DROIT Cas pratique n°15 Fait : Eric achète une toile Question de droit : peut-il prouver l’existence du contrat

, rapporter la preuve de la transaction ? Règle de droit : celui qui se prétend être créancier a l’o li!ation de prouver l’o "et de sa créance la preuve doit être rapporté par le iais d’un écrit pour un #ontant in$erieur a 15%%e la preuve est li re exception : contrat par un co##er&ant, un #e# re de la $a#ille car i#possi ilité #orale d’éta lir un écrit ou quand il existe un co##ence#ent de preuve par écrit 'lettre, e#ail(()( *our une so##e supérieur + 15%%e si on arrive + dé#ontrer que l’on est dans ces , situations on pourra rapportés la preuve par tous les #o-ens ex : té#oi!na!es (Eric pourra porter la preuve de la transaction car c’est un contrat avec un co##er&ant et avec le té#oi!na!e du tiers présent( Conclusion : oui il dispose d’une preuve receva le devant un tri unal pour prouver l’existence d’un contrat 3. LA NULLITE C a!itre " : Les conditions de la nullit# du contrat .a nullité sanctionne l’ino servation d’une des conditions prescrites par la loi quand a la $or#ation du contrat, elle suppose qu’une irré!ularité a été co##ise au #o#ent de la $or#ation du contrat, elle entraine la destruction rétroactive du contrat, il est considéré que celui-ci n’a "a#ais existé( .a nullité se distin!ue ainsi de , #écanis#es voisins : • La caducit# : elle concerne le cas o/ le contrat a été ré!ulière#ent $or#é + l’ori!ine #ais a perdu par la suite un de ses élé#ents essentiels, la caducité n’est pas une sanction #ais le constat d’une ine$$icacité du contrat tenant + un évène#ent postérieur a sa $or#ation( Ex : décès d’un peintre qui avait accepté de $aire un ta leau La r#solution : elle produit le #ê#e e$$et que la nullité #ais contraire#ent + celle-ci elle s’applique + un contrat ré!ulière#ent $or#é et tiens a une circonstance postérieur, quand le contrat est s-nalla!#atique il s’a!it de l’inexécution par une partie de ses o li!ations ex : le non-paie#ent du salaire par un e#plo-eur L$ino!!osa%ilit# du contrat : elle est $ondé sur une irré!ularité lors de la conclusion du contrat, la di$$érence tient dans ces e$$ets qui sont relati$s c a d qui ne se produisent qu’+ l’é!ard de certaines personnes, le contrat continu + être exécuté entre les partis #ais il peut être #éconnus par les tiers( Cette situation correspond + des cas de $raude ou de non pu lication d’acte ex : en cas de vente d’i##eu le non pu lié, l’acquéreur ne pourra pas opposer sa qualité de propriétaire au tiers #ais vis-+-vis du vendeur il est ien devenu proprio est doit pa-er le prix

on considère que le contrat était annula le plut1t que nulle . partie victi#e du dol 2) la nullité a solue ne peut être con$ir#é. la nullité relative s’e$$ace par la con$ir#ation qui est une renonciation du titulaire de l’action en nullité d’exercer celle-ci 5) la nullité a solue est destiné a proté!é l’intérêt !énéral. ni l’autre partie ni les tiers ne peuvent le $aire.I&LA DI'TINCTION ENTRE NULLITE RELATIF ET A('OLU .a nullité relative peut être invoqué unique#ent par les personnes que la loi a entendus proté!er ex : la partie a-ant co##is l’erreur.% ans alors que la nullité relative se prescrivait en 5 ans. depuis la loi du 14 "uin 0%%5.a nullité relative est encouru quand on peut considérer le contrat co##e étant #alade. une des conditions d’existence $ait dé$aut( .) la nullité a solue peut être de#ande par tout intéressé il ne s’a!it que de tiré les conséquences d’une situation existante( . la nullité relative est destiné a proté!é un intérêt privé 3) la nullité a solue se prescrivait autre $ois par .a nullité a solue .co#pris quand elles st indi!ne c a d qu’ils ont conscie##ent participé + l’illicéité . la condition qui $ait dé$aut est une si#ple condition de validité ex : un dol 0) la nullité a solue est encourue de plein droit on ne de#ande pas au "u!e de prononcer la nullité #ais si#ple#ent de la constater( . les 0 ré!i#es se con$ondent( II&QUI )EUT 'E )RE*ALOIR DE LA NULLITE + 0(1 . dol ou violence peut de#ander la nullité du contrat En présence d’une lésion seul le co-contractant lésé peut de#ander la nullité 0(0 .a rè!le #éconnue intéresse l’ordre pu lic( Elle peut être ordonnée par tt personne qui trouve un intérêt c a d a l’ense# le des partie au contrat voire par des tiers au contrat qui ont un intérêt lé!iti#e a sollicité l’annulation de celui-ci ex : en cas de cause ou o "et illicite6 les créanciers d’un vendeur qui souhaite $aire annuler une vente pour per#ettre aux iens de revenir dans le patri#oine de leur dé iteur( .es partis peuvent solliciter l’annulation du contrat . ainsi En présence d’un dé$aut de capacité seul l’incapa le ou son représentant peut de#ander la nullité du contrat En présence d’un vice du consente#ent seul la victi#e de l’erreur .a nullité a solue est encourue lorsque qu’on peut considérer le contrat co##e étant #orné.a rè!le #éconnue protè!e un intérêt particulier seul le co-contractant proté!é par la rè!le #éconnue peut invoquer la nullité. aucun évène#ent ne serais donnée vie + un or!anis#e #orné. le contrat existé c’est la décision de "ustice qui le détruit.a nullité relative est prononce par le "u!e.a nullité relative .

7<=8>79: .(0(0 Conditions de $or#es .e #inistère pu lic peut solliciter l’annulation du contrat unique#ent si la nullité a$$ectant ce dernier porte atteinte + l’ordre pu lic 7776. le contrat est en e$$et #orné en revanche l’acte atteint d’une nullité relati$ peut $aire l’o "et d’une con$ir#ation car il est seule#ent #alade il est donc possi le de con$ir#er un acte atteint de l’un des vices suivants 1( incapacité 0( vice du consente#ent .8 C9:.la con$ir#ation ne peut intervenir qu’après la conclusion du contrat -le con$ir#ant doit avoir connaissance du vice dont l’acte est entaché -la con$ir#ation doit être exe#pte de tout vice -la con$ir#ation ne peut porter que sur un acte entaché d’une nullité relati$ .es conditions de la con$ir#ation sont les souvent : -con$ir#ation doit é#anée de la personne qui peut se prévaloir de la nullité .a con$ir#ation est l’acte "uridique par lequel une personne renonce au droit d’invoqué la nullité si cette personne était seule + pouvoir se prévaloir de cette nullité. cette indi!nité ne leur retire pas le droit dans de#ander la nullité autre#ent dit celui qui a acheté un ien dans un ut illicite ou i##orale peut invoquer la nullité d’un contrat( .a con$ir#ation peut être express ou tacite( @i elle est tacite la con$ir#ation consiste par exe#ple en l’exécution volontaire de l’o li!ation après l’époque ou celle-ci pouvait être con$ir#e ex : le paie#ent d’une dette #ê#e partiel alors que la partie concerne sait que l’acte pouvait être annula le pour erreur . (0 conditions de la con$ir#ation . le vice dont l’acte était atteint est couvert l’acte est rétroactive#ent vala le( ?ans le cas contraire les autres titulaire conserve leur droit d’a!ir en nullité. l’acte atteint d’une nullité a solu ne peut $aire l’o "et d’une con$ir#ation. E$$et de la con$ir#ation .(0(1 Conditions de $onds .( lésion 2( a sence de cause ou d’o "et quand ces conditions ont pour ut la dé$ense des intérêts d’une partie en revanche la con$ir#ation est i#possi le en cas d’atteinte + l’ordre pu lique ou aux onnes #Aurs .(. l’acte est alors e$$icace qu’+ l’é!ard du con$ir#ant .(1 ?o#aine de la con$ir#ation @elon la théorie classique des nullité.du contrat.

es nullités relatives a) délai .(0 <éserve des droits du tiers . il ne peut donc plus re#ettre en cause la convention( @’il était le seul titulaire de l’action en la nullité.8 *<E@C<7*>79: Elle a pour e$$et d’interdire au titulaire d’un droit d’a!ir en "ustice pour en o tenir l’exécution (.a nullité peut être invoqué par voix d’action.’action en nullité 2(1( .’acte con$ir#é est alors vala le rétroactive#ent dès l’ori!ine de sa conclusion. la con$ir#ation ne pourra pas opposer a C 7C6..(. si l’acte en nullité a plusieurs titulaire la con$ir#ation ne sera pleine#ent e$$icace qu’a l’é!ard du con$ir#ant .a con$ir#ation de l’acte produit ces e$$ets sans pré"udice du droit des tiers ex : un #ineur 8 a vendu irré!ulière#ent un ien + une personne déno##ée B devenu capa le 8 vend a C le #ê#e ien ultérieure#ent il con$ir#e le contrat de vente de l’i##eu le du éné$ice de B en application des rè!les relatives + la con$ir#ation co#pte tenu de son caractère rétroactive c’est la session de l’i##eu le qui devient vala le #a 0e vente réalise au éné$ice de C se verrait alors prive de tt e$$et la loi s’oppose a une telle situation .(1 E$$icacité du contrat con$ir#é *ar la con$ir#ation du contrat le titulaire de l’action en nullité renonce a invoqué celle-ci sous $or#e d’action ou d’exception.(. le 0 nd acheteur C est considéré co##e a-ant acheté l’i##eu le seule#ent car il savait que la 1 e session était nulle . sa con$ir#ation rend l’acte e$$icace + l’é!ard de tous( . c’est alors le de#andeur qui a!it en nullité ou par voix d’exception c’est alors le dé$endeur qui oppose la nullité d’un contrat pour "usti$ier son re$us de l’exécuter 2(1 .

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful