux ':tes tous les or#anes 2u senti ent.erson. le an#eur 2e c8air crue.* . la é oire. re$roc8e @ son 2isci$le 2e n(avoir !uitté sa secte !ue $our se livrer @ son a$$étit 'ar'are. co e on le voit $ar les sacrifices 2e l(Lle 2e 48io. a2 is c8e9 les 3uifs.Il faut avouer !ue 3ean . ce e se 'le. Aour oi. On $eut inférer 2e ces $assa#es et 2e $lusieurs autres ce !ue toute l(Anti!uité a tou=ours $ensé =us!u(@ nos =ours. est 2ans le san#F et cette i2ée si naturelle a été celle 2e tous les $eu$les. et ce !ue tous les 8o es sensés $ensent. I5. nous re ar!uerons ici !u(il est 2it !ue <ieu fait une alliance avec Noé et avec tous les ani auxF et ce$en2ant il $er et @ Noé 2e manger de tout ce qui a vie et mouvementF il exce$te seule ent le san#. 4e $réce$te $rouve !ue les 8o es avaient eu la cruauté 2e utiler les ani aux $our an#er leurs e 'res cou$és. s(a'stint consta ent 2e an#er 2e la c8air. Il faut. c8ancelier 2e l(Iniversité. et les 'aisent 2évote ent. en Italie et en . Nous avons été en cela fort au2essous 2e ces Tartares !ui croient le #ran2-la a i ortel" il leur 2istri'ue sa c8aise $ercéeF ils font séc8er ces reli!ues. Il & a tou=ours eu 2es $eu$les !ui s(en sont fait un #ran2 scru$ule" ce scru$ule 2ure encore 2ans la $res!u(Lle 2e l(In2eF toute la secte 2e A&t8a#ore. tous ses or#anes restent sans action. @ Kacc8us O a2ios. =(avoue !ue =(ai erais ieux. <ieu. et $ar consé!uent 2u senti ent. 5IV. 2ont il ne $er et $as !u(on se nourrisse. Q) %!u(il tirera ven#eance 2e tous les ani aux !ui ont ré$an2u le san# 2e l(8o e%. ni co ent ils se 2évelo$$ent. $our le 'ien 2e la $aix. Nous ne savons ni co ent ces or#anes se sont for és. et @ soutenir !u(il ne leur a $oint 2onné 2e senti ent. <ieu ne fait $oint un $acte avec les ar'res et avec les $ierres. il & en a un !ui 2éfen2 2e an#er le e 're 2(un ani al en vie. !ui 2ai#ne accor2er la vie. c8.en6se.erson. (Note 0R) Deutéronome. les enc8Dssent. 4ette re ar!ue $eut fournir 'eaucou$ 2e réflexions aux es$rits exercés sur le $ouvoir et la 'onté 2u 4réateur. infini ent $lus loin !ue . ni $ar !uelles lois les © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance +*B. !ui $eut 2is$oser @ son #ré 2u trEne et 2e la vie 2es rois. !ue les ani aux ont !uel!ue connaissance. et 2e toutes leurs affectionsF il serait 'ien étran#e !u(ils ex$ri assent si 'ien ce !u(ils ne sentiraient $as. et !u(ils les laissaient vivre $our se nourrir successive ent 2es $arties 2e leurs cor$s. 2e la =oie. Il faut avouer !ue cette 2octrine 2ia'oli!ue 2u ré#ici2e vient uni!ue ent 2e la folle i2ée o? ont été lon#te $s $res!ue tous les oines !ue le $a$e est un <ieu en terre. Alusieurs cor2eliers soutinrent les 8orri'les t86ses 2e 3ean Aetit. 4(est $our!uoi il ne veut $as !u(on ait la 'ar'arie 2e se nourrir 2e leur san#. le senti ent. Arive9 un ani al 2e tout son san#. avoir renoncé @ la lu i6re naturelle. (Note 0*) <ans l(i2ée !ue nous avons 2e faire sur cet ouvra#e !uel!ues notes utiles. en $er ettant !ue les ani aux nous servent 2e $Dture. Il faut convenir !u(il & a 2e la 'ar'arie @ les faire souffrirF il n(& a certaine ent !ue l(usa#e !ui $uisse 2i inuer en nous l(8orreur naturelle 2(é#or#er un ani al !ue nous avons nourri 2e nos ains.r6ce. 2e l(a our. ni co ent on reHoit la vie. 4(est 2onc avec tr6s #ran2e raison !ue l(Ecriture 2it en cent en2roits !ue l(D e. $our oser avancer !ue les ':tes ne sont !ue 2es ac8ines. c(est-@2ire ce !u(on a$$elait l(Ame sensitive. alla encore $lus loin !ue saint T8o as. 2e la crainte. 2e la souffrance. 2e la col6re. <es se$t $réce$tes 2es Noac8i2es.

CC. v. -C--0. lors!u(on an!uait 2es arts les $lus nécessaires.). ainsi !ue $lusieurs autres c8a$itres. VII. et surtout 7alo on. (Note 0-) "ct. C/) $our ex$ier ce $éc8éF ils n(i a#inent $as !ue vin#t-trois ille 8o es se soient ainsi laissés assacrer $ar 2es lévites. Tin2al. (Note 0+) Alusieurs écrivains conclurent té éraire ent 2e ce $assa#e !ue le c8a$itre concernant le veau 2(or (!ui n(est autre c8ose !ue le 2ieu A$is) a été a=outé aux livres 2e Jo>se. c8. Ils ne $euvent concevoir !ue ce $eu$le $auvre ait 2e an2é un veau 2(or assif (.xode. et o? <ieu fut o'li#é 2e faire un iracle 2e !uarante années (Deutéronome. était alors la seule ani6re 2(écrire ils 2isent !ue 2u te $s 2e Jo>se les 48al2éens et les E#&$tiens n(écrivaient $as autre entF !u(on ne $ouvait alors #raver !ue 2(une ani6re tr6s a'ré#ée. /. et !ue. 555III. ais !u(il ne fut exécuté !ue 2ans 2es te $s $lus 8eureux. le $lus cou$a'le 2e tous. (Note 0Q) Deutér. Ils 2isent !u(il n(est $as vraise 'la'le !u(on eGt tant 2e #raveurs 2e caract6res. *. et 'eaucou$ 2(autres. la volonté.xode. 4o ent Aaron le =eta-t-il en fonte en un seul =our (. 555II. ni les tailler. c8. $our ex$ier la faute 2(un seul !u(on avait sur$ris avec une fille a2ianite. nous nous $ersécutons les uns les autres. -)P co ent ensuite Joise le ré2uisit-il en $ou2re (. v. Q) $our conserver les v:te ents et les c8aussures 2e son $eu$le. la su'stance 2es c8oses !u(on voulait trans ettre @ la $ostérité. On voit tant 2e rois =uifs. ils ré$on2ent !ue l(or2re a $u en :tre 2onné 2ans le 2ésert. 78aftes'ur&. 