¼ de finale de la Coupe d’Algérie

à
14h30

Ce sera explosif s’il n’y a pas de qualif’ !
Asselah et Mazari reprennent l’entraînement
Aït Djoudi : «Soulagé de leur retour !»
MARDI 18 FÉVRIER 2014

Aouedj : «Je me rachèterai cette fois !»

à
14h30

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2559 PRIX 20 DA

Bouali : «Le scénario d’Oum Bouaghi ne se répétera pas !»

50 millions pour battre Hadjout !
Zemiti : «J’ai mon idée pour épingler le Mouloudia»
Khiter : «Le MCA n’est pas un monstre !» Ghazi : «On ne s’arrêtera pas en quarts de finale !» Kerbadj : «MCA-USMA officiellement à Blida» USMA CRB Dziri: Les «Battre supporters l’USMH a été la menacent meilleure façon les joueurs de préparer le MCA»

Slimani en soutien de Chéraga !
«Faites-moi plaisir en passant aux demi-finales !»

CSC-JSMC, aujourd’hui à 17h30

Equipe nationale

Halilhodzic dévoile sa liste des 36

Hazard : «Si l’Algérie est en Coupe du monde, c’est qu’elle est de qualité»

L e Buteur du 18-02-2014

02

N° 2559 Mardi 18 février 2014

omme C il a dit lui

«Programmer MCA-USMA à Bologhine serait une décision suicidaire» Kamel Kaci-Saïd, manager du MCA Suicidaire pour le MCA, tu veux dire… C’est de la langue de bois «Je suis à la JSK depuis 51 ans et nous n’avons jamais arrangé un match» Mohand-Cherif Hannachi, président de la JSK

Slimani s’en remet aux hommes du CRB

A
D’un Amara en coupe à Oran à un Amara en coupe contre Oran
Un Amara dans le but de la JSK, quelle belle image pour les nostalgiques ! Il était une fois, Mourad Amara, gardien de but aussi talentueux qu’impulsif, participait à une décennie dorée du club kabyle, accumulant les titres et les performances avec, notamment, deux Coupes d’Afrique des clubs champions – les plus beaux titres africains gagnés par la JSK -, du doublé et une sortie par la grande porte avec une Coupe d’Algérie brandie à Oran en tant que capitaine en 1992. Aujourd’hui, il y a des chances de voir son fils Mohamed garder le but de la JSK (si Asselah et Mazari ne sont pas rétablis). Ce sera aussi en Coupe d’Algérie et l’adversaire est le MC… Oran. D’une coupe à une coupe, d’Oran à Oran, bon sang ne saurait mentir.

utant Islam Slimani est fier de voir le club qui l’a lancé chez les seniors, la JSM Chéraga, disputer aujourd’hui un quart de finale de Coupe d’Algérie, autant il est triste que le club qui l’a révélé et lui a permis d’aller en sélection nationale, le CRB, vivre des moments difficiles et être même menacé de relégation. La situation du Chabab ne le laisse pas indifférent, mais il ne perd pas espoir. «Je suis aussi peiné par tout ce qu’endure le Chabab, mais je reste confiant pour le maintien du club en Ligue 1. Il reste encore beaucoup de matches. Je lance un appel aux supporters pour qu’ils restent derrière leur équipe. Les joueurs ont besoin de leurs encouragements. Le CRB s’en sortira grâce à ses hommes. J’en ai le pressentiment», nous a-t-il déclaré.

La Coupe d’Angérie, vous connaissez ?

Le stade de Tizi a désormais son «poulailler»
Le stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou se met à la mode des «cages» ! Des supporters de la JSK ont pris l’initiative de réLa Coupe d’Algérie est-elle tout à fait algéduire l’espace prévu pour les rienne ? C’est que le ticket d’entrée au stade de Hadjout pour le quart de finale supporters des équipes adverses. USMMH-MCA d’aujourd’hui laisse planer En effet, ils ont jugé que les 2 500 un petit doute. Il y est, en effet, mentionné places qui leur étaient réservées «Fédération Angérienne de Football». Endans le virage nord (celui du core un peu et on croirait que c’est la coupe côté de l’hôpital) étaient trop du district d’Angers ou de la commune de nombreuses par rapport à ce que Saint-Jean-d’Angély ! Bien sûr, il s’agit eux ont droit lorsqu’ils se déplad’une simple faute d’orthographe répercutée dans le processus d’impression des cent dans d’autres stades pour tickets. L’erreur est humaine, bien sûr. Très soutenir la JSK. Ils ont ôté la barrière qui séparait l’espace Le humaine même, cette saison. Avec une réservé aux visiteurs du reste des gradins et ont réduit Mouloudia du faux accumulation des erreurs arbitrales l’emplacement à une «cage» pouvant contenir un le début de la saison, une «Hadjout» au vrai Hadjout depuis millier se supporters seulement. A chaque stade faute d’orthographe à l’USMMH Le MCA qui joue à Hadjout, est-ce vraiment une nouveauté ? son poulailler ! passe pour un point de détai

Arteta et Cazorla meilleurs pilotes que na g a t aS etet d u o ir G rla en zo Ca et Ar a, Giroud, Sagn

Pour Hannachi, ce n’est plus 40 ans de football, mais 51 ans ! Durant les trois ans consécutifs
où la JSK avait remporté la Coupe de la CAF, Mohand-Cherif Hannachi se gargarisait déjà d’être le doyen des présidents de club avec sa réplique «En 40 ans de football…» devenue culte et qu’il balançait à la face de ses interlocuteurs à chaque occasion. C’était il y a une dizaine d’années, au début du nouveau millénaire. Bien sûr, aujourd’hui, ça a changé. Le temps est passé et c’est désormais un demi-siècle de football que le patron de la JSK revendique ! Plus même : après le match de championnat contre le MCO, il avait poussé la précision jusqu’à dire : «Ça fait 51 ans que je suis à la JSK…» Au dixième de décennie près…

Pas du tout, diront les initiés. Voyons, le Mouloudia joue à «Hadjout» presque tous les jours ! Par «Hadjout», il faut entendre le terrain annexe du stade du 5-Juillet. On ne sait pas qui a eu la lumineuse idée de donner ce surnom à ce terrain, mais force est de reconnaître que ça va peut-être servir de motivation positive pour les Mouloudéens cet aprèsmidi avant d’affronter l’USMMH sur le vrai terrain de Hadjout en quarst de finale de Coupe d’Algérie. Le MCA à domicile à Hadjout ? Cela va de soi, terrain réplique faisant foi !

à 300,00 DA.

Messaoudène, un as en arithmétique, un nul en résultats
Plus optimiste que Djamel Messaoudene, tu meurs ! Il faut dire que le président du CABBA a une manière singulière de voir le positif. Prié de dire, par nos confrères de la radio nationale, s’il trouvait une amélioration des résultats de son équipe depuis que Mustapha Biskri a été désigné comme entraîneur, il a répondu, très sûr de lui : «Bien sûr qu’il y a une amélioration ! Au début de saison, nous perdions par trois buts d’écart. Désormais, nous perdons par un but d’écart seulement.» C’est dit sans rire. Perdre par un but, par trois buts ou même par six buts d’écart, c’est zéro point au final. Visiblement, Messaoudene confond entre résultats et arithmétique. Cela sans compter qu’il a parlé trop vite : dans l’après-midi même, le CABBA a perdu contre le CRBAF par deux buts d’écart…

t-ce possible ? Les pilotes de lignes, es nal se sont esrse A quatre joueurs d’ dans le centre de sayés à cet exercice erte Emirates détente et de découv Londres. En à e, nc rie Aviation Expe ont affronté is ça an Fr ux de effet, les : faire décoljeu un les Espagnols sur rbus 380 (les faler et atterrir un Ai étages) avec un meux avions à deux t exercice, c’est ce A l. simulateur de vo teta-Cazorla qui Ar e ol gn pa la paire es roite, même si ad s’est montrée la plus l’épreuve de l’atterGiroud a remporté a quelques mois, rissage en solo. Il y avait vu les Alleire un «match» simila ertesacker et Özil mands Podolski, M r les Anglais r su prendre le meilleu in, Gibbs et Oxlade-Chamberla . Jenkinson

Il ne se passe pratiquement pas une journée de championnat sans que des erreurs d’arbitrage ne soient signalée s, enregistrements vidéo à l’appui. C’est qu’il ne s’agit pas d’erreurs banales, mais de faute s flagrantes qui, souvent, influent sur les résultats des matches. En général, quand un arbitre commet une bêtise, il est sanctionn é a posteriori par une mise au placard pour quelques semaines. Dans le jargon du méti er, on appelle cela une mise au frigo. Or, les arbitres et les arbitres assistants ayant faus sé les résultats des matches sont devenus telle ment nombreux - pour certains, il s’agit même de récidivistes - qu’un frigo ne suffi rait plus à les contenir. Il faudra désormai s parler en termes de chambres froides ! Avis à Belaïd Lacarne pour en ouvrir à Dely Ibrahim…

A quand une chambre froide pour les… arbitres ?

Pelé en Algérie les 5 et 6 mars pour la Copa Coca-Cola Pelé sera bel et bien présent en Algérie les 5 et 6 mars. En effet, Coca-Cola, l’un des
sponsors de la Coupe du monde 2016 et qui se trouve être aussi un sponsor de la sélection nationale de football, l’a invité dans notre pays en sa qualité de parrain de la Copa CocaCola, grand tournoi international destiné aux adolescents et dont la finale du concours en Algérie se déroulera le 1er mars à l’INFS/STS de Aïn Benian. Bien sûr, Pelé profitera de son passage dans notre pays afin d’assister au match amical qui opposera l’Algérie à la Slovénie le 5 mars à Bida. 49 ans après, Pelé sera de nouveau dans un stade algérien… mais en tant que spectateur cette fois-ci.

fo n i ’ L

Avec Zemmamouche, Khoualed et Koudri dans ses rangs, l’USMA sera à domicile à Tchaker contre le MCA. G Aït Djoudi ne démissionne jamais. Il est toujours mis à la porte. G Rebbouh Haddad pressenti pour être président de la commission d’arbitrage.

GG G G

Footaises

p eo ple

Coup multiple

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

03
Liste des 36 joueurs présélectionnés
1-Zemmamouche Mohamed Lamine (USMA) 2-Mbolhi Raïs (CSKA SOFIA) 3-Si Mohammed Cédric (CSC) 4-Doukha Azzedine (USMH) 5-Bouguerra Madjid (LEKHWIYA ) 6-Medjani Carl (VALENCIENNES FC) 7-Belkalem Essaïd (WATFORD FC) 8-Cadamuro Liassine (REAL MAJORQUE ) 9-Rial Ali (JSK) 10-Halliche Rafik (ACADEMICA COIMBRA) 11-Ghoulam Faouzi (SSC NAPOLI) 12-Mesbah Djamel Eddine (AS LIVORNO) 13-Harek Fethi (SC BASTIA ) 14-Khoualed Nacer Eddine (USMA) 15-Mandi Aissa (STADE DE REIMS) 16-Hachoud Abderrahmane (MCA) 17-Mostefa Mehdi Sbaa (AC AJACCIO) 18-Guedioura Adlane (CRYSTAL PALACE) 19-El Orfi Houcine (USMA) 20-Taïder Sliti Saphir (INTER) 21-Yebda Hassan (UDINESE CALCIO) 22-Karaoui Amir (ESS) 23-Lacen Medhi (GETAFE CF ) 24-Bentaleb Nabil (FC TOTTENHAM HOTSPUR) 25-Brahimi Yacine (GRANADA CF) 26-Boudebouz Ryad (SC BASTIA) 27-Feghouli Sofiane (FC VALENCE) 28-Ferhat Zinedine (USMA) 29-Ghilas Nabil (FC PORTO) 30-Soudani Hilal El Arabi (DINAMO ZAGREB) 31-Djabou Abdelmoumene (CLUB AFRICAIN) 32-Kadir Foued (STADE RENNAIS) 33-Slimani Islam (SPORTING PORTUGAL) 34-Djebbour Rafik Zoheir (NOTTINGHAM FOREST) 35-Aoudia Mohamed Amine (DYNAMO DRESDEN) 36-Belfodil Ishak (AS LIVORNO)

Une liste de 36 joueurs a été communiquée hier

Halilhodzic ne veut pas se louper sur ses choix

L

a liste élargie dressée par le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a été communiquée ce lundi via le site officiel de la Fédération algérienne de football. Comme indiqué dans notre livraison d’hier, Halilhodzic a fait appel à un groupe de 36 présélectionnés, susceptibles de prétendre à une place parmi le groupe concerné par la joute amicale contre la Slovénie qui sera connu d’ici à la semaine prochaine. Le driver des Verts a procédé ainsi pour pouvoir se donner le temps, avant d’être fixé sur ses choix concernant sa liste définitive. Vahid veut aussi attendre la prochaine journée des différents championnats européens, prévue ce week-end, pour ne pas être pris de court, en cas de blessure d’un des joueurs sélectionnés pour le prochain rassemblement de l’EN.

Ferhat l’a séduit lors de USMA-JSK
Le jeune talentueux milieu de couloir de l’USM Alger, Zinedine Ferhat, fortement pressenti pour endosser le maillot des Verts, a été convoqué par le driver des Fennecs. La sélection du jeune prodige usmiste a été anticipée sur ces colonnes, au lendemain du match USMA-JSK. Zinou, comme aiment à l’appeler les intimes, très en vue ce jourlà, et surtout décisif à deux reprises dans ce succès obtenu par les Rouge et Noir, avait séduit Halilhodzic, présent dans la tribune officielle. Venu superviser les internationaux de la JSK et de l’USMA, Vahid avait coché sur son calepin Ferhat qui lui a été conseillé déjà par Roland Courbis, l’ex-coach algérois.

tera aussi la présence pour la seconde fois consécutive du milieu de terrain international algérien du Sporting de Bastia, Ryad Boudebouz. Une convocation qui signifie que la sanction de l’ancien Sochalien est bel et bien levée. Halilhodzic a pardonné à Boudebouz et sa sélection ou non pour les prochaines échéances de l’EN ne sera plus d’ordre disciplinaire.

26 joueurs pros, 6 locaux, 4 gardiens de but
Cette liste des 36 joueurs contient surtout des éléments régulièrement convoqués en sélection par l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic. Elle comporte, toutefois, 26 joueurs professionnels, 6 locaux uniquement et 4 gardiens de but. Concernant les joueurs de champ, seuls Khoualed, El Orfi et Ferhat (USMA), Karaoui (ESS), Rial (JSK), Hachoud (MCA) ont été retenus dans ce groupe des présélectionnés.

Halilhodzic passera des messages à certains joueurs
Le prochain regroupement de l’Equipe nationale se présente comme celui de la dernière chance. Vahid Halilhodzic qui a secoué certains éléments en manque de temps de jeu devrait faire de même et faire passer quelques messages aux joueurs concernés.

Benlamri sur la liste noire ?
Alors que son retour a été annoncé en grande pompe, le jeune défenseur kabyle, Djamel Benlamri, n’a pas été convoqué pour ce stage qui précédera la rencontre amicale face à la Slovénie. Brillant pourtant avec son club la JSK, la non sélection de l’ancien joueur du NAHD a surpris plus d’un. On est tenté de croire que ce joueur aux qualités techniques indéniables est bel et bien mis sur une liste noire pour des raisons non encore élucidées.

Bentaleb, la nouveauté annoncée
Comme attendu, Nabil Bentaleb, la nouvelle pépite algérienne de Tottenham, sera présent lors du prochain regroupement des Verts qui aura lieu à Sidi Moussa officiellement à partir du 2 mars prochain. Bentaleb, qui a donné son accord au président de la FAF récemment, figure dans la liste de Vahid Halilhodzic. Il sera l’unique nouveauté parmi les joueurs professionnels. Nabil devrait être là surtout pour se lancer dans le bain des Verts et mieux se familiariser avec ses nouveaux coéquipiers en sélection, en prévision bien entendu d’une place quasi assurée pour le Mondial brésilien.

Les 23 joueurs qui feront le Mondial seront dégagés après la Slovénie
Ce dernier rassemblement, le plus court de l’année, sera l’occasion pour Vahid Halilhodzic et son staff de préparer le prochain match amical face à la Slovénie. Ce stage, même s’il sera de très courte durée, sera d’une importance capitale pour certains joueurs de l’EN. Il est clair que devant le manque de temps, le driver de l’EN profitera de ce match test pour dégager presque à 90% le groupe des 23 qui feront avec lui le Mondial brésilien, l’été prochain. Moumen A.

13 joueurs seront éliminés
Afin de pouvoir entamer sa préparation d’avant-Mondial très tôt, l’entraîneur national Vahid Halilhodzic devrait faire des choix difficiles qui ne feront certainement pas l’unanimité mais qui doivent se faire quand même. C’est ainsi que dans cette liste des 36 reconduite à 95%, par rapport bien entendu à celle rendue publique avant le match retour contre le Burkina Faso, seuls 23 d’entre eux seront maintenus pour représenter l’Algérie lors du Mondial 2014. Autrement dit, 12 joueurs de champ et un gardien de but seront sacrifiés.

Boudebouz de nouveau convoqué, la sanction est bel et bien levée
En plus de la présence de Rafik Halliche, auteur d’une saison canon avec l’Académica, on no-

Wilmots «J’ai supervisé l’Algérie
et je peux dire que c’est une belle équipe»
L’entraîneur de la sélection belge, Marc Wilmots, a accordé un long entretien à un site russe, hier. L’ancien buteur des Diables rouges a avoué pour la première fois et en exclusivité à un média russe qu’il a déjà entamé la supervision des matchs de ses adversaires. Wilmots a notamment mis l’accent sur le jeu des Verts et des deux autres concurrents, la Russie et la Corée : «Je n’aime pas trop faire de comparaisons entre les équipes de notre groupe. Ce qui est certain, c’est que tout le monde veut se qualifier au second tour. Affronter des équipes de différents continents est normal, du moment qu’on est en Coupe du monde. C’est pour cela qu’on a programmé des matchs amicaux face à des équipes de différents continents.»

Belgique

Bentaleb «Mon père était chauffeur de bus, ma mère travaillait dans un pressing, je n’oublie pas d’où je viens»
La nouvelle recrue des Verts, Nabil Bentaleb, s’est exprimé sur le magazine français Onze Mondial. Bentaleb est de nouveau revenu sur sa vie en Angleterre et ses bonnes prestations avec Tottenham. L’Algérien reconnaît que tout est allé très vite pour lui, tant il n’espérait pas s’imposer en équipe première aussi rapidement.

«Tout est allé très vite pour moi, je ne m’attendais pas à enchaîner les titularisations»
«Oui, je reconnais que tout est allé très vite. Je m’attendais à rentrer cinq minutes, pas à enchaîner les titularisations. Vous n’imaginez pas à quel point je prends du plaisir en Premier League. Ici, le jeu va très vite, il n’y a pas de temps morts. Et puis, l’ambiance à White Hart Lane… c’est juste magnifique ! Dans quel pays pouvez-vous trouver des grandsmères qui crient comme des jeunes de 20 ans ? En plus, le stade est toujours rempli, peu importe le nom de l’adversaire. Tu sens les fans derrière toi, en train de te pousser. C’est une atmosphère incroyable.»

tage par rapport aux autres, c’est que je sais ce qu’il attend des joueurs, notamment au niveau de l’agressivité. Il apprécie les combattants, les mecs prêts à tout sur le terrain. Il n’aime pas subir, il nous répète sans cesse de presser haut. Une fois le ballon récupéré, il exige une bonne conservation, une multiplication de passes et du beau football.»

aidé à s’adapter à sa nouvelle vie à Londres, à son arrivée : «Ils m’ont énormément aidé. Je pense à Younès Kaboul, Hugo Lloris et William Gallas, avant son départ pour l’Australie. Ils me conseillent beaucoup et moi, je suis très demandeur. Leurs paroles se révèlent souvent précieuses, car ils sont passés par là. Je suis là pour apprendre.»

«Le match contre la Russie sera le plus compliqué pour la Belgique»
Marc Wilmots a toujours déclaré que la difficulté pour son équipe sera la Russie. Il explique les raisons : «Je suis sûr que la rencontre face à la Russie ne sera pas facile. Je me rappelle encore de notre match disputé en 2002 face à cette équipe, on avait mené 3 buts à 1, mais les Russes sont revenus en fin de match et ont inscrit un second but qui a relancé la rencontre. Ceci me pousse à dire que les confrontations entre la Russie et la Belgique ont été toujours palpitantes.»

«J’ai commencé comme arrière gauche, puis je me suis recentré»
Formé comme arrière gauche, l’international algérien Nabil Bentaleb, qui a aussi évolué comme milieu de couloir, avance qu’il n’éprouve aucun problème à assumer son rôle comme milieu relayeur. Un renfort de choix pour l’Algérie de Halilhodzic qui pourra compter sur un joueur polyvalent qui assume tous les postes au milieu du terrain. «Durant ma formation, j’évoluais en tant que milieu gauche ou arrière gauche. Je me suis recentré par la suite.»

«Mes parents m’ont inculqué le goût de l’effort, j'en suis fier»
Comme pour tous les joueurs franco-algériens, la vie n’aura pas été rose au tout début. Ce qui rend la réussite de l’Algérien plus belle à savourer, comme l’explique bien Nabil Bentaleb : «Je n’oublie pas d’où je viens. Mes parents me répètent constamment de rester moi-même. Mon père était chauffeur de bus et ma mère travaillait dans un pressing. Ils m’ont inculqué le goût de l’effort. C’est une belle revanche sur le passé, je suis fier, mais je ne dois pas me relâcher. Je n’ai disputé que quelques matches de Premier League, la route est longue et parsemée d’embûches.»

«La Russie n’a pas Messi ou Ronaldo, mais elle est forte collectivement»
Invité à décortiquer le jeu de la Russie version Fabio Capello, Marc Wilmots déclare : «La Russie ne possède pas de grands noms comme Messi ou Ronaldo, mais elle reste très forte collectivement. Le championnat en Russie est en nette progression, il n’y a qu’à regarder les performances du Zenith Saint-Pétersbourg pour s’en apercevoir.»

«Mon avantage par rapport aux autres ? Je sais ce qu’on attend de moi»
Revenant sur sa relation avec le nouvel entraineur des Spurs, Tim Sherwood, Nabil Bentaleb avoue qu’il est privilégié par rapport à certains de ses concurrents, du moment que son ex-coach en réserve de Tottenham lui fait confiance : «Il m’entraînait en équipe réserve, il connaît mes qualités et mes défauts. Mon avan-

«Au début, j’avais du mal à comprendre les consignes du coach, je ne parlais pas anglais»
Répondant à une question relative à son adaptation en Angleterre et ses premiers pas en Premier League, Bentaleb répond : «Mes premiers mois ont été les plus durs. Je ne parlais pas anglais et j’avais même du mal à comprendre les consignes de l’entraîneur. En dehors, je ne pouvais pas me faire d’amis. Désormais, je me débrouille bien. D’ailleurs, je communique beaucoup avec les Anglais du groupe.»

«Le côté ''sale'' de mon poste me plaît beaucoup»
L’international algérien de Tottenham n’oublie pas d’où il vient, mais c’est sûr qu’il est bien conscient du chemin qu’il lui reste à parcourir. Autrement dit, Nabil sait où il veut arriver : «Je dois travailler toutes les facettes de mon jeu pour devenir un milieu complet. Même si j’adore jouer au ballon, le côté ''sale'' de mon poste me plaît beaucoup. J’aime aller au charbon pour mes camarades, grappiller des ballons, je préfère apprécier cet aspect de mon jeu plutôt que de le faire à reculons. Il m’arrive de de passer des heures dans le city stade en bas de chez moi et du futsal que j’ai toujours pratiqué parallèlement à ma carrière en club.» M. A.

«La Corée et l’Algérie ne seront pas faciles à jouer»
Avant de terminer son interview, Marc Wilmots a tenu à mettre en garde ses joueurs contre la Corée du Sud et l’Algérie qu’il a jugées d’un bon niveau : «Le fait d’être favori du groupe au même titre que que la Russie peut paraitre logique et très normal, mais en football, rien n’est gagné d’avance. J’ai supervisé l’Algérie et je peux vous dire que les Algériens possèdent une belle équipe. Ça ne sera pas aussi facile de jouer la Corée du Sud. On a joué le Japon et on a perdu. En football, ce n’est pas toujours le plus fort qui gagne. Chaque équipe possède une chance de se qualifier.»

Mostefa : «Halilhodzic a été privé d’une Coupe du monde, celle-là, il ne la laissera pas»
Le latéral droit des Verts, Mehdi Mostefa, dans son intervention sur Larqué Foot diffusée sur radio RMC, a affirmé que Vahid Halilhodzic fera bien le Mondial brésilien avec l’Algérie : «Coach Vahid a son caractère, le président (Mohamed Raouraoua) aussi, mais il est très attachant et il peut être très marrant. Il y a une très bonne entente entre le président et le coach. Il a déjà été privé d’une Coupe du monde, celle-là, il ne la laissera pas.»

«Kaboul, Lloris et Gallas m’ont beaucoup aidé à m’intégrer»
Nabil Bentaleb est très reconnaissant envers les Français de Tottenham qui l’ont beaucoup

M. A.

04

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale
Wilmots encense son protégé :

Hazard : «Si l’Algérie est en Coupe
du Monde, c’est qu’elle est de qualité»
e milieu de terrain belge, Eden Hazard, était l’invité avant-hier soir de l’émission L’Equipe du Dimanche de la Chaine beIN Sports, dans sa version française. Le joueur de Chelsea a été questionné par l’animateur de l’émission Alexandre Ruiz sur les chances de sa sélection lors du prochain Mondial et sur les adversaires qu’elle a hérité dans ce groupe H. Confiant quant à la capacité de son équipe à s’extirper de ce groupe, Hazard se veut méfiant toutefois, assurant que les trois adversaires ont de la qualité : «L’Algérie, la Russie et la Corée du Sud sont en Coupe du Monde, c’est qu’ils ont de la qualité et le niveau mondial. Ils ne sont pas là par hasard. On verra bien quelles seront nos chances, mais ce qui est certain c’est qu’on va essayer de passer ce premier tour et après, lors des confrontations directes, tout peut arriver.»

L

savez, on connait notre force et on sait ce qu’on peut faire. On a un super groupe. Une génération jeune et une très belle équipe. Je pense qu’individuellement parlant, il n’y a pas beaucoup de sélections qui nous sont supérieurs, hormis l’Espagne et le Brésil, je dirai…»

tion. Personne de nous n’a joué de Coupe du Monde ni une grande compétition, hormis peut-être, Van Buyten, avec le Bayern Munich. On est jeunes et on prendra ce qu’il y a à prendre» a-t-il expliqué.

«Atteindre les quarts au Brésil, ce serait déjà très bien»
Pour ce qui est de l’objectif tracé pour cette Coupe du Monde, l’ancien Lillois, qui réalise jusque-là une saison époustouflante avec les Blues de Chelsea, affirme qu’atteindre les quarts de finale, ce sera déjà très bien pour sa sélection : «Je pense qu’on peut aller jusqu’en quarts de finale, ce qui serait déjà très bien pour nous. En 2016 lors de l’Euro qui se tiendra en France, je crois qu’on sera encore meilleur.»

«J’ai eu des différends avec Leekens, mais avec Wilmots, c’est autre chose»
Par la suite, Hazard a évoqué ses relations avec l’actuel sélectionneur Marc Wilmots et il est revenu sur les différends qu’il a eus avec l’ancien coach national, George Leekens : «Comme vous le savez, j’ai eu des différends avec l’ancien sélectionneur, Leekens. Je respecte l’homme, mais on n’était pas tout le temps d’accord, lui et moi. Avec Marc, c’est autre chose, il me met en confiance et me parle beaucoup. On s’apprécie mutuellement et j’espère qu’on va écrire ensemble l’histoire du football belge. C’est un coach qui dit tout en face et moi, j’aime ce genre de personnage.» Saïd F.

«Sur le plan individuel, hormis l’Espagne et le Brésil, personne n’est supérieur à nous»
En Belgique, les spécialistes sont unanimes à dire que la génération actuelle des Diables Rouges demeure la plus douée qu’a jamais connue la sélection jusque-là. Hazard ne s’en cache pas et assure qu’hormis l’Espagne et le Brésil, ils sont supérieurs à tout le monde ou presque. «Après le tirage, on s’est dit : “Ça va, c’est un bon groupe pour nous”. Après, vous

«Notre groupe manque d’expérience de ce genre de compétition»
Pas mal d’observateurs estiment que la Belgique a les moyens d’atteindre la finale et pourquoi pas de remporter le trophée, au vu des grands joueurs dont elle dispose. Cependant, Hazard souligne que le manque d’expérience va sans doute jouer un mauvais tour à sa sélection : «Je pense que ce qui pourrait nous freiner, c’est notre manque d’expérience de ce genre de compéti-

Le sélectionneur des Diables Rouges, Marc Wilmots, a donné son avis sur l’ascension fulgurante que connait Hazard depuis quelques mois et s’en réjouit. «Eden est un joueur avec d’énormes qualités. Il est sur une bonne lancée ces dernières semaines. Je trouve qu’il devient de plus en plus complet dans son jeu. On voit qu’il s’inscrit dans le collectif de Chelsea et qu’il a progressé à tous les niveaux, physique, mental et tactique. Il défend plus qu’avant et joue pour l’équipe avant tout.»

«Hazard progresse à tous les niveaux»

«J’ai une relation privilégié avec lui»
L’ancien buteur de la sélection belge des années 2000 affirme qu’il entretient une relation privilégiée avec la star montante. «J’ai une relation assez privilégié avec Eden. Il sait que je l’aime beaucoup et que je compte énormément sur lui. J’ai envie qu’il soit Ballon d’Or un jour, qu’il continue à évoluer aussi. Je suis un entraineur qui lui a toujours parlé en face. Il n’aime pas les intermédiaires.»

lé face aux Tafer s’offre un doub ment Young Boys pique Lyonnais, actuelle

S. F.

lym un douL’ancien attaquant de l’O Yannis Tafer, s’est offert e, nn usa pensionnaire de La cas l’oc ion de Young Boys de Berne, à blé avant-hier face aux ce doublé du s, foi ute ionnat suisse. To la 21e journée du champ ipe qui s’est inéqu son ur po t été suffisan 5-3. Tafer a insjoueur algérien n’a pas re ssement sur le sco de cla du me xiè deu au e clinée fac t de la saison et se sixième et septième bu ionnat suisse. crit pour l’occasion son illeurs buteurs du champ il y a plus classe à la 3e place des me ne on col s r a exprimé sur no tionale. na Rappelons que le joueu ion ect sél la r envie d’intégre sieurs mois de cela son

Abeïd passeur décisif
Le Panathinaikos est revenu avant-hier soir avec une belle victoire de l’extérieur, sur la pelouse du Panthrakikos (0-2), à l’occasion de la 25e journée du championnat de Grèce. De nouveau titulaire, Mehdi Abeïd, a réalisé un excellent match contribuant grandement au succès des siens, avec une belle passe décisive. L’exsociétaire de Newcastle a cédé sa place à cinq minutes de la fin.

et se ressemble Les semaines se suivent tinue à être relégué pour Nabil Ghilas qui con son équipe du FC de ts sur le banc des remplaçan bes de matchs. Avantde bri Porto et de se contenter mde la 19e journée du cha ion cas l’oc à hier soir, et rense, a rei Mo de e air iét soc n pionnat portugais, l’ancie sur la pes de la victoire des siens plique davanété incorporé à la 88’ lor com se i qu on ati situ e 2). Un Mondial louse de Gil Vicente (1du ve cti spe ment en per nseca, tage pour le joueur, notam Fo du coach de Porto, Paulo ne brésilien. Les décisions i qu lui , les ompréhensib demeurent tout aussi inc ulles ns da s foi e à chaqu cessent de l’incorporer s. times minutes des match

Ça ur ne s’arrange pas po Ghilas nt

Il retrouve du temps de jeu

Mesbah relance la concurrence à gauche !
ransféré cet hiver à Livourne à titre de prêt, le latéral gauche, Djamel Mesbah, se refait petit à petit une santé en retrouvant du temps de jeu. Auteur d’un match complet avant-hier face à Cagliari, l’ancien Milanais a fourni une très bonne prestation, bien que donnant l’air d’être un peu court physiquement, notamment dans le dernier quart d’heure du match. Toujours est-il, le retour de Mesbah au premier plan relance évidemment la concurrence au poste de latéral gauche chez les Verts avec Faouzi Ghoulam. Et quand on sait que Vahid Halilhodzic apprécie beaucoup le profil de Mesbah, le néo-Napolitain devra cravacher dur pour garder sa place de titulaire acquise lors du match barrage retour du Mondial face au Burkina Faso.

T

é ramener le Le FC Valence est all la pelouse sur 0) point du match nul (0l’occasion à r, soi r hie ntdu FC Séville, ava its a. Rédu à dix dès de la 24e journée de Lig pas cédé et ont su nt la 50’, les Valencians n’o coup de sifflet ’au qu jus re maintenir le sco att e endu, Sofiane final de l’arbitre. Comm tch en tant que tituma ce Feghouli a débuté des 90’ et fut l’auteur tions laire. Il est allé au bout semble. Ses bonnes presta d’un bon match dans l’en séle é sur ras up uco t bea ces dernières semaines on hid Halilhodzic. lectionneur national, Va

Feghouli t le et Valence arrachen nul à Séville

Un an qu’il n’avait pas joué deux matchs titulaires d’affilée
Avant-hier face à Cagliari, Mesbah a joué pour la deuxième fois consécutive

en championnat en tant que titulaire, après le match d’avant face au Genoa. Une première depuis un an pour l’ancien Parmesan, puisque la dernière fois qu’il avait enchainé une deuxième titularisation de suite en Série A remonte au 24 février 2013, à l’occasion du match face à Catane, avec Parme. Ce nouveau statut de titulaire acquis à Livourne permettra à Mesbah d’arriver plus ou moins prêt pour le prochain match amical face à la Slovénie, mais surtout postuler sérieusement à une place de titulaire pour la prochaine Coupe du Monde. S. F.

Coup d’œil

Coupe d’Algérie

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

05

JSK-MCO, AUJOURD’HUI À 14H30

1/4 DE FINALE

La JSK joue sa saison !

T

enez-vous bien ! La Kabylie est en train de vibrer au rythme des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Depuis trois jours, soit après le match de la 19e journée, on ne parle que du match de coupe qui verra la JSK accueillir, dans son stade fétiche, le MC Oran. Les deux équipes, qui se sont affrontées vendredi dernier au stade Ahmed-Zabana, vont se croiser pour la deuxième fois en l’espace de trois jours. Seulement, les données ne sont pas les mêmes. Alors que les Oranais se concentrent beaucoup plus sur le championnat pour assurer leur maintien, eux qui traversent des moments difficiles, les Canaris, qui occupent la cinquième place du classement, ont décidé de se focaliser sur la Coupe d’Algérie, dans l’espoir d’offrir à leurs supporters un sixième trophée. Cependant, rien n’est encore gagné. Les Poulains de Azzedine Aït Djoudi, qui ne développent plus

leur vrai football depuis quelque temps, sont appelés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour réaliser leur objectif. Le président Hannachi, qui n’est plus satisfait du rendement de ses joueurs, exige coûte que coûte une qualification au prochain tour. En d’autres termes, la JSK jouera sa saison aujourd’hui, quand on sait qu’en cas d’élimination, le club n’aura aucun autre objectif à réaliser, sachant que le rêve de gagner le championnat s’est évaporé.

les Rouge et Blanc livreront ce match de coupe avec un effectif plus ou moins au complet. Cela compliquera certainement la tâche aux Kabyles, surtout que le MCO n’aura rien à perdre, du moment que le maintien en Ligue 1 est leur objectif principal. C’est dire que la partie s’annonce difficile, du moment que le vainqueur aura le droit de jouer le match de demi-finale à domicile.

Jamais deux sans trois !
La JSK et le MCO sont deux équipes qui se connaissent parfaitement bien et qui se sont déjà affrontées en Coupe d’Algérie à deux reprises. La première fois, c’était en 2007, à l’occasion du match des quarts de finale. Ce jour-là, la chance avait souri aux Kabyles qui ont décroché le billet de la qualification, après une longue série de tirs au but, après que la partie se soit soldée sur un score de parité deux buts partout. Quatre ans plus tard, les deux équipes se sont rencontrées

en quart de finale de la compétition. Après une première réalisation signée Khellili, les Oranais ont réussi à revenir dans la partie grâce à Berradja qui, d’un coup franc direct, a trompé Berrafane. Alors que la partie se dirigeait droit vers le nul, Farès Hamiti, d’une tête rageuse, a offert la qualification à la JSK. Aujourd’hui, c’est la troisième fois que les deux clubs se croisent en coupe. Que le meilleur gagne et que la fête soit totale !

technique qui devra trouver des solutions pour composer son onze rentrant. Tout porte à croire que l’entraîneur kabyle apportera plusieurs changements avec notamment la participation du jeune Ferguène qui a brillé contre le MCO.

Mardi après-midi férié, tout le monde au stade !
Cette saison et contrairement à l’an dernier, les supporters de la JSK ont décidé de soutenir à fond leur équipe. Les fans kabyles, qui se sont rendus en force à Oran à l’occasion de la 19e journée, sont désormais prêts à envahir le stade du 1er-Novembre, cet après-midi. Pour eux, la qualification au prochain tour de la compétition est obligatoire, d’autant plus que la coupe est l’objectif principal de la JSK. Malgré le fait que la partie soit programmée un jour de semaine, les inconditionnels kabyles se rendront en masse au stade. Saïd D.

Faites gaffe, le MCO jouera au complet !
Le week-end dernier, le le MCO a affronté la JSK avec un effectif amoindri. En effet, pas moins de sept joueurs n’étaient pas concernés par le match de la 19e journée pour diverses raisons. Malgré tout, les poulains de Benchadli ont réussi à tenir tête à la JSK. D’ailleurs, ils auraient pu ouvrir le score à maintes reprises, eux qui ont eu des occasions sérieuses en première période. Aujourd’hui,

L’absence de Messadia et Zabiaa, un vrai casse-tête !
Côté kabyle, la JSK livrera cette importante rencontre amoindrie de plusieurs éléments clés. Alors que la participation de Malik Asselah n’a pas encore été confirmée, plusieurs autres joueurs souffrent de diverses blessures, à l’image de Mazari, Messadia et Zabiaa. Une situation qui inquiète au plus haut point le premier responsable à la barre

Driouèche «Le MCO est un os, mais la JSK vaincra !»
La veille de la rencontre contre le MCO, nous avons pris attache avec l’ancien défenseur kabyle, Noureddine Driouèche. Ce dernier, qui suit toujours l’actualité de la JSK, nous a révélé que la rencontre des quarts de finale s’annonce difficile pour les Jaune et Vert, car le MCO est un os capable de créer la surprise à n’importe quel moment. Seulement, il estime que son ancienne équipe décrochera la qualification au prochain tour : «Tout d’abord, je tiens à dire que je suis actuellement loin des terrains, du moment que je passe toujours mes examens d’entraîneur. J’ai décroché le 3e degré et j’attends avec impatience de devenir entraîneur. Pour ce qui est du match JSK-MCO, je crois que la JSK va avoir affaire à un os qui joue un excellent football. La partie s’annonce difficile et serrée entre deux formations qui se connaissent parfaitement bien. Toutefois, je vois la JSK arracher la qualification eaux demi-finales.»

Aouedj «La qualification ne doit pas nous échapper»
Titulaire indiscutable à la JSK depuis l’entame de la saison, l’attaquant Sid Ahmed Aouedj n’arrive toujours pas à donner entière satisfaction. D’ailleurs, le président Hannachi n’a pas manqué l’occasion de le critiquer à l’issue du match contre le MCO. Interrogé par nos soins, hier, l’ancien Oranais estime qu’il était prêt à donner le meilleur de lui-même, cet après-midi, et prouver à tout le monde qu’il est capable d’apporter un plus à l’attaque.

«Que Dieu ait pitié de ceux qui ont insulté mon défunt père»
Quelques heures nous séparent du match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Comment préparezvous ce rendez-vous ? Nous le préparons dans les meilleures conditions. Nous avons repris le plus normalement du monde les entraînements et on se donne à fond pour être au top le jour J. nous avons un défi à relever et on ne doit pas échouer. Comme tout le monde le sait, notre objectif est la Coupe d’Algérie. Donc, on doit passer ce tour. Quel jugement faites-vous sur le rendement de votre équipe contre le MCO ? Sincèrement, je n’ai pas été satisfait de notre rendement, du moment qu’on aurait pu revenir avec les trois points. Nous avons affronté une équipe amoindrie. Malgré cela, nous n’avons pas réussi à mettre le moindre but. Je pense qu’il faut oublier cette rencontre et aller de l’avant. Nous avons un match beaucoup plus important ce mardi. Sur le plan personnel, que pouvez-vous nous dire sur votre rendement très moyen ? Je reconnais que je n’étais pas à la hauteur. Seulement, je vais vous expliquer la raison. Avant le coup d’envoi, les supporters n’arrêtaient pas de m’insulter. Ils ont insulté mon défunt père qui est décédé l’an dernier. Cela m’a beaucoup affecté et je ne pouvais plus me concentrer. Que Dieu ait pitié d’eux. Vous allez croiser votre ancienne équipe, pour la 3e fois cette saison… Aujourd’hui, je joue à la JSK et je me dois de défendre les couleurs de cette prestigieuse équipe. Nous allons faire de notre mieux pour nous racheter et décrocher la qualification au prochain tour. Qu’avez-vous à dire aux supporters de la JSK ? Les supporters de la JSK ont toujours été derrière nous cette saison. Face au MCO, nous aurons plus que jamais besoin d’eux. A eux de remplir le stade et nous ferons le reste. Entretien réalisé par L. A.

«Aït Djoudi est un porte-bonheur, inch’Allah la JSK gagnera sa 6e coupe»
Pour Noureddine Driouèche, Azzedine Aït Djoudi est un porte-bonheur, car la JSK a retrouvé son football cette saison : «Je le dis encore une fois, Aït Djoudi est un porte-bonheur. Avec lui, la JSK s’est hissée parmi les meilleurs du championnat. Sincèrement, je souhaite à cette équipe tout le bonheur du monde et inch’Allah, ce sera le 6e trophée cette saison.» Saïd D.

06

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Coupe d’Algérie

1/4 DE FINALE

JSK- MCO AUJOURD’HUI À 14H30

Les deux portiers ont repris les entraînements hier matin et font partie des 18

Asselah ou Mazari

dans le onze, décision ce matin !

C

omme nous l’avons rapporté dans notre édition d’hier, le staff technique de la JSK avait croisé les doigts concernant la disponibilité d’un de ses deux gardiens pour l’affiche de cet après-midi face au MCO. En effet, l’absence d’Asselah touché au genou et Mazari qui souffrait d’une otite lors de la séance de dimanche, avait inquiété les responsables de la JSK sachant que le match d’aujourd’hui est capital et nécessite la présence d’un portier d’expérience. Au grand soulagement de tous les dirigeants, la séance d’entraînement d’hier matin, la dernière avant le match, a été caractérisée par la présence des trois portiers, y compris le jeune Amara qui restait sur ses gardes pour répondre à l’appel à n’importe quel moment. Asselah qui est forcé au repos total depuis treize jours, a repris les entraînements sous la houlette de Hamenad avant que Mazari ne rejoigne la séance quelques minutes plus tard. La présence des gardiens sur la pelouse a rassuré tout le monde. Par ailleurs, le staff technique n’a jusqu’à hier après-midi pas tranché

qui de Asselah ou Mazari sera titularisé. Ait Djoudi et le médecin du club se sont concertés et ont préféré temporiser jusqu’à ce matin pour prendre une décision.

Si Mazari sera apte à jouer, le staff souhaite ménager Asselah
Le staff technique kabyle était rassuré hier matin de voir ses portiers se présenter sur la pelouse. Le gardien Asselah blessé au genou et forcé au repos total a été rappelé en urgence pour parer à toute mauvaise surprise de dernière minute. Avec la présence aussi de Mazari, les choses allaient bien hier pendant l’ultime séance. Selon des indiscrétions, on a appris que le portier Mazari pourrait débuter le match de cet après-midi, et tout dépendra de l’évolution de sa douleur à l’oreille. S’il se portera mieux ce matin, il sera aligné dans le onze et Asselah sera ménagé.

technique a pris la décision de faire revenir Asselah à la compétition plus tôt que prévu. C'est-à-dire, Asselah qui est retenu dans les 18 et qui est en mise au vert depuis hier à l’hôtel Amraoua, peut faire partie du onze kabyle ce soir.

Amara est resté en mise au vert en cas de besoin
Pour sa part, le jeune Amara qui n’a affiché aucune hésitation à rentrer dans un match aussi capital que celui face au MCO en quarts de finale de la coupe, s’est préparé convenablement pour rendre service à son équipe en cas de force majeure. Il est vrai qu’au niAsselah : veau de la barre technique, «Je ressens une on ne songe pas à le metamélioration, mais…» tre dans le bain dans un Le portier Malik Asselah qui a repris plus tôt tel rendez-vous, n’em- que prévu, s’est entraîné hier avec beaucoup de pêche que le joueur prudence. Asselah dont la blessure au genou s’améliore positivement, ne souhaite certes pas reaffiche sa disponibichuter mais en cas de besoin, il affirme qu’il viendra lité, ce qui fait énorreprendre sa place pourvu que la JSK arrache sa mément plaisir à qualification. A ce titre, il nous a déclaré : «Comme vous avez pu le constater, j’ai effectué une séance tout le monde à la d’entraînement à la veille d’un important rendezJSK. A noter que le vous. Je ressens une amélioration et je ne jeune portier Amara souhaite vraiment pas rechuter. Je suis à la n’a pas été retenu dans la disposition de l’équipe en cas de force majeure sinon, je préfère attenliste des 18 joueurs dre mon rétablissement concernés par le match. total.» L. A.

Mazari : «Je ferai de mon mieux pour ne pas laisser l’équipe dans la difficulté»
Approché à la fin de la séance d’entraînement d’hier Mazari nous dira : «Je ressens certes une légère amélioration, mais je préfère encore attendre. Je me suis entraîné ce matin (hier, Ndlr) et je reste en mise au vert avec l’équipe. Je ferai de mon mieux pour me rétablir vite et ne pas priver l’équipe de mes services. Le match est très important, j’espère qu’on saura profiter de la présence de nos supporters et du terrain, pour passer au prochain tour.»

Dans le cas contraire, Asselah sera titulaire
Par ailleurs, et dans le cas où Mazari ne sera pas à cent pour cent de ses moyens et que les douleurs vont encore persister aujourd’hui, le staff

Ultime séance hier matin
Les Canaris ont effectué hier matin leur dernière séance d’entraînement sur la pelouse du stade du 1er-Novembre. La concentration était au top et le staff technique a profité pour apporter les toutes dernières retouches avant le match de cet après-midi.

Aït Djoudi «Je suis soulagé du retour d’Asselah et Mazari»
Le retour des deux portiers Asselah et Mazari hier aux entraînements, a soulagé tout le monde notamment Ait Djoudi qui comptera sur leurs services cet après-midi : «Je suis soulagé par le retour des deux portiers aux entraînements, Asselah et Mazari ont travaillé ensemble lors de la dernière séance et je compte sur eux pour ce match. Ils sont retenus dans les 18 qui vont se présenter face au MCO.»

Mekkaoui a réintégré le groupe

«Pour le titulaire, on prendra la décision ce matin»
A la question de savoir qui d’entre ces deux gardiens de but fera partie du onze, Ait Djoudi a préféré attendre jusqu’à ce matin pour trancher :

Quelques supporters pour encourager les joueurs
Après la séance d’entraînement d’hier qui s’est déroulée à huis clos, un groupe de supporters kabyles sont venus rencontrer les joueurs qui s’apprêtaient à monter dans le bus pour rejoindre l’hôtel Amraoua, lieu de leur mise au vert. Les supporters présents ont tenu à souhaiter bonne chance aux camarades de Rial, un geste que les Canaris ont beaucoup apprécié.

Absent lors des deux premières séances d’entraînement, le latéral gauche Zinedine Mekkaoui a réintégré le groupe «On a convoqué nos garhier matin. L’entraîneur Ait Djoudi l’a alidiens de but pour la mise gné pendant le match d’application pour au vert, même le portier s’assurer que sa blessure n’est plus d’actuaAmara est avec nous. Pour lité. Mekkaoui a montré de belles dispoce qui est de celui qui jouera titulaire, nous prensitions et qu’il est déterminé, lui drons la décision ce matin», a comme tous les autres joueurs à déclaré Ait Djoudi. arracher une qualification ce L. A. soir.

Tous deux ont contracté une blessure aux ischio-jambiers

Messadia et Zabiaa déclarent forfait face au CRB
La JSK jouera son match des quarts de finale face au MCO cet aprèsmidi sans ses deux attaquants, le Libyen Mohamed Zabiaa et Mohamed Messadia. Les deux joueurs ont contracté une blessure vendredi dernier face au MCO. Forcés au repos total depuis le retour de l’équipe à Tizi Ouzou, les deux attaquants Messadia et Zabiaa ne pourront même pas prendre part à la prochaine sortie en championnat prévue samedi prochain à Tizi face au CRB. A présent, les deux attaquants sont soumis à des soins intensifs à l’infirmerie en plus d’un repos total pendant plusieurs jours. a joué son match de la 19e journée, le staff médical du club a prescrit aux deux attaquants de passer des examens pour connaître la gravité de leur blessure. Le Libyen Zabiaa souffre ainsi d’une élongation qui nécessite un repos total d’une dizaine de jours avant de reprendre en solo les entraînements. son évolution lors des prochains jours.

Hannachi, Idrès et d’autres dirigeants présents
Le président de la JSK Moh Cherif Hannachi et son collègue du CSA, Samy Idrès ont suivi en compagnie de plusieurs autres dirigeants l’intégralité de la séance d’entraînement d’hier. Les responsables kabyles ont tenu à encourager les joueurs à la veille d’un important match.

Beaucoup de surprises attendues dans les gradins
Les différents groupes des ultras se sont mobilisés depuis le début de semaine pour la réussite de l’affiche de cet aprèsmidi. Selon quelques membres desdits groupes, Il y aura une bonne animation dans les gradins et un tifo géant est réservé comme surprise pour les Kabyles à leur entrée sur la pelouse, pour les motiver à gagner ce match et se qualifier au prochain tour.

Dr Djadjoua : «On fera tout pour les récupérer très vite»

Messadia souffre d’une légère déchirure et sera out pendant trois semaines au minimum
Pour sa part, l’attaquant Messadia a contracté une blessure un peu plus délicate que son partenaire Zabiaa, à savoir une légère déchirure à l’ischio-jambier qui, selon l’avis médical, nécessite un peu plus de temps pour sa guérison. En principe, Messadia ratera les trois prochaines semaines voire plus, tout dépendra de

Zabiaa souffre d’une élongation et sera indisponible pendant 10 jours
Au retour de l’équipe d’Oran où elle

Le médecin chef de la JSK, Dr Ahmed Djadjoua, reste optimiste. Il estime que les deux joueurs vont être pris en charge et qu’ils vont vite revenir sur les terrains : «Nous déplorons l’absence de nos deux attaquants Zabiaa et Messadia qui seront indisponibles tous les deux pendant quelques jours, néanmoins je vous rassure qu’on fera tout pour les récupérer vite. Les deux nécessitent un repos total et ils doivent appliquer à la lettre les consignes, s’ils veulent revenir vite et écourter leur convalescence». L. A.

Pensée
Cela fait une année depuis que nous a quittés notre chère mère et grandmère, Madame Idrès Malika, mère de Samy, président du CSA-JSK, laissant derrière elle un vide incommensurable. En ce douloureux souvenir, ses enfants, son mari Idir ainsi que toute la famille Idrès de Beni Douala, présentent à tous ceux qui l’ont connue et aimée d’avoir une pieuse pensée en sa mémoire. Puisse Dieu Lui accorder sa Sainte Miséricorde.

«A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons»

Coup d’œil

JSK

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

07

JSK-MCO, AUJOURD’HUI À 14H30
Se basant sur la séance d’entraînement d’hier matin

1/4 DE FINALE
Ebossé

Voici les variantes
omme il fallait s’y attendre, l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi ainsi que ses assistants ont axé leur préparation, hier matin, à l’occasion de l’ultime séance d’entraînement, sur le volet technico-tactique. La raison était de mettre en place le onze qui affrontera le MCO cet après-midi pour le compte des quarts de finale de la coupe d’Algérie. Et à cette occasion, Azzedine Aït Djoudi a essayé plusieurs variantes lors du match d’application. Des variantes qui pourraient porter leurs fruits dans un match spécial au 1er-Novembre. Toutefois, il est important de savoir que la décision finale sur les joueurs à aligner n’a pas été prise. Le coach devrait se réunir à nouveau, ce matin, avec son staff pour être définitivement fixé sur certains postes de jeu, notamment le flanc droit et le flanc gauche. Merbah reconduit dans l’axe Le premier compartiment concerné par le changement est incontestablement l’axe central. Pour cause, c’est le défenseur Malek Merbah qui devrait être reconduit pour la seconde fois de suite face au MCO aux côtés du capitaine Ali Rial. La belle prestation de l’ex-international militaire semble plaider en sa faveur. Si cela se confirme cet aprèsmidi, Merbah aura l’occasion de prouver que sa bonne forme n’est pas le fruit du hasard. Benlamri arrière droit Contrairement à la précédente rencontre, le défenseur Djamel Benlamri est cette fois opérationnel pour le match de coupe. Toutefois, il ne sera pas aligné comme défenseur central, mais plutôt sur le flanc droit de la défense. Il faudrait dire que c’est l’une des rares fois cette saison que Benlamri occupe ce poste d’entrée de jeu. L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a jugé que son joueur est assez efficace sur le côté, ce qui pourrait être un atout de plus pour l’équipe, notamment à domicile. Mekkaoui ou Remache sur le flanc gauche Quant au poste d’arrière gauche, nous avons appris que l’entraîneur n’a toujours pas tranché. Azzedine Aït Djoudi hésite toujours à aligner Zineddine Mekkaoui, qui revient tout juste de blessure. D’après la séance matinale d’hier, c’est Remache qui devrait occuper ce poste en cas de non-titularisation de Mekkaoui. Là aussi, ce sera une première cette saison, même si Remache a déjà occupé ce poste par le passé, du temps d’Enrico Fabbro et de Meziane Ighil. Retour de Sedkaoui à la récupération Au milieu de terrain, c’est Kaci Sedkaoui qui retrouvera son poste aux côtés de Kamel Yesli à la récupération. C’est la plus grosse satisfaction aux yeux de l’entraîneur. Les deux joueurs en question restent les plus utilisés et les plus réguliers cette saison, et ce en l’absence de Tayeb Maroci. Les Kabyles compteront donc sur l’expérience des deux joueurs pour barrer la route aux attaquants oranais.

de Aït Djoudi pour cet après-midi C

Bencherifa

Fergane ou Remache Aouedj

Sedkaoui

Yesli

Aouedj en meneur de jeu Mekkaoui Quant à ou Remache l’animation du jeu, cette mission sera confiée au milieu de terrain Sid-Ahmed Aouedj. Il semblerait que le coach kabyle ait opté pour le même dispositif tactique que lors du match face au MCEE, à savoir le 4-5-1, avec un Aouedj qui aura beaucoup de liberté au milieu de terrain. Une mission que le jeune Oranais compte relever après une prestation très timide lors du match de championnat. Bencherifa au poste d’ailier gauche Contrairement au match de championnat face à l’USMA, le milieu de terrain Walid Bencherifa devrait occuper le poste d’ailier gauche à défaut d’arrière gauche. Il semblerait que Azzedine Aït Djoudi veut exploiter son joueur offensivement du moment que l’équipe jouera à domicile, et qu'il serait intéressant de prendre des risques en attaque.

Rial Merbah

Benlamri

Asselah ou Mazari
Aussi, la polyvalence de Bencherifa pourrait être un atout de plus pour la JSK. Ebossé seul en pointe et Fergane en ballottage Quant au compartiment offensif, Ebossé sera aligné seul en pointe. Et pour ce qui est du jeune Fergane, il reste en ballotage, puisque sa participation dépendra de la titularisation ou non de Mekkaoui. Dans le cas où ce dernier reprendra son poste comme arrière gauche, c’est Remache qui sera aligné au poste d’ailier gauche et Fergane sera relégué sur le banc. Dans le cas contraire, Fergane jouera comme ailier et Remache comme arrière gauche. C’est quasiment les seules variantes possibles pour ce match. A.A.

de terrain Farid Beziouen n’est pas allé au term e de la séance d’entraînement d’hie r matin. Au moment où ses part enaires jouaient un match d’ap plication, le Franco-Algérien a effectué des tours de piste en solo. Ce n’est que par la suite qu’il a pu rejoindre les vestiaire s. D’après nos sources, le milieu de terrain kabyle ne sera pas align é d’entrée pour le match de cet après-midi. C’est ce qu’a déci dé l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi. Beziouen sera probable ment utilisé comme joker.

Beziouen a terminé par des tours de piste Le milieu

Il est annoncé titulaire…

Ferguène
Après une bonne prestation en championnat face au MCO, le jeune attaquant Saïd Ferguène est sur le point d’être titularisé pour le match de coupe de cet après-midi. Une chance que le joueur souhaite saisir à tout prix.
Vous avez effectué votre dernière séance d’entraînement avant le match de coupe face au MCO. Peut-on dire que vous êtes prêt pour cette grande affiche ? Absolument. Nous n’avons pas attendu la dernière séance d’entraînement pour «Débuter avoir une idée sur la comme titulaire manière avec laquelle ? Ça fait longtemps nous allons jouer. que j’attends ce L’entraîneur nous a moment. J’espère que donné les consignes le coach me fera qu’il faut, même si nous n’avons pas eu beaucoup confiance» de temps pour nous préparer. Il faudrait dire que vés nous avons un programme assez pour ce genre de renchargé à gérer. Cette semaine, on contres. La coupe, c’est disputera un total de 3 rencontres, le souhait de n’im2 en championnat et 1 en coupe. C’est à nous de gérer tout ça avec une grande intelligence. Quel discours vous a tenu le coach pour vous motiver ? Avant toute chose, je dirais que nous n’avons pas besoin d’être davantage moti-

«Décrocher la qualification
pour nos supporters !»
porte quel joueur. Nous sommes des professionnels et nous savons ce qu’il nous reste à faire ce mardi. Les supporters veulent cette qualification et nous aussi. Il va falloir mettre les chances de notre côté pour espérer passer ce cap. C’est en gros ce que le coach nous a expliqué cette semaine. Le fait de jouer à domicile est certainement avantageux, n’est-ce pas ? C’est clair. Nous avons joué 2 tours à l’extérieur, notamment face à l’USMA à Bologhine. Je pense qu’après avoir fait tout ce parcours, on méritait de jouer chez nous. A mes yeux, nous avons fait du bon chemin jusque-là. Ce n’est pas le moment de s’arrêter. Nous avons les moyens d’aller le plus loin possible en coupe, on ne ratera pas Ça m’a beaucoup encouragé. C’est cette occasion. rassurant de savoir que les dirigeants, le président et le staff Beaucoup pensent sont satisfaits de ma presque la JSK a une tation. Cela me pousse chance en or « Ils veulent à donner le meilleur d’atteindre la cette demi-finale de moi-même et à finale, car en me surpasser pour au 1er-Novembre, cas de qualiêtre davantage peron ne doit pas les fication, vous formant. Dommage en priver !» jouerez la car j’aurais souhaité marquer un but à Oran. demi-finale à Mais je sais qu’avec le tradomicile. Quel vail, ça viendra. est votre point de vue à ce sujet ? On vous annonce d’entrée pour le Je dois dire que je partage ce point match de coupe. Pensez-vous de vue. Il est vrai que jouer à dopouvoir relever ce défi ? micile ne garantit pas une qualifiDébuter comme titulaire ? Ça fait cation pour le prochain tour, mais longtemps que j’attends ce mosur le plan mental, c’est un avanment. J’espère que le coach me fera tage de jouer devant nos supporconfiance. Je ne vous cache pas ters. C’est en quelque sorte qu’au moment où je vous parle, je rassurant pour nous. J’espère qu’on n’ai pas une réponse précise, car le ne va pas décevoir, car nos supcoach n’a pas encore désigné son porters n’attendent que cette demi- onze (entretien réalisé hier, Ndlr). finale au 1er-Novembre. On ne doit Mais ce qui est certain, c'est que je pas les priver de ça. me tiens à sa disposition. Je suis prêt physiquement et mentaleRevenons à votre entrée en sement à débuter comme titulaire. conde période face au MCO. Le Entretien réalisé par président vous a beaucoup enLyès Aouiche censé...

08
Amri Chadli

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Coupe d’Algérie

1/4 DE FINALE
«On ira à chances égales»
Interrogé sur les chances du Mouloudia d’Oran face à la JSK lors d’un reportage diffusé sur Canal Foot, Amri Chadli pense que les deux équipes iront à chances égales cet après-midi. «La JSK est un grand club, le Mouloudia aussi, donc, je pense que les deux équipes partiront à chances égales», affirme l’ex-joueur de Mayence 05 avant de répondre avec ironie à la question de savoir si le MCO peut créer la surprise à Tizi Ouzou : «On ne peut pas parler de surprises, car le Mouloudia n’est pas une équipe de 4e ou 5e division. On joue dans le même palier que la JSK. Donc, les deux équipes sont sur un pied d’égalité».

moins de pression que la JSK»
Non convoqué pour le match de vendredi passé pour avoir séché deux séances d’entraînements, Seddik Berradja sera de retour à l’occasion de ce match de Coupe d’Algérie face à la JSK. Auteur de l’unique but de la partie lors du dernier match de coupe qui a eu lieu dans ce même stade de Tizi Ouzou, le capitaine oranais souhaite rééditer le coup face aux Canaris cet après-midi.

Berradja «On jouera avec
On suppose que le groupe a été perturbé par les évènements qui ont secoué l’équipe après le match de championnat face à la JSK… Bon, ces évènements ne regardent pas les joueurs qui ont repris les entraînements juste après le match nul concédé face à la JSK, car on savait qu’une rencontre d’une grande importance nous attendait face à ce même adversaire. La preuve, le groupe s’est entraîné au complet. Comment avez-vous appris le changement au niveau de l’encadrement technique ? Cela fait quelques jours que les rumeurs circulaient autour de ce sujet. Concernant le changement, je dirais que c’est du ressort de la direction. Belatoui n’est pas un inconnu aux yeux des joueurs, notamment les anciens… Oui, c’est sûr ! La plupart des joueurs connaissent bien Omar Belatoui qui est l’enfant de ce club. Il a toujours réussi ses passages au Mouloudia et surtout gardé une belle image de lui malgré son départ. On a tous apprécié son retour, mais je dois dire une chose. Allez-y… Belatoui n’a pas de baguette magique, ce n’est pas lui seul qui doit réussir à améliorer sensiblement les résultats de l’équipe en championnat. Nous sommes tous appelés à l’aider dans sa tâche. Lors de la prise de contact, on s’est promis de lui faciliter la tâche. Les joueurs paraissaient tous contents de sa venue. Il va néanmoins débuter dans des conditions difficiles cet après-midi. Qu’en pensez-vous ? Aujourd’hui, ce ne sera pas seulement le match de Belatoui mais de tout le monde. On est motivés à l’idée de réaliser un bon match pour ne rien regretter par la suite. C’est vrai que nous allons jouer cette rencontre dans des conditions particulières. Justement comment s’annonce cette confrontation ? Ce sera un match difficile pour les deux équipes. Certes, la JSK va bénéficier de l’avantage du terrain et celui du public. Du coup, elle partira avec les faveurs du pronostic. Cela ne veut absolument pas dire que nous allons nous présenter sur le terrain en victimes expiatoires, car nous allons essayer d’exploiter un argument qui sera à notre avantage. Lequel ? Le fait que la JSK soit favorite pour ce match va mettre plus de pression sur les épaules de ses joueurs. Je sais bien que ce genre de pression pourra faire perdre à une équipe son football. Par contre, la nôtre qui est donnée comme éliminée au cours de ce match va tout faire pour jouer les trouble- fête. En plus, le Mouloudia développe un joli football. Vous étiez l’auteur de l’unique but de l’équipe lors de la dernière confrontation en Coupe d’Algérie. On aimerait bien refaire le coup cet après-midi… Personnellement, je reste à la disposition du staff technique pour ce match. J’essaye d’apporter toute mon expérience pour aider mon équipe à aller au bout de ses convictions et pourquoi pas arracher la qualification. Entretien réalisé par Amine L.

JSK - MCO AUJOURD’HUI À 14H30

Feddal forfait GFinalement, c’est avec 19 joueurs que les Hamraoua se sont déplacés hier à Tizi Ouzou. Mohamed Feddal, qui n’a pas été retenu par le groupe avant d’être repêché par les dirigeants suite au départ de Benchadli, a finalement déclaré forfait pour ce déplacement. Le joueur a en effet ressenti des douleurs au genou qui l’ont contraint à faire l’impasse sur ce match.

G

G

La licence de Belatoui récupérée GLe secrétaire de l’équipe, Toufik Belahcène qui s’est déplacé avant le groupe à Tizi Ouzou, a fait un saut à Alger pour récupérer la licence du nouvel entraîneur. Dès que Belatoui a signé son contrat, le secrétaire s’est rendu illico-presto à Alger pour retirer la licence de l’entraîneur en chef. Ainsi, Belatoui pourra diriger son équipe cet après-midi à partir du banc de touche. Sebbah commencera mercredi GDevant épauler Omar Belatoui dans sa tâche, Sebbah Benyagoub, fraîchement désigné entraîneur adjoint, n’a pas pu se libérer à temps pour pouvoir prendre part au déplacement avec le groupe. Le technicien en question entamera son travail à partir de demain, a-t-on appris. Abdelilah accompagne l’équipe GLe vice-président du Mouloudia d’Oran, Larbi Abdelilah, qui a décidé d’accompagner l’équipe, a pris part hier au départ de l’équipe pour Tizi Ouzou. L’on ne sait pas encore si Djebbari va se déplacer ou pas pour assister au match.

Benchadli et Mecheri se présentent au départ pour Tizi
Coup de théâtre ! Au départ de la délégation oranaise, les désormais ex-entraîneurs de l’équipe, que sont l’entraîneur en chef, Djamel Benchadli, et son adjoint, Mecheri Bachir, ainsi que le préparateur physique, Yasser Belgherbi, se sont présentés le plus normalement du monde pour sauter dans le bus, mais le chauffeur a eu des consignes d’interdire l’accès aux techniciens en question, afin d’éviter une véritable humiliation.

G G

Les Hamraoua veulent surprendre la JSK

L

a forme actuelle de l’équipe et les évènements qui se sont succédé ces dernières 48 heures, ont poussé les plus optimistes parmi les fans du Mouloudia d’Oran à ne pas trop croire aux chances de l’équipe cet après-midi au stade du 1er-Novembre. Le MCO qui passe actuellement par une terrible crise de résultat, sanctionnée par le départ forcé de l’entraîneur Benchadli remplacé très rapidement par Omar Belatoui, aura en face une formation de la JS Kabylie qui aura l’avantage du terrain et celui du public. Deux atouts souvent déterminants dans ce genre de compétition, puisque rares sont les fois où des équipes de l’élite gâchent l’occasion de jouer à domicile pour se qualifier au prochain tour. Autrement dit, une élimination face aux Canaris dans leur antre du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, ne sera considérée ni comme une surprise encore moins comme une déception puisque trois ans plus tôt les Hamraoua ont connu le même sort alors que l’équipe de l’époque était nettement meilleure sur tous les plans. Mais il y a un aspect qui pourra jouer à l’avan-

tage des Oranais au cours de cette rencontre qui est due certainement à la modestie de cette formation kabyle qui n’a pas présenté un visage radieux il y a de cela quatre jours à Oran. En effet, les coéquipiers de l’Oranais Sid-Ahmed Aouedj n’avaient pas du tout impressionné leurs homologues du Mouloudia qui étaient plus proches de la victoire ce jour-là. C’est à partir de cet élément que les Rouge et Blanc vont se rendre à Tizi-Ouzou pour jouer crânement leurs chances de qualification. Il faut dire aussi que la JSK éprouve toutes les peines du monde à s’imposer à domicile, comme en témoigne son succès laborieux en championnat face au CRB Aïn Fekroun. Le Mouloudia d’Oran qui devra aborder ce match avec un nouvel entraîneur sur le banc de touche, va récupérer quatre nouveaux joueurs par rapport au match de championnat que sont le capitaine, Berradja, le stoppeur, Belabbès et les deux défenseurs latéraux, Nessakh et Bourzama. Une présence qui devra donner un nouveau souffle à cette équipe du Mouloudia au

cours de ce match au point de permettre à ses fans de garder une lueur d’espoir. La touche de Belatoui L’autre avantage qui peut servir les Rouge et Blanc cet après-midi est le fait que le «nouvel» entraîneur, Omar Belatoui a la particularité de bien connaître l’équipe. Il se pourrait même qu’il ait suivi le match MCO-JSK de vendredi passé pour superviser les Kabyles en prévision de ce match de Coupe d’Algérie, car ce jour-là Belatoui ne devait pas être au stade puisque son équipe l’OMA était en mise au vert à Arzew en prévision de son match de samedi contre Sig. Donc, c’est certainement pour avoir une idée sur la JSK et bien évidemment sur son équipe que Belatoui s’est déplacé au stade Zabana ce jourlà. Comme il l’avait annoncé dans ces mêmes colonnes, il n’est pas en terrain inconnu. Belatoui n’aura donc pas de mal à composer un onze compétitif au cours de ce match. En plus, un grand travail psychologique de-

vait s’effectuer hier au lieu de la mise au vert à l’hôtel Itourar de Tizi Ouzou. En principe, c’est une équipe du Mouloudia légèrement mieux que celle de vendredi passé qui devra affronter la JSK cet après-midi. «Les joueurs se montrent solidaires» Un certain optimisme s’est dégagé hier chez l’entraîneur Omar Belatoui suite à la réunion qui a eu lieu à l’hôtel le Méridien. «J’ai senti une certaine solidarité autour de moi par les joueurs qui étaient contents de me voir débarquer à la tête de l’équipe. Ils ont promis de m’aider dans ma tâche», affirme Omar Belatoui qui croit dur comme fer aux chances du Mouloudia. «Si j’ai pris en main l’équipe à la veille de ce match, c’est par ce que je crois bien à nos chances de qualification. L’ambiance qui existe au sein du groupe est formidable. J’espère au moins qu’on arrive à réaliser un match à la hauteur de notre réputation.» A. L.

GH

Coup risqué

Coupe d’Algérie

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

09

USMMH- MCA aujourd’hui à 14H30

1/4 DE FINALE

Le Mouloudia joue sa saison
est aujourd’hui que le Mouloudia d’Alger renouera avec l’épreuve populaire ! La Coupe d’Algérie est en effet un objectif cette saison pour les Vert et Rouge de la capitale. Ils affronteront en quarts de finale l’USMM Hadjout cet après-midi au stade du 5-Juillet de Hadjout. Tout simplement, il s’agit du match de la saison pour le Mouloudia. Si, pour l’USMM Hadjout, ce n’est qu’un simple match et que la qualification ne sera qu’un bonus, les Mouloudéens joueront gros. Un match que la bande à Fouad Bouali ne doit surtout pas perdre afin d’éviter la crise. La Coupe d’Algérie constitue cette saison en effet un objectif majeur pour le club phare de la capitale. Cette rencontre aura lieu dans un contexte particulier pour les Mouloudéens qui restent sur une victoire historique vendredi au

C’

stade du 20-Août-55 d’Alger face au voisin et ennemi juré, le CR Bélouizdad, verra les Mouloudéens se donner à fond avec un moral au beau fixe pour battre l’USMM Hadjout et se qualifier en demi- finale.

L’élimination serait synonyme de crise
Par contre, l’élimination en quarts de finale de la Coupe d’Algérie, les Mouloudéens ne veulent pas penser. Ce sera tout simplement la catastrophe pour les Vert et Rouge qui vont rentrer en crise et affronteront l’USMA samedi à Blida le moral à plat. L’élimination voudrait dire que le match de l’USMA sera une finale et que le Mouloudia risque de terminer la saison plus tôt que prévu. La perte de la Coupe d’Algérie aura des répercussions négatives sur le club, les joueurs et même le staff dirigeant.

La qualification pour bien aborder l’USMA
La qualification en demi-finale de Coupe d’Algérie, cet après-midi permettra aux Mouloudéens de bien aborder le derby de samedi prochain face à l’USM Alger au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Cette rencontre est en effet attendue avec beaucoup d’intérêt de la part de la galerie mouloudéenne qui veut à tout prix un succès au match retour afin d’oublier la défaite de l’aller. Aussi, avec la victoire vendredi au stade du 20-Août, le Mouloudia est revenu à six longueurs seulement des deux leaders l’USMA et l’ESS. Autrement dit, c’est une rencontre qui sera très importante pour les Vert et Rouge.

5/5 pour le Mouloudia face à Hadjout
Historiquement, le Mouloudia d’Alger n’a jamais perdu face à l’USMM Hadjout. Le match de cet après-midi sera le second entre les deux équipes en Coupe dans l’histoire. La première avait eu lieu lors de l’épreuve de 1969 en 32es de fi-

nale au stade Brakni de Blida. Le Mouloudia s’était imposé sur le score de un but à zéro. Quatre autres matchs ont eu lieu entre les deux équipes. Ils ont été tous remportés par les Vert et Rouge. Lors de la saison 98/99, le Mouloudia s’était imposé sur le score de trois buts à un au stade du 5-Juillet alors qu’au retour, ils se sont imposés par la petite des marges grâce à un but du buteur maison de l’époque, Hamid Rahmouni. Lors de la saison 2002/2003, les deux équipes s’étaient rencontrées en deuxième division. Le Mouloudia s’était imposé à Hadjout grâce à un but de Kechout. Cette rencontre a été marquée par de graves incidents ayant interrompu la rencontre. Au retour, les Vert et Rouge se sont largement imposés sur le score de trois buts à zéro. Ainsi, on constate que le Mouloudia ne s’est jamais incliné face à l’USMM Hadjout. Hamza R.

L’opération de vente a eu lieu à Bologhine

Les 1250 billets écoulés en une demi-heure Comme prévu, l’opération de
vente des billets du match d’aujourd’hui pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Algérie entre le MC Alger et l’USMM Hadjout s’est déroulée hier à Bologhine. La direction du Mouloudia a réceptionné dimanche en fin d’après-midi les 1250 billets réservés aux supporters du Mouloudia. Hier dans la matinée, le comité de supporter du club a dirigé l’opération de vente des billets dans les guichets du stade Omar-Hamadi. Il faut dire que cette opération n’a duré qu’une demiheure. Les supporters étaient très nombreux à se déplacer à Bologhine pour le fameux sésame afin d’assister à cette rencontre, capitale pour les Vert et Rouge.

Les portes du stade seront ouvertes à 10h
Par ailleurs, les portes du stade du 5-Juillet de Hadjout seront ouvertes à 10h. Les organisateurs ont prévu d’ouvrir les portes du stade à cette heure afin de pouvoir maitriser la situation sachant notamment que les 5 000 billets réservés aux fans locaux ont tous été écoulés. H. R.

Le match aura lieu en présence des supporters

Kerbadj
«Le seul interlocuteur de la Ligue est Boumella et non pas Kaci-Saïd»

oud a été retenu en sélection nationale. De quoi booster le moral du joueur qui est désormais au beau fixe.

G Finalement dans la G liste élargie, Abderrahmane Hach

Le moral de Hachoud boosté pas sa convocation en sélection nationale

Mahfoud Kerbadj a tenu hier à préciser que l’interlocuteur de la Ligue est le président Boumella et non pas KaciSaïd. Il a déclaré : «L’interlocuteur de la Ligue est Boumella et non pas Kaci-Saïd qui est le manager général du club. D’ailleurs, c’est le président Boumella, membre de l’AG de la FAF qui nous a adressé la demande de domiciliation du match MCA-USMA à Blida et non pas le manager général du club». Kamel Kaci-Saïd avait qualifié la programmation du match MCA-USMA à Bologhine de suicidaire en prenant compte le volet sécuritaire et l’intérêt de son équipe.

les mouloudéens se sont entraînés hier dans le stade communal. On notera la présence d’une poignés de fans de l’USMMH qui n’ont pas hésité à provoquer les joueurs du mouloudia qui sont restés de marbre refusant ainsi de rentrer dans le jeu des agitateurs. G Pour ce quart de fiG nale, Bouali a décidé de retenir 20

G C’est en présence des G Chnaoua qui résident à Tipaza que

Des supporters de Hadjout provoquent les mouloudéens

20 joueurs retenus

joueurs. Ce ne sera que quelques heures avant le coup d’envoi que deux éléments seront contraints de suivre la partie de la tribune officielle. Seul Fabre, Djaouchi et Chita ont quitté la ville de Tipaza pour un retour à la maison.

ême si le Mouloudia d’Alger est concerné par le match de Coupe d’Algérie cet après-midi au stade de Hadjout face à l’USMMH, dans les fiefs du Mouloudia on ne parlait hier que du big derby face à l’USM Alger prévu samedi. La crainte des deux galeries était de voir ce derby programmé à huis clos à cause du jet massif de fumigènes de la galerie mouloudéenne au cours du derby CRB-MCA de vendredi passé au stade du 20-Août55 d’Alger. Finalement, la commission disciplinaire de la Fédération Algérienne de Football et au cours de la réunion d’hier a décidé de ne pas infliger de huis clos aux Mouloudéens, suivant l’article 69 alinéa f. Le Mouloudia d’Alger a écopé d’un avertissement et d’un sursis. Ainsi, MCA-USMA aura lieu en présence des supporters, à la grande joie des fans des deux camps, qui n’attendaient que cette rencontre afin de faire la fête. Pour ce qui est de la domiciliation de ce derby MCAUSMA, il aura lieu finalement à Blida, au stade Mustapha-Tchaker.

MCA- USMA officiellement à Blida

M

responsable de la programmation des matchs de championnat nous a confirmé même que la direction du Mouloudia d’Alger, le club qui reçoit, a reçu l’aval des autorités de la ville de Blida pour programmer cette rencontre au stade Tchaker. Il nous a déclaré : «Je vous confirme, le match aura lieu en présence des supporters. Il n’y aura pas de huis clos. Pour ce qui est de la programmation de cette rencontre, elle aura lieu au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Le Mouloudia a eu l’aval des autorités. Donc, c’est à Tchaker qu’aura lieu cette rencontre officiellement».

porte où, l’essentiel est d’avoir l’accord des parties concernées».

Les deux équipes se partageront les gradins
Les gradins du stade Mustapha Tchaker de Blida seront répartis en deux, selon une source bien informée. Selon l’accord trouvé entre les deux directions de club avant le match aller, les deux équipes se partageront les gradins en aller et retour au stade du 5-Juillet. Alors que le stade olympique est fermé, les mouloudéens se sont rabattus sur le stade de Blida pour recevoir le voisin usmiste. Donc, le Mouloudia d’Alger aura la partie sud du stade tandis que les Usmistes auront la partie nord.

La DJS de Blida a donné son accord
C’est dimanche en début de soirée que les dirigeants du Mouloudia d’Alger, à leur tête le manager général du club, Kamel Kaci- Saïd, ont reçu l’aval des autorités de la wilaya de Blida et notamment du DJS de la ville. Les dirigeants mouloudéens avaient envisagé dans un premier temps la piste de Blida et en cas de refus, ils auraient préféré le stade du 20-Août. Mais finalement, c’est OK pour Blida. De son côté, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, n’a pas trouvé d’inconvénient à programmer le match à Tchaker comme il nous l’a déclaré hier : «Pour moi, il n’y a pas de problème. Il suffit d’avoir l’accord de Blida et je programme le match. Maintenant, c’est fait. Moi, j’étais prêt à le programmer n’ im-

La réunion de sécurité prévue jeudi
La réunion de sécurité d’avant match est prévue ce jeudi à Blida, apprenons-nous d’une source généralement bien informée. Les dirigeants des deux clubs seront conviés à cette réunion ainsi que le directeur de l’OPOW de Blida, le DJS de Blida et les responsables de la sécurité de la ville. Au cours de cette réunion, le volet organisationnel de la rencontre sera abordé et notamment la répartition des gradins. La vente des billets est prévue dans les guichets du stade Mustapha-Tchaker de Blida, le jour du match.

Kerbadj : «Il n’y aura pas de huis clos»
Le président de la Ligue de Football Professionnel, Mahfoud Kerbadj, nous a confirmé hier la tenue de cette rencontre tant attendue entre les deux équipes au stade Mustapha-Tchaker de Blida. Le premier

H. R.

10

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup sûr

Coupe d’Algérie

1/4 DE FINALE

USMMH - MCA AUJOURD’HUI À 14H30

Une prime de 50 millions en cas de qualification face à Hadjout

D
F

epuis la qualification acquise aux dépens de l’US Chaouia au terme d’un scénario hitchcockien, les joueurs du Mouloudia avaient exigé une prime après chaque tour

franchi dans l’épreuve populaire, pour éviter de revivre le scénario de l’édition précédente. Mais les gars de Bab El Oued s’étaient heurtés au niet de la direction, à sa tête Boudjemaâ Boumella qui a promis de n’octroyer une forte prime qu’après avoir atteint le dernier

carré. Cet après-midi, les Algérois, qui partent avec les faveurs du pronostic, auront l’occasion de rafler la mise à condition de se défaire des gars de Marengo. En rajoutant la prime de Chaouia qui n’a pas été perçue, les camarades de Ghazi devront empocher la co-

quette somme de 50 millions de centimes à condition bien évidemment de composter leur billet pour la demi-finale. C’est en tout cas la promesse qui a été faite par l’homme fort du Doyen qui s’était engagé à ajouter une prime de 150 millions au cas où l’équipe bran-

dissait le trophée, le Graal de toutes les convoitises. Désormais, aujourd’hui, Djemili et les siens savent ce qu’il leur reste à faire pour rafler le jackpot même si la mission s’annonce périlleuse. T.Che

La qualification, rien que la qualification pour le carré d’as
ace au boycott proclamé par les joueurs du Mouloudia, nous avons décidé de refaire une petite récapitulation des déclarations qui ont été faites par certains éléments au cours de cette semaine. Il s’agit de Karim Ghazi, Toufik Zeghdane et Amine Aksas qui ont tous un seul mot aux lèvres : la qualification coûte que coûte pour les demi-finales.

Il a été le bourreau de l’USMMH en 2003

Zeghdane : « Après le MCO et le CRB, tout pour réussir la passe de trois »

Héros du match contre le Chabab avec son but venu d’ailleurs qui avait crucifié les espoirs des Belouizdadis, Toufik Zeghdane aimerait bien refaire le coup à cette équipe de Hadjout. Après avoir découvert la pression de Hamlaoui Zerdani-Hassouna et du 20-Août, le Franco- Algérien va connaître l’hostilité des supporters de Hadjout. «Nous sommes concentrés sur notre sujet. On ne prend pas du tout à la légère cette rencontre car la coupe nous a habitués à son lot de surprises. C’est certain qu’après avoir battu le MCO et le CRB, nous devons Hier, les derniers tout faire pour réussir la passe de trois», dira le jeune latéral gauche qui aura à cœur de marquer une nouvelle fois après ajustements à avoir débloqué son compteur-buts contre le Chabab. Tipaza Après s’être bien installés Ghazi : « Pas question que notre parcours dans un établissement situé dans la ville de Tis’arrête en quart de finale » paza, les gars du MoulouCapitaine et gladiateur de cette équipe du Mouloudia, Karim Ghazi, passeur déci- dia ont pris vers 15 h le chemin du stade commusif contre le CRB, voudrait passer ce cap nal pour une dernière pour continuer à rêver d’un succès dans séance de travail avant de l’épreuve populaire. «Beaucoup de méfiance croiser le fer avec la forenvers cette équipe de Hadjout qui n’a pas atmation de Hadjout. teint le quart de finale accidentellement. Pour Donnant son impornous, l’équation est toute simple : pas question tance au moindre déque notre parcours s’arrête en quart de finale. tail, Fouad Bouali a Personnellement, j’ai vraiment envie de gagner beaucoup mis l’accent la coupe avec le Mouloudia et procurer de la joie aux Chnaoua.» sur la circulation du Aksas : « Nous devons confirmer face à Hadjout ballon car lorsqu’on prive l’adversaire du notre victoire obtenue face au CRB » cuir forcément on se Connu pour sa fureur de vaincre devenu sa marque de fabrique, Amine Aksas est bien décidé protège contre toute offensive. On lisait à à poursuivre son aventure dans l’épreuve popuce moment beaulaire qui lui a jusqu’à présent tourné le dos. «Il est coup de décontraccertain que nous devons confirmer face à Hadjout tion sur le visage notre victoire obtenue face au Chabab. Nous des joueurs qui sommes dans une bonne dynamique qui nous pervont aborder ce met d’aborder ce match avec un moral au beau fixe. quart de finale avec Seulement, il faut rester très concentré car en coupe un moral gonflé à on ne peut jurer de rien.» bloc. T.Che

G En 2003, Yacine Kechout avait crucifié Hadjout en inscrivant un but en seconde mitemps qui avait provoqué les A la veille de ce quart émeutes et l’arrêt de la renconde finale de coupe d’Altre. Ayant rejoint les rangs de gérie face à l’USMMH, l’USMBA, Kechout se rappelle parfaitement de cette folle journée Fouad Bouali se méfie qui avait fini par virer au cauchebeaucoup de son advermar. «Je me rappelle parfaitesaire qui n’aura rien à ment de cette rencontre où les perdre, mais tout à gaenjeux étaient énormes. Nous gner. «Il ne faut pas étions leader alors que Hadjout luttait pour sa survie en D2. croire que ce match sera Dès l’entrée de Bouali, il m’a distillé un bon ballon que j’ai exploité en but. Aussitôt, il y a eu des émeutes dans les gradins. une simple formalité A ce moment-là, on n'avait qu’une seule idée en tête : sortir pour nous. Ce sera plus vivant du stade. Les véhicules des supporters ont été incendifficile que contre Chaouia car Hadjout a l’opportudiés. C’était tout simplement un véritable cauchemar. Ce quart nité de se qualifier pour le dernier carré. de finale sera différent, mais il y aura une équipe de Hadjout Forcément, les joueurs de Hadjout vont volontaire et combative. Mais je pense que l’expérience des joueurs jouer face à nous le match de leur vie. Il faudu Mouloudia fera dra qu’on soit très vigilants pour ne pas se la différence. En faire piéger.» tout cas, je l’espère Méfiance et vigilance doivent car je suis toujours être de mise attaché à ce club « Il faut qu’on marque les Même si le Mouloudia s’est forgé une mythique.»

Kechout : «Lorsque j’avais marqué, on n'avait qu’une seule idée en tête : sortir vivant du stade de Hadjout»

G

Bouali : « Ce sera plus difficile que Chaouia car Hadjout jouera le match de sa vie »

premiers car le scénario réputation de spécialiste de l’épreuve, le vieux club algérois a toutefois vécu des d’Oum El Bouaghi ne doit pas fortunes diverses. En 1995, le Mouloudia se répéter » avait l’occasion d’aller loin en coupe, Après avoir fait le parallèle avec le match contre l’USC, Bouali voudrait que ses troupes mais son chemin sera barré en quart de trouvent la faille les premiers, pour éviter de se finale au stade du 20-Août par le HAC mettre en difficulté. «Nous devons tout faire de Azzi et Benaissi. Un score vierge pour ouvrir la marque les premiers avant la avait sanctionné les débats avant que demi-heure de jeu. Nous devons absolument évila série des tirs au but ne tourne en fater que le scénario d’Oum El Bouaghi se répète. veur de Hydra. Lors de l’édition suiNous devons tirer des leçons de nos erreurs pasvante, soit en 1996, le Doyen devait sées.» laver l’affront mais une nouvelle déception allait ruiner les espoirs des « Si on aborde le match avec le Algérois. Cette frustration a pour même état d’esprit que contre nom Jil Azzaba qui allait s’imposer le CRB, on s’imposera » par la plus petite des marges. La «Il est certain que si on aborde ce quart de finale saison 1997-1998 sera aussi maravec la même concentration et le même état d’esprit quée par un autre revers du vieux que face au CRB, on s’imposera. La concentration est club algérois. Le MCA, alors drivé la clé de réussite», a lancé Bouali. par Mohamed Henkouche, a fait « Je vais me référer au match les frais une nouvelle fois des cagagné par Hadjout contre le prices de Dame coupe en se faiNAHD » sant sortir dès le premier tour Evoquant cette lourde défaite de l’USMMH contre par la modeste équipe de l’IBBlida sur le score sans appel de 4 à 1, Bouali ne veut KEK aux tirs au but après que surtout pas se référer à cette rencontre. «Je ne vais la rencontre s’était soldée par prendre nullement en ligne de compte ce match perdu un score vierge. C’est dire par Hadjout contre Blida à Brakni sur le score de 4 à 1 qu’aujourd’hui la vigilance car je suis persuadé que les joueurs de Hadjout avaient doit être de mise pour éviter la tête à cette rencontre de coupe. En ce qui me toute mauvaise surprise face concerne, je vais me référer au match gagné par Hadjout face au NAHD», a conclu le technicien moulouà un adversaire qui avait bu déen toujours aussi disponible pour éclairer la le calice jusqu’à la lie contre lanterne des Chnaoua. l’USMB. T.Che

Coup de vent

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

11
Le wali de Tipasa offre 100 millions de prime
A la veille de leur match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie face au MCA, les dirigeants et les joueurs de l’USMM Hadjout ont eu, hier, l’agréable surprise de la visite du wali de Tipasa. Cette visite, faite la veille du match de coupe, très appréciée par toute la famille du club de Hadjout, avait pour but de motiver les joueurs et les encourager. D’ailleurs, le premier responsable de la wilaya a offert une prime de 100 millions pour les joueurs en guise de motivation et s’engage à accorder une autre rallonge, pourvu que l’équipe se qualifie face au doyen des clubs algériens.

USMMH-MCA aujourd’hui à 17H30

1/4 DE FINALE

«Il ne faut pas donner trop d’importance au Mouloudia»
Comment vous préparez-vous pour le match de coupe face au MC Alger ? Ça va, on se prépare dans d’excellentes conditions pour cette rencontre. On sait que c’est un match de coupe face à un des ténors du football algérien. On veut à tout prix réaliser un bon résultat qui sera un exploit pour nous. On a déjà oublié le match de l’USMB qu’on a perdu. On se concentre uniquement sur le Mouloudia. A votre avis, quelle est la clé du match ? Il faut être concentrés tout au long de la partie, ne pas commettre des erreurs et surtout profiter de la moindre erreur de l’adversaire. Il faut aussi gagner tous les duels sur le terrain. Il ne faut aussi pas donner beaucoup d’importance au Mouloudia. La qualification vous fera du bien, avant le match contre le CAB ? Oui, bien sûr. Notre objectif est le maintien en Ligue deux. Notre match face au CA Batna sera important pour nous, il va falloir réaliser un très bon résultat. C’est vrai, une qualification nous galvanisera. Un dernier mot pour les supporters ? Je demande aux supporters de nous soutenir. On va tout faire pour battre le Mouloudia et leur dédier la victoire, après les avoir déçus au cours du match face à l’USM Blida. Notre seul souci actuellement est de battre le Mouloudia. Entretien réalisé par M. S.

Khiter

«Je n’ai aucune revanche à prendre sur le MCA»
Auteur d’un parcours quasi parfait avec le Mouloudia, Farid Zemiti avait quitté le club sans qu’on lui donne l'occasion de poursuivre l’aventure avec les Vert et Rouge. Zemiti a démontré toutes ses qualités de technicien avec Hadjout qu’il a réussi à hisser jusqu’en quarts de finale, malgré les moyens très réduits dont dispose le club de Marengo. «Il faut savoir que je n’ai aucune revanche à prendre sur le Mouloudia. Ce sera un match de coupe et que le meilleur gagne. Ce qui importe pour nous, c’est le maintien. Tout ce qui viendra après est un bonus. Mais soyez sûr qu’on fera tout pour essayer de se qualifier et créer l’exploit de ces quarts de finale.»

Zemiti

Kheiter, Bouzar et Hamadou de retour dans les 18
En prévision du match face au MCA, le staff technique de l’USMMH se réjouit de récupérer pas moins de trois éléments clés, en l’occurrence Kheiter et Bouzar qui ont purgé leur suspension ainsi que Hamadou totalement rétabli de sa blessure à la cuisse.

«J’ai ma petite idée pour déjouer les plans du Mouloudia»
Connaissant sur le bout des doigts les points forts et et faibles de cette équipe algéroise, il est certain que Zemiti mettra toutes ses connaissances au service de son équipe pour réussir à déjouer tous les pronostics. «C’est sûr que je connais bien les joueurs du MCA. J’ai ma petite idée pour gêner mon ancienne équipe pour qui j’ai beaucoup de respect car je ne pourrais jamais oublier tous les bons moments que j’ai passé au Mouloudia, ce club mythique. Mais le hasard du tirage a voulu que je me retrouve face au Mouloudia», dira l’ex-international qui a tenu un discours plein d’humilité. T. Che

Louz et Saoud non retenus
Par ailleurs, l’équipe de Hadjout sera privée, cet après-midi, des services du capitaine Louz blessé à la cuisse face au NAHD, une blessure qui l’éloignera de la compétition pendant plusieurs jours, ainsi que du défenseur Saoud qui souffre de

Hamadou : «C’est un match comme tous les autres»
«C’est un match de coupe face à mon ancienne équipe. On va jouer le match le plus normalement du monde. J’espère qu’il y aura du fair-play. Notre objectif reste toujours le maintien. Pour ce qui est de la coupe, on va se donner à fond pour essayer de réaliser quelque chose.»

CRBAF-MOC aujourd’hui à 14H30

1/4 DE FINALE
«Se qualifier pour rendre hommage à nos supporters décédés à Khenchela»
Bien qu’ils ne soient pas favoris pour ces quarts de finale face à une formation de Aïn Fekroun qui aura l’avantage du terrain et du public, les poulains de Samir Houhou donnent l’impression d’être très motivés, à l’idée de rendre au Mouloudia de Constantine son lustre d’antan en rejoignant les grands de l’élite au dernier carré. La finalité du match s’annonce une motivation suffisante pour les coéquipiers de Djahel qui ont mis de côté leur dernière défaite en championnat et ne pensent qu’à ce match de Coupe d’Algérie avec comme objectif, passer au prochain tour. Il faut dire que l’expérience de certains joueurs dans le haut niveau pourrait faire la différence au cours de cette rencontre afin d’arracher le billet qualificatif pour ces demi-finales qui échappent aux Mocistes depuis plusieurs saisons. Le fer de lance de la formation des Ciel et Blanc pense que son équipe va défier le CRB Aïn Fekroun avec la ferme intention d’arracher la qualification pour le prochain tour : «Le fait d’arriver à ce stade de la compétition nous oblige à jouer à fond nos chances. On connaît bien cette formation de Aïn Fekroun que nous avons défiée l’été passé en match amical en Tunisie et le match s’est soldé sur un score de parité. En tous les cas, on est conscients de la tâche qui nous attend cet aprèsmidi.» Et d’ajouter : «Nous allons nous donner à 200% sur le terrain car nous ambitionnons de rendre hommage à nos supporters qui ont péri à Khenchela la semaine passée.»

Faire partie
du dernier carré !
Soulagés après le récent succès remporté en championnat face au CABBA, le week-end dernier, les coéquipiers de Sahbi vont tenter de surfer sur cette vague d’euphorie, au moment de recevoir la formation du Mouloudia de Constantine, en quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Un tirage assez clément pour le CRBAF qui aura non seulement le privilège d’évoluer à domicile et devant son public, mais aussi face à une formation de Ligue 2 amateur. ment des conséquences sur le moral des joueurs en championnat.

Layadi

Abbès : «Les joueurs devant une occasion historique»
Conscient de l’importance d’écarter le MOC pour hisser le nouveau promu en Ligue 1 dans le carré final de la prestigieuse Coupe d’Algérie, l’entraîneur Abbès espère un match sérieux de la part de son groupe qui aura une occasion en or de préserver le rêve

de poursuivre l’aventure et disputer la grande finale : «C’est vrai que ce ne sera pas une rencontre facile, mais nous devons profiter du fait d’évoluer à domicile et devant notre public pour valider notre ticket au prochain tour. La majorité des joueurs n’ont jamais eu l’honneur de disputer une demi-finale de Coupe d’Algérie, et c’est pour cela qu’ils devront se transcender pour atteindre cet objectif, tout en inscrivant leurs noms dans l’histoire du club.» Lemouchi

Surtout, ne pas sous-estimer le MOC !
Si la bande à Abbès devra se réjouir d’éviter les grosses écuries toujours en lice durant cette Dame Coupe à l’instar de la JSK, le CSC ou le MCA, il ne faut en aucun cas prendre cette formation du MOC à la légère, afin d’éviter toute mauvaise surprise qui aura forcé-

Demigha remet des chèques à ses joueurs
Le président du Mouloudia de Constantine, Abdelhak Demigha, a débloqué des chèques de garantie à ses éléments qui représentent 25% de leur deuxième tranche de signature. Un geste qui a eu pour effet de motiver ses troupes, la veille de ce très important match de Coupe d’Algérie. S. H.

12

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup sûr

Coupe d’Algérie

1/4 DE FINALE

CSC-JSMC aujourd’hui à 17H30
Slimani «Je suis de tout cœur avec Chéraga, j’espère qu’elle se qualifiera aux demi-finales»
Votre ancien club, la JSM Chéraga, disputera un match de quart de finale de la Coupe d’Algérie, un petit mot ? Je suis au courant des résultats de la JSM Chéraga. Je n’oublierai pas qu’après Ain Benian qui m’a formé, Chéraga est le club qui m’a permis de percer, avant d’arriver au Chabab. Je suis fier de leur parcours en coupe. J’espère qu’ils passeront ce tour et écriront une nouvelle page d’histoire, après avoir réussi l’exploit de figurer en quarts de finale, pour la première fois dans l’histoire du club. Ce ne sera pas simple, le CSC fait de la coupe son objectif principal… L’adversaire ne sera pas facile à battre, je sais que le CSC mise gros sur la Coupe d’Algérie, c’est normal, ils sont les favoris. Mais croyez-moi, les joueurs de la JSMC peuvent créer la sensation. Je serai de tout cœur avec eux. Un petit message à passer à vos anciens potes à Chéraga ? Je veux les encourager et je n’ai pas besoin de les motiver, je sais qu’ils vont se donner cœur et âme pour gagner. Je leur demande de nous faire nous plaisir et hisser de la JSMC plus haut. Il suffit juste d’y croire. Entretien réalisé par Moumen A.

Le dernier match de Boulhabib

JSMC-CSC en direct sur A3
Bonne nouvelle pour les amoureux du CSC. Le match de coupe de cet après-midi passera en direct sur A3. Le coup d’envoi est prévu à 17h 45. Ce qui permettra aux nombreux Sanafir de soutenir le CSC, devant le petit écran.

L

es Sanafir ne vivent-ils pas une autre année spéciale ? En tout cas, ça en a l’air… L’équipe, qui s’est offert une qualification historique arrachée avec panache samedi soir en Coupe des Confédérations Africaine, un exploit pas très médiatisé par nos amis de l’ENTV, ce qui lui donne plus de charme surtout que beaucoup de gens voulaient peut-être voir le CSC sortir de ce premier tour et se casser les dents devant les inconnus nigérians, mais au grand bonheur des Sanafir, leur équipe a fait bonne figure et compte remettre une autre couche de joie cet après-midi, à l’occasion de l’épreuve populaire. Le CSC est devant une grande chance d’atteindre pour la première fois de son histoire la demi-finale de la Coupe d’Algérie. Les hommes de Simondi ont eu droit à une journée de repos pour bien récupérer en prévision de ce match de coupe face à une équipe inconnue de Chéraga. Lorsqu’on a la chance de jouer un quart de finale, il suffit juste de saisir sa chance et se donner à fond pour ne rien regretter après. C’est ce que comptent faire les Clubistes ce soir à Bologhine. L’enjeu est très important et les Sanafir y tiennent beaucoup. Ils veulent brandir le trophée cette saison et le ramener respirer l’air pur des hauteurs de la ville des Ponts. Un rêve réalisable et qui semble si proche pour ce CSC fougueux aux dents longues.

même suicidaire de prendre à la légère cette formation de Chéraga. Comme l’a dit Simondi, cette équipe ne se laissera pas faire, car il suffit d’une victoire pour permettre à cette formation de la capitale d’ancrer son nom dans les annales du football algérien et d’entrer dans l’histoire de Dame coupe. L’appétit est bien ouvert pour le pensionnaire de DNA. Pour information, Chéraga est leader dans son championnat et ce qui l’intéresse le plus, c’est l’accession en Ligue 2, mais la coupe fait partie des calculs des dirigeants algérois qui ne veulent pas passer à côté d’une qualification en demi-finales, surtout qu’ils ont l’avantage du terrain. Drivé en début de saison par Zemiti qui est parti à mi-chemin à Hadjout, Chéraga est coaché par le Roumain Dan Angelescu qui connaît les équipes de l’Est, lui qui a passé pas mal de temps à l’US Chaouia. En revanche, Simondi ne connaît pas grand-chose sur son adversaire. Prendre des précautions est obligatoire ce soir pour les Constantinois qui ne doivent pas sous-estimer les Algérois qui seront poussés par leurs fans.

moins dangereux pour les Constantinois. Cela augmente les chances de qualification du CSC, mais la direction ne veut surtout pas laisser les joueurs seuls dans l’aventure. Ces derniers se sont sentis abandonnés en Coupe de la CAF et en championnat par leurs dirigeants au point où Berthé a décidé de ne pas disputer le match contre Nigelec, pour contester son argent et faire pression… Mais voilà que la direction vient d’avoir une bonne réaction ! Elle a décidé de verser au groupe la somme de 30 millions. Une somme qui englobe les 20 millions de la qualification contre l’ESS et 10 millions après la victoire face au Nigelec. Joli cadeau qui ne fera que du bien au moral des coéquipiers de Henaïni qui attaqueront le match de cet après-midi le moral au plafond.

Berrahel «On jouera pour passer !»

Une qualif’ pour Boulhabib !
Le président du conseil d’administration, Mohamed Boulhabib, s’est réuni avec le groupe avant-hier pour le motiver et demander aux joueurs de rester à Constantine pour bien récupérer et préparer le match de coupe. Cpendant, il quittera ses fonctions, après la rencontre d’aujourd’hui. C’est la dernière rencontre pour lui en tant que directeur général de la société. Démissionnaire de son poste, il lui a été demandé par les responsables du groupe Tassili de rester jusqu'au match de coupe face à Chéraga, afin de motiver les joueurs qui, à leur tour, doivent offrir la qualification à leur président. Abdou H.

La direction octroie 30 millions pour chaque joueur
Disputer un quart de finale de coupe n’est pas donné à tout le monde. L’année passée, les Verts ont buté à ce stade de la compétition sur un MCA chanceux qui avait le vent en poupe. Cette saison, le tirage au sort a sorti un adversaire beaucoup moins valeureux et

Chéraga jouera toutes ses cartes, elle aussi !
Ce serait une mauvaise idée et

Comment est le moral du groupe, à quelques heures du match de coupe face au CSC ?
Le moral est au beau fixe, après avoir savouré notre beau succès ramené de Kouba. Cette victoire nous a fait du bien et on doit garder les pieds sur terre pour espérer réussir l’accession. A présent, nous devons nous concentrer sur notre match de coupe face au CSC et penser à nos prochaines échéances en championnat. Les joueurs ont retrouvé la joie de jouer. En tout cas, nous allons jouer nos chances à fond en Coupe d’Algérie.

part, on veut créer la surprise et faire durer notre rêve. Tout le monde est déterminé à tout donner sur le terrain pour passer ce tour et continuer l’aventure.

Bezzaz «Si Chéraga a atteint ce stade de la compétition, c’est qu’elle a de la qualité»

Peut-on dire que ce sera une simple formalité pour votre adversaire ?
Dame coupe a toujours fait son choix. Dans cette épreuve populaire, il n’y a pas de petites équipes. Nous partons à chances égales. Donc, on jouera à fond et sans calcul pour arracher la qualification. Aussi, la coupe est un bon challenge pour nous, ce sera le match des joueurs.

L’entraînement d’hier au stade de la Protection civile

Après une journée de repos bien mérité, «Un match de coupe est différent de celui du championnat. Il ne faut les coéquipiers de Maïza ont rallié la capipas sous-estimer Chéraga, car une tale, hier matin. Simondi a programmé une séance d’entraînement, hier après-midi, au équipe qui atteint ce tour de démontre que c’est une formation qui stade de la Protection civile. Une sorte de déa de la qualité. Il ne faut pas oublier crassage et une séance pour les derniers réglages, avant le match de ce soir. Il faut aussi qu’on souffre sur le plan phydire que le coach Simondi a préparé sique, car on vient de disputer deux son groupe pour sortir vainqueur matchs en 24 h. Tout cela doit être pris de ce rendez-vous si imporen compte pour éviter toute mauvaise tant aux Sanafir. surprise. On fera tout pour offrir une qualification à nos fans.»

Comment voyez-vous cette rencontre contre le CSC ?
Sur le papier, ce sera un match à la portée de notre adversaire. Nous sommes conscients que notre mission ne sera pas de tout repos face au CSC qui part favori. Nous savons que nous aurons affaire à une équipe qui voudra sauver sa saison et gagner la Coupe d’Algérie. Pour notre

Vous allez êtres soutenus par les supporters du MCA, ce qui pourrait faire la différence…
La présence du public sera un atout pour n’importe quelle formation. On doit garder notre concentration tout au long du match et jouer notre jeu. On doit éviter toute pression et ne penser qu’à la qualif ’.

Entretien réalisé par Youcef M.

Coup monté

USMH

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

13
El Harrach veut se rapprocher de Oued Smar

Mana «On ne se taira pas cette fois-ci»
Rapport de l'USMH à la FAF contre l'arbitre Necib
USMH a transmis hier un rapport accablant contre l'arbitre du match USMA-USMH qui s'est soldé par la victoire de la formation de Soustara. Les dirigeants harrachis s'estiment lésés dans cette rencontre et accusent ouvertement l'arbitre Necib d'avoir joué un grand rôle dans la défaite de leur équipe. «L'arbitre, M. Necib, nous a sabotés au vu et au su de tout le monde. Les images de la télévision sont nettes et sans équivoque. Le but de l’USMH refusé pour horsjeu était valable. Le penalty qui a permis à l’USMH de marquer le second but était imaginaire, sans oublier les nombreux cartons qu’il a distribués à nos joueurs pour les intimider», nous a affirmé hier Abdelkader Mana, ancien président de l'USMH actuellement porte-parole officiel du club. Les dirigeants harrachis comptent d'ailleurs organiser aujourd'hui une conférence de presse pour dénoncer l'arbitrage. Il est vrai que les Harrachis ne se sont pas trompés, car les images diffusées samedi soir à la télévision parlent d'elles-mêmes, il n’y avait pas hors-jeu sur le but de Sylla et le penalty était un véritable cadeau pour l’USMA.

L'

amoureux de ce prestigieux club dans cette zone sudest de la capitale. Je crois que cela suffit pour dire que l'USMH mérite beaucoup de considération et l'aide de l'Etat ne serait-ce que pour avoir beaucoup donné au football algérien.»

«Attention, l'USMH n'est pas un club de quartier, il représente toute la banlieue est d'Alger !»
Tout en gardant l'espoir de voir les autorités apporter leur contribution et leur aide, l'ancien premier responsable de l'USMH affirme : «Si dans les années postindépendance, l'USMH ou l'USMMC était un club de quartier, ce n'est plus le cas aujourd'hui. De par son palmarès, sa popularité, son histoire, son école de formation, l'USMH a acquis une grande notoriété pour devenir un club de dimension internationale. J'ajoute aussi que l'USMH est un club sportif représentant toute la banlieue est d'Alger et Dieu seul sait combien ils sont les sympaSylla thisants et les out pour une

«Si notre club dérange, qu'on nous le dise»
A la question de savoir si ce mauvais résultat n'est pas dû à une baisse de régime, l’ancien président de l’USMH nous dira : «Je suis en train de suivre tous les matches de mon équipe et croyez-moi que je n'ai remarqué aucune baisse de régime ni passage à vide. Mais il y a une remarque qui me vient à l'esprit. En début de saison, jamais nous ne nous sommes plaints de l'arbitrage parce que les arbitres étaient corrects. Peut-être que notre remontée au classement dérange certains clubs. Du moins c'est ce que j'en déduis. Un club comme l'USMH, avec un petit budget, qui défie les grosses cylindrées, cela fait mal à certains. Donc, je comprends le malaise de certains responsables de club. Maintenant, si c'est cela la véritable raison, qu'on nous

Devant la main tendue des autorités d’Oued Smar qui ont souvent prouvé leur disponibilité à aider le club harrachi, les dile dise clairement.» rigeants de l'USMH veulent saisir cette oc«J’aimerais bien savoir si casion pour rapprocher davantage ce club Necib a pu trouver le vers cette commune rattachée à la circonscription d'El Harrach et où l'on compte sommeil le soir du des milliers de supporters de l'USMH. A match» cet effet, on apprend même que la direcAprès Bouslimani, le pré- tion harrachie pense implanter son siège sident de l’USMH qui a été dans cette localité et se trouve à la rele premier à dénoncer la cherche d'un moyen immobilier ou fonpartialité du trio arbi- cier à cet effet. tral lors du match USMA-USMH, le lendemain c’était au- Une rencontre est prévue tour d’Abdelkader avec les industriels de Mana, l’ancien pré- cette commune sident et porte-paDans ce chapitre, on apprend qu'une role officiel, de importante réunion est prévue entre dénoncer la hogra les dirigeants de l'USMH et les indusdont a été victime triels de la commune d’Oued Smar. son équipe. Le Souhaitée par les deux parties, cette doyen des prési- réunion pourrait avoir lieu très prodents de l’USMH chainement. Les autorités de cette que nous avons commune, à leur tête le président joint hier dans la d'APC ainsi que wali délégué d'El matinée qui sem- Harrach, sont décidées à apporter blait encore déçu leur aide pour convaincre tous les nous dira : «Si j’ai l’oc- industriels de la région à répondre à casion de rencontrer l'invitation des dirigeants de monsieur Necib je ne lui l'USMH. reprocherai rien si ce n’est de lui demander s’il avait Un fonds de roulement pu trouver le sommeil le soir du match USMA-USMH. de deux milliards Le porte-parole de l'USMH Franchement, cette question me taraude l’esprit et je suis bien curieux de connaî- nous a révélé que les dépenses du tre sa réponse.» club d’ici la fin de saison sont évaluées à plus de six milliards, «La commission d’arbitrage va-t- mais on espère tout de même elle intervenir comme elle l’a fait conclure des contrats de sponsopour d’autres arbitres ?» ring. Les actionnaires devraient Le porte-parole de l’USMH s’est interrogé mettre en place un fonds de rouaussi sur la suite de cette affaire et la réaction de lement de deux milliards de la commission d’arbitrage : «Dernièrement, j’ai centimes pour faire face aux débeaucoup apprécié la réaction de la commission de penses urgentes du club. Mais contrôle des arbitres qui a sanctionné certains refe- cela ne devrait pas suffire. Le rees pour leur mauvaise prestations. Mais je ne sais club a besoin de plus d'argent : pas quelle sera sa réaction après le scandale du «Notre budget prévisionnel match USMA-USMH et la partialité du trio arbi- pourrait s'avérer insuffisant. tral. On m’a dit que cette dite commission intervient Pour cela, je lance un appel à en fonction de l’importance des clubs et des matches tous les amoureux du club et surtout à la tête du client. Je ne sais pas si cela est parmi les industriels qui veuvrai. C’est pourquoi j’attends avec beaucoup de curio- lent aider le club. La porte sité comment réagira cette commission quant à la leur est grande ouverte pour prestation du trio arbitral du match USMA-USMH.» donner un coup de main à N. R. l'USMH.»

semaine

Comment s'est passée la reprise ? Le plus normalement du monde. Nous sommes en train de préparer notre prochain match dans de bonnes conditions. C'est l'essentiel. Revenons au match contre l'USMA. Comment expliquez-vous cette défaite ? Dans une rencontre, tout peut lieu ce mercredi arriver. Toutes les équipes peuAprès plusieurs jours d'attente, Bouslimani, le vent perdre, mais cela ne nous nouveau président de l'USMH élu, sera officialisé pas de gagner d'au«Bientôt, je dans ses nouvelles fonctions ce mercredi. On vient empêchera tres matches. d'apprendre en effet que Laïb à envoyé les convocaretrouverai tions aux membres actionnaires pour une assemblée Mais qu'est-ce qui vous a manmon générale afin de présenter son bilan et procéder à la qué selon vous ? véritable passation de consignes avec le nouveau président. A mon avis, il nous a manqué Cela permettra au nouveau bureau de procéder un coup de pouce de l'arbitre, niveau» rapidement à la refonte des statuts du club sans cela, on n'aurait jamais pu Auteur de prestachez le notaire. Par cette initiative Laïb gagner. Non, je rigole. Comme tions moyennes cette aura prouvé son intention de quitter vous devez le savoir, l'arbitrage est saison, Ziane Chérif n'a son poste à l'issue de cette réudevenu un facteur important dans pas encore retrouvé son nion prévue ce mercredi. le résultat d'un match. En plus véritable niveau qui lui avait clair, si on a été défaits le weekpermis de s'imposer l'année derend dernier, c'est par rapport à la nière comme titulaire indiscutable. On mauvaise prestation de l'arbitre. Je pourrait même dire qu'il était parmi les ne dis pas cela pour justifier notre meilleurs de son équipe. Convaincu de échec. Mais il faut savoir que ses qualités, le défenseur harrachi reste lorsque vous avez en face une malgré tout serein et ne désespère pas équipe forte et un arbitre partial, de retrouver tous ses moyens. «Il est il est vraiment difficile de réussir vrai que je n'ai pas réalisé de belles presun résultat positif. tations mais cela arrive à tous les joueurs du monde de traverser un passage à Vous pensez donc que l'USMA vide», nous dira Ziane Cherif, avant vous a battus grâce à l'arbitre… d'ajouter : «Nous avons beaucoup traAbsolument. Nous avons bien vaillé ces derniers jours, cela fait qu'il est joué mais l'arbitre avec ses interdifficile pour un joueur de retrouver rapiventions favorisant l'équipe addement sa fraîcheur physique. Je crois verse a réussi à nous perturber. Il que c'est la seule raison pour laquelle je a fini par nous énerver complèten'ai pas pu réaliser de grands matches. ment et cela a permis à l'USMA Mais je ne m'inquiète pas outre mesure, de revenir en force en début de la car je sais que je retrouverai très bientôt deuxième mi-temps. De plus, le mon meilleur niveau.»

Ibrahim Khalil Sylla ratera probablement le prochain match de son équipe contre le MCEE. Victime d'une blessure qui s'avère être une élongation, l'attaquant harrachi a été mis au repos par le médecin du club. Véritable coup dur pour l'équipe harrachie et son entraîneur Boualem Charef Laïbqui devra se passer des Bouslimani, la services de son meilleur attapassation de consignes quant. aura bel et bien

Amada

«En face d’une équipe forte et un arbitre partial, il est difficile de gagner»
penalty injustement accordé a permis à l'USMA de marquer son second but. Ce n'est tout de même pas cela qui vous a empêchés d'égaliser ? Comme vous avez dû le remarquer au début de la seconde mi-temps, après le penalty offert à l’USMH, le groupe était atteint sur le plan psychologique. Cela ne nous a pas permis d'égaliser. Vous devez être satisfait de vos dernières prestations… Je pense que mes prestations, surtout les dernières, sont bonnes. Mais je suis sûr que mon rendement va être meilleur à l'avenir. Votre équipe se positionne à la septième place. Quel est votre commentaire concernant cette position ? Disons que nous ne sommes pas vraiment loin de nos objectifs. Au début, nous nous sommes fixé une place parmi les six premiers. Mais bon, nous sommes qu'à un point ou deux par rapport à nos prévisions. Comment voyezvous la suite du parcours en cette phase retour ? Elle sera sans aucun doute difficile, mais je garde une certaine confiance quant aux capacités de mon équipe. Nous l'avons plusieurs fois prouvé en réalisant de grands matches face aux grosses cylindrées. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Ziane Chérif

14

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup de balai

USMA

Laïfaoui se défend
«Après trois mois sans compétition, il ne fallait pas s’attendre à ce que je sois au top»
Lors du derby disputé samedi passé contre l’USMH à Bologhine, Abdelkader Laïfaoui a été titularisé pour la quatrième fois seulement depuis le début de saison remplaçant ainsi dans le onze de départ Chafaï, exclu du groupe pour un écart disciplinaire. Sollicité après la fin de la rencontre, le défenseur central des Rouge et Noir revient sur cette rencontre que son équipe a difficilement gagnée, mais aussi sur la prestation qu’il a livrée.
énorme bien au groupe. Ça nous permettra de bien préparer notre prochain rendez-vous. L’USMA n’a pas trop brillé lors de ce derby, pourquoi selon vous ? Je ne suis pas de votre avis. Nous avons livré une bonne prestation dans l’ensemble et une bonne entame de match. Ça nous a permis de prendre l’avantage, ensuite il y a eu peut-être un léger relâchement ou un retour en force de l’équipe adverse, ce qui nous a mis dans une situation un peu difficile. Après la pause, nous avons repris les choses en main. Le second but nous a libérés et nous nous sommes contentés de bien gérer la partie jusqu’au coup de sifflet final, donc je ne sais pas pourquoi nous devrons nous inquiéter. Défensivement, votre équipe n’a pas été rassurante… Il ne faut pas oublier que la ligne défensive a été remaniée. Malgré les changements opérés, nous avons pu s’en sortir en limitant au maximum les dégâts. Les joueurs de l’équipe adverse pratiquent un beau football, c’est ce qui nous a mis en difficulté. Ça aurait été plus simple pour nous, les défenseurs, s’ils avaient opté pour une stratégie défensive. Mais ça n’a pas été le cas, donc nous étions dans l’obligation de faire de la résistance. Nous avons encaissé un but, je crois que ce n’est pas mal quand même. Etes-vous satisfait de votre prestation personnelle ? J’ai essayé de faire de mon mieux pour rendre une copie propre. Ce que je retiens le plus, c’est que l’équipe a gagné. Est-ce on doit comprendre par là que vous auriez pu faire mieux ? Bien sûr ! Croyez-moi, même si j’ai assez d’expérience pour gérer n’importe quelle situation, ce n’est guère facile de renouer avec la compétition officielle avec une telle affiche. Je suis en manque de compétition. Je n’ai plus eu la chance d’entamer un match de championnat depuis trois mois, n’importe quel joueur à ma place aurait trouvé lui aussi du mal à retrouver facilement ses repères sur le terrain. Quand est-ce avez-vous appris votre titularisation ? Cinq heures avant le coup d’envoi. Je n’étais pas prêt psychologiquement. Je ne m’attendais pas à jouer, donc j’ai été surpris d’apprendre que j’allais débuter cette partie dans le onze de départ. Même si cela n’a pas été facile pour moi, j’ai fait de mon mieux pour apporter un plus au groupe et j’espère avoir réussi ma mission. L’USMA enchaînera avec un autre derby en fin de semaine, cette fois-ci ça sera contre le MCA… Nous aurions assez de temps pour bien le préparer. C’est un match important comme tous les autres que nous allons disputer lors des semaines à venir. Il ne faut pas se mettre la pression dès maintenant, je pense que le mieux sera de se concentrer uniquement sur notre travail. Le MCA reste sur une victoire. Aucun des deux clubs ne voudra perdre un tel derby, il faut s’attendre donc à ce que la partie soit serrée. Ce match promet d’être palpitant au grand bonheur des supporters. De notre côté, nous espérons que cette affiche tiendra toutes ses promesses. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Votre équipe s’est imposée difficilement face à l’USMH, quel commentaire faites-vous à propos de ce derby ? Le plus important était de gagner, donc pour moi nous avons atteint notre objectif et c’est l’essentiel. Nous aurions pu livrer une meil-

leure prestation et perdre au final, mais ça aurait servi à quoi de bien jouer et ne pas empocher les trois points ? Ce succès nous permet d’être toujours à la première place au classement. Ça fait du bien de remporter de telles rencontres. Je suis sûr que cette victoire fera un

Haddad compte motiver ses joueurs à sa manière avant le grand derby

Dziri «Battre l’USMH a été la meilleure façon de préparer le Mouloudia»
est un Billel Dziri heureux et soulagé que nous ayons croisé à sa sortie du vestiaire après la fin de la rencontre de samedi passé face à l’USMH. Interrogé à propos de cette victoire acquise contre leurs voisins harrachis, l’adjoint d’Hubert Velud nous a dit à ce sujet : «C’est une victoire importante pour la suite du parcours. Nous avons eu affaire à une équipe accrocheuse. Après l’avoir battu chez lui lors du match aller, notre adversaire s’est présenté avec une seule intention en tête, celle de réaliser la meilleure opération possible. Heureusement que nous avons su gérer la situation malgré la pression exercée sur le dos des joueurs. Le fait qu’ils ont su que le faux pas était interdit les a mis sous pression, mais au final nous nous sommes bien tirés avec un beau succès à la clé. Ce succès est la meilleure manière d’ailleurs de préparer la rencontre face au Mouloudia.»

P

résent à Bologhine samedi passé, Haddad a assisté à partir de la tribune officielle à la victoire de son équipe face à l’USMH. Une victoire importante et c’est pour cette raison qu’il compte remercier les joueurs à sa manière lors des jours à venir. En effet, d’après une source digne de foi, le dirigeant usmiste compte régulariser la situation financière des protégés de Velud lors des prochaines heures en leur remettant quelques primes ainsi que le salaire du mois de janvier. Après les avoir lessivés lors de la reprise il y a une semaine, Haddad a apprécié la réaction des coéquipiers de Koudri et c’est pour cette raison mais aussi afin de les motiver pour la suite du parcours qu’il compte agir. Une manière également de leur envoyer la balle dans leur camp et les mettre devant le fait accompli à quatre jours de leur prochain rendez-vous. Un rendez-vous qui les opposera au MCA, leur grand rival, lors du fameux derby de la capitale de la vingtième journée de la Ligue 1. Une rencontre tellement spéciale aux yeux des supporters des deux équipes qu’aucune formation ne veut le perdre du moment où une défaite pourrait être lourde de conséquences.

C’

«Ferhat mérite d’avoir sa chance en Equipe nationale»
Billel Dziri suit de près les performances et la progression de Ferhat puisqu’il l’a sous sa coupe depuis plusieurs années. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous lui avons demandé s’il pense que la jeune pépite des Rouge et Noir mérite une place en sélection. La réponse du technicien a été la suivante : «Vu les prestations qu’il ne cesse d’enchaîner, bien sûr qu’il mérite d’avoir sa chance en sélection. Je pense qu’il pourra être utile pour les Verts. Il est jeune et il peut apporter beaucoup pour l’Equipe nationale. En tout cas, ça reste mon avis. Il y a un entraîneur en place et il est le mieux indiqué pour connaître les profils des joueurs qu’il veut avoir dans son groupe.» Des propos qui ne devront que faire plaisir à l’international espoir usmiste.

Il s’est entretenu avec Khoualed
Avant de quitter le stade samedi, Re-

bouh Haddad s’est entretenu pendant plusieurs minutes avec Nacer Eddine Khoualed. En étant le capitaine, le défenseur international a été invité pour discuter quelques points avec le président et c’est lors de ce tête-à-tête que Haddad a fait part à son joueur que les primés seront bientôt versées. Les joueurs se sont demandé jusque-là s’ils allaient avoir droit à une prime suite à la victoire décrochée contre le MOB. Un sujet que Haddad a traité également en affirmant au natif de Biskra qu’ils allaient avoir droit à une récompense, et une autre est prévue s’ils réussissent à gagner leur deuxième derby de suite lors de cette phase retour. Des propos que le joueur a transmis à ses coéquipiers certaine-

ment lors de la reprise.

Le vœu de Velud s’est exaucé !
Lors de la dernière conférence de presse qu’il a animée, Hubert Velud a fait part aux journalistes de son souhait de voir le grand derby se dérouler à Blida. Quelques heures après, son vœu s’est exaucé puisque les responsables du club ont appris que ceux de la Ligue nationale ont donné leur aval pour que cette rencontre ait lieu à Mustapha-Tchaker. Un stade où les Rouge et Noir ont souvent livré un beau football et ont même gagné un trophée en 2014 en battant l’ESS lors du match de Supercoupe.

A.C.

Ferhat : «Mon souhait est de gagner le championnat et d’aller au Brésil»
Encore une fois époustouflant face à l’USMH, Zinedine Ferhat ne cesse de prouver de match en match qu’il est tout simplement l’un des meilleurs de la Ligue 1 cette saison. Le jeune attaquant des Rouge et Noir a été une source de danger permanente pour les défenseurs de l’équipe adverse. D’ailleurs, il a été impliqué sur l’action du premier but. Interrogé à propos de ses objectifs cette saison, il nous a dit : «Mon souhait est de gagner le titre de champion avec mon club. Nous sommes premiers au classement et nous allons nous battre jusqu’à la dernière minute pour réaliser le vœu de nos supporters. J’aimerais bien aussi défendre les couleurs de mon pays. Je serai un homme heureux si j’ai l’occasion d’aller au Brésil.» A ce rythme-là, ça sera difficile pour ceux qui l’ont vu à l’œuvre de l’imaginer derrière son téléviseur lors du mois de juin prochain vu le niveau qu’il a atteint cette saison.

Adel C.

Coup sûr

CRB

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

15

et demandent des explications à Iaïche

à Aïn Benian, menacent les joueurs
risque de s’aggraver davantage. Les supporters en sont conscients, surtout après une prestation des plus médiocres contre le Mouloudia. C’est ce qui les a poussés, hier, à faire le déplacement jusqu’à Aïn Benian pour vider leur sac et dire aux joueurs tout ce qu’ils pensaient d’eux, mais aussi pour leur demander d’assumer leur responsabilité, jusqu’à proférer des menaces envers eux, s’ils ne redressent pas la situation et le plus vite possible. ont tout simplement fait comprendre aux joueurs qu’ils sont les seuls responsables de cette situation, que c'est à cause d'eux que l’équipe en est arrivée là et que par conséquent, c’est à eux et à eux seuls de redresser la situation et de sauver l’équipe. Ils leur ont tout simplement ordonné de le faire dès la prochaine journée en exigeant d’eux une victoire contre la JSK à Tizi Ouzou.

Les supporters débarquent
Ils ont demandé des explications à Iaïche

C’

est une reprise des entraînement houleuse qu’a vécue le CRB, hier, même si les responsables du club ont voulu éviter cet incident en programmant la séance à Aïn Benian, loin de la pression du 20-Août. Les membres du staff technique et les joueurs ont été surpris à la fin de la séance, alors qu’ils n’avaient pas encore pris leur douche, d’apprendre que des supporters se sont déplacés jusqu’à Aïn Benian et les attendaient dehors. Ces derniers, très en colère après la dernière déconvenue face au Mouloudia au 20-Août, n’ont pas digéré cette défaite qu’ils considèrent comme humiliante. La situation du club est aujourd’hui alarmante. Rien ne va plus. Le Chabab, qui était censé jouer les premiers rôles au début de la saison, se retrouve à jouer pour le maintien qu’il aura du mal à réaliser. Un point seulement sépare aujourd’hui les Belouizdadis du premier relégable. Au rythme où vont les choses, cela

situation, préférant ne pas répondre, estimant que la situation ne s’y prêtait pas.

Les joueurs copieusement insultés et sommés de gagner contre la JSK
A leur sortie, les joueurs ont entendu des vertes et des pas mûres. Ils ont été littéralement pris à partie par des supporters qui étaient prêts à en découdre. Des insultes fusaient de partout, des menaces, des injures, des réprimandes, les supporters étaient tellement furieux qu’ils n’arrivaient plus à se contrôler. Malgré cette grosse colère, certains d’entre eux ont pu garder une certaine lucidité, juste pour faire passer leur message. Ils

«Vous êtes indignes de porter le maillot du CRB !»
Quelques joueurs ont été plus ciblés que les autres cependant. Car selon les supporters, ils sont indignes de porter les couleurs du CRB. «Le maillot du CRB est très précieux. Vous êtes des incapables, partez tout de suite !», leur ontils dit entre autres. Les supporters pensent que ces joueurs n’ont rien apporté à l’équipe, que leur niveau est lamentable et qu’ils n’ont rien à faire au Chabab. Les joueurs ciblés n’ont pas réagi et ont quitté le centre de Aïn Benian dans le silence. Malgré les insultes qui leur ont été proférées, ils ont évité d’envenimer la

Le coach Abdelkader Iaïche n’y a pas échappé. A sa sortie, il a été encerclé par les supporters qui lui ont reproché ses choix techniques et tactiques, le rendant lui aussi responsable de la défaite contre le Mouloudia et des autres échecs aussi. Ils lui ont d’abord demandé des explications sur ses choix, pour le moins surprenants, face au Mouloudia, sur la stratégie de jeu adoptée et le onze aligné. Par la suite, les supporters ont tout simplement exigé à Iaïche de partir, s’il n’est pas capable de sauver l’équipe. Ils lui aussi demandé de revenir au 20-Août, du moment que sa stratégie de fuir la pression des supporters n’a pas donné des résultats. Ils estiment, en effet, que si les joueurs s’étaient entraînés au 20août en présence des supporters, ça aurait été mieux pour eux. F. A.

Invité de l’émission «Rendezvous des professionnels» de la chaîne Dzaïr TV, Noureddine Ouadah a failli être agressé Neggazi s’est dit surpris par la prestation du CRB face au Moupar les supporters loudia. «Tout s’était pourtant bien G Le seul joueur belouizdadi qui a osé réponpassé avant le match et durant la dre aux supporters qui se sont dépl acés hier à semaine qui l’a précédé. Il y a avait une très bonne ambiance Aïn Benian est le gardien Ouadah qui n’a au sein du groupe, la veille de la rencontre. Les joueurs pas supporté toutes les avaient le moral au beau fixe et, personnellement, j’étais sûr insultes dont ont été vicqu’on allait faire un très bon match. Mais dès que les joueurs times lui et ses coéquisont rentrés sur le terrain, tout a changé. Je pense qu’en dépiers. Il a donc réagi, couvrant les tribunes et l’ambiance qui y régnait, ils ont resmais cela n’a fait senti une grande pression qu’ils n’ont pas su gérer», a-t-il qu’augmenter la coexpliqué. Neggazi n’a pas hésité, toutefois, à faire porter le lère des supporters chapeau à l’ancien président Azzedine Gana qui, selon lui, qui sont devenus est le premier responsable de cette situation avec une gesde plus en plus tion des plus catastrophiques. «Ce qui se passe aujourd’hui furieux et qui au CRB est la conséquence de la gestion catastrophique de ont failli l’ancien président Gana qui a poussé les cadres de l’équipe à l’agresser, partir, à l’image d’Ousserir, Aksas et Mameri, sans qu’il n’était l’inpuisse les remplacer par d’autres de la même trempe. Il n’est tervention de pas normal de libérer des joueurs juste parce que le club quelques leur doit de l’argent, voilà où nous en sommes ausages parmi les jourd’hui», a-t-il expliqué. supporters qui lui ont «Insulter les joueurs conseillé de ne fait qu’aggraver les choses» quitter les Neggazi a fait savoir que l’un des principaux prolieux, tout en blèmes de l’équipe est sa fragilité mentale. «J’ai été joueur lui faisant saet je sais ce que sait que la pression, surtout quand on joue voir qu’il pour éviter de rétrograder. J’ai vécu cette situation et n’était pas en j’avoue que ce n’est pas facile du tout. C’est pour cette raiposition de son que je dis qu’il ne faut aller insulter les joueurs et les pouvoir leur menacer, cela ne fait qu’empirer les choses. Ils ont été très répondre et affectés par les derniers échecs, raison pour laquelle ils qu’il devait jouent avec la peur au ventre. Si on va pour les insulter, faire plutôt cela aggrave les choses, ce n’est pas la meilleure manière profil bas. de les inciter à redresser la situation», a fait savoir l’ex-attaquant de charme du Chabab.

«Gana est le premier responsable de cette situation»

Neggazi

de Mustapha Kouici comme conseille r technique auprès du staff techniqu e et Sa mission serait de donner un coup des joueurs. de plan technique aux entraîneurs et aux main sur le nous fait savoir aussi que Kouici devr joueurs. On a fonctions au cours de cette semaine prendre ses , avant le match face à la JSK. L’on s'interroge, par aille urs, sur l’intérêt et l’utilité de cette nomination. Cela veut-il dire que Kouici va s’immiscer dans le trav ail technique de Iaïche ? Ce dernier acceptera-t-i l ? Attendons pour voir.

G Selon nos informations, parmi les décisions G prises lors de la réunion d’avant-hier , c’est la nomination

Vers la nomination de Kouic i comme conseiller auprès du staff technique

C

ontacté hier par nos soins, Billel Attafen nous a fait savoir que la situation est très compliquée, après la défaite contre le Mouloudia qui a relégué le CRB à un point du premier relégable. «L’équipe souffre depuis le début de la saison, c’est une situation difficile mais nous en sommes bien conscients et nous savons ce qu’on doit faire pour sauver l’équipe», nous a-t-il déclaré. Attafen nous a fait savoir que la défaite face au Mouloudia a fait très mal au groupe, surtout la manière avec laquelle ils se sont inclinés face à leurs voisins dans le temps additionnel : «Nous avons bien commencé le match et nous étions mieux que le Mouloudia, mais je crois que notre adversaire était meilleur que nous psychologiquement, il n’avait pas la même pression que nous. Nous voulions gagner ce match, mais on n'est pas parvenus à cause de la grosse pression. Le match est devenu par la suite très compliqué et sur une seule action, ils ont pu marquer dans les dernières secondes. Ils ont réussi le hold-up, le Mouloudia nous a volés !»

a réussi le hold-up parfait !»

Attafen «Le Mouloudia

«Nous étions sous pression»

G

«Nous comprenons la colère de nos fans»
Concernant la réaction violente des supporters qui se sont déplacés hier à Aïn Benian pour remonter les bretelles aux joueurs, Attafen s’est montré compréhensif et ne reproche rien aux supporters qui, comme il nous l’a dit, ont le droit d’être furieux. «Il est normal qu’ils s’inquiètent et il est de leur droit d’exiger de nous des résultats. Nous comprenons parfaitement leur colère. Maintenant, nous avons un match à préparer contre la JSK. Il faut oublier ce qui s’est passé et se concentrer sur cette prochaine rencontre qu'on doit bien négocier. Notre entraîneur nous a parlé, il a essayé de nous réconforter et il nous a demandé de réagir, c’est la seule façon de remettre de l’ordre à la maison», a-t-il fait savoir. F. A.

F. A.

16

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup de colère

JSMB

C’est le ras-le-bol chez les fans de la JSMB qui ont décidé de sortir de leur mutisme et tirer à boulets rouges sur les dirigeants du club. La patience des supporters a atteint sa limite et ils demandent maintenant le départ collectif de l’actuel bureau. Mécontents et très en colère, ils ont décidé d’organiser un point de presse avanthier au cercle du club durant lequel ils ont vidé leur sac. Pour les supporters, représentés par leur association fraichement créée (Association des supporters de la JSMB), les dirigeants actuels n’ont pas été à la hauteur et ont échoué sur tous les plans. En plus de cette lanterne rouge amère, le club est livré à lui-même et risque de redescendre aux enfers en présence de l’actuel bureau. «Ça y est, cela ne peut plus continuer. Le club se retrouve dans une situation catastrophique et ces pseudo responsables sont restés les bras croisés. Ils étaient capables de sauver le club avant qu’il ne soit trop tard mais par incompétence, ils ont totalement échoué. Maintenant, le président a l’audace de persister dans son mensonge et tout faire pour rester au club la saison prochaine. Il a osé donner de faux espoirs aux supporters. Nous ne comptons pas nous taire et nous sommes décidés aujourd’hui à dénoncer sa gestion et le pousser à quitter le club. On ne compte pas cautionner cette anarchie et on ira plus loin afin de procéder à un grand nettoyage en fin de saison.»

«Partez tous, vous avez échoué !»
« On ne peut pas leur pardonner car ils nous ont trahis »
Désormais, les Béjaouis vont se mêler de très près dans toutes les affaires du club. Ils veulent surtout protéger leur club des intrus qui peuvent encore le conduire plus bas car, selon eux, les dirigeants actuels ne sont pas capables de gérer le club comme il se doit. «C’est inadmissible. Au début de saison, ils nous ont promis de jouer le titre et maintenant on n’arrive même pas se maintenir en Ligue 1, alors qu’il y a deux saisons on jouait le titre qu’on a raté d’un cheveu. On ne comprend plus rien. Lors du mercato d’hiver, on a rencontré le président et ce dernier nous a promis de recruter de bons joueurs pour faire face à cette situation mais finalement on ne voit rien venir. Pire, le club a libéré des joueurs sans pouvoir en recruter d’autres. Ils nous ont trahis. On ne peut pas leur pardonner surtout qu’ils ont envoyé notre cher club en Ligue 2.»

Les supporters montent au créneau
mation. Ça aussi est un mensonge. Cette politique s’est imposée d’ellemême. Ce n’est pas la direction qui a voulu construire une équipe d’avenir comme le disaient le président et son entourage. Les dirigeants se sont retrouvés dans une situation très compliquée sur le plan financier, alors ils ont lâché tous les joueurs qui nous ont permis de jouer les premiers rôles lors des dernières années, pour nous ramener d’autres de seconde zone qui n’ont jamais eu l’occasion de jouer en Ligue 2. Ils nous ont hypnotisés par leurs mensonges car on n’a jamais vu un club, qui joue le titre, se retrouver, une année après, lanterne rouge.» grâce aux supporters que les joueurs ont accepté de jouer face au CRB.»

« Face à l’ESS, on aurait dit qu’on jouait au 8-Mai »
Les supporters reprochent notamment aux dirigeants leur absence lors des matches officiels. Les fans n’ont pas admis leur absence au moment où l’équipe avait besoin d’eux, et veulent que les dirigeants partagent et les victoires et les défaites de leur équipe. «Le club est livré à lui-même depuis le début de saison. L’équipe est partie effectuer un stage en Tunisie sans la présence d’aucun dirigeant. C’est grave ! On a eu des échos qui rapportaient que c’est le responsable de la logistique qui négociait les matches amicaux et le terrain des entraînements, et cela veut tout dire. Ce n’est pas nouveau car les dirigeants n’assistent même pas aux matches officiels, même à domicile. Lors du dernier match face à l’ESS, à force de constater leur absence et la présence de plusieurs dirigeants de l’équipe adverse, on avait l’impression de jouer à Sétif.»

et ils ont réussi leur coup. C’était le cas aussi avec le coach Michel. Des gens, et tout le monde sait de qui on parle, ont tout fait pour qu’il s’en aille alors qu’il faisait du très bon travail au sein de notre club. Après ces actes, on ne peut dire que ces gens n’aiment pas vraiment le club. Ils voulaient par contre le saboter et en faire ce qu’il est maintenant.»

« Celui qui veut prendre le club n’a qu’à se manifester, il aura notre soutien »
Les supporters que nous avons rencontrés, avant-hier, nous ont affirmé que la porte est ouverte à tous les gens qui veulent apporter un plus à la JSMB. Ainsi, ils n’ont pas hésité à lancer un appel à toute personne désirant prendre le club de se manifester. Selon eux, ces personnes auront le soutien des supporters. «On ne va pas se taire. On réclame des gens dignes de confiance. On ne veut pas refaire les erreurs de l’actuel exercice. On doit absolument retenir la leçon. Ainsi, on doit dire qu’on est pour le changement. Cela dit, toute personne qui peut apporter un plus à l’équipe n’a qu’à se manifester le plus vite possible. Qu'importe son identité ou sa région ! Même si c'est un Chinois. Cela ne posera aucun problème. On veut juste que notre équipe retrouve ses lettres de noblesse car avec la direction actuelle, on risque même de se retrouver encore plus bas, la saison prochaine.»

« C’est grâce aux supporters que les joueurs ont accepté de jouer face au CRB »
Comme tout le monde le sait, avant le match du CRB, les joueurs avaient décidé d’observer un mouvement de grève pour revendiquer leur argent. Les joueurs étaient même prêts à boycotter le match n’était l’intervention de certains supporters qui ont su les convaincre de reprendre le travail. «Notre association représente tous les supporters de la JSMB. Nous ne sommes que des intermédiaires entre la direction et nos fans. Donc on est la pour transmettre les messages des supporters à la direction et vice-versa. On ne leur a rien promis de notre part car comme on vient de le dire, ont a rapporté que ce qu’on nous a dit. On est là pour aider. Car il ne faut pas oublier que c’est

« La politique de rajeunissement s’est imposée d’elle-même et ce n’est pas eux qui l'ont choisie »
Les supporters de la JSMB estiment que la politique de rajeunissement qui d'ailleurs n’a pas porté ses fruits, n’a pas été choisie par la direction, elle s’est imposée d’elle-même. «On parle de rajeunissement de l’équipe et de for-

« Il y a bien eu un complot contre Michel et Medane »
Plusieurs mois après, les supporters ont décidé de rompre le silence et lever le voile sur le départ de Hakim Medane et le limogeage du coach Alain Michel. «Le départ de Medane était prémédité. Il y avait un complot ourdi contre lui dès le départ. Des dirigeants ont bel et bien manipulé des supporters contre lui afin de lui mettre la pression pour partir

Synthèse S.A.

Zeghli entame la rééducation

ernière re Après la d e samedi dernier u q é l’é ip Comme annoncé par nos soins, le jeune qu’a livrée la direction a accord nt, S ava S joueur, Kamel Zeghli, a ôté le plâtre hier E et l’ r e n à Après l’accord conclu avec le président de u ie q h co ce é e it fa oth s, so La défait issé JSMB hyp digérer es de repo dans la matinée. Plus de temps à perui a vu la en Ligue 1, n’a pas la e il la JSMB, Boualem Tiab, le nouvel entraî- deux journé ettre aux joueurs de temps q t e S S E l’ neur de la JSMB, Hassan Hamouche, est ir dre pour Zeghli désormais. Joint mm re le perm se mainten érents. Co hier, pour t surtout pour prend près le dérevenu à la barre technique de cette chances de les de la JSMB indiff aurait déjà décidé dans l’après-midi, le défenseur bée a s r a p eu x în u a b entr ce fa a sab jaoui nous a expliqué qu’il a déjà un nouvel is, les gars de Yemm les respon dre, le président Tia e les joueurs devant équipe après l’avoir quittée l’été derer m m o n e en tr nier. Il devra entamer son travail t fo d tt et ce te a en u m d il y o a e si s’ T v d a ré it r. n p a commencé la rééducation. Il pasbou fall du tr ns, le ns, afi dès aujourd’hui avec sa nouvelle part de Dja rendront le chemin d’entamer la ux sanctio informatio eurs des prosera une première consultation p n de passer a bilités. D’après nos u re fi a a jo y équipe à la reprise des entraîneA es ra d M u es aGo e de l’U chez le staff médical aujourd’hui leurs responsa e à bloquer les salair nt qu’il est inconcev 20e journé h au stade ments. En dépit du manque de la 0 e 1 d à h n s tc a ti g a e n a n g m u m sa so a ju s le , B n ce r o re u M fa li o rd i il JS p o d avant d’entamer son programme de la n temps, il devra quand même préme ouvel es de m préparatio prévu ce sa ABBA. és. L es is jusqu'à n de centain parer le match de la prochaine spécifique. Toutefois, il ne reC chains mo des joueurs à coups r lequel ils sont pay pré'à ou prendra pas le footing de sitôt. ble de payer plissent le travail p ats «commis» jusqu aux journée face au CABBA. Ayant trae vaillé ces dernières années comme e: lt m èr o u su g cc ré t a D’après certaines indiscrétions, ls en d qu’i Hamouch équé t ne répon u club qui, adjoint de Chay, Menad, Bouali, n se Zeghli sera de retour sur les terd ypoth ambitions cle, jouera Michel et Solinas, Hassan Ha« On a h e maintien, Certains rains dans une semaine à dix a ir m f s mouche devra diriger cette u sa ce d même la sai- fois-ci l’équipe comme ennos chan battra jusqu’à jours au maximum. risquent finitive en Ligue 2 ine. se traîneur en chef, avec l'aide mais on e journée » Il sera de retour face l’exclusion dé ue la fin de saison son procha q im e auprès de lt ir en o du capitaine Brahim Zau ri l’ à cr nt à la JSK m'excuser situation. à s en Tout porte ains joueurs qui n’o . Outre ti je four, comme annoncé dans tte ord, ur cert Ayant déjà fait l’impasse sur saison «Tout d’ab Ils ne méritent pas ce pas, la situanotre édition d’hier. a sonné po b depuis le début de MB e JS s. h er la rc a e rt d o m p n e u p les trois dernières rencontres n cl s io sommes le apporté au financières, la direct s de plusieurs Berrarma toujours nos susachent que quand çass i car nous ’on est dans de son équipe face au RCA, ice ns ls u v a ’i io r u s ct se u Q n o le x n sa u e u a s le en place sais q inquiète mettre fin b compte donc fair irl’ASO et l’ESS suite à cette tion nous eurs sur le terrain. Je près cette dernière a mpte bien Tia Si Karim Khouda devra quitter a ct a t u x o u même blessure à la cheville, co urs. L e président t la fin de saison. Le ch ena rt e, su ser les le club du fait que c’est Djabour qui princip joue e avan très critiqu on ne doit pas bais reste de son n r êm o re ti m a a Kamel Zeghli devra aussi e p g tu a sé si grand mén i qui a décidé de se certains joueurs l'a fait venir à la JSMB après son instal- une ite face à l’ESS. Mais encore en Ligue 2. Il se rater la prochaine sortie de u c défa c on doit e n’est pas man béjao ra aussi le faire ave scompté, alors lation, l’entraîneur des gardiens, Azzeotre équip oints à prendre, don s, ce sera son équipe face au CABBA N dine Berrarma, qui a rejoint l’ é quipe se e o t s. n r, ra e b eu m e în p d a a n urs Certe après le départ de Boukhalfa Branci, en déplacement, samedi pro- tr ui n’ont pas eu le re nt pas de semer la ziz core plusie ême jusqu’au bout. ière défaite en t q ie m en dern nd devra en principe poursuivre son travail rs risqu es n’arrêta chain. Si tout se passe comme battre qua du moment que la chances de que d’autr du groupe. Ces joueu le jusqu’à la fin de saison. La direction n’a pas prévu, il pourra bien faire son très diffici qué encore plus nos pas le nie au sein us ces jours-ci. jugé utile donc de changer de préparateur des . .A S ce n’est cl a hypothé grand retour contre la JSK à domid’être ex tenir, mais gardiens qui est en train de faire quand même du bon nous main ent de fléchir.» cile, à l’occasion de la 21e journée du travail malgré les échecs de l’équipe. mom championnat de Ligue 1. S.A.

Hamouche et Zafour Tiab s commenceront leur geler le songe à s r u e u es jo ce à travail aujourd’hui salaires dcédée samedi passé fa r ses

Reprise h à 10 ce matin ncontre

Coup fort

ESS

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

17

L’Entente, la meilleure à l’extérieur

JSS
Sayah passera un contrôle médical ce matin
Rétabli de la blessure dont il a souffert ces dernières semaines, Saïd Sayah attend toujours le feu vert du médecin pour qu’il puisse reprendre le chemin de l’entraînement. C’est pour cette raison qu’il passera ce matin un nouveau contrôle médical pour ensuite être sera fixé. Joint par nos soins, le joueur nous a confirmé cette information : «J’ai passé des moments inoubliables à Aïn Fekroun, mais samedi prochain, c’est sûr que je ne laisserai pas de place aux sentiments.»

Belkhir : «On sait ce qui nous attend face au CRBAF»
Lors du dernier match, les protégés d’Alain Michel ont ramené un bon point de leur déplacement. A ce sujet, Abdennour Belkhir nous a dit : «Nous avons réalisé une belle opération, mais il ne faut pas s’arrêter là. Il va falloir enchaîner. Nous allons recevoir le CRB Aïn Fekroun, nous savons très bien ce qui nous attend et nous allons faire en sorte de décrocher une nouvelle victoire.» Les joueurs de l’équipe adverse sont donc prévenus.

i l’Entente de Sétif n’a pas été souveraine cette saison sur ses terres, il n’en demeure pas moins qu’elle a fait preuve d’une efficacité admirable en dehors de ses bases. Jusqu’ici, le leader du championnat à exæquo avec l’USMA a réussi la formidable moisson de vingt points à l’extérieur. C’est la meilleure équipe jusqu’ici hors de ses bases. Même l’USMA n’a pas fait mieux. Les Sétifiens ont réalisé leur dernier succès à Béjaïa ce samedi en s’imposant face à la

S

JSMB locale par deux buts à zéro. Avec plus de réussite à domicile, ils seraient actuellement leaders avec une dizaine de points d’avance sur les Usmistes.

de caracoler classement.

en

tête

du

11 points de perdus à domicile
Car il faut reconnaître aussi que l’ESS n’est plus aussi intraitable au 8-Mai 1945 qu’avant. Le club champion d’Algérie en titre a perdu 11 points à domicile depuis le début de la saison. De quoi, on le disait, lui permettre

Mellouli : «Le match de Chlef ? Ordinaire !»
Le défenseur central, Farid Mellouli, s’emble s’être remis complétement de sa blessure. Interrogé sur son état de santé, il dit ne plus ressentir la moindre douleur : «Tout se passe pour le mieux. J’ai effectué une échographie de contrôle cette semaine qui a confirmé la guérison totale de

ma blessure. Dieu merci, les douleurs se sont estompées. C’est vrai que je ressens encore quelques picotements, mais rien de méchant, cela étant dit. Je vais reprendre petit à petit les entraînements. Je pense pouvoir être prêt pour le match de Chlef.» Sur la question de savoir si ça lui fait quelque chose d’affronter son ancienne équipe, le joueur a été pour le moins clair : «Ça ne me fait rien. Pour moi, c’est un match ordinaire.» S. B.

Boussouf et Toubbal ont réintégré le groupe hier
Le gardien de la JSS, Boussouf, et Khaled Toubbal ont réintégré leurs coéquipiers, hier. Les deux joueurs, qui sont rétablis de leurs blessures, seront donc opérationnels pour la rencontre de ce week-end.

Hammar a parlé à Amani et Boumella à propos de la programmation
Dans la perspective d’avancer le match face au RCA à mardi prochain, Hassan Hammar s’est entretenu longuement avec ses homologues du RCA et du MCA, Djamel Amani et Boudjemaâ Boumella. Le président de l’ESS espère en effet convaincre ses deux collègues de se solidariser avec lui pour une action commune à la LFP. Pour le moment, cette tentative reste incertaine du moment que la LFP avait déjà obligé l’ESS et le CSC à jouer leurs matches de championnat et de Coupes d’Afrique à quarante-huit heures d’intervalle. Il est vrai que l’Entente a eu la chance de voir son adversaire déclarer forfait, mais le CSC non. Du coup, un report ou un réajustement du calendrier risque fortement d’énerver ce dernier.

Ghoul, une blessure qui tombe mal
Comme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier, Nadjib Ghoul s’est gravement blessé lors du dernier JSMB-ESS (0-2). Le gardien de but de l’Entente devra se faire opérer et sera du coup indisponible pour le reste de la saison. Une blessure qui vient compliquer un peu plus les choses pour l’entraîneur Kheïreddine Madoui qui aurait souhaité disposer des services de son gardien de but qu’il alterne depuis quelques temps avec Khedaïria dans les bois. glementation ne lui permet pas à ce stade d’ajouter une autre licence africaine.

RCA
Amani annonce sa démission
Le président du RCA, Djamel Amani, a annoncé hier sa démission à la suite de son conflit avec le P/APC de l’Arbâa, Mohamed Alouat, qui n’aurait pas tenu ses engagements de livrer à temps la nouvelle tribune du stade Smaïl-Makhlouf alors que Amani comptait y recevoir les adversaires de son équipe à partir de la 22e journée et la venue de l’Entente de Sétif. Le premier responsable du club en a marre des fausses promesses des membres du conseil municipal, et c’est ce qui l’a poussé à se rendre hier au stade Smaïl-Makhlouf où se trouvait déjà le P/APC en compagnie du responsable du contrôle technique des travaux. Amani s’est entretenu sur place avec Mohamed Alouat, mais le ton est vite monté entre les deux hommes avant que le président du RCA ne quitte les lieux en jurant de ne plus y remettre les pieds. A vrai dire, la construction de la tribune n’est que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Le vrai problème, c’est la subvention de l’APC qui s’élève à cinq milliards de centimes qui n’est pas encore rentrée dans les caisses du club alors qu’elle devait être approuvée jeudi passé par le conseil municipal.

Avec un seul gardien en Afrique, un vrai risque
Avec l’enchaînement des matches à intervalle réduit et devant l’incertitude de voir la LFP reporter ou avancer des matches de l’ESS, Kheireddine Madoui est obligé d’aligner un de ses deux gardiens en championnat et l’autre en Ligue des champions. Ce qui sous-entend que l’Entente sera appelée à se déplacer en Afrique avec un seul portier seulement. Un réel risque à prendre lorsqu’on sait que personne n’est à l’abri d’une blessure. Ghoul en est la preuve. S.B.

Le problème se pose en Ligue des champions
Kheïreddine Madoui regrette plus la défection de son portier en raison des matches de Ligue des champions. Avec cet état de fait, l’ESS est obligée de terminer le reste de la compétition avec deux gardiens de but seulement, étant donné que la ré-

Le RCA et le MCA d’accord sur le principe
Selon les échos qui nous sont parvenus, Djamel Amani et Boudjemaâ Boumella ne sont pas contre ce décalage. Du moins sur le principe. Après, cela ne veut en aucun cas dire que ça suffira pour convaincre la Ligue d’avancer le match pour les raisons invoquées ci-dessus. S. B.

L

t à recevoir cet après-midi le es U21 de l’Entente de Sétif s’apprêten d’Algérie au stade du 8-Maipe Cou la MCO en quarts de finale de iculier pour les jeunots de 1945. Un match qui revêt un cachet part exploit qui fera entrer Un ale. l’ESS qui sont à un match de la demi-fin , les U21 ententistes u’ici jusq que puis , toire cette jeune équipe dans l’his ilisation des dirimob ts. D’où la n’ont jamais dépassé le stade des quar e. quip é l’ de geants autour

Les espoirs veulent entrer dans l’histoire

Coupe d’Algérie U21

Séance matinale aujourd’hui
La séance d’entraînement d’aujourd’hui a été avancée au matin en raison du match des U21 qui accueilleront le MCO dans l’aprèsmidi en quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Le coup d’envoi de la séance sera donné à 9h30. Tous les joueurs ont été mis au courant du changement de la programmation.

«Ma décision est irrévocable»
«Je suis allé discuter avec le P/APC et une fois sur place, j’ai entendu des mots qui ne m’ont pas plu. J’ai donc décidé de démissionner et ma décision est irrévocable. J’en ai marre de me déplacer chaque fois à Blida pour recevoir nos adversaires, je dépense à chaque fois plus de 30 millions de mon propre argent et cela n’est pas normal», nous a déclaré hier Djamel Amani. M. M.

ser le gagnant du match ABMLes jeunots de l’Entente pourront croi ils viennent à se qualifier. L’EnUSMMH en demi-finale, si par bonheur Coupes d’Algérie des petites tente de Sétif qui a déjà remporté six r la tradition. étue perp à catégories vise S. B.

L’ABM ou l’USMMH en demie

18

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
Bentoucha est sorti blessé

ASO
Chlef veut surprendre le leader
Le groupe a repris le travail cette semaine avec un moral au beau fixe après la victoire de Béjaïa et le dernier match nul ramené face à l’Arbâa, quatre points en deux matchs reste une bonne moyenne pour les camarades de Messaoud qui traversent le virage le plus difficile lors de cette phase retour puisqu’ils devront se déplacer encore vers Sétif afin d’affronter le leader l’ESS qui cherche à rester en haut du tableau. Une affiche très intéressante pour les deux équipes surtout pour les Chélifiens qui cherchent à prendre leur revanche de la défaite du match aller au stade Boumezrag, l’unique revers de l’équipe cette saison chez elle. Une mission qui sera l’une des plus périlleuses surtout que l’adversaire a eu plusieurs fois la chance de gagner l’ASO chez elle. Un pari qui semble tenir à cœur les joueurs. Le staff technique devra effectuer un travail psychologique de fond afin de mettre ses poulains de réaliser un grand match lors de cette sortie, surtout que rester en défense ne sera pas la meilleure façon d’affronter l’Entente, il va falloir sortir la grande artillerie si Ighil et ses poulains veulent y faire face. Un message que tout le monde dans l’équipe a assimilé et qui doivent appliquer samedi prochain. A.F.

Haddouche : «On n’a pas démérité»

La phase retour semble toujours tourner le dos à Maâmar Bentoucha qui n’a pu récupérer tous ses moyens. A chaque fois qu’il reviet, il a nouveau une nouvelle blessure. Bentoucha a ressenti encore une fois des douleurs au niveau de son genou à la fin de la dernière rencontre, il devait faire hier des examens pour voir de plus près cette blessure .

Tedjar et Zaoui dans le groupe
La séance d’hier était une occasion pour le capitaine Zaoui de rentrer à nouveau en groupe surtout qu’il n’a pas été retenu pour le match de samedi dernier, lui qui est revenu seulement depuis une semaine. Il devra l’être face à l’ESS, en plus de Tedjar qui lui aussi a intégré le groupe à l’occasion de la

reprise en attendant son retour pour le prochain match. Les

joueurs attendent 10 millions
Quel commentaire faites-vous sur le dernier résultat ? On est très contents d’avoir enchaîné avec un bon résultat même si on voulait gagner ce match mais le match nul reste un bon résultat, vu la qualité de l’adversaire et ses ambitions, on a fait face ce qui prouve qu’on commence à avoir notre rythme de compétition comme ce fut le cas en phase aller. Ne pensez-vous pas qu’il y avait de la place pour une victoire ? C’est vrai, le match était équitable et on a réussi à avoir des occasions pour marquer mais malheureusement, on n’était pas efficaces mais l’adversaire aussi a eu des occasions, il ne faut pas penser qu’on a raté deux points mais qu’on a gagné un point, vu le match qu’on a fait. Est-ce que ce résultat vous arrange surtout que vous sortirez encore cette semaine ? Ça reste une belle performance, il ne faut pas se contenter de ça et continuer à rafler des points de l’extérieur. On ne doit pas se satisfaire de ce point car on a besoin d’autres si on veut rester parmi les cinq premiers et suivre la course en attendant de revenir chez nous. Trouvez-vous que vous avez des chances de réaliser une performance face à Sétif ? On y croit et on y travaille, on sait que c’est une mission délicate et mais pas impossible, on respecte l’adversaire qui bénéficiera du terrain et du public mais on n’a rien à perdre, toute la pression sera sur notre adversaire, on jouera notre jeu comme d’habitude et on essayera de le piéger. La ligne d’attaque de l’ASO doit se révolter durant ce match, pensez-vous y arriver ? On ne laissera aucune chance

Après la victoire à domicile et le match nul ramené de Blida, les joueurs attendent deux primes de matchs, cinq nous passer cette fois-ci, les attaquants sont très concentrés et on millions pour la victoire à domicile face à essayera de marquer si on veut réa- Béjaïa et cinq autres pour le nul qu’ils ont liser un bon résultat de cette sortie ramené. La direction devra remettre cette mais ça nécessitera l’appui de tous somme aux joueurs avant le déplaceles joueurs qui doivent être soliment pour daires. Sétif. Entretien réalisé par
Ahmed Feknous

Les espoirs jouent aujourd’hui

Les supporters auront au programme aujourd’hui le match de coupe des espoirs de l’ASO qui joueront leur quart de finale de la Coupe d’Algérie face à l’USMA, à 15h30, En raison de ce match de coupe, une affiche alléchante qui devra déle groupe d’Ighil devra suivre cette signer le nom de l’équipe qui pasrencontre de coupe avant de pouvoir sera dans le carré final. Ighil a s’entraîner, la séance est prévue pour permis aux plus jeunes de son 18h, pas mal de joueurs veulent sui- équipe de rallier l’équipe espoir vre ce match avant de commencer afin de renforcer le groupe surtout que pas mal de joueurs le travail afin de soutenir les espoirs évoluent en senior jeunes de l’équipe. lors de cette saison.

Les seniors s’entraîneront après

MCEE

Babia songe déjà
La formation du MC El Eulma a déjà tourné la page du MOB. Le groupe s’est remis de l’euphorie de sa brillante victoire face aux Crabes et songe déjà à la prochaine journée face à la redoutable équipe d’El Harrach qui revient dans la course pour les premières places malgré les problèmes financiers. La bande à Jules Accorsi veut réussir un bon résultat à El Harrach avant de recevoir deux fois de suite la JSMB et le CSC dans l’espoir de grimper dans le classement général. Le moral de la troupe est au beau fixe, mais les responsables avertissent les joueurs contre tout excès de confiance et les exhortent à être bien concentrés sur le prochain match. Le salaire versé demain Pour mettre les joueurs dans de bonnes conditions psychologiques et les motiver davantage à l’occasion du match contre l’USMH, la direction du club des HautsPlateaux a décidé de régulariser les éléments. Selon une source proche du club, les responsables ont décidé d’octroyer aux joueurs la prime de la victoire contre le MOB et qui s’élève à 6 millions de centimes chacun, en

CABBA
Kessar : «Les accusations envers les joueurs sont gratuites»
La récente déclaration du président Djamel Messaoudene, qui a accusé certains de ses joueurs d’avoir levé le pied contre le CRBAF, continue de susciter des interrogations. L’ancien président du comité des supporters, Kessar, qui était dans l’équipe dirigeante de Yahia Aktouf, auteur du meilleur parcours dans l’histoire du club, n’est pas resté insensible à ces accusations : «Les joueurs n’ont rien à voir avec la situation actuelle de l’équipe. Si l’effectif actuel avait été géré convenablement, il aurait joué les premiers rôles et non pas le maintien comme c’est le cas actuellement. Aller jusqu’à accuser certains joueurs de trahison n’a aucun sens. D’ailleurs, si c’était vraiment le cas, le grand coupable qui aurait amené des joueurs à salir les couleurs de leur club est bien la gestion de l’équipe dirigeante actuelle.» «Le changement s’impose de lui-même» «Il ne faut pas se voiler la face : l’équipe est victime d’une gestion chaotique. Léquipe dirigeante, du président au garde matériel, doit s’éclipser car elle a failli dans sa mission d’apporter du nouveau. Par conséquent, il doit partir avant la catastrophe. Cela ne veut pas dire que la SPA doit être dissoute comme le proposent certains, car le moment est inopportun pour une telle opération. Pour parer au plus urgent afin de sauver l’équipe du purgatoire, le changement à la tête de l’équipe s’impose de luimême.» «L’équipe peut se maintenir» «Le discours défaitiste du coach est alarmant puisqu’il a pour objectif de préparer les supporters à accepter la relégation. En réalité, il veut garder son poste au frais. Moi, je dis que la composante actuelle est en mesure de réaliser de meilleurs résultats, mais dans un autre cadre en assurant le maintien avant la dernière journée du championnat. Je le dis et je le répète : le vrai problème n’est pas les joueurs, mais ceux qui les dirigent.» «Le wali et Belhamadi ont mis des moyens énormes» «Il est anormal qu’une équipe qui a bénéficié de l’appui des autorités de la ville et de son wali, Azzedine Mechri, ainsi que de l’apport financier de Benhamadi et des autres opérateurs économiques se retrouve dans une telle situation. Normalement, le CABBA devait jouer les premiers rôles et non pas le maintien.» «Nous sommes prêts à apporter du sang neuf» «Je me suis rapproché de Messaoudene pour lui apporter mon aide en ramenant de nouveaux actionnaires et ma connaissance du terrain, mais il ne veut vraisemblablement pas qu’on s’approche de l’équipe. Pourtant, il a multiplié les appels à l’égard de ceux qui peuvent apporter quelque chose. J’ai rencontré Smaïl Belhamadi et il a été attentif à mon discours.» «Aktouf et Zetchi sont prêts à y contribuer» «J’ai pris contact avec Yahia Aktouf ainsi que Kheïredine Zetchi et ils ont exprimé leur disponibilité à contribuer au renouveau de l’équipe. Ces deux hommes connus sur la scène sportive, et qui sont des enfants de Bordj ville, à laquelle ils sont très attachés, sont profondément touchés par la situation dans laquelle se trouve cette équipe. Seulement, ils conditionnent leur contribution par l’avènement d’un environnement sain et propice.» A. B.

à l’USMH
plus de deux mois de salaire. Pour le salaire, la direction compter le verser dans le compte des joueurs à partir de demain, mais l’argent ne sera récupéré qu’au début de la semaine prochaine, nous dit-on. Hamiti absent à la reprise Après un jour de repos, les joueurs ont repris les entraînements hier sous la houlette du coach français, Accorsi. Une reprise qui a été marquée encore une fois par l’absence de l’attaquant Farès Hamiti, auteur de l’un des deux buts de la victoire contre le MOB. Sauf que cette fois, Hamiti a informé les responsables de son absence. Le meilleur buteur du championnat avec 8 réalisations souffre d’angine et il a demandé à être dispensé de la reprise des entraînements. Selon notre source, il devrait reprendre la préparation aujourd’hui avec le groupe afin de préparer le prochain déplacement à Alger face à l’USMH. Retour de Hammami Le milieu de terrain et ca-

pitaine d’équipe, Hammami, devrait reprendre sa place de récupérateur à partir de la prochaine journée contre l’USMH. Le joueur a purgé sa suspension d’un match automatique pour contestation lors de la précédente journée et devrait reprendre la compétition à partir de ce samedi à 15h. Le retour de Hammami parmi le groupe va donner sans doute une bonne assise au milieu du terrain face à une équipe qui garde bien le ballon. Bilan du club amateur en préparation La direction du club est en train de préparer le bilan financier du club amateur de la saison passée. Les responsables n’ont pas encore fixé la date de la tenue de l’assemblée générale, mais veulent finir avec la comptabilité des dépenses et recettes de l’exercice écoulé avant d’envoyer des convocations à tous les membres de l’AG. Selon notre source, le club aurait bénéficié de 22 milliards de centimes de l’Etat, mais reste à arrêter les aides d’autres partenaires. S. H.

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

19
WAT
Avant la séance de reprise…

MCS

Objectif battre le WAT chez lui
le plus important dans une équipe c’est le moral et au sein du MCS, il y a une très bonne ambiance et c’est de bon augure avant de faire ce déplacement à Tlemcen pour affronter le WAT dans un derby qui sera sûrement très chaud. MCS doit bien gérer ses matchs qui lui restent à jouer et les négocier à fond, même ceux en déplacement avec un esprit tel que la défaite et le match nul sont interdits.

La motivation et la confiance reviennent au sein du MCS
Avant d’entamer la deuxième phase du championnat, le moral de l’équipe de Saïda était à plat car les mauvais résultats ont pesé lourd sur l’ensemble de l’effectif. Le MCS s’est retrouvé dans la zone de relégation mais depuis le début de cette deuxième phase de la compétition de la Ligue 2, cette équipe de Saïda a réussi à arracher une précieuse victoire et elle est intraitable chez elle et ces points arrachés depuis la 16e journée ont rendu confiance au groupe. L’effectif du MCS s’est remotivé et cette équipe est en train de jouer sans la moindre pression, ce qui lui a permis de faire de bonnes prestations malgré qu’elle ait raté son match face a l’ABS. Mais le groupe est très déterminé à faire un bon parcours et de miser sur le podium en fin de saison, car toutes les conditions sont réunies pour que le MCS fasse une bonne deuxième phase du championnat et qu’il redresse la barre et pourquoi ne pas accéder à la fin de la saison. Il suffit juste de bien gérer le reste du parcours et de rester intraitables à Saïda et de ramener deux bons résultats en déplacement afin de coller au trio de tête, surtout que le MCS va recevoir les deux prétendants pour l’accession, l’USMBA et l’ASMO.

L’accession passera par un succès face au WAT
Avec les faux pas de l’ASMO et du WAT, le MCS a une grande chance de redresser la barre et de jouer l’accession mais il devra faire un bon parcours pour espérer arracher une place au podium et l’accession va se dessiner dès vendredi prochain, car avec une victoire face au WAT, le MCS va se retrouver sur orbite et pourra gérer le reste des matchs avec intelligence et cette accession passera obligatoirement pas un succès face au WAT. Les joueurs de Saïda savent que tout dépendra du résultat de ce vendredi à Tlemcen. Un succès, c’est l’accession qui va tendre ses bras aux Saïdis. Un faux pas, le MCS va se contenter de jouer le maintien et ça sera une autre saison gâchée.

A

La direction a fait le point avec les joueurs

près une journée de repos accordée aux joueurs le samedi, les coéquipiers du défenseur central, Sofiane Mebarki, ont repris le chemin du travail durant l’après-midi du dimanche au stade Birouana. Mais avant d’entamer les entraînements, la direction a décidé de se réunir avec les joueurs afin de faire le point sur la situation, après le récent revers concédé à l’extérieur face à l’ABM le week-end dernier….

Hebri était présent aussi
En plus de la présence du président Belhadj Kacem ainsi que le staff technique, le manager général, Kamel Hebri, a tenu lui aussi à assister à cette réunion avec les joueurs, lui qui a forcément une autre vision des choses, vu son riche vécu de joueur, en ne se montrant pas vraiment trop strict, comme c’est généralement le cas des dirigeants.

e MCS se positionne dans la première moitié du classement et juste à quelques points du peloton de tête, ce qui veut dire que les Saïdis n’ont pas le droit de rater cette chance qui est de miser sur l’accession cette saison et cet objectif va se dessiner à l’issue du résultat de la prochaine rencontre où le MCS fera le déplacement à Tlemcen pour affronter le WAT dans un derby où le faux pas n’est pas permis surtout du côté de l’équipe de Saïda où tout marche bien pour elle, surtout après sa dernière victoire à domicile face à l’ESM et qui a rendu l’espoir au MCS de jouer les premiers rôles.

L

qui peuvent jouer l’accession, ce qui veut dire que le succès contre l’ESM a remis le MCS sur orbite et avec ses trois points gagnés chez lui et devant son public. Les poulains de Hadjar ont une grande chance de jouer les premiers rôles pour ce qui reste de ce parcours et le club n’a pas encore perdu l’esprit de jouer l’accession, mais tout dépendra du résultat face au WAT. Mais le plus important, c’est que le MCS ait une chance de jouer sa carte de l’accession et la balle est dans le camp des joueurs et du staff technique.

Un seul objectif pour ce vendredi battre le WAT
Si le MCS veut jouer toutes ses chances pour l’accession, il sera dans l’obligation de faire un grand match ce vendredi face au WAT et les trois points sont nécessaires pour rester en course pour arracher une des trois places du podium. Dès dimanche dernier, cette équipe de Saïda a eu comme objectif cette confrontation face au WAT et l’entraîneur du MCS, Hadjar, a déjà commencé sa préparation psychologique et il n’a pas cessé de motiver son groupe pour ce match car le premier responsable a déjà mis dans la tête de ses joueurs que l’accession passera par une victoire à Tlemcen et l’objectif du club est d’aller chercher les trois points du succès et que le groupe a les moyens de réaliser cet exploit. De leurs côtés, les camarades de Fouaz ont promis au coach de faire un grand match et d’assurer la victoire face au WAT et de rééditer l’exploit face à l’OM chez elle. Le mot d’ordre de Saïda est de battre Tlemcen chez lui ce vendredi.

Connaître les raisons du revers face à l’ABM
Parmi les buts de cette réunion avec les Bleu et Blanc, c’est le souhait de la direction de connaître par le biais des joueurs les raisons du dernier revers face à l’ABM, ainsi que l’incapacité de l’équipe à ramener des résultats positifs de l’extérieur, avec une série de trois défaites de suite en déplacement.

La reprise s’est faite dans de bonnes conditions
Le MC Saïda fera le déplacement à Tlemcen avec un bon esprit et l’effectif a repris les entraînements hier après-midi. Cette première séance d’entraînement s’est déroulée dans de très bonnes conditions et le groupe a affiché un bon moral et cet état d’esprit pourra aider la bande de Hadjar à faire un grand match contre le WAT et même de revenir de ce déplacement avec un bon résultat et peut-être les trois points car

Le MCS pourra jouer l’accession
Le MCS a raté sa première phase du championnat mais depuis le mercato hivernal, il est en train de faire un bon parcours et après sa dernière victoire à domicile face à l’ESM, Saïda est à cinq longueurs du troisième, ce qui veut dire que les Saïdis sont toujours dans la course pour l’accession, il suffit de bien gérer le reste du parcours, de gagner le maximum de points afin d’arracher une place au podium. Pour ce faire, le

Remobiliser le groupe avant le MCS…
Même si le dernier revers face à l’ABM a fait énormément de mal au moral des Widadis, surtout que le WAT a fait presque le plus dur en ouvrant la marque avant de s’incliner en seconde période, la direction a tenu donc par cette démarche, à protéger le groupe, tour en le remobilisant avant la réception du MCS, le weekend prochain.

La victoire face à l’ESM a mis le MCS sur orbite
Le MCS devrait faire le déplacement à Tlemcen avec un moral gonflé à bloc, car cet adversaire a raté son match en dehors de ses bases, ce qui a réduit l’écart avec lui et c’est un concurrent direct pour l’accession. En plus la victoire de Saïda, face à l’ESM, l’a rapprochée des équipes

Amar B.

…Et le mettre devant ses responsabilités
Si la direction a tenu à remobiliser les coéquipiers du portier Sofiane Benmoussa, elle a aussi rappelé qu’elle est en train de faire le maximum pour trouver des solutions à la crise financière, d’où la nécessité de récolter les résultats positifs afin de convaincre de nouveaux sponsors à venir collaborer avec le club phare des Zianides.

es Vert et Rouge de l’USMBA ont repris lundi après – midi les entraînements en présence de la majorité des joueurs à l’exception de Belkaid et Atek. Libérés, les joueurs sont déterminés à redoubler d’efforts pour se sentir d’attaque le jour «j» puisque l’accession de l’équipe dépendra, dans une large mesure, du résultat qui sanctionnera cette rencontre. L’entraîneur Bira et dans son usuel briefing avant l’entraînement est succinctement revenu sur la victoire face à Boussaâda avant de s’étaler sur l’importance des prochaines rencontres dont celle contre l’O Médéa. Une sortie à ne pas rater si réellement l’équipe ne veut pas se faire surprendre au sprint final.

L

USMBA Reprise avec un bon moral.
réaliser l’exploit contre Médéa quoique la tâche s’annonce laborieuse et malaisée. Le dernier succès a mis du baume aux cœurs des joueurs. Cela nous renseigne sur les desseins des joueurs et leur staff technique qui reconnait que sa troupe a eu l’efficience escomptée. Pour l’entraîneur Bira, la victoire de samedi passé doit exhorter le groupe à mettre les bouchées doubles d’autant qu’un match capital se pointe à l’horizon la journée prochaine. que l’équipe , n’a pas du tout l’intention de rater le rendez-vous . Le staff technique, de son côté, espère que ses joueurs se remettront de leur euphorie pour se concentrer uniquement sur ce match de ce week-end qui est aussi important pour eux car ils seront conviés à une confrontation des plus délicates face à un adversaire qui va faire de son mieux pour éviter une autre défaite dans son jardin. 12 millions de centimes pour chacun. Après quelques jours du match, les joueurs sont prêts pour ce rendez-vous. D’ailleurs, ils n’ont pas cessé d’affirmer qu’ils joueront pour la gagne.

GSSK pour préparer Médéa.
En perspective de sa prochaine rencontre face à Médéa, Bira a programmé, mardi, un match amical. Le sparring-partner est la GSSK, une formation de la wilaya de Sidi -BelAbbès évoluant en régional. Ce match amical devait se dérouler hier après-midi au stade du 24 février. Indépendamment du résultat technique, cette joute amicale permettra à Bira de parfaire l’adhérence du groupe et de bien préparer leur prochain rendez-vous en championnat. Convaincu de l’utilité de ces rencontres amicales, Bira a insisté sur le déroulement du match quel que soit l’adversaire. En fait, pour l’entraîneur de l’USMBA, les rencontres amicales servent surtout à faire travailler de façon intense ses joueurs, considérant qu’elles ont une grande importance, quel que soit le calibre de l’adversaire, parce qu’elles peuvent être assimilées à un entraînement à de grande intensité.

Eviter les critiques à travers les médias
Ce genre de réunion, qui permet de crever l’abcès en famille, permet aussi de tourner la page, tout en évitant les attaques gratuites dans les médias, qui peuvent nuire à la bonne ambiance au sein du groupe, alors que l’union sacré est l’une des clés de la réussite de n’importe quelle écurie de football.

Médéa, un véritable test.
L’USMBA a entamé sa préparation en prévision du match qui l’attend demain en déplacement à Médéa pour affronter l’OM tout revigoré par son nul arraché à l’ASMO. C’est dire que cette rencontre ne sera pas une mince affaire pour les BelAbbésiens. Pour Bira et ses joueurs, cette sortie constitue une étape importante pour la suite du parcours, car déterminante quant à l’avenir de leur club en championnat. «Cette rencontre sera celle de la confirmation », dit –on dans l’entourage du club vert et rouge comme pour affirmer

Toutes les conditions sont réunies.
Bira a, donc, entamé sa préparation en programmant une séance de reprise, plus tôt que d’habitude. Bira et ses assistants ont pris tous les paramètres en considération et l’objectif est clair, un résultat positif même si l’équipe se déplacera avec un seul et unique but en tête : la victoire. C’est cet esprit de la gagne que l’entraîneur cherche à inculquer à ses hommes. Pour y arriver, la direction n’a lésiné sur aucun moyen afin de mettre ses joueurs dans d’excellentes conditions avant cette affiche. Le président, Tayeb Benchinoune a, d’ailleurs, octroyé aux joueurs deux prime de matches d’une valeur de

La balle est dans le camp des joueurs
Si le public tlemcénien reste spectateur de loin, en refusant de s’immiscer dans ce genre d’affaires, ou de venir insulter les joueurs aux entraînements après le moindre faux pas, les Bleu et Blanc devront néanmoins rebondir dès le prochain match face au MCS, vu qu’ils n’ont plus le droit à l’erreur, surtout à domicile, s’ils veulent toujours croire en leurs chances de retrouver l’élite en fin de championnat. Othmane Riyad Baba Ahmed

Et maintenant, l’O Médéa.
C’est donc avec un moral gonflé à bloc que les Vert et Rouge ont repris, avant-hier, le chemin des entraînements en prévision du match qui les mettra aux prises avec les Médéens. Il est certain que la récente victoire contre l’ABS n’a pas été sans provoquer la jubilation des dirigeants et joueurs. Toutefois, du côté du staff technique, on préfère garder les pieds sur terre et poursuivre sur la même pondération à même de

Noureddine

Coup sûr

MOB

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

19
G C’est désormais officiel, G après un retard de plus d’un mois dans la qualification du défenseur malien Sidibé Soumeila, la direction du MOB vient de recevoir la lettre de libération du joueur en question dans la soirée de dimanche dernier et sera ainsi présent ce samedi face au RC Arbaâ. La direction devrait récupérer sa licence au courant de la semaine au niveau de la Ligue nationale après que tous les papiers administratifs sont disponibles pour qu’il soit prêt pour les prochaines rencontres. Pour rappel, Sidibé est arrivé de ce mercato hivernal au MOB en compagnie de son compatriote Magassouba qui a été qualifié depuis plusieurs semaines. G Vu que le coach du MOB, G Amrani, connaît bien les qualités de ce joueur malien, il s’est montré satisfait de la nouvelle de sa qualification pour qu’il puisse prendre part aux prochaines rencontres et donner un plus à son équipe. De ce fait, il a été soulagé d’autant plus qu’il compte bien l’incorporer d’entrée ce samedi face au RC Arbaâ pour qu’il donne un plus à l’équipe et permettre aux Béjaouis de réussir à arracher les trois points de la victoire. Un succès demeure impératif face au RCA et le staff technique compte bien effectuer de légers changements dans ce compartiment après qu’il a encaissé beaucoup de buts depuis quelques journées.

Face à la fragilité de l’équipe à l’extérieur

Sidibé sera présent face au RCA

Les Béjaouis doivent faire le plein à domicile
es Crabes du MOB continuent d’afficher une grande fragilité à l’extérieur en ne réussissant à prendre aucun point lors des différents déplacements qu’ils ont effectués depuis le début de saison mis à part celui de Tizi Ouzou. Soit une situation inquiétante pour une équipe qui prétend jouer à fond la carte du maintien et réussir un bon parcours pour leur première expérience en Ligue 1. Pour les nombreux observateurs, les Béjaouis doivent fournir beaucoup d’efforts lors des prochains matchs afin de quitter définitivement la zone de turbulences et espérer assurer le maintien avant la fin de la saison. Cela dit, devant cette incapacité des poulains de Amrani de réussir à récolter le moindre point à l’extérieur, il est devenu impératif de faire le plein à domicile et de ne pas concéder le moindre faux pas qui pourrait bien fausser les calculs à la fin de la saison et de subir plus

L

de pression dans les prochains matchs. Le staff technique ainsi que les joueurs semblent être conscients de la tâche qui les attend en se montrant décidés à remporter tous les matchs qui seront disputés à domicile pour assurer le maintien en Ligue 1.

face au MCE Eulma le week-end écoulé où les Béjaouis n’ont rien fait pour réussir un bon résultat. Ce qui impose au premier responsable de la barre technique de trouver les solutions nécessaires et d’améliorer le rendement de l’équipe en déplacement.

éviter d’encaisser des buts à chaque match surtout que le club a besoin encore de points pour s’éloigner de la zone de danger et se rapprocher davantage de l’objectif primordial qui demeure le maintien en Ligue 1.

Le staff technique doit trouver des solutions
Bien qu’il ait déjà émis le vœu de réussir de bons résultats à l’extérieur pour s’éloigner de la zone de turbulences, le coach Amrani s’est montré incapable de trouver les mécanismes nécessaires pour permettre à son équipe de réussir à prendre le moindre point lors des différentes rencontres jouées en dehors du stade de l’Unité maghrébine. Soit une situation qui a mis le coach mobiste dans l’embarras puisque les camarades du capitaine Akrour se contentent souvent d’une piètre prestation lorsqu’il s’agit d’évoluer en dehors de leurs bases comme cela a été le cas lors de la dernière rencontre disputée

Des changements s’imposent en défense
Personne n’ignore que le compartiment défensif est devenu le maillon faible de l’équipe béjaouie ces dernières semaines où l’équipe encaisse souvent au moins deux buts. Ce scénario s’est réédité même face au MCE Eulma où les Béjaouis avaient encaissé deux buts et les défenseurs continuent de s’illustrer d’une mauvaise manière qui n’est pas pour arranger les affaires du club à l’avenir. D’ailleurs, avec les matchs difficiles et importants qui attendent les poulains de Amrani à l’avenir, des changements s’imposent au niveau de ce compartiment où le coach béjaoui doit trouver la meilleure formule pour

L’attaque doit se réveiller
En plus du compartiment défensif qui s’est montré fragile, les attaquants doivent se réveiller dans les prochaines rencontres afin de permettre à l’équipe de réussir de bons résultats et atteindre l’objectif tracé. Le staff technique semble avoir mentionné quelques lacunes qui ont été constatées lors de ces dernières rencontres puisque les attaquants trouvent beaucoup de difficultés pour se créer des occasions et arriver au camp adverse. Ce qui nécessite des réglages et probablement des changements pour débloquer la situation. Yugurtha A.

Amrani compte l’incorporer d’entrée

G Afin de bien préparer le prochain match face au RC G Arbaâ et motiver les joueurs à fournir beaucoup d’efforts, le staff technique du MOB sous la houlette du coach Abdelkader Amrani a décidé de programmer un match amical pour aujourd’hui mardi devant un club de la région. Soit une aubaine pour procéder aux correctifs nécessaires et permettre à l’équipe d’afficher une meilleure prestation lors des prochaines rencontres, à commencer par celle de ce samedi face au RCA. D’ailleurs, vu les lacunes qui ont été constatées lors de ces dernières rencontres, Amrani se trouve dans l’obligation de revoir sa copie.

Match amical au programme d’aujourd’hui

bons, à domicile on doit faire le plein»
L’attaquant du MOB, en l’occurrence Faouzi Rahal, a reconnu que son équipe n’a pas été bonne face au MCE Eulma samedi dernier en concédant une nouvelle défaite qui vient de mettre encore les joueurs sous pression puisqu’ils doivent réagir et récolter le maximum de points pour quitter la zone de turbulences. Il estime qu’ils doivent faire le plein à domicile pour réussir l’objectif tracé tout en estimant que la tâche s’annonce difficile.
rience parmi l’élite. Mais cela pourrait augmenter la pression sur vous surtout que vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise… Certainement, la pression ne cesse d’augmenter car les équipes deviennent de plus en plus difficiles et on n’a plus droit à l’erreur. Certes, on n’est pas en bas du classement, mais nous ne sommes pas encore à l’abri. Cela dit, on doit prendre les choses très au sérieux et aborder les matchs restants avec une grande volonté pour engranger des points qui nous permettront d’assurer notre maintien avant la fin de saison. Vous allez affronter le RC Arbaâ ce samedi à domicile, comment ça s’annonce pour vous ? Ça sera un match difficile étant donné que cette équipe du RCA pratique un beau football. Pour ce qui nous concerne, je peux dire qu’on n’a pas droit à l’erreur surtout que nous allons bénéficier de l’avantage du terrain et du public où nous ferons de notre mieux pour quitter cette zone de danger et nous mettre à l’abri d’une mauvaise surprise en arrachant les trois points de la victoire. Donc, vous êtes confiants pour l’avenir… Bien sûr, vu la volonté des joueurs, je peux dire que nous sommes décidés à faire le plein à domicile et tenter de ramener des points de l’extérieur afin d’éviter de nous mettre en difficulté et assurer notre objectif avant la fin de saison. Entretien réalisé par Yugurtha A. Vous venez d’essuyer une autre défaite à l’extérieur face au MCE Eulma, un commentaire ? Je crois qu’on n’a pas été bons face au MCE Eulma alors qu’on s’est déplacés pour réussir un bon résultat mais dommage que cela n’a pas été le cas puisqu’on a livré une piètre prestation où nous n’avons pas fait grand-chose pour réussir un bon résultat. Il faut dire aussi que nous avons affronté une solide équipe du MCE Eulma qui a été plus volontaire sur le terrain et qui a réussi à gagner en confiance dès l’entame de la partie. Avec cette contre-performance, vous venez de démontrer votre fragilité à l’extérieur… Bien évidemment, à présent, on n’arrive toujours pas à réussir de bons résultats à l’extérieur alors que nous sommes dans l’obligation de nous montrer encore meilleurs pour nous éloigner de la zone de turbulences et améliorer notre classement. Désormais, on doit faire le plein à domicile et surtout récolter le maximum de points pour réussir notre objectif principal et se maintenir en Ligue 1 pour notre première expé-

Rahal «Face au MCEE, on n’a pas été

La reprise a eu lieu hier
match difficile et important ce samedi face au RC Arbaâ dans le cadre de la 20e journée du championnat de Ligue 1, les Crabes du MOB ont repris le chemin des entraînements hier lundi au stade de l’UMA sous la houlette du coach Amrani. Ce dernier tentera de bien préparer ses troupes pour pouvoir arracher les trois points de la victoire surtout que la tâche s’annonce difficile devant une bonne équipe de RCA.

G

G Appelés à disputer un

G Ayant été soumis à des G soins intensifs depuis quelques semaines, l’attaquant du

Nemdil devrait reprendre cette semaine

MOB en l’occurrence Nemdil devrait reprendre les entraînements cette semaine et réintégrer le groupe afin de pouvoir prendre part aux prochaines rencontres qui attendent son équipe à l’avenir. Pour rappel, l’enfant de Sétif s’est entraîné tout au long de la semaine dernière en solo et il pourrait bien être convoqué pour le prochain match face au RCA.

Yugurtha A.

20
NAHD

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Aliouane : «Oublions Khroub, pensons à Mostaganem»
Votre équipe a renoué avec la victoire après presque deux mois de disette. Vos impressions ? Sans prétention aucune, on est rentré sur le terrain pour récolter les trois points de la victoire. Nous étions décidés à renouer avec le succès et mettre fin à cette mauvaise passe. Cela n’a pas été facile face à une coriace équipe de Khroub, qui reste difficile à manier malgré sa mauvaise position. Nous étions bien en place et les joueurs ont retrouvé l’efficacité. Nous aurions pu marquer d’autres buts, mais l’essentiel c’est la victoire. Je dirai que ce succès est bon pour le moral du groupe pour la suite du championnat. Cette victoire vous permettra de rester en contact avec les équipes du haut du tableau. Vous attendiezvous à une telle performance après tout ce que vous avez vécu depuis l’entame de la phase retour ? Vous savez, on ne peut rien avancer avant un match. La réalité du terrain est toujours amère et différente. Je vous mentirais si je vous dis que ce match était facile pour nous, mais on a entamé la rencontre avec la ferme intention de réussir un résultat probant. Mais ce qui est sûr, c’est que nous avons bien travaillé la semaine qui a précédé ce rendez-vous surtout sur le plan tactique et psychologique. Notre objectif reste l’accession, mais surtout gérer match par match. On veut aller doucement, mais sûrement. J’espère qu’on enchaînera avec d’autres belles performances. Donc, le groupe a retrouvé le moral ? A la fin de la rencontre, nous étions contents car on ne pouvait prétendre à mieux. Les joueurs, staff technique et dirigeants étaient heureux et ont très bien savouré ce succès. Cette victoire nous met en c o n fi a n c e , quant à la suite du championnat. A présent, il faut tourner la page et se concentrer sur le prochain rendez-vous contre l’ESM. Et comment voyez-vous ce déplacement ? Toutes les rencontres sont difficiles à négocier. Chaque formation veut réaliser de bons résultats soit pour assurer le maintien ou pour jouer les premiers rôles. C’est pour vous dire que toutes les équipes sont à prendre au sérieux, quel que soit leur rang au classement. De notre côté, nous n’allons ménager aucun effort pour mouiller nos maillots. Ce sera un match difficile pour les deux formations. Comme on dit, le football n’a jamais été une science exacte et les données peuvent changer d’une rencontre à l’autre. Certes, l’ESM demeure la lanterne rouge, mais ce ne sera pas facile de le manier notamment dans son fief. Il semble en mesure de relever la tête après cette mauvaise passe. Donc, on est avertit. Quelles que soit les données, la victoire ne doit pas nous échapper. En tous cas, tout le monde est conscient. Mais l’ESM ne laissera pas filer une telle opportunité pour se réconcilier avec ses supporters et espérer un nouveau départ. Vous ne craignez pas une réaction de la part des joueurs de Mostaganem ? Je vous l’ai déjà dit, il faut s’attendre à tout en football. On doit se méfier de cette équipe en quête de rachat. Les joueurs de l’ESM feront tout pour essayer de nous piéger et faire plaisir à leurs supporters. Donc, on est avertis et les joueurs ne doivent surtout pas tomber dans la facilité et sous-estimer notre adversaire. Il faut garder les pieds sur terre et rester concentrés pour le reste de nos échéances. Donc, vous allez à Mostaganem pour la victoire… On fera le nécessaire pour arracher les trois points de la victoire. Cette rencontre n’est pas une fin en soi. On ne veut pas faire une fixation sur ce match ou autre, il faut bien gérer notre calendrier sans trop de dégâts. Il faut chercher des points à l’extérieur. Entretien réalisé par Youcef M.

Le coup d’envoi est prévu à 15h30 à Bouakeul

Les Espoirs veulent faire durer le rêve
Les U21 du NAHD affronteront cet après-midi leurs homologues de l’ASMO pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. En dépit de la difficulté de leur mission, les protégés de Hakim Ould Zemerli sont déterminés à aller encore plus loin, et pourquoi ne pas jouer la finale qui demeure à leur portée. En plus de cela, les coéquipiers de Boudjaâdar et Aït El Hadi, les grands absents pour blessure, veulent prendre leur revanche du match aller lorsque les Asémistes l’ont laminé sur le score de 4 à 0. L’entraîneur Ould Zemerli aura l’embarras du choix, puisqu’il pourra compter sur les Espoirs promus en seniors, en l’occurrence Ouchen, Mahloul et le jeune cadet Dahmani. Leur apport sera très bénéfique cet aprèsmidi à partir de 15h30 au stade de Bouakeul. Les Espoirs du Nasria veulent durcir le rêve et faire mieux que leurs aînés. Y. M.

Ouchen : «Déterminés à battre l’ASMO»
A l’image de ses coéquipiers, l’attaquant Takfarinas Ouchen est confiant quant à la qualification au dernier carré. Il estime que son équipe est capable de revenir d’Oran avec la qualif ’. «Certes, la rencontre sera difficile face à une très bonne équipe de l’ASMO. Nous sommes déterminés à arracher la qualification et prendre ainsi notre revanche du match aller. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend et concentrés sur leur match. J’espère qu’on reviendra d’Oran avec la qualification et je ferais de mon mieux pour aider mon équipe à atteindre cet objectif», nous dira Ouchen. Y. M.

USMB

WAT
buts, va nous mettre en confiance. Ce succès va nous permettre de bien préparer la suite du championnat et, surtout le prochain match qui nous attend vendredi prochain chez l’A Boussaâda», dira le joueur de l’USMB et d’ajouter : «Nous mesurons la difficulté de la tâche qui nous attend à Boussaâda, mais je reste persuadé que nous avons les moyens pour aller chercher les trois points de la victoire chez l’ABS. Nous continuons à bien préparer ce match et nous allons tout faire pour remporter cette rencontre.» A. K.

C’

Bennaceur : «Nous sommes capables de revenir de Boussaâda avec la victoire»

est avec un moral gonflé à bloc que les joueurs de l’USM Blida poursuivent leur préparation pour leur prochain match prévu vendredi prochain face à l’A Boussaâda. Tous auréolés de leur récent large succès réalisé face à l’USMM Hadjout, les Blidéens veulent confirmer leur bonne santé actuelle chez l’ABS comme nous l’a fait savoir le défenseur, Bennaceur : «Nous avions amplement mérité notre précédent succès réalisé vendredi dernier face à l’USMM Hadjout, dans la mesure où nous avions dominé le match. Je pense que le fait de marquer quatre

A

La direction a fait le point avec les joueurs
marche, à protéger le groupe, tour en le remobilisant avant la réception du MCS, le week-end prochain.

près une journée de repos accordée aux joueurs le samedi, les coéquipiers du défenseur central, Sofiane Mebarki, ont repris le chemin du travail durant l’après-midi du dimanche au stade Birouana. Mais avant d’entamer les entraînements, la direction a décidé de se réunir avec les joueurs afin de faire le point sur la situation, après le récent revers concédé à l’extérieur face à l’ABM le week-end dernier…. En plus de la présence du président Belhadj Kacem ainsi que le staff technique, le manager général, Kamel Hebri, a tenu lui aussi à assister à cette réunion avec les joueurs, lui qui a forcément une autre vision des choses, vu son riche vécu de joueur, en ne se montrant pas vraiment trop strict, comme c’est généralement le cas des dirigeants.

…Et le mettre devant ses responsabilités
Si la direction a tenu à remobiliser les coéquipiers du portier Sofiane Benmoussa, elle a aussi rappelé qu’elle est en train de faire le maximum pour trouver des solutions à la crise financière, d’où la nécessité de récolter les résultats positifs afin de convaincre de nouveaux sponsors à venir collaborer avec le club phare des Zianides.

Hebri était présent aussi

Eviter les critiques à travers les médias
Ce genre de réunion, qui permet de crever l’abcès en famille, permet aussi de tourner la page, tout en évitant les attaques gratuites dans les médias, qui peuvent nuire à la bonne ambiance au sein du groupe, alors que l’union sacré est l’une des clés de la réussite de n’importe quelle écurie de football.

L’USMB connaît une crise financière
En dépit des bons résultats réalisés ces dernières semaines en championnat, l’USM Blida connaît une crise financière. Malgré le fait que le club aspire à retrouver l’élite la saison prochaine, le club n’a jusqu’à présent pas beaucoup été aidé sur le plan financier. Devant cette situation, le président Zaim s’est retrouvé contraint de mettre la main dans la poche pour subvenir aux besoins de la formation de la ville des Roses et de mettre ses joueurs dans les meilleures conditions possibles. L’homme fort de l’USMB ne veut pas que cette crise financière ait des répercussions négatives sur le rendement des joueurs. D’aucuns estiment que le club a besoin de l’aide de tous ses enfants pour réaliser le rêve d’accéder en Ligue1.

Naâmani n’a toujours pas encore repris les entraînements
Victime d’une blessure à la cheville, le défenseur, Naâmani n’a toujours pas encore repris le chemin des entraînements avec ses coéquipiers. Selon les informations en notre possession, le joueur devrait subir des tests médicaux demain pour être fixé sur la date de son retour sur les terrains. A. K.

Connaître les raisons du revers face à l’ABM
Parmi les buts de cette réunion avec les Bleu et Blanc, c’est le souhait de la direction de connaître par le biais des joueurs les raisons du dernier revers face à l’ABM, ainsi que l’incapacité de l’équipe à ramener des résultats positifs de l’extérieur, avec une série de trois défaites de suite en déplacement.

La balle est dans le camp des joueurs
Si le public tlemcénien reste spectateur de loin, en refusant de s’immiscer dans ce genre d’affaires, ou de venir insulter les joueurs aux entraînements après le moindre faux pas, les Bleu et Blanc devront néanmoins rebondir dès le prochain match face au MCS, vu qu’ils n’ont plus le droit à l’erreur, surtout à domicile, s’ils veulent toujours croire en leurs chances de retrouver l’élite en fin de championnat. Othmane Riyad Baba Ahmed

Remobiliser le groupe avant le MCS…
Même si le dernier revers face à l’ABM a fait énormément de mal au moral des Widadis, surtout que le WAT a fait presque le plus dur en ouvrant la marque avant de s’incliner en seconde période, la direction a tenu donc par cette dé-

20
ASK

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2
MSPB

L

CA-SSPA, l’union unique solution
tôt possible pour éclairer la situation et mettre fin à cette cascade de soucis qui ont ruiné toutes les chances de l’ASK pour jouer l’accession cette année.

Heddane :
«On pouvait prétendre à mieux»

es affaires internes de l’ASK connaissent un statu quo des plus inquiétants. L’équipe carbure mal en championnat et elle est en train de rater sa deuxième année consécutive en Ligue 2. Le cauchemar continue pour les fans qui croyaient que ça allait être l’année du bonheur, malheureusement non. Sur le plan administratif, c’est pire et catastrophique. Boukhezzar tente de sauver les meubles, il a fait de grands efforts pour trouver de l’argent pour régler une seule mensualité avant le match du NAHD. Mais payer les joueurs n’a pas eu l’effet souhaité. L’équipe a encore une fois déçu ses supporters et ses dirigeants, à présent le boss du club amateur tente de se concentrer sur des affaires plus importantes. Boukhezzar veut une approche directe avec les actionnaires de la SSPA. Cela arrivera grâce à une réunion qui est programmée depuis quelque temps, mais pas encore tenue pour des raisons précises. Boukhezzar veut surtout parler d’argent et de

Reprise hier dans l’après-midi
Après la défaite méritée face au Sang et Or samedi dernier, les joueurs ont profité d’une journée de repos pour digérer la pilule et surtout faire paraître leur humeur massacrante avec leurs proches et familles. Ces derniers ont la recette pour absorber la colère et la déception des joueurs askistes après leur revers inattendu. La reprise était programmée pour hier soir, Khezzar compte y faire un travail psychologique avec son groupe dans le but de les remotiver et les aider à oublier ce qui vient de se passer. Les camarades d’Ouhadda ont besoin d’un bon discours motivant de leur coach surtout qu’ils ont essuyé deux défaites consécutives en l’espace d’une semaine. Khezzar a du pain sur la planche et il le sait parfaitement. Abdou H.

dettes. Il voit que seul le dialogue et la collaboration sont les solutions idoines pour espérer sauver l’ASK de ses malheurs. Il faut dire qu’une direction à deux têtes pourrait ren-

dre pas mal de service à l’équipe, qui reste en manque d’organisation et surtout de bonnes volontés. Enfin les dirigeants du club amateur veulent organiser cette réunion le plus

CAB Benamar :
«Bel-Abbès, Blida, Chaouia et aucun autre club»

ESM
Aouemer : «On doit redoubler d’efforts et faire le maximum pour se racheter à la maison»
Le jeune défenseur latéral espérantiste, Aouemer Abdelmalek, auteur d’une très bonne prestation vendredi dernier face au Mouloudia de Saïda, a aimablement répondu à nos questions.

eddane enregistre son deuxième résultat positif à l’extérieur. Après le nul arraché au NAHD, le MSPB prend un point à l’USMAn, une équipe mal classée. Tout cela fait que l’équipe semble retrouver le moral comme nous le confie, le premier responsable de la barre technique. «C’était un résultat positif. On pouvait prétendre à mieux. Et si j’entends dire qu’Annaba a dominé le match. Je réponds que la domination de l’USMAn était stérile. J’ai mis en place une stratégie et une organisation dans le jeu qui avait annihilé toutes les tentatives de l’adversaire. Annaba aurait pu marquer un but. De notre côté, on n’a pas su exploiter toutes les occasions. Dans l’ensemble, je suis satisfait à la veille d’un derby.»

H

«Mes joueurs ont joué avec les tripes»
Heddane n’oublie pas au passage de parler de ses joueurs. Qui, selon le coach, avaient su gérer le stress de la rencontre : «Je tiens à féliciter mes joueurs qui ont joué avec les tripes. On est à égalité au classement avec l’USMAn, mais mieux en goalaverage. Je constate que nous possédons un bloc défensif, les mieux classés en championnat.»

N

acereddine Benamar est catégorique, pour l’entraîneur du CAB, les clubs qui accéderont en Ligue 1 sont déjà connus. Pourtant, Benamar ne lit pas dans la boule de cristal : «Rappelez-vous de ce que je vais vous dire. Les clubs qui accéderont en Ligue 1, sont pour moi déjà connus. Blida, Chaouia et Bel-Abbès. Ce n’est pas la peine que je vous explique en détails, ce que je veux dire. Il n’est pas nécessaire que je fasse des dessins. Je me dis, que quand un président parle dans la presse des méthodes de corruption sans qu’aucune autorité ne bouge le petit doigt, c’est qu’il y a anguille sous roche.»

«On a marqué un but, que seul le juge de ligne a refusé»
Prié de revenir sur la défaite de son équipe contre l’USC, Benamar, l’impute sur l’arbitrage dirigé par Benbrahim. «On menait sur un score d’un but à zéro. L’égalisation de l’USC ne souffre d’aucune contestation. Six minutes après l’égalisation, on bénéficie d’un coup franc. Le gardien de l’USC renvoi le ballon dans les pieds d’un de nos joueurs qui réussit à marquer. Mais, le juge de touche a refusé de valider le but. Tout le monde était consterné. On ne comprenait pas comment a-t-il fait pour accorder un hors jeu à l’USC ? Benbrahim, l’arbitre du match n’a jamais arbitré les matchs du CAB, auparavant. Il vient des divisions inférieures. Il arbitrait les équipes de Division 2 amateur de l’Est.» M.B.

Le changement d’entraîneur aura-t-il servi à quelque chose ?
Il n’est pas question dans nos propos de remettre en cause les compétences des uns et des autres. Mais en est en droit de poser les questions, toutes les questions. Comme celle de savoir si le changement d’entraîneur aura servi à provoquer le déclic ? On va même jusqu’à se demander, si le départ de Nezzar de la présidence du CAB était nécessaire ? Et si les mauvais résultats du CAB continuent, il faudrait se poser des questions graves, beaucoup plus graves. Quitte à revenir au 6 octobre 2012 et à un certain CAB-JSS. Le jour où le président du CAB avait décidé de déclarer à la presse que deux de ses joueurs auraient été victimes d’une tentative de corruption. M. B.

Peut-on dire que vous avez oublié l’échec concédé face à Saïda ? Un faux pas est toujours difficile à oublier surtout qu’on pouvait faire mieux, maintenant ça ne sert à rien de penser à cette rencontre, ce qui est fait est fait, on doit penser à la suite du championnat et à la façon d’engranger des points à domicile face au NAHD pour compenser les point perdus, sachant que nous avons laissé filer pas moins de 27 points chez nous. C’est d’ailleurs ce que nous avons décidé de faire vendredi prochain face au Nasria. Qu’est-ce qui n’a pas marché ce jour-là ? Beaucoup de paramètres étaient contre nous. D’ailleurs, le fait de jouer en Au niveau du compartiment défensif qui a affiché déplacement beaucoup de lacunes dans la mesure où face au Mouchez l’adverloudia de Saïda, on a constaté un manque de concentrasaire est un tion chez les défenseurs qui ont fait que le club encaisse handicap de taille. On était quatre buts sur des contres. Ce qui oblige ainsi le staff techtrès déçus nique à réviser la stratégie adoptée afin d’éviter de tels scénaaprès la dérios à l’avenir. D’ailleurs, le coach, Henni Abdelhak, a dit faite. Aussi, le que son équipe a commis beaucoup d’erreurs qui ont coûté niveau n’a pas une défaite, au moment où les Espérantistes auraient pu été relevé mais revenir, au moins, avec le point du nul. Chose que il y avait beauHenni semble avoir pris en considération en coup d’engagecomptant mettre à profit cette trêve pour corments de part et riger les erreurs et les lacunes afin que d’autre. La rencontre a l’équipe soit encore mieux à été très disputée et je l’avenir. pense que la chance a souri au Mouloudia.

Et comment pensezvous que les supporters vous accueilleront ? Je sais qu’ils sont encore peinés par la défaite amère de ce week-end, et nous savons qu’ils ont été déçus, mais il faut qu’ils sachent qu’on a fait ce qu’on pouvait. La chance ne nous a pas souri, et j’espère qu’ils seront derrière nous dans ces moments difficiles. Justement, comment se présente pour vous cette rencontre face au NAHD ? La rencontre sera certainement difficile pour nous, lorsqu’on sait que nous allons jouer devant une équipe bien remaniée et qui joue bien. Pour nous, nous sommes donc appelés à nous racheter devant nos supporters après une série de contre-performances. En ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons plus le droit à l’erreur si on veut quitter la zone de turbulences.

On doit tout faire pour l’emporter surtout qu’on jouera sur notre terrain et devant notre public. On doit se racheter aux yeux de nos supporters pour se réconcilier avec eux. A cet effet, on doit redoubler d’efforts et faire le maximum pour se racheter à la maison avec au moins le point du nul. On vous laisse le soin de conclure … Tout d’abord, je suis persuadé que l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi a largement les moyens de terminer le présent exercice avec un classement honorable. Pour que cela se réalise, je demande à notre merveilleux public de nous aider par son encouragement et son soutien en cette période difficile, et nous, nous ferons de notre mieux pour être à la hauteur des espérances de notre large public. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

«Désolé pour les 2 clubs des Aurès»
Le hasard du calendrier fait qu’à la 7e journée, le public du stade du 1er-Novembre aura droit à un derby très difficile. Le MSPB et le CAB jouent en ce moment leur survie en Ligue 2. «Ces jours-ci, je suis apostrophé par les supporters des deux clubs. Je leur dis que je suis désolé que les deux représentants de la wilaya des Aurès en soient arrivés à jouer leur survie en Ligue 2», conclut l’entraîneur du MSPB. M.B.

Des lacunes au niveau de la défense…

Trois matchs sans défaite, un bon augure
Troisième match sans défaite du Mouloudia de Batna. Les Noir et Blanc ont réussi à gagner deux points en dehors de leur base et ont réussi à gagner un match à domicile face à l’ASK.

Sortie sans heurt après le match
Sortie sans heurt pour la team du MSPB. Après le nul mérité, les coéquipiers d’Aziz Benmalek ont quitté le terrain à l’aise. C’est ce nous confiait, Mustapha Heddane. M.B.

20

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Clubs de Kabylie
s'enliser dans les profondeurs du classement après un petit semblant de réveil. Enfin, les choses se compliquent de plus en plus pour le dernier de la classe, en l'occurrence l'Olympique de Melbou, battu chez la JSB Amizour. Avec sept points à son compteur, et à moins d'un miracle, le chemin vers le palier inférieur est tout indiqué pour les malheureux littoraux melbouciens. En somme, c'est une journée qui a apporté un gros lot d'enseignements, et ce, dans les deux parties du classement et cela ne risque pas de s’arrêter là ! Zahir Aït Hamouda

C'

Honneur Béjaïa

est une vingtième journée qui aura été riche en enseignements aussi bien dans le haut que dans le bas du classement. Le fait marquant majeur a été incontestablement le revers subi par le leader chez son dauphin olympien dans la grande affiche du jour, un des grands tournants de ce championnat et ce pour ne pas dire peut-être un virage décisif pour l'obtention du fameux sésame ouvrant le droit à l’accession en Régionale. En effet, les Espérantistes de Timezrit ont longtemps survolé la compétition avant de voir leur avance fondre petit à petit ces dernières semaines, avant cette confrontation avec son seul et unique rival. Un seul but, marqué en fin de première période, aura suffi au bonheur des Olympiens d'El Kseur pour prendre au bout du compte le relais et détrôner ainsi leur voisin. Ainsi, cette grosse affiche tant attendue par tout le monde, qui a tenu ses promesses dans une ambiance indescriptible, a modifié la hiérarchie avec l’inversement des rôles entre l’ES Timezrit et l’OS El Kseur, mais que les coéquipiers de Terki ne se disent pas que la cause est entendue, car il reste pas moins de dix rencontres à disputer, soit un pactole de trente points en jeu et avec un point d'avance entre le nouveau chef de file et son voisin, rien n'est encore joué !

El Kseur a tiré le bon numéro !

Résultats
USM Béjaïa JS Ighil Ouazzoug JSB Amizour – ARB Barbacha RC Seddouk OS El Kseur JS Béjaïa NC Béjaïa la cité Remla qui viennent de perdre quatre points en deux matches. Pour sa part, le RC Seddouk a été le grand perdant parmi ce lot de formations de tête puisque les jeunes protégés de Hafid Boussaid ont été forcés au partage des points à la maison par l'imprévisible formation de l'US Soummam dans une rencontre qui a connu des rebondissements et des erreurs d'arbitrage qui ont failli faire dégénérer la situation n'était la sagesse des uns et des autres et la vigilance du service d'ordre. Du coup, ces deux équipes font du sur place au classement.

0 SRB Tazmalt 5 US Aït Smail 2 O. Melbou 2 CS Protection Civile 2 US Soummam 1 ES Timezrit 0 CRB Souk El Tenine 0 AS Taassast

0 0 0 4 2 0 2 0

Les Pompiers se révoltent
Dans le bas de la hiérarchie, l'équipe de la Protection Civile s’est révoltée en revenant de Barbacha avec les trois points très précieux dans la perspective du maintien. La mauvaise affaire est à mettre au passif de l'AS Taassast qui a mal négocié son derby face au NC Béjaïa. D’autre part, la JS Ighil Ouazzoug, qui a enclenché de fort belle manière son opération sauvetage depuis trois semaines, a réussi cette fois un véritable baroud avec la correction infligée à la formation de l'US Aït Smail qui, elle, ne cesse de

Classement
1- OS El Kseur 51 2- ES Timezrit 50 3- SRB Tazmalt 41 4- USM Béjaïa 40 -----------------------14- AS Taassast 15 15- US Aït Smail 12 16- O. Melbou 07

Les outsiders se neutralisent
Dans l'autre grande affiche de cette 20e journée, entre le troisième et le quatrième, l’USM Béjaïa et le SRB Tazmalt, un score de parité a sanctionné les chauds débats. Du coup, on peut dire que la bonne opération a été réalisée par les Tazmaltis qui ont sauvé leur troisième marche du podium, maintenant ainsi leur maigre mais précieuse avance d'une longueur sur les gars de

Honneur Tizi-Ouzou (20e journée)

L

L’USM Draâ Ben Khedda rejoint le DC Boghni en tête
Djemaâ Saharidj. Un point qui permet aux Oiseaux de demeurer au contact du trio de tête, mais pour leur rival du jour, ce point est loin de faire leurs affaires dans la perspective du maintien.

e grand perdant de la 20e journée de la division d’Honneur à pour nom l’Olympique de Tizi-Rached et a un degré moindre le DC Boghni. En effet, les Olympiens se sont inclinés devant l’Etoile de Draâ El Mizan, alors que le DC Boghni a réussi à limiter les dégâts en revenant avec le point du nul qui lui permet de rester aux commandes mais, désormais, en compagnie du grand vainqueur du jour dans le haut du tableau, l’USM Draâ Ben Khedda. Les Ciel et blanc se sont imposé sans problème devant la JS Tadmait qui, elle, vient de mettre un pied en division inférieure. Le quatrième candidat au titre, l’OS Moulediouane, qui se déplaçait à Freha, s’est contenté d’un nul devant un mal classé, l’US

Mekla et le KCT respirent
Dans la lutte pour le maintien, le MS Aït Abdelmoumene n’a pas su profiter de la petite forme que traverse la JS Boukhalfa en s’inclinant en toute fin de match. Une défaite qui compromet un peu plus l’avenir des jeunes du président Khelifa Drouche. En fait, de toutes les formations impliquées dans cette lutte, c’est le CRB Mekla et Taguemount Azouz qui ont réussi le plus beau coup. Les premiers l’ont emporté devant les Unionistes d’Azazga

au stade de Tizi-Rached. Une leurs chances intactes dans la Tadmait, en revanche, ils se grosse performance qui fera course au titre. Un enjeu qui dirigent droit vers le purgabeaucoup de bien aux jeunots annonce une suite du par- toire. Mais comme en footdu président Dekik surtout cours très passionnante tant ball on ne peut jurer de rien, que la victime du jour n’est le suspense est entier. Dans le et que mathématiquement les pas à la portée du premier bas du tableau, si pour l’US chances ne sont pas totalevenu. Quant au KC Tague- Djemaâ Saharidj il semble ment épuisées, les deux malformations mount Azouz, il n’a pas raté qu’elle aura du mal à sauver heureuses l’occasion d’enchaîner avec un sa peau des affres de la relé- peuvent espérer que sursuccès aux dépens de l’ASC gation, pour le MS Aït Ab- vienne le miracle. S. S. Ouaguenoun. Une seconde delmoumene et la JS victoire de suite qui permet aux hommes d’Ali Résultats Kadri de quitter par la première fois de la saison E. Draâ El Mizan 1– O. Tizi-Rached 0 la zone des relégables.

Classement
1- USM Draâ Ben Khedda - DC Boghni 3- O. Tizi Rached 4- OS Moulediouane 5- OC Azazga 6- E. Draâ El Mizan 7- US Azazga 8- ES Draâ El Mizan - JS Boukhalfa 10- LC Ifflissen 11- ASC Ouaguenoun 12- CRB Mekla - KC Taguemount-Azouz 14- US Djemaâ Saharidj 15- MS Aït Abdelmoumene 16- JS Tadmait 44 44 43 41 37 36 31 28 28 24 19 17 17 15 13 09

C’est pour quand la vraie décantation ?
A la lumière des résultats de la 20e journée, la décantation est loin d’être faite dans le haut du tableau ou pas moins de quatre équipes gardent

LC Ifflissen USM Draâ Ben Khedda OC Azazga CRB Mekla MS Aït Abdelmoumene KC Taguemount Azouz US Djemaâ Saharidj

1 – DC Boghni 3 – JS Tadmait 2 – ES Draâ El Mizan 3 – US Azazga 0 – JS Boukhalfa 2 – ASC Ouaguenoun 1– OS Moulediouane

1 0 1 2 1 1 1

C

La 21e journée aura lieu cet après-midi ES Draâ El Mizan - DC Boghni :

Inter-Régions
Idir Ramdane quitte la JS Azazga

e mardi après-midi, les regards seront braqués sur le stade Boumghar de Draâ El Mizan qui abritera l’affiche de la 21e journée, le derby du Sud entre l’Espérance locale et le voisin et rival de longue date, le DC Boghni. Des retrouvailles entre deux rivaux qui ne se sont jamais fait de cadeaux tant la rivalité sportive n’a jamais été démentie. Battus au match aller, les Espérantistes auront une bonne occasion de prendre leur revanche sur leur terrain face a un adversaire qui ne l’entendra sans doute pas de la même oreille, les Montagnards ne vont pas se faire prier pour préserver leur fauteuil. L’USM Draâ Ben Khedda, qui partage les commandes avec Boghni, ira rende vite à l’ASC Ouaguenoun, un adversaire en quête de points pour s’éloigner un tant soit peu de la zone de turbulences. Les Ciel et Blanc partiront certes avec les faveurs des pronostics mais ils ont intérêt à se méfier des Ath Ouaguenoun. Pour sa part, l’Olympique de Tizi-Rached, qui reste sur une défaite, n’a pas d’autre choix que de relever la tête s’il veut ca-

L’affiche

resser encore l’espoir de jouer le titre. Mais voilà, l’adversaire a pour nom l’OC Azazga, cela suffit pour inciter les Olympiens à ne pas lâcher la garde. Quant à l’OS Moulediouane, il serait étonnant s’il ne venait pas à bout du KC TagueProgramme mount Azouz. Tadmait : JS Tadmait – Dans le bas du US Azazgatableau, l’US Azazga : Djemaâ Saharidj Draâ El Mizan : ES Draâ El Mizan – jouera gros face US Djemaâ Saharidj – au MS Aït Ab- Freha: d e l m o u m e n e O Ramdane: JS Boukhalfa – dans un match à Tizi Rached : O. Tizi Rached six points. Les deux équipes qui Draâ Ben Khedda : OS Moulediouane – occupent respec- Tikobaine : ASC Ouaguenoun – tivement la 14e

et la 15e place n’auront pas le droit à l’erreur, car le perdant aura du mal à relever la tête et compromettrait de manière sérieuse ses chances de maintien. Enfin, la lanterne rouge, la JS Tadmait, qui a déjà un pied en division Pré-Honneur, sera dos au mur ce mardi face à un autre un mal classé, un peu mieux loti, le CRB Mekla, dans l’autre match de la peur. S.S.

L

CRB Mekla LC Ifflissen DC Boghni MS Aït Abdelmoumene E. Draâ El Mizan OC Azazga KC Taguemount Azouz USM Draâ Ben Khedda

e coach de la JSA Idir Ramdane a décidé de rendre le tablier au lendemain du match perdu face à l'OM Ruisseau (0-1). Le désormais ex-technicien de la JSA a pris la résolution de cesser sa collaboration avec les Rouge et Noir sans heurts. On n’en sait pas davantage sur les causes officielles de ce divorce, mais on sait par contre que le climat n'était guère au beau fixe depuis quelques jours déjà au sein de l’équipe. Un départ qui survient après de celui de Hamid Meziani, qui était supposé le seconder dans sa mission. Ainsi, après la démission surprise de Khaled Lounici, suivie du recrutement avorté de Mohamed Belaredj, puis des départs des entraîneurs adjoints Fergane et Meziani, c'est donc au tour de Idir Ramdane de quitter le bateau d’Iazouguen.

B. Ferhati

20
ASMO

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 2

Surtout ne pas baisser les bras
coéquipiers de Boudoumi seront désormais dans l’obligation de se ressaisir afin de rester sur le podium. Si certains estiment que l’équipe a laissé filer une occasion en or pour prendre une sérieuse option dans la course pour la montée en Ligue 1, il faut dire que rien n’est encore perdu pour eux pour atteindre cet objectif. A onze étapes de la fin du championnat, les gars de M’dina J’dida vont devoir continuer à y croire et trouver rapidement les solutions pour renouer avec le succès.

Mouassa motive ses troupes
Après un jour de repos, les gars de M’dina J’dida ont repris hier le chemin des entraînements au stade Habib-Bouakel. L’occasion pour l’entraîneur, Mouassa, de revenir avec ses joueurs sur le précédent revers concédé à la maison face à l’O Médéa. Le premier responsable de la barre technique de l’ASMO a motivé son team en l’appelant à oublier ce match pour se concentrer pleinement sur celui de ce vendredi à l’US Chaouia. Mouassa attend une réaction de la part de ses troupes qui vont devoir sortir le grand jeu pour revenir d’Oum El Bouaghi avec un résultat positif.

L’ASMO garde encore toutes ses chances dans la course pour l’accession
Si les points qu’ils ont perdu jusqu’à présent à la maison risquent de leur faire mal lors du décompte final, force est de reconnaître que les Asémistes gardent encore toutes leurs chances dans la course pour l’accession. Partageant la troisième place au classement avec l’US Chaouia, l’ASMO peut prétendre à réaliser son rêve de retrouver l’élite à condition bien évidemment de ne plus perdre de point à Bouakel et de bien négocier leurs prochains matchs à l’extérieur. A 11 journées de la fin du championnat, les Asémistes ne devront surtout pas commettre l’erreur de baisser trop tôt les bras. Joueurs, membres du staff technique, dirigeants et même supporters sont appelés à rester unis et à mettre la main dans la main pour surmonter cette mauvaise passe que vit le club et retrouver rapidement le chemin des succès. Riad O.

Coupe d’Algérie
Les U21 affronteront aujourd’hui le NAHD à Bouakel
Les U21 de l’ASMO accueilleront cet après-midi le NA Hussein Dey dans le cadre des quarts de finale de Dame coupe. Les Espoirs asémistes se portent bien cette saison. Occupant la première place du championnat avec une avance de quatre unités sur le WA Tlemcen, les poulains de Zehaf vont tenter de poursuivre l’aventure en coupe. Après avoir éliminé la solide équipe de la JS Saoura, l’ASMO accueillera aujourd’hui à partir de 15h30 au stade Habib-Bouakel, le NA Hussein Dey. Les Asémistes auront donc une très bonne occasion devant eux pour atteindre le carré final de la Coupe d’Algérie. Les coéquipiers de l’excellent Bendjeloul ont les faveurs des pronostics surtout qu’ils vont évoluer devant leur public qui va, sans doute, se déplacer en masse au stade pour les encourager. Evoluant sur deux fronts, les Espoirs de l’ASMO sont bien partis pour réaliser une bonne saison.

D

éçus par les précédentes contre-performances concédées à la maison face à l’O Médéa, les gars de M’dina J’dida ont repris hier matin le chemin des entraînements au stade Habib-Bouakel pour préparer leur prochain match face à l’US Chaouia. Après avoir réalisé un bon début en championnat, les Asé-

mistes connaissent un cruel passage à vide en ce début de la seconde moitié de la saison. En effet, les Vert et Blanc n’ont pas encore gagné le moindre match en cette année 2014. Pire encore, les Asémistes restent sur une mauvaise série de quatre matchs de suite sans le moindre succès. Ayant perdu six points à domicile lors de leurs trois précédentes rencontres disputées à Bouakel, les

Vers le retour de Bouhedda face à l’USC
Absent lors des deux précédents rencontres de sa team face à l’USM Bel-Abbès et l’O Médéa, le gardien de but, Bouhedda Seddik a de fortes chances d’effectuer ce vendredi son retour à la compétition face à l’US Chaouia. Le keeper asémiste avait contracté une blessure au dos lors de la séance d’échauffement d’avant-match face à l’USMBA. Cette blessure avait forcé Bouhedda au repos pendant sept jours. L’ancien gardien de but du Mouloudia d’Oran va reprendre les entraînements cette semaine et sera très certainement du voyage ce week-end à Oum El Bouaghi. Reste à savoir s’il va retrouver ou pas sa place de titulaire ?

Huit jours de repos pour Athmani
Victime d’une blessure à la cheville, l’attaquant, Athmani sera indisponible des terrains pendant huit jours. Ainsi, il ne pourra pas participer au prochain match de son équipe prévu ce week-end face à l’US Chaouia. Son retour à la compétition devrait se faire lors de la rencontre de la 21e journée de championnat de Ligue 2 face à l’USM Annaba. R. O.

Hamel au sifflet
Le match de cet après-midi, à partir de 15h30, qui opposera les Espoirs de l’ASM Oran au NA Hussein Dey sera dirigé par l’arbitre Hamel. Ce dernier sera assisté dans sa tâche par Sadok et Ziani. R. O.

ESM
Le jeune défenseur latéral espérantiste, Aouemer Abdelmalek, auteur d’une très bonne prestation vendredi dernier face au Mouloudia de Saïda, a aimablement répondu à nos questions.

Aouemer : «On doit se racheter à la maison»
était très déçus après la défaite. Aussi, le niveau n’a pas été relevé mais il y avait beaucoup d’engagements de part et d’autre. La rencontre a été très disputée et je pense que la chance a souri au Mouloudia. Et comment pensez-vous que les supporters vous accueilleront ? Je sais qu’ils sont encore peinés par la défaite amère de ce week-end, et nous savons qu’ils ont été déçus, mais il faut qu’ils sachent qu’on a fait ce qu’on pouvait. La chance ne nous a pas souri, et j’espère qu’ils seront derrière nous dans ces moments difficiles. Justement, comment se présente pour vous cette rencontre face au NAHD ? La rencontre sera certainement difficile pour nous, lorsqu’on sait que nous allons jouer devant une équipe bien remaniée et qui joue bien. Pour nous, nous sommes donc appelés à nous racheter devant nos supporters après une série de contre-performances. En ce qui nous concerne, je crois que nous n’avons plus le droit à l’erreur si on veut quitter la zone de turbulences. On doit tout faire pour l’emporter surtout qu’on jouera sur notre terrain et devant notre public. On doit se racheter aux yeux de nos supporters pour se réconcilier avec eux. A cet effet, on doit redoubler d’efforts et faire le maximum pour se racheter à la maison avec au moins le point du nul. On vous laisse le soin de conclure … Tout d’abord, je suis persuadé que l’équipe d’El Terradji El Moustaghanemi a largement les moyens de terminer le présent exercice avec un classement honorable. Pour que cela se réalise, je demande à notre merveilleux public de nous aider par son encouragement et son soutien en cette période difficile, et nous, nous ferons de notre mieux pour être à la hauteur des espérances de notre large public. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Peut-on dire que vous avez oublié l’échec concédé face à Saïda ? Un faux pas est toujours difficile à oublier surtout qu’on pouvait faire mieux, maintenant ça ne sert à rien de penser à cette rencontre, ce qui est fait est fait, on doit penser à la suite du championnat et à la façon d’engranger des points à domicile face au NAHD pour compenser les point perdus, sachant que nous avons laissé filer pas moins de 27 points chez nous. C’est d’ailleurs ce que nous avons décidé de faire vendredi prochain face au Nasria. Qu’est-ce qui n’a pas marché ce jour-là ? Beaucoup de paramètres étaient contre nous. D’ailleurs, le fait de jouer en déplacement chez l’adversaire est un handicap de taille. On

Au niveau du compartiment défensif qui a affiché beaucoup de lacunes dans la mesure où face au Mouloudia de Saïda, on a constaté un manque de concentration chez les défenseurs qui ont fait que le club encaisse quatre buts sur des contres. Ce qui oblige ainsi le staff technique à réviser la stratégie adoptée afin d’éviter de tels scénarios à l’avenir. D’ailleurs, le coach, Henni Abdelhak, a dit que son équipe a commis beaucoup d’erreurs qui ont coûté une défaite, au moment où les Espérantistes auraient pu revenir, au moins, avec le point du nul. Chose que Henni semble avoir pris en considération en comptant mettre à profit cette trêve pour corriger les erreurs et les lacunes afin que l’équipe soit encore mieux à l’avenir.

Des lacunes au niveau de la défense

En plus du compartiment défensif qui a affiché des lacunes dans les trois premières rencontres du championnat, l’attaque, quant à elle, n’est pas encore au top puisque les camarades du gardien Damasse, n’ont rien inscrit. Ce qui est jugé insuffisant pour une équipe, en vue de réussir un bon parcours. Cela dit, le compartiment offensif de la formation des Haouata affiche toujours un manque d’efficacité comme cela a été le cas lors des trois premières rencontres du championnat. Chose qui obligea Henni à procéder à des changements et tenter d’autres variantes afin de permettre à l’équipe d’afficher un meilleur visage dans les prochains matchs.,2
Devant la piètre prestation affichée par le groupe dans les premiers matchs du championnat, l’option des jeunes pourrait être la bonne solution pour le staff technique afin d’être au top et réaliser les résultats escomptés. D’ailleurs, la prestation de ces derniers lors de deux dernières rencontres face à l’AB Merouana et le Mouloudia de Saïda est là pour confirmer la stérilité de l’équipe. E. W.

et de l’attaque

La solution viendrait des jeunes

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

21

Neymar Neymar :: «J'espère «J'espère pouvoir pouvoir canaliser canaliser

mon anxiété durant le Mondial»
uns pour les autres. Ça nous a aidés à gagner le titre. Quelles sont les principales qualités de Luiz Felipe Scolari comme entraîneur ? Il est comme nous : simple. Il sait blaguer, mais il sait aussi être sévère quand il le faut. C'est un travailleur, quelqu'un qui veut toujours gagner. Ce sont ses qualités principales qui lui ont permis d'obtenir l'adhésion du groupe. C'est une personne admirable. Arrivez-vous déjà à réaliser que dans quatre mois, vous vous entraînerez pour jouer la Coupe du monde ? Ça paraît loin, mais en même temps ça ne l'est pas. Nous y sommes presque, la Coupe du monde est quasiment là. Elle va se jouer dans notre pays, ce qui est une immense source de fierté. Je suis anxieux. J'espère pouvoir canaliser cette anxiété. Ça va être une grande Coupe du monde et j'espère qu'elle le sera tout particulièrement pour nous. Qu'est-ce que cela signifie de jouer votre première Coupe du monde devant votre public ? C'est une occasion unique, nous le savons tous. Après, nous sommes très heureux que des gens du monde entier puissent venir découvrir notre culture et notre pays. Je sais que le Brésil va ouvrir ses portes au monde entier. Avez-vous suivi le tirage au sort ? Oui, je l'ai vu. Nous étions en préparation à Barcelone. C'est un groupe relevé, avec de grandes équipes, mais nous espérons faire la meilleure campagne possible. A propos de nos principaux adversaires, aujourd'hui, les niveaux se sont beaucoup resserrés en football. Toutes les sélections peuvent être

Neymar, vous êtes arrivé à Barcelone il y «Le Brésil a de grandes chances d'être a un peu plus de six mois. Vous champion du monde» considérez-vous comme un Vos chemins pourraient se croiser joueur différent de celui que dès les huitièmes de finale de la vous étiez à Santos ? «Barcelone Coupe du monde 2014. Vont-ils Non, je suis le même, mais j'ai est assez vouloir se venger ? gagné en expérience du fait Se venger, non. Toutes les semblable d'être dans un autre pays, dans équipes iront au Brésil pour être un autre lieu et dans un autre enau Brésil» championnes du monde. Ce vironnement. J'apprends des sera très disputé. Tout le choses nouvelles et je découvre une monde se prépare autre culture. C'est très bien. très bien, mais je Parliez-vous déjà l’espagnol ? crois que le Brésil a Un peu ! (en espagnol) C'est assez proche de grandes chances d'être chamdu Portugais, mais un peu plus difficile. pion. Nous travaillons pour cela. Nous nous entraînons pour Avez-vous été surpris par la rapidité de conquérir ce rêve. votre adaptation au club ? Non, je n'ai pas été surpris. Grâce à Dieu, Dans ce match contre l'Espagne, j'ai eu beaucoup de chance, à commencer par l'ambiance au Maracanã était imcelle d'arriver dans un groupe de qualité, avec pressionnante, grâce notamdes joueurs qui m'ont très bien reçu. Tout Barment à l'hymne chanté par celone a été comme ça. Ces joueurs ont pratitous les supporters. Comquement tout gagné dans leur vie et pourtant, ment l'avez-vous vécu sur ils n'ont pas perdu un gramme d'humilité. Je le terrain ? pense que c'est la principale raison pour laCe fut un instant fantasquelle tout se passe bien ici. tique et je suis sûr que pendant la Coupe du Qu'est-ce qui vous manque du Brésil ? monde, il y aura d'auMa maison, mes amis et ma famille. Ils me tres moments de manqueront toujours, mais je suis également ce genre. Ce très heureux de découvrir des choses nousera beauvelles. Je suis en train de vivre le rêve de mon coup plus enfance, celui de jouer dans un club européen. émouvant que Et en plus, ce n'est pas n'importe lequel. Il pendant la Coupe s'agit de Barcelone, une très grande équipe. des ConfédéraC'est une fierté énorme pour moi. Et puis, tions. j'aime beaucoup la ville, le climat, les gens. C'est assez semblable au Brésil. Ça m'aide Qu'est-ce qui a changé en Seleção beaucoup. Il y a même des plages. avec l'arrivée de Luiz Felipe Scolari ? Le public est-il semblable à celui de Je crois que l'équipe s'est créée Santos ? Arrivez-vous à vous promener sa propre identité. Nous avions dans la rue sans problème ? besoin de temps pour nous enLes gens à Barcelone sont chaleureux et fatraîner et mieux nous connaître, natiques, comme à Santos. Mais j'arrive à me pour que le jeu devienne plus balader dans la rue, tranquillement. Certaines fluide. Nous l'avons eu pendant personnes me reconnaissent. C'est normal. la Coupe des Confédérations Quand vous avez disputé la finale de la et tout s'est bien passé. L'unité Coupe des Confédérations de la FIFA, qui a régné au sein votre venue à Barcelone était déjà finalisée, du groupe, aussi et vous avez donc joué contre vos fubien sur le terrain turs partequ'en dehors, a naires. Vous «Scolari été fantastique. êtes-vous senti Cela nous a est un observé ? motivés à travailleur Oui, c'était faire l'effort étrange de jouer qui veut les une finale contre toujours mes futurs cogagner» équipiers. Nous en avons pas mal reparlé depuis. Ce fut une joie énorme de gagner cette Coupe des Confédérations.

dangereuses. C'est quelque chose qu'il faudra toujours avoir en tête pour ne pas se faire surprendre. Vous avez toujours dit votre admiration pour Lionel Messi mais qui sera un adversaire direct. Comment gérez-vous cette situation ? Oui. On a déjà parlé d'une éventuelle finale entre le Brésil et l'Argentine, mais avec le Brésil comme vainqueur, évidemment. J'ai toujours été supporteur de Messi, plus encore maintenant que je le connais. J'ai la chance d'évoluer à ses côtés au jour le jour et je souhaite que tout se passe bien dans ce qu'il fait. Vous a-t-il surpris depuis que vous évoluez à ses côtés ? Oui, il me surprend beaucoup, y compris comme joueur. Il est aussi fort qu'à la télévision ! Les supporters brésiliens attendent beaucoup de vous. Quel message voudriez-vous leur faire passer par rapport au Mondial ? Qu'ils aient la certitude qu'ils vont pouvoir compter sur 23 guerriers qui vont «Avec lutter pour la sélection à la reMessi, on a cherche du rêve parlé d’une de tous, pas finale Brésilseulement Argentine» celui des joueurs. J'espère que les supporters vont nous pousser jusqu'en finale. Nous allons courir pour eux. Pourriez-vous compléter la phrase suivante : "En 2014, Neymar sera…" ? (rires) … champion du monde ! In Fifa.com

Alves : «Man City ne sera jamais le Barça»
Comme à son habitude, Daniel Alves n'a pas hésité à s'en prendre à Manchester City, avant le match aller des huitièmes de finale de Ligue des champions. Connu pour ses sorties médiatiques assez fracassantes, le défenseur brésilien a expliqué dans un entretien accordé au Daily Mirror que le FC Barcelone ne peut pas être comparé aux Skyblues : «City a des bons joueurs, mais ils ne seront jamais le Barça. C'est un club moderne construit sur de gros transferts, mais à Barcelone, il y a une histoire et une classe qui remontent dans le temps. Ils ne sont pas faciles à battre à domicile, mais personne à Barcelone ne pensera à ramener un match nul. Nous allons jouer pour gagner.» L'international brésilien est également revenu sur le retour de Lionel Messi, sur lequel il est dithyrambique. «Depuis qu'il est revenu, c'est comme s’il ne s'était jamais blessé. Il est de retour à son meilleur niveau. Vous pouvez l'étudier autant que vous voulez, mais au moment 8es de finale venu, vous ne 20:45 pourrez pas l'arrêManchester City ter.»

Ancien joueur du FC Barcelone, Thierry Henry, qui évolue actuellement en MLS aux New York Red Bulls, et lors d’un entretien accordé au Mundo Deportivo, a répété toute l'admiration qu'il voue à Lionel Messi : «Messi ? Il n’y a pas de mots pour le décrire. Il est d’un autre monde, c’est le meilleur joueur du monde, sans aucun doute. Le voir évoluer tous les jours à vos côtés est quelque chose d’énorme. Il fait des choses inimaginables. Je ne sais pas jusqu’où il sera capable d’aller dans sa carrière, mais c’est sans aucun doute un footballeur extraordinaire.» Le meilleur buteur de l’histoire d’Arsenal a évoqué aussi le choc entre Manchester City et le Barça en C1 : «Ça va être difficile, Manchester City est meilleur que jamais cette année, ils ont consenti d’énormes investissements et démontré tout leur potentiel en Premier League. Mais je pense aussi que son jeu convient parfaitement au Barça, car City ne ferme pas le jeu et le Barça aime se sentir à l’aise et trouver des espaces. Je le regarderai à la télévision et soutiendrai le Barça comme un vrai supporter.»

Henry : «Il n’y a pas de mots pour décrire Messi»

Programme Ligue des champions

Xavi : «Yaya Touré a pris une trajectoire plus offensive»
Avant d’affronter Manchester City, le milieu de terrain catalan, Xavi, a évoqué, dans un long entretien accordé au Telegraph, les retrouvailles avec son coéquipier, Yaya Touré, véritable cadre des Citizens : «Ici, c’était plus un joueur tactique, plus défensif, il devait être attentif aux situations tactiques, un peu comme Sergio Busquets aujourd’hui. Mais il a pris une trajectoire plus offensive, il essaye de marquer davantage, il prend même les coups-francs maintenant. Il a développé une telle confiance en lui. C’est l’une des stars de Manchester City. Son rôle est différent aujourd’hui mais c’est le même joueur, un joueur spectaculaire», a-t-il expliqué avant d’ajouter : «Je préfère jouer contre des équipes comme Manchester City, car il y a plus d’espaces, plus de spectacle. À l’évidence, notre entraîneur souffre davantage, car il y a beaucoup plus d’occasions, pour nous et pour notre adversaire. Nous sommes tellement habitués à affronter des équipes qui ne font que défendre, attendre et contre-attaquer. Ça aussi, c’est autorisé. Mais j’aime les équipes qui veulent offrir un petit peu plus.»

FC Barcelone Etihad Stadium 20:45 Bayer Leverkusen Paris Saint-Germain BayArena

22

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International

Man City

Pellegrini «Pas peur
A
quelques heures d’affronter le Barça, le manager chilien de Manchester City, Manuel Pellegrini, est apparu assez décontracté en conférence de presse, en refusant d’entamer cette alléchante affiche avec la peur au ventre. « C'est une bonne occasion afin de montrer à quel point nous sommes bons. Ils ont beaucoup d'expérience, une grande équipe et le meilleur joueur du monde (Lionel Messi) mais je pense également que nous sommes une bonne équipe avec de bons footballeurs. Je n'ai donc pas peur de jouer contre Barcelone. J'espère que nous pourrons gagner à la maison », a indiqué le technicien chilien, avant d’affirmer que City était la plus grande équipe de Manchester: « La plus grande équipe de Manchester, désormais, c'est City. Si l'on regarde cette saison, c'est comme ça. Mais il ne faut pas oublier tout ce qu'a fait United par le passé… » «Agüero ne va pas revenir en Espagne» Très courtisé en Liga, l’attaquant Argentin Sergio Agüero continue de faire le bonheur des Citizens et du manager Manuel Pellegrini, qui a écarté un retour de son buteur vedette en Espagne, lui qui a déjà porté le maillot de l’Atlético dans des propos reportés par Marca : « Je ne pense pas qu’Agüero va revenir en Espagne. Manchester City est une excellente destination pour les meilleurs joueurs, pour lui ou pour Yaya Touré. S’il va au Real Madrid , ce ne sera pas l’équipe d’Agüero, elle sera encore celle de Cristiano Ronaldo. Même chose avec le Barça, l’équipe de Messi. Man City va être l’équipe d’Agüero. Au cours des

de jouer contre le Barça»
deux prochaines années, il va se battre pour le Ballon d’Or.» «Je n’ai jamais vu le mauvais Messi» Dans un autre entretien accordé à El Pais, le manager des Citizens Manuel Pellegrini a livré son sentiment sur le Barça de Gerardo Martino et sur la possibilité de s’offrir les services du génie argentin Lionel Messi : « Martino a fait de l’excellent travail. Je fais toujours la comparaison avec le Barça de Guardiola (…) et je ne crois pas qu’aujourd’hui le Barça soit plus faible ou joue différemment, mais il y a des nuances. Il n’est pas plus faible, bien au contraire : ils ont Alexis, Neymar et peuvent toujours compter sur Busquets, Xavi, Iniesta, Pedro, Piqué… Recruter Messi ? Je me pose la question… Et voilà ce que je pense : et pourquoi pas ? Il y a deux Messi. L’un est excellent, l’autre est très bon. J’espère que nous verrons le pire Messi, à savoir le très bon. Messi fait la décision chaque fois qu’il touche le ballon, qu’il soit dans une excellente forme ou qu’il soit ‘’seulement’’ très bon. Je ne l’ai jamais vu mauvais. » «Cristiano Ronaldo ? Le top. La classe mondiale» Ancien manager de Malaga mais aussi du Real Madrid, Manuel Pellegrini, a tenu à saluer la star Portugaise Cristiano Ronaldo à travers Marca : « Cristiano Ronaldo ? Le top. La classe mondiale. Ce que Cristiano fait avec le Real Madrid est incroyable. J’ai eu la chance de l’avoir entraîné. J’ai vu un joueur extraordinairement professionnel qui était le premier à arriver aux entraînements et le dernier à en partir. Un professionnel qui ne te donne jamais aucun type de problèmes. Il travaillait au maximum. Je ne peux que lui adresser des éloges. »

«C'est toujours difficile d'affronter le Barça»
Ancien joueur du FC Séville, le milieu de terrain espagnol Jesus Navas, connaît admirablement le FC Barcelone, avant la le choc des 8es de finale de la Ligue des champions entre Manchester City et le Barça ce soir. «Ils ne jouent peut-être pas aussi bien qu'il y a trois ou quatre ans, mais c'est normal. Dans le football, les cycles ne durent pas éternellement, a-t-il expliqué dans des propos rapportés par le Daily Mirror. Malgré tout, ils sont encore en course dans toutes les compétitions cette saison. C'est toujours difficile d'affronter le Barça, ils ont des joueurs de qualité.»

Navas

Negredo : «À City, nous avons les moyens de freiner Messi»
Très brillant depuis le début de saison, l’ancien pensionnaire de la Liga, Negredo a confié combien il se méfiait du retour en forme de la star du Barça Lionel Messi, dans un entretien accordé au quotidien espagnol As : «Messi fait toujours peur, il est comme ça. Il a été arrêté un temps à cause des blessures mais il a pris le temps de se reposer et il sera bientôt de retour à son meilleur niveau, si ce n’est pas déjà le cas. À City, nous avons les moyens de le freiner, personne n’en doute. Mais on a vu que pendant sa convalescence, Barcelone a démontré sa capacité à pallier son absence… Mais une chose est sûre, c’est que Messi est le meilleur joueur du monde et il joue sous les couleurs du Barça. Pour City, son retour n’est pas une bonne nouvelle, mais pour le football, ça l’est (…) L’idée sera de faire un résultat intéressant à domicile devant notre public et d’aller au Camp Nou pour faire le match que l’on veut en abandonnant la pression à notre adversaire. »

Juventus Conte pas très
tendre avec Capello

A

e rs

n

al

Wenger

Très remonté envers certains critiques de l’actuel sélectionneur de la Russie, qui a reproché à l’entraineur turinois de «punir» ses joueurs en leur enlevant un jour de repos après un nul concédé à la dernière seconde chez l'Hellas Vérone (2-2), Antonio Conte, a tenu a régler ses comptes avec Fabio Capello : « Certains feraient mieux de s'occuper de leurs affaires plutôt que de regarder chez les autres, parce que parfois, chez eux, c'est plus sale. La saison prochaine, je demanderai au président de nous inscrire en Premier League. Cela en gêne visiblement que l'on puisse faire mieux, en termes de chiffres, que la Juventus de ces deux années-là (sous-entendu, celles de Capello, de 2004 à 2006). De cette époque, je ne me souviens pas tant du jeu que des deux titres annulés », a lâché le coach turinois.

Après des déclarations acerbes de José Mourinho dans la semaine, Arsène Wenger a attendu la qualification des Gunners face à Liverpool pour répondre directement à l'entraineur de Chelsea. Qualifié de "spécialiste de l'échec" par José Mourinho, Arsène Wenger n'a pas voulu entrer dans la polémique. "Je ne veux pas trop rentrer là-dedans, ces remarques étaient stupides, irrespectueuses… Je n'ai pas parlé de tout de lui dans ma conférence de presse et je n'ai plus rien à dire. Je suis plus embarrassé pour Chelsea que pour moi. Je ne suis pas intéressé par ce sujet. Si vous l'êtes et que nous n'avez rien de mieux à faire dans votre vie, tant mieux. Je ne veux pas forcer mon intérêt pour des choses qui n'en valent pas la peine. J'adore le football et je suis désolé de vous décevoir, mais ce qui m'intéresse, c'est le terrain. »

répond sévèrement à Mourinho

Ronaldo

Real Madrid

«Benzema souffre de Ancelotti égale le la comparaison record de avec CR7» Capello
De passage en France pour une opération promotionnelle, le brésilien Ronaldo a été interrogé dans le Canal Football Club, sur le buteur français Karim Benzema, qui a dépassé son nombre de buts marqués avec le Real Madrid : « C’est un honneur. Il a déjà égalé le nombre de buts que j’ai mis au Real Madrid, c’est une bonne nouvelle pour lui ! Je lui souhaite beaucoup de chance et de succès dans sa carrière. Il souffre de la comparaison avec Cristiano Ronaldo à ses côtés, qui est un joueur à part et qui attire beaucoup l’attention »

Beckham : «Ibra est top 3 des meilleurs joueurs dans le monde»
Divers
Coéquipier de Zlatan Ibrahimovic durant quelques mois au PSG avant la fin de sa carrière, David Beckham, qui a eu la chance durant sa très riche carrière de côtoyer de grands joueurs, a révélé sa grande admiration pour le géant suédois sur la chaîne de télévision SVT : « C’est l’un des joueurs que j’ai toujours admirés et l’un de ceux avec lesquels j’ai toujours voulu jouer. Être dans la même équipe que lui était fantastique. C’était un grand coéquipier et l’un des meilleurs joueurs que j’aie fréquenté. En plus, c’était un gars génial sur le plan personnel. Ce fut un réel honneur de jouer avec Zlatan, même si cela n’a duré que six mois. (…) Il est top 3 des meilleurs joueurs dans le monde, cela ne fait aucun doute. C’est un joueur fantastique. Être si doué avec ses pieds et sa tête avec cette taille, c’est incroyable. » Nouvelle venue en MLS, la franchise de Miami, dont le propriétaire n'est autre que David Beckham, rêverait d'attirer une star internationale dans ses filets. L'ancien milieu de terrain du Real Madrid aurait tout simplement en ligne de mire Cristiano Ronaldo, tout juste auréolé de son deuxième Ballon d'Or. Le "Spice Boy" ne se fait cependant pas d'illusion et se doute que le Portugais ne rejoindrait pas son équipe dans futur proche. Selon The Sun, le joueur portugais souhaiterait terminer sa carrière aux Etats-Unis et il ne serait pas opposé à une expérience outre-Atlantique, dès la fin de son contrat en 2017.

Beckham rêve de CR7 dans son équipe

Après sa victoire 3-0 face à Getafe, Carlo Ancelotti est entré un peu plus dans l'histoire du Real Madrid. L'ancien technicien du PSG égale ainsi l'un de ses compatriotes, Fabio Capello, en enchainant sur un 25e match sans défaite toutes compétitions confondues. Un record que l'actuel sélectionneur de la Russie avait réussi lors de la saison 1996-1997. C'est Leo Beenhakker qui détient le record du club, avec 34 matches sans perdre la moindre rencontre entre 1988 et 1989.

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

D écrassage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2559
Mardi 18 février 2014

23
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
17 Rabie Atani 1434

Le proverbe du jour

Lundi

Mardi

«Pour qui est bon, le monde est bon»
(Proverbe hindou)

Lundi
Dohr Asr Maghreb Icha : 13h02 : 16h05 : 18h34 : 19h52

Mardi Fe jr Chourouk
d

: 06h06 : 07h34535

Matin : 10 ° C A-M : 22 ° C Vent : 11 km/h Direction : E.

Matin : 10 ° C A-M : 22 ° C Vent : 11 km/h Direction : E....

ACTUEL
A 19 ans, elle revendique une vingtaine de meurtres
Une femme détenue pour un meurtre dans l'Etat américain de Pennsylvanie a affirmé à un journal local qu'elle aurait en fait tué plus d'une vingtaine de personnes à travers les Etats-Unis. Miranda Barbour, 19 ans, a été arrêtée et écrouée pour le meurtre à l'arme blanche d'un homme de 42 ans en novembre dernier. Elle a avoué être responsable du crime commis avec l'aide de son mari après avoir rencontré sa victime à travers une petite annonce sur le site "Craigslist". "Je me souviens de tout" a-t-elle dit au "Daily Item", un journal local de Sunbury, en Pennsylvanie. "J'avais l'impression de regarder un film". Mais la jeune femme a assuré que ce meurtre était le dernier d'une série d'homicides qu'elle dit avoir commis à travers les Etats-Unis, surtout en Alaska. Lorsque le journaliste lui a demandé combien de personnes elle aurait ainsi tuées, elle a répondu : "A partir de 22 j'ai arrêté de compter." Les déclarations de Miranda Barbour ont poussé les forces de police de tous les Etats-Unis où la jeune fille a séjourné à se pencher sur les meurtres non élucidés ces dernières années pour tenter d'y détecter un éventuel lien. Miranda Barbour raconte aussi qu'elle a été agressée sexuellement lorsqu'elle était enfant. De son propre aveu elle aurait commencé à tuer à 13 ans, incitée par un homme qui faisait partie d'une secte satanique en Alaska.

COMMENT FACILITER LA DIGESTION ? R e c e tt e
Les troubles digestifs sont très courants : constipation, remontées acides, ballonnements et autres maux d'estomac, touchent largement la population plus ou moins occasionnellement. La façon de s'alimenter joue un rôle primordial dans la genèse de ces troubles digestifs. Voici 7 conseils à mettre en pratique pour faciliter votre digestion. Pour bien digérer, fractionnez les repas Un estomac vide augmente la douleur. Il convient donc de privilégier les repas légers et fréquents : 3 repas par jour et 2 collations (10 heures puis vers 17 heures) constituent une bonne répartition des apports alimentaires. Manger lentement facilite la digestion Lorsque l'on ingère trop rapidement les aliments, l'estomac se retrouve avec un bol alimentaire insuffisamment mastiqué. Résultat, les aliments n'entrent pas assez en contact avec les enzymes digestives, ce qui rend la digestion plus difficile et plus longue. L'estomac doit alors travailler davantage et plus longtemps Pour une bonne digestion : ne pas trop boire pendant les repas Il n'est pas interdit de boire lorsque l'on mange, mais il ne faut pas non plus absorber de

Tortilla de pomme de terre

Transpercé par une barre de fer, cet enfant de 10 ans a survécu miraculeusement
En l'espace de quelques heures, la famille de Weverton Silva, un jeune Brésilien de Rio de Janeiro, âgé de 10 ans, est ainsi passé de l'effroi absolu au soulagement. Après avoir chuté d'un arbre, le bambin s'est en effet empalé sur une barre de fer longue de 60 centimètres qui dépassait d'un mur. Transpercé de part en part par l'objet métallique, Weverton Silva a immédiatement été conduit à l'hôpital par les pompiers. Après plus de cinq heures d'opération, les médecins ont ensuite réussi à enlever la barre de fer et à sauver le bambin. Dans son malheur, le jeune enfant avait toutefois eu un petit brin de chance, car la barre métallique n'avait touché aucun organe vital. Presque incroyable, lorsqu'on sait que l'objet était entré au niveau de l'aisselle gauche et ressorti juste en dessous de l'oreille droite. Positionnée ainsi, la barre de fer était donc particulièrement difficile à ôter. "C'est très difficile d'arriver à l'hôpital dans une telle situation et de survivre", a confirmé sur l'antenne de la chaîne de télévision brésilienne Globo, le docteur Rodrigo Chicralla, qui a réalisé l'opération. Celle-ci aura donc duré plus de cinq heures, et a finalement débouché sur un succès. Recousu des deux côtés, le jeune garçon a été gardé en observation vendredi soir, avant de rentrer chez lui le lendemain.

trop grandes quantités de liquide au moment des repas, afin de ne pas diluer les sécrétions gastriques, ce qui leur ferait perdre une partie de leur pouvoir d'attaque sur les aliments à digérer. Eviter les aliments et les boissons glacés Il est conseillé d'éviter les boissons et les aliments très froids, voire glacés. En effet, le froid provoque une contraction du pylore, le sphincter qui sépare l'estomac du duodénum, ce qui ralentit la progression des aliments digérés. Par ailleurs, l'estomac aura pour mission de réchauffer le bol alimentaire, ce qui augmentera d'autant son séjour dans l'estomac.

Ne pas manger trop gras Les repas trop gras sont à éviter car ils surchargent inutilement le travail de digestion. Il est préférable de privilégier les préparations simples en évitant par exemple les plats en sauce, les fritures, les beignets, au profit des cuissons à la vapeur, en papillote ou au gril. Ne pas manger trop sucré Mieux vaut éviter les confiseries, les pâtes à tartiner, le miel et les confitures, car ces aliments extrêmement sucrés provoquent une hypersécrétion gastrique qui peut être agressive pour les estomacs fragiles. Et enfin, il faut éviter la consommation d'alcool et le tabac qui ne font pas bon ménage avec la digestion.

Ingrédients : Q 3 pommes de terre Q 1 oignon Q Quelques branches de coriandre hachées Q 1 gousse dʼail Q 1 pincée de paprika Q 1 pincée de poivre noir Q Sel Q 4 œufs Préparation : Couper les pommes de terre en cube et hacher lʼoignon finement. Dans une poêle, mettre une noix de beurre et 1 cuillère à soupe dʼhuile dʼolive, puis faire frire les pommes de

terre et lʼoignon quelques instant puis ajoutez la coriandre hachée et lʼail. Puis ajouter les épices et bien mélanger. Dans un saladier, battre les œufs en omelette et verser sur la préparation de pomme de terre. Laissez cuire à feu doux. Une fois le dessous de la tortilla cuite, retournez la poêle délicatement en vous servant dʼun grand plat afin de faire cuire la partie supérieure de la tortilla.

Moutarde : des vertus santé inattendues !
Rhume, mal de dos, constipation, toux... On ne le sait pas toujours mais la moutarde peut soigner de nombreuses affections ! Graines, farine, condiment... Tour de ses vertus avec Medisite et mode d'emploi.

A stuce

Faire dorer une brioche
Quand on achète une brioche dans le commerce, elle nʼa pas forcément bonne allure. On peut la rendre appétissante très vite. Il suffit de la badigeonner avec un pinceau imbibé de jaune dʼœuf et de la mettre quelques minutes au four. Elle sera non seulement dorée à souhait mais à nouveau croustillante.

Elle soigne le rhume
Nez bouché ? Testez la mou(blé...) et un peu d’eau. Etaler une tarde ! Naturelle, peu couteuse, couche de vaseline sur la poitrine toujours à portée de main et puis poser le cataplasme à base surtout très efficace, la moude moutarde. Laisser appliquer tarde contient de la myrosine et 15 minutes maximum (risque de la sinigrine, substances qui sinon de brûlures). fluidifient le mucus et facilitent Ou son évacuation. Ajouter quelques graines de mouMode d’emploi : Ecraser tarde dans l’eau du bain. quelques cuillères à soupe de Précautions : Bien se laver les graines de moutarde et mélanmains après la manipulation de la ger avec une tasse de farine moutarde. Demain : Elle soulage le mal de dos et les rhumatismes

People
Michael Schumacher ne répondrait pas aux stimuli des médecins
L'état de santé du sportif préoccupe actuellement les médias internationaux. Pour ce faire, chacun continue à y aller de son petit pronostic tandis que la famille a d'ores et déjà communiqué son envie de ne pas faire enfler les rumeurs et de laisser l'équipe médicale faire son travail. Aujourd'hui, ce sont nos confrères allemands du Bild qui s'illustrent peu optimistes concernant l'état de santé du champion et ont confié qu'il ne répondrait pas aux stimuli envoyés par les médecins. Récemment, une folle rumeur n'a pas manqué de secouer la toile. Un tweet anonyme avait affirmé que Michael Schumacher serait décédé. Des propos bien vite démentis par l'hôpital de Grenoble qui ne tient pas à cautionner la divulgation de fausses informations qui ne cessent d'être émises aux quatre coins de la planète. Et s'il y en a bien un qui ne manque pas de s'exprimer sur l'état de santé de Michael Schumacher, c'est Gary Hartstein. D'ailleurs, celui-ci a déjà réagi à l'article du Bild en écrivant sur son blog que : "Si ce que dit le Bild est vrai, s'il n'y a aucune réponse à tous les stimuli réalisés, c'est effectivement une très mauvaise nouvelle (...) Cela devrait indiquer d'important dommage au tronc cérébral" avant d'ajouter : "Si la réponse moteur aux stimuli est une réponse primitive et stéréotypée, c'est une mauvaise nouvelle mais cela laisse l'espoir d'une éventuelle guérison.

Question
Manger du chocolat, ça fait apparaître les boutons
Faux !
Manger riche ou gras ne rend pas la peau plus grasse. A ce jour, aucun argument solide ne permet de vérifier que des aliments consommés quotidiennement peuvent jouer un rôle dans l'apparition ou l'aggravation de l'acné. Une étude médicale a même prouvé que manger du chocolat en grande quantité n'influençait pas son évolution. Ce que l'on mange ne ressort pas par la peau !

N ew s
Santé

Les régimes hyperprotéinés augmentent le risque de calculs rénaux
et réduisent le taux de citrate de potassium (également présent dans les urines), qui empêche normalement la formation de calculs rénaux (de petits cailloux de taille variable qui se forment dans les reins et qui peuvent provoquer des coliques néphrétiques). En conclusion, les chercheurs laissent entendre qu'aucun régime hyperprotéiné ne devrait être suivi sans surveillance médicale. Et ils estiment qu'ajouter des fruits et légumes à un régime riche en protéines serait une façon simple de rééquilibrer le pH des urines et de ne pas fatiguer les reins.

Vous avez pris 3 ou 4 kilos pendant les fêtes de fin d'année et vous avez choisi de vous en débarrasser rapidement en suivant un régime riche en protéines ? Avant de vous lancer dans ce type de régime, sachez qu'une étude récente montre qu'il augmente le risque de maladie des reins, ainsi que le risque de calculs rénaux. Selon les chercheurs de l'Université de Grenade, en Espagne, qui ont mené une étude sur les régimes hyperprotéinés, ces derniers augmentent le taux de calcium présents dans les urines

Le

Le chocolat pourrait manquer d'ici 2020
Il semblerait en effet que le cacao connaisse une demande telle qu'il pourrait bien manquer d'ici à quelques années. Les producteurs de la précieuse fève n'arrivent en effet plus à honorer toutes les commandes. Selon l'Organisation internationale du cacao, la demande mondiale sera même supérieure à l'offre au cours des cinq prochaines années, et 2020 pourrait bien être une année potentiellement noire pour tous les amateurs de chocolat. Cette terrible nouvelle a été récemment mise en lumière par le Wall Street Journal, qui constate que le cours du cacao a progressé de près de 9 % et atteint le niveau historique de 2011. Vendredi, jour de Saint-Valentin, les chiffres publiés par Chocosuisse ont par ailleurs montré que l'industrie du chocolat en Suisse avait renoué avec la croissance en 2013, augmentant ses exportations de 5,6 % malgré la cherté du franc suisse. Des résultats à mettre en parallèle avec la forte demande venue de Chine, où les importations devraient croître de 5 % par an jusqu'en 2018, selon les estima-

C hiffre du jour

2020

tions. En 2013, quatre millions de tonnes de chocolat ont été consommées, ce qui correspond à une augmentation de 32 % en dix ans. Plusieurs problèmes : d'une part, les principaux producteurs de cacao, majoritairement installés en Afrique de l'Ouest, n'ont pas les capacités pour moderniser leurs installations et répondre à cette demande croissante. D'autre part, le réchauffement climatique a un impact direct sur la production de cacao.

12:00 Les p'tits plats de Babette 12:30 T'es pas la seule ! 13:00 Questions pour un champion 13:30 Journal (RTBF) 14:00 Les granges brûlées 15:45 Itineris 16:00 Les Suisses 17:00 Temps présent 18:00 64', le monde en français, 1re partie 18:25 Le journal de l'éco 18:30 64', le monde en français, 2e partie 18:50 L'invité 19:00 64', l'essentiel 19:05 Epicerie fine 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:25 Un objet, un exploit 20:30 Journal (France 2) 21:00 Adouna, la vie : le monde 22:35 Journal (RTS) 23:05 La parenthèse inattendue 01:10 TV5MONDE, le journal Afrique 01:30 Le point

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Histoire d'un rêve 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Mon voisin si secret 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 20:00 Journal 20:37 Météo 20:40 Nos chers voisins 20:45 C'est Canteloup 20:50 Person of Interest 21:40 Person of Interest 22:35 Person of Interest 23:25 Tirage de l'Euro Millions 23:30 Following 00:15 Following

12:55 Météo 2 13:00 Journal 13:48 Météo 2 13:50 Consomag 14:00 Toute une histoire 14:50 Jeux olympiques Sotchi 2014 20:00 Journal 20:38 Parents mode d'emploi 20:40 Alcaline l'instant 20:47 Secrets d'histoire 22:25 Image du jour 22:35 Les nounous 23:27 Infracourts 23:30 Des enfants faits main 00:24 Dans quelle éta-gère 00:30 Météo outremer 00:35 Non élucidé 02:05 Avoir 20 ans à Manille 02:55 Ouvrons les placards 03:45 Moorea : l'île aux requins citron 04:15 Miss Manager et ses footballeurs

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:43 Astuces de chef 13:45 La guerre des cookies 15:40 Mon trésor au bout du monde 17:30 Un dîner presque parfait 18:40 100 % mag 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Les aventuriers de l'Arche perdue 23:00 Bad Boys 2 01:40 Le clown : le film 03:20 Météo 03:25 M6 Music

24

N° 2559
Mardi 18 février 2014

www.lebuteur.com

Publicité

Anep : 106854 / Le Buteur du 18-02-2014

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful