SOCIÉTÉ BELGE D'ÉTUDES ORIENTALES

L'ABHIDHARMAKOSA
DE VASUBANDHU
4'
n
ts

TRADUIT ET ANNOTÉ

PAR
Louis de

LA VALLÉE POUSSIN

INTRODUCTION — FRAGMENT DES KÂRIKÂS — INDEX — ADDITIONS

Publié avec

le

Concours de

la

Fondation Universitaire de Belgique

PARIS,

PAUL GEUTHNER
J.-B.

LOUVAIN,

ISTAS, Imprimeur

1931

1/

429
y s>

V574A 352^

/9Z3

<%

1.

Par l'aimable générosité de Sylvain Lévi, ce sixième et dernier
trois

volume du Kosa est enrichi du texte des kârikâs des

premiers

chapitres d'après un manuscrit népalais du xiii-xiv e siècle. Pour les

kârikâs des autres chapitres, dont des fragments figurent dans la

Vyâkhyâ ou qu'on peut
traduction.
«

restituer avec sécurité, voir les notes de la

Le texte

tibétain des kârikâs
».
;

du troisième chapitre dans
stances ou kârikâs citées

Cosmologie bouddhique
2.

Quatre index
le texte

:

1.

index général
;

2.

dans

ou dans les notes
;

3.

premiers mots des citations de
docteurs, sectes, livres, Sûtra,
les

Sûtras ou de Sâstras

4.

noms propres,
'

Abhidharma
Les

;

on a placé dans l'index général

mots Meru, Jam-

budvîpa, Trâyastrimsas, etc.
3.

Additions et Corrections
la lecture,

»

contiennent les notes marquées,
travail.

au hasard de

dans

mon exemplaire de
de

Je n'ai

entrepris ni l'accumulation d'une documentation complète, évidem-

ment impossible,

ni la révision consciencieuse

la traduction.

4. L'Introduction
a.

ne contient pas tout ce que je voulais y mettre,
2

Manque

le

sommaire des doctrines du Kosa. La récente étude
remplace
D'ailleurs j'ai
le

de René Grousset, Analyse de l'Abhidharmakosasâstra,

avantageusement ce que j'aurais

écrit.

commencé
éclaire
:

l'examen des divers problèmes d'intérêt général que

Kosa

Nirvana (1925), Morale bouddhique (1927),

Dogme

et philosophie

du

Bouddhisme (1930). Je prévois un Chemin du Nirvana (Kosa, chap. v-viii) et une Histoire de l' Abhidharma (Sûtras, Kosa, Siddhi) qui
1.

Sont omis

les

noms royaux

et les

grands nombres du troisième chapitre, qui

sont cités dans l'Index de Cosmologie bouddhique.

La VyâkhyS

n'a pas été systé-

matiquement dépouillée.
2.

Dans Philosophies indiennes
ii,

(1931),

i,

p.

153-199.

Dans

le

même

ouvrage,

vol.

p.

10-130 et 404-414, analyse des grands traités et des grands problèmes

du Vijnânavadâ.

— Parfois

tendancieux, mais témoignages d'un sérieux effort

d'interprétation, les ouvrages de Stcherbatski et

Rosenberg

cités ci-dessous p. xvii.

IV

PREFACE
le

devra expliquer ce que

Sarvâstivâda a ajouté à l'ancien Abhi-

dhamma.
ou

'

Les matériaux réunis pour l'étude de quelques points ou importants
difficiles

ont
«

fait

un tas très gros.

Ils

sont en cours de publication
».

sous le titre
les

Documents d'Abhidbarma

La première

partie, sur
le

Asamskrtas (d'après Vibhâsâ et Samghabhadra), paraît dans

Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient. Suivront des notes

sur l'authenticité des Ecritures et le caractère sacré de l'Abhidharma,
la prise

des Refuges et le caractère
le

u

pur

»

de l'Arhat,

la controverse

du temps,

moment

et l'atome, les

deux

vérités, les prâptis et les

doctrines de vàsanà, les Dârstântikas-Sautrântikas, les Yogasûtras et

TAbhidharma.
b.

On

trouvera seulement

ici,

avec la bibliographie du Kosa,

les

premières pages d'une étude sur
1.

les sources

de Vasubandhu

2
:

Edition annotée des remarques qui
:

figuraient dans l'Avant-

Propos de Cosmologie bouddhique (1913)

place de l'Abhidharma
la

dans

la vieille littérature

du Bouddhisme, place du Koéa dans

littérature
2.

d'Abhidharma.

Bibliographie du Kosa et de ses commentaires, sources euro-

péennes, sanscrites, etc.
3.

Problème de

la date

de Vasubandhu.

1.

la philosophie

Les relations historiques de la philosophie orthodoxe ou brahmanique et de bouddhique ne sont pas claires. Mais on voit bien que la théorie

sabhdgatâ, si elle ne se confond pas avec la théorie Vaisebeaucoup (Kosa, ii, 198) que la thèse du t mot manifesté par la voix » a un air de Mïmamsa que l'explication du « Tout existe » de Dharmatrûta s'apparente au Sarakhya (v, 53). Je crois avoir montré que les YogasQtras dépendent du Sarvâstivâda (Ac. de
Sarvfistivadin de la
sika, y ressemble
;

;

Belgique, nov. 1922, 520-526) mais qui affirmera que le Yoga bouddhique n'a pas subi l'influence du Yoga des brahmanes ? (Voir note sur Nirvana dans Mélanges Ray monde Linossier, 1931).
;

I

Saundarananda d'Aévaghosa, que la VyakhyB, à son Le poème d'Aévaghosa doit être nommé parmi les œuvres qui dépendent étroitement de PAbhidharma. Le progrés spirituel de Nanda, par exemple, est décrit avec une précision technique.— La stance xiii, 44 (qui rappelle
î.
iv,

Le Kosa,

189, cite le

tum,

cite plusieurs fois.

Suniangalavilasinï,

i,

12) est nûgArjunienne en

changeant

le

dernier pada

:

bhûta-

daréi vitnucyate

;

voir

Index des stances.

PEEFACE
4.

V

Les sept

traités canoniques

d'Abhidharma.
la

5-6.
7.

Quelques maîtres et quelques écoles de

Vibhàsà.

L'Abhidharma de Sàriputra.
Les
trois éditions

8.

de l'Abhidharmasàra.

L'étude de la Vibhàsà, que facilitent singulièrement les références

de Saeki Kiokuga (éd. du Kosa), et l'étude des vieux traités d'Abhi-

dharma, montrent nettement tout ce que Vasubandhu doit aux sources
Sarvâstivâdins
:

il

dit vrai

quand

il

dit
;

que son
le

livre est l'exposé des
est,

doctrines des Vaibhàsikas

du Kasmïr

Kosa

par définition,
le

une analyse judicieuse et ordonnée de
aussi,
tielles

la

Vibhàsà. Mais

Kosa

est

comme on

sait,

la réfutation

de plusieurs des doctrines essen-

de la Vibhàsà. Vasubandhu, que l'orthodoxe Vaibhàsika Sam-

ghabhadra

nomme

"

le

Sautràntika

»

,

oppose aux vues des Sarvàstivà:

dins-Vaibhàsikas les vues des Sautràntikas ou ses vues personnelles

nous sommes
utilise

ici très

mal renseignés sur

les sources

il

puise

;

il

des données étrangères, et sans doute postérieures, à la Vi-

bhàsà, aux Dàrstàntikas-Bhadanta-Dharmatràta cités par la Vibhàsà.

On

verra plus clair quand on aura lu Samghabhadra qui documente

sur Srïlàta qui doit être une des sources Sautràntikas de

Vasubandhu.

'

Mon

devoir est d'offrir à

mes

confrères, tels quels et en toute sim-

plicité, les

renseignements que j'ai en main. Le Kosa et l'Abhidharma

font penser à la définition que

donna

le

poète du sanglier, animal

pr opter convivia natum. Des

efforts concertés et

nombreux sont requis

pour débrouiller, sinon les théories, trop exemptes de métaphysique,
plus compliquées que profondes, du moins l'histoire des théories et

des livres.

1.

Une
;

autre autorité de
s.

Vasubandhu

est le

sastra

voir Index

voc. Sautràntika. Je ne trouve

Vasumitra auteur du Pariprcchaaucun renseignement sur le

Netrïpadasastra,

ii,

205.

INTRODUCTION
i.

Avant-propos de Cosmologie bouddhique/

La

plus ancienne littérature du
:

Bouddhisme

se divisait en

deux

parties ou corbeilles

le Vinaya, règle et formulaire de la discipline
;

monastique, histoire et commentaire de la discipline
depuis

le

Dharma 2

,

nommé

Sûtra, collection des discours qui expliquent le Dharma,

c'est-à-dire

tout ce qui intéresse directement ou indirectement le
salut
:

chemin du

un peu

la loi morale, si impuissante qu'elle soit
;

à

délivrer définitivement de la douleur

surtout l'Octuple Chemin, les
la

méthodes de contemplation et de méditation qui conduisent à
délivrance définitive de la douleur, c'est-à-dire au Nirvana
l'essentiel, car u l'unique saveur
:

ceci est

de la Bonne Loi est

la

saveur de la

délivrance.

»

Le Sûtra ou Dharma ne peut pas
détruisant l'aveuglement (moha)\ la
la samyagdrsti,

être exclusivement pratique.

On

ne combat efficacement la convoitise et la haine (lobha, dvesa) qu'en
loi

morale

la plus

humble suppose

une opinion exacte sur

la survie et sur la rétribution

de

l'acte.

A

plus forte raison, l'élimination des passions et de leurs

traces les plus menues, indispensable à la libération du cercle des

transmigrations, suppose des lumières pénétrantes sur la nature des
choses, sur leur caractère accidentel et passager. Les Sûtras contin-

rent toujours, on peut le croire, beaucoup de psychologie ou d'ontologie

\ Lorsque

la catéchèse se

développa, on édita de nombreux
in-4° de l'Académie royale de Bel-

1.

Imprimée 1913, publiée 1919, Mémoires
les

gique (Luzac, Londres).

— Contient la restitution des kfirik&s du troisième chapitre
le

du Kosa,

k&rikas tibétaines, la version du Bhasya,
la

texte de la

Vyakhyâ

;

en appendice, sommaire de 2. Cullavagga, XI, 1, 8.
.

Lokaprajn&pti

et

de

la

K&ranaprajùapti.

[Pour un exposé plus exact, J. Przyluski, Concile de Rajagrha, p 341, 345, 349]. 3. Oldenberg, Buddha..., 6« éd. p. 202; trad. Foucher, 2« éd^.p. 177. [De la

psychologie, oui

;

de l'ontologie, c'est douteux.]

INTRODUCTION
u

VII

discours du

Bouddha

»,

qui sont des

énumérations,

munies de

gloses, des termes techniques. C'est ce qu'une vieille tradition appelle

des màtrkàs ou index \ L'Anguttara
gories sont rangées d'après le

2

et le

Dïgha 33-4, où

les caté-

nombre

croissant de leurs termes,

nous ont conservé un type ancien de cette littérature. [Une des
mâtrlcàs les plus notables est le Samgïtisuttanta.

Le canon

pâli en fait

un Sûtra
cette

qu'il

place dans le Dïgha. Sous le
les sept

nom de Samgîtiparyâya,

matrkâ prend rang parmi
'

Abhidharmas canoniques du

Sarvâstivâda.]

Une

école célèbre entre toutes, qui fut peut-être la première à

constituer des corbeilles régulières de

Vinaya

et de Sûtra, l'école

de

langue pâlie, fut aussi la première à compiler une troisième corbeille.

Les premiers catéchismes avaient été incorporés au Sûtra.
catéchismes nouveaux,
et

A
le

des

plus

systématiques,

on donna

nom

d'Abhidharma, terme qui désignait une manière spéciale d'exposer
le

Dharma,

et

on affirma leur authenticité, sinon historique, du moins
«

doctrinale, en les groupant dans une

corbeille

»

mise sur

le

même

rang que les corbeilles de Vinaya et de Sûtra. [Discussion de l'au1. Dans le Divya, ouvrage Sarvfistivfidin, où se rencontrent les expressions sûtrasya vinayasya mâtrkâyâh « Les moines interrogent sur le Sûtra, le Vinaya, la Mâtrka » (p. 18, 15), et sûtram matrkâ ea, équivalant à âyamacatustayam (p. 333, 7), M. Kern (Manual, p. 3) pense que le ternie matrkâ est employé « as synonymous with abhidharma ». Il ne peut toutefois désigner les Abhidharmas des Sarvâstiv&dins dont nous parlons ci-dessous p. x, qui sont des Traités il convient un peu moins mal aux Abhidhammas, sans être satisfaisant. Désigne-t-il des listes « omitting ail the explanations and other détails » (Childers, 243), tables des matières qui font partie de l'Âgama et ne sont pas spécifiquement de l'Abhidharma ? Les Sautrântikas, qui nient l'existence d'une corbeille d'Abhidharma distincte du Sûtra, avaient certainement des « index », tout comme les Sarvâstivâdins à l'époque, antérieure aux Abhidharmas, à laquelle nous reportent les expressions du Divya. Désigne-t-il des exposés, à la manière des Sûtras, comme ceux qui constituent les mâtikâs du Vibhanga ? Dans ce livre, ce qui est en propre de l'Abhidharma, c'est, souvent, une sorte de commentaire sous forme
:

;

de gloses.
2.
3.

Voir l'article de Rhys Davids dans l'Encyclopédie de Hastings. [Développement de l'Abhidharma, Dogme et philosophie, p. 122

;

J.
;

Przyluski,

Concile, troisième chapitre et 179, 353, Açoka, 322, Funérailles, 49

Lévi, Seize

Arhats, 20, 39.]

VIII

INTRODUCTION

thenticité de l'Abhidhammapitaka, par
«

exemple Atthasâlinî,

p. 35.]

L'Abhidhamma,

dit Mrs.

Rhys Davids,
;

n'ajoute rien à la philosophie

du Bouddhisme primitif
tique, logique,

[?]

sa raison d'être est l'élaboration analy;

méthodologique des matériaux donnés...
les

définir et

déterminer tous

mots

et tous les

termes inclus dans

la

dogmatique

bouddhique

;

énoncer en formules toutes

les doctrines, théoriques et

pratiques, en coordonnant toutes celles qui sont logiquement appa-

rentées

'.

»Le mot Abhidharma prit cependant
;

une portée plus haute,

qu'un exemple fera comprendre. L'interdiction de boire de l'alcool
est

un précepte de Vinaya

mais examiner

si le

péché d'alcool est
c'est faire
», c'est

un péché de nature ou un péché de désobéissance,
théorie pure sur le Vinaya, c'est
"

de

la

raffiner

en Vinaya

ce qu'on

appelle de l'Abhivinaya.

De même, l'Abhidharma ne
;

reste pas étran-

ger à la recherche scientifique et philosophique
questions dont les rapports avec le

il

s'embarrasse de
dit sont assez

Dharma proprement
que

lâches. Cette tendance est très accusée dans le plus récent des traités
pâlis d' Abhidharma, le Kathâvatthu,
la tradition fait

remonter

au concile d'Açoka
très nettes sur
le long travail

2
.

C'est un recueil d'hérésies qui fixe des positions
:

une foule de points purement spéculatifs
d'exégèse dont le Sûtra avait été
l'objet.

on y constate

Les Abhidharmas pâlis ne font pas partie de l'ancien patrimoine

commun à
singhalais
!

toutes les sectes

— ce qui
les

ne veut pas dire

qu'ils soient
les littéra-

Tandis que tous

sondages pratiqués dans

tures canoniques du

Bouddhisme proprement indien nous révèlent

des Vinayas et des Sûtras dépendants de la littérature pâlie ou

étroitement apparentés à cette littérature, rien n'y décèle la présence

de

u

répliques

»

des Abhidhammas pâlis.

3

1.

Dans l'Encyclopédie de Hastings,

I,
:

191

;

Winlernitz, Gesiliirhte, 134.
;

Définitions seolasliques de l'Abliidnarmu

Atthasfiliui, 48-50 et suiv.

Sut ralam-

klra, XI,
2.

4

les hérésies
l<

que l'auteur du Kath&vatthu a prévu et réfuté d'avance à venir; voir Attliakathft, p. 6-7. — La remarque est de MinayefT et "I- •rvaliniis de II. Oldenberg drmnnlrenl Buddh, Slmli.n, p. 688» 678) pas que le Katli&vattliu n'a pas été amplifié au O0OH dM feinp>.
Elle sait, cependant,

M

3.

[Ceci est inexact.

Le Samgîtiparyfiya

n'est

que

le

Saipgltisuttanta.

La deu*

INTRODUCTION

IX

Aussi bien, d'après la tradition elle-même, le Kathàvatthu appartient
«

en propre à certaine école philosophique, les Vibhajjavâdins,
'

partisans de la distinction
:

».
?

A
2

la vieille question, discutée
,

dans

les Sûtras

"

Tout

existe-t-il
u
:

»

ces philosophes répondaient en
et le passé qui n'a pas encore

distinguant (vibhajya)

Le présent

porté son fruit, existent
n'existent pas
3
.

;

le futur et le

passé qui a porté son

fruit,

»

A
du
"

cette école s'opposait, d'ancienne date on peut le croire, l'école

Tout existe

»,

sarvàstivàda, Sarvâstivâdinas, Sabbatthivâdino.

Cette école, qui fut aussi une secte, munie d'un Vinaya spécial et

d'un canon propre, et qui fut sanscritisante

*,

creusa

», elle aussi,

xième partie du Dhâtukâya a d'étroites relations avec le Dhâtukathâprakarana. Une étude attentive montrera d'autres points de contact et on verra que les Sarvastivadins ont simplement enrichi de leurs inventions (théorie des Viprayuktas,
1.

des Mahâbhûmikas,

etc.) l'antique matière d'Abhidhamma.] La narration de Buddhaghosa, Kathàvatthu- Atthakathâ, p.

6,

vaut au moins

pour ceci que
2.

les

Vibhajjavâdins sont les orthodoxes.

C'est

un des aspects du problème de Kiriyavâda.
v,

3.

Cette définition des deux écoles est empruntée à l'Abhidharmakosa,
I,

25

;

voir Kathàvatthu,

8

(qui ne confirme pas entièrement notre interprétation). [La

controverse du
4.

Temps et du Pudgala dans Vijnânakâya, Etudes Asiatiques, 1925.] [Géographie de la secte Sarvâstivadin, J. Przyluski, Açoka.]
le

Takakusu notamment, ne sont pas fixés sur premier des Abhidharmas des Sarvastivadins, le Jnânaprasthâna « In what language, however, the original text was composed we hâve no means of ascertaining. Ail we can say is that the text brought by Samghadeva and Dhammapiya [Dharmapriya] from Kaçmïra [383 A. D.] seems
Je sais que les sinologues, M.
la

langue dans laquelle fut écrit
:

whereas the text used by Hiuen-tsang But this supposition rests solely on the phonetic value of Chinese ideographs employed in thèse translations, and is not corroborated by any other évidence... It seems to me more than probable that the Jnânaprasthâna at least was written in some dialect one thinks naturally of the dialect of Kaçmïra, but we really hâve no certainty that the Jnânaprasthâna was not composed in Kosala (JPTS. 1905, p. 84, 86). » Nous possédons une citation fragmentaire du Pràtimoksa Sarvâstivadin, qui prouve que des formes anciennes, pâlies ou dialectales, restaient en usage « Lorsque, dans la cérémonie du Posadha, le Vinayadhara demande « Êtes-vous purs ? » (bhiksuposadhe kacci ttha parisuddhâ iti vinayadharenânusrâvite), si quelque Bhiksu ne confesse pas son péché ... » (Abhidharmakosavyâkhyâ ad IV, 75 comparer l'introduction du Pâtimokkha et les remarques de Rhys
to

hâve been in a dialect akin to

Pâli,

[657 A. D.], as in other cases, seems to hâve been in Sanskrit.

:

:

:

M

;

X
le
"

INTRODUCTION

Dharma. A côté de
philosophes
»,

«

casuistes »,

Vinay ad haras,

elle

eut des
l'exis-

Àbhidhârmikas. [Son Devasarman, partisan de
nous sommes peu renseignés

tence des passé-futur, s'opposa à Mo-lien ou Moggaliputta.]
travail, sur lequel
',

Un

long

aboutit à la rédac-

tion de

nombreux ouvrages parmi
six
«

lesquels les sept livres d'Abhile

dharma, Traités (sâstra) ou Ouvrages (prakarana),
et ses

Jnânaprasthâna
Il

pieds

»

(pâda),

Dharmaskandha,

etc.

y eut des

philosophes qui s'en tinrent à cette première couche de littérature

savante

*.

Mais

le travail spéculatif se

poursuivait et, vers la

tin

du

premier siècle de notre ère (Concile de Kaniska) \ un commentaire
fut écrit sur le

Jnânaprasthâna,
les

la

Vibhâsâ, œuvre collective, qui

donna son nom à tous

docteurs qui l'adoptèrent. Les Vaibhâsikas
i,

sont les philosophes qui se réclament de la Vibhâsâ (Watters,

276).

Le centre de Técole

paraît être le Kasmîr, bien qu'il ait des Sarvâsti-

vâdins en dehors du Kasmîr,
Davids, Dialogues,
II, p.

— Bahirdesakas,

"

docteurs du pays

257). [Voir L. Finot, PrStimoksasûtra des Sarvastivadins,

JA. 1913,

%

477-9.]

Mais nous possédons un fragment du Jnânaprasthâna, cité dans l'Abhidhaimakosavy&khya (ad i, 46) katamad buddhavacanam tathâgatasya yâ vâg vacanarn vyavahfiro glr niruktir vâkpatho vagghoso vâkkarma vagvijnaptih // buddhavacanam kusalam vaktavyam ath&vyâkrtam vaktavyani / syat kusalam syfid avyftkrtam // katarat kusalam / kusalaeittasya tathâgatasya vâcam bhâsamanasya y&
:

[vagjvijnaptih

uktatn

// katarad avyftkrtam / ... pûrvavat // punas tatraivânantaram buddhavacanam ka esa dharmah / namakayapadakâyavyanjanakayanam yanupûrvavacan& anupQrvasthapana anupûrvasamayoga iti / 1. [Invention des prâptis, de la sabhâgatâ, de l'existence du passé et du futur, im diverses sortes de cause, de Yapratisatnkhyânirodha, sans parler des nirvedhabhâgiyas, etc.] 2. L'Abhidharmakosavyakhya parle d'Àbhidharmikas satpàdâbhidharmamatrapathinas, « qui ne lisent que l'Abbidliarma à six pieds », ce qu'on peut comprendre « qui ne lisent pas la Vibhasa ». Ce sont des Sarvastivadins mais
I

;

Vibhasa » (Vaibhâsikas). Nous savons, par exemple, qu'il y a quatre manières de comprendre le € Tout existe », celles des Sarvastivadins Dharmatrata, Ghosaka, Vasumitra, Buddhadeva h s Vaibhâsikas du Kasmîr coiidainiieiil la première, la deuxième 4 la quatrième et la première pour ce grave motif qu'elle se confond avec l'hérésie
tous les Sarvastivadins ne sont pas des
«

adhérents de

la

:

;

de* Sarnkhyas.
3.
|

Mieux,

«

postérieurement au règne de Kaniska», Inde sous les Mauryas

...,

p.

328.]

INTRODUCTION
extérieur
»,

XI
»,

Pâscâttyas,
M

"

occidentaux [relativement au Kasmïr]
»,

Aparântakas,

docteurs de la frontière occidentale

et des

Kasmïriens qui ne sont pas Vaibhâsikas.

Les Sarvâstivâdins et

les

Vaibhâsikas croient que les Abhidharmas
il

sont la parole du Bouddha. Mais

se rencontra des docteurs qui ne
livres.

reconnurent pas l'authenticité de ces
ver qu'il n'y a pas de
"

Quand on
»

leur fait obser-

corbeille
et

d'Abhidharma
que chacun
ils

en dehors des
la parole
le

Abhidharmas des Sarvâstivâdins,

sait

que

du

Bouddha comprend
exact
le

trois

corbeilles »,
le

répondent que

Bouddha
prennent

a enseigné l'Abhidharma dans
;

Sûtra

même,

ce qui est fort
ils

ils

reconnaissent seulement l'autorité du Sutra, et
Sautrântikas.
l

nom de

Mais on ne doit pas se méprendre sur leur attitude. Quoique

for-

mellement opposés à quelques-unes des thèses de
Vaibhâsikas, quoique, de leur côté,
ils

la

Vibhâsâ et des
spéculation
et

aient une
ils

peut-être une bouddhologie assez modernistes,

ne combattent pas

systématiquement leurs adversaires, qui furent, sans doute, leurs
devanciers. Ils admettent, du système des Vaibhâsikas, tout ce qu'ils
n'ont pas une raison formelle de nier.

[Pour parler avec plus de prudence

:]

telle est

du moins

l'attitude

de notre auteur, Vasubandhu

2
.

Son ouvrage,

l'Abhidharmakosa, un recueil de six cents vers

environ, se présente

comme
il

"

un exposé de l'Abhidharma
»

tel

que

l'enseignent les Vaibhâsikas du Kasmïr.

Ce

n'est pas
;

que Vasu-

bandhu
maîtres

soit

Vaibhâsika
les

;

n'est pas Sarvâstivâdin
;

il

a d'évidentes
des
»
;

sympathies pour
»,

Sautrântikas
«

il

utilise les opinions

anciens

à savoir

les

Yogâcâras, Asanga à leur tête

mais
:

sans doute, à son avis, le système des Vaibhâsikas s'impose en fait
les

Vaibhâsikas sont

"

l'École ».

On ne

trouve pas ailleurs un corps
le leur.

de doctrine coordonné et aussi complet que

Cependant

ils

se

1.

[Voir cette Introduction, Dârstântikas, et Index, Sautrântikas.]
la note assez longue où était résumée la bibliographie de la de Vasubandhu, et où étaient réunis les textes établissant l'existence ancien Vasubandhu » voir ci-dessous.]
»
;

2. [Je
«

supprime

datation
«

d'un

XII

INTRODUCTION

trompent parfois, et sur des points importants. Aussi Vasubandhu
complète-t-il sa collection de vers techniques, exposé impartial du

système Vaibhâsika, par un commentaire en prose, l'Abhidharmakosabhâsya, où son opinion personnelle, ses objections, l'opinion de
diverses écoles ou de divers docteurs se trouvent exposées à l'occasion

des nombreuses thèses défendues par l'Ecole

'.

Nous savons

qu'il fut,

à son tour, combattu et réfuté par des Vaibhâsikas orthodoxes.

Mais peu nous importe
nous

qu'il ait toujours raison

!

L'essentiel, pour

comme pour

les docteurs qui le suivirent,

c'est

que son

livre et

son Bhàsya sont vraiment un trésor (kosa).
*

*

*

V

Au

point de vue de la dogmatique,

l'Abhidharmakosa, avec

le

Bhàsya, est peut-être

le livre le plus instructif

de l'ancien Bouddhisme

(Petit Véhicule). Je pense qu'il est appelé à rendre de grands services

dans l'étude de la philosophie canonique et dans l'étude de
tique proprement dite.
Il

la scolas-

serait très inexact

de dire que nous ne connaissons pas
:

la philo-

sophie du Bouddhisme canonique
les principes et les

nous en connaissons l'essentiel,

grandes lignes, et beaucoup de détails.

— L'histoire
d<
###BOT_TEXT###lt;
-

de cette philosophie, de ses origines, de sa naissance, de son
loppement, est moins claire
:

encore qu'on puisse penser que
fit
il

le

Bouddhisme, comme

le

Bouddha lui-même,

dès sa naissance
est équitable

plusieurs pas et dans toutes les directions. Mais,
le dire et

de

encourageant de
faite,

le répéter, si l'histoire

de la philosophie

canonique n'est pas
et Oldenberg ont

l'image que des savants

comme Rhys Davids
définitive, ou

donné de cette philosophie, ou reste

n'appelle que de légères retouches.

On peut

croire cependant que

nous n'en connaissons à fond aucune partie, parce que nous connaissons fort imparfaitement la scolastique qui certainement
l'a

enrichie,

1. Tootêt bf opinions, on presque toutes les opinions, marquées, dans le Kosa ou dans le BhAçya, de l'adverbe hila (« certes », « on dit », grags so), sont des

opéafcmi

i

fat Vaibhâsikas. La vraie traduction est

:

«

L'École

dit,

à

tort,

que

...

».

INTRODUCTION
qui peut-être l'a déformée, mais qui certainement en découle
d'ailleurs doit être, par ses

XIII

;

qui

méthodes

et ses tendances, toute pareille

à la primitive spéculation dont est sortie la philosophie canonique

elle-même. Cette philosophie est faite des couches anciennes d'une
spéculation qui s'est continuée dans la scolastique proprement dite,
tant pâlie que sanscrite.

L'impression d'ignorance est très vive quand on

lit,

quand on essaie
le

de

lire
;

des ouvrages anciens tels que la

Dhammasangani ou

Kathâle

vatthu

quand, avec quelque rigueur, on cherche à déterminer

sens des Sûtras eux-mêmes,

mot par mot, avayavârtha. Combien de
!

termes dont l'exacte signification nous échappe
juste d'observer

Il

est aisé et souvent

que ces termes, à

l'origine,
la

n'avaient pas un sens

précis

;

que l'orientation générale de
;

pensée bouddhique mérite

seule de nous intéresser

que, pour ignorer ce que sont au juste les
,

quatre dhyânas et les quatre ârûpyasamâpattis
le

le

vitarka et le vicâra,
»,

rùpa, les

«

fruits

»

et les

«

candidats aux fruits

nous avons
la sainteté

cependant une idée suffisante du but et des méthodes de

bouddhique

;

que

les candidats

aux

fruits

doivent se préoccuper des
les historiens occidentaux.
;

détails de l'Octuple

Chemin, mais non pas

Quelques-uns pensent que la scolastique n'est pas intéressante
tout le long de l'histoire bouddhique, elle
religion

que,
la

demeure étrangère à
en
«
»

proprement

dite,

comme

elle le fut

effet

à

la primitive

doctrine.

A

tort

:

iti

cen na sûtravirodhatah,
!

Si

on pense

ainsi,

non, car c'est en contradiction avec le Sûtra

Le Bouddhisme
les

est

né compliqué et verbeux

;

les classifications scolastiques sont, souvent,

prébouddhiques

;

c'est

une heureuse fortune de pouvoir

examiner
;

de près, dans des sources plus anciennes que Buddhaghosa

et

l'Abhidharmakosa nous dispense cette fortune dans
nous aurons
le

la

mesure où

courage d'en être dignes.
est

L'exemple nous

donné par

les

bouddhistes eux-mêmes.
:

L'Abhidharmakosa a eu de grandes destinées
une influence énorme. Dès son apparition,
adversaires, nous dit-on
;

"

Cet ouvrage... eut

il

s'imposa à tous, amis et
le

et

il

y a lieu de

croire, car la

même

fortune le suivit partout, en Chine d'abord avec Paramârtha, Hiuan-

XIV

INTRODUCTION

tchouang et ses disciples, au Japon ensuite, où aujourd'hui encore
les études

bouddhiques spéciales commencent par

le

Kosasàstra

'

».

L'auteur assure qu'on trouvera dans son livre l'exact sommaire

de

la doctrine

des Vaibhasikas

;

mais,

si

étroite que soit sa dépenqu'ils avaient
les

dance à l'égard des anciens maîtres d'Abhidharma, ce
dit,

on peut croire

qu'il le dit

mieux. Quand

le

Kosa eut paru,

vieux ouvrages des Sarvâstivâdins, Abhidharmas et Vibhâsâ, perdirent
sans doute une partie de leur intérêt pratique
les traduisirent, les
:

car,

si

les Chinois

Lotsavas ne jugèrent pas à propos de les mettre
la seule Prajfmpti
le
2
.

en tibétain, à l'exception de

Sans doute parce
constituait

que l'Abhidharmakosa, suivant

vœu de Vasubandhu,
les

une véritable somme, embrassait tous
mystique et sainteté,

problèmes,

— ontologie,

psychologie, cosmologie, discipline, et doctrine de l'acte, théorie des
fruits,

— les traitait avec sobriété et en langage
le

clair,

avec toute la méthode dont les Indiens sont capables. Depuis
les

Vasubandhu,

bouddhistes du Nord apprennent dans

Kosa
en

les

éléments du Bouddhisme, à quelque école

qu'ils appartiennent, qu'ils
les écoles,
effet,

adhèrent ou non au Grand Véhicule.
sont d'accord sur un grand

— Toutes

nombre de données fondamentales,
les

les

marnes qui sont admises par l'orthodoxie pâlie,

mêmes, pouvons-

nous ajouter, qui sont souvent sous-jacentes aux Sûtras mêmes. Ces données, que les Vaibhasikas avaient élucidées, n'étaient nulle part
aussi

savamment exposées que dans l'Abhidharmakosa. Ce
la réputation

qui expli-

que suffisamment
Si

de l'auteur et

la

vogue du

livre.

Vasubandhu

est uu

excellent professeur de
il

Bouddhisme, de
nous rend encore
Il

Bouddhisme
struit

MM

égtthète de secte ou d'école,

un précieux service eu nous initiant aux systèmes des écoles.
devant nous
l'édifice

cont

spacieux de

la

dogmatique Y.iiMiâsik

:

1. N. Péri, A propos de la dute de Vasubandhu, BEFEO., 1911, p. 374. Les Siddhantas tibétains tirent aussi grand parti du Kosa. — Noter qu'il ne fut traduit en chinois qu'eu r>G3. I^a version Hh ét l i nt île Jinamitra et Srïkutaraksita, époque
.

-

.

de Ral-pa-i-an
2.

(Hl0-8;{8).

Celle-ei n'existe

traité dont les

deux

pi. mi.

pas in extenso en chinois (JITS. 1906, p. 77). C'est le i, partie -ontunul\ .•• .1. m*. l'Appendice de Cosmo-

logie bouddhique.

INTRODUCTION
il

XV
le

en montre

les

brèches

;

il

explique ce que dit
il

Sautrântika, ce

que répond

le

Vaibhâsika, ce que, lui-même,

pense.

Comme
.

plu-

sieurs traités de philosophie, et des meilleurs, l'Abhidharmakosa est

un ouvrage de circonstance,

écrit sub specie aeternitatis

On y

trouve

beaucoup de noms propres, beaucoup d'allusions aux débats contemporains \ Ce n'est pas un livre ennuyeux.

On y
tées.

trouve aussi un grand nombre de citations, d'ailleurs écourlà le

Par

Kosa
2

est
.

un précieux témoin pour l'étude de

la plus

ancienne littérature

Ses citations s'ajoutent aux nombreux fragments
les sables

du canon sanscrit que

du Turkestan nous ont rendus ou
plus souvent sur des textes

qu'on découvre sous la prose moderniste du Divyâvadâna et des Sûtras

du Grand Véhicule. Elles portent

le

d'ordre doctrinal, et nous éclairent sur les relations dogmatiques,
sinon historiques, des canons.
* * *

Il

y a longtemps que l'importance de l'Abhidharma a été reconnue

par les savants européens, et d'abord par Burnouf.
quoi l'étude en a été
si

On va

voir pour-

longtemps différée.
distictes
:

L'œuvre de Vasubandhu comprend deux parties
dharmakosa,
la

l'Abhile

Kârikâ, recueil de six cents vers environ, et

com-

mentaire ou Bhâsya.
Stances et Bhâsya n'existent plus en sanscrit.

Et de

la vaste littérature

exégétique qui remplit huit volumes du

canon tibétain,

les scribes népalais

ne nous ont conservé qu'un seul

document,

le

commentaire du Bhâsya par Yasomitra, l'Abhidharmale

koàavyâkhyâ, qui porte

nom de

Sphutârthâ,

«

de sens clair

».
;

Ce commentaire de Yasomitra
il

n'est pas

un commentaire perpétuel
;

cite

à l'occasion les stances de Vasubandhu

il

élucide tel ou tel
le

passage du Bhâsya, en indiquant par les premiers mots
1.

passage

La Vyâkhya, commentaire du Bhâsya par Yasomitra, ajoute beaucoup de

détails.
2. C'est à ce point de vue que M. Oldenberg recommande l'étude de l'Abhidharmakosa, Buddhistische Studien, ZDMG, LU, p. 644 (1898).

XVI
dont
il

INTBODUCTION
est question, suivant l'usage des

commentateurs
de

:

«

Le
le

sujet

même,

dit Burnouf, y est difficile à suivre à cause

la

forme du
déve-

commentaire, qui prend isolément chaque mot du texte, et
loppe ou
très
le

noie dans une glose d'ordinaire très étendue.
le

Il

n'est

que

rarement possible de distinguer
il

texte d'avec ces commentaires

au milieu desquels

est perdu. » Ajoutons

que Yasomitra passe sous

silence tout ce qui lui paraît facile ou sans intérêt, et introduit ex

abrupto le lecteur dans des discussions dont les données et les
tions
n

«

posi-

ne sont pas indiquées. Dans

le

premier chapitre,
il

il

explique

à peu près tous les mots

du

texte. Ailleurs,

s'attache seulement

aux points sur lesquels

il

a quelque chose d'important à dire.
disait Burnouf,
»

«

Le commentaire de Yasomitra est donc, comme une inépuisable mine de renseignements précieux
447)
;

(Introduction,
est,

p.

on y

lit

mille choses intéressantes

;

mais

il

par

lui-

même, un
kosa.

très inefficace instrument pour l'étude

de l'Abhidharma-

Voilà pourquoi cet ouvrage a été négligé

si

longtemps. Ou, pour

mieux

dire, pourquoi,

bien qu'il sollicitât l'attention de plusieurs

chercheurs, personne n'a encore mis la main à l'œuvre.

La

connais-

sance du sanscrit est insuffisante

;

il

faut y joindre celle

du tibétain

ou du chinois, car c'est seulement dans les versions tibétaines et
chinoises qu'existe, intégralement, le livre de Vasubaudhu, Kârikâ et

Bhâsya.

ii.

Bibliographie du Kosa.

1. Burnouf, Introduction, 34, 46, 447 (« son importance »), 563

;

Wassiliew, Buddhismus, 77, 78, 108, 130, 220

;

S. Lévi,

La

science

des religions et les religions de l'Inde (Ecole des Hautes-Etudes,

programme 1892), Encyclopédie de Hastings,
Kecherches et Matériaux, 1887, trad. 1894.
J.

i,

20 (1908); Minayew,

Takakusu, On the Abhidharma Literature, JPTS. 1905.

Noël Péri,

A

propos de la date de Vasubandhu,

BEFEO.

1911.

La Vallée
etj

Poussin, Cosmologie bouddhique, Troisième chapitre de

l'Abhidharmakoça, kârikâ, bhâsya et vyâkhyâ, avec [une introduction

une analyse de

la

Lokaprajûâpti et de la Kâranaprajûâpti de
;

Maudgalyâyana, 1914-1919
i-ii,

Paul Demiéville, compte rendu de Kosa

Bulletin, 1924, 463; O. Rosenberg,

Problème der buddhistischen
publié

philosophie,

1924,

trad.

de l'ouvrage

en russe en

1918

(L'Appendice contient une bibliographie corpulente de

la littérature
;

d'Abhidharma, sources chinoises et ouvrages japonais)
batsky,
1.
u

Th. Stcherof

The

central conception of
»,

Buddhism and the meaning

the word

Dharma

1923 (Le premier appendice est une traduction
;

de Kosa,

v, p.

48-65 de notre traduction

le

second est une table des

75 dharmas enrichie de notes substantielles), 2. traduction anglaise

du Pudgalapratisedhaprakarana ou neuvième chapitre du Kosa, Ac.
de Petrograd, 1918.

Yamaki Sogen, Systems
chap.
iii,

of buddhistic thought,

Calcutta,

1912,

Sarvâstivâdins.

Bibliographie des mémoires japonais

contemporains dans Péri, Demiéville, Rosenberg, notamment Funabashi Suisai,

Kusha tetsugaku, Tokyo, 1906.

2. Kosa et commentaires, sources sanscrites, tibétaines et chinoises.
1.

Abhidharmakosavyâkhyâ,
by

Bibliotheca

Buddhica,
first

Sphutârthâ
Koçasthâna,
1 er

Abhidharmakoçavyâkhyâ, the work of Yaçomitra,
edited
Prof.
S.

Lévi and Prof. Th. Stcherbatsky,

fasc,

XVni
Petrograd, 1918
(partie du 2
e
;

INTBODUCTION
2 e fasc.

by Wogihara, Stcherbatsky

et Obermiller,

chap.), Leningrad, 1931.

Texte du troisième chapitre, kârikâs et vyâkhyâ, dans Bouddhisme,
Cosmologie
...

par L. de La Vallée Poussin [avec la collaboration de

Dr. P. Cordier], Bruxelles, 1914-1919.
2.

Traduction tibétaine des Abhidharmakoçakârikâh et de TAbhiI.

dharmakoçabhâsya de Vasubandhu, éd. par Th.
l
#r

Stcherbatsky,

fasc. 1917, 2 e fasc.

1930.

3. Sources tibétaines, Palmyr Cordier, Catalogue du fonds tibétain

de

la

Bibliothèque Nationale, troisième partie, Paris 1914, p. 394

et 499.
1.
fol.

Abhidharmakosakârïkâ et Bhàsya de Vasubandhu, Mdo, 63,
1-27, et
fol.

28

— Mdo, 64,

fol.

109.

2.
fol.

Sûtrânurûpâ nàma abhidharmakosavrttih de Vinïtabhadra, 64,
109-304.

3.

Sphutârthà nàma abhidharmakosavyàkhyà de Yaêomitra, 65 et

66. C'est le

commentaire conservé en

sanscrit.

4. Lalcsanânusârini

nàma abhidharmakosatïkâ de Pûrnavardhana,

élève de Sthiramati, maître de Jinamitra et de Sïlendrabodhi, 67 et
68.
5.
fol.

Upàyikâ nâma abhidharmakosatïkâ de Samathadeva, 69
1-144.

et 70,

6.

Marmapradïpo nàma abhidharmakosavrttih de Dignâga,

70, fol.

H4-286.
7.

Lakmnânusarinï nàma abhidharmakosatïkâ, recension abrégée
4
y

de

la Brhattïkâ, ci-dessus

70,

fol.

286-315.
fol.

8.

Sârasamuccayo nàma abhidharmavatâratïkâ, anonyme, 70,
Âbhidharmavatâraprakarana, anonyme, 70,
393-417.

315-393.
9.
fol.

10. Tattvârtho
et 130.

nàma

abhidharmakusabluisifdtjka de Sthiramati, 129

4. Abhidharmakosasâstra, de Vasubandhu, trad. de Paramâi tha,
504-567, Nanjio 1269, Taisho, 1559,
vol. 29, p.

161-309; trad.

.le

Hiuan-tsaug, 651-654, Nanjio 1267, Taisho, 1558, vol. 29, p. 1-160.

INTEODUCÎION

XIX

1891,

Les références dans notre traduction sont à l'édition de Saeki Kiokuga, Kyoto Kandô Abidatsumakusharon, dont les pages correspondent à celles de l'édi-

tion des Ming, travail

linéaires dues à l'éditeur, de copieux extraits

remarquable qui contient notamment, outre des notes inter1. des deux grands commentateurs

chinois, 2. de la Vibhâsâ, 3.

du commentaire de Samghabhadra,

4.

de l'ouvrage

de K'ouei-ki sur la Trentraine.

5. Parmi
1.

les

commentaires chinois du Koéa

1

:

Chen-t'ai, auteur d'un chou.

2.

P'ou-kouang, auteur d'un

ki,

qui cite Chen-t'ai, édité par Saeki

Kiokuga.
3.

Fa-pao, auteur d'un chou, qui cite Chen-t'ai et P'ou-kouang,

édité par Saeki Kiokuga.

Deux
écrit des

autres disciples de Hiuan-tsang, Houai-sou et K'ouei-ki, ont

commentaires du Koéa qui sont perdus.
la doctrine

P'ou-kouang a encore écrit un petit traité sur
4.

du Koéa.

Yuan-houei, préfacé avant 727 par Kia Ts'eng, a écrit un chou
«

sur les kârikâs du Koéa, chou
très

commenté

plusieurs fois en Chine et
les

répandu au Japon

;

c'est

de cet intermédiaire que

mahâyâ-

nistes tirent

généralement leur connaissance du Koéa. Mais du point
il

de vue de l'Indianisme,

n'offre pas le

même

intérêt que les trois

commentaires précédents
C'est à

».

Yuan-yu que Hiuan-tsang

dicta sa version de

Samghabhadra. On a des

fragments d'un commentaire dû à ses soins.

6. Gunamati et

le

Laksanânusâra.
la

Gunamati

est

connu par son commentaire de

Vyàkhyâyukti

;

plusieurs fragments de ce commentaire sont cités dans le Chos-hbyun

de Bu-ston, trad. Obermiller, 1931.
Il est

mentionné quatre

fois

par Yaéomitra dans l'Abhidharmakoéa-

vyâkhyâ.
Gunamati a commenté le Koéa, comme aussi VasuYaéomitra suivra ce commentaire quand il est bon. 2. « Gunamati et son disciple Vasumitra disent que le mot namas se construit avec le quatrième
1.

Stances d'introduction
;

:

mitra

cas. Mais,

quand

le

mot namas

n'est pas indépendant,

on a

l'accusatif. C'est

1.

D'après P. Demiéville, BEFEO., 1924, 463.

XX

INTKODFCTION
la

pourquoi ce maître (Vasubandhu), dans
avec la tête
à tort
:

....

»

(Koéa, VyS.

i,

p. 7).

3.

Les conditionnés, à l'exception dharmas, sans exception, peuvent être pris comme objet par les âsravas (Vyfi. i, p. 13). — 4. Au sujet de la continuité de la série mentale, « le maître Gunamati, avec son disciple le maître Vasumitra, par affection pour la
«

VySkhyâyukti, dit « Saluant le Muni Gunamati prétend que le Koéa enseigne du chemin, sont sâsrava (Koéa, i, 6) »,
:

car tous les

doctrine de son nikâya, au lieu de se borner à expliquer le Koéa, le réfute

»

(Koéa,

iii,

34, note).

N. Péri (Date, 41) rappelle que Burnouf a signalé (Introduction,
566), d'après Yasomitra, le commentaire de Gunamati.
«

Il

ajoute

:

Auteur très rarement

cité.

Son Laksanânusârasâstra (Nanjio 1280
il

=

Taisho 1641)
hïnayànistes.

fait partie
Il

du Canon où
les idées

est classé

parmi

les

ouvrages

y résume

du Kosa, puis y expose
nous apprend

les siennes

propres sur quelques points. Le Si-yu-ki, après l'avoir cité parmi les

moines célèbres de Nâlandâ,
monastère
qu'il

k.

9,

qu'il
».

quitta le

y habitait pour s'établir à Valabhï, k. 11
n'est qu'un extrait

Le Nanjio 1280
pitre qui

du

traité

de Gunamati,

le cha:

examine

les seize aspects des vérités (Kosa, vii, 30-39)

« Avons-nous là seize choses ou seize noms ? Les maîtres de la Vibh&sâ disent que seize noms sont établis parce qu'il y a seize choses. Mais les sûtra-upadeéamaîtres disent qu'il y a seize noms, mais seulement sept choses, quatre choses pour la première vérité, une chose pour chacune des trois autres. A l'origine le Bouddha promulgua YUpadesasûtra. Après la disparition du Bouddha, Ânanda, KâtySyana, etc., lirent-publièrent ce qu'ils avaient entendu. Pour expliquer le sens du Sûtra, comme les disciples [font], ils firent un Sâstra expliquant le Sûtra, qui est donc nommé sûtra-upadeéa. La Vibhâsâ ensuite, de ce qui se trouvait dans [cet] upadesa, tira un upadeéa ; comme il ne provient que médiatement [du Sû-

tra],

il

n'est pas

nommé sûtra-upadeéa

».

Gunamati continue comme dans Kosa,
dance des causes (pratyayàdhinatvât)
tionnés, sans force, ne naissent pas

vii,

31

:

"

D'après la pre-

mière explication, anitya, impermanent, parce que naissant en dépen».

Et commente
.... ».

:

"

Les condi-

d'eux-mêmes
:

Le premier cahier

se termine

u

La thèse de Vasubandhu
»

est

semblable au sens des sutra-upadesa-màîtres

Le second commence

:

«

L'auteur dit

:

Je vais dire maintenant

l'explication à laquelle je crois. Anitya,

impermanent, parce que

INTRODUDTION

XXI

ayant naissance, ayant destruction. Les conditonnés, ayant naissance
et destruction, ne sont pas permanents.

La naissance

est existence...»

Le
«

traité

touche à divers points de philosophie, absence d'âtman,

etc.

On
1.

y
:

rencontre des notes plus intéressantes, par exemple (Taisho, 168,

col. 2,

9)

Dans

le

Petit Véhicule, les prêtas sont supérieurs

Véhicule, le contraire.

En

effet, les

aux animaux dans le Grand Prêtas sont enveloppés de flammes .... ».
;

Il

est curieux <jue le titre

de l'ouvrage de Gunamati, littéralement

laksanànusiïraétlstra, soit tout pareil à celui

du

livre attribué à Pûr-

navardhana dans
et

le

Tandjour.

— On a Gunamati, maître de Sthiramati,
'

Pûrnavardhana, élève de Sthiramati.

7. Sthiramati, élève de Gunamati, défendit le Koéa contre

Sam-

ghabhadra.

«

Son commentaire sur

le

Koéa

est

mentionné à plusieurs

reprises par Chen-t'ai, P'ou-kouang et Fa-pao dans leurs travaux sur
le

même

ouvrage.

La

façon précise dont

ils

le citent,

dont

ils

en

notent et discutent les opinions, donne à penser que Hiuan-tsang
devait l'avoir rapporté en Chine et peut-être qu'eux aussi étaient en
état de le lire
est
»

(N. Péri, Date, 41). Sthiramati, auteur du Tsa-tsi,
la Vijfiaptimâtratâ.

un des grands docteurs de

Il

existe (Taisho 1561) un petit traité de Sthiramati (transcription

et traduction) intitulé Koéatattvârthatîkà

ou Abhidharmakoéaéâstra-

tattvârthatîkâ, qui est sans doute

un extrait du volumineux ouvrage

de

même nom

et de

même

auteur conservé en tibétain, Cordier, 499.

On remarque, au

début, le commentaire des sept points indiqués

dans la stance d'introduction du Koéa.
Sur la science du Bouddha, supérieure à celle des saints, l'auteur
citç la stance
vii,

Kalpanâmanditikâ (Huber, Sûtrâlamkâra), Koéa,

i,

2,

72

;

et rappelle l'ignorance
i,

où était Maudgalyàyana du lieu de
2. le

renaissance de sa mère, Koéa,

Pour démontrer
impur,
ii,

la thèse

du Koéa que

sraddhendriya peut être

119, l'auteur cite au long le Sûtra sur la prière de

Brahmâ

1.

A

consulter sur Gunamati, H. Ui, Études de philosophie indienne, 5 e vol.

p. 136-140.

XXII

INTRODUCTION
la

au Bouddha (mise en mouvement de
indiqué par Vasubandhu.

roue),

Sûtra brièvement

L'ouvrage se termine par des remarques sur la durée de la vie La stance dit Chez les Kurus la vie est toujours de 1000 ans de moitié à l'ouest et à l'est dans ce continent, elle n'est pas déterminée à la fin, dix ans au début, sans mesure » (Koéa, iii, 171-172). — Il y a en effet, dans ce monde, des êtres qui ont des actions méritoires de reste et qui forment le vœu « Puissé-je avoir une vie
: :

«

;

;

:

;

:

longue
disent

!

»,

sans souhaiter avec précision
!

:

«

Puissé-je vivre cent ans, quatre-vingt-

dix ans, quatre-vingts ans
:

»

Ou

bien des personnes vénérables, parents et amis,
!

«

Puissiez-vous vivre longtemps
fait

»

sans dire avec précision combien de

temps. Si l'on

de semblables vœux, c'est parce que les actions faites par les

hommes de
«

ce continent sont associées à des pensées de désir.

Le Sûtra

dit

:

Sachez, Bhiksus, que la vie était de 80000 ans sous Vipasyin, de 20000 sous
;

Kâsyapa
dessous

la vie est

maintenant de 100 ans

».

Si la durée de la vie n'est pas déterminée, pourquoi
....

me-t-il ainsi ?


vi,

Le

traité conclut

par la

peu dépassent, beaucoup restent en Bhagavat s'expristance connue sucîrnabrahmacaryc
;

:

'smin

....

(Kosa,

269).

8. Samghabhadra a écrit deux ouvrages.

Le premier, dont
yanusârasâstra

le titre est transcrit

en chinois Abhidharmanyà-

— peut-être mieux

Nyâyânusâro nâma Abhidharmales

sâstram

est

un commentaire qui reproduit sans modifications

kârikâs de l'Abhidharmakosa. Mais ce commentaire critique les kâri-

kâs qui exposent la doctrine Vaibhâsika en la notant par
qui signifie
taire
"

le

mot

Jcila

au dire de

l'école

»

;

il

réfute le Bhàsya,

auto-commen-

de Vasubandhu, quand celui-ci expose des vues opposées à celles
il

des Vaibhâsikas, le corrige quand
vues qui ne sont pas les leurs.

attribue aux Vaibhâsikas des

Le
J.

titre

du second

traité n'est pas

complètement transcrit

:

Abhi-

dharmasamaya-hsien- éàstra
pas mauvais

ou

Abhidharmasamaya-Jcoang-sàstra.
n'est

Takakusu propose Abhidharmasamayapradïpikâsâstra, ce qui
;

cependant pradipa, lampe, est toujours teng, et on a

pour hsien

les équivalents

pralméa et dyotana.

C'est un extrait du Nyâyânusâra, dont toute polémique est exclue
et qui est

donc un simple exposé du système (samaya) de l'Abhidiffère

(Iharma.

Il

du Nyâyânusâra par

la

présence d'une assez longue
il

introduction, sept stances et prose, et encore par la manière dont
traite les kârikâs

de Vasubandhu

:

ces kârikâs sont ou supprimées

INTRODUCTION
(ii,

XXIII

2-3) ou corrigées

(i,

11, 14) lorsqu'elles

expriment des doctrines

fausses ou lorsqu'elles mettent en suspicion des doctrines vraies par
l'addition

du mot

hïla.

x

Samghabhadra innove,
nas du
"

et K'ouei-ki distingue les anciens

et les
{Jiaksa-

nouveaux Sarvâstivâdins, Siddhi, 45 (théorie des atomes), 65
conditionné
«),

71 (le viprayukta

nommé

houo-ho), 147 (la

vedanà

?),

311 (Sarvâstivâdins divergents, sur Yadhimoksa).

1.

Manque dans
les

les

deux

traités
i,

de Samghabhadra
le

l'firyft

citée Vyakhyft,

i,

31,

qui est la critique de Kosa,

kar. 11.

Dans
desa.

deux
le

traités

vastunirdesa,

de Samghabhadra, deuxième visesanirdesa,
le

Comme

de juste,

nommé mûlapratîtyasamutpadanirPudgalapratisedhaprakarana, annexe du Kosa, est
premier chapitre est
le

troisième

ignoré.

iii.

Date de Vasubandhu.

— Vasubandhu

l'ancien.

ici la bibliographie de Vasubandhu. Mais son traité, PratïtyasamutpadavySkhya, Cordier, iii, 365, réclame l'attention du lecteur du Kosa. G. Tucci a publié des fragments de cet ouvrage (JRAS. 1930, 611-623) où les douze membres de la chaîne sont expliqués en détail, avec de nombreuses citations de l'Ecriture. G. Tucci se propose de publier la TrisvabhSvakârikâ et des parties du commen-. taire du Madhyantavibhaga. En ce qui concerne la « définition du pratyaksa par Vasubandhu », vâsubandhava pratyaksalaksana, connue par Tatparyaf îkâ, 99, et le Vsdavidhi attribué à Vasubandhu, voir les articles de G. Tucci., A. B. Keith, R. iyengar, JRAS. 1929, 473, Ind. Hist Quaterly, 1928, 221, 1929, 81, Stcherbatski, Logic, ii, 161, 382, G. Tucci, Maitreya[nâtha] et Asanga, 70-71, et enfin Pramânasamuccaya, chap. i, de R. Iyengar, p. 31-35. Il semble que Dignâga refuse à Vasubandhu la paternité du Vadavidhi, malgré l'opinion commune, et la tïkâ cite Kosa, ii. Kâr. 64 qui contredit la susdite définition du pratyaksa. De nombreux passages de la Vyakhyâyukti dans le Chos-hhyun de Bu-ston
'

Nous n'entreprenons pas

(ci-dessus p. xix).

Wassiliew, Buddhismus, 235 (1860)

:

vie de

Vasubandhu.

Kern, Geschiedenis, trad. Huet,
S. Lévi, JA., 1890, 2,

ii,

450.
i,

252

;

Théâtre indien, 1890,
teB

165,

ii,

35
97)

;

Donations religieuses des rois de Valabhî (H

Etudes,

vii, p.

;

Date de Candragomin, BEFEO., 1903, 47
préface, 2-3, 1911.

;

Sûtràlamkâra, trad.,

Btihler, Alter der indischen Kunst-Poesie, p. 79, 1890.
J.

Takakusu, Life of Vasubandhu, T'oung-pao, 1904

;

A Study

of

Paramârtha's Life of Vasubandhu and the date of Vasubandhu, JRAS.,

1905

;

Sàmkhyakàrikà, BEFEO, 1904.

Wogihara, Asanga's Bodhisattvabhûmi, 14, thèse de Strasbourg,
Leipsick, 1908.

Noël Péri,
339-392.

A

propos de la date de Vasubandhu,

BEFEO., 1911,

1.

Il

a été devancé parSusumu Yamaguchi [Septembre

1931].

INTRODUCTION
Pathak, Bhandarkar,
History, 3
e

XXV
1911-1912 (V. Smith,

Indian Antiqaary,

éd. 328, 4

e

éd. 346).

B. Shiiwo, Dr. Takakusu and Mr. Péri on the date of Vasubandhu
(270-350), Tetsugaku Zasshi, nov.-déc. 1912.

Winternitz, Geschichte,

ii,

256 (1913),

iii,

694 (1922).

H. Ui, On the author of the Mahâyânasûtrâlamkâra, Z. fur Ind.
und Iranistik,
vi,

1928, 216-225.

Un
in

groupe d'articles, dont plusieurs sont des sommaires de mé-

moires écrits en japonais, dans Mélanges

Lanmann
:

(Indian Studies

honour of Charles Rockwell Lanmann), 1929

J.

Takakusu, Date

of

Vasubandhu, the great buddhist philosopher
;

;

T. Kimura, Date of

Vasubandhu seen from the Abhidharmakosa
Maitreya as an historical personage.

G. Ono, Date of Vasu;

bandhu seen from the history of buddhistic philosophy

H. Ui,

En

outre, indication des

opinions de B. Shiiwo, S. Funabashi, E. Mayeda, S. Mochizuki.
«

H. P. Sâstrï pointed out the historicity of Maitreyanâtha from
is

the colophon of Abhisamayâlamkârakârikâ, which

a commentary,

from the Yogârâra point of view, on Paùcaviméatisâhasrikâ-prajnâpâramitâ-sûtra by Maitreyanâtha
»

(Kimura, Origin of Mahâyâna

Buddhism, Calcutta, 1927,

p. 170).

La date de Vasubandhu
parties

est liée à celle d' Asanga, son frère.

Or des

du Yogasâstra, œuvre d'Asanga, ont été traduites en chinois

en 413-421, 431.

Cependant l'opinion

s'est

répandue parmi

les

savants japonais que les ouvrages atttibuées à Asanga écrivant sous
l'inspiration

du futur Bouddha Maitreya, étaient, en
"

réalité,

les
».

œuvres d'un docteur Maitreya, unâcàrya,

an historical personage

Cette thèse permet de dépouiller Asanga d'une partie de la biblio-

thèque dont nous pensions qu'il fut

le

pieux rédacteur, et de
le milieu, la fin

le

ramener, avec son frère Vasubandhu, vers
ou, pourquoi pas, vers le 6 e
to
?

du

5 siècle,

e

«

If

a scholar

named Maitreya be found

be the author of those works hitherto attributed to Asanga, then

the date of the latter ought to be shifted later, at least by one génération, if not

more. The ground for an earlier date for Vasubandhu
altogether
»

should give

way

(Takakusu, Mélanges Lanman, 85).

XXVI
H. Ui, dans
u

INTRODUCTION
Philosophical Journal of the Impérial University,
?)

Tokyo

»,

n° 411, 1921 (ou 1922
"

a

fait valoir

des arguments, déve»,
i,

loppés depuis dans ses

Studies of Indian Philosophy

359,

résumés dans Mélanges Lanman.
Ils

m'ont paru légers

et,

pour dire toute

ma

pensée, inexistants

(Note bouddhique, xvi, Maitreya et Asanga, Ac. royale de Belgique,
janvier 1930). Je ne pense pas qu'ils tirent quelque force des observations de G. Tucci (On

some aspects
ainsi

of the doctrines of Maitreya-

[nâtha] and Asanga, Calcutta Lectures, 1930).

La

tradition de l'école
la chaîne

Vijnaptimâtratâ établit,

que l'observe G. Tucci,
;

Maitreyanâtha-Asanga-Vasubandhu

mais Maitreyanâtha n'est pas
»
.

un nom d'homme

:

"

Qui a pour protecteur Maitreya
plus exactement de bhagavat
(p. 73 de
l'éd.
l

;

nàtha est

synonyme de buddha ou
taire

Le commen-

de rAbhisamayâlamkâra
le titre

de Tucci) donne à
il

Maitreya
"

de bhagavat à un endroit où

explique
"

comment
»

Asanga, malgré son érudition scripturale et son
'pi,

insight

(labdhà-

dhigamo

Kosa,

viii, p.

220), ne comprenait pas la Prajnàpàramitâ

et se désespérait. Alors le

Bhagavat Maitreya, à son intention (tam
fit

uddisya) expliqua la Prajnàpàramitâ et

le traité

qu'on

nomme

Abhisamayàlamkârakàrikà.
Sântideva désigne

»

C'est sous le titre

de Maitreyanâtha que

le saint qui,

dans

le
"

Gandavyûha, explique au
»

pérégrinant Sudhana les vertus de la
ryâvatâra,
92).
i,

pensée de Bodhi

(Bodhica-

14, Ràjendralàl Mitra,

Buddhist Nepalese Literature, pour àryâ desanà,
les les traités

Si l'école

tient pour sacré,
le

d' Asanga, c'est

parce que

Bhagavat Maitreya

a révélés. Que la

tradition tibéto-chinoise varie dans les attributions,

nommant pour

auteur tantôt
fait

le

dieu révélateur, tantôt le docteur inspiré, cela ne

pas

difficulté.

La biographie de Vasubandhu (Paramârtha) ne va pas
cultés.
le

sans

diffi-

— Le Kosa souleva
i,

les critiques

de Samghabhadra qui, dans

corpulent Nyàyânusâra, releva les innombrables hérésies de caracVoir Kosa,

\.

1.

-

Obermiller, pré!, de lu trad. de l'Uttaralantra (Asia Major,

Ml),

écarte la thèse de H. Ui.

1NTK0DUCTI0N
tère Sautrântika qui déparent l'ouvrage de

XXVII

Vasubandhu. On nous
:

dit

que Vasubandhu se refusa à la controverse

I

am now

already old.

You may do

as y ou please

»

(Version de Takakusu). Mais on nous

assure que Vasubandhu fut alors converti au

Mahâyâna par son

frère

Asanga, pensa se couper la langue pour
fessé plus tôt le

la

punir de n'avoir pas contraités

la

Mahâyâna et, plus sage, écrivit de nombreux doctrine du Mahâyâna est savamment élaborée.
"

Yasomitra, commentateur du Kosa, dit que l'expression pùrvàcûryâs,

anciens maîtres

»,

du Kosa, désigne

«

Asanga,

etc. » (àsanga-

prabhrtayas). N. Péri pensait que Yaéomitra entend désigner l'école

des Pûrvâcâryas par
soit

le

nom

le plus illustre, et

ne dit pas qu'Asanga

en

effet

pûrva relativement à Vasubandhu (Cosmologie bouddhique l'ouvrage de Dharma-

que, p. ix).

Le Kosa
trâta,

n'a été traduit qu'en 563, alors

ébauche imparfaite du Kosa, a obtenu des traducteurs en 397:

418, 426-431, 433-442. J. Takakusu observe
existé, pourquoi

«

Si le

Kosa avait

de

si

nombreux traducteurs
? »
'

se seraient-ils attardés
il

au livre de Dharmatrâta

(Mélanges Lanman). Et

est difficile de

répondre pertinemment à cette question.

Mais

il

paraît presque impossible de croire que Paramârtha, bio-

graphe de Vasubandhu, premier traducteur du Koêa, arrivé en Chine
en 548, se trompe quand
et le frère d'Asanga.
il

fait

de l'auteur du Kosa

le

contemporain

C'est une hypothèse désespérée d'identifier le

frère et le converti d'Asanga avec Vasubandhu-l'Ancien.

On

doit admettre l'existence et l'activité

«

âbhidhârmique

»

d'un

ancien Vasubandhu. Le problème, que j'avais abordé dans la préface

de Cosmologie bouddhique (ci-dessus p.

xi),

a été repris par Taiken
»

Kimura,

"

Examen lumineux de l'Abhidharma
iii,

(table dans Eastern

Buddhist,

p. 85),

cinquième partie

:

"

Sur

les sources

du Kosa

»

:

on verra dans Mélanges Lanman un sommaire de ses conclusions.
1.

Peut-être, parce
;

grande réputation

parce que, aux yeux des Sarvâstivadins,

que l'ouvrage de Dharmatrâta jouissait, dès longtemps, d'une le Kosa passait, à

bon

droit,

pour hérétique et tendancieux.

XXVIII

INTRODUCTION
:

Depuis, Note bouddhique xvii, Acad. de Belgique
l'ancien
»
;

"

Vasubandhu

et une note de Paul Pelliot dans JA.,

non encore publié*

(juillet 1931).

Yasomitra, à trois places, Kosa,

i,

26,

iii,

70, iv, 7, reconnaît dans

un docteur réfuté par Vasubandhu, auteur du Kosa et disciple de

Manoimtha d'après Hiuan-tsang, un
de Manoratha
»
',

«

Sthavira Vasubandhu, mail h
»,

un

"

ancien maître Vasubandhu

vrddhàcàrya-

vasubandhu. P'ou kouang (Kimura, Mélanges Lanman, 91) confirme
Yaéomitra, et désigne
le

docteur en question sous
».

le

nom de

«

ancien

Vasubandhu, maître dissident Sarvàstivâdin

D'autre part, la glose des cinq stances initiales du traité de Dhar-

matrâta, réédition de l'Abhidharmasâra de Dharmasrî

2
,

attribue à
el

Vasubandhu une édition du

même

livre

en 6000 vers. Ces stances
les

cette glose ne sont pas très claires.

Kimura

a étudiées (Mélanges
;

Lanman)

;

j'ai

amendé son
tire ce

interprétation (Note bouddhique xvii)

Paul Pelliot enfin en

qu'on peut en tirer.

!

Citi

m. 152, sur l'explication

«in

mol utsada.

2.

Voir ci-dessous.

iv.

Les sept traités canoniques d'Abhidharma.

Les Sarvâstivâdins reconnaissent l'autorité des sept traités d'Abhi-

dharma,
lisent

"

parole du

Bouddha

r.

Parmi eux,

les
»

Àbhidhârmikas

«

qui

seulement l'Abhidharma aux six pieds
"

\ distinct des Vaibhâ-

sikas,

qui lisent l'Abhidharma
six pieds
2
,

».

L'Abhidharma aux

c'est le

grand traité de Kâtyâyanï-

putra, intitulé Jûânaprasthâna, dont la Vibhâsâ est le long
taire, et six traités

commen-

dont l'ordre et Vauthorship varient quelque peu
:

d'après les sources. Pour suivre l'ordre de l'Abhidharmakosavyâkhyâ

Prakaranapâda de Vasumitra, Vijûânakâya de Devasarman, Dharmaskandha de Sâriputra (ou de Maudgalyâyana, sources chinoises),
Prajfiaptisâstra

de Maudgalyâyana,

Dhâtukâya de Pûrna (ou de

Vasumitra, sources chinoises), Samgïtiparyâya de Mahâkausthila (ou
de Sâriputra, sources chinoises).

On

doit noter

que

les tibétains
:

naprasthâna seulement sixième

«

nomment le Dharmaskandha premier, et le JnSThe Tibetans seem to regard the Dharmaskanl'opinion de

dha as the most important of ail ». C'est aussi auteur du colophon chinois (Takakusu, 75, 115).
J.

Ching-mai (664 AD.)

Takakusu, dans
1905),
le

«

On

the

Abhidharma Literature
détails
il

» (J.

Pâli

Text

Society,

réunit

nombre de
;

sur ces sept livres que
la table

Burnouf fut

premier à nommer

donne

des chapitres de

chacun d'eux. Les remarques qui suivent sont une addition à ce beau
travail.
1.

Jûânaprasthâna.

3

1.

D'après Hiuan-tsang, Kâtyâyanïputra aurait composé ce Sâstra
le
4

dans

monastère du Tâmasavana en 300 du Nirvana (quatrième

siècle).

1. 2.

satpâdâbhidharmamâtrapâthinas, bonne
Traduit en 383 par
Watters,
i,

lecture de Kosa, v, 45, note.
p. 72.

Récit du concile dans Ta-tche-tou-luen, Przyluski, Concile de Rajagrha,

3.

Gotama Samghadeva du Kasmïr,

et

par Hiuan-tsang.

4.

294, S. Lévi, Catalogue géographique des Yaksas, 55, J. Przylus-

ki,

Açoka, 263.

XXX
Cependant
sthâna, sthàna,
1, p.
il

INTRODUCTION
la

Vibhâsà,
:

5,

p.

21 au bout, commentant Jnânaprale

918, dit

"

Lorsque

Bhadanta composa
il

le

Jnànapra-

résidait en Orient, c'est pourquoi

cite

comme exemples
iii,

les cinq rivières
2.

que

l'on connaît

en Orient.

»

(Kosa,

147)
les chapitres

Nous savons par

les citations

de Yasomitra que

portent le
et

nom de skandhaka
il

(indriyaskandhaka, samàdhiskandhaka),

que l'ouvrage dont

se sert est rédigé en sanscrit.
"

Toutefois la première traduction a pour titre
tou
n
;

Sâstra des huit kien»
;

dans Paramârtha,

"

Sâstra des huit Wicn-tou

on pourrait,

penser à klianda, mais Paramârtha explique que k'ien-ton équivaut
à ku-lan-ta, qui est évidemment grantha. S. Lévi a pensé que ¥ientou est le prâcrit gantho.
is

J.

Takakusu conclut

:

"

Ail

we can say
been
in a

that the text brought by

Samghadeva seems
this supposition
1

to hâve

dialect akin to Pâli

But

rests solely on the

phonetic value of Chinese ideographs
3.

».

-

Le Jfiànaprasthâna, ouvrage
2
.

très

mal composé, commence par

l'étude des laukikàgradharmas
«

Que sont

les

laukikàgradharmas
le

? Les pensée-et-mentaux qui sont

imméen

diatement suivis de l'entrée dans
est qui disent
:

samyaktvanyâma

(Voir Kosa,

vi, 180). Il

Les cinq facultés morales (indriyas,

foi, etc.)

qui sont immédiate-

ment suivies de l'entrée dans le samyaktvanyâma, c'est ce qu'on nomme les laukikàgradharmas ». Le texte poursuit « Pourquoi ces pensée-et-mentaux
:

sont-ils ainsi

nommés

...

? »
3
,

La

Vibhasfi, 2, p. 7, col. 3
:

reproduit les deux définitions Jîïanaprasth&na, et
les

explique

«

Quels sont

les

gens qui disent que
*

laukikàgradharmas

sont Ict

cinq facultés ?

— Les anciens

Âbhidharmikas.
;

Pour

réfuter

une autre école

ils

Pourquoi s'expriment-ils ainsi ? ne veulent pas dire que les laukikàgradhar-

mas
118)

consistent seulement dans les cinq facultés. Mais les Vibhajyavadins prétenii,

dant que les cinq facultés sont exclusivement pures (anâsrava) (Voir Kosa.

Pour réfuter cette doctrine, les anciens Âbhidharmikas disent ijujb lokottaradharmas consistent dans les cinq facultés. Or ces dharmas se prodofil<

1.

Sur

la

langue dans laquelle était
p. ix.

écrit le Jfianaprasthana,

Takakusu,

p.

Ml

84,

8<J.

Voir ci-dessus
les
»,

î.

Sur
le

laukikàgradharmas, Kosa,

vi,

167, et
le

«

prasthana

mal
3.
4.

Mélanges Linossier (où on voit qaê problème des nirvedhabhâgïyas).

Parayana cité dans JABuaJùanaprasthana expose très

Même

texte, Petite Vibbasfi, p. 5, col. 2, vers le bout.

kieou, 134 et 12.

INTBODFCTION
sent dans la personne d'un Prthagjana
:

XXXI
il

donc

est établi

que

les cinq facultés

peuvent être impures.

L'intérêt de ce commentaire est qu'il distingue de Kâtyâyanîputra
et

du Jfiânaprasthâna
4.

les

anciens Âbhidhârmikas

».

Une

des dernières stances du dernier chapitre est le sloka sur

le

sens duquel, d'après Vasumitra, Sectes, Masuda, p. 57, se dispu:

tèrent les Vâtsïputrïyas

d'où la séparation des quatre écoles, Dhar-

mottarîyas, etc.
5.

Mais,

si

le

Jfiânaprasthâna est l'œuvre de Kâtyâyanîputra,

comment
la

les Sarvâstivâdins peuvent-ils considérer ce traité

comme

parole du

Bouddha

?

La Vibhâsâ répond à
Question.
fait

cette question.

'

Réponse.

— Qui a ce Traité [c'est-à-dire Jfiânaprasthâna] ? — Le Bouddha Bhagavat. Car la nature des Dharmas à connaître est
le
:

très profonde et très subtile

en dehors de l'omniscient Bouddha Bhagavat, qui

pourrait la comprendre et l'exposer ?
[Question.]

[Réponse].

— S'il en est ainsi, qui, dans ce Traité, interroge, et qui répond ? — Plusieurs opinions 1. le Sthavira Sariputra interroge et Bhagavat
:

répond
et

;

2. les

cinq cents Arhats interrogent et Bhagavat répond
;

;

3. les

dieux

interrogent et Bhagavat répond

4.

des Bhiksus

artificiels

(nirmita) interrogent

Bhagavat répond

:

c'est la loi
la

(dharmatâ,

fa-eul,

89

et 10) des

Bouddhas
il

qu'ils

doivent exposer au

monde

nature des Dharmas à connaître. Mais

n'y a pas

d'interrogateur ? Alors

agréables à voir, tondus, vêtus du froc

Bhagavat crée des Bhiksus de visage et d'aspect corrects, il fait que ces êtres interrogent et il
;

répond

....

Question. — S'il en est ainsi, pourquoi la tradition attribue-t-elle la rédaction du Traité à l'Àrya Kâtyâyanîputra ? Réponse. Parce que cet Àrya a porté, publié ce traité de façon qu'il se répandît c'est pourquoi il est dit être de lui. Mais le Traité a été dit par Bhagavat. Cependant, d'après une autre opinion, ce Traité est l'œuvre de l'Ârya Kâtyâyanî-

;

putra.

Question.

N'a-t-on pas dit ci-dessus que nul, à l'exception du Bouddha, n'est

capable de comprendre et d'exposer la nature des Dharmas.

Comment

l'Ârya

a-t-il

pu faire ce Traité ? Réponse. Parce que l'Ârya

lui

aussi possède une intelligence subtile, pro-

fonde, ardente, adroite

;

connaît bien les caractères propres et
et les

communs

des Dhar-

mas pénètre
;

le

sens des textes

bouts antérieur et postérieur (pûrvâpara-

1.

Comparer Kosa,

i,

5-6, et

Documents d'Abhidharma

;

VibhSsfi, 46, p. 236,

col. 2.

XXXII
koti)
:

INTRODUCTION
comprend bien
;

les trois Corbeilles

;

a abandonné les souillures des trois
;

est muni des six AbhijnSs et des liuil Vimoksas a obtenu les Pratisamvids a pris le Pranidhijùâna jadis, sous cinq cents Bouddhas du passé, il a pratiqué la vie religieuse il a formé la résolution «Dans l'avenir, après le Nirvana de Sakyamuni, je composerai PAbhidharma ». C'est pourquoi on dit que ce Traité est son œuvre. — Dans la masse des disciples de tous les Tathâgatas Samyaksambuddhas, c'est la loi (dharmatâ) qu'il se

Dhfitus

est en possession des trois Vidyfis
;

;

;

;

:

trouve deux grands maîtres (éâstrâcâryas) qui portent (dhâtar, Kosa,
le

viii, p.

219)

Saddharma du vivant du Tathagata, comme l'Ârya
:

Sâriputra, après son Nirla force

vana,

comme

l'Ârya KatyayanTputra.
était utile

sou vœu, a vu ce qui
Question.
dit

Par conséquent cet Ârya, par au Dharma et a fait ce Traité.

de

S'il

en est

ainsi,

comment
il

dites-vous que c'est

le

Bouddha qura

l'Abhidharma ?

Réponse.

— Bhagavat, quand
le

était

dans ce monde, dans différentes places,

a expliqué et exposé PAbhidharma au

moyen de

divers exposés théoriques

(litt.

vâda-païha). Soit après

Nirvana, soit quand Bhagavat était encore dans ce

monde,

les

Ârya-disciples, au

moyen du Pranidhijùâna, ont

compilé-réuni [ces
le

exposés], les arrangeant en sections. Donc, KatyayanTputra aussi, après

départ

de Bhagavat, au moyen du Pranidhijùâna, a compilé-réuni et composé le Jftanaprasthana. Parmi les exposés théoriques de Bhagavat, il a établi les portes d'un
livre

(vâkyadvâra)
il

;

il

a placé des stances-sommaires,

il

a

fait

divers chapitres

auxquels

a donné

le

nom

de Skandhaka.

Il

a réuni les divers exposés traitant
;

de sujets disparates et en a fait le Miscellané-Skandhaka les exposés relatifs aux Samyojanas, aux Jfiûnas, au Karman, aux Mahâbhûtas, aux Indriyas, au Samadlii, aux Drstis, ont constitué le Samyojanaskandhaka, etc. — De même toutes les Udanagathas ont été dites par le Bouddha Bouddha Bhagavat les a dites, en diverses places, à l'occasion de diverses personnes, suivant les circonstan* Après que le Bouddha eut quitté le monde, le Bhadanta Dharmatrata, qui les connaissait par la tradition, les a compilées-réunies et a donné [aux groupes] le nom de varga. Il a réuni les Gathas relatives à l'impermanenee et en a t'ait Vanitya:

varga,

et ainsi

de suite.
est originairement parole

L'Abhidharma
(Jue
dit le

du Bouddha

;

il

est aussi

une compi-

lation de l'Ârya KatyayanTputra.

Bouddha
la

ail dit

[l'Abhidharma], que
les

le disciple l'ait dit

:

cela ne contre-

pas

Dharmatâ, car tous

Bouddhas veulent que

les

Bhiksus portent

[l'Abhidharma].

Donc

cet Ârya, soit qu'il connaisse l'Abhidharma par tradition,

>it

qu'il le

voie-exaiiune grâce au Prnnidhijùâna, a
reste

composé ce Traité pour que

la

Bonne Loi

longtemps dans

le

inonde

2.

Prakarana de Vasumitra.
1

i

Prakaranagranthà, Prakaranapâo

:
>
i

tra.

Ouvrage important,

peu systématique (car on a accumulé beaucoup de chost

INTRODUCTION

XXXIII

chapitre des Mille questions), fréquemment cité dans le Kosa (par
ex.
i,

12, 15,

ii,

200, 251, 269

...).
:

Sur un point important, diffère du classique Vaibhâsikavâda
ignore les àkusalamahàbhûmikas
(iii,

il

105). Parfois

il

s'exprime da;is
qu'ils soient

des termes qu'on doit assez violemment interpréter pour
corrects
(ii,

229, 259,

iii,

14, 128). Il diffère de Jnânaprasthâna, v, 28.

L'ignorance de la catégorie akusalamahâbhûmiJca semble prouver

que

le

Prakarana est antérieur au Jnânaprasthâna.
:

Toutefois les auteurs de la Vibhâsâ (45, p. 231, col. 3) sont indécis
Pourquoi ce
traité-ci

(Jnânaprasthâna)

dit-il

janadharma,
ne
le

tandis que le Prakaranapâda dit
?
;

prthagjanatva
napada
dit

Ce

traité-ci

ayant

dit

prthagjanatva, non pas prthagprthagjanadharma, non pas prthagjanatva, le Prakaranapâda

prthagjanadharma, le Prakaraprthagjanadharma. Ceci indique que ce traité-là a été composé après celui-ci. Il y a des gens qui disent Ce traité-là ayant dit prthagjanadharma, ce traité-ci ne le répète pas .... ceci indique que ce traité-là a été
répète pas
ce traité-ci n'ayant pas dit
:

;

composé avant

celui-ci. »

Le Prakarana n'énumère pas
le

les indriyas

dans

le

môme

ordre que
i,

Sûtra, le Jnânaprasthâna,

l'antique scolastique pâlie, Kosa,

101.

3.

Vijnânakâya

Ouvrage que des sources chinoises (citées Takakusu) placent en
100 du Nirvana
;

attribué à
le titre

Devasarman ou à llia-skyid (Devaksema??).
d'Arhat dans Hiuan-tsang, Wassiliew dans
i,

Sur l'auteur, qui a

Târanâtha, 296, Hiouen-thsang, Vie, 123, Watters,
L'intérêt de ce livre,

373.

peu

vif

au point de vue doctrinal, est notable
chapitre, Maudgalyâyanaskandhaka,

au point de
et le

l'histoire.

Le premier

deuxième, Pudgalaskandhaka, se rapportent aux deux grandes
i

controverses, existence des passé-futur, existence du Pudgala.
1.

La controverse du Temps
i,

et

du Pudgala dans

le

Vijnânakâya, dans Etudes
;

Asiatiques, 1925,

343-376

;

Inde sous les Mauryas, 1930, 138

Note Bouddhi-

que

ii,

Ac. Belgique, nov. 1922.

Le quatrième volume de la traduction japonaise de l'Abhidharma me parvient à l'instant (septembre 1931). Il contient le Vijnânakâya. Le traducteur, B. Watanabe, dans une courte préface, traite de la portée philosophique du livre, de sa
«

compilation

>,

ds ses relations avec les Abhidhammas.
c

\

XXXIV
Devasarman

INTRODUCTION
réfute la doctrine de Mo-lien ou

Maudgalyâyana

:

celui-ci nie l'existence
le

du passé

et

du

futur,

exactement comme

fait

Tissa Moggaliputta de l'histoire ecclésiastique de langue pâlie.

Nous avons
lieu

ici,

vue du côté Sarvâstivâdin, la controverse qui donna
la

au concile d'Asoka. D'après

légende que Buddhaghosa a accré-

ditée à Ceylan et à Londres, le roi s'assura que le
"

Bouddha

était

partisan de la distinction

»,

vihhajyavâdin
«

c'est-à-dire, proba»

blement, n'acceptait pas en bloc
puis
lien,
il

l'existence de tout

(sarvàstivàda)

;

chargea Tissa Moggaliputta, c'est-à-dire, je crois, notre Moles adversaires

de présider un concile où furent seuls admis
'

du

passé et du futur.
Il

n'y a pas de relations étroites entre le
i,

Maudgalyâyanaskandhaka

et l'œuvre de Tissa, Katthàvatthu,

6 et suivants.

On ne peut

s'en

étonner, puisque les deux livres représentent et font triompher deux
doctrines opposées.

Au
1,

contraire, le

Pudgalaskandhaka présente avec Kathâvatthu, deux docteurs,
de

i,

des analogies étroites qui vont jusqu'à l'identité des formules.

Devasarman
(pudgalavàdin)

fait
2
',

parler

le

partisan du pudgala

qui

admet un principe
la vacuité
le

vital,

une sorte d'âme ou de
,

moi (pudgala), et
le

le partisan

(sûnyatàvàdin)

c'est-à-dire

négateur de l'âme (àtman),

bouddhiste orthodoxe qui ne recon-

naît
1.

aucun principe permanent.

La

thèse du pudgalavàdin est formulée dans des termes partielle puggalavâdin

lement identiques à ceux qu'emploie

du Kathâvatthu.

3

1. Il faut préciser les remarques de Barth (ii, 355) à la vérité les rédacteurs du Dlpavamsa sont seuls à connaître un Tissa Moggaliputta « qui doit avoir présidé le concile d'Açoka et composé le Kathâvatthu ». Mais la tradition Sarvfistivadin connaît un Mo-lien à qui elle attribue, dans la controverse du passé et du futur, la position que le Dïpavamsa assigne à Tissa. Il y a certainement beaucoup d'histoire dans l'hagiographie singhalaise. 2. L'énigmatique GopBla de Hiuan-tsang ? — Nos sources sont d'accord pour attribuer aux Sammitlyas, aux Vfitsïputrïyas, la doctrine du Pudgala. Voir Madhyamakavrtti, pp. 275-276. 3. Kathâvatthu saccikatthaparamatthena puggalo upalabbhati. — La formule sanscrit** ne se restitue pas avec sécurité. On a tattvârthatah (satyârthatuh ?) pur amârthatah pudgala upalabhyate sakslkriyate sampratividyate (?)
: :

INTRODUCTION
2.

XXXV
:

Les arguments sont en partie

les

mêmes

o)

Argument

tiré

du passage d'une destinée dans une autre (comi,

parer Kathâvatthu,
h)
(i,

1,

158-161).

Argument
221).

tiré

du passage d'un degré de sainteté à un autre
du

1,

c)

Rapports de l'auteur de

l'acte et

«

mangeur du
ou
«

fruit

»

(i,

1

200).
d)
(i,

La douleur
212).

est-elle

«

faite

par

soi »

faite

par autrui

» ?

1,

é)
(i,

Le pudgala
127).

est-il

conditionné (samskrta) ou

inconditionné

?

1,
/')

Le pudgala

n'est perçu par

aucune des six connaissances

;

les

connaissances naissent de causes bien connues, sans intervention du

pudgala (Kathâvatthu, passim).
3.

crite

La méthode d'argumentation est la môme dans la source sanset dans la source pâlie. Le négateur an pudgala met le partisan
le Sûtra, c'est-à-dire

du pudgala en contradiction avec
tion avec lui-même,

en contradicle

— car
:

le partisan

du pudgala reconnaît que

Bouddha

a bien dit tout ce qu'il a dit.
dit

Il y a un moi (âtman), un être vivant (sattva), un prinun être qui naît (jantu), un être qui se nourrit (posa), un homme (purusa), un pudgala Parce qu'il y a un pudgala, il fait des actions qui doivent porter un fruit agréable (sukhavedanîya), désagréable, ni désagréable ni agréable. Ayant fait ces trois sortes d'actions, il sent, suivant le cas, sen-

Le Pudgalavadin

cipe vivant (jîva),

f

.

sation agréable, désagréable, ni désagréable ni agréable.

Le Sûnyatâvadin
sent la sensation ?

lui

demande
:

:

Oui ou non, est-ce

le

même

qui

fait l'action et

Le Pudgalavadin répond
Reconnais

la contradiction

Non. où tu tombes

2

!

S'il

y a un moi, un pudgala, et
celle

si,

samvidyate.
1.

La rédaction de Devasarman, plus développée que

de Tissa,
la

paraît plus moderne.

Les sources sanscrites aiment l'expression purusapudgala. Par exemple
iii,

rédaction sanscrite de Majjhima,

239 (chadhâturo ayant puriso) porte sadpp. 129, 180, etc.

dhâtur
2,

ayam purusapudgalah.

— Voir Madhyamakavrtti,
:

L'expression que je traduis

«

Reconnais

la contradiction

où tu tombes

»,

jôu t'ing touo fou, correspond à un original sanscrit âjânîhi nigraham. Touo fou est en effet traduit par nigraha sthâna dans un lexique (Tetsugaku daijisho,

XXXVI
pane
alors
qu'il
il

INTRODUCTION
y a un pudgala,
il

fait

des actes

et

en éprouve
le

la juste rétribution,
:

faut dire que c'est le

même

qui fait l'action et qui sent la sensation

ta

réponse est illogique. Si maintenant tu nies que ce soit
et sent la sensation, alors
le reste.
il

même

qui

fait l'action

ne faut pas dire
«
:

qu'il

y a un moi, un être vivant

et

Dire cela est illogique.
:

Si

le

Pudgalavadin répond
»,
il

C'est le

même

qui

fait l'action et

qui sent la sen-

sation

déclare,
le

demander Oui ou non, est-ce bien dit, bien défini, bien ce que Bbagavat dit dans le Sûtra, à savoir: « Brahmane, dire que c'est
faut
lui

même

qui
la

l'ail

l'action et qui sent la sensation, c'est
*

tomber dans l'opinion

extrême de

permanence » ? Le Pudgalavadin répond Oui, c'est bien dit. Reconnais la contradiction où tu tombes ....
:

Les relations des
étroites.

traités

palis

et

sanscrits

d'Abhidharma sont

La comparaison du Prakarana et du Dhâtukâya avec la Dhammasan^aui apporte, comme celle du Vijûânakâya et du Kathâvattbu, de

nombreux témoignages de

l'unité

de

la scolastique.

La

controverse du imàgala est, à n'en pas douter, un des katliâvatthus

un des sujets de discussion
sanscrit,

les plus anciens.

Exposée, en pâli et eu
souvent, les
la

d'après les

mêmes

principes, avec,

mêmes
;

arguments
claire chez
elle

et des coïncidences frappantes

dans
il

phraséologie

plus

Devasarman, plus archaïque,

me

semble, chez Tissa,

ne peut manquer d'éclairer dans une certaine mesure l'histoire
ait agité le

du plus grave conflit qui

Bouddhisme préhistorique. On

peut s'étonner que le Pudgalavadin de Devasarman ne fasse pas état

du Sûtra sur

le

Porteur du fardeau, Sûtra qui est une des autorités

principales du Pudgalavadin de Vasubandhu, Kosa, ix.

Quant au Kathâvatthu,
liviv
«

il

n'est pas

imprudent de penser que ce

-.st

l'ait

île

pièces et de morceaux. Certaines parties sont vieilles,

d'autres parties sont suspectes.

Tokio, 1912) dépouillé par Rosenberg (Introduction to the study of Buddhism, i, Vocabulary, Tokio, 1916). — Nous avons donc ici l'exact équivalent «le la formule

ajanahi niggaham du Kathâvatthu
1.

et du Milhula. La doctrine de Bhagavat Bft un chemin d'entre-deux. Elle évite la théorie extrême de la permanence, en disant que celui qui niante le fruit de l'acte D*6ai pas le même qui a accompli l'acte (sa karoti 80* nubhatati ?) elle évite la theom- de f anéantissciiMut niant que celui qui mange le fruit soit un autre que celui qui a accompli l'acte. — Comparer Samvutta, ii, p. 23.

m

INTKODTJCTION
4.

XXXVII

Dharmaskandha.
si

J.

Takakusu se demande

la

compilation de ce

nom

est l'œuvre

de Sâriputra (Yasomitra) ou de Maudgalyâyana (titre chinois). Bien
vaine inquiétude.
C'est une collection de Sûtras, promulgués au Jetavana, adressés
;i

des Bhiksus, précédés de deux stances
est

:

«

Hommage

au Bouddha
la

...

L'Abhidharma
terre, le

comme

l'océan, la grande
effort
»

montagne,

grande
les

grand

ciel.

Je vais faire

pour exposer en résumé

richesses de

dharma qui
effet,

s'y trouvent.

L'auteur, en

commente
:

le plus

souvent les Sûtras qu'il

cite,

en citant d'autres Sûtras

«

Parmi ces quatre, qu'est-ce que

le vol ?

— Bhagavat dit
plus subtiles

... ».

Sans nul doute, un savant

homme
:

et au courant des doctrines les

du Sarvâstivâda

"

Bhagavat, au Jetavana, dit aux
,

Bhiksus

:

Il

y a quatre sràmanyaphalas
?

fruits

de la vie religieuse.

Quels quatre

Le
Il

fruit

de Srotaâpanna

Quel est

le

fruit

de

Srotaâpanna

?

est double, conditionné et inconditionné (samskrtu,

asamsïcrta). Conditionné, c'est-à-dire l'acquisition de ce fruit et ce

qui est acquis par cette acquisition, la moralité de Saiksa
les

tous

dharmas de Saiksa. Inconditionné,
»

c'est-à-dire la coupure

de

trois

liens

(Comp. Kosa,

vi,

242, 297).

5.

Prajûâptisâstra.

a.

Le Prajûâptisâstra

tibétain

comporte

trois

parties

:

lokapra-

jhâpti, Mrmiaprajnapti, harmaprajnâpti.

Les deux premières sont décrites et analysées dans Cosmologie
bouddhique, p. 295-350.

La troisième

est

de

même

style.
le

Le texte

est divisé en chapitres

précédés d'un sommaire. Voici
Sommaire
:

début.

Volontaire, volition, passé, bon, objet, sphère du désir, stance, résu-

des actes. Ainsi ai-je entendu. Bhagavat se trouvait à Jetavana dans
;

1.

le

parc d'Anfithavolontaire, fait

pindada
et

aux bhiksus c J'enseigne la rétribution de l'acte assumé, rétribution dans cette vie ... ». Ainsi parla Bhagavat,
il

dit

:

XXXVIII
2. Il

INTBODTJCTION
:

y a deux actes

acte de volition (cetanâ-karman), acte après avoir voulu
le

(cetayitvâ-kartnan). Qu'est-ce que
de volition
3.

premier ?

Il

dit

:

cetana, abhisamcetanâ,
cela s'appelle acte

cintanâ, cetayitatva, cittâbhisamskâra,
....

mânasa karman,

L'acte de volition est passé, à venir, présent. Quel est l'acte de volition

passé? Celui qui est jâta, titpanna, abhinirvrtta,... abhyatïta, ksina, niruddha, viparinata, atitasamgrhïta, atitâdhvasamgrhita ...
4. 5.
6.

L'acte de volition est bon, mauvais, non-défini

...

L'objet de la

bonne

volition est-il

bon

...

?

L'acte de volition est des trois dhâtus. Quel est celui du domaine du désir

ou du
7.

kâma ?
stance en l'honneur du

Une

Bouddha qui enseigne
:

les différentes

espèces

d'acte.
8. Un acte, tous les actes samgrahah karmeti) ; deux

étant acte (littéralement
actes
;
:

ekahetuna

karmandm
;

volition
:

et acte après avoir voulu

trois

actes

:

corporel, vocal, mental

quatre actes
;

du K&ina, du Rûpa, de l'Àrûpya,
qui sont
la

n'appartenant pas aux dhâtus

cinq actes

:

le défini et le non-défini

abandonnés par la vue, le défini et le non-défini qui sont abandonnés par ditation, le non à abandonner (aheya) .... Et ainsi de suite jusque douze.

mé-

Presque toutes

les théories

exposées dans Kosa,

iv,

sont traitées,

avec de longues citations de sûtras.
Plusieurs détails mériteraient d'être mentionnés. Par exemple
l'aberration (Kosa,
« Il
iv, 148).
:

c

Mensonge né de
il

Interrogé par

le

chasseur
»,

s'il

a vu
il

la gazelle,
qu'il

pense
l'a
i,

:

ne convient pas que
l'histoire

le

chasseur tue la gazelle

et

répond

ne

pas
161).

vue (Comparer

de Ksântivâdin, Chavannes, Cinq cents contes,
s'il

Interrogé par la troupe du roi

a vu la bande des brigands

...

Interrogé par la

bande des brigands
frivole
la parole

s'il

a vu

la troupe
:

du

roi

...

>.

Et, surtout, ce cas de parole

née de la concupiscence

c

Ou

bien encore par attachement à l'examen de

du Bouddha

».

Le chapitre

xi est intéressant

à un autre point de vue. Après la
vie ou mérite (paragraphe

définition de la

mort par épuisement de
ii,

copié par Vasubandhu,

217-218),

L'histoire

de Kàsyapa-le-Nu
:

(Samyutta,
«

ii,

19-22) avec de longs développements
qu'il se fut éloigné

Peu de temps après
;

de Bhagavat,

il

fut tué par
;

une vache.
de sa face

Au moment
K&syapa

de sa mort, ses organes devinrent très clairs
la

la couleur
».

devint très pure

couleur de sa peau devint très brillante
:

A

noter aussi «juo

je vais

« Maître, je vais à Bhagavat, Maitrr, se fait recevoir comme Upasaka au Sugata. Maître, je prends refuge en Bhagavat, je prends refuge dans le Dharma et dans le Samgha. Que Bhagavat me reconnaisse (dhâretu) comme » (Comparer Samyutta ii, 22 et Dlgha, Upasaka ayant renoncé au meurtre
i,

178).

INTKODUCTION
Puis
:

XXXIX

"

L'acquisition du

karman

est
».

de quatre espèces. Les énu-

mérer comme dans Samgïtiparyàya
sur le don
récipient
:

— Suivent

trois

paragraphes

«

Quatre dons
...

:

il

arrive que le donneur soit pur et le

impur

et le reste
iv,

comme dans

Samgïtiparyàya. Huit

dons

:

le

don àsadya (Kosa,
:

239), et le reste

comme dans Samgïfoi

tiparyâya. Huit dons

il

arrive qu'une personne de peu de
...

donne

peu, à des
b.

hommes immoraux, pour peu de temps
le titre
u

».

Le Prajùaptisâstra chinois

est incomplet. L'édition,
:

de

la pre-

mière partie, ne donne que
sàstra, lohaprajnàpti,

Dans

le

grand Abbidharmadit

première partie

».

Et une glose

que

l'original
:

indien manque. Suit aussitôt le titre de la deuxième partie
prajnâpti.

Jcarana-

Le texte commence comme
Pour quelle raison,
le

il

suit

:

"

Dans

le Sàstra,

question

:

Cakravartin

a-t-il

un joyau de femme

... ? »

A
le

comparer
le

la

Kàranapraj nàpti tibétaine, on voit que
les laksanas

le texte chinois
;

omet

premier chapitre sur
il

du Bodhisattva

que, dans

second chapitre,

omet l'énumération des joyaux,

et les disserta-

tions sur la roue, l'éléphant, le cheval et la

gemme.
tibétain, est fait
et les

Le troisième chapitre, en chinois comme en
stances sur le Bouddha, roi

de

comme
;

le

Cakravartin,

joyaux du

Bouddha

:

le

Dharma

est

une roue

les

rddhipâdas sont un éléphant.
les Sailagàthàs.
Il

Le

tibétain nous

apprend que ces stances sont

s'agit

d'une recension qui s'écarte du Suttanipâta où la seule stance
:

554 a deux pâdas correspondant au tibétain
roi

"

Saila, je suis roi,
fais

sublime du Dharma. Dans ce cercle de la terre, je

tourner la

roue du

Dharma

;

comme un

roi

Cakravartin, considérez le Tathâgata
utile

miséricordieux, pitoyable,

Muni

au monde.

»

Le texte chinois a quatorze chapitres
correspond étroitement,
pitres supplémentaires
:

;

le dernier,

météorologique

(pluie, etc.),

comme
les

les autres,

au texte
Il

tibétain. Celui-ci a quatre cha-

quatre gatis, les cinq yonis, à quelle matrice apparest vraisemblable

tiennent les êtres des diverses destinées, etc.

que Vasuban-

dhu a eu sous
toire

lés

yeux ce chapitre, car

il

a,

comme

la Prajnâpti tibétaine, l'his-

de

la prêt! qui

mange
iii,

tous les jours ses dix enfants, celles de Saila, de Kapo;

tamâlinï, etc. (Kosa,

28-29

Vibhâsâ, 120).
la Lokaprajnâpti,

J.

Takakusu a ingénieusement supposé que

omise

XL
either

INTRODUCTION
by mistàke or on purpose dans
le

Prajûâptisâstra chinois dont

elle devait être la

première

"

porte

»,

se trouve en fait dans le sâstra

Nanjio 1297, Taisho 1644, intitulé
sthiti (?)-abhidhirmasàstra.

M

che

:

u

Nanjio traduisait Loka-

Mais

li signifie

constructing, establishing
».

et équivaut practically à che-che ou prajnapti

Donc

J.

Takakusu
d'un
».

traduit Lolmprajnàpty-abhidliarmasâstra.

On peut remarquer que

le sâstra

1297 présente
u

les caractères

Sûtra. Quelques éditions font précéder le titre de
Le texte commence
entendu. Le
:

dit

par Bouddha
dit,

«

Comme

le

Bouddha Bhagavat

et

Arhat a

ainsi ai-je

Bouddha

se trouvait à Sravastï, dans le monastère de l'upfisika

Mrgfiramàtar Visâkhâ, avec beaucoup de Bhiksus, tous Arhats .... à l'exception d'Ànanda. Alors la terre trembla. Et Pûrna Maihâyanïputra demanda .... ». Les
chapitres

au bhiksu Pûrna

commencent normalement « Alors le Bouddha dit », « Le Bouddha dit « Ceci, le », c Le Bouddha dit aux Bhiksus », et se terminent
: :

Bouddha

l'a dit

;

ainsi ai-je

entendu

».

La

table des chapitres, établie par J. Takakusu, montre que, bien

qu'il traite

du

sujet dont traite la Lokaprajnâpti tibétaine, le 1297

n'a rien à voir avec cette Lokaprajnâpti.

Dans
et

celle-ci rien qui corla conver-

responde au chapitre 1297 sur
sation de
"

les

Yaksas
»

notamment à

Sâtâgira

»

et

"

Hemavata

(Les stances du Hemavatasutta
p. 177).

du Suttanipâta, Uragavagga, Taisho,

La Lokaprajnâpti
le

n'a

qu'une indication sommaire des jardins célestes, sur lesquels

Nanjio
la

1297 a de longs développements. Mais, dans
bataille des Suras et des Asuras, les

les

deux ouvrages,
soleil et

mouvements du

de

la

lune, les durées de vie, les enfers, les trois petites et les trois grandes

calamités. L'ordre, d'ailleurs, diffère.

Les

titres

des chapitres du 1297 ne donnent pas, quelquefois, une

idée exacte du contenu du livre.
Par exemple, dans le premier chapitre, on a 1. les deux caust s des tremblements de terre (mouvement du vent, eau et puissance magique du saint qui « considère
;

% Après deux stances sur le »). tremblement de terre, alors le Bouddha «lil I Puma « Il y a des vents nonu Vairambhas ... » (Koéa, vi, 155). Sur ce ceirh- de vent, l'eau et la Usm <l<»iil
la terre
petite, l'eau

comme

comme grande

:

l'épaisseur et la largeur sont fixées

comme dans Kosa
»

(iii,

138).

3.

Le Bouddha
150,

explique
(et

le

grand enfer

nommé

c

Noire obscurité

qui se trouve entre les univers
iii,

qui n'est pas mentionné dans Koéa), et les dix enfers froids (Kosa,

INTRODUCTION
n. 2)
....

XLI
le

Un peu

plus loin,
le

Ànanda manifeste son admiration pour
et est,
i,

Bouddha
le

et

sa puissance. Udâyin
par la prophétie

réprimande

à son tour, réprimandé par

Maître.

C'est une reeension du Suttanta célèbre (Anguttara,
:

228) qui diffère du pâli
les êtres terrestres

«

Les êtres aquatiques sont beaucoup,

sont

peu

....

Les Arhats

samayavimukta
sont peu, sont

(Kosa,

vi,

251) sont beaucoup, les Arhats
:

asamayavimukta
déclare

difficiles

à rencontrer dans ce monde
».

et je

qu'Ânanda deviendra un Arhat asamayavimukta

6.

Dhâtukâya.

1.

On y

trouve, au début, l'énumération et la définition des dhar:

mas des Sarvâstivâdins

10 mahâbhûmikas , 10 klesamahàbhûmikas
....

10 parïttaklesas , 5 klcsas, 5 drstis, 5 dharmas

Les kusalamahâbhûmikas manquent, comme Les cinq kleêas font une
liste

les akusalas.

étrange

:

Mmarâga, rùparOga, àrûvitarka, vicâra, vijnàna

pyaràga, pratigha et vicikitsà.
Plus curieuse la
liste

des cinq dharmas

:

(entendre les six connaissances, œil, etc.), àhrïkya et anapatràpya.

On peut penser que ce livre est du Sarvàstivâda archaïque. 2. La deuxième partie traite du samprayoga, association, du samgrdha, inclusion.
"

Avec combien des
pas associée?

six vedanendriyas (plaisir, etc.), la
?

vedanà qui
n'est-

fait partie

des mahâbhûmikas est-elle associée
et ainsi

Avec combien
:

elle

de suite jusque

Avec combien des
?

vedanendriyas l'affection née du contact mental est-elle associée

Avec combien
"

n'est-elle pas associée

? »

En

quoi est inclus (samgrhlta) ce qui est associé à la vedanà?

Dans

les

pensées et mentaux, huit dhàtus, deux âyatanas, trois skanqui reste
?

dhas. — Qu'est-ce

La vedanà,

le

rûpa, Vasamskrta, les
.... ».

viprayuktasamskàras , c'est-à-dire onze dhàtus
C'est tout à fait le genre de questions
:

qu'examine

le

Dhàtukathà-

pakarana sitkhindriyam...kehici sampayuttam katïhi vippayutiam...?
payuttà

mêmes questions vedanàkkhandhena ye dhammà samdhammà katïhi khandhehi katihâyatanehi katïhi dhàtûhi samgahïtà ? te dhammà tihi khandhehi dvïhàyatanehi atthahi dhàtûhi
Ce sont
les
:

te

samgahïtà (Section

xii).

XLII
3.

INTRODUCTION

On peut donc

affirmer l'étroite parenté du

Dhâtukâya

et

du

Dhâtukathâpakarana.

Le premier, dans

-sa

seconde partie,

n'est
vi-

qu'une recension Sarvâstivâdin (théorie des mahàbhùmikas > des

prayuMasamslcàras
les

...)

d'un ancien cahier d'exercices scolaires sur

Dharmas.
7.

Samgïtiparyâya.

Le Samgitiparyâya
partie du Dïghanikàya.

est

une recension du Samgîtisuttanta qui

fait

Même

nidàna

:

le

Bouddha à Pâvâ

;

mort du Nirgrantha
le

;

Sâriputra
afin

invite les

moines à chanter ensemble

Dharma
fils

et le

Vinaya

que, après le Nirvana du Tathàgata, ses

ne se disputent pas.

Suivent les chapitres sur les dharmas uniques, les paires de dharmas
...

les

décades de dharmas. Enfin l'éloge de Sâriputra
:

:

sàdhu sàdhu,

par Bhagavat

"

Tu

as bien collectionné et récité avec les Bhiksus
le

l'Ekottaradharmaparyâya enseigné par
L'étroite parenté

Tathàgata

...

».

du pâli et du sanscrit n'exclut pas quelques

variantes. C'est ainsi que,

parmi

les octades,

l'Abhidharma omet

les

huit mithyàtvas (1 de la liste pâlie) et ajoute les huit vimoksus (omis

dans

la liste pâlie,

mais qui figurent dans

le Dasa-uttara).

L'ordre

diffère aussi.

D'une part, màrgàhga, pudgala, dàna, kausïdyavcsfu,

àrabhyavastu, punyotpatti, parsad, lokadharma, uimoJcsa, abhibhvàyatana, d'antre part micchatta, sammatta, puggala, husïtavatthu , àrab-

bhavatthu,

dàna,

dànuppatti, parisà, loJcadhamma, abhibhnyatawi.
l

Noter que punyotpatti vaut mieux que dànuppatti.
Yasomitra et Bu.s ton attribuent
«

le

Samgïtiparyâya à Mahakuusthila

;

les

sources

liiuoises

nomment

Sâriputra. Faut-il croire que dans une recension, colle connue
le rôle

de Yasomitra, Mahakausthila avait

que

les textes pâlis et chinois assignant

à Sâriputra ?
J.

Takakusu

dit

que

le

SarpgTtiparyaya, dans caille» 15 et 18, cite
I

le

Dhai -ma-

skandhasâstra. Je n'ai pas rencontré ces citations,
lecteur

>•

lïajùaptisaslra renvoi» son

au SamgHiparyfiya.

1.

L'édition do
et

Dîrgha n'a que quatre octades
(qui rappelle les

:

vimoksa, abhibhû, lokadharpâlis).

ma

samyag-marya

samatta

v.

Quelques maîtres de
les opinions

la

Vibhasâ.

La Vibhasâ
kia
:

cite

fréquemment

des maîtres et des diverses écoles,

opinions divergentes. Cet exposé est souvent suivi par l'avis de P'ing ou de P'ing«

P'ing-kia dit que la première opinion est bonne
les

».

Ailleurs,
»,

comme
iii,

le

remar-

quent

commentateurs,

« il

n'y a pas de pitig-kia

Kosa,

49, 61, 124,

Siddhi, 552, 690.

Un bon spécimen
quoi
le

des méthodes de la Vibhasâ,
»

« s'il

dehors des 16 âkâras

(Kosa,
Je dit-il

vii,

27-30, Vibhasâ, 102, p. 529)
....

y a une prajnâ pure en « Si oui, pour:

Vijflânakâya ne

pas

Si non, pourquoi le Prakarana, et
disent-ils

gïtiparyâya, et ce traité
pliquer tel Sûtra ?

même

de

la

Vibhasâ

que

...

? Et

le Samcomment ex-

Il

faut dire qu'il n'y a pas de prajtîâ pure en dehors des

on comprend le Vijnânakâya, mais comment expliquer Prakarana .... ? — .... Il y a 5 raisons qui justifient ce texte ... ». Parmi les maîtres de la Vibhasâ, Pârsva, fréquemment cité, qui, avec plusieurs anonymes commente le Brahmajâla, Vibh. 98, p. 508 (à noter Vibh. 175, p. 881, sur les Suddhâvâsikas, 177, p. 889, sur le nombre des laksanas) Pûrnâsa, Kosa, Samadatta (?), iii, 49, Vibh. 118, col. 3 Samghaiii, 74, Vibh. 23, p. 118, col. 2
16 âkâras.
le
;

— Dans ce cas,

;

;

vasu, Vibh. 19, p. 97, col.

1, le

106, p. 547, col. 1

;

142, p. 732, col. 1 (seulement six
etc.,

inûriyas au sens absolu,
la racine de l'être,

jlvita et l'hectade, œil,
ii,

parce que ces six sont
endroit,

satlvamûla, Kosa,
le

111)

;

au

même

Kusavarman,

qui n'admet qu'un indriya,

manas,

doctrine qui va vers le Vijnftnavâda.

1.

Vasumitra.

'

1.

Vasumitra est un des grands docteurs de
"

la

Vibhasâ, un des
»

chefs de l'école Sarvàstivâdin. Sa théorie sur
est,

l'existence de tout

dit

Vasubandhu, préférable à

celle des

trois autres

maîtres,

Dharmatràta, Ghosaka et Buddhadeva (Kosa,

v, 52).

On cherche vainement dans
allusion à cette théorie.

les

deux Abhidharmas (de

la collection

des sept) attribués à Vasumitra, Prakaranapâda et Dhàtukàya, une

Târanâtha
le

dit,

d'ailleurs,
la

que l'auteur du
(p. 68).

Prakarana n'a rien à voir avec
2.

Vasumitra de

Vibhasâ

L'Aryavasumitrabodhisattva donne son

nom au

traité Nanjio

1289. D'après la préface, ce serait le Vasumitra qui, après Maitreya,
Sur
les divers

1.

Vasumitra, Watters,
ii,

i,

274-5; l'Introduction au Traité sur les

Sectes,

Masuda, Asia Major,

p.

7

;

Târanâtha, 174.

XLIV
sera le Simhatathâgata

INTEODUCTION
le

;

Vasumitra auquel
Arhat

les

Pères refusaient

l'entrée au Concile parce qu'il n'était pas

et qui fut le président

du Concile (Hiuan-tsang, Watters,
soit le

i,
:

271). Watters ne veut pas qu'il

grand docteur de la Vibhâsâ
intitulé Sarvâsti-khanda,

à vrai dire, le treizième chapitre

de 1289,

ne contient aucune référence au

système de Yavasthànyathâtva du Bhadanta Vasumitra. C'est tout ce

que j'ose dire sur ce chapitre très embrouillé.

La
(p.

théorie des époques est rencontrée dans le deuxième cahier
:

730, 2) où est discuté le texte
le

"

Le passé
».

et le futur sont imperdit-il
:

manents, à plus forte raison,
«

présent
» ? u

Pourquoi Bhagavat

A

plus forte raison, le présent
:

Six explications se succèdent
jadis la vie était de

(parmi lesquelles la cinquième

Au temps
;

80000

;

elle

redeviendra de 80000
;

»)

puis

:

«

Le Bhadanta

dit

:

Le

présent apparaît peu de temps

le

passé et le futur ne résident pas

en permanence, mais réciproquement vont et s'en vont. Voilà qui est

conforme au Sûtra

».

Le paragraphe consacré à Vavidyâ
Il

(1, p.

722) ne formule pas l'avis de l'auteur.

n'y a que des

les
iii,

notamment l'avis des Mahïsâsakas. Est-ce Yajiiâna, cinq nivaranas, Yayonisomanaskara, le viparyâsa, etc. ? (Voir Kosa, 88). Il semble, au silence de S. Kiokuga, éditeur du Kosa, que la Vibhâsâ ne
:

«

On

dit »,

traite

pas de ce point.
l'alcool, 8, p. 786,
le

Le problème de

Kosa,

iv,

83, Vibhâsâ, 124, p. 645.
vii,

La discussion sur

lâbha

et la

bhâvanâ, Kosa,

63,

où Vasumitra prend

part (d'après la Vyâkhyâ), doit se référer à Nanjio 1289. Car Vasumitra n'est pas

nommé Vibhâsâ, 107, p. 554, col. 2. Même remarque pour l'opinion erronée
dhabhâgiyas, Kosa,
Le sloka sur
1289.
vi,

de Vasumitra sur

la perte

des nirve-

171.
ii,

les huit

aniyatas (Kosa,

165) ne se trouve pas

dans Nanjio

Pour la discussion c Arrive-t-il que le Dharma qui est hetupratyaya d'un Dharma, ne soit pas hetupratyaya de ce Dharma ? >, Nanjio 1289, 9 au début, comparer Jnfinaprasthftna, dans Kosa, ii, 258. Survie au-delà du Kalpa, p. 782, 2; manodanda, schisme, p. 785, dotUltt
:

w

classiques.

3.

Vasubandhu,

ii,

212, cite la Pariprcchâ, ouvrage d'un Vasu',

mitra, différent du Vasumitra de la ViMiasil
1.

et qui a aussi écrit

un

Lequel, Vibhâsâ, 152,

col. 1,

déclare que tout citta-caitta disparaît dans la

Nirodhasamflpatti.

INTEODUCTION

XLV

Pancavastuka (Vyâkhyâ). La Pariprcchà enseigne nne doctrine nette-

ment Sautrântika (que
est

la nirodhasamâpatti est

accompagnée d'une
que ce Vasumitra

pensée subtile). Aussi K'ouei-ki (Siddhi, 211)

dit-il

un maître divergent Sautrântika.

Quant au Paùcavastuka \ nous possédons un commentaire, Pancavastukavibhâsâ, dû à Dharmatrâta (Nanjio, 1283, Taisho, 1555).


2
;

Les cinq vastus sont
vastu, àlambanavastu

les vastus
....).

expliqués Kosa,

ii,

286-7 (svabhàva-

Cet ouvrage ne parait pas contenir des opinions Sautrântikas
il

est divisé

en

trois chapitres,

Rûpavibhâga, Cittavibhàga, Caitta-

vibhâga.

Vasubandhu y prend la démonstration de la " vision par les deux yeux » par l'argument de la vision des deux lunes (Kosa, i, 86, Pancavastukavibhâsâ,
fin

du

1

er

cahier, 991, col. 3).
:

les cinq Vijnânas sont Il y prend probablement la théorie, i, 71 le sixième est aussi ksanika (Pancade rétribution et d'écoulement
;

vastuka, 993, col. 3).

La démonstration de

l'existence du siilcha (Kosa, vi, 127) est très

pareille à la démonstration établie dans Pancavastuka, 994, col. 3.

K'ouei-ki, sur le traité des Sectes, thèse Sarvâstivâdin, 28, signale
l'opinion

du Pancavastuka (Tokyo, 24,

1,

25 a 8) sur la nature du
i,

svalaksana qui est l'objet des Vijûânas (Kosa,

19).

1.

Peut-être le Taisho,

1556,

anonyme

:

SarvastivSdasamaya-pancavastuka,
:

col. 3 prâpti, asamjnisamâpatti, nirodhasamâpatti, âsamjnika, jlvitendriya, sabhâgatâ, desaprapti (?), âyatanaprâpti, jâti, jarâ, sthiti, anityatâ, nâma-pâda-vyanja'

notable par son énumération des viprayuMas, 997,

nakâyas.
2.
1.

Il

cite les

Abhidharma-acâryas.
fait le

Il

admet

les

mahâbhûmikas
:

,

p.

994, col. 2,

3,

comme

aussi Vavijnapti, p. 992, col. 3, qu'il explique, avec les

samvaras,

exactement
ta, la
p.

comme
2.

Kosa.

Mais

contemplation de l'horrible

et la

la formule « Il y a deux portes de l'amrréglementation du souffle », est à noter,

989, col.

XL VI
2.

INÏRODFCTION

Ghosaka

et

Abhidharmâmrtasâstra.
le coucile et la

Un

Tho-gar ou Tukhâra qui, après

mort de Kaniska,

fut invité avec

Vasumitra par un seigneur du pays d'Asmaparânta à
et près

l'ouest

du Kasmîr
«

du Tukhâra (Târanâtha, 61)
»,

;

le

patron
cité

d'une théorie du

Tout existe

qui ne vaut rien

;

fréquemment

dans Vibhâsâ
Taisho 1553).

;

l'auteur de l'Abhidhàrmâmrtaââstra (Nanjio

1278,

Ce

traité

est

un

petit livre

vraiment ambrosiaque, très

lisible,

(malgré la date ancienne de la traduction, 220-265), très complet
(par exemple, chap.
ii,

vi,

doctrine des laksanas et soiis-laJcsanas, Kosa,
:

222), mais sommaire

où se trouvent cependant des détails bien
:

choisis (par

exemple rénumération des champs de mérite
...).

père,

mère, vieillard, malade

La

liste

des viprayuMas, p. 970, est apparentée à celle du Prakaii,
3

raua (Kosa,

78)

\

pràpti, jati, sthiti, anityatà, asamjnisamûpatti,

nirodhasamâpatti, asamjni-àyatana, nànàdesaprâpti (?) y vastuprâpti (?),

âyatanaprâpti
ii,

(?), les trois lîâyas,

prtlmgjanatva.

Le Kosa,
Ghosaka

212-3, reproduit l'essentiel d'une discussion entre

et le

Sautrântika Vasumitra,

Fauteur de la Pariprcchâ

(ci-dessus p. xliv), sur l'existence de la pensée dans le recueillement

de Nirodha.
prcchâ.

— La

Vibhâsâ, semble-t-il, ignore l'auteur de

la Pari-

Parmi

les opinions
la

de Ghosaka signalées dans Vibhâsâ et relevées
«

dans Kosa,

plus notable est que

les visibles sont
»,

vus par

la

Prajàâ

associée à la connaissance visuelle

opinion qui s'écarte de l'ortho-

doxie (Vibhâsâ, 13, début, Kosa,
Ailleurs
il

i,

83).

est très orthodoxe

\ ou bien ses divergences, minimes,
vi,

indiquent un progrès, par exemple, Kosa,
références
iv,

167, 170, 301.

— Les

26, 174 et v, 112 méritent d'être examinées.
77, p. 397, col. 2, est intéressante
:

La Vibhâsâ,
1.

Sur Yanagamin,
;

Vibhfisft,

175, p. 879, col. 2; sur le sens de

bhava

(192,
3).

960, 2)

sur les recueillements qui suivent une bonne pensée de

Kama (192,

961,

INTRODUCTION
Ghosaka
dit
:

XLVIl
la série personnelle,

Les cinq skandhas qui font partie de
«

de la

série d'autrui, qui appartiennent à des êtres vivants et qui n'appartiennent pas

à

des êtres vivants, sont

douleur

» et «

vérité de la douleur

».

L'ascète, à la comla série

préhension (abhisamaya), voit seulement que les cinq
personnelle sont douleur
;

skandhas de
»
:

il

ne voit pas que

les autres
«

sont douleur. Pourquoi ?
or les

Parce qu'on comprend

la

douleur sous l'aspect de

tourment

skandhas

de

la série d'autrui

...

ne tourmentent pas

la série personnelle.

3.

Buddhadeva.

S.

Lévi s'est demandé (JA. 1896, 2, 450, co-mp. Barnett, JRAS.
si

1913, 945)

le

Buddhadeva de

la

Vibhâsâ doit être

identifié

avec

l'Ârya Buddhadeva, Sarvâstivâdin, du Lion de Mathurâ.

Le même
de Hiuan-

Lion signale

le

Sarvâstivâdin Budhila qui paraît avoir des relations
le Fo-t'i-lo

avec les Mahâsâmghikas et qui est peut-être
tsang
1 ,

auteur du Tsi-chin-lun (Tattvasamuccayasâstra) à l'usage des
(?) (Lévi, ibid.
;

Mahâsâmghikas
On
verra dans

Watters,

i,

82).

Konow, Kharoshthï

Inscriptions, 44-49, les plus récentes remar-

ques sur ces

difficiles inscriptions.

Aucun mal à

ce que

antérieur à la Vibhâsâ. Les Sarvfistivfidins doivent leur

nom au

Buddhadeva soit très € Tout existe »,

que Buddhadeva est probablement un des premiers à avoir expliqué.

Outre sa théorie du

«

Tout existe

»

(Kosa, v, 54), Buddhadeva se

singularise en soutenant que la matière dérivée (bhautïka) n'est qu'un

mode
«

(avasthà) de la matière primaire (maliâhhûtas)
»

(i,

64),

que

les

mentaux

(caittas,

sensation,
(citta,

notion,
(ii,

volition)

ne sont que des
;

modes de
Vibhâsâ,

la

pensée

vijnana)
730,

150, ix, 262

Siddhi, 395,

127 début,

142, p.
et

2)

doctrine

qui apparente
2

Buddhadeva à Dharmatrâta
4.

aux Dârstântikas-Sautrântikas.

Dharmatrâta.

Il

y a au moins deux Dharmatrâta

:

1.

Le Bodhisattva qui compila l'Udânavarga. La Vibhâsâ,
Une
glose dit que
le

suivie

1.

mot

signifie

«

Bodhi-taking
les

»,

ce qui donnerait Bodhi-

lata.
2. Les Darstântikas nient les caittas mais diffèrent sur leur nombre.
;

Sautrântikas admettent les caittas,

XLVIII

INTRODUCTION
Kosa,
»

par

le

le cite

pour montrer qu'un ouvrage peut être

«

parole

du Bouddha

quoique rédigé par un docteur. D'après la préface de

Nanjio 1321 (A. D. 399), ce Dharmatrâta était l'oncle maternel de

Vasumitra (Chavannes, Cinq cents contes,
2.

iii,

297).
«

Le docteur
»

cité

dans Vibhâsâ,

le

patron d'une théorie du

Tout

existe

(Kosa, v, 53) qui paraît aux Vaibhâsikas trop voisine du

système des hétérodoxes.
3.

Ce docteur de

la

Vibhâsâ est l'auteur de l'Abhidharmasâra qui

porte son

nom

(Nanjio 1287), commentaire et nouvelle édition de
effet, le

TAbhidharmasâra de Dharmasrï (Nanjio 1288). En
trâta de la Vibhâsâ (74, p. 383, 2) nie le

Dharmadu

rûpa qui

fait partie

dharmàyatana. c'est-à-dire Yavijnaptirûpa
enveloppée, mais nette cependant, dans
3 au début, p.
4.

;

même

négation, un peu

le

Sâra, chap. de l'acte,

888 (Voir ci-dessous).
le

Rien ne s'oppose à ce que

même

Dharmatrâta

soit le

com-

mentateur du Paficavastuka de Vasumitra, Nanjio 1283, Taisho 1555,
Pancavastukavibhâsâ.

5.

Bhadanta, Dharmatrâta.

La Vibhâsâ,

semble-t-il, ignore

Kumâralâta

et Srîlâta qui sont les

chefs de l'école Sautrântika (Siddhi, 221, renseignements de K'oueiki). L'école Sautrântika,

plus exactement l'école qui devait prendre
est

le

nom de

Sautrântika,
et

représentée dans la Vibhâsâ par les
:

Dârstântikas

par deux docteurs

Dharmatrâta, Sarvâstivâdin

divergent, et le maître que la Vibhâsâ
court,

nomme
«

"

Bhadanta

»

tout
»

que
viii,

la

Vyâkhyâ du Kosa nomme

Bhadanta Sautrântika

(Kosa,

151), qui est la «tête de liste des Sautrântikas
le

» (viii,

222), qui adhère au, ou qui penche vers,
(i,

système Sautrântika

36).

2

Hiuan-tsang, P'ou-kouang, Bhagavadvisesa reconnaissent à l'occasion,

dans

le «

Bhadanta

»

de

la

Vibhâsâ,

le

Sthavira ou Bhadanta

1.

Ci-dessus

p. xlv.
;

2.

Sautrântika Bhadantadayah

sautrûntikadaréanavalambin.

INTRODUCTION

XLIX
déclare que Bhagala

Dharmatrâta (Kosa,
vadvisesa se trompe

i,

36, iv, 22).
a

— Yasomitra
est le
»,

:

Bhadanta
«

philosophe que

Vibhâsâ

nomme

sous le simple

nom de

Bhadanta

un philosophe qui adhère
;

au système Sautrântika ou penche vers ce système
matrâta, que la Vibhâsâ

tandis que Dhar-

nomme

par son nom, est un Sarvâstivâdin,

l'auteur d'une des quatre théories

du Sarvâstivâda (Kosa,
la

i,

36)

».

D'autre part,
ce docteur
|

«

la

première version de

Vibhâsâ donne
le fait
»

le

Bhadanta] en transcription et
titre

précéder,

nom de comme

ceux des autres maîtres, du

de vénérable

(Note de N. Péri,

dans Cosmologie bouddhique, 276).

Il

n'empêche que Dharmatrâta exprime, sur des points capitaux,
de

des opinions qui s'écartent nettement du système de la Vibhâsâ, du

système orthodoxe Sarvâstivâdin
deva.
1.

;

même

aussi, d'ailleurs,

Buddha-

Bhadanta n'admet pas que
(i,

l'œil

voit

:

c'est

la

connaissance
le

visuelle qui voit

83)

;

a une théorie particulière sur

non-contact

des atomes (Wassiliew, 279), que Vasubandhu accepte, que Samgha-

bhadra discute

(i,

91)

'

;

admet
;

trois caittas (ii, 150, Add.), ce qui le

distingue des Dârstântikas

nie que le

rûpa

soit

samanantarapratyaya,
prolongée de

avec les Sarvâstivâdins

(ii,

301)

;

admet
(iii,

l'existence

Vantaràbhava, contre les Sarvâstivâdins
sur pratïtyasamutpàda et samutpanna
est

48)
;

;

opinion particulière

(iii,

74)
;

nie Yavijnapti, ce qui

nettement nuti-Sarvâstivâdiu

(iv,

22)

sur les quatre
«

modes du
mélange
;

hisala, doctrine très orthodoxe (iv, 33); péché
intelligents (iv, 205)
;

mortel
(viii,

»

des animaux
;

explication du

mot vimoksa

207)

des dhyànas, et Suddhâvâsikas (Vibhâsâ, 175, p. 881, col. 3)
nière pensée de l'Arhat (191, 954, (200, 1003, 3)
;

der-

1)

;

sur Yuccheda et le sàsvata

sur le sens de alpa, sulabha, anavadya, et sur la
le
2

louange des disciples par

Bouddha (181, 909,

1, et

179, 900, 2,

il

diffère

de Vasumitra).

1. D'après Wassiliew, 279, Samgharaksita diffère quelque peu. naissons pas ce docteur, ni non plus Bhûmisena de p. 280.

Nous ne conle

2.

Les opinions sur la vision par

la

connaissance visuelle, sur

nombre des
d

L

INTRODUCTION

Bhadanta

est très net sur le vicâra-vitarka

\ Vibhâsâ, 145,
:

p. 744,

col. 2 (et 52, p.

269, Kosa,

ii,

174 et

viii,

183)
le

L'auteur du jMnaprasthâna veut réfuter ce que dit
«

DarstSntika. Celui-ci dit

:

Pourquoi ? y a vitarka-vicâra » Parce que le Sûtra dit que la grossièreté de la pensée est vitarka que la subtilité de la pensée est vicâra or grossièreté et subtilité de la pensée existent jusqu'au Bhavâgra ». Bhadanta dit « Les maîtres d'Abhidharma disent que les vitarkavicâra sont les grossièreté-subtilité de la pensée. Or grossièreté et subtilité sont choses relatives et existent jusque dans le Bhavâgra. Cependant, ces maîtres
il
; : :

Du K&madh&tu

jusqu'au BhavSgra,

n'admettent vitarka et vicâra que dans
Cela est mal
dit,

cela n'est pas bien dit
est bien dit, n'est pas

».

le Kamadhâtu et dans le Brahmaloka. Les maîtres d'Abhidharma disent « Ce
:

que nous disons
2.

mal

dit.

En

effet

....

Vasubandku (Kosa,

vii,

73) attribue au Bhadanta Dharraatrâta

(voir la correction ad vii, 73)

une opinion sur

la force

du corps de

Bhagavat qui
col. 3.

est celle

de Bhadanta d'après Vibhâsâ, 30, p. 155,

Vibhâsâ, 13 début, Dharmatrâta dit que
connaissance visuelle (caksurvijnàna)
:

le visible est

vu par la

opinion que le Kosa attribue

au Vijnânavâdin,
13, p. 63, col. 2)
:

i,

82, et qui diffère de celle de Bhadanta (Vibhâsâ,

l'œil voit

en raison de

la

lumière

...

le

raanas con-

naît en raison de l'acte d'attention.
3.

Vibhâsâ, 127, début, p. 66],

col. 3,

1.

16.

Le Jn&naprasthana veut réfuter ce que disent d'autres maîtres. Dans cette écoleil y a deux maîtres, le premier Buddhadeva, le second Dharmatrâta. Buddhadeva dit que le rûpa est seulement les quatre mahâbhûtas, que les caittas sont citta. Le rûpa « dérivé » (upâdâyarûpa) n'est que mahâbhûtaviêesa ; les caittas ne sont que cittaviéesa. — Satras allégués à l'appui de cette théorie 1. t Ce qui dans l'œil est solide ... » (Kosa, i, 65) 2. « Le samâdhi, c'est
ci,
:

;

cittaikâgrya.

...

» (viii,

nas, skandhas ? .... pas ce sens ».

Buddhadeva établit-il dhâtus, âyataLes AbhidharmRcaryas disent « Les Sûtras allégués n'ont
128).
:

— Comment

Dharmatrâta admet le rûpa dérivé à part du rûpa primaire, les caittas à part citta. Mais il prétend que le tangible dérivé et le rûpa qui fait partie du dharmâyatana n'existent pas. Il prétend ainsi établir dhâtûs, âyatanas, skandhas, comme le système d'Abhidharma le fait. Mais le tangible dérivé existe à

du

caittas, sur l'inexistence de Yavijnapti, sont nettement non-Vaibh&sika. D'ailleurs la Vibhûsa signale soigneusement les opinions de Bhadanta.
1.

Voir aussi Vibhftsa, 42,

p.

219.

Introduction
part


si le

comme

les autres

rûpas dérivés

;

mais,
i,

rûpa de dharmâyatana

n'existe pas, Yavijnapti n'existe pas (Koéa,

64, iv, 14).

4.

Vibhâsâ, 74, p. 383,
dit
:

col. 2.

L'Ahhidharma
le

«

Qu'est-ce que le

Rûpaskandha ?
(c'est-à-dire

Dix rûpâyatanas
».

et

rûpa compris dans

le

dharmâyatana

Yavijnapti)

Quel système

le rûpa comTout ce qui est rûpa est ou bien support ou bien objet de vijnâna. Comment y aurait-il du rûpa qui ne serait ni l'un ni l'autre ? » C'est pour réfuter ces opinions qu'est donnée la Mais si le rûpa compris dans le dhardéfinition susdite du Rûpaskandha. mâyatana est réel, comment faut-il expliquer ce que dit Dharmatrfita ? — Pas nécessaire de l'expliquer, car ce n'est pas dans le Tripitaka. Ou, si on doit l'expliquer, on peut dire ... que le rûpa compris dans le dharmâyatana, naissant des mahâbhûtas qui sont l'objet du tact, peut être considéré comme objet de la connaissance tactile. Ainsi la déclaration de Dharmatrâta est sans défaut.

veut-il réfuter ?

Il

veut réfuter les DarstSntikas, car ceux-ci nient
dit aussi
:

pris

dans

le

dharmâyatana. Et Dharmatrâta

«

5.

Vibhâsâ, 142, p. 730,
les

col. 2.
»

Parmi

22 indriyas ou

«

organes

(Kosa,
?

i,

101),

combien sont des choses

à part, combien sont seulement des

noms

Les Abhidhârmikas disent que,

pour 22 noms,

il

du

tact) et les trois

y a 17 choses, car les deux indriyas sexuels (parties de l'organe indriyas purs (combinaisons de foi, etc.) ne sont pas des
ii,

choses à part (Kosa,

108, 116).
:

Dharmatrâta n'admet que 14 choses ne sont pas des choses les 5 premiers indriyas, le jivitendriya, Yupeksendriya, le samâdhîndriya. En effet le jîvitendriya, organe
désagréable
Il

vital, fait partie
'.

des vipraynktasamskâras (Kosa,

ii,

215) et

ceux-ci ne sont pas réels
la
:

Il

n'y a pas de sensation en dehors de l'agréable et de

donc

la sensation d'indifférence

(upeksendriya) n'est pas une

chose.

samâdhi, concentration, en dehors de la pensée. Buddhadeva dit qu'un seul indriya est réel, à savoir le mana-indriya, organe
n'y a pas de
:

mental

«

Les samskrtas,

dit-il,

sont de deux sortes

:

mahâbhûtas

et cittas... ».

L'index des noms propres contient l'indication, à peu près complète, des références à

Bhadanta dans

la Vibhâsâ.

1.

Cependant Dharmatrâta, dans AbhidharmasSra,

2, p.

885, explique les cau-

ses des viprayuktas.

vi.

Quelques écoles de

la

Vibhàsâ.

1

Dârstântikas et Sautrântikas.

L'histoire de cette école, longue, n'est pas encore claire. Les notes

de K'ouei-ki (Siddhi, 221-224, Masuda, Sectes, Asia Major,

ii,

67,

Lévi, Drstântapankti, p. 97) montrent que Hiuan-tsang n'était pas
très bien renseigné.
la
ai

Takakusu, Abhidharma Literature, 131,
:

dit

que

Vibhàsâ parle des Sautrântikas

rarement, en tout cas, car je n'y
;

trouvé qu'une seule référence aux Sautrântikas

on peut dire que

la

Vibhàsâ ne connaît que

les Dârstântikas.

On
lâta,

a pensé à établir relation entre ce

nom
si

et le livre

de Kumàra-

Drstântapankti

;

on s'est demandé
«

les
»,

Dârstântikas se carac-

térisaient par l'emploi des

comparaisons
:

comme

le disent les

Tibétains (Wassiliew, 274, d'après lequel
tika)
;

Sautrântika

= Dârstân-

cependant

le

sens du

mot drstânta
le

n'est pas établi avec certi-

tude

:

J. Przyluski

pense que

Drstânta s'oppose à l'Ecriture. Cette
crois,
2
:

manière de voir est confirmée, je
Il

par Vibhàsâ, 154, début.

est dit

dans

le

traditionnel-Drstânta

«

Celui qui fait l'aumône à l'homme

qui sort de la
cette vie.

nirodhasamâpatti

est revêtu d'un acte qui porte des fruits

dans

Pourquoi ? — Parce qu'il n'est ni Sûtra, ni Vinaya, ni Abhidharma, mais seulement dit par le traditionnel Drstânta. Ce qui est dit dans le traditionnel DrstSnta est vrai ou pas

Pourquoi ?

Il

n'y a pas lieu d'expliquer ce texte.

vrai. Si toutefois
fruit

on désire l'expliquer, il faut dire que cet aumônier obtient le dans cette vie ou obtient de grands fruits. Le texte ne signale que la première

alternative, parce qu'elle plait

aux gens du monde

3
.

On peut
1.

parler de l'école Dârstântika-Sautrântika

:

à y regarder

dans l'Index, les références aux Mahasamghikas, Vatsïputrïyas, MahTDharmaguptas. ichoun traduit ûyama. avavàda. 2. tchoan-yu (9 et 11, 30 et 9) 3. Vasubandhu, Koâa, iv, 123 — et aussi Samghabhadra, 40, p. 572, ce qui est assez surprenant ne tiennent pas compte de la deuxième alternative et suivent
Voir,
sfisakas,
;

la doctrine

du tchoan-yu.

INTRODUCTION
de près,
la

LUI
les

Vibhasâ assigne à ses Dârstântikas presque toutes

thèses que le

Kosa assigne aux Sautrântikas.

Voici les désaccords les plus importants entre Sarvâstivâdins et

Dàrstântikas-Sautrântikas
1.

:

Les Abhidharmas des Sarvâstivâdins ne font pas autorité (Kosa,
Les asamskrtas n'ont pas d'existence réelle

i,

5,

ii,

104,

vii, 22).

2. 3.

(ii,

276).
:

Les viprayuktas
etc.

(ii,

178) n'ont pas d'existence réelle

négation des praptis,

du jîvitetidriya,
4. 5.

Le passé
les

et le futur n'ont

pas d'existence réelle

(v, 52).

L'existence du passé permet aux Sarvastivfidins d'expliquer
;

le

jeu de la cauetc.,

salité

praptis rendent
et

le

même

service.

Niant

le

passé, les praptis ,

l'école Dfirstantika-Sautrântika

vâsana (parfumage),
iv,

admet une pensée subtile, ou des bïjas, ou la rend compte ainsi des modalités de la série (ii, 185, 246,

173, ix,

295

....).

les choses n'ont pas de durée (sthiti) : le 6. La destruction n'a pas de cause ksana, moment, est une grandeur qui tend vers zéro (iv, 4) [Voir Rocznik, t. viiij.
;

7. (iv,

Divergences notables en ce qui concerne
14),

l'acte

:

négation de Vavijnapti
la rétribution

de

l'acte corporel (iv,

12),

du caractère nécessaire de

de

Yânantarya (Vibhasâ,
8.

69, p. 359, col. 2).
:

Sur

les

caittas et les bhautikas
150).

opinions qui s'écartent du système Sar-

vastivâdin
9.

(ii,

Explication des trois rasis (Kosa,
:

iii,

137), qui existent
;

de l'enfer au Bhavâ;

gra

êtres ayant des

dharmas
p.

de Nirvana
;

êtres n'en
la

ayant pas
science

êtres indéter-

minés (Vibhasâ, 186,
10.

930, col. 3)

comparer

Siddhi et ses gotras.
*

Le corps des Arhats
1, p.

est pur, étant produit par la

> (i, 6,

Samgha-

bhadra,
11.

331, col.

2).
(iii,

Simultanéité des Bouddhas

199).

Les références qui suivent, cotnplétées dans l'Index des noms
propres (Dârstântika, Sautrântika), sont classées d'après l'ordre des

matières de Kosa.
1.

Le Dârstântika rejette certains Sûtras
1, p.

:

comment

prétend-il

au nom de Sauix,

trântika? Samghabhadra,
Vibhasâ, 87, 449,

332,

col. 1.

Les vijfiânas, y compris
1.

le

manovijnâna, ont un
i,

objet spécial, Kosa,

242,

Si l'œil voit le visible, Kosa,
2.

82, Vibh. 13 début.
les autres maîtres
2.

Le Sthavira (= Srïlâta) et tous sa ..., Samghabhadra, 3, p. 347, col.
Négation de
p.

Dârstântikas nient l'âkâ-

la

prâpti, de Yapratisatnkhyânirodha, Vibhasâ, 93 début, 157,

796, 186, p. 931, col.

%

LIV
laksanas du
gikas
....,

INTRODUCTION
«

conditionné

»,

Darstantikas, Vibhajyavadins, Samtanasabha-

Vibhasa, 38,

p. 198, col. 1-2.

La pratyayatâ n'est pas réelle, Vibhasa, 131, p. 690, col. 2. Pas de vipâkahetu en dehors de la cetanâ, pas de vipakaphala en dehors de la vedanâ, Vibhasa, 19, p. 96, col. 1. Le rûpa n'est pas « cause semblable » de rûpa, opinion du Darstântika d'aprèé
la glose

de Saeki Kiokuga, Kosa,

ii,

256

;

mais, d'après Vibhasa, 17,

p. 87, col. 3,

les Bahirdesakas.

Bhadanta Darstântika tient pour existant à («ail Buddhadeva ajoute sparéa et manasikâra les autres caittas ne sont que citta le maître Srïlâta tient les asamskrtas et les viprayuktas comme d'existence nominale » WassilieiF, 281 (309), rectifié). Pensée subtile dans nirodhasamâpatti et dans asamjiiisamàpatti (comme
«

les

Parmi les Sautrantikas, vedanâ-samjnâ-cetanâ

le

;

:

;

(

aussi les Vibhajyavadins), Kosa,
p. 772, col. 3.

ii,

212,

viii,

208, Vibhâsâ, 152, p. 774, col.

1,

151,

Négation de
Les caittas
Vibhasa, 95,

la réalité

du

rêve, Vibhasa, 37, p. 193, col. 2.

naissent en

succession,

Darstantikas
;

p. 493, col. 3, 145, p. 745, col. 1
p. 547.

la

et de même Bhadanta, pensée ne peut être accompagnée

de jilâna et d'ajnâna, 106,

vitarka
3.

et

vicâra dans

les trois

Dhâtus, Kosa,

ii,

174,

viii,

183, Vibhasa,

52, p. 269, col. 2, 145, p. 744, col. 2.

antarâbhava, nirmita, Vibhâsâ, 135, p. 700, col. 1. Le sparêa n'est pas une chose en soi, Vibhâsâ, 149, début. 4. La naissance dépend de hetupratyaya, non pas la destruction, Darstantikas contre les Abhidhârmikas, Kosa, iv, 5 Vibhâsâ, 21, p. 105, col. 1. Négation du dharmâyatanarûpa (= avijnapti), Dharmatràta, Darstantikas,
;

Vibhâsâ, 74, p. 383, col. 2. Sur les 4 et 8 espèces d'actes du point de vue de la détermination, Darstantikas, ou Sautrantikas d'après

Vyâkhyâ, Kosa,
«

iv,

116

;

Vibhâsâ, 114,

p.

593, col. 2
iii,

:

tous les actes peuvent être

renversés

»,

l'acte d' antarâbhava (Kosa,

47),

Yânantarya,
p.

l'acte

de bhavâgra, l'acte d'asatnjnisatnâpatti,

Vibhasa, 69,

359, col. 2, 152, p. 773, col. 3.

Que
Kosa,
5.

abhidhyâ, vyâpâda, mithyâdrsti sont acte, opinion des Darstantikas, 169, du Vibhajyavâdinikâya, Vibhâsâ, 113, p. 587, col. 1. Tous les klesas sont « mauvais », Darstantikas, Vibhâsâ, 50, p. 259, col. I
les
iv, 136,
v, 42.

;

contra, Kosa,

anuéayana, Vibhâsâ, 22
Le Harnvrtijiiâna,
le

début, Kosa,

v,

37.
les

Prthagjana ne coupent pas

kleéas

;

Darstantikas et

Bhadanta, Vibhasa, 51, p. 264, col. 2, 144, p. 741, col. 3. L'objet d'attachement et le pudyalu sont irréels, Darstantikas (Comp.

le citta-

mâtravada) ;

l'objet d'attachement, l'attachement et le
p.

pudyala

sont

réels,

Vat-

sïputrïyas, Vibhasa, 56,

288.
et haine, Vibhasa, 60,
p.

La réincarnation seulement en raison «l'amour
col,
1

M|j

(En

fait,

en raison de tout kleéa).

INTBODTTCTION
Sur
les

LV

6-7. Définition

époques, Vibhâsâ, 183, p. 919, col. 2. des vérités, Kosa, vi, 122 opinion des Àbhidhfirmikas, Dârstân;

tikas, Vibhajyavâdins,

Ghosaka, Pârsva

...,

Sur

la

ksânti

et le

jnâna, Kosa,

vii, 1, 2,

Vibhâsâ, 77, p. 397, col. 2. 50, 52, Dârstântika, Bhadanta, Vi19, Dârstântikas, d'après

bhâsâ, 95 au début.

Pureté du corps de PArhat, Kosa,
bhadra,
8.
1, p.

i,

6, iv,

Samgha151-157.

331, col.

2.
viii,

Doctrine du

dhyana, Bhadanta-Dârstântikasautrântika, Kosa,
«

Les sâmantakas sont

bons

»,

Dârstântikas, Kosa,
vii,

viii,

180, Vibhâsâ, 164.

Dhyâna mêlé (Kosa,

vi,

221, 259,

55) expliqué par partumage, Dârstântikas

et Yogâcâras, Vibhâsâ, 175, p. 879, col.

3

;

comp. Siddhi.
3.
p.

Chute de l'asamjiîisamàpatti, Dârstântikas, Vibhâsâ, 152, p. 773, col. Le nirmita n'est pas réel, Dârstântikas et Bhadanta, Vibhâsâ, 135,
col. 1.

700,

Vibhajyavâdins.

Ils

sont nettement définis

comme

"

ceux qui distinguent

«

et

admettent l'existence de certain passé, de certain futur, Kosa,
P'ou-kouang
cité

v,

52,

Kosa,

v, 24, et

Vinîtadeva, Traité sur les Sectes.
les

Cependant

les

renseignements que nous possédons sur
:

Vibha-

jyavâdins sont confus

les

Vibhajyavâdins sont les Mahâsâmghikas,

Ekavyavahàrikas, Lokottaravâdins, Kaukkutikas (K'ouei-ki, Siddhi,
109).
1.

Vasumitra, dans

le Traité

des sectes, n'en parle pas. Vinîtadeva,
fait la sepfait

exposant les théories historiques des Sarvâstivâdins, en

tième école Sarvâstivâdin. Bhavya (théorie Sthavira) en
division des Sarvâstivâdins, et (théorie

une

Mahâsâmghika)

la troisième

école mère. D'après Bhiksvagra,

ils

sont la quatrième école

Mahâ-

sâmghika.
2.

Voici la note de Kiokuga (éd. du Kosa, xix,

fol.

14 a-b)

!

.

K'ouei-ki,
tion], dit
:

commentant

la Siddhi [iv, 1, 35, p.

179 de

ma

traduc-

«

Ceux qui étaient nommés Vibhajyavâdins sont maintenant
»

nommés

Prajnaptivâdins

[Ce qui doit s'entendre

:

Paramârtha, dans

sa version du Traité de Vasumitra, a écrit Vibhajyavâdin, alors que]

1.

Note traduite inexactement Kosa,

v, p. 24, note.

LVI

INTRODUCTION
la version

Vasumitra [dans
siècle,

de Hiuan-tsang]

dit

:

«

Au deuxième
».

des Mahâsâmghikas sortit une école

nommée
:

Prajnaptivâdin

Là-dessus un commentateur de Fa-pao dit

«

D'après ces deux tra-

ductions, les Vibhajyavâdins ne font qu'une école [avec les Prajnapti-

vâdins
sont

» '.]

— Dans

Vibhâsâ, 23, p. 116, les Mahâsâmghikas, etc.
[C'est-à-dire
:

nommés Vibhajyavâdins
iii,

la

Vibhâsâ attribue aux

Vibhajyavâdins une opinion que nous savons être l'opinion des Mahà-

sàmghikas, voir Kosa,
p. 48, dit
:

77].

Par conséquent 4'Artliapradîpa,

3,

"

Les Vibhajyavâdins ou bien sont des maîtres divergents
les écoles

du Grand Véhicule, ou bien toutes

du Petit Véhicule

sont"

nommées Vibhajyavâdins
Par conséquent, dans
2

:

ceux-ci ne sont pas une école déterminée.
1

le

Mahâyânasamgraha (Nanjio

183), les Vibha-

jyavâdins sont expliqués

comme Mahîsâsakas

;

dans la Vibhâsâ,

comme

Sâmmitïyas
3.

»

Dans plusieurs
défini.

textes, le sens

du mot Vibhajyavâdin

est nette-

ment
a.

Bhavya

:

On nomme

[les Sarvâstivâdins]

du nom de Vibhajya:

vâdin lorsqu'ils distinguent (vibhaj) en disant

«

Parmi ces choses

quelques-unes existent, à savoir l'acte ancien dont le fruit n'est pas
arrivé
fruit
b.
;

quelques-unes n'existent pas, à savoir l'acte ancien dont
»

le

a été mangé et les choses futures.

Kosa,

v,

52

:

Ceux

qui admettent l'existence du présent et d'une

partie du passé (à savoir de l'acte qui n'a pas porté son fruit) et
l'inexistence

du futur
ils

et d'une partie

du passé (à savoir de
;

l'acte qui

a porté son

fruit),

sont tenus pour Vibhajyavâdins

ils

n'appar-

tiennent pas à l'école Sarvâstivâdin.
c.

P'ou-kouang, 20,

fol.

4 (Kosa, v, 52)
;

:

Ils

disent qu'il n'y a pas

d'avis qui soit

complètement juste
:

que, en partie existence, en partie
:

inexistence [ou
guer.

en partie vrai, en partie faux]

il

faut

donc distin-

Donc on

les

nomme

Vibhajyavâdins.

1.

La

vérité est

que Paramftrtha a
;

écrit

un mot pour

l'autre.

2.

Ceci est obscur
;

le

Samgraha

cite

PÀgama

des MaliTsasakas et ignore les

Vibhajyavâdins

la Vibhfisa, semble-t-il, ignore les

SammitTyas.

INTRODUCTION
d.

LVII
et 2)

Les Kâsyapîyas (Vasumitra, thèses
:

1

prennent une position
;

nettement Vibhajyavâdin
l'acte

"

L'acte dont le fruit a mûri n'existe pas
».

dont
i,

le

fruit n'a

pas mûri existe

Or Buddhaghosa, Kathâc'est la
le

vatthu,

8,

attribue aux Kassapikas, branche des Sarvâstivâdins,

l'opinion qu'une partie

du passé et du futur existe

:

deuxième

thèse Vibhajyavâdin du sommaire de Vinîtadeva.
qui devrait être Vibhajjavâdin
4.

Or

Theravâdin,
réfute.

comme

le

Bouddha, nie et
qui

Ailleurs

:

On nomme Vibhajyavâdins ceux
les

distinguent,
les

admettent que

skandhas sont réels, que

les

àyatanas et

dhatus

sont d'existence nominale.
5.

Vibhâsâ, 110,

p.

571,

col. 3 et ailleurs,

oppose

le

Vibhajyavâ-

din et le Yuktavâdin.
6.

Vinîtadeva attribue aux Vibhajyavâdins les thèses suivantes

:

a. le

pudgala
fruit n'a

existe

«

absolument
;

>

;

b. le

passé n'existe pas, excepté
pas, excepté le fruit
;

la

cause

dont

le

pas mûri

le futur n'existe
;

le

présent rigs
»
;

d. le

mi mthun pa (?) n'existe pas c. le dharma ne devient pas c cause immédiate rûpa n'a pas de « cause pareille », comme Darstftntikas (Kosa, ii, 256).
7.

Plus notable la note de Hiuan-tsang, Siddhi, 179, qui associe
la

les

Vibhajyavâdins et les Sthaviras dans

croyance au bhavanga-

vijwina.

Et

aussi

:

pensée immaculée, Siddhi, 109-111

;

persistence d'une
;

pensée subtile dans la Nirodhasamâpatti (avec Dârstântikas), 207
voir aussi 770.
8.
1.

Références de Kosa- Vibhâsâ, complétées dans l'Index.
Le son est de rétribution (avec
les VatsïputrïySs),

Kosa,

i,

69, Vibhasft, 18,

début, Siddhi, 190.

Le corps de naissance (janmakaya) du Bouddha est
sâmghikas), Vibh. 173,
2.

<

pur

>

(avec les Maha-

p.

871, col. 3, Siddhi, 769-770.

Les éraddhâ, etc., sont purs, ii, 118, Vibh., 2, p. 7. La vie est cittânuvartin, Kosa, ii, 248, Vibh., 151, 770, 3 (réfuté par Vasumitra). Par conséquent, pensée subtile dans asamjnisamâpatti, dans nirodhasamâviii,

patti, Kosa,
3.

207, Vibh., 151, 772, 3
iii,

;

152, 774, 1.

Négation de Yantarabhava,

32, Vibh., 69, 356,
iii,

3

;

135, 700,

1.

-

D'où

explication compliquée de

Yantarâparinirvâyin,

39, Vibh., 69, 357, 2.

LVIII

INTRODUCTION

Le pratltyasamntpâda est asamskrta, de
116, 3, 93, 479
4.

même
acte
»,

le

chemin,

iii,

77, Vibh., 23,

(Comme Mahâsâmghikas

et

Mahïsâsakas).
«

Convoitise, méchanceté, vue fausse sont
:

Vibh. 113, 587,

1

(Kosa,

iv,

136

Darstântika).
«

origine

du « bon par nature » (jtïâtw), « par association » (vijnana), ou corps ...) ..., iv, 33, ix, 24S, Vibh., 144, 741, 1. La pensée de Bhagavat est toujours recueillie, iv, 40, Vibh., 79, 410, 2. 5. Soif d'inexistence abandonnée par bhâvanâ, v, 29, Vibh., 27, 138, 3. Sur les viparyâsas, v, 23, Vibh., 104 début.
Définition
»

par

(acte

6.

Définition des vérités,

vi,

123, Vibh., 77, 397, 2.

Compréhension des vérités en une fois, vi, 185, Vibh., 103, 532, 1. L'Arhat ne tombe pas, vi, 264, Vibh., 60, 312, 2. Quarante et un bodhipaksikas, vi, 281, Vibh. 96 à la fin, 97, 499. 8. Rûpa dans PArûpya, viii, 135, 141, Vibh., 83 à la fin. Seul le premier dhyâna a des angas, Vibh., 160, 813 au début. L'Àrya du 4 e ârûpya obtient la qualité d'Arhat sans l'aide du chemin, Vibh., 185, 929, 2. (C'est la thèse 12 des Mahïsâsakas dans le traité de Vasumitra).

Yogacaras.

Ou
(Kosa,
•1.

yoga-àcâryas,
ii,

comme
ii,

lit

le

chinois

;

on a aussi yoyâcàracitta

149, Vyâ.

49).
le

Les gens qui pratiquent
18, note,
p.

Yoga ou

la

contemplation des yogins
:

'

;

voir Kosa, iv,

et la
1),

Vibhàsà, passim

ils

cherchent

le

nirodhasatya (103,

534,

pratiquent le sùnyatàsamâdhi (104,

p. 540, 3), sont dégoûtés de la vedanâ (Rûpadhâtu) et de la samjhà

(Ârûpya) (152,
p. 832,
1.

p. 775, 2)

;

encore

7, p.

35, 2

;

102, p. 529, 2

;

165,

Le

Iiatnarâsisûtra (Siksâsamuccaya, 55) examine les
2

obligations

du vaiyàvrtyaJcara

bhiksu, l'intendant et ministre du

couvent, à l'égard de Vàranyaka, du pindacàrïha, du contemplatif ou

yogâcàrin bhiksu, de l'étudiant ou bàhusriitye 'bhiyukta, du prédicateur, dharmakathiJca.
2.

Adonné au yoga, aux exercices

respiratoires, au dhyâna, etc.,

le

yogàcàra devient,
:

comme

le chinois dit,
le

un

"

maître en yoga»,
le

yogâcctrya

il

a des théories sur

pranâyâma, sur

sûnyatàsama-

1.

C'est le sens de

yogâcàra dans Saundarananda, dans Mahavastu.
ii,

% Ou

vaiyaprtya, Avad&nasataka,

235.

INTKODUCTION
dhi

LIX

Le Koéa,

iv,

18-19, signale une thèse de cette école de

contemplatifs sur le rûpa qui naît par la force du recueillement.
3.

[Cette école de contemplatifs est devenue une école philosophi-

que, l'école Yogâcâra, lorsque, sous l'influence de Maitreya-Asanga,
elle s'attacha

à l'ancienne formule du Dasabhïimaka
».

:

«

Le

triple

monde

n'est

que pensée

On

voit bien les relations entre les théories

d'extase et l'idéalisme, on voit bien

comment

l'étude du

«

recueille...

ment sans pensée
Asanga

»

peut aboutir à l'affirmation d'une pensée subtile

utilisa les spéculations Dârstântika-Sautrântika.]

Ci-dessous les références du Kosa aux Yogâcâras
Expliquent
p. le

:

dhyâna mêlé

(Kosa,

vi,

22 J) par
ii,

le

parfumage, Vibhfisa, 175,
«

879, 3

(comme

font les Dfirstfintikas).
les Sautrfintikas,
».

Ont des rapports avec
trântika ou du Yogficfira

Kosa,

177. Vyfi.

:

de

l'avis

du Sau-

bhûta
Vyfi.

Le Yogâcâracitta admet qu'un agglomérat peut être formé d'un seul mahâ: une motte de terre sèche de deux la même, humide ... Kosa, ii, 149,
; :

ii,

49.
le

Dans
Vyfi.
i,

yogâcâradarsana,
i,

40 (ad

32)

;

il y a un manodhatu distinct des six vijndnas, comp. Tfimraparnïyas.

[Le Vijnfinavfidin nie que

l'œil voie,

Kosa,

i,

82].
ii,

Le Yogâcfiracitta
D'après
fait

définit

Yadhimukti, Kosa,
ii,

154,

Vyâ.
parle

ii,

51.

les Yogâcfiras, les recueillements

sans pensée sont munis de pensée du
ici

de Vâlayavijnâna, Vyâ. ad

211.

— Yasomitra

de

l'école

d'Asan-

ga

;

de

même
«

Kosa,

iii,

3

;

Vyâ. ad V.
de Kosa,
ii,

p. 21 (les

128 klesas des Yogâcfiras).

[Les

anciens maîtres

»

212, doivent être les Dfirsfântikas].

Ailleurs, la Vyfikhyfi explique les « anciens maîtres »
«

du Bhfisya comme étant
iii,

les

Yogâcfiras

»

ou

« les

Yogâcâras, Asanga,

etc.

»,

Vyâ. ad

53, iv, 162,

vi,

141.

vii.

Sâriputrabhidharma.

Ce

livre,

Nanjio 1268, est divisé en quatre parties.
titres qui

On a

:

saprasnalrt,

apraénaka, sinnpraiiukta-samgraha (trois

correspondent aux
les

quatre premières sections d'Àbhidliarma d'après
Ilaimavatas, J. Przyluski, Concile,

Dharmaguptas-

179, 353-4, et font penser aux
«

Dhrilukâya-Vibhanga-Dliîitukathri, ci-dessus p. xli), et

succession

»

(brama ou nidâna
C'est à
u

??).
:

proprement parler un Sâstra, sans aucun appareil de Sûtra
...
«

J'ai

entendu

Il

aurait été compilé par Sâriputra, soit du vivant
soit

du Maître (Ta tche tou louen),

après
"

le

Nirvana, pour mettre

une digue à l'hérésie, car quelques-uns
(dhartmipratirûpala).

contrefaisaient le

Dharma

»

Quoi

qu'il

en

soit,

c'est

un

traité fort
pâli.

étendu et archaïque, beau-

coup dans

le style

du Vibhanga

Le Ta-tche-tou-louen

établit des relations entre l'Abhidliarmu de
!

Sâriputra et les Vàtsîputrîyas.

Mais je

n'ai rencontré,

dans

le livre

de Sâriputra, aucune mention du Pudgala au sens Vfitsïputrïya.
Saeki Kiokuga, Kosa,
vii,

135, signale le

fait

que

le Sâriputrâbliioflet

dharma admet
est Yavijnapti.

l'existence

du rùpu dans rÀrûpyadhàtu. Voir en
du chapitre sur
les

4, p. 552, col. 1,

à la

fin

Skandhas. — Ce

rflfM

Le

livre

admet Yavijnapti

qui est une invention Sai-

vâstivâdin.

Mais

il

n'est pas Sarvâstivâdin orthodoxe.

U

croit

que Yanusaifo
n'a rien sur
Il

dissocié de la pensée (26, p.

690

;

Kosa,

v, 3).

Il

l'existence des

passé-futur
«

*,

ni

sur l'espace

«inconditionné».

1.

Quelques-uns disent

:

Quand

le

Buddha

était

en ce inonde, Sâriputra. afin
tard,
les

d'expliquer les paroles du
Vfttslputrlya récitèrent |cei

Buddha,

lit

rAhhidlmrmu. Tins
c'est

religieux

ouvrage J. Jusqu'à ce jour,
la
ti
;
i

ce qu'on appelle

l'Aldiidliaiiua de Sâriputra », J. Przyluski. Concile, p. 73.

Le seul
î.
«

livre

d'Abhidharma qui enseigne
K<

doctrine du Pudgala parait être

le

Nanjio 1281, SarnmitTya.nikaya.saslra.

MB, Mt,

270. 271.

apparu

Le passé est ce qui est né », 3, au début.

et détruit

U

futur ce qui n'est pas né, n'a pas

INTBODUCTION
explique prahnnadhfttu
:

LXI
»

u

ce qui doit être abandonné

(576, col. 3

;

Kosa,

vi,

301). Son système des pralyayas, très développé (25 au

début), sa liste de dhatus (7, p. 575) n'ont rien de Sarvâstivridin.

On

se fera quelque idée

de

la
(:;,

manière de Sâriputra en comparant
débat, p. 543) avec Kosa,
i,

la description

du rùpaskaudlui
;

35 et

Vibhanga,

1

et suiv.
;

la définition

du dharmadhàtu
(4,

(2, p.

535) avec

Vibhanga, 89
bkaiîga, 103.

la définition

du nirodhasatya

p.

553) avec Vi-

1.

Dharmadhàtu.
dharmadhàtu est d'abord défini comme identique an dharmâyatana ; comme constitué par vedanâskandha, samjnâskandha, samskàrale

Le

ensuite,

skandha,
samjtiâ,
et se

rûpa

invisible et impalpable
86).

(anidarsana, apratigha) et
la

les

krtas (Comp. Vibhanga,
la série

Une

troisième définition énumère, après

asamsvedanâ et
la

des satnskâras associés à
;

pensée (commençant avec cetana
pen-

terminant avec klesânuéaya)
p.

la série
:

des satnskâras dissociés de

sée (viprayukta, voir 3,

547, col. 2)

jâti,

jarâ,

marana

nirodha-

samâpatti;

enfin

:

pratisamkhyânirodha, apratisamkhyanirodha, niyama',

dharmasthitiftaj, akàsayatana, vijnânayatana, âkimcanyâyatana, naiva-

satnjnanâsamjùâyatana
qu'on

[c'est-à-dire
».

la

liste

des asamskrtas]

:

«

voilà ce

nomme dharmadhàtu

D'une part,

les viprayulctas

ne sont pas ceux des Sarvâstivâdins

;

encore qu'il y ait doute sur les équivalences des traducteurs (Dhar-

magupta

et

Dharmayasas, 414 A. D.),

les

namaJcdya

....

manquent.
ceux des

D'autre part, les asamshrtas de Sâriputra rappellent

Mahàsàmgbikas
2.

et des

Mahîààsakas, voir Siddhi, p. 78.

Nirodbasatya.
:

A la question
dans
les

«

Qu'est-ce
:

le

duhkhanirodha âryasatya

?

»,

notre texte répond

termes canoniques

yo tassa yeva tanhàya asesaviràganirodho cago
:

patinissaggo mutti anâlayo (Vibhanga, 103), en ajoutant « déjà coupure, ne pas naître à nouveau voilà ce qui est nommé duhkhanirodha âryasatya ».
:

On

répète la question

;

*

Qu'est-ce que

le

duhkhanirodha âryasatya

? Le

pratisamkhyânirodha

est

nommé duhkhanirodha âryasatya. Ce duhkhani-

1.

Pour

les derniers termes,
:

est douteuse

comp. la variante p. 526, col. 3 ; la lecture sanscrite àkaéayatanajnana .... et akasayatanapratyaya[jnanaj.

LXII

INTRODUCTION
est en vérité

rodha âryasatya
âryasatya
«
€.

comme

pas différente chose.

Comme

le

cela, pas pas comme cela, pas différent, Tathagata a bien dit la vérité des Àryas, c'est

Mais « qu'est-ce que le pratisamkhyânirodha ? Question répétée trois fois Si un Dharma est détruit quand on obtient le chemin ârya, la destruction de
:

ce Dhurma est nommée pratisamkhyânirodha » phalas sont nommés pratisamkhyânirodha ». € Qu'est-ce que le srotaâpannaphala ? Si les

...

Les quatre srâmanyaklesas à couper par
Qu'est-ce que
la

trois

vue sont coupés

;

si

satkâyadrsti, vicikitsâ
'.

et

silavrata sont épuisés,
:

c'est ce
le

— Sariputra reprend « qu'on nomme srotaâpannaphala » srotaâpannaphala ? — Les trois klesas à couper par la vue
satkâyadrsti-vicikitsâ-éïlavrata étant épuisés,
qu'on
si

étant coupés, les
c'est ce

on obtient Vamrta,

nomme srotaâpannaphala

».

Il

semble que nous rencontrions
et

ici

une terminologie étrangère à

rAbhidhanmia

au Sarvâstivâda.

1.

Comparer

la doctrine

de Dhammasahgani, Kosa,

v, 10, note.

viii.

Abhidharmasàra.

*

1.

Avant Vasubandhu, plusieurs docteurs entreprirent de résumer
d'Abhidharma. Nous possédons notamment
trois

les doctrines

ouvra-

ges

:

1.

l'Abliidliarmasâra de Dharmasrî en dix chapitres, des kârikâs
')

(probablement en àryâ

et

un commentaire

;

2.

une seconde édition

du

même

Sâra par Upasânta, à laquelle
:

le chinois

donne

le

nom

d'Abhidharmasâra-king
plus développé
;

les

mêmes

kârikâs avec un commentaire

3.

une troisième édition du Sâra, Tsa-Abhidharma3

sâra-king, de Dharmatrâta, qui est en fait un ouvrage nouveau, conte-

nant
2.

un.

chapitre nouveau et beaucoup de kârikâs nouvelles.
la Vibhàsâ, Nanjio

La préface de
le

1264,

*

par Tao-yen, place
:

l'ouvrage de Dharmasrî avant le Jûânaprasthâna

"

Après

le

nirodha

du Bouddha,

bhiksu Dharmasrî composa les quatre cahiers de
Ensuite Kâtyâyanïputra composa rAbhidharma

rAbhidharmasàra.
en huit livres
3.
... ».

L'ouvrage de Dharmasrî contient dix chapitres

:

dhàtu, sam-

skàra, anusaya, ârya, jnâna, saniàdhi, sïdra, tsa et sàstravarga ou

vâdavarga.

Entre

le

neuvième

et le

dixième chapitre de Dharmasrî, Dharma-

trâta place

un nouveau chapitre, pravicayavarga, qui parait bien

constituer un ouvrage indépendant.
Il

a une stanee d'introduction
...

:

«

Quoiqu'on

ait déjà dit
:

beaucoup
«

les

dharmas,

le

sens reste confus

»

et quatre stances

de conclusion

L'auteur a

fait ce livre

sur le livre de Dharmasrî,
tion
Il
....

non pas par

orgueil ou pour acquérir de la réputa-

».

commence par

le

dharmacakra, roue du Dharma
;

:

«

Le Muni a

dit

que

le

1.

Nanjio 1288, 1294, 1287, Abhidharmahrdaya

voir ci-dessus p. xxviii.

2.

Nous avons

le

texte sanscrit d'une des kârikâs, Kosa, v, 5-6.
:

3. Par exemple, neuvième chapitre Dharmatrâta reprend les 20 kârikâs de Dharmasrî en y intercalant 6 kârikâs nouvelles il poursuit avec 22 kârikâs nou;

velles.
4.

Taisho, 1546

;

signalé par Takakusu, p. 128.

LXIV

INTRODUCTION
est
vi,

darèanamârga
d'autrui
....

nommé dharmacakra,
245, 249).

ou bien parce
vii,
....

qu'il

va dans
(iv,

l'esprit

(Kosa,

Viennent ensuite
logie

le

brahmacakra
(iv, 67), le

(vi,

244,

74),

Vupâsaka

69), les

quatre membres du sila
:

prâtimoksa
»

périodes du couteau,

etc.
«

(iii,

Plus loin (959, 207), destruction par le feu,
(960,

2), la
etc.

cosmo216),

(iii,

que

suit la théorie
(iv,

des trois

pertes

3

;

Kosa,

vi,

267) et la définition du

Bodhisattva

220).
:

* Exposé des du nom des quatre maîtres. La deuxième et la quatrième sont mauvaises parce qu'elles mêlent les époques. La première (différence de bhâva, traduit fen) : « 11 faut savoir que c'est le patinama-sarvâstivâda » K Si les vérités sont vues en même temps (Kosa, vi, 185), diversité d'opinions. Sarvâstivâdin et Vâtsïputrîya d'une part, Dharmagupta de l'autre Yantatdbhava (iii, 38) puis la démonstration du Sarvâstivâda. Et à la fin du paragraphe, « si le Bouddha fait partie du Samgha ». — Enfin les stances finales.

Soudain (961, 3 au bout)

«

Combien de

sortes de Sarvâstivfida ?

quatre doctrines (Kosa,

v,

52) sans mention

;

;

4.

Le Samskâravarga

traite
ii,

de

la naissance

simultanée des
a

citta-

caittas et des

atomes (Kosa,

144), des quatre laksanas du
(ii,

condi-

tionné

» (ii,

222), des hetus et des pratyayas

244, 299).

Le

Sûtravarga est

un

recueil de notes
:

:

les trois

dhàtus et

le calcul

des places qu'ils contiennent
ques-uns, 17 (Kosa,
(iii,
iii,

16 dans

le

Rûpa, mais, d'après quel(iii,

2)

;

les sattvàvâsas

22), les oijnanasthitis
(iii,

16)

;

les trois
;

vartman du Pratîtyasamutpâda

60, 68), les

douze membres

les niahàbhûtas, les vérités, les fruits des Àryas, etc.

Le Tsa-varga
sdsraya, etc.
(ii,

définit

les
il

pensée-mentaux comme samprayukta,
les viprayulctas
:

177)

;

énumère

àsamjnika, deux

recueillements inconscients, sdbhâgatà, nàrnalcâyàdayas, jivitendriya,

dharmaprâpti, prthagjanatva, quatre laksanas (comp.

ii,

178)

;

il

se

termine par une demi-kàrikà sur les quatre bhavas

(iii,

43, 45) et

une kârikâ sur

le

"

dégoût

»

et le

"

détachement

»

(vi,

302).

Le Sâstravarga
fruits, etc.
5.

(ou Vâdavarga) est fait de dix questions versifiées,

suivies de réponses

en prose, relatives au samvara

(iv,

43),

aux

Dharmatrâta ajoute 16 questions.
le

Pour apprécier

caractère des traités de Dharmasrï, Upasânta,

Dharmatrâta, et

les dettes

de Vasubandhu à l'égard de Dharmatrâta,

1.

La troisième

doctrine, différence d'avasthâ, trad. fen-fen.

Introduction
qui paraissent notables, on peut voir
le

lxv

comment deux dharmaparyayas,

chapitre des trois obstacles (âvaranas) et celui de Vavijnapti, sont

traités par les différents maîtres.
a. Obstacles,

Kosa,

iv,

201-212, Vibhfisfi, 115, p. 599.

Dharmasrï,
Bhagavat
«

1, p.

815.
trois

dit qu'il

y a

âvaranas, karman, kleéa
les

et

vipàka. Quelle

est

leur définition ?

Les actes d'ânantarya qui sont sans remède,

passions développées, l'acte

mauvais senti dans les mauvaises destinées, ce sont là les âvaranas ». Ces trois font obstacle au Dharma ils empêchent de prendre les dharmas d'Arya ils sont donc nommés « obstacles ». Quel est le plus mauvais acte ? « L'acte qui brise le Samgha est dit être le plus mauvais ». Cet acte est le plus mauvais. Le coupable reste pendant un kalpa dans l'enfer AvTci. — Quel est le meilleur acte ? « La cetanâ ou volition de Bhavfigra est la plus grande ». Le Naivasamjnfinfisamjfifiyatana est le Bhavfigra. La volition qui appartient au domaine de cette terre est la plus grande et belle son fruit est une vie de 80000 kalpas.
; ;

'

'

:

Upasânta,

2, 843,

col. 2-3,
:

a les

mêmes deux

stances, mais

un

commentaire moins maigre
«

chemin des Àryas et les moyens (upâya) ânantaryas, à savoir le meurtre du père .... Celui qui commet tel acte renaît immédiatement nécessairement en Avïci donc l'acte est ânantarya. Le meurtre de père et mère détruit le bienfaiteur, d'où l'enfer Avïci. Les trois autres coupables portent atteinte à un champ de
le

Obstacle se dit de ce qui empêche

de ce chemin. L'obstacle d'acte, c'est

les cinq

:

mérite.


*

L'obstacle de passion, c'est la passion
la

mière est
passions

passion habituelle
»,

actuelles
«

« agitée » et c aiguë » la preseconde est la passion souveraine. Il s'agit de non des passions qu'on « possède » (qu'on a en puissance)
: ;

la

:

car tous les êtres

possèdent

»

toutes les passions
:

»
;

Variante pour la deuxième stance
la volition

de Bhavfigra, parmi

mieux. Le commentaire note la

Le mensonge qui brise le Samgha grand fruit », ce qui vaut différence des deux schismes (cakrabheda, kar«

les

bons

actes, a le plus

mabheda).

Dharmatrâta, plus long,
de Vasubandhu
Après
pire
;
:

3, p.

898, col. 2-899,

col. 3, très

proche

la

première stance de Dharmasrï,
d'acte, le

il

a

:

2.

Vâvarana

Vâvarana

médiocre

;

Vâvarana de

rétribution, le

de kleéa est le moindre 3. La
;

LXVI

INTRODUCTION
;

skara de
:

c'est un viprayukta samanivrta-avyâkrta 4. La rupture est chose du Samgha le il sent, en Avïci, une rétribution d'un péthé est de celui qui rompt le Samgha kalpa S. Les Bhiksus sont divisés d'opinion sur qui est le Maître, sur quel est le chemin c'est là la rupture du Samgha qui était uni. Celui qui rompt est un « intellectuel » (drsticarita) ; 6. Dans trois continents, minimum de huit personnes pour le karmabheda ; dans le Jambudvïpa, minimum de neuf personnes, pour le cakrabheda ; 7. Le cakrabheda est impossible à six époques quand la paroisse nVst pas délimitée d'abord ensuite quand le Muni est uirvâné quand s'est pas produit quand la paire des grands disciples n'est pas établie Pabeèt (six pâdas). — 8. Le mensonge qui rompt le Samgha est le pire des actes la volition de Bhav&gra est dite porter le plus grand fruit.

rupture du Samgha, de sa nature, est non-concorde
la classe
;

;

;

:

:

;

;

;

;

M

.

;

;

b.

Avijnapti, Kosa,

iv, 4,

14.

Dharmasrï

(i,

p. 812, col. 3).

L'acte du corps est vijnapti et avijnapti. La vijnapti du corps est le mouvement du corps, bon, mauvais, non-défini bon quand il naît d'une bonne pensée Pour Yavijnapti : quand on fait un acte d'une manière ferme, la pensée peut changer, le germe demeure. Si, par exemple, un homme prend les engagements de moralité, sa pensée peut ensuite être mauvaise ou non-définie la moralité continue cependant L'acte du manas est seulement avijnapti parce que cet n'est pas visible La vijnapti est bonne, mauvaise, non-définie de même
: :

;

Yavijnapti qui appartient au manas. Les autres avijnaptis ne sont jamais nondéfinies.

Upasânta

(2,

p.
i

840) ajoute peu de chose. L'oiseleur est donné
avijnapti corporelle.

comme exempte
qu'on
l<*

L'acte mental est

nommé

avijnapti parée qu'il ne renseigne pas autrui.

Quelques-uns disent

nomme
«

rijùajUi parce qu'il est un discours (jatpa ?).
(3,

DharmatrSta
avijnapti, par

p.

888, col. 2) remplace les termes
et
u

vijùajiti.
iv,

faire »

pas faire

»,

fart)*»,

alarana (Kosa,

14):
[/acte du eorpe
«
I

»-->t

de deux sortes

:

karanasvabhâva, akaranasvabhunt.
'

aire
»

»,

corps
fin, la

karana mouvement du corps, exercice du corps, c'est là — « l'as luire », akarana (on Isa) quand le mouvement du
:
:

le « faire

du

eorpe a

l'ii

nature (bouse ou mauvaise) de ee [mouveuu-ut,

<l»-

cet

icte qu'est le

mou-

1.

Ol

plutôt

fany-pien, que upàya.

qu'il

fuut

traduire

vyaydna

(voir

Deettiévitte,

Milindu),

INTRODUCTION

LXVII

Comme
nies.

vement] continue à naître, simultanée avec des pensées de nature différente. la bonne moralité produite par l'engagement (kusalasamâdânaslla)

continue à naître

même quand sont actuelles des pensées mauvaises ou non-défiComme l'homme d'immoralité (dauhsïlya-purusa) même quand sont ac:

tuelles des pensées
...

bonnes ou non-définies, l'immoralité continue à naître

».

marias est cetanâ, volition, de sa nature Le « non-faire » (akarana) est aussi nommé nirati (? Vyut. 21, 114), virati, upeksâ, akriyâ (pou tso). Parce qu'il ne fait pas, il est nommé « non-faire ». Si on dit que ce n'est pas un acte (karman), cela est inexact, parce qu'il fait. Le bon ne fait pas le mal, le mauvais ne fait pas le bien c'est là aussi une action. Comme le membre de la Bodhi upeksâ n'est pas upeksâ en raison de ce qu'on nomme upeksâ; mais la pratique du chemin, arrêtant les autres choses, est nommée\upeksâ. De même ici. En outre, en faisant la cause on fait le fruit par conséquent on
L'acte du
:

:

peut

nommer

le

fruit

en raison de
cause du
«

la

cause

:

....

le «

non-faire

»

n'est pas
;

rûpa,
non-

mais

le faire [qui est la

non-faire
le c

»

ou avijnapti] est rûpa
»

le «

faire » est

donc

nommé

rûpa. De

même

non-faire

est action

1
.

1.

Voir ci-dessus

p. xlviii.

FRAGMENTS DE LA KÀRIKÂ

yah sarvathâ sarvahatàndhakârah
samsàrapaiikâj jagad ujjahâra
/

tasmai namaskrtya yathàrthaéâstre

sâstram pravaksyàmy abhidharmakosam

//

1

prajnâmalâ sànucaràbhidharmas
tatprâptaye yâpi ca yac ca sàstram
tasyârthato 'smin samanupravesàt
sa vàsrayo 'syety abhidharmakosah
//
/

2

dharmànàm pravicayam antarena

nâsti
/

klesànâm yata upasàntaye 'bhyupàyah

klesais ca bhramati bhavârnave 'tra lokas

taddhetor [ata] uditah kilaisa éâstrâ
sâsravâ anàsravà

//

3
/

dharmâh samskrtâ mârgavarjitâh
//

sâsravâ âsravâs tesu yasmât samanuéerate

4
/

anàsravà màrgasatyam trividhara càpy asamskrtam
àkàsarn dvau nirodhau ca tatrâkâsam anàvrtih
//

5
/

pratisamkhyànirodho yo visamyogah prthak prthak
utpàdàtyantavighno 'nyo nirodho 'pratisamkhyayà
te

//

6
/

punah samskrtâ dharmâ rûpàdiskandhaparicakam
// 7

ta evàdhvâ kathâvastu sanihsàrâ savastukàh

ye sàsravà upàdànaskandhàs te saranà api

/

duhkham samudayo loko drstisthànam bhavaé ca te // rûpam paûcendriyàny arthàh paacàvijûaptir eva ca /
tadvijûànàsrayâ rûpaprasàdàs caksuràdayah
//

8

9
/

rûpam dvidhà vimsatidhà àabdas

tv astavidho rasah

sodhà caturvidho gandhaé sprsyam ekâdasàtmikam
viksiptàcittakasyàpi yo 'nubandhah éubhàsubhah
/

//

10

mahâbhûtâny upàdàya sa hy

avijûaptir ucyate //il

FEAGMENTS DE LA KAEIKA
bhûtâni prthivîdhâtur aptejovâyudhâtavah
/

dhrtyâdikarmasamsiddhâh kharasnehosnateranâh
prthivï

//

12

varnasamsthânam ucyate lokasamjnayâ
//

/

âpas tejas ca vâyus tu dhàtur eva tathâpi ca
indriyârthâs ta evestâ dasâyatanadhâtavah
/

13

vedanânubhavah samJQâ nimittodgrahanâtmikâ

//

14
/

caturbhyo 'nye tu samskâraskandha ete punas trayah

dharmâyatanadhâtvâkhyâh sahâvijûaptyasamskrtaih
vijûânam prativijnaptir manaâyatanam ca tat
/

//

15

dhâtavah sapta ca matâh sad viJQâuâny atho manah
saniiâm anantarâtïtam vijuânam yad dhi tan

//
/

16

manah

sasthàérayaprasiddhyartham dhâtavo 'stâdaéa smrtâh

//

17

sarvasamgraha ekena skandhenâyatanena ca
dhàtunà ca svabhâvena parabhâvaviyogatah
jâtigocaravijnânasâmânyâd ekadhâtutâ
dvitve
'pi
/

/

/

18

caksurâdïnâm éobhârtham tu dvayodbhavah
/

//

19

râéyâyadvâragotrârthâh skandhâyatanadhâtavah

mohendriyarucitraidhât tisrah skandhâdideéanâh

//

20

vivâdamûlasamsârahetutvât kramakâranât

/

caittebhyo vedanâsamj ne prthak skandhau niveéitau

//

21
/

skandhesv asamskrtam noktam arthâyogât kramah punah
yatbaudârikasamkleéabhâjanâdyartliadhâtutah
//

22
/

prâk paûca vartamànârthyâd bhautikârthyâc catustayam
dûrâéutaravrttyânyad yathâsthânam kramo 'tha va
//

23
/

viàesanârtham prâdhânyâd bahudharmâgrasamgrahât

ekam âyatanam rûpam ekam dharmâkhyam ucyate
dharmaskandhasahasràni yâny aéïtim jagau munih
tâni
/

//

24

vân nâma vety esâm rûpasaniskârasamgrahah
ity

//
/

25

éâstrapramàna

eke skandhâdïnâm kathaikaèah

caritapratipaksas tu dharmaskandlio 'nuvarnitah // 26

tatbânye

'pi

yathâyogam skandhâyatanadhâtavah

/
//

pratipâdyâ yathoktesu sarapradhârya svalaksanam

27

13.

MS.

flp

tejaé ca vfiyuâ ca.

EEAGMENTS DE LA KAEIKA
chidram âkâsadhâtvâkhyam âlokatamasï kila
sanidarsana eko 'tra rûpam sapratighâ dasa
rûpino 'vyâkrtâ astau ta evârûpasabdakâh
//
/

vijnânadhâtur vijnânam sâsravam janmanisrayah
/

//

28

29
/

tridhânye kâmadhâtvâptâh sarve rûpe caturdasa
vinâ gandharasaghrânajihvâvijnânadhâtubhih
//

30

àrûpyâptâ manodharmamanovijnânadhâtavah
sâsravânâsravâ ete trayah sesâs tu sâsravâh
savitarkavicârâ hi paûca vijnânadhâtavah /

/

//

31

antyâs trayas triprakârâh êesâ ubhayavarjitâh

//

32

nirûpanânusmaranavikalpenâvikalpakâh

/ //

tau prajîiâ mâuasï vyagrâ smrtih sarvaiva mânasï

33
/

sapta sâlambanâé cittadhâtavo 'rdham ca dharmatah

navânupâttâs te câstau êabdaé cânye nava dvidhâ

//

34
/

sprastavyam dvividham éesâ rûpino nava bhautikâh

dharmadhâtvekadeéaé ca samcitâ daéa rûpinah
chinatti chidyate caiva

//

35
/

bâhyam dhâtucatustayam
//
/
//

dahyate tulayaty evam vivâdo dagdhrtulyayoh
vipâkajaupacayikâh pancâdhyâtmam vipâkajah

36

na êabdo 'pratighâ astau naisyandikavipâkajâh

37
/

tridhânye dravyavân ekah ksanikâs pascimâs trayah

caksurvijaânadhâtvoh syât prthaglâbhah sahâpi ca

//

38

dvâdasâdhyâtmikâ hitvâ rûpâdîn dharmasamjnakah
sabhâgas tatsabhâgo
'pi

/

éeso yo na svakarmakrt

//

39
/

dasa bhâvanayâ heyâh panca cântyâs trayas tridhâ

na drstiheyam aklistam na rûpam nâpy asasthajam
caksus ca dharmadhâtos ca pradeso drstir astadhâ
/

//

40

pancavijnânasahajâ dhîr na drstir atïranât

//

41
/
//

caksuh paéyati rûpâni sabhâgam na tadâéritam

vijnânam dréyate rûpam na kilântaritam yatah

42
/

ubhâbhyâm

api

caksurbhyâm pasyati vyaktadarsanât
//

caksuhsrotramano 'prâptavisayam trayam anyathâ
tribhir ghrânâdibhis tulyavisayagrahanam

43

matam
taih
//

/

caramasyâérayo

'tîtah

pancânâm sahajaé ca

44

FRAGMENTS DE LA KAEIKA
tadvikâravikâritvâd âsrayâs caksurâdayah
/
//

ato 'sâdhâranatvâc ca vijaânam tair nirucyate

45
/

na kâyasyâdharam caksur ûrdhvam rûpam na caksusah
Tijûânam câsya rûpam tu kâyasyobhe ca sarvatah
tathâ srotram trayânâm tu sarvam eva
//

46
/

svabhûmikam
//

kâyavijûànam adharasvabhûmy aniyatam manah

47

pauca bâhyâ dvivijûeyâ nityâ dharmâ asamskrtâh / dharmârdham indriyam ye ca dvâdasâdhyâtmikâh smrtâh dbâtunirdeso nâma prathamakoêasthânam /

//

48

îi

catursv arthesu

paucanâm adbipatyam dvayoh

kila

/

caturnâm paficakâstânâm samkleéavyavadânayoh

// 1

kâyendriyo navadravyo daéadravyo 'parendriyah
cittacaittâh

//

22
/

sahâvaéyam sarvam samskrtalaksanaih

prâptyâ va paucadbâ caittâ mabâbhûmyâdibhedatah

//
/

23

vedanâ cetanâ samjnâ chaudah sparso matih smrtih

manaskâro 'dbimoksas ca samâdhih sarvacetasi

//

24
/

éraddbâpramâdah praérabdhir upeksâ hrîr apatrapâ

mûladvayam avihimsâ vïryam ca kusale sadâ // 25 mohah pramâdah kausïdyam âsrâddhyam styânam uddbavah
kliste sadaivâkusale tv

/

âhrîkyam anapatrapâ

//

26
/

krodbo[panâbasâthye]rsyâpramâdamraksamatsarâh

mâyâmadavihimsâs ca parîttaklesabhûmikâh
savitarkavicâratvât kusale kâmacetasi
/

//

27

dvâvimsatis caitasikâh kaukrtyam adhikam kva

cit //

28

âvenike tv akuàale drstiyukte ca vimsatih

/

klesais caturbhih krodbàdyaih kaukrtyeuaikavimsatib
nivrte 'stâdasâuyatra dvriduArivyâkrte

//

29

matâh

/
//

middham

sarvâvirodbitvâd yatra syâd adhikam bhavet
/

30

kaukrtyamiddhâkusalâny âdye dhyâue na santy atah
dhyânâQtare vitarkas ca vicâras câpy atah param
//

31

FRAGMENTS DE LA KARIKA
ahrîr agurutâvadye bhayâdarsitvam atrapâ
/

ubhayam kâmarûpayoh // 32 vitarkacârâv auddhatyasûksmate mâna unnatih / madah svadharme raktasya paryâdânam tu cetasah // 33 cittam mano 'tha vijnânam ekârtham cittacaitasâh /
prema sraddhâ gurutvam
hrïr

sâsrayâlambanâkârâh samprayuktâs ca paûcadhâ

//

34
/

viprayuktas ta samskârâh prâptyaprâptî sabhâgatâ

âsamjnikam samâpattï jîvitam laksanàni ca

//

35
/

nâmakâyâdayaé

ceti pràptir

lâbhah samanvayah

prâptyaprâptî svasamtànapatitânâm nirodhayoh

//
/

36

traiyadhvikânâm trividhâ subhâdînâm éubhâdikâ
svadhâtukâ tadâptânâm anâptânâm caturvidhâ
[tridhâ
//

37
/

najsaiksâêaiksânâm aheyânâm dvidhâ mata
//

avyâkrtâptih sahajâbhijaânairmânikâv rte
nivrtasya ca rûpasya

38
/

kâme rûpasya nâgrajâ
//

aklistâvyâkrtâprâptih sâtïtâjâtayos tridhâ

39
/

kâmâdyâptâmalânâm ca mârgasyâprâptir

isyate

prthagjanatvam tatprâptibhûsamcârâd vihïyate
sabhâgatâ sattvasâmyam âsamJQÎkam asamjaisu
nirodhas cittacaittânâm vipâkas te brhatphalâh

// /
//

40

//

41
/

tathâsanijûisamâpattir dhyâne 'ntye nihsrtîcchayâ

subhopapadyavedyaiva ûâryasj^aikâdhvikâpyate

//

42

nirodhâkhyâ tathaiveyam vihârârtham bhavâgrajâ
subhâ dvivedyâ 'niyatâ caryasyâpyâ prayogatah
//

43
/

bodhilabhyâ mimer na prâk catustrimsatksariâptitah
kâmarîïpâèraye tûbhe nirodhâkhyâdito nrsu
//
/

44

âyur jîvitam âdhâra usmavijnânayor hi yah
laksanàni punar jâtir jarâ sthitir anityatâ
//

45

//
/

jâtijâtyâdayas tesâm te 'stadharmaikavrttayah

janyasya janikâ jâtir na hetupratyayair vinâ

//

46
/

nâmakâyâdayah samjaâvâkyâksarasamuktayah
sabhâgatâ vipâko

kâmarûpâptasattvâkhyâ nisyandâvyâkrtâs tathâ
'pi

//
/

47

traidhâtuky âptayo dvidhâ

laksanàni ca nisyandah samâpattyasamanvayâh

//

48

FRAGMENTS DE LA KAEIKA
kâranam sahabhûé caiva sabhâgah samprayuktakah
sarvatrago vipâkâkhyah sadvidho hetur isyate
svato 'nye
//
/

49
/

kâranam hetuh sahabhùr ye mithahphalâh
//

bhûtavac cittacittânuvartilaksanalaksyavat
caittâ

50
/

dvau samvarau tesâm cetaso laksanâni ca
//

cittânuvartinah kâlaphalâdisubhatâdibhih

51
/

sabhâgahetuh sadréâh svanikâyabhuvo 'grajàh

anyonyarn navabhùmis tu mârgah samavièistayoh
prayogajâs tayor eva érutacintâmayâdikâh
/

//

52

samprayuktakahetus tu cittacaittâh samâérayâh

//

53
/

sarvatragâkhyah klistânâm svabhûmau pûrvasarvagâh
vipâkahetur aéubhâh kusalâé caiva sâsravâh
//

54
/

sarvatragah sabbâgas ca dvyadhvagau tryadhvagâs trayah

samskrtam savisamyogam phalam nàsamskrtasya

te

//

55

vipâkah phalam antyasya pûrvasyâdhipatam phalam
sabhâgasarvatragayor nisyandah paurusam dvayoh
//

/

56
/

vipâko 'vyàkrto dharmah sattvâkhyo vyàkrtodbhavah

nisyando hetusadréo visamyogah ksayo dhiyâ

// /

57

yadbalâj jâyate yat tat phalam purusakârajam

apûrvah samskrtasyaiva samskrto 'dhipateh phalam

//

58
/

vartamànàh phalam panca grhnanti dvau prayacchatah
vartamânâbhyatîtau dvâv eko
klistâ vipâkajâh éesâh
'tîtah

prayacchati

//

59
/

prathamâryâ yathâkramam

vipâkam sarvagam hitvâ tau sabhâgam ca sesajâh
cittacaittâs tathânye 'pi samprayuktakavarjitâh
/

//

60

catvârah pratyayâ uktâ hetvâkhyah paûca hetavah
cittacaittâ

//

61

acaramâ utpannâh samanantarah

/

âlambanam sarvadharmâh kâranâkhyo 'dhipah smrtah
nirudhyamâne kâritram dvau hetû kurutas trayah
/

//

62

jâyamâne

tato 'nyau tu pratyayau tadviparyayât

//
/

63

caturbhis cittacaittâ hi samâpattidvayani tribhih

dvâbhyâm anye

tu jâyante nesvarâdeh kraraâdibhih
/

//

64

dvidhâ bhûtâni taddhetur bhautikasya tu paûcadhâ
tridhâ bhautikam

anyonyam bhûtânâm ekadhaiva

tat // 65

FRAGMENTS DE LA KÂUIKl
kusalâkusalam kâme nivrtânivrtam manah
/ //

rûpârïïpyesv akuéalâd anyatrânâsravam dvidhâ

66

kâme nava subhâc

cittâc cittâny

astabhya eva tat
//

dasabhyo 'kusalam tasmâc catvâri nivrtam tathâ

67
/

pancabhyo 'nivrtam tasmât sapta cittâny anantaram
rûpe dasaikam ca subhân navabhyas tad anantaram
astâbhyo nivrtam tasmât sat tribhyo nivrtam punah

//
/

68

tasmât sad evam ârûpye tasya nîtih subhât punah

//

69

nava

cittâni tat satkân nivrtât sapta tat tathâ /
//

caturbhyah saiksam asmât tu pancâéaiksam tu pancakât

70

tasmâc catvâri

cittâni dvâdasaitâni vimsatih

/

prâyogikopapattyâptam subham bhittvâ trisu dvidhâ
vipâkajairyâpathikasailpasthânikanairmitam

//

71

caturdhâvyâkrtam kâme rûpe silpavivarjitam
kliste traidhâtuke lâbhah

//

72
/

sannâm sannâm dvayoh subhe
sesite
//

trayânâm rûpaje saikse caturnâm tasya
itïndriyanirdeso

73
/

nâma dvitïyakosasthânam
ni

nârakapretatiryanco mânusâh sad divaukasah

/

kâmadhâtuh

sa narakadvîpabhedena vimsatih

// 1

ûrdhvam saptadasasthâno rûpadhâtuh prthak prthak / dhyânam tribhûmikam tatra caturtham tv astabhûmikam
ârûpyadhâtur asthâna upapattyâ caturvidhah
/

//

2

nikâyam jïvitam câtra

nisritâ cittasamtatih

//
/

3

narakâdisvanâmoktà gatayah panca tesu tâh

aklistâvyâkrtâ eva sattvâkhyâ nântarâbhavah

//
/

4

nânâtvakâyasamjnâs ca nânâkâyaikasamjninah
viparyayâc caikakâyasamjnâs cârûpinas trayah
vijnânasthitayah sapta sesam tatparibhedavat
/

// 5

bhavâgrâsamjnisattvâs ca sattvâvâsâ nava smrtâh

//

6

anicchâvasanân nânye catasrah sthitayah punah

/

catvârah sâsravâh skandhâh svabhûmav eva kevalam

// 7

FRAGMENTS DE LA KAEIKA
vijûânam na
sthitih

proktam catuhkotis

tu

samgrahah
//

/

catasro yonayas tatra sattvânâm andajâdayah

8

caturdhâ naratiryaûco nârakâ upapâdukâh

/

antarâbhavadevâs ca prêta api jaràyujàh

//

9
/

mrtyûpapattibhavayor antarâbhavatîha yah

gamyadesânupetatvân nopapanno 'ntarâbhavah

//

10
/

vrîhisamtânasâdharmyâd avicchinnabhavodbhavah

pratibimbam asiddhatvâd asâniyâc cânidarsanam //Il
sahaikatra dvayâbhâvâd asamtânâd dvayodayât
/

kanthoktes câsti gandharvah paùcokter gatisûtratah

//

12

ekâksepâd asâv aisyatpûrvakàlabhavàkrtih

/
// /
1

sa punar maranât pûrva upapattiksanât parah

sajàtisuddhadivyàksidrsyah karmarddhivegavân

sakalâkso 'pratighavàn anivartyah sa gandhabhuk
viparyastamatir yâti gatidesam riramsayâ
/

//

14

gandhasthânâbhikâmo 'nya ûrdhvapâdas tu nârakah
samprajânan visaty ekas tisthaty apy aparo 'parah
niskrâmaty api sarvâni mûdho 'nyo nityam audajah
garbhâvakràntayas tisras cakravartisvayambhuvau
/ // /

//

1

//

16

karmajfiânobhayesâm va visadatvàd yatbâkramam

1

nâtmâsti skandhamâtram tu karmakleéâbhisamskrtam

/

antarâbhavasamtatyâ kuksim

eti pradîj>avat

//

18
/

yatbâksepam kramâd vrddhah samtânah klesakarmabhih
paralokam punar yâtîty anâdi bhavacakrakam
//
/

19.

sa pratîtyasamutpâdo dvâdasângas trikândakah

pûrvâparântayor dve dve madhye 'stau paripûrinah
pùrvaklesadasàvidyà samskârâh pïirvakarmanah
/

//

20

samdhiskandhâs tu viJQânam nâmarûpam atah param
prâk sadàyatanotpàdàt
tat

//

21

purvam trikasamgamât
//

/

sparèah prâk sukhaduhkhâdikâranajaânasaktitah
vittih prâîi

22
/

maithunât trsnâ bhogamaithunaràginah
tu

upâdâcam

bhogânâm prâptaye paridhâvatah

//

23
/

sa bhavisyadbhavaphalam kurute
pratisamdliil?

karma tad bhavah punar jâtir jarâmaranam âvidah // 24

FRAGMENTS DE LA kIEIKA
P prâdhânyât tv angakïrtanam pûrvaparântamadhyesu sammohavinivrttaye // 25
âvasthikah kilesto
'y ai
/

dvayam karma sapta vastu phalam tathà / phalahetvabhisamksepo dvayor madhyânumânatah // 26
klesas trïni
klesât klesah kriyâ caiva tato vastu tatah

punah

/

vastu klesâs ca jâyante

bhavângânâm ayam nayah

//

27
/

hetur atra samutpâdah samutpannam phalam

matam
//

vidyàvipakso dharmo 'nyo 'vidyâmitrânrtâdivat

28

samyojanâdivacanât kuprajûâ cen na darsanât

/

drstes tatsamprayuktatvât prajfiopakleéadesanât

//

29
/

nâma

tv

arûpinah skandhâh sparéâh sat samnipâtajâh
//

panca pratighasamsparéâh sastho 'dhivacanàhvayah
vidyâvidyetarasparéâ amalaklistaêesitâh
/

30

vyàpàdànunayasparsau sukhavedyâdayas trayah
tajjâh sad

//

3

vedanâh panca kâyikî

caitasï

para
//

/

punas câstâdasavidhâ sa manopavicàratah

32
/

kâme svâlambanâh
svo 'stâlambanam

sarve rûpî dvâdasagocarah

trayânâm uttaro dhyânadvaye dvâdasa kâmagâh

//

33
/

ârûpyam dvayor dhyânadvaye

tu sat
//

kâmah sannâm caturnâm

sva ekasyâlambanam parah
/

34

catvâro 'rûpisâmante rûpagâ eka ûrdhvagah

eko maule svavisayah sarve 'çtâdasa sâsravâh

//
/

35

uktam ca vaksyate cânyad atra
tusitandulavat

tu klesa isyate
//
/

bîjavan nâgavan mûlavrksavat tusavat tathà

36

karma tathaivausadhipuspavat

siddhânnapânavad vastu tasmin bhavacatustaye
tridhânye traya âmpyesv âhârasthitikam jagat

//

37
/

upapattibhavah klistah sarvakleéaih svabhûmikaih
//

38

kavadïkâra âhârah kâme tryâyatanâtmikah

/

na rûpâyatanam tena svàksamuktânanugrahât
sparsasamcetanâvijnâ âhâràh sâsravâs trisu
/

//

39

manomayah [sambhavaisî] gandharvas cântarâbhavah
40.

//

40

MS. svasvabhavaisT.

10
[nirvrttir atra

FRAGMENTS DE LA KÂRIKl
vrddhyartham âsrayâ]sritayor dvayam
//

dvayam anyabhavàksepanirvrttyartham yathâkramam
chedasamdhânavairâgyahânicyutyupapattayah
/

41

manovijûâna evestâ upeksâyâm cyutodbhavau
naikàgràcittayor etau nirvâty avyâkrtadvaye
/

//

42

kramacyutau pâdanâbhihrdayesu manascyutih
adhonrsuragâjânâm marmacchedas
tv

//
/

43

abâdibhih
//

samyanmithyâtvaniyatâ âryânantaryakârinah
tatra bhàjanalokasya

44
/

samnivesam uéanty adhah
sahasrâui ca vimsatih

laksasodasakodvedham asamkhyam vâyumandalam

//

45

apâm ekâdasodhvedham

/

astalaksocchrayam paécâc chesam bbavati kàûcanam
tiryak trîni sahasrâni sârdham éatacatustayam
/

//

46

laksadvâdasakam caiva jalakâncanamandalam

//

47
/

samantatas tu trigunam tatra merur yugandharah
ïsâdharah khadirakah sudaréanagiris tathâ
//

48

asvakarno vinitako nimindharagiris tatah

/

dvîpâ bahis cakravâdah sapta haimâh sa âyasah

//

49

catûratnamayo merur jale 'sîtisahasrake

/

magna ûrdhvam

jalân merur bhûyo 'éîtisahasrakah
/

//

50

ardhârdhahânir astâsu samocchrayaghauàs ca te
sîtâh saptântarâny

esam âdyâéîtisahasrikâ

//

51
/

âbhyantarah samudro 'sau trigunah sa tu pârsvatah

ardhârdhenâparâh sïtâh éesam bâhyo mahodadhih
laksatrayam sahasrâni vimsatir dve ca tatra tu
/

//

52

jambudvïpo dvisàhasratriparsvah sakatâkrtih

//

53
/

sârdham triyojanam

tv

ekam prâgvideho 'rdhacandravat
//

pârévatrayam tathâsyaikam sârdhatriéatayojanam
godânïyah sahasrâni sapta sârdhâni mandalah
/

54

sârdhe dve madhyamasyâstau caturasrah kuruh samah

//

55

dehâ videhâh kuravah kauravâs câmafâvarâh
açtau tadantaradvïpâh êâ{hâ uttaramautrinah
ihottarena kî{âdrinavakâd

/

//

56

dhimavâms tatah
]

/

paûcâsadvi[

saro ^rvâg

gandhamâdanât

//

57

FRAGMENTS DE LA KIRIKI
adhah sahasrair vimsatyâ tanmâtro
'vîcir

11

asya hi

(?) /
//

tadûrdhvam sapta narakâh sarve
tesâm caturdisam

'stau sodasotsadâh
/

58

kukûlam kunapam câiva ksuramârgâdikam nadî
sïtà

anye

'stâv

arbudâdayah

//

59
/

ardhena meros candrârkau paacâsatsaikayojanau

ardharàtro 'stagamaDam madhyâfhna udayah samam]

//

60

pràvrnmàse dvitîye 'ntyanavamyâm vardhate nisâ

/

hemantânâm caturthe

tu hîyate 'har viparyayât
/

//

61

lavaso râtryaharvrddhî daksinottarage ravau

svachàyayàrka[sàmnidhyàd

vijkalendusamîksanam
/

//

62

parisandâé catasro 'sya daéasàhasrikàntaràh
sodasâstau sahasrâni catvâri dve ca nirgatâh

//
/

63

karotapânayas tâsu màlâdharâh sadâmadâh

mahârâjikadevâs ca parvatesv api saptasu

//

64
/

merumùrdhni trâyastrimèàh sa càsïtisahasradik
vidiksu kûtâé catvâra usitâ vajrapânibhih
//

65

madhye sârdhadvisâhasrapârévam adhyardhayojanam / puram sudaréanam nâma haimam citratalam mrdu // 66
sârdhadviêatapârêvo 'tra vaijayanto bahih panah
tac caitrarathapârusyamisranandanabhûsitam
//
/ /

67

vimsatyantaritâny esâm subhûmTni caturdiéam
pûrvottare pârijâtah sudharmâ daksinâvare
tata
//

68
/

ûrdhvam vimânesu devâh kâmabhujas

tu sat
//
/

dvandvâlinganapânyâptihasiteksanamaithunâh

69

pancavarsopamo yâvad dasavarsopamah sisuh
kâmopapattayas tisrah kâmadevâh samânusàh
sukhopapattayas
tisro

sambhavaty esu sampûrnâh savastrâs caiva rûpinah
/

//

70

navatridhyànabhùmayah

//

71
/

sthânât sthânâd adho yâvat tâvad

ûrdhvam tatah tatah

nordhvam daréanam asty esâm anyatra rddhiparâérayât
caturdvïpakacandrârkamerukâmadivaukasâm
tatsahasram dvisâhasro lokadhàtus tu
/
//

//

72

brahmalokasahasram ca sâhasras cûdiko matali

73
/

madhyamah

tatsahasram trisàhasrah samasamvartasambhavah

//

74

12

FRAGMENTS DE LA KÂRIKA
jâmbudvîpàh pramânena catuhsârdhatrihastakâh
dvigunottaravrddhyâ tu pûrvagodottarâhvayâh
//
/

75
/ //
/

pâdavrddhyà tanur yâvat sârdhakroso divaukasâm

kâminàm rûpinâm

tv

âdau yojanârdham tatah param

76

ardhârdhavrddhir ûrdhvam tu parïttâbhebhya âsrayah
dvigunadviguno hitvâ 'nabhrakebhyas triyojanam
//
/

77

sahasram âyuh kurusu dvayor ardhârdhavarjitam
ihâniyatam ante tu dasâbdân âdito 'mitam
//

78
/

nrnâm varsâni paûcâêad ahorâtro divaukasâm

kâme 'dharànàm tenâyuh

paiica varsasatàni tu

//

79
/

dvigunottaram ûrdhvânâm ubhayam rûpinâm punah
nâsty ahorâtram âyus tu kalpaih svâsrayasammitaih

//

80

ârûpye vimsatih kalpasahasrâny adhikâdhikam

/

mahâkalpah parïttâbhât prabhrty

ardham adhas tatah
/

//

81

kâmadevâyusâ tulyâ ahorâtrâ yathâkramam

samjivâdisu satsv âyus tais tesâm kâmadevavat

//

82
/

ardham pratâpane

'vîcâv antahkalpah

punah punah

kalpas tiryascâm pretânâm mâsâhahêatapancakam

//

83

vâhâd varsasatenaikatiloddharaksayâyusah arbudâ vimsatigunaprativrddhyâyusah pare

/

//

84
/

kuruvarjyo 'ntarâmrtyuh paramânvaksaraksanâh

rûpanâmâdhvaparyantâh paramânur anus tathâ
lohâpsasâvigochidraraj oliksâtadudbhavâh
/

//

85

yavas tathângulîparvâ jneyam saptagunottaram
caturvimsatir angulyo hasto hastacatustayam
/
]

//

86

dhanuh paûca éatâny esâm kroso 'ranyam
te 'çtau

[

matam
/

//

87

yqjanam

ity

âhur vimsatksanasatam punah

tatksanas te punah çaçtir lavas triméadgunottarâh
trayo muhûrtâhorâtramâsâ dvâdaéamâsakah
/

//

88

samvatsarah sonarâtrah kalpo bahuvidhah smrtah
samvartakalpo nârakâsambhavâd bhâjanaksayah
/

//

89

83 MS. mfis&Àka

;

traductions
;

:

mois-jour-cinq*centaines.
la

87 MS. 'ranyas ca tat satam

de

dgon par hdod.

FBAGMENTS DE LA KARIKA
vivartakalpah prâgvâyor yâvan nârakasambhavah
//

13

90

antahkalpo 'mitâd yâvad dasavarsâyusas tatah
utkarsâ apakarsâs ca kalpâ astâdâsâpare
//

/

91
/

utkarsa ekas te 'sltisahasrâd yâvad âyusah
iti

loko vivrtto 'yam kalpâns tisthati vimsatim

//
/

92

vivartate ca samvrtta âste samvartate
te

samam

hy

asîtir

mahâkalpas tadasamkhyatrayodbhavam
tu satâd yâvat

//

93

buddhatvam apakarse

tadudbhavah

/

dvayoh pratyekabuddhânâm khadgah kalpaéatânvayah
cakravartisamutpattir nâdho 'éîtisahasrakât
/

//

94

suvarnarûpyatâmrâyascakrinas te 'dharakramât
ekadvitricaturdvîpâ na ca dvau saha buddhavat

//
/
//

95

praty[udyânasvayamyânakalahâstrajito] 'vadhâh
deéasthottaptapùrnatvair laksanâtiéayo

96

muneh

/

prâg âsan rùpivat sattvâ rasarâgât tatah âanaih
âlasyât

//

97
/

samgraham krtvâ bhâgâda[i]h ksetrapo bhrtah
//

tatah karmapathâdhikyâd apahrâse daéâyusah

98
/

kalpasya éastrarogàbbyàm durbhiksena ca nirgamah
divasân sapta mâsânâ ca varsâni ca

yathâkramam

//

99
/

samvartanyah punas

tisro

bhavanty agnyambuvâyubhih

dhyânatrayam dvitîyâdi

éîrsarn

tâsâm yathâkramam
'sty

//

100

tadapaksâlasâdharmyân na caturthe

aniûjanât
//

/

na nityam saha sattvena tadvimânodayavyayât

101
/

saptàgninàdbhir ekaivam gâte 'dbhih saptake punah
tejasâ saptakah pascâd vâyusamvartanî tatah
iti

//

102
/

lokanirdeso

nâma trtîyakosasthânam

IV

karmajam lokavaicitryam cetanâ tatkrtam ca
cetanâ

tat
//

/

mânasam karma
gatir

tajje

vâkkâyakarmaiiï
/

1

te tu vijnaptyavijnaptï kâyavijûaptir isyate

samsthânam na

yasmât samskrtam ksanikam vyayât
/

//

2

na kasya cid ahetoh syâd dhetuh syâc ca vinâsakah

14

FEAGMENTS DE LA KÂEIKÂ
dvigrâhyam syân na cânau tad vâgvijûaptis tu yâgdbvanih
trividbâmalarûpoktivrddhyakurvatpathâdibbih
/

// 3

ksanâd ûrdhvam avijnaptih kâmâptâtïtabhûtajâ
svâni bhûtâny upâdâya

//
/

4

kàyavàkkarma sâsravam
// 5

anâsravam yatra jâto Vijûaptir anupâttikâ
samâdhijaupacayikânupàttâbbinnabbûtajâ
nâvyâkrtâsty avijnaptis tridhànyad

naisyandikî ca sattvâkbyâ nisyandopâttabbûtajâ
//

/

6
/

aéubbam punah
// 7
/

kâme rûpe 'py avijûaptir vijnaptih savicârayoh kâme 'pi nivrtâ nâsti samuttbânara asad yatali
samprayogena

paramàrthaéubbo moksah svato mûlabryapatrapà

//

8

INDEX GÉNÉRAL

a, ïsadarthe, iii,

107 168

;

virodhartke,

akaukrtya,

iv,

243.

88

;

péjoratif, 89.
iii,

akriyâ, akarananiyama.
;

akanistha,
vi,

2,

ga,

parama,

aksa, indriya,

iii,

121.
11, iv, 201.
iv,

213.
iv,

aksana, gati,

iii,

akarana,
ra,

48

;

niyama, samvaiv,

aksayanïvyapahàra,
aksara, phonème,
177.

219.
iii,

akriyâniyama,
vi,

24, 50, 81,

ii,

239, 242,

85, 201,
caraiia).

218, 269 (anadhyâ-

aksistha afijana,
cittasya,
viii,

i,

77 (Vyâ. 78)

akarmanyatâ
ii,

207,

aksema,

iv, 35,
iii,

106.
42.

157.
iii,

agatikâ gati,
198.
89.

akarmârakrta,

agamyâ

strî, iv,
ii,

157.

akalatra, aputra,

iii,

agauravatâ,

170.

akâmakârin,
176.

vii,

32.
ii,

agganâa,
218,
iii,

iii,

204.
iii,

akâlamarana, mrtyu,
akulînatâdosa,

agniprabhà,
19
;

212

;

pravesa, v,
iv,

samsparsàd dâhah,
iv, 5, 7.

155

;

iv,

226.

samyoga,
137

akuéala, parapïdâpravrtta, v, 41,

agragrâha, drsti, v, 32, 37.
agraja, antérieur,
ii,

paropaghâtàbhisamdhi,

iv,

;

257.

aksema,
akuéala,
etc.,
iv,
iv,

iv,

35.

agradharma,
vi,

laukikâgradharma,
168

paramàrthatas, âtmatas,
35
;

167.
iii,
;

asubha, aksema,

aghanistha,
rûpa,
i,

sâmantaka
194 Add.

106.
iv,

50.
vi,

akusalakarmapatha, dix,
Add., 153, Add.

137,

anga, pravacanânga,

anga
ii,

= pratyaya,
ii,

iii,

200.

akuéalamahâbhûmika,
105
41
; ;

152,

iii,

anga, pratyanga,
angïbhâva^,
anguli,
i,

iii,

27^ 204.

mûla,

iv, 35,

144, 170, v,

288.
;

râsi, v, 99, vitarka, vi,

145

;

iii,

178

parvan, 178 agra,
;

samtatipravrtti, iv, 85.

77.
i,

akrtabuddhi,

ii,

313.
vi,

acittaka, acitta,

20,

ii,

200,

iii,

akopyadharaian,
vii,

240, 254, 267,

132.
acintya,

87,

viii,

191.
vi,

akopyâ cittavimukti,

259.

iii,

35

dharmànàm êaktibhedah, karmanâm vipâkah, ii,
;

16
305.
acinteyyas,
vii,

INDEX GENERAL
atidhâvati,
i,

86.
iii,

83 Add.
iv,

atidhyàyitvam jneyesu,
174.

46.

aciropapanna devaputra,
acetana, sacetana,
ii,

atinyûna,

ii,

274.
iii,

215.
;

atibahuvistaraprakàravisàrin,

accha, indriya,

i,

15, 67

acchat43,
viii,

kâr. 30 b.
ativaktar,
atïta
iii,

va du corps,
137.

ii,

130,

iii,

53.
i,

adhvan,
iv, 5,

35, 62,

ii,

231,
;

acchatâsabda,

iv,

190

;

acchatâ-

293,

87, v, 106-8, ix, 233
ii,
;

mâtra,

iii,

178.
iii,

atïtaduhkhaprahàna,
140.

281.

acchinnadhàra, nuage,
aja, arhat,
iii,
i,

atyantaprahâna,
vi,

viii,

83

vimukti,

135.

252

;

sânti, tatkâlasânti, vi,

ajâjîpuspa,

93.
i,

148.
2
;

ajnâna, aklista,

voir avidyâ.

atyayam atyayatas,
285,
iv,

confession,
;

ii,

ajnâta, jûâtâjûâta, v, 91.

82, 98, 243 Add.
iv,

voir

anjanânjanasalâkâdarsana,
atata,
iii,

vii,

45.

posadha,
atyasana,

163.

154, 176.
ii,

ii,

218.
iii,

anusahagata, anusahagata,
iv,

246,

atyudïrnaparipûrnakarman,
atra samtâne,
iv,

41.

172.
iii,

82.

andaja,

27-28, 55.
iii,

adattàdàna,

iv,

141, 146, 155, 188.
iv,

atapa, dieu,

2.

anu,

paramânu, le dravya samghâtaparamânu, ii, 144
(?),
i,

et le
;

adân me ... dânam aduhkhàsukha, ii,
vedanîya,
iv,

239.
v,

115,

88

;

ani-

109 et suiv.
,

darsana, apratigha
25, 94.

amûrta,
177-8,

adrsta-aéruta-aparisamkita
adesastha,
iii,

iv, 1 4 5

5.

dimension,

ii,

232,
i,

iii, iii,
i,
i,

Add.
rûpa,

;

contact,

89,

213
93.

;

adbhutadharma, vii, 84. advesa, racine de bien maitrî,
;

ii,

atome

et skandha...,
i,

39, et

16*0.

25, et indriyas,

adharma
iv, 7.

et

dharma,
iv,

Vaisesika,

atome du Vaisesika,
samcita, viprakïrna,
61, vi, 141.

iii,
i,

212.
67, v,

adharma, péché,
iii,

155

;

râga,

207.
ii,

varna, samsthâna paramânu,
i,

adhâtupatita, âpta,
iv,

262,

iii,

8,

16, iv, 10.

31, 130-1.
iv,

paramânu pasarpana,
atikrânta,
iv,

iii,

211.
vi,

adhikaranastha,

91.

74

;

manaskâra,

adbigata, pratyâtmam samâhiteua
cittena, iv, 162.

151.

atidurjaâna,

ii,

159.

adhigama,

satyâbhisamaya,

viii,

INDEX GENEEAL
219 jûâna, viii, 219, dharma, vii, 91.
;

17

ix,

248

;

drstiprabhâvita, vi,

moksa
viii,

= sraddhâ).
213.

196 (adhivastu-

adhicittam siksâ,
130.

vi,

225, 230,

yathestam adhimokso
nah,
viii,

adhicaitasika, vi, 261.
adhitisthati, sthâpayati
;

âdhimoksika,
voir adhi-

gamana,
ii,

vi,

247,

vii,

113

;

cp. 119.

sthâna,

ii,

120

;

iii,

31

;

vii,

mithyâdhimoksa,
tâdhimoksa,
vii,

162

;

ha-

119, 120.
adhipati, indriya,
ii,

85.
;

103.

adhivacana,
;

vii,

93
163.

samsparéa,

adhipatipratyaya,
phala,

ii,

307-308

iii,

98.
iv,

adhipaja,
iii,

âdhipata,
iv,

ii,

adhivàsayati,
adhisiksà,
vi,

287, 292,

139,

187, 192.

225, 230-1,
vi,

viii,

130.

adhiprajûani siksâ,

vi,
ii,

225, 231.

adhisïlam siksâ,

225, 230-1.

adhimâtra,

visista,

266
199
170.

;

adhiadhi-

adhisthâna, l'œil visible est adhi-

mâtrâdhimâtra,
mâtraparipùrna,

vi,
iv,

;

sthâna de Torgane,
le

iii,

58

;

dans
iii,

sens de support,

encore

adhimâna,
adhimukti,
et suiv.,

lire lire

atimâna,

v, 26.
ii,

68 (des actes et passions), 153

iv,

adhimoksa,

88 (du
vastu.

neuvième mahâbhûmi40,

karmapatha)

;

nommé

caturniéray adhisthâ-

ka.

na,
i,

iv,

149.

adhimukti, adhimoksa, ruci,
vii,

adhisthânakârana
âksepakârana,
iv,

opposé

à

70, 85 (hâta-);

ii, ii,

204.

27.

adhimuktimanasikâra,
149 et suiv.,
viii,

325,

vi,

adhisthâna,

action
;

magique

143, 200, 202,

ou surnaturelle
corps,
iii,

faire durer le

214
224.

;

adhimuktisamjnâna, 199.
iv,

31, la vie, vii, 83,
vii,

un

adhimukticaryâbhûmi, carita,
adhimukta, dans sraddhâ-,
adhimucyate,
ka,
ti
;

nirmàna,
viii,

119 (comp. 110),
vasitàprabhàva,

210.

vi,

196.

adhisthita, etc.

viii,

202.

adhoga,

iii,

134.
viii,

adhimoksa, neuvième mahâbhûmiii,

adhobhûmikâpaksâlavigama,
149
;

154 (et non pas adhimuk-

comp. avarabhâgïya.
viii,

termes équivalents, par ex.
198, où adhimoksa

viii,

= adhi296-

adhyâtmam, i, 73. adhyâtmasamprasâda,
159.

148,

mukti manasikâra).

adhimoksa de
298.

l'arhat, vi,

adhyâvasana,
adhyàsaya,
iv,

vi,

245.
;

90

vipanna, 93.
iv,

adhimoksaprabhâvita

opposé

à

adhyâhrta, upanîta,

170.

18

INDEX GENERAL
vi,
i,

adhyupeksya, anâsabya,

154.
41.

dhâtmaka,

iii,

79,
v,
v,

dharmasva108.

adhyavasâya, abhisvanga,
van,
12, iv, 62.

laksanâd dûrah,
présent en sort,

— Le
33.

adhvau, les samskrtas sont l'adhi,

— discussion
...
i,

65,

vii,

Pas

samanantarapratyaya,
ii,

de l'existence du passé
ii,

77,

étant vyâkula,

261, 303, ni

260, v, 51-65.

sabhàgahetu, 257, mais vipâka(dura...),
;

adhvanâuâtva
107
iii,
; "

v,

hetu,
va).

261 (pûrvapascimatâbhâ303,

samkara, 55

paryauta,

177.

anâgate jnânam,
traiyadhvika,
ii,

ii,

vii,

ekâdhvika,

89.

274
ii,

;

dvyadhvaga, tryadhvaga,
183.
85.
10.
i,

anâgataphalacibna,

ii,

304.
iv,

275.
strî, iv,
iv,
iii,

anâgamya,
v,

vi,
vi,

228,

ii,

133,

51,

anagamyâ

112,
;

235, 271,

viii,

179,

anadhyâcarana,
ananta, quatre,

181

anâgamya dhyàna
iii,

(Vyut.).

anâgâmin,
75,
vii,

39,

iv,

119, v, 116,

ananta manovijùâna,
anantarabhâvin,
ii,

45.

vi,

209, 220 (parivrttajanman),

247.

223-226.

anantavân lokah,
257.

ix,

267.
vi,

anàgamiphala,
pratipannaka,

indriyas,
vi,

ii,

136,

anadhisthâna, avastuka klesa,

195.
ii,

anâjûâtam.... indriya,
iii,

109, 116,

ananyagatika sûtra,
ananyacitta,
iv,

42.

134.

178.
ii,

anâtmaka, aspect de duhkhasatya,
164, 170,
vii, 31,

anapatrâpya, atrapâ,
iv,

32, 33.
ix,

99, v, 89.
iv,

anâtmànahsarvedharmàh,
180.
76.
ii,

252.

anabhidhyâ,

anâdeyavacanatâ,

ix,

186.
;

anabhirâddhi,

vii,

anâbhogena,
243.
199,
vi,
j

iii,

200
;

anâbhoga
prïti,

anabhilàpya, akathya,
anabhisamskâreiia,
154.

fiàna,

vii,

88

laksanâ

iii,

viii,

148.

anârjavatâ, v, 89.
vi,

anabbisaraskârapariuirvâyin,

anàryavyavahàra,

iv,

161.

210

;

vâhin,

rnârga,
iv,

viii,

179,

anFtvaraiKibliàvamàtra,ii, 246, 288.

vipâkaja citta,

40.

aateavft, amala, lokottara, adliâtvâpta, défini,
i,

anabhraka,
anavakâsa,

iii,

2.

6.
vii,

iii,

198.
iii,

âkâras des vérités,
147.
indriya,
ii,

28.

anavatapta brada,

105,

109,

116,

anaôana (vrata)

v, 76.
iv, 5
;

118.

anàgata, anagâto 'dhvâ,

alab-

karman,

iv,

130.

INDEX GENERAL
citta, êaiksa, aêaiksa,
iv,
ii,

19

316,

12.

40.
vii, 4,
i,

anivartanatâguna,
10,
i,

iv,

226.

jnâna,

29.

anivartya,

iii,

47.
citta,
ii,

dharma,
298,
iii,

51,

ii,
;

271, 292,

anivrtàvyâkrta,

karman

;

8, iv,

27

tyàga, 100.
iii,

quatre, cinq sortes,

189, 265,
vii,

dhyânavyavakirana,
221.
prajûâ, vi, 246-7.

2, vi,

289, 319-321,
51.

iv,

198, 255,

anîkasamdarsana,
anîtârtha,
iii,

iv,

190.

mahâbhûta
18-19.

? iv,

27, rûpa, iv,

61, ix, 247.

anukîrtayati
vi,

(?), iv,

141.

mârga, comment amené,
167.

visayâpavâda,

iv,

171.
iv,

anugama, vi, 155 (ânâpânasmrti). anugraha des indriyas et mahàbhùtas, iii, 121 manasikâra (?) viii,
201.

samvara,
50.

i,

20,

18,

43,

;

iii,

124,

iv,

20,

156,

233, 245,
làbha,
viii,

vi,
i,

297.
18 (sïta),
iii,

samâpatti,
166, 177.

144,

anugràhaka,
vi,

124,

155.
(?),
ii,

skandha,

i,

48, iv, 77,
v, 99.

vi,

297.

anujvala

anukûla,
166,
iv,
vii,

iv,

168.

anàhàra, par ex.

anutâpa,
anuttara,

243.

anmjana,
31
vi,
ii,

iii,

216.

citta,
iv,

20

;

moksa,

anitya, aspect de duhkhasatya, vii,
;

nirvana,

255, v, 63.

impermanence
128
;

et douleur,

anutpattidharman, dharmin, dhar-

anityâ vata samskârâh,

maka, dharmikâ, dharmatà,
10, 75-6,
ii,

i,

239.

250, 266,

vi,

152,

anityatâ,
ii,

caractère du samskrta,
;

174.

222

anityatânityatâ,

ii,

225.
;

anutpâdajnâna,

vi,

240, 282,

vii,

anityatàtrsnâ, vibhavatrsnâ, v, 29

3, 5, 9, 14, 27.

nirodha,

i,

10, 35, viii, 189-190;

pràrthanà, v, 30.
anidarsana,
i,

anudharmam anusadrsam karma, iv, 140 dharmasyànudharmam
;

51.
iv,

prati, vii, 76.

anindriya kâya,

154.
viii,

anunaya,
165.
iv,

v,

81,

samsparsa,

iii,

animitta, nirvana,

185.
ii,

100, samyojana, v, 82-83.

aniyata, classe de caittas, aniyata, aniyatavipâka,
85, 115, 117.
aniyatarâsi,
iii,

anupakramadharman,
anupatita, ix, 249.

iv,

206.

etc.,

anupadistajnâna,
137.

vii,

82.

anupadrotar,
iv,

ii,

247.
160, anupasyin.

anirdhàryamàna,

pariccheda,

anupasyanà,

vi,

20
anupâtta, anupâttikâ,
i,

INDEX GÉNÉBAL
63,
iv,

28.

anusangânâm punah pratyanusangâh,
iv, 13.
ii,

anupâdâna,
31.

ii,

285.
vi,

anupûrvâbhisamaya,
anupravrajâmi,
anuprâpti,
i,

185,

vii,

anusahagata, anusahagata,
iv,

245,

172.
i,

iv, 72.

anusmaranavikalpa,
antahkalpa,
181.

60.
vii,

79.

anekavidha rddhivisaya,
iii,

98.

anubadhnanti, v, 79.

anubandha, pravâha,
v, 5, vii,

i,

21,

iv,

64,

antahpûti,

iv,

96.
iv,

83 (vâsanâ).
vi,

antagrâhadrsti,
ix,
i,

41, v, 17, 41,

anubuddha,
27

265.

270.
?, iii,
iii,

anubhava, anubhûti, upabhoga,
;

antara deva
antarakalpa,

38.
iv,

jûâna, v,
iv,

7.

175, 181,
iii,

207.
123,

anuvartaka,

27, 37.

antarâparinirvâyin,
vi,

39,

anuvrtti, iv, 27.

210, 217, 220, 226.

anuvyanjanagrâhin,

i,

83.
85.

antarâparinirvrti, vi, 210.

anuvyanjanasampad,

vii,

antarâbhava,

iii,

14,

31,

36-45,
iv,

anumâna, vii, 88-9. anumodanâcetanâ, iv, 227.
anuraksanâdharman,arhat,vi,251.
anulaksanas du samskrta,
anusaya, chap.v, résumé,
étymologie, 78
;

46-50, 118, 119, 131,
176,
ix,
vi,

119, 103,

201, 216, 220,

vii,

258.
ii,

ii,

224.
;

antarâmarana, mrtyu,
176.

279,

iii,

1

etsuiv.

nombre,
31
;

9, 13,

antarâvàsa,

iii,

42.
vi,

21

;

universels, etc.,
;

ordre

antarâyakara,

259, antarâyi-

de production, 71
paryavasthâna,
tis,
iii,

relation avec

kadharmavyàkaranavaisàradya,
vii,

3,

73

;

avec gav,

75.
iii,

14

;

abandon,

10

;

antarikâ,

4.
iv,

d'objet pur, 34.

antarmukhapravrtta,
iii,

33,

40,

anusayana,
v, 2, 9,

i,

14,

8, iv, 171,

74, v, 8.

37 (double), 71, 78.
(upasevitâh)
14.
vii,

anta^sîmâparyâpanDa,
antevâsin,
172.

iv,

156.

anusayitâh
ranaih,
i,

skandhâ

antike dharmâh, v, 107.
ii,

anusâsanavidhâ,

111.
iv,

antyacitta, 41,
vii,

ii,

305,

iii,

133,

vi,

anusâsanï, prâtihârya,
111.

262.
iv, 135, Add. audhakâra (un rûpa), i, andhavacana, ix, 233.

andha,

anusete, anuâerate,
79, 87.

iii,

8, v,

70,

16.

anuérâvayati,

iv,

163.

anyathâtva, bhâva,

ii,

223,

iii,

143.

INDEX GENERAL
anyàpoha,
vi, iv,

21

140.

254.

anyâyena,

166.
iii,

apâya,
102.

iv,

203,
iv,

vi,

174.

anyonyajanakabhâva,
anyonyânyathâtva,
anvayajîïâna, v,
5, 13, 14.

apâyikatva,

80.
iii,

v, 54.

apunya,
184,
vii, iv,

défini,

84

;

karman,

35, vi,

106.

apûrvaisâ" vâco yuktih, v, 57.

apakarsa,

iii,

193.
123.
vii,

apûrva,

iv,

94, vi,
...)

172 (prâtimo-

apakâra,

iv,

ksasamvara
32
;

apaksâla, duhkhakàrana,

apûrvotpatti, ix, 260.

des dhyânas,
161
;

iii,

184, 215,
iii,

viii,

àpranihita

samâdhi,

viii,

185

;

du divyacaksus,
i,

46.

apranihitàpranihita, 189.
apranïta, aprabhûta,
vi,

apacaya, upaghâta,
apatràpya,
ii,

69.

145

;

viii,

160, 171.
iv,

190.

apathyausadha,
246.

35.
iii,

apratigha,
104, ix,

i,

41

;

vân,

iii,

47.
vii,

apadesa, kâla, mahâ,

apratisamyukta, anâsrava,

29.
ii,

apratisamkhyànirodha,
vitar-

i,

19,

apamanyanâpratisamyukta
ka, v. 89.

279,

vi,

171, 174,

viii,

189-190,

apara

= sâstrakâra,
vi,

209 (asamkhyayâ ksayah).
iii,

114.
iv,

apratisamkhyàya upeksâ,
apratisamjiiin,
apratisthita,
i,

iii,

114.

aparaparyâyavedanîya karman,
115,

48, Vyâ. 57.

216.
vii,

iii,
ii,

139.

aparânte sammoha,
aparipûrnakârin,

108.

apratisamdhi,

285.
cittaccheda,
vi,

aparijûâta kleéa, v, 72, 110.
iv, 73.

apratisamdhika
apratîsatâ,

134, duhkha, 205.
ii,,

aparisphutamanovij ûâna (Sautrântika, Vasumitra),
ii,

170.
vii,

210.
118,
vi,

apratyaya,
76.

mécontentement,
vi,

aparihânadharman,
261.

iv,

aprabhûta,
vi,

146.
iv,

aparihânivâdin,

268.
vi

apramâna, bhàvanâ,
196-203
200.
;

245,

viii,

aparihânïyakusalamûlapraveêa,
287.

pratiqués par vïtarâ;

apariyàpanna
187.

=

ga, iv, 251

prayoga, 251,

viii,

dhâtvanâpta,

ii,

apramanâbha,
dieux,
iii,

apramânasubha,
171
....

apavâdadrsti, v, 18.

2, 19,

apaharana,
apahràsa,

iv,

178.

iii,

206.
...

apramâda, kusalamahàbhùmika,ii, 257 anga de l'upavâsa, iv, 67
; ;

apàtha eva câtra éaranam

ix,

nécessaire au éaiksa,

vi,

259.

22
aprasâdika,
iv,

INDEX GENERAL
128.
ii,

abhinipâta,

iii,

65.
i,

aprâdurbhâva, bhûti,
aprâptaparihâni,
aprâpti,
ii,

285.

abhinirûpanâvikalpa,

61.
iii,

vi,

267.

abhinirvrtti et upapatti,
iv,
ii,

123,

179-194.
i,

120 Add.,
vi,

vi,
;

137

;

vedanîya

abdhâtu et eau,
apsamvartanï,
la mort,
iii, iii,

22-23,

146
;

;

karman,

216
iii,

hetu, vi, 137;

iii,

184, 210

et

samyojana,
321,

123.
ii,

136.

abhinirharati, nirhrta, nirhâra,
;

abmandala,

139
iv, iv,

rajas, 178.

iii,

110, v, 2,

viii,

210.

abuddhipûrva,

155, 242.
47, 84, 98
;

abhinivis, vi, 203.

abrahmacarya,
Kuru, 183
abhavya,
iv,
;

en

abhinispatti,

nispâdana,

vii,

31,

virati, 80.
;

102.

200, 202, 203
iii,

abha-

abhinyâsabhûta
32.

= bhàrabhùta,
71, 74.

vii,

vyatvam sattvânâm,
abhayavasavartitva,
ii,

196.

170.
iv, 5.

abhâva, vinâsa, abhava,
asti
....

abhâvah,
v,

ii,

283.

— —

abhiprasanna,
abhibhavati,

iv,

lâbhasatkâram,
....

vi,
viii,

259
212.

;

rûpâny abhibhûya

âlambana,
ii,

62

;

pascâdabhâva,

282

;

abhâva mâtra, 284.
vii,

abhibhvàyatana,

viii,

211-213.

abhâvitacitta,

20.

abhimantrana,

ix,

287.

abhikâma,
abhiksu,

iii,

52.

abhimâna,
133.

v, 26, faute
:

en cet en;

iv,

98.

droit, lire

atimâna
211.

iv, 8,

vi,

abhighâta,

1, 51.
iv,

abhijânâmi,

223.

abhijûâ, prajfiâ, vi, 280.

abhiyukta,
vii,

vi,

97

abhilapyate
vi,

=

smrtyâ udgrhyate,
i,

(Add.)-109, et encore
320,
vii,

ii,

189,

106-7,

115,

124.
vii,


;

161

;

cetaso 'bhilâpah,

61.
iii,

abhivyakti, samâpti du vipâka,
33.

abhijûâparivârajnâna,
phala,
ii,

106

320

;

avyâkrta,

vii,
;

abhivyâpana,
abhisvanga,

iv,

29.
ii,

107

;

et ârûpyas,

102-104

et

abhisyandita, trsnâ",
iii,

271.

tîrthikas, 97.

abhijûâtum samarthah,
abhithâna,
201.

iv,

159.


29.

115.
iv,

abhisamskaroti, cetayate,

169

;

anabhijûâya laukikena
iv,

..., i,

abhisamskarana,
abhisamskâra,
vii,
;

i,

29, vi, 26.
v,
iii,

samskâra,

80,

abhidharma, voir noms propres.
abhidhyâ,
iv,

35 âbhisamskârika,

132.

135,
;

136, 144, 148,
âviçta, gâta.

166, 169, 178

abhisamskâramâra, ii, 124. abhisamksepa, viksepa, vi,
vii, 18.

155,

abhidhyàlu,

iv,

136.

INDEX GENERAL
abhisamdadhâti,
iii,

23
vi,

110.
;

amisrâiambana,

162.

abhisamaya,
satya,

v,

110, vi, 122, 185

amûrta rûpa,

v, 28, 61.
,

eka, anupûrva, darsana,

am r tadhàtucittopasamhàra
dans Vyâ. ad
iii,

Sûtra

âlambana, kâryâbhisamaya.
abhisamayântika jnâna,
Add.
vii,

40

;

amrtapada,

50.

vii,

85.
;

abhisamparâye âyatyâm.
abhisambandha,
abhisambodha,
iii,

amoha, mahâbhûmika, ii, 162 samyaksamkalpa, ii, 160 ânâpâ;

77.

nasmrti,

vi,

269.
83.
iii,

vi,

122.
;

ayatnajnâna,

vii,

abhïksiia klesa, iv, 201

samudâii,

ayas-kânta, Vyà. ad
vartin, 197
tikâ, 38
; ;

35

;

cakra-

cârin(nityasamudâcârin)iii, 100.

tunda, 151

;

prapâ-

abhùtvâ bhavati, bhâvah,
9,

228-

salmalïvana, 151.
iv,

237, 260,
ii,

v, 57.

ayogavihita karman,
54, 245, v,

198.

abhyatîta,
59.

294,

iv,

ayonimârga,

iv,

157.

ayonisomanaskâra, (ayonyâ anyâiv, 35.
iv,

abhyantara,

yena klesayogena pravrttah),
162,
i,

ii,

abhyavakâsa,
120-1.

157.
55,
iii,

iii,

70-71,

iv,

198, v, 73,

abhyavaharana, gilana,
abhyasanïya,
255.
iv,
vii,

89, 263.

araksya,
iv,

vii,

67, Add.
i,

arana, sarana,
186.
82.
iii,

13-14.
iv,

abhyâkhyânabahula,
abhyâsa, quadruple,

aranâ samâpatti, lâbhin,
123,
vii,
iii,

121-

85, 87.

abhyutsada, abhyadhika,

193.

abhyûhâvasthâ,
Stcherbatsky,

i,

61,

ii,

175.

aranya,
arati,

179, Add.
viii,
i,

muditâ,

196
;

;

v. 89, 99.

Central

concep-

artha, visaya,

14
;

nâmnâ
149
vi,
;

abhivi,

tion, 105, lit atyûha.

dheyah,
120-1.

i,

12

et

nâman,

abhyavahàra,
abhra,
i,

i,

55,

iii,

143

;

et voix,

ii,

objet de

16.

cintâmayï prajnâ,
arthâbhijna,
159.

143, 152.

amanâpasravana, iv, 86. amanusya, iii, 89, 126, 146, 208,
iv,

arthah pratisaranam,
iv,

ix,

246.

164, 205.
v,

arthopasanihita, v, 46,
89, 99.
iv,

amaravitarka,

arthacaryàsampàdana,
arthaccheda,
arthajnâpana,
iv, vi,

vii,

82.

amala, anâsrava,

255.

102.

amahadgata,
amârdavatâ,
89.

vii, 19.

248.

v, 89.

arthapratisamvid, sens du mot ar-

amitra, anrta, adharma,
iii,

akârya,

tha, vii, 90, 92
i,

;

pratisamvedin,

48 (vimuktyâyatana).

24
arthavâda,
iv,

INDEX GENERAL
158.
iii,

alâtacakra, vat, bhrànti,
95.
;

i,

93,

iii,

arthamâtra, visesa,
uttamârtha,
tha
ardhapluta,
vi,
iv,

212, v, 25.
alobha, voir kusalamûla
;

239

paramâr-

ii,

160

(udvega, anâsakti), 213.
ii,

vi,

146 (sam-

tusti),

152, 269 (asubhâ bhâva-

arbuda, embryon,
enfer,
iii,

255,
;

iii,

62

;

nâ), viii, 197, 206.

154, 176

drsti, sîlâr-

alpabahupravesavasitva,
alpâyus,
iv,

vii,

83.

buda,

iv,

211.
iii,

186.
vi,
iii,

arvati, gacchati,

47.
vi,

alpecchatâ,

145.
48, v, 84.

arhat, défini, iv,

119,

230, paiv,

alpesâkhya,
alpotsukatâ,

ramârthabhiksu,
134. Voir asaiksa.

muni,

97,

iii,

196.
ix,

avaktavya,
272, six sortes

cinquième jneya,

Neuf classes,
iv,

vi,

237, 255, 269. avacara, dans kâmâvacara,
iii,

251. Chute et reprise du fruit,
119, v, 117,
vi,
,

7.

251.
iv,

avadâtavasana,

iv, 70.

âsrayaparâvrtti

123.

avadya,

ii,

170.
vi,

actes niyata, iv,

121-123.
305,
iii,

avadhàna,
133,

154.
i,

antya
vi,

citta,

ii,

avanata (nimnarûpa)
avabhâsa,
v, 62.

18.

262.

âyuh
132.

samskârasthâpana,
137.
iii,

ii,

avayava etavayavin,
avaracâmara,
iii,

iii,

210, Add.

146.
2, 145.

indriyas,

ii,

avaragodanîya,
129.
vi,

iii,

dâna aux arhats,
laukikacitta,
iii,

avarabhâgïya,
300.
vi,

v, 85,

111-112, 210,

115,

204.
vi,

vedanâ,

ii,

115.
i,

avasyamprahâna,
13.
le

188.

skandhas sâsrava,
en l'absence de
204.

avastuka, savastuka, discussion sur
sens de vastu,
vi,
i,

svacittâdbirâjyaprâpta, vii, 62.
la

13,

ii,

286.
87.

Loi,

vi,

avastukaklesa,

257,

vii,

avasthànyathika, anyathâtva, anyaarhat-

mrdvindriyasamgrhîta
tva, vi, 263.

thâvâdin, v, 52.

avasthânahetu,
;

iv, 7.

arbattvavimukti, vi,261
tipannaka,
vi,

pra-

avasruta,

iv,

96.

227.

avahitatâ kuéaleçu
157.

dharmesu,
204,
iv,
ii,

ii,

arhantîdîisana, iv, 219.

arhaccakçurâdayas (sâsrava ?),

avikalendriya,

iii,

222. 246.
1,

Vyâ. ad
alamtâ,

i.

6-7.

aviglinabhàviîvasthàna,

v, 84.

avikalpaka(paacavijûânâni),

60

INDEX GENERAL
Add.
193.
avijaapti,
i,

25

;

avikalpikâ prajna,

viii,

dans pratïtyasamutpâda âvasthika,
iii,

62-63.
ni-

20, 26,
;

ii,

241,

iv, 3,

ayonisomanaskârahetukâ,
dâna, etc.
iii,

13

et

suivantes

triple,

43

;

70.
v, 42.

tyâga, 100.

avyâkrtâ avidyâ,
iv,

avitarka karman,
ka, avicâra,

12

4

;

avitar-

âvenikï ou kevalâ, parîttaklesa,
ii,

viii,

180, 183.

165,

iii,

84, v, 31, 34.
iii,

avidyâ, notion assez complexe, définie
iii,

avidyâsparsa,

100
204.

;

sams-

88-91,
;

v, 2,

Add.

;

moplus

parsaja vedita, 71.

ha, 90, 91
le

toutefois n'est pas

avinipâtadharman,
avinirbhùta,

vi,

molia,

racine du

mal

;

avinirbhâgena avasthita,
vii,
i,

vii,

122.

exactement sammoha
des vérités,
v, 71,
1,

à l'endroit

122.
40.

qui est klista-

avipancitajna,

sammoha,
passé, etc.

2

;

à l'endroit du

avipranâsa, ix, 295.

vii,

108.
les

avimuktacitta,
actions
avirajas,
iii,

vii,

20.

ne contredit pas
klista ou aklista,
iii,

178.
vii,

84, iv, 38.

avivartya jnâna
gotra, vi, 176.

90

;

sràvaka-

cependant klista

ajnâna

iii,

100, par opposition à l'aklista

avisarana citta,
avihimsâ,
avîci,
ii,

iv, 41.

ajnâna des arhats, 1,2.
racine des samskâras, des âsravas,

160.
iii,

peuplé,

207

;

enfer,
vi,

iii,

du samsara,
trsnâ,

iii,

84, v, 74.
vi,

2, 10, 148,

iv,

177, 207,

209.

avidyâ,

karman,

avrha,

iii,

2.
iv, 75, vi,

136-7 (upapatti, abhinirvrttihetu).

— cause du samrâga,
agràhikà,
ii,

avetyaprasàda,
269.

292, ix,

v, 74.
;

distincte de prajna, de drsti
est

avaibhàsikïya,

i,

26.
iv,

asamprakhyâna170
;

avaivartika bhùmi,

221,

222

svabhàvà, adarsitva,

iii,

Add.
avyanjanaka, etc.
avyabhicârin,
vii,

89, v, 34, 77, et mithyâjnâna,
v, 33.

iv,

175, 202.

112.

est upaklesa

de

la prajna,

iii,

avyâkrtâ,

iv,

31,
;

35

(parama-),
dhatus,
v,
i,

90.

105-6 (acte)

quels

associée à râga, mithyâdrsti..,
iii,

54

;

quels anusayas,

41,

42

84, v, 31, 34.

(avyâkrtamïîlâni)
âsrava,

est

anusaya,

ogha,
...

citta

avyâkrtâ au nirvana,
iv,

iii,

yoga, samyojana, bandhana
iii,

133

;

chez Bhagavat,

41.

89, v, 2, 3, 31, 74, 75, 81.

anivrta et nivrtâvyâkrta, va-

26
riétés,
ii,

INDEX GENERAL
305 et suiv.
;

asva âjâneya,

iv,

205.

avyâkrtavastu, les quatorze
krta prasna,
v,
ii,

avyâ-

asvakarna,

iii,

141.
iii, 9.

43, 47, ix, 262.

asvabandhïyavat,

avyutthânena,
avyupasânta,
asakya,
iv,

206,
20.

iv,

173.

astama bhava,
200.

iv,

203,

vi,

174,

vii,

90.

astamaka,

vi,

201.
vi,

asatha, v, 46.
asani, pluie, iv, 187.

astânga mârga, une roue,

246.

asamyogavastu,

i,
;

9, v, 105.

asanivat,

Bouddha

et

Samgha,

iv,

asamvara,

iv,

57

tyâga, 100.
i,

225.

asamskrta, leur nombre,
iv, 96.
iv,
i,

7

;

réels,

asâkyaputrïya,

13, 42,

ii,

277 et suiv.
i,

asukla, karman,

129.
iii,

n'est pas kathâvastu,
ni

12

;

asucimraksitamarkatasvapna,
44.

skandha,
i,

i,

41, ni simple upaest
i,

rama,
i,

42

;

dharmàyatana,
30
;

asubhâ bhâvanâ,
205, 207, 209.

48,
viii,

ii,

166,

vi,

dharmadhâtu,
ni fruit,
ii,
;

n'a ni cause

148, 152, 269,

197,

204,

276

;

toujours le
ii,

mê;

me,
284.
;

ii,

224

ne naît pas,

237

asesaprahâna,

ii,

proche, v, 107.

asaiksa, arhat, vi, 230-231
plet,

com-

asamskrtabuddhi,
301.

ii,

313.
vi,

277

;

la

pensée d'asaiksa
;

asamskrta vimukti,

296,

naissante, 298

corps et pensée
vii,

sâsrava ou laukika, 300,

25.

comment connaît
dharmas,
asaiksa,
vii,

les

kâmavii,

fruit samskrta et asamskrta du chemin, vi, 241.

28.
vi,

asakta, asanga jùàna, asaktatà,

vii,

deux jnânas,
vi,

230,
;

88, 90,

9<i.

6

;

neuf sortes,
;

272

dix an-

gas, 295

huit balas, 265.
iv,

asaiksa
133.

karman (mauneyya),
iv,

àsamkhya, asamkhyeya, iii, 189190, Add. asamkhyeyakalpa, iii, 188, iv, 222,
224.

asaikçadharma,
asaiksamârga,
asaiksî vidyâ,

130.

asamkhyayâ ksaya,
200,
188.
iii,

viii,
ii,

189.

vi,
vii,

249, 253, 258.
108-112.
viii,

asamjûisattva, deva,

199-200,
201,
vi,

4, 22, 132,

iv,

asaikçasûnyatâsamâdhi,
asaiksî samyagdrçti,
vii, 6.
i,

174,

viii,

136.

81,

vi,

240,

asamjnisamâpatti, son prayoga, ses
pratyayas,

son

fruit,

ii,

132,

asrutavân,

iii,

87.
iv,

200, 211, 310,

iv,

200.
i,

aslokabhaya,

128, 248.

asamjuisattvâyatana,

48.

INDEX GENEEAL
asattulya,
ii,

27
iv,

247.
i,

asthira(parihànadharman)
17, iv, 87,

118.

asattva, asattvâkhya,

asmimâna

iii,

84, v, 27, 41.
v, 31.

146.

asmitâ et satkâyadrsti,
citta, v, 63.

asadâlambana
asadvikalpa,
asamtusti,
vi,

asmîty abhedena,
ahimsâ,
viii,

vii,

34.

iv,

125.

137, Add.
i,

145.
i,

ahamkârasamnisraya,
75.

74.

asabhâga ou tatsabhâga,
asabhàga nirvana,
i,

ahïnendriya,

iii,

204,

iv,

222.

9

;

asabhâgâ-

ahetuvâda,
aheya,
i,

iii,

82.
ii,

nuvartanâ, v, 89.

79, Add.,
vi,
ii,

188
viii,

;

voir
;

asamayavimukta,
174.

vi,

251-2,

viii,

iv,

100,

173, 192, 131.

209

indriya,
iv, 6.
vi,

asaraavadhâna,
asamâhita,

ahoràtra,

durée,

diminution,

iii,

asamasamaskandha,
i,

297.

157, 173, 179.
ahrî,
ii,

61, vii, 20.
vi,
ii,

170.

asamudàcàra,
asamprajanya,
prajnâ).

189.

162,

vi,

286

(et

âkampyânukûla, iv, 108. âkarana (vinyasana, upanipâtana,
vue des vérités
ii,

...),

âkârayati,
78,
viii,

asambandha, nparama, vii, 33. asammosa, samprakhyâna, vii, 92.
asambhinnâlambana,
162.
iii,

177,

vi,

164,

vii,

213.
âkarsati, âkarsaka, attirer, s'em-

108,

vi,

parer de, (un reste de rétribuii,

asâtâ vedanâ,
asidhàrà,
i,

113.

tion en vie, états spirituels
ii,

...)

74, vii, 45.
iii,

121,

vi,

143, 167.

asipattravana,

151.
iii,

âkâra.
11,

asura, quelle gati,

Add.

;

paricchinnâkâravijûâna,
vii,

i,

19,

pura, 159.

17.

astamgama,

ii,

285.
;

samvrtijnâna est svalaksanâkâra, sâmânyalaksanâkâra, eva-

astisabda, v, 58

se dit de l'abhâ-

va du bruit,

ii,

282.

mâkâra,
198.
les

vii,

15.
vii,

astidrsti, iv, 175.

étymologie,
... iii, iii,

39.
vii,

asthànam anavakâsah
asthàna, ârûpyadhatu,

âkâras sont prajnâ,

4.
vii,

39.
seize âkâras des vérités,
vi,

asthisamghâta
'

de

Kâsyapa,

120.

164,

vii,

28.
vi,

asthisrnkhalâ (sankalâ, Liiders), vi,
150, Add.

six,

du chemin mondain,
30-31.
viii,

239,
vii,

vii,

asthisamdhi,

73.

âkâras de apranihita,

185,

28
aéubhâ,
vi,

INDEX GENEEAL
152, ânimitta,
vi,
viii,

âjnâm ârâgayati,
116, 135.

ii,

209.
ii,

184, dharmacakra,

246, 248,

âjnâtâvïndriya, âjnendriya,

109,

sûnyatâ,

viii,

185.
;

âkâsa

:

asamskrta
subtil.
i,

âkâsadhâtu
279,

:

âjnâpanavijnapti,
âtavikakotta,
iii, iii,

iv, 16,

138.

rùpa

4.

asamskrta,
139, Add.,
objet de
iii,

8,

ii,

iii,

âtapa,

i,

16,

120.
iii,

iv, 5, vi,

206,

âtman, conceptions hérétiques,
56, 82,
...),

âkâsânantyâyatana,
viii,
ii,

ix,

253,

254 (svâmis'enten-

21, 112,

143, 209, 213.
49.

vat

284, 288 (âvidyâèraya,
...).
i,

âkâsadhâtu,

cittâsraya

— Doit
74.

âkincanyâyatana,
âkirana,

viii,

143, 175.

dre de citta,

misrana,

vyâkirana, du

âtmaklamatha,
âtma-grahana,
vi,

iii,
i,

194, Add.
;

dhyâna,

vi 221, 259, vii, 55.
iii,

40
;

grâhavastu,
trsnâ, v, 32
;

âkrtivigraha,

17.
ii,

148, ix, 230
1,

âksepaka karman,
50, 184, iv,

273,

iii,

43,

damana,

74
32,

;

drsti,

iii,

84,

117, 129, 198, 200

90, v, 22,

vi,

258 (samtî-

(sadâyatana).

raka), ix, 230, 250 (jïvadrsti).
iv,

âksepa, àvedha d'un acte,

85.

âtmadravya,
iv, 77,
vii,

iii,

67.

phala-âksepa ou grahana, distinct

âtmabhâva, âéraya, svâtmabhâva,
101, 205, v, 8
; ;

de phaladâna, phalapraii,

chanda,

yacchana,

293.

34
ii,

pratilambha (quadru-

âksepa kârana et adhisthâna kârana, iv, 27.

ple),

219

;

mukhena (svasami,
;

tânamukhena)
pravartaka,
raksana,
ii,

57

;

sobhâparivi,

âksepaka, utpâdaka,
iv, 37.

àtmalâbha
iv,

= utpâda,
i,

104

sneha,

139.

iv, 4.
iii,

âkhyâyikâ,

190.
vi,

âtmavâda, vâdin,
upâdâna,
iii,

74,

56, 86

;

âgantuka klesa et pensée pure,
299
;

86, v, 76.
v, 22, 25.
ii,

bhiksu,

iv,

237
ii,

;

le

chemin

âtmaviparyâsa,

dans

les dhâtus,

262.

âtmasamcetanâ,
255, *262.
;

218,

vi,

253,

âgamajâ prajnâ, viii, 219. âghâta, synonymes, vii, 76
ii,

vastu,

âtmasattâ dharmasya,

ii,

228.

158, iv, 182.
iv,

âtmasneha,
205.

ix,

230, 272.
vi,

âjâneya, cheval,

âtmâdhisthânapravrtta,

257.

âjïva, âjïvaparisuddhi, iv, 189, vi,

âtmâtmîyagrâha,

v, 15.

126, 147.

âjïvikâbhaya,
âjûa,
ii,

iv,

128, 248.

âtmopanâyikâ desanâ, viii, 195. âtmopalambha, ix, 250.
àtyayikapindapàta,
iv,

117.

237.

INDEX GENERAL
âdara,
iv,

29
viii,

94.
iii,

210, 232,
35.

166.
vi,

âdarsa et pratibimba,

ânumânikaJQâna,
ânenja,
iv,

247.

âdikârmika,

vi,

150 (asubhâ), 287
viii

106.
iv,

(bodhipâksika),

201 (apra-

ântarâbhavika vipâka,
âpatti, maulï, iv, 95.

129.

mâna).
âdiksanastha,
ii,

180.
vii,

âpannapârâjika,
110, 111.
vi,

iv,

95-6.

âdesanâprâtihârya,

âpâyika,

iv,

104, 173.
vi,

âdhâna, moksâbhilâsabala,
âdhârapratipaksa,
v,

179.

âptavacana,
âpti

103.

=

143.

prâpti, iv, 87.
iii,

âdhikya,

vi,

223.

âpya, candrakântâtmaka,
âpyayantï,
iv,

157.

âdhicaitasika, vi, 259.

157

;

âpyâyikâ, 214.

âdhipatya,
bhutva,

âdhipâta,
ii,

adhikapraii,

âpriyate,

âdaram

karoti, vii, 85.
iv,

107, des indriyas,
iii,

àbadhmàti kâyavijûaptim,
âbhâsagata, v, 72.

37.

103, 288, des actes,

13.

âdhimoksika gamana,
na,
ii,

vii,

113;jûâ-

âbhâsvara de va,
20, 185.

iii,

2,

Add., 18-

325,

vi,

150, 247.
iii,

àdhisthànikï rddhi,

31, vii, 120.

âbhiprâyika et lâksanika,
vi,

iii,

67,

âdhyâtmika,
ânantarika
190.

i,

15, 35, 73.

131, 137.
v, 62, vi,

samâdhi,

danda,

vi,

âbhimânika, jûâna,
âbhisamskârika,
ii,

247.
73.
2,

266,

iii,

ânantarya,

iii,

41,
;

137,

182,

iv,

âbhisamayântika,
âbhoga, cetasas,

ksânti,

vii,

78, 201, 204

kârin,

177, sa-

jnâna, 50-52, Add.
ii,

bhâga, 219.

154,

vi,

154
119.

;

ânantaryamârga
ga)
ii,

(et

vimuktimâriv,

mâtra,

vii,

90.
ii,

135, 281, 287,
vi,

131,

âbhyantaraka prthagjana,
âbhyudayika,
àmalakarasa,
iii,

171, v, 103,

180,

190, 199,
167.

192.

238, 270

;

samâdhi,

vi,

vii, 35. cp. ix,

299.

ânanda,

ii,

112.
vi,

âmisadâna,
148, 153-

iv,

251.
v, 84.

ânâpânasmrti, smrta,
8,

âmodasahagata,
yate,

Add. 269.

âmnâyate sûtram, pramânam
iii, iii,

kri-

ânifijya

karman,
vi,

84, iv, 106.

iii,

37 (Vyâ, p. 138).
ix,

âninjya dhyâna,
iv,

216 (ânejya),
161.
iv,

âmraphala, Milinda,
âmla,
vii,

263.

107,

177,

viii,

35, ix,

299.
i,

âninjyasampresagâminï,
ânimittasamâdhi,
tânimitta, 189.
viii,

108.

âyatana, sens du mot,

37, Add.,

185, ânirnit-

définitions canoniques,

65

;

les

douze, but de l'enseignement des
135, v,

ânupûrvaka,

ii,

116,

vi,

douze, ordre,, etc., 40, 43; âya-

30
tanasvalaksana,
i,

INDEX GENERAL
19,
;

ii,

303

;

éloignés

du kâmadhâtu
ii,

par
31
;

un treizième,
les douze,
i,

v, 61

autres que

quatre dûratâs,
sânta vimoksa,

316,

iv,
;

48.
ii,

âyus, chaleur et connaissance,

214,

iii,

107,

viii,
iii,

137-9.

âyur upahatya,
pad,

40

;

ayusa

ut-

samathaikarasa, viii, 157 peu propices au chemin, le quatrième incapable du chemin avec svaviii,

140
;

;

sarge 'dhisthâne ca vasitvasamvii,

parasamtânaparicchedâbhâva,
vii,

83
iii,

;

âyuhksaya,
193-4
;

ii,

219

;

125.

kasâya,

pramânânta39
;

voir

notamment
?),

iii,
ii,

15 (anta-

ràparinirvàyin,

iii,
;

bhogavipâ;

râparinirvâna

129-130,

ksaya,

ii,

218

vipâka,

132-3 (indriyas, mort), 243 (nâ-

kocchesa, 120,

ii,

120, 121, 217

man), 318 (pensées de),

iv,

31

samskâra,
âraksana,

ii,

122.
ii,

(avijnapti pure), vii, 88 (connu
iii,

âyusyakarman,
vii,

121,

57.

parpranidhijnâna); 102-104,125
(abhijnâ), viii, 143 (cittâsraya).

67, Add.
ii,

âraksâ cittasya,
âraksya,
vii,

157.

ârûpyaga et upaga,
patti, viii, 133-5
;

vi,

215

;

upa-

67, Add.
ii,

carita, vii, 88.

ârâgayati âjnâm,

209.

ârûpyadhâtu-deva,
;

iii,

173;sattva,
136,
iii,

ârâmasamjnâ
44,

.... iii,

55

svapna,

cittasamtâna,

viii,

iii,

5

;

samprayuktadharma,
patti, viii, 136.

8

;

upa-

ârûpya, distinguer les samâpattis
et les upapattis d'ârûpya, quatre, les
le
le

ârûpya-nisyanda,

vii,

88 (caractères
...)
;

premières décrites dans
viii,
iii

des personnes qui y furent

cbap. chap.

les

secondes dans
133-135.
«

et viii,


»

maula samâpatti,
iii,

iii,

113

;

râga,
viii,

9

;

samâpatti, vihâra,
88.
ii,

L'ârûpyadhâtu est
lieu,

au dessus
n'est pas
;

216,

vii,

du rûpadhâtu, mais
ii,

un

ârogya (nirvana),
âroha, uttaratâ,
ârya, étym.
iii,

122,
17.
;

iv,

34.

132,

iii,

4, 5, 15

l'opi-

iii,

nion orthodoxe est qu'il n'y a

137

définition, v,

pas de rûpa chez les êtres d'existence ârûpya,
i,

28, opposé à prthagjana.

32,

viii,

135-

sakalabandhana, âdiksanastha,
ii,

143
d'où

;

rârûpyadhâtu est samjnâ
i,

180.
ii,

et samskâraprabhâvita,
le

43

;

ârya et asamjûi samâpatti,

202

;

problème comment

les

kâmarâga,
iv,

v,

24

;

cittaksepa,

êtres y durent,

comment
142-3.

ils

re-

127

;

parijîiâ, v,
iv,

114; prakrti-

prennent rûpa lorsqu'ils en tombent,
iii,

sâvadya,

85

;

bhavatrsnâ, v,
vi,

5, viii,

30

;

mahâbrahmà,

214

;

ma-

INDEX GENERAL
navidhâ, etc.
v,

31
v,

31

;

sukhavipa-

styànamiddha,
bbâvanâ,
àlocana,
vii,

99,

vii,
;

104

;

ryâsa, sattvasamjfiâ,

smrtisam-

104, 123
vi,

dharma-

pramosa,
ârya et
ârya rddhi, 100

v, 25.

nidhyânaksânti,
i,

163.

la qualité d'Indra, v, 30.
vii,

111,
;

viii,

210

;

kântasïla, vi, 293
iv,
;

kusalatyâga,

desanâ,

ix,

295

;

dhar199-

= avagama, 117 avitum. âvarana, pratighâta, deàâvarana, — Les 51, karâva
ii,
;

75.

i,

iv,

18.
iv,

trois,

ma (=
200.

sukladharma)

vi,

ma,

etc.

20,

vi,
;

276

;

les

chemins,
vi,

vi,

276, 298

vimoksâ-

àryapudgalas,
vi
;

230, 232
;

;

chap.

varana,
âvarjana,

vi,
vii,

276.
110.
iii,

saiksa, aêaiksa
etc.
vi,

différence

de gotra,
âryaprajàâ,
146, 165.

âvasthika, pratîtyasamutpâda,

258,

bhâsâ,

iii,

65, 66.

âvâha-vivâba,

iv,

166.

âryamârgaprâyogika
etc.) vi,
iv,

(usmagata,

âvenika,

dbarma propre au Boud1

163

;

samâpanna, stha,
146
;

dha,
66.

i,

55.
vi,
;

— âvenika
;

(Vyâ.

5),

iv,

79, vii,
ii,

citta, akusala,
iii,

âryavamsa,
259,
viii,
;

vihâra,

vi,

167
31.

âvenikî avidyâ,

84, v,

187

vyavahâra, 184

iv,

159

sïle

'vetya prasâdah, vi,
iv,
;

âvedha, âksepa, abhyâsa,
iii,

ii,

217,

293
vi,

;

samvara,
123,
ii,

satya,

118.
iv,
;

122,

127,
197.

186,

188

;

âsamsâsîla,

248.

sabhâgatâ,

àsaya,

iv,

24

= dhâtu, dans nânâvii,

âlambaka,

v, 66.

dhâtuj&âna,

70
;

;

cala, gûdha,
iv,

âlambana et visaya, i, 52. âlambananiyama, iii, 107
j&àna, v, 102, 105
i,
;

drdha,
;

iv,

174-5

papa,

174,

pari-

176, 182-3.

pratigbâta,

àsaya vipanna,

iv,

176; suddhi(ave205.

51

;

pratyaya,

ii,

306-7, v,
102, 105
iv,
;

tyaprasâda),

vi,

60, 62, prahâna, v,
vastu,
ii,

âsâmodaka,

iii,

125.
vividha,

286

;

vedanîya,
vi,

113

;

àscaryadharmasampad,
nija, vii, 83.

smrtyupasthàna,

160.
viii,

âlambanâbhibbavana,
abbisamaya,
vi,

213,

âêraya,

adhisthâna,

vastu,

point

186.

d'appui, iv, 232.

— Les dhyânas
viii,

paripindita, vyavaccbinna,

sam-

bhinnâlambana,
àlasya,
iii,

iii,

108, 112.

206.
i,

— Le moine âsraya du schisme. — L'organe, âsraya
instruit est

sont âsraya des gunas,

127.

âloka, varnarûpa,

16

;

samjnâ et

de

la connaissance,

i,

95.

32

INDEX GENERAL
âsadya dâna,
iv,

âsraya, samtâna, sendriyaka kâya,

239.
ii,

âtmabhâva,
de
l'idée

sadâyatana,
1,

objet
ii,

âsana, ekâsana,

206,

vi,

177.

de moi,
iii,

37, 63,

âsannâbhîksnâbhyâsa,

viii,

216.
;

110, 284,

126, 132, iv, 101,

âsannâbhisambodhi,
ranakâla,
iii,

iv,

221

raa-

âtman
iii,

= âsraya?, âsraya = corps,
126.

217,

v, 8, vi,

148,

vii,

52.

118.

ix,

288, 295.

âsrita

= pensée,
iv,
1.

âsayanti samsâre, v, 79.
âsevita, bhâvita, bahulïkrta, iv, 85,

186-188,

viii,

192.
iv,

âsraya opposé à bhoga,
78-79.

âspada, âspadatva,
âsrava, v, 79
;

86.

âsraya des saiksas, etc.
âsraya mârgaviruddha,
âsrayatyâga, vikopana,
dausthulya, v,
2.
ii,

iv,

mala,

ii,

119

;

âsra-

vaksaya,
i

viii,

175, ksayajnâna-

v,

217
;

bala,

ksayasâksâtkârâbhijûâ,
(asaiksï)
vii,

iv,

95, 101

sâksâtkriyâvidyâ
71, 100, 168.

âsraya-avasthâvisesa,

214, ix,

àsravasthànïya,

vi,

265.

275.
âsrayaparivrtti, parâvrtti, vikopa-

âsvâdanasamprayukta
dhyâna, sainàpatti,
222,
viii,

samâdhi,
v, 8, 43, vi,

na,

iv,

24,

44,

94,

121,

123,

132, 144.

213,

viii,

81, 211.
citta,
iii,

àharati, sthitim,

yâpanâm,
v,

iii,

220.
viii,

âsrayapratibaddha

133
78

;

âhâra,

iii,

119-128,
etc.).

99,

mrdukarana,

iii,
;

215

;

viparinâiv,
;

139 (sparsa,
âbrïkya,
ii,

ma,

iii,

132

vipâdana,
;

164, v, 89.

visesalâbha, vi, 220

samtatipra-

ijyâ (?), iv, 138.
iûjita, iv,

tibaddha âyus,

ii,

218.
iv,

107 (senjita dhyana).
trsnâ,
vi,

anyâsrayodaya,
avijnapty âsraya,

62, 152
;

;

itibhavavibhavahetoh
147-8.

iv,

27
;

punya-

prayogâsraya,
sraya,
i,

iv,

232

vijûânâ-

itthamtva,

iv,

186.
vi,

âsritya = adhisthâya,

95,

iii,

135.
iii,

idamdharman,
113.

154.

idhyate, ix, 235.

âsrâddhya,
anâsvâsika,

ii,

162.

indra (désir de devenir),
sakra,
iii,
iii,

v,

30

;

vi,

269.

161.

âsvâsaprasvâsa,

bhûmicitta,
viii,

indriyâtii.

215,

iv,

154, vi, 157,
iv,

161.

vingt-deux,

i,
;

100-102

;

ii,

âsamvarika,
âsamjûika,
viviksâ,

62, 91.
iii,

indriyanirdesa
105.
;

sens du mot,
ii,

ii,

âsamjnita, adhyâropita,
ii,

103
112.

;

définition,

110-113.
ii,

199,
22.

viii,

144

pra-

organes des Sâmkhyas,

110-

iii,

INDEX GENERAL
indriyas
(sept,

33

matériels

(rûpïni),

îrsyâ, mâtsarya, v, 81

;

samyoja-

les cinq et les
ii,

deux vy-

na, 82.
ïsvara,
ii,

anjanas),

125, 128, 129, 131.

311,

iv,

212, v, 19, 58

paaca, caksurâdïni, bhûtas ou
bhautikas
driya,
i,

(cestita, kâranatâvâdin).

?,

i,

65

;

accha, atïn;

îsâdhara
ïsâdhâra,

(?),

montagne,

iii,

141.
iii,

15, ix, 231
iii,

formation

du sadâyatana,
cription,
i,

63.

— des-

deva,

megha,

10,

139-141.

87, 93, 94

uccasayana,
uccbâstra,

iv,

47.

indriyâni yathàbhûtam drstâni, vi, 133.

iv,

129.
ix, v,

uccheda-anta,

265

;

trsnâ,

v,
;

indriyâni visayesu vicârayati,
iv,

30

;

drsti,

15, 40, ix,

270

53.

bbïrutva,
ii,

ii,

204.

indriyapâramitâ,

119.
ii,

utkarsa, apakarsa, iv, 169.

panca, sraddliâdïni,
116,

111,

utkutuka, âsana,
utkùlanikûla,
iv,

ii,

206,

iv,

65.

119,

156,

vi,

219,

223

187.

(aksa), 220 (paripakvatara), 281

uttaptîkarana, uttâpanâ, vardhana,
vi,

(bodhipâksika).
différence
bala, vi, 286.

165, 253, 262.

entre

indriya

et

uttamasyârthasya prâptaye dânam,
iv,

239.

anâsravâni,
118.

ii,

105, 109, 116,

uttaranihsarana, v, 3.

uttaramantrin,

iii,

146.
ii,

avikalendriya,
iii,

ahînendriya,

uttarottaraksanânubandba,
uttarasya asambandha,
uttarakuru,
145, 146,
iv,
ii,

229.

27.

vii,

33.

indriya-adhisthâna(vyanjana),
ii,

200,

iii,

2,

Add.,

110,

iii,

58
;

;

parâparaj nâna-

170,

176, 186, 209,
vi,

bala, vii, 70

prthagvrtti, vinir;

104, 127, 182, 201, 204,

bhâgin,
;

vi,

157

bhâvanâ,
iv,

vii,

152, 174.

65 vivrddhi ou samcâra,
v, 108,
vi,

100,

uttâpanâ,

uttâpanagata,

vi,

165,

219, 235, 253, 270,
iv,

253, 262.
uttisthante, disparaissent, iv, 220.

278

;

samvara,

52.
ix,

indhanam upâdâya agnih,
isu, vega,
ii,

234.

utpattimant, utpadyamâna, anantarabbâvin,
ii,

200, 217,

iv,

102.

246-7.
ix, 259.

istavisayaparivarjana, v, 76.

utpadyate sattvah,
112,
utpala, enfer,
iii,

ïksanikâ vidyâ, sâstra,
125.

vii,

154, 176.
iii,
ii,

utpâda
i,

(jâti), ii,

222-8,

77, 80

;

ïranakarman, ïranâtmaka,
îryâpatha,
ii,

23.

abhimukha, utpitsu,
79, vi, 300.

293,

iii,

320,

iv,

164.

3

34

INDEX GENERAL
et suiv.
prajfiâ,
;

utpadayitavya et sâksatkartavya,
vi,

avidyâ, upaklesa de la
90.
sthitih,
ii,

262.

iii,

utpâdita,

vartamânam adhvânam
iv,

upagrhnâti
22*8.'

dharmam
i,

gamitah,
utplavin
utplâvitatva

184.
98.
76.
iii,

(?), iv,

upaghâta,

69

;

ghâtaka,

ii,

113.
128,

(?), vii,

upacaya, upaci ta (karman),
43,

iii,

utsada (abhyutsada)
151-2, 193.
utsahate,
iii,

149,

iv,

114,

242-244,

v,

1

(vibha-

vatrsnâ), v, 30.

196. 190.

upacâra, mukhyavrtti, v,

5.

udgûrana,
udgrhnâti

iv,

= pathati,
i,

upajâyate punyam,
vi,
i,

iv, 15. iv,

142
28.

;

ud-

upatisthati

karman,
iv,

220.

grahana, pariccheda,
udghatitajûa,
40.
;

upadrava,

126.
iv,

upadhi (ârâma, etc.)
ka, iv, 237.

15

;

vàri-

uddisati, iv, 84

uddesapada, nir23-24
ii,

desapada,

iv,

70, 166.
vii,
;

sarvopadhipratinihsarga,

ii,

uddhata
va

= auddhatya,

citta,

uddha-

285.

162.
ii,

upanâyakâ,
upanâha,
na),
viii,

viii,

195.

udbhava (uttarakâle bhava), 290, mais iii, 131. udbhâvanâ, vi, 140.
udbhùtavrtti,
i,

v, 92.

upanidhyâna (nirûpanâ,
i,

samtïravii, 2,

81,

vi,

149, 258,

22,

ii,

175,

viii,

130, 132.
ii,

218.

upanisad,
iv,

106,

245

;

moksav, 40.

udvûthikâ,

190.
vi,

dharmopanisaducchedah,
160.

udrekatva, adhikatva,

upanîtavayâs,
upapatti

iii,

42.
iii,

udvartana,

iv,

138.
i,

(pratisamdhicitta),

unnata, rûpa,

16.

132; karmanirvrttâ janmântare
skandhaprabhûtih,
abhinirvrtti,
klis^â,
iii, iii,

unnatis cittasya, v, 26.

iii,

5.

— et

unmajjana,

iii,

66, vii, 33.

123.

unmattaka deva, iv, 127. unmattâh smrtim pratilabhante,
vii,

118; acittakasya,
13.
;

132.

84.
iii,

upapattiksana,
109.
iii,

iii,

upasabda,

upapatti-citta,

ii,

328

ja, vii,

121;
171;
i,

upakaranaksetra,

194,
84.

iv,

237.

dbyâiiii, viii, 128, 146, 162,

upakàrasampad,
upakâriksetra,

vii,

niyama,
35.

viii,

216; nirodha,
lâbhika,
vii,

iv,

213.

upakrama,
upaklesa,

vi,

140.

upapattiprâtilambika,
iv,

ii,

ii,

171,

84, v, 2, 88

264, 320,

iv,

171,

121-122,

INDEX GENEEAL
viii,

35

219.
iii,

(pravacanasya).
41.

upapadyamàna, upapanna,
upapatti-bhava,
131, ix, 258
;

iii,

32,

45,
iii,

118,

upasampad, iv, 60 mâna, 37.

;

upasampâdyaviii,

vasitva,

30

;

upasampadya,
210.'

samâpadya,
314.
ii,

samyojana,
137,
viii,

iii,

123

;

hetu,

vi,

216.
iii,

upastambhahetu,
39, vi,

ii,

upapadya-parinirvàyin,

npastha et purusendriya,

110,

210

;

vedanïyakarman,
38.

iv,

115,

112.

v, 216.

upasthitasmrti,
?,
iii,

ii,

227,

vi,

161.
91.

upapadyo devah
upapâta,
iii,

upahatam cittam râgena,
upâtta et anupâtta,
i,

iii,

27.
iii,

17 (Vyâ.),

upapâdana,

27.

62, 63, iv, 28, vi, 157.

upapâduka
duka,
204,
ii,

(yoni, sattva),

aupapâ29,
31,

upâdâtar et nikseptar,

ix,

261.
i,

132,

iii,

27,

upadâna

et

upâdânaskandha,
87.

13,

viii,

138,

ix,
ii,

258. 314.
i,

29, 42,

iii,

upabrmhanahetu,
110, 112,

skandhântaropâdâna,
27,

vidyo-

upabhoga, upabhogaparihâni,
ii,

pâdâna,

ix,

259.

vi,

267 (nirvana-,
42

iipâdâna, dans pratïtyasamutpâda,
iii,

samâpatti-).

64, 86, v, 38.
iii,

uparama, ghatasya,
bandha,
155.
i,

i,

;

et

asam-

upâdâna, quadruple,
77, 80.

86, v, 76,

vii,

33.

upalaksana,
vi,

vi,

157

;

upalaksanâ,

upàdàyasabda,

ix,

262.
ii,

upâdâyarûpa,
30,
ii, ii,

i,

18,

313,

iv,

27.

upalabdhi,

177, ix, 231. 177.

upâdâya,
upâdânïya,

indhanam,
iv,

skandhân,
26, ix, 233.

upalabhyatârûpa,
npalikhita,
ii,

mahâbhïîtâni...
iv,

180.

20.

upavâsa,

samvara,
iv,

samvarastha,
44, 47, 63, 64,

upânantarya,
upâyâsa,
iii,

iv,

219.

anga, punya,

84.
iv,

Add., 68, 69, 101, 157, 253.
upavicarati
rayati,
iii,

upâsaka, upâsikâ,

29, 44, 46,

(âlambate),
107,
3

upavicâ-

69, 70, Add., 74.

09.
iii,

upeksaka,
107-

vii, 76.
ii,

upavicâra (manopavicâra)

upeksâ, trois, dix,

159.
viii,

115

;

upavicârikâ" vedanâ,
iii,

samviii,

comme apramâna,

196

;

tîrikâ,

109.
vi, 259,,

upasamasukha,
150, Add.

Add.,

sambodhyanga, vii, 283, cp. 153, dbyânânga, viii, 148, 197 vedanâ upeksendriya.
;
:

upasamkhyâna,

ii,

249,

vi,

242

kusaladharma

(cittasamatâ),

36
ii,

INDEX GENERAL
159.
122.

pratisamkhyâya,

apratisam114,
viii,

rddhi-pâda,

ii,

124,

vi,
i,

281, 283,

khyâya upeksâ,
148
;

iii,

285

;

pràtihàrya,

3, vii,
ii,

110
;

;

ekatvasamnisritâ, nânâtvaiii,
1

mân

(prâptâbhijûa),

121
i,

vavi-

samnisritâ,

15.
ii,

rapradânaprabhâvena,
159,
viii,

3

;

samskâropeksâ,
upeksendriya
v, 88.

sayajnânasâksâtkâra,
rdhyati, sampadyate,
rsi, iii,

vii,

98.

148 (anâbhogalaksanâ prïtih).
ii,

vii,

113.
iv,

115, 127,

iii,

131,

53, 129

;

parsad,

212

;

pravrajyâ,
iii,

vi,

204

;

manodosa,

upeksâ-upavicâra,

108.
148.

iv,

163, 218.

upeksâparisuddhi,

viii,

ekatila, ekataudula, ix, 259.

upeksâvedanïya,

ii,

125.

ekadigmukha,
ekadesakârin,

iv, 9. iv,

upottama,

iii,

197.
iv,

73.

ubhayavyanjanaka,
273, 276.

94, 175.
ii,

ubhayatobhâgavimukta,

205,

vi,

ekadhyam, aikadhyam, i, 35. ekanavatyâm kalpesu, iv, 225.
ekalunga,
vi,

192.
iv,

ummâda,
usnatva,

iv,

125.
iii,

ekarasa, ekaraati, avyagra,
139.

211

usanti, icchanti,
i,

ekavîcika, vi, 207-8.

22.
vi,

ekasatya,
163.

vi,

139.
;

usmagata,

ekâmsena vyâkaranam
ekâkâra,
ii,

v, 44.

ûnamâDa,
ûnarâtra,

v, 27.
iii,

267.

179.
v, 87.

ekâgracitta,
natâ,
iii,

ekâgratâ,
132,
viii,

ekàlamba149
su-

urdhvabhâgïya samyojana,
ûrdhvasrotâs,

128-9.
;

ûrdhvasravanadharvi,

ekàntaduhkha,
kba, 129.

vi,

129,

man, bhavâgraparama,
210...
rtu,
trois,

203,

ekâbhisamaya,
six,
iii,

vi,

187.

180

;

iv,

187,

ekâlambana,
ekâsana,
vi,

ii,

267.

visamartupariuâma.
rtuja

177.
vii, 15.
iii,
;

duhkha,
iii,

iv,

185, Add.

evamâkâra,
ehi

rtumatî,

37.
vii,

esyadharmahetu,
112
;

74.

rddhi, samâdhi,
da,

rddhipâ;

bhikso,
61.

v,

63

ebibhiksukâ,

samâdhi,

vi,

285
122

rddhih

iv,

sarvaguriasampattilaksauâ.
quintuple,
vii,

airâvaiia, v, 30.

(osadhi-

airyâpatbika,

ii,

265, 220,

vi,

158.

krtâ

...).

ailiika sïla, iv, 109.

âryâ,

vii,

111,

viii,

210.
vii,

ogha, v, 75, 80.
ojoaâéana,
iv,

karmarddhi,

iii,

46, 205,

188.

INDEX GENERAL
osadhikrtâ rddhi,
audârikatas,
vi,
vii,

37
iii,

122.
vii,

kâraka, âtman,
260, 290.
atîta

57, v, 29, ix,

239,

28.

audârikâhârakalpikâ,

iv,

214.

karman,
295
41
;

iv,

185, v, 59,

audâryasûksmate (vicâra, vitarka),
ii,

63, ix,

atyudîrnaparipûr-

173.
ii,

na,
162, 164, v, 89, 99,
v,

iii,
;

;

alanghanïya,
iv,

vii,

auddhatya,
vii,

85

avipâka,

130

;

asamcin198

20
;

;

kaukrtyanîvarana,
ii,

tya, bbrântyâ, iv, 152-155, 214.

99

cari ta,
iii,

164.

âksepaka, paripûraka,
àyusya,
ii,

iv,

;

audbilya,

46.
i,

217, 120.
iv,

aupacayika (rûpa)
290, 301,
iii,

69,

ii,

125,

upapadya vedanîya,
yadhvika,
ka,
iv, 4,
ii,

120.

127, vi, 157.

ekakçanika, ekâdhvika, trai-

aupadhika punyakriyâvastu,iv, 15,
Add., 94, 232, 237.

274
;

;

kâyika, vâci-

aupapattika
aurabbrika,

= upapattilâbhika.
iv,

14

kusala, akusala,
...,

punya,
106
;

sukhavedanîya
krta,

iv,
;

aupapattibhavika vipâka,
iv,

129.

upacita,
i,

iv,

242

91.
iv,

klesâbhisyandita,
34.

14

;

gatini-

ausadhavat
katasî,
iii,

yata,
iv,

iii,

50

;

guru, âsanna, etc.,

52.
iii,

241, ix, 297; tusitandulavat,
117,
;

kanthokti,

36, iv, 77.
i,

iii,

drstadharmaphala,

iv,

kathâvastu, visaya,

12.

121

niyata, iv, 120.
iii,

kadarthanâ,

iv,

222. 214.
151.

pratyayasâmagryâvâhaka,
49
;

kadâvâhikâ,
kapàlàrdha,

iv,
vi,

maula,
;

iv,

140

;

vyâmisra,

iv, 1

sukla, etc., iv, 128.

kapotaka,

iv.

65.

samnikrstaphala,
phala,
iv,

viprakrçta-

karunâ, quarante-huit karunâcitta,
vii,

116
iv,

;

sudarsaka, su-

77, 78, Add., iv, 226.
iii,
iii,

prajnaka,

203.
iv,
vii,

karotapàni,

159.
47.

karma-ativighnakarana,

220
34
v,
1

;

karkandhu,
karkasa,
i,

abhisamskâra,
âvarana,
iv,

i,

29,

;

18.
iv,

201
46,

;

upacaya,
;

;

karman,

défini,

1-3,

12,

38,

rddhi,

iii,

205

jâ rddhi,

136, 149; voir cetanâ, avijnapti;

karman
karman,

et

karmapatha, 137.
trsnâ
et

pûrvanivâsânusmrti,
sus, vii, 122, 126.

divyacak-

136. — upapattihetu,

avidyâ,
vi,

vi,

karmapatha,
parisuddhi,

iv,

168

;

21,

137,
;

137.

Add., 181-185,

185-188, 227
;

sabbam kammato,
kartar et kriyâ,

ix,

297.

227

bheda,

168,

iii,

79.

sâmantaka,prayoga, prstha, 140.
karmaparipûri,
iv,

karman

et

karmaphala, sans

226.

38

INDEX GENERAL
iii, iii,

karmaparibhâvita vijnâna,

124.
93.

navakalpasthâpana, pratyudâvartaDa,
iv,

karmaprabhàvita nirdesa,
karmaphala,
iv,

224, 230.
iv,

174, 191, v, 63.
13,

kalpastha, kalpa d'enfer,

karmabhava,

iii,

36,

v,

1-2

207

;

de

ciel,

250.
iii,

(abhiuirharati).

kalpa-apakarsa,
sa, 206.
iv,

192

;

apahrâ-

karmabhâvanâ, ix, 300. karmabheda (samghabheda),
211.

kalpâvasesa, vie au delà du kalpa,
ii,

124, Add., Vyâ.

ii,

19, vii,

karmavâcana,
karmavâsanâ, karmavipâka,
ga),
ix,
vii,

iv,

37, 149.

83.

ix,
ii,

297.

kalpakasâya,
kalpaniryâna,
182, 207.

iii,

193, 207.

120 (àyus, bho41,
iv,
;

fin

du kalpa,
vi,

iii,

20,

271,

iii,

114, 116,
jfiânabala,

297
69.

;

ja, iv,

125

kalpanâ tattvikâ,
kalyâ mâtâ,
iii,

89.

37.

karmavisadatva,
bha,
iv, 85.
iv,

iii,

56

;

vrttilà-

kalyânamitra,
kàràhàra,

iv,

120.

kavada, pinda,
95, vi,
;

iii,
ii,

120

;

kavadîiii,

karmânta,
254,
etc.)
;

143,

147,

i,

55,

209,

119-

284 (samyakviii,

-prasrta,

121, 127,205, audârika, sûksma,

195.

tryâyatanâtmaka.

karmanyatâ (lâghava, vaisâradya)
ii,

kasambuka,
kasâya,
«

iv,

97-8.
»,

157-8,

viii,

207.
vii,

teinture

râgaja kar-

karsakanidarêana,

88.

man,
51, 58,

iv,

128.
iii,

kalabhasvapna,
kalala, etc.,
ii,

iii,

44.
iii,

kasâya, les cinq corruptions,
14, 193, 207.

255,

62, Add., iv, 119, Add., 213.

kasta karman,

iv,

98

;

tapas, 155.

kalahasvapna,

iii,

44.
ii,

kâkajanghâ,

ii,

289.

kalâpa, sâsrava, anâsrava, Vyâ.
83.

kâkândavarnâdayah,

kaliyuga,

iv,
i,

228.
14.
iii,

i, 16, Vyâ. kâncanamayï bhûmi, iii, 140, 145. kândas du pratîtyasamutpâda, iii,

kalevara,

60.

kalpa, paacaskandhasvabhâva,
187-8, traidhâtukah kâlah.

kânksâ et
kâdâcitka,

vicikitsâ, vi, 189.
i,

34.
vi,

nombreuses
expliquées
iii,

sortes,

Vyut. 253,
suiv.,

kântâ vimukti,
kànifib,

260, 261.

181 et
et

madu

hâ, antarâ, antah, etc.

kâmapradhânatvât k.iin.idhâtuh kâmâh, ii, 131, Vyâ. ii,
26.

asamkhyeya

carrière

bodhisattva, 188.

kâma-adhyavasâya,

i,

41

;

avaca-

INDEX GENERAL
ra,
v,
iii,
;

39
2,

9

;

âpta,

ii,

129 166

;

âsrava,
;

iii,

Vyâ.

;

dans vijûânakâya,

73

upapatti,

iii,

upâdâ-

na, v, 76; ogha, 75.

samûha, i, 30. kâyena sâksâtkrtvâ, vi, 224, 262,
...,

nâmakâya
viii,

kâmaguna,
v, 3
iv,
;

i,

43,

iii,

7,

86, 166,

153, 210.

chanda, 84, et abhidhyâ,
icchànuvidhâyitva,

kâya-adhisthâna,

-âlambana karindriya, âyatana,
viii,
;

166.
ii,

man,
ii,

iv,

12

;

kâmacâra,
181.

145,

iii,

135,

155

;

kariii,

man,
...),

iv,

2,

12

kâthinya,

kàmaja (keâmadhâtupatita
133.

iv,

215
154

;

cittasamnisritaprâna,
duscarita,
;

iv,

;

iv,

84,

85

;

kàmatrsnâ,

v,

29

;

nïvarana, v, 100.

dausthulya, v, 89
sa,
iii,

nidhana, nâii,

kâmadhâtu, ii, 131, iii, 7, viii, 137 (kâmagunaprabhâvita) karman
;

31

;

prasrabdhi
vii,
;

157-

8

;

bhâvanâ,
iv,

65

;

malâpai,

mêlé,
28
;

iv,

129
ii,

;

kusalacitta, vii,

karsana,
iv, 3
;

135
;

vijùapti,

20,

caittas,
vi,

166
;

;

duhsamati164-

ix,
vi,

294

vijnàna,

i,

19

;

krama,
i,

220

dix-huit dhâtus,
iii,

sàksin,

223,
vi,

273
157

;

smrtysavijûâ-

55
;

;

kâmadhâtudeva,

upaçthâna,

159, 292.
vi,
;

manquent bhâvanàmàrga, etc., vi, 292 manque manobhûmika sukha, iii, 109 kâmadhâ165
;

susirakàya,

naka, 224.

;

tupratisamyuktacitta,

vii,
;

28

;

dharma, rûpa, pûtika, manomayakâya, etc.
kàyikaprasrabdhi,
kâyikî kriyâ,
ix,
viii,

manopavicâra,

iii,

111
8.

samiii,

156.

prayuktadharma,
kâmabhogin,
7, iv, 69.

iii,

294

;

vedanâ,

ii,

kâmopabhogin,
iv,

157.

kâra (pûjâdika), apakâra,
82,

iv,

123,

kâmamithyâcâra,
157, 188.

146-7,

vii,

85.
ii,

kâraka hetu,
kârana,
iii,

277, 288.

kâmayoga, kâmarâga,
sthâna,

v, 75, 77.
iii,

35,

Vyâ.
iv,

;

âksepa,

9, v, 8, 77, viii,

197

;

adhisthânakârana,
naparikalpa,
iv, 7.

27

;

kâra-

vi,

263

;

paryavasthâ-

nïya, v, 72.

kàranahetu,
v,

ii,

245, 288, 293, 299,

kâmavitarka,
vîtarâga,

iii, 7,

89

;

virakta,
;

307.

ii,

135,

vi,

195, 232

kârandava,
kâritra,
i,

iv,

98.
ii,

vairâgya, iv, 170.

75,
;

225 (dharma-)
ii,

kâmasukha, kàmasukhallikà,
194.

iii,

v, 55,

107

et àsrayabhàva,

305.

kâya, dans brahmakâyika, nivâsa,

kârya

;

l'abhâva n'est pas kârya,

40
iv,

INDEX GENEKAL
5
;

kâranabhâva,
vi,

ii,

254

;

tâc chalita durgater apakrantâ
iti.

abhisamaya,
kâla,
i,

186.
?, iii,

un viprayukta
12,
iv,

188.

kusala (ou subha) est ksema,
vipâkatvât
(kuèalasâsrava)

ista-

62

(=

les

samskâras,
123
apa-

ou

paûcaskandha),
desa, ix, 246

v, 52.
ii,
;

nirvânaprâpakatvât
iv,

(anâsrava),

kâla-antarasthâvara,
;

106.
défini,
iv,

avadhi,

iv,

62

;

137,

par

la

parâ-

dûratâ, v, 107.
kâlasûtra, enfer,
iii,

nugraliâbhisamdhi opposée à la
2,
;

149.

paropaghàtàbhisamdhi
ii,

;

com?

kâlakanjaka,
259,
iii,

iii,

11

Dïgha,

ment
Comp.

la

vue correcte et fausse
kusala,

7.

sont-elles

akusala

kâlâpadesa,

ix,

246.

v. 41.

kâvya,

iv,

254.
i,

kusala, paramatas ou paramàrtha;

kilasabda,

49, Vyâ.

vaibhàsika-

tas,

svabhâvatas,

samprayogaiv,

vyâkhyânapradarsanârtha.
kisora, vii, 75.

tas,

samutthânatas,

33

;

ainsi

sont kusala le nirvana, les raciiii,

kïtâdrinavaka,

147.

nes, les caittas, etc.

kîdrgbhûta,

iii,

193.
iv,

kusalatva des abhijnâs,
239.

vii,

107
;

;

kïrtyartha dâna,

des apramânas,
cinq vijnânas,
iv,

viii,

196
21

des

kukûla,

iii,

151.
v, 20.

180.
iv,
;

kukkurasîla,

kusala-abhisyanda,
288.
na, 41
ii,
;

ekata-

kudyakundâdivat,
kuksimat,
iii,

ix,

citta,
iv,

diverses sortes,
vii,

129.

320,

179,

18, 22.
v,

kuksipravesa, kuksâv asamslesah,
iii,

kusaladharmacchanda,
viii,

36,

39,

43, Vya.
iii,
ii,

17 6.
iii,

kunapa,

151.

kusalapaksavipatti,

194.
iv,

kumâra,
vasthâ.

255,

deuxième
190.

jàtâ-

kusalaprahâna, jamais absolu,
131-132.

kumbhatùnîra,

iv,

kusalamahribhùmika,
kusalamûla,
286,
vii,
ii,

ii,

152.
34,
;

kuru, voir uttarakuru.

160,

iv,

vi,

kulamkula, manuçya, devakulamkula,
vi,

77,

viii,

197, 199

che-

206.

da, sarauccheda, sauidlianii, pra-

kulodayatâpratisamyuktavitarka,
v, 89.

tisamdhfina, prârambha,
iii,

ii,

294,

131,

iv,

94, 170-175.
iv,

kuvera, désir de devenir

..., v,

30.

kusalasàsrava,

106, 128.

kusâgrena

...., iv,
i,

84.
54, Vyâ.
:

kusistra, iv, 165.
kutsi-

kuéala, étym.

kusûlanyâya,

iii,

140.

INDEX GENEEAL
kuhanâ,
iv,

41
133,
134.

165.
iii,

kramamrtyu,
35. 44.

ii,

iii,

kûpa ivodakam,
kûpasvapna,
iii,

kriyâ akartrkâ, ix, 279.

kriyàrambha,
136.

iv,

144
ii,

;

cheda, 102.
;

kûrmaroman,

ix,

263.

krîdâpradûsika,

219

pramosa162.

krta et upacita,

iv,

ka deva,
krodha,
krosa,
klista
;

iii,

164.
iii,

krtaparijaya, vi, 150.

krîdâsthâna des dieux,
ii,

krtsnâyatana,
krtakrtyatva,

viii,

213-215.
13.

164,
178.

v,

89.

vii,
iii,

iii,

krsigrâmaka,

130.

sont klista, les klesas, les
les

krsnakarman,
131.

iv,

129,

ksayakrt,

klesasamprayuktas,
samutthas,
ii,

klesa-

297.
klista, iv, 255.

krsnadharma,

faible, vi,
iv,

199-200.
1,

synonymes de
;

krsnasuklakarman,
ksayakrt, 131.

129

klistacitta,
vii,

ii,

161, 325, v, 71,

18, 22.

kedàra alûna,
kevala

vi,

192.

klesa,

chap.
91),

v.

klesa,

avidyâ
;

= âtmarahita

dans la

foriii,

(iii,

mule du pratïtyasamutpâda,
82.

vat...,

iii,

karman (iv, 136) bïja116; avec les six
;

vijnânas, les vedanâs, v, 54-58
ii,

kesadayah, sattvasamkhyâtàh,
180, Vyâ.
ii,

à la naissance, à la mort,

iii,
ii,

76.

118
122.
i,

;

soutiennent la

série,

kesolluilcana, v, 76.

kaivarta, leur œil et l'eau,
koti,

52.
ii,

klesa,

karman
v,

et vastu,
;

iii,

116
;

;

trikotika,

catuskotika,

kasâya, 14, 193

kâma,

8

ku;

252 et passim.
koti, koti,

napa,
vii,

79

;

ksaya, 102, 108
;

antapragatâ kotih,
iii,

96.

caura,

vi,

190

jalpa, iv, 134

;

189, calcul du kalpa.
i,

dasâ, avasthâ,
v, 2
;

iii,

63, nisyanda,

kolopama,

13, viii, 186,
i,

Add.

prahàna,
;

iii,

115, v, 28,
;

kosagatavastiguhya,

57.

104, vi, 150

prâpti, v, 2
ii,

mala,
;

kosthanyàyena,
kaukrtya,
99
;

iii,

140.
v,

91
ra,
ii,

;

mahàbhùmika_,
ii,

152
;

mâviii,

ii,

166,
ii,

31, 89, 97,

124, mûla, v, 2
;

vimukti,

âdayas,
iv,

165.

109
;

vimukti prïtisukha,
ii,

kaukkutika,

92.

193 150
drsti,
iv,

viskambhana,
visamyoga,
177.
v,
v,

109,
vi,

vi,
;

kautilya, iv, 128.

;

108,

234

kautukamangalatithi
189.

samudàcàra,
hâna,
viii,

v, 2, vi,

216, 263

;

kaurava,
kausïdya,

iii,
ii,

146.

klesa-asamudàcàra,
vi,

28

;

asavi,

161,

286,

vii,

18.

manvâgama

(et

visamyoga)

42

INDEX GENERAL
234
;

âvarana,

iv,

202,

vi,

276

;

ksânti, drsti, rnci, etc. vi, 165.
ksânti, nirvedhabhâgïya, vi, 165 et
suiv.
;

utpattisthâna, v, 72-73, vi, 263.

abhîksna,
v,

iv,

201
vi,

;

arhatas,

ksântilâbhin, iv, 208,

vi,

73
;

;

avastuka,

257,

vii,

174.
ksânti et jnâna,
et

87

âmodasabagata,
;

v,

84

;

ekaiii,

comme

ànantarya
cir-

prakâra, 86

guru, laghu,
121, 201
;

vimuktimàrga de virâga,
vi,

115

;

tîvra,

iv,

drg;

veda,

302, voir 180, 190.
vii,

heya, bhâvanâheya, v, 13, etc.

quelles ksântis sont jnâna,

manda,
v,

iv,

121, sakalakârana,

1-2; dharmajùânaksânti etdhar-

72

;

satata, iv, 201,
v,
;

samtâpaii,

maj nâna, voir darsanamârga, et
v, 13,

sahagata,

84

;

sarvatraga,
vi,

112.
iv,

269, v, 101
vii,

savastuka,

257,

ksântipâramitâ,

229.
v, 13,

87.
ii,

ksântivadhya, jnânavadhya,
145, 227, 232,
iii,

ksana,

177-

112,

vi,

190.
iv,
;

8, iv, 4,

Add.

v, 65.
ii,

ksipta et viksipta,
;

125.
ii,

ksanadharmatâ,
234
;

229
vi,

nirodha,
;

ksïna-niraya,

i,

11
vi,

vega, isu,

vyâkirana,

222

sma-

200
ix,

;

âsrava,

264.

ratâ, vii, 102.

ksïra et dadhi, v, 53, prajnaptisat,
4
;

ksanika, étym.

iv,

l'explication
suiv., n'est

239.
iii,

de Vasubandhu, 4 et

ksuramârga,
ksetra
;

151.
v, 2.

pas celle des Vaibhâsikas,

dit

âpâdayati ksetram,
gati,

Samghabhadra. Si le ksanikavâda est conciliable avec la doctrine des quatre laksanas,
trois
ii,

punyaksetra,

upakâra,

gunaksetra

...

iv,

94, 236.

228.
i,

kuksetra,

iv,

247.
iii,

dhâtus dits ksanika,

buddhaksetra,

200.
-

71
iii,

;

ksanika pratîtyasamutpâda,
;

drstadharmavedanîyakarma
ksetra, iv, 123.

65

ksanika dhyâna,
ii,
ii,

vi,

221

kçanikavâdin,

230,

iii,

33.

;

ksetrapa,

ii,

204.
ii,
;

Sâmmitîyas,
nikavâda.

222, catuhksa-

ksema, sânta,
rama,
vii,

114, iv, 107

;

pavii,

33

ksemaprâpta,
22.
iii,

ksanikâlpapradïpa,
ksatriya,
iii,

vi,

199.

74.

206. 285.

khakkhatatva,

i,

kçaya,
vi,

ii,

ksayajûâna,

khadiraka, montagne,

141.
(?),

230, 282,
;

vii,

4-5, 7, 12, 14,

khadgaviçânakalpa,
iii,

khadgin

26, 43, 61-2 na,
i,

ksayânutpâdajn.i-

194,

vi,

177-178.
kâr.
1,

82, iv, 180.
iv,

khadyotaka,
130.

viii.

Vyà.

kçayakrt karman,

khalabila,

iv,

253.

INDEX GENERAL
khilamraksavastu,
gajapota,
iii,

43
vii,

iv,

20.

gàndhàrï vidyâ,
gàminï,
iv,

111.

44.
iii,

108, etc.
iii,
ii,

gajaprameha deva,
gananâ,
iv,

140.
76.

giri,

parvata,

143, 147 202.

;

tata-

gaiiam anusâsayitum,

vii,

vinipâtavat,
gîta, iv, 165.

254

;

dans ânâpâna-

smrti, vi, 154.

guna et gunin,
ii,

iii,

210.
vi,

ganda, et parinâmaduhkhatâ,
122.
gati,

guna, s'entend des mârgas,

198.

gunas énumérés,
iv, 4.

viii,

195.

déplacement,
destinée,
iii,

anâsravagima,vii,62,viii, 195;
;

gati,

11-15

vrtti et

ârûpya,
vii,

viii,

215
127
vii,

;

jnânamaya,
traidhâtuka

utpatti, vi, 217.

66, viii,

;

gati-ksetra

(?),

iv,

236
182

;

desa,
iii,

iii,

ou sâsrava,
bodhisattva,

62, viii,

195

;

50

;

niyatakarman,
iii,
;

50

;

iv,

226
viii,

;

vaisesika-

samvartanî,
ii,

samcâra,

gunâbhinirhâra,

195; samâ213,

197.
i,

dhimaya,
17,

v, 27.
iv,

gandha,
108
73."
;

57

;

upavicâra,
iv,

iii,

guna-ksetra,
grâhin,

121,
;

237

;

mâlyavilepana,
iii,

47

;

viii,

202
172,

parihâni,

vi,

samtâna,
gandhabhuj,

163

;

hastin,

vii,

267

;

bhâvanâ,
ii,

vii,
vi,

66

;

sam-

bhàvanâ,
iii,

292.
;

47.
iii,

guru, gurutva,
147.
iii,

gandhamàdana,
gandharva,
ii,

ix,

297

;

karman, i, 18, 67 dharmàbhyupagama,
Add.
136.

105,

32, 36-53,

iv, 61.

48 Add., 119, 122.

gulikâ, v, 54,

gamana

et gantai*, ix,
etc.
vii,

279
83

;

trois,
;

gulma

(?), iii,
ii,

âdhimoksika,

vii,

13

ga-

grhavastu,

287.
iii,

manasampad,
âkâsa, etc.).

(âvrta,

grhapatiratna,

203,

vii,

122.

grhapati, grbastha,
iv,

grhin, avadâ-

gamika bhiksu,
garuda,
iii,

237.

tavasana,

iii,

194, iv, 69-70, 80,
vi,

29, 31.
vi,

189, v, 76, 84,
;

126, 204.

gardhâsrita,

289

cp.

iii,

115.

grhipaksa et pravrajitapaksa.
gosabda,
ii,

^garbhâvakrânti, quatre,
56.

iii,

37, 54-

240.

gotra, de srâvaka, pratyeka, budii,

garbhàvasthà, cinq,

255,
;

iii,

51,

dha,

iii,

194,

vi,

175

;

six, pari-

58, iv, 119, 154, vi, 157
fert

trans-

hânadharman,
janas, etc.
vi,

etc.,

des prthag;

de kalala,

iv,

213.
157.

252 et suiv.
ix,

go-

garbliinîgamana,
gâthâ, définie,
ii,

iv,

tra des pensées,
ksântis, etc.
;

282

;

des
bîja,

242.

synonyme de

44
hetu, vi, 168,
vii,

INDEX GENERAL
49.

magrï),
iii,

viii,

151

;

samsparsa,
i,

godânîya,
gorajas,

iii,

145.

98

;

samprâpta,

85.
iii,

iii,

178.
iii,

canca, cancudurbhiksa,
86,
iv,

208.

govrata, sïla,
20.

147, v,

catuhksanika vastu,
caturangabala,
iv,

ii,
;

222, Add.

68 angasenâvat,
141.

gosava

(rite

védique)

iv,

147.

viii,

148.
iii,

gaurava, sagauravatâ, sapratîsatâ,
sabhayavasavartitva,
ii,

caturdvïpaka,

170.

caturmabârâja,

iii,

159.
ii,

grâsavyavaccheda,
gredhâsrita,
iii,

iii,

120.
;

candana et gandha,
cp. vi,

236.

115-116

candanasvapna,

iii,

44.

289.
glana, glânopasthàyaka bhiksu,
iv,

candramâs,

iii,

156-7, 159, 205.
157.
90.

candrakântâ,

iii,

237.

caya, apacaya,
vi,
iii,

iv,
ii,

ghatâmbuvat,
ghana, large,
iii,

140.

caramabhavika,
;

220, 240,

iii,

143

embryon,

176, v, 62.
carita,

62, 255.
vi,

dans
ii,

cittacarita,

i,

47

;

ghrtaghata,

251 (ghrtapûrna ou

râga,

175,

samatha,

vipai,

ghrtâpeksa).
ghâtâ, nâsâputï, ghosa,
ii,
i,

éyanâ,
93.
ii,

vi,

214,

lobbacarita,

47, etc.

240

;

paratas,

245.

cânûra,

vii,

74.

cakra (kramanât), brâhma, dhar-

câtuhkotika prasnanirnaya, passim.
câturthakajvaravat, v, 79.
câturdisa bhiksu samgha,

ma,

vi,

245.
iv,
iii,
ii,

cakrabheda,
cakraratna,

210.
198, vi, 245, 248. 181, 220,
iii,

iv,

15

;

dvïpaka,
iii,
1
;

iii,

197

;

mahàràjika,
iii,

cakra vartin,
56,

30,

mahârâjakàyika,
146.

159,

196-8,

198-199, 202,
iv,

206
vi,

165.

(dynastie),

166, v, 148,

càmara,

iii,

248,

vii,

73, 122.
iii,
iii,

câra, dans bhiksucâra, pindapâtâ-

cakravâda,
cakrïkrta,

141, 143.

dicâra, vi, 265
v, 101.

;

câragata bhiksu,

141.
...,

cakçus, jnâna

vi,

246,

248,

citta,

étym.
ii,
i,

ii,

177
;

;

manas
ciel,

et

Add.
caksur-abhijnâ,
vii,
i,

vijûâna,

176
74
;

objet de

l'idée

107,
;

viii,

192

;

de moi,
pas
le

va au
iii,

non

àbnâsagata,
65, 81, 85,
i,

85

indriya,

i,

pûtikakâya,

95.

ii,
;

104, 107; dhàtu,
vijûâna,
i,

innombrables catégories à de

80,

iii,

13

19, 46,

nombreux points de vue, par
ii,

iii,

99,

vi,

263 (quadruple sâ-

315.

INDEX GENEEAL
quatre pratyayas,
citta
ii,

45
âraksâ,
;

309.

iv, iv,

239
144

;

ii,

157

;

utpâda,

et caittas.

Négation des
i,

utpâda, utpattikrama,

caittas ou de certains caittas,

ix,

282.
ii,
;

64,

ii,
;

150, Add.

viii,

159, ix,

citta-karmanyatâ, lâghava,
ksana,
iv,
ii,
;

157

;

262
i,

objet de citta et caittas,
ii,

153, 156, 229

ksepa,

30,

177,

iii,

6

;

objet difféi,

125

cheda, double (apratiiii,
i,

rent de citta et caittas,

28,

samdhika),
74
;

134

;

30

;

étude des caittas ou samii,

dhâtavas,

31, 54
vi,
;

damana, i, dhârana
;
;

prayuktas,

149-176

;

para-

(bhrûmadhye),
prakâra,
vii,

151

nimitta,
ii,

cittajnâna, vii, 16, 27.
citta et caitta sont sûksmavisesa,

103

nirantara,

306

;

parisuddhi,

viii,

130

;

pa-

duhpariccheda,

ii,

156, 159.

riskâra, iv, 239; prakopa, v, 90;

deux pensées pas ensemble (asammais acquisiavadhâna), iv, 6 tion d'une pensée au moment
;

pragrahana,
vi,

vi,

286; pranidhâna,
vi,

286
ii,

;

prasâda,
;

295

;

mrdu;

tâ,

175

viparyâsa, v, 23

d'une autre,

ii,

328.
citta,
ii,

vyâksepa,

iv,

275

;

samkleéa,
;

âyatananiyata
âsrayaniyata
vi,
;

307

;

vyavadâua,
iii,

ix,
v,

249
2,

samtati,
vi,

utpattau niyata,

6,

95,

63,
iv,
;

139
;

;

300; utpâdâbhimukha; airyâvi,

samnisrita àsvàsa,

154

sa-

pathika,

157.

manantara,
;

ii,

306
vi,

samprav,

kusala,

vii,

17

klista, vii, 18.

yukta,

ii,

149-178, 249,
158.
iii,

5

;

ksananiyata,
cyuticitta.

ii,

307.

smrtyupasthàna,
cittasamtânah

cittavimukti, Vyâ. ad
ii,

38.

dravyaniyata,

307

;

nair-

. . .

pratisroto nïyate,

mânika,

vi,

157.
ii,

visayebhyo
132.

nivâryate
v, 80.

kuèalair

pratisamdhicitta,

dharmaih,
citra-aksara,

prabhâsvara,

v, 4, vi,

299.

padavyanjana,
iv,

iv,

bïjabhâvena
dha,
iii,

âsrayapratibad-

190
25.

;

àstarana,

10

;

badarâ-

133.

divat, ix,

288

;

yaksabhrânti, v,

maranântika.

mandapracâra,
iii,

ïsatpracâra,

cintayati,
i,

tulayati,

upaparïksate,

22.
vi,
;

48, Vyâ. 57.
iv,

vidyudupama,
mukta,
vii,

191

;

vi-

cintâmaya karman,
cintâmayï prajùâ,
cïvarasamtusti,
vi,

223.
vi,

\i,
;

297

sarâga,
ii,

etc.,

ii,

265,

143.

17

sarvâlpa,
ii,

250.
;

146.

citta-adhimâtratâ,
tin,
ii,

175
;

anuvar-

cïràdàna, v, 76.

249,

iv,

50

alamkâra,

cûdika lokadhâtu,

iii,

170 baddha,
;

46
176.

INDEX GENERAL
caitta,

samprayukta,
177
;

ii,

149

;

dé-

cetanâ

(sadvidhâ)
i,

et

samskûra-

finis, ii,

difficiles

à discer-

skandha,
le
ii,

28.

ner,

ii,

159, 235.

deuxième mahâbhûmika,

caitasika

dharma
offrande,

(jighatsâ),
;

i,

18.

154.

caitasikl vedanâ, iv, 111
iv,
1, 2,

etc.

cetanâ
12
;

mânasam karma,

caitya,

iv,

234,

245

;

cetanâkarman, kriyâcetauâiv,

kâmamithyâcâra dans un
iv,

caitya,

karman. et karmapathas,
227
168
;

157.
iii,

168, 177,
iv,

caitraratha, parc,

161.

abhidhyâdayas,
pranidhâna,
ii,

136,

cauravat, klesa,

vi,

190. 136.

;

vi,

179.

cyavanadharman,
nâ,
iii,

iii,

cetanâ et prajûâ,

175.
i,

cyuta ou cyuti, avec quelle veda61 (comp.
;

anabhyùhâvasthâ,

131,

du samâhita, de
;

Bodhisattvabhûmi, 83) anâsraabhidhyâdisampravâ, iv, 131
;

Tacittaka, 134

kramena, 134
;

;

marmaccbedena, 135
dosas, 136
....

par

les

yoginï, iv, 168; âbbisamskârikâ,
iii,

73

;

tîvrâ, iv,

59

;

trikâlâ,

cyutyupapâdaj nâua, bal a, abhijnâ
et vidyâ, vii, 71, 100 et 108.

iv,

22

;

prânâtipâtâdisamutthâiv,

na, iv, 168-9; bhavàgra,

219
etc.

;

chanda, un mahâbhûmika,
ix,

ii,
;

154

;

mrdvï,

iv,

59

;

vajropamasamâiv,

294, kartukâmatâ
ii,

diffère

dhisamprayuktâ,

219

;

de râga,
rthanâ)
;

281 (anâgate prâiv,

cetanâdharman,
ii,

vi,

253, 255, cp.

chanda mou,
vii,

174.

219.
iv,

quatre avasthâs,

34 (chandaetc.).
ii,

cetanâpravrtti, 20.

136

;

visesa, iv,

mûlaka, samudaya
87, v, 77.

chandarâga, upâdâna,
iv,

281,

iii,

cetahkhilamraksavastu,

20.

cetahparyâya,paryâyajîiânasâksâtkârâbhijaâ,
vii,

chanda,
âlaya,

râga,
nikâuti,

kâma,

preman,
iv,

15, 99, 102.
i,

adhyesanâ,
46.
i,

cetaso 'bhilâpah, abhilapanatâ,
61,
ii,

161.

153

;

âbboga,
;

iv,

107

;

chambhitatva,
simultanée,

iii,

lïnatva, v, 89, 99

vimoksa,
vimukti,

ii,

châyà, un varna, et âtapa,
ii,

16

;

286.
cetovasitva,
ii,

102,

253

;

ali-

120

;

iii,

ment,
jada,

iii,

120.
i,

38 Vyâ.,
cetayate,

vi,

251, 259, 260, 297.

chinatti, chidyate,
iv,

67.

iii,

106.
iv, 1.

57.
iii,

cetayitvâ karman,
cetita, pranihita,

jana et manuçya,

202.
iii,

iii,

73.

jauaka

et janita, janya,

101,

INDEX GENERAL
103
janakahetu,
ii,

47

;

247, 277,
v, 60.

124.
jânâti et pasyati, v, 25.

314

;

janakapratyaya,
le pareil,
iii,

janana par
86
jantu

211.
i,

jâyamâna, avasthâ,
jighatsà,
i,

ii,

258, 309.

janapadaniruktim nâbhiniviseta,
;

18.

.vitarka, v, 89, 99.
ii,

jitatara, vi, 212.

janayati, prakâsayati,
...,

240.

ajitajaya, jitâdhyâvasana, vi, 245.

ix,

245, Add.

jitamanaskâra,
iv,

vi,

151

;

comparer
124

janman,
198.

jâti

ou nikâyasabhâga,

vi,

150, 220.
les

jina,
iii,

quatre mâras,
vi,

ii,

;

jambudvïpa,

2, 145, 147,
iv,

148;

skandhas,

297.
ii,

jâmbudvîpaka,
le

174, 223.
129,
vii,

jinadûta, jinoddista,
71,

220,

iii,

jambudvïpapurusa,
Bodhisattva.
viii,

iii,

177.
jîva et sarïra, ix, 262
;

jïva, jantu

jambumùla,
148
jarâ,
;

195
iii,

;

vrksa,

iii,

..., ix,

245.
ii,

sandagata,

128.
ii,

jîvitapariskâra,

120

;

vipatti,

samskrtalaksana,

222

;

iii,

194.

jarâjarâ, 225.

jîvitasamskâras et âyuhsamskâras,
ii,

jarâmarana,
iii,

pratîtyasamutpâda,

122.
ii,

65, 83, 88.
iii,

jïvitendriya,

105,
iv,

108,
;

120,

jarâyuja,
jala,

27, 30.

123, 127, 215,

154

vipâka-

huit
iii,

qualités

de

l'eau
iii,

des
141.

karman,

ii,

273.

Sîtas,

144; mandala,
v, 76.

jnâtivitarka, v, 89, 99.

jalâgniprapâtana,
jalogi, iv, 83.

jnâna, définition et description des

jnânas et des gunas

«

faits

de

jalpa, jalpana, klesajalpa, iv, 134,

jnâna jnâna

Add.
jàtabuddhi,
ii,

= prajnâ,
ksânti,

»,

chapitre
vi,

vii.

246

;

est pra-

235.
98.
ii,

tisarana, ix, 246, 248,

comp.
vii,

iv,

jâtasamvega,

iv,

33.

jâta-avasthâ, cinq,
jâti,

255,

iv,

119.

jnâna,

darêana,
..., vi,

1

;

samskrtalaksana,
225.

ii,

222

;

caksur, vidyâ

246, Add.

jâtijâti, 182,

juâna, darsana, vidyâ, bodhi, budiii,

jâti, jâti,

pratîtyasamutpâda,
naissance décrite,

64, 88. 58.
ii,

dhi,
vii,

prajfiâ,

âloka,

vipasyanâ,

iii,

10.
viii,

jâtibheda, différence spécifique,
174.
jâtismrti, smarana,
iv,

jnâna, daréana,

193, 194.

jnâna et ksânti dans darsanamârga,

smaranaguna,
100
;

vi,

190.
dix,

199, 225-6,

vii,

cp. vii,

inclusion

réciproque,

48

INDEX GENEBAL
noms, aspects, ni,
anâgatejnâna,
4, 11
....

tathâgata, défini,
vi,
vii,

ii,

205

;

garbha,
ii,

vii,

89.

299

;

jnânagocara,
iv,

243

;

anâbhogajùâna, anâsanga,
88;aviparîta,
vii,

prasàda, 251.

244

;

bhâsita,

ix,

ix,

255; avivartya,
vii,

90

;

avyàghàta,
vii,

88

;

tàthagatïsiksàpadabandhanalekhà,
iii,

asakta, asaiiga,

90

;

âdlii-

Vyâ.
...,

moksika,

âuumânika,
;

abhimâvii,

tadyathâ

si

l'énumération qui
ii,

nika, vi, 247
ix,

âbhogamâtrena,
10
;

suit est complète,

221.

255

;

nirvikalpa,

tantu et pata,

iii,

211.
"

pâramârthika, prsthalabdha,
27-28
;

vii,
;

tantra, na tantram,

ne

fait

pas

bhàvanàmaya,
;

ix,

247

autorité »,

ii,

259.

yatresta, ix, 255

sarvatra, sar;

tandrî, v, 89, 99.

vathâ,
vi,

vii,

82, cp. 45

sâsrava,

tapana, enfer,

iii,

149.
;

247.
;

tapas (sîlavrata), v, 76

tapasvin,

j àâna- parijûâ, v, 110

vadhya,

v,
iii,

iii,

53.
vii,

13, 112, vi, 191

;

visadatva,

tarkaja,

125.
iv,

56
vii,

;

sampad,
78.
ii,

vii,

82

;

sambhâra,

tadana, bandhana,

138.
iii,

tâmracakra cakravartin,
277.
...,

197.

jnâpakahetu,
vâcaka, 61

tittilâ (?),
iv,

i,

52, Vyâ.

i,

53.

jnâp.ti-caturtha
;

72,

97

;

tithidrsti, iv, 189.

sïmâ, 212.
ix,

tintilîkâ (?), v, 89.
;

jàeya, paûcavidha,

237, 255

tiryagyoni, gâta, bhava, animaux,
iii,

jùeya, vijfieya, abhijneya, pari-

1,
;

12,28, 155, 175,
samvartauï,
iii,

iv,

104,

jneya, ix, 244.
tatkâlasânti, vi, 148.

205
tilesu

182.
iii,

puspagandhât
vi,

...,

163

tatksana,

iii,

179.
iv,

(Vyâ. 207).
36, 150.
vi,

tatksanasarautthâna,

tïksnendriya,
tïrana,
i,

193.

tattvamanasikâra,
\ iii,

ii,

325,

153,

81.
vii,

200.

tïrthika et abhijûâ,

97.
iii, iii,

tattvârtha, vi,

142

;

opposé à sû-

tulâdandanâmonnâmavat,
tusavat,

51.

trârtha, v, 29.

tusitandulavat,

116,

tatsabhâga,
tathâ, v, 2.

i,

75, v, 55.

117.
tusita, dieux,
iii,

1,

164.

tathâgata,

param
;

maranât,

ix,

in

iiiinUiâvamâtra (mensonge), iv,
135.

267, 269
iii,

plusieurs ensemble,

198,

iv,
iii,

229
199.

;

étendue du

trpti, iv, 84.

pouvoir,

trsnâ, trois, v, 29

;

quadruple ut-

INDEX GENEEAL
pâda,
vi,

49
,

147.

n'est pas trsnâ, v, 39.

— pràrthanà qui — avyâv,

trisâbasraka

iv,

227.
iii,

trisâhasramahâsâhasra,
truti,
iii,

170.

krtâ, v, 42.

178.

dans définition du samudayasatya, abhiuirvrttihetu,

traivâcika, iv, 61.

136,

traiyadhvikâh

sarve
73.

samskrtâ

137.

dharmah
iii,

..., iii,

dans pratîtyasamutpâda,
64, 85.

daksinâ,

iv,

237, 240.
iv,
;

danda,
vijiiânasthiti,
iii,

trois,

218

;

dandakariv,
iv,

dans

23.
iii,

raan, iv, 98
8,

netrka,

98.

détermine
viii,

la

bhûnii,

dâtrjanapunyânugraha,
dattapïîrvam
...

156.

176.

itibhavatrsnâ, bliava, vibhava,
vi,

daréana par
sans
«

l'œil,

dânam, iv, 239. les deux yeux,
»

137
32

;

kârnadhâtu,
i,

iv,

166

;

atteindre

l'objet,

i,

purusendriya...,
v,
;

57; sarvagâ?,

83-87.
iv,

81,

spectacles

interdits,

svarga, v, 41.
ii,

190.
vii, 3,

trsnà-abhisyandita,

271

;

uttara-

darsana et jnâna,
192.

11, viii,

dhyâyin,

v,

43
57

;

udaya,
;

vi,

147

;

carita, iv,

174, 208
;

pîirvakaii,

darsanàbliisamaya,

vi,

186.

karman,
iii,

i,

vicarita,

281,

darsanamàrga, drgmàrga, ou dhar-

67-8,

vii,

36.
i,

macakra,
22, 23, 68,
ii,

vi,

245

;

quinze mo-

tejas,

tejodhâtu,
iv,

ments,

dans quel dhâtu, cometc., vi, 119, 191,

146,

8,

229
iii,
;

(samâpatti)
;

;

ment amorcé,
darsanaheya,
131, 269,

samvartanî,
vin, iv,

184, 210

tej asiii,

239, 266, 288.

188

taijasa cakra,

drgheya,
iv,

i,

79,

ii,

157.
tyajati,
ii,

33, 36, 38, v, 11,

utsrjaty

âyuhsamskârân,
82.
iv,

14, 72, 94, 102, vi, 257, vii, 29.

121.
--= virati, iv,

darsanamârgaparivârin,
dasabala, 244.
s\, 68.

vi,

170.

tyâga

tyâgânvaya punya,
bhûmityàga,
trâyastrimsa,
etc.
iii,

dasâyus, iii^06, 207.

dahyate,
1,

i,

67\ix, 235.
iv,

161,

vi,

207

;

dâtar de l'upavâsa,

65.

les Trente-trois,

iii,

161, Add.

dâna,

triparivarta dharmacakra, vi, 246.
tripita, vii, 188,

231-235 (pûjâ, anugraha); pas karmapatha, 138.
iv,
;

Add.

dàna-ksetra, 236

pati,

patiguna,
;

trividya, vii, 108.
trivrtkarsa, vi, 200.

234-5

;

pâramitâ, 229
iii,

punya,
iv,

244
iv,

;

phala,
;

128,

233,

tiïsaranagata, gamana,

71.

235

maya punyakriyâvastu,

50

INDEX GENERAL
232
;

manakriya,
;

245

;

vastu,

skandha (kevala),
duhkhana,
dugdhavat,
iv,

iii,

82, 88.

235, 236, 239

visuddhi, 234.
;

188.

astavidha dâna, 239
tre,

kukse;

duhkhilatas,
i,

vi,

239.

246

;

pindapâta, 199
;

bodhi;

11.

sattva,

238

vïtarâga, 238

sat-

duravadhâna, durlaksya, duhpariccheda, durjùâna,
ii,

krtya, 235

;

svârtha, 234.
vi,

156, 159.

dârupâtakïlasamdhârauavat,
160.

durgati, apâya,
iv,

iii,

2,

21

;

dosa,

225

;

bhaya,

iv,

128.
;

dâru, dâruskandha (mahâbhûtas),
ii,

146-7.
i,

durjùânam ... jnâyate durjnânam, ii, 159.
durbalïkarana (jarâ),
durbhiksa,
iv,

idam
223.
iii,

ati-

dâhaka, agniksârâdi,
digbhâgabheda,
divyacaksus,
i,

67.

ii,

92.

225
ii,

;

kalpa,

207.

érotra,

abhijûâ,

iii,

durmanaskatâ,
duscaritatraya,

131.

47, vii, 99, 106, 107, 123,

viii,

iv,
iv,

135, 217.
96.
i,

194.
62.

— divyacaksuravabhâsa,
vi,

v,

duhsîla bhiksu,

dûratâ, diverses,
259.
vii,

36, Add.,
;

ii,

divyavihâra,

316,
82.

iv,
...,

31, v, 106
v,
;

dure dharvi,

dîrghakâlâbhyâsa,
dïrghâyusas,
;

mâh

107

;

dûrïkarana,

iii,

205.

145, 200
v, 104.

dûrîbhâvapratipaksa,

duhkha que le sukha existe (thèse de rekântaduhkhatâ réfutée, vi,
129,
131,

dûsanam mâtuh,

iv,

219.

Add.

;

défini,
;

ârya-

pratikûla, vi,

127

duhkha

phalabhûtâh skandhâh.

=

drs, drsti, darsana, vii, 3.

drsim andhâh pratilabhaute,
#

vii,

sva-

84.

yam krtam,

iv,

185.

dréya,
drsta
ta
;

vi,

duhkhâbhisamaya, vi, 187-8. duhkhasya antam karoti, vi, 205. duhkhâkâra et anityatâkâra, 128
duhkhendriya,
v,
ii,

= pratyaksa,
i,

152.

iv,

5; etvijûâ-

(caksuhsamprâpta,

caksur-

âbhâsagata),

85

;

drstasruta-

113,

iii,

215,

vijnâtamata,

iv,

160.

87

...

;

ksetra(?),

iv,
;

236.

drstadharma-uirvâua,pariuirvâyin,
ii,

duhkhatâ,

triple, vii,
vi,

78

duhkha-

204, 284,
115,

vi,
;

215

;

vedanîya,
ii,

duhkhatâ,

125.
et ksânti,
vii,
i

iv,

121

sukhavihâra,
viii,

duhkhe dharmajaâoa
71, vi, 179, 183
;

110, vi, 222, 259,
(1

131, 193.
-

jûâna,

13

rsl

abhûmiuihsaiigâsvaprasarana

duhkha pratikâra, vikalpa,
bodha,
satya,
iv,
vi,

vi,

129
31

vat, vi, 122.

23

;

vedauïya, 109
vii,

<lj-tamâtram bhavisyati,
drstasatyakalpa,
iv,

iv,

161.

120-125,

209.

INDEX GENEEAL
drstânta, divers,
vi,

51
viii,

121, 264, etc.
vi,

kavadïkàràhârabhaksa,
krïdâpradûsika,
tions
ii,

drstântayoga,
199.
drsti,

drstântayukti,

219.

140;
rela-

des dieux
iii,

des

diverses

drà, darsana.

sont drsti,

bhûmis,
137.

168; cinq signes qui
iii,

l'œil, les cinq drstis, la

samyagprajîiâs

les différencient des mortels,

drsti

mondaine,
i,

la saiksi et l'a-

saiksï,

80,

82.

aciropapanna, trois pensées,
iv,

pures et impures qui sont drsti,
viii,

174.
vi,

3.

cinq drstis, v,

15

;

devakulamkula,
devabhava,
iii,

207.
;

soixante-deux, leur fondement,
ix,

265.
iii,

drsti et avidyâ,

89
v,

;

trsnâ, v,

devasamrddhim anubhûya, iii, 39. devaputramâra, ii, 124 devâdhi13, 36
;

30

;

mithyâjnâua,

33

;

samvi,

deva

(?), iii,

20.
ii,

jnâcittavibhrama,

v, 25.
;

devânâmpriya,
desa-àvarana,

162.

pâpikâ
257.

drsti,

ii,

246

avastukâ,

iv,
;

18

;

tyajanakrakaroti, iv,
;

grhidrsti, tithidrsti, iv, 189.

ma, 220
v,

vi,
;

245

tyâgam
i,

digbhâga,
i,
;

92

nidarsa-

drsti-adhyavasâya,
iv,

i,

41

;

aibuda,

narûpana,
v,

45 vicchedadûratâ,

212

;

uttara-dhyâyin,
v,

43

;

107.
iii,

upâdâna,
drstikasâya,
iv,

76

;

ogha, v, 75.

desasthatara,

203.
91.

iii,
;

14,

193

;

carita,

deâanâdharma,
dehas,
iii,

vii,

174, 268
;

drstidamstra, ix,
vi,

146.
v, 95.

265

nidhyânaksânti,
v,

165.

dainyâkâravartin,
;

drstiparàmarsa,
parisuddhi,
iv,

18,
vi,

ix,

262

daisika,

vii,

124.

189,

297,

viii,

dosa, dvesa, iv, 128. dosa, bile, etc.,
iii,

130

;

prâpta,

vi,
;

196, 252, 274.

136.

drstiyoga, v, 75

vipatti, iv,
;

167

;

dosa, kleéa,

iii,

199, v, 67.

vipanna,

iv,
;

177

viparyâsa, v,
v,

dosa, quatre, durgatidosa, etc., du

23, ix, 262 sampanna,

samyojana,
vi,

82-3;
i,

bodhisattva débutant,
dosagrâhin,
viii,

iv,

226.

202

;

sthàna,

202.

14, ix, 270.

daurmanasya, daurmanasyendriya,

drstigata,

etad
v, 40.
iii,

agram

drstigatâ-

ii,

115, 125, 130,

iv,

125-127,
iii,

nâm

...,

vi,

145

;

upavicâra,
ii,

108

;

deva, chap.
et suiv.,

notamment
iii,

p. 16

les

vijnânasthitis.


;

vedanïya karman,
dauhsïlya,
iv,

125.

247.
91, v, 2.
iii,

mort, cyavana, nimitta,
iv,

136,

dausthulya,

iii,

183

;

facultés aiguës, vi, 271

dvandvâlinganâdi,

164.

52
dyotayati, pratyâyati,
ii,

INDEX GÉNEEAL
240.
triple,

desanà,
vii,

pratipatti,

dravatva,

i,

22.
la

phaladharma,
canne

dravya, ingrédient, jus de

à sucre,
dravya,
iii,
i,

iv,

86.
ii,

16, 18, 19,
vi,

147, 260,

142, v, 53,

140, ix, 290.
ii,

phaladharma nirvana paramârthadharma objet du saranagamana, i, 4, iv, 78. objet du prasâda, vi, 292.

=

91.

=

=

dravyatas, svalaksanatas,

213.

vu par les Âryas,
a
iii,

iv,

208.

dravyadharma,
213
ii,
;

ii,

186,

iii,

211,

chose

»,

dharma
;

et

dharmin,
et

paramânu (astadravyaka),
146
ii,
;

142, ix, 261

le

dharma
;

144,

sat,

iv,
;

13,

ix,

les

époques,

v,

52

le

mûla222.

232, Vyâ.
v,

78, 82
i,

sammoha,
19,
ii,

dharma

et les laksanas,

ii,

81

;

svalaksana,

303,

tout l'Abhidharma n'est que

vii,

27.
vi,

dharmapravicaya,
247.
vi,

i,

6.

dvayadeêanâ,

vaisesikas, iv, 7, ix, 295.

dvâdasâkâra mârgacakra,
dvipaksa (moines et laïcs
'

247.
v,

dharmânâm
niyatâ,

saktir acintyâ,

iii,

35,

...),

iii,

211.
iii,

84.

dharmânâm saktibhedah,
ii,

35.
iv,

dvimukhapradarsanârtham,
dvivyanjana,
dvisàhasra
iii,

258.

dharma-adharma-prakâsayitar,

iv,

101.

240
lokadhâtu,

;

anusârin,

iii,

177,

vi,

193,

madhyama
145.

273

;

anusmrti,

iv, vi,

248

;

dharme
41,

170.
iii,

'vetyaprasâdah,

292.

dvîpas,

dharmâyatana,
iv,
;

i,

30, 31, 36,

dvesa, racine de mal,

35

;

et

45, 46, 65, iv, 16, ix, 231.

duhkhâ vedanâ, v, 87 mins de l'acte, iv, 144.
dvyanuka,
iv, 7.

et che-

dharmâlambauasaumanasya,
115.

iii,

dharmopavicàra,
95.
vi,

iii,

108.

dhanâniavat,

iv,

dharmakâya,
280 Add.
;

iv, 77,
vii,

217, 240,
;

vi,

dhandha-abhij&â,

297, Add.,

79, 81

abhinir-

manda, vi, 269. dhanus (danda), iii, 178. dharma, étym. i, 4, Add.
indriyadharmâ indriyâvasthâvisesâh kâritravisesâ va, Vyâ.
ii,

vartaka

(?), iv,

240

;

paùcabhâvi,

ga, vi, 297.

dharma-ksânti,
cakra,
vi,

iv,
;

131,

179

;

245

caksus, iv, 74

;

chauda, sneha, preman, abhirati,
iii,

29.

Kar. 40, Vyâ.
180,
vii, 5

;

jnâna,
;

v, 35,

pratisarana,
vi,

ix,

247, comp.

vi,

Add., 13
;

jûâna-

178 (dharma

=

yukti

et

ksânti, vi, 179

dâna,

iv,

252

;

âgama).

desanà,

iv,

138, 252,

viii,

195.

INDEX GENERAL

53
81,

dharmadhâtu
30, 100
i,
;

et

dharmâyatana,

i,

iv,

49,

139, Add.
iii,

;

prâti-

analyse et controverse,

30, 33 (Vyâ. 41), 54.

— pari101
;

lambhikadhyàna,
dharmatâbala,
vi,

183.
viii,

204,

218
70.

;

suddhi,

dans sources Vijnâna297.
v,

abhijrlâ, iv, 128.

vâda,

vi,

dhâtu, au sens de âsaya,
dhâtus, les dix-huit
;

vii,

dharmanidhyànakàla,
ksànti, vi, 163, 165.

sens du

mot

dhâtu,
180, Add.

i,

37

;

énumération et
sanidarsana,
i,
;

dhammaniyâmatâ,
dharmapâthaka,
samvedin,
vicaya,
i,

vi,

caractéristiques,

légiste, iv, 145.
vii,

sapratigha, etc.,
trent les 62,
i, i,

51

;

y ren-

dharma-pratisamvid,
i,

89

;

prati;

49

dhàtukusala,

48 (Vyâ. 56)
ii,

pra-

48 (Vyâ).
cinq

5,
iv,

154,
;

vi,

288

;

dhâtus

purs,

sraddhà,

bhânaka,

240

laksaiiàna-

etc.

bhijna, vi, 219.

quatre dhâtus, prthivï, etc.,
iv, 76, 78,
iii,
;

dharma-êaranagamana,
vi,

i,

23

;

leur vaisamya,

iii,

136,

292
;

;

samketa,
iii,

57, ix,

iv,

127.
six dhâtus, prthivï, etc.,
trois dhâtus,
i,

260
ii,

samgïti,
;

39

sabhâgata,
iii,

49.

196

sâmkathya,

39.

kâma,

etc.

;

sens
trois

dharma-samutpàda, quatre lignes de u causation », ii, 297 sâmà;

du

mot,
iii,

définition
6-7.

des

dhâtus,

— Relation
des

des
iii,
ii,

nyalaksana,
i,

viii,
;

200

;

skandha,

divers dhâtus, mahâbhûtas,

46, vi, 297

smrtyupasthàna,
;

184
316.

;

vi,

158,
108.

159, 164

svalaksana,

succession des pensées,

anusayas
;

divers
ii, ii,

v,

dharmatà, jamais dans
Bodhisattvabhûmi,
ii,

le sens

vi,

158.


vi,
vi,

de

dhâtus, v, 9

indriyas,

129.

dhâtus supérieurs,
250, etc.

219,

vi,

— dhâtu-atikrama,
ii,

237,

iii,

77, v, 29, ix, 252,

samatikrama, samcàra,
v, 115, vi,

pratïtyasamutpàdadharmatâ;
178,

207,
ii,

pravacanadharmatâ

;

pratyâgamana,
samvartanî,
iii,

220. — dhàtu328. — dhâtu-

329,

204, asaiksamârgadharmatâ
65,

;

v,

182, 184.

gambhïrà dharmatà

218.

;

viii,

[rûpajdhàtugatah parinirvâti,
iii,

iv,

128, anityatâ

....

39.

Comp.

ii,

235,
;

sûksmâ dharma35,
;

viràga, prahàna, nirodhadhàtu, vi,

prakrtayah

iii,

dharmânâm
iv,

301

;

nirvànadhàtu.

saktibhedo 'cintyah
dikalikà saktih.

20, anâ-

dhâtupatita, apatita, âpta, asam-

prayukta,
28-9.

ii,

187,

iv,

27, vii,

dharmatâsîla,

pràtilambhikasïla,

54

INDEX GENERAL

dhâraya (éramanoddesam
iv,

mam),

42
iv,

;

sâpaksâla,
107,
viii,

iv,

108

;

senjita,

72.

161.

dhârâvat, ix, 255.

dhyânànga,
iv,

viii,

132-3,

147-161,
...).

dhâvakaputra, parricide,
dhî, pratisamkhyâ,
vii, 3.
ii,

214.

not. 157 (pratipaksânga

291, prajîiâ,

dhyâna-anâsravasamvara,
anusaya,
iii,

iv,

87

;

18.
..., i,

dhûma, varna, i, 16 mana, ii, 231.
dhrti et prthivî,
i,
;

;

îirdhvaga-

dhyânânubhûtarûpa
dhyânântara,
iii,

55.

167,

iv,

110,

viii,

22,

ii,

146.

180-2
124.

;

karman,
iii,

iv,

110-111,

dhyâna, chap,
192
vii,
;

viii

défini, viii, 131, guiias,

terre

de nombreux
;

dhyânopapatti,

166,

viii,

162-4.

101, 107, etc.
vi,

excellente

dhyànakantaka,
dhyànapàramità,
dhyânapravesa,
vii, iv,

iii,

215.

pratipad,

279.
v,

iv,
viii,

231,

vii,
;

78.

akuéala,

43,

viii,
;

132

;

207

phala,

anâsrava,
bhâvita,

viii,

172-3
;

âkîrnaviii,

115
100.

;

bhùmikapunyatyàga,
viii,

vi,

221

âninjya,
viii,

161
144.

;

âsvâdana, v, 42,

132,

dhyânalâbha,

164-171.
viii,

dhyânapratirûpa,
ii,

132.
-

caturthadhyâna,
2,

199,
177,
195.
iv,

iii,

dhyânavimoksasamâdhisamàpalti
jnâna,
vii,

22,

23,

167,
87,

vi,
viii,

198,

69.
iii,
i,

221-223,
127.

vii,

dhyânavedanâ,
110,

19, 167.

upapatti et samâpatti,
viii,

dhyànasamvara,
ânântarikâ,

21, iv, 43, 50.
iv,

dhyânântarika deva,
221.
167,

105

;

dhy199,

klista, iv, 249, viii, 131.

belvédère,

ii,

ksanika, prâbandhika,

vi,
iii,

iii,

4.
iii,

trtïyadhyâna,
viii,

ii,

114,

dhyâna-apaksâla,

215.

209.
ii,

dhyâna-àkirana,
176,
viii,

etc., vi,

213, 215,
iv,

prathama,
183.

147.
iii,

221

;

âptakuèalatyâga,
i,

99.

dharmatàpràtilambhika,
prâbandhika,
prântakotika,
221.
89,
viii,

dhyàyin,

88,

iii,

9 (Vyâ.), v, 43.

dhruvadrsti, v, 15.
vi,
vii,

dhvamsaka hetu,
95.
naksatradrsti,
iv,

ii,

277.

dhvajftgra, iv, 190.

miéraka,
vii,

vi,

213,

214, 222,

189.

55; vyatibhinna, vyavakïrna,

nagnacaryâ,

v, 76.

îbid.

n.i'l.ikalâpî, viii, 138.
vii,

éuddhaka,
satrsmi,

117,

viii,

144.
v,

nadïs,

iii,

147, Add.
ii,

sadrsti,

samâna,

nadïtoyanirodhavat,

199.

INDEX GENEEÀL
nabhas, vaiduryabhittyâkâra,
iii,
i,

55

16,

vi,

143, 152.
iii,

142.
iii,

nâmaparyanta,
161.
iii,

177.

nandana, parc,

nâman dans nâmarùpa, nâmarûpa24, vii, 76.

nandï, saumanasya,

vibhanga,
151,
viii,
iii, 1

iii,

63, 85, 94-95, iv,

nara, pudgala, ix, 245.

138.
;

naraka, étym.
176,
iv,

iii,
;

1,

148-156, 174iii,
;

nâraka,

la naissance

en enfer
na-

181
;

chauds, froids,

(svasarïrena prapatitah, antarâ-

148,

154

sukhâ vedanà, 149
vii,
iii,

bhava)

iii,

41 Add., 43, 53

;

âhâra, 128.

raka upapadyamânah et naraka70
;

naraka-gâminï pratipad,
pâla,
iii,

cyutyabhimukhah,
caractéristiques,

iv,

176.

152-4

;

bhava,
132.
ii,

13,

iii,

148, 176,

36

;

vedanïya,

iv,

Add., 153, Add.,
181,

iv,

127,

nava âghâtavastûni,
ii,

130, Vyâ,

182

;

paracittajnâna, pûr-

25.
iv,
;

vanivâsa

..., vii,

126, Add.
iii,

nâga et upavâsa,
yonis,
iii,

104

;

quatre

nârakasamvartanï,
nârâyanabala,
nâsâputï,
i,

182.

29-31

udakanisrita,

vii,

72.

159

;

les huit, 175.

le tathâ-

93.

gata, iv, 41.

nâstidrsti, iv, 170, v, 15.
vii,

nâgagranthi, pâsa,

73

;

ban-

nihparyâyena,

vi,

218.
ix,

dhaka,
nâtya,

iv,

92.
iii,

nikâmadhyânasamàhita,
116.

282.

nâga et l'étang,
iv,

nikâya, sarva, tous les canons, ix,
252.

165.

nânâtvakâya, nânâtvasamjûâ, samjnin,
iii,

nikâya, catégories, quatre de darsana, une de bhâvanâ,
ii,

16, 17, v, 89.
,

256.

nânâdhimuktij Bânabala
tujnânabala,
vii,

nânâdhâ149, 156.

nikâyasabhâga,
tyâga,
ii,

citta,
iii,

pratigraha,
39,
;

70.
iv,

229,
vi,

iv,

94,

nânâvâsagatasamgha,

100, 200,
ii,

172

sabhâgatâ,

nâman, nâmakâya,
ii,

le

viprayukta,

195,

iii,

5.

238-243

;

i,

46, vi, 140, vii,

niksiptasiksa, iv, 99.

93.

nigraha, malédiction,
iii,

iv,

182.

ou adhivacana, vacanasamsparêa).

99 (adhi-

nijâscarya dharma,
nitîrana, vi, 144.

vii,

83.

nâmadheya
ii,

et

samjnâkarana,
12, vi, 143,

nityâ
nitya

dharmâ asamskrtâh,
;

i,

100.

238.
i,

anitya, aspect de duhkha;

nâman, artha, vâc,
vii,

satya, vii, 31

nityadrsti, à l'év,

90.

gard de Brahmâ,

33

;

viparyv,

nâmâlambanâ

srutamayï

prajnâ,

âsa,

v,

23

;

samjna,

17

;

56
samâhita,
iv,

INDEX GENERAL
41.
65.
nirâkrti,

vipâdana, parityâga,

iv,

nityaka

(?), iv,
i,

213.
niruktipratisamvid,
nirupadhiseça,
279.
ii,

nidarsana,

51.
nitîrana, v, 144 (yuk-

vii,

91.
vi,

nidhyâna=
ti-)
;

109,

211,

comp. dharmanidhyâna.
i,

nipâta, nipatanam visaye,

52.

nirûpanâvikalpa,
nirodba, cinq,
i,

i,

60.
:

a-nimajjana,

vi,

213.
ii,

35

1.

laksana-

nimitta, cause,

173, 210.
44,
rien qu'un

nirodba,

i,

35 ou auityatâniroviii,

nimittamâtra,
présage.

iii,

dba,

ii,

222,
ii,

189, ou svara2.

sanirodha,
i,

vastuno 'vasthâvisesa,

28

;

nirodba
3.

=

280;

samâpatti;

nirodbasamâpatti

nimittodgrabanâtmikâ samjùâ.
cittanimitta, étudiés dans pûr-

upapattinirodha=^âsamjnika
pratisamkhyânirodha
;

;

4.

5.

a-

vanivâsânusmrti,
dix nimittas,
nimittagràhin,
varjana, v, 25.

vii,

103.

pratisamkhyânirodha.
i,

viii,
i,

185,
iii,

28

;

nirodha-abhimukha,
vii,
ii,

ii,

282 jnàna,
;

83,

110;
84.

13

;

dhâtu,

vi,

301

;

prâpti,

180

;

mârgârâmatâ,
v, 35.
«

vi,

147

;

nimnastbalam samïbhavati,
nimimdhara, montagne,
nïya karman,
122.
iv,
iii,

vii,

visayànusaya,
nirodhasatya,
31,
viii,

141.

ses

aspects

», vii,

niyata, niyatavipâka, niyataveda-

190.
ii,

115, 116, 120,

nirodhasamàpatti,

203-214,
iii,

Add.
ii,

(nirodhasàksàtkàra),
iv,

dharmàs catuske niyatâh,
260.
niyatâ micchâditthi,
iv,

132 (et la mort),
(lâbhin),

121,
;

123
225,

200 (avipâka)
;

vi,

202.

276 (kâyasâksin)
takotisamâpatti)
rée), 207, 215.
;

vii,
viii,

96 (bhù193 (du-

niyatipatita bodhisattva, iv, 221.

niyama, quintuple des
89
;

viratis, iv,

triple,
ii,

quadruple de la pen157.

nirodbita, atîtam

adhvâDam gamiiv,

sée,

207.
iv,

tam,

iv,

184.
155.
;

niyamavatîgamana,
201,
vi,

nirgrantba, nagnâtaka,
nirdesa,

niyama, niyâma, nyâma, avakrânti, ii,

bâhulika,

ii,

247
76
;

pari-

180etAdd., 181.
vii,

pûnia, sàvaéesa,

iii,

karma-

nirantarâbhyâsa,

82.
i,

prabhâvita, svabhâvaprabhâvita,
88.
iii,

nirantaratva (aiiûnâm),

93.

uddeiapada, nirdesa265,
292, 317,
163.

nirapekça (kâya,
nirarbuda, enfer,

jïvita), vi,
iv,

262.

pada,

iv,

70, 166.
ii,

nirabbisamskâravâbin,
iii,

41.

nirnS^Acitta,
iii,

154, 176.

9, vii,

115-122,

viii,

INDEX GENERAL
nirmânavasitva,
vii,

57

83.
iii,

230
1,

;

duhkhasya antah,
et
iv,

vi,

205

;

nirmànaratayas, dieux,
166.

164,

nirupadhisesa,

sopadhiéesa,

vi,
ii,

211
vii,

;

nirodhasamàpatti,
123,
vi,

nirmàtar,

121.
i,

208,
17,
iii,

nirmita (sabda),
vii,

9,

11,

(sarvasya

224; nihsâra samskrtasya nirvà;

114, Add.,

116,

118, 119,

nam),
dha,

i,

12

pratisamkhyànirovi,

121 (nirmitasya bhàsanam).

ii,

277,
ii,

296
;

;

purusa-

nirvastuka mâna,

v, 27.

kàraphala,
ii,

292 275

mârgaphaia,
sarana,

nirvana, parinirvàna, nirvrti, parinirvrti
;

275, 277; visamyogah prthak
i,

étymologies,

vi,

205

;

prthak,

8,

;

iv,

bibliographie, 211, Add.

78
nirvâty
;

;

sànta, vi, 127
iv,

;

sântyekalavi,
;

nirvànam karoti,
avyàkrtadvaye,

vi,
iii,

205

;

ksana,

78

;

pas éaiksa,
vi,
?,

133-4

apra-

232

;

samyaktva,
le

180-181
iv,

tiprasrabdhayogah, asamskàrah,

diminue

samvara

90

;

àntaràbhavikah
parinirvâti,
vi,
ii,

,

utpannamàtrah
211
;

setu, iv, 17.

parâtmasi

drstanirvàna,
nirvâna,
ii,

drstadharma239, nir-

samcetanà,

219
;

;

tous y

204.
iv,
;

arrivent, ix, 267
et nirvana, vi,

srotaàpanna
;

nirvânàrtham dânam,
vâna-âsraya,
ii, ii,

204

voir

moksa-

111
ii,

âdibhâva,

bhàgïya, etc.

112;
ii,

utpatti,

111; upavi,

jalapravàhanirodhabhûtasetusthànïyah padàrthah,
iv,

bhoga,

112
vi,

;

upâya,
;

250
33

;

17.

dharman,
iv,

173
;

parinâmita,
vii,
;

kusala, iv, 33, Add.

226,

228

pura,

phaladharma,
anâsrava,
anuttara,
tra,
iv,
i,

iv,

78,
v,

Add.
34,

pratipâdana,
;

pratilambha,
vi,

ii,

7,
;

40

109
ii,

;

pràgbhàra,
;

265
v,

;

prâpti,
;

255

anutpàdamâii,

180

prârthanâ,

39

pha85
;

aprâdurbhâva,aprâdurbhûti,
(?),

latva du buddhaksetra,

vii,

abhâvamâtra
285
v,
;

280,
;

284,

bhàgïya,

vi,

173
ii,

;

sukha,

vii,

animitta,
;

viii,

185

antike,

108

;

sthiti,

111.
vii, 10.

107

désigné par artlia dans
vii,
;

nirvikalpaka jnâna,

arthapratisamvid,
asaiksa,
vi,

92

;

pas

nirveda et virâga,

vii,

301.

232

uttamadharkàra-

nirvedhabhàgïya,
si, ii,

vi,

167-177, aus-

masya prâptir arhattvam nirvânasya va prâptih (Vyà.)
nahetu,
ii,
;

327,

iii,

129 (làbhin), 194,

iv,

253 (kusala),
287.

247

;

kusala,

ksema

catégories),

vi,

266 (dix
nirvedha172.

(ârogya), iv, 34 ; janakapratyaya,
v,

bhàgïya dhyâna,

viii,

60

;

et tejodhâtusamàdhi, iv,

nivrta, nivrtàvyâkrta,

ii,

168,

iv,

58
32, 33, 255, v, 40.
nivrtti, vi, 124.

INDEX GENERAL
nairyânika, aspect de la vérité de

màrga,
ii,

vii,

32, 33, 38.

— prativii, 75.

niskramanacitta,

324.

padvyâkaranavaisâradya,
naivavidyânâvidyâ
prajûâ,
iii,

nisthâ, iha vidhâ tatra nisthâ, vi,

kusalasâsravâ

250.


i,

karmapatha,
12.

iv,

150, 178.

— nisthântatva, Vyâ.
182.
iii,

144,

100.
ii,

naivasaiksanàsaiksa,
133,
vi,

188,

iv,

21 ad
nisthita,

232,

vii,

109.

iii,

naivasamjnânâsamjnàyatana, deva
119.
ii,

nisyanda, excrément,

(bhavâgra),

i,

49,

ii,

220,

viii,

nisyanda, nisyandaphala,
290,
iv,

289,

136, 144.

186,

191,

vi,

220, ix,

naihsreyasika,

iii,

192.
iv,

297-298.
vii,

— prsthalabdha jnâna,
93.

naiskramya,
rata, vi,

ii,

106,
;

166

;

abhi-

10.
iii,

265

àsrita,

iii,

115-

nischâya,

116.

nisraya, quatre de la vie religieuse,
iv,

naispesikatâ,

iv,

165.
i,

149.
ii,

naisyandika, naisyanditva,
314.
»
ii,

69,

nisrayahetu,

243, 290.

nihsarana,

aspect
vi,

du chemin
32, 33, 37.

nauvat, v, 80.

mondain,

239

;

un des aspects

nyatkutâ,

iii,

151.

de nirodhasatya,

vii,

nyâmâvakrànti, voir niyama.
nyâya, aspect de mârgasatya,
32, 33, 39.
vii,

v, 20, viii,

141, bhava, rûpa,

sarva,

atyanta,

asarva,

anaty-

antanihsarana.


201.

nihsaraiiamaii,

pakti (tejodhâtu)

i,

22,

ii,

146.

nasikârapùrvaka,
nihsrti-icchâ,
ii,

200.

pakvabhiksânupradâna,
140.

iv,

225.
iii,

pakvaksïrasarïbhàvayogena,

nîyate katham,

ii,

260.
iii,

nîtârtha, vibhaktàrtha,
iv,

61, 75,

panca

aiigàni,

satkâyadrstih

....,

96, ix, 246, 247, Add.
ii,

nïvaranâni panca,

158,

iv,

167,

Vyâ. ii, 77. panca ûrdhvabhâgîyâni, Vyâ.
77.

ii,

201, v, 81, 98, 99, 101.
nrga,
iii,

134.
iv,

paucavijûânakâya,
47.
...
ii,

iv,

125, caksur-

nrtyagïtavâdita,

vijûânâdi.

neyârthasûtra, ix, 246
naimittaka-naimittika,
165.

paficasiksâpadaparigraha,
304,
iv,

iv, 71.
iii,

paûcaskandhikâ avasthâ,
paûcângapisfa,
iv,

66.

68.

nairmita, nairmânika citta,
vi,

ii,

320,

patasvapna,

iii,

44.

158.

pajubuddhi,

iv,

205, 223.

INDEX GENERAL
pandakâdayas,
iv,
ii,

59

105, 121, 175,

130.

103, 203, 205.
iv,
ii,

pariksayam paryâdânam gacchanti,
v, 25.

patanîya,

95, 97.

padakâya,

238.

parigana,
parigraha,

iii,

4.
iv,

padamparama, i, 35 (Vyâ. 49). padma, enfer, iii, 154, 176.
parato ghosah,
paracittajnâna
na),
vii,
ii,

dravyastrï-,
ii,

182

;

parigrahavastu,

287.

245, iv, 100.

parigrahana d'un acte par prani-

(cetahparyâyajiiâ13,

dhâna,

vi,

179.
ix,

7-9,

15-27,

26,

parichinnadeéa,
vijnâna,
i,

285

;

âkâra

Add., 56, 125.
paratantra,
iv, 57.
iii,

19, vii, 17.
...

paricchidyate cittam
1,

sarîradeée,

paranirmitavasavartin,
166.

164,

i,

74.

*

parijaya
(strï), iv,

(sûnyatâyâm),

vi,

150,

paraparigrhîtâ

157.

Add.
parijnâ, v, 110-118
;

parabalena=paratah srutabalena,
iv,

jnânaparijnâ,
10
;

176.
ii,

prahânaparijnâ,
219.
v,

1

parijnâ-

parasamcetanâ,

daêâ, 118.
parijnâna,

parasamtânaklesa,
parastrfgamana,

106.
vi,

âlambanaparijnâna,

v,

parasamtâne preranam,
iv,

248.

102, 105.

150.
svaiv,

parinâma,
ix,

ii,

230,

iii,

142,

iv,

20,

paramatas,

paramârthatas,

260, 296; duhkhatà,
v,

vi,

125;

bhâvatas, âtmatas (kusala),
33, 35.

vâda,

54

;

vasitva, vii, 83.

parinantum, anyathâtvam âpati,

paramàrtha,

4

;

paramârthasat,

tum.

paramârthena
sat),

sat (svalaksanena
vi,

parinâmanâcetanâ,
parinâyakaratna,
parinâha,
iii,

iv,

227.

paramârthasatya,
12
iv,
;

139

;

iii,

203.

jilâna, vii,

bhiksu,

iv,

97,
ii,

17.

98

;

muni,
;

134

;

sâstra,
;

paritâsa, vi, 145.

313
vi,

subha,
;

vii,

33
iv,
ii,

sramana,
97.

parityâgacitta, sattvaparityâgapravrtta

241

samgha,

pâpâsaya,

iv,

150,

153,

paramâvasthâvâdin,

258.

164, 213.

parâkrama

(vâcâ), iv, 163.
iv,

parideva,

iii,

84, iv, 165.
39, vi, 211.
..., iv,

parànugraha,
parâvrtti,

137.
v,

parinirvâti,

iii,

parâmarsasamyojana,
ii,

82.
iv,

parinirvânakâle

156.

183, Add.,

24

;

parinirvrta, iv, 90, 233, vi, 262.

voir âérayaparâvrtti.

parinunna
ii,

= paripîdita,

iv,

127.
vi,

parikalpa (daurmanasya),

126,

paripakvasamtâna prthagjana,

60
206.

INDEX GENERAL
bhaya,
iv, iv, iv,

128.
iii,

paripûraka karman,
paripïiri

199.

parisamàpti, niryana,
;

207.
...,

de

l'acte,

226

et

parihânadharman
253
;

arhat

vi,

anugraha de
paripïïrin,
iii,

la vimukti, vi, 298.

parihânahetu.
prâpta,

61.
vi,

parihâni,

aprâpta,
vi,

upa-

paripûrnakârana,
iv,

263

;

kàrin,

bhogaparihâni,

267

;

samâ-

73.
v, 46.

dhi-, iv, 100, vi, 173, 220, 269.

pariprcchâvyâkarana,
paribhandaparvata,
paribhàvita.

parîttaklesa,

ii,

165

;

bhûmika,

ii,

iii,

141, 144.

152.

parïttasubha,
...
;

iii,

2.

sraddhâsïla
citta,
iii,

paribhàvita

parïttâbha,

iii,

2, 19.
;

95

klesakarmapariiii,

parusacitta, iv, 150

vacana, 164,

bhâvita skandhamâtra,

57

;

178.

karmaparibhâvita
iii,

vijnânabîja,

paropaghâta,

iv,

137.
52.
iii,

124, 126

;

ksântiparibhâvita

parnakrimi,
parpataka,

iii,

gotra, vi, 176.

parnaruho vâtah,
iii,

132.

paribhukta,
paribhoga,
iv, iv,

iii,

127.
ekapârsiii,

205.
le

ekagrâsa,

paryanta, en

nommant

paryanta
l'àdi,
ii,

97
15,

;

paribhogànvayapimya,

d'une
221.

liste,

on inclut

245

;

gandhaparibhoga
i,

dans rûpadhâtu,
141.

55.
i,

rûpaparyanta,
16,
iii,

nàma
;

,

iii,

parimandala, cakrala,

177.

paryavastbâna et anusaya
vii, 3.

le sva-

parimârgana àsayah,
parivartaka,
iv,

tantra
3-4,

;

Tabaudon,
31,

iii,

118,

v,
;

156.

28,

81,

83,

89-91

parivasati, passer la nuit, iv, 212.
parivisti,
i,

paryavasthita, samprayukta,
91
;

iii,

55.

quatre svatantra,
cetasas,
vi,
ii,

iii,

118.
;

parivrttajanman
218.
parisuddhasïla,
iv,

anàgâmin,
248.
iv,

vi,

paryâdânam
ryâdâya,

176

pa-

85, 259, 265.
iv,

paryâpanna, samsara-,

35.

parisuddhi

de

l'acte,
vi,

226

;

paryâpti, alamtâ, iv, 84.

d'ânâpânasmrti,
etc.,
viii,

156, de sîla,
vi,

p.uiyâyabhâsita, ix, 247.

130

;

pradhâna,

paryâyena,

ayugapat,

ix,
vi,
;

283
132

;

297.

s'oppose à ekântena,
iii,

;

parisanda,

4.
iv,

nihparyâyena,
65
;

vi,
;

218

parva-

pariçad, parsad, sept,
ii,

huit,

yadvaya,
vi,

iii,

81

asti

paryâyah,

169, Vyâ.

ii,

63; sâradya-

218.

INDEX GENEBAL
cetahparyâyajnâna,
paryutthâna,
v, 4.
iv,
vii,

61

99.

pindavibhâsâ, v, 67.
pitta,
iii,
i,

136.
18.
iii,

paryupâsitavya,

255.
ii,

pipâsâ,

paryesaka manojalpa,
parvatas,
iii,

175.

pipïlikàpankti,

212.
84.

141, Add., 147.
iv,

pimya,

défini,

iii, iii,

parsadbheda,
pasughâta,
iv,

212.

punya-upaga,
106
ii,
;

76

;

karman,
231
;

iv,

145.
i,

kriyâvastu,
;

iv,

ksaya,
237,
iv,

pascâtpâdaka,

53.

217

ksetra,
;

iv,

213,

pasyati (ânantaryamarga),

jânâti

vii,

85, 86
;

jnânasambhâra,
iii,

(vimuktimârga),
i,

v,

25

;

vijânâti,

77

prasava, dieux,

2

;

bud-

84.
iii,

dhyâ pitrvadhah,
105.

iv,

121
;

;

bbâ-

pâthaprasangena,
pâka, pâkaja,

gïya kusala,
iv,

iv,
iv,

252

vrddbi,

iv, 7.
iii,

15; éata,

226; sambhSra,
245
et skaniv,

pândara gajapota,
parti,

44.
ii,

iv,

77, vii, 78.
ix,
; ;

pâda (âdàna, viharana),

pudgala, étym.
dhas, ix, 232

112.

samjnâmâtra,

pâtakâlabheda (d'un projectile),
229.

ii,

5

;

avaktavya, prajnaptisat, na
pas pratisarana,
246.

pâta

= parihâni,

dravyasat, ix, 232.
vi,

164.
vi,

ix,

pàdàsthi (aéubhâ bbâvanâ),

150.

pudgalatas,

iv,

203.
ix,

pâpadeéanâ, voir atyaya, posadba.

pudgalagrâba,

274

;

prajnapti,

pâpasamatikrama,

iv,
iv,

243
63.

;

dhar-

233

;

visesa, vi, 268.
....
ii,

— sràva157.

mâbbyupagama,

kapudgala

pàyu et utsarga, ii, 112. pâramârthika jfiâna, vii, 27.
pâramitâ,
iv,

pudgalapâramitâ,

119.
vi,

punahpratisamdhâna,

— indriya, phala,
mitâ,
ii,

111, 231,

vii,

78, 82.

punahprabandha,
126

iv, 29.

pudgalapâra-

punarbhava, âksepa,
;

nirvrtti,

iii,

119.

chanda,

vii,
ii,

34.

pârâjika, iv, 67, 95.
pârijâtaka,
iii,

purusa ou ïsvara,
purusa,
iii,

311.
strïtva, pui,

162.
161.

strï,

pumstva,

pârusya, parc céleste, pârusya,
iv,

rusendriya, purusabbâva,
94, 101,
ii,

57,

164.

104, 108, 111, 112,
iv,

pâsi (?), vii, 35.

130, 140, 142,
..., iv,

70.

— perte,
iv,

pâsânam dadâmi
pindagrâba,
i,

243.

reprise,

changement de sexe,

40, v, 17.
vi,

121, 213.
;

pindapâta, âdicâra,
iv,

263

dâna,

purusakâra, purusakârapbala, paurusa,
ii,

199

;

samtusti,

vi,

147.

225, 289, 292,

iv,

192,

62
vi,

INDEX GENERAL
167, 242.
iii,

prahâna
178.
iii,

qu'il

peut obtenir,
vii,

v,
;

purusahasta,

14, 114

;

abhijûâs, etc.,
vi,

59

purusâyusam viharati,
pûgaphala
..., iv,

200.

nirvana,

232

;

vairâgya,

vi,

85.

235.

.

pûjâ, paryupâsana, anugraha (bud-

six familles, iv, 118, vi, 252,

dha, stûpa, parinirvrta),
233,
vii,

iv,

227,

266.

85.
iii,

pûtikakâya,

95.

jana,

abandon de Tétat de prthagvi, 175, 181 pas dans
;

pûrnâksa
14,
vii,

(?), iv,

222.

Rûpadhatu,
v,

vi,

250,
ii,

pûrva-antakalpaka,

sammoha,

prthagjanasabhâgatâ,

197.

108

;

aparântamadhyesu
67
;
;

âbhyantaraka,
drstasatyakalpa,

ii,

119.
iii,

sammoha,
iii,

iii,

kâlabhava,

jambusaiidagata,
iv, vi,

129
;

;

43, 45, 118
iii,

nimitta, de la

208
206

pari(sept

mort,

137

;

du chemin,

vi,

pakvasamtâna,
renaissances)
ii,
;

163
...,

;

nivâsânusmrti, jnânabala
71, 99, 102, 103, 108,
i,

sakalabandhana,

vii,
;

180.

125 146

pâdaka,
vi,

37 (Vyâ. 77)
;

;

prthagvrtti, vinirbhagin, vi, 157.

rûpatva,
;

163

videha,
163.

iii,

prthakkarmakarana,
146,
75.

iv,

212.
i,

svabhâva,

vi,

prthivî et prthivïdhâtu,
ii,

21, 23,

prcchâ, v, 44, Add.

iii,

prthagjana,

définition,

i,

79-80,
ii,

prthivî et gandha, ix, 288.
prthivïrasa,
iii,

Add.,
iii,

ii,

191

;

ou bâla,
;

142,

205.
iv,

84,

iv,

118
87

mais différent
:

prsthabhûta (du karmapatha),
137.

du bâla,
prajfiâ

iii,

lui

manque
...,

la
;

née du satyâbhisamaya

prsthalabdha (jâta) jnàua,
vii, 4,

vi,

142,

bâhiro puthujjanapakkhe

ii,

10, 28, 93.

118

;

comment

il

entre dans le
iii,
ii,

pedâ,
pesin,

vii,
ii,

62.

véhicule des pratyekas,

195.

255,
iv,

iii,

62.

pas nirodhasamâpatti,
ni

204

;

paisunya,

164.

parijûa,

v,

114;
241

pas vrai

posa, ix, 245.

sramana,

vi,

(opposé

à

posadha, mrsâvâda,
posadhikà,
posikâ,
iv, iv,

iv,

66, 161-4.

samaiiabrâhmana,

Suttanipâta,

157.

859)/
perte

214.
vii,

des nirvedhas par la
171
;

pra< sens

du préfixe,
ii.

110.

mort,

vi,

comme
100,

de tout
231
;

prakarana, traité,

134, ix, 227.
vi,

bon dharma,

iv,
vi,

vi,

prakarsaparyantavâcin,
prakarsayuktasamgïti,

164.
39.

de viéamyoga,

235.

iii,

INDEX GENERAL
prakarsaka, prâbandhika,
prakrtâ vâc,
prakrticitta,
iv,
iii,

63
iv,

vi,

163.

prajnâ-caksus,
iv,

240

;

par ami ta,
viii,

246.
134.
vii,

230

;

prabbeda,

195

;

priya,

vi,

214

(akanisthaga)

;

prakrti-jâtismaratâ,

126
;

;

sâva-

vimukta,
97,
viii,
;

vi,

274, 276, 297,
;

vii,
viii,

dya,

iv,
;

67, 122, 247

sïraâ, iv,

181

viêesâkarsa,
ii,

212

stha, iv, 96 (bhiksu), vi,
ii,

195
vi,

skandba,

159, v, 100,

231 (ârya), Vyà.
prakriyà,

77 (arhat).
...,

297.
i,
;

vaibhâsikaprakriyâ

prajûâna, grabana,

17.

Vyà

14.
vii,

pranidhâna,
19.
ii,

iv,

223

moksa-,

vi,

pragrhïtacitta,

179.

prajânâti, vijânâti,

246.

pranidhya
249.
172,
i,

=

cetasi kitvâ,
ii,

ii,

120.
vi,

prajûâpti ou prajnapti.

pranidbijàâna, lâbhin,
ix,
;

303,

prajûaptim anupatitah,

vii,

88-89.

prajùaptidharma,
39 (Vyà. 48),
232, 237, 257

ii,

214
vi,

sat,

pranidbipûrvaka,
vii,

âbbogapûrvaka,
255

iv, 9,
;

140, ix,
iv,

89.

sâvadya,

83.

pranïta,

êubba, amala,

iv,

;

prajaâptika, ix, 266.
prajûâ, vipasyanâ, vi, 160
i,
;

âkâra du chemin mondain,
mati,

vi,

239

;

du nirodhasatya,
149.
iv,

vii,

3, ii,

153.

32,

définie,

ii,

154

33, 38.

(mahàbhûmika).
et

pratâpana, enfer,

iii,

vij&âna,
vii, 3.

ix,

244
193

;

jnàna,

pratikrânta (bhiksu),

156.
82.

darsana,

pratiksepanasâvadya,
;

iv,

avikalpikâ,
krtà, v, 42
;

viii,

avyâvi,

pratigrahana,
pratigha,
divers
iii,

ii,

293.
...)
i,
;

anâpanasmrti,
vi,

47 (sapratigha

160

;

anâsravâ,

246
219
ii,

;

abhisa-

modes de pratighâta,
v, 3
;

51.

mayajâ, âgamajâ, upapattilâbhikâ,
iii,

pratighànusaya,
v, 81,

samyojana,
ii,

87,
i,

viii,

;

klistâ
iii,

et

anunayasamyojana,
98.

(kuprajnâ),

80,
vi,

170,

286.

89

;

cintâmayî,

143,
i,

159

;

pratighasamsparsa,
pratighâta,
i,

iii,

pancavijnânasahajâ,

81,

viii,

25, 51.
iv,

193
vi,

;

prâyogikï
;

;

bodhipaksikâ,
vi,
i,

praticchâdanacitta,
pratijnâ, iv, 94,
iv,
u

99.
»
;

282
;

bbâvanâmayï,
na visudhyati,
vi,
vi,

143,
81,

vœu

bhiksu,

159
viii,

manovijnânasahajâ,

96

;

mâtra,

iv, 5.
iv,

193

;

iii,
;

92

;

pratidesanà karmanah,
pratinidhïbhûta,
ii,

243.

srutamayï,
vâ,
ii,

143, 159

sâsra-

229.
ii,

170,
vi,

246

;

smrtyupa-

pratiniyata caitta,

153 (visaya).
v,

sthâna,

153.

pratipaksa,

quatre,

103

;

vis-

64

INDEX GENERAL

kambhana,

dùrïkarana,
v,

viii,

pratisamsthâpana (du visaraa),
47.

iv,

— aûga
pratipad,
vii,

200

;

vipaksa, anâhâra,

99.

dans dhyâna,
viii,

viii,

157.

pratisaipkhyâ,

ii,

280.
i,

pratipattar,

219.
vii,

pratisamkhyânirodba, ksaya,
91.
ii,

10,

pratipattidharma,

180, 187, 275, 278,
;

vi,

242

àkàra de màrgasatya,
-

(89 acquisitions)

viii,

190.

32, 33, 37.

pratisamdhâna
sya), iv, 250.

(srâvakasamgha51
description,

sarvatragâminïpratipajj ùâna
bala, vii, 70.

pratisamdhi,
...

iii,

;

sukhâ, duhkhâ
tes, vi, 279.

quatre sor-

iii,

50-53.
i,

pratisamdhicitta,
iii,

50,
iii,

viii,

171.
;

pratipanna, àrabdha,

182.
vi,

pratisamdhibandba,
cbanda,
vii,

118, 131

supra tipannah
295.

samghah,
iv,

34.
i,

pratisamdhivijûâna,
100, vi,

33.

pratipannaka, mârga,
192, 195, 197, 232.

pratisamdbiskandha
bbava,
iii,

=

upapatti-

45.

pratiprasrabdhi, v, 80

;

pratipra-

pratisamdhi, pratisamdhâna, sam-

srabdhaprayoga,

vi,

211.

dhâna, des racines de bien,
131,
iv,

iii,

pratibandha de
iv,

sfla,

de dauhsïlya,
34,

175.

93.
iii,

pratibimba-âkâra,
(bhrânta vijnâna).

35

punahpratisamdhâna du rûpa né de vipâka, vi, 157.
pratisamdhita (samhita),
iv,

175.

pratibhânapratisamvid,
pratirûpanâ,

vii,

90, 91.

pratisambhidâ,

vii,

89.
ii,

pradarsana et parî-

pratisarana, quatre,

ksâ, vi, 121.

— manas, pratisarana des autres
indriyas, ix, 242.

227, 246-8.

prativibhâvayati, ix, 239.

prativedha,

vi,

169.
arhat,
vi,

pratisarauârthena pratyayah,
33.

vii,

prativedhanâdharman
254.

pratisîmâdaisika,
iv,

vi,

172.

pratisedhasàvadya,

83, 247.

pratisrotas, v, 80.

pratisthàphala, hetu,

ii,

297, 314.

pratihatacitta,

madhyastlia,

vii,

pratisamvid,

vii,

90-95.
ii,

110.
;

pratisamvedana,
tinarp

110

adhvât

pratHyasamutpanna,
pratïtyasaiiiiit|Kitl;i,
iii,

iii,

72-77.

pratisamveditam snklifidy
iv,

asamâhitacittena,

162; rûpai-

étym. iii, 78; 60-118 (aûga, ksanika, â\a138.

pratisarpvedin, na rûparâgapi

sthika, asainskrta, etc.), vi, 161,
\iii,

tisamvedin,

iv,

113.

INDEX GENERAL
pratyaksa,
iii,

65
ii,

213,

iv, 5, ix,

231.
153.
;

pradhâna, hétérodoxes,

311.

pratyanîka, paripanthin,

vi,

pradhâna
hetu,
ii,

et

pratyanubhavati,

vii,

98-99

iv,

apradhâna kâraiia247 pradhânatvena,
;

113 (rûpam, pas rûparâga)

;

190

paratvena,

v, 18.
vii,

(mahâsamâjam).
pratyanta janapada,
pratyaya, hetu,
ii,

prabandha, samtati,
iv,

31
33.

;

yoga

148.

(prasaranayoga),

vii,

pratyabhij ïïâna,, ix, 274, 276.
ix,

prabhava, âkâra de samudayasatya,
vii,

241

;

les quatre,

31, 33, 35.
(marri-),
iii,

299-331

;

âkâra du samuda31, 33, 35.
iii,

prabhâ

120, aliment,

yasatya,

vii,

prabhava (des
vii,

fruits

de

la terre),

pratyaya-bala (parato ghosah),
81,
iv, vi,

35.

100,

rana,
i,

126; sâmagrï,
193.

176; abhisamskaiii, 49
;

prabhâvasampad dubuddha, vii, 83.
prabhâvita, prakarsita,
i,

43

;

kar-

11, ekapratyayajanita.
iii,

maprabhâvitanirdesa, svabhâvaprabhâvita,
iii,

pratyavara,

92

;

âsrayena,

pratyaveksaka, pratyaveksanâmâtra,
ii,

âlambanena, samprayogena.
adhimoksa,
drstiprabhâvita,
vi,

175,

vii, 3.

pratyâkhyânavacana,
29.

iv,

102.

196.
vi, 70.
vii,

pratyâsatvâd asya sâstrasya, Vyâ.
i,

prabhâvyante,

11,

ii,

pratyutpauna
308.

= nirudhyamâna,
iv,

prabheda, rddhi-,
ii,

98

;

prajûâ-,

viii,

195, etc.
iv, 5, ix,
ii,

pramânas,
230.

231.
;

pratyudâvartana,

pramâda,
45, 85.

157, 162

sthâna,

iv,

pratyudyâna,

iii,

202.
194-

pratyekabuddha, vargacârin, khadgavisânakalpa,
195, Âdd.
;

pramudità,
294.

iv,

224.

i,

2,

iii,

prayatna, déclanché par vitarka,
ix,

vi,

176 (gotra), 177

(acquisition

bodhi),

267 (pari;

prayoktârah, anyo 'nyam,
prayoga,
prayogaja,
ii,

iv,

152.

hâni)
vii,

;

273, 293 (et samgha)

prâyogika,
262, 264,

9 (paracittajûâna), 73 (force
(œil).
iii,

acquis par effort,

du corps), 124
pradâsa, v, 92.

265, 320, 328,
17.

vi,

144, 153.

prathamâbhinirvrtta,

pradîpa

= arcisâm
;

du karmapatha, iv, 137, 140, 142 du klesa, v, 73.
;

samtânah,
57.

ix,

prayogâvasthâ,

vi,

187, 197; phala,

281
ii,

;

etprabhà, ankura et châyâ,
pradïpavat,
iv, 73.
iii,

phalaparipûri,

ii,

297,
104,

iv, vi,

141.

253

prayogamârga,
270, 277.

v,

221,

pradesakârin,

66
prayogavipanna,
vi,
iv,

INDEX GENEEAL
176
;

suddhi,

prasarpana, vyûhana,
prasâda, rûpaprasâda.

i,

22.

293.
vi,

— membre

manda,
140.

prarohamâtra,
pravacana,
i,

138.

du dhyàna,
tîvra,

viii,

158.

15, Vyà. 24 (s'oppose
viii,

prasâdav^ga, prasâdaghaiv,

à loka)

;

aûga,
178.

218

;

dhar-

narasa,

56,

101,

matâ,

vi,

avetyaprasâda,
vi,

vi,

293.

citta,

pravacana-upasamkhyâna,
pravartaka,
iii,

242.

sïlaprasâda, vi, 295.

74, iv, 27, 37, 149.
vi,

praskandati,
vii,

ix,

250

;

praskandin,

pravartana, de la roue,

245.

73.
ii,

pravâha, prabandha, pravâhavartin,
i,

prasyanda, cittaprasyanda,

154

;

21, 67,

ii,

226, -228.

Vyà.

ii,

51,

lit

praspanda.
le

pravâhagata opposé à ksanagata,
ii,

prahâna, distinguer

prahâna du
i,

227.
son âsraya,
ii,
;

klista et de l'aklista,

78,

ii,

pravrtti, samsara,

281,

iv,

132, v, 72
v,

;

prahâna
;

et

111

;

pravrtti et anuvrtti, iv, 27
ii,

visamyoga,

66 et 108
i,

pra-

janayati, virunaddhi,

111,

iv,
?).

hâna
30
;

et

asamudâcâra,
191, v, 14

82, v,

130-131,

vii,

37 (upaccheda
166.

prahâna mondain et supraiv,
;

pravesanaka,

iv,

mondain,
propres

prahâ-

pravrajitapaksa,
au,
iii,

erreurs

na par
ii,

la

vue et la méditation,
38, v, 102, 103.
vi,

194, v, 76, 84.
iv,

269,

iv,

pravrajyâ, formule,
vii, iv,

72

;

preksa,

prahânadhâtu,

241, 301.
ii,

72 72
;

;

lingam
vi,

samâdadâmi,
259, Siddhi,

prahâna

et parijûâ,

281, v, 110.
103.
191,
vi,

sukha,

prahânapratipaksa,

v,

701.

prahânamârga,
ii,

iv,

103,

prasâkhâ,

255,

iii,

62.
viii,
;

242,
159.

viii,

201.
vi,

prasântavâhitâvasthâ,

prahânabhâvanârâmatâ,
prahânasamvara,
iv,
vii,

147.

prasnavyâkaraua,
iv,

v,

47

ârâdhana,

51.

61.
ii,
;

prahânasampad,
157 (kusalamahâ55 (et sprastavya,
;

83.
v, 10.

prasrabdhi,

prahâna, théories pâlies,
prahînâprahïnaklesatâ,

bhûmika)
prîti)

i,

ii,

183.

kâyaprasrabdhi)
;

iii,

215 (et

prahâsaka

(leva,
iii,

iii,

164.

viii,

192 (kâyika, caitadliyâna,
viii, viii,

pr.ikaisika,

66.
vii,

sika)

;

membre de
vi,
viii,

|n\-il,it;ili;istin,
|M.i_';il)(i;.\a,
ii,

73.
V,

150, de bodhi,

283,

156;

231,

58, 62.

sukha,

150.
vi,

prâgvâyu,
295.
vii,

iii,

185.
iii,

prasauua, croyant,

pràgvideha, pûrvavideha,
33.

145.

prasarana, prabandha,

pràjnàptika,

iii,

198.

INDEX GENEKAL
prâna,
iv,

67
viii,

154.
iv,

prasrabdhija,
141,
;

153.
ii,

prânâtipâta,

144,

151,

sambodhyanga,
"

158,

vi,

153, 163, 186, 188

virati, 227.
iv,

283.
prïtibhaksa,
iii,

prâiiâpeta (prânopeta),
75.

71, 72,

205,

viii,

140.

prêta, pretabhava, pretasamvartaiv,

prânivadha,

178.
48,
et

nï,

iii,

2,
;

11,

13, 29, 36, 156,

prâtimoksa,
17,

iv,

samvara,

175, 182

pretî, 29.

25, 43, 87, 88, 89, 94, vi,

preman,
phala,

ii,

171.

172.

pluta, vi, 213.
vii,

prâtihârya,

110.
ii,

ii,

275 et

suiv.

(vipâka,

prâthamakalpika,
119, 172, 204.

210,

iii,

28,

adhipati,

nisyanda,
iv,

paurusa,
;

visamyoga),
iii,

185

ii,

297,

prâdesika, niraya,

128,
;

155

;

quatre fruits différents des cinq,
pratisthâ,

manasikàra,
prântakotika,
268,
vii,

vi,

150

samvara
vi,

prayoga,
;

sâmagrl,

et asamvara, iv, 81, 89, 93.
ii,

bhâvanâphala srâmanya,
si

quatre fruits du
ii,

120, 122,

211,

vi,

242,

134-138.
ii,

89, 95.
vii,
ii,

l'asamskrta est phala,
;

prântabhûmi,
prâpakahetu,
prâptâbhijaa,
prâpti,
ii,

95, Add.

276
241.

mârgaphala,

ii,

276,

vi,

277.
vi,

prâptaparihâni,
ii,

267.
ii,

phalaparigraha, prayacchana,
293,

120.
;

294

;

fruit
iv,

de
115.
vi,

l'acte,

179-195
ii,

passim, no-

viprakrsta, etc.,

tamment
79,
vi,

150, 294, v, 1-2, 190,

phala-anupûrvâdhigama,

232.
78,

167,
vii,

234 (visamVaisesikas,

phaladharma
vii,

yoga),
ix,

105.

nirvana,

iv,

91.
;

285.
ii,

phala-prâpti, not. v, 108

bhramsa,
vi,

prâptijfia,

162.

J
vi,

vi,

255, 268

;

mârga,
vi,

272
209

;

88-89. prâpya, organe et objet, yr y

visistamârga,

197,

;

prâbandhika, prâkarsika,
192, 221.

163,

sampad,
232.

vii,

82

;

stha, vi, 195,

prâyogika,
prârthanâ,
prâvesika,

ii,

320, 325,

vii,

97.

phalapâramitâ,

ii,

118.

v, 32, 39.
viii,

phalasampad
vii,

(fruits

de
243.

la terre),

215.
138.

35.

priyavacana,
prîti,
ii,

iv,

phàsam
114,
iii,

bhavati,
ix,

iv,

115 (sampraharsa).
ii,

phutsvàhà,
215,

287.

dans dhyâna,
viii,

bandhana

(trois), v, 2, 87.

147 et suiv.

;

pravivekajâ,

bala, cinq indriyas et cinq balas,

68
vi,

INDEX GENERAL
283
; ;

cinq des saiksas,
vi,

iv,
;

299.

85
dix

huit des asaiksas,

265

bïjâdhâyaka, bïjam âdhïyeta, Vyâ.
ii,

du

bouddha,
vii,

vii,

67-72

;

83.
iii,

balasampad,
balâgra,

84.
interdits,
iv,

bîjajâtâni, cinq,

210,

vi,

137.

spectacles

bïjapûrakarasa âmla,
299.

vii,

35, ix,

190.

bahirmukha,

vi, 149.

buddha,
236.

i,

1, vii,

80.

bahubollaka, ix, 263.

buddham uddisya, adhikrtya,
ii,

pra-

bahuvikalpa, bahubheda,
bahulïkrta,
iv,

vrajita, vii, 76.

186,
i,

viii,

192.

dharmas propres au buddha,
66-85, 67 Add.
ii,
;

vii,

bâdhanarûpana,
255,
87,

25, 45.

différence des

bâla (asrutavàu prthagjanah),
iii,

buddhas,
buddhatva,
laukika,

vii,

79.

viii,

219.
iii,

dharmas
iv, 79.

asaiksa

et

bâlaka, nouveau-né,

119.

bâhya, bâhyaka, bâhiraka, infidèle,
ii,

buddhotpâda,
tion,

périodes
la fois,

d'appariiii,

119, 128, 129 (kâmavîtarâga
;

deux à
;

192,

rsi)

ont-ils

samâdânasîla,
vi,

iv,

198-201
raineté,

étendue de
199.

la souve-

49

;

ânâpânasmrti,
v,

154
vi,

;

vue
;

iii,

des vérités,

14,

247

buddha, dharma, samgha,
5.

vi,

294-

rddhi, abhijfiâ,

vii,

97.
i,

bâhya

et

âdhyâtmika,
iv,

73

;

bâhyâ

buddha

=
vi,

asaiksà
189,
iv,

dharmâh ==
78.
la

bhâvâh,

187.
iv, 29,

mârga,
112.
iii,

bàhulika nirdesa,

acquisition

de

bodhi,

vi,
iii,

bimba, pratibimba, àdarsa,
35.

34,

177
129,

;

le
vii,

jambudvïpapurusa,
71.
viii,

bîjam

= yan
sakti,

nâmarûpam
ii,

phalot-

âryavihâra,
sition

187
vii,
si

;

acqui;

pattau samartliam,
bïja,

185.
ii,

des gunas,
iv,

97

ve-

sâmarthya,
iii,

147,

danâs,

212

;

sa pensée

— comment
bïja,
iii,

185, Add.,

80, 142, v, 2, 6.

est toujours bonne, iv,

40

;

pra-

le

phala procède du

krtismaratâ, anâgate jûâna,
niscience,
vii,
i,

om225,

51, v, 7, ix, 296.
ii,

2,

ii,

303,

iv,

bîjasamtatiparinâma,
bïjas

185.
iii,

72,

89; gamana,
vii,

vii,

113;

de l'univers nouveau, de
l'âsraya,

210.

oirmita, 119; limite du pouvoir,
iii,

bïjabhâva

ii,

184

;

199,

124; paracittajùâna,

bîjabhâvena avasthitam cittam,
iii,

vii, 9.

132
;

;

bijabhâvopagamaua,

ii,

293

citta anantabîjasahita, ix,

tombe du paribhoga, vi, 267. buddhakâraka asaiksadharma, iv,

INDEX GENERAL
77
;

69
iii,

ksetra,

iii,
;

44, 170
gotra,

;

guna175
25
;

bodhisattva-garbhâvakrânti,
(jarâyuja,
iii,

56
iii,

ksetra, iv, 121

vi,

29

;

gajapota,
;

pimyaksetra,
vii,

vii,

85
i,

;

rûpakâya,
7,
vii,
;

44)

;

gotra, vi, 176
;

caryâ,

iv,
;

84

;

sâsrava,
i,

220-231
176

dâna,

iv,
iii,

238, 240

vacana,

46,
...,

vii,

91 (na buddha;

durgatigamana,
vi,
;

155, iv, 221,

vacanam
gamana,

ix,

iv,

76

;

sarana251) samtânikadhar-

pûrvanivâsânusmrti,
vii,

divyacaksus,

122, 126
;

;

praii,
;

ma, iii, 115. buddha-anutpâda
204
ix,
;

nidhâna,
et
iv,
;

iii,

201

mâtar,
iv,

l'arhat,

vi,

220,

iii,

44

;

mârana,

219 44

anusmrti,
vi,
;

248

;

avetya-

mârga,

vi,

293.
iii,
;

prasâda,

255
iv,

292 âkhyâ samtati, buddhâlambana kar;

bodhisattva-antaràbhava,

antyajanman,
ii,

caramabhavika,
;

man,
iv,

121

cetanâ,

iii,

115,

220, 240, v, 62
;

niyata, ni-

20, 109, 224, 226.
iii,

yatipatita, iv, 221

samnikrsta,
iv,
;

buddha, culte des reliques,
156, 234

30
. . .

;

âsannâbhisambodhi,
avaivartika, iv, 222

220

;

a accepté les dons aux caityas
iv,
;

jambusan-

dons au buddha
iv,

dagata,

iii,

41.

et au

samgha,
idée,
?

238.

bollaka, bahu-, ix, 263.

buddhi,

pensée,

sadasadâ-

brahmâ

= buddha,
17,

vi,

245 (brah-

lambanâ

v,
vi,

63

;

visayavyâse;

mabhûta).

kavisârinï,

289
vi,

synonyme

brahmâ, mahâbrahmâ,
Add.,
174,
vi,

iii,

3,

4,

de prajnâ, dhï,
bubhuksâ,
bodhi,
vii,
i,

246, Add.

Add.,

iv,

96,
viii,

18.
ii,

203, v, 33,
iii,

174, 214,

brhatphala,
vi,

199,

2.

183.

282

(triple),

288, 298,

brahmakâyika,
iii,

brahmapurohita,
;

90.
ii,

3, 17,

18

iv,

251.
ii,

sambodhi-anga,
vi,

158,

iv,

68,

brahmacarya,
122.

i,

69 (Vyâ. 73),
244,
74.

281, Add.,
vi, iv,

vii,

23.

bodhipàksika,

158, 282, 290.

brahmacakra,

vi,

vii,

bodhimanda,
195
;

231

;

mûla,

viii,

sukha,

vi,

259.

brahmabhavana, iii, 20. brahmalokagamana, vi, 114.
brahmavihâra,
vi,
i,

bodhisattva,

vii,

80.
iii,

259,
69.

viii,

196.

désintéressement,

191-2
ii,

;

brahmasvaratâ,

acquisition de la bodhi,
iii,

206,
viii,

brâhma punya,
iii,

iv,

250

;

vimâna,
145-

128,

iv, 77,

226, 230,

2, 185.

195.

brâhmana,
vi,

vol,

meurtre,
iii,

iv,

bodhisattva et samgha,

293.

148

;

vratas,

86.

70

INDEX GENERAL
vi,

brâhmanya,
bhakti,

245.
iv,

235 (prahâna), 292
245,
ii,

(et mârga),

bhaktivâda,

viii,

175.
iii,

312.

bhavitar et bhûti,
v,

79.
iii,

bhakte 'samatâ,
bhagavat,
vii,

89, 99.
iii,
;

bhavisim, bhavanasïla,

31.

bhaksayati lokam,
i,

30.

bhavyatâ,
bhâgin,
iv,

iv,

201.

1,

Vyâ.

pravacana,

108.
171,
iii,

242.
iv, 8.

bhâjana,

iv,

vi,

148.
;

bhangura,

bhàjanaloka,
iv,

138-217
;

saniniiii,

bhaya, qaatre, cinq,
et cittaksepa,
iv,
;

248, 128
;

;

vesa,

iii,

138

samvartanï,

126

bhayaiv,

182.

dâna,
248.

iv,

239

bhayasïla,

bhàgïya, punyabhâgîya, moksa ou

bhava
viii,

= upàdânaskandhas,
bhavasya
iv,

nirvânabhâgîya, nirvedhabhâgîi,

14

;

ya,

iv,

125

;

visesabhàgïya,
172.
v, 53, 54.

stlii-

bhavena
141.

nihsarana,

tibhâgîya,

viii,

bhâva (dharmasya),
203.

astamabhava,

bhâva

et bhavitar, ix, 279.

bhava

— punarbhava, karmabhava,
iii,

bhâvânyathika, bhâvânyathâvâdin,
v, 52.

v, 1.

quatre (antarâbhavadi),

31

bhâvanâ.
quatre, pratilambha, nisevana,

117
bhava,

;

sept (nârakâdi), 13, 36.

membre du
iii,

pratïtyasamut-

pratipaksa, vinirdhâvana

;

deux
vii,

pâda,

64, 87.
iii,

autres, samvara, vibliâvanà,

bhavângas, douze,

69, ix, 250.

64
na,

;

deux, samrnukliïbhâvakara-

bhavanga,
yoga,
trsnâ,

vi,

299.
v,
;

âlambanïkarana,
ii,

vii,

23

;

bhava-âsrava,
v,

73,

74

;

ogha,

comp.
vi,

157,

iv,

255.

75

cakraka,
v,

iii,

59

;

recueillement, contemplation,
142,

itibhavatrsnâ,
!)
;

29,

vi,

144

;

bhâvauâmayapuvi,

148 (être Indra

drsti,

ix,

nya, etc.

265

;

ràga, v, 8.
vi,

âkïrnâ bhâvanâ,
170.
iv,
vii,

221, 259,

bhavadvesitva,

55, Vibhâsâ, 175.

bhavasamnisritasamvara,

50.

bhâvanâ

=

punah punah satya79 (Vyâ.)
abhy.i

bhavâgra
yatana
i,
;

:

naivasamjnânâsamjnâen bas,
21
l'avïci, vi,

darsanam, laukikam sanirihitun

127

;

jûânam,
bhâvanâ
ix,

i,

;

43,

ii,

204, 220-1 (âtmasam;

et vâsanâ,

iv,

20,

249,

cetanâ),

iii,

v, 13 (vairâgya,

282.
vii,

anusayaprahâna),
krti), vi,

114

(vikalï-

bhâvannjâ nldhi,
Ui.t\an;i-|>aripùri,

122.

213 (ga, parama), 133,

vi,

290; prahâ-

INDEX GENERAL
na,
v,

71
iv,

11

;

phala,

ii,

297,
ii,

iv,

bhiksunï,

43, 44

;

agamyà, 157

;

249;

maya manasikàra,
iv,

328,

dûsaka, 157, 219.
bhinnaparivâra,
bhinnapralàpità,
bbisaj, vi, 122.
iv, iv,

puiiyakriyâvastu,

232, 248,

186.

uirvedhabhagîya,
prajnâ, vi, 143,

vi,

170
46.

;

mayï

165.

vii,

bhâvanaprakarsa et prakarsaparyanta,

bhûsamcâra,
bbûta,
être

ii,

193.

Stcherbatsky,

Buddhist

bbûta, voir mahàbbûta.
existant,

Logic, 31.

arbat,

iii,

bhâvanàmàrga, pur et impur,
119
;

vi,

122-224.
bhûtârthe, manaskâra,
bhûtakoti,
vii,
ii,

ii,

117

;

v,
vi,

103-4 (quatre
199, 233, 288,

325.

pratipaksas),
etc.

96 (samâpatti).

bhùmisayyà,
bhâvanâklesa,
vi,

v, 76.

bhâvanâhcyaklesa,
..., ii,

bhûmis,
neuf,

trois
ii,

triades,

iii,
;

104

;

131, 165,
vi,

257.

256,

passim
176
;

trsnâ-

bbâvayati,
roti.

13,

cetasi drdhîka-

pariccbinna,

viii,

relations

des dieux des diverses bbûmis,
vii,

bhâvitakâya,

65, Add.
;

iii,

168

;

au point de vue du
vi,

bhâvitacitta, vii, 20

bhâvitasam-

tâna

recueillement,

279

;

bhûmi
ii,

anâbhogapravrttacitta-

supérieure et anusayana, v, 33,
40.

samtati.
âsevita,
iv,

— bbûmityâga, samcâra,
vi,

bhâvita,
viii,
iii,

bahulïkrta,

193,
171.

171, 235, vairâgya,

vi,

186, 198,

192.
73.
ii,

bbâvinî samjûâ,

bhûmi d'un exercice
260,

spirituel, etc.,

bhâsya, prajuâptibhàsya,
270.

par ex.

vi,

170.

bhâsyâksepa,
11.

ii,

259,

iv,

242,

vii,

bhûmis des bodhisattvas, iv, 224. bhûmisamcâravairâgyatah, ii, 182.
bhûyovîtarâga,
ii,

135,

vi,

195,

bhâsvaratva,

acchatva

(indriyâ-

232.
bhûrja,
i,

nâm),

ii,

130.

93.

bhiksâm

atasi, iv, 225.
iv,

bhautika, voir mahâbhûta.
96, Add.
; ;

bhiksu, quatre sortes,

bheda, brisure, upakrama et buddhibheda,
vi,

bhinnaklesatvât,

iv,

97

kàmobbâva,

140

;

vacïbheda,

pabhogin,

iii,

8, aparisuddhasïla.
iv,
;

bhiksu-posadha,,

163

;

perdu,

v,

95

linga,

vi,

204

;

kammapathabheda, iv, 168. bhogavipâka karman, ii, 120 bhogaksayân maranam, ii, 218
bhogavyasana,
iv,

;

;

samvaram pratyâcaksânah,
46
;

iv,

188.
seigneur,

samgha, câturdisa,

iv,

250.

bhojaka (anupadrotar),

72
ii,

INDEX GÉNÉRAL
247.
citta, iv, 127.
trois,
ii,

325 (svalaksana, sâmâéruta,

bhrastasmrtika

nyalaksana, adhimukti); quatre,

bhrùmadhye,
mangaladrsti,

vi, iv,
i,

151.

328
et

(d'upapatti,

cintâ
tattva,

189, Add.
;

bhâvanâ)

;

ailleurs

maniprabhà,
vi,

26

manisûtravat,

adhimukti, prâdeéika,
154
81,
;

vi,

150,
i,

155.

upanidhyânapïïrvaka,
1
;

manda, sukhamandenjita, viii, 209. mandalakarana, mandalaka, triratnamandala, iv, 94, 102, Add. mandalasîmâ, iv, 212. mata ... drsta, iv, 160, Add.
mati, prajaâ,
ii,

vii,

anâsrava,

vi,

187

;

laghutvamanasikâra, sabda manasikàra,
vii,

104.

manahsamyoga
285.

Tâtman),

ix,

153.

mattahastin,

ii,

289.
iv,

manahsamvara, iv, 52. manahsamcetanàhàra, iii, 121, 124.
manojalpa,
ii,

mada,
98
;

ii,

176,

67, v, 91, 94,
iv,

175

;

manojava,
iv,

vii,

pramâdasthàna,
27.
iv,

45.

113

;

manodanda,
iv,
iv,

218
;

madupajnam opposé à sûtre drstam,
Vyâ.
ii,

noduscarita,
dosa,

135-6

mamano;

244, Add.
i,

madanïya,

84.
iv,

manodhâtu,
83,
col.

31, 32, 74, 95.
iii,

madya, madyapâna,
Vibhàsà, 123,
p.

84
1

;

manopavicàra,

107.
iii,

664,

;

manobhïimika sukha,

109.
iii,
;

Nanjio 1289, 8, p. 786,

col. 1.
vii,

manomayakâya,
204,
iv,

ii,

209,

122,

madhya,
108
;

ii,

255

;

sammoha,

234,

viii,

140

mano-

stha, vii, 110.

mayagrantha,

v, 105.

madhyamà
manas,
i,

pratipad, ix, 271.
ii,
i,

33,

177, 305.
31.

mana-âyatana,
mana-indriya,
iii,

manomodaka, iii, 125. manomauna, vi, 134. manovijnàna, notamment
127,
iii,

i,

19, 28,

ii,

105,

107,

99, 131 (upeksà), ix, 231.
vi, 3.

99, ix, 242.
iv,

manâpa,
163, 218.

manahpradoça,

manuja, manoja,

ix,

245.

manahpradûsika deva, ii, 219. mana-upavicâra, manopavicàra, iii,
109.

manusya,
jana).

iii,

1

(étym.),
iii,

202 (et
;

yoni,

29

àyuhbha-

pramàna, 172.

manaécitta=manovijnàna, iv, 125. manaskarman, iv, 2, 135, 136,
163, 168, 218.

manusyakulamkula,
\a,
iii,

vi,

207

;

13, 36; vigraba, iv, 154;
iii,

visesa,

206
vii,

;

sabhàgatâ,

ii,

manaskâra, manasikâra,
karana,
vii,

manasi;

197.

23

;

ii,

153, 154

mantra, vidyà,

111, Add., 122,

INDEX GENERAL
125 (rddhi, etc.).

73
vi,

malàpakarsana,
iii,

199.

mandamanda, mandamandatâ,
185,
vii,

88.

mandikâ avasthà, iii, 118. manyanà, viii, 192 manana, Sid;

dhi, 225, 275.

mamagràhavastu,

fi,

148.

mahadgata citta, vii, 19. mahàkarunà et karimâ, vii, 77-79. mahâkalpa, iii, 181, 187. mahàcakravàda, iii, 143. mahànagna, iii, 139, vii, 73, Add. mahàpadesa, iii, 104, ix, 252.

maya, sens du

suffixe, iv,

234.

mahàpadma,
mahàpurusa,
ii,

enfer,

iii,

154, 176.
i,

mayanà

(?), iii,

93.
i,

laksana,

57,

69,

mayûracandraka,

2, ix,
iii,

284.
;

230,

iii,

203,

iv,

108, 110.
la visite

marana des dharmas,

65-6
ii,

di-

mahàbrahmà, sa parsad,
d'Asvajit,
ii,

verses sortes de mort,

219.
ii,

169

;

son belvédère
;

kramamarana, sakrccyuti,
133, 134.

dans

le ciel

purohita

brahmà,
..., ii,
;

des

un mahàmahàbrahmànas,
«

par àyusyakarmaksaya

iii,

3-4.

marmaccheda, iii, 135 àtmasamcetanà, parasamcetanâ,
217
;

bhûtas ou mahàbhùtas, les

quatre

grands

»,

et bhautika

rûpa ou
...

ii,

219,

vi,

253, 255, 262.
iii,

caturmahàbhùtany upâdâya
133,
viii,

maranabhava,
iv,

45,

118,

négation des bhautikas, bhû-

142
;

(et

mrtabhava),
iii, iii,
iii,

tamâtrika pakça,

ix,

262,

i,

64.

171
suit

maranâvasthâ,
àsrayaparinàma,

118
132

;

;

mahâbhûta samâdhija, iv, 28. relation des mahàbhùtas des
divers dhàtus,
iii,

pensée à certain acte,
cien, iv, 85

48

;

184.

entrée en activité d'un acte an;

mahàbhùtas,
et
ii,

i,

21-22, leur action
;

acquisition de l'ariii,

leur nature

65,

tangible

;

hattva,

du nirvana,
iii,

133, vi,

144, association, constitution
;

262

;

avec manovijnâna,
131.
ii,

avec
133.

de la molécule

146, leur action
;

upeksà,

dans
136
313,

les agrégats

230, identi;

maranacitta, klista, etc.,

ques à leur nature
;

248, 256,
iii,

marananimitta des dieux, bhaya, iv, 128 mâra,
;

iii,
ii,

leur

causalité;

121,

124

;

leur aliment.

vasitva,

ii,

124 (àyurutsarga).
iii,

mahàbhùta-samatà,
nàmavisesa,
ii,

ii,

213

;

pari-

antarâmarana,

176.

230.
i,

maricapânaka,

iii,

7.
iii,

bhautika et mahàbhùtas,
44.
66,
ii,

22, 63ii,

markatàbhisekasvapna,

146,

149, Vyà.

49
;

marman,

iv,

126

;

cheda,

iii,

135.

(opinion

des
iii,

Yogàcàracittas)
102,
iv,

malapankadhàrana

(vrata), v, 76.

252, 313,

26;

àtta-

74

INDEX GENERAL
mahâbhautika,
vii,

114, Add.
ii,

mahàbhùmi,
152, 251,

maliâbhûmika,
iii,

mâyâvï gautamah, iii, 30. màra, ii, 124, iii, 41, iv, 204,
244,
les
v,

104.

4,

viii,

195, ix, 249

;

mahâyâna,

vi,

158.
iii,

quatre,
;

Madhyamakavrtti,
ii,

mahârâjânas, ràjika,

2, 159.

442

jamais femme,
ii,

130

;

mahâraurava,

iii,

2, 149.

mâraparsad, Vyâ.

63.

mahâsayana,
mahâérâvaka,
vii,

iv,
ii,
i,

47.

mârana,

citta, iv, 178, 188.

mahàsâstratà,

249.
2,
iii,

màrga
55, vi, 268,
vii,

et

pratipad,

vi,

279

;

cp.

32, 70.

124,

viii,

223.
190.
iv,

màrga, voir darsana et bhàvanàmârga.
est

mahàsamâja,

iv,

mahâsâlakulaja,

222.

prajuâ ou vipasyanâ ou
;

mahikâ, rûpa,
vi,

i,

16.
iv,

samyagdrsti
186,

éîla,
ii,

samâdhi

et
;

maheccha, mahecchatâ,
145.
la

prajnàskandha,
huitangas,
288.

159, iv, 68

vipasyanâ et samatha.
viande,
iv,
iv, 16,

mâmsa, usage de
145.

23, vi, 246,

mâmsacaksus,

i,

65,

vii,

123.

abhiyuktavàhin,
et ajita, vi, 220.

vi,

211

;

jita

mâgadha vàha,
mâtar,
iv,

iii,

176.

213-4; ghàta, 201, 218;

comment sabhàgahetu,
(sama, visista).
n'est

ii,

262

dÛsana, 219.
màtâpitrasuci
..., iii,

52.

pas duhkha,
vi,

mais est
i,

màtrjana,
câra.

iv,

148,

kâmamithyà-

samskrta,
7
;

127
il

;

anâsrava,

comment
;

réside dans les
ii,

mâtrkâ, Vinayamâtrkâsûtra,iv, 44.
mâtsarya,
v, 82.
viii,

dhâtus sans être dhâtupatita,

262
198.
(neuf),
v,
ii,

objet des anusayas, sans

màdhyasthya,

être sâsrava, v, 34, 38.

mâna, mânavidhâ
iii,

176,

il

détruit, actuel, vi, 300.

115 (kusala),

26, 27, 30,

quatre,

prayoga,
iv,

ânantarya,
191, vi, 277.
iii,

32, 36, 82 (samyojana).

vimukti, visesa,

atimâna, mânâtimâna, asmiraàna, abhimâna, ûnamâna, mithyâmâna, v, 26.

deux, laukika, lokottara,
115,
(

vi,

239, 256, 266,

vii,

29

satyâdyâkârapravrtta, anityâdi,

mânottaradhyâyin,

pudgala, ix, 245. mânava mânasam karma, iv, 1.

=

v, 43.

audârikâdi).
trois,
kfft,
i,

darsana, bhâvanâ, asaiii,

79,

134, Vyâ.

ii,

30

;

mâyâ,

ii,

169,

iv,

32, v, 91, 93.

vi,

274.

ÏNDEX GENERAL
deux,
pratipanDaka,
phala-

75
abhilapati, muktàbhilâpivii,

muktam
tâ,

stha, vi, 192.

muktapratibhàna,
sûtra,
iii,

91.

mârga âvâhyate,
kâra qui
ii,

ii,

109

;

manasi-

muktaka

13, 189.
iv,

le

précède et

le suit, ii,

mukhàyadvàrahàrikà,

219.

117, 326.
v,
iv,

mukhopabhogika,
12
;

iv,

219.

màrga-abhyàsa, bhàvanà,
àkàra,
vii,

muditâ,

viii.

196.

32
13
;

;

kathana,

138;

mudrà,
muni,

iv,

254.

jnâna,

vii,

jina, jîviu, dûsin,
;

iv,

134.
ii,

daisika, iv, 98

pravrttiviçthâ-

musitasmrtitâ,

162.

pana,

iv,

210

;

phala,

ii,

276,

muhûrta,

drsti,

iii,

samskrta et asamskrta,
vidhàna,
vi,
;

vi,

241

;

250

;

visaya anui,

mûdhi moha, mûrdhagatà srï,
mûrdhànas,
bhin, 174.
vi,

=

179,

iv,

189.

v, 42.
vi,

164.
;

saya, v, 35
vii,

satya,
;

13 (àkàra,
iv,

164

mûrdhalà124.
ii,

32, 33, 37)

samâpanna,

23, sambhâra, vi, 127.

mûla

et pratyaya,

iii,

îuàlâdhara,

iv,

159.
iii,

mûladharma
179, 180.
;

et laksanas,

mâsa, màsaparîksâ,
niithyâdhimoksa
ta, iv,
ii,

225.

162

karmân189
;

mûla ou maulasattvadravya,
i,

188
iv,

;

àjîva, iv, 165,

66,

ii,

110-111.
ii,

carita,
drsti,

208
146,

;

jnàna, v, 33
131,
167,
;

;

mûlajàti,

225.
viii,

ii,

146,

iii,

iv,

36, 39,

mûlasamàpatti,

144.
iv,

135, 137,

170, 218,

mûla, kusalamùlacckeda,

171.
iii,

v, 18, 71, ix,

258

dharmapare18;
vii,

mûlasamgîtibhramsa,
37, Vyà. 138.

ix,

251,

ta,

iii,

207
v,

;

pravrttadrsti, v,
;

mâna,
iv,

27

mârga,

33

;

mûsikâvisavat, v, 79.
mrgasïla, v, 20.

vàc, iv,

188
;

;

visayaparibhoga,
iv,

191

samkalpa,
163.
iii,

36

;

sa-

mrgasamjûà,

iii,

207.
ii,

mâdhi,
202.

ii,

mrtyu, yugapat, kramena,
137,
iv,

133

;

mithyâtvaniyata,

177,

iii,

131-136

;

vi,

171.
;

mrdumrdu
ii,

middha,
vii, 18.

168, v,

89,

99-100,

...., vi, 199 mrdu, madhya, adhimâtra, adhimàtra-

tara,
iii,

adhimâtratama,
vi, iv,

vi,

223

;

misra, parc,

161.
vi,

mrdvindriya,
221.
iii, 1

193.

misrîkarana (dhyàna),

mukta

= anâgâmin, arhat,
ii,

mrdvîkâ, vigne,
2
1
;

246, Add.
146, 148, 158,

mrsàvâda,

iv,

82,

lokân muktah (nihsrta, visamyukta, vipramukta),
119.

163, 207, 217.

meru,

iii,

141, 143, 159-163

;

pa-

76
risanda, 159.
maitrî,
viii,

INDEX GENEEAL
141, 151, 169; maulasattvadra-

iv,

232,
;

245,

250,

251,

vya,

i,

66,

ii,

110-111.
v, 91.
;

196

sahagata smrtisambo-

mraksa, mraksavân,
yaksa,
245.
iii,

dhyanga,
patti,

iii,

106
iv,

;

bhâvanâ, bhâ;

160, 161

ou sattva,

ix,

vanâpunya,
245,

232, 245
iv,
;

samâet

samâpanna,
viii,

121, 123,

yatnasâdhya,

vi,

172.

196-203
64

lâbhin

yathâbhûtam
bhâvât)
vi,

(adhyâropâpavàdâ133
;

acte, iv. 121.

parijnâna, v,
110.
vi,

maithuna,
164 157
;

iii,

;

des dieux,
iv,
iv,

iii,

26

;

upadesa,

vii,

permis, défendu,

146,

yathàrutam va
202.

kalpyamâne,
vi,

;

en uttarakuru,
iv,

183

;

setughâta,

17

;

et l'antarâiii,

yathâvadbhâvikatâ,

247,

vii,

90.

bhava, voir riramsâ,

50.

yadbhûyaskàrin,

iv,
iii,

73.

maireya,

iv,

84.
nihsrti, nirvana,
;

yama (jumeaux),
yama,
iii,

44.
iii,

moksa, nihsarana,
ii,

roi

des prêtas,
vii,

42, 156
;

;

203,

iv,

34

idée fausse,

ii,

dûtâdhisthita,

119

ràksasa,

202,

v, 8.
i,

153.
iii,

moksabîja,

2, iv,

252,

vii,

72.
v,

yava (série atome),
diratâlaphalavat,

178
116.

;

klni-

moksadharmopanisad ucchedah,
40.

iv,

ycâjniko jâtâh, ix, 259.
;

moksa des bâhyas, iv, 50 confusion de moksa et àsamjnika, ii,
201.

yâtnika, prâyogika,

ii,

320.

...

yâdrcchikâ istayah,
yâna,

iii,

86, Vyfi.
vi,

changement de,

175

;

moksabhâgïya, kusala, lâbhin,
138,
iv,

iii,

avetyaprasâda des

trois yânikas,
col. 2.
-

252,

vi,

174, 178,

vii,

Vibhâsâ, 103, p. 514,
pad,
84.

72, 85.

y ânatrayasugatiprati sthâpanasam

moksâbhilâsa,
vi,

moksapranidhâna,

vii,

179.

yânaka, char (âtman),
yâpanâ,
iii,

ix,

254.

moha, avidyâ, satyesu sammohah,
ii,

120, 128.

161, v, 71,
;

88 (aduhkhâsul'acte,

yâma,

les trois
viii,

de la nuit de
2, 164.

la

kha)
iv,

et les

chemins de

bodhi,

195.
iii,

121,

147 (punyabuddhi et

yâmas, dieux,

moha).

yâvadbhâvikatâ,
virati
;

vi,

247,
vii,

vii,

90.

mauna
iv,

= virama,
; ;

les trois,

yuktamuktâbhilâpitâ,
yukti

91.
;

133, 134

v, 76, sîlavrata.
viii,

= prakâra,
vi,

iii,

67

yuktini-

mauladhyâna, ârïïpya,
177

144,
137,

dhyâna,

144.
iv,

maulakarmapatha,

iv,

yuga, les deux disciples,

212.

INDEX GENERAL
yugâdi,
iii,

77
vi,
;

203, Vyâ.

ii,

27.

râga-adhika,
citta,
iii,

149

;

upaklista
ii,

yuganaddhavahin,
yugandhara,
iii,

viii,

131.

92

carita,
iv,

175, vi,
;

141.

148
vi,

;

ja karman,

189

jâta,

yuddha,
yuvan,
yûka,

hasti, asva, etc., iv, 190.

254, paryavasthâna, prâpti,
55, prahâna, v, 72, bahula,
vi,

ii,

25 ô.
178.
v, 75,
vi,

v,
vi,

iii,

148 (râgavikalpabâhulya,
ii,

yoga (klesa),
yoga-âcâra,
iv,

80,
;

149); .sarnudâcàra,
pravartita,

175, v, 55;

150

samprayukta, samyukta et sarâga
citta, vii, 24.

254

;

yukta
29

(=
32

upapatti ou
;

— Comp.
iv,

trsnâ-

upâyayukta),
198,
vii,

vii,
;

vihita, iv,

carita, iv, 174, 208.

sambhârârtham
101
visaya, ix,
vii, 4.

râjan, étymologie, le premier,

iii,

dânam,
yogin,
i,

iv,

239.
;

206
râsi,

;

âsamvarika,

91

;

et

29, v,

bhiksunïs, etc., 157.

231

;

samvrtijuâna,
iii,

sens de skandha,

i,

35
;

;

les

yojana,
yoDi,

178.

trois, iii, 137, iv, 177,

202

dhâ-

iii,

12, 26.
i,

râvat, ix, 254.
;

rajas (varna),
iv,

16

rajodhûlivrsti,

riramsâ,
ruci,

iii,

50.
i,

187.
iv,

adbimoksa,

raùjanahetu,

128

;

ra&janîya-

cita

=

40, vii, 70

;

ru-

abhipretam
iv,

yuktyanu-

vastu, iv, 182.

mânatah,
13, vii, 86.

162.
52.

rana (sarana

...), i,

rudhirabindu,
rûpa,
i,

iii,

rakta, avirakta, v, 53.

24, 45 (rûpauâlaksana),

ratna, du cakravartin,

ii,

203.

anu
i,

et

samcita, samghâtastha,

ratha et sattva, ix, 249.
rasa,
i,

25,

iii,
;

210

;

aghasâmantaka,
i,

17 (6 et 11 sortes)
iii,

;

upa-

i,

50

dvidhâ, vimsatidhâ,
;

16,

vicâra,

108

;

parityâga, v,
;

(caksuso 'rthah)
sacetana),
i,

upâtta (sajîva,
est
;

76
iii,

;

râga,

iii,

206

vîryavipâka,

63

;

194.

tyayas,

ii,

300, 310

deux praâlambana

rasâyana,

contre

le
ii,

pâlitya

des

de caksurvijnâna.
triple, iv, 14, pur, iv, 18, sa-

cheveux, Vyâ.
râksasa,
iii,

76.

146.
'rthe

mâdhivisaya, 18

;

vipâkaja, vi,

râga, prâpte
ii,

'dhyavasânam,
ârïî-

157

;

cittaja, viii, 142.
viii,

281

;

de kâma, rûpa et
8
;

dans ràrîïpya,
vijùâua,

135-143.

pya,

iii,

quadruple (varnâ;

rïïpadarsana, sabdasravana par le
i,

dau), vi, 149 sahaja, v, 21 87.

et
;

chauda,

iii,

87

;

82,

ii,

107.

sukhâ vedanâ,

v,

rûpadhâtu, nombre, distance, di-

mensions des places,

iii,

3, 167,

78
169.

INDEX GENERAL
rûpa-niraitta, cittanimitta,vii, 102

;

rûpadhâtu, caractérisé par vedanâ,
i,

nihsarana,

viii,
ii,

141
132,
;

;

prabhâvita
iii,

43,

viii,

162
;

;

sukhopapatta-

rûpadhâtu,
ryanta,
iv,
iii,

7

;

pa-

yas,

iii,

166

caractérisé par les
;

177

pratisamvedin,

rûpas,
ta,
iii,

ii,

132

rûpasamprayukiii,

113.

7.

rûpapradhânatvâd rûpânïti
45
;

rûpa-

rûpadhâtu-antarâbliava,

dhâtuh,

ii,

132.
i,

upaga, quintuple,
iii,

vi,

215

;

deva,
;

rûpaprasâda,

15.

2, 165, 166, 171,
iii,

nopavicàra,

ma110, samprayuk173

rûpaprahâna,
rûparâga,
iii,

ii,

38, 281.
;

8

ksayaparijnâ, v,
iv,

tadharma,

iii,

8.

113

;

pratisamvedin,
iv,

113.

ce qui fait qu'un

dharma

est

rûpavinâsa,

61.
ii,

rûpadhâtupatita, pratisamyukta,
âpta,
iii,

rûpasamghâta (sûksma),
rûpaskandha,
i,

144.

8.

14, 35.
1,
;

transfert de rûpa du rûpadhâ-

rûpin, matériel,

51

;

du rûpa-

tu dans le kâraadhâtu,
vii,

ii,

121,

dhâtu,
viii,

iii,

204

rûpivimoksa,

123.

211.
i,

incendie

du

rûpadhâtu,

iii,

rûpana, double,
rûpanïya,
iii,

24, 45.

184
tion,

;

vent du rûpadhâtu et créaiii,

7.
iii,

210.
ii,

rûpyacakravartin,
190, Vyâ.
ii,

197.

rûpa nivrta,

88

rogakalpa,

iii,

207.
vi,

(premier dhyâna).

rogasya apagamah,
roga,

269.
ii,

rûpâvacara sattva, rûpadhâtudeva,
i,

ganda

et salya,

122,

iii,

57

;

quels des dix-huit dhâ-

124.

tus,

i,

55
;

;

quels

indriyas,

ii,

rauksya, Vyâ.

ii,

25.
iii,

129,

132
;

quels vijûânas,
ii,

viii,
;

raurava (naraka)

2, 149.

163

quels caittas,
ii,

168

pas

laksana et laksya,

ii,

230

;

sva et

de cintâ,

328
8,

;

bhavâsrava,
;

sâmânya,

ii,

325,

vi,

158.

bhavarâga,

v,

73

n'ont pas
ii,

laksanânyathika, laksanânyatl>
diu, v, 25.

tous les cinq skandhas,

207.
iii,

rûpa-avacara âyatana,
121,
iii,

i,

15, 45,

laksana (mûla-) du
sous-laksana,
ii,

samskrta, et

iv,
;

9

;

upagâ

vijilânasthiti,
iii,

222, Add.

23

upavicâra,

108.

laksanas des mahâpurusa, cakravartiu, bodhisattva,
ii,

rûpadhâtvavacara karman, sukla,
iv,

230,

iv,

129.

221, 223,

vii,

85 (laksauasam223.

rûpakâya,

rûpakâyasampad
iv,

du

pad).

bouddha,

77, vii, 73, 84.

laksananirodha,

i,

35,

ii,

INDEX GENEEAL
lâksanika nirdesa,
iii,

79

67,

vi,

137

v,

14, vii, 4.
i,

(abhidharma).
lapanâ,
iv,

lokasamjnâ,

23, 86.
iv,

165.

lokâyatapratisamyukta,
lokottarajnâna
142.

190.
vi,

lajjitva, iv,

205.

(paramârtha),

labdhavrtti, v, 53.
lava, temps,
iii,

179.

lokottaramârga, satyâdyâkârapra;

laghutva,

i,

18,

23

manasikâra
22.

vrtta,

vi,

238, 267

;

peut être

et rddhi, vii, 104.

pratiqué par le prthagjana pour
i,

laghusamudïranatva,
27 (Vyâ).
ii,

indriyasamcâra,
lokottaraskandha,

vi,

266.
297.
ii,

lâgbava, lâghavikas câyam âcâryah,
i,

vi,

lokottarâ prâpti, Yyâ.
lajjitvavipadana,
iv,

37.

lajjâ,

172

;

laukikamânasa, arhat, prthagjana,
ii,

205.

183, Vyâ.

ii,

79.

lâbha et bhâvanâ,
lâbha,
et

vii,

63.

laukikacitta (saiksa, asaiksa), vi,

pratilambha,

prâptimâtra

300

;

stha, iv, 79.
vi,

sammukhïbhâva, i, 71, ii, 328. lâbbasatkâra, -vi, 259; lâbhena
lâbhaniscikïrsâ,
liksâ,
iii,

laukikaj nâna,

142,

vii,

4,

10

(lokottarajûânaprsthalabdha).

iv,

189.

laukika mârga (sâsrava),
âkâras,
vi,

vi,

1

;

178.
iii,

239, Add., 266,
vi,

vii,
;

lingas des dieux,
lipi, iv,

17.

30

;

leurs objets,

239

le

254.
vii, 18,

fruit, vi,

243.

lîna,

lînâbhisamkin,
luhyate,
i,

23.

laukika et lokottaramârga du bodhisattva,
iii,

luji, loki,

14.

77.
iii,

loka,

i,

14.
iii
;

laukikavïtarâga,

196.
i,

loka, bbâjaua et sattva,

ananta,

laukikî drsti, samyagdrsti,
vii,

80,
;

sâsvata, ix, 267.

3,

Vibhâsâ,
ii,

97,
ii,
;

p.

502

loka-anuvrtti, vi, 132

;

caksus,

viii,

prâpti,

138, Vyâ.

36.
et che-

224.

lobha, voir akusalamûla
iv,

lokadbarmas,
10

25.
iii,

mins de
lobha,
places,
;

l'acte, iv,

144

;

visama-

lokadhàtu, nombre, disposition,
;

iii,

207.

quarante-huit
;

iv,

laulya, iv, 165.

226

petit,
iii,

moyen, grand
;

viviii,

loharajas,

iii,

178.
ii,

varta,

210

samvarta,

vacana (suppose siksâ) et vâc,
112.
vajrapânis,
vajra,

217, etc.
lokapâla,
iii,

1.

iii,

160-161.

lokabhâsâ,

iii,

238.
iv,

arme,
ii,

iii,

139

;

temps de

la

lokasamvrtisamgha,

97

;

jûâna,

chute,

229.

80
vajravâlaka (grammaire),
vajrasârâsthisarîratâ,
vii,

INDEX GENERAL
iii,

7.

asty etad vastu

..., vii,

29.

84.

vastumâtragrahana,
grahana,
i,

vastuvisesa-

vajrâsaaa,

iii,

145,

iv,

231.

30.
etc.

vajropamasamàdhi,
cetauâ,
vi,
iii,

samprayukta264, 300,
vii,

àghâta vastu, vyavadâna vastu,
vastu,
cinq,

145, iv, 219, 231,

Vibhâsâ,
ii,

56,
;

début,

190,
viii,

228-9,

ceux de Kosa,
tres
:

286

cinq au-

62,

192, 195.
v, 28, 31.

dhâtu, âyatana, skandha,
?) et

vadhaparyavasthâna,
vaualatà,
iii,

loka (adhva

ksanavastu.
vii, 17.

205.
73.
iii,

vastramalâyugapadgrahana,
vahati
194,
vi,

varânga,

vii,

= gacchati,
i,

iv,

168.
158.
i,

vargacârin (pratyeka),
177.

vâkya,
vâc.

12,

ii,


;

239,

iv,

vâg vacanam
ii,

....

46

;

varcahkûpa

iva,

iii,

58.
9,

vitarka et vicâra,

174, 240
vii,

;

varna, varnarûpa,

iii,

16
38

;

beauté
varna-

objet de

pratisamvid,
i,

90,

et caste, iv, 200,

iii,

;

93
iii,

et

nâman,
;

12 (Vyâ. 21),
ii,

sthàyin,

iii,

205.
v, 63.

99
174

et vacana,
iv,

112.

vartamânïkarana,

vâk-karman,
ii,
;

2

;

vâksamskâra,
iii,

vartikâ, gulikâ, v, 54, Add.

vâgbhâsâ,

17

;

vâgi,

vartman,

iii,

60, 68 (pratïtyasam-

vastu,

viii,

136

;

vâgvijûapti,

utpâda).

17, iv, 3, 14.
ii,

vartmopaccheda,
(note
1.

285,

Add.

vâgurika,
vâta,

iv,

92.
i,

5), vii, 37.

vâtânâm samùhah,

23.

vardhana, abhyâsenottaptîkarana,
vi,

vâta (un des trois dosas),
vâtâyanacchidrarajas,

iii,

136.

165.
iii,

iii,

178

;

varsâh (sarad),

180.

vâtâyananirgamanasvapna,
44.
vâtika, rhumatisaut, v, 39.
vàly, !,
7

iii,

vasitâ, vasitvasampad, vi, 151, vii,

83

;

âyurutsarge,
....
iii,

samâdhisani-

mukhlbhâve

i,

23.
(?), ii,

vasanta (grïsma),
vastu, cinq sens

180.
ii,

vântïbhûta

285,

vi,

265.

du mot,

286
;

;

vâyu, vâyudhâtu, vâyumahâbhûta,
i,

kathâvastu,

i,

12 (visaya)

puiv,

22, 23,

ii,

146;

i,

90,

iii,

185,

nyakriyâvastu,

dânavastu,
;

agrège

les
;

atomes,

l'univns

232 (âsraya, adhisthâna)
stuka,
i,

sav.i;

(prâgvâyu)
vartauî),

dissocie (vàyusam-

13,

ii,

286 (sahetuka)
iii,

iii,
ii,

210
1

;

rôle

dam
149
;

dans pratîtyasamutpâda,
objet désirable
vi,
..., iii,

68;
66,

l'excrétion,
ix,

12

;

(huis l'acte,
iii,

8,

v,

294

;

dans

l'enfer,
soleil,

301.

mouvement du

iii,

156.

INDEX GENERAL
vâyubhaksa,
155.
ii,

81
diffère

192.
iii,

ksepa
185,
vi,
i,

;

de cittaksepa
iv,

;

vâyumandala,

138,

20,

ii,

162,
vii,

127,

vi,

149,

155, 286,
viii,

18.

vâyukrtsnâyatana,

214.

vikhâditaka,
vigatarâga,

vi,

149.
18, 26.
ii,

vâyu

et ânâpânasmrti, vi, 154.
iii,

vii,

vâsana et vâsanâ,
249, Vyâ.
ii,

91, iv, 64,

vighâta (anityatâ),

223.
;

83 (cittavâsanam,
70, 72, 77, 83

vicâra, pratyaveksaka manojalpa

tilàvâsanà), vii,

voir vitarka

;

i,

60,

ii,

173,

viii,

(savâsanâprahâiia),viii, 142, 218

147 et 159.
vicikitsâ, anusaya, nïvarana,

(pûrvadhyâna vâsanâ),

ix,

283

sam34.

(comparer bhâvanâ).
vâsanâ,

yojana, v, 3, 71, 82, 98.
Logic,
ii,

Stcherbatsky,

vichinnabhavodbhava

(?), iii,

p. 293, 367.

vijrmbhikâ, v, 89, 99.
ii,

vâsanâsamnivesayogena,

177

vijnapti, iv, 4, 29, 38, 56.

(meilleure lecture que bhâvanâ..).

vijnâ

= vijnâna,
...)
;

iii,

121.

vâsyavâsakatva (anyonya), Vyâ.
83.

ii,

vijnâta, iv, 162 (pratisamvedita et

adhigata
la lune,
iii,

drstasrutavijnâta-

vâha, mouvement de
159.

mata,

iv,

160.
ii,

vijânâti prajânâti,
iii,

246.

vâha du Magadha,

176.
;

vijnâna et vijnâtar, ix,
vijânâti

279
ix,
i,

;

ko
30

vâhin, vâhitara, jitatara, vi, 212

kasya vijnânam,
prativijnaptih,

276.
;

anabhisamskâravâhin,
(anâbhogavâhin
vrtta).
:

iv,

40, 41

vijnânam
citta,

anâbhogapra-

manas, vijnâna,

ii,

177

;

samnidhyamâtrena
satkâyadrsti,
ix,

vijânâti,

i,

vimsatikotikâ

85

;

arûpin adesastha sendriyaiii,

254.
vikala, asamvara, iv, 93.

kakâyâsraya,
200, 226.

135; indriyesu

laksyate, indriyasambaddhe éa-

vikalendriya (dosa),
vikalïkrti, v, 114.

iv,

rîradese paricchidyate na visa-

yadese,
i,

i,

74.
i,

vikalpa (trois sortes),
iv, 39, viii,

60,

ii,

115,

na pasyati,
à la mort,

82.
i,

193.

paricchinnâkâra,
iii,
i,

19, vii, 17.

vikalpitâ satkâyadrsti, v, 41.

134-5.
28, 30,
ii,

vikâlabhojana,

iv,

47.
iv,

vijnâna et caitta,
126.
iii,

177,

vikopa des mahâbhïïtas,
vikopana, vipâdana,
viklitti, ix,
iv,

95.

205, 213.

vijnâna et jnâna, prajnâ, ix, 244,

298.
viksiptaka,
cittavi-

246, 248.
vijneya et jneya, ix, 241.
6

viksiptacitta,

82
vijfiâna,

INDEX GENERAL
vijnânaskandha,
u

undif-

battu par ânâpânasmrti,

vi,

1

53

;

ferentiated pure sensation,

the

produit par chanda, produisant
pratyatna, ix, 294.

mère sensation
of something

of the présence
in

indefinite

the
»,

ken

of

our

sense-faculties

un upaklesa, v, 89, 99. kâma, vyâpâda, vihimsâvitarka,
iv,

Stcherbatsky,

Logic,

ii,

173,

248

;

vitarkânupaghâta
iv,

Central Conception, 16, 63.
vijnânânga,
iii,

pour
248.

sîlapariéuddhi,

226,

62, 63, 76, 85.
viii,

vijûânânantyâyatana,
vijfiânâvakrânti,
iii,

143.

vitarkagatah parinirvâti,

iii,

39.

88.

vitarkacarita, bahula, adhika, vi,

vijûânâhâra,

iii,
i,

121.
50.
iii,

148-9.
vitrsna,
i,

vijûânadhâtu,

55.
ii,

vijûânaparibheda,

21.

vittitrayam,

131.

vij&ânapratyayam
viii,

sadâyatanam,
25.

vidûsanâ-pratipaksa, v, 104.
vidyâ, darsanamàrga, iv, 38
;

138.
iii,

pra100,

vijnânapravrtti sâbhirâmâ,

jûâ,
vi,
vi,
iii,

anâsravâ prajûâ,
;

iii,

vijnânaprahâna,
vijnânabïja,
iii,

iv,

37, 39, v, 67.

246

vidyâ caksur jnânam...
;

26, 124, 126.

246, Add.
100.

vijnânaviniyojana, ix, 277.

vijnânaskandha,
vijnânasthiti,
i,

i,

30.
iii,

vii,

— — 108. magie,
les

vidyâsamsparsa,
trois,
vii,

vi,

276,

111.

43,

5,

16-23,

vidyudupama

citta, vi, 191.

24-26,

viii,

139.

vidhâ, mânavidhâ, v, 27, vi, 250.
vidyate, exister, être connu,
i,

panca vijnànadhàtavah ou vijuânakâyâh (caksurâdi), i, 31, 72, 77,
84, 96
;

16.

videha,

iii,

146.
iv,

dans quel dhâtu, 55.
?
i,

vidhiprabhrasta,
iv,

198.

kusala, avyâkrta

54,

vinataka,

iii,

141.
iv,

180, v, 94, 107
i,

;

savitarka

... ?

vinayadhara,
vinastaka,
vinâsa,
ii,

61.

24, 60, iv, 39

;

leur âlambana,

259.
?, iv, 5.

svalaksana,
i,

âyatanasvalaksana,

âkasmika

19, iv, 39.

vinâsatrsnâ, v, 29, vi, 148 (vibha-

voir
j

caksurvijnâna,

manovi59,

va).

fiâna

...
i,

vinipâtasthâna,

ii,

202.

vitarka et vicâra, définitions,
ii, iii,

viniyoga, ix, 277.
viniscaya,

175,

viii,

159; et les dhyânas,
133, 147, 156,

pudgalaviniscaya,
i,

ix,

213,

viii,

227

;

arthaviniscaya,
vi,

Vyâ.

12.

161, 180; et la vijûapti,
favorisé par

iv, 38; sukhaduhkha, com-

vinïlaka,

149.
ii,

vineyakârya,

124

;

vasât,

i,

27.

INDEX GENEBAL
vinodana, vyupasama, Vyâ.
vipakti,
ii,
ii,

83
vi,

82.

vipûyaka,

149.

271.

viprakîrna (atomes), v, 61.

vipaksatvadûratâ, v, 107.

vipratipannatva (hetau
20.
vipratisâra, v, 243.

...),

v, 19-

vipadumakasamjnâ,
viparinâma,
i,

vi,

149.

24.

viparîtadaréin, iv,

136

;

viparîtâ-

viprayukta, Vyâ.

ii,

74, cittam iva
iti.

lambanâ prajnâ,
viparyâsa, quatre,
vi,

v, 33.
iii,
;

cittena ca viprayukta
v,

55,

21,

viprayuktasamskâra,
237, 319,
iv,

ii,

178-244,

162, ix, 252

douze d'après
Vibhâsâ,

206 (samghabheii,

les

Vibhajyavâdins,

da), v, 6 (anusaya),

304 (anâ-

104, début.

gataphalacihna).
vi,

vipaêyanâ et samatha,

158,

vibandha,
vibodhya,

vi,
iii,

300.
48.
v, 44.

= prajnâpriya,
de
35
«
;

280,

vii,

21, 27

;

vipasyanâcarita
les
»,

deux arhats
55, 75.
vii,
ii,

vibhajyavyâkarana,

Compendium
étymologie,
;

vibhava ou vinâsatrsnâ,
vi,

v,

29-30,

vipâka, des fruits de la terre,
définition,

148

;

drsti, v, 40, ix, 265.
vii,
viii,

vibhàvanà, vibhâvanâbhâvanâ,
65
;

272, 289

ce qui est savipâka,

vibhûtarûpasamjna,
222, Add.
vii,

avipâka,

ii,

128

;

karmavipâka,
114,
iv,

204.
vibhâsâ,
viii,

vedanâvipâka,
ântarâbhavika,
ka,
iv,

iv,

200

;

supprimé, modifié, 129

121-122

;

vibhrânta (kekara),

123.

aupapattibhavi-

vimati, vicikitsâ, v, 2, 31.

;

simultané d'actes
iv,
;

vimarsa, vicâra, v, 63.

à sentir agréablement, etc.,

vimâna,

château

des dieux,

iii,

112

;

dhyânântara,
mentale,

iv,

111

159, 164, 169.

sensation
iv,

corporelle,

vimukta
(quelle

citta,

vi,

299,

vii,

20
la

124.
iv,

pensée

vimucyate,
?).

vipâka-âvarana,
iv,
ii,

203

;

ârambha,
i,

virakta ou la sarâga

116

;

ja (citta, rûpa),

69,
iv,

vimukti,

klesavimukti,
ii,

samtâna-

68, 265, 271, 290,
vi,

320,

vimukti,
vimukti,
vi,

109.

40,

157

;

phala,

ii,

191, 287,

samskrtâ et asamskrtâ,

290,

iv,

110, 124, 185.
?,
iii,

295, 301.'

vipâkasya vipâkah
114, ix, 297.

117,

iv,

vimukti akopyâ, kântâ, sâmayikï,
vi,

251, 252, 259, 262.

vipâkavedanïyatâ,
vipàkahetu,
ii,

iv,

113.
vi,

ceto vimukti,

prajnâvimukti,

271.

vipàdana

= vikopana,iv, 205, 213.

251, 297.

samayavimukta,

asamayavi-

84

INDEX GENERAL
mukta,
vi,

251.
i,
;

vividhadarsanasamârambhânuyoga
iv,

vimukti-âyatana,

48 (Vyâ. 57) jûânadarsanaskandha, vi, 297
parisuddhi,
vi,

190.
vi, vi,

;

vivekanimna,
vivekasukha,

265.

297,

viii,

130

;

259.
iii,

prîtisukhapratisamvedana,
110, 112.

ii,

vivrttâvasthâ(lokadhâtoh),
viéâta,
i,

186.

16.

vimuktimârga,
199,

v,

103,
vii,

vi,

190,
viii,

visista et hîna, v, 44.

270,

300,

100,

visesa,

samâdhisamnisrita
v, 27, vi,

guna,
272.

101, 201.

pur ou impur,
ii,

vimuktisukha,

110, 112,
vi,

visesagamana,

vi,

214; visesagâmy
iii,

vimnktiskandha,
206-7
ii,

297.

âyatyâm svargopagah,
visesâdhigama,
visesa
vi,
iii,

95

;

vimoksa, pourquoi ainsi nommés,
viii,
;

huit, viii,

203-211

;

= âscarya,
vii,

287.
129.

cetasas,

286.
viii,

visesamàrga, dûrïbhâvapratipaksa,
187.
viii,

vimoksamukha,
sânta

v, 104,

108; phalavisista mârga,
47, 58
viii,
;

vimoksa,
viii,

140

;

vi,

197, 277,

visesa-

subha vimoksa,
vimoksâvarana,

213.

bhâgïya samâpatti,
vaisesikaguna,

172.

vi,
viii,
;

276.
213.

viii,

195.

vimoksamâtra,
virati,
iv,

visavat, vii, 6, ix, 301.

17

voir prâtimoksa,

visamalobha,

iii,

207.
ii,

samvara.
viraticetanâ, iv, 227
iv,
;

visamàparihàra,

218.

samâdâna,

visamena,

iv,

166.
i,

46

;

purification de la virati
iv,

visaya et âlambana,
visayapratighâta,
v,
i,

52.
;

(bodhisattva),
virâga,
ii,

226.

51

pradliâna,
v,

282.
vi,

74

;

rÛpatâm âpanna,
vi,

72

;

virâgadhâtu,

301-2, Add. (pra-

vyatirekavisârin,

289.

hâna
159.

et nirveda).
ii,

visayakrta, hetukrta daurmanasya,
ii,

virodha, contradiction logique,

130, Vyâ.

ii,

25.
ii,

viskambhana
vi,

et prahâna,

109,

vilanghya,

213.
iii,

vi,

150,

viii,

vivarta et samvarta,

170.
...,
iii,

vivartanakalpa, pluie, vent
139, 142, 153, 185.

visamyoga satkâyanirodha, vii, == pratisamkbyânirodha, 70
;

=
i,

200.

nirvana,
vi,

8,

ii,
;

278

;

est kâraii,

vivartanâ (ânâpânasmrti),
vivasati, iv, 209.

156.

nahetu,
275.

ii,

248

est phala,

vivâdamûla, deux,
vivâba,
iv,

i,

41.

visamyoga
66, 109.

et prahâna,

parijûâ, v,

166.

INDEX GENEBAL
visamyoga,
134, 276,
âpti,

85
i,

lâbha,

v,

108

;

vrtti et kâritra,
iv,
i,

22,
;

ii,

175, 225,

prâpti (et les deux chemins),
iv,

ii,

85,

viii,

218
;

udbhûtavrtti,

132, vi, 190, 233
;

22,

ii,

(double), 235 (perte de)
ii,

phala,

vrtti

=

175

vrttilâbha, iv, 85.

jîvikâ, vi, 147.
ii,

276, 291,

iv,
ii,

191.

vrddha,
âsraya,
iv,

255.
i,

visabhâgacitta,
62.
vistâracitta,
vi,

208
151

;

vrddhi, vyùhana,

22

kâsthâgata,
vi,
;

vii,

96.


2.

;

vrddhi-

vrddhi

samksepa,

et hrâsa, iv, 90.

151.
ii,

vrhatphala,
110, 112.

ii,

199,
ii,

iii,

viharana,

vega de

la flèche,

vihâni, vi, 172, 173, 192.

vedanâ
iii,
;

= anubhava,
;

217.
i,

14, Vyâ.,

vihàre va vrksamûle va...,
vihâra, yogavisesa,
dhivisesa,
ii,

15.

vastuno

hlâdaparitâpatadubhakâyacittopacayâ-

iii,

114
148

samâârya,

yavinirmuktasvarùpasàksàtkara-

203.
viii,
ii,
;

nasvabhâvah
43,
vi,
viii

satatavihâra,
viii,

pacayatadubhayavinirmuktàva
sthâpravrttas

187

;

sànta,

193

;

caitasikavisesa-

drstadharmasukha,
193.

259,

viii,

sparsânubhavah.

upalabhyatârûpam grhnâti,
vi,

ii,

brahma, divya, ârya,
càro ca vihâro ca

259

;

177.
kâyikï,
ii,

..., vi,

265.
viii,

113, 115,
ii,

iii,

109

;

vihimsâ, v, 90, 92, et karunâ,

mânasî, caitasikî,
126, 128,
iii,

114, 115,
agréable,

196

;

vitarka, v, 89.
i,

108.

vihïna et prahïna,
vïci,
iii,

80.

etc., voir

sukhendriya, duhkhen-

10(Vyà.), 149.
196 (laukika
238.

vi,
ii,

209.
127,

driya

..

vîtarâga
136,

vïtarâgapûrvin,

l'aduhkhâ sukhâ et l'acte bon,
ii,

iii,

...), v,

14;

115, 127.
trois, vi, 125, six,
iii,

dâna,

iv,

106.
v,

vïrya, ojas des plantes, iv,

183

;

klesas, v, 95

;

anusayana,

vïrya, vipâka, prabhâva, vii, 35.

87.

vïrya, indriya, bala,

i,

101,

ii,

111,

anâsravâ,

iv,

212.
ii,

160, vi, 283

(=

samyakpradhâ229,
vii,

vedanâ dvisalyâ,
22.

127, Vyâ,

ii,

na)

;

pâramitâ,

iv,

78

;

voir sraddhâdïni.

vedanâ vigraha,
iv,

iii,

17.
i,

vrksaparnaccheda,
sya châyâ,
vrtta
i,

87

;

vrksa-

vedanâ

et

samjuâskandha,
iv,

40-41.

=

26.
i,

vedanâsambhâra,
16.

110.
vi,

vartula,

vedanâsmrtyupasthâna,
vedanânga,
iii,

158.
;

vrttastha, vi, 142, 147.

64,

85,

107

et

86
sparsa,
iii,

INDEX GENERAL
101.
ii,

du dhyâna,
105, 108.
iii,

vi,

221

;

froid et cha-

vedanendriyâni,

leur,

ii,

146, Vyâ.

ii,

47.
ii,

vedanopagâ
veditam
iv,

vijfiânasthiti,

24.

vyantibhâva(P), vântîbbâva,

285.
vi,

vedanïyatâ (svabhava
:


...

),

iv,

113.

vyapakarsadvaya, vyapakrsta,
144, 259.

yat kim cit

vi,

131.
etc.,

drstadharmavedanîya,
121, 122
iii,
...

vyapâsraya,
vyaya,
ii,

vi,

140 (apâsraya).
207, Dhâ-

223.
?

vaijayanta,
vaitaranî,

161-2.

vyavakâra

(panca),

ii,

iii,

151.
;

tukathàpakarana, 121.

vaidya, vyâdhyâdisûtra, vi, 121
Je

vyavakïrana (kusala et akusala),
iv,

kuhaka vaidya,
ii,

ix,

287.
i^

130.

vaibhàsikîya, avaibhâsikîya,

26.

vyavacârana, parîksâ,
na, vi, 121.

pratirûpa-

vaiyavadânika,

105,

iii,
;

115.

vairambhavâta,
1097, p. 173,
vairâgya,
viii,
iii,

vi,

155

Nanjio,

vyavadâna-sambharana,
109, 111, ix,

ii,
i,

105,

col. 2.
iv,

250
ii,

;

vastu,

43

;

131,

118,

vi,

130,

vaiyavadânika,
vyavasthà,
«

105,

iii, ii,

115.

165 (hâni, paribâni
ii,

...).

définition »,
iii,

230

;

vairâgyalâbhika,
172,
vii,

205,

vi,

152,

vyavasthita,

63, 65, 74, 79.

97, 105.
v, 107.
iv,

vyavasthà, vyavasthâna, pariccheda,
vii,
ii,

vailaksanyadûratâ,
vaisaradya,
75.
iii,

183, Vyâ.

ii,

79.
iv,

196,

221,

vyavahàra, vâg-, seize,
màtra,
iv, 5.

159

;

vaisesikagunàbhinirhâra,

viii,

195.

vyavahita, avyavahitatva, v, 107.

vyaktendriya,

iii,

43.
iv,

vyasanîbhavati,
211.

iv,

84.
v, 44.
ii,

vyagra, nânâmati,

vyâkarana, 4 espèces,
vyâkirana du dhyâna,
vyâksepa,
iii,

vyangya, prakàsya, opposé à utpàdya, janya,
ii, ii,

vyâkarana, grammaire,
196.

249.

140. 177.
ii,

vi,

221.

vyaûjakahetu,

vyaûjana et aksara,
177
ix,
;

239,

iii,

vyàghrîpotâpahâravat,
vyàpannacitta,
iv,

ix,

265.

le texte

opposé au sens,

136, 178.

246.

vyàpâda,
viii,

iv,
;

136, 167, v, 84, 90,

vyaûjana, support visible des indriyas,
iii,

196
;

nïvarana,

ii,

158, v,

58.

100
iii,

vitarka, v, 89, samsparsa,

vyaûjana, sexe, anyathàbhàva, parâvrtti,

100.
iv, 1

parivrttavyaûjana,

iv,

vyâmisrakârin,
guttara).

(vokinna d'Anvyâvartana,

44, 45, 55,

121 Add., 213.

vyatibbeda, misrîbhâva,

mélange

vyâvartayate,

ii,

121

;

INDEX GENERAL
vi,

87
ii,

182 (du prthagjanatva).
vi,

samathasnigdhasamtâna,
sayanâsanasamtusti,
sarana,
iv,
vi,

130.

vyâseka,

289, Vyut. 245, 1132.
viii,

146.
76,

vyutkrântakasamâpatti,
vyutthâna-âsaya,
33,
ii,

173.
v, 2.
i,

79-80

;

gamana,
iii,

vyutkràmayati, parihàpayati,
ii,

102

;

traya, 76.
39, vii,

206

;

citta,

êarïradbàtvavasthàpana,

211, 302, 306.
ii,

120
sarîra,

;

avantages du culte,

vyupasama,

285

;

vyupasànta-

apacaya
i,

et

upacaya,

i_,

69.

citta, vii, 20.

sarïrasobhà,
ii,

57.
vii,

vyùhana(vàyudhàtu),i, 22,
vrana kumbhamâtra,
iv,

146.

sarîra de bhagavat,
salâkâvrtti,
iii,

84.

53.
iv,

208.
ii,

vrata (sïlavrata), v, 18,

189

;

salya (samskâraduhkbatâ)
sasarajas,
iii,

122.

vratânga de l'upavâsa,
vrïhisamtâna,
sakalikâgni,
iii,

iv, 67.

178.

33.

sastrakalpa,
nâtipâta,

iii,

207
;

;

sàstraka prâ-

iii,

38.

207
vi,
,

sastra-âdbâna,

sakandhu,

iii,

47.
iii,
;

prahâra,

262.
i,

sakti, dharniâiiâm,

211

;

tasya

sâkapârtbivâdi

9.
;

pudgalasya,

vi,

223

oubïja,v, 6.
iî,

sâkyakula,

iv,

199

sâkyaputrîya
312.

sakti, bîja, vâsanâ,

Vyâ.

83.

(=
éâtha,

bouddhique),
iii,
ii,

ii,

samkalâsamdbi
sankusamdhi,

(?), vii,

73.

146.
169, iv, 128, v, 93.

vii, 73.

sâthya,
sàta,
i,

satha, question du, v, 46.

16.
...

sabda, sabdadhâtu, (kusala
..),

i,

17,

47, 54

sântam
tatas,

pranïtam,

ii,

285

;

sânvii,

67 (apravàhavartin,
i,

sântâkâra,
viii,

vi,

239,

aupacayika),
145, 238 (et
(ratha, patti

69,

Add.,
;

ii,

32, 33, 37,

189.
vii,

nâman)
..)
;

iv,

190

sântamûrtisattva,

88.
;

vii,

114 (na
prâga-

sàntanirodha,
viii,

iii,

22
ii,

vimoksa,
203.
iv,

nirmïyate).

140

;

vihàra,

sabda-upavicâra,

iii,

108
;

;

sântyekalaksana (nirvana),
sàbdikïya,
iii,

78.

bhâva,
vii,

ii,
;

282, v, 62

bhâvanâ,
vii,

79.

123

manasikâra,
iv,
v,

104

;

sârïra stûpa, iv, 250.

sravana (Vinaya),

191.
vi,

éâévato lokah, ix, 267.

samatha, vipasyanâ,
301,
vii,

99,

280,
viii,

sâévatadrsti, ix, 270, voir antagrâ-

21 (samnirodha),

hadrsti

;

sâsvatavâdin, v,

14

;

131, 146, 157.

— samathacarita
vi,

sâsvatânta, ix, 265.

(samathayânika),

214.
viii,

sâsana, le bouddhisme,
150,
v, 64,

iv,
;

212

;

samathasukha,
lire

vi,

259,

na sàsane sâdhuh
ii,

éâsa-

upasama.

nacirasthiti,

121.

voir

88

INDEX GENERAL
saddharma.
iii,

95.

sâstar,

le

buddha,
i,

vi,
1.

thârthasâstar,

nâma
sâstur

sâstâ, ix, 271.
iv,

— sunetro — six
les

177

;

ya-

sîlavrata, sîlavrataparàmarsa, sîla-

vratopâdâna,
135, 168, 189,

iii,

45,

86

;

iv,

v,

18-21, 76.
iv,

mauvais,

177.
,

sîlamaya ptmyakriyâvastu,
iv,

232,

abhyupagamah
iii,

61

;

sâs-

247.
sukrasonita,
27.
iii,

târara uddisati, iv, 84.

36, samnipâta,

iii,

sàstrpàda,

115.
i,

sâstra, défini,

3 (sisyasàsanât)

;

suklakarman,

iv,

129

;

suklakar;

Vyâ.

i,

8

:

arthavisesadyotako
;

maksayakrt, 130,

132

éukla-

nâmasamûhah
ma.
siksamânâ,
hanaj, 85
iv,

voir Abhidhar-

dharma,

vi,

200-201,

iv,

130

(=
43.
45,

kusala et avyâkrta).

suciviparyâsa, v, 21.

siksâ, siksâpada, iv,
;

72 (graiv,

suddhakasamàpatti, dhyària,
144, 172.

viii,

siksâdattaka,

98

;

niksepana, pratyâkhyâna,
siksâtraya, vi, 225, 230,

iv,

94.

suddhâvâsika,
iii,

éuddhâvàsakâyika,
vi,

viii,

128.
lun-

2,

22, 216,
vii,

213-4, 223,

siromadhyaccheda,
cana,
iv,

iv,

183

;

Add.,
176.

103, Vibhâsâ,

175-

155.
ii,

silâputraka,
sïta,
i,

237.

suddhidrsti, v, 32
iv,

;

suddhidarsin,

18

;

sïtïbhûta, vi, 265.
iii,

135.
iii,
;

sïtâ (?),

océan intérieur,
47, 67, 247, 248
;

143.

subha,

205, beau

;

kusala,

iv,

sîtalikâ va vâtalikâ
sïla, iv,

..., iv,
;

237.
iv,

226

(bodhisattva)

vi,
vi,

294.

avetyaprasâda,

293.

— et — saiv,

suddhaka et anâsrava, viii, 176; et asubha karman, iv, 105 dans le nom des dieux, iii, 2.
255
;

subhaikàgrya,
subhakrtsna,

viii,

127.

màdànasïla,

dharmatàprâtilam81,

iii,

2, 20.
vi,

bhika ou dharmatâsîla,
139.
.sîlapariéuddhi, viii, 130
;

suskamasùropasnànalepângavat,
139.
sïïnya âkâra, vii, 31-33.

parisud-

dhipradhâna,
iv,
la,

vi,

297
vi,

;

pâraraitâ,

sûnyakalpa,
ii,

iii,

188

;

sûnyabuddhi,
=sùny;it.i166, v, 30;

228
iv,

;

prasâda,
;

295
iv,

;

pha-

235.
;

249
ii,

vipanna,
159,
v,

208

;

sîînyatà, ix, 250-251

skandha,
trois

100,
vi,

vi, 76.

sîlângas,

284.

\unoksamukha,
sïinyatâsamâdhi,
i.isnii.nlhi, viii,

ii,

sunyatâéûnya184, 188.
vi,

sîlarbuda, iv, 212.

sïlatyàgasrutapraj ûàparibiiâvi ta,

sûrapraskhalanâpatanavat,

269.

INDEX GENERAL
srngî (upakleêa), v, 89.
saiksa, défini, vi, 231
;

89

srâvaka.
vi,

258-9,
;

srâvaka et bodhisattva,
160.

vi,

292.

276 (complet),
huit, vi,

vii,

24, 109

dix-

sruta, dans drstasrutavijnâtamata,
iv,

225
vi,

;

six familles, 266.

saiksagotra,
iv,

175,
iv,

266
219.

;

bala,

érutamaya dharma, srutamayî prajûâ,
ii,

85

;

mârana,
vi,

265,
19.

vi,

143.

saiksànga,

292, 295.
...

slaksna,
ii,

i,

saiksa, asaiksa
8, iv,

dharma,
81,

187-

slesa, joignant, vi, 166.

195,

vi,

231-2.
i,

slesman,
vi,

iii,

136.
iii,

saiksï samyagdrsti,
saiksî vidyâ

295

;

svetâsthidurbhiksâ,
sat sparsakâyâh,
iii,

208.

?, vii,
ii,

108.

95.
i,

sailpasthânika, soka,
iv,

265, 320.

sadâyatana (mûlasattvadravya,
110),
iii,

127

;

duhkhadaurmana35 (âdhipatya).

63, 85

;

krama,

i,

43
105

;

sya

..., iii,

84, v, 89.
i,

âksepa,

iv,

200.
ii,
;

sobhârtham,
sauceya,
iv,

sandha, ouprakrtipandaka,

135.
ii,

Vyà.
147.

ii,

3

;

iv,

103, 175, 205

;

sraddhanïya, pas anumeya,
sraddhâ,
246,
ii,

222.

106,

156, Add.,

171,

sodasa ksanâh,
sasthî (valeur

vi,

192-3.
ii,

vi,

196, 283, 294.
vi,

—triple
295.

du

génitif),

236.
20,

cittaprasâda, v, 45,

sa-uttara citta, anuttara,
iv,

vii,

sraddhâ-adhimukta,
274,
vii,
;

vi,

196, 251,

255.
(râga-), v, 48, vii, 24.

7

;

anusârin, vi, 193,
vii,

samyukta
vii,

274

màtraka,

85.
ii,

samyoga, samprayoga, samsarga,
105, 109, 17
;

sraddhâdîni indriyâni,
118, 119.

bois et feu, iv, 5
i,

;

sam-

yogavastu,
iv,

9,

v,

105

;

existe

sramana, quatre,
iv,

98

;

duhsïla,

le seul

samyukta,
neuf,

ix,

280, 285.
v,

246
241.

;

paramâithasramana,
iv,

samyojana,
vi,

dix,

81-87,

vi,

191.
ii,

sramanoddesa,
srâmanera,
72, 149.

46, 72.
iv,

samyojanïyavastu,
43,

286.
iii,

srâmanerikâ,

samvatsara (cândra,
180.

etc.),

179,

srâmanya,
iv,

srâmanyaphala

(six),

samvara,

triple,

iv,

43

;

vikala,
;

97, vi, 241-2, ix, 290.
vii,
iii,
;

pràdesika, 88; samâdânika, 81

srâvaka, pratyeka et buddha,
9
;

kâyena

...,

52.
iv,

gotra, vi,
;

175

;

pûrvin,
ix,

samvara-anga,

88

;

nidâna, 95

;

194-5

bhâsitasùtra,
iv,

âlambana,

20.

— Voir mahâ-

251

prahâna, 95, 172; bhâvanâ, 65;

samgrhïtakarmapatha, 181, 185

;

90
sthàyin, 89.

INDEX GENERAL
ii,

159,
;

viii,

148
iv,

;

duhkhatâ,
;

vi,

samvartakalpa, samvartana, samvartanî,
iii,

125
i,

bhûmi,

224

skandha,

90, 181-3, 210, 214,

28, 40.

216.

jîvitasamskâra,
iv,

âyuhsamskfietc.

samvardhikâ,

214.

ra,

vâksamskâra,

samvrnomi,
vi,

iv,
i,

86.
75,
ii,

samskrta, sametya sambhûya pra304, v, 14,

samvrtijaâna,
143,
vii,

tyayaih krta
iii,

;

i,

11',

29,

ii,

222,

10, 12, 15, 28, 45,

55 (samskrtam abhisamska;

50.

roti), iv, 4
vi,

samskrtatva,

ii,

231

samvrti-antaravyapâsraya,

140;
;

— ses laksanas
ii,

et anulaksanas,

nayena,

vi,

159

;

mâtra,

iv, 5

222, 225, ix, 282.
vi,

— sams;

satya, vi, 139; vasena, sat, sad

krtâ vimukti,

296

sams241.

vastu, vi, 139, vii, 4.

krtaphala du érâmanya,
16 (Vyâ. 27),

vi,

samvega,

iii,

195,
iii,

vi,

250, 262.

samsthâna-rûpa, paramânu, octuple,
i,

samvejanîya,
samslesa,

195.
sat, vi, 140.

iv, 9,
;

11.

samvyavahârena
iii,
iii,

samsparsa, voir sparsa
et adhivacana,
iii,

pratigha

43.

98.

samsarga,

196,

vi,
;

145

;

caryâ-

samsvedaja,

iii,

27-28.
vi,

nusmrti, v,
na, vi, 159.

99

smrtyupasthâ111

samharsanïya (vaineya),
72, vi, 263

219.
v,
ii,

sakalakârana ou -sthâna klesa,
ii,
;

samsara, pravrtti,
iv,

35.

— sans pudgala,
iii,

aksema,
iv,

;

sakalabandhana,

271.

180,

vi,

194, 275.
ii,

samsrsta,
vii,

106-107

;

sarâgatâ,

sakrd utpannam tisthati,

21 S.

17.

sakrdâgâmin,

phala,
ii,

phalaprativ,

samskâra,

abhyangasnânânuvâsai,

pannaka,
195, 209.

134,

244,

vi,

nâdisvabhâva,

69.

samskâra, abhisamskâra, prayatna,
v,

saktumuktaprastha svapna,

iii,

44,

80

;

dhib

=

samskârânâm praêrabprayatnânàm vyuparavi,

Vyâ.
samkalana,
291
v, 117.
vi,

mah.
samskâra,

samkalpa, vitarka,

283, Add.,
iii,

87 = (aranâ)juâna
ka).

126=janana;
;

vii,

;

samkalparâga,
et mithyâ,
ii,

8

;

ii,

117, le

samyak
36,
vi,

158,

iv,

vega, guna de la flèche (vaisesi-

283.

samklesa et vyavadâna, samklesavastu,
ix,
i,

samskâra, anga du pratîtyasamutpâda,
iii,

29, 42,

ii,

105,

109,

63, 84 et iv
iii,

;

upagâ

249.
samksiptacitta,

vijûànasthiti,

24

;

upeksâ,

samksepa,

sam-

INDEX GENEEAL
ksiptapaticendriyapracâra,
131,
vi,
iii,

91

197

;

indriyasamcâra,
ii,

vi,

219,
ii,

151,

vii,

18, 21, 22.
vii,

Vyâ,
193.

35

;

bhûmisamcâra,
223.
25, 94, v, 71.

samksepaprathana,

83.

samkhyâ,
bres,
iii,

iv,

254

;

grands nom-

samcârayati,

ii,
i,

189.
iv,

samcita rûpa,
samcintya,
iii,

samganikâ,
97-98.

166.

iv,

136, 153, 213, 214.

samgati, samnipâta, samavâya,

samcetanâ,
121
;

iv,

242

;

aliment,
ii,

iii,

âtma-, para-,

219.
136.

samgîti, dans dharmasamgïti,

iii,

samcetanïya karman,
samjïva, enfer,
iii,

iv,

39 (prakarsayuktâ).

2.

samgraha, inclusion des dharmas,
i,

samjnâ, paricchedyatârûpam grhnâti,
ii,

33.
l'eau,
i,

177
v,
ii,

;

n'est pas purusasja
;

samgraha, fonction de
ii,

22,

âtman,

47

engendrée par

146.
i,

nâman,
34.

238.

i,

28,

ii,

154,
viii,

samgrahavastu,

177
des
;

;

dans naivasamjûâ
144
;

...,
i,

samgha,

iv,

77,
;

pravrajitas

143,

lokasamjnâ,
ii,

86

;

quatre castes

97, cinq sortes

et samjûâkarana,

238.
iii,
;

âgantuka, dharmabhânaka, 237,
240. 238,
vi,

samjnâ-upagâ vijnânasthiti,
gatah parinirvâti,
iii,

24;

vi,

293.

293.

— sràvaka samgha, — don au samgha,
iv,
iv,
;

buddha

et

samgha,

iv,

39

citta-

vibhrama,

v,

25

;

bhiksu,
;

iv,

96 23

;

mayakâya,
5
;

ii,

209
ii,

mâtra,
v,
iv,

iv,
;

237, 238.

viparyâsa,

42,

samgha-anusmrti,
95

20, 248, ay-

vibhramâd
samâpatti
154, 177.
sat,

anyatra,
voir

156

;

advârahârikâ, 220
;

avasesa, 67,

vedayitanirodha,
;

nirodhai,

avetyaprasâda,
;

293

;

upadvai-

skandha,

28,

ii,

gamana, 98
250

upadesa, 98

;

dha, 212; bheda, 78, 206, 217,
;

sens du mot, v, 16.

— sac

ca

ratna, 78

;

saranagamana,
250.

satto jnâsyati, v, 63. — sadvisayâ

76, 78.

buddhi,
viii,

v, 63,

subhasamàpatti,
voir

samgham pratisamdadhâti, iv,
samghâta, enfer,
rûpa,
iii,

176.

dravyasat,

2, 149.

paramârthasat, samvrtisat.
sata evotpâdo nâsatah
..., iii,

samghâta, mâtra, paramânu, sthai,

80.

25, 90,

ii,

144,

iv,

12.

satkâya,
vii,

satkâyadrsti,
;

v,

15-17,

samghîbhavanti,
sacetana rûpa,
sajïva rûpa,
i, i,

iv, 78.

70

akalpikâ, sahajâ, vikal;

63.

pitâ, v, 21
iii,

ii,

251, 259, 269,

63.

67, iv, 41, 193, v, 9, 15-17,

samcâra,

iv,

90

;

gatisamcâra,

ii,

39-42,

72,

ix,

250, 254, 264,

92
293.
satkrtya, abhyâsa,
vii,

INDEX GENERAL
sadvesa,
vii,

26.

82

;

pra-

saddharma, dvividha, âgama, adhi-

yoga,

vi,

254.
iii,

gama,
38, vi, 217-218.

viii,

218.

satpurusagati,

saddharma, confusion des écritures,
iii,

satatavihâra,

iii,

114, iv, 52,

vii,

40.
viii,

76, viii, 148.

saddharmapratirùpaka,
15.

222.

satatasamita,
sattva,
ix,
;

iv,

saddharmalopa, vipralopa, antar;

228,

245
nara

rathavat,

249

sattva,

...,

245.

objet de prâtimoksa, v,

— 87. —
kâya

dhâna,

iii,

183,

iv,

95, 99,

viii,

176, 218, 221, Add.

saddharmasthiti,
sadvrtti, vi, 218.

viii,

218.

sattvasamklesa, ix, 249.
sattva-kasâya,
iii,

193-4

;

sanidarsana,

i,

51.
i,

ananta,
v,

iii,

10

;

citta (et ârya),

samtati, âtmabhâva,

18

;

bhoja-

24

;

dâsa,

iv,

222

;

dravya,
;

necchâpravanâ,
varjità
;

bhoktukâmatâ95,
57,

voir
v,
iii,

mûla sattvadravya drsti, 33 bheda, ii, 104 mayanà,
;

viii,

209, lînâ.
iii,

;

samtati-nâmana (trsnayâ),
vi,

93
;

;

mâra,

ii,

124

;

loka,
ii,

iii,
;

139
;

;

nyâyasamcârin,
parinâma,

iii,

1-138

vikalpabheda,
iii,
;

104

Vyâ.
seça,

parinâmavi;

samvartanî,
ârya), v, 24
i,

182; samjaâ (et
196.
vi,

ii,

185, iv, 20-22, ix, 283
vi,

samtânaja sabda,
ii,

paripâka,

203, 206
;

;

pramoiv,

17

;

sabhâgatâ,
i,

dana,
157.

viii,

209
ii,

vipâdana,
iv,

sattvàkhya,

17,

iii,

67,

99

;

viêesa,

281,

99.

sattvasamkhyâta, asattvasamkhyâta,
i,

anusayasamtati,
tatyavasthâpana,

v,

79

;

san-

13, 17, etc.,

Vyâ.

ii,

79.

v, 2.
iii,

sattva-âlambanâ maitrï (et dharnia-

antarâbhavasamtati,

57.

sâmânyalaksanâlambanâ), viii, 198-200 avaratâ, v, 85 âvâsa,
; ;

upacayasamtâna
sarntâna,
i,

et

vipâka-

iii,

22

;

asattvayor âghâtah, v,

samtâna = samtati, vrïhisamtâna,
iii,

69,

Vyâ. 73.

90.

33

;

réincarnation,
iv,
;

iii,

57

satyadvaya,
ii,

vi,
;

139.

— âryasatya,
;

;

snigdha,
iv,

182

;

blanc et noir,

251, 283

les âkâras, vi, 163,

130

samtânam samtanutr,
ii,

vii,

30-39

;

satyesv âkârânâm
vi,
;

iv, 8.

vinyasanain,
kas,
ii,

164

et bâhya-

samtàna-parinàmavisesa,
272,
iv,

185,

vi,

247

et satkâyadrsti,

296
ii,

;

vartin,
;

ii,

218
63

;

251, 259, 269.
vi,

vimukti,
185.

109

visesa, v,

;

satyâbhisamaya,
sadâmatta,
ii,

adhyàropana,

iv,

255.
vi,

159.

paripakvasamtàna,

296.

INDEX GENERAL
samtâpasahagata klesa,
samtîrana,
i,

93
iv,

v,

84.

samantaprabhâ,

224.

81,

vii, 3, viii,

130.

samanvâgamât, samanvayât, prâptitas, lâbhatas, iv,

samtusti,, vi, 145.

181.

samdhi, asthisamdhi,

vii,

73.
iii,

samanvàhàra,
14.

iii,

95.

samdhicitta (pratisamdhi),

samayavimukta,
274.

vi,

251, 254, 267,

samnikrsta bodhisattva,
iv,

iii,

129,

220.
vii,

samavadhàna,
21.

iii,

106.
iii,

samnirodhasakagata,
samnivesa,
iii,

samavâyikârana,

210.

139.
iv,

samastâlambana
27.
ii,

smrtyupasthâna
162

samnisraya et âsraya,
saptakrtvah parama,
saptapadâsïrvisa,
vi, vi,

(opposé à asambhinna, amisrâ135.

samnisrayatva, âdhâratva,
vi,

lambana),
108.

vi,

;

comp.

iii,

200, 206.

203. 202.

samâdâna,
185
;

iv,

62

;

sîla, iv,

49, 81,

saptaparnavrksa,

cheda,

iv,

102.
iv,

saptasthânakusala,
sapratigha,
i,

vi,

202, 247.

samâdâpanacetanâ,
30.
ii,

227.
iii,

51.
iii,

samâdhi= argumentation,
134.

kâr.

sapratisanidhika,

saphaladharma, aphaladharma,
277.

samâdhi,
147,

défini,

ii,

154,

viii,

130,

159,

182 (différence avec

sabrahmacârinah,

iv,

72.
ii,
ii,

samâpatti).

sabhâga

=

sama
75
;

...,

196

;

mahâbhûmika,
129.

ii,

155,

viii,

caksus,

i,

hetu,
vi,

255,

291, 294, 313,

167.

akusalapratipaksa,

iv,

150;

sabhâgatâ,

ii,

195,

198 (brahma-

samâhita kusala, 249.
indriya et bala,
vi,

loka), 244, iv,

186.
ii,

— Stcher267.

286.

batsky, Logic,

413.
ii,

bobhipàksika,

vi,

283.
147. 183.

sama, abhinna, tulya,

dhyànànga,
savitarka

viii,

samasama,

iii,

299.
iv,

..., viii,

samavisamaprakâsayitar,
178.

240.
ii,

kuàala

..., viii,
. .

127.

samatâ, cinq des citta-caittas,
ii,

sûny atâ
viii,

. ,

sûnyatâsûnyatâ

184, 187.

samatâpâdana des mahâbhûtas,
213.

ii,
i,

anugrâhaka, dans rûpadhâtu,
19. et styâna,
ii,

samatva, samavrttitva,

vii,

78.

164.

samanantara et nirantara, ii, 306. samanantarapratyaya, i, 95, ii,
211, 300-306, 315.

samàdhi-citta,

iii,

132

;

nimitta,

i,

48

;

parisuddhipradhàna,
vi,

vi,

priya,

214

;

bhâvanâ, qua-

94
druple,
ii,

INDEX GENERAL
viii,

192; vasin, vasitva,
vii,

samûhamàtra,

iii,

212.
vii,

121, 122,

92

;

visaya, iv,
i,

sampad, du buddha,

81.

18,

23

;

sambhûtarûpa,
ii,

21

;

skandha,
297,
viii,

159,

v,

100,

vi,

samparâyavedanîya, iv, 121. samprakhyâna, iii, 92, vii, 91.
samprajanya, samprajûàua, vi, 286,
viii,

128.
ii,

samâpatti,
deux),

213, 306, 310 (les

147.
état,
ii,
ii,

viii,

144 (âsvâdana-), 177

sampradhâryam
samprayukta,
177-8.
i,

253.

(klesaprahâna), 181 (sept), 182.

79,

152-177,

samâpatti-âlambana,
âvaraça,
viii,
ii,

viii,
;

176

;

207 211
i ;

âsraya,

viii,

175

;

citta,

;

dhyâna,
35
;

viii,

126

;

nirodha,
i,

pravesaviii,

samprayuktaka hetu, ii, 267, 289. samprayoga samprayuktadharmâh, v, 104.

=

citta,

33
;

;

lâbha,

164,

saînprayogavedanïyatâ,

ii,

126,

167,

168

vasitâ, vasitva, viii,
ix,

Vy â.
t

ii,

21, iv, 113.

210, 213; vyutthâna,
sâkhâs,
saraâhita,
iv,

282;
132,

samprasâda (membre du dhyâna),
viii,

viii,
i,

145.
iii,

147.
ii,

61 (prajùâ),
vii,

sampraharsavisesa,

176.

40, 55, 249,

20, 22.
...,

sampresagâminî,

iv,

108.

samâhito yathâbhûtam jânâti
viii,

sambaudha
ix, 276.

(kâryakâranabhâva),
283.

130.
iv,

samita,

15.
ii,

sambodhyanga,
238.
iv,

ii,

158,

vi,

samukti, kâya,

sambhavaisin,
243.

iii,

122, 124.

samâptatvam karmanah,
samâropita sûtra,
iii,

sambhâra, punya et jnânasambhâra, vii,

36.

80

;

vedanâsambhâra,
82, etc.
ii,

iv,

samâropikâ

drsti, v, 18.
iv,

110.

vii,

samuttejanacetanâ,

227.
iv,

sambhàvanà, guna-,
tâ, iv, 158, 165.

172.

samutthâna, sarnutthâpakahetu,
33, 36, 144.

sambhinnapralâpa, bhinnapralâpi-

sainudaya, âkâra de samudayasatya, vii, 35-36.

sambheda(P), misratà,
108.

iii,

12

;

cp.

samudayasatya, hetubhûtâh skandhâh,
i,

sambhoga, avec

les bhiksus, iv, 97.
iii,
;

14

;

paîicopâdânaskan-

sammukhât pratigrhîtam,
sammukhïkaroti,
mukhïkjirana,
vi,
vii,

199.

dhâh,

vi,

120, 122, 136.
vii,

294
64.

sam-

saraudayajûâDa,

13.
iii,

saraudâcâra (dharma, prâpti),
8, iv, 30, 175.

sammukhîbhâva, lâbha,
328,
iv,

prâpti,

ii,

105, 181.
,

samudgaka,

iii,

208.

sammukhïbhàvavedanïyatâ

iv, 1 1 3.

INDEX GENERAL

95
ii,

sammoha,
137,
iv,

iii,

67, v, 71, vii, 144.
iii,

vatragahetu,
294,
iii,

153, 268, 291,
;

samyaktva, niyâma, niyatarâsi,
177, vi, 180
;

104, v, 31, 102
vii, 23.

sarva-

Vibhâsâ,

tragata smrti,

186, p. 930, col. 3.

sarvatragâminîpr atipajj ûâ n a b a 1 a
147, 284.
vii,

samyakkarmànta, samyakpradhâna, samyaksamkalpa,
samyagâjïva,
iv,

vi, vi,
ii,

70.
vii,

283.
159, vi, 283.
vi,

sarvathâjûâna,

82.

sarvadharmâbhisambodhiv a i é à r adya,
vii,

samyagjnâna
jûâna,
194.
vi,

=

189,

147, 284.

75.

samyagvimuktivii, 1,
viii,

sarvanâstigrâha, ix, 273.

295, 298,

sarvabhiksvanavakrântikatva,
98.

iv,

samyagdrsti,

mondaine
i,

et
ii,

non
159,

sarvavid,

ii,

304.

mondaine,
245,
iv,

81, Add.,

sarvasamyojanaparyâdânaparij ûâ
v, 111.

137, 175, 180, 245, vi,
vii, 1

290, 298,
509).

(Visuddhimagga,

sarvasamâdhisamâpatti
praliâna,
vii,

-

âvarana

-

83.

samyagvâc,
298,

vi,

284.
jûâna,
vi,

sarvâlpacitta,

ii,

250.

samyagvimukti,
viii,

295,

sarvâsravaksay aj ûânavaiâ â r a d y a
vii,

194.
ii,

75.
iii,

samyagvyâyâma,
saraiia,
i,

159, vi, 283.

sarsapa,

179.
v, 27, vi,

13.

savastuka kleéa, mâna,

sarâga,

râgasamynkta,
vi,

râgasam24.

257,

vii,

87.
vii,

prayukta,

299,

vii,

savâsanâprahâna,
savijnânakakâya,

83.

sarpa et rajju,

vi,

258.

vi,

224.
iii,

sarvam,

v, 64, ix,

247-8

;

prakâra-

savitarkasavicàrà...bhïïmi,

104;

sarvatâ, v, 32.

samàdhi,
vii,

viii,

183.
ii,

sarvaklesaprahàna,

83.

savipâka indriya,
sasapatnadâratà,
saha,
iii,
ii,

128. 186, 188.
ii,

sarvaga, caittas de cette catégorie,
ii,

iv,

153
82.

;

voir sarvatraga.

106

;

kârin,
iii,
;

312

;

sarvagunaj nânasamb hârâbhyâsa,
vii,

gâta,

326,

106
jâta,

;

ja (satiii,

kâyadrsti), v, 41
vi,
ii,

105.

sarvacyuta,
sarvajnatva,
ix,

213.
304,
vii,

sahasàrthika,
82, 89,

ii,

268 (comparaison),
ii,

sahabhû

et

sahabhùhetu,
iii,

248,

254-255.
vii,

252, 289, 313,
45.
vii,

102.

sarvajnâna,

sahasà krta,
82.
caitta
;

iv,

242.
iv, 5.

sarvatra jnânam,

sahetuka vinâsa,
sar-

sarvatraga, anusaya,

sâmvrtajûâna,

vii, 4.

96
sâkàra (cittacaitta),
ii,

INDEX GENEEAL
177
;

ix,

naskâra,

ii,

325

;

âkâra,
vii,

vii,

15.

280

;

jûânasya visayâkâro nîla100.

sâmâsika, sâmksepika,

84.

pîtâdirûpo 'rthena jûâna âhitah.

sâmbandhika
iii,

pratïtyasamutpâda,

sâkaram soddesam
kriyâ,

..., vii,

65.
ii,

sâksâtkarana, sâksâtkâra, sâksât-

sârabïja,

271.
ii,

sâksâtkartavya (utpâdavii,

sârdhavihârin,

172.
i,

yitavya), fi, 224, 262,

100,

sàlamba, sâlambana, âlambaka,
62,
ii,

108 (nom des abhijQàs et vidyàs),
viii,

177,

vii,

39.

211.
ii,

sarvajna, ix, 269.

sâksâtkârin, sâksàddarsin
sâksijana,
viii,
i,

304.

sâvadya (pratiksepana
255.
sâsraya,
ii,
i,

...),

iv,

83,

224.

sâmketika,

34.
ii,

177.
6, 50,
ii,
;

sâmklesika dharma,
115.

105,

iii,

sâsrava,

187, vi, 247

sâtata

= satatavihara.
vi,

(jriâna), vii, 17
vi,

sàsravahetuka,

123,

vii, 13.

sâtatyaprayoga,

254.

sâhaearya,

iv, 10.
iii,

sânusaya,

v,

70-71.

sâhasra cûdika lokadhâtu,

170.

sâdrsya, sârûpya, ix, 280, Stcber-

simhanâda,
140.

vii, 74.
ii,

batsky,

Logic,
ii,
i,

ii,

p.

40

;

et

siddhànta, doctrine Vaibhâsika,

gabhâgatâ,

198.

sântara (ami),
vii,

89

;

asântaratâ,

sïtâ,

iii,

143,

océans, var.

sîtâ

;

82.

voir Sîtâ.

sâbhisamskâraparinirvâyin, vi ,210.

sïmâ, sîmâbandba; mandala, jûâpti

sàmagrïphala,

ii,

297.

et prakrtisïmâ, iv, 95, 212.

sâmagrya,

ii,

234.
...),

sukha^ existe mais n'est pas âryaiv,

sâmantaka (dhyâna
140, 227,
vi,

50,

satya, vi, 127.

237,

viii,

177, 179.
vi,

sukha et dhyâna,
147, 150, 161.

iii,

109,

viii,

sâmayikï kântâ vimukti,
sâmarthya,
iii,
ii,

260.

248 (du nirvana),

sukbas, deux,
viii,

i,

18,

trois,

cinq,

211, v, 63.
(visesa) des Vaisesikas,

150.
vi,
;

sâmânya
ii,

âbbogapratyanïka,
sukba-upavicâra,
iii,

153.

198.
v,

109

buddbi,

sâmânyaklesa,
25.

32, 48, 81,

vii,

vi,
vi,

129, 133

;

viparyâsa, v, 23,
ii,

132; vibàra,
viii,

110,

vi,
;

222,

sàinânyabuddhi,
96.

ii,

196, Vyâ.

ii,

255, 259,
iii,

192, 193

veda,

100.
iii,

sâmânyalaksana,

v, 48,

158

;

ina-

sukbâ vedanâ,

149, iv,

109

;

INDEX GENERAL
vi,

97
hi

131

(pramâdapada),
;

132

suksma
2*35.

dharmaprakrtayah,
citta, viii,

ii,

(duhkhato drastavyâ)
khendriya.

voir su-

sûksmasûksma
ii,
;

207.
146.

sukhavedanïya,
vedya,
iii,

125, iv,

109

;

sùcïtulïkalàpasparsavat,

ii,

100

sam viharati, iv, sukham iti cetasa âbhogah,
;

sukham sparsukham 237
iv, vi,

sûcïmukha,
sûrya,

iii,

151.
ii,
;

sûtrayitavyam, Vyâ.
iii,

15.

156-8, 205

sept, 184,

107
134.

;

sukha sukhânugata,
vi,

209.

sûryakânta,
259, pra-

iii,

157.

pravrajyâsukha,
srabdhisukha,
viii,

seùjita dhyâna, iv, 107, viii, 161.
setu, setubhûtâ virati, iv, 17, 25,

150, bodhi-

sukha,

vi,

259, vimuktiprïtisuii,

setusamudghâta,
senâvyûha,
iv,

iv, 17.

kha, vimuktisukha,
vivekasukha, sukhendriya,
198,
viii,

110, 112,

199.
ii,

vi,

259, 113, v,
69,
vi,

sendriyakakâya,

212,

iv,

254.

ii,

sevya clharma,
sopadhisesa,

iv,

255.

150.
ii,

sainika, iv, 152.

sukhopapatti,
sukhita,

221,

iii,

166.
viii,

ii,

284,

vi,

211, 279.
iii,

duhkhita,

mudita,

saumanasyendriya,
viii,

ii,

114,

115,

198.
sucarita, trois, iv, 48, 135.

151

;

upavicâra,
110.

iii,

108

;

sthânîya,

iii,

sudarêaka (karman),
sudarsana, parvata,

iv,
iii,

203.
141.

skandha,

nommé vyavakâra
buddhas,
i,

par

les anciens

ii,

207.

sudarsana, de va, sudarsana, pura,
sudrsa, deva,
iii,

iii, iii,

2.

sens du mot,

35.
i,

160.

les cinq, rûpa, etc.,

11, 13,
iii.

2.
iii,

40, 41, 42

;

impermanents,

sudharmâ, devasabhâ,
suparnin,
iii,

161, 163.

57

;

causes de samklesa et vyai,

31, 175.
iv,

vadâna,
203.

42.
i,

suprajnaka (karman),
295.
vi,

upâdânaskandha,
skandha).

13 (bâhya

supratipanno 'sya srâvakasamghah,
vi,

skandhas autres que
265.
124.
ii,
i,

les cinq,

supratividdha,

48.
les cinq, sïla,

subhadrâvasâna,
suraga,
iii,

ii,

134,

159, v, 100.

— anâsrava,
297.
ix,

etc.,

i,

12, 48,
lo-

surâmaireya
47, 85.

pramâdasthâna,
197.
137.

iv,

kottara, jina, asamasama, dhar-

maskandha,
iii,
i,

vi.

suvarnacakravartin,

skandhapravâha,
iii,

254
57

;

bheda,
;

sûksma rûpa,

35,

viii,

37

;

mâtra,

iii,

mâra,

98
ii,

INDEX GENERAL
124,
..., iv,

sthitisthiti,

ii,

225.
ii,

stanyadâyikâ
157.
;

214.
strï,

sthityanyathâtva,

223.
iv, 1 18.

stanvopabhogâvasthaputrikâ
iv,

sthira(aparihânadharrnan),
sthûla rîipa, anu,
iii,

210.

stûpa, iv, 250

bhedaka, 219, Add.

;

sthûlabinduka,

iii,

140.

vandana, 54; stûpedânam, 156.
styâna,
ii,
ii,
;

sthûlabhittikatas, vi, 239.

161, v, 89, 99

;

carita,

snapana,

iv,

138.
iii,

164

middha,
les

iv,

84, v, 99,

snânâbhyanga,
snânîyakasâya,
sparsa, défini,

120.
112.
98,
iii,
;

vii,

18, 20.

iv,
iii,

strï,

rompt

racines, iv,

174
?,

;

95-101
ii,

;

est-elle Çakra,

Mâra
;

...

ii,

etvedanâ,
sparéânga,
sa, âhâra,

iii, iii, iii,

101-106
121.

154

;

130;laukikàgradharmas,
strîtva,
ii,

vi,

171;

64, 85, 95; spar-

104, 108
lui

strîcitta et

pensées qui

succèdent, ix,
iv,

sprsyate adattâdânâvadyena
141.

... iv,

283

;

strïbhàvadosa,
i,

226.
101,
ii,

strîpurusendriya,

94,
iv,

sprsta sprstahetuka,

i,

90.

104, 108, 109, 113,
sthavira, ce
qu'il

121, 213.
être

sprastavya, âyatana, dravya, dhâtu,
i,

faut pour

18, 19, 55, 64, iv, 9, vii,

nommé,
nasmrti)

vi,

301.

74, viii, 155.

sthâna ou sthàpanï (dans ànâpàvi,

sprhâ,

iv,

167.

155.
ii,

sthâna et sthânin,

166.

smarasamkalpa, vi, 264, 289. smaraya, smaranajnâna, v, 6,
273
smrti,
iii,
;

ix,

asty état sthânâm asty etad
vastu, vii, 29.

viniyoga, ix, 277.
60,
ii,

i,

154, 162, 185,
viii,

iii,

sthânântara (numération),
sthânâsthânajuânabala,

189.

114, vi, 160, 283,

157, ix,

vii,

69.

294.

sthâpanâpaksa,

vi,

198.
v, 44.
ii,

uumattâh
bhante,
120.
smrti,
vii,

smrtim
84.

pratila-

sthâpanîyaprasna,

sthàpayatyâyuhsamskàràn,
sthâmasas,
v, 3.
vi,

annparigrhïtatva,
;

iv,
;

226,

248
251.
iii,

utpâda,

vi,

264

upasthâ-

stbitâkampya arhat,
sthiti

na, vi, 153, 158, 161, 283, 289
119,

(yâpanâ) et âhâra,
270.
ii,

du buddha,
«la,

vii,

76, 105

;

cban
;

122.
..ihititas, ix,

vitarka

...„ ix,

294

pari

suddhi,
121.
ii,

viii,

147

;

smrtiniosa
iii,

sthitikâlâvedha,
stliiti

iv,

67

;

samprajanya,
;

114
ii

(samskitalaksana),

222.

iv,

53, vii, 76

sampramosa,
vi,

sthitibhâgTya dljyâua,

viii,

172.

154,

162, v, 25,

258, L>59

Index généeal
261, 264, 269.

buddhih,
...

ii,

syâm

ity abheclena

vii,

34.

= dravyatas,
na
et

235
ii,
ii,

;

svalaksanatas

213
239.
vii,

;

svalaksa-

srotas, gati, vi, 212.

nâman,

srotaâpanna, phala, phalapratipan-

svalaksana-âkâra,
v,

15

;

klesa,
ii,

naka,
v, 23,

i,

11,

ii,
;

134,
vi,

iv,

121,123,

32, 48, 81

;

manaskâra,

29,85

194, 200, 256.
62.

325.

svacittàdhiràjya,

vii,
iii,

sva et sâmânyalaksana des vérités,
vi,

svatantra klesa,

118, v, 83.

186.

svadeseparasyotpattipratibandhah,
i,

svalaksana,
ii,

Stcherbatsky,

Logic,

51.
v, 41.

34.

svadravyasammûdhatva,
svapna,
iii,

svasamvitti,

svasamvedana,
ii,

sva-

44, Krkin, etc.
i,

samvedyatâ,
301.
iv,

182,

vii,

26, 45,

svapna, sommeil,

svabalena
J76.

=

69,

ii,

ix,
vii,

231
45.

;

svâtmani vrttinirodhât,
179.
v, 105-6.
iv, 60.

svatarkabalena,

svasamtânapatita,
v,

ii,

svabhâva (svalaksana) et bhâva,
57,
iii,
i,

svâsamtânika kleéa,

58.


113

prabhâvitanirdesa,
ii,

svâma upasampadâ,
harsâkâravartin,

92
;

;

vastn,

286

;

vikalpa,
;

v, 95.
vii,

60

visesana, v, 64
iv,
;

vedanî-

hatâdhimoksa, hataruci,
harana, conversion,
hasita-setughâta,
vii,

85.

yatâ,
vi,

smrtyupasthâna,
181

110.

159.
iv,
;

iv, 17.

svayam, dnos-su,

svayam

hahava, enfer,
hânabhâgïya,
hâni

iii,

154, 176.
iv,

krtam duhkham
svayamprabha,
iii,

... iv,

185.

hâcittaparidevaka,
viii,

127.

205.
56.
ii,

172.

svayambhû,
116.

i,

1, iii,

(=

vihâni, parihâni), iv, 99,

svarasena, anabhisamskârena,

vi,

173, Add.
vii,

hitâya, sukhâya, hitasukhâya,
sïla, iv,

svarga et

249
iv,

;

et sîlavravii,
;

76.

ta, v, 18,

76

;

apavarga,

81

;

hîna,
iv,

iii,

192 (madhya, srestha),
v,

artham dânam,
iii,

239

upaga,

255,

18

;

hïnoccadrsti, v,

95

;

trsnâ, v, 41, 76.
vi,
;

15.
;

svalaksana, svabhâva,

158

sva-

huhuva, enfer,

iii,

154, 176.

laksanena
et

sat, vi,

140

âyatana-

hrdayapradeéa
hrdayavastu,
hetu, six,
ii,
i,

(ojas), iv, 188.

syalaksana,

dravyasvalaksana
i,

32, Add.

sâmânyalaksana,
ii,

19
vi,

;

sâ;

245, cinq, 277, cinq,
fruits,

mânyalaksana,

325,

158

314; quatre
pratyaya,
ii,

297

;

hetu et

variiasvalaksanavisayâ

varna-

234, 245 Add., 277,

ioo
iv,

GATHAS ET KARIKAS
100, 176, ix, 241
vii,
;

samuda-

le fruit pris et

donné,

ii,

293.

yâkâra,

31-34.
ii,

hetukrta, visayakrta daurmanasya,
;

hetu-pratyaya,

299
171

phalâpavâbalena,
iv,

ii,

130, Vyâ.
iii,

ii,

25.

dinî drsti, iv,

;

hemânta,
hrï, et
iv,

180.
ii,

100, 176

;

vastu,
ii,

ii,

286
vii,

;

vid

apatràpya,

172,

iii,

45,

(sur kârana),

254; samutthâ-

na,

iv,

36

;

sampad,

82

;

25, 105.

II

Gâthâs et Kârikâs
anityâ vata samskârâ
..., ii,

239.

karma
300.

ca tadbhâvanâm ca

..., ix,

abhùtvà bhâva utpâdah

..., ii,

228.
80.
29.

asann utpadyate yadvat

..., iii,
. . .

karma

[ca] trsnâvidyâ

samskârâ..., vi,

aham

râtrau paùca sutân
hi sudântena

,

iii,

nâm
137.

hetur abhisamparâye

âtmanâ
207.

..., i,

74.
..., iv,

âpayiko nerayiko kappattho

kâmarâgâbhibhûtatvâc

..., v,

25.

âyuhksaye tusto bhoti
vi,

..., ii,

122,

kim nu satto ti paccesi ..., ix, 249. kusume bîjapurâder ..., ix, 300.
Add.
krtvàbudho 'lpam api
228.
..., vi,

269.
..., ii,

âyur usmâtha vijnânam
ita

215.

205.
ii,

ekanavate kalpe saktyâ
..., iv,

me

pu-

ksanikasya hi dharmasya
gâte hi sàntim

...,

ruso hatah
ity ete astau

212.
..., iii,

nirayâ

149.

..., viii,

224.
41.

upanïtavayâ dvija

..., iii,

42.

caran samâhito nâgo
299.

..., iv,

ûrnâpaksma yathaiva hi karatalasamstham ..., vi, 126. ekasya bhâsamânasya ..., vii, 118 Vya. i, 27. ete patanti niraye uddhapâdâ ...,
;

cittam hy etad anantabïjasahitam
..., iv,

cittasya

damanam sâdhu
..., v,

..., i,

74.

cittena nïyate lokah

..., ii,

105.

cittaklesakaratvâd
jâtir âdih

6.

iii,

53.
...,

pravâhasya

..., ii,

228.

evam kanthagataprânam
224.
ehïti coktas tathâgatena

viii,

..., iv,

60.

tasya cet kâmayânasya ..., i, 24. tasminnastam ite range ...,ix, 300. tusta âyuhksaye bhoti ..., ii, 122,
Vi, 269.

karpâsabïje puçpe ca

..., ix,

300.

GATHAS ET KARIKAS
duhkhasya ca hetutvâd ..., vi, 128. drstidamstrâvabhedam ca bbramcâpi subhâvitah
..., ii,

101

122

;

Vi-

bhàsâ, 126, p. 656.

sam
na
na
te
iii,

..., ix,

265, App.
...,

kâmâ
8.

yâni citrâni loke

moksabîjam aham hy asya yah pasyaty âtmânam ...,
yatrotpitsor

. .

,vii, 72.

ix,

230.

te

prâyogikam kimcit...,

ii,

205.

na divi bhuvi va nâsmin
148.

..., iv,

230.

manasah ..., i, 23. yad guru yac câsannam ...,ix, 297. yadi pûrvam utpâdat pratyeti ...,
78 (Vasubandlm).
yadi sa eva nâsau
..., ii,

na narmayuktam vacanam hinasti
..., iv,

233.
124.

na puspagandbah prativàtam eti
iii,

. .

.

yam

pare sukhato âhu

..., vi,

163.

yasminn eva samtâna âhita
300.

..., ix,

nâpaneyam tatah kimcit praksepyam nâpi kimcana ..., Saundarananda,
xiii,

yâh kâscana durgatayah
ye 'lpân api jine kârân
255.

..,, v,

74.

44

;

comp. AbbiUttara-

..., vii, ...,

85.
ix,

samayâlamkâra,
tantra,
i,

v, 21,

ye câbhyatïtâh sambuddhâ

52 (Obermiller, Acta

Or., ix, 93), et Sumangalavilâsinï,
i,

yo bbaven navako bhiksuh saikso

12.

vâprâptamânasah
..., ix,

...,

deux

slo-

nâstïha sattva âtma va dharmâs tv
ete salie tukâh
nimîlite sâstari

kas, Vyâ. ad vi, 150.

250. 224.
. . .

yo hïsvarànâm istah

..., ii,

162.
. .
.

..., viii,

loke 'sminn âlayârâme nivrttau

nyûnam sâstrâpetam bânir
ghabhadra), Vyâ.
i,

(Sam126.

vi,

124.
...,

31.

varsâtapâbhyâm kim vyomnah
ix,

putrapautrasabasrâiii

..., iv,

233.
..., iii,

pûrvaip pranamya vadatâm prava-

sïtalâccbalaghu

144.
ii_,

Vyâ. i, 7. pradyotasyeva nirvânam ii, 286
..., i,

râya sâstre

3,

vitarkacârakaukrtya
vyavasâyadvitïyena.

...,

165

. .

.

,

(samgrahasloka de Vasumitra).
.

pramânabhûtâya jagadhitaishie Vyâkhyâ, i, 7 (Dignâga, Pramâ. . .

.

,

ii,

205 Add.
,

sûnyam âdhyâtmikam pasya
250.

..., ix,

nasamuccaya).

prâdurbabhûva magadhesu pûrvam
...

srâvakasyâranâ

..., vii,

86.
..., ix,

krcchrena

me

adhigato brah-

satkàyadrstiprabhavân

230. 255.
i,

man ..., ii, 119, Vyâ. ii, 16, 17. bahavas saranam yânti ..., iv, 80.
buddhànàm sukbam utpâdah
18 (variante),
..., i,

samtatisâmartbyena

...(?), ix,

sarvâkâram kâranam ekasya ..., 2, Vyâ. 6, ix, 284 (Râhula).
sahabbâve
'pi

ca ktvâsti

..., iii,

80.
...,

brahmacaryam sucaritam mârgas

sâhamkàre manasi na samam

102
ix,

FRAGMENTS EN PROSE
230.

svabhâvah sarvadâ
hïnah
prârthayate
..., iii,

câsti

...,

v, 58.

sukhobuddhânâmutpâdah....,i, 18.

hâ citraratha hâ vâpi

..., vi,

126.

sncïrnabrahmacarye 'smin
269.

...,

vi,

svasamtatiga-

tam

192.

III

Fragments de Sûtras et de Sâstras.
atîtam ced bhiksavo rûpam nâbhaviçyat
..., v,

asti

karma suklam suklavipâkam,
129.

51.
?

iv,

adhimoksah katamah

niscite vasii,

asti

karma,

asti

vipâkah,

iii,

57,

tuni tathaivâvadhâranam,

154

v, 59, ix, 260.

(Pancaskandhaka, Vyâ.

ii,

51).

asti

pudgalo yasyâbhinirvrttisam-

adhyâtmam samksiptam cittam katamat
sah
vii,

21.

asti

yqjanam ..., iii, 123. buddho na bhagavân,
3.

i,

1,

Vyâ.

anâtmany âtmeti samjiiâviparyâ...

i,

prahîyate, v, 25.
hi

asti

samâdhibhâvanâ
192.

...

drstadliai-

anupakramadharmâno
tâh, iv, 206.

tathâga-

masukhavihârâya
viii,

samvartatc,

anyatarâ kila devatâ bhiksum
53.

vi-

asti

saumamisvavedanïyam karma,
125.

sayesv indriyâni vicârayantam...
iv,

ii,

asty atîtam, asty anâgatam, v, 58.
asti

abhiksum bhiksvâkrtim nâéayata..
iv,

paryâyah,
29.

v, 65.

98.
... iii,

asty état sthànam asty ctad vastu,
21.
...,

arûpinah santi sattvâ
arhato 'py
vi,

vii,

aham lâbhasatkâram
?

asthânam anavakâso yac caraniabhavikah
..., iii,

259.

177.

avidyâ katamâ

yat pûrvànte 'jnâii,

nam
ix,

...,

Vyâ,

75.
. . .

asthânam anavakâso yad apQrran caramau ..., iii, 198.

avidyânîvaranatrsnâsainyojana
271.
..., iii,

asthânam etad anavakâso yat
ii,

strî

.

.

130.

avidyopaklist/t prajnâ

92.
...,

avïtarâgasya dvisalvâ vodanâ
ii,

asminn cva rohita vyâyâmamâtri kalevarc lokani prajàapayâmi

127, Vyâ.

ii,

22.
.., iii,

lokasamudayam
175.
i,

ca,

i,

14, Vyâ,

aç{àv imc bhiksavo nâgâ

23.

FRAGMENTS EN PROSE
..asmîtisattvamayanâ,
iii,

103
..., iv,

93.

ekanavatam kalpam
'

225.
iv,

asmîti bhiksavah saty âtmadrstau

ekapârsniparibhogo vihârasya,
97.

satyâm

..., vii,

37.

aham evamnâmâ tam bhagavantam
...

etad agram drstigatânâm yad uta

pravrajitam anupravrajâmi,

nâham
drstih

...,

v, 40.

iv, 72.

evamjânataevampasyatah samyag
..., iv,

âsravaksayam aprâpya etad utku-

17.

tukâsanam
iti

,.., ii,

206.
karoti,
ii,

eso 'ham bhagavantam saranam...,
iv, 74.

prasne
252.

visarjanam

katama eko dharma utpâdayitaj

iti

hi bhiksavo

ûânavadhyâh klecittam,
vi,

sâh,

vidyudupamam
'sti

vyah ? vi, 262. katamad buddhavacanam
( Jnânaprasthâna)

?

i,

46

191.
iti

hi

bhiksavo
...,

karma,
bho
hoti,

asti

pha-

katibhir indriyair arhattvam prâpnoti
?

lara

v, 27.

âha

:

ekâdasabhih,

ii,

indriyànîndriyânîti

gautama
iii,
;

137.

ucyante

;

kati

..., i,

101.
81.

imasmim

sati

idam

karma hetur upapattaye ..., vi, 138. kâmayogah katamah ? kâmesu kâ-

imasya sato idam bhavati

imas-

masamudayam ajânatah
Vyà.

. . . ,

v, 7 7.
i,

min sati ..., iii, 81. imesâm pancânâm indriyànâm âsvâdam ca âdïnavam ca ..., ii,
119.

kimsabhâga ârye nirodhah

?

6,

kim

svid 67.

idam

?

katham

svid

idam ?

iii,
iii,

utpâdâd vâtathâgatânâm...,
upâdatta
ix,
iti

77.
...

kiyatâ bhadanta upâsaka ekadesakàrï bhavati
? iv,

phâlguna na vadâmi
yo

73,

260.
?

kiyatâ bhadanta pandito dhâtuku'tra

npâdânam katamat
darâgah,
v, 77.

cchan-

salo

... ?, i,

49.

kiyatâ bhadanta srotaâpanno bhavati
? ?

upâsakam mâm dhâraya, iv, 71. rddhim bhadanta ko darsayati mâyâvï gautamah, iii, 31.
ekapuggalo loka uppajjamfmo
ix,

yatas ca

Mahânâmam

. .

.

v, 85.

Krsigrâmakam vyavalokanâya
gatah
ksïnâ
..., iii,

nir-

...,

130.

259.

me jâtih,
..., vii,

usitam brahmaca28.

ekântasuklâ ânanda asaiksadharmâ

ryam

ekântânavadyâh,
97.

iv,

130.
. . .

caksurâyatanam dvâram yâvad eva
,

ekagrâsaparibhoga âhârasya

iv,

rïïpânâm daréanâya,

i,

84.
iii,

caksurdhàtuh katamah

?,

13

104

FRAGMENTS EN PROSE
janapadaniruktim
86.

(Dharmaskandha).
caksur bhiksavah sahetu sapraty-

nâbhiniviseta

samjnâm ca lokasya nâtidhâvot,
i,

ayam

..., vi,

138.

caksur bhiksava utpadyamânam na
kutas cid âgacchati
ix,
...,

jânîse

tvam Sâriputra tathâgatas\ a

v,

59,

260.

caksur bhikso âdhyâtmikam âyata-

nam

catvâri

..., i,

51.
...

sîlaskandham, i, 2, Vyâ. i, 5. jûeyadharmâh katame? âha sarve dharmâ jûânena jneyâ yathâvastu, Vibhâsâ, citée Vyâ. ad i, 13,
:

caksur bhikso hetur
kso pratyayah,
tu nïlam

rûpam

bhi-

n. 2.

ix,

241.

tatra bhiksavo ya

ime

sat

sauma-

caksurvijnânena nîlam vijânâti no
iti

nasyopavicârâh
57.

..., iii,

115.
...,
iii,

(et variante
...,

:

ca-

tatrâyam dharmasamketo

ksurvijnânasamangï)
60,
iii,

i,

28,

99.
...,

tathâgata Udâyin sadevake lokc...

caksurvijùeyâni rûpâni kântâni
i,

âgo na karoti

..., iv,

41.

84.

tad dhi bhiksavah prahînam yad

caksuh pratïtya rûpâni cotpadyate
âvilo

âryaprajnayâ
176.

..., vi,

258.

manasikâro mohajah,

iii,

tadyathâpi bhikso vimsatikhâriko
..., iii,

71, 105, ix, 245.

caksusâ rûpâni drstvâ saumanasyasthânïyâni na nimittagrâhî nâ-

tad yathâyusman Sâriputra dve na-

dakalâpyâv âkâse
tassa ce

...,

viii,

138.

nuvyanjanagrâhî

...

naiva sumaiii,

bhikkhuno evam caratah
..., vi,

nâbhavati...,i, 83,

110, 114.
iii
,

evam viharatah
tâlo

264.
96-97.

catvâra âhârâ bhûtânâm

. . . ,

1

22

mastakacchinno
khalu

..., iv.

catvârah pudgalâ brâhmam punyam
prasavanti,
iv,

tïrthikâh

bhagavacchrâva:

250.

catvâri bhiksavah
nâni, v, 47.

prasnavyâkara-

kân evam âhuh sramano bhavanto gautama evam âlia..., ii,
158.

catvârïmâni Sâriputra vaisâradyâni ..., vii, 74.

trayânâm stliânânâin
bhâvât,
..., iii,

sanimukhïkathâvastû-

37.

cittam amrtadhâtâv
ti...,
iii,

upasamhara-

trïnïmâni
ni...,
i,

bhiksavah
12.

40, Vyâ. 142.
...,

cetanâm ahani karma vadàmi
iv, 1.

trïnïmâni bhiksavah
^aiiiskrlalaksanâni

sam>krla<\a
..., if,

223.

chandah katamah
tuny abliilâsah,

?

abhiprate vas151 (Paûca-

trïnïmâni bhiksavah smrtyupaslh.in.uii

ii,

yâny àryah scvate

...,

vii,

skandhaka).

76.

FRAGMENTS EN PROSE
trïiii

105

sthânâni

pratiçevamânasya
..., iv,
i,

Dâsti trptih

84.
6,

traipitako bhiksuh,

Vya.

i,

12.

pancemâni vimuktyayatanàni ..., i, 48, Vyâ. pancemâni samjnâmâtram samvrti-

duhsîlas

ced

bhiksur
96.

bhiksimïm
utpa-

mâtram
sthitâ?,

..., iv, 5.

anusâsti

..., iv,

prthivï bho
i,

dvayam pratîtya
dyate
tah
...,

vijîiânam

gautama kutra prati8, Vyâ. iii, 139.
bhâvitena
186, 198.
ii,

v, 51.

prânâtipâtenâsevitena

duhkham duhkhato manasikurva..., vi,

bahulîkrtena
bâlo bhiksavo

. . . ,

187.
ii,

. . .

praj naptim anu-

diihkhopanisac chraddhâ,

106.
sa-

patitah

...,
:

ix,

249.

dhammatâ

esâ bhikkhave

yam

brahmâvocat
tvâ loke

santi bhadanta sat-

mâhito yathâbhûtam jânâti passati, viii,

..., ii,

119.

130.
. . .

brahmalokasabhâgatâyâm upapanyat te-

dharmataisâ buddhânâm

no mahâbrahmâ samvrttah,
198.

ii,

sâm gacchatâm ... vii, 84. dharmo bhikso bâhyam âyatanam
ekâdaéabhir âyatanair asamgrhï33, Vyâ. na ca mrgâh santi ..., ii, 237. nava sattvâvàsâh katame ? iii, 22. na hi bhiksavah karmâni krtâni
..., i,
.

bhavah katamah
skandhâh,
i,

?

pancopâdâna-

14, Vyâ.

tam

bhagavato 'cirâbhisambnddhasyaitad abhavat
16.
..., ii,

119, Vyâ.

ii,

.

.

ix,

295.
..., ii,

bhedâc ca kâyasyâtikramya devân kavadïkârâhârabhaksân ..., viii,
140.

na hi bhiksiikâh santi
108.
nâsti

237.
vii,

nâparam asmâd bhavam
dattam
..., iii,

...,

maranam katamat
..., iii,

?

yâ tesâm

sat-

tvânâm tasmâc cyntis cyavanam
18,

Vyâ.

;

Vi-

65.

bhàsà, 97, p. 504.

mâm
apari-

sâstâram uddisadbhih kusâ..., iv,

nâham
jnâya

ekadharmam apy
..., i,

grena

84.

19.

mânam
nihsara-

nisritya
iii,

mâna eva

prahâta-

nâham bhavena bhavasya

vyah,

115.
..., iii,

nam vadâmi,
})ailcâdïnavâ

viii,

141.
..., ix,

mrtasya khalu kâlagatasya
95.

âtmopalambhe

250.

ya ime sat saumanasyopavicârâs
tân âsritya
. . .

pancemâni indriyâni nânâvisayâni,
ix,

,

iii

,

115.

242.

yah kâmarâgaparyavasthitena cetasâ na

pancemâni bhiksava indriyâni (sraddhâdïni),
ii,

bahulam

..., v,

3.

119.

yac caksusi mâmsapinde khakkha-

106

FRAGMENTS EN PROSE
119.
...,

tam ..., i, 65. yac câyusman Kausthila âyur
viii,

yâ esâm dharmânâm sanigatih
97.

...,

137.
..,

yat karmâbhyatïtam niruddham
v, 59.

yâh kàscij jambusandât..., yâvad ayam âtmâ
jîvati

iii,

129.

tisthati

yat kimcid rûpam atïtam
yat kim
cid

..., i,

35.

dliriyate

yâpayati

tâvat

saro-

veditam idam atra
vi,

gah

...,

v, 30.

duhkhasya,

131.

yânïmâny upâsakasya panca
padâni
..., iv,

siksâ-

yathâTridandinn eke sramanabrâh-

29 (Sâstra).

manâh
yathâ

..., iv,

190.
. .

ye kecid anekavidham pûrvanivri-

mahatâbhisamskârena
..., v,

sam

..., iv,

253,

pratisroto DÏyate

80.
...

ye keci bhikkhave samanâ va brâh-

yad atra vitarkitam vicaritam
injitam
..., iv,

manâ
Vyâ.

va...
iii,

attânam

...,

i,

8,

107.

87, v, 17, ix, 253.

yad anityam tad duhkham, vi, 126, comp. 131. yad bhikso na tvam sa te dharmah
prahâtavyah,
i,

ye pi te sàntà vimoksâ atikramya

rûpâny ârûpyâs
ii,

te 'py anityâ

. . .

132,

viii,

140.

40.

yad vastu pratilabdham samanvâgatah sa tena vastunà
ii,

?

i,

12,

286.
taj

yenemâni pancendriyâny evam yathâbhûtam ..., vi, 133. yo duhkhe nihkânkso nirvieikitso buddhe 'pi sa, vi, 189.
yo bhiksavo rûpe chandarâgas tam
prajahïta
..., i,
...

yal loke nâsti
62.

jnâsyâmi

...,

v,

79,

yas ca tiryagyonigatânâm satâya
iii,

..,

yo bhiksavah
pratisarati

sa na

Vyâ. pûrvântam
..., iv,

128.

..., iii,

68.

yasmin vastuny anunayasamyojanena samyuktah ..., i, 12, ii,
286.

yo 'sâv âyusmân evamnâmâ
245, 256.

raktah san ràgajam
râjâ

..., i,

29.
...,
ii,

yasmin samaye âryasrâvakah pravivekajâm prîtim kâyena viii,
. . .

bhiksavas cakravartï
ii,

,

181, Vyâ.

77.
..., iii,

153.

rudliirabindur upâttah

b2<

yasmiu samaye sakhâm vedanâm
vedayate ..., iv, 113. yasmin sa/naye lîuam cittam
vati lïuâbhisanki
..., vii,
l)lia-

rû})am anâtmâ... vijnânam anâtiml,
ix,

241.

îûpavfuiaham babhûvâtîte Mhvam,
ix,

23.
s.ini
i

253.

yasyemâni sarvena sarvâni na
p|

rfipam aiiilvani atïtam auâgatam,

thagjanapaksâvasthitam

..., ii,

kah punar vâdah pratyutpaniia-

FRAGMENTS EN PROSE
sya
...

107

v, 51.

vedanâs tasya viditâ utpadyante.
ii,

.

.

rûpam caksusâ drstvâ rûpapratisamvedî
samvedï,

227.
?

no ca rûparâgapratiiv,

sabdadhâtunâ kah samanvâgatah
iv, 32.

113.

rûpam ced ... âtmâ abhavisyan na rûpam àtmavyâbàdkàya ..,, vii,
32.

sokladharmàh
iv,

katame

?

kusalâ

dharmâ avyâkrtâs ca dharmâh,
130.

rûpam cen Mahânâmann ekântaduhkham abhavisyat ..., vi, 134.
rûpinah
santi

srutavata
25.'

âryasrâvakasya

smrti...,

sampramosâ utpadyante

v,

sattvâ
;

nânâtvakâ-

..., iii,

16

rûpinah santi sat..., i,

sad imânïndriyâni nânâgocarâni
ix,

..,

tvâ asamjnino

48.

243.

rûpopagam vijnânam tisthati rûpâlambanam, viii, 138.
rogasya gantlasya salyasya
124.
...,
iii.,

saddhâtur
i,

ayam

bhikso puriusah

. .

49, 66.
?

samskâraskandhah katamah
cetanâkâyâh,
i,

sac

28.
.., viii,

loko

maya sârdham...,
3.

ix,

270

;

sa kâmarâgaparyavasthitah

Vibh. 49, p. 255,
lobliena

132.

samanvâgato 'bhavyas catutpâda185.
..., iii,

sac ca satto jnâsyati

...,

v, 63.

vâri smrtyupasthânâny

samjnâ ca cetanâ ca caitasika esa

yitum,

ii,

dharmah,
51.
i,

i,

66.
...,

valmïka

iti

bhikso

samjiiâm ca lokasya nâtidhâvet
86.*

vijiïânam ced

Ànanda mâtuh kuksim nâvakrâmed ..., viii, 139.
...

saptemâni Cunda aupadhikâni
iv, 15.

...,

vijnânâhâre asti nandî
24.

(?),

iii,

samâhito yathâbhûtam prajânâti,
viii,

vitarkya vicârya vâcam bhâsate,
ii,

130.

174,

vii,

93.
?

samyaksambnddho vata bhagavân
cetanâm
..
;

vitarkah
nièritya

katamah

va

..., vi,

295.
iti

prajnâm va
ii,

opinion

sarâgam cittam sarâgam cittam
prajânâti,
i,

des Pûrvâcâryas,
ii,

175 (Vyâ.

66, vii, 16.
ix,

70).
?

sabbam idam kammato,
paryesako maiv,

297,

vitarkah katamah

185.

nojalpah
i,

...
i,

(Paiicaskandhaka),
67.

60, Vyâ,

viratih setubhûtâ

dauhsïlyam pra-

tibadhnâti, iv, 17.

sabbam vuccati dvâdasâyatanâni.., sarvam asti brâhmana ..., v, 64. sabbam bhikkhave abhiunàparinûeyam ..., iv, 244.

108
sarve

NOMS PROPRES
so 'sya pudgalasya bhavati sukhâ-

dharmâ anâtmânah, ix, 252. savastukâ dharmâh katame ? sarve
samskrtâ dharmâh,
tya
123.
i,

yâm vedanâyâm
v, 7.

râgânusayah,

13,

ii,

287.

savyâbâdham kâyam abhinirvar..., iii,

styânamiddhasya kim âhârah ? paàca dharmâh, v, 99.

sa sokhasya ca prahânâd duhkha-

sya ca prahânât

..., viii,

160.
..., iii,

sarve sattvâ âhârasthitikâh
119.
sâtirekâni

bâhyam àyatanam ..., i, 65. smrtih katamâ ? cetaso 'bhilâpah,
sprastavyâni bhikço
i',

61.

me

'sîtir
..., i,

dharmaskan46.
?

smrtim khalv aham sarvatragatâm
vadâmi,
vii,

dhasahasrâni

23.

sâlambanâ dharmâh katame
ve cittacaittâh,
vii,

sar-

syâd âyuhksayân

maranam na pu217 (Prajûâpti,p.

39.
ii,

nyaksayât,
sâstra
;

ii,

sukhitasya cittam samâdhïyate,
106.
so 'bhidhyâm loke

Vibhâsâ, 20

103, 2.).

syât prâni hatah pranâtipâtas ca-

prahâya

..., iv,

niruddhah,

iv,
;

142 (Vibhâsà,
119, p. 616, 3.).

167.

115, p. 600, 2

IV
SUTRAS, LIVRES, DOCTEURS, ÉCOLES, ETC.

Aksaràsyupama, Vibhâsâ, 71, p. 367, 3 comp. Siddhi, 102. Angârakarsûpama, vi, 264. Angulimâla (ânantarya ?), Vibhâsâ,
;

Ajita kesakambalaka, iv, 167, 177.
Ajita sûtra (?J, ix, 245. Ajita et Maitreya, Vibhâsâ,
p.

178,
13,
1(>2).
ii,

894

(Madhyamàgama,
9,

115, p. 600, 2.

Demiéville, Bulletin, 1920,

Acanda

(?), iv,

253.
iii,

Anantavarman,
147.

bhadanta,

Aciravatï, rivière,

128 (Vyâ.
teur
iii,

ii,

21), 235, 321 (au?),

Acelakâsyapa,

iv,

185, Introduc-

de Vibhâsâvyâkhyâna
vii,

tion, p. xxxviii.

115,

77 (vâsanâ).

Acela Srenika,
114, p. 590,

iii,

86,

Vibhâsâ,

1.

Araudra (?), iv, 253. Ânâpànasmrtisûtra ( a retraite
Jlliagavat
...),

»

de

Ajâtaéatru (mithyàtvaniyata),

iv,
1.

Vibhâsâ, 26, p.

177, Vibhâsâ,
Sîitra sur

116, p. 604,
fruits
2.

W5.
Aniruddha,
iv,

Im

du srâma-

199, Add., son aup.

nya, 66, p. 341,

mône, Vibhâsâ, 20,

99,

2,

NOMS PROPRES

109
tel Sûtra,
Il

Madhyamâgama, 13(Demiéville,
Bulletin 1920, p. 161), Siddhi,

ou

on

fait tel et tel

Sâstra.

faut rejeter ces [deux]

787

;

vi,

152, asubhâ, Vibhâsâ,
;

Sâstras [sur les trois bandhanas
et les quatre-vingt-dix-huit

85, p. 438, 3

vi,

161, smrtyu-

anu-

pasthâna.

sayas] lesquels ne sont point dits
10, v, 5, vi, 185, vii,

Andhakas,

i,

dans
« Il

le

Sûtra

»

.

D'autres disent

:

15, 16, 89, viii, 135.

ne faut pas les rejeter, car
qui sont perdus ».

Aparântakas
(upâsaka),

(=
v,

gândhâra),

iv,

71

ces points sont dits dans des Sûtras
...

43 (avyâkrta).
des

Abhijnâsûtra

(différenciation

Abhidharma, œuvre du Bouddha,
i,

actes), Vibhâsâ, 20, p. 99, 2.

5, 6, vii, 22, viii,

223.
nîtis
:

Abhidharma, voir âgama,

sûtra.

Abhidharma, plusieurs

sau-

Abhidhammas

et Abhidharraas, Inviii.

tràntikanîti , kâsmîravaibhâsikanïti, sâstpanïti, vibhâsânîti, viii,

troduction, p.

Abhidharma, explication du mot
par
Abhidharma-sâstrâcâryas,
Pârsva,

222.

Abhidharmas des Sautrântikas,
thaviniscayâdayah

ar-

Vasumitra, Bhadanta,

sûtraviéesâ

Ghosaka, Dharmaguptakas, Mahîsâsakas, Dârstântikas, Sâbdikas, Buddharaksita,

yesu dharmalaksanam varnyate,
i,

6,

Vyâ. 12.

Buddhade-

Abhidharma

sâstra.
i,

va, Lao-tcheou (ouTsouo-tcheou),

Abhidharmasâstra ou pitaka,

4.

Vibhâsâ,

i,

p. 4. 2.

Abhidharmasâstras désignés com12.

Abhidharma, dharmalaksanopadesasvarûpa,
i,

6,

Vyâ.
:

i,

me âgama, ii, 237. Abhidharmo Jnânaprasthànàdir
i,

...

Abhidharma et Sûtra sarvo 'bhidharmah sûtrârthah sûtranikasah sûtravyâkhyânam,
voir
i,

5,

Vyâ.
ii,

mûla abhidharma,
vii, 10.

161.
i,

ii,

245

;

mûlasâstra==Prakarana,
sâstrâbhidharma,

4,


le

21, 23,

iii,

60, 67, 102.

«

Le Sûtra

est la racine
;

de ce

viii,

22, l'Ales

traité (Jnânaprasthâna)

ce que

bhidharma qui consiste dans
Sâstras, Jnânaprasthâna, etc.

Sûtra ne dit pas, ce traité doit

le dire »,

Vibhâsâ, 112 début et
et Sûtra, Vibhâsâ,

sâstravirodha, plutôt que sû-

souvent.

travirodha,

vii,

22.

Abhidharma
au début.

46

sâstresu avyâkrtam, point non

— Pârsva dit
;

:

"

Tout
tel

décidé,

vi,

214.

l'Abhidharma a pour
quer
le

fin d'expli-

sâstra vâky a, iv, 143.

Sûtra

en raison de

ucchâstra,

iv,

111.

110

NOMS PROPRES
dharmahrdaya),
Dharmasrî,
JA. 1930,
matrâta.
v, 5,

Âbhidhârmika, ou Satpâdâbhidharntamâtrapâthiu v, 45 ou abhi-

ouvrage

de

dharmakâra,
nayadhara,
86,
iii,

ii,

163.

— Et
i,

;

Add.

vi-

iv,

83.

Introduction, p.

lxii.

— Pelliot,
cité

v. 37, et

39, 46,
iii,

2, 267.

— Voir Dhariv,

101,

ii,

163, 245, 302,

118,

v,

13, 33, 45, vi, 145.

Abhidharmâcârya
ka,
iii,

=

Abhisamayâlamkârâloka,
Arthavargîyâni
sûtrâni
i,

âbhidhârmi122, vi,

71, note, éd. Suali, p. 229.

52, iv, 26, v,

yâni ksu-

177, et ailleurs.

drake pathyante,
101, désigne les
pâta,
34,

24 (Suttani-

Àbhidhârmikas,

i,

766, cité aussi Vibhâsâ,
p.

lecteurs du Prakarana.

176,

1);

Suttanipâta,

Abhidbarma-âcâryas,

ceux

qui

874, Vibhâsâ, 4, p. 17, et 137,
p. 766.

comprennent sans erreur le sens de TAbhidharmapitaka, non pas ceux qui connaissent le texte,
Vibhâsâ, 23, p. 116, 2.

— Cité dans
Récitation
1,

Samyuktâp. 34.

gama, 49, Péri, Hârîtï,
S. Lévi,

— —

primitive,
et

— Ato-

JA.

1915,

402

405.

mes

invisibles, contre

Ghosaka,

Voir Pârâyana, Suttanipâta, Introduction, p. xl.

132, p, 684. —Explication du

mot Abhidharma,

i,

p. 4, 1.

Arthaviniscayâdayah sûtravisesâh
i,

Pûrvâbhidharmâcâryas et Kas-

6,

Vyâ.

i,

12.
iii,

mïramandalâcâryas
Pârsva dit
645, col.
saka).
«
...

disent

. .

Asokarâjasïitra,

195.

D'autres disent

...,

Asibandhaka,
Asvaghosa
iii,

iv,

225.
Subliûti,
ii,

Vibhâsâ, 123, p. 644,
1

col. 2, 3,

(?),

Dhârmika

(discipline de l'upâ-

153

(S. Lévi,

JA., 1928,

204).
Asvajit et
v,

Les anciens Abhidharmâcâ»

Brahmâ,
ii,
;

ii,

169,

iv,

32,

ryas et les Sâstrâcâryas du Kas-

92

;

possesseur des airyâpa189.

mïr

sont d'accord sur le prol'alcool (Kosa, iv, 83),
col. 1.

thikas,

— Vibhâsâ, 52,
;

blème de

p. 271, 2
|).

129, p, 670, 2; 171,

Vibhâsâ, 123, p. 645,

862,
ii,

1.

Définition des laukikâgras, 2,
p. 7, 3 (contre Vibhajyavâdins).

Aaa&ga,
iii,

105, note
:

iv,

24, note,
><>gâ-

53, Vyâ.

pûrvSciryS

Abhidharmakosa,

explication
i,

du Âl

crivÂ

-iiNâsangaprablirtayah.

nom de

cet ouvrage,
:

1, suiv.

Introduction, p. xxv-xxvii.

Introduction

bibliographie

imu
iiiLH

<1<

>igne les
ii,

Abhidharma-

et notes diverses.

sâstras,

237.


iii,

Àgamas des
40.

Abhidharmasâra (plutôt que AMii-

vântarîyas,

iroMs PEOPRES

111
iv,

caturâgama

:

les

muktakasûiii,

Udasena(?),

215.

tras n'en font pas partie,

189.
et

Voir Ekottarika,

Ksudra
iii,

Âcâryas = pûrvâcâryas,
Àjîvikagâthâs,
iii,

Samyuktakâgama.

Udena, iv, 74. Udâna, Udânavarga, i, 6. Udâyin et Ânanda (Anguttara,
228), Introduction, p. xli.

i,

82.

7, v, 61.
iv,

Udâyisûtra,

ii,

268,

iv,

41,

viii,
;

Àjnàtakaundinya,

60, vi, 246,

140

;

Vibhâsâ, 29,
;

p.

151, 2
;

249, Vibhâsâ, 182, p. 913.

30, p. 156, 2
v,

131, début

153,

Àtmavâdapratisedhaprakarana,
63, ix,

p. 778, 3

;

Siddhi, 407.
32,

227.
ii,

Udraka Râmaputra, Vibhâsâ,
p.

Âtmabhàvapratilambha-sùtra,
220.

165

;

176, p. 885, 3

;

il

n'a

pas planté des raoksabhâgîyas
i,

Âtmavâdin,

74 (Vyâ.

i,

77),

iii,

(Kosa,

iv,

253).

57 (Sâmkhya, Vaisesika).

Upagupta, sthavira, auteur du Neet

Ânanda, vi, 203 lire Ânanda, non pas Nanda, iv, 98. Âpastamba srauta, iv, 147.
;

trîpadasâstra,

ii,

205.

Upagupta

et

Mâra, Vibhâsâ, 135,

p. 697, 3.

Âmrapâlî,

ii,

220,

iii,

28.
i,

Upasânta, auteur d'un Abhidhar-

Âyatanavibhâgasûtra,
Âsvalâyanasûtra,
iii,

51.

masâra,
p. lxv.

ii,

144,

Introduction,

37.
iv, 74.

Indra, un brahmane,

Uragavarga, Introduction,
Upâlisûtra,
iv,

p. xl.

Indriyaprakarana,Indriyaskandhaka,
ii,

83, 163.

134.

Rksajâtaka
205, 206.

(?), ii,

237, Add.
(?), vii,

Iùjitasûtra, iv, 108.

Rddhyabhijnâsûtra
Ekacittasamtânika,
153,

98. 22,

Indhu-âcârya,

ii,

Vibhâsâ,

Isûpamasùtra
p. 778, 3.

(?),

Vibhâsâ,

début.

Ekavyavahârika,
ix,

v, 4, 54.

Uktika, Uttiya,

268.

Ekottarikâgama âsatâd dharmanirdesa âsïd idânîm âdaâakâ drsyante,
ii,

Uddiyâna,
sari,

vii,

111, Add.

Uttara, tîrthika, disciple de Pârâ-

245, 277, Add.

Vibhâsâ, 142, p. 729, 1. Uttara, objet d'une prédiction de

Kakuda Kâtyâyana (mauvais maître), iv, 177.

Bhagavat,

ii,

220.
ii,

Kanabhuj,
iii,

iii,

210.
iv, 16, vii, 4, 5, 16..;
viii,

Uttarâpathaka,

151,

40,

iv,

Kathâvatthu,

214, 216, 234, v, 5.

Introduction, p.

xxxiv.

Udayana,

le roi, et p.

cinq cents rsis,

Kanakamuni,
Kaniska,
roi

iii,

192.

Vibhâsâ, 61,

314, 2.

de Gandhâra, histoire

112

NOMS PROPRES
vii,

des taureaux et de l'eunuque,
Vibhàsà,
114, p. 593, col.
iv,
1
;

81,

viii,

222.

Schisme de Puspottara (son Devadatta), Vibhàsà, 116, p. 603,
col. 3
;

source de Kosa,
sà,
tille

12)

.

|

Vibhà-

même

endroit, histoire de la
la

comp. Kosa,

iv,

212,

vii,

de Prasenajit, de
iii,
i,

femme

80-81 (différences entre les Bouddhas).

de Taksasilâ.]
Kapotamàlinï,
28. 22, Avadânasa-

Voir Acelakàsyapa, Kumàrakâsyapa, Mahàkàsyapa.

Kapphina, Vyâ.
taka, 88.

Kàsyapîyas,
Introduc-

v, 52.
iii,

Karmaprajîïàptisàstra,
tion, p. xxxvii.

Kukkuravratika,
114, p. 590.

86, Vibhàsà,

Karmavibhâgasûtra,
Kalabhû,
ii,

v, 14.

Kunâlasûtra,

iii,

150.
(?),

219.
iii,

Kumàra Kàsyapa
50.
iv,

sa naissance,

Kalmâsapàda,
sthavira,
i,

214.
trois

Kâtyâyanîputra,

ârya,
iii,

bhadanta,

Kumâralâta,

stances

àryà,
i,

5, 6,

147

;

Intro-

définition de sapratigha,

53

;

duction, p. xxix.

du sukha,
ix,
v, 41.

Kâpâlikas,

iii,

86.

265.

— Voir Siddhi, index
Kalpanàmanditikà
; ;

vi,

128

;

des drstis,
;

Kâpilas et Vaisesikas,
Kâranaprajfiàpti,
iii,

Liiders,

S.

29, 31, 32.
ii,

Lévi, Drstàntapaûkti, JA. 1927,
;

Kâla, cause du monde,

311

2,

100.

Samghabhadra,

38,

Tucci, Nirvana des hérétiques,
29.

p. 557.

Kusavarman
i,

(?), ii,

105 Add., Vi732,
1
;

Kàsmïràh,
29,

75,

89,
iv,

iii,

3,
vii,

13
10,

bhàsà, 142, p.
duction, p.
xliii.

Intro-

(muktakasûtra),
viii,

101,

222.

Kûtàgàrasûtra,

vi,
iii,

188.

Kasmîramandalàcàryas
ras),

(= Kâsmïde l'upàsa-

Krkin, songes,

44 Add.,

viii,

Vibhàsà, passim, not. 123,

220

;

Avadànasataka.
iii,

p. G44-5 (discipline

Krsigrâmaka,

130.

Les Pûrva-abhidharmàcàryas et les Âcâryas du Kasmîr disent .... Pàrsva dit
ka), où on a
:

«

Kevaddhasutta,

vii,

111, Vihiiàsà,

103, p. 531, col. 3.

:

;

Kolopama
186
;

dharmaparyâya,

viii,

;

d'autres disent

.... »,

Vibhàsà, 97, p. 503,
iii,

2.

KàAyapa, Buddha, dit vyavakàra pour skandha, ii, 207 (Vibhàsà,
192,
p.

Krakucchanda,
sà,
2.

41, 192, Vibhà-

125 p. 654, 3; 154, p. 782,
(triksanika
rû-

959,

2)

;

explique

le

songe de Krkin,

iii,

44

;

iii,

192,

Ksanatrayavâdin

NOMS PROPRES
pa)
(?),

lié
faim
et

Vibhâsâ, 155, p. 787,
rsi

3.
;

la-pâscâtyâcârya (sur
soif).

Ksântivâdin,

ou bhiksu,

iv,

229

Introduction, p. xxxviii.

Garbbâvakrântisûtra,
i,

i,

23, 49, 66

K-mlrâgama,Ksudrakâgama,
ix,

24,

(Vyâ.)

;

comp.
74.

Vibhâsâ,

127,

249.
v,

p. 663, 2, et fin; 171, p. 863, 1.

Ksudravastuka,

89, Add.

Gavesin,

iv,

Gaûgâ,

iii,
ii,

147.

Gâthâsamgraha
Additions à
iv,

de

Vasubandhu,
111.

Gaûgila,

220.
38, vi, 217.
iii,

137.

Gatisûtra,

iii,

Gândhârï vidyâ,
Gîtâ et Lotus,

vii,

Gandharvasûtra,

38.

vii,

120.
i,

Gandhâra, vii, 111. Gandhârâcârya (Aparântaka, Pâsrâtya),
vii,
ii,

Gunamati
7),

et Vasumitra,

3 (Vyâ.

7

(Vyâ.

13-14),

iii,

34;

18.

— Vibhâsâ,
(samvara

205,

iii,

3,

iv,

101,

Introduction, p. xix.

Gandhâraincomplet),

Grhasûtra

(?), iv,

84.

mandalâcârya, passim, not. 117,
p.

Godhika,

vi,

262.
iii,

608

Govratika, Pûrna Kodika,

86,

124, p.

645 (upâsaka et refuges).

Vibhâsâ, 114, p. 590,

1.

On

a, 127, fin,

Gandhâramanda-

Gautaimsûtra,

iv,

237.

Ghosaka

et

Abhidharmâmrta,

Intr. p. xlvi-xlvii.
?)
;

Ghosaka, auteur du Cheng-tche-luen (Jûânotthâpanasâstra
tion Taisho 1546 a simplement
:

[La traduccontient un

«

Sâstra de Ghosaka
;

»]

drstiskandhaka et un tsa-skandhaka
Vibhâsâ,
2, p. 5, 3
;

n'est pas
;

l'Abhidharmâmrta.

(nirvedhabhâgïyas)

8, p. 38, 2, et 98, p. 507, 2

(drstigata)
tion Kosa,

77, p. 397, 2 (long extrait sur duhkhasatya).
iii,

— La

cita-

ce traité.
jâla,

— Auteur aussi
:

30, n. 3 (Les Tïrthikas calomnient
semble-t-il d'un

de commentaire du Brahma...)

est extraite

Wen-luen-brahma-jâla-sûtra (Prasnanirnaya

?),

Vibhâsâ,

8,

p.

38, 2.
(il,

>saka,

dans Kosa
ii,

i,

79, 82,

100 (nombre des indriyas, Vibhâsâ,
p. 684),

142, p. 732),

121,

144 (Vibhâsâ, 132,
2),
iv,

212,

iii,

49, 74

(Vibhâsâ, 23, p. 118,
246. 301.

26,

174,

v,

53, 76, 112, vi, 167, 170,

Ghosaka dans Vibhâsâ
p. 141, 3 p. 149, 2

:

explication du

mot Abhidharma,

1, p. 4,

2

;

nais-

sance et destruction, 21, p. 105, 2; délivrance de la pensée, 27,
;

;

vajropamasamâdhi, 28, p. 143, 3 virâgadhâtu, etc., 29, parijùâ, 34, p. 175 âbhisamayântikajnâna, 36, p. 186, 1
; ;

8

114
(Siddhi, 604)
1
;

NOMS PEOPEES
;

définition de jâti, 39, p. 203, 2
;

;

anartha, 39, p. 204,
;

prthagjana, 45, début
;

akusalamûla, 47, p. 241, 3
249, 3
; ;

sîlavrata, 48,

p. 248
p.

nïvaranas,
;

48,

p.

coupure de satkâyadrsti, 52,
;

268, 2

bhava, 60, p. 309, 2
rûpàyatana, 73,

prahâna, 60, p. 312, 3
;

akopyâ

cittavimukti du Bouddha, 61, p. 316, 2
p.

srâmanyaphalasûtra, 66,
les six dhâtus, 75,
2,

341, 3

;

p.
i,

379, 3; dimension du dharmaskandha

(55550 slokas, cp. Kosa,
p. 387, 3
;

47), 74, p.

385, 3

;

sanidarsana, sapratigha, 75, p. 390,
1
;

76, p.
v,

391, 2
;

;

samskrta, 76, p. 393,

époques, 77 début (Kosa,
;

53)

prthag-

jana et apramânas, 82, p. 425, 2 vimoksas, 84, p. 437, p. 431, 2
;

explication du
;

mot apramâna, 83,
1
;

1

srotaâpattyangas, 94, p. 487,

avetyaprasâda, 103, p. 534, 3
P'ing, 106, p. 547
p.
;

;

inclusion des jnânas,
;

condamné par

kusalamûla, 112, p. 579, 582
;

âsamvarikas, 117,

607
;

3
'

meurtres simultanés, p. 617, 2, 619, ksânti et durgatis, yonis, 120, p. 626, 627 mahâbodhisattva pro;

prâpti, 118, p. 615, 2

;

upavâsa, 124, p. 647 2 che de buddhabhûmi, 120, p. 627 gation de la vie, 126, p. 657 l'anâsrava n'est pas âhâra
; ;

;

prolon-

;

justifie le
;

nombre des âhâras indiqué par
visibles, p.
'

le

Bouddha, 130,
p.

p. 674, 2, 3
;

atomes

132, p. 684
;

;

kâmas, 173,
954

870,

1

satpurusagati, 175,
;

879, 2

retard du

Bouddha à prêcher, 182,
;

p. 914, 1

pensée non-

définie au Nirvana, 191, p.
p.

diverses remarques, 191, p. 955, 2,

956, 2; 192, p. 958,

1.

Ghosavarman, Vibhâsâ, 67,
1

p. 349,

Cïna, Indhu, Kasmïr, pays du Nord

(indriyasamcâra).
iv, 15.
ii,

(vêtement, boisson, etc.), Vibhâsa, 12, p. 60.

Ghosila,

Cakravartisûtra,
187.

181

;

cp.

iv,

Cînadesabhâsâ,
langues
»

etc.

;

«

don des

du Bouddha, Vibhâsâ,
fin,

Caturbrahmavihârasûtra, Vibhâsâ,
32, p. 426,
1.

79 à la

Siddhi, 653, Lévi,

Notes sur l'Inde, Bulletin, 1906.
vi,

Catuskadevarasopânasûtra,

188;

Cundasûtra,
p. 342,
le
1

iv,

15; Vibhâsâ, 66,
;

sommaire
]>.

allusion, Vibhâsâ, 51,
1,

(sramana)

Cunda

et

265,

Anâthapindada

dernier repas, Vibhâsâ, 131,

parle au Bouddha.
Catuspâdikânisrenïsïitra, vi, 188.

p.

680 (doctrine de raumône).
iv,

Chekâvadâna,
p. 957, 3.

217.

Caraka,

Câru

et

Vyâ. i, 286. Upacâru (?), iii, 28.
i,

17,

Jatilas et Vinaya,

Vibhâsâ,

191,

ftOMS PROPRES

ii5

Jâtaka,

iv,

225, 237.
"

Ta-syu, que
",
i,

Oda Tokuno

lit

Dasyu,
172,
et les
le

Jâtisroiia,

naître-entendre

correspondent aux Stag-gzig de
Rockhill, 245.
p.

101, (22 indriyas); Vibhâsâ, 2,
p. 8, 1.

—Vibhâsâ,
Mlecchas

868, 3

:

les

Jitasvararâja buddha,

viii,

222.

Ta-syu n'entrent pas

dans
1, les

Jîbïla ou Jïbïra(P. P.), Bhadauta, un sloka sur les relations des

chemin

;

183, p. 918,

Ta-

syu-mlecchas envahissent l'Inde
et détruisent la religion

mahâbhûtas
JTvaka,
ii,

et de l'upâdâyarû-

Kau...
:

pa, Vibhâsâ, 127, p. 664, 3.

sâmbî
ka)
28.

...

l'arhat Surâta

le tri-

220.
iv,

pitakin Sisïka (Rockhill
147.
iii,

Sirsa-

Jaiminïya bràhmana,
Jïvaka,
vi,

Même

histoire

que Sam-

245, et Âmrapâlï,

ghavardhanavyâkarana,
jour, 94, dans Life of

Jetavana-ârâma,
82, p. 425,

Venuvana,

Ma-

TandBuddha,
;

hâvana, Tâmasavana,
1.

Vibhâsâ,

245-7

(Références de P. P.)

Jnânaprasthâna
sâstra,

= sâstra, 111 = mahâsâstra, 123 = raûla120, 137. — Voir
iv,
ii,
ii,
i,

172, p. 868, 3, les Ta-syu-mlec-

chas sont mauvais en raison du
lieu

de leur naissance

;

au con-

6,

traire,

Madhyadesa.
i,

46,

ii,

156,200, 207, 218, 229,
iv,

Tâmraparnîyanikâya,
40), ix,

32 (Vyâ.

245, 256-8, 261, 271,275, 286,
iii,

252, Siddhi, Index.

147,

viii,

201.

— Introduction
nom de
livre,

44, 111, 198, v, 28,
p. ix,

Tissa moggaliputta, Introduction,
p. xxxiv.

xxix.

Tîrthikas,
ce traité, Vi-

ii,

158,

iii,

86,
78.

iv,

148.

Sens du
bhâsâ,

Trapusa-Bhallika,
Tridandin,
iv,

iv,

1, p. 4, 3.

190, 191.
ii,

Sixième
dhaka,
ii,

indriyaskan-

Trilaksanasûtra,

223.

134

;

septième, samâviii,
iii,

Traikâlyavâdin,

v, 50.
?),
;

dhiskandhaka,
Jûânavastusûtra,

201.

Tsi-cheou (Munidatta

consulté

61.
(?)

par Kâtyâyanïputra

mais, étant

Jùanotthâpanasâstra
saka.

de Gho-

en recueillement, entretien impossible, Vibhâsâ, 83, p. 430, 3.

Tattvasamgraha de Sântaraksila,
iii,

Theravâdin,
Tsouo-ts'iu
ta, sur
vi,

iii,

3, 103, 130.
??),

191, Add., v, 50, Add. ix,

(Vâmaka

bhadau-

227, Add., 265, Add.

virâgadhâtu, etc. (Koéa,

Tadâgopamasûtra (?), satkâyadrsti Vibhâsâ, 8 au début, 33, p. 171
srotaâpanna, 175, p. 879,
1.

301), Vibhâsâ, 29, p. 149, 2.
iv,

;

Therîgâthâ,

126.
iii,

Dakkhinâvibhangasutta,

129.

116

NOMS PROPRES
iv,

Dandakâranya,

163, Add. 218.
iv,

Daéâdhyâyavinaya,

121.

Dânakathâ, iv, 235. Dasâsaiksadharmasamanvâgamasûtra (?),
ii,

Dasottaranâmasûtra,

vi,

262.

181,

vi,

295.

Dârstântikas, Introduction, p.
trântikas, Rocznik,
viii.

lii

— Parmi

;

J.

Przyluski, Dârstântikas et Sau-

les

comparaisons
20, p. 103
;

:

chute de la flèche
fruit et

et destruction sans cause, Vibhâsâ,

vase (épo-

ques), 76, p. 393,
p. 4, 89, 2
;

1

;

allure de la marche,

et ksânti et jnâna, 95,
;

chemin

étroit et

vêtement
iv,

invisible, 122,

début

non simultanéité des pensées, 95, p. 493 vêtement et parfumage », vâsanâ
;
:

aromates, fleurs et atimuktaka, 175, p. 879, 3 (comp. Kosa,
95 relevées dans S. Lévi, Drstântapankti, JA. 1927, Drstânta
:

vi,

221,

249, Siddhi, 195, 119, et Yoga-âcâryas). [Les comparaisons 76 et
2, 107].

Le Tchoan-yu de Vibhâsâ,
lii,

154, p. 782, 2 (le passage

manque

dans Taisho 1546, p. 338,
tion, p.

3), « traditionnel
;

Drstânta

» (?),

Introduc-

ne

fait

pas autorité

de

même Wen-song

(Dharadatta),

Vibhâsâ, 69, p. 358, 2, et Tsan-fo-song (Vibhajyavâdins). lokadrstânta (cruche brisée), comme preuve de la non-chute de
l'arhat (Vibhajyavâdin), sans valeur, Vibhâsâ, 60, p. 312, 2.

— Com175,

paraison du chemin
93, p. 479, 3).

et

de l'image vénérée d'un nâga (Vibhajyavâdins,

Dârstântikas et Yoga-âcâryas,
p. 879,
3,

f

mélange du dhyâna
vii,

»,

vâsanâ,

Kosa,

vi,

221, 259,

55.
liii

Dârstântikas, dans Samghabhadra, p.

et lv.
;

Dârstântikas,
iti

iv,

136, sautrântikavisesâ ity arthah
/

i,

36 (Vyâ. 45)

:

sa

na sautrântikah
i,

na dârstântika
6, n.
iii,

ity arthah.

— La

remarque de
vii, 73),

Mahâvastu,

469 n'est pas à retenir.
:

Dârstântika, dans Kosa
ii',

i,

Vyâ., 36 (Bhadanta, cp.
19, 116, 136 Add.,

82,

150, 212, 237, 256,
viii,

47, iv,

122,

151-157, 180, 183, 207, 242.

— On remarquera que,

v, 37, 42, vi,
iv,

136, Hiuan-tsang a Dârstântika, tandis que la Vibhâsâ, 113, p. 587,
qui est la source de Vasubandhu, a Vibhajyavâdin.

Dârstântikas (parfois Dârstântikabhadanta, par ex. 21, p. 105, l) dans

Vibhâsâ.

— Explication
13,

kâyadrsti n'a pas d'objet,

tané au vijnâua, 9, p.

du mot Abhidharma, 1, p. 4, 2; la satle jnâna n'est pas simul8, p. 36, 1 c'est le « complexe » qui voit, et non 44, 2
;

;

pas

l'œil,

début

;

les

hetu-pratyaya

ne sont pas des réalités,

NOMS PROPRES
16, p. 79,
1

117

(comp. 131,

p.

680, 2)

;

vatrsnâ, 18, p. 90, 3 (comp. Kosa, v, 31)

deux sarvatragas, avidyâ et bhala seule vedanâ est vipâ;

kahetu et vipâkaphala, 19,
sans cause, exemple
:

p. 96,

1

(comp. 51,

p.

263, 3); nirodha
;

chute de la flèche, 20, p. 103, 3
1
;

21, p. 105,

1

(Kosa,
p.

iv, 5)

;

141 (Kosa,
i,

vi,

anusayana, 22, p. 110, 299) " irréalité » des trois nirodhas, 31, p. 161,
;

délivrance de la pensée, 27,
1

(Kosa,

35)

;

sur le rêve,
1
;
;

«

irréel »,

37, p.

193, 2

;

les trois iaksa-

nas, 38, p. 198,

le

ksana n'a pas

les trois laksanas, 39, p. 198, 1,
citta,

198, 3,
p. 216, 2
»

200,
;

1

cetanâ et manojalpa sont simplement
irréel », 45,

42,

prthagjanatva,
»,

début
;

;

tous les klesas sont

mauvais

50, p. 259, 3 (Kosa, v, 40)

le

prthagjana ne coupe pas

les klesas, 51, p. 264, 2;

domaine du vitarka-vicâra, abusivement éten;

du, 52, p. 269, 2 (comp. Bhadanta, et 90 début, 95, p. 493, 3)

naissance successive des dharmas, 52, p. 270 (voir Bhadanta)

;

nie

pratyayatà, 55, p. 283, 2

;

samyojana
1

réel, objet
;

du samyojana
51)

irréel,

56, p. 288, 2 (comp. le cittamâtravâda)

râga et pratigha, seuls faciii,
;

teurs de réincarnation, 60, p. 309,
u

(comp. Kosa,
fait,
u

celui qui
les

dompte

»

les klesas naît
1
;

en haut (En
peut être

seulement celui qui
»,

coupe), 68, p. 355,

l'acte

renversé

69, p. 359, 2
;

(comp. 114,
p. 393, 1

p.

593, 2); négation de l'avijnapti, 74, p. 383, 2
le

les

samskâras voyagent dans
;

temps qui

n'est pas les
;

samkâras, 76,

définition des vérités, 77, p. 397, 2
;

conteste le sûtra de
...

Kosa,

iv,

250, 82, p. 425, 3
1
;

sur le sûtra des sept dhâtus (avidyâ

nirodha), 85, p. 438,

le

manovijnâna ne porte

ni sur les objets des

cinq connaissances sensibles, ni sur les organes, ni sur les connaissances, 87, p. 449,
1
;

vitarka-vicâra, 90 début (comp. 52, p. 269, 2)

;

naissance successive des citta-caittas, 90, p. 463 (comp. 52, p. 269,
2, et 95, p.

493, 3

;

exemple

:

chemin
;

étroit)

;

négation de la prâpti,

93 début (comp. 106, p. 550, 3) la ksânti est jnâna, 95 début (comp. Bhadanta, Kosa, vii, 2) le citta accompagné de jnâna n'est
etc.,
;

pas accompagné d'ajnâna, 106, p. 547
106, p. 550, 3; la doctrine attribuée au Vibhajyavâdin,
trâta, est attribuée

;

négation de la prâpti, etc.,

que

les

abhidhyâ, etc., sont "acte»,
1, et

113, p. 587,

réfutée par
;

Dharmarenversa-

au Dârstântika, Kosa,

iv,
;

136

acte

"

ble », 114, p. 593, 2 (comp. 69, p. 359, 2)
jîva, choses

samyagâjïva et mithyâiv,

en

soi,

116, p. 604, 2 (comp. Kosa,

189)

;

nie l'avi-

jnapti, 122 au début [Paraît contenir la citation d'un traité Dârstân-

\

118
tika

NOMS PROPRES
;

comparaison du vêtement divin, invisible, dont une femme est
;

censée être revêtue]

pratyayatâ, irréelle, 131, p. 680, 2 (comp. Bha;

danta, et 16, p. 79, 1)
p. 700, 1

négation de l'antarâbhava, du nirmita, 135,
;

(comp. Vibhajyavâdin)
1

le

temps
;

n'est pas les samskâras,
les

135, p. 700,

(comp. Vibhajyavâdin)

le
;

prthagjana ne coupe pas

klesas, 144, p. 741, 3 (comp.

145, p.
145, p.

Bhadanta) domaine du vitarka-vicâra, 744, 2 (comp. Bhadanta) les pensées naissent en succession, 745, 1 (comp. Bhadanta) sparsa " irréel », 149, début pen:

;

;

sée subtile dans nirodhasamâpatti, 151, p. 772, 3, p. 774, 1 (comp. Vibhajyavâdin) actes renversables et chute de rasamjûisamâpatti,
;

152, p.

773, 3 (comp. Kosa,
;

ii,

201, Siddhi, 404); négation de la
u

prâpti, etc., 157, p. 796
viii,

les

sâmantakas sont
"

bons

»,
;

164 (Kosa,
sur les trois

178)
;

;

«

mélange

»

des dhyânas, 175, p. 879, 3
conditionnés
la
1

époques

le

passé et le futur sont seuls
;

»,

183, p. 919,

2 (Kosa, v, 50)

entrée dans le
vi,
liii)

nyâma par

vue de
;

la seule

samskâ186,

raduhkhatâ (Kosa,
p.

125),
;

185, p. 928,

les

trois

râsis,

930, 3 (Intr. p.

négation de rapratisamkhyànirodha, 186,

p. 931, 2.

de

Vibhâsâ, 30, p. 154, bnddhakâyabala-; 56, p. 282, 2, comparaison la femme comme vue par son fils, son amant, ... un homme délivré
désir,

du

un Arhat (Wassilieff, 308
...).

;

Sarvadarsana, 15

:

parivràtkà-

mukasunâm
Dignâga,
Dilîpa,
i,

30.

Devadatta,

iii,

182,

iv,

177, Add.,

iii,

197.
i,

202, 204, 207, Add., v, 15.
12,
iv,

Dîpamkara,
éclat,

228

;

son

Devadatta, Vibhâsâ,

7,

p.

30, 2

pas jour-et-nuit pendant
;

(mûrdhapâta)
34, p.

;

61, p. 315 (nir;

douze ans, Vibhâsâ, 98, p. 506 lieu de la mise en mouvement

vedhabhâgïyas)
177, 3
; ;

32, p. 156,

1

;

83, p. 429,
et
p.

1,

de

la roue, 183, p. 916, 2.
ii,

430, 2

116, début

602

Dîisimârasûtra

219,
p.

iii,

41, 42,
2
;

(les cinq

dharmas

;

kusalamïïla-

Vibhâsâ,
p.

52,

272,

70,

sannicelie< la avant Tânantarya?);

364, 3; 125, p. 654, 3.

176, p. 885, 3.

Drstasatyasiïtra, iv, 71, 74.

— Rockhill, 83, — 106. Voir Lâgudasikhlyak.t.
iii,

Drstiskandhaka, 8 e livre du Jfiânaprasthâna, Vibhâsâ, 11, p. 51
99, début
....
;

DcvadîïtasïHra,

150, 151.

(Voir (ihosaka).

Devaéarman, sthavira, auteur di \ ijùànakâya, i, 6, Vyâ. i, 12

NOMS PEOPEES
Introduction, p. xxxiii.

119

dharmahrdaya), qui ne peut être

Drava, un dharmâcârya du Kasmïr
de jadis, Vibhâsà,
8, p. 38,
;

Samyuktàbhidharma
1287),

(Nanjio,

3.

plutôt Abhidharmasàra(?).

Dharadatta
Taisho

(?

Ta-lo-ta-touo

dans
:

prakïrnaka

1546,

Dharanandin)
;

Dharmatràta, Abhidharmasàra, 10,
p.

l'antaràbhava est gati
qui est dit dans

mais

«

ce

956, les kàrikàs sur l'ordre

Wen-song

(stan»;

de génération des pensées sont
conservées dans Yasomitra sous
le

ces littéraires) est vrai ou faux

Dharadatta est
tche (poète)
:

un Wen-song-

nom de samgrahaslokas,
;

sept

sa parole s'écarte

en tout

la source est

Vibhâsà,
ii,

de la vérité [De

même

le

Weniii,

11, p. 54. Voir Kosa,

p. 315.

song de Dhàrmika Subhùti], Vibhâsà, 69, p. 358, 2 (Kosa,

Dharmatràta dans Kosa
i,

:

i,

6 (Vyà.

12),
ii,

36 (Bhadanta), 64, 69,
144, 163, 165, 315, 330,

12); samvrtisatya, 77, p. 400, 2.

82,
iii,

Dharmakîrti,

ix,

233.
95, 238, vi, 185,

93,

153 (d'après K'ouei-ki,

Dharmaguptas,
vii,

iv,

auteur de la stance sur les Yamaràksasas),
73 (Lire
tràta).
:

45. — Introduction, p. lxiv. — Explication du mot Abhidhar1, p. 4,

iv,

22, v, 53, vii,

Le bhadanta Dharma-

ma, Vibhâsà,
p. 42,

2; la pra9,

jùâ connaît les samprayuktas,
3
;

Dharmatràta, dans Vibhâsà, rare-

buddhakàyabala, 30,
;

ment

cité

:

2, p. 8, 3, citta-cait-

p.

154, 2

trois laksanas

sont

tas sont des

modes de cetanà

;

samskrta,

le

nirodha est asams1
;

définition des laukikàgras.
13, début
;

Pour

krta, 38, p. 198,

entrée dans

74, p. 383

;

127, dé-

nyâma, ànimittasamàdhi, 185,
p. 927, 3.

but

;

142, p. 730, voir Introduc-

tion; 77, début: époques (Kosa,
v, 53)
;

Dharmatràta, Introduction, p. xlvii, Ixiii n'est pas Bhadanta.
;

185, p. 928,

1

(en tran-

scription),

entrée

dans nyàma
587,

Dharmatràta,
Tsuen-tche,

nommé

tout

court
p.

par la vue des trois dhàtus.

Vibhâsà,

131,

Dharmatràta, Vibhâsà, 11 3,
]
,

p.

680, 3 (irréalité de la pratyayatà),

réfute les Vibhajyavàdins qui

179, p. 897, 3 (pranidhijnà;

ont une doctrine voisine de celle
attribuée aux Dàrstàntikas, Kosa, iv, 136.

na)

191, p. 954,

1

(objet de la

dernière pensée de l'arhat).

Voir Bhadanta.

Dharmatràta, auteur d'un

Abhi-

Dharmatràta croit devoir remanier un Sûtra « qui lui fait dresser
les

dharmasàra (plutôt que Abhi-

cheveux sur

la tête

»

;

mais

120
les Sâstrâcâryas

NOMS PROPEES
du passé, supé2,

attribuée sur

à

Dharmatrâta,
en
vingt
p. 916, 2

rieurs à ce Bhadanta, ne Font

Kouei-ki,
vers).

Traité

pas corrigé, et Pârsva l'explique
bien,

— Vibhâsâ, 183,
la roue).
i,

Vibhâsâ,

79, p. 410, 3

;

(sur le lieu de la mise en

mouveJA.

Taisho 1546, 41, p. 307.
Dharmatrâtasâstra,
sur

ment de
1925,

— Lévi,
ii,

l'étendue

36, 1928,

204.
98,

du samvara

et

delà mai tri, Vi3.

Dïrghanakhasïïtra,
p. 509, col. 2.

Vibhâsâ,

bhâsâ, 120, p. 623,

[Opinion

opposée à celle dWbhidharmasâra, 3, p. 891, 1-2].

Nagaropamâdisûtra,

iii,

60.

Nanda,
;

ii,

227 (corriger la lecture
ix,

Dharmadinnâ,

i,

6 (Vyâ.), iv, 61

Sundarananda),
189,

269
iii,

;

dans
iv,

Vibhâsâ, 93, p. 479.

Saundarananda, voir
sâsvi,

115,

Dharmanandin (auteur d'un
tra
?),

124, 126.
lecture

Vibhâsâ,
vijîiâna).
iv,

9, p. 44, 3 (j flâ-

Nanda,
98.

mauvaise

pour
iv,

na et

Ànanda, type de màrgajïvin,
148 (Divya).
Nandikasûtra,
iv,

Dharmaruci,

Dharmasrî (Nanjio, Dharmottara), ii, 144, Add v iii, 99, v, 5 Add.

85.

— Introduction,

Narasûtra

(?), ix,

245, 257.
iii,

p. xxviii, lxiii,

Navasattvâvâsasûtra,
Nâgasena,ii, 228,
iii,

22.

P. Pelliot, JA. 1930, 2, 267.

145, ix, 263.

Dharmaskandha, de Sâriputra ou de Maudgalyâyana, i, 6 (Vyâ. i, 12), 47, iii, 13, v, 89 Add. (seixiènie chapitre). Vyâ. ad iv, 254 dharmaskandhakavibhâsâyâm ete paryâyâ nirdistâh.

Nâgârjuna,

i,

30. 73.
i,

Nârâyana,

vii,

Nikâyântarîya,

46 (Vyâ. 54),
33

iii,

10 (Dharmagupta),

(Mahâ-

:

sâmgikaprabhrtayah), 77 (Mahîsâsaka), 169 (Mahâsàmghika...),

Introduction, p. xxxvii.

200 (Mahâsàmghika
Nirgrantha Jnâtiputra,
Nirgranthas,
iv, 2, 17,

...), v,

26.

Dharmila,

ii,

220.

iv,
iii,

177.
30, 86,

Dharmoddânesu

(=

fa-in-king,

ii,

219,

dharma-sceau-sûtra), ix, 252.

Dhâtukâya, ouvrage de Pûrna,
(Vyâ. 13),
ii,

i,

6

297.
30,

155, 157, 246, ix, 267,

Nirgranthasâstra,
297.

iii,

153, 151.

In-

ix,


;

Vibhâsâ,

120
1

troduction, p. xli.

début, p. 623, 2
(indriyas).

Dhârmika Subhûti, iii, 44 (stance sur le rêve de Mâyâ, Vibhâsâ,
70, p. 361, 3), 153 (sur

142, p. 729,

Tucci,

Pre-Din-

nâga Texts,

p. xxix.
iv,

Yama-

nirgranthasrâvakagrâmanï,
Vibhâsâ, 101, p. 523, 3.

225;

râksasa, Vibhâsâ,

172, p. 866,

NOMS PEOPEE3
Netrïpadasâstra,
ii,

121
258.
ii,

205.
i,

Paramâvasthàvâdin,
65.
iii,

ii,

Naiyâyikas,

i,

57, Vyâ.

Pariprcchâsâstra de Vasumitra,
60,

Pancaka, leur ordination,
154.

212;

même

citation

Karmasiddhi-

prakarana, Taisho 1609, p. 784,
ix,

Paûcakesu,

250.
iv,

2

;

Siddhi, 207 (Comp. Dârçtân-

Paûcanîvaraiiasûtra,
100).

166-7 (v,

tika et Vibhajyavâdin).

Parivrâjakas,
i,

iii,

86, v, 59.
iii,

Paûcavastuka de Vasumitra,

86

Pâtali (?) tîrthika,

30, Vibhâsâ,

[Vasubandhu reproduit
de Dharmatràta,

l'argu-

27, p. 139, 1.

ment de Paûcavastuka, comm.
p.

Pânini,

vi,

242.

991, 3

;

l'ar-

Pândarabhiksu
bbâjaka),
iii,

(Pandarangapari86.
iii,

gument de

la clarté est
;

de Jûâ-

naprasthâna]

ii,

211-213 ;com.

Pârâyana, dans Anguttara,
Hârîtî, p. 34

399,

de Dharmatràta, Paûcavastukavibhàsâ, Taisho, 1555.

dans Samyuktâgama, 49, Péri,
;

la stance Suttani-

Paûcaskandhaka de Vasubandhu,
ii,

pâta 1113, dans Vibhâsâ, 4, p.
17, et 137, p.

153 (Vyâ.
175,

ii,

51), 157, 160,

706

;

deux autres

171, 105.

186,

200,

217,

iii,

stances, 6, p. 26 et 27.

— Lévi,
142,

Récitation, 24.
iii,

Pancâlarâja,

28.
viii,

Pàrâsari, tîrthika, Vibhâsâ,

Padmaprabhabuddha
v,

222.
iii,

p. 729, 1.

Paramârthasûnyatâsîitra,
59, ix, 259.

60,

Pàrâsika,

iv,

121, 145, 147.

Parsva,

vi,

301,
2,

viii,

207

;

Introduction, p.

xliii, S.

Lévi, Drstàntapankti,

JA. 1927,

114-116.

Pâréva se distingue des autres maîtres en acceptant, sans essai d'exégèse, le dire

du Bouddha sur

le

47, p. 241, des âhâras, 130, p. 674

nombre des akusalamûlas, Vibhâsâ, ... "Le Bouddha sait, pas les
:

autres
sasesa,

...

»

Vasumitra déclare que
».

à compléter
les

— Dans
:

les déclarations

de Bhagavat sont
:

le

même

esprit, 98, p. 507, 2

refus
;

d'examiner

hérésies

les

savants y perdraient leur temps
explication du
;

les

ignorants tomberaient dans la fosse.

Pàrsva, fréquemment cité dans Vibhâsâ

:

mot Abhidhar-

ma,
2
;

1, p. 4, 2

;

nirvedhabhâgïyas,

6, p. 25, 3

satkâyadrsti, 8, p. 37,

qu'il n'y
;

p. 507, 2

a pas lieu d'examiner les drstigatas, 8, p. 38, 3, et 98, pourquoi deux yeux, pas un, pas trois, 13, p. 62, 2 kathâ;

122
vastu, 15, p. 74, 2

NOMS PROPRES
;

dénaire, 23, p. 120,

domaine de mithyâdrsti, 19, p. 94, 1 vedanâpratyayâ trsnâ, 24, p. 121, 1
;

;

liste cluo1
;

le nir;

vana

«

proche

»,

32, p. 164,
;

1

;

effort et réalisation,

33, p. 172, 3

prajnâ, 34, p. 175, 2
définition

définition de jâti,

marana

...,

39, p. 20S, 2,

de anartha, de paryankam âbhujya,
;

p. 204,

1,3;
;

prthagja-

natva, 45, début

sur Sûtra et Abhidharma, 46, début
;

saptakrtvah-

parama, 46,
las,

p.

240, 3
3
;

nîvaranas, 48, p. 249, 3

;

krodha, klesama1
1
;

48,
;

p.

251,

avarabhâgîyas, 49, p. 254,
65, p. 338,

Dûsimâra, 52,
les

p.

272

nombre des srâmanyaphalas,
iv,

;

quatre sra-

manas (Kosa,
p. 371, 2
p. 385,
1
;

98), 66, p.

341
...

;

cittakarman, manaskarman, 72,

pourquoi la vedanâ

est

un skandha (Kosa,
;

i,

40), 74,

;

six vijiiânadhâtus, 75, p. 389, 2
;

sanidarsana, sapratigha,
;

75, p. 390, 2, 76, p. 391, 2
vérité, 77, p. 399, 1, 2
;

temps, 76, p. 395, 2 quatre vérités, une sûtra sur la vue des vérités, 79, p. 411, 1
;

vimoksas, 84, p. 434,

3

;

srotaâpattyangas,
98, p. 507, 2
p.
;

94,

p.

487,

1

;

refus

d'examiner
101, p. 524,
3
;

les vues fausses,
1
;

mémoire de 91 kalpas,
;

avetyaprasâda, 103,
;

534, 3

jilânas, 108, p, 559,

kusalamûla, 112, p. 579, 582
123, p. 644
le
;

distinct des

Pûrvas et des Kâsmïp. 660,
1
;

ras,

définition

du vaipulyâïiga, 126,

refus

d'examiner
p. 730, 3;

sens du mot indriya, s'en remettre au Bouddha,
;

142,
(s'en

kuéala, 144, p. 841
etc.),

nirodhasamâpatti et
;

vimoksa

remettre au Bouddha;
177, p. 889,
1
;

152, p. 775, 2

pourquoi 32 laksanas,
;

pourquoi le Bodhisattva naît au Tusita, 178, p. 892

âdhyâtmika
p. 942, 1.

et

bâhyakâya, 188,

p.

940, 2

;

smrtyupasthâna,

188,

Pàsupata,
Pâscâtyas,

iii,
i,

86.
76,
ii,

ranas, 48, p. 251, 3

;

le

Bodhi-

205, 297,

iii,

sattva, dans l'état
tre

de saiksa, en-

— Voir Bahirdesaka, Aparântaka, Gândhâra.

3, iv, 101, vii, 11,

18, 65, 101.

dans

la
2.

nirodhasamâpatti,

54, p. 279,

Pitakatraya,

i,

6,

Vyà.,

i,

12.

Pàscàtya-bhadantas,

une

kârikâ

Pitâputrasamâgama,
Pudgalavâdin,
ix,

ix, 249.

sur les nirvedhabhàgïyas, Vibhâsâ, 7,

227-228.

— Iniv,

au début.
définition

troduction, p. xxxiv.

Pâscâtya,

erronée

des
;

Pudgalapratisedhaprakarana,
154, ix, 227.

sahabhûs, Vibhâsâ, 9, p. 43, 3

anusayana, 22, p. 112, 3

;

nîva-

Pudgalaskandhaka,

Introduction,

nom- PE0PBI8
p.

123
1.

XXXIV.

jnâna, Vibh;i>a, 179, p. 896,

Puru>. iv. id.i, m, 313.

Pûrva-k asm iras
de ce pays
368, 2.

u
(

anciens maîtres

Pufpottara, cinq Snantaryaa, sous

»),

Vibhâsâ, 71,

p.

Kàsyapa, Vibhâsâ, 119,
3.

p. 620,

Pûrvabahirdesakas,
iv,

Vibhâsâ,

71,

Pusyabuddha,

225, 229.
p. 655,

p. 368,

2.

Pusyamitra, Vibhâsâ, 125,
2.

Pailuka,

iii,

214.

Pïiranâdih sâstâ, Pârana Kâsyapa,
i,

Prakarana de Vasumitra, i, 6 (Vyâ. 12), Prakaranagrantha, Prakaranapâdasâstra,
150,
i,

3, iv, 177,

Vyâ.

i,

8,

Rock-

12,

15,

ii,

kill,

100, 255, Jaworski, Maî-

200, 229, 251, 259, 269,
iii,

tres hérétiques (Rocznik).

— Vi-

275, 286, 299,
v,

14, 105, 128

bhàsâ,

97,

p.

504

:

îiâsti

dat-

28 (contredit Jnânaprasthàviii,

lam

...

na),

107.

— Introduction,
les
iii,

Pûrna Kodika, iii, 86, Vibhâsâ, lit, p. 590 (govratika). Pûrna, auteur du Dhâtukâya, i, 6,
Vyâ.
i,

p. xxxii.

Prakaraneçu,
masâstras

«

dans
23,

Abhidhar66, 73.
v, 18.

», i,

12.
vii,

Prajâpatikâranatâvâdin,
97.

Pûrna (abhijnâs),
Purnâsa,
iii,

Prajnâpâramitâsâstra,

Introduc-

Pûrna, protagoniste de Nanjio 1297.
74
;

tion, p. Ix, Péri, Hâritï, 32.

Vibhâsâ,

23,
;

Prajnâskandhanirdesa,

ii,

159.

p. 118, 2

(pratïtyasamutpanna)
1

Prajîiâptisâstra, ou Prajnâptipâda-

94, p. 487,
S. Lévi,

(srotaâpattyangas).
2,

sâstra de Maudgalyâyana, Intro-

JA. 1927,
iii, ii, ii,

115.

duction, p. xxxvii
12),

;

i,

6 (Vyâ.
iii,

Purvakathâ,
Pûrvâcâryas,
175, 212,

195.

52,

ii,

217, 270,

12,

Pubbaseliyas,

214.
103, 104,
iv, vi,

50, 158, 164, vi, 93.

105,
18,

Prajîiâptisâstra, définition de l'avi-

iii,

53, Add.,

dyâ, corrigée
119,
1.

Vibhâsâ,

23,

p.

20, 162, 225, v, 41, 100,
viii,

157, ix, 248.
iii,

— En parti-

141,

prajùâptibhàsya,

ii,

260, 270,

iii,

culier
viii,

53, Add.,iv, 162, 225,

217,

iv,

171.
v,

157.

Prajùàplivàdiu.

24,

ii,

219.

Pûrvâbhidharmâcâryaa et Kasmîramandalâcàryas, sur upavâsi,
Vibhâsâ,
645,
1.

Pratîtyasamuipàdasûtra ou Sahetii^apratyavasauidàna^ûtra

ou

123,

p.

644, 2 et 3,

DvSdaéttgasûtraj

iii,

70, 85, vi,

138

;

Vyâkhyà de Vasubandhu,
G.
Tucci,

Pûrvàbhidhûrrnikas, sur pranidhi-

fragments,

JRAS.,

124
1930, 611-623.

NOMS PKOPEES
conflit
ii,

avec le roi Sàka du Kas-

Pradhànakàranatàvàdin,
Prabhàsa,
le potier, iv,

313.

mïr, Vibhàsà, 178, p. 895.

228.

Bahirdesaka

Pramànasamuccaya, kâr. d'introduction, Vyà. i, 7 pramâna:

ràcàrya, Aparântaka,

= Pàscàtya, Gandhà76, 205, 218. — Quelques références
i,

iî,

bhûtàya

...

dans Vibhàsà
sa

:

rûpa sans sabhà;

Prasenajit, dix rêves, Vibhàsà, 37,
p.

gahetu, 17, p. 87, 3

coupure
;

193, 2

;

fille,

munie des

du rûpa, 52,
(Kosa,
i,

p.

274, 2
71,
p.

quintu-

dix-huit laideurs, 114, p. 592, 3

ple tatsabhàga, 76)
;

368,

1

(H. Doré, Vie illustrée, p. 281).

ànantaryamàrga,
;

Pràtimoksa des Sarvâstivâdins, Introduction, p. ix.

168, p. 557,
p.

1

892,

2.

pàramitàs, 178,

On

voit,

49,

p.

Pràsangikas,

v, 50.
iii,

254, 2 que les Kàsmiras ont tort

Pretâvadâna,

156.

de ne pas
texte

lire

comme eux

le

Phàlgunasïïtra, ix, 260.

du

Prakarana sur
49

l'au-

P'in-na-ko (Vinnaka?), un tïrthika,
iv,

ddhatya.

145, 148.
iii,

Bahudhàtukasûtra,
;

i,

;

Vibhàsà,

P'ing-kia,

49, 61, 124

Siddhi,

71,

p.

367, 3

;

comp. Siddhi,
Bhaddàlin.

552, 690.

102.
p. 906, 3,

Bakkula, Vibhàsà, 181,
907, 2
;

Bâdari, ix, 249

:

lire

S. Lévi,
2,

Drstàntapankti,

Bàlapanclitasûtra, iv, 186.

JA. 1927,

118.

Bimbisàrasûtra,

ix,

249.

Balkh, Fou-ho, roi de Balkh en

Buddhadeva, Introduction, p. xlvii. i, 64, ii, 150, v, 54, ix, 262. Voir Dharmatràta. Quelques références dans Vibhàsà explication du mot Abhidharma, i, p. 4, 2 citta-caittas sont citta, définition lau-


;

:

;

kikàgras, 2, p. 8, 3

naissance et destruction, 21, p. 205,
;

1

;

pratï;

tyasamutpàda, 23,

p. 118, 3
;

jàti,

marana

.,.,

39, p. 203, 2

nîva;

ranas, 48, p. 251, 3

akopyà cittavimukti de Bhagavat, 61,
;

p. 316, 2
;

négation du bhautika, 74, p. 383, 2
srava, 76, p. 392, 3
77, début
; ;

sapratigha, 76, p. 391, 2
;

sâ-

samskrta, 76, p. 393, 2
;

théorie des époques,
le

nature du sabda, 90, p. 464, 3
p.

un seul indriya,

mana;

indriya,

142,

730,

2

;

âryavamsas et àrûpyas, 181,

p. 907, 3

pàmsukûla, 181,

p. 908, 3.

NOMS PROPRES
Buddharaksita, explication du mot
bhâsâ, 8, p. 38,
98, p. 508,
1.
1

125
(satkâyadrsti)

Abhidharma, Vibhâsâ,
9; sur parijuâ, 34, p.

1,

p. 4,

— Voir Ghosaka.
Vibhâsâ,

;

175,
1).

2

Brahmadatta, père de Kapotamâlinî, iii,

(Taisho 1546, 16, p. 133,
Bodhisattvapitaka,
Bodhisattvabhûrai,
éd.
viii,

28.

192.
iii,
;

Brahmapariprcchâsîitra,
201,
98, p. 507, 2.

cité

Wogihara,
écoles
;

p.

201

relations
«

Brahraarâjasûtra

(?), iii,

199.
;

étroites avec l'opinion des

aule

Brâhmanas,
145-148.

iii,

86

(vrata)

iv,

très

»

exposée dans
90, et ailleurs.
14,
ix,

Bhâsya

vii,

Bhagavadvisesa,
Viiii,

i,

36 (Vyâ.
viii,

i,

45),

Brahmajàla,

v,

265

;

23, vii, 108,

159.

Bhadanta, Ta-te, Introduction,
p. 383, 2
;

p.

xlviii.

— Tsuen-tche,
... »
;

Vibhâsâ, 74,

trâta.

— On

179, p. 897, 3
a,

;

191, p.
:

954, est

probablement Dharma144, p. 741, 3, 145,
....
:

95, p.

493, 3

"

Quelques-uns disent, à savoir les
Dârstântikas disent
74, p.

Dârstântikas. Bhadanta (ta-te) aussi dit
p. 744, 2, p. 745, 1
:

«

Comme

les

danta-là (pei ta-te) dit ...»
stântikas disent
....

— Comparer,

383, 2

Ce BhaLes Dâr-

Ce Bhadanta Dharmatrâta-ci (ts'e tsuen-tche fakieou) aussi dit ... Pour le réfuter ... Comment expliquer ce que dit le Bhadanta Dharmatrâta ? Il n'est pas nécessaire d'expliquer ce dis:

cours, car ce n'est pas Tripitaka. Toutefois,

trouver un sens légitime), on dira
"

.... »

— Comparer 131,
....

si

on veut l'expliquer

(lui
:

p. 680, 3

Pour réfuter

les

Dârstântikas qui disent
;

Le Bhadanta

(tsuen-

tche) aussi dit

.... »

et 191, p.
l'objet

954,

1,

où l'opinion de Tsuen-tche
et

précède celle de Ta-te (sur

de

la

dernière pensée de l'Arhat).

Bhadanta
p. xlix,

n'est pas

Dharmatrâta (Yasomitra

N. Péri), Introduction,

Vibhâsâ, 13, citée p. l.
:

Bhadanta dans Kosa i, 79, 83, 88, 91, ii, 144, 150 Add., iii, 48, 74, iv 22 (Dharmatrâta ?), 33, 205, vii, 73 Add. (Dharmatrâta), viii, 151 (Bhadanta Sautrântika), 207, 222 (Bhadantâdayah). Bhadanta, dans Vibhâsâ, explication du mot Abhidharma, i, p. 4, 2 satkâyadrsti, 8, p. 37, 2 contre svasamvedana, 9, p. 43, 2-3 rûpa,
; ;

;

pas samantarapratyaya,

ii,

p.

52,

1

;

vue par
;

l'œil

en raison de

lumière

...,

13, p. 63, 2 (Introduction, p. l)

vue simultanée de plu;

sieurs rûpas (forêt et feuilles),
tion, 21, p. 105, 1-2
;

13, p. 64,

1

naissance et destruc;

pratîtyasamutpâda, 23, p. 118, 3

force

du

126

NOMS PROPBES
vii,

corps du Bodhisattva, 30, p. 155, 3 (Kosa,

73, note)
le

;

aprati-

samkhyânirodha de mauvaise destinée seulement par
p. 165, 1
;

Chemin, 32,
;

jarâ, 38, p. 199, 1, ksanikatva et sthiti,
1
;

39, p. 201, 3
1,

admet jâtilaksana, 201,

définition

de anartha, 204,
:

de paryaû-

kam
le

âbhujya, 204, 3

;

explication du sîitra
;

nâham lokena sârdham
1
;

vivadâmi, 49, p. 255, 3
465,

la satkâyadrsti est akusalâ, 50, p. 260,
2,

prthagjana ne coupe pas les klesas, 51, p. 264,
1

(d'accord avec le Dârstântika
;

;

comp. 90, p. voir Siddhi, 492) coupure de
;

satkâyadrsti, 52, p. 268, 2

"ce que disent

les

Àbliidhârmikas est
«,

incorrect que vitarka-vicâra sont seulement de deux terres
p. 269, 2,

52,

comp. 145,

p.

744 (d'accord avec Dârstântikas)
1
;

;

nie la
;

pratyayatâ, 55, p. 283,

durée de l'antaràbhava, 70.
;

p. 361, 2

six vijnânadhâtus, 75, p. 389, 2

sanidarsana, sapratigba, 75, p. 390, 392, 3; temps, 76, p. 395,
1
;

2; 76,

p. 391,

2; sâsrava, 76,
1
;

p.

1

;

samskrta, 76, p. 393,
77, p. 400,
1

quatre vérités, 77, p. 399,

deux

vérités,

(où Taisho 1546, 40, p. 298, 3, lui substitue Buddha82,
p.

deva)

;

maitrî,

423, 2, et 83 début
2
;

;

âkimcanya, 84,
blanc (Kosa,
p. le
viii,

p. 433,

le

mot vimoksa,
;

karimâ, 83, p. 428, 2 84, p. 434, 3 vue du
;
;

214), 85, p. 440, 2

négation de la prâpti, 93,
;

480, 2

;

srotaâpattyangas, 94, p. 487, 2
;

ksânti et jûâna, 95 début

;

caksus est drsti, 95, p. 489, 3
"

"

Quelques-uns disent que les

cait-

tas naissent en succession et pas ensemble,

comme

les Dârstântikas.

Bhadanta aussi

dit

:

Les caittas naissent en succession, pas ensemble.
...

De même

que, dans un chemin étroit
;

»,

95, p. 493, 3

;

comment
534, 3
;

Sâriputra devint arhat, 99, p. 510, 9

avetyaprasâda, 103,
;

p.

akusalamûlas, 112, p. 579,
p.

3,

582, 2
;

buddhaparivâra abhedya, 116,
1
;

603, 2 (d'accord avec Vasumitra)

meurtre, 118, p. 617,
;

parri-

cide des animaux, 119, p. 619, 3 (diffère de Vasumitra)
ta
les
....,

drsta, sru;

121, p. 632,

1

;

mahâbhïïtas et upâdâyarûpa, 127, p. 664, 3
;

nirmitas irréels, 136, atomes ne se touchent pas, 132, p. 684, 1 organes sexuels, 142, p. 732, 2 que le début, comp. Dârstântikas
;

;

Bodhisattva n'entre pas dans la nirodhasamâpatti, 153, p. 770,
(d'accord avec Vasumitra)
;

1

sur les kâmas,

173, p. 870,

1

;

raison

des déclarations relatives aux disciples éminents, 179, p. 900, 2;

âryavamsas, pâmsukûla, 181,
l'arhat, 191, p. 954, 1.

p. 907, 3,

908-9; dernière pensée de

NOM
Bhaddfilin,

PROPB1
Vibhlfl, LI5*
tutki,
.1.

249.

— Mnjjbima,
in.
i,

bonne Lecture de
i,

ix,

i».

698, 2
2,
p.

;

Pi
).

439=-

Yi-

A. 1914,

r,il

bliSfS,

p. 679.7,

Div>:i, 57.

MahâkîUyapa-avadana,
20, p. 99, 2
;

Viol

Bharai iveka,
libadrakalpa,

Add.
193.

COmp. Aniruddbu,
6,

iii,

Koéa,

iv,

199.
i,

BhadraYarga,
m ri tn.it m
,

ir,
iii,

61.
ICI et Yyâ. 206.
ix,

Mnbâkaustbiln,
iii,

Yyâ.

i,

12

;

91

;

et Sâriputra,
;

\ ibl

Bh&rahârasûtra,
.

256.
145,

[nage

»(?), iv,
«lu

148. —

9, p. 44, 3

180, p. 903, 3.

Sûtra (nirodbasamâpatti),
sbo, 1609, p. 784, 2.

Tai-

Cette Lecture

muha de Hiuan;

wang

est tentante
il

mais, pboné-

Mahicondasûtra,

iv,

15.

tiquemeut,

y a difficulté. [P.P.]

liliiksunîkarraavâcanâ, iv, 102.

MabSdeva, ou Isvara, ii, 311. Mahâdeva, L'hérésiarque, Vibbâsâ,
99, p. 510, 511.

Bbùmisena,

p. xlix.
iv,

Madhyadesa,
sont bons,

61

;

les

gens y
leurs

IfahanSmasntra,
iv,

i,

49

(?), iii,
vi,

95,

même quand
1.

70,

73, v, 85,

134, Vi-

vues sont mauvaises,
121, p. 631,

Vibliâsâ,

bliâsâ, 181, p. 909, 3.

Maliânidruiasûtra[dbarmaparyâya]
iii,

Madhyamakacitta ou Mâdbyamika.
Manoratha, disciple de Vasuban-

60,

iv,

113,

Vibbâsâ, 23,

p. 119, 2; 152, p. 776, 1 (Dïgha,
ii,

dhu l'Ancien,
Mallas,
leur

iii,

70,

152

;

In-

55, 70), lu, à tort
viii,

Mabâhetu211
1).

troduction, p. xxvii.

pratyayasûtra,
(bistoire

(Vi-

conversion

bhâsâ, 152, p. 776, col.

de
30,

la grosse pierre ...), Vibliâsâ,

Mahâpantliaka et Cûla, Vibhâsâ,
180, p. 902,
1

p.

156,

1

;

leur prise du

(Anguttara,

i,

24

;

refuge, 191, p. 957, 2.

Divyâvadâna).
MahSprajipatî,
iv,

Ma&karin,

iii,

30, iv, 177.

61. 73, lire

Mahatl sûnyatâ,
tf», iv,

Maliâsûnyatâ>û-

Mabâbhadauta,
danta.

vii,

Bba-

130-131.
iv,

Matiâkarmavibhàgasûtra,
Maliâkâsyapa,
iv,

Yyâ.
vii,
:

Mabâsamgïtidbarmaparyâyasûtra,
v, 23.

61, 95, 185,

120, Add. (ordination, reliques

Mahâsammata,
lxi
;

iii,

206.

MahSsâmghikas,

lnii.Hlu.tion, p.
i,

lviii,

Siddhi, Index.
iii,

Ma hftwâ m gbikas,
800, 135,
iv, 3,

58, 70, 82,

ii,

157, 210, 280,
54,
vi,

11, 77, 153, 169,
vii,

40, 52, v, 4, 5, 7, 24, 47,

185, 255,

45,

viii,

ix,

254.

128

NOMS PROPRES
:

Mahâsâmghikas, Vibhâsâ

svasamvedana,
;

9,

p.

42

;

deux

caittas

en

même

temps, 10, p. 48, 2
p.

seuls les citta-caittas sont \ipâkahetu et
;

vipàkaphala, 19,

96,

1

le corps

de naissance du Bouddha est
;

pur 44, p. 229,

1

(Siddhi,
les

70),

76, p. 391, 3
;

173, p. 871

;

comp.

86 début (de
182, p. 912, 2

même
;

Vibhajyavâdins)

nature du dharmacakra,
2,

chute du srotaâpanna, 186, p. 931,
431, ne contient pas
viii,

933,

3.

— La

Vibhâsâ, 83,

p.

la référence

aux Mahâsâmghikas
leur

indiquée Kosa,

135, note.

Mahâsâmghikas, un
Siddhi, 442.

sïïtra

(Antarâbhavasûtra

?)

qui

appartient,

Mahï, rivière,
lxi; Siddhi,

iii,

147.
p.lviii,

dans

le

monde de Brahmâ (Maji,

Mahïsâsakas, Introduction,
Concile, 324.
10, 54,
ii,

jhima,
p.
p.

326),
et

Vibhâsâ,

52,

Index; J.Przyluski,

— Dans
iii,

272

;

Mâra

Upagupta, 135,
2,

Kosa,

i,

697-8, S. Lévi, JA. 1927,

118,

10, 44, 59,

119.

77,

163, 210,

iv,
vii,

3,

154, 238,
viii,

Mithilâmravana,
miéville,

iv,

126.

v, 24, vi,

255,

45,

135,

Milinda, sur le temps, 49-50, DeBulletin,

220.

1924,

129

Mahïsâsakas
explication du
1, p. 4,

dans

Vibhâsâ,

(Kosa, v, 52).

mot Abhidharma,
et vipra-

Munigâthâs, dans Samyuktâgama,
49, Péri, Hârîtï, 34.

2

;

deux prajnas simul-

tanées,

samprayukta

Mûlasâstra

= Jnânaprasthâna,
iii,

ii,

yukta, se connaissent l'une l'autre, 9, p. 42, 2.

207

;

ailleurs Vijnânakâya, vii,

28, ou Prakarana, vii, 10.

Mahesvara,
S. Lévi,

i,

3, v, 18.
ii,

Mrgâramâtar,
205, Add., 450.
vii,

28.
(?),

Mâtrceta, stotrakâra,

Maitrïdattaputra

être infernal,
3.

JA. 1910,
i,

2,

Vibhâsâ, 29, p. 152,
4, ix,

(Comp.
J.

Mâdhyamikas,
271, 273.

7,

8,

Maitrakanyaka).
Maitreya,
ix,

269 et Add.

;

Przy-

Màndhâtar,
177,

iii,

28, 137,
iii,

vii,
;

122.

luski, Rocznik, vii, 1-9,

Mâyâdevï, rêve,
iii,

44

ii,

220,

iranien dans l'Inde.

— Vibhâsâ,
Maitreya

un dieu
et

vii,
;

80; Vibhâsâ, 70,

135,

p.

698,

2,

p. 361, 3

Rockhill, 15.

Mahâkâsyapa.
38, p. 559, 1.

— Samghabhadra,
xx vi.

Mârakany.â et Bodhisattva, Vibhâsâ, 135, p. 697, 3.

Maitreya, inspirateur d'Asanga, In-

Mârasûtra

(?), iii,

41, 42.

— Mâra

troduction, p.

— Maitreya

PROPEES
prêche Mil dieux, Yibhâsâ, 29, Maitre\a. quand il naî|>. |5S
;

icitta,

Yyâ.

ii,

19

(ad

ii,

149)

:

asti

tra ici-bas,

expliquera
niait rï,

la

rétri-

tikas tadyathS siisko
asti
...

samudâya mrtpiudah/
«-kabliausa.

bution de
3.

la

83, p. 430,

dvibhautikah
asti

r\;n<lrah

/
;

yâvat.

sarval)liaut ikah
ii,

Maii(li>alyayana,
vi,

i,

2,

iii,

29, v, 59,

ii,

268,

vii,

113,

ix,

197.

154, n. 5 (Vyâ.

51).

Yo^a-àcàryas,

d'accord
le

avec

les

Entend au cours du recueillement, Yibhâsâ, 185,
180, p. 905, 3
la

Dàrstàntikas sur

p.

929, 2

du dbyàna, et

mélange » MUT les compayogâcâra-

(Siddhi, 294); prédictions fausig,
;

raisons, Vibhâsâ, 175, p. 8 79, 3.

entre dans
difficile,

Sautrântikaniatetia

le

chemin par

route

matena

va,

ii,

177.
L'ouest,

95, p. 485, 3.

Yogâcâras du nord, do
auteur du
6 (Vyâ.
i,

de

liaudgalyâyana,
jùTiptisàstra,
i,

Pra12).

tout pays (pratique du premier

vimoksa), Yibhâsâ, 136, p. 704.
Ratnagiri, guiiâ,
iv,

Maudgalyâyanaskandhaka,
duction, p. xxxiv.
Iflecchas,
et

Intro-

229.

iv,

145.

Ratnarâsisïïtra, iv, 21.

Voir Maga

Ratnasikhin,
Râjagirikas,

iv,
ii,

227.
150, 218,
iv,

Ta-syu.
iii,

207,

Yaumnâ,
Yasas,
ii,

147.

ix,

297.
ii,

220.
transcrit

Râjarsi,, cakravartin,

220.

Yuktavâdin (ing-li-luen,
yu-ta-vâdin,
Taislio

Râjasena,

iv,

215.

1546,
1
; ;

p.

Râma (bhadantarâma
sya, c'est-à-dire
lâta ?),
iii.
:

sthaviraM-

264), Yibhâsâ, 9, p. 43,
[>.

27,
69,
voir

élève de Srf-

138,

3

;

33,
p.

p.

169
:

356

;

110,

571, 8

Iîâmâyana.
pas

M, ave

v, 45, vi,

250.
vers,
:

ses

12000
est

Yibhajyavâdin.
sena (Bhadanta), Tattvasam-

ne raconte que deux choses
ll'esl

tel

le Sîltra,

<jui

>ans
sni>.

graha,
k>anika.
!

153,

nie

l'activité

du

mesure pour
Iîâhula,
vira,

le

texte et
3.

Vibhâsâ, 46, p. 236,
(yogâcârya,
yogâcâraiii,

îcâra
citta,

30, iv, 82.

— Le
300,

stlia-

darsana, mata, mati), In|).

ix,
;

troduction,

Iviii.

— Kosa,
49),
;

284,

297,

trois

i,

âryâs

une quatrième dan> Pra613.

32,

ii,

149 (Vyâ.
ii,

ii,

154
3-4,
;

tïtyasanuitpâdavyâkhyâ, G. Tucci,

(Vyâ.

51), 177, 211
iv,

iii,

JB AS., 1030,
iv,

p.

53(Yyâ\);
21, 85
:

18, 43, 162
;

v,

RurujStaka,
.IV.,

237

(M.

Lalou,

vi.

111

i\,

2 (JJ.

1925, 2, 333).

130
Rohitasûtra,
i,

NOMS PKOPfcES
14.
iv,

Rauruka nagara,
Laksanasûtra,
iv,

215.

tsang),

221.

Manoratha (Hiuande Buddhamitra (Paramârtha) date de Vasubandhu,
ciple

de

;

Laksanânusârasâstra, Introduction,
p. xix, xxix.

Introduction, p. xxiv.

Vasubandhu l'Ancien,

vrddhâcâ-

Lao-cheou (ou Tsono-cheou), Bhadanta, explique le mot Abhi-

rya sthaviravasubandhu, maître

de Manoratha, Introduction,

dharma, Vibhâsâ, 1, p. 4, 2. Lavanaphalopamasûtra, Vibhâsâ,
20, p. 99, 2 (acte différemment

xx vii.
iii,

— Kosa,

p.
;

Vyâ. ad

i,

26

70, 152, iv, 7.

sthaviravasubandhuprabhrtibhir

rétribué

suivant

le
...)
;

caractère

ayam hetur uktah

..., iv, 7.

moral de l'agent
Anguttara,
i,

comparer
vi,

250, Kosa,
v,

205.

Vasubandhu est sautrântika-pâksika (Vyâ. ad i, 17). Conflit

Lâgudasikhïyaka,
lekasataka
»,

59

:

les "

Cû-

des Vaibhâsikas et Sautrântikas,
i,

disciples de

Deva-

20, 38, 55, 60, 91,
iv,

ii,

186,

datta, deRockhill, 109; Vibhâsâ,

214, 295,
78, 108

142, 172, 224, v,

74, p. 383, 2, 122, p. 634, 3.

....
iii,

Lokaprajnâptisâstra, Introduction,
p. xxxvii.

Vasubandhu,
slokas.

— Voir
i,

78,

80,

trois

G. Tucci,

A

proposito del Pûrânapaficalaksana, R. degli Studi Or., xii, 412.

Gathâsamgraha,
Viméikâ,
i,

iv,
;

137, Add.

89

Trimsikâ,
des
caittas

Lokottaravâda,

58, n. 4, iv, 115,

comp.
Kosa,

la définition
ii,

v, 54, vii, 28.

153

et

Sthiramati,

Vaksu,

iii,

147.
iii,

Lévi, 25-33.

Vaûgïsa, Vâgîsa,

135,

v,

25

;

Vibhâsâ, loue Bhagavat, 173, p.
872,
1,

et

86,
;

p.

392,

2

(où
44,

Pratîtyasamutpâdavyâkhy â Tucci, JRAS., 1930, 611-623. Vâdavidhi et vâsubandhava
pratyaksalaksana, Introduction,
p. xxiv.

traduit

luen-li)

tîrthika,
;

p. 229, 2 (luen-li)

une stance

sur le pouvoir qu'a Bhagavat de
faire

Karmasiddhiprakarana, à comparer

comprendre sa pensée aux animaux, 99, fin.
ix,

avec Koéa,

iv

:

discus-

sion des thèses Vaibhâsikas et

Vajrâ bhiksunî,

249.

du Sûryodayavâda
corporel,
disle

(?)

sur l'acte
etc.
;

Vatsagotra, ix, 262, 264.

mouvement,

Vasubandhu, auteur du Kosa,

aussi nirodhasamâpatti.

&0M8
Ya-uuiitia, Introduction, p.
xliii,

rifui m

131

l'auteur du
12), 79,
ii,

IVakaranap
166, Il
v,

docteur de
B01,
102,
Les
iii,

la

Vibhfiai,
iv,

i.

6

(Vy5.

273,
SI, 100,
est

49, 74,
171,
vii,

207 (VtbhâsS,
viii,

116 début),

ri,

64,
vii,

143, 158,

— Son
ii,

opinion

réfutée

pai

Yaibhâsikas,

64.
165.
ii,

ramitra, auteur d'un BamgrahaAloka,

Vasumitra (Sautrantika), auteur de Pariprcchâ, Paocavastnka,
Vasnmitra, élèye
<1<'

212.

Gunamati, commentateur du Koéa,
explication du
eitta
p.
si

iii,

34,

iv,

219

;

Yyâ.

i,

1, 7.
:

Vasnmitra dans Vibhâsâ
-aïkâvadisti,
8,

p.

37, 2;
11,
;

et
1
;

mot Abhidbarma, 1, p. I. 1 caittas, 10, p. 50; rûpa, pal
;

ïamanantarapratyaya,
atteindre
13, p. 64,
p. G4, 2
;

52,

organes

"

qui

prennent sans
?

»,
1

13, p. 63, 2

un caksumjiiâna
;

vi.se

plusieurs objets

(comparer Bhadanta)

quatre causes de nou-vision, 13,
;

kathâvastu, 15, p. 74, 2

anvayajùâna, 17,
1
;

p. 84, 2

;

acte
1
;

infernal

rétribué ici-bas, 20, p. 100,

vie courte, 20, p. 103,
;

naissance et destruction, 21, p. 105, 1-2
]>.

causes du bhâjanaloka, 21,

106

;

Kâsmïras)

anusayana, 22, p. 113, 1 (deux autres théories, PâscStys vedanâpiatyayâ trsnà, 24 début; retraite d'un mois de
; ;

lUiagavat, 26, p. 135, 2

jarâ, 38, p. 199,

1

;

jâtilaksaua,
1

stiiiti
;

et

k>anikatva, 39, p. 201

;

définition de anartha, 39, p. 204,

akuéa-

lamûla, 47, p. 241, 3; krodha, klesamalas, 48, p. 251, 3; sur le

Sûtra
drçti

:

nâhain lokena sârdliam vivadâmi, 49, p. 255, 3
avyâkrtâ, 50, p. 260,
1
;

;

la

satkâya-

est
;

coupure de
p. 338,
;

la satkâyadrsti, 52,
1
;

268, 2

nombre des srâmanyaphalas, 65,
i,

sur l'expression
7i),

>ankhalikhita (Dîgha,
2
;

63), 66, p. 343, 2

antaràbhava,
;

p.

361,

la

crainte et le nirreda, 75, p. 386, 2
pas vijùânadhâtu, 75, p. 389,
;

l'anaarara inanovijnâna

«1

1

;

sanidarsana, sapratigha, 75,

p.

390, 2

76, 391,

1

;

le

samskrta,

[es

époques, 76, p. 392, 3

;

393,
77.
i

2; 395,2; 77 au début; BSsrara, 76, p.
p.

392,2;

les férités,

399,

1

;

snmvrti
1,

et

paramàrtha. 77,
;

82, p. 423,

et 83 au début
;

400; apraniânas, mait T, karunà, 83, p. 428, 1 âkimranyâyap.
;

tana, 84, p. 433, 2

vimnksas, 84, p. 434, 3
1
:

;

prâpti, 93, p. 480, 2
p.
i

;

pratipads, 93, p. 483,
drs^i,
't"»,

Brotaâpatl
;

M,

v 7. 2

:

1»-

caksus

p.

489, 3 (comp. Bhadanta)
;

BUT Sàriputra. 09, p. 510

2 (comp. Bhadanta)
2 (comp.

kii>àlaniïila, aku.salamâla,

112.

p.

:t7

(

.i,

3; 582,
603, 2-3

Bhadanta); buddhaparivâra (abhedya), 116,

p.

132
(comp. Bhadanta)
p. 617, 1
;

NOMS PEOPEES
;

les cinq vijnânas, 117, p. 610, 2

;

meurtre, 118,

parricide
;

commis par
...,

les

animaux
;

...,

119, p. 619 (comp.
la

Bhadanta)
fin
;

drsta, sruta

121, p. 631, 3
;

mahâbhûtas, 121 à
;

karmadâyâda, 124,
»,

p.

649
;

upâdâyarîipa, 127, p. 664, 3
1
;

nombre

des âhâras, 130, p. 674, 3
«

atomes, 132, p. 684,
;

les enfers sont
iii,

séjour des êtres
;

137, p. 707, 3

708, 2 (Kosa,
;

23, suit les

autres maîtres)

organes sexuels, 142, p. 732, 2

asamjnisamâpatti,
1
;

151, p. 772, 3; entrée dans nirodhasamâpatti, 152, p. 774,
;

entrée

du prthagjana le Bodhisattva n'y entre pas, 153, p. 780, 1 (comp. Bhadanta) cette samâpatti et le feu, 154 début mélanges des dhyâ; ;

nas et Suddhâvâsikas, 175, p. 881, 3

;

raison des déclarations relatives
;

aux disciples éminents, 179,

p. 900, 1

pâmsukûla, 181,

p.

908-9

;

sâsvata, uccheda, 200, p. 1003, 3.

Vasula, arhat du Kaémïr, réfute

sont réels, 56, p. 288, 2
est

;

sabda

par

le silence le tïrthika

Sanca-

de rétribution, 118 au début
;

lya(?), Vibhâsâ, 15, p. /6, 3.

(comp. Vibhajyavâdin)

miracle

Vasurata,

iii,

78 Add.
iii,

feu et eau, 135, p. 698, 3.

Vasuvarman,

81, 82, Sautrân-

Vârsaganya,
ghabhadra,

v,

64 Add.
52,
p.

— Sam1
;

tika divergent (P'ou-kouang).

634,

Vâtsïputrïyas, Introduction, p. lx
i,

;

Woods, Yoga,
Vâsisthï, iv,

p. xx.
;

7,

69, 79, 82, 86, iv, 4, 154,
vii,

126 Add.
1.
ii,

Vibhâsâ,

v, 1, 5, 7, 63,

45,

ix,

227ârya-

126, p. 658,

229

;

232

:

vâtsïputrïyâ

Vâsudeva, ïsvara,

311.

sâmmitïyâh.
Vâtsïputrïyas dans Vibhâsâ
:

Vijiiaptimâtratâvrtti, ix, 283.
défi-

Vijnânakâya, de Devasarman, Introduction,
p.
ii,

nition des laukikâgras, 2, p. 8,
2
;

xxxiii.

i,

6

le

pudgala connaît,
9,

9, p.

42

;

(Vyâ. 12),
229.

299,

vii,

28, ix,

jûâna et vijnâna,

p. 44, 2

;

pudgala et mémoire, 11, 1 un seul œil voit, 13,
;

p. 55,

Vijnânavâda, p.
Vijùânavâdin,
i,

xliii.

p. 62,

82, iv, 19.

pudgala et anusayas, 22, p. le nirvana est saiksa, 110, 2
1
; ;

Vidûra (non Vidura), disciple de

Krakucchanda,
Vinaya,
iii,

iii,

41.

etc.,

33, p. 169,

1

;

le

prthag-

44, iv, 96.
conflit

— Vinayaiv,

janatva est un samprayukta du

dhara en
mika,
iv,

avec Àbhidhar60,

kâmadhâtù, 45, début jana, samyojanïya et

;

samyopudgala

83

;

comparer

vainayika.

noms proh
Vinâya, cinq iprtee de pamjakas,
ii,

133
iv,

Kosa,

60 (énnmératien des

105; Vyâ.
Vibhàçâ,
pas

ii,

3; sermon en
410,

dii ordinations),

comme

<»n

voit

trois
rois,

langues aux quatre grands
7'!.

Dharmatr&ta,
3, p.

Abhidiiarmasâra,

p,

1.

890,

3.
iii,

Vinayaeintâd&yas,
parait

viii,

222

(no

Vindhyavâsin,

32.
iv,
viii,

rue un
iv,
;

qualificatif

Vianaka

(?)

tîrthaka,

145, 148.

de Sautrântikas).

Viparïtasûtra, v, 22,
44.

160.

Vinayamâtrkâsûtra,
Yinavavibhâsâ,
i, 1

Vipasyin,

iv,

228.

autorité de

Vibhajyavâdin, Introduction, p. xxxiv,

lv.

— Diverses
;

références, v,

23-24, 52 (La note p. 24 doit être corrigée d'après Introduction,
p. lv).

Vibhajyavâdin, ordinairement fen-pie-luen-tche
pou, Vibhâsâ, 113, p. 587,
1.

parfois fen-pie-chouo-

Vibhajya-nikâya opposé à Abhidliarma-Sarvâstivâdy-âdi-nikâyas, Vasu-

bandhu, Traité de la nature de Bouddha, Taisho 1610, p. 787,
Vibhajyavâdin opposé à Yuktavâdin.
le

col. 3.

Vibhâsâ, 9, p. 43,

1

:

"

[Dans

Jnânaprasthâna] qui interroge et pose les objections, qui répond et
?

explique

D'après les uns,

le

Vibhajyavâdin interroge et objecte,
;

le
le

Yuktavâdin (ing-li-luen) répond et explique
maître et
le

d'après d'autres,

disciple

lui-même

... ».

— Vibhâsâ, 83,
viii,

;

d'après les troisièmes, l'auteur se répond à
p.

431

:

Le Vibhajyavâdin (ou
;

inor-

thodoxe) affirme l'existence du rûpa dans l'ârûpya
(orthodoxe) réfute (Kosa,
135,
il

le

Yuktavâdin

est dit

à tort que la Vibhâsâ
vie et chaleur,
vi,

nomme
Kosa,

les

Mahâsâmghikas).

— Voir Yuktavâdin.
p. lvii-lviii.

Vibhajyavâdin dans Kosa, voir
ii,

— Ajouter
iv,

:

215 (Vibhâsâ, 151,

p. 771, 1);
ix,

pensée pure,

299 (27,
1).

p. 140)

;

jnâna et kusalatva,
136.

248 et

33 (144, p. 741,

Au Vibhajyavâdin de Vibhâsâ,
Dârstântika, Kosa,
iv,

112, p. 587, Hiuan-tsang substitue le

Vibhajyavâdin dans Vibhâsâ,

2, p. 7, 3 (les cinq indriyas sont purs)

;

19, p. 90, 3 (cinq sarvatragas,

avec un sloka exposant cette doctrine)
;

;

27, p. 138, 2 (expulsion d'abhavatrsnâ)
bala)
p.
;

30, p. 154, 2 (buddhakâya«

31, p. 161,

1

(les trois
?

nirodhas sont

inconditionnés »)
;

;

33,
1

169 (nirvana saiksa
laksanas sout
«

discussion avec Yuktavâdin)
;

38, p. 198,

(les

inconditionnés »)

50, p. 280, 2 (sïlavrata et

134
vicikitsâ)

NOMS PROPRES
;

59, p. 306, 2 (théorie

du samgraha, condamnée Kosa,
;

i,

33)

;

60, p. 312, 2 (chute des fruits ?)
«

65, p. 336, 3 (les fruits sont
1,
;

seulement

inconditionnés »)
;

;

68, p. 355,

et 69, p. 356, 3 (nie

antaràbhava)

77, p. 397, 2 (les quatre vérités)
;

79, p. 410
est
;

(Bouddha
«

toujours en recueillement)

93, p. 479, 3 (le

chemin

incondi-

tionne

»

;

comparaison avec l'image vénérée d'un nâga)
;

104, début
:

(douze viparyàsas)

113, p. 587 (abhidhyà, etc., sont

karman

doc-

Dharmatrâta, doctrine voisine de celle attribuée aux Dârstântikas, Kosa, iv, 136) 135, p. 700, 1 (négation de l'antatrine contredite par
;

râbhava,
p. 774,
1

le

temps

diffère des

samskâras

;

comp. Dârstântikas)

;

152,
;

(pensée subtile dans nirodhasamâpatti, aussi Dârstântikas)
:

173, p. 871, 3 (le corps de naissance du

de Vibhajyavâdin et
tiques, 44, p. 229, 1,

Bouddha est pur opinion Mahâsâmghikas dans les deux passages iden76, p. 391, 3, les Mahâsâmghikas sont seuls
;

nommés)
l'aide

;

185, p. 929, 2 (l'ârya du bhavâgra devient arhat sans

du chemin).
«

Vibhajyavâdin a des Tsan-fo-song,
des drstântas

Louanges du Bouddha

»,

qui s'écar;

tent de la vérité (tendance Lokottara), Vibhâsâ, 79, p. 410, 2

il

a

comme

le

Dârstântika.
u

Vibhajyavâdin dans Vasubandhu,
'

De

la

nature du Bouddha

»,

début

:

"

Les prthagjanas et
;

les

âryas ont leur racine dans

le vide, sortent

du vide
le

le

vide est la nature du
».

Bouddha

;

la

nature du Bouddha est

grand Nirvana

Vibhâsâ, citée Vyâkhyâ ad 39
74
;

i,

34,
iii,

1, S.

Lévi, Bulletin,

v,

286; sur

Bhâsya, Bhâsya,
;

i,

85
iv,

;

Vyâ. ad
142

Hârîtï, etc., N. Péri, Bulletin,
xvii, 3, 32-34.

;

(contro-

verse)

viii,

165, 188 (Le texte

Vibhâsâ et Prajùâpâramitâsâstra,
Péri, Hârîtï, 32 (où Nâgârjuna
est
"

en note est Vibhâsâ, 163, p. 824,
col. 3 et 105, p.

543, col. 3).
vi,

en avance

»

sur la Vibhâsâ,

Opinion contestée,
Etymologie,
viii,

198.

mais se sert des mêmes données).
Vimuktyâyatanasûtra,
ii, i,

222 Add.
(Anantavar-

27 (Vyâ.),

Vibhâsâvyâkhyâna man), ii ; 321.
422,
3,

106,

vi,

149.

Virûdhaka,
p.
iv,

iv,

217.
i,

Vibhâsâ, sur les écritures, 82,
S.-Lévi,
Bulletin,

Visâkha, mari de Dharmadinnâ,
6 (Vyâ.)
3,
;

Vibhâsâ, 93, p. 479,

558; sur

les langues, 79, p. 719,

ffOMS riîoriîK?.

135
», U,

khâ
p,

et

np.iv;i-,i.

VibhSfS, 124,
i,

DEKmtrer

147.
i,

648 (AAgatUra,

213)

;

la

Vaibhâ$ikad<
ii,

tà} a,

56

;

siddhânta,

bhiksanî Dharmasenâj
reo,
•;.

150,

p.

140, 283.

Related Interests

ail)liâsika,
ii,

du Kasmîr ou de
222,
ii,

l'ou-

kkarman,
Visnu,
i,

189.

eet,

viii,

199

;

voir

3.
iv,

Bahirdesaka, Aparântaka, Gân148.
etc.
;

Veda (asatpralâpa),
Vepacitti
Przyluski,
l'Inde,
A.ld.
;

dhâra.
J.

(Vemacitra,

Vaiyâkaranas,
279, 292.
Vaisesika,
i,

iii,

78

Add.,

ix,

Un

dieu iranien dans
vii),
iii,

Rocznik,

11

7,

ii,

195, 19S, 217,

Vibhàsâ, 172,
(Aùguttara,

p.

868.

236,

iii,

210,

ix,

284, 289-295.

Wlama,
p.

Vibhàsâ, 32, p. 165; 130,
1

Vaisesikas, indriyas, Vibhàsâ, 142,
p.

678,

iv,

393)

:

729, 3.
(?),

aumônes
Kosa,
iv,

infructueuses,

comp.

Vyanjanâsaktasramanas
bhâsji,

Vi«

253.

Vailâmika

50,

p.

359,
7

2

:

Le
lui ?

dans Inscriptions de Nàgàrjunikomla, Vogel, Ep. Ind. xx, 33,
avec
bibliographie,

Bouddha parle de
Qui en
sayas

anusayas.

sait plus long

que
98

Jâtaka,
i,

i,

Comment
? »

parler

de

anu-

228, Sumaiigalavilàsinï,

234,

Vibhangatthakathâ, 414.

Vyâkhyâyukti,
Introduction.

i,

3,

Vyâ.
vi,

i,

7

;

Vainayikas de l'école Vaibhàsika,
iv,

60, Add. (voir Vinayavibhâ)

Vyâghrabodhâyanas,

298.
ii,

;

sans doute les docteurs de
;

Vyâdayaksa,
Vyâghrîjâtaka,

Avadânasataka,
225.

iv,

83, 90

des Vaibhâsikas qui

104, Divya, 275.
iv,

ne sont pas des Abhidhàrmikas,
\ iii,

222.

Vyâdhisûtra,

vi,

121.
vi,
;

Vaibhàsika, vibhàsayâ dîvyanti càranti va
viii,

Sakrapariprcchâsûtra,
bhàsâ,
53, p.

219, Vi-

vibhàsàm va vidanti, Vyâ. i, 12 [Comp. Nâ222,
...

277

comp. 70,

p. 364, 3.

raasamgîti,

vi,

10

:

avivartakah

/

Sanavâsa,
1914,

iii,

45
547,

;

Przyluski, JA.
Concile,

tena dîvyatïty avaivartikah].

2,

282,

admet
en

les opinions

exprimées

Açoka, 327,
Satarudrîya,
ii,
i,

etc.

première ligne dans la Vi?
,

312.
2,

bhàsâ

iii,

49.
ii,

Sabdaéâstra,

Vyâ.
49, Vibhàsâ, 21,

ttsanikavâdin,
4, et
u

230; voir

iv,

Samadatta
p.

(?), iii,

Samghabhadra, 33,

p. 533.

113 (anusayana des anusayas
;

Ceci est à croire non à dc-

passés)

29, p.

149, 2 (virâga-

136
dhâtu, etc.)

NOMS PROPRES
;

70, p. 361, 2 (an-

116, p. 604,
Silà et

1.

taràbhava)

;

23, p. 118, 3 (âva;

Màra,

ix,

249.
p.

sthika pratïtyasamutpâda)

186,

Sïlaskandhikà,

iv,

190

(sïla-

p. 934, 1 (chute des fruits).

skandhasûtra ou sïlasamnipàtasïïtra).

Sâkyamuni, rétribution d'anciens
péchés, iv ; 212 Add.
;

Vibhâsà,
;

Sîvaka

(?),

vi,

231

Add.,
;

245

;

116, p. 603 (schisme)

les
;

neuf

Vibhâsà, 93, p. 480, 2
p. 883, 3.

176,

kalpas, iv, 225, 230 Add.
le

dans

neuvième antarakalpa de notre
iii,

Suka, jinadûta,
Suklà, bhiksunï,

ii,

220.
45.
28.

âge,

192

;

jambumïïle, bodhivii,

iii,

mûle,

iii,

128,

80,

viii,

195

;

Saila et Upasaila,

iii,

l'ancien

Sâkyamuni,

iv,

228.
:

Sràmanyaphalasûtra, Vibhâsà, 66,
p. 341.

Sàbdikas, Vibhâsà, 42, p. 216, 2
explication du
1, p. 4, 2.

mot Abhidharma,
209, 220,
vii,
iii, 7,

Srïgupta (ànantaryaprayoga
bhâsà, 115, p. 600,
3.

?),

Vi-

Sâriputra,

i,

2,

ii,

13, vi, 152, 268,

72, 83.
2


70

Srîlàta,

i,

55,

ii,

146,

150 Add.
3,

(dàrstàntika),

152,

iii,

71,

Vibhâsà,

29,

p.

15 J,
p.

(loue
2,

80, 83, 91, 98, 102,

vi,

223.

Bhagavat); 30,
lyàyana)

153,

Saddharmasàstra (éternité des paramànus), Vibhâsà,
Taisho
8, p. 37, 2
2,
;

p. 364, 2 (supérieur à
;

Maudgade car-

71, p.

366, 101, p.

1546, p. 27,

Satka-

525 (soixante
rière);

kalpas
p.

grantha (cho-ka).

102,
;

530 (limite à

Samyuktakàgama (Làgudasikhïyaka), v, 59, vi, 188.

son abhijnà)

105, p. 541 (dis-

cours à râjïvika).
Sâriputra,

Sagàthasûtra
Sàri-

(?), iii,

11.

Dharmaskandha,

Samgîtiparyàyasya
lah kartà,
i,

Mahàkausthii,

putràbhidharma, Kosa,viii, 135.

6 (Vyâ.

— Introduction, p. xxxvii,
Sàsvatadrstika,

lx.

119, 125,
p. xlii.

127. — Introduction,

12),

iii,

Vibhâsà,

100, p.

519, 3.
Sàstar, les six maîtres,
i,

Samghabhadra,

,

Vyâkhyà,
19, Etuii,

xxii,

xxvi,

8

;

H. Ui, Vaisesika,
J.

Vyâkhyà
tes », vii,

et

des de philosophie indienne,

— Cité dans dans nos foot-no— Le 63,
liii.

Introduction,

p.

la

u

etc.

petit

347

;

Jaworski, Rocznik.
iv,
;

traité modifie la kàrikà,
lit

i,
;

11

;

Sikhandin,

215, Vibhâsà, 119,
-ajouter Sikhandin à
iv,

ukta pour
ii,

ista,

i,

14

p. 619, 3

prime

2-3.

— Le grand
i,

suptraité

Devadatta,

177,

Vibhâsà,

réfute la kàrikà

11 dans une

NOMS PROPRES
strophe Sryt (Vyî.
rige
i,

137
iii,

31), cor-

S;iptavijfiànasthitisûtra (?),

16.

fréquemmciil

le Iîiiâsya, iii,

Saptasûryavyâkarana,
tasûryodayasûtra,

iii,

20; Sap;

50, iv, 4, etc.

ix,

271

Vi-

Samgharakçita,

p. xlix.

bhâsâ, 75, p. 386, 2.
p. xliii.

Samghavasu, Introduction,

Samàdhiskandha,
7 e livre

ou skandhaka,
viii,

— La

Vibhâsâ

lui

attribue sur

de Jnânaprasthâna,
74.

plusieurs

points
;

des

opinions

201.

inexactes

19, p. 97, 1 et 118,
;

Sambhûti

(?), iii,
iii ;

p. 615, 2 (fruits de la prâpti)

Sarvavarga,

87.

34, p. 175 (sur les

deux parijnâs,
61,
;

Sarvâstivâda, v, 64, ix, 262.

Kosa,

v,

110);

p.

315, 2
1

Sarvârthasiddha,

iii,

130.

(chute des fruits)
(acquisition

63, p. 325,

Sahetusapratyayasanidânasûtra
(ailleurs
tra),
iii,

de rûparâgaksayaparijùâ par le rûpavïtarâga, Ko114); 66, p. 340, 2 (cheet fruits)
;

Pratîtyasamutpâdasû70, vi, 138.
ii,

sa, v,

Sàmkhyas,

110,

112,

iii,

56,

min mondain
p.

67, p.
;

347, 3 (sraddhâdhimukta)

82,

— Vibhâsâ,

80, 142, v, 18, 54, ix, 261,278.
13, p.

64, 2 (huit
;

422,
;

2 (ordre

de karunâ et
(défi-

causes de non-vision)

142, p.

rnaitrî)

93, p. 483, 2 (les quatre
;

729 (indriyas).
Sâtâgira, Introduction, p. xl;

pratipads)

106, p. 547,
;

1

Sam-

nition des jûânas)
1

117, p. 610,
;

ghabhadra, 38,
Hârîtî, 5,

p.

557

;

N. Péri,

(sur les cinq vijiiânas)

124,

p.

646, 2 (diffère des Gandhâ-

Sâmtânasâbhâgika[sramana],

ii,

riens et des Kâsmïriens sur l'u-

302, une école d'Âbhidhàrmikas;
Siddhi, 246; Vibhâsâ, 10, p. 50,
3
:

pâsaka)

;

142, p. 782,

1

(seule-

ment

six indriyas).
iv,

citta est cause
;

immédiate de
et ainsi
:

Samcetanîyasûtra,

136.
iv,

citta

vedanâ de vedanâ,
;

Samjayin Vairâtïputra,

177.

de suite...
théorie

17, p. 85, 3

môme
;

Satyavâdin, un tïrthika, et Satyavàdisùtra (satkâyadrsti), Vibhâsâ, 8, p. 37, 3.

de la série homogène
38,
les laksanas (nais-

appliquée aux kusalamûlas
p. 198, 1, 3
:

Sadrstântâni sûtrâni,

vi,

188.

sance, etc.) du rûpa ne sont pas

Sciddharmasmrtyupasthânasûtra,
iv,

à part du rûpa 222.

;

voir Kosa,

ii,

186.
iii,

Saptasatpurusagatisïitra,

38.
;

Sàmmitïyas,
224, 234,
v.

ii,

123, 214, 222 Add.,
32, 153,
iv, 4, 8,

Saptabhavasûtra,

iii,

13, 36

Vi-

iii,

bhâsâ, 60, p. 309, 2.

24, ix, 232.

138
Sâmmitïyanikâyasâstra,
261, 270, 271.
ix,

NOMS PROPRES
229,

comp.
29.

vii,

22.

Mais

le tat-

tvârtha diffère du sûtrârtha, v,
ix,

Simhanâdasûtra

(?), 1,

265

;

Vi;

bhâsâ, 8, p. 38,

satkâyadrsti

âbhiprâyika,

par

opposition

66, p. 342, 1, sramana.

aux Sâstras,
218, ix,
iii,

ii,

223, 234, 245,

Siddhatthikas,

ii,

151,

60, 75, v, 29.

297.

antarhita (mûlasamgïtibhramsa),
ii,

Siddhânta, la doctrine Vaibhâsika,
ii,

245,

iii,

36, 40 (Vyâ.

238.
iii,

138)
147.

;

parmi

les Sûtras disparus les

Sindhu,
Sïtâ,
iii,

ceux qui énuméraient
dhipâksikas
496,
1),

37 bo96,
p.

147, Add.
iii,

(Vibhâsâ,

Sukhâvatî,

189, Add.
;

les

Sunetra, ix, 271

Vibhâsâ, 82, p.

début).
guttara,

98 anusayas (46 au
2

Diminution de T Anp.
ii,

424

;

et

les

six

bons maîtres,

16,

79,

(les

six

Anguttara,
Susïlasûtra

iii,

373.
181.

hetus), voir

277 Add.
ix,

(?), viii,

adhyâropita,
ropita,
iii,

251, samâ138).

Suttanipâta,

voir

Arthavargïya,

36 (Vyâ.


»

Pârâyaiia, Uragavarga, Sâtâgira.

Dans
de

le

Vinaya, après

le Nir-

— La
-

stance 884, Vibhâsâ, 77,
;

vana, on a placé du faux Vinaya

p. 399, 2

558, Samghabhadra,

même pour le

Sûtra et l'Abhip. 929.
iii,

38, p. 556.

dharma, Vibhâsâ, 185,
1.

Subhûti et l'aranâvihâra, Vibhâsâ,
179, p. 898,

nikâyântaraprasiddha,
(Vyâ.).

36

Susîma, à qui
le

le

Buddha enseigne

muktaka,
254.

iii,

13, 189.
iii,

nirvânajnâna, Vibhâsâ, 110,

apâtha eva...,

98, ix, 251,

p. 572.

Sûtra, Vinaya, Mâtrkâ, Introduction, p. vii.

tathâgatabhâsita, etc. ix, 25 1
,

— Ne sont

ni Sûtra,
;

na âmnâyate, na pramânam
kriyate nikâyântarîyaih,
iii,

ni

Vinaya, ni Abhidharma

ne

37

font pas autorité les Tchoan-yu,

(Vyâ. 138).
sûtraviéesâ

Tsan-fo-song,
clatta ?

Wen-song (DharaDhârmika Subhûti), lau(Voir Dârstânti-

eva

hy

arthavi-

niscayâdayo

'bhidharmasamjnâ
12 (Vyutpatti, 65,

kikadrstântas

yesu dharmalaksanam varnyate,
i.

kas, Vibhajyavâdin).

Sûtra, voir Abhidharma.

— Srîlâta
non 246
;

6,

Vyâ.

i,

81).

a recours dans

le

Sûtra,

Suryodaya-vâdin

(?),

je-tch'ou-

dans

le Sâstra,

iii,

104, ix,

luen-tche, Siddhi, 48, 223,

Va-

NOMS PEOPEES
lub&ndhu, fiurmasiddhiprakarami,
u Ils

139
....

ne se déplacent pas
le

la

mais,

TaJsho,
disent

1609,

p.

71)2,

2

:

pied naissent dan- un autre
... »

qae

les

sain&karafl

-lieu

(Kosa,

iv, 4).

Sautrântika, Introduction, p.

lii.

Voir Siddhi, index, Kumâralâta,

Dârstântika, Dharmatrât.a, Illiadanta,

Râma, Yasubandhu, Vasumitra,

Yasuvarman,

Srïlâta,

Sûryodayavâdin, Sthavira.
ii,

— Kosa,

i,

8,

16,

38, 46, 50, 58, 60, 86, 91,

103, 107,

109,

120, 123,

147,

150

Add., 157, 174, 177, 181, 197, 211,215,226,253.272,277-287,

304-305,

iii,

3-4, 6, 23, 75, 80, 81, 97, 153, 177, 199, iv, 3, 8, 12,

14, 21, 38, 62, 69, 74, 81, 93, 95, 16, 26, 55, 77, 80, 100, 108, 110,

116,
vi,

162, 169, 225,

v, 2, 6, 15,
vii,

141, 212, 248, 255,

20,

21, 39,

viii,

151, 218, 222, 231,

ix, not.

261.
"

Sïîtra-nikâya-âcârya (ou Sautrântika), Vibhâsâ, 38, p. 198, 2.

L'auteur
les

veut réfuter ceux qui disent que la naissance est le
cinq skandhas sortent de la matrice
...

moment où

que

la destruction est le

moment de

la fin
ii,

de

la vie

:

à savoir

les

maîtres de l'école des Sûtras

(comp. Kosa,

227)

En

disant que le laksya et le laksana sont

simultanés, l'auteur réfute l'école des Sûtras
les

Tout l'exposé réfute

Dârstântikas qui disent que la naissance et les autres laksanas ne
...

sont pas des choses réelles

comme

cruche et vêtement (Kosa,

ii,

226

;

Sautrântika
i,

Samghabhadra, 13, p. 406, 2) ». Vasubandhu dans Samghabhadra,

=
:

iii,

91, v,

16. (Voir

16,

Vyâ. 27).
ye sûtrapramànikfi na tu sâstrapramânikâh,
i,

Sautrântikâs
12.

6,

Vyâ.

i,

Sautrântika,

i,

5,

n.

3,

Vyâ.
iti

:

âbhidhârmikânâm etam matam na
bhâvah.
6,

tv

asmâkam sautrântikânâm

Leur Abhidharmapitaka,
ramatena
arthah.
Il

i,

Vyâ.
ii,

i,

12.
:

Sautrântika et écoles apparentées,
va.
iv,

177

santràntikamatena yogâcâ/

i,

36, Vyâ. 45
:

:

na sautrântikah
/ « Il
«

na dârstântika

ity

136

dârstântikâh
viii,

sautrântikavisesâ ity arthah.

y en a au Kasmîr,

22

:

pas Yaibhàsikas,

à savoir les

y a des Cachemiriens qui ne sont gens qui s'occupent du Vinaya »
«

(vinayacintâdayah), les Sautrântikâs, à savoir Bhadanta, etc.

140

NOMS PROPRES
iv,

Sodâyin (Sopâka),

61, Add.

prabhrtayas

»,

est

mise au comIntroduction,

Saundarananda,
dhu,
iv,

cité

par Vasuban-

pte du Sthavira-pou.

189, par Vyàkhyà, vi,
;

Sthiramati,
p. xxi.

vii,

67

;

124, 126

iii,

115.

— S.

Lévi,
2,

Drstântapankti,
111.

JA.
228.

1927,

Smrtyupasthànasïïtra,

vi,

161.

Svabhàvakàranatàvàdin(?),ii, 311.
ix,

Skandhavàdin,
230.

Syàdvàdamanjarï,
ii,

iv,

146, 148.
il

Stotrakâra (Màtrceta),
Sthavira (= Srïlàta, le

205, ix,

Svàgata,

iv,

230

;

comment

perd

son pouvoir magiqne en prenant
"

Sthavira
i,

»

de

l'alcool

sans le savoir, Vi2.
iii,

de Samghabhadra),
(Vyâ.
i,

kâr.
:

17
sar-

bhàsà, 124, p. 645,

41, sthavira âha

Harivarman,
192, 204.

ii,

118,

92,

viii,

vadharmasvabhàvo dharmadhàtuh) i, 66, ii, 155, 246 (note 1. 3, lire « du Sthavira »), 279
;

-

Sur

les doctrines

de la Tattvasiddhi, qui s'écartent de la Vibhâsà et du Kosa,
Siddhi,

(n. 2, nikâyântarâcârya),
4,

iii,

3-

index,

Yamaki Sogen,

81 (sthavirasisya bhadantaiv,

Systems of Buddhistic Thought,
L. Wieger, croyances religieuses,

râma), 83,
lire
"

173 (note
»),

1.

4,
vi,
»),

du Sthavira
"

213,

G. Tucci, Pre-Dignàga Texts.

124, n. (lire 129,
viii,

ou
iv,

le

Sthavira

Ilastipadopama,
12, p. 58.

iii,

75

;

Vibhâsà,

155,

247.

Sthavira-nikàya, d'apès les gloses
chinoises
:

Hârïtî et congénères, quelle gati

?

viii,
»

159 où

"

une

Vibhâsà,
p.

autre école

est les Sthaviras

888.

— Noël
147,
ii,

29,

p.

152, 3
Péri,

;

173,

Bulletin,

d'après P'ou-kouang et Fa-pao

1907,

3, p. 32.
iii,

(Saeki Kiokuga)

;

ii,

279, où les

Himavat,

iv,

229.

maîtres d'une autre école sont
«

Hetuvàdin,

118.
p. xl.

Sthaviras,

etc.

»

;

iv,

7y

Hemavata, Introduction,
Houei-houei,
ii,

l'opinion attribuée par la

Vyà-

148.

khyà à

"

Sthaviravasubandhu-

Ci-dessus p. 10, kâr. 53, corriger d'après

iii,

145.

ADDITIONS ET CORRECTIONS
Chapitre Premier
P.
t.

srdldksanadhârana, Madhyama457;
voir Siddhi, 4, 568.
»

PtJB. râpas du
88d\
1.

passé.

Sunu;liabhadra.

kav.lti.

-

S.
c.

c le suprême dharma mârtha.

ou paraSûtra
104,
vii,

P. 27, 14 P. 28,

Lire

upabhoga.
i,

14

c-d. Majjliima,

293
185.

;

Siddhi,

P.

.">.

n.

3.

Contradiction
p. ex.

du
iii,

et

148; les dix nimittas,

viii,

des Abhidharmas,
P. 6, n.
4.

22.
:

P. 30, n. 2, Citta et caittas, voir
P. 32,

ii,

177.

Lire

:

«

On
....

ne peut pas
»

«lire

hrdayavastu, Compendium, 122,
1884, 27-29, Atthasâlinï.
S..

parce qu'ils sont

278, JPTS.,

P. 7, n. 2. Wassiliew, 2f>4, 282,

Katha-

140; Mrs Rhys Davids, Bull. S. O.
iii,

vatthu,

ii,

9,

vi,

1-6, xix,
2, p.

5

;

Bhfivavi3.

veka, Nanjio 1237,
P. 8.

275, col.

Comm. Jfitaka hadayamamsantare patitthitâ paùnd
353, cite
:

...

:

Sur Vâkâéa, Documents d'Abhidharma, BEFE-O, 1930; voir ii, 279, iii, 139, Add.

Siddhi, 281.
P. 35.

skandha,

rââi,

Vibhâsâ,

74,

p. 383.

P. 9. Plusieurs

pratisamkhyânirodhas,
est
31,

P. 36.

dûratâ, Kathavatthu,
3, lire
:

vii.

5.
...


»

Vasumitra, MahfisSmghikas, thèse 34.

Note
P. 37.
P. 40.

«

gotra

signifie

mine


P.

La référence à Vibhâsâ

p. 161, col. 3, p. 162, col. 1.
10, n. 2.

àyatana, Atthasfilinï, 140-1. pindâtmagrahanatas.
l.

— Kathavatthu,
:

ii,

11.

P. 46, kar. 25.

samskrta, Visuddhi, 293. - Der« ... le lait nière ligne dans le pis, <|u"il doive être trait ou non ... » P. 18, n. 2, Samghabhadra, 633, 3, 13. P. 13, kolopama, viii, 186 et Add. n. 4,
P. 11.
;

yas, thèse

— Vasumitra, — Nature de
-

Bahusrutïl'enseigne-

ment, Demiéville, Milinda, 52-57, 62.
Siddhi, 795.

Dasabhûmi, 74 catur:

aéïtiklesacaritanânâtvasahasra. Sur les 84000, 2000 sont de Sfiriputra.

Majjhima,
P. 14, P. 15.

iii.

235.

bhava, viii, 141. Les organes sont bhntavikûraâtapa.
parties du

P. 48.
le

Parmi

les collections

de dhâtus,

Sûtra sur

les sept

dhâtus. Vibhâsâ.

visesa.
P. 16, troisième alinéa,
P. 18.

85, p. 437: vidyûdhatti,

àubhadhâ...

tu

(?),

âkâéânantyadhâtu
6,
le

niro-

middha

et

mûrchana,

dhadhâtu.
P. 49,
l.

tangible, Siddhi, 410.
P.
19.

Bahudhâtukasûtra:
p.

n.

4.

Connaît-on en
et

même temps

l'é-

Vibhâsâ, 75,

388, col. î,

l)l.

arma-

toffe

la

tacha?

svulaksana.
n.
1.

vii. 17. — dravyaâyatanasiurfaksana.

skandha,
P. 50,
I.

10, p.
«

503, col.

±
».

2,

car

le

trou n'e<t pa> percep-

Vasumitra. Sarvâstivâdios, thèse 28.
lire
:

tible à part

de lumière et obscurité

avijnuptir isyate.
313.

P.

53.

u.

1.

yatrotpitsor

manasah

P.

-21.

n. 1, voirii, 144,

pratighâtah sakyate [paraih] kar-

142

ADDITIONS ET CORRECTIONS
partie

tum I tad eva sapratigham [tad] viparyayâd apratigham istam.
P. 54, n. 3,
n. 4, lire

problème discuté dans Siddhi
:

;

«

....

les

inconditionnés et les

anâsravas
P. 55,
ii,

».

Le bien-être corporel

est

la

kâyakarmanyatâ.
P. 58, n. 4, les références à Vibhasa sont
44, p. 229, col. 1
;

du chemin) peuvent être c dé», mais ils ne sont pas à « abandonner », à rejeter par la vue ou la méditation ils sont l'objet de Yapratisamkhyânirodha, viii, 209. — Voir Index s. voc. aheya, VibhasS, 32, p. 364, col. 2, dans « Documents d'Abhilaissés
:

dharma
666. P. 79. Sur

»

(sur

nihsarana)

et Siddhi,

76, p. 391

;

183, p. 871,

col. 3, voir Siddhi, 770.

P. 60,

33 a-b. Voir Kosa,
3, lire

iii,

109, iv, 39,

P. 81.

On

prthagjana, Siddhi, 639. ne voit pas que Visuddhi-

Siddhi, 282, 389-391.
P. 61, n.
P. 65, P.
ii,

prâtilambhikâ.
p.

Vibhasa, 127,

661.

magga, 509, connaisse la sammâditfhi mondaine il ne connaît que la sammâditthi qui est magganga, boj;

p. 352, col. 3.

Samghabhadra, 4, « Le Sthavira, ignorant, prétend que le tangible ne comporte pas de matière dérivée ».
64
et p. 66, n. 3,

jhanga
P. 86, n.
vet.
1

(Kosa,
,

vi,

290).

Il

faut lire

:

lire

abhiniviéeta et atidhâ13, p. 63, col. 2,

P. 87, n.

1,

Vibhasa,

1.

13.

Discussion sur l'autorité des Sûtras.

P. 88-92, sur toute cette discussion,

Sam-

voir

Documents d'Abhidharma.
ii,

ghabhadra,

7,

Documents d'Abhidhar1,
1.

P. 68, dernier alinéa, voir

271.

ma.
P. 90-91, Vibhasa, 132, p. 684, col.
11.
iv, 29.

P. 69, 2. Voir

ii,

301

;

iii,
;

Vibhasa, 118

au début, Siddhi, 190 n. 2, voir P. 75, yo na svakarmakrt.
P. 78,
trois

P. 91, opinion de Vasumitra, citée K'oueiki,

Vingtaine,
1.

iii,

11 b.

catégories

darèanaheya,
Il

P. 92,

2

:

samghâte spr ayante yatha
vii,

bhûvanâheya, aheya.
guer
la

faut distinvi,

rûpyante.
P. 98, kar. 46, voir
107,
viii,

vihâni

et la

parihâni,

173.

154.

Les

dharmas

purs

(dharmas

faisant

Chapitre
P.
103, idi traduit

II

par tsoei-cheng,

le

P. 118, Vibhasa, 2, p. 7, col. 3.
P. 119, Vibhasa, 2, p. 8, col. 2, et col.
n.
1,
1
;

plus-vaincre

;

n. 2, lire

caturnâm panla fin
;

cakâstânâm.
P. 104,
ii,

comp. Samyutta,
iii,

v,

200;

n.

3,

1,

Vibhasa, 142 à
:

AtthaP.

Mahavastu,
121,

314, Lalita, 395, Divya,

salinî,

321

Féminine features are

492, Atthasalinï, 35.

not the female controlling faculty; they
are produced in course of process be-

troisième

alinéa,
vii,

comparer
123.

la

théorie de l'œil divin,

cause of that faculty
P. 105.

».

P. 122.

Dans Milinda,
:

44, l'Arhat, bien

L'organe mental est souverain
la souillure et

quant à

à

la purification,

que soutfrant dans son corps, ne prend pas le Nirvana nâbhinandâmi jt citant
....

Vibhasa, 142, p. 731, 732 (Bhadanta

Kusavarman) Siddhi,
;

214.

P. 124, n. 3, Siddhi, 803.

ADDITIONS ET CORRECTIONS
P. 125, dernier alinéa,
P.
129,
1

143

claurmanasya.
«

ix,

284.

1

c-d.

Lire

:

Huit

...

sont seula

P. 156, kâr. 25.

Kosa,
:

vi,

293,

viii,

15s

lement bons. Quoiqu'ils viennent à
fin

de

la liste, ils sont

nommés

d'abord,

parce qu'ils

sont les derniers de la
»

karikâ précédente.
P. 130, n.

l,comp. Lotus 407, Chavannes,
i,

Cinq cents contes,
P. 132, n. 3, voir

264.
140,

viii,

Majjhima,

i,

Vyakhyû klesopaklesakalusitam cetah àraddhâyogât prasldati udakaprasâdakamaniyogâd ivodakami satyaratnakarmaphalâbhisampra tyaya ity apare / satyesu catursu santy evaitânîty abhisampratyayo 'bhisampratipattih sraddhâ.
j ...

472.
P. 144, n. 2.

P. 157, n.

4,

Anguttara,
:

v, 3.

Fa-cheng,

lire

Dharmasn,
10, p. 383,

P. 160, n.

voir Index.
P. 144, n. 3,
col. 3.

Samghabhadra,

udvega et anâsakii. P. 162, lire « Le mithy adhimoksa, c'est P adhimoksa souillé ».
1, lire
:

P. 165, n.
1.

%

voir v, 46.

P. 149, n.
P. 150.
«

Lire

samksepa.
=s 309,
dit
:

P. 171, hrî et P.
173,
n.
1,

Wassiliew, 281

apatrâpya, Lalita, 32. vitarkacârâv audarya-

Parmi

les Sautrântikas, le
«

dârstantika [c'est-à-dire
i,

Bhadanta Bhadanta »,

sûksmate.
P. 175, n. 2, voir
67,
lit

36] reconnaît

comme

réelles les ve;

danâ, samjnâ, cetanâ mais le Bhadanta Buddhadeva ajoute sparèa et manasikâra .... Le Bhadanta dârstantika Srïlâta
....

P. 177,

viii, 159. La VySkhya. atyûha. comparer Atthasâlinï, 140, sur

citta (becanse of Ha variegated nature),

manas.
mind

'

Heart

'

is

the

same as

»

[Le texte a

:

btsun pa

dpe can dpal

lenj.


i,

Sur
64,

le

problème
159, ix,

P. 178, 34 d, comparer K'ouei-ki, Vingtaine,
i,

des caittas, Kosa,
252, Siddhi, 395
12.
:

viii,

14

b.

— Note

aussi

Compendium,

«

d'autres
iv,

laksanâni ca 2, lire viprayuktas ... », voir ii,
: ; ;

304,

206, Siddhi, 71
le

d'après

Sam-

P.

152. Théorie
et

du samsarga de pannâ
i,

ghabhadra, ajouter
P. 181,
tika, 12, p.

houo-ho-sing.

vinnâna, Majjhima,
Lire

293.
et

Samghabhadra
397
;

réfute le Sautrân-

P.

153.

adhimoksa

non pas

Siddhi, 54-58.
vi,

— Dix

adhimukti.

La

lecture

me

paraissait justifiée
154, n. 5.
cité

adhimukti par la Vyakhyâ
2,

dharmas
P. 183, 4,
1.

d'Arhat,

295.

4, modifiée,

tathâparâvrtta,

citée

— Note
iii,

dhaka

Yya. de

Pancaskankâr. 32 on
;

anyathâbhûta.
P. 185. Lire: « Les
le

semences reçoivent

comparera

les définitions

de ce texte
Siddhi et

avec celles de Vingtaine,

de prâpti, à l'époque (kâle) où elles ne sont pas arrachées ou endom-

nom

Abhisamayâlamkaraloka. P. 154. Le pranidhâna est une sorte
de cetanâ,
vi,
vi,

magées, où leur souveraineté est mûrie »,

anapoddhrta-annpahata-pari'

179.

smrti,

ii,

162,

258.

— manaskâra

=

cetasa

pustavaéitva-kâle bljâni prâptinâma labhante, Paramartha, 3, p. 181,

âbhoga
P. 156.

âlambane cittadhâranadharmakah (Abhisamaya).
Subtilité des

choses

mentales,

— Hiuan-tsang « Dans la personne (âêraya), il y a des semences non arrachées, non endommagées, de
col. 2.
:

Milinda, 63,87, Atthasâlinï, 142, Kosa,

souveraineté mûrie

:

relativement à cet

144

ADDITIONS ET CORRECTIONS
P. 234, n. 5.
P. 235,

état, on emploie le mot prâpti ». — Les gloses portées au texte sont exac« Les sementes, excepté pour 4 lire
;
:

— Lire janikâ.
alinéa, lire
:

deuxième

Bien que
sont in-

leur réalité soit évidente,

ils

ces de

bon
».

effort sont

de paripusta-

connaissables
P. 236, lire
P. 238, n.

».

vaéitva
P. 201.

On

ne tombe pas de l'Asamjni61,

samfipatti, Vibhasa, 152, p. 773, col. 3.
P. 203,

nirodhasamâpatti, Siddhi,

204, 211-214,

247, 268, 283, 405409,

bahuvikalpa. Siddhi, 68 sur le sphota, Abegg, Mélanges Windisch, 1914. P. 243, n. 2, kâmarûpâptasattvâkhyâ... P. 244. Sur hetu et pratyaya, Siddhi. —
1,
;

751.
P. 205, n. 2,
t.

L'opposition hetu,
F.
;

pratyaya

est nette

W. Thomas,

Ind. Ant.

Kosa,

iv,

100, 176.

32,

345

Namasamgïti,
P. 206, voir
vi,

deux padas cités Comm. vyavasâyadvitïyena
176.
viii,

P. 245, note

P. 246, n. 1

:

au bas, vUuddhidharmâ. svato 'nye kâranam hetuh.
iii,

prâptam padam anuttaram.
P. 208, Udayisûtra,
140, Siddhi, 407.

P. 248, kar. 50, discussion

102.

P. 271, n. 2, Siddhi, 488.
P. 275, n.
2,

dvyadhvagau tryadhvaTaisho, 26,
i,

P. 212, Siddhi, 211, sur écoles Sautrantikas.
P. 213, n. 2, aussi Vibhasa, 152, p. 775.

gâs

;

n. 4,

p. 714, 716.

P. 276, fin de

lui attribuer

On ne peut pas Yânantaryamârga com1,

lire

:

P. 215,

âyus
iii,

et

usman,

iii,

107,

viii,

137.

me kâranahetu.
P. 277, 5.

Vibhasa,
P. 218,
P. 219, n.

p. 771, col. 1.

(Paramartha

diffère sensible-

Vibhasa, 151,
voir
:

p. 771.

ment).

2,

vi,

253, 255, 262.
....

Réplique du Sautrantika
parle

:

Le Sûtra
;

P. 222. n. 2

laksanâni punar jûtir
:

seulement de ce qui produit
l'inconditionné
[bien

Madhyamakavrtti, 546, Madhyamakavatara, 193 « d'après l'Abhidharma,
les

donc

que non-

impermanent] peut
qualité d'objet

être condition en

quatre sont simultanés

».

Sad-

(âlambanapratyaya).

darsanasamgraha attribue aux Sammitïyas la thèse
:

catuhksanikam vastu,

En effet, il dit seulement que les hetuspratyayas qui produisent la connaissance sont impermanents
;

jâtir janayati, sthitih sthâpayati,

il

ne

dit

pas

jarâ jarayati, vinâèo vinâèayati. P. 226, réplique de Samghabhadra, 406,
col. 2,
1.

que tous

les

pratyayas de

la connais-

sance soient impermanents.

16.

Réplique du Sarvâstivadin

:

Ne

dit-il

P. 227, premier alinéa,

Samghabhadra,

pas du seul hetu producteur

qu'il est

407, 2, 12; troisième, 407, 3, 9; voir

impermanent ? Donc
ne
dit
fait

il

ne nie pas que

aussi 632, 3, 17.
Lire

l'inconditionné, et par le seul fait qu'il
et

Nanda,

non pas Sundara3, 7.

pas obstacle, soit kâranahetu.
:

nanda.
P. 229,
P. 231,
iii,

Réplique du Sautrantika

Samghabhadra, 408,
:

Le Sûtra que l'inconditionné est condition en
il

P. 232,

au bas, lire v, 25, p. 50. deuxième alinéa, Paramartha caturlaksanakâryaparisamâpti.
n. 2, voir Index,

qualité d'objet; et
lit

ne

dit

pas

qu'il

soit

kâranahetu donc on ne
;

doit pas


20.

le définir

comme

«

hetu ne faisant pas
16,

ksana.
1,

obstacle

».

P. 233,

au bas, Samghabhadra, 410,

Note

1,

sur ce point Vibhasa,

ADDITIONS ET CORRECTIONS
p.

i4Ô
3,

79, 2

:

L'Ekottara

tournerait
il

les

P. 285, note,
iii,

1.

même

texte Mahavastu,

dharmas
est perdu,

de

1

à 100
et,

;

s'arrête

main-

200

;

la

lecture

dharmopaccheda

tenant à 10;

dans

1-10,

beaucoup
Satras,

est fautive,

peu

reste.

Au

Nirvana d'Âet
....

mieux vartmopacchedu. Mahâvagga, troisième vérité, 1, 6, 21.
59
d.

nanda,
P. 279,

77000

AvadSnas

P. 297, kar.

Vasumitra, Mahasam19, p. 444.

10000 Sastras turent perdus

ghikas, thèse 44.
P.

au bas, anusayapratyayavaikalyât pascâd duhkhâjâtih f na
«

303 sous A., Samghabhadra,

P. 307, n. 3, lire

kâranâkhyo 'dhipah
i,

prajilâbalat.
P. 280, fin de 5
la
:

smrtah.
Mais
».

elle

ne crée pas

P. 311, n. 2. Anguttara,

173, Carpenter,

non-naissance
2.,

Theism, 50.
5.

P. 281,
n. 1.

Paramartha,
ii,

p. 192, col. 1

;

P. 314, voir

ii,

277, 297, Siddhi, 448.

Anguttara,

34.

P. 316, n. 2, voir iv, 31, v, 106.

Chapitre
P. 2. Uttarakuru,

III

Thomas, Sakasthana, JRAS., 1906, 202 Jacobi, Eue. de Hastings, ii, 698 Hopkins, Mythology, 20
;

14 des

Mahasamghikas
yiii,

;

Vibhasa, 70,

p. 361, col. 3.

— Songes de Krkin, etc.,
220,

;

ci-dessous

Taranatha, 59

;

(durée de vie); Pargiter, Ancient'Indian
historical tradition,

Jâtaka

pâli, 77; Lévi,
i,

Wang

Hiuen-tse,

132,

Markandeya
S. Or.

JA. 1900,

tiré

à part 34.
les

Purâna, 345; Kirtel, Kosmographie, 19;
K.

P. 45. Suklâ,
iii,

comp.

dieux du Rûpa,
1925,
i,

Rônnow, Svetadvïpa, Bulletin
Âbhâsvara, Hobogirin,
10.

165, Demiéville,

BEFE-O,

S., 5, 272.

254.
P. 48.
p.

P. 2.

Gandharva,
:

ibid.
«

256; Vibhasa, 70,

P. 4. Ciel de

Brahmâ, septième monde,

Demiéville, Milinda, 89, qui cite
sat,

Rému-

Foe-koue-ki. 136.
1.

P. 4, n.

Lire

ii,

199.

P.

7.

«Que

faut-il

entendre par

Kama

?..»,

est au mère en Chine ... ». P. 53. L'Abhisamayalamkaraloka, Tucci, 251, expose la triple révolution du dharmacakra d'après les pûrvâcâ-

361, col. 2
et la

Si le père

Kasmïr

Vibhasa, 173,
P. 11.

p. 870.

ryas, voir
P. 54, n.

vi,

246.

P. 10, n. 5. Ci-dessous 140.

1, lire

gabbhe.

Les Asuras, la moins bonne des bonnes gatis, Ta-tche-tou-luen, 30, p.

P. 55, lire

adhimukti.

P. 57,

1.

6,

tatrâyam dharmasamketo

280.
P. 12.

yad
Nature des gatis, Siddhi, 191.
Nanjio 1226.
P. 62.

....

P. 58. Lire Nanjio 1325.

P. 13. Le Sûtra cité sous 4, est cité dans
le

kalala dure sept jours

....

;

Sam-

curieux

Note

3,

ghabhadra, 34 au début.
P. 72. Vie de Tusita, 57 Kotis et 60000,

muktaka,
P. 35.

ci-dessous 189, Siddhi, 276.

dharmânâm saktibhedo 'cintyah.

Atthasalinï, 33. P. 78.

P. 38, 12 d. Vasumitra, thèse 24 des Sar-

vastivadins.
P. 44. Éléphant blanc, Vasumitra, thèse

La controverse de Vasubandhu et du grammairien Vasurata, Takakusu, JRAS., 1905, 45.
10

146
P. 86. Lire
P. 88.

ADDITIONS ET CORRECTIONS

pâéupatanàm

et tîrthika.

et à Fa-kieou,

Dharmatrata, K'ouei-ki,
ii,

Sur avidyâ, Y. Sogen, Systems of

comm. de
«

la Vingtaine,
les

6

b.

buddhistic thought, 261.
P. 114, n. 3. Itivuttaka, 74. P. 128. Enfers, aliments, Vasumitra,

Comment
sont-ils

gardiens des enfers
»,

ne

pas brûlés ?

Demiéville,

Ma-

Milinda, 148.
P. 155.

hasSmghikas, thèse 27. 42 a-c. Vibhasa, 61,8,98,13, 192,8. P. 139, n. 1. Trenckner, Milinda, 422;
P. 131,

pradeêika, Daéabhûmi,

25, Lalita,

433.
P. 161.

Sur

les trente-trois,

Saddharma-

Demiéville,

Milinda,
418.

150

;

Przyluski,

smrtyupasthana, Chavannes, Mélanges
Harlez, 62.
P. 174.

JA. 1918,
P.
141,

ii,

dix

mahâratnaparvatarâja
:

Durée de

la vie

de Brahma, cau-

dans DaéabhQmi, 96 Himavat, Gandhamadana ... Ketumat, Sumeru.
P. 142. Georgy,

ses, Ta-tche-tou-luen
p. 805.

dans Siddhi, App.,
144, etc., Siddhi,

Alphabetum, 472

;

Val-

P. 177.

Sur
;

les

anus,

ii,

sesikasûtra,
P. 144.

2, 1, 5.
«

39-47

Yogasastra,

3, p. 290, K'ouei-ki,

Lire

:

C'est l'océan intérieur,

qui

a,

en pourtour extérieur, quatre

P. 178.

côtés de 3

X 80000

».

De même
la

:

«

En

pourtour extérieur, à

gamdhara, on a
côté
».

le triple

du Yupour chaque
rive
:

comm. de la Vingtaine, iii, 20. La Vibhasa dit 64 instants. P. 179. aranya, Hobogirin, 34, qui lit « à un kroéa ou à 500 portées d'arc ».
Lire
«

à 500 arcs

».
iii,

De même, dans

la

note

«

....

est

P. 184. Sept soleils, voir
«
...

209

;

note 2
...

:

du triple à sa limite extérieure pour chacun des quatre côtés ».
P. 147, n.
4.

d'abord cachés sous la terre
Obermiller,

»

P. 188, la carrière de
etc.,

Sakyamuni, durée,
Chos-hbyuii,
1931,

Jnânaprasthana,

1,

Taisho,

p. 918, col. 3.

Sur

les cinq rivières,

p.

90-126.

une bonne note de W. Hoei, JRAS., 1907, 41. - Sur la Sïta, voir les références de F. W. Thomas, JRAS., 1906, et ses remarques. On a Side, Silas et
Silis,

P. 189.

Buddhavatamsaka, chap. 30 et 31 de la deuxième traduction, intitulés

Asamkhya
laksas

et
;

Âyus.

On

a bien 100

= koti

koti de kotis
246).

= ayuta...
kalpa dans

Syr Daryâ comme Haetumant, [Haedumant], Helmund, Hirmanrh — Rémusat, Nouveaux Mélanges, i,
Sur
les enfers,

(comme Vyutpatti,

Un

Sahalokadhatu de Sâkyamouni jour dans Sukhavatï d'Amitabha
P. 191,
1.

= un

216, Brunnhofer, Iran-Turfan, 139.
P. 148.

18. «

Siksasamuccaya,
:

certains

Ne voyons-nous pas que hommes », comp. Tattva...

70, citant

Saddharmasmrtyupasthana
p. 6,

samgraha, 872.
P. 194.

Hobogirin,

Avïci

;

Siddhi, 303,

âtmaklamatha, Nettippakarana,
;

304, enfers de pure souifrance, sensation agréable,

52, 110

Majjhima, n° 139.
83, p. 428, col. 2,
;

maithuna,

etc.

P. 195.

Dans Vibhasa,

P. 153.

Sur cette stance de Dharmika Subhûti, S. Lévi, Notes indiennes, JA. 1925, i, 36, et Encore Asvaghosa, 1928, ii, 204, qui en débrouille l'origine. Elle est attribuée au Bhadanta Dhar-

Sravakabodhi, 60 kalpas Pratyekabuddhabodhi, 100 kalpas Buddhabo;

dhi,

3 asamkhyeyas.

P. 195.

Durée de

la carrière
i,

de Pratyeka.
115, pratique

Dans ManorathapûranT,
des

masubhûti, Vibhasa, 172,

p. 866, col. 2,

pâramïs pendant

2

asamkheyyas

ADDITIONS ET CORRECTIONS
cl

147

100000 kalpas

;

pour

les

Sabbanfiu-

Epfa Myth., 64.
P. 204, n. 2. Voir Hobogirin, 10.
P, 207.

hnridh— 4, 8 ou 10 asamkheyyas et KHKMH) kalpM. P, 199, u. 1, Samghabhadra, 32, p. 524,
col. 3.

Grandes
Tout
5
b.

et petites « calamités »,

Nanjio 1297.
P. 210.
et partie, K'ouei-ki, Vingtai-

P. 203. Les premiers

hommes, Hopkins,

ne,

iii,

Chapitre IV, Karmakosasthana (Vya. 27)
P.
3.

vâgvijnapti, Milinda, 229
147,
lit

;

I-tsing,

P. 60,

upasampadd atihavidhâ,

Saehiii

Takakusu,
P.

vijnapta.

cctanâ

mantapâsâdikâ, 240 et suiv.
coktas tathagatena
ralâta, 51.
...,

du Sautrântika, voir 169, qui contredit. 4. Sur ksana, Rocznik Orjentalistyczni, 1931, « Le moment des Bouddhistes ». — Samghabhadra, 33, p. 533,
critique les définitions de

Liiders,

Kumâ-


;

Je n'ai pas vu Nanjio,

P. 61.

Vasubandhu, voir « Documents d'Âbhidharma ». P. 5, note au bas, lire âkâsam. P. 7, troisième alinéa, mal traduit, voir « Documents d'Abhidharma » cinquiè;

une Vinayavibhasfi. Sodayin Sopâka dans Samantapâsâdikâ; de même Addhakâsl au lieu de Dharmadinnâ.
1125, qui doit être

P. 64.

Sur

les jours

A'upavasa

et

de
77,

prédication,

Demiéville,

Milinda,

note, et Péri, Hârïtî, 53.

— Posaha des
vi,

me

alinéa, reproduit Nyâyavârttika, 3,

Jainas, Hoernie, trad. Uvftsaga dasfto,

2, 14, p.

417

:

nanu janakam
f

vinâsa-

note 87.
P. 69. Sur 204.
le laïc et

kam
P. 12.

prâpnoti

ya evxxgnisamyogah
:

Yarhatship, aussi

Acte corporel

kâyasya taira
1.

P. 70, sur l'UpSsaka,

Sâriputr&bhidharchapitre.

taira preranâ.
P. 14. Lire vâgvijnapti,
P. 15, n.
1,

ma,
5.

l re

partie,

dernier

Variétés d'Upâsakas, Samantap&sadikâ, 253.

aupadhika,

S. Lévi, Sûtrâ-

Note,

1.

6,

effacer la réfé-

lamkâra, trad. 204.
P. 16, note, aussi

rence
i,

iv,

112.
;

Samyutta,

33.

P. 77,

1.

3,

buddhaprajnaptiheiûn
1.

1.

11,

P. 18.
140.

Rûpa vu par

les ascètes, Siddhi,

rûpakâyasya pûrvam pascac
sesât
;

cavi-

— Dans
On
voit

Saundarananda, yoga-

16,

«

d'après la nature des

câra, synonyme de yogin.
P. 20.

choses
est

»,

laksanatas.

Note

2, lire

:

mal pourquoi khila
134.

Voir

i,

48, vi, 297, Siddhi, 767.

traduit par tsai, 75 et 6.
P. 23,

P. 78, quatrième alinéa, le

au bas, comparer

phaladharma.
bhadra, 38,
P. 80.

;

Nirvana est le Note 1, Samghala crainte
;

P. 33. Kathâvatthu, xix, 6, si le Nirvana,

p. 558, 2, fin.
....

étant

anavadya,

est

kusala
liste

une des

Tourmentés par

»,

thèses de Bhavya, liste finale, 6.
P. 41, voir la

deuxième

des âveni-

Vibhasâ, 34, p. 177, bhidharma, 43.
P. 82, n. 2,

col. 1

S&riputrfi-

kas,
P. 48,

vii,
1.

66-67.

Dhammapada,

176.

5, action,

P. 52, n. 3, lire

sono tso. sâtatavihâra,

P. 86, P. 88,

âspada, souo i tch'ou. adhisihana, tch'ou.

148
P. 91, douze

ADDITIONS ET CORRECTIONS
dhiprakarana.
P. 136.

âsamvarikas, Vibhâsâ, 117 au début (Bang-Gabain, Ac. de Berlin 31 juillet 1930) tueur mouton, volaille,
:

Le texte de H. T.

dit bien

Dàr-

stântika, mais Vibhâsâ, 113, p. 587, a

porc

;

preneur oiseau, poisson

;

chas-

Vibhajyavâdin.
P. 137. L'essentiel de la doctrine des dix

seur, voleur, bourreau, cornac, geôlier,

svapaea et vâgurika.
P. 94, il 3, Samantapâsâdikâ,
i,

246.

mauvais chemins de l'acte dans le commentaire du Gâthâsamgraha de

P. 96, cinq bhiksus, Bodhicaryâvatâra,
ix,

Vasubandhu analysé par

Schiefner,

436 (bhiksanasîla

...)

;

voir

Vi-

bhanga, 235.

— Hobogirin, 72.
- «Perte»
78,

Mélanges Asiatiques, viii, not. p. 574 où la théorie du meurtre (objet, motifs,
etc.; les

P. 99, Samantapâsâdikâ, i,259.

Perses tuant père et mère,

etc.)

du bon,

vi,

171.

est prise

exactement du Kosa.
;

P. 102, Vyutpatti, 281,

paticamanda-

P. 139,
15, le

lakena
P. 108,
1.

vandanam

krtvà.

dharmatâsïla pour Visuddhi, dhammatâsîla, c'est, par exemde goût pour les

2,

sapaksalatâ.

ple, l'absence

hommes

P. 110, n. 3, lire

samâpattidhyâna.
p. 797.

chez la
car

femme
iii,

enceinte du Bodhisattva,

P. 115,

sur vipâka, transformation du

dhammatâ

esâ

Ânanda

vipâka, Nirvana du Sud, 29,
P. 119, huit
i,

(Majjhima,

121).

purisabhûmis, Sumangala,
comparer
vi,

P. 145, sur l'usage de la viande prohibé

163

;

dix états, Visuddhi, 619.

par les Sûtras de Maitreya, Demiéville,

P. 120, 53 d,

216 (abhiniriv,

BEFE-0.
P. 153, dix

1920, 4, 166.

-

Lankâvatâra

;

vrttivedanïya).
P. 121.

Hiuan-tsang à Koutcha
sexe,

....

Changement de

45 (pari-

vrttavyaïïjana), 213 (vyanjanânya-

mauvais chemins de l'acte, Dasâkusalakarmapathâh, S. Lévi, JA.
1929,
2,

thâbhâva), S. Lévi, Tokharien B, langue de Koutcha, 92 Samantapâsâdikâ, Vibhâsâ, 114, p. 593, col. 1 i, 273 (L'eunuque de Kaniska et les taureaux) Divya, 473 (hist. de Rûpavatï) Dhani;

269.

P. 160,
linï,

;

mata, mrtakalpa, cp. Atthasâ338. — svendriyaih prâptà mata

;

ity

àcâryasamghabhadrah.
i,

;

P. 163, l'histoire des forêts, S. Lévi, Notes

mapada, comm. de 43
enfants)
tes,
i,

(hist.

de Soreyya,
P.

Indiennes, Upâlisûtra, JA., 1925,
35.

26-

père de deux enfants, mère de deux
;

Hobogirin, 35.
lire

Chavannes, Cinq cents con-

167, note,

kâmacchandam. —
iii,

265, 402.

Au
et

bas, aussi Samyutta,
ii,

73,

Angut-

P. 126, S. Lévi,

Asvaghosa
xiii, 4,
i,

Sûtrâlamest
.

tara,

31.

kâra, 64; le sûtra cité par

Vyâkhyâ
52a

P. 169, dernier alinéa,

comp.

iv,

12-13.

Samyukta, Tokio,
P. 132, n.
1, lire

et 5, 29 a

P. 171,

1.

5 prajnâptibhâsyam
:

katham

P. 128, n. 6, Majjhima,

389.

tarhi nîyate, comp.
P. 176,
1.

iii,

217.

kleéaprakârasya.
ity ucyante.

12 et 3

:

remplacer naissant

P. 134, troisième alinéa, vitatkalamba-

par

mourant

et

mourant

par nais-

najalpanât klesâ jalpâ
seraient des saints
...,

sant.
P. 177, Devadatta, Anguttara, iv, 164. P. 185, rtuja, Milinda, 303, Samyutta,
iv,

P. 135, n. 2. Les sourds et les aveugles

Majjhima,
ii,

iii,

498

;

Jacobi, Jainasûtra,
...

253

;

«

Les

230, Anguttara,

i,

173.
;

poissons seraient purs

»,

Cittavisud-

P. 189, n. 2, AtthasâlinT, 220

n. 3,

voir

ADDITIONS ET CORRECTIONS
vi,

149
;

126.


:

Qomp.

iii.

191

;

Sumahgalnhoti

(neuf kalpas)
franchis

Les neuf kalpas qu'a

vilflsinT

na kotûhalamangaliko
Madhyama dans
4, 161. fait

Sakyaimini

pour
;

devancer

krtmmtoH parer li no matiyalam.
P, 199, n.
li

Maitreya, dans T'oung Pao
dépassé, Péri,
Deinicvilb-,

Maitreya

Demiéville,

BEFE-O., 1920,
P. 202,
le

1911, 439, 1920, 158;

BEFE-O., Mahavastu, iii,
i,

tibba ne
i,

pas âvarana,
iv

249, 14,

Majjhima,

308.

Pour

de

la note,

P. 231, fin note 230, voir
vrtti,

Dhammapada, Comm. 100. Madhyamaka1,

fOV
P, 106,

iii,

182. n. 2.
p.

489, n.
1
,

doctrine du Mahavastu.
fait exact.

schisme, Vibhasa, 116,

603.
p.

P. 233, n.
177,

pas tout à
iv,

Dans
du
le

P. 207, Devadatta, Vibhasa, 34,

Anguttara,

246,

les

cinq grands
virati,

col

3,

1.

19

:

après Avïci, une naissance

dons sont
meurtre
...

les abstentions,

humaine

et délivrance; voir

Documents
19.

.rAbhidhanna, BEFE-O., 1930,

P. 234, cinq

dharmas

produits par

P. 212, n. 2, Ta-tche-tou-luen, 9, p. 121,

don de nourriture, Sûtràlamkara,
p. 184.

trad.

dans Siddhi, Appendice,
P. 214, la nourrice

p.

785.

krîdâpanikâ, Morris,

P. 237,
1925,

deuxième
ii,

alinéa,

M. Lalou, JA.
J.

Congrès de Londres, 1893, p. 477. P. 219, stûpabheda, Siksâsamuceaya,
59
;

332, 334-5, et
iv,

Charpentier
de qualités,

BSOS.,
iii,

502.
;

— Champ

Kathfivatthu, 472, trad. 270, notes
94.

;

129-130

Gautamïsûtra, comp. Mi-

Karandavyûha,
P. 220, définition

linda, 240.

du Bodhisattva, Jnânap.

P. 239,

les

huit dons, Samgïtiparyaya,

prasthana, 18,
P. 221,
dra,

1016, col.

1.

441.

avaivartikabhûmL Samghabha44,

P. 243, n.
476.

2,

lire

L. Finot,

JA. 1913,
v, 20,

ii,

Taisho, 590

;

Siddhi,

733

;

— Confession, Culla,
ii,

Vinaya
i,

m

'tes

de

Terre

pure,

Demiéville,

Texts,
128. P.

339,

iii,

61-65

;

Sarnyutta,

BEFE-O., 1924, 233. P. 227, nombre des Bouddhas vénérés
par Sakya, soit variante, soit erreur,

244,

culte

des Caityas, Vasumilra,
;

Sectes des montagnes
eaya, 148
:

Siksâsamucdis-

on a 5 70000 70000, 6 70000, 7 dans Nanjio 1226; on a 5000, 6000,
7000 dans Dictionnaire numérique
cité

X

X

X

l'âgama des Sarvastivadins

sur

le culte

du kcsanakhastûpa,

Chavannes, Religieux éminents. Mais Rémusat, Mélanges posthumes, p. 1 16, donne les vrais chiffres. P. 228, de même Maitreya a formé le vœu sous un ancien Maitreya, Dasabhûmivibhasa, Demiéville, BEFE-O.,
1920,
4,

cours à Upali sur
P. 246, n. 3.

manodosa.
dans
le

Le

raisin

Vinaya

Sarvâstivâdin, E.Huber, Bulletin, 1914,
p. 13.

P. 248, n.

1,

Samghabhadra, 594,
dânasila,
Anguttara,
petit,
iv,

col.

2

;

n. 2, voir iv, 128.

P. 219, fruits de
ocre, excellent,

médi-

167.

242.

P. 230, franchir des kalpas, Bodhisattva-

P. 252, sur les
176, p. 885.

moksabh&giyas, Vibhasa,

bhnmi, 25, dans Rahder, Dasabhumi Chavannes, Cinq cents contes, i. 16
;

150

ADDITIONS ET COBRECTIONS

Chapitee
Voir
la

V
p. xxviii,

Trentaine
l'article

de Vasubandhu, la

Mrs Rhys Davids, Psychology
i,

Siddhi,

Bonnô

(J.

Rahder)
la pas-

Atthasâlinï, 55-56, Sumangalavilasinï,
68.
vii,

P.

dans Hobogirin, 1*21 -133. 1. Signaler Majjhima, i,

43*2

:

P. 48. Comparer
P. 50.

24 sur sarâga.

sion, chez l'enfant, à l'état

d'anusaya.
....

Querelle du temps,

Tattvasam-

P. 2.

On
«

a ksetram âpadayati

kar>
avi-

graha, 503 et suiv.
citée

mabhavam
dyâ,
«

abhinirharati.
»,

La kârikâ 25, par un commentaire du Traité de
les sectes, est traduite

nescience
»,

beaucoup mieux,
iii,

Vasumitra sur
Wassilief,

non-science

voir

88

;

toujours

souillée (klista), tandis

que Vajiiâna

(ou ignorance) peut être non-souillé.
P.
4,

Siddhi, 71.

P. 5, n. 4. C'est la 32 e et dernière kârikâ

Buddhismus, 270. Voir Documents d'Abhidharma. P. 54. Exemple du jeton, comp. Yogabhâsya, iii, 13 yathaika rekhâ ... (Ànandâsrama, 130, Woods, 216);
:

du quatrième chapitre de l'ouvrage de lit Abhidharmahrdaya, mais le terme hrdaya est certaineFa-cheng. Nanjio

W. E. Clark, Hindu Arabie mimerais, Lanman Indian Studies, 229 calcul
;

avec de

la craie,
3,

Divyâvadâna, 263.
iii,

ment
ture
;

rare dans l'ancienne nomencla-

P. 59. Note

voir

57.
4,

sin peut représenter sâra, qui

P. 61. Alinéas 3 et

voir

Documents

paraît préférable.
teur, voir
ii,

Pour le nom de 144 Add. et Index.
v,

l'au-

d'Abhidharma.
P. 62,
1.

2.

«

Direz-vous que c'est son

P. 9, sur les 128 klesas,

»,
J. 4,

vi,

181-182.

nom
de ce
P. 63,

«

treizième

âyatana »?

— Alors

P. 21, sur les 108 klesas,
Concile, p. 46.
ii,

Przyluski,

vous pensez qu'on doit nier l'existence

Note

Mahavastu,
;

nom
2.

».

341, Sarvadarsana, trad. 252
xxiii, 13.

Maviii,

dhyamakavrtti,
P. 22, lire
160.

viparîtasûtra, d'après

P. 26,

lire

atintâna pour adhimâna,

fausse lecture de Vyutpatti, 104; de

même
iii,

27 au bas et 28.
i,

P. 27, sur les vidhâs, Samyutta,

12,

du rûpa, Formule des Vârsaganyab lo rtsi ba pa rnams kyi rtsod pa skad du / gan yod pa de ni yod pa kho naho / gan med pa de ni med pa kho naho / med pa la ni skye ba yan med do / yod pa la ni hjig pa yan med do. Hiuan-tsang « Ce qui
1.

«

...

ce n'est pas du
:

examen rûpa ».

:

c'est

:

84

;

Mahâniddesa,

195.

est,

éternellement est

;

ce qui n'est pas,
....

P. 31, n. vimatih, non pas dvimatih.
P. 36, n. 3.

éternellement n'est pas
P. 64, n.
1,

»

adhimoksa, non pas adhi-

Vârsaganya, maître de Vinle rival

mukti.
P. 38, n.
P.

tlhyavâsa qui fut
2.

victorieux de

P.

P.

La kârikâ est citée Vyâ. 14. 39, lire prârthanâ. il. sahajâ satkâyadrsii, Siddhi, 16. 44. thakâre ihapanîyaprasnasabLalita.

Vasubandhu
Col. Jacob,

(?),

ajouter référence à
1905, 356, et
les

JRAS.

nombreuses indications de Winternitz,
iii,

451, not. Vie de

Vasubandhu de
T'oung-pao,

dah,

Raisons d'interrogation,

Paramàrtha,

Takakusu,

ADDITIONS ET CORRECTIONS
1904
BI
l'.m;,.

151
la

n.
i,

<».

i:ini,

i,

U),

P. X'.K

Lp K^udrava^luka ml
«lu

seizième

.IHAS.

47.

section

Dliarmaskaiiclli.t, cahier 9,
2, voir vi, 145.

P. Si, n. 2.

Mujjhiiua,

3

:

sabbam sabfutur existent
».

p. 4!)4.

Note

bato samjdndti. \ 65, 4. « Le pMSé
I.

P. 90, u. 2. Voir
«I le

viii,

196.
47, p. 216.
et sdthya Ppak lésas dans

P. «H,

mraksa, Vibhasa,
confondu
pas indique
les

\

liiiiiiriil

comme
Note
3,

le

présent

asti

P. 91-82. J'ai
et n'ai

mdyd —

paryayah,
col.
3.

coin p. Vibhasa, 76, p. 394,

Taisho, 634,

evâdhvd
(Kosa,
i,
:

Samghabhadra, 56, Note 4, on a ta kathdvastv iti laksanad
col. 3.

l'ordre

de Hiuan-tsang.

Version cor-

recte

dans Siddhi, 367.

P. 103, lire

bhdvand

et

ddharaprati-

— Voir adhvano 'py vii, 33 andyatdd adhvana unmajjativa dharmah.
12)

paksa.
P. 107, note, extrait de Prakarana, cité

Vibhasa, 32,

p. 164, col. 1.

P. 76, P. 79,

1.

3, lire «

qualre prises
iii,

».

P. 110, parijiid, Prakarana, 6, p. 713,
col. 3.

asrava, Majjhiina,

113, Sad-

darsana, 137.

Chapitre VI, Pudgalanirdesakosasthana
P. 119.

La première

ligne de la kârika,
est citée

P. 139,
P.

1.

7, lire

:

«

qui

lie la

renaissance

».

klesaprahanam dkhydtam
Bodhicaryâvatâra,
réfutée. Seule la
ix,

142,

prsthalabdha,

Sûtralamkfira,

41,
la

p.

426,

et

xiv, 42, Siddhi,

588-606; paccavekkha-

vue et

méditation

de

la

sûnyatd

font

abandonner les kle-

na. Aung, Compendium, 58, 69, 139, St. Schayer, Prasannapadâ, Cracovie,
1931, p. xxiv, 71, 78.

sas. Voir Siddhi sur
P. 123, note,

darsanamdrga.
alinéa, lire sdsra-

:

Note

4,

Bo-

deuxième
;

dhicaryâvatâra,

ix,

246

taira vrtta-

vahetuka
P.
1

vii,
:

13, n. 2.

sthasya
ou
le

....

24, n. 3, lire

les Saiitrântikas

P. 145,

1.

2,

fâcheux effets du samsarga,
iii,

Sthavira.
P' 127, n.
3.
:

Ariguttara,
C'est l'explication p'ing kia.
P. 146, n. 4.
patti, 126,

397.

Siksàsamuecaya, 191, Vyutm.
9.

Lire

«

Puisque

le

mdrga est sukha,
...

comment peut-on
P. 129, n.
1.

dire

»

P. 148, kârikâ

Conséquences du début

Aussi grand
col. 3,

traité
1.

de Sam-

par asubhâ ou

dndpdna,
iii,

vi.

269.


:

ghabhadra, 632,
P. 131, n.

15.

Note
«

1,

voir

Udâna,

10.

P. 130, n. 2. Vibhasa, 399, col. 1.
1.

P. 149, troisième alinéa, plus clairement

Variante dans commentaire
:

Vasubhd

ne coupe pas
le

le

vitarka,
...

de Nâmasamgîli,

viii, 9 yat kitneit kaye veditam idam atra duhkham. — Sûtralamkâra, xvii, 63, trois duhkhatas et trois vedands. —Sur sukha,

car elle est tournée vers

dehors

»

La dernière phrase
soit

:

non pas
...

qu'elle

connaissance visuelle

»,

manque

dans Hiuan-tsang.
P. 150. Squelette, asthisatikald, Lïiders,

Siddhi, 701.
P.

139, n. 2.
i,

Voir aussi Manorathapûranï,

Kumâralâta,

p.

42

;

voir encore Morris,

94 et suiv.

— Note de I-tsing,

Taka-

kusu, 168.

Congrès de Londres, 1893, 473; Siksàsamuccaya, 74. krtaparijaya, comp.

152
Astasahasrika, 20
:

ADDITIONS ET CORRECTIONS
éûnyatayâin paSiddhi, 440, 474, 494, 696.
P. 225. adhiêîla,

rijayah kartavyah. P. 153. Sur Yânâpâna, Wieger, Croyances en Chine, 367, 391. P. 159, quatrième alinéa.

P. 231. Sîvaka
P. 239.

...,

Mahavagga, i, 36, Samyukta, 28, 7.

8.

— De môme
234.

qui constituent
Siddhi, 491.
P. 247, n.
4.

Sur ces six aspects ou pratiques le chemin mondain,
Lire

Patisambhidâmagga,
P. 160, n. 3.
P. 161,
iii,

ii,

anupaéyayitum ?
alinéa,

:

trisu parivartesu
/

deuxième
;

comp. Samyutta,

62

troisième, comp. Patisambhidâii,

prathamam darsanam caksuh yathâdrstavyavacâratiaffi jnânam
\

magga,
166

232.
fin,

P. 165, n. 2,
;

Sûtrâlamkara, trad. 123,

xiv, 23, 26.

yâvadbhâvikatâm upadâya vidya yâvadvidyamânagrahanàt / yathâvadbhâvikatâm upâdâya biiddhin
yatkâbhûtârthâvabodhât.

P. 169, n. 2, Samyutta, v, 395.
P. 173. Sur kâni, vihàni, voir
i,

Comp.

78 Add.

vii,

90.

P. 176, n. 1, Siddhi, App. 739

;

Samgha« S'il

P. 248, n. 4, édition de G. Tucci, 251. P. 250, n.
5,

bhadra, 61, p. 682,
P. 161,
1.

col. 2.
:

Puggalapanfiatti, 74, Pati
i,

10.

Plus exactement

de-

sambhida,
P. 251, n.
6,

161.
ii,

meure ..., sa mémoire ... ». P. 180, deuxième ligne, lire

Patisambhidâ,

40.

:

c

et encore
iii,
i,

P. 259, n. 3, lire

nyâma

».

Voir Samyutta,
;

225
190

upasamasukha, nor pas samathasukha.
ii,

samattaniyâma

Dïgha,

P. 264, n. 2, lire Vibhasa, 60, p. 312, 2.

dhammaniyama, Samyutta, ii, 25 dhammaniyâmatâ. — uiyâmadas
sin—samattaniyâmabhûtassa mag
gassa dassâvin
P. 188, n.
1.
.

P. 265, n. 3, Patisambhidâ,

19.

P. 280.

Sur dhandha, Wogihara, thèse
qui signale toutes les sources

sur Bodhisattvabhûmi, Leipsick, 1908
p. 30,

(Dict. Pâli Text).

Vasumitra, Mahâsâmghikas,
c'est-à-dire

hormis Morris, Congrès de Londres,
476.

thèse 28 a

— J'adopte cette lecture, qui parail

P. 194. Lire

:

«

...

des Sûtras,
des douze
taire
:

etc.,

que
est

...

».

au moyen La mention
le

bien être une conjecture. L'explication

angas

dans

commen-

sûtrâdibhir dharmair dvâdasâtïgaih pravacanaih ; mais les douze sont énumérés et définis Vibhâsâ, 126, p.

dhy-andha, « verstandes blind », de Leumann, ne s'impose pas. P. 281, liste des bodhyangas des deux
Véhicules, équivalents chinois, Demiéville,

Milinda, 169-171.
k'in, trad.

659-660

;

Rockhill, 140.

dhâna,

- Note 2, pra du Sûtrâlamkara

P. 205, n.

3.