4ollins. ni : e racco o2er les san2ales. in8érente @ notre nature.. et !u(il ait été fait #ran2 $r:tre. sont attac8és @ cette vie" a 2ans cette $rofon2e et éternelle i#norance. VIII. !ui les tro $ent.. C+. !uoi!ue sa fa ille fGt ori#inaire 2e Ket8lée F la sainte Ecriture l(a$$elle tou=ours Rut8 la Joa'ite" ce$en2ant elle alla se ettre 2ans le lit 2e Koo9 $ar le conseil 2e sa 6reF elle en reHut six . . é$ouser i $uné ent 2es étran#6res !ue ces criti!ues ne $euvent a2 ettre !ue l(alliance 2(une Ja2ianite ait été un si #ran2 cri e" Rut8 était Joa'ite. et non $as 2es 8istoires 2étailléesF !u(il n(était $as $ossi'le 2e #raver 2e #ros livres 2ans un 2ésert o? l(on c8an#eait si souvent 2e 2e eure. c8. A'en-He9ra fut le $re ier !ui crut $rouver !ue le 0entateuque avait été ré2i#é 2u te $s 2es rois. Enfin ils trouvent étran#es !u(Aaron. la é oire. l(art 2e la c8i ie la $lus savante ne suffit $as" ainsi la $révarication 2(Aaron et l(o$ération 2e Jo>se aurait été 2eux iracles.senti ents. (Note 00) Jérém(. @ oins 2(un troisi6 e iracle. et !u(on ne $ouvait : e faire 2u $ainF et si on leur 2it !ue les colonnes 2u ta'ernacle étaient 2(airain. C). au ilieu 2es fou2res et 2es éclairs !ue ce $eu$le vo&ait (. 5II. ait été réco $ensé 2u cri e 2ont les autres étaient si 8orri'le ent $unis (. Kolin#'roTe. tout ce $eu$le se soit a2ressé au fr6re 2e Jo>se $our avoir ce veau 2(or assif. et au son 2e la tro $ette céleste !u(il enten2ait. la 'onté 2u coeur.F et Lévitique. 55V. 555II. CR)P Ils 2isent !u(il est i $ossi'le @ tout artiste 2e faire en oins 2e trois ois une statue 2(or. (Note 0C) "mos. o? l(on n(avait $ersonne !ui $Gt ni fournir les v:te ents.). Ils font les : es 2ifficultés sur les vin#t-!uatre ille Israélites assacrés $ar l(or2re 2e Jo>se (Nombres. nous 2is$utons sans cesse. L(8u anité. v. sur le $lo ' ou sur le 'ois. et en 8iéro#l&$8es.xode.xode. sur la 'ri!ue. $our la ré2uire en $ou2re !u(on $uisse avaler.xode. VII. V. 555II. Ils s(étonnent !ue la veille 2u =our : e o? Jo>se 2escen2it 2e la onta#ne. les i2ées. */-*. co e les taureaux !ui se 'attent avec leurs cornes sans savoir $our!uoi et co ent ils ont 2es cornes. Uollaston. *) $our l(a2orer au $ie2 2e la onta#ne : e o? <ieu $arlait @ Jo>se. 555II. v. VIII. et les c8a$iteaux 2(ar#ent assif. tan2is !ue les ca2avres 2e vin#t-trois ille 2e ses fr6res san#lants étaient entassés au $ie2 2e l(autel o? il allait sacrifier. c8. ont allé#ué !ue l(art 2e #raver ses $ensées sur la $ierre $olie. 5I5.xode. les e $:c8ent 2e croire !ue Jo>se ait fait é#or#er vin#t-trois ille $ersonnes (.

=us!u(au=our2(8ui. On ne a$$orte ici ce fait !ue $our faire connaLtre la nation =uive" il faut !ue la 'estialité ait été co une c8e9 elle. un inceste. attri'ue. $uis!u(il leur est tou=ours or2onné. 0aralip. était Et8éenne. IV. 7i vous re onte9 $lus 8aut. et 2es 3u#es. Muel $eu$leO Ine si étran#e infa ie se 'lait ériter un c8Dti ent $areil @ celui !ue le veau 2(or leur attira. Lors!ue les savants et les i#norants. 555VI 2e la /en+seF sur !uatre c8a$itres 2es 3u#es. et $ourtant le lé#islateur se contente 2e leur faire une si $le 2éfense. VI. 2e la!uelle <avi2 eut 7alo on. Il faut 'ien !u(en effet les 3uifs an!uassent 2e filles. Ainsi notre 7ei#neur 3ésus-48rist 2ai#na s(incarner c8e9 les 3uifs 2ans une fa ille 2ont cin! étran#6res étaient la ti#e. c8a$. l(é$ousa ensuite. 55IF sur 7a uel. NeYton. un )od $our un vaB. un daleth $our un res" certes. et surtout 2(Ori#6ne 2ans sa se$ti6 e 8o élie sur 3osué. La onta#ne 2e Joria (II. On ré$on2 @ ces o'=ections !ue ces $assa#es sont 2es notes a=outées lon#te $s a$r6s $ar les co$istes. 555VI 2e la /en+se il est $arlé 2es rois. n(était $as 2e la race 2(IsraVl. et il a$$ela tout ce $a&s 2e Ka9an les villa#es 2e 3a>r. On re#ar2e : e Ra8a' co e la fi#ure 2e l(E#lise c8rétienne" c(est le senti ent 2e $lusieurs A6res. 2ans son intro2uction @ ses co entaires sur <aniel et sur saint 3ean. 555VI. 5VII. 5I5. 2(Ore'. III. si 2ans le c8a$. +) était alors 2ans ce $a&s. 2e !ui 2(ailleurs on ne 2oit $rononcer le no !u(avec res$ect. il se 'le !ue tous ces livres aient été ré2i#és 2u te $s 2es rois. ce furent eux !ui ensei#n6rent 2ans une $artie 2e l(Euro$e la sorcellerie.. et 2(avoir 2é :lé le texte 2e notes !ui étaient en usa#e c8e9 les scri'es. Il ne s(est =a ais vu 2e $ro$86te en IsraVl co e Jo>se. l(es$6ce fé inine. 2ont l(i2ée fait 8orreur. sans 2oute. les $rinces et les 'er#ers $araLtront a$r6s cette courte vie 2evant le aLtre 2e l(éternité. #énéreuxF nul ne se vantera 2(avoir su $récisé ent en !uelle année le 0entateuque fut écrit. et 2e s(a'an2onner avec lui @ 2es tur$itu2es inconceva'les.% Il $réten2 !ue ces $assa#es o? il est $arlé 2e c8oses arrivées a$r6s Joise. %Le 48ananéen (/en+se I5. 2(& a2orer un 'ouc. il nous =u#era sur nos actions. ne $euvent :tre 2e Jo>se. ais !ui a $u se tro $er $uis!u(il était 8o e. Il est @ croire !ue 2ans les fati#ues et 2ans la $énurie !ue les 3uifs avaient essu&ées 2ans les 2éserts 2e A8aran. 4e sont ici les rois !ui ont ré#né en E2o (/en+se. Jais cette o$inion n(a !u(un $etit no 're 2e sectateurs 2ont la curiosité son2e ces a'L es. les livres 2e Jo>se. %les 'oucs. co $atissant. se voit encore en Ra'at8. $our faire voir !ue les nations étran#6res auraient $art @ son 8érita#e. @ 2es auteurs sacrés tr6s $ostérieurs" il se fon2e sur le c8a$. avec les!uels : e ils ont co is 2es a'o inations infD es%. selon le 2evoir raisonna'le 2(un fi26le. $atrie 2e la su$erstition et 2u sortil6#eF ais on croit !ue la coutu e 2e nos $réten2us sorciers 2(aller au sa''at. le $re ier !ui osa $réten2re !ue le Aentateu!ue avait été ré2i#é lon#te $s a$r6s Jo>se" il se fon2e sur $lusieurs $assa#es. fe e 2(Irie.'oisseaux 2(or#e. On ne sait si cet étran#e culte venait 2(E#&$te. Nous nous en tenons fer e ent @ la 2écision 2e l(E#lise. *. sans lé savoir. Ket8sa'ée. et fut l(a>eule 2e <avi2. et non sur l(intelli#ence 2e la lan#ue 8é'ra>!ue. Ninissons cette note $ar un $assa#e i $ortant 2u Lévitique. n(est $as au ran# 2es 2evoirs 2e l(8o e. est venue 2es anciens 3uifs" en effet. $uis!u(elle est la seule nation connue c8e9 !ui les lois aient été forcées 2e $ro8i'er un cri e !ui n(a été sou$Honné ailleurs $ar aucun lé#islateur. Il or2onna aux 3uifs 2e ne $lus a2orer les velus. avec la!uelle 3u2a co it. si 2ans le livre 2e Rut8 il est $arlé 2e <avi2. 8u ain. c8a$. le $atriarc8e 3u2a é$ousa une fe e c8ananéenneF ses enfants eurent $our fe e T8a ar 2e la race 2(Ara " cette fe e. avait succo 'é. 4(est aussi le senti ent 2e !uel!ues t8éolo#iens. si nous n(avons =a ais $ris un caph $our un beth. co e on l(a 2it. Le ra''in A'en-He9ra fut. <ieu ne nous 2e an2era $as si nous avons $ris $arti $our les Jassor6tes contre le Talmud. @ la t:te 2es!uels est le fa eux Leclerc. 2e 3osué. IIF sur le livre 2e Rut8. © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance +0B. s(il en est fait ention 2ans les livres 2es 3u#es. livre co $osé a$r6s l(a2oration 2u veau 2(or. en effet. c8acun 2e nous alors vou2ra :tre =uste. 5VIII. $lus fai'le !ue l(autre. Le lit 2e O#. 0*) avant !u(aucun roi ré#nDt sur IsraVl.* . c8a$. et 2e 4a26s-Karné. a$$elée la montagne de Dieu. *). 4ette curiosité.)F elle é$ousa 7al on. roi 2e Ka9an. ais une fe e $u'li!ueF la *ulgate ne lui 2onne 2(autre titre !ue celui 2e meretrix (Josué. VIII sur les 48roni!ues. Ra8a' était non seule ent étran#6re. $rince 2e 3u2aF et c(est encore 2e ce 7al on !ue <avi2 2escen2.

0)" %Tue9 tout. la $8&si!ue ne nous a $as encore éclairé sur cet article onstrueux. 2ans cette fatale aventure... 2evant le 7ei#neur. Tous les $eu$les 2ont nous avons l(8istoire ont sacrifié 2es 8o es @ la <ivinité. C-. un $r:tre. c8a$. IV. c8a$. 5I (verset 0C). ne fGt-ce !ue $our $unir ceux !ui les faisaient.% 7aint Au#ustin et $res!ue tous les A6res con2a nent l(action 2e 3e$8té" il est vrai !ue l(Ecriture (Juges. 2es faunes. c8a$. (Note -C) Nomb. 7aXl avait fait ce roi 2es A alécites $risonnier 2e #uerre. v. si on n(en avait $as craint l(exécution. 2ans l(Ara'ie AétréeF il co ence vers le se$tentrion au torrent 2(Arnon. soit @ 2roite 2u lac As$8altite. %<ieu n(a$$rouve $as ces 2évoue ents. C. *Q et suiv. 2e$uis l(8o e =us!u(@ la fe e. c8a$. 2it" %3e$8té i ola sa fille au 7ei#neur. une victi e" c(était 2onc un sacrifice. (Note 0/) Nomb. liv. 55IV. (Note 0. . fait l(élo#e 2e 3e$8téF il le $lace avec 7a uel et <avi2. (Note -R) 'ois. un 2évoue ent. 0. c8a$. $ouss6rent la 2é$ravation 2e la nature 8u aine =us!u(@ s(accou$ler avec 2es c86vres. soit @ #auc8e. 0/ et -RF i'i2. et 2es inotauresF I(8isto?e le 2it. liv. %Le 96le 2ont ce $ro$86te était ani é. au ilieu 2es roc8ers.. c8a$. c8a$. L555II) ra$$orte !ue les Ro ains : e en i ol6rent 2u te $s 2e la ré$u'li!ue. 5I. (Note -0) Ja2ian n(était $oint co $ris 2ans la terre $ro ise" c(est un $etit canton 2e l(I2u ée. !u(on leur 2onnera 2es filles nu'iles. 'ois. c8a$. =us!u(aux $etits enfants. v.% On voit. V. exce$té les 48inois. IV. co e on le 2it 2e !uel!ues 'er#ers 2e la 4ala're. et sur le riva#e oriental 2u lac As$8altite. 55I. et s(il & a !uel!ue fon2e ent aux anciens contes 2es sat&res. 5VIII. Alutar!ue (8uest( rom. v.tre aux 1ébreux. 7aint 3érE e. *-F i'i2.. Il est vraise 'la'le !ue les =eunes #ens.) 3osué. il veut !u(on les exécute. 2ans les traités !u(ils font avec les caravanes. (Note -*) . lui it l(é$ée en ain 2ans cette occasion $our ven#er la #loire 2u 7ei#neur et $our confon2re 7aXl.. 5V. liv. ou $our ré$ri er la lé#6reté !u(on aurait eue @ les faire. --. 2ans son E$Ltre @ 3ulien. II.) 2it !u(il ut rempli de l'esprit de DieuF et saint Aaul. Les Ara'es !ui 8a'itent encore une $artie 2e ces 2éserts sti$ulent tou=ours.) !ue 3e$8té i ola sa fille. et l(avait reHu @ co $ositionF ais le $r:tre 7a uel lui avait or2onné 2e ne rien é$ar#nerF il lui avait 2it en $ro$res ots (I. 5VI. et finit au torrent 2e Zare2.p. 2ans son . exce$té les filles nu'iles. c8a$. et ceux !ui sont encore @ la a elle. Il reste aintenant @ savoir si ces accou$le ents avaient $ro2uit 2es onstres. 2ans ce $a&s affreux. 2e tuer tout. 5I. et un $eu oins en lar#eur. .al#al. 4e $a&s est 8a'ité au=our2(8ui $ar une $etite 8or2e 2(Ara'es" il $eut avoir 8uit lieues ou environ 2e lon#. III. liv. @ . 2it 2o 4al et 2ans sa Dissertation sur le voeu de JephtéF ais lors!u(on les a faits..bid. 5V. 2es centaures.) 'ois. 2it 2o 4al et. (Note --) Il est certain $ar le texte (Juges.% Voil@ 2e $art et 2(autre 2es =u#e ents sur les!uels il ne nous est $as $er is 2e $orter le nEtreF on 2oit crain2re : e 2(avoir un avis. v. 555I. et c(est $our cela !ue l(a$Etre le co $te $ar i les saints. III.!uan2 ils s(e $arent 2(un 'our# ou 2(un villa#e. 55II. v. %7a uel cou$a le roi A#a# en orceaux. (Note 0. (Note -Q) On $eut re#ar2er la ort 2u roi A#a# co e un vrai sacrifice.

er ains. 7anc8oniat8on. !u(il ne connaissait $as. !ui s(a$$elaient les vo)ants c8e9 les E#&$tiens et c8e9 les 3uifs. v. 55IV). 2e la 'ar'e. $our co 'le 2(8orreur. ne $eut :tre enten2ue !ue $ar ceux !ui savent !ue c(était la coutu e 2(a$$eler les essai s au son 2u fla#eolet ou 2e !uel!ue autre instru ent c8a $:treF !ue le $lus #ran2 affront !u(on $Gt faire @ un 8o e était 2e lui cou$er la 'ar'eF !u(on a$$elait le poil des pieds. V. et !u(il sac8e ré$rouver le auvais et c8oisir le 'on. le $oil 2u $u'isF !ue l(on ne rasait ce $oil !ue 2ans les ala2ies i on2es. VIII). =us!u(aux actions in2ifférentes. (Note -. non seule ent s(ex$ri aient en allé#ories. CR)" %Avant !ue l(enfant soit en D#e 2e an#er 2u 'eurre et 2u iel.% 4ette $ro$8étie 2es a'eilles. Les $ro$86tes.) 4eux !ui sont $eu au fait 2es usa#es 2e l(Anti!uité. Ainsi Isa>e. Toutes ces fi#ures si étran#6res @ notre st&le ne si#nifient autre c8ose sinon !ue le 7ei#neur. Il veut ren2re tout o2ieux. liv. c8. */ et *. le $re ier 2es !uatre #ran2s $ro$86tes =uifs. 2es t&$es.er ains" c(est le 2ernier 2e#ré 2e la stu$i2ité 2e notre nature a'an2onnée @ elle. $euvent :tre étonnés 2e ces sin#ularitésF ais il faut son#er !u(alors 2ans l(E#&$te. et et au on2e un fils !u(il a$$elle Ja8er-7alas-Has-'as" c(est une fi#ure 2es aux !ue les $eu$les 2(E#&$te et 2(Ass&rie feront aux 3uifs. (Note -. et en rasera toute la 'ar'e et les $oils 2es $ie2s 2u roi 2(Assur. 'utine9 vite%F $uis il s(a$$roc8e 2e la $ro$8étesse. et & écrit" %<has bas. $ren2 un rouleau (c8a$. 2ans ce traité. (Note -+) Juges. 5VII. ra$$orte !ue les A8éniciens sacrifiaient 2ans les #ran2s 2an#ers le $lus c8er 2e leurs enfants. !ue les .. <isons ici en $assant !ue Tacite ai ait encore ieux la satire !ue la vérité. *Q. et 2ans une #ran2e $artie 2e l(Asie. IV. © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance +QB. verset 2ernier.) Juges. */. lors!u(il 2élivra ces ota#es $ar sa victoire. et !u(Ilus i ola son fils 3é8u2 @ $eu $r6s 2ans le te $s !ue <ieu it la foi 2(A'ra8a @ l(é$reuve. 2ans son traité De $oribus /ermanorum. la $lu$art 2es c8oses s(ex$ri aient $ar 2es fi#ures. Elle conHoit.On voit. c8a$. C-. Nous 2L es" Il faut offrir @ <ieu ce !u(on a 2e $lus $récieux et 2e $lus 'eauF nous n(avons rien 2e $lus $récieux !ue nos enfantsF il faut 2onc c8oisir les $lus 'eaux et les $lus =eunes $our les sacrifier @ la <ivinité. la terre 2étestée $ar vous sera 2élivrée 2es 2eux roisF le 7ei#neur sifflera aux ouc8es 2(E#&$te et aux a'eilles 2(AssurF le 7ei#neur $ren2ra un rasoir 2e loua#e. ais ils fi#uraient $ar 2es si#nes les événe ents !u(ils annonHaient.* . cité $ar Eus6'e. $our é$rouver sa foi. c8a$. 2é ent un $eu le $ané#&ri!ue !ue Tacite fait 2es . et ces victi es 8u aines i olées. et 2u $oil 2es $ie2s rasés. (Note -/) 'ois. 2es si#nes.: e. 2es 8iéro#l&$8es. v. on i olait !uel!uefois ses enfants avant !ue <ieu eGt or2onné @ A'ra8a 2e lui sacrifier son fils uni!ue Isaac. 2ans les &ommentaires de &ésar (De 7ello gall. 4e $ro$86te 2it (VII. *+. Il est 2ifficile 2e $ercer 2ans les tén6'res 2e cette anti!uitéF ais il n(est !ue tro$ vrai !ue ces 8orri'les sacrifices ont été $res!ue $artout en usa#eF les $eu$les ne s(en sont 2éfaits !u(@ esure !u(ils se sont $olicés" la $olitesse a 6ne l(8u anité. $arce !ue nous ai ons la é2isance et l(es$rit. et !ui ne =u#ent !ue 2(a$r6s ce !u(ils voient autour 2(eux.. 3(ai re ar!ué ailleurs !ue cette violation 2u 2roit 2es #ens envers les ota#es 2e 4ésar. Il $araLt !ue. 2élivrera son $eu$le 2(o$$ression. $ar la ain 2es fe es.er ains allaient i oler les ota#es !u(il leur avait 2onnés. Revenons aux victi es 8u aines. Nos $6res en i olaient aussi 'ien !ue les . co e celle 2e la l6$re. 2ans !uel!ues années. et sa ali#nité nous $laLt $res!ue autant !ue son st&le. A8ilon 2it !ue. 2ans la terre 2e 48anaan. Tacite son#e $lus @ faire la satire 2es Ro ains !ue l(élo#e 2es . et c(est un 2es fruits 2e la fai'lesse 2e notre =u#e ent.er ains. 5I. I.

c8a$. etc. +. la ani6re 2e faire la #uerre.% En un ot. Enfin tout cet ancien on2e était si 2ifférent 2u nEtre !u(on ne $eut en tirer aucune r6#le 2e con2uiteF et si. 2ans cette Anti!uité reculée. (Note QQ) Il n(& a !u(un seul $assa#e 2ans les lois 2e Joise 2(o? l(on $Gt conclure !u(il était instruit 2e l(o$inion ré#nante c8e9 les E#&$tiens. a 2is$aru. 2e la fe e 2e Lot8 en statue 2e sel.. 8auts 2(une cou2ée. $our si#nifier l(esclava#e 2e ceux aux!uels il envoie ces t&$es. 3éré ie ne fait 2onc !ue se confor er @ l(usa#e. $our ar!uer !ue le roi 2(Ass&rie e 6nera 2(E#&$te et 2(Et8io$ie une foule 2e ca$tifs !ui n(auront $as 2e !uoi couvrir leur nu2ité. !ui 2iff6re en tout 2u nouveau" la vie civile. $our faire enten2re !ue les 3uifs an!ueront 2e $ain. Les a#iciens avaient sur elle un $ouvoir !u(ils n(ont $lus" ils enc8antaient les ser$ents. Enaci . 55) arc8e tout nu. 7i on veut & $ren2re #ar2e. et sur le cEté 2roit !uarante =ours. Il & avait 2es es$6ces 2(8o es !ui n(existent $lus. 5LIV et 5LV. sans é$8o2. au liv. (Note QR) Jérém. c8a$. 55. *. E9éc8iel (c8a$. lui 2it-il. La race 2e #éants Ré$8a> . et 2es 8o es les ex$li!uaient. E9éc8iel (55VII. sans autel. Eni . 2it avoir vu la 2ent 2(un ancien #éant #rosse co e cent 2e nos olaires. enc8Dssée 2ans un anneau !u(on leur ettait sous le ne9. ceux !ui seront is @ ort autour 2es uraillesF le troisi6 e. et les $arta#e en trois $arties" le $re ier tiers 2ési#ne ceux !ui 2oivent $érir 2ans la villeF le secon2. c(est 2ans le c8a$itre 5VIII 2u Deutéronome" %Ne consulte9 $oint les 2evins !ui . sans sacrifice. les $ro$86tes. !u(il ac86te !uin9e $i6ces 2(ar#ent et un c8o er et 2e i 2(or#e" %Vous (atten2re9. 55VIII. et en se ettant 2es colliers et 2es =ou#s sur le 2os. Il n(& a : e !u(@ ouvrir Ho 6re et le $re ier livre 2(Héro2ote $our se convaincre !ue nous n(avons aucune resse 'lance avec les $eu$les 2e la Haute Anti!uité. !ue l(D e ne eurt $oint avec le cor$sF ce $assa#e est tr6s i $ortant. III) s(unit @ une fe e a2ult6re. 55VIII. v. et !ue nous 2evons nous 2éfier 2e notre =u#e ent !uan2 nous c8erc8ons @ co $arer leurs oeurs avec les nEtres. II) $arle 2es $&# ées .sa>e. v. Le $ro$86te Osée (c8a$. les na'is. 2e cin! villes en un lac 'itu ineux. c8a$. Q. les vo&ants. (Note Q0) . <ieu envo&ait 2es son#es.Le : e Isa>e (c8a$. les lois. les céré onies 2e la reli#ion.xode. et 2e eure couc8é sur son cEté #auc8e trois cent !uatre-vin#t-2ix =ours. Le 2on 2e $ro$8étie était co un. 55VII. $lusieurs =ours. ceux !ui 2oivent :tre e enés @ Ka'&lone. sans $rinces. et $our si#nifier les années !ue 2evait 2urer la ca$tivité. Né$8ili . V 2e La &ité de Dieu. les 8o es s(étaient $ersécutés et o$$ri és tour @ tour au su=et 2e leur culte.. On vo&ait 2es éta or$8oses telles !ue celles 2e Na'uc8o2onosor c8an#é en 'oeuf. Les ala2ies et les re 62es n(étaient $oint les : es !ue 2e nos =ours" les $ossé2és étaient #uéris avec la racine no ée barad. !ui fi#urent celles 2u $eu$leF il cou$e ses c8eveux et sa 'ar'e. ne $ré2isent $res!ue =a ais sans fi#urer $ar un si#ne la c8ose $ré2ite. c8. (Note QC) . (Note Q*) Jérémie. IV et suiv. v.) an#e le volu e 2e $arc8e in !ui lui est $résentéF ensuite il couvre son $ain 2(excré ents. La nature : e n(était $as ce !u(elle est au=our2(8ui. Il se c8ar#e 2e c8aLnes. !ui co 'attaient au si6#e 2e T&r" et en $res!ue tout cela les auteurs sacrés sont 2(accor2 avec les $rofanes. ces te $s-l@ sont co e ceux 2(un ancien on2e. ils évo!uaient les orts. on ne 2evrait $as i iter cette cruauté sous la loi 2e #rDce. 7aint Au#ustin.a a2i . en se liant 2e cor2es. et $en2ant ce te $s nul 8o e n(a$$roc8era 2e vous" c(est l(état o? les enfants 2(IsraVl seront lon#te $s sans rois. tout est a'solu ent 2ifférent. (Note Q-) Deutéronome.

On $eut re ar!uer encore !u(il est 'ien étran#e !ue le ot 2e 0)thon se trouve 2ans le Deutéronome. tels !ue nous les concevons. ce serait une contra2iction insoutena'le 2ans le 0entateuque.) .bid. les vo&ants. la fosse. et !u(il n(en eGt $oint $arlé 2ans ses loisP On cite le trente© ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance +. ou $lutEt cette ani6re 2(exister 2ifférente 2es autres $eu$les. 55. Ils faisaient accroire !u(ils forHaient 2es orts @ $arler. 2ans le Dictionnaire enc)clopédique. 2ans le souterrain" il n(est certaine ent !uestion 2ans cet en2roit ni 2es D es 2e ces trois Hé'reux. L(8é'reu n(eut =a ais !ue 2eux o2es aux ver'es. n(étant !ue 2es tro $eurs #rossiers. ils ont été tou=ours 2es =on#leurs !ui =ouaient 2evant 2es i 'éciles. et le ot latin in ernum a&ant été tra2uit en franHais $ar en er. En un ot. CQ. au ot ENNER. !ue si l(on évo!uait les D es 2es orts. c8a$. A=oute9 @ cet e 'arras la séc8eresse et la $auvreté 2u lan#a#e" les 3uifs. et ceux !ui étaient ré$an2us sur le reste 2e la terre. le $résent et le futur" il faut 2eviner les autres o2es $ar le sens. sheol.) 4eux !ui ont voulu trouver 2ans le 0entateuque la 2octrine 2e l(enfer et 2u $ara2is. (Note Q+) E9éc8iel. on 2ise !ue les anciens Hé'reux en ont reconnu la réalitéF si cela était. 2ont nous n(avons aucune tra2uction exacte. 2ans l(état o? ces cor$s avaient été 2e leur vivant.$ré2isent $ar l(ins$ection 2es nuées. $ar ce $assa#e. 4ette lan#ue a 2es 2ifficultés insur onta'les" c(est un élan#e 2e $8énicien. $rivés 2es arts. $ar leur a#ie. !ui enc8antent les ser$ents.* . v. et 2e faire le co erce sans avoir 2e $atrie. On 2e an2e co ent les 2escen2ants 2es 3uifs. !ue les autres nations avaient connus au$aravant sous 2(autres no s. c8.recs. ni 2es tour ents 2e l(enfer. et !u(ils $euvent éviter $ar une conversion sinc6re. !u(elle les 2évora avec leurs tentes et leur su'stance. lon#te $s avant !ue ce ot #rec $Gt :tre connu 2es Hé'reux" aussi le A&t8on n(est $oint 2ans l(8é'reu. (Note Q. Il est étran#e !ue.% Il $araLt. et !u(ils furent $réci$ités vivants 2ans la sé$ulture. !ui n(étaient $as co $lices 2e la ort 2e 3ésus-48rist. CR. $ar-2el@ la cin!uanti6 e #énération. 5VIII. 4ette $unition te $orelle. Les vo&elles 2ifférentes étaient souvent ex$ri ées $ar les : es caract6resF ou $lutEt ils n(ex$ri aient $as les vo&elles. ne $ouvaient ex$ri er ce !u(ils i#noraient. les connaisseurs !ui interro#ent les orts et leur 2e an2ent la vérité. (Note Q. $ar in ernum. l(8é'reu est au #rec ce !ue le lan#a#e 2(un $a&san est @ celui 2(un aca2é icien. 48a!ue a2ver'e a vin#t si#nifications 2ifférentes. ceux !ui étant 2ans 3érusale n(& eurent aucune $art. !ui consultent l(es$rit 2e A&t8on. $eut n(:tre $oint re#ar2ée co e un c8Dti ent en co $araison 2es $eines éternelles !u(ils s(attirent $ar leur incré2ulité. en cro&ant aux $eines éternelles. ce sortil6#e $réten2u su$$osait la $er anence 2es D es. ni 2(une $unition éternelle. se sont étran#e ent a'usés" leur erreur n(est fon2ée !ue sur une vaine 2is$ute 2e otsF la *ulgate a&ant tra2uit le ot 8é'reu. et les inventeurs 2es $oints n(ont fait !u(au# enter la 2ifficulté. aussi innocents !ue leurs $6res. cro&aient aussi !ue <ieu $oursuivait sur les entants les ini!uités 2es $6res" au=our2(8ui ils sont $unis. 2e <at8an. Les sorciers n(ont =a ais été $8iloso$8es. Il est ra$$orté au c8a$itre 5VI 2es Nombres (0*-00) !ue la terre ouvrit sa 'ouc8e sous les tentes 2e 4oré. sans exa iner seule ent si l(on $ouvait inférer ou non 2e leurs o$érations ri2icules le 2o# e 2e l(i ortalité 2e l(D e. (Note Q/) Le senti ent 2(E9éc8iel $révalut enfin 2ans la s&na#o#ueF ais il & eut 2es 3uifs !ui.B. 4o ent se $ourrait-il faire !ue Jo>se eGt $arlé 2ans un $assa#e isolé et uni!ue 2es $eines a$r6s la ort.. 2(é#&$tien. !u(ils les re ettaient. 2e s&rien. on s(est servi 2e cette é!uivo!ue $our faire croire !ue les anciens Hé'reux avaient la notion 2e l("d+s et 2u Tartare 2es . n(eussent $as une i2ée 2istincte 2u sortil6#e !u(ils cro&aient o$érer. et 2(A'iron. v. et 2(ara'eF et cet ancien élan#e est tr6s altéré au=our2(8ui. Le : e ot est $ris en 2es sens contraires. Il se $eut aussi !ue les a#iciens 2ont $arle Jo>se. $euvent :tre te $orelle ent $unis 2ans leurs enfants. et ont encore les $eines éternelles @ crain2re.

reconnues. constatées 2ans le Nouveau Testa ent. ou 'ien (selon les 7e$tante). et ils verront @ la voirie les ca2avres 2e ceux !ui ont $révari!uéF leur ver ne ourra $oint. cela ne veut $as 2ire !ue Jo>se ensei#na aux 3uifs le 2o# e 2e l(i ortalité 2e l(D eF et ces ots" Le eu ne s'éteindra point. . 3o' est 2onc cité ici tr6s al @ $ro$os.). et =e re $lirai es fl6c8es sur euxF ils seront consu és $ar la fai . co e $res!ue toutes les autres nations. et ainsi ils arc8ent 2ans les tén6'res co e 2ans la lu i6reF il est lé#er sur la surface 2e l(eauF !ue sa $art soit au2ite sur la terre. 2it le 7ei#neurF et ils sortiront. On ra$$orte encore le c8a$itre 2ernier 2(Isa>e (C0. inconnus avant leur esclava#e @ Ka'&lone. n(était $oint connu 2es 3uifs. et =e les irriterai 2ans la nation insensée. co e il l(avait 2it 2ans le =our. su'stantia si $lice . 3e cite les $assa#es entiers. cor$orale .% . 2ans son c8a$itre 55II de l'"me. il est tr6s vraise 'la'le !ue 3o' n(était $oint =uifF c(est l(o$inion 2e saint 3érE e 2ans ses !uestions 8é'ra>!ues sur la /en+se. au c8a$. le oin2re ot 2ont on $uisse conclure !ue Jo>se avait ensei#né aux 3uifs la 2octrine claire et si $le 2es $eines et 2es réco $enses a$r6s la ortP Le livre 2e 3o' n(a nul ra$$ort avec les lois 2e Joise. et 2e sa''at en sa''at. les mAnes des corps. s(ex$ri e ainsi" %<efini us ani a <ei flatu nata . %L(oeil 2e l(a2ult6re o'serve l(o'scurité. +. Et il s(est allu é un feu 2ans a fureur. Le ot <athan. s(ils sont =etés @ la voirie.% S a-t-il le oin2re ra$$ort entre ces ex$ressions et l(i2ée 2es $unitions infernales telles !ue nous les concevonsP Il se 'le $lutEt !ue ces $aroles n(aient été ra$$ortées !ue $our faire voir évi2e ent !ue notre enfer était i#noré 2es anciens 3uifs. sans !uoi il est tou=ours i $ossi'le 2e s(en for er une i2ée vraie. effi#iata . i ortale . toute c8air vien2ra (a2orer. *. une su'stance lé#6re. S a-t-il l@. en cro&ant 2e$uis l(i ortalité 2e l(D e. !u(il $asse 2es eaux 2e nei#e @ une tro$ #ran2e c8aleurF et ils ont $éc8é =us!u(au to 'eau%F ou 'ien" %le to 'eau a 2issi$é ceux !ui $6c8ent%. et ils (ont irrité 2ans leur vanitéF et oi =e les $rovo!uerai 2ans celui !ui n(est $as $eu$le. et il est in2u'ita'le !u(elles ne se trouvent en aucun en2roit 2u 0entateuqueF et c(est ce !ue le #ran2 Arnaul2 2it nette ent et avec force 2ans son a$olo#ie 2e Aort-Ro&al. 2(aérien. C-)" %Et 2e ois en ois. 4o ent $eut-on citer un $assa#e Isa>e $our $rouver !ue les 3uifs 2u te $s 2e Jo>se avaient reHu le 2o# e 2e l(i ortalité 2e l(D eP Isa>e $ro$8étisait. !ui est 2ans 3o' (I. 4(est une insulte au sens co un. !u(il ne arc8e $oint $ar la voie 2e la vi#ne. %leur $éc8é a été ra$$elé en é oire%. fi#urée. et il couvrira son visa#eF il $erce les aisons 2ans les tén6'res. *C). et ils ont i#noré la lu i6reF si l(aurore a$$araLt su'ite ent. les oiseaux les 2évoreront $ar 2es orsures a 6resF =e lDc8erai sur eux les 2ents 2es ':tes !ui se traLnent avec fureur sur la terre. s(ils sont an#és 2es vers. et vous ne le trouve9 =a ais 2ans le 0entateuque. $ar un $assa#e 2(un auteur venu 8uit cents ans a$r6s. Les 3uifs n(a$$rirent ce no !ue 2ans la 48al2ée. si $le 2ans sa su'stance. et il 'rGlera les fon2e ents 2es onta#nesF et =(asse 'lerai sur eux les aux. sont annoncées.a'riel et 2e Ra$8aVl. <e $lus. =e vous $rie. i ortelle. ais on le tron!ueF le voici entier" %Ils (ont $rovo!ué en celui !ui n(était $as <ieu. les $eines et les réco $enses a$r6s la ort. et 2es ser$ents. Joise vivait vers l(an CQRRF il s(est écoulé 8uit si6cles entre l(un et l(autre. !ue l(D e est !uel!ue c8ose 2e 2élié. ou une $ure $laisanterie. leur feu ne s(étein2ra $oint. et il 'rGlera =us!u(au fon2 2e la terreF il 2évorera la terre =us!u(@ son #er e. 55IV (*Q-*. s(ils sont ex$osés @ la vue 2es $assants =us!u(@ satiété. L(auteur 2e cet article cite encore le $assa#e 2e 3o'. ne furent $oint éclairés sur sa s$iritualitéF ils $ens6rent.Nous 2éfinissons l(D e née 2u souffle 2e <ieu.2euxi6 e c8a$itre 2u Deutéronome (versets C*-C-). ainsi !ue les no s 2e . et littérale ent. !ui retenait !uel!ue a$$arence 2u cor$s !u(elle avait ani éF c(est ce !u(on a$$elle les ombres.% 4ertaine ent. cor$orelle. 2isant" L(oeil ne e verra $oint. !ue 2(a'user ainsi 2e la $er ission 2e citer. 4ette o$inion fut celle 2e $lusieurs A6res 2e l(E#lise. et ils seront ex$osés aux &eux 2e toute c8air =us!u(@ satiété. ne si#nifient $as !ue 2es ca2avres !ui sont ex$osés @ la vue 2u $eu$le su'issent les $eines éternelles 2e l(enfer. Les 3uifs. et 2e $réten2re $rouver !u(un auteur a eu une telle o$inion. et !ui n(a $oint $arlé 2e cette o$inion. l(an 2u on2e 00/R. ils la croient l(o 're 2e la on. Tertullien. Il est in2u'ita'le !ue l(i ortalité 2e l(D e. selon la co $utation 8é'ra>!ue.

et il nous est i $ossi'le 2(avoir une i2ée 2istincte 2e ce !ui n(est $as ati6re. Nous savons !ue l(D e est s$irituelle. 555IV" %Incor$orales sunt ani ae !uantu a2 co $aratione ortaliu cor$oru . ce !ui est 2essous. Nous trans$ortons !uel!ues $aroles 2e notre lan#a#e or2inaire 2ans les a'L es 2e la éta$8&si!ue et 2e la t8éolo#ie. II. ils l(assuraient i ortelle. Tout le s&st6 e 2e la fatalité est contenu 2ans ce vers 2(Annaeus 7én6!ue (é$Lt. nous ne $ouvons rien connaLtre $ar nous. c8a$. !ui ré$on2 @ sou le. Toutes ces re ar!ues ne sont $oint étran#6res au fon2 2e la !uestion. elles $rouvent aussi !ue les 8o es ont 2G. est une 2es roues 2e la #ran2e ac8ine 2u on2e. Nous connaissons tr6s i $arfaite ent la ati6re. et nous fra$$ons au 8asar2 au ilieu 2e cette nuit. Ainsi nous nous servons 2u ot esprit.Les D es sont incor$orelles en co $araison 2es cor$s ortels. 2ans son liv. caractere cor$oru in !uo a2o$tantur.% On ne voit $as !ue 3ésus-48rist ait =a ais ensei#né cette 2octrine. $réten2 !u(il n(& a rien 2e 2é#a#é 2e la ati6re.: es 2e ce !ui est au-2el@ 2es sens. $our soutenir. si ce n(est la su'stance 2e la 7ainte Trinité. se traiter avec in2ul#ence.* . VIII. $our nous 2onner !uel!ue lé#6re i2ée 2es c8oses !ue nous ne $ouvons ni concevoir ni ex$ri erF nous c8erc8ons @ nous éta&er 2e ces ots. ais nous ne savons $oint 2u tout ce !ue c(est !u(es$rit. universelles. 3u$iter vou2rait sauver la vie @ son fils 7ar$é2onF ais le 2estin l(a con2a né @ la ort" 3u$iter ne $eut !u(o'éir. On $ourrait re$roc8er @ ces 8o es res$ecta'les 2(avoir une auvaise $8iloso$8ieF ais il est @ croire !u(au fon2 leur t8éolo#ie était fort saine. 7i l(on veut 'ien réfléc8ir attentive ent sur tout cela. nous en retranc8ons encore ce !ue nous $ouvons.7aint Irénée 2it. Toute l(Anti!uité 2is$uta sur la li'erté. ne connaissant $as la nature inco $ré8ensi'le 2e l(D e. esprit. (Note +R) Le 2o# e 2e la fatalité est ancien et universel" vous le trouver tou=ours 2ans Ho 6re.% 7aint A 'roise.% Il a=oute !ue %3ésus-48rist a ensei#né !ue les D es conservent les i a#es 2u cor$s. 4VII)" Ducunt volentem ata% nolentem trahunt( On est tou=ours convenu !ue <ieu #ouvernait l(univers $ar 2es lois éternelles. . et vent. liv. a#issant li're ent selon les or2res éternels 2e <ieu. <ieu 2onne ce $ouvoirF et l(8o e. $our ex$ri er !uel!ue c8ose !ui n(est $as ati6reF et ce ot sou le. 2ans tous les te $s. et la voulaient c8rétienne. ou ce : e enc8aLne ent or2onné $ar la Arovi2ence" ce !ui est 'ien $lus raisonna'le. Tr6s $eu instruits 2e ce !ui touc8e nos sens. nous nous 'attons les uns contre les autres. =us!u(@ ce !ue le sa#e LocTe soit venuF il a $rouvé !ue la li'erté est le $ouvoir 2(a#ir. 7aint Hilaire est $lus for el et $lus $ositif 2ans son co entaire sur saint Jatt8ieu" il attri'ue nette ent une su'stance cor$orelle @ l(D e" %4or$orea naturae suae su'stantia sortiuntur. et $ar cela : e il nous avertit !u(il est inco $ré8ensi'le" car !u(est-ce en effet !ue ce !ui est 2essousP La connaissance 2es secrets 2e <ieu n(est $as le $arta#e 2e cette vie. $our $arvenir @ concevoir la s$iritualité $ureF ais nous ne $arvenons =a ais @ une notion 2istincte" nous ne savons : e ce !ue nous 2isons !uan2 nous $rononHons le ot substanceF il veut 2ire. il n(& a $oint 2(8o e raisonna'le !ui ne conclGt !ue nous 2evons avoir 2e l(in2ul#ence $our les o$inions 2es autres. $uis!ue. notre fai'le enten2e ent 2ans ces ré#ions i#norées. c8e9 les $8iloso$8es. et en ériter. i ua'les" cette vérité fut la source 2e toutes ces 2is$utes inintelli#i'les sur la li'erté. s(il se $eut. Alon#és ici 2ans 2es tén6'res $rofon2es. etc. II. $arce !u(on n(a =a ais 2éfini la li'erté. sans savoir $récisé ent $our !uoi nous co 'attons. vent. et il est 2ifficile 2e 2eviner le sens 2e saint Irénée. Muelle 8orreur a'sur2e 2(avoir © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance +. nous ra enant al#ré nous @ l(i2ée 2(une su'stance 2éliée et lé#6re. Le 2estin était. sur A'ra8a . ou l(enc8aLne ent nécessaire 2es causes et 2es effets nécessaire ent $ro2uits $ar la nature. c8a$. ais $ersonne ne $ersécuta sur ce su=et =us!u(@ nos =ours. !ui consiste @ savoir si les 8o es 2oivent se tolérer" car si elles $rouvent co 'ien on s(est tro $é 2e $art et 2(autre 2ans tous les te $s.B. @ la lettre.

*) Lors!u(on écrivait ainsi. c8a$. 3unon et Iris n(eurent 2(autres $alais !ue les nuéesF il n(& avait $as l@ o? re$oser son $ie2. c8a$. 55III. (Note +/) I'i2. ce &st6re ineffa'le 2e l(incarnation 2u Nils 2e <ieu.. 2u te $s 2(Ho 6re. et 2e <ieu. 4(est 2onc une !uestion fort inutile 2e 2e an2er ce !ue les anciens $ensaient 2u ciel" la eilleure ré$onse est !u(ils ne $ensaient $as. mélancolie de Dieu. Il a été reHu $res!ue 2ans toute la terreF il a été tou=ours co 'attuF ais nous ne vo&ons $oint !u(aucun $r:tre 2e l(Anti!uité ait =a ais fait 2onner une lettre 2e cac8et @ un 2isci$le 2e A&t8a#ore. 55II. Le $alais 2es 2ieux. envo&é sur la terre $our le salut 2es 8o es. v. ais il n(& avait $as $lus 2e raison aux 8o es 2e $lacer un 2ieu 2ans la lune !u(aux 8a'itants 2e la lune 2e ettre un 2ieu 2ans la $lan6te 2e la terre. et !ue le fir a ent était une voGte é$aisse et soli2e !ui soutenait le $oi2s 2es eaux. 5VI.*a . @ oins 2(:tre 2e la nature 2u feu. 55VI. ni les . (Note +-) 7aint Luc. 5IV.. $our ne $as 2ire i $ossi'le. c8a$. 4e 2o# e est ex$li!ué 2ans l(a2 ira'le !uin9i6 e livre 2es $étamorphoses d'4vide. c8a$. (Note +. l(auteur les aurait assuré ent res$ectés. sont a$$elés les c+dres de Dieu.. 5VIII. 55VI.recs leurs conte $orains. un 7ac&. était sur le ont Ol& $e. La 2e eure 2es 8éros a$r6s la ort était. c8a!ue 2ieu eut son étoileF ais une étoile étant un soleil. VI) a$$elle ils de Dieu les fils 2es 8o es $uissants" 2e : e. sans une révélation $articuli6re. un Arnaul2. on assi#na 2es $lan6tes aux 2ieux. 2ont nous avons reHu 'eaucou$ $lus 2e fa'les !u(on ne croit co uné ent. un vent de DieuF la ala2ie 2e 7aXl. <ieu lui: e. +*. (Note . l(or2re 2es =ésuites n(était $as a'oli en Nrance. il n(& a $as o&en 2(8a'iter l@. c(est $eut-:tre encore une $reuve 2e l(i#norance o? ils étaient 2u &st6re 2e l(incarnation. c8a$. La /en+se (c8a$.) 7aint Jatt8ieu. vou2raient o$$ri er un =our leurs concito&ens !ui n(e 'rasseraient $as leurs o$inions 2ures et a'sur2es. v. Les 3uifs $ensaient !ue la lune et le soleil étaient @ !uel!ues lieues au-2essus 2e nous. et c(était l(o$inion 2es esséniens. 4e$en2ant il $araLt !ue les 3uifs enten2irent @ la lettre !ue 3ésus se 2it fils 2e <ieu 2ans le sens $ro$reF ais s(ils re#ar26rent ces ots co e un 'las$86 e. exilé $our cette 2is$ute. `Note a=outée en *. *Q) 2it !u(une ra)eur de Dieu to 'a sur le $eu$le. 2ans le : e cercle. c8e9 les anciens . en *. <e$uis Ho 6re. v. (Note +C) Ni les anciens 3uifs. 7(ils avaient été al8eureux. 2ans les $sau es (L55I5.R) Il était en effet tr6s 2ifficile aux 3uifs. v. ni les E#&$tiens. les #ran2s c62res. v. (Note +Q) 7aint Luc.recs. **). 2e co $ren2re. 2ans une Lle au-2el@ 2e l(Océan. Jais !u(on se souvienne @ =a ais !u(ils n(ont été $ersécutés !ue $arce !u(ils avaient été $ersécuteursF et !ue leur exe $le fasse tre 'ler ceux !ui. fils 2e <ieu. un Nicole. C+ et suiv. les!uelles s(éc8a$$aient $ar !uel!ues ouvertures. 48e9 les 7a'éens. ne cro&aient !ue l(D e 2e l(8o e allDt 2ans le ciel a$r6s sa ort. 'ois. (Note +0) 7aint Jatt8ieu. c8a$.+C.e $risonné. *. 5IV. étant $lus intolérants !ue les =ésuites. (Note ++) 7aint Jatt8ieu. et tant 2(autres !ui ont été la lu i6re 2e la NranceO (Note +*) Le ro an t8éolo#i!ue 2e la éte $s&cose vient 2e l(In2e. 7a uel (I. Q. c(est-@-2ire une #ran2e fra&eurF un #ran2 vent. (Note +.. -. (Note .) Jatt8ieu. c8a$.

7i vous utilise9 ce texte..nquisition. 7en2 co ents" 8tt$"BBat8ena.* ..c8B% If &ou use t8is text. a$$orte9 votre contri'ution en envo&ant vos co entaires et correctionsF ils sont 'ienvenus et utiles @ tous./.Aierre Aerrou2. *. ---------------------------------------------------------------------------ATHENA" %8tt$"BBat8ena.uni#e. ---------------------------------------------------------------------------- © ATHENA Voltaire Traité sur la Tolérance . CR*R ATHENA . All Ri#8ts Reserve2..8t l 4o$&ri#8t © *.uni#e.C) Vo&e9 l(excellent livre intitulé Le $anuel de l'.(Note .c8Bat8enaBa2 inB ailb$$buni#e. $lease contri'ute '& sen2in# co ents an2 correctionsF t8e& are Yelco e an2 useful for all.*B..

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful