You are on page 1of 2

A IDER … NATURELLEMENT

Publié par le Regroupement Bénévole de Montcalm 27 rue St-Louis, St-Esprit (QC) J0K 2L0 450-839-3118 1-888-839-3440

Décembre 2013 Volume 1, no.1
ISSN 2292-3535 (en ligne)

www.rbmontcalm.com

Vous aidez un proche ? Comment survivre à la période des fêtes ?
La fête de Noël est une période exigeante pour la majorité des gens. Nous avons plus de tâches à accomplir ; achat de cadeaux, préparation de la nourriture, recevoir la famille… et pour les proches aidants entre autres, c’est dans la plus grande solitude que cette période-là est vécue. Que vous viviez dans l’effervescence ou dans l’isolement, la lourdeur émotive gruge l’énergie. Comme proche aidant, vous devez redoubler d’astuces pour traverser cette période avec sérénité. Vous pouvez vous aider et mieux survivre à cette période :  Demandez de l’aide.  Prenez soin de vous et simplifiez votre vie.  Établissez vos limites.

Si vous avez répondu « vrai » à un nombre important de questions, alors vous êtes probablement près de l’épuisement, même de la dépression... Il est plus que temps de demander de l’aide ! Prenez du temps pour vous. Tournez-vous vers votre médecin de famille, votre famille, vos amis. Il existe aussi des services de répit et de gardiennage pour qu’une personne vienne tenir compagnie à votre aidé afin que vous vous reposiez un peu (Services à la communauté du Rousseau 450-834-1160). Contactez le CLSC St-Esprit « accueil du soutien à domicile » -parlez à un intervenant social 450-839-3676 / 1-800-363-1723.
Participez au café rencontre des proches aidants au Regroupement Bénévole de Montcalm dès janvier en contactant Sylvie Gagnon au 450-839-3118 / 1-888-8393440 poste 226. Pour plus d’information, vous pouvez appeler la Ligne Info-Aidant au 1-855-852-7784.

Faites le test suivant pour savoir si vous êtes à risque d’épuisement
(Source : Ministère des anciens combattants)

Autres pistes de solutions
 Demandez de l’aide : les aidants confrontés à des situations complexes qui exigent des décisions difficiles devraient songer à consulter un professionnel de la santé.  Embauchez de l’aide : pour vous donner une pause (de courte ou de moyenne durée / ex. :hébergement d’une semaine qui vous permet un plus long congé)  Profitez au maximum du temps pour « soi » avec une activité qui vous permet d’être centré sur vousmême.  Surveillez les signes de dépression : Tristesse continue, perte d’intérêt /de plaisir face aux activités favorites, sentiment d’inutilité, difficulté à prendre des décisions, pensées macabres ou suicidaires.

• Je suis toujours fatigué……………………….VRAI FAUX • Je suis plus souvent malade qu’avant…….. VRAI FAUX • J’ai pris / perdu du poids sans le vouloir……VRAI FAUX • J’ai des maux de dos, de tête et je me sens souvent déprimé, triste, dépassé...…………..VRAI FAUX • Je n’ai plus de temps pour moi……………...VRAI FAUX • J’ai récemment abandonné mes loisirs et perdu le contact avec mes amis………………VRAI FAUX • J’ai des émotions irrationnelles (peurs, angoisses)……………………………...VRAI FAUX • Je crains de ne pas avoir assez d’argent…..VRAI FAUX • Je sens que je n’ai pas suffisamment de connaissances ou d’expérience pour donner de bons soins…VRAI FAUX

Page 2
 Participez : il existe des réseaux de soutien pour les aidants (groupes, ateliers en personne ou au téléphone, etc.) Voir aussi www.reseauentreaidants.com  Gardez la forme : prenez soin de vous, entretenez votre réseau social, faites de l’exercice, ayez une bonne alimentation…! La prévention est votre allié.  Problématiques au travail : Si vous prenez du temps sur vos heures de travail pour vous occuper de votre proche, si vous faites des appels pour lui, si vous refusez de nouveaux projets, il est temps de parler à votre employeur. Vous devrez peut-être faire des ajustements (votre tâche, votre horaire).

Aider… Naturellement / Déc. 2013

Plus d’équilibre dans votre vie
Prendre soin d’un proche est une tâche très exigeante et cela demande beaucoup d’énergie. Un proche aidant doit prendre soin de lui-même et si cela n’était pas dans vos us et coutumes, c’est toujours le bon moment de commencer et d’instaurer de bonnes habitudes ! VISEZ L’ÉQUILIBRE… • Soyez à l’écoute de vos besoins physiques et affectifs. • Soyez bienveillant… Avec vous-même… et avec les autres. • Prenez soin de vos problèmes de santé si vous en avez. • Soyez confiant face à vos capacités et à vos talents. • Accordez-vous du temps, réservez vos moments de pause à l’agenda si nécessaire ; on respecte bien plus facilement les rendez-vous avec soi-même. • Parlez de vos peines et acceptez de vivre ces émotions... Il y a des services d’écoute pour vous confier anonymement (Ligne Info-Aidant 1-855-852-7784, Info-Social 8-1-1, Tel-Aide 514-935-1101) • Continuez de pratiquer vos passe-temps et vos activités préférées. C’est bon pour le moral ! • Connaissez vos limites (temps, énergie, patience, etc.) et respectez-les. Prenez une pause. • Acceptez vos difficultés et que certaines choses ne fonctionnent pas. C’est l’occasion d’apprendre de la situation en fait.

C’est le temps des fêtes! Suggestions de cadeaux pour un proche aidant !
 Aller lui faire des courses.  Rester avec la personne aidée pour quelques heures. Soutenir l’aidant en prenant les rendez-vous.  Préparer repas, congeler des portions, médicaux de des l’aidé. acheter de bons plats de la popote congelée Montcalm (450-839-3118 / 1-888-839-3440)  Donner un forfait cinéma à l’aidant et rester avec la personne aidée pendant sa sortie… Accompagner l’aidé à un rendez-vous pour donner un répit au proche aidant.  Faire les rapports d’impôt (eh oui, c’est pour bientôt… )  Faire de l’entretien ménager ou extérieur, quelques brassées de lavage, déblayer la neige des marches, etc. Demandez à l’aidant ce qui le soutiendrait. Cela peut être tout ce qui vous vient en tête pour lui rendre service. Du temps pour soi et un peu de repos sont souvent des cadeaux TRÈS appréciés.

ET ENTRETENEZ VOTRE VIE SOCIALE ! • C’est facile de tasser tout cela…mais maintenez des engagements, sorties et activités. Il est important de rester entouré et d’avoir une vie sociale. Entourez-vous de personnes qui comprennent votre réalité d’aidant. • Osez demander de l’aide à votre entourage, à un groupe de soutien ou à un professionnel de la santé. Ça ne coûte rien de demander. Lorsqu’une personne vous propose de l’aide, considérez la sagesse d’accepter et soyez bon pour vous-mêmes.

Atelier d’information gratuit pour proches aidants / Les clés de la FISCALITÉ Programmes d’aide, hypothèques inversées, planificateurs financiers, etc. 4 FÉVRIER 2014, 19h, au Regroupement Bénévole de Montcalm. Répit-gardiennage GRATUIT pour aidé (au RBM ou à domicile) Transport 4$. INFO 450-839-3118 ou 1-888-839-3